Loi sur l'enregistrement

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Loi sur l'enregistrement
Physical Description:
1 online resource (47 p.) : ;
Language:
French
Creator:
Haiti
Publisher:
Bureau des contributions
Place of Publication:
Port-au-Prince?
Publication Date:

Subjects

Subjects / Keywords:
Recording and registration -- Haiti   ( lcsh )
Enregistrement -- Haïti   ( ram )
Genre:
legislation   ( marcgt )
non-fiction   ( marcgt )

Notes

General Note:
Title from PDF cover (LLMC Digital, viewed on Sept. 21, 2010)
General Note:
"Réimpression."
General Note:
Signed "29 juillet 1828"--P. 47

Record Information

Source Institution:
Library of Congress Law
Holding Location:
Library of Congress Law
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier:
oclc - 664737658
System ID:
AA00000695:00001


This item is only available as the following downloads:


Full Text
























This copy of a rare volume in its collections,
digitized on-site under the
LLMC Extern-Scanner Program,
is made available courtesy of the

Library of Congress


I







,c /^2 A


Haiti. Laws, statutes, etc
Loi sur l'enregistrement.
v-K -a^ F^ce^ 0 LiLUV 6tL/
/9-L. Y^/)


O~YmBN4,
~aZ~A~t~



























Ti I.l !;\RARY 17S9


CBlaoossk -..3- .-..--

Book- .-- ------------


i '
C~r~



























", r



Ir-ONS





















.4.






,,m.


i/ ,,,







i I.






'L d, ,

.




i'










HEIPUB,LIQUE 'UlAITI.

LOI

SUR L'ENREGISTREMENT.


L.a Chamhbe des Hlpiresentants des Communes, suil la pro-
position n li i Presidilt l'Haiti,et oni le Irappolt de sa section
des Finances, a iendu la Loi snivante :
PI'E1IIIE PARTIES.
De la Natuwe et des ElJets de 1'Er''gile'ement.
TITlrI, PH"E][IER.
Disposifions Gend 'ales
AK1ICLE IREMIER
L'.-iCgti.-.1ei,'ment est la mention n(tllenLique, suP des re-
g t lr s puldliies, (i'ii, acted el de ses principles dispositions.
11 es.t esslntiel A a1i validity des acesat que la Loi noe dis-
i eI-'' pas d. cette fIloi lmlite en ce sens (qa'on ne peut faire
usa.-e es dits actes en justice, ni devant aicune nutre duto-
'ite conl.tilt lu e, s'ils ne :onL point Cnlleg'istlr(s.
II confirmed. la dale des acles lpub lics.
II n.-',,u.e m x acts sons signature )i'ivde une date cer-
liine;'t cCl)LterI d jonide lenI' mention al u 'egistre.
A.r. 2. Le d6faut d'E,'-egistlemenL neo cend un acte nul
(11ie dn,1- les casexprlessement specifies par la loi
.Art. .. L -es ctes civils el exLra n.i licinaies sont envegistres
sill" s min lilll -, b)levels el wo'i-iaumx.
II f':iit ponrtant e.xcei)tem.
lo. Les veOtles d'olbj|t m lobiliei.s, 1'niles )ar les encanteurs
pulii e- :c
2o, Les teslaments dleioses (ch-ez les notaiires. on par eux
I' ii.ls
L',suels' tl -l;luia'nts el vel~l-s sont enivegisti'es suI' !es
ext ailts el e.ixpeditiols q i Oni sont (llivr es.


, Liberl(.


IEalijia










Art. 'I Los a ores jildicinir-';s -e oivollt co itt tol'nalitr, soil
silr l s l ini lstt es soil sti' les Cxp dii ion-. sitivall les di s-
tin ctio)ns ci-1pr.Oc s.
Art. :;. (C*nx (pli doivent ('rIc eioegistecs suri mimite,

o1. Les tpro(s-vrhaIIx d'I position, Ide rcon inissanl e1
et Ic evoc cld scell-s ;
2o. Les oppositionis, i la In cve'les -cllVs, pair ciompanu-
tion personelle ;
3o. l(s ordo110i1nnCes el mariiein eilt d'assiguiCr les oppo-
sa lIs Ii se(lle' r
4o. Les i) 'po.Cs-voelaux de nomination de tuteurs, su, Lo-
'.^''--litlenl s el (nti .at iilrs.
5o. Les Ipoc's-ei ('Ilaux dies (,elll('ibrions ld coniseil de fa-
nillc .
lio. Los lna nCcipations ;
7o. I.Ls actos do notoriety ,
80. LCs dielariatioiis en matiare civil ;
9o. Tous actes contetinat ;iltorii.atioi. ablIslention, renlon-
ciation on Vi6pudiation
100o. Los imininatii, d'expeirts, su'-experl'ts, albilrves et
tiers-sa rbit re :
11o. Los ca1tionne0nents de per'soii nies a repprseniter en
justice. Les caultioiinemonts die soinmes dttei'nin6.es ou non-
dlteriminces ;
12o 0'lous lproes-veribax ginoci'alenenit queolonques dles
justices do paix, iporlant conciliation on non-conciliation,
d6fanti oi congv'. reilise on anjoiirnemiilt.
I:o. T'ous acts d'acquiiescenemow e dp I)t d et (lconsig nal-
tion, d'exclusionl tie Itil)iiimtix, d'aflliiimation e dV voag,
d'enchoelre eL strp-encl'-, doe vejiscs d'instance, de coniin-
niention d 0 )ic'es avec ou sans (dlpla'cinent d'affil maltionl
on vc-'itication (edo 'eance. oppositionin i dclivi'an'c e de Li-
trIes on jutecinliets, p lt de Ibilan elt ecli.ares
14o. Les eotrtificats dlo tonte natrtle, et oi'donnances sue
roiqu('te ,
1;o. Les julgemient.s portant transmission d'il-meulbles :
EL ctux pairleslquls il est prononc6 dles condlaminations n11'
(dos conventions sujetLes a I'enrogistirinent, sains nonfi ia-









tion (Ie I itlers lcr gcist'irs
Art. 6. Tous iiijugeents (1 antltes actes, soil pirparatoi-
c'es o( i l'illstl'r till, soit d( fillitifs, In solit soin1is a l'Enre-
'ist Plilent (plle sUP expedlit ion.
A.tI. 7 Lo, jugiielHells el1 mtialtil'o crimi lille, Pompecliol
ielle el deO police, ie so1lt tle imolle mmolso is A 1'Enregistre
iment (tile suri les expeditions qni en sont reP'uise.s paP la
jin)tie civil il t Ions autroes ilt(ressos.
AH. S. L 'Enregist eeinent s'effeclue mhovennant le paie-
mentl de celtains dl'a )ol.s les I):ises el suivant les r(gles di'loerminees par la
l'('Ie- nt e Loi.
Ccs lmIoit sotii liixes onl proporltiollnels. li\anlt Ina 11tu-
r' des lcies et dislpositiols dP'acte (lii s'y trioivent assujet-
tis.
At- 11. tl n'e I li' amicu dpoit (i'Elnreg'istirenenil pour
le.s cxtitr il'.-. cop)i's, expel itiolis ou gT.O -,.,. (les a toes (iui
doi (int eicireill cgistl.es sur les minutes ot originlnlx.
Sout except ls les ext rails el copies (tiactes colleclionnis
Ijar n' otficier' pul)!ic on iossUss1e1011 d la minute on de
l'or.iginal.
Art. 10. (Quant aix ac(tes lqui doivent t 'Cr enrPegistres silP
expdlitions el extiaits, et (iniant ceux i)asses oni plusieurs
l ,I111111I on Ilrevets, I'exp) dlition, le doubl)le on le brev t. qui
l.'- plrseliitc le p)c'iiic. A I'Enl-rcgistilemenit, est ni egistre
p0on e l droilo pI)o orltionlill. s'il y a lieli, oni pour le ldroil
Ii.\e. si I'acie l 'cest point possible) du (droil pl opoi tionlillel, on
enfinl poi le droil fixe ol lc dloil ipropolr'iolllll ia la ois. si
Isl I s po.ilions dle l'acte donineit ouvert re aux cleux esp('ces
dre f oits ; mais c aliiiiin les allc res I ,'vets, loiubles et exl)i-
,litions (!u i sonil ensi ite pir sent s ; I'ELii 'gisti n ( ent, in'
-ont soLu)Is (ii 'a1n droilt lixt': ce droil tixe est cclui don( sec-
1';il passible l1'acle tn Ii-mnK1' *, sans aucunn gar.d Z ses dif-
frcelies dis )ositions.
Art. I I. Les expolditionls dliv\lrs an iiinllistlrc public
ili' sont jainais cotisiidlecis, |SpoIr la perc'eptioni des droils,
(le' -.-mltiln- scon)Cls expilitions. Le tc(l()UVIrn')llluvrn t dc ((s
.lni',ts so j)ours it colilre les par.ies. s'il y a lieuii, plans la
i'forme p-rtscrilto anu itilr. IH. DIs (oa0t)'(b'i)ntes, en la ciqpIid-
d'O PIdirie.










IT I I. 11
J)o (lJ' t ,i -pj".. ili rl
C:IAPITiE PI E I'l llEl
De Plipplia ion du i Doil po .,,,,i /onn1l.
Art. 12. Let droil prop)orlionllcl s';Ippli(ple ;miNx acltes el
;ix' dispositions d eIl'( e qui (contillni ('e il.

Obli'alion. 1

iCoiii C)tnna1 tionl vii
Coilo llllnt iol.
L i llii(l;tilion,i
on Transuission,

Ar ti'. p1 On Cillnl )ar Ic iol lvalclou noll-s.(ille ilm t loll-
(eS somin s (Id 1i 'nt ell eosp)c(''es i('ll(s oin licliv(., Imnis
iv(nt itlcin-olil ltouloi ciso(lc's do Iieii s 1mli los ol iliii ,'t l cl' s.
( Ivialu ts o si se; pti( ) les (t'I 're OvI ;i l t('' i liix 0a 1 t( til.
Arl. I '. On comi )prendI ici.
Sous I'explession : obli'gf' lion dc ra/'(P rs. tIol.us n' ti,'-
meilts oel promos_ es ( so lil)i''re do del I 's moL;ilio'os cl
ilin()lilit('t'es, tanit enO l )iO l I ii inl'oi'ts on arr'' in 'os.
!Sons l'oxpiression : lili,'iillitm (Ie rule 'ws, tous anCuits, re-
.Ils, soldes, quittllances. d(cliaiuges, (et moinises, soit LoLales,
soil p irlliclles ,lo c 1('nc ;s liol ilii'vcs cl imlmobilite',es.
Sols t'(oxj)pression : cona'-.i,,,,, ,lion dpe ruljp ar.<. loul ,s ri.,sti-
Inlion lIs ie N I I s inli tI) l- t iinm iIw(IIlo.) ol idonll('es pm ijil-'-
m101( aillsi (t le i l ( Itls (' e llns, d(lOlinllut ('.s iotilt(e s, i sa1si
o(l ti1("s e' 11 .li u. ( :
Soulls l''OXpl-))t sJoI : cd//.. ,'//*, dIe tCilIE 's, (Ioln- ilP ;Vn'iills.
rilte pelpi) al tuelle' oiln i.1 I.O e :
Sot s I'Oxpr) ssiolk : li/j', .linn dj rul'( ui'.j, inis arr''l(- I>>n-
lIIIc s, nIcc 'eI al taIions I l re onn11aissaInc s.-; o (.1om plt_'s. (ln nil
in lol tout do(*louillI I ('11 l !1-l n l ixe t ionl de'ce(i( i I I .
l;ly( l (t de ce Sons o l'l xprssion : hr ,ns//issimo dc riilr 'rs. toiiies ;il*n-im









tions de I)is mubl)es (t imm ubles, en )proplri(6le o usuf!uitL
pur acle a liLtre oneoilx o0 gratuil.
CITAPITRE II.
ID 1( lligfidation (1d (dr'oit fpvopor]Jftioml.
Arl. I.t. Pour li(qider le dI-oit proportionnel. on n'a naucun
i' la' ;' i ti; e II l 1e ec l'acte ou de la disposition, mais scule-
meni t a' li n1 1li e miolilieve o0l illlnnobilio ei des ro,'l ,',s qui v
sontl .\ )lrliit-s. (elte l~ e(mioiee distin tion Obl )lic coI irnE -
Inmiil ii xN priil-ip ii ( Code civil d'll'li. on fail separ-menl
1:1i .-onim(le deI lotoiI les I' ralc s mo1 biliie'es, et cole l d toutles
l1'- rale/ ,,v' iininolhilieCis, eli avanll soin d'oviter les doubles
(mliil i.. dl dI ne ]);is comi relndre, (I ns l'une on I'aIutr e som-
infe, ,d w- rif/lI' s q(ui sei'aient, soil la e'petIitionl. soil la replr-
se nitliln ,Iail' tes valetirs ("jHa caleul os.
C'est in-i n le. Idans les aes de tIransmission dte rualeu's i
liil.c. oic .l l In qlitance donnIe ou l'obligation conl-enlie
IiP l in10 '11 IAOt1. pour lout ou paltie du prix, entire les con-
l r -n4i n- I out otre snJotto z In droil particnlier d'Enw -

t-. ain-' i I.no11 l'e (|tc, lorslqu'uine oblilgationi de rale'? 's est
itn,1ic a\ nzntissenei nt, cauntionnement, oni lypol l(|(que.
p1 Ir It- ,.'-h"!illil* o(u par u1, liors, le droil )op]lorlion ol nIo s
|iw'r-iii i, l nlI l 8 lie lanlissell ont. le (iuiii iii n'lit nll ou I' hypo-
lpli(0 1,''|I. in .I: ioulei l'n s r e I nonl itiant 0I l'obli nation. dolit
ils i,. nll (J i o la roieO) selonll ion l (I la I L i'a in io.
\l t. N. so1 1l point (omptoil k ilns nla liquidation dlu drioil
priporlC ion ,.l, ni le co'it (il pI piler timbr i lo Iiontanl t des
ldr ill- ,Il'ii',sil'in iil. Il le frais o(cnsionn("s par toules
;inlll1- I'm, nrl' it6s niixm elle'- In Loi assujettil les anctes 1n
p olil du '''--'r Publlic.
.Arl. 17. N ;.l ,inn -, lovs(n'1 iiiiji 'lemelnl condaninel)l anux 1A-
pu 1, le l'o'il d'ln '''i..l 01r 11m 1n1 so r P Sle sil la lol lil'1 dc's (lils
,lp ns,-a ;l-a icunllC dlisl lictionl de co (ili pouol avoi 6( j'r-
co' lom', n'will lp:i'.c aut Tri(soi. Puliic )po r I le i lnb o, l'en e-gis-
I1-cni nlt ,l ;)ill I'-c 'wiorm ilitls dos' n tces don(il) loIco stl com -
Iln 'l( i- d; ,- II pelns.










