UFDC Home  |  Search all Groups  |  Digital Library of the Caribbean  |  dLOC  

GAZETTE POLITIQUE ET COMMERCIALE D'HAITI

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
GAZETTE POLITIQUE ET COMMERCIALE D'HAITI
Physical Description:
Journal Article
Language:
FRENCH
Publisher:
Imprimeur de l'Empereur
Place of Publication:
Cap-Haitien
Publication Date:

Subjects

Subjects / Keywords:
Caribbean Area   ( lcsh )
Genre:
serial   ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti--North Department--Cap-Haitien
Coordinates:
19.75622 x -72.199669

Notes

Abstract:
(blank)

Record Information

Source Institution:
Biblioteque Nationale Haiti
Holding Location:
Biblioteque Nationale Haiti
Rights Management:
All rights reserved by the source institution.
System ID:
AA00013097:00031


This item is only available as the following downloads:


Full Text
xml version 1.0 encoding UTF-8
REPORT xmlns http:www.fcla.edudlsmddaitss xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.fcla.edudlsmddaitssdaitssReport.xsd
INGEST IEID E4G4ZPSAW_3OUPWF INGEST_TIME 2013-10-10T02:56:56Z PACKAGE AA00013097_00031
AGREEMENT_INFO ACCOUNT UF PROJECT UFDC
FILES



PAGE 1

" .... .. t 15. ) .. A z E T T E POL'IT}QUE ET D'HAT)\ Du Jeudi 3 Avril 1806, l'an troisime de l'indpendance. NOUVELLES DIVERSE& De Londres, le 10 Dcemhre. Jj AS S &1\ TI 0 !\ avance par les Gazettes <.le Paris. rclativcmeJlt au dsir de autrichiens Je se sparer des russes) aussi bien que la convention suppose de ces derniers de parait n'tre rien antre chose qu'un de guerre. En voici les particularits. Au mornent o l'arme 3utrichienne aUait vaC?uer Vienne, proche des franais l'on fit des prparatifs pour bl iller le pont et les ma comlmsti IJlestaient dj -cet elfet lorsqu'un genral, fran:tis, arriva 60udain au grand galop, traversa Vienne, et se rendit, au Hom du prince Murat, auprs du felt InJ,rchal AUt'nsperg, qni donnait en ce mom .. nt ses ordres pour mettre le feu nu pont; il lui dit qu'on venait de conclure une armistice entre les armeo; autrichienne e't franqaise, que pour .cettc ralson il dclvait s'ahstenir-de .le pont qu'il en pqurrait rsulter de tristes cons'luencc's. Le,gnral :autri. chien st' dsista de ses ordres; mais ausc;itt a prs 1"'8 fran'iais arri vrent. en nombre fiUperieurt pa."srent I.e pont, mais n'atta qurent pas les autrichiens snr la rive oppose, pour leur croire d'avantage l'armistice, et afin de les combattre avec plus d'ayantage aprs la dfaite des. russes. ,gnral aUlrichi(?n inform .. oe ce pitcryabre stratagme, env_oyadeux{)f1iciers de son tat major au gnral du f.rince Murat, pour:"lui annoncer ,que eu de sF_ieuses aveG a!lja!,ce pourvu q.o4) Bonapartelur etit ccort! de se retirer. L'injustice la fi."l produit l'indepeadance. }r olt. Tanc., Ce qui fut-consenti; les autrichiens P' pal" des routes dt'lurnes, joignirentden-o,t veau -les russes, et leur gnral-IiYoy. u.lle lettre. au prince pour' lui.. apprendre ql1'on avait employ ce tagrne en forme de reprsailles: de':elui que les frai;9ais aV,ait mis en empcher llOcendle -du pont du ... Les point corps d armee S?US les -ordres Ruxhowden, nI en force sufttsiiiiti.iour s'opposer alors -l'a:-rme de BOiIap'lirte!' qui tait-dans la des propositions t que malS Bonaparte ne voulut jusqn'a (;e qu'il eilt fini avec ALexandre. Pendant ce dlai, les l'usss eurent le temps d-'effectuer leur jor.tio!.i avec la seconde arme et troisi?'r: e sous le gnral les mIt a mme de rempor,ter la VlctOlreLe prince Auensperg, qi se la parole d'honneur de Murat, dsista en consquence deses' de dtruire les pOnts dans le V'oisinage" e Vienne. a t mis en arres-tation.: :;:: -.:: Le 28 de Novembre, Bonaparte le gnral Savary avec une lettre l'e1'J1-perenr Alexandre_ D;ms cette coriunani cation, le premier s'aJressa impriale, avec le-titre de cc Monsieuuiiori. Frren. Il compliment l'l'lnnereut d'e Russie sur son arrive en Mt>ravie, sura, de la. manire la plus = de son entire estime, et exprimal dci&it de ,mriter l'estime ce souverain ... ,'l :. '.: L'empereur Alexandre adressa ;S.--r,;. pons6'.ccIAu Chef de: ia Nation franaise S.a tait conue en termes 'poUs.: Si majest i'Dpriale dclara q.ulle dsirerail galement une paix. durable; et que pour -"

PAGE 2

" ( ): '., l'obtEnir J il tait a.ussi pr!t que ')' Parmi ,les ,; y. il, ,. lr enest Tout-PUIssant de prtHire ce(fernler SOIolS SI clle est vraie, Il annonce pas la duree sainte ; n \ ,-,e Il est Une lettre de la Haye, apportee par la' -cht p':mslonnaue ,dernire malle de Hambourg, ffnferm'" -St:lmmelpenrzincic a emprunt de l'argent les : t' ,,; ,c.',' cc Je plUS _VOU$ assurer d un:flt, qUI l pour la totahte de ler valeur, et en a tait (mie'us qu'aucune Gazette officielle, vous la relUise en, ,-' 'tafd'ra' arrive: pays, Lorsque les ilouvelles exagerees de qUl deterlDlOeTtl Si nous continueront a _)jonaparte arrivrent ici, toutes les con-' tre asservis et opprims pal' la Fran cc tenan,es ne .(iue la t(istesse ou recouvrer not,'e ancienne indpenet I:a i tandis qu'au contraire, dance et notre prosprit, sous le gouverl)Q.1.iral, olling-, nement paternel des-:princes de wood. elles ranimrent mme les plus d'Orange _' ,et l'on lie, royait 'qucls'per-: .Gnt:"Gatte :de 'ce 'biatrn 7 ten-teftne sonnes se,serrer la main, se sourrire et se des la prlJbabili 'une en silence. 'Je suppose que VQUS artllls'tce av'ec' Bi)tJpa-rte. 'NJscroyons COiIime la Fl'ance libre, nanco!lns. qu'il faudrait le consentcment ,il est dangereux et plus; cridJinel de d:es autres: ,:' t l'n' p't' il dire;son supp,?se,r, ,,'4b: ,des' francsalses tlhe arnnstlce OU une territoire, ne se ionte: pas qui l1ommes;, elles marchent vrs '-des a van tages 'a ';a Fri,se et la vy oDten,9' ; 'l n:e; p6'u vons-n'O?s' ;'P:s .. fdpt,le serVIce rriIhtatre etdesl-que la' Prusse' cbrise'o te', avec' relevs par ',: les. rnsSE!S suedOIS pu les prussiens. Les mesure, quelque sl)lt sa determ'tnatlOn Joli. Ilianire dont elle prtend fin l'anne, aurons'id forces, "pour la catise des' allIs '; 'liuds"st arme de 60 80 mille hommes 1 d'es-Bonaparte' tche 'd'tablir urle:\\iscs'5l'6h. tine protger Hol-atlis po'u malS a reconqurzr le cl Nos sous le general Marpar evacuer tout fe' ternfbu:e in'Ollt ont souffert peJida'tlt 'que ses ont Jes'cJe.rrtiers en Allerriagne.' :Oe, q c,rutiori'Sera i ute la' plits hommes .. '!lille parce' di:' le' gouvernement est pose une ngocl'atlon que dans la vue 'ete lment s,i la !.' dornavant le tl.es les renforts qU'li recrues polir L'Allemagne, en enValll'lSa,nt n'vons'pas de'doute
PAGE 3

. -,' .. _. ..' (ft) il par 1 fpaquct-bot J>dges d 'id! sont partis de glererre .avec des con.tralres k et Berlin le 3 Dcertibre ,'po1;1r l'artn ,'et Ics anglais., a. lelll' to.ur 'firent aes .l"f Iton. jan ces purlliques du des 411ie..: \e 'r.i. :,rA ,dt Atticli excj;t 'De 'New-Tarie, le :la tte de $s. Les diverses relations arofs. l'escadre, anglaise et l'escadre ,. '[.eS 401 rriverit pOliiingo f hous sont ta grticte atme, avec la Le Houdon, arriv bracionre la philacide. L'hiver de l'AU:-viQgt jqurs de travers.e, de la; hih:e ilicieux, et tandis que a la les s:ont engo-urdis. par la glace du comba.t de l'escadre fran.alse:" ils ordres de l'amiral Sigel ,avec tisme natUrel J et ne ressentent 'pomt le par fram d'UR 'Climat plus liox que le "YV9rth ,. quise 4e L'archiduc Charllis taii Waras"lHn dans la fa Ci'oiltie 'a'vec ;ne de 9.0 niill de deux autres 1 l'l:ln .( le honirnes. t:"ari-iie runie dans la Moravie plus et le t:st'value en'viron 2.00 millehomines. dela ':8a brHarlnique a l1onn d'es 6 Fvrier, la ordr(ls le corps de t.ordNlscin. l'escadre Vl!e sbitirihum 'diirys'Ia cathdrale de Sainto une :partie. des. Paui.'-'t terre,. .. cortege, avec rousleS' honI.1'eurs mlhrarres, de Il tait qui h.lis'ro'l'1't'iem:lusp'al"tec'ollegellarmcs, l'escadre franise eftt et au dpens du-public M. Pedtlisson, de heures du street, :qui le ligne, ay,ant lems d-eux fr;gatGs.et Ya:co.ra. son cercneil l'ordre es fimeralcs. vette entr;eux et la t.erre. A ,dix heures,le (,le vaisseau de moiiene soitconduit avt:c une 50IemDlte feu, et s'eHor'i3. t.m:s I:a .',. '. rompre la. ligne :" et ,y :r dans tluelqt1cs are fit feu sur lui au moins ;de 'que'la cont ava!1t I.es. =jrlge'r sir' R: et entirement d mAt. e. d'ait s'assembler le' :n de lYecembre 'a l,e reste de l'escadre mira} franais, dans la J, la 'd'un aJournement l'Alexandre: pour .un vaisseau pendant la:procedure. Le capiraine Legg t JAcha toue sa sur lui t, et du:Jhpolse; le capitaine t de tous ses t: ce qui-le rendit inutile. Je l'Egyptien!1e ,avec diversautre! olliclets., reste au 'combat.. .. se sont' rendus -Portsmouth, pour servit ." lJeux .. "aisBeaux apglais, de 84,. de tmoins dans afla,ire. il t'amiral frttnais J et de tous ceux sa seconde batterie J de faon que le1prem,!,er pont, sous terie et tombant sur le,pont crasa les ,quj vrEmt.J .. ,tant .,K. d'chappe!;" -letfa Aion bitunellt sur l.e.s rochers, sous! le Cie la suivi cet 't' tous le, autres vaissau'X 'iurs: furent ,amanns, -!UN ts DA"MS'RI'QttS. iDglts.'

PAGE 4

( 5:1 .) n L'on a:ssure qu'il n".est revenu que 320' Qprations des trois qui l'qn,tsu+; lu,;iunes de l'quipage du vaisseau l'lai'" vis, ainsi que sur la df:lltedt.! BLlllap,h,. pnal, qui consistait cu 135'J hommes" qui il t ubligde faire jU .:ilW.: .. ycompris 200 soldats. Le Diomde' ViCllue, o ilLu.it lors du dpart 250 tus' avant de, s'.trejett ,,la cte. rope des et le .reste de so.n equlpage a ete presqtie pendant le .bl,lllelln ,en tout tu ou no}'c, CIl d'escalader Bona parte la la:bataille le rocher. houe qu'il a t obltge J aller au ) L'amiral franais' n:a que lg-Je' son ai:'e 'gahe avec vingt .. r,ement biess, le c:t.pitame gent:ral a eu canon, sans p.arler CepCI!Jant lie la 6es deux jambes emportes, le premier Jebon arm.:)\); et toute s.a perte, d:mlO et second lieu.teIiant, bord dlt vaisseau llatailie, qui a. un illassacrc -geJ}Ar&l arn"a1, ont t tus. Les officiers et le:; t:u tre deux: arites de prs de 1 00 Jnatlots qui sont revenus la ville, sont hOll;lmeS ch;tcune, ne s'Clv6" selon. ces dans le plus pitoyable tat.' Le Jupiter et qn':l ts et Je Brave ont t dmat,s ds IJlesss; e.c ce qu'il y a encore cement du combat; t Impc:nal l a ete torlnclnt,.Ies 30 31c bulletins, qui at:rh cOIun il se jettait la cte; il avait t vent jUS!IU'ilit. dette Ju lJJcembre ne oblig de cesser sdn Lu une demi-heure fLInt mention de la la nn du cOlubat ll. deux arme,S '. et .laisse Jans une Un passager, arriv sur la golettc igrlOl'ance vncrnens dcisifs.; qui O'.lt Mllry Ann, en ,J7 jours de .passage e u lieu penllatlt les journes mmont,blcs St-Christophe a rappo:t. que 3, 4 La sagacit'du Lecteur paquet de 'Decembre etaltarnve a la profit cette remarque, sur q.ll' :Barbade, avec des nouvelles. Je Lonres jugera J'accorder "jusqu'au 23'de Dcembre, date de.s gazettes Je ces .Illiraculeux, ctc." .. ". reues contenant les G'azette lie .rapports .,(] ;:..; Que le gnrRI Craig, venant de MlHte' avec environ six mille hommes de PRIX' DES troupes angl ais"es' et 30 mille Tusses' sortis Ci.f ........ de ,. a 'dbarqu sur le territoire Sucre terre ....... "nitien .. et tourn l'aile gauche de Mas-brut ........ :sena, qui poursuivait l'archiduc oton .. '.; ..... lui livra un combat sanglant, dans lequel ..... .'.' ..... les frnais furent dfaits et Massena tu. Cacao ...... ... Que deux arm.es fusses, montant 16-:> S' 1\I l Irop ou u 0 millehom., joints d' A!-: ........... lemagne" prs mu lZ; que onaparte, Cuirs de bllfli, en poils. dont l'anne manquait de vivres, faisait moutons et car .. retraite en grande confusipIl ; que le roi de Prusse avait fait marcher une grande ,:arme dans la Franconie; et qu'un corps pru!!sien s'tait l'arme ansl'E:lectorat 'd'Hanovre ... Un navire venant de la Chine, nous' a appris que les anglais se sont rendus tanns .... ;' ... l30is 'd'Acdjou de 4 pOlle. En plan';. dun.pour.e. Gomme de Ga'tac. Ecailles .... -; Huile ne. PaLma Christi : :'. Confitures 1 sch. et liqui. DEN RE s. 17 't8 .' ) ..... 18 goures le. :.: ': f,:; S g. 9 ,;. q. gourdes ,. li .... 1 liv,! 14 '15 sous l;J. S gou;ins 4o.!'t .45 g()UI'des la -:'1' gourde. 1 quart .. ,". 5 >l'ourdin. ,:,;,', :-., 2 goqrdes le' ." l g. .le pied '3, gO\1rd. le pid .itT-. 3 gourdins l:!: 'li-t'te:';} "2 gourd. la liT. g. et demie lt: :10 sous la livre: ..... 2 gourins la livre. rndtres du Cap de Bonne-Esprance, o ils ont dbarqus une grande quantit de troupes, et ont escadre' considrabl -qui.se disposait aller la. poursuite des vaisseaux franais en station. aux Indes. :: Les bulletir;ts franais ne parlent que de .l'avarttage re,mport'dans'la journe du 2 :Dcembre ,'s'ur le' centre des allis, 'et gardent le plus profond silence sur les ; r, A V l' S :. DIli E': R S.:d : 0., vend l'in'lprimtrie de cerre. naissemens. dn de Change Ct des Cem&i:au de dra"back,. en anglais. '. :.! .kt .. :. .' '.' '.r' 1 : \ [ 0 00 ( ,',,:_!5' Au Cap, .. .. et plilce.dAimeI.i ;. '. .' LoLO'; .0. 1". ,0 !:.]


  Home | About dLOC | Collections | Governance | Digitization | Outreach | FAQ | Contact  
  Powered by SobekCM
Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement  
© All rights reserved   |   Citing dLOC