Territoires du Ruanda-Urundi. Résidence du Ruanda. Territoire de Shangugu. Rapport de sortie de charge etabli par Monsie...

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Territoires du Ruanda-Urundi. Résidence du Ruanda. Territoire de Shangugu. Rapport de sortie de charge etabli par Monsieur Servranckx André, Administrateur Territorial de Ière cl., délégué du Résident du Ruanda à Shangugu. 10 mai 1930. Typescript. 9 pages. Jean-Marie Derscheid Collection
Physical Description:
Mixed Material
Publication Date:
Physical Location:
Divider: Reel 4

Notes

General Note:
Image digitized from microfilm. Best quality available.

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
System ID:
AA00004187:00001

Full Text
Territaires du Ruanda-Urundi
Mrsiduene du Randa
Territoire deo Shangug.



RAPPORT DE SORTIE DE CHARGE

Etabli par Monsieur SERVRANCKX Andre, Administrateur Territorial do AIre *el.

delgui du Resident du Ruanda & Shangugu.

10 mai 1950.

-t-:-s-:-a-

ORGNISATICO POLITIQUE.

Le eoussign~, SERVRANCKX A.E.Administrateur territorial de Ibro elasse,
dilgu6 du REsident du Ruanda & Sbankugu a administer le territeire de ShLngU
depuis le 15 d6cembre 1927 au 10 avril 1950, date de sa rentree en congi.
Le territoire de Shangugu fut cre6 eu dEbut de 1' occupation belge on 1916,
et d6pendait du circle de Kisenyi.
I1 so composait de quatre provinces, h savoir: 1'Impara, le Biru, le Boses
et le Bulkuzi.
La province de 1'Impara etait commander par RWAGATARAEA, cell du Biru par
RUBAGO, cell du Bsozo par UJHINGA et cell du aBukini par NDAAMO. Lee pre-
vinces du Busozo et du Bukunzi Etaient des provinces insouaisee, et elles forest
eeoupees militairement en 1924 jusqu'en 1926, Epoque vers laquelle cette ooeei-
tion militaire coesa, et qu'elles furent organisees politiquoeent par le gran
chef RWAGATARAKA. Ce dernier nous a donnr entire satisfaction & ce sajet ot
reGut an 1928 un cadeau du Gouvernement pour services rendus.
Au dEbut de 1'occupation belge le territoire de Shanvgu, speolaluemnt la
province de 1'Impara Etait sans chef politique, RWAGATARAKA ayant t aebiliue
de force par lee autorit4s allemandes, et se trouvait dans la region de t.a .
Oependant RWAGATARAKA s'ttant prEsente spontandment aux autorites belges a
Nyanza, en lhoccurence au major Muller, commandant du premier rEgiment de Ia
Brigade Sud, et don't le soussignd fit parties, regut de lui une feuille de route
pour reprendr4 1 administration de sa province. RWAGATARAKA arrival a Shbngug
et y trouva le Capitaine Ledocte, et c'eat sous la direction de set officer
qu'il reprit sa province sn mai ns.
De cette Epoque lee Batutsi Etaient lee chefs politiques aooeptes partouto
Ci-dessous quelques notes d'histoire sur I'organisation politique dee bImta
du temps des rois RUGAN2U NDORI, et spEcialement en oe qui concern la rEgia
du KINYAGA autrement dit du territoire de Shangugu.

De bonne heure la region du inyaga de la rivibre Kililbi laI rivibre LJa
fut soumise & la suprEmatie des rois du Ruanda tout on conservant son autonei e
La population touted bahutu d6frichait la fort qui couvrait la rgio et ne
dependait que de ses chefs de famille.
Le roi RUGANZU NDORI la parcourut en tous sens, construisit des r~sidenese
& Gaohuohu et Nyamirundi et y refoule aves le concourse des indighoes du Kb g-
l'invasion des Banyoro bandss d'aventuriers venus du nord, et pout-8tre dt

