Citation
La Revue-express

Material Information

Title:
La Revue-express
Publication Date:
Frequency:
Daily[except Sunday and occasional other days]
daily
regular
Language:
French
Physical Description:
volumes : ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Economic history ( fast )
Economic conditions -- Periodicals -- Haiti ( lcsh )
Haiti ( fast )
Genre:
Periodicals. ( fast )
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Periodicals ( fast )

Notes

System Details:
System requirements: Internet connectivity; Web browser software.
Dates or Sequential Designation:
1ère année, no 1er (24 mars 1891)-
Numbering Peculiarities:
Numbering irregular.
General Note:
Title from caption.
General Note:
Reproduction includes: 1ère année, no 1er (24 mars 1891)--2ème année, no 315 (31 déc. 1892), 4me année, no 1 (3 janv. 1894)-4me année, no 298 (29 déc. 1894), 5me année, no 144 (1er juil. 1895)-5me année, no 161 (20 juil. 1895), 6me année, no 42 (22 févr. 1896)-6me année, no 282 (31 déc. 1896); scattered issues wanting.

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier:
on10561 ( NOTIS )
1056108058 ( OCLC )
on1056108058

Full Text












A B0N 'I I ENT:ma AeNNK:MENT:
S VUEEXPRES Province
I 11i0is P. I1 AE S ImosP .5
Le Numrroe 3 ets. Paraiosant tough leg joura. Le Numiero 3 cts.

Bureau de actiono, Rue des e1iracles, en face de Ra Tcste.

Ridacieur en Chef, A. CREPSAC. I Administrateur, G.-CHERAQUIT.


Course de Bourse que latriple alliance DAlpices de fulissi' signalent


Triles 20,
(hequo 21
Or ain caim 19 o/o tendance a baisse.
Monnaie divisionnaire 5 o/o ESCOMPTE.
Effects, exarcice prim 1888-1889, 33; 35 o/. tres sin ii clairs d'amortissement 35 /.

Canpk'ie P. 6. 50 les 1000 tivres.
Czrao fait c 7.7 1 /4 la Iivre.
Tafia h 0.50 gallon P. 25 ft 30 la barrique.
1humin ', 1.50 ( c 90 <
Cale 16.50


PEAUX
Chevreaux R 2t

Cirs ac 4
I-asano a I
aim iblani rose V
Bronze noir 9


1/2
<

C/4
u


douz. P.36 4K (( i K e 3

a a 15 Sa s36


Chez Ed. Polynice.


O~~EM TELEGRAPHIQUES


activit6 qui regne sur frontieres Aitriche oir forces russes sont dotlhres.On parle entrevie qui aura lieu vers la fin de ce mois.entre reiite Victoria et empererir Guitlanrue.
N. York. IJiepjc(hes Cili annoncent que forces
r'Ovolutionnaires fait des efforts pour se sgnaler en i- voyant qu'ils auront bienti'll triomphe detfinitif sur
gouvernernent (II pr6sideint Balinasaa. On assure dans cercles financiers U pIlitiuies de cette ville que commissaires Canada itaiet venus pour nogociation traits coinmervial ils sont drj a parts saiis
espoir arrive a but qu'ils se proposaiut.
Madrid. Gnivernement prepare forco- qui puissent elre prutes -ler. Mai pour agir sur ouvriers en cas dosordrs. Conseil mini ;res rlsoli ne pas perinettre manil'tstations ouvriers sur vuis publiques puisqu'its peuvit se riunir dans endroils privs.
Washington. Pans investigation pratiqurimes A
Nouvelie-Orl6ans il resulted que deux individus italiens etaient deux bandits r dfugkds dlas cette villa
et les aitres des citovens amnnricains naturalisos. On eroit ici que cette allaire suivra son -ours ordinoire interventon diploriatique. Baron Fava n'a pas pu partir pour l'Europe i cause de t'6tat de sa sart.


Mouvemetnie du Port


AnivEto
Paris 15. Journaux parent des movements des Steamer Nouvelle loldroguevenant des villes du forces dos nations europennes inais ils disent tous Nord avec un grand nombre ele dtputs. accord qu'il n'y a aucune crainte cie guerre im- CAhOTAGE.
mlidtiatl. Dpartemcient de la guerre continue de faire 1o. Wary Aigrstin" cap. Spinozi ie Ia Petite des Ireparatifs- Rivieure de Nippes avec 00 sacs cafd posamt 8400 liv.
Lendres. Nouvelles de Calcutta communiquent Bateau "St-Pierre" cap. Petit Pierre di Petitque soldats aglais qui ont et faits prisoners par Goaee sur lest. rmampivistes ont 6 assassins et que rebellion Bateau" Toit-Prissant" cap. Coto de Liogane irgmente 't Miraurai, Gouvernement vient d'envo- avec 51 sacs ie cafii pesant 7650 livres. ver forces nouvelles. Le'" Times publie depeche Vienne annonrant cartainerment la triple alliance DPPART.
est conveuei pour dirie de cinq anres inais pas Steamer Mancel est parti ce matin h 6 is. pour encore sign par les puissari'es interessoes. les villes du Stid jusqu'anx Cayes.
ODn parle fie marquis Iludini vient de declarer Steamer espagnol Maniela partira pour Cap4aique t'amitie Angleterre et plus convenable h Italie lien, Porto-Plata et Porto-Rico A midi.


I-* ANNiE-N" 20


PORT-AU-PRINCE,


JFUD, 16 AYIM 19t











7 LA BEVUE-E-P.RESS

Steamer anglais Qlaribel parli. a pour Jremie et de cette semaine its seront achevds.Nos compliments Kingsotn A 4 hs. du soi. au Magistrat communal.
ATTENDU
Steamer espagnolt anuela venant de la Havane. D'apres les nouvelles que nous avons reeues Son SS. Prinz Wilhem tenant d'Amsterdan et escales. Excellence le Prdsident d'Hafii petit 6tre A la Capitale Mercredi prochain.


A -11) LE 01 j LE PETIT COMMERCE


Papier Inonn-ie. Oi dit quo to papier moonaie est rare en co' moment. Tant mieux done. Excellente siltaion a un moment oft la prne est en baisse. at- . Mais.o (lit ss qu c(In tertais hOmnes d afltires en out pas inal dans leurs caisses pour les speculatons prochaines. At alors, mes anis, attention I

Credit fomicier. A propos di crdit foncier, dont nons avons demanded la creation dans nos precedents nonilox, nous avons entelndu pIL Si-eurs personnes C'Omtflentes d montrer que cc setit une institution d'une grandO U6ilit au pays. Le Gouvernoment ferait bien de s'int6esser A cetle nouvelle inaison daffaires; nouspensons qluCelle viendrait phissamment ailer an dvelopprnent d nos industries, de note commerce et de l'agricultUre. Plusieurs petits Etats prospcrent A la la favour des advantages flue procure o cdit foncice A lours industriels.

La prime. La prime Isaisse depuis quelques ours. Elle est arrivic de 36 A 20 et 18 olo. On parto .de ianuvres a craittdmre. Aux petits commer,aits A. s'entourer do ptecaution pourne pas'6tre llous.Quant au Gouvernement, it doit faire attention pat ls, youx do M. Firinin a cot &tat du choses.

lonuauUee insWal i La motnaiQ ndallique ost rare Ot trouve diliiement nos pikes l'argUnt d'.uiegouid. Quanth la monnuie dixisionnaire it
*' est possible do lavoir que inoyennant utine prime de 5 a 6 01o.

er 11 Ma. La fdte rationale do I'agri culture va 6tro elebrdo celle, atando avec beaucoup plus deopoqtpes que los annes pr cddenkts. Elie dovrt itr'e dO1soritais un sujot (to profondes mditations ptour le cultivateur. Le Gouvernoment a pri des measures po r qu les habitants qui seosont distingues dans leurs travaux recoivent des reeompenses qgi leur procuteront une rSelle salisiaction.

Are die riomphe. Les travaux dp 'arc de triomptic so poursuivent activement. 'ici a lt fin


Nos diidrents articles sur to petit comrnerceout, paralt-il, ntecontenti pas mal de gens. Que vent-on'? [a vie est ainsi faite. On desirerait toiours dtre loue alors memo qu'on est dans le mal. Si beaucoup soraictit au conibl te la joic,si nous prenions la determinationde ne plus rien 6crire sur un sujet qui teur cause du chagrin, toutes les fois qute nous le traitons, en grand notibre prennent ptaisir nous lire. Cola nous console. Nous ne pouvons pas mialtieureuseinent nous tair pour nous conclier I'esprit de ceux que nous avons vis6s comme ktant les agents do la crises fiwancicre qui s'accentue chaquo jour sur le mnarctt; au contraire, nous somines d'autant plus porter a defendre les int6rets du petit comnorCant que nous avons Wle d'accord avec tons hotrnes qui r flechissent sur la situation artutett ties affaires. Chaque jour nous fournit de nouveaux arguments, nous met do nouvelles arms entre les mains. Un journal a, en effet, donned raison A tout cc quo nous avons ocrit jUscU'iCi. Dans un article recent it inoet au compete ito Ia speculation la ruine qui menace de Ii apper le commerce. Mais it accuse direetemen Ia Banque Nationale d'Haiti d'en tre la chlivillt ouvri.re, puisqu'i acci dite que-celle-ci toldre des opiration- ruineuses pour tous. Nous crovons avoid dit dans tin article prfeedent que la hausse ou la baisse se faisaient en vue do faciliter simplement a quelques personnages les noyens de faire de 'argent, de s'enrichiri meme an detriment du petit Commerce. Evisageant la question i un tout autre point ie vue, nous avons 6ld anen A demander i la It ttque do so mettle en campagmte, attendu qu'olle est puissante, pour combattre I 'gio scandaleux, qui remplissait les poches A des spdculateurs inseiss, lorsque t commer tn sthionnte se trouvait etnbarrass. pour sos remiss.
Mais volt que juste iu moment on nous pensions que la Banque alhit 6tabttr par do sages mesures, une base operations fruc eses 'plInur Ic petit commerce, nous sommes avises qu'elle ne fiit Ia plie et le beau tem))s qu'en vue de ses itdrdts persotnels. Cette institution die trdit, n'entreprendrait en effet d batisser la prime que parcel qu'elle aurait t spieculer sur une valur de 900 000 francs vendus a 36 o/n, payables et livrables aux dates suijvxntes 1$8 A4ril, fin Avril, 2 Mai et fin Mai. Si cola est ainsi qu'il est rapport, it est clair que la











LA REVU RXPI1E? D4


Banque se trouverait avoir compromis d'une fagon avidente hes intet 'is dIe beaCotup de gens, en fai sant toniber ht prime de 36 h '20 oo. Mtais la parole est. laissee a 'I accused qui devra fournir les explitations necessaires sur les transactions qu'elle auturise et d'iL'i A quelAquTeS jOiurs 110us Sauirons a quoil nots en tenir dais la questions
En tout tat tie cause nous ie pouvons nous empidher dI'aancer, alors tmrme que la iKiique se frouiverait compromise, qu'elle n'est pas sans avoin des conilices i ses dosseitns. 'ailleurs lie rev&Ie-ton pas que la inaison Weber &, Co. se serait mise tie la partie et p i'elle tirerait des profit de la baisse actuelle. Tout cela a besoin d'tre tire au clair et. onionn publique finira certainement par notis mettre au courant des moidires particularites. Nuus avons tout d mime penssjuste depuis que nous parIons du Petit Comimeree (A au fur et a mesure nous arriveronsA connaitre toius s individus (qli, interinMiaires secrets, entree ia ianque et le haut comImerce, ont pour mission d'arronldir ]a fortune do bealicoup de gens.
EA puts allez april's ceola me parler dii principe dt Co'fre el de li demande N'est-ce pas, tIIle c'est de la frime Jri s LE PETIT

ENCORE MONSIEUR SANTI.

11 ous est irevf.1nu tie M. SANT] a tone ptt hier soir en klsant Vent refilet de notre derntir No. concernan t son usine i Vt ptui i poir la hiltrication d! la glaco artdioeelle. N o Itle 'Ohpre onsi vrailiielt pis, Coln ment Mr. Saiiti p1eut ctr'e iiiconitenit de nous entcide dire tuite sa machine va 6tr iia1 paC I' Li lenoigti t des ilies (d' iiiagasin de lEtat et du Poit. Comme exotique il liii importe p0u que lia vile disptaraisse par lo flaimiies. Mais iotis c'est le contrairv. Nos itrti's ct CCtiK ies n6tres, nous othgent h 16sirr (1tle Port-au-Prince soi pruserv'c de I'iiioedio. Nous avos toil' it pordre et \I. Sant i itit a oa mei. II ie Ian pas qi'oii oubli qu'il s'est fait 6wrrer et -(tt crej eitreprener.tie travaux publics. Done il reconstruira cc que le ion aura dtrulit.
Nous Ie somimflnes paq o p posits a e!;trepr se de M. Santi, qju'il vetille hinei le croirc. Atlontraire nous Serions lieu reux de !a voi se divelopper. Mais nous 'entendons as, rdp6tousleque l1s illtvrts soiient expos-S.


Voila piOurtI lIoi InOus de'lliatidonis quo sit mtachili q il dit t111 fi n"Ie Lu /i /1 scit nIlo0it"e stir I:n terraIn el dhors tie i vi le. 1p ya d(I re.te assez diemplacements vides it 10 po1 rrait Sw tablir sAns inconvneilt
NOMis ij pplColIs deC., encore tine fois. 'attention du Conseil Cominuinal sur li jaciie SANTI.

Taille. dt i lie

THO MAS TRENAR
G alt ,ILtt ell ii le d _1 .rie.
Collpe parisien no dii mcilleur .it
f' Olrrimssiur do ebis de tols gelrt's 't bo t'etitier Choix.

M1r. Ic IDr. W. 1iU.1itts do lt fiatl'ie dv 2ei teite id' Pais offr 'C' service s :111 pl lit'.
Ifmiies de otrtsultatio s de : 2 A 4 s. totis ie's olIti a l nakoi Nv tgc a Ie esat ii c.

b. sollssi_-11 -ILL-e lit) Bobilier, viltr 1-r-nvilt s to o l 1on m ) ait howneedo 1.1 Ptrl 'n I Ix aI I; t In s 14 1a 1aih l 4 :(ml offrv '4:m vrvivv, prom. ttalit soill vt pro,0aptitA.1e.





"TYPof A P 1

L'HAITIENNE,
Rue des Miracles, en fac. de la Pos"0
Ex'cutc, a% ce proimptitude et r aitt los t'iiix stlivatts:
Impression do .1oirtaiix, Br thiri Coniaist emients, Prograninos. Bill.lts fie \Taxiiago, et (ilterrlrents, Ioiderii, iTe de lettres, M1elni'. Carter de Isile, Ettiettes, l'attires, Mandats, Diplnes,

I ~ Pri llodl''













81 LA REVUE-EXPRESS


Innl'rial Germnii Nail
OF THE
Hambourg American
Mail Steamship Company
Novel itineraire 1[partir du ler janvier 1890
ARRIVES
Do ilambourg, Grismnby, HAvre,1e 18 de haIlle mflols
SHamiboerg. Ghrimasby, Hdvrele 27 de Dhajine mois.
De New-York et Gonaivas le I5de chaque 111018.
De Colo.i, Jacinel, Cayes, JrKmiie le 4 et le 18 do chaque nois.
1)PARTtS
Pour Jr6mie et Colon apres d~chargement. Pour Aux Cayes, Jacitel, Colon, et Port1Ime n ap res d6chargement Poir \eiie'iwtla aprts dchairgemnent pour Petit-Go^tve, Goiives.Cap~laiiien St-Tlho uas et Europe.
AVIS AUX CIIARLGEURS,
i vi e du -ten eer do l'Eurode sera tcice.pat' tne FL I AWMME ROUGE, ai voo dl stealer prenuit fret par une I AM MN BLANCHE et celle do New-York lpatr ilne FLAMME NO1RE,.
Pour plus aimples renseigemtents S a

G. KEITEL & Co Agents.

Ligne CIO vapeurz
ESPAGNOLS.
COURRIERS DES ANTILLES DE
S OBIXOS DE HERRERA
Le i imaiiitjies steanirs de cettelige tioleront dans ce port,venant de 1a Fava Ie, t.-Tihoias Porto-Rico et Porto Plati le 29 declaquo Iois et partiront le itt 1 oul pour PiH de Cuba prnaet frt e passages pour ces piiV'rents ports ainsi qui lt corespondaice pour les Etats-Unis d'A iuterlique. et le .exique


La Coipagnie d livre des billets do passage our N.Y. a des conditions excessivemeet niodoe.
Pour frt, prix du pmszige Qt plus amples renseigneieits, s'adresser aux agents

J. E TRAVIESO &.Co.


LES COFFRES-FORTS DE LA BANQUE






La Biianque Nationdle d iaiti vient de recevoir cin1 graiidN et beaux coffres-lorts iicombliustiblls. qui sout destie6s A recevoir ties djpits de Titis, papiers de faimife, hijtus, valeurs diverses, r, lirget, billets. etc. Ces coffres forts sortent de lot reaisoli Ficet de Pari. C'est dire 11u'ds Viiisnisenttoues es ondtios dimtravail parfait ete st rite ab olie. us ont etj ploes 'Ian tit1e salle sp6:11llelet dispo-5 pour les re1evoir, elle- mee A l'bri (li fel et l'objet d'll1' sie Sililh1nt e dejo1r et de lillit. Les coftes-tors solit divise; el comipalrtiiielit Lde 26 112 sur 55 112, fermsi chacun p-,r line serr 110a1ee trois boutolls visible, mi iimoyei desquels 11e1 deux ou trois combiunisons peuve t
tre fermtes ]ar ic l0edposN t, comibitlisons dont lui seul aura le secret.
Uni employv est clirfi'e W'aceotfmliger dans Ia
- salle le deposa it, oni so repr italit 11111i Ie
Soi aut'risatioit Sp6cile, (eCites et sig 6&, ofil que Poiverture et la femieture des compatitents lie pilisselit tre ffect'e que pI lIes jt tr5.
Cliaqite coiiipirtiieniitt sera lote ia prix suivaiit.


.Trois moiN P. 4


Io an I 12.


Les eofres-forts Conticllllt, ell Oite. ties 1co11parthinetS l48's lS deux foi plus grililds (111i solt loii16 a des prix eil ripport avve IvIc leutis Iimeisiol)H. Nous iivitoos les peisoiles smicieuISes d imettru cc tu'elt Iosszeltt de i &ieox ai P abti ie t01i. lesa it(tltIilts, i allen visiter li1 salle qmi selai 00verte u111 publellI, de 9 Irles di Imatill d mllidi et do 2 heures de l'aerAs-midi, A 5 heeres, dl:s o I outeat local do I Banpie.


Typ '1' Haitienie,' Rie

LA REVUE-EXPRESS


81