Lois sur le service diplomatique et sur le service consulaire

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Lois sur le service diplomatique et sur le service consulaire
Uniform Title:
Loi sur l'organisation du service diplomatique
Physical Description:
1 online resource (20 p.) : ;
Language:
French
Creator:
Haiti
Haiti -- Département des relations extérieures
Haiti
Publisher:
Impr. nationale
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publication Date:

Subjects

Subjects / Keywords:
Diplomatic and consular service, Haitian   ( lcsh )
Service diplomatique et consulaire haïtien   ( ram )
Genre:
federal government publication   ( marcgt )
legislation   ( marcgt )
non-fiction   ( marcgt )

Notes

Statement of Responsibility:
Département des relations extérieures.
General Note:
Title from PDF cover (LLMC Digital, viewed on Sept. 11, 2010)

Record Information

Source Institution:
Library of Congress Law
Holding Location:
Library of Congress Law
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier:
oclc - 663773526
System ID:
AA00000697:00001


This item is only available as the following downloads:


Full Text





















This copy of a rare volume in its collections,
digitized on-site under the
LLMC Extern-Scanner Program,
is made available courtesy of the

Library of Congress





37/


DEPARTE 'i.


IONSS EXTnRIEURES


S.VR


LE S iiN15 CONS1Ltiii





I ..I.


., -





T '- U .P 'TNC 1

[- *.l ; ....' ;I : \ AI l.0.Z1 V IA ,[0 V \ I N

19bO

















LO1

Sur forganisat'on du S Mice Iiplomatique.

( Monileur dt 7 5epten,, e 191t, N' 7 )



CINCINNATI'S LECONTE
PI'IESi//I ,T' .'i, LI lii I'I/LI rI!'E

Usantde 1'initiative quelui accord I'article 69de la Constitution ;
Considerant qu'il imported d'organiser le service diplomatique de
Republique et de determiner les attributions de ses membres;
Sur le rapport di Secretaire d'E!at des Relations Extdrienres,
Et de l'avis du Conseil des Secretaires d'Etat,


Et le Corps L-gi.islattif a vot i la oi si VA I into:
Art. lcr. Les relations diploinatiqii i.lie la Ipubliq
avee les nations dtriangi'ers s sont : li direction (Id
d' Etat. des Relations Extrriemres qIi :a p1our auxiliaires
agents accredits an dehors.


tie d'l-a'ti,
Secr'tai re
Ies divers


Art 2. Le personnel dipluomiti-Inc. de la Ropublique comprtnd :
lo. Des Envoyes Extraordinaireset Ministres Plenipotentiaires,
2o. Des Ministres residents,
3o. Des Charges d'Aflaires,
40, Des Conseillers de Legation,
5o. Des Secretaires de L6gation,
60o. Des Attaches,
To. Des Chanceliers.
Dans une Legation pourvue de Secretaire, il ne sera pas nommd
de copsejller.




-4-


Art. 3. Les Chefs de Missions permanentes ont la lirnction d
leurs legations respective ot correspondent tvec le Dpanrtpment de
Relations Ext'ricures qui lour transinet les instructions nicessaireo
Les Cons,,'i lers, Socrt:taires, Attach6s et Chancolicrs doiv'ent exC
cuter le instructions des chefs do mission ot no peuvent ,correspondl'
Ivec Ilo '16partement dces Helations Extcricures que par l'intermii
S:tlre d"o ceux-ci .
Ar. 1. QU intr1 t public 1'exiga, Ie Prsident do: lH'itp
bli u, sur la proposition du becrdtaire d'Etat, des Relhations Ext,
vinn: y,. popt :eCiditer des ? agents on mission .pnciale
QLs AQgeittIs cM tidentiAls, des attaches .,i.ntille. e omiinerciad
et mili;nires pcuvent Atre aussi noinin.s.
Art. 5. Pour C'tro Envoy, Extraordinaire et. Ministre Plinipoten
tini j ,r, Minitreo resident o ('Ch rg' d. l'airt il fiant tr n hnahiej
on !\'oir n tt :tue r li,;r i luition depitlis ldix lans :Iit oin ltr, lig
(d'nu moins 2) ans.
Pour ;rc C'onsillUer, Secr4.taire do L. t, ion, Attach.- ou Cianuc.
lo:, i ii.1 $^-o e haitien et avoir an moins 21 ans. Des riglement
fix-mront les autres conditions ai remplir eot los attributions des diver
membres du Corps diplomatique non pr6rues dans la pr6sento loi.
Art. 6. Les DlI) ii, aux Conzigrs on auix conferences Internsa
tioaYe. ,,et!ont eOnsidUrS: conmme des agents diplomatiques en mtis
ion spL.ic:ild et lemon rang -c'ra iixt par it l Ponvoir Ex.i tf'.
A rt i. ( 1;n.'/ o ,l/Wi,. Lo/i JU 1'O l 19.2 ). Los ,,a'el lt-. d i>!o,,a
ti imes n eon C0 nciient t. jouir I(1 leurs appointeinents qiueiL di jin;
dc leI'r Oct(' on fotetion p:r l('oe'pation do le'ar post.', roin fruit
ientit 1 la loi tdu 23 AmuIt 19:. .
o.tcs :t'Put, liplom:'ittiqiws out droit, dis I tur nomin i h10 1t t 1p
foil's i'rals ,1.-. ,plaenent, fi line sonmme 6M alea nu montnu.t ,1"1n In)i
1io lK urs :::' ..ii n vat. out.re loen's t'rnis de trainsport pmar terre e
par mer, et, pour les chefs de mission, los passages kd let:. 1'1unille'
Sont considers commefaisantpartie doe la finuille dos c!..fl d: 1:.s-
sion, soul.l ',t leour femme et lours infants mincurs.
Ios a,"g 'ts ratppols n'atiront plus droit a lenrs nppointoonpts de'
le iour dCe la cessation de lours functions et lctrts fr&u is de ret't,1r son'
calculus sur la in'ine base que ci-dessus.
C. ttIe valcnr i se ra vrse c au. c, hefs tdlC' L ission q.u'pl re i-t
H leurs snlccess'r'" oi a' touted antre personnel qiui pouria to1 auto
ris(eae cot ct. t. des archives, meubles et autres objCts appnrtonani
anu ( \i, 1 *nt. It'n exemplGtro de l'inventairo diess. a Vie sujIel
sc'ra'l tr"ns n.is aln Ipartoinent, des Rcla'tions Ext''::ieurT', Ii "ur ',[Ir(
transcrit sur le regi-tre ti ce destine.
En ens do mutation oi do changoeient de post, les agotits diplot
nmatiques no rooiveiit quo des frais de voyage.







Art. 8. Les Conseillers, Secretaires, Attaches on ('C1:;i. liir- qli
l plk Isent par int ri I les fon etions Je Ch:fo de mission, out d"oit
Ix valoIIr; allo01:s pour frais do b IreI I (t Ive, t' piti I 'It c,'(s
:il
S'ils reomplisseint l'int;rim on c.s do )cLIti0:1 d Chefr deI mi .iti, ls out droit a la oitic du traitenloiit
c' tii-ei.
Art. 9. Les Ag nts diplo:u.:t..i no. peuvent corrosepndroe ne.c
s autorites de la Republique quo pur l'entremiiso dan ), ioement
's Relations Extericures.
Art. 10. Les Chefs des Legations outla survoilla ~t et le conItr,^l1
consulats etablis dans los pays o,'1 its sont aecr,' lit1.
Ils proposent au Deparlement des Ielations Exteriolreu lo rlfor-
,'i qu'ils croient utiles, et prenent, on cas d urgce-ce, tont li,':-
.res qu'ils estiment neces.laires "i la bonne nvirche do s rice.
Art. 11. Les (Chlii's dem L,.'itions dans les vilios o' it n'y a pn1s
i Consuls req'oivent los acts de l'E tAt civil Ot sont antorises, soit
ir oux-nlemes, soit par un mentibro (Il personnel dsign6 par Oix,
recovoir tou les acto qu( los notaires sont autorisses fire en
a'fti. Par eux-momtecs ou par les employs qu'lIs 1.-ilg'i'nt a cot
Yet, ils Iealisent, les si-'iatutre'S, il delivrent on visent dos passe-
)rls dans los lieux on't il n'y a pas( do consuls. Les frais it pri'lever
mit loesm imes (11o (1iux prie\v pour leoi consuls.
L-es expeditions. des actes ro,.c p:ir los Legations sont. :in plu
rd, duis oin inois't l:partir de leuir d'ie,,, transit ises an I) 'pa 'rt'liv"lit
Relations lxtdrieure '
Les parties intdressoes r,'.itren:i soit leurs in ,-'istres de l't.tat civil do la cln.,nune o1 loes p rtie. sontt domici-
le., soit pour les actes notaries, lour ,1p^t. pour minute chez un.
tirer. Dans ce dornier eas, los droits d'enregistrement oeront per-
is s'ils n'avaient pas t'l :ln prialable prlenv( -. Ce's : p *-
iiront d'effet qu'apris I inscription on le dpeot.
Art. 12. Les agents diplomatiques quin 1 i g,-nn'- loulr's )post
-i quand ils on reviennont, ont droit ai In franchise dos I'oit-s auane pour lenr mobilier, leurs effects et c2tnx de leurs fainillos. 11s
it aussi exempts des droits deo passport. Le n'0111e pri\ il'', ost,
-endu aux agents envoys en mission spuciale o:i dl,''li.; a u-eo-
prences internationales.
En ce qui concern les Chefs de Mission !es puispances &ran-
,rcs acceredit-s Port-au Prince, ils jouiront pour eiix et poir
iurs families de la franchise des droits de douano. ot des taxes per-
mnelles, A la condition toutof,.ils que les mimes ayantages solent
:cod.'s chez oux aux chefs de Mission haTtiens accr6dites en leurs
avs. Les Secretaires et Attaches de L6gation 6lablis 11 Port-au-
,rnuce sont aussi exempts des droits de douane et des taxes persou-







