<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00265
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: July 20, 1900
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00265

Full Text
jA NoIR7o Porl-a-u-Prine(R(awj)


Vendredi, 20 Julile 1900


-*----* .- **



SNouvelliste

oxwZXai.l Qiaotcleta, Commercial et d'A.x.m once

CHeRAQUIT,-- DIRECTEUR-PROPRITAIRE.


CENTIMES Abonnement pour D6partementa.. $ 00 IPAR MOI GOURDE
u o nicatons aDirecteur di jnl, rue du Fort-Per,
communications au-Directeur du jaurna1, 4, rue du Fort-Per. 4


FWDE BOURSE
,- 125 /o
4fi 1/2 2 '/o prime
c is nvirs ni~atures


our New-York centre
billets 128
sur N.-York 3/4 o/u prime
ritement 20 */ or


f I O/o 24
*o6 o/. 59
lgtiot 8y97 --..
k Commission
4;, selon quality


/o escompte
0/o escompte
27 Ol
16 O/o
12-13
1-I3A


vaisseau Viaud, I'6crivain plus connu sous anfronce aussi que d'autres missions ont6tt6'
le-nom de Pierre Loti,comme aide-de-camp. attaquees.
HONG-KONG. Li-Hung-Chang a requ Derni6re Heure
par telegraphe un avis urgent le mandant a i NEW-YORK I8.- L'artillerie des allies i
Pekin ; on croit qu'il va partir. Les Chi- Tien-Tsin a jou6 un r6le important dans
nois admettent que son absence donnera les derniers combats. Unepoudriere chinoi-
certaine:nent lieu A des troubles -Cannton.- se a Tit cxTplason pendant un de ces coim-
LONDRES. A part le peu de details bats. Aprts un feu tres nourri de 3 heures,
sans importance du d6sastre subi par les les coalis6s s'emparerent de 'arsenal.
Anglais A Nitrls-neck, it n'y a pas d'autres 0oo.ooo Chinois sont camps dans la
nouvelles de 1'Afrique du sud. II ne semble environs de Shang-Hai. Ils out l'intention
pas douteux maintenant que les Anglais ont d'assi6ger cette ville. On craint que cettt
6t absolument pris par surprise dans une place ne pourra pas resister au siege.
position impossible. On t6elgraphie de Canton que Li-Hung-
PARIs. Le fameux piqueur de l'Elysee Chang avant de partir pour Pkkin a fait sa-
Montjarret, qui pr6ecdait toujours les cor- voir qu'il se rendait a l'appel de 'Imp6ra-
teges presidentiels et qui a &Ct renvuy6 r6- trice et que sa mission n avait pas d'autri
comment la suite d'une querelle avec un but que de sauver les diplomats rangers
cocher our do palais de 'El)e, et de tenter de conclude la paix avec les


Svient d etre engage par Mr Boni ae Castel- puissances dans des conditions avantagenses
I5 1/2 lane. pour la Chine. II a fait remarquer que let
F ___-_ _- _._ __ _r-_ t i.. "ien neA_ gaerrie frManxgnt w1 Trwwa
111nmande fait remarquer que pendant cue les .menace d'user de represailles ans le cas ob
autres p'i-suce ;'*"i,-ent pir rdJ.ii ela les diplomats auraient et assassinCs.
MIE FRANCAISE Ch ie, I'An Ceierrct d n w i
iIE FRACAISE Chine, l'Ane'eerre. r dn. I' .ni, ,iblit La situation dans la Manchourie estcon-
d. prenJdc p.a, .1~,. ,.rp.'la,...s nmilir.ires sider&e come tries grave;--.40 strangers et
'S I'IIIRAPHIIT ES -.ir: celle-ci: q ';I lu er' imn ..H .. ec oo Chinois chretiens y ont et tu6s r6-
I:i; NILTVI1LLIST* se' merctnires peiu onib-be", le tren.d'e cernment.
b IT I E e pirt qia el.onue .a Jerbl.bles taches On tiligraphie de St-'Petersbourg qu
DUCTION cNTiROrTE., ivj
-- LE CaP. R.Npin ant ilrdhi .cune e lon ne doute pas que la Chine declarera sons

