Instructions pour les établissemens et la culture des habitations caféyères de la couronne

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Instructions pour les établissemens et la culture des habitations caféyères de la couronne
Alternate title:
Instructions pour les établissements et la culture des habitations caféyères de la couronne
Physical Description:
1 online resource (6 p.)
Language:
French
Creator:
Haiti -- Sovereign (1811-1820 : Henri Christophe)
Publisher:
Impr. royale
Place of Publication:
À Sans-Souci
Publication Date:

Subjects

Subjects / Keywords:
Coffee industry -- Law and legislation -- Haiti   ( lcsh )
Coffeehouses -- Law and legislation -- Haiti   ( lcsh )
Café -- Industrie et commerce -- Haïti   ( ram )
Cafés -- Droit -- Haïti   ( ram )
Genre:
legislation   ( marcgt )
federal government publication   ( marcgt )
non-fiction   ( marcgt )

Notes

General Note:
Title from PDF caption (LLMC Digital, viewed on July 7, 2011)
General Note:
"Au Palais de Sans-Souci, le 24 mars, 1818 ... par le Roi, Le Secrétaire d'État Ministre des affaires étrangères, comte de Limonade": p. 6.

Record Information

Source Institution:
Library of Congress Law
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier:
oclc - 739743820
ocn739743820
System ID:
AA00021606:00001

Full Text























This copy of a rare volume in its collections,
digitized on-site under the
LLMC Extern-Scanner Program,
is made available courtesy of the

Library of Congress









z "










-INS r_77RUCTIONS


POUR les Etablissemens et .1

CultureV es H-A B I T-A'T,'l 0 NS
11 f A
Cafeyeres-de la'Couronn e.


D E S E'T A B L I S S E M E N &

S U R cheque habit ation cafeY6:re il --doit -y avoir mne honne case'A caf;-; d'une grandeur q)roportionia6e anx xevenus qup Habitation et- susceptible de produire. La case h caf doit 6tre Taite de bons bois incorrupfibles plan4_16y6e en deans et miconnee entre p6teau endehors, couverte ft essences,. et -la potte principal an. ndllipu ferment clefj elt' la clef doit dtre d6pos6e vhez le:g6ranL




r




On aura I'attention. de faire faii-e (Its essences et des plancbes pour le$,.-cases It caf6 que Fon fi ra bAtIr successivement stir cliaque habitation, 1 oii 11 n'y en- atira pas de IjAtiesde la manl re indiqii4 ci-dessus et dam Jes habitatlows, oij. I I y a d6ja d4p bounties
cas s i caf6 d'kablies planch6y .es et couv6rtes en essences on naura besoin que de les falre r6pareir de suite et de les meltre
6 bon kat.
'Phaque habitation caf6yire doit avoir, son moulin A, piler et i banner le ca.f6 ; la mikhode de battr6 les caf6s stir le glacis avec
-des bAtons, les abime et d6tourne les bras des travaiaidela cidtare.
On fera done faire des moulins 1 piler et vanAer 16 caf stir' routes IeS IlabilatIOTIS caC y6res qui Wen out pas et cells qui en ont qLn se trouvent en mauvais 6tat, on les- ferdr6parer de suife.
-Sur chaque habitation caf6y,6re, j) doit y avoir un ou deux bceufs de nioullii, sulvant F nportance de Fhabitation pour piler le caf63 on aura soin de faire dresser les bwufs pou I effet.
Les glacis A skher le caf6 doivent 6tre e iia onne ; ji oii il Wy'en aura pas &61tablis Nn soccupera den faire faire i etA,,ou 11 y 6n aura deil-de faiw," -.on s'occupcia les r parer de' suite et soigneusement. On aura soin de blanchir les glacis r6guUrement une fols par an "Pour en pkherles.herbes de croitre et depourjr les rft& onnos.
Von choisira dan's chaque quarter tin bon four Zi chaux bien slW que 17ou fera charger en,.c8mmun po ur fouinir la chaux n6cessaire aux autres'habilitionsqui en manqaer6nt dans le quarter.
Les environs des cases 'a caf glacis moulinsi piler et autrei &ablissemens de Aabitation-, doivent4tre't I -propres
et 1en icloa'de'. li savanne baliO,.
Les'trava pour rblever et r6parer les 6tablissemens ne doivent pas nture en aucune mamii re aux travauxde- la culture.









L6 Lieutenant de'toi et autres Chefi de culture wiront ]a pl, I' scrupuleuse, atteIntion de cholsirile bons gcrans et (le b(mscoxkduc-, teurs qiiis6ient capablesde suivre et d'ex6cuter les travaux de'li culture ; ils ne doivent jaiiiais- n6g)iger les surclaisons les pl4ntalions de vivres et les r6c.oltes des denr6es quI sont fes-priucipoux, objets dout on doit touloums7occuper'sur les babitatiw is.,'

AE LA ,CVLTUKR DES NIEUX -CAFI-EILS'

On s!occupera a reliever avecsom sur routes ks habitations tons les vieux cafiers qpi, sont oncore vxistant dans les bones tevres,,,et susceptible de pxoduire.
Mals on, aural soin pour ne pas. perdm son femps 1 cultivar une 6 teudue de terte cousid6rable et inutilement de n entretenir.que; les, is, oii il y a des cafiemexistant i insure que Pon relieve
_Jes VikkX cafiers des lialliers, on doit les taller, les:6brancher, et-otef totis les Yieux,'Vi sees gai les embarrassment, et (311 Jeur donnera frols samLj As dansVam6e I)Otlr les rea4m. susceptible&de prcKluire.
On D'aura soiD Je planter dans les vletr< cagers relev 6s 4r-w- de& mais et deppois ; les autres vivres tels que riz manioc palate, mil igparne etc. doivent itil plants s6parement leur culture 4-tant nuisible aux caftlers.
D E -S' 0 1 S N E V T 9;
Les habitations qui u'ont pas de vieux cafiersauseeptibles cY6tm relev6q, et qui out de bois d0bout, ferout des bois neufs, pourplanter des jeunes
Les'b6is neufs doiverit itre Ails dans-la'saison des sec s pour kre brAks et nettoye"s avant la season des oranges. Aussit6t qu7un boisneuf sera fini de' nettoye'r, doyra l.dliguer pour









