<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00228
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: June 6, 1900
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00228

Full Text

0 -rt-ai-Prince _).. Mfercredl, 6 Juin 1000




ko-uvelliste

Jo urrnal Quotidlien, Con-i nercial et_d~i'..nnoces

CHRAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRItTAIRE.


CENTIMES Abonnement pour D6partements.. $ 1.20 pAMI GOURDE
.. __ ELranger e1.50
"",er..tniutw nnitoaa & ireoiurdu journala1A We...iEAmX-Per.4 .
I ~ --- -- --


DE BOURSE
143-142 0/o
Ialro pair i 1:2 i 3 */o prime-
suivant rgnatures.
vO sur.- N'-York centre
,.. billets 14- i i
t-iuesur N.-' ork pair, I o/u prime
btvisin v ,.-40o %0/ d'escomple
~,~jrtisso,,n,. I } o or


10-11


isSoulte 12-12 1/'_
12-13

IPAGNIE FRANCAISE
A-BLES I t:.i.EGRAPHIQUES;
.itPOLE t, NOUVELUSISTE-.
IREPROOUCTII-N INTERDITE. )
IASHITNGTI\ la commission
caiine porn i.ldir le gouver-
tciviaux Philippines estm--
IManiHe.
r5 is < I. sports publids A
ion, I'l to Cu i, depuis
,1"a Ji' t j uqiau 1 inali
6 pour 2 minilions de dol-
eilmporlm 31 millions.
I Bresil, In peste bubonique
iulea pre.'nIre de I'extension.
e-Janeiro, il v a une centai-

Id As par jouir.'
rflections en Italie,le par-






lereinental n
de cavalerie seront en-
blippinrequiaideront
a aguerre.
Ila nouvelle que leprd-
er ait Me6 faith prison-
trouve dans les environs

alFrench campe a 8mil-
d de Pratoria.
.,al Botha est arrive A


Tabeaux Porl-auPrinciens

I.- Le Bord-de-Mer.
II est huit heures du matin, et la semai-
ne dans sa mar-hie regulierc, monotone.
et arrivee a I'avant-veille de son term fi-
nil. Ce cinquieme jour, ce vendredi, s'an-
nonce, ma foi! par la mrme matinee incon-
sistante et insgnifiante que le quatrieme;
celui-ci d'ailleurs a eu la inmme couleur
siobre que le troisieme; ainsi de suite, ius-
u'.au premier en remontant la sbrie, et
Ion peut dire qu'un vendredi ou un di-
nic lie de nos jours, c'est presqtre tout
cominme dans notre existence d6sormais s6-
vree d'objectif.
Les rues sont encore A pen press vides
de passants, a part la nouvelle poussee de
Syriens envahisseurs, d6barques du dernier
cargoboat, et qui passent avec cet air em-
birras-s, un peu drble, des nouveaux venus
dans un pays qu'ils scrutent pottr-ruieux
s'en rendre maitres plus tard... N'6taient
ces conquerants d'un genre nouveau, d6-
penaills-etchifs, mais d'autant plus re-
-dotables cependant; n'etait le soleil t6t
lev&, et qui ne cesse, lui, de remplir son
r6!c de distributeur conscicncieux de In-
miere ct de claleur, on %serait rent de
icroire ~ tine cotinuaron outree- dir mati-
nal crepuscule, tellement nos iues sent de-
sertes et privies de toute manifest.i-t-i de
veritable vie.
Les quelques rares miaisons qui tiennent
encore, grace Ia un persistent mais branlant
6qui)ibre, -s'ouvrent coinme malgr6 elles:
les portesgrincent lamentabTement sur leurs
gonds, dans une note grave et triste qui
semble exprimer leur regret d-Tccomplir
une function revenue machinale-et sans
Thr I.ifi coifis 6maci6s d'un commerce
nihmi~ie.braittenrencore. comme-danasun-
r-. L,-"... --.'nn L.. l L 'tin nnnO


labr -de Ia- eIteg"i semhlent
indiquer qu'il faut passer a c6t6, picore-unc
poule tout-pkte ircdri-sentiment m..ternel,
appelant ses poussins ; la curee des debris
informed vomis par quiclue cui:iin: du voi-
sinage...
Pea a peu, aux environs de ces lieux d'6-
lection tant frequents, de ces etablis:e-
memns de philantrophie que la technique
disigne sous le nom de bars, o0u les deshe-
rites du sort vont noyer leurs chagrins et
,faire emplette de I'ivresse oublieuse,--- des
groups se forment o.il'on cause de tout
un peu. C'est 11 que se videntles reservoirs


