Citation
La Revue-express

Material Information

Title:
La Revue-express
Publication Date:
Frequency:
Daily[except Sunday and occasional other days]
daily
regular
Language:
French
Physical Description:
volumes : ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Economic history ( fast )
Economic conditions -- Periodicals -- Haiti ( lcsh )
Haiti ( fast )
Genre:
Periodicals. ( fast )
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Periodicals ( fast )

Notes

System Details:
System requirements: Internet connectivity; Web browser software.
Dates or Sequential Designation:
1ère année, no 1er (24 mars 1891)-
Numbering Peculiarities:
Numbering irregular.
General Note:
Title from caption.
General Note:
Reproduction includes: 1ère année, no 1er (24 mars 1891)--2ème année, no 315 (31 déc. 1892), 4me année, no 1 (3 janv. 1894)-4me année, no 298 (29 déc. 1894), 5me année, no 144 (1er juil. 1895)-5me année, no 161 (20 juil. 1895), 6me année, no 42 (22 févr. 1896)-6me année, no 282 (31 déc. 1896); scattered issues wanting.

Record Information

Source Institution:
Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrètienne
Holding Location:
Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrètienne
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier:
on10561 ( NOTIS )
1056108058 ( OCLC )
on1056108058

Full Text



ii


It ANNftE-N 18 PORT-AU-PPINCE, MAfDI, I4 AYi16 189



A!SONNEMENT: ABOEEENT:
Porl-ass-PrincePrio, f mois P. 1 1 nlois P. i.50
Le Numsre 3 cts. Paraissaut tous les jours. Le Numxro 3 cts,

'ureae de 7Tiidaction, Rue des e'1iracdes, en face de la Toste.

Bidacteur en Chef, A. CREPSAC. Administrateur, G.-CIN AQUIT.


L G d Cali>one d ashhto'o" et doner ses passe-ports
G ondootministre ami camn a Home,
1' 's I adeu Londrs. Marquis de [aildstowoe vice ri Indes
n rsi lieneauaies vet envoydt depedhes qi confiroot qou naturels de lanipnvi avaient (st6 repoiss._s par forSoir sa dermere repr esenta- ces coomnandes so lieutenant Grant i te Indiens
avaient construit remparts (te pierre pour leour son. fense. Une commission a e6 nommio par eino
but 6tudier question ouvriers sons prisidence moar- quis Harlington.
Coirs de Bourme Washgn-ton 13. Nouvelles EuropQ discot que bruit
cii cule a Rome sur cessation relations diplomatiqne* Traites '20, avec Etats-Umts. Mais on ne donne pas importanChflaUe 22 ce ]a nouvelle dans cercles diplonatiques d'ici.
Or amencain 20 o/o tendance i baisse. Madrid 13. Daws reunion counsel ministries sow
onnaie divisionnaire 5o/o -presidece Rline, senor Canovas a inform6 que
ESCOMPTE. gouvt avait tlxe avec Mr Foster, cominissaire amnEfets, exgrciee parim 1888-4889 33; 35 e/.Ti- ricain, les points les plus importants pour arriver au s Sul la caisse d'amortissement 3 3 3. traite conunercial de reciprocite eo ce qui touclhe Ile Cuba.
New-York 13. Dpches Chili annoneent qua siCampche P. 6. 50 les 10(') livres. tuation des r6vo utionnaires est desespare par manCacao faith o 7.7 1 /4 Ia li-r. quo charbon et provisions et que on attend, 8-SanTalia n 0.30 gallon P. 25 n 10 a barriqoe. tiago qu'ils soient obligds de so rendre. C. B. Sans
1lhmn a1.50 ( o 90 a changement.
CA6f 44.75

PEAUX LE PETIT COMMERCE
Chevreaux a '3 1/2 douz. P. 36 III
Satine < ( ( 4 a(
Cittae < 4 1/4 5 0O Le petit commercant vit exploits de tous les gros
Raim blanc rose e e e e < 15 bonnets de la place oh il se troupe 6tabli, parce JUe
ironze mari r 3 ( (( 36 toutesles operations qu'it entreprend dependent do
la volont 4iC ceUx qUi font la plitie et l beaa temps Chez Ed. Polynice. pour employer une expression, trhs vieille et tr6s
vulgaire, mais qui dans l'esphce rend bien la pensee. I n'y a, en eret, que le caprice de l'agioteur sans conscience pour faire changer e un rien de temps les conditions des aluires sur le mnarchd et creer une .- situation ou deplorable ou brillante. De l'optnion do
certaines personnes trss comnpktentes, 'Aoo tel (1uil Paris 13 avril. Bruit court. que mnrs is Rudini est pratiqu6 dans les centres comrnerciatx do pays atted avec impatience. reponse definitive du Se- et surtout S Port-au-Prince, doit tuerle Petit Coincrstaired'Etat M. Blaine pourtfire retireranbassada- merce puisqnu'il ne tond a ren moins qu' faciliter












71


LA BEVUE-E.WPREMS


k qtelque -uns les moyens do s'enrichir ai grand Bateau Intelligeant cap. Eloreste des Gonaives dit rment des interets gencraux. On ne saurait ne avec 20 barils sel marin. pas adimettre cela combine vrai, lorsque l'onr sait que 44 wary Oxane cap. Ceyoute do la Pte.Rividre de la ftorilite menace gereralementque les commer- Nippes avec 100 sacs de caf6 pesant 14S93 livres. grants don't [es capitanx inis enjeu ne peuvent points Bateau Ste. Marie cap. Eliacin de L6ogano avec :15 contrebalancer linfluence dont jouissent les ban- sacs de caf6 pesant 2250 livres (prrs de disposer de touts les valeurs qu'ils veu- wary Medisance cap. Piquant dy la Pte. Ilisidre de vent cancer dans certaines combinaisons financiers. Nippes avec 90 sacs de caf6 pesAut 16221 lives.
i le petit commerce pouvait faire face A toutes les wary Maria caq. Chouchoune de la Pie ftivibre de Svntualits des speculateurs, i n'y aurait certaine- Nippes avec 100 sacs de caf6 pesant 16224livres. frent pas A redouter une situation critique pour ses Bateau Providence cap. Edmond flayemnond d* tiLrets. Mais comment seut-on que sans appui, Logane avec80 sacs cafd pesant 12500 livres merchant sans direction, it puisse subir sans se-ousse les scandaleuses fluctuations du change S ATEniUS
L'esprit le moins vers6 en iati-re commercial, Deux Steaer allemand Lotanie vorant do Colog i'apcrcevrafacilement que les grands capitalists et Escales, Valisia venant d'Europe. sont les seuls rraitres du rmlarch et tant qu'ils ne DEPAAT
seronm pas assujCttis Li 1nc regle fte, ii y anra tou- Steamer anglais Claribel partira pour Jerdmie et jours des crises fAcheuses A signaler dans les tran- Kingston le 15 du courant i 4 hieures du soir. actions. Or it faut que 1'on arrive i affranchir le petit commerant des entraves qui ont constainment
contribu6 a le rendre tributalre de quelques personrages; ceux ci enrayent la prospsrita qui lui sourit A\ Q UJD
souvent par touts sores d'opdrations intsressces. La speculation se fait done sur une trop large ecetle ---chez nous ; ii est temps qu'on y metto un frein. Blennures. Un assassinat a 6t commis catte De sages rnsures peuvent arr6ter ses desordres. nuit sur-la personnel dir noins Belventre par deux Combinons-les dabord; et, d'une facon adroite, individusinconnus jusqu'ici, rmais q1.e recherche faisois-en l'essai avant den demander application. activenent la police. L'individu Wrest pas mort des Bien 1'est impossible. Enfin, ii y aura un moyen blessures qui Iui ont et6 faites. suprirne :iatteindre arr but; c'est pensons-nous ]a creation d'ul Ordit fouier Avec une telle irstitu- 'i
tion nous espdrons, en Mtablissan la concurrence resiyures d'yiagienae a prendire. ies mosiravec tout autre rmaison d'affaires,ramener les esprits res dI-ygisre putlique doivent itro prises, repesurtrn terrain plus loyat on tout le monde pourra li- tons-le, en vue de prvenirv les maladies qui peu. breient discuterles interets engagskLe farneux prin- veit surgir pendarrt les fortes cialeurs. Ce matirr, cipo de I'offre el de la demande pourra alors trouver sa des emanations putrides s'extatent des rigotes si consecration et chacun sera libre de l'invoquer o des terrrais avoisinant la proprit6 Capr6 S tako. de e itire en pratique pour fiaie 7onter ou bais- spres o grain de pluie d'hier soir, it n'en po uvait ser Ii prine. Mais it faut avant tout que ton soiL etre autrerrent vu I'etat de rnalpropreti dans ledispoS6 I faciliter I'eMosion et A soutenir 1'. :istence quel se trouvent certairs quartiers de la ville, du credit ftoncier en d6pit de toutes-les uittlr::ltsa qui pourro it naitre en vue de le fire 6chouer. Toutes No% roles. Aux errirons du bureau de 1'arles bones voloots qiir seinettront en tte rt'6(tablir rondiisement tes rigoles maritent d'01re nettovdes. Une telle institrtioii auront surement la protection Nous appelons surtout attention sur cell qui passe 4e I Etat, du moment que le gouvernernent troupe suns la porte du GenLral Camille Moliire. des giranties s6rieuses dans les elrments constitUefs de la s06crt6 qui s'organisera A cette fin. Tel est le d6sir que nous manirstons en vue de voir Cirqjae. Le ci.que Carin et Guerrero a donn4 s'ameioror It sort du petit comnmercant et celui des hier sa '2ene reprlsentation. Cornrae toujours la indusiriIts qui voudraient fire prosperer leurs troupe bresilienne a au amuser le public. entruprises.
JULES LE PET[T
Nouseau earque. Demain 15 du courant arrivera Wouvenuents du Port en cette ville:
CABOTAGE. LA GRANDE COMPAGNIr ORIENTALE CHIARrNI.
13. Bateau St. Paul, cap. Petit ca de -l'greahaie Ele so compose de
avec 5 sacs do caf6 pesant 5WO tivres.- 50 hommaes et Fermmns 32 Chievaq x eo


