Province Orientale, Territoire des Banyabongo. District du Kivu. Rapport d’enquête no. du P.V. 54. F. Corbisier. Kabare,...

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Province Orientale, Territoire des Banyabongo. District du Kivu. Rapport d’enquête no. du P.V. 54. F. Corbisier. Kabare, du 15 au 19 mai, 1933. Typescript. 4 pages. Jean-Marie Derscheid Collection
Physical Description:
Mixed Material
Creator:
Corbisier, F.
Publication Date:
Physical Location:
Divider: Reel 4

Notes

General Note:
Image digitized from microfilm. Best quality available.

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
System ID:
AA00002607:00001

Full Text

PROVI-NCE ORIENTALE


DISTRICT DU KIVU


TERRITOIRE DES BANYABONGO


RAPPORT D'ENQUETE


Chefferie du Bugweshe


Tribu:

Langue:


Race


N du P.V. 54


Bishugi


Bashi


Noms des chefs: NGWESHE


Chef actual:


fafundwe, invest le 15/9/1918


I. HISTORIQUE DE LA CHEFFERIE ET DES POPULATIONS.

Cfr. 1) Historique des Bashi, dit Banya-Bongo
2) Rapport dlenquete chefferie du Buhaya-Boloho et Irhambi (Kabare)

Kabare-Kaganda avait donned en fief a son fils Kagwese-Bagwesa le "mumbilis ou
Bugweshe. Coest la l'origine de la branch Hamitique de Ngwehe (Banya Mocha)- Pendant
do nombreuses annees le Bugweehe dependait done directement des mwami Kabare. Kagwese
-Begwesa r6sida a Nyabijo, pr'es de Nyantende.
Voici la succession des chefs "Ngweshe':
1 K1(AGWESE-BAGWESA 2) KIBUKA I KASEREREe tcipmU 2 ?
WEZAf JiTSIm ? 2) KINGIHINKA t)TNGERWA
S ENGE -9MSHAldBA "LTTTGW
0Q)LUHONGEKA ll)MAiFUNDWE (chef actual) '


Guerre du chien. Cet evenement estr elate completement dans I'enquite au sujet de la
chefferie du Buhaya, Buloho et de 1'Irhambi (Kabare) -Kagwese-Bagwesa fut d 3possed de
h-nolf par Kabare-Kaganda qui le donna par la suite a Kwibuka, fils de NKagwese. Lhis-
toire du Bugweshe continue a so confondre avec celle du Buhaya, Buloho et Irhambi Ti'quA
aU-Irfbmet de la scission Kabare-Ngweshc, A 1'oceasion de la8 guerre centre los Banya-Rml-
.ndaLCyoir le detail dans lt tude au #ujet de Kabare)
Dbs ce moment, Ngweshe (Luhongeka) se d4clara independent de Kabare(Rutaganda) Ce
coupd--4tat date de 1885 environ et depuis cette rpoque les deux branches vivent on
ms inItelligence.

Occupation europeenne. Elle date du regne de Luhongeka qui fut fort trouble.
Les rapports politiques de 1908 parent du chef LulangI II sagit 1a dune siubti-
tution. Lulanga 4tait le frere do Luhongeka. Clest lui qui se prisenta come chef de-
vant 1'Europeen. Luhongeka n'etait consid4r6 qu'en qalit4 de 3mutambo1. i est
probable que oette substitution s'etait faite, aud abut, avec 1'assentiment do Luhongoea
qui ds irait rester dans 1'ombre. Mais Lulanga, ayant pris gout au-pouvoir, voulu
prendre son titre au serieux et maintehir Luhongeai a 1'arribre-plan. II en rdsuta des
dTscuSsions quilab6utirent "a fire admettre la question sous "son vrai jour oe '
reconna itre Luhngeha come chef du Bugweshe.
LRnuekl aIavait eu un fils natural appel4 Mafundwe, n6 de la nomm4n Buchna, dite Mma
kamaxrungu ou IMa Chishisba, alias Elisabeth.
eftie femme tait 1'6pouse d'un nommr Ruesha, indigene du Bugweshe. Elle atait trb rt-
nommne pour ses infidlit4es conjugales. Elleo vait eu, prc6daemment, -e-iuesI, -un fil
"qui a at appel6 Nya-Ngezi. A la mort de son premier maria, elle devait passer par hdrit-
6 Chrimwami,, frere de Ruesha. Mais elle alla s'installer chez Ruhongeka.




2.


Lorsque Ruhongeka mourut, celui-ci d4signa Mafundwe come son successeur, desh6ri-
tn"ainsi BaManierwe, son fils legitime
tulanga recommenga ses intrigues et fut le chef des partisans de Binanierwe
c r; I.fmundwe. La situation ne s'6claircit qu'avec la relegation de lulanga et
Bmuanierwe le 18 Aout, 1917. La levee de relegation d6cidee pour Lulanga en Mars 1921
montra que celui-ci continuait a discuter 1'autorite de Mafundwe.
_Banierwe, sans autorisation, revint et fut repris. Un novel arret4, pris le
19/12/21, les envoyait a Masisi.
Pendant longtemps, la chefferie Ngweshe, (du Bugweshe) resta divisee:
1a Chefferie Ngweshe, pronrement dite;
2 Chefferie -. Bi1&dA i -
40 Choie'ioyNji
4 Obefferie Kamanyola

A. Whefferie Bilali, n054 B.
COree des l'occupation europeenne, Bilali avait 4te reconnu comme chef. II 6tait aen
raaiite un simple parent de NIgweshe et son "mutambo". Cette chefferie fut rattachie
comme sous-chefferie a la chefferie Ngweshe, le ler Mai 1920. Bilali, alias Nya a-
la, fut destitute le 20 mars 1928 et sa sous-chefferie supprim0e rattachie a la chef-
ferie Ngweshe (Arr~td N020)

B. Chefferie Kamanyola.
Comme la precedent, elle fut cree par erreur. Kamanyola fut reconnu come chef et
meTITe~ Runika (Kamanyola) mourut en Janvier 1919 et fut remplacg par son fils O icke-
werdei. Kisabo 0tait son tuteur. En Avril 1920, Chikwere fut d4pouill6 de son autori-
t, ,par suite de sa nonchalence et replace par son frere Migabo. Les tuteurs furenit
Kisabo et Rusakulira.
-n 1920, Ngwshe d6cida de rittacher la chefferie (non reconnue officiellement) de
Kamanyola a la sous-chefferie Nya-Ngezi. Il en resulta une opposition momentan6e&"
Kisabo qui s'enfuit chez les Bafulero avc sees troupeaux. .fels 1926, Nya-Njgezi place
son fils Migabo a K amanyola (Kashenye) en quality de "mutambo..

C.Sous-chefferie Nya-Ngezi (INo54 A)
WMaundwe avait donned la direction du Karhongo 'a son demi-frere Nya-Ngezi qui fut
diabord considdr6 come chef par les europeens.
Le ler 1920, le Karhongo ( y compris Kamanyola) furent rattach6s a la chefferie
Ngweshe et consideree come sous-chefferie.
II est a remarquer que cette sous-chefferie finira avec le sous-chef Nya-Ngezi. D60j
Ng~eehe considbre-t-il pu'liquement sond emi-frbre comme l'un de see "batambow.
Ri.ppelons, pour m6moire, la palabre do frontrieres de Ngweshe avec Kabare au course
de 1927 (voir rapport Buhaya-Buloho et Irhambi)

Juin 1929. L'Administrateur se plaint que Ngweshe, et particulierement Rwizibula,
donnent asile aux fuyards de Kabare, qui preferent changer de chefferie plutSt que
d'aller travailler chez Monsieur Corti a Kadaka.

20 Aout 1932. Un nomme Ngwese, alias Binjibinji, sorcier assez riput6, seest mis a
precher des theories antieuropeennes et centre le chef Ngweshe. L'Administrateur ter-
ritorial Corbisier et l'Agent territorial Foucart sont allds sur place & Nya Ntja (prs
concession Valette). La foule slest 6pposee a son arrestamion. Un indigene qui ten-
tait de frapper le caporal Bukese d'un coup de gourdin a requ de Monsieur 1'Agent ter.
ritorial Foucart une balle de revolver dans 1'6paule et a pu se sauver. Le blessed fut
repris quelques jours plus tard. Binjibinji fut condamne A 10 ans de prison et son
complice a cinq ans. Depuis lors, le pays rst redevenu calme.








OLANS CHEZ NGWESHE.

A. Clans hamites.

Banya-Mocha, clan du chef comprend quelques Balindja

B. Clans Bantous-Batwa

1. Banjoka venus de la Lwindi avec Ngabwe
2. Bakunzi (ou Babofwa) venus du Ruanda avec Na Luhindja.
5. Banyambala de Nya-Kaziba, quelques-uns.
4. Banya-Kahi, melange batwa de Mushingi et de bantous.
5. Banya-Lwizi venus de la Lwindi
6. Bafumbwe, venus de la Lwindi -mujinji: Nachinda
7. Bahangarwa, venue de 1'Urundi ( voir Kairoe) a
8. Basheke, venus de la Lwindi.

0. Clans Bantous.

1. Barea de 1'Ouest ( chez Naboge) des Banya-Ishuma rallies a Ngweshe depuis 1926.

2. Barega ba e chime na e Chiramba sont des Bashebesha (voir Kabare)
5. Barhungu apparentes aux Bahutu du Ruanda ( voir Kabare)
4. Banyalugona (apparentes aux Bahutu)
5. Banamungere (venus de 1'tle Mpembe, pres Kisenyi)
6. Bishaza,v enus de 11lle Mpembe, pres Kisenyi.
7. Banrya-Kaduma, bantous venus avec lees Hamites.
8. Banyambiriri venus du Ruanda ( voir Kabare)
9. Barhana Barega de l'Ouest Mudjindji :narhana, rallies depuis Ngabwe.

D. BATWA Batwa de Lushuli venus de la Lwindi.

II.CLASSES DE LA SOCIETY
Voir chez Kabare.

III.INSIGNES COUTUMIERS DES CHEFS.
Deux bracelets en ivoire "ngorho" comme les batambo)

IV.DROITS DU CHEF SUS SES ADMINISTRES I MAEDIATS.
voir habare.

V.SUCCESSION AU POUVOIR -NAISSANCE ET DECES DES CHEFS.
RMgulierement, ce devrait etre le files an6. Nous avons vu l'exception faite pour
Mafundwe.
En rgalitg, clest le chef qui d6signe son successeur avant de mourir, avec l'assenti-
ment des "badjindj i et des "baluzi".
II n'y a aucune ceremonie special quant a I1'investiture. Simplement quelquees jour
de r6jouissances publiques.
Naissance et d6ces des chefs: rien de special.
Lee chefs Ngweshe sont ensevelis A Mumbili.

VI.ORGANISATION INTERIEURE DE LA CHEFFERIE.
Le pays est divise en 24 regions, dirigees par des Batembo, ce sonts
Regiones: atambo
R chef Ngweshe aid de d ushahiie pour Watungu

reine-mere 4Jgweshe tSw@-







Regions.

KARHONGO
]MUU 5j


batambo:


KIIBfils exanitLwambirequi
change davis.


Eya-NMezi
Mwa-Nyampuaba (ire femme de N weshoefuture reine-
/e^a. ... re)
id. re
Mwa-Musirwa ( femme de ..N;wes' .

Bihhano


Itutega

Mushengezi
Rwizibuks

iurhuma
uono moa et Dj ihoka
Mukono-moy
Bingne

Katinga e Kahuranyi et Nya:byotwa



doit erprendre la succession a moins que Mlfundwe


VIII.ORGA.ISATION DU TRIBUNAL
Le chef Ngweshe est president. Les grads juges sont les bagula suivants: Kalinga
Katana, Djihoka, Nsibuta, Burundi, Kagarakwa. Le tribunal peut juger sans la presen-
ce du chef, mais il faut que les verdicts soient ports a sa connaissance.

IX. LIMITS DE LA CHEFAERIE.
Au Nordtvoir limits sud Kabare.
A 'Est La Ruzizi depuis la Iyakamira jusqu"a la Luvimvi.
Au Sud: Cette riviere jusqu a son confluent avec la Mugaba. Cette rivibre jusqu'. sa
source au marais Ihonga. La crSte des months Mwinje jusqu'au mont Matale. De ce
point, une ligne rejoignant le Mont Miknjira e t la source de la riviere Luduha.
Oette rivibre jusqu'au point le plus rapprochg de la source de la riviere Muliba.
Une droite rejoignant cette source. La rivibre Muliba jusqu"a son confluent aveo la
Kadubu. Gette rivibre eh aval jusqu'a son confluent avec la Gombe. Oette rivibre
jusqu'a son embouchure dans l'Ulindi.
A I'Ouest: L'Ulindi en aval jusqu"a son confluent avec la Lukigi. Oette rivibre
jusqu'a sa source au mont Nyawandire. Une droite rejoignant la source de la .Ami-
mumbi. Cette rivibre jusqu'a son embouchure dans la Lubimbi. Oette rivibre on amont
continues par la Luzimbe jusqu a sa source au mont Lushozi. Une droite joignant ce
mont au point de la riviere Ishesha oh elle change de nom pour devenir la rivibre
Mugaba. La riviere Mugabaen a-ont jusqu'au marais Lushanja ou elle rencontre la
frontibre Kabare-Ngweshe.
Kabare, du 15 au 19 mai 1935
1'A&ministrateur territorial des Banya-Bongo
F. CORBISIER
(S)


4.