Citation
La Revue-express

Material Information

Title:
La Revue-express
Publication Date:
Frequency:
Daily[except Sunday and occasional other days]
daily
regular
Language:
French
Physical Description:
volumes : ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Economic history ( fast )
Economic conditions -- Periodicals -- Haiti ( lcsh )
Haiti ( fast )
Genre:
Periodicals. ( fast )
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Periodicals ( fast )

Notes

System Details:
System requirements: Internet connectivity; Web browser software.
Dates or Sequential Designation:
1ère année, no 1er (24 mars 1891)-
Numbering Peculiarities:
Numbering irregular.
General Note:
Title from caption.
General Note:
Reproduction includes: 1ère année, no 1er (24 mars 1891)--2ème année, no 315 (31 déc. 1892), 4me année, no 1 (3 janv. 1894)-4me année, no 298 (29 déc. 1894), 5me année, no 144 (1er juil. 1895)-5me année, no 161 (20 juil. 1895), 6me année, no 42 (22 févr. 1896)-6me année, no 282 (31 déc. 1896); scattered issues wanting.

Record Information

Source Institution:
Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrètienne
Holding Location:
Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrètienne
Rights Management:
This item was contributed to the Digital Library of the Caribbean (dLOC) by the source institution listed in the metadata. This item may or may not be protected by copyright in the country where it was produced. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by applicable law, including any applicable international copyright treaty or fair use or fair dealing statutes, which dLOC partners have explicitly supported and endorsed. Any reuse of this item in excess of applicable copyright exceptions may require permission. dLOC would encourage users to contact the source institution directly or dloc@fiu.edu to request more information about copyright status or to provide additional information about the item.
Resource Identifier:
on10561 ( NOTIS )
1056108058 ( OCLC )
on1056108058

Full Text












AiS0NNcEiIN' AIONNEMENr
Port-au-Prince Lr'orirre,
Inarms P. / 1f E X P S mois P. 1.50
,Le Nurner@ 3 ets. Paraissant tots its jours. Le Numnro 3 CIS.

Roreat de 7U action, Rue des Otiracles, en face de la Toste.

DidacIear en Chef, A. CREPSAC. I Administrateur, G.-CII RAQUIT.


Covurs de Botarse BerlIin. Ocasion 16e anniversaire (h prince Illsdiacs b~r;i L.l mmsiiUsier


Traites 32, o/o Cheque :34 0/
Or arnericain 32 o/o
Monnaie divisionnaire 6 1/2 o/o
iSCO'MPTE.
EtTets, exercise print 1888-4889, 33; / Titres sur la caisse d'arnortissemert 3 0/o.

Camp~clic P1. 6. 50 tes 1000 tires.
Cacao fait ( 7.7 1/4 la here.
Tafia 'i 0.40 gallon P. 21 la barrique.
Rhum P 1.50 ( ( 90 &
Cafd 48.75

PEA UX


Chevreaux I 2 1/2 doux.
Satinde s 4i e
CirPe 4 1/4
Basane s 4 t
Dain blanc rose e 0s
Bronze noir s 3 ( S
Chez Ed. Polynice.


P. 36

5 50 15
5 15 ii 36


DEPEGHE3 L T RAPHIQUES


Prince 11enri Pr risse visited BisumarCk et bruit court que Empereur Guillaune fora visit Gatenest. New-York. Itarte idressse non clc nanle anx Etats-Unis pour punition mourtriors italiens Nouvelles-Or~ans.
Chef cabinet itatren inforine gouvornemient Washington quc Italie demande procrs inimddiat des co-upables.
Nouvelles Chili disent quo Prsident Balmasedvas e retired de la presidency.
Washington. Mexique en train ngocier traiti commerce reciproque avec Etats -Uis.
Madrid. Negociations traitor reiproque rv(ec EtatsUis M Fosterretourne prochainement Washington. Question tabac diffMree mais Senor Canoiis rei prrnesse M. Foster de parsuader aux chambres rrudvtiond roits enfide.
C. B. Change S. Londres 4.86.
hentes 95.10.

Mzouvienexaets dai Port

CABOTAGE.
6 Avril. Bateau La Mercie "cap., Paul vcnant des Baraederes avec 115 sacs de ca f6 pesant 47 100 lic.
Bateau "St. Josepb "cap. l'osalva verrant de la Grande Saline avec 20 rmorceaux 'acajou.


