<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/00174
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: March 29, 1900
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:00174

Full Text
-." ~s-i1A.;- s;-.


JFI PFroe (Haltd)


Jeudl. 20 1I.arR 1000


veiste

i~rrza1-.)u aotid ~ei.- i-ReCEr -Pia1 et d'.A.ZRE.ri ces

I-- DIRECTEUR-PROPRI~TAIRE.


*Wn~efmt poUDur "Ments..1L&4.20 PAR MOIS j GOURDE

L" L I -


E Fl- -delpr4S.tipult Treies mois por de- vail pas com mis la maladresse de tou-
S- longer lesioers des positions q_'ils occu- che A la question lors du Lord-mayor
~- -1 ~- penrFatu' -dpme-nt h. iquel >,le 9 novcmbre deriiier, en-dl-
S29-1-7 *I Camp boir de KROO.S'TADT. -- Les affai- slnt que la cause de la guerre date de la
.I 1 2 */o prime res vont prendre une tournure autre, car convention de 188,; ittqueHe-autorisait-
suivant signatures. les Orangis-es qui 'e retiraient, reviennent tin people manirestement ennemi, de se
mor New-York centre en foule; la proclamation presidentielle pourvoir de materiel de guerre contre
billits 12-127 montre que le Gouvernement tient terme, I'Angleterre _
-et ts corps se mobilisent pronijmement, T"oi;Xidmberii .qu6tii-T-lministre des
Ur N.-York pair I* oI d plus d6cid6s que armais. Colonies du cabinet Gladstone, saisit
urifi .4 /o d'eso ,pe .B'O-__-I-a nLa rol.te des Afi- ocasin A New Castle pour defendre
k s dner dAn district de Priesk a arPt renri- sa nolitiinie annte leg insiunationsr-de--


rmnarr


1 112-2 "/0


isstmunt: 11 1/2 */o or
ukes 0/0o or- -- -
sur cacao et campeche.
i, selon quality 11 1/2-12

_II _4


^^ -------- 1 CC-ttTOC





T TIeLGRAPHIQUES.
u DU aNOUVELLISTE
iOUCTION INTERDITE )


La Patrie a dans un article
de Millevoye, r~darnur en
N' PFi-cc de 6alles, gln'il dit
t Chamberbla, et proTerte
i a ouver.ture de l'Expo-
UnuA '


Ag a augme
e7 a d4 bal
Ws 0 it~


mee et le general Kitchener revient ici.
LONDRES. A la Chambre, Mr John
Gordon Macwell, nationalist irlandais, a
rudement interpel le secretaire de la
goerre sur lesaffaires du Sud-Afrique, le-
quel _a 6lud6 routes Jes_questions ; il a eu_-
lement declare que les troupes britanniques
n'Cmployaient pas de belles dum-durn ni
df balls explosives.
LONDRES. La afmine dans 'lInde af-
fccte*Mterriioirtdont-la PopuboO esL

du Br6sil A a court de St-Jmes,le chevalier
de Souza Correa, a ftr trouvd mort dans
son tI ; la veille au martin il liait en par-
faite sante.
PAR1. II est annonc6 que le Prince de
Galles visirera I'Exposition en Avri tci sera,
pendant son selour, 'lh6te du Gouverne-
ment iranials
LO.DRES 27.- Deox: nillesold.its se sont
embarques aujoord'huti Southampton pour
I'Afrique du Sud La situation de Mafe-
king est toulours la minme.- Le general
F.ench est ires actif ai norJ de Bloemifon-
tein.
Le gir.. I, l 'airt i ,,we I, L,;," .i Kr,n.<-
ladt; on s'aiend, J un miml a Ili'alre 6


SLegentral CImentm s a faith son-entr6e-
Thepolis; les habitants I'ont accetitlavec
IrXa -


S. ...-&-. "---- -


WJti~e rifusc d'intervenir suite des


'WrqOz 4.

