Citation
La Revue-express

Material Information

Title:
La Revue-express
Publication Date:
Frequency:
Daily[except Sunday and occasional other days]
daily
regular
Language:
French
Physical Description:
volumes : ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Economic history ( fast )
Economic conditions -- Periodicals -- Haiti ( lcsh )
Haiti ( fast )
Genre:
Periodicals. ( fast )
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Periodicals ( fast )

Notes

System Details:
System requirements: Internet connectivity; Web browser software.
Dates or Sequential Designation:
1ère année, no 1er (24 mars 1891)-
Numbering Peculiarities:
Numbering irregular.
General Note:
Title from caption.
General Note:
Reproduction includes: 1ère année, no 1er (24 mars 1891)--2ème année, no 315 (31 déc. 1892), 4me année, no 1 (3 janv. 1894)-4me année, no 298 (29 déc. 1894), 5me année, no 144 (1er juil. 1895)-5me année, no 161 (20 juil. 1895), 6me année, no 42 (22 févr. 1896)-6me année, no 282 (31 déc. 1896); scattered issues wanting.

Record Information

Source Institution:
Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrètienne
Holding Location:
Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrètienne
Rights Management:
This item was contributed to the Digital Library of the Caribbean (dLOC) by the source institution listed in the metadata. This item may or may not be protected by copyright in the country where it was produced. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by applicable law, including any applicable international copyright treaty or fair use or fair dealing statutes, which dLOC partners have explicitly supported and endorsed. Any reuse of this item in excess of applicable copyright exceptions may require permission. dLOC would encourage users to contact the source institution directly or dloc@fiu.edu to request more information about copyright status or to provide additional information about the item.
Resource Identifier:
on10561 ( NOTIS )
1056108058 ( OCLC )
on1056108058

Full Text









I- ANNE-N- 80 PORT-AU-PRINCE, MARDI 28 AVRIL 1891



AAONNEMENT: A BONNEENT:
Pmou45rj-au- ce Prorince,
I o is U 'I m ois P. 1.50
Le Numero 3 ets. 1aAISsant t us sjours. Le Numdro 3 els.

Rureau de UT /action, uee dcs Jltiracles, cn /cace de la f''ste.

Ridacteur en Chef, A. CRIEPSAC. I Adminisiraler, G.-CIEIRIAQUIT.


Couirs tie Boure Berlin. Comte Von IMoltke mort subitement.


Traites 21 1/2 Chique 24 %/
Or amndrcai a 10 1/2
Monnaie divisionnaire 3 1/2
Traites sur New-York 19 o/0.
E5COMPTE.
Effets, exercice phrinm 1888--1880, 33; 33 /. Titr2s sur la caisse d'amorLisseinent 8. /.

Canp clhe P. (. 50 les '100 lives.
Cacao ait s 8 414 118 1 /2 Ia livre.
Tafia a 0.50 gallon P. 25 30 la barrique.
Bhun a4.50 9 0 00
CafS 18.


Borne. Gouvernemoent conoenti prmetmre reunions ouvriers I' Nlei pourvu (ie ordre publicI 's trouble.
Lisbonne. A la stole demande ulgeinto poske en ullimatUma mar uis Sadisbury Portugal accord libre panage riviere Pongive.
Madrid. Gouvernement va lancer emprunt 40.000 000 dollars quivalaol a 190.000.XG0 francs nmontani du dllticit ldans le budget.
Coors de Bourse. N.-York Dollars mex. 0 75 cts. Londres -Consols 96. 1/8.


Hoxxvemeints f Port
ARRIVE
27 Godiletto nmericaine Mary Gray cap.William flounelia de 181,511/ 100 tonneaux, tenant de NewYork avec chargement.


-- - -28 Steamer de gnerro arnmricam Enterprise venant de Ee West portant 183 hommes d'equipage et 6 EPECHES TLLLR UL@ iuce de canon
28 Steamer do guerre anglais Canada portant 280
-- hommes d'equipage et 40 pieces de canon.
Paris 27. Anarchistei activent en Europe damar- CABOTAGE.
ches poUr greve ge rale Ier Mai. Ils out Lanc6 a Pa)is Vienne e1 Madrid proclamation tres 6nergique 28 GoOllette Amdlie cap. MAnclas de Miragoane vt 50000 de ces procdamations dins asernes laris. avec 40 sacs de a6d posant 700 livres. unions considirables eu lieu en Autriche et touts Barge Saint Auguslin cap. Dion-bon de L6ogane resolutions prizes prouvent entcnte compiled avec avec 13 sacs do cat6 posant 1900 livres. reste anarchistes Europe.
Conseil municipal protoste contre tendance en Df.PART
faveur sysleme protecteur mnontre par comit6 des Corvette de guorre arnricaine a laiss6 ce port douaines come elant contre interots ville de Paris. hier apresinidi
Londres. Chancelier Schiquier presonto au Par- SS. allemand VIlesia partira aujourd'hui- 5 quaement budget O1 annonc 4756000 lives sterling trois heures de I'apres midi, pour J 6reie et Coion. >:celent sur le chiffroannonc. l'excddent provenant .0 reveal sur les alcools et le tabm. I se propose appliquer exoedent a education libre et ajoute qu'il 1IBLIOTl1EQU hAlT ENE
no serait fait aucun changernent dans les impots. A la seconde lectre de projet de loi autorisant les Sa&oir c'est ponsroir
comnunauts religieuses acqurir en ni-propri6te La BddjoI'oe JIt;en de-ant sX6iabl:r litiments pour y pratiquer service religieux a 6te or do nouvelles bases met tous 5a 0 r votl ar' 218 contre 140 voix. Ce rssultatconsider.e Corner dtite dugouvernement. ces en yenie h n boji rarch6 exeetonpSel.













116 LA BEYUE-E.lallES-


AU JO4 R LE J;UR

Aceobat s.--la Grn e Compagnie Chiarini dounera sa cinquiemin represeniation cc soir A 7 hs.

La pruIsense dans nos eaux ces jours derniers de six bateaux de guerre de la marine amnricaine a WtA diversement coninmentee tant par les journaux qui ont librement exprim6 leurs opinions
que par les persoes interessoes h voir l'Otranger fire sclhec au gouvernement. Assurnient attitude de l'aniral Gerhardi connencait 4 6tre iiiquidtante mais finalement on u'a pas tardd i voir que les pr6tentions du gouvernement des Etats-Unis u'avaient, rien do fond. 11 est arrive en effet quo la tlotte est parties an grand d6sappointenient des propagaudistes qui espsIraient voir la Republique aux prfses avec Union-amiricaine dans une nauvaise affaire.
Co qu'il y a de certain c'est que ['Hailien qui n' a pas encore abdique ses sentiments pour ]a liberty ne consentira jamais a laisser l'tranger arborer son papillon sur le sol quo lui ont conquis ses anchtres Haiti doit roster aux Haitiens,c'est leur patrimoine c'est la patrie de tous les descendants de la Race noire. Et pour la conserver on se rappellera le mot de Dessalines, l'illustre fondateur do l'Independance National@ :
(Au premier coup de canon les villes disparaissent et la nation est debout.

Veni niort. I y a eu hier A 2 hs un veau mort sous le Pont de Me"( Joute. Avant domain [a putire. faction sera coimpldte. A-t-il te enlev6 ?

Nous appelons 'attention dui conseil communal sur les fossds de la ville. Au ]iaut de Ia Rue du Port, aux environs du Pont de Mell Joute, par consquent sous lia porte 'entree idn cirque Chiarini, on vide les fosses daisanco depuis quelque- jours. 11 s'ex1ale dans cet endroit une puanteni qui pout occasioiner des maladies par ce temps de chaleur.



Tailleiur dn hiLh-lik.


416A'S THRENAR
4. 1 1 n (i i V i
Gra!Id,!We (en (lee M. 8 .re

Coupo parisieni u meillour oiit
FOni'iissoietr d'otoffes de tous geiirs et de premier Choi I


SOUVENIR D'UNE CREOLE DE L'ILE MAURICE

CIMAPITHE I
LA VIE PAILSIENNE LEs iNCHos DU GRAND MONDE

Evtrail d'un 11oma1ii inudil. I SUITE
Explicatilos pour abrdger le rdrit.
u La baronne en fut froiss'.o- EHle edt d'abord l'idse de ropondre a ces malveillances par le silence et Ic rnopris et continue s jouir do son agreable repos. Mais ce n etait pts prudent; elle etait trop connue pour hasarder tine telle conduite. Alois elle fit la relation di. soii vogo qi elk comusuniqua aux Journaux et annon a son prochain retoui h Paris. C'otaic le ineilleur mnoven do so detendr elle ktait sauvee !. Cette nou'volle tut en effet accueillie avec joie, car enfin, I spleoni des habituos do son salon disparaitrait bioitdt en presence de la perspective des receptions que la baronno n'aurait pas manqu6 d'inaugurer ds soii retour. Its pourraient en outre entendre Nikita, [a jolie comtesso qui chanlait si bien.
SAinsi que Ia baronne ['avait annonc6, huit jours apressa lettre,elle arriva i iaris.Elle fut chaleurousement accueillie par ces dames dii npble faiubourg qui lui tirent d flatteuses protestations d'ainitid !!. mais qui ne manquerent pas d la dsbiser aussitot qu'elle fut partie (e leur salon.
o La baronno avait annoncd Ia reouvertere prochaine de son salon. Sa premin orereception eut lieu quelques jours aprds sa visite chez son anie, Ia Vicomtesse de R" a. .


CIAPITRE It
LA PREEMIiRE D'UNE MONDAINE INCiDENT MYSTEJREUX
Le jour de celtLe ( premiere anioncde avec enthousiasme pac la barunne Kettin, lorsque nous I'avons rencoxtrde chez son nule, Ia vicoitesse de W', arriva quelque temps apje s sa visited.
Jamais le salon de la mioidaine i'avait k16 aussi bien partagC ilue ce soir-la; et aussi quelle splendeur quel luxe 6blouissajit avait-elle deployds, pour recevoir ses invites, comme si elle avait voulu: etIacer solenuellement les nialieureuses suppositions que )a chronique avait attributes a son voyage en Italie.
A stiivne
1 Reproduction interdit.


116


LA BEVUE-EX-PRESS












LA REVUE-EX.PilE~S 117


L'arriv6e de dix ddputis par le Stenmer Grande Rlivire n ileve le ombre de reprttsetants inscrits a quarante cinq.
Les S6nateurs sont au nombre de dix huit. deux autros 6tant arrives par la meme voie.
On dit que les d&ux autres corvettes de guerre anmoricamnes laissent ce port A trois heures de F'apres midi.


On nous apprend a Iinstant la mort de Madame Pollux Hyppolite.


Les Mots de la Fi n.
LE POIDS DE L'1OMME
Un physicien 4 cn dinve:
Quand un homme pase-t-il le plus?
L'leve Lorsqu il matrche sur les cors de quelqu'un.


SERVICE ACCELERE




LIGNE DU NORD

Steamer Maticel partira le 30 du courant a 6 heures du soir desservant "i l'ailer et au retour tous les ports du Nord jusqu'au Fort-Libert6 .

Mr. le Dr. W. MWnos de Ia ftuecte de Madecitte de Paris offre ses services au )u lie. Heures de consultations do : 2 A 4 Its. tots les jours. a aison Npy Carrd, rue des CXsars.


L3 solss g!e6 Marte lin B!bilifr, entr -prni tt
- 8 ttavaux et tt:)tOnnere, nati t de la P int.aIPitre, ( Guatoe.otpe ) a lI honteir d. se prseter RUx ithitatt s de la (apitale ot letr offre son setrvice, prow, ttant soil et promptitude.
M. BOB]LIIER
iMAasot I)'Estoge J)escalite

DWsirez vous Stre chausso h merveille Adressez-vous t


(or/onnier (le bon you.
Er face de ]a Maison G. KETtr & C O
Grand'Rue.



ESPAGNOLS.
COURRIERS DES ANTILLES DE SOBPR L OSD E IER J11 Eh
Les magrnifiques stoatm3rs de cettelinlo oucheront dans ce port venant de la IJ Ae, St.-Thomas Porto--Rico et rt Plat le 29 dechaqUe tOts et partiront Io mt ujn't jour pour ll- do (uma, pronant flt et passagers pour ces pilhmrents ports ai si qtte la correspondence po- les Etats-Inji d'A mrrique. et le mexitue
La Cotpagni d :ivre des billets do p sage por N.Y. a des conditions e-xcessive"tnt ode6rne .
Po ur fr~t, prix du passage *t plus an ples rcnseignenetts, s'adressor aux azetus
J. TRAVm ) & Co.


1aiti 111 vit r 0
-pbiceton ]3opuiti-'C
Do"ne caquc somaine 8 pagfs do toxte pett 10 centimues.
Elle publiera sous pu les gravures que ses r~dactturs fott prelarer.
Conditions dI l'abonncment.
Un an P.5 J Six mois .


LA REVUE-EXPRtESS


417












LA REVUE-EXPRESS


Imperial German 311ail
OF THE
Hambourg American
Mail Steamship Company iNouvd3 itineravre A tVpartir du ler ianer 1890 AJJRdVZES
Pe llamolirg. Grisniby, Ilarello 18 de chalue os
Po Hamo'rg. Ghrinsby, Itirele 27 de De Coloc, Jacmel, Cayes, J,r'mie l 4 et le 18 de chaqoe iinois.
i$PARTS
oJ m oo Colon ipi's dchaIrement. Pour Alix Cayes, Jacinel, Colon. ot Port110 aros dkllargement
ir 91 iziila ipres dchargement poor Petit-Go 'e. GfonAi .Caplai eii St-Tho Wlts 4ft Ewrope.
AVIS AT X CARGH EUT '
I airtee do -t ter Ile IE rode sera aIIWO par une FL A [MME RODGE, LarriV.d stea.ver premod61t f par one FL A MM BLANCITE et co e (cd New-York
pm unE FLNIM \IE NOIR E. Poi plus amIpie renscignements s adresser
G. KEITEL & Co Agents.




L'HAITIENNE,
ue des Lizracles, en face de la (orte
Exccute, w'ee promptitude et rlgularit6, les travaux suivants :
Inipress:i do Jouriaux, Brochures. (onnaisements, Programmes, Billets de Alarinige, et d'Enterrrrments, lBordereaux, TI-te de lettres, Menus, Cartes de Visite, tiquettes, Factures, MAandats, Iipnmes.
Prix mod6r6s
vuIcz I voir !


p1














I


Banque Nationale d'Haiti

La Banquo Natioiale d'Hit i a Plon oeor de rappeler au pubhe et particliere ment au connerce ptelle reoit dos d 'pts do Ibods et qy'elle d-livr d s carts do chquos aux dloposaits.
iort-a it-Priince, 21 Mars 1891.


LES COFFRES-FORTS DE LA BNQUE






La Ilanque INationale PIaiti vient de recovoir eii gnulds et beaix coffres-forts invoiuinstibles, opd sont dstiwis i recevoir des dpitsi dOe Titres,
irs lie Lirnille, bijons, valeutrs diverses, or, aiglent, billets. etv. Ces coffee forts sortent de la Imisol F idit de ri's(. ''est dire quils ii hiusdIissenlit totes lescondioins d'rlit travail Par"ifit (et d~ll un it !)a oille. Uls ont 6te phwc~s dls IIneP sqflespeemn dispos&, lpour- 4,s rtfcevolr, elle-m-mle A P"Ibri du en et et ('4 ine inucillne de jr ct d .
Les coffrest-fots sont diisioj e coi 11mpit1timent, de 112 siir 55 1', ris chicun par ine servilve avoc trois houtonls visibloes, im mnoyenl flsquels Ime, dexll ou trois comiim solls peuvei\t i .tr ferm l-s pmr ho ddpos ant, combinaisons diont liii iii u l le secret.
Un employs est charade d'ahcompagner dlii la sale ole dposint, 1o "on F 011reoprlseitalit mu11i de (ioi a1t ris'ition i lei'h kcritt's it sg e, afill (1ill Iolvertlr0 et ]i formeture (s 0 m1-0:11pitm,1eIits ne puissent Ure affetles que pir les initesses'
Chaque compartment sera 1116 ai prix suivant


1o1smis 10J


11e.s Cefres-fiots (ontiennent. CHi oitre, dcs M011 partinmentsles un1 delN fois pis gralll- qli solit lome6 a des prix en rapport a-cec lcuis dul on. Nois ilivitolis les persloIi0s soul00cises de mettir ce q'celles posseent de pi 6-eux -I abri .1 tons les wucidents, i oller visiter Ii sall (i sol (nverte au pIniiIL, 11C 9 h ((lOs do Ilmati a L iidi Ot i 2 heres de I apres-mifli. a 5 heres, di s le iiounleatt local de la Il anpuo.


Typ. IlHaitienne ", Rue des Macles


18


I'll ((,Jl 1 -1.2.