*-


aux potins et aux cancans de la ville; I1
qu'on apprend les .r6centes accordailles et
les-epousailles prochaines, !es subites rup-
tures et leurs causes probables; c'est A1 qu'-
un carr6 de paper bord6 de noir vient in-
former la population qu'elle a un meibre
de moins;'i aussi I'on parole du change at
de ses innombrables vic.imes, de la misere
etde ses atroces ravages.--- Histoire de tuer
le temps en se donnant l'illusion de vivre,
helas! -
Tout a coup, X devient petplexe, et Y
reveur; ils cessent de prendre leur part de
l'entrtfan general, dtvemant pies----
rents aux propos sales ou spitituels qui se_
debitent, aux eelats de franc rire qui les
ponctuent, --- n'entendant guere le recit -
aniiif qui se deroule en des phrases pas-
sionnees, de la derniere victoire des coura-
geux Boerssur-le colosse britannique. Isol6s
dans une persistante-r elexion,-ils-tratnehentn--- -
ar leur serieux sur le banal des propos am-
iants, tels deux g6neraux s'ecartant de la
cohue des officers bavards, descendent dans
les arcanes de leurs pensees en travail,
pour arreter, combiner et complete les ge-
niales dispositions anxquelles ils devront les
6clatantes victoires 'rtv&es.
Puis X s'en va d'une traite et sans pren-
dre con. ; Y en fait lurant ; Z les suit, et
W ausi. En quelques enjambees, ils ont
atteint Ia maision qui fait.l'angle, au sud-
oue;t ; anciens soldats, ils n'ont pas oubli6
les principles. du mC6ier..ils_ont etu un beau
-nouvement n d'a-droite conversion i, et la
Liaison a eti tournee prestement et mili-
tairement.
Moi qui ne pensais pas-A mal, et qui les
regardais s'en aller ainsiXIa distance, mais
dans'un parfait ensemble( de pas accel6r6s
methodiques, j'ai comprise le plus naturelle-.
mient du monde qn'un home ou deux, on
troisrm i ou uL LA d cAux, ..- -
qqui-touaen u 4roiteiAgauche.
but _u'is oursuivent, et que ce but se
trouve, A n en po-in6T Tutcrni 'bot d la-
dtrro -l -.-anII prise. J'ai suppose que
chain, se commander un cent de cartes;
qu'Ylihez qui it y a du courtier en une rai-
sonnable proportion, portait a un banquier
des environs l'offre d'une grosse affaire; que
Z se rendait chez le marchand du voisina-
ge, acheter du calicot pour sa pauvre mere
qui time encore avec courage dans I'in-
grat commerce de la toilerie; et que W
allait offrir un lot de cafe non loin de la
mason qui fait l'angle, au sud ouest. Et
quand j'eus ainsi assign un but vrai, ou


