Ruanda 1895. Meutre et partage des biens du chef Bayibayi. Typescript. 1 page.

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Ruanda 1895. Meutre et partage des biens du chef Bayibayi. Typescript. 1 page.
Physical Description:
Mixed Material
Publication Date:
Physical Location:
Divider: Reel 3

Notes

General Note:
Brief unattributed note
General Note:
Image digitized from microfilm. Best quality available.

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
System ID:
AA00002326:00001

Full Text
RUANDA
1895:


Meurttre et partage Les Abega poursuivaient patiemment leur poli-
dee biens du hhef tique tendant, pour isoler le jeune roi, a bri-
.BAYIBAYI ser 1'influence et a provoquer la perte de cha-
cun des chefs qu'ils savaient lui etre devouds.
C'eBt ainsi qu'ils parvinrent, par leurs intri-
ues, a faire mettre a mort le chef BAYI3AYI
(file de BUKI, des Abasinga) et deux de see files
NYIRAYUHI porterait-, dit-on, la responsabilit4
de ce meurtre.()

BAYIBAYI noss6dait des commandments important
dans la region des volcans, et nous avons vu plus
haut que pendant sa jeunesse RUTARI-DWA avait me-
me v6cu sous la tutelle de ce chef, dans son rugo
de KAYENZI (Gisigari).


L'ubutaka et I'umukenke du Gisigari (herites par '+respectivement bL
BAYIBAYI de son p'ere BUKI) furent donnes a KABALE SEGOLE et
Celui-ci requt 6galement 1'ubutaka du BUSANZA (du
nord) don't il possedait ddja precedemment llumuken-
ke (ainsi que probablement 'llumuheto)

Au Gisigari le chef d'ubutakla SEGOLE (des Abakob-
wa) ne tarda pas a tre evince par le chef munyegi-
nya TSHAKA, ami et protege de RUHINAINGIKO, frere de
la reine-mere (KANUGERA).

KABMLE herita egalement de la province du BUFUMBI-
RA, ancien fief de BUKI, pour laquelle il designa
come mandataire un de ses suivants, NYIRINKWAYA (qui
resida ulterieurement'a la collineAZIVU dans le Bma- /Ive a(-
n (199) D'autres Wens de BAYIBAYI furent alors
attributes en principle au jeune mwega KAYONDO, mais dans
la pratique ils passerent aux mains de SEBIHUBI charge
de la tutelle de cet enfant.


(0) Les circonstances exactes de la mort de BAYIBAYI restent encore
quelque peu obscures; jusqu'au d4ces de RWABUGIRI, il avait 6t m un des
favors de ce roi, bien que son credit a la Cour ait peut-etre pali a un
certain moment a la suite des different que sa famille et lui eurent au
Ndorwa avec les partisans de la secte naissante de NYABINGI.
Toujours est-il que MIBAMBWE le prit en grippe; le pretexte de son
execution fut que le jeune mwami avait tabli unede ses residences a KIYANJA. "
colline appartenant a BAYIBAYI; celui-ci, requis dl'vacuer l'endroit nuaurait
pas obtemp6rd a cet ordre
Lc fe t A ruo de 0I J i',ceoion ou aiu :cins lo pri texte
SIoc.i.tre ie BE.YI5B.YI =,--lI ,ro'v-/:r -0 c'lui-ci cut lieu tout :.u dbut du
rcgo. do IB.-B5dE, 2cZs u- cc .crnier, rnven2,nt du Kinyaga, sajournait en '
c.t .ndroi avoc or cour.sonte