Résidence du Ruanda. Territoire de Kigali. [Provinces de] Bumbogo et Rukiga Ouest. Chef de Province: Lwampungu. Extrait ...

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Résidence du Ruanda. Territoire de Kigali. Provinces de Bumbogo et Rukiga Ouest. Chef de Province: Lwampungu. Extrait du Rapport Annuel 1930. Typescript. 1 page. Jean-Marie Derscheid Collection
Physical Description:
Mixed Material
Publication Date:
Physical Location:
Divider: Reel 4

Notes

General Note:
Image digitized from microfilm. Best quality available.

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
System ID:
AA00002821:00001

Full Text

Extra t


Residence du Ruanda
Territoire de Kigali.


du Rapport
1930.


BUR BO GO


ET


CHEF DE PROVINCE :


RUK I G


LWAMPUN


m m 40 m to me


Toutes les collins de c
patrimoine de Lwampungu. C'est un
Indigene, doue d'une tres bonne in
les pratiques et coutumes, et a le
les Bambogo belliqueux et qui hier


es deux provinces font parties du
chef jeune encore, ancien Secr6taire
telligence, il a abandonne les vieil-
grand m6rite d'avoir su soumettre
encore vivaient de pillage,


Si nous sommes parvenus, ces six derniers
mille travailleurs journaliers de ces Provinces, c'
continue deployed par ce chef. C'est encore lui qui
trees les plus complete les mieux tenus renseignant
Province.


mois, a obtenir,
est gr&ce & 1'effort
possede les regis-
les affaires de sa


Bien que handicap" par la haine des populations pour sa fa-
mille, par le fait que peu de Watutsi resident dans le pays, par la puis-
sance des cnefs de clan bahutu, LWAMPUNGU s'est montr e la hauteur de
sa tache et nous a rendu de precieux services dans cette region. Les
ev&nepents recents qui se sont products lors du recrutement des porteurs
pour la champagne du manioc, ne diminuent en rienf cette appreciation de
LWAMPUNGU. Les chefs de clan profitant de 1'occasion ont voulu regagner
leur autorite perdue: ils n'ont reuasi qu'h meltre le desarroi parmi lea
Bahutu.

Comme je l'ai mis dans mon rapport sur l'etat d'esprit des
populations du Bumbogo, LWAMPUNGU serait le meilleur jeune chef du Ter-
ritoire s'il n'avait pas la hantise de terminer ses jours dans l'Urundi,
en exil comme son pere. Cette idee fixe le rend hesitant et l'empache
de se montrer aussi energique qu'il pourrait l'Itre.

I1 possede dans sa Province quelques sous-chefs d'une valeur
exceptionnelle tels KANYAMUHUNGU, GASIRABO, RUTIHIMBUGUZA, KARURANGA et
UHURURA, tous anciens Secretaires Indigenes. Au point de vue cultures
le Bumbogo est une des Provinces les mieux mises en valeur et oh la po-
pulation a une serieuse reserve de vivres.


Annuel


OQUST

GU.