~~ ~ ~~~~~~~~~~~-~~~~~-------~~ ~~~~~~~-~ ~


kht Cdte. sel. .- Juaulll







suppose tel, a cliacun de ces quiatc--Mes-- -participalion aux ete at1 soisLliptiuns V. par
stems, jeu m.unLiena aip. & d Sans une I'enCagemaent pris enveris e Conliti et fld~l-
halle voisine. ou le m occupant A faire quel- me d.t- e J i u a ins une an-
ques cdiffres a-a zigzags inforrnfE-trahis- nee une colisalion d au moins 10eentimes par
sant le mdtinatiouns trses qui m'envahis- m Cleaque anne, Cmi ened
VII --Cab-asye anm&e, le GCmit6 "s'entleud_
saient le cerveu. e e t sais trop pourquoi. avee le Comite central de Port-aia-Princs pour
'(A suiviure) la fixation de la fMte de I'(Euvre et pouT Te 6d-
Le Nautilus. placement de'cellui des membres du Comit. cen<.
tral qui sera charge de venir presider A l'organi-
Ssa tioe La onsstera essen-
Nous publions aujourd'hui les Statuts tiellement en-une seance publique payante.
d'une (Euvre destimee, cro-yons-nous, a musical et litteraire. D'aulresfAtes pourront
avoir dan,, toul le pays tin 16gitime re- Astre organiskes aux inkmes fins par le Comilt,
tentissement. Elle se recommande d'elle- s'il lejuge utile.
m_ me a attention des patriots. Le Comi a a A efrais-on on
Uea-de-- s ler pu r -embres aux fAtes du Comitb
central de Port-au-Prince ou desautres Comitis.
TT T--VT- es recettes effieltues, apr&s d*falca--
STATUTS tion des frais, serviront de premiere mise de
fonds pour-la publication, ( chaque' annee ),
I. II est iond( entire les snussigns et tous d'un ou de deux ouvrages in6dits d'un ecrivain
ceuix ;qui aldhlreront aux prIsents Statuts une hallien mort on vivant, d&sign6 par le vote de
Associaitonn .sotu.slenoni dl'(Eu r' d(es Ecrivains 'ensenible des Comnits, sous reserve d'entente
htitiinis idiiits. avec I'anteur ou ses h6ritiers. II sera stipule que
II.- Cethl Association a pour objet : 1od'en- I'CEuvre se remboursera de son advance sur la
courage et tid slimuler au travail les kcrivairs vente des ouvrages, qu'elle effectueratjusqu'a
nation),aa',* Ir ,r apportant une aide efficace con currenoe-dmiioitan l tie teavance.
pour la publication de tleurs ouvrages: 2t de Pour parfaire lesson mes nccessaires A la pu-
d6velopper Jtnis l jeunese la u reronnais.ance hlication, le toCoit&-potr,-ra-onvrmtasobiserip-
an- -- eVrti'-srt qui-%iqi -ianentlent par ees productions lions publiques.
de l'esprit ha ricliessi intellectuelle de la nation ; Chaque soiscri ptur aura droit, moyennant
3 d'uniii dans un commui n davouement A la versement du pri ope' it d'avance, au nomlnre le
civilization (dP la terre haTlTefinne les honines volumes qu'il extend arqolurir. Ces volumes se-
d'ktude de tonuti le pries ih pays et ide res- front relies et, s'il en manifeste le d(lisir, nmar-
serrer entire Pux les liens d'ine franclie con- ques de s's initials.
fraternitL. Le trj'swrier centralisera les fonds recuteillis,
lI. L'Association cotrniptn : ides merin- don't le net protluit sera deposr ia la succur.sale
bres aclifs. des ierobres lionorairers et des ie la Banqiie Nationale dt'Haiti, i la disposition
imebres adhiireis. du l'rsorier gineiral de I'(Eivre, charge i d'ope-
IV. Les imembrei s artifs firmenit le Conit6 rer les versements aux imprimi-eurs_ io dia s-
local id'action et die iropagande. iIX-Toii t moinblnre actirtiii aura laisso pas er