CHIAPIT11" III.
he) / 11 i)WrI''iinl/ n des I (l'e 's.
AH. 1i Lcs \inzur's 41 0 proprio>' ( Ic l'Insiflnil deos ldhiclns
miKublles ct imminoubles est cl dc rinin*c, pour lI li(|iiidti(ion et
I(' pain Sinl 1 ( u111 droil proporion01 linsll i (ii'!l I il : SAVOI. 11
lo IPour ies anl ich.i-sc'e. pur It's p,'i. It serN,/ii pour O'/esqc/
ells. sOnl faites ;
2o I'o1r le, locations, les hlaiisx Ici fole on A lover. Ies so8-1-
oulix. cs'--ions, retroeossioiis Hl subi oga' Iions <1(l) bz\ pa). It,
r'i.I tolu l on /es p])'i. (' liiilI/.' dc I./'.; les t'ri'ies uo du pius
/rand 0(nmb)'r de lIC,'n(-s slipile'. 1en /y .ijo tant les chao qes ih-
pos;('es (iw pr)'c/JC)'. ct q i so/dt (drat/uec o(u s.ts' c tibles d'(r/ -
I alimo :
Si le bail csI stipi 'C.' p1 *y )ble ('n imturle. il ni scv, 111 iiiw
(ovalr tion (1'8npr) s le course 1 >l diAte dle 1'nle elt ;n lhel 01' il
est engistrt'.o L'inmi( lrrieoriial .10 -Ioii ;inm u's conqn>< s
cel( c Ovaliialion.
S'il s'an it (l'ol)jets (don1 1; valeou n, piissc (I' e coln-.i(,)
palr le cou(rs, les parties en ei'roi'l inc oi".lnanlion estihbl i\ve
dlans 1'ncte on sur l'acte.
(Colto d(eclaprtion n sera s1ue lezo a;uc1in dr1oil pni-aiculier.
.'o Po ]r l-s I);ux i renlt perp'l)f uelle. 't c(-IMx (1011 a luir-ee
est illimil(e, par mi cUpital fourade d/ ringl fois la Irete (11
pri. (a0 ntel. Ct les cihaIges an>ssi a(n)1n'llts. e0 7 (ijoildtat c(ulr-
in'nt It's allhres rha rges en capital. ct les (Iniec''s d'c t tre'd I'n
juiii..,a ,in s'il est slipf l'd;
Les olbjls on nalC 11re s(v'in en co mmei ci-de-ssuls.
4o lPouiir 1('s bl)ix i vie, snis dlistinclion le ceuix I'a Is sui
111n o0n plinsiem-s l1tes, paOr un/ cap)it( former de di.x fois le pri.,i
el I/s ciar/e (0 ii ovi'.. 'en y (tjoutlint d(e o nw e / moniantl (it's
denirrs (1f'e)lcre ol (les a(tres chatn'ges, s'il s'en rutiCe d'e.=r'i-
)iW s ;
I.es ol)(bjes n n n'11 1 cI' s'("valt~ ent pI )rillement coI (i t 111 i-
dlessuS.
.io P1onrl les cv'6aices 8 levme, le (lo ces-ion ol I r;ai I.
(e a ti es (n les o ligialoir .s, pa) lc capital e.rp, '/, ', t/;s I'a rl,
elt qi en fail l'objet, en y a.joulatI la sommIe it'1lo 10 les i'ln/d-
r/is, si oile est on pCut ('tre (dle)rminre


- I -








-7-

to Poiwr les changes de biens mIeubles, par/ le' pri de rune
quelconque des parts. si elles sont toutes den.v egales en rl'(ler,
on de la plus forte des deuc, si elles sont ineqales ;
Pour les changes ds ( Ibiens iminceubles, pa)' une e'ralatiti/,
qui doit e;tre faite en capital d'amur(s Ie 'reenn annuel de l'une
'qeleCuqLe des parls. si elle sent gales ot a en ridtlar, on de la
plus forte si elles soat indgales, naltiplid pa'r ingt, sans dis-
t'rlcti'l des charges ;
o7 Pour les atcles de lilberation. tels (que quiLtances, premises,
etc., par le total des cptiltw.r: et interels oI ar'reages don't le
ddhiteur se trouce decharyd .
o8 Poum les inarelho et traitls, par le prix expcirimi et Ieda-
lation qui sera faite des objet; qui en sont s.seeptibles:
9o PIour les citations de rentes, soil perptulelle, soil via-
LI.-re ou de pensions, A litre onerux, par le capital constittul
et alinde :
10o Pour les ventes, cessions on transports les dits rentes
et pensions, et pour leur ainorLissemenLt ou acliat, par le
capital constitud, (lqelque soil le pI)ix stiptl pour les dites
ventes, cession, transport, raclat onl ainortisseient ;
I lo Poutr les rentes et pensions c(-lees sans expression de
c:tpital, leur transport, vente, cession. rachat ou amortis-
sniiwi'll ia raison d'in capital fo'rmd de rinyt fois la createe per-
peI'lleh, et de di.x fois la rente ioiir,'e on la pension,(quel que
soiL le prix stipule pour les dits transtsports, vente, cr csio(i,
racial et amiortissemcent :
11 iti sera fail nuetune distinction entie les renters viag,'Oes
't pensionss cr6ees ,uirn une 161e, et eeclles suP plusieurs tites,
qu,:i lt a l'ovaluation.
Le reese et lpen-.i :i stipul)Oes payalles en nature, serout
v\altut'es sur l les ni les b)-es ([le ci-(dessus, esl-tiation i)iea-
lallement t'aite des objels d'.prtis Ie contrs ai la dale de l'aete et
an lieu o6i il esl enregist e(:
S'il Oet (queslio-n d'obli, s dolnt les I)ix noe p)issent (t(' re-
de-'; par le (cours. les parlie, en leront Ifne (delaration esti-
mative.
12o.- Pour les transini-;ston ; de propriet(A centre vifs on par
dl'ce..:'A ile gra'tnitf e d iens meuIlles, par la ddelaration esti-
mtire' des parties: sans distraction dles rchargi,'s imposes au.x
l 'ritiers d(miatai'es on /1, latii'.:"










Poli. l1s transllision s de pl opliot ent re-vif oil par d(-
c-s A 11 titre Ui Ltuil des bieins N iinn bl. s a, r(' I'plntiium f'
s cr f1i/lr et j i'de C r;iwil /fis lr pj])'oc il ,,innw, o( le pr/ix
//" 7 d(s 'i! U c i "afS, iiit.S (distractio;U des charges.
Si le prix annual varied, on prl ~ida pour b.se Ie prix
nioyen qui s'oblienl en foiinantiil Ia some de toou les prix
etL en la (livisaitL )ir la so mei1 de totites les iiu(ies-
L' s lores ot I1uies soul tein s lluns les six 1mois
dl rdc.os, si 1( deo ( ciijiis es. 11l o i n laiti, d(Illla s I ts doiz.e i1is
s'il es l io rt \1 I' tclriii l'', lio t d s II V~poIhe: ~~ l)l l ti s ii (l I'Clo verllrl'e dC I succession
onU 1 cl' ( dIi det Ici donicile, Ilin d hliition do ietlii e des hieni
ii lIni s-oul lni(s.
*l (' e d claitioin doil con(ti. lir lo. les nonis, pl-n('oi0i s,
p)oi0I',-si0onl ( dlo cii W lu ( 1t (IC Cu Ili : c'(' x <(10 lir'l jiers (14 1-
g.tanivOes; "2o. le lieti etl Ia dile (li dn eces : .Io. Ie dc( 'ir d(e
pa'llenti 40o. lo d11til de1s btiets par nia itr, c'onsistaln e et
silnt tion, s'ils soul m1llc (s o il on I 1: . le pirix d iin)piint'1 si ( ol lfo rniies cgra;it eilln' nt atlx nli(i'esss('s pap 1o
Ir c( vor('l l de l'ei 'isl n deinlI! (pli peo t i'tl f yll(ii i ( I'"ceiiv'
les d(olaiiltionis.
"' Si 10 declarant no sail oton nOt p signer, la ineition On
est lai e pair le rieoevouvr an pied de Ia lornmile.
I. l'effet deo )operine e in rIcccven i e (eonit io lr ll it'- l n-
rations ( Illr jilridiction secotit elnus, ton s les (rIois mois. so01ns pine
['e111 ainI lde de (1 in( goneldes piit( jouer d( retard, dI lit ii
envoy\r(' le i elev(e ,C d olt s los c(s es s v-nill' s Ians ] oiInes coin-
lhlnl s.
"A l'Cgagnd dles mietoles copoirels, les (d'.la tants renmel-
11iont an rccl ve'UIr, a dlAIanii dI'inve nilaie, iIn 'It estilmatil
c vetilie poil) r trie Joint 'I la l (Idelaiation.
(Ainsi modifif( par Ia loi d(l 20 AoiLt I Jll..)
13o Pollr les venltes, (.,ssiO1s, l",rocessioni., aidjuditi ions,
licilatiols ct toti-s auti'es actes p)orlant tlansillissioIn de p1ro-
prietO on d' lls.tl'liilt d( lii.ns min blues e ikiinul bls,. a Iilrt
onI("olx. par le prix .c.')'ime, en y a ,joutant, en C(pi/ll, l volos
leis ri), I 'es i i'Pdes lt a 'arctqi'vYo ..
I'to Pour l1s jugementis -IIt n l' alnetes ijldiEiciies o porlaint









condemnation, collocation liquidation ou tin.- in-'iold (le '.Ct
lears, var le capital desh sommes, plus les intci'cls ei d(bli's (pi
s iint rdgles et det,'r'iiuids ou susceptibles de l'C1eir
Art. 19. (ModiliU come suit) : L'estimation (de I'usuf'ruit
At vie se fait de la fa'on suivante ; si lusul'ruitier a moius de
vinig ans revolus an ,jour de 'ouverture de la siIces in
1'usufruit est estiin& aux sept dlixiOimes et la nue propriot6.aux
Srois dixiomes si I'uul'fruitier a plus (1n GO ans Iarevolus, P1'su-
I'ruit est estimrn a un dixiCme et la nuc proprilt6 i neuf dix-
eines ; entire ces (lelx eas, la valeur do la nue propnrite
diminue de un dixioinl tons les lix ans, sars fraction.
'' La declaration i fair au bureau de 1'Enregistrement
devra faire connait i la date et le lieu de la naissance de I'usu-
friui icr.
Toute fraudle cst pa-sible du double idroit.
Art. 2''. La nue-propriele transmise entre-vifs, A titre gra-
luit s'estime a la mnime valeur que l'usufruit a vie.
Art. 21. L'usufruit perpetuel, et celui don't la dur6e est de-
le miinie., transmis entre-vifs, a titre graluit, s'estiment A la
In Me valour cque la propriete pleine et entiOre.
Art. 22. Lo-sque l'usufruiit est Iserve lpar le vendeur ou
donalteur, soit po0r sa vie dulrant, soit pour un temps fixe te
determine, le droit proportionnel se perqoit sur tout cc qui
forme la valeur de la propriet6 pleine et entire ; et si la r1u-
nion de I'usufruit A la nue-propri6!e s'opore par acted subLso-
q(ent, cet acte sera enregistr6 pour le droit fixe.
Art. 23. Mais si c'est la nue-propriete qui Ost reserve par
Ie vendletoon le donateur. le droit proportionnel ne so pepiroit
qie sur 1'usufruil, sauf par 1'usutruilier i acquiter aussi le
Siit proportionnel sur Ia nue-propritle, s'il vient 1i l'acquc-
rii p)na acte subsequent.

CIIAPITPRE IV.

De l'E.xpI'tise.

Art. 24. ,i les r, lli s, quoique app, cinl)les, le -ont pas
determi nes dans un jugement ou toll a auti acle (lonnlnt ou-_
v\oItlIur an dioit proportionnel, les parties seront tenues d'yi
- ippl'cr, avant 1'Ei egistreiment, par une d(eclaration est







- 10 -


Ialtive cerlifiee et -igiln- sui' 1l'acle imem : cetlt declaration
est exempllle ld'&i. egi-j',Iremenll
\Art. 25. Si l'cvaluatioi (ldes ienics ilnllnIe'blell I ransmlis cnl re
vifs ou par d1ces ltitre gratuit pan'int inferien" ai la va-
leti venIale, A I1 leoque d(e I tlransmission Ipa Conllparaison
avec les funds voisi ns (de mnie nature, Ic receveur do 1'En-
r'.gi.-'rement 1 'I ira 'reql i une (expertise.
Dants le cas (doe national pa' dece(s. 1'estimation des biens
dev'a s'el'ectlc ter et notifination c ii tre ( lonti- p.nar l'l I' iie,'
oil li(atniiv au recveur d( I'Enrgiti ('ment dlu lieu de 1'ou-
veortue de la s; cI t .- III, dans le d(elai desix mois du (1dec.'s,
si le de cujuss es mot rlit h lati : de donuze 1mois, s-il estl in Pt
a I'1Elrangler ; f'aule de (luoi c( fonctionaire pourl a faire ipo-
coldet a l'ex)ertli.-e pletvue )ar le i .-ent dticile.
Aucune vente, cession oin Itranslmision des dits biens, 1
pounra s-effectler' sans (qu'an )prialIable les ldoits de mnuta-
tion revenant Ia -Etal aienlt Ol ac(ciitti s.
Art 26. La demand en expertise sera faite au judge de
laix d(e la commune oi leo l)iens sont situ(is, lpalr utnerlqc11t'1-
te por-kla t nomination de l'exl)c l1 de 1'Etal.
Art.. 27. L'expertise -era ordonneec dans les tr ois joirs de
la reception (dL la requ(le. L'ordonnance scia signiiie de la
meme maniore que tout autre acte de la justice de paix.
Art.28. En cas de refus. par la parlic, de nommer son ex-
peIl, sut la sommation (tui lui aura te faite d'y s-aisl'aire
dlans les tr oi os jous d la reception de l'ordonnance, il lui ie
sera nommn un d'office par le judge de paix.
Arl. 29. Les experts, en cas de partage appelleronti un
I icti s. expert : s'ils ne p)eucvent o cconveniti, 10 jugie dte paix
Vy pourvoi 'a. Les xpets et tier's-experts pretleront sei-iiient.
avant (l'op(i) er.
Al. 30. ILe p'oeCIs ver)al d'expertise scra rappoi't(' aln j1-
go de paix (dans la quitnzaine, an plus tard, qui suivrn la
remi:s (1d son ordonnance aux exp)ci ts, oil qui suivra l'appel
d'Iit lieits-exC pe t.
Art. 31. Si 1'cxpertise exce.de d'(In cinllnieme an moins la
vallenr (ldd lar'", il sca peniepu dloiuble ldroil s l' ex.'cc Idenl l ; cl,
(anfs ce eas seItlemenlt, les frais d'exipertise et aniures scionti
A la clarge (du donalaire: (Inns tons los antres ca;,, its seront
sit)ppoirl impar lia caisse d'Enregistrement.






- 11 -


CIIA1PITHkti V
De la perctt'e lion des dr'oits proj)oi'lci,,.'a i..
Art. 32. Les droits proportionnels so pereoivent A prison
lc la tut pour cent su la totality des valeups mobilires (l de
tant aussi pour cent sur la totality des valeurs iimmobi-
li~res qui y donnent. lieu.
Art. 33. Cepeniianii il no peut 6tcre I)eriu moins dect. lqiutte
ccntiines sur la totality des valeirs mobilioves, ni noiins
d'aae gourde, suil la totalitO des valerl iiimmoiliorcs, qui se
trouvent dans on aclo.
Art. 34. Si la liquidation du droit proportionnel present
une fraction de ia plus petite monnaie national, l'Etat per-
coit cette moniaie.
Art. 35. II seva lpergu pour tons acts et (disposition d'actes,
contenant
Obligation. une gourde pour
Liberation, mobiliores. cent goul des.
CoIdoinnalion,
(:olloeation, Liquidation, immobilierds. pour cent gour-
re transmission, des.

Pretio", 'Exception.

Art. 36. Les taux du sus lit ail seonllt r6ed ils de moiti ;

Sa\voil :
1 Pour les retraits exeOc:Ie avaint 'expiration 0de d(aelis
cuinivenus par les contirats (10 vente sous (I lacul[ riemlle('
20 Pour les transmnissioils (e tr e vifs ou par d6ces fi tire
gratuit, faites en line directed, i I'ilifini ou entire 6poux ;
Les transmissions entire vil's ou par deccs faites a des pa-
rents du 2e degre et du 3 (logr ae(luiiteont le (droilt pvu
SP!art ic'l 35. Si le degr ie c l lo 1 i st ipluis eloignli', le drioit
.-,,a double, si la donation on i testament a lieu en favor
de persounw traingers on d(le parents ain dela dttu ( e degr(O
dni doiiateni oil testalour, 1' loit seia de hlilt pour ient
(I' 1,/o).







12-

Les dispositions ei-d('si i- s'appliqoutc nl ax mutations par
dle&s, lorsque le (e cj ifs slt mort ab ilsit, lat ainsi qu'aux
dolalo airces ai cause d(e mort.
"i la donation ou le testament n'illniq(ue pas le (egrs (1d
pmreni ', le dr oit est vIgle colmme pouir ls pepsosi eis non
pnrVcntees. sa Ui restitution de( cc (iui a 6ti pcrgu de tIrop, si
les p)aities fourni- selit les justifications nmcessaipes.
Pour que la lonntion ('ilt'e evil's dlonne oiive-rtn e au I .()it
lpropo'l) ioInnel, il tIuit qu'ell e conltiei'n(, avec le dI ssaiisse-
men t d( do( nalei I'ac(elptaltionii d( ll onlaliir, sinon lacte
est enioveistle au droit tixe de trois go()' les. Le droit pro-
p)orlioninel levient ensuite exigille suri l'acte ullIrieuir collie-
iunat I'acceptation dtu donataire.
Les donations de hieni A venir. priedvics par l'article 881'.
(Id Code civil, sont assujettle- ti u n droit fixe de It oisgour-
des. An (deces du lonateCr, Ic droil proportionnel est pe,:'ru
conmmn il est pr6vt ci-deissus pour les mutations par doct.q.
Les mutations cntre vifs et les legs faits A l'Elat, aux com-
mune.s et maux ltablissemenls de lienflai-ance et (d'instriiic'on
sont exemnlts de tout droit.
Les actes renfermant soil la declaration formelle ou im-
pl)licite par .le donateur. Io lestalemi on leuns r.tep seiilaIts,
soil lat 'connaissa nce jidiciaire (Id'in l manu1el, sonl sujiets
au dr(loil dle inutation ci-(tdesous.
Ls par t:.' ,- di'a endints sont asstujlttis au droit ldo mu-
tation i: sleeCsis sceion don't le montant sera inf6rieur A deux
mille goIudes n'Iacquitteront qu'un drioit fixe de une gourde.
3" )Pour leo transmissions, aussi A titre gratuit, faites
nt.e vifs. lains le contract de mnariage aux futures Opoux ou
fi 'ii'n d'eux, (luel(que soit le donatcur.
Ari~. :. Une transmission ie laisse pas d'dtre tiltre gra-
tuil ([uloi(fi(l faile sous des conditions onoieuses, si le non-
tant dle.s charges n'(.-ale point la valour de la chose transmise.

Second E.xception.
IV :8. (-os anlicli,'.-es, locations, baux, sous-baix,
cessions. rlt processions et sulbrogations de baux ne sont as-
sujltt is (p'aui droit de cinquante centimes pour cent goiudes
pl)our les valeurs mobili'res et une gourde pour cent gourdes
p)our lcs valeurs. immobilieres.






--13-


Art. 39. S'il se rencontre, dans un mine nalec des disposi-
tions qui. par leii nature, tiennent A des contracts divers,
tels que donation, vente, louage, chaque disposition acquitted
la taxes qui lui est propre et la faveur accor(iee aux unes par
la loi ne profile point aux autres.
Art. 40. Lorsqu'un acte ou lis-position d'acte comprend a
la fois des biens meubles et des biens immeubles, le droit
proportionnel se perioit sur la totality des valeurs an taux
I.gle pour les imnmenIles, a moina que les biens mcubles ne
soient designs et estim(s, article par article, dans actoro ou
la disposition.
Article 41. Si une disposition facultative porte sur des
biens meubles o su diens reus o sens immeubles, le droit fixe sera
perCu sur cette disposition, sauf A prendre ensuite le droit
proportionnel sri l'acle d'option, qui peut seul determiner
la nature des valeurs prf6'rees.
TITRE III
Du Droit fixe.

CIIA1ITHE PREII\ER
De l'Applwication du Droit fixe.

Art. 4'2. Le ldroit fixed s'af;j)lique aux actes et aux dispo-
.-ilint d~lacte iqui no- sontl point passil)les du droit propor-
lionnel.
II est bas6 sur la nature de l'acte on de la disposition.
Art. 43. La nature d'un acted ou d'une disposition se com-
pose de deux elements principaux : savoir : lo une parties ou
des parties qui slipulent ; o2 un objet ou des parties qui
I' it la matiere de la stipulation.
Art. 44. TouI ce qui, dans. I n acte ou une disposition, a
rapport aix cqi llitei~ et Iax ponvoirs (es parties stipulates
ai nsi (u'aux clharg-es. chluses et conditions de I'ol)je ou des
obije<. de la stipul)tlion, n'e l ,onvisidler6 (Ique con-mme acces-
-01ire.
Art. 45. Le Ilroil fiv e n pole point sur les :;ceso-iec.s :







- '11 -


il n'alttint qu( Ie, deai elements prilicipaut x (0ont il vient
d'e'te pa [le: mais comllle ils. soul il."'-pa,'ables l'un de l'ulre.
p) ui-L[p'ils so.iLt C de'(l( i tilt i lisp.:isablos Li I'e-xil4. eiice d
l'acle o: w l li- [ )ili i1, ils s. o.i o iisd i'.s, pour la per-
c(ptio"n (f t lroit, conlll i" it foillri:itiL (tu'in Seoul LouLit.
Art. '1 Sj loni l ( c hilans l cotic s dl'in ato Oti (ol'uine dlisplu.oi-
lion, ces 1e o eleiI Ls respite i coIi sli[ninll II los 111'-n111s,
l'ICl( enltiOr oni l;t iSlJ)osit ion i( se.ei; passible I lie i ('un seul
(lirlit fixe.
Ari. 47. Si, anl conlraire, it inlte viotil. dans l' et on la
dis.jpositlionll e o lt)ilvel s i nw lite- sli)laIlu in es, onl si 01on1 y in-
]l1roui ,it (I coil\aiieN llI objOts ile sli iplal ion ; aluo's il y Ylnl a
iP1c a [i)e'Tcovoiir alitul do lois Ie (ll ii t ixe (q 'il y sera iliil~r-
dleii d( noivelles part ies slipulatiles. on qi'on aLura intio-
Atit d1 I]olVOitn x ,l.)Je s d10 s!li)ulatioli.

CIHAITiE 11.

De,; t',".... ; -,. de Vi'01'af,' qui soa/t sonises a Dr'oit fi.xe.
Arl. 48. l'oU lo( i!i;lioiln do rulers. qui nie contienL ni
obligation. ni liIber tion, ni o e iId.1,1,iiilt iol, Ili collocation, ni
liquidation, ni transmission de ces r',i urs no pouvant don-
norl oulvertlure alu droit propolrtionnel, est sounise an droit
fixed :
Tels sont
lo Les ,, ,l ,,n/,,n',,,, l.'< ou c,('.,(i ., de biens, loisqu'il-s sont
foreds, c'oeslt--die, lorisuie 1o justice oblige les own.iiieirs
d'acceple'r les ienliis do leLir del)bitel- pour sO player sinr le
lroduilt de la voitoe.
1El c '. 1 lni sollnt clu tiau'es. .'est-Ia-dive, qiue les Cli 'anci rs
plenLt l Iir opre gurel' i; |)o)irv (1 q e la 1-1 rolih'01 des
i iii s li lebo r soil )oin ll tl'ir nsiis : caril l s c, le droit.
I-oportlionnel iit' serait p)rcju ;
2o Les oblentions, iepudiati ons. reni' iatiionis. on /cs accep-
lations de *-*, //.%:, legs ou c( n'' o.(fule, lols(il'elles soul
p)ures e sinpill)es, 'esl--dire, smis cLno1 stipulation d'iln-
denmiie value o p )oreciahle oi arg'enLt.
I11 est (I \in droit pao chaliaq e )ierso ne i s(l 'atbs tiOinl. r pu-
die, renHICce on )CCeple, Oe par chiaqlIe succession;







-1^-

3o Les actes refaits pour cause de nulliti on autre motif,
sans augmentation des valeuis expriniees dans les acts pri-
mitifs
40 Les bilans ;
50 Les collocations d'actes et de pieces ou d'extraits l'iccux,
mentionnant des valours, si la piece ou l'acte a ct6 pri O lcem-
ment enegisi'CtrC, oi est exempt d'Enregistrement.
Le Droit fixe sc percoit par chaque acle, pi(ce ou extrait
collationn6.
11 s'agit ici des collations faites par un officer public non
possesseur de la miniiele ou de l'original ;
Go Les collocations d(l creanciers, lorsque les tires de leurs
er6anees sont enciieistrles ou exempts d'Enregistrement;
70 Les ddclarations de la part des futures 6poux, fates par
actes sparies du contract de marriage, dc e qu'ils apportent
et se constituent eux-mimes en marriage ;
o8 Les ddlicruani is et decharges de legs ;
90 Les dpd6ts et cinsignations de si inmrs et effects ,iii)lier,.
chez des officers publics lorsqu'ils n'operent pas liberations,
;iinsi (iue les d(echarges par eux donndes des dits dep6ts et
czii-igationls ; mais si ces d(p6ts el co.nsignations sont fails
ii.tte les mains d'une personnel privee, ils sont considers.
anissi lIien que totes decharges y relatives, come des obli-
gatlions on liberations d6guisecs, et soumis au droit propor-
Sionnel ;
1Oo Les devis d'oi'ri-age.s et d'entreprises qui ne contien-
nent aineune obligation ni liberation de valeurs ;
1 to Les inventaires de meubles et objets mobiliers ;
12o Les offres ne faisan pont l titre au creancier, et non
'IC0.o p) (,. .
I :'o Les pa'rtlugyc de biens meubles et immoubles ent ei co-
propriblmires : mais s'il y a retoii en argent, le drloit pro-
lportionnel est perig sur le retour ; attend (que ce retou r est
le prix d'une veritable transmission
14o Les prets d usages, biens que I'objet pret soit value :
ma is les prcts de conmb,,l.(in, rentrent dan s la classes des
vents d'objets molbiliers, et son( sonmii- au droit propor-
lion nel
1.'"o Les I/'ide '. de hiens meubles et imminiules ;
16o Les procurations et poucoirs f l'effet de reconvrer des







- 1( -


cr'ances, d leotlus (q1iifl-nques, d'obllige'r oil lilb(Ire, lde faire oil accepted
toute-s donalions, ie venllire on aclilter, milmeo pour (n prix
dter'mini ; maIis s'il y :i quelque inldemnite e0val11e on ap-
1preciable) en ai lent, stipulee comine i)rix du mmntiat, oil
comme gratification quelconque,on n o s'il a quittance don-
nit6, le droit propotl ionnel se pji-Iit sur cet te indemninte, on
si'r la .- ininc dlont esl (liittlance :
17o les protelds et les inte'renftio)is d irotjts ;
18o L3a r'C(O,nuiii.\.,.ntiC.e do la part dII fULur c(poux d<'avoirl
Pre(u la dot ap)port(pe pa4 la fntiture epouI-,o, 0lo'!lZ(I'il la do(ne
par actoe spare du conlrat dle mania ge
S9o Les saisics-arrets oil oppo.itioni los .Si.<,.<-, bii
et ii ) ,,hiili''res, les sequel trees et les mains-leves ,
20o Les.jugemenlts portantd sparili.n de hii. eni re miari
et femme, lorsquli'ils no portent point condaminnaLion de va-
leurs :
21o Les actes de sociedtd on de dissolution de socidtd, clqui n
Impotent ni obligation, ni lil)oration, ni It nnsmission de va-
leurs entire les oassoci'- oun alnes }petsonnes
22o II en st mm es s di./ii,,us et directions de crea6n-
cieP.
Art. 49.-11 est des enonciations de valeurs qui, bien que
contenant obligation, liberation, condemnation, collocation,
liquidation ou transmission de ces valeurs, sont cependant
soumises au droit fixe, soit par la seule faveur de la Loi,
soit pace que le droit proportionnel a d6jA 6t0 ou doit tire
pIercu sur des actes exprimant les memes valeurs ; o01 (Ie
/lt.,s l(i1d I'Pate, dlans Iequel sout exjrimtTes les valeurs dlont
elle's ne sonL quola reprI;sentation se tr ouve (l'exempt ion lprevus par la pr6sealie Loi ; soilt enfin. p ,ree
(Ill( les vnleo rs eo ni't.,l-'c s sont ild(eterO midi es ou ne s-.:ni aient
01t re appe';ci(es, (,C ai urgent;
Art. 0. Sout rolmis al la Loi : Savoir'
lo Les declarations ou elections de coimmtand ou d'amii,
lorsque la 'faclt6 (d'ilire un command a t6 ,i.eserve :e pa-.
l'aite d'adjudication on de vente, et que ]a declaration est
faite par acle piiblic,, et notii6e au lHece\eour d le PEnregis-






- 17-


ticine't dl.lns los vinLg-quatre houses de lPadjudicatiii on
(1I la1v \crnL ; autreinoent le droit proportionnel est pe.uI ;
2o Les citre, 'ises. (t'oporation ou de travaux d'utilitL pu-
hliique(, lorsqu'elles sont spealeinleientl exemnpt6es (du droit
piopuo l i jonil par. uin olrdie du Gouvernement ,
3o Le-> ext.raits delivues par les encanteurs publics, il s
\ (nll'Is 'Fol)jets mol)iliers qu'ils out faites ;
'1o I.c.s ,'esiliations pures et simples ( c'est-A-dire, sans au-
LIIIIC .-tlipulalion d'i(ideinitO ) (le tous baux a fernie ou A
0Iove'., d(. Loutes ti'm.Uis. les ditei's ,'<;siliations soient faites par actes publics et notiiies
an iI evei t ci r die l'Enpegistrcment dans les vingt-qua ie hou-
il's tl. I:I dAle des acles -(resili6s ; ainsi que les rdsiliations de
toms itrtlj,s'. actes, aussi pures et sinaples, ot n'impo'Lte a)piOs
(iqel th1lai elles sont faites ; inais, dans tous les (a., le droit
lipoporlionnel, qui a 6t6 ou dit ptre pergu sur Pacte resili6,
est ac(lqui, iprrvocan)l-montl a I'EtaL ;
Do. .Ies .ug-ements portant r'c:.olftiiin de contract de cente,
p)om.r d0'fout do p ain.m.iit quelconque suI le prix do l'acqui-
sition. 1( .-c(Iqtie l'acq(uioeuLr n'est point entie en jouissance ,
nll;ism Il.)it proportionnel qui a et6 ou (i (etre percu loPs
d (, a ,etel, est irieVvoe-al)lenm t acquis a l'Etat :
lio L.s i )ntats synallagnatiques ordonuns par le Code

Art. 51. II n'est pas pelmis d'1tend1e la Iaveur de la Loi 51
Iaiilrces <.;ts uie ceux pie.vus au p1) e dtent article.
.\rt. :;2. Sout sonmises au droit fixe, les valeurs suivaI1-
les, soil parcel lue le droil proportionnel a Olo peVgu ante-
ri'ilurienl ou dIoit I'tlire postiri'ieu'iement sur les memoes
v'alznls ; soit pace (que I'acte qui renferine les valeurs lont
rllr s n1.,- on quo la opic.''.s' t alion, so trouve dans on (les (as
t'('-xcep[l ion prl vuts |a la i)i.sento loi :
Io Lo s adjudivj li.alih: p)'eparatoi'cs.
*2,. El cIlles a la fol/c (.,,.h,'i, lousque le prix n'est ipas
-I-Il' ricui -' coclui de la procOedente 11juIldicUll;,n et quo celle-
r, a o'h' ece'ogistro"e, ou est exempted d'lEiiI' -.gist-onint ;
::_. I,.- at ,, J..;lOments, on dClais accorodos par les crean-
<'i4cIr 1 Ic.1is dolbiteurs, lorsque l'ol)ligation a etL encegistrce
on (slt oxrnpto (d'Enroegistreinent
'10 L] -,-' <'.ta /, ,, ,,,H








droit proporl i n n. 1 a et per'gl sul' obligationn oin (lo cel-
le-cii cst exc maple p '('lI nrl'egisltement ; nutlvmenll t le' ( oit p l o-
porlionniel so pevgoil sur le can/ 'inent.
Mlais le.- cau ,i,'.ni .,' ,,/~ de ],'r'.,'.,/ ,e:. i rPeprcsenter en .Ius-
I ice sont tonjlours sollmis a1 drloil proporl'tionlll ;
Oo L.es I ,. ,,tli(w, s 11011 amcpt e. a inns l' cte lui-in nme : at-
tendu qu le Ic dloil lproportiiinl so pereCvra lors de l'Enre-
gis 1. -41-1 i I (I.e ';'. v<-,ptation.
Go Les qulitlances et atre's acts de liberation, lorsque le
droit pioporliomwcl an el) erv(u sur I'obligation. ou que cel-
le-ci (est exemplte (Ie'egistreIlent :
7o Les *','.'.s de .1,,,.,,,,'.,, lo s((iue l'obligation a et6 reie-
gistr(c on (q'elle est 'x.:iiiple (d'Envegistrement : nlitiement,
ic droit proporltionlic serii i l.rr, slu le montant dle In remi-
se :
80 Los I,'oihi., de l"',.su fruitt t la propriltd, si le droiLt
proportional a 6o(0 pl)i'( su' la valear total (de la propriole
plinec et enti(,ee, loIs de la vente on donation dI la Iine-
)roplrietc ;
do Les sofutissions Pt ',ii'.'res sur dol objets mis on 'i met-
t-' en adjudication ou onl vento, oi sur des ma(chei s i pns-
sci ;miais la soumi.ssion on l'.(il,'-r. sup aIquelle l'adjudlicin-
t ion est, i-ii m ee, so confond ave ladjudicat ion mlinme qui
(s't possible dlu ldroit propoltionnel ;
10o Les tires tiir'antra ou 'i.',,lriunnSic',' d'obltioStlio.s ou de
irles. 1ldoint les corntats sont enrcegistlr'.-, ou exempts l'Eii
reg'isilvement ;
I o Les rentes et autlres acts de Itra niissi, ai til'e ond-

lo L il'-,ii' le prix n'y est point d((tcrmin6, conmme, pai.
('einmple lorsqu'il est laiss,6 Ai 'arbitvrage (1d' n tie's : altendu
(litu Ie d(roit proportionnel se percevra lors de l'lire'gis re-
nICl (c I'Ostimatioi, : 2o. lorsquL'il y 1a eu ppom1esse de vente;
I(ll,1dl (1e10 c droit iporpoirtioinnel a dI se pe'rcvoir lors d (
I 'nll 'is4remcnt de la pi oinm,.-; inais si le prix n'a p:s tc
dl'lc .rnil-i i( dans l'acte ofi la )pron,- a 't fa e ite. le droit
pi-opm lionnel se pergoil sur la vento ;
I 2o. T'os j'fl/ 'Vf tt l et autres actes prdparatoires on d'ins-
w('cr/tiwis des triil)unia x e des arl'itlres ;
I ho. Tons aces et di.\pi-.,il; m,.l d'acle qui ne contiennent que


- 18 -






-19-


Ii confi)',tialn rat ifiatioli ,n, voricfictioin, 'ecti/ficti,'/n, exdcu-
liOit (icoi(i,,iUl(iou. o1n Ic culi,,ileli d'actes alnteieutis enro-
gi.-.tlre on exe pts d'enrcgistreminle; mais s'il y a s.pple,,i,'nt
fie raleurs. le ldroit proportionnel sc pergoit sur ce supple-
ment ;
I Io. El g'eneralement toiites uvmIIciations de ctallr,'s qui ont
deja doinn lieu h la perception du droit propoitioiinel, ou
qui y doivent nicessai recent Ctre soumises postleieuvemcent,
ou eonlin qui sont la representation de valeurs exprimees
dans des actes exempts dl'emegistrement.
Art. '53. Sont soumis au droit fixe, pour Ltrie ind6ter mines
on n'tire point alprl,.'ciahl!es en argent ; SAVOIi :
lo. Les i,)'i',.;s consentis dans une obligation ou il n'est pilnt
stipule de t'ril'e fix.e oim le pavement ;
2o. ILes interets qui sont indiler'mines par eux-mnemes;
3o. Les obligations inlalehrmindes
4o. Les pi, l,'r s.'c.s d'ilndel',i,1ilt's non susceptible d'dcaI liatin;
Eio. Toutes raleurs indltermindes ou non alpp ,'rildl,'s -en

CHAPITR1E III
PC',i'jlli, des Droits fl r'..
Art. ..i. Los actes sont divi- *, pour la perception des droits
lix.wS, en deuxl elas-;s, savoir: lo les actes civil; 2o les actes
ii lci: iPies et extuaj.iudu ia iies.
Tar'if des A ctes civils.
Art. 53'. Los actes civils sont ceux qui sont passes, soit sous
signature pr'ive, soit par les notaires, les encanteurs, les ar-
penleurs et autres o'ficiers publics non attacihs aux tribu-
naux lor-o mInme que la maliere de ces actes ne serait pas
pure0en1 t civil, et (lq'elle hit, par example, commercial ou
maritime.
Les actes civil seront enrog'istres moyennant le paioment
des droits ei-apros.
Art 56. ont soumis au droit d'une g o,',lde, ; SAVOIR :
So Les abonenell s ou cessions deI biens pour ,tLie velndus
p1la le- cl-t'.a~la iers ;
2o Les contracts do ma riage ;






-20-


:10o Les prtalKes d e I bien inuneubles ;
0o Les actes do s(ocieteO o0 d(e dissolluioln (o society;
:;o les testaments, toun duties acles do lilbralit6 q(ii lie
conltiennOnt (fl e des dli-p,,,-itionss som ies 1A lI'venemeiit du
d(clO(-, et le-I dispositions dIe i.'ii, na ture( qui sont faites par
contrat (Ido i mai.i, entire les f'uturs (Opoux, ou aux futures
6poux on l 'tLin deux, pal d(cs tiers;
6o Les tIaniisactions ;
70 Les iuniiols et directions de c( 'anciOrs.
Art. !i7. Soiu soumiis au droit fixe (e cinquante centimes;
SAVOI R:
10o les atos of jll41 i ills (des al)bitres, qui ne !ulient
point ouvertule au a doit( l)poportion11el:
2o Iles inventaires d(o n r-ii'd!,s, objets lmobilices, titles et
papiers :
I1 est dii iun droit par chaquc vacation
3o Iesintitulos et les clotures d'inventaires:
Le droitl 'est pergu (lu'aulant ue 1'intitul6 ou la (cl(lu(re
ne fait pas corps avoc la premiere on la derniCre vacation,
c'est-l-(dile, lorsque l'intitulo ou la cl)tuLre porte des ig'na-
tures inldponidammeIiit d cells (qi south apposes a la pre-
miee on ai la d(lniere vacation;
-o Les piartages de bio)is meul)les;
Si 10 partage i onfr"I ii. n des biens)i mneubles et des liens im-
mcubles, le d(roit se pergoit au taux i6gl6 pour les inmneblles:
5o Les proc(es-verf)aux dies arpcntcurs et des experts;
Go Les extl rits do testaments;
Le dl(oit est (ti par claque 1-.. on disposition qucelconue
continue dans 'extrait :
7o Ls taduios tacti certifiees fiddles
Le droit se pelgoit ilndlipen(lainnlent des droits lixes ou
prPoportionnels qui seraient dt'is pour l'l EnegisLrelienlt des
acts et pieces tladuits .
So Les extraits de ventes d'objetls moliliers, d(livres par
les encanteuis publics;
II est d( un droit par claque lot contenu dans l'extrait.
Art. 58. Sont assujettis au d toit fixe de vingt cinq cen(iie .
SAVOI\ :
Tons acts civil non expPrss6lmenIt (lnonmuns aLux deux
articles pr1,(;e(l i nt s.






21 -

Art. 59. Sont asstjettis au drloit fixe do d(Ii c,:., I.'/;,a', ct
ldciie. SAVOIR -
Toutes dispositions d'actes civils non mentionn(ies aux
articles 56 et 57 ci-(l(,d ii
Tarif des Actes Jidici;'c Cs et Extrajwd;liai'tes.
Art. 60. Les actes judLiiciaire-s extrajudiciaires sont ceux
qui 6manent des jIuges, commissaires du Gouvernement, gIr-
fiers, huissiers tc genoralement (le tous officers publics atta-
clis aux tribunaux, et agissant dans le cercle de liurs attii-
butions pres les dis tribunaux.
Les acts judiciaires et extrajudiciaires seiont encegistros,
moyennanl Ie e paieni nil des droits ci-aprOs.
Art. 61. Sont soumis au droit fixe de deulc gr1,'dC.s et lri,':
lo Chaque expedition ou ext rait de jugement du tril)inal de
(zassat ion, deli0vre A partie:
2o Les prestalions de se,,r nt des juges, commnissaires du
(ouiver(inIWc(i --iiI,-fliisoeurs publics, notaires, gretfiers, en-
cani ourL.s, interpeiptes et autires officers publics non comprise
an 1non101 e, 30 de I'article 63 ci-apros.
Art. 62. Sont sounis au dioit fixe do deux gourdes; SA-
VOIR:
lo Les jugements des tribunaux civil portant divorce ou
inltl li ition;
2(, 1.I: pr<.:.nia i acte dt recours anu tribunal de cassation.
soil pam requele, memoire ou declarationsn en mati0re civil,
crimi nlle, correctionnelle et de police.
Cependant, si facte de recours est accompagn6 d'un certili-
cat d'indigence signed du juge do paix soil du lieu ou sioge
le triilbunal, soil du lornicile du condamn6 qui se pourvoit,
cl ac te sera enregistre gratuitement ainsi que ledit certificate.
Art. 63. Sont soumis au droit fixe (l'une gourde et demi;
SAVOIR:
lo Les ddelarations et significations ('appel aux trilunaux
civil on (do commerce;
2,o Le- actes d'lnancipation ;
Le droit est di par chaque lnmancipl;
3. Le.-os prestations de segment des huissiers et autres offi-
cie s i, nisltriels et de police, pr7po~,' i P'ex6cution do's
an tes 1iudiiaires.









Apt. I'. Sont siiIInI an dvoit tlixe (d'ile yourde; SAVO1R:
lo Les exp(dlitions et ext raits ls ms des jiieentl s t ies tilri;ilnux
civil ct (dl comlmerlce (liii n1e (oivenl pas 'lre enra'i:. rs
suil iniiiii es ;
2o To)s j, -ilts des tribul'in eivils et do (commee'(
cotlleoltl d1(',s dispositions dcliiiilives, 1t (qui doivent o'tr(
(M, Oigistros sut minutes.
Ari. 6). Sont so11ini.s nu dr'oit lixe (de ii',lautlc centimes;
SAVOIR:
1o Les iprocc-s-vorl)atux d'apposition, de recon aissan d( leov c do seellies
11 st (tl (lun 11 d oit paIr clia(luie vac tion;
20 Touts jilgnllents d(!s jlges11 d(le aix conltenan des d spo-
silions (ldiinilivcs :
2:o 'Tos j(ii;lii. ls otautiies acts prpavatoires on d'ins-
t fiction (ds t irl)uiau ux civil (l de commnerl e :
40 Les nlets faits ou lasses aux gPITees des nlm'imes tribu-
naux;
5o Los oidonnane s dlos juges s os mcimes trilunaux siu
r'eque'tes o menmoires, cells d(e rie're, de compulsoire otc
d'injionclion, cells porlant peimissionl desaisiI, 11re\venili(qie
o( voenldre, oc cells des commissaireus du Goviic\ern''ent,
(dans les cas oh la Loi les autorise \ en rendre.
Art. 66. Sont o niiis au dvoit lixe de trente-sept Ci'nlincs
ct l ',,,i; SAVOIR:
Les avis (le parents outl delilbrations de conseil ce famille;
2o Ices jlgl,,cenls et auties acles p)riparatoires, interlociu
loires, o d'iintioduction dates jtg-- d(le paix, certifica d'indi-
vidualit visa de pi'-, .s'. et d'acr es; les opposition t la le\-v
des scelles, plar compai'ution personnelle dans le proco(s- ver-
)al; les ordonnances et mandements d'assigner les oppo-'a ts
a scollcr.
Art. (17. Sont assujettis an droit iixe de ( ingt-cingq centimes:
S AVOI R :
1o Les exploits, significations, commalndements,demandes,
notifications, citations, offres ne faisant point titre an (ordan-
ciet et non acceptles, oppoitions, somrmation-s, proces-ver-.
laux, a. ignatlions, piroltts, interventions a protets, protesta-
tioi-, pul)blialtions et affichtes, saisies arrels, sequestres,






- 23-


main -lev os et g6'idalemenit tols actes ext irjudiciair i' des
ilulis.ierl'- o de leup minist0re, qui no penvient dlnne lieu
nu droit proporltionnel
II sera d(i uln droit pap chaque demandeur ou d(.ri'nde,,r,
en quelque noimbe qu'ils soient dlans le mime acte, except.
les co-proprietaires et co-hOviticrs, les parentss vpounis, les co-
interesses lecs dlbiteurs, on cel.anci ils associds on solidaires,
lt'I seqlestros,les expei'ts et les temoins cqui no second comptis
(lue pour' une se llmet mni personne, soit on demandant,
soit en ldfendant, dans Cl menme original d'acte, lops(lue
IeursP qualities y soil expj'imIees,
2o Tous atires actes juidiviairles et exirajudiciaires non
cl:;.-c'-..s alx six articles precedents.
A\t. I8. Sont assujetlis an dlroit fixe de douze centimes el
d1i: ii : S,\voi:il
Toutes dispositions d'actes judiciaires et extrajjudiiciaires
non provues aux sept articles precedents.
Art. 69. Cependant les actes et les dispositions d'actes,
dlnt il est parle aux articles 67 et 68 ci-dessus, seront assu-
jlslis aux mimes (dpoits cue les acLes civil et que les dispo-
.-il ions dC es acOtes tels qu'ils se tiroi\0Vinl tariffs aux articles
:;i et 57 ei-dessis, s'ilssoni d(e la mcine nature que cs acles
civils et (lue le( 's dispositions.
TITHIE IV
Des Actes qu1i doicent qij' djicent l'0t're gratuitement, et de Ceux qui sont exuepts
de cette for',,,,tlilt.
Art. 70 Seront enregitres en dcbet ; SAV Ili:
lo Les actes et pioces-vei )aux des juges de paix, pour rait
de police;
2o Cext faits a la equate des cjnIi.-ssaires d(u Gouver-
inement, soil que l'Enregistiement doive avoir lieu sur les
minutes _un les exp editions ;
.'o wri'., des officers de police rurale. pour delits ruiaux;
4(, L,, ;cles et jugements qui interviennent suP ces actes
et IprCl'o. -vrlhbaux. .
Art. 71. I y aura lieu de suivre la rentle( des droits d'En-
'egisitreinent de tous ces actes, proces-verbaux et jiugements







- ) r


centre les parties ci uii l;iinnlu 'a pr les l ext rails des ,JUige-
m nclts qui secont fou lris aux ',',n,,',1s par les gielTiers.
(Jete potui- uite sei era danils la fuoine presc ite par les a1ti-
les 168 el ,'> t i-apr',.
Art. 72. S -uont oii rcgistros -'- .'.',i/ .-u t; Avo! :
io Les acqiisitioiis o e eliaii.ses i.ts pa l1'Etat, los pa:uta-
'es dce l(icns mcoulles et iinimeoubls ntii ie l'Elat et (les )arlti-
ctilie is, et tons autres acts lfaits p)0or1 papveniiC A ces acqui-
sitionvs. eliaiges (, parli ,-- :
-o Les exploits, comnlanidements, sig-iiifications, soinia-
lions, conlvainii s, s isi saisic, sa es-ar.Cts, ct aiiles antl s,
tant en action q c'en dhli.4.-,. ayant ]pour o)jetl l.e vceovi-e-
ment des impoLts, contributions, ldroits (I'Eiirgi.-trCemeti ct
autres, ct g6nerlalement do touted, slnhInE's dues a 1'Etat, a
quolque titre ct quclque objet (ule cc soit ;
:o Les acts de 4i iii,.ri'i s, gonliii.'.-, et membres du eorps
do police. e mat iOrie criminal !, coree lio inelle, et d( police;
4o Lcs expeditions des ju-elnelnts dle condamnation, lors-
qu'elles soul vi-,'-.- palr le jugoe de i)a ix du doilicile des ( on-
l'iinligenece dles coil(amnsiis auxquels elles soit delivrces.
Les ilits vi-a seront exempt-s dtEuin c i-i riement.
IArt. 73.. Sont exempts de la formality de 1'Enregistrement;

1o Les aects du (orps lgi-.l;atifel c eoux du Gouverni'oment
2o Lesactes c d'e administration piulblilqie ;
:'o ILes prescriptions, mandals et ordloioance.a s de ipiement
sui les caisses nationals, lenI s endossements et acquits;
4o Los (ilittanices de cointri-utions, im)polts, eleancees et re-
venus pav6s a 1'Etat, cellos pour charges locales. et eelles des
fonctionnfaires et emuployos salaries par Ia. a0ppublique, pour
Ieurs traitementis ct eimi'uiiineiints;
5o Los r6ec6pissos d(liviOs aux collecteurs, pi'. epteurs et
V.rev\clurs (des (leniieers pulbl.es et (es contributions locales,
ainsi quie les competes de irecottes ou gostions publieques;
Go Les acts de naissances, deces maiaeges, eL autre.s cltes
recus par les officers de l'itat civil, etles extrait.s oi c:xpiedi-
tions qui en sont d -livres;
70 Tous les actes et proc6s-veobaux exceptss ceux dlesignes









au nJlmIlbr 30 de l'article 72 ei-dcssus) oL jil n I'l -. c.no -
naoi la police gonrialo et la suretO, ct la vindicte publique;
So Los codules pour citer devant la justice de paix;
9o Los lkgalisa Lions de signature d'officiers publics;
Io Les affirmations de pprocs-verbaux des employe-s et
;ag.eits salaries par ]a iiepublique, i'ils dans l'ex( ivi. -i d
leurs functions ;
11o Les acts relatifs au service mililair e terre ct 1
min,:' los roles d'equipages, et les engagements do matelots
i(. do gens de nimc de la marine marchande ou dts arnm i1l-nil

I -o Leo- passe ports delivpes par l'anlorite publique;
1i:o L.es connaissements ;
1'o1 Le-; I'tltCes de changes tiCres de place en place; cell's
v\'eant dl l'E( I iir.; Ics endossements el acquits does billets
'i ordlil: el. de tous autres effects n6gociables sous signature

15o Tons billets et regus, sous seing-prid\e, d'une valour
moinodrel de seize gourdes, lopsqu'ils (emanent do manrlia ndsi
oen d,!wi il, a itisans, cultivateurs, gens de journee ct de sei-
vice', por ;Iffaires relatives A leuir ctat;
IIo L,- s aittitions, requ'tess t nim oires prosenlts taux juges
conn(', ;n.l's de recourse au tribunal de cassation, losquels
sonil LiI.:.i- i ds ainsi qu'il est (lit an nombre 2o de l'article

17o To"l- les lives et regitoes de co inn -rcc et autres ;
I -'o !ies cotes authentiques don't la date est anterieure a 'i-
lal'isen"iit i diu bureau ou il est pir-cril tde les fair enre-

(uandl il s'agit l'actes qui s'enregistrent sur expeditions
et cxtlrnil.s, c'est la date de la minute qu'il fant C ni ; I .'rer;
o Le aces 50ou signaLure privoe, (qui ont ac((ui.s (ate
evrotaine avant le ptiinmii. r juillet mil-hiit-cent-vingt-six soil
par lIe insertion en tolalitC ou en substance daus un acle
auitllio.que, soil par le d(cc>s d'un des signataires.
'20o 'ToIk access auxq(uels est acq(nise la prescription de
viagL .ins.


--25








- :I -


TITRE V
Drs dis/positiois (d'a(/t'< (qi 0 e donnm l ourer~lre
n( a(c/n? droit.
\rt. I'7. Ne doiment ouverot ire an l um drtoit S voi,:
in o1 s cqi l -(. II, 11(s, *" itiolnIs, el ion isellc lcInlts 0111-
si <., les nulorisatioin et pouvoilrs donw (s dan( s Ils al.I s
n1-('inis ouil -( lio ron u en les islAc ito; -' l: <:i son(l 'ocn-.iol;
2I I (os c5 ilificali cs mis i la suit <:(;- t ladiltclions pou0 r oli
Ni'firmer Ia Ii'ilito :
:.o Les clauses penales conseictie da(ns l'nccte qui en est
ob jet ;
4o Lc conditions anuxquolles est soinni-e 'oxccutlio0 ( l'IIie
convention n t 1i eltrie Ices tont ct4itis ;
i;o Los di- positions pi oliibilives qui so (iouve('It (dklls le
corps do F(ale ;
lio Los intePrventions dI tioecos persons iS avant inl.1i.i *
!a (!-l .ijion ; cependanit si le comllpa ants if:inltrvi !,inelll
(]Ic poil Ic faith (f'un d1 es coinil.ac anlts, il e.sl (di til dri oitl flxi
pour. le r iltrvenli)ni, mais il 'est d1i` qu'un soul droit,. (q ol
(iqu oiil (d'illciils Il noml 1 c di e oIux q ii coop rci'nc la ii1a i eic
inltrvenolion ;
7o Lcs mieniont mii:-e's ) 1i si.ilt (lie'tnl O pioce 8tilniex o. poi.'
la cc ltifier sillnce re t verilablec ;
Elt clles ftaitcs (dalns n aclt,
Soil T'uine disposilioiln xtirTiic ( Soil d( li substance (do cet ;i (vIoe n8( lIni-m-imec,
'-'oil d'iiie annexe quclco '' ;
PoirI' VI quI Ie aut irl acttr oil (clic atllnelx ail oi ( l p1) ''-
dCnmmlOentI cniegisltr6, on soil Cxempi)l d'Enregist iniit'iil : 1',
ans I s le c Is contli it, les dil's mC nations scronit :om(llll.ises ani
droil qui i'a pas Me poi ;u siur I'acte on l'annexoe, Ai moils quo
'on ni pr,6sente cetll annIoxo, ou cel actor lui-m'1e A I'ti oir-
,gistremeont ;
80 Tous narrows et declalratios don t !l butl estl sc11'111lin (<1'0-
,.,l.aii., developpor ou amiener une di,-position urltilctonque,
sa1ns Crenfoerme'r cuix-mlc C a iucune disi)osil ion sujel It au d11l ioi ;
90o Trout cc qui sie.t A lal)lir les qualities (ds parlies conl-
Ira0canlts, oin a rIppeler leCs pouvoirs on vorlu dC,,squel.s icles
agissonI.







-- 27-

SE(COND E PAi TIE.
Dipositions Oryiglniqucs.
TITHE PREMIER.
D]es offiicieros plblics charges de la Recette des droits et (de la
Direction de l'Ei',cgisti'rint
Art. 75. II y aura un Receveur des ldroits (I'Emn, gi'-trement
(dlIs chnaque conll unlUe.
Art. 76. Dans les cominunes, oft il n'existe point encore de
Recovuri, c't dans cells, oil la place de Recoveur viendra A
vaq(uleJi, los ol'ficiers d'aiinminisitation en roinpliiiont momen-
tUaiinentii le f;oictionii, et jouiront ldes mioluments y atla-
clih-
Art. 7;. L 's q urtiers non origvs on columineI s ressortis-
sent poiut 'Enrcgist iemonLt,aux communes do nt ils dOpendenl
pour administration financiere.
Art. 78. Dans les chef-lielx des (oolnmunles- ot -i'-gnt les
tribmliaux civil, leo RItv o' urs portlent le lilre de Directeur
lparticulier : le Recoveur de la Capilal a celui de Diriecteui
piil.ij ;i, l de I'Eiregist remnent.
Les Directeurs de ]'El,; ,.-ilremeint seoont, en outre, con-
servate urs, des lypotli eque(s pou0 tout Ie essort (des tribunaux
civil de leu i rsildence.
A.t. 79 Les )ureaux d e PE'Lr, gistremenot sont ouverts an
public lous les jours, les dimaIclhes et fIles pulliques excep-
I'.- : A.\VOIR: Ie inalin, lepuis huit hleures jusqu'a i ne ;
el I'apros-midi (lepuis deux heuves jrustu'iI cinq.
Art. iL Les Receveu.rs pouvent pren(dro des comimis f t leu
.l(,ge, jusqlu'au noilbre de quatre, pour la Capitale: de trois,
datns les autres Direciions; et do deux seuulemeni, dans les
4con,1111niiii- ordiniaires.
Art. 81. Cfos conmmis sonlt exempts de tout service militai e.
L'u1 d'eux pout signer pour le IRecoveur inais ie Recvc'ur
c.-t re1po n l)le de cette signature, comm ine (1 la sienno propre,
(l il lilt prvveniir le public (d! son choix aI cet dgard. par
u II 'is s) l i ial.
Art. .- i Par la loi dul 23 Noveinbro 1915, eclle du 10 Sep-







-28--


Ilelbie 1876 coii i .inl lo 61m olul nenlts des Ditri clteil. s el
lRceevoeuI sol o rla -ali-;.
M[.. : '.A e(s emoluments, ltoi los 'fais de bureau eL de
I,,'ell i,,. sont i llacharge des mR-.'.\. f- .
TIT1E II
Des .*. t,, t c e i7 .V11 ,'' d ,'rregisr'r les A ctes
Ari. Les RIt *- i i's lii eii' ( ix e-.''-c de registires:
I'lin, i,,!' 1':- -- ino tit (.'-, acle- civil ; I'autlr L)ourll
11,', t i. remenl 1.-, actes ju iciailes ot exiraju liciaires.
-\Ar. "I' Clique ),'.- (le iregistr e esl ten u double. ,L
l-'cc'v i' 3y i- tiat Ja noLm cl ( .l,'n ii des parties ot letiw s domicile,; l'indi,,ation
ldes 1 ); s1-l et leui situation, loisqu'il s'agit d1e biens foiIls, lc
prix, lorsqu'li y a lieu la in 1aili;. succeinte des dispo-itioins
(qui ,ii.ii' l o vI-'-tiire auIx diver ; diroils ; enfin la datle do
El'.lir.- -i .Iomcnt, et le inonltant dcis lroils et amneindes per(;:ls
on a p I< ,I ., r.
Ait. 8;. 1 i:, d4 Liiin'i.t ldes 'ile's a lieu danS l'oird o el.
ia Ia date 1d leur piirsentafion. Dans Ie cas oil ii noi peIt'
s'.;t',i'cLit i I j.ouLr mi l e el en pri se ce de la parties, il lui
est delivrI un liiin 11i"i d'(o i'I r- q1ui ldoit e ire le nie1in11 que
colii de I' ilegistirti -nil doe 1'acto, el. qui est sign p par Ie t Ie-
(cOVOilr, ou pal le Cominis ayai nt pouvoir de signer pouir lui.
Art. 80. ITou acle presented A I'Elinegistrement lie pent,
solus aucutil i 0' v, \i lie ulir ou ric(du sans avoir et6 elile-
gislr, saul le cas p'vlu Cn F Ia it icle I' I ei-aprOs.
A I. 87. Lo-lsqu'ulu r egistire est reinipli, I'un des doubles eIs
envoy a \ '11i.ii-liration dte Ia commlune, I'autle resle ci
1deOli au l)lurlCau du Recovoeur.
Ar1t" .-. Les It,' .',' i .. lie pouvent, sous aucuni piOtlxte,
et 1ors li'llon' q(u'il y a en Icu fA I1'expeirise, diff6rer l'Enve-
i.,dreneiil des act s ailn; Ik.-, diroits ont Oet pa')ays aux tlux
et quoLilts i'6gles pa i la pii-oenti loi.
Al. t. I lieno ptu'ilt 1non pi)lus siispendro ou arireter lo
' 1i1i des proceduress, on reltnanti d es exploits t autres aes.
Cep -tu,!,il, si till acle, don't il n'y a point Ile minute. oiu nti
exploil, content lo e ~c -'inemits don( la trace puisse ile I
ulile Ipour lita it' ouverte de droits dUlis, le Rcc'voeur a la fia-







-29-


cult. d'en tirer copie en lafaisant eoriifier conformoe 5 l'origi-
nal par le juge de paix.
Cctte disposition est applicable aux actes sous signature
privee qui sont prep.cnts t 1'Enregistrement.
Art. 90. Dans aucun cas, le Receveur ne peut retenir los
actes plus de vingt-quatlr heures.
Art. 91. La quittance des droits d'E'registiiemnent estn mise
au pied on en marge de l'acte enrcgiste6.
Le Receveur y exprime, en toutes lettres, la dale do 1'En-
iigi.-li ement, le folio du regibtre, le recto ou vepso du folio,
le numiero de la case, et la some des droits peipcus: il y
appose sa signature.
Art. 92. Lorsque l'actc renferme plusieurs dispositions opd-
iran echaeune un droit papticulier. le Receveur les indique
solninivement dans sa quittance, et y Ononce distinctoment
la quotilt( de cliaque droit percu.
Art. 93. S'il y a des ronvois dans 1 acted, le Receveur doit
les paraphir et en constater le nomlbre, ainsi que celui des
mnots ray6s, a la suite de la quittance d(e 1Enregistrement.
Los ronvois non paraphis et les ratupes non constatOes sont

Art. 9!). Les Recoevours sont tenus do signaler aux comn-
mi-s-niives du Gouvernenilent prps les tribunaux civil, les
;ntcl ovidlenimeiintcontlair i la morale publique, ainsi qu'
aux lois ficiales. et notammenL it la loi sur le timbre.
Apt. 9';. Du resele, leseceveurs sont tenus de garden le
secret sup les actes qu'ils enregitrent : et0 cc nest que, sur
une oldonnance du jug de1 paix, qu'ils peuvent deliverv d(es
ex. I ails de leups registoo ?a d autres personnes quo les par
li' s contrlactantes, leurs hdiritiers- o avant cause.
Art. 'I.. 11 leur est paye pour cliaque extrait de Iour regis-
lit e Vingt-ciq c'(entic., outre le couit du paper tinmbr ;
pic' re herche do chaque ani eo indliquee, cinquante ccnti-
,,r et une y!lidE pour rechercho e chaque anneo non in-
dli, ,i-'., ils no peuveit rien exiger au-dela.
TITHE III.
De la Cr',,pt-,bilitd et des Instru l/iw,,.
Art. 97. Le cinqi('-in. jour de chaque mois, les lecovours










a:liessent le c('iImpte le leu' peLrceplions dl moiis expire asllx
of'iciers ('admliistiraztion de le1 coi.mmunles iespeOtives
lqui, aprIC veTificatioll, oni ol'tionn~enl le ver-sement, le d(ix
du m&mo mois :1 i plus n':r, danIs ia cisso publilque d(u res-
solr. Le lecovecunr n Ilretlire ileu p dPuplieala il galrde
l'ill (dcs doulles ct acle-Psse !'au ~'re : I'offici,'" (d'a ludmi;islra-
ti( .
Ar 98. I)ans les commui ncs i oui (lo- ;i' ici 'l': nii.-I'a-
Liuon sonl ce-iarg(s d la 8rcette1 (d1 1 E re1giistielmenl, ils aldres
sent leurs comIlCs ( e r. l'an inistr'aetr principal
lont ils d(pendent.
Art. .19. C( 1 ,ii ii ec< ,-.i r ad(ecs-e toIuss Les I ois mois aw
Dir.cteur auqiicl il I- ,--.I. un minmoihoe sor." les fliffi.uit6s
qu'il a roeckcontLoes dans tl pi)alique do la loi : to is les
six mois les D)iroeturs pa'rticdliors: adris.zent run parcil mi -
moiro au Dirfcctolou priiicipal ; to's los an., le )Diirceu- plin
cipal fait, eo i 'jit, un r-aplpopt g, nO'ral au Secraioie d'E-
tat (d s Fiii.ii.oe .
Art. 10().-IleSecrlt laie d'Etat tdrcsso direct il- n iit. au Di-
recteur principal, ot celui-ci transmet aux DiPrcteurlo parli-
culiels toutes los i sit ru '.tioniv qu'il jui ee, convoenables ielnti-
vement 't la comiptabililt et A l'intelligenc de Ia Loi. Les
Directeurs Iransinvttent cos instruncions aux Rcoeveoris do
leuP ressoil.
TITtRE 1V.
Du rl,, -1 el (dli Costolme des Hre,'/riirs elt de lemr's
C,,,, is *o.7IUlaires.
\rt. 101. Los RictvPc ill on( IaNdcld pro'poso d('Adminis-
Iration, les Dipecleu.rs parltculiirs ont ran g d'A.i, ninisI Ia-
leu1 par'liculier, le Diricter principal a rang d'Admini-
I rateur principal.
Art. 102. Les Receovonrs de l'Enregistremont portnt l'la-
bit caracd de drap verl, avec collet do velours orange brole--
ric de six lignes en arg.ent nu collet. boutons blanks pln-
ques, chapeau relap6 avec floches (d'alrgnt. au petits grains
ep6e garnie en blanc
Les Diec('turs particuliers portent egalement I'habit. ca-
re do drap vert, collet et parements td volours orange~,
broderic de neuf lignes au collet ei ux parents, le jr.s-
to cormme ci-(dessus.


--- .1 ) -






-31 -


D)irectem, principal a leo imen costume cque les Direc-
('1.iis paI ticuliers, mais ii prloe les floches A gros grains, les
oclhe~i- de I'liabit sont le velours brode combine le collet et
ilo pavements., routes le- )rod icrie.s out ldouze ligitie de lar-
ne.
AHl. 103;. Loe (.ommis qlui a ]a signatu er du Direlteur' piinci-
p'l a rang de Rcccveii, l omms c l ([qui siginenl po1) les
Diric.teurs particulievs, out rang (d comminis de p.,-ini'.-rc
classes ; tous au( les commis siignataives onl rang (le conlmis
do( second elasse-
TITHE V
Du Conitrole
Art. 1 0i. Le contl'oe (e l'Enregistpeinent est excrc6, dans
(cli1;l(tl c(ommtune, par 1'officier d'Administation dui lien
Art. lil. Dans les cas oih I'officier ('Administr action fail los
lonclio'l.n- de Receveur, 1'excrcice dut control est ajourne.
Art. 106. Tout acte enregistr6 doit. A peine de vingi gou'r-
ldes d'amende pavables par le eecevoeti, cire pir6sntl an
(_inil roleur die la commune (lui. apres avoir virifio la po"-
clptlio! des droiis y appo.so g.-ratiitement son visa et sa sign
t lure.
11 iil prend note Si slr son momoire.
Art. 107 (e m6imoie o contlic nl la (late (e l'Enregistremeonl
ct lV nirn, d(e la case aussi d(e 'Enregistrement ; it relate
en ol! ire, le total des (d oils pei<-rus par le :Re~t.- vc .ii
Art 108 >i Ic cont rolcur pense que la perception des (!droils
s'-.lI Iaite aiu piNju(dice d(l TrVl sor public, il en fail l'obscerla-
tI on it son memoiie mais it ne pieuL refuse d'apposer son
vi.-ia a la quittance donnoo sur l'acti' pair e t Re. 'vI\''r.
Le recoouvrenment lu sup)plnl- it 1", de droits est. pounrsuvi
Sla (dilig'ence di controleui' dtais la roim prescriLte en la
ciInlIuiiCmll Partie de la pe)sente Loi.
A\t. 109 Le Receveur est tenu d'envoye an 0ont rioleur
les actes (lt'il a Oenleg st. ires, it on faitl an ptlu six einvoi: pa'
jouil savoir' trois dans la nmati ae cL aunant dans l'aprs-
miti.
Art Il Le- envoi;s d martin sefont :a nouf hoies, pour111'
1e-, aclet t re's ti'arnt la premniolie hoeure, a dix heu-









Pres, pour les acle n ire"is, i's dahn il la deiixirmen line ;c
A onze hlIues, pour les nowls en5r'L:is. t.i dciranl, la troi-simeni
lhuro .
Art. 1 I1- Les envois dte al'aprOs midi se fonl. A trois lIicn-
Prs pouIr IoS t~ l. enee'isLres avan)l col e heur'e. ,a quatlr
hours, pour (.I \ lc n i rist s ui-,s Ia premier envoi, A
cinq heurCs, p)OLur ceC xX elni -,. .,s (1 ;:) t :s L, sco o ivoi.
Art. 112 Los parties n, )melvl.t aeli -m '.n polrtor 1e11ur
acts au Conlt dle ni los y aller chercelir.
Art. 113 Lo Contrleui est tena (de vistor, dans l'int(er\alle
d'unn envoi it I'autro, out- le.s acts (ji loi ont ete adr 6 s- Ls
par le Rceveour.
ArI. 11--Le Ro'v. ..i.i- doitavant do .ntin n.nIcil' un rteis
tre, 1e prsenter an C (' ,il ,our, on fa d1fat de Conti,'tleur,
anu jue dot paix, ([li Ic cole, o, on paraphe la proemicrce at la
ldcrniiee p-i ; il est ten.L 6,':dlemn nt (ld por3so;ter so; v*e-
gistres tons les trois mois an visa du Conilrletur q'li, an
reste, a le droit dose loe fair presenter plui si.Ivet, s'il
eI juge neessaire.
Art. 113. Lcs Controleurs c w)-re-,;on lntl diocloineiit ,avcc
le Secretairo d'Etat .t l'avortissent (d1e toutes los inT,'i -tions
que les Rlecovenrs peuvent avoir faite: i la Loi, ainsi quo dls
eireurs qu'ils auaient comnmises au pre*ju lic e de 1 Eat.
Art. 116. GCvhaue CiGo: lo,'itt pergoit do la eais-., d bu-
reau de 1'Enreglistroieenit [u'il surveille, Iune indmnnit.6 do
cinq pour cent prise sur Ie produit net d(e la recetLe.
Arl. 117 ,1e Contri, oirii penC' don I, pouvoir Li un emp]o-
y .le ses bureaux de signer I ou. lii et ce, dans la fornvi
el sous la -ponlsabili', qui out 13 ci-devanL prescrites re-
lativenment aux Receveurs.
TROISII'MIE PARTIES.
Des Oblig/ilions i,,l),osi.r:r. au.x Parties et ac.x Officicr's publics
qui passent on reQoivent des actes.
TITRE PREEMIELU.
Des Dmlais pour l'Enregistrement des ac/es.
Art. 118. Les d(lais pour failed enrcgi -tre les acles po-
blies sont SAV, ~n :







-32-


De htois jours poLur coux des huissici s et autres ayant pou-
voir de faire des exploits et procs-verbaux, in l'exception
neanmoins de coux des arpenteius (lqi devront aetrc enregi-s-
tres duns les 30 jours
)Do /i/al''t' jours, po1u les traductions certifies fiddles par
lcs intelrp'tecs ;
De six. jours, poup lesactes des notaires ;
De hoiit jotlls, pour los acles (des experts et des aprbiles ;
De huitjours. poup les acts jud(iciaires soumis a 1'En1e-
gistitement sut minute, ainsi que pour ceux don't il n( resle
pas d( minute au gieffe et qui so delivOent en brevets.
Apt. I 1.. Les testaments dl'po l.-L', hez les notaipes, ou par
eux preus, sent, dans le mois d(u ldces dei testateurs, ott
(I depot apre("s deces, pl)scent(oS nk 1' EnpegistrC enLnt sut ex-
traits oiu expeditions par les holiiticrs, donataires, legataires
ou ex(teu teus lestamelntaircs.
Ar.t. 120. Les actes qui 'i I'avenii sepont faits sous signa-
tuies pIivdes et (iii portepont Itansmission do pPO)lpiete ol
d'usut'fuit c )iens immeulbles et les haux iL femne ou Ai loyer,
s-ou.L-baux, cessions ou subr)ogations de aixt leux ee engage-
ment.-, aussi sous signatures privees do l)iens de meme natu-
re, seOont enegis t (as ans un mois de leur date.
Art. 121. Quant aux dits actes de Itansmission ou de loca-
tion qui seclont passes en pays etlangerps le delai sona de six
mnois.
Art. 1~2, 11 n'y a point de ( aide tigueulrlpoupl'lneigi cstie-
mn--nt (toe tos a Lutres aetes f'aits sous signature priveo ou pas-
ses a l'Etpangep; mais ii no poumra en ctpre fait usage soil pap
acted pul,)lh., soil en justice ou devant toute autoiite consti-
rude, qu'ils n'aient Mt6 ppralablement enregisteps.
Ar t i ". Dans les dilais fixhs pour i'Enregisteemnent des
acl.es, Ie dernier jour dIu dlai n'est point comnpte.
Si le deil.r jour du d'lai se tIouve un dinmnceli ou un
jourP de frte pulblique, cc jour ne compete pas non plus.
TITRE II
Des ,,li'' f oi', les aricls (licent tr'e Cen' 'ei:sIe.'..
Alt. 12I'. I notaires, inteirpi ts, oncanteurs et greffiers
noe pol) ont .,e' ii ,i-tper les actes qu'ils soul tenus de







-:4--


:-uinriititre A cette formality, qu'aux Bureaux des communes
de leur residence.
Art. 123. Les huissiers, arpentours, experts, arbitres et
tous autres ayant pouvoi d(e faive des exploits, proc6s-ver-
baux et rapports, front enregistrer leurs actes au bureau
de la commune oil ils les auront faits.
Art. '126. Les tlelam-, ncts, les actes sous signature privOe,
et ceux 1pa;ls' en pays Ctranger, peuvent etre enregistr6s
dans tous les Bureaux indistinetement.
TITRE III
Du Paiement des droits et de Ceuj; qui doivent les acquitter.
Art. 127. Les droits des actes se patient, avant leurEnre
gisti encnt, aux taux et quotit6s regles par la present Loi.
Art. '128. \ul ne pent en reduire on difforer le paiement,
ous quelque preteteet que cc soil ; sauf A se pourvoir en res-
tit i tion, s'il y a lieu.
Art. 129. Les droits des acts civils et judiciairesouextra-
jutdiciaires, emportantobligation, liberation ou transmission
de propri6te ou d'usufruit de bins meubles et immeubles,
sont .'upp>lrtis par les debiteurs ct nouveaux possesseurs ;
et ceux (d tous les autres acts, le sont par les parties aux-
quelles les Ai4l ,- profitent ; lorsque, dans ces divers cas il n'a
pas 6et stipul6 d( dispositions contraires dans les acLes.
Art. 130. Les droits des actes a onregistrer, sont acquittds
SAVOIR :
lo Par les notaires, pour les actes passes devant eux : A
exception des testaments, ainsi qu'il va etre dit ci-apr's ;
2o Par les interpretes, encanteuvs, arpenteurs, huissiers
et autres ayant I)ouvoir de fair des exploits et proces-ver-
baux, pour les acts de leur miinitoere
3o Par les grdilic.rs pour les jugements (sauf le cas pr6-
vu en 1 article 1. ,' ci-apres ) et autres actes qui doivent etre
.r..gi,'-trs sur minute, aux termes de l'article au Titre pre
mier de la premiere Partie ; e pour ceux passes et regus au
greffe, ainsi que pour les extraits, copies et expeditions qu'
ilt- d'.livrent desjugements et autres actes qui ne sont point
soumis A l'Enregistrement sur minute :
4o Par les parties ; to pour les actes fails sous signature
privee ; 2o pour ceux passes en pays stranger ; 3o pour les






