[Ruganzu II Ndori]. Histoire “officielle” du regne de Ndori (Ruganzu) (considéré comme 28e roi du Ruanda). (gardien des ...

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Ruganzu II Ndori. Histoire “officielle” du regne de Ndori (Ruganzu) (considéré comme 28e roi du Ruanda). (gardien des traditions) à la cour de Nyanza. Version intégrale suivant un interrogatoire en 1925 par M.M. Leenaerts & Sandraert. 2 pages. Jean-Marie Derscheid Collection
Physical Description:
Mixed Material
Creator:
M.M. Leenaerts and Sandraerd
Publication Date:
Physical Location:
Divider: Reel 1

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
System ID:
AA00001740:00001

Full Text
HISTOIRE "OFFICIELLE" du REGNE DE NDORI (KUGANZU )
(considr comme 28e roi du Ruanda)
(gardien des traditions) la cour de Nyanza.
------------- Version intgrale suivant un
interrogatoire en 1925 par MM. LESNAERTS & SANDRART.
NDORI, de son nom de souverain RUGANZU Il fut oblig de disputer la succession au trne son frre BYINSHI Ce dernier commena par chasser NDORI dans le Ruanda. NDORI s'enfuit avec son Mutwa, un singe cynocphale, et ses chiens. BYINSHI les chassa de partout; Aprs les Banyaruanda, ayant remarqu que leurs femmes n'enfantaient plus, s'en furent la recherche de NDORI, et parvinrent le rejoindre. NDORI tant revenu au pays, les femmes enfantrent et les vaches vlrent! Ayant vu ceci, les Banyaruanda turent BYINSHI et NDORI devint leur roi
NDORI fut le plus intrpide des rois du Ruanda des anciens temps, et de ceux qui vinrent aprs lui. NDORI, ayant appris qu'un sultan du pays Bugara appel NZIRA avait pris son pays, se rendit auprs de NZIRA pour lui faire le cour afin qu'il puisse s'approcher de lui et le tuer. Arriv prs de NZIRA, il fut accept et dsign pour aller ramasser du bois dans la fort. Ayant fini de sfhabituer l-bas, il fit prvenir les Banyaruanda (il savait o ils se trouvaient); il al-la les trouver et leur dit comment ils devaient venir la nuit, par o ils devaient passer, et o ils devaient se cacher. Ils se sparrent, La nuit convenue tant arrive, il revint, portant son bois. Les Banyaruanda le suivirent et s'introduirent dans l Borna de NZIRA, NDORI RUGANZU, voyant que tous taient prts, tua lui-mme NZIRA de son pe, et les Banyaruanda turent ceux qui se trouvaient dans le borna mme; la mre de NZIRA, appele NYIRANZIRA, fut tue aussi.
NDORI, ayant vu que ce pays devenait son domaine, rentra au Ruanda, Aprs il apprit qu'un sultan du nom de KATABIRORA avait pris le Bwishaza et le Bugoyi ; il se rendit sur place lui-mme avec ses guerriers et tua KATABIRORA Mais celui qui tua KATABIRORA fut un homme de NDORI appel MUVUNYI, fils de KALEMA A cause de cala, il fut trs lou parce qu'il avait surpass RUGANZU alors que personne ne lfavait fait avant lui Ayant attach ces deux pays au Ruanda, NDORI rentra chez lui.
Aprs, NDORI apprit qu'un sultan du nom GISULELE tait venu au Bunyambiriri ; il se rendit l-bas avec ses hommes encours de route, ils virent GISULELE assis devant ses cultivateurs. NDORI laissa ses hommes sur la route se dguisa en muhutu et se mla aux cultivateurs de GI3ULELE Il demande de pouvoir les aider. Ils acceptrent et lui donnrent une houe. Il dfricha. Les autres travailleurs se mirent boire de la bire et s'enivrrent. NDORI bcha comme un fou. Arriv derrire GISULELE, il se retourna brusquement et le frappa de sa houe. Les autres cultivateurs s'enfuirent mais les hommes de NDORI les poursuivirent et les massacrrent tous. GISULELE tardant depuis trois jours mourir, NDORI l'y incita en lui promettant que tous ses descendant seraient rois. GISULELE accepta, fut heureux et mourut. Encore aujourd*


-2
hui il existe un GISULELE au Bunyambifciri mais il porte un autre nom (BATSINDA). Il n'a plus de commandement effectif mais n'exerce plus qu'un pouvoir religieux.
Aprs ce fait l'armes, NDORI rentra chez lui sain et sauf.
Aprs ceci, NDORI apprit un sultan appel NYARUZI fils de KAGOGO tait arriv au pays du Bwanamukari NDORI partit avec "beaucoup de guerriers. Arriv prs de l, il campa et attendit la nuit. La nuit venue il entra dans la hutte de NYARUZI Ses hommes rests dehors se dispersrent partout. Q,uelque3 autres entrrent avec lui dans la hutte. NDORI 3e glissa dans le lit de NYARUZI. Ce dernier s'tant effray, NDORI le saisit par les jambes, le jeta hors du lit et lui trancha le cou. NDORI, ayant vuX que le Bwanamukali tait devenu son pays, rentra chez lui.
Bref, les sultans que tua NDORI sont nombreux. Il y en eut encore beaucoup plus que ceux Qantf nous venons de citer et beaucoup furent tus de sa propre main
Ce roi ci, NDORI RUGANZU, est lou pour son intrpidit plus que tous les autres roi3 du Ruanda, et il dpassa tous les autres souverains pour le nombre des pays qu'il conquit.
Mre : NYAEAXSHUZI .
Pre de NYABATSHUZI : KIBOGORA, fils de SAGASHYA .famille des bakono.
C'est sous le rgne de NDORI RUGANZU que naquit le tambour sacr "KARINGA" Il tire son origine du sorcier NYAMIKENKE qui exposa son roi un fait grange : de trois mofctiers servant aux besoins domestiques, le plus petit d'entre eux, tant en dessous, se plaait de lui-mme a-u-dessus des deux autres. RUGANZU y vit un prsage de suprmatie et de victoire. Il s dcidrent d'en faire un tambour. Ayant consult les augures, ils virent qu'ils devaient sacrifier une vache laitire dont la peau recouvrirait le tambour. Un sacrifice humain tant ncessaire, NYAMIKENKE, afin de prouver sa fidlit de Mwiru offrit en holocauste son propre fils g d'une dizaine d'annes. Il l'gorgea et mla son sang celui de la vache pour en asperger Karinga.