Citation
Haïti illustrée

Material Information

Title:
Haïti illustrée
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
J. Chenet
Publication Date:
Frequency:
Weekly
regular
Language:
French
Physical Description:
1 online resource (volumes) : illustrations ;

Subjects

Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began in 1890.
Numbering Peculiarities:
Some no. issued in combined form.
General Note:
Reproducation includes: 1re année, no 7 (28 mai 1890), 12 (9 juil.), 13 (23 juil.), 21 (11 sept.), 25 (30 oct.), 26 (6 nov.); 2me année, no. 6 (fevr. 1891), 8 (19 fevr.), 19 (23 avr.)--23 (21 mai), 38 (15 août); 3me année, no 1 (2 janv. 1892)-no 48 (3 déc. 1892), (no. 25 and 38 wanting).
General Note:
Vol. 1, no. 25 filmed after v. 2, no. 23.

Record Information

Source Institution:
Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrètienne
Holding Location:
Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrètienne
Rights Management:
This item was contributed to the Digital Library of the Caribbean (dLOC) by the source institution listed in the metadata. This item may or may not be protected by copyright in the country where it was produced. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by applicable law, including any applicable international copyright treaty or fair use or fair dealing statutes, which dLOC partners have explicitly supported and endorsed. Any reuse of this item in excess of applicable copyright exceptions may require permission. dLOC would encourage users to contact the source institution directly or dloc@fiu.edu to request more information about copyright status or to provide additional information about the item.
Resource Identifier:
on10221 ( NOTIS )
1022119841 ( OCLC )
on1022119841

Full Text







I

HA-ITI


ILLUSTREE


PUBLICATION POPULAIRE


THO ISIfME ANN I"E- N '15


SAMEDI,2 AVRIL 189


PRIX DU NUMERO: 10 CENTIMES


Admninistrakteu-GAant :3 AONNEMENTS Secretaire de la Rddaction
H.GC1Lr,.AN Oi an. . P.5B. S'r.-ROBERT.
II.x mM is. .B
Adress! tes mundah d Iordre de l'Administrafeur. Ls nanuscrits lion instrs ne seront pas rendus. Adresser les mandats A l'ordre de 'Adminoistraftelur
LES ANNONCES SONT R LCUES A L'IMPRIMERIE DU JOURNAL -GRAND'RUE, EN FACE DE LA PIIARMACIE EWALD ORT-AU-PRINCE