Ce suit eux qri accepltet l'apporater a '(Et-- tfrols mois s'in- verse sa cotisatioun ou q'u se
ver un concourse de tous le- instants, de ver-ser scra abstini voiilnaiiretint de partliciper laux
rigoureuisement clhaque noise i la Caisse social ftLes ot at ux souscriptions, sera lie droi consi-
unt cotisation de P. 0.70 et decontrilber an x iditr.-iiricorine-iriissionriaire, a inoins qu'il ,ne
fite's t sotsrriptiLns. Pour geter les interilts j,'sliietde molifs ju tis Ihgitimei t ,ar le Comito.
de I'(TEnvre tI coirespo'ittndtr avec les autres o- X. Cliaq leuirrage, dilt pat leo soinsde
rnit's, ilts r111111111i1ti uin l r(aii., (coiposi1a d' |i I'A ssor iatioii, coniendra les norms de tons les
l'residnlt, I'un iS'r'r('t(i ro, d'ia Tfesorici', timembrisactifs, adherens et lionoraires, ainsi
et d'o trois Conseiltlrs. que des soascriptears.
Cl ,i uii ,i', sir Ia rir1,tit Ii r- ai lBu t ote aux caves le2 Mai 1900.)
....ul-i ipr'iK tt-."'tit pont' 1 ire tos (membrei s tlu u .13.
reia, votte t1ir 1I. choix de la publication an- ( suiventl lessignatures )
nuelle, alproii'' er les tcompte's thi Tresorier. i -. .. .
pWepar,. i tlito et ls so -..i. ....,.-, Ii .lt .. e -i .1 21 N1 .1 IL ,.,,l e .lt. ,l i.lt -
t'n' ui, .Ial>ureau :
11 srnt ontv i.nlV.iis encore de'plein droitl ar I'.',sidr't: M. .Iian-Baptiste ( ancient Admi-
le Bureau six irmis alipr6, la rmllion ci-dessus nisatratur ties finances,ancien Gonstituant ),
preview poi-r prendre connaissance ie la situa- Trsofier : L. B,ibin ( Directeur de la suc-
tion d' I'l't-iivr. A ces ieleux reunions statlaires tcursale, de la B nnqie d Haiti).
les nmeonlrs honorairns et les adlharens .soernt SSn('' :i 'r'E: Eimmianiel a Thomas ( arofes-seur
co;iiis,tniais ils n'y auront pa. voix ldelil6ralive. a( l >Ly( )
Le Corrinto pourr a s e rinnir sur la p irupusiO- Cweiilles : MM. Castor ( lD)oent du '1i-
tion ie cinq a iin it s eiine ret se brs, Loutes I"tial ci'vl ), A. Sendral ( Agent consulaire de
les fois lq'il s' a.t ,a rd'lne question interess&ant Fraca i L nonce o bin ( Srnaleur ). r
I'existencie ti '(lr I'lEu\. Le G.niiral Antoine Simnon d(l616egu du Gotu-
Pour qlt los -IS Ilib rati.nirs soientti valait!cs, r. d.t_ i,-,t ,'a,. le departoene t- dn- u-tt --6tte
il faut it la 9nHi ,, '.ii, l,'- u r,- i tr.lel- ... 0 P .. ...r.- .c "
aux t'lertions I.. .r.. .' r .a ..-. -- ., -
tiers, (A a x a. ia-ua i... i. .,. 'i ina. -
tie plus on ..- i. ,rnl-..f an- -f- ',lTitr'u i.t -P -, I tl .,t L a l uLd.lLaOt etr p -.
ap"res .".. i vn.tiun i 'frua. tuiu .e r. ,-. vue--et esperae par les nmeritants piou-
-Spn~S ,'lnt li,-e la mSa'ti .'es met nt., ,.s l iels des Cayes,est ea voiede formation.
V- Lesniembren s honoraires sont cerx qui A bientot (lone des details sur la conpo-
auront ,tl decor6s de ce titre par le Comite, soit sition du Bureau et la preparation do la
en raison de leur haute situation, soil poi-rser- -fte d'inagarattion.
vices rendus A l'(Euvre, soit pour dons particu-
librement import tans. Nous prions nos abonnes de
Vl- Les membres adhlrens sont ceux qui, Nous rions nos aonns
habitant la ville des Cayes ou n'importe quelle nous adviser de la, moindre irr6-
autre locality, inais empcche- de fournir un. gularit6 dans la premise quoti-
concoursactif, conseentent encoura'pr 1'(Euvre dienne de leurs nurnros, afin
de toutes les manieres, et i:otamment, par leur qu'il y soit de suite remediO.


N_ UmESD

Le Change H
La priaA est--mainteraarl- A-na
par le fait i'il n'y a ;uateed'affair
nonmiuarl a 43 -1412 ,/.
-Lesacheleurs s'a b.stiennent, d'a
live d'uei vente d'or par le minist
ces en vue du pairefiesit dtt moi
S1nat
L'ordre du jour d'hier an-.
ne compoitait quoi que c lV
-irllre-p--iihda-t urne quest
ante a et-so-levke et r6solw
m6riter vivement I'attention.
Apres demand faite au bui
s6nateur Renaud Hyppolite, laqu
sistait A poser une question af
Tertulien Guilbaud, toute latitude
accord6e a cette fin par le president
nat, le prkopinant ( comme on dit
lici~6 de son colleague des rensei
sur ce fit annonc6 par les tour
que Mr le'st~ateur Arteaud avait
taleicomrne-chf-44tt--Frbnet-pa tiT
President de la R6publilque et qu'li
casion des discours a.ivient 6tp
par le s natuLAreu-it- I4_-1
oaud lui-meine., --
Sur une r6ponse atliinmative, Mr
Hyppolite invoqua I'ari i l de a
tion qui prescrnt quo la charge de
teur est incompatible avec toute autre
tion publique --- L: Srnat dkci
qu'il allait dnoncc a ChChambre -
Spour etre combr c. cci'ti vacance uit
dans son sein par le fa:i de l'itytalat
Mr le s6nateur Artc.ud come Chedfi
binet particulier du President d'Haiti
On nous informed de plus que Mri
aurait 6tft dej remplaic come ,pa
de la Commission des finances c'est-
du Budget, par le I.niriitar Pierre
fils.
Conime on 1 ;c ,l -: I S&nat, quaA
veut, sait agir de inai-lforte
Maisons de Jeu.-.
Depuits q-~4nA 1tineAs
pousscnt come des champignons ..,
n6reux, en Bord-de-Mcr, --- la oPa
des magasins de commerce donnw -
travail et du pain aux besogneux. aI
Autrefois nos tripots se d&robaienC
cr6tement dans la nuit et dans les lici"
mes, et alors c'6tait tant pis pour ce
s'y fourvoyaient ; aujourd'hui, COmi,
sait hier Nilaup, c'est en plein jou"1
installment leur hame;on de dinoralI
et de ruine. et ce la. ba.rbc des .
niene I
u norn de ia morale pubiqe,

STarfve'i,.15 ,I e I lr '
e- uede dro t.contre lc:ensal ont de
abominable I "
Dans tous les pays civili, i
lois pr6vefitives centre le: m.isonrat
publiques ; il doit en elster, darl
arsenal juridique, alors quLoni ""t
--- sinon, quI'il en soit cIe. poL t
de notre jeunesse !..
A la Madeleine -
La tite quele Comit6 iortectet dle
phelinat prepare pour It btulrt eiti
I diction du nouveau b atIncntn "es .


_ I __







oce come un ccis
uS les parrains
ont enayC leurs geni-
rceux qJLi sont empkchis,
IsexcrusaAntd'envo

..9aur-e part. que beaucoup
Sirquiel, i A garJ de Ia
'res t I eflcsc ;'d y a cent
-tnl'L'r de, icarosws*
wilt Noui croyons Lin
CI... onvnafnr, -pour cer-
rC** ... I ll ne peut
Au surplus, ulin, telle
pals .&rndire quand on
do chokii ?
0 S Oiphelinat de la
ardimche i;44uln -
St-LLs de Gonzague
onsquew .iiicince prochain.

lie de I IT Iutloi Ilinaugu-
.17&n bifigr1llj ivid en mairbre
leur -i .Ie JLi~Us.
aiI, fri-NL C iCL.Lrite du-
a uIt O L T.S1 :IITt de 1erL -

e Hollandaise
mer I'pI' I 1 111% FIl.DRIK
AlSrl CL .1 C I .,. jili 'i.cr A I
ii,piriirI I. Jrr a "I I -,
ek I Ipre,-r.. i .1 i hcil pour
ork, prenan: Ii Ipur Irs Eiaci-
Eorope f :rrt r -n

rzuzA~enil- _iw
O r 0FRER 1& C-
Tribunaux
B1ON: ArrLT prcIlc'.li b hier
Iirejteo, c uiiii. 1111 Iondr. Ie poti-
itCur Ii ;. nbz, c mtre It
hil inlerit.,. I i V Tilbuliai civil

