Indépendance

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Indépendance
Uniform Title:
Indépendance (Port-au-Prince, Haiti)
Physical Description:
v. : ill. ;
Language:
French
Publisher:
Imp. de "L'Action"
Place of Publication:
Port-au-Prince, Haïti
Publication Date:
Frequency:
semiweekly
regular

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre:
newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Port-au-Prince

Notes

General Note:
Package contains issues 160 through 168 (June 1 through 28, 1956)

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier:
oclc - 25141710
lccn - sn 92020669
ocm25141710
nf-h-000003-n22
System ID:
AA00007287:00022


This item is only available as the following downloads:


Full Text

PAGE 1

7A7 The Center for Research Libraries scans to provide digital deliver y of its holdings. In some cases problems with the quality of th e original document or microfilm reproduction may result in a lower quality scan, but it will be legible. In some cases pages may be damaged or missing. Files include OCR (machin e searchable text) when the quality of the scan and the language or format of the text allows. If preferred, you may request a loan by contacting Center for Research Libraries through your Interlibrary Loan Office. Rights and usage Materials digitized by the Center for Resear ch Libraries are intended for the personal educational and research use of students, scholars, and other researchers of the CRL member community. Copyrighted images and texts are not to be re produced, displayed, distributed, broadcast, or dow nloaded for other purposes w ithout the expressed, written permission of the copyright owner. Center for Research Libraries Scan Date: March 20, 2009 Identifier:nf-h-000003-n22

PAGE 2

POT-AU-PRINCE HAITI01"A I attention du Secretaired Et at de.aJusticeNous at'tirons /a tres se-rieuse attention de M. Adel-phin Telson dont on sePlaita reconnoitre le caracteremo&ere, en sa quake. de Secretaire &Etat de l'Interieur etdc la Justice, sur les pointstt..suivantil:loi-Pendant roccupationnord-americaine de notre ter-ritoire etkau, cours de laguerre tie 19I ,r=1918, le gouvernesineit de Sudre Dartiguena-ore n a jamais eu a in voquerla loi du 13 avril 1880;2o dlti cours de roceupation eord-americaine, malgre(Suite voir le numMonsieur lc Senateur Mar-ceau Desinor.-Je n'ai pasdit qu'il n'y a pas dsztrgencePour /eGouvernernentd'enarrtvercc qu a vtent de pro,poser. Je ne suis pas juge dela gravitg ,fle la situation,encc qui concerne les depEches,les cables ou autres qui sontparvenus 'au Gotwernement;trwis, en ma qualitE de Sgrza-tem, youlant agir en commis-sance de cause et netenantpasare agrEable a celui-ciau a eclat 1 a,e t sur toutparlznten p'ere de famille,je croisMM. qu'il y awaitlieu deprendre des pricautions pouryque, s'i1 y a desenfants de-main qui sortentduos hsrues, en cas, de greoe,us nesoient pas battus ou maltrai-d obtenirsonDiplome d'Inge-votela loi d'etat de siege.an nom de L'UONNINATIONALeurpeaudechagrin...Un de nos adversaires delaPresselocale, sans rienpouvoir proposer contre rar-tideintitule"Gouverneurde la Rosee", paru dans no-tre edition de jeudi dernier,24 mai courant, 'a vainementessaYe de dernontrer querA-GRICULTEUR qui en estl'auteur, prEconise des refor-mes agricoles dont ne s'estjarnais soucie le senateur De-joie, malgie son long etat deservice comme agronome.II ne peut etre iciques-tion de defendrel'ancien (onetionnaire du Departement deI Agriculture, car,seulelamauvaise ,foiest capable deporter les ennemis du sena-Voir suite page 3toutes ses lois tortionnairescontre la Presse, Louis Bornon a jamais eu a invoquer contre les adversaires de son re-me la loi du 13 avril 1880;Malgre son coup d'Etatcentre le Senat et sa nouvelleconstitution de 1935, StenioVincent, un juristecornmeLouis Borno,n'a. cru oppor-tun,nonplus, d'invoquercontre ses adversaires, la loidu 13 avril 1880;4e Malgre la grande Guerre Mondiale,Elie Lescot apease que la loi du 13 avralVoir suite pageASENAT'SanceExtraordinaire du lundi 21 Mai 1956Voirsuite page 4ero precedent)Les orais responsables, ccsant lesautew-s desdocu-ments,telsque ceur dentvous venez de donner lecture,cc sont d'ailleursdes piecesapocryphes, dont personne neVoir suite page 2Iminsommge,-Lerarecourage deDaniel FignoleDaniel Fignole, qui accu-se de plus en plus des signesevidents, de desequilibremental,reproche au SenateurLouisDejoied'avoiraucours des &bats de la seancedesormais bistorique du mardi 24 avril 1956 du Senat dela. Republique, pease a reels-mer relaraissementde ses.amis etemployes qui gem'sCVoir suitepage 3est unfait,---rn P.... ber dansle -.'tte armee sans avoir etc der-Vavaas voulu encourirlunge que ses adversatce..Cest tin fait clue, renconreslui avaient tendu, il lesa deco. fere a ses juges naturels, n'an en gardant l a.trant et relayant le quotidietitude reflechie et mama pas eu la faveur d'une'"Le Nationar',letri-hebprevoyame qtte none mons deja attention quelconque d,ais sdomadaire.FoiSoetpliquee et cornmeutee ici dansvos colonnes..."-ce journal.dale" de Daniel F i ga 1 6se demandelot. ,..fi,ourauoiComment pourrait-onvousdemander"..Chacun4comme sans tot m mi)a,oians ces messieurs du',',,,enPottle-a etregenereux,de sesleoPauvremechancetetre... TRAVAIL,de LEA0annees letcours del'Ecoleustion et Louverture ceux net Casestwos'baye.s", ItselevestiesSenateurs91.11onet de Jacmelu lieu drSucces dunjeunecompatriotemon, apres de brdlants exa-mens, dans leeSections: ELEC-TRICITE TELEVISION RA.DIO REFRIGERATIONELECTRONTQUE.Nous enregistrons avec uncle-gitime satisfactionles succes decc;curiecompatriote, d'autartpiusqu'll estle fils du SenateurMarceau Desinor, notre sympathi-que confrere et arni.,tt-84880MR44011Correspondancellon cher Directpur,J'ai Iu cc que vous appe1ez si justerrent les"incon-gruites" de rex-premier De-pute de Port-au-Prince. ,j'ai-merais que vous l'eussitz plutot fecrasede votre mepriscarne So:finite qu'une oc-casion de glapir. Ne lalt,idonnez-eas.N'osant jusqu'ici, par la-chete, declarer en termes precisgull est candidat a laPresidence,laiquas'etaitfait une maniere de celebriteparsesextravagancesdeLeader dts MOP eest unhommage a son procede ha-bitue! d'exploitation -a brus-quercentchangecasaquec'est-1-dire flatte le Pouvoirau lieu de le critiquee. Et quiMe. E. Selour liurent a&mit un articulet dans"LeNalionar' de samedi dernierqui pourrait etre I MAE, pres-que pluase par,chrase.Tragart un plralleleesttrelaRevolution Frangaise de1789 et notre mouvenicnt. de1946le confrere avslJnce quela pierniere, partie des ency-clopedistes, a passe par Ro-bespierre.et Stpourpour sestabiliser clans le s institutionspermanentes de la DEmocratie Francaise, tandis que ladeuxieme-le confrere n'apas juge bon de retraces onorigine et sa marche trou-vait son aboutissernent dansla creation de l'IDASH, duCentre Orthopediqueet duBureau du Travail.Les &di/sins du 18e sie-cle n'ont pas provoque la Reai ,,volution Francaise.us n'cintSIj eta ispu qu indiquer lescCeitradietions interncsd'unregime0dont us ont precipite,la chuecrivamte rnais qui finirait par ef-crouler tOt ou tard. Car, deJ'aurals ecritsisij'enavaisletalent:Nlin articleplein de goilt,d'objectivite,de sincerite et &amour, una -111.Ide du Senateur'article comme celui que j'alu avec tent dinteret jeudi DEJOIEquia decusaitsur urerttotreduint; etait dicide.Robespierreet St-justdermer en editorial dais lejournal Le Nationalsousses' adversaires.:.,la plume de Mo sieur Rene.\ titre t lier confrr.e Natio.'er non pasp ame, en!des unitiese ra't Ioc" ca 'an de s 'enIdr, ae eca,trielle d'Electricite, a Paris, vientnieunmectricien a co -Cftlrnerlet Juin 1956IIn enreste plus rien,coT,frere!rinstart ell lasv.peritructu-re politique rneditvale repo-Ecorcrrique Iccurita-seie scrtla Revolution Frercei.e,mr r &JourenLaurt le laisseentendre. Its rcnt kart I, etse sant si bien ieentifiEs auVoir suite ; ape 3n nouveaun`ont pas, ete,ur sat 'tdederrtensongede Daniel FignoleDans rune des plus recentes editions desafeuillet"FOI SOCL6ILE", Daniel Fignole ecrit cc qui suit:Quanta nous, nous nesommes renseigniv, sur lenombre in stir leanorns decello-. qui auraisctete mis enetat d'arrestation''.Vous` avez tout simple-meat menti. bon leader, scionvotretres cherehabitude..Tout le monde sait,, et lesjournaux en oat fait echo,noms de ceux-11 qui sontactuellement sous le coup dela detention auPenitencierNational. D'ailleurs,vrai que vousce'snoms, votre devoir de renseiPiquion, et ierintitulerais vo nal"one politesse en-vain men:enndJiere.svoudrais'none avons, en cachant been do dePAIE... 1la Nationurn e autre., sous le ulre .'Lesgner r opinionvys comman-s'en. nets col:4)es". a misrdieff,\00,-derait d eller aux ienseigne-sre articulet de lundi dernietvmerits et den informer'vostails. expliqUepourquoile Senalecteurs. Mais, vous ne cher.le style et la pensee de r edi-teur Dejoie votalaLoietablissant chez qu'1."tirer vos mar-torialiste du 24 Mai, du jourl'etat de liege.eut fait autre. ronsdufeu",comme tolijoursnaeIN dons'''. pour par-ment que le mme journal trouveeCar, votbfrere propreeau-reVoiasuite page 3ulsinuanr queme sure contraJean Desse, qui fist le princi-riait lesplans du SenateQ..,.....Dejoie, pal -redacteurde touquenque persuade du conce carcere depuis le 7janvier dejlutraire.rnaux et qui Te. trouve in-SNous sommes heurenx d'appren tin clessein qui n echappe pas ont-ils faninterven'irdans -leur quand V0115 faitesan bien vodie que lejeune Jean Marc!au au. moans averts, "kernels f,o-,-DER...enDesinor, qui a suivi pendant Tel teurs misen evidenceI e sLyeees4-LAIDEUR?1,NE El ECest un fastqueccgenreLE, des etn.xplications sl'attitudeL'AFFAIREdes FORAIIDABLES ET REDOUARTHUR O'NEILL AUTRICAL SCIIOOL e Chicago de courage est bien celui au-"pfdTABLES Presidents et SecretairesCABINET D'INSTRUCTIONreproche et en mein temps tom12ieni) Vendredi9des Synthesis. auteurs dia isJanifes. Nous somMesen mesure d'an.toujours habitue, mettle ceux le, denongant I>s descendantsde neontcerque le sieur Arthur O'Neillqus o n t etc pendant longPassassin de Dessalines, PIlludent floutiontemrelationsIe ca.% il n'yatempedupes.Td,olinadiatite, attrividnedictPernpdtiebpieingduaeretionpgrelimlins'ai.reetedaffecese in.psal?J'tmane g e n r e dee;t1serait interessant .cle savoir ce CommissaireC'est ccmq isnzoila,Citeear:et Joseph SalomonCabinet d'InstructionduIngeAlphonse Reel:I:Pat!courage dont il nousdonnation, au lendemain deselec. au Bond Point" delune si eloquente demonstra-enisieltucrescriaecessieen:-1, 2.1ffairesuit donclson)lcoursVoir suite page 4r Exposition.normal.

PAGE 3

6/S75.?ixturait disignerl'auteur mat-hestreusernent.tine loide cette importanceapas cache quaderriere eux.On3On n'a Pasfait mentio/ dt la coLlegues, j'aisutvi ,dvec attention.Iljaut, InettreleGousernesecachent despalitictent.Mr. le Sitzateur Eauj/01 lie I8a0tout cc luckSecretaire &Etat dentent en clefdeseats am ,,est la mime s cene gut sere naisaiItMont mini.pratesMONSIEUR LE 'SENT \TECRirni3nttilvrieur a donne corruncraison5.at la mtsurc&exception,--"jerigueur, a ditle Minisire de Petea Port 4211-Prince, au xte eneriiquement conlea LEON BAPTISTIL-\. Monsieurletredont l'enterineinent estreelamg cel'Intgrieur, j'ajouterai, moi, Cayes,a jacinel inmime proposdaamatoires adresPresident,ilfautfqZune loi vit2mad,.cependade festimequele cos y ichetMessieurs:tilemPsIt y a micas, tout leseF. auGrandCorps p a rlesniee regler .1e sef ets de l'.Etategc:, mats ou est cettclot ?rabservation gat.j'aicu a pro-ni 9.-ehisMinistre delint&monde sail dinsquelle stain prei1Vp.m.. n_. 1.3115votons a tvolsiEt-it LE pK.-: ,t_DE\ r._.--j-attire derriesre toaioursdebt arims, je sais aquet excis je pnodscoons n se allb .n escient ,par ce que nous Si la lot n'ettlite pas inla ftra.ite visitctclansle projet de !cliquesavor Ise lalotde 143 qta.'.,-h-e re,-eapourrais wiser,eagissant demint;cette mesurequele Go i savonsgill y ades cboses MONSIEUR LE-.,''''"A-1.'-' il naas &aions dott reglerl'etat desioir contredes horizmes,maissernemeni dent de proposergraves qua se passent,Vaus LEON BAPriSrE.5eS45 Pie sigge; on est a se de.nandersi elleDour desenf ants,il y a des estdons une m e s a r toreavez pas k droit de parlerfaitement d'aceard, !fl..aliisPa.eatemtrarmartie aver. la coni-'pricatz /ions aprendre:on de$ a g e ss e:e' estpour ainsiMaasieurle Silateu--cantre Is m-sare. raats jeurns 4voter enconlaissantdes cause mu yetitution actuellerout el claimantantretenir les Ereses un,queles f a u t e ti r $deMr le SE-tateur ErnestEliparte gut si nous dovarts callabarer quo,rElettlf not:donne le tempsfe ,Aande au &castde..1:ou trots j o ti$ danstroublessachint disormdisa SicMessieurs,je croisq le avec le Gauverntment,natre dedt prend-% connaissante de cettetearsf a m i Ii es ,jusqu'a quoi $'en teair,galls sachentle s regierntnts du setaenous yakde .nandazaires ea u,ctents est iai et&mulai53,13 paurrions lala lot prete 1 s'abatfont onligationd'ecarterla de prateger assn.nu Invidaatl: voter.I.; '4 :mitt= Bazin aparte11 n'est pas bonde5,O.......17mimimimmoolormMwm2Ne1 .nistre de l'Intirieur nenous'SENATIT ote rmine la,de siege." aLEON BAPTISTE.--EstimablesSuite de Is page 1Iceque, l zlot s o l I qa'il yaeux. Je souhaite que propostion ducall(s'folatC est a cc moment-tre suri'egue D.,:si-:tp trigsleon:.e sir anss auxpas les Ilvie pled / tfurgence. jr. suisle premier a lerep:end esesrecannaitremais il y a unfait.. n.3-1tt riiie pis Inor. IIproo.ose.cr,,achFrniner ,, et.4es mitres Si..;-. .ai taut e martqutedernpeaurei. cest que rExecutif1a que fe Pouttaleaterk G3ustetnern rt,istagger les rnint5resde utiliser cette mesure.mais a un. e cam:nissionspeciale.uu de etal,t c.iiss; sle et oa.11ir.E.q,leculler le DepartmentI' Ass e mblie--carpour maelle dait rnalgre toutexister ..3 projet q-11 adejEbineficte IF. S. ecrztairca" c.tat do Lint1 /,carait..s. otde Ilate.lear.sant assez arrnespourpair empecher touttub e, touteport jsoai guise besoind'Etre N3115 somnesconvonues imde rurgence. Il eat de regle1Ypas d rtsp,-,.,i,.pe rsanne ne peatrep.oudre:,m3i. excpour ye: quequana ie vote a urgence atare, clest paurquoiauraisyodesa tteinteaa paix. publique.Jesame sufusamment--Ma, ntota ce proja,inepuisselu prtnd c carzaussance do a lat,Etre Me.ssieurs....ne %In--q5qaes hoeres puissemettiel'Execu.,.'"grotager.je me protegeep tiannenementr v.5*.dIni sestac c or d eaunju.Pas q un deIaldeuel-a utsx ee n'etait pa.snecessaire, utiPrniet..itMt)",Ill.1.1RI .1r., Et It 1.. 1. -.11thtif darts l'impossibilite de remplitpourrtesCI' e n fAi litra n t s,l e,at nous nedevions pas It envayeen co-nmission.Nroutes zes obligations,.quand onp it n $ e-A suivre1r le SenalearMarceau Dieinor-"111rL IN 1.quoi je voisn'a au-un analtraXpd'hui-certaine-Ivde11'.tlessieurslea Sllc ta euta;ninateurs, j.'aicc cipef etudedu3Projet 'sok renaysans qui nousappor voteraujoursembierait que j as provp:riprncbsearsuciPtiitennttcreptliieasvoygedernain.ten/ leurs prodlzits,on tie meatle Secretaire d'EtatqUecloit pas agir tweeprecipitaouse-ceux que_ridesdeha ts autreslion. Supposonspea plaise sentedernain. jour orals-Ireec amatt a eman-de du mtmstre. Le Senateur blcSenatMpinants, quit s'agisse tit.l' henoraturilnertaut s'a-a un pelotonde militaires,de seance. Nous sornrnes conBszin prerrd position, mon exgisse du S......;nateur Baptisteou deayani la lox en main,de char voguesici pour venitvotercellentcollegueJonassaintrinterslentionextremerrent sageger lafaille! Alois?N'est-il cc projet, ceciprouvetouteDieu seat sdualt-j..'lenattui Bazin.pasPistequsi d autres ne surgiront Past tionnelle que nous venoussollici.on nouspermel l'urgence que nousavons'a faitde metric,on punt queA meaure escep-te d'etudier Ndloi?le voter Je trouve reellernentd 't'''i ditp,aune choseter cc matir est une mesurtcriarcepe 'est contre tantelogiquenous aeonsdesenfantsScAir lasvoter tionerivisagee centre des enfants.eDimanche, a 6. Apartir de cc Elies''taat !ar ..rCeaU.es n"particulierement, le.miens &antlANe TrihrLEeta reaiti presentedens le coeur deeliacun de Proietde loi0-dlaHri. va-lite -entr:ainsi, je retire done. je sums Presclurlcerma proposition, en gardanten bas age, its ne Zont pasencorenous bat timomenttitle Tun perede-des ho-tunes Cependant, je pseudsunhoungar; dezlitietsonfamine mail on 'se pm/ pastain, Messieurs, que -.roils ne la conviction que nous avons---rengagement formalici devant,."y'sle.1...,qua Is mambo passetry:,2-fants nedstronttoutoir qu'un regimesoilFr retiendrez pas cettedernintlezoiecita-nmentSerrat nue-lesene-La rn-rxrdeea plus banile,produite par I" SenattutDe-.ih le Snatcur LeonNi'.t.'*'Baptiste-. pas maltraiiilesentaut.e p r-facon:am /J.:slat/anestudiantine.sinof, et quel'se.,rri-imableesnIIegues,je suis tons cute mesure puce que leaAvec.,*'ous solid-sonne ne le. scrotaLe caractEredu mousedarerala loi opportune sn larfiner a reconnaitre cez'-llener-'-CephieImmacu ee ean',fear. Lea E 1 II 1111q,IFgigrier aDeunor, que nous ne devonsa accurateme popblique, car nusvague, pour empecherla reausa. Boutetion%nodecette tentative dangeu-Pit:Pitiles rues et crienCt-'br arriver i garantir lagrece""eier4:1tous savons que le pays est en4,:ioolution". II n'y a personaequi ne soitum gut constituera enqudquesorteCLea:pelaece HeLrenhirleer Pierre*.eite 162 pas voterla loi a la ligereluoriel-Iseus.vouspresentons cette.IIsessdienteihiraesespritssont sits-inerles decide 5. prendre searespontrain de connaitre une crise unobstaclelegal...Nous voulonstresHounsis:saoilites.Lin Cuuvernement politique qui reclarnede l'Exe croire quedes rinstant que le rr,e-e-There.si Augustehauff is, les bagarres seArone peut pasEtre E la mem cutiides mesuresextremes. nataura vote tette loi et que tausMarieel/x.1a qui aunt derriere cc mou-Gina Jean-Pierrecluisent its eattaquent auxpa des sauteshIgitueco'au, l.sePentiant,presentee a not-.,--dr crr ,.ction cc maen il-'Ona deja vote rtion pour nos enfantsmoi p us*silent est mis en evidencepar votantrunanirnite.rE,acdtiflanecessit'ede sansdelaiet c'estprecisementLe Secritaire dt.tatde 1'1 ateVous averdit, Senveur reclamer cette mesisteextre-pour a?poser unedigue atetteANATOLE MiloEdouard1IdMonsieur le SenateurL ouis qu cTiazin -..idessieu,s,ie stens qu'unsenateur en facede olatout si.nulemetitdire au Si. gravitede ces faits puisse delogique, on Le doit pashres p.msoit formee pour etudier ce.,maD. i.ats pled kve, je le rmintiens.Le Senateur Basin volts l's dit et1, President_je repete apres lui que nous avonsde Monsseau LEROYnewt Disinor que,nousboas manderqu'une comrnissionurgence tousau coeur de nousde I glee,Ba regler lea dietsC011E-suessoorascscoormszA-tconsequences deactede /D6 de laoamconstitutionches. Qui peut accuser 1hesrnnous allons poser?si congu: "Les effets de l'etat qui sons actuellementCouverDirecteurProprietaireat Germs CeRene S. BENJAMINgit pasde se cacher. Je sassRedacteur en Chefque vous etes presque tous-leMale Therese G. PETITcidessouscrire, sans discusAdministgatriceABONNEMENTS.os.estrata la. mesure PPe.parPort-au-PrinceGdes 3.06rExecutif, comme d ailleursProvince" 3501 vous en avezrde biioax auxprix srabattablas.La finsernaineElois 'Sauveurgumenes seproposent d agu SouneDenise Andresanre vemtnt comprendront..iu'ils sont Clara Jeanliciers, -irte offic-erset leR. liers.eat quesexpose.% ils saurontY a unn Anne MarieCharlesils compren-Monsieur /e SenafeurMartion de la loi de 18.0 qui dolt Ini pour les"r'apr,nge1a La raneeL num roz n, avez-vousenvisage Its siege comme--porter une certaine sagesse. unee prevoitcertain mesur e dans fears demaressouche 3Simeonarti-clel'etatde dront la necessite pnur euxcrap-eeauBomb Lafrancemes Antoine Polidor0Jean BeltzairegMonsieur le Senateur Loutsde siegemge seront regles par une neentde vernr demander i'etat. -.-Madamed$ceneea apeINDEPENDANje le repete,a ne pas pren-POURSU/VAINTJe do is1)._de siege Pour. sevir contra testisMtse enfants en bas age un petit 51 est-,ae ban ton ae le sane. on petit nous,imanclie 3 juin, 6 hresMonslement la tenture cette lo .1b.e5. on peut nous accuser de tout Hercule, Petionvii.eeorgesauD_ie.emoslloiaussi.iv:/e Sena tear Kaje j'espe're done qu`a qantd'art' ce qLounue i:oveuot.mais u ne pIeutE'GJ. PETIT.,.ent.. soyon5 Incapa'-"Ijp -t'pl'Fxecutif ila. h glut.e amour-'ffIfias''InswealsmEgsgail,il y a li,-11 de nods permettreRedaction: Un CostaeQe.vous avouer cide -detotia adresser souslea reproches possip.m. Thi'atreBi-Hebdomadaixedresea responsabilitesA-/raentreegourdblp endrai les miennes.ne s a ver au vote immediatdu pro pasnemdireq'Oe 'IOUS clecb.cs de(loavoirde prtnire connats.uver-AVISde demain on pourrait voterit 5 EzritY a Pas IMP loi*On pourraitipassethuis dos sana un vied aciagt quiclit hien clbes.est Pr-els.ro:..t palcea.),reglant east de siege. La loidein.1nest cense K.-toyera Jar.101Et,surtout,doubliez pas cile dest la mat-stir tame l'etendue duTerTiture levous dernande de retenir que dansto...............-----' Bazin--IIn y a porsonne, loispeciale".i/.jRena.cd-ce projetloi.I 'SO]'la*a0*conn att p s.r.1yMONSIEUR LE PRESIDEMIRlita30Feg eass.otf-1Verne.m.nt ml / b \ oat. 1946 deemPour, VOS cadeaux detoates sort as a ou-t..,.. ratat d.it,..ge,e. Celle de 1839#) nous en ProPasoos une. Par-Tit a pi speetalstedes articles, tels qaece que le SenateutBaptiste ignorebliez jarnals dt passerchezRusso Freres n'y est pas viseeIt est simplementla loi de 1860,cela doit-il ante-`ctut sattsfast lea go NU;les plusdeliUn.ts,.mars 1949 decretantretat de ;telt ria."VeciSe6enAnInu4s.abpteresnicrntit:nv.7tierdi;r "Vu l'arrete endue lu 4rraj SCLISle,yeas la Id du ...suspenlatsral5on Je rtatP'31Ii'ilSe...41mutt.a pas itreglan. t edit de siegesonlaRepuCons derails_Laelea circohstances actuetles ce n'estaaoatres.hr 'l'mintrese9ualites, ependules, laty a lieule. eletme .c'laffmnthnentblique;Ila `"an""'dt-5---teade toJtes l esas la lot qui nous inIstressc estoralere:ars. 1e.n ces. te. tat tart bi-ttiinassor fuelS consututraout .JI,ent0issance de;).reuvoyer le vote il an autrejour.tion pour nos enfan1.es apprehensionclus",enateurlit V Ltjx,sjS1J-()\laloide 1e880t i la seance, Baptistetiste ne sej.istitient pas nuandDL Mi iu M.>:DF. CON SI:M.(3'10NImprimerie de l'Action13 Rue des Fronts-Forts 75-Paulis.CassagnolVent,fie phti, hes et cartelageir-11. pit. iipme du paysQ.,-15ms aim*, inat6riaus de1t anstrul-I1031Assorriment etQuslite. Auxmeilleurs pro.ADRESSE: Pane Marcel ASSA.DsRoe du Magasin de l'EtatEnt) e.Ateliers Franck Cardoeet Rhutnerie\isx RoyPhones.53 55-512-4-

PAGE 4

Mangrkles painsLARCOSi retais ecrivainSuite de lalire page*Dejoie ou de son habiletedans la recherche de, muyensde canalises vers Haiti desdollarsquiallaientavant retablissement de sea=entreprises vrs Madagascar,les lles de Itgene, Ceylan et lea Inoes, fatxe la forune ,des co.ons pro-ducteurs ou speculou-Jr enhulks essentielles, non plusde son genie a mettre la con-currence de cespays tropi-easier, bien que puissammentpatronnes par les rnetropolesuropeennes,genoux devantla petiteRepublique negre,nouvelle venue dansla pro-',auction des essences et brusquement portee I la tete decette production dans le moniqonl Je parlerais plutotdupatriotism contagieux du Seoateur LouisDS.-jiie.reviterais avec !loin, poor=me p isdire avec horreur, lestyle et la pensee de is Wm-loam deceuxqui chaqie jo rAans le jolijournal ou aut-o4eurs, viennent,comme desponneuses hien entietentus,avec tine ration de produc-tion. deposer leur oeuf... tinbel caul, ii faut econver,ir,mats qui n'a p is ere feconle,un oeuf,parf iit p=i-profane mais got lz spec s'is'devoir rien proItmetcomten aet sansmisses pareils dadleursINDSPENDANCSBlivezlesBensons gazeuses'ARCOIJ1Leurpeau,,clechagrin..n'enr.esteproletariat frangait,-.quejeurchuteinaiclue la fin de la.*.Suite-Pgement tine t e 11 e institutikinfleaes pratique dan s son editD.eu Dejoienier revidence...onc, les massesfrangaisestrr tin consente-Piquionquilui amsieat Revolution elle-meme.nal, mars nen pas egoiste, et n'ont retirequelques hien-des resultats qu'il a obtenusinstitutions pafaits dee 1 eur RvoI ution nonidans lea differents postes of-Inent etendu' et je emisqu'vise sincerement et sans (Ismon ne petit satisfaire tutetel.-te possible Penlleatif,intereticiels qu_nl a occupes, et ceuxJe connais tres pnetsDejoiepi;. i'apartir du 14 juilletq ni .i..10 artist 1792, rti que,dans ses emtreprises prile exigence que par la recon-naissance concrete desnou-adiel11en tant que po iticien, ayant mettle du 21 janvier /793,veesil a offertdmira-mei-merne tres nets de gait maisparts( du moment ou. audontie tous,cuRre. zeauxra ts etea nouveposition du travail, par une,pour cZ.-cchittetoiiprintemps 1793. Robespierre en ment de ractuelt\-,FE-vent cleloyale qu'est la politi. trait aut.ormte de. slut I ublic et tat, ainsi 9tiele reve.e le dis-que en Haiti.rn,is je raii,,,,_ iusou'a sonexecution le 9 Theri cours qu'it eut W. Drownasnbstantielleetperfectibleundo" a IIc'est-i-dire le 28 "ui'eerlots d'uuedes rapporls et tre les milieuxtridu, en commettande pe. let1.97,,'3-'' Duels, en1950,par-out genie qu st, Napo eons eans esvi itd1"ETABLISSEdirigeants tt les clas es,laEo.,rieuses.,,,tie normate de labourgeoisie francai-Ce n"est pas cc &scours, se.,pas autrement. La peauee,tre beau et grand pays"d'autres b'corese. Militaire au x cnurte-s. vu"" magnifiant la (lignite du tra-chagrin est a sa derniere fit-tites indiscretions obien1.' --1) ful'de sa lot dans l'avenir de no Pour peesd'un siicle, rEvolution trouvent.Chez nous, la question ne.donnab esd'ailleur., oiler n.estpas moms vennentraver, MeNTSDEJDIE" qui s y,bre.y voir trop loin, se Plaisent a cereactionnairequisesentaithonevailque nous considerors cornapPeler "notre pauvre nays', re des hommagesde.s aristonates me avantaugmente chez no-de renden a. rien trouve tre grandanni:le sentiment"notrpays,r' regimeCrnalheureuxcet-pour reolcer a s anf1t buite destransformationprogressive.Ie mieux a. faue clue de eentourer oui tend a tineconceptionte terre matheureuse de Des-d.udii,se -ino E.oPetion''. Et j'ai senti que ill pre chute et de la restauradou de.,...,salines. de Christoplic et de faiset,e .cocrans,superieure de coexisterce deERANLn:nt emirainsi1dede is prollorrune instruit et du paysanltivateurLe desir de EaSuite tilepa,seiclendance Vavaitlesvicissitudes, ni la rrsauvai la royaute1euse fol. Tlila laideur moraleTel gut Sejour Lamer I trace proptenpe,(run grand nornbre de', compsseoniParaillet colic le 1489 1'.1n cal s deja fait effectuerlespresalad en prison sans motifnuersfpas vers tine int(graticn valable.triotes, ni ladeioyaute quiqLitt es9t4fausili wel; base.plus ou moms consplete avecsi politiquement noes. ga.,donsMais vous aye?. la me-se rercon're helas a chaquepas dans notre milieu, nile procidelisdel'epoquitrolleeque. la culture de la terre,moire bien curt, coutageuxreek Je.etreurs, des horreurs, nousn'avons pas attendu194611 sair qu'a la deolorable leader.C'estliterencorepour sortie de la ganguedu Mosituation de ceux -qui pdinent que tout covert de VCra indes humiliationsmalheureuse.yen-Age, socialemmt parlant. Ce danses champs, il ny aurl''-ment trop nornbreuses 'a ratepas la bourgeoisie qui,.n,e5t.Nmunites par1ementaires. wanrt.amaisen cc changeq)-iiavez recolte,quatre vina.et c.d'un heroisme evatantclans contente, voulait &later lesme-ca.inotre bist7ire nationale, n'ontdiestrop etroitsrenfermait apre.a.chaque armee de routi totzejoursde dUtt-rstOILavons'ne c en est tinenouvelle VI apres must %taus ates arc.1....pu blase'. cette smed'aitsin,, sum ncbtesse que nous7,1a dint s0 patriatis*d'ailleu4s, j_arna: isetia mattgre leamrncommence,et, endernieteement VOUF. asseoiri la-cuirlye.1.* eat rest 6 ji>:n-et in-e: simavies dc *,ottleori Pheutanalyse,il a entrepris dente' Chambre des Deputespeameresn rib:di_Itins sa. foi e Von ala que,1-caniser Vindustrieagricole Par dant toute une Session ordi,talt d'etabli en y nairesoit troisdu de glongs mois,conviction qu'il 15a rien per-11s'agissait p....ar noes en1946 tout oa it s'estcteterititirm,apres notileattmt-nesOurreprendre le mot--..,t I efidc faire acceder not masses"amorintensiftant la production,rea Et i'.3r <.aplus:, avant votr,c.-ritesle. courage des neveprolepresenter 2 ojo de nos reed-vP,tre journal ''Haiti Dernct-man que a cc; penseurs einece.tte fiamme (lull portait eenseuise, mats udi, sort pa, um.: reves'ution hour-no re nays.lui lorsque sous les obusduric revolutionsing ens I on port e a traversP, ,P..lisant (Ansi le reNe de partici Atau point de re-4.dd h.iouard C.,assagnol aIs digmte.mme cm a1 at).g-anis danzers,e d'homme.s'agissait crapprofonper a provesIndustrie! clansfaiteMadame votreouse delafermeture.Pont a facilire dutrivailen ))4,, .a.0liveruseilonr, se ren-'pays de manide rei unrrntarsttiesirquete "addee demeurer en permanen merle. Que n'avez-vous pa*cute. qui maintiennent m sl-eanaraversae sAlldtitItarienne. U s'ao4.-ssait, ,urtouttes dr:maniere&eratioe'vous privaitgreout leur C3i1Vi10ils. de, dchanger 'a structure economioueSur sea plantations, 11 out par la suite de votte,des preen u ses connaissanees,7 PebueaPute odses inuilrus erveaqucl'avant. ce naais, ses occupationsquse r ser a t plus tareD'iiev icl dinas liP vt.a, nstanoronicartait membre dugrand Corps lui de l'IntErIeur et de /a, kuti.gens trespratiquesladroi-, anis je prefe-e ReneLE CAP-ROUGEOISI prendre consciencede son etat. t..1epst es.....n ..,le tout nousa-t-11. gnernent relatifa. votes mist.TheiPeurepart.C'estleur mettreau service d'Haiti.qui devaient eider lepeople enleventcettesatisfaction.ce d'alors lernoindrc ,e,cetneon ne pouvaitpluss'appliquer 8 afesse.,"je ctois.enceque, salonen 6 tatd. ai. restat;.on sans laq'a le contenir.Les institutionsma modeste expe-te est levee de*vos immunites par-quue signale ;Sejour Laurent exis.tent.Mais tilesexistent iutementaires,tout en re la-.stele nouveau,Presidentde latimeat, non pas poursatisfaire des Republiqueitalienne,Mmant Ia. remise de votre inv.--quencelogique de rarrEaqui, entreles main.o'un (41aver" Aucun progresverita1reiendications et let suscitrrme..i3 Gronchi. qui a raison, lorsqu' pritnerie' comme unemi, msis pourle,s eviter les -,/ dit:apa.iserLes Manesinstitutionscramnistie dont votesnement, PoPula4.lent one a lole ne petit etrerealise dans de beneficier?cks prol' 'tnmondeedtadalose leatravail.vernementmeat 'takes. donnent ieresultat contral-ternationaux sans lectsauivsieblierintelroteinured,eaxonsente une preuve de votre rare c mua uducruendedeposiLl'ioconcaf cionesettariat poerciurteta,ndes conditions devietim,idn ubelleicia'roffr..cirestptuablpiqaureornieednut..le pariernentairequiIke sjot.rLaurent,pourquoi,ome de lutte pourramilioration ,_-,.-,,re en re lesmains d'un autre Cots-Comprenez-vousmaintenant, Se'iavoir er.artItshommes et esmonde lnpermetet lea droit de parolequi perettelleadi..I idees de 1946cc que vousseayeapas pu contester-on atchefs d'entreprise, qui o n td'opprecier la science, to cantpouvaitconserver reasentia,lea une si grandepart dansla petenceetle courage d'uninstitutions?neconneissez lc''. II.production, mais il ont &EA,par/ementaire".n'en resteplusrien, confrre'dans l'oroanisationnnlitiqueCesilenceineluctable-.eEN CE :NIOMEdept.,NT, Etat modierne. unenmeat equivoquequi rendaitaleur perplexes meme ceux de ye001.LCOGUY SFUOURNEFournisseur aupres des HEipitaturet Pharmaciespour sa hautepurete scientifique.'Fournisseur aupres des Industriesyour son haut rendement.Fourmsseur aupres desLiquoristespour sa qualiteincomparable.GUY SEJOURNE -MAURICE VABREPort-au-Prince.LaCigaretteSplendidfluence proportionneeimportance icorornique.Je Ireplus proche' entoutage.veux par consequentme 0commentl'expliquezwous,GraadtrSovez pungrand. le tullefeier surtout I xette massecOurageux Leader?genter votretaille de travailletars etI cette clasrnoyenne queefgrele 'Journalse suivarste:rrois Iertnernentqu'il est deACTIVITIES (0-689)rinteret fon-laments!,de la detinaependanceKingsway.Delh-9 (India)macratie tie realiserpacifiquemasasansles intrcduireeffective-Inspo3espi sde 25 ,ans par sa'de deuxsix.polices avccse"depuiuiielectiroune3, par son a'timeet un gout exvenabieautcleux sexes. Reauseuil de redifice de['EtatLiSEZqualite. incomparlbleinva-ia`31eV ses tabacsnouvelle met-lode con;';1-1:;-;;5a a conduites jusqunotretuiternent. Ecriveza.l'adrestion politiqueVE.Frit.Jegnements soot.;trais gra-;;1oiloil S'exerce lachc-)sultats garan.-Atm.Agents dis ributaurs:Joseph Nadal etCoseen. ite parce gulls ont cliii.de pense a. dernander au 'Minis-teliph3ne3 Directioa I: 343) et2233

PAGE 5

igLe Rhum BARBANCOURLseul suffit,1111181WIMUNINbutV...=1111111.0Ni lathes ni licheufsChezDEFIa ic1880 A idle de ,soncante deuxArtiete leeLe terntoue de la gullse dei/he de /a page 1ARRET1'.tions ou 0 octobre1950 /ma..solidansa d'avec Minousjurei-I.e Rationalcent"C tarts. rr f ritait er tire zincgteIrVePub.11"e CSE :n 6tat deL, --italrechel Reemain qui vcnait reranEneiNartriatu)lserlr''Iu'onliptiaruses7..Dans sonedition du 30 Mamsl, l'Arrete Er)lant, il 1wco4a fait desfuneraillaffitrolc de toutes lea activi-tie cylace atx tunes. cc rrrne notreJournalapurlicgu?in;etendra aux queltons, s'ufte rnagnanimite qui, nousrev:tittles/ARRETE...c-tea nationales, seus lahaute dime-canclue,Chef Supreme des Forces Artint dti-President de la Repabli-xieme circonscription electoradidat du MOP a la Depu didallier, "Le Naticnar1taticn Nationale pour aeu-1 d .9ue kle pe1dconstamment repetep e at decider de son propre des ,..II' isaPs lea sets de 4rEs riceE.,et.r:touritpa' rticuciliersemegan:nos commiesfie couElie Lescot,.ctine .s."cc`strPt:SesttInhibistreEs%E.61: ."Lills.cru.Mn73u.'ipuanla Iles&acesbde la Prel.le de Port.au.Prince, et a lamees.President de la Republique.Articie3.Lepresent ArretelUonstitutforsVu its at tides 35 et 60 de /a genredu Seeretaire&Etat de v e n a i e n tde subir dessuite de la bastonnadeq tie It poi-ii, une nouvelk tots; denoniangege etecerntaisnecamnaeu eacreitcer -1,\ DEPEdNeDAgNtieeilq,:e CGS:: tation I larevolte...,e nous a pas et&'Sera publie et exeeeite a la din-Consider& bt que darts les conl'Interieur.etdela v c i 1 1 e resc'sable!Yea dradppilrenadreque la justice 8.Fait au Palais National :I Port. ou partisans mopisteslancesdmanaiscolueltraduettniers evenements du 17daonpnla-ce son mot dens le cas des.strictures actuellesil y a lieIudeau. Prince, le 8Decernlare 19-n. dans la rue par le dtt proles-,.Pen e es =surescepPoussant plus lom sa propenincarceres. S'il en etait ainsi, nowIts, en vue deli securite de laBe-ELIE T FgCarseur ea er ou avec son acsion a k delation,requipe;de Pau-ne doutons pas gulls sets tent aTaullliout crHaiti.,Par le Presidents,' cord prealable, pour"RECLA tre cede a park de ceux qui. prose ja liberes.Le Secretaire -a'Etat de 'I. intirieur MER ROIVAIN''enlieu get par leurs irnmunites, mit lan-Ensuite. nous jetons le defiatsCorrespondenceVELY TWetALID2.place de jean-Mane Moise ce dans t..ruessles fils dunouspenile National deindiquer tel adj.Suite de In page 1de,A L ATTENTION DUC'ESTFAIL.::'ulta PagePis eatil lance, a tort et aEdirret6 du 27 Mai 1946 dis goal vainqueur des mernes uraux cris de Vive Is Revolution, at.articulet ounote de notretendant It moment de voler au seami!Francic Straphin .a il se zaftig-*raversdesimpertinences 03 mi.! e Executif NIilitaire,dicrita -es.cours de la victoire. Ils reont pas rendu coupable "d'exoes condams--1.clans des attaques d'une perla 1imantle. sur le RapportCest donc un faitquit le pease I dire le sort qu'on leur fit/tables de !engageet"..."d'exrise,..,de 1Offiesr charge du Depute-..genre de courage du Profes.Que cesfils du peuale quailbona la revolte..."imanenceinquietante darts meat derfrikerieur sue toute ritesclaque No de son FOIE SOdue tinteiritoire ch/a. Ilepubli,eat t bien connu fiat de ladies et de lacheurs ceux Nous jetons'encoreIt defi i'sLeCIALque11yque "Le 'National" a designe corn National.' denous sigr alestelpaaC eat un cas qui relive Sinn de la Lot du 13 Ari11880...."-.n'eat nullement ques de tous .mai, ces,t aussifait me lea ayant pousses Ila greve, sage d'un icrit quelcoiaque deenadnaencs:urait s a"d .r Alrc.de la pathologie, croVez-moi.Ainsi,vieille,aujourd'hui deque DanimeFignole ne tra-dresser B.In& tre conferebet OcenadAussi, je void deande A r,an ram de vosinnombrablesrnsi:ivasT;ri.sreei;enta.nssini5italeie4selndeoirie3.psceasignalergeelyetrille :..s tagapeineLt at-raitrecteur cr'Haiti IVIiroir" a ADi.au.e amde uedes finsodieusement politi-Le National-peutotuorute.seper..carnmils,de pareils Mita?lecteursrnde laisser ccalade nos lots abciennes le courage du Sena.'rogees.mettreuce, pque couvert par quel deli au(1%.1-dsujournal"1.e Maths oatriorrie niruir ulluerie,s"' il...voroir tout sets]sea ineen. Le 2Fevrier1942, Lercot prit un teur Herard, lequel nest cer quechose deplusizieux que de redition.saisissant lea tribu-nvites[Secret Laspretendues immuoitis, ill sait crail notre confrere Gerard jolibois seI. ,.P13leurs laud cas OD en fail) il ne an seraitrenducoupable"d excitagnaux militaires **dela commis-noeuvre ou...mit sans forfaire al'htrukur desicondamnahlesde langage et.Vioirrere dz sesance des crimes et dElits contrede latactiivlasurete de laOue, 'n6publique, ma quesi grossterement figno. gner -Independ.nce" commeetant &excitation a la revolte..:'ccintaminepar la triste maladieEnattendant, ils bouclentlinancien admirateur de tee rordre et la pi;x.cluelque cost lesque.de la pour qui sevit dans notre aujourd'hui leur gamier= jourVenial l'ignole.la qualite desentails et des cornLe Senateur Herard is enPresse, et pour cause...de prison-plices": (Artler)..est pasdupe,disons noti,!Edouard JEAN't oft-au-Prince cc 28 mai' e elementCes tribunaux militaires etaientsaisis des crimes et des car it sait, comme nous, quec,195g,.g .'--pour ne i'etre pas trouve endebts de drott commun.,,.....,,,.....,..er...............,--,.....---prison, en /954. lot 5 de Yaf..,, 606}4ALGRENOUS...lane de la Llgue deDefense..Plambreux sont lea arms Le President' est-il candidat? 4e1:4b. .r_tis...PLbliques,il ntAul nous ont dernand6, cornTOUjOUIS las graicYchose pour'Tha coltant la Maimn Gerard Mechlernhourg, vous pouverne l auteui de lalettiecigentle question manqua Pansuqtte: le trop courageuxLea-vcms faire sintrt..s. ben assortirrentd'articles 0.ivers i ties bont'--Arsus, derepondre 0 A la page 3 SZme Colontlir du MOP le rcndit respoumarche pour ganir votrexnagasin. En ,attendant, consultez la_aux elucubrations,:r un esne de ridition du 5 mai 1956 sable de sa detentionet de lute ci-de.ssous at demander immediatement a la Masson Ge-srardWit... malade, inaiR,il 11011s du jocund Of Commerce -il touslesmalheurs,rnemeMECKLEMBOURG son quota et son prix..TISSUS DE COTON DE TOCTES SORTESest public un ar tide dr nous ceux imaginaires, dontil se--,secnble que ccEerait exage-Talons en caoutchouc pour souliersplaignitsi amerement au PEArticles de plage en caoutchoucTer darts latolerance Ewe de 43=3:Ve pas tout au moins. direLa question a savoir as nitencier National, tout corn.Cartesa. jottervoyageme il avait accuse certains auArticles de bureautalte.lit, IlL celui dont il nous Paul E.hlagloire se presen-tees qui avaient pu se rendreValises en cuir et Alalettes derepugne de merne mentionsentera a nouveau, sera cetteBijoux et fausse bijouterei,'iner le nomdesormaisici. armee uric question "Wimpor a1 etranger de n avoir puLampes tempetes -13idons de slatt enCependant, eil fallait co6te tancele faire qu'a Yaide de moyensPeintures Chernolet Ceriuniques',,.das Flw.ttAtte catte, engager la polimiLa duree du mandat preeprovenancedouteuse...,Senrures et CadenIt/Oulins a dande et a. Masssideaidexpire ie 15 mart est un fait,que le coura-que gull a provoquie. dans,Radios OrionTunique butt de trouver au1957 et rondemande si g-"'e du Senateur Herard n eatEncre d'irnprimerieat Lithographiesilence devant ropinion, nous Magloire se presentera aim Pasdu genre dont fait monRechauds a Petrole/ui ferons sentir de quel boss Elections eravril 1957:streehLaebaidtuerCordetroe.11arnentle ProlesPram's et Chambres aair pour bicyclettes Marque Emergemous nous chauffons.D'apres la ConstitutionPorcelaines de Herend et Poterie paysanne de l'Europehaitienne le prizident sic petitLe courage -clu Senateurbkc iih:a itceesr iea sue ixe!blaeoncsi tsvcoqouunrieer sd : timaintes fois declare gull neA laLibrairiede`".-etre reeluPaul Magloife a Herard n'est que la manifes -tattoo d'unepositionprizetoartutiecslseosrtedsportse,..L'ActionSocial erechercherait pas un nouveau a un moment donne et qu'ilSoaninuesriare aatollitrOenIsatieTI:pcOollries bureaumandatBientot, dansle5 differentes pa--a an garder envers et contreo,zrAsses de la capitale at de la proCeintures en cuirpour hommes4incvan se derouler lea poets-e,,-.Ceoendant, ilexiste une tom.Mats c est un.,,u at..Materiamc de constructionlleS ceremonies de pre:nit-rem-certame pression sur lui. 'lemrest q.TiTisus de coton dans iin assortiment riche de dessins et colons=union A cette OCCasion la Libral ci'f'svIto11/4,.ationat ,,, ine.enstn..r.e sa campatencl ant toul'ours le momentTisus deIla3-on ridlement assortis en dessins at coloris.,ale de l'Action Sociale tons Oiirea gne en vue de rcc C jot.tr le iiile qui estleChausettes us colon et en soie et bas pour damests prixraisomiablesle plus beau AIConstitutione. a, .,,e agonsien, ene s corn p t a n tServiettes de barn en serviettes de table,ra; -4fcertainespromessesRobes Europeennes de sous lea modeles32,,a de catleatts at ele souvenirs: a poster Magloire a lecher-Comges pour damesIleres de messe, Byres de piete, di acher un nouveau mendat. cuassui ince,DanielFi-At ti choirs pour dames, hommes et ems us'poets, g,raudes et, patties images,v,1ddemonstrations-"gncle ri.a.-" l*Pullovers pour dames hommes at nfantsaesti`, statuettes et benitiers1..,e pnis,esJerre's eu: en rea 1Pu-.tes pour tsix-la scene pohnque hatFilniee pdpierhotographie Marque Forte-pxvret dcs motifs appropries, etc, etc. populaires cit etc faiesuPassez a la Librairie tie rAction unccord tern .e.tienne, inc. position bien claiBic)ciel lesalarque "liobusta"7(Soeiale, angle Lalue el Poste Mar-Actuellernent le seul can re!Enil%os adresmmala Alaimn Gerard (AIEBELEM,ROIdmRC ions etes (MA sur de trouser des articles de -bonne qua'/ail:sour faire voire chola' desca-,-,..1..ivrx --deara tie premiere coumusion.mdaeett a.at eaette oenateurMaYDIilt,-vec certitude,use qui sous fontles.oin etsurtoutAdes prix defiant touLouis Depie qua eaten train nous dile on role actuel et tconcurrence. il eat aussi pram u dans le programme de yentade metier mine active campala_ in i s s ion gull doitlde cette maison tin lel assortiment de materiel iourd pour Pagp-gneaccomplir?culture tesque:.Dumpers -BulleclozersTractems 1 Pellesmecaniques--,RAYMOND CREPSAC,_...., 'Et eest ra, probab/ement,Cautions-pour traVaUX publics.tURGIEN DENTIS'ihrr...------gull faut chercher r explica-INDUSTRIES--Dens.complet pour chemiserie--Deds cons-altion du fait par lui deV0t1.plet d'installation h)ckaulique pour arrosage 'des plaines Devisannonce rouverture de sa dirtiqueLahr airreeS t1 herise-Ioir exploiter, dans uhepen-complet pour HuilerieFrornagerie Haute refrigeration etclist iIt Rue Reunion No78Ruedes Miracles No 81..see si nitNous voulons id attirer Pattention de tous,quedans; tomes4.es patients y sent assuresrde: arCenne rnaison Morpeau en feesanifestmen m ni lea adjudicationstels que en Argentine, au BresiP au Paraguay,smarm leala position de courage ell'A Cubs plus empresses, tous le: deMontferrier Pierre. Vous trouaet dans l'Afrique du Nord et du Sud, ',nos clerktint--.-taws ouvrables de 8 h a.mit tai.verez tout un assortirnentdivert Senateur-Docteur Marcel Heioujours ete accept& avec beaucoun desucces.diet de 2h a 6 It p.m.de Lyres classiques.prd,Gerard MecklembourgAGENT DE MANUFACTURES55-Rue Dantes DestouchesPort--Prince,FIaitiCable adress: GemeckPhone:2107lismisematisessaratomasseeer\\.\\1