L'EXPOSITION DE CllICAGO


LE BATIMENT PRINCIPAL


11W, oM
k7 %MM


7,1
'-;-45 0

vm


L









HAITI i.LU'sTR9A


LA QUESTION mes qui soient deveritables processeurs. reunissant les aptitudes moraes et les
Certaimement non. Un personnel ensei- quaflts intellectudlles suilisantes pour
De 1' En.me' en"l"a"e sera jarnais recrut6 dans les entrer d'embl6e dans le personnel enseie neigemnt n aticonditions nkcessailres potir im1primier a Ignant. Nous en avons dadult les raisons
-ine institution la marche rdgulire qu'il plus haut; et, A ces circonstances il faut Nous sommes enfin parvenu d ce est important de lui assigner. Ii Iaut le ajouter que ]a periode de guerre civil point do notre 6tude, ot la conclusion d6eVouomnClt dans celti cqti veut s'occu- qui venait des'abattre sur le pays avait de tout ce qui est elabli plus haut peut per d'enseigerneint ; 1l faut la vocation I tellement d6truit les sentiments du iiitre fIcilement donnee. I1 n'y a plus as- qu est indispensable pour attacher ]a tre et de l'6l6ve A lenis devoirsrespectifs surement de doute pour persolne, que personne ,I ses devoirs professionnels, il qu'aucun sujet d'61ite n'6tait sorti de nos la d6sorganisation de nos 6coles, leur faut les connaissances pedagogiques avec ecoles. decadence et le relnchement dans les Ia scienCe do l'onseignemnont Ces doux Ceux, qui 6taient parvenus a un degro 6tudes classiques, provienneat de 1'etat dernieres choses q1i soot h parte essen- relativement suffisant dans les 6coles supodo porpetuehle anarchic dats laquelle tielle, indispensable d'un maitre, se ioures ou les colees d'ensenment senous sommes rest6s depuis un deni-sj6- sont pas MalH USent rencontrees condaire, avaient deja dirig6 leurs pas vers cle. Nous serious coodamnd s i ne ja- toujours dans les qualit6s de la grande des carries, plus en rapport avec leurs mais s6rieusement marcher et nous Ile inajorit6 du nombreux personnel que le gottsleurs besoins ou leurs connaissances. parviendrons non plus A des r6sultats budget entretient. A du16u des autres Ainsi, le Gouvernement se rcsolut-il A engapositifs, si nous devrions encore esperer que nows avcons signalees, nois auriorts get des personnes qui ne s'v connaissaient ]a reproduction de ces mauvais jours dfi pouvoir nons assurer,avant de lesem- que fortpeu en lamattre,et cette voie,danqui out contribue 'ijeter le desarroi dans player, si les candidates qui se pr6sentent gt1euso pour Ia prosperity do I tnscino-ment, ouvriit la porte a doe egrettables abts,
instructions publique. a ute charge sont revtuus des conciitios son oue torte dO egroltasaus
indspesa bls AIeerecede a crt-6-si Lien quo tontcs los randiocrit~s qui ne Mais nouS avons fot dans l'avenir ; et, indispesablos a l'exercice do Ia carrie- trouvent pas a s'enploycr dons los auttes nous-reposant sur attitude de nos po- re proessoral. branches de administration publique on
pulations, qui songent on peu plus so- Pendant longlemps on a en maliheu ne eutet point exercer un mktier, ce qui iousonment oujoud'ci nZ organiser Ia reusernont t assister nt ce d6sordre, qm serat plus honorable pour eux, viennent farnille,sur des bases solides et A donner, ne pouvait infailliblernet nous conduire chercher un refuge dans le Departement de Schiacun des iembres qui a composorit quiaIa situation d6sespcrante faite a l'Instruction publique.
Sl'ensoianement national. Nous avons ou certainement A rougir, do
h'nstruction utcessau 0 oills voujouis L
r ,a Les kcoles ont cormmenc6 i 6tre d6ser- trouver a la tte des institutions do l'enseiesphrer un sort meillieur 6 la Republi- inetpmards dvduq o-jue qui bosom dt repos. it6es, par les prineipaux membres du per- gnment prnaio ces individus, quo pouque qui a besoin do rpos. sonoel.choisi lors de la rformo vers'1862, vaient a peie lire ou qui n'avaieot aucun
Malgri6 lagitation qui semble regner pendant les vyonemens qui durrenh do principe d'une education en raison de leurs dans les esprits etl'ing metude qui 111s obligations universitaires. Commenttaientfat dlsesperer de laveir, la paix pubn- 8 1 l ils parvenus A ces postes ? Qui les avaient
qu pourra silre assise pendant de nom .- Liint engages dns Jo ptoressorat, nom:s ? Y remplissaient-ils leurs deavaient abandonn6 lour poste pour en- ? ?
brouses ann~es OncorO. treprendre une profession, q ii lour per- ILs 6tarit arrives a se fire commissionLes maitres out ot, de leur c6Le, 'a mit de rpondre tin peti mieuxfi leurs ner chiefs d'institution, a la faveur des 6vasouffrir de cot Ltat de cht 3es, si bieou que engigeno ts dans la famille. Un grand len tsquitleii don-nointune valour pha6pris de dcouragement i Ia Iache, Ils nombre, pris de force au foyer domesti- irn ; leur nomination a e consentie par abandonnerent les charges qui leur que,. sont allis mourir sur les champs des homines qui patronnent le ial dans avaient ti confines et lenseignementse de bataille, sans quoe jmais ils cotnus- lunique hut di so fuir des partisans 1tde trouva rduit t ne pouvoir computer, sur sent ce que c'tat quo porter nie cara- pouvoir jouir tranquillement an detritnent ties homes do mrite ot do valour, ties bie D'att-es, dexos prisoniers pO- du peuple et des mirittots, des positions ites q vatint dmbr s par yt- doti s, cause de burs Do ions >ed \ qu ils avaient acquises eux-mcmes sans que ioveus qui t embrassft liis, do l.tir ) leurs connatssances otileur aleur pen-;utcation ott par gout Je professorva. -- Et sontnelles sont mOrIs losills; d 'aulres en- ile loor ussent octrov6tles droits d ', c. comment donc en pouvait-il Ltre autre- core subissant les coups de lOdI ease ca- Dans tous les pays de a terre, tons o-; rmnert ? -- Tandis quo nos professeurs as- lomnie qui fait des victime, Ia out il y a gitnes nouveaux, arrivent au pouvoir avec sistaieit dans les lemps troubles t l'as- des houneUrs i ddcerotr, sont allies dans Ies personnes qui doivent aider a fire tarsaut, que Ia soldatesque donnait aux les fers briser leur existence sous le chier Fadministration publique On ne peut ecotes publiques pour leur enlever leurs poids des chagrins qui vienuent toujours certainement pas refused ce droit au Goumeilleurs 6leves. en vue do les imma- les afiliger, parcel qu'lus se savent pers6- vernement qui succide a tin autre, s'il veut triculer dan:s les corps d'armee, fe Gou- cutts par la hai-ne et la jalouste; beau- changer le personnel administratif. verinement ipar P'ttat de pfnurie de la coup eufin, 6chappant a la mort se sont M-Is pour Y arrivcr, faut-il qu'il fasse la caisse publiqu-e, -- c'ost d'ailleurs ce qui tronvts sur la terre d'exil pour appren- reforine dans un sens qui profit utilement se li tooujours est-ce vrai noos Figno- dre i devenii les Lternels exploiteurs do a tons: Los hommes do mrito daivent I tre rons de rrmorie -- le salaire etait gardse en leur pays d'origine. renlacfs pa es citetis au sting
soutrano ds sover es atistqU quoux sous lo rapport intellectuel et do tasouffran-e des mois entiers, souve G'est a si qI fa suite, des Vile- inoralit6i. Autronet,conserverceuxenclrtimemo restoti totalement impays,. saf ments, qut suvi rent i'embarquement de ge, cost faire preuve d'un grand patriotisme. espoir pout les educateurs de ns e- Geffrard, ii fut devenu dihlicile de r6or- It ne se pout pas, en effet,qu'un individual fa.ts den recevoir un jour le montant. ganiser les cols nationales sur le pied qui strait un bon adjudantde place, un chef
A ce compte, ont comprend qu'il ne %e (u elles se trouvaient A i'spoque de leur de section Lairite, un capitaine de gendarpout ps (u'on alt A la tache des hm- fodation, 11 ny avait plus parsonne meriedes mieux exerts h sonemploi,puisse











HAITI ILLUSTRtE


envier ]a charge de directeur d'cole pri- ni'res dta Secrdtairerie de l'Instruction pu- entre les Antilles anglaises et les Etais-Unis ne sera pas necessaire d'augmenter des droits sir les arti* manre onl sonhante so ti over sous-Inspec- blique. Icles iimportes par les colonies anglaisos et venant do
tour des Ecoles dans tine circonscription, Art 6. Apres examen des vie et mours Ila Grande-Brotagne
lorsqu'iln'exige pas qu'on lui confie le poste du concurrent qui aura renmpor inl pahne, Rome. Un jugement a etd prononci centre les
d'inspecteur afin de tougher une plus forte il sera coinionissiouu, st iy a liel. anarchistes ; to ddputd populaire, Mr. Cipriani a 6t6
somme d'argent. La, il pout avec plus de fa- PIorl-au-Pibince le 27 Mars 1862. iudamcin i deux ann es do prison. La dinonstraom e bn ii ut r aecplus eLa- rta P ic7Mas18 ionpoirte en faveurde Mr. Cipriani a d 6interroi(il W, faiiie1h andittin sabre an-, rayons 1opue par la police.
inaeux di soleil, tandis qu'ici i se verra (A snivre ) LIZAJ1t. New-York. Une lotte des Etats-Unis a 6td envo.
(mbarrass6 dans 1'exercice de ses devoirs ___ e an ddtroit dt Behring, pour empkeher la pclie
pour exiger do ses 61Ives qu'ils epuisent do la part des Canadiens. C. B. Sans chang.
leurs programmes oi (pie les subordonnes CIET F CAiSE einidxpn icd" a oi
l'lnspliuoction. s'il rg6ti ]'nsruciotduprv
de l Inspection, s'il est inspecteur, remplis-Ides anarchists. Les propristaires des liaisons oc sent toutes leurs obligations. D E S cupees par les magistrats, sont obligds de clierche.
Ce (file ious ivpetolns dais cet crit nous d'autres locaiaires,on vue d'eviter one nouvelle ex.
F'avos plus d'une fois deiand6 d jA; nous TELtGRAPHES SOUS-MARINS plosion. Legouvernement a prononc6 (tans les 24 1
to bannissement de 40 anarchisies strangers.
Ravachel a 6t6 supposed comme l'auteur do ]a derce genre qui sv renouvelaient encore na- Paris 20. Diner d'adieux donned bier Aimbas- nidre explosion, est arrdt6. I existe une grande ingure avr-c tin cyniwitle des plus revoltants. sadeur Etats-Unis. Bruit court que anarchistes essa- quietude dans pays, et une demuande g6n6rale tend
Ii v a henrinscinoiit une puissante rsc- vent substiter poisonsL dynamit coinme instrument a, sa condamliation I mort pour antentat explosion.
tion ui efait depuis 1)1 s de trois ails roe destilwn. Potioc fi aise aiss Gouvernenit Nouvelles de Grdce annonceont Ia dissolution d
i ipdo Russe existence coinplot Nihiliste pour attentat a parlement. De nouvelles elections seront faiths en
tre cesystime affrex jut nous a doimie des Vie Czar. Faillite trsor Portugal annoiced oliielle- Mai, etlla rdouverture des chaaibres est fixed pour
Inaitres au-dessus de lourU tbche, des insti- meant. Tte-ramme de Vienne announce Oinrt Baron- le mois de Juin.
tuteursqui prenaient ies c charges dans Euni. h tiAlbert iotisihild et en meme temps cell do sa Berlin. Le gouvernement alleinand a 16 battu au que but d',avoir une petite rente sur I'Etat fille, Mel loLooise de Rothschild, ciet de la branche Reichstag par 177 voix contre 109, dans la question dei -iancforL oe la construction do la nouvelle corvette. Le Reisanss tre obligs d lii rendre aucunservice Londres Roi Sackety d'Atrique allie important clistag a vot une loi, autorisanIt to gouverneinent h
r Vaimd Lizai e tait parvenu,en -18G2, des Anglais es inort. orrespondance erhangee 0ei- ddclarer l'Alsace et Lorruine en tat de sidge on cas
a iettre un pe (1'ordre dans le personnel tre Anglteorr F et Etats-Uis, sujet Modus t endi deguerre. Un Credit a did aussi ve pour Ia cons.des Ecolus, en r ndant un arrsdti minis k diroit hing putie. Angleterre, d'apres corres- truction de temins (e for stratdgiquos.
riel (i) ui exigeait le concourse aux >er- pondanc s oppose a reprise odus Virendi pii- New-York. L'on annonce que les familles des ita
u vct udantttarbitrag, tandis que Etats-Umns dearetne pOU- hens qui ont 6t tuds i la Nouvelle-Orllans, rece
"Onnles, qJUi voulaient entrer dans 1 'onsei- voilr accepter (pie le Allodus Virendi. Presse anglaise vront 20.000 dollars comme preuve de bon vouloi
gliient. Assur-imncut, ce Imoe li axalt atibue loim-te President Etas-Unis A campagne des Etats-Unis, mais non come ue obligation.
permis de recruter quelques lfons profes-. electorale prosidentiello etlle claret situation C. B. lentes 96. 55. consols 96518sours (I lorsrne sos successeurs vinrent, ils come critique. C 13. Mexicais 69. Rentes 96. 50 Paris 2. Plusieurs des anarchistes sons-arrt ont Paris29.Sept prsonnes sont gravement blessees confessl lour complicitL dans deux des rdcentes 1puret 1 ileniet soutenir le prestige de a IParis, par suite d'une explosioii do diiiamite, Sup- explosios; bus ant dnonce Ravaciet sequel avoir Ieiisei glienit,;la vocation de inaitred cole pose dre 1nuvie des anarchistes. Le Soleil a aoud lui-ioim e avoir coninis plusieurs crimes. A resta reviable jsqiia la fi de 1867, po- (lit que to goulvernemnnt est decide 1h expulser de la suite de I'ecroulenient do'n tage A ]a caserne to que a partir de laquelle, il nle fut plus POs- France tons les anarchists.es Li iintdesos d pu- I Oix 12 soldatG gravement blessds 01 42 t6gdrcrnt stbe do inclte nn frrin any de-sorrrs p~olt t6- a passe lolvoteo dconifiance i tficur dui gou- ton (it que paper iistruit nonce dans cette ville xdrnoment, avec one mnajorite d 347 501x contre l la dienpclher propagation faite par clerg6 francais. tiques. \ oici les dispositions de cet arr4t : sui la qluesion dassociationireli gieuse -Iiiondres. Brait court dans cercles politiques quo I Londres. ,'olndi que le Marqis de Salisbury est toiis representants puissances 6trangdros it Berlin a
SECRdTAIRERIE DiETAT DE LISTRUC sposi-:taccepier in aaiiingeient dans la question l'excepLion d'ambassadeur franais oct intorni
PUBLIQUE. duidetroit de Belihring, semnblale b celui de l'annle lours governments quo Empereor Guittatio
dernire. avec la condition qute les Etats-Uis con- souffrant de acras do fetie onomanie, et qu'il va Consddcramt qu 'd hnporte de r-dgularisersententP paver des uoininages interts dans le cas tre ncessaire nommer conseil regence.
1 e awcu di faire subir aur vostlants qui se ob les arbitres 3 dt-cideraient iutremient. A reunion chiambre commerce Sir John Lubbok
psrsentesil aux chairs vocantes ihrns les Madrid. Les nouvelles d olarcelone diseit qu'un ddclar6 que loi Mackinley fait tort au commerce anco s nationies, le Secriliuire d'Eta i de matelot aui-it jet ne allumette rcans in charge- glais mais que Eiats-Unis soutrent plus ians coniment de ptrol0e, ce qi a cause la destruction do 4 merce depuis promulgation loi. Ia struction publique arree ce qui suit vapeurset de deux batineits de guerre. Berlin. Reistag allemand prorog. Presse annonArt ler. Ch(lque fois qu'i y aura lieu de Caracas. Le Prsident di Vndula a constitus ce l'arrivee de 'emporeur sequel parait en meillcur
unl iouveaui iiinistere, loquel a td notamnent bien sant.
ioOileO U do reiplacer un professe'n- dun accueilli. Mr. Maos aux finances; oa coliance gs- New-York. IIerald public tdllgramme de Berlin (tailtissemoiint national un nivis dim Moaiteuri iirale est rtabtie, et les affairs ont repris leirs at- annoncant maladio grave empereur causant inquidofficiel 'a)noicero. titudes noin ales. C. B. Muxicaiis 68. tude s6rieuse dars loute Allemagne.
Art 2. Tous cex qui voudrwit concoltlir Paris 31. Le consed des Ministres a ddlibr 0s1r C B. Change 4.86 114. Rentes 90.80. Mexicains 09.
pour te charge rauront r dresser brs tet- la question des rdcentes explosions causes pan les
porl hrearn i desr1uslt naicliistcs, on cue do prenilne tes, nesures onom
tres in atSecrdtairerie d'Etat de l'Istruc- ques po rempche dlin enouvole i rsptiti es a
tion publique. Le journal les Ddbats o a Ic Temps, enl parlant dU
Art 3. Quinze jours apres publication de traild d'extradition entree la France et les Etats-Unis,
l'avis, le journal officiel fera connaitre le declare qu le oonoiveau traits aura lieu entire ces
-deux pays, lesquels pourront avoir des avaintages
fieu, le jour et 'heure du concours, les noms consquenits. L'qitransigrant a public la sentence FoiimULE DES FEUx DE BENGALI.- Faites d'abord des concurrents et ceux des ntembres du ju- prouonee centre Mr. Rochefort, et le rldaoteur a un preminer inenge de 80 l1aiis ie chloiate d1 pory d'examen nosnn d cet effet. ajout quo lesjuges sont iiiflueomcs par des ennelis tasse et de 20 parties de soufre; puis in autre de 75
Art 4. Les dpreuxes seront de deux sor- porn annuller politiquemnent Mr. Roclaefort. parties. de nitre et (o 25 tie soufre. Cesdeux nilanles :los questions orates et les compositions Tlegrainme de.Berlin dtit que le gouvernemnent a ges solt conbimes dans un, vase de terre. our les
pris retrait sur le project do loi do.'dducation pn colorer, on ajoute, de min re former 100 parties ecrites. maire. du tout : Bleucuivre aminmoniacal, 4o parties t suN
Art 5. Le jury d'exasmen prscntera Un Londres. I est bruit que le vrai lMat de I'Empe- fate de potaisse,20 parties. June, carbonate de sourappor-i tanft sur les questions orales que str reur Guillauiie est teno.secr6tetnent par les mde do fondu, 40 parties. Jolrprefonct, nitrae ide stronles compositions &rites et expdiera ces der--' cins Trois des anarchistes impliqus daoli so sder- tiane desseci. 38: soufre, H parties Rouge clair, niers troubles do Berlin sont condannes h plusieurs cIraie 20 parties; pulverin, 10 parties. Vert, nitrate anndes d'emlrisonnement. Le sous-Secrdaire, dEtatf de arvte dess ehe 40 parties. Violet et orange, m
(1) VoirI leloniteur de 1862. des colonies declare que 1 changeent do tariff a110ng0 do bleu et do rouge, de jaune ori et de rouge.












HAITI ILLL'STRgE


INAUGURATIONr
INAUGURA~iON Compagiiclmll'-,dsc~tlantiqtuc C11~B
:manie nahitqeCA ;IMIR BREA
DE: L Sotu:i in. LLVGISLATION MALLE I.oYAL-: ETAUN 'LE
Saluons 1'eclosioti d'une heureuse de : la foada- ORDONNIER
tion de [a Soci W de LUgislation. Sa devise est us.t ils. UIIAtS IURE6 EN TOUS GENRE$
l'rd Patrid. FP 1 iveidenc as cr hi ii rands jiot aux
Ignauguide il y a quclquet semaines lie est, en d IL CoMpil)1lie ie-nnt d'Erropc t des, Pour Ilolmnes, Damine et KnWants, ar
ce moment, en plem tonctionnement. Elle vien 'a l ats 1*is, toichanii olIn J cO t .t ai gont de chacun Elgoiwe el l -omptitude, point se mettre a la ItAche dans le mouvemiient qui (10.1randc'r, e face de lia illarmlcie Ellwdl,
sope'wc pour aider la Patrie A se relever de ses d.- d' 1),
sastres et reprendre, libre et grande, la voie qui I 0 o v I i( clit !
conduit a la gloire et i la civilisation. Dja elle a m rI F iO li Cu l 1ANAVIS
cntam6 la discussion sur des questions de juris- q (it, L -A u ille I t Banqu-Nationale -d'Haiti
prudence da haute importance. Nous en parleroms B n!N"tdHt
au prochain Nunirtc. t :
Nous envoyons nos compliments les plus sincres
any initiateurs de cette ceuvre utile. Nous lui soun- 1b i 4 p 1 aIiaitons uic longue existence afin qu'ete puis> i r N, l k I i t I ix an
(clairer e, instruire sur bien des hoses I
M Stiphen Preston en est le Prsident, M. Geor- x&c c1e i(, 'a xtag de visited la Ha ges Syivain, le secdtairegcniral et M. Jacques N. t
Lhger, le Tiresoii-r. -tto gra te ca, a'e dos Ants Ae
Le premierNo. de son organe special i La Revue sa Cpa r tsavantago>- d- li taresoel Cpital:DIX AULLIONS
de la Socite de Lgislation a pars le premier avriC. t a ft et at er cti C il FRES-FORTS
osut 'jlomanld, s lceIii i 'a uirti a'i ns es
Nous recominandors cello publication ha nos lee.


leurs. Elle parsit uric fois cha~que mois pac 24 pages u hrAcVY0.tatorI- le'ai ;sadciqrn.
"V e f-Ur NOVW Yok. twit g ouor se, pass La Banque _ation ale (d'Hail j ;-ssade cinq grawl. in-a0 et ne cotite quo quatro gourdes d'ohorne- grs ie pi our la cor spot dance qui va via ot beaux coffes-for4inombistible-, (liont Speinent annie. Tm t [a le jic ) ; ar(x >rls'. eialeieit affectesa recevir des dipji4 de titres,
Papers de faiille,bUo x, valerira (liv r es, billets
Oiu sadresse i.Ms J. N. Liers, avocat au siege Pr "dupassa"'. pour N ew York est itres-tors Vorteut di Pa maisin Firot, de
provisoire ie la Socikte, rue do Fort-Per. rdii dn 80 piastres or mnriiii- Pais. C'est diue ii'ilsi luni sent t, it. mleS condiPour plus am Ies Ienseiglleien ts sadremser tis l u iilltra-il parfait et d'unie s i'iiiite ab-olue. Lau1x I ll s. Its t 6:6 places dana im' salkspo-eialement
dispos, vImu lIs wlvoir, lie i.ema i abri u lfeu
Ano-it iteilne it decil w et en Chirtrgie des-et1 't 4Pun s.3treillane dejoulet de nuit.
11pitauix e Paris, Membre ;e li(soclet U9 d a s coffies foiL sont divis a en compialielits
A,aorione(ItIaris. S t L do Vapours Espagnols 1.i 1I2" .u :>2 i 1 erriis iichacun par nw serrure
~ ~ ~ ~ I- 'rRRF M HT TIE, a oi, I IOlj; Visibles a-,I, lkloycendesqulel"
A hrneur ide prtiNt-en Vr lei publiciique lil iea(1uilL
A 11( h urde pruvolic l' piiliC ( Iu. u1 ideix ol troi s coimbi.aiotis peulilt tre firLapuis le salndi 24 Octobre couratt, son Sobn: los l I :'i C eii e d'epo "att, combinraiscis don't hi eul
-Ibinct doe coniitation est trai--f r' chz a r leec ret.
L Emunond Rcgner C'I. cot1a d1 ea i'harir- g6ntciir "plO\e ra crrms 4 E in -o il d W i trr e -f o t d la. I- o i 1 (11 t t a r oc m0ilr1c V ta dI (U T It le I d ep osa ir I- .n so n reip r s e t ;(ta rin l i d 'li 1 1
-ie Saurelarue'Bonit e- ., ora LPiot1 iii i, l r P a iut : ati sp cii' Arite -t ignl afir q
-- 1 I t------t--- -el-c om ----ts liii
-Y onsio r IW l 1Ctetr W. Nnos. de lac tl e ( ( p,It. 1 ,dl "' i1! 'P 1 > i C er etulllit t u.6t pr Its i terr 8ss' s.
Monsie r h: D ctem tinlit le lm ;olr pour (o n Cliile vo. 1;4ilw test lwreaux prisluvanlts
cult l Paris. a Ili'neurl dinfolnl I C ,Ile 5 t :p i t Ut '.l I po14 Ii- f sen it- 5, im- j p tstabli i'avance.
Ollie (Ile son ca.iret de coltsutllltiolis et pel' ains '0 5 Iat ('.1s01iii d i P r 14 ltrixn e antic. q 4i1es
it," s l 'I lit rue des nmiraC;U3, per's de 1-1lo- [,li' (. i )s a s ex t~slsa trsq ar
,Io a it sc AnrtIl x tIt: xifIt. Io r1 tis 11 g11ar q( le I ie.s V t qiii slider it I cOm lal- f At prix dilt rn -'g I' (t i s am 1k rol 1 Iont 6 a is lr ii aijinpport a%-,(t-ci iu i e tions.
On peut ytrouver de tro:sheures a cmlq "grnitctl s ric'sn r as x a.i 'es, r'iio is.nvito ii.s -, le at-iie'smowstcivI1IVdurenettre 'icures, toils lea jouri, except le jeudi Ut ce ('elles (as. uut de pr ijeeitx a a Ibri de tons
le dimirarche. J Tr. ISO & Co. es ceidelits, 'A ill r vaiter a saluili est oivierte
Le jeudi, le Poctur W. Meos doniera ie p cad) 9 hI"'res fllt ii, ti i5iires, (t1ils
des cilsultations gratuitus pour les pal Lita Ri X 1.Vxp1-ss recontnande d idme ii
vres chez le Docteur Ldon Atdain.Champ. I'O1totte sp l l it1a p )1otorn-IIhie <
de-Mars, aux leurts iudiIi( es cr-dessus. \j MM I I A ) W I E W & C 'it 1 atIOhs
el c, t I," Nvis ,vis de 1:i parmacie Ewalid,.
ed -1A l :.\I~e1111 i teNAlXI Eli BOX.
Le journ-1. LA finvur ExPrnss recoin et (I i pP1im (11 jourpil. EnxII x.r iciIarre et hu l i;:c6 i ire
mandeaux officiels de 'n'arno: rs. CS & Co soit les meillelurs I A ilioudros, 45 Gower Street : M 1'. L. La
Mon -iru Marius Corolan, 12i ssmentier photo" rapltes de cett ville. Les portraits tot ue, 'nlnirstreze U ,.
Moatrletes Mtult- s Corlrations mii e otret sont dl1 1i ii qmn iia d';1 Delornie. a str-R1-idnt. protit,,t l. ccasion des deniers ours de fill Inull part. Venez poser et vous Serez btie 4 A Madid, 9 aseu ie l Ca tellana :3. J l atit o 1.oit OlriP 5' S sevicos raux OfliuilerS atiffait. Russemiblane' parftite, nr tou N. Desrochrs. ii-tre-Peaidert. ie tonls grades itarnvr' pour opiatois sC fsn't "aleCc un soin arti-tiqu,. o A AYew york 1011 iearl Street, M. Hanibal
d n Igd rp s-riceiMnistrt-e-'Ident.
qui suit : ('pa tle ti es, ai-;Ullettes, p~l'ermets!! es liersonnes quiddsireint orner lelrs )NULT: d1-habil, palssciielteries, foudrei, passants, salons 1AC I1s portraits p ueent t: coin- .M. A.
trV lleados boltolls, etc. Pour les conditions mnIIllder dans cct alelhr q9ii le's fait de tou Gluck, consul gnerai Andreache, Vicc-comiil. Sadrsaec all Magns n M. SYLYA1N, rue Cs les grandeurasuiraljles et aux coadi 2 A Neir-ycrk, 101 I'earl StreetIM. J.Llaustedt,
!es Fronts Forts do 7 heurres du tatin 6 tion xavntagitsts Cl gerert
G 3 A Hnboilg, Emile Noing conul gdieral.
liies du -oIr t en. son doiricile maisoni S6ide On y ttavaille au crayon- 4 A Darcelow, D. Louis M. Soler, consul.
Alexandre rue dir Port cenn sous le no Cartes ae %isites $ 5. cares imperiales 10 de Pont de Mile. Joute do 6 Pres durnatin Pour les grand, portraits on a'entendra 'Jj). "1lhitienne,' Grand'Rae
I reures d- 'ir. toijour a forfeit. GUILLA.UME-CHERAQUIT, Directeur


x