Notice Historique sur la Province du Bumbogo par le R. P. Martin de la Mission de Rurindo le 23.XI.1924. Typescript. 3 pages.

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Notice Historique sur la Province du Bumbogo par le R. P. Martin de la Mission de Rurindo le 23.XI.1924. Typescript. 3 pages. Jean-Marie Derscheid Collection
Physical Description:
Mixed Material
Creator:
Martin, R.P.
Publication Date:
Physical Location:
Divider: Reel 4

Notes

General Note:
Marginal typescript corrections attributed to author in litt. 25.I.1925
General Note:
Image digitized from microfilm. Best quality available.

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
System ID:
AA00002754:00001

Full Text


HISTORIQUE SUR LE BUMBOGO


par le R.P. MARTIN,de la Mission de RURINDO.

le 23.XI. 1924



Pour blen comprendre 1'homog 4n6it4 de la province du
Bumboo,11l faut rappeler tout d'abord que le Ruanda,en vue
des services du Rot,est divis6 en sections qui ne suivent
pas 1'ordre g4ographique des collineset qui ont chacuoes
leurs chefs sp4claux,nomm4s par le Rol. II y a les Mvejuzn
lee Nkomesarugamba,les Bazirakubingo,les Kakondo,eto.
Chaque Kunyaruanda de ce fait a deux chefs: le chef de
sa colline (butaka) ot le chef de l'arc (muheto),ce dernir
ainsl ddsignd parcequ'autrefols.en cas de guerre,le Rot
appelait ces diff4rentes sections de ngabo (de soldats).
Certaines de cen sections (en langue Indigbn*e ltlWe)
ne combattalent pas,mais avalent un travail blen ddtermind
& fire pour le Rot. La section la plus anclenne, qui,dit-
-on,remonterait & 1'dpoque des premiers rots du Ruanda,
s' appelle KAKONDO.
Ces gens de la section KAKONDO sont pr6cia4memnt ceux qt.
habitent le BTJMBOGO. Leur travail est de cultiver l'41eust
-ne pour le Rot; et les pr4mices de 1'4leusine (ubuio)
qui arrivent chez le Rot viennent do temps i'nm6morial du
Bumbogo.
A l'6poquw de RWABUGIRI, le BUMBOGO (comme KAYENZI et
BUSIZI) n'4talt habit qu pa r Oe p pbhuntu. Aucun Mututsi 1
se seralt aventur4 seul,ni meme avec un suivant,dans co
pays. Le grand chef du Bumbogo 4talt un Muhutu,MUSANA,mwrt
vers 1918; on 1'appelait le "muganuza" du Rol,ce&t ----ire
"ceiul qui porte au Rot les er4mices (auganura) de l'41e-
sine. A la capital, on a est toujours dit que,s'il y
avait pour cette fonction daeu grands chefs,celk n9 a'%rche
rait pas.
Comment les Batutsl ont-ils p4netrt vu Bumbol o -our y
c. ui.r>der ;-S. ~ .3aounte Us le font auJourd'hul ? IDu
temps de RWABUGIRI,grand ami des Bahutu don'tt 11 avait
besoln comme soldats),ils ne l'auralent pas pu. Mais la
mort de ce Rol, les Abanye*gnya so trouvbrent divis4s: les
uns pregnant part pour MUSINGA d4signd par RWABUGIRI, les
autres pour RUTARINDWA,qui n'avait pas reou le tambour Sa-
cre KARINGA. C'est alors quo NYIRAYUHI dit & KABALE,ohef
des Abega "Eh quo fates vous ? No luttez-vous pas pour
le vral Rot MUSINGA ?" Sur ces mots,tous les Abega et lea
Abatsobe s'unlrent contre les partisans de RUTARINDWA,et
les vainqulirent & RUTSHUINSHU; RUTARINDWA se brala vif dans
une hutte. Ces 6vdnementsqui se passatent verse 1894,ae-
nbrent 1'Introduction des Batutsl dans le Bumbogo.
MUSINGA 4tait tout petit. Les Abatsobe, ayant oomae
chef KANYAMUHUNGU (pbre de RUKANGIRASHAMBA et grand-pbre


NOTICE


















Un an aprs.,


KANYAMUHUNGU est
devenu malade en
1897, et est mort
en 1898


En 1899,2* razzia



Ia 1903,3* raz-
z&a,surtout sur
la rive droite
de la Bahimba;
les Abatsobe y
Instaurent 1'
ubuletwa.
En 1907,4e raz-
zta, ans avant
la fondatlon de
la Mission de
Rurindo (1909)


GASHAMURA) so dirent que,putsqu'lls avalent contribu4 &
assurer l'avbnesent de MUSINGA, MUSANA,le Chef Muhutu
du 3umbo6o, n'oseratt pas aller & la capital lea accuser
avec espoir d'obtenir gain de cause. Cest alors quo
KANYAMUHUNGU, qui r6sidait & KANYINYA (prolongement de
SHORONGI) r6solut d'entrer par la force au Bumbogo.

