<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00281
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 7, 1900
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00281

Full Text

.-No 594 Port-au-Prince (Haltl)


Mardi, 7 Aoat 1900


x Nouvelliste

rIirri~ QzOtR I,--- D i-ECja1 at d'.riz.otRces

CH~RAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIt~TAIRE.


.AhonnemenLpourDU6partemnnta.Qi..a o
a -a Etranger K 1.501


-PAR 1o0S 8-COURDE


atjomlat au DijecteenrAujouma11 .ru d.io rO-Xi
rn~-------


DE BOURSE
85-90 /o
or pair a I 1/2 */o prime
suivant s.ina:iures.
Dvde sur New-York centre
billets 92
iiu. sur N.-York 3, ; "' pi IL
amorlissnm'nto 20 O/o or
iJia 1u i '!o 30 _/o escompte
idif-o '/ 65 /o escompte


COMM- I" I~, S97
wl 1mvn Imisso

kL't, re n quality
16 Soule


20 'o
14
14


tsprions nos abonnds de
liviser de la moindre irre-
Irit dani la remise quoti-
Be de ]eurs numerous, afin
y soit de suite remedie.


des plus difficiles et des plus dangereuses ;
aussi en attend-on le r6snitat avec anxi6et.
- Les d6peches indiquent que les Allies,
inetaonient les Japonais, ont pouss6 leurs
prepaiatius avec une hate fi6vreuse, organi-
sant un service de transports par voitures,
it.ins et jonques.-- On announce de Berlin
que c liuenan.-g ,nral D.clsscI, com-
n .I,.,- .. ;IL.... ,illic i n ...k i. I !111,n
quie 1'iImpcicr'r vilit d'i.C'lver au ranLg de
ltir.lih icollllland.nll de corps d'ainl a
e;i choisi coinmme commandant en chef des
forces .1ih 's.
I'.\is -- C'cst en gallant en voiture prendre
lc \.ach!1 qui derair le conduire i Sevres
que lc Sliah de Perse a failli ktre victinme
ic l'atic:it.r. L'individu q ii es: nil jcunei
ioniiunI d'origine espagnolc. dit-an, a et,
arrtC d; mais il refuse de r6pondreaux ques-
tiol:s dn judge d'instruction : des recherches
actives sont faites pour 6tablir son idenrite.
Le Schahl a demind6 a- avoir sa photogra-
phie; il ne parait nulle;mnt 6mu.
PARIS.- A ia y confrcnce internatio-
nale d'arbitragc. Mr Morand a manifesto
son 6eonnement de ce quc lai dm.ande des
Republiques sud-.iricaines n'ait pas trouvk
S 1' r .. .. ..... .. 'I A ,,! ,'1-


IPI rcho FOAl EIurope 1,d )!U 13:1[lop(e. u
PAGNI E FRANCAIS anlais, a declare .u Ic, aamis de in paix
en Angleterre avaicnt fait tous leurs efforts
.CBLES lTL.GRAPH lQUES. pour 6viter la guerre, et que les d6legues
N POLE nu aNOUVELLISTE, anglais ne pourraicint p.s prendre part "t
(IEPRODUCTION INTERDITE. ) des discussions impliquant le moindre blame
pour la Grande-Bret.,gne.
,AI. Li-Hung-Chang a requ le LONDRES. Un :l16gramme de 1-ieu-
unpf-ril suivant date du 24 Juillet : Tsin au ( Herald o Jdi que lI 'iv.,ant rde
n admll qu'il n'est pas necessaire de japonaise a r:t repouIs cL avcc o 1 is eCt
BB les ministries; mais il ne serait blessEs.
non plus de les envoyer A Tien- Mr.Tousset, sInaeun;- i Loinre (France),
seul arr.nieni possible est de s'est sicid6 A Vichy en se jetaut sOus oun
i~I .l .'Lc o 1,es. II nous est train.
~,.de lnus ierdre en touted hAte a On assure qu'A Chefou quelques Ctrinh-
Vousdep! .! ,e .1 I'enpereor en pro. co!eCrtis au cistianisi ont eL g u"-s.
wie '),,r d.ns le Fud, loir_ i'oi !)etIX reliiecnse:. t:anc::: .i', i' . broke
k5oin de vous. Vouj cres no.nme iv.e, i .c -' Ch r.Aup
Chi-Li j cause de vorre e\p&- Li HIun Ci.ii.ig Jd qu.. les ministres a
laire er ii vous est ordonn& de Pkin ne rece.iont pji I, le. gri-mmes-de-
le commandement des armies inm- lear puveremneni respec-t. si la march
pour comnbirtre les ilr.ineers dan, sur PIvk~ ;.ll.li e.
ilce du Chi-Li parce quc Yalou e,t L1 lh.iue i, nf IIc .]is sttcllel que
mpossibil;lr d'exercer ce comin.in- dLu\ cnr.iiib.'e; de I, cnmminision du Tsong-
pr suite de son ignorance des af- U-Y.imen oint eie dec.,pil. po-ir le seul
Slaguerre.D c-inle d'.i\., rcci'on; Uid de I'indulgence
s. Le inar&hal Roberts .nnon- poil le iimb.,,.i.dejr .
,0 train, des approvisionnement, 2- A 1 iitre dei troupes A PMkin se trouve
I- une cenraine dhommne' dt le feroce anritktranler Li-Hing-Ching, au-

-. t -eg I o~ lnt- ere-ipTurr-~ 5-teur -de 1.A boucherie de I'armee alliee a
ons. ad mare sr VaPl t 35 nilles de Pekin.
.. LL march sur Pekin purit Une depeche au New-York Hirald, date


du 25 Juillet, announce que le ministry am&-
ricain Conger peut encore r6sister pendant
6 jours, ayant des vivres pour cet space
de temps.
Presque tons les correspondents de jour-
naux conhrment aujourd'hui l'assassinat des
strangers hins les environs de Pkin. Ils
esti;ient le .minbre de, :..s de ii o 15 i .u- o.
--(On ldir-qie Li-Hing-GCing hai- -scul fit
tuer plus de o10.00 ooor 'cers q:~'il rencon-
tra pendnmt si !iiir clie en reconii.aissance.
D.ns les environs de Tienii-Tin 8S.ooo Ja-
pol is eUrent line rencntre avec les Bo-
xeu:s qui leur infligcrent des pertes s.-
riet:ses.
Le New- York Hiralidit iavoir des preuves
que les vice-rois one pIay IIune prime pour
la trte des strangers.
LONDRES.- Quatre cas de peste bubo-
niqce ont 6t coristates dins cette ville.
Les nouvelles du Transvaal annoncent
que 3.348 Boers se sont rendus.
PAIis.--- L'individu qri a f.'i !''attentat
centre le Schah de Perse a parl6 beaucoup
de I'anarchie, mais refuse de dire s'il est
'instrument d'autrui. -II dit que si son
attentat contre le Schah de Perse avait re-
ussi, et qu'il aurait echa.ipp6 : la. police, il
auraiit e n Russiec tue eI Czar.
Dans toutel'Allemagne, la police fait de
nombrenses arrestations de iper ones qu'-
elle soupqonne it're des anarchists; on a
trouve des preuves d'un complot gigan-
tesqiue centre la vie de tous les Souverains.
MADRID.-- Dans le port de Saint-S6bas-
tien le~ ch uidiiresdu cruise'rr cspagnol Iln-
finte Is bel onl it CexplosiOu : I homnne
de I'&quipage a etc tu6 ct 27 blees.


TRAITt FRANCO-HAITIEN

S- oiti cir. p if i d o li'/i Irioml''siN lious
UntItllt( It l'.lr'tif.v' (14e-poliUv ir sol' I ,ou lre
4 ios h'cleveurs les arltecles de la Cont'en-
lion I:oInmerciale rlue vie lt de signer
li -Itdpubtique-d'HRati- avee--le Gouwer-
nement Francais:
:\r. 1 -- Les crnfs et antres denr6es
colotiiiils de consommation, 6niiiner6es
d;ins Ih lableai A aiinex6 it la proscnte
Corvetlioi, h6rin6ficieront, h lenr impor-
l:ition en France et en Algdrie, des taxes
de ldoalne les plus r6duites applicables
;I\x pr (ciitssimilaires te toute autre ori-
gine 6trangere.
Ait. I Les produits naturels et fa-
briqu6es, numi6resdans le tableau B an-







nex6 & la pr4sente Convention,seront, &
leur importation en Haiti,-compl6tement
exempts des droits additionnels A I'im-
portation de 50 o/0 el 33 1/3 -/. respec-
tivement 6tablis par Fes lois haitiennes
des 16 Novembrel87ti-et--- Mars 1888.
Le iimrne ddgr6vement des surtaxes
de 50) et. 33 1/3 O/o sera accord en ce
qui luutuci leS droits de Lonwnge-payes-
_-pI-ve-rirtteffinuits et sur les mar-
chandises d&barqudes des vapeurs fran-
-ais, i' I, condition que lesdites marchan-
discs soient d'origine frauiaise.- Cette
-- t-' dtiaee constlie au moyen de
certificats delivrs par les autorit6s fran-
Saises compptentes et vises par les con-
suls haitiens dais les ports d'embarque-
ment; ces certificates indiqueront le nom-
bre do colis, leurs marques, numero-
tage, poids et contenu.
Lesdits certificates d'oigine _eroait-vi-
s6a par les consuls haifiens et frangais
en gr.:tuite dies taxes consulairesdechan-
cellerie. ---
Art. IlI Les vins francais imports
en bouteilles seront 6galement de'irev.s
des surtaxes lie 50 o/o et 33 1/3 'o.
Les vins frangais imports el barrique
et titrait, au maximumun4-3-degr6s- d'aT-
..- cool;, paiieront, par barrique d'une va-
leur de 30I) trancs et au dessous, un ci)n-
quiikj" des droits actuels, et deux cin-
quirm:'s (Csdits droits si la valeur de la
ban ',,' c.l silperie.ure a 300) francs.
Art. IV Dans e cas of0 le Gouver-
nemelit ihaitien modifierhit, pour n'im-
porte quelle raisou et sous one forme
quelconque, les droits principarx on ad-
ditionic.ls de son tiirif douanior, il est
expressement entendu que les products
naturels ou fabriqu6s, de provenance
frangaise, qui sont, en vertu de la prd-
sente, Convention, exempts desi artaxes
dtablies par les 1ioi -ne- tP
de 18Wt7f- 1888, seront, dans lune pro-
portilo exacternnlt correspoindan te, exo-
na6rts-6u--monttant des droits nouveaix
ou mois;lifi.s talis sur les products simi-
laires de provenance 6trangere.
Art. V L i. ,'- lI .riii\nion sera
ratilide par ls .leix Governemerts, aus-
sit6t qiie fiiret se pourra, et les ratifica-
tions uri. -,i....t a-,'h.,,i 'e 'i Paris. Elle
entrera en vigueur dix jours apr6set res-
tera ex'ciiloire pendant une periode mi-
nima de ilix-liuit inois, a dlr-r de I'd-
clhange des ratifications. '
Six mois uprfs 1'expiration de ladite
period de 18 mois, celle des deux Par-
ties coIltract;laites nea ps prolonger au-deli less elfets de la
present Conventioni, tera-v le- notlierf
.expreC.- nceiil l I aulnr- P.iitie _contrac-
tantt-. -- I.).ms li-~ cjs icejt-niotiiatin
___- -n-W'saurait ettfaite -'~epoque prreilrl Iii
par I'ne. ni p.ir I'autir des dei\ P iIrtis
contractantes, la prasente tion-
rusqu l'expiration
d'un delai de six mois apr6s lia d"'ion-
ci;itirn qui e n ,iait io ile uiihri' ,iriemn nt
Fail et passe, etc, etc.


Dans noire numdero de detain, nous
publieros la lisle des products ddgre-
ivds enumerBs dans les tableaur A (pro-
duils hailiens) el B (produis fran(,aish_


HOD EL-$i nous en croyons tout
MIU cette flte surpasses en ql
anadultenserappelleles
.. .. Pas ne sera beoindecor
Le Change ii y anra relaurant a prix.
Hier apres-midi la prime descendait jusqu'Al .
78 /., car nous connaissons une alfaire ast Toule noire belle jeune
importanteAcetauxti Mais-le meme soil un donnera rendez-vous cejour,
arrAt bientdt suivi d'unu.r6action se produisait, NOes coi seillons donr Ac loug
sans doute par suite de demanded d'or pour tie p8perdre cete occasion
le depart du hollandaise d'aujourd'hui... de S-Pierre a clef ilun ceur
Ce matin encore ceux qui avaient neressaire- nent convoilt.
entuLbesoin de remiser. ont offer de prehdre "On pa'e ausl r' un grand
jusqu'A 850/ ; mais alors les ,Ietenleurs d'or Eu route done pIour P~Ilifon
out voulu avohi leur revanche et tclament un" puisseseglurilier d'airi
90 0/,,. II sest-ii6eei arait-il, quelques jAichoementl de cellr, belle
afai0sal ara-i, quelq recreant sainement el inorale
affairs i 87 P/o.
Cette petite reaction rtait 6 pravoir: on Epicerie Nouoi
recule pour mieux sauter !.. II vient de s'ouiir dansliar
Vieux Billets lie la Pharmncie Parnso. une
II nous revient que certaines andnliinislrations dot la belleinstalahiion prrnetIml
publiquies refusent daccepter les billels de caie e d iCr ordlre pour Ia ~i*sle assmor
det6'ior6s. Nous portions ce faith a la connais- pro i',o"', de iniif ..,d-. Couenme i
sance de qui dedroit, avec piere d') renidier. a I'intention de ven.hi -au ineilleur
Si l'Etat s'avisait de refuer lui-inAine ses sible et de" ai licl, t.JoI.,urs frail, I
vieux billets, cela jetterait dans les a-hanges d'une belle clienI-le.
une perturbation que nous devons Avilei i tout Fun6railles
prix. .Cet apres-midi, 3 heures, auri
Manifestation national thdrale-tenterteient-de_-
(Ja a eti -aiiment- une- manifestation a LAIRE BONNER
nale que les magnifiques-oiinneurs funebres d4cd6e hier a 7 lieures du soir, di
iendus, ce matin, aux testes du Gen6ral FRAN- time ann6e.
rois MANIGAT, arrivAs hier par le transatlanti- Le cavoi partira de la maiiaiSmo
que frantais, rue Montalais courtr A c6t6 de I'
S. E. M. le President tde la llpublique, MM. sionnelle.
les Secr6tai res d'Etat, MM. les sAnatenrs et de- o--- dasd-tanceS aiifanillies
puts, MM. les "niuiilit'a tl uL.,nsul'- tisar,;ers, Naught.
en un mot tons les membres des corps consti-
tutsoutn t-noignr, par leur presence A eel hom- CEuvre de la Matare
mage posthume, le regret gArnral que cette dis- Hier matin, A 7 heures, Mr le 0
parition laisse dans le pays. ty, directeur de I'Ecole Nationaate
A.u ,:Imil:it oil nous 1itton1s Sous presse, le etdte pharmacie, assislt du DIoclett
grandiose cortlgeddeilt -peesitnrletement cou, de Mr J. B. lias'1 .. J.-laatill
vers le citetire... toatl, de Madame III...I- la Dire
A remain le compte-rendu complete. deux autres t6ve- 3t ,.-fremmnP.
Avis M6t6orologique Th6baud et Macoudi.-en duphim
a procdMAa A 'acoucthienu-if dlui
/11 stsignal ,ique de hauls verls, dans la di qui a heureuseuneii mis an mood
reC:iou dii N-Eh I'E, vort prevaloir liiidli soi- garcon peasant plus de 3000 gral
et la .jour6iie io i;ari au noir dates Grandes couchement a eilc-_ttlalL'iiu-:-U
Atills. -- tion de forceps a pu sauvegarder Ia
Commencement d'incendie faut el de la mrre.
(c-' It nuit. vers itne heniele fei t a pris dans 'Le Saint-Simot
les parages de l'ar'ei-inidlins Ifn depot decoton. Le traisatlantique franoais esati
L'alariine ir itr- ido le's voisins sont accou- venant d'Europe ot dli Cap, avee
rus et a.aient r --1 ..Lui.ll'.- ce coinieniceinent siiv nls :
id'ilirndii-O quanild in.s Pomipiers, prompteinent deBoordeauc, Gbniiral B. PI
intervenes, out faith disparaitre tout danger. ille et son rfits, iMme E. Riligaud et
Convocation A..Manigatt enifatll, -Mr et Mrne-f
Noun, J. L Verite, Comm issaire du Gouver- Miles Altagrace, Plyra. F'. 1ast,,
neimeut pirs le tribibnal civil de ce resort, en tia)n, Souget, enfanLl Nfl i line ML
vertu tie la dipi'cle du Secretaire d'Etat 1l GCjjnral B. LAO
Justice, et n, conlirinilni de I'art. 610di Code de Corn- Doelen, Cjralho, M. F .-rie, Lu
pierce, cu vuquouns les coinmmnrcEanli, lbiii su et. Mile Aiastasie Manr, l, B.
ee pcel e etl..).lii paienie dle- trl.i prIuiires Gardinrrer. 1. Amlnoi-e, Piere
clias.es, atu l 310 .i, Tfri,.iia;.e.-r.,,,,ie, le Mites Ch- Pit fre. nloiig,ol. Salri.f
ue resort, le vrc-1 4-ue-tm~'oTr"F~iiip a 10 Je.an-Jacquies, Mines E. lSar, Cb.
-A t- ariif, :1 quatre hieures'de l'apres-mridi, Georget. Dubieu6 el uon/e .
aux fins ie proceder 1egatement au remplace- g n-parlira cea.l
i.-i.il desj ges i CoLilnSl Tiie piTi- i St-MAiiA t oilt
Bioi iPari-- TTh. Lafonlant, d I retour. i Port-au-Prince, qLuil
4o En. Moise, 5o Exilien Heurtelou, don't le rant A destination idu Cap el '1ur pl
niant a pris fin, du' jge Rodolphe Lafontant, CameIro
elu depute, et du juge Charles Duplessis, ei Lign1e Camer
liquidation judiciaire. Le steamer Europa, pard le I
J. L. VERITE" rant pour les ports du Nord,
Parquet de la Capitale, 6 Aott 1900. i plus retourner ici, nuui prionD'
Fete Foraine & P6tion-Vlje et-e- iom'erle r CrSl de bi
Nous avons appris qu'il se prepare, pour le acheminer leur correspondanet
ditr o b r 1 9t "(t E "ats Unis par le proch.l depart
dtnoannchl 19 du courant, rne magnifique fete EtatsUls par proch. epl'...'
forainei Petion-Ville p .n_'dieiMni t-tiite--tT-h llr.rdCicie.-
!'Elii.rtli.t-',ii.,,- .-, F HERMANN 'C,








'D6part.
Verniiioiii f ldAine Caie-

kjmie, Cloyeas mel
gno Atlam
'honneur d'aviser Ic
bdilt soit absence de Port-
nsivi'll. AL.FRED Mpiicii res-
-Ia Iirpclio.: de P"Agence.
1. PTETERSZ, ,Aenln-cbsiral

E, inl'urtni le pubic -et le
1i est drtenteur deM repos
astion dans I'astg `signd.de
"Dyer et Aihiedr dans le
rdu dou coprant. It a- da
feuilles, au bos desqoelles
Oci'jt4il su propre main
bts qnu'iI a sigiies: a vendti
or "ne pas perdre Loldtle-
ame ile seize gourdes que
Ioit str sea appointements
tin (retenue du tiers) dout
nid- I'int6Lralitd, apr~s que
xt'a itt es.
*au-I1rince, 6 Aoilt '1900.
DORONAtv~i GUIRIN.
'iijdi% i(ld _qu se pomme C.
'KgiTfFa note instrre dans
te dit 4 du courant, d'ad-
wetive. qie je (tidiens illd-
fnitIiie ltegalemeit,-'ses re-
mois dont ii a parld dans
ante par lii d'administrer
lans le dMlai de'48 heures
011 thi cetteasommatio,- je-
on pr'oc~s en diflamation.
)rt-a ii-Prince, 6 AoOt 900Q.
B. DUFANAL.
ir en lart dentaire
I8 a I'lionneur d'aniotcnei' au
dio I'iioii, lon beau -fe e*,it. qu'il
!%W-Ytk avec Mir le I A4 FRANK
dt-a Ic In Facpult6 de LPhiladel-
Ymk I ( dipldaie dt'Ionnieor ).
elic, "t i'ecomiaidabie ehi tous
twiIe. le,; iialitbs si areai de
vll =4"4Lappuintaxeiui,
l1o11v1eanox tait point I ext'ac-
UisI 4Il.iim' que poin' lea iieltnes
iii.,.., ~ -.* --


prOi entf. 'iirt" n)ietlre t I'aise
s qouotrvpdl:mthainMal m'_M1' le-
eurF confinl te.
Rwf Ila _u-9__=u- c tg tc] "rcl
i.-P-cabineltar.. a lonijoiusihez
_iue .Boine Foi. Nu,17. Lei
h-ion -orddTe 8 hemres a nndi"
._____. ___ __
12 i a 5 henes, serool cersa-.
PeIur I'ex!!'clioi grOaltlle !des


de M61isse
-ALBERT GULGNARD
Irue du P uple et au
iffure de Monsieur P-
B reornn-Fomi. dT 6
es recormiandalions...


Changenent d'Adresse HOTEL-CASINO-BELLEVUEE.
SCabinet de--
,l LEGEIL CAUVlN Cet Hotel, jadis si bien connu par
sa position exceptionnelle, tant sous
Avorat, ancient bDitoniicr de l'ordre &le-apporl des facilities centrales de
-1--i, iedin Ilagasin le I'Elat 114 la ville que p-,ur les avanlage- lie la
Scampagne, a change de direction
:A JtCn-4-ne.rai4F si- et vient Itre mis fntieremenl A
-'""" tl ln entrelePor- neuf.
tail St-Joseph et le Pont-Rouge, It se recommandeaux voyageurs
mesurant plus de deux cents pieds par sa propret,. sa tranquillity et.a
de faaade et s'etendant du grand bonne cuisine bourgeoise.
chemin de La Plaine jusqu'- la- Chambre< confortablement garnies
Saline. au jour et au mois
S'adresser au bureau du Journal. Chambres avec pension a partir de
-.... 1 ..1$ 4. par jour


Vins outges en Barriques
Des maisons: FAURE FRERES,_
-- -Bordeaux.
J. B. et A. ARTAUD FRERES,
a Marseille.
Tabac scaferlati francais.
Vinaigre en bouleilles.
_Boucons .--oiLonles 'iuldcIui's.
A vendre 1-68, Rue du .Malasir,
de 1'Etat (presqu'en face de la'Gla-
ciere), ou 15, Rue Iamarre.
Telephone.
I$ I I
.Phar-ie- St-Au gu stin
(ancienne I'irmiacie F. Leys, ) sitnue a
I'angle des rues (:ouirbe, No 59 et des
Cesaus, N" :17, i I'lioiuniio r d'in noncer A
sa noinbreus' e clienlli'le, ; iix mn:l'ecins et
au.\phinjirjncienis ,ih Polrt-;m-P'irice et.
det* ;nitr-i villas .dI la RB publiltre qu'-
elle vient de reecvoir, par :e dernier
paquebot franyais, un assortment com-
pletde mddicamenls nounleaux consis-
tant en droiueries, products chimiques,
seringues, bandages herniaires et parru-
meries assorlies. etc, etc.
Elle continue scs a;llTires sur le meme
pied que I'ancienne p',irmacie F. Leys.
On trouverna 1n itmne promptitude et
In rguarit qu par l pass;


4uguste Mentor
Ca.IrosshIv.
-htfeftne*e-e- ibItc en gnr;l el, ees
fiombreux clieniiL en piLLiCiiliher q-iL';-
tOllemenit son atelier est situ?- nu No
166,Rue dn Mi,-in .dle I'Etnt, en face de
ra';iGlacI ei'i, :ii, locaLf' it I;a C.-rosserie
:Anglais. :.-.
SIlsollicite toite espece de tr.tvail en
voiture, promettlit en tnime temps la
meilleure quality de peinture et de ver-
nissage.-- Ir~legance et la -plus grande
promptilude dins I'eoh culion des com-
mandes qui lii seront confties.
--II enlreprend aussi toutes sortes de r'-
parations nix carrosses qui -peovent lui
Atre envoves des diIffreutes illes d'l hiti.


I


-~ ---m


L


ou $ 90 par mois
Bassin, Douche, Billard, Piano etc,
Table d'h6te de
1 a 2 hres: $ 4.50 avec 1/2 vin
7 a 8 < r 1.25 <
Le Tramway passe --
devant I'entrhe de l'h6tel.

Docteur GAUVIN,
M6decin-Chirurflien
Rue du Peuple, 69.
CbosuItatiains gatuitesAtousles s.YesulFedi is -
de 5 A6 bhres du soir
a a PoiyticliitiquIe Plnn.
SPiCIALITES : Maladies
des voies respiratoires.
..---*n-nfl-*---*
D" Chambelle Gordoh
Chirurilien-dentiste
Annonce au public de Port-au-Prince,
qu'il a l'intention de s'.tablir dans cette
ville B partir de Novembre prochain.
Diplom6 et nide-operateur du CollBge
dentaire dePhiladelphie et de I'hopital de
chirurgie de Garettson, le docteur Gor-
.don a ddjh exerc6 sa profession pcdant.
lougtemps an Cup-Haitien et aux Cayes.


SSaluondeCoilte (,Le Lbuyvre,)

M.J sepil Sall Millan,- --
G-fiffeur Ir'.sconiiu en Haiti:
Offre au public son moderne Salon
de Coiffure situt Place de la Paix,
Rue Courbe, No 90,--- tont pres des
'Ecuries Centrales,
Les plus difficile, seront satisfaits.
Les instruments sont
constamment aseptisWs.
II promet en outre,.
Y proeiptitude et proprett.
Venez-y et vous serez satisfail I








Gallon P. 2 [ 1/4 gallon O.9O
1/2 gallon < I le lite 0I-
RHUM
mimes prix que le via

Bar de la Poste
Juste en face de la Poste.

--crdonnerie G. Robin

Monsieur Georljes Robin .
i'honncur d'annoncer A ses clients
de toutes les villes d'Haiti que, de-
puisson retolur de Cuba, il a r6instal-
son Aeclier tie C.ordoinneri-
jans In ruc, Bu3n1, Foi No 76. oif
i'To peott ili a Iresser les comnnan
*ies dle
Cha.sssr~s on torns 4jenres.
Coinmie par le passe, il promei
Ponctualit ;--Solidite- et surtou"
Bon Marchl Exceplionnel!...
Venez et vous serez edifies .
MEDAILLE D'OR-PARIS
EAU CRUSPIN ERA
RlIdgnratrice de la Che.'elur'
Composee ecclusivement
des Sues d'Ilerbes e3ddicinales
Inoffensiw el llyv!in;.iqne par excellence
Ce product suns rival ii'a rien de com-
mwi i .sec les huile pomnuimle. et aultre'
spicilililUes jourinellemnIri offerts au pu
blic, s;nis en obleniir ka faveur par leu
ineflic;ciLt.
Pourquoi ce produit a-t-il acquis la con-
lia;iic gtillerale "'
Pairc. iu'il fit i epjiisser les clieveeu
do leur couleur naturelle et-- n azn.-
nmente la longer et 6paisseur.
Parcc qi'il en arrlte la chite et les reni
soyeuix.
Parce qii'il les embellit, et les empi;'cl
d1 blanchir.
Parce qu'il t'vite les mauxde- tie, et.ftn-
lisp; r.ii tre I. .,Illii l:-. .
Pa re.e -i'i1l nettoie et parfume,et parcel
le _.,n ieflic'ici t.e imanifestl e u pr,-
mier essai.-- --
Prix de chaque flacon : 6 gourdes.
REFUSED come cONTREFAgON TOUT PRC.-
DUIT NON REVtTU de ma signature
DEPOT A Port-au-Prince:
Pharmacie Nouvelle A. ROBERTS & C'
Nota. L'Eau Cruspinera empeche la
formation dui microbe q iditruit les cheveutx.
L'usagp de ces products conserve indefini-
me:nt-une belle rt abhndanfe chevclhrc. ct de
beaux cils Ut sPt icil.


Les succ6s de celle Compagnie ont Wt6 sans inlerruption'
foundation qui date de 1i25, grace iA ses tarils avanligeon.\, au
cieux des ;lTaires el A ht s6ctiriltabsoliu dip ses pl:ti'rnieintii
Life Assuran'ce Company est aujourfd'li 'une lis .,lus ii
colipagniesd'as- ir'Itces 1ur Ir vie.
BIul*eallx- ;-"'t, ,t iin -.l -'_1 -2;
P'our renseigneinenls sur les dilffreales nr niir-r i h s'assu;
ser a I'agenl
A. :A L. lJEl


LAI, T -7mF77qlilS

H. NT7.F_
1,111 i A iS 4
f_ L^ DO)f'm':' #


.REVOt UTIONIE:
En f')iers8-sp ito lI tiqt ies,-
fuiis,-- Oignons,- iA lx,- e

Sn~pmite LAJANNIS!

Ilpij'iner1ic H. CHAUVET&,


Bon vin de Table Standard Life Assurance Co


r~d~


17


1