PAGE 6

."Fragment dI histoirePar Andre A. ISIDORESuite Voir k No. du 2 Avrildu 28: SePtc.mbre1888.le Nord vous etc.,baignes dans rodieux :,.e.Fea-PORT-All-PRINCE --HAITIRierz ne nous semble plusPolitiques. Bien plus,elle avain que dissimuler les diseu, la discussion, clopuis lors,sentiments qui existent acle merite d'une continuiteas-tuellement entre nous et cersez exceptionnelle densnostams secteurs de ispre.sse moeurs, justifiant une cer-locale, notamrnent Le Natio tame liberted'opinion rnal-nen L'eXplicationenest gre des tentatives de brinaa.fort simple: notre journal, en des...soutenant l'incontestable ve-rite que la lettre de la Cons-titration doit toujours preva-rompt run des liens desclidarite cpu clevraient nousmainSeance ExtraordinaireCette rupture remontejanvier ecoure, a la suite dela publication de Pinterview MONSIEUR LE PRIDENT.publieedans le New York Je voudrais signaler an colle-Times par M, Paul Kennegue Baptiste, radicle 15.6 dedy.la Constitution qui at lit amIi eensuivit une divergen si:''Les effetsretat decc entre MOUS et nos confresiege seront regles par uricresdu "Rond-Point"qui loi speciale.Ainsi que rar-pouvait, certes,se distuter tide 157 qui dispose: \"Tousquelqfussent ses aspects lea codes de loi sont mainte-WOMNiammerIFelix Horisseiulerby 'panecrAnatole"SE NATOn saitque leuoiie-homrne -lieroohoclienne.Onaitaus4id'action Felix 1Merisseau-Leroy* a quiicetteoccasionMorisseau-cancu unveritablela'boratone Leroy aligne me nouvelle pleiadetbeatral grill a rnodestement incracteurs recmtes panni lagenttitule : Theatre d'Experimentapayzanne, Pour un grand nombreormulamagistrale production drarnatique des critiqueset qui ont solliciteAntigone en creole etanglers, de nous des rensergn=ents, nouspuis IMISdee" de jean Anouilh. avons demand& it notre aim Felixle promoieur a presente, en gran Alorisseau-LeroY de repondrecesde premiere le 27 ,mai &out& sa critiques et a ces renseignements.clerniere piecefolkloricrue :"AnaCe gull a accepte de bonne gracetole.en nous accordant rinterviewNos lecteurs savent deja.T pour va suivrey avoirassiste. cu pour en avoirQuel est. d'apris vous, leentendu puler ou pouravoir lu rneilleur de vos acteurs populaires,lea mmptes-rendus on des apprecelui qui aurait le plus de chancestiations sur les journaux -le sud'etre appe/e I un bel avenir artisJet trIAnatole", cette grande frestique ?que de Is vie rurale haitiertne quiR. Imrnaculee,Madarne Bomorepond a la traditionde la tragemecoantent se mit en pleine rebelvous eveslachementasrassinePOUROUOI ? .POUROU01OA/REOr, cette periede tendalta constituer uneetapetresrespectaVe denotre evolu-tiondenation,biers queplus Tune foss notre adversaire"Le National" renoncant 1 nous suivresu-Voirsuite page 4du lundi 21 Mai 1956(Suite et fin voir le nurnero precedent)nus en tout cc qui n'est pascontraire a la presente Cons-titution."En vertu de cestextes, si tineloine heurtepas la Constitution elle riestpas abrogee.II n'y a done.pas lieu de supprirner le visade la loi de 1880 mime "dansrignorancede seadisposi-tions.MONSIEL lkLE SENATEL711LEON RAPTI.STE.-, NronsieurPresident y a-t-i1 lieu d'ac-corder l'etat de siege, c'est.a-dire de lever certaines ga-ranties constitutrennelles a-vant meme le vote de cetteloi?MONSIEUR. LE PRESIDENT. team de Paris11 ne s'agit dans ce cas quede renumeration des articles'qui pourrontfaire*objetee yendes hlitiensla prochaine loi.' Mr le Senaleur Marceau kisinor-jeregrette de n'etrepasd'accord avec mon dist.e'611...a.nd1 4Ju n 1956LeNationar' deii hiense resigned...r"Le National"dolt bless bien de fcis n'avcns-nous passe' resigrer a erdosser la res-pensabilite desevererrentsdu17 mar, quoipu'ildiscdens son articukt intituler-I.Acl:es et Pacheurs"paruetntisirn edition (In 30 maiLe public nous eat temoinque depuis decembre 15,nous nous evertuonspeen-dre fait etcause pour laConstitution que nos adver-saires ne considerent pas cornme un obstacle legal a leurprqjetreelectionniste. Corn,dimasque leconfrereq us arcbeutait cur des artice-dertrevolutid raisesfrt n-cais et haiticnsrcur inciterle EOLkERAINrenserser*Ja. Constitution de 1950.Void en quds t-rmes,4 fevrier derni-r, Me. E. SE-jours Laurent, dans lea colon-nes du National incitait lepeuple i la revolte. Apses a-voir declare que tout doit seplies "(levant la volonte nel-timent exprimee du SOinieVoir suite page 4Una* An.nee firGALIN DEzassassme sur unname dommicainen rade de New-Yo:k...Par David Anderson(du Hew YorkTimes)Lejuge &Instruction en RepubliqueDominicaine.Frantic S. Hogan etudie le il clisparut depuis le 12mars.cas du Dr Jean; deGalindezLe13mars. le vapeur .3o1,tvivant dans la chaudieminicain de la ligne, "Funda.red un nav:re rnarcharad en doe:arrive corinne d'ordi-rade de New York.raise pour une escale de 3 or)Dr Galindez, bascrne. espa4 jours, scion Nicolas Silfagnol. etaitmaitre dcconfeporte.parole du parts sevolu-,rences adumbia Uninversitionairedominicain.229,ty. Cask un adversaire deWest Ninety 'Seventh, street;dare du regime de TrujilloVoir.suite page 2de Parisn estlus)sous la presidente de F. Hip-polyte. Boursier du gouverne-merit hairtien. Raphael Laro-che qui, par inclination, avaitchoisi les ma.thematiques,,suivait avec assiduite lea courssloe. Ames 37.avoir presente sa de lecteursqui Mins ont fesex-Voir suite page 213 nouvelle d u decesdenotre d'Henri Poincare dont il de-collegue Baptiste, quipenseII y a quelques rods, nousque tout le temps qu'on dau eat parvenue de ColombesVoirsite page 2(Seine) oueetait retire de-Cc'puss ledeces de sa femmeapses. Etre demure 40 ansLeseseterlue,5 rue a Sulpice a Paris, laNous avans Ecritdoyen. Raphael Laroche on iVoir suite page 3f,dno0tre edition du 1 erjuinans qu'a pnatre du Cap-Haitien dicette date note collabora-11 possedait one maisorn deteur Franck Seraphin etnos famille :dont 11 percevait chaconfreres Gerard Joliboiset,que mom la location. RaphaelAlbert (keenedibouclaientLaroche qui etait apparenteAmes la rnort du Gineral Seide assez pour vous nouveaux septemleurquinzieme jour de priEvariste Laroche, un desTelemenaque survue dans la soiree briseurs attitresdepuis 83.Vous son..,fervents.salomonistesduSi cee affirma,iesPrensade titeevenements 'du,New YorkNi,N1ousoffrons a nos "ec-tionest Nrd,etatt ventsenranc17 mat'lion contre le Gouvemement proSiide. vous VOUS etes deburrusavraie en ce_qui_concerne no-eursuelques passageset la Constitution: le coup de votescauchemar. -Oui, e'en tee arni Franck Seraphin, elk14te Bignon Pierre Lcluisq'i.dde force pour sesaisir du Palais eat assez, le drame joue, 11 ne vtius n' est pas rigoureusement exactedecederotsLi A'o du 26 mai du-"/"" 'ayantechaue, rarrnee assaillante reste plus qul dprmir sue vos Ian dans le cas de nos confreres Jo-Nous avons appris avec Mfijournal La Prensaqui s eclicornmandee par Nord Alexis re. riers, et nous, nous vous regarde. kbois et Occenad. En efiet, arraniment de Peine le deces survenute a New-Yorket relatifs auxgagna sea cantomements. L'exalsons fake ?Vous veus tremPez 1 tea le 17 Mai --et non le 58 corn vendredimath/ de Me Bignn de:r:leaen:hlaen is surnae pn lu.isalleemaouxisnation des reactionnaires etait a vos sales sont remplis.-A notre me Seraphin ces descriers realiPierre Louis gut a occupe de sonson cornhle et 'rut hut etaitNcrextour rnsinterrant nous serons des saient plut6t leur seizleme lour vivantlea impoatantes fonctionsCa y es Ci hi'1ititer ,, par tous lea moyens --les acteurs dignes de vous. Vous vous de prsion... preventive.de Juge a la ,Cour de Cessation,reaagcrrnerne en'ions CCSpoptlations duord' et de l'Artiresignez a la guerre trextennina-Dans le cat de Gerard Jo.hhoss, Senateur de la Republique, Concon ire le Port.au-Prince. tion specsle crime? Tent mieux, nous savons Tell a etearrereau vo seillert;;Ils daucum dommentai-.Consultatifet President du exOn pent se rendre compte de cotmaisalors trembles 1La guerre laut desa eannonnette par le Conseilde gouvernement.re, laissant ainsi le soin auxEtat&esprit en lisantradicle nous ye. NOUS la fermis is terrible Lieutenant Jacques Laroche. leSea funerailles ont ete celeTs srectaasgnuxeraedurntsirenesar leraficcioentsuivant Au journal "La foudre", gull vous en restera un souvenir jeudi 17 Mai, vas lesdeux beures bree samedi au Seat" Coeur de siIrons de laPrendate du 20 octobre 1888 :ineffacable.-Nous sornmes de ceux del'apres-midi,a lariat Payee. Turgeau avec le concours dune:.4"nEn voila asesez !nous crie Portque lafunree des batailles et le Donc, gour lni, comxne pour Seimposante assistance.soau-Prince,les dents et I.angles sangrendent fous.Nat,;anus raphin,leaformaliteslegale-A sous crux que cc deuil et.''-encore ensanglantes du crime de pleisons aux bruits de la mitraille n'ont pasete remplies a roccasion f!ete.Indepeadance" odresn ses-Le total des ditenus5!Ptembre dernier.-Oui. c'en estVoir suite page 3Voir suite page 3*mares coudoliances.Voir suite page 3CS)

PAGE 7

tre.1NDERZ'*a-GALINDEZ assassinsur...L EENA TSuite dilaI ere pageWA ELLE ; Jsuiviles longues a combien interesSuite dela page Ira pas la loi,l'itat de siige santes discussions auxquellesne sera pas reglementi.Le a donne lieu le votedeccMinistre a dit que ccn'est projet de loi.Les 'uns antpas la loi qui nous intere se. propose le renvoi du projetc estla necessite. Et alors? devant une commission qui,L'etat de siege-nest pas SUdans lea 3 jours ferait un rapbordoilinela Loi, scionle port, d'autres pen.sent gullsMtnistre de l'Interieur.soot autorisesinvoquer Vi-Monsieur le Senateur Margnorance de laloi de 1880.!eel Heri;rd,-Mesieurs, je d'autres enfin viennent nouspre ndsla parole pour dire quit faut supprimer ledire que comme j ai Ete condispositif visant la loi de 1880tre Vurgence jele serai en et de faireentrer danslecore contre le vote immediat, corps du projet lesdisposi-'"Varce qu en prmcipe ie ne tions des articles 156 et 157vois pas de motifs suffisants de la Constitution.pour appu?Ter cette clemandeLe Secretaire d'Etat dede suppression de garanties l'Interieurtresopportune-constitu ionnelles.On a pule ment a repondu que cc quide tracts. et qui pea dire Si nous interesse, c'est une dis-cen'est un farceur ou deux po,ition de loi darts la neces-farceurs quioutlance des site imperieuse at se trouvetracts. On eat dans un pays. le Gouvernement de garantirQrgams ii y a des services la securite 1taus, rnemecharges de detouvrir les tauceux qui pretendent n'en a-+tears de troubles.Ce n'est voir pas besoin. Tout le mon-pas la suppression des garan de sit qu'en rnatiere politi-tiesconsritutionnellesq(ir 1que. la loi supreme, e'estlaclairera da.vantage la situanecessite. Oa a-t-on vu queion, je suis donc contrele les dispositions de la loi de'vote immediat.c'est dura.nt le temps que passa le bateau dans le port deNew-";.,".aa.k que Galindez dis-parut a-bord.Void i le version 'que MrSilfa donna bier aux journa-listes et que plus tard ii ripeta aux auxiliaires dti juged'Instruction:"Nous rayons a.ppris deshommes du naanre mime. DrGalindez fist kidnappe, transport& dens le navire FUNDAC/ON et jets vivant dansune chaudiere. Nous tenonscette revelation de nosrela-tions clandestines. Je le savaisde.puis plus d'une semaine.Bien que nous ayons toujourscruetait mort, nous nesavions pas comment il f u ttue. Je sues contentde mem'etreE point trompe.Onsait que le Juge d'Instruc-tion.ily a deux jours cita la NewYEA and Cubs Mail StarnshipCompany, Cettecornpagftic est Pa-gent de la ligne dcrnuncaine aux.ttaes-1,,Lin porte parole Uu Chef dela Police, Stephen P. Kenne-dy annonca plus tard dans lajournee que Mr Silfa devaitetre questionne par les cletectives qui travaillent s u r lecas. L'equipage du navire aussi sera questionne I son pro.votes.Si ia Ioi levait comporter ces1880 soient cntraires alaLe vote immediattonjours presente Constitution?Ausuren discussion, mis aux voix. Plus le Skint voudrait dire:est vote..Messieurs nous nous sommesLe principe de la loi,ainjoqi de vous en VOUS 011ie.si que le ler visa mis en dis vant dune main ee que nouscussion puis aux voix sont vous avons donne de l'autre.0 Mr le PrEsidzni-Vu les articles 7,55, 56, cable.155, 15oConstitution,jc propose d'ajouter...Monsieur le SenateurLouisBazirt l'iuterrompant-Je sicvets pas pourquot vous you-leafaire e'at de cet article156, Maosteur le President...MONSIEUR LE SECRETt..111ELVE.TAT DE LINT-F.111E1.TR. -Monsieur le President, port-quoi tenez-vousviser ranide 157? Vous savez lasitua.ation, laws savez qu.) cetteloi noti ne l'avortspas etawns ne l'aurons pas dernain.Quel inter& avez-vous,enproposant cette addition. Jedernandel'Assemblee de rejeterla propoution du Senateur Fornbrun.Mr le President Jeice ma proposition, quoiqu'elMONSIEUR Li sENl'Etat Haitien, un-organismsde lautele ne tendatt qu anormali--serlasituation creeeparVetat de siege...Je dernande a ones estima-bles collegues de voter le tex-tetelqu'il a etEsomniisNous ne sommes pas des en-fants, comme ceux du LyceeToussaint Louverture.Le second visa ainsi que lealet et 2eme considerants, misen discussion, puis-aux voix,sontvotes. Les articles I er,2 et 3misendiscussion,Puis aux voix, sant eplementvotes.11 en est de mime deVensemble de la loi.La loi sera envoyeel'Executif pour etre, promul-guee, at la sance est levee,di'. le President Fornbrun. tri/sibate nt satisfait d'avoir faitson devair avec le calme etletactA'ct qu'll y anporte toujours.Iasi tout in c acun estElks oat d es ouverturesas-achainvoyage le 7 juin.'boutselan porte par LuzSilfa la femme de M,Silfa etpar Mine Stella Lopez de Alcares. Elles ont pass at repassdecantleabureauxavec le cercueil sur hquel Sctreuvail un bouquet de fleyrsartificiellesrouges et blan-ches.Despancartespartiespar une vingtaine de mantlesfonts avaient ces inscriptions:Nous vommes off entes de laDefensede Trujillo porteepar F.D.R. fils;Votre pereapprouverait-il qua volts represen tie: Trujillo meme pour$ 5.000. par rnois; En memoire de Jesus de Galindez assassine par Trujillo,client deFD R. fils.La manifesta-tion se deroula tranquillementainsiOn ordonna d'enleverlecermet":Cependant, lorsque lins-pecteur de Police John J.112U-o-ranarriva sur (asnix 20mirtgites apas que le cortegese fut ebranle,ordorzna quele cermet! Jut mho&"Cela offense la decencepubliqufi ettend a troublerl'orthe'' cut-ilLes Si/faetaientindi-gnes etexpliquaiera qu'ilsavaient faille cereueil laveille au win qu'il n'etait qu'un simple symbole.des Tales.semblent-elles pas "coupees" delcur milieu naturel 7,C'est un tleatreqae je desihounfort. 11 ne faut pas conforsdrevisas elle ne serait pas appliLe bateau tie devra resterlosevepA Rolt neasqu un seul jour.lamantles lion.fil mmanael vus PuisEes ?Felix Morisseau...Suite de is page 1Lafrince.r/celle qui a jou& Cephiedans "Anatole" et puis. Alois Boa.celui qui a jou& lc pare erAna-tole.Q.Le debit de Soune (DeniseAndre) dans -`Anatole" ne vousiparat.11 pas trap rapideC'est comet. Allis, ellea en-core moms de jours d'entrainenoentque lesautres`l ayant remplaceIVime Bonito qui jouait "Soune'dans la distributionrelmatnatres'.lesleurtitdarts le port. Depuis8Ades pasta-dispages du tessub.tuaute original de mon seeration du Dr Galindez 1tre publii en espagnol a .aarrtention de rant ,retourner le-.-cargo,re end emde e son arLe .m. Gaunde,Cent MO. raj panda ahaaga lea par,arisme, paur evttez le week-endun Rare quidr cart hien tote vats tiago du chili;c'e.sturic ter..Q.Runs garantissez-vousrauLes officiels de cette liane.-Toute.sles chansons ant.Gdn associe du cabiite thoisiesparlea acteurs, parmaritime diclarerent ieur in-netGordon,'m,:faire-,t Roosevelt et Freidin dit Able. Reriaud et paroire:I conqueta it a line reunionnaispersonnelie.mentplusd enanfl.Y.transporta.nt des cargaisonsGenetthraennstmiititse5iodieid.elai,acesorenrn7onie de laseau a fait trois voyages a N.rlitessidrnenemiRCI:Plionhoan'ilduLionidasdinfor_matiorz du .Gouver_ti,ediffere d'un hounforton autre.in de Brooklyn.ment domin icain d ici publia Maisrepete qu'Anatole" eatUn ex-Pert en chaudieres odereascarade pourtour.stet. Par conSe de fake mmuir le pauvresequcut, les paroles sacramentellesprofesseur dans lachaudiereautre lancie lundi. Elle estprononcees par Cephie tont inspi-ainsi coneue:tees tie la situation d-arn tidez ne contient rien contredeiet;v4unefnae:nutdemp:Svsotrairtdioaistecrti gmaettiilauclierestrava-avectine,aressionde 220 Ii-laRepubliquedominicaine,queemant une oeuvre de theatre"nets ii ant depublaRepublique dominicai les elements dU merveilleuxcom-i"LE REPOhomme q urampREPORTERCeS petites portes se trouventlaire clanstles ragichede Sopho-here,admilnid!trationt Progees:leeetCruaienPasati.xesUl"pritstrots dillantles mecontents professio-C'est plutat et primOrVrrvapeur surchauffee.raibLPooentt cut seu ementhabituee a etre criti. me Hecate et, lea sormeres dans"effets.eratt ,menmocra eayanunehocleetShakespeare onn'imrtelchau-.alS__a.._opdemTocratique. autl c mond e autant.de "i'idee main se": de alquede 3,435 tonnes est Equipe de"Le aranuscrit de Galin-es pnses d acon eta cerernonieca assese cacao aliea-navires declara que rhypotheIre eelitrerenforcee crunehier une secondeattaquecon tine piece de theatre et non 'unebdBjllo g isilolina. Le bur, eauR.A Peu Prisr as asside cafe,de cirecrabeilles etdest&Truid..lest tres possibleCe bateaupoura-et deLie aIfixe surretatde siege et sea sexlargespour laisser passerne eatMacbeth, comme la Iegende popeee amine tout gauverrieIre Centre d'InformationLa jeur.esse dorierA:de la Republiquedc;qiinicainea le%Iroit de catiquermats thenes et de l'Angleterreu adoenan t dun refugie ingratzieme lade etait aussioqueep_plusaoutitsenter.chi rneurtre est tout sittple-aqvueesies'arpeetits bourgeois dont vousa. N. Y. dit que l'hyaothesequi accepta le meilleurmerit 'ffantastique et quele gouvcrnernent puissedon-c?inptezsner a un exiled'F,spagne, le Anatole,ailleurs qu'au theatreNi "tlfa recherche la puhl,ici ledarts ,e'name,,esPetiole arnquand ilcoasidericaindevait 6 dired'IlBa--16 7AuRex, au Theatre de Vapar t o u s tere les diatri-durecncyens.-has de cet hartma qui aa La1erap, Auxpas sou,boule.. a 1 int Riain,.risons. a Fthres au C1.Cite manifestation lot or-,,,.,i1eiia2itUae de crzuquer bust--;sinisee par les revolutionnal--Cayes, a Saint-Mane,reaita La Havane, a P;risa. ja6rtlic'lea pays de l'Amerique la tinedorninicaines et leaReou-kiiiie,Odessa, a Va-sovie. wiTblicaiooyons que ce lioreestd'unPY:S;ns esnagnols en exil, du-y COMpris leaE.U.: nousart une heure.devant lesBoreaux de Mr Franklin L.pedant at vitt est ennuyeUX.Imprimerie de Mellon............. 73 Rue dcs Fronts-Forts 71;.............-----_...Roosevelt Fils, et son assoctiChar!es Clark, representantsde fruiillo dans les questionsdroit.ib aiTif Stehere-atenRue des Miracles No 81e.enne enzuttnorpeauroodz-ecouterimous
PAGE 8

Ledoyen des haiens...INDF-PENDANCE"Bi-HebdomadaireRedaction: Un Cornite-Georges J. PETITMirectentProprietaireet GranResponsableLaroche surnomme'Fafa, cui-Suite dela page ISuite de la page I'Fait devenir un desmeil-leurs ayes. Pourvu dunelicencede ma.thematiquesquilui permettair clensei-gner dans 1-; etablissementsprives, RaphLarocht quitait tres d,4eJuri .:nser-().gnement des mathern ttiques' tair solvent atvssentip-tr" des parents eel yes dont lestfilsoilfilesavaientetezefuses auxexarnens. Corn-tbieft de parents &Wavesluizavaient gre travoir aidegr.e.enseignement, leurs-enfants, a triompher de leurstimidite et a reussir'a avoirJeur diplome. Raphael Lam-the qui comptait dansde mon-de euseignant de nombreux,,pour la nationalite frangaise.ands avait ete invite a opterftpCe qui lui efit assure avecJe titre d'agrege en mathematiques.une chaire dans unedes gralicles ECOles de rEtatfrattcais.I\,nobstant des avanta-zSet, sur le plan materiel, etle plan moral gull efitpc:tirer de sanomination a tthe"that re de m at hem at iq u es dans.Ittn Lycee Francais, RaphaelLaroche malgre sa f ancophitesditenustres sincere. avail. par atta trot:ventfroisjournesteschementson pay,. et apres suspects cravatpar ticipe atames feflerions, decline cet /a redactiun destrac's*insigne honneur.Ce patnnoteatt.en, cet thirdsen medecine et(an.(an.,.*tespritdroit,ce desnteresse tres encore,.a:lacteal.. sans accent. ie creole,debitait sans la moindre de-*.faillance de mimoire, les versdDurand.lescou-tVletsdelaDessaiinienneshYtnne national. Ga-v.,2ronorrieemerile,Raphael-11101300013Me,nahanEtaitsien.Cettseide.Quels furent leurs crimes7-,... les oollageurs en pro-venance&Haiti riecartentpas la possibilite que Magloi-rzer,a lepropos (reciterl' effusion de sang donslepays.dultes. Smilers Claston, Fortune, pour horn='lemlernains rouges Persemes de ca-rries; Scmdales Recordia; Souliers Bottes pourgargonnets; .Fermeture-eclair., 4 ex 36 pouces;Sockets Galates, Chemises ertangeres .Ax.row., Cravates, Chaussettes, Mouchotrs, Par-clessus, Ceintures, Ombrelles, Souliers Tennis.Chapeaux de laine et de paille par domain%Talons et sernelles caoutchouc, lacets, bouclespour scalier, Jupons Nylon, Machirte pour offiler gilettes 2 lames suffiscmt pour une =nee.merits hostiles quiallaient s'aftron-darts une lutte sans mes.?xliarensaSuite de la page 1e qui n avait pus aucune partdavres des partisans tics groupe-A suivreAndre A isiDO.FIELISEZJournalBerwm:---W511.les pains[ARCO* *Bavz lesBoissons gazeuses. 'ARCOOIINDEPDANCEFragmd..eitEWGLANANT...et aux trepignements de a,sinait a.merveille lesPlats meus.de la lutte sanglantllutteet sans commentairee.---Iititiens. Rien de ce qui en-Entre vous et nous, it y a sur-Notre confrere i.e' J.e..dans nes que le Temps impulse bless.trait dansla preparation de tout de wellies datesiregler. son edition. du =exert+ 30 Mai. vlteAunt, en verfait accord denos mets ne lui etaitetran-t005 :2003 aver dn./55.418 Dessaa public 1 article sutvant sous rwan pensee ae n't e .National nous,....ger.Toutccquaetait Ril7:4fissile41ve, assasstne' 'EN ACCORD AVEC **LEN41de la Republique, qui a sauved"empoisonst"e Guerrier,p.uis tituler.souhaitons gee le Gouvernementga r. eTIONAU.les principts d"ordre et de seeuritktebellefigurehartiennr I care de =or que nous pouvonsVeditorial du jour de nose ex justement emenuise ses meiuresd'autrefor. qui neratait au. leas reprocher as= vous,11 y a =Ilea confrere'.Lc Nationpl" a tit repressio, ct les'tempere erhu-curie rnutifestationhaitien. MjaLILSpour vous stuts le grand r6Pandu Linespoir d'apaisement mantte.1 s nest pas la pretniertpecoeirremissibletiu ilsfluent dans les families atteintespar les leis qu'on Verrait e President Meine. dans lavile Lumiere. etdestunnnles du Nord.. -dernieres mesures de redressernes.t. gLire us.r. a readrait d'adversei-rerait tenu ail courant, ju.-Iieat temps mamtenat.t clue Prises par le Couvertement pour res.de tettemagnanimue es dere.-qu'aon dernier soupir des vous nous renduz comp%de tea maintenir la pair et l'indre pute noblesse /II= gull a toujouraproductions litteraires de nonoirs forfeits.Ce sera une liqui-blies, Nous AC nousattendions elues pour &aides dans la Mica,tre pays e-perait cependantdation en eagle.-La lecon sera pas a inoins du grand organe qui te et difficiieconduit& des Isom,-,..=laterite. Nous, yous ferons on se doit plus 4ue jamais d'etre l'inme,..revOir leCap-Haitien avantcours de geogra'Plue au son du termediaireoblige entre lePotsdetenusde dormir de son dernier som tambourCCau bruit de la fitillavoir et tons eeux-la qui,rocea-Lesmed. Le destin ayant decide de. 11vous faudra biers convents slot/ des derniers evenements, se.re se ooieobligede(remissionautrement, Patx a son ame. ainsi que le Nord eat uric partie trouser t en butte a des &limite'sSuite page I..d Haiti, cluesa population Cat aVCCla lot et la police. Le confre di' son arrestation. Al' e at-Ludovic Morin LACOMB-/eshaitienne et que rhomme du Nord re, apses avoir laconiquenaent rap:h1f:N'sieurs etaient coupables.cornE-..et rhorame de rCluest out des pele le s incidents des 15. 16 et 17 me le, pre,,t-nd"Le National',droits eget= au fauteuil de la. pressAlai en cours. et conclamnk uric "d'exces condaninables de langsgeaence.Vous a.vezetetrop longtemps foss de plas,les mine= sabver et"`Weseitation ala reeolte".4into eats.-11 eat temps qu on rasites demur gut at sont laistes el on tie pourrait en prendre prete.batte votre orgueit: Rica ne peut ler "acertaines agitations, suscep te pour-se saisir de lenspersonneearraaier. Uri ..ompromfs ne sera tibles de degenerer en imeute. en en dehors de tomeslea formes.possible que si Mr Legitime ee.fappetle,.-...5. la. magnanimite du Chef prescrites par l'artiele 19*.de /a.,..face. Let effacement eat necessaire, de I =tat.Constitution etpar Isla', sur,ixparce clue Mr Legal= s'ezt renduR ecrit: "Et si tnalgre les 'Well Presse de l550 qui assimile ce-.otheux au pays et que is caodidaves cpielle (la police) a ,ans dou "crime_ i an detit de droitlive acluellement a 36mats taresera une cauie de clestaidre te en mains. it mal'1 'tat dgreee commun.-,on croft que 1'un des .princiet d'anarclue. Mr Legitirne n'est siegerqui autorise lesreactioas ccIia plus encore,Nou,(ert....e..... .....pauxdire geant is du nwuvepas h onnete ho mme. It a prost Irtcs ,ellepe .. eat pasd ectdee6..enous sourenons pas avoir Itrauctsamerit n'a pas encore ere arretee daps le crime eL in sang, son vin ce nest par uniquement pararticle algae de Gerard, Joliboitle"..honneur potttique et as reputation ceque leGouvernement du Presipan" ces deraiers tensits,ch= me-avile.n'a plus confiance en dent Magloire s'estattache attic tre confrere -LeMatia. 04COld.'.jut. S'il petsitetutter, lea conspiincipes de lavrate demociatie mee.,t constant qu'ilcolLmoretituants ne se reuniront jamais cites cricore et surtout parcecc des-riser journal sa. coIlabora-Noes floaty oppoierons-Car, s'Ironore d'avoir introduit Is bon tionserait plutia anonyme.ansenoti us auront leur te dans Ia. politique."fee ear, rorgane en questio,n zest lesiege, iszorruption let y suivra-Cettemagrianimiti qui,nousresponsable des ecrits setti,encore.' (takciu-r... 2U oet. 1&58). resperons, 1.tetendra. aux quelques sin. reproches a son sidacteur.*Mats Yort an Prince qui aviit egarespsis dans Its rats de mans que rauteur se soitexpres.tact a la rioolte, quelques itufait sun OCVOIL le 28 Scptembrla Justice. et. tout isarticulier merit set-neat design& ouon defautti.vam axmtintenaritfuse ,tateno tonfiesesj,de la Presse cou la direction du Maim,bust en lace des pretentions abpalates d'exees con amnablesdeS'il en eat czars rAJH, eststades des reactionnaires 2 Poulangage et en certains cas d'exciliabilestatuer stir le car destaut 51 Legituneeeffacer sur teflon a Is revolte,Cette'magnani menabres de la Corporation* ill&line injunctionaussiuzjurieuse mite qua sit camtne laseconde galement et arisitrairetnent Inc=44pour son huni,u. que rueilasanie nature de noire Cherbisn asanceres.poura ausis 2 Les habitants de sera t-elle prise one nouv.Ile foIs"Nous aeons pu savoir, par au-.ra Ca5nt41.u'euteratatera point pour de rinaecision et de Is fai /curs, que depuis le" debut de Itihunaitt:t en bralarit le lendemain blesser?-semaine econlee, (Ma accepte descc qu 115avaient adorela veille. Loude nous de precher la Peal effets personnels /els quer tinge,us repondirent aux protestations que deLa page blanche atde brossel dents, etc, pour lea j tar -des actversaues en se mettant reso reponge. maisaussi Iota de nous nalistes emprisonues.lament sous Its alines.En face cle de condsmnee des prevenus cu'LeNational" quia. esl'Assen.biee Nationale, dont la ma des coupables aux extremes 6sub sti tu eairSIPPjonta aes membres vedeit &Etre gueurs. La politiqueavons.naus an no-us a pas encore apprisregulierement elucet qua allait,;..ecrit.darts an de nos ptemiers crimes on les dents qu.'ott repro-legalementconstituer, aueune Port au Prince intitule -Au Servieke air mitres prisonnie.rs telsqutautre autos-lie ne pou.ait a umpo ce.dela Pair-. est chose humaiGontran et Emik Rouzier, Maxbser.n.--Les adverse's= pouviuent nt: c est un melange de passions Quetel, C lixte Delatour.Frane4ogageurs disentLes oaeabstenir de voter pour on do rivalttes, de rancoeurs et de hat Lanoix.;Le National" Ta..t.itlement qu il a etc arreteran candidat, c'euut leur droitetnods dire qu'on. a trouve ceux-Linombre.inconnu de personnes ion ne tablan nen a la. (upstatea la site des eaves duLyceedurantcesderniers fours Ppm. cmPtcher l.""" ticcc,'inembres CLIMItk/Uant au General Legsdu regimede Tex President.principalernentdans la lutte, gift ne l'av-ait pro-DEXO,NSTRUCTIONqtu -.me de notnbreuses familiesMine Therese G. PETITlesAdetinistsatriceABONNEMENTSort-au-PtinceGdes 3.01?-nvine.NOUvELLE ALkISON.DEN1.4,TERIA.UXLescot--..voquee, CLLi avaitpas imposePaulis.Cassagnalhaitienneslenssoutien nata.-sa candidature; accepter son eff-a-ente de p n cites at csrtelaoeu rot-atneladepuis-near jotirsChez Herroarin(jct.ttams auxquelles an le jai propoTouseaattctrhemane teauriPaaLs.i4itenanjaicement pardeitique dans les condi_leu.entresponsable du -pretenduAssault-neat etualite, airDr.. RAYMOND CREPSACsett, c emitre reconctaitre more-COTISLinCtIOLLnon tell Mat eoottle avec culottcscourtes et s'epoutsionnant de leurmieux?Men arm situation,-41GICSIcrime goon imputait a zooparti.mejlears pro.CaillWRGIEN DENTISTEGrand`Rue 128Phone 2324,..irailleufs son effacementreetait ADRESSE: Halle Nlarcel AS, 1.Dannalre I ouverture de sa cliniquapoint tune so.ution aux difficult&Rue du Magasin der Etatshe a la Rue RcuntoNo7ti.dumoment, L horizon politiqueEntre:,kteliers Franck Cardoz Les patients y -cent ;staresVous trouverez : sacs cl'ecole en cuir, sou-etaltcharge de sombres nuages,numerteRsoins lea plusempresses, taus Lashers etrangers pour fillettes, gargonnets et a1'mimesis pre,age, annonciateur de3110.1pc-sours ouvrables le8 itPour vos ca.deauxde toutes sort as n'ou-bliez jamais dtt passer chezRusso Freres,satisfait les goats tea plaf;-:'delica.tsEt, surtout, n'onloliez pas qde c'est la osoi.son gal a La spectaiite des articles, tele gatmontres, bracelets rnontres, pendules, hunt.tea de toatel les qualites, et un assortinasstf%aaepena a n cede bijoux aux prim inal3attables.Rene S. BENJAMINRedacteur en Chef"4-)o

PAGE 9

INDEP'ENDANCEA..dLouis DEJOIELe Rhum BARBANCOtiRT-le nomle poputairecandIdaPourquoi.pourquoLE NATIONALi.t'7Suite de la page 1Sane ela page ieuttraire a la pals des coeurset rain ,leditorra iste ajoutait,le terrain constitutionnels a n shesiter: "Chez nous,abandonne cette voie at sou-des esprits qu'aux intErets deC est un principe etabli, ccnainceux qurveulent $'en servir aLe SEnateur LouisDEnaturzr.t les paroleshaite que le Peuple Souvera, etla vo-participe de plain-pied clansdes fins personnelles, egoistes me enFranca, d'ailleurs,ca, run desplus grands Ad lorte du Chef.La dEclaraticnFt anti-patriotiques."il en a ete fait des applica-ministrateurs baitiens. 116eat i m pe r a t i v e et F.:in imequestion oilsonin-acon: t rsa9e2.i,.8aireesbrauPznresle, Li!tervention doitEtreconsi-Aucun gouvernement demo ti.-me aecaractere. prestgreux,cere,n o u s,n e n 0 a-deiee comrne fine grave atcratique ne saurait le tolerer.VIII, le 24 fevrier 1848. le 2er' 1 tremp& au moral au phy vonsaucun doute.Matsteinte aux prindpes gull a, maine di:aux uns at aux au -Le respect de la personne hu-decernbre 1851 at le 4 .septan'lig:Me. un des rareshaitiens lorsque des gens bienplaces'Ine pas trahir,candidat pour etre crus, bienplaces.rain, consscres le 8 Octobre-'..'"tieshaitiin. etetrangers ,lare 1870(A. Estnein Elem.de Dr. Const.) Chez nous onlui-meme, cc Peuple Souve--vraiment dEmocrate i is plus pour fairereducation de ladoit s'etendre jusqu aux ga-baute Magistrature de rEtat masse, pour respecterropi1950.ranties que rEclaLe desastreux effet de lament les plus o a qua serappeler /946. Le7souverain fit "riecampeetes-'i:a contra 1w qua leg Judas n,ion des autres, me.nent unehumblesa renc11'divergenced'opinion,quelles quasoientcot avant la fin de son man-_leaAnti-Patriotes. les Foscampagne qui va-4:rveurs de nos libertEs. Ilstie d'une declaration formelle nous oppose a --Le Nationalnuances epidermiques.ps fixe par InaEt si lea droits de la"grancledat de cinqsnit impuissants, betneusedu Premier CitoYeT1de la Re frappeevidanmentd'ime-,-masse" du peuple sont proemi Constitution .=eat, devant la grande aa.p.blique, it &nil-cent, candi ficheuse precariti la solutionnents et doivent etre MenSi tout le monde nesalt pasdes industv-els. Are plan clat at partisans, sans aueon de laouestion SUS mention, et risquede don Er beaudus, ceux de cc qu'ondeg,. que toutes lea dales ciuts i..crteurs, des petits boutiquiers, r spect,il y a handneeEtre pergne comme MINORITE NAen exernple par Me. Laurent sedescomeuervuts, de's artsplexe,et de crone meme A.une jeu! a nos contempteurs dont TIONALE ne ont pas n-oinsrapportent 'a des situations_r6"ssans. des 1:humerus, des on-mystification. Leproverbe la propaganda rendcrautantresvolutionnaires'extremement-rajas des penlea ,,e1-s de tou creole dit "Carmen sorti n'an plus rigcureusement deplorapectables ,le: uns etles auties formant r ensemble tie laserieuses, si le grand public.-..*:--,1-4 riamvpot, 43e, temtes les lanmar,Iidifpoisson tole r Etablissement de rEtatcornmunaute nationalcsous ignore que le10 aout 1792,,=maces. tea, tank des pay_malade foc 'auCone, Ji de Siege de notre Capitale at regide de la lEgalitepar exemple, rappelle la gran-3aaas Timm= Lana par in "Messieursde "'LeNades villes de Jacmelat desParisv acat DieVint, epaulent la tionar' pourquoi nesuivez..casesPcurquoi donc-quoique dude,quaienliteurrieectpieounpaieudeeourrsment averts dans taus lea dis leancTsdatxtre de Louis Dejoie vaus pasrexemple du DoyenLa preoccupation primori's guns expcsent dera leur dela pras, se haitienne? Avezdiale de "Le Nationaltains secteurs oquicourspraidentielsffid.els ea t. tocrates at exigea ladestitardans cermassacre les psrisonniers aria-.a tet lairs droits natmun vousoublie,clue dans tea pays,ne doit pas ignorer la gravite on,.-La.pas encore cornpria qu'iltion et r emprisonnenient, duck"Ism Certaines gems n"ont pas vrairnentdemocratiques, lea des decisions attachees a Intie convient pas de rendre im roiLouis XVI, tout le mom-imuse an instant qu'avcc lea padspolitiques ont droit d'e mise enputables a' uricclassedeapplication de la susde sait, pour le moks, cc -sue'.lilserteihaitiennes proclamees pastier leurs candidatsdansaujourd'hui par-dessus toys Ia. plus gran,de loyaute?Vos tiesconstitutionndleseatcernpatriotes ales fautes dont signifie 1946, annee au. couis-pension de qudqurs garan-nous sommes touscomptrde laquelle "lesouverain fiblas toits, et lea engagements faconsde commenter la Id,moms pour rapaisement qua bles? Pourquoi? PcurquoidecamperLescot avantle.,international's iignes par la de critiquertout' Is monde.pour lea rnodalites Salon lea-? '"''Qu'on re viennepas ncusfin de on ,manclal de 5alat-,,REpubliqued'Haiti.certaines non dans le butd'etre Utile quelles (Etar,t donnEe rinEvi,objecter que cette classe de fixe p a r la-Constitution".-closes adventforcement a la Nation. mass 'cr assurer tablegeneralitE de sea ,terbourgeoisjOirisseurs" veut pour citer les propres ternevet-ranges darn nos pratiques: vos padres., perrnettentI re. mes) seront trait&ceux qua dorniner,corrm avant 1946.. de Sejour Laurent. Quoi de-la roublardise dolt cesser cra tranger qui sinusregarde atne sauv:garde pas une posi-.' plus clair, de plus netdetreun art, in duplicite, attrinousobserve de dire que nous tion gouvernementale.A eels nous repondrons, plus precis, de plus direct7n-airut dumachiave.lisme ne dolt constituons unmonde a parttouts:mplemer t. qr.: OD D a Ce n Ls/ pas envoyer dire!-*DS the in uistrumen't de dansrhurnatutel La popula-Nous_n*.en sommes iii curtau% bien chercher clans leaMais Laurent qui, clepuiqaiecrutement. at la fmassenetiodhaitianne, apres la deck pusinelfrayes, sachant quepartidl7,ePosteide Coromande,an quelque temps, joue tantot-aliticienne doit prendra En. ration duGeneral Paul E. Ma Pour avoir pris ke aonabien sont nombreux au schizophrine,tantert i Pawn' --decesMessieurs du -Rond-MAITRES DU PAVE' et talementcela dependdes-agloire faite tautretranger Constitution-. de laveriteturs occupants avant 46, nesiaque--partiellementru to--)Jr,as sommesnue epo.. qulici, aSxe' son cho xsur qui eatcontraire a la these-Ewe uauvelleles gauveme run des phis grands Indus-aujourd'hui "CAMPES"com circonstances Laurent 'feintazaents essentiellementcivilstrials r Agronome Louis DePoint notreattitude ExelnPris me laplus hauteexpression done d'oublier que cestines--ti'sentatifs joie, parcequ'elle voit en lui te de toute clefaillancevorrime le niatre gardent Inns toutesles ,,qualites voulues gard duanateur Dame, Can-ortes ouverteset se mom-Cast LOuis Dijoie que veut didat declare a ala Presider-"Irent sinceres. Notre Chef d'E le peuple,Dejoie c'est l'honna cc,constituerait uricfauteat actueL Paul E megiaile,atete fake hommec'est re pa aux consequences imm'enses.rimeties plus belles figures triotisnte vivant at enaction,Mass cc neat point le sett!,Initiennes,faut le dire. res eest la, dignitenationale et lao sujet de plainte de la part de'ectueurr des principes fonda fierteredele. eestle p a s nos adversaires:il y faut ajouma.2ntaux de la Nation.ila pas versle, triornphe des revendi terla question de CLASSEUsitefaire publiquemant cationseconomiques et socia et de CASTE, commes'il poulairliclaration de non-candida lea de nos masses proletarien-vait Etre permis aux mernbrIsPelection presidentielle nes, eest cetindustrid haid'une comraunaute,"descen-/Ovochaine. en vue d'assura tien que lepeuple desire,apres dant de race africaine, de re--lat quietuded'esPrit de son le Miaaire.tie travaillera garder de Inesinsde loin aux..euPle at de lui-permettre de PlusPourtill' memet mats nuances qui les separent, sansfixerquietude q u e les pour, le peuple. Car il eatvi. afficher la plus deroutante, la5traisseurs insatiables qui sont amble qu'il ne court pasapres plus clegradante incornprehcn1'a vtpetitetroulerP6uvoir, pourles jouissan gm].-1..trint par sine methode, dEna cespeut procurer.Edgar A. BORDESEn stock et a prixtris reduits11. Machines &gricoles de 'IndustriearMricaine et sllernandeinsFt mats marque FiraMoulbrankMorsenale.Moulinsl nuns Learque 'TOM-On concoit que cette IndeDKORTIQUEUR ARIZeuarque pendanct)proclamee n'ait pasKAM:NAGEL" puissance 5 HT; mis irnrOdiaternent fin aux riMPEti IRRIGATION& 10 HPvalites entre ceux qui avaientquSPECKPOmar-Emir et de.cornbrattu pourai+cnr, et que-'pet de retinuebeaucoup eussent 6ti mecon-Diesel de' 5I-IP-811?-12HP 32H1tents de se volt victimesdeGroupe electogene 250watts. car -solution "autoritaire".C'est!Online I gallon de gasoline en 6 humainlheures demantleLes machines ci-dessus sont ex-,Capendant le Preillgepee.,ASS/SD !RUEoaouieur qui eat le cauchemarMAGASIN de l'ETATde mitre Epoque, eat aussi consesuffitvier1946.le souverain,_aCtuellernent,.Et alors, courquoi toutes sont cur qui avaient gagn&ces grimaca?les rues en 1946, et rcrtele-peupleles suivre. 1.thr Theo,dore Baker n'a pas ercore 3(Yans. Ce qui veutdire. qu'il7;m Ielides revendicationsdu 11 jan potaches qu'il cht n'Etre cas--!iiila ol bi'rairie de'.19a4v116.1.farr:icoLaurent20tans en-L'AdionSocial eoublieux7sivient-ii "s-:Ofornrne minus avront rai...-Bientnt, dans lea differentes pa"on de redouter que le sou-ve.-roisses de la capitalet the lapmram de 'Le National "ne fat"vinc,,r, rout se derouler lea poeti-,,.,...ques cerernoni.7---I ,,,-\ premiere comPo itcur d. e tosns !nomPsnn.etrmunion. A cettk.4ccasion, la Libra' delgaz lacrymogene ITiede l'ActiOnSociale vous offreldes prirraisonnables le plus beauchoix the cadeaux et the souvenirs:Il a toujours existe, tnerne Livres de messe, livres de piete, chade, pelets, grandes et poises ImagesCABINETMsons la colonie uric sorte,statuettes et benitiersdissidence qu'avec habilete, aurn*niixes,avec des motifs appropnes.etc., etc,Mn Victor S. Pierre-Louia,Patsex a la Librairie de I ActionSocicleviand, pour foirevoire cl.eix desca-angle Lake ct Poste Mar-AV--CATForts,d ecux de Prio'zfere woonnion.73. Rue des tronts:r orts. 15',Ile"lton cachait, mais qui s'est Evanoute le jour oU se concretisale rave.ublirne de l'Unionpour l'Independance Natio-Etablissements Louis DEJOIEAvenue FrancklinRooseveltPort-au-PrinceAcketent des cerisesindigenes Lieumires-tearspepinieres aux succursaiessuivantes:St Michel de l'Attalaye,Hinche, Fe.r-a-clievalPort-au-Prince,Grand-GoaveMiragoarie5 JacmelCayes, Ducts, Maniche, Port-SalutPrix:Une gout& la Lmarmite-

PAGE 10

----1143/MAL7-PHINCEHAITILeurs contradictionsetleurs palinodiesLe 30 mai ecoule, 'Le Na.bond 'sortaztun editorialoil tout en accusant perficle-rnent les journalistes ernbas-tall& "&exces condamnablesde /angage et &incitation a larevoke"ii faisait neanmoinsappel a La demence et a laznagnanitnite du Chef de l'E-tat en 'elm faveur.Le 2 juin, c'est-a-diretrois jours plus tard, le mernejournal publiait un auh-e editonal a la theme place que leprecedent mass pour regret-ter, cette fois sa ginereuse -quoique hypocrite prise de-position etla juger even-A balonsEn rEalitE, la prEcariti desmoyens de prEsenier un jour-nal qui trouce to grandesilence que nous avons decantle public font ici qu'a tEtranger, est largement compensiepar rinteret qua nous consiaionschez bus ceu[-qui apprEcieni nosprindpes de combat. pour leiriomphe dekt dEmocratieNotre souci de repondrelentattenie n'esi pas l'objetde snows de soin, eest pour-quoi nous coons dilannulerszne partiedulitage-de noire Edition du lundi 4Mai courant oil s'esiglisse-am regrettable mastic --aussi,pour ctiniaqui out Eti,parmEgarde, distribues quekuesexemplaires, nous nous em-pressons de signaler que noireEditorial, intitule: Pourquoi?Pourquoi, comporte une par-lie de Tarticle de noire colla-HeureuxanniversairesHier, 6 juin,ramenait l'heurens anniversaire de naissante d'un jeune ami do notremaison, le petit GERALD,fils des epoux Leon Micheh'.A tette occasionoibus premons phisir a lui envoyer nosvoeux d'heureux anniversai.re.GOODemain vendredi, 8 Juin rame=era rheum= Prmivemire de Ma.Myrilra Henry, Fille deamaze ami Adrien HenryEn ceie heurettse ac,casion,m.eurliiica,Ttrons nos meilleursde bonne fete et de bonnegle et dangereuse.resse officelleet dans uneueudelabarricade...LA ROSEE" a cause dans la du President de la REF ubli-Sous la rubrique: "A titre docuPq ,q esont uvernernentCe n'etait qu'une recidi-ye. Le 21 mai: 'te Natio-nal" een prenait violemmentaux mblatres, les accusant d'a'voir assassine Dessalines &avoir proVoqueladeliaded'Ocoa,d'avoir encourage,sinonappeler occupationAmericaine. Mais.lende-main 22 mai, ilretractaitpiteusement et prenait 'for-mellenaentpositioncontrala question de couleur.II faut croire qu'on estreellement a bout de ressources pour qu'on soit Think aVoirsuite page 4=mmusimmos.m....0rompus-barateurdiareircles. eiVICE-VERSA.11 est facile de sera sai-dre compie.En tout cas. ccpas'nouveau dans heproression.En ,crautres temps et' autreslieux,arrica cc qui srrit:"LE CONSTITUTION,NEL".journal officieux sous Louis-Philippe faillit une fois per..Voir suite page 2ecrivainshaitiensarretesDes Journalistes, pared les35 mdividus arretes apreslesdesordres de laCapitaleIl a eta confirme ici. hier. quetrois journalistes haitiens se trou-vent parmi trente-cinq personnes,au mains, arretees A Port-au-Prin-ce, apres lesrecentsevenerneanssurvenus la-bas.Un message non signe parve-nuMiami a inclique que leGouvernement essayait. par la torture, de porter Fun des journalistesadmettre sa complicite dansune greve generale. L'etat de si'ege a ete declare le 22 Ilai,L'AssociationInteramericainede Presse a etabli par un membrede son bureau, Max Chauvet. de"Le Nouvelliste" que ceux dontles noun suivent out etc arretespour "agitation politique et tinetentativede renversement duGotivernement"duPresidentPaul E Magloire: Gerard Joli-bois, de "Le,Matin", Franck Serad' "Independance", et Albert Occ.enad. d'"Haiti Miroir".L'Association de la Presse attend de plus amples tletails pourentreprendre one action.(The New-York Times,lerJuin 1956).IIMIZOWNWR42egas Ann&/ 62Jeudi 7Juin1956ssssrwme.m.La camPogne presi-dentielle,cornme onLe fremissernent quo won clairs. Qudle aberiationl rf:la mine tiel'aufre cote articleGOUVERNEUR DEEn depit de la declarationreell,take...Tepledeiseee. en certame feuille dont la brusest un gauvernement d'uniontrouser= Page, le Bulletin No 1 pa que devotion au gouvernenationale, marquant ainsi -saru sous le titre --La Vorx dt!..Perts. men! .surprend /esnon .averN,o!onte d'arrEter le pays AUNational Progressiste**Etigltis, a confirme mon opinion BORD DE L'ABIME GUPrimeri-Les Pre s="reetc2que le souci de la verife,la VOULAIENT L'ENTRAI-sincerite devraient constarnNER EN 1946 les "authenti-merit guider un eerivain,clues' q u etaient aloesinc en matiere politique.Voir suite page 4mill eat apse avec unerare violen-ce la quesrion de couleur que desaped:rides out cru de bort t o n defairerevivre pour servir certainescauses sans docile perdues.C'est la camPagne presidentielle,cornme on la mane de l'autre Mitede la ba.-ricarde...On .saitque ,Cel questions denuances epidermiques agitees parces FEUILLES VEINENEUSESsoar pericdiquement avalisees t parle journal -.Le National" qui, endepit deson jets de bascule, nee'd'clevant Ilistairrecette.entre xescabale politique,autour depousabilitE.la question presidenhelle d onCest probablement pour cotsdescomnaunisants, arborant7firtnalles cm arciarlhtts anti -9hypocritement In cocarde deburtaleacinn le tbas ltuDS.Ntlucti.demociates et d' "authenti.&ma-Rood Pointde u,QLiberironic!,,geavin-a imaginer.ironic! qu, v meseent systeMatique-desianu" leeLe National".ment exclureI e shomillesmeamserassealwirDs.Assmimasson.Fragment d "BiwaPar Andre A. ISIDORESuiteVoir le No. precedentVariant mettre s responsabilitea convert Clevantla Nation etl'impartialeHistoire, voulant e-clair&le mystere qui entouraitla snort du General Seide Telema-que, a voulant enfin prendrepinion seine comme arbitre dine lelitige qui opposait lea reactionnai-eps du Nord au Gouvernement deIsCeta1e, une commission composee de B. Canal. Prophete et Dardignac fut formee aux fins de trotsver une solution a rimbroglio po-litique cause par Is temeritedeLes arrestationsverifieesS'y irouveni quelquesjournalistes de,Special au New-York Timesbassacle des Etats-tinis en Haiti"que quelques arrestations" y antetc operees en rapport avec lagrave poliriclue de ces deux der-nieres semesnes.Quelques unes de ces personnesarretees peuvent as-on-ete par-ml lea editeurs de petits jour-natuc de l'opposition;plusieurs&entre cur ant fait une brusqueapparutionrecemment. L'Ambas-sade n'a pas les norns des person-nes arretees, et n'a pas non plusconfirmation des nouvelles scionlesquelles lea prisouniers ant eretortures,scionlea pone-paroledu Departement d'Etat.(The New-York Times, 30Mai 1656):Si leur conntenu de veritetrouble les uns et gene /es autres 'ines belles, mes tresfez phrases". (Le National dixit)frappees en medailles,sont accueillies dans le publiccomme une bonneparole,lancee au milieu de la grandeS. Telimaque quite vollut pasattendre lea elections presidentiel-lea regulieres devant l'AssembleeNationale, wait prendre de forcela. possesionduPalais. se faireacclamer par Its 6000 hommesqu'il corn nandait et faire press:onapres sur le Parlement qui seraitbiers oblige deratifieele coup cretatou de serenre.rMars lea Prophe-te. lea Piquant, Its Sully Guerrier.leg H. Momplaisir et Bk.dere defendirer& avec acharnemsnt le Pa-Ws confieleur garde par leGouver nement rovisoire prouvantau.Igeneralnurne ,qu 11 pouvait a.voirla qualtite non Isqualite.Depites de voir la presidence lairVoir suite_ page 2PERSPECTIVES')Au Iii ,de l'heure0Depuis la declaration decandidattu e a laPresidencede la Republique du grandpatriote, leSenateur LevisDejoie, rattitude de ces Mes-sieurs du journal ',Le Nationala connu uric subite rnodification, culminant avecl'iltilisation detette arme adouble trancbant quest la detestable question de aaeur...La situation a deja atteint le&gee de maturite qui demande une esquisseretrosoective,susceptible de faire coalpren.oclreles dessous de tettepo-litique modifiee,qui' vent Etremadree, mass qui est pintaindicative d'autre choszt-f..-L installation du regimeactuel, le 6 Decembre 1950,fist ,enof letaccompagneed'une serie de mesures attei-gnant ceux qua Etaient encoreconsideres cornme fidalesau"regime "Estime". Les didgeants des syndicats, qui ex-nnmaient des velieltes &in-dependance, furent acculesse soumettre niconditionnellewent,puis a sedemettrepour etre remplaces par &autrgs, dont Is personnalite dedingeants avait etc fabriquieVoirsuitepage 3E. Sejour Laurent faitdecidernentIl'oppositionWashington-29 mai Le De-!menson travail.partement d'Etat a appns de I AmC'est hissencore, dens noire s'est rendu maitre. A bon comp.derniere edition et dans noireariede re quotidien, qu'on pea_tide intitule:Le National" doit dire,par learesultats auxquelsbier, seresigner L.", gee nous a ,abouti. le17 mai dernier, sonfaisions. ressortirla responsabilite inlassablecarnpagnecontre Inque ,don endosserle confrere ,s,.Cotit"Road Pointdel Exposition Dunsunorsen vigueur -u 'jasens, du bonfart. dens tintaimarsais Estime dans les evenements travail..du 17 mat ecoule.On saura, peut-'etre an jour leEn affirrnant avec conviction but inavoue du trav;i1"entrepriscette verite desormais historique, par Me Laurent ii.,,."Le Na-nous n'avons pas lance des propos tional", commenen1 air; nous avons,l'appui de inattenclument. ancoma de lapelnoireassertion, cite des passages leraiqueengagee iiy a de Lelatree significatifs&emits publies trois mois, entre le plusentrepre-par Me E Sejour Laurent dens nant co dbecteur du plusrune"Le National % quieat sa chose de nos quotidiena, ancien membeeplus qu aucunautre membre du du Bureau Politique du Parti So-groupe...cialiste Populaire, avec lea anciensEt c'est paste que Me LaurentVolt suite pagezi4

PAGE 11

*Aft,dre sa subtention,acauseA batons rompusA titre document ireSuite de la page.A.'or," mastic'constaties aoarzt sa fin.NEALE'S D'ANTAN. sontPARA1SSANT CHAQUE SEMAINE0 coappeles a se faire une cons-,-la Pail insere une note alackrace,une culture et une ame BC1.1....ETIN'No. 1quellelenaitheatlzcoup.Notre Doyen "Le Neucommune.cConrardlle soit disant mernbres du"paysVeici ce qu'il ut:oelliste, qui agPE U PLE REVEILLEZ-VOUS !arde, deouisC'est donc en vain que lesau momentlane'case Ministerielle,M. ThiessSlafte le,Rol a slim-Plusieurs moise0...ras M. Thiiis, at ta chargemile detincarceration de d'hier. 'essayentdecacher dile ali 3ouvoir c estrahir la rei, te tentative atcrtoturpadruceerelle.'ion'.ie la formation da itouoeatzPlusieurs membres de noireleur tenvolutton de 1946dance de NEO-BOUR1 euple liaitien,la rde?evolutionvolt. qu avec Magloire,elle necabinet. Deininent hem"Corporation, ces jours-ci) est GEMS.de 1946 se fitpour mettre fin a pourra plus vous exploitervousd'Etat ?est empresse de re P1 e i nd une es/AcedeApres notre acceptation. un riirne corrompu.reduire au statutcr.vant. 1946.pondresa Majeste:-'--sensiblerie" subite, d tom, sans reservedu mythe deEh; se fir pour que vous puts -Erl SOM.114,votre education eat-"Je n'ai qu'un regret. Si q d' tintill.dont est 1804,c'est-a:dire de 'Union siezexercer ms dtoitsciviques Yn.objet d.. la plus grandeatteotioilme000vo.4dans, unu ambiance de respectat du President Magloire Cest par-r-delfnas vnuuaprs topranP" vnusenTateseeruelire machine/ea:ant;fa du Chauffeur. sans hurni pocrisieduguneerrgrecie.eutiebitnteriaal.atEil ..r.sr: fapnir itablir. quelesPeuple.nousfaiso.ns aopel'dfat mucs daten.,,t. les mem votre esprit de justice : Metgloirdcm pea plus loin, ccfait dee's avoir cause laDies lai. rate qui, ep.e aetton et aos'lest -al pas le parfait representauteers 1wtornba sous les yeux:sn "is.f-qu.e...o.. DEPEND,.NCE" us oat surceluiventparticioerxi la Sipolity:lac de ITS_ ldeaUY politiques..-catastrophe qu est le t arnoonjournau gouvernemen taux a 'NdroitsL'assassin tie la Rue dunement du gardestactd. lend avantage do nombre du pays*-11 5 t-ca pas lui qui en deuxPot-Fer a ete arrele. Amedescenda (rune camionett'3.nfottts,d'autce,part. none tenadte etSOUVerieZ VOUS pcuple. qu'avant fors dans 1 espace de 4 aus se"De decant le Juge d Instruc-'-don t le chauffeur set prenie olrtdrele:g4i6, vous &ler traite en nurieur. ens debout pour vous clefdr,ss.''e A&in, le rniserals;e a cu Fulda-Iprecautions voulues en eteivant caryNouv e s ssheequacl-a i r e sde'isueila CandidatureItsditleadiversreoGrace,civiv:se sena teczetteau;r6voInti!'n'pauaraa huti.musala-VOUS'sous ne vous demande7io spascdaelsuel cire,;.i.jr.e%t la arpeciparodatlencarcc de lui actresses ces paroles vellitealaPr es id endu Sena duo appareilla'reuct*s es lamieres dit 'Leqe crafrnrIttqui prat:cent que le remordsL'attitude du "sensiblescon= ten! Louis Dejoie. as rdeveront jabutrepartient' de droit et gal vousaujourd huiencore neat pas kne s'esf pas encore faitourfrere meritait bleu d' e tre men-mats lamoindre vellette de cl:fail-refuse ou rnarchandeurant de sienne,mais bien la .5tre.Dieu e t l es h ommesBois PatatQd).longuesa Nate qui repete a trimnaient le poument de vous mettre &bout cornvois.e,Carrcfour casser ue"L PEORN'EST PASC'est pour le maintien des eonme uo, seul homme pour defendresont fernoinsque jen"Feuillessorat en plein deveDAN.nen a personae car onS§:i. C-HEmisE-iln;apcIttlietes seelaks de cette revelation la revolution de 1946 etanakte-'"" "qii.'aija-i:lois Cu d'autre ambition que ,nous vous demanclons de lulsneturi seasosmetcpiaelresqtrucligemment 14e e.de servir fidllemerzt et inletioppement du point de vue prar..ppells qu en1946exactement.na,,se 9ter!.'de rurbanisme.dans la nuit du 15 au 16 emit. ue'est'.Vous devez otnqirgrands "5 de niniatenianr cagarreueXn, .f. a-CV0 US... .--ts-1PersonaeLhyeux car cet homme que,certaios nais amsi d.Ie cl' ennr....ePt-utotre qua a des re.m sous unpeignoir.ou un caraco"a---et monays,"*-torvctime an-gardeC estc'esicle ne pouooir eonsi' al le D essalines etcle'Petion,let (lade."Inde."nes n Pre Miere page, qu'il atres, caritreposelts u r 1,Alicia el f uriacc. a coati-sEOiremenlcensurela con dui rrensonge. lacalom'n;..,Phy.cy"laulesteeutnefraUrdiueleu:ratiques clanmeyeasPcc quelle volt que si vous continuezdre le cots conuneun pots.,lettres grasses, sur dearcolon nous condamnons tousles antionneed'Etudiantset Eleves le 17 snlendeur defunte du 131LgeSinateurBazin gut doitse frapperla poitrine, etsegrafter la calcific endisant:J'avais donc raison...ouoBenitoMussolini,lesichernent dtz Marais Pontin,thiopie, se serataittellementpuissant qu'ildiclara, dansgrandeur: -tnieux vent vivretin an comme un loup, quede vivre cent ans conune unagneau.Quipa iupposer queccvaniteuxsuccombrratidares itslesconditions de lache-LE qui ne futerzt pas souventEtablissernents Louis DEJOIEAvenue Franedin RooseveltPort-au-PrinceAchitent des cerisesindigenes hien mares pourtem pepinieres aux succursalessuivantes-:St -Michel de l'Attalaye,Hinche, Fer-a-chevalPort-au-Prince,Granj-ficrave,kiragoane, lame!Cayes,;7;zt-S-1;11IPriz,.tine gourdelamarmiteoil subsistent lea moindres agglomerations trn o in s desLaVoix duPattiNationalProgressiste'dkhier an Patais des Ttzile-Waite Prudent (nterne a la reesucce antauxDurgtois--kalmeatre le retour de 1 oltgarramete et a rendreimpossible tau.l"'db..."legratei.e settpaur mettre tin a avec Nraglone, die etc pourra ja-lanceannees pa. Ceux qui clete-Nous vous dernaedons4)dans so conscience:..Ioppose/As patentes 43us presentent umhommecomm1e pour1_e us,hles,te491, en Pavssam4,5neureusetnent quite nofrerementsmexplacapour quevpusqui dolt venir vous Punster cxercervos droidtsans.,-fuir la Capttalt. oilvo e,.lailcha.eomme cadi'mastic' n'a siert deioareil,ucoreque quesann.ees, o nrque pm one de la Compagnie d'Esauver est rexpreson de l'egoisYoerdre eit la.paix,ax jeunes generations le spec-El-t--d me avec lequel'forcesretro.eup e. c est a vous quitarronzme on leoerra d anclarrageiectricaue, re entusaltetack dune desea fantaiaies rich d'un.-Rouleauu" qui ne fue grades do Ps p 4endent arraPart-katneemer, et cette,,tine note spectate de cc _four..-ter h. marche de laA,justice sociacision cat simple :"Continuer a.anattendues:ces deux 2ones jamatsle sien propre....%tic"Bois-patates' a -CarrefourEt la mime meth ea tappliprogresser avec Mint.'.ou Men 6Depuis la drale de greveFeuilles"connaitiontcette CIU 6e le 8 jaavitr 19541Cet homrne est e l'syrne de aree arriere etretour-liaolfiCimarchMa! le fort enueul 1I ougarchte. I. eat re are-ssion binner vers cc passe' que sea adver-tale du Capitalismeartssa mite seises repOsentent:'Duce a qui 11 Italicdoltl'as-223e-TirageInvitationPeople, saver vous prrquoitiDirecteur, professeur.Stubord, et enseite par Emma-te poignee d'hommes voAdrait queEmmanuel COMOD, Presidentdiants et.elioes copieusernent nuel Lamaute. Uun et r au-vous senoncier a Magkire : eatDieudonneROCKVIL,Seeretai.amafraques,sanscomp ter crats_ tre, dans des pages ernouvan;;ecotzle,.qui entrauza lanon AIR ta,nt vante par leare-pour conanuer a capitate recono-Cornitemiehaittenne, -moireRent FREMONT. Chef du Par'mans drale derepression:grettes Candelon Rigaud, d'aapses tapir faitenoahirl'E-candeses acc'e,s de folie defres, procedis plus drasliques, tea ont depeint ccquartierMardi 12 juin 1956 17 banesle calme est reoenu parmi Ia aristocratique(le BEL MR) du maim aura lieu"u local di lajeutzesse Oiudiantine. C est dautrefois, en rappelant ces IT3ceBirne'cFpi fa_alarotton duparceque. depuis six an4llagloirere Generaa est consacreprepar 1.tr la mostWooley FRi-MONT, Tresonera la restauration de vcvuve--IMF% LESrii.FSSE.S LIBRE&auren.s graham se deroule-rment cistoireoterie de (Tintmiragee aFagl'Hhabitants honorables at hono Hres.rent corruneo toujours en presencede ruptured'equilihre dais par deux Notaires el compose des ;Ipraidi'Suite de la page ,PPer.usI 34scietirerent avec les onzt heures, sentant sa der-.micile, il souffrit bcaueoup et vasertes, il y a eu one sorte prcr coning independent,Cil n'en re .te pas moms -..que-lo Du Diparionent des Frent 1inances a ..cISS1r0I.1. n(eil,diott pas d eller chereher le General Nordorvildans.eoret prodarnesliestheurearriveeditale,is RePraenta rds :.'-WS CS=.or Minacette zone de la capmaexa rorteedeciAlexis qui soulrat tq e2o De la Prifecture,-YEst du P 1iIal'on ne peut &vaguer le souveDu Commerce.:.0npr sele 29 Septfinbre 1388a a 5. ,ui parla toutdea dix heures du rrtatidM //ipar.bas et quelq les minutesis i/pforerqua les pouvoirs puair de ce qu'elle fut. sans dee) ,lo Dela Presre-.5o De 4 inert:btu du PublicBoissond Canal qui-)Aans lc cle-' tenditson ame a Dieu"aPT(Ells-tre par-la toire du Gouvt. de Legilime. Pa''deIsaorsrtei efeine.i.al, prov:blics, de tousles temps n'ontto D'un membre du Chili'rtally.unit ge 22S) Au lieu er accueillir UPjarnais manque. par une lia-'flDela Prorinceupzroclamation"maaqiniteur. proclatrnartlo: :ii.7:le.tit attejl ccnnrahr5ic'nfm16ebile propagande,a.-u;:c:enotnililes dames de noire sosasessegtetarninerime pourj,,essaytr de trouvertourner de la vole d ute reelle heureusesvrbeuies rseosS:1:2/ itlle.s s hisparesaan,pa.ornyromis quit aurait pu eviterrienassance,en flattantI e sLa./clans eleclriq. La..ue_gue}seeceeityte triteile.slee reEtarnaetilhreatnuaieue;ipre6t.11 des mecontents, sit etaitvible de rassembier les de. ILLepublie y est cordialement invi ices-'lion "Radio-Commerce'7,..nniern:aen: ja4::nsuasmr,ta.dirattatpc:PtLionwiti:tkrEpoiotniclettiraitreatevpenara, eateir ightleee:L,passionsae ceux qua eussentInc TadtathifulEc ,par la Sta-.Pevequeu Cepainsdi ''Iqupir.voa-.e n. I att--.que et nrcsserent&alter tMbras epars dun certainhistoPort au_prince, le ier7.1. /456,La Larnarkt....dzizt-, e31t,i.::...aaaquGie.iarsuRzan.muver.grnen qua se preterd leader!Lrin raqueomain GabFielanti intimedes masses po pulauts.ouoEn somme, tous les lieuxJe soussigne, Eugene jeaniton.cultivateur dermurantbas., innonce an public et au corn,AVIS MATRIMONIALmerce qu je ne suis plus sesponii.bls des actes et actions de rszon aptuSc nee Polonne Jot neau peal caused'adultere et abandon du hit ni:^1tel. en attendant qu-une action* ndivorcelui soil intentee.Lascahobas, 1e3 juin 1956Eugene JEANITON.r.-naccnent du general decede,) pour leaprierevicorer lesa-r d ntervenir et d'obtenir r efface-sealle inept du Ceceral 1gitime.---abssimeft aidi dans son orgueil, Legitimeax c embes de la commislanea une vibrante proclamation.au Peuple at a ['Armee pour justi-fi r sa position, C'etait la guerre:elk dune orze rnois et fit de nom-breuses vicbmes.Ardre A ISIDOREA suivresicn-fait pour &-ton nes ic projet ternerair, de sondud maalit ii 'quani tlas Situneidee n tete..mean,. Dieu ne pentYen detour:A r** s'a-t:ssa et de Issnort du general il Elf-Irma t.su-orequiletast sortr vtrs les 7 ht....restdenre pour rernonter le r-sea troupes en sasent larnaison de \US,F1JournalLe 11111ilfro fideles-iiconteurnait to ac'sIFort Salnave quInt; r.ritoa aepart; diipclotodl':4tteiangP..en1n4.-0;ri?rceN'cus le transportamesmain, a la tete (rune vingteiiCr,

PAGE 12

ftle et eelsINDEPSNDINCElaagezles painsLARCO*:BuyezlesBoissons gazeuses LAM)aNIMMOMMIlia..problemes et dansrapplican:.'-es ernstracisme "s'eteridirent leursyrnpathie pour cetier'.Suite de la panel-sans an amenagement ration don d'unesolution sstisfsesanaux hommes politiques, qui candidature, rutilisation''de (apatre de runion nationaler nel de -notre agridture, eras. tefurent., an ansindre soupcon la question de couleur...mais, enregime d'Estime, chassE sainir nos finances dangereuMalgre doncls .ffsrtsde hausse de la temperature, lamalchansement oberees par, entre auenerdus de ceuxqui venlentlen,ces'acharnait. Pouravoirete nc o n t r e-considerescorneae indesiraCeux-lI qui, sousIt regime leshommes 'dabs, sous la tres.tine dateexterieure rendre impossible, la coan!..als.t.laration 5.1a Piesidence du tagonistes de cette question gres Social-." Ce fut la. subi ete atteint voire depasse du. de rintegre etprestigieux Se-nerestigieuxSenateurLouis epineuse de couleur, venaient terehabilitationcrEstiine, rant tout enotrehistoire; nateur Louis Dejoie a recuellDejoie,quie'sbuleva une vague de subir cinq annees crostra dans les colonnes du journal d'ameliorer enfin, le standingIi les sulfruges de niutes lea-L-./mPtomatique d'allegresae a cisme. us avaierztdis fins semit'officiel, **Le National". intellectuelclu paysan afin couches socialenso Antravers lepays.De toates d'txperience et ne repondi. La maldiaace n'entendait dequ'il partidpe activement auSa Ipopularite s'epannultlea couches saciales,les adhe rent point a cet appel indirect cidement point demordre Au deeeloppernenteconomique irresisribkmert dens un di-lions ntfiummt, faisans etnrn poor s'i. re,Petit Etre rendu moment oil ron rehabilitait du Pays.'C'est cela gullfaun mat d'ORDRE en desaltde.ber sur le, ennuies urn lour comPte nuelavie d'une atm& apres six annees pres Et ron comprendbien,que la tout cc qu on a imagine pourde responsabilite morale et Nation nePent-Etreex& &injures,it Chef de la Pali question de couleur tie peut etablir le contraire.---de toutes pieces.Cesmesufilde Clime-nanlitinne, vvis du peuple sur tine affaire de coulccapprenait officiellement, intervenir darts retude de c-svivnit reellement dans Nous ne savonssi ilesoffres que, depuis un an, adii seMen. Celan/ma jusqu'a la-de d'Estime avaient ete les pro rubrique:Dix arts de Prodontle montant n'a jamais ture declaree I Is Piesidence-ratreate crun homrne integre, allectiantes; d e $ proniesses mettre i*.. convert celui qu'ionat capable, apres Paul Magloi leur furent fakes, rnaiS, inspresente, din on. cornme rhe--resale eravailler I raf:lit:anaonqu'la minute oa nous ecri. ritier de la pen see politique=trune formule de Bien-Etre vons ces lignes, ancun d'eux d'Estitne:le Docteur Fran-.Collectif.,..n.a.pris position en faveur gois Duvalier.-Ces Messieurs du journallIO renime ni n'a avails& cet-Les protagonistes de lanemi-officiel, --Le National'', te nouvelle politique, puisque questiondc couleur main-ue-gande towns si bien la tate,..nnner dartsle panneau de le (lull sortit un jour, seal n.-se,er&de ruiner its bases de nonas dansits colonnes du rent et /a positiodu presti-sentant perdre la-far.e, ten nous ne tropvems point !curs tiennent leursilence indiffe.'demagogic. On volt himqueftw.cnndidaturc du Senateur journal s e na io f f i c i el gieux Senateur Louis&joie,barricade de ces advenaires ron devait sinister foi I toutPmis' 4lianarii resithle esr.c1SiAu,nnous avonstransforme la bei daeseaittrianieeLo us.Dmen une veritableecurnoire oil ce que colportent la rumtaurijoie, en affirant --LeNational".Q u a n t Candidat declare 1 laPresi-. nue sa,nationalite haitienne aux masses, elks repondient dence de laRepublique, de_chacunde nosprojectiles publique, tea "on dit", tetteJsatiate a caution. Mais n cet ap-nel par des ternoigna meurephis fenne que jamais.jette le desarroi et la paninrennmmee I'cent boucles'UL&e Pent-fils du Grand Chef gesinoubriablesd'attache-A la verite itsprotagonistesque..Etat klaitien Fabre Gelmeat ilacausedu prestigieux de cette riots.slle manoeuvrecombien de b'evues ede fenarNous somme:11srensesnulie, n'riona-nous pas ,tomtsareluisitsea adversaires SenateurAgronomeLouis se meuvent dans une 6aca de suivre les adversnuts stir rdses, pour notre part!1Pan atienee, avec des preuves Dejoie, lors de la fte patro.ble contradiction: ils ne peuit terrain oil ils veulent por-Au fait, ce sont tnines..arref,nables. Ce qui-est cal in nate de Jacmd, par exemple. vent esquisser aucungesteter la bataille. us s'y embour cescontradictions et ran pa-manna et admis par lea oin. On Etaie done reduit I utilidepitie pour le anis Duvaberont it s y enliseront-finanodies quitrahissent 1-Init.:a...,-tranct_rs du journal Notrelser exclusivement les servi-lienT o u t cc q u it slenient. Car, itsne peavent geneite de requipe.Ott tint:poqae ,en son edition dude ceux-II qui se terrent ecrivents er e t o it r n ,....i,...nnpas empecner que(curs actes I hue et a -dia parce etinn-i".E"Vces_juin courant. La conennien dans la redaction du "Roadcontreetas': Dana (cur dab-dernententleurs propos et fond, on dest&accord A tit.,..,'De. fu: un fipanouissement de Point del'Exposition"."trans eperdu et exacerbe detea-que "ccqu'ils font patient sur un point: la perennitelapopularite dufSenatepr fuges professionnels. toujours ter pees de rassiette anbeur-si fort qu'on ne pent eatendu regime.Mais, quant alaiLatua Oejoie qui dankint: corn en instance de reniement..." re au meris des asP-1irationsdre centhetement la-,I.-----,.scene po,Ittque, Mats la n e c e s s 1t e est de tontes lea cmcnes stmmaies-nulls disentmogens I prop sexpour 1-Non.essieurn parler de parvenir,cheque indivitla.1t?,"-quoienfon lasso etqunniNli..-lan_rnLOISUPREME. affirmdu pays. cesMessieurs du"minorite d'exploiteurs .qui pense differemment, tent et.Se..leSnateur Ducasse juelle. Journal semi officiel nerealn.achercherenverser It gouver si bien qu'onaccumule tailCc fut aloes, precede' e et' Enron se acids i faire sentpoint ',gulls ,perdentneeneutnc'estparlerde de fautes qu'orf finitprr.4)nrfoisaccompag leedune de rEstirnisme... ians lea Espieds et, sontcoinces entrediscorde darts la maison du cornpromettrelacause si..-intensecarnpagne de denigre timistes1Cr. fut la tentative its tenailles d'une pincefor-pendia.. 01 est-elle aujoprcr taut est qu'onpuissp appeleT.aneur et d'intimidation conde soudure du regime Aetnahuicette"gee par la question de cou-in i ii ci,.,,r i t 6 ainsi la defense de as anti.,tree1doxquimanifestaient-_eur qui se resserrentmite-d 'exploiteurssice ratspersonnels .iii laquat,merit rugs airement.Ils rue.F..Seim'', Laurentfait,'.d-ent point cornpte quen est daceles SejoOr Lapon se devoualt.-Independence''r e u'estesCa,.oi tla rnesaventure du PresidentSuite de la page IMichel Oreste I qui la propekpagnie qui viventi ,serhomme lto'cand dstrimrnense popularite du SenaTent etcOr6.grassemenD'ailieurstsan s travailler? jamaisagglornere, n a imaistSuite de lalerepage..Vol a un Senateur de la Reserenpu-.,-"eamaincles du rani", comment le populaire du pays. au pointdeepluscur Luis Dcette "mnor-ad le e, ne s est lam ita 1ice signe E.S L paru clansthese'Etnae sappelant la ma.'dementiels d'un "proesque cc son.-f=tre inenant queigae pea drales plus crunefon signaleles fautes contemporainle General Ne'-p'ot po sr assasnner les sayerde maintenir dans le-ta. de 'soli.a l'observateurquis interroge. nolitiques (ou de tactique)qu'ac mours,historien remarquable,proches collaborateurs du Pre droitcher-bin (teas qui gravi-alors clue. plus tard, tout s'explieumuleat Lea partisans sur latete connut lesbons et teaman-sident de isRepublique "a tent delaautoaE.t naturellement, loujours et c'estl'explicc.inP-sib't tar nous remet I 1naerrire entrisants ats.: sterilblique que?repondit ate manoeuvre du Goa pouvoir, dirlare-nil,ouperu-declare a.la ?residence, a de-'te d'exploiteurs". let-tile Culit n allCUTI. grouceou..-iP.St-pan i.i,veraeateat dichu de faire &laic' k tour de sacandidaturegrA Is PreasiCaabrise le seculaire-cercletre que cons,quel interet politiqui II restjam-is,All.-a la f igue bananeaxis acoirtoo1 Paul Kennedy),armantPE*.-.aurait-elle I. potisser an bricherche nonplus -as'a lid .-cati du&dans en aPPetantLesPltsdence90 olo des votes (diclaration/vicieux'. enle-reniant caduc.nehe Laurent de la mime offreP.cutif contre ro oosition dont '1Pulliciu uu uePeut arrives en-gandage et I ranarchie alors dre aucun grown oupat tiueGe qui pent sue pas noes paraiest pratinuement-le rne!....enst-i:. cornet'persuaderlesmasses la,-,..._-4re ties clair aujourd'huiborieuses. cc peupleinstrit quenstout aat de cause et potattque.:Meme dire contre ses partisans"-denegationselk set toute'sprEterantles faveurstreecou. ule:-sepresenter a nous cornme uneII re.sort.done. du passage de parTexpersence, que la coumeigivas..n&une pastille aventure.p-omissions pour Etielibre lan'aurak-nqu'aperdredarts copromis on toutes lesC.eit...Ap-.d.ntoute son aveuglante clarte.--National", laloi d'etat cle siege, aux e-pparaltra, petit etre. demaindans d'apresle co-directeur de '.Le QUA NON de tout triomheAncomprehensible nialadresse. nous eer article reprOduit ci-clessus oue teur estla conditionSint,-Man, ces messieurs runt dire sonfait a tous et a etaninsi.certaineslibertes que au lieu d'tre un.-'raesune votee n.,3reellem.nt embarrassesces curt. II ne peutdone s, agirections presi entitI" "cl'IIes.,,=.r :srendSejour Laurent dans "Le par It Legislatif, en vue de per-r.4'pourTIour rue parter quedes morts, .ours-ci*mo-Eruntant le Ian-MM d'heterfin.-teNational", a propos de rattitude mettre an Couvememenede ..erun des plus grindsChefsgagesibylline leur ami de cornmerin.sinueoget.-favalitique de natre cher et grand saisir de la personne desuteurscl''Etatqu'Idaiti alt jarnaisd--Ln Nalionnami It Seriateur Ennis Dijoie, cande troubles qui ont juge courageuxufraiche date, ils versent dans nal",n'ayant jarnaisvont-0.cliclatet scut candidat declare de se cacher" (VoirMessage prel-en,s' n,,L.;,?our compagne ragesnum FeliciteL syius Sales tripatages et lea construe-pactiser ni nous associer oveniusqu'ici -.:s la Presidence de la sideptiel du 22 end))semit plutilt-"" = -----es en raop--oitantles proqui que ccsnit centre quit,P..epublique, attitude politique que tine arms mu mains de l'alcuttfuneauthentiqueblanche:'f '..'le moment poliitqae Mame esslique contre l'oppositioli1 et centre les par-Louis Joseph-n,seud.Javier,s en-posrtine des citiesde p-4-Ii en est tout. autrernentuffisam nent,certaines libettes, tisans duS'ilateur Louis,Jour1ec arest ence,starma fidetem-l, .en,,on cc pror.resseur. lee passe tout son temps:,_*.."soir inn-sijtat desiege"ege Eh de requipe an muv-,. disous-nous, quo pre nd Se'Lau can rdat d" I'' a laI"reD'cl-teteoi:dormit dans leseigneur lavince ene'apt)yeerent, A propos de cette attitude de laRepublique,parern nt plaque, peuntnt parailei. dans en journal, nous avonseaouse'uneno trdetenusauraiente 'scion(un brgader des satellites etIiI err,:guess ,et dev;endra tres dair pour desdinvais jours, partages par tine commencer par Rolandgeants.'.Labite.Elie n'y parolent pas1: tout-Plus particulierement,les fau.rune, devouee ausupreme den reste oas mlin pour F us tea d:ntreprenant o diretentacle,.''."'tarn, in attendantde connaitre teur cle"Le National".neseraien). gm'. Leimass.estborieuses,pour y parvenu, i s ont corn awld o e12 ma quo d ansent,?,,les vrdiS dessous des choses, qule peuple antlerernan'll Ales pas calculees?aaent mence par lancer des -nfants ces jours-ci,nos"' charrnaulsest permts de conclure, apres a.voirtll admettaut tn.: telleIsyr.9-.uricpolitique qui oerttre dans. la ruel Ahl la belle logiconfre'resduRond-Pointiuisredt on deitdernier de* "Le notuvre (rierionceepar l'anciende renover notreagricultureginunquei'Cette preoccupanion majetg,e-t. ..s'Natio-1u", sons le titre "friterverSecretaire-Generaldu NP) du1ananree'* -'accroitde nourrirLi propagande eat une necandamne-I-elle pas /eavite,s-tisse riIt Innonreux", quo le tropGouvernement decha de faire ecla PeuP equa',,enacme I deux tranchants, trues-dirrecants a deloisser lea pro-.ex :,izele allur du dit-artide levient ter le Rani du Jedans, ml tie testese, de tensela natance favors sieurs A force de router blnus asiels de la corn'clic& e. !I -it un serviteurcompro-titlea faire ;al irnule consteaticra .:ble aux exporta.tions dans un_Laurent,,..pays essentieu. ,,ententagrico.elle finit par .te returner eon m arlauti poun seliorer a rakeanm,t.etraneiouraurent rastLi en son _a.,tee vous. Vo'repet.Q.....n:lacinan nofnique_de bascule attestlir lv-azfietce visuic Jana travail...-*article en quect'a 1gIMINEINNIEMINOMM1101Leurs contra !dons...

PAGE 13

IA l'UnionbraePERSPECTIVES0HadienneSuite de la page ItVest disnanche prothain 10que rUnion Culturelle Hal-tienne organise des manifestations'litteraires etartistiques, an local-41n. Lycee dn Cent-Cinquantenai'Isetroccasion dc la signatureNOTRE PATRIMOINE*latrine de 1VLDelattre St Anionr.es manifestations se deronle-'tont sous le patronagetaltt_11 act enrJean Price4,1ars, Recteur de l'Uniccrsite etserous Poceasion de la receptionlittl nouveaux membres.Netts remexcions sincereraentrestune.0'eest tine mauvaise action,ParCele pant stir "Les Pantins",chezarum cortfreare"Le Nouvelline"%sat/ 2001 iC0111-L6."es Pantins" eat ma drame deau Fru% ea; rualgre :a dc!a-raticn cu'll n'es.t gas carai..dat a. la rtetecticn, gra.vantant :i on rergcct_ de la stratitution it des lois du pays,lu'1-Itn.Lve-eest d'Antoinc Salgado, un cerainement pas qufts n ont;lettere dramaturgerienlui reprocher; qu'il n'a"'Le Noucelline" se doit, en jamais participe a' aucune bas4mg'ilre delectificatiun et par res se manoeuvre volittque,qu ii*tot pour sea lecteurs. anion par,.-*rolite intellectuelle, de publiera iaMaIS vku clue du fruitlane critique honnete d'un de seade sea efforts dans le travailAsedacteurs attitres sur 'Les Panhonnete, gull eat un rude travailleur Ellen eatla plus"grande force politique' dupays. parce queat laplusgrande!Tartede travail'.vas,L'artide: `'Le populaireWu le Bei,. dc,ria clat Louis Dejoie" et la I'm de l'aucello de la sore, ce,isetrintitule -Pourquoi? Pourquol?*6.16anpoaruties Latex/siert "id ietta,mayPaangte edteederr.tr ore tiviere. Dgarle pas beauccup. 11 et confondus clans un altars mastic,Placide. Merneleaattaques nos aimables lectenro sent pries de'Dunkse :es irosexabies ad-retabla lea testesamine suit:ccroznunisants, les uns notoiverstiires,1 n'ont ismais fait ri1.e deuxurne paragrapbe de la milieu &tin imposant concol.fine co 0ee apage e01.1res,Llercam:Allies. sous der son front calmm.e et serequi suitcc "sf pain! k searetiquette de Pseudo-dimoora,Ce calme etf cette serenfte, etc, a placer imtrediattraent apsestes, oubliant (Dv Nite qu its sinonacquis, mass fortifies le quatriemele Paragraphe da trot-n'ont ite, dans, tin passe redens la discipline tdu travail nemecolonne de cette meme page. doleances.cent, qu'un tout petit jou.et sontlui cc _que les rochers Iteretfeareeti:tenipene,.levkil cseigetteaPerre;entre lea mains nu Pouvou, sont aux vafont grief a Louis Dejoie de agitee.te derartidePopulairecandidatPresidDiOn est prie de Bre a la 4enreeII MEdgarA.se porterpoht queaiti enne est,at Lotiisjoie1.4a l'imrhati71 qui lions adence tout!implementparce en effet.comme la rrnerdu BORD...FM,Pge de notredorniere edition, fin du,ulressea.Compte rendula seance du SE.questtclau.Sud: quand elk eat agitee,lartat, le 21 mai ferrule:Comme c'est drele. Dana peche eat mauvaise, alors reLE PRESIDENT:7e retire moil,un pays ou tous lea hommes bon pt heur nullernent effraproposition. (A notre avis. cette, .-noire et jaunes out. combattu ye du courroux de sa graniteproposition tie tendait qul normal:1,-,ser la siVital::pour Pindependance, oit toustpourvoyeute attend. pendanttuationcreee, parde siege).les hommes noirs et. jaunes, ce temps-1, il se met a.re-rnauvaiseA COTE pour sonrayonnebrisees de son filet,car il salt;ONT TRAVAILLE COTE nouer patiemment les maillesmerit a rexterieur; tin secteur cc vieux pecheur, que Penra-actionest,depuis1946,-fraPPE gee apre* avoir vonli son ernd'ostracisme, a cause de sa me contra les rochers, que celpeau. Corinne east d role, le-ci rend plus Winds enco-grand Dieu!re, au lieu de lea astlir, se calSi ron dernandait aux admere et s'offrira tranquille-versuaes de Delme laraison insist dens tin art-Vitozre 13lain.L'article en qnesdht a..-Alan quin'est qu'un abattageeaur qu s noutnssentoutes sea comphmances.imprimerie de l' Actionunre ra eux.de Ipour ui,ne repondratentTel est Louis Dejoie.73 Rue des Fronts Forts 73It saitue lealit'cienseagitent pour lien; qu'ils perdent lent temps ;i1 est .1c o rnme ce bon pecheur: II attend.vCar, il sait quit est populai-re, sans faire de bruit; que sapapularite eat basee non seu-lenient sup les resultats con-crets des entreprises de sea etablissernents, malela promasse contenue dens sa disci-mais nous sommes quand me pline et son habitude du ha-,.ome contra tut, parce gull eat yell.pays commumsteCLMR.'A' la verite, le 'Cu des noComma. eest stupideet liticiens tie devrait pas parai--4.e. 'National"-eriminel. dins un p a y s de tre tenement important a InesEn diet, dans son etfitorial du negres IYeux, qu il In aft force a de---"2r--"' : te confrere nous apprend......ependant, ram, 3e ne suis tournermon attention du butApe tea leaden de Is Revolutionpas ckir, et. pourtant, ; ePau a atteindre: relection de De--lie 46 reagent que :quelquesle s.a canclidature,parce que je :ink a la Presidence &Haiti."aosimeaith" uscommuoistes '.t En tous eas, -.quelques emits seneusement quepatinala bas le peoplei-,in attendletotuneaux.communiftes' qua vous ceuxqui gesticulent, palm a la date des prochantes corn.-lint permis d'etre pies derassiette lea petits -pantins'' qui mipetion presidentielles,filmes'llsr...,,oubegerrm iaattur2ri1e 'ahul; imcommeuieneuriss! mert.tdoerriere.le paravent deOet honnetesp o u r celebrerter derriere 'coquetslePays la de"'ale; Laiis. Deioi_e dans r alleg' resse,-lav.lonaictoirefait bloc enIn1946 pour rendemeure l'Idole de la major' de l' ordre et du travail cur leser Lenot. c emit done tine te du people haitien. pour aa dechaine.'Avolution enramoniste triomPlanbonne raisonqueDejoie n'estLes resultatsde renquke,let Notre 1917,quoilDire quepas un demagogue.$ociopsyc h o logique que j'aitout dernierement encore. Sejour-11-atarentdutremonter jusqu'enPar exemple, tDejoie ne yemeneedans le people m'auto-/789pour trouverdes Elements Pas ,dire a la poputlation de risen. -..,a pen.er que, vu ravan41lecomparaison, densrlustoire gePort-au-Prince qu'cornilva co-cement qu'a pits la popular'.:aerate, avec none 461te de Deume, il n y a actuel-Wait ou trouve etrangementzassioutcrhui son app Ii cation, le an..,-, _omata proverbe creoleROLMeset-_ii, -enus"s:lernent en Haiti pas one seu-je force politique -endehors311QUE TRAVA ILL E PODde la force tout courtsup-*Z1-101JAL GALONNIN.-Aujourd'hui, jendi 7 juin. not,,-,roit.,;.Ura...........roarseeZiltrecollaborateur Francksera. rantant le b, la l onsti-ution et la sincere expressionRAphin'de prison.est a son vin gt-et-uniemeNde la voionte populate capaa confreres Gerardble de rempecherd'accederRARA eatnn drame folkloriaAlbert Occenad et la131uparta la Presidence.Cest du mains, ce que pane*,Imom, Henttle, petion singt-densiernejourvslle, de procirnanchhain.e6 hrs..Nationale Populaire (Anepas,olue iqui sere presente au Theatres..enningliaiWininiegaMARA est de Felix Morisseau",,,la %, ,:qr,Teroy.itsRs.sera joue par la Trima premiere Librairie Ste Theresegrepolemique creole'Ruedes Miracles No 8144."A: raisescene; piene de notre confrere de langue Ande Mattierrin piene. you. frau.atAjaik, entre, unegall/deFaublasetPenile Roamer.de livres clusiques.populhires).Elle a lieuanses!tries ancumne maison Morpeau en factglaiseunentre Leh %arm tout unas sortimentdivenSun"Rffre'nMe..LE LABOUREURgoesniter dolt combler le videlotioseCrandirSoyez plus grand de tailleAugmentez votre tullede deux a sixponces a.vecnotre nouvelle metLode convenable aux deux sexes. Re-sultats garantis. Les rensei-gnements sont 5irnis Rut-tuitement. Ectivez a Padresse suivante:ACTIVITIES (D-689)KingswaY. Delh-9 (India)0Nrenamoremartsea.=.:...,--L'ennuyeux maskNecrologieAvant liter mardi."1 midi, est dircede C llIopital General o6 ii Etaitinterne, Me. Auguste T. DOLT-YON, Juge ala Couade Ces-sation.PSes funerailles oat 'ate chanties,bier matin, a 9 heurea a I'Eglisede Sacre-Coeur de Turgeau, au"INDEPENDANCE" compatit.I la douleur des parents affettespar cc derail et leur adressc l'ar-pression &true de sea s-inceres conERRATUMINDEPENDANCEeRedaction: tin CcFrniteGeorges J. PETITDirecteurProprietaire ettcstrant,RespoasableRene S. I3ENJAIVIINRedacteur enCla.,4Mate 'Therese G. ,PETIT-AdministratriceABONNEMENTSPort-au-PrinceCdea 3,46Province3.06rt30m-Gerard MecklembourgAGENT DE AIANUFACTURES55,Rue Dantes DestoucJaes,Port-au-Prince,ilaCable adress: GemeckPhone:21417En consultant la Alai son Gerard Mecklernhourg, vous ponyvous faire tin Ire s bon assortimentd'articles divers a iI&S bonmarche pour ganir cone rnagasin. En attendant, consulter 1a14lista ci-dasous et demander immediatement a la Matson Ge-rard MECKLE.MBOURG son quota et son prixTISSUS DE COTON DE TOUTES SORTE.STalons en caoutchouc pour souliersArticles de plaige en caoutchoucCartes a jouerArticles ,de bureauValises en milet Alalettes de voyageBijoux et fausse bijouterelLampes tempetesBidons de la iten :aluminium :enforcesPeintures Chemolet CeramiquesSerrures et Cadenas ElzettMoulins I viande ci a MaisRadios OrionE,ncre d'imprimerie et LithographicRecbauds a PetrolePneus et Chambres aair pour hicyclettes Marque EmergeCordaroPorcelaines de Herald et Poterie pay sanne de i'EuropeChaises enhois conies etarticlesde sportAlateriel Electrique de tomes statesPinceaux plats pour semisSonnerie autoraatique pour bureau()Mils aratoireset ,agrieolesCeintures en cuirpour hommesislateriaux de 'constructionTisus de coton dams tin assortiment nche de dessins et colon'sTisus de Rayon richement assonis en dessins et colorisCbausettes en coton et en sole et has pour damesServiettes debain et serViettes de tableRobes Europeennes de tons lea modelesCorsages pour damesIs tn. heirs pour dames, homrnes etentaatsPull,lyesArpour dames. hommes et enfantsphotographie Marque ForteS.Aue '.1,-13usta"'.adressantala Matson GerardRIE iKLEMB9a dela u r de uouver des articles de Irdiane quatint baoin etsurtoutades prix def1 ant ton,ce. 11 est aussi prism dans le programme de Yentade &tie toiarson in be] assonirnent ,tlemateriel lourd pour-Pagercultuie'rels que:DumpersBulledozers TraeteursPellesnrecaniques--Camions-pour travamv publicsINDUSTRIESDelis complet pour clremiserie--Devis cornplet d'installation hydraulitpiepour arrosage des plaines Deviacon/pies pour IluilerieFromagerie -Haute refrigeration etcNous s-oulonsici arther Pattention de tuns, que dan4souseses adjudications Ids que en Argentine,an Bresil! an ParaguayCuba et dans l'Afiique du Nordet du Sud, nosdelis03itoujours ete acceptes avee,beaucoupdesuooes.-"q1DP-PLeRhum .BARBANCOURT-sad

PAGE 14

0.1irzoiler-Au-PRINCEHAITIBMWOOMPAREI 2kpo Annie NI163Lundi 11 Jum 1956MAMGkPIZ D'HOMMESLe ferrrtede,"Independnce"Dams un articleintitule dite,r,ala candidatureaaPresidence'-'Sic Transit", paru dans l'ePersorme ne pent padredition du jeudi 7 juin de "Le de vireque nous vivons cesNational Mr. Laurent s'ecrie jours-ci,sousle regime deapre.s avoir fait un tour d'ho41' Etat de siege,du Senateur Louis DEJOIErizon pour constiter flue -laPersonne ne pent perdreu.qu a la decoration de presse en de tante autre Tra nalqui, peu dc turps apesbataille Itiresmaintemont a saVoirsuite page 4-I-1..........finpursquenos ecntsonenon candidature a laPresi Mere, a noire eel ncisietee. la publication de tette inter-0,'''''''''''''''''''-sont, pour la plupart, consar% 1IIIdence -du President Paul E. decant le grand public.'view, icrivait cue ladclarac,qua des generalites lesepiorabe caslmantl, declaration pribliEe ler d'ilresrderniee, luellementla-cinipa-s'"Ulilagloire pour un nouatauDcnc, ropportuniti de par lion presiden tulleexalt cir-unes plus banales que lea au-les d'orirection pllovertedd'abordl'etranger dansurtresAh. cc pays esnde Madamesame -en thane" gnepreszdentielle.gros mangeur cl"hommes-.tu-colonnes du Magazine Amen ou sr cim,naie nueux en dcuest c.e_rtainemcnt ceite op-Nous avons meditFran&RAPHIN coin"Time' et reproduite en ce,la compacne piesidentiellc,m,poriuie clue an.ecetteBillet aMorisseau-LeroyOdiren est unanimeaIai1's Jr qeVoir suite page 3lcuauestion, par la zaiselphrase comm-ellele meri-:'suite, pour la premiere lois fut offerle par I interview ac nateur Louis Dejcie, citcycntelt.Et nous demandonsNous avonsetc doulotneus.e en EMU, donslea co/onnes cordie anTimepar le Pr E ?art dun pays qui Zest Lou-tons d en faire autant5.pour11ment4.mF surpris:qd'apprendre qu eono lidienLe National.du:`", sident Madoire, dons laquelfoursrecta:71S ae l'idiologieen tirer lea leons qu elle corn comPagne -cle noire excellentl',,-''''-Pladont on connait les prof onle le Chef d'Etat Haitien didemocratique, pour, sous reg.'coPorte-laborateur, z.vait garde la chain des attaches officielles,persail, eniermes non 'equivode de la Constitution et desCe qui donne de 1' impor bee'-,sonrze n'accit encore jamais ques, qu'il n'a pas le droit, lois, fake Isedeclaration detance a cette declaration, ccait.:uxdirtenuseeigy.emeizeits,doir nnootrus aborde chez nous la .question constitutionnellement,d'etre candidature ii laPresidencecoat sutout lea circonstancesir on gut;itait a hien faire fut pri dere/actionPreSidentielle candidat, et qu'il nerecherde la Republiquejal'rs5 lesquelles die se trouve se soudainement de malaiseDLdens parce que saris (lade personchera pascmsecond ter me.On sait T acceteil en thou-..... .lasoirede metered; a Jeudi derne n'y saVail ecore Pense,ouCela est si vrai quec'est siaste qui a etc fait clans......flier et son rnedecin appele d'ur mEme en admettant T hypoencore le journal' '-Le Na(io-Voir suite page 31r111ment.prendreportergence, malgre un devoumnenteans these conisaire, personne rea-berms, n'apu'eviter Tavorte vait encorervorivnGalridez denonce le Gouverne.deament d e T ru 'plio danssonlivreMon cher I'sflorissran,I interview que vous avez ac-cordee a "Independance".Le livre du Savant doeChef actuel eat Hector Bien-L-aissez-moi vous dire quateur cm philosophie, Jesus 'de venido Trujillo y Molina, sorri)e cross que vous n avezpas-bien saisi nu voulait en venirle redacteur d'Independance'lorsqu'il vous a pose cettequestion: "Les scenes vndou-esques transposees sur le the-atre negv 0 u s sernblent-ellespas "coupees" de leur milieunature'?' .L 'interviewer a youlu dire, sans doute: "Les sce-nes voudouesques transposeesrate brut sur letheatre.,.etc.,.".Je me mourns aucun pre-juge ccontre notrefolkloreVoir suite page 3Apia la malheureuse ,guerre ci-vile qui divisa le pays .du 29 Septembre 1888 au 9 octobre 1889.le General Hyppolite fit son en-tree haCeptale, epees avowprate sennent aux Gonaives par&vent la. Constituante qui venaitde reviser la Constitution.-Mal-pi la defiance czur persistait entreleNord etI Ouest, Hypiablites'efforgade maintenir me chs;.cipline severe dc Is toys lea corpsdeson armee elk, d'eviter la repetition de la laagarre sanglarzte duPalais National et qui eetait solde par la mart de Seide Telerne.-que et une centaine de rnilitaires.Cependant,le nouveau Chef deLES IRRESPONSABLESLes responsables de la jour.nedu 17 mai sont des...ir-'responsables./lp oat guerroye pendantsix mois avec une vigueur etune tenacite inegalablec con-tre la Constitution de1950.us oat dit au peuple que laConstitutionn'etait qu'unchiffon de papier, que d'ail-leurs die etait truffee de con-tradictions, que conarticle88 ou son article 32 permet-tait de faire cc que77 intardizait. Bs oat evoquetous lessouvenirs sanglantsde toutes lea revolutIsms euimeutes de l'histoired e sj. as assiste a la reps esenta-recrivainaitit:linetyranniefeodale oppressetion d' `Anatole puis yai iulaRepubliqueDorninicaine,,,,,,,,,,__., ,AFragment d'histoireSuite et Fin Voir le No precedentPei' Andre A. ISIDOREtemps modernes pour demontrer au peuple qu'il etait maiIre de eon propre destin desl'instant qu'i4manifestait saSOUVERAINETE par Yemente ou la revolution..vec autant de vigueurretde tenacite qu'euxsiron da-vantage nous avons ripen-du:is ces furieux queola Cons.titution etait intangible,qu'elle mepouvait etre reviseeque suivant la procedure qu'elle a, elle-mettle tracee,qu'elleetait roeuvre du peuple etque le peuple ne pouvart passe renier. Nous avons placideVoirsuite page 4,r mat gamut -toujours une ran-coeurdissimulee a regard detou_s cerk qui defendirentl'ordreet la pazx dans un passe recentetqui robligerentdernissiormerc.omme tnembre du gouvernementprovisoire du 142Mai 1888. Parmicette phalange dc braves cz,zi af-fronterent lea colonnes du No .rd etles forcerentrepre.ndre Ic chemindu Nord,se detache,tran.scen-dente une figure virile,qui, quoique pauvre, refusa de toucher cornme rancon de se) trahison, la corn-ate de 20.000 gourdes du GeneralVoir suite page 3IMMO=par Hilton BRACKER'kGalindez, paraitrabient6t. te de manonnette, frere duCe.st une critique severe du generalqu'il nommaen 1952.regime de Trujillo en Republi La Chaine conduisantauque Dominicaine.que espagnomaitre deDictateur7FMCLe Docteur Galindez has-Depuis que disparut te Dr.I etaitGalindez les personneset leaconference a ColumbiaLiniorganisationsavec lesquellesversity;i1 disparut le 12 marsii cut des relationsne cessentL'editionespagnole de sonde dire kqu'ils'etait attireIivre paraitra au Chili.. ...une haine mortelle des chefsma les princspa es condominicapris.Mars le_gouverelusions du livrenemente Trujillo par.Pendant plus d un quartVoir soile page Zlo-de sicle la nation caraibeen-ne de plus de 2.300.000 habitants a etcf personnel-Le Jour de llefieadu generalissime Raphael LeoLESDETENUSnidas Trujillo yponsable de plus de 140 assas vain deciupaanraleutndedsinats politiques depuisPresseLeLinboezstceoldaLa,iberte deILe general Trujillo est resest a Ia Ifois douloureux etPressea pris le pcuvoir eni 930. Lrateurs et deux de nos confreresinJeudi dernier, 7 ju, rame Puissancede son autontenait la date fixee par la Socieluiviervt de 1:armee mais ila emte Inter-americaine de PressePeche qu un autreofficierpour commernorer le Jour deen fasse autant que lui.la Elbertde la Press<11 a detruit tonte opposi.."?.s,d e,,,, opportur. dmettretion dans son pays, creaun'Ia cce w. cc jour-li r'r lame-set-vice d espionnage a rCtrancessite pour lecu:stinent de geicraipnos ciurui suruveitIrloerleenstdeomaise purrger de tautes les dicta-Lures qui la gangrerent c,t brifit du nepaismela regle pensment impitoyablemente'-cipale de son regime. Ii seml''pression de la pensee, qp,uteiiiqiciiieble maintenant gull clresseforme qu elle affecteun his dent il avait fait un',palement, nous, de cc blc-srn co one aage de quatre anscaraibeen que la mort recente pour etre us eventuel ,presi-jVoir suite page 4'dent de la Republique. iLea.pounssent", sans rime nt raison,depuif-vingt-six jours deja en pri-son. aAucun journal n'a profite dujou/ de la liberte dc Ipresse, le7 juin dernier, pour reclamer!IOUS fle disons pas quemanderl'elargissement de ses confreres lotstilement incarceres. C'estun paysde crainte et de rnisere oil l'onnepetit que supplier, se taireou trap-per dam le dos....44.kriiiMais l'exernple vient d'en-haut.Quand ceux qui detiennent leale-viers de commande rialisentgullsne sont en fait que lea represen-tants de l'universalite descito-y ens, laquelle unpiersatitene leura delegue Ispuissance "publiqueEilitakIVoir suite page 2

PAGE 15

ma.(4(-20IteGalindezdenoncele gouvernement.Qparents comprennentguatre fan Is parmiles grades pourrtermediaire d'un parte-paroleplayer les names rusesqueSuit d1_e _e _a page1Fricrhfa. toute participationceuqui vventa Ciudadbeaux-treies,deux oncles etempeche, qua tun d'eux de-viennetrop inftuent par luluxidans l'affaire.DAM.C'est avec beaucoupderois neveuxtout le iriode recherchaitDare l'introductiondu Iidetmime.ailquele Dr. Gatindezle savant 6 c r i v ai nnutl vre le Or.Galindez dit quitpada du cas deRamfis dontLa derniere fois gull quitLe here pane de la des-u". a v a i t1:111 e42 ans. a choisiIs Republique Dore&la carrieremilitaireremonteii,sad celui du dicta-talapresidence,continue tructionde bus les par Ifs paCe n'estq u h i e rquenicaine comme sujetde as au tempsde son enfance. Galindez Trujillodevint corntiquesNicolas Silfiaporte-parOledes these, parcpqu'elle est le proCette histoire fait hien res-mandant en chef des Farcesteur.II meanieen detailsrevolutionaaires dominicains,totype d'uneforme periodl-scutir ce qu'e le Dr.Galindez nyrneD'apresCalindez commentTrujillo a dabordes.,&voila qu'on lui Fitdes meque deis dictature latinoa:. appellele -coteoperetteced exalttresimportant flir leavec le) communistes1%\_la,:a.c.esau. tele.ph. odeM. Silfamericaine. "Elle a cetavanta du"Trujillolandia".fit =pruner indes bulletins geelstre la phis a.nciennedesVoid la biagraphiedcad! le generale x e t'-e a i t eu.et les a ensuite attaqueslegalisent leur statut chezes lossson p o u v oi rlutet mis hors la loi.D'apresFA\\carremeot da,ns rarmee. oeil le fitafin decoritre le gouvernementdorni dictatures'quiexistenten' Ramfis telle quele Dr. la torenicain. It declaravendredi a. AmeriqueLanneecrit-11... sente:.clue l' uteurdeclara etre uneGalindez,La Policeque soninterlocu. nagselle,est rirnige exacteIt naquit en 1929tandis chose excellente.-presenterlea communistesteur au telephonelui avait desautres.'que sa mereetait marieean ou re. oneotspe coma res -errscnnemtEt1 '--m Ar',Is,des-dit; -EcoutelTIL n'ecrirasL'auteur dit que le gene-----deun cubainqui refusa de k dal.-,pour fib.Le genedaratt clue be gene-autres regitnes gouvernemen--,jamais plus debulletins?'Il,-va.a pres..gralTrujilloavaitdroitfaux".ratarria Laawerefusa cependantroffre d'un elections de 1930 dans one la suiterat le reconnut lut.metne paremareliant-a -,we memesprivileges que beDons un resume du lioDr. ajouta qutTrujilla subgarde de corps.-.selle lutteendant -la uell.Il nona-pre.ident elm II a etemin is-1tre des affairesEiraneeres ei juguason peupt--d' bo droriserent lea electeurs.Un 1935.wide' aleignuteetenon!.Nsoautiti.ognnse jUen Diesparteplossitilite'IA.' resisatancreM. Silfa arms:rhea hies,qu' :--P..-..(1e colonel en 1933, a1 age deles etraangleurs militatre ter4II"..I're enans.epousa. a mea te.treurur icrasa Lou-tun servicefurabre en memoi-re de Galindezauraitlieu cenation.expionnant tout ie mobut promo brigadier gene-sencandidat deateur -ropposiQuand renfant cut 9 anaicon/me II continua de lesubiuger en-matin en facedes bureaux 4.tut la ,tete tranchee etIIGalindez,1Se Pose co'"nflfee ral. Cependant en 1943,il (lele plus grand expertde l'Arne endoctrinant la jeunesse... endeFranklin D.RoOseveltd'aPres Galindez.Le missiona de son gradeen-rique sur le Cornmunisme.asservissant la presse... et ertnde afits au 598 MadisonAvenue,sa emmeenceintebuttGouvernement Dominicain.ernploentre au service comme ca-1Comment se mainttent-l'aide de sa gestapo. II para-M. Roosevelt eatravocat du dictateurpreferait dernierefantindebrigadieretad'si'aunt &sit l'aqeur,tiapouvolacheia en humiliant lea persona.1946 en RepubliquemYer des moyensplus ratlines: det. Six ans plustard il etaiti ines les plus nobles.Galinclez vecut de/940:eco.-,,I la fin de la sixieme armee,Cc qui est grove cc nemicaine. Il y enseignaalp.ejrnirent a alternera la pre-La seconde, par tiedu livre-.Doi,.Des manouvres legaleslot---ri-iA-capitame, etu-ia .e -rot, etlediplomatique ei but con-eat consacte a umanalyse de sant pas lea arrestationsfile-seiner au rninisteredes Al-tEn 1942, tandis quune sions diplomatiques I retranarder le pouooilagr.cc qui eat grave c'estla des-'manfere dont Trujillo apu gales oumeme lea assassinats-ures.st ence avec sea propres4nrea it but fait inspecteurdes mis'faires Etrangeres etdu Ira-e ces creaturesetait en font ger avecle titre d'ambassa-Nail.A son arriveedans.i.-'emsTrujillochangeala eur. 11 avait aloes vingt aria,qua'd'apL'essentiel de ceitetechni tructiou totale de ram, me-Constitution en abolissantla11 devint lieutenant coloees l'auteur, catde me de leicc pays ilexprima sa grant-i'.--au peuple pourle rein: tion comm. msjor general entude au petioledominicain. vice-presidence et en faisani lone( honoraire en 1951,cob-maintenir rcirmie commere-Mais il a dem entienergiqueu ministre deis guerrebe nel en 1952, brigadier generalpine dorsale dela forceefairedes deplacements cons-t deNew-YorkTimes, dumardi 29 mai 1956.merit uric assertiondu Genesuccesseur legal dupresident la, mettle armee et chef d'etatralissimRepublique.equi pretendait que de la Re ublicl ue'PtiA resnemajor desforces de rair en'la plupart desrefugies es-aniouvbeite reelection en1952, 1953. II recut_le titre de doe-"npagnols en Dorninicanied-inrpa.e, 'celui qu'il avait im teur en divitet sa promo.Levenaient descornmunistes"Le gyre dont ii eatclues,-prep acer a demissionnercc qui mew, temps, avec deshon.'tion plus haut rEt.e de Tru000Consul donfurcainriposteu.Les officialsdominicains protestentguerre de monterimmediate--.Nouspournonsjille eat la these qupresenta pour sondoctorat alusabjuryUniversity. UnitInforme du sujet dulivre de le morceaudens as boucce etlais-si.Trujillo lui.merne.Le presiBdoulenefni iactordeIa.sjcelui derePubliqueGpo,41alintlez.la coltlgfkrie-a.51 den is ter lesautres at ciasseic la treI.pride par le Dr.Undsaprof,esseur de drnit dent sortant etait 1 rot:cos ami efaine.rup: llomataoute le Dr, P Dihles.oirt"M. Galindczceutrte declarPaatioant :trlirtis dones fdu11:e.Is11clauC1t,' ''''bile approuva betravail au de la Concha qui dit du pro Galindea.; un refugiepoll.l'antipathie du Times pour Tfujil.'Blois de fevrier.La plupart cede qu'il "etait le plus contiqueasq,naasile en Relo peut seesurer tux risquirsdes suggestions de ccjury se,soiantspectacledemocrati-.Le lienotismepublique Dominicaine sousTruqu."4 consent. a prendre.jill. r. ripoque c'etak ungrand'las eertatrement,.eette Inatomerapportaient plata arusage 4ue qu'ir cut connu.pays et ungrand gouvernernent vabientotdecle.ncher, contra 'lade la latgue anglaise.pour lui. Le gouvernerncntlui don Republique Domuucaine.uric se.L'editionanglaise' devait.ppete ., rriL..benet ract -ornII donne les detailssuina un,, refuge de Is protectionet ried'iTreetives de cette petiteUniversity PresdontLes,bande criarde demecontents cagesetre publ-ee parla New-YorkAvents au sujet d'autres memmeme`un emploi.brea dela tamale-"Par .a suite. M. Galindezjugea dens ce pays..,.-,,plus profitable de se tournercon."Le public aznericam ne devrattFlordeOro, in aint eLee le pcuple qui ravait aide us"point. perdrede vue lefait,anaintenant le inanuscritan-tent.son jeunefrere Hector, il y aence songlats est aux m9ainsrrun ad" 4 ans. II seditu'Hectotre man& sept fois.La pre. 5. resprit cc quiprecede.came soit pourquelque chnsearinsznimistrateur legald o n tilhh-f,8-i miere,fois a PorfirioRubirosaa ac erc era a searca re ire'but un tempstiouva ladisparition de Calindez et'fluefaut attendrelesdecisions' rat-Mee orochaineaveRqui plus tardepousait Da.convenable de clefendre le gouvercetmndisparitiaa ite adroitement"C'est au Chili quebe Newphae iL.rruji110Martinez6ca*". nielle Dud ux Doris D kte,u eenernentcommunisteguatemaltequeexploitee par les ennemis deTin-d'Arbentz et de critiquerla politijillo, commesi elleavait ete pre'."York Times a diialler pren. comme candidat I isvice-Barbara Hutton.qua de: Etats.LInis avecle Guatepareedans cc but.(Ire connaissancedu textse,, es, presidence.Uite autre file, plusjeumala. Le New YorkTimes devrait"Les E U. pt uventetre' a;sispagnol qui dolt etrepantiene, enoe a maintenant10 ariaaussi imblier des articles cornmesur unebairiquedpoudre dans It,par les soinsdeLao EditorialRaphael L. Trujillo Mar-butnommeeambassadrice(iacobo A beatz Guzmanest un regiondes, Caraibes et avec des.del Pacifico.-tinez est un fibs du dictatenr,pour becouronnement de la.aonncipenentPriesrels idenaelltacurree Guilt leGuatemala.)tmarioau .)sill tn.uaetsito n spasi mdPiffirevciilseibdkescoamPrveenetir-La versionespagnole a ete cc dernier est agemai ntereintElisalarth II en 1953ver.`-',,dre pourquoi lea communistes you-r edulta amottie;,(0.000 mots nant de64 ans.Le Doc. 11 Y a4 ans, be plus jeunefilsMalheureusecnent, du fait cluecetdraitnt rompre lesliens qui unis-,ecl oot ete enleves.C, est une teur Galindea apredk queRadhames but nommecolonelbonnie sit disparu il a atteint tu esent be aerrerelissimeTrujillo auxfListoire tres documenteedu Trujillo tenter?.e formerdhonoraire a r age de 10ariairaPciadnee qui depasseraitlareaEtats-thisrrAmerinne-liinteeettiareaPParaittait-il,qu'.11 seraite -dynastie" endannant laVirgilio, autrefa re deen train de remplade ses New-Yorik lmes du maidt 29 Mattre cle la maistries ks colonnesdes jour-ceux de lat olurribia.Mats fit.., .dre aapren1956INDEPENDANCE"Comiteaccuserespionnage dorniniPresidentqui devra conduirede raunee jusqu'a sao rcairia r,: meetranger d'treexclu son titulairea la presidenceen 1948. Un deipier trete Jui namine contte -Irujillo.DirecteurProprietaire etpas&eesivement dirigecontre1 e s de b Republique. EnmerneArizmendi, est un ge -1.rnera qui11ny. a pas longternps LaCeram_.New-York Times de loraitle'fa'-Responsable-exiles. "A causede cela,littemps,il fit diminuer rageeat a la tete de, InStationeP7eVITpersOn dans le Haire,lea dominiauquel un citoyen pentaccedeRadio-Telt vialon du Ps.que personntne voulE it publieeleVeedalu-cams setrouvant. I Newder a cettefonction afin n'inLe pere de Trujilloest rmanuscri de Galindez parce quaMme Theiese G. PETITsteAdministratrice.crmeat: ne,pti.uvaitaccordia-York sent r...,:iibi.s., siep c.,10Lit.lcR,.mtia gra r, .. q-q& '17iC'in.tr.1,oliv :i'f)tusleu c jr.to'll cc ci-t.-'z' ii.ou. t0.,e de publier leABONINIME:sTSes memesprecautions et eman..nfuectirinaires-reg' ime de Trujillo.Triste iro-rinidfilplus conTwilit, a etc muusk presence anu sousIdRamfis gueire et eaten ce moment nauxlocauxlangue espagnole.afie des chases. le texte parpar le Newde la discantiondes autresau regime dudictateur.11 retabli la fonctior.Redaction:tiedu 'ice-bal. a ete chef d? atau manuscritBi-Hebdomadairede plus cans la campsm meGeorgs J. PETITmajorTimdde Galindez est unpersonnes q ui s'opposerent En 1954,generalissime aambassadeur. UnYorkes'entre, Art-"Lubli,atioe Patticle consacreCocontre lapublication de cette histoirepermettait au minis teede la. news pins gren4s...'ary, autre que RaphaelLe,oidasduep lo ne butpoint lemerit. Et oe ministien'etaitTru-sOfficellemen itipeie lebe.---etaient momprixs eieves riu.e nefactbrLatitledu 'dictateur,,le General Trujilloa.n en disgrace apses s e-les ecritsdun tel homnae en ayantsigrie que la RepubliqueDomini..ses heures s.mbres.On devrait lirequ'il n'existepasle plus petit.-,Jurachi-Cdrs 1'Lajour..aiprefete matte larnsincr. Olt-p.rinonPort-au-Prince

PAGE 16

49F73"----riangezles pansLARCOGLANANTet sanscommentaireGuerrier. bras droit de l'intranse-venueell explosion de sym troll econornique. sans' laquelkgeant Ceneral A. Prophete. re-plas iseque tgduPalaisl.. e ternoignage le plus do_ slogan .destine a cpatbommesgeezxa.in'Ares nenore mire,anISsarntoutarcherelatif 5, ispatinas qti. elle y a prorou& progeSOCIattialletIreSous=le titre:TOUT POUR E1.7.5-,I, RIENPOUR Lt. '7.I.*PLE,le mere:et:1i30t.ftonal doaz nun> extrayonsles pastes suivarrs:On da pas oesoin tre-tre-Colomb pourIlecouvrirqu'a l'heure' ac-tuelle les massesaux abois seaebattent dens les affres deson f-rinlaborateur, Mak Franck Seraphin de trepasser.thentomoursoutssaitoneexllente sent&Des conmis mat vetuspersonaele General Suly Cuer dioi ,3ses'emparer de se. ce qui a to.dours defealules "irmra..ptege grasir pourl-0.-au serviceduen Public cc i-..DEPLORABLE.Suite de la page 1-vanerarrenatinn de na recol. pus pleurentde faim avantde 1Interteurbouogonnant unEt. de son nate. Indelpendan es audpeople a p1aUSe r 1ber,-ts.et O one conaprehensionplusavant gardedans la defense desarracberakilnoatrona capitate.it Gauvernerneitdetlu L:eS,IIputt encore te..ste Y imPcmtspices dedernocratie. legist n s e011alefICE I chanceler qu quidepuis 10 ou 15ans, se rier se Jetsdans les boli de Tu.s.l-'4Francols ,large ,p lus same pluspatriot],terdu peuple as fat de remaInets.t.plushest,Mai m rarrestation plus tardle sootchaque mots arcuves kmdedigne et honede toujours toutes cho.es qu..,o-es,'ilnetea et 1:s plur legitiraes. et regar-avet is perquisition nocturne ape ttvice trun w ron geauavec Badere Fzee chez all e la nuit du 17uen au sero. au18., '..Francillon et tous ceux qui parnue ee aa part de sea dirigeantscc)ntrsea aspirations lesmdnjures et de vexat oem: jour de :on fits aine, quoi1s par rabic avaient refuse la c.use du pent trouver que dam uric demo deraver& avec one wafts:me"i nque et denier -Int relOche deux des tsurierssans en. raffles. Gouvernementprovistaire dans la cratie de plus en pus apptof ortd ie,inebraniable.laurel apses04,line depense imprevue nundrouge u 28 Seprembre 1888. ria pee hesite,un scut instant,Dei.-gour es o ige uneCutA partit de e.ette date (12 nevemavec mite meme spontaneite ren---..-pa .,'sMme Seraphin traine dal it edouloureuse convalescmcee/0dbrbre 1890), ,raffaire du 28 mai col tree dans lea uiverres couches. el'autert plus douloureusequwe ne femme a -rnettrea l'eMIk.-...-k.-...-cn gesMtion, cratitantiald11311 i14-Telentaque.--Leief.etone candida ure, si bien doivent le conduirelalitterssecesetput e pays et avecI. e aonsseau.,ea orivile de la protection et decoleson unique matelas oil plus que tous les anciens legitlcc deonteressement patriotiquequi_Suite de Is *page I'rassistmiance qui lui font hesoin a vendre savertu.sses micontents dela, conduite constitue le NEVARIETUR de 1omit i ra ricnt_.esse a mon te,-,'dams unetellecirconstance.Unept escriptionde 6 inquallhableduregimedu 9 octo toute la vie de son directeur, a.estPPas encore e; loitee' tan...t "Le cas de MrricFranck: &ire-bee 1889, epaulaient secreternent apportr son sfenne appuii In "s'This':trd'autant Wits a deplotergourdes condamne unpereat point de vue ecia16C clure-de famine a -planer?* le me'Z a 1-1once Reunis aunombre maa aedeLI-101m)Ce mouvemcnt en vuede renvercandidature, certaintment recomi.esiE nu cre".1a. tri.,.........is, tout indigeniste clueclue sot mari aete -arreti,end 1131'-e jures uevaient.dpi-icele coup LOWS DEJOIE.-Morrie a-Tuf.les canPLR qui ab i en, P"our men: .1,,etinartsugs' le 'se sun P a s 'Pacusastrictement national in991^'er les simde la revIutian du Ca:,qUerZagne-petit oat lesplus remiset de. ce CRttlousia sme et pies at les nailnails.L'acharnement miscomlutinbtrs le pain de leurs Flora parrorgr4 cluministretre lit'candidatu e de 1-146,ie SIMS qu on puissericnLigrades peines du monde a Haitien_Des son arriveeIs de cette explosid.citli, Sicciy retire des effaires1que,eDes pa Trees 1VeC utte sponlana liltuiseluc'elle-no a aPPurte Cu'tie vous arrete:de la Place pour etre identifi etslant les rues san qu' un 1' 'iisi" encurageantedons te4la presente recue.il devr1 cha-,_ cores pit:nye qbe satranscendanc,,...,-te personnante dornineactuate-me ontine femme encore. que mean se presenter au ilureau&yaks, \heureusement arcs. sa position de plusert plus forteaucariationconstitue un indice cereal::cnatrilSde 1 Interteur,mo.,,,4.iur Nemous ver. en q eh orsespreaces cukT,cle serieuxCORtfddPicrreLoins sine" id:it-malt a -Sul-probantes qui en ant 8LEnest la couleur de sa peso qu'n.cOnne peut faire un passoleil, tandis qua les enfatitssavoir queEn ,apportant ainsi.des demainildevra rescousse dans des con& lions*i4in.rondissement c r ordre d u Vlinistrenique...tear Lours Delete, detlaree semi"Monsieur, donnez-moi cejusqu'a nouvel ordreo.vii du nouveau rEgime. :NI* sin tearLouis Dijoie etdarts competent rensemble de Id popo,Lsses des bourgeoisdGti.if d1, i ;.(51 ttlesmanoeuvres gressieremenf d'-. mentla sce`ne politique etqueeAix centimes s'il vous plait".Connais anta positioni.sposon v s.a.tees, d9 adverscures du Sena pies desdifferentsseeteurs quies goalMeparevantmp rateesors ncontr asn,li*aer,i.rep us etresplepdissants de rExicuaun beau matitains histrioneatreseux-me-quandde succe.s au muss cl el, ectionsli-sante s*ebattent gaiement au on adloiatde isPlace. lot fit ales,venusk:arlisquement a 1, bres at honnetes...plutOt seidentifier aoat pfaire dent ifi'1 Ar nas lint de defrayer la chroapput a. la cant:1(61,nm .du Sens,du peuple aux yeux verts ded lacmation. de.hors de toutes le.: farnesregales lets: de es Costumes.()esenfants du people,k -24 so4a vne mimeedei4.D ---capable d edel'aetat de 'siege. et totalise au.....Jan'aYant pris &Etat apresla mane de la feteLe s-eua./...urL-OU/SreleverauX critarrs upteple /1.ds dDieumats tine indiscretion quiel s etc connu corn= etant-ver;Illerneut embits. Or., a motpour I out aeleunerat etre fataleopposition"00009ehlible avis, les -exhib,uous14,ourdIrri vingt citiq p.n.deeacassan etdeux bis-Puita leala-emeral#e de f4.erttion preventive.-pouvccontents a hatermmTroupe Nationale FolklorNuersikNous compstissons au tnalheurcobsouvement; snoutses eetm minuten'y avail plus cetteoil pponesistlonurait etre le Chef de ,cees,d1.popwairmltes tandts queItlpe-asbreessitpuisque le Bet Air sap sitiououchef de ropposition'Au!'irarustique-..qui frappe la famiile Straphin et a LUtourgemsdespairpout Guerrier at GratiaEt a t-on besom detrede Pout*.S'alfaut reconnaitze pie Katite.aariona de trouver ici rexpression titsCilnataIcittnitfogneucuuus .r1colEsapres unc col-CILP. Pa.rine .Dunham eat allee trap tOka--de;nitre plus vive sympathievont augretaltetiler le root:gement po ubliguerhonneurde clingercu gY-mane es ryth :nesd t:'sitait realise; et. de v.eux conspioreetPaul E. Ma.glaire, poclus'imposeI cons, sanstarderven hoax. tames comm tonvelea d'estinees de la Nation?.,nu cm. non a 9 heurts cornice1,95 Presidents Durnarsais Estiil taut .tont aussibleu adm;ttee',crEtat, la necessue'd epurer nos chantsrateurs tel qu'unFabre Marinette. citer, que cesdeux Chefs,, Egyptien Sebasticn etc.crurent exsuent-ils de ronsition ea Chefsecnos d a ns e s rolkleriVes.:No.Imprimerie de l'ActionI3 Rueasrantsor1.7que cette avance a,,neure renressn de 1 opposition avant leur es..-,ection -vans sentble-t-il pair.'.,.-Blest a coos,tait on piege at Bs se cach-erent a la rrisideneeiDe cela, on peat conclure que laEt meme sile Senateur Di-,,,.SPECTATEIIR..de la conjuration provientoie Emir de ropposition ou Chef,PS.-Se ne veux pea tints4.jussoF2, 1 sfakenon de ru&engie deploypar lea deropposition,oiiseraitle presetue sansv a u s reheat-editforces gouvtmementales, ma's plu inal?Nulne pouts 'attribuerledroit magnifique nieces (pecans ;arra'9tot de r absence deschevronnes descender disci' ?opinion. chez des remporte as-accos Paysarts-acte. rs.Pour vos cadeaux cla toutes sorters n oude la Butte du Perpetuelqui se honarnes Waares.,-Par des initiatives teller qe tr.Et, surtout, reoubliez pas queeest la maiavow oeuvre tea prison/ tiers et ren aussi par rtndenendancede carac dons d' Antigone at di-Anare,,,-son ,qui a la splecialitedes,articlesteue..,IIs q.tier et Gratis a entendant pointforce tears colonnes, Sullyr-,.--uertere de rhomme qui ales mains le", vous revolutionnezclier, netts';nitontres, brace ets moatres,pendules, lunet-lea detonations au Bel -Air crurent lepuns, et eest sans anent:doute rart, le theatre et ,,:aitteratureK'.,.p:incipatgrief que lot font serait bon de reveler. aupublic.tesde toutes les' quahtes, et unassortimeni bon de sejeter dans leur caceux quile comtmba.tenatroce comment Vont aver, pit maitretr:.8e bijoux aux 'nix inabattables.1111.11liliez jamais dt Passer -chezRusso Frereatinrcr-4-:-.-trlent. garde devant leLe ferme appui de 'Indepen constructiondo Ilea. ne cultai.:,.LcuisDejoie s'explique /Awe et dd laPresse les repraentsACt4l51.absfeut lea goatslesplusdelicate,mysteresubitdatheagetnentcrheure do coup de main.-Ape's nateurdance-candtdature du be le CabritLitteraire' la Foire 41.it-ALCOOLALCOGUY SEJOURNEFoumisseur aupres des Hapitauxet Pharmaciespour sa haute puretescientifique.Fournisseur aupres des Industriespour son haut rendement.Founaisseur aupres des Liquoristespour-sa qualite incomparable.GUY SEJOURNEMAURICE VABREPort-auINDEPEN1M4CEBavez lesBoissons gazeuses LARCO* *Fragment...Suite de la pagelchette pour se soustraire aux rescent, en usara centre-iiide tau main sur ces acteurs, commentpresaillcs de Matsui Arretes hemlea lames deloyale.s.vous arrives a lea entrainer, Isplule 30 mai, as furent sonunaire-.Oct combat Dejoie, parcequit part d'entre eux ne Sachantni liremeat executes au sod du Petals lexprime, parsonindependenceill ecrire.;stational.exacte.ment la oil' t'e meek decaractere.iIDEE DECordiakment vatre,erige le Alusee National Garet-lItea. Gratia sous la premiereGANGhWENT, tettesorte deSPECTATEUP.salve gnouveautequ'il apporte dans notomba.lepeloton &execution--"-',77pourabattreGuerrier lot-..tre politiquestatique, etant lui-oABINETme m!. tin HOMME :\ECKMe Victor S.i'DEPierre-Lcuis-pui:sant. set sqldats pleuraient etiIt fans combattre Demo. par.AVOCA rGeneral Bld diianaayestribuer en....l',re.staitaux feintnes inconsola.ble,sson notetoutrargent quilui7iLagarette Splendidqui Passistaient dans sestier-niersmoments, pub ii fit &veneer..'sergent qui d'echargea sacarabiries'impose depuisplusde 25 ans par ae,surAinssoni coeurdisparurent dtux braves.clualite incomparablelavatable,sea taliact-t0 etahonnetes dont itbelectionnes, par sonaromeet un gout eav.,ieul tart fut d'avoir defendumuds.-rouchement r entree du PalaisNa-,urinal aux hordes du Nord: lc23Septernbre 1888.Le ferme appui de...Suitede la page 1dature i la Presidence seta'itizebutts leacouches sociales alui des vests interets dcieticdeclaraade ses vs-tiess pirae ion sa.sp 4 "1at ionsquiren'qullyit! noudoe4erj.eeinfortune Generaldot Priez le ce quale trioninhema eandi 13 Rue des Fronts-For 73R,Andre A. ISIDORE,'rAgents distributeurs:Joseph Nadal etCo.Telephones Directions:8349 et 2238

PAGE 17

Le num BARBAKOURTle nomLes irresponsablesLe Jourde laLiberte...r:-,q., ,jours etc consequent a v e cet horrificIIest tent aussi ne toute la vie de i numanite. cd mreee. pPr ceeesure.ment ajoutequ'eneffetcu..rrerreNotre d e v i se lien d4 ton ten de faire res-La libeite de !a pre se estPersonea re peut perdrele peuple ETAlT MAITREDE SON DESI1N quand il'kens NE VAR1ETUR ncts,n'avers jarrais varied'un inlagrait les ruesfinis--:'ita. ta d'ure positicn prise. 'tecondition -',et cecid eccord,National peut-il en faire aurn-isvec Esein dont &Jour Lau t-nnoilons poidmieux atteindre esat"' 'rent avait tronque des cite::a jamaisLe Nationalntr:,.oss ,.. Ses TCSFCPSabilltES.11.Ens-que cette erneute au revosicle cise le -petit iis,%don ne fut pas propresent plus quedans toutNous avons patiernment mitre, L equipe duvoquee.telu les, editionsfid' "IndepenPoint"se fourvoyaitprodi-'"R o n d'dame de cesjderniers mois gieusernent en pensant que It41ifL it'Y avons pu relever nulle penple allait se claustrer danslal'it cPmale raffirme Seiuur r itouffante 1, proposition-Bast:m-aerit clans son article inti-quiet scion laqueile lerouve-irte'Lea -responsal3les" pu-terain pent delier PePresidentAle dans la livraisdu 6 dansson seiment.Le souve-se,ju-ui de "Lc Naontionalq u eIns1 he.ore se soirmcut tfujos lae al-rain TICpouyaitr, nenetterp,kr a la facilite ae flatter les basbEtiration de la.misereq u e son mauvais genie "estnVconsenter de egravec Ri --h.name connattra lestrois grosmangeur d'honunes'instincts de hairorde d esclavesopener cc redrestementderap-vous consnous lavons fixe lafindusaianclat presidentielau15 chard Constant qu on change au lieu de lesdominer par leur autres libertesenoncees par sans jeu de mots. I)ans cet.mai t956. Que raimable et'de monture au milieu du guE.droiture, leurrectitude, kur vetRoosevelt:liberation de la conditions vous continuerez rescomplaisant confrere fikveuille 11 s'est mis d'accord avec Se tu-.crainte; liberte de pensee, Ii plastronner. Me Laurent -laML aurent pour se rendre antermeg ddMen nous indiquer tel ne,nosCeouvemement qui touctie berte de re ligion.prudencecommande qu'ontL:darinone aiee soar cornpte que cc tn estm peut encorearticles consensus pareilleaf-nuntreson prosed estinas tQuoiqu'il en soit. nous ne vous laisse plastronner, puce',,&,.Par ..---mais pas commecelui-ci Yenteur.Nousne lui demadsinsde Puvons,--.n otendait. Aussi bien, Laurent reFonaitre.sesfautes.Crst la pour des louablesi, efforts que tfnre tuez l amorce qui doh per-tres.cite tenero du 4 fevrierd ractuel cornice de la Societe mmettre auauvais genii de1956 du National ainse trooeuvre se &lit seu-qui ne se reconnait plusdans luipc";;.s.agnesndoaunteent,eudeeaffj.eLaiyz.r te_eInter.Americainecle Presse cc Pays de se saisir des tom.%re publie un article de Sejoursoncut,dehors de tomes.leSnfornr.slEgales prescrites pada Chuetest en.vue d'ameliorer lea condirues 'a goiter.1-aurent oa il se rendait con-.bafouille et calcuille-vable 'er,exces condamnablesn'en demeure pas moms lea lois en vigutur ? SokNous dy, t i t's 11 Sdans1 e s q u e IGependant malgre Arm,reLellonL Usallijcurd'hui. on les les> 1 a n g u i a s e n tjour malgre tous ceux qui, a la fan-,.4e lannements du inoisdernier ontgage etqtte learesponsables des eve-accuse desevil a "d'es :-txisnaux etjournalistesdans veur &lone situation d'excen-I la revolt,nousnornbre de pays de l'Ameri. tions sec" nnoritrent entrepre.-axons eu r2damabl s desjSejour LaurentFritzeobligeance de re-Basquiatsterns:,.&excitation i la revoIntge, suivan;-*Le 'National": on les accuse &aquelative.Quele,comite Stahl nants,provocateurs.ity au.-iproduire le paa'age essentid, Rie.in(cc dermahard Constantparticipe,:a .,la redactiondes man veuille bkn egreer nos ratoujours des. horames que-'aTie 4 iuin derniee,Gerar.clEcorade \son titre de gerant-responsa-tracts..-X1C ceetaitvd ,vt ,Ps:enesa '_;e on ks accuse te occasion et tran s mettrede cc elite de la berries-it Car ,''natant a Is rivolte, suirespectueux liomrnages en cet le Pays n aura pas mantras,.Sejoir Laureiii) nousditble du journal). IVlais, tea re:-,,volutionnaires arelaours n outc?,.Yd,gouv:,merit, selonleNew-e taus VOS CODITereS rerSeCUOs de, certairs',cremes CCM:-qui sont alles devantnulleznent Conscience GC cc0n'pas 1lea me-renversYork Times", on pourrait les ao-du monde entier r expression prendront gulls n'ont pas le-es lycees portertea jeunesgulls ont fait...cuser&avoirchasse Chang Bei de notes syrnpathie agissanteieurstldroit de deuiarder au pen-%ens a gagner les rues. Nous-nous n'ze discuterons pas le bienta troyons sans peine. Notre n e,fonda. de ces accusations aujour-'e du 17sitdes... tr.Ansi West&plus I eet age, quoiresponsabl"mai*oes...d'hur, NOUS nesirens qu.une:,Rtfon veuille fairfe passer noitjichoseque /e Ministre de la Jus-Avis de divorcede demander du p50pourpourbin et nos confreres Gerardn,tke fasse comparaitre ces preve-be collaborateur Franck Seranus devantjuges natur1 ennernisons perels.CABINET DE Me.'',ste d etrolenaa o e.ese false dans les vingt-quatre heu-DUVAL D. RONYmanges, quits ilont pas leetant,eui, aes,jibois et AlbertOccentadekine se sra pasi'oueAu terme de la loires suivant. leur arrestation.Maiscela devait,En execution d'un ?Ingedroit de sedum une revalue=samec.nerecrmuronspasethussonsauwent du Tribunal, Civil de tion pour renverser une ConaFir:nation.1.4ous dons plus loin. Nou->.Ims'ait pas deliberement et perAoujpsilere qui antcpmo2.04,torn Lilacdtputaulaonmil neuf cent cinquante einq(-manges par cc Paysr'esc Pernent passe des mots dunktiLisjosurS riedmettonsvolontiersqu'der Pblementaccluiseet;;) aI Institut FrancaisMmistre Telson la chance de ra c. St-Marc du sei.ze decembre titution,souspeine d'eetrgutmseat'-zonnellrdre aux rneneurs..Mais qurANATOLEraisa refuselaiaserjou:ent Mise a repreuve ces jours"", lechef--ape kEn ittendant que vous en..ilvingt etun avril mu neuf.n itait-il besoin? Pour peu,i'llorium ,sous pretestde Morisseau Leroy, i son midi-.11 etae que$aqvainun tied'oeuvre1er de hberte tout court res du matila fins douloujeux.e noscollaborateurspartieslet cent cinquante six. a clix heu mettantdanslasayiez de nous,di,eeo nuvni.00"Ses.u.esnst3 collection du Natea'!Programme d'action touttrace aienest d'encourager le&an-t Pia-Frarrk Simphin. et deu x d enos'din n presence des dec e u xtieMrsiegepeat'ups its sachemslireus tint u.1 ildev-ons parler en lieu etPlaa,Ms .leur asuffi de parcoucon re_resireJean.cc ciesness.. Gerard Jolibois et Al-sec,h Bat rony et de Madamebest Occenedpourisseningt zans.sSaint Marck 24 mai 1956 plusbatistesquelea en-nee Ely--generalitEs, leson..puis vixu'air c.e journal pour se lancer Libraanille Ste 1 berelPRdMira esueesclNo 81 rime m randedans souses /es eventures posen prison IDDIRONY Aties, nous 'vouscons/ions a1%11.4 et imaginablesaneerthe rnaison Morpeau en face jours deja. I d'de Montferner Pierre. Vous trot-77-7,7.7'7 ).L7I I.7 7 7, 7,7 .777I717 1.epend ance..dprenverez tout on assortmentdiversv-..1 aguejoursearesde livres classiunes.En stocket a prixh&esredo.,Machines Agricoles de'Industrie'americaine et i IlimandeMoulins g maismarqueFairbrankMorseMoulins 1 mais marque -FORTY'DECORTIQUEUR A RIZniarque;KAMPNAGEL"puissance 5 Hf& 10 HPPOMPEIRRIGATION MU.cm**SPECK'tiroir etdepet de retenueDiesel de 51-IP-SHP-12HP 32Groupe electogine 250 watts. consomme 1 gallon de gasoline en 6heures de rnarcheLes marlines ci-dessus sont ex-posies: Hall ASSAD 1RUEM.AGASIN de l'ETATSuite de la page 1d'urie autre,essentielle pri-twit c,ue tem liEcite de la illusoire, que disons-ncus, elk de vue, ate Mr Laurent, depresse tent tactic et desiree, est impossible tans la liberapar sa position, ne pent CDnest pat, cc.effinitive, des tion de la misere. Chez nous, reciouter ks effets.premiers bcsoirs de rheniumplus l'quepa rt out ail-tout le monde consSans etre accessoire ni secouleur6c'est /amisare, noire tate GULaurent'. fort dedame, elk n'est que fondion grandeq u i,engeralie sa position privilegiee, fait It...ela crainte etcouardise, beau cog. se gonfle, plastronneSuite de Is past lt,ponsabilitesNous avons tou-du Dr Jesus Ca:irdez reNenantcentre nous avons nous anelle mordiale, celle-la et qui action de vueii_ situation speckle,........ES DET NUSL'homme a beaucoup p 1 u s meme et, sesentant seulLaEpeurd'avoir [aim quede peelersi haus. ajoute quesuite dela page 1mourir.L'obsessiondela bientot --ce sera It Silence dufaim, par exernple,explique. neant-. En cr &titres teintes:que pour en user avec sagesee et r attitude de tds de nos c:on"lap Pausse mousse aux qua.-mestne, alors. CUM quipaii\icifreresavec lesquels nous croi lites".pent de l'autorite jus'auxplus.-bas echelonc de lahera1e ier ces jour s.ciCestCe silence du intent r. esnhtrative s'alignent et, Modelentirquchieackni VMS. ,par le ventnouveau sous notre cireque nos gouver pas nel..loinconduite.tur celle deilmaitres nements .,'T ont toujourstenu ea tout le monde gait que cede rheure. "Mai.% Its mlitres de leurs partisans("est par Is li Pays, quand il eat possede de.si,-'--hies de la jour Check de la Chine Continentale. et vigilante!pie dernettredeboutn,pour defendre la Revolutiode 1946-, sous peine &etremanges,qu'ils n'ont pas le droits. rudede st Mrc arononcem..parti hte srL'Officier dc 1 Etat Civil un gros mangear d homsent suffitwaromasinssessChez fierrnapn GAUTIERGrcmdllue 12BPhone 2324Vous trouverez : sacs d'ecole en cuir', souhers etrangers pour fillettes, goxgonnets et a-dultes. Southern Claston, Fortune pour horn-mes; Scoadcdes Redordia; Souliers Bolles pourgargonnets; cFerrneture-eclair,, 4 a 36 pouces;Sockets Galates, Chemises ertongeres cAr-rows, Crcwates, Chaussettes, Mouchotrs, Par-dessus, Ceintures,,Ornbrelles, Souliers TennisChapeaux de lame et He paille par douzair. le,Talons et semelles caoutchouc, lacets, bouclespour soulier, Jupons Nylon, Machine pour af-fifer gilettes 2 lames suifisant pour une annbe.HiaiGELIR D'HOMMESe de la page Icontinuer a plastronner pourialimenterlegros mangeur,d'hommesqu'estlePays:-De notre tate, nous en avonsaqui n'ont den dit, anrierb.Ifait et qui sont quelque part1reflechir, jusqu'a quel pointcc Pays est tin grand man-.geurd'hommes...N'est-cepas un exemple pour lesau-tres, courageux et grand Lawrent?LiSEZle Journal"Independance

PAGE 18

FORT-AU-PRINCEHAiTIB area0/0124/RE1.2ka. Ana's Ng164Jeudl 14 itun19561.LE GENOCIDEInter& 'c'ollectifLaConvention du geno pant lerespect des droitsride a etc adoptee par les na de l'homme etdeslibertestions Civilisees dans un but fondatnentales pour tous.lnumanitaire et p o urla sans distinction de race,desauvegarde de la liberteet sexe,de langue ou de zeli-des interets des groupes migion".noritaires dans un Etat. ElkPourassurer r executionoonfirme et appuie les princi de Is Charte des Nations-U-pes elimentaires de moralite. rilesqui pr o clam eCette Convention re.sulte safoi"danslesDroitsde Particle 3 ci-dessous de la Fondarnentaux de r Homme,Charte des Nations-Unies:dans la dignite et la valeur"Realiser la Cooperation de la personne humaine," etcoInternationaleenresolvent il a etc cree le Conseil de Seles problemes internationaux auk& Or, oe Conseil a pred'ordre economiquesocial, vu en son article 55, la coo-intellectud ou hutnanitaire peration &ow:unique, socialemai eleveloppant et en encoura et intemationale.riI homme.,,CORRESPONDANCEpresiclence, qui, pour flattertvia Lettre a'''Georges 1Ii)Ietit=1.Or, entre un eandiclat 5.lea bas iri.stincts du peuple,tant la question de coukur riere seinedetre politique latilismejoe:kPr§etiiee twe le amereennernava.'ientcCmmoe vous avez raison, mon Patric bumiliee et itrai nsurHSCId'homrnes qui forwent avecer iGeuorges.d'oppos aux pailel i'luindesqula nation baitienne et enchodela tousleSgi"e e.-assurent la perennite, en agienetiquenteurl'evan!etEn ccisationionde IirPillna. laimerialiipqusans lui dire comment on vsisEyi luerietedrsoectilite commann: dee vuontrepaimvielperuiipae na aatitanteir4tismceseintpri oportioni sim,, carorganiser le travailauquelllaborareur e vl avez raisoncl'ofpar Is brillante equine desJOU:-aspireet un entrequi estimpatience creseaniobins, des'Ciuerin, la probite intel-pratiqueinent unevivante,onseYspro ter lepouvol: etient iiur fureur i lectuelle des Pouget. des Pasteurznesse de travail pour tcrampanner VOt rente anner.s Albert, le devouement an,biela''sans distinction decouleur, et plus de journaluanemilitant public, l'abnega'' tion,crstoutesle choir du peuple est fait.densislesizils transcheescricideliaepresos:vtiertusonII choisiz le second. Done, ilind`Pendente affianchi descoinctsougiumela ii-u lurnIta viliberavir16:des de noire fumeappui ala p oli tiqu eq uJacmel, le 10 juin 1956Monsieur Georges T. PetitDfrecteik de "INDEPENDAX-CE".Poat-au-PrinceMonsieur le Directeur,Dans votte derider flume-ro, qui forme presqu'untoutharmonieux,le lecteur avertiaura trouve uric nouvelle raison de croire dans les desti-nees imperissables de la Pe-the Haitienne: Quoiqu'on dire et quoiqu'on fasse,exis-te encore dans cc pays deshommes decaractere Notrempe qui, en depit de tout,ne craignent pas de faire "son'ger las veritesconune deseperons". Vous en etes, woneller Petit. Je trouvetoute-Nous tenons "Le Natio-nal" comme dans un etau, eten s'efforcant de se hberer,il cherche on appuidarts jaquestion devote de la Loidecretant l'etat de Siege, oilii croit trouver un siege toutfait,alors que nous nousrarcboutons sur autre epineuse question de couleur oudedasse,soulevee inconsciem-ment par un secteur de la.Presse gouvernementale, notamment..LeNational".Mais notre etreinre ne se relachera pas, malgre lea plain-tes poussees dans son rale.Sictransit... s'ecrie-t-illsit sachant de ciuel cote fuir.000L'autre Confrere, -LeNouvelliste-, faisant toujourspreuve d'unc Prodigieuse sou-plesseatpen enrapport*Vee Id physique muscledefois qu'a cote des grandsar-guments, vous auriez pu userdesarguments AD HOMI-NEM pour Onvri leae uangrand public, aux genssimples qui ie laiss.em encoreprendrela gludespoliti-dens retors et madres deccpaCys.estboutd'argu-merits solides que "Le National''ket toutes les .feuilleslant,es et veneneuses qui re-eaivent leurs consignes d'unesenle et meme source, sont reduitsagiter la question de'couleur,parce quils saventque le cote sentimental de la, question frappe encoreles es-puts de k grande majoriteau peuple haitien, Mmineen fast en 1946.Cest pour cette majoritVoir suite page 3En...2 vertu de cet article,et pour favoriser "le respectuniversel et effectif des droitsde rhoinme et deslibertesfondernentales poutt osans distinctionde race,dcsexe, de 'argue outell-gion", r Assemblee Genera-ledes Nationas-Unies a,leVoirsuite page 4CHOI%eLes detenustant les propos de "LaNous avails etabli luntli, enBilrapporanpassifPrensa'', du111L.V__1ten ucontra lc ton g isseeNdi clu Jour de laLiberte clans nos Iiataisansdu 7 etson Directem-Gerant, vientmes et eea ona anote intitulee:accusations qui pesent sur lesLA LIBERTEDE LA teesevenern17en Haiti"7 JUIN JOURNEE DEconcitoyens arretes a la sui-chefsd'accusa-IntoramericainedePresse, le .7idees absolurnent incompati-renvie. lesfaitedesagesse,de donc trouve uneformuleheu-Libertde14?II...sedans le57etsauyetage collectifd'abordVoila cc qui ?Crime en pea PRIT COLLEC TIF.de mots les raisons prefcra-EL eest cette conceptionla candidature' aPrisiden expliqueno ir eicc de la REpuhlique du Sena chement itla cause des was-(cur Louis DEjoie.fres el noire position face aA noire aris,n'y a pas desgouvernements, le quitsde bald& politiqueclignestair paraissaient pas re-d'interei, siest sepatie prEsenter rideal pour ce$ masTravailler pour gagner sa de LI DEE. COLLECTIVE,ses, Parce :queciffranpasvie,Porganiser,dtveloPPercar, s u rPlan national. DANS LES FAITS sulfa airsa personnalite et devenir une nousne,. pouvons rien con Went de garcnitiei ,qu'ils en-fonction sociale est l'une,des ceooir de reellement grand et tendaient traoailleir a 1eurplus hautes lasPiratknsElea en dehors de cet ES-Voir suite Ppge 3.f4taexcite, contreuneclasse.1'c.5eetre n avaient pasehoisit Louis Dejoia,-pa rcdieam e ele atetees cabinetsVoir suite page 3que pour lui cc peuple /i.e..nisteriels rondistinantatuiTer Perliste et pratique avant tout, le meuellerelriles et imprecites dupubTiumultill.chaste e la redoutable mission deBienDioe malgre lacoIAeur deheureukjison epidemic promet mieux guider l'opinion publiaue.Voir suite page 2ils etaient Is plupart.clans leaI,'MORMadal.......2.........111.111.11MINKINOWNIMS langeb i,,,,q.ue, face a ro=pant.1esvousI:74exS premieres eartots-pauvres d espritenssonEdition du 12dies sur' lea barricadesdresseesVIM Le Tt.-,raironal,avec lepour la defense du sol sacre de lacommeraaireappropriE, e est .mis en tele de releOer, sariscommentaire,une pre'de publier jeudi dernier uneversite, sinon la Iantaisie des11 juin.sakes, nous nous. cdniredi-.sons parce qu'apres awoir, /eVoirsuitepage 3PRESSE' qui evoque deseeoule. En multi pliantainsi,Par tine decisionde la Societe.de la PresseA lixe nos pauores adoer-etait consacie a exalter 'aruesavecson attitude ac-tion, le gouvernement aurailt juine.1DCertes, il y a Pexcuse de auxdetenus et montrer -5 toils Jour clans leurs journaux par onMardi 12 Juin,notre excellenteerne anniversaireVoir suite page 2rinan'is,,_ pa ',Glossa/Itjd'une telle bl.ert-prudence et de complaisanreusepour prouverL.esaNs n--'srdes FAITS qu'on reproche legP r.e"I'saut ILL" tuwdeitLEJOURsongrand age (soixante am) queies affairescrEtat sac silent(' eloquent.confrere"Le Jour"entrait danse abeite devaimentarquer ceces..A .03,931,s comment ce jour du la-septieme annee de sa bonda,-sa tete choiceetnaturelcomaen'aisernent d'un brin,...;um a etc marque a Port-auton-lement penchee versle pou-&humour ou de... folic.ir-'rime, ca.pi tale de le RepulAt.N os amis Hubert Carta son Diyou etabliMats voila que cetteforque a ilanrreoteur politique et Gerard de ( a,rEn tou .t cas,ilfaut sa-mule dulgouvernement pince'LE NATIONAL", 4tour talogoe. sonDirect eur litter -auevoir cure 5 Mr Robert Carr-sans-rire trouve son illustraSeigneurtout honneur.Peuvent, a juste titre. s'enorgueilThomas, de -King Featurestion clans des circunstanees pas consacre une settle liaiseI laair travoir tenule coup durtanere dela Presse 1e7 jinn. ces sept dernieres annees eccSyndicate"235 East 45th.i,-131'odieuses horrfiantesmonsitfference totalepant une place de choixdnancis luaStreeteaorqui noustrueuses. Ceti% qua f on t lesact, qsueou..aA tout ceux qui formenta fait aussi parvenir les re-frais de cettefarce tragiquericatuLre touteTsig"nifiazputibvleiieduladeicet:Presse Haitienne.commendations etle clicheleur vie.Franc.kcrap inprPourPour touten resteront marques p o urteur que desarmecitations et nos VOCUXlong&L bertde b 111 nte equipedeVoir suite page 4commentainous presentons nosr..7.-:c4r.lesoufre;Volt suite peat 3

PAGE 19

0CHOISIsont tropINDEPEN..)'VarDelornie, Louis Joseph reste,N'EN ANAIT PAi LE portentsemprurits qi'a des pays''dontlcotentiel deroductian.//rent.Antenor Firmin, Dalinpas un second.mandat, clue dn des pays arms neconsentent clunnattien authenuque.represente cam= ia. garatme flyort au Seavoir la velleite de lessurdasOs/C1Mreat lanatherae-Ilsre-Jgnorant rhistoiie derevolti rile les maniclesreumrdela RepubliLb Ibren, l'hommemanclie50tiori des peuplesbee au pro. que.Au eontraite.oussees. Khone qui portela decloti' a CLUE. que S....-:flateurpeutvareuse amera1-encomiatoutRepubliqueguoiqupenESANG ETtravailler pour le bien puIA batons rompus..... .que l'autre qui n'arien"sonSuite de la page 1donnanteencourageantdansnage qui, bier ,faisait mad-le cadre deslots du pays, rinves-suite de/a pagellir sur sa personne ledroitxnados iesaentreprnesagricoles et parus surlesus.dit Nodu radrnirationgenerate. quetou)ours conLa haineet rambition,IIeo.0 tonnaires-Coupiede sa tdilinentdes caPkaux &rangersdit-on,sont aveugles.Elies ate de pant desIe renverse-uNouvelliste" du 7 juin enfere le prestige danssont ignobles aussi .Abaissan meritde Is dicta lure lesco-L'sjsite.oiesrecontem o eine der-cours.la sonffrance, nee dela digniet dans l'ardeurde la de-tes.Elles supprimentchez hennac est,'-a-dire de ceuxvolution despcuplesPnorus enseigneeclue le rayonnementcrane nationQuantau'cliche--te,ceu:i qui leaprofessent toutqui etaient a rorigine mune dans to monde est e: tunalondia o u sn:.lepublion ;fence d' une cause qu'onesti-rocitjend e suapuissance !leo ao.nique.'p asparce.go iirepremenoble; eh hien! le inanepersonnage pent,paradoxale-sentiment de dignite etde du rnouaernsnt,elleest au-grandeur, de respectde sai. jourd'huiexploiaestate de gauchea droite untout cc gut en un mot.porte tesquilteurs-et des aoenturiersilairePedePi: ptitiqPeareSLacaLedin'U)3c.p;;ter. ct:unron giant pres(runji itmontre corn=situation ou laredresse, en-dicta_ merit, crcirequ'ilsauve sarhonnete homme a sip.'incliner deIct faunepatitique en y trio anlie" 2a=1111c"de production ne d nt pas sat,o,le-ilt rallie de ceux gutpreiugE de la couleur.dre. a une augmentatioade son son auntdecisive, et parcesefalarenusarment difficile, sinondangereuse.devant Its vertusmerne deculantle oenin morbide du,\leis de qua' $agit-il ?\gut surtouta q pOhlnon,ces choses-laDe me.d'e ;Lie -e bancluier no sayerden fas irele sujet de saEt dire quedans'tous cest,-son adversgre..credit iratenear.-I PI. NI noire PresidentPrete son arr ata nn ear!' prochaine accusation..., b en-mulacres il reest pas a,ise de000noblestrop deailI-aim ayant pduriquementet;Pren uracIedo ats Warts sonre arAtu iseenrk.toarna isteja. brillentes ou en vort de p,oipe-veillantevees or?!renteneoredes racistes hattiens.amerkainne rechercheraiirite. de name les barquesd"I.:ratSur la d rmande de ilia-Lenlimstre St-Lot. dans son rap..at sur l'utilisation'Edgar.Ulna.dJanvier, J C Dorsainvil, Jac DROLL la Constitutionl en ern-PPguts. E.ylegloire, Jean PricePet:nut.,onparMars, EdNCotn'avoien a tacher 111porncare de 'ernnotable Senateur LouisDe13-peupleSt !mu!vaulons dpae qae ratan,joie au cours de la seancedetrlieeluler dclesoctofoboides 119551t13-15fan't::Cnote'-evr.ste iir:eseingxner sinteresse a notre tssoriza-ta jeadi denier leMinistre des paniade Industrias Maritimae"lbertBonhomme,Joseph ailrmracriTirg'',1"lelePaul,PAntoinePierre tonaturelletner (lieexecute en vertu du contrat avec.Paul, Renaig-lion,j'en ma".ns paresetpleines deprj:3111:SS-.atrguaie'nstieranus V c0411e0d Ti ItSaavrancer, Travaux Publics.I Ingenieur atatla secton pont Sonde --tenant umbenne de rune,nun. nousdei.un04 reviser noirest L.ot,hornonyrne de runIs'Et...e rye de ;dorm cornmele b% el conception pniniquereformer n0r-e desPlusvoltunmeux Peresell relSall't 1 la presideucede la re/Lafleur. linho. name ayautace'Republique.motes sectiors ontbeaucoup (conexecutesst,ittont,riou.Leisrtrfira.mx.pasSe. cl. eminentesfigures de ses'lia politique et 4rintellectuasections apres profilage.Ces dqebui.etraymi, de it11se Ire jugeinene; nousdevons conConscrits, donna lecturedu necomprenaiuente. pais; do cl:atalrnge-ehliriennes,"Prescule, dole, sansreticence detierit direction du7-RaPPort prey iaa rarticle 22 ,mellt oud'amehoratmo de tracevoir rienenvier aux horn-cant le peu?,-homate preponderantPaYsh a taftammude la lot stir lebudget de lamats settlement le revetementdes -plan.bie.nunc.Ines Chits teontjanuis fait-\\der de l'noraurer de sacomiance de Premierde la couleur de la peau unerd'11.''tribue i faciliterles communica-IlePtibilq"e'la ccilance clehtrailger-(No us en publi-ons certi,ms enue port au-prince eitot, lapeute clique de neoAucun nomme, pour toutes cosque CapTiTly a lieu.1.1 n'esta.ucun 'compa.. measles, eux-memesbouffisraisons, ne me semble plusqualil tains passagesplus loin,emarquerquadoctrine politique etsociale.deqnt. p r obablernentles membres dee pasoatfaitecenainessections nut n'avai,entwet gouvernement, pourdirige'r l'Assentblee nirauditoire, cmentsupporte le tin.-`qcs louan es du Maus-.q.On a lu..trioteauteintclairPretuge Poussent les---1.2uts cris, he ueLouis peile. aPres raC=Dent ieserruiresdu passe. Ds re-la destmees do la nation ilalue")n ont paspuhien saificocnstrocslidV du moment cunt Etc!er.v4iliern iksaalmes et Perion,, ies at.I], sir, carrhonorable SecretaireI.metric,to plus grand leadert a-,tonaacre aux travaux us champs.cud mine toujours rencontrerunreson editionde d manche dernsier,'entendre sloliboisprofererDejoie pourratt vivrede prerun-grand intellectuel et secompiaitTceEvoRiAIREgagnerai t ab.la clich6 dun cam/ma1J ea (metre fers en l'air)terrace. j.imais on ne pouvaitlionirnts claim Ili unscut mot oourrette et Paresseusedu joui, tingrand medecin. ungraud mink-dans son theatre. duMornlajegende suivante : "LES CAr.'iirctile '\\.union de lafamille hairierine.cupauon designorants et,dets quoiqu'incontestableinenta la drisse de la "MARITIMASI".-t4ev.iiie ,our sceller dans .1 eternt.preluge de la couleur estla preoJoseAfils.Pre= ue1804., unitdans la wortDijoie n'apas de Plijuge. -d'Etat des Travaux'publiCS,gtre,des TravauxPublics,a re,.ses acuvites parLinoitaries.11 les epidc.rari.me,un grandinti.11esearce du"C.ABR.ITLITle confrere"UArla WV"' cl+1pgilulaire que le paysaijindeoendant. Louis DeJois n avisits. Le rude travaiticurnapis hauteur de sa charge, estdu Mai's, nommean brusque chars-
PAGE 20

Mia.lezlas pains URCO.4ourd'huileur vingt neuvieriv.'hard!EdlINDEPENDANCE"Bi-HebdomadaireRedaction: Un ComiteGeorges J. PETIT' DirecteurProprietaire et GeranResponsableRene S. BENJAMINRedacteur en ChefMrre Therese G. PETITAchninistratriceABONNEMENTS9ort-auPrince3t-'-...7rovince" 3.06=11.1.* *Buvez lesBoissons gazeuses LARCOinteret collectif...Correspondanceen pratiquant cette politique-Les deterTSuite de la page ISuite de la pageSuitede la page-qu'il irnporte de fixer, encore hypoerite. a quoi assistons7, reiere toutemnPl'arzis et\\-estrieredeplusies enby'ricrz.etre, au moms cc mini.,...,-t did.-unefois, ces po ;its.nousdeleurelitesUnite compromission, ..e ? Dfnnts.IIestp r o iii r i e. mumdebien.L'actuel ?resident de Is Re m u I a. t r e sen..t-e Ireque,positionton me hautement noire inelrartti\tre crune faorique d'objets de noire co le, napublique4le jour mme de son continuentetre combles.lnuus aeons toulable conviction de ne pac(&en,ou qui Jul perrnettait fours reclant pour elles.Ited'installation au PalaisNatiotile pour nous de c i t e r des sex. avec aucun indiadurikacajed assurer le devenir des ,tens.Cesi cede rneme concep nal. cut 5.flagtller en termes non's. Le peuple qui, grace a grouPed'indioidus, nous somSon sejour en prison lempe'ion gal,hier encore, sous teclairs et precis lea opwres de Dieu, posseue des yeux pour mes venuss ie 11. remove/a'chant de realism-lea eamman goucernement dechu, nous fat la DesunionNationale.voir,peutse rendrenoire ferme appui a la can 41des promises, sea affairesII eat done supremement compte queces nouveaux auda lure ii la prEsiclence du S.rent are'm,),sesail nous clever con ire la tenoutrageant pour lui que ceux thentiques,m. sur PaPier. rootna (cur Lords Dejoie.lblement compro dance de certains a ouloirmins. it el. cA cit. mt.. e at retzliser retie or tede polin qUi seplacent spri rtgicide ceux qui favorisent le phis etQue ces messieurs sacherla sante d.ICLIMeUI a c/ae sans grandeur d &Ili-asa politique.'eLe-Nationar' en de ta.on ezageree maim, phidone,s'iltignoraient. que..1NI ,eavotteIla suite acs tortes Vt.TAGE. IA DIV I DUEL,the, sotentprecisement c:euxsieurs mulatres, groset petits. PaPPui que nous accordonscommotions recuesle moisAujourd'hui comme hier, la qui menacent continuelleCeux-ci repus,donnent de au Senateur Dejoie West pas-dnter. k;er arcs folibois, pere nous continuous a penser que ment la paix etla tranquil& maigres pitances a des note fruitd'un marchandageei le sauce tede certaines personaalites inconscle,nts onfameliques. quelconque,oit dun march&4eenfants, ear matade en Niter& eoitectifprison: il fait tine cnse d'heloge collectif doivent lire d'ael o n tletortprincipal, pour lea alder 5. criercontr-Nous sic sommespayer..raorroicles. La pluseune de bordla lade (To bate poiii-a les en croire, strait d'avoir les muLatres. Certains machia pour l'Epauler. Nous ne l'a-jl.3esenf int!, Sgie de moms que qui Veal lire same et to-la peau plus ou rnoins claire. vels tiennent eux-mernes la tons nzEme pas au lorsquean,etait dernierement tionnelle.La encore, il irnportede plume pour crier hero sur les nous avons inauguee CC tic-.xamacte. Albert Occenad estc'estdonsl'amenage-noncer e stbt-4:1'undei erge.s ne s en font pas o-umem du GOLLEGTIF queleq'IfuAIors I eurs. II*campagrze en faveur de..s-ausst pele defamille etleaPaRTILDLIER doltvcari 1 s saventue Kon fait criminellement tre mesure,candidature.-nouvelles qui parviennent jus-a la personae de Leekorrou er accroire auenoirs que l'on que tout cela se reduit, poUr,m,' Nous ne tunnies pas ATTA,. qu'a nous ne nous rassurentson p r o p r ,,,epart deamenagement, fait ja guerre aux mulatres, eux, en tine guerre... de mots. ic6toie',pas sat sa sante. Calixte De-c'est-a dire libonl'on ne pratique, en fait, qu'Onneri o u sfere. me jpas ildirnnsetTa nmsnesmdtlaill tti.-latoura egalernent des responheur que recherche auntie intill feu de barrage contre un p o i n t croire gull y a in demander rautorrcrtion.ser:..b,...dividtz; it nelipeut Introuser honnete concitoyen candidat jeu tine question de noirs et sesid6es.51. nobles, 51 eleY4qu'eUessthent.Shirmorattavec leamitre:,parce quaconformes I t interet collectifelles sont venues crelks-tee-mes anus r.ncontrer.Or, nous appuyons done.en Louis Dejoie, lea44.4
PAGE 21

LeINDEPOIDANCERhin BAR AMOURTle DOMline pareille carnpagne contre.1-le muIaire tietBrulante manirestattaftUNE, CONVE.NT1ON PO -UR'UnionZAIE. DE GEN0C1Drprincipe de base pour taute(d)en imposant des medernieresstatistiquesdon-'r9 Decembre1948. voteLlCollura:aE GENOODE.-peuque noire.-,,..alliEVEN1R ET ptwrttSuite de la page Iou une partie 'du groupe;la Republique d'Haiti Les'enCate Convtion est denationvilisge.Abs .',a sures Pcur empecher lea nais nent pour l'Ameriqua LatireConvent= do Et rT5t.c, d e saucesdens le troupe;.150 Malian de metisses. is-Haitiennenue depuis le 19anvierN't,j1951, une Loi Internationaetant &venue one loa trauma(e) en transferal*, par la sus de race indienne et de ralaquelledeiventobeirqui engage lea parties force,des enfants d'un groupe ce noire.Sur leContinent1e acontractantes, il e etust que a on autre.;cic,1"Le),.dimanducilienc31.0quanjuincoiru:Intse scant. deroulees dans Vauditoriumt,Ateux qui font partie des Natienale,,Americain la race noire constiremontes organisees par l'Unican -.stionS Vnies.l'existence des races ou desNous lieons a r article IV tue true infime`minoriteCulture& Haitienneoplyue de lit.Ce,fut, en vertu de tette----Cette infantecanapagne reception' &s nouveaux anemlut'Convention que ks Nationsr':nuPeareligieux minontaites cc qua suit :et _e_a.signattne d ''-'n est plus i la arnerd del'E-'tes Personnes. commeteat dirigee contre Louis De-a 1e NotrePatn-Aubin, membrede l'Associatien,=rite, sont intervenues dans ,-,a. est one question qua re e-,es ac es enumeres aar 1-ear, onernse notreLorichero-1`tr.t'' -''l't. G ffrdh-dp .grernme cimportaltalifrique du Sud pour rnettreAhli-ei, par k Conseil de SE-'tant le genocide ou tous au joie' dint rancetre,Nicolas moine, livre de Mr Delattre St-tat ou de troupes opposes.in tea la discrimination ra-ye de rhurnaniteentiere.cle III, devront 'etre punk, Independance,etait le fits d un lea points 4urraats: PresentitioncVarticle II de la Conven qu'ih saient des gouvernants mulatre et d'une senegalaise. dela cerinionie di. aaccur Meil deuart;i111fit.'victims,des m a u v a i s-meas:blies ou des individus pribrun qua, se rapproche plus-Etait un grif Large. &scoursMe Charlesl.aforestrie etAbner,'tiale qui atteintnos congetion precitee dit en tennes for constitutionnellement responNicolas Geffrardlaeresde tetter i gi 0 na-sident. notre icimafrare et anti .Me-sables, des fonctionnaires Pofe et Louis Dejoie est d'onl&rt /Bon omme, reponse de.tntitements du iouvernement"Bans la presente Conyes."du flourque du blanc,Buteau MI nom des recipiendaires..III 'CV. Monsieur Dante's vention,le genocide comprendLe 10 Decembre 1948Mais quel sera, le sort de 1,nonv.v membres soot:IVO&Atellegarde faisait partie de les notes commis, aver 1 anten l'Assemblee Generale des Naces mulatressesetde ces Jacques Minor, Pierrentevenin.itcUenissson de l'ONU, tion de detruire,en toutou en (tions-rates vote* la Declaraquarteronnes dont les mansPaair-uusise L.Bahnir Ile-E6 De'harles Laforestrie, Andre Lt-arsvo#e' sur lea Hem aux partie, on troupe national, `tion Universelleats nous occupent des positions corps,QuestlaY DeVelgues, 'Ca-''"PtS'''flits ?I enquate.ettnique. racial ou religieux, de rHomme..des Dmofficielks? Quel sera le sort mile Lamothe, Paul Emile Cabo-,-Earticle ler de la Conpar lea moyens suivants:Nous lisons dans cette Dede leurs enfants?tof,lienner jilea unttLnieay.u, `vos D. r.01a-vention du genocide, dit:(a) en tuant lea rnembres claration lea articles suivants:Blanes, noirs et mul atres,Lev.,l."Les parties contractantes du groupe;AArticle 3 Chan=La le toutmonde est plein de heYSaamenCl aude StAutin,* tonfirment que le genocide,(b) en appliquant des tor droit a la yie, a k liberte, et nesie pourletourisme. Et Nkaipoint, Line Zwgi:geuteiacquLuCe-e-tommis sniten temps de tures physiquesou mentales. a la securite de sa personale. eest a cc Moment cme cerlane D=rochespat..'Vales Solan es D'x ou de guerre, est on cri aux membres du troupe;Article 5 Nul ate doit 'etre tams individus, soudoyes parLa presentationresaentcatimin airlDise r par"ternationalecrimequ elks merit aux grouPes des condi acte inhumaina on tra4ede pratiquren Haiti oneInt commis contre la lot in(c)en infligeant delibesoumis a la torture, a aucun des politiciens caches, revel* 6t 6 fa..recteur de la Section Scientifiqueo.''iiie calculees de faimentou a one punition qua certaint"deiscrunmation ou,',,aitastes de talent :Solon Verret:Kingenieue Parnell Mari; des ar.S engagentde prevenr cm tons de vIle punir".con a entrainer la destruction deg,radent.tranm...erecontre le mulatre.Ce Alexandre Verret* Mile Alta par "'Tet art dc constitue on physique de tout le grouPeArticle 9 Nul ne doit etre la, peut-il encourager le touris et Brice Jerome ont execu' t& det,tik'soumis a rarrestation arbitrai te blanc a visiter Haiti. Nag morceaux de clioix. La cerEmon,iere a. la detention ou a reel grands Hotels, par qui sontsa terrain: a Par quelqu" ml"ai:112'Gerard Mecklembourg,.Secretaue-General. Me Lam etge sant la des conventions its dir ges, k plupart?' par la rignarure. Compliments to,AGENT DE MANUFACTURESInfernationales que le PeopleA qui nous adressons-nous runic. Culturelle.55,Rue Dante's DeitouchesPort-au-Prince,Ha.Haitien s'est engage a. respcc pour nos emprunts exterieurs?Cable adress: Gen/eanone:2107I ter, en tant que Nation civiA des blancs, generateurs deEn consultant la Itfaison Gerard Itlecklembourg, vouspouve1 !n=litres! Un peu plus de de-ee.i,3,1-nn assorrintentd'articles divers a iris bonComment se fait-ilcenc, messieurs!vous -hiremarche pour ganir roue 313agasin. cEnettendant, consulter_ la/iste ci-dessous.et demander. inane/Basement a'groupe de ,citoyens se soitar...laal5011c-rawl MECKLEMBOGRG son quota et son prix..Loterie de Mat.roge lc 'clroitde denier leBRAM PASSIFdroii de citoyennete aux m-I[TISsuS DE COTON DE MUTES SMITSSuite de la page 1ons en caoutchouc pour sonlierstoyenshaitiens au teint clair? 7e":70"tre confrere de la Rue Ame-des de plage en caoutchoucfly a ,,pas seulementa ecrit ces quelques R.223e Erap du 12 Nui6des mulatres qui ont donne gueI,1956C rteshjouerHaitienlAricles de bureauicor couragCOMITE DU T/BAGE-,Va;lises en c-uir et Alalettes de 70.3-agePe mums Chernolet Ceramiques-A preuve rexemption dont elite Interameriaine ole Prase, les' lent du DEpartemmi des Finances,notre Indepenet-eicor vie pour/enforcesdy"Aujourcrllui 7 Juin est la Jour(Me 1-feemann Posatier, Po(frinaEIJI=faunae bijoutereiance;a nee cela Liberte e. la Presse.Me Louis Tvlicheud, NotaireLampes,tenapetesBidons de len en aluminiumeu.aussi,des blanc s. Sur la recommendation de la So,Auguste Toulme/RefirEsokirSeirures et Cadenas Elizettavaient beneficiegenital juusnaur des Pays existe oneMr JusePh Chthe!`"' BePrisirstEM-re d'imprimerieLithographiecdexpression.ou la Pressen'estNr iaurenceau Dainor, du Jona-Docteur Mirarnbeau,quan ainter at reau constituera une nitrateprotesta p,enexfureMcrinsviande etti ylaisBe ios PionVerret, et des medecina tels pressepas Bre.e silence des jourrzaux--Le Jour Represenfant de la1RAauds A Petrole..'.t 'cr1ata fPi;eus et Chambres AMarque Emergeair pour bicyclettesdroit de propriete des etrantion:'0Mr. Pierre Liouidas, de la Matz&.gersqu. envisagealtl' article,1.-A PHA I ViSE* quxiale'son Jean Marro. Reoresentant de,*Porcelaines de llerend et Potexie2paysanne de rEuropeCordetro.4,Chaises entois conies et'articlesde sport12 de la Const-,....-i,'Materiel Electrique de monies sortes1Pinceau.x platspour venns40IOutils aratoireset agricolesICemtures en cultpour bonnnes.1Alateriaux tie construction;Tisus de colon dans in assortimenfrithe de dessins et colon's./Tisus de Rayon iichernent assortis en dessins or colonsChausettes en toton et en sole et has pour damesiiServiettes de bain et serviettes de table)bes Ettropemines de tons lea modelesr,..r.ages pour damesM tithoirs pour dames, hommesent tatsPullovers pour dairies, homrnes et infants..1Film et papier photographic Marque ForteRicyclettesMarque "RobusteEn ,,US adressantla MassonGe.rard MECKLEA1!BOURGous etes dere'. aux de isomer des articles de bonne qulite qui Nous fontbesoiti etsurtoutdes prix defiant tonits concurrence. 11 est Ansi prevu dans le programnae de ventde cette /nelson un bel assortimentmateriel lomil pourr aculture tels que:DumpersBulledozers --TracteursPellesinecaniques--Camions--pour travaux publicsINDUSTRIES--Denss Eomplet pour cherniserie--Deris.cornoplet &installation hydraulique pour anosage des plaines -Devicomplet pour RuilerieFrornagerieDame refrigerationetNous voulonsattirer r aw-ntion de tons,que dans lollieslee adjudications tels que en Argentine, an Bresil! an Paraguayti. Cuba et drum l'Afrique du Nord et du Sud, ?ins 1,devisonlonjours ete acceptes aced leaucoup dernoces.<4111Naillamannoccas.tutid1q05GaooecommerceSonnerieautomatiquepour bureau,,paLa loi Pauleus Sannon duignore -ce ;our le 6 et le 8 juin. Tr& Reprisentant he la, Province30 Aout 1907 sur la nat'iona-LE JOUR-, le 7 'juin, a misR. P. Mbert Darelien, Cure hrlite, en son article 4, adnlet en ptvree alanahette: .c..kujourd'-Cerrefour Representent du ClergS-hienlanaturalisation`du hui 7 lain. Jour de la Libtli.e. deRepresentants du Publicblutrei la prequeSoganc ou de toutaflumm... Ce fat tout bleuMrrin elDomond,ChaMlne desce1i la A re.k-TUquondicn de la Rue cal Paul. Mr. Edgarrnd pas des, Mr"',.e a race afMARIEr-.X:NNE air consacre un James Henri,_ pcame.0alitotitti pintot Motion.. an 7 ntinReception BouleszOr par des articles de jour fat -artet. la carts alinetornmanMme Begzie Graham, nue Glo,naux et de tractscertaanste.:par la ocietenteranwra-atria1 .ontiguao,te,nelitidensa gage sarisdo,u ne -deital. 4 puhlsIsro an e stunondiscriminationraciale contreminer* une campagneart.c.tPrepe_IIPori-m-Prinee itL... in( .r1956pofi:=,t A MEM.; ri ONle rnulatre, sous pretexte que dote Eltaisp luten intol,r,.,qu.riour Tr' ettepas 100-.23.0000eacsoweowrows...........,....,...,*,le pays n'appartient pas ataxId a .':1-:` J." PI \1);--\( 1 ', cu1,1E(ROAGIE,Isalt t ombien la I arise tie la I IIIERgens au teint clam.usTE DE LA PRI.St-E nous est be-n y oat aucun droa, re. nous avons du,ii, us touterNous aNans entegistre avec ire.pretendent-ils. Quel est,donc, Mtralt en cela a la consignede finiment de ptit-e le deces surve;le sort de cette rninorite blan rMP no dire conic metcti 7 nu. le met redsitlinvers lea 9cbe qui par option ou ntu Jtan.hens-es a. m., en $araidenceilat../,rab!ation<-:-.,a adoptE la naho 3 n Till'i 4 1,.. T A TTa-xN-!Ruel eAl'i`nlieir:13%Aenalite baitienne. Elle est expo -L i--ss* 1...t.''''''.-..'', Comee la rninorite muleleatonr'araeue laitienne IsleuteSesfuntiraillesNGL'A)eurentir;;;,streee,a tous lea crimes denonfluentinver'essiessanapparentlendeman apres.midi;A1,-,--"'i regime, a p. es. t111-gliEe du .Sacre.tscuret:lesnrprt:sentantsifle cieselsliecteelnr'A' lurge`adix' au milieuuId.u77-ranaaGeol. par l a CoCouvcation du g6 ere respeetucuseRaade. Vote par la Pe ubrLP, en Haiti, 'rentals obeissan'convot .e parents et ..'analanue d'Haiti a r AsernsblePe. Geltin met d,orar. lowgarg',er de ci't 1Aux parentsafetliifdPendafectes''nerale de roNu.Corzrartle silence prudent?seasnin!e:esconctado; 7aciaceeClefleS.fibre exalteront la liberte tanl.Preftaant le111311t0! aleraMr. Gerent;ord Ever *11ard,e Leo go;

PAGE 22

-196/T-AU-PRINCEHAITI.Simple-coupd oeilLaquestion,L'on est encore adeviser panarnestencoreeenne.sur le mobile qui a declencheIL lint biemconvenir au-tetteactivitesouclaine, et, jourd'huirque c'est dela pres en suspensuiaartant, sur l'opportunite de qu'n fait. Et meme ell fautla celebration du 130e, annitenir compte des rumetirs ten"D'apres cet article 89 (deUte politique de liberaauspices : cn s letquels .se pre'versaire de la reunion a Pasta dant au renvoi probable de laConstitution) ha quatre tion tcenomique de rhcm. senselacandidature itlama sur rinitiative de Simon cette reunionil faudra aussimois precedant la date du ser -,,,,e haitien, par le travail orPresidence de la Ripublique,-;Bolivar, en 1826, desChefs ben admettre que la convomedu rnandat de tout Pr&i r'ganis, sous toutes ses foirnes duSenateur Louis Dijoied Etat l' de cet hemisphere= c a t i o n a la Conference dedent en fonction,doive,nt I commencer par le travail 1 heir me dont la devise BienEtant plutet familiarise avec Panama est choseeffectiveavoir leur point de depart au dela terseaffranchipro cos nueet :PRODIJIREles cinquantenaires, centenaiLa Conference des Chefs d'E 15 ;anYierdo c4-que armee gressivereent de ses maimPOUR EXPORTER, CESTres,cent.cinquantenaires etnie tat americains aura lieu. De-coincident avec cane de la des primitives avec une augMI El.. X SE RVIR.ane les bi-millenaires et da main ou plus tard. Elle aurasortie du Chef de rEtat.Cest mentation denotre indiceVoila cc qui explique etvantage sur ropportuniti%de lieu. Non pas comnae elle radone a cettederniere date deproduction deplus en justifie rincontestable popu-la reunion, a nouveau ,a cette ete voila 130 ans. Et certaine(15 Janviei) que le President P 1 u selargi,favorisant 'mite dont jouit, dons butesoccasion, pourla premiere ,mient aussi, non pas cornme enfonction est tenu de pren poura u t a n t1 augLes couches sodates de tout'fois depuis des Chefs d'Etat ceux qui Porganisent aujour--dre le decret de convocation mentation,, du poutyoircl'a le pays, ce bel et rare 'khanarner6ins d a n s la capitaleVoii:suite page 4d e sAssernblees Primaires, chat du producteur pour un tillond'industrielhaitien..pour qu'elles se reunissent le mieux ttre socialvoila lesVoirsuitepage 41premier dimanche d'Avril sineux qui nousissen...i.REFLEXIONS ECONOMIQUEvent, aux fins &elm le Pre-sident de la Republique.SAca,."Le National' reconnaisP a s s esousL o u is"Bomnombre de citoyenss'etonnent de ce qu'onaitA propos du,&Age DEHOUX 5 l'ouverture duSenatdiscoursde Hr. le Senateur Doyen,,"2sant rinanite de. sesefforts Philippe, en brandissant l'ar-laisse passel'la date du l5p o u r determiner "INDF..me de la oolonti du PeuPle janvier de cette armee, sanspour la presente sessionPENDANCE'la accepter un Souverain gulls plasaientA ceremplir les voeux 'de rarticl.ePar Edmond LAUTUREconapromisrquelconque a la moment -la contre notre' opiVoir suite page 2Isuite de la lot decretant retat nion au-dessusde la Consti.......Le Senateur Deboux. en disant ans qui ant encore rrayi. feller-nits,siege et croyant -pouvoir tution...'dans son discours de Doyen d'age, budget de &des173' AMIJONS.de sinous intirnider, apses son stu/I/CorrespondanceA rouverture du %sat pour la 593.453 lepays n'aya.nt (inc. seapide articulet intitule: "SicToutesles tentatives deprimate session : ''Le budget de exportations pour payerses int-. SpDavid PIERREl'exereice 1934-1935, il y a 20 axis. portations et vivre*, trans\fo ,rappelle sans.cesse "Le Nationalse revelant des.,que niitks a.vons fait un yenta plus en plusillusoires,en ceRue du Centreetait de Gdeil y a 10 anenviron de 50 MI32 MILLIONSNotre pays traverse une perk-blesloande rarticle 77 qui concerne sa these contreP-au-PL'de difficile a taus les. points du"i''.An'LIGNS, caul de 1954-1955 qu.dtde la ConAitution en vigueur. laquelle plaide la propre cie--a. Directeur du JoulInous analysons rie Gdes. 173e vue Ceux. quiesirenreellement.598. un mieux4tre doivent, quand ile"En effitet, pour Boycotter claration du Chef &Etat re,,,,,rna,458.0ravoulufaire ressortir ecrivent. le faire tourours avec ob-Ia tentativede referendum produite dans la presse etrandependanceque ce gonflement progressif n'a jectivtte.Iii ne cloivent pas tra-pas correspondu a notre producvestirla prnsee crun entrequi,d e si ,''reelectionnards"du gere, num position premiereM brisieur le Directeur.lion exportab'e, en&attires tercent cu qui1L S"tpar e.eena eur"Rond Point de r Exposition aux c ti t e s du ;Senateurraes que lesmoyens quen'a pa.s dit gull y a danger dans-Dunairsais,,Estimine en.voLouis Dejoie, candidat dedaDana r edition en date dupossedions il y a 20 anspournouspale gonflemerit constant &budgetq u a n tcequis e s tVoir suite page 2.:,.1956 de vast-,-.yet un budget de gdes. 32 MIL mass ledanger existeqetliejournal j ai lu a la fin de*%"m? n ai.kindLioNs sont mates lea memes.Ce nos moyensdinenttprarticle intitule "En marge sont done nos moyens d'il y a 20Voir suite page 4-"11691011111110111710/1111.7!AA LETTREde Ia. palpitante question duJour" ceLqui suit:et ,"Aussi a-t-il compris et Uu setrouve le patriotisme 7aGeorges J., PETITpetitions electorales presiden-repete que eagissant dt corntidies il y va de rinteret de ques haitiens.I Aaffretuesurles sentiments de quel banni du cadre de ses droitsle-Cerrains ecritslaissent un cloute volt des enfants sous peine d'ere,,aaux? Pent onporteratteintea la.de illaitien dans cc(10-tous les otoyens honnetes etPense-t -on an pass lorsqu'on libertemaine Celui,qui a park de e erfMon cher GeOrges,loi de 1880, laquelle confie laie des citoyens et la securi!Tire it question cu preling.e deLes recents debats autourrespectueux de la Constitu-manages met des et:rangers. en:te des familiesaux mains patcul.-a, iuste an rtMenent on lede la Constitution de1950tion et des loss de false deli-rmonde cutler met tout en branle fai.sani gee! an) Seuateur Dejoieternelles mass fermes de ceuxsont 'virtuellement clos par lanitivement la demonstration Ft ur ;dialer ladiserimination raa-t-it pense I la liberte que none,proclamation de retat de iera qui sont legaiement invesqull eat matenenement et too 4 ie Is'...I;flysIf est pas plus pour lea uns flue,.t,avuus te csate,atse, leiberte q u i.ge darts troisprincipales viiratementpossible aux hai.Peut on baser les loss (run% on suite Tagr,velleite de rernettre en discus caItis de la toute-puissance poliitique sous laprotection pre-.itei es sentiments ,,er:onnelsles de la Republique. Toutetiens de mettre enapplica-thin pt-tit groaptd'inliviins inne, il est vrai,de tamaleex,,,ideesion 1. 3irit ou la lettre de lade tel haut place dans la hie-Voir sinte page 2isfaitsquisans doigteni mesu nsertiondernanr-,%eulent perter atteinte ti la li-Ioi-mere qui doit etre repine semi-tie militaire et en dernierin rte individuelle ou A Is col cc itSuppliqueau .dorsale de tout systeme demoAu manoir des,i0ressort de la magnanirnite duNotts lisons avec surpriserarti. president de la Ire'Publiquecsr a t i q u e de gouverne-,,Chef de r Etat.,,ruo peurnal pantil v a1ment, peutetre assimilee aVoila pourquoi, mon c erd'un nuns on estul.:1P US.,1sine incitation audesordre et Georges, ilconvient de neLaurierstie cpice une ilAe."kujourd'bui KS heures du soir drsdiffere'uts /aftr gA rr,oners'lescc 16 Join 1956si"c 11"'PortPrinceiablpnver sea aut cursde la garan pas attires sur votre modes le nonvel Ambassatleur de France etram.,e(inlunt eu lie,td tns 1-1tie nominaleinscrite dansle te personne ou sur vut.re jour et Madame Lucien }Oil:. oifrent 'antiile du Senatem De :iii...aExcellence lePresidentdPlldecret conditionnant lavie nal leafouciresesieux de en il-tirresidence du Ala. noir des pith itsarrieres grandsp'a;ne-,ion. en rhon mass our on n 'a pas itslaproebittsiqueeass NationaeRepu,nationale depuis quatreser olympequi out, semble-t-ii,maines.Nous serions done s oif s il faut encroire leah,:traers, tune receptioneptBC nipple Renantle de mentionner le nom de Thema.Excellenceagrette President T.,eglti--Vom nous avez T.',..141(115 donneanal venus de troubles parmeths menaeantes du:choeuorj'Nous sommes ties sensible'le rue, Grand pere de :Madame Louisean.Lontsarrault.mble et re. -.quitnous a e cadrec..est pour uciqdes preuves non equavpque d'ami-des propos inopportuns ou siegeant auRond.Point de ,a., ::......sulaversifs la pats armee telle Liberta.,;,,-,.i'mvetitioneeeceel.iet ell Iemercions lea preingietre.Esti=i1 iotie et de syrnpathieterdit ad nr ,oir baitie n minusasulle est organisee parlaVoir suite page 3organisateurs,ml epe user nne blanche ket mien aaVoirsuite page 4v'esurPanamaLiberation econcrniquedabs le respect des['bales dernocratiques

PAGE 23

fr,6";,.7cpA ceux qui nous hatssentCorrespondanceLa question est encore...Suite de la Page11lustre anceire. DESSAU89 de la ConstittitiOn. Certes, de rarticle --A"des DispoiitionsaSuite de la page 1.3cette insoumissiou au lamesitionsTransitoire.seConstitutionest discutableque retie de nimportequelartargette a caution. Pas me-uirr,est.,.re croit-oninvolontairement,,n econtradictiongfissee, me "zoi.ee National" n'ap'-confesucitoyen au groupe decito1""authentiques multi:esL_E_mocraeorquesce'*prouver jusqu'ici querarti-ea diyens, travaillantmeme clancs.n, nstenants et non sans ratrlose,Diu,Jidda. di nesera.. pas executeeadansila Charte de 1950.c1e77t [article -K des Disdestinernent, dens une compeson, car its sont busm_orts..Dens un prochain artipereur Certainernent:*lseas unique.`'Aussi, it est soumis aila positions Transitoires de latteutitionsciant renjeuejectoralreheroiquement pour !cur c.rn--'II'''e tous, principa eConstitution ne secontredi-pour la premieremagistratu-de nous reprendronscetteexum['attentiondedes horn sent pas.-.0.Mais, nous disonssc de rEtat,estlaliberteire"devenue ex-ment a.tmes de loi, la solutionl d'unepousseraii avec indignation,question du jourimports-satequestion dont depend la va-bien, dans le corps rneme depour chacua dechaisir sonit,.. rite insinuationrela live trerarticulet reproduit par l'ad-'poulain. Entre temps,'.eur nuance iptdermique,di.-Point n'est lwsoirz de vain j1positive ou negative desournetnous souettonstst constate cc clue -LeNa-1Diteur,co''' 'itmime au avec aulant d in z-dire, Mrrecm'' tous les actes qu pourraienla question a la reflexiondertionarmmanifesteent vent"'al ete .atisfait de voetre accompouirlispar le Gvergriation, le Chef aeldelde labieaitous cet principalement a/'atdeduire de requivoque, ounation repousserail_reinpor-['honorableSenalesplusaltteur DeJ-oie'u nement, a rpositions constitutionnelles.Loin de prendre position,encontre des displus precisemteent de `I'impas-iention des hommes de lot.se" de la disposition transi-lequel des flatteurshypo'u.ne-e.pcrites de noire Epoquelneitantturesque e paysi3"Par ailleurs, on se deman nous avons accule"Le Na.toire A que les Constituants en-la stup"a61'-de Ia 1'Inoi e 1ectic."A'' desdispositionsoos--de /950 out posee cornme unneoeuvreuestion'-de etbut mats eus, p3serturtiortant de quelle est la valeur de rtonal a eclairer notreIan-ar-angoissant problemedontl'acqde courlieuri Proem.,ceI,' ;,,.,,terne et c est ce quiexp'a-wrote.Iresous pritexted'etre ADpour offrir les mimes garari-Aussi, Mr le Ditrans-to.;resde la uonstau-la manchette suivante parecteur, vo tion de 1950. alorsque,enquesmolt detruire le caracteretre journal qumai ecou14i a toujours le conformite de ['article 8 durue dans notre editinndu 3tuetle solution politique nejuridique, du point de vueduties de 1YantEet de si'l"-rropinion attend d'tre fixattachernerzi que telmutt:are soumde bien faire, qui aSisiDecret du 3 Aaut 1950ar---Anxieusementdroitconstitutionnel.attache ad, gout),/a-12*-1"echoisi celui qui repond3eL 1at..r.opstitutionmeebieatick 77 a.C'est clone en vain que Le-------rations ajuridiqueent, sur la fin duNationar',mandatblique, estaussi respectablem!tar det Boisroi rl To mea don une Lmeauxprincipl'art,cle 8 duDecret chi 3oi ELECTORA-tarcatd' eu.rat fs d une disposition cons-tie maigte tout de ses ma.,sontazi asseznoeuvres pour uricreelectionl.ague jour psez raisonnables pour corn-ret a demander quepriorite.aplusimmediate interdite, voudraltPrendre qu:'9nnpentsoit accordee au vote deleloielectoratesurcelui du'ordeerevision du Code ruraldementei la duree duina.ndat dentiel. N'ayant pas obtenu1864, it ri es.Ot pas inopportun _IW r oresiu -1ent,etantdomesatisfaction.renous sommes'evocation de 1 anneeEn execution (run Itirpennettre aMessieursles par-, --nous cletournerde la vole sa-t aeiaepose au ceux-ci n'a.vaient turtle quailfirer sur cettec...dite moderee mais fer-ProchairzezsCode ruralge,.rotea ncan econSenat un projet tendant alapropos,cesjours-ci,sontvise dtvorceme que nous avonsadopt&apporteronsecornpetend'd'poar,ta defense des principesdemocratiques qui,repete.t.on,' a tout propos ethorseAdepuis 1946.DUVAL DRONVlevote electoure m13tprojetL.,,_octobre 19a0. Amu, lAunte ..ii,19461 Mais ccn'esttheoriment du Tribunal Civil de 'arti--est grandteraps que ropFquementqu'un argument, St-Marcdu .seize decernbre etectorale dont leprojet, 3e dc ..A" d e sDispositions la mn ontestatpublique'',oaquisxeesurestele-grace .auquel on espere rem-mil neuf cent cinquante cinq-, veux le croire, dolt etredepo rransitoires de la ConstituvieedanslaiPres,oir fiesly la vs_-milder, --quelque chosequeL'Officier de l'...7.....atCivil.-se SOUS peu par.le ministreman en vigueur peut-etre COSSleur juridi,-,os..que de la disposi-,le 10 mai 1950 mettaithors de St_rtflare a prononcelecompetent vu qu onest a la sidereecomme sine erreur Osdontransitoire "" dea.,d'usage,vingt etun avril milneuf -mile des competitions elec.see involontairement dans un ;--.-AjInutile d'insister la-descent einquantesix.'a. dix heu torales,t.-onstttution de 1950,relatiusrem du math' en presencedesnon-nexisecrite,nulle, itante de sixans de ractuelPresi-abase du regirne institueCABINET DE Me-s..teicte,et peut etre reputee yen:ma a lafin du mandat-Cependan si cette souparties,le divorce de Mr Jo-Et eit fautparcer net, il,.dent de la Republique."dure pouvait jamais etre ,unscull /I-Arany et de Madame nest Mame pesas exagere de dede plei n droit'0Toutces circonlocutions,.comprornis,ces periphrases, tau?La sortie du confrere miniscesera d'au ant nee EtvireJean.mander que le vote du codeQuoi de plus clair alors?plus difficile,sinon impossiSaint-Marc le 24 mai 1956rural soit reavoye a la pro-toutescette de .mustratiaon pour cu-partisandonneroccasionde souligneri0'eMe, clue surla scene ?oliti-Duval D. RONY, Av.chaine session legislative.re que le'rriandat du Chefque la question st encoreenqilelly a d'actuels acteursNaturellemntde rEtat devait prendre fin suspens.II s'agit desavoir'et"anincipaux qui 'n'ont pasEel IsEzdu Senateur Louis Dejoie qui.droit de se plaiMredsa.voir LIest riziole des ,Masses cc n estle 15 Nia1 1956'si JURIDIQUEMENT oar---Voila cc que pattert, le mandat du Presidenteta victi-re: du regunt qui apas que je sous-estimela re-veut Iansevi sur le pays avant la Repvision du Code ruralmaim je dire"N'est-ce Pas) trude la Republique de.vait prenblieux confrere?rolsII Y in a d'autres.qutIndependanceii.collectiviteouinaserait tau-ctoit prendre fin le 6 Decera,.lia.tionalc,Ia. cruse en prat'.ocoulisses,sont encore plus me --b rrl avec cette loi electora-1956)* 691957.prisables,parcequ ils propoGraadtrdo,le quinnerait la meme op-"Toutes ces cironlocu.-Tieux,pacifiqueet humain,quoique gesticulant danslesqttedes moyenslescon-.sent, comme uricnecessiteSv-o-clamnabIespour combattreale Senateur LousDejoie, tinhonnete homme. culti,ye,labotout simplernent parceest raulAtrelCSSinatlenqs, usfont mine d'oublier quo noire-, ezplus grand de ta.,!I essoFreras-IV.ES, alit considerenCour tilientitutionnellea pour cause et sUj--J,,aciue.ureuselauxrnPrziits nenation-e toute Linere-'"critetcoen presence de La nementlhpresidentiel, autant_VIanaon -'eior...e5e"aateur n-it--, Pa-"Ou'co.hrusetreuci'des ,nias-votre journal, dim-je,sus cite' en harmonic avecaolit1950,11 ressort que iilaas id' eraotdes dire lur la conte.stat1on 'de lacv k1,.,-de's dispositionstrans'pourvotre journalde recla-. dure -ante .'-lerne (bellee:lc Souverain1 le 8avec une manchqteainsi Ii-lementaires,de voter .1a lo.i 1957 mentionnee darts rarner quer e s e-r v e neurement faxce par le Peu-y.nus a la chargele7 mai,.que cettee a eteeJournal41,3WitgAAWita-ttitikatItZta"Augmentez votre., tattlede deux apsixpoucts avecnotrenotfvelle met.ta le .3,1I--nablelux deUx sexesu"4.1 rats garantis. Les re-iset-;nements soot "-)irrtieo-gra--tuiternent.f.criveLie suiyante?'ACTIVITIES (.1.1-639)Ki-1,4;ww. rAh-0nent n outensEt puisque leministrc0haitable de venir tout d'a-bee 1956, ou encore le 15 maivolution du 7 Ja.nvier1946.die, finle 15 mai 1956, ouveux croire gut dams mteret(Reprtuit duNationalNo. du 13 juinAtfaite consideration.Suitgla page Iremptoirement que la valeur000te de s'arroger le dant d augde fixer ropinion sur la, dateatomes de la Constitution'yhaves'. /Vous n'avons doneque nous livrerdeaspe-culations strictementUnitasdans le cadre juridique.afin.La CigaretteSplendidQuelque position queles.-ens,r)c.,orconstrances. menentiie,,1Poecurence.portunite a tous et qui enbt utes ces pert pluases., prend re, clue'i.e"Le National'4aion mebldoitSpasr tOute cettedemonstrations etrorce..ii'affirment uullernent.gum-avoir peur de l'avancer, pe-,,-,-,a-ler-,.ci11*r opritdefinesse a resPrit de geome-mettr'DtjB.rhonora.elena-aquepretende z, lenfcorete,,teareoie d'acceder apremiereMagistraturede"que le mandat duChef de tr`Pour cmPrendrelesr Eta--devait. prendre fin lenuances que Pent emilPrter1956. mais, toutesLa positiond' "Independa.n-0n ',usrespoir que Vousce.public:1-z ma lc ti re dams votrecesicirconlocutions, toutes cesplus prpchain numero, je vousPeripnrases,route cettede-I mprim erie de Meltonrnonstrationaffirme.at pepule, Mrle Directeur, d'a-greet I expression de ma par-_ 73Ruedes From ts-FortsDavid PIERRERue du CentrecWei jamais de passerchezRusso Freresqualite incomparableinvariable, ses tabacsrlPotir vos cadeauxde totites sortes n'ou-Port,au-Prince.qui satisfait les goltsles oatsdelicatssielectionnes, par sonaeon:seet un gout 'ex-IEt, surtout, n'oubliez pas q.13c'est la mai-qui:.0on q ti aia specialiti iesarticles,tele quaLe numeroAgents distributeurc>snontres,bri.c.0 ..'-,-n-/ Ares, nendules,L117-1.Joseph Nadal etCOte a de todtebles qualites, et unassortirnentde biioux a-11.prix m b ar1013s.Teleph)nes DirecOne:8349et 2238U.,-r6 a la Presidence de la.Re pu&nee du mandat du Presi-,dent est fixee bien avanae-lection des Cotituants. Or,de la fin du mandat presi-iimpose depuisplus de 25 ans par sa

PAGE 24

FA5sirMa lettreaGEORGES.J. PETITmarge deC....-etualite,Suite de la page1est une realite que rnecori. de choseslcvoca.bulairessent tons ceux qui opidemocratique tendservirCertes, les masses Sant enmindonnele draft de nous choisir Parlementsure ne la jamais mvitnnaiune fee ou un snarlnotreun the, atun diner dans Uttt''neat sur les problemes natio da une oligarchie politi trees dens la ateolitique et gs-e, a Partir de la majorite de dm restaurantquekonque,S ettnaux et particulierement nos co-technocratiquemaitresse t on nepeur ni conquerir;rumin sens distinction de race et de-fout, le paysan...'-'onstituants de 1946 et de des moyens de diriger l'opi. axercer le Peueeir en les ignaeau s des itait syrionyme d'education. An-wnsc1950,ni n et controlant etroitement rant. Mais elks sont, scion lia.itiens qui ont ermine des etran tuellement, dieeat synonym:C'est la dualite quiexiste le; rouages gauvernementaux. le motde Thierry Maulnierentre laDensocratie FORLes princiaesfondatmn. un facieur agi et non unfac-IVIELLE telleelk ez: orga taux du Droit Constitution. teur agissant.Ills& par nos diffirentes cons uel Moderne et du SystemeL'exemple du regime semi-.titutions avec se s caracteris Democreique:souverainete dictatorial argentin suspen-tiquesessentiellespour 4a na:ionale, regime representa-dent la publication dun four-sauvegarde 'des droitstif separationdespouvoirs, nal non par un dicret admi-duels et des, libertes3esponsabilittdes fonctionnai nistratif mais par uricgreoequesconformementa ares charges de texecution des de distributeure. il,ustre dunetraites internationaux,la lois. etc., ciennent buter con preuve evidente que, darts laCharte de San Fcancisco, de10.E.A., de ro.N.u.Et la Democraticcondii.ionrzeetelle qu'elleest prati-.quee dans le pays au coursde cc; 20derniares annees,La question de chase, autrefois.?--lide conduite 'oil ritutmetir te-typique est une concentration demande mat's apres lui avoir 5-la femme noiregneoutranciePeut-on demander 5 tdak la premiere place-re de toutes les fonc fait demander cc qu'onyOu.a a g ecr abandosmersa ara k travailhonnete,aqui doruiltai.leperson. O-i1y-Ironspoliliques ausociales tail qu'il demandtzt.'cuebinenfantse blanche,manehuT:trde peur d 'avoi; bien-etre ne'cessaire a.la fatniliecomportantune initiative quelOn a au ch z nous des Sea es, et sous pease dnt chaque diembrefwmaltpiirtiOntegrante de notre societe;conga. e cf une participation cretairesd7Elat endosser les de ne plupassive des citoyens qui s'acresponsabilitesiggaks tea. affaires de sonPuvionay,rdirigerlleajeer.nisque,y avait robeissance aux parents.ommodent mat de cc; limitacheer a leurs fonclions et ladins cc domaimnopernislmoment aerobicreltore'ile resPect.cleg anM-ens. lo. deference.i64 ofisaire.iesembi ma -ePour lea vicars, lea belles man-eions a leurs droits. La souoe. ser a leurs subordone's I-in:'i de parler de prejuge de cou autant de petits runscuildroenrainele theorique qui a rempli tiative de mesures qui enga leur messieurss:n.,id.(guisafaconde sonore les cogent non seulement leur res-due de femrsm;haitieivers sou&nuualiensot datme leaciasse a rinsvidue-llieureuseme4. --nt repent,--,es tie la presse officieuse ponsabilite personnellemacs, -.nage. it cause du mouvement testiMars nous sortons de la ques,fre.nt actuellement dans cur me. se tr un petit nombre aujourcrimi,pendant ces derniers mats us encore la politique generate ristkpre 9F`i, nous arnzne des blantion. Ceux qui pa lent cl-e 1' se t apanage des individtzs tan du Cabinet sans que cafede diesas prisms de....,-,,osno is i Oil ispas le setts des be-sal-risp'n.s'ldaction le monument jUrididis que la souverainetede oration prejudiciable aux inte done va s e loger le prejugesants dunPe1e gin reeCue le plusharmodieusetnent faitestconfisquiepar rels superieurs du II-rigs pro-Si! .etait donne a cdu.iqui travail,quirnePciesneduptmeoipalul.,.agenci pour couvrir un etat lea agents de direction quidoesequaueaine'ihnrdanrechere'adceisi13'emit 1 artscie en question d'avoir seaenfantsquits soreist n imlea =yeas de voyager er de fake e de families jsunes01 no eles frais d'unbeau mariage, sa payseDri purple gut connait le* de-'petitre bun a plaindre. couragement, 'larnisere tie e zau-gi de oar /a constitution deLe'llajaisset.zdone parlerleafemm esrait cherchIs.er son bonheur danscontreaatancetces empietehanienties messieursccctue rusennuancees 'dan,cnslaeid..esAess ("lelenseurs.Menamlet de suroeiller le fonc cansias dansTura, treve de rai-tionnentent d s -ouages essenLe die _gelml:mete.-Cdit long... 1:ludocellede 1946et cel-plus precisement depuis laConstitutionde1935 qui,ar wale d'autorite,legali-se le plus rnonstnieux etleplus' rofond bauleversement-de air institutions.Nos deux dernieres constide 1950-sont pas leur re-ENGLANANTmelsanscomentaireINDEPENDANCEaimLARCO*..Bayez,lesBoissons gazeuses LARCOe.4"r4 0Oiltrouve le patriotism?tutilisent saris' s contrepoidsSuite de la page 1/eine partie de cc pays.leuronaenance.ns*-pour let attires;liberte qui eons que faire: aucun Ministee, laUtIkgases A nos itudiantsqui.ont trargent..prestige vestirocc-hors du pays et,projettent petittane---etre de ramener une spouse deCeux qM:pailent sontuxleer choir. sans tenir compte de gut n'onr-pis encore enfacultela question de couleur soulever, de clon,71.-,ricePtion clansuntpar tin groupe de gins in,sensesbelle resiclen= sou cry avoirlava-t-il proposer une loi interdiviteseceux-11 itooffent et anyetilentrantr entree du paysces etu. mem=hers anciens antis. quiclients, en leer enlevant le droit out actuellement cc privilege. Caer etre appeles ala direction des n'restbier/ cent-affaires du Pays gut est le leur? pie, de nos jours.A-t-on pens& aux mulatres fleaAutrefois,y avait r educationjr. un regime de fait at In vevie des communaates :moder. avant 1804? frnerne resclavage transnuse de pert en Ns. par tineriteCard dont le caractere nes, on fait ce que le peup/e u-avait -pas fixe un homme noirligne de conduite severe, austese,on, dun candidat a laLe Peo'gremede cc pay n'efiels dc tEtat oar' It Pouvoir presiden.ce rEclame cies arguments pasaxesurunequestioucleelleu'r;regulattur qui lire est deooluplus solides et plus senses. Lan'aitieurs,lea preeidentEstimeOa a ou au lendemain 2.. sez.nous nine deDEB ATg Amconjonctures on nuvotreprijuge a eut-ilpas a declarerau enureNotre excellentConfrere ye a's LyseEs en 1955; et en cesI..contre les mulatres.didune intervew que le prejuge1...,1 Jae saurait sa proclamation du scrutin sus,,,, .-Le patriotisme fait de nous tons de cook" n:.est, go .11 trernPAtESS'".....''."''. contester an ,rouvzrnementie aepute demanda son pades antis du peuple, le payssm ne politiqUe ?onprogramme de brasser &oft de lefendie' sea posidons le Iron --en tend,z celui qui as'atearde pas a.sa.voir quel eat11 ear done temps d'ebaridoaner,avec independatme, les ques_ lithe ja hiciahEet, le sang froidvaitpatronnesa candidature r avantage qulil tirera d'un homme ces detestablesruethodes.11. est,tionsscieritifiques etpolitidevaient nous epargner cette issue quelse t a i e ntleaordres de peau plus ou mains noire :il temps de recla4.1' er des electrons,ques a publie, dansdoson edineine et tenon counait bien l'Iunnme de la ville ,fibres SUS une bate honnete. u est,^t les iirincipates victimes stint pour la sision prochaa 15 ans Lesrapports des tortes ne sons plusmessesqui ne sont temns deir le Mite s atatilm-.ttort riu lernos enfants de 12,jum en cours uncar par sogestetous les attn.voavec ses probtits attache'sun memble des Jannis mistsexecution. maisprofitable a la C011eCtiVite kallde Ce5 peaux articles aunt iiles manes, les =cep tiOnS SOCia.grands Pouvoirs de rc.tat dont la a vu le Sinateur Dejoie aroeuvre; chola d'un canaidatafin /faller At,semble avoir le secret.leaet les r'egles de la blue sont Constitution a faittin defenseur ila fait as cormaissance dens les ravant, at daveloppant I,splaisir, nous reprosotalement differentes. Les lima-des droits -du people Ce parlem.en champs. surlea routesdarts sea source; dupays;estenta,cluisons du dernierintittile: desplus ct.emoerativues, pertain mire s etait mue. en vertu de ref. names, sous.,le &DWI WS SOUS la temps tie cesser cette lutte ati4urAm. ..Ld7d,plus bumains auraient, nous en fritem-nt des principes tutelairespluieelui et be paysan ont souvent crun P'et, en nous dime., t gee l's-..._,isinct encesuric sommes stirs, donne de meilleurs...en tin fonctionnaire recevant des portage une cassave ou Ull bis. tat abesoui de toutes sea Ten-C,Isles Hon tiedraft" lee pastesultatsen farm= de rordre-et consignes dunpetit sous ordre cuit, e est pOUSqUOi It pavan a trees pour faire face sin b-sainosages suivants:de la paix publique,gut se ctoit autruise a passPr des fait son choix, sans se demander de tout cc peupledna noes se,.n-"Notes Historiques, ArmeeLemal asdeja fait. Tout en ordresill y a eu des membres de la fa mes responsables.l'fiaita 1915.195r arelatiainsi A souhaitant que la Pais regne nonCes considerations mon cher male Dejoie qua ont epouse desQue clue= y mette du sits..Li, pair 51 1,1 greve de 1946: e-Le seulement dans lea rues maisaus Georges dont r am e r tun e n'entaetrangeres; le paysanet le travailpour man= le sort de cc rnab,5 Jamner 1946, tine detision dm si dans its coeurs et lea espdts, incra pas, i' en aila conviction, leurdes villes ne connaissent pas heureux pays.Crouvernemem, deniiionde pen nous estirnons qugl ne reste qu'a votre foi en ravenir. elks doivent cc prejuge qui prend sa sourced'importance A premiere cuela reparer dans la mesure ou test entrerenii g n ede compte dans la jalousie et r envie qui de-fenneture noournaldes Etcpossible lee fautes des tins et des lorsque, degages des contingences vorent les anti,patriote-s--Cana -.1.a Ruehev A tendance mitres plutot qul se raidir dans lea problemes deggouvernementMais, oil done se trouve le paAVIS MATRIMONIALtranchementnrninuniste sera tine attitude peu favorable i la seront envisages1 echelle natio. triotisme'clans is late ouvertele pointde depart dss -.rands irereconciliationsi necessaire entre nale.e,contre lea mulatres?e,nements dins;' pays. Elle donne let elementsquirt outpas leJ espere pouvor condoner noDevantIenthousiesmequ ara lie-110I livier 1916 a. tine droit de reuoncerlaluttedc tre courtier Saha d4aillance peace trouve la candidature du Settateurd.,s Raves des Etatons lea instants pour lea libertes4ti ii faut des hommes pour assuDejoie sansmeeting et sans am-des etuditnts eat protestaindividuellest publiques pourle rem la releve,car "une, deux gegent le vrai patriote s inclineettimmire la decision du Gouver bien commun et pourf instanra,nerations peuvent oublier Ia lotrespecte cc chois de lemajeuret.Ms neureusement. tintiondefinitive crone vraie demo asrendre coupable de tons les partiede lapopulation. chokeOFFstaxviallie la Bureau dIntor. cratie dans cc pays que nous de abandons, de toutet Its ingratituspontane oa lepeuple &vent tineIllatl,q1 a la PFeSSe 131venait vans taisserissentot et ties biendesmais ii hut bleu qu'i rhea simple photo dit-tra.ailleur. eur saent an:ager pent sire lour audeee tot a tea "Innocentes victimes, re marquee,lachaine mit recharrue, lui a dorasesa syrnpashie.en 42....-inse.memejour. "La (rEx rression Est de notre confre prise et que la petite Itppe vacc peeple admire rhornme qul.d'ordre du Gomernement, reLe National")gum r oat si cillantebrille de nouveau darn depuis cant d'anne'es,Jut donne/et on nett.ssaire tot arrose de leursang our et but 'liaisonmin.test int con genereux,HARRY MARTELuse1 endusance, emst:ansfonnantere..ron./-Et, pinque noirefougueuxet sympathicorifeer P "Le NaEEs,.neinepeeddollar dais sonedition du 30ni-enJanviert;e: t dela Mai annonce la magnanimite du.a g--.en4rale des uImeri et(.her .r Eta nous attentions de luiI srgemedi evloitee le geste gut rende a leurs familiesha mm'nIii inslea eitoyens qua out etc apprehenfcrn rh ,r 'eau,h.qes! desen un moment otsde puns-onsaivront 1,-, Irareflexesdt de 'aoresidaientgu..nuetcaux gravss die,sio AS et aux vial...des produits.tels quecitrolesfeailles &oranges delc, le bois chandelle. qui n'avalent,a.vant rouverture de ses etablusenaents, aucune valeur Cbmmerciale.Abr.-3311e StP Therp..Ruedes' MiraclesN.SIAbonnez-yousrexempla du travail. de renergie,Je soinsigneIsaac Zamytneurant el dornkilieto septierm.sectiondesPldonscommur:ede petit-Coate, ilerdifie an NO36t2'BB pour it pr&ent eremite, er"olareau public en general et au commerceen part iculier, n"-ttre plus respolsab'4,des eats et actiostle men epon:enc facquelireRemy pour abandondu toilmarital depuis ores trustmois, enultendant qduneen divorce /nisei:.ferret',aXXXmaison Morpeau en fazeParlonsea,a.,psusqucia dveerNerrl'ItnotUterruiners!'icierr:ie-n*en\fteut ditvrearaoindoendpnce aussi agitecent quest'oniallonsJussi nue Uesre dmcsuresLe psysan qui coustitue la malirresIsaac ZAMY

PAGE 25

REELEXIONS..,SiJrAT`Liberation econornique....a.hui auraientairoequ'ell zon teer laCoicnobie actuelle, berme fci a du ccraracyr,re en vent le pelvicavec des slo. te que procure laliberte a-.fa.le Virfniela et le percu.La lisantle(ll.cctirsca cot est gans dimagcgiques et en se yant pour Rules lirnitescel-En effet,laRepublique Dominicanietetait sous la do clair.-contentant tie premesses valea que tracent les lois etla.sniaiti la notre k noire qui minationdela Republiquese trouve ccnBtree. par k Rtit.gues. mais qui vient lui parC h a r te,Fondanaentale cher',,Lesms du disccurs du Serateurfut1a seule spectaculairernent d'Haiti.LETIN du Berri-strut t Fiscaller le langage des faits, en pays, dans le cadre d'une el&excite en 1826, compte au-On peut clonc dueiqellde ,eptembre 1951lui offrant rexernple de se, vie mocratie erdonnee et einspi.lourd'hui parmi lea premieres a eu. avecle temps' ei..aussi-Pour la iiriede 1930-1935 re.aiiaie-eolfaa....e.;mblement au tra rant sans cesse des engage-.1 accepter r invitation du Pre avec lea evenelneats,deplace vortaticn duiicafe a ete de 139.e. plus dam tinsilentsinternationaux pris parlident Ric.ardo AriasEspirnentforce' de position. a-306.425kile..set pcur calk devlde131151.151 kiku Oalrel me de cc peuple que notre Republique libre etin-mesa. Alors que d'aiitres pays vantageuxpour lea unoil eneDs,pre195-1955,el'eede 8155324 kidans sea inlErEls propres.,clEpendante.Iferes egaleriaentinvites ne judiciabk ad'autres, sant clu'17.3.s..Et eest cclaagageIdesTout eat lie en politique, et-axianifestent pas rintention il soit permis pourant de'Pour une meme. per'u coton a ete:lode de_ ,5 faits qui a gagne le peuple a les problemes de la commumple coupdcella ass?"Suite de 1page I-,-ameut. ce que tcute per carede qui nese presente pas dere, ilfaut su peuple l secu6-=aSuite de la page 1Colernbiequi comprenait 1liCvs laProPertioe riegerglt-Suite de la page Ide ces bienfaits de la cultu-ans.tryParticiperou se montrent supposer quelea roles scantr exportation d-'111114)/ementreticentsyrenvers es.en 1930-1935de 27.806.702 kilos5lacauseduCandiaat naute sent des souciscr Etat-et en 19404945 de 32Lowd.604 386Iuloss Dejoie. laquelle se con quimvent trouvei leur amurnAinsi au Salon Bolivare.congies Panamalesau'cor uneaissede4 2013mre.P/6kilos fund desorniais avec la sienne nagement -rtetbqadiue dans-t.",,,,,'La position dulcous avons choisi i dessein laa.1-'..1, c eat surtout cera qui un pregtamrneue gouvesne---at Cuba face an deplacement chefsde gouvernenaentde periode de 1940-1945 an lieuderi.Ite le summea aux advarsai...ru Li, agauc.e.'Probable du President Fill pays au xtendances diver1950-1955comrne pour lecafe,resdeclaresduSeriateurAnjoard'hui. plus que 1=4.1'genet Batista en vuede la ses auront roccasionde se Parce (Pa partirde 1946-47 unepartie de notre productioncoton-frrart de gouvernerleapeupleaLouis Dejoie. car ils seveniiinion projetee a Panama, trouver face afaceniere a etc utilise& par lea filatu quele peuple eat generaledevient une sciencequi tent!,oest, a tout considerer,e I o-11 ne sera, de cc fait pas res locales. Cependant nousaevons ment guide'd par son insti.nct de plus en plus''' "a tOUSCUlerCuenteimprobable que la democratic que la baisse de c ttoci"'1/cEion siir qui ne letrornpe pasla routine et asupplanter rerm-Ne rest pas moms cellveritable voisine cata etc considerablea tate, '-'e e Pr11 ,provoquee pare--r'pcur etayer eette._..ertes, te patine a avant puisme.au gouvernement de rArgen avec r oppressiondes minori. le chase/Icon,nous discus que le porttoll.besoin de pain pour VI.Cest tout cela que signi....tille-tes politiques ou s.ociales,avec11acruelqui exportait4pour sele.000we, tenir et lutterour 1a cania suecrd t" a /ar P es.!-ElPresident Pedro Ale baillonneentdes libertts balks'leks Pe-..meis et d1d ndIIpropose5ena'teurLisls'lamburti totrnut I'peme exporter en cchbrer de la m --ereea e ceu comnat ks Par-essentielles on individueties,omert 3Q11 1 400ba'ules d e coton crainte. 11 a aussi besoin du Deioie qui seill Ekreentaires cubains nous'auavec la dictature sous sesfor egrenepain de 1 instruction ,:pc'est-atait honore des hiressutra'.,.Laproductionsucriere estlent permis de decouvrir la mes les momsadmissibles,restie I pets presla nieme d a.dire des bienfaits de la cultu ges du people, de travailler ic'discrimination racia-prne bulletinre, de cette culture quit s rbt-'"a-La conception du le ou avecrimpfrialisme ou--'figueun facteurindispensable1esa 3era ion econounque arta,ii:leurrexpertetien,1,_volution dessocietes rospensa e a e respect deslibertes demo-'''""w_e znieux,.-En cc qui concerne la,"ouveauPanamerimtra e nthg a-deres deenencratiques.9era:aujour-E.tcedevrait etre de comme ileat signale dans lc dis-zisme qui ne st"npp n-...n msment ammo toutrofit pourles millionsIFS DETENUSen duquel uric categoric d*.x'e.. de ressorens Eats,Spectateurs etait tombeepour rexercice 1953res commebase desrela-Com= les &terms eittrenttats esperent atteindre leurs eloignes du theatre, outout 1954 1 1million 241.208 gotn---'tions entre les hommes.pond ..ur dans leur trente-troisie.me iour &incarceration. nouscons tin appessccrationess& allui ciwutrucoma du Sinateur. qui etait mon-'de gourdes sees vers des droits egalitai-tee 1 31 MILLIONSi.p, 3rtee nouvelle, ou as ion asaveclaccrEieslemeenceCUSle CoupouP 0 ese,nourrir sainement, Journalistes. tour qu'elteentrepreerceux quiciraient l'ignorer 1waussi a repondre a rinviti-23 it103.7 en 1951 52 Le Ma Pour jotnr,con-,me 11 ccnvitnt, ne rue acuon, ou tout au morns../clue le gouvernement'iP intargentin du 21 avril 1956). Geo est----r...----tin tat ondures deArias-.(.d-.n.p,ches en faveur des tan-te auratt pas repondu a l'in Espinosa.Il se rendra done, exact. Mais 'le grand &art'quiSupplique au...fre-esFranck Serapliin.Gerarc2-2oliboiset Albert Occina'cr' a.Nitation du P -pounait avoir un sens, une ins-' Suire de la: p.resident Espino accompagne, noui dit un cornportance considerable en tout au-age I0Quel ease sok lemotif min4a. pour le seul motif prisde munique du SIPPrendu pupays cat pris en,,lefaut id.ncus savons quzvous tie resterez en awes pourle. arreter. l'AJH',..re que le gouvernernent de blic, d'uneimposantesuite tre.Ce neat doneas lAafe (ni lepas sourd a roue voix.Ncus som st tabile ereclemer centre le.,..a a accorde asile 1 ce;,dans lacapitale panaimeenne..coton.nt a canne-a.sucre, ni la-1pas.mes-crh ddt.'.1faitaujosaInanses ran.es trartemenr qui ear eat art et quaPanamatottes cultures es-par le fait de remerisounement de consiste1 lesgarder en daeetiom.-grand argentin, r ex-president oil ron doit conserverfrais lenacre his et here. et di l'evasion preventive, sans les elffherVeer&Juan Domingo Peron.-souvenir de son passage, d'il sentidlement paysannes qui a rat1922-23is 103.7endun deuxieme.cr'Nuller, Presidert, juges nature/5. atfdfear qu'gs oatnous.,.pp,reteIaFredaa na..Vous en .riliens leur accor ice ar --.-..Le Congas Cubain ddan!.'te 'InditeA...enosexportaticns,e son Y a aux a'pp r une..,c-qouhaitons que lePreside 7-4en.-19)1-52. Cette ann oder 'grace en jetant stir ecx Vo =awn.2. ref a t de al are..."tote, a estime ino0 t1"fins. r. ce proPos.n'estpd: auMoho., pour ces ACTEURS. des.Mais pour hen manger ccj-don est passe& de 70A en 1922."sansinteret d'apprendre aNotre chef erEtat tient,Cependant l'indice de l'exportaait.oynge du President Batista, dentPaul E. Magloire qui-ugme tauaj..r1-. t,L.4went de la culture du sisal qui are conum-era Ion et cu rum c cotm/Mt esCZ 4=1, cette"'t -ti'rerunion de Panama Peu a justetitres en glorimcvernementVous nousnermettriez de Nous" prFenc0 dr-c--.:.. ..-3cc" r...e.:Sc..dEitz6voir pour vousremercier.crecz trur, ''.-.te4" a.,"rk4recur'etarit donne Istensionexisher nous 1evienne de cc s con de Louis Burro. On se rappelleitte IZ v,t er,..7.,cue.aver lea disCasitiers i'di'Pentant entre la Republique Cu. t acts, a hi verite trap rases.les 16.k.-a..'dtr.msessicns pay anNcus aerates bier: ccrunts car AILLISiTICS qui curent lieu din s la regisrnoussomrn est_ouspier:yes dens nxrerts. au ,",...e5u.sein1.-u.aetsco-rrei--deFort.Liberteen faveur/..,ttine corn ernation.tortem ahe a al les ver.t &,-....c:fsables_17, r ourfavor i Serl' ePe Ccuipagnie americainequi m....rifJde-de..esesporr. Maia,lpet.ee,eeatirf.....-t-....ele pace t=:,:nourtsernent de la Democra Venue la Plantation Dauphin. Laerue Vous pourriez tort feire per: IDT-**1.;,rtie Veritablen Haiti laen,iyt.... ..' .1.:egna 21.1,4eculture de la pitc conduite avec naUSconsolereQus alts' terZTSri..ztir,,,t..Tait=mk. eiclatrezIs capable d'endiguer le Hotmtthodes'est,fdivelopcied.uneGUrage et tiVOPS iteetnill VMS. /fr.!' *tr7P"1,4Er. va eprestige-de ses soerurs delake et uric;rAmerique.Rernarquons aussi que parlea Etats composantac-tuellement le Nouveau Conti-."Rent. plusieurs n'itaidnt paszneore 'nes5. la liberte outi adependance, tors de la pre.1...there"reunion,en 1826; tel*.atcas du Paraguay, de313a, La Republique de Pa-arna, elle-menae, n'etaitqu'tone province dela GrandeCette lettre Excelleae estia deu de l'..`,...:cia,n.Eason rationnelle. La benificiaire xi.montrintde tutee leslei-et ..t ercore cette mimecm'Nf7:5cseirons"-e.e rtetrerma-deurs dont le Nouveau Moncao..--Mr et Mme Georges CswalcIDZi hire Ls ci, 42 :las,. ..',ecit,he-pagnie arnericaint. Les taxesde sernble avoir le monopole. que rEtat tireCussforme d'im-rand. Simone, Odette. Yvonne, Ce GenFraide cc---gcnIsation,inouar--pots stir le reN enu &elle. qui bentrard,Raymonde. Gabe-elk Georges donnera on....4. von pour rota.Jr., Clara, Fritz. Mark-Therese, pe-mettM de re.tert'z plusacTiefide done main-d'oeuvre relativeMane -Rose. Rene et Gus, Durand m.nt stir b J.tionment beast disent assez la pros-CABINET DEMs Victor S, Pierre-Louisperste de l'entreprise et la SHADA' AVOCATapres is premiere faillite est venuegue des Fronts-Forts,73, a la res.ceus.,epartir de 45-46pour l'augmentationde la pro-stecket aduction de la pite. rnais a trouvernoyen de fairefaslltte laoil leahesreduilsPlantationsDat.phinont ggr"eMachines Agncolt.s derinclustrie plusieurs fortunes.'arefricedoc et r Ilanandesuivremuain,a mair,marqueFair (.La Z.:011%f lie Abeil:ede -"acme,brankMorse.29 mai 1950Moulins 'a nulls marque -FORD",DECORTIQUELIR AtRIZmarque;INDEPENDANCE"KAMPNAGELpuissance 5 Hi-Bi-Ilebdomadairete 10 HPRedaction: Un Cornice.POMPE d IRRIGATIONmar-Georges j. PETITcmc-SPECR'.1 tirok eteta DirecteurPreprietaireet CeramResponsablePeDitesedel drecten5APee-8HP-121-1P 32 HPRene S. BENJAMINGTOUpe electogene 250 watts. conRedacteur en Chefyarn= 1 gallon de gasoline. en6Mme Therese G. PETITAdrninisu-atriceheures de mardicLes mad-linesci-dessus sont ex-ABONNEMENTSposies: Hall ASSAD1RUE DU Port-au-Prince,Gdes 3.60mAGA,S1.% de rETATPsovinee!Ir3,00LCALGiTY SEJOURNtFournisseur aupres des Hopitatur.et Fhannaciespour sa haute pureteFournisseur aupres des Indu.stiespour sonhaut rendemenrFourntmur aupresqles Liquoristespour or gut:Elite incorapeT,..-11e;eGUY MOURNE --(bIAUTUC' 710REPort-cru-Prinze.4

PAGE 26

,-17-Ar-13;'H!PORT-AU-PRINCE -EarnQuestionde niandatrernise)endebatpar eNational7/Wune agrersivite tementielle concandidatureI Tt. ...A 1timil/0inteneur, notre anatestint montre que le jeure se-tre lao. la Presidence 'Le journal '-Le National", aprefs s'llre eCertaS a demon de la Ilepubl qua de l'honnete etphin Telson, pen avant les cretaired'Et.--\talaiss6-fret-. a Teneontre de /a Constitution en tigueur, rEligibiliti populaireFfratelzLouis Dejoie, evenements regrettables du 17 parlerenfinpett etrea Tactuel Chef d'Elat aux prochaines elections, $'ivertuelLe National'', oiscris.nous. dorm-:mai 1956, avaitsoultgne qua a soninsu,uricde cesmaintenant a dimontrer qua nous aeons ett'a faire des di.l'inaprestionirraverentciernequ'il la dernocratie haitienne convoixinspiree comma cetteaerations pirempioires a propos du mandat prisidentiel.scr'afeprruente,e dlitzcempernopiaTirer.t una'u:-: nai t des heures waves. Gest main invisible qui ecrivit les.11 veal, en somme, itablir qua nous aeons tine partde depens crun candidat dent il n'ose qullavaitrintuition de tem mots celebres: -Mane, The-responsabilite dans les ev'enernenis qui se son! diroulis, It pas citerle nomtes leschoses qui etaient cel Pharse sur lea rnuts de17 Mai 1956, dans divers points du Pays.Mais il ne trompe personne, car clansrairet constituaient la salle ou eamusa;tBaltha-Ce confrere qui nous disigne, den face, comma itantit as de notoriete puhl'que' dePws des signes qui n'etaient pas zarau moment oil # Ciriusdirectement eisis par in rnesure dicrilant rile. de CiiegePaltinusibdree-liaPtiosr; luDeelibee Pau,atdeesd:iestAi denature arassurerle s penetraitdansBabylone.roes incite done a routrir les dibats emitter dein duree du Slagit d'electior:presidentielle. se ainantsde la pass etde la Lesevenementsont mortmandal praiidera lie!.-'poste toujours candidat au Faudernocratie.0Vow suite page 3Faut.il s'empresser. ici, tie ripondre a son voeu, en souteuil, tout comme depuis pres dehaitent qu'il n'osera pas pretendre tier avoir pas Codasix mois, on affirme quo L et Btzinsi?Voir suite page 4,Toujours esi.il que nous tenons tout d'abord a preciserGeorgesPETIT4.-21-13--pour ces Messieurs eite nous ne contestons pasaeoir pu-blig des articles a propos tic la cleric du mandat pristdenlief. Nous ne Conies tops pasatoirdeclare qua la disport.ibn trensitoire "'A" contredisent 1 article 77 de in Cons tituon "eat naturellement sujette a interpritationsdone adiscussions, parce qu'il nous semble"; entenclez hien,!Vies.sieurs,nous avons textuellement dit "ilnoussemblequalea Constituents n'eteient pas qualifies pour prendre cetteiuitialive, le Souvera:n ayant ee a liquider laquestion a.vent de leerdiThguer sea pouvoirs".Voirsuite page 4Regard' su,r k passse etre de requipedevait constituer la pierre angu me oa, aurythme de60 `a.-Lerable cesmontagnes abrup.iikirC, EXTRA ORDINAIRENational' --puisqu'il commen laire du bonheur de l'humaniVoir suite pagece sa lettre enm'appelant ta-ELECTIONde m'ecrire jusque la oil 3 alL.ITINERANT", vient.Par Emile TALUYCette historiteate;ra des3.-lusgravesfautesdc o m m ajadis laReinsinane au jour,57 aii.,-,--Ps Gouverntneent d'alors.'---:' HortenseCONNU MOINS TROU,ledevise:".MOINSqu'elle cut lieu a Jaemetn-Quand les electionsdepnis le vote de Ia.,EgisBLE`,.dititteraa la jeunegent Alativs, aux fonctions dede_',Loi etaKretssantat de sie-mi.., .,1-,,IADePUISquelques jo!trs. eirculeLe .Pauvr e magasposater noseselitiques, d'autrefnis, adCOIAIetant Incureulute.Cela me vaut, naturellepapers-imbres, cl assnations de qui a flu lui faireune tellemerhatiairectionGenerale des Servi-tiocomment nos hornmes pute.furentdect.tees, engel da i/ rt ois vines dont la-.-aptta e.1 t.eiprecaution, dansle public,on une affaire naissantpas d'ennemi se cassaiti-/899. ,.quatre jacmeliens fCnistraient la Chose Publique. rentpart de leur candidatons genres, entre unig'n'est-ce pas?scandaleuse se reglecoups 4e la teteclimber en imaginatioremploy6 et ceteCet homme recut un grand.cesliydrauliques. Nous 0.1.ans puaujours esome gut qu n a qu..savoirqu.isralettre anonymes'aticavsrs.il n infoma anireet eParierdreischoses:secliiuadrestee au dsrecteur duditser-trvice denonoit lift entre employe lartillEiVoirsuite page 2;LIqui est le magasinier en chef, 1 ac-cusant de*detournement d'un car-'Is n'ayaient reve,lents in-Portau.Prince. le 5 mai 195(min lotdu matenel en stock etosement revolus, paarra.t-oncr entre eux etaientdrcisuous n'eprouveronsas la tuels, qui,par leur probite,tristesse de voir rat-citedes avaient Scquisla confiance InsertiondemarA4efaits, comme CCM" de(-de la population. C etatt trotsdont Jacmelbut te there, amis de vieille date. De meDoleanceles uelsconstituaientAriP me valeur sociale at politiqueIIse repete depuisquelquesjours un tas de bebarcls, les witplusincroyables qua IPs autreson en a lance pas mai, au poitattque notre confrere **1 a Nationarla Cite I ouristique de Belleville et n'etait fils deIee.point ,de ..11:,,/e.lia jrtieel ,9,11 ec:Al,argeduduclepouilleme_ns de la "Nut S ''''"Nilli '''l'N BONNEpublic dans le Put/curt de lahamnom, putsque depuis nombreest necessaire quolea utorites entesponnte aw0 'rnaitete. apr..sMP kGN1F"--babileent .;t14',bre de Commerce, edition Je Mars d'ann5oient informers.lecture dechiree par cc detour etmalhabilernentvoudrait $'en ta,rts(-1951, Mr G li Ittliande disait;ees il avant abandonnei' at etc deguerpi de ma maison,jetee aupanier. Cepentlant. le Picho.a race a tousnsrPrea \ilk pour sefixer a Portetas jet.e..,,,r la mi., publi. So c r e t ax r ecrutsageetPn effet.bdlaensconliarenreoteensurse:mentte.eident,b pays conait le rev-a el,. au Princed'ou, a,des temps que&cadre d'un -ubstitut du i ernbonnete,d awserle magasinier en notre it affable'. 61t. .,le s-..l'ordte et de la pant rJblIqueI -r.assez espaces.ilra..itrent`a.misaire du( ouvernement. sanschef de l'envoi detrite lettre, tent en debat. la question de la r..... tce .'a vaus, certarnsantagoni
PAGE 27

IIr11bli1,du rouleau de litxneneeparlestrois amis,Suite,de la page jtant de lumiere, que cprat.machine de la dactylo et gull rateay*" touche e sa fin sans tement duSud '-lesquels fu jet, saumts au vote, fut reieanti au bureau. Celui-cise prenaqt tend-Mai' cependant, pour serdu me--es,Itqu'll at fut surventr aucun rent &dies parle Corn nante. a une forte majorite.pour Sherlock Holmes. semit ea defendre en-are contretens quincidententre les electeurs dant de la Commune auBsl.Le President de le tdevoir de trouser mutert dE-eid" deballerlepu.le sac.respecAgs.ream du Commandantde Par blique_ invita le depute', le tenfait.II seprecipita au puller.Aiais la Direction ne pensaitDi quatrierne candidat ronclissetnent oilil furent ca. demain, a venir lui expliqutrPourmeaaigh. lea macaw,point que ee colloque fracassantta lettre declueereles rassetriadeparvenait par-dela/es doisons auxeest-a-dire le Port-au-Prinsernes Toutdoute ft-it done le mobile de sonattitude en-du mitux gull pet. Apres exa-nornbreux abonnesqui franchit.den hartoraire, etait reprEsen dissipe, esavoir que Let elec vets son gouvernement.men d ati, .,e..,smelt le stud du Service cc jour-te a jacmel par ses parentstions, contrairernent e toutesDeferant a cette invitation mar.quer one si:.o' -: -ntitue-1-eu-.b-7 -reicriturela et go its'arretaientetonnes-gni a etatent charges de lui its assurancesde liberte qui il se rendit at Palais pour esaVeCtale de, tel ern21WtLiauditcrentendre cc qui se dileltNaalprices aver ladeectionavons appris clue la Direction afaire des partisans qui accepavaient etedonnees,=eat enseraient silVer les axners reproches du'dea services Hydrauliques a pro,pres rent sceee a coastitue, ete, ..erinnt parigner on acte deetinteresses enMacs qu elle ne fut la stir-prise de la population quand ges de Ia C)talentcr alter a rurne plus offizielles.President.etemps qua cetemplpesde eau, am,,ire,e,,, ausel onallocat qui, epics consul-par sympathie pources der-Mais en faveur d"equi des esComment tut cht ce derje"ion -, a P e',.''tcanonmesa entendre que cc nt'I"d,e-fliers, que pourlecandidat trots ands, eobstinaii-on a sediet., vou ignorez sans dou-se,,appcnote at connate at ii la s ptr4arenit 'Idyldtilhaultea!ae-u4ctro,n:coa clunt.rie.gye 4qu'ils ne connaissaieht presdemander le seraient-elles,horte, ce qu, vosElections ontI 4,mien--to stockdes magasinsu. Le...-qua pas.rnis it Port-au-Princien honocnute a Intnsgouverneene? leademain, mini,/ a seta tour et-on.1 eraeloye gut pteten4 detenir desne, de se vow injustemeut accuse13:Zees neCUSatikeS et nomme de-Le rmare qegistre des inscrip----.rrai du deplacer un bateautelle achte*reard eademenagement. payer a ra.vocattions feroe, candy:tat et elecui etattrentre a Jac-mr.1 48 heures avant le ueoar ,*tr-,de overre pour alter prendre &numd'unee avecletenielailagtoujouur'; dEfensear do rut-lame la InGrlielueLtears attendaient1,,1.e, moment quement des troupes-t quArmee des Cayes ct la trans cu d'excellents rapports, se tam,.vaieur de Or 50,-et clore raf-,''-'Pour se laver etfaire en faisarttsltr afronter les.jurnes.'on estimaitetre le candidatporter a Jacmel. A part les et v..ntrouge..eesisteris%irk"-I/ devstsofficiel pour f un des deux seefrais de transport et le ration Peurlax** dresse u'a n avocat qui 24ieu cause.'pourdtham.troncont.:tuae ht)mme cc son ave'eatneCeprndant, nous at -on dit, le,,i '5 are.s apres, lance une assienationommune.nement des troupesl extrapathie,.de. jacmel 'pour ne pas Sherlock amines improvise.none isoot point decides S lather piise.eme sourdenouvelle venantLe mat-in oft Its urnes deordman; j at perdu'-''''1a sym-de laCapitale, laissait envaient -etre auvertes, its trouraient offideiles.du rest-allienai accorciees1 avocatpourtoutesfacattesnecessairesntsvils qu'apres que leamilitaindeincontente-route loyautee fit part au Direc-jeudi 28 juin 19567 heureseIe mut dU Service de cc qu on tat do maths aura lieu cu localde laCpentiant,inioSous le con.,pour son compile a rment se fussent appaises loturneZres eusstnt vote et revote.cusait injustement a ues dispesiRue Bowie Fat, la celebration du -tient lu permission de stwOriu'it11 de uatre heuvenait de prendre con22-fe &age de la Loferie de I' Etatropn geC'mandant cue rA rquer,dePuieditieSi, x. jmaintesarconstancesat utiles et efen opJetevoir,,treuvernementque pourtendc clue leselectiodi sepe.,, des Cayes se transportdire queb je m'y suis cree desEn plus de ses honoraues. ra->Nous crayons qu'une enquete s'in4a is mere Geffrard pour ennemis;et voila qu'enre(immune, kite -t,pemployer le"amide' class"dre s.ersonnepose et que nous lie verrons pointRoams le Jacmehen de-iqueues---R FEtrt 1.",,.v ocat reclaim Or 5.000dollars dese developper en face -du lotour des faveurs que je vousne..s attennan a pareille histoue au'eC13Vrtir-vent Port-au-Princien,qui, cal du Tribunal de p ,vousavez etc le service Hydraulique ea atunt se ;;enNi7fs.,:erlymI:spucbeititce qaffu ial'ryenteressedell.,des trois candidats, $'etait-on oftEute-table 1,,,. Bureau le;premier a pr-ndre position jouer le plus ahurissant drama addemandec,votes et en face duquel etaitcontre mon GouvernementN 01-.iavaitsubtilement',e les bientat laplus et-rangeillcertains auxiliaires cluCottToutes les issues.ministrantet col devait sede-c,faire. Cette affaire simplefait desIdeLtharches aupres de braqueeuricniieale't11-'isrs ouvr;nteuseEste ainsi Mr le Deputeque vous payez de vat-re,re-en ap-pareace pour le Or.onnel dealtvernement pour avoircette i tacela fa-Di'.Aees-s:'connat-tance.prendre des proportions inquietanveur-esui, etatent garu' ent qut se se pardesfactionnatres qui'---Quand le President eut fi-raitdecide a hit accorder den laissaient raccas aux ccnidollarsnerale qui etaitfort agitee resitomon dit amateur. La Du-ection Healers. Les operations sederoule-T,evint,airealtne quand on Sc rondissernent qui, en comEcellencepa-at fait le pour meraison ou pouruluspar deuxAronerent carnal1cues et compose destrnd Pouavaient en Place ordonna de fermer 1esjki;:ti;:rensda7t.PAr5631rappela que Its ant-orates logate d m.1prices du projet,eest., plusu i agtstrat commune',entre,eaflannel aucune suite (Tun corn5.a.voralfaueMatsforsque pcales,lesporte-paroles, du se tenait auxde is pour defendre Its actesdeabordst rd elleapprit du diffemattur Reprisentants:,.go.qu'd venatt de rec v"'",t ow une asst-,IIt =ed,-ui nuireg liat/M i ',ultinlLe orniettelgo 11,J.e,oagsst i.e payerla DirDepe.rlement des F;noncescoats de la carnpagne qui nounlement',, ,oreansJ.0etc elandsa form; orutt.'.,,,2o De la Prefectureavatt dure trots moss donLe resultat fut gut run.a ecreerait dans sonappfcavernnet-des fins que nous ignorons taus*3o Du Commercene la plus formelle assurance des trois anus etle port auN",-tant.d'ernuis anGoluentenore que leprices ne se bar4o De /a Pres-e'se-emaI--t.>o,"entISdifamOe 4 membres du Publicqment que ceux gull visaitnera Pa! seulue le President de la Reptiprincien honoraire,furentelustion mars qu'il auia des repercusA 0 D'un nzembre du Clergeblique entendait accorder la depute diacme', unt local',t,-11 expliqua tout cc qu '' 1ly astone qut rienasserout les lurntes7a DelaProcince.plue grande liberte a.ux electedu D E p a r h e ut e Ult devatt 1' equivoque dans it pro de Iteat-re-_e anonyme.tions dans lesquelies ilWinr Ouest, par tine majorite gum.Ad umoment le htjet dont It sens preterait a de-----'nelcusea,1erinkaaot:tistrovonorill?: rece-vernionllicsrdespeecstivtsue indireztement enfaveur soldats.electeurevenus desil nnnenii:resgterviendratt ont cluectement avait depasse le nomb% desvicieuses interpretations goqu'o au Cabinet d.fuuceainsi quecliffamateurs et diffa: heurens" heules sertant des SPh`resde. quiconqueCayes-Departement du Sud're:Iresser.aurait pas etefacile dedu tambour eleetrique. La MaraCette opinion s etait stirlesquels votant rf avaient de--.-,met. L:entrevue &genera en dis-Se rendant cornpte de la lo;COS5.0r12et en codoquess a '.onlion sera radiodiffusee par la Sta-', ,".yaute du depute, le president glue, on s"excita. Le directeurRadio-Commerceceseindiquait qu u dernmo du etre lea Iturs,Liontout fondee du fait que rien elineleure noms qui avaientLepublic y est cordialcment invit..'olit-.-'lise.i detnanda on mernoire deoetxiccietuartemunxslinunne enappistigsrieenreooarencecab= etar,ai6-rrient, e'est a dire qu'au jourUamiha,avait-iltr-t sesa-ses ob rvationsitgvearatanerne du vote distant encore ridsNon!. tout-es les demar-Au moment de prendreetejse tea undmoot imeaulheaureeinc.4faamrae11.1 ordre recu:lesautorites vaient ete entreprises par lelPori,?.e President,resident tenditla drde moins d'une semaine, sur ches' fa'ttes en sa faveur a-lcongemain an depute pour lui dire; Carnot jugezecansidere eet...............................-......*....locales.ourraient porter4"Si tauxiliairesele len eta. pinchesO.tr,'' ''''''employe, ..,tIl.' hercoup puisque armee qu ees rnent pour etre agreable-6PPdiftame jouantle toupOUrsOleL. iiter un Co annandant de r Arrondisseous mesttaient de votre probite poltOntitiRuaedes Miracles N81feraient marcherarurneIdu cand1,I'llan,.'-mainscr.s..ll=Ira:Ca n f if Ling leialflagellad tIaitueetiadeRiuret:tiona c:erme =Moo IVIOrpeati en fee.*di ,slomferriu Pierre. Voustrait,,,i" P "'clat elu cet al-que mon gouvernement atn'etait pas casernee.be qui a toujours ete son conNiels Ia. population, bienseiller le plus entendu, tt aussiaetoe a12 Gliambre satotse renditrevidence son meilleur ami.as cc'times modifications vcu-lues, le projet fut adopte.qtfon r avait trompee, com-La session est ouverte. leme elie.meme$ etait trom. di: uti de iaemel, le protegeune forte majorite.'pee. quand un matin, deux du earnmandant de r &urnJusqu a la. fin de son man-,,lows avantkm elections,tile dmeisseent, est a. sosiJet le President Tiresias a-ege..vvier rant re. +ens la radeLin Vlinistre vient deposait garde une vive sympa-ertin la"...-_eau de qd:rre &oilde un projet de rEx'ecutif. donttide a re grand depute de Jacbarquerent 500 soldats de li-it donie lectureet rlemandeiTI:I. que fut Ernmandel Mo.gm., pris ant Cayes .,ID*Jar le vote d'urgretence.'Airs cette lecture, vu tufEmile TAL.UY,,,.. 0,......................1.,1a.,...,,,idepute a avatt so, tette7.:."*.iea e..t ,.,,/,.*ipc.4r -op.,..i,cir. riINDEPENDANCE". ti,d., la ',age 1p*-2-tornoat 0.leT -"i".', kAl-Helnicmada-ze...-axen ,11,. 4Ieterill'siiimt del'Aseini-, ,ava-..iI,'4eC.:tv Cr: r r it'1 Zis ''1.1vInen's,i,...im :in t,,,n ,I,,..ii.,, ,,,.T'. =o7=====..-'e -.eto= Icte,D,,J. ri:a.Suite de le page Iglissee sot-ourUne mdraordinaireelectionQue se passe-f-il aIa..teapour la Direction. Les chosesde Puler et que les sent-is'ecant "aegtevees. le dmaine. enrev o cation estdela verei tent On astornment&vets,de livres dassiques11011CIEllakICESgelnenICIUVrAZ1DrCMEE117Cilez1-1(trtvGrand'Rue 128Phone 2324Vous trouverezsacs d'ecolecuir, sou-hers etrangers pour fillettes, gcrrgonnets et a-dultes. Soullers Claston, Fortune pour horn-mes; Sozadcdes Recordia; Sauliers Batten pourgargonnets; dFermeture-enlair), 4 Cc 36 pouces;0 Sockets Galates, Chemisesertangeresrow,. Cr.:wales, ChaussettessMouchotrs,Octhrelles, SouPers Tennis.drii:v11e priT douzcrine,224e TirageInvitationu-Princere 18 juin /95a

PAGE 28

IN DEP END ANCEituhs pIIIILARCOBavez lesBoissons gazeusesLARCOline lettre de JosephiAdhemar-1311e5 gros et petits ennuis, deDieu rnerci 1existe desdelaProtectionvivre dans tine sorte d'Suite de la page 1mulatrelob scuhornmes, comme vous, mondes Masses..Tit6 plus tenaceque le 'Blackcher Directeur, qui, jusqu'aout"'infligea plusd'un caqu i1 pIane a Dieu de faire.Le devouementurt Basqou d-.ore cettun ti-sans insatiables qui agitent Masse oeuvrede biensanen--e an talent en'gestation ties eve-quiliti du pays quiquartier de Portest le sea.au-Pnnce, -esserrer I etreintetnornpheauSenatedela foi.,.,continue-Elementsqui oat provtiqui obieclifVas gcns qui' ne caat d'iviter, 3llanlit, leainsispat dehitterdeflagellerchretienne et de reducation desinquietudedes uns et lea resscrit uruneambition Poll-nuatonserfidesnee,'4''.ante;rlPl-ypocrisiimasses%rh*eraff.nee des cour-La Lrgue de Protectionde la tarries des autres sont eneftique= mars qui fs7G.11 qUetramro.i'et [nib/ aautre...la question de dasse mmoride aurae, respecte'la tralitioret let arrivesr eat personaein delieZlicn de tivre dans ure paysgut ne convienne que ceseVe libre ou ics ritoyens santif-sui'', fai,,ssei tette ou is perjug6 de cou. s'a e'''ldmsae-derniessr-'1" remlmrt6 unsucenements auraient du etreevi Lies et les ditenteursde /*am;les = s-r -urd "q le,s -ces all au coursesa.4 avais commis rtam-imprudence, e i se recmiaent d'avoir esaminensde cateehtse pour tares en faisant appel a la bon-toriti respactEs.vie reiategrer mon ancienne sonde' Alai /950 a rinoubliPa.re comunion solennelle en nefoi, a la comprehension at'demeure 1 a,-*Rtie =des Rem blejournee du 7 janvier 1946,IlegmeparoissSainte Anne. au fair play.Les DEbats-!Biala,eves presentesNous avons d1956autres parDone, on ne saurait s etn-tisans deHonoraarts notretoue, comme auoatss approcher delaquatorzegarcons bat prouvefires eteditorial donne not.r.,-Doleances.,Sainte r.bie.clecnter eQsatorze-teut-.Louis Oejoie, Candidat rage X!:a.i.:1carrchsciplinde reaseignement du touteobjectivitepuisque6Ment, errla opinion; nousl'avons fait enSuite de la page 1c I a r 6itla Pr6tiden sari-antbte Senaner que, 13 ayarst pas le tou-t," en 0..*:g :111-,a, us CherChent Cate/1135111e jaCUI;Lli. Pen vue queFait de Carre.four alert& arrt-.par la eareenousn avionsole,'te. de la, R i p ti b li q a e, unecansa:atian I kurs dicep non de rEcole Po,ralaire dela Li. placer Lasr-nots capables deve sur lea liens, et }missies-set eveiarespOnsabilit de tins na-t'tit-t.,, ant enau3lasme. gueIle Protection de la Mioleaasse de-ant le comite de jury des exa-provoquer es con Iln. ne-.-,eats pnrent la fuite, ne'pouvant luicurnmuniquer ni jugement, ni coot.,ieuxCand.en revanche de je tie sass nouvele des mazses,a la. smile Peres de Sainte Anne.generale. Mais cette reconcidEsordre.tcop quoi,,mais je serais bluvise de la Photo de notreLe sueees, mesemble-t-il,est 'ration, sielle trent cornp tl ocrtie,Err'\44UE q rand.In'erne,clepuis des prestic'clat Loutssur.pour que let it-1du.tout a la competence des de la dignite que nous antranistre de la\'`I'tic."". te C4Eclu PF-.-,qe.t autres en spient rafonteonnes,=mnaes.Dejoie en fretillant pour4le cours donnis par res bienvens -arcs dela paroidlatssede Sainte Anne'jeus pne a avow /a bdehis de Dessalifieset de reuavo-.-.Wit voila s e u 1 e m e n t denigrer,dans la boue de Petau devouerner.t aussi,inlassablenon, nous portons ea nous, publier lapresent dens It plat-I' 4 d a i t"i'.p a r t a g e r la calrattle, cet art oa ils du threctera Edouard Bien..kime ne dolt pas etreprovoquee prochain. nurnEro de tone Journal4ezangoissesdeparents sont passes rrnitres.CitoYen integralgal5 ert digoepar un gesteUnila,eral.a mon profit. 311K has Ut Ls-et ailfis de car victimes de laCe WrIest pas, heurettd /Elle ex4a de mitneuesSe rrieriga,ge a fourth's aux Autosrites qui le clesuent t011tgl Itapitscekdemucratie tout heureuxmeat ce qfera monterrogrs.tre is rabri de cette sequescourbe de cur abonnernentvsle Oirecteur Edouard Bien Ai-reesProclue=PuisquelesDansl` attente, je yetis salt:seem..pt la zcause du Pentde assoiffer.--indulgence justifiant la teneur a cat,: Iture.Issue e a cerem me rdigieu.concessions et une-,Ere,ui;trati,... a qui pourrait m'ahoir, Tandis qua -Independance Ae,d.tas'is grande salk def &o mains clairvOyants sontoblidial-meat.al'instig,ationdestres,'.qui apporte son ferns apoui ft, fit uneimprovisation heureuse. ge.s de se rendre a rMe/1Evidenced JEMg,-,i,. C.ezeies, qui ne se conso1eront --a. rHOMME DUJOUR; a ti lit reloge de la cure de Sainte qua la paix tout au momomsk-conI I&1 e des Paysans, parla re Annecours aqla Ligue de Protection deui' adonne rout son condes rues eat retablieat 1,.4.Bfivrier. date deette lettre emit der ir,men ptm.4-3-r:;,Zve-erf:UntinOaltilr' 1314rtr mon iientiti carpar cc pugnaacegull eprouve pourePtI'amai. de n avorr pu de'"''=TtloYeu, km rePutation seraitrasservissemeat ,demontre i'daecuces JiregistAtMonsieurErnainaMasse & eaccasion de us grand atouteslea chances &etre trouserpour le plus grand publique.De' grell;ert:lfrarrontee de centcoudees et que sa v'oBrense galvaniseinee.,aparresav3iitr bien de ceux c.itti tenalllels pari aiEte deguerpi dans lesmcluirrZcdoapdt itioirns areinteVerpeLArces.-peraaieint moiresinefficaces. grand cksespoir de ceux quiadultssorte, brosae r aspect ...cr..,irent queUrtset la for ..,esparents :sves, a, enleSbe"ins 'Per:stan anelteerrieurs --SERVIC.E"' se revecritiquejour davantage ,au exalt. it couragefoss. Mon clernier de'"cur -sortie ilest netadherent a n'importequel sysEtattiecette organisation ereee Pourle pain deCihrccgg' Jouroruersanes,aoheu'ertel t!rnituralite 11;a1;e7urttenarent etahli de plus en plus, tame,dictatorial et einclinent sous le signe de la protection et de TiOUS crov onsdeoo-j as et e encore reit/Uw e et he.3-estgut cette tourbe de mairaidevant nimP6rque de justice precenisee par attendonste quel horn fenteaide tout en appreciant la un nouveau geste qua nous6,ritinue-teurs1'"iipolitiques, non seu ebl e esprit.polit,.'en faocur desdate 'Dans 'mucubm*t'airt er'.',-demb1-merit deplore lefait qua leCest en songeant a tout...er-possessionmon iraeule 14m-a,nt.atmosphere gut cela, mon cher Dit'dunus parrni lesquels nous compiaoblige dedaeppmeret locumrts, ja suitcharv-'e cal'emernent'-1`" nee desouvenir art celle,a sui.vt le Decretd sretat fait par tie derde de-24 mai 19)a qui Gavle plus grandtons cr inreressantsconfeeres,lnroerar ,a Ltiesun de I' 11-tole popu 1112Ggrard joliboisqui doltventtn'accule; & mecr:frenrelt ."'.-,ente d '''rec eur, qui=de siege ait amene uric orien tense delaite,quin'adlaigne de Protection dr. latter pour gagntr parla plusCordialeatela-,,..elalinspolitique 6.utre que les jarnais cane de your preoccula Masse etuiqaugraente raraturM. .I.aSfiCF.SSAIRESper, que, apres un mots depatnutique detour eesjeunts le.me comma clooniqueurau"-dont tb souhaitaient lades masses din demieuxservir j'mise silence, j'ai decide de vousments qui.at 611iaducation l.rou(ournaux -lc pain de sa fan-Lille0Su ue ,se la page 1Le Mean et LeMa lathe t..ea ar90--<.-ontre cette dasse a.ppreadre quaru lesecr its'la Nation qui a tant besoin erhom anAlbert Occenad. qui aLoa-l'heure, lacivilisationrouts;--..dint-rt.-de cok-tes gulls dentin d'une navrante banalite;tefsInes luciaes.fours :matte font de rnesurc sa.cargai on=tent, N...,.,,e jourpresque, qua lea grossiers piagesdesLe SUCCe5 deg. colerde. la Udons scs ecntsun Franck cesieilles maisons auxUric d"''-mi a I r''',vpau-),mom.', .4dans la feuille nefaste que no protagonistes de la lutte con'"le Protection de lawas.se, encoreSEraphin qui Ti-sin rivque jus tres corrodees d histoirt.. .t`I.Etre Epoque emploie dans sa tre lea hommes I peat' plusellplus quun.' es roqie et latracaoitil j, u.tr:uPlaajuel Et:lerierl!71epieerravocationsve mitairl'etuctbkepresse, affreusement menagau ou mains claire,ni laide Sarate ima="tloaalle aux distingues iliverends PePhe. .C1Ct trior.tm+..est encore liceet liberte pour tons dans-aujataehtoi' te, paurco nbattre ri-nebat"t1''neexp oitation des locksAnne qat fmt an rnon Blarichel aui a 1atior:dedea--table Candidature du Sena-'ne parviendront "afaire des tier aux enfants dupecple r inapo'r,-m '---,,,i-.,"o*, '' -tier des hommes gut nesoienKti. tear Louisole,arWitp ce qua dupes, lea yeux du Payst Lance deleurensergnement..ous ne dernaridonspas pas des fragments d'humani.-ouvert I definitivement.L'Eglise Saintcarinesures an Poemdes te des Rotes ballotes aux hae ...ram et .sa Cure,'VContirzaez clone a dormer avecIvianejeureat a ra ye-rite, unexample.sealsjournalis tes,carlea sards &tine existence a e, a iIt4onard Bled Ai.,l'exernple du plus pur IMMO-ni6L'Ec.ole de Is Ligue de Pooteachefsd r.ncu.pationn 0.1 grandeur ?Convocationtisme, par oolre d'esinteresse. tion de laMasse poarsuit sa tache..I. point Jailledepart crit.re0 terre &Haiti, donee saimerit, par v.-4re indompbbieElle garantit, vac 'bijournaltste et non jou1 -.nous sommes.Mature a la Presider-ice dereps.:tient sans cesse.l'education, &Et eest ifaillett $ tettesr-courage, en riou lenan 1 la Canlance des membresproteeteurs quiTestu done ipuisee. enPt;:i du sa.ovre t n et ''galaspirantanbFaiut' ciek= ierrure ie Comi dtuationgrIiieiltit drecresau deandi--di-produisant ces hornrnesla Republique de tHonorableApres I-ant de giants es--Sinatcur LOUIS DEIOIE, etre collecti.H out quaiqu'aucun destu pour fits des anima.cc, p.i,ir Liei"plus grand bien dePerez at m' 'de famine a'nsi1; A9-fgt.:Era's' arreles soft mem-r-Late carence de carattareLa Comma-saute flartienne.que les utiant.ae fEcole.e mean du24 mase tip. ,reoffilierarres'atin 'rette absence de fierti danstrerent enci",:95b aaterre-a,t .',EPH kl)11ENIARpleins tlf-satisfactionet del-, bettr.iseul Occinad a Pro Jail s,a la via journiliere, ccInstituteurEt,la I ,Iii=3, avec s'-'3s's-T .5'4 deraanda d'adatisswa linele terre out tousle au sot les re,,comig ibit entrain eeranii o.3rds de no cumpltriotes aubviivrenefresirev,Li5,irea: jpartsr dme p}:e.e.Yr rfecreer pot "agr er'.lieu Aeu -e lzs attirm vers lesnurcrA.1 %.'S 1[`ICUS le dunamMas pourtette demi...ion collectiveque fiagellait le 1....ieteil s. a,&.se Proionge414.-.1ass.es50 ans, elle cat devenueeptd.eLes anciennes ayes du Pension-1",:lotre Dame du Satre Coeuruont cordialemtnt invitees a untTfunion qui : e tiendra au local dulit efablisscrnent le dimanche 24juin 1956 & 9 hearer Au maths, en.vu te de Is eiscJesiondes statuts del'Assmiation it drelation duBureau defritii.Port au-Prince, le 18 juin 195o.Io-nite PravisoireEtablissements LouisDE10IEAvenue Francklin ,..31oseveltPor1-aII-Pt 'a;_,sTriOmphe de la,Ligueparts", Von rn'a.0ti.,iiale de-a ite ad'rat' a TAmentant a ns sans vergogpe.I. ensemble des CTLes heures graves..Suite de Is page 1bier:,aualificatif de ni'a;:isnotes crayonsaootrtrequaleaheurespor droll d'affirmer pourla traiteertaines histoires, imaginees, devout rintSret saps cesse re-'es16a,r conCtd'' i'nsprsi,da par lea 1-1,,,trends cessauaoTa lion man =ant, nen quitemensttfriit5.?...:sgiVii5i-0Ar241r24 mai 195f.;fans term dont uncenqueleong!emps realia rsirdiccs.17r2ccs,-^-1.7(.2rdants;1.:;v'e rz,-nenmique par suite dun aft-eisterarcat -0a,i.....!=.":1:;.tal de laEs'Et 17-,

PAGE 29

,Su.te de la page 3de ees cause! ee "'eel" de-elleafteNous ne contestonspas1dans.e cast nous sic=rnsm.as, elleOnoccupele barreau,sali'atiamipeduer,lctPevivrusSuite de la pageLa peereirtem()d. ehiciderla car vous avezete_ oblige de ,.ors pastrap bien ce qui e-,...le Parlernent, I Universite et de.mourire On a pear de parier. On e.q'vuestion de mandat -en gene lessignaler et elleiattestent pecbeiqull ensoit, de rn.emededaigne paslescomp-a psur &Ed ire On a peur de soi-'rat,al, a cliverses reprisesmelne.de noise souci d'aborder,avecPatir es autresstipui ations,.toirs des magasins et leseta menu. On a peur de son omlere.tion euevante:SI pretercis de netse pasaffirmatifs,Nser tantde dencate-ssenotre sou Constitution.ritauczns de retisteneetaitienne1lalques circonspectsomce suje.qui qUaI1Ies --1.sont confi-.ela,ges cies boutiques.Elle s'ad On a peurde la Ebert&g ces sousoeindifferent'ram, lee,'Vie auracur'ousattenclons donc, tou-ours,les juristes etconstitudes Hems de l'Inciependance-cracheterPun. ejoPuurnaleeInent pour exercerles attribue forte-voulant laisier le soinde con iqui, fort lieureusernent pour offre zucoinde lirue-Tamaraetiou on une chargequelcon-clure a nos Erninentsjuristes tionnalistes, ellsveulent bien sauvegarder rhonneur, 1 u i nut en ferment son cane e den`Vthins inherentes a ineet constitutionnalistes.pouropiner,puismie "-Le Natiotourne souvgrit ledos. Eller ea ee'eue eein delegilserr tnegm, 'volts comprenez,la ques presentetant decompitcastes, parllde4Permanentrextee a mire, pontifie en sirotant desLa peur doenine les actes les pi=tiotarnment en posant aeestre les pages deunefeuelle. effiticesepie neaura.pas revoqueeament le mandatconfere parLe sens de requite, nous,.s iln yapas beaucoup _s,'icette charge ou cettefoncl'avons, Messieurs. Tel n estcl'hotnme;I avoir peur d'etre ii. qui.sas auxretardataire a ceuxd unePesirlea fineneare ndepen-1ion, n'est-on pasautorise aas ie cas pour vous; car, !flanges par ce pays qui estcapitalisent rhonneur&ate aura pecii.r de sextet Ie. 'mere-croire que le mandatde six vOUS avez voulu faire accroi..un grand mangeur d'hom-a la place des dollars, qui prei?'itce.1/1detouunmeraTettLpOut-annees hire par leDecret du re gull etait clans nos inters rues".erent ks societessansac-evIi3terleLou qsualesettioconsmcrerpacetuttesiaouvernement aux. Sena/curs me vouf.'es3 Aofit 1950 de la. Juntedebons de rious attaquer, corn--tions o01 enjeut V estime.,du peuple, au actions des so lea opinions doivent-etre en verbsG,a Constitutionsa l'..tiECROLOGIcouvre rexploitationeoliticienne. que incoloreeE -Mats oh se trouve la source deCest dans le presseque ra pan-eietes cornmerciales o0 ranonymat de je ne saisquellealchimie polite-a-rive al expiratione 28 sionsdans ce meme articlel..Asetuth elus le 8 octobre 1950 en vigueur, alors quenousdi-Novembre 1956,c'est-adiredu mois d'Avrill956:Err decedeesamedimatin Ma cette funestedigringoladeePanique prend leapropoxtionartix.ans, date pourdate, com-..Nous maintenons clue la dame an-MA CAYEMITTE.Cest le role du publiciate d'ana d'ene veritable catastrophenate:e-rne le ventle Decret sous Constitution doit etre respecSet funerailles out etecelebrees 1Yeer lesfaits, de redlerclier lea cau nale.erns:tire cluquel usont ete tee par taus, antses ede remplirmilieu du dia, re,l'histoire anectiotimee (e.,fAus".l'ten du, site te aCOM hergTel katoyen vota'ble jouleszr_tson entreent on sonr IT eque PEUTsignifier qu on--exerce a partirclu meme mocc4dnal"donne le pas. Bien enimpose sa poigneee mains,par surcroit de precaution.pardonnahle de detruire la tramede la justice dens l'aveair encoremheureux &Edgard Qusnet.at ion detruirele fait que nous a-des' Fronrs-Fa7mator,-a premiere et la plus importante,..esu. une autre del'expitVehoeur antique charge de maintetitude de situationsMet noNoustout cela, car ccserait nous souunes p orla Paix". eel deuil,"iNDEEENDANCEP Si. au liea d'etrele gardtene sgenre.Vous isouvez clone reproces-lea abohr.eoutmet la faute-dessemonces itcause de certairedu mandatpresidentiel ou vonssimplement nets cettetie contient Tien decategn-anos juristes et constitutionnaque comme tout unchacun Estes, parlesquelz 11005 nouS'Cable adress: Gerrie&Phone:2107-pent le constater...sommes epoumonnes aredo.-..ro. co sulunt la MatsonAGerardec lernhourg, 'Vous pouveeD'ailleurs, le fait par nousmet leur opinion avisee.VallIS faire tat tres ten assort it em &articles divers a ties bon7's nonds'INDE.PENDANCE"magammalm."7".----Leithum ARBAKOURT=tuft 'seuiariaQuestionde mandat.p*tinier, et cc nest pasnotre Heini...aaresse .s sinareScondoleanlots morales, il setait et achevedete stons pas par une revolution. Et, noussante assistalz'ae nous *etre pronenthe Pe-tous nos arti:lespublies rutfinde PAction141us que dans le passe, scion leezemptoirement sot unedate laquestion,vous sic Pourriez i2 R Ile.Ce que nous nions,c'est duire,si bon yoursemble,-derniere en &bat ct:Mme Pat'''''erar55,Rue Dante's DestoucbesPort-au-Prince,Hat'ionque nous venons defaire testenI. nos diversappels aec em ourgtiaeme senatorial.Zavoir envisage, commeLeoNational"Va etabli, le casPlus, manque d'expliquer quedes Senateurs tout comtne cc -nous rayons fait, envertu'IAduPresident,eat la de mitreconception de jour-sireuve de notrefoneiere imnabste, pour-repondre auxNous soulignons, pourblique',la.quelle nousre-..-stems, cette partienoire ar connaissons desarras,en1...tick publie, anus le titre `aessayant de lui trobver desreansix de la conscience' distantponse,. aux questionsqui peuIt mois d'Avril,retenezbien, vent lui paraitre obscuresout-Avril 1956:complexes.'"Nous voyons lanecess.i.Et --Le Nationalayantaussi devousexpliquer remis sur le tapis, cettequesque, pour notrepart, flourtionmandat, Vopinion s'ymettons en debatla disport interessenaturellementetilon transitoireA'',parce voudrait etreJUR1DI.QUE-,-qs.felle vient, aux yeuxde MENT fixee la-dessus,tanttous, en contradictionflagran en cc qui concernela dureete avec Particle 77de la Cons du rnandatpresidentiel quefitution en accordant,clans It celle du mandatsenatorialde.tas du PresidentMagloire, le j'a envisage par nous.benefice d'uneprolongationNous esperons quenosctemandat, et cue ropiniongrands juristesne laisserontpisblique voudraitsavoir si, pas au x -seuls immunises con7.esmine le bon sensl'indique,tre let effets de retatde sie-texte permanentde cette ge'', qui se tiennent auRand---harte NEDEVRAIT PAS PO;nt de rExposition,le droitVREVALO1R.Cs faisaat, -da traiterla question, en re-'nous ne nousattaquons ns I venantaveclearmarottelucent a laConstitution que de -maria'at. ire:'t=ratif". Nunsnous ne cesseronsde deignmass verrionsbligsleurdn. Er en aboi dantle prors4ontire aresin-eauQU'ILblame pose par la-Contra ic-1/41010 relevee.NOUS DielROess101 T CleIP1 LNIENTINTEE L'OPeNIONDE le( 1`..,.1eleeFl coNs1I T10 \ --NALISTES A CEEl ."Cornprenez-vousrnainte-avant,Messieurs de -LeNa-/ional", cc queparierveut-lire? Et lescirconlocutionsawe vous nousreprochez oatIttet eleurimportance,rtiahtesollicitations deropinionpu-..AGENT DEMLNCFACTUEBBNCI S. SEMI!. E que le De-cretet nvcCation) cessetremar.da* imperatif donne. par la JunteCvt., des'instant que lePeople se l'e-tait approprie, queseulil explique le vote de ccPeuple,seallimite les attributionsde la ConstituaLte,la. dureedu mancht de cettederniereavai t FORCEDE L01.die pas sAnne de 1Turepees de eportrtelAa lettrele lendemain ilimanche matin atanTtl Pla Catliedrale an milieu cruneim med e s evenements l'office du teMporaine fourmille eettequee eue irtutnetour ]esalTectespar stir et de proelanter lesprincipdessnitifs se sent tiresde reauvaiseenarebe pour gamevotremegasen. En attendani, consultez Isbite ci-dessous et dernandez immediatement a la Matson Ge-raid. AIECKLEVIBOURG son cuota et son Fie.TISSES DE COTON DE TOT1TES SORTESTalons en caoutchouc pour soldiersArticles de plage en .caoutchoueCartes ejouerArticles de bureauValises en cuir et Malettes di'voyageBijoux et fansse bijoutex-eiLampee tempetesBidons de laeten aluminiumPeintures Chemolet CeramiquesSerrures et Caeenas Meet/Moulins a eianett et;:r MaltRadioe OrionEntre dernprisnese.echaudsPetrelePneus et CearneecCorrletroParr(ties "lit seri', *7(enbois Ole+. $Materiel ElectrieueIPint eato. plats pour vernleSoneerie automatique...rOutile aratoireset awnsGehl's/tees en cultpour hr nursesNkssetsaux de constructionisuscoton dint onre"snene riche tie dt rsins e7 z.u. le Rayon richererst leis en dessins et colt/e Lee. nes en count etrte.et has pour damesSs nit ries de barn es e.It*, de tablehones Europeennest,esmodelesseeee pour damese..heirs roux damslrkt entreat.;eats pour dames, heet dents1 rimnapier pbotogr,'Viartice b toeIlitst. Si'sNettemeeerdehE0t B0t.e:4tt.rs tit I curet lit(ser,s tt ItitOrox t/I't '4"rt$ztt. n 117t4LI,denIf'. :0.'4411411"4.4II/,.tat. ItOlarrtigIrto ltra",lois Ottt r-tt.i t,-Gut ter-/outF.\ 1 /1-IMAren;; rrtst-Dcsis cc-srI plet tl.lil*LIIsliVa4'44/1(..l.'f.,/et 7 phil31,4 -BIS ISIt/4rtIlln eirrtI It rx,rvr rtt-1-10.sitNaolle lednen.its attermum eetevilslousesles atirtoln,iirtelsgut-Argt Mink, au BrentiIstagoay,Cubaet shinslethique sinle ord et duSud, nut :-seleeistufttomoursete at apples avec beau-coupdeseucces.enforcesuI graebie7Oar hicetletteeMarque Emergepaseft laiesant non pas quelque-'bribes do prestige male Pintegra.lite de reur dignite professionnele.le. leune ties dernieres dont parla.notre landerneau eeraitde cc cherronne du journabzne,tine de ces plusbelles plotterqui dot sub-sr 1a plus h nun 'banteeditorial en Marge de l'orelsodoxisedu moment. Inconstant -pone leepre.mierefoie dans sa traditionnelele reputation de cliantre sin porevoir, supportant stobenement Einedignation qui perlaiesac emu-front.le cberronneen qtreetione-stittrouree dans tonTielit reper-toire journalistique de guoi rem-.hilt une reputation rnementene-ment compeinnise, eement=pets lard epreoM esse,Ty pren-drait reuseLa peinan lendemales lager=del'efrorte ea eeteur de la enisexe,provoquenthieneesdrawee'tbosdes foyers eis les reputetionses'envolantaussi lfgeres quslusiteeybnares.11 fent, man diet Geoeges,que Is. Eeureeesseuncnace pour la Democratic..11 La u 1, =leequacotequa lapersonae htnnaine mitelittera tie rette psychose pour ar-reterIn gliesement derEtae stirIa Perste oft it s'engageP fautri t la Liberte st eelselides-rile dolt elegee elms tou-les nations dimes dote meltebitest he saint. maneee. Caveatt conte:es0lerlIfteeelAixI.11=1,.......,aL'EUFHQRIE,..bartetbtI page 1de IS Direction de "Le National",,soot dews canduies candieets am:tenet de Is Repdalique. Vogl ceequi peutexp'iquer13 seudaine-euphoric e Ircuelle pataissent setcon plaice tea OCCUpt rtsdu Ron&4Peint'Jr rExpa ition trumaseeee,1 stimeee1L'onmeteree mem euelsclaneertiN.:1: L---s1.1 tee1 V': 1111. 1 ",la farandole .dare etetieteeparemer tla forbiblitor31. eel-set-137qu'lleerne tentenchoor.apses cheque e Irk te takeLaratite exalrante tie rame.et du eosin.cc t le ilatbs .4ccurtmoderement Lu",Que sera cc alone lorsque parai-ra au Moniteur officiel la Loi Meetousle pour l'honneur et le bonheuedes futurs elus L.et B. de 'LaNational**. sans comptes les aorta

PAGE 30

;)me, le respecLeeper.sonne humaine. Lahorde ollemande,(ours de sociologicpourGerard CARRENARDpar L.I.NE S. DENLVOINIi est un fait incontetta.sans qu'on puisse jamaiseest que la Ccimmunausir leur forrae et lenr intact-Haitienne est formeceexactes''.slassesVon ac11est assez pe-corde 5. cette terminologie lede constater que Ge-,.sens de groupescrindividus ram] Carrenard 'employe cluayant le merne mode de penGouvernement devenujour-see, le meme genre de viejes naliste, pour les besomsde lantemes besoins, les r,rnemes ca.uss. cesrete sonvelleiescr a.scension--bien nom a tine somete anonYinequil spit assez difficile d'aaVoirsuitetm-4e3Jhr un mitere sae,infailliblePour en determinerlea Hun-tea rigoureuses.Touttfoisse qui est cer-tam n c'estne faut pointsuivre dans lett:-interpreta-tion erronee ceux qui Ia. divisent en deux, pour eelsgullss-tie s'arretent qu'a une ques-PE-tion de couleur ou autre ab,...1 i 'terclesniondains its pAis 4eauflarlaPONT-Atr-PRINCEWarn.La controverseLES DETENUSFetedes PeresCAMARADERIEk dernier ilimanchedums11-11 a d-eSi kngternpi quade mai ,,giS defin:tivernentconsacrg 5 la cal,c3rati ,.9dela PIP des m4.1.eres.,:s...c-puis lorigi,emps a fu.,..7ri'sent on latorine crrcorele jour qu'il corm/era' de deA. diet a t..:teiebration des 71.: -heureux Peres-C1 eat ainsi qua l'un de nosurdite du meme genre, Et -3,,,..d,3:.,:.7ein, .,7S rimy iques el ksplui,.: aistin-c'est Andre Louissaint qui Jiro,-I'B...-71'.gues CAN.lAtiADERIZ. ap7','-s11 Ous dit: Sous c,,,-\, rapport,,7"ciisoir fixe tettetel::T.r,alion 414.lea class:as cant des r4alites soii..'-e':;"'....-.i Juin, t a rapperf,=cialesan contours rigourau3.1::'1 jaillet pror!tairii -,.-,csement clefinis: on pourrait de1,1,,,,or;:z'g corician 1,let comparer .poetiquetnent a ea,P'011$' 0 ni nt _:511lb,ctact nuages qui se deferment ,;..eft: rirl'IC ,..::-::inipaliie leau ciel sous ructiondu vent...--.1%4:;'11trCAAIAR.DUIE l'iI' e!:-!roittiti a ces Caches de -couleur,...de noire nialson etl'assurons"'' de k rimstri:rai.i, Ii;,`, finguied't 'S .que nous. ornmesqui se doss:rant sur la metdes d'or, d'azur et d'ombre,ou serons"Inclependance".au coucher dosoleiLen eer.,,Nous ne Sommes pas EtI Una Awake lir167Lundi 25 um1956est tame de la* Presseni,Leur sort clevrartetrefixe1 Ano.Donsp.us_eurseditions tat de siegeet dont nous tornues, se creyantsoothes"L existence d fuze presse libre anirae &tin esprit. de tiprecidentes, nous avons enavereideja cite lea noms ont, a pada le'engage de la s aX' igne el SWICiCUSC de sea resPonsahilitgs eatti la jotsle visage ie cas des rnerabres de e cette date,plus d'un mois gesie, ent fait appel 5la ma..probleme rentralrei la par:cies/6 souvegarde de la Demonotrecorporationquise de prison.'gnanimite du Chef del'Etstwalk maderne.trouvent actuelemept sous leParmi lea autres dont les en faveur desd'itcnus a cetiAinsi s'exprimait en /938, ledislinguE -&1a deny du coup de Is detention preven. nonasn'ont pas etc mentionte note, pasrnal venue titsJournal Times, Wie.'ihartz ,Heed.tive, et nous n'avons point nes jusqu'ici,4y en a egaie tout, avait stiffs pe ur creerSuppose-0411m tinstant que l'annee suivc,nte ellen se neglige celuides mares ate. rnent qui ont deja. cemtnenuncommencement de &ten-coir di:chain:le dons le monde ta fameuse guerre mondiale nusqui subissent le meme ce leur deuxiemieInnis de dete, cctte detente ti aces;sirede 1939-sort.tendon, preventive.sprit lea regrettables event-James depuis l'invasion des Barbales, al avail as:*Ceux des &terms arretesOn ignore la. date cranes ments du moltdernier et quiteuhe luilrefrairicide aussl acharnee. Mats,avcil avant la proclamation deI'tation de certaines personnes bienentreterue, serail sus-dont les morns sont cites eon) ceptible tier'etriilire, aplqe.tat -Igerm, elk avail travois-it la terse oavarteile enf ouzelet corruzieneatt 11-4,5s-Epanouir en sin gentil acbrisseau.me se trouvantactuellernent que plus tar d,lernais'.Ebrarzlge stir sea bases, la vieille civilisation 'detail dies.-neeuvrean PenitencierNationald une tellesituation.seefierenzent pour clgendre sea drafts: la liber2E del-hornDes confreres dont lea atIVIalheureusement, eet elan''taches of-floeliessont biem,Voir suite page 4rues, enfants, wieillarrls s'elatentieles dens Inmelee, oppo-sent une digue de caderees humor's a cc flat de la:folic qui veinent exclamenous nous sommesinstincti-Y3aballailstir le ononde. Depuis, lea liens de,ruieruila,.en arrivantSent 6 tables plus solicles,,tles sociglmdeisondiales,'spactes,-ikevantie "C'erele d\es Itu-.drants...lancge comme,urz iclair a la conquete deriagg.Esonie mon--a encoura,verc,dard de la Liberte'. En entendant pronorzeeres Mot, fern--esSkniilien de notres'esi leurde ii la digue hurnainebrarzdint111RCommie nous pas ions dermerement a la Ruelle Roy,Epoque...,Ccest pas nous qui.chereherzi par torts ales -inaens a rendre inriolable, znaltera-__,-.cmcore une autr,ortia. bout d'erguments pour repou mserons cela,ilats, peul-on,Me, indestructible. ..cc bastion de la...civilisation. aoant-poste _qui; d'autre poxi,131;' que parrnide prop-Zs et de l'Evolatien; la DEMOCRATIE.eiive mort-n4e1 4'''sr lea inepties de9eeuxPas du tout, monsieur, sans s' en dottier font preuveVoir suite page 3Que signifie-t-elle?'I.In mode tie penser ,an code de-nous r;pondittinetineVai" ttnit: de manque total, tie ton SedSAgisla:ion internalioruile,universelle.DEozocratiet eest la liberti de parler, liberti de chnsei,,liberlE de' crire,liebbetre deassemblerVoirsuite page 4pz..`de nous. Elle seance,essagantreoendtquerelle vit, elle pcogres_se.thonneurd'acairdepuis,jui letont oas,avons-nous repilstle 194'6, Quidone peat riier4saueilea conjudiet 1956--Ca n'eu a pas 1 ai z en 1950,11Tolls let mots que Imus !auque, ::3tntrzeNeat Uhissecez ra ne enrCecnnndent .*.' au Pierre Louisdens IlditienCette armee, la. grande R6.cune realite..efeudi dernier.de--iT.,,,v,,Na., publique des Etats-Linii-dA-Permettez-Maus de vous dicad",..Repuis la,,Intno. mErique dute.,Q cer6bre leVcir suite page 2'dial de 4946 lea clictogements cveent-aqirueadtTsn ynvointilluepeeralaaTce_i-,......................,... op 1_1. 6. s,orttcansidgf,d, fee %qua dors zooslea domnirtes, Cest, en effet, le 4 juilletlea signes patents de progr'es 1776 que ccvend evenementpanaerit *a`t7esignalis durant a pris phco bien qu'en f a i tecello ii.;ntVoir suite pag2ire &Stade?.tsvor=annemar..^..........1=cmva-seREFLEXIONS ECONOMIQUESA propos e!,1 diszcurs deMr. le 55nateur, Doyend'ageL'EHOUXrouverture chi Senapour la presente sessionPar Edmond UM-MEfin-Voirle numere du 18 juin)tf:ea%cit._prise par 23 3.,103en1051-51 puisque:,epuelst: naciS:,kdmenFda,suernif sal. sq uii.ore,:ylr:0;:.!:onssact. a:iottdi&resuitesitun:10,2fice.t42::IegIncera",90a2rutal2:.,tit de fort-LitautrefoisAdeciaq,e,q.t;cstdevenu-een -4t 1776r.:it I =porta:Ict uniquer.i'itenr iplantationsces moustiquesiozn des pltis, graods portsEt.2 do Inrovince.le Caracottla r:iree-ct tine ciesDepuis mertredi soh. cite1ires.Or,ti de in u, ttques, atnigoresraspc_tregion tes. cVF.ericnt .rur lEt ville et Leg,:x.dettent chiv 4:5deWent it-a4vouloir dinner qt.u.c.n-..nericerr.cntiusqu'it ce aux norobreuses families denttn bten .:cIqcs milliers folement.sic.quitrav-0.,-stt stir leaCette subite invasionnaltrait,pt,ntations' mais'iere.cnivenst. ipare5tieenrdeltvecretrstaintsx,apdujefaitosstnclQ;uan Ipaals4irpe d ulo:j'el'crIeusesen vue de 1'aminag41.sonncs en tout cn,'Agirs danslea notre nouveau reseau telepboni.tw-,cralfFrueS acccupantde la pite.Vu1page 4

PAGE 31

Umoeuvre a encouragerSuite de la .page IpastsqueavAintellectuellesde-tjlariare a?-70. Georges etdire. utpnstettr:quts vottt.-,.juOu 134yErenkpzreiu,,nemegez'PifinrivAle".2, chosessfue-..; [4.* ceis'est pas tout. IIvous ignbtezticitelement.imus flit,doTtne d'apprendreIre "Cerclesatts!.rimpulsion de ccxeoccupe pas tin edifice uoPP.mefaoammateur, leR.P.*ant. On inIti:.parlepas OtaGors, '11e construit'flue jour dans les Jouinaux. Kenscoff, lamaison de vacanElle git dans un ,petit bout ces et de repos des Etudiants.de rue abandonnee que ne Quoiquene devant coftterfrequentent pas souveng les que game milk dollars, elk-`haut places:: Et c'est ce qui-corriprend un dortoir de 40ous trornpe-flitsf"un refectoire pouvant-le ne veux,plus "laucer-dihtenir cent personnes, unede mots qui ne corresponsallede reception pouvantdent a aucune realite". Pout' dontenir cent-cinquante per-ztuvit iotre interlocuteur ocsonnes et les dePendances.:'casienael'avectinacfilrireCette realisation qu'onrailleur mais assure. "Noudoit exdusivement au dyna--Ier-vous me suivre et votts misme du R. P. Georges etendre corripte par vous-me--Ine de la realite.?, ajouta-ten cowsdepuistrois arts vertigineuse. audetriment levera pour not producteurs et credit agricale et industriel dontINDSPEN )=*.......m.*.*,..110.1..11114 Juillet 1776Suite& Is page 1les hosuhtes Sc poursuivirentbien plus Sard entre la.jeunenation et la metropole avantcraboutirl'evacuation corn-plete des forces anglaises.11 n'en derneure pasmomsque des le debut de la revolte pace qua les droits a rexportation tion. 11 cat Eyre pieds et Poing'le sortdela dominationansantresponsablesdela miseteduliesa tout le gangaerisme que re-ISuite de la page1livres de cafe pale corn= droitsd'autres cultures exportables cot rEtat 72 dollars, sans compter learegress&autrataxcs auxquellesat eau-Nous sommes upposestout jetti. Quel concours. quelle protec*droit&exportation quelwuque. tion regoit-il de l'Etat pour unnstatistiques,pourcentage. I rims. grand sactifice ? Attain. Pas depone cod moment et quelqueooit route, pas de maisons. pas d'ecoles.le prix des denree_s d'exportation pas de cliniques pas cradatkistra-expansionon rapre Cal jour que lajustic! se pour lecapital de /*Institut dejours commandt. Ils ont conmier rangde ses fidelesEtudiants est nu uneiide et feiifalse l'appreniissage du meder Puriortsjam= attemcire une ye,de la guerre.duissd'exixatasion sumac si forte-A tiibesoind'emprunter desuable ncheste tent que nos pro Russies.blement l'entree et en s'effatesque effort de volonte a xique. laRussie.France, nbscafes. aussi bien qUe le petit cet Institut a found rargent pour..,ambre 42nes produns exportssous les os pour touristesPort-pour anus laisser passerde tenacit e quand on saitlquerEsaghetelcants cl.13uUT ImPorinflPEr,di iue au-..,-hic.e.outfit"suivant, tantbc le Pere ,/da prononctr dessontPatn':PA jogeue duercr le:rquitss-ilstiMALHEUREUSES'il n est plus esclave, n'appar-prearnconferenes a retranger etance, les moindres rernoudant notre zicetone iLusiVc.EN1..sulrAslasCss4t NI:tenant pas i un maitre detigne.csriON DE NO"s CL-etat cresdavage it'a pas ceaseprovise quiEtait aussi, desolliciterk eaumoneun pe ueur polusque intereure Grit,,inousn'aurons fait deputs 250 ans cl. St-Domingueile.,,,-vons-nous -apprendreplus Partout Hour concreaser son des repercussions stir lePlan q-u-'0-13-EirTiris'iustice,a la legalste. et 150 ens&independence, pais-:t a r dart etudiantem' projet etplanter la. maison insernational.Le rerivoi recent nous rendrons earn r&Ile et sin gull denature serf sur sa propriete,-czatrieine arnte&a la Faculte revee au BasleBasledes plus de la* cfed p...1.on renceanama a cerea prescription constitutionat, clans ret t d-1triesunean regle de cuffd'Etat americain illustre act. soient tm's egAuxdevent la loi tut mime au rays von comme,lea roitelets noirs de la cote &Ah aststution. EnosNoussavior'squet ce queuleV...,qucmment cette preponderancc funP6r.'Vonam mac oe n tsur frique letaisaient de sea pires, auy a.vonsvu pallede lut-meR.P.Georgesavaitetucc cc cc leadership.It mime sujets'exprimait i son islegrier de St.Domingue. Tant al-rue, asikAldguebce etsimplidie a1' U n i v. e r s i t eLa force des circ.onstances tournotreg r a n dcallaniquites ne peuvent to perpituer.ciEtte.Laval de Quebec oil il a recu poussera-t-elle Itsats-Unis runIA 1 eibiadePoreyteu aura pttetin jour des soul.cocra-et/duire:es-pendant des se-noC'Etait l'heure du diner. son doctorat en &nit canoa prenclresoindavantage des rac:"11 faut simuir la to t Plur. fDneespas comprcndre qu'en aftran-frcies par cc pauvre peupk,car ilUn grandnombrede jeunes nique et quit est.revenu depays iatin-'soeo-americains? silattouteitoreptrineipale produca envoye son felt sur terre subirmgens doublant a peinele cap puis 1948 au paysseesa_mora e ou les sentimentsdoinonjour le,.it planpro In omartyre dela croft pour la redempae la. vin,,,tieme annee etaient crer au mouvement estudian vent etre absents de ta polititic qui en resultt dpl.igo.5''''iel,ilde,..tous let hommes qui outattahles devant un repas con tin. A part cela, nous drquoin..ocuatioaale,c'estle lair Leld,..alt tutSistant t t En_ angea lent avec une vons confesses 'que no. s ne seui arepoirclue caressens lesbdo bras' do bras riches, sur-(t"1-a Nouvelle Margie"campagnes. Quel homme de quei-tiic.lede:taNouvelle.Abeille,"repr,cr-e Medecine, minusprocede.-ifiotimagn ques collines de Kens cause de la matadie du Chefnettequi veut que /es Haitiens truve.esatfoercernisirde seeveal drscaetouetrangers...nit ceux des caplialistes haens de Jacinel du mardi 29 Mil l956).visibte sattdaction: Nous arer savions nen de lut jusqu a cc pets pays co,mmele noisetprunes ;forsqu'il en etait qu'llse fut revele a nous, apses i'echcc rescntissant de"Qui s'occuPe chez nenSdesxxx4til.S.01-"ons les jours, sans exces jours derniers, comme un la. politiqueamericaineen You plantations de cafe?Ceux-Ii soulsERRATUM-epte'Ple dimanche oil on leur homme d'action et un apogosiavie. -quo ta solanete delour vie penr.etDansla premiere partie de rar-'tievivre nuselableMent dens Ianr ,i...,.a eq ,servairde la poulePour unquo toutes les for-es sti -,..-est done avec cet espoir--itluctjnIrartabletonnamneset vives de cc pays edoit cc mince espoir,il at vraiTque. Intel igence, ou de quelque im-anante dens notre edition ae tunastnent derisoire:2 gdes 50!d'epauleretdesoutenir. et on pensans que nous sommpomace commie fortune sdernicr, pdire de 1 re en premierel,tdetsicqinsiveritea l'atmosphere nos diffeientes facilites.offris un constant et Edifianteleves a 4 dollars seacenlitres.resteaccueillant, passibleet, reposant. Les etudiantsdisposent en. titre, de la bi-'oliotheque et d'une salte delecture sans bourse&eller.mindiscretionnotreaiscretionprofes.sionnelle nous poussaitb' nous euquerir des moyensfinanciers attunes par l'Etatan Cercle des E.tudiants, no-tre jeuueamiouvrit degransis yeux et onus appritaue cc miracle se renouvellecheque jour grace aux -gymbliotheque ne confere a.ucusa mere et les Etudiants de olus quevnvons ce pays 9Nunsnes-'ocal. F'ourtant l'austerite du e aussissechant one to no'esc ja-5e ara redependance que nous voyans plantation de Cale?" (Conseil aen 19M-1935a32 604.886 kilosPa's de luxe criard dans le Dans un milieu aussi egoiste macs aussi rouvrier de son inman irtteresse chez nous a une ra egsPg Pht.en 1949-194527.806.702 ki1os'dPst'de Civiznobiliersi ron peut ainsi tre, c'est la un resultat magni ccriche et puissant voisinPays)".qualifier lesbeaux meubles fique pour lequel on no sauboucler ses 180vieans denu momentoil ces nommess'expri'ent ainsi les droits sur lenacalnuesalt tropfdiciter ceux qu bre et sans entrave. Cet anin cateiletaient quo de 3 dollars paries belles vitrines de la Bil'ont obtenu: le Pe e Georges. versaire nous touche dautant cent avres. Pour let cafes emberces jours-ei les droits se stintous sommes lama entendu contraexemple de oemocratte au on tout droit d'exportation, Mats rm.tment tout easterquitarde justice, donton te ptaignaitau banheur du peuple et duussoFreresgouvernemcnt americai.,s auxa heur eusemen tle suivre YOU ans eat encore plus criancemdans. cotte vole.caria compagrue .naencaine ex-edplonant tolie pate qu un droitettede statistiqUe (exploitation donededate, t AmbassaJeur sinene beneticient que 10.000penon.main orgnisera uric grandiose nes eninrdn tout au plus rccevantreception, en Sa. residence, a un salaue d'ouvrier agricole,. tan.13ourcion, k mercreui 4 juillet cus quela was e de plus de 2 mil.lions de moprietaires de cafeirrsprocham. Si notre directeur sedolt cradter a l'Etat le tiers nonc)-It-Jorians auxprescriptions doson revient net mats du prixde son meJeciL, no pourra pas tie Verne i.e son cafe).Pout unreponat e co jour-la a 1' aimable exemple coneretna rnatheureux proqueis nousvoyons parla-ridsiacerz.,voeuxbintemqui satisfait les goats les plusdelicatsEt, surtout, n'oubliez pas qie c'est la mai-sona la specialite des articles,tels que --montres, bri..1s -no ttret, nendules, met.imr7.mces de toutesles ,qualites, ettin assortimelt. 1tti ut s 7de biiouxraux priximbattabl 33.et !ems interets le leur ont tou InuBesnutEst14.*Datetttotoutee.sreloleesra :Laborsraisonde 1.7,N dollar par sac depre160 iivres de cafeolus d UNpoura prod uctton ca-MILLION 500MILL.b. dollarsPour vos cadeaux detoutessortes n outerme.iiaire dc ieurdistingiebliez jatualspasser chezRusso Freres represe:itant aP011.-all.P1111C.:liNDEPENDANCE:Bi-HeladornadaiteRedaction: tin ComiteGeorges J. PEI ITDirecteurProprietaireit GerartResponsableRene S. BENJAMINRedacteur en ChefMme Therese G. PETITAdrninistratriceABONNEMENTSuort-au-PrinceCdes 3.0-Province" 3.0'nvitation de ecianbassadeur, pilau:ere qui produltpar an 5011II nepart:lc/pi ra pas mains.dans son coeur, a la joie et-AVISMatrimonialje soussigne Ave Montinar&identifid au No. 7066proprie-taire derneuraittet domicilieron3-Tortue Terne s-ction raralede la C munuite ties Baradires a-vise le public en general etlecommerce en partiudier &etre-plus ri ,.tonsable des acreset ac-tions 471.. mon epouse ne ElietteJeudy lonteurant et domieilieela 3imvsection rurale des Bars.acres piur inconmabilite de ca-rat ertet abandon de kiltmari-tal depuis Pannie 1954 en suet:darn sitettue senor' en divorcescut in.entelp.114raderes le 15juin 1956.Nye :110.,S TIN!. RDAgents dist ributeurs:Joseph Nadal et Coen nous indiquantaima-dejl. Elle re presente un gigan d'autres pays tels que le Mc`nacre.'"En ex on e r ant ne peat recevoir aucun prat. Or,ilglaiseetait marque. Situee Pass-presente unnombreimportantLe 17 stall 1933, radressai tine -calommes de kr, de notaires.dans le cadre des conflits deslettre au Directeurdu journal arpenteurs et de kursmandatairesimPerialislneSa11,00.frauS.ais. Le Temps, Charles Moravia lettorainsui letondent us &a lacette revoke devatt fournir a tre que La ;Nouvelle. Abeille it'yuk peat,. Aqces.depondleursiqulviers-la plupart des ....rosno re repro_u_se _ens Soodu 9 nent apris 1 Etat, se joint souventLAdetAduals:" Nous lac rOffickr rural plus puissant dansIndepeniance,l'occasion de Mai 1955 09 jeson rid cluele tzar de toutes lesDepuis. les Etats-Unis ont tnent greves".l'argens.ne trouvera pas a moinsgrandi, mais en oubliant Sa-Je rejoignais sla tette Epoque. de 50 (no fan oun'en trouveravannah thaque fois que ses in saris le savoir, la pewee du Grand pas. Ce maiheureux paysanhaitienr..umond Patn qui sksprimait con producteur de cafe a dija foumiterets le lin ont commandeTdiephmes Directions: 8349 et 2233,,LaCigarette Splendid-s'impose depuisplus dr 25 ans par saqualite incomparable invatint3ie,ses tabacsselectionnes, par son arOrneet un gout ex--qua.

PAGE 32

r,,journees seulement en 'aINDEPEtiDANC8ezles painsLARCO* *Bavez lesBoissonsgazeuses LARCOfours .de Sociologiee de la page 1tes de certairt.s journalistesepour debiter des marchandi-gage. (Et soit dit en passant,Suite de la page I-Boyer Bazelais, tandis rine &au.%VeSavariees,Oyez plut6t:a fallque Carrenard se rencle dans lesgneschangements ope're-s,se agressiverigard. nonin seulemcnt ires,ulatees patriotes et tuttrLi 5 nos monta/1-1---me.metroueent aussi les mimes Mai de eeeenbitoyen. maistoils --endatent, avec an mdepassa-,men/. defres de r heure qui' scitT.sesantis,mois environ, subisthis.dont eertains d'entrecourage, le GuureTe.eJ11la Saline et dors il se rendre.'eta:1 anenuque ct presogreux Prvier 46 pour dormer le senti-componnelot, queAar lear presence danste,s'il a encore un peu sort al'etranger, dernontrent-meat gut la structure de nomassesire societe se -fondait sur unde bsent uncorn preh ensiqu'lb k sideur noir. LYsitts,Sain-pnsannernent.sans11"1"-sont paspresentent:comme ses acoposieslea1es em -plusenciables, noireconnaissance./ 4Li_akaavaient un brim de sagesmat entendu. Leartage1 .t1Pgiftn'"3 es es--irrepro-y a nete deferes 1 leur jue nature]. .se,en de change"cesdangereuxfauteurs dena.tion creparees .1Maisque guard i eux-.S'il n y avail.quo le Crop terntetroubles, its attraientretrouv6concihaole.,1 or:,art. Mla-... deuxcla.sses inc'rt.& ch iblerv-ntP'..,ces M2r-....--"bldqus a pra,. dans les char ,.des fonctionnalrse-.rds'iles derhcureet,y atrtinee.tiquement sup/lamelasecurite de tour =hes sans distinctiandoatMr ca:reno,AVANTe reseauint/vies-.-gante et comb''cc, e tI du tre ci *agge de mulatres-taut, garderle sourireorreur domptee du detestableqoppo elAPRiLS 1946, leurs actesuelques exetnucrune classe erhommes, ronpournuances, qples:malheureuse et affameeretaitse -;:ystematiquement aI as-ozn, abuLire "Notreque"Ar? 2:1)Mr. Carrendrd noiru 111se poursuicent' Scsuieent et raft,malgre.et consortsdistinguent deane,qee c asse appar-d'Ulyssede faveurs et de tout cc qu'ils ap-tiennent If s mutates de Casa "merit a1. PinionLa ,loyaut6 flout commande de PO-Yeat les 'Inirileget* acrAnde&Po ctnsion 4' tine certai11augur..clueprejuge de couleur, sanslapattemtnentr s em.ei progressee smem Or-a/re/Idles,necc 1eera swages se &gage rhorizon pasieJet renvie qui lea font parlorqu'on peut signaler, contra%1 kurs Prerendus I'dversarre' senme.,classes en Haiti, ense rapporPierrs-Louisne datetzt pts reconnoitre clue des effortspMIde Foltd-des-Blancs de St'a.emsetente-,.autle dire cu 4res.eau uu ,eort-Sa ut-Do i-taut ala societe de Saint-ilSddP1exelusieemeni-d.19:0obtlie'Quoisperl en soh, icur elan Ottetc-: teus des PaYlans cloLun fait incontestable; mats egaleun'efaCun /rasps /maCertes 1"experience Magloireest soot dea.4sure :en.es,"i.ebride par tine salutaire craintequiLute question de couleur,eu,.. vivent,,lescontFaint deranger leuravec Iturs coumem, est incontestabliaa_ Nati,xperona.mous sommes depuis quelquesjsins ou proches parents noirs CC du Gouvernementprecedent,Mais, les outrancieri des fedilles frail"'1temps arrives a -compreodece..i_,.,'.une petite cornmunaute qui, a travers le teams, demeureveneneuses de, Antic EpOque.:n'cu felt pas autrement,qu'elle a toujours ete,en gene-ra une oeuvre nt gifique,, tiePar leucrpolnuliiiteitns qui pousst44'.4YANrr et APRES 1946:upeltron'Ipue, eng,tnteeraie exploit&sans prejuge aucun qui tout.,Mai4et considereempf,,,w.tputsnter.,etica'ccu.atesur le=unme une plate-formes mors.que es que soient leurs nua.n tirnidement.gull: appellen9a etas,se canuatai.C'est tout cequil en a paru, hew *-twat.,elec---ces epidermiques, ont a reuEvidemment, ii re:te 1-....---ucoup i cc&oat disposes a S'annorger, di-, \t''''''''''''`ut--jusqu'en Maiis9"'", un tremplin pontique. plis.zs rnemes besoinslis ruefake.surtout pour to raffermissesent its pour clue chaeuu des`elt,i'ara pout consiaerer commenottXremplin .d"ailleurs 'a ja-mes aspirationsle mi ,.nomeatcr une vraieDemocraticbra bifneentsstaciri fclervmieentleuu4r nliglia: Idiet:ortquEtes des ,,,,r,i/ea ar.'matsuse, sauf pour queldd-I ."noeseee vie et un statutcependant personae no no,tCono-ml tiesocialetpontique ment UN TOUT, saufen cc quiLdoinEtNle.:raaiventnilson;cfljeOti:tile-41'111ende plaitQuo chacun continuedotili,t r-ques sectaristes ridicules,dont-,,. .adinettre que lea dix annees forRene S. BENJAMIN*miiconcerne certainestristesses dont Njuxinainetlnie? Atauagussti;;n2;4fueleenal:cxusercer set facilites cie vision,del'ofigine reonte1946, et cc quo Ila'el_1plus, sur l'apparence amon voud.certdine epoque de notre vieAdresse Postale:l'r 'tt'tut me re a Ia charge LEpeeileladETsl'aest ce-teuriid4qui n it sonati.nale: et dont la nom73, Rue des Finarexterieur des cluk.u.s, Alt nor-mrouts-F orts oucrime classe de onnpatriotes, 'I catz'mat. Alaisque Pon usvieuoe&pas.d lance,pour avoir mud Pirnagivatioa cm:nous avons vurintrusion semblable?-dans lea dtfaires de ih.td.tadffairede cousinage.seSion veut alter plus avant,dans ta question,en consideAvenue Maglowe Ambroi.14..rant, comme containssomalasseCOMMe llaemAogues, la c.A laibrae de.,,barriere qui sepal, leshorn-mtes et que rLa.unde: aspectsnotionSocialea Librairie .1.. l'Action Socialedes phis curieux de cetiecotta:don etsit platastee autour 22seeeur nu.nemis cle 1 ordre, et attaqua thi-,ontre cepidermique.ela. nous ne cesonstMitsementle Gvt. constituVionnel auriolennuraterielle de la vdrite,I.-Iceet Poste frtarchandeur chonc etion eat qu'onne sea:3,1 .e vausoffre outre le meltcl.nPOint ene ors de cettt bar 'tyres et de revues. A. ...'.l_. de-dere, I quehe classe, Mr Car mercerie (fil, boutons.etc) desartzenard, appartiennenttousdes poureadeaux des objets depiedes nJirs fort nombrtux.tedetoute beaute.zioe'eont trouve tine epoulc pawnCoe excellente lecture est poumutitre.sses2re=Prit ee qu'un bon elixir est pour.= tenant corakie des faits ac le corps. Votler-vous yam delectuftuels, no pourrait-on pas dire tea seines, recreatives on formatri-.que c'eat le uoir lui-meme quiera: achetez vos livres etvosre.n'a pas crie cet ttanta.go title,Icibrairie de l'Action So,Lalue et Poste MarMiSUI2 historique" pour patterchuil. oil le meilleur aceueil volts.corrtrne un ancten professeur eat te-erve-Zhistoire et Senateur de laRepublique actuelternent,an-tagonisme qui a d'ailleurs ve--Litte%/11ener fts eveat coninuer de rail-Ruedes Miracles No 81soit.par uric prise dee elenne raaisonMorPeau en fact:position de certai9s lea-lers deMoatfernier Pierre." etetxcation, soitpar des at ester tout sin assortitvenrisdiveite,ques plus ou moms viden de Imes d'illuesyen......comairommememem.ftemamoAchetez un Billet de la Loteriedetat liaitien, urr orga.nisrua deanteportie humanitaire et aociale en me no-"temps s qudiatrthutrice de chances.ZjjverBeprotester depuis le declanchementcrune carnpagne insensee. en ruede combattre la candidature derirreptochable Senateur Louis De-joie, A la Presidence de la Repu-blique,uniquernent parse qu'il aLa peaa plus au moms metre. QueUeaberration 1La pressegouvemetnentale aadopte une attitudepositive etC96 /VIS MATRIMONIAL "harn1?REsece,esenttreaNvecOuIlInSf:tlAtlLav.pak:DRiNsSiReacsTsamga;n4Jouss foe.Isaac zany da. glernent que ces 'names hommekrifluent Pflistoire nitionak,ceVente do planches et cartela,eameurant et domicilie a la septieme nefastesde notre Epoque, ce.or,,,(en pitchpine dupapsectiondesPlaionscommuneTons eutres materiaux der de Petit-Goace, identifie.No 31,11paint gulls refusent de ears.constructionBB pour le present exereice, adorn ten a nrediter' avec' attention'5tirAsswtielent et Qtmlite-64:'An-meilleurs prn,enparticulier, n'areplusterponsableau public en gCneral et au commerce les evenernenn qui Placrenrtenor Firmin, ce iiberal,butre, se-ADREssE: Halle Marvel A"ISA.."des odes et actions de man ipoure Ionic mat de Leger Cauvinet'Rue au Mugasin der, "0nit Jacquelir ellens? pour abandon 'is numbreux autres stairs. hisE ire kteliers Franck e;ardotdu toilmarital depuis pt-isd'un traits etpatriotes, dans le Patti deet Rhumerie11. Aix fttlmots, enuttendant attune action______en divorce lui soil iblacanct6eZLsAMY9 DICIC37tcrattemocetexasstmacEsematzsmactio.Etablissements Louis DEJOIEPublicationsrecues.-11s>.> 1 I).,11,14 )4,4,1.4 ...7AlR.",Nowarena recu avec plaisirun exemplaire du nouveau tableaude EOrdre des Avocats du Bar-rcau de Port au Prince qui vientd'tre livre I lapublicite.E'est un travail e=llent craneincontestable utilite qui remeigneavec prizisionsurlea membres&cedes on vivants de cc tie Ina-portante institution pour la juridictionde Port-au Prince,En presentant 1 notre turd leBatonnier Elie Jar,vitr, nos dialectreuses felicitations pour avoir marque son passagepar cctravaildont la necessite depuis longternpsse faimit sentir,nous to priemsaussi d'agreer nos sinceresremer-elements pour cette delicate atten-tiona notreendrait.sumNous avons reels. le Bulle-tin d'informations dela Chan:bre de Commerced'Haitipour le Inds de mars 1956.Comme Loujoursle sow-niaire en est copieux etva-ne. Nos felicitations aim ed-tours,Les &milieu denotre Epoque...du President Geffrard, qui avail, Oa nous rocuuter quo la massearaWce saconfiance en lui?Le mallkur sou '4,411.4F-4 nin, sui31445est qtfil se mouse des hommes ne ,9,11'43n.alt leco.rage us 0515fastes de notre Epoque, qui se queueeatla PartleiPatien"4permettent de proposer, en exemt tout mt. chacua dans lea evene-ple, la conduite indigne d'un eel meats de 1950?MilitairelQuelle trisrmse!Et, corrune dans leur rage desoule'ver lea masses. ils sous-esti.,AVISmeat lea desastreux resultats deNOON/ELLE AlAISOXleur mauvatse action:sane Juneri/E AIATEIUAUXAvenue FrancklinRooseveltPort-au-PrinceAchetent des ceriseso 'rdigeries hien mirespoarleurspepinieres aux sucrrirsalessuivantes:St-Michel de l'Attatale,Hhiche, Fer-i-cheval,Port-au-Prince,Grand-Goave, Miragoane, lacenetCayes, Ducis, Maniche, Port-SalutPrix:Une nourcle lamanniteChez Hermann GAUTIERGrcmcl'Rue 128 -Phone 2324'Vous trouverez : sacs d'ecole en cuir, sm-ilers etrcmgers pour fillettes, gcrrgonnets et a-dultes. Souliers Claston, Fortune pour horn-men; Scmdales Recordia; Soldiers Bottes pourgargonnets; cFermeture-ecicdr*, 4 a 36 pou=s;Sockets Gala-tes, Chemises ertangeres cAr-row., Cravates, Chaussettes, Mouchotrs, Par-dessus, Ceintures, Ombrelles, Souliers Tennis.Chapeaux de laine et de penile par douzaine,Talons et semelles caoutchouc, lacets, bouclespour soulier, jupons Nylon, Machine pour of-filer gilettes 2 lames suffisant pour une =nee.ionociouruarsonnaxanststzuremunrmanuntL

PAGE 33

INDEPPNDANCELescariCliatsala MagistratureSupremeLe RhumBARBAKOURTle 110D1seul isuffitau x Etats.Unis plus deLa Controverse...Les detenus....,110.-....1111011.S!...14111MO.Suite de la pageEmpecher quelquSuite de h p. ge 1un d e-dont rstarreation et la ditszPser dans lea journaux, de la vait chance d'tre genereuxtion preventivesont atti&.rieursl'etat de siege, /spinasmettre sa pensee, de l'exesovers la. magnanirnite&a la justice de survre son.organisationces concurno sont pa egauxdevanc la mois 9ue durela canapagne Preled'; Part' PV' "dwulguersn'est voiler la stafut refoule, el:rassonni eat requis que.qui plus d un fait la cour democraticle gouvemementerraetrer al'it'.,s,11 nous te.nble quo lajesine devait reconstituer leapartis .meproposition enempegestequisernblaitPerthcar il y a uric procedivcoureSlteserait en droit &objecter politiquesqui ont Ete dissous chant ses protagonistes cr exd'un bon nature!.retablse en matiere &Etati. chatun des aspirants: j'acp a rdecision de rautorite. poser leursarguments. Je-reependant, notre sympa de siegecomme en dehors.epterais votre dfmandesiNous en profitent p o u r mais on n a reussi a tuer thique et courageuxconfrere-=..,.,&Etat de ssiege, cornpte tentht,-le lie craignais pas qu'elle me r a p p e 1 e rclued a n s une Mee, eest une autre plus juridique ''Les Debats''tiede la juridiction de jugernentietsetoit malheureuse. Les candison editiondu 31 decembre secluisante qua arrivea. la e eat pas laisse desarmer parnvisa.,e dan,,aucun de cas,dats se trouvent dans l'obli1934, "LeMatins' a public supplanter. Mai's. le moyenges icila justice ne peer3 anle decourageant Editcrial susgation morale & elaborer un on interessanteditorial dont &y arrivesn''est pas rincarvise. Danason articleLee cunement de ea rnajesteplan de bonheur tout en sou nous extrayons ccpassage: ceration, ladeportation,la heures graves de la DernocraSous lebenefice de teme,.mettent lea moyens crken pour -oorsheur quo le gouverne violence, mais plutot en four tie Haitieru.e" que nous anous penson&considerationsuivre la realisation. La jeumerit promet a sonpeup,le nissant de spossibilites de corn vonr reproduit, en bonne pie quele sort des citoyens ac--ae. flue aurait ainsi la faculte ettoujours un leurre, il n y teesasson, de critique et metnece,dans notre precEderste edituellernent damns au Peni-de choiiir, apres mitresre. a pas de reel quecelui qu'!I d'exhortation. "Unepresse von, il e. suggere un nouveaufender National devrait etreflexions, It plan de honheur peut se fabriquerlui-merne.inerte eat uric mauvaise presgeste en favear des detenus, lixe-e confre rele mieux congu qui serait a-Etant cultivateur, nous som se. Nous sa.vons queretablis tout en precisant gullno .Notre esumabl"'lors acceptable et acceptE. La mes obliges demarcher avec sement des faits, la demonsdemande pas ces =Les Debatea remarque.sures en,femme ainsiq u e rhommele Senateur Dejoie et defalse tratiun de la verite sont ton fa.veur des seuls journalistesfort is proposque lea chefe,'oat toujours a la poursuite du une campagne en safaveur jours des operations ardues carles chefs&inculpation&inculpation n ent point fait.banheur. Le divorce qui de Palm quenotrecandidats'est eat souvent uric epreuve terra ti'ont point fait le &wle departentre journalistessit en.,e.vrait etre un phenordene plurevEle un espritrealiste qui ble. Ces pratiques injustifiEes tre journalistes et non journaeest d'ailet non journalistess,,tot rare resulte du fait quo comprend etrealise que r. contre la Libre circulation des listes.leurtajoutevil cute situae.dilutesItion quajette ians unepoux qua mane un train de gricuIture estla base econonouvelle; et des opinions neL'article de "Les Debats",vie trop couteux appauvrit rniquedu pays/Enle Cordite Directeur de-n mettant sont plus de mise aujourcrpar leaconsi3eratious de va-'.,ton epouse qui vivait dans la main a la Vl A.J.H en cc Qui concerrmete,il prouve hui.leur humanitaire etpatristi-raisance avant ie marlge. Le e1 .quo esseourueont i1 est emaiilestCensurer laprepqd''',lle, estles confreres arretes.eoquernerneeelivo=ee devient alors quelque elu PrEqi-ant, ils appliquera empEcher 1 expression d nencertainementbien Venn.etQuels sont ces chefs craccomsation1:opinion publieme?reinse de fatal.a risrnciuart. pratiqueent le Mnses oua pucodesagreabll'esies not tble, d-.e 1a part do .esinproblehaitien. La masse blica!miaconiroversen de faits qua in.vice =confrere dont lesdernar1Le fait que certas jour-paysanneSur cc point,' est:ccwrbfera,, cc n eatches sont toujours appreciEesnadu Glea professionnels ontinteret pas de la Democratic. Von-e:Airrai que nous rayons faitouvernement lut--la classe ouvneretent auee situation normale2dans le sons deLa reea prefErer cc ..)srulidat ayantloirimposer Inc l'indiviciti ressortir tout 311 dennt de cetNou.s repelons donc. pope-tent'-tittio: a1:131limena eur rappelesons pratique etrdmeFpritebt tica, que Los homes article, il y a deia ,plits dunleuniner= quo it "r1 des"-lace.des evene-ure etenetsclevrattltre psi..ase on -1es d'tzements a voulu que lacnselc"='.-s-rents cac e. qui, res certameloi et nee leur droit a SUbSIS BUS cc seurs ton-Wks iirse,ian:lexicame cut lieuprecise--sse/AM'..ment,.ne stint que.desreter eat unprivilege exclusif tion qui, par le minqueMecesmoustiquesi-.''' -=exit Sail; itPresidence duric creature de l'Etat qui sente, ne permet pas de) d ra journant trap torgtemps et /17421,comparable aUMjeune hue sembie quo pourinstautineditorial_ vet=. .pas uncielee en la censurant rut chez notre confrereee,, tres scntefinte,pour pencore mains on ne refuse National" tlecomtnandant letree...litiisidentielle, Haiti nous par alt a choiss lecandidat. II nous tue de la liberte. On ne tue pas bien venu du tout pa.,la situatien des uns et des assvaiee"t-lh omasuite de la page tveurs c1ea1 istes sentiment aux di,er. et, querne es mode precisions qu'elle pte.On croit, en elf et.see revs'Herbert C. Hoover.11 y a-peut lefaire battre ouenapriqu elle eat nurmale.qudlement eat susceptible de menu.treize millions de elle-sneers. CULTIVATEUR NIPPIEN sonner sans jugement: que riOr. apparemment,=offrir c.tte damstruselosionn-.0aE --fermier amEricain vivaitdee quaesutile a rEtat doit a pas de raison pour gull-s!"P4s:-c"3-danS sin etat voisin de lama-ere attemic.ous lesprocad-rEtre protegee contre toute cti soft ainsi.sor,t ernpkyes1 tinapres rxi.tre-ere. Le President Hoover a-11 n'y a pas cis raisot:oerubasttttalat ete irnpuissant, quancltion contraire, cdest poi's_ clue 1 opinion soil tenue dans'Voila cc qua nous= afrii'ne. sense1,111 a fella jugulerla ceaseaLes epous Thomas Grjuste sontNAISSANCEn.queet contre tante proposi..p ,1,0 tt nre ce e invasicn,y avoir etc invite par ledus proc--....-..,,,,de la Democratic, 11 n y a 1 ignorance des motifs &arres,E. quanmenter dune jolie fille prenom.d il neureux de von tearlamaaucun mal a ee que la verite tation de citoyens quielection Ssubisrfuts oudistrihuteurs, a fake de liii.R }Attu a FumI es: portecandidatea la reDailidk. La mil, et reefent sesoit exposee aux atta.ques des sent une detentionpi tventiy va de l'ioreret et de lasant"-'-nee.reclarn. pour un produit. puisqul -0.ans Ilotr e,suitE.--I-.portent .,:en.plus humbles de ceux qui ont v e, laquelle rnenece' de se prememe dela collectivite-tats.linis 1 dy a pas &eke-1 Nos compliments aux parents et rimpertinence ou le couragelonger, que ces arrests tinnsi col,Ii.:'agit, du CABik(411..'j'don officielle. Pen I an t lacam nosfineilleurs votuxau Ube.de s'y attaquer. La.ye:rite aient etcte perks sous rem:eceeen de iffs ac rg'realtles.euplet'iresilie-ti!rec'es Ge te sI+a Now...0........................P-Isagne electorate, le Gouverne..faits ou opinions doit poure de l'etat de siegeou nonloattat Atnericail pratique la.politiq.see du "fair-play le jeuManagea la lumiere cease de Is critide siege, lui-meme, oesrefelLmee,1mi heti-esdurniattque uune cisa sons ont etaiees demnous esagrfable tannoIrene et loyal. II y a aussi en'"'ejrncerh maine A ci6legsut progresser sans les consiclerants de la loi yr-d's nerds politiquesorg,ani-,N'iege deNI:farard FhutY e tPItiondesSyndicats etion nedetie.Eilecteur AmerEricain saittin clans rump. II vote mob'sdeposebulk redsatnexheureuadrex conjoindumaul.sseca sieeeres ereeecultuietdu peoplelacr /a. T stseindeipen_ abaisser le niveaumoral etguar un candidat que pour de honbeur.critique, c'est faire preuve detiant, et de force, car la dictaEn stocket a prixsta la peaseelie dor netresreduitq= sane see/trite passegere quasLmachiithAy., 1, tic reindeettie r&iste tas au 'imps,la luneT ernCrimine et1k nottdedes idle. -et Is csnditiofifon, e Afct,iir.,qRismasqueFair damentattdu P nres \tr. carhr 4.N.or
PAGE 34

131-11188 MAWAna% Pir168Jeudi 28 !umLES DETENUSLA VOIE A SUIVREMime en temps normal.Mais precisementparceeest-ii-direen jt!mps oa le.;sque ce,.t.faitsse perpetraientPays: neViikoneempire en .ternlis normal etque t ond'auctme menu eexceptionpouvait se prhaloir desgo-mile le privant deses garan ran tiesconstitutionnelles etties ficonstitutionnelles,on des formes legates qui en derinoes a habitues a des proce cent,on avail le droit de prodes gut n'avaientrien de detester con Ire de lets abusetzrzocralique et ea fri'entraierzt de'reclamerqu'on g me tienullernetzt les formes legates, fin,Celle ressource quonausdes protect& grace' aquoi on coons de protester et de ig-gardait des citogensen pridarner, en noes retranchantson, au-dela des lsmziepr.. derriare untestalegal ouvues, sans lea Wirer a (curstonstitutionnel, meme quandjuges naturels.'Voir suite page 4I:experience DONcomme toute autre,,peut eAtre faiteLa candidaturee Dejosea Iorigtnede lien dessou-.est,sans conteste,placee levernents popujarresqul ontsous d'heureux auspices. EIleinarque rhistoirepolitique de:est placee souslea auspiceecepays.du Travail. De laPaix aus-C'est pourquoi fa nationzi.Le travail et/a paix entiere desire fairesine expe-itant deux facteurs concomi rienseavec Dejoie, dont lestants ,deprogres et crepaidessgouvernementales rat-rumissement des facultes hu-contrent sea aspirations naturnaines. Le travail engendre relies.7la paix et en assure la' stabili-On peutaugurer, d'orestE,tandis que celle-ci et dEjadu succes de cetteeat favorable a soh organisa candidatureauxprochainestion et a se continuiteelectionsparce qu die rallieLa recherche deces deux autour d'elle la sympathie deconditions d'exiitencea eteVoirsuitepage 2Dans le landerneau!!niere, annongant le remplacemerit du Dr Rene SalomonSIPP publie dans lapressepar Mr Louis Raymond auConseil de Gouvernementaquotidienne, la sernaine der-Un brefcommuniqu '..du desrnaitres de rheum".rappele au bon public rexis-tence de cet organisme d'E--tat.-Le Conseil de Gouverne-ment, un lieu de repos," adeclare un jour a labaneun des plus gr a n ds a-vocats de noire poque. Riende plus juste. Depuis environcinq ans qu'y siegent neuf.,.fonctionnaires,l n'est arriveit Sctailler une reputationque par ses deces illustres.LA TROUPE FRANCAISEDepuis le19 juin dernier. latroupe frascaiseJean-Louis Bar-raultMadeleine Renaud offreanpublicport.au-princien not serieL'existence du Conseil de de Le":eife$tatier"theltrales quiconstituent de vrais regals artis-Goitvernementexpliquele sissies4:frame de tout regime politi-Les.acteursont tour atourque haitien et nous,donne Iibrille dans 'Le Misantrophe desnags du pays: clepenser l'arjuellere,xxxgent du peopledes fins moor punr defter? Arnouilh, "La fpolconfidences', de Ma-* toujours le premier souciVoir suite Page 5quesoule pouple n'esttansies.tiConnaissance"de Paul Claude!La plupart des Conseillersne sons p adpourvus detoute valeurintrinseque.11Voir suiteage 4LeVeriezuelaen deuilQuoique l'on pease du regimeinterieurvenezuelien,nous au.tics.haitiens,nopouvontadmettren avowpasrevsdes pleuves tangibles &affectionet de reconnaissance de la part duCouvernement du Colonel Mar-c OZ Perez Jimenez. Si1 en etait be-solo,lastatue equestre de SiVoirsuite page 3La repetition on la-Par Malherbe DDans le monde cr apses-monstre,etait rinstrumentguerre regne une confusion sans doute, jeta r Epouvanteetrange dont la cause a par-en Europe et par delaleslet franc, est) uric meconnaisOceans fittrembler lea Amensaucevoulue des faits quiques: Bien des couronnes tornprovcquaient cc tohu-bohu baientsous on souffleputsinfernal qui secouait jusquesant. Des caves se desemplis-danssesstssisesrunivers saient ranidement. Des rnil-epouvante. Et pourtant, ils lions et des millions allaienteinscrivaient en lettres defeuau fond des mers sous formeet de sang devant la conscien d'avions, de bateaux,etc encc h umai'ne et 1 un des princiDana le miner du lundi.18 sum icoule de votre inte-ressant journal, SOUS laru-brique EN GLANANT ETSANS COMMENTAIRE"en troiscerne pa g e,jai lu1956-UGUEnombre incalculable, tandisque certains capitslistes-Etatsou individustxpioiteurs dusang et de la sueur des peu-plesdemeuraient jusque-lasouses ala grande &rasehumane.Mais avec le dermier coupde canon est ouvert definiti-vement dans le monde, qu'orsVoir suite page 3-paux est,sans contestejustice qui regissait re mon-Lettre' de rectificationde.,Oui, tandis qu'on Thesaurisaitperdre haleine,deTh' dBakersere montast a un degre Juts-qu'alors inconnu: le travailCe 21 juiu 1956manquait,Pinjustice domi-Direction du journal "In-nait. Alors Enka la guerre,dipendance"dont Hitler qui, dit-on, fiit unQUES. ARMEE D'HAIT/II SENAT A VOTE,Monsieur le Directeur,i915-1950".:--Le a janyiet..dans un a'rticle re-produit du journal "Les DS-bats', le passage suivant, tireEn villed e s "NOTES HISTORI-19/6, une decision du gouversiemens, decision de peu d'insportancesa premiere ',cuelafermeture du journal des Etudiants "LA cRuche" a. tenclan-Voir s ite page 3Mardi '19 juin. le SenateurLouis Bazin sollicita rurgen.cc et le vote immediat en faveur du Projet de Loi autori.santat a faire 1'ac4uisi-tion d'un inarneuble situe entie lea 33erne et34eme rues dela ville de Nevi-York. au prixdeTROIS CENT-SOIXANTEDIX :MUIR DOLLARS,soitUN MILLION Hurr CENTCINQUANTE MILLEGOUB-DES.Le dit immeuble doit serLa plus &Conner-tante nalplison, dant Pareet. o5 tanse---vir1ger la viisslan Perms-vete serait de croire aue nos sta'rd pour les Rswestntan's Diplnente d'Haitir aN.0.,ersaires eculeronmauques des PuissancesEtranii:ad vri devantConsulat general &Haiti et..':,.u,res gut entretiennent des relation*=posqeueechancete,Jusqu oti petit conduirel'horrible racisme.:.,/kir *suite Page 2a'ils estimentrnnecesiaire a l'ac.Voir suite pa ge4comphssementd e sdes.'areins malvtdrants qu'lls ruts.. CORRESPONDANCE' rissent contre n us.Port .au-Prince, le 25 juin 1956Monsieur 'Georges J. PETIT,Aussi, dans. chaque editionDirectettr-Gerunt-de leurs feutilesveneneu-DU COMMERCEdu jnurnal,ses, on pent, sans le ramtit dreOn nous prrie, d'attirer l'atten_INDEPENDANCEeffort, trouver la preuve que..onuepartem-nt u Commesten n est negage pour attein ce sur lea siropsa liqueurs lir.En Ville,dre, non settlement rhonoravr-As an public et portantune iti_,IManszenr te Directeur,ble Senateur Lours Dejoie, Tette aszez curieuse. On y litNon.,odnstz avec un,rnais sous ceux qui,a tin titreWANT NIAlSON FONDEE EN:EDOUARDERATINNEGo.fonde sati:;4 ciion la note frillpro-quelconque, soit comme pa-rents, sort cornnae amis, soit fabricationluncuneimp,rinmocri pluesde la mat-agreable s r: prisee t unemention du lieu dehuge:..Ah cos mousuques, comme partisans, habitant le sonceslea pctoicruietzttess.cutEt ie Caracor? pante dons territoire de la Republique ,Ovendnusdiptardes conunercants peaI' edition du four de voice in. manifestent de la sympathiescrupuleux,comme produits ins-firessant journal et dons la. en faveur de sacandidature,ors qu'ils-sont de fabrics-queue,avec Line objectiaiii a la Presidence.tTortisdnlocale.Sit en est aunsi, rEta`.-ed un desinteressement orai-attention et nil111 eevidente done que: 1 o Haitianet la eornalunauteHai-"meat dignes dtoen dehurs desinfeodes tienne sonftruvciteutiemusees duainseanatttedrildirectement de la bonne reels.'de respect,-sous avez fait in au regime l a $ 14 des ev'clp;enecieule et'... .es Produits assiegent la place. SiI;) y aejk des mois depuisquementrsdueer 11?ho50a le droitme pour leroduit dont no4nnneur de dinlea faits denonces' sootexacts aly &pusde bigger lea affaires ,de cc pays; 11 une *ccw.ae ties grave, sur I&..ens o mum. teis1 e sclistributturs2o it faut quo l'on '-appartienne iLnle le Departement du CNous sommes d autant pluskce Von appelle, per euphemisme cc se doit de rnener une enclua ,e'sa.alt que dest certainement llacusitlasse rnajoritaire,c'est.1-dire pour Is sauvegarde des intetetogo quo sous en faitesvous memo'-,.quel on sot NOIR.de tons en attendant qu even-.La question eat POU nee 1 son tuellement, le Departement de Is,Voirsuite page 4.feuilles* susparges, entree de. Sante Publique lasso son deviirA rattention.DU MINISTRE

PAGE 35

le presentet dans' l'avenitI:EXPERIENCE DBOIECOMMEest huedyUendreLOYAUTE que ronestenens la*R.Z.FORME droit d'attendre de ceu.e quiQS IMPOSE7eque je paseront appeles a lesediriger.Jadaee1a Grand Anse padvereaereedeseuieeeiet 11question est la,blierai en son temps, je mon-treraiauxtous. Toute "tentative, dansque r out veut maintenirledescend para enessille. le corn-sor.leset ue ndication evidente"sans Pas en ville;s'il netions n'offt pas cette gadespreadreentPleb es rantiedesiaceriteet desn i'Iourarreter la marche irresisSultede lapape Itiblede cette candidature,is apas trargent,ne. des-'its soient toujoUrs tailla-Ce cesisepasse mainte-Ies et corveables a !nerdsuite du CycioneHazel enLouis Dejoie.a ceux qui auMai quedonc presai deja exposedailsssl,.neat'ar,,1erest in saisimnom du peuple nedefendentssant exeple. IIprecedents articles,le raisons ,en fait, que leursmesquiriseineenergie .cerebrale aussi-Le National",enmaniere -quand, defait, it opere unelarealite, cettedemocratie estpuissamment creatrice que celVERNEUR DE LAROSEZ'de reponse au mien",G011rru_cture resterachangee, malgre an a vaneementsensibleretraite tile fait en bon or--eonditionnee-, et gutje nejoie. Tous ceux qua le combaton a ose dire quedepuis 1804dans,certains,tdoinaines-son Mee.veurtent ne defendent qu unntei'sf ;tie sum pas d'ac posera deshistorres.si ,jerisquerais pas .moi.nsdesm'exIle de r Agronome Louis De -dis-je F esdre*de Eat cord avec lui quancl il aecuse signalsInes asides COfyet mineur.ecri il ne s en poste pasplus re'sl,,tede couardiseet defelonie de Dejoie.11cembat, dk-il,'ile paysan ,vit de ses terres,et grand milpasser Ia. question de per-Mon,article "GOUVER-mil. Eh'berroneeien, cde la quesest cette consonne avant la questiond Eceux qui ne signent pa leurs avisiere eveematsieatat 11 nest pas rare &entersarticles.-Le National n'a-tderautre cote,du este duNEUR/DE LA ROSEE" quia tent irriter(q4uine de --Letion paysanne que nousyou dre desf!oyesdormer,onctionnalreen prive,et em-it pas Argus, Writes?ernancheeEt pais,ce sontception-.sNet7tonat".notanwnentsonIons changer. Coitude de considererles affai opinionsincere sur la tsolitiest cette haPleur'.cc tenira directeur le plus ctif con.Si Laurent est aujourd' lesidees surtoutqu'il faut re-'iient les elements de base duret du pays a traversle puts-que,,''entre respace dre pourjacratliefl.programme politiquede De-n'est Pas uric raisonpourII a aussi tortde me prenc-e',llementdisent-itstiGouvarnernent Na-il faut quhui i lil croie quombre du pouvoir-me -tromp de -espetites affaiturequpas osed'avancere.rsure aussi proeminente,ayantparu danset c ea pour.quot son infrassia sa probite. Merne unpa.ysdemocratique,dartse.and mal 4.e ce paysaus,Precisionss icepersonnels tai ausse-te-'J'ai toujourscr aujoud'hui leschoses outpertinentes p o is r lesquellesn esttoute Is structurede 1 eel1queenteret,de lejage.ment et rer-rendu horn-e''i.j;-,eu le tempsde changerLouis Dejoie doit etre le suenational repose sur la paysan.,s-. ,Magloire..reurconsiderationsiureu.rs opinions surles meg; au courage a rardeuras e.ctuellement, sunla scene ,aereegrde la'Reputs1.que-tivite de Laurent Jecrois iquemsat noussommesdadsje procla.mgull n yacne haitiertne.Et ironic desconsterations generatesdcsournalistiqdeala comba Laurentslit bleu que si thereesseur de Mrchases!. cest dle laplusmeaffLpolitique haitienne. une FtDansem article-RuLi`e-,btLE SENAT A:,fait asseLe,...1disu peuple",,tistesederefermer la portesurnication cr or Rapportapres4joie; car -IL fautf uCe ender& toueian n est pas de mauvaiparent pauvre;se,monde essaie cie tirer ses rnarh bitu de crnelledefelle relevement economique de notrepays depend,dins lapluslargernesurequ'eatVerite. .amere, maditeBureau ds ee'eueisme.eune politique agricole me-inen1thodique.c est tout cela.tque nous voune combats pasLeSenateurDesinor, tees afake rArchitecteVilk-catmintJe---rvemeaue.anGrand Corpsque,vu tion de rachatde r irnmeubleq[importance d cc Projetil en question. au x conditionsseta prie. No n! Nous n avonsgeravowe'-et chaigesqui seront fleasJ at dit que nousironsJejamais coneidre lea tieconviendreitpas de retepas les yues auisicourtes. Jed abord a la terre-,lons changer. Oui,c'esr tout ,..,,,.pour.sjutucteusement atmuerrearqjoint, conduant aracceptaIl serat absurde de direLLejoie.,que cc rele't=eat a cccela elle nous voulonschanpour la raison mmeure qu it m eit symPathiveux dire on it..Parcequ elhurnmes en sotRatclidarts-r b--dIdtilt etre su-le e-tle mR premierei eremier du0en raison surtoutle vendeurbordonne hxesur ragricultuservance rigoureusegee Bairnnitj la de.manclede son colicdans le contrat asigner avec,.mass.eon aeed.ele'Eta:t,travaille, burl'-.,.ude rabsence duSecretaireLe Ministre y acquiesce.,-'P.le; parce gull etincontestaprogres nationaltie par mon grand revede i .Etat interessg.et,pilectuie du Rapportiale que notre4pays 'est essaitao;ticdoce c rsceerae ctela puniqueolpareece:r.cstauration ntiaonale-,...'I.e neesLe Senat, appre dant cet-del'Architecte ,la tom autorrtiell..ment agricole.Depuisementuis pas indulgent pour-cupation du gouvernite objection, ajourna le vosanf root a faireracquisi-stoujours on le r.epete.te reclameetion du dit hemeuble aNocrabordere.us irons,,.a. lade Louis Dejoie.Toutes les nEn politique, un horn-C est wan qu a la seance votee.it-cureparce queconvaincusbranches de r.activite .natio-.le me If a de valeur a mon ensuivante, c'est-a-direle jeu-IL a ere dit dans uae con-Ze cette verite qu'elk estla' nateferont aussit objettendcment que par cc qu'd di 21 courant, le Ministre. des respondence officiellequ'urs-,source premiere dela rich.ssec.t.te. preoccupation:Les in-lepeidreselte'comm' e forceEn ers'Finances renouvela la deman Empruntde $147.000 dot-et de la prssperitenationalesdustries aittonales.l arusa,ratde d'urgenceduvote inane lass garantipar des Bons,Nous savons gis. si lepeYsanles arts cormaaront ondeye-L',le ne'vois en Dcuie quediat en faveur du sus.dit pro doit et-re ajoute ala sorramAle produit pas,beaucoup, itloppemensrationnel. Les intea idees gullteoresejntejet qui Emit vote apes ratterde $2.100 dollars, avanceede-el'aura pas assez &argent;S'il uustrte:naissantes, mats tun,Les,.Lide.e.e.de travailetde vention du Senateur Emile je au proprieiaire de rim.progres qu it inceine.e garantie,naturale-Stappuyee par son cot rneLbi'Aux Etats-Unis, aux elec lage.e,',leSenateur Marceau meat par une obligationhy-tions de 1952clemocrates etD &mon-poshecaireI..repubhcaihs oat vote Easen-'*-''--hower, parce que Ike, pour lanationarnericaine, est. uric/tette 'rationale.IIetait unespotr..que, la troisieme guerre mon-Pp.S1DENT DE LASecretaire( ,tdePAULMAGLOIREEisenhower guerrier, emVu rartide 79 de la Constitudes Secretaires cr EtatA PROPOSE:.-;lasp,-nanees-pecha, par son action pacifi-Ra'UBLIQUE,Apres deliberationFienConsei' Idisk. Ma's, en Haiti, DejoietiC6;est deli a.dmisra.-bouscaleLC001.,ALCOIradres personnelles; cest cette.ilLE LA BOUREURva. vent tout.Male,mettrede se Positiond'hier et celletrathrn.ivrey a nen de seneux.Tout le .4.,....,..........aessamosszalig=gwalm'amamosis,paysan enc estcette-habitude' oscuranrowepN\GUY SEJOURNEFournisseur aupresdes Fielpitauxet Pharmaciespour sa hautepurete scientifique.Fournisseur aupresdes Industriespour son laautrendementFaurnisseur aupresdes Liquoristes'pour sa qualiteincomparable.GUY SEJOURNE --MAURICE VABREPort-au-Prince.RussoFrerqules plusdelicatsSuite de la page 1Celui-ci reclaim la cornmu101ez eur s et dans leaesprits:. II,-a3-itsun sa tete,devant la nationet devantrhistoire, la responsabilited'emiti:Cher le pen-pie de faire cettefois-ci, sapropre experience,en elisantLouis Dejoie. sdnidole a laPiesidence de laRepublique?Quidonc?LE LABOUREURfqtd'Etat des Relations Exterieu-rev;Del'avisIfcrit et motive duVu la Loi du 23 DeCerchre 1925Et le 'Corps LegisLatif a vote1.111C prornesse, on espotr naregissant racquisition par rEtat la lot suivantetrona.' catcombattu, a. cause de proprietes immobilieres;ARTICLE ler. L'EtatIaltiertde son teint clair. C'est inConsideranty a lieu de est autorisefake aux _fins sus-croyable mats vrai.loger convenablement lea bureaux dites r acquisition de 1 unmeuble,Naturellernent,ni les ja-du Gouvernemertt ha.itien a Newsitue a rangle sod est dela 33easeYork stet la Mission Per inanette Rur, et de5erne Avenue de lacassertes desphilistinsks &Haiti prasra, N I..v York et comprenantergotages des seputcres blansulat Geberal etle 'Bureau du un sus so 1U3 reze-cdhau ssieo,chts, n auront treffet sun la de Tourisme;avec entresol et einq etages aucadeauxtout-es sorbs 1111U.e sud-ouest dans le contrat a signer avec le,erne Rueet dme la 5ee vendeur.Avenue de lasus.diteAle etARTICLE. 2. La presente Laij'atttyse cetsecafecomprenant un sous sot, unrez desera publiee et execthicla di-La. me t tooe ChaP5See avec entrtsol et cinq eta ligence des Secreraires &Etat desctsionfinale du peuple. LeCiPour VO3Aattire, u'apresl-onsderantqu'll a ere offert prix de Or. 370.000,aux char-tdestemeu e situe aanglsucces de Dejoi est dansleaGouvernem-..auen beaten un rmges et conditions qui seront fixees-ebl"' "ri satisfaitles gaitsturesit rai consideree dans le te-Considergy ahantu'iler.v..reuasagees: Frnances. chactm en qui le cancEturtout, n`.)aoli..,z oasqie cester&u ne.re desregli,e,lintsenn s. toliter r Etat haitienim-amleautirie la, tic,s.!la aim-ae %rims pas r)tren -nr NEC quisiriondudit-.7 !:.1. 000 ; -aux charAnt153eme deDonne au Pakis Nationalqii a lap cilite ies ar cles,tels clueLa-au-Prince leJ i1956..1,i.s s:)ej Jit,' ,II,/nia.4. .nw, P;ciss1t ./r.3:-Akv..?I'Denr N'Tmontres,-u n.sons.iati:arr.: ;:.t.'*a t ttrems,peolulas, Iet-" 1 s 'Et'," a' 'madans1""quierout fmPT,Ltoatlo'nsees de toate% lesqualites, etassortinnen13.,,,,1-i.A.Contrata signer a Le Seca tsire &Etat des Istelges et que cet irnmeobk est pro RelationsEste irl'Pterempur les finsEstiez jamais di passerchezRusso Freressctentifique deobservational,JCCdder a VI: .E.t4riture.vkJ".l:.rde bijoux.aux. prixsaibattables.tdque lea eecSur 1rapportSecletaire LeSecretaire d'Etat des Fir ances.peuple, la paysannerie dansmsrce perictiteia:sen ressen-miscue et rignorance,afintire inevitablementTrt".'419INDSnts4134.

PAGE 36

,Ssurtout a tons ceux qui pourgrand' evemments ti a n a lepays. Elle donneralieule 6-5.le ventlle nu non, Feune raison quelconque oat 1ss de lajanvier/946 a. une manifestaca. it .inaache a.pres la co-justice sedate sauhaitee si atttondeselavesetgnee. j avoueavoir etE im-demo:etas en, silenze. Une re-des etudiants en protestationpressionne par cette clematis-volutionleplus prof alecontre la decision du gouver-tration de I inhpenianci. parpeat etre Tee Phistoirs ait j&nement.Malheureusement,effort quq /sus m'avez th 1-mars carer...sr:se boulevsrsslesSYun communique clii Bureau.peupies, le t...le.dn..1 S.. deshil et a Dacis.pi d"I dorm stion ait Presseerpersonae ice ne pouvtz do-itsesasersdese.n?eres,etP suake que voss,u(BP)'resultencouragerslannait Mire guerre la.plus te.rdec'est catenseignement queIs sincerite de mol te-peut-etre leur audace en an:",trutile que le mmoignageje veux affirmernonca.nt cc mew.: JourLamonde alt ja-emit besoin d assurerPolice, d'ordre du gouverne-tant dt'anis veque eilcueetqui semaitmeat, a accord e la protectionrhaitien,e mines, e cant de cl-des posstbilites deajcanespinsLARCO*4,qui.-La voleSuite de la page 1aite aousanestante".lff.cr alterd'tre calmes...saktoas danscette h."iurna .v,ous ave,.-manifcontre tette de-realise par I initia,nite decadente.tIve privee,cision '.Ce fat pour la premiere.i.e sea p oint de cc passa.--reAfols qu'eat lieu dans rhistoiBien avant notrfassmouve--1 J, ,.-Au nom de la [ante dec.,.-,14: :.,..i.t. neat etreaussieceluues les entrerisesi de to tjgloire et sarehabilitne m en voudrais deapsurres tent de sacrifices cetteaux fins utdes.aident deaa ens que erest enia-gloire, alors ministre de linde cetteEquipe d'hotnmesteneur et mernbre de la Junqui font honneur au pays".tte de gouvernernent de 1950Cest de cette facon, non.devant taut de realiationspas par des promesset. dema-&eureuses pour lespays. exaigogiques et des palabresinn,tant le travail et le travail-tiles `lite cette Haiti nouvelle,"leut, alaisseparlerstin.dontrenfantement se fait.coeur:",J 'vu, :non cher DE..dela difficitement,sortirade:--calkConfusion etrange etsuivra re'solumentla cedejoie,le grand effort agape-Id, encore,je retrouvePresident du S.0.1.meme atmosphere et re-.voile merne visage de neonacni Dajoie, dans sea terms.et au seen du travail null a"Cate lecon, mon deerZejoie, j'Amerais qu'tilefatLaCigaretteSplenditleinntpo3e depuispins de 25 arm parsavttualite inconst3aribleses tabsRene S. BENJAMINRedacteur en ChefAgents orstrrouteurs:atelectionnes, par sonazOrneet un gout ex*Joseph Nadal etCo;Teiirph3nes Directions:8349 et 22380'^;tYor ,4necessre aux eunes gens6, ni le 7 janvier 1945. Dansl'apres-midi du 7, les grevis-tea alterent chercher protec-darer Ambassade des Etats-Unisd'Anaerique, conside-ne comme le symnole de laDemocratic. Sous ma sugges.tion,ils penetrer'entdans is courl'Am-de "Vive Truman! Vivent les4 Libertes de Roosevelt! Vicela Democratic I". L'AttacheMilitaire Arnericain&almsapparut et ns.ous demand.19Ytear ass......"..........1INISIIMMtga,.A11111.111110ftcBgvzBoissons gazeisesa*'-uivreLitheraiification'de Theinlore BAKER-ce'frinchement communiste-Suite dela page 1je mets en deli ri-utcnqra.....la protection aux grevistes le d'affirmer It contraire de etsera le point de departdesque jed'avancer.fteaux livres deColbertBonhonmeet "Lcs origtnes a!es lecons lune revolutiortprofonde etpacifique.de-Franck Sylvain: "Sur It tir,de Dantes Bellegardes.Hitoiredu Pcuplcflaitien",trois ecrivains serieux qui eraitent la question et oui n'ontjarnais considere"La RtrZhe-.,son Directeur et In motive.rnent declanche par cc jours.,real c omen e communistcs,mais plutat franchementmocratiques.aimporte pour 1-edifiia,don de tons de relever ens informations ettonees desmeatequievor adg,_is vertte Cal. c.gouvernenaent, je vous a.res-.'isto.iques At MEC Mai.tea vrais asduPeu" se mes plus chaudesfilicita.-I ti-d flustaire des relationsdiploti 1915-1950pie heitien illa liberteau".lte.ui mentionne le3 jarspourPrernie'refoesdans tesh,_9"oent.tutus et vous dis ma gratituier 146 cornmepe.v,.,s e-matiques d es Etats-Urnsour la vente h stonquestravail corarnenca chez. nousaepart aes ,g r a a a s even e-cs_de personnelle en tant qu'haiune manifestation si spantaje vcus pro, Mr le Datecteur,-,daas l'endustrie et ragncultu-ments dans le pa.ysn-Ea effet,-re u,1 ce peuple un veritablesta-darutiondeLa Ruche'.node la greyuite deneve,itable revolutionte.ir pour cc que vous avezactreett deeirdate.et sineere de symdathk de bien vouloir donner pubic-,e,u.nqui dait dans un proehe ayenm.,.,a, i peut des-or-,_uontra.nje reccRaistmneeeialt ds.ns notre pays, et pourletaer nvers e pays de Lincolnet cite, dans votre plus prochaimair changer la face de notre ---r"--'"dLtat et de Roosevelt et 1idealdenumeio, a la prisente rectalmalheureux pays voue de,mars s'eaor'sueillir de coma. 1 Informationionet a. Ia Police ma-aiors Sous-necretaireocratique americain:'',,cationpeels des decadel incurieter parrm sea tin.'''".--t-*lsa estom generalem infrmant queLa grave cutleconcouisRscevez Ines salutations.,autor,'sationosa'rla plus complete etdtut social digne des valeureuxLa T24 vousL......rouiieFrancane,jaarequinous out legue,PcommercialesindPustrielles.0pasauaussi tes devouneeesIn est refitsee et qu 'avi&s en aetcollaborateurs qui 1 2 heuresetc donne a la GardeHaiti L'Annee pet It pouvoie au-,-,Sia1.i`agens,rnescomme vous pour sa ,.1.definitive P!de toils, et en premier lieuTheodOre BAKER,'"etatio?irivaur. tt "I-ImpromptuToute reste du passagedes iibertesdetnocratiquesmCompage-homenage particuliermade-estinexactet contraire aladontLa Ruche etlait consvendredj demi,5atite..':e,p.muscles;j adresse enttrlfinA Er c,.'est a --Ducis..ce t emyen e.tunedefenseur intraitable. p. m. Jean-Louis BarraullytysiO.Itoajours considere corn-nonce aI T.-nstuutn''Frauricpiedu travail et de l'effort-me Oejoie qui, CS.le soupcon.-escsmanifestationsestu----tie, eat [cameranimatriceutt--conrence sur lea preoccunationtletannes out debate Its-lundt rgtut privi ege e mmavt du .thatte moderne"iilattnellebassade Americainecris7 janvier 1946. II fly a ja.Eta .e tondateur, directeur et assati%,ktropuktic d..e. vanctileurs.mama eu demanifestationS. Proprietaire d u n journaldes eleves des &des et desdont I*actionpatriotique etLe Inns at pccerus a cret trtEtudianti le 6 janvier. Toutdemocratique rencontraragreruerieotire de latroppe.1Lest se-&lesion unanime de mes cornseulem, rit "avec notre eon.,le monde le salt.here "Le Jour" qu'on n'alt paspensen'y a jamais ea de corn-patriotes,independammenta ixviter des Clements de lamunique du BIP accordantde leurs positions rciales ou province a assistera cestepee1deoloRques.sentations. Mais. contrairement.,Niouzier, ne LescotII ce..ckue Pense, -Le foul"; Para-.MalherbeDUGUEpas kpar des mama, et an -caveat'.-0.taut lesle initiative mcombe DM-2 rendre cette justice-VS'e-'eVenezuelaire d HaitiaSuite de la page 1cain ne considererent le Jour-Irnrnemegull icombla mineuse du PROGRES etdeIsitaili-ns pour arracher6 aent de laReptit,.5,1 A:s'ou,oeut apporter-a noire icanog'ienalsantliqueIli,*def 'bduTRsous lAmon Bolivar a Port-auPrinci lit nal consmecomenunisteNiNI vernement de la Republt.i.e d=ie j'ai vu Its-machines.page. .,na'tout t'Cc qu cuela CIILIATIONIes.12TRPRTFciterversi t arrqutVAIL et d e11. ...... Is-----'1e cornite-Executi itairemodulus-if \in"'tie pal laisser 5. ccs rnslif. mations..e-.une:bre culturelles .1 allure de mamt.stae-plus ods serous et camVoila pourquoi, leaouvriers,l'invitation d'un intrn.alandeas par ant glatpe deles travailleurs, itpeuple enlvaaprass.d ilintustricCaN21140.4.4.4gers,presquenesueliesine.tousnationaliteMme ThereseG. PETITl'Institut Francaismais au Got.,-ni l'Attache Militahe AmideSauudcruneymest'ssun, nons mon ames oaI on no otr.coic.du dit Cornite, charge du pe tre*. atoutes ICS SeaTICtS WAG itlech-ticienshaitiens,era_general, sans discrimination sun mSdicalevenisuilitnne Ionspartetnentde l'Interieur, qu' mane milfier de visages plus sclasse, de clane groupelan, d,du passage du cyclone Hard, le,Ploggs a laculture ration-depassage ch= nousdu Retablo on ne peat passuspecter de cleux"de paraitre queer apprecir,Gwile du ed. Et au-dessus dedecouleuriront a turne aux de fvla.ravillasvkPrisenceParmi communisme 01,favorisant leCtitait 1 occasion pour,le,etEyer,-de manner son animade. vile 'electionsprochaines et ihront nous, Ca sernaine deraire encore. communisme, lejournal fat '1'1'-4ettexerdure a perteMa istrature de d'umission .s eciale vemtre--.-..aumilieu de la joule desalaPrenne"gneP,la..:.unprurte a1 Imprimerie de buant de nombreu-invite 're'pour Ia. classt ouvnere cm dttsiotaitraceulleurs, Jlai.vu ernerger lal'Etat,en appelle I dpaire duTraCelezi qui'a juste litre, mettre unehis PremiCre Dameautedeotecorationepuahli-1 Etat.Apres avoir vu un parmt lea ouovriers des etablise-,'-Rvail: le Senateur Louis IDE-one, enattestemient eloquentpcupleolebout protestant con ments industnelt etcomraeteiauLifiguie dun hornme dontes'lOr, vu" clue cc u12te people reParu t etrealisaje plus fortmentire sa ferrneture, 'LaRuche" dela. vale.eprouve parlaperted'un avion de tuageel.4S 3Pkna..UXheitien5.-du. travail honnete et opinia-'sTOLEmerevient&etre emellement-aura-f-ilConferenceligne qui a pris feu et sornbui,dans l'Adantinue avec 74 passa.FOOT-BALLde NesteUric renaissance du port "'S.S'see nurn.eroOne nos ,grands amis vinizu6-CancOit Pas sans (les lent naUXlienscileSP'-Plusitur3C0o f eras daisbeeme de tds. Cett eette'axone quc Mr memeforme et Is mime teneur,trouventiLouis Chauvci vient de comblerant nubile re note annontantconsolation que, 11005 faisantFitsetitout cnofondant onhebdornadaire: [arriveici4e 29 mum courant, duterprate du peuple heitientier.dFootGr' rat Lemuel C ShePberci.l'rEnous venons sunIconouChioniques sportive!, nouvelles sident.dui Con el inter-amkncamleur en onetriste conjoncture 1a.stade,suggestions sportwes,DeFerue.humour sporien ne manqueDa-,s cette information i .stINDEFENDANco.a cer, orgxne pour lerendre attradee qu.teolautas visite jetyaut et ioseressant.d mitres pays est eritablir-tionauxLesta'suppaser que pour1.itH'Itet tede, tMiraclehseNr0 P8-1dens militairesle General tslos.Adrnunstratnce?rendre contactavecleadennc maison Morpeau enpherd les vIntera; taut les leadersABONNEMENTSdel)Morttferrier Pierre. Vousht./politiques,vs -t il let*contacttrPort-;u-Prince'Sties 3,0D vecez tout un av-ortimentctivo.siumienyen nun:: Co" 300 delivres.tieProvinceReveauelsmilttaires et Politigues no,rendre hommageaux heros naBi-Hebdomadaire.4.ussr, souhsitons nouscenou orac personnti aveclea Leadaction: tin Comiteconfrere, avec notsouhaitsGeorges J. PETITde menvenue, nos meitleurs voeux tarnmentlet Chefs d'Etats.et tietr ecteurProprietaireet Cereal de succasResponsa e.veuxportaturlaflernmesa1

PAGE 37

,MirSuite de la page Ibles.Ilroussemble que dans Ie ca en esmemc q u i jouisser4.re, eagi sa.lt de minorite:,e retour a Iordre. -VMS ccqui est dans tout pays-Ora-Iona,.,..,sui-CLunotrdeerintulialesnestactertonriguedon-ale se Tiede,dans cer loins but poursuivi etantatteint Par sr honnetete. Cest diTe clueM,--ras. tine simplelicbn1cde-coais nous nousfourvo--soraceyons.neraleCar, d'met depuis toujoursduneaniere getutu pour rAles millions de metisses issus dmerique Latine 150'it., evite-.yer*,esmlation; eest foujours quelde trop, par rapport aupourraient trouver 1en....;1x saesureschose,que c, quetque prises pour atteindre cebut, doitutilement.dansleccart-arose amis. cerre tillusionPornagir xalablonenrl ExE rnerce dans l andutrie ou incdu plusqi.1.1dienne on de race noire. Sur lev=3 D...., '-,'sus grand nornbre queconstitue tine mfirmemonwiite soL ntinent americainla.race,, noirelit a if" nuus tuns cutif a Sent' la neeessite de 'moon me dans r Administratisn Pu poordes fins derusgogiques.Puns pluscetrnte,..feti.ine.clmerce" et dant la miconnais rir a nue loircelle de Petat de 1 D 1l-que pour.es trots centsou quatrt cents dollarsullslh n'entendent recevoir leursandependanee* ne dit pas. c'estconclutt *Nish cc que le confre-uzance =Erne fedi de nous une siege qua tuta permis, enaccord'au des victimes de tarbitraiavecleLegislatif.d'areiverlaennaluements clueprixpourRh um BARBANCOURT .le nom seul suffitSuite de la. pageImgens en place ne Scsoucientg'retirent actuellement du Tre.4erIeurcusivetevs-nle sort fait a hi minoritete certausesarantlesnoire,.Ta di'"/teou deinjustice.SUSpenSiOn sarAtes-ous,.s qv ent emps anor deeconnitntionnetes.La led d'etat sor Public.Sile ontentieux au),...,.par la miswrite blU-anche ou dente-eest d''. t-1-gs.=..,ot certes ,tine lei trex-a"inent dela Justice, par exemEtats-UnisCuba, eft-crdepartefus, aux-aire en emps OU -ception, mass line los quand me-, Doroinicanie.i Porto Rico.*payspz. exempjebous or. p Farce queeest tine loiSi ion se''souciart un pets": "60ple, trou.verait le temps ,, -Ie-SaIdichant Ce ales -morrons"d'Haiempire ae r eat de, sRge pri-d exceptioncela dolt suffire. llmoms d'apaiserles mkors-riger un journal corntneLe ti Se diSeatNIX'S vivant enim_rrnriq se. Nous socomes done, de tam.ir-van! lee eciCoyens desnu iae, us tpastents 6 ventuels ou virtuet ts,National", s'il devait foiliesconstilutionnellesgraonnneest Paslikiue1 .erait relativernent aisede un travau en rapport aveccessaireinannpi enst,iglutes parts, environnes de Manes et.1---); -,sine. i se renferzner trop long1-ses indernnites...,e mt.* eoonomiquement et po-ts-4>erd non seulernentjusqu a tempsdsnsdes mesures guisesubstituer uric Fatiguedequernent forts. II nous afaHu.enVoila tout le"motif de 1946,, mettre a bas un regime quinoneetouffait.Si,aujourd'hui'nous neprenons pas lea precautionznecessaires. les mitisd'ilaiti nous.Grandiriferont Sous perir AVEC I:AMRETLA COMPLICITE DKLEURS COUSINS DU CONTISoyez plus grand de taille NENT:t/onne ela Tessource deprotester, et meal traP eacePec amer emit"cc q ueseSIlreS -ix.._4-,istravaila a pto".en=dare d m,olo Tre PLACES Le Conseil_,.de Gouleurs fidelites.,es, reenvisageraleutpas sum--if I.?s normalon :minentle point de Vile conte verriementnest pas tine exmdeser comme des odes arbidanpourrail c.._.-"Cobstacle le-ception.eat tine pratiquebeilres ou des abus, mats en garandus livrirsrimhTel: longtempsgeneralisee de nomzarre jusqu'aP(tillusionun son, desmeinsures,,e!aeuniPsnot qua mer des fonctionnaireset desdrat quelcorcqueque nousne srouveraient pas leurjustifi eaemployes sans leur attribuer,Sion dans lea considerants delapourrions exercer etdont laloi qua let ont motivees.effecticement,de fonctionsvitconnailsance nous fermiC'est a la lumierede ces condon d'emplois. On neretrt.Passer pour uneoil des v*IC (InInes.:ODE L'0111)RE AItILE EN DIVERS PANSLes cietenus.m.1NDi.PENDANCELe(2iusql(ou'd e de cet-obstacle le*ar le &tinecertainereputationde Pin core aujourd'Isui a la chargepourjet d'appoint (anent!, avec itreclamer, a deismgeste que quel on essa re de torte titer ignements soot farms gra--:justice.tout le monde attend enfaveurrest du momsqu'ondel'..ifat de rs-JuicEege, Cu d a n 5le(yZnenienis de xna/faire sin plus large secteur de,se suivante:pour rdeuxnousexPTimir. derther, enelesort declsaciin la population s'il etait inves IACTIVITIES (D-689)t...est a eel& die qu' on nousoat Thee pour psi-suture a 1:opi-ti dans des entrecrises renta IKingssaay.Delh-9 (India)a laujourshabitufs. onionderetre a son tour.Tout man chacun gagnerast kEst=ce 6ien Cal esprit qui se modeler sur lc Message an ton.P.Tgelde aPgtablissement de me are du President dila Ups-tglo t de sage, viand I 'ExEcu. blique 6 propos des aenexnents,------des diterus'ft, excipant de circonstanc6sertes,regretiables du mois der-.exceptionrellei. decide d'y recou Ther-ir. muieture avecrapprqbation reSir enouetede la Police a_vise du ppur0/1. Lig/flair?re10e des charges contrequelLa reponse a fine tellii!ter-ques.uns desdetenn.,5 quasubis--sent la detentionIt'entive, nousauodoir Ist4s.. Imation,=silks du pays, dent laCapitale,?int. Innwcz.Ilue"IllasolletCeux4e nos confreres aciuelas justification danslea doculenientendetention dent leatoeilts officiel s. et dans lea d,Ela mins/item jamais ete cites cemmerions, egaIernentofficielles4re ayant ennnepart quelconque.atifs.dans les frinerreniS de Mai tierEn effet, de rariate eleclannif flierderraient pas snbir le 4ort-d'etat de siege.ilressort(111Cqui letr eel fait sane (peon puisseTExecutif a d0 y recouvrir POUR dire eQuement gulls sont11BriliftPAPPUBLIQUEdun quelconque debt de presET LA TRANQUILLITE DES se.4*AMILLES.CONSIDERA'NTst encore dans son Message,'TRODdu _2, Mai 'denier que le Ps esi-NTS DU dent de la Ilepublique manifes-taitvolonte de respenter la Ii.Es de l'ensemble des declarebene dseipression.sions faitesh.latribune du Se-ya..t.on pulse dans le (as'rat par P HoncirableSecretaire de nos infortunes confrerei?d'Etat de l'Interieur, lors du voteN'oublions pas que notre Se-te Is lei d'etet de siege, Four caltarn est Firisee Fart ORSTA-'nee lea apprehensionsde certain.: CLE Lk GAL dont parlait It P.11-Nlersibres du Grand Carp.nistre Adelphin Telson.liTeircntcaste rresure eNren-Quoique desuete, parce rues=onrelle,SUINTAlTmew ru?.3ne'epoqueperiniee, la fitnessqt-ation che7wreerrbrese leide 1880 stir les efietsrutif de ne pas rcourir a la dite ram, tie sjette, elle.niPme, aprpinMame'pourfrappessoin de detesinirer les conditionsmem des ciroyens Cu'; ate merue. dam' s lesquelles lea autorites remralentde r i'"1". 1 ersables dos-sent egir dans leaTelson considerais la insure d'exdeclasis En etat de siege.-E-pt on sollicitee, pintas ermineDslIS ees dits Reux. rata deon ORSTACT F LFGAIpour siege se r Fcrdart le temps gull6Proter tine DIGLE a Ir.t''-t'(lure.REGlItIE VD:CEP.erre,cuse destrergrnsi-10N, ENnes muie pi ref EntEP71c 1;1.:xT1O.N.Fdelai. aOr, repel ens:nous, une10/ irtx-Donc, pour el( eptiennelle que replicas c rytcnar n treeteeoit la rnesureetablissant resat lot enscirFcrte st-s raarae.Iade Siege. elle ne constitue pas an anite.$2Ire awe. d'apres le Nfininrer's solliritee. m m,eObstaclelegall,kterse tentative detroublerrorInPlitnetir ae l'Acticr*tr tilt ,ecurire desfamilies.73 Ruedr: Ficru.f Ws 7_es-atDans lelanderneautions que nous revenons ennnerne pas que CC rneme000Gerard MicklembourgAGENT DE 'AIANUFACTITRES'55,Rue Davies DestouchtesPort-au-Prince.HaCable adress: GerreckPhone:2107Ess consultant IP Ma son Girard 11:ecklernhomg, vous pow.0rn tri.s en es.Tort'm14'3i-tides ditetsties bolamarche Four gassir votreagasin. En attendant, consultez lalists ci-dossers et demander irrirediatercent 6 la Mai.ron Gerard NIECE] FlIFOT2RG son quota et son pr?y,ropanuon. nos SfIr-1 SICn_..-.....,e voyorsm:cune raison pour (me.-TISFCS TEL CGTON1DECUTES SCRIESM'ese ras 'etre frarcl ionc ri rag-,a,tons en fassions un secret.CruxTalons en caouttimuc Four soldierscharge n'a die Tele-rie lie devrasentP nineson nonrto!It le m7cle;Putraitsatis; ituilenr,nt. Ecrivez a' r adres'lire. elle re peut etre 'que l'esTres a,/.,Et.en tte qui cancerce dome,on du douteldeienus centre lesque s ,AlcuneMa.Is mesure etablissant resat ae Pas resterin Pri'en Pinslong =siege. en mat dernier. dans ti-assti-nip 'lullfaBait Pnur tirerArticles de plage en caoutchoucCartesa pmerArticles de bureau"Valises en cult et !gaieties de voyageBijoux et fausse bijoutereiLaropes temptesBidons tie Iaiten aluminium rcnforPeintures ClsernolCeramiquesSerrures et Cadenas F.Izett'Moulins it viande etit MaleRadios OrionEntre trireprimerie et j...ithographieRechaudsPetrolePneusChambres A, air pour bicy-clettes Maique FinergeCordetroPorcelaines de Perend et Pmerie paysanne de l'EuroyeChaises enbois 0-des etarticle'sde .sportMateriel Eli-riesderoutes sortesPinceaui plats pour-semisSonnerie materhatierour bureauOutils aratoireset agracolesCeintures en usiirur I ommes.Materiaux de (er.Thus tieTen e?a'sin aisortiment nthe de denials et rebusTi"Atm, 3Trf,nI 3$felliS en dessins et celensCl.aioettea"Ell soie et bas pour damesSeri0tes de ba;rreieues de tableholies Evmpeenresions les modelesCos ages pour darn(TS pour jaillearr.es esens tots'tillovers pour dames be mines M nfantsFilm et papier photMarque ForteBiLyea InsVareue '.11olausta"u-essant6.Ia liaisonGerard IMECKLE10I3(.1 ;RCsrtt,"`"ia srr de trouser des articles de bonne qualint qt,i s,sfertotsin et swumCdes prix defiant tottom mit.nte. .1;vunasalpreen dens le programme de ventsde cette 'miser massorsinient de materiel lourd pourragpculture tels que:ran peas1 1 rf7t..-1)20EVTSrelleSIt EEPricUtC. r.es -FOUT trataus: publicsis Cerl Piet remchemiserie-Devis costpies d'installatioscan ries jl'sNous I Quiet's:tlesaeljt,dirat,nsAugmentez votre haille(Cest nous qui soulignons)..de' deux a'sixpouce-s avecnotre nouvelle nnetIodeDe ti-Is ecrits montrent jusgeoa.venable aux deux sexes.una-911rconduire l'horrliale 11A0S.'ME qui se developpe dans unt-.sultats garantis, Les rensei-certaine nresse oa certames set&r.lee verrJses. tatel venues darnsL'APF-veulent imposer lens-'horrible maniere de soultoutftone categorie d'haitiensceux-ci &tent noir, -qui refu.sentdormer dans is panreaul as mar.quant netrement leur prifereneeSuite de is page 1.arciolte..avec nous. on a oafdar s ractuelle bataille e.lectorale,..pour on HAITIENAUTHEN-71QIJE dont ils epatilent is can-'didature declerEerunique cart,didature declaree -.1 la Piesiden-e,e deria Republique. la Senateur-Louis Dijoje.Ce qui rend encore 'plus horriblece racisrne de quelquessecteuresholes. eest go iitrre'rit Jrhorrible PREJUGENEGRE:PAR L.E NEGRE, la pkaafheuseudiscrimination reciale qui 'C pourSt imaginercontretot It one-classe de gensa peauplus OMTrains claire.Ces 'ecritsmonttent (Pantipa-trimtisme ct rest sir anti-nations&dccrux oui, sousceuvert de.CLASSE IN:1AJOR1TAIRE,tra-.vaillent a Is destructitn de la na-tionalite haitienne..e }cur arrosage des Flames -1 scar agerie -Panic refriteamsenet("attention de tous.se'quedata mutesen Argentine, auan Paraguay.6 Cubaet e: itsdu Nord et duStk; Laosdenseast*car toup dermas.'1,t-,4toujours ete aer epic s123333:01110CorrespondenceSuite de la page 1qui =vs a valeteste flatteusepredation dont lea diets atforstdela sentir.Nousenre =miensment f t ous prions cc hien von-desdrmais nocile tempter par-nu Itsanr-nceurs deINDE-PI NDANCE" a ui merite a la yEirite plus que tele.Agieer Morse inItteur nos meilleurest saluitticriaStephen 11R01 PERSPan Claude TIE/ LIEN."111!"711"1CARACOLContrelesmoustiquesSIEF HENFRERtiDistributeurskAlPtue des Cams No5111Phone2645