- 33 -


o donnanees sur Lequl0es Oi Im ,moires, et les certiicats qui
leuri solt immi diatemenet delivris par les iuges ; 1o pour les
aceI es, rappo!'ts ( t decisolnsqu'elles obliennenti des azrbitres et
experts, ,,i cecux-ci li les ont pas fait enregiltrer ;
I; Enfin, pal les horiliers, dolnaailres, legat-i, -s ou exCeu-
tc0ifrs tcsl antI'nitaires, pour ies extraits c e xpeditions des tes-
taient t qcui les concerineu.
Ar. 131. Les ofliciers publics qui aurtaient fail, jpour les
lpi ti s. Fai\ ance Idcs droils d'Enriegist recent, puourlront pr ien
dr lc eN(culoure du jug de de paix de la commune de la resi-
dentce des ( iles parties, pour leur renlboursementl
Aril. 13:. L'oppo-itionq uii serait formn- conltr cet exe-
c(tioire ainsi clque loules les conlestations qui s'Oleveraient i.
cel ',and, scront ji'g., conformniment, aux disposit ions des
a: licles 170, 171, 172, 173. 174, 173 176. et 177, ci-apl'r s.
QUATIllEME PARTIE.
Disp)ositionjs Pinales.
TIT'rE Pll EIMIER.
Des peies pour DdIfau t d('Ei,'c'ialr'iCint des acetes
clan s les clatis jpesc'ils.
Arl. 133. .cJ s notaiies cq i ii'auront pas fait ciirte i-lIre
It utis ac tes danis le-. d(lais prescrits, paieront personnelle-
mlell, Aia tlie ('amende, el pour ehaque conlravention. une
.-uIJu1111. Ogale au montlanl du doil. saonS (que la pcinC puisse
't'IreatLi-dck-si I de dliX gourdes.
11s -( 'oi1i tenus C n out o e du )aiement des droits, sauf leuI'
ItCcoU'.IIs cotre le-s Iparties, pourt ces droit seulement.
.\ t. 13'1. S'il s'agit ld'ucii testament, la pine sera le dou-
ble dlroil. nm;is il sera acquitle et support par los person-
lie- qT1ui, sUiivant 1'artiCle 119 ci-dessus, auraienti d presLu-
tet le Iitd;l l l i I'E iegistreient.
Art. 115. Un ace rcist inpl)arfait p1ar le d6faut do signa-
ture de loi'!cl:,.--r pul)lic qui F'a re.u, no peut donned lieu ft un-
.uii, pein cur 1 avoir poi0t ot1 pre enio'a I'Enregistcement.
A.1. ,. l~a pine comtie u in huissie ou autre ayant pou-
oirl de .,re dles exploits et p1roces-veribaux, est pou, tiln
exploit OL i* ,ces-vlerbal non presclentle l'Enregistremiient








- 36 -


ldaus le delai, d'.nl some (1e cinq gounrdes, et deplus d'une
sominoe tlui\valente au nmontanlt (dL droit de l'acte non enre-
gistre. L'exploit on ptro(es-vOeral non enregistLe dans le d1
lai, est d6clare nul, eL le co:iAteirirtv A re spinsblo do cette
nullite envers la parlic.
Ces dispositions ne s'etendeit pas aux proees-verhaux lde
venLe 1e Mneubles et autres olbjets mobiliers, ni af tous au-
tres actes dun ini-tiiiei- des huissiers, sujets au droil p|)opor-
tionnel. La pine, pour ces sorts meets, ,eii d'une soune
'glatt montant du droit.sans (qu elle )is0 .- ) te au dessous
de ciniq .-outrdes. Le contrlvenant paiera en outre le droit dii
pour 1' tcle, sanu son io'eu.i-i eont lo la pal tie, poui ce droit
soulenient. Mais F'acte ne sera point mnl.
Art. 137. Les greffiers qui auront n6gligo do soumnettte A
l'l.'ii -' iromen ]da sl e ile ( ai fixe, lcs actes qu'ils sont te-
nus de presenter a cetco formirtliLt, paieront personnel'e-
ment, iA litre d'amenne, et ponr chapue contravention, une
somnne ,gale am mnontaint du (droil. Its acquitteront en outre
le droit, sanif leiu, recours, pour ce ldoit, seulement, centre
la parties.
Art. 1.I' 11 est nai'',nimoiii1 fait exception aux dispositions
de 1'atielet pI'ir6celentl, quaint aux jug 'an.-Is renclus A l'au-
tdiciic cqui d(oivent otire (eIInr. i-I -res su1 minute, lovsque les
parties n'auront pas consign aux mains des greffiers. dans le
delai ipresevit pl)ou 'l'E w ugistremnnt, le montant des droits
tixes pna a Loi. 1)n c e L, Ie reeotIvpem0nit en sera pour-
suivi contre los p eticLS, dt i- la fornme determine aux ar-
ticles 168, 169, et suivrants, et elles supporteroit en outre la
peine du droil en sus.
Ar. 139- Pour cet el'f[1, les gr.l'li vs fourniront aux rece-
veurs, dan-. la huitaine qui suivra l'expiration du delai, des
extraits, par eux cotifis, e10, jugemnents don't les droits ne
leur auront pas tel remis par les parties, A peine d'une amen-
dc de trois gourdLos. )pour chivnqu Ivitaine de retard, et pour
chaque jug moent, et d'tvre, en outro, personnellement con-
traints au paiement des doubles droits.
Art. 140. Les actes des inteirpretes el autres actes publics
non classes aux precedents articles, ainsi que les actes faits
sous signature privoe et ceux passes en pays strangers, de-







-37-


1no0m111s plans les articles 120, et 121 ci-dessus, (qui ii'auront
pa.s et enregisti6s dans les d61ais determines, seront soumis
au. double droit d'Enregistrement.
Art. 141. Si. par le faith du Receveur, un acted pare'nt' l
l'Enregiltement n'a pas 6t6 enregistre dans les vingt-qua-
tie heures de sa presentation, l'officier public ou la parties
Irequerra le transport du juge do paix ; celui-ci, renlu au bu
Ireau de I'Enregistrement aux heures prescrites par l'article
7J ci-dessus, prononcera contradicloirement ou par d,'a;lut, et
ce:tiiiera, al. la suite do i'acte, le motif pour lequel il n's pas
itl enregistre. Ce certilicat exemptera de l'amende ; mais
l'ace dcvra etre present de nouveau a l'Enregistrement, aus-
.,iLut que l'empechement aura et6 lev6.
TITRE II.
Des Pci,/ '. 'relatives aux Contre -lettres
Arl.14 2. Toute Contre-lettre faite sous-signature privec,
qui aurIait pour objet une augmentation de valeurs stipulhes
(dans un acte, soit public, soit sous signature privee, prece-
dlenmnent enregistre, est declaree nulle et de nul effet, si elles
-i'est envogistreo dans les d6eais.
Nanmlloilns, lorsque existence en sera constatee d'uneau-
Ire mian iAre que par son Enregistrement dans les delais, il y
auLa lieu d'exiger, A titre d'amende, une some triple du
d iroit qin aurait 6te pergu sur ce supplement de valeurs.









TITIHE III
es eie pines poul dcfal d( Mejtioin el m)ur fausse
1Menti,, d'E ( / E i.'I /' 'en )n t.
Art. 1471. 11 sera faith MCentioll, dtla s toules l(s expeditions
des act-s publics (qlii doivenit Olh- en clll isl surs minu ii te, cl
qui ino so tlotll\ven I !i)s elnpiis dlans Ics exeml)tionls 1prlvue
e(nI 'a t icle 147 ci-apros, nilln i q(jc sii la inliute lie ecoux (lui
(loiv'ent i l Ie enregisltrs s10 expedition, d(o Ia quiltanco cdi-.
(dro:s, ar' 11110ne rai'ni-'iplion lilttcr le ct etitierede cette lquit-
Iance.
Art. 144. Pae'ille Mention se-ra faite dacns lecor-ps des Ilte'
p)I lics (Iui se foIt on vel tu I'acles sous sigital Ire privee ou
passes (e1 pzays 0eranger, et q(li ne sont point exemp)Ils de
l'Elr eg,.l i.l : ti it pai lai ptr senate Loi.
Clh;au e count ravention sera punic d'une amende de "rvis
gon i'des.
Art 145. Les g'reffier-s iquii delivre\'ont des seconldes et sub-
sequentes expedite ions des ju iemenl sel aut res -letes asst I jeis
au droil propor)0ionle], mais qui mn soul point dtans le c'a-
jel re enegil trs su miinutte, --I ontI lenis de fair e Mention.
dans clhaclne de cos expeditions. (Ie la quittance du cldo.t
naye pour la premiere expedition, par ulne trauserilption
lit~ieale (de cetoe (luillance
Toule con1 avenlion i ces dispositions seoa punic d'une
nmende de trois .,:odes.
Al't. 14G. Dal l ." le cas e(1 flausse Men1tion d'Ene-egiste nietil,
soil dacns la 1minuite, soit daIs une expedition, le 1delinquant
sera; poursutivi p)a I commisa ie (Idu Gouveirnemeni, il la]
doeon,'iationl diti lecveIIIu, el coitldlinull nhIa peilles pronon-
ce(s vpou"r le Iaux.
TITHlE IV
lies p]-ohibitio)ms et des Pri)es allach&c s d lear' i(i'rsg,'Ilesiir
Art. 147. Lcs tnotaires, huissiers, greffiers et al'penteti'urs I'no
pour''ont d1eliv\e e'n couple, expedilion ou lIevel, aInillr
acte soumia i l'Enregisl it'ent sur la minute on 1'origiinal,
iii faire atuCIuIn autre ale 0n consjequence, avnt qu'il ail 61l






-39 -


enriegisitr6, pine de dix gourds d'amonde, outre le paie-
ment du droit.
Sont excepts de la premiere disposition
lo Les exploits et autres actes de cette nature qui se signi-
fient i parties ou par affiches et proclamations ; lesquels
pourront etre dClivr6s avant 1'Enregistrement de la miniulte
ou de F'original; pourvu toutefois que le d6lai ne soil point
expie' ;
2o Tous actes qui se trouvent dans le cas prevu par l'arti-
cle 141 ci-dessus; mais ils devront porter la mention du
certificate du juge de paix.
Sont except, de la second dispositions:
'lo Tous actes publics qui sont faits en vertu d'un autre
acte reeu par le meme officer public, et dans lesquels l'on
enonce la date de cet autre acre, et l'on declare qu'ils seront
presents a 1l'Enregistrement en meme temps que l'acte qui
leur donne naissance; pourvu toutefois que le d6lai pour 'En-
registrement de Facte primitif ne soit point expire. Mais,
dans aucun cas, les actes subsequent ne peuvent etre enre-
gistr6s avant l'acte en vertu duquel ils sont fails;
2o Les inventaires, dans lesquels il est permis de relater
des titres ot papers non enregistr6s;
3o Les actes fails en vertu d'actes exempts d'Enregistre-
ment.
Art. 148. A l'6gard des jugements et autres actes qui ne
ne sont assujettis A l'Enregistrement que sur expedition, Ils
est defendu aux notaires, greffiers, encanteurs et autres offi-
ciers publics, sous les mumes peines, d'en deliver aucune,
meme par simple note, mention ou extrait, aux parties ou
autles interess6s, sans l'avoir faith enregistrer.
Sont souls excepts les testaments.
Art. 149. Ancun notaire, greffier, huissier, ou autre officer
public, ne pourra fire ou r6diger un acte, en vertu d'un acte
sous signature priv6e ou passe en pays etranger, en fire
note ou mention, l'annexer a ses minutes, le recevoir en dep6t,
ni en d liver extrait, copie, expedition ou collocation, si cet
acte n'a 6t6 prealablement enregistre, a peine de dix gourdes
d'amende, et de repondre personnellement du droit.
Aucune transmission, soil au nom d'un horitier, soil au







- I) -


noImn dun tiers, d'uii thre do ci6ance avant apparlenu Ct1 une
personnel ecedeid e ie sera laite snlls la perception au pr-lit ,lo
I'Elat, diu ldroit de nmutatioin eo/tbli par les articles 3s3 et :;
do la t) senate loi.
"Les socitet"s ou C(1ip ni. s linancieces et inldu-slielles,
les agents de clhan, C, les il)u;iiliieis on eonlnleealll. Ies
avocats. les ino aives, les gr'. li .es. eL a iutes officers rnini.-l-
riels, les agelts dI'afair-es, (!positaires doiteiitcurs on dlebi-
tours (de tilr s,-' Oiin uv ou valieurs Idpendant I d'uno suCe essiou
qu'ils sauraien ouveite suit avtnlt le paiement, la reminise on
le iin-1-i I, soit dans la quinzine de ees operations, emnet-
tront o i)irectetur de I'ELnreistlreinent qui ie dloiiinenrn recc-
lpiss sam s fi-ais, la listed dloe illte de ces titles, suImlln e' on1
valeurs.
"Les CL iip.i.. d'assuranctP e sui la] vie ot leours 'agent s ne
i)O LiroIlt sO li)'ere' des n, I rentes t O mnolt'u enI s (iiel-
Ceonques l is pa etux i' .ti :i du d< ( ,I i des b)enec l ii' e.,
sails. ,.i -t la p1) -u\iv du p.iement duu droit de muLation pan
dece~s.
"L contrevenants serot pi)e -sonnel!ement responsaloles
(ld piitL;i (i tl (ii droit d u.et second, en outre, passil)le.. id'u1ne
ailendCl egale an Ihonltailt ldui dritl."
Sont exjep)t,)s.
1o ios t radiuct ion s des acles passes en langute Otlan C ice :I
lesquels devlront Ioujoii rs tlete I)prsenltees Al l'encoregistremnecnt
enI inr1nii teilps tque los dits actes;
2o Los billets a ordre, les cessions d'atcns s eOt coupons
d'aicioils nmo ili .eI s dtesc. l .I l :iriul es et socielts ld'aeionSna~les,
ct tous aultres el'ets iguociables de palticuliers ou de :.om-
pa'nies, souimis an droit d'E ,iru,,i tIremnt : lesquels po v'ount,
n'etre ipv,'senclls lEnlr ;islt.een!in qiiavec les prolteLs (ui
enl i I al faIts;
30 Leesactes sous signature privec exempts l'Enrgist yre-
nient.
Art. iO. II esl Ocgln<1 it (dl'end u, sous la fimee pin(e ide
di.r gouti des (d'an riii A (Clot notlaireouo gveffice, de recevoir
nucni acte el dlot)6l, sans dresse aete du deiput.
Son ,t x. .-tes;
I.es testaineins d6po :-es chez les nolaires, en vertu d'uiin
j.1 lit ottn d'tne1 oi(ronnane dlu juge: aLtendu que le dlpolA