Danslesfortesterresonpourrat
letir do, ner de six sept Imeds de dis ance da i 7--; tcriestwlklloc--oi, depills quatre 'Ui(IllA cinq piedimul6s,, sulvaut la cjlmliit', de ]a terre.
Sa vea ct entenO qrv.e tous les 'bols neuFs que F-on fem
olc;a alf,,n( s 1,-,s Lrous niarqu6s h la bone on avoc des piqi[f't$
j
ete lstnlo itillt;savecileslouctietsitfix4itiitpoucesdep () oi,(IetIV..
0 J l 1) t: i i B Wle f is q- le
no les unts cafterssoidritplantis, de ne 1)as lv.s gagrier par les herbs' mais de les tenir to-Jou s prewes
'Ct ell !)-)n tat. Onne planter. daos les hoisneafs t arml les vailigs' lle C.lfivi-s que des bananlers I)ols et mats mals on ne jlamcra yis df- riz. igname lWate et aul-res %-ivlfls qui pourram-ni, Illiffe ]a culture du caf .
On s'attachera particulle'rement h remlre toute-s les moutveI14 plantallons r(,gull res; pour cot efret aussit6t.,pi'll ulaifqucq a tin pled de caller, on aura soin deleremplaccr h chatine fols que'la
-terre s(,ra suffisaIDIM-D t tremp6epour faii: s rmoura ,es.
Les canes c. Affs afiers doivent i6tre tol4y vet.s la rn utehautellf, suivant leurs L .146 de la terre. On rIe -doit jainais .
4aisser pousser les gotirmands ,,mals on lef, 6 tora 'a -chaque


D E L R. E C 0 L T E -D U, C A F-,L.

Chaque cultiVatkir u, 6altivatrico ramasserk i la pyerni6re 'passe tart gra ndpanier, 4 ha second on grande passe, jin baril p1cioll- vt dans I a xroisieuic Ims-w un grand panie'r. On raMaSSCra le cai' 'ik rat,.'et cel'ui qui tombe terre soi gneusement. Onaura I'a[tenlion de Men so;guor le cak stir les glac s de no pa alsser kljait frer n; mou'd ler, par les pluses lorsclu7il est sec, niiis do le f lrc i-culpu dans li qqse h,. af6,soj neusemenL









Les g6rans et conducteurs mettront toule Vattention.- possible', pourpr6parer le cafe a4n dele rendre beau.et marchaud, sans ordu es, ni roches, I ni triages;
D E S P L A N T- A T I ONS D E V I V ES'
Onaura soin de pr6parer_'s6par6m4mt les, terres, oii ron.voudra Planter des vivres, tels que riz, manioc palate tayau, rgname qtu ne peuvent pas compatir eL aller ensemble avee laculuire du. cafi On aura toujours la pr6leaution que Iles terres soient toujouls lireparee avant les pluivs pour planter -des 'vivres.. On ne doi C pas alteDdrcr que les pltiies soient &.clar&s Pour pr6parer--Ia lerve ce ti fait manquerles Plantations de vivres qui n'ont pas k6 Plant6es dans leurs v6ritlables seasons. On doit done. avoir les terrem's
-pour planter des vivres pr6par s d7avance pour an premier grain de pluie que l7on puitsse planter des vivr6s ; et, on doit avoir la plus grarnle detention de les tenir bien propres,, car lesvivres aussi bien qqe les cafiers ne peuv.ent Vas, rapporteur quand ils' sont Mal eiitretewfl
DE-S ENT 0 URAGES.

On aura un soin particul;er pour qne tones les jlaces, on jardins 'des habitations soient bien entour6s, #fin que les animaux ne puissent pas ravager les vivref; et abim r les cafiers.
Aussit6t que ron aura fait les entowages de plan,
ter la haie ; et dans 16 habitations yxi on't d6jh des haies, on aura. soin'de les taller de- les sarcler et de les ricourir pour'les rendre d6fensives.
Les G6i6raux commandabs de divisions et Warrondissemens, et Lieutenans de Roi des paroisses, sent pr6venus que le Due de I'Artibonite, Graud'Alar6chal dRayti, est spkialeuwnt c*66 d 14 iurvoillauce 'de Iexhuaou des Vr6entcs,,






t









Les Licuienang de Ito; (leg paro;sses leg Commafi ,ans do culttifes leg G6noraux commandaus de divisionset d'arroudissf mens, tiendront la main a ce quo leg g6rans et canducteUrs des habitations suivent ponctuellement leg pr6sentes instructions, sur. routes leg habitatioiis'caf y*es do la Couromie ; Ft lesdits, Lieutenans de Rui 'G&haux Commandans do division et d'arrond;ssemens sont.responsables enters Sa Tvlajest6 do la moindre n gligencc qu,'ils pourront apporter a 1'ex,6cution des pr6sentes insLructioffs.
Au Palais do Sani-Souci le 24 Mars r818 an i5e. de
I'Jud penance. et le septi6me du r6grio, de Sa Majest6.

Par le Roi

Le Seer6taire d'Etat Ministre des Affaires Etrimg6rcs.

C OIX T E Diz IIXOTNADE.,















'A S.A N S-S 0 LC I de rimprimerie Royale.