Generalites, 1886.
CITATION THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/AA00004300/00001
Finding Guide: Compiled guide to all 3 Derscheid Collection microfilm reels
 Material Information
Title: Generalites, 1886.
Physical Description: Archival
Publication Date: 1886
Physical Location:
Divider: Reel 2
 Notes
General Note: Image digitized from microfilm. Best quality available.
 Record Information
Source Institution: IUF
Rights Management: All rights reserved by the source institution.
System ID: AA00004300:00001

Full Text

GENERALITES
1886.


I2ET ~ EUFOPEENNE&


Le Gouvernement Egy.-tien
renonce au Soudan. Ses ins-
tructions E .in .ascha.



























Emin envoie Casati au
Bunyoro,ou il est retenu par le


Au debut de 1886, Emin regut du Gouvernement du
Caire l'annoroce officielle de l'abandon du Soudan;quatnt
' la province Equatoriale, il 4tait charge de decider
suivant les circonstances s'il fallait 1'evacuer ou s8i1
y avait interest s'y maintenir.-
E&in, qui venait de charger Junker de rejoindre
l'Europe par la voie de Zanzibar, envisageat a ce moment
l'opportunit6 de gagner lui-mmhe la cSte oriental a la
ete de tous ses fonctionnaires et soldats, de leurs
femnes, enfants et esclaves.-
Le -r? -'d de 1'evacuation d'une troupe de cotte
iportance, -environ 7 a 8.000 ames- 4tait loin dt'tre
ais6 U risoudre.- Le ravitaillement 4tait trbs difficile
a assurer, ~4/4M les voies de communication triess pri-
nitives ou inexistantes.- De plus,il fallait stattendre
a rencontrer de l'hostilit4 des divers Etats indigbnes
sur le territoir6 desquels cette vastecaravane devait
Oventuelleoe-t passer.-
En effect Ein et ses officers n'ignoraient pas que
le bruit des m'faits jadis commis par les esclavagistes
de Karthoun, at renouvele malheureusenent depuis I88
par les elements indisciplin6s de ses troupes,avait sou(
level un sentiment de mafiance et de prevention chez tous
1lo peuples environnants, et specialement au Bunydro
et au Buganda.-
D'ailleurs, des que le Gouverneur de 1'Equatoriat
eut laisse entendre son project de depart pour la Cote
Orientt-le, ses propres soldats soudanais d6clarerent qu'
ils refusaient de le suivre dans cette retraite.-

En mai 1886, Emin iascha charge son compagnon Oa-
sati de se rendre a la Cour du Bunyoro afin d'y n6gocier
avec le mukama KiBAREGA, dans l"espoir dtobtenir son auto-
risation et son aide pour la traverse de ses Etats.-
Kabarega, malgre les bonds rapports qu"il avait entretenu
perso-nellement avec Emin, ne se souciait guere de voir
arriver une telle invasion de soudanais, gens don't il
se mrfiait a just titre, et don't il n'avait eu jusqut
alors qu's se plaindre.- Dtautre part, 11 craignait par
un refuse trop// cat6gorique,de declencher les hostilit4s
avec ses voisins du lord-Ouest, alors qu"il avait d6j3.
suffisarrent de peine fair face a ses ennemis ha idi-.
taires,les Baganda.- IL regut done assez froidement 1i
explorateur italien,mais le retint a Sa Cour,o'u Oasati
se sentit bientot virtuelle. ent prisonnier.- L'envoy6
d'Eriin devait rester captif de faqon de plus en plus ri-
goureuse la capital du Bunyoro,et finit m=e apres de
longs nois par ^tre condamn4 a mort; l1'en croire,cetta
sentence aurait 5te ex4cut6e si entretemps le Boi n'avait
appris les nouvelles de l'ap-roche dwune Expedition ewro"
pIenne venant renforcer la position d'Erin.- Dans la
crainte de reprisailles, Kabarega remit alors en liberty
son captif qui s'empressa de rejoindre Il'Ouest du LaC
Albert le Gduverneur de l'Equatoriat (Avril I888).-





