UFDC Home  |  Search all Groups  |  Digital Library of the Caribbean  |  dLOC  

GAZETTE POLITIQUE ET COMMERCIALE D'HAITI

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
GAZETTE POLITIQUE ET COMMERCIALE D'HAITI
Physical Description:
Journal Article
Language:
FRENCH
Publisher:
Imprimeur de l'Empereur
Place of Publication:
Cap-Haitien
Publication Date:

Subjects

Subjects / Keywords:
Caribbean Area   ( lcsh )
Genre:
serial   ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti--North Department--Cap-Haitien
Coordinates:
19.75622 x -72.199669

Notes

Abstract:
(blank)

Record Information

Source Institution:
Biblioteque Nationale Haiti
Holding Location:
Biblioteque Nationale Haiti
Rights Management:
All rights reserved by the source institution.
System ID:
AA00013097:00036


This item is only available as the following downloads:


Full Text
xml version 1.0 encoding UTF-8
REPORT xmlns http:www.fcla.edudlsmddaitss xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.fcla.edudlsmddaitssdaitssReport.xsd
INGEST IEID EEKGGZ9AO_4KGC58 INGEST_TIME 2013-10-09T22:57:38Z PACKAGE AA00013097_00036
AGREEMENT_INFO ACCOUNT UF PROJECT UFDC
FILES



PAGE 1

( Numro 18. ) .. e G A Z E T T E POLITIQUE ET COMMERCIALE D'H A fT,.; -.. -, Du' Jeudi 8 Mai 1306, l'an troisime de l'indpendance._ NodVELLES DIVERSE& De Londres, le ,6 Dcemhre. l L temps d'offrir nos Lecteurs qnelft111!s considrations sur l't:lt prsent de l'f.urope, Dans le 'mornent de crise ("l eUe sc trouve actuellement, on doit s'attel1dre que les opinions bill' l'issue cie la gl'\f'TI"e et sur la probabilit des vncmcns futurs, doivent varier 'l'infini ; il est donc de faire conllaitre la position -
PAGE 2

( 7(). ) Four sa cause, gue pour. clU des '. soit (:u par le ministt' .: de ... .. .. -orrltratrqtrttte, Vllycn'-t KcJIfi--que nUlIS II demo, barras sans croire devoir chercher l'en trer, elle ne l ft pas U1QHlS tHe du plI tirer en rlta'ger lef'a?eau, d fallu> i que les preuves tes plui' COll\'aIITCantes--,les htlt.amtfl'J,ifes ayl"nl ete vinssent ls ,tirer de ,e!, {lfo{der sop,gi au lsittffflldtlit. rvets de :Leur a)'ant l'Anglt.;lcrre souveram a ... une paix de cette espece de si.ge ":u la tenalt Jes i qUI lut fd:vo -franais. Ue a pua10rs dployer sa t'orce rallles; 51 le,,, autrcS pUIssances le JIlAritime..,_et reprenclretofl'ensi.'le .. [;OU. ,exe,nplc., l' aprs bIen sait quel .a :t ,l:lp1:lisGette po(lue le des efforts et Ulen des se Eort'de f'ese.adre .combinc, et les autres \'cra dans LI Illme pOSltlIl f}u auparavant vaisseaL}" ont Qbteous les du Il l ':li depUIS la vIctOIre remportee sur elle; ses uonc la tache pcn.,blc retcmr f!!iGad-res 'hlllqNs iEmsles pMB aW\ln hgue IffS Ceux d':Espane, .ctc,.; eHe a ,ne aucun sa, fa.lt debanluer sur partlplplltHln .. et. sa'ns, -;pour alliai dne, .prendre l'lec-qll'elle n'en dicte les articlei' tl')rat de Hanovre" etsecofl.tleiles allis; et .Ios a n':tan'tptus oblige d fenir cnnnnes sa Je vivtuires; cl1e a Jai:t milice, cUea pUredOllnortOl1te l'activit p151H &tre mme d'offri.r (k-s son c{}mtnerc.e et se,qn;\nU-sa t ions \'<1fl .mais t ,k ftctures. Les fl'anais na-1lflloins leur ont croit, et sdn gou.vornclllent {l ,assei. fa:it prouver, quelqnes ent-endre poj.nt 'Jans ses P-1:00: Fertes jets, que ni le Cape 'sortant lIes Anti\leset Espnmce, lloiles: de$ :lndes, ont t cette importance ,so.f:tent oe ses, .capturs :pilr Ces perte ., II lui fautuIIc barllir,e .pour ..... 1 -eH il lui en !&'tltune' :pour lod.S ,; et d\\t-l'imemit des eUe enCOFil soulenk\me ;Qngla-is ,n'ont .po,J1t t assez sensibles elle en-.t'o\lrralesd$ques de St! ;pour rien de leurs spculations, dessai9.irde eUe 'QDt .nLpour fair:em-oi,mk-e-wen:t souffrir ses ,un des 'prteXils .dI:lUmtllf)npemi:lbt qu.i. toutes -sont ;pro\;ges plrrde la :guerre. -vt '8efont-SaIlS esca"kes et sont l'abri .prtexte de la conliiI1lH:!I'; ,ou 5ie q.uelquestcntatives que puissent faire l ,la s!i l'ou {orq ... los. .e.nem .contr'elles. l .de part et d'auire 1 li -nne p'ai.x. :wome ... : pans Get avee tous :les: 1Ilne;:je dis :mOtnentane .,car ,il :n'y-cn c;1e fe.ire une longue,gue-rre l' An: aura jamais l' et la Fcance. .' :.",. ; dispose fi la pai;. 'Of} i C'eSt ,le seOl:lment qu'a son Bonapdrtea ''lu'it .,&,1.1 'qu IJ.Ulpendartll11f;llH de: pauvalt 'blen suspendlie la nlin.e -:5.es f)lIc: :mais ,qu'il ne des .fi. ',&es; lle v.ue. Iln'y ,aura de ,aUie,s,etqu ell!'J ne pllt sesoutemr en :parx as.suree entre la ,Prance:et l'J\ng\e :les. telre. Ullrs i?,trta sont ... ;manufutures., .1esarts .le -commer,OO J le le:meJJ:t .' ; .'. e,t de .. J' sa longUI! Ij1. :Vl;e. SI. lptllS:6an&eS: 411 .contl:llent ne 8 4le.lJ'Ult el;lu.rement .ae&.Uilanes. A l'Il" ". il. a est bIen t\.e l,A-n-. e n'a t l'-aide :ies ,gleterre .Ji\ lin, trs ,1 III poses SUl' 6e6:aHis-qJkll SQJl ij\w,t. Qu eUe ti\e&t &O:'Uenu ; ,de '.i

PAGE 3

, 71 ) ncessaires poul'se fai,re des ses a:r,nes. yienne J sa capitale,. ,l)t) ur revenus, ,en pressurant les,peuples vamcus. a ses portes il 1 A sur les mers Vlctoneuse qUI a parconru f' A,Ue. la. Fr,auce a J-e sur I.e conmagne en moins de qu'un, tlnent; rrnns aY'e'c que vopgeur aurait mis la visiter Tan't d de ,1.. qu'elle ait pu retirer &ct rt:leve.r la J lp.ll defluer. ,plus il a !. Sans. pdl;' J 11 ne pl'llt Je la guerre ne lUI donneront pas se former manne nI temps de ses avec S'cs coloms. Reste S'avoir maln-1 dllI,lnce de la RUSSie et la qu'elle il. pOUT:a de Lt et &i ,tenIr; SI le ro,yaume cl ,.JOlt tuce que lUI ohnra la paIx) elle tl3UjQUfS Je la France; si toutes l'accepter; mai.s suc en sa poSsesuClll ; il la 1 aS&lstance de ces deux natIOns haLmce de ne ser-a plus r-tablie l'orgueil national ne lui pennettraJarnats, daris soJl 'Intgrit, et si ue nouvelles malgr ses dcfaites, de liacrifier)es4rQiU corritions ne point horner ses de l'empire; elle sera .. Et qu'clle paix. J ma.lgr toutes Russie, d.c cette grande Ces 6UpPOSltl6ft:S, FtallCe tant de dans la balance de 90n souveram ne La RUSSIe, par sa force et sa. PPSltapq, 'snnd-sir de pdssder l'Egypte 7 est cHe n'a pait encore plus lQip bornes de celte dorUlsouifert de la guerre et 'nation? dure pourra avoir ,une mieux. qu'aucune nalion. paix que La ncessit seule Qllrll force de encore longtemps et se de. la .pa1Xr et qui p0UF,g,arantie que etaient, ellet ia f.hblesse des trallon-s valTlCue'S 0\1 la .etaient obltgees de ceder., retu-Cs vainqueur toujours elles J seraient de dispose il abuser sa supenon! r (,.e ne poursUItes des ses ,se.a pa8 avec' l'A utriche que .celte paix. trop loignes pour t,re pourra tre conserve; C? ne, sera pas si leur lluJa9c les pls a'vec l' ,qm ne-peut Ils y une 'regrar 'que ciilUle, J etqm pr:oportlonnee a attaq i n'aura que trop de de la rompre. percr aucun sucees. -'J "::;:,:;:' L'Autriche m-@l11e, "u1al'gr' ses malheurs, -,Il est donc au pOUVOlr de 1 ,n'auenta' cOnlmeeUen'1l Russie de soutenir la guerre .au.ssi 100&--d'El Je qne riGessawre pour temps que l'intrt .. 'rparer-ses pertes ,et Avec de soldats 1 ans ses finanes. Les .plus ,grandes sei guenes contmuelles, chez des dues la trahiso,n 'ptut<\t qu'a. ,4.l out ac..c.0wpagiles .. severe dlSclpline et au i!P.I"-

PAGE 4

( .72). ... '. ti'ans, il pellt profiter ruine !orSlu'Hs Buraient oprs tls avant!l"s de sa dermre VlctOlre, 11 ne ses VOlSIIIS crnint diversion; ses sont La suite tl rordlna.irp. tous la Turquie, ClIgags d,UI;i la contestation HctueHe, Ce pas de la Sude qu'clle doit rien apprht!nder, puisque celle -ci est en guerre I.! France. I.e Danemarck ne peut pas 1 quiter, encore moins la Prusse, dont les armes sont en pleine hostili[s contr.e la France. Rien ne peut donc la frcer a h paix; et s'il r accde, ce ne ser,a lpl' Jt::s conditions honorables pour IUl et avall taaeuses por lies allis, Situe entre ces deux grandes natinns tandis que les autres gOllvernernens, aprs

  Home | About dLOC | Collections | Governance | Digitization | Outreach | FAQ | Contact  
  Powered by SobekCM
Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement  
© All rights reserved   |   Citing dLOC