-41 -


en est, dOs-lors, suffisamment constant( ;
2o Les actes et pieces annexes un autre acted, parce que la
Ientlion qui en est faite cans cot autre acte, en constate le
depot.
Art. 1 1. 11 est defendu aux juges et arbitres de rendre
auciun jugement, ni aux experts de faire aucune estimation,
en faveur de particuliers, sur des actes soumis l'Enregistre-
ment, et qui ne seraient point revetus de cette formalit6 ; a
peine d'etre personnellement responsables des droits.
Art. 15?. Toutes les fois qu'un jugement sera rendu, ou une
estimation faite sur un acte enregistre, le jugement ou le
proces-verbal d'estimation en fera mention et 6noncera le
montant du droit paye, la (late du pavement et le nom du
bureau ou il aura ete acquitt6. En cas d'omission, le Rece
veur exigera le droit, si l'acte ne lui est pas pr6sente; saufla
restil ution dans le d6lai prescrit, s'il est ensuite justifi6 do
l'Enregistreinent de l'acte sue lequel le jugement aura et6
prononi6- ou 1'e4timation faite. 11 en sera de m6me pour tout
acte qui relatera d'autres acts, sans fair mention (de leur
Enregi itrement.
TITRE V
Des pines relatives d la ten,, des Rdpertoires et AMdmoires.
Art. 1l3. Les totaires, greffiers, huissiers et arpenleurs,
tiendront des Rpertoires a colonnes sur lesquels il'- inscri-
-ont, jour par jour, sans blanc, ni interligne, et par ordre
do iiumli1ros ; S \VOIR:
lo Les notaires, tous les acts et contracts qu'ils recevront,
nim~ne ceux qui seront passes on brevet ; a peine de cinq
gourdies d'amende, pour chaque omission:
Sent souls ex(c-plto les actes non rivetus de la signature
dln notaire;
2o Les i i'pentlours et huissiers, tousles actes et exploits de
Ilir mini-tere ; fi peine d'une amended do trois gourdes,
pour chaque omission ;
30 Les greffiers, tous les actes el jugements, qui, au term
de la pr(e-nte Loi, doivent dtre enregistres sur minute ; A
peine d'une lli nlldI (do cinq gourdes, pour chaque omission.
Ar-t. l'i. (haque article du Reportoire contiendra son nu-










m111 o, la d.il de l'aetle, s; inaluwre les noms et p)l iol de.-,
pal'ties, leuiis domiciles ; l'indicalion des biens (e, ieur situa-
lion, lorslq'il s'agirna d('actes ayant po u objet la 1propriIte
ou I'usuflfuit d!e biens foinds; lu p)ri, loisqu'il y aura lieu :
enfin la dale et le month nt tde l'Eirogistrement.
Cette (deliioni, c0olonnce restean oen blanc, tant lue l'ncte
n'1ura i)as et cm i gist ir'e.
Les nrpenteuos et huissiers indiqueront, en outre, Ic bu-
reau ol ils auront fail enregistrer Icurs acles.
Art 155. Les notaires, greffiers, huissiers et arpenteours
presenteront tous les six mois, leurs repertoires aux Rece-
veurs de l'EnregistrLement ide leurs residences, qui les vise-
ront, planss les vingt-quatre heures de la presentation. et qui
6nonceront, dans leur visa, le nom)bre (les actes inscerits.
Ce visa sera giatuit.
Cette prisoetatioa aura lieu da-s la premieroe q(inzaine
des mois de Janvier et de Juillet ; A peiue d'uno amended de
cinq gourdes, pour chaqnue (uinzaine de retard.
Arl. 156. Indepenlamment de la persentation ordonnee par
l'article prec-dent, les notaires, greffiers, iuissiers et arpen-
teurs, sont tenus de conmmuniquer leurs ieperloires aux
Recev\ is (t aux Controleuis de l'Enregist emenl. toutes
les fois qu'ils se p-'dsenteront elez eux pour les verifier; a
peine e I'une nendi de dixa gourdes en cas de refus ; ct, dans
ce eas, le reev..m, ou le (Controleiir requerra l'assisiance du
juge de paix, qui dr'-oeica p)roces-verbal du re'us.
Art. 157 Les R6pertoires. avant d'dlre employs, seront
cot6s par 'euillels, et pairapllis par premiere et deniore page
S v IR : dans les communes o siogent les tribunaux civil,
par les doyens desdits tribunaux, et dans les autreo- com-
munes, par les juges de paix.
Art. 158. Les dispo-itions (e I article 156 ci-dessus s'ap-
pliquent aussi aux notaires, griefiers et huissiers, pour les
actes don't ils sont ldpositaires.
Sont excepts les te.~taments et autres actes dte lib'ralite a
cause de moit, du vivant des testateurs et clonateurs.
Art. 159. cLos communications ci-ldessus no pourront. tre
exigees les jours de repos : et les seances, dans claque autre
jour ne pourront bdirer plus do trois heures de la part des






-43-


Receveurs ou Controleurs, dans les d6pots oh il front leurs
recherches.
Art. 160. Tous autres officers publics, qui sont tenus de
fire enregistrer leurs actes, auront de simples Memoires oil
ils mentionneront, par ordre de date, tous ceux qu'ils auront
passes, ainsi que le montant des droits par eux veirss, A
peine d'uLne amended de deux gourdes, pour chaque omission.
Ces Memoires sont soumis aux mcmes formalitis que les
Repertoires.
CINQUIEME PARTIES.
Du Contentieux.
TITRE PREMIER.
Des Commissions spdciales
Art. 161. La solution des difficulties qui pourront s'6lever
relativement A la perception des droits d'Enregistrement et
au paiement des amendes, avant introduction des instances,
appartiendra A dles Commissions speciales, qui seront desi-
gnOees sous le titre de principles dans les chefs-lieux des
tribunaux civil, et sous celui de particulibres dans les autres
'O l u111 n11U s.
Air 162. Les Commissions principles sont composes de
cinq membre, SAvoIR: un, nomme par I'officier d'adminis-
lration; un, nomme par le Receveur; deux, au choix des
greffiers, notaires, huissiers, interpretes, encanteurs, et ar-
pe nteurs de la commune, reunis sons lapdrsidence du minis-
tore public, qui aura voix deliberative : le cinquieme, A la
nomination du conseil des notables.
Art. 163- Les commissions particulieres ne sout composees
que (le trois mem bres ; SAVOI : ui, au choix du Receveur ;
le second I, au choix d(s grffir-is, notaires, etc. ; le troisinme,
A In nom nation du coniseil des notables.
Ait. 1G1. Les commissions spi)ciales so reunissent une fois
par sinaitine. Leti's decisio;is se rendent a la majority des voix;
elles sont ecrites et signs siur un registre special; elles sont
ensuite notifiees, par simple missive, aux deux parties.
Art. 165. Chaque Commission particuliHee envoie, tous les
trois mois, un extrait motive de ses decisions lan Commis-







- 11, -


sion principal a laquelle elle ves-sorlil ; et. tousles six mois,
les Commissions prlincipales en voient uni pareil rapport 'i la
,ecre6t'di eric d' k'tat ; de son( Iet6, le SecIetaire d'Elat adres-
se, quand il le juge coivelnable. ldes rii.rlaires aux Ctnlnis-
sions print cipales, et celles-ci en adressent anx (Jommis--ions
particuli' ies de le rI ressort, pour e(tabllih entro elles l'uni-
ltoPnmil~ do jurvisl)pudence-
Art. 166. Dans lc cas de difficulties clev6es sur le inmontrntl.
des droits on I'application de I';:,in l., le lleceveu n'en
exige pas moins des redlevables le versement, sani par lui
ai reslitueo, s'il y a lieu, cee qu'il aurnit ind(lnment 1peprCu.
Art. 167. Si In decision lonnee par la Conmmission spciacle
ne satisfait pas le rt, liable, i ponrra avoir recoups au
tribunal civil d(I ressoit, sans arblit.: ge prealable; sielle ne
satisfait pas le Receveir, il sera lenu de restituer dans les
vingt-quatre hleures de la notification ; mais il fera son rap-
port au Secretaire d'Etat, pour ct re par l1ii decide, s'il y a
lieu z suivrIe l'affaire devant les t1rihunaux.
T ITHE I i
Des con(/h'/ii ls et o( pi.i>tifiims.
At 168. Si le redevabl e s refuse au versement de tont on
parties, soil du Idroit, soil de l'amendle, le Receveur dcruiierai
conltre l ui une Contrainte.
Art. 169. Cet te Contrainte sera visde et declare execii-
toire par lc judge de paix de lea IeOsic(nce actuelle (lu redevable,
auquel elle sera signifies.
Art. 170. Le re(dcvable anura t ois jours, a (latci de la si-
gnification, pouri foriner Opposition Il'execution dle la Con-
trainte.
Art. 171. L'Oppositio'i contieilIra sommair-emenl les mno-
yens de defense, ot assignation i jour lixe devant le tiibu-
nal civil, dans le ressort duquel se trouve le bureau du liece-
veur. Dans c cas, l'oppo-ant sera tenu d'elire domicile au
chef lieu do ce tribunal.
TIT1E II1.
Des Instances decant les Tr'ibunaux.
Art. 172. L'inst ructio:n des In-;tances se fea par simpll'-
miumoires, Irel-pe.livemeln signifies sans plaidoirie.








Art. 173 Elles seront suivies, dans l'intl'er.l de I'ELaL, par
cliaque Direcleur de l'Enregistrement, pour tous les Reco-
veurs ie son ressort.
Art. 174. Les tribunaux accorderont, soil aux rcilvab11,-,
soit anx Directeurs de i'Enregistiement, le delai qu'ils tle-
inmanderont pour prodluire leuis defenses. Ce delai ne pour-
ra li;litmnohins 1tre de plus de quinzaine.
Art. 17:; Les juilgemen s seront rondus danls; Io moi; au
pl-, tail al compLteri d1 l'intro auction des Instances sue le
r;ppll)l)t d'un juge, fait on audience publlique, et suP les cone-
lusioins du commissaire du Gouvornement.
Art. 176. Ces jugements pouieont Otre attaquds par voice
de ca.-atlion. Le Directeur principal y suivra toutes les de-
mandes et defense, dans l'int6rt'L de l'Etat. On observer
au tiiliunal de cessation, les m nmes forms el delais qu'au
tIrilbuIIna1 civil.
Art. 177. -i c'est le re lovable qui succomibe, ii n'aura d'au-
I res frais a supporter que coux du paper timbri, des signi-
ficilions et du 1droit 11d'ECregistrement des jugements ; si
c'cst Ie lReceveur, les f'rais seront i la charge de la cais-.,. de
1'Eir'cgi.- Irement, et lui seront passes en compete.
TITRE IV.
Des dt',i/is a/: ,juis et des Prescriptions.
Art. 178. Aucuii auloriit publiquo, ni les Recevours ne
pt'IlnvOit accorId(r de temie ou moderation des droits otablis
par la presence ILoi, et des pines encourues, ni en suspendre
le recouiv eiment, sns on (t ni- pPeri. ,ii'i-lle 'lt re joinsa-
bles.
Art. 179. Tout droit d'Enr gist'remenet et oute amended,
p;ri ,u-' ri.u'ir'cntent en conformity do la present Loi, ne
(i uirrn, i tr e reMx tit u qs, quels que soient les evonentents ul-
torie:.s sauf les cas prevus par cette mmer loi.
Ar~t. (. ID0. nD moment que des officers publics auront ac-
(l itl le Illonltantl des d'rots A eux demande(s, et que le Re-
('C\VOIl I'eur eIIn ii; don(1 quittance, ils seronit pleinement
d(! 1.-g .-, et I'action tn supplement de droits ne poulractre
int enee lut0 ontr'e les personnel qui, dl'at) s l'a,'ticle i29
.i-lde-,' -, doivc(nt sul il -( les di oit s de l'enreu istrement
Ile.- actc-.









Art1.18 11 y a Prescription, pour la dlemande des droit-
contre les dites personnes, apprs deux ann6es A computer du
jour de l'Enregistrement, s'il s'agit, soit d'un droit non per-
qu sur une disposition particulieOie dans un acte enregistr6,
soit d'une perception insuffisamment faite sur l'acte meme
ou sur une disposition de l'acte, soit d'une fausse evaluation
dans un acte de donation d'immeubles. soit d'une demand
en expertise.
Art. 182. Les dites personnel seront 6galement non rece-
vab)les, apres le meme dMlai de deux ann(es, pour toute de-
mande en restitution droits par elles pays.
Art. 183. La Prescription sera suspendue par les deman-
des signifies et enregistrees avant l'expiration du delai ;
mais elle sera acquise irrevocablement si les poursuites com-
mencees sont interrompues pendant une annce, sans qu'il y
ait d'instance devant les juges compktents, quand meme le
delai pour la prescription ne serait point expire.
Art. 184. La Prescription, pour la demand des amendes
et des droits, au sujet d'un acte non enregistir, ne s'opere
que par le laps de vingt annees.
Art. 185 La Prescription, pour la demand de toutes au-
tres amendes, s'opore come pourcelle de tous autres droits
par le laps de deux ann(es.
Art. 186. Ladate des actes sous signature privee nepouIr'a
cependant Otre oppose al 'Etat pour Prescription des droits
et des amendes, que tout autant qu'clle sera revenue ccrtai-
nie par le deces de l'une des parties sig.iataives, ou autre-
ment.
DISPOSITION GENERAI.E.
De la mise d Exdcution de la prdsente Loi d'Enregistrement.
Art. 187- La Loi du 13 Fevrier 1826 sur l'Enregistrement,
est et demeure abrogee pour l'avenir.
Art. 188. Elle continucra d'etre execute, za l'egard des ac-
tes faits avant la publication de la prescnte Loi.
Art. 189 La pr6sente Loi sera executLe vingt-quatre heu-
res aprOs sa publication.
Donne en la Chambredes Communes, au Port-au-Prince,
le 21 Juillet 1828, an 2oe, de l1'Indpendance.







-47-


Le President de la Chambre,
(Sign6) Doiz- POUPONNEAU.
Les Secr6taires, MORIN et A. MAssez.
Le SOnat (1dcrote l'acceptation de la Loi sur l'En r'gi.t-i'e-
ment; laquelle sera, dans les vingt-quatre heures, exp6diee
au President d'HaYti pour avoir son execution, suivant Ic
mo le etabli par la Constitution.
Doii ita la Maison Nationale, au Port-au-Prince, le 28
Juillet '1828, an 25e, de l'[nddpendance.
Le President du Sdnat,
B. AUDIGE
Les Secrdiaires. GAYOT, VALDES
AU NOM DE LA 1IEPUBLIQUE.
LE PR. SIDI.NT P'HAITI ordonne que la Loi ci-dessus du Corps
Legislatif soit rcvetue du sceau de la Rlepublique, et qu'clle
soit publiee et (cxecutee.
PalA is National du Port-au-Prince, l1 29 Juillet 1828, an
25'e de 'Ijndpendancc.
BOYER.
Par le President:
Le Secretaire-Gnd6ral, B. INGIN.\c.


CENTRAL