1886 (Suite)/


Organisation du Co.itI de secour-
a Emin.-




























Objectif de 1'Expidition de
Stanley au secours d'Ei>i.-


La position inquietante oh se trouvait
Er-in ~Tacha, enferme dans sa province au milieu d'
ennenis et coupu de tous moyens de communication ave*
le monde civilise, avait susci*e en Europe un vif
rouvc:::ent de syrpathie L con 4gard Ilusieurs hau-.x
tec ?erzonnalites, et principalementt Sir William
L-ackirnno, se souvenant des services rendus la ci-
vilisition- par le Pascha et de la g.ndrosit~ don't
11 vo-it fait preuve envers le British iuseutn, nota1
meant -*r 'ervoi de collections orxnithologistes d1un
r5dA i'ti r-t, constituerent un Comiti ayant pour
but dnvoyer une Expditio- > n1on secours.- Des
f_?r' -. r- .t (21.500 t.,dort prb- de la oitiO
offered ?er le Gouvernencnt du Khldive) furent bien-
tottrL. in,A. le 2Conits charge Stanley du commande-
noe- e 'E edition ..- L'explorateur fit choix,
co e voi dc dc.es, d'un itineraire nouveau partant
To la ctce occi de-talo, rementanrt le fleuve Congo,
uai. travr; lzt la grande fort quatoriale jusquau
Lac lbert.- Lc choix de cette route fut dicte,en
rprtie *ar Ie refuo des authorities allemandes de lais4
ser l 71' editionn traverser leur sphere d'ingluenoe
uI .afrique Orientale, en parties par ltaide acco:rdge
cr Ie li i Lopold II qui mettait a la disposition do
Sitaey la f&otille don't l'Etat Ind pendant disposait
djC' j cette upoqeue ur le fleuve Congo.-
Stanley dccida toutefbis de recruiter ses
porteur- ct ce. soldats noirs a ,anzibar o'u nous l
retrouverons en f6vrier 1867.-

Si desint ires6su qu'aiont et certainement
ic me.b increuce eitreprise,il n'en tait certainerie-t pas
dc naec ou'r le chef de 1'ExxJditipn.-A-vec cet esprit
r.u-tie ct pr;:ioyant qui l'a tougours caractgrise,
t^cley u :e -u-rsuivit pa; un Lut purement Philantro-w
.icue en allarIt retire le .'ascha du coeur de 1'Afri(
uc quatoriale.- D'une part,le voyage pouvait se r4-
v- lr fructueu: au point de vue financier; l'on savait
sn effet que le ascha atait en poscecsion dtun stock.
ia:-ortant d'ivoire, au bar mot 75.000 kgs.-Dlautre
Start, Iexpidition devait avoir icessairement comme: .
r-sultat de fire progresser consid6rablement l'ex1
ploration go:-raphique du Haut-Congo,et faciliter
l'1tablicSe'le:.t de la puissance politique de l ta '
Indpendant dans cette region. Le jeune Etat avait
.iailleurs grand i:.tret a se d barasser a 1'amiable,
cour pzctexte de le sauver, du Gouverneur de l'Equa-
toriat qui CanCr cel. aurait fort l1gitimement pu re-
vendiquer par la suite les droits de souveraine't
de I'E6ypte sur le parties important du bassin Oon-.
golais.- De cette epoque,gn effet, le Souverain de i
;tat Independant c ressait de vastes projects dextenM-
o.ion dans la vallee du Nil et sur la terre antique1
des ihciaraons.





GENFARALITES
1886


PENETRATION EUROPEENNE


Retour du Dr.Junker.


Le 2 janvier 1886 le Dr. Junker quittait le peste de
WADELAI, pour essayer deregagner l'Europe et de faire
connattre au monde civilise la position de plus en plus
dangereuse d'Emin Pasha et des veterans de la Province
Bquatoriale.


Arrive de Juni r 'a
MWGO (Buganda)
2 juin 1886

Passage de Junker
a la Mission de
KAMOGA (Bukumbi)
9 ofit

Arriv6o de M*Revoil
a TABORA 16 mars

Mort de Harders,
rep. de la fire
Mayer a TABORA
14 avril

La commission
anglo-franc o-al lemande
depose a ZANZIBAR son
rapport sur l'1tendue
du domain politique
laissee au sultan
9 juin


L' expedition Gleorup
atteint BAGAMOYO
25 3uin 1886


25 septembre
Q16isae meurt a
TABORA


Traite anglo-allemand
de Londres 1 novembre

Foundation a Berlin de
la Cie .llemande de
liAfrique Orientale
(qui r emplace la cis
allemande do coloni-
cation)


L'explorateur Gleerup, qui avait quitter BANANA, a I'em-
bouchure du fleuve Congo le 21 d'cembre 1885 parvint 'a la c6te
oriental le 25 juin 1886 ayant reuni la huitimne traverq6e du
Continent Africain

M.Gieseke qui avdat remplace la station commercial de TABORA
M. Handers decade cinq mois auparavant, fut attaque et blessed more
tellement le 25 septembre; malgre les soins du Pere Hauttecoeur il
ne tarda pas a.succomber

Accord entire 1'Angletbrre et 1'Allemagne au sujet des poseessions
du sultan de ZAiZIBAR et de la daithintation de leurs spheresalfluenoe
respective dans l'Afrique Orientale.









Foundation a Londres
de 1'I.B.o.A. par
Malkinnon


ratification par
la France du trait
anglo-allemand de
Londree (8 d4cembre)

Le sultan Sald-Bargash
done son adhesion a
l1acte general de
Berlin 1885, tout on
r6oervant son ihd6pen-
dance commercial




GENERAITES
1886


PENETRATION EUROPEENNE


Mort de MIINYI-HERI
etde BWANA-MUKO BE




Arrive des Peres
de la 5ne caravan
au Tanganyika


Remaniement des
jurisdictions
6cclsaiastiques dans
le bassin du CONGO


Region du TANGANYIKA

En 4anvier 1886 mourut le grand chef arabWWINYI-HERI
Wal d'UjI~I, ainsi que son neveu MUKMUBE; nous avons vu
plus hbat l1appui que ces deux zanzibarites avaient, au fate
de leur puissance sur le Tanganyika, genereuseant accord
aux Missionnaires Europeens.

Le 19 janvier Mgr. Charbonnier et lee Pbres Josset et Guilleam
quittaient TABORA pour aiteindre UJIJI le 15 mars et debarquer le
19 mars 4 la Mission de KIBANGA. En aoGt, Mgr. Charbonnier engage
au service de cette Mission le chef arabe Mohamed Ben Ali.

Le Provicaire du Tanganyika fit plus tard (novembre 1886), une
visit 'a la capital de I'UFIPA, puis gagna le 7 d4cembre la Mission
de KAREMA o'u il trouva le capitaine Joubert. Oelui-ci s'4tait engage
a nouveau un an auparavant au service des Peres Blance, avait quittd
ZANZIBAR le 7 juillet, et, passant par KIPALAPALA (TABORA, 8 septembre)
avait atteint KAREMA le 22 novembre

Le 8 aoit 1881 Mgr. Lavigerie avait permits aux Pbres du Sathbraprit
de s'dtablir dans le territoire de sa Mission du Haut Congo m6ridional;
sur la demand de ces Peres, la Congregation de la Propagande avait
par decret du 17 mai 1886 cr66 au Congo, en leur favour un vicariat
et une prefecture apostoliques sp6ciaux Un nouveau d4cret, le 20 Juil--
let 1886 reglait 1'organisation de ces deux unites.

Quelques jours plus tard, M. de Pitteurs, ambassadeur du roi
Leopold II aupres du Vatican, fit des demarches au Saint-Sibge pour
obtenir l'1vacuation de presque tout l'Etat ind4pendant du Congo par
les Peres Blancs et lee Peres du Saint-Esprit. L'objectif poursuivi
etait de faire place aux activities d'une Societ6 de Missionnaires
Catholiques Belges, les Peres de Scheut.

Par decision du 6 octokre, Mgr. Lavigerie s'inclina devant le desir
exprim6 par la S.C. de la Propagande, et rdtroceda sea deux Missions
du Congo septentrional et meridional, c'est a dire touted la parties
du bassin du CONGO situee a l'ouest du LUALABA .

Si justifiee qu'ait parait-il 6t6 cette cession pour dea raisons
politiques, il semble bien que cette measure n'ait pas eu des r4sultats
fort heureux pour les progress veritables de la civilisation et de l1-
vangelisation catholique au CONGO, progress qui s'annongaient ai heureux
sous la direction experiment6e et cultiv6e des Peres Blance du Cardinal
Lavigerie

Le 18 decembre les Peres Blancs 6tablis dans b bassin du 0OGO
etaient rappeles, exception faite de ceux installs au lac TANGANIKA;
la station de KWAMOUTH notamment 6tait vacuQe.

Cette measure colncidait malheureusement avec une recrudescence
de influence musulmane sur le Haut Congo oti la station des StanleyF
Falls venait d'etre amporte d'assaut le 28 aoit par le chef rabe RA
neveu de TIPO-TIP.









D"aite do RUTUKU
& MPALA


Vers la mi-novembre la Mission de MPALA But a subir des
agressions d'un de see voisins RUTUKU; celui-ci fut repousse
et vaincu du 15 au 18 novembre.


Region du Victoria-Nyanza


D6part des Perea
la 5~1m caravan
vers le Victoria


de


Persioution des
chretiens au Buganda


Mfr- Livinhac et les membres de la 5ne caravan de P res
Blance destines au vicariat du Victoria-Nyanza, ayant quitt6
TABORA le 12 fdvrier, arrivbrent le 19 mars a la Mission de
KAMOGA (Bukumbi), osu lee attendaient des canots envoys le
25 janvier par le roi MWANGA pour lee chercher. Mgra Livinhac
et le Pere Denoit saembarquerent le 8 mai pour la capital du
Buganda, ou ils parvinrent vingt jours apres.

Entretemps de tristes evenament s'0taiont d6roul6s a la Cour
de MWANGA. 25 mai le roi tue de sa propre main le chr6tien Denis
SEBUGWA, le lendemain 26, date a laquelle le Pr6lat d6barquait &
ENTEBE, commengait une sanglante persecution ordonne par UWANGA
contre lee chretiens; trente de coux-ci Btaient brilgs 'iifs le
m&me jour.


Entrevue de
Mgr.4ivinhac et de
MWANGA
(l juin 1886)


Mgr. Livinhac
retourne au
Bukumbi


Mort dea Peres
Solassol et Blanc



Reorganisation des
jurisdiction
docolsiastiques de
l'Afrique Equatoriale


Le 28 juin le Vicaire Apostolique du Nyanza se r4embarquait
a ENTEBE, a destination du Bukumbi. 22 jours aprbs, il faisait
naufrage et ce nest quta grand-peine qu'il put atteindre la
Mission de KAMOGA, en compagnie du Pere Girault le 28 juillet

Le Vicariat Apostolique du Victoria-Nyanza subit a c ette epoque
une lourde et double perte en la personnel du Pere Solassol d6cedd
le 15 avril a KIPALAPALA (TABORA) et en cell du Pere Blanc, mort
au Bukumbi le 20 aout

Par decret de la Propagando du 30 decembre 1886, et pour compenser
la perte de leurs deux Missions du Haut Congo, le Saint Sibge crda
en faveur des Missionnaires du Cardinal Lavigerie deux nouveau
Provicariats, donoa ne Provicariat de 1'UNYANYEMBE et Provicariat
du Haut Congo. A cette occasion le Vicariat Apostolique du Victoriam
Nyanza et celui du Tanganyika virent leurs limits -tre entibrement
remaniees; la suite de cette r6organisation, les diverse jurido.
tions d6pendant des Peres Blancs so trouvaient d6finies et delimiteo
come suit:








Vicariat Apostolique du Victoria -yanza. Limites:


Au nord
rivir re
rivi're
c ommune
Afriaue


: La


rivi r


F3nh ar -ei.14r eb ,


depuis son


Bahar-Rohl jusou'A son edbouchure dans
Sobat en direction des .ons Kaffa. (C
aux ?ceux Vicariats du Victcr ia-Thyanza


Central


de WVrone).


ce devnIer


a -- art enant


aux P


confluent avec


10 Nil ; pu
e -t te TTte


is la


et du Soudan
Ares du Sacri


la


tait
-Coeur
-Coeur


A 1'est : La
en passant pa


mitrophe


du V


limited part des months
r le lac Baringo. (Le
icariat des Gallas et


Kaffa et atteint
Vi c tor ia-Nyanz a
de celui du Zang


le Mont Kenya
est ainsi 11-
uebar).


Au s ud
la rid
jusqu' a
ce 34'


ere


La frontiere nart dc, rnont Kenya
f Rwana. nu'elle suit A son tour


u 3 dhe lonqitide
degr'. jusnuli'. son


qu'elle suit alors,en


ouest (Greenwich
intersection sur


direct tion


A partir de ce point elle se dir
n -W 9 1 rn A -vo 1n 1 V n -f n


pour gagner la so
en direction de 1
.); enslite elle e
le 30 de latitude


de 1'onest,jusu' au
ige en line droite
i^re germano-belge.


urce de
'ouest,
rnnrunte
sud.


fleuve Lukok&.
sur la pointe


A 1. OuRst :A pa:
Victoria-lTNanz a
tude nord,ver. .


rt~ir ("I'li T ta
emrrurit e
Jn r-(crce


u',A son confluent avec 7


.c Alexandra, 1 limite d1i Vicariat du
la frontr7--re belge jusanu'au4T de lati-
du Bahar-Rohl, riviAre q1'elle suit jus-
e Bahar-el -chazal.


1?777A 'T T I


- I)-Lpe L-Icl'ro-i'


fi'c de-'1a, var
t 'r an he s, avec


Alexandra nar Stanley, a "t-
d'autres ex lorateurs et nar


Se la


longitude est et le


iarais 6de


!a rive


c Chohoho,situ" v
or 'J'elat tude


identi-
les car


ers le 30 de


sud,


vers leE


droite de la riviere Akanyaru,


qui s' are ee Ruanda de l'Urundi. Rpfrre
grand dictionnaireTLarousse.
2)-I1 faut lire sans doute Baiar-e1-Ghazal
Bahar-Rohl est un affluent, rive droite,


el-Ghazal et non


du Bahar-el-Areb.


nce : Ie

car le
du Bahar-


Provicariat Apostolique du Tanganyika.


11 janvier 1887).


Limits:


(erig& en Vicariat le


Au. nord


A I'est




Au sud :


d aT '
dac2.~t


: L3


i ~Vicar-'


c r d7 I


1. '2'


11Cfl9 dit t


- Victor I vanZa


Luk ok


lusqu? t.


roj oifrr.rant


la riv


la po>7.tt


a cette


iere Gombr ;
nord d-


>-lc -Tyrs '. 12. nyc ouest C ce lac jus la ri-

lo4e IO4c &i di yIJ


l'on carCC--
\oiO, 0.9-,
5--TlbIca).


Ic: l~a o-~i~:cLo
r? -I *


u CiF.mbezi dars
=,s orss r iqT1


a source, d' o2
le lac Bang-
bisa (Fats des


A 1 onest


cc1-rs (I v- r ?,v I re


S-~n T


Sr C urc


Charoozi, a partir de ses
de 17 la front';re atteint


k)ou.
la


'-aoirte Sa" -'. ,C-c TannyiL1,r1i'e1ie traverse ensuiite
dii au-- a' nrr "cr ~om m'iieu; rjn 'e se corf~orid alors


.J11,13nuti l lac Alexardra.a


c


m


I -" I i I _.,_--


^


II()IO (u -LUU J-I -Ltlan. Ul r-t I -,-


-1L u o11k. Li


T Cn- co-:-rs 11,7


r (3


e" c -1 'I I -r, (-,Y- 4


r-torriano -belrro








Provicariat Apostolique de


Au nord


: La lirnite


sud du Vicariat


tir de la rivi- re


Lukoke


du Vict orias-Nyanza ,
jus q-at Yont iVKenyao


A l'est : Une ligne droite nartant du I:ont Kenya pour atteindre
l'extr'i.it^ nord du lac Tyassa, en traversant les pays
des I;assal, de 1'Ugogo et de 1'Usango.(A I'est 1'Unyan-
emb -talit 11itrophe avec la missionn du Zanguebargo-

A l'ouest .La frontir're ost du Tanganyika, jusqu'au point ofi elle
atteint 19 Vicariat du Vict~ia-Nyanza.


Provicariat Apostolique


Au nord


: Jne line alia-t7 de
Lwalaba ou Cono) '.
(Lac F 1doarT-) puis
degr, do latitude s"


du Haut-Congo.


1'ec Ibo'.chu. 1' extr 'mit
la rive est,
ud. (Par cett


Limits:


de la Lira (dans le
sud du l ac Hwita-Nzige
de ce lac jusqu'au ler


e frontiA're


cariat du aut-Congo t4ait limitrophe
Congo Bel-').


le Provi-


avec la T 7ssion


du


A l'est


Au said


: La lin-te o.est
Tanganyi a
__ _ 7 ... '


To Prkvic-r'iat i:
to ?1 Ta reo3~--iir'


I % r r 0
'rt s


-r~c


ci Victoria-lTyan7za


l.aj I~c langvi(olo,


dii, Zai1'. i


qui


et du


le siare


A To'oiestt


; par;tir de 1. rive o-pest di lac Bangw olo la
suit le co:rs d re rivi ire Iwapula, traverse 1
?o'ro, lone la rivl son affluent la Luvua,nul sort du LTac &Moero) ju
son confluent avec la Lira.


Slimite
e lac
doute
LSqu' a


En decembre 1886,


le Cardinal


Lavigerie nommait


Provicaire Apostolique de 1'UNYANYEMBE et


le R.P.


le Rev.P.Girault


Coulbois


Provicaire


Le 14 lanvier 1887 le R.P.


Charbonnier 6tait pr6conise Evrque


AITI'TOIIE ot Vicaire ADostolique du Tanganyika;


11 en recut notofi-


cation le 25 avril suivant a MPALA, et fut sacr6 le 24 aot 1887
la Mission de KIPALAPALA (TABORA


nar-


Apostolique


du Haut-Congo.


-- v -- m


--


11 Ubson-voullm


Ti~imites




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs