Code rural

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Code rural la Chambre des Représentans des Communes, sur la proposition du président d'Haïti, et ouï le rapport de sa section de l'Intérieur, a rendu les six lois suivantes, formant le Code rural d'Haïti
Uniform Title:
Code rural (1826)
Cover title:
Code rural d'Haïti
Physical Description:
1 online resource (49 p.) : ;
Language:
French
Creator:
Haiti
Publisher:
De l'Impr. du gouvernement
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publication Date:

Subjects

Subjects / Keywords:
Agricultural laws and legislation -- Haiti   ( lcsh )
Police, Rural -- Haiti   ( lcsh )
Droit rural -- Codes -- Haïti   ( ram )
Police rurale -- Haïti   ( ram )
Agricultural laws and legislation   ( fast )
Police, Rural   ( fast )
Haiti   ( fast )
Genre:
federal government publication   ( marcgt )
legislation   ( marcgt )
non-fiction   ( marcgt )

Notes

Citation/Reference:
Bissainthe, M. Bib. haitienne,
Citation/Reference:
Lib. Company. Afro-Americana,
Statement of Responsibility:
République d'Haïti.
General Note:
Title from PDF caption (LLMC Digital, viewed on Oct. 2, 2011)
General Note:
"Donné au Palais National du Port-au-Prince, le 6 mai 1826"--P. 48.
General Note:
"Juillet 1826"--Cover.

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier:
oclc - 755281096
ocn755281096
System ID:
AA00008594:00001

Full Text

















This volume was donated to LLMC to enrich its on-line offerings and
for purposes of long-term preservation by

University of Florida Library









ODE





.ITT*









I d





I F. F












PORTIIIIIAU PRINCE 9
[D I F, 01UPRIMERIE DU GOUVERIETMFN 16 (Juillet ICU,)






]LIbertep i Ega! t6o
llkpLB LTQVri M-r!!TL



L
C'O VA
%U RA L



14A Charhbr6 des Repre'sentaiis des C 0 '
munes sur la Proposition du Ptr(-'O ident
WHaiti et cu*1 le rapport de sa section de
/ 1 1 1 1
11111teripur a midii les % nlx Lois suivant-es j format le' Code Rural'd'-fila'iti.



Nvo 10 Lol
re t;,4 S at
,Sur le' Dlspo6tians Tn ) (-j,7tS la



ARTrcLE PREMIER.
I'a6&.1ciAture 6tant la source prmcipale de la
-prosperitel. dc,.I'Ftp.t, sera essentiellel ne lit plrot6g e tt- encmfragee lpr les autovit6s civiles et.lallltaires,
Art. 2; Lest -ca"oyew do 'Plaofoesslon aggricolee Lie POUTront e4r& (k tourn 6t*s- d e 19 urs travaux yie dans les. cas Pr6i7us par'- la id1l.








souvenir YEtat soit par leurs Se"'OVICes
":f
par Ievur industi IC CeUX (tul fie S( I olit pits
Ci As Ou. re( u's vice wilitaire t '
Y.C S V .1 1 pour le -set
Coux qui. wcxerceloollt pits uiie proiiission assiijet tic 'a la patented ce.qx qu.i ne s .'rovlt pas 01_11711 etas iiians ou employes C mine
travel .0 doiliestiques
-ceux qut rie so* oiit pas eirril e a Cuupe des bois propres 'a Fexportation ceux ei-am yu ne
-rourisont pas J-ustifier tours moyelis d'existellee devront cultiver la terre.
Art. 4. Les citoyens de profession agricole-, ne pourrout qUitter to's campagnbs PoUL hiibitcr leis
ou bourgs,* saDs une aLI10ii
illes "Sation du juge
de paix de la commun.r; qu'IIS VoUdront 'clu'itterg % .1
et do, celut de la cominuile ou its d"v"ioi& se fixer, le juge de pai. ne donned, fautorlsiltyOn qu apites I. t. I U le la' ant est do bodies
s'ebse assure yie r6c In
"I 4XI-I une conClUite r'aul* re dans
Inceurs, qui a ton,
Ix. cantoll qu'il se dispose a quitter et qu'll a ( dS Inolre 'il I
'ils I L 7 qu 'I -veut
d'ex'stellee daps la
1.4biter. Tous ceux qui no se coniormel'o.it pit$ aux regles cl-dessus e'tabfies scroint conside/re/s COMMe Nragibonds et tra'L 2s CGIIIII'le tolso I
A 16 t. 5. Les efli4lis des (leux sexes que- lears parents, attaches 'a la culture, (I I sjreront envoyer clans les villas ou bourgs pour lour pppr6ntis ZD
SW4e -ou. pour leur education ne pourron, tre n A ,us soit par les entrepreneur-S, Soit par les insw tifuteurs publics ou particuliers qu.'avec. un 'Ccr titicat du juge de paix; le(ILICI cortificat sera ac CoVde sur la dernande soit d-u prblmoikaire ou I I I
pal du -lieu soit de loffic'er -de fa police- - rural c soit du pe're ou de la in.'re de 1'enfarit.
TPutc- contraventiOD aux 'pr6sentes dIsPQSA ,*






LOr DISPOSITIONS-GENERALUS,
tiqns, serii Sass di ettie, wic atrwmde de vincrt-envl'go z ejps payables par ccluv qui aura recu Feii.
*nt sans authorization.
Art. 6. Les recrutemens. mill -s qui r6dolvent se faire qu'eu vertu des ordres du Pre
'd Ai Wauront iII'Mis 1* Iu les.-c'
3V ent, d'fla" 1 Ur
foyens attach.s a la culture st l'ordle du chef de I'Ltat, motive' par ua danger hninineia, no.Va express mbnt zsf) 'Cillcl*
Art.-7. Aucune boulique on gros ou en d6tailrie pourra c c ie aucuncommerce de denrelfes: du pays ne pourra eAre fqi4 dans les campaigns sous quc.Jcu pittfitexte quie ce soit.
Sont exec-ptT'.s de cette disposition I.es sucres, bruts que. Ion livre aux raffiiieries his sirops. aux guildivermles; le coton en Fe"re quo lon porte, aux If40malins a cgrcner.
Art. 8. N6aranoinsiles pacotilleurs patente's- am bul.ins r.fsidant et sortant des vitics.ou bourgs des provisions incarchandisos C
-tranfr(tres, quilicainerie, on parcourant la cam

A r L 9. Les nif"Asons Oil Crases outbk les particu liers ont C i (0 j A fa, i t cLabfir- daus Iint(.rieur d-Os com.-hunes la' oz,'t il Wexkst. Pt de bourgades rc-guli( res,111CUS Sculement uile ikAI-1hOn de cii 1:,,.1s,
A
X-nICMes IRO
solt pol.ir ba' iter par ou it pour loner
a a utrul seront assuictfics" a Fimposition stir la valeur locafive des mai8ons coffline dans le ville's ou bouro-s
A I'av.- nir auction crase P. e pourra (^tre Matie 4dans les campagiies Ia' ou A 11"y aUioa Pas de bourggade reconnue si elle We8t (Tepen-darit' &un e'tablissement isural.
.Ayt-, 10. A-uQuIl, propriLcure riveraw de la mcr,






A
e Pburra nvotr Ae cannot ou ehibm:6 n our le trai--is1v_)rt de S>cs dmr6es 6, iat'7ift
1 74.
boull(ya VOISM: ct pour ce auxa clu iuge
J I v
a -- une .-t;ne licence,
ix e la comun qui sera -&-il"
11 tr le gratis sou.3 aucun pr6texte ete s cannot ne ourrol-it faire le cabotag e des. 'autres ports oq I I I
1, ots, vaisins ni la p6che S1 ce est -pour le. propre usage Phabitation.
Art. 11, Toutes les arn6i:ide s. confiscations pre"
le Code 11ural
vues par I I I sepont prono-ac6es par
ks juges de paix lorsqu elles n J.excederont paq. une val"ur de cent gourdes', et, par les trlibu jiaux civil, lor&qu"elles eXcederont cette soiirle, La inoifiu' desdites amendes--et confiscatjQas capper '
-)ublique 'et Fautre mo"" tiendra a la caisse a
celui qui aura fait co nnaitime le di ';Iit'
A rt. 1.2. Le jour d'' la 'f6fe de I'agriciAture
des_ groups d-e cultivateurs de cheque sectioll Se pruseuteront au- lieu oll si6ge le. cons;-nl des nO."-4 tablan avec des echantilloriB 'de learns Les consei Is des, notables, en prcpct- ce de t(j-,,jteles autoritk s couronnevoidle culftivoteur qui .:,.uia mieux cultive son Champ -dars chu que S CbOD et dans, cheque espece ae cLilture, leql wl rece" vra un prLx d'encoun:,gement. 11 sela dressed Cie ces ceremonies des proces"verbaux qui serolit ren
k
dus publics.
Art. 13. Chaqie anii6e, au prvfnier september, les coms4eils des'notables adresseront un rr, pport circoiistaD66 au Pre'sident d'HaAl sur Fetat des cultures de chaqui I commune avec leurs obse'r' wationri spr ce qui pourrait tenure' 'a, I'amehora tion desdites caltureS.
Art. 14. A la fin de Fan.n6e les commaiidans Wat;ondiiiseme,nt readr-wit galement com alJi






LOI 2. ADDllWTSTTL-TTON ETABLISSPMENSf
Pr silent All-lditi de lg/(/ tat des cultures de ar7 en 1-e de Ft'Aat des chemins, elis e out
r publiques.


:NvP 2o
Lol
Sur en cv% -IW14 It
s des. riven
Elablissemens

GTRAPIT-R:7i FRr47-z% MIERI
Ac
Etabli3ftmms
SEUPION PRF,7 IPMEv
Des Limiles dLornil'mcns el Ltablissemelm
Art. 1.5. Tous lQs tertv ins sil.W ,"; dans les cam,
et pr(wonan 9 Co-lc( ,Ssif)-Ns f-* I I
--Acs par
flEtat sloit aN t;,. e Cie p1ropricto national CWIL a, iltre de don parliCl qui rl'a.umAAlt pirks CAC, Ctl*I IN
.Is
qu a cc Jour devrolPt I ^trc LarNs Ferpace &ulle Nf1mi'l-z2c a computer de la diate de la promul,, V, lt;on du yilkf sent code sowS Pellic dulle alnerlde d"UI)e P 1*0 O
gOUN par carrecau de erre, payable par
les
Atin Cle pl Llwvellil% a 1'execu'Lion de la disposition 61-dessus pi C'Sellite le pme Ge paix de la com'm mune stir L-i de'elt-it rtatio-a qui lui (in sera falte apres Pexpiv. -on du dt21fxi fixe requelra im arNI, penteur diii.vient commissioner pour measure et
lever le plan des concessions -non arpente'es, aux frais des concessionnaires en dcfaut-; alors Famende sera prononcc e et-pur3uv, avec les frais d'arpentage...






