Bulletin des arrêts du Tribunal de cassation

MISSING IMAGE

Material Information

Title:
Bulletin des arrêts du Tribunal de cassation
Added title page title:
Bulletin des arrêts du Tribunal de cassation rendus en matière civile et criminelle
Physical Description:
Book
Language:
French
Creator:
Haiti -- Tribunal de cassation
Publisher:
Impr. nationale
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publication Date:

Subjects

Subjects / Keywords:
Law reports, digests, etc -- Haiti   ( lcsh )
Droit -- Jurisprudence -- Répertoires -- Haïti   ( ram )
Genre:
law report or digest   ( marcgt )
federal government publication   ( marcgt )

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began in 1856?
Dates or Sequential Designation:
-exercice 1948/1949.
Numbering Peculiarities:
Some years issued in parts.
General Note:
At head of title, 18<89> 19 : République d'Haïti.
General Note:
1891 has imprint: Paris : Marchal et Billard.

Record Information

Source Institution:
Library of Congress Law
Holding Location:
Library of Congress Law
Rights Management:
All applicable rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier:
oclc - 648674465
Classification:
lcc - KGS70.2 .H35
System ID:
AA00000461:00019


This item is only available as the following downloads:

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( POS )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( POS )

( POS )

( XML )

( XML )

( POS )

( XML )

( XML )

( XML )

( XML )


Full Text
This copy of a rare volume in its collections,
digitized on-site under the
LLMC Extern-Scanner Program,
is made available courtesy of the

Library of Congress


BULLETIN
DES

ARRETS
DU
TRIBUNAL DE CASSATION

RENDUS EN TOUTES MATIERES
Affaires Civiles, Criniinelles et Urgentes.
EXERCICE 19421943
PORT-AU-PRINCE
IMPRIMERIE DE L'ETAT
1943
Copy '


BULLETIN DES ARRETS
DU
TRIBUNAL DE CASSATION
Exercice 1942-1943
MATIERES CIVILES
No. 1
SOMMAIRE

Ajouinement.Titres en IMatire Possessoire.Opportunit des Mesures d'Ins-
truction.Chose Juge.Dommages-Intrts.

Le pourvoi e.xerci' par un seul hritier profite de plein droit au.x autres. Il n'est
pus ni-cessaire que l'assignation comporte leurs noms et (lualits ni qu'ils aient donn
mandat au demandeur.
Au pos.ses.so/re, celui qui tablit le caractre et le point de dpart de sa possession
n'est pifs tenu de reprsenter les titres de son vendeur.
Le juge apprcie souverainement l'opportunit de prescrire une mesure d'ins-
triAlion.
La matire possessoire. essentiellement provisoire, ne donne pus lieu l'autorit de
la (kof-e irrvocablement juge.
Il n'y a chose juge qu'entre les mmes parties ou leurs uyants-cau. Le jugement qui tablit le prjudice caus pur une action et condamne rparer
ce prvjudice tait une jurtc application de la loi.
ARRET DU 1er DECEMBRE 1942

Anibroise Thobrun contre Clat Pierre-Charles


AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de C
Sur le pourvoi du situr Ambroisc Thcobrun, cultivateur, demeurant et domicili
Grcs-Morne. identifi au No. 395. agissant tant en son nom personnel qu'en qua-
lit de cohritier et mandataire des hritiers Biaise Fcnlon, ayant pour avocats Me.
Alfred Glin, du Barreau de Port-au-Prince, militant aux Gona'i'vcs et Me. Marcel
Glin. du mme Barreau, patentes et identifis respectivement aux Nos. 335, 412,
93785, 1993, avec lection de domicile Port-au-Prince au cabinet du second,
contre un jugement du Tribunal Civil des Gonaves rendu le 9 iMars 1942 sur appel
du jugement du 4 Novembre 194 1 du Tribunal de Paix de Gros Morne, entre lui
et le sieur Clat Pierre-Charles, identifi au No. 3 88, cultivateur, demeurant et do-
micili en la huitime section rurale de Ravine Gros Morne, Commune du mme
nom, dfendeur par Me Paul Maurice, du barreau des Gonaves. identifi et patent
aux Nos. 50 et 142, avec lection de domicile au cabinet de Me Eugne Legros,
Port-au-Prince.
Ou a l'audience pubbque du deux Dcembre courant, les parties n'tant pas repr-
sentes la barre. Monsieur Franois Mathon, Commissaire du Gouvernement, en la
lecture des conclusions rdiges par son substitut Monsieur Numa Rigaud;
Vu b dclaration de pourvoi, le jugement attaqu, les requtes des parties, les
pices l'appui, les conclusions du .Ministre Public et les dispositions de loi invo-
ques;
Et aprs en avoir dlibr en chanrbre du conseil, conformment la loi;


2 BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
SUR LES DEUX FINS DE NON RECEVOIR opposes par le dfendeur, la pre^
mire tire de la violation de l'article 71 C. P. C, en ce que, au prescrit de ce texte,
le demandeur doit tre dsign par ses nom, prnom, profession, demeure, etc.. quoi
il faut encore ajouter le No. de la carte d'identit en application de la loi de 1939
sur la carte d'identit et que le sieur Ambroise Thobrun, disant se pourvoir tant
pour lui que pour ses cohritiers, a cependant omis de dsigner ceux-ci par leurs noms,
prnoms... etc., et la deuxime tire de la violation de l'article 922 C. P. C. en ce
que les cohritiers prtendus d'Ambroise Thobrun, n'ayant pas fait personnellement
la dclaration de pourvoi, ce dernier qui dit agir pour eux aurait d tre muni d'un
mandat spcial pour la validit de la dclaration;
I) Attendu qu'il est de rgle que le pourvoi exerc par un seul hritier profite
aux autres.
Que le sieur Ambroise Thobrun est partie au procs existant entre les hritiers
Biaise Fnlon et Clat Pierre-Charles, et c'est en son nom comme pour ses cohritiers
qu'il eut introduire son action possessoire devant le juge de paix de Gros Morne.
Ses qualits n'avaient point t contestes,
Qu'il s'en suit que le pourvoi d'Arrebroise Thobrun, rgulier pour lui-mme,
doit tre tendu tous ceux de ses cohritiers pour lesquels il lui est fait reproche de
n'avoir indiqu respectivement les noms, prnoms et qualits...
Que Clat Pierre-Charles est sans intrt ce que la dclaration de pourvoi com-
porte les indications qu'il rclame;
II) Attendu que. pour ces mmes raisons, le dfaut de mandat dont il est fait
grief ne tire pas consquence, le pourvoi, valable l'gard de Thobrun, devant
s'tendre ses co-hritiers.
D'o le rejet des fins de non-recevoir;


SUR LES MOYENS DU POURVOI

I) Le premier est pris de violation du droit de la dfense, d'excs de pouvoir, de
violation, de fausse application, de fausse interprtation des arts. 27, 28, 29 de la
loi sur l'arpentage, 189 et 148 C. P. C en ce que le premier juge, sans faire droit
une demande de communication de pices formule par le pourvoyant, a procd
au fond et valid l'opposition de Clat Pierre-Charles, alors que celui-ci ayant dit
qu'il tait possesseur titre de propritaire pour avoir achet de feu A. Telson, il
tait ncessaire au pourvoyant d'avoir les pices afin de pouvoir s'expliquer sur leui
validit.
Attendu que de l'examen de la cause il ressort que Clat Pierre-Charles avait sou-
mis son adversaire le procs-verbal d'arpentage de sa proprit, fait en 1922, pos-
trieurement celui de 1916 dont se prvaut le pourvoyant; La communication ainsi
ralise, le juge l'avait estime suffisante dans une action possessoire, dcidant que
Clat Pierre-Charles ne pouvait tre astreint reprsenter les titres mmes de son
vendeur;
Attendu que d'autre part, s'agissant de possession de fait au profit de Clat Pierre-
Charles, l'arpentage du 20 Mai 1922 que constatait le procs-verbal communiqu
tablissait le point de dpart de la possession deGlat Pierre-Charles, et de l'indication
qu'il avait faite de son vendeur remontait le caractre de sa possession qui est titre
de propritaire, alors que l'appelant, devenu le pourvoyant, ne recourait devant le
premier juge qu' un arpentage dit de rafrachissement de lisires remontant au 23
Septembre 1941, partant de moins d'un mois, qu'il invoquait comme suite de l'ar-
pentage de 1916, relatif lui au primtre de 500 carreaux de terre:
Qu'il suit de ce qui prcde que les griefs de violation des arts. 189 et 148 C. P. C,
ne sont pas fonds, comme ne l'est pas non plus celui pris de violation du droit de
la dfense, corrolaire des premiers;
Attendu que la lecture des articles 27, 28, 29 de la loi sur l'arpentage relatifs au
rle de l'arpenteur fait voir que, en raison des circonstances de la cause, le juge n'avait
pas les appliciuer. Il n'a donc pu soit les violer, soit les interprter faussement; d'o
rejet de ce moyen;
II) LE DEUXIEME MOYEN EST TIRE de la violation du droit de la dfense,
d'excs de pouvoir, de violation, de fausse interprtation, de fausse application des


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION 3


arts. 36. 4 2. 46 et 50 C. P. C. en ce que le juge a dcid sans avoir ordonne la
mesure d'instruction que. cependant, la cause commandait:
Attendu qu'il est de rgle que l'opportunit d'ordonner une mesure d'instruction
relve de l'apprciation des premiers juges:
Qu'en fait, aucune mesure d'instruction n'a t sollicite par le pourvoyant devant
ses premiers juges, et ceux-ci ont trouv dans la cause des lments d'apprciation sur
le fait de la possession annale de Clat Pierre-Charles, ce qui les dispensait de recourir
une mesure d'instruction pour leur propre information: qu'au surplus le pour-
voyant n'a pas contest l'empitement dont Clat Pierre-Charles se prtendait vic-
time pour s'opposer au nouvel arpentage entrepris fin de distraction de terre pour
honoraires d'avocat, le 22 Octobre 1941
Attendu que la mesure d'instruction n'tant pas ordonner tombent tous les
reproches relativement aux articles 36. 42. 46. 50 C. P. C. qui dterminent les
formes de la mesure d'instruction:
ni) SUR LE TROISIEME MOYEN, pris d'excs de pouvoir, de violation, de
fausse interprtation, fausse application des arts. 1136. 1996. 1997. 1999, 2000.
2004 code civil, en ce que la contestation-ne de l'opposition de Clat Pierre-Charles
ne serait que la reproduction de celle ne en 1916 pour le mme objet entre le pour-
voyant et Og Lasserre, et il y aurait chose juge sur la question depuis 1916: que
Ccht Pierre-Charles, se disant acqureur de Telson. celui-ci aux droits d'Og Las-
serre. aurait une possession frappe de prcarit;
Attendu que. pour tre essentiellement provisoire, la matire possessoire dont il
s'agit dans la cause, ne donne pas Heu l'autorit de la chose irrvocablement juge:
Que non plus ne pouvait l'art. 1136 recevoir ici son application la sentence de
1916 laquelle se rfre le pourvoyant ayant t rendue entre les hritiers Biaise
Fnlon et les hritiers Og Lasserre. propritaire de l'habitation Trop, alors que
Clat Pierre Charles, venu sur les lieux six ans aprs, n'a pas t partie cette sen-
tence. La nouvelle contestation ne se retrouve pas entre les mimes parties que l'an-
cienne:
Attendu que aucun des autres articles cits dans ce moyen du pourvoi n'a pu trou-
ver d'application dans le jugement entrepris: il ne s'agissait que de considrer l'an-
nalit de la possession utile de l'an et le jour: d'oi il suit que le troisime moyen
sra rejet.
SUR LE QUATRIEME ET DERNIER MOYEN, tir de la violation, fausse
application, et fausse interprtation des arts. I 168 et 1 169 C. Civil.
Attendu que dans l'espce, la condamnation aux dommages intrts tait justifie
aa regard du juge d'appel par le prjudice caus Clat Pierre-Charles par la faute
d'Ambroise Thobrun qui a oblig l'intim le suivre en justice pour la dfense et
la sauvegarde de ses droits, en l'obligeant faire des dbours et frais de procdure;
Que dans ces circonstances, le Tribunal en condamnant l'appelant rparer le dom-
mage occasionn a fait une juste et exacte application des articles 1168, 1 169 Code
civil:
Attendu qu'en dfinitive, il suit de tout ce qui prcde que le jugement attaqu nt
mrite pas les reprochas contre lui dirigs:

PAR CES MOTIFS, le Tribunal, sur les conclusions conformes du Ministre
Public rejette les fins de non recevoir du dfendeur, rejette aussi le pourvoi des
siiurs Ambroise Thobrun et consorts contre le jugement du Tribunal Civil de Go-
naves rendu le neuf mars mil neuf cent quarante deux au profit du sieur Clat Pierre-
Charles, dclare l'amende acquise l'Etat et condamne les pourvoyants aux dpens
liquids la somme de.......en ce. non compris le coit du prsent arrt,
avec distraction au profit de Me Paul Maurice, sur l'affirmation de droit:
Ainsi jug et prononc par Nous. Ernest Douyon. prsident. Daniel Apollon.
Llio Vilgrain. Edgard Thomas et Rodolphe Barau. juges l'audience publique du
premier Dcembre mil neuf cent quarante deux, en prsence de Monsieur Numa
Rigaud. Substitut du Commissaire du Gouvernement, assists de Monsieur Scvola
Rameau. Commis Greffier.

Il est ordonne, etc En foi de quoi, etc .


4
BULLETIX DE.V .\RRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
No. 2.
SOMMAIRE

Elections du Conseil de l'Ordre des Avocats.Inligibilit des Candidats.Nul-
lit des Elections.Articulation des Preuves.
Le simple dpt d'um plainte pour indlicatesse n'entrane pas l'inligibilit d'un
candidat: il faut qu'il t/ ait eu condamnation disciplinaire ou de droit commun.
La Loi sur l'ordre des Avocats n'a pos comme cause de nullit des lections au
conseil de discipline que l'inobservation des formalits de l'art. 1 2 relatives au quorum
ou l'absence des conditions d'ligibilit.
Le demandeur est 'enu d'indiquer les avocats qui ont pris part au vote sans tre
dans les conditions lgales et d'apporter des preuves de leur dfaut de qualit.


ARRET DU 9 DECEMBRE 9i2

Emile Saint-Clair contre Me Jean Blizaire


AU NOM DE LA REPUBLIQUE

L Tribunal de Cassation, premire Section, a rendu l'arrt suivant:

Sur la demande en nullit d'lections introduite par Me Emile Saint-Clair, ancien
btonnier, identifi au No. 2 34 B. pour l'exercice 1940-41 et au No. M 936 pour
l'exercice en cours, patent au No. 19. demeurant et domicili au Cap-Hatien, avec
lection de domicile lu Greffe du Tribunal de Cassation, Port-au-Prince, contre;
1) Me Gabriel Ducheine. Btonnier sortant, demeurant et domicili au Cap-Ha'itien :
2) Me. Jean Blizaire, btonnier Elu, avocat, demeurant et domicili au Cap-Hatien.
plaidant par Mes. Louis Raymond et Abd-El-Kader Acacia: 3) Me. Alts Grand-
Champs, avocat, secrtaire-trsorier lu. demeurant et domicili au Cap-Hatien;
Ou. en Chambre du Conseil les 16 et 18 Novembre couls Mes. Ducheine et
Granchamps n'ayant produit. Mes Louis Raymond et Acacia en leurs observations.
Me Saint-Clair dans le dveloppement de ses moyens. Me Raymond et Acacia en
leurs observations et dveloppements pour le dfendeur, et M. Hubert Alexis. Subs-
titut du Commissaire du Gouvernement en la lecture de ses conclusions:
Vu les requtes de Me Saint-Clair et de Me Jean Blizaire et les pices l'appui.
les susdites conclusions du Ministre Public; les articles; 3, 12. 14 et 17 de la loi
sur l'ordre des avocats;

Aprs en avoir dlibr en chambre du Conseil, au vu de la loi:
Attendu qu'il appert des documents ci-aprs mentionns ou considrs, que les
avocats du Barreau du Cap-Hatien s'tant runis le 29 Juillet 1942 aux fins de
procder l'lection du Btonnier, du Conseil de discipline et du Secrtaire. Me.
Frank Sterlin fit observer que certains confrres prsents ou convoqus n'avaient pas
postul l'anne prcdente et ne pouvaient donc concourir aux travaux de l'assemble.
Me Emile Saint-Clair demanda au conseil de discipline de statuer sur l'incident ainsi
soulev et celui-ci fixa quinzaine le prononc de sa dcision:
Attendu que le 12 Aot suivant, le Conseil, sous la prsidence de Monsieur le
Btonnier Gabriel G. Ducheine dclara valable la liste des avocats militants, abstrac-
tion faite du nom de Me. Fernand Sterlin. Lon Colas. Ddieu Mnard, Dumas
Michel. Mario S'de. Lonce Lazard. Franck Ambroise. Mirabeau Andr. Jean Lam-
bert. Thodore Nicoleau. celui-ci frapp de suspension: que le quorum n'tant point
atteint, les lections furent renvoyes au Mercredi suivant, 14 Aot:
Attendu que dans I'entre-temps, la requte de Me Emile Saint-Clair, l'huissier
Ih. Orvil dposa entre les mains du Btonnier en exercice une enveloppe cachete
comportant, l'adresse des membres du conseil de discipline, une plainte contre Me.
lean Blizaire. dclarant que le dpt avait lieuce jour. 1 1 Aotafin qu' la
sance du lendemain les confrres fussent avertis que Me. Blizaire, aux termes de
l'article 14 de la loi organique de l'ordre des avocats, tait inligible au Btonnat
et au conseil de discipline; et le 13 Aot, par acte notari, le sieur Abner Angrand
dclara confirmer le mandat de Me. Saint-Clair aux fins de rdaction et dpt de la
dite plainte;


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
5
Attendu que cetfe plainte tait prise de ce que Me. Blizaire avait sous le nom de
sa belle mre, la dame Lucilia Balmir. de lui assiste l'acte authentique dress cet
effet, vendu rmr au dit sieur Angrand. pour la somme de trois mille quatre cents.
gourdes, l'habitation Ptreau. sise la Petite-Anse, mais qu' l'expiration du dlai
fix pour l'exercice de,la facult de rachat, refusant de vider les lieux, il avait allgu
l'inexistence de la vente, que, sur l'action en dlivrance introduite par l'acqureur il
avait fait signer contre ce dernier une plainte en faux principal pourquoi il tait
demand au Conseil, outre l'application d'une peine svre, d'carter la candidature
scandaleuse au Btonnat de Me Blizaire que menaait une condamnation pour es-
croquerie ou pour faux;
Attendu qu' la sance du 14 Aot, Me Saint-Clair, demanda au conseil de d-
cider que Me Jean Blizaire, n'tait pas ligible en raison de la plainte dpose, mais
le conseil considrant que Me Blizaire n'avait encouru aucune condamnation disci-
plinaire ou de droit commun pour indlicatesse, rejeta en consquence, l'observation
produite et dclara que Me Blizaire n'tait pas inligible, ensuite de quoi l'assemble
gnrale des avocats, procdant au choix du Btonnier, dsigna Me Blizaire pour
cette dignit et renouvela le Conseil de discipline:
Attendu que ce sont ces lections que Me Saint-Clair querelle pour inligibilit du
Btonnier Blizaire et pour composition irrgulicre de l'assemble gnrale dtS
avocats;
Attendu qu'au seuil des dbats il a demand acte, en s'ue de parer toute fin de
non recevoir qui serait souleve de ce chef, de ce qu'il n'a pu obtenir le procs-verbal
de l'lection dnonce malgr toutes ses dmarches, notamment l'exploit du 4 Sep-
tembre 1942, ministre de l'huissier Jh. Orvil. pice verse son dossier o elle est
cote au No. 20;
Attendu qu'il ressort du dit exploit notifi, en l'absence du Btonnier Ducheine et
du Secrtaire Alts Grand-Champs Me Guy Dugu. le Membre du Conseil le plus
anciennement inscrit au tableau, que celui-ci avait rpondu qu'il ferait part de la
demande de copie des prccs-verbaux d'lection au secrtaire trsorier telles fins
que de droit;
Attendu que le demandeur ne soumet autres pices pour preuve des dmarches dont
il argue ou pour tablir qu'ayant dans la suite rclam les copies promises au mo-
ment de la mise en demeure il se soit effectivement heurt un refus injustifi ou
des manuvres de l'ancien conseil de discipline, mais que la loi sur l'ordre des avo-
cats ne lui faisant encourir aucune dchance pour dfaut de production de ces docu-
ments, il ne peut lui en tre fait grief et il chet de procder l'examen de sa de-
mande;

SUR LE PREMIER MOYEN PRIS
DE L'ARTICLE 1 4 DE LA LOI DU 6 MAI 1932:

Attendu que la plainte pour indlicatesse dpose, la veille de l'lection contre Me
Jean Blizaire, ne suffit aucunement entraner l'inligibilit de ce candidat, la loi
organique de l'ordre des avocats sainement interprte par le conseil de discipline,
n'envisageant dans sa lettre comme dans son esprit qu'une condamnation discipli-
naire ou de droit commun que le demandeur reconnat n'avoir jamais t prononce
contre le Btonnier lu;
Attendu que l'Assemble en accordant ses suffrages au dfendeur sans tenir compte
de la plainte en l'espce inoprante, dpose contre lui n'a pas enfreint les disposi-
tions de la loi; que le premier moyen ne sera'donc pas retenu;

SUR LE SECOND pris de la composition irrgulire de l'Assemble gnrale des
avocats du Barreau du Cap-Hatien :
Attendu que le demandeur soumet l'appui de ce grief le tableau de l'ordre des
avocats de la juridiction pour l'exercice 1941-194 2 et un procs verbal de l'huissier
Orvil en date du 18 Aot 1942 qui constate l'affichage de la liste des avocats pa-
tents pour les annes judiciaires 1940-1941 et 1941-1942 ou de celle des avocats
militants, soit au Tribunal de Paix du Cap-Hatien soit dans la salle d'audience
du Tribunal Civil au vu de la loi ou dans la salle du secrtariat de l'ordre, ce qui
indique en outre, sur communication du greffier du Tribunal Civil, le nom des
avocats patents pour les deux exercices.


6
BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
Attendu que la loi n'a pos comme cause de nullit des lections au conseil de dis-
cipline que l'inobservance des formalits de l'art. 12 et des conditions d'ligibilit;
Que le dfaut de patente doit d'autant moins tre considr que l'avocat qui a
postul n'a pu le faire sans tre muni de sa patente;
Qu'il chet donc de vrifier exclusivement si la liste des avocats admis faire partie
de l'assemble gnrale tait, ou non, conforme aux prescriptions irritantes du texte
qui n'habilite comme lecteurs que les avocats qui ont postul au moins une fois
l'anne prcdante les lections, soit devant le Tribunal Civil de la juridiction soit
devant le Tribunal de Cassation, les anciens Btonniers, et les militants de 20
annes de carrire;
Attendu que le demandeur n'a soumis aucun certificat du greffe du Tribunal de
Cassation, ou du bureau de l'Enregistrement, aucune pice tablissant d'une faon
quelconque que tel membre inscrit au tableau ou ayant pris part aux lections que-
relles n'avait pas milit dans les conditions de l'article 4 de la loi sur l'ordre des
avocats, que jusqu' preuve contraire, l'exception de ceux que la dcision du 12
Aot 1 942 a radis du cadre des avocats militants, il est de prsomption que tous les
autres taient dment inscrits;
Qu'au reste, le demandeur n'en indique aucun qu'il considre comme en dehors
de l'une des conditions requises;
Qu'aussi bien, au jour de l'lection, aprs le rejet par le conseil de discipline, de
sa protestation contre la candidature de Me Jean Blizaire, il n'a pas protest contre
la formation de l'assemble et, selon ses dclarations, s'est simplement retir de la
sance;
Qu'il ne prtend pas non plus que les avocats radis de la liste des militants aient
particip aux lections au mpris de la loi et de la dcision du conseil de discipline.
Attendu que le dernier moyen ne reposant ainsi sur aucune articulation prcise et
sur aucune preuve, l'action de Me Emile Saint-Clair reste sans fondement d'aucune
sorte;
PAR CES MOTIFS, et sur les conclusions conformes du Ministre public, le
Tribunal rejette la demande de nullit des lections; dit acquise l'Etat l'amende
consigne, condamne le demandeur aux dpens liquids ......... en ce non
compris le cot du prsent arrt.
Ainsi jug et Prononc par Nous, Ernest Douyon, prsident, Daniel Appolon, L-
lio Vilgrain, Edgard Thomas et Charles Riboul, juges, l'audience publique du Neuf
Dcembre mil neuf cent quarante deux en prsence de Monsieur Hujert Alexis,
Substitut du Commissaire du Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur Scvola
Rameau, commis Greffier.
11 est ordonn etc .
En foi de quoi etc .

No. 3.
SOMMAIRE
Enqute, Fait non pertinent. Motif insuffisant.
y. Si l'application de l'ait. 254 c. pr. civ. est remise l'apprciation discrtion-
naire et spontane du juge, c'est la condition que la mesure d'instruction qu'il or-
donne porte sur des faits affrents la cause, de telle sorte qu'une fois justifis ils
puissent en dterminer la solution.
11 Une affirmation pure et simiple, formule par le juge d'une manire conjectu-
rale sur la nature d'un fait contest par une des parties en cause, ne suffit point pour
servir de base la dcision: les motifs doivent tre des raisons de dcider srieuses,
justes et lgales.
ARRET DU 10 DECEMBRE 1942
Affaire Compagnie d'Eclairage Electrique contre Fortun Dadaille

AU NOM DE LA REPUBLIQUE
Le Tribunal de Cassation, deuxime section, a rendu l'arrt suivant:
Sur le pourvoi de la COMPAGNIE D'ECLAIRAGE ELECTRIQUE des villes
de Port-au-Prince et du Cap-Hatien, socit anonyme ayant son sige social et son
principal tablissement Port-au-Prinee dispense de la patente par son Contrat de


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION f


Concession, reprsente par le sieur G. W. Polley, Prsident de son Conseil d'admi-
nistration, identifi au No. B-165. demeurant Port-au-Prince, ayant pour avocats
Mes Georges N. Lg:r, Christian Laporte et Georges Baussan fils, dment identifis
et patents:
CONTRE un jugement du Tribunal Civil de Port-au-Prince rendu le dix huit
Dcembre mil neuf cent quarante et un, entre elle et le sieur Fortun Dadaille, pro-
pritaire, demeurant "^t domicili Port-au-Prince, identifi au No. B-726, ayant
pour avocat Me Justinien Ricot, dment identifi et patent:
Ou l'audience publique du dix-sept Novembre coul, la demanderesse n'tant
pas reprsente la barre. Me Justinien Ricot en la lecture de sa requte et Monsieur
le Substitut Hubert Alexis en celle de ses conclusions: et aprs en avoir dlibr en
la Chambre du Conseil, conformment la Loi;
Vu l'acte dclaratif de pourvoi, le jugement attaqu, les requtes des parties et les
autres pices par elles dposes;

V^u galement les dispositions de loi invocjoies :
SUR LE PREMIER MOYEN DU POURVOI, pris de violation de l'article 254
C. P. C de violation de l'Art. 148 mme Code, en ce que la dcision ne justifie, par
aucun motif, la pertinence et l'admissibilit de la mesure d'instruction qu'elle ordonne,
puisqu'au lieu de raisons prcises dterminant son dispositif, le juge s'est content
d'affirmer vaguement, sous une forme dubitative, que le fait prouver par enqute
est concluant:
Attendu que le vingt quatre Fvrier mil neuf cent trente neuf la demanderesse
faisait procder la dconnection et l'enlvement de l'appareil par lequel l'nergie
lectrique tait fournie Fortun Dadaille, alors son abonn; que celui-ci l'ayant
actionne en dommages-intrts pour les torts rsultant de cette rupture de leur
Contrat, la dfenderesse originaire soutint avoir agi en vertu de clauses contractuelles
faisant loi entre elle et ses abonns et prsenta un procs-verbal de son reprsentant et
d'un ingnieur dlgu par la Direction Gnrale des Travaux Publics, constatant
que la dconnection effectue au domicile de Fortun Dadaille l'a t parce que le cble
d'zntre au compteur tait perfor, qu'une drivation tablie ce point permettait
d'annuler volont la marche de ce compteur et qu'il en rsultait un danger d'in-
cendie:
Attendu que l'abonn ayant formellement dni ces assertions, le Tribunal saisi
du litige, par un jugement avant-dire droit du trente Mai mil neuf cent quarante
pass en force de chose juge, aprs avoir reconnu, dans un de ses principaux motifs,
que le constat du vingt-quatre Fvrier fait foi jusqu' preuve contraire, ordonna
qu'un expert, par l'examen de l'appareil, vrifierait ce qu'avait rvl cet acte:
Attendu que l'expert nomm cette fin fut conduit le vingt-quatre Juin mil neuf
cent quarante et un au domicile de Fortun Dadaille o ne se trouvait plus l'appareil
dconnect: ce qu'il dclara dans son rapport: aprs quoi, les parties tant revenues
devant le premier juge, Fortun Dadaille soutint que 1 expertise n'avait pu se faire
parce que la Compagnie d'Eclairage avait enlev le compteur et le cble, et d'aprs
lui. ce dernier objet l'avait t une date postrieure au jugement ordonnant la
mesure, tandis que la Compagnie le disait enlev le jour mme de la dconnection; sur
quoi sortit le jugement attaqu qui ordonne que Fortun Dadaille prouvera par t-
moins que ce cble a t enlev la date qu'il prtend, la preuve contraire rserve
l'adversaire, les parties, dit le juge, tant divises sur la question relative la date
de l'enlvement du cble d'entre au compteur et cette question paraissant con-
cluante (sic) ;
Attendu qu.'en dcidant de la sorte le juge a entirement perdu de vue l'objet de
la contestation: en l'espce, s'agissant de l'excution de l'interlocutoire du 30 Mai
1940, il fallait savoir si Dadaille pouvait ou non administrer la preuve contraire
de ce qui est dclar au constat que la Compagnie d'Eclairage oppose son action:
or, les fins de l'enqute ordonne, quel qu'en put tre le rsultat, n'taient d'aucune
influence possible sur ce point; en effet, la fausset ou la vracit du constat ne d-
pendait en aucune faon de la date o fut retir le cble dont il s'agit: ainsi la cir-
constance retenue n'tait point propre suppler l'examen de l'appareil; et comme
elle chappe la vritable question trancher, il n'est pas concevable que le juge
et pu en tirer des lments d'apprciation:


g BULLLLIX DLn ARRETS CU TRlBU.XAi. OE (..ASSATIOX


Attendu, en outre, que la dconnection opre le vingt quatre Fvrier 1939 est
un fait reconnu par lune et l'autre partie: elle constitue la cause mme de l'action
intente par Dadaille. et il faut bien admettre que cette dconnection n'a pu s'tre
faite sans l'enlvement par la demanderesse de tout le dispositif qu'elle a dclar
frauduleux et dangereux pour la scurit publique:
Attendu que st le pouvoir accord aux Tribunaux par l'art. 254 C. P. C. est
remis leur apprciation discrtionnaire et spontane, c'est la condition vidente
que la mesure ordonner se rapporte directement l'objet du litige et qu'tant de
nature l'lucider, clic leur permette de se prononcer en connaissance de cause;
Attendu, enfin, que. dans aucun cas. le juge n'est dispens de motiver sa dcision :
c'est, en matire contentieuse. la condition ncessaire de tout jugement, sur quelque
point que se porte la question trancher; et la loi comme la raison ne saurait ad-
mettre qu'un motif ne soit qu'une affirmation pure et simple du juge, et encore
formule, comme elle l'est au jugement, d'une manire conjecturale: qu'il suit de ces
considrations que le fait dont le juge a ordonn la preuve par enqute, tant de
nulle consquence sur la question en dbat, n'est point admissible: et qu'en dcidant
comme il l'a fait, il a faussement appliqu l'art. 254 C. P. C. et viol l'art. 148 du
mme Code, en ce que cette dernire disposition lgale a de substantiel, savoir
l'obligation de motiver tout chef de dispositif:
PAR CES MOTIFS, le Tribunal, sur les conclusions conformes du Ministre
Public et sans qu'il soit utile d'examiner le surplus des griefs, casse et annule le ju-
gement rendu entre les parties le dix-huit Dcembre mil neuf cent quarante et un,
par le Tribunal Civil de Port-au-Prince: ordonne, en consquence, la remise de
l'aniende dpose; renvoie la cause et les parties par devant le Tribunal Civil de
Saint-Marc pour tre statu ce que de droit et condamne le dfendeur aux dpens
liquids la somme de......gourdes, en ce. non compris le cot du prsent
arrt.

Ainsi jug et prononc par Nous, Etzer Vilalre. Vice-Prsident. Bignon Pierre-
Louis. Marceau Lecorps, A. D. Dannel et J. B. Cinas. juges, en audience publique
du jeudi dix Dcembre mil neuf cent quarante deux, en prsence de Monsieur Hubert
Alexis. Substitut du Commissaire du Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur
Devze Tanis. commis-greffier.

Il es^ ordonn, etc .
En foi de quoi, etc


No. 4.
SOMMAIRE

Acquiescement, Renonciation implicite, Demande alternative, Dfaut d'examen.

/ Une exception contre l'exercice de l'action non propose devant le premier juge,
et suivant laquelle l'une des deu.x fins de la demande emporterait renonciation
l'autre, ne peut constituer une fin de non-recevoir contre le pourvoi, assimilable
l'acquiescement du demandeur la dcision, objet de son recours.
Il Le dfaut d'examen d'un moyen produit par le demandeur au soutien de son
action constitue une Violation de l'art. 148 c. pr. civ. et du droit de la dfense don-
nant ouverture cassation, et non une cause de requte civile comme le serait la simple
omission de statuer sur un chef de demande.

ARRET DU 10 DECEMBRE 1942

Affaire Banque Nationale et Rode contre Usine Mantque.

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, 2me. Section, a rendu l'arrt suivant:

Sur le pourvoi de la BANQUE NATIONALE DE LA REPUBLIQUE D'HA-
TI, Socit Anonyme hatienne, ayant son sige social et son principal tablissement
Port-au-Prince, pour Co-Directeur de son Conseil d'Administration, le sieur
'William H. 'Vv^illiams. propritaire de meuble, demeurant Port-au-Prince et domi-
cili Ne\v-"Vork. Etats-Unis d'Amrique et pour Vice-Prsident et Directeur de son


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION 9


Dpartement Com,mercial le sieur Charles Van Watterschoot, identifi au No. A-9 3 2,
demeurant Port-au-Prince et domicili Londres. Angleterre, reprsente par Mes-
sieurs Charles Van Watterschoot susqualifi et Charles Franck Roy. sous-directeur.
identifi au No. 224, agissant en sa qualit de Squestre liquidateur gnral du sieur
Georg Rode, propritaire de meubles demeurant Saint-Marc et domicili Ham-
bourg (Allemagne) identifi au No. 165. ayant pour avocats constitus, avec lec-
tion de domicile en leur Cabinet sis Port-au-Prince, rue du Centre, au No. 134,
Mes. Pierre Eugne de Lespinasse, Albert Ethart et Lonce Dupiton respectivement
identifis pour la prsente anne, aux Nos. 323. A 735 et A 191 et patents aux
Nos. 46676, 46677 et A 4406 C. M.
Contre des chefs qui font grief Georg Rode, susqualifi, du jugement du Tri-
bunal civil de Port-au-Prince rendu le 28 Janvier 1942 entre le sus nomm et
l'Usine Mantque de Port-au-Prince, Socit anonyme ayant son sige social
Port-au-Prince et patente aux Nos. 787. 790. 791, 792 et 795, reprsente par
le sieur Osvvald J. Brandt. Prsident de son Conseil d'Administration, patent au
No. 80 et identifi au No. 881, ayant pour avocat constitu, avec lection de domi-
cile au Cabinet du dit avocat. Me. Auguste V. Douyon. patent et identifi pour
l'exercice en cours aux Nos. 93163 et A 1841.
Ou aux audiences publiques des 29 Octobre. 3. 5 et 10 Novembre 1942. Me.
Lonce Dupiton en ses observations pour la Banque Nationale, celle du 12 No-
vembre, Me. Auguste V Douyon galement en ses observations et Monsieur Hubert
Alexis. Substitut du Commissaire du Gouvernement en la lecture de son rquisitoire.
Et" aprs dlibration en Chambre du Conseil, conformment la Loi,
Vu les chefs du jugement attaqu, les requtes des parties, les pices l'appui
ainsi que les dispositions de loi invoques.
Sur les trois fins de non recevoir opposes au pourvoi, fondes, la premire, sur
un dfaut d'intrt du demandeur, la seconde, sur une renonciation de ce dernier,
son action en rsolution de l'accord du 3 Mai. objet du jugement d'aprs les moyens
dbattus en 1re instance, et la troisime, sur ce que le jugement entrepris, ayant
interprt le contrat des parties a souverainement apprci les faits de la Cause pour
dcider: Ce qui le soustrait la censure du Tribunal de Cassation:
1Attendu que devant le premier juge Georg Rode demandait la rsolution d'un
accord conclu le 3 Mai 1940 entre lui et l'Usine Mantque de Port-au-Prince,
pour divers motifs tirs du refus de l'Usine d'excuter ses obligations, et la condam-
nation de cette dernire des dommages intrts: que le jugement entrepris n'a pas
retenu les griefs allgus en partie et a rejet la demande en rsolution et celle en
domimages intrts, qu'ainsi se justifie l'intrt du demandeur faire annuler ce
jugement pour faire valoir ses prtentions, si possible, devant un autre Tribunal,
2Attendu qu' part l'inobservance de ces formes et dlais prescrits pour la rece-
vabilit du pourvoi en Cassation, la loi ne prvoit que l'acquiescement positif au
jugement attaqu comme un obstacle au recours.
Attendu que la dfenderesse n'a invoqu aucun fait survenu depuis la mise en
dlibr de la cause, ou depuis le jugement et duquel on puisse infrer la renon-
ciation du demandeur son action, que l'Usine Mantque fait consister cette re-
nonciation en ce que Rode aurait, la fois, demand la rsolution de l'accord du 3
Mai et la confirmation implicite du mme accord, en sollicitant la conscration de
ses droits sur certains objets rests en sa possession en consquence de cet accord.
Attendu qu'une telle exception ne pouvait ou n'aurait d tre propose, la ri-
gueur, que contre l'action mme et devant le premier juge et non contre le pourvoi
exerc contre le jugement qui a rejet les prtentions du demandeur, qu'elle est donc
mal venue actuellement.
3Attendu que Georg Rode reproche au jugement de n'avoir pas examin tous
ses moyens, d'avoir dnatur les lments de la cause, d'avoir viol les droits de sa
dfense et d'avoir ainsi commis autant d'excs de pouvoir, qu'il lui reproche en outre
plusieurs violations, fausses interprtations ou application de la Loi. qu'il ne s'agit
donc pas d'une simple erreur d'interprtation de contrat imput au premier juge.
qu'ainsi seul et ncessairement l'examen du pourvoi peut rvler le bien fond ou
non de ces moyens, que l'exception tire de la souverainet d'apprciation des faits
de la cause ou d'interprtation du contrat ne saurait tre donc tre retenue contre le
pourvoi.


10
BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
Pourquoi le Tribunal rejette les trois fins de non recevoir de la dfenderesse.
Sur la deuxime branche du premier moyen du pourvoi prise de violation du droit
de la dfense, d'excs de pouvoir et de violation des Arts. 925 et 974 du C. C. en
ce que le premier juge a scind l'argumentation du demandeur et n'a en aucune
partie de sa dcision, examin le moyen invoqu l'appui de la demande en rsolu-
tion et tir du refus Je l'Usine Mantque de dlivrer les biens adjugs Rode en
violation du paragraphe 2. de l'accord du trois mai 1940.
Attendu que Georg Rode, citoyen du Reich allemand et Oswald J. Brandt sujet
britannique, associs et seuls propritaires de la Socit en nom collectif Brandt et
Rode tablie Saint-Marc dcidrent de mettre fin cette association, qu' cet effet
et par acte du 8 Novembre 1939. tout l'actif social fut cd l'Usine Mantque de
Port-au-Prince reprsente par le sieur O. J. Brandt qui prit la responsabilit du
passif, tel qu'tabli dans les livres de la Socit, que primitivement fix 46.000
dollars, cet actif fut port dans la suite cinquante mille dollars dont la moiti (ou
25.000 dollars) fut attribue chacun des deux associs, que les conditions d
paiement de la part revenant Rode ayant t reconnues incommodes, un accord
intervint entre les parties, le trois mai 1 940. fixant un mode de partage en nature
des biens de la Socit, et prvoyant en son paragraphe 2 ce qui suit: Au cas o
les parties ne peuvent pas s'entendre sur le partage en nature des immeubles dont le
total s'lve treize mille neuf cent vingt quatre dollars soixante et un centimes
($13.924.61). chaque partie sera dbite en un Compte spcial de la moiti des
valeurs respectives, acqurant ainsi la moiti du droit de proprit de ou des im-
meubles en question, machines, chalands, matriel et autres. Il sera en outre pro-
cd dans un dlai ne dpassant pas 60 jours partir du 31 mai courant, la vente
des immeubles numrs en ce paragraphe. Chaque partie peut directement ou indi-
rectement agir comme acheteur et doit, dans ce cas. payer l'autre sa moiti du prix
de vente par des BONS A ORDRE, payables trois mois et l'autre moiti six
mois.
Attendu qu'aprs des retards multiples que les parties s'attriburent l'une
l'autre, l'adjudication prvue en cet accord pour les immeubles n'eut lieu que le
huit Octobre, en l'tude du notaire Molaire Saint-Marc; qu'en paiement des biens
dont il se porta adjudicataire Rode souscrivit les billets ordre indiqus au paragra-
phe 2 du dit accord, et exigea une quittance dfinitive qui lui fut refuse par Brandt
sur le motif que ces billets ne sont pas un paiement cash, mais des promesses de
paiement:
Attendu que les biens adjugs Rode ne lui ayant pas t dlivrs prtend-il. ce
aprs une vaine som,mation Brandt de lui en remettre la possession, il assigna ce der-
nier en rsolution de la convention du trois Mai. en invoquant entre autres motifs, ce
refus de dlivrance de son ex-associ:
Attendu que le pourvoi reproche au jugement attaqu d'avoir rejet la demande
de rsolution de l'accord du trois Mai. sans avoir examin le grief qui fut pass sous
silence, et d'avoir ainsi viol le droit de la dfense du demandeur;
Attendu qu'il se vrifie par la lecture des motifs et du dispositif de la dcision
qu'effectivement ce moyen du demandeur principal invoqu tort ou raison et
dont l'importance n'aurait pas d chapper l'attention du premier juge n'a pas t
considr: ce qui constitue une violation de l'Art. 148 C. pr. Civ. et du droit
de la dfense;
Attendu que cette omission d'examiner un moyen appuyant,la demande ne peut
pas tre confondue avec celle de statuer sur un chef de demande: que la critique tire
de ce chef relve non de la requte Civile, comme le soutient la dfenderesse sous
forme de non recevoir oppos au moyen du pourvoi, mais bien de la Cassation.
Par ces motifs, le Tribunal passant outre la fin de non recevoir oppose ce
moyen, casse et annule les chefs du jugement qui font grief au sieur Georg Rode et
particulirement celui qui rejette la demande en rsolution de l'accord du trois Mai
1940: Ordonne la remise de l'amende dpose; condamne la dfenderesse aux dpens
liquids la somme de .....en ce. non compris le cot du prsent arrt; et pour
tre statu ce que de droit sur les chefs casss, renvoie la cause et les parties par de-
vant le Tribunal Civil de Jacmel en ses attributions commerciales.

