UFDC Home  |  Search all Groups  |  Digital Library of the Caribbean  |  dLOC  

GAZETTE POLITIQUE ET COMMERCIALE D'HAITI

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
GAZETTE POLITIQUE ET COMMERCIALE D'HAITI
Physical Description:
Journal Article
Language:
FRENCH
Publisher:
Imprimeur de l'Empereur
Place of Publication:
Cap-Haitien
Publication Date:

Subjects

Subjects / Keywords:
Caribbean Area   ( lcsh )
Genre:
serial   ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti--North Department--Cap-Haitien
Coordinates:
19.75622 x -72.199669

Notes

Abstract:
(blank)

Record Information

Source Institution:
Biblioteque Nationale Haiti
Holding Location:
Biblioteque Nationale Haiti
Rights Management:
All rights reserved by the source institution.
System ID:
AA00013097:00017


This item is only available as the following downloads:


Full Text
xml version 1.0 encoding UTF-8
REPORT xmlns http:www.fcla.edudlsmddaitss xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.fcla.edudlsmddaitssdaitssReport.xsd
INGEST IEID ETMVFJWP4_CM469L INGEST_TIME 2013-10-10T02:20:43Z PACKAGE AA00013097_00017
AGREEMENT_INFO ACCOUNT UF PROJECT UFDC
FILES



PAGE 1

1-0.' G A z E T T E ; POLITIQUE ET CO'MMERCIALE D'HAtI4. Du Jeudi 3, Octohr-e l'an deuximede l'indpendance. .. h NO U V E L LES DIV ERS ES. LE Numro prcdent de cette Feuille contient la note du Moniteur en rponse celle de M. Novolzilzoff, ministre de l'empereur de Russsie ; nonS donnons alljourd'hui la note de ce ministre, qui a ()ccasionnci la rponse du MOlliteur. l.a lectnrc de ces deux pices importantes donne matire des rflexions trs-tendues sur les vues lIes diffrentes puissances de l'Europe. Les termes affects par l'ambassadeur russe en parlant de des franais, ne laiss'ent aucun u-outc' snr la volonte de son 50iwerain de ne point reconnhre les nouveaux titres de ce monarque; cc qui qnivaut peu prs une dclaration de guerre. D'un autf-ect les observations du Moniteur nc permettent pas de se merrendre sur les intentions de Napolon de continuel' la guerre', quelque pri:c que cc puisse tre, jusqu' cc que ses projds d\mvahissemens ayent reus leurs exrcutions ,{)U que ses annes soient entire/rient dtruites; 'comme ces deu:c choses ne sont point du tont faciles J on doit s'attendre que si une fois la guerre clate sur le continent, elle -sera longue et opini;itre. De grands pr. 'paratits ont dj lieu
PAGE 2

( ) :l1arait des qu'il ecait" ,In de sa ?,laj,pst doit 3nilll!l.u ,'ftI1I1 -qu'il a paru lIl"iltrcr Jans s' h:ttre a. ii" rcCVOh dt! ,sa Uloi jl:SW urdrO roajestu brituIllJil!lJe, ,i-iatl' JUlU ',de Cette prc:limaire t;ait des.' les la ,et l)lus nessairl', POiM!ll(:: Bonaparte Il (L I.quenr :;;t.atJeiJ:l:a Le ce:r.te occaSion de de la pelix desire, rcutluvdler il SOli cxcdlelJce les IlSbUranCes .. Aprs ttRe'Sft" 'majest -pnl:<,s1enne'a ,de sou transmis 1a h:pmisc pusiti.v.e .00 Cit meUre uux sacrifices qtle sa cirC()!lsta?Ce. cas (lue la .. cle ,RUSiie 11l1rait en eclate 1 doa necessa,lrement J", de la tir.imde-8re, Prusse le confltr. de 'p",r le moyen de la Ncus avons dans '-' de nos Nil mflls 1 une ide de la;' '.'p. S!l n'aurait pas secrte de la Frauce. La pice ,l:rJ..s.tSte SI conrageusen1cnt sur, qr ue l'ou troU\'e dans prt.;6l\.u tous les eon!1ithm",,!uelll."\!1vait fille ,l:oi le gau-JournamL, a ,t rendue publiqu .. pl\r avait rempli l'espoir, J'auteur des ll1dmoires de Ta!kyr9-fld avi.t .cvuu,
PAGE 3

{ 183 ) .sa-ms indisrtiOni hie!!. pourv1i'.f art5 que eux 1 et l;ur proteC1llon al ress.onrees pcBll iaires t>t do pour IU1 donDcr son : plaIgnez vous des besoins que vou!t" l.orome VOlIS le Jugel't:z a propos, et eprouvez par pa.uvrH cet l'esprit d? ou les .de la chez qUI c?mme si 'VotI'S'"rtez p,auvre." Yoyitgerez, salt En cas q:ue le gnuvcrnemant, apres. .1Qut amatf'ur savant etc. ,et. SI c.ela, ne Ou .... ie point .sa 'bowse vaus le vous -devez. guelques aWIS .0.0. quelques q:uelqmfclls descendre a ctre actel1l'. danparenl> en France vous seur, lllllsicien, chariatan, CUlls.illler 7 ou secours pour VOIlS til'cr de ia misJJe: va{et.. vu.us ne point. pourie: Sl \':ous paraissez comme auht.lure i "n pr15oh. Ahn d oute01r de la yotreco!Jversation doit.souvent de l'intrt que la vous a les batailles, les cmnL>ats, ks 'IUuspuu[rez, a-vecl'UTI. air .. ga.gnes. tes fatigues, les marches, ies pOI'.tance.,dinl1guerdessectetsindiifrs, plaisirs des camps; YOl.1S devez parLer de qui !.o.us sont durms .. l'end.ao-thIels. de morts, dcb'cssures n:ut's, d'ell-publ.cs. Attl!Ddai'qlie la vrit detVfJS00R en sorte vos fidences sera -bierit&i; .au vous enlignent 'Vous dev.rez lt qu .. etleslQ. comUle. un spadassin, ou!ient qudqtrefois ontt faites. pr ?e ; JlliUS ne donnez de ou 4e laID ,'15 l' occaSlOn de vous mepnser COmme f rance, dont comme un lidie. ,C"mll1e 810atcur du oomme un des principaux cht:fs. Etl les '. les ou la ne l'-uslIis'wt>z 'pas encore lihfrall1re doivent toujours tre le sujet par quelques preierts, des promesies evos d';scours et doivent lre cn appaou de petits rClle vos senies penses.l1 vaut ;'mieux la confiance de quelques .,migrs. BGeaH tre ridicule corolue pdRnt,q'ue d'tre siteux .ou avare ,ayant la connatrce' :nglig COlome tin IOHrJliud -ou sUf>-pecl' t;oftTememl'ut.; il vous introduira sana tomme un inlpO-bteur. En (lualit Je n-quelqul's bureaux d'tat; maia godant. -le conuIlcrce, lesman.ulactures aprs tout 'Cela :v.ousn'obteneapaa4-'les spcula-lions com m.erci a les ou les transuccs, adressez llotreslationnaire saetiOflslinaneires, aoiv.ent tre.yos scnd.es St!cret'et notre a&ent natjonal, Havous iQ!" occupations; et si v.oUI> p4lraisse.z comme cliqueront de qU'llc rnaIlire VOusp,Jurr.ca un oHicier. \TOUS d\!VlCZ frlJuen.tar les le mieultexcutervotre parades militaires ct les revues; Commtl 4ui'iJe seront pasimmediatementnlJce,.,. amlteur ou savant, les lDU.suw" les' saires YOS desseins. qui vuus socits savantes, les clubs et avances et (lui mies ScrOIlt de votre ressort; Je mme que pecter yotre conduite, calomnier vos pri&.-Coill1ue ngociant, \'ous Ile d:::v..:z. jamais cipes ou semer cles rap(H>r.ts dfavorllblea manquerleschanaes()\.descafsf'u':(luontes contre vous, doivent tre dpchs ae par le:'-,ommerCia7ts, les agioteurs. Il vous suite.. biLI;iolhque de ." dans tous .h.vFetj eh0t81&, apphca-\.es blh de lettres .d et ; n.e Z de. ,t;redlt, de, des pre Jleghper el'en tuer 1'1Ostructlon dem.-itn'lere, a f'ltire 'V'alO1r-le puur '.otre rle. Lorsque vous vous trou-n08 dep'tssecrets des Terez dans situations infrieures, .ous cipalesvilles d'Europe et d'Amraqtze' erez amplement fourni d'in&trut:)ti{)DS de VOM pOUfFlJz.,en 'Vous faiaBtlt .Ia manire de rempr votre e.m.ploi. et en mettant 'CD ayant votre auto lit Dalll! les pays en msintelligence ou obtenir al1tant que vous v.oadres.y ties en guerre avec la F vous voUs fer,ez 'Jlotes' et de lettres de change contrefaites pour un ulle viclime de la mU!1ses picc.s .d'('ret d'argent. .Pollr reyolu!ion., par l"empet'eu' .Susplclon ; nunJ1anr;als et poufa.wne .par sa vengeance. lJlOlllS de.nrer.de Jotre banquleriuGD1IDeS

PAGE 4

( pour votre dpense; mais re:;; HlCttez en bon billets, selon l'adresse, aa trsorier de notre police secrte, le mon t.unt de cc (lue veus aurE"Z pris de llOi ........ : ........ __ .. ..... _.:..-.... _..:. .... 1 '.-_ .. -..1 __ pQ.LLI.C l\:pa.J t;;. c.:u ... aUI C anglaise a continu garder sa station devant le Ferrol. Au reste, la perte des vaisseaux espagriol prs, c:ecombat n'a eu rien de dcisif en lui-mme; mais il pOllrrRavoir, pal' la suite, une trs-grandt: conscluence en ce qu'il a pu donner une vritable connaissance de la force de l'escadre combirie, et (lU'il: mettra les anglais de tontes parts sur leur garde, pour l'empcher de rentrer dans les ports de France, ou la forcer nB. nouveau combat. P R.IX DES DEN RE. Sa Caf : .......... Sucre .tm brut ...... Coton,. Inigo .... Cacao ... .. Sirop ou Molasse Tafia .... .. Cuirse bufs, en poils. moutons et t:'abr. ....... Bois d'Ac'Ijou, de 4 poue. En planl":. d'un pouce. Gomme de Gaiac. : : .railles Huile cle Palma Christi .. Casse mdecinale 1 sech. et liquid. 29 il 30 sous la'ltvre. d gourdes le cent. 6 g. il 6 14 gourdes le. rent. 1 gourde la li,v .. Rare. ] 5 il 16 sous la-liTre_ 3 gourdins 1", 50 il 55 gourdes la bar. 1 gourde 1 qwi:rt. :5 gourdin_ 2 gourdes le:ctJt. 1 g. le pied courant. gourd. le pied carr. S gourins la livre 4 gour. la liv. Rart. 1 g. et le galon. 10 sous la livre .. -' 2. \a litie.' ,., ANI .11 A. L i G R J. Il s'est gar au Dondon, dans le courane dll mois de. Septembre dernier. une Jument, poil:.1ouge. ll croupe du montoir CLD ,. ayanr IIDe poulam, poil alezan. Ceus qui en auront coa sont pris d'en donner avis M: 'Imbere. luge au Tribunal ciyil. qui donnera une r'c0inpie. Au Cap, P. Roux, imprimeur e l'Eulpereljl'. rue d'Anjou et place d'Armes,


  Home | About dLOC | Collections | Governance | Digitization | Outreach | FAQ | Contact  
  Powered by SobekCM
Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement  
© All rights reserved   |   Citing dLOC