1/


, i p p e
s,







1/


LA REVUE-HXPREt-S


2 Elkphants. 'I Taureau ou Zabu. 30 Chiens instrcits Mr Frank J. Wiison en est l'agent. Leur tente come porte 230 pieds de long sur 150 de large. Rues Montalais et Pavee, ancienne proprietd JOUTE.

Concert. La societd philharrmonique, dirig6e par M. F gueroa donnera son ler concert detain i 8 heures du soir dans les salons de M. F. Hermann.



SERVICE ACCELERE



LIGNE DU SUD
Steamer Mancel partira jeu(li 16 (iu courant A 7 hs. precises du mati desservant tous les ports du Sud jusqu'aux Cayes t l'aller et au retour.


11a iti1 lut re o
Publication JPopdaire,
Done Cha(ue somaine 8 paoes do texte pour 10 centimes.
Elle publiera sous peu los gravures que ses rtdactelirs fout pritareor
Conditions de 1'ahonnoment.
Un an P.5 Six imois 3.

L, 8s:cRts et he vOLTARE Gre ads Journaux de ParisPRfX D'AB)NNIENT :
Trois mol : 12 frimies S:x mois: 24 franc

0 Chiatue a itlili a dro a e prime le 50 op Sur le Ionltalit (Ii-son tbou ii anet eu livrei, graul Wu ui1 a (1it-r ( 1 le eita'o ue g n Iral, li sf t 'I a a dist, ositionti d tout le monde
On s'abmtie tcte :t
Mwisi ur Danh FORTUNAT.
('orreondant spadwh'tstrati fdIdit journal s

Banque Nationale d'Haiti

La, Banque Nationale d'laiti a Ilion ueur dh rappelir an public et particuliere mont au commerce olie reoit des dlsp6ts
de I'uds et quele deivre des carnets de .cheques aux diposats.
P 'ort-au-Prince, 21 Aars 1891.


MOUX &DELINOI
Rue Trave siare, prs de la dotattIrOVisions americaines et nmarseillaises.
Vins des giarids crus de Jordeaux
Champagne. Li queurs, ineilleures marques Qojumcalleries etc, etc.
Aux meilleures conditions de vente.


Taille ur du high-life.

THUMAS TRENAR
Granad,Rue en fiace da M. Seire

Coupe parisienne do meilleur got
Fournisseur d'toffes do tous genres et de prelmior choix.

Mr. le Dr. W. Munos de la faIcutf de 4 lecine de Paris offre sea services tu pu blie.
Iieures de consultations de : 2 A 4 hm. tous les jours, d ba mIaisoii Ney Carr', rue des Csois.

.Le sousne- Marce lin Bobilier, entpreneuI. s travauix eli Ilmconneli', nat if de la Poi te Pitre, ( a a-e one ) hii iotiur d se Pruon
aix hibitan s dela eaepitale et leur offre son seuViee, promuu ttat sou et I rol;ptitude.
M. B03LIER
Mason D'Estoge Descatille.


TYPi OGRAPHE"
L'HAITIENNE,
;ue des Xiracles, en face de la pcEx'cute, at cc promptitude et ii
les travaox suiva-ts

Impression de Journaux, Broch res. Connaiszements, Programmes, Billets de Marriage, et d'Enterrriients, Bord'ercaux" Tete de ettre-s, Menus, CArtes dirt Etiquettes, Factures, IN.andats, Dipl6mevs
Prix modrds

v cunez voir !













