UFDC Home  |  Search all Groups  |  Digital Library of the Caribbean  |  dLOC  

GAZETTE POLITIQUE ET COMMERCIALE D'HAITI

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
GAZETTE POLITIQUE ET COMMERCIALE D'HAITI
Physical Description:
Journal Article
Language:
FRENCH
Publisher:
Imprimeur de l'Empereur
Place of Publication:
Cap-Haitien
Publication Date:

Subjects

Subjects / Keywords:
Caribbean Area   ( lcsh )
Genre:
serial   ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti--North Department--Cap-Haitien
Coordinates:
19.75622 x -72.199669

Notes

Abstract:
(blank)

Record Information

Source Institution:
Biblioteque Nationale Haiti
Holding Location:
Biblioteque Nationale Haiti
Rights Management:
All rights reserved by the source institution.
System ID:
AA00013097:00054


This item is only available as the following downloads:


Full Text
xml version 1.0 encoding UTF-8
REPORT xmlns http:www.fcla.edudlsmddaitss xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.fcla.edudlsmddaitssdaitssReport.xsd
INGEST IEID EH7UBWQTH_I72STW INGEST_TIME 2013-10-09T23:32:09Z PACKAGE AA00013097_00054
AGREEMENT_INFO ACCOUNT UF PROJECT UFDC
FILES



PAGE 1

( Numro .. ) .1 J 'G' A Z E T T E ;,,", .. Du Octobrel8o, l'anti'oisime de 'l'iridp-endane .. ,' .. .... ",':r : NO U V E L. LES DIV ERS E S. D .uas divers paragraphes des Gazettes Londres, il parait qu'il srien se.. discussions pa rlll iles oJficiers suprieurs en Fran-ce, ainsi que parmi l'cs ult:lllbres dn .parlement d'Angleterre, Le Jl.lorrzi ng Post:. dlt 2:> deJ u i !let dit Hgard des prmiers : L'on assnrait hier, 'r1C dans tous 'les cercles l-es: mieux 'lu'ol1 :a:vait reu le au bureau J'un des premiers ministre d'tat que les symprmes d'un mcontt!ntement trs-grave. parmi.lcspremires autorits, -venait J' cl.l ter il Paris. Pas moins de 36 (\u 37 ou snateurs, ont 1,"ur s d0mission; parmi lesquels Qn quat;e marchaux Je l'emjlire. I,e seul I\LIIll.qUt.: nous ayons entendu r,ticulirement 1 est celui tlU Latlnes 1 (lui. a, dit-on, t mis :lI L'on peut. raisonnablement supposer (pici'tHvation rcente dc quel-q\H:s.f:lvoris au rang de prince, etc. 'peut avoir iieu jalousie .'" Au sujet de la entre les membres' de 'l'administration Angle terre 1 le COllrrier ll'U 21 observe cc que la s'est introduite parmi eux, leurs plus cruels ellllemis Jans leur parti;, et l'tlpposition. la plus les ministres, proviennent d'es mi'Jlistres Les Foxites ne s'accordent Fas entre t::ux ,et 'dsapprouvent les me .. L'injustice iI.)a lin produit p'o[t. Taftc. ... -i,"'" sures es Fox.ites, de mcpe Eiue -ceUes:'4QJ-l Grenvilles. Les Glcnvillcs ne. sont sincres, car lord TeID.ple blme les smes do M. vVindham. Le chtif Adingtons. est dsuni, car nOtlS avons! v:u M. Vanistar en opposition a'Vec:Mo; Agdington. Le vice-pr:sident, tl. bureau, du commerce s'oppose secrtaire du dpartement guerr;e. Le trsoricr de la tlWL mesures le ,,;ct-. et le secr.taire de la trsorerie appuyc l]n: motion dcidment: oppos,eau; lord de la trsore,rie et Le vice-prsident du bureau du 'lui a pris un ton d'autorit sur la guerre, est hlo-ccmm rarun rnembrc disting,n,q parti ,'lu'on supposait avoir soutenu s.tnn. lv,ation an ministre. Lord plaint de la conJuite de l'opposition, \ .sujet des yo\ontaires, et M. Bankes prend la dfense de l'opposition J et principalement-'la manire et le seigneurie, dans cette presque toutes reprsente diffrent avec lui. .. ,,; Ne sontce pas continue la mme Gazette, des assez visibles de dissen tions et de dsunion? Et tandis qu'ila .' J.,'f ... ; sont incapables de s'Ccorder entre eus', pensent-ils que. le peple s'accordera

