[Kibumba]. Passage de [Kigeri IV] Rwabugiri au Kibumba (vers 1890?). Notes originales J.M. Derscheid interrogatoire de B...

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Kibumba. Passage de Kigeri IV Rwabugiri au Kibumba (vers 1890?). Notes originales J.M. Derscheid interrogatoire de Bwenge, fils de Burunga. Kingarame, May 15, 1931. 2 pages. Jean-Marie Derscheid Collection
Physical Description:
Mixed Material
Creator:
Derscheid, J.M.
Bwenge
Publication Date:
Physical Location:
Divider: Reel 1

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
System ID:
AA00001732:00001

Full Text
Notes originals J-M.DERSCHE D
(interrogatoire de BWENGE, file de
BURUNGA, Kingarame, 15 mai 191)





PASSAGE DE RWABUGIRI au KI-UMBA verss 1890 ?)




BWNGE, I'aine des fils de BURTU GA, encore en vie, est le seul d'entre eux qui
ait garden souvenir du passage du Roi du euanda travers son pays. (son frere SURUMM
est ne, parait-il,apres ce passage, et NDAH03ARI, son autre frere, est nd aprbs
l'arrivee des blancs.)

L'lpoque du passage de RW BUGIRI peut 8tre approximativement determine par le
fait que peu de temps apr's cela, un mois plus tard, d'apres les indigenes, survint
une epizootie ("Umuryamo" ou peste bovine) qui fit mourir presque tout le b6tail du
Kibumba. Cette peste, qui clura dit-on environ 2 ans, c'est a dire deux fois 6 moie,
est certainement la meme qui ravageait la moitie de 1'Afrique en 1890 et qui pre4odat
imm6diatement la guerre de RWABUGIRI centre I'Ankole.

A cette epoque le Kibunba avait dj'a fait sa soumission volontaire sans lutte
au roi du Ruanda et lui envoyait chaque anrne un tribute compose d'un nombre variable
de po'ntes d'ivoire, du miel, des houes et des bracelets d'herbe (ou Butega) que 1'on
faisait venir du pays des Bashi (Ouest du lac Kivu), don't c'eat une ap6cialitd). eot
impSt etait porter au 'Tduga, a !Tyanza et a Nyamagana.

Le chef du Kibumba 4tait alors EDRU, pere de BURUNGA; ce dernier lui servait
de Kilongozi et tous deux av ient a Murindi leur residence.

RWABUGIRI venait du Bugoyi ou il s'ltait arrete chez le Chef MATSHUMKJ(file de
RITABA) du clan des Abagwabiro ( le rugo de Matshumu se trouvait alors a Murambi, plu
bas que la Mission actuelle de Nyundo). Le Roi du Ruanda vint du Bugoyi en passant
par le Rweleri et en suivant approximativement la route que lee caravanes ont employ-
6es de 1905 a 1920.

Le Roi etait accompagne de beaucoup de Batutsi, de Bahutu et de Batwa et dtait
port par ces derniers en NGOBYI (tipoyi) il etait suivi de deux femmes portebs en
ngobyi; ses fils RUTARIiDWA, NSHOHOZAMIHIGO, NYINDO, MUHI3IRWA, SHARANGABO, MUSINGS T
(et peut 8tre encore d'autres princes que BWE:GE n'a pas entendu nommer) voyagraient
6galement en ngobyi. es chefs Bayibayi, Buki, Bushaku, Kabale et Rwidegembya fai-
saient parties de la suite du Roi. D'apres la description de Bwenge, le Roi avait
encore I'air Jeune et imberbe; il portait come vetement une peau de vache couple
en forme de large ceinture qui lui couvrait la moitie des cuisses, et sur lee apaur
les une d6pouille dlimondo, ( serval). Sa coiffure consistait en une seule isunzu
tournant en spirales au somret de la tete suivant la mode usitee encore de nos jours
par les files du Ruanda ( mais non plus par les homess. Au dessus du milieu du
front, il portait une fine come blanche probablement en ivoire sculpt6 (1); au poi-
gnet des bracelets d'ivoire, (ingoro) et aux chevilles des bracelets de for (inyelele
zi indembe). Comme arme, une lance, un arc et des fleches et une muhoro. RWABUGIRI
ne fit que traverser du sud au nord (e Kibumba sans s'y livrer a aucun acte dthosti-
lit6 et sans y batir de Rugo. II logea a Murindi chez KORU ( peut Stre n'y resta-t-
il meme qu'une seule nuit). Le Roi partit ensuite pou son Rugo de Mabungo (BuWfabir$
mais s'arr~td en passant dans le Kisigari pour fonder le Rugo de Kayenzi, qu'il dopn-
na 'a Rutarindwa.

(1) Probablement linsigne royal constitute par un bec de Corythaela cristata enchas --
dans dea perles de verre. J-M.D. 1935




2.


En ce temps-l', le chef du Kisigari etait Ndamuhanga, vassal du Roi du
Ruanda, qui avait son rugo 'a Kabaya. damahanga avait succd4 son pere
Rutamu come chef du Kisigari. C'est lui qui a la fin de l'ann6e paesait
a travers le Kibumba pour rassem'ler le tribute et le convoyer vers le Nduga.
Il servit rar la suite Rutarindwa pendant le temps ou celui-ci sejourna
Kayenzi.

D'apres Bwenfe, les Rois du Ruanda ne maintenaient a cette epoque aucun
repr6sentant attitre au Ki-umba, don't les chefs autochtones avaient reconnu
leur pouvoir. II existait bien chez Koru, quelcues Batutsi (MULEMERI, SERUGABA,
KARAHUTGA, BAH~-LU), mais i1s n'avaient pas ete envoys par le Roi, et appartenai-
ent a des families de pasteurs venus dans le pays longtemps avant la soumission
au Ruanda.



Quelque temps apres la fin de la peste bovine, le chef Koru mourut, et son
file BURUNGA lui succeda, Quelques an nes plus tard, on entendit parler d'un
Europeen nomme BAHITELEMI, qui s etait 6tabli au Bugoyi et qui circulait dane
toute la region. Il voyagea meme dans le Kibumba. Il s'agit evileement du Rgv5-
rend Pere Bartheleny fondateur de la Mission de TYUNDO. De ce temps la, le Kibum-
ba n'avait aucune relation: avec le Bukumu. Les Banyakibumba nrallaient rueure non
plus dans la haute region des volcans, et se contentaient de visiter les parties
basses de la zone des bambous pour y faire du carbon de bois.









a_


























I)