I R, ii.,.onale franchise a daele..,an. de .rs .cr,,i. Mr Scljioier. peu la guerre 4 la Russie a catie de. evi~e-
P ri. atec eclat. Le temrlp; a nclen preimer ,niistre de la cilite dui menis acluels. On dit aussi que les forces
a. fue endclmtch. Le encpm Cap. a rei.Cer nispurei Ii deILncdl poiur imperiales chinoises radlies aux Boxeurs
.1a oule endmanchbe encom. Cap. a reu. J dn puve ic i demmdJc pur ont capture un transport russe dans la ri-
,t un grand nombre de cu- I'ind6pendance conpi'te des rep,,bhques viere Aour (Sibrie.). L' I uipage a 0tC
end',s :u B.iiu de lBoulogne hueis ; inai, i.1 Jdin i pen.n, ., i ei s assassin r i )
lJre\ueannuelledestruupes pourraient converter Line certi.ie r ulie sSde i.
)URG. On dit que le tzar lei.r independ ,nc II a dit n.u-i qk il '.p- Le correspondent du ( Daily Mail n
le vive emotion les details p.ier.mt pas une politique d'.mmin,; I'.1 Moscou t6l6graphie que les Chinois ont sac-
ffroyable drame qui s'ert pas. grd des rebelles. cag e tincendii les mlignsrusses I Kalgani
tsar a pleur6 lorsqu'il a lu SHANL, H lUt d'L'.t- i. (Ti 'er- .- --
I'amir.l Allexeff cmman-..eur j de C n-.'Tou ig ,,,,finie iel;-,iC-
=Etaes-rnsses A Port-Ar- ment qu'apres ine IeroiquedJ fermieet qai.nd --
mt les horribles details de la routes leurs munitions furent epmcs, les --
1Giers-doi Ie -brui avait etrangers ont mros et misa.icre ; I'Pkin. Au Groupe de Syriens
Russie. Les Anglais et le, Anibriclins ont enet&. ... -
-L ii~Fce Sheng, directeur missUn success. de captrurer un catin clhi.- -Merd osi-Mwedn s
a communiqu6un message nois lanant des projectiles de i5 livresmis Surtout de leur... grande justesse ..
inati"linf-tle i eurtre des -en btrreriepar 1'ennemi. .Vu~ tes es desbiewn levu -
rn et en imputant le blme Des rlfugits de tou es le. nationaliits Je le constate avec... tristesse.
"l-tranger Tung-fuh Siang. sont emmenCs au Japon sur le transport
que Tung. exasper par la americain d Logan .- Des enieurtes.,e-eu- Quand on veut cracker sur Nilaup,
rla 1gation anglaista _don- ses ont &clate a Ning-Pc o6 la missiOn cL- faut bien prendre sa measure,
osse artillerie de d6molir la tholique a e6t b1ilee ; aucundtrail surcet-
utat a #t6 I'aneantissement te affaire n'a eti reu. A/in que, crachant aussi haut,
ROME. Le consul d'h lie A Shanghar-- Ca n 'clabousse Ia figure
mt P 're- t6gaphie-qle4a-rmission italienne a Hou- i cc grope si... cotnme ii faut ..
nt des forces havales fran- nam a et6 dirrulre er que l'evqie Fanto-
a choisi le lieutenant de sati et deux missionnaires ont tt( rues. 1I NILAUP


PLI
DPOL
1-

i L~
~ei
Le

169__
i7lsI




'pm u
5c'e


i


0





... -- 7p-..'-r

I 9a p '& A U


Une guerre avec ie yostse K.. ri .'Sai
nois esl uue Qi gro venitl qu'au a i'a t ~a va ,
J as, e Wquai want
cune Puis5iance Eiropeenne- ie se'doei- tleiintedii iet olaoootructioode deliV/, Sur le
Sde A en prendre I'initiative officielle; et cooques et n'autorieaet que t 'uie a I .ttU, Iu l i
piqa. -oriadmetairitune victoireproblirma quest Callt da depputitronniwe mins qe IsAe de it
i t t a vow si I oi n'ann "p n bar It ad wi 4ia
_pitstirrlee jrroims lu feu... pour I et reneo Triame qwlqum anfi i .y. qtra l d--ii i-is-,-
autre i omt dii apreodre I'art de In navigation .. por.&Optiirnea ai
Dei Etats les plus i ntl4ressds aux 6v6- ia Ot Pont i en aIppie qs nt duis trilena ca coa mie affWectatio W
"e ans. its n'ont pass pil -h s--aeut are Le Cabier de, Chao a
nementl de I'F.xtreme-Orient, I Angle- parlafans, i e ard mar pin a eut tai a Codificatons.
terre es occupee par le peLit ver aisseau japonais auquel it soil arriv6un a noi- fondi6menM
e..re.laE t 1 &deMnt tait un coiasear colntruit on Fri ce Lt Lvoel 4 0 Lqi-
Uuis soot absorbs par la pr6paraion quisombrapendant Id triavoie mnlsl aat Ia Iace4te d
de la prochanme elecbtun pr6sidentielle; un iquipaue holltndail od L -
_ a Russiae-vudabi hieprofit er r-desi a ai encore plus curieuxr LePrq i- -
bles act.iels, adis ii y .a le Japon. unts diu.lne d'ann6es, I'amirautdjapomiaese so Ordre du jour des pl
Or l** Japon a une forte armre eL une mit en tie d'avor une fotte de guere et com- saance de ee malip --
forte nmarine;- retranch~e dens seas les mande M ~e premin ers creurs al de.s ioia iau-leture de core
l est in(expgnabl e e. f-ra-na"iset anglaises, elle envoyaa Toulon et des Comilte.
i est inxpugnaAble. a Porlsmoulhb pour_prendre-liraison-de ces -Par centre, other, le coit
Si done Iai cornlit enre les Puissnces ioustre.s marin., des equipeJ de matelots ja- endt, a clos son travails
*4eratl co-tre la Chine n'issat des eve- ponais qai, jusque-lA, n'avatiet faitq uelecabo -mnodiftant cerrainisr ailendu4
neanenis .cittels, les deux adversaires tage -lair Ia mer du Japon, el qui n avaie ja- civils(loi Cauvin-Morel .
principmix seraient: la RUSSIE A laquelle- mai s rmaouvre des navires de guerre, pour ctl- Aprts led6p6l.prorhain esampl
s'allier.ienlt ,l France, I'Allem.igne, I'l- lt excellolte raison qu'ils n'en avaient pas. Eh port, In diselsai ...1. Ill Lo a
talie, i'Alri.he, el le JAPON avec le- bipn, ces novices parvinrent a faire la travereae nous fournira, a-.uiwiiL'ne, une
quel coup rejaiei I'AiialeLerre el lea ,'un boal du mondes I'autie sans un accident, moins sensationnell --
Etas- Unis sans que les croiseurset lee cuiramses qu'ils ame- Maternlt-de Port-aa
Coiit s 'i s il ne guerre de race nt Yokohama aiet subi en route la plus Le ban foucrion r-nenmade rmi
co,,iti shit Fe,'i t the guerre de race 1 petiteavari ni le plus petit dilAt.
Ce serlt l.a connagration generale,- a Le fat, a lui soul, explique que, pour la terniti estaujourd'h'u un fataeq
d'oi le ddavalt .,;e fe resullererail pas grande reiuedu 1r man, dans une rade qui eat fete d'inauguratiozn. le meda
por le pirti .In Japon. minuscule. les Japonais aient pu assembler et donnent irgulireirment die con
manceuvrer pendant plusieurs jours une ott dee ddispositions siepuet sont pMe
decinquante vaisseaux de guerre, sans acci- nombreuses opdrato.is a aire a
LeJ,,pon, en pea de temps, a :cqilis dent!... a trois femme inte linetC s veil iu
naqum.