11i1tre lii ~t I Ill irdine
lires eniinJUi. I R 11.ridis
Iidr par INV ',oIon Menus et Ed.
Iticonre F %I 'dri. detendeur
'i~ge C~i~ (tni p.aie I~i-
,deiindert. %I. SIon i
Bissus BrI..;CT. --
L.- jugeineei, i dii.. hier : rAICr
Whi~iuc C L V il,cn irt Fr&i16-
tcIT ti 1) 1, V.Ilhin cinire
tw-e Err11mi~ M. -rin ( divoree
ra du Si(r I .. h. iind PascaEl le
loSUI Andr'. \t irrinl P0,ujer et
ff le i .1 L'.-L It ac I mc: Ainc: iozi-
~ijean .Ma1~
h~lttn~llr ntrrt les 6poux
100f C Her;. '' n- lre


r naI entendu I'affaire de Ia
AdelnmourI,>. Nader rc At-di~ll
V' 4 continue itjn est rento) 6e a
Is midi.
L9gne Cameron
sIuaigie6 onr I'lionneur d'aviser Ie
" qULe d'apris depi~che reirne. le
rt.ri --, n quittr New*York
i' du wOur it pOur notre port.
F. HERPNIA\,; & C,1,A4niis.


VENTE PAR VOIE PAR9E

En eickulion dune obligation hypothkacir,
passe au rrpport de M Jueeph Bellevue Cat r&,
ci-devant nolajie A Port-au-Piiiice. eL on -eoll-
gue. en late dui douze- ui~L intl huil cent qua.
Ire %ingl lix-nel'. eiirrgrIlrteP ;-,
II isein pl cw~d6 le jirudi que I'on tomptel a sept
juin couialit, a lix hetmiire du inalim, In liiwle
ail plwiculflia itel Idi iikLer-endi i6 IO il I'A-
uid et Ipar lamiiiniittue Ile NV %lajiinilieri La-
Ibrew-, nolaire e~n erett. ville, rufe dles CUas.rie
NI- 6.', Fll. immeuble-3 ci-apr& di&sign&:
1" Irne ptoliton d'enmplacemenl. rondh el 6IA-
lises, exIiaile il'ulime pill.; grn'de coilenallee.
silui-P en cells' vlle. r'ier Flu Msamin de I'Etal,
tie la ronllerance! Ide Iqj'in' piii iIeux jidii-,.,
lie large. s3iil. I-elkii, Mill~ deri.~iii JidliC'ri &i
I)roct'loI eti-L 4,w IWO --I %olJl. alll Ilol al ial :1 pill
limi, &,i iIInt!'m emIiplavieiii nppai lenantm Mdoii-








,w- ~~I IiE-- IrriI'


aI -a u daiL*v li. tll t w i- lia
ot (oi a I. I I Itrii,. dijii Nla q-lml de IIT-














ouce t Llie J eiiilaifund, val ticll xeto
iii isi S In rol ip po IF lie1 p- i de I













S irn medoSi' i Hi ,Jeici: e f i V)15 p( 'I..1.n
qa,11-. n. a 0. aIl l .1 :.1i iS 1













of, dI :I qtoe,'--' Sc1 .Iii quarile raI noiif11 cent
cy..- licO F -1.1 11.. 1-,ii 111 Champ1 de
M al 1,, J..1 Il 1 1110 -11' (1 11 N II..1

















PJc I-ni P1 lilt ,~I.,iII a ~~
-i t 11- 1 .1- -I.. 111. : lli ~I I

la lit-.1; 1 76 1-. .,- III1 -w, pil L. 1.10 1 lote -rl~ 111
Elul Ill I IN~1~ III- If- IIII, l I IIIt lr 1-ol 1.1



ilt I 1 .11-~1 "t'. ..I. I I Ii

vl I n11.[ 1.11011-


nance s t tli ..., -IL- 1-111. 1 LJIIlile 1111Vo
in ri .,wi cia. to-ril l in 11,i i, i 'c ll -e 41"111 1-1a

IF .... te d, ~ r l~i m~P..... 1,-..I-rill1.1. --' 1-11 1 1
e title, sa%..-ir a li twill I.., 1. 1, V I/ Ill.-.r!,l
at. iid I I 1 -11 pai Iif~. lrienll,, -vl~cs
rut-Gtirb. Tok Wailletirs, i llie ces (Illatfriv ic'll-


somine- de Si mi .-;cle d el nla: rent 11 ,14


_.wajiujaI i paLeiil- atl '" .1iittt- .III 7
A-i;IeI Val-. el A-P...........w Lztiow-
dIe drniicilir a V I .oI'' .C, cabinet Fil
mlprniei. rue I- I. N i'2.
CGnl i oI. !.He i:i, rmntnernarat
ciu r'rin'
piur .i- 1,,zas .,n" ni'uk, &!adres-
WF a U % -1 1 lo4 0 z I 'k j Max.~.:~laslni
Ii're Lafoi-ael, nolaili lI.-...4i 1aire dii cahier. lies
eI Ia ie-.
Il I*.i'i* I i I le 4 Joinii 1 $V).
A [ I\AI) A I, i r VAL ,ES, aic iIriIS.
Port-au-lPrince, Ic .1 juin igoo.


Pour la Patrie--Pur I'umanit- Pour lah su
-- Ma de la Maternit de Port-au-Prince
Sous la haune protection do Son Exrl-
S lence le Pr>Aident Sam. -
-L'inaugiration ct le baptme de la MA-
TERNITE de I'ort-au-o i ~-e-a-font liau -.
e1 dimanche io Juin prochain, B trois heu-
res lfr6cises de l'apris-midi.
DMs le jeudi .14 iuin prochain, cet 6a-
blisseinent serj.OUVERT aux femmes aux-
quelles il est destin: jemmes necessieusesar-
riv6es au termne de leur grossesse et celks
atteintes de.iiialadies de leur sexes ( gynd-
cologie ),et celG si i'Ti 'inctioln de I..iliB
ni de natioualit6.

Cordonnerie G. Robin

Monsieur Geiorjes Robin a
'hoteurdarnnoncer A ses clients
de toutes les villes d'Haiti que, de-
puisson retour de Cuba, il a r6instal-
1eson Ae I icr te Cordoinnerie
dans la rue Bonne Foi No 76, ofi
1o"r petnt lui adresser les comman-
des de
Chat:ssures en tous--enres.
Come par le passe, il promet
Ponctualite--Solidile- et surtout
Bon Mlarch Exceptionnel!...
Venez et vous serez 6difis !..


Sucre Turbine

a La Compagnie d'Exploitation agri-
cole et indulstrielle ) avise e public et
los fhmilles qu'ellea misen vente son
s9cre turbiind.
-S4'ftdesser-au coirr des rues dtr-M a-
gasin de 'Etat, No 90, et Traversiere
No 14.

Consultations Gratuites-
CABINET
eT (- H. VALCIN,
Avocat.- AQUIN.




(iiBONY i
Assure au EBol- une --
I DU RnEP TRjLIPLE, I- -
W Iron n.nnne ,.. .an.... ........ 9....... a


---el rabriln emitrer-h- =-
IIUTEXPIRES I 11,-, ]NSUM-ECM
Prix: .4,C fr. les 100 kilos
Un kilo covvre 8 m~tres emirds
8U0CCS DE 20 ANSI
Iir pour gramlie d'authastitiMd Is
CARBONYLE Z
BSOCIOiM FRANAISE DU CAIRONITL
188-190, fauhourg St-Deals, PARIS
jNB. 3. Soul. Matson sp~aialo en Fieasc pour Is
labricatiod do e product.
mommorll Yllson ra mJI mm mMai)rl


--a-


-


I U uu II II


L











Horsn- Coiours -
I! ii H!-Iw qni oil IIi' 2rrolnferlstOft Ies Expositions
Iu~rl:.iouaicb, ou sa superinrit6 iui.* Iaideca neP4~elpfus~
haules rerompenses.

Sa rCputalion n'est plus A faire; ii nous- suffira de
ruettre sous les yeux des vrais ainateurs Fextrait sui-
Valli d u OLLJrnal LaTi5e&',,ecat 1dI*
Paris. et lont I'aiiioriI'- rne-saurait-jIre- iiise en doutte:

( qlIc-i, e Ii1'vi'r1.i e 11IA 1. 1 1 I.A lriiei ll e L kser-








sit iii' Ill
ii 'I. el~ Iilj~ilP,~ Di l Qii_''-~


t~us ur~atur~ IC~.- in: ':, t- ':lr~~ .'iiiq' Icu'.ci-

Pri uu llul IeIs Irourses.
1101B I'll N III I 11*.-- M.' Ir. jut Ui oil. Ib p ~jse ''i
re. Imikie~po ill 1.1 c 'l-'nvq iel'C.S t wiu ilaruiD'..


Life,- ias~u~ate~

La 74t( SoixTalne sOlorzizme! asse,.vbrI egdn
a eu liei au Site Social'-d ErlEit.Iinliz-
Av&'ed deruaier. Les rdsultatsSuiuva.,ls 3j ant 40
S-1a1Jtjvw--fannde ffbuci~re uya" Iv prism
Novembre I R991:
5,302 Polices orit df inMues pendant I'Et wnjte I
valeur de 2,209,182 pounds '
Soit en trnie.. 55,
Le t.)tvl dies Assurances en existence ,it 15 N
'Ple uait-d-lasv,rne d~2~Ti-),44 po
Soil en imiic- frTIO2m,4
Lea remboursemn .-'it.. p -r p!'' ('1,7r.i-, y
SI A _.17 1,573tJ
Les reiodmoai~emueits faiihsptur 1.le,; uuL~
- l--I's bovai, p:'it(vd 1%t .rG. Paw

Le~v rov'i w;'E vil. la ot 1)vlJ(if/liur /.'.l.. 'I I 8wi.
Lt- ~ (: u w t po r d 1 .1iN II~ E Ii i E S U lt i c i' i' -, .i A U ,2 A M
it, m-ad 4evl s dI tatht),508,7 1 1. 1'9 (8.) 2I i
(Jffrant une phlis value pewilwif It lv.......I.~
P011. -T i


I. I,,l,' inldt
HB, .


Prime modlea- SccuurlA 03011m
Prtels consenlids suIrScmLI(IJ-i des PNl
BUREAU, RUEDU CEN I Ii. _12.6
S'v.Ircseer d '.a yulit sj LNELfRli
1~ LIELORN]Y


tillih ty"1 ASS A(


Yin de Henri Bijon



pIr :* leltine dl Illlr



~ Lf -) Tr' n wi n n, n2.-, ,,
lcientl'I qu'l \ii p.liir pour I'Europe et
que, en son absence, M. le Dr DOMOND
le remplacera A son officine de la rue du
Fort-Per.- Les heures de consultations
reatent les mnemes: 11 hrs. Al here.
Le Docteur DOMOND announce en md-
me temps A ses clients et a ceux du Dr
TERRks qu'il se tient A leur disposition
tous les jours au N* 10, rue di Fort-
Per, 10.
TeLEPHONE.


44J~I1It~~. (It' 4 a:JI(iII


,I1 Lre~;iiii :. Nefieseurs I. Pe-
hlA PI'II CI-tieI, on pon n I lI
cIIretr 11- ['1 11~ 1)1(11111' 1\11 -
Sc;4 i~laiitI
o11ril Ia Li t..~oi' fi 1 11 i P i,/%

IIIp ~aiti1 #:1 e l it i-i o t r

nn~-n U IF~lL I -f`j u:p~nc i bFin'.~L
-likiaShlilt' -,_~,iv C, lvet 11. .I.


re cou i a.

Changeiiienlt cI'Adresse
Doctem- FORTI'rUN NAT
Consultation 7 :1 lI) eur..: in.itin
Rum A mtica jin No I9i
en face Ia C1111111I11 Sainlie-HIadeleiiir.
T~rhlphoae..


AVIS-
Changeineiit d'Adre
Cabinet die
11 ,i deI~I EAI}
- -TI',:.1!1-aJN dI~I T Ei' ull


17, RMie B1o3ale-FoII1
d'ahbi.ordp ou me1.
letise! pul-h",1.
*'011iii C-I ,
nionie ,%.(. rci


rC~f~9911L~Y~l~n~4


-- --- --
~L, ~rr--na;s~~rrwr~r ~n-ru I ----,


11 if P P/ 10%