Ruanda 1896. Attaque du poste d’Ishangi par les Banya-ruanda (juillet 1896). Typescript. 1 page.
CITATION PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/AA00002332/00001
Finding Guide: Compiled guide to all 3 Derscheid Collection microfilm reels
 Material Information
Title: Ruanda 1896. Attaque du poste d’Ishangi par les Banya-ruanda (juillet 1896). Typescript. 1 page.
Physical Description: Archival
Publication Date: 1896
Physical Location:
Divider: Reel 3
 Notes
General Note: Unattributed note
General Note: Image digitized from microfilm. Best quality available.
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
System ID: AA00002332:00001

Full Text





Attaque du poste
d'ISHANGI nar les
Ba ra-ruanda.
/ -


Le Mwami et les grands chefs du Ruanda n'avaient
pas vu sans ddplaisir 1'et:, blissement au sein de
leur frontibre du poste congolais d'Ishangi, d'au-
tant plus que lors de leur intrusion, les Europdens
n'avaient meme pas pris la peine d'entrer en rapport
avec la Cour. On d it que MIBA.;BWE IV, suivant son
habitude, 4tait indecis sur la conduite 'a tenir a
leur _gard, mais que ses courtisans et notamment les
grands chefs Abega le deciderent a tenter d'expulser-
1 envahisseur. La presence du poste d'Ishangi barrait
en effet la route du Bunyabungo qui venait de se revol-
ter au lendemain de la mort de RWABUGIRI, et i'on com-
prend que le jeune roi n6etait pas pret 'a abandonner
sans lutte cette province, la plus laborieuse des con-
quetes de son pbre.

11 fut donc decide d'envoyer une expedition contre
les belges, et le commandement en fut confie au grand
chef Bisanrwa (des Abasigari); la designation de Bi-
sangwa eut come .retoxte que ce chef, 4tait sorti
sain et sauf de la fusillade de 1894, lors de l'atta-
que du camp de von Goetzen pr'es de Kisenyi, et que
cela denontrait qu'il etait A I'abri des balles. La
raison reelle fut sans doute qu'aux yeux du roi Bi-
san wa avait plus qu'aucun autre chef experience
des Euronpens, mais il est bien probable que les Abega
appuyerent cette designation dans l'espoir, d'ailleurs
rgalise, d't.re debarasse d'un chef qui etait a la fois
leur ennemi et le plus f'erme soutien du nouveau roi.

D'autres chefs important faisaient partie de 1'expe-
dition, et notamment Nshohozamihigo, frere du roi, chef
du Marangara, e4 le eune chef wega Rwidegembya, Nkwaya
premier fils du chef antuma (des Abanyeginya), le chef
Rwagampuhwe, etc..

Les Banya-ruanda s'4tant lances a l'assaut de 1'en-
ceinte du poste furent accueillis oar des feux de salves
qui en frapZerent un bon nombre et mirent les autres
en deroute. Dans ses efforts pour retenir ses guerriers
Bisangwa tombe nortellement atteint. Le R.P. Pages cite/
come autre victims de ce malencontreux assault , Rwa-
gampuhwe, Nkwaya (cites plu hpaut) Ruzigana, Bikobe, etc.
et rapporte rlaisamment "que Rwidegembya eut tellement
peur qu'il cou-rit en moins de deux jours les 140 km.
qui le separ it de la province du Nduga, et que pour
la premiere fois-de sa vie il but de 1'eau en course c.c
route."

Tout -,rojet d'expulsion des Europeens d'Ishangi et
toute tentative de reconquerir le Bunyabungu furent
d'es lors abandonnes par le roi.


RUANDA
1896.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs