Territoire des Bahavu. Province du Karima. Clan des Abakonjo. Notes d’après A. Braun. January 1935. Typescript. 1 p.

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Territoire des Bahavu. Province du Karima. Clan des Abakonjo. Notes d’après A. Braun. January 1935. Typescript. 1 p. Jean-Marie Derscheid Collection
Physical Description:
Mixed Material
Creator:
Braun, A.
Publication Date:
Physical Location:
Divider: Reel 4

Notes

General Note:
Image digitized from microfilm. Best quality available.

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
System ID:
AA00002623:00001

Full Text
Notes d1aprbs A. BRAUN
Janvier 1955*



TERRITOIRE des BAHAVU
Province du KARIMA.


Clan des A B A K 0 N J 0.

Sont probablement le clan bantou le plus ancien dana le pays du
Karima ou leur fondateur NABUKONJO n'a rencontre, dit-on, que des
pygmees disparus depuis lors sans laisser de descendants. NABUKONJO
vint lui-meme avec d'autres Batwa, don't la lign6e no seat fteinte
que veos 1952.

Lea Bakonjo existent egalement come clan important dana la province
voisine le Mubuku. Toutefois ceux du Karima rejettent toute id6e do
parents avec lea Bakonjo du Mubuku, et s'assignent une origin diffe-
*ente. Le berceau le plus ancient des Bakonjo du Karima semble Stre
plus a l'ouest que le village BISHANGA, origin de leurs homonymes
du Mubuku.

Lea Bakonjo du Karima disent que leur ancitre pass successivement
par lea lieux suivants: TUSIMA; TWANZOBE; MAKOYE ( a la limited actu-
elle des Bahunde et des Banyanga); 1ZENGA (actuellement en chefferie
IRENGE chez lea Barega) et enfin le Karima o'u NABUKONJO s'etablit
lui-meme come chef.

Ce NABUKONJO avait dit-on come enfants une fille apple NABABU
ou encore BUTETWA et sept fils don't lea traditions assez confuses
donnent lea noms come suit:
KAGOBERWA, KALEMBA, HAMWERI, RWABARORA, HAPAHO, MNA1MABUKO, HABIBASA.
Oette listed eat fortement sujette a caution, et ae trouve damentie
au moins en parties par lea lignesa actuelles qui pr6tendent so ratta-
cher 'a certain des file de NABUKONJO, par un nombre trees variable
de generations.

Toujours eat-il quo d'apr'es la legend en course au Karima, lea files
de NABUKONJO voulaient secouer 1'autorite de leur phre et lui ren-
daient la vie dure.

Pour lea reduire le chef NABUKONJO n'hdsita pas a fair appel h
l'assistance d'un stranger qui 6tait venu quelque temps aprbs sl'ta-
blir au sud du Mont KariM&, pres du Mont cukaba.

Le nouveau venu, appele ISHAWAWEMBA, appartenait soit au clan
des Abanyamokha, soit a celui des Abasibura; il semble done qu'il
etait de sang en parties hamite. NABUKINJO lui donna sa fille en
marriage et lui laissa peu a peu prendre le pouvoir. Los mutins
furent rdduitAs a 1'obeissance et ISHAWAWEMBA devint I'h6ritier
reconnu du chef; ce dernier y avait toutefois mia comme condition
que le pays continuerait a porter son propre nora, ce qu'ISHAWAWEMBA
refusa d'admettre; on arriva finalement a un compromia, et il fut
ddcidd qu'on adopterait le nomr de la fille de NABUKONJO. D'ot I'ap-
pellation de ABABUTETWVA ou Ababutetu que port le clan regnant dana
le pays .