une pul,-.stIm prdponiddrante en Extreme
Orient La rieugaussatiou de soul drane e lu dr qu
prD sqie .'he.v.P li domner 5-0.000 I ya done lieude souhaiter que les
homess ie. ia enlre'd en cdmpagne, aff.ires de I'Asie Orientaule se denount
ai un outilhltde guerre pertecti ointa, .de faonW amiable pour tonter leea p ,art
de an or,-cpre ariaiil ou pa
Ars.. K Pero ahlahicatombe humailn !.
,.tItiit ;i ra marin', elle peal liller, -
_fit *d. < for,.C cominI,,,-- aOUV R S
a LolU- lU'. I.s-a ,op- rurojn'a id'. in l
E.l,'dii'- O. it ,' !.
Pinir 'i'lill..di'n die nos lecteiirs seep C
Liqueij, inoils doiminini d'ilteressn1 de-& L Change
tadit sur les iT.noeIvres navllte japoinl- Noub I'aiions di : i1 fallail que la prime
ses qui ont en lieu tout r6cemment, & la rebaisAt. et... elle rebaisse!.. Si Lien que ce
fin d avril jdenier" main an offre a 125 of ma s le achetrurs
disentde. irepa-~-i lur-que le ,la I.e i:viia-
t Cinquanle vanieaux de guerre ni plus dra au dernier laux de baismede la sema.nie der-
ni mons tons mid.rrnes el munis des der- ,,nipe, sil 12"2 "/,. Aloi un a can-i a !.
niers pe fect-onnerin de la iene oii pris vs torologi
part A csi manrpvre.. 114s sisJbivlient en vis-m6torologique
eiinq.i iii -.s de prerarer line, .reizecroiseurs, -Utne legre agitationl r centrle. en cent mil-
dixz-,pt luipilllui-, dix coatre-toipilleuri el les au sud-ouewd de St-Chri-Lophe, pirend lenoe-
ctnlq-carioimniares. ment la direction du nord-ouesl. Avia aux
a L.:.l Ijae. ii .elle seale, est nle, et n naviresinutressis.
iant qu',,aitrs ile combaLt, a. fIorces corn- SBnat
binerm .II' trol)i ;uissances europeciines quel- Hier,sdance laborieuse-et Litr"-io're n a
coiqul enl Ex.trCne-Orient. Se.al. Avant d'.ntamer order dan- j .Mi .
i. Ie _plan ieueral _des -opfratieoa- tal. teni eTr.i -Cauuin-emrdemande eTiolieui
--ehcr : -- la suspension, pour fire le dpot d'n.projet de
SlJhe llotte derendait entiree de-la ner du- Lo o a cliqon-
Japi -" I'l .- c1tre, -- t IAperameaiL-4documentl -a&-
il--Iftreat ri e I, u qua nousa sem l beureu dans sesdispoaition.-
i'-fenagepnlit au corm didquel se produisrent On sanctioooe ensuile le proces-verbal de I
tier quaraitaine d'attaques de nuit par _le tor- saance prcIdente-; puis t'Asembbil stlaue mur
_-pilurs. -Teut -passam a-i, parfaitement. le message de la Chambre lui retournant la Loi
La imobilisation des deux otlles cut lieu sans de rente viag6re accordle A Mme Vve F. Maoi-
le moiadre aceroc el c're saus le plus petit ac- gat don't elle n'avait pas adopll lee modifications
eident que les cinquanle vaisseaux s'aasembld- introduites pal le SBnat. Le Grand Corps,
rent le 30 a\ ril daie la trade de Kubi pour y aBre dan -an esprit de haste sagessl et pour 6vi-
ljassi en levue par I'empereur do Japon. ter un conflict entire lea deux branches du
1 Le faille plus iiiltressant a ielever daus Co a Ldgislti (sic ). est revenue aur lesailes
ces maiiiaevres eAt, n110 pas la force na ritime o odeattos et a ~dmis la ltielle quelle eat
-- d6phy e-qui-c 'ipre sOUl q' uue ue- t -Ca re.