'I !c. r*
LI Griate n Ti~n~Pval


qac e it ,1 =. --. ;A: En Angleterre ii s'elaiL forind cetle
1i0 forte dgenrip que la convention der 1881 6L0it
daussi ladue a Ii in.giaiiiinitt de li-vinpire bi-
oemfontein ials LunniquU. Cele 16geinilt uu1iliL Pii !ll-i.
livement stritAgipq Mais sister des sikcles si Lcrd b.ilisbury W&


lord Salisbury et, dans un discours, iti
f;lisait les revelations suivantes qu'on ne
trouve que dans le Newcastle Daily
Chronicle ):
a En ce quimeconcerneet aussi Mr Gladstone,
nos.r sons -n''iaient pas,:couMne -.n:-sa-l'ima---
glne, d'une nature purenent sentimentale.'Le
Gou\srnement tail aer I'EIat-Libre d'Orange
sur le pied le plus amical; le chef de-e-Etti
prfeident Brand, iin grand am ie;Briteu, sf
de touleson influence pour-epcher ses Burg-
JM ljiel 4 rM aal en eu qsu _ca
re- dfft eonLinuer. A laiep~it -
Brad nous annonea, par d6piche, qu'il avait
faith de son mieta, mais qu'il 6tait A bout de sa
science et qu'il ne pouvait plus retenir ses
.Burghers. S l'A ngl~terre-..oulal-eiotiuuaer J -
guerre, elle aurait centre elle,aussi, 'Etat Libre
d'Orange. En outre a le Gouvernement avait
drs preuives que les Boers avaient dessympathies
dan-s la c-ilonie IIin..n. (c q11i atmaj pu crPer
une situation -d.'irier'tft li'li I'. Nous con-
clIme, a lo I lo .'i laisn. ,ie le (Ijuerne-
mnie t, bieii *Ini'il[ n. etall p.'nibl.l : de fire la
pal\ ene, C i.n lt.n I paljn llte. lec,,u ,,rnement
fasiiail o. rn., ,out._ n :'. n ,i a _l s lts__y lainilte
menacanlie-. a
Le a Daily Grnpllie le seul journal de
Loiidres In11 i 'nl i C: liscours, f.li olbser-
ver que ., lord kinibeile) est It' .premier
-quia-l- di4-a*-paysfr k*- l-we wn--
lajIba ul il ;ijolUIJ : ... Dref-otus
a avoss nbaltoiidOit It, Tralitraal par
peur_ -,S -qu ...r-s qaI--O' ti--o- -
a sious jusqu'd present de la convention,


eU~a t"iit wifice quo seulernet la-
T ftlrpaimnces pouvait
4k Ea:lre.- NoujL g toujoiirsy laint les
a presideqts & I Ir et Steynl e s'ima-
a piier que nous nylons ctid, apr& Ma-
a juba, seuleinenit par pear... AujoNr-
d'hui, noris qaLt-ons qt'ils ne s'daieuat
t Ioas ironapei.. .
Pourq-ioi %Ir Gladsloie eut-il peur?
Sir uiale Fitie dlirncl~nii le II Jan-
iirI 1879.I Ii gil' ire :i ii Zoilous. Lord
liulii-lIor I calommaIi ll.' Lt;iit6e iglaise
fioll Ide 2 ji.iit llJinmes el marchait en


--


_--


'~~~~~~--'" ~ ~ ~"" '- ~ ~ I


J


1 Un Ion Ff--- -


,


T


c+at~f~-ttfttsvr~lt~e+trrrir~m~rmr


I


IB~




--- --- ---
"~~ "i, Il


cinq colonies contre Cetewayo. Le 22
Janvier, sa troisikme colonne rfat nean-
tie A Isandhlwana et lord Chelmsford
fut oblige de battre en retraite dans le
Natal. La colonne du Gdenral Pearson
composee de 12.0A0 homes 6tait cer-
nke par les Zoulous a Eshowe, et sur le
point de se rendre quand ellefulddlivree.
-l'e-ime_-tmperiat-franiais fut tua par
les Zoulous te-4'-Mtai-lnranPTn recor.-
naissance, et fut abandonnd par ses com-
pagnons;- Cetewayn rendit le cadavre.
-ezprience de cette guerre au Zou-
louand n'inspira-l-dle pas la prudent
SAir Gladstone?.. _
~- -

TRIBUNE PUBLIQUE
CONTRE- PROTESTATION.