Ainsi jug et prononc par Nous, Etzer Vilaire. Vice-Prsident, Bignon Pierre-
Louis, Marceau Lecorps. A. D. Dannel et J. B. Cinas. Juges, l'audience publique


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
11
dn dix Dcembre n.'l neuf cent quarante deux, en prsence de Monsieur Hubert
Alexis, Substitut du lommissaire du Gouvernement, assists de Monsieur Dcvzc
Tanis, commis greffier.
Il est ordonn, etc .
En foi de quoi, etc ... ,


No. 5.
SOMMAIRE

Garantie, Obligation du vendeur, Perte de la chose vendue. Vice rdhibitore,
Force majeure.
/ Tou; vendeur doit la garantie, ci moins d'une clause spciale qui l'en exempte.
Celle (jui met la charge de l'acheteur les risques de perte par incendie, vol, accident,
ne vise que les cas fortuits et de force majeure, mais exclut la perte rsultant d'un
vice rdhihitoire.
Il Heule l impossibilit d'excution survenue sans la faute du dbiteur le libre
de son obligation en constituant le cas de force majeure. Une simple difficult d'ex-
cution ne produit pas cet effet.


ARRET DU 10 DECEMBRE 1942

Boucard & Co. contre Augustin Louissaint

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, deuxime section a rendu l'arrt suivant:
Sur le pourvoi des Sieurs BOUCARD & Co. commerants tablis Port-au-
Prince, reprsents par Monsieur Roger Boucard, propritaire et commerant, de-
meurant et domicili Port-au-Prince, identifi et patente aux Nos. G. 45 et 93345,
ayant pour avocats Mes. Seymour Pradel, Franois Mo'i'se, Thomas H. Lcchaud,
Georges D. Rigaud et Georges F. Duplessy, dment identifis et patents.
Contre un jugement du Tribunal Civil de Port-au-Prince rendu en ses attributions
commerciales le neuf Juin mil neuf cent quarante deux, entre eux et le sieur Augustin
Louissaint, cabaretier patent au No. 62, identifi au No. 185, demeurant et domi-
cili Port-au-Prince, ayant pour avocats Mes. Joseph Titus et J. B. Cantavc,
dment identifis et patents;
Ou'i, l'audience publique du vingt-quatre Novembre coul. Mes. Duplessy et
Titus en leurs observations respectives et Monsieur le Substitut Numa Rigaud en la
lecture de ses Conclusions; et aprs en avoir dlibr en la Chambre du Conseil con-
formment la Loi;
Vu: l'acte dclaratif du pourvoi, le jugement attaqu, les requtes des parties et
les pices par elles dposes l'appui;
Vu galement les dispositions de loi invoques;
Sur le moyen pris d'erreur de motifs dterminants et de violation des Arts. 1426
et suivants C. Civ. en ce que le rfrigrateur vendu au dfendeur n'a pu avoir de
vice cach; l'arrt de son fonctionnement survenu aprs six mois d'usage prouvcf qu'il
a t livr en parfait tat; que s'il et une dfectuosit dans l'agencement de ses
pices, il serait en panne sitt aprs son montage; d'o les demandeurs concluent que
c'est d'aprs un raisonnement faux que la dcision attribue un vice rdhibitore l'ar-
rt de fonctionnement du moteur;
Attendu que le onze Fvrier mil neuf cent quarante et un Boucard & Co. livraient
au dfendeur un rfrigrateur Westinghouse aux conditions fixes par un contrat de
vente sous seing priv cette date; que sur le prix de cette vente (deux cent cin-
quante dollars) l'acheteur leur versa aussitt cent treize dollars et soixante centimes
Or et leur souscrivit pour le paiement du solde, des bons ordre chances men-
suelles, que six mois plus tarden septembre mil neuf cent quarante et unl'ap-
pareil cessa de fonctionner; pourquoi Louissaint recourut ses vendeurs qui le re-
prirent de lui et consentirent faire aux fabriquants la commande d'un nouveau
moteur pour remplacer le premier;


J2 BtLLtTlN DES' ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION


Attendu que. se plaignant de la lenteur mise dans l'expdition du nouvel appa-
reil, le dfendeur, le dix Fvrier de l'anne suivante, assigna ses vendeurs en rsolu-
tion du contrat de vente, consquemment leur condamnation solidaire la res-
titution, par toutes les voies de droit et mme par corps, des sommes eux verses,
avec excution provisoire sans caution et astreinte ainsi qu' cinq cents dollars de
dommages-intrts outre les dpens; que sur cette action sortit le jugement attaqu
qui dclare le contrat rsolu aux torts de Boucard ^ Co. les condamne restituer
cent soixante treize dollars et soixante centimes verss en acompte, plus les frais
occasionns par la vente, avec une astreinte d'un dollar par jour de retard, et qui fixe
six mois, la dure de la Contrainte en cas de non paiement, mais rejette la
demande en dommages-intrts, considrant que les vendeurs ne semblent pas avoir
agi de mauvaise foi;
Attendu que les dfendeurs originaires ont repouss la demande en soutenant tout
d'abord devant le premier juge, l'impossibilit d'un vice rdhibitoire dans l'objet
vendu, puisqu'il avait fonctionn d'une manire satisfaisante pendant six mois, ils
dirent aussi que le contrat ne garantissait aucune dure de fonctionnement; qu'il
mettait, au contraire, tous les risques sans exception la charge de l'acheteur et
qu'enfin dans tout moteur il y a risque de panne, la panne tant chose non seule-
ment normale mais inluctable;
Attendu que le dfendeur oppose Boucard ^ Co, l'irrecevabilit du moyen ci-
dessus rsum, en ce que leur critique de la dcision serait contraire la rgle qui
soustrait la censure du Tribunal de Cassation l'apprciation souveraine des faits
constats par le premier juge; que cependant le Tribunal ne peut s'arrter cette
fin de non recevoir sans vrifier d'abord les raisons dterminantes du jugement que le
moyen dclare errones et fausses;
Attendu qu' la dfense de Boucard B Co. telle qu'elle vient d'tre expose, la
dcision a rpondu en formulant des rgles juridiques certaines, savoir que la ga-
rantie est due en principe, par tout vendeur, moins d'une clause spciale qui l'en
exempte; puis, analysant l'article 7 du contrat qu'invoquaient les vendeurs et qui
met la charge de l'acheteur les risques de perte par incendie, vol, accident, etc., le
juge a reconnu que cette stipulation ne vise que les cas fortuits et de force majeure
causant la perte de la chose vendue; qu'elle ne concerne pas, mais au contraire exclut
les vices rdhibitoires, puisqu'on ne peut considrer une perte provenant d'un vice
ou d'un dfaut cach comme une perte par accident;
Attendit qu'ensuite rfutant l'argument" d'aprs lequel la panne serait chose nor-
male et mme inluctable, le juge a trouv cette affirmation excessive et dit que si des
appareils de rfrigration peuvent tre offerts au public et vendus, c'est parce que
normalement on en tire un service suffisant et convenable dans la gnralt des cas;
que la panne n'est donc pas en fait et en droit, un vnement normal et rgulier mais
un incident possible en certains cas; que ce qui doit tre normal et conforme l'in-
tention prsume des contractants, c'est un fonctionnement rgulier de l'appareil;
Attendu que rien n'est reprendre dans ces considrations et ce raisonnement du
premier juge; que, de plus, ce qui ne permet point de s'arrter l'argument tir de
ce que le rfrigrateur a servi durant six mois, et d'o les demandeurs concluent
l'absence de toute dfectuosit dans le moteur, c'est un fait essentiel relev par le
premier juge, savoir que les vendeurs ont considr l'arrt de son fonctionnement
comme caus par un dfaut cach, puisque le sept Septembre, appert une note d-
pose son dlibr, Boucard tJ Co. ont command un nouveau moteur pour rem-
placer celui que. sur le rapport de leur service comptent, ils ont reconnu dfectueux;
Attendu que ce fait et le document man des dfendeurs devaient lgalement em-
porter la dcision telle qu'elle a t rendue: on y voit l'attestation bien relle que les
six mois de service fournis par l'appareil ne dpassaient pas, d'aprs ces vendeurs et
les fabricants eux-mmes, la dure consentie pour garantir le produit vendu, et que
Boucard 5 Co. convenant de la dfectuosit du moteur, se sont obligs livrer sa
place un nouveau moteur l'acheteur: que ce fait dcisif et l'examen des motifs du
jugement dmontrent le mal fond du moyen: ils ruinent les arguments que les d-
fendeurs pensent tirer de la technologie, quand ils soutiennent l'absence de tout vice
rdhibitore dans les appareils de rfrigration, vu que leur fabrication s'excute avec
une mme sret minutieuse, d'aprs un plan scientifiquement conu; que ce sont des
produits standards dus une technique savante; et quand, se confondant, ils disent
que l'appareil vendu est un des milliers et des millions sortis dment contrls des


BULLETIN DES' ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION | 3


usines de ccnstructicn. comme si une imperfection souvent possible du produit
standard n'tait pas l'inconvnient de cette fabrication multiple, en srie et forcement
htive laquelle oblige une clientle trs tendue et presse;
De ce qui prcde rsulte le mal fond des premiers griefs du pourvoi.
Sur le moyen pris de l'Art. 6 du contrat de vente, de la faute de l'acheteur par le
mauvais usage qu'il aurait fait du rfrigrateur, ce qui aurait occasionn l'arrt de son
fonctionnement:
Attendu que ce moyen est nouveau partant irrecevable: les demandeurs ne l'ont
point invoqu devant le premier juge; ils le font pour la premire fois en Cassation,
leur silence l-dessus au Tribunal saisi alors de la contestation est tellement certain
que, pour se confirmer dans l'opinion que l'arrt de fonctionnement aprs six mois
provenait d'un vice ou d'un dfaut de l'appareil, l'auteur de la dcision entreprise a
pu. dans un de ses considrants, attester qu'aucune faute de l'acheteur n'a t allgue
et qu'on n'a pas indiqu quel mauvais usage il aurait pu faire de l'appareil; qu'il s'en
suit que le moyen doit tre cart comimc inadmissible.
Sur le moyen pris d'erreur de raisonnement du juge en ce qui concerne l'impos-
sibilit d'excuter la commande du nouveau moteur, par suite de la guerre, d'o
rsulterait pour les vendeurs un cas de force majeure allgu devant le premier juge;
Attendu que la dcision a bien raisonn sur les conditions constitutives du cas de
force majeure, en soutenant, selon les principes, que seule l'impossibilit d'excution
survenue sans la faute du dbiteur le libre de son obligation: qu'une simple dif-
ficult ne produit pas cet effet: que se fondant ensuite sur une lettre de la Compagnie
Westinghouse. le juge :. constat, en fait, l'absence d'une relle impossibilit d'ex-
cuter l'obligation incombant aux vendeurs, la Westinghouse ayant rvl que. malgr
les restrictions imposes par son gouvernement en raison de la guerre, il lui est allou
une certaine quantit de matires premires et qu'elle fabrique encore des rfrigrateurs
bien qu'en nombre limit: que de tout ce qui prcde rsulte le dfaut de fondement
des griefs articuls:
Par ces motifs, le Tribunal rejette, comme tant mal fond le pourvoi de Boucard
^ Co. contre le jugement du neuf Juin mil neuf cent quarante deux rendu au profit
d'Augustin Louissaint par le Tribunal Civil de Port-au-Prince jugeant en ses at-
tributions commerciales, ordonne en consquence, la confiscation de l'amende dpose
et condamne les demandeurs aux dpens liquids la somme de...... gourdes,
distraits au profit des avocats du dfendeur qui. par Me. Joseph Titus, ont affirm
la barre, en avoir fait l'avance: en ce, non compris le cot du prsent arrt.
Ainsi jug et prononc par Nous. Etzer Vilaire. Vice-Prsident. Bignon Pierre-
Louis. Marceau Lecorps, A. D. Dannel et J. B. Cinas. juges, l'audience publique
du jeudi dix Dcembre mil neuf cent quarante deux, en prsence de Monsieur Hubert
Alexis. Substitut du Commissaire du Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur
Devze Tanis. commis greffier.
Il est ordonn, ete .
En foi de quoi, etc


No, 6.
SOMMAIRE

Conclusions du Ministre Public

Le Ministre Public doit fournir des conclusions crites contenant son avis sur le
diffrend lorsqu'il s'agit d'affaires diriges contre les justiciables tablis dans les sec-
tions rurales.

ARRET DU 21 DECEMBRE 1942

Josaphat Darbonne et Cons. contre Marie Rose Darbonne

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant:
Sur le pourvoi: 1) La dame Julie Darbonne, identifie au No. E-31 : 2) Le sieur
Josaphat Darbonne. identifi au No. E-39; 3) le sieur Benjamin Cajuste, identifi
au No. E-169, agissant en sa qualit de tuteur datif des mineurs Roger, Grard et


14
BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
Csar Darbonne, les deux premiers, propritaires ruraux non munis de la patente, de-
meurant et domicilis sur l'habitation Savanne Madame Michel, section rurale de
l'tang du Jonc, commune de Ptionville. le dernier, fond de pouvoir, patent au
No. -50 demeurant et domicili Ptionville, ayant pour avocat Me Emmanuel
Trouillot identifi au No. E-40. patent au No. 33. avec lection de domicile au
cabinet du dit avocat Port-au-Prince, contre un jugement du 14 Novembre 1941
rendu par le Tribunal C.vil de Port-au-Pr'nce entre eux et b dame Marie Rose Dar-
bonne dite Gsula Darbonne. identifi au l\'o. A-1123. demeurant et domicili
Port-au-Prince, dfendensse par Me Monferrier Pierre, identifi et patent aux Nos.
B-44. C'9672.
Ou'i l'audience publique du deux Dcembre courant Me. Emmanuel Trouillot et
Me xMonferrier Pierre, avocats des parties, en leurs observations respectives, ainsi que
Monsieur Franois Mathon, Commissaire du Gouvernement en la lecture des conclu-
sions de son Substitut, Monsieur Numa Rigaud;
Vu la dclaration de pourvoi, le jugement attaqu, les requtes des parties, les
pices l'appui, les conclusions du Ministre Public et les dispositions de loi in-
voques:
Et aprs en avoir dlibr en chambre du conseil au vu de la loi;
SUR LA BRANCHE DU TROISIEME MOYEN prise de violation de l'art. 1er
de la loi du 5 Mars 1937 et d'excs de pouvoir, en ce que, les parties assignes tant
des justiciables tablis dans une section rurale, la cause tait communicable au Mi-
nistre Public, et cette communication devait tre faite huit jours au moins avant son
audition par le Tribunal, le Ministre Public, lui, devant produire un rquisitoire
crit avec avis motiv ;ur le diffrend, mais qu'au jugement, il a t procd autrement
et au mpris de cette disposition protectrice des intrts des ruraux;
Attendu que la rgle pose par l'art. 1er. de la loi du 5 Mars 1937 est que Toute
affaire dirige contre les justiciables tablis dans les sections rurales en matire im-
mobilire ou mobilire, doit tre communique, huit jours au moins avant son au-
dition par le Tribunal Civil, au Ministre public qui devra produire un rquisitoire
crit donnant son avis motiv sur le diffrend;
Que, dans la cause, les.parties assignes sont tablies dans la section rurale de
l'Etang du Jonc, commune de Ptionville. sur l'habitation Savanne Madame Mi-
chel comme en font preuve diffrentes pices des dossiers des parties:
Attendu que si la communication au Ministre public prvue par l'art. 89 C. p. C.
est prsume faite lorsque le jugement a constat que le Ministre Public a t entendu
soit oralement ou par crit, ce texte ne prescrivant aucune forme cet gard, il n'en
saurait tre de mme dans le cas de communication prvue par la loi du 5 Mars 1937,
cette dernire communication exigeant formellement du Ministre Public un rquisi-
toire crit avec son avis motiv sur le diffrend;
Attendu que dans la cause le jugement entrepris mentionne que le Ministre Public,
a, dans son rquisitoire verbal, dcid de s'en remettre la sagesse du Tribunal, que
le vu de la loi n'a pas t rempli, d'o violation de la loi qui doit entraner la cas-
sation du jugement du 14 Novembre 1941;
Par ces motifs, le Tribunal, sans qu'il ait besoin d'examiner les autres moyens du
pourvoi, et sur les conclusions conformes du Ministre Public, casse et annule le ju-
gement du Tribunal Civil de Port-au-Prince en date du quatorze Novembre mil neuf
cent quarante et un, rendu entre les parties;
En consquence, ordonne la remise de l'amende dpose, et pour tre statu con-
formment la loi, renvoie l'affaire par devant le Tribunal Civil de Saint-Marc, con-
damne la dfenderesse au pourvoi aux dpens liquids la somme de.....gourdes
en ce, non compris le cot de l'arrt avec distraction au profit de Me, Emmanuel
Trouillot, sous l'affirmation de droit;
Ainsi jug et prononc par Nous, Ernest Douyon, prsident, Daniel Apollon, Llio
Vilgrain, Edgard Thomas et Rodolphe Barau, juges, l'audience publique du vingt
et un dcembre mil neuf cent quarante deux, en prsence de Monsieur Numa Rigaud,
Substitut du Commissaire du Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur Scvola
Rameau, com.mis-Greffier.
Il est ordonn, etc ... .
En foi de quoi, etc ... .


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE C;aSSAT10N 15


No. 7.
SOMMAIRE

Signification du Jugement Dnonc.Acquiescement.Partage.Prescription.

De l'irrgularit, non prononce de la signification du jugement dnonc, ne peut
rsulter l'irrecevabilit du pourvoi.
Le demandeur qui a signifi le jugement sous rserve de pourvoi en Cassation ne
saurait y avoir acquiesc.
Le demandeur en naftage est sens avoir renonc la prescription des biens, il ne
peut avoir prescrit la reddition de compte qui lui en est demande.

ARPvET DU IG DECEMBRE 1942

Vve Benoit Couba contre Brennus et Louis Couba

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, premire Section, a rendu l'arrt suivant:

Sur le pourvoi de la dame veuve Benoit Couba. propritaire, demeurant et domi-
cilie Port-au-Prince, agissant en qualit de tutrice lgale de ses enfants mineurs
Cari et Nicole Couba, ayant pour avocat Me Kermann Baron, avec lection de
domicile en son cabinet, sis Port-au-Prince, rue Dants Destouches, No, 55. contre
ur. jugement rendu le sept Juillet mil neuf cent quarante et un. par le Tribunal Civil
de Jrmie en faveur du sieur Brennus Couba propritaire, demeurant et domicili
Jrmie, ayant pour avocats Matres Georges Nicolas, du Barreau de Jrmie et
Georges Laroche, avec lection de domicile au cabinet de ce dernier sis Port-au-
Prince. Rue de la rvolution.
Ou' l'audience publique du 14 Octobre 1942. Mes. Baron et Laroche en leurs
observations pour les parties ainsi que Monsieur Hubert Alexis. Substitut du Com-
missaire du Gouvernement, en la lecture de ses conclusions.
\'u le jugement attaqu, la dclaration de pourvoi, les requtes des parties, les
pices l'appui, les dispositions de loi invoques:
\'^u galement le timbre complmentaire appos sur la requte de la demanderesse
en excution de l'arrt de ce sige en date du neuf Novembre de cette anne et la
quittance tablissant le paiement de l'amende laquelle elle a t condamne par le
mme arrt:
Et aprs en avoir dlibr en la chambre du conseil, au vu de la loi;
Attendu qu'il a t oppos au pourvoi trois fins de non recevoir fondes sur ce
qui suit: 1) insuffisance de timbre sur la requte de la demanderesse: 2) Absence
de dpt au greffe d'une copie rgulirement signifi du jugement attaqu: 3) ac-
quiescement de la demanderesse au jugement, en ce que sa signification a t faite
sans rserve de se pourvoir en cassation, la mention constatant cette rserve ayant
t ajoute par une main trangre et l'huissier s'tant abstenu de la signer ou de la
parapher:
.Attendu que par arrt ci-dessus rappel, il a t statu ce que de droit sur le m-
rite de la fin de non recevoir tire par le dfendeur de l'insuffisance de timbre em-
ploy:
Qu'il n'y a donc pas lieu de s'y arrter;
Attendu qu'il se vrifie que la dame Veuve Benoit Couba a satisfait la loi, en
produisant au greffe, dans le dlai, la copie signifie du jugement du 7 Juillet 1941.
co-tre lequel elle s'est pourvue en Cassation, que si selon Brennus Couba, la signi-
fication lui faite du jugement est entache d'irrgularit, il n'en peut rsulter au-
cune fin de non recevoir contre le pourvoi, le dfendeur devant s'attribuer la faute
de n'avoir fait prononcer la nullit de la dite signification devant le juge comptent:
Attendu que si l'exploit de signification du jugement dnonc porte, par un renvoi
en. marge, la mention de la rserve de la demanderesse de se pourvoir en cassation, il
se constate que l'huissier, au bas de l'exploit, a consign que ce renvoi est bon; qu'il
rsulte que la fin de non recevoir base sur l'acquiescement de la demanderesse au
iu2;-ment est dnue de fondement et doit tre carte;
SUR LE DEUXIEME MOYEN pris d'excs de pouvoir, de violation et fausse
i"t:rprtation des articles 1988. 1989 et 2020 du code civil;


16
BUl LLLIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
Attendu qu'il y a contravention un texte de loi quand une dcision juge le
contraire de ce qu'il prescrit:
Attendu que devant le tribunal civil de Jrmie. Brennus Couba opposa la pres-
cription vicennale d'une demande en reddition de compte de la gestion des biens de
sa communaut d'avec Lozama Baron, son pouse dcde, demande introduite par la
dame Veuve Benoit Couba, procdant en qualit de tutrice lgale de ses enfants mi-
neurs. Cari et Nicole Couba venant par reprsentation de leur pre Benoit Couba
la succession de leur grand-mre, la dite dame Lozama Bayan:
Attendu, en rponse, que la dame Veuve Benoit Couba articula qu'une demande
en partage de la communaut de Lozama Baron d'avec Brennus Couba ayant t
introduite par celui-ci contre les mineurs Cari et Nicole Couba. il en rsulte que, par
cette demande, Brennus Couba avait renonc la prescription de l'action en reddition
de compte portant sur des biens de la communaut dont s'agit;
Attendu que l'article 1988 du code civil disposant que l'on peur renoncer une
prescription acquise, le Tribunal civil de Jrmie, dans un des motifs de son juge-
ment, nonce en termes formels que Brennus Couba par sa demande en partage des
biens de la communaut qui a exist entre lui et Lozama Baron est cens renoncer
toute prescription sur les biens dont s'agit, qu'il dcide nanmoins, que l'action en
reddition de compte des biens de cette communaut est prescrite:
Attendu, en matire de communaut ou de succession, qu'il est de rgle que lorsque
le partage est demand, c'est sous la condition que soient rendus les comptes que les
Co-partageants peuvent se devoir: ,,
Qu'il s'en suit que le motif pris par le jugement de la renonciation la prescrip-
tion, sur le fondement de l'existence de la demande en partage de la communaut, de-
vait ncessairement conduire prononcer le rejet de la prescription de l'action en red-
dition de compte puisque, en consquence de ce pa'rtage, tout co-partageant doit, s'il y
chet, rendre compte de ce qu'il doit la communaut ou la succession;
Attendu que pour avoir admis la prescription invoque encore qu'il ait retenu que
Brennus Couba avait renonc toute prescription sur les biens de la communaut, le
jugement a encouru le reproche d'avoir, en son dispositif, viol l'article 1988 du code
civil, en statuant, en dfinitive, dans un sens que ne comportent pas les prvisions
de Cet article;
PAR CES MOTIFS, le Tribunal, sans s'arrter aux fins de non recevoir du d-
fendeur, casse et annule le jugement rendu le sept juillet mil neuf cent quarante et
un par le Tribunal civil de Jrmie, ordonne la remise de l'amende; renvoie la cause
et les parties devant le Tribunal civil de l'Anse--Veau et condamne le dfendeur aux
dpens liquide la somme de gourdes, distraire au profit de Me. Her-
mann Baron qui affirme en avoir fait les avances, ce. non compris le cot du prsent
arrt;
Ainsi jug et prononc par Nous, Daniel Apollon, juge, remplissant les fonctions
de prsident. Llio Vilgrain. Edgard Thomas. Charles Riboul et Rodolphe Barau.
juges, en audience publique du vingt et un Dcembre mil neuf cent quarante deux.
en prsence de Monsieur Numa Rigaud. Substitut du Commissaire du Gouvernement
et assists de Monsieur Scvola Rameau commis-greffier.
Il est ordonn, etc .
En foi de quoi, etc .

No. 8. SOMMAIRE

Examen des Titres en Matire Possessoire.
Le juge du possessoire peut consulter les titres pour tablir le caractre de la pos-
session, mais si ces titres remontent des temps trs anciens, (plus de 80 ans); ils
ne sauraient constituer une preuve de possession l'encontre de l'aveu de la partie
elle-mme, de la visite des lieux et de l'enqute qui tablissent les changements sur-
venus dans la suite.
ARRET DU 16 DECEMBRE 1942
Consorts Dalcius contre Silai Philippe Alzer et Consorts

AU NOM DE LA REPUBLIQUE
Le 1 ribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant:
Sur It' pourvoi des sieur et dame Dornvil Dalcius et Fidlia Dalcius, cultivateurs.
cenu'urant et domicilis o. l'Acul B.isse Terre, premire section rurale de la commune


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE C ASSATION | f


t Dessalines, identifias aux Nos. 34 70. 34 71 ayant pour avocat constitu Me
Justin J. Knol du Barreau de Saint-Marc, avec lection de domicile, Port-au-
Prince, au cabinet de Me Marc-Aurle Lafontant. contre un jugement du Tribunal
Civil de Saint-Marc rendu le 16 Avril 1942 entre eux et les consorts Silai Philippe
Roslia Philippe. Innocia Philippe et Cinus Alzaire. cultivateurs, les trois premires.
demeurant et domicili Dannaches. deuxime section rurale de Dessalines et le der-
nier, cultivateur, demeurant et domicili Boudette. Petite-Place, premire section ru-
rale de Dessalines, identifis au Nos. 50. 51, 5 2 et 5 3 aya'nt pour avocat Me Murt
Dalencourt du Barreau de Saint-Marc, avec lection de domicile au greffe de ce Tri-
bunal:
Ou'i. l'audience publique du 25 Novembre dernier, les parties n'tant pas repr-
sentes la barre. Monsieur Numa Rigaud, Substitut du Commissaire du Gouverne-
ment, en la lecture des conclusions de son collgue. Monsieur le Substitut Hubert
Alexis:
Vu l'acte dclaratif de pourvoi, le jugement attaqu, les requtes des parties, les
pices l'appui et les dispositions de loi invoques;
Vu aussi, les conclusions du Ministre Public et. aprs en avoir dlibr en la
chambre du conseil, conformment la loi:
SUR LES PREMIERS ET DEUXIEME MOYENS DU POURVOI pris de
violation de l'art. 31 C. P. C d'excs de pouvoir, de violation et de fausse appli-
cation de l'art. 47. mme code, en ce que le premier juge, malgr que la possession
plus qu'annale des demandeurs tait tablie, non seulement par acte, visite des lieux
suivie d'enqute, mais encore par le propre aveu des dfendeurs, a rform la dci-
sion du Tribunal de Paix de Dessalines qui y avait fait droit et ordonn le maintien
en possession des derniers, en s'inspirant, pour ce faire, exclusivement des titres qu'ils
avaient soumis son dlibr et. en ce que. il a encore malgr l'existance de l'enqute
atteste par le sus-dit jugement du Tribunal de Paix de Dessalines, maintenu la pos-
sission des dfendeurs en soutenant qu'il y a eu carence de procs-verbal:
Attendu, en fait, qu'assigns, par les demandeurs, devant le Tribunal de Paix de
D2ssalines pour s'entendre condamner, mtme par corps, au dlaissement d'un terrain
dont ils avaient pris possession deux mois auparavant, dtruit, violemment, les cul-
tures existantes en les remplaant par d'autres leurs convenances, ainsi qu' des
dommages intrts, les dfendeurs. Silai Philippe, pour lui-mme et pour Rozelia
Philippe, sa sur, et Innoncia Philippe reconnurent, en rponse cette action, qu'ils
s'taient rendus Boudette. Petite-Place, dans le courant du mois de Ma! 1941 sur
un carreau de terre o ils avaient plant du ma's, du petit-mil. du giraumon et des
melons, qu'ils savaient que ce carreau de terre appartenait leur feu pre et Silai
prcisa qu'il savait bien que les demandeurs en avaient la possession mais qu'il vou-
lait savoir en quelle qualit;
Que le Tribunal de Paix de Dessalines, nonobstant cet aveu de Silai qui. en la cir-
constance, pouvait le dispenser de la preuve, par le demandeur des faits qu'ils
avaient allgues, ordonna, avant dire droit le 2 5 juillet 194 2 son transport sur les
lieux aux fins de constater la possession plus qu'annale, par eux revendique et les
diverses plantations reconnues par les dfendeurs:
Attendu que cette double mesure d'instruction effectue le 3 l du mme mois de
Juillet 1941, procs-verbal en fut dress et le 4 Aot suivant le Tribunal, considrant
qu'il rsultait de la visite du terrain litigieux suivie d'enqute que les demandeurs.
titre de matre, en avaient une possession plus qu'annale et que c'tait au cours
du mois d'avril 194 1 que les dfendeurs en avaient, violemment, pris possession et
qu'ils avaient effectu en mai suivant les plantations constates que cela rsultait, ga-
lement de leurs dclarations personnelles quant aux dites plantations et leur prise
de possession, dclarations faites dans leurs conclusions orales l'audience du 25 Juil-
let 1942. rintgra les demandeurs Dornvil et Fidlia Dalcius en la possession du
carreau de terre dont s'agit et condamna les dfendeurs 150 gourdes de dom-
mages-intrts:
Attendu que ces jugements, avant dire droit du 25 Juillet et dfinitif du 4 Aot,
dfrs en appel par 'es dfendeurs, le juge d'appel estimant qu'il rsultait de l'exa-
men des pices soumises son dlibr que leur possession tait plus qu'annale, re-
montant par leurs auteurs, l'anne 1860 et runissait les conditions prvues l'art.
31 C. P. C, et vu l'absence de leur dossier, du procs-verbal constatant la visite des
lieux er l'enqute qui l'avait suivie qu'il ne pouvait pas affirmer que ce procs-verbal


18
BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
avait t sign par le juge, le greffier et les tmoins, infirma ces deux jugements, main-
tint la possession des appelants, les prsents dfendeurs, sur le carreau de terre en
question:
Attendu que de l'examen de la dcision attaque, il ressort que pour reconnatre et
admettre la possession des dfendeurs sur le carreau de terre, situ Baudette, en la
premire section rurale de Dessalines, le juge d'appel s'est rellement et uniquement
bas sur les pices par eux soumises au dlibr, savoir deux procs-verbaux, avec
plan d'arpentage, dresss en 1860 et 1862 par Diasain: que c'est de ces pices ex-
clusivement qu'il a fait dcouler la possession qu'elles attestent aux annes sus-in-
diques des auteurs des dfendeurs et celles que ces dfendeurs allguent en 1942;
Attendu que si la question en dbats tant nettement possessoire il n'tait pas
dfendu au juge d'appel de consulter les titres des parties pour tablir ou fortifier le
caractre d'une possession, il lui tait, cependant interdit de s'en servir, comme
preuve unique, d'une possession allgue et contredite, comme en l'espce, par l'aveu
mme des dfendeurs, la visite des lieux et l'enqute qui l'avait suivie, le procs-verbal
d'arpentage produit par les demandeurs et vis son jugement, lequel rvle que
depuis 1925 le carreau de terre litigieux avait pass en proprit et en possession dans
le patrimoine de Pierrette Antoine aux droits de qui avaient procd les demandeurs
en justice de Paix;
Attendu que contre les prtentions des appelants, il y avait leur propre aveu con-
sign et servant de base aux jugements dont tait appel, et il y avait aussi la visite
des lieux suivie d'enqute faites par le premier juge et dont procs-verbal avait t
dress, encore que les dfendeurs qui. en leur qualit d'appelants, avaient la charge de
la preuve, ne l'eussent pioduit:
Attendu que leurs dngations l'gard de l'existence de cette pice, ne pouvaient
pas tre retenues pour infirmer la preuve qu'elle tablissait de la possession des de-
mandeurs quand la mention de son contenu expressment faite par le premier juge
dans l'un des considrants du jugement du 4 Aot 1942 pour lui servir de base
galement, avait tabli cette existence et qu' cette mention foi tait due jusqu'
inscription de faux;
Attendu que de tout ce qui prcde, il rsulte que la dcision querelle, pour avoir
sans preuve fait droit la possession des dfendeurs, est entache d'excs de pouvoir et
viole les arts. 21 et 47 C. P. C
PAR CES MOTIFS et sur les conclusions conformes du Ministre Public, casse
et annule le jugement du Tribunal Civil de St.-Marc rendu le seize Avril mil neuf
cent quarante deux entre les parties, ordonne la remise de l'amende dpose, condamne
les consorts Silai Philippe. Innoncia Philippe et Cinus Alzaire aux dpens liquids
la somme de gourdes en ce. non compris le cot du prsent arrt et pour
qu'il soit statu conformment la loi. renvoie les parties et la cause devant le
"fribunal Civil des Gona'ves.
Ainsi jug et prononc par Nous. Ernest Douyon, prsident, Daniel Apollon, L-
lio Vilgrain. Edgard Thomas et Charles Riboul. juges, l'Audience publique du
seize dcembre mil neuf cent quarante eux. en prsence de Monsieur Numa Rigaud,
Substitut du Commissaire du Gouvernement, avec l'assistance de M. Scvola Rameau.
commis-greffier du sige.
Il est ordonn, etc .
En foi de quoi, etc .

No. 9. SOMMAIRE

Mandat.Dsistement.
La partie qui en son nom personnel a procd comme demanderesse dans une ins-
tance ne peut tre mise hors de cause et remplace par un tiers qui. ni par interven-
tion volontaire ni par intervention force, n'a eu prendre position au procs.
Le dsistement signifi par acte extra-judiciaire la requte de ce tiers ne dlie pas
le demandeur vis-i-vis de la partie assigne sans un jugement commun tous trois
a ai dcide ainsi.
ARRET DU 16 DECEMBRE 1942
Boucard et Compagnie contre Morel Lafond-Favires

AU NOM DE LA REPUBLIQUE
Le Tribunal de Cassation, prem.ire section, a rendu l'arrt suivant;
Sur le pourvoi des sieurs Boucard 3 Co.. commerants identifis au No. 41 1 et pa-
tents an No. 7. demeurant et domicilis Jacmel. concessionnaire de l'usine Hydro-


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL i.....-E ("ASSATION J9


Electrique de Gaillard, qui assure l'clairage de la ville de Jacmel. en vertu du con-
trat de concession intervenu entre eux et l'Etat Ha'itien, le 20 Juillet 1920, ayant
pour avocats Mes. Labdoyrc Barthlmy et Condorcct Leroy, avec lection de do-
micile au Greffe du Tribunal de Cassation de la Rpublique, contre un jugement
rendu le 17 Novembre 1941, par le Tribunal Civil de Jacmel, entre eux et le sieur
Morel Lafond-Favires, avocat, demeurant et domicili Jacmel, patent au No. 15
et identifi au No. 621, plaidant par lui-mme avec lection de domicile Port-au-
Prince, au cabinet de Me. Love Lger, rue Bonne-F"oi, No. 713;

Ou l'audience publique du 25 Mars mil neuf cent quarante deux les parties
n'tant pas reprsentes la barre. Monsieur Numa Rigaud, Substitut du Commissaire
du Gouvernement, en la lecture des conclusions de son collgue Me. Hubert Alexis;
Vu l'acte dclaratif de pourvoi, le jugement attaqu, les requtes des parties, les
pices l'appui et les dispositions de la loi invoques;
Vu aussi les conclusions du Ministre Public et, aprs en avoir dlibr en la cham-
bre du conseil, conformment la loi;

SUR LES TROISIEME ET CINQUIEME MOYENS du pourvoi pris, respec-
tivement d'excs de pouvoir, de violations des Arts. 3 38 et 399 et suivants combins
C. P. C. et de violation de l'art. 1752 C. C. des principes qui rgissent le mandat,
de violation de la rgle Nul ne plaide par procureur et d'excs de pouvoir, en ce
que le premier juge, tenant compte d'un dsistement signifi par Emile Delince, de
l'action intente par Morel Lafond-Favires aux demandeurs, action laquelle
Emile Delince n'avait pas t partie, n'tait pas rgulirement intervenu, de gr ou
de force, et n'avait pas t reprsent par Lafond-Favires qui l'avait entreprise en
son nom personnel et non comme mandataire, a mis le dfetideur hors de cause et
appointe les demandeurs, s'ils n'acceptaient pas ce dsistement, appeler directement
le dsistant en justice pour faire trancher la contestation:
Attendu, en fait, qu'assign le 2 Avril mil neuf cent quarante et un par Morel
Lafond-Favires, directeur du Journal Sud-Ouest pour s'entendre, en raison de la
suppression illgale et abusive du courant lectrique au local de ce Journal effectue
le 25 Mars prcdent, condamner au rtablissement, aux conditions contractuelles
lgales, du dit courant, deux mille dollars de dommages-intrts son profit, avec
excution provisoire et une astreinte de 10 gourdes par jour de retard, l'usine hydro-
lectrique de Gaillard, compagnie d'clairage lectrique de Jacmel, ayant pour con-
cessionnaires les demandeurs, tait, le 19 Juin suivant, la requte de Morel Lafond-
Favires, somme d'audience pour plaider la cause pendante entre eux, suivant l'as-
signation du 2 Avril 1941;

Attendu qu'avant l'vocation de la cause, soit le 29 Aot 1941, Emile Delince,
propritaire-fondateur du Journal Sud-Ouest par acte d'huissier signifiait l'usine
hydrolectrique de Gaillard un dsistement pur et simple, sans exception ni rserve,
de l'action ne de l'assignation sus-dsigne, elle intente la requte de Morel
Lafond-Favires, alors directeur du Journal Sud-Ouest aujourd'hui dmissionnaire
annulant, pour n'tre i lus d'aucun effet, tous les actes de procdure qui avaient pu
tre faits dans la cause;
Attendu qu' l'audience du 13 Octobre 1941, l'affaire tant appele du rle Morel
Lafond-Favires. verbalement dclara la rtracter en demanda la radiation, puis sa
mise hors de cause, parce que, dornavcnt, sans qualit et sans intrt pour poursuivre
l'instance engage ce 2 Avril 1941 par suite de sa dmission de Directeur du Jour-
nal Sud-Ouest et du dsistement signifi par le propritaire-fondateur de ce jour-
nal oblig, parce que son commettant, par tous les actes faits par lui en qualit de
Directeur de ce journal;

Attendu que ces demandes du dfendeur combattues par l'Usine hydro-lectrique
de Gaillard, qui les dclara irrecevables sans son consentement et au fond insuscep-
tibles d'tre bases sur un dsistement inoprant en la circonstance parce que produit,
sans une instance personnelle au dfendeur, par Emile Delince, qui n'y avait pas t
partie, qui n'y tait pas intervenu et qui n'y avait pas t reprsent par le dfendeur
titre de mandataire, spcialement autoris, sans que cette qualit de mandataire puisse
driver, en ce qui est de cette instance ouvert le 2 Avril 194] de celle de Directeur
du Journal Sud-Ouest, le Tribunal Civil de Jacmel par le jugement entrepris, re-
jeta les chefs de demande relatifs la rtractation de la procdure et la radiation de


20
!-.L'Li.!:TlN DES ARRETS Du TRIBUNAL ,-t (..ASSATION
l'affaire du rle, mit hors de cause Morel Lafond-1-avicres. parce que devenu sans
qualit, dit que si la partie dfenderesse n acceptait pas le dsistement d'action propos
par Emile Delince, propritaire du Journal Sud-Ouest elle appelerait, devant lui,
le dsistant pour faire trancher la contestation et compensa les dpens;
Attendu que de l'examen du jugement querell, il rsulte que l'incident soulev,
sur l'appel mme de la cause pendante entre les parties suivant l'acte introductif
d'instance du 2 Avril 1941 comportait trois demandes du dfendeur, savoir, la
rtractation, par lui, de la procdure engage en son nom, la radiation du rle de
cette procdure et sa mise hors de cause de l'instance qui en faisait l'objet;
Attendu que du mme examen, il rsulte, galement, que pour faire droit la
hors de cause, le premier juge, faisant siennes les conclusions y relatives du Ministre
Public, a admis, avec ce magistrat que. dans l'instance cre par l'assignation pose
le 2 Avril 1941 par Morel Lafond-Favires, directeur du journal, Sud-Ouest celui-
ci avait t, sinon le mandataire de ce Journal qui n'tant pas personne morale,
n'avait pu, valablement, donner mandat, mais assurment, en sa qualit de Directeur,
le mandataire du propritaire du dit journal, qu'en consquence, n'tant plus diree-
teur, il n'avait plus qualit pour poursuivre l'instance ou y renoncer, qu'il devait
tre mis hors de cause et la procdure continue entre le propritaire du journal et
les demandeurs, la charge par ceux-ci et par les voies lgales d'accepter ou de re-
fuser le dsistement offert;
Attendu que les faits de la cause rvlent, pourtant que c'est bien Morel Lafond-
Favires qui le 12 Novembre 194 0, avait contract avec les demandeurs pour l'ins-
tallation lectrique et l'abonnement l'clairage supprim le 25 Mars 1941; que
c'est encore lui qui. en son nom personnel, bien qu'avec le titre de Directeur du
Journal Sud-Ouest avait pos l'assignation du 2 Avril 1941 et requis, son
profit, la condamnation des demandeurs deux mille dollars de dommages intrts;
Attendu que dans ces conditions et Emile Delince n'tant pas rgulirement inter-
venu pour prendre ses fait et cause, c'est bien lui que la compagnie avait affaire,
nonobstant la qualit de Directeur du journal Sud-Quest et nonobstant le dsis-
tement du 28 Aot 1941 qui n'tant pas encore examin, ne dgageait pas sa res-
ponsabilit personnelle:
Attendu, en effet, qu'alors mme que de cette qualit de Directeur du Journal
Sud-Ouest il se pourrait dgager qu'il avait procd pour ce journal, cela importe-
rait peu, puisque ce journal n'tant pas personne morale, ne peut ester en justice,
mais il ne s'en dgagerait pas de mme coup et de plein droit, qu' dfaut du jour-
nal il avait procd pour son propritaire, titre de mandataire, dans l'assignation
du 2 Avril 1941, que pour qu'il procdt, au nom de Delince, propritaire-fondateur
du Journal Sud-Ouest tait insuffisant le mandat qui avait pu lui tre donn pour
diriger cet organe de publicit, le dit mandat n'tablissait entre eux que des rapports
de commettant propos, pour des actes de stricte administration:
Attendu qu'en demandant sa mise hors de cause le dfendeur n'avait pas tabli
qu'il avait t mandat, spcialement, par Delince pour entreprendre l'instance: que
Delince par consquent, n'y avait pas t partie, le dfendeur ne l'y ayant pas re-
prsent et ayant constamment, procd en son nom personnel qu'il n'y tait pas,
non plus, rgulirement intervenu, volontairement ou forcment, pour pouvoir tant
partie, en dsister utihnu-nt que donc quand bien mme le Tribunal Civil de Jacmel
a rserv le jugement de l'incident du dsistement pour tre vacu directement entre
les demandeurs et le dsistant, il ne l'a pas moins tenu pour valable et lui a fait
produire effet par rapport au dfendeur et s'en est autoris, comme il s'est autoris
de la qualit de mandataire prise par lui, pour le mettre hors de cause et lui subs-
tituer le dsistant dans les responsabilits encourues du fait de cette assignation sans
qu'un jugement commun et t pralablement rendu entre tous et et engag per^
sonnellement ce dsistant, en lieu et place du dfendeur;
Attendu que de tout ce qui prcde, il rsulte que la dcision attaque est entach
d'excs de pouvoir et mrite les reproches articuls;
Par ces motifs et sur les conclusions conformes du Ministre Public, casse et annule
le jugement rendu entre les parties, par le Tribunal Civil de Jacmel, ordonne la re-
mise de l'amende dpose, condamne More! Lafond-Favires aux dpens liquids la
somme de.....gourdes, en ce, non compris le cot du prsent arrt, et pour qu'il
soit statu conformment la loi, renvoie la cause et les parties devant le Tribunal
Civil de Petit-Gove.


