Territoire de Kabaya (Bushiru). Notes extraites des Rapports Annuels de l’Administrateur territorial. Rapport 1925 (Bush...

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Territoire de Kabaya (Bushiru). Notes extraites des Rapports Annuels de l’Administrateur territorial. Rapport 1925 (Bushiru). Typescript. 2 pages. Jean-Marie Derscheid Collection
Physical Description:
Mixed Material
Publication Date:
Physical Location:
Divider: Reel 4

Notes

General Note:
Image digitized from microfilm. Best quality available.

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
System ID:
AA00002664:00001

Full Text

TERRITOIRE DE KABAYA (BUSHIRU)


ANNIU3L3


WOTES EXTRAITES DES RAPPORTS
DS L'ADMINISTRATEUR TERRITORIAL


Le 28 d6cembre 1924, le resident du Ruanda et le mwasi ddcidbrent
que NYAMAKWA et BIGANDA seraient remplac6a respectivement dans le coam
mandement des provinces du BUSHIDRU et du BWANA-MWARI, par le notable
NYANGBZI. Ce notable a reu,. en mime temps que 1'ubutaka de cee doux
provinces, lesemgabo et lea abagaragu que BIGANDA y posee6dait.


NYAWG3ZI a pris possession
BUSHIRU Ie 8 f6vrier AS la mtme


remise du TIAIrA-Y.ARI a
prdsent6s.


du BWANA-rWARI le 28 Janvier 1925,
annee.
"t" trbs facile, tous lee chefs de


et du

clans


Au BUSHIRU, 5NYAMAKWA et ses agel-chefa RUGEMA, BIHAMO, BUGUZB, MPA-
KANYE et MIHIGO ae aont pr6sentds au nouveau chef; lea autres sooe-chefs
KABEBA, BITOTA et MUYARUDJAMBA 6taient en fuite; aprhe un moist 11e sont
venues e presenter h N'YANGEZI .


Aucun incident no s'eat
lea anciens Sous-chefO furent
tefois on a conserve dans sea
BONERA .


produit lore de la reprise de
remplao6s par des soue-chefs
functions au BWANA-MWARI ole


NYTANGZI a confi6 lea fonctions d
IWARI au notable RUTAv.U; seul 1'intebe
pour la parties orientale et au notable
cidentale de oette province.


'intebe de la province
du BUSHIRU au notable
RVAMAKAMBIZA pour la


Comme suite t la d6oiaion du 21 Juillet 1925 du
NYANGEZI a enleve les sous-chefs KARINDA, KALEKEZA,
MUGONGO, R'AMAIThNGU, IISHYOZA et MURINDABIGWI ; leurs
attribuees aux autres sous-chefe.


ce provinces.;
Natutai ; tou-
sous8ahef


du IWANA-
RUIHU1URIZA
parties oc-


r6aident du .
RWANYAGAHUTU,
collins ont


Ruanda,
MUL'GO,


Le sous-chef YdIRITSINTSINZE, de la colline NYABUGUZA, a quit de
son propre grd le pays au mois d'octobre, prdtextant que le chef NYANGEZI
et 1'administrateur lui cherchaient noise; en rdalit6 NYANGEZI lui avait
inflig6 une punition parce qu'il avait extorqu4 une serpette I un nuhutu.

Le remplaoement de NYAMAKW7A et de BIGANDA par NYANGEZI a 6t6 une Me-
sure dee plus ealutairee pour les deux provinces. NYAMAKWA d6pourvu d'au-
torit6, 6tait incapable d'exercer le commandement difficile du BUSHIRt;
il n'eat jamais parvenu ou plut8t n'a jamais voulu arrtter lee exactions
oommises par quelqucs brigands qui rendaient cette province dangeureuoe
pour lee indighnes; ceox-ci n'avaient aucune confiance dane leur analen
chef. C,uant au chef I3IGANDA, il ne a'occupait zgubre du BWANA-UMWARI ; bhoS
tile h tous progrbs, il n'a jamais aid6 1'autorit6 europeenne pour fair
rentrer la population de cette region dane le calme .


LA
sa'tand





Le nouveau chef NYANGEZI a d6montr6 son aptitude & prendre le com-
mandement de cette province. L'arrestation de quelques assassin du BU-
SHIRU qui se rf4tugiaient toujours chess NYAMARWA ou lie restaient impunie
la justice dans les jugements,la promptitude dans I'ex6cution des d ei-
sions, l'arrestation immediate des infractions ont fait jouir depaisa on
arrive le nouveau chef de la consideration de seeu auets sur lesquels
il a 6tabli son autorit6 et son prestige. Dane le BUSHIRU lea rassias de
l1ancien regime ont cessse; l'indighne y troupe la tranquility, et ne se
voit plus exploit come du temps de chef BIGANDA. La population est de-
venue calm, mais je ne la dirai pas sounise. Pour des indigbnes come
ceux du BUSHIRU et du BWANA-MWARI, 11 euffit d'une 6tincelle pour qu'lOs
reprennent leur attitude hostile d'hier.

Les relations avec le chef et les eous-chefe sont excellentes. Lees
ancient chefs reviennent souvent au poste. Le grand nombre de palabres
soumises aux tribunaux indigrnes de NYANGEZI et de KABAYA montrent la
confiance dee indigbnes dans leur nouveau chef et dane l'autorit6 euro-
pdenne.

A la fin du mois de juin 1925, les gens du BUSHIRU et du BWAiA-mARI
ont essay de resister au nouveau regime h l'occasion de la collect des
prestations. quittant le post A minuit, je me trouvai des l'turore ohes
le chef NYANGEZI. ima presence a fait revenir NYAMAKWA et RMKAiURATSHRM
sur leur decision, alore qu'ils avaient do6J pris la fuite. Tout eat ~a-
tr6 dans le calme. Trois jours plus tard HYA AKA eat venu se prseenter.
Aprbe trois mois RUKABURATSHU J, traqud par la famine et la misbre, eat
venu demander h se reinstaller dans sea champs, co quo e NYANGEZI no lul
refusal pas. Le; nommaep MAKOMBE, fils de RUKABURATiSHUMU et principal ins-
tigateur des troubles au j3JANA-MWARI, faisait parties de la cat6gorie des
cate4hum6nee ; il en fut exclu par les RR.PP.Blano8 Jusqu'. sa rdooncilia-
tion et sa soumission complete h son chef TNYANGEZI .


- 4 W 4 IM M M MmA lm o