La population du Petit-Go.he a tit ab-
solument surprise de lire sur le I Nouvel-
listen du24 courant, une protestation qu'on
- dit -mAneiti detiteet endlint a rkduire A
n6ant une Lettre Ou\erre adress&e par les
membresde (d'A;soci on i900o a Mon;ieur
l'abb6 Hubert, cure. de cette ville.
La population, n'a'.ant aucunement con-
naiissance de cette proitesiion, qu'elle n'a
jamaispens6 fire, Ic nt_ _rotCiteirde-ioutes-
S_ss force-s onitre in tel proekde qui n'&chappe
pas aux disposition du Code penal.
En effet, ii ne se peut pas qu'on vienne
si inconsid6r6mcin immiscer route une po-
pulation dans une querelle entre une so-
ciLte d'hommes trees connus, comme dit si-
judicieusemert Te ;No uveliste*, et uri pr&-
tre. -Que ceux qui sont en cause se de-
brouillen par toui les mo ensen Icur pou-
voir. Mais, quant a nous, population du
Petit-GoAve, nous niavons rien a ) voir.
Nous entendons rL,ter j.'-olument neutres,
voulant ccsser de ser.ir i'zmpermdable en
caoutchouc, c'est-A-dire de couverture a qui
que ce soit! '
Monsieur le curil du Petir-GoAve a par-
16 en chaire; 1'Associaton itooa cru devoir
reliever certain p.roles de iM le.cure,qui,--
pretend-elle--a tati ce,v. a ani cida I C'est
affaire a Monsieur le cure qui. dans l'occu-
rence, a seul inirk-t a prouder le contraire
de ce qu'avance ..l'.\isoziaton 1900oo
Nous protestonr d'a.titnt piusqu'd nous est
revenu,de source certaine,que cette prores-
tation vient'd'un certain Ntonsieur r&eem-
ment arriv6.en cette _illeet-qui-et-g rre-
_._-ralement connuso o so .etPipir
grost te.-S'i plait A ce Monsieur de s'eriger
S n d6fenseur Ju-pHe ,-ue'Hcsn droi'


econrue c
Iue vus soyez e Assocation 19001, que
vous sovez pere Hubert, pea nous importe I
-Defendez-.vous, battez-vous, mais ne nous
melez pas dans vos affairs.
La population du Petit-Golve content des
16lments trop s&rieux pour qu'on ait la vel-
leit6 de Ia plaisanter de pareille facon !
Notre rl6e de spectateurs indiff&rents
nous est indiqu6 par la raison mEme I !
-A bon entendeur, salut !

LA POPULATION REELLE DU PETIT-GOAVE.


Le&ha6ge--h -
a Et month-sur le faile, il aspire A deseen-
drel.. a En effet, ce nation, si tes vendeirs
demandent 129 /eo pour leur or, ile ne trquven
gutred'acheteurs, qui ne oeulent faireaffate
NoA mweileuria voeux pour les... acheteurl ..
Echo Parleba ntltre
-linfl done e .hombre ofieil
de W Capitale; nose b-iNs yant done leur
lundi prochain ~1" AvriL.
II y a eu lundi reunion et detain vendredi
les deputies sont >onxotluqso en Mance; pourquoi
fire) La Constitution qui est la vraie houssole,
dit que ( les Chamhr's '. renni-sent die plein
droit le premiier Fuindi d'A it. --Toutes-rt-
unions anterieures .onl dlonr sans eITet; cela
coulede source!
Exploitation d'une mine
Le Gouuserrnei-rn Inform. die I'existence
d'une mine de ligitie bluminneui el d'aulres
couches de celle Gfri mainnlt. .lntl ler gisements
ont ele dk-,_ou eiI, t, la Ir-- -.i' in ,Iiii, ic Saint-
Michel de I'Atlala., ie.lI Mai-sade et de Hinche,
porte a la coniiai,.arI'v ile Itrns CF qu'il appar-
tiendra, quie Morniei Aitlun Jaeierhuberen a_
sotticite la conces?,'.n, apriaadiir consiatlou2-
Ire I'existencede ietle mniir, la i.sbilit d'en
fire une exploitation uile.
En consAquerne. ui1 ta-1 i dlu 10 Decembre
860 sr les intur., tniaerrF et ar'rierl's : et
vu surlout P'article21 de ladite loi, section Il de
artes et formaaliles qiat 4I1e'ont pricederla
corncaseon, ira Mde d'un moi8, 6b-prtir d-dret-
le date, esl accord aux proprietares de la sur-
face ou A Ioutes personnes qui i oient y eire in-
tereses, pour qu'ils adie.-etnl leurs olserva-
tioiisou relamatinn- anl Departemlent dite Tra-
vaui public.
Fun6railles
Magnifique' rfner.,ille- lnei apin.' micu, en
I'lioinnur rll. I it,'.-rt' n Ctl'uiitnR\ MOMIPLAI-
Th. Mi~:nitlirie, l'rl,,it p.ai In mariftlalion
ie m.iipathre doni la rdamille ,n ,lie;l a ee I'ob-
jet
.tU n'iliiu .1 lll ilhrlcll-. ilil if. D r .Il anll on
lhstitiuavt E .M. l P'rersident ,il. la epu-
lIique, ec uii elaliilj.-i. Ia ranmille prt-siden-
tielle, touij I-s nilm str,'-, nnmlire ',te 4nialenrs
et delut"s, toutes lei a.il.i nl- ri inileo et irndi-
;aires. Ie ,irnmbreux nienrbrvcr dele- beaux ad-
rminit'tratifs, particulie ejireit ,ie I '.%liriniitra-
lion des finances et Ide la )uuane. qui ont depo-
se deux couronnes sur Ia tombe close.
S- Lesertefunsbre a Pte ,eletirt6 l a i re hauls
jinlamia elfa-'a~thedrate-freduhI'mmiiasrIele
la Musique du Palaisa fail \ibrer lea c(-uf _
accents d'une-marchefi hbnitefoi irr.


Um^IInnp U'lltaero leinaln.
Remeroiements
La iamille MouMPLASm, dans un sentiment
a de complete effusion, remercie leo nombreux
a amis du cordial et sympaltique accueil don't
Sellea EtA I'objet de leur part, A. I'occasion de
a la mort deleur cher et regtetll p're CHaRY
a MOPLAISIR, et les prie de croire A sa ptofon-
a de reconnaissance.
a Elle remercie tout particuli'ernlent Is per-
I sonnelsde la Douane persuoni fi dansson ho-
norable Directeur, Mr Paul Painson, et de'
a I'Administration desfinancesdu t6moignage
a qu'ils ont donn6 it cette famille caract6risant
a f


J stl)*, vers 1r hra
.ode" ne s





ji lest i gear4

Mn.ld'iiceiidIiqui aurait-
cM quartlier intreesant de
Ah I si I'on pouvait pre

II nous revient que le d
n'tiuria a Rio.le, Itemoins u
-vmuott i euicini -rc.
Nous aipplanli-sons i coteaO
Tribunaut
CarnEL.- her1 le nomIl
nier et Thoras Reny, B ujelsi
de ol, onlt ef acquites.
CIVIL. Jniipmnpnls rendus, ls
entire la dame' Jtul'Irna Spiies eta
mann& Cot IP'sieur Alfred Mort
le sieu Cla-Qlins Gr se d a d u
Iamg _Gatere --entre~ kail
do I -l -sie- Herry -Pita
sieur Auguste IDante et lesieur
tor ;- entire Irs pous Charles
entire le sieur I lVerl REvilreet
Abel Daumec ;- entire le siter
court et le consorts Liulav i
S-Affie -atrnidue : .
unis Souse iina 1
C g" L-, 1eagier.es om.
sieur Dale;court pAre:- uls
St Could et la dame veuve Ba
taut ). ..