BULLETIN DES ARREiTS OU TRIBUNAL DE CASS.XTION
21
Ainsi jug et prononc par Nous. Ernest Douyon. prsident. Daniel Apollon,
Llio Vilgrain. Edgard Thomas et Charles Riboul. juges, l'audience publique du 16
Dcembre mil neuf cent cent quarante deux en prsence de M. Numa Rigaud. Subs-
titut du Commissaire du Gouvernement avec l'assistance de M. Scvola Rameau.
commis-greffier.
Il est ordonn, etc
En foi de quoi, etc


No, 10.
SOMMAIRE
Enregistrement, Infraction, Sanction, Excution provisoire. Titre authentiques
opposs. Fait de possession. Apprciation souveraine. Motif lgal. Motif im-
plicite.
/ L'infraction l'art. 114 de la toi sur l'Enregistrement faisant dfense de statuer
sur des pices non enregistres n'est pas une cause de nullit du jugement: elle engage
seulement la responsabilit du juge.
li Quand de deux titres authentiques qui s'opposent, le tribunal ci bon droit carte
i'un et valide l'autre, l'excution provisoire est lgalenxnt ordonn sur le fondement
de ce dernier.
/// Les juges du fond apprcient souverainement les faits desquels ils font rsulter
la possession utile pour prescrire.
l\' La loi entend par motifs l'exposition de faits prcis et dterminants ainsi que
les dispositions lgales applicables la cause. Les motifs implicites peuvent suffire.

ARRET DU 2i DECEMBRE 1942

Dereniond S'de contre Hortense Guillaume Sam

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, deuxime section, a rendu L'arrt suivant:

Sur le pourvoi du sieur DEREMOND SEIDE, planteur, demeurant et domicili
au Dondon. identifi au No. 130. demandeur par Me. Zache Fouch, du Barreau du
Cap-Ha'itien. patent et identifi aux Nos. 4 et 36. avec lection de domicile au
Greffe du Tribunal de Cassation:
CONTRE un jugement rendu par le Tribunal Civil du Cap-Ha'itien. le 19 Jan-
vier 1942. au profit de la dame Hortense Guillaume Sam. propritaire, demeurant et
domicilie la Grande Rivire du Nord, identifie au No. 204. dfenderesse par Me
Edmond L. Guillaume, identifi et patent aux Nos. 168-B et 73:
Ou'i l'audience publique du dix neuf Novembre dernier, les parties n'tant pas
rjprsentes la barre. Monsieur Hubert Alexis. Substitut, en la lecture des conclu-
sions rdiges par Monsieur Franois Mathon. Commissaire du Gouvernement:
\'u: la dclaration de pourvoi. le jugement attaqu, les requtes des parties, les
pices l'appui, les conclusions du Ministre Public et les dispositions de lois in-
voques:
Et aprs en avoir dlibr en Chambre du Conseil, conformment la Loi:
I.Sur le premier moyen du pourvoi pris de violation de l'art. 114 de la loi sur
l'Enregistrement, en ce sens que. au mpris de cette disposition qui lui fait dfense
d statuer sur des pices non enregistres, le juge aurait cependant ainsi agi, comme
en fait preuve le visa du jugement de l'expdition de l'acte du 11 Dcembre 1911,
non revtu de la formalit de l'enregistrement:
Attendu que l'infraction l'art. 1 l 4 de la loi sur l'Enregistrement n'est pas une
cause de nullit des jugements. Elle engage, seulement la responsabilit du juge
auquel elle peut tre reproche:
Que le moyen pris de pareille violation dans l'espce, ne tire donc pas cons-
quence de la cassation du Jugement attaqu;
D'OU REJET DE CE MOYEN.
II.Sur le deuxime moyen pris de violation et de fausse interprtation des arts.
142 et 144 C. P. C en ce que le jugement a ordonn l'excution provisoire pour
titc;s authentiques, alors que n'auraient pas ce caractre les titres invoqus dans la


22
BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATIOX
cause, et que. d'autre part, l'excution provisoire a t galement ordonne pour les
dpens, au mpris de la disposition lgale qui fait dfense de l'accorder sur ce chef;
(1) Attendu qu'il n'est pas exact que le jugement critiqu comporte l'excution
provisoire sur le chef des dpens. La lecture de ce jugement fait voir que, son dis-
positif, la partie concernant l'excution provisoire, prcde le chef des dpens, auquel
a t en outre condamn le pourvoyant;
Qu'il suit que l'art. 144 C. P. C. n'a pas t viol.
(2) Attendu que. aux termes de l'art. 142 C. P. C. l'excution provisoire sans
caution sera ordonne, s'il y a titre authentique... etc..
Que le pourvoyant dnie ce caractre aux actes, titres et documents dans la cause,
ceux-ci ne consistant pas. d'aprs lui. un titre d'o il rsulte une crance certaine,
liquide et exigible, pouvant servir de base des poursuites:
Attendu que la dfenderesse au pourvoi a eu produire, en outre d'autres pices, non
seulement des actes de naissance d'o rsulte sa qualit d'hritire de son frre, mais
encore des jugements, procs-verbaux d'arpentage en opposition au plan et procs-
verbal prsents par son adversaire l'appui d'une prescription qu'il invoquait et que
le Tribunal a dclar non existante:
Attendu que. lorsque au titre authentique produit par le demandeur l'adversaire
oppose un autre titre authentique et que l'un et l'autre se dtruisent rciproquement,
il y a lieu excution provisoire si le Tribunal a adopt l'un des titres et repouss
l'autre;
Qu'il en a t ainsi dans la Cause.
Attendu qu'il s'agit ici d'expulsion des lieux et la partie gagnante est munie de
titre auquel provision est due;
Qu'il suit donc de ce qui prcde que le premier juge tait autoris ordonner
l'excution provisoire sans caution des chefs indiqus de son jugement, sans avoir
viol les Arts. 1 42 et 1 44 C. P. C. ;
III.Sur le troisime moyen tir de la violation et de la fausse interprtation
des arts. 2030 et 1997 C. Civ.. en ce que le jugement entrepris aurait reconnu ta-
blie la prescription de vingt ans en faveur de la dame Hortense Guillaume Sam
quand la possession de son auteur ne remonterait pas plus de dix neuf ans. et que,
d'autre part, cette possessioh attribue Horace Guillaume Sam. aurait t trouble
Attendu qu'il est de rgle que les juges du fond apprcient souverainement les
faits desquels ils font rsulter la possession;
Que. dans la cause, le premier juge a eu considrer un tat de faits qu'il a ap-
prcis pour dclarer que le pourvoyant n'a pu tre en possession depuis vingt ans
des terres qui ont t plutt occupes depuis dix-neuf ans par feu Horace Guillaume
Sam. et que. au contraire au profit de la dfenderesse au pourvoi s'tait ajoute la
possession exempte de prcarit de 1 9 ans de son auteur, feu Horace Guillaume Sam.
celle prcdemment et effectivement exerce par la mre de ce dernier, la dame Laeticia
Damis. ce qui donnerait lieu une possession utile de plus de vingt annes pour
tablir la grande prescription en sa fa%^eur;
Qu'il suit que le jugement a raisonn sur les conditions gnrales de la prescription
en montrant comment et en quoi il les a appliques l'espce soumise;
Que c'est donc tort qu'il lui est fait reproche de la violation et de la fausse in-
terprtation des arts. 2030 et 1997 C. Civ.;
D'o rejet du troisime moyen:
IV.SUR LE QUATRIEME ET DERNIER MOYEN, pris de violation de
l'art. 148 C. P. C. en ce que le pourvoyant avait demand au premier juge de re-
jeter des dbats, les pices indiques dans ses conclusions ainsi que les faits avancs
en dehors du jugement interlocutoire du 5 Novembre 1937. et de lui permettre
d'tablir un droit de proprit par tmoins, et le juge a rejet toutes les fins, moyens
et conclusions sans mettre un seul motif qui pt l'autoriser ce faire;
Attendu que la loi. en exigeant que les jugements soient motivs, entend par
motifs l'exposition des faits prcis et dterminants ainsi que les dispositions lgales
qui ont emport la dcision du juge: qu'il est de rgle que les motifs implicites peu-
vent suffire remplir le vu de l'art. 148 C. P. C:
Attendu, que dans la cause, ce n'est pas faute de remplir ces conditions, que le
jugement du 19 Janvier 1942 peut tre querell d'tre insuffisamment motiv, voir
mme de manquer totalement de motif, sur le rejet par lui des fins, moyens et con-
clusions du sieur Deremond S'ide;


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE (.ASSATION 23


Que la lecture de ce jugement montre que les prtentions, fins et moyens du pour-
voyant ainsi que sa demande d'enqute ont t rejets parce que de l'examen des faits
et circonstances de la cause, il est rsult pour le premier Juge que c'est mme
l'encontre des documents prsents par le dfendeur, lui-mme, que ce dernier a pr-
tendu avoir t en possession depuis vingt ans des terres qui ont t plutt occupes,
ce moment, par feu Horace Guillaume Sam.
Attendu, d'autre part, le premier juge apprcie bon droit, l'opportunit de re-
tenir des pices aux dbats ou de les rejeter.
Qu'il suit de ce qui prcde que le pourvoyant n'est pas plus heureux dans son
quatrime et dernier moyen qui sera rejet,
PAR CES MOTIFS, le Tribunal, sur les conclusions conformes du Ministre
Public, rejette le pourvoi de Deremond S'de contre le jugement rendu, le 1 9 Janvier
194 2 par le Tribunal Civil du Cap-Ha'itien au profit de la dame Hortense Guillaume
Sam, dclare l'amende acquise l'Etat et condamne le pourvoyant aux dpens liqui-
ds la somme de gourdes, en ce, non compris le cot du prsent arrt.
Ainsi jug et prononc par Nous, Etzer Vilaire, Vice-Prsident, Marceau Lecorps,
A. D. Dannel, J. B. Cinas et Rodolphe Barau, Juges, l'audience publique du 22
Dcembre 1942. en prsence de Monsieur Hubert Alexis. Substitut du Commissaire
du Gouvernement avec l'assistance de M. Devze Tanis, Commis-Greffier,
Il est ordonn, etc.....
En foi de quoi, etc.....


No. 11.
SOMMAIRE

Exploit, Nullit couverte, Frais funraires. Gestion d'afaires, Carte d'identit.

/ La rgularit de l'exploit signifi une partie couvre le vice de la signification
faite il son co-dfendeur lorsqu'un intrt commun les lie et que la cause prsente
leur gard un caractre d indivisibilit.
Il Les frais funraires constituent une dpense ncessaire la charge des hritiers:
l'avance qui en a t faite pour eux avec leur assentiment tacite forme un quasi-con-
trat de gestion d'affaire. Ils en doivent le remboursement.
III. La mention de la carte d'identit n'est pas exige des trafiquants dans les notes,
les reconnaissances et les reus dlivrs pour leurs affaires courantes.
Les ministres des cultes en sont exempts quand ils ne procdent pas en justice
comme demandeurs.

ARRET DU 22 DECEMBRE 1942

Kesler Boniface et autres Contre Emilio Coqmann et Fdor Frailletir

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, deuxime section, a rendu l'arrt suivant:

Sur le pourvoi du sieur KESLER BONIFACE dit ROTHSCHILD et de la dame
Eugnia Boniface. propritaires demeurant et domicilis Aquin, respectivement
identifis aux Nos. 705 et 151. agissant en qualit d'hritiers bnficiaires de la suc-
cession du sieur Raoul Coqmann. leur frre dcd, et ayant pour avocat Me. Brennus
Gourdet du Barreau d'Aquin. identifi au No. 448 et patent au No. 14 avec lection
de domicile Port-au Prince en la demeure de Madame Brennus Gourdet, rue de la
Runion No. 7,
Contre un jugement du Tribunal Civil d'Aquin rendu le vingt six Dcembre mil
neuf cent quarante et un entre eux et l.le sieur Emilio Coqmann. propritaire, de-
meurant et domicili Aquin, identifi au No, 3690, ayant pour avocat constitu
Me. Dupin Castor fils, du Barreau d'Aquin, patent au No. 15 identifi au No. 131,
avec lection de domicile au Greffe du Tribunal de Cassation et 2.le sieur Fdor
Frailleur, commerant, identifi et patent aux Nos. 29 et 167, demeurant et do-
micili Aquin. ayant pour avocats Mes. Edmond Pierre-Pierre et Jh. Myrtil Saint-
Julien, identifis et patents aux Nos. 1259, 14. 46540 et 16, le premier du Barreau
de Port-au-Prince, le second, de celui d'Aquin, avec lection de domicile au cabinet
du premier, rue Frou No. 1 1 1 ;


24
hUI LHTIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
Oui, r.iudicnce publique du vingt six Novembre coul, Me. Edmond Pietrc-
Picrre en ses observations pour son client, le Co-dfendeur de celui-ci et le demandeur
n'tant reprsents l barre et l'audience publique du premier Dcembre courant
Monsieur le Commissaire du Gouvernement Franois Mathon en la lecture des
conclusions de Monsieur le Substitut Numa Rigaud; et aprs en avoir dlibr en la
Chambre du Conseil conformment la Loi;
Vu; l'acte dclaratif de pourvoi, le jugement attaqu, les requtes des parties et les
pices par elles dposes l'appui:

Vu, galement les dispositions de loi invoques:
Sur la fin de non recevoir propose par Emilio Coqmann, prise de ce que la signi-
fication lui destine de la requte contenant les moyens du pourvoi est nulle tant
faite en violation de l'Art. 78 C. pr. Civ..
Attendu que l'exploit critiqu est nul. en effet puisque l'huissier a dclar s'tre
transport au domicile d'Emilio Coqmann o. n'ayant trouv ni parent ni serviteur
ni voisin capable de recevoir sa copie, il s'est transport au Tribunal de Paix. etc..
l'art, susvis n'a point compris ni n'a pu comprendre les voisins parmi ceux qui
la copie des exploits peut tre remise au domicile de la partie en l'absence de celle-ci;
le voisin ne doit tre cherch qu'en sa propre demeure, quand fhuissier n'a trouv en
celle de la partie aucune des personnes dsignes par l'art. 78 comme aptes recevoir
sa copie;
Mais attendu qu'Emilio Coqmann et Fdor Frailleur ont un intrt commun en
la cause, si bien que la dchance des demandeurs l'gard de l'un des deux n'affec-
terait en rien leur situation et ne dispenserait pas de l'examen entier du pourvoi; en
ce cas la rgularit de l'exploit signifi Fdor Frailleur couvre le vice de la signi-
fication faite son co-dfendeur; en consquence, rejette la fin de non recevoir;
Sur le premier moyen du pourvoi pris de violation de l'Art. 148 C. pr. Civ. et
d'excs de pouvoir, en ce que le premier juge aurait, aux points de fait et de droit,
pass sous silence les fins de non recevoir des demandeurs et certains de leurs moyens:
Attendu que le moyen manque en fait: les trois fins de non recevoir souleves contre
1 action de Fdor Frailleur ont t reproduites amplement puis examines de mme
en la dcision qui les a rejetes juste raison: il importe peu que le Tribunal les ait
toutes comprises et embrasses, son point de droit, dans la question gnrale,
savoir s'il devait les accueillir: puisque dans d'autres parties du jugement, aux mo-
tifs, leur objet a ensuite t bien prcis; que, de mme, au point de faits le pre-
mier juge- a pris soin de rsumer les conclusions des parties, toutes pralablement
transcrites, de sorte qu'il n'a pas rapport seulement l'objet de la demande, comme
les demandeurs l'en accusent, mais chacune des questions dbattues qui pendaient
juger et aussi tous les faits et circonstances de la cause dont, au reste, il s'est inspir
pour dcider;
Sur les deuxime, troisime, quatrime, cinquime, huitime et neuvime moyens,
pris de violation de l'Art. 148 C. p. Civ. pour insuffisance de motifs, et violation des
Arts. 142 du mme Code, des Arts. 1157, 1158. 955. 1100 et 1104 C. Civ. et
d'excs de pouvoir:
Attendu que des faits et documents de la cause il ressort que Raoul Coqmann,
frre des demandeurs et de scn vivant Substitut du Commissaire du Gouvernement
prs le Tribunal Civil d'Aquin, tant dcd le 9 mai 1 940 au matin, ces demandeurs
ne se proccuprent pas du soin de son enterrement. Eugnia Coqmann. venue en la
maison mortuaire, chez la dame .M?.cettc Mirand, requit l'apposition des scells sur
les effets du dfunt, ce qui provoqua entre les deux femmes une vive altercation;
qu'alors mu de l'abandon o tait laiss le mort, Emilio Coqmann, son cousin, qu'il
avait co.mbl de bienfaits et hberg durant cinq ans, alla emprunter de Fdor F-
railleur deux cent vingt cinq dollars pour des funrailles dignes du dfunt; qu'ayant
reu cette somme, il commanda immdiatement Port-au-Prince chez les frres
Audain un cercueil de prix qu'un camionneur apporta en mme temps qu'accou-
raient, pour rendre leur devoir au mort, ses belles-soeurs affectionnes, les dames
Ludovic Boucard. veuves Winphin et Woolley, Denis Paret et Augustin Bcrnadin;
que celles-ci ayant reu d'Emilio Coqmann les valeurs prtes s'occuprent des apprts
funbres, puis du service icligieux pour la prise de deuil; qu'enfin Emilio termina la
mission dont il s'tait charg en faisant riger au cimetire d'Aquin un caveau qui
reut les restes de l'auteur des demandeurs;


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION 25


Attendu qu'ayant obtenu le prt le matin mme du dcs, l'emprunteur en passa
acte le lendemain par devant notaire; que cet acte, au rapport de Me. Augustin
Alexis Bellancourt. constate la cause de l'empruntles frais funraires de Raoul
Coqmannl'intervention aussi des dames sus-nommes qui dclarrent au notaire
avoir reu l'argent pour tre employ cette fin;
Attendu que les hritiers de Raoul Coqmann, aprs leur acceptation de sa suc-
cession sous bnfice d'inventaire ne voulurent pas rembourser cette valeur; qu'alors
Fdor Frailleur les assigna en paiement, eux et Emilio Coqmann; que ce dernier
leur opposa sa qualit de grant d'aft'aires er soutint que les dpenses ncessaires qu'il
avait faites pour eux les engageaient et qu'ils en devaient paiement; ce qu'admit le
juge qui cependant trouvant la somme exagre, estima ce quoi elle devait tre rai-
sonnablement rduite la charge des hritiers, en tenant compte du rang qu'occupait
le dfunt et du cot des enterrements dans la ville d'Aquin; que se fondant nan-
moins sur l'acte du dix mai mil neuf cent quarante il condamna les hritiers par
privilge et sous bnfice d'inventaire sept cent cinquante trois gourdes quatre vingt
cinq centimes (Gdes 75 3,85) au profit de Fdor Frailleur, et Emilio Coqmann
trois cent soixante et une gourdes et quinze centimes (Gdes. 361.15), ce qui forme
au total Gdes. 1.125 quivalent des deux cent vingt cinq dollars prts;
Attendu que les frais funraires sont la charge des hritiers et que leur avance
constitue n'en point douter une dpense ncessaire dont ils doivent le rembourse-
ment; que le fait d'y avoir pourvu avec l'assentiment tacite des intresss constitue
le quasi-contrat de gestion d'affaires vainement dni par les demandeurs; que le
juge s'est lgalement fond cet gard sur l'acte authentique du dix mai mil neuf
cent quarante, autant que sur les circonstances de la cause qu'il a souverainement ap-
prcies et notamment sur le fait que, malgr leurs contestations, le frre et la sur
de Raoul Coqmann n'ont point soutenu avoir pourvu de leurs deniers ou de ceux "^
de la succession aux frais de l'enterrement du DE CUJUS; qu'ainsi ce n'est point,
comme le prtendent les demandeurs d'aprs la notorit publique ou sa connais-
sance personnelle que le juge a pu savoir que le dfunt tait leur frre et que la
somme prte a servi aux funrailles de Raoul Coqmann: ils n'ont pas renvers les
prsomptions et plusieurs pices dont il sera parl ci-aprs qui confirment et forti-
fient les nonciations contenues en l'acte du 10 mai; qu'il s'ensuit que la dcision a
fait contre eux une juste application des Arts. 1161. 1 1 68 et 1868 C. C ce dernier
texte en ce qui concerne le privilge des frais funraires, et que, loin de violer les Arts.
1 157 et 1 158 du mme code, elle en a fait une saine application;
Attendu que le juge a ordonn bon droit l'excution provisoire sans caution du
jugement par rapport au titre authentique tablissant la crance de Fdor Frailleur;
que la rpartition de la dette entre les demandeurs et Emilio Coqmann n'empche
point que ce soit cet acte qui a servi de base leur condamnation; qu'enfin les Con-
sorts Boniface sont sans intrt pour faire un moyen de Cassation de cette rpartition
opre d'office par le juge, car clic a t ordonne leur profit; qu'ainsi la violation
des Arts. 142 C. pr. Civ. et 1104 C, C. est tort reproch au jugement et qu'il n'est
vici d'aucun excs de pouvoir;
Sur le sixime et le septime moyens pris de violation de l'Art. 1 0 de la loi du 21
Avril sur la Carte d'identit, de violation de l'Art. 1100 C. Civ. et d'excs de
pouvoir:
Attendu qu'indpendamment de l'acte authentique du dix mai 1940, produit
l'appui de la demande de Fdor Frailleur et d'o rsulte le quasi-contrat de gestion
d'affaire invoqu par Emilio Coqmann, celui-ci a prsent devant le premier juge,
pour tayer sa dfense: d'abord un reu dlivr par le cur d'Aquin qui avait procd
l'enterrement, un aussi du voiturier qui avait apport le cercueil de Port-au-Prince
Aquin, un troisime de l'entrepreneur des pompes funbres qui l'avait vendu et en-
fin une note dresse par Emilio Coqmann relative de menus frais indispensables
dans un enterrement, toutes pices dment timbres, enregistres et communiques
aux Consorts Boniface: que ceux-ci reprochent leur adversaire de n'avoir tout
d'abord produit et offert en communication que le reu du cur et ils font grief
au jugement d'avoir retenu et apprci ces pices, encore qu'elles ne portent pas les
numros des cartes d'identit de leurs signataires:
Attendu que, selon les dispositions du Dcret-loi du 15 Janvier 1940 modificatives
des dcrets-lois antrieurs sur la Carte d'identit, il n'est point fait aux Commer-
ants et aux Trafiquants non plus qu'aux particuliers l'obligation de mentionner les


7g BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION


numros de leurs cartes d'identit dans les reconnaissances, les notes et les reus qu'ils
dlivrent-pour leurs affaires courantes; que d'ailleurs en ce qui regarde Emilio Coq-
mann sa carte d'identit tait produite devant le premier juge; qu'enfin la loi du 21
Avril 1939 en son article premier dispense de la taxe qu'elle tablit, les membres du
clerg catholique et les ministres des Cultes reconnus dans les cas o ils ne procdent
pas en justice en qualit de demandeurs;
Attendu que ces pices ont t prsentes pour repousser les dngations des hri-
liers de Raoul Coqmann responsables des dettes de la succession; elles n'ont pu l'tic
ds l'instance commence, mais une partie n'est point dchue du droit de produire
en tout temps, pourvu que ce soit avant la fin des dbats, les actes ncessaires sa d-
fense et qui, d'ailleurs, ont t communiqus et discuts: qu'il s'en suit que les griefs
relevs en ces moyens runis ne sont pas jutifis;
Sur le sixime et dernier moyen pris de violation de l'Art. 943 C. Civ. en ce qui
concerne la condamnation des demandeurs des dommages-intrts, alors qu'ils
taient assigns en paiement d'une somme d'argent.
Attendu que la rgle contenue en cette disposition lgale n'est applicable qu'au
simple retard dans le paiement de la somme due. en d'autres termes lorsqu'il ne s'agit
que d'intrts moratoires et non lorsqu'il y a lieu, selon la souveraine apprciation
du juge du fait, des intrts compcnsati>ires, comme en l'espce o le Tribunal
Civil d'Aquin a estim que les demandeurs ont us de procds vexatoires pouvant
porter atteinte la rputation du crancier accus par eux de collusion frauduleuse
avec Emilio Coqmann; qu'enfin il n'chet pas de s'arrter au reproche adress au
juge de ce qu'il a fait cioit Emilio Coqmann relativement sa question d'affaire
encore que cette partie n'en et pas rendu compte; que ce dernier moyen n'a pas t
soulev devant le premiei juge, il est donc irrecevable; il est, de plus, mal fond, car
Emilio Coqmann a bien rendu compte de sa gestion en tablissant de faon dtaille
et par les pices justificatives ci-dessus numres, l'emploi de la somme que nces-
sitait l'enterrement dont il s'est charg l'avantage des hritiers qui incombait
cette obligation naturelle la fois lgale;
Par ces motifs et sur les Conclusions du Ministre Public, conformes en majeuie
partie, le Tribunal rejette comme mal fond le pourvoi des Consorts Boniface contre
le jugement du Tribunal Civil d'Aquin rendu le- vingt six Dcembre mil neuf cent
quarante et un; Ordonne en consquence la Confiscation de l'amende dpose et
condamne les demandeurs aux dpens liquids la somme de....... gourdes,
pour Fdor Frailleur, ces dpens distraits au profit des avocats de Frailleur qui, par
Me. Pierre-Pierre, en a fait la demande la barre sur affirmation de droit, et
celle de goiirdes pour Emilio Coqmann, ces derniers dpens distraits au
profit de Me. Dupin Castor fils. qui. dans sa requte en a fait rgulirement la de-
mande, en ce, non compris le cot du prsent arrt.

Ainsi jug et prononc par Nous. Etzer Vilaire, Vice-Prsident, Bignon Pierie-
Louis, Marceau Lecorps, A. D. Dannel et J. B. Cinas, Juges, en audience publique
du mardi vingt deux Dcembre mil neuf cent quarante deux, en prsence de Mon-
sieur Hubert Alexis, Substitut du Commissaire du Gouvernement avec l'assistance de
Monsieur Devze Tanis, commis-greffier.

11 est ordonn, etc, .

En foi de quoi, etc.....


No. 12 SOMMAIRE

Pourvoi, Signification du jugement. Dpt. Chefs de dispositif contradictoires.
7 // n'est pas interdit au demandeur en ca.ssation de devancer, en se pourvoyant,
la signification du jugement, objet de .son recours, pourvu que, conformment l'art.
930 c. pr. civ., il dpose tenjps . pdition avec l'exploit de sa signification.
11 11 y a contradiction entre les chefs de la dcision qui, sur une demande en dc-
guerpissemcnt contre les acqureurs d'un immeuble, dclare que leur acte de vente
n'est pas translatif de proprit et qui l'cmnule. en mme temps qu'elle ordonne une
enqute pour tre ensuite statu sur la prescription dcennale invoque par les acqu-
reurs se fondant sur leur juste titre et leur bonne foi.


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL UE CASSATION fj
ARRET DU 2 FEVRIER 1943

Affaire Vve Fernand Larrieux et Consorts contre Marie Nelson.

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, 2e Section, a rendu l'arrt suivant:

Sur le pourvoi de la Vve Fernand Larrieux. ne Marie-Louise Auguste, des demoi-
selles Fernande et France Larrieux et de Monsieur Antonio Larrieux, mdecin, tous
quatre propritaires, identifis, demeurant et doiTiicili aux Cayes, agissant, la pre-
mire en sa double qualit de commune en biens avec feu son poux Fernand Lar-
rieux et de tutrice lgale de sa fille mineure Daniella Larrieux et les trois derniers en
qualit d'hritiers lgitimes du dit Fernand Larrieux, leur pre, ayant pour avocat
Me. Marcel Lubin, du Barreau des Cayes, dment identifi et patent, avec lection
de domicile au Greffe du Tribunal de Cassation:
Contre le j'ugement interlocutoire du Tribunal Civil de Port-au-Prince du 15
Dcembre 1941 rendu entre eux et la demoiselle Marie Nelson, dite Marie Ville-
franche, propritaire, demeurant et domicilie aux Cayes. identifie au No. 2525
ayant pour avocat Me. Marescot. du Barreau de la dite ville;
Ou'i. l'audience publique du 17 Dcembre 194 2. Mes. Marcel Lubin et Marescot
dans les dveloppements respectifs de leur requte et M. le Substitut Numa Rigaud
en ta lecture des conclussions de son Collgue, M. Hubert Alexis;
Vu: l.le jugement attaqu. 2.l'acte dclaratif du pourvoi. 3.les requtes
des parties. 4.les pices par elles dposes et 5.les dispositions de loi invoques.

Et aprs en avoir dlibr en la Chambre du Conseil, conformment la Loi;
Attendu que. par testament olographe du 16 Novembre 1922. Lamartinire Vil-
lefranche rsidant aux Baradres. disposa de ses biens en faveur de ses fils: Georges.
Frdric et Raoul Villefranche. H en lgua la quotit disponible une fille en bas-
ge, la nomme Marie Nelson:
Attendu que le 22 Dcembre suivant, le testateur dcdait Port-au-Prince,
l'Asile Franais:
Attendu que quatre annes aprs, le 13 Aot 1926. il fut procd, l'amiable.
ca l'tude et par le ministre du notaire Longchamp Daniel des Baradres, au par-
tage des biens de la succession du mort, en prsence de ses fils et des tuteur et su-
brog-tuteur de la mineure Marie Nelson;
Attendu qu'il fut allou la dite mineure une somme d'argent et une proprit
fonds et btisses situe Port-au-Prince, l'Ave. Grgoire, ci-devant Chemin des
Dalles:
Attendu que Marie Nelson resta jusqu'en Novembre 1940 dans l'ignorance de
cette disposition testamentaire et de l'acte de partage ci-dessus vis, ni son tuteur ni
les fils du de cujus n'ayant jamais voulu l'en aviser, ni la mettre en possession de
l'immeuble qui lui tait chu:
Attendu que. entre temps, c'est--dire le 9 Fvrier 19 29. par acte reu au rapport
de Monsieur le Notaire Eustache Edouard Knol de Port-au-Prince, un prtendu
Lamartinire Villefranche vendit l'immeuble du Chemin des Dalles Louis Godefroy.
et ce dernier le cda le 15 Mars suivant aux poux Fernand Larrieux pour la somme
et L- prix de 1.600 dollars ($1.600. ):
Attendu que somms, le 23 Novembre 1940. soit onze annes aprs, la requte
d Marie Nelson.enfin renseigne et claired'avoir dlaisser le dit immeuble
ou a reconnatre les prtentions de la requrante, la veuve Fernand Larrieux et ses en-
fants refusrent:
Attendu qu'ils furent alors assigns aux mmes fins, comparatre devant le Tri-
bunal Civil de Port-au-Prince:
Attendu que c'est sur cette assignation du 21 Janvier 1941 qu'intervint le juge-
iTi.ent avant dire-droit du 15 Dcembre 1941. contre lequel est dirig le pourvoi;
Attendu que. par cette dcision, le premier Juge, aprs avoir annul l'acte de vente
du 15 Mars 19 29 pass au rapport de Me. Edouard Knol par le sieur Louis Godfroy
c:-. faveur des poux Fernand Larrieux s'est rserv le droit de statuer sur le moyen
tir de la prescription acquisltive de dix ans invoque l'appui de leur possession par
L'S Larrieux :
Attendu que. pour atteindre ce but. il a autoris la demanderesse originaire en d-
guerpissement prouver par enqute, que: 1.-les poux Fernand Larrieux n'avaient


7 0 F.ULLETiN DES ARRETS DU TRIBUNAL L')E CASSATION
Lu

pis t de bonne foi au moment o ils faisaient l'acquisition de la proprit en
question. 2.qu'ils n'ignoraient point que Georges Villefranche. le notaire Knol
et Louis Godefroy s'taient concert frauduleusement pour la dpouiller de ses droits,
la preuve contraire tant rserve aux parties adverses;
Attendu que c'est contre ce jugement que les consorts Larrieux ont dirig leur
pourvoi;
Mais attendu que la dfenderesse a oppos au dit pourvoi deux fins de non-rece-
voir que le Tribunal examinera tout d'abord;
SUR LA PREMIERE FIN DE NON RECEVOIR de la dfenderesse au pourvoi
prise de ce que. s'agissant d'une requte relative un immeuble urbain assujetti
l'impt locatif, le Tribunal doit exiger des demandeurs la preuve qu'ils ont acquitte
la taxe affrante la dite maison avant d'examiner leur pourvoi;
Attendu que les quittances de l'impt locatif de l'exercice 1941-1942 se trouvent
dans le dossier des consorts Larrieux: qu'il s'en suit que cette fin de non recevoir
manque en fait et ne seia pas prise en considration:
SUR LA DEUXIEME FIN DE NON RECEVOIR prise de violation des arts.
92^ et Q30 du C. P. C en ce que les demandeurs auraient encouru la dchance
pour n'avoir pas fait signifi le jugement dnonc avant ou en mme temps que la
requte contenant leurs moyens de cassation. Suivant la demoiselle Marie Nelson.
cette signification du jugement l'aurait empche de bnficier du dlai de 30 jours
que la Loi accorde pour prparer et signifier ses moyens de dfenses:
Attendu que les consorts Larrieux ont fait notifier leurs moyens de cassation, le
26 Mai 1942: qu'ils ont produit, dans le dlai de la Loi. l'expdition du jugement
du 15 Dcembre 1 94 L qu'ils ont fait signifier le 29 Mai suivant Marie Nelson;
Attendu ciue. en tant qu'il s'agit du pourvoi en cassation, la signification des ju-
gements n'aurait pour effet que de faire courir le dlai de l'art. 922 du C. P. C, les
pourvoyants peuvent devancer cette signification pourvu qu'ils se conforment l'art.
9 30 en produisant temps une expdition du jugement dnonc ensemble l'exploit de
signification ou une copie signifie du mme jugement;
i\ttendu que l'infraction et la dchance excipes ne se trouvent donc point dans
les dispositions lgales invoques par la dfenderesse au pourvoi: cette deuxime fin
de non-recevoir sans fondement est par consquent rejete:
SUR LE TROISIEME MOYEN DU POURVOI pris de violation des articles
148 du Code de Procdure Civile et 203 3 du Code Civil en ce que certains motifs
du jugement justifiant l'enqute sont incohrents et contradictoires et exercent une
influence dcisive sur la partie du dispositif qui a annul l'acte de vente du 15 Mars
1*529. En dclarant d'emble que l'acte de vente sign ^n faveur des poux Fernand
Larrieux par Louis Godefroy. n'est pas translatif de proprit alors que seuls les
rsultats de l'enqute qu'il a ordonne auraient pu lui permettre de dcider ainsi, le
premier juge aurait viol et faussement interprt et appliqu l'art. 2033 du Code
Civil.
Attendu que de l'examen de la dcision attaque, il ressort que le juge du 15 D-
cembre 1941, aprs avoir raisonn judicieusement sur les faits du procs et reconnu
que: l'acte notari de Louis Godefroy aux Larrieux est de nature transfrer la pro-
prit et peut aussi en principe tre considr comme un juste titre a immdiatement
aprs, renvers ce motif et dtruit lui-mme ce raisonnement en disant qu'il y a lieu
de rserver les irrgularits qui entachent la forme de l'acte;
Attendu qu'il a aussi viol l'art. 2033 du Code Civil en dcidant prmaturment
que le sus-dit acte de vente n'est pas translatif de proprit, alors qu'une telle dcision
tait entirement subordonne aux rsultats de l'enqute ordonne; Qu'en effet, cette
enqute avait pour but de lui permettre de se prononcer, en connaissance de cause, sur
les deux lments de la prescription acquisitive de dix ans invoque par les Larrieux,
le juste titre et la bonne foi.
Attendu que pour avoir d'emble rejet le titre des Larrieux et mconnu son v-
ritable caractre juridique, le jugement du 15 Dcem'bre 1941 a mrit les reproches
des pourvoyants;
PAR CES MOTIFS, le Tribunal, sans qu'il soit besoin d'examiner les 1er et 2e
n-ovens du pourvoi, casse et annule le jugement interlocutoire rendu le 15 Dcembre
194 1 par le Tribunal Civil de Port-au-Prince entre la demoiselle Marie Nelson et
la \'ve Fernand Larrieux et consorts: ordonne la remise de l'amende dpose, con-
damne Marie Nelson aux dpens liquids la somme de......gourdes, en ce, non


BULLETIN [)ES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
29
compris le cot du prsent arrt; et pour tre statu conformment la Loi, renvoie
la cause et les parties par devant le Tribunal Civil de Jacmel:
Ainsi jug et prononc par Nous. Etzer Vilaire, Vice-Prsident, Bignon Pierre-
Louis. Marceau Lecorps. A. D. Dannel et Jean-Baptiste Cinas. Juges, en audience
publique du 2 Fvrier 1943, en prsence de M. Numa Rigaud. Substitut du Com-
missaire du Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur Devze Tanis. commis-
greffier:

11 est ordonn, etc.

En foi de quoi, etc.....


No. 13
SOMMAIRE

Action possessoire. Vente, Garantie, Chose juge.

Le vendeur d'un terrain doit en garantir la possession l'acqureur qui, substitu
son auteur tant pour cette possession que pour la proprit, ne peut tre vinc par
celui-ci.
Le fait par une acqureuse d'avoir repris possession de la terre qui lui a t vendue
n'a pu lgalement donner lieu une action en rintgrande contre elle par son ven-
deur, aprs une instruction criminelle d'o rsulte la sincrit de son acte de vente
d'abord argu de faux.
L'autorit de la chose juge au possessoire par des dcisions favorables au vendeur
mais antrieures de plus d'une anne l'action en rintgrande n'a pu lier le juge
s'agissant d'une cause nouvelle o. de plus, se trouvait fixe l'obligation pour le c-
dant de garantir la possession de la cessionnaire.


ARRET DU 4 FEVRIER 1943
Innoncine Cinus contre Baptiste Jean-Charle.s.

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, deuxime section, a rendu l'arrt suivar.t;

Sur le pourvoi de la dame Innoncine Cinus. cultivatrice, propritaire, demeurant
et domicilie Fabrias. 2c. Section Rurale de Dessalines, identifie au No. 30.
ayant pour avocats Mes. Ducasse Jumelle et Clment Jumelle, du Barreau de Saint-
Marc, respectivement identifis et patents aux Nos. 1170. 177 et 2095, 95, pour
le prsent exercice, avec lection de domicile Port-au-Prince, au greffe du Tribunal
de Cassation de la Rpublique:
Contre un jugement du Tribunal Civil de Saint-Marc, rendu en ses attributions
d'appel le 22 Avril 1942. entre elle et le sieur Baptiste Jean-Charles, demeurant et
domicili Laraque. 2e. section rurale de la commune de Dessalines, identifi au No.
1407 pour l'exercice en cours, ayant pour avocats Mes. Murt Dalencourt et Ren
Colimon. du Barreau de Saint-Marc, respectivement identifis aux Nos. 50 et 939.
patents aux Nos. 90 et 122. pour le mme exercice, avec lection de domicile au
greffe du Tribunal de Cassation, Port-au-Prince:
Oui' l'audience publique du jeudi 14 Janvier, les parties n'tant pas reprsentes
la barre. Monsieur Franois Mathon, Commissaire du Gouvernement en la lecture
des conclusions de son Substitut. M. Numa Rigaud;
Vu: l'acte dclaratif du pourvoi, le jugement attaqu et son acte de signification;
les requtes des parties et leurs cartes d'identit; les diverses pices dposes;
Vu galement les dispositions de loi invoques:
Et aprs dlibration en Chambre du Conseil;
SUR LE PREMIER MOYEN DU POURVOI pris de violation de l'article 148
C. P. C. violation par fausse interprtation et fausse application des articles 31, 148,
C. P. C. et 1996 C. C. excs de pouvoir, en ce qu'il n'y avait pas lieu rintgrande.
parce qu'il n'y avait pas de voie de fait, et que Baptiste Jean-Charles ayant transmis
h possession et la proprit des deux carreaux et fraction de terre, devait, au pra-
lable, faire tomber son acte d'alination avant de pouvoir faire admettre sa pos-
session;


3Q BULLETIN DES ARRETS DU TR[BUN,\L DE CASSATION
Attendu que !e 19 Octobre 19)9. d'aprs un acte dress au rapport du notaire
Jean-Baptiste Etindard Orlans la rsidence de la commune de Dssalines. le sieur
Biptiste Jn Charles, officier de la Police Rurale de la 2e. section de cette Commune,
d.'::larait renoncer purement et simplement, en faveur de la dame Innoncine Cinus.
ses droits sur deux carreaux et 25/100 de carreau de terre, sis Gilbert dont il
est propritaire;
Attendu que, nantie de cet acte, la dame Innoncine Cinus prit posession le 9 No-
vembre suivant, de cette portion de terre: Qu'assigne en rintgrande pour voie de
fait, elle fut renvoye le II Dcembre 1939 par le Tribunal de Paix de Dessalines
faire valoir ses droits de proprit au ptitoire. et condamne dlaisser le terrain
avec restitution de fruits et dommages-intrts; Qu'attaque en appel, cette sentence
fut maintenue par le Tribunal Civil de Saint-Marc le 19 Juin 1940;
Attendu que dans l'intervalle de cette citation et de cette sentence, c'est--dire le
15 Novembre 1939, l'acte du notaire Dorlans fut dnonc comme faux au Juge
d'Instruction de Saint-Marc par Baptiste Jean-Charles; que, sur cette plainte, et
aprs information, sortit le 18 Octobre 1941. une ordonnance qui dclara n'avoir
relev aucune charge, ni indice de faux contre le notaire et le renvoya des liens de la
prvention: Que cette ordonnance n'a jamais t attaque, ni l'information reprise
pour survenance de nouvelles charges:
Attendu que forte de cette ordonnance de non-lieu o elle puisa une preuve de la
sincrit de son acte d'acquisition, la dame Innoncine Cinus. assiste d'un huissier
du Tribunal de Paix de Dessalines, reprit possession du terrain le 10 Novembre
IQ4I. en moissonnant comme deux ans auparavant le riz qu'elle trouva en matu-
rit: Qu'actionne encore en rintgrande. elle fut condamne tant par le Juge de
Paix de Dessalines le 22 Dcembre 1941 que par le Juge d'Appel de Saint-Marc le
22 Avril 1942. qui dclarrent maintenir la possession de Baptiste Jean-Charles,
le tout avec ordre de dlaissement, dommages-intrts et excution provisoire;
Attendu que, de cet expos tir des pices produites, il ressort que l'acte du no-
taire Dorlans n'est pas faux; que Baptiste Jean-Charles, malgr ses allgations, n'a
pas tabli avoir attaqu cet acte en nullit, devant la juridiction civile; que, ds lors,
ayant alin le terrain, il devait en garantir la possession; que. dans l'espce, la dame
Innoncine acqureuse tait substitue son auteur, tant pour cette possession que pour
la proprit:
Attendu qu'il n'est pas interdit au possessoire de consulter un titre pour fixer soit
le point de dpart, soit la continuit d'une possession: Que la demanderesse au pour-
ioi. ayant-cause du dfendeur, et continuatrice de sa possession, pouvait bien, en vue
d'vTablir cette possession, prouver qu'elle lui tait transmise par le fait de son ad-
versaire qui ne pouvait pas l'en vincer;
Attendu, d'autre part, que l'autorit de la chose juge au possessoire en 1939 par
: Tribunal de Paix de Dessalines, et en Juin l ^40 par le Tribunal d'Appel de Saint-
Marc, ne sauraient lier les Juges de 1941 et de 194 2. plus d'un an aprs, puisque h
dernire entreprise de la dame Innoncine Cinus avait une cause nouvelle dans le ca-
ractre nouveau que lui donnait la sincrit reconnue de l'acte de cession, par l'ordon-
nance du 18 Octobre 1941. du Juge d'Instruction, et par laquelle se trouvait fixe
l'obligation pour le cdant de garantir la possession de la cessionnaire: Que. par tout
ce qui prcde, il se vrifie que. c'est en violation des rgles qui rgissent la possession,
sa transmission, sa garantie et par des motifs errons et dterminants que le jugement
entrepris a fait une dmarcation entre la possession de Baptiste Jean-Charles et celle
de la demanderesse au pourvoi, pour dcider que celle-ci n'a pas la possession annale
du terrain et l'a condamne le dlaisser;
PAR CES MOTIFS, le Tribunal casse et annule le Jugement du Tribunal Civil
de Saint-Marc en ses attributions d'appel: ordonne la remise de l'amende dpose:
et Dour tre statu conformment la Loi, renvoie la cause et les parties par devant
le Tribunal Civil des Gona'ves, en ses attributions d'appel; condamne le dfendeur
aux dpens liquids la somme de en ce, non compris le cot du prsent
arrt:
Ainsi jug et prononc par Nous, Intzer Vilaire, vice-prsident. Bignon Pierre-
Louis. Marceau Lecoros, A. D. Dannel. J. B. Cinas, juges, en audience publique
du 4 Fvrier 1943, en prsence de Monsieur Franois Mathon. Commissaire du
Gouvernement, avec l'assistance de M. Devze Tanis. commis-greffier.
II est ordonn, etc....
En foi de quoi, etc.


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CA.SSATION
31
Mo. 14
SOMMAIRE

Obligation hypothcaire.Rptition de valeur excdant le prix de l'adjudica-
tion.Dommages-Intrts.

L'excdent du montant ralis sur les Valeurs dues en Vertu d'une obligation hypo-
thcaire revient au dbiteur, non l'adjudicataire.
Les dommages-intrts sont justifis quand il y a faute contractuelle releve au
jugement.
ARRET DU 10 FEVRIER 1943
Nicolas Martino contre Dieudonn Pierre.

AU NOM DE LA REPUBLIQUE
Le Tribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant:
Sur le pourvoi du rieur Nicolas Martino. prteur intrts, identifi au No. 3 78-
D, patent au No. Q-04870. demeurant et domicili Port-au-Prince ayant pour
avocat Me. Georges Laroche, identifi au No. 28 D et patent au No. 94329 avec
lection de domicile en leur cabinet Port-au-Prince;
Contre un jugement rendu le 29 Juin 1942 par le Tribunal Civil de Port-au-
Prince au profit du sieur Dieudonn Pierre, propritaire, demeurant et domicili
Port-au-Prince, identifi au No. 398-K. ayant pour avocats Mes. Paul Pressoir et
Thomas Verdieu. identifis et patents aux Nos. B-381, 94494, F-21, 1697, avec
lection de domicile en leur cabinet Port-au-Prince;
Ou, l'audience publique du 20 Janvier 1943, le demandeur n'tant pas repr-
sent la barre. Me. Pressoir, pour le dfendeur, ainsi que Monsieur Hubert Alexis,
Substitut du Commissaire du Gouvernement en la lecture de ses conclusions;
V^u le jugement attaqu, la dclaration de pourvoi, les requtes des parties, ks
pices l'appui, les dispositions de loi invoques;
Et aprs en avoir dlibr en la Chambre du Conseil, conformment la loi;
SUR LE PREMIER MOYEN pris de violation des Arts. 1757 et 1022 du C. C.
Attendu que le jugement attaqu a condamn Nicolas Martino restituer deux
cent vingt-trois dollars Dieudonn Pierre et lui payer quatre cents dollars de
dommages et intrts parce que. en qualit de crancier hypothcaire de celui-ci,
Martino. qui avait contre lui poursuivi et ralis la vente de l'immeuble hypothqu,
a remis au sieur Ernest Caprio, adjudicataire de cet immeuble l'excdent entre le
prix de l'adjudication et les sommes ducs par le dit Pierre, dbiteur hypothcaire;
Attendu que le pourvoi articule que d'aprs le cahier des charges comportant les
conditions de la vente, la mise prix de l'immeuble hypothqu et d tre calcule
sur la base des valeurs dues au moment de la vente que la dette cette poque s'le-
vait 1,768 dollars:
Que l'adjudication ayant t faite pour la somme de 1.992 dollars sur une mise
prix de 1.991 dollars au lieu de 1.768 dollars, il devait tre tenu compte l'ad-
jndicaairc Ernest Caprio de la somme de 223 dollars, diffrence entre le montant de
l'adjudication et les valeurs ducs en vertu de l'obligation hypothcaire, lesquelles de-
vaient servir de base la fixation de la mise prix;
Qu'ainsi, allgue le pourvoi, les 22 3 dollars ont t lgalement verss Caprio
par Martino. tant en vertu de l'art. 102 2 du C. C. disposant que ce qui a t pay
inducment est sujet rptition que par application de l'art. 1757 du mme Code
relatif aux droits et devoirs du mandataire;
Attendu qu'il est constant, en droit, que toutes les clauses insres dans le cahier
des charges doivent tendre faire porter l'adjudication au plus haut prix possible
dans l'inirct du dbiteui et de ses cranciers:
Que la mise prix de l'immeuble lorsqu'elle est dfinitivement fixe devient obli-
gatoire comme pour le poursuivant que pour l'adjudicataire qui l'accepte et doit
servir de base l'adjudication:
.'\ttendu que le jugement constate, en fait, que les enchres ont t ouvertes sur la
mise prix de 2,997 dollars fixe par le poursuivant Nicolas Martino quand celui-ci,
par son avocat Me. Lebrun Cuvilly. modifia cette mise prix en la fixant, en dfini-
dve, la somme de 1.991 dollars et que les oprations de la venxe s'tant effectues
sur cette base, l'immeuble fut adjug ?.u sieur Ernest Caprio pour 1.992 dollars;


32 BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
Que des faits ci-dessus relevs, il s'induit que Caprio ne pouvait se librer vala-
blement que par le paiement du montant de l'adjudication, soit 1.992 dollars;
qu'ainsi, Martino, n'est pas fond prtendre, qu'en s'aequittant par le versement de
cette somme, l'adjudicataire aurait pay plus qu'il ne devait, qu'il demeure vident
que l'art. 1022 du Code Civil dont excipc le pourvoi n'est pas d'application dans
la cause et n'a pas t viol;
Attendu que s'tant rembours du montant intgral de sa crance s'levant
1.768 dollars, Martino tait assujetti l'obligation de remettre Dieudonn Pierre
la diffrence entre cette valeur et le montant de l'adjudication, soit 223 dollars:
Qu'en ordonnant la restitution de cette valeur Pierre, le jugement attaqu a
statu dans un sens conforme l'article 1 754 du Code Civil disposant que le man-
dataire est tenu de faire raison au mandant de tout ce qu'il a reu en vertu de sa
procuration, qu'il n'a donc pu violer ce texte, d'o le rejet du moyen;
SUR LE DEUXIEME MOYEN tir de la violation'des articles 1 168 et 1169 du
Code Civil, en ce que, par une confusion des termes du contrat qui lie les parties,
le jugement a condamn le demandeur des dommages-intrts, encore qu'il n'ait
relev ni faute, ni prjudice autorisant cette condamnation;
Attendu que Martino a t condamn quatre cents dollars de dommages int-
rts, que- pour ce faire, le jugement a puis la faute du demandeur dans le fait que
sous prtexte d'une erreur de calcul allgue, celui-ci, a restitu l'adjudicataire Ca-
prio 223 dollars sur 'c montant de l'adjudication, agissant ainsi au mpris de l'obli-
gation du 9 Fvrier 1940 qui stipule que l'excdent entre le prix de l'adjudication et
les valeurs ducs serait remis l'emprunteur Dieudonn Pierre; qu'il a fait rsulter
le prjudice de la circonstance que celui-ci pour l'exercice de l'action en vue du res-
pect de ses droits, dut constituer avocat et faire, en justice, des dbours rparables
en argent; Qu'il se vrifie donc que la faute contractuelle dnonce par le jugement
est gnratrice du procs et partant des dommages qu'il a occasionns;
Qu'il est de rgle qu'il suffit pour justifier le dispositif d'une dcision judiciaire
que parmi les motifs l'appui, il s'en trouve qui lui donnent une base lgale certaine,
quelles que soient d'ailleurs les critiques dont les autres peuvent tre l'objet: de l il
suit qu'il y a lieu de rejeter le moyen;
PAR CES MOTIFS, le Tribunal, sur les conclusions conformes du Ministre
Public, rejette le pourvoi de Nicolas Martino contre le jugement rendu le 29 Juin
1942 par le Tribunal Civil de Port-au-Prinee, dclare l'amende acquise l'Etat et
condamne le demandeur aux dpens liquids- la somme de. distraire au
profit de Mes. Paul Pressoir et Thomas Verdieu qui affirment avoir fait les avances,
non compris le cot du prsent arrt:
Ainsi jug et prononc par Nous, Ernest Douyon. prsident, Daniel Apollon,
Llio Vilgrain. Edgard Thomas et Charles Riboul, juges, l'audience publique
du 10 Fvrier 1943, en prsence de Monsieur Hubert Alexis, Substitut du Commis-
saire du Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur Scvola Rameau, commis-
greffier.
Il est ordonn, etc. ...
En foi de quoi, etc.....

No. 15
SOMMAIRE
Dfaut d'Intrt

Est irrecevable le pourvoi dirig contre un jugement qui ne statuant sur aucun
chef litigieux laisse intacts et rserve les droits du demandeur en Cassation.

ARRET DU 10 FEVRIER 1943

Dr. Arthur Vieux contre Agns Lissade.

AU NOM DE LA REPUBLIQUE
Le Tribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant:
Sur le pourvoi du Docteur Arthur Vieux, propritaire, demeurant et domicili
Lcgne, identifi et patent, ayant pour avocat Castel Demesmin, identifi et pa-
tent, avec lection de domicile au Cabinet du dit avocat, Port-au-Prince au No,
152 Grand-Rue. Contre un jugement du Tribunal Civil de Port-au-Prince, en date


BUL-LETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
33
du 13 f-vricr 1942 entre lui et la dame Agns Lissade, son pouse spare de'Corps,
domicilie Lognc identifie, ayant pour avocat .Me. Emile Cauvin. identifi et
patent;
Ou'. l'audience publique du 1 8 Janvier coul Me. Demesmin pour le demandeur
et la dfenderesse n'tant pas reprsente la barre. Monsieur Hubert Alexis. Substi-
tut du Commissaire du Gouvernement en la lecture de ses conclusions, et aprs en
avoir dlibr en Chambre du Conseil au vu de la loi;
Vu les articles 604, 636, 637, 930 C. P. C, le jugement dnonc, la dclaration
de pourvoi, les requtes des parties et les pices dposes pour le demandeur savoir:
selon inventaire de son dossier, outre les documents dj viss la signification du
jugement attaqu, l'expdition d'un prcdent jugement (16 Janvier 1942) et ks
certificats du greffe relatifs aux cartes d'identit;

Vu galement les sus.-dites conclusions du Ministre Public;
Attendu que dclarant s'tre pourvu en Cassation contre le jugement du 16 Jan-
vier 1942 du Tribunal Civil de Port-au-Prince qui rejette pour cause de dchance
les moyens de nullit de la procdure antrieure la publication du cahier des charges
dress pour parvenir la vente d'un immeuble saisi sur lui aux poursuites et dili-
gences d'Agns Lissade, son pouse spare de corps, et qui fixe au l 3 Fvrier de la
mme anne l'adjudication dudit immeuble, Arthur Vieux, cette date, s'opposa
l'ouverture des enchres requises par la partie saisissante;
Attendu onc tranchant l'incident, le Tribunal Civil de Port-au-Prince, sur le
motif que le jugement qui donne acte de la lecture du cahier des charges et fixe les
jours et heure de l'adjudication est excutoire par provision au prescrit de l'article
604 du C. P. C et que c'est aprs la rception des enchres que les parties peuvent
tre entendues sur les moyens de nullit et demandes relatifs la procdure postrieure
la publication du cahier des charges, dclara rejeter quant prsent la demande
de sursis d'Arthur Vieux et ordonna l'ouverture des enchres ensuite de quoi et les
enchres reues, la partie saisie posa ses conclusions de sursis la continuation des
poursuites et sur l'acquiescement positif de la partie saisis.santc le Tribunal dclara
surseoir l'adjudication, dpens rservs;
Attendu, sur la recevabilit du pourvoi dirige, selon la dclaration, contre le juge-
ment du 13 Fvrier 194 2 qui a reu les enchres en dpit du recours exerc contre
la dcision du 16 Janvier 1942:
Que le jugement dnonc ne statue sur aucun chef litigieux, qu'il laisse absolu-
ment intact les droits du saisi et rserve toutes facults auxquelles il puisse lgale-
ment prtendre pour la sauvegarde de ses intrts:
Que la simple rception des enchres ne lui fait nul prjudice, le Tribunal ayant
agr le sursis sollicit, de telle sorte que si, frapp de pourvoi, le jugement du l 6
Janvier est cass ou .^i triomphent les griefs de nullit et demandes produites par
Arthur Vieux dans les formes, dlais et conditions de recevabilit, tablis par la loi,
la rception des enchres tombera automatiquement, aux dpens d'Agns Lissade. avec
toute la procdure postrieure la publication du cahier des charges;
Qu'il en rsulte que les droits du demandeur ne sont aflPects d'aucune faon et
qu'il est sans intrt;
Attendu, en outre que le Docteur Arthur Vieux n'a effectu le dpt d'aucune
pice pour tablir au soutien du pourvoi bas sur son recours contre le jugement du
16 Janvier 1942, qu'il s'est effectivement pourvu contre cette dcision:
Par ces motifs, le Tribunal, sur les conclusions conformes du Ministre Public,
dclare irrecevable le pourvoi dirig contre le jugement du 13 Fvrier 1942, dit
acquise l'Etat l'amende consigne, condamne le demandeur aux dpens liquids
en ce, non compris le cot du prsent arrt, lesquels dpens sont distraits
au profit de Me. Emile Cauvin sous l'affirmation de droit insr en sa requte con-
tenant les moyens de dfense;
Ainsi jug et prononc par Nous, Ernest Douyon, prsident, Daniel Apollon,
Llio Vilgrain, Edgard Thomas, Charles Riboul, juges, en audience publique du lO
Fvrier 1943, en prsence de M. Hubert Alexis, Substitut du Commissaire du Gou-
vernement, avec l'assistance de Monsieur Scvola Rameau, commis-greffier;

Il est ordonn, etc.....
En foi de quoi, etc.....


34 E.ULLI;T1N DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATIOiN


No. 16
SOMMAIRE

Pourvois contre les Jugements des Tribunaux de Paix.Apprciation des R-
sultats d'une Mesure d'Instruction.

Les jugements des Tribunaux de Paix ne peuvent tre attaques en Cassation que
pour incomptence et excs de pouvoir.
Le Juge apprcie souverainement les rsultats des mesures d'instruction par lui
ordonnes.
ARRET DU 10 FEVRIER 1943
Clermozia Lafond contre Kettia Althmany

AU NOM DE LA REPUBLIQUE
Le Tribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant:
Sur le pourvoi de la dame Clermozia Lafond, commerante demeurant et domi-
cilie JacmeL identifi au No. 169 et patente au No. 2 pour l'exercice 1941-42,
ayant pour avocat Me. Loubert Cormier, identifi au No. 67 et patent au No. 1
pour le mme exercice, avec lection de domicile au Greffe du Tribunal de Cassation;
Contre deux dcisions interlocutoires rendues en dernier ressort les 13 Avril et
trois Juin 1942 par le Tribunal de Paix de Jacmel, en ses attributions commerciales
entre elle et la dame Kettia Althmany, commerante, demeurant et domicilie Jac-
mel, identifie et patente aux Nos. 1411 et 20 pour l'exercice 1941-42, ayant pour
avocat constitu Me. Morel Lafond-Favires, du Barreau de Jacmel, et faisant lection
de domicile Port-au-Prince au Cabinet de Me. Love Lger, rue Bonne Foi No. 27;
Ou'. l'audience du l 3 Janvier en cours, les parties n'tant pas reprsentes la
barre. Monsieur le Commissaire du Gouvernement Franois Mathon en la lecture du
rquisitoire de Monsieur le Substitut Hubert Alexis;
Et aprs en avoir dlibr en la Chambre du Conseil, conformment la loi;
Vu : 1 ) les jugements attaqus, 2) la dclaration de pourvoi, 3) les requtes des
parties et les pices l'appui, 4) le rquisitoire du Ministre Public;
SUR LE PREMIER MOYEN DU POURVOI, pris d'excs de pouvoir par
violation de l'art. 8 du Code de Commerce, combin avec les arts. 1100 et 1126
C. C. en ce que la demanderesse, commerante n'ayant apport aucune preuve lit-
trale l'appui de son action en paiement, le juge du 13 Avril 1942 aurait d la
dclarer irrecevable;
Attendu cjue ce ne sont pas seulement les livres des commerants et les crits qui
peuvent servir de preuve en matire commerciale;
Qu'en l'espce la oreuve testimoniale laquelle recourt le jugement attaqu est
formellement autorise jiar l'art. 107 C. de Com., que de ce chef la dcision dnonce
n'est pas entache d'excs de pouvoir;
SUR LES MOYENS DIRIGES CONTRE LE JUGEMENT du 3 Juin 1942,
et pris d'excs de pouvoir par fausse interprtation et fausse application des arts.
1100 deuxime alina, et 1153 du C. C. et par violation du droit de la dfense;
Attendu que les jugements des Tribunaux de Paix ne peuvent tre dnoncs
en Cassation que pour cause d'incomptence et d'excs de pouvoir, art. 918 C. p. C,
que seuls en consquence de tels griefs peuvent tre retenus par le Tribunal;
Attendu que si le Juge de Paix du 3 Juin a pos un motif erronn en considrant
que la libration de la dbitrice ne pouvait tre tablie par tmoins, il exerce un droit
de souveraine apprciation des rsultats d'une mesure d'instruction par lui ordonne,
et il a raisonn d'aprs la loi, en faisant dpendre la dcision de la cause du serment
de la dame Kettia Althmany, dont la demande, sans tre compltement justifie
n'tait pas dnue de preuve la suite de l'enqute:
Qu'en ce faisant le iuge n'a commis aucun excs de pouvoir:
Attendu que si la comparution personnelle des deux parties tait surabondante,
le serment suppltoire n'ayant t dfr qu' l'une d'elles la mesure ne cause nul
prjudice l'autre et n'excde pas les pouvoirs du juge: Qu'ainsi les reproches arti-
culs contre ce jugement du 3 Juin ne seront pas accueillis;
PAR CES MOTIFS, le Tribunal, sur les conclusions conformes du Ministre
Public, rejette le pourvoi de la dame Clermozia Lafond, dit acquise l'Etat l'amende
dpose, et condamne la dite dame aux dpens liquids la somme de......en ce,
non compris le cot du prsent arrt.


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION 35


Ainsi jug et prononc par Nous. Ernest Douyon, prsident, D. Appolon. Llio
Vilgrain. Edgard Thomas et Charles Riboul, juges, en audience publique du dix F-
vrier 1943: en prsence de S. Rameau commis-greffier.

Il est ordonn, etc.....

En foi de quoi. etc. .


No. 17
SOMMAIRE

Loyer, Action en paiement, Demandeur principal, Intervenant volontaire. Pour-
vois connexes, Dchance, Irrecevabilit.

La dchance prononce en cassation contre le demandeur, dfendeur principal en
oremire instance.,sur une action en paiement de loyer et en dguerpissement de la
maison loue, entrane l'irrecevabilit du pourvoi connexe des parties qui taient inter-
venues volontairement dans l'instance au soutien du dfendeur originaire. L'effet de
cette dchance est d'puiser la cause principale. Or. l'intervention ne peut subsister
seule, lorsque surtout c'est sur l'action principale qu'a exist l'assignation sans laquelle
il serait in^pc^ssible de saisir un second juge.


ARRET DU 23 FEVRIER 194.'i

Andr Alcgaire et poux Edouard Jackson contre Vve Rither Domond.


AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, deuxime section, a rendu l'arrt suivant:

Sur le pourvoi du sieur Andr Alcgaire. propritaire, demeurant et domicili
Port-au-Prince, identifi au No. A-65 24. ayant pour avocat Me. Victor Cauvin.
identifi et patent aux No. G-4 et 78.032. et le pourvoi des poux Edouard Jack-
son, la dame ne Domond. respectivement identifis aux Nos. A-90 et A-91. pro-
pritaires, demeurant et domicilis Port-au-Prince, ayant pour avocats Mes. Victor
Cauvin et Maurice Chailemers. ce dernier identifi et patent aux Nos. B-182 et
94,277;
Contre un jugement du Tribunal Civil de Port-au-Prince, rendu le 30 Juin 1942
entre eux et la dame Vve Rither Domond, ne Thvcnin, propritaire, demeurant et
domicili Port-au-Prince, identifie au No. 1 38-D. ayant pour avocats Mes. Marc-
Aorle Lafontant. Et. D. Charlier et Georges Bouchercau. patents aux Nos. 78.121.
22.557 et 46.451 et identifis aux Nos. 668-H. C-196 et F.l 155:
Ou'. l'audience publique du 4 F'vrier courant. Mes. Victor Cauvin et Marc-
Aurle Lafontant. en leurs observations respectives et Monsieur le Commissaire du
Gouvernement Franois Mathon. en la lecture des conclusions de M. le Substitut
Hubert Alexis, sur l'un et l'autre pourvois:

Et aprs en avoir dlibr er la Chambre du Conseil, conformment la Loi;
Vu: les actes dclau'fs de pourvois: le jugement attaqu, les requtes des parties.
leurs cartes d'identit et les autres pices par elle dposes:
Vu galement les lii-.positions de loi invoques, notamment le dcret-loi du 8
Novembre 19 35 :
SUR LA JONCTION DEMANDEE par Me. Victor Cauvin pour ses clients:
Attendu qu'en premire instance les demandeurs au pourvoi ont figur, le premier
comme dfendeur principal, les autresles poux Jacksoncomm.e intervenants vo-
lontaires soutenant ce dfendeur: que de cette position commune drive une troite
corfnexit entre l'un et l'autre recours: que ce lien en rclame la jonction dans l'int-
rt des parties: en consquence, le Tribunal les joint pour y statuer par un seul et
mme arrt ;
SUR LA REQUISITION DU MINISTERE PUBLIC tendant ce que soit pro-
nonce la dchance du premier demandeur faute par lui d'avoir opr, au Greffe du
Tribunal qui a rendu la dcision, la consignation qu'exige, pour la recevabilit du


36 BL'i LfiTX nf;S ,-\RRrTS DU TRIBUNAL DE CASSATION


pourvoi, fart. 5 du dcret-loi sur les contestations relatives au louage des im-
meubles:

Attendu,qu'il ressort des. deux pourvois et des faits relats au jugement attaqu
que la Vve. Rither Domond a donn en location Andr Alcgaire une maison situe
en cette ville, la rue Pave, impose au No. 5640: que prtendant que cet im-
meuble appartient la succession de feu Rither Domond et la communaut qui a
exist entre le de cujus et la dfenderesse, communaut et succession dont la dame
Eunice Domond. pouse Edouard Jackson, a demand le partage en justice, ces
poux ont saisi-arrt s-mains du locataire le montant des loyers dus, qui, pour
seize mois s'lve la somme de mille six cent quatre vingt quatre gourdes; Qu'as-
sign en paiement de cette somme et en dguerpissement de l'immeuble, selon les dis-
positions du dcret-loi rgissant la matire. Andr Alcgaire, pour ne pas payer, a
excip de la saisie-opposition faite sur lui par les poux Jackson: Que ceux-ci inter-
venus volontairement dans la cause au soutien du dfendeur, mais que leur opposition
reue en la forme a t dclare inoprante au fond et Andr Alcgaire condamn
payer le montant des loyers:

Attendu que le dcret-loi du 8 No\embre 1935 prescrit en son art. 5 que le pour-
voi en Cassation ne sera pas recevable si le locataire ne justifie pas au moment du
recours, l'aide d'une attestation dlivre par le greffe du Tribunal qui a rendu le
jugement objet du pourvoi, qu'il a effectivement consign le montant des loyers
chus avant, pendant l'instance et jusqu'au jour o le dlibr a t ordonn: d-
faut de quoi, le Tribunal, mme d'office, prononcera la dchance du pourvoi;

Attendu qu'Andr Alcgaire n'a pas justifi avoir effectu la consignation exige
des sommes qu'il doit pour son loyer et qu'il a t condamn payer: qu'il encourt
donc la dchance dicte par le texte prcit, encore que son expulsion des lieux
n'ait pas t prononce, l'art. 5 du dcret-loi devant recevoir son application dans
toutes les poursuites en paiement de loyer d'immeubles et ds lors qu'il y a eu
condamnation pour cette cause:
Attendu que. de mme que devant le premier juge, l'intervention conservatoire des
poux Jackson liait leur sort celui d'Andr Alcgaire. dfendeur principal condamn
payer nonobstant leur saisie-opposition, de mme la dchance du pourvoi de ce
dfendeur originaire doit entraner l'irrecevabilit de celui des poux Jackson; car,
l'effet lgal de cette dchance est d'puiser la cause principale; Qu'il est impossible
que l'intervention subsiste seule: elle n'est que l'accessoire de l'action principale et c'est
sur cette dernire qu'a exist l'assignation sans laquelle il serait impossible de ren-
voyer devant un second juge:

Attendu qu'une dernire considration confirme ce qui prcde: c'est que le chef
de dcision qui a ordonn le paiement immdiat du montant des loyers, ds lors qu'il
deviendra irrvocablement acquis la locateuse ne laissera plus l'interveotion sa
raison d'tre, puisqu'elle n'avait pour but que d'empcher ou de mettre en question le
paiement de ces loyers, en vertu de l'opposition pratique s-mains du locataire: qu'il
suit de l lors qu'il y a chose juge sur le principal et contre le dfendeur, l'inter-
vention conservatoire n'a plus d'objet:

PAR CES MOTIFS, le Tribunal, faisant droit d'abord aux conclusions du Mi-
nistre Public, dclare Andr Alcgaire dchu de son pourvoi, et par voie de cons-
quence, dclare les poux Jackson irrecevables en leur recours contre le jugement
du Tribunal Civil de Port-au-Prince rendu entre eux et la Vve. Rither Domond le
30 Juin 1942: ordonne la confiscation des amendes dposes et condamne les de-
mandeurs aux dpens liquids contre Andr Alcgaire la somme de gourdes.
lesquels dpens sont distraits au profit de Me. Marc-Aurle Lafontant pour qui Me.
Brdy en a fait la demande la barre sur affirmation de droit; en ce non compris le
coi?it du prsent arrt:

Ainsi jug et prononc par Nous. Etzer Vilaire. vice-prsident. Bignon Pierre-
Louis, Marceau Lecorps. A. D. Dannel et J. B. Cinas. juges, en audience publique
du mardi 23 Fvrier 1943. en prsence de M. Franois Mathon. Commissaire du
Gouvernement, avec l'assistance de M. Devze Tanis, commis-greffier;
Il est ordonn, etc.....

En foi de quoi, etc.....


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION 37


No. 18
SOMMAIRE

Enqute. Prsence des parties. Interpellations aux tmoins. Droit d'apprciation.

/ La prsence des parties n'est pas indispensable l'enqute ordonne sur leur
litige; mais elles doivent y tre appeles peine de nullit.
II Le terme interpellation employ en l'art. 274 c. pr. Civ. n'est pas sacramentel-
le juge a pu valablement le remplacer par le mot question. // suffit que ces interpel-
lations et les rponses du tmoin se trouvent consignes au procs-verbal d'enqute.
III. Le juge du fond apprcie souverainement le rsultat de l'enqute. Sa dcistcn
sur ce point chappe la censure du Tribunal de Cassation.

ARRET DU 25 MARS 1943

Charlus Jean-Charles contre Pierrilus Pierre-Louis

AU NOM DE LA REPUBLIQUE
Le Tribunal de Cassation, 2e. Section, a rendu l'arrt suivant:
Sur le pourvoi de Charlus Jean-Charles, propritaire, demeurant et domicilie
Blain, premire section rurale de la Commune de la Petite Rivire de lArtibonite,
identifi au No. 774. ayant pour avocat Me. Lcvaillant Cadet, du Barreau de Saint-
Marc, avec lection de domicile Port-au-Prince, au No, 5 3 de la Rue Pave, chez
la dame Joseph Jean-Baptiste;
Contre le jugement contradictoire, rendu par le Tribunal Civil de St.-Marc, le 17
Juin 1942, entre lui et le sieur Pierrilus Pierre-Louis, propritaire, demeurant et do-
micili sur l'habitation Pitraille situe dans la premire section rurale de la Com-
mune de la Petite Rivire de l'Artibonite. identifi au No. 86. ayant pour avocat Me.
Justin J. Knol du Barreau de Saint-Marc, avec lection de domicile au greffe du
Tribunal de Cassation:
Ou', l'audience publique du 4 Mars 194 3, les parties n'tant pas reprsentes
la barre. M, Hubert Alexis, Substitut du Commissaire du Gouvernement, en la lec-
ture des conclusions du Chef du Parquet, Monsieur Franois Mathon:
Et. aprs en avoir dlibr en la Chambre du Conseil, conformment la Loi;
Vu: 1) le jugement attaqu: 2) la dclaration de pourvoi: 3) les requtes des
parties: 4) le jugement du Tribunal Civil de Saint-Marc du 1 1 Septembre 1939 re-
jetant l'exception de qualits pose par Charlus Jean-Charles contre Pierrelus Pierre-
l.ouis et ordonnant une enqute pour fixer le point de dpart de la prescription ac-
quisitive invoque par le demandeur en Cassation: 5) l'arrt du Tribunal de Cas-
sation rendu, entre les mmes parties, le 12 Mai 1941, annulant la dclaration de
pourvoi de Charlus Jean-Charles contre le prcdent jugement du Tribunal Civil de
Saint-Marc; 6) les procs-verbaux d'enqute et de contre-enqute en dates des 6 et
13 Novembre 1941; 7) le rquisitoire du .Vlinistre Public et les textes de loi in-
voques;
Attendu que par assignation en date du 6 Aot 1938, une action en dguerpis-
sement d'une portion de terre de la contenance de cinq carreaux situs Acacia dans
la 1re Section Rurale de la Commune de la Petite Rivire de l'Artibonite, fut in-
troduite devant le Tribunal Civil de Saint-Marc par le sieur Pierrilus Pierre-Louis
contre Charlus Jean-Charles, Cus Jean-Charles, Aristide, Auguste Tace et Petit-
Nombre Perceval ;
Attendu que ces trois derniers, n'ayant pas comparu,, un jugement de dfaut profit-
joint fut rendu et les non-comparants rassigns;
Attendu que Charlus Jean Charles et Cus Jean-Charles, Aristide, soutinrent
alors que Pierril'us n'avait jamais eu la possession utile pour prescrire et que le seul
titre qu'il avait produit (un procs-verbal d'arpentage de 1820) ne pouvait servir
prouver ses prtentiois parce qu'il n'avait pas tabli les liens juridiques qui exis-
taient entre lui et le nomm Enol la rquisition de qui cette pice avait t dresse;
Attendu que le premier juge rejeta cette exception de qualit, et. par le mme
jugement, il ordonna que Charlus Jean-Charles et Consorts tabliraient, par enqute,
le point de dpart de la prescription acquisitive qu'ils allguaient; Contre ce juge-
ment du 11 Septembre 1939, Charlus Jean-Charles se pourvut en Casation, mais
comme il n'avait dpos ni moyens-ni pices l'appui de son recours, sa dclaration
de pourvoi fut annule par le "Tribunal, par arrt du 12 Mai 1 94 1 ; Pierrilus Pierre-


38
BULLETLN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
Louis excuta en Novembre 1942 la mesure d'instruction ordonne par le Juge du
Tribunal Civil de Saint-Marc du 11 Septembre 1939; Il fit entendre des tmoins
qui certifirent que sa grand'mre et lui avaient occup la portion de terre avant Char-
lus Jean-Charles, titre de propritaire; ce dernier trouva aussi des citoyens pour
tmoigner en faveur de ses prtentions. Le Juge prfra s'arrter aux affirmations
des tmoins de Pierrilus qu'il dclara propritaire incommutable tant par titres que
par prescription des cinq carreaux de terre situs Acacia;
C'est contre cette dcision du 17 Juin 1942 que Charlus Jean-Charles a dirig
son pourvoi l'appui duquel il a excip des moyens dont l'examen suit:
SUR LE PREMIER MOYEN DU POURVOI pris de violation par le juge-en-
quteur du 6 Novembre 1941 de l'art. 270 du Code de Procdure Civile en ce que
le procs-verbal d'enqute ne comporte point dfaut contre les parties non-com-
pa tantes;
Attendu que le procs-verbal d'enqute du 6 Novembre 194 1 constate que, par
exploits du 31 Octobre 1941, les huissiers Polaire Denis et Mahalon Gdon du Tri-
bunal Civil de Saint-Marc ont cit les sieurs Charlus Jean-Charles, Cus Jean-
Charles. Aristide. Auguste Tau et Perceval Petit-Nombre, comparatre en la
Chambre du Conseil du dit Tribunal pour assister, si bon leur semble, l'audition
des tmoins cits par Pierrelus Pierre-Louis:
Attendu que le dfaut de comparution des trois dernires parties a t contrai-
rement ce que soutient le pourvoyant, constat par le juge enquteur, puisque
celui-ci a mentionn dans son procs-verbal que seul Charlus Jean-Charles a com-
paru par son avocat Me. Lcvaillant Cadet;
Attendu, au surplus, que la prsence des parties n'est pas indispensable la
validit des enqutes; sans doute, elles doivent, peine de nullit, y tre appeles,
mais c'est chacune d'elles savoir si son intrt rclame imprieusement sa pr-
sence;
Attendu que l'une d'elles y faisant dfaut, l'enqute n'en est pas moins valable,
d'autant plus que dans l'espce, le premier juge avait dj dit que Charlus Jean-
Charles, ayant t reprsent par son avocat, n'a point d'intrt soulever ce moyen
de nullit qui sera par consquent rejet;
SUR LE DEUXIEME MOYEN, pris de violation de l'art. 274 du Code de Pro-
cdure Civile en ce que le procs-verbal d'enqute ne comporte pas la mention que
les interpellations faites par l'avocat du pourvoyant deux des trois tmoins de
Pierrelus Pierre-Louis n'ont pas t lues aux dits tmoins indpendamment de leurs
dpositions.
Attendu que le fait reproch dans ce moyen au juge enquteur du 6 Novembre
1941: celui de n'avoir pas mentionn indpendamment, c'est--dire d'une faon
distincte les interpellations de l'avocat du pourvoyant et les rponses des tmoins ne
se trouvent contenues ni implicitement ni explicitement dans l'art. 274 du C. de
Proc. Civ.;
Attendu que le dit article ne fait pas non plus obligation au juge d'employer
l'expression interpellation; qu'il s'ensuit que le juge de Saint-Marc pouvait bien se
servir, comme il l'a fait, du terme gnrique: dpositions, pour dsigner la fois les
rponses aux questions poses par lui et celles faites aux interpellations proprement
dites de l'avocat de Charlus Jean-Charles; Qu'en agissant ainsi, il n'a entach l'en-
qute du 6 Novembre 1941 d'aucune nullit;
SUR LA PREMIERE BRANCHE DU TROISIEME ET DERNIER MOYEN
pris d'excs de pouvoir, mal jug, violation de la loi relative la preuve, en ce que
le premier juge, malgr les dfenses prsentes par le pourvoyant contre l'unique
titre de proprit du dfendeur, ce procs-verbal d'arpentage de la portion de terre
litigieuse rdig en l'anne 1820, la rquisition d'un nomm Enol, a quand mme
retenu cette pice comme un titre valable justifiant les prtentions de Pierrilus Pierre-
Louis, alors que celui-ci n'a pas prouv les liens juridiques qui existent entre le dit
Enol et lui ;
Attendu que le jugement interlocutoire du 11 Septembre 1939, du Tribunal
Civil de Saint-Marc, rendu entre les parties litigantes, a dj examine et rejet l'ex-
ception de qualits souleve par le demandeur;
Attendu que ce rejet est devenu dfinitif et a acquis l'autorit de la chose souve-
rainement juge par suite de l'arrt du Tribunal de Cassation du 1 2 Mai 1941 qui
a annul la dclaration de pourvoi de Charlus Jean-Charles contre le jugement du
11 Septembre 1939 sus-dit; Que, partant. Charlus Jean-Charles n'est pas rece-


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION 39


vable critiquer le jugement du 17 Juin 1942 sur cette question de qualits de son
adversaire:
SUR LA DERNIERE BRANCHE DU TROISIEME MOYEN pris de violation
de la loi relative la preuve et de violation de l'article 148 Code Proc. Civ.;
Attendu que la deuxime branche du troisime moyen fait grief au premier juge
de n'avoir retenu que les dpositions cites par Pierrilus Pierre-Louis et d'avoir refus
de tenir compte des tmoignages apports par la contre-enqute l'appui des pr-
tentions du pourvoyant:
Attendu que le pouvoir d'apprciation du premier juge en cette matire est sou-
verain: Que. partant, son apprciation de l'enqute et de la contre-enqute des 6 et
13 Novembre 1941 chappe la Censure du Tribunal de Cassation;
PAR CES MOTIFS, et sur les conclusions conformes du Ministre Public, le
Tribunal rejette comme mal fond le pourvoi de Charlus Jean-Charles contre le
jugement du onze Septembre 1942 du 'Tribunal Civil de Saint-Marc rendu au pro-
fit de Pierrilus Pierre-Louis; ordonne en consquence la confiscation de l'amende
dpose et condamne Charlus Jean-Charles aux dpens liquids la somme de ,
goures, en ce, non compris le coiit du prsent arrt:
Ainsi jug et prononc par Nous. Etzer Vilaire. vice-prsident, Bignon Pierre-
Louis. Louis Marceau Lecorps. Jean-Baptiste Cinas et Rodolphe Barau. juges, en
audience publique du jeudi 25 Mars 1943. en prsence de Monsieur Hubert Alexis,
Substitut du Commissaire du Gouvernement, assists de M. Devze Tanis, commis-
greffier:
Il est ordonn, etc.....
En foi de quoi. etc.