Son fils RUKANGIRASHAMBA awit donned sa fille en maria
& RUBABAZA,grand chef rslidant au del& du BUBERUKA.
KANYAMUHUNGU appela & son aide oe chef ainst quo deux
autres chefs Bahlma du NdorWa. Clest avec cette arade qu'
11 p4n6tra vers 1896 dans le BUMBOGO,d'oa 11 se retire
aprbs avoir razzid pas sal de vaches.
Trois ans aprba,comme 11 avait voulu renouveler cette
operation, lea Bahutu lul remirent un l bvre, en lul
disant:"Votll nos vaches t -Tu lea as touted ptlldes 11 y. a
trots ans, 11 no nous en rest plus !" KANYAMUHUNGU,sans
avoir rien fait,rentra chez lui,vaincu oar la superstition
qui veut qu'un chef & qui on montre un imphWi" dolve en
mourir.... De fait,une coincidence voulut que Ie grand
chef umutsobe mourut l'ann6e suivante,en disant & son
fils RUKAGIRASHAMBA Les Bambogo sont cause de ma mort;
venges-mol !" Ceci se passalt en 1900.

: /W4/j'XI,RUKAGIRASHAMBA, avec 6normdment de gens, arrive
sur la chain* du RUHANGA,A NTARABANA(au sud de RURINDO).
II descend jusqu'k la BASE, en suivant la Bahilba et en mat
-tant tout k feu et h sang. Pas une hutte ne rest debut.
Toute la chain du Ruhanga nottament fut mise & sac.
En 1902, nouvelle razzia & 1'int4rleur du Bumbogo. Les
collins MUHONDO,RURI et HURO,voisines de la residence du
chef MUSANA,sont 4pargndes, mats tout le rest du pays
est saccaG6.
Le gendre du chef Umutsobe,RUBABAZA,qui lut avait prbt6
main forte,reQut le RUHANGA jusqu'k la Base,et un* parties
de l'intdrtleiu du 3MUBOGO. II y plaQa sea sous-chefs,et
oblige lee Bahutu & leur prester le buletIa (corvde ou
travail forc6); quand le pays fut blen soumls,RUBABAZA fut
renvoyd dans son pays, et RUKANGIRASHAMBA y dtabllt see
sous-chefs abatsobe.
Le rest du Bumbogo, colline par colline,fut 6galementp
pris par la suite par lees Abatsobe. II n'y a pas plus de
deux ans quo le fils de MUSANA,NYEDJUj,qui occupant GI-
KINGO prbs de RURI, a et8 supplant par KIBANGARA,flls de
RUKANGIRASHAMBA. Cel as'est pass6 sans brult,et eat un
example de ce qui s'est fait peu & peu pour touted lee
collins de MUSANA.
Actuellement (1924),GASHAMURA,fils de RUKANGIRASHA BA,
eat le chef incontest4 du Bumbogo; les flls a mes de
MUSANA n'osent plus rien porter & la capital* sans 8tre
introduits chez le rol par GASHAMURA (ou sl ce dernier n'y
est pas)par son representant).
(1)
En 1905, 1e frre de GASHAWJRA,RWAMWA,.et le vioux BIGAN
chef des Abasyete,as'emparrirnt des colllnes de la rnTe


Si) qut fut tue dana le Buberuka


















En 1913, affaire
ruka,un an aprbs
tlon de Ndungutae
done paa en 1914.


du Bube- /
la s4di-
(192),


droite do la Bahimba,depuis GISHA exclusiveme@t
jusqu' la Base : toutes lee collins entree la
Bahimba et la Shohoha, au bas do Tumba,etc. Voila
pourquoi ces terres sont actuellement partag6es
entire lee Abatsobe do GASHAMURA et lea Abasyete
de BIGANDA.

SLe chapitre sulvant n'eut pas 46t le dornler,
si lea Europdens n'avalent pas mis le holk vers
1907 ou 190 & ces operations : A cettoe poque
on effet 1* frbre do GASHAMURA,RWARWA s'en alla
attaquer le BUBERUKA. II y fut tug atnal quo
KAXANYANDJA.
En avril t194,GASHAMURA et ses gene t*entent do
nouveau d'envahir le BUBERUKA,pour venger les 2
mortar de 1' expedition prio4dente.Le Gouvernemont
allemand,reconnalssant le* Justes drolts de
SENDASHONGA file de RUHARARAMANZI sur le Buberuka,
arrbta enfin les progrbe dos Abatsobe,qul,sans
cotte intervention,mena9alent d'accaparer peu &
p*u la plus grand* partly du Ruanda.


Les indications en rouge,en
par le R.P.MARTIN lui-meme,
le 23.XI.1924.


Notons qu'en raison de cos agisaements,aucun
clan de Batutsi n'est hat par les bahutu & I'4gal
des Abatsobe; si GASHAMURA a tant d'autorit4 & I
capitals, c'est uniquement parcequ'on 1e craint.
Dana le cas oui e chef serait d6crt4 par un pouvoar
ind6pendant de Nyan2a, 11 est croire qu'il no
trouverait & la c ur aucun d4fenseur.



marfoe,sont des additions ou corrections avporties


in


litt. 25.I.1925,. 1 sea renseianements donn4s