La ehaloupe, Nippes parties
courant pour Petit-Gorve et
Lgne aamci
La malle pour New-York
par steamer Lion ermri
30 courant A 6 heures du soire
Les agertis: F. IHlm"
3e"ne at dern6erFA_
Les crdanciers le's sieuF
Nievs &C", successeur E.vU4
chwarz, commergi.nts tlbi
place, en liquidation judicial'
voqu&-poarune- troisiime
.i-au 1 TFibunal de co
resort, aite-de_ __


CeXqati tIont pan el

poser;"wolt 'i"tWe '
dit tribunal, ou entree
tour.
Les .povoirs doivent
e( certiies ar les J nand
reunion de 'asasmblie.
Port-au-PriDne, le
Le liquidateur d/initif,

Vu: le iugf-com r~issa
THmocs LA


_ -_ malheun don't eHe viqut d
- I------ / 1 ( .. .




'is. ----


Amce t -


igefldu, Vag~niifiq~e.'-.
9-vous uie rnausser lea vieil-
alambics, Luyaux, chan-
res, ruDirwes, pendules,
n0, etc, etc, tout en cuit're,
an Nouveauuld-Bazar-Lago-
Opublicaine
Purt-au-Prince, IbLili



Atvocfait
CATics,-Hkm.
Itrwflcrais et eiianylaisa.

a de Table
Se de Prix!..
6 rougeiFusage
Mon P. 1A5
1.40


absf ofnt
et peuvent tre
t Laboratoire


S'adresser chez
DA DD A 4 XTInYTDrVV.0


uLL~ rlILJJ1 1~ AV) 1J L I IX '.


Cordonnerie G. Robin
AVIS-
-Monsjeur Georges Robin a
I'honneur d'armoncer a ses clients
de routes les villes d'Haiti que, de-
puisson retour de Cuba, il a reinstal-
l son Atelier de Cordonnerie
dans- a-rue Bonne Foi No 76, ob
'on eut liii dresser les comman-
des -,
Chaussures en tons genres.
Come par le-passe, il-promel
Poerncftteai-SoidiU- 'et surtout
Bon Marchd Exceptionnell...
Venez et vous serez edifiis !.


H, -urin j-


17, Rue Bonne-Foi, 17
'a o poui rsamerveil-
leuse puret., puis pour
son prix qui est en har-
monic avec l actuality.


-- -

Bon vin de Table
Gallon P. 2 i 1/4 gallon 0.50
S1/2 gallon c I Ic lHitre 0.60
-R-HUM
r miues prnx que ie via
Ba-de laPosaP
Juste en face de la Peste.


-VILEN L-D1ARRIVER,.
XL-'empl~tre ccortri Iels ors
(SPtCIFIQUE INTERNATIONAL,
31e t oiis les rem4cdes praccrises pcl.uxr la-
guCIiso 1 d 0e ce meal, si crx-x-Mm a.12.-
jou.rd'hu1i, cet ermpl &tre setIl pr-etemte
le avartageg (pe v-ic~i-
11 esi Tun emnploi f'acile;
L'efficaciLkena-t[6 prou-vi par-de nombreux 'sas.6-
So_ a ication Wac asidot6urs;
-et-eM absolument sans g--en-mris~quence
Vemsi dsu nttmN 'fui~ t~w-h&.
WMao' 6 fsea excellentes propridtds, ce speci~que 6e coite qie
we JR. cx zsc)16t bc).Jt'42
N. B.- [Ae public est priti do se mefler des contre-fagons at de n'acbeter que lea products
porlant notre marque:
Seunl dipositaires pour Halli el Ics Antilles

Grande Pharmacie Infnernal nale
Laboilatoire et )royguerie Centrale d'Haiti
Pori-aii-Prince.'


--

SuperbeOccasion! Bon Vin de Taile -
Grallon P. 2.
DESCOURTILZ a M 2
La Flore des L.M SA
Grand'rue
Aniles
s- -. ,;_ > .. -


~~~-~--~~-~


I


!


L


r






Lespinasse & -, LE SIROP PE
12, Rue XVni-ricaine, 12. Combat les incrobesoi gertOa
SVendi.e: element les 'Toux, Rhumaes,
V endre. Influenza, indispensable aux A
Pelnfure anglalse de premiere instanlanement en awigme.aint.


qualil, --- blanche, rouge, eic, etc.
STabac ainmricain:
agents de Nal. F.-Dorleh_& SO_%__
Nashkille U. S. A.
SarTonAm elzI-rle
N.Kt. alptalB
Saven dI ap-Hillies
Fairy Soap, vritable-sivdn des-
families pour la toilette, par douz.
Benrre d'lsislny.
Cogarn,--- Sirops Ialaurie,-tr et te.


DINPOT &s& .


pO. = I


I, En
aqueR
I Cie -la


(ALYSES: Urines, Craczts, ha
et au IM Ur
Seul depositaire pour Haiti du7B ibinfJSr ancois, le plui
aseptisable,Ale-pIAJs- se l-e mutleufr mahr-
Oiphone. Adresse 010.1rapiique: MlornOthit- ersinre-Ph


File Vihrwi~a, valeur 500 ori
-- Pour (lx HGo RII
Oi L'!: U TEMIE--- 800 b IHet Is 11. 2 1 __I


CitiqU Lots -a-griantr:
I mwnlrn.2fhiiii-e voaituri Yict-oria
2.- tin buss Ile premiere'
:3.- un liuss trarication
A#.- ufle chanreite 6 am icaine. -
..)- iin. charrette
LL, Twa-_,l_ ;- aura liviipt liqul~lr'enien Lundl, `16 kvril
14.1). 111I lwiiirv; lIII motlin,-Iais ls Eraresgii. (> ra,,i1
ia'n pr~a-i~i.lad1 cnkl~lI~rrc ales bi~lltS. Les vO1uir.a.&
l T-111 r 1. I1i- r'O [M I II e Suite ilrplS I'lI r.i
Lo b*i-h dv Ililo.rs so NTii ror .Ia Iiractioiduz'r
Eeuwiies Cetitrales
Iaa)HT ~~ ~ -b I. Al'-I'E I-Ic di Pr.


A,-deM-NJ1ATTEIS
29, Bue Tte iirsa-leaces. 29.
Horhger de Ia SorfetP des Trawapgs de Porl-an-Priucc
...... ----------- ----
Annonce-A -si nomb t1hTe 9ureusiueeT-6

paration motre.
musique, etc..
On larrange et on confectibnne, comme toujours,
dans le mome atelier, toute esp&ce de bijouterie.
Gravure, monogrammes artistiques graves ou en
relief.
Travail suiln et eararati,ii des prix trils inoder~s.
Aehl dti. viea l or, vicil ardent, pierres lines et dia-
inanls,i des prix f61 avantageux pour les vendceirs.


Le seal rbm. qol oil *9 aftorter baoles I8L
loternatiosnles, o9 an silitrirMI Iii. a fail


inellre sous les yeux des vrais alnileurS
vani du journal
hirls'et-dontT


I'll ueur reconfoiitanle, -prod-aiti -',ai"i
j e,[11HUM BFIRBANCOU T raliJ
c pelndonner tie rEelleIinen- e !,un (,IC 'BIN
4iue dles atRitr un dicales niille!s ont.
t du eni totite sincerjI8 apris ,2xalella.
Notre- nnithreu-;e cIietilye a p1' vteritier
tioli 1)111! -les .;naiciirscotlsciencicx aiIlll Mi
re faith ['acquisition de cale- liLquaurbm
celte f~clheuse omission en se rendanL &'I
sitou
Rue d~es-oi~
_7


Prix pour tout*pI*
BAR BANCOURT,--4A* duwJu)'YA
aux dernqiris Exposilions
Impflnerid ii C11


jmacO&^mu


I


_ J. iL ---.
_... --','-i,.


Bon Ina".11t,


I


~p~'~e,


I A