PAGE 2

.... { t64} appreuvcr toutes leurs mesures, ef puisse 'Si la hausse des fonds est une mUf}u. croir qu'ils soyem. Je&. tiftl&tFe&dtt ptlUt' ff grand talen t et de la plus grande .. consquence qui ayent j.amais esist :. Le Times contient les rflexions suivantes: ..: [., Ls bruits de pali: 'coin mencen t prndre un plus dcisif, et quoique nous ne prtendions pas tre mieux inform ce sujet que d'utres et que nous ne soyons pas dans l'irtention de nous amuser aux dpns dupblic J nous avouons tre fortement-dispos, plus de qu'imparavant J le cOJOliHJ un vnement peu e!oigrl. Nons ne n009 reposons pas sur lea bruits (onds sur le retour de lord Yarmouth; mais l'arrive rcente ct inespre d'un anglais, .fIni a-dj rempli nn emp}oi cl dont l'habHit, aussi bien qnel'xp rier:ce, lllrendentptopreaux ngociations,) nous portent il renser que le gouvernement franais est mieux dispos ce aujet que nous Je supposions. Bi les choses sont ainsi, il est.,probsbte que la France suit dans l'in-. tention de faire de plus: s.lcrificcs que nOus L'on doit se sou Ve1lir que la Prusse, malgr qu'die cflt d'abord pris' possession d'Hanovre, et J sans conclition5, droits sur cette province, a depuis publiqnement annonc d'.\bord Ct:cup cet tectOTat que provisoirement. L'on se souviendra aussi flue ies dernires nouvelles d'Alle magne annoncent que la. division d'Augertau a reu l'orre de marcher vt:rs Hanovr, d'en reprendre la pos'Sessiort. Notte 'Opinion ce sl'/jet est en quelque sorte appuye par l'!nve dll Monsieur 'Ci-dessus; il est Dou vres, te que nous dans l'espace de 48 heure.->';de son dpart de 'Paris; et l'on difficilement croire que cette grande n'ait absolument :cour but., que des prisonniers. du gouvcrnemc:nt nous supposerions ; qu'on a dj fait. quelques:; progrs dans les negOciatiOllS pour la paix. Parmi les des. actions .deil J plusieurs agens connus et rputs pour' tre. eml'I<;>ys p.ar des fraIMt!lises. D'aprs ceta 1 l'on peut infrer qu'ils sont. au moins persuads qu'il y a cu des ouver tures de pacificRtion faites par le gouver: nement frat1ais; c qui n'est pas impossible, car'NapoTorl'l;teri 'Ta souve rainet ducontinent,-t .avant qu'il lui. soit possible d'excuter aucun projet al!:-' tU!'!} Cflmrnt'lJtcel" par les OOsl-acles que lui offrent notre en faisan t ql1elq'les traits q \Ii puissent bercer, l'AnglcteHe dans une ,fiiUSs.e scU!rit_ n ut! nous est pas possible d'assurer: qu'elle est la nature des proposi tonsbites notre gauvernement; mais quelles CJu'elleg puissent il ne les: ocontera pns ,si eH,:; compromettre l'honneur (-t lel de ce pays. .. / -Nous avons appris que pendallt le come sjour de: Y
PAGE 3

( 165 ) le'long de A pra, nue attaque tr-l"if"e, ils ont le briq. \. Le va.i.ssea'lI de 1';n1anf-gude a lais:& la 5tatl-, et est desecnou environ une lieue dans la rivibe. i I.i 0 li i f+. Le capitaine Collier, venant de Cadh. annonce que l'on nppO'rlail flue trois vais sea-qx-espagnols -tai:ent la veine faire voile. de pOUl' la Cte Ferllle.. : 5 .; Le coup de vent du mois d'AotJ.t dernier, a occasionn. bea.uczp de parmi les bAtimens en mer. eJrrne, qui tait s.n1" les des Etats. URis il. t oons.idrablernent endommage ct a beaucoup souffert. Un des v4isseallx de cette nomm de canons, capitaine Lacroix, a t apperu dans. la lJaye, et l'on supp<>5e qu'il faisait roure pour Anapolis.ll a laisao pelldant le r.onp de vent l et. est totalerncntdm:it ct eJ.ldo.mmag dans le corps du va!:seau ; ce qui te tou-tespoir qu'il puisse atteindre le port capitaine craignant de ne pouV'cir y arriver, avait pris la prcaution de dtenir, le long de son bord, cinq batimens amricains qu'il a rencontr dans sa route, pouvoir tre assur de sauver l'c':qnipage, n cas que le vaissea1l coul. r.e tnltiment a travers de sir R. Strachan. dans la ilUit du Il Septembre; mais,le tait si obscur, clu'il n'a pu tre dcouvert que le lelldemainmatin ; alo:rs il tnit dans l'tendue de la d'eS Etats, Unis. Baltimore Evening fast. De plziladelpMe le 8 Septembre. Le ?-,9 de J Din \a golette la Vigilante, capitaine Ross, sorti du Cap, el destine 'Pour Philadelphie, s'est perdue prs des Caiques. Le capitaine B,'adshaw, de Salem, Charles T. Nixon, de Philadelphie, pas "sagers, ct un matelot, aprs avoir t deux jours dalla-nit CIBot 'sont
PAGE 4

(:' 1&6 ) membres. tes tttinistres.conseT'vront : 13.' L'adm'nstr.ati:on ',do' lcursplas.ct leur voix dli-' :conEe la dircctiott-lnlnruate de J brative dans ledit cOflsciL ministres d'tat, nomms par.le ;roi.:,. De la"l.J.t!ligio.n." .'. ,savoir; le ministre des affai res trangJ;S, 8, 1.& roi-et la loi accordent une egaIe :10 ministre de la guerre et de, l( matine.') protetion toutes les religions que l'on ;uo ministre des finarrees et unministre profess dans l'tat. Tout cc qi; eg't rices-'de jti.stice. saire l'organisation ]a proteCtion et De la Loi. l'exercice de tous les cultes sera dtermin' '1.{ L!I. fOl est par leur autorit. 'Vxercice de cha(lue le conGors': du =fonrt' religion sera renferin6; dans' ,d'une assemble de lp.urS'hautes puissances des glises appartenahtes aux iflren'!'s et '"Fil de ror. Le cOJ:ps' lcgislarif estconicomiilnions. '., ,.:,:',i ',' pos de trente-huit membres, luspoUl":: Du. 'Roi. ", cinq annes, ct nOlhmq,ainsi '1u'ilsit :' 9. Le roi saris '1 ,Pour le dparternpnt e fTolIandClo.di:r-,\ restriction, l'exfiecolllplet du gouver-. GI1{'ILll'e ,quatrc;'Bra'btlnt, f!u'atre.;:: nernent 'et toutc la 'ptiissance Over,;:YsQt-!', trois; Ztan:cle, denx ; Gro-i pour assurer l'excution' des lois et les nillg1le ; deux ; Utrecht., Jeux; Zutpnen" faire. respecter.; .il.a lanominatioll ,j(ic Uri ; lIai,it{)nrn bre de h D taint la f.I-01l1inatien du grand pellsi.on-,L stp. au NIITnrd prn'cnailr.' J naire itjouitde mme la: prerninence.-, .. '" .), et ont, jusqu'5i '. P =R l'X D ESiD EN'R ES attachs ,cette dignit.4. I.J<1. qc Forirn.ir prtr le Trib,trz.al de, COlnfl;ter'tt-l't\lt.',Eo'rtera iuice sera du Cap, le II du: cmtri:mt ; en il de'pardon, ordre,v de Sa Majeste 'dll, 20 Juillet ou d'cs .' prononces par les.tribunaux Caf ... .. .. 20 sous la nanmoins il ne sera exercer '<:,e Sucre. terr ., .. ;. li) gourdes le cent. droit.J. qu;aprs les brut, ".' S de la cour nationale dans son pri v. Cacao .. ,." '.' 15 sous la livre, 10. A la lDort du roi, la de Coton:., .. .' q go{lrdes le rent, d .', l" .. Jnrligo. .. .. '. .,.' 1 tu Ceur u rOI m meur, revle, nt a a rei!! e Sirop ou Molasse. '2 gourdins la velte. ; et en cas de m,o,rt, da71,s la ,p' c,r,-, Tafia. ; ........ 36 gourdes la bAr:' .. \ sonne nomme cet. par l'empereur Cuirs de bufs, en poils. 5 gourins. des franais. ..,.. '. moutons et cabr. 3 ,: .j. Il. Le rge'nt sera assist par' un tannps ..... z g. le de dont les les Bois de 4 pouc. l g. le pied coutant .,. ,.".t.. -En'planc, d'un pouc. :5 gourd. le pied carrseront lpi Gommede'Gaac..... 3 partic;u"li.e,' re. Le. rge.n".t., .. .. .pas ,p,e, r'U d 1 li .. ("al es .:: ." ... 2 gour a 'v. sonnellement .etes du Huile de PatmaChristi .. l g. et demi,e le galonJ gouveme,men,t. ,,,,,.,.,,,,J' ,'" J C 'd' l 1 li :.. asse m ecma e .' ... 11) a vre. 12. Le gouver,\ehtent des colonies ,en et liquides. 2' gourdins la li"vre. quo i est, atif lenr, rglement A 'c cl P R ... d l'Em .... _.'JC! n ap a u x, ,lmpnmeur e pereUr., intrieur, appartient an roi exclusi vernen t. rue d'An}ou et place


  Home | About dLOC | Collections | Governance | Digitization | Outreach | FAQ | Contact  
  Powered by SobekCM
Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement  
© All rights reserved   |   Citing dLOC