No. n
SOMMAIRE

Action possessoire, Chose juge, Titres.
L'art. 1136 c. civ. limite l'autorit de la chose juge aux parties en cause. Les
jugements qui consacrent un droit rel n'chappent pas la matrise de ce texte. Ces
juaement ne comportent pas chose juge l'gard des tiers. Seulement ils constituent
des titres que leur bnficiaire peut invoquer erga omnes comme preuve de sa posses-
sion, sauf au.x tiers combattre par la preuve contraire l'effet rsultant de ces titres.

ARRET DU 25 MARS 1943

Charles Courtois contre Rosemond Jeudi.

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, 2e. Section, a rendu l'arrt suivant:
Sur le pourvoi de Charles Courtois, identifi au No. 5957. propritaire, de-
meurant Port-au-Prince, avant pour avocat Me. Rigal, identifi au No. 193 et pa-
tent au No. 70.381 :
Contre un jugement lendu le 16 Juillet 1942 par le Tribunal Civil de Petit-
Gove. en ses attributions d'Appel, au profit de Rosemond Jeudi, dit Petit-Cousin,
identifi au No. 6282. propritaire rural, demeurant en la section rurale de Des-
SDurces. Commune de Logne. ayant pour avocats Mes. J. R. Crvecur et Jean
Mhu. identifis et patents aux Nos. 246, 1. 8865 et 2:
Ou. aux audiences publiques des 4 et I I Mars 1943. Mes Rigal et J. B. Cantave.
celui-ci agissant pour Me. Crvecur. en la lecture des requtes des parties et M.
Numa Rigaud. Substitut du Commissaire du Gouvernement, dans le rquisitoire de
Monsieur le Commissaire Franois Mathon:
Vu: la dclaration de-pourvoi: le jugement attaqu: les requtes des parties avec
ks pices l'appui: les conclusions du Ministre Public et les articles 31 du C. P. C.
et 1136 du Code Civil:
Et aprs en avoir dlibr en Chambre du Conseil conformment la Loi;
SUR L'UNIQUE MOYEN DU POURVOI pris d'incomptence et de violation
de l'art. 1136 du C. C. en ce que l'action introduite contre Charles Courtois au Tri-
bunal de Paix de Grand-Gove est une action ptitoire. et en ce que des jugements


40
BULLF.TIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
opposables tous ayant dj maintenu la possession de cette partie sur un terrain
litigieux, le jugement attaqu a mconnu l'autorit de la chose juge en confirmant
l'interlocutoire du Tribunal de Paix qui a ordonn une enqute l'effet d'tablir
une possession qui viendrait l'encontre des dcisions prcdemment rendues;
Attendu qu'il est de rgle que pour savoir si l'action dont il est saisi est pos-
sessoire et relve de sa comptence le Juge de Paix doit se dterminer d'aprs les con-
clusions du demandeur, celles du dfendeur n'ayant pas la vertu de changer la nature
de l'action;
Attendu que Rosemond Jeudi prtendant qu'une opration d'arpentage effectue
ks 4 et 5 Mars sur la rquisition de Charles Courtois l'avait troubl dans la
possession annale d'un terrain situ en la section rurale de Grard, a cit Charles
Courtois devant la justice de paix de Grand-Gove pour s'entendre condamner ne
plus le troubler l'avenir et pour voir annuler l'opration d'arpentage dnonce;
Attendu qu'une telle action forme dans l'anne du trouble est essentiellement
possessoire. car elle ne soulve aucune question relative au fond du droit et ne con-
cerne ciuc la possession lgale du terrain litigieux;
Attendu que les dfenses de Charles Courtois: savoir qu'il s'est rendu adjudica-
taire de 24 carreaux et 80/100 de terre sur l'habitation Fauch et que son ven-
deur Edgard Hyppolite. s'tant oppos l'arpentage de ce bien, deux jugements ont
maintenu la possession de l'acqureur et autoris la continuation de l'arpentage, ces
dfenses ne sont pas susceptibles de modifier le caractre possessoire de l'action, la-
quelle demeure, par consquent, du ressort exclusif du Tribunal de Paix, comme l'a-
dcid bon droit le juge d'appel de Petit-Gove, en vertu de l'art. 31 du Code
di Procdure Civile:
Attendu, d'autre part, que si deux dcisions, dont l'une a t prononce par le
Juge de Paix de Grand-Gove le 19 Juin 1939 et l'autre par le Tribunal Civil de
Petit-Gove. en ses attributions d'appel le 19 Septembre 1940, ont reconnu la
possession de Charles Courtois sur les 24 carreaux et 80/100 de terre qui lui ont
t adjugs le 21 Novembre 193 2 en l'tude du notaire Louis Villemenay. ces d-
cisions intervenues entre Edgard Hyppolite, les hritiers de ce dernier et Charles
Courtois ne peuvent tre opposes avec la force de la chose juge Rosemond Jeudi
pour qui elles sont res inter alios et qui n'tant point l'ayant-cause d'Edgard Hyp-
polite. fait tat d'une possession personnelle sur le bien litigieux;
Attendu que l'art. 1136 du Code Civil limite l'autorit de la chose juge aux
parties en cause, et les jugements qui consacrent un droit rel n'chappent pas la
matrise de ce texte: Qu' la vrit, les jugements obtenus par Chat4es Courtois contre
les consorts Edgard Hyppolite ne comportent pas chose juge l'gard des tiers, mais
constituent des titres qu'il peut invoquer contre tous comme preuve de sa posses'sion,
sauf aux tiers dtruire par la preuve contraire l'effet qui rsulte de ces titres; lors
donc que le jugement rendu sur l'appel maintient l'interlocutoire du Tribunal de
Paix de Grand-Gove qui appointe Rosemond Jeudi administrer la preuve de sa
possession annale malgr les dcisions des l 9 Juin l 9 39 et 1 9 Septembre 1940, il y
a l ni excs de pouvoir, ni violation de l'article 1136 du Code Civil;
PAR CES MOTIFS, et sur les conclusions conformes du Ministre Public, rejette
le pourvoi de Charles Courtois: ordonne la confiscation de l'amende dpose et con-
damne Courtois aux dpens liquids la somme de......, en ce. non compris le
coiit du prsent arrt:
Ainsi jug et prononc par Nous. Etzer Vilaire. Vice-prsident, Bignon Pierre-
Louis. Louis Marceau Lecorps. J. B. Cinas et R. Barau. juges, l'audience publique
du jeudi 25 Mars 1943, en prsence de Monsieur Hubert Alexis. Substitut du Com-
missaire du Gouvernement et assist de Monsieur Devze Tanis. commis-greffier;
Il est ordonn, etc.. .
En foi de quoi, etc.....
No. 20 SOMMAIRE

Chose Juge.

La dcision qui reoit l'exception prise de la chose juge doit relever en fait et con-
trler les lments qui d'aprs l'art. ILi du Code Civil, servent de fondement la
dite e.xception.


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
41
ARRET DU 29 MARS 1943
Epoux Clovis Mucci contre Franois Snat Fleury.

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant:
Sur le pourvoi du sieur Clovis Mucci et de la dame Clovis Mucci. ne Nicolas.
propritaires, demeurant et domicilis Saint-Marc ayant pour avocats Me. Succs
Grand-Pierre du Barreau de Saint-Marc et Me. Joseph Titus de celui de Port-au-
Prince, contre un jugement du Tribunal Civil de Saint-Marc rendu le 31 Juillet
194 2 au profit du sieur Franois Snat Fleury. Snateur de la Rpublique, demeu-
rant et domicili Saint-Marc, ayant pour Avocats Mes. Dinville Pierre et Rigal.
avec lection de domicile en leur cabinet Port-au-Prince:
Oui, aux audiences publiques des 15 et 17 Mars 1943, Matres Titus et Rigal,
pour les parties, ainsi que Monsieur Franois Mathon, Commissaire du Gouverne-
ment, en la lecture des conclusions de Monsieur le Substitut Numa Rigaud:
Vu le jugement attaqu, la dclaration de pourvoi, les requtes des parties, les
pices l'appui, les dispositions de loi invoques, et aprs en avoir dlibr en la
chambre du conseil, conformment la loi;
SUR LE MOYEN pris de fausse interprtation, fausse application du principe de
la chose juge pos en l'article I 136 du C. C. ; absence de base lgale:
Attendu que par jugement du Tribunal Civil de Port-au-Prince, en ses attribu-
tions commerciales, la dame Clovis Mucci, ne Nicolas, ses frres Ren et Dumont
Nicolas ont t condamns, le 3 Dcembre 1942, payer, chacun en qualit d'hri-
tiers de la dame Ariann: Lessage, le tiers du montant du Billet ordre souscrit par
celle-ci en faveur de Snat Fleury. dcision que, sur un pourvoi en Cassation qui fut
rejet, la dame Mucci excuta;
Que. nanmoins, excipant de ce que constitue une faute le fait par Snat Fleury
d avoir malicieusement omis de rvler qu'elle lui avait, en cours d'instance, notifi
un extrait du greffe du Tribunal Civil de Saint-Marc constatant qu'elle avait renonc
la succession de la dame Lessage et d'tre parvenu, grce ce fait d'omission, ob-
tenir contre elle le jugement de condamnation, la dame Mucci a instanci le dit
Fleury en paiement de la somme de six cents dollars de dommages-intrts; qu'elle
a fond aussi cette demande sur une collusion qu'elle prtend exister entre ses co-
hritiers et Snat Fleury:
Attendu que saisi de cette contestation, le Tribunal Civil de Saint-Marc statuant
sur une exception de chose juge, a dclar irrecevable l'action de la dame Mucci.
motif pris de ce que le prjudice dont elle se plaint a fait l'objet de l'affirmation du
juge de Port-au-Prince en ce qu'il a dj reconnu la demanderesse la double qua-
lit d'hritire et de dbitrice du sieur Snat Fleury;
Attendu que cette nonciation du jugement attaqu correspond non un motif.
mais une dclaration:
Attendu que la dcision qui statue sur une exception de chose juge doit relever, en
fait, les lments qui. d'aprs l'art. 1 1 36 du Code Civil, servent de fondement cette
exception; qu'il appartenait, en effet, au Tribunal Civil de Saint-Marc de dmontrer
que sur l'action en dommages-intrts soumise son jugement les parties procdaient
en la mme qualit que dans l'instance juge par le Tribunal Civil de Port-au-Prince
et qu'entre les parties, la demande en paiement de crance et celle en dommages-in-
trts ont une mme cause et un mme objet:
Attendu que dans aucune des parties du jugement il ne- se constate que sous ce
rapport il se soit conform au vu de la loi:
Attendu qu'en allguant que le prjudice prouv par la dame Mucci a fait l'objet
de l'affirmation du juge de Port-au-Prince et en nonant l'appui de cette allgation
h reconnaissance par ce juge de la qualit d'hritire de la dame Mucci. le jugement
attaqu ne permet pas le contrle de l'apprciation qu'il aurait d faire de chacun
des lments constitutifs de la chose juge, tels qu'ils sont indiqus par l'art. 1 136
du Code Civil: d'o suit que la dcision manque de base lgale:
Par ces motifs, le Tribunal, sur les conclusions conformes du Ministre Public,
casse et annule dans toutes ses dispositions, le jugement rendu le 31 Juillet 1942 par
le Tribunal Civil de Saint-Marc, renvoie la cause et les parties devant le Tribunal
Civil de Port-au-Prince: ordonne la remise de l'amende, condamne le dfendeur aux
dpens liquids la somme de. gourdes, distraire au profit de Mes. Succs


42 BUl.LtTIN DES ARRE1\S DU TRIBUNAL DE CASSATION


Grand-f^ierre et Joseph Titus, qui affirment avoir fait les avances, non compris h
cot du prsent arrt.
Ainsi jug et prononc par Nous. Ernest Doyon, prsident, Daniel Appollon, Llio
Vilgrain, Edgard Thomas et Charles Riboul, juges, en audience publique du 29 Mars
1943, en prsence de .Monsieur Numa Rigaud, Substitut du Commissaire du Gou-
vernement, avec l'assistance de Monsieur Scvola Rameau, commis-greffier.
Il est ordonn, etc.. En foi de quoi, etc.....

No. 21
SOMMAIRE

Carte d'Identit.Saisie Immobilire.
Le Juge n'est pas tenu de viser la carte d'identit des parties.
Le saisi qui n'a point comparu pour proposer ses moyens ne peut faire grief au
Juge de ne les avoir examins.
Le Tribunal n'est pas en faute qui n'ayant t requis de statuer sur des moyens de
nullit contre la procdure de saisie-immobilire a simplement donn acte des lecture
et publication du cahier des charges, considrant le dfaut de comparution du deman-
deur en nullit comme une renonciation ses moyens.

ARRET DU 29 MARS 1943
Or/el Jean Baptiste contre Arlise Jean Baptiste.

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant:
Sur le pourvoi d'Orel Jean Baptiste, propritaire, demeurant et domicili en la
section rurale de La Valle, Commune de Jacmel, identifi au No. 219 ayant pour
avocat Me. Christian Alcindor. du Barreau de Jacmel, identifi au No, 139 et pa-
tent au No. 21 pour le mme exercice, avec lection de domicile Port-au-Prince,
au greffe de ce Tribunal, contre un jugement rendu le 26 Aot 1942 par le Tri-
bunal Civil de Jacmel entre lui et la dame Arlise Jean Baptiste, propritaire, de-
meurant et domicilie Jacmel. identifie au No. W 696 pour le prsent exercice,
ayant pour avocat Me. Daniel Carrnard. identifi au No. W-10 pour le mme
exercice et patent au No, avec lection de domicile Port-au-Prince, au cabinet
de Me. Love Lger, rue Bonne-Foi No. 72:
Ou. l'audience du 10 Mars courant .les parties n'tant pas reprsentes la
barre. Monsieur le Substitut Numa Rigaud en la lecture des conclusions de son col-
lgue. Monsieur H. Alexis: aprs en avoir dlibr, en la chambre du conseil, con-
formment la loi:
\'u le jugement attaqu: l'acte dclaratif de pourvoi: les requtes des parties, les
pices leur appui: Vu galement, les conclusions du Ministre Public et les dis-
nositions de loi invoques:
Attendu, en fait, que somm le 26 Juin 1942. la requte de la dfenderesse, de
prendre telles fins que de droit, communication du cahier des charges, contenant
les clauses et conditions de l'adjudication aux enchres publiques d'un immeuble rural
sur lui saisi. dp>os au greffe du Tribunal Civil de Jacmel le 25 du mme mois et
dont les lecture et publication devaient se faire l'audience du 30 Juillet suivant
de ce Tribunal, le demandeur, le 23 Juillet de la mme anne, reprsent par son
avocat. Me. Christian Alcindor. fit insrer, au bas du dit cahier des charges, comme
lires et observations que la saisie-immobilire, dont s'agit, dans les conditions
qu'elle a t faite, est nulle, et que ses moyens de nullit seront dduits en temps
et lieu. Puis, deux jours aprs, soit le 25 Juillet, il donna sommation d'audience
l'avocat de la dfenderesse pour entendre, par le Tribunal, dire que cette saisie
effectue, en vertu de l'obligation de Septembre 1930 au rapport du notaire Dants
Leroy par l'huissier Eugne Jean-Louis est nulle, lui donner acte de ses rserves de
toutes actions intenter ultrieurement relativement cette obligation, lui oppose,
ordonner les consquences de droit: radiation de l'inscription opre par la trans-
cription de la saisie, aux torts de la saisissante, la condamner trois cents gourdes
de dommages-intrts et aux dpens:
Attendu qu' l'audience sus-dsigne du 30 Juillet 1942, ni le demandeur, ni son
avocat ne comparurent, le Ministre Public entendu, en ses conclusions crites, lec-


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION 43


turc est donne par l'huissier audiencier du cahier des charges et l'avocat de la d-
fenderesse seulement, pour le cas o le Tribunal jugerait ncessaire d'examiner ks
dires et observations insrs par le saisi, au bas de cette pice, donna lecture des
moyens de nullit, lui notifis contre la saisie, les combattit et conclut leur rejet
et ce qu'il lui soit donn acte de ces lecture et publication; Les pices de la pro-
cdure relatives ces moyens de nullit, communiques au Ministre Public et celui-
ci, entendu en ses conclusions crites l'audience du 19 Aot suivant, le Tribunal par
son jugement du 26 du sus-dit mois considrant, d'une part que la non comparution
l'audience, malgr l'avenir lui donn cet effet du saisi pour y lire, soutenir ses
dires, observations ou conclusions, est une renonciation aux moyens de nullit par
lui signifis et d'autre part, que tels qu'insrs au cahier des charges, les dires et ob-
servations du saisi ne comportent aucun moyen de nullit; sans que l'audience le
dit saisi ait comparu pour produire ceux signifis leur appui et estimant que dans
ces conditions, il n'y avait pas lieu de statuer sur eux et qu'ils devaient tre tenus
pour non-crits, donna acte Me. Daniel Carrnard pour la dfenderesse de la non
comparution du saisi, ainsi que des lecture et publication du dit cahier des charges,
fixa l'adjudication de l'immeuble saisi son audience des cries publiques du 8 Oc-
tobre 194 2 et rserva les dpens:
Que s'tant pourvu en Cassation contre ce jugement, le demandeur, l'appui de
scn recours, propose les moyens suivants:
SUR LE PREMIER MOYEN, pris d'excs de pouvoir par violation du dcret-
loi sur la carte d'identit en ce que le jugement entrepris n'a point vis la carte
d'identit de la dfenderesse et ne mentionne nulle part que cette carte a t dpose,
ou son dfaut, qu'a t dpos le certificat du greffier en tenant lieu;
Attendu que nulle part dans le dcret-loi dont s'agit, il n'est fait obligation au
juge de viser la carte d'identit ou mme d'en mentionner le No. dans son jugement,
l'art, l 0 de ce dcret-loi interdisant, seulement, l'enr^lcment ou les plaidoiries en l'ab-
sence de cette carte ou du certificat en tenant lieu; que le jugement entrepris dans les
qualits y attribues la dfenderesse mentionne bien que pour l'exercice 1941-1942
correspondant l'action par elle entreprise, elle tait identifie au No. 427; que celte
action ayant pu recevoir jugement, et le jugement comportant pareille mention, il
est certain que la formalit fiscale a t accomplie et remplit le vu du dit dcret-
loi, ce moyen, sans base lgale, sera cart:
SUR LE DEUXIEME MOYEN pris d'excs de pouvoir par violation de l'art,
148 C. P. C, 157 mme Code combins avec l'art. 636 C. P. C. en ce que le Tri-
bunal, li par les dires et observations du demandeur insrs au bas du cahier des
charges et par ses moyens de nullit signifis contre la saisie, moyens lus l'audience
par l'avocat de la difenderesse, ne pouvait, sans violer les articles sus-cits, se dis-
penser de les examiner, et sans excder ses pouvoirs, considrer sa non-comparution
l'audience comme une preuve qu'il y avait renonc au point de les tenir pour
non crits:
Attendu qu'aux termes de l'art. 604 C. P. C. dont les prescriptions d'ailleurs ne
sont pas formules peine de nullit au jour indiqu par la sommation faite au
saisi, le Tribunal donnera acte au poursuivant des lecture et publication du cahier
des charges, statuera sur les dires et observations qui y auront t insrs et entendra
les parties en leurs moyens;
Attendu qu' l'audience du 30 Juillet 1942, le Tribunal, aprs lecture et publi-
cation du cahier des charges, en a donn acte la dfenderesse et entendu, seulement,
en ses moyens, cette dfenderesse. le demandeur n'y ayant pas comparu, ni son avocat
pour lui; que si cette audience, l'avocat de la dfenderesse avait donn lecture des
moyens de nullit signifis par le demandeur, le jugement entrepris confirme qu'il
l'avait fait sous toutes rserves et pour le cas seulement oi'i le Tribunal jugerait n-
cessaire d'examiner les dires et observations insrs au bas du cahier des charges:
Attendu que la lecture ainsi donne, non suivie du dpt, avec margement, des
conclusions ainsi lues ne pouvait constituer elle seule, un incident sur saisie-immo-
bilire, lier le Tribunal:
Attendu que le mme article, en crant l'obligation pour le Tribunal d'entendre
cette audience les parties, dans leurs moyens signifis, peine de dchance, dans
le dlai prescrit l'art. 636 C. P. C. suppose, ncessairement, leur prsence l'au-
dience;
Que le demandeur n'ayant pas t prsent, n'ayant pu tre entendu en ses moyens
de nullit sans que la signification des dits moyens et leur lecture par la dfenderesse


44
B.UL1,.ETL\ DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
aient pu tenir lieu de comparution de sa part, il faut admettre que le Tribunal n'avait
pas t, utilement, requis de statuer sur les dits moyens; qu'il se trouvait dispens
de les examiner et, souverain juge des faits de la cause, autoris interprter cette
absence du demandeur comme une preuve de sa renonciation les produire;
Attendu qu'alors mme que s'agissant des dires et observations, leur insertion au
bas du cahier des charges cre l'obligation pour le Tribunal de les apprcier, en l'es-
pce, outre qu'ils ne se rapportent pas une modification des clauses et conditions
de l'adjudication projets, mais tels que formuls par le demandeur, ils ne compor-
tent aucun moyen de nullit, soit contre le cahier des charges, soit contre la saisie
mme, ils ne prsentent, en effet, par eux mmes rien juger, d'o le Tribunal
n'ayant pas entendu le demandeur en ses moyens de nullit, s'y rfrant, ne pouvait
les examiner et y statuer, faute d'objet;
Attendu, que c'est plutt en se conformant aux dispositions des arts. 604 et 696
C. P. C. applicables en la circonstance, que n'ayant pas t saisi des moyens de nul-
lit du demandeur, le Tribunal ne les a, ni admis, ni rejets et a donn acte des lec-
ture et publication qui avaient t faites; Que de ce que dessus, il rsulte que le dis-
positif de la dcision du 26 Aot 1942 tant lgal, et non justifis les griefs relevs
par le demandeur: ce moyen sera cart;
SUR LE TROISIEME MOYEN, pris d'excs de pouvoir par violation de l'art.
148 C. P. C. violation de l'art. 585 mme Code et d'un principe d'ordre public
en ce que le jugement attaqu ne comporte pas les conclusions des parties et en ce que
il a refus de trancher une exception de qualit que le Tribunal aurait pu soulever
d'office parce que d'ordre public:
Attendu que si l'art. 148 C. P. C, exige l'insertion dans tout jugement des con-
clusions des parties, c'est la condition, que les parties aient pris, lu et dpos leurs
conclusions; qu'en l'espce, le demandeur qui n'avait pas comparu l'audience, n'y
avait pu lire aucunes conclusions, donc cet article n'a pas t viol; que si, la vrit,
ses conclusions avaient t lues l'audience, elle l'avaient t, par la dfenderesse dans
des conditions qui ne craient pas, pour le Tribunal, l'obligation ni de les examiner
ni de les insrer son jugement;
Attendu que l'exception de qualit, les parties tant libres d'y renoncer leur gr,
Ji'est pas d'ordre public, qu'ainsi le Tribunal n'ayant t saisi d'aucun des moyens
de nullit du demandeur, du fait de sa non-comparution considre comme une re-
nonciation tous moyens de nullit, n'a pu violer l'art. 585 C. P. C. qu'il n'tait
pas requis d'appliquer, en ce qui est du titre dont s'tait servi la dfenderesse pour
saisir et qu'entendait contester le demandeur; que c'tait au demandeur qui avait
propos pareille exception tre l'audience pour en saisir le Tribunal, lequel, cette
exception n'tant pas l'ordre public, n'avait pas la disjoindre d'office, des dfenses
qu'il n'avait pas mandat d'examiner, la retenir et l'accueillir; Que de ce qui prcde il
rsulte que ce troisime moyen n'tant pas fond, sera cart;
Par ces motifs, et sur les conclusions conformes du Ministre Publie, le Tribunal
rejette le pourvoi d'Orel Jean-Baptiste contre le jugement du 26 Aot 1942 du Tri-
bunal Civil de Jacmel, rendu entre lui et la dame .'\relise Jean-Baptiste, dit acquise
l'Etat l'amende consigne et la condamne aux dpens avec distraction au profit de
Me. Daniel Carrnard sous l'affirmation de droit;
Ainsi jug et prononc par nous, Ernest Douyon, prsident, Daniel Apollon,
Llio Vilgrain, Edgard Thomas et Charles Riboul, juges, en audience publique du
29 Mars 1943 en prsence de Monsieur Numa Rigaud, Substitut du Commissaire du
Gouvernement, avec l'assistance de .Monsieur Scvola Rameau, commis-greffier.
Il est ordonn, etc. .

En foi de quoi, etc.....

No. 22
SOMMAIRE

Appel, Evocation, Mal jug, Infirmation.
L'vocation s'oprant de plein droit par l'effet de l'appel, il ne peut tre reproch
au juge d'avoir infirm pour mal jug, quand la dcision appele n'tait infecte
d'aucun vice de forme.


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION 45
ARRET DU 30 MARS 1943
Lucie Pierre Canel contre Prinvilus Jules.


AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, 2e. section, a rendu'l'arrt suivant:
Sur le pourvoi de la dame Lucie Pierre-Cancl. cultivatrice, demeurant et domicilie
Mrottes troisime section rurale des Vases, Commune de l'Arcahaie, identifie
au No. 387, ayant pour avocat Me. Racster Racine, identifi et patent aux Nos.
368 et 94.3 30, avec lection de domicile au cabinet de celui-ci:
Contre un Jugement du Tribunal Civil de Port-au-Prince, rendu en ses attribu-
tions d'appel le 11 Aot 1^41. entre elle et le sieur Prinvilus Jules, identifi au
No. J-63 3, propritaire demeurant et domicili Mrottes, section des Vases, Com-
mune de lArcahaic, ayant peur avocat .\lc. Victor Cauvin, identifi au No. A-312
et patent au No. 7 5.040:
Ou, l'audience du 25 Fvrier coul. Mes. Racster Racine et Victor Cauvin en
leurs observations respectives et M. le Substitut Hubert Alexis, en la lecture des
conclusions de son collgue Numa Rigaud:
Et aprs en avoir dlibr en la Chambre du Conseil, conformment la Loi;
Vu l'acte dclaratif de pourvoi; le jugement attaqu, les requtes des parties, les
jugements du Tribunal de Paix de l'Arcahaie du 20 Dcembre 1939 et du 27 F-
vrier 1940, les autres pices lgalement produites aux dbats, les conclusions du Mi-
nistre Public et les dispositions de loi invoques;
SUR LA FIN DE NON-RECEVOIR oppose au pourvoi par le dfendeur prise
du dfaut d'intrt de la demanderesse, en ce que celle-ci et les autres hritiers de feu
Anulyssc Pierre-Canel lui ont eux-mmes dlivr le legs d'un demi-carreau de terre
que leur auteur commun lui a fait sur l'habitation Boulard; qu'elle ne peut reven-
diquer le bien ainsi transmis depuis le dcs du testateur, puisqu'elle doit lui en ga-
rantir la proprit et que s'il en tait vinc, elle se trouverait encore oblige de s'ac-
quitter du legs: d'oii, selon le dfendeur, l'irrecevabilit de l'action en rintgrande
prise contre lui et partant du pourvoi exerc contre la dcision qui en a dbout
Louis Pierre-Canel;
Attendu qu'en l'espce il ne s'agit point de la revendication du bien lgu Prin-
vilus Jules, mais d'une action possessoire en rintgrande; qu'ainsi des moyens tirs
du fond du droit sont tort invoqus l'appui de la fin de non-recevoir propose
pour repousser le pourvoi contre la dcision d'appel qui a infirm un jugement du
Tribunal de Paix de l'Arcahaie en date du 27 Fvrier 1940;
Attendu que, mandant, le juge d'appel a rejet l'action en rintgrande de Lucie
Picrre-Canel et l'a condamne aux dpens pour tenir lieu de dommages-intrts; qu'il
s'ensuit que cette partie ne saurait tre sans intrt se pourvoir contre cette dcision;
En consquence, le Tribunal rejette comme mal fonde la fin de non-recevoir:
SUR LES DEUX MOYENS REUNIS DU POURVOI pris d'incomptence.
d'excs de pouvoir, de mconnaissance des rgles usuelles en matire d'appel (sic),
de violation et de fausse interprtation des art. 31 et 3 2 du Code de Procdure
Civil et de mal jug;
Attendu que le Tribunal d'Appel a infirm pour mal jug la dcision dnonce
devant lui, et statuant en lieu et place du premier juge, a dcid que l'intim n'avait
pas la possession du dcmi-carrcau de terr-c litigieux et partant n'a pu en avoir t
expuls; qu'au contraire, c'est l'appelant qui, d'abord troubl par des tiers dans sa
possession du bien, y est rentr librement, le trouble dont il s'tait plaint n'ayant
point eu de suite: que pour s'tre ainsi prononc au possessoire sur des faits tablis
dans la cause et dont il avait la souveraine apprciation, le second juge n'est point
sorti des limites de sa comptence en la matire:
Attendu que le pourvoi lui reproche d'avoir infirm et us de son droit d'voca-
tion sans qu'il ait relev contre le jugement appel la violation d'aucun texte de loi;
que ce grief ne peut tre retenu: il mconnat le principe en vertu duquel l'vocation
s'opre de plein droit par l'effet de l'appel;
Attendu que le jugement rvle en fait qu'une opration d'arpentage entreprise le
30 Octobre 1939 avait englob le demi-carreau de terre lgu Prinvilus Jules
depuis le mois d'Avril 1929; qu'attribuant le trouble Lucie Pierre-Canel, sa voi-
sine limitrophe sur l'habitation Boulard l'endroit dnomm Archedou, le d-


45 '^'' LETlN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION


fcndeur au pourvoir l'assigna en complainte devant le Juge de Paix de l'Arcahaie;
mais il fut tabli par procs-verbal d'arpentage, ainsi qu' la suite d'une enqute que
les auteurs du trouble taient les hritiers Biaise Gabriel, et Lucie Pierre-Cancl obtint
gain de cause, parce que le fait de dpossession lui avait t tort attribu;
Attendu cependant que le jugement rendu le 20 Dcembre 1939 sur ce premier
litige entre les parties constate, d'aprs l'enqute effectue alors par le juge, que
l'arpentage prdat avait englob la proprit de Prinvilus Jules, pourquoi le juge-
ment a renvoy cette partie s'en prendre aux hritiers de Biaise Gabriel; ce que le
dpossd a t dispens de faire, parce que, a-t-il dclar, il est retourn sa terre
sans aucune opposition de ces hritiers qui, en effet, ne sont pas entrs en contestation
avec lui du fait de sa tranquille reprise de possession;

Attendu que la demanderesse s'attache tort cette dclaration de Prinvilus Jules
comme un aveu sur lequel elle reproche au second juge de ne n'tre pas fond pour
le condamner: du fait ainsi avanc par le dfendeur et que Lucie Pierre-Canal tient
pour vrai on ne peut induire qu'une consquence contraire aux prtentions de celle-ci.
En effet, si, sur la foi du jugement du 20 Dcembre 1939, et avant l'arpentage
opr en Octobre de la mme anne, Prinvilus Jules tait en possession du bien, et si,
au mois de Novembre suivant, il a repris sa terre laisse inoccupe, il ne se conoit
pas que Lucie Picrre-Canel, la mme poque se soit trouve en possession du mme
bien et en droit d'exercer contre le dfendeur son action en rintgrande;_ ce n'est donc
pas sans un juste motifs que le juge d'appel l'en a dbout; qu'il suit de'ces considra-
tions le mal fond des moyens de la demanderesse:

PAR CES MOTIFS, et sur les conclusions conformes du Ministre Public, le
Tribunal rejette le pourvoi de Lucie Pierre-Canel contre le jugement rendu le 1 1
Aot 1941 au profit de Prinvilus Jules par le Tribunal Civil de Port-au-Prince, en
ses attributions d'appel; ordonne en consquence la confiscation de l'amende dpose
et condamne la demanderesse aux dpens liquids la somme de......gourdes, en
ce, non compris le cot du prsent arrt:

Ainsi jug et prononc par Nous, Etzer Vilaire, vice-prsident, Bignon Pierre-
Louis, Ls. Marceau Lecorps. J. B. Cinas et Rodolphe Barau. juges, en audience
publiqiie du mardi 30 Mars 1943, en prsence de M. Numa Rigaud, Substitut du
Commissaire du Gouvernement, avec l'assistance de M. Devze Tanis, commis-
greffier;

Il est ordonn, etc.....
En foi de quoi, etc, .


No. 23 SOMMAIRE

Pourvoi en Cassation, Opposition, Cumul des voies de recours, Saisie-opposi-
tion, Acquiescement du Saisi, Formalits, Intrts moratoires. Intrts com-
pensatoires.

/ Quand sur une demande dirige contre une partie en paiement des causes d'une
saisie-oppcsition, celle-ci a t condamne contradictoirement. tandis qu'un tiers ap-
pel par elle en intervention force a fait dfaut, le pourvoi n'a pu tre lgalement
dirig la fois contre le demandeur originaire et contre la partie appele en interven-
tion et condamne par dfaut au profit de la tierce-saisie. Il est non recevable l'gard
du dfalitant qui. en l'espce, avait dj fait opposition au jugement en ce qui le
concerne.

Les parties n'ont pas l'option entre les deux voies de recours. Celle de la cassation
n'est accessible qu'autant que toutes les autres sont fermes.

II L'acquiescement du saisi aux causes de l'opposition oblige la tierce-saisie verser
au saisissant toutes les valeurs dues au dbiteur et par elle reues. Cet acquiescement
pur et simple port la connaissance de la tierce-saisie dispense des formalits pres-
crites pour dnoncer la satsie-arrt ainsi que de la demande en validit.

m La condamnation aux intrts moratoires n'empche pas l'admission par le
juge, d'intrts compensatoires pour des prjudices autres que ceux qui proviennent
du simple retard dans l'excution de l'obligation.


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
47
APvRET DU 30 MARS 1943
Banque Nationale de la Rpublique d'Hati contre Racster Racine et
Edmond Jansme
AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation. 2e. Section, a rendu l'arrt suivant:
Sur le pourvoi de la Banque Nationale de la Rpublique d'Hati, socit anonyme
ha'itienne. ayant son r,ige social et son principal tablissement Port-au-Prince et
pour co-Prsident de son Conseil d'Administration et Directeur Gnral, le sieur W.
H. Williams, demeurant Port-au-Prince, domicili New-York et pour Vice-Prsi-
dent, le sieur C. Van Waterschoodt. demeurant Port-au-Prince, domicili Londres,
ce dernier identifi au No. A-879. ayant pour avocats Mes. Chs. Franck Roy. Chris-
tian Latortue. Lebrun Cuvilly et Fernand Coupet. tous dment patents et identifis:
Contre un jugement du Tribunal Civil de Port-au-Prince rendu le 5 Novembre
1942. entre elle et 1.le sieur Racster Racine, avocat, propritaire, demeurant et
domicili Port-au-Prince, identifi et patent aux Nos. 368 et 94.330. occupant par
lui-mme et par Me Alphonse Racine, identifi et patent aux Nos. A-237 et 94.226.
et. 2.le sieur Edmond Jansme. propritaire, identifi au No. 8.610, demeurant
et domicili Port-au-Prince, ayant pour avocat Me. Joseph Lebreton. identifi et
patent aux Nos. 8.452 et 93.776:
Ou'. l'audience publique du 2 .Vlars courant. Me. Christian Latortue en la lec-
ture de sa requte. Mes. Racster Racine et Joseph Lebreton. en leurs observations
respectives et .Monsieur le Substitut Hubert Alexis en la lecture du rquisitoire de
Monsieur le Commissaire p-ranois Mathon qui a conclu la cassation du chef des
dommages-intrts:
Et aprs en avoir dlibr en la Chambre du Conseil, conformment la loi:
Vu: l'acte dclaratif de pourvoi; le jugement attaqu, les requtes des parties, les
pices par elles dposes l'appui, les cartes d'identit ci-dessus indiques:
Vu galement les dispositions de loi invoques:
SUR LA FIN DE NON-RECEVOIR produite la barre pour Edmond Jansme.
en ce que celui-ci ayant t condamn par dfaut, la voie de l'opposition lui est ou-
virte: que d'ailleurs, il s'est oppos aux dispositions du jugement le concernant: que.
partant, quant lui. ie pourvoi est prmatur et irrecevable:
Attendu que Racster Racine assigna la Banque Nationale en paiement des causes
d'une saisie-arrt qu'il avait pratique sur elle contre Edmond Jansme, lui repro-
chant d'avoir, au mpris de la saisie, vers Jansme les valeurs retenues par elle
pour celui-ci: que sur cette assignation, la tierce-saisie exerant son recours contre
Jansme l'appela en inteivention force: mais ce dernier n'ayant pas comparu et ne
s'tant pas non plus lait reprsenter, a t condamn par dfaut au profit de la
Banque, condamn d'abord elle-mme et par la mme dcision, payer au demandeur
principal Sept Cent trente deux gourdes et 29/100. solde des valeurs dues sur le
montant de la saisie-arrt, avec les intrts lgaux de cette somme partir de la de-
mande en justice et 60 dollars de dommages-intrts outre les dpens; qu'ainsi le
jugement attaqu, par suite de la jonction prononce de la demande principale et de
l'intervention, est contradictoire, l'gard de la Banque, et par dfaut entre celle-ci
et Edmond Jansme:
Attendu que ce dernier y a form opposition par exploit du 24 Novembre, minis-
tre de Lon Calixte Pierre-Louis: qu'il importe peu qu'appel au pourvoi par la
Ba.nque il y ait d'abord rpondu par des moyens tirs du fond de la contestation:
Attendu que la fin de non-recevoir souleve en dernier lieu par Jansme est d'ordre
public: qu'elle ne peut tre couverte et de%'rait mme dans le silence de cette partie
tre supple d'office par le Tribunal: qu'aucun pourvoi n'est recevable contre un
jugement par dfaut tant que ce jugement est susceptible d'opposition: qu'une partie
n'a pas l'option entre les deux voies de recours, celle de la cassation n'tant accessible
qu'autant que toutes les autres voies de recours sont fermes: que par suite et en vertu
de cette distinction de nature entre les deux parties de la dcision et des deux diff-
rents recours auxquels elles donnent lieu, le chef qui a ordonn la jonction des deux
assignations doit demeurer non-avenu et l'action rcursoire de la Banque Nationale
contre Jansme ncessairement disjointe de la demande de Racster Racine contre elle.
la partie y relative du jugement attaqu pouvant seule tre l'objet du pourvoi:
PAR CES MOTIFS, le Tribunal dclare irrecevable le pourvoi de la Banque Natio-
nale de la Rpublique d'Ha'ti en ce qui concerne celles des dispositions du jugement
rendu entre elle et Edmond Jansme et consquemm.mt met ce dernier hors de cause:


43 BULL:£TIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
SUR LE POURVOI entre la demanderesse et Racster Racine et la fin de non-
recevoir que celui-ci y oppose et qui consiste en ce qu'elle serait sans intrt parce
que le jugement a fait droit ses prtentions en condamnant Jansme son profit;
Attendu qu'il suffit pour justifier l'intrt de la Banque se pourvoir que le juge-
ment attaqu l'ait ell-mme condamne la fois au paiement du montant de la
saisie, des dommages-intrts et aux dpens; qu'il n'importe que la dcision lui ait
fait droit sur son recours contre Jansme, puisque celui-ci loin d'acquiescer cette
partie du jugement et de s'acquitter de ses condamnations envers la Banque, y a fait
opposition; qu'Len rsulte le mal fond de la fin de non-recevoir;
SUR LES DEUX PREMIERS MOYENS REUNIS pris de violation et fausse
interprtation des arts. 478 et 486. C. Proc. C. de fausse interprtation de la Con-
vention du 15 Juillet 1932 intervenue entre Racine et Jansme, d'excs de pouvoir,
de fausse interprtation et de violation des articles 498 et 500 C. P. C. et 1028
C. C, en ce que. au moment oij Racster Racine a pratiqu sa saisie sur Edmond
Jansme. la Banque le dtenait pour celui-ci que les valeurs provenant du tiers de
ses appointements comme fonctionnaire du Gouvernement; que les valeurs devant
provenir de la saisie-arrt de Jansme. pratique le 11 Novembre 1931 contre Cl-
ment Djean. n'taient pas encore entres dans le patrimoine de celui-l, puisque ce
n'est que le 6 Dcembre suivant que Clment Djean, par une convention, en a
accept le transport: en ce que. les seuls cas o le tiers-saisi peut tre dclar dbiteur
pur et simple sont ceux que prvoit l'art. 498 C. P. C. : ils concernent le tiers-saisi
qui n'a pas fait la dclaration affirmative ou les significations ordonnes par l'art.
496 du mme code; que le juge ne pouvait pas lgalement allouer Racine le mon-
tant de sa saisie, alors que le prorata entre les cranciers saisissants de Jansme (La
Westindies Trading Company. Alphonse Haynes et Racster Racine) ne laissaient
ce dernier que la somme de Quatre Vingt quinze gourdes et 63/100 d'o, d'aprs
la demanderesse, la justification des griefs formuls contre la dcision:
Attendu que par un exploit en date du 27 Novembre 1931, Racster Racine fai-
sait la Banque Nationale de la Rpublique d'Ha'ti dans les termes qui suivent:
opposition de payer toutes les sommes gnralement quelconques qu'elle dtient ou
pourra dtenir, doit ou pourra devoir au sieur Edmond Jansme, notamment le tiers
de SCS appointements comme Consul d'Hati Cuba, sans que par Justice il en soit
autrement dcid, peine de payer deux fois.: que le 15 Juillet 1932. le saisi ac-
quiesa purement et simplement cette saisie-arrt suivant une dclaration enregis-
tre, signe de Jansme. connue de la Banque et figurant son dossier;
Attendu que sur la somme de 150 dollars montant de cette saisie, et la suite
d'une rpartition de valeurs faite par la tierce-saisie au prorata entre divers cran-
ciers opposants du mme dbiteur. Racster Racine reut seulement dix-sept gourdes
et 60/100 en Juillet 1932; aprs quoi Jansme cessa d'tre Consul d'Ha'ti Cuba;
mais cet ancien fonctionnaire avait lui-mme pratiqu le 11 Novembre 1931, sur
les appointements de Clment Djean. une saisie-arrt s-mains de la Banque Na-
tionale: que. de son ct. Djean acquiesa cette saisie, suivant la dclaration sous
seing-priv du 16 Dcembre 1931. galement au dossier de la Banque:
Or. attendu que. rpondant le 16 Fvrier 1941 une lettre de Racster Racine du
douze de ce mois, confirmant une premire lettre de lui en date du 20 Dcembre
1940 reste sans rponse, la Banque Nationale fit au saisissant l'aveu suivant:
Quant aux valeurs qui revenaient Edmond Jansme dans la rpartition du tiers
retenu sur les appointements de M. Clment Djean et qui n'ont jamais t l'objet
d'aucune dclaration, elles ont toujours t verses Me. P. Pressoir, avocat cons-
titu de M. Edmond Jansme dans la procdure de saisie.
Attendu que c'est sur cette dclaration de la Banque que le premier Juge s'est
fond pour dcider que cette partie est en faute et responsable envers le dfendeur du
solde de la crance, soit 73 2 gourdes et 29 cts. et qu'il l'a condamne payer, par
l; motif aussi que la saisie-arrt de Racine portait non seulement sur le tiers des ap-
pointements de Jansme. mais encore sur toutes autres sommes qu'elle dtenait ou
pourrait dtenir, devait ou pourrait devoir Jansme:
Attendu qu'en vertu de l'acquiescement de Djean la saisie-arrt de Jansme, d-
biteur saisi-arrt de Racine, toutes les valeurs dues et retenues par la Banque, au
profit de celui-l revenaient ce dernier et devraient lui tre verses, au lieu de l'avoir
t l'avocat constitu de Jansme; qu'en jugeant ainsi au sujet de l'acquiescement.


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION 49


que la Banque croit tort une convention mal interprte, le Tribunal Civil de
Port-au-Prince n'en a nullement fauss les termes ni les effets juridiques:
Attendu que par son assignation du 12 Mars 194 1 la Banque Nationale. Racster
Racine a formellement soutenu qu' la date du 6 Mai 1938 l'assigne avait retenu
au profit de Jansme sur Djean la somme 878 gourdes 3 7/100: que dans ses d-
fenses devant le premier juge, la Banque n'a point contest ce chiffre: c'est seule-
ment en Cassation qu'elle allgue, sans d'ailleurs en fournir aucune preuve, que sur
la rpartition faire de ces 878 gourdes 37/100 entre les divers cranciers oppo-
sants de Clment Djean. seulement quatre vingt quinze gourdes et soixante trois
centimes revenaient Jansme et que c'est cette dernire somme que la Banque pour-
rait tre condamne payer; que Racster Racine, dans ses dfenses, a justement con-
clu l'irrecevabilit de ce moyen, comme tant nouveau, parce que propos pour la
premire fois en Cassation:
Attendu que l'acquiescement pur et simple de Jansme et celui de Clment Djean,
l'un et l'autre ports la connaissance de la tierce-saisie, dispensaient de la dnon-
ciation comme de la contre-dnonciation des saisies-arrts, ainsi que des assignations
en validit: que c'tait d'ailleurs pour tre exonrs de ces frais de procdure et parce
que tous deux reconnaissaient la lgitimit des crances qu'ils ont volontairement
,-ouscrit ces saisies:
\ttendu que selon les articles 490 et 482 du C. P. C la Banque Nationale dr
'a Rpublique d'Hati, trsorire de l'Etat, ne devait pas tre assigne en dclaration
-' ce n'est pas en conformit de l'article 498. mme code, et comme dbitrice pure e
'mple des causes de la saisie, c'est--dire faute de dclaration affirmative, qu'elle s'es'
'le condamne: elle ne l'a t que par une juste application de l'art. 1028 du Cod
'''ivil: que de tout ce qui prcde rsultent l'irrecevabilit du moyen relatif au quar
"um de la condamnation principale prononce contre la demanderesse et le mal fond-'
-ies autres griefs ci-dessus rsums;
iUR LE TROISIEME ET DERNIER MOYEN pris de violation et de faussa-
application des articles 94 3. 1 168 et 1 169 du Code Civil et d'excs de pouvoir en ce
que la demanderesse setait tort conaamnce aux intrts lgaux et de plus des
dommages-intrts pour une faute qu'elle conteste:
Attendu que le mpris fait par la Banque de la saisie-arrt du dfendeur constitue
bien une faute, rvle d'ailleurs par le passage plus-haut rapport de sa lettre du 16
Fvrier 1941 : que de cette faute a rsult pour le saisissant un prjudice que le juge
a considr indpendamment de celui qui rsulte du retard dans l'acquittement de la
dette: que les intrts moratoires sont de droit partir de la demande en justice; que
le juge n'a viol aucun principe en accordant en outre des dommages-intrts pour
d'autres prjudices qu'il a souverainement apprcis et arbitrs, en dclarant qu'outre
le retard dont Racster Racine a souffert, la Banque lui a caus un autre dommage
en l'obligeant faire un procs qui a entran des dbours; qu'ainsi est pleinement
justifie la double condamnation aux intrts lgaux et aux dommages-intrts:
PAR CES MOTIFS, et sans s'arrter la fin de non-recevoir du dfendeur, le Tri-
bunal rejette le pourvoi de la Banque Nationale de la Rpublique d'Ha'ti contre le
jugement du 5 Novembre 1942 rendu en faveur de Racster Racine; ordonne en con-
squence la confiscation de l'amende dpose et condamne la demanderesse aux dpens
liquids ... gourdes, au profit de ce dfendeur et gourdes au profit
d'Edmond Jansme. ces derniers dpens distraits au profit de Me. Lebreton qui en a
fait la demande la barre sur affirmation de droit, en ce. non-compris le cot du
prsent arrt:
Ainsi jug et prononc par Nous. Etzer Vilaire. vice-prsident. Bignon Pierre-
Louis. Ls. Marceau Lecorps. J. B. Cinas et Rodolphe Barau. juges, en audience
publique du mardi 30 iVars 1943, en prsence de Monsieur Numa Rigaud. Substi-
tut du Commissaire du Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur Devze Tanis,
commis-greffier:
Il est ordonn, etc.
En foi de quoi etc.


No, 24 SOMMAIRE

Jugement charge d'appel, Irrecevabilit, .Jugement Commercial, Cong-dfaut.
£sf irrecevable le oourvoi dirig contre un jugement du Tribunal de Paix rendu
charge d'appel.


50
BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
U Lart. 64 6 c. com. disposant que si le demandeur ne se prsente pas, le Tri-
bunal donnera dfaut et renverra le dfendeur de la demande, il s'en suit que le juge-
ment Je cong-dfaut au commerce anantit toujours l'assignation et partant n'est pas
susceptible d'opposition.
ARRET DU 30 MARS 1943

.Alma'i'de Joseph contre D. Georges & Co.

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, deuxime section, a rendu l'arrt suivant:
Sur le pourvoi de la dame Almade Joseph, commerante, patente au No, 181,
identifia au No. 65, demeurant et domicilie Saint-Louis du Nord, avec lection de
domicile au greffe du Tribunal de Cassation;
Contre deux jugements, le premier du Tribunal de Paix de Port-de-Paix, en date
du 15 Mars 1940, le second du Tribunal Civil de Port-de-Paix, en ses attributions
d'appel en date du 15 Juillet 1942 rendus contre elle au profit des sieurs D. Georges
&) Co,. commerants, demeurant Port-au-Prince et domicilis Couboula fLi-
ban), identifis au No, 106 et patent au No. 2. ayant pour avocat Me. Fernand
Alcindor. du Barreau de Port-de-Paix. identifi et patent aux Nos. 1941 et 65;
Ou. l'audience publique du 1 1 Mars courant, les parties n'tant pas reprsentes
h barre. Monsieur le Substitut Numa Rigaud en la lecture des conclusions de son
collgue. M. Hubert Alexis;
Et aprs en avoir dlibr en la Chambre du Conseil, conformment la Loi:
Vu: l'acte dclaratif du pourvoi, les jugements attaqus, les requtes des parties et
les autres pices dposes; "
Vu galement l'art. 5. 3me alina de la loi Organique du Tribunal de Cassation.
les articfes 2 2. 157 C. P. C. et 646 C. Com.;
Attendu que le jugement rendu par le Tribunal de Paix le 15 Mars 1940 l'a t
charge d'appel ayant condamn la demanderesse au paiement de $88 dollars 80/100
or. montant d'un bon ordre par elle souscrit au profit de D. Georges et Cie.;
Attendu qu'il n'entre pas dans les attributions du Tribunal de Cassation de con-
natre d'un pourvoi directement dirig contre un jugement du Tribunal de Paix
rendu charge d'appel;
En consquence, le Tribunal, statuant d'office, dclare irrecevable le pourvoi de
la demanderesse contre le jugement du 15 Mars 1940;
SUR LE POURVOI visant le jugement d'appel du 15 Juillet 1942 et la fin
de non-recevoir qu'y opposent les dfendeurs en ce que l'opposition tant irrecevable
jusqu' excution du jugement par dfaut en matire commerciale, cette voie est encor?
ouverte la dfaillante, ce qui lui interdit le recours en Cassation contre le jugement
de cong-dfaut non encore excut:
Attendu que. sur l'appel interjet contre le Jugement du Tribunal de Paix, celui
d'Appel a donn cong pur et simple contre l'appelant qui, bien que somm d'au-
dience, n'a pas comparu ni ne s'est fait reprsenter l'audience fixe pour l'audition
de l'affaire;
Attendu que l'article 646 du C. de Com. dispose que si le demandeur ne se pr-
sente pas. le Tribunal donnera dfaut et renverra le dfendeur de la demande: ce qui
revient dire que le jugement de cong-dfaut au commerce anantit toujours l'assi-
gnation et partant n'est pas susceptible d'opposition: qu'il s'ensuit que la fin de non-
recevoir n'est pas fonde;
Mais attendu que les critiques formules contre cette dcision ne sont pas admissi-
bles: le pourvoi lui reproche uniquement une violation de l'article 148 du C. P. C
en ce qu'elle ne contient pas l'expos sommaire des points de fait et de droit, alors
que pour le jugement prononant le cong dfaut pur de la demande, i! a suffi au
Juge d'Appel d'avoir constat, comme il l'a fait, l'absence de l'appelante, encore que
l'avocat de cette partie eit t somm de comparatre l'audience prcdemment fixe,
sur sa propre demande, pour la plaidoirie de la cause:
PAR CES MOTIFS, le Tribunal, sans avoir gard la fin de non-recevoir des
dfendeurs, rejette comme mal-fond le pourvoi contre le jugement de cong dfaut
rendu le 15 Juillet 1942 par le Tribunal Civil de Port-de-Paix, en ses attributions
d'-ippel: ordonne en consquence la confiscation de l'amende dpose et condamne la
demanderesse aux dpens liquids la somme de......gourdes, en ce. non compris
l: cZ\t du prsent arrt:


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
51
Ainsi jug et prononc par Nous, Etzer Vilaire, vice-prsident, Bignon Picrte-
'^nis, Marceau Lecorps, J. B. Cinas et Rodolphe Barau, Juges, en audience pu-
blique du mardi 30 Mars 1943, en prsence de Monsieur Numa Rigaud, Substitut
du Commissaire du Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur Devze Tanis,
commis-greffier.
Il est ordonn, etc
En foi de quoi, etc.....


No. 25
SOMMAIRE

Cessation des Fonctions du Juge.Enqute.Procs-Verbal du Juge de Paix.
Temps d'Epreuve.Conclusions des Parties.

Lorsqu'un magistrat, ayant t appel un sige suprieur, n'a pas encore prt
serment pour tre investi de ses nouvelles fonctions et que son successeur n'a t ins-
tall ni mme dsign, il a qualit pour Vider ses mains des affaires soumises son
dlibr.
Si les plaideurs n'ont articul aucuns faits pertinents et admissibles mettre en
preuve, le Juge qui dadc qu'il n'y a lieu enqute a sainement interprt et ap-
pliqu la loi.
Le procs-Verbal de constat dress par le juge de paix est cru jusqu' inscription
de faux, s'il relve des faits de nature justifier une demande en divorce, le Tribunal
ne contrevient pas la loi en y puisant les motifs de sa dcision.
L'anne d'preuve impose aux poux en instance de divorce constitue une mesure
de pure facult abandonne l'apprciation du Juge.
Remplit le vu de la Loi, le Jugement qui contient les conclusions signifies des
parties et rsume les observations oralement prsentes la barre.


ARRET DU 5 .^VRIL 1943

I^Iadame Franois Rey ne Clante Jean contre Son Epoux.


AU NO.M DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant :
Sur le pourvoi de Clante Jean, dame Franois Rey. propritaire, demeurant et
domicilie Port-au-Prince, identifie au No. JJ-2959 pour le prsent exercice,
faisant lection de domicile au cabinet de Me. Marcel Colimon, avocat, contre un
jugement de divorce du Tribunal Civil de Port-au-Prince rendu le 29 Juillet 1942
entre elle et Franois Rey. propritaire, demeurant et domicili Port-au-Prince,
identifi au No. 1484-K, faisant lection de domicile au cabinet de son avocat, Me.
Georges D. Rigaud, identifi au No. B-7551 et patent au No. 33:
Ou, l'audience publique du 10 Mars coul, la demanderesse n'tant reprsen-
te la barre. Me. Rigaud en ses observations pour le dfendeur et Monsieur Numa
Rigaud, Substitut du Commissaire du Gouvernement, en la lecture de son rquisi-
toire;
Aprs en avoir dlibr, en Chambre du Conseil, au voeu de la loi:
Vu le jugement dnonc, la dclaration de pourvoi, les requtes des parties et les
pices l'appui, les sus dites conclusions du Ministre Public, les textes invoqus;
SUR LE PREMIER MOYEN DU POURVOI, pris de violation des articles 35
et 43 de la Constitution, de la loi du 16 Mars 1928 sur l'organisation du Tribunal
de Cassation, du dcret-loi du 13 Janvier 1942, confrant plein pouvoirs au Prsi-
dent de la Rpublique, du dcret du 23 Fvrier 1942 suspendant les garanties
constitutionnelles, du dcret du 28 Juillet 1942excs de pouvoir, refus de recon-
natre le dcret du 22 Juillet 1942: absence de signature du Juge du Tribunal Civil
de Port-au-Prince, en ce que n'ayant encore prt serment mais nomm Juge au Tri'-
bunal de Cassation en vertu d'un dcret du Prsident de la Rpublique en date du 28
Juillet 194 2 rendu public par la presse et par la radio, le citoyen Rodolphe Barau
qui a rendu la dcision querelle du 29 Juillet n'avait point qualit pour ce faire
puisqu'il avait cess d'appartenir au Tribunal Civil de Port-au-Prince;


= 7 BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL D CASSATION
Attendu qu' l'appui du grief ainsi articul la demanderesse ne soumet qu'un
exemplaire du Journal la Phalange du 29 Juillet qui, sous la rubrique Au Tribunal
de Ca.ssation reproduit le dcret invoqu, mais avec indication d'un ordre de nomi-
nation qui n'est d'aucune faon, conforme celui que comporte le dcret publi au
moniteur du 30 Juillet, le lendemain du jugement;
Attendu qu'il n'appert point de cette information qu' la date du 28 Juillet
194 2, Monsieur le Doyen Barau avait t rvoqu, destitu, suspendu, interdit ni
remplac, mais seulement que de nouveaux juges, parmi lesquels il figure, taient ap-
pels composer le Tribunal de Cassation;
Attendu qu'en l'espce les pouvoirs de M. le Doyen Barau ne lui ayant t re-
tirs, mais ce magistrat bnficiant au contraire d'une permutation, il n'est pas tabli
que le 29 Juillet il Tvait reu aucune notification officielle de sa dsignation pour
un autre sige, ni de la nomination ou de l'installation de son successeur qui eut au-
tomatiquement mis fin ses fonctions au Tribunal Civil;
Qu'il n'tait pas dgag des responsabilits de la charge qu'il occupait et pouvait
vider ses mains des affaires soumises son dlibr;
Que les dcisions ainsi rendues ne sont de ce chef entaches d'aucune nullit et ne
contreviennent d'aucune faon aux textes et documents invoqus; ce grief sera donc
cart:
SUR LE DEUXIEME MOYEN, pris de fausse application, fausse interprtation
de l'art, 262 du Code Civil et d'excs de pouvoir, en ce que la demanderesse au pou-
voir n'a pas t admise faire la preuve de la rconciliation par elle oppose l'action
en divorce de Franois Rey:
Attendu que l'art 262 C. C. renvoie pour la preuve de la rconciliation conteste
aux formes prescrites dans la prcmiie section de la loi sur le divorce;
Attendu qu'au mpris de ces formes, Clante Jean n'avait indiqu ni prcis au-
cune circonstance, aucuns faits pertinents et admissibles constitutifs de la rconcilia-
tion allgue; que le Tribunal Civil n'a pas jug opportun d'ordonner l'enqute,
motif pris de la carence des faits concluants qui devaient tre mis en preuve;
Qu'en ce faisant, il a sainement interprt et appliqu le texte invoqu.
SUR LE TROISIEME MOYEN, pris de violation et fausse interprtation des
articles 217 cl 222 du Code Civil, excs de pouvoir, violation du droit de la dfense,
en ce que le jugement de divorce est bas sur un procs-verbal rdig pour les besoins
de l'poux demandeur et argu de faux:
Attendu que le procs-verbal incrimin, dress le 19 Septembre 1941 10 heures
du soir par le supplant-juge de paix de la Capitale, section Est constate la prsence,
ce moment, de l'pouse accuse d'inconduite dans une garonnire proche de la
demeure conjugale; il consigne les explications de Clante Jean rvlant le nom de
celui qui l'avait fait surprendre, protestant contre le scandale provoqu par son
mari qui avait mal propos alert le voisinage, rvlant la fuite de celui chez qui
elle se trouvait, etc....
Attendu que ce procs-verbal qui porte la signature de Clante Jean au bas de ses
dclarations et qui lui a t oppos aux dbats n'avait fait l'objet d'aucune procdure
en inscription de faux:
Qu'en consquence il faisait foi pour le Juge du Tribunal Civil qui en a retenu
et analys les faits invoqus en justification de la demande de divorce;
Attendu que ces faits rentrent dans les causes de divorce au sens de l'article 217
du Code Civil: qu'ils n'ont entran aucune poursuite criminelle de nature suspen-
dre, au prescrit de l'ait. 222. l'action de l'poux demandeur qui les a allgus;
qu'ainsi, le 3mc moyen est sans fondement:
SUR LE QUATRIEME MOYEN, tir de violation et fausse interprtation de
l'art. 247 du Code Civil, en ce que le jugement n'a pas accord le temps d'preuve
rclam par la dfenderesse en divorce;
Attendu qu'il s'agit d'une mesure de pure facult dont l'opportunit relve de la
souveraine apprciation du juge du fond qui n'a pas estim qu'en l'espce un rap-
prochement fut possible entre les poux;
SUR LE CINQUIEME MOYEN, pris de violation de l'art. 148 du C. P. C,
excs de pouvoir, en ce que le jugement ne contient pas les conclusions de Franois
Rey et que c'est le Tribunal qui a lui-mme combattu les conclusions de Clante
Jean ;


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION 5-^
Attendu que les conclusions crites des parties ont t vises et insres au juge-
ment, que leurs observations produites la barre ont t exposes au point de fait, et
aux motifs qui les examinent, ce qui rpond pleinement au vu de l'art. 148:
Par ces motifs, le Tribunal, sur les conclusions conformes du Ministre Public
rejette le pourvoi, dit acquise l'Etat l'amende consigne, compense les dpens, vu la
qualit des parties.
Ainsi jug iK prononc par Nous. Ernest Douyon. prsident, D. Apollon. L. Vil-
grain. J. B. Cinas et Ch. Riboul. juges, en audience publique du 5 Avril 1943, en
prsence de N. Rigaud, Substitut du Commissaire du Gouvernement, avec l'assis-
tance de M. S. Rameau, commis-greffier.
Il est ordonn, etc. .
En foi de quoi. etc.


No. 26
SOMMAIRE

Acquiescement.Pouvoir d'Apprciation.Dlais de Grce.

L'acquiescement un jugement doit tre positif et rsulter sans quivoque d'un
acte ou d'un fait qui ne laisse aucun doute sur l'intention de la partie.
Le juge du fond, pourvu qu'il ne les dnature, apprcie souverainement les faits.
circonstances et documents de la cause.
Est sans base lgale le jugement qui, sur le motif erron que les honoraires d'avo-
cat tant privilgt.s. dcide qu'il ne peut tre accord aucun terme ni dlai pour les
acquitter.

ARRET DU 19 AVRIL 1943

Vve. Franois Ambroise contre Vve. Jules Gilbert.


AU NOM DE LA REPUBLIQUE
Le Tribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt, suivant :
Sur le pourvoi de la dame Vve. Franois Ambroise, ne Alice Pilet. identifie au
No. 422-1 propritaire, demeurant et domicilie Port-au-Prince, ayant pour avo-
cat Me. Monferrier Pi:rre. avec lection de domicile Port-au-Prince, au cabinet du
dit avocat, contre un jugement rendu par le Tribunal Civil de Port-au-Prince, le 26
Mai 1942 entre elle et la dame Vve. Jules Gilbert, ne David, identifie au No. A-
541. propritaire, demeurant et domicilie Port-au-Prince, ayant pour avocats Mes.
Emmanuel Nazon et Lon Augustin Loco, au cabinet de qui, en la mme ville, elle
lit domicile:
Ou, aux audiences publiques des 22 et 24 Mars dernier. Me. Augustin Loco et
Monferrier Pierre pour les parties ainsi que Monsieur le Substitut Hubert Alexis en
la lecture de ses conclusions et aprs en avoir dlibr en Chambre du Conseil, con-
formment la loi:
Vu le jugement attaqu: l'acte dclaratif de pourvoi: les moyens des parties; les
pices l'appui: Vu galement les conclusions du Ministre Public et les dispositions
de loi invoques:
SUR LA FIN DE NON RECEVOIR prise de l'excution volontaire, par la de-
manderesse du jugement qu'elle dnonce:
Attendu que condamne payer: 1) et avec excution provisoire sans caution.
la somme de Mille dollars, montant d'une obligation souscrite le 28 Juillet 1938.
par des versements mensuels de cent dollars, et, 2) celle de 580.8 3 centimes mon-
tant des honoraires, dus Mes. Brdy et Legros pour les causes exprimes dans un
mandat eu.x donn la m^me date, sus-indique plus les intrts lgaux sur ces
dzux sommes partir de la demande en paiement et les dpens, et s'tant pourvue en
Cassation le 8 Aoit 1942. contre le jugement de condamnation sur ses chefs qui lui
font grief, h demanderesse, soutient la dfenderesse, doit tre dclare dchue de
son pourvoi pour avoir, les 10 et 27 du mme mois d'Aot, pay, par le ministre
de Me. Astrel Laforest fils, d'abord en un chque au No. 603 mis sur The Royal
Bink of Canada l'ordre de Me. Em. Na7.on. l'un de ses avocats, la somme de
$207.53 correspondant au paiement des frais, soit S57.53, allous au dit jugement
et un avaloir. soit $150.00, sur les deux premiers termes chus de la premire


54
P,ULL::TIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
condamnation, puis, toujours par le mme intermdiaire et en un chque au No. 606
mis sur la mme Banque et mme ordre, le solde de 50 dollars rest d sur ces
deux premiers termes:
Attendu que de la lettre du 3 Septembre 1942 de la dite Banque, produite par la
dfenderesse l'appui de sa fin de non recvoir, s'il ressorfqu'aux dates qu'elle indique,
les chques dont s'agit ont t pays effectivement Me. L. Augustin Loco, il n'en
ressort pas que Me. Astrel Laforest. en les mettant, avait agi. pour et au nom de la
demanderesse, la Banque du Canada interpelle ce sujet ayant nettement rpondu
qu'il lui tait impossible de certifier pour compte de qui le notaire Astrel Laforest
avait fait ses paiements;
Attendu que l'acquiescement tout jugement doit tre positif article 821 C. P.
C sans quivoque, rsulter d'un acte ou d'un fait qui ne laisse aucun doute sur
l'intention de celui qui l'accomplit, celui imput la demanderesse ne pouvant r-
sulter des paiements allgus, ne peut tre retenu;
Attendu qu'il ne peut rsulter non plus, du versement, avou par elle d'une
somme moindre: S250.00 pays, non les 10 et 27 Aot 1942 mais les 13 Octobre
1942 et 13 Janvier 1943 Me. Augustin Loco, sous rserve du pourvoi dj
exerc, le vague et l'imprcision des termes employs par le dit avocat dans les quit-
tances, par lui dlivres empchant de rapporter, ces deux paiements plutt l'une
qu' l'autre des diverses condamnations contenues dans la sentence du 26 Mai 1942
et qui constituent des chefs nettement distincts;
Attendu, au surplus, que l'une de ces condamnations tant excutoire par pro-
vision, nonobstant pourvoi en Cassation, et ses termes, chus aux 13 Octobre 1942
et 13 Janvier 1943 s'levant bien plus que les S250.00 pays, il est vident que
ce versement en deux termes, ne peut, en droit, article 1042 C. C, que s'y rap-
porter, sans nullement constituer, sur ce chef des condamnations un acquiescement
au jugement querell, la demanderesse ne pouvant lgalement en empcher l'excution
tandis que pour les autres chefs, elle tait protge par sa dclaration de pourvoi:
Cette fin de non recevoir n'tant pas fonde sera rejete:
SUR LE PREMIER MOYEN pris de violation de la convention du 28 Juillet
1938, de l'art. 925 C. C de fausse application de l'art. 960. de violation de l'art.
1 100 mme Code, et excs de pouvoir et de violation de l'art. 975 et suivant C. C.
en ce que le jugement entrepris n'a tenu aucun compte de la convention formant la
loi des parties, a vu une condition potestative dans la clause relative au mode de
paiement des S 1.000.00 et l'a condamne, sans preuve de ce qu'elle ne se fut pas
prte l'accord prvu payer ce qu'elle ne devait pas encore;
Attendu, en fait, qu'assigne pour entendre dire qu'elle n'avait plus droit des
termes pour, l'acquittement des S 1.000.00 ayant ralis des biens suffisants pour ce
faire, et s'entendre condamner payer la dfenderesse, sans terme ni dlai, avec les
intrts a partir de la demande en justice et excution provisoire, sans caution, la
somme de S 1.580.83 centimes montant de la crance cde la dfenderesse, soit
$1.000.00 du chef d'une convention intervenue le 28 Juillet entre la demanderesse
et Mes. Brdy et Legros et S580.83 cts. chef du mandat donn la mme date par la
demanderesse aux mmes avocats, celle-ci avait, devant le Tribunal saisi de la con-
testation, conclu, s'agissant de la crance de S 1.000.00. l'irrecevabilit, quant
prsent de la demande en paiement qui lui tait rclam, cette crance suivant la
convention liant les parties, ne de\ant tre acquitte qu'aprs entente entre elles sur
les quotits et chances de chaque versement, au renvoi, par consquent des dites
parties s'y conformer pour son excution, sinon des termes mensuels de dix
dollars:
Attendu que dans cette convention la demanderesse s'est reconnue, pour les causes
exprimes, dbitrice de Mes. Brdy et Legros de la somme de S 1.000,00 et les parties,
pour l'acquittement de cette somme, ont convenu qu'elles s'entendraient sur les quo-
tits et chances des termes:
Attendu que cette obligation du 28 Juillet 1938 cde la dfenderesse le 18
Novembre 1939. le lendemain, le 19 Novembre elle en informait la demanderesse
par lettre recommande avec avis de rception et lui demandait de lui faire tenir.
dans le plus bref dlai possible, les S 1.000.00 dont s'agit et le 21 Avril 1941
comme la demanderesse n'avait pas rpondu, l'assignait en paiement:
Attendu que. examinant la fin de non recevoir pose devant lui par la demande-
resse, et prise de ce que cette demande tait prmature, le premier juge a considr.
interprtant pour ce faire, l'attitude de la dite demanderesse par rapport la lettre


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
55
du 19 Novembre qui n'avait t suivi d'aucune rponse, d'aucune offre de s,i part,
qu'elle n'avait jamais voulu s'accorder avec ses cranciers ou leur ayant-cause pour
fixer les termes de paiement et la valeur payer chaque terme et, considrant alors
que l'excution de l'obligation ne pouvait dpendre indfiniment de la volont de
cette partie, a estim qu'tait recevable l'action en paiement, de cette obligation que
partant devaient en tre fixs les termes de paiement, puis, considrant que ni la
possession et la jouissance des biens elle laisse par son mari, pour qui elle s'tait
reconnue dbitrice de cette valeur, ni le long temps coul depuis la souscription de
l'accord du 28 Juillet 1938 ne pouvaient tre un obstacle l'octroi des termes qu'il
a prvu, sans exception ni rserve, obligatoirement pour les crances originaires,
comme pour leur ayant cause, a estim aussi, que pour s'en librer, termes et dlais
devaient lui tre accords.
Attendu que de l'examen du jugement entrepris il rsulte que le premier juge,
pour apprcier comme il l'a fait, les circonstances de la cause et les documents invo-
qus par les parties n'a dnatur les unes ni viol les autres, pourquoi l'apprciation
qu'il en a faite chappe la censure de ce Tribunal:
Attendu, en effet, qu'ayant relev la preuve que la demanderesse, malgr que sol-
licite l'effet de payer ne s'tait prte aucune entente pour l'excution de la con-
vention du 28 Juillet, excution qui, sur son refus ne pouvait, ds lors, relever que
de la justice,le tribunal civil de Port-au-Prince n'a pas viol l'esprit de cette conven-
tion pour avoir dcid que l'action en paiement tait ne, il n'a pas, non plus con-
trevenu aux dispositions de l'art. 925 C. C, et faussement appliqu l'art. 960 C. C, :
Attendu que l'action tant ne, en ordonnant le paiement rclam, en fixant les
termes de ce paiement et l'poque de leurs chances, le juge mandat cet effet par
les conclusions subsidiaires de la dbitrice n'a pas viol les art. 1 100 et 975 C. C, ni
excd ses pouvoirs, la preuve de la dette tant djment tablie par l'obligation et
l'exigibilit de scn paiement subordonne l'chance des termes fixs; ce premier
moyen n'tant pas fond sera rejet;
SUR LE DEUXIEME MOYEN pris de violation de la convention des parties
des art, 925 et 1750 C, C, de fausse application de l'art, 52 des rglements sur
l'ordre des avocats et de motifs errons ayant exerc une influence dcisive sur le
dispositif, en ce que les honoraires rclams tant compris dans les .S 1.000
convenus dans l'obligation du 28 Juillet 1938 le mandat de la mme date ne sti-
pulant aucun salaire pour les avocats constitus par la demanderesse, l'art. 5 2 sus-
vis tant un texte d'exception inapplicable en l'espce, elle ne pouvait tre condam-
ne les payer sur le motif qu'en lieu et place du notaire prpos aux oprations de
partage auquel ses avocats l'avaient reprsente, c'taient les avocats eux-mmes qui
y avaient procd:
Attendu que s'agissant de cette crance de S580,83 cts, pour honoraires dus Me.
Brdy et Legros du chef du mandat du 28 .Juillet 1938 et cds la dfenderesse,
mandat eux donn pour reprsenter la dite demanderesse auprs du notaire Her-
mann Pasquier l'occasion des oprations et suites du partage de la communaut ci-
devant poux Franois Ambroise, devant le premier juge. Madame Franois Ambroise
avait conclu au rejet de la demande de paiement, parce que. soutenait-elle, elle ne devait
pas d'honoraires aux avocats sus-dsigns soit parce qu'ils taient dj compris dans
l'obligation de S 1.000.00 soit parce que le mandat dont s'agit, tait gratuit, soit,
enfin parce que ce mandat ne se rfrant pas des crances recouvrer, l'art. 5 2 sus-
indiqu ne pouvait tre invoqu pour le paiement d'honoraires qu'il n'avait pas
prvus, ajoutant qu'en la circonstance le "Tribunal fixerait lui-mme la somme
oayer soit S20,00, en lui octroyant pour payer, des termes mensuels de cinq dollars;
Attendu que si, en cfi'et. le mandat qui constituait Mes. Brdy et Legros les repr-
sentants de la demanderesse, ne stipule aucune rmunration des services profession-
nels des mandataires, il ne s'ensuit pas priori et pour cela seulement, qu'il tait
gratuit: que le premier juge, aprs examen des faits de la cause et des documents in-
voqus et sans les dnaturer, a trouv d'abord que ce mandat, bien que prvu dans
l'accord de la mme date, avait t donn des fins autres que celles que comporte
cet accord: les S 1.000.00 dus par la demanderesse reprsentant le solde rduit
d'honoraires impays pour services professionnels rendus l'poux dcd de la
mandante et le mandat, confr pour compenser la rduction accorde sur ces hono-
raires se rapportant de nouveaux services professionnels lui rendre personnellement
en faisant rentrer dans son patrimoine des biens et droits hypothcaires, qu'ensuite


56
BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
ces services professionnels dfaut de convention contraires donnaient droit, pour
l'avocat, des honoraires fixs par l'usage 20'/.
Attendu que. pour avoir estim d'aprs les faits et circonstances de la cause, que
le silence de l'acte sur le salaire des mandataires n'impliquait pas la gratuit du
mandat, que, tout au contraire, pareil mandat implique l'ide de rmunration; pour
avoir, faute de convention expresse des parties fix aux taux usuels de 20'/ les hono-
raires du partage rclam par Mes. Brdy et Legros. taux que consacre l'art. 52 des
rglements de l'ordre des avocats de Port-au-Prince pour le recouvrement des cran-
ces, le premier juge n'a pas excd ses pouvoirs, le moyen n'tant pas fond sera
aussi rejet;
SUR LE TROISIEME MOYEN pris de motifs errons ayant exerc une influen-
ce dcisive sur le dispositif, de violation de l'art, 1,030 et de fausse application des
arts. 1.869 et 1.870 C. C, en ce que le premier juge a refus tout dlai pour ac-
quitter cette crance de $580.83 cts. sur le motif que la jurisprudence a consacr
que les honoraires d'avocat constituent un privilge qui s'oppose l'octroi de tout
dlai;
Attendu que la demanderesse avait demand de fixer par termes mensuels le paie-
ment des honoraires et requis expressment le bnfice de l'art. 1.030 C. C. ;
Attendu que quand bien mme les honoraires d'avocats constitueraient une crance
privilgie, ce caractre n'excluerait pas le bnfice des dispositions d'ordre public qui
permettent d'accorder des dlais au dbiteur en considration de sa position;
Attendu que ce motif erron tant le seul donn par le prem.ier juge pour refuser
d'accorder la demanderesse les termes et dlais par elle sollicits pour l'acquittement
des honoraires auxquels il la condamnait, il s'ensuit que ce chef de sa dcision est
sans base lgale et sera cass;
Par ces motifs et sur les conclusions en partie conformes du Ministre Public, le
Tribunal rejette la fin de non recevoir de la dfenderesse, rejette, l'exception du
troisime, les moyens du pourvoi, en consquence, casse et annule le chef du jugement
du vingt-six Mai 194 2 relatif l'octroi du dlai pour l'acquittement des honoraires
rclams et pour qu'il y soit statu, renvoie la cause et les parties au Tribunal Civil
de Saint-Marc, ordonne la remise de l'amende consigne et compense les dpens, les
parties ayant respectivement succomb;
Ainsi jug et prononc par Nous, Ernest Douyon, prsident, Daniel Apollon,
Llio Vilgrain. Edgard Thomas et Charles Riboul, juges, l'audience publique du
19 Avril 194 3, en prsence de Monsieur Numa Rigaud, Substitut du Commissaiie
du Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur Scvola Rameau, commis-greffier.
11 est ordonn, etc. .
En foi de quoi. etc. .
No. 27.
SOMMAIRE

Lois des Parties,Dommages-Intrts.
Les conventions ne lient que ceux qui y .sont parties ou leurs ayants-cause.
Lorsque le jugement qui prononce des dommages-intrts a tabli la faute, le pr-
judice et leurs relations de cause effet, il remplit le vu des articles I 168 et 1 1 69
du Code Civil.
ARRET DU 21 AVRIL 1943
Veuve Narcs Leconte contre Cie. Ecl. Elect. Gona'ves

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant;

Sur le pourvoi de la dame Veuve Narcs Leconte. propritaire, demeurant et domi-
cilie au Cap-Hatien, identifie au No. 383, ayant pour avocat Me. Valencourt
Pasquct. du Barreau des Gona'ves, identifi et patent aux Nos. I 0 et 67 avec lec-
tion de domicile Port-au-Prince au cabinet de Mes. Charles Franck Roy et Chris-
tian Latortue, rue Abraham Lincoln;


BULLETIN DES .iRRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION 57


Contre un jugement du Tribunal Civil des Gonaves du 10 Juin 1942 rendu
entre elle et la Compagnie d'Eclairage Electrique d'Hati, communment appele
Compagnie d'Eclairage Electrique des Gona'ves, Socit anonyme ayant son sige
social et son principal tablissement aux Gonaves, reprsente par le sieur Robert
M, de Lens, prsident du conseil d'administration de la dite socit propritaire, de-
meurant et domicili aux Gona'ves, identifi au No. 546. ayant pour avocat Me.
F. Franois, du Barreau des Gona'ves, identifi et patent aux Nos. I.IOI et 5, avec
lection de domicile Port-au-Prince, au Greffe du Tribunal de Cassation;
Ou, l'audience publique du 31 Mars dernier, la demanderesse n'tant pas re-
prsente la barre. Me. Christian Laporte, en la lecture des conclusions de la d-
fenderesse, et Me. Numa Rigaud, Substitut du Commissaire du Gouvernement en
celle de son rquisitoire;
Et aprs en avoir dlibr en la Chambre du Conseil, conformment la loi;,
Vu le jugement dnonc, la dclaration de pourvoi, les requtes des parties avec les
pices l'appui et les dispositions de loi invoques;
Attendu que le 4 Octobre 1934, une transaction sur procs signe de Mme. Vve.
Narcs Leconte. agissant en qualit de commune en biens avec son mari et de tutrice
lgale de ses enfants mineurs d'une part et, d'autre part, de Mantravieso, reprsentant
de la compagnie d'Eclairage Electrique d'Hati, agissant tant en son nom qu'au nom
de son frre Henrique Travicso, pour lequel il se porte fort, convint du paiement
Mme. Narcs Leconte, es qualit, d'une somme de S 17.600 reprsentant le montant
de 200 actions bnficiaires et dividendes y affrant. actions promises Narcs Le-
conte. concessionnaire du contrat d'Eclairage des Gonaves et l'un des comparants
l'acte constitutif de la socit anonyme fonde pour remplir l'objet de ce contrat;
Attendu que par assignation du 28 Janvier 1942, la Vve Narcs Leconte en sa
qualit de commune en biens avec feu son mari, rclama de la compagnie d'Eclai-
rage Electrique d'Hati, communment appele Compagnie d'Eclairage Electrique
des Gonaves le paiement d'une obligation de S4.000 souscrite en sa faveur le 8 Oc-
tobre 1934 par le sieur Mantravieso se portant fort pour son frre Henrique et se di-
sant propritaire de la Compagnie:
Attendu que, sur cette assignation, intervint un jugement du 10 Juin 194 2 par
lequel le Tribunal Civil des Gona'ves dcida que la promesse contenue dans l'obliga-
tion du 8 Octobre tait nulle, une telle promesse ne pouvant obliger ladite Cie. qui
n'y a pas figur par son conseil d'administration agissant en cette qualit et dans la
limite des pouvoirs qui lui sont confrs par l'art. 1 2 des statuts, que par consquent,
tait irrecevable l'action de la dame Narcs Leconte en paiement de cette obligation,
l'en dboute et la condamne S 1.000 de dommages-intrts:
Attendu que contre ce jugement, la dame Leconte s'est pourvue en Cassation;
Sur le premier Moyen du pourvoi, pris de violation des art. 925 et 971 du
code civil, fausse interprtation de la convention des parties, en ce que les deux
conventions souscrites par les Travicso en les mmes qualits taient le complment
l'une de l'autre, la condition l'une de l'autre et que partant l'excution de l'une
entranait l'excution de l'autre:
Attendu que si, aux termes de l'article 925 du C. C. les conventions lgalement
formes tiennent lieu de loi ceux qui les ont faites, on ne peut en rclamer l'ex-
cution une personne.autre que celle qui s'est engage;
Or. attendu que la Cie. d'Eclairage Electrique d'Hati communment appele Cie.
Eclairage Electrique des Gonaves est une socit anonyme, socit de capitaux par
consquent monte par actions essentiellement ngociable tout moment de son
existence;
Attendu que l'acte constitutif de cette socit anonyme et ses statuts ont t ap-
prouvs par arrt du Pisidcnt de la Rpublique en date du 4 Juin 1912, suivant
les dispositions du C. de commerce rgissant la matire, que cette socit anonyme
a donc une existence lgale;
Attendu que. aux termes de l'article 12 des statuts de cette socit, seul son con-
seil d'administration ou le prsident de ce conseil diJment autoris pouvait utilement
l'engager: Qu'en aucune de ses qualits Mantravieso n'a figur l'acte du 8 Octobre;
Attendu, d'autre part, en ce qui touche la violation de l'article 971 du code
civil sur la condition suspensive que les deux conventions ont t souscrites en des
qualits diffrentes par les Travicso. (Mantravieso se portan fort pour son frre Henri
que), la transaction du 4 Octobre par Mantravieso reprsentant la Cie. dfenderesse


58
BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
et l'obligation du 8 Octobre par le mme se disant propritaire de la dite compagnie;
Que la dame Narcs Leconte elle-mme, agissant dans l'un des actes comme com-
mune en biens avec son mari et comme tutrice de ses enfants mineurs, dans l'autre
seulement comme commune en biens; qu'au surplus l'excution de l'obligation ne
pouvait conditionner la transaction qui lui est antrieure:
Attendu que ni le rapprochement des dates des deux conventions qui ont t sous-
crites 4 jours d'intervalle, ni la simple indication dans l'obligation d'une somme
verser en manire de ddommagement spcial sans mention de la cause de ce d-
dommagement et de son rapport avec la transaction, ni la rfrence par le second
des actes l'art, 3 du prcdent pour marquer le point de dpart de termes men-
suels prvus pour le paiement d'une certaine somme, ne saurait suffire, en droit,
faire l'une des conventions le complment ou la condition de l'autre;
Attendu que s'il a plu la compagnie dfenderesse de ratifier l'une, qui lui tait
profitable en l'excutant de son gr. il ne suit pas de l que la dite Cie. doive excuter
l'autre, obligation qu'elle a toujours refus de reconnatre et dont seul aurait pu la
rendre responsable un engagement pris par ses mandataires autoriss, ce qui n'a pas
t tabli en l'espce, qu'il rsulte de ce qui prcde que le jugement dnonc n'a viol
ni faussement interprt les art. 925 et 971 du C. C, que le premier moyen de
pourvoi n'est donc pas fond et sera cart:
Sur le deuxime moyen, pris de violation, fausse interprtation des art. 1 1 68,
1 1 69 du C. C et d'excs de pouvoir, en ce que la condamnation dommages-in-
trts de b demanderesse n'est pas justifie par l'tablissement pralable et essentiel
d'une faute qui ne saurait constituer l'exercice d'une action en justice:
Attendu que la condamnation de la dame Narcs Leconte des dommages-int-
rts repose sur des motifs pertinents tirs des faits et circonstances de la cause et de
la juste interprtation des principes et des textes; que ces motifs tablissent la faute,
le prjudice et la relation de cause effet entre cette faute et ce prjudice, la faute
rsultant, en l'espce, d'un recours abusif en justice et le prjudice, des frais et dbouis
du procs; que le deuxime moyen est donc sans fondement;
Par ces motifs, et sur les conclusions conformes du Ministre Public, le Tribunal
rejette le pourvoi de la dame Narcs Leconte contre le jugement rendu par le Tri-
bunal de Gona'ves le 10 Juin 1942, dit acquise l'Etat l'amende consigne et con-
damne la demanderesse aux dpens liquids la somme de .....en ce, non com-
pris le cot du prsent arrt;
Ainsi jug par Nous. Ernest Doyon. prsident, Daniel Appollon, Llio Vilgrain,
Edgard Thomas et Rodolphe Barau, juges, en audience publique du 21 Avril 1943
en prsence de M, Numa Rigaud, Substitut du Commissaire du Gouvernement, avec
l'assistance de Monsieur Scvola Rameau, Commis-greffier.
Il est ordonn, etc.
En fci de quoi. etc.
No. 28 SOMMAIRE

Chose Juge.Voie Pare.Biens de Mineurs.
// !/ a chose juge lor.'-que la demande est fonde sur la mme cause, a le mme ob-
iet. tst forme entre la mmes parties agissant en la mme qualit. Ds lors, l'objet
du litige ne peut tre renns en cause.
Les dispositions de lot dictes pour la sauvegarde et la protection des droits des
mmeurs sont d'ordre public, on ne peut y droger par convention.
Ef^t nulle l'adjudication des biens de mineurs qui n'a t prcde des formalits de
publication tf de.% dlais prescrits pur la loi.

ARRET DU 21 AVRIL 1943
L'poiix Ispac Bcha contre William Blain et Epoux Faine Lvy.

AU NO.M DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal d: Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant:
Sur le pourvoi de la dame Paukttc Pssquis. pouse Isaac Bcha, diiment autorise
et cffistc de son mari, tous deux propritaires, demeurant et domicilis Port-au-


BULLETIN DES ARRETS DU TRIHUXAl DE CASSATION 59


Prince, identifis respectivement aux Nos. 9 104 et 9103 G., ayant pour avocat Me.
Edouard Cassagnol. du Barreau de Port-au-Prince, avec lection de domicile, en cette
ville, au cabinet du dit avocat. Place de la Paix et Me. Antoine F. Etienne, du Bar-
reau du Cap-Hatien et sur le pourvoi de la dame Maud Pasquis. pouse Faine Lvy
dment autorise et assiste de son mari, tous deux propritaires, demeurant et do-
micilis Port-au-Prince, identifis respectivement aux Nos. B-460 et 459. ayant
pour avocat A. F. Etienne du Barreau du Cap-Hatien, avec lection de domicile
Port-au-Prince, au greffe de ce Tribunal, contre un jugement rendu le 26 Mars
1942 par le Tribunal Civil du Cap-Hatien entre elle et la dame Vve. William Blain,
propritaire, demeurant et domicilie au Cap-Hatien, ayant pour avocats. Mes.
Pierre Liautaud. du Barreau de Port-au-Prince avec lection de domicile, en cette
ville, au cabinet de cet avocat, rue Fort-Per et Luc Fouch. du Barreau du Cap-
Hatien.
Ou. aux audiences publiques des 29 et 3 1 Mars dernier et cinq Avril courant,
Mes. Edouard Cassagnol et Pierre Liautaud. en leurs observations pour les parties.
ainsi que Monsieur le Substitut Numa Rigaud. en la lecture de ses conclusions: et,
aprs en avoir dlibr, en la chambre du conseil, conformment la loi;
V^u les actes dclaratifs de pourvoi; le jugement attaqu; les moyens des parties,
les pices l'appui et leurs cartes d'identit: vu galement les conclusions du Ministre
Public et les dispositions de loi invoques. Sur la jonction des deux pourvois la-
quelle ont conclu la dame Paulette Pasquis. pouse Isaac Bcha et le Ministre Public:
Attendu que. visant la mme dcision, ces pourvois prsentent entre eux une
troite connexit: qu'il chet donc d'en ordonner la jonction: en consquence le Tri-
bunal les joint pour v statuer par un seul et mme arrt:
SUR LES DEUX PREMIERS MOYENS, pris de violation et fausse application
de l'art, l 136 C. C et d'excs de pouvoir pour omission de statuer sur les moyens
de la demanderesse et sui les moyens d'ordre public, en ce que le jugement entrepris
a fait dcouler la chose juge d'un jugement rendu sur incomptence lequel avait
dduit cette mme chose juge, d'un autre jugement qui ne pouvait pas la constituer,
h demande vacue dans ce dernier jugement n'ayant pas t forme entre les mmes
parties, par elles et contre elles en les mmes qualits et en ce que dans le jugement
attaqu n'ont fait l'objet d'aucune tude toutes les inobservances de formalits d'ordre
public dictes par la loi pour la protection des mineurs signales par la dite deman-
deresse dans son action:
Attendu qu'il y a chose juge lorsque la demande est fonde sur la mme cause.
a un mme objet et est forme entre les mmes parties, par elles et contre elles, en
les mmes qualits:
Attendu que l'examen le jugement entrepris tablit que ce n'est pas tort que
le premier juge a relev qu'entre l'action de la demanderesse en nullit de l'acte cons-
titutif d'hypothque pass le 31 Dcembre 1921 par la dame Lon Pasquis, sa tu-
trice cette poque, pour inexistence du conseil de famille et une prcdente action
introduite en l'anne 1928 par la tutrice elle-mme, en annulation de la dlibration
du conseil de famille qui l'avait autorise souscrire cette obligation hypothcaire.
il y avait identit de cause, d'objet et de parties:
Attendu, en effet, que des faits de la cause il rsulte que la demanderesse dans son
action, avait invoqu les mmes vices de formes reprochs par sa tutrice la compo-
sition et la dlibration du conseil de famille des mineurs Pasquis. vices de forme
que le jugement du 25 Avril 1928 du Tribunal Civil du Cap-Hatien avait dclar
couverts par un jugement d'homologation rendu le 15 Dcembre 1921 par le mme
Tribunal:
Que trouvant, ainsi dans les deux actions, cette identit de cause, en mme temp.*
qu: s'y retrouvaient l'identit de parties et l'identit d'objet pour avoir t formes
entre les mmes parties, agissant en les mmes qualits, dans le but identique, au
fond, l'annulation de l'obligation hypothcaire du 31 Dcembre 1921 ou de l'acte
corstitutif d'hvpothque de la mme date, i! s'en suit que c'est droit que le juge-
ment dnonc a appliqu cette action de la demanderesse la rgle pose l'art.
I 1 36 C. C. qu'il ne peut renfermer aucun excs de pouvoir pour avoir ainsi dcid,
d'autant que, quoiqu'en dise la demanderesse, c'est bien sur le jugement du 25 Avril
1Q28 qu'il base la chose juge:
Attendu que cette exception admise, le premier juge ne pouvait examiner aucun des
movens de la demanderesse, les dits moyens reposant uniquement sur ces vices de
fornies. que pour imposer leur examen une deuxime fois, il ne pouvait vraiment


gQ BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION


suffire a b demandereise de, par un changement seulement dans les mots, leur assigner
une fin autre que celle vise la premire fois, puisque, en dfinitive, qu'ils fussent
invoqus pour obtenir l'annulation du conseil de famille ou qu'ils le fussent pour
tablir l'inexistence de ce conseil, ils restaient les mmes et le jugement du 25 Avril
1928. pass en force de chose souverainement juge, interdisait, jamais, de les re-
mettre en question;
Ces deux moyens communs aux demanderesses, seront rejets:
SUR LES QUATRE DENIERS MOYENS DU MEME POURVOI, corres-
pondant aux trois moyens de celui de la dame Maud Pasquis. pris de violation de
la convention des parties, des arts.. 615 et 616 C. P. C combins et d'excs de
pourvoi; 2) de violation des arts. 605 et 607 combins et 849 C. P. C 3)
d'excs de pouvoir et de violation de l'art. 846 C. P. C. et 4 ) de violation de la
convention des parties et d'excs de pouvoir, en ce que la dfenderesse, sans avoir
port aucune enchre, avait t dclare adjudicataire, en ce que pour l'adjudication de
l'immeuble hypothqu, l'annonce publier dans un journal de la localit et les
dlais prvus par la loi n'avaient pas t observs, en ce que le cahier des charges
n'indiquait pas le jour de l'adjudication et en ce que l'hypothque avait t ralise
pour une somme moindre que celle fixe dans le commandement de payer signifi
la tutrice des demanderesses:
Attendu que l'action des demanderesses comporterait aussi l'annulation de l'ad-
judication prononce le 13 Octobre 193 3 en l'tude, au Cap-Hatien du notaire Al-
vinzi Manigat. pour des informalits releves dans le procs-verbal qui en avait t
dress:
Attendu que le jugement entrepris pour rejeter cette demande des dames Pau-
lette et Maud Pasquis a considr que s'agissant. en l'espce, de vente par voie pare,
il n'tait pas dfendu la tutrice de la consentir sur les biens de ses pupilles, toutes
les formalits et les seules remplir, en la circonstance, parce que prvues au contrat
d'hypothque, l'avaient t par la dfenderesse; que c'est ainsi que tout en reconnais-
sant qu'aucune insertion du placard annonant la vente et le jour de l'adjudication
n'avait t faite dans un journal de la localit, que le seul placard appos cet effet.
l'avait t sept jours auparavant, que le cahier des charges n'indiquait pas non plus le
jour de cette adjudication, il a dcid que les dispositions lgales relatives ces forma-
lits n'taient pas d'application;
Attendu que si le propre de la voie pare est, par une drogation expresse ces dis-
positions de la part du dbiteur, de dispenser le crancier de remplir les formalits
de l'expropriation force, il n'est pas moins certain, toutes les dispositions de loi
dictes pour la sauvegarde et la protection des droits des mineurs tant d'ordre pu-
blic, que le tuteur ne peut pour ses pupilles droger celles, en cette matire, prescrites
peine de nullit, notamment celles qui assurent la publicit de la vente (art. 605 et
850 C. P. C. celles qui fixent les dlais observer, art 849 mme code) l'effet de
faire connatre le jour, l'objet et les conditions de l'adjudication, art. 846 C. P. C
Attendu que pour n'avoir pas plutt dcid que l'inobservance de toutes ces for-
malits lors de l'adjudication incrimine et auxquelles la tutrice n'avait pas pu dro-
ger pour les demanderesses, parce que pareille drogation tant de nature prjudicier,
en principe, tout mineur, tombe sous le coup de la prohibition porte dans l'art.
370 C. C. rendait nulle cette adjudication et pour ne l'avoir pas annule en cons-
quence, le jugement querell est vraiment entach des nullits releves dans les 4mc
et 5me moyens du pourvoi;
Par ces motifs, et sui les conclusions conformes du Ministre Public, rejette les
premier et deuxime moyens de l'un et l'autre pourvoi; casse et annule le jugement
du 27 Mars 1942 rendu par le Tribunal Civil du Cap-Hatien entre les dames Pau-
lette et Maud Pasquis et la dame Vve. William Blain sur le chef exclusivement relatif
l'annulation de l'adjudication prononce le 13 Octobre 1933 en l'tude, au Cap-
Hatien, du notaire Alvinzi Manigat, de l'immeuble, rues Teranne et Ferme, impos
au No. 57.179; ordonne la remise des amendes consignes et les parties, ayant res-
pectivement succomb, compense les dpens, et pour y tre statu conformment la
loi, renvoie la cause et les parties au Tribunal Civil des Gonaves:
Ainsi jug et prononc par Nous, Ernest Douyon. prsident, Daniel Apollon, L-
lio Vilgrain, Edgard Thomas et Charles Riboul. juges, l'audience publique du 21
Avril 1943 en prsence de Monsieur Numa Rigaud. Substitut du Commissaire du
Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur Scvola Rameau, commis-greffier.
Il est ordonn, etc.
En foi de quoi. etc..


BULLETIN DES ARRETS DV TRIBUNAL DE CASSATION 5 |


No. 29
SOMMAIRE

Jugement Prparatoire.Dfaut d'Intrt.Procdure de Reprise d'Instance.
Mise au Rle.

Le jugement qui. tranchant dfinitivement l'incident soulev cet gard, admet
comme suffisant le simple acte signifi pour une reprise d'instance n'est pas un juge-
ment simplement prparatoire.
La partie contre qui elle a t rendue n'est pas sans intrt quereller une telle d-
cision.
Celui qui dsire reprendre volontairement une instance interrompue par le dcs
d'une partie dont il se prtend l'ayant-cause a la facult d'introduire sa demande par
un simple acte et n'est pas tenu de procder par assignation.
La reprise d'instance n'entrane pas un nouvel enrlement de la cause.

ARRET DU 12 MAI 1943

Cie. Nie de Chemin de Fer de la Plaine du Cvil de Sac contre
Lucilia Codio dite Lucilia Moreau.


AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant:

Sur le pourvoi de la Compagnie des Chemins de Fer de la Plaine du Cul de Sac,
socit anonyme ayant son sige social Port-au-Prince, oi elle est reprsente par
le prsident de son conseil d'administration, le sieur C. Edgard Elliot, identifi au
No. 6955-B, ayant pour avocats constitus, avec lection de domicile en leur cabinet
Port-au-Prince. I 34 Rue du Centre. Mes. Lespinasse. Ethart et Lonce Dupiton.
contre un jugement sur incident, rendu par le Tribunal Civil de Port-au-Prince, le
2 3 Juillet 194 2, entre elle et la dame Lucilia Codio dite Lucilia Moreau. propri-
taire, demeurant et domicilie au Cap-Haien, identifie au No. B-5941 ayant pour
avocats, avec lection de domicile en leur cabinet Port-au-Prince, rue du peuple.
No. 128. Mes. Victor Delbeau. J. M. Brdy. Eugne Legros et Preston Souffrant:
Ou. aux audiences publiques des 7 et l 2 Avril dernier. Mes. Lespinasse et Brdy
en la lecture des requtes des parties ainsi que Monsieur le Substitut Hubert Alexis
en celle des conclusions de son collgue. Monsieur le Substitut Numa Rigaud. et
aprs en avoir dlibr en chambre du conseil, conformment la loi:
Vu l'acte dclaratif du pourvoi, le jugement attaqu, les moyens des parties, les
pices leur appui, vu galement, les conclusions du Ministre Public et les dispo-
sitions de loi invoques:
Attendu que sur une instance ci-devant pendante entre la demanderesse et la dame
Vve. Duverglas Basquiat. dcde, la dfenderesse, se disant la fille de celle-ci, par
exploit signifi domicile, dclara reprendre l'instance telles fins que de droit; que
la cause voque en cet tat la demanderesse fit de la preuve de la qualit ainsi prise
une question prjudicielle rsoudre, et contesta la dfenderesse le droit d'intro-
duire pareille demande, sous cette forme, tant qu'elle n'aura pas tabli qu'elle est la
Blk de la feue dame Duverglas Basquiat et le Tribunal, par le jugement dnonc, dit
suffisant pour reprendre la procdure sur ses derniers errements le simple acte sus-
indiqu. rserve faite de la question touchant la qualit de la dfenderesse:
SUR LA FIN DE NON RECEVOIR propose par la dfenderesse base sur l'art.
919 C. P. C. et sur le dfaut d'intrt de la demanderesse se pourvoir en Cassation.
en rc que le jugement incrimin, tant un jugement prparatoire qui ne lui fait aucun
grief n'est pas quant prsent assujetti cette voie de recours:
Attendu qu'au prescrit de l'art. 919 al. 3 et 4 C. P. C sont prparatoires et ne
peuvent tre attaqus en Cassation, qu'aprs et en mme temps que le jugement d-
finitif, les jugements rendus pour l'instruction d'une cause;
Attendu que le jugement entrepris a t rendu sur la reprise d'instance exerce par
une partie quant au droit de cette partie de l'introduire par simple acce. qu'il a
tranch dfinitivement cet incident en dcidant que ce simple acte tait insuffisant en


g2 BULLlTIN Di'S ARR!^TS DU TRIBUNAL Dl:. CASSATION


1.1 circonstance: qu'ainsi n'ayant pas eu en vue et pour but l'instruction mme de
lartion principale, qui n'a pas t envisage, il n'est pas prparatoire et il chappe
a 1 interdiction pose l'art. 919 al. 3 et 4 C. P. C. sus-indiqu;
Attendu qu'ayant, en principe, rsolu contre les prtentions de la demanderesse la
question en dbat, il ne s'ensuit pas. malgr la rserve qu'il consacre, que ce jugement
ne lui a pas fait grief; il l'oblige, en effet ne pouvoir que plus tard, contester la qua-
lit prise par la dfenderesse et ainsi la faire carter de la cause, qu' ce point de vue
la demanderesse n'est pas sans intrt se plaindre, de la dcision querelle, cette fin
de non recevoir sera rejete; ^
SUR LE PREMIER MOYEN pris de violation de l'art. 345 C. P. C, de fausse
application de l'art. 346 du mme Code et d'excs de pouvoir, en ce que le Tribunal
Civil de Port-au-Prince a admis dans le jugement incrimin comme suffisant pour
reprendre l'instance, le simple acte signifi par la dfenderesse, alors que, tant donn
la contestation sur la qualit par elle prise, une assignation tait indispensable pour
le saisir d'une pareille demande.
Attendu que, la reprise d'instance peut tre introduite aussi bien par simple acte
que par assignation, suivant qu'elle mane de la partie du chef de laquelle l'instance a
t interrompue, ou que cette partie, s'abstenant de la reprendre, sous la forme d'un
simple acte, la demande mane de l'autre partie; Que, dans le premier cas, la partie
procde par un simple acte portant son intention la connaissance de son adversaire et
dans le deuxime cas, devant son inaction, l'adversaire, par une assignation, l'oblige
la rompre, (arts. 345 et 346 C. P. C). ~
Attendu qu'en l'espce, la dfenderesse dsirant reprendre volontairement l'instance
pendante entre la demanderesse et la dame Vve. Duverglas Basquiat, instance inter-
romoue par le dcs de cette dernire dont elle se dit la fille, pouvait, certainement
procidet par un simple acte, sans recourir une assignation pour saisir la justice de
s^ de.-Tande:
Attendu que la contestation sur la qualit par elle prise ne pouvant avoir effet
que sur le jugement mme de l'action principale, ne pouvait lui retirer, cette phase
du procs, la facult d'introduire sa demande sous cette forme: Que c'est pour l'avoir
ainsi Cl bien compris que le jugement attaqu, tout en retenant cet acte comme suf-
sirt a rserv, pour tre apprci en temps utile, la question relative la qualit:
le premier moyen n'tant pas fond sera rejet:
SLR LE DEUXIEME MOYEN pris de violation de l'arts. 54 et 80 de la loi
ocga.-ique. en ce que le premier juge a retenu et jug une affaire qui n'tait pas au
f5 : ;t pour laquelle les droits de greffe n'avaient pas t pays;
\rtendu que la reprise d'instance n'a t qu'une demande incidente une cause
C3.-Z.Z depuis longtemps devant le Tribunal et pour laquelle les droits de greffe
d7iier.t t perus; que la dfenderesse en l'introduisant, n'a pas produit une de-
mjr.ie principale en son nom personnel; que, tout au contraire, en dclarant re-
prerdre. aux droits de son auteur, une instance en cours, cette demande incidente
aisst cre, se rapportant une demande principale dj pose, n'a pas engendr un
litig.' nouveau entre elle et la demanderesse, litige soumis un nouvel enrlement
et s des nouveaux droits de greffe: qu'il s'ensuit que les articles sus-indiqus n'ayant
pas erj d application, n'ont pas t faussement appliqus: ce moyen tant sans objet
Stj r;Jt.
SUR LE TROISIEME MOYEN pris de violation de l'art. 148 C. P. C. pour
contradiction entre les motifs et le dispositif et entre les divers chefs du dispositif
cqci\ iL'nt l'absence de motifs: en ce que le jugement critiqu, dans ses motifs, a
rece-'nu que la question de qualit devait tre juge pralablement la reprise d'ins-
tin..c. et. dans son dispositif, dclar l'instance reprise, en rservant cette question de
qurlid:
Attendu que dans les motifs incrimins le premier juge s'exprime comme suit:
Attendu que la jurisprudence a dcid que la reprise d'instance faite par acte d'avo-
cat nocat. par un hritier ayant capacit, suffit pour que le Tribunal soit rgu-
lirsiTient saisi de l'action originaire.
c Attendu qu'en l'espce. Lucilia Codio. a signifi sa dclaration la P. C. S. :
personne et domicile, cette action est rgulire, il n'y a plus qu' statuer sur la
oajl't; de Lucilia Codio: qu'en disant, au dispositif de la dcision, le simple acte


BULLETIN DE.S ARRETS DU TRIBU.XAL DE C.AS.SATION ^3


signifi en l'espce, suffisant pour permettre de reprendre les procdures sur les der-
niers errements, rserve faite de la question touchant la qualit de la dfenderesse, ce
magistrat ne s'est pas contredit ;
Attendu, en effet, qu'il a considr que pour reprendre l'action originaire h d-
fenderesse, devait avoir capacit, et c'est pour lui permettre de faire cette preuve, au
moment mme du jugement de cette action qu'il a rserv la question de qualit la
concernant; qu'il s'en suit qu'en rservant pour tre apprcie lors du jugement au
fond, cette exception de qualit qui s'y rapporte exclusivement le premier juge n'a
entach la dcision querelle d'aucune contradiction;
Par ces motifs et sur les conclusions conformes du Ministre Public, le Tribunal
rejette la fin de non recevoir de la dfenderesse, rejette le pourvoi de la Compagnie
Nationale des Chemins de Fer de la Plaine c'u Cul de Sac contre le jugement rendu
le 23 Juillet 1942 entre elle et la dame Lucilia Codio, dite Lucilia Moreau, par le
Tribunal Civil de Port-au-Prinec, dit acquise l'Etat l'amende consigne et con-
damne la demanderesse aux dpens liquid la somme de ... en ce, non compris
le cot du prsent arrt;
Lesquels dpens sont distraits au profit des avocats, de la dfenderesse sous l'af-
firmation de droit produite la barre par Me. Rigal pour et au nom de Me. Brdy;
Ainsi jug et prononc par Nous, Ernest Douyon, prsident, Daniel Apollon, L-
lio Vilgrain, Edgard Thomas et Charles Riboul, juges, l'audience publique du ] 2
Mai 1943, en prsence de Monsieur Numa Rigaud, Substitut du Commissaire du
Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur Scvola Rameau, commis-greffier.
U est ordonn, etc.....
En foi de quoi, etc.....
No. 30
SOMMAIRE

Siusis, rremptioii, Kemise. Dport, Communication de pices. Dfaut d'intrt.

/ En cassation, le sursis ne peut tre demand la barre, sans une requte atte
fin, signifie au dfendeur, dpose au greffe et communique au ministre public,
U L'allgation d'aprs laquelle une remise de cause avait t accorde une partie
est dtruite par les nonciations d'un jugement qui, sans en faire aucune mention,
donne dfaut contre cette partie et dclare son instance prime. Ces nonciations .-.cnt
crues jusqu' inscription de faux.
m Le juge contre qui existerait une cause de rcusation n'est pas oblig dt ie
dporter lorsqu'il n'a pas t rcus: l'art. 37 7 c. pr. civ. ne lui impose qu'un devoir
de conscience et ne prononce pas la nullit du jugement rendu contrairement ses dis-
positions.
IV Le juge qui rejette une demande de communication de pices tort reqatse
n'est pas oblig d'appointer les parties plaider au fond quand elles ont conclu par
crit et oralement toutes fins.
V Une partie est non recevable pour dfaut d'intrt faire un moyen dt cassa-
tion contre une demande mal propos produite contre elle mais rejete par h pre-
mier juge,

ARRET DU 20 MAI 1943

Gaston Dambreville contre L. P. Aggerholm.

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

L. Tribunal de Cass.-.tion, deuxime section, a rendu l'arrt suivant:

Sur le pourvoi du sieur Gaston Dambreville, propritaire, demeurant et domicili
Petit Gove. identifi au Ne. 606, ayant pour avocat Me. Rigal, du Barreau de
Pcrt-au-Prince. diimcnt identifi et patent, avec lection de domicile au cabinet de
cet avocat;
Contre deux jugements du Tribunal Civil de Port-au-Prince, le premier, par
df.'ot, en date du 17 Juillet 1942, le second, sur opposition, rendu contradicoire-
mcnt, k- 1 3 Novembre de la mme anne au profit du sieur L. Preetzmann Agger-


^^ PULL.'^TIX DHS ARRE1-S DU TRIBUNAL DE CASSATION


holm, ngociant consignataire, identifi et patent aux Nos. A-1602 et 563 ciabli
et domicili Saby (Danemark) ayant pour avocat Me. Hermann Mallebranche
dment identifi et patent;
Ouf, l'audience publique du 1 5 Avril expir Me. Rigal en la lecture de sa re-
qute fins de sursis. Me. Mallebranche en celle de sa requte en rponse zux
moyens du pourvoi et M. le Substitut Hubert Alexis en la lecture des conclusions
de son collgue M. Numa Rigaud;
Et aprs en avoir dlibr en la Chambre du Conseil conformment la Loi;
Vu: l'acte dclaratif de pourvoi, 2). les jugements attaqus, 3). les requtes des
parties, leurs cartes d'identit et les autres pices par elles dposes:
SUR LE SURSIS demand la barre: attendu que le sursis demand au nom de
Gaston Dambreville l'a t, l'insu du dfendeur par une requte non signifie
celui-ci, ni dpose au Greffe de ce Tribunal, ni partant, communique au Ministre
Public; que le motif du sursis serait la dmission de Me. Rigal de son mandat ad
litem pour le demandeur;
Attendu qu'une telle demande est irrecevable, irrgulire et intempestive; que le
motif exprim son appui, savoir la dmission de Me. Rigal, n'intresse pas le
Tribunal et ne fait point obstacle au jugement de l'affaire, toutes les pices formant
le dossier du pourvoyant tant dposes;
En consquence, le Tribunal dclare qu'il n'y a pas lieu sursis:
SUR LE PREMIER MOYEN du pourvoi, pris de ce que, les jugements attaqus
seraient nuls pour avoir t rendus malgr un dport du Magistrat, leur auteur;
Attendu que le 30 Mars 1940, Gaston Dambreville, ayant Me. Rigal pour avocat,
assigna Preetzmann Aggerholm en nullit d'un commandement que celui-ci lui avait
fait signifier le 28 du mme mois; que, par une requte, du 13 Juin 1942, Agger-
holm demanda la pren>ption de cette instance dont le dernier acteses dfenses
notifies Me. Rigal le 22 Avril 1940a plus de deux ans;
Attendu qu'une premire fois les avocats des parties se prsentrent au Tribunal
Ci\il de Port-au-Prince, devant le juge Fabius Duviella, et Me. Rigal ayant de-
mand la remise de l'affaire une audience subsquente, le Magistrat accueillt la de-
mande et renvoya la cause l'audience du 10 Juillet 1942, mais cet avocat, non
plus que scn client, ne s'tant prsents au jour fix, dfaut fut requis contre eux
et octroy par la dcision qui dclara prime l'instance de Dambreville;
Attendu que les nonciations du jugement de dfaut, crues jusqu' inscription
de faux, ne laissent rien subsister du premier moyen, qui n'est qu'une pure allgation:
on ne s'expliquerait point une demande de remise avec fixation de l'affaire une au-
dience suivante, si prcdemment, la connaissance de Me. Rigal, le juge Fabius
Duviella se reconnaissant une cause de dport, avait spontanment dclar ne pas
pouvoir entendre l'affaire; qu'alors, en effet, c'est ce dport que l'avocat n'avait pas
manqu de rappeler au juge, si tant est que celui-ci eiit pu l'avoir oubli; qu'enfin,
alors mme que ce Magistrat se serait reconnu une cause de dport, les jugements
qu'il a rendus dans l'affaire ne seraient pas nuls pour cette cause; car le juge contre
qui il existe une cause de rcusation n'est pas oblig de s'abstenir lorsqu'il n'a pas t
rcus, l'art. 377 du C. pr. Civ. ne lui imposant qu'un devoir de conscience et ne
prononant pas la nullit des dcisions rendues contrairement ses dispositions: il
s'ensuit le mal fond de ce premier moyen.
SUR LES DEUX DERNIERS MOYENS pris d'excs de pouvoir et de violation
du droit de la dfense, rsultant de ce que le juge aurait prononc la premption sans
avoir au pralable appoint le dfendeur originaire se dfendre au fond aprs rejet
d'une demande en communication de pices; de ce qu'il a maintenu le jugement de
dfaut en son entier, malgr l'opposition de Gaston Dambreville un tat de frais
et un commandement de payer, signifis en vertu de cette dcision, et de ce qu'enfin
ce juge serait incomptent pour statuer, s'agissant de premption sur une demande
rcconventionnelle en dommages-intrts produite par Preetzmann Aggerholm;
Attendu que, venu en opposition au jugement de dfaut, Gaston Dambreville a
plaid toutes fins, ainsi que l'attestent ses conclusions insres au jugement con-
tradictoire du 13 Novembre 1942; que d'ailleurs, le dfendeur sur l'opposition avait
longtemps avant la dernire dcision obtempr la communication de pices rcla-
me de lui, comme l'tablit un procs-verbal de dpt de ces pices au Greffe du Tri-
bunal Civil le 15 Juin 1942. suivi d'une sommation de signifier la mme date
Me, Rigal en personne l'effet d'en prendre communication; que le premier juge,


BULL.FTIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE t ASSATION 55


aprs avoir reconnu que cette communication tait suffisante pour permettre Gaston
Dambreville de produire sa dfense, n'avait plus qu' statuer sur la premption de-
mande;
Attendu que les rclamations de cette partie au sujet des frais taxs au jugement par
dfaut et du commandement de les payer que lui signifia Aggerholm n'taient d'au-
cune influence sur le jugement de la demande en premption, ce que le juge a re-
connu juste raison :
Attendu, enfin, que s'il a statu sur les dommages-intrts rclams par Preetzmann
Aggerholm, c'tait peur les rejeter; le demandeur au pourvoi est donc sans intrt
en cette dernire critique visant un chef qui lui est entirement favorable;
P.\R CES MOTIFS, ei sur les conclusions conformes du Ministre Public, le Tri-
bunal rejette le pourvoi de Gaston Dambreville contre les jugements des 17 Juillet et
13 Novembre 1942 rendus contre lui au profit de L. Preetzmann Aggerholm par
le Tribunal Civil de Port-au-Prince; ordonne en consquence la confiscation de
l'amende dpose et condamne le demandeur aux dpens liquids la somme de. .
gourdes, en ce, non compris le toijt du prsent arrt;
Ainsi jug et prononc par Nous, Etzer Vilaire, vice-prsident, Louis Marceau
Lecorps, A. D. Dannel, J. B. Cinas et Rodolphe Barau, juges, en audience publique
du 20 Mai 1943, en prsence de M. Hubert Alexis, Substitut du Commissaire du
Gouvernement, avec l'assistance de M. Dieudonn Pomro, commis-greffier.
Il est ordonn, etc.....
En foi de quoi, etc. ;
No. 31
SONLMAIRE

Pourvoi, Acte dclaratif, Omission, Nullit.

Lu partie qui a choisi la premire des deux voies prescrites par l'art. 926 C. pr.
CiV. pour se pourvoir en Cassation est tenue de faire sa dclaration de recours au
Greffe du Tribunal qui a rendu la dcision attaque. Cette mention du lieu est subs-
tanticlli : son omission emporte nullit de U: dclaration.


ARRET DU 25 MAI 1943

^farc Lilavois contre Nicolas Martino. "U*...... '

AU NOM DE LA REPUBLIQUE '"^

Le Tribunal de Cassation, deuxime section, a rendu l'arrt suivant:

Sur le pourvoi de Marc Lilavois. identifi au No. C-6017. propritaire, demeu-
rant Port au-Princc, demandeur par Me. Roger Ancion, identifi au No. 1917, et
patent au No. 555,
CONTRE un jugement rendu par le Tribunal de Paix de la section nord de
Port-au-Prince, le 9 Dcembre 1942, au profit de Nicolas Martino, commerant,
identifi et patent aux Nos. 1541 et 1320 C. M. demeurant Port--au-Princc,
dfendeur par Me. Max Duval, identifi au No, A-6783 et patent au No. 1943;
Ou, l'audience publique du jeudi 6 Mai 1943. le dernandeur n'tant pas repr-
sent la barre. Me. Max Duval en la lecture de sa requte et Monsieur Hubert
Alexis. Substitut du Con^missaire du Gouvernement en celle du rquisitoire de Mon-
sieur le Commissaire Fianois .Mathon;
Vu: la dclaration de pourvoi, le jugement attaqu, les requtes des parties avec
les pices l'appui, les conclusions du Ministre Public et les dispositions de loi
invoques:
Vu l'article 926 du Code de Procdure Civile:
Et aprs en avoir dlibr en la Chambre du Conseil, conformment la Loi;
Attendu qu'aux termes de l'article 926 du Code de Procdure Civile, les parties qui
veulent se pourvoir en Cassation contre un jugement doivent en faire la dclaration
au Greffe du Tribunal qui a rendu le jugement ou par exploit signifi personne ou
domicile et sign de la partie ou du porteur de sa procuration spciale.


66
BUHJ.ETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE Attendu que lorsq-ic la partie a choisi le premier mode de recours, le procs-
verbal rdiger par le greffier doit constater que la dclaration de pourvoi a t faite
au greffe; que c'est l une mention substantielle dont l'absence emporte nullit;
Attendu que la dclaration de pourvoi produite au dossier de Marc Lilavois ne
constate pas qu'elle a eu lieu au Greffe du Tribunal de Paix de la section Nord de
Port-au-Prince; qu'un tel acte ne rpondant pas au vu de l'article 926 est nul
et de nul effet;
PAR CES MOTIFS, le Tribunal rejette le pourvoi de Marc Lilavois contre le
jugement du Tribunal de Paix de la section Nord de la Capitale en date du 9 D-
cembre 1942; dit acquise l'Etat l'amende consigne et condamne Marc Lilavois aux
dpens liquids la somme de......en ce, non compris le coiit du prsent arrt,
et ordonne la distraction de ces dpens au crdit de Me. Max Duval qui affirme en
avoir fait l'avance.
Ainsi jug et prononc par Nous, Etzer Vilaire, vice-prsident, Bignon Pierre-
Louis, Louis Marceau Lecorps, J. B. Cinas et R. Barau, Juges, l'audience pu-
blique du 25 Mai 194 3 en prsence de .Monsieur Franois Mathon, Com/nissaire
du Gouvernement, et assists de Monsieur Devze Tanis, commis-greffier.
Il est ordonn, etc..... En foi de quoi, etc.....
No. 32
SOMMAIRE

Femme marie, Autorisation maritale, Autorisation de justice, Administration
lgale. Puissance maritale. Excs de pouvoir.

L'autorisation ncessaire la femme marie pour contracter doit en principe
maner du mari. Ce n'est que sur le refus de celui-ci que la justice peut, s'il y chet,
se substituer lui cette fin.
Le mari qui accepte d'autoriser sa femme vendre un propre de celle-ci mais exige
que le prix de la Vente lui soit vers ne fait, en nonant cette condition, que rcla-
mer l'exercice de son droit d'administrateur des biens personnels de la femme. Le
Tribunal qui, en un cas pareil, accueille la demande d'autorisation viole la loi et
commet un e.xcs de pouvoir en portant atteinte la pui&.sancc maritale.


ARRET DU 27 MAI 1943

Frdric Mirambeau contre son Epouse.


