Ruanda 1930. Mort des grandes chefs Rwidegembya et Bushako; démembrement de la province du Bugoyi. Typescript. 2 pages.

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Ruanda 1930. Mort des grandes chefs Rwidegembya et Bushako; démembrement de la province du Bugoyi. Typescript. 2 pages.
Physical Description:
Mixed Material
Publication Date:
Physical Location:
Divider: Reel 3

Notes

General Note:
Unattributed notes
General Note:
Image digitized from microfilm. Best quality available.

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
System ID:
AA00002382:00001

Full Text

RUANDA
1950


Mort des grands Chefs L'annee 1950 vit la mort d'un des principaux
RWIDEGEMBYA et BUSHAKO.auteurs du coup d'Etat de RUTSHUNTSHU, RWIDEGEMBYA
qui 6tait sans doute le chef le plus riche de tout
le Ruanda, tant en terre qu'en betail.

RV.IDEGEMBYA mourut et fut enterre dans son rugo
de RV.AHI (Bumbogo) o' residait une de see femmes
et ouh tait ne sondemi-fr're le grand chef RWUBUSISI.
Vu son grand age, R.'IDEGEMI.BYA, don't le credit 'a la
Cour avait subi bien des vicissitudes, n'exergait
plus personnellement de commandments important.
Les provinces qulil avait conservees 6taient depuis
de lbongues annees commandoes en son nom mais effec-
tivement par ses fils RWAKATARAKA, MUKIMBIRI et
NDAKEBUKi.; de mandataires, ceux-ci devinrent des
lors chefs titulaires R'VAKATARAKA continue done
a commander l'Impara (ainsi que les deux provinces
Bukunzi et Busozo qu'on lui avait recemment confines
a titre personnel). NDAKEBUKA commandait et garda
le Rusenyi (Bwibhaza du Sud) l'Itabiri et le Nyanta-
ngu. Quant a MUKIMBIRI, il avait pris en 1950 la
direction de la petite province du Kinunu.

Un autre grand Chef, plus important par l'etendue
de son domain th6orique que par le role politique
qulil avait joue mourut la meme annee; nous voulons
parlor de BUSHAKO (Abanyeginya-Abasharangabo), nomi-
nalement chef du Bugoyi, du Kanage, du Bwishaza (par-
tie Nord du Bwishaza ancien) et d'une parties du Budaha.
Son petit-fils BASOMINGERA qui le reprdsentait deja
dans see trois dernieres provinces lui succeda en
titre pour celles-ci .


DWmembrement de la
province du Bugoyi.


L'Administration proceda a cette epoque a une reor-
g'anisation de la vaste province du Bugoyi, fief ancient
des Abanyeginya du sous-clan Abasharangabo. BUSHAKO qui
venait de mourir avait depuis de nombreuses annees vecut
exclusivement a la capital et ne faisait que de rares et
bribes apparitions dans sa province. Par ses menees sub-
versives et son esprit retrograde, MUGEMANSHURO, fils de
BUSHAKO, bien qu'6tant son heritier normal, ne pouvait
guere Stre admis au commandementde cette region, ou les
autorites lui avaient depuis longtemps defendu de sejour-
ner ; il vait recemment 4te 1'objet d'une interdiction
semblable pour les trois provinces de son pere en terri -
toire de Musaho, et 4tait confine desormais dans sa peti-
te sous-chefferie du Bunyambiriri. Quant a MBISHIBISHI
qui avait succede 'a son pere RWAKADIGI comme mandataire
de BUSHAKO a la tgte du Bugoyi, son incapacity et see
exactions, (sans computer la jalousie de son frbre GATSHE)
dEciderent administration a le destituer et 'a le re-
leguer en territoire de Nyanza .

Faute d'un candidate poss6dant 'a la fois assez de quali-
tes et; de titres coutumiers pour commander tout le Bugoyi,
administration resolut de demembrer cette province en








trois sections. "e commandement du Bugoyi Sud fut at-
tribuW au fils de'RWIDEGE.MBYA, MUKIMBIRI, qui adminis-
trait d ej'a la province voisine du Kinunu.