7:1 LA REVUE-EXPRESS


v~.


hulporial Germn Mail
OF TilE.
Hambourg American
Mail Steamship Company Nouvel itineraire tipartir du ler janvier 1890 A LIRI V tES
De Ilaibourg. Grisnby,- Miaretle 18 de

Il, lfanbo erg, Glirimsby, Havre.le 27 dc bIaque miois.
Do New-York et Gonaivos le I5de chaque

Do Coloa, .Jacmel, Cayes, 10rhmie le 4
e t l IS do chaque mois.
l)EPALITS
Pour JrliiC el Colon apr us d6chargienent. Pour Anx Cayes. Jacmiel, Colon, et PortIm A al 0rs dekllargIellent Pi V ntz lIa apros duchargmonint por I let it-Go ve, (GOnl aives.Capltaitien St-'ThoIllas et E rope.

ariv~e d -tea2-er de l'Eirode sora w01)icIpalr ue F 1AMM E RO(GE, l'11rrii d0i stein Ver prenint lrel par (11ne FLA MM' LANC LIE et ceo do New-York liar 11n1 FLAMME NOIRiE.
Pour >lus anplei renseignements s'aG. KEITEL & Co Agents.


I Aine ele vapeurz
ESPAGNOLS.
COURRIERS DES ANTILLES DE
SOBRLVCOS DE ER ERA
inn magnifiIties steaimrs de cotteligne toUlheront dans ce port,vonatit dc la Iavano, St-Thomas Porto-Rico et Porto Plata Ic 29 dechaque mlois et partiront le inme jour pouir 'li de Cuba pronant frt et passages pour ces piftl'relits ports aoisi que Ii Corrospondance pomr les Etats-Unis d'AlTeVrique. etle IIeX ique


Ts mois 1- 4


Les eoffris-forts contien nent, el ontre. des colllortillents les un1.s delix tfis (lphk gr(111s. (1li souit IoIi 1 a des prix ell rapport a.vv l1urs dinliesionls. Nons imvitons les peormines sow'ie1ses dv mottre ce qu'elles pos. visodt de pie j-ienx a Iabri de tols lex ,a1" "ld"its, A 0ller visitor li salle qtli Sent oilV(0rto a i piblib, 'le h-ures till imiti11 i midi et do 2 heres de 'atr's-midi, A 5 helres, 4 11:S le nou110(1e local de I I1an1(1e.


7yp 'JI'aitienae,' Rae dxe Miracles.


La Compagnie d livre des billets de passage 1our N.Y. a des conditions excessivebout inoderi0e.
Pour fr^t, prix du pIs ago Qt plus amiples re nsetigneients, s'adresser aux agents

J. E TRAY I E>() & Co.


LES COFFRES-FORTS DE LA BANQUE






La Banquet Nationale I'llaiti vient do recevoir eill'i grn(ds et tICZIeIx coffres-torts incomibiUstilesi q0i solit destiui~s a re evoir- des ikpit.s (te Titresi, tepiers Ile failtio0 e1, lijo ds. vi lemurs orivrses, (r, i1r-en t. illets. etv.Ces cores forts sortent de l. mason Fihet de Piii. C'est dire qo'ils rl nisIissient toutes lseon(litions 'on travail parfait vt dh ii 0klxl '11) (lie.
11, ot W lell 'lijitl1e Salle spuc-ltellelt disIOSO, poir1 lhs receVmolr, elle-minome a Pobr'i ilt rvil et roI I0)jt WI'une Sturveilhlince dt-Joltr et 41v fiuit.
Les coths-forts soot (liviss el comlimllrtillivnt de 26 112 stir 55 11, forms ehal('n par 111 1t r1re lvoc trois boultons visibles, aI moyen desiltivi tite, deux oil trois combinaisonsy penvent
tre teritn ,s Imn' le deplloenit, tollibillaisolisdi lt Ilii "ell0 111a le sverot.
UTn empiyi est charg- W'accoilmaner Ldms P1 salle le (op(5;lsant, ol sll reprd'sent,'t m00 d .-oil ant-)nis;tiot spdiale, dcrites et sign6, 11111 il1e l'otiverttive et lai fermieture des comptimlets Ile pssc Ut, etre affectues que par lox 6It 5. .
C(hayle comipar(timlienot mwra 100e6 atl prix sulivallt.


,3


LA Rf-V[,E-EXPRE-SS


1-i an .1 T.