nzques.
Eafun,mardi oir, -. laI recoa
Doceoer Lechaud, y et entree uM
qui uoulfeail deaspieii.'iti-l douls
teur Aiboul. ansiate di is:kuFd.A
Mme GerirAim. ile ..y-frrrmti,&
d i; ra.,1ce -- r..1.1i. .. .' 1 u.. e.
jo'-, lid : I-' i-
Cll .l1 I,..n*-If. |,lRde'- ', .i il'" 'i
ses elBveI la belle thoi lie te Iamic
I'ulAi ,i.
CO'll hbi)'p I'e ptrcr1 nILtunIei-CO
errichir la .olleciOio du MiItle lt
que Ih Materlml lienti a la dispel
blic.
A Saint Vnncent do.
Magniflque la flte d hiel.-- I
la solenniti de la m.' A Ia cha
les pr6paaltif de duaionr .e.1
sentait le sucel 0I 'al|',riml
Vlaboadsncede aeti bres a
voyer A deinain let conpie-remad
tinmenaieos.
Mais nous pouvous dire a
maseia malin a 1ts spl
-mo.nd 'honeiib-muaque
l-Vincent dejd




et grlitea
yMurait
ce dernier '

oe Tribinral di
eatrspitnfiArh.Ag .


* I






'~1,


l er. n. wverte
Tinir aie f r de


Ni.koea Hlieti lAt6raI
SP. 1.536.08
diogapopeali--- -
kMgaffaHi P. -9.80
SJIN ( lQlt) -


Ucrliptlon
rt-au-Priw.e .
Ieau, Chef
'Siv Ex.. P. 10.00
i Yale-
2.00
, Comrii.-a i r'.
mnt pit- In
ai 2.00
iond. Suhl-ltul
Geout. press le

1.00
1.20

17.20


apana 4.00

RrrbaaaorL. mensue Ues
WMill Chatlotte
ii. bOlt a IWO /.
Osia rkepiivn) P. 1:.110
D Eiaciii. i -ir

1.00
:.Ja~iit J.~une
fi 1.00
1.00
prl Maiuv l 1.00U
1.00
RAClvr i pr Mai 1 1.00
6(pour Mai1 1 1.000
a vu 1.00
er(prNla.-Juin, 1.00

Irlpr Wil-A0 1.00
si-pr -Mai 0.50)
4 i.4on Pa
0.50
.025
6.25


1.00


21.20


30.00


_l-_ J '

