Territoire du Kabaya (Bushiru). Notes extraites des rapports annuels de l’ Administrateur territorial. Rapport 1924. Typ...

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Territoire du Kabaya (Bushiru). Notes extraites des rapports annuels de l’ Administrateur territorial. Rapport 1924. Typescript. 2 pages. Jean-Marie Derscheid Collection
Physical Description:
Mixed Material
Publication Date:
Physical Location:
Divider: Reel 4

Notes

General Note:
Image digitized from microfilm. Best quality available.

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
System ID:
AA00002661:00001

Full Text

T2RRI TOIR DE KABAXA (BUSHICu)

NOTES EXTRAITES DES3 RAPPORTS
ANNUALS DB L'ADMINISTRATZ-R TERRITORIAL



RAPPORT 1984.

UHLgUIT AzYAMACA Aucune modification important n'a 6t6 a rt4e
au course de 'anne dans cette chefferie: quant au project de reoplacer
NYAMACWA par le notable NYABGEZI, la solution definitive n'est pas encore
intervenue'
Le sous-chef NDIRYIfEA,qui depuis I'occupation europ4enne refuse de
as presenter aux autorit6s a 6te remplacd le 11 mai 1924 par le sous-chef
MPAKAIYE; la oolline KAnTUGUNTUGU, n'6tant qu'un simple 6peron de la eol-
line WYAMUMSYO, n'a pas 64t inecrite dans la liste administrative de4e el
lines.
Quant h la situation politique intdrieure, l'autorit6 de NY.AdAWA
s'eet consid6rablement affaiblie pendant 1924, et ce chef doit te tenu
soul responeable de cette modification. L'impunit6 accordee par lui & *es
file BITOTA et MUDJARUGAMBA, et see parents KATSHABA et M11OZI, eSt la
cause que beaucoup d'indigbnes sB sont d6tach6e de lui et quoe rae oer-
tains affirment pr6ferer les chefs ABASHYETJ (qui se sent pourtant trbs
mal conduits envers le UEKIR U) h leur chef actuel. Malgr6 touted see
promesses, NYAMAKWA n'a rien fait pour mettre un term aux exactions oeam
mises par lea quatre bandits bites plus haut, et oe serait un veritable
soulagement pour la population qua de voir lea Batutsl 8'installer dans
ie pays.
Depuia quelque temps d'ailleurs NYAMAKWA lui-mmme r6pend le bruit de
l'arrivde prochaine des Batutsi, mais il espbre que ce sera GSHAMTRA
(dont il depend d'ailleurs d6jh au point de vue de l'umuvumu) qui rece-
Tra du roi le ccamaandement du PJUSHIrU..
Auoune bataille n'a eu lieu I ma connaisoance cette ann6e dans le
pays; lore de mes visits au post de KABAYA ou de moe d6placements k
travers le territoire, de nombreux indigunes viennent mesomettre lere
diff6rends : dans bien des cas les d4fendeurs ne se pr6sentent pas, mal
le sous-chef responaable fait restituar l'objet du litige.
NYAMAKWA n'a pas refuse de rdpondre aux convooations qui lui ont 4t4
adreso6es, et il a tranche diff6rentes palabres en ma presence; je dois
arouer que souvent la justice n'ltait pas ? la base de ses decisions;
loreque je lui en faisais la remarque, le chef modifiait le Jugement en
pr6tendant n'avoir pas bien comprise les parties en cause: aucune observe-
tion ne fut faite au chef en presence de set sujets, pour no pae diminoer
son prestige.
Parmi les sous-chefa de NYAMfAKWA, lea nomeIs MPAKANYE, BIBAIR et
RUGGEA ont entire confiance en l'europ6en et sont venue fr6qummaemnt ..
trouver h RUHENGERI ; par centre, RWAM-IHETA,[UDJARUGAMBA et BITOTA ne aN^
sent Jamaie pr4eent6e; quant au sous-chef KABEBA, il se montre twrs at$tI




2.

AU oOurs de 1'ann4e, BUDANDI (BUHAXDI?), collooteur d'impts pour I
ohef GASHAMURA, est venu aa BUSHIRU percevoir des t tes de grs b4tIl;
d'aprbs les dires de NYAVMAEA, i1 en aurait r6quisitionn6S ohes d4W in-
digznee qui no dependent pas coutuminrement de oe chef; il auralt 4ti
aid4 en celk par le chef NYAMAKrA, qui essay par oe moyen de fire re-
connattre GASHAMURA oomme chef du BUSIIRU. Une confrontation entire aW-
HMII et NYAMAKWA doit avoir lieu, afin de connaltre exactement le fod.
do cette affaire. De fagon g6ngrale lee gens da BUSHIRU ne refusent pa
de payer 1'impt dft au roi, maise condition que lee collecteure no e6o-
mettent pas d' xcee.