Citation
La Revue-express

Material Information

Title:
La Revue-express
Publication Date:
Frequency:
Daily[except Sunday and occasional other days]
daily
regular
Language:
French
Physical Description:
volumes : ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Economic history ( fast )
Economic conditions -- Periodicals -- Haiti ( lcsh )
Haiti ( fast )
Genre:
Periodicals. ( fast )
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Periodicals ( fast )

Notes

System Details:
System requirements: Internet connectivity; Web browser software.
Dates or Sequential Designation:
1ère année, no 1er (24 mars 1891)-
Numbering Peculiarities:
Numbering irregular.
General Note:
Title from caption.
General Note:
Reproduction includes: 1ère année, no 1er (24 mars 1891)--2ème année, no 315 (31 déc. 1892), 4me année, no 1 (3 janv. 1894)-4me année, no 298 (29 déc. 1894), 5me année, no 144 (1er juil. 1895)-5me année, no 161 (20 juil. 1895), 6me année, no 42 (22 févr. 1896)-6me année, no 282 (31 déc. 1896); scattered issues wanting.

Record Information

Source Institution:
Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrètienne
Holding Location:
Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrètienne
Rights Management:
This item was contributed to the Digital Library of the Caribbean (dLOC) by the source institution listed in the metadata. This item may or may not be protected by copyright in the country where it was produced. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by applicable law, including any applicable international copyright treaty or fair use or fair dealing statutes, which dLOC partners have explicitly supported and endorsed. Any reuse of this item in excess of applicable copyright exceptions may require permission. dLOC would encourage users to contact the source institution directly or dloc@fiu.edu to request more information about copyright status or to provide additional information about the item.
Resource Identifier:
on10561 ( NOTIS )
1056108058 ( OCLC )
on1056108058

Full Text









I* AN2NkE-No 10 PORT-AU-PRINCE, SAMEDI, 11 AVRIL 1891



ABONNEMiEXT: D ABONNEMENT:
ois-aa-Prine Prorince,
fmoLis P / I A E mois P. 1.50
Le Nu~ror 3 cts. Paraimmaut tons leg )ours. Le Numiro 3 ets.

'ureau de |7(Wdaction, Rue des Jltiracdes, en face /C /a Joste.

Ptsdacteur en Chef, A. CREPSAC. I Administrateur, G.-CHMAQUIT.


La Grande Com pa nie ,ir dp(0che parcable dott Psenar
(lent Harisson et son cabinet croire quie re, Stations diploniatiqoes entre tes deux nations no so, Bresillienne donnera ce SOI, rot pasnrms n ble avoir
pris caractno anical Iiii plait aux dICx abinets Sa pr emliere rep resentalio]n. Le procureur gcaneral Etits-Unis repisentint do
r tddraI est alte Nouvelk- rlaans
pour faire investigations sur morts italins. On parle dans cereles diplpmatiques demelvs personCourm tle Bourse nels existant entre M. Blaie et baron Fara minsTraites 29, faible tre Italie, lequel partira domain pour LIurope. Secr
Ch~que 33 e/ taire Amrniicain coisidere baron n'a pas agi avee
Or ainecain 28 o/o adresse dans cette affaire.
Monna e divisionnaire 6 0/0 New-York 10. Nouvellos Chili annoncent que
E5coMPTE. gouvernement a saisi un steamer alleinand du avait
pay6 des droits aux insurguis.
Effets, exqrcice perimi 1888-4889, 33; 33"/. Ti- Congrds representants amniricaims vient de finir 'res sur la caisse d'amortissemnent 3, a/o. seances sans arriver h un accord definitif. Italiens A ici et dans queques villes Etats-Unis organis r unions pubtiqiles ob resolutions vengeance sont rises Capcaie P. 6. 50 les 4000)livres. Londres 40. Noiivelles d'Australie informer.t quie
Cacao fait a 7.7 1 1/4 la liare. organisation nouvelle ftdration sera senblable Z
in 1 0.40 gallon P. 21 ]a barrique. celle Etats-Unis avec un parlement cornpos6 d'une
1hhn af 18.50 ( ( 90 chambre representAnts et senate, une armnde ftdrale
dLft4 18.75 mais on reconnait souveraine( roi d'Angleterre
Gouvernement Argentin suspendu pavement PEA UX jsqu'au mois de Juin, des dep6ts dans totes les
Chevreaux A 3 1/2 douz. P. 36 banques nationales des provinces de la R6publique
SatillNe (( C d ( ( Cotrs de Bourse San* changement,


CireO
Ilasane Dait blanc, rose Bronze noir me


4


:3


'1/1


Chez Ed. Polynice.


u ((50

Sm15
Kc ui36


-,


Lee Propagandiftes


---_ _____ It y a quelquesjours, les propagandistes prenaiont a tiche de ircouler les bruits les plhs alarints. Mais B PH S LG AP JU S depuis 1I6nergie diploy~e par oracicman
dant d'arrondissement contre leurs mindes, its semblent se resoudre au silence. Nmanmoins, les atitoriParis 10 avril. Allemagne r6solu de enforcer fror- tes d- Ia capital ent les yeux onverts sur eux ; ce livres orientalee de empire, suite attitude de sont des gens d'une perversitA telle qu'iL se servent Rtussie qui rsunit troupes stir frontieres ALt:'iche. de tontes les armes pour dismraditee le- GouverneWashington '10. Par entreptise dU secr6taire 16- ment. It n'y a pas de niesures trop rigides A prendre ation italie gouvernetnent americaiu vient rece- contre eux ; it faut les maintenir dans le respect














6's LA BEVUE-E~PBESS


ces nialveillants qui voudraient lancer encore le pays dans les, horreurs d'une lutte intestine.
Nous sominmes, nous, partisan de l'ordrve et de la paix plublique C'est assez dire que nous nous montreron toujours de la plus gratide sevtrits, dans nos appreciations, contre lesa fauteurs de trouble.
Notrejournal sera toujours '6cho de cc qui doit fire Ie bonheurdu pays, et jamais it ne patronera le desordre.
VoilA pourquoi nous ne pouvons que fletrir la conduite de ceux qui rivent le retout de la guerre civil.

Imintiondices. Les habitants du quartier de St-Joseph se plaignent avec raison de la quantity d'immondices que 'on ne cesse de jeter en plein jour devant leurs portes. Que la Commune ouvre les yeux sur un pareil fait, car il y va de la salubritd publique.

Mouvensests dav Port
ARR IVSS.
CABOTAGE.
10. Goelette lDieu-Proleg cap. Timogene de St Marc sur lest.
11 Bateau Hdlne cap. Calisthene Blanchard de Pestel avec 43 sacs de caf6 pesant 4428 livres.
Goelette Industrie cap. Terrible de l'Anse-A-Veau avec 167 sacs de cafe pesant 25897 liv.


CHAVANNES ET ORE

SONNET-ACILOSTICH E.


nhaque people a toujours ses hiros malheureux: uati, ma patrie, a vu naitre un grand nombre pu moincot oU ses IlLs quigemissaient dans l'ombre nu sommet, nous voyons deux splendides figures, Zobles ours lumimeux dont le noir 4chafaud Z'a pu ternir la gloire, et qui, dans leur tombeau, Mntendent encor nos voix vengeant teurs tortures.

ueuls -ces liommes sans crainte, ont laiss leur Lpayw I
t se sont transports pour nous d6fendre, en France
-ous leurs soins lurent vains hflas mais des amis

QOuiren t de leur coeur l'6tergique defense !. qrandis par le bourreau, letur noin est immortel, Mt leur gibet pour nous se transform en autel!
JUSTIN LHE.RISSON.


SOUVENIR D'UNE CREOLE DE L'ILE MAURICE

CHAPITRE I
LA VIE PARIsIENNE. LEs NCHos DU GRAND MoNKE

Exleoaid'un Boman ihidit. (A)


Apres quelques-unes de ces matindes surprenantes oU le soleil semble dire adieu a la vordure mou, rante, un brouillard mysterieux, plein de tristosse, enveloppait la nature. Une pluie fine, d6nagriable, accompagnee de la brise froide qui annonce I'hiver chaque atee, ne cessait de tom ter; aussi les trottoirs etaient souilles d'une boue glissante qui re. froidissait les pieds des passants et crottaient leurs habits. Les arbres d6pouillss de leurs feuilles donnaient aux jardins de Paris un aspect morose, P6barbatif et semblaient frissonner an contact du givre persistant qui caressait leurs bras dpouil. 16s !. Les matin6es dsjis froides 6taient atroces; le jour vaporeux et bas filrait faiblement dans les appartements, o4 le fee dos cheminees avait reconquis sa place; et la glace cristallis6e str les vitres des croises, fondait avec lenteur, ce qui leur donnait une allure dtrangere; on etdit qu'elles versaient des pleurs sur les beaux jours passes !.
Paris avait repris en meme temps son visage maussade et brumeux de chaquie hiver. Les theatros cependant commenaient i rouvrir leurs portes ; les bats publics et les caf6s-concerts du quartier Latin, si chers i la jeunesse rieuse de ce coin bruvant de la capitale, convoitaient d6jit les recettes de la saison qui s'annonCait d'ailleurs sous d'heureux auspices, grace i la pr6cociI6 de la froidure. Les habitants riches de Paris qui avaient pass tout l'td en excursions exotiques ou aux stations balneiaires, araient regagn6 les bords de la Seine en meme temps que les brouillards.
( A suivre )


Legations d'Haiti a lCtiang2ep

A Paris, 9 Bile Jontaige : 31, ALFR lmD BOX, Voya extraordliiaire et itinistre pl nipiotentirie
2 A-Londres. 45 Gower Street ; ,,. Lit
torture, linistre rdsident.

Reproductioninterdite,


64


LA REVUE-EX-PESS












65


LA REVUE-EXPR$$S


34A Berlin, Kronpriflfl Ufr, 20 IID-Z n T f T
D1)loi e, ?dii stre-I 'if. U ROUX & DELIN09
4 A Jfadrid, 9 Paseo de la Castellana M. J.
1. N. Desroelbes, MTnistre-H64ident. Rue Trave siire, pres de lia douaie
A Iei- york 101 Pearl Street :M. hannibal Provisions amdricaines et marsoillaisos. P1100, Alinitre-ie dlent. rvsosa'iin enasili-.
PrN)S J LA T,. Vins des grads crus do Bordeaux
A A Jari. 21 bis, rue de Paradis : MM. A Champagne. Liqueurs, ineilleures marques Ginck, conisul gsnkraI, Aindr6 llachie, Vi(,on. Quincailleries etc, etc.
2 A Neir-york, 101 Pearl Street M. J. 1hiusted t,
Consul g al.A lures conditions de vente.
3 A llambowsy, Enil.s Nolling consul general.
4 A Bareelosc, 1), Louis M. Soler, nsul. Tailleur do high-life.

Ach I3ONNEFIL
LES -CAYES ( HEAIT
PHARMAOI.E IMPIUMERIIE Grandl,Rue el fac1e (le )j. Sr
P PETE1tIIE RELIURE
Cette Imprimerie, lnne des pls impartantes Coupe parisienne dii meilieur goAt 'l'aiti, ex Cte avec soin tons les travaux oni lui Fourrnsseur d'etoffes do tous genres et d sout eoufi6s. premier choix.
Les imprimei qui sortent des Presses df la
nmaisoi BONNEFIL peuvent vvaliser avec les Mr. le lr, W. Menos de Ia facnte do Mioeiu prodetions ttrangeres. M l D os e lan Ill, blip
de(T Paris offre ses services in "puwlic


Le SYEcLE et I( VOLTAIRE GanalsIoJo insux de ParisPRIX D'ABONNEMENT
Trois niois: 2 franc, Six mois: 24 francs Un an : 45 francs.
-Cianne aiIoa q. droit it ime prime de 50 oo turis l-lOntalt- de son nnmeit en livries, gri-r vurel- on Musinque, It (hoisir (bs le eata'oue I6- 1r.1, 1ui st t-iniu 4 ha disiosition do toutle monde.
On s'abonse chez
Monsieur Dantks FORTUNAT.
Correondamt spaclm ivinsretif les Idits jouritinir,

Banque Nationale d'Haiti

La Banqne Nationale d'Haiti a 1hon iieur do rappeler au public et particuliere Dientau commerce qu'elle regoit des dep6ts de fords et qu'elle ddlivre des carpets de ch1quos aux deposants.
1 ort-' -rince, 21 Mars 1891.
b11LIOTIINQUE 1AITIENNE
Sivoir c'est pouroir
La Bibliot/!cve ]ifti devant s'etablir sir de nouivelles bases met tois ses o, vra gee en ycnte. 4o ti hQ11 march6 exceptionnel.


