<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00323
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: September 27, 1900
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00323

Full Text
_______ ,;PI~- r .-lJeudZ 27 Septemrbre 1900
6 4,Pcsssuce; ~ -...~ -~


Sou lis te
.. i "


CNARAQUIT,-- DIRECTEUR-pOPRIMTAIRE.


5 E _N tIIES iAobliement pour DOPirtembe*. Sp PP SOSQ
zf 4 A.0 -
.9LU IN~f 02t


I DE BOURSE,

*88-87 */o
a 1 .2-3 9/o prime
suivant signatures.
sur New-York contre
billets 88
ir N.-Y. i/. o/u, prime


iner nt


22 0/1 or


c o !_26 0/ esco mpte
6 .' iq -/a escompre
Wis1Jonl 1897 22 0
lk Conazssaon 16 z6


EFRANGAISE


KU v NOUVELLISTEs
AUCTION INTERDITE.)

ndi :di .Vuirfiebre
IN. L.o ou er inch ent
d~Iiiiiii I **tinl alea-itlc Ils
IU v dr 1:1h1)e'.



le tr'rpe..th vintce-raii Li-
I' (Ii tin enIgemeflI
ontrrigeint Ile ho7xers;; tin
I dei ni'rs .a 6 tuitJ el Icl

de PuooliehI que 12 chel'b
,IA4 eqt en te-1

f.C',iner dMiccord avec
do. ,)I gouvernement,
fltgoCiationia pour Ia
ii P~kirl.-
e..eg diplomaliqurws. on
dances vonL entire-
ig tions de plix smir
n d'agir avec entente.
ent ru-se a rdpondu
Allemagne.qu cerlle-ci
eit l- puinition iel au-
rOl jin.-,ann pour'I'l v
ocltion-4.


Le Japon aigit sle &.IcteiIl .eec I'Al-
IirmaRiir; nvik if ne 'etuiljiaS Lie
celle-ci exerce ses violencme sur la
Chine.
Les troupes russes ont ouu-t.-pt les
fortifications de Lutai.
LONDRES. Le ggndral Casey a oc-
cup6 Kematispoort sans trouver de r6&
distance. Le general Buller s'est
empard de Stritzkop.

Noij, repridiisaons ce qui .snit, du IL alMlle-
uin des A'ouveiles ) du Cap,- autant pour ap-
pinudir au louable et intelligent rnouv'omentqui
se produit dons le Nord, que pour u6l'riL I In
Gnpitale un example de eeqtii se petLt; qitand
on vetit !
Lisez et mtditei.

2e .C(INCO1IIS NAGRIIC LE

Sur le counsel dLI Ministre de rAgriietl-
ture, Mr C Leccnre. I, Sociie du Chemin
de fer du Nor ccot. dL, niiniaenant, je-
icr Ic bji. dih C,-C -01. Agricole q(0
aul. l11u a I )cc.INoiiI de II piochaine ftete
ni dnl I'E 1 I :I, -'I-cet Offit,
eIe i 1wit I turii i- ncni s sLlit-

.cniii. iicII '.ILPs L lur

cr, idiii. ,It .11
,,,,i~ II iditri' l .'jtico ip vliius
de lO.~ dlii .*ik erilr os



quidC ii 'tIth iii, all Iii,.'ii U1i .i, .5C
.% In%,c iT du l'c nonesslr-s
'Rjbuin. I.,,,Riarc. eei.
II $ aura une oL. dcu% in.-iionS spkia-
kes decernte% aux cuILa% iioi, qui auront,
planw6 ez sur pied depuib truais aus. utn i'nm-
bre serieux de jeurei ciacaovers._
Comnne l.a derni~re fol.., des r6tomtpen-
.es spLr Ile, ;.rollt .ccoi lu0d& mx cab u6-
iaers quii piv-.enleroIll I IllSllis, deuxpai-
rei ae heovuf. .ariel5. ell bon 6tar d'entre-
n, sit.s b'cswore ., ei 'Au lit t iiA parcle
Sills rre Itrlppti. Lus p.iIlreiaiersegaleimeft
ne eaoui'pdj S oubl[Lc
Mr le Nliizi.re de I Agric~ulurre, le.G~nd_
ral C Lecoire, I proai. -on plus ictifcon-
cours a ;citur ftL irrk,'le. ev nOLIS COr-
neltions Line aindiscr;`iton en annonaiat a


noS, lecreur., qn'il i i, un Tl r,. J'l, iit,,'r
offer par S. E. k l'i..-Jen S.71i
Les habitants doivent done, dcs aujour-
d'hui, se pr6pareret bien voir cequ'ilsvont
presenter pour ticher de reporter les pri-
mes-en especes qui seront donn6es
Le concourse du mnis de mai dernier a
bien faith voir et compreidre tout lemon-
de de quoi ii s'agissait; ceux qui y ont as-
sist-eeatx-qqui y ont t6e r6compens6s, doi-
vent faire tous les efforts pour expliquer
aux habitants et repandre la bonne nou-
velle.
Voili, certainement, de l'enseignement
a"ricole ia 1'tat pratique: nous devons ap-
plaudir i de tels efforts et les encourage.
II faut quel'Agriculture se relieve dans la
Region du Nord ; nous avons donn le
premier example, ii s'agit de le souteniir :
noblesse oblige.- En outre n'oublions pas
que I.I ,eulcinewi e.t Ile -.Jui .ip.. lesC

a tous est de ir..'.iuller a tgmentir li pro-
duction. Nous ne cesserons de r6p6ter que
si les prupriletiie. de terrains /l veuleni, ils
peuvent facilementarriverLtr-s-vite doubler
la production actuelle, c'cst-.:-dire i doubler
le chiffre des recettes actuiclls, ce qui per-
Ilittra de supprimcr mne grande parties si-
non la totality Jes droits '1 'exportatiiun.
Revenant it noti' concourse, nou- dilrons
qu'il est important quc les habitants sepre-
parent, et puisscnt iire ieur declaration
pour le mois de jainrie"r pr,-,haint : afin de
periettre la, prp.ipartiotn d'un local en con-
sequence. Le f.te aura lieu en plainie ct
peut-Ctrc la date du colTncours poulra-t-ciill
coincider avec la tournie presidcnticle;
cc serait une excellent rnani'-re de prou-
cr .. Pr)-,idr.nr c'.mbiei nmus tenon-, t le
,cCiolidl( ,lt 11 ,.I :I 0 ICt .".
PICOLET.


; -- i, -
Madame Zombi.
Madame Zomibi n'est pas noire,
Ni blanche ; elle est de la couleur,
Et ceci l'est pas sans valeur
Pour ilriminer mon lIistoire.
Elle est couleur de rayons d'or,
C'est-t dire d'un june pale
Qui se mue ainsi que l'opale
En changements suivant...dcor.
Elle trisotte la trentaine.
L'Ige-b6 la femi:e est'uo volcano !
Et nest agreable que, quand


-; *IC~I~C~iii~iTti~


--











- ---'4


Madame Zo:nbi, dans le te
De sa toute prime jeunesse
Dbbuta par une prouesse
_ Djnejes plvs arnds c'i


r LPr r; ae. frenis. MIS,
En distant : Deu ne nous
Sur terre pour ife rien...
Et depuis ce temps ji loin
Elle march en traiant sa
Sans nul souci, come sai
A plus d'un bon contempo
Je vais finir la silhouette
De madame Zombi sans b
Elle n'est dehors que la..
Comme la panthere qui g
Les moutons toujours imp
Pour les croquer a belles de


Le Change
- Ce4n-aaaa~n-.-t-n-anrenallLq
sur Ies marches 6tringers a
d&ux francs, Onoii craignions


baias de la prime; car cc m
du de I'or 1 86 /..
sN'esr-ce pas la preuive
dait fatalement deLscendi'e A'u
nable
Visited Kiniat~r
M. le Ministre de I'lnisruc
a v5is46;, ier matin. le Lycio
il a assist au cours( in 3. )
fesseur'de maithmatiques, M


_ .I


Cinq ou six flis dans la se
Elle a fair entendre raison
Au quidam qui dans sa...n
Laisse tomber son escarcell
Pour alimenter sa maison
Elle est de nature revche,
Et pour un rien dit de gro
II faut entendre ses propos
Quind c'est un u lapin
Les phrases qu'on entend
Dins ces cas IA. d'entre se
Sont a propres a a donner
Ana fou qui les a rait jailli

Est cetre Madame 'Zombi
Eh bien, fringant leeteur
Dusse-je un peu te broyer
Je dois te dire sans tarder,
Que cette dame est...den
Qu'elle est plus availlante
Qu'elle sait un brin pianot
Qu'clle aime avec (ureur la
Qu'elle boit son porter suc
Que mtme Ie rhum de Du
Barhancourt a sa preference
Qu'elle se maquille assez b
Qu'ell e se vt de bonne so
Et que les frusques qu'elle
Tout le monde sait (t'ou a
Elle aime avec idolatrie
En general, un General
Qui troupe que tout est (1
Dans notre placide Patrie.


r. 1:
--,-
'..... r ~~---__---L-. -- ~.-i


'maine, hb. F',. Cauvib a ir6 satiteait. I rouv
Sur un effectif de 478 difti s immatricu- Notre abonn6, M' C. R
lacelle 16s, il y avair au Lycee 347 enfants pre- siter ce martin, a trouve
le sents don't 9... philo.ophes et r2 rheto- ricaine en face d noire
ricien. qu'il s'est empressEde nous,
L'espit, d'ordre et de discipline se main- etre verses B une tcuvre
is mois tient souverainement dans notre premier Nods nous associons d'a
6tablissement scolaire, grace au tact tout bonne idle de notre abo
qu'elle peche particular de la Direction, ec au divoue- gnant qu'il ne se prasente
sortir ment dupersonnel competent qui ne mar- m.ints, nous sommes pers
Sl&eres, chande point son contours A M. Pericles les a perdues verr. avec
les... fires Tessier'- perteast d4enue proitable.
7 7'. Lycde National d Id a Ma eine, A qui noul
.u .nu ea a.roa-s les
Sami, dedient; et complimentons M' Lecoate le tus, A d pr* abonn et au dot
1'Ame, Mipistr. des Travaux publics, qui decide- direct.
ment pfend a caeur certe construction n6- Ali baba est pri
',iselle cessaire -- L'inconcevable audace ou
n 4ue belle. 11 viste trois, quatre fois p.r semaine, assurance d'impunite, a livr6 Tii
er... les chanirs. ilnpectani, co' trl.int les tra- Police. Ali-baba qui .. ir paui
Sdanse vaa-x et encoura'cant Ics ou riers. dence jusdlu' revenir i I .cavern'e
r& ; 11 aI promni Je lo-rer une .uil du biament dins la rue du Pie.Ir. .'.c de
prd dans ,Lt preniers lours de Juin de I'annCe butins pour recononiuer tout
! prochaine son magasin pille'
ien Nos meilleurs compliments derechefs Avec une confilIIC .:dJmIirabl
rte, Commission d'Enqu6te. blen que In omllc for l tr:a ven
porte La Commi-l.ou d'enqucte, c:hairge d'i en pratique e e c, i ,il que iousl
avient. terroger le. div.idns qui ont fair les Iouilles ae la rue dut ple .. Pi r lne
doi tres.,r dc C,.all.o, a repris res-trav.ux ,enue ;e Ifaire prend.i dJan laI
banal apa.s une siu.pensi;o de quelquelq ours pour Maintenant oit r. .uroL
banal attnJdre I 'rra.ee d autres indisidus dont IIlr pr It c.llll dI ttl .h-b
b les dIp,,. ., .; lui pi t sii.a ic t in i-:pen- r .1a capture Jd I. L .d ip.ag t
emps sa les. antres voleurs? C'e.i le sucetsi
Nou .idmirons la conscience de MM. les leur soahailons; c.,r I ont bi
Comminsaires enqusteus~, digne d'un prendre eur re-aric'e'
i ns i succ&s qui malheureusement nous semble
itans 11 li I TI ar cicrT

a mis Mr Antenor Firmin etc *, 3* avant-dernierTimnb, 8
connaitre Nous avous lu, hterdans le Sour, la repro. c'c habitudes- a lieu S. .
tain, duction d'un article -pari dans le journal la Tribunaux
route aLiberdtf de Paris,visant Monsieur A. Firmin,
ns donte notre ministry plenipoteriaire afpres dugoI ffairaeenlendpes, hlier -~ .
rain! vernenment de la Relpuible Francaise. lion de I'aa:Ft retan ia, c' trik
Cetle lecture nous a m0 Odans uane situation de 23 javier pt. l cer lia es
perplexs quant a I'anteur,"bu doi molis i a fend 23 aer 1 entire Ii et,
ruit nalionallit4 de ce dernier, vu la teneur des nLi, deare aur ymaonl allr a;
lult. arranites y contenues a l'btard (I'uaa lom lone Li demaer p ML
.nult, raespel en Frano. t Paris si.rtout, aun lOiloS suspicion lgi-time centre la juriddci
uette autant que ans son pays, rinsn plus, tlonelle db Petit GoAve
rrudents Nous savons bien, silrtout par cette fin de Ca,. Jugements renilus, hieri
e dents. sibcle v6nale, qu'il estides journalists qui ne de la veWve Mentholloni Perpignai
Nilaup. feraient pas nauLvaise figure partni les clieva- sieur PdmpilinsRomain; -faveut
liers d'industrie du meilleur calibre; mais, s'i- Erric:a Louis Lesperance centre le
maginer un -seil instant qu'il se soit trouv6 llin;-- faveu 'de la dame abi
(IB^E parmi les horniunes de lettLrs de la capital du tre lt.idame Ac6phile Thazan;.--:
monde civijis6, on impudent journalisle pour damt-e-. Mnos centre la dame.
S- b re-w .f -eil -le + 1l-hhie;Tm- n -mi- a eT 'en -Te-aw vue .l
duiutjer- ifiiu'l ne faille jiurer ,l? riewr t I -ele -aieir Isi-difre Goaun); -
Oinlitople .e'tiirnenl.l -la vale',lel0s hlornme. HablOtrKoht-lfiari'Tiel I t'r
u--o T--,-Cl -ans"r-par-di- rriT.i- .I;-iourinnuer qee I .A irae-aul enihi ou- e
vait baiss6 de livir d- Mr' A- Firainn. le i'EqulrttCes raes,a Glack & detii Connsiv lee de
dait n'e pi' ann oua;inre ale Itol premier ordre, ful- ( Masie-ArL).*; etire Ik 4ieur.
'eavoir co- e, a litre 'de Lompnilation; coimm to. ur ulea Borno

siaion de la t neral Francois Manigal, i ant des eho. f d le edhi ).
atin ona ven- ses niables' i Cdk craienom .- Affairesenil
ne peul done lU'tLre un ennemi, come celle.difrnoinm A Gil reint Goin
lue le :chang en oit trop les homes le iselle valeur dans debleaurM voloatairhesur lape
Ia taix raison- 2e ys-ci, qli puisse avoir &cril les lanes pa: MIlive rir, par i juement r
rUes dana la a Liberti a,-el ni enuer du ter- i tenate, le pratetwu a eli rel
l!le roir qua let success polithue oa litllraire.a de mention portbe centre II.-C.Ile
tion .ublie Mr Firnin empltcheit de aormirr' Nelw .M b slm prvenue de -
e Nation l p e lDa touslesas pi fn' a pa3 lieu Ie clrn ll- au prijudicede al dame vpeUVe
e National, oi Or,,. 'antenr et les -dleur. d'un tel acle die;- palr ju el rendu o
du sava* i pro- le ZollisNne. aIL pritenud a aco ~lr rentoyf. '
Castera. NILAITP. Lion pore onatre elle. ,-







Comm keSai
'avise A. p .b ic q9 'i a
de cotnimercA au -e .
.in de. 1'Etat, en- Lce de

nCe, 25'ScpiiiWbre 1900.
no AA** -Q
d,'uondarck, ciptaine Owen,
samedi -. eptembre, de
Haitien bt Govalves. -- 11
31 Septe1dbre pour St-
Caves, J'J;aWl .ja Jamai-
t Pa~~rf
urea gse
TERSZ. gir-gawraltT


ale Transatlaeiique


AVIS
a lip j1P.11fie a Ilonu
le Gliwl,,.e que le dcpiie.


p r Ii g PIIIV:IImL (Oe
gges
g W, \. DARDIGNAG

es 'rolktaires
1.: jIr 0elobi 19kl.
4,hler Bruno

icil: cinq cobs le verre
g.I1 ce.-A~~..rois cobs! .
U 1 I1VIIiiii~re aualiL6 et clai-
W r. aij~si! K Absinthe.
ml.. rntisique suivie...
nca loutgies du pays.
rrI1,3,r- D.. G1UILLAU ME.

MutanI dii Comniiterce
.AIVIX III
ur Domrning) Ptralta. :i
J0111%. est chiarfr provi--
de h direction de ces

eI21tc-Septembre I19OO.





lea pour 1n cordonnerie.
'AOinlB, ponclualild.
Inod~resI..
oITre,en ouire,au public
eeIl~eGonerve de to-
olive, fraichemeiat Rri-
premiere qualite. A dec


Find'Rue, 111.


t


t- PHARMAIIE CThR&LE DIAITI
H. POHLMANN
A I'honneur d'annoncer que sa succursl-
le ( la Parmacie Nalionale r. situde toujours
S-1'encoignure des rues Pave et Revolution,
est A. vrdrc.
Li boiserie importce de I'.Eranger ainsi
que. la complete insiallaiion eic, etc, it
laissent rien i desirer et rcpondent aux be-
soins les plus krendus d'une plharmacie de
I'C classes. .
Une bone occanson se prtsenie ici Mrs-
Aw;r kst *"Vrgws qktUA t *liV
ou se crier one situation; car gtttc e
te-phaFma ie se classera parmi les premie-
res de la place, sois la gerance d'un hom-
me du m6tier acti et strieux.
Aussi 1. moment paraitr-i opportun '.'u
1'amelioration g6nel.ilc qui -c tat remnir-
quer dans les affairs et qui, sans doute,
continuera.
-P-r-4e-pri--et les conditions d'achat, les
interessis voudront bien se renscigner A la
'Pharmacie Centrale d'Haiti.
Port-au-Prince, le 17 Septembre 1900.

Brassei Ie lnp6riale
32, lrue Amin ri( ainie. :2.
La IBrasseri'" Inperiale ;an!once ;i
s; clientitlc qu'clle vien tie recevoir
de la Bire et du Porter qu'elle vend
dans les conditions suivantes:
Biere P. 2.;0 la doizaine
Porter < 2.50 <

.A I'heute oni d'l'eninienIs lihgiC-
nistes proposent patrioliquemlent
des freins ;\ la fureur des lots al-
cooliques locaux, les saces doivent
consominer c:e prodnlit toltl~cennl
dtpouille d'emnpyrume denomind:
Rlh in Villejoint,
17, Rue Boin e-Fot 17.

Changeinent d'Adresse

Monsieur J. J. )Desce, professeur d'An-
glai I.~cu w 1 aij.i.1i dun ii: .1. iux iln-
t6resses qu'il a transftr6 sa demeure ainsi
que son-cabinet, au No I38e-S-d-a--u e-du-
Te-nTrc-.1 colre I'lmprimnelie irnrb-rrd.-
--I ---fr.Dese dt nnei to.ulours aux par-
ticuliers des le;ons d'.\ilais l a domicile ou
che; lui, audit numCro de la rue du Centre.
_.:'Maame~Desce, nmodis re~qoir des ou-
vrages en couture.
Port-.iu-Prinice, 20 Septembre 1900.

Changeniiclt dAd'ress
Cabinel de
Il I.E.Elft (C'AltlIN
.4 ocal, aeetn bdloounier te l'ordre
114, ruedu ilagasin de I'Elat I 4.


CHOCOLATERIE HAITIENNE

Pau-tu r- svet,
8, Rue Amn ricaine, H.
Chocolate i la Vanille
a 80 cenlimes la livrr.
Gros et. Detail





l l I I,-tl I', Il if t III ,;,
AWIES.POSTALES
Mon t DI 0 ji tleli t l'p /t/i i".' we tt1


ces recrlcitrauntr s qu, a pi'rtr dtu J.r
Octobre prochain. s'ils ne viennent
)pusts,av'lnt (crite dle.. sild'r leurs co0',mp-
tes arrirds,. une CARri. Pos'rAL: lear
sera itdressfce journelleIent, compor-
tant ileurs bordereaur ditailles. --- le
co fptc' q?1 es' amiis o' n'c d(1 lf'i'ront
,cis ti scw'r de cleth riffo'Ir. e.xtclrn'e.
Sept o,_re 90 .. .
MAnImi: LEVY


La Maison Elcia Carrt & Cie
Changeant incessamnmnt dle raison
social, prie ses debiteurs de hien
vouloir venir r6gler leurs conmptes.
Un deai letiC deir oiz leurost accor-
d. parlir de cette date. Passe ce
dlai iIsera pris contre Jes recalci-
trants telles mosures (ue de droit.
ii '1 -- '- ---

Pilus d(e C111iae 4' ill@4

F'labriqueI de Mcubles
MANUEL, DELGADO)()
Rue Bonne-Foi, N" .
DWjfi connue parsa rralde clien-
tele, acquise dep is cinl ans, I'lion-
nour t('annoncer'nu public, qu'ayan
recu lfne grande qtiantite de (bois
-de totes-sortes, se- mel, enlierement
i la disposition des personnel qui
d6sirent avoir de jolis meubles bien
faits et durables.
D'untt 6o, elle se charge d'exe-
culer les cominandes d apr's; les ca-
talogues AmBricains et Francais.
De l'autre, elle vend, achete,
change, loue et repare toutes sortes
de meubles.
ATTENTION!
La fabrique resale ouverte jusqu'ia
neuf heures du soir.
Grande reduction sur les Prix!..


rreaor;c-~a~p-qpn~-rr~_n~l~~ ~rrc~rl~-~ "- I C ''
---






2ordonneric G. Robin

Monsieur Georges Robin a
r'honneur d'annoncer A ses clients
de toutes les vilies d'Haitique, de-
ouisson retour de Cuiba, il a reinstal
Sson Alelie dte Cordonnerle
.ans la rue Bonne Foi No 76,oi
'on peut lui dresser les comman-
ies de
Chlaussires en tous genres.
Comme par le- pass&, -i pro.iet
PonctualiU- SoliditA- et suitoui
Son Marchd Excepionnel!...
Venez et vous serez .difis !..

BAISSE DE PRIX

Bon vin de Table
Gallon P.4.60 1/4 gallon 0.40
1/2 gallon 0.80 Ile litre O.50

Bar de la Poste
iJsle en faee de la Poste.
MIEDAILLE D'OR-PARIS
^AU CRUSPIN ERA
Rd6genratrice de la Chevelure
Compose exclusivement
des Sues d'Herbes- MditiTnaes
offensive et Ilygienique par excellence
Ce produit sans rival n'a rien de com-
,nun avec les huiles, pommddes et autre,
speciliques journellement ofterts au pu-
olic, sans en obtenir la faveur par leur
inefficacite.
?ourquoi ce produit a-t-il acquis la con-
fiance g4ndrale ?
Parce qu'il faith repousser les cheveux
de leur couleur naturelle et en aug-
mente la longer et 6paisseur.
?arce qu'il er arrkte la chifte et les rend
soyeux.
A:rce qu'il les embellit, et les empeche
'r rce >.iu' il rvle les maux de -I;t,. .' iit1:
.. .. ~ _- I i "rI *. -," _: :' i" is i p T (l
.ler e;Is..
-riL.r de chau'Le flocoi : 6 gourdes.
%.FLSER c ,mme r:O': TEF.ACTN TOL T PR r.
DUIT NON REVTG de ma.3ignature
DEPOT i Port-au-Prince :
Pharmacies Nouvelle A. ROBERTS & Cc
Nota. -r- L'Eau Cruspinera empfchec la
jrrmation du microbe qui ditritit lesscheveux.
L'usage de ces produits conserve inddfini
ment ure belle et (thondn'te chevelure. et de
b*aux cils et tso*rciIs.


LA BIERE BE FRANKF1ORT
Henninger Braut
est tine bojson pnr excellence-non settlement pour l- I1i)
joulssent d'une bono I inis, pa'ticliIiui_reinenl. pow,1 les S
nt Vest iIest Iiii. ls -.onvalescenis et los Ier:'soil es
I":lle Ust ;'i ois louijijique. 1111r1itive cel perili Nve, eil r;iisol uie0
cieuses (lila-ites (I i son 1:
Ilicliesse en iiwlt it Cei lllhosIphte et(ilite iii
d'alcool. seloii 1'analyse altaeh(,e fit chmihteli t
Toiujours de toute fraicheir A ]a
Pharni c- ent...
Ainsi title le laiL 1-1. Nestle qui arrive rtgU)iireineld 6 iaqu i


LE SIROP PECTORAL SEJOUR4
Combat les microbes ou germes de maladies de poitrine; gurit
element los Troux, fhiuines, ronemhites, E'iiiroflel1
Influenza, indispensable aux Astlitnatiques ill calv
instantanermetit en augrnentan tI a'amp! i -ftude-la respirati60t :

I)EPOT (aIs. les principales villes ile hi !,ii11 1

I)D'ot-GC n(wraI: Phariacie SEJOUBNY4
L121, flue RePulblicaitne. -.27 & 9, Mlwme TraI' 4
P'odlu ii. ciirniqnci de jul c P u~tP-trett~ Exifciufton ert~7rct/~i'nlpiP (i % iit Wn14t~~EIF
Labora;luire ,peeial ll'inalyset' el dke ircclerch' e
4NA~LYSL-4 I 'r111 CITLCS~(! ILW&SILJLjJ.. ~iCidRc1wci' c~
pt autres Iii irole du I pii?, urtdirl .
S eu l 'l~ p o si lnire p o u r H aiti d i j B ib e ro n-F ran c obis; Ic p Ills fiIci
a- aselis;ablile le.,-plu pLoiisiP-d, rlg Uetw 4nai ch84
Drlpholle. ldI'resie tflgraphiqne: Sijomiie.go-Ti-rnei-ire-Pll4U.0

finprinterie H. CHAUVET & V CW.
FI"rrvitix tyl)(Jgrt1phiq tes re oiJ s g1 0

'i, Rlue diu Foil-Per, 4


~iraisur~~3Rl.;er~r~PL_-~_L--I.. ~ _~~~~ ~~ ---__IILIII--------L-;-_ 7___C~f~iV"r. r--:----"i*IIYII