Les Bashi (dits aussi Banya-Bongo) et leurs voisins. Notes de Mr. A. Moeller communiquées en fevrier 1934. 10 pages.

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Les Bashi (dits aussi Banya-Bongo) et leurs voisins. Notes de Mr. A. Moeller communiquées en fevrier 1934. 10 pages. Jean-Marie Derscheid Collection
Physical Description:
Mixed Material
Creator:
Moeller, A.
Publication Date:
Physical Location:
Divider: Reel 4

Notes

General Note:
Image digitized from microfilm. Best quality available.

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
System ID:
AA00002614:00001

Full Text
hs a H. hLE MELLS B


LES BASHI


(dits aussi B'nya-Bongo) et leurs voisins.(0)


Nous pass'erons
edition com-r'-une, les


en revue ici,comme faisaAt l'objet
formations politiques citaprss :


d'une tra


Nya Bushi famille rgnante
(oc) sont actuelle'-ent scind4s en
pectivement par Kabare et Ngweshe;


les Banyamwocha les Bashi
deux royaumes commandos res-


Nya Nindja famille rPgnante les Balindja
issues des Bany7ranmocha chef actuel aanganika;


Nya Burinyi famille regnante les Barinyi ou
aussi Bafunda) issues des Banyamwocha; chef Mlukunze


(ou Balinga)


Baringi ditss
dit Moganga;


Nya Lwindi (Banyintu ou Bagnindu) -famille regnante les
Batumba, chef Mubessa.

Nya Kaziba (Bazibaziba) fanille regnante les Banyambula -
chef Madjiri.


Nya
issues des


Luindja (Bahusahunja)? famille regnante les Babofwa-
Bakunze.


A la mrme tradition so rattachent
tiques les Bafulero et les Bahavu (par
Watembo) qui ont fait l'objet d'autres


Nous pouvons tracer
du Sud-Ouest du Lac Kivu
ques actuelles.


c ommle
et les


vi
Nous avons/ 1us haut (rubriques
nastie des Babito ayant supplant;i v
siecle dans l'ancien ro7yaume de Kit
Bashwezi, les VWatusi descendent ver
associent Hamites Bantous (Balro,


d'autres divisions poli-
consequent aussi les
rubriques.


suit le sch)ma de l'occupation '
origins des formations politi-


Wanande-Bahutu) que la dy-
ers le milieu du XVIeme
ara (Bunyoro) cell des
s le Sud en formations qui
Bahutu,etc..)et Batwa.


Cette migration qui laisse en course de route les
que nous trouvons ,chel&nnes le long des Grands Lacs


format.
(not amnft


(0)- L'appellation de Bashi, dit le R.P.Colle, signifie originellement"les
"gens d'en bas" -qui habitent le territoire en contrebas des montagneo
de l'Ouest.Par derivation, pour la classes dirigeante les Balusi (du
verbe kuluga, abonder kuluza, faire abonder kulusizaenrichir)
elle design les gens du comLmun, les roturiers. D'apres une autre ver.
sion, les "paysans", les "cultivateurs". Suivant une autre version,
par Bashi il faut entendre les "gens de l'interieur",par opposition
aux Bahavu "gens du bord du lac".
Banya Bungu ou Banya Bongo est un sobriquet applique aux Bashi
par la derision de leurs voisins et qui signifie "gens de rien".
D'apres une autre source ce sobriquet signifierait "fuyards" (de ku-
bunga, d.loger, s'enfuir).


Voir R.P.Colle
1921, tome II,
1922, tome I,


, "L'organisation politique
p.657.- !Les clans chez les
p.337.


des Bashi",
Bashi" etc,


Revue
Revue


Congo
Congo


(00)




2.


au Ruanda et en Urundi) atteint
gion de la Lwindi (ou Ulindi),
l'0uest du lac (vole qui parait
en traversant celui-ci, soit en


au Bud-Ouest du Lac Kivu la r6-
soit en passant par le Nord et
la plus communement suivie),aoit
traversant la Ruzizi au Sud.


A '0tuest (voir Bahunde et Wanianga) et au Sud (sur la Lriidt.
elle se heurte au gros des Warega et elle se replie alors vers 1e
Nord, ramenant sans doute avec les clans Bantous qui ont accom-
pagn. jusqu' l'Ulindi, voire jusque dans l'Itombwe chezz les
actuels Babembe) leurs conducteurs, de nouveaux clans Warega ou
m4tiss4s Warega-Batwa, issues de l'Itombwe.(chez les actuels Ba-
bembe).


Dans
cupants du


ce retour en
pays et les


arriere, ils
clans Bantous


soumettent
rests en


les anciens
arriere.-


Ainsi,
les regnant
families de


la 1^gende qui plac
es, se concilie avec
sang et de culture


e a la Lwindi l'origine des famil-
la presence indiscutable dans ces
harnites.


Farm i les
trouvons trois
Bafulero, qui
yintu de la Lw
la langue, la


formations politiques :numntrees plus haut nous en
: Nya Lwindi Nya Kaziba et Nya Luindja plus les
se rattachent par les families regnantes aux Ban-
indi avec une influence Warega plus marquee (dans
pratique de la circoncision) pour Nya Lwvindi.


Los trols autres : ITya
les Bahavu don'tt la famille
parent & celle des Bashi)
cha (galement venus de la
regnantes.


Bushi,
r gnant
se r6fer
Lwindi)


Nya Nindja
e actuelle
'ent express
d'ou sont


et Nya Burinyi plus
, les Basibula, s'ap-
sirment aux Banyamwo-
issues leurs families


Faut-il croire
wocha,qui seraient
les Banyintu,qui se
rognante se serait


L'uniformit'
rggissent le mode
ces des rois (sauf
au Ruanda), n'est


a une
d' asce
raient
mise a


dos
de

pas


diff'renco essentielli entire
ndance hamite ou metissIe de
Bantous autochtones et don't
u service des envahisseurs ?


Traditions
succession
Nya Luindja
en faveur


qui, chez les uns et les
au pouvoir,la naissance e
L, fraction don't le gros e
de cette maniere de voir.


les Banyam-
hamiTtes et
la falille


t
s


autres,
le do-
t rest


Voyons a present ces 14.gendes
chercher A leur berceau meme, A la


La lIgende
Banyintu, est la


et tout d'abord allons les
Lwindi.


sur los origins, telle qu'on la raconte ohez
suivante :


les


aussi R.P. Roy.*Notes sur les Banyebungu" Revue
II, (notamment pour les obseques d'un roi p.335
I, (notamment pour les croyances religieuses et
de magie,p.90 et sec.


Congo 1924,
*)et 1925
les prati-


Lya Ngombe, la divinit" des Bashi, est aussi cell des Bahutu
de Rutshuru.-


o0-


Voir
tome
tome
ques


( suite)







Na Muka
di), et Luala
' origin :

Na Muka
des Warega)
de Na Muka Mu

Luala de

Kangere

Chez les
de l'union de
de Loga anct-

Chez les
Na Muha. Celu
deux enfants,
qu'il adopt
plus tard le
n'rent naissa
politiques ;n
Ruanda.


Kangore (%ui prit ult'rieurement le nom.de Nalwrin-L
L, pygmfos issues des cavernes de l'Itombwe, sont "


des Basimwonda (actuallement chez le chef Longani:'
le chef du group des Basimwenda porte le titre
.b ondwe.

s Basimukind.je (voir Bebembe). f

alias Nalwindi, des Banyintu. .'

Ivareaa, la 1'gende represented Nalwindi come issu
7Mulukwa, issue d'Ikama (et par lui de Kenda fl2s
re myth,iie des 7Jaroga) avec une pygmi e de l'Utomb,

Bashi, la 1'gendG place a l'origine Na Muka ou
li-ci rencontra sur les bords de la Lwindi (Ulindl i-
accormoagn.-s d'un pygmee et d'un chien. Ces enfant'I.
et auxquels il done les nonms de Ngabwe (qui prit ,.
nom de Na Lwindi) et Namuhoye, s'unirent et don- .
.nce au.x diverse families regnantes des formations
um.-'r'oes plus haut, voire a la famille rAgaante du ;
^


La 1'^ende d-Is Banyint-i ne fait pas mention des Banyamoo'ka
et elle n'explique pas l1'importance que Na Muka a prise dans 1.4
logende des Bashi ou l'Ion parole de Na Lwindi, "de Na Muka", d
"Banyamwocha" doe Yamuka, ou 1'on cite comrme issues directement de
Namuka les Banye Luizi et les Banya Inazi que I' on trouve chez
Ngweshe, voire los Barungu.

Selon uno version assez floue de la 1'gende des Bashi, .lea .
Banya Mwocha seraient meme issues de Namuhoye, femme, non de
Ngabwe, mais de Namurka 'o qui, n'4tant pas mAre du successeur. et
pouss4e par l'ambition, miigre de !a Lwindi avec ses fils et une
nombreuse escorted de partisans. Nous devrions alors voir dans '
les Banyintu (ou Batuyriba, nom du clan dominant) la branch atn6ae
(dans l'ordre de succession l1gitime) de la descendance de -Na

dans les Banyoe Mwocha les branches cadettes.

Suivant une autre version, A la mort de Ngabwe, sa femnme ,
Namuhoye quite la Lwindi avec ses seot fils ( at va S~ i 'tal


ler a Rana,
serait rest'
descendants)


II
aient
Bush


dans le pays actual de Ngweshe -
toutefois chez les Banyintu o i
a


faut dans ce c
issues par les
i, Nya Burynyi


t ub'ira don't
ne reussirent


as considerer
Banya Mwocha,
, Nya Nindja,


sont
pas


issues les
a se creer


que,
les
voire


(son fils Kalunzi


retrouve ses


e et Namruhoye
regnantes dae
Lwanda, (famille'


et les Banya
ient,-


1'on


de Ngabw
families
de Nya


Banya Nyoka
un commander


r .2
." 'i
. ,:." I


..
i. ,,
-*
.
it
-,
'P!


ser
Nya


( ) Nyoka
Mubira


e


--





4.0


regnante de Musinga, dynastie de Musinga avec l'ancGtre Kadusl
Gombe), ainsi que la fa~iille regnante actuelle des Bahavu sui
vant la lggende ci-apres : Une fille de Na Bushi trouyee enceinte
avant d'avoir contract' une union coutumiere, fut oblige de
s'enfuir. Elle partit chez le chef des Bahavu A Igobegobe (pr s
de Ironda-Byuhu). Cette fille s'est appelee Nyibunga emigree;
son fils natural s'appela Nsibula "sans pere". Eile devint la
femme de Nabuhavu. A la mort de celui-ci elle parvint A fair
nommer son fils Nsibula comnme successeur : c'est ainsi qu'ta ia
dynastic des Bahande succda celle des Basibula chez les Bahavu.:

Quant aux families regnantes de Nya Lwindi, de Nya Kaziba,
de Nya Luindja, des Bafulero, des Bahande (premiere famille r'A-
gnante des Bahavu) voire des Barundi, elles seraient issues du:
clan des Batumba fonda, soit par Kangere (14gende-des Banyintu),
soit par Ngabwe lui-meme (14gende des Bashi).


Enfin la 1,gende suivante, mais romance, s'accorde mieuX
avec la necessity de concilier les origins hamites (Watusi)et'
les origins warega (Lwindi) des formations politiques qui nous
occupent. Elle est assez floue en ce qui concern les rapports
entire Banyintu et Banya iMwocha, et erre en ce qui concern ceux
des Banindja et Bafunda avec les Banyintu;


Chihanga, ancetre de Musinga,
vint du Ruanda par la region des v
l'Ouest et rentra au Ruanda par le


il y a
olcans,
sud du


environ six
longea le 1
lac.


II laissa au Mord son fils, Kahande ou Kanyetambi
Kanierambi) qui devint chef du clan Bahande supplant I
ment par le clan Basibula come famille regnante des B
plus haut et voir Bahavu).


Au Sdci, il laissa son fils Kanyintu q
Lwindi u Luindi (Ulindi) le nom de Na Lwi
devint le chef du clan des Banyintu, chez
des influences Vlarega dialecte pratique

Ses fils Kabuga, Naninja et Mufunda f
Baluindi Baninja (?) et Bafunda (alias Bar

La tradition veut "galement que le cl
ar i-ne aeisl BR afu1 iTqlro ( rl ancI nro f n- BRha-n e B- rm-vi


(clan Bashigishe), des Na
de clans de I'Urundi ou du
families regnantes, des cla

En tout cas, le clan d
passant au Nord de la Kadub
des clans dominants actuels
gua leurs subdivisions et
fournit la famille rIgnante

Les descendants dos an
sous le nom de Bajinji. Ils
conquer rants.

o


siaoles '
c Kivu A

a ha' ( 'o "
( ou
ult6rieur -"
ahavu (voirt'
-. "' .,., ,


ui prit, de la riviere
ndi ou Naluindi et
lequel on trouverait
de la circoncision)..,.


onderent les clans
inyi) (?).-


an Banyintu soit a l1ori;
III- a1 m\ A n. "D-. ,.. -Pi .. B


l-uII l u u L cJLqj u;.Ui WIL) JLW .II- L JLutt II f
Luinja apres detour au Ruanda, voirei:
moins, des clans qui fournissaient les .
.ns de chefs, dans ces populations.

es Banya Mwocha, issu (?) des Banyintu
u avec quelques families, fit souohe -...
et s'imposa aux clans Balega et Barn-:'
a ceux qui les avaient rejoints, et
des Bashi, les Na Bushi.

ciens chefs deposs6des sont d6signas
interviennent dans 1'intronisation des.a

o. .0

;' ',


-
1

.


i
a .




1

I
I


/1
I
r



I
~
.r


Pa


;I
,I
; -.-:

;
1 3


'' *;




5.


Passons a l'analyse des 14ments composant les diverse
nations politiques -en partant de leur berceau la Lwindi.

Io) Nya Lwindi, dit aussi le royaume des Banyintu.


Chez les Banyintu,
vons les Batumbu, clan,
(de kutumba :


mitissias de Warega et Batua, nous tro ia;
dominant issu de Kangere (Nalwindi).
enfler, grandir)


les Bamuganga, venus de la limited Nord-Est de l'Itombwe..

les Balinsi, id. se disent Batwa.

les Bafumbwe, id.


les
forment
Mwocha.


Bafunda,
la famille


fraction restee en arriere
regnante des Barinyi, done


des Bafunda qui
Sissus des Banya


Les populations venues
tochtones don't la tradition


On y trouve galement
long et des Balindja qui


de 1'Itombwe ont
a gard6 le nom du


des Banya Nyoka,
ataient A la suite


assimile les au-
chef Namuhumbano.


venus des Balonge-
des Banya Nyoka.


20) Nya Kaziba.

Chez les Bazobaziba nous trouvons ;


ou Banaranga,
Kangere.


les Balinzi (voir ci-dessus).


les Bafumbwe (id.)

les Banya-Nyoka (id.)

les Bahese.

les Banya Chivula.

les Banya Lwizi.


des Bafunda
Bahangarwa venus


Ce
blement
vant le
sorb6s.


s
a
ur


(voir plus haut),
dde 1'Ulindi.


populations issues de 1'I
.'un metissage warega-pygm
ts traditions, des Warega


Bwindj i-Madjiri,
meme temps que les
par les fractions


L dominant; issues de Bwiidji-














des Barungu (voir Bashi), di


tombwe et provenant vraisemb
ibes ont trouv6 sur place, s,
du clan Barhana qu'ils ont -l


fils de Kangere,
chefs Bafulero du
don't question plus


aurait quitt6 la LI
clan Bahamba. II
haut, issues de 1


11.
.I&
Jti.


K;.


les
Madj


Banyambala
iri, fils de


' "* -'*


A





6.


dans la suite des indigenes de clans strangers (Bafunda-
Bahangarwa) vinrent demander adile chez Nya Kasiba.

30) Nya Luindja.

Chez les Bahindja nous trouvons :

les Babofwa, famille rAgnante;

les Barhana, venus de Na Bukcunzi; -.

le3 Balinsi, venus d- 11Itembwe, d'origine Batwa; ..'

les Balindja, venus de Nanindja;

des Banya Mocha, venus du pays de oNgweshe;

des Banainingwe venus de 1' le Mpembe.

Le clan des Babofwa ou Balkunsi, originaire de la Luindie81Ji
passe au Ruanda (o il1 se trouve encore en parties et o ii fu .
.oumis par Kadusi Gombe, frere de Kabare Kaganda. Na Mulaka
,waza, iscsu des Balunzi, a la recherche de terres nouvelles, t~is
verse le lac Kivu .t arrive dans le Buhaya (actuelle chefferiA'
Kabare) ou 11 rercontre Nashi. ..

Lorsque Kabare Kaganda envahit le pays (voir Bashi) Na~iu
,Mwaza migro en region de Walungu, puis aKabolole dans le T1 -
hinda, ou 11 prenJ le non de a Luhindja; un de ses fils s ,1
blit a Butuzi dt ot 11 est chass& par Na Kaziba venu de Na M iLg.w
(voir Bazibaziba).

II avait trouv6 dans le pays les pygmees de Mahirye qui L|
furent sotunis et assimil6s. ,


40) Na Kindja. : i!

Chez les Balindja (Nya Nindja) nous trouvons :

les Balindja, famille regnante; issues des Banya Mocha;

les Basheke, issues de Na Muka; -

des Banyintu (voir 'ya LZTindi);

des Bashambage ou Bashagwa;

des Batwa;

Mushimba dit Tanganika, part de Rana, trouve dans le pa '--.
de Ninja des Batwa aujourdthui disparus et quelques families .
Warega des Bakisi. Dans la suite sont venus s'install"er che#0. #"I
Ninja : ,
..
,,'.4







des Barongeronge (

des Banya INyoka (v

des Bakanga Bahira

des Banya Ruanda;


voir Bahavu);

oir Banyintu)

venus de M endula;


des Batwa,


venous assez recelnrment


de Nya Kalonge.


Nya Euringi.


Chez les Barinyirinyl I


nous t rouvons


les Bafunda,

les Bashimbi


family e

(Warega


r&gnante, issue des


m~ t I ss6 ts


de pygmr es);


les Barhana

les Balambo


(Warega


de l'0uest);


du clan des Batumba


(voir Banyintu);


les Banalugoma;


les Balinzi

les Bafunbwe


(voir Banyintu);

(Id.);


les Banangurhu;


Lushul
s installer


fils do NarnuTiho


dans


!e Burinyi


ye, quite la Lwindi vers l'Est pour
ou il prend le nom de Na Burinyi.


Il est
il trouve 1


suivi des fractions rnumin6res


es


Bahese,


pygmBes


et pygmoldes.


ci-dessus.


Sur place,


slinstallent


bofwa (voir Na Lwindja),
(venus du Ruanda), Banya
(voir Na Dushi Balindja
(voir Nya Bushi), Bega,


Banyambo
Nyoka (v
(voir Na
(id.), Ba


a Na Burinyi des families Ba-
la (voir INya Kaziba), Banamungere
oir Nya LAvindi), Banashidaha
Nindja), Banya Mocha ya Behanga
gisha.


6) Na Bushi.


Chez les Bashi


nous trouvons


venus de la Lwindi

les Banya Mlocha,


avec Kabare


famille regnante;


les Banyoka;


les Behese


("tanneurs");


les Bashidaha;


50)


Banya crMooha;


Dans la suite,


Io-


Kaganda


i'
I
r`
L
~ ,
I
2
`

'


"


Sp







les Banya Lvizi,

les Banya Kahi;


se dissent


MIubira


les Barembo;

les Basheke .(o:

les Bahanrarar

les 3izalure;


deas Dafumtbwe;


nt pn6-tr6 Ju

(ont p6n'tr6


les Batwa de Lushulu


20- representant


squlen Ruanda);

jusqu'en Urundi);


(mi ctiss is


les plus anciens


do Bantous).


occupants


les Barega ba
de Chime (pr's Kale


Kabare


Kayanda


e Chime na e chiranba


y arrivait.


sont arrives


(0) origi


dans le


pays


.naires de
au moment


Les Barungu
(tablis A Burungu


30- trouves


(00) "ceux qui
et a Mbogwoe 1


sur place


boucanent la viande"- talent
ors de l(arriv4e de Kabare Kagandai


par Kabare-Kaganda :


les Banya Ka
rests sur place;


duma,
n' ont


venus avec les IH
pas ete jusqu'A.


amites Bant
la Lwindi.


ous


mais sont


les Babofwa


ou Bakunze,


fraction


attardee


(voir Na LuhindJa


venus cans le pays apres Kabare-Kaganda

des Batwa venus de l'ile Idjwi;


les Banalugoma


(ont fait


une incursion


au Ruanda);


les Banamungere,


venus de l'ile Mpembe


(pres Kisenyi);


les Bishasa


les Banamukali


, venus des Bahavu.


les Banyambiriri,


venus du Ruanda


1'Ouest des


les Bega ou Bashindjihavu,


les Bena Kaganda,


en faisant


Bahavu;


un detour


venus du Ruanda;


id.;


les Barhana,


Warega


de I'Ouest,


venus de Rhana (Bugisha);;


des Banyambala


Kabare


de Nya Kaziba;


Katanda,


des Balindja


fils de Namuhoye,


de Nya Nindja.


quitte


la Iwlndi et


la r'partition


et les attaches


des clans dits Balega
@


Batwa;


les Banya


8.


ou


40-


.1


(id.);


par


j(v)- ClI-de -sso us




9.


a' install A Eana dans le Bugisha, puis & Luvumbu, puis A
Muhoko (prAs de Bukavu). Ayant supplant Nashi, chef des Barega,
11 a pris le nom de Na Buski.
Voici la listed des Mwami Naski : Kabare Kaganda; Li auli-
ludjo; Muskema-Musaimbi; Kammae; Kamahaha; Ngabwe; Mrerw; B-
rendjira; Makombe; Biaterana; Rutaganda; Rugemaohef actuel.-
Kagwese Bagwoea frAre de Luskhliludlo, eat & 1'origine do
la branches de Ngweshe.
La 16gende raconte qu'i la suite de la "guerre du ekien"
11 tfut cass6 du pays et dut so r6fugior on Ruanda. Son file fut
restaur6 A la tete des terres don't ii avait 6t6 e MuNtabo.
Sous Lushuliludjo guerres des Bashi : contre les Bahunde,
puis contre les Bahavu- alors commands par la grade dynaAtie
des Bahande.
Sous Muskema Muskimbi sa fille, Nyibunga, 6pouse Na BDuhvu
et ma desoendane les Basibula supplanted la dynastic des Bakande.
Ngabwe, puis Mwerwe et Birandjira refoulent les Baavu vers
le Nord. Sous Mwerwe, incursions et razzias des Banya-Ruanda.
Sous Rutaganda invasion des Banye Ruanda qui tentent de a'
6tablir dans le pays. Ils sont refoul6s gr&ee surtout & la bran-
hke Ngwoese mais Lilangwe, p6re de Lakongeko lui-mtme p6re de
Mafundwe, le Ngweske aotuel, eat elass6. La branehe Jneske rend
la branehe Kabare responsible de eette mort et de A date la
session Kabare-Ngweske devenus irr6ooneiliables.
Les sous-chefs Katana et Karibanya sont file de Rubeneka
qui lui-mume 6tait files de Walamba et petit-fils de Bieoakere.
Le sous-chef Nya Ngezi est le demi-frAre de Mafundwe (Ngwedw
Ainsi que le fait remarquer le R.P.Colle, Kabare soul a
droit au titre de Mwami. Ngweshe a'est appropri6 ce titre.Aussi
les traditions et les rites relatifs a la transmission du pouvoir,
au d6oes et a lanaissanee du iaami,a son intronisation, ne sont-
ils pas on vigueur chez Ngweshe.
Il est question parfois pour les populations sous les ordres

uit ()page 8.- A l'0uest du lac Kivu.
I.-Baleoa ba e Ckanya Bushi central.
2.-Balega ba e Chime Bushi Nord & lies.
5.-Balega bakashuba des laos Mokoto.
4.-Balega Baskishoki ou Bene oehiko ou
Babambo de l'Irambi (Buhavu).
5.-Bakasiry dy pays de Kalonge.
Des Barega ba 0 Ckanya sont issues directement les Barega ba o COkne
na e Chirawba; ohez les Bakavu et ckez Mwendula leur sont apparent6s
les Barega ba e Mubugu de Ndale~na et los Barega be c Chishali t lao.
prAs de la bale de Kateumzi).-
(00).- ous avons vt plus haut que 1'on rapport parfois les Ba2r la
deseendanee de Na Muka; une autre version les apparent auxBhautu du
Ruanda. -




10.


de Kabare, des appellations de tribus Bakaya, Balehko arS iq.i
pour eolle de Ngwoshe de tribu Bishlgi; pour **lles e Iya eti
de tribu BarhongorMongo.