0


Ileures do consultations de 2 a 4 hs, tons los jous's, it la maison Ney Cared, rue des (6gsarx


Le sonssignd Marcelin lobilier, entrpprenejjss dls travaux ell maMonnerie, natif de la Poiute. Pitre, ( (Juaie'oiipe ) a I honneur de se.pronei aux habitants de la. capital et leur oflie sol ser. vice, promiuettait soin et proliptitude.
M. BOl14IEM
Midson D'Estoge 1)eseatile,




L'HAITIEN WR
,ue des Miracles, en face de la oste
Exdcute, avec promptitude et regularit6, les travaux sivaits :
Impression de Journaux, Brochures Connaiscements, Programmes, I illets de Mariage, et d'Enterrraients, 13ordereaux, Tate de lettres, Menus, iiartes de Vislite. Etiquettes, Factures, Mandats, Dipl6mes.
Prix modr6s

Ytnez voir


MEW -













643 LA REVUE-EXPRESS


Imperial German Mail
OF THE
Hambourg American
Nail Steamship Company Novel itineraire Afpartr du ler janvier 189 ) A tRIV ES
Do Hambourg. Grisiby, HAirele 18 de
elaque imtois
Do Hambourg, Ghrimsbv, Huivre.le 27 do
d-la1ue moiiis.
Do Now-York ot Gonaivas le I5do chaque

Do Colon, Jacmel, Cayes, Jcr'nmie le 4
ot IQ 18 do chaq ue mois.
JEPARTS
Pour Jdrmie el Colon apres d6chargemnnt.
Pour Aux Cayes, Jacnel, Colon, ot PortLiinoi apres ddchargeoment
Pouur Ve- nezila apres dschargenont pour PetitGotIve, Gotairves.CapfHaiien St -Thomas et Europe.
AVIS AUX CITARGEURS
L'arrivfe du -teamer de l'Eurode sera
annonopar une FLA MM E ROUGE, l'arrikt v6e du stealer preont fret par uine FLAMME BLANCRI'E et celle de New-York
par une FLAME NOIRE.
Pour plus armples renseignements s'adresser h
G. KEITEL & Co Agents.



ESPAGNOLS.
COURRIERS DES ANTILLES DE
SOBRLNOSDE HERRERA
hos agnifdiques steannrs do cetteligne toucheront dans ce port,venant de la Havane, St.-Thomas Porto-Rico et Porto Plata le 29 dechaque wois et partironit le meme jour pour Pll de Cuba pronant fret et passagers pour ces pifferents ports ainsi que la correspondanoe pour ls Etats-Uni d'Aveique. et ni oexique


La Compagnie d livre des billets de passage i our N.Y. A des conditions excessivemnent molderee<.
Po.1 fr t, pirix du passage at plus apples rcnseigneinoits, s'adresser aux agents

J. E TRAVIESO & Co.


LES COFFRES-FORTS DE LA BANQUE






La Banque Nationale d'Ilaiti vient de recevoir cing gr-ands et beaux Coffres-forts incombustibles, qiii sont destiu6s recevoir des d6pOts de Titres, papiers de iami1e, bijous, valeurs diverses, or, argent, billets. etc. Ces coffres forts sortent de hI inaison Fuchet de Paris. C'est dire qi'ils r6unislisselt totes los c ition s (l'ul travail parfait et dPune seuurtI ib olue. 11s out t, Pl vidans line Salle sp6cualemnent dispoed pur les recevoir, elle-mime A Poibri fil fou et t'objet d'une smveillance de jour et de unit. Les coifres-forts sont divis6s e-n. comipirtiment de 26 112 su, 55 112, ferms chacun par Une s'rrre avec trois boutoas visibles, an moyen de'uiels une, deux on trois combinaisons peuvelt ctre ferm6s par le dfaposalt, coibinlaiions ulout lim sent aura le secret.
Un emplovN est char, 6 d'accompagner dans la salle le depo.sant, ou son reprdsentant muni de son aut'risation s1pciade, lcrites et si" u6o, atin que Ponverture et la fermeture des compatimnenlts TIC pulissIlit Utor affetuis (1ue? par les interesejs. Chaque coimpartinent era lov6 ai prix suivat,


Treis "ois, 4


Un el P. 12.


Les coffres-forts contiennent, en outre, des coin partiment s, les uns deux fois plus grand qui -,rt lou6s d ds prix en rapport avec lenrs dimension, Nous i.vitons les peronnes soncieu es de mettr ce pl'elles pos edent de. pII6ieux 5 Pabri It tolls les accidents, A allor visitor la sale qi sera o. verto al phlie de 9 11!uires du matila 5 ni10li et d 2 heuros do I'aprs-widi, A 5 heurs, dls le nou neat local do hi Bapue.


Typ 'l'JaitiPone,' Ru s deq Mravles.


w0


LA REVUE-EXPREsS