Le roi KIGERI NDABARASA, 6e ancStre royal de TUHI MUSINGA en fit fire 1'.oee
pation par lee batutsi, C'est l'Epoque de l'arrie dee Bautsi au Kiaz~F.
RRIANTERI, aututsi de la famille des Bega et anoutre de 83bABeAR, otef ae
d' Ishangi (voir genealogie: RWANTERI SAKADEDEGEDUn MNUGAMB~B O, lSU~~UlVt
BUCHIBIRUNGU -NYARUGABO ) avec see ngabo (guerriers) qui portaient 1e noaa d
Upara fut charge de 1'expedition. Trouvant le territoirb trop vast pour ma









soul et lee bahutu ne se laiosant as dompter sans regimber, 11 demanda au
mrami (roi) de lui prteor 1'aide dun autre chef. KIGERI lui envoya le matutet
RUIDRO avec see ngabo qui portaient le nom de Biru.
RUKORO occupa la region qui avoisine la RUZIZI, tandis que RWANTERI deaeon-
dait du centre dana la valle de Bugarama et atteignait la frontibre de 1'Uturdi
& la rivibre Luha (C'est la Luha qui forme a ce jour la limited du Ruanda et de
I'Ur zmdi).
L'occupation faite par lee batutsi, sauf le Bukunzi et le Busozo qui 4taient
inddpendants depuis longtemps, RWANTERI voulut remeroier RUKORO et roster soul
chef du pays occupA.
RUKORO protests et rdclama sa part de conquete.
Le roi KIGERI NDABARASA trancha la palabre et laisea I RUIDRO la parties
qu'il occupe sur lee borda de la Ruzizi.
D1oi l'origine des deux provinces politiques de I'IMPARA et du BIRU; nome
bm prunt6e aux denominations des ngabo (guerriers) de l'oocupation mututst.
Ci-deesous la gen6alogie des chefs de la province de l'IMPARA au Kinyaga
depuiste occupation mututsi, sous lee rois KIGERI-NDABARASA,MIBAMBWE-SENTABTA,
YUHI-GAHINDIRO, MUTARA-RWOGERA, KIGERI-RIABUGIRI.


Nose des chefe.

1lRWANTERI f
.(umwega)

2*SAKADB&GEDE 1f
filsls do RWANTERI
5SERUTAaMRA r,;
(umamyiglinya)


4MPINt A Gf
(umwega)


5SERUTABURA %7




60MASHAZA
.(file atzI de
Gahindiro)


7*WAMWSA fTI
.(file de MUTARA
RWOGERA)


Notes.


Sous quel roi.


Fit la conquete. Mourut KIGERIMNDABARASA
de vieillesse 6tant en fonotion

Mourut de vieillesse id.

Regut le commandement de KIGERI- id.
NDABARASA. Fut le pOre de BIRASI-
NYERISl'actuel chef du Biru,
Fut depossed6 par ........... MIBAMBVE SENTABIS


Requt le commandement de .....
Fut diposeAd6 par Le mmeme.
Mourut de vieillesse.


1.


Recut le commandment pour la se-
conde f ois de MIBAMBWE-SENTABYD
Fut d6possed4 par ............ YUHI GAHINDIRO
Mourut de vieilleese.

Regut le commandment de son pbre
YUHI GAHINDIRO. id.
Fut deposed6 par MUTARA RWOGERA.
Et fut tu6 par RWABUGIRI MUTARA RWOGERA.

Regut le commandment de son pbre id.
Fut par KIGERI RWABUGIRI KIGERI RWABUGIRI


8*NEI~EBANI i Regut le commandment de .....
.(umuk~o) et fut tu& par oe dernier.
frbre de MURORUNKWELE
mbre de RWABUGIRI.


id.








9R0AKA1GYO T& Regut le cownddement de ....... KIGERI RWABUGIRI
-" '" .Iy" et fut tui par ce dernier.

10 NTIZIMIRA Regut le conandanent de .......I ia
(uawega) et fut tu6 par lul.
frbre de RWASAMANZI

1RWABIKWE Regut le conmaandement de RWABUGIRI id
et fut tu6 par lui.

N.B. Tous lee chefs qui pr6cbeent avaient autorit dans la province do
lIlmpara sur lee bahutu, lee batutsi et lee rashes au nom du Roi.
O'est aprAs la mort da RWABIKIW que RWABUGIRI era dane cotte province et
ailleurs doux chefferies parallblest cells des bahutu et oelle dee batutei,
qui ont donnr lieu depuis & palabre.

A. Ohefferie des Bahutu.

RWABIRINDA qui actuallement habits Ibganda au Bufundu, regut la ohefferie
des Bahutu et conserve le titre de chef de 1 Impara. II fut diposedda par
MIUSNGA vere 1905 et remplaod par RWIDEGEMBYA, pbre de RIAKATARAKA.

B. Chefferie des Batutsi.

10CHIGENZA (umwega), file de RWAKAGARA regut la chefferie des batutsi dent
le groupement eat d6aign4 sous le nom de obanzamihigo et des vashes dsigniee
sous le noa de Abazatainda.
Son autorite s'etendait sur lee batutsi et lee vaches de l~' paza.
2RWIDEGRBYA, qu'on dit commaunment file do OHIGENZA, maie qui en r aliti
est .son frbre (RWAKAGARA avait donn6 en marriage a OHIGENZA, sa plus jeane fae
qui venit d'enfanter RWIDEGEBYAA aveo mission de 1'6lever come son pprepe m
fant); lui succids aprbs ea mnort come chef des batutai et des vaches dan la
region de 1' Ipara.
Voer 1906, RWABIRINDA fut d6posse6d et RWIDEGUBBYA regut & sa place la oheli
feried es bahutu (voir plus haut), qu'il cumula avec cell des batutsi et dee
vaohes dans la province de 1'Impara.
Vere 1908, RWAGATARAKA, file de RWIDEGMBYA vint se installer LIshara et
avait alors 21 ans eovron, come repr6sentant de son pbre pour l' Ipar au
Kinyaga.

N.B. RWIDEGEMBYA n'a jamais eu de rugo residencee) au Kinyaga, tandias ga'l
en a enoore deux dans le territoire de Rubengera & BUTSIBO, oh raquit RWAITAMA.wa
do la fens NYIRARWZA, qui rdpudi6e fut remplaose par NYIRABUtWDA, mbre de
MUKIMBIRI, qui y habit encore; a GAID o sont n4s NDAKEBWUA st NTOI de la
feae NYZIAMAKOMARI.

Cependant quand il remplaga RWABIRINDA (voir plus haut) 11 conserve pour
l'Impara le repr6sentant quo celui-ci y avait :BIRASENYIRI, et 4tendait wse a
torite sur los batutsi at lees aches do cette province et plus des bahutu.
RWAKATARAKA lui aussi conserve BIRASENYTRI et y adjoignit 8EKAEBARAA e--
premier sous-ehef, jusqu'en 1914, 4poque oh il prit lui-tu e la direotioa d la
province.
Oi-deseous la g6ndalogie des chefs do la province du Biru au Kiylza d~4ejs
MG ER o ; IGBtI-RABIRI t o KIGYU-SIA. D WI A I








boms dee cheie


1"RUEDRO
(umnmyeginya)





20NYALINDI
.(umuloba)

3RUBUGA
..mtsobe)
4 RWATA
(imaha)




5SRUBUGA


7 NYAMWENDA
(umutsobe)
chef actual dans
le Ruhonde
8RUBAGO
(mushi d'origne
Congo belge)
mort en 1927,pBre
TOLERO.
9eBIRASNYERI
(umanyeginya)


botes


Mourut de vieillesse 6tant en
function.
II a laise9 la reputation d'un
home cruel et violent d'aprbe le
dicton populaire qu'on applique
a ceux qui lui ressneblent;"Ara-
bicha nka RUKORO" II brise tout
obstacle come RUKORO.
Requt le commandment de ........
Mourut de vieillesse etant en
fonot ion.
Regut le commandement de .......
et fut deposead6 par ............
Regut le commandment de ....o...
A la mort de Chigensa il fut livrd
par RWABUGIRI et tui avec 2 de sea
file, sous pr6texte qu'Als.avaiaet
jetd un sort au d6funttl'exocuteur
fut RWIDmGEXBYA,
II regut la chefferie une eeeonde
fois de KIGERI RWABUGIRI
Et fut d6posedd6 par YUHI MUSINGA
Regut le comnandement de ;;;......
et fut ddpoee6d6 par lui.


Regut le commandement de o........
et fut d6possed4 par lui


Sous quel rw)e.

KIGERI NDASARA1 A






YUHI GAHINDIRO


MUTARA RIOGERA
KIGERI RIABUGIRI
id.







YUHI MUSINGA.
id.



id.


de


Depuis qu'il n'6tait plus ler sous-
chef de RWAKATARAKA, ii vivait mis6rable-
ment prBs de Nyanza & Mushirarungu.
Regut le Cnmandsment de ........... id.
Mais son file NDABIMUNZI mort en 1926,
faisait les functions. Depuis lore il
eat aid6 par son neveu MURYASHA.


Le Biru et l'Impara n'ont pas vari6 de situation politique. Nous y arven
come chefs de province sBIRASENYERI et RWAKATARAKA.
Le Busozo et le Bukunzi depuis la mort de BUROEHA e* do NDAGAO0 sont oeou.pe
politiquement par RW KATARAKA, lequel y eat reprieent6 par lea batuti EKIGVRA
et RUBDRO,file de GISASI,chef de la region de Bugarama, faisant parties do
l' Impara,

Les principaux sous-chefs de la province de l'Impara deputy l'ooeupatima bel,-
ge (1916) sont pour 1'Imparat
BURANAue -MUNAMPUNDU -NI RINGANGO -SAKABAGARA -GISASI S-NDAGAN4D,fil de MAAAi
-A,,SERUVUMBA,frbre de RWAKATARAEA.
Ceux do la province du Biru :NDUIA.
n y existed dans cos deux provinces plueieurs petite cheft de colli.e I6-
pendant directement du roi MUSINGA, mais ils sont sans jportanee peur la plus
part. Cependant nous y comptons le aous-chef BINEGA, ex-lbve de 1'6eole powe




5.


file de chefs de Nyanza et lequel vient de qltter administration du terri-
toire de Shangugu, aprbs avoir preite neuf annees de service.
Conjointement aves le sous-ohef BINEGA nous signalons eertains autree sour-
chefs de colline, tous ex-6'eves de 1'Ecole pour file de ohefs de oNy aa et
qui ont paseo6 ai term de service au territoire de Sangugu en quality de ee-
oretaires indigbnes. Tous cos jounes gens eont dee l66ments trba appreolableo
et certain sent dja charges de la collect de l'itmpt indigbne et du reee*-
sement sur leurs collins respective, que la plupart d6tiennent du GouvemeMent
d'accord aveo le roi MUSINGA. CGe jounes sous-chefs semblent d4voiu a la
cause europenne et nous ont rendus des services appreoiables. En plus de sera*
vices de recensement et de collect d'impSt cos sous-chest tiennont & jour Ma
rigistre de dcbs et des nauseancee survenus sur leurs collins depule le
ler janvier 1930.
Jo ne puis omettre do signaler la prntem collaboration du chef de provinso
RWAKATARAKA dans administration gingrale indighne e do 1Lpara du BukuWni et
du Bpsozo. En ce qui concerned le vieux chef de province BIRASINTERI, il neet
pas de mSme. II est trop vieux et son replacement s'imposera, sous peu, & an
avis.

La population reeanade du territoire a ce jour eat de t
H F E Total
Pour 1'Impara t 15757 12641 15164 41182

id. Biru 4270 6142 4566 11978

id. Butknsi 5713 2476 5852 10041

id. Busozo 852 662 8892
24532 1821 22411 65584

Le recensement actuel fut fait par lee secretaires indigbnes at eat oonstit
par 1'inscription des indigbnes pr6sent6s par les chefs de province et de eol1
ne. Aucune attestation de recensement n'est remise aux indighnes, ce qui pr4-
sente une difficultA dans le contr8le.
Je propose de proc6der au recensement sur fiches come au Oongo Belge,reeono
segment qui devrait Stre fait par un agent territorial spe6ialeaent sir pour
ce service.
Le paia ent de l'imptt indighne et de betail eat fait par les indigbnes en
g6nrral sur les collins a loocasion des d6placements des secritaires indigaes,
et so fait toujours sous le control des chefs de colline et de province,
L'impSt indighne et de b6tail pour 1929 eat rentr6 eta 6Bt superieur a oeuz
de 1927 et de 1928.
La ristourne d'impots a payer aux chefs de province et h certain soutieheft
de collins a 6t6 effectu6e pour lea exercises 1927 et 1928. Oelle de 1929 rete
& payer encore, l'exercice 1929 venant d'Stre cloture.


X X X X









RESSOUROUS 0OKOMIQUES DU TERRITOIR.B
I 1 I l i II_ i i Iil i


La situation 6conomique du territoire de Shangugu a ivolu6 depuis 2 ou 3 am,
et est due k l'arriv6e dans le territoire de la Compagnie de la Rusisi et de la
SociLtA Colonials des Produite Tannants et Agricoles dite Protanag. Ii y a liem
d'y ajouter la proximity du district du Kivu et surtout l'extension prise par I*
centre de Costermansville,chef-lieu du district du Kivu et distant de quelquee
heuree de marche de Shangugu.
De par oette evolution de la region de Shangugu et de see environs, '1 iaig-
ne du territoire,lequel jadis n'6migrait nullement et e'adonnait exoluaive t
a l'agriculture et & lbleovage de batail, va, en artie, depuis lore preSetr -eea
services dans les organisms installed dans le teritoire ot dana oeux du alis
trict du Kivu.
Fin 1929 le bureau d'6migration de Shangugu avait dilivrd 875 pemis de sorz-
tie des indigenes allant prester leurs services dane dee organisms du Oeas
Beige. Ii eat a remarquer que de ses 875 permit d&livrs, 200 le furent asutat
reorutement fait dans le territoire, lea autres suite une migrationn penar 0.
Oependant, 1 'indigtne du territoire de Sbangugu no va pas demeurer au O ngsup ek
II rentre dane sse foyers, soit fin de cheque semaine pour oeux oooup6s .& e peW
title distance, voire tous les jours pour ceux employes & Iase Oostrmansville.
En ce qui concerns lee travaillours employes a plus d'un jour de marohhe e la
frontibre Ruanda-Urundi et Congo Belge, il est & signaler que plusieurs sont
rentrds apas avoir priest leurs services durant deux ou trois mois.
Il y aurait donc lieu d'encourager 1'dmigration de travaillours disirant
prester leurs services 'a grand distance dans la region du Kivu, accompagnea do
lours flames et infants.
Cependant je rains dans la ruussite de set essai, suite & la presence dans le
territoire d'entreprises, tells la Compagnie de la Ruzsti et la Sooidt1 Protasug
lesquels emploient a co jour plus de 1500 travailleurs originaires dtrterritoire
de Shangugu. Ceo socitAst essentiellement agricoles peuvent employer la min
d'oeuvre disponible en territoire de Shangugu. Oar, leurs concessions poeaent
all&r on augmentant du jour au lendemain.
De plus ces socidt~ s emploiett la main d'oeuvre provenant des environs A--
diats de leurs concessions djk accord6es, or come elles s, iartagsat Ie trri-
toire, ii eat a prdsumer qu'elles pourront employer touts la main d'oeuvre ldspe-
nible du territoire. Cette situation pour le territoire de Shangugu eat & sou-
haiter, car les travaillours rentrant chaque jour la t+ehe termineo, reetent
dans leur milieu familial et ne deviendront jamais des diracinds. Oe bien-Stre
moral eat encourager, a mon avis.

SOGIETES OMMEROIALES, AGRICOLES et COMERCANTS AM5ULANTS.

Le territoire de Shangugu compete le centre commercial de KAMUBE, prbs de
posts de Shangugu oi le nouveau chef-lieu du territoire sera inesoesmmst trance
fr6. ( Le manque de boiseries fabriquees & la menuiserie d'Usuabura ot la
cause de cet stat de chosos actual).
Oe centre commercial compete un quarter europ6en et iu quarter asiatiqt.
Le quarter ouropien compete & ce jour deux socit6es comerialees, A savoirt
Lasset et l'Estaf. La compagnie du Kivu y a lout une parcelle eteo pense qe
oette sociIt6 s'installera incessamment.
Celui des asiatiques compte neuf firms et suocursales.
Toutes ces firms important des toffes, sel, et objets do paeotSl.e tian-
dds par les chefs et indighnes et exportent des peaux de gros b6tail et de peIU
betail, achetds aux chef et indigenes. C'est 1e seul product qui oonstitte




7.


le cooeroe de 1'indigene avec 1'Wuropgen et 1'Asiatique. Certain ohefs letr
dcoulent du cafr provenant de leurs cultures, mais a petite quantitO seule-
ment k ce jour.
Le commerce ambulant nest pas pratiqu6 en territoire de Shangugu. L' idi-
gbne se rend habituallement au march de Eamembe oa il 6coule sos products et oh
il achte dans les factoreries les 6toffes, eel et autres objete de peootille
La SociB6t Coloniale Protanag don't le siege eat install a Rusu1yu, distant
de une heure et demi de Shangugu, post k trois quarts d'heure do march de
bammbe, s'adonne a la culture du cafa et du black wattle, arbre A tannin.
Par see peuplements de black wattle cette socitd6 contribuera au reboiss-mmt
en territoire de Shangugu et incolquera aux indigbnes cos methods de reboise-
ment, a ce jour, elle proecde par semis sur place. Cette socidt a reboied a
ce jour plus de 400 ha de black wattle, et prbs de 20 ha do cafdiers arbors,
1450 travailleurs indigenes du territoire de Shangugu sont occupds dans lee
concessions accorddes a la Proteang. II va sans dire quo cos travaillours
seront aptes a cultiver le cafdier et A reboiser le jour qu'ils resteront dans
leurs foyers.
De plus, lee m6thodes du labour, d'entrotion pratiqu6s par Pretaag ont d443
donnd certain rdsultats. Je cite le versant ouest de la colline utimasi, dans
la region du Nyarusbisbi, ot 1 'indigBne de l'endroit a cultivd tout le verdant,
Le passage pout y voir lee champs indigenes so touchant l'un lautre. Les ual-
tures y sont superbes suite au labour effectud. La plupart de cos indigines sent
des ex-travailleurs de cette society.
La Oompagnie de la Ruzizi eat venue s'installer dans le courant de I'annie
1930 pres do l'ancien posted do BUGARA1MA. L'indigene de la plain do la Rusizi
vient de commencer la premiere champagne cotninibre. Nous y avons coapt' plus
do 800 champs indigenes et la rdcolte promet d' tre superbe, malgrd les grosess
difficulties y rencontrdes de par 1'irrdgularite des pluses et par le fait aussi
quo 1'indigene est a pine initi6 a la culture, nouvelle pour lui, du cotton.
La Socit6 Protanag dispose de trois ing4nieurs agronomes our les eoncessmens
on territoire de Shangugu et y travaille k l'aide de trois tracteurs agricoles.
Oette m4thode de travail contribute beaucoup & 1'6ducation de travailler la ter~
re des travailleurs et supprime certainement une parties de b main d'oeuvre
n6cesa ire.

CULTURES VIVRIERES ET PLANTATIONS DE RAPPORT.

Le territoire de Shangugu nta jamais connu de disette et il est a prrdoir
que ce fldau no sera jamais a craindre pour l'indighne, car la presence du lae
Kivu, et les forSts dite de 1'Unya Bongo du district du Kivu et do la Grande
Forkt de Kibasi an territoire de Shangugu sont certainement des r6gulateurs
pour le regime des pluies.
Depuis 1929 lee cultures vivribres ont e6t doubles, lee marais ot bas-fonds
sont mis & l'entibre disposition des indigbnes, et les cultures de reserve,
tells quo le manioc, la patate douce et le colocase sont faites dans touted
les rEgions du territoire.
Jo tiens I signaler que le territoire de Shangugu, malgrd les quantitds d
vivros consomns dans le territoire par lee travailleurs des organnlmos y ins-
talles et par certain indigbnes du territoire de l'Unya Bongo, district du
Kivu, losquels viennent frequenter le march de Hamembe, a oontribuk on 1928
et 1929 au ravitaillement des affamds atteints du centre ot de l'est du RfEtan
Leo plantations de rapport so limitent & quelques champs de oafiezrs. 6S-
pendant la culture du coton vient do conmencer et sera aun grand rapport pour




8.


l'indiglne de la region de Bugarama k partir de 1950.


INFLUENCE CIVILISATRICE DES MISSIONNAIRES, DES OOMMEROANTS et DB Lg


Le territoire compete deux missions catholiques et vingt trois chapolles 0ooles
desservies par les Rdv6rends Ptres Blancs d'Afrique.
La mission de MIBIRIZI eat florissante et lea collins avoisinantes de
Mibirizi servant de module aux autres quant aux families do nombreux enfante.
En offet, dans le families chr6tiennes les naissances so succMlent Au rito
quo dans lee autree. D'autre part, la mission de Mibirizi disposant dtne phar-
maoie, l'1ducation des meres qui resident a proximity6 de la mission eat fiite
par lea religieux, qui mmne donnont des soins aux infants de bas-soe.
Ba ce qui concern lee cultures indighnes, il est h remarquer qu elles sent
bien plus importantes aux alentours de la mission de Mibirizi, car lea pbres
donnent leurs conseile aux indigbnes, lesquels eont malheureuseaent trop e-m
olines ne cultiver que le strict n6cessaire en cultures saisonnibres et h no
pas cultivar cellos de soudure (?) (voir plus haut)
La mission do Nyamaheke eat a peine install et dja on s'apergoit de
l influence morale des R6vgrends Peres sur lee indighnes. Dtici quelques anneo,
la situation de Nyamasheke sere pareille a eelle de Mibirisi.
Leo chapelleos coles sont frdquent6es par nombreux adulteo et enfnta, et
speoialement d'6l6ments batutsi. Le relbvement moral de ce indignCes eat
frappant en general.
L'Administration du territoire possede une ecole pour file de chefs,t et 11e
constitue au ame titre que les scoles des missions st de leurs sucoursales a
I'enseignements panri 1'indigene.
II y a lieu de fair ressortir encore quo le fonctionnement du tribunal in-
dighne du territoire eat encore au posted mene de Shangugu. 0ependant le triv-
nal indigene de la chefferie RWAKATARAKA a fonctionne au village du chef RWAXA-
TARAXA h Ishera, sous la surveillance et en presence su soussi gn. L'adueation
des chefs ot gref-iers eat trbs avanode, et pour autant quo le personnel euro-
peen du service territorial puiase etre augaentn, ii eat a priismer que les tri-
bunaux indigbnes des quatre provinces pourront biantot fonctionner St ce & date
) fix6e.
Quant en ce qui concerned lee tribunaux frontibres du territoire de ShangoPt
aves lea territoires de l'Uhya Bongo, du Buhavu, du district du Kivu et d' t -
mbura de la residence de 1'Urundi, ils ont contribute a rbgler bien do diffitaren
indigenes st ont rapproch1 lee chefs indighnes dana leurs relations de ban vois
sinage et de justice h l'4gard de leurs administrds respectifa.
L'Administration du territoire de Shangugu a entrepris en IM en 1929 ct
1950 du reboisement sur la presqu'tle de BErambo, a mas^e le poste de 8bangUa
et & Matshuza, fours a chaux du Gouvernement.
55 ha. environ d eucalyptus ont 6t6 arbors et environ 5 ha. de blaek attUe.
Lee chefs et indigenes du territoire y ont, lee ums assistS aux m3thodes de la-
bour, de semis et de repiquage, lee autres contribute par leur travail. Oertalns
de oes chefs sont maintenant maeme de crder des bois commuaux ur leurs oollUi
nes respectives.
1'Administration de Shangugu a supp16e au portage vers Usuabura en aohevant
la piste carrossable Sbangugu-Bugarama vers Usumbura. Oette route de terre
permet aux camionnetes d'une tonne de toucher Shangugu. Dejk certain oler.-
gants de la place de Iamembe ont transport du cargo, tant & la mentde qu'k la


gYfNLBT84tX111








descent. I1 va sans dire quo cette route sera a6mliorde bientSt et quo le
gros charroi pourra 1'emprunter.
Ia Soci6tA Coloniale Protanag disposant d'une camionette pout deservir teou
teo e concessions, ce qui allbge sensiblement le portage pour compete do eette
sooidt6. i eoffet, tous lea d6placements de son personnel ouropwen, lequel so
chiffre a 19 europ6ens ce jour, et le transports do graines, mat4rSaux do
construction, carburant pour lea tracteurs se trouvant dans lee oonoossioms d-
loignees, esonttanportis mdcaniquement.
Oette soci6td posabde depuis bientot deux ansr n service admdial oh sat sol-
gnis dans des diapensaires lea travailleurs au service to la sooidt4, mia Laumsi
tous lea Indignes de la region, ainsi quo lee travailleurs des autree soosee~
et organisms installs dans le territoire et lee membree du personnel du Gtom
vernement.

Tu, Shangugu, le 10 mai 19"0.
Le D61 gu4 du Rdsident, en charge, Le D= lgu6 du RMaident, a ortant,
Keun, Fr. Servranckx. A.E.
Administrateur territorial, Administrateur Territorial.