CODE RURAL!
A
Art. 16. A partir de Ia 4E. Pr6 _1,11gatio pi auc do proprhA6 sise darks les
mic vente
^tre passe pardevant no.,,<,, PICIUDes ne pourral C, e
110 1
taive, si cetto pi 6t' pr'alaUOinetlt arw
.I. - -- price
pi3i1tce ou 81 ies ahorneinens nen sont posltwev Ment roconrius par Ics titres, Daris tous Jes cas toute vente p4iiltit4le ne pourra avoir heu que le
-terrain no golt pfcalableiiiei)t axpenteo. Los notaires qui co-zitmvielldronit 'a, cette d6feiisc enc()urront les pines de droit,
Arto 17, Toute concession de terre accord e
Ia promulgation du py'selit Code et qui, un tin apres, paura pas un commencement dliz"f tablisseinetit; et toute COLICeSS 1011 4 1
1 S I I I POSLerleure a'i
(f Ia N
pvlc--elnt coh, qui Waura pas, un an apics 4 date du titre do cette concessio'nun corinnencelw. ineijtd U.ablisseinent, sexrontreunies auxdoruaiiies, tie, If'ELat: IC tiLile- sera retire et renvoyel, au' Gou',w v neirielit,
Aft. 13. Pour pf,%trvenir a Ia reunion inen(ionn6e en Article pre6dent,, l'ollicier de Ia police rur(de, cGDjointement, avec le counsel d'agriculture ferit le rapport au juge de, paix et au commandatit inilitair-e de Ia commune dQ Fe'taf d'a'oajldon de
I I I k IA J
Ia conc .ssiozi: ceux-ci apres s-etre assw6s dC 1'exactlitude du mApport, to viserovat et I'adfessea ront au commandant de I"arroridissement qui
1 4 1
apres avoir acquis Ia preuve du I'ait reLircra le titre et 1"eriverra, au Gouvernemerit.
Art. 1,9, Un, kalofissement sera ric"pute' commence.. Iorqu'il y aura tin jardin de travaillel d=s Ies reo-les kablies par Ia Iol et doiJ Ia. conterjance ,sera proportionnelle au nombre des. culfiv"ateurs attach A Ia propri tcl. cull
Art. 2M Los prO'p:i;Aaires des tcnraia5 -14yes






tot AIMTRISTRATroN Drs RTARLISSR)TENS. 7
qui s onf con ti cxuq scront tenus 'a fimais collll MUNS, de f"Itire CIUAUrer coilveimbirenlent Icurs

CeIIII qui sy relusera sera contraint par des voaes de droits
Art* 21w I.,es proplai6taircs des. 1-nPlis rumux mRont tennis de falre jiltleer, Ions (his operations d'arPnn-im tag. falters 'a leu). ruquisition, (jees. S011"15s
ell ter, en inaeonnerie oil en bo;s M(1107112f)T-jute SOUS poine d'UH6 amended de c it I Al q gourdes pour
cbfique borne inanquant '. sa plAcel T,
Art, 2 2;m Les pxopri' Aaires qui atwont riC.Micre 17eX.CLItIon de I article prec6d nt serolit, api 4voir p.iye tax-m nde obljo-Ls de pavei, 1"ouvrieAr
qui aLirait Ctu einlllomyu pai4x I'ofdro du JLL; (10 paix de ia m.1111dile a uta-b r Lt Lolll IWCCC
Saire.

ShCT t-)I\ 116
De3 Oblizatio.m impa-I(CN9 -WIX prooriOazrfos Olt a efolix
gin Scilt chargJs tie 2 oil (108 Jmroljricbus

Art. 23. 11 est sp ,clalen-ient dt fciidu d J) iAt kLre des bols -sur Ja cra tA des iilol tacqles-, yisq I il %a cont pas de- leur chke,'ni 1-1 t'te ct ak. I/entour des
i6res les -ropri6mmm
.sources, ou sur le bord des riv e P
tq.lres des terrains. arros, s [)ar d.os sources ou ri,*
k
vieres, devront elitourer la te'te de ces soil;%Ces et plante-r les bords des rivieres,, do bananiers banl
ftoul.-I on autres arbres propres 'a entreLentim la fi I Affis
C I I cA 1, 11
Art. 2 1, Le p.ropri6tairc-qtti -voulva br('II.nr tin bois, netif, tin chm inp de 'vicilles maies des saA
I
vannes bu tout aufte tetreiri sera tenu d'en avertur ,







cobt Rell-Al
vinort-quoi-tre retires d'avance tous 16s trophies sous peirw de v6pondre de tout IC qRs Inage que le f u pon.ra;t oecasiorin6r.
Arta 25. Lorsqu un 11-lcetvdie -se dcclavera adf une propri6t6 les prop rk'A(Ures et cig'riculteurs 11
VoiO 11 d'
ont tQjjjjS
i1j'S Ser d, I transporter afin ai
IT"er I&S proo
der en al Ct.
A 11 est dk feitdu Wallurner du feu ddnz
les savannas les cl-ramps ou jardins des habita ,I k
tions -Salls la per. mission exp resse des proprit 11
ja
61r." fell-Mers g rans ou conducteurs dlcelles
Art. 27. 11 ne pourra ett. elitretenu sur les pro. prikells destineoes 'a 16a Culture, au-Ix manufacturers., ou autres 6tablissemens que les besthaux nieces s ItatioT u&
res a leur exploit n od a F sage de& pra-6 prik airesj gc, vans cowtuc I teurs fermlers ou, agi I= effltenrs; mats to4us ces ammaux devront kre crar-w d6s 18, jme 6n troupeaux et la nuit dans les
pares ou sav s closes
Art; 28m, Les t6tes ciavalines les be'te a c ornes c'chong 4 etc,.dfstmels 'a la multiplication'# he pourront e^tre gardes.que sur des batte s ka bites j en. vertu de la 16i N,o 4 relcit've aux
Haties.
ArL 29. Auctin prop-1716taire f6n.mer j Ou gef rant dlabitation, ,. ne pourfa kablir chez, lul I un Sys& t6me contrairg a' 1'.ordr(-,N 6tabli par la, -loi.
Arte 30a A-ticune ekini on oa association de cu.-L tivatc7ars fixi s, Bur -une mhne habitation, ne Pourra se rendre fermieTe de la tdfallt,6 du tien qu'ilaA
habitent potir Vadministrer par eUx niemes 4 n so"ci te,
ArL !Is Les chs0s; 6u lo6,f mens des cdlti*ateur ne I pourront Oltre -conAru its-, qtie sur uni mbnei IOoilt el-e Thal iWlGrxi Q''lu Ak,






1,01 ADMIMSTRATION DEq rTABLISSEXENS.

C-IAPITRE IL
Des Odhircs en
Art. 2'z Les cultures principles consistent dans les 6tablisseniens des plants et arbres qui pro
N A j k
duiseltit des denp 'es-,piaopres a eLre exportues a A I
Ye'tranger, et en gr ctins de routes quali tes ell routess espcces de vivres ou mcllies destines 'a la subsistauce de la population,
Art. 33. TouB ceux qui soCcupent de prlnci
I s cultures ne swit assujett's Fimpositi
pale a I koff
territorial et foncie're que sur la masse des denrces qu'-Ils auront recuefflie-s et proples a I expovIat1*011,
Art. 34, Les cultures sei.,ondaires soiA: la cut' ture sculefaellt des potagers Jes 141CLIVS, des ajp bres fruilicts des xivres et du iburrage lorsque Ces explloi tlons ont lieu sur des Mons tablissement n&a pas pour but la culture des
1 41
denrces plincipales.
Art. -35. Tous ceux qui da.)s un inent, s'occupent sp"o-lio-knicy)t des L ,Jci cultures sc
condaires sont assuj'ettis 'a l'imposition teiwrjto riale et foncie're, sur la valour esUmative de leurs productions de cheque sciliestre.
Art. 36. Sur cheque 6tablis"ement rural on sera tenu de cultivar des vivres grains arbres fruitiers tels qu'arbres 'a pain etc. suffisaDS pour la nourriture des personnel qui y sont employees*
Art. 37. Tous les jardiiis, soit de denr6es soit de vivres ou grains, devront C'tre soigneu.sernent
*. 1 taire ,
entretenus, sous la responsablil Ct' du propiie fermier ou ge'rant qui en cras de negligeice pourra C .tre condamne Ect Famende depuls trois j.u%9ula' quiifze gourdes,
2







M. Sur cbaque habitation les ct(itkratobn8 y attaches travaillant au quart, inwrolit tefius Oelft
i I
voir pour leur, usage PCIPS011.11Ct L11-1 jarf I M de vivres quTs cuitiveroiA pellucmt feuvs I eures oil ;OUVs de repos.
Art. 39. A effect de Particle pK6,(Ient les pro I
prielt-aires fermitors ou g6rans seisv]Ot te.ilus' el 1 4 i.nettre 'a la disposition des avricxfl'i lmrs le ter rain necess-rcire pour I ctalblissem mt de leurs jar dins par -icuners.
*S4
Art. 40. Les digues basins de dI t"ibution et fe ervent 'a iournir FeaLl D
mnaux qui s ecessaire aux
ha I qns, tant pour Farrosape que pour toute au. tre uti[46 SM Oilt entretenus -par touq les ipteres;d
lesquels-scront tenus de contribute a tous ks travaux pour leur entrefirArl. Nul ne Pourra, se, YCfUser a ces travaux Yil eusposer de Id !')Olltion d'eau de son Voisin I sari's soil Tout
c6ntrevenant aux dispositions ci w Ofessus paiera une amended de dix a CIDquantee gourdes et sera
1enu en outre tie rep-arer a ses fraiis et depends le canal yfil aura obstru' ou Cletruit.
Art. 41. 1-jorsque les dellrkS seront sur le point d etre chsacbees ernballu7es enIft1taill6e.9 OU em paquetees sur une propri'te' rural l'offiticier de police rural de la section aura le droit .-d'exa .
or lesdites denr6es, afin de s'assurer qu'elle 5 ne sont pas frau&es ;-et dalls le cccls ou e'lles le, seraient il en arre^tera la livraison et en fem Ammeptliatement Sor) rapport au juge do paix, de la commune. Si elles 'sont seulement inal P Cptq reks, il en empe^chera le transport, et obhowa, Diab'tant les ronettoyer.
uf.re de paix en recevant le' rap
Art. 42. Le zm
yort nommera des expert pour pre--ndra C011





LOI CONTRACTS, ET OELIGXTfON$#
iaissancin de la &Alr 'e et s i a aufle c t
A- k e
41u i c Soit cons at l I/ I
la Uciln e sn.Yc t. confisqu.
F
adDI)ir0fit, Cie, IFL'Lat,
Art, 430 I-I's (Ienr tvs dex.porta,46on ne pourixont
I I
sorlif (wis i bitaitwis port6cs dans
les vil les w Jbouno-rs et ('ArQ llvl' IeS all. CojIlvn(.TCC,
d S 'P16(*
; ) 1. 'a
que sur url Prc in's , lorsqu"lls r.0
Weront su-r leruS pour c"lles des habitations c6, i;%s ne r
11 lu i I
de Poitl CA Cf U C 1 l e 1 %21ie d c la seel-ion. L.. ennis seva ct sur papler IOL Par
I 1A G I Oul S Q I fl teliLl Cie
Art* 440 TO u dell, Cge trallsocrt6e en contrav
vention 'a Fai:',ICI 2 scra arr't'e suit la
route et condui.e chez to 4i,(re cle Fax de la comI J A A t
mun qui s/aussui era si la degree -n a pas e I I I
VoMe afili (Ven falm lv ]-I.Jsc- au prepilletalre ct
de poull c wre le PK Isiunlcl
Daills, I C CLIS ou ce SML-t le pfopli.ltaire de la degree qui aurait manqu. C. dollner e permls
I-le de t Ofs a cinq gourdes, il paierait une amell (L


NOO 30
L
$Itr les Contralls SynallacrinatiqUes entr(o les
k
I roijnelwrcs 0111 lermner3 pnnctApaux et les
4419TOiculleurs, Caltivale-Urs.' ou 7 1 ravaillmrs ct Sur les Obl?',,,;,a.*.ons reciproques des vns
mvers les autres.

CITAPITRE FREMIER.
Disposilio) rales.
A,rt. 45. Lea personnel qui ne seroat pas ea
o






4COI)r4 nUhAL,
activist' Inii service de FEtat common A-lilitaireg iouvriers ou einploy6 s quelconques et dontr, la profession sera de cultiverk la terre ou de tra" vailler aux coupes des bois deportation, seront Itenues, pour la (yarantie mutuelle de leurs intwf
I n
r ^ts de passer un contract synallagmatique, avec le propri6taire ou fermier principal de la prow prik6 Irurale ou de la coupe sur laquelle elles devront exercer leur industries.
Le contract pourra e^tj4e passel collectivernent ou individuellement au gr6 des contracts.
Art. 46. La dur6e des collitrats ne pourra ^tre pour un temps moindire que deux ans ni plus long que neufann6les, pour.la 'culture secondaire et l2s manul' actures ; potir, un temps raoindre que trois ann6es, ni plus long que neuf, pour les aLlw tres cultures moindre que six mois ni Plus IOIIZC; qu'un an, pour les coupes de bois pour Pexporw station. I
Art. 47. Le contract sera fait stir paper timbre paldevant notaire, sequel en gardera la minute: it devra expliquer claireiment routes les conditions
4
arrestees entre les cantr.actans qui pourront y faire tells stipulations, qu'il jugeront Ponvenables .1
pourvu qu'elles ne soient pas countries aux dis; t:6 a I
posiLlons du'pr6sent Code. I Art. 48. Tout proprieltaire fermier ou ge'rant Habitation qui y recevra ou y souffr1ra des culw tivateurs ou agriculteurs sqns avoir fait airec eux fe contract exige' par 1e.s articles' 47 et 49 sera condamn6 pour la premiere fois 'a une amen(Ic ck dix gourdes par cheque personnel reque sans contrat; du double, en cas de recidhre, et en outre ce proprieftaire fermier ou grant ne pourrfl exercer aucune action en justice centre les ao-riw






1.01 CONTRACTS rT OBLIGATIONS. 13
cultures q4 auraient, manquf enters lul Art. 49. Tout contract passc:t avec un wrriculteur dont le coPtrat ante'ricur We'tait point encore are,
f \
rive a -soil tern-le sora nul de- plein d-roit; et Pagriculteur qui auralt passe' ce second C011trat sera reconduit,' a Ses flais sur la propriefte ou 11 S etait engage' et scra assullietti 'a J'amende fixcfe par Particle 48.
Art. 50. Les chefl3 des companies travaillant de inolt] el daDs les pro(I ;its devrovit partag( r par egale portion, avec le Propi 3. re, principle de I'l-labitation tout ce qu" s sur la tei-.% c
1"11.6 de m-D;.*6 en ja4- f U*tS IT If d0l)P "' 'IL GC ivreo e
gum(91 gr Ans et (h.
ArL 51. LoirSMle (Iant
les ttabiltiations sucrerjes
le travail se fe.a de inoltij. f le, pi pri6taure pie le'vera, avant parl, age W-1 cff)qviteme du revepu brut pour, tenly lieu de 1over dps usines Oil US", tensiies Lx.1stlcmx ei.C. ejliploy6s 1'exploltatiorl ou frais de relparafion dams les autres cultures le mov I
.1famit Oc s doP.11SCts OcCasionne'es par ]a faisance-valeir ou I'lais d'eXploitation, sera prC/A..'VGe avant le partao-ce
Art. 52. lies cultivateurs travaillant au qu. rt des revenues par eux prod-vicspartielperont Pour un quart brut dans tout ce qu'.1113 produifODL: ils jouiront en totality/ des fruits relcolh.(Ols dans leur's
T
jardins particuliers, travai'le/spar eux aux heures ou jours de repose I
Art. 53. Lorsque, Olans les c-randes manufactures fn
-en sacreries caferies c6tonlierles indioroteries 4),
I zn
la bison exigera que Ics traVaux soviet posses.





14
avec activity, les diverse.s soci6t6s de moltiel q411 e I tat 64
a trouveront stir la inhn habi troll, tlevront 'entr'alder dans leurs travaux, en se donnart inb"' tu. -llienlent un. meffle iion-ibre de journe'es de tfa,
'I I'adm*nistratear de la propri" r 'gle cc al I etc C ra
$ortes de cozapensation,
Art. 54. Lorsque ICs denre'es ou r6coltes
quelles qu'elles sment, seront fabriquees ou ra- i niasseessoit qu'eiies proviennent de ravaux faits au quart ouen socle e 0 e I
'W Je njoiti6, le d1placeirleni ne pourfa s'efffbctu er de la propriCA6 qu.1 les aura produites"Au'apr6s que le partageN en nature aura eu heu entre ie proprikair e -ou fermier princim
r I quart ou
pal -et les ago iculteurs trava-Ilunt au associes- de mo,416,
Arts 55. 'Sur les I Oitations sucreries le par fa(re des portions afferentes aux cultivateurs de vra se faire 4preA l' roulaison de chaque picco de.cannes;sur ies habitations oLl I'on ne cultive que des vivres ou grains ou se fait la coupe du. bois a' ruler le ellarbQn ou la coupe'des bols de inarqueterie ou de construction du tburrage ou d'autres, exploitaLiODS irregulieres les r6parti tions' ne S6 front aux travailteurs que tous Ics six mols sur les autres habitations tells que caAries cotonnerie$ COCa0ye res indio-oteries etc* les partakes auront lieu 'a la fin tes recoltes de ca c 'n ]go cacao coton etc.
rt. 5 Lorsque Ie3 epoques de Ila repartition des' deniers akrej-)s aux cultivateurs arriveront l'officier de la police 'ruvale' de la section dans la:quelle sera situl e Phabitation sera appelle par le propyl6taire ferraier principal ou leur g6roint
tre t P 11
ljour e emoin du partake. Le conipt6s dej
dle'nr6es f4btiqu6es ou au4tres produlits r6colte's pe ,

lk






LOI CONTiIAT5 tT ORLIGATION* t
1kohi ex.hibcf4, a.insi que le certificate du prix cou rant #t oclul de I'acquereur des denr6es mention& n*,, s en Particle 55. La fiste des copartageans 13 etablie et les clelllers SC.ODt CCr!_ijAefs*
Art. 57. Chacun des copartageaDS sera Forte sur la liste de Parta&e ca taire par premiere.
ZD
co,9de', ct. trol'516,11C cicISSO en raison de leur force etactli7ite et du temps de leur travail.,
Les Idemers a partager seront 011vis.'S ion qnartr3' de part demi-parts, et parts entieres' Les cofiduc teurs des travaux au quart cu leg cbefs des slo ci6t6s de mol'Oe auront trols par s enfiere'S;
Les maitres-suCcriers les mnaltres-cabrouetticrs 9 et ell un mot I-oute memstrailce auront Geux parts
Les bon8 travrallicurs Cie P. OMPC Pe classes bonimes cu ferarnes aljroi)t une pc lrt .b' UOFme
Ceux de second classes cauront Uloe 'part 0 .Ceux de troisleale classic a'', L
uront trois quaris de
part
Les enffins de douZe a sewze ecu i s rc V 0 U S qw sont ut-Allse's selon lours cta- )acite,s et les w] i
I
lards ui ne travaillent que rne'diocrement, aut;ont
Ii part
eln I
's en ac ns de his
Le netif a ollzn ans r'IT" TJI sol.
occup6s selon leur 6ge OU leurs forces les ili firms auront un quart de part.
.Les forts demers r6sultalls de la formation des parts, ser v'iront a augmenter la portion des trp.. vaille.Urs ont mo'itre I plus exact"ud'
-qui aur I C I a It
ei d6 pers've'rallce dans le'urs travauxi
Art, 58: 11 se x rs fcurna
ra fourni au travaitleu)
liers des ca'rtes pour constater 'Ieurs journtfes de pPOSence au -travail.
e4a.qu6 semaihe Ie$ caAeg journalierei seroi A


i;







retirck,-Nt, 6t Peinplacees par des cartels( tle selr,.,ne, 1esqUQl'eS scront r6unjees, lors des pdrtacrcs"det deniers p.rovenant des rev mus.
Art. 59. h n aucuo cas 1"ohicier de la- police runaledela se.ctloliiie poui raioe't"jrer('Le. lamass'ea partaver aucune portion pour se l'attrio'Ller. 11 Orcsse' Ima process verbal de ck. s partakes qui sera address avec les pieces 'a fappun au. conscli des notables de la commie, pour y avoir recourse au besoill.
Art. 6J. L s proi)rieltaires, fe.dAl.. 11S principaux
OU gerans ne pounoiA doliner un permits a ua agriculteLir ou sous 4'ermier pour 170yuger dans IA lrAeAnie commune Pour s al3senter de son domiII cile et de ses travaux pour pius de hult jours sequel permits, sera d6livrI6 gratis, stir paper liI& bre et vise' par l'officier de la police rura'lei Lorsqu."il faudra un permits potir un plus loijg space de temps le proprieltalre f rmier pri[IIIO IN
ou grant en re'lerera au collil-narldant de la commune.

CHAPITRE 11.
Des Obligations des Propri'eltaires, Fermiers ou G&
rans enters les .11viliculleurs.
in
Art. 61. Les propri.6taires, f*ermlers ou ge'rans, ne pourront employer qu'a' destravaux agricoles ou a ceux qui, en dependent, les Culti v auteurs qui auront contract' avec, eux.
lis devront ks trailer en bons pe'res de farnille.
AeA. 62. Les proprie'taires oti ferinters princiIIIi paux fournlront-, 'a leLJrs frals et depends les outils
I
011 instruments aratoires au.. cultivateurs travailIII, lant an quart : ces outils ne pourront eftre xemplaIt ,I
6s qu'en justifiant quils spat use.'s cu bruises au service des propriety
N.
N






LOI 3: CO.NtRATS R:T Qft1GATTOV8,
teendarit le cultivateur qui perdra Ies ou'lils qui ui *auront 60 fournis si ,ra tenu de Ies ?*C11 1INht cer; s'11 ne le fait pas il Iui en sera four-li; d au. tres dont. la valour sera revenue sur sa pofeLion de revenue.
ArL 63. Le proprietair-e. Ou*- fermier P1,111CIP.11 sera 6bfict-6 de iburnir saris frais, aux Prrr* c u I t C U 1 S trivaillant au quart les, moyens (le- transporfer eurs portioDs de denl.6o- au lieu oU che era Vendue; Les asSocl6s, de molti6 fe.ont les tnmisports 'a leurs propres frais.
Art. 6-/L Lorsque le propiietaire oil fermier pr*, o
cipal se cbargera de vendre ou falre VelikkU110 ta portion des denrces aff.frentes aux cuhivatcu s
Uillant an quart, ou revenant aux associ"s
moitie, il sem teDu de faire censtalkT, Cle Ita roc were la plus lj lgale le pmx courmtit des au Moment OU 611 V mdra ou ftCra Nrcridise If% tions de ces cultivaleurs et de pro(liirlp du partake des demprs le c
U L 0 t Ot C C!
Teur ainsi que FaO.esItation du prix comwil.
Art, 65, Lo.STIC 4% PoiLl l; deilk COS r,'Venant aux alurIculteurs tr-Llvaillmit wk.l quart oil de rnoiti6 seront venues p.ir les coh(fucteurs 'des ateliers ou chefs de molle ceux-ci Tle sf ront pas moins obfiglls de fiaire constater le p,. courant de la denre/e au moryient de la, gentle, et dexbiber le certificate de Ilacqa 'IITUI*, comjnc. il est eftabli en Particle ci-des usj afin de prottVer qUe les coparuagetans rec-oivent juslemment la
-part 'a laquelle ils ont droll' sur le product de Icurs fravaux.
Art. M Dans aucun' icas Ics proprIe'talres oti
i
fermi rs pr I incipaux ne pourront pr6lever aucuiw PD.ri la part uffirepj:t au! 1cultivateurs tra'a
3








vaillaDt au quart, ou aux associels pour payer leurs g6rans: le salaire desditso gL rans sera au compete du proprietaire ou fermiA"
1
principal
Art. 67. Les propriftaires ou fermiers seront Olif)-6s sous pelne d"une amended de cinq a quin ze g ourdes de s'abonner avec un oflicier delsan t6 pour soi(rner leurs agriculteurs', et de' four. i-lir les ineldicarnens nlcessaires lorsqu'il y en aura Aans la, commune ces meldicamens seront
fournis 'gratis aux cultivateurs lorsqu'ils auront ,,contract' au quart; ils seront reimburses an PlAix.
^tant lorsqu'lls seront fournis a' des socilt'
'llant de moil-if ou comme sous-fermiers.
Art. 68. Les propri6talires on fe.rmiers prince aux de biens ruraux devront veiller a ce que les enfims en bas apee qui se trouveront sur la propriW soieilt blen soigne's. A cet efl t une 0011 pllw3ieurs gardlennes seront expire's afrectees a CO Soln: le pai .nleDt de ces sows sera support c par ks afrilculteLIFS en raison du rion-ibre deleurs enfans.

CHAPITRE 111.
Des Obligations des Jwrieiilteurs enters les Propri&
I I
taires r ,,naers ou G61ans,
Art. 69. Les a(yriculteurs serorit soumis et res pectueux envers les propri6talires et fermiers avec lesquels ils auront contract' ainsi qu'envers, le* gerans.
Art. 70. Lps agricultews devront ex'cuter, avee ze'16 et 'exactitude tons les travaux agricoles qui leur 8eront commander par les propri 6taires fer .j.niers ou gefrans avoc lesquels Ils awont con tracee.






tOl 00, CONT11ATS ET OULICATIONS.
Art, 71**Les agiculteurs A quelque titre ou ondltion qu',ils 'aient contracted' seront obligfS e corisacrer tout leur temps audits Aravaux et de ne Wen de'tourner aucunement ils ne pcur. rout s'absente de leur demure que (lu sarneeli matin au' lundi avant le lever du solely, sans le consenfernent des propriftaires fermiers prjncl paux ou gerans; pour tous les autres jours oti l Tables ils seront tenu s Wavoir un permits du propriclitaire, fermier principal ou grant, s'iJS he doivent pas sortir 'de la commune; dqns le ca-s contraire, ce permits sera visel de l'officier de la, police rural de la section', et du com Mandant de la place.
I Art. 72. Les cultivateurs travaillant au quart,
ou associes de, moitle dans les proetuits, seront
z
tenus de preparer et rnettre en 0tat de livraison la portion des dODrees du propri'taire ou fernJer,
I I
Prjj-jCjp411 conduire cette denrefe au' lieu de la liv.waisoD moyennaDt que le proprif taire ou feritiier principal fournisse les moyens de trans port.
CHAPITRE IV.
Des 80US-TraiMs entire, les .4griculteurs de vzoilie el
les Cultivalmrs e7npl4cs par eux.
'Art. 73. Les sous-feri-niers et les chefs de so cietl stir les habitations, aii'ont la faculty de sousfraiter directement avec les agricult-curs; mais fls (jemeureront responsible enters le proprieltaire ou le fermier principal des faits des sous-coiitrac tanse
Art. 174. Le nombre des sous -.contractans ne pourra excoder celui de dix par -baque ,.;ous-ferm
71 .,.,clief de








CHAPITRE V,

Del pe glcs reklives a, Celtz qld Sold OU Sertitee d6
/a Rl, 71611"ofim et qzti detneurent et travaillult Sup
les Proprieflgs Buraxs.
Art. 75. Les militaries en acti616 de servict ou uutres persormes employees par I'Etat pour, ront prendre des arrangemeiis avec. des proprie% taires on sous-fermiers principal des chefs de SOCIA Ael- de mo;tie on s u,34nmiers pour travail. lei a Pagricultum soit au quart on a la moitie Bolt coln.1ne slous-feriniers.: dans ce cas, ils scront, SOIIM;s N routes les obligations
11 CA zn qulils auront con.
tra ct#,'Ies et qui serpent conipatibl.cs avec leurs de, VOIYS PUIJicsu
Ar(. 76. Lo"squ e les militaries ou autres eni
ploy's au service de I'Etat, qui ont fi.V6 leur de. 34,ure suf une ha'bitafion Wai ront aucun contract aieec le proprietalfe on f rmier de cette pro
.t
pr!Ctu i6p pourropt prendre' avec lui vejmbaler.,, nt on par ecrit des arrangements pour travailler, par se=, ;]Ile par mois I ou 6 Ientrepr;se d'alire's Ics p.,*ix et conditions qui seront coLIventis entr'. eux mais ces n-lilitaires seront o'A*Iyus de. con. COUrjr, sqPs pciiemeiit Particulier, 'a tons les tra. V Ifljk re rat;fs 'a Fentretlen des canaux d'arrosaue et alitrec; des pults et citernes de la propri6t6 des e.11tourages on Cl(')tu.ees des jardins, et savannas, et au maintain du bon ordre sur la propriU6,
Art. 77. Lorsque les rnilitaires ou autres em" ployus au serNice, de I'Etat nc SR conformeront pas enters les propri6taires ou fermiers prlncl, p, .tix des 'ryiems sur lesquels ils r6sideront aux, Oxticles 75 et 76 de la pr6sente loi-, iI5 pourront kre renvoyes de lad& -DroprlutL
&






LOT GONTRATS ET OBLIGATIONS, 21
Art., 78;p Les mill't8lires ou autres employees au
I
serve de I'Dat, qui contracteront avec des pro
-rle iers pour travamer a gages p 2,r
+ 'faires ou ferin'
semaine ou autreraent devront r :specter lesd.4,s proprieltaires fermlers ou g6ra-vs de la propii& sur laquelle i!s travailleront, et leur obeir, Art. '79, Lorsque les militaries ou autres em ploye's au service de I'Etat auront ete requis par le proprikLire fermier princi al A rant pour Aravailler a la journey, 1 semaine, 'a Fentre prise ou autrement dans un cbarnp cuICTe par des agriculteurs travalifleant au quart, ou pour aider aN la manufacture ou 'a faire la eles
4enreles, les giges prayers a ces sores de iZCL-VC.J
.duits de la niasse eu revei,
leurs seront (14 A i
tenant de ce trava-il F117ant que le quart affierent aux cultivateurs soit pr6lc 76.
Art. 80. Lorsque des travall'Ieurs teIs que ceux MeDtionn. 6s en Patrticle pr66"Ideilt serloiit requ is par des cbef's de soclete' de mo4i' ufii e, e les
4 S S
aider dans leurs LravaUx les I CeS
travaillcuirs seront P'relerc's sur la poklon reve
-nant aux asSoci.6s de Ynoitle 'avai Jv que le partage puisse s/eflectuef entr eux.
Si ces travailleurs quittaicill dc leur Propre volollt6 le travail I I Pour sequel flis nuraient 6ke ,quis avant la fin de la. Sei--t .,alfle ; S WaLlr rien a preAendre pour le -tenips qu'lls aurci).t ba, va'11' pendant le cornmenceinent de cette m' remain.
CHAPITRE Vt.
K's
Du Mode pour Hgler et ter1mhlv,)r les
V
ks Proprigtaires, Pei IM ifrs G C" 14CUIS A l I t j I Y 4
Culteurs
ll,'',,.Lorsqq'il sL








tales agricoles Iermier'S principaux, guranm fit les agriculteurs associ6s de inoitief ou souf fcr Iniers des difficrends les parties porteront d'abord leurs plaints ou re'clamitions pardevant l'officier de la police rural de la section, sequel assist
Si besoin est du consell. agriculture
quartet S'occupera de suite de terminer 'a Famia ble les diffLrends en ce qui sera de sa competence.
Art. 82. Dans le eas ou les difl6rends seralent de nature 'a ne pas kre terminus par Iinterven tion de l'officier Ae la police rural assisted du con.Seil d'a(yriculture, il invitera les parties 'a se
A
choisir des arbitres dans la section meme pour relp.-ler et terminer leurs &Mrends.
A ist. 83. Dan's le cas o' les different ne pour raient pas encore se terniiner par Farbitrage sur les lieux ou que les parties Wauraierit pels nomin leurs arbitres l'officier de la police ru rate altendra tin saniedi ou un dimanche pour renvoyer les parties deviant le juge de paix le la conimune. Le tout devra se faire dans le dkl 'lai de six jours au plus.
Art. 84. I-Je juge de paix sera tenu de dc cider du difRlren(l et ne pourra, sous peme de 11i de justice, arguer du silence de la lol sur
cas qui sera pre sente a so, ecislon.
Art. 85. Le *uge de paix deN7 ra prOTIoncer, daiis le d 6lai de viiil(rt-quatre lieures au plus, apr's la
C
comparutloya des parties.





7 1






Loi 4. HATTESO :2.3


0* LOI
I I
sufl% le-5 REIMS.
Des Elablismnens et alc V.,12dminish.IA t
lion &s flal es.
^,I, ffab'*
Art. 86. Iles hates ne pourrout e p Heii
que Jans les llieUx 'SillfisanwaQ.11t 6loignes des ba. citations cuftlv 2es en Jelln es" et a uicle licue Gle distance au moins.
Art. 87. A Pavenji", pour C.a0fir une Latte il fauclra e'tre proptliRaLoe an inoins J( cll]j(jua;Ae
I I I Utu!41 -c 3
cau'reaux. cle te.4re gar.ne (14.,s p t 0
Tour bOACS 'a corners et de viiigl't-ccinq carreaux
pout, pourceaux.
Art. 88. Le nombre des gni(lears eles halted
ne pourra exe r cinq Lornmes y compri s le
^tre-L4 tfien*, ayalit nx c eux lefll's 16mmes 6 tniwis.
Art. 89. Touit crm*kl(,ur d.-h hatle qui trouv4lr.t & Ills les troupuaux comes a s ls SOOIIS OU d-lilS les savannas de la lKatte sur Laqui.Ile 11 est C111. I t
P40ye des animaux Oftrangers C ceux qu'll vqr. de, sera tenu Well avertir sur le ch.,Amp les Ilatfieis vosins; et si ces antinaux n. A sont pas de 1. urs hattesol en sera- djnn reconnaissance a Pofficier de la police rural de la section,
Art. 90. Apres que les ailiInaux mentionniSs en I'article ci-dessus seront rest's trois mo. s dans Ta savanne &une hatte, sans 6tre r6chini../s par leur propri6taireils seront conduits pair le hatfier au Are de paix & la, eoliimun .,, afia de les faitse OCMer alix eTlaveso







24
Arto 91* Aussitut qu'un animal d'une hatte
reconnu'tre attaqu' d't.we maladies contagfeuse ,, 11 devra, sous P. ine d'une amended de dix a Vingt gOUrJCS payable par le heather e^tro' sew pare et mis hors de toute communication avee les autres best'laux, pour e^tre trite jusquaa sa.
4
Perison on sa morL.
Art. 92. Tout an", nal moft sqr une hatte d'uner maladies contagieuse ou epizootique sera br^leo ou entered'.
Art. 93. 11 est &fendu sous peine d'une a tnende de dix 'a vin(yt gourdes, paya')le par tout contrevenant de bru'le." les savannas des hatte5i sans la permission der Al'ollicier de la police rut rale de la section.
ArL 94i Lorsqu'il arrivera que des bestiaux mourront sur les habitations de maladies ordiw naires ou par accidentj st le propri6taire on ferw
-mier principal de la hatte West pas present, le,
Itre-hattier sera tenu de faire constater, par 11ollicier de la police rural ou des voisins, la; mort de Panimal; la peau, ayarit I'C'tempe on la marque, sera produite au. prop ri 6taire; 'a d6faut de quol il sera tenu de remplacer' Fanii-nal.
Art, 95i Les ammaux, tant de battles que ceux servant 'a 1'exploita.tion' res babitations, ne Pou.r
-iront 'tre. 'temip6s quavec des 'ternpes molikes 'Iest &fendu de faire, sur Ges animaux, deg marques 'a la main.

CRAPITRE- ffj
Des Confrats entre les Prqprie'laires ou Fermien
Hattes et Ceux q0 y so;d atta6Ws,
Art4 96# Les propri(t4ires oU ferinie-rs,4- hatbak






I r
LOI GARDE LT COW LUl E I DZS ANIMAUA 2 5
poulbiApt recevoir sur lcurs 1"Cattes atlecmts.
gar4lens ou autres gells, qu Ctal pr ladaLle ils 11"lle-,111t,
contracte m7c-lc eux comorlflenl eilt C l FCarticle 47
de la lo' 11.6 3
Art. Les rcciproque
4
TrIent, aux prop' J(utaii4CS Ou fenders rurta*ux acillsl
,ju a celux qu Oil6i ut seroj)t comimmes aux
proplic I rmlel:S dp halted e, ieul, 3 ell plovos
'ta've-: ou fe
w
en tout ce qUl COPICCIIAeM le -bun orelve el la
INblice geln6raln
A jLt QJ89 A
Ne poil ront les jlal0c.rs ou
Jes autres laattiers 7 1 i'll .1
LC-Cevolr s 11 r los Oil US
a ol I- I* u des
scront clmpioyes Fkotijr L I MIJI-ItIl-Ex OU
,bestianx, sa.ns le du prop Pie tal Ye 0 U
filly e 1 di e I a I I ra tte;
At C, 9 4 ii e pollIsPil le mm hatj ( r ii les autres hittoel 1 I I 0
1 rS 01 11)KqC r OU VC1100"O 2tUcllfl RM
de la h.11 Pla C C, r d ZI
k
proprIle tral re 0 Tu fermler QIL csai s un 0 rllxls s, paper tinaLT-6 FG1Z (0
le icr Cl e ]a police rurule
I
(I e la section qui svnva tem; d'.eiaegistrer le
permits avee letai-m)e eles aniniawk,




NOO 50 L I
I 1 0
SUJ4- la -gcPAfTde el la conaluil.e des AVIMCWX el
A
sur les, di rywls quWs cwkmell4mt dwis lea
b
if' 7, aalp&


Art. 100. Les bestiaux des ctilti vated''m, seronf,
pirdt's. en tro-up.eanx avlec, ceux' du proprikaire j
Oet les ardiens seront poy vs de I.eur salairej moiz
4






CODE
tie par le FroPlIc.raire eL moiji,, Pei CS teLirso
(II(IT ('111 (j I '!'I Ttj,1 4 1 T)l
Art, 1010 11 est d a) t estro, f
A N
ou tuer Ies bc'Acs de c1h a rge ou ly" s betcls a cor Des que I Oil pourrait trouv Llr dalls IVS CH21-11ps Culfiv6s oujaiduts, pour en avoirfraHchi ou fbr C JeS C[Ajuf*e
Art. 102* .11 es' Ivii.)eDt &1 11lu. (!e Messce on
ou de tuer le.s moutons qui se si roi)t introdults dans des jardiiiS en ciliture et C16turcs,
Art. 10J. 11 est perinis de tuer Jes cochons et cabrilts trove's dails les jardlns CUItiV S et CIA ture'sm
Art* 104. Les bestiaux mentlonjic s aux articles 101, et 102 du present chf),pitre, oui ".ront trouves dans des jarditis en ( future, seront vingt-quatre heures apr(Is leur arrestatioii cc) Ll juge de paix pour les eDvoyer aux paves de la coju mune si avant cc dfAUi le proPri elt.-ure des alil
A, A
maux arieueS ne Jes fait retired du parc de I'ha bitat7on daiis les jardius de laquelIc lis auraient
e (-IS*
Art. 105. L'offic-er de la police rural de ]a section sera tepu de constaterpkar proC('c -verbal, dans les Nriiigt-quatre heurcs de la declaration des parties 'DUITSS'eS. les. d'(Y^ats commis par les aru maux et. Wenvoyer proce's -V verbal au Juge de paix si l'indemnite' du d6ga't West p3s volontai. recent payele au propri6taire du jardi.I ravage I
Art. 106. L'officier de la police ruraIe aura soin d'adresser au Juge de paix de la commuile le pro ces-verbal en bonne lbrule mentioi-ine en I article 105 pour eftre par ledit, juge de paix status cc que de drolt.
Art. 107. Les gardeurs quii auront Iaiis6 fUvla-),V
Ive







1,01 5. GARDE ET CONDUIT IDES ANIMAUX. 27 per les aniti-mux mciltionnc s en I'article 27 con. fiJ1 'a leur garij,:x S -01)t tenus do payer la pi, ise desdits aminaux Wnprcs le tirii 6tadbli par la loi,
Arv. 108. It est expresseniciA d6f4endu a u x pro1taires fermiers ou g. rwj.l des it s de se server aucuuc ment des bvistiau., I UOIIC C. 1. leurs jardins pendant le cerns qLCH's restelf'ont dans 1.urs_ pares avant d'e^tre en-voyc's aux U'paves ;.toute contravention a cet (Ligi)rd, sera punie dunc zomierde de ci nq a quinze gourdes.
Alt. 109. La prir ,e dies animaux menticim6e aux articles 101 et 102 de ]a presented lol, dans les Jardins, lorsque ces anirnam-x aurolit U6 condults jusqui9aux eaves de la coMmune sera payete
it ch U de;
coinine sul IT'aque b;Ae cavaline, une go cheque asuic soixante-quirme celAinICS; CIAK') I I .que
bete a corners, unie gourde cniquaiite centimes; ell. que b 61jer ou bnabis IT 4ligt-cilq cenfinics: doia la moiti apne chapter et
,Mrue Ira au e 111""Me
aux gar.les
Art* no. Lorsque h s ammaLlUx arreL..S O.Qns les e III I ffj
jardins auront ('t' retire's KILI P i Je 1 ilaDILC,6011 avant d'ere, envoycs aux 6-naj7es tI, Ors Oil Ile paleict qu'aux cipteurs sket"Is Pour lefli, prise la 1110iL16
T c t, I,
de la ta., C.-ablie en Pwtticle pmlc dcit*
# I A 1 0
Arto i i i S) Un 21111112.1 arrcjO d.aiis tin jardin
et consult au pare de Hicabitatioji ir ient a .1liourjr. par accident ou au'remej)t, p( Aldant le ppu de temps qu'il (Iolt y rester, on si 1'eaiumc)"I m u.ralt dans fie tract de 1"jabim6on 'a la den eu. du ju-ge de Paix del la corfifiluW, Pofficier de !a po ifell devra faire constater, par tfmoins les causes de la mort d.(i Fanirnal.
Art. 112. Dans le c.as oil la, mort de Panimal auraNit etc') provost u-&, par nC2crfigcnce, par d'faut








de Tiourritule OU par 1riolences le prqjPrIkalre", jermler ou grant de Pheabitalion, devra remb,,-:,urt%
-.ser la valour de Fanimal 'a dire (Parbitres nom%,' mes par -le juve de paix de la conimune.
Le montant amsi paye sera adressel en place de I'animal au minister PUDUC du resortt, pour etre remis Cqu propne J *taire S11 se pn' sente ou vers,6 'a.
I
-]a ems5e.; dans tous les cas, les de'ga'ts commis parTanimam seront p4ayes, sur ce produit,
A
Art. 113.-Lorsqup des ammaux arrCetes dan les
-a-rdins en vertu de Particle 104 sel -ont conducts Cbez Ale Are de paix de -la commune, pour &Uve e nroycs aux paves si le pr-op-ittaire conseiitait a pay. r leysdrgftts commis par I'ammal, ainsiquia les li@als de- lit Fentrf e aux paves, le
jugo de pa.;x devra y acquiesced,
Art. 1140 Coux qui i ,ondufsent des troupe ux de besfixix d'une coinumne 'a une.autrC 'soit pour Ix. compmerce soit :pour Pagriculture seront tenus de se munir do permits rnentionnant la nature et !a quaiAR6 d'awnimaux qu'i C Js rn'nent, leurs signa
IC11.1ens et 4ampesid
A f us seront dolivrf par In
rto .115. Les.pern C es s Com
'Mail(lans des communes ou vise's par eux sur les jr.r.nis, des propriftair,-ls ou sur les certificates des 01ficiers d.e ja police rural des sections'd'oN se"
s.jo tis. les animaux. hes per
e.mis seront enre-t
-les do'llivreront et vs- /IS par 'gistres par ce x qL I A-,
les. commandans Ze to : u tes les communes ou pas't
1 .1
,;eront Ics tro-jpeaim
Art,1461 Les coviducteurs de troup aux qui se
Tont renclontfes Tar la Tofice 'rilrale ou la gen darmerie, seront tenus sur la delliande qui leul 'ScMt faite -d.'.Cxbiber leur ,perinis, et "dans 4e Cas,
N TIC11
Ou le uoinbre -des anim aux et lcurs sigualeme...






LDI 6. SUP, LA POLICE 3 tuRjnEv Oil j seraientPpas d'accord avec 1'6non-e6 d.u perml ils pc*rront, s'il y a des causes de suspicion cori m t*ux CAre arrk(Als et condlPits au. PoSte le plus VOISHI, avec les animaux, pour kre mencs parr deviant le juge de paix de fa cOMMulle,
Art. 117. Si les personnel inellues Tfardevant le juge de paix ne prouvent par lour drolt de proP 'W su les animaux pour lesquel 1 JI n'y urait pas de permits; sl elles ne donnent pas de cau tion val:2.kle pour JL alls rappo-ter d t 1 a d'ai qui leur sera accord, et-qui ne pourra exc etdell la quin. zaine la preuve de ce dlrol.t de propria6 elleas sefon't eiilToyees a Iza mason d'ari#c et les ani irtau-s. arre .2 Ws seront conduits aux eaves.
Ail. lie.. Dans le mo-is 'a dater du JoWr de Farresmtion, fe jucre ac paix sera ten d 9(6 c rl i e a u juge dil paix vie la commit e Wold ser0it Sortie cett< porsonne, ou 'a Follicler de I-a police rul-ale
C I i I A
le Ja seebo,11 si c'est dans la irtelhe corlinaune, alin Wavoir dt s renseir)-nemens tant stir la perSorille oue sUr les animaux arif" 0 lequels reii
igIietnens sercint address', a lemb r?
se t.ception au
flifliste're pu'olie career I e pricess veJ3,211 de la ju's I I N I
fice (1c -,taix et fero-ot Pl 'CCS WLI dossier a charge
i I zn
centre 10 pvf6veiitl s"il y a Ik%.u 'a le poursuivre.

No 6a

kS4w la 'Folice Am ale.,

TITRE PREMIER,
Di8posdions Generalts,

'police mrale
Art 119. La i em'brasse toldt '-*c








qui tient a PadmMistration et 'a Ia Pi'Ebsperit6% (-Tcg proprict6s vurales,
Art. 120. La police rural se 'fait sous riiis: section des comaiandans d'arrondlist-iement et des, ,vounnandaus des communes, Par des officers de police rural places dans les sections de cb.am que commune I par les gardens champe'tres par, ]a gendarinerle et, au, b(-soM, par d-es delache'"
1 Ds de LoUpes de ligne Art. I 21. Les juges de paix exercent aussi Ia police rural dans les cas pr6vus par Ia loi. I Art. 122. Les corisells des notables des communes
et les consells d'aorriculture assist. nt, au besoin, tou tes les aWorit6s pour le maintain parl if. de Ia swveillali d.% Ia. police agricol..

TITRE PTO
De Ia Sul vcillaricea

'Q11APITIR111 PEEMIERI

Dei Ia haute bspiWion cles Commandens d'Arrondi'sv

Art. 123. Le comnivandant d'arrondissement mi. litaire ayatit Finspection ge7nlrale sur les cultures I'de Parrondissemerit qui lui est co-afiel, i I r6unit
l I
toute Fautorite ne'cessaire pour Ia inise en acti vite de-la culture: il est responsible, Lo De 1'6tat de de' p6ris&einent des cultures dans Mtendue d6 son commandeme'rit
2.0 -De execution du tout ou parties du Code d'agriculture, dan5 PcAendue de, son arrondisse pient
.,q Do Ia n cr igence de-s commandant des comr

Isr,






SUR LAL POLICE ruertATX;
IDI-Ines so lsi 'Pem ordres re survoik
lance 1' igrjculture dans la comn'111fle (IrUI le(Ir
eF;4confi'c, lorsy-CII n'auia p.s relpriffic cefte IR dw gligence.
eA
obfl(A de faire une fo's chaque am)6e sa tour
p6e dans aloules les s. cUOBS Mrales (kis dii'LrCf!teS comululles COMT)Os qllt afilu de s'as
surev Par lui-wellie Cie JOS lols, des
proo res et de la skutahion d; s trtivaux et en faille le rapport d". I -L I I G IIMJII.
tallikl au P Jen
Art. 125. Le rapport que doit El 140 ki
darit tFaksrondisselnelrit chalque -aimu'e au 3'r'- "'Sident 4'11efiti fera mefAlou de la quantity? d'hCr% bAw,10115 de ch.atlue seeL1011 qui soiit entretenties, de 1eur
de cyllbure do leur ainkLlora,11.1mon ou de 1pur d6p Ilri'c4sefnent et m1fiii de I'CUat des routes et
1 .1
ClIen"als pubdfics Ct JTxarJCu[iCrsA

C UPITRE E
De PhFpectl6n des Commmdwis de Place el
C6111MUlled I
Art 126. Le conmmanct%Irit de place ou de con
fmine a Finspection priancit)4tile des caltures de Ift commune qui- lui est confi6e : s'il Ji sous ses or dri s des cantotis ou Ptaroisses C rlgc's en posters nillitaires, les cornmanda.ns de ces posters ont Fliis section particullere de 'la cultuve, dans Fe'tendue du territolre qui forme leur commando.meDt.
Art. 127. Le coi-mmudant de la commune est responsible des d6croiczsemcns des cultures., &I'lls I etendue de son commandeMCDt, lorsque le fait pi!oviendra de, la D6 (PliffenCe de 0
que.lqu s parties
du service.






82
Art. 123* TA^ cotn-inandam, lie plaCe tie ccir,
mune- est oblflgc de fair; k trols 1013 la taurn6e des disierences s. actions dans lcte.)(N e de son cominande.ment.
Art. 129. Ime coyn.= "
tilc t de la conni-Mine dans ses tourne'es, iisitpra les jaiAlj)-s de dej-ire'es de 0 W 4 .1
VIA-res, les C1,11fres, leg 11oul7elles Plantations I
entrera dans tou, -)t Ifes d'talfs prefv7us par le Code rural, en s'assurant si i officlcr de la police ruiale de la sectionn a satiln'Mlit 'a tous les devoirs yRi Iuit sont Imposo'n par la loi: it refi-mmera les neo-figen. ces les lrr6gularites qu^il recol-1112.4ra.; et (,In Lout if sera dren 0 proces-verbal daw N la, 3 / % 'brine preFzc6te pour cheque section. Le double en sera adress6 an COMMandant d'arrondisse mo.tit,

CHAPITRE 111;
Des SeCti 1 Oils rurales -drs de la POI;'ri
2,3tr"Ie ,Ie, Gcwdeos chalnp ; ircs d63 G j-U)IS el
Coaduclezirs d1it-All e
srcrrI ^ T Pnmu=U,.
Dec Secliwts rurale ,
-Art. 180. Les corrupupes ss rcnt, par un rNgle inent particuller du Pn' S i d e n t d 71 fa*[ t I p o u r c I i a.que arrondissei-nent nNalitaire diviseles en sCctions
I
agricoles dans la plane, dec quatre lieues environ;
-et dans les mores suivant 1a mfure du terrairi,
Art. 131. Chaque secGon sera d6gifrt-i c- par un noni qui hii sera propre; ses Iiiy Chi
i -Litos. et borne
j-hent seront 6termine's.
Art.-- 13'.). Aussit3t apre's la forlinatioTy des seem tions it se'ra dxesQ t ,, par le commandant de. 14 Commune, Ic coxiscil des notableE, et tin des ay







t6i 6. SER LA rr)LrCF RITRALE, oil
f
ponteurs rart; cull e rs en triple slur o t par le pnix de t-01ACS Iles
se tIctiveroiA situ '(-s dan cheque SeCLIOD a cc designahoi.i des rcn;s 6CS
propre" tai res do la cojAenance de clmoie pro-; FRU e et du o-enive de U qui 8 alt
Un, des cabieks scra elcpbi3e au bur(,au du com mandant de la conjinune un 4Nj c-onsell des no t a
b ies cA future C's mains de toilicler de la pollcl
urale de la, sedio.).
Art. 1330, Le counsel de'S nbtatflos f hrrora am juge de palk de Ja colfunume., ime CoPie tionne'e du imhie (16)Nosi:1 on son ur(41 Ik Al n Le Coni
mandant, de la comiqune f'Ournira. au coirifflan&mt de I'arrbndl ,)seuient une, cople (JU rn&rae cafi '& d( AkTosie en son bureau,
Le ecirlimaudant d 1 2 r ond I ss Pmeiit Iq P' a, IV o i r ("es P,-oprMIA's de !(,Lih- s ki'S 1714C tiolls COMMUlles co, I
sous, s es orders eii foviner z :1-a caliter, dou' 1 adressera copie Certii,6 ail I'll
Art. 134. A chacttle muta ion do
d'un bien rtiral -silue dans une Liectioll; C1 C 1, q i i c changement de eulttire; I offi('ier de la ?,-.)ol,ce ru rab! en don. Ara, avis Pol colil.mqanaf. Ilit exl i Uii e, qIji en fera na,1111011 Sur If, r6io d6pose en son bureau et en transinctftn Favis ad coin mandant, de, I'a: rondissepnd tit I qui hii-inorn. apr. S avoir fait inscribe le chanb-cment a la, cDT)*.,e dil v)Me dont il est d6po8itaire en informed a I" gouVerneni( nt,
Art* 135o Le c6nse'il d'ag6cufiure 8c 1ea section eA6nn6ra aui cornsOil dp-iiotables (le la cornivillwi I'a m vis mentlonn6 en Particle pr6ccldont, et le conE ?R.if des notables , apvc s en avoir pris iiote i- er).






COIDE RUPLAto
donnera, connayssanc.e- an juge Ge P i*oui f rft inscrire la *mutation sur la copi du-10Ae CL'61-ji seo en son grefl .
Art. 136. Chaque annee, du premier au quinze A vrier l.n officers de la pollee rural ch clque section recevront des ageris de Fadministrat-ion
f
,des finances de leur corninune u-) nolubre de term ; des 'tals li popuL tion en Unic et
lnc e L 0 tt
br6s, qu''ls serout tenus de f.5uriur au proprw6tairej fermier ou gerant de cheque habitation de la section avant la fin du muMe mois en receNrant le prix du timbre qu'lls verseront 'a Pqrejit de Pa& filinistration des finances. Cette repartition se fe-, ra.comine suit: aux proprictaires des biens contenant jusqu'a' dix carreaux de terre I'Cfat de population sera d u timbre de douze Cenliines el de Mz; a Ceux deputy onze, jusqu'a' firing car.reaux vz,11011-cinq centirwes a ceux contenant GII PLIIS vino'. un cilreaux et aij-dessus, enlauvide eeiu6mes.
Art. 137. Les propri 6talres feriniers ou ge'raras d'habitatio-a seror4 tenus de rej-Pettre 1"CCat de population rempli de la mainere qui leur sera Him, diquele, 'a 1"/ol cier de la police rural, olu PIMS tard le vlrn( I maims suivant soUS' ppine d'mw amen(le qui ne sera pas moindre de quinze et fyiI Wexc6dera pas ciliquante gourdes, par cha que d6linquant.
Arkt. 138. L'officier de la police rural de clifl-a que section sera* tenu de faire- reprise an counsel des notables de ebayie commune des 6tats Ae po-, pulation do sa section ou de signaler les Minm quans le ciniq avril au plus tard, so-us peine d A
etre passibJe lui-i-nei-ne de Painende de'terniine e
ll I'article pn cldcnt
Art. 139; Chaque annee aU preinier mai les





LOT SUP. LA POLICE AURALE, 35
conseils des notables de cheque commune -'adresa,
I
SarWit auPGouvern.mient les originaux des eltats ,de population quIls aurotit re us eii vertu de Tarticle pr6cefdent.

SECTION I I*
Dos OgWeiers de la Police rural it des Gardes

Art. i .0. Dans cheque section rural it sera place p, r le cuoIX du Pre sident d'Haolti un offiw
ter im i I e U,,
ilitair6 de grade subatteme deputy SOUS
lieutenant jusqu'a' ezipitaline sequel officer sera charge de ba survellimice de la section et la pol,, lice y relative* I
Art. 141. Les officers de lect, police rural deS diffe Arentes secliOns SC.olit inGpendans hes uns des autrc s et Wauront de rapport quaavee le cori-ii-iinnflant ele la cornmune et eelui de Parrorim disseirient sous les orders desquelis ills sbilit plaw Ces: its correspond roll t eil outre avec Ies auturi te's cliviles et delf reroute 'a leurs r( 1quisitions..
Art. 142. La r6sideiice de l'officier de la po. lice rural sera fix6e au ceiAre de la section dont it est charolle/ ct Sur to chemin pubille qui la traverse,
Arta 143. L'officier lie la police, ruralle est spe" cialelnCllt chaq -6 de 'faire proslp6rer la cuhure I I zn
cians la section qui Iti.; est confiefe, day faile respecter les lois et les prop rl;" C("S, l
'It est, responsabledans Feteridue de cette seetion
1.0 De 1'exe'cution du Code rural en ce qui le Iregarde ai-nsi que de tons autlr ns actes du Iffouverlw
I
Dement relatifs a I*agriculture on 'a la police ru,, rate






coDs RrRAt.
De routes n gligences dans la lance
et le travail manuel des liabitations de §ion k
3.o De tous -vap-abondages &'sordres cditrafL, mentions de police, dans 1'e'teridue de la section; lorsqu"l i, e Ics sliura pas rupran6s ou signals a I'autorite' sup.rieu. e.,
It pre'tera scrinent avant d'entrer an functions entre les mains du commandant de I'arrondisse

Art. 144. Loffic*et de la police -rurale aura 'a ses orders et 'a poste fixe trois gaydes chanl-f
Ctres dont UD
sera an grade de inareclial des logis ct 1 ra fonction- de secre'taire Fautre- au grade de brigadier, et le troisi'me simple draOe gon. lies scusdits gar.des champeAtres seroi)[ asser" ment6s le segment seiga. prCA6 future les mains du comma"dapt de I'arrondissement,
Arts 145. L'officier de la police rural devra f4ire une fo's thaque semaine ja tour., Ue et vi .Site de chaque habitation de la section,
Art. 146. L''officier de la- police rurafe se rr,,mw dra 'a routes le 4 mquisitioDs des proprieftaires fentriels cu Pans des habitations de la section i .Oit de iou soi de nuit, ou y enverra des gardens champeRms 'our, I execution de la loi et le maiden de Fordre.
Art. 147.1 Un des gardens ebamp5itres r6pkera ebaque seniaine sur cheque habitation de ]a secla visited de l'officier de la police rural
de sorte que. ces habitations seront %risitees aii moins deux fols clique semaine,
Arte 148, Tiorsquellofficier de la police rurale ou les, garden charnpUres dans leurs tourncAes ord1naiV,, res, epresenteront suruneproprie't6, Hs s'adresse.
d'abord au proprictaire, c'il ecA prcseritj






LOI 6. SUR LA POLICE RURALE. 37 au ferime1principal ou an g6xant en Fabsenice du "woprietaire pour co ulfbi Pelo si tout est dans
3
-"e formaliU ils so inettront ell
ra e apr S c c ILI
devoir d'inspecter les travaux pour s'asslurer s'lls sexecutent dans la re'gle conveuable. Ils vf-rifie .ront si tous les travailleurs sont 'a Fouvrage ;' ils prendront reconnaissance des causes d'absence de ceux qui ne se seroi.it -s an travail et
agiront suivant la loi.
i4
Art. 149. Pans le cas o6 FofEmr de Foice rurale d'une section sera par cause kgitnne oil
empechel de faire ]a tournu e et v1site I Ldiqu('e par les articles 145 et 146 il sera tenu Wen donner avis au commandant de la commune qui le fera remplacer pendant que durera la cause ( le Vempckb6ment par un officer de. gendarmerie ou de la troupe de ligne, on garrison dans la commune.
Art. -150, Lofficler de la police rural qui
sans empechement l6gitime se dispenserait de fai re les tourn6es et visits exig6es par les axilcles 145 et 146, sera passible dune punition que lui infligera le commandant do la commune en cas de
rkidive et de n6rlilwence, H sera signaM att com maDdant d'arrondissement qui sera tenu d'en ren, dre compete an PrL4. oident d'Haitl,
Art. 151. Tous ks. dimanclies matin NfEcier de la police rural sera tenu de se pio selli U er on
'd'envoyer un des gardens cbamp^tres
onne on Q
ous ses ordress avec un rapport icrit au commandant de la commune, pour Jui fayre comai tre ce qui se sera pass 6 de plus re.mali, quable dans, la section.
Arto 152. L'oflicier de la police, rural et les. Falvdes champetres., rccevront leurs appoint emens ,





coam liuhIktv
et solde5 sulvant; leurs gr ,des A cheque fb'Lq,. que Varni6re Cie ligne e.a activn.10 de S&Vlce sera Soidle
Art. 153. L'.1117AM: four6ira aux gardescl.anlp jA
Farm-cment, F6qnipenient, et liabillemellt coffilne auv. Lrow-)es do lipie.
ArLa 1- A. -LA Lheiii6i'll-le des officers de la, police mr. b stna babit vert r0trou.-ise, a ri.lvers po. clies en tmAvCrs, collar et parelllei;s FOUVes pas i tAIN
-ou-'ons tics
pol rozic e dou ure bh lChe, L L bla
bombefs 'a MOILle P.vec uDe corne d1aborida-ice StIrmolite'e du bonnet i dC la libertet ayant- 1-1our gend e -PtYpubli ue a' Haiti chapeau retapee .
11 s porteront en oilf're en. argent les epau letters -et frQng s dO leurs grades giHet et vcmm talon blaric avec des bottles a' I ecuyere.
Celm des gardens champkres sera babit veste
d-ra.p de, meme, couleirr et w6me fa o'n' que ceux (Tes officlers de ]a police rLirale avec les marm ques do lipurs grades, en g lons Warigent oil de laine blanche, casques argente's ; ils aurout pour armure le sab."v; de drarron, la giberne et le molls ff 1.1 e 'Is portemit de droite 'a gauche une ban 4ouliere roage Sur laquelle il sera itcrit en let" treS blues force U' la loi.

SECTION III*


Art. 155. Sur ebaquebabitation ou le propri6taire ne re.sidera pas et oil it Wy aura pas un former prine ipal rasidant il y aura uu g6raut .in choix d.u p oprietaire ou du fernuer prince pal.
Art. 156. Le proprie'taire oil ferinjer principal ,






Lot 6. SVfL LA POLICE RURAtX. 39
apreS V 'Aa ffiit clioix du g mllt 4 1.1'
V;p A C G 11 xul COD171011"
dra *1hevida passer. avee cv. g ipajlt un ccn rat sy
2,1bo-matict tie, dev Arlt notable; les conditions dlt
sont Iai scs E, leur volontu ; apres qu i A
I e l a connaltrte le cru'rai.1, 'a l'ofEcier de la police iur,Je de la sticoLion
p
'%11* 157. 'lout proprietaire ou firmer linci
tC lit I)ta$i S
I a" u rl bTen ruial tie j 6sl ii kUr
ljropm2te ou 1'enne CTI ecclt d CUFLU Ul It
Vas 1101M 11 a gt.Awaut pou id prcsi le non-lbre oes em 11"IrMelors eQt i ;'11-desstis de dix seiorA passibles Wum amend do di.L
a ciriaua .Ae zoni'des sulvant P t ]Idue de i:1
p ro. 1,N.t F) L uAl si le noin 1) 1 des u 4,Ws rlexc id Pas dix l'aditninT.Siration p0urra eIre ccliffic ;e- 'a un conducteur.
Axt. 1.1053. 1.4 s -o1G110'4C!LionS (lu w4ioantsoli GCSUT
do.11S *11C U quiTemimoie
trEiVP1UX F hia-041) oil kdont 11 CS-1 C11111*(fe,
A 1- 159. lies d1abitation sel-ont res
ponszNtbles en-vers I ot s i-)140BNC/f lj .,i..es ou kirn-tiers
])I flicipaux d e [OU'UfS aDahdon dle
vaux ou ils se vont enfl oy-&s is el L- dalk) CO C* ui* n U'Vls .r .0 ?'04ts
% Ul CIE G1
60w Le fr 1' 1 z 0 ILI i 1 (17 1-0zrzict d- tous les agri eu; tou rs do la, propioli 6 t 6 s (I iv laqueiff i' t ust employ!..
10 1, 't' om les terlocs oil
A rt 361. Sur Ly 11 le Fil P 10 0
svikmt d*stribij's palf sec e moi.6e WI
(ies c;0its-ittrin.erb. ChOtque clNlef d'asooc tion d e rly, 0 1 t 6 otI 0)4-ajue sous-wril-F] rive coud ue
ttattr (JE, Jer 0 Lrl e S, 1;0(1 Z- est res"
ponsili kle (Ics tn vzmx (T -s- rnen- D res de sa socle
A 1 4
tirt. 162. Les dQvoirs dris c(MOUCU'Urs Cs 0 n t d eA faire ex(' cute' lc6 travaux Par c-s iteller q il leur
SOM colifi"s, sous Ia direction dk- J)rop! 1k, "t r"S 1exMwrs PArhiCl PaUX 1 011, gcrans,







6DT R'- FLA L
Art. 163. Les conducteurs seront reg 11)onsa bled de routes leg n6gligences dans leg travauxr) d toute absence des travail leurg lorsque cett abSenco Ti'aura, Vag el tet 14rtim:6nient autoris6e de tous desordres et vagabond!ages des culti-vateurs Joriqu'lls ne leg auront pas fait connaytre 'a Faultorite, compe'tente.
Art. 164. Les conducteurs gerdnt pay6s sur le- products de reVCDYis recuelflis par les ateliers qu"ilg diligentt suivant article 57 de la loi, 1N.o Ir

CHAPITRE IV.
Deon Conseds tTJ(P cvtztre dans les SedidnS rurabs.
Art. 14,35. Dans cheque co.nimune, le commanwl ,dant d'icelle, le juge de paix et le c6nseit des n Z!5
t!-ibles cono'nternpat cho4%w Ix
j i I, i i.ont chaque ann6e'
premier de mai jour de !a f te dec facrrili culturee dans cheque section rurale, trois citoyens leg plu notables et qui seront propri 6talres 1 rnmers prin.7, Cipaux ou I gerans pour former le consexi Wagri culture de la section.
Art. 166. Le choix des meinbres du cons6l d'am agriculturee -sera aussito't communique., par le c6' .1nandant de la commune au commandant d'arron7 tdissenient qui 'en rendra compete au gonvernernerif.
Art. -10, Les members des conseils d'agricul ture Wexercent Ieurs fODCtions que pendant 1'an
> I
nee; ils pourront eRre cheque annee rel /lus en raison du ze'le qu'ils auront apporte dans Ieurs functions pendant I'ann lee prelc6dente. I I I
Art* 168. Les conseils agriculture 'tant comm ros s -d'habitans cultivateurs int./ress6sau bon or
-Alre- dans le service rural chaeun des inemL res Aoit Sans se dclranZer' e*sentiellement de ses pro






SUR LA POLICE RURALVO Prc trav ux S'ellqld -, rir de tout ce qui, se pca;ss
; 11
aali6 sa Recti )61, affin k C-wa I'lilre le rapport au coa 4t i 1 Q s I 10 Liz b 1 lD S.
Ai I 169. Les atb lbutl lis des conseils d Ugri culture 60At
Ir a ce que s di i
le -sPos*1i--)ns des
3 Ou
-Iai:lves a la Iture iie soient pas toonquees dans L ur execLRIOl
%
Dc r des expcxiey ces neuvelles
et par le de co.icord.e entre tous te s
i.if.61, ssls 'a t ulw a augmelfts r pisogressivem
nt
3so 1,7e alu coDseil des nokablifis et aux
au-torites o -us, 1,cs abus OU ilegagences qui
pourrout avoLr 1*; lu i3,-Vis la section qu'lls habi*
ArL 179. Les wei-iwre l du counsel, d a.()-rjcu1tuZbl correspondent indi viduellleLnent CYU Colflectivement 'airec -les fi ,!Cfiionnaircs ou auioritcl;s avec les quels its do:
rapport.
Art 171. Les 10 1,ctlons de me.vribre du counsel Wagricutture soilt 1.1011011"Ifiques.


la Pofic-e Furale.
Art rg T
ja "police, rura I le se fait spe cialemnnt
-1 1 P .
par les ofllclerS C, j.j.
ges des s. actions rurahns des communes, assisa;s des gardens champ'tres.
Art. 173. La pofic. rur.-Jp a pour ob Ont
Lo La rcnress;lolq da vagaboAdage
2.0 L'ordre et I'assid it6 dans les travaux des camps
3.0 La discipline des rateliers 0
4.0 Uentretie.,Y et les reparations des routes pu bliques et parti culikes.
a







42 CODE RUMAta

CIITAPlr-;"ILE PREMIER.
Ve la R6 ressi aht TIafrabandage
Art.. 171. TOutes Fersonnes qui ne seront pai prcpriAaaires ou feri-I iers Cu, Lien ruralod eilea
I a 11t pollit
L014t fiX es OU qui 11"wro tilt un contract
avec 11$1 Pi b i-re ou fel "OPYlf U aier principal, scrofit rkTu'U'.te,,S vcqg bonds, et seruilt par la po
lice rural de la section dans laquelle elles scront trouvifes I et colittulLes deviant le juge de paix de. la cornMune
Art. 17 5. Le juge de Faix ai-)res avoir interrocre
et entendu la persolille vneaLe deviant lui, lui
fera r ,-.-DaTtre les die la loi qui I"obligent,
a coll .r, CLer pour se- liv*U r a deS occupations
Ot apr s cl t axertisse .-Xm6nt Fenverra
A
ell C13ils la vn Iison d'arret, juipqua ce
Ll
qu'elle 2dt ceiitrac u aux terms de la -loi*
Arto in. Le fUge Je paix vel"Hera 'a ce que le Rjx.!nu, cclitr;- .cfe avcc UD propri'taire un fvr MICr praw, PA ou sous-fi-xlni r, ou avec un chef
Ce Kclute a SO'l Cholx*
Arte 1776 Z i Ullit iours de detention, le
4h f enu n avq.;t vas plis Lin partl pour se liver a (Les occufj. ,L.011!3 ffl. )Tw o'es seri envoy a ux tkQv TUX pu -. Vour la propre" de la ville ou
Lcu"tl (T oil si ra situc e la mason d"' ,.rre^t et y sera CTT C, 'ju-squa cc qs."l se d6cid-e contractor
s v f er aux travaux de la campagDe.
,,U;coi que d tournera ces, dcterius des travaux publics p ,jur les employer 'a des travaux partl cufi,,,i*s sera pasc,,ib'le d'uile atnendke de cinquante sources (liont nnoitie stera allouefe au d6temi plaim in a BA.






LOT* Gv 8fJn IA POLICE -PURALE.
perSonne rarrete'e e it un en' nt Art. 17/;. Si a 'tal lat
I
en -11110me le juge de paix s"enquerra de ses
k wo ; I
Pe!re et me're ell ferivei-ia Ics rejoindrLe pour suivre leur condition.
Art. Ni Trois i-nois apre's Ia publication du priz asent Code Ia rigueur sura ehiploye 'e centre les dellinquans.
Arto 160, Toute personnel fix6e dans les cam. pages coinine agrictdwur, qui sera trouv6e uJ-1 jour ouvrable. et Fendant les lieures de travail dans Finaction ou en courses eL prolnenades Sur les chemins publics sera considered comme ot sive sera en cons quence arfe't6mv- et coi-idulte chez le jtige de paix qui Petiverra en 1) pendant vingt-quatre heures pour Ia prenn. k %'re 16isl et, en cas de rec idive aux travaux pubilcs Ge Ia. ville'.
,Art. 181 Les olliciers de Ia poixe rural vejl leront a 'e que des v( Igabcnds et des oishs ne se cachet pas sous I'unltbrt;, e des militaries des diff rens corps: lorsqu-ils trouveront, dans les s ec. tions sops leur surveillance des homnics qu'ils
Itront pas, personnellement pour 'tre eri
ne connal t I
activitet de service dans le corps dont ils porte ront luniforme, ils les arrcteront et les enverront au commandant militaire de Ia commune, pour wrifier sl Ia personnel arrkee avec Funiforme d"'un corps en fait partic. Dpris le cas ou' IIndlividu t LA I
ne strait pps militalre, il sera depose en prison suivant Particle 175, jusqiila' ce qu'il ait forme Ull contract pour travailler 'a Ia culture..
Art. 18'). Les olliciers de la police rural vcil leront aN ce que, dans, Fkenducl G'cs sections sous Ieur direction,, P.11sonne ne denlcUre dans Foisi Vet 0 0 N
6. a cet eflet ilS SODt alltOrisco s 'a se faire ren
r corn b CL -ie troui-cront
pte par les indi-vidus qu'ils






44
pas au travail du genre de leurs OCCURnAlons, et si ceS individuals ne pivouvent pcs qu jis 'cutt re it, la te. re, ou sbrit employik s hates su,14
l
vant la- loi N.0 4 ils seront regarded's cornme gens sans aveu et arrk6s comme vagabonds.
cr -P'TI)
IIAA I tE IL
De INGrabl e et de Mssif"?(*J dans les travaux clet

Art. 183. Les travaux des cmpagn.qs, comment cc i ont le loadi mats I poiir ne lesser que le venii" d reh au sr)lr ipsjou"s iae toC s l6gales excepts nl-lanmoiiis daus les ctl.s extraordinaires, tant .1
-A ;rcs que des agriculleurs, int'.rc'ts des propil'.1 L
k tmvz.61 se prolope-era juSIq!i4,,u samedi.
Art. 184. Au jours OUVra ,s les travaux ormo?!iriaiives des chami-ts Colvmrrwixiciont le matin 'a la yokite du jour, poif" di-ircr midl f.ans
I'irite valle 11 scra pris ulke heure pour leI A I A
*! JWtmvx qui fcra toz ours dang le lieu mcme
on sela OCCIVTe a fravailler.
1201-)!' ,s-midi le travail commencera 'a deux 011res pour, durer jrtsqfu u COUCTler du solely. Arta !85v L -si f6timacs Pic scnro lt employees qu"
Igers Us qu'elles scront enceh- ,* des travalu Vz
LquelleS auroitt attkaint le quatrieme rao;s de IOU10 OrossegSc Allles ije serorit pas assu
AI chc)m ;s,
:itt'es 'a trait
Art. JW A Quatre mois apies 10urs comebes ellr % scro it de reprendre le trava-il, rinais cEes
ie se rp,)Iront aux cb,)mps le malin qu A une he ill re es le lever du solcil, poLir quitter aODZC liipurcs et qu a &%ux heurcs pour quitAV
ter uiie heure avant le voucher du solely.






iOl SUR LA. PO'LYCR R VRAM 45,
Art. 114 Nul agriculteur fixe' sur une proprif 1 travail qui
t6 wra t ne pourra s absentee du
.w ser assiunet sans la permission du grant en I I I
Fab-sence du e mier principal less
propri 1 taire ou fer
quel n'accordera cette permission que lorsque le cas sera urgent.
CHAPITRE 111.
'De la Diseipline des Ateliers.
Art. 188. Lea ateliers sur les proprie es rura les,- devront e'tre ob6issans enters leur's conduct. teurs des travaux, clids de society de moitie sousoo fermiers, fermiers principaux, proprieftaires, et g6c' rans cheque fbis: qu'll seront requis d'executer les travaux pour lesquels ils auront contract's
Art. 189. Toute de'sob&issance et toute insulate 'de la part d'un travailleur cominande pour faire un travail adquQl il strait asSLIjetti par un con trat ou une convention reciproque, sera puni.de a prison, selon 1'exigericq des cas-, d'apre's d6w vision du juge de paix de la commune,
Art.. 190. Les sainedis, les dirnanches et jours de fUes kan't A la disposition des. agriculteurs ilS ne pourront les jours ouvrables, abandonner leurs travaux pour se Evrer 'a des dances ou fesso tins ni Jour Di nuit. Les, d6linquans 'a cette dissr position seront possibles de trois jours de prison pour la premicl-se fois et du double en cas de recidive.
CITAPITRE. IV.
DePEntretien et dek R'aration des Routespublisw ep
guess
Art. 191. Les routes, publiques seront entretesp








nues et r4' pftr.'es par les- agriculteurs, tour de role de toute la section qu'elles traiIrc;e ont routes les fois quo leur 6tat do delte.vioration gera la r4aratioil.
Les routes plartic'U'U'res seront 6gallement enw tretenues par ceux des agriculteurs des 6tabli seniens de la section qui so serviront babituel lemelit desdites routes.
Art, 192. AuSsitot quune route publique on partieuli .'re n6 cessitera 4es travaux de reparation Pofficier d.e la police rural en donnera avis au COMIMUldalit de la commune.
Aft* i9owe Le commandant de la Commune or donnera- le travail, s'll est partial ou, de pert d'importance. 11 en donnera avis au -commandant d'arrOndigsement si le'travail exige un grand con cour i de br as, afin d'e^tre promptement accelcre* le Conseil d'an-riculiurc do ]a section avisera Ic Conseil des notaLles d-e la commune des t avaux qui so foronf.
Art, 194. D'apre's le r6le des habitations des sections melation)16 en Part. 132 11-sera pris le
0
nonibre do travailleurs necessaires pour excocuter les travaux de KpLtration en proportion de la, popull +ion fravaillante de cheque habitation qui doit tOUte COMI ourlr iii travail,
Art. 195. Les propil."ta;res qui Wauront pas 1; nombiwe de qualre travail Ileurs attach s- sur leur proprie'U6, Wen feurDiroixt dans tous les cras yj ua scul pour les travaux de reparation do

Art. 195. Toyut agriCulteur Commando pour un traxail de r6parcation de route qui ne se ren
k I
dra pas a ce travail, p.mera six gourdins par menlaino d welarde ou sera d'tenu une






tOl SUA LA PZ 61Ct nUAATX* 47
eh prisov et ne, sera pas pour Celia cxcnnp du t *LfOrca semaine suivante Art. 497. Tout propri(Jalit ferinier priucipal ou grant d'Labitation qui avant re u ]a dcm; rl de des ti'aircWtlcules pour I I separation de roule 11'en 4 *We d'une A ro iry,
iournirait pas, scica p Sl I L
gourdes par sername pour cbaque tr"I"I i.(jn
fourni la moitic a la caisse des atylendes 'et ,,I c6r fes travailI'autre Iii0itie pour server 'a reHIPL leurs.
Art. 198. Les bvavaillcunn commandos rour les travaux de- rc'paratioii de route, devront se F"c" senter avec les outils et ii-)strurricis artoll-cs, dont or) se stirt sur I habitation saris quol, it en sera f6-urrit a ceux qui n en cauraient Fas par l'officier Go la police rural qui les reccvra de I fadmiulsiraCon et sur le rapport qui en se ra fait au juge de paix de la ccirimune it con damnera le proprictaire de 111abitation du lc"Ilin quant ou son repr.'sentant 'a renibou"Iser "0 Padw iiiiiiistration la valeurN double des outils f'ourms.
Art. 1099. Lorsque ICs travaux de r6paration de routes publiques ou- particulieres cxjgeront 'des transports,. les propricAts oil it y, aura c i fis cabrouets ou tombereaux soont obliges den fournir: 'a dc'faut de tornbereaux ou cal)rou ts
-on fourli'ira des Mvtes de charge.
Art. '2400. La fouimiture de hult b.^tes de cliar ge c1quivaudra 6 la fbwoniture Wuri cabrouet 'atteVi Art. 201. Nul ne pourra dar.s un iiitc'-rk particu lierv deftourner ceux qui seront c.xVoycs auxchts travaux.
Tout coi-itre-venant a' cette disposition paiera line amended de Cill" -ante gourdes par culsavatour- d6tourne ric fa!ce qu'un jour,







rOjDZ RLIRALi
Tous leg matins le directeur des tj vaux ae
la journey fera I'appel des travailleurs ,4pa jy d6s-, afin de 'constatei leurs presence.,
Arts .202.,.Les travailleurs commands pour les travaux, devront s'y presenter le lun I In in,*
pour ne quitter, tant que durera. le, travail, que. le vendredi du solf'.
Donn6 en la cLimbre des communes, au Port auTrince le 21 avril 1826 an 23 de- l'Indew
penance.
Le President do la ehanibre,
Sign6 MUZAiNE.

Les Seer6talres
Pre. JUNGA et ARDOUIN.

T-Ae q,6nat d4cre'te Vacceptation du Code Itural Xllaid; leqwel
n t- U an Pri 5ident d'H "'i
S les ving yiatre heures, exp4 d e aw
pour avoir son ex6cudoji suivant le mode ekabli par 1,,t Cons ti jationf
I A la Afaison Nationale, an Port-au-Prince, le 4 Mai 1826 an 23a. de 'Flud6pendance. 1 11
Le President du Slnat
P. ROUA-NTEZ.
Les Sccrftaires, GAYOT et.F. DuBRLuM.

AU NOTAI DE LA ,REPUBLIQUE.
Le President dlfla mti oirdonne que les Lois ci-dessus forming le Cole Raral (I'l-laiti soient Peve'tues du Sceau de la 116pa. bliqne, et qu'ell.-bs soviet pabli4es et exe;.'lWes.
Donn6 ati Palais National du Port-au-Prince, 16 6 mai 19.96, an (,)3.e da Flai'pandance.
BOYERS
Par le Pr6sident 1 4
Le ecrJtaire-G neral
B. I G 1,TAC.