.- rsPART
5 Avril Paris. La rencontre entre Imperatrice Le Royal mail quittera cc port aujourd'hui ii 3 hneEugenia Princesse Lmticia et Prince Victor a eu res de l'aprs-miidi, pour IBarbade, st-'hroias t lieu avec accord entire tons. Le Soleil en ren- I'Eirotie. dantcorrmpte massacre I Manipor le dit organis par parti autononiste hindou. Nouvelles de Lomne disent que testament du prince Jerme 1 )1
laisse toute sa f tune h prince Louis. QU u
Londres. Elections Buenos Ayres out en lieu sans troubles et la paix considaroe assure it ]a suite de l'union des partis Corta, Mitre et Rosa. M. Apr's avoir laiss6 Jer'emio le 22 Mars, Smi Excel-Colleri candidat propose par M. Macarthy Mlu Sli- lence 6tait aux Abricots le ronrme jOUr, lo 23 : Damego Irlande. Election consider6e nouvelle ddfaite de Marie et le 24 h l'Anse-d'ktainault. Parnell. De cette dernibre -ille 'arnei a Pt6 embarqude


L'UNDI, C, Avn, 4891


.ANNRE-N, 11


PORT-AU PRINCE,















44 LA MVUE-E)~PRES~


pour Port-Salut le 26 et le Pr6sident a lAissd pour les Cayes le 29, devant passer par I'Arrondissement des C6oeaux.
Le Chef de 'Etat est en Ce moment aux Cayes, chef licu du Departement du Sud.
(Le Moniteur. )

Notre confrere de l'ORDnE pent htre assure que nous poursuivons le mrnme but que lui. L'activit6 des autoritDs n'a jamais td mise en doute par nous et navons public notre entrefilet que parce qu nous entendions attirer attention de ceux aui sont les gardiens de la Paix publitue sur des coups de feu dount nous ignorions la cause.
LA [EvUi&xP-nEss scra d'accord, toujours d'accord avec L'Onon daos les ides quo ses redacteurs prOconiseut on faveur du Gouvernernent sont bien cellos ql'' 1101S in-spi'onlt.
Nous navons dailleurs jamais eu qu' mous fliciterdu ddvouement et de activity6 des autoaites de ]a Capitale.

A la parade d'hier, le Commandant de 'arrondissement a longuemnt parid a la garde nationale sur l'obligation ('aller se coucher au posted. I1 aprofite de l'occasioi poo- donner des ordres s6veres en vue de la repression a infiiger aux auteurs des coups de feu. Nos compliments A l'infatigable Gft6ral T.


D'apres les dernieres nouvelles dEurope, un pretre de Gresople serait nomrnm Eveque titulaire d'ilaiti.

Je donne publicity A la lettre qui a 6t6 dcrite A M. Edgard La Selve & la date dn 29 Mars dernier, et expddide par le steamer amdricain,
Monsieur EDOARD LA SELVE
Delegu6 general de L'Association UniversollQ
47 Rue de 'Ouest
Courbevoie-Paris.
Monsieur le D616gud,
Des raisons personnelles m'empdchant t contJnuer A faire partie de l'acad6mie des palmiers, veuillez, je vous prie, accepter ma admission.
]Recevez, M. le D6hogu., l'assurance de ma par. faite consideration.
A. CREPSAC



LE PETIT COMMERCE


Jn.-Gilles qui est dispose A faire respecter la secu- Dans notre numsro do vendredi nous avons protd des families Du reste,depuis le depart du Chef de mis d'entreprendre une campagne en faveur des peF'Eat, ii est d'une onergie qoi ne laisse rien k d6sirer. tits commerCants ; notre devoir nous commande en offet, d'Mever [a voix en faveur de nos compatriotes
qui engagent leurs intdrdts, leour reputation et lour
Hier, apres la parade, commea l'ordinaire, les honneur dans le commerce en vue de donner i'exisCommawdants d'Arrondissementet de Place ont fait tence de chaque jour A leur famille, en dehors des u0n touroide ell Sille. charges de 'Etat si enviees aujourd'hui. Mais contrairement a notre desir nous ne pouvons dans ce
Des placards nalvedlasts ont td apposes sur les numdro, faute de renseignements precis sur la thm-nurs de celte ville. Que pretend-on ? Les auteurs se A dsvelopper, faire connaitre notre opinion sur de ces libelles n( sentent-ils done pas que le pays a les moyens a employer pour arriver au rdsultat que be Oill do roes ? Aussi repete-t-on : gare ces nou dssirons obtenir. Certainement nou ne tardeISilsOS. rons paIs i exposer sons une ample forme les arguments qui doivent determiner le gouvernement o
Nous prolongeons dans les colonnes de notre s'iJteresser au sort du commercant haitien. Trop journal les applaudissements chaleureux que Mr. lnngtemps dsja on parle de lui faire jouir de certaus Justin D6vot recut a 'Ecole Nationale do Droit, lors avantages (Ji restent exclusivement exploits par de son installation comme professeur. Ce jour, it les groc bonnets le notre marched. Dans tous les pays a pauld en savant. du monde le commerce indigesne prospere a la faNous lui faisons nos pis sinceres felicitations. Your des mesures quele miwstre du commerce prend en vue do son expansion.
Nous paraissons, nous autres navoir 'pas beauLa reunion des deux marches constitue le samedi1 coup ti'ntert a ce que Jo petit commerce so ddveun vritable obstacle it la circulation dans les quar- loppe et puisse, on prenant do extensionn, offrir des tiers environnants. Pour remnilier a ce nfal, nous gargnties rieuse4aux pgrsonnes quite soutionent conse'llons au Conseil Communal de transporter unc soit par des apitoeux, sot par dis 'jroduits manufacpartie d1 m rch6 sur one des places publiques de ore ji'vras 4 la consommation mnoyennatit ceriaines celte vile. faeiljtds de paiement,


44


LA 14EVUE-EX-PRES4















L'une des principales causes de ruine des commervants haitiens, c'est Ia fluctuation du change qui rend impossible les renises i date (ixe. D'autres causes tout aussi genantes font naltre dans les affaires une situation qui s'aggrave chaque jour, selon le caprice de ceux qui tiennent le baut bout du marched. La prime monte on baisse en raison des operations qui sont sur le tapis. L'agio joue conssqueniement un role important, endehors du principe qui cree Ia loi de l'offre et de Ia demiande qui serait Ia cause des oscillations que subit La prime, s'il n'y avait pas d'autres causes pour d6placer le taux.
Notre cadre restreint ne nous permettant pas d'6mettre retirement notre opinion 4 cet egard aojourd'hui, nous nous rdservons de Ia compidler ao prochain numero.
Au reste nous avons promis de nous occuper serieusement d'une question de Ia plus haute importante et qui no doit point 6chapper au minister du commerce, sans quoi Ia ruine du petit commerce sera complete avant longtemps.
M. Firmin, minister intelligent et integre compte enrayer une telle situation, en adoptant cles measures administratives que lui inspireront sa sagesse et ses connaissances profondes.

AVRIL!
Doux mois, avril, que nous apportes-tu ? Toi qui toujours revts Ia nature d'une robe deverdure plus 6clatante et donnes anx po tcs, aux amants surtout-- un petit coin flewri oii, dons d'inetlables raisers, ils marient leturs Ames siirs et oublient et le monde et le commune vulgaire pour s'envoler vers les pourpris celestes 0 i punds, ainble mois des courses k travers la foret, les bois retentisEant d'harmonies indicibles !que nous apportes-tu ?Nous semmes jeoune, trsjelne, Avril! Alors,tandis que de tes caresses enivrantes tn enjuliveras les champs, les pres et les bosquets, puisses-tu --- et c'est Ia seule grace qee nows te demandons, puisses-tu 'aire fleurir, dans le parterre de note eour adolescent, cette fleur immortelLe: L'Amour !
JULEs DE NOSSERTIIINI



U PVW1 A WUMfIP


LA. P~E.VE-LIX11lM 4


RO'UX & WE LIN 015
Rue Trave sibre, pris de la doianeProvisions amoricaines et marseillaises.
Vins des brands crus de Bordeaux
Champagne. Liqueurs, meilleures marques
Quincailleries etc, etc.
Aux nieilleures conditions dc vented.

Tailletir do high-life.



Grand,Rue en fae de M, Serre
Coupe parisienne du neilleur goit
Fournisseur d'etoffes de tous genres et d premier choix,


Prix nioddrds


Allez voir.


Mr. le Dr. W. Mtios de la facuttde Mi leciiiu de Paris oifre ses services an I tic. Jienres de consultations do : 2 t4 l4. toils los jours, lIa ruaison Ney Carr, rie des (aar.




L'HAITIENNE
4ve dis gRfas ei faj ,, dg la Pv,.-t
Lxi ciite, ak cc priomptitude et rlgldarits, les travax sivat-s :
Im press'ow do Jouriaix, Brochres. Connaiscements, Prograinies, Billos do \Iariage, et d Enterrrments, [ordereautv Tute de lettres, Menus, Cartes de Tisit:
Etiqiettes, Fnetures, MaIdats, Diplume1,
Prix nod6r s
Venle, voir


LIGN E DU NOIQUE HAITIENNE H GM DU ORD Saro cleest Ia r.,ooir

Le steamer Nouvi LE VOLDROCUE partira le jeu- 1(a ]ibli/i/ise Iliticiieii devant s di 9 Avrid ourant A 6 heures du soir pour les villes sill do nuoveltes baiq.a met tosses outs ces en yente at tilo hon liare ceptln Iu Nord jusqu'au Foi-Libert et touchera les rccmes ports au retour. XnP vor


45


L& RimVE-U PIRM~














40. A F. E-XP.8


hnuperi'al Germati Mail 03' TI1.
Hambourg American
Mail Steamship Company
Xouv2' itneraire Ipatir du lerjaner 1890 AR 101 IV iIES
De laInilbourg. Grisny, lhvre,le IS de

Do Hamibomrg. OhIimsby, Ilavrc.e 27 de

Do New-York et Gonaivi!s le Ide chaqite

Po Coloei Jacinel, Cayes, Jdi'2rnie ic 4 et l 18 do chaqute mois.
i)QPARTS
u liiJir' i''ie ei Colon apr .s delargemnent. Pour Aux Cayes, Jacinel. Colon, et. Port1i oi apres arelsetlti
Potir V jczula aprl%8 d,'Ihargyement poir Petit-Go'ive. Go'nivs.Capilaicien St-'ho' 1Als Ct eiOp.
AI I l I GElA EUHLS
L'7ariWe (li -teamrer do l'Eumrodo sera h. o'llellap 11110 FLAMM 1 ROU:GE, 'arrive di stea r(n i1conifl/ bre par une [ LAMME 1 LA N( lE t ecUe do N ew-Y ork par 11e -LAM ME NOIlE.
Pour (lus amplei re nseigneimlents s adressolr h,
G. KEITEL & Co Agents.



ESPAGNOLA
COURRIERS DES ANTILLES DE 0 )BRIXOS l E RIE R .: thA
S' a11 viiiities steniirs de cetteligue tioil( beronm dans ce port~veiiait (1_ l a 11ava st.-TIhlias Porto-Rilo et Poito 1)laita 1 29 il]echaqu110 InO-s et partiroi t 10 mm11 e 1111' p11r l'I' f de Cuba pregnant fI't et


t''l i tu' et le Ilexi lie .


La Compagnic d .livre des billets de pas. sage I our N.Y. des conditiiis excessIve

Pour fri'.t, prix du i 4s age et plus nimples
reii.scigiieme lit.-, s'adressi: aux agents
J .' E R~i & (o.


LES COFFRES-FORTS D_ LA BANQUE






La IBouqili )atonal it'4 I iti v illt do relieviir ci'ii gitilixts (t beaux coffil-forts iilcomib1lstible.', qui sizt desti&s h reeevoir des (4e1ptN de Titles, plpiers d' fialllie,. bUjolls, valeurs div'seixe. or, ar1lnit, Inlets. etc. Ces co'fres fortA sortent de a Inaisot F''!!het 41 Paris. C'.t dire Illl r6' iisi I lft i 11feS I ts coN ilt (iols ('v i travail 1 ill tit
et dmiesterit abohle.
il t i C a e'salle splileiv t
dispo: 6, pwit, les recovo;Ir, elle-m1Iame il Fabri dli ii etlt l'obit t 1'1 surveilhi Il e r e t e uit.
11.1 sont div eett 4 11 1 1 oillmpx rtiltlmelt

rar avc toisbouonsvi-siblos, ait mloyvel desqueds tine, dleux on i comlbmlaisonls pelivenit
t I'likm,'s IV (16,osalt, comlbinlaisonls donit lui seul ailra 10 secret.
Uii ciplo\-6 est clbar-t Witcompapier daiis Ia
ialelo IV sa t ot' sonl repredseltanlt 11111i (To
onl illt )is-Atio1 ,sp~ehlle, ( rite ; et signs) atill Alle l'olvertiure vt lit foriletiure des compatimelits nm puissi nt btre affeeti-6; qiw piar les nree.
Chaquecmpart e u lou6 it- prix suivaint.


.T'I'oi s m ii I. 1


Ol au i. 1.2.


LeS coffres-fort.- vo I t i.eII,('It, ('n ol t re, des comIIpartimlwnts ]"s III)- deux fois plu i grld's qIm Sonkt Iov6 A (Ie, prix v rapport 'I-e les dimeuwsionls. Nou-; intivtws les per winws soijoieuses de mettru 1e '111''Ile' Il llt do p! -l'ilx d Pah e tolls IV-;eidnN A '1111r visiter 1:1 S:1114 qxi sera ollverte all pllhi doe 9 holnre: du x"ati: Ji mIn i vt (1V 2 heulres dw 'armit 5 heur"s, d IS I ll olie-all local (1 1 1 B 1pile.


'I/p -fllill', Ril de' Iiracs.


46


LA REVUE-RXPRES