P. 1.000:00


De sorle q'l, du 12 Decewibre 1899 au 30 de I'emploi de ces fonds. Sous ce rapport, nous
Juiin iI celle annee, t.ousuvons recuPilli, dans avons I'avanta-e d'apprendidaui Anis de
Sle Pays, en 'aveur de I'CEuvie In some de I'Euvre que ous avons faith des remise pour
MAfiU gudeard. 'Nous leiercaons bien ainrere- P. 1.252.82, comme suit :
niel! tous ceux qui, Etrangers ou Haiiieiis. 1 Decembre 1819. Vers i 3 creanciars:
a Countribiableis a Bienfaileure ou a Dona- Fes. 822.75 A 134 */o... . P. 360.91
leurls P woii A la Capiltle, suit dans les Depar- 2- F.evrier 1900.Versk a 3 creanciers:
tement,oul concuuru 6 la forii.alion de ce beau Fes 1091.80 a 125 o/. .: P. 460.60
cll' ri, q4lil ,1o1i 1aLI, pi e'neaisser. 3 Mars 1900. Verze a Il Socitil Bi-
SNiu- reineicloln- en parlticiller, Soi Excel- blique de France Fac. 1000.00 a 130 o/. 431.25
I'new I1 Chlif de l'EDaI .-in aiit bieIn vuulu,pour -
viouII encuiuragei',seporlteLcoum.& f ie I -- P. 1.252.82
cil.pleur do noil--liste. Le 26 Mars, 6poque a laquelle nous avone
.ouu aMvoas doec .rwuemtli;,-e Haiti, Mille faith notre derniere revise, la caisse de la aS4ti
tourde t PI. 1.000:00); faison- maintenant le cription n'ayait qu que P. 794.80 (Voir Le
resume de ce que nous avon rcaliL4B& '6lranger. NouvUistl du 23 Airil),l e'enauit qua inou
S" avons di iirr, da-.' le tempi, de' la
Daus notre comipte-rendu du mois de Mai caisse de la Soilt P. 468.02 valeur don't
dernier, nonu a3vons dit aooir regu de I'6tianger, elle n'a pas encore' e nt i meireen couverte,
soil pir la IOl de reduction de compete, soit par pisque, a lu l de e ; *. P. 1i252.82
des- doueen especes, la oinnie de Fcs: 1.132.86 Su-,lu'au 30 Jui,- la. Souscription ( y
Par le SS. at linde-Rodrigues co pris meme les econtibutions men
du inois de Jtuin.nous avous regu, suelles a qui out uneautre arfectalion)
a tiregrarieux.une cassette d'ou- n'avait rapportA que ..... .. 1.207.15
t ragea diver, pio.venant de la So- D'ou, en faveil. de la gi ande csse --
crete drs I.. r .'s Heligieux de a la dtae pr6citee mwe balance
Londris, .le la .Societd Biblique de . . ... P. 45.67
de Fr'ancc et .I: quelques person-* *
nes enlr'ailres MM. Arnand 11 ne nous rest plus inaintienant q'a fixer
Coli. & C Li.brair*-Editeurs A t'&t ._.,,i A .. -it E i :i aLlL a


Pa is cr-s nurages ont et cotes,
d'apies les prin ordinaires de ca-
talolue. a. .... Fcs. 484.07
La i.hii.rL'i'.i Sp6-_'
C.,tl Se,.' L, e t" .h.sion
Iiiail a anis |i particu-
lit-lrmein eri'vuura'gcs
par son enwo d'un
iiiillirr -de FIeu lets il-
Ilustres pou r la jeuner-
ae que nou- aionslva-


luesaa 5 i avv, Iecent,
ensemlble...........ZO 534.07
Fes. 1.666.93

II s'en-4iit flue nous devons al Ia ,-kirosatt de
nu~ i~i vinnaireCs de 1.lAngletevre et do 'a



v -- -j7 (-
Fa. L lea- ii Mo ill ;ix 'i so X 1-t

11. ial~ia'd. au LWYL(u0u 1424-uL
..l ir Ssii iL '1ii, pii\ i te boi dO lape-
II- le .1m. Ies 312 dol hit 55, ionsii Wa-
r.--i tii ,lw.ees que 85 (lOlars 2.5 et. di-
,soi a. no.'e ..bo)...........P. 1207 15
u, iiiauintenaia', nous ajoutons
1--i Vtule *.i Ique nous avolls 100cC
a wie.'iullu'i. en I laili, il se trotive-
la it buS iatun, re~t en espe-
oes. 1tia'.hI-iau .Jo .Luni, douze
tu',it s.'pt gour~de. quinze celiti- -
.inueq ao~n turupris lesdonsen Ionu- P-. 1.207 15


n .ar r-duction de compete.
fill par reduclion de compete.


En nous senaiit deis doonies qui pr6cedlent,
nous aurous le tableau uir;-----
- a*i_ u ell EpeSl,~ P. 1.000.0
itanger.-. __207A5


1


________ ---- fta rTP-f


Li _ure des 'elmptesdu
lpours d&Ia Cap iGle etde
IoNs impose 'Fe devoirde
01 oulerte encore pour le
li do donner, doan It comp-
~Iueas ces-
II imporWi d'autant
ia jdiode de la asons-

11-64 a-tre- piteldent rap-


2o Regu lde IEurope, en ouvrages
-- ..ivei .-~ I'r-*W-e i, een-gewrdes.---.
d'Haili,au laux dujour de 143 of. 243.31
3 Obtenii par rAduction de compete
Fes. 878.16 au mime tau -400.09
La Socia~t a done r6alisV EN TOUT
S- tanten ealees qu'enu _uvrages,iant
de la part d'Hait, que de la part de
.I'tranper etc., etc, c P..850-55
Tournons .l t t nos r d .
Tournone mainotenat nos repardt du ca("i


30 jiin : -
Dorr
A balance au 31 1)Dtcmbre 1898,
d'apres notre dernier rapport anmiel,
impWim 6en t899. Fcs. 4.857.36
Avoir
AVOIR
DNcembre- Mars' 1900.: Pat
nos envois de fonds F,:s. 2.914.55
Avril 1900: Par d,'dictioni de
compete .. '. 878 16
Mai 1900 : Par dons versts
pour nous A la Soci6tA Bibli-
quede France '4.70 4.247.41
Balance due ... Fcs. 609.95
La Society n'a doic pins, en fail de detie
.gle .Fcs.- 09 75. u'est-A-dire P. 114.32 Si,
c.,ninP Ioui.. eo i) mrliOiou's le voau d,.s, unotie
raji'Tr(: '~ sirra il d, ai, Ie inou, lde Juirl avait
iraiport* P- 2{~0~it Se- tb eatlfi t- enliPilment
fr' a ie--.- M .i:, ,agi^ -nos- v pn iuny---
v. vu qu'il nous a fall.i ugliger quelque pen la
-ourscriplionr pnor inos ocieeper do notre der-
niere a Assenibl6e g6erirale a, le mrois de Juisi
n'a produit tqe P. 51.20. Bien loin. de nous d--
courauger, nous avons plutdt sujet de nous fili-
citei du sucrs die la sonscriplion. D'ailleursa,
nous croyowu-savoirsitrernent qu'a ;a fin de Juil-
let,nous aurons atteint le chiffre. Puissions-nous
ne pas nous troinper, cette fois encore! Cuir, iA
est vraiment Itrdent, brulant innme, le dtsi
que nous avons de dlgager la SociBt6 des eni
i ~ ~ ~ ~ I 11I.. & e a


Du reste, nous avons autre chose A fair que
de payer ses dettes: la Soci6tW soupire aprs leP.
dbveloppernents qt r~lame sa nouvelle consti-
tulion. Ab si toutes le. bonnet volontlsnoi(
enaient en aide !... I'ensez-y lecteurs.
_-Por-" UPjri ce, le30 Juinlg906i -
Pour la Socidet
A. JACxSOii AUREB&.YALRD O.JNO.JENo Eci.

Le steamer Andes a capitaine Petersoei
atrendu samedi, 2rdu courantr venait di-
rectenmemt de New-York, viA Cap-Hlaitien,
partira dimanche 22 "Courant, pour Petit- .
Gb6ve, Jb6rulie, Cayes, Jacmel etla Ja-
naique, pregnant fret et passagers.
Pour de plus _amples .reaeignemefts,
s'adreser ar bureau de la Coipagni e,
GEa.' W PIE tRS Z, nm-gAiS..


---C-~~~ __--_
-- -~ --- .- ~~ --


~-~-~ -~~~-~~ ~~- ~- ~~ ~--~~--~-


I .


I


l-~.r ~1". U '111 uff-


I I


2 :lI : ..... Ii ; & ] l




, T' -L .4,


Pharoia St-Auguistin
( aicienriie Pharmacie F. Leys,) situCe i
pFrangli. lIs rues :ouirbe,_-No 59~__ des
C~:.-rs, -No 37, a 'bhonneur d'annoncer A
a.1 maronieuse clientele, aux_tindecins-el
Jl\ pl:I.rinaciens de Port-au-Prince et
des :tutrf-e villes -de la R4publique qu'-
eli ,i.le t i de recevoir, par le dernier
pallquelbo f(ri;uis, un assortment com-
plel d. ti't rca,'cnits ,nouvieaux consis-
lailt I '1 i. ri', pro litm chimiqies,
serious, h inl.in,,s hlrniauires et parfu-
omeries a;ssorties, eLc, eLc.
Elle continue ses allaires sur le meme
pied que I'ancienne p'armacie F.-Leys.
On Ironvem 1. rn mme promptilude et
la m me r6gularitd que par le pasad.
Porl-au-Prinne, le 10 Juillet 1900.

Ancienne laison L. Boiiin & C"


Vins! Vins!! Vins!i
Rouge et Blanc.
Exeellent Rhum i P. 2 gallon.

Adresse M6dicale
Dr Guignard
Angles rues du Centre et des Miracles.
MEDAILLE D'OR-PARIS
EAU CRUSPINERA.
Rdgen6ratrice de la Chevelure
Compose exclusivement
des Sues d'ferbes Mddicinales
b.fhensive el Hygi6inique par excellent&
Ce produit sans rival n'a rien do corn-
mun avec les'huiles, pommrtd(s et autre,
specifiquesjouiluellement offerts au pu
blic, sans.ei obtenir la fuveur par lea-
ineflicacit6.
Pourquoi ce produit a-t-il acquis ifrcorr
fiance gn6rale '?
Parce qu'il tait repousser les cheveu3
de leur couleur naturelle et en aug-
mente la longer et 6paisseur.
Parce qu'il en arrete la chdte et les rend
soyeux.
-~tPre -qu l-te-fembeltit, et les empic1B
de ilancbir.
disparaltre-les peRieues.-----
t qu e e pare
_* q guegn Ew asejaanifee~e tpe-a pa
mier easi.. .. .
Priw de. chque ftwoon;- 6-gourdes.
RtvruSI comme CONTRhFA4ON TOUT PAI-
D(Ht N'O iisiM' de-ma signature
,D$mor & Port-au-Prince:
Pharnacie Nouvelle A. ROBERTS & 0
Nora. L'Eau Cruspintr empfche h
formation dig microbe qui ditruit lee cheveuc
,, L~gs e- jproduuLs- ruensmeideie.-
*renirtw blcle 4t nbondnrtie chbevlure, et ed
beaux ei ls et sourcils.


AM


Derniee et Magnifique Ienv

r Encrier Sauveur d'Encre -
(MONARCK AUTOMATIC)
Plus de decomposition de _enere par P
(rice ;' celle merveille, plus ile tAches, plus de ItsIsl... F
bourbeuse qui energy s nmp In infiri 'ruL
-sent a la neltPte de I'6rituraO et par suite, A la prnprele de
complahiliite ou de tous manuscrits!..-
Plus d'Cvaporalion'de I'encre, d'oih economic ,,rsideral
chaleur ld notre climate en absorhe la plus grande l.'jrtli...
Plus ile mnaculalures aax oiuitt en 6crivaint_Enti.ienriim
tic Monarck 1 s'il vient im 'Are renv. rs6 sur le burte:ii. sur votf
sur le paquirt, ne' hche pas, imisque l'encre est hcrmnlique~q
Cest 'lone biei uine mnerv,-ille.-eonstiluant le pluuijoliellt
cadeaui iie I'on puise Iaire, outre qu'il sera un triiiri perp6
mitie.
SProcurez-ious done eel enrrier indispensable chez I.\ IJANN
Idj'Poslt're.--Nou \'EAUT;I:-BAZAR.-'rue' Ir-i.aliu
--


/

V


PENTRAU-


cien de lere claske, se reconimande-paow--ire-xc-utifl-PI'-
des prescriptions, el des
Analyses Chirniques et Bactkrlol0,
Son gran(1 assortirnent de. drognes, d'ariclds de pallse?13E1
tie-NPi~ewilt s firancaisps Al aix~icainPs et 'toiljoIrs c.00
rafcheur;_rnnsit -que -'o-n sLock d.Eauyx miiCraWle'.- Jont 01
estlaite ile LEVIf (O. bui arshiicile' errrtmineuse ion[
usage toujours e' oisstunt (fans Iois les piys ilII inonule. A: