<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00288
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 16, 1900
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00288

Full Text
ft IIU~ ~12~ uq.i'i


rort-au-Prince (Haiti)


Jeuudl, 16 AoOt 1LUU)


L5-0Nivemistee

SJoriQAa gti diTe, Cor-rPercia. et d'TnxIorice.

CH RA QUIT,--- D IRECTEU R-P RQP RI ~TA IRE.


5 CENTIMES


A bonnement pour Departements.. $ 1.20
S* Etranger 4.50


PAR MOIS GOURDE


&IWI!Nteapmmunications au Directeur du Journal, 4, rue di Fort-FThr. 4-


SDE BOURSE
80 8o 0
ror 2 Ili e
suivant signatures.
)tve str ,. '-York centre
billets 80
jic sur \ '..York 1/2 "/u prime
idwrtwlin, i .20 /on or
o190 12 .. 27-26 0/ escoinpte
Stlgoo i ;. 63 ./o escompte


Imvl.Commiri 'm huon
ri~Cac, seion quality
pou ie5


S20 /o

14


r NIE FRARCAI-SE
~B1SI EL~GRAPKIQUES.
OLE Em cNOUVELLISTrED
-OLDEUCCTON INTEROITE. I
koRlA -c-ill "'llure posit i inent
f Kriwe~t irler drlzi rp .4p
0 fa cuiiilclll ql'on III, proii-
de no pr I env'iyer loin de -;on
TO\ A Vengagement qiii
& Peiisang et ainquel plirent
hirnin:,, des trouprs ,,I-
ci nnt vu mille tuts et
seritqucnlzl militaire~l s'at
ea' .it I;~an fc desespt~I?.r-
alllV- 1Ii rivon\nt devant la
O -hoii qui est entonirtoe
el' 'siti-itie pour- oira

D'tYapit t i deptdlie da-
a* 3 Jullket, leui i mlr'tii n
ngers dansbette ville &
tjN~;,on leura7vait fout nin
.el des~ c(ftfrenees avaient
et de- Inc.tire~ Ri prendre
er loz iin in I .- ie0-i1,d:iil1,
draiPnt fTien-Tziii o0a 'l-
leur r&,;idence.
__0N.. -L' dtpartemerir end'E
7 11. -i


iionft chinois insistent pour que nons Chaffee de ne pas reiarder davantage
quiillions Pekin, ce qui werait la mort so march en avant.
certainw, les troupes impiriales tirant Les anglais ont perdu 50 homes
des 'coupi dp flusil sinr nous tons les plans to combat de Yang-Sung.
jour s. Deul x iministresdu YainmA, amii' Le government espagnol a deci-
dlu progrs, dtcpit&s. Tous ceux alta- dd de .tlili-r i-F:ii' une fois le trait
clhits i ia lhgatio i des Etats- Unis vont existent evlre hii et 1 s Eta's-Unis.
lien pour le moment ,. L'adminis-
traition ('c'int que le corps expddition- REUNION PEDAGOGIQUE
naire I'arrive trop tarld Pekin pour .
sa vel r les mrinistres. Lesmembres de cette utile Socite se sont
PAtUs.--Les allies ont occupy Pelt- r6unis mardi, 14 Aoit, dans le. salons de
sang aplres ine rude bataille qui a du- la direction du College-Louverture. On re-
re 9 heures. marquait A cette int&rsssante reunion beau-
On affirme qule cost le mardchal coup de dames, professeurs et directrices.
Wallersee. do 1'armne allemande, qui Le rapport du Conseil d'Administrition
est noin)l d d(neralis-sine des forces renferme desconsiderations d un ordre im-
allides; en Chii ,." portant. Le Conseil a parl6 de enscignement
ROME.- De l.agnifiques fnndrailles professionnel a organiser dans les 6coles pri-
ol .l", *il* i I d tlrt; -.. 1'0i\ maires, conformement a la loi du 7 decem-
h- -,:iels. Cette temarque est ofrt ludicleuse et
i :nt ;5ubit d; In fouledans a roe a- e.rt
ient subit de la foule,dans la rue Na- prove que cette Association s occupe reel-
-zionale, a c:;nlsC un peu d'edoi; 50 element des int&erts de 'enqeignement na-
personnes ont. tC blessdes. La pols- tional. Le rapport a aussi parle des exer-
see a eu lieu au moment o4 le roi Vic- cices physiques ui n'existent pas dans nos
tor Emmanuel pass;it; les cris ds ecoles. Nos enfants sontdibiles, rachitiques.
blessds out fait croire qu1e 1 vie diu II demand de propager V~ducation phy-
jeune roi 6tait on danger et lvs princes sique dans routes nos ec 1c<. ,n d' -voir
Sdagr I. pi t des hommles sains d'esprit et de corps Cet
italiens ninsi que les tiers o important travail d, Conseil a 6t6 vote A
tou e roi Victor Emmanuel poir l I l'unanimit6, de meme que les compares de
protege. recettes et de depenses. Puis on a procede
NEW-YORK. -Le goutvernemeintan- au renouvellement du Conseil d'Adminis-
glais, d'apris une dpOclihe e Londreis, tion.-- Voici les elus :
acceptera le general illemand Wal- M. L. C. Lh6risson 'Pre5ident,
derseecomin commandant en chief des M"" V e B. Fourreau. -- Vice-'PrisiJente,
forces allies, si los autres plisiances M. Corbier, -- Triscrier,
I'acceptent.-La FraneeFcroit-on, ntac- M. L6on Louhis,- Secritaire-gendral,
cette nominion. M.G.Dalencour, Sccretaire-adjoint,
cepta pas cette nomination. M. L--Hey-;,-'Bibliothccaire.
Le president Mackinlec a d6clard que sdix conseillers elus sont M"' V
desnigociationsseront entam6es_avec B. LUpine._Mi'oV" C. Joseph, M"e L Pro-
4,i-Hung-Ghang-- f .-conditiol) quetl A- pbete, Mile H..Biamby, MM. Pl6sance, H.
government chinos garantise la Denis, Dr Doucet, Desgrottes, E. D6sir, J.
vie des strangers. Barthe.
On announce que 38.000 soldats-al- M. Lherisson a souhaite la bienvenue a
liis sont coicentres A T'en-Tsilln. quelques :.embres nouvellement rceus et a
Un teldgramme du minister e aindri- M. Moravia, professeur, nomm6 membre
cain i Pikin dit que les Chinois de- correspondent a Jacmel.- Cejeune et in-
viennent do plus oe pls nombreux teressant poete a r6pondu en terms choisis
autour des legations,-ce qui lend la x components du Pr6sident.
uauton e plu -dlsero,-c q e M. Tessier, le sympatique Directeur du
situation encore plus dies(pe P~ L;e Nation-l, a denanudi de-rendre un-
des secours ne leur p.a1 % irftu 'i pn- onage public a M. 1-. L. Cauvin, mi-
Le pr&ident Mackinley a conivoSqu1 nistrc de instruction publique, qui fait des
te Cabinet. en stance extraordinaire; j efforts pour repondrc i l'attente des mem-
il a etd r1solu d'ordonner au general b:es du Corps cnseignant ct justifier l, con-







fiance du pays; cet hommage a 6t ren- bassines ep cuivre, berets de toutes qualit6s, .aux minmrales e pur,
du, un moment avant Farriv6e du Direc- bijouterie-fausse-et fine, biscuis fins, 0bow-. _lfrannc; es, encre, V
teur du Lyc.e. dans le rapport du Conseil teilles vides, boites vides pour pillules et truments, etuis Je couti
a'Administration, admis A l'unanimiti par pastilles, boites, trousses ou e6uis pour chi- encens, essences pour lI
l'Assemble. r rgiens ou dentists, garnish ounon; boites vons, parfums et lique
De beaux morceaux de piano ont 6t6 'd'instrutlents de mathematiques, balances quettes.
ex6cut6s par M Duclos, surveillant-g6neral de precision, baignoires, bonnets de toutes aietices et porcelaines
au College Louverture et membre de I'As- sortes, bottines, bouchons de liege et en sorties en paniers, bqi
sociation. metal, boigeoirs et bougies, bourses en col- Itux-cols et mancdettes,
La reunion a etC pleine de cordiality et liers, cuir ou tissus ; boutons de m6tal, de fil de soie, de line ; fil,
M. Lherisson a tres bien requ ses collogues. nacre, de verre, de porcelaine, d'or, de lotte, fil pour cordonnie
Au toast, il a adress6 A la nombreuse soie ; brosses A dents, A tete, A ongles, a rets, fleurs artificielles,
assistance une vive allocation qui a &t ap- habits et A chapeaux; boites a musique, et en porcelaine, foulard
plaudie avec enthousiasme. boires de parfumerie, bottes, bottines,.bro- toAl, fruits secs et a g'et
M. LherisrQn a bu a Haiti, A sa grandeur dequins, souhers, pantoufles de toutes sor- ( pate-grasse, gruyere, i
et A sa prospbrite; et un membre du Con- tes pour femmes, fillettes, enfants a partir parnitures pour chape;
seil d'Administration a level son verre A la de 6 francs la paire. fleurs, plumes, feuil
sante du President Sam et a celle du mi- (Boissons): Absinthe, amer, anisette, plates et en torsades, e
-nistre Cauvin. cassis, cidre, creme de cacao et autres, vins on non, et en soie; gant
D'apr6s les comptes du tresorier, I'actif de champagne, de muscat, de bourgogne et garnitures de robes, gar
social de l'Associationest de pres deP.i.6oo autres vins de France, vermouth, toutes lit, gilets de flanelle, d
don't plus de P. i.4ooen cr6ances su: I'Eit. .boissoni, liqueurs, d'origine franqaise. glaces avec dorure. ou n
C'est beau I Cette Soci&t6 peut vivre panifs, cadres dor6s ou non, cahiers, m6- non ; glands en or ou e
et rendre des services A ses membres et A Uthodes, livres de musique, cahiers r6glMs sans franges ; globes ou
1'Instruction publique. pour musique et pour 6coliers ; caleons e ques, gravures.
toile, de line, de flanelle, de coton ; can- H
nes de tous genres, canneetlles or ou ar- uile d'olives, builes d
TRAITi FRANCO-HAITIEN gent, f.ux or ou argent; carreaux a carre- struients de hirrgi
ler, cares de marine et de geographic, etc, Iques, de musique.
Tableax des Prodits hi ies et Iran- cartons r6gle s pour musique, capsules pour arrest videos ou contend
Tableaux iles Produits hailiens el iran- centt-
'ais r" ""a r a...."bouteillesn c e ttes pour enfant, ni, dishes, jouets de toute
1 .ea-il-GE alavtetion -. metres; chiles de soie, de laine, de coton, sole et line, jarretiires,
Tableau A de cachemire, de tulle, de dentelle; chabra- acets soie, lil ou coto
Dpnle. ooites de coAson lio ques, cigarettes de la Regie francaise, chai- Lvues, lorgnettes, loup(
DOrig e. cooiales de conlpuiatio t nes pour arpenteurs, chapeaux- po-dames Mlalles contenant des i.
orbiinuirs det la ipubi- que d'Haiti qeu et fillettts garnish ou non, chapeaux de line Ilches et manchettes p
beFrancedie, atx leur importatioi et et de featre pour hommes et enfants, capo- mes de routes sortes; rr
Cra,ce des tce les plus rduites : es pour battme et pour enfants, chapeaux de dentelles, marbres pc
Cafe, C;,.o, C.-l.l,' Poivre,- e alle. de, soie.haute-forme ; chaudieres pour escrime, en il de
Cr,....e, .S.....,o uscadt, en ter et potin pour cuisine ; chaussettes de mitoirs, mitaines, mou
a,- icfl Vnile, Ma- coton, fil, line, soie ; chemises de toile, coton pourpoche ; mou
cis, Giot., Vnille, h. line, co-on, soie, pour hommes, femmes pure, dentelle ou autre
Tableau B et enfants ; cheveux (nattes-touffes), coiffes Nappes de toutes quality
Marchandi.,s /.,rrng.ises qui seront, d avcc leurs cuirs pour chapeaux, colle-forte, Iles couturieres, nces
leur ipu,,ilol d,,s lI JIepuhlque collere-teN en dentelle ou autres, compo- lmbrelles de routes qu
d'Hatti, ,.,:epi,' dies droils addition- tiers en verre ou-prceaineordes pour pails et ailes d'oisea
nels de 50 t ,e dc 3,3 1 3 ./o violons, cordon en soie pour fhontre ou oignons, olives.
lorgnon, cordonnets, cornes pour se chaus- raillettes or, argent i
Acides taitrique, sutfuique et autres, ser ; corsets, couvertures de line, de coton et corbeilles, papeter
iagrafes de routes qualities, aiguilles de et pique ; cravates de routes qualit&s, cu- tres, A ecolier, a dessein,
touesortes rt, ail, alambics, albums pour vettes ct pots en fence et en porcelain ; rettes, paper peint(tapis
photograiphies, timbres-poste, dessins, etc, caract6res d'imprimerie. parasols, parfumncrie, pe
almanachs de routes qualit6s, amandes, ar- Ceintures de toutes sorts, chandeliers, genes et demeloirs pour
chets de violon, ardoises pour maisons et ciment, cirage, cire a cacheter, clous dores gnes A chignons, pipes.'
pour 6coliers, assiettes en fuaence et en por- ou argent6s ou cuivr0s pour ornaments, plumes pour clhpeaux,
celaine, atlas de geographic, d'hydrogra- clous dits points de Paris, couleurs, cra- fine et commune par cai
phie, etc, attaches parisiennes. vaches fnes, crayons, cuillers, fourchettes, par service ou par piece
( Articles 'Cilitaires ): Aiguillettes, bau- carnets, cuirs. toutes qualities, pc..e.
driers unis, galonnes, brodes; casques, cha- ( Confections ): Gilets pour hom.nes et primerie, produits-
peaux reta6s ; cordnnnts n -s, r- cadets de routes qualitts, habits de drap routes sorts, pruneset
gent vrai ou laux, en lane, pour shakos; noir ou d'autres etoffes, jaquettes, redin- de soie et de co:on,
dragonnes pour officers ; echarpes, 6pees, goes, vestons-detoutes 6toffes our hom- aux ites fauxmaro
_piepautets, oclesjour officieregaln o mes et cadetspittillrste toues t toffes aisins secs, regles pou
-argent, soie ou Iaine ; gibernes, havre-sacs, pour hlommes-er-crders, thabilleniets com Fde soie, mousseline,
-habits militaires et dolmans, k-pis. pas- plets pour enfants et cadets. rule, robes rubns de s
saints, plumets et panaches, pompons pour ( Conserves alimentaires): Anchois. an- laine, fil et coton.
officers, sabres, tuniques, porte epe, ca- douilles, cervelas, galantine, pates de foie Lavon de Marseille, se
paragons. gras, pates d'oiseaux, saucisses, sardines a Ode oilette til e coror
( Articles religieux) : Bnitiers, calices, I'huile, thon asperges, champignons, cor- soie pour cordonnier,
patenes, ciboiees, cierges, chapelets, croix nichous, moutarde prepare, olives, perils statues marbre, bronze c
et crucifix, images, medailles, livres de pi6- pbis, truffes et conserves de legumes ct de routes quahtSs
tc et de messe, ornements d'6glise et de 'fruits au vinaigre ; routes conserves de prc. Tabac hache. tabatiires
pretres, ostensoirs, scapulaires, statues et paration frangaise ; couteaux, cuirs. I er a 'aquarelle, taies
statuettes, tableaux d'6glise, etc. ames-jeannes videos, draps de lit en toile qualities, tapis de parq
Bag ettes potu- gints barattes, b.e e ill, Uou coton, drogues et products pharin.I- Idescenre de lit) de ibll
ieCcoton,t laine, p.iLr Iouiiines, lin- ci uques, dragees et confiscries, d6s I C,.u- cirs ), telescope.
n.rs, c.,de'.s, i!!c'tcs, ctlants; bs lastiques, dre, devants de chemises. (Ti.usr): Bande de mc
r;:LS, .: f C~, 1 i C e, c fJn~s b~~ elsriuee


do,


Is


Iao
sde t
niturm
e la ,e,
on, C
oargeotf
5


'amank~
e, g~
ant dcs A
s sortes
jetons,
o; livresl
eIi irleiailhs
llarcllallik
our
iant ihies

fer, pao

6toffe.
6s; n
sadre5 de V
alitrs; oiT
ox podC1

n onl fg~l
ie et
a niusqio
sserie),
aun
les Ch
ec
porcel4*2
sses,
; por!EC0


aiila

r:
0,.


ur.
vie,



a untlci..

d'oreilk~


,OssclilCK.







s de batiste brod&eq simples d'Haiti pioprrcw dJns titIe p ik commune
j IKS L H*, basin pique et bienaikante.
Brl. b~tistC de 61l de cotn~


ratiite. b6mbAzine de sole,
cw-iI, socl de Bretagne, fil


emiTr en line ou de coton,
e, ]'jur p.ntalons de Louies
&le de line ou de colon,
s qu.liits, lainages de tcoues
le, .i.inette, satin, suierie
:obe....'i',nmousselie et mous-
uk, mnolais de fil et de co-
sstc pour matelas, nappes,
utes qualis, crepes, damas
.bu coton dentelle de fil, de
i6n, iinos, dentelle entre-
'b.is lc oie, fil ou coron
f dou'lure,, toile flie de fil ou
Iuri chemiir, g.ae de soie. Iil
Linon, i. idapolam, velours de
coron. *tr-'e, indienne fr.anaise
ien, Lilk. Limoges, Nancv, c. ;
,x et moniinenits funeraires, tuile.,


pOur lardins ; verrerie, verres de
ou de ILo., ion, verres A eau, A li-
Lchanip.i,_:tL, A vin;- vinaigre, ver-
;voirt: du f.II!e il, 11ule. sre,
uoussIei. --on; v'ermicelle, viirc's,
v~rai~ pxiwI), virrs en bNUi~Ilr1e




Le Change
bier in.. Ila prime wait dsceiin-
u'a 76 mais uine' IrSez
re e l Ilecie.6- 13.000 dol-
a0 o,. o de suite le chance s'est
:ct au~.
Sclicr rr on se maintient a Crlle
k-mais ,Ir. g;ui-re d'.tffaire,.
Fete Paroissiale
'1rIiw t1iv~j 1' bhier, I ANS0onrpl1 n,
c dkbre;ea-i, uo tclal inaCwLjtdrn&.
UMilde FL' I1h Cii hedrarle. S. E M. le
biDt dl I.I l.1 bii uc ,,iCu'' p ccwin de
:g eLrr i. d Ftatt tE de o 11..:I V
1 I r.id nrL.e. .1.lai L1
paBM.1Rauv~r c'e, Mir I
11qui a pikchi .1%e jC niae-.! na habi-
irque run i.vui de voi' f(Linllhjn,,
"Wlecio Mr jcjlehnZ ln C 11111le
?UlIflu~lqut: du PNrisr~rhdl.
*4 Ire flre de Notre-Danre de Purr-

.rmTc, coinmrnndoe pr Ir Go-
ort Colin,_ -j.lij pr6-enfli e!
n6e pa rusn ie ue ei to-


ent bruit, bien que nous
nmonielle sous b~nelice d'in-
que hez nos Voisins de I'Esr,
a du Cibao, la paix publiqioe

It ZIme tir& des coups de lusil
t Jimenes durant une tour-
ilsait dans cette province.
aitons que [a nranquilliti re-
lr~menr et prochainemenr dains
Il scelir ;car iwus avons intrer&
-,deux Guuvernezrenrs de I'Ile


Chiens enrages
Quelques peronnes e plaignent de la
petite St-Bartihlems de tourous que
I'Admminitriion Commun.ile a ordonn6e
ces jours dernier C est I rort
Avec la icaleur c.mriculaire du moi'
d'Auit', I hIvd',ophobic e't a craindre ; nou:
conni'm.nlls miiinme qi.elqiies chiens qu'on a
di6 ab.mtre, qui et.iient ninifestement en-
r.iges.
C'est pourquol loin de blAmer notre E-
dilitr en la circons since, nous I'exhortons.
11 contr.nire, :1 continurer sa bonne besogne
de salubritj publique, poisqu'elle agit
dan'. I'initarr general.
Rixe mortelle
Ce .iiin, d ins le quirtier dit a des Pis-
quciei.... dc ux le i i i Cub.ins, le, noin-
me, Oli o ct In.in, qui hibitaiet laI me-
iic nm.uii'u :. ,...nt pris de qurelele ec unt
jout du ..l"Mic. -- -
Frapp& par Olivo, Juan est tombemort,
d'un seul coup. -Son meurtrier a e6t arre-
t6 et depose en prison, a la disposition de
la Justice.
Duel
On nous dit qu'a I.i suite de la soiree
thiatrale d'hic, un diit6rend est ne entire
MM. V. E. Ducasse ct Emile Dominique,-
et que ce denier a charge& MM. J. Ducler
vil ct Paul Laraque de demander raison A
Mr Ducasse
Espdrons quc l'affaire se liquidera par...
du champagne!
Soir6e Th6Atrale
La representation dormne hier soir' par
Mr V. E. Ducasse a reussi. conime .il fali
lait s'y attendre.--- Nous en donnerons le.
compte-rendu d6taill dans ndtre No de
demain.
A Saint-Roch
C'est aujourd'hui, 16 A"iut,fetede.Saint-
Roch. Beaucoup de cavaliers et de db--
votes, hier soir et ce martin, sur la route de
Bizoton et de Diquiai, pour entreprendre
la rude nontee de ( Platon D.
II est certain que beaucoup de d6votieux
se renrdenr -ce pittoresque hameau en p6-
lerin.age reliieux; mais aussi combien de...
bambocheurs!...
Lettre de P6tion-Ville
Mon cler Directeur, )
Un grand coup-d'ocil au'Champ de Map
me permet de vous envoyer la note sui-
vante : es quatre points de la vaste et
magnifique place baln6aire s'e61vent, avec
tn incroyable entrain, les divers kcisqnues
et comptoirs des dames patronnesses avec le
concours-devou6 et sympathique des mem-
bres org.nisateursc, stimulUs par les sil-
houettes de nos cprieuses mondaines grou-
pees ga et IA et b.rardant joyeusement.
Au bon cur6 de Saint-Pierre, le r6v6refd
PMre RUNrz, nous n'avons qu'un reproche
I adresser, c'est celui de trop s'exposer
I notre soleil tropical pour la r6ussite de
:ette fete.
A l'heure ofi je vous enleve c~petit cro-
luis, pelles, pioches, marteaux rep.indent
eurs longs ripige d.nt l'6cho chreie
gr6ablement la douce quietude de nos el6-
gantes mondaines de P6tion-Ville.


Y-i Visn oges Roe en Barrqes

Des maisons :. FAURE Fr ,"
i deaux.
J. 13. et A. ARTAUD FRERES,
A Marseille.
Tabac scaferlati franoais.
Vinaigre en bouteilles.
SBouchons de toutes grandeur.
A vendre 168, Rue du Magasin
de-'Etat (4pesqu'en faee de la Gla-
ciwre), ou 45, Rue Lamarre.
T616lphone.


~I~13YII~LD~P CII ~bllllR- I I~IL~~ ~-CEiRY~-~--
---


1


-~"-"~""'- """I"~"- '-~ '~~~


Nous ponvons done augurer dja. un tea-
tanr success pour ces infatigables servireurs
de Saint-Pierre. -- SPECTATEUR.
D6cbs
Ce martin, a 6 lieures est dt6cdCe.
Madame JEAN RODHIGUIEZ
nee DMari "jaleaui.
Ses funer.nlles .uront liru demain uiain;
le convoi parrira de la rue des Miracles
N' jo pour se rendre l.a Cathlidr.le.

Est decidte aussi ce maun, A I 1/2, A
I'g e de 78 ans.
M"' VX" ANroINE SouLrrpo'.i
L'eiterrenici u .uI. lieu dciman1 1 itnan ;
le cortege pjrrir.i de la mason morruaire,
82 rue de I'Eg.lhic pour se rendre .t la Ca-
rhedrale.
Nos smpaithiquie cundold.ance- ih es
deax fI.m illes.
Atlas Line
Le steamer Andes attend de New-York
et Cap-Haitien, partira dimanche 19 Ao6t,
A 6 heures du soir, pour Petit-GoAve, J6-
r6mie, Cives, Jacmel et la Jamaique.
-Potuiftret et passagers, s'adresser au bu-
reau de la Compagni-.
;.:GEo. W. PIETERSZ, Aglnt-gdWeral
Ligne Atlas
Le souissigne a l'honneujr adviser r le
public qiie pendant son absence de Port-
au-Prince Monsieur ALFRED MORCH res-
tera charged de la direction de 1'Agence.
GEO. W. PIE'I ERSZ, .4ye,il6,t-g6al.
Convocation
'Les elections 1desjuges coninilai.s ,. ee, res-
s6ot n'ayant pu avoir lieiu I entlrehi I 1 A.oit
|pass6, conformeemett 4- n-otre-avis-i nseal- -
date du. 6 At, iOt de cette ainnie, lant dans le
Journal Of'licieJ que dans le Nouvelliste, nous,
J. L Verit, Commissaire du Goiuvernement
prbs le Triburnal civil de cc resort, cor voquons
de nouveau eIs commrerganls Alablis sur rette
-place-e--payant palente des trois premieres
classes, ce, en conformil e e I'm t. 610 du Code
de commerce, le vendiedi que I'on comptera -17
Aoit courant, A quatre lenrnes de I'aprls-midi,
au local du Tribunal le Corrneice de ce resort,
aux fins de prockedaer dans les fornmes de la loi,
au remplacenment des judges consuluires suivants:
10 Cajuste Bijou, doyen, 2" Lh. Parisut, 30 Th.
Lafonrtant, 4" Em. Moi'se, 5 Exilien Heurte-
lou, don't le Iriandatl prs fin, du judge Ro-
dolpihe Laflntant, Olu d6put,. et du juge Char-
les Duplessis, en liquidation judiciaire.
SParquet de la Capitale, 1FAolt 1900
J-L. V\rt-lT-


\-





Vji do liouls-_marque.: Sainl
Einillon, Fronsac,% Es-
I'plh r. Sl-.Ii ii:', Cliateau Cliheval
Blanc. B il:l ley. Ponlet Cahel;Cou-
Ile, )Durlul M.llniferrand elc.,eti, .A
des prix rnieilliuir marche'iuel pan
loutl ill.urs.

CHOCOILATEIIE IIAITIENISt-

Paul Cesvet, ,
8, Rue Amiricaine, 8.
Chocolate a la Vanille
a 80 centimes la livre.
Gros et tDetail

Salon de Coilltre e eLouvre,,

M. Joseph Sari Millan.
Coiffeur Ires connu en Haiti:
Offre au public son moderne Salon
de Coiffure situe Place de la Paix
Rue Courbe, No 90,--- lont pros des
i Ecuries Centrales, P. -
Les plus difficiles seront satisfaits
LdNi struments sont -
'. consfamment asepris&s.]
II promet en oUtre, .
promptitude el propretl.
Venez-y et vous serez satisfait!

Adresse Medicale

D" Guignard
-a$gles rues-dii Ce4iie ct des Miracles.


-* IIIOEL-CASINO-BELLEVUE.

.ei IHolei. jadis s I.ien connu par
sa posiliun exceptioirnelle. [ant sous
le ripporI des laeliIs centrales de
Ia O'l pe poi ti le, aranlages tie la
Ca1 ~1 'a.nne. I dan~~ie d irectioni
'L % lent d*I'Lr Ilnib -tFiivliereliwn
rieuif.
11 se recoimmande aux voyageure
par sa propreh, sa iranquillit6 ei se
bonnet' cuisinee b.ourgeoise.
OIfiinnre, confortahlenine-nt garnie'
Ill jour el au miois
Chanifinres aveC priension ii poaIr d(
-1 1. j'ar Y1111
'.i $ 11 I i9 r nir-'is
Bi'~sn. A rlw, Billard. Piawti vh
Taible unitle tie


I 1 2
7a 8


hres: 1 I.5N1 ,avec 1/2 vin
n


Le. T'ain wayr passe
S devant lI1'ilre de 'h6lel.

QuelIe est cette ltert.
veilleuse boIis.ion don't
tout Pt.--ati-Pce. vante
tant la souveraine pu--
rete et 1'etonnant.e nio-
dicit( du prix? C'est le



17, Rue Bonne-Fol, 17


A/I so"' WE 9 jr uirv.
* RHUM'
m~meb irit que le Ic

Ear de Ita Pi
Jugle ea lace de la Al
NIEDAILIILFDQH _7:a


EAU


GCBUSsip


Ritgdntratrice de la
deq S11'.... IPWA"1

loellensibe el H31pieniqUe WIC
Ce prodluit soiji rival 11'a riel
'nuii t%-Cc Ius Ijuil. pAraDddl
'Ptc ili-ILIs j nurncilcneflt oIT*a1
b C, sairs en obtentir I., faveul
ine ficncil..
Pourquoi ce prlait .1.t~jl 3c41
fiance gent~rtlt-
Farce quil ~lii repolliselr 1
de leur couleir, iiatirejle @1
mente Ia 1oiigetir el 6p05s30
Parce qu'il ei arrteI' I., chhlte
soyeux..
Parce quil la embeli, et
_d b cir. A
Parce qu'il 6viLe les maul
diaparaltre leg Pecl
Phrce Iqu'iI noLLvjt ii
su._ aoh efliciaeaI semn
Prix. 4k chaque fiacO2-
RiPUSER coifme Co0 rrRaV
DUIT NON REVtIn de MkP


DEPOT J Port-2U-P
Pharmaaie youveile A. 101
Nota. L'Eall Cru7ind"
Nori8naf dn
ne-tl ,ur belle 01bondlru
111alaua eiii et sourcils.


-7.L
Aiirieine baisi L. Boutin & de, Au" ste 31 6a C '
PAUL CASSIN inrormse Is ublie en.g,-e'nrml at ses AlA
irand'Rue, 41 en face Ia poste nonibreux clients en particulier qli'ac. a annon
cuoleuient-son Melier~ eet SitLI6 ilU N9 -%' r S v119
Falli Wnenfiier it son honorable wcllernentlso (ielier
166, Riicelnr ~rgiN, ile dl'E Lla, ani Gico de ?Wlaonretour de Cdi
cliuntI'I de Il akse I-, e n edi (II en i 'li'' o v1l do In Ca .rosserle
thaiou rdhui knlaise. _Aso AA;e1er(tl e-q
5rv bolls vII I- tic Ltabe I reason de irns Ia rue Ine
loittilcC, pionieftwiJ[ en int~ine Ltmps lI Ionpeut lii admOe
1 .701 Pt 1.25 le -allon
I Lilltiirv qiinjiah tie peinture eL de ver- ies de
wSon excellivni rhunii est loujours nrssaire.-- I'6I6guizrce et ia plus grande ~ ores emi 14
promptittudle dans 1'ex6Ct4Lion des coal-
minidee qui lui serowl cdo~eesa
N. B. --- U11 rabais est loujours 11IIides q uiui onst olives. -a -.upj .e par It. :ip
TI ntreprend aussi touties aorte-as .34.1I
ICal qu:1in oii .ichi:e ell grlos. parlions &ix carrosses qui peuvent. lul o
Mi' .i tre IIiivoy ksdes dilf~reitesvillea d 'HHili. BOn M arch il E nv:epl*i

*-,ue P,, contra Ia C~ft~TIPA~SN Venex v is
Conre13coRonno
E I c i a C trzO & C PUR hTIF.W DI Nqza r d(
US EXICENI ImMUNWARAIII
RAIM ft b Nom aa 1:11TRURF AM fillo P. 2 /
Aa Ma is '?1.llrqllt


I-