AU NOM DE LA REPUBLIQUE
Le Tribunal de Cassation, deuxime section, a rendu l'arrt suivant:

Sur le pourvoi de FREDERIC MIRAMBEAU, identifi au No. A-7362, pro-
pritaire, demeurant Port-au-Prince, demandeur par Me. Victor Cauvin, identifi
et patent aux Nos. A-312 et 75.040;
CONTRE un jugement rendu par le Tribunal Civil de Port-au-Prince, le 25
Mars 1943, au profit de CLARA BORNO, pouse du dit Frdric Mirambeau,
propritaire, identifi au No. A-7363, demeurant Port-au-Prince dfenderesse par
Me. Georges Baussan fils, identifi et patent aux Nos. A-1413 et 1342;
Ou, l'audience publique du II Mai 1943, Mes. Victor Cauvin et Georges
Mathon fce dernier agissant pour son confrre Baussan fils) en la lecture des requtes
des parties;
Ou' galement. Me. Numa Rigaud. Substitut du Commissaire du Gouvernement,
dans le rquisitoire de M. le Commissaire Franois Mathon;
Vu: la dclaration de pourvoi, le jugement attaqu, les requtes des parties avec les
pices l'appui, les articles 201, 202, 203, 1213 du Code Civil et 758 dii Code de
Procdure Civile;
Et aprs en avoir dlibr en la Chambre du Conseil, conformment la Loi:
Sur l'unique moyen du pourvoi pris d'excs de pouvoir, de violation des articles
201 et 1213 du Code Civil; de violation, fausse interprtation et fausse application
de l'article 203 du mme Code et de violation et fausse application de l'article 758
du Code de Procdure Civile;


BULLETIN DE> ARRETS DU TRIBUNAL DE CASS.ATION 57
Attendu que par exploit de l'huissier Emmanuel Vil, en date du 3 Mars 1943,
Clara Borno fait sommation son mari Frdric Mirambeau, de l'autoriser vendre
pour une somme non infrieure quatre mille cinq cents dollars, un de ses biens
propres situ Bois-Verna. Avenue Lamartinire. le produit de la vente devant
rester en dpt chez le notaire la disposition de la femme pour tre employ de la
faon suivante: 1). paiement de deux mille dollars, montant d'une hypothque
consentie Edouard Estve sur une proprit sise Port-au-Prince, avenue Saint-
Louis; 2). paiement Lonce Borno d'une valeur de cinquante dollars qui lui sont
dus en vertu du testament de la dame Llio Borno. mre de Clara Borno, et 3)
achat d'une nouvelle proprit avec remploi au profit de la femme;
Attendu que Frdric Mirambeau a rpondu, au pied de l'exploit, qu'il ne refusait
point l'autorisation sollicite mais que, s'tant prsent en L'tude du notaire Dieu-
donn Charles pour signer l'acte de vente de l'immeuble du Bois-Verna. il s'est
heurt au refus de l'officier public de lui verser le prix de la vente: que dans ces
conditions, il entendait donner son autorisation par sa signature au bas de l'acte de
vente ds que le notaire serait prt lui compter le prix de la vente;
Attendu que. d'aprs les articles 201, 202, 203 du Code Civil et 758 du Code
de la Procdure Civile, l'autorisation, en principe, doit maner du mari, et ce n'est
que sur le refus de ce dernier que la Justice peut intervenir pour se substituer lui
et accorder la femme, si le cas chet. l'autorisation dont elle a besoin:
Attendu que Frdric Mirambeau ne s'est point oppos l'alination voulue par sa
femme: qu'en demandant que le prix de la vente lui soit vers, il use de l'une des
prrogatives que lui accorde la Loi;^ car. l'article 1213 du Code Civil institue le mari
administrateur de tous les biens personnels de la femme, et l'habilite en cette qualit,
toucher les revenus, les capitaux de sa femme, en particulier le prix provenant de la
vente des biens propres; que le mari, ayant l'exercice des actions mobilires apparte-
nant sa femme, peut recevoir le paiement de ces valeurs sur des quittances signes
de lui seul; lors donc que le Tribunal Civil de Port-au-Prince, en l'absence de tout
refus de la part de Frdric Mirambeau. accueille la demande d'autorisation produite
par Clara Borno et enlve au mari le droit de percevoir le prix de la vente d'un
bien propre de sa femme il ne dcide pas seulement l'encontre des textes viss au
pourvoi, mais il commet aussi un excs de pouvoir en portant atteinte la puissanse
maritale telle que l'a tablie le Code Civil:
PAR CES MOTIFS, et sur les conclusions conformes du Ministre Public, le
Tribunal casse et annule le jugement rendu par le Tribunal Civil de Port-au-Prince,
le 2 5 Mars 194 3 entre les poux Frdric Mirambeau. ordonne la remise de l'amende
dpose, renvoie la cause et les parties au Tribunal Civil de Petit-Gove et. vu qu'il
s'agit de contestations entre conjoiats compense les dpens.
Ainsi jug et prononc par Nous. Etzer Vilaire, vice-prsident. Bignon Pierre-
Louis. Louis Marceau Lecorps. J. B. Cinas et R. Barau. juges, l'audience publique
du vingt sept Mai 1943. en prsence de Monsieur Franois Mathon. Commissaire du
Gouvernement, et assists de M. Devze Tanis. commis-greffier.
l est ordonn, etc..
En foi de quoi, etc. .
No. 3 3.
SOMMAIRE

Dfenses, Dlai, Pourvoi collectif. Dpt, Dchance, Expert comptable. Inter-
prtation. Aveu, Mmoire. Titres nominatifs. Nantissement, Mandat du juge.
Dommages-intrts.

/ Est dchue de ses dfenses la partie assigne qui ne les a pas signifies au deman-
deur dans le dlai prescrit.
Il La disposition lgale qui tend le pourvoi contre le jugement du fond aux d-
cisions prcdemment rendues dans la mme affaire entre les mmes parties n'affranchit
pas le demandeur de l'obligation de dposer dans le dlai prescrit chacun des juge-
ments dnoncs.
m Une assignation donne an e.xpert, qui n'est point partie en cause, en in-
terprtation du jugement ordonnant l'expertise n'oblige pas l'expert surseoir son
rapport: et le silence garde .-iur cette demande d'interprtation ne vicie pas la dcision
qui a statu sur le rapport de l'expert.


68
BULLETIN DbS .'\RRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
/l jV'a rien avou autorisant une condamnation des restitutions de valeurs
s'levant au total vingt-cinq mille dollars et deux mille dollars de dommages-
intrts la partie qui a dclar avoir reu du demandeur des titres dont le montant
nominal s'levait dix mille deux cent cinquante dollars en nantissement d'un prt
de six mille dollars consenti par elle au demandeur, titres dont le montant ralis a
servi rembourser ce prt et couvrir les tirages successifs du rclamant: sur quoi te
Tribunal a ordonn l'examen, par un expert, des livres de commerce de la dfen-
deresse.
\' Le dfaut de transcription d'un mmoire ne vicie point le jugement lorsque ce
mmoire n'est qu'un ensemble de notes expliquant les dfenses dj poses et qu'il
ne contient aucun chef additionnel. De telles notes ne sont nullement assimilables aux
actes de conclusions soumis ta transcription exige par l'art. 148 c. pr. civ.
\7 L'expert ne s'est livr aucune enqute quand, la rception du mmoire, il
s'est born demander par lettre la partie qui le lui avait adress ses livres et do-
cuments affn de les confronter avec ceii.x que cet e.xpert avait mission d'examiner.
\'ll Des titres nominatifs remis en compte-courant nanti n'ont pu tre vendus
sans lu participation de leur propritaire, son nom tant inscrit sur ces titres.
\'Ill Le nantissement de ces titres avec mandat de les raliser en paiement de
compte, ayant t contract entre commerants, tait soumis au.x rgles du droit
commercial.
IX Le juge ne s'est inspir d'aucune information personnelle lorsqu'il a puis,
dans les propres conclusions d'une partie, le fait qu'une instance civile existe entre
elle et la dfenderesse, sur quoi il n'avait pas lui-mme se prononcer.
X L'expert ne devait pas considrer, pour ffxer la situation des parties, des op-
rations postrieures la date laquelle se limitait son examen, en conformit de la
dcision qui l'avait commis et suivant le mandat que le juge avait reu par l'assi-
gnation du demandeur.
XI L'allocation de dc^mmages-intrts est justifie lorsque te jugement qui a bien
caractris la faute commise a aussi dfini les prjudices morau.x et matriels qui en
ort rsult.

ARRET DU 1er JUIN 1943

Charles N. Gaetjens contre Banque Nationale de la Rpublique d'Hati


AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, 2me section, a rendu l'arrt suivant:

Sur le pourvoi du sieur CHARLES GAETJENS. ancien commerant, demeurant
et domicili Port-au-Prince, identifi au No. 3 3 34 pour l'exercice en cours, ayant
pour avocat constitu Me. Lther Titus, identifi et patent aux Nos. A-3476 et
93.876. avec lection de domicile au Cabinet du dit avocat, sis Port-au-Prince;
CONTRE deux jugements du Tribunal Civil de Port-au-Prince, en ses attribu-
tions commerciales rendus le premier Aot 1941 et le 14 Septembre de la mme
anne, entre lui et la Banque Nationale de la Rpublique d'Ha'ti. socit anonyme
hatienne ayant son sige social et son principal tablissement Port-au-Prince, o
elle est reprsente par le Co-Prsident de son Conseil d'Administration le sieur
WILLIAM H. "WILLIAMS, demeurant Port-au-Prince et domicili New-York
(U.S.A.) agissant par son Directeur le sieur Van C. Waterschoot demeurant Port-
au-Prince et domicili Londres (Angleterre) identifi au No. A. 879 pour l'exer-
cice en cours, ayant pour avocats constitus. Me. Seymour Pradel. Franois Mo'se,
Thomas H. Lechaud et Georges Duplessis. demeurant Port-au-Prince, identifis aux
Nos, 7564. 7554. 7552. patents aux Nos. 31. 32, 30 et 34;
Ou. l'audience publique du 25 Mars de cette anne. Me. Lther Titus en la lec-
ture des moyens du pourvoi et en ses observations tendant la dchance de la d-
fenderesse, non comparante la barre: et l'audience publique du premier Avril
suivant. Monsieur Numa Rigaud. Substitut du Commissaire du Gouvernement, en la
lecture de son rquisitoire:
Et. aprs dlibration en la Chambre du Conseil au vu de la Loi.
\'u: la dclaration de pourvoi, les jugements attaqus, les cartes d'identit des
p.irties. celles de leurs avocats, leurs requtes respectives et les autres pices dposes;
\'-j les dispositions de loi invoques.


BULLETIN DES ARRETS OU TRIBUNAL DE CASSATION 59


Sur la dchance oppose la dfenderesse:
Attendu que la requte contenant les moyens du pourvoi a t signifie la d-
fenderesse le 16 Novembre 1942. avec .-.ssignation fournir ses dfenses dans les
trente jours francs: que ces dfenses n'ont t signifies et dposes que le 19 Jan-
vier 1943:
Attendu qu'aux termes de l'article 932 du C. P. C. l'inobservance du dlai im-
parti la dfenderesse ciitranc la dchance invoque par le demandeur.
SUR LES DEUX MOYENS DU POURVOI dirigs contre le jugement du pre-
mier Aoiit 1 941 :
Attendu que si l'Art. 919 C. P. C. tend le pourvoi rgulirement form contre
le jugement du fond toutes les dcisions prcdemment rendues dans la mme
affaire, entre les mmes parties, il n'a point pour cela affranchi le demandeur de
l'obligation que lui fait l'art. 9 30 C. P. C. de dposer dans un dlai de 20 jours
pour chaque jugement dnonc, soit son expdition avec son acte de signification soit
sa copie signifie;
Attendu que le demandeur n'a dpos que l'expdition du jugement du premier
Aoit sans son acte de signification; qu'il a ainsi encouru la dchance pose par ce
dernier texte; ce qui f( r? carter les deux premiers moyens de la requte visant ce
jugement.
SUR LES TROIS PREMIERS MOYENS DU POURVOI dirigs contre le ju-
gement du fond du 14 Septembre fonds sur une triple violation de l'art. 148 C. P.
C. et un triple excs de pouvoir rsums comme suit: 1 ) l'exposant, devant l'attitude
insolite de l'expert qui lui avait crit pour lui demander la reprsentation de ses
livres, l'avait assign en interprtation du jugement du 1er Aot qui avait ordonn
l'expertise, parce qu'une pareille attitude jetait un doute sur son impartialit: cette
assignation l'obligeait surseoir son rapport; le jugement a gard le silence sur
cette assignation d'o une omission qui viole l'art. 148 C. P. C. ; 2) le jugement
mentionne en son expos un mmoire produit l'audience par la Banque, pour sa
dfense; il vise ce mmoire dans l'numration des pices dposes et ne l'a pourtant
pas reproduit: d'o une seconde omission qui. comme la premire, viole les dis-
positions substantielles de l'art. 148 C. P. C: 3) le jugement indique que l'expert
a minutieusement examin les critures passes dans les livres de la Banque, tandis
que de son ct, et poui comprendre ces mmes critures, l'expert a avou en son
rapport qu'il avait t oblig de rclamer, sans succs, les livres de Gaetjens: d'o.
entre ce rapport et ce jugement, une contradiction qui a conduit un motif erron
et dterminant.
Attendu qu'au cours de l'anne 1924. Charles N. Gaetjens, commerant tabli
Port-au-Prince, en relations d'affaires avec la Banque Nationale de la Rpublique
d'Hati, reut, le 12 Dcembre 1934, un extrait de son compte courant arrt au
5 Novembre 1924, avec une balance de 6 dollars 13 cts; au crdit de cet tablis-
sement;que le 11 Octobre 1940, sur le motif que ce compte comportait des
erreurs et des omissions son prjudice, il assigna la Banque par devant le Tribunal
Civil de Port-au-Prince, en ses attributions commerciales, pour s'entendre condamner
lui restituer, d'une part: 13.000 dollars, et d'autre part: 12.000 dollars, montant
de ces erreurs et ces omissions; et lui payer 2.000 dollars de dommages-intrts.
Attendu que la dfenderesse repoussa toutes ces prtentions, affirma l'exactitude
du compte, mais ajouta, en manire de rectification, des allgations du dfendeur,
qu'au lieu de 6.000 dollars de titres provisoires, srie B, qui lui avaient t remis,
et dont la restitution est comprise dans les chiffres de l'acte d'instance, le montant no-
minal de ces titres s'levait 10.250 dollars; Qu'elle les avait reus en nantissement
d'un prt de 6.000 doU.-'rs: que. vendus sur la Place de Port-au-Prince, le montant
ralis a servi rembourser ce prt et couvrir des tirages successifs du sieur Gaetjens.
Attendu que ce dernier voulut retenir cette dclaration comme un aveu et demanda
la condamnation de la dfenderesse la restitution de ces 10.250 dollars, non
compris les autres chefs de l'acte d'instance: que le 1er Aot 1941 sortit un juge-
ment qui dcida qu'il n'y avait pas d'aveu fait par la Banque au sens juridique
du mot et pour parvenir la manifestation de la vrit, ordonna que par un ex-
pert-comptable convenu entre les parties dans les trois jours de la signification de
la dcision, il sera procd l'examen des livres de la Banque aux fins de faire son
rapport sur la situation respective des parties: l'effet de quoi les dits livres seront
dposs au Greffe, et aprs le dpt du rapport, pour tre par les parties conclu et
par le Tribunal statu ce qu'il appartiendra.s


70
ni'LLETlX DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
Attendu qu'ayant reu de Gaetjens un mmoire exposant ses prtentions, l'expert
lui rpondit, peut lui demander son livre journal et ses documents afin de vrifier
l'exactitude de ses dires et de ses chifi'res: que, sur le refus du demandeur, il fut
procd l'examen des seuls livres et documents de la Banque, selon le dispositif
du jugement du 1er Aot;
Attendu que, le rapport dpos, Gaetjens le trouva irrgulier et incomplet, et pour
le complter, demanda .-:u Tribunal de nommer un nouvel expert, s'il n'aime mieux
adjuger les conclusions de l'acte d'instance;
Attendu que par son jugement du 14 Septembre 1941, le Tribunal Civil de
Port-au-Prince, aprs avoir examin les lments du rapport, l'entrina, parce que,
rgulier, complet et minutieusement rdig selon les critures passes dans les livres de
la Banque; dclara que le compte en dbat ne comporte ni erreurs ni omission au pr-
judice de Gaetjens et rejeta son action en le condamnant 300 dollars de dom-
mages-intrts;
Attendu que pour repousser la demande de nomination d'un nouvel expert ou
d'un complment d'expertise, le jugement invoqua le caractre concluant du rapport
de l'expert Laroche: que le juge n'tait pas oblig de relater en son uvre toutes les
considrations de fait prsentes par le demandeur telle que l'assignation donne
l'expert en interprtation du jugement du 1er. Aot; que cet expert n'tait pas partie
au procs tandis que la Banque, partie dfenderesse, tait tenue l'cart de cette de-
mande d'interprtation; que ds lors, cette procdure ne pouvait en rien influencer
le dbar sur le rapport et ne constituait point un fait essentiel que le juge avait
considrer; qu'ainsi le premier moyen n'est pas fond;
Attendu que le mmoire de la Banque que le second moyen reproche au juge-
ment de n'avoir pas transcrit n'est qu'un ensemble de notes expliquant ks dfenses
prcdemment poses par la dfenderesse: qu'il ne contient aucun chef additionnel,
aucun dispositif n'a t invoqu ni au point de droit, ni dans aucun motif du
jugement et ne saurait avec un tel caractre tre assimil un acte de conclusions
soumis la transcription exige par l'art. 148 C. P. C: que ce moyen manque en
fait et en droit.
Attendu qu'en crivant Gaetjens pour lui demander un examen de ses livres
et documents en vue de lew confronter avec ceux de la Banque pour vrifier les prten-
tions du premier, l'expert Laroche, loin de s'tre livr des dmarches insolites, a
plutt fait preuve d'une comprhension scrupuleuse de sa tche; qu'il n'a rien exig
comme cela se constate en sa lettre; que si le jugement, apprciant le rapport rdig
sur les seuls livres de la Banque, l'a trouv minutieux et concluant, il n'y a l, comme
raisonnement, aucune contradiction entre ce rapport et ce jugement, conduisant dts
motifs errons et dterminants: d'o le manque de base du troisime moyen;
SUR LE QUATRIEME MOYEN tir de: Violation de l'art. 148 C. P. C. des
arts. 1 135 du Code Civil: violation des arts. 257 et 322 du C. P. C; d'excs de
pouvoir.En voici la substance:
Aprs avoir refus d'admettre l'aveu oppos la Banque, le jugement avait
retenir que, si la vente des 10.250 dollars de reus provisoires, srie B, avait permis
le remboursement d'un prtendu bon de 6.000 dollars, il restait une diffrence de
4.250 dollars restituer au demandeur. C'est en excdaEt ses pouvoirs que le premier
juge a refus de prononcer cette restitution; L'expert s'est livr une vritable en-
qute puisque son rapport est bas plus sur les tmoignages que sur l'examen des
livres de la Banque. En adoptant un te! rapport, le jugement a accept qu'une ex-
pertise fut change en enqute; d'o violation des textes prcits. j
Attendu que le sort fjit ces 10.250 dollars de reus provisoires, srie B se trouve
clairement expliqu dans le rapport; qu'il est tabli que ces titres nominatifs n'ont
pas pu tre vendus par la Banque sans la participation de Charles N. Gaetjens, dont
le nom comme propritaire tait inscrit sur ces titres: qu'il est encore tabli que ven-
dus un taux marchand de beaucoup infrieur leur valeur nominale, ils ont servi,
avec les 7.164 dollars 75 cts. produits par la vente, rembourser un bon de 6.000
dollars, mis au No. 6.002 et acquitt, et que les 1.164 dollars et centimes de sur-
plus ont couvert des tirages faits par Gaetjens au profit de divers; Que le Juge, ayant
puis sa conviction dans un rapport qu'il a trouv complet n'avait, du chef de ces
titres, aucune restitution ordonner.
Attendu qu'il est tout--fait inexact que l'expert, au lieu d'une expertise, ait pro-
cd une enqute; rien n'tablit les tmoignages qui auraient t recueillis; que la


BULLETIN DE>. ARRETS DU TRIBUNAL UE CASSATION Jl


lettre du 2 7 Dcembre, adresse sans rsultat par l'expert Gaetjens. en rponse
un mmoire de celui-ci et les explications obtenues de la Banque sur certains de ses
modes d'oprations sont dans la norme d'une bonne expertise et ne sauraient, sans un
abus de mots, tre considres cOmme une enqute; que les reproches de ce moyen
manquent en fait et en droit.
SUR LE CINQUIEME MOYEN, pris de violation des articles 1100. 1748.
1757, 1838 et suivants du Code Civil, des rgles en matire commerciale et d'excs
de pouvoir: en ce que la Banque reconnat avoir reu les titres provisoires, srie B,
mais soutient qu'ils lui avaient t vendus pour servir au rglement de certaines va-
leurs, alors qu'aucun acte sign des parties n'a t produit, selon les prescriptions des
textes prcits, pour appotter la double preuve de ce nantissement et du mandat qui a
autoris cetc vente; en ce que. dans ses considrations, la Banque n'a t qu'une simple
dpositaire, que le jugement aurait d condamner la restriction du dpt: d'o
excs de pouvoir par le refus d'ordonner cette restitution.
Attendu que Charles N. Gaetjens et la Banque taient, la date du compte cou-
rant en dbat, deux commerants qui traitaient entre eux pour les besoins de leur
commerce: que le nantissement invoqu par la Banque est un contrat commercial
rgi, non pas par les textes du Code Civil ci-dessus rappels, mais par les rgles du
droit commercial.
Attendu qu'aux termes de l'art. 185 1 du C. C les dispositions de ce code ne
sont pas applicables aux matires de commerce, l'gard desquelles on suit les lois et
rglements qui les concernent: que la loi du 16 Septembre 1898 rglant ces matires
dispose en son article 1er que le gage constitu, par un commerant, pour son com-
merce, se constate l'gard des tiers comme l'gard des parties contractantes con-
formment l'article 107 du Code de Commerce: que c'est bien en application de
CCS deux textes que l'expert a puis, dans les livres de la Banque, rgulirement tenus,
et que le juge a retenu, par l'entrinement du rapport, la preuve du rapport de nan-
tissement;
Attendu que l'expert a galement considr, d'aprs ces livres, que les titres donns
en nantissement, avec leur caractre nominatif, n'ont pas pu tre transfrs par la
crancire gagiste sans la participation de leur propritaire Gaetjens qui, aprs la
vente a fait des tirages sur les valeurs disponibles provenant de cette alination:
qu'ainsi la question ne se pose pas de rechercher s'il y a eu un mandat crit ou non
l'effet de cette vente; que pour avoir entrin le rapport de l'expert sur ces points, le
jugement n'a commis aucun excs de pouvoir, ni viol les textes qui sont la base du
cinquime moyen ;
SUR LE SIXIEME MOYEN pris de violation de l'art. 148 C. P. C. et d'excs de
pouvoir en ce que, concernant les crdits hypothcaires consentis Gaetjens qui de-
vaient jouer sur un intervalle d'un an. d'Octobre 1924 Octobre 1925 et s'puiser
par des tirages constats par chques, notes, reus, billets revtus de la signature so-
ciale de mme que par les livres de la Banque, le jugement a admis, avec le rapport,
que les sommes affrentes ce crdit ont t touches dans le court intervalle du 10
Octobre au 5 Novembre 19 24; en ce que le jugement pour, expliquer que ces comptes
hypothcaires ne sont pas compris dans l'extrait arrt le 5 Novembre 1924, affirme
en un de ses considrants que c'est parce que les hypothques sont l'objet d'une action
au civil: en ce que rien dans l'instance n'autorisait le juge faire tat d'une pareille
action, sans les informations personnelles qui. ainsi utilises, constituent un excs
de pouvoir.
Attendu que si l'expert, d'aprs les livres de la Banque a relev que la maison
Gaetjens a effectivement puis d'Octobre au 5 Novembre les crdits elle ouverts
aux deux contrats d'Hypothque, alors qu'ils comportaient un terme extrme d'une
anne, cela reprsentait une facult pour les droits de tirage du demandeur qui a mieux
aim percevoir le tout en moins d'un mois.
Attendu que l'expe-t. en conclusion de son rapport, bien qu'ayant tenu Gaetjens
pour dbiteur du montant des deux hypothques a prcis que les 6 dollars 1 3 cts.
du compte courant arrte au 5 Novembre 1924. sont l'expression d'une balance
exacte: que. de son ct, le Juge s'est born dclarer le compte sincre sans aucune
condamnation se rapportant aux hypothques, parce que ces contrats sont l'objet
d'une action civile; qu'en raisonnant ainsi, il ne s'est inspir d'aucune information
personnelle, mais a simplement repris un des attendus de l'acte d'instance qui dit ceci :
Attendu que loin de se reconnatre dbitrice du concluant... la Banque Nationale de


11
BULl,,,T(N des ARREIS !)U TRIBUNAL DE C:ASSAT10N
la Rpublique d'Hati a mieux aim actionner le concluant devant la juridiction civile
en paiement des valeurs rsultant d'hypothques... etc. Qu'ainsi, il se vrifie, que le
premier Juge n'a utilis aucune information personnelle ni pos aucune affirmation
arbitraire: ce qui enlve toute base au sixime moyen:
SUR LE SEPTIE.ME MOYEN pris de violation de l'art. 148 C. P. C., et d'excs
de pouvoir en ce que l'expert a travaill sur les livres de la Banque finissant au 12
Janvier 1925, alors que les relations d'affaires entre les parties ont continu jusqu'eri
19 26: ce qui rvle l'insuffisance de ce rapport, en ce que le Juge n'a pas examin
un rsum de l'exposant, critiquant et rectifiant le rapport, rsum^ qui pourtant
faisait corps avec ses conclusions; en ce que. antrieurement au dpt du rapport.
aprs une opposition pratique au greffe du Tribunal Civil sur les livres et doc-
cuments dposs par la Banque, et une ordonnance de rfr rejetant cette opposition,
L' premier Juge n'a pas contrl et n'a pas permis au pourvoyant de contrler les
documents que l'expert prtend avoir vus: d'o excs de pouvoir.
Attendu que le mandat donn au Juge par l'acte d'instance et les conclusions des
parties tait de statuer sur la sincrit du compte courant arrt du 5 Novembre 1924,
et fixant la situation des parties cette date: que la mission confie l'expert par le
Juge limitait lgalement l'objet de l'expertise cette date: que c'est bien sur les op-
r.itions arrtes en cette priode que l'expert a port ses investigations: que si, dans
son rapport, il est relev que les effets choir en Janvier 1925 ont t retenus.
c'est que. d'aprs les critures contrles dans les livres de la Banque, ces effets ont
t pays par anticipation en Novembre 1924: Que les deux bons mis en Janvier
et en Fvrier 1926. acquitts respectivement les 20 et 23 Avril 1926. invoqus
et produits avec le pourvoi, n'ont pu en rien altrer les conclusions de l'expertise qui
n'avait point les considrer, parce que se rapportant une poque postrieure au
compte en dbat; que ce qu'il y avait vrifier et qui a t vrifi et trouv exact,
c'est qu' la date du 5 Novembre 19 24, date de l'arrt de compte, la balance
dbitrice de Charles N, Gaetjens la Banque tait bien de 6 dollars 13 centimes; que
ce qui a pu advenir dans la suite ne regardait ni le Juge ni l'expert;
Attendu que le rsum qui n'a pas t examin par le premier Juge, selon le nou-
veau reproche du demandeur, est une suite de ses conclusions avec lesquelles il fait
corps, et un ensemble de chiffres rectifiant le rapport sur la base des prtentions expo-
ses en l'acte d'instance: Que, ds lors, qu'aprs examen, l'apprciation du Juge
trouvait le rapport rgulier, complet et concluant; cela impliquait le rejet de ce r-
sum critique avec celui des fins, moyens et conclusions du demandeur:
Attendu que l'ordonnance de rfr laquelle il est fait allusiop en ce moyen
n'est pas considrer parce qu'trangre au dbat droul devant le premier Juge:
que, de ce qui prcde ressort le manque de base de ce septime moyen:

SUR LE HUITIEME MOYEN pris de violation des arts. 1 1 68 et 1 169 du Code
Civil et d'excs de pouvoir; en ce que l'exposant n'a commis aucune faute en son
action contre la Banque, que. partant, on ne saurait relever aucune relation de cause
effet, entre cette faute prtendue et un prjudice quelconque: que c'est donc tort
^[ii'il a t condamn des dommages-intrts:

Attendu que. pour allouer les dommages-intrts dont se plaint le demandeur, le
premier Juge a bien caractris sa faute consistant dans le fait de prtendre que la
Banque l'avait frustr des valeurs dont il poursuivait tort la restitution, et il a
dfini les prjudices moraux et matriels causs par cette action; Que cela rpond
aux principes poss aux arts, l l 68 et 1 1 69 du Ctide Civil:

PAR CES MOTIFS, et sur les conclusions du Ministre Public, le Tribunal d-
clare la Banque dchu de ses dfenses: dclare irrecevable le pourvoi du demandeur
contre le jugement du 1er. Aot 1^41 rejette le pourvoi dirig contre le jugement
du fond du 14 Septembre: dit acquise l'Etat l'amende dpose.
Ainsi jug et prononc par Nous. Etzer Vilaire. Vice-Prsident. Marceau Lecorps.
A. D. Dannel, J. B. Cinas et Rodolphe Barau. Juges, en audience publique du 1er.
Juin 1943, en prsence de Monsieur Numa Rigaud, Substitut du Commissaire du
Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur Devze Tanis, Commis-greffier;
Il est ordonn, etc...
En foi de quoi, et:...


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION 73


No. 34.
SO.MMAIRE

Cession de Droits Litigieu-N un Dfenseur Public.Apprciation du Caractre
Litigieux des Droits Cds.

Le? fond de pouvoir qui se rend cessionnaire de droits litigieux tombe sous l'em-
prise de la prohibition dicte par l'art. 1 "82 du Code Civil.
Il appartient au juge de la cause de dcider si an droit est litigieux ou non, mais
la condition d'indiquer les documents faits et circonstances qui emportent sa con-
viction.

ARRET DU 21 OCTOBRE 1942

Kervgand Volant contre Arsne Siclait.


AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, premire .section, a rendu l'arrt suivant:

Sur le pourvoi de Kervgand V^blant. propritaire, demeurant et domicili a Petit-
Coive. identifi au No. 521. ayant pour avocats Mes. Andr Tell Franois et Victor
Duncan. respectivement identifi aux Nos. 520 et C. 132 patents aux Nos. 167 et
78028. avec lection de domicile au cabinet du second Port-au-Prince, contre un
jugement rendu le vingt six mars mil neuf cent quarante deux par le Tribunal Civil
de Petit-Gove. en ses attributions d'appel au profit d'Arsne Siclait. propritaire
demeurant et domicili Petit-Gove, identifi au No. B-625. ayant pour avocats
Me. Wilmann Volmar. du Barreau de Petit-Gove, identifi au No. B-611, patent
au No. 402 et Me. Edouard Cassagnol. du Barreau de Port-au-Prince patent au
No. 45322. identifi au No. 1872 C. avec lection de domicile au cabinet du second
Place de la Paix. Port-au-Prince:
Ou l'audience publique du 7 Octobre 194 2. les parties n'tant pas reprsentes
!a barre. Monsieur Franois Mathon. Commissaire du Gouvernement, en la lec-
ttire des conclusions de son Substitut. Monsieur Numa Rigaud:
Vu le jugement attaqu, la dclaration de pourvoi, les requtes des parties, les
pices l'appui, les dispositions de loi invoques:
Et aprs en avoir dlibr en la cham'bre du conseil, conformment la loi:
SUR LE PREMIER MOYEN: excs de pouvoir, violation, fausse application.
fausse interprtation de l'art. 1382 du C. C. violation de l'art. 148 C. P. C. :
Attendu, en fait, qu'une sentence du Tribunal de Paix de Petit-Gove a prononc
des condamnations pcuniaires contre Pierrilus Calixte et consorts au profit de la
dame Sultane Damus: que Kervgand Volant, crancier de celle-ci a saisi le montant
de ces condamnations s-mains des consorts Calixte. saisie-arrt qui fut suivie d'une
demande en validit; que se fondant sur un acte comportant que la dame Damus
lui a fait, en rmunration des services qu'il lui a rendus, la cession du montant de
toutes les condamnations pcuniaires qui pourraient tre prononces contre les con-
sarts Calixte. le sieur Arsne Siclait, fond de pouvoir, donna citation Kervgand
Volant pour entendre prononcer la main leve de la saisie, ordonner que les tiers
saisis vident entre ses mains les valeurs, objet de la cession et voir condamner le dit
Volant des dommages-intrts; que celui-ci ayant oppos la nullit du titre de
cession, excipant de ce qu'il a t fait en fraude de ses droits de crancier et en viola-
tion de l'art. 1382 C. C. prescrivant que les dfenseurs publics ne peuvent se
rendre cessionnaires des droits litigieux de la comptence du Tribunal dans le ressort
duquel ils exercent leurs fonctions, le Tribunal de Paix de Petit-Gove saisi de la
contestation ordonna la main leve sollicite, motif pris de ce que, d'une part, la
fraude dont se plaint Volant n'est pas tablie et de ce que, d'autre part, l'acte invo-
qu par Arsne Siclait comporte non une cession des droits litigieux, mais une dation
en paiement qui. par ce fait, rend inapplicable l'espce l'article 1382 C. C:
Attendu que statuant sur l'appel de cette dcision, le Tribunal Civil de Petit-
Gove. par adoption de motifs, la maintint en ajoutant que le fond de pouvoir
n'tant pas. comme l'avocat, un dfenseur public chappe la prohibition dicte par
l'article 138 2 du C. C:


74
BULLLTIX DES ARRtTS DU TRIBUNAL DE CASSATION
AtlctiJu fiu'll est fait grief au jugement attaqu d'avoir admis que le fond de
pruvoir n'est pas un dfenseur public et que le titre qui a servi de base la main leve
de la saisie-arrt contient non une cession de droit litigieux mais une dation en
paiec^.^nt:
Atcendu que l'art. 1 382 du Code Civil dispose que les dfenseurs publics ne peu-
vent devenir cessionnaires des procs, droits et actions litigieux qui sont de la com-
pct;r.ce du Tribunal dans le ressort duquel ils exercent leurs fonctions, peine de
nullit:
,\ttcndu qu'Arsne Siclait tant fond de pouvoir assure la dfense des particuliers
devant le Tribunal de Paix, qu'il procde ainsi en vertu de la loi qui soumet le fond
de pouvoir l'obligation de s'inscrire au Parquet, de payer la patente et de prter
serment: qu'il remplit donc la fonction de dfenseur public; que s'il se rend cession-
naire de droits litigieux, il est vident qu'il tombe sous l'empire de la prohibition
d cte par l'art. 1 382 du C. C dont le but est d'viter tout soupon injurieux
pour l'administration de la Justice:
Attendu que s'il appartient aux Juges du fond de dcider qu'un droit cd est
lti|ieux, il n'en est aini qu'autant qu'ils indiquent les faits ou circonstances qui ont
emport leur conviction: qu'en se bornant noncer que le titre qui a servi de base
la demande en main leve de la saisie-arrt ne constitue pas une cession de droit li-
tigieux, le jugement attaqu a viol l'art. 148 du Code de procdure Civile;
Attendu que d'aprs ses termes et son esprit, l'art. 1382 du C. C, embrasse dans
la prohibition par lui dicte tous les contrats qui, comme la dation en paiement, ont
des effets analogues la vente; que s'il rsulte de la combinaison des arts. 1472 et
1474 du C. C que celui-ci contre lequel on a cd un droit litigieux ne peut rem-
bourser au cessionnaire le prix de la cession lorsqu'elle a t faite un crancier en
paiement de ce qui lui est d: cette exception crite, en matire de retrait litigieux
pjur la dation en paiement consentie en faveur des particuliers, ne rentre pas dans
le champ d'application de l'art. I 382 C. C. en ce sens que la prohibition que consacre
a: texte l'gard des fonctionnaires de l'ordre judiciaire touche une question qui
intresse la bonne administration de la justice; qu'il suit de ce qui prcde que le
jugement attaqu a viol l'article 148 C. P. C et viol, faussement interprt l'art.
133 2 C. C. soit en mconnaissant que le fond de pouvoir Arsne Siclait est un
dfenseur Public, soit en admettant que la dation en paiement faite en faveur de
ce dfenseur chappe l'application de l'art, prcit;
Par ces motifs, le Tribunal casse et annule le jugement rendu en ses attributions
d'appel, le 26 Mars 1942 par le Tribunal Civil de Petit-Gove, ordonne la remise
de l'amende, renvoie la cause et les parties devant le Tribunal Civil de Port-au-Prince
en ses attributions d'Appel et condamne le dfendeur aux dpens liquids la som-
m.e......distraits en favevr de Mes. Andr Tell Franois et Victor Duncan sous*
r-.ffirmation de droit, non compris le coiit du prsent arrt.
Ainsi jug et prononc par Nous. Ernest Douyon. prsident, Daniel Appollon.
Llio Vilgrain. Edgard Thomas et Charles Riboul. juges, en audience publique du 21
Octobre 194 2. en prsence de M. Numa Rigaud, Substitut du Commissaire du Gou-
vr.aement avec l'assistance de Monsieur Scvola Rameau, Commis-Greffier:
il est ordonn, etc....... En foi de quoi, etc.......


No. "o
SOMMAIRE

Dation partielle en paiement, Billets ordre. Prsomption.

L II y u dation partielle en paiement, et non novation. dans le fait par un crancier
d'avoir reu de son dbiteur, commerant comme lui. des marchandises en diminution
d'une crance dont tout le montant tait dj garanti par des obligations chances
diverses.
IL Les billets ordre dont le crancier vint plus tard poursuivre le paiement
n'ont pu avoir perdu leur caractre d'effets de commerce par suite de cette livraison
de marchandises opre en acquit d'une partie de la dette.
m. Du fait de cette dation partielle en paiement, te juge a pu infrer, par pr-
somption qu'une partie des billets ordre auparavant souscrits a t restitue au
'lbileur contre la valeur reue de lui en marchandises.


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
75
ARRET DU 22 OCTOBRE 1942

Sylvio Conte contre Abraham IM. Kawly.

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, deuxime section, a rendu l'arrt suivant:
Sur le pourvoi du sieur Sylvio Conte, propritaire, demeurant et domicili Jac-
mel, identifi au No. 3126 pour l'exercice 4 1-4 2, ayant pour avocat constitu. Me.
Catinat Saint Jean, du Barreau de Jacmel, identifi au No. 24 8, et patent au Ne. 9,
pour le mme exercice 41-42, avec lection de domicile Port-au-Prince, au Grefc du
Tribunal de Cassation de la Rpublique.
Contre le jugement du Tribunal Civil de Jacmel, en ses attributions commerciales,
contradictoirement rendu le 17 mars 194 2, entre lui et le sieur Abraham M. Kawly,
ngociant consignataire, identifi au No. 1795 et patent au No. 4 pour l'exercice
41-4 2, demeurant Jacmel, domicili Mont Liban (Syrie) ayant pour avocat Me.
Daniel Carrnard, identifi au No. 25 et patent au No. 16, pour le mme exercice,
avec lection de domicile Port-au-Prince au cabinet de Mes. Love O. Lger et Mac
Side, sis rue Bonne-Foi No. 71.
Ou' l'audience publique du jeudi huit Octobre, les parties n'tant pas reprsentes
la barre. Monsieur Hubert Alexis, Substitut du Commissaire du Gouvernement, en
la lecture du rquisitoire de son collgue. Monsieur Numa Rigaud.
Vu: L'acte dclaratif de pourvoi, le jugement attaqu et son acte de signification,
les requtes des parties, leurs cartes d'identit et les textes de loi invoqus;
Et aprs dlibration en chambre du conseil;
Attendu que par un premier moyen, le demandeur reproche au jugement un excs
de pouvoir par la violation de l'article 1100 du C. C. en ce que le premier juge
s'est bas sur un fait de remise de bons non tabli par aucun document ni aucune
circonstance de la cause pour dcider que l'opration du 8 Septembre 1941 est une
dation en paiement; que par un second moyen, il invoque un excs de pouvoir pat
violation et fausse interprtation des articles 1243, 1056 premier alina du C. C,
par violation de l'art. 148 du C. Pr. C pour fausse application de l'art. 185 du C.
de commerce, en ce que le juge de Jacmel a confondu la dation avec la vente, au lieu
de voir dans la dation une novation par changement d'objet, en ce qu'il a destitu de
ses effets extinctifs et lgaux la dation en paiement dont il a reconnu l'existence; enfin
en ce qu'il a sans motifs lgaux, et tort, prfr la dation la novation par change-
ments* d'objet.
Attendu qu'en fait, le sieur Sylvio Conte, alors commerant, acheta le 28 Juil-
let 1941, du sieur Abraham M. Kawly, ngociant Consignataire, un lot de marchan-
dises trangres, montant la somme de quatorze cent soixante et onze dollars 38 cts.
($1471,3 8) pour le paiement desquels il souscrivait son vendeur une srie de
billets ordre chances mensuelles et successives; que le huit Septembre de la mme
anne, avant aucun paiement, il restitua son crancier une partie de ces marchan-
dises jusqu' concurrence de cinq cent huit dollars 26 centimes (508,26) : que cette
opration est tablie par une lettre de cette date du 8 Septembre dans laquelle Conte
s'explique avec Kawly en ces termes: Cher Monsieur, Vous devant une valeur d
$1471,38 pour des marchandises trangres que vous avez eu me vendre et me li-
vrer pour les besoins de mon commerce, je vous remets, avec les prsentes, des mar-
chandises pour une valeui de 508.26.
Vous diminuerez donc mon compte de cette dite somme de cinq cent huit dolLais
26 centimes, et je resterai alors vous devoir 963 dollars 02 pour laquelle somme je
vous ai dj souscrit des obligations divers chances.
Attendu que Sylvio Conte n'ayant fait aucun versement dans la suite, fut assign
le 30 Octobre, en paiement de Cent un dollars huit centimes (101.08) montant
du premier billet de la srie rest due en solde et dont l'chance tait arrive le huit
octobre, aux conditions y stipules.
Que pour se dfendre sur cette assignation, Conte appela son tour son Crancier
devant le Tribunal Civil de Jacmel pour entendre dire que l'opration-du 8 septembre
constituait une novation par changement d'objet de sa dette; que les billets ordie
souscrits le 28 Juillet avaient ainsi perdu leurs caractres; qu'il tait devenu dbiteur
d'un simple compte commercial pour le paiement duquel il sollicitait la facult de se
librer par des termes tiimestriels de quinze dollars.


76
BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
Attendu que les'dcux assignations, ayant t jointes, il sortit le jugement attaqu
qui rejeta les prtentions de Conte et le condamna payer sans dlai les cent un
dollars huit centimes, avec les intrts lgaux et les honoraires de l'avocat poursuivant.
Attendu que pour repousser la novation invoque par le dbiteur, et retenir com-
me valide le billet ordre chu, avec ses effets lgaux, le juge de Jacmel s'est attach
explicitement la lettre du 8 Septembre ci-dessus reproduite, ainsi qu'on le relve aux
2mc. et 4cmc. considrants de la dcision.
Attendu que, en droit, la novation ne se prsume point, il faut que la volont de
l'oprer rsulte clairement de l'acte qu'on invoque:
Attendu que Sylvio Conte en fixant lui-mme la porte de l'opration du 8 septem-
bre en a exclu toute ide de novation puisqu'il reconnat que pour le solde rest d
aprs cette opration il a dj souscrit des obligations diverses chances; que le
montant de ce solde n'a point t contest par le dbiteur, ni par le crancier, que le
jugement entrepris, en considrant ce rglement comme une dation partielle en paie-
ment, et en retenant la charge du dbiteur, avec leurs suites commerciales