n1.llesi s da;s leaois pys to m3ikm1 privil ..- e;t ae.c:'d ainx a Scrd-
taires or A.ttinhe s 0 li'ftiion?.
la deIaltimde do franchise doit 6tr3 faito par h DIJparteniiet des
lolation.s Elxt'riienres ai Ih reqnhoto do I intIdre-osd.
Art 13. L es chefs do Mission out droit chaqule nnade i- un cung-4
d un Inois nv-e paielinet intigrad d.-s Ippoiitnomonts. Selon les cir-
constances, ic Secrdtuire d'E;tat (dcs IRelations ExtIrieniros peut ac-
corder un plus long cong-o. proloitinr celui dejal accord on y mettre
fin. Les Secrttaires, etc., ont d.'oit eh-icn, $i un cong' ci'un mois
avec appointments complete.
Ce congo est accord par le chef de Mission qui en informed le
Departement des Relations Exterieures.
Le temps necessaire au voyage d'aller et retour n'est pas comptd
dans la duree du cong'.
Art. 11. Tout membredn c rps Diploni tique qwi quitteson poste
s;ans avoir reguliereinent obtenui cong6 d(u D4partemient des Rela-
tions Exterieures ou cdu h(f do mission, sera r6pute demissionnaire,
snuaf le cas de force majeure. 11 sora pwirvn .' son reniplace'nient.
et dians ce cas. il n'aura pits droit 11-1t x raise de rapatrieniiit.
Art. 15. Anctin i1.-nubre dii Corps 1)iplomiatiq(o n'a,:..,pt.r dc
iiind:it on le proc.irntion td'in piirticulior on d'n(I' .'-,1':it, poor
s'oi,'cc 1per d'intPrIts privds, sans le i: -ii,..t,'i .,it prd.>la!>l, ,1:1 I),par-
tc';.1'i"lt d( IS Relatioms Exterioures.
At t. 1. Aucun membre du Corps dir! ,iilti.'pi ne p -sb 1'au-
t' : t p- 1..':'- du D pipatean nt m i Relations Extt, '.:res, ac-
c"-pt," soit des decorations, soit d,; cai]IMid'x du Ganver-'mnt C".'
equl i! 2et acr eit -i. Ca. qai n, se conforaiaront p' 2 1 pioeut
article c pr. ot poit p portr les decorations et pouri ..'. 01 :.c. -n
cutr e. condamnes pir le tribunal correctionnel a 'intordie-tion
d'exercer tous emplois public; p: Iint un muis au moin et tn an
au plus.
Art. 17. L;3 navireS de guerre Irtitien3 qui se trouveront dan leo
eaux du pays oui sont accredites les agents diplomntiques haiticns
qui leur font visit. front a ces agents, au moment ofi ils ,q'litteront
le bord, le saint suivant :
Aux Envoy;s E"traordin dirs et 1inistros P'inipit 'ntiaire. : 15
coups de canon.
Aux Ministres residents: 13 coups de canon;
Aux, charges d'affaires: 11 coups de canon.
Art. 18. Un reglement du DWpartemeot des Relations Esxtrieures
cdterminera le module d'uniforme queles agents diplomatiques sont
autorises d porter dans leo puys oh l'iuniforme est d'usage.
Art. 19. Le ceremonial Ai observer on HaYti sera fix4 par arrest
du President de la Republique pris sur la pr-a .-iti- in Sr'"rdtaire
d'Etat des Relations Extdrieurcs.





7 I


Art. 20. II sera nommine un chef dn ceremonial don't les attribu-
ns seront d;to3rminees pir ArrGtd d'i Pr,4idnt d,1 Li 11puiiblique
is sur la p-opDsition du Secretaira d'E at d lelations Ex~trieres.
In grade diplomatique sera, designed dans la Commission portant
t no:nii:ition et ponrra 3tre moditid par decision ultorieure du Pre-
lent de la Republique.
Art. 21. Les cnrrospjnlances outro le Gouverneloent et ses
.g.ents. les rapports, mlinoiros ot antres documents olticiels, cons-
:tient les archives et doineu rent, ain -si qule lI timI:n re, 10 p:ivillon.
ic. la propriety doe Etat.
Art. 22. Tout chef de Mission on. en ,'ndral, ltoi foinctionnail o
ii, a l'expiration de ses functions. Pairdera on reftisera de rendro
,; archives qui lui etaient confliies rison do son service, seor; con
iinu par le Tribunal corroectioniil fi 1'interdietion do tonls omiplois,
1bulics pendant un temps (ui ne pent etre nioindro d'un mois ni
;:'ler trois ans, sins prejudice ds doinnaes-intircts enlvers M'Etat
Sio la contrainte par (crp.s ,) i dirtra jns(u'it la premise des dites
-cliive Les h'ritiers de cos f1)nctioinn ires on tons Ceux qui ii1ront
I'!i:1 le.-s sus-dites archives t persisteront A les garder en leur pos .
!ssion seront contraints par corps par le tribunal correctionnol la
inise des dies archives et aux dommages inter6ts envers l'Etat.
:'eiuprisonnieioiint durera jusqu'a ce que cette remise ait lieu.
Art. 23 II sera pourvo A la reorganisation du Dopartenient des
'elation ; Exterieurwes par Arrite du Presidentde la Rdpublique pris
!ur la proposition dn chef de ce Departement.
A rt. 21. La pr6sente loi sera publiee et execute a la diligence
'lu Secretaire d'Etat des Relations Exterieures.-
Donne au Palais de la Chambre des lNepresentants, eI 2 Aofit 1912,
*in 109eme de l'Indlpendanco.


A. AM.,IISIAL,.

D). DANNEL, M. MAULOIRE.

Dcnne a la Maison Nationale a Port-au-Prince, le 17 Aotit 1912,
an 1('eme. de l'Independance.
Le president du S&nat :
SUDRE DARTIGUENAVE.
S Les sec'retaires :


CUVIER ROUZIER, N. NELSON.







AU NO).I DE L.\ Il EP LI I'!'

.! .r 're-i lIcut f il'ilan i (i r.in n oi ( o 1:1e li L i v'i-la. .i d i (A i s lf ig lalil' i
levi' e (I I' e la lI; bli le, ii] ri n ',iI pubil e i l c x"cuul e.
1I)ni ': n I Palais ;'ili !al, ; Porlt x,-Pri;!vlL, le 2 S 'pl ;lbro 1912 1
10 I iim e. .le 1 Inllea' ce.
T. AIG'STE.
Par leS lct,'tid ttl :



.]. N. IE< E1R.












LOI

Sur I'Organisation do Sorco CoS i.

(Af O i ur, ( I / ; 0 1 o,9I, /) ; )


C(NCINNATI's LEU'ONTE
I'/,'.SI I/A 7T l/ !.I .1i!,''I ///.(!

Considt rant qu'il importeo d'rir n eri le s2rvi(' cons3il:ire de la.
Ipubliiqneo et do (l6teriitinor los anttril)tions dl, ses i0ino bres;
Vsant do l'initiative (quG li in e >'l(tc l'ANrtic'e ()) 1 .I Con tit hti -,
Sulr l rappI jrt din S .i ir t tl So i ,'l i.d ; Ext iri(n et,
,e IP'avis du (onspil iel',s Sc'rOtailres Etat,

A I'UOI'P I".

Et le corps L(gislatif a vo{t la loi suivante :

Article ler Le (;onvernoinient est autoris Ai ktablir des Con-
II'l:It d(1ins les pIlaies on ports (traii 'r .
It- rorps coinsiinliiro h'tion so comipo.se do C(ioiiiils ,,'(o 'tii n u do
(1iill.e, dod Vice-C(_onIs I' :i ents con hiiires et do ChLii'-. ,,r.
D ., (Consuls honoraires peivenlt 't- ;ii.-ssi Inolnntis.
.A tice 22. Poui r ("tro C(ons-. .iiral, 1 i';it .'tre halo tiii t ,ge
le 25 nns an mainos.
Pour 1 i4 (r'c,". vice-Conmul. A-cnt constilaire oin Chantcelier, iH
int tro 2" '.' 1 t-illans au mioins.
Dc- l.ian r- plc vent, i titre e.xceptio to el 'tr noniiin s Consuls,
,ic ,-Co! ul. Ageits (q o onjl i ires ct i,- li I lor;-'i interest
IlI pa-. I- le r'. .1 L.
Arti:lo 3. C'ul mombi- r do corps consulaire haition ne peut 8tre
:n riel.iuii, d'..iffaircs avoc 1Haiti, Ii co)l.non cUiu1.cta a:nt ni common
:ommis1ionnSi r. .i
Les Consuls retribnts ne peuvont r.-:'er aucun commerce.
Article -4. En cas d'absence ou d'empechement du Consul, il
:at replace par le Vice-Consul.





- 10 -


S'il n'y a pas de Vice-Consul, le chef de la LUgation haftienne dd-
signe, en rendant compete au Departementdes Relations Exterieures,
la personnel appelic aL gerer provisoirement le Consulat.
Article 5. Le Consul, lorsqui'il est haitien, exerce les functions
d'officier de P'Etat civil, conformenient aux dispositions du Code
civil et en ee qui concern les Haitiens seulement Les expeditions
des acts re(ns sent an plus tard, dans un mois, a partir de leaur
date, transmises au ldpartemient des Relations Exterieures.
Article G. Le Consul, lorsqu'il est. Haitien, est autoriqs il rece"
voir tons los actes et contrnits dun mini.tere des notaires, conforni:-
ment aux lois sur la matiere, sauf les exceptions que les circonstan-
ces peuvent ndccssiter et dont il sera fait mention dans l'acte.
Le Consul invest de la competence notariale pent recevoir, outre
les aetes et contracts concernant eyclunsiveinient des HaYtiens, les aetes
et contracts dans lesquels les parties on l'unie d'elles sont etrangwres
pourvu qu'il s'agisse do biens sitnes en Haiti on d'affaires a v
traitor.
Article 7. Le Consul rec*oit les contracts maritimes, delivre les
certificats prvnus par les dispositions du code de commerce.
Article II ldg'alise les actes et documents expddids dans 1'6-
tendue de sa juridition et d.-tini t h etre products en Haiti.
Article 9. II1 dresse, il re(;oit on vise tons les autres actes auto-
rises par les lois, les usages on les conventions diplomatiques
Article 10. Le Consul jige come arbitre, lorsque la counnaic-
sance lui en est d4lirde.les conteostations nees entire des Haitiens qui
se trouvent dans 1'6tendue de sa juridiction.
Article 11. II juge 6galoiment corume arbitre. lorsqlie la con-
naissance lui en est def6rke, des contestations relatives :
lo. Aux salaires des lihiiini i appartenant A I'dqnipage des navi-
res de conunorco haiti(,ns
2o. A 1'exdention d1es c.iga emionts respctifs entire les hominies.le
capitaine 't autres ofliciers dk, l'qu ipage, lorsqiue des haitions south
-en-l intdrecsets
Dans tous les ca-, le con.ul ne pour :1e1cceptor T' tru arbitre (|u1'a
la condition que les parties renoncent exprcssiment it souniettre
leur different aux tribunaux du pays oft il est 6tabli.
Article 12. Les actes reous par les consuls ue peuvent produire
d'effet en Haiti, avant d'avoir td :lo les aetes de l'Etat civil
transcrits sur les reistres de P'Etat civil de la commune of~i'une
des parties est doniciliee ; 2o les actes notaries,depos6s pour minute
chez un notaire; 3o les decisions arbitrales, pourvues de Pordon-
nance d'exdcution privue ta Particle 909 du Code de procedure ci-
vile. Pour les actes not:tri.', les droits d'enregistrement seront per-
<.us avoc coux de Pacte de dep6t.





- t -


Article 13 Par arrit'r du Prix l,' it de la R.p.i'di-uii pris sur
1 propos'tion dni Secretaire d'Etat U1 leletions F teriiires. se-
out deteornindes los conditions d'admission dams la carrier con-
ulairo.
Artie'e II Totii les agents do Fordre consuIlairo rel,'ent do la
.e.atinI I,:i;ie1iiie. accredited dans I~ p1:ys 1 o' iis r Ui ln t
l-i Li.:.ation les surveille, los diri et its so:at tent-; d'executor
Is o ibef I, d I: lA nation pent.pour motif gTrave et 1 chliarge l'en informer
iitn;t'.li:it.enint le Departemon nt des Ielations E[tv io'ir ,, suspon-
re t )ijt nii-nbro dii corps cons. laire1 do l'ex :'eic functions.
Ar'icl, 1.7'. II vest interdit anx e):1-;n ls,. ( main d(cl di.positio:ns
out raire.s co'msig'tes soit dlans la loi stur lcs d;dnliti,.si) t I< s d'a n
res li.-, le correspowndr pour affair.' do service aveo dau'tres DI-
isrlements initirit;riols qie celi des iel'iti:is E :te riC.'u:;s.
Article 1',. Aticimn 1,gent du service l consulairo no nt ut. 11Csws
'nutoris:ti n exprosse du I)6Ipartei iirit 10,; l ltion, Extiritlires,
ccepter le cor.sitlat d'ine Pnismiunco t'it.i'rn e.
Article 17. P'otir tre :unl is :'i exeircer Ie1rs f'onc(ions 1 l',traui-
;'er, les Igeints doivent ktre r6gulirement exittcturs
L'exequatur scra demand :

Par P'agent diplomatique hlition aceridit dans Ie pays. A dd-
ant. d'arent diplonmatique, par le coniu! g.nral on consul de car-
i're. A d,6faut d'agent diplomatique on do c ,mul. Io'exequatur pent
!Ire solliet6 directment par I intT',ss", qtua, les lois on les usa-
os du pays 06. il so tronvo autorisent cetto voie.
Artile IS. Les membres du service consulaire stranger nommnis
mn Haiti ne peuvent exercer lours fonetions avant d'avoir regulie-
*ement obtenu leur exequintur. (.'Ct exeiquatur pent Otre retire pour

Artici, 1'I. Tout n.'ent dui -,rvice .conisulniri o liTtion (f1ui a71ra
lu|itte son) p.)ste su auttoriitti r i :n i. l ,.iti"n. serit e i-
,idere c (-mine d(1.e'li*S.,Sio:o! tire En co cas, il n'aui'a pa.s droit alix
rais de rap tlrielmnent.
Article 20. La correspondence ontre le Goau'ernement et ses
igetits.les rapports, mnimoires et autrcs 1d i: iionts offliciels, ainsi que
e iimbre, Ic pavilion, etc. sont et (,iri. r'ent. la propriedt do P'Etat.
Article 21. 11 sera teni an DI)partementi des Relations Exte-
"ieures un registre ott scrodt t ri'anscrits lc!s inventa4ires des objets
?t documents existant, daus chain des cansilats haTtiens.
Article 22. A 1'expiration de ses functions, tout agent du ser-
rice consulaire fera renmise a son successenr ou it la personno char-
lee de remplir provisoiremnent son post, de tons les documents et
jAjets inentiounes it I'article -2 .





- 12 -


Ti.sera a~ cot offet dress mn inventaire que .igieront le fonc!in-
laire sortant et son suceesseur et don't un exemnplairo sern tian<-
mis um Departement des Relations Exterienre.s poir ctre inslrit an;
regnistre privn par Particle 21, apris avoir t6 (collitinnt avoc les
priecdents inventaires. La sanction prviiue par la loi sur l'or.-ni-
sation du service diplonmatique est applicable all mrembres di ser-
vice consulaire qui no restituoront pas les archives et objets pr' -
v'Is it I'article 20.
Article 2.3. 1lans le ens oti un consulate sernit suppriini, los ar
chives seront d(poses A' l:a Li-:.tion de aIquelle il relevant. "il
n'exil p;is d' Lo:ition, loS archives seront expeclides an I'cp.irtc-
ment ,lrs hielo ti(ons Ext(rieures.
A rlit-.! '21. I.es conslis ena aux, consul:.vi'ce-'onsiils et ,l nl
q(ii, outre les fInetioins; coni laires. n'exercent aniicl ie profes-Son,
anliici coiiiierco on aclne indlustri. seornit exempts de tonts-. Io,,
impositions public tleS et mniicipnil, qni sernient considedres
conmie d'une nature personnelle nutant quo dans lenr pays ces
mnees favors sont n:cordoes anx consuls "in'ranx, consuls, vice-
consuls et agents consiiliires (d'llaiti.
Cotto exoemptimo no sO'tend pnsnux droits et aux implits indirects
ou rdels, Ai uioins ( '10 lo- coll-o 'uls h i'tiens no jouissent do p:ireilles
faveris.
Article 2.-. Les co() nl'; n ir'nx. consuls,vieo-consils on il 'ents
('ii-il:iir- qui 0 sOt pas itoyons du pays qui los a noinmes on
qui, outro leurs profossio':s consuilniir. exercent une profession on
un commerce quelconque. sont tennis do payer Ilo charges, imposi-
tions et contributions d(e iqueilqe nature qu'elles puissenCt etre.
Article 20. Quand p:ir'oil traiteneniit est anecorde nux consuls hai-
tiens, leoesicnIes d( scrvici con0slaire stranger qui sont citoyens
du pays (ufi les a non110111 et i'exercent ni coninmerce ni industrie,
ne pourront (trc a rr-it4s per'ventivenioint, q(uf dains lc cas de crime
qualified et puni comilm tel pir les lois Ini'tiennes Et quani' la justice
haitienne aura tlr ; Iq: clar:aion oni dopo.ition :l rAevoir doe 1'n
de olscon ds e dctte ctat.:'.ario.ell l'invitorn pir (Crit r 't so presenter
davant lle, et, on cas d'empiehement, ellc peut se transporter dans
sa demure pour obtenir son temoig-nag'e de vive voix. Le dit co sidl
devra obtemp'rer 'a cette denande ,. ,.ii peine d'^tr, sounmis an droit
commun.
Slil ne peut c-.omp.' i.t're a audience publique, la deposition faite
devant lo ji.:-, d'Iustruction pourra ctre lue.
.Article 27 Los chancelleries consulairos des pays qui necordent
pareil tiaitement anx chancelleries consulaires d'iHaYti ne pourront
ctre l,1-. t de perquisitions et les papiers qui y sout enfermes ne
pourront Wtre saisis.







Q ,ant iln -agent (In service consulaire stranger est engage dans
L':itres affairs, les papers soe rapportant an consulate seront tens
ila:ti i.ii local separ' .
A ti'le 28 Les agents (In ,rvio consulaire ha'tion sont, tant 't
loir (Ipmrt pon r lenrs posts ql' (il lear retour dans le pays, exempts
de tois droits do domnan pour lours effets personnel et pour coux
tlo i]io r fa:iiille.
I!s smt aussi exenmps d" ,oas droits do passport pour cux et
pour lr-nr famille.
Art 2. ( Aeio no wi' Lo 2) A-,' 19?3 ). Les agents con-
sulti ire., ne con iln1i ceiit ni jouirde lonle's appointeneniits que diIu jour
do le r entri'o en foict ion Ip.r I'occup.ation de eour poste, confor-
iino;Lnt ai la loi diu 25 Aoit 1913.
I.,- ... lit-" consulnir'-, 'tribn s onti Jroit, des lour nomination,
pi)11Ir l,,ii l'fr is doe d pll:t'eTllent, :'i iIn, si0 '1l0. 6,'letie an : nonu tant
dl'nii iil ,is dc lo urs :lpt )Oil ei.intls, (nitr'1 lenrs f'r is; do trainspoirt
,r i_.rre et par 111cr.
I,' n; eonts ra:ppdis ti'aomto pli0, drit it lair-; appointoinents
dcu le jour dU l L cessation do l's fon:ictions et lcurs frais do re-
tour sont calculus sur la mnnio base que ci-dessus.
Jetto valour no sern vers6ec A F', :o' qu'apres remiso 'a son sue'
cesseur on I toute personno qui p.)irr-a tro antorisec it cot effect,
deq archives, menbles ct a.itres objets appartenant au Gonverne-
iii,-ntl t \n ex mnplair' 1i' l'iinva.:'ir d'e 5 ~s :\ ce sujetsera transmis
atl l),p]):artententt. does IlH latiuons E',tzrii *nr ; tpoui. tre translrit sqnr le
r.g'istre :A ce dlestind.
'Iln :as d(t mutation do (1 inn ,nlOilt do posted, ls agents consn-
l:tires no recoivlent que d(eo frai.:t de voyage.
Art. 0o. iL'tcndue 10 la juridiction et lo rapport do subordi-
nation des Consuls sont do erminons par le )6partenment dos liela-
tions Ext6rieures par voice do r,'glemntit.
Art. 8 1. I )',s son arrivTica I son po.ste, le consul on informora la
IAgition linitiennoe tablio dans l pays o't ii doit eoxereor ses fone-
tions tt transmoettra 1o ftie-simile de sa si,"' iture -rti!i,. par le D'-
parteaient des relations xt'ricar.
Ai:t. '"2. Los donmindles do cong1 on d(0 permnissin do s'a.bIn nte r
do son pote doivent OIt re a I Is-;e; a!t I) pItrtInIi t di R, lation-;
Extcriouros et :lppuy'yt'es, sat iita (s do forec, maje.iro, (10 Popinioin
ecrite dii chef do la Ig.iltion
Art. 31). Leos hures do bhuroal dos Col.n;nlats h ti ions doivent
,:re culles des burea'ux publics duii p.y oi ils s)!t, (t:lblis.
I,", fruais a percovoir soit dItriui pAr "i tarif 'ei-Nutiii 1o. La
iii:,iti" dts taxes p 'iies n tirif ci-a:nl ex s.ra v\ rstlo ant trosor,
I'antre nioitid at ia totality doe taxes pr6vues anix mnimi'os 1, 2,) 5
ot 8 iu tarif revienient I 1'aIgeont.


- I t' -




- 14 -


Toute requisition d'acte en dehors do; heure.s de bureIauI ,uin
lieu ai la perception do la taxo angmentee.de la nm)itie, et la taxes ser
doublee si les actessont requis et delivres un jour no.i ouvrable.
Dans la premiere quinzaine du mois, il est trani-mis uin DepartI
ment des Relations Exterieures qui en f:u. re:nis? a celi dzs 1Tr:u
ces, 'es comptes et les taxes perunes.
Par measure de courtoisic lIa gratuity doe acte3 ponrr:a ,r n .a
d6e 'a des Gouvernements strangers on leurs autorites qiuliii-e.-.
Art. 31. Par Reglemvnnt dIn Dp.r'teomnt des -lb-ilioa- Extd
rieures ou sclon les circonstances. par aruet5 du Prsident do la RI
publique pris snr sa nprupo-iticn. il sera pourvu WL tout co qui n'aur
pas etd prrvu dans la present loi.
Art. 35. La present loi abroge toutes lois on dispositions'
loi qui lui sont contraires et sera execute ,' la diligence des S(
cretaires d'Etat des Relations Exterireucs et de la Justice, cih.ti
en ceqni le concern.
Donne an P'alais dt la Chanlhroe deo lieprnaentants, le 17T A'
1912, an 1010me de l'Ilndpendance.
Le pi,'.,ent de la Caiinre :
A AMISIAL.
Les c,' it' res :
1). DIANNEL, M. MAGLOIRE.
Donne6 la maison Nationale, ia Port-au-Prince, le 27 Aoa't 19ti
an 109eme de 1'ind6pendance.
Le president lu S'nat:
St I D ARTI(CENAVE.
LeS s c /YU.;,is:
N. NELSON, CU'VIER ROUZIEII.

A\ o0.11 DE LA IIEpFlI(I'E
Le PrI sident d'llaili ordonne (ique la Loi ci-d(essus du Corps L-.,il.1 I
soit revliie do Sceau de la R )publiiiue, iinprim6e, publide el execulce'.
Donnr6 an Palais National, a Porl-an-Prince, Ie 27 Novembce 1912, ;
1l-'.lllie de I'Hlnli pendance.
T. AOUGUSTE.
Par le Prisidentl

Le Secritaire d'1I(al des R'.lations Eri"'trieures ct d,'s Culles
J. N. LEGER.




-- 15-


TA.I.IF




Vo d'or',l', N utIre des Actes, T,.z,'i': ',.

CHAPITRE ler.

ACTS DE COMMERCE.

Dollars or ou equivalent en monnaie et au course du change du
Pays.
1.- Pour le manifesto de chaque port d'expedition de
navires charges on sur lst. . . .. .
2. Pour la plttente le santit do chrque navire avec on
S :ils n Trronien . .............. .)
3.-- lonr I'ori'iniil 1s1 factures t o- nsula irev (a)ni' m,,';.oe 1/-
f Lol 18 Jlil/fI 10 1 ) . .; . .
4.- Pour certilicat d'orig'ine des marchalndises, Idgalisa-
tion ou visa de ce certificat . . .... 0.50

CIIAPITRE II

ACTES ADMINISTRATIFS.

5.- 1 Passeport et visa de passport (ainsi :: .'fl,
LI'U? Janv'. 1, ................ 3
--- Certificat d'immatriculation an Consulat. on autres 2
7.- Legalisation do sig-natnre dlennnde par des hai-
tiens, par chaque leg-alisation. . .
8. L6galisation de sii'niture deomndea par des 6tiran-
gers, par' chaque l6galisation . .... 2
(1) La 14galisation ou lo visa d'un acte rc;u par le
Chancolier, un Consul on un Agent Consulaire, de
mnme que la 1egaalisation d'un acte fait on l'ga-
lis6 par un Consul on un Agent Consulaire, no
donne lien A anucune perception
(2) Quan(I un actor est presented' en plusieurs expedi-
tions, la premiere expedition seule donne lien al
paiement doe la taxe
(3) Lia taxe est re luite de nioitie pour : (a) I&}.diia-
tion sur pouvoirs de se faire repres':nter en justi-
ce, dans un Conseil d1e tamille, pour retire des
lettres dans un bureau de poste, pour toucher des
valeurs ou poursuivre le r&glement de ces valcurs. 0.5q







CHAPITRE III

ACTS DE L'ETAT ('VII .

9 Exp1dition d'un actor de nnissa:ince oun I d1:,' 1
10.- Expedition d'un ct do mare . . 1.:0
11.- Affiche do publication do inm,:go . . 1
Certificate de non opposition do public:atioin ct all-
tres certificats, par acte . . . 1
le2. I/ o .-.tion des nctes d 'Etat Civil . 2
I.' ,i;ation edo traidnction d':ctes de 1'Etit C iv
faite en Idr!l.. dt l:t h-.IIncellerio. par acte I6 ':tLi-.0 t 2
1;.- Tradniietion des otes d e I'E:t Civil, par role .
14.- Aete de iiotorfi.t' poiir suppler,M ca- dp mali,..,
s.it lin ate do luniRiQC, o11t nit ;H't d11 .wtt> dd
l'ascendait . . . . . 3

ClII AI'PT'E IV

ACTEI NOTA rI ES.

15- Description sommairc cdu mobilier ,pr.s d.'s, p-tr
acte . .. .. . . 3
1,. lRU q,2iitiocn ." i, ,'oppop tiron orn d. e d.:. c.ill.
lu i acto . . . ,
17.-- () posi!,ioni h ht li,,h ,1' ; d ,s s< ll '.1 '. pmt' nct'e 3
18.- iApposition, recoiinntis..'an''1 I t Iveo d .es sscll.s phir
vacation do Itrois hoe c . . . .
10.- Exptedition on extrait des actes ci-dessii.t . .
2 Noiiminnation. 'reiiipl:coineiit oni rlvoc.ttion <1' bittre
pai' I .' ......... .... .. ..............
21.-- Mandnt etof e i'vocation do n maia piar nieo . .. 3
2"2.-- DI)pot de testament, ol(i'raplh fait p:ir Il tlesta;telii
oni personne par actt . . . 4
23. Autorisation mariitl'e, par neto . . :
24.- Comlnpromis, par acr . . . -
25,- jnestre ruonventionne1 . . . :
2G.- Toius nCOtes et (olitrlLs syn, illtag'inl:tti(|u1,e on hilite-
ripx Ide lI coliptketncei notariale non 1iiiiiii ;-
present chapit re. . . . .. ..
27.- (Gros1so, expedition, on1 eo.;tr;i(it des itoes ei-die suS ,
;r rio le . . . . 1
Los droils plrop(>rtioiiit'ls sc:ro t pf;'",is eii !l:tii Mil
liomn'iO tlt do cliro'leit trit niit (I's ;lcA es
28. Trat'iscription littert1le des nictes Soun seing' pliVi ,
par r .le. . . . . ... 1


- 11' -





17 -

20.- Testament authenlique. . . . 5
30.- Te;tament mystique pour l'acte do suIi:.ri tion et
vacation. . . . .

CHAPITRE V
ACTES DIVERS.

31.-- D'claration, pr '-verbal, actes quelconques non
prevus . . . 3
32.- Reconvrement de creances, de successions, de sommes
on valeurs quelconques . . . 10
( ) Les actes ci-dessns tariffs seront rei.us et d livrds
gratis aux journaliers haYtiens . .
( 2 ) La mCme faveur sera etendue aux haitiens don't l'in-
digence sera notoire.











1,OI

,.l-j1,X l',I't. 7 de la loi "'r le S.'eice Diplonitique et l'art. I
de la llo sur le S, r,',', Consulai'e.

( Moniteur dii 30 AoitI 1993, No. 71 ).



LOUIS BORNO
PRESIDENT DE L.\ lIEI' U/HL IQ;E

I'sant ile l'initiative que lui accord I'article 5.5 de la C.a ,tit.Iti'iI;
Considlrant qn'il v a lieu de modifier les d(ux lois des 17 et 27
Aoit 1912 en (e ini conw- ni les fr.ais accords aux agents diploma-
tiques et consulaires nommi s ou rappels ;
Considraint qu'il imported de pourvoir a l'animeblemneunt des L._
nations et consulats d'lIaYti ;
A PROPOSE,

Et le Conseil d'Etat a vote la loi suivante:

Article ler.- L'article 7 de la loi du 17 Aoit 1912 sur le ser-
vice diplomatique est ainsi modified

Article 7. Les agents diplomatiques ne comnmencent 'i jouir
de leurs appointemenicts que da jour de leur entree en fonction par
1'o, iipat ion de leur post, conformnient 1t la loi du 25 Aout 1913.
Les agents diplomatiques onut droit. des leur nomination, pour
tons frais de dkplacement, un.e some eg':ile an mnontant d'un moiu,
de leurs appointemunts, outre leIirs frais do transport p.ir terre et
par iner, t,. po-iii le-s chfs de mission, leo p.ssag's de leur famille.
So-nt considers comm fiisant parties de la famille des chefs de
mission seulement leur femme et leurs enfants miners.
Les ag-ents rappel,'V n'auront plus droit ti leurs appointments ,h's




19 -

e jour de a cessation de lours functions et leurs frais de retour sont
cal,-hil, sur la nimine base que ci-dessus.
Cltte valour no sera versde aux chefs de mission qu'apres premise
; I ur. sIuccesseurs oun 1 toute autre personnel qui pourra etre auto,
,ri-' :i1 cot ef'et, des archives, manbles et autres objets appartenant
h:il (.;imoernement,. ITn oexeNiplaire d(o iinventaire dress' a ce sujet
:'-ra trU..smis an ID)pAtrteiient des Relations Exterieures pour etre
tanscrit sur le registre ia ce destine .
En cas do mutation on de chingement do post, les agents di-
plomnatiques no rec'oivent que des frais do voyage .
Article 2. L'article 29 de la loi du 27 Ao t 1912 sur le service
co:-uullaire est ninsi moditi6:

Los agents consulaires ne com'naneent a jouir do leurs appoin-
tonents queo dii jour de lour entree en fonction par l'occupation ale
lour post, con formi,'iment A la loi du 5 AotLt 1913 .
Les agents consulaires rotribues ont droit, d's leur nomination,
ponur tous frais de dIplwt.iiient, 'a une some 6ga-,le au montant d'un
Miilik do leurs appointomeints, outre leurs frais de transport par terre
et par mer
l.es agents rappiel n'auront plus droit a loeurs appointments
,ls-s le jour de la cessation de leurs fonections et leurs frais de retour
.-jut. calculus sur la menie base que ci-dessus.
Cette valour no sora versee a P'alent qu'apris remise, a son
succeseeor ou a toute personnel qui pourra Ctre autorisde a coe effect,
des archive.,, meubles et autres objets appartenant au Gouverne-
ment. Un exempliire de l'inventaire dressed a ce sujet sera transmis
:iii Departement des Relations Exterieures pour etre transcrit sur
le registry a ce destine'.
En cas de mutation ou de ching'.mant do poste, les agents con-
sulairest ne rev;oivent que des frais de vovyag-e.
Article 3. L'amoublenient des L6gations et consulats d'Hai'ti
eot 'a la charge de l'Etat 11 y sera pourvu au moyen d'une allocation
budgetaire annuelle. Les meoubles et objets ainsi achet s resteront
propriedt de l'Etat.
Article 4.--- En cas de dleces A l'etranger d'un chef de mission di-
plomatique, le Gouvernement fera les frais de ses fundrailles et
fouraira aux inembres do sa famille qui auront reside avoc lui A
Pl'tranger leurs frais de retour augmentis du mois d'appointements
prirus a 1'article' lr. Ces vale-urs seront payees sans retenue ni dd-
Sduction d'aueuue sorte.
Article 5. La present loi abroge touts leis ou dispositions de
lei qui lui sont contraire. et sara executee a la diligence des Secrd-
taire1s d'Etat des Relations Exti.viril,,_s et des Finances.





- 20 -


Donne an Palais L4gislatif, A Port-au-Prince, le 2', Aoiu'i 1923,
an 120'me. de I'Ind6pendance.

Le Presidcnl :
J. M1. GRPANDOIT.

Les Secrelaires :
DELABARRE PIERRE-LOUIS, CHARLES ROUZII,:I.

AU NOM DE LA liEPLBLIQUE

L.e President de la Republique ordonne q ce la hi ci-den il it I iiit
du Sceau de ]a [Rpipblique, imprimee, pubflie et exl xcutee
Donn6 au Palais National, A Port-au-Prince le 2i Aofit 2:3, an 1 2ln1Ce.
de I'lndependance.
LOUIS BORN,
Par le President:

Le Secretaire d'Etat des relationss EIrtrieur-s:
FELIX MAGLOIRE.

Lo Srcit/aire d'Etut des Fin(aces :
JAME- Mc-GFFFIE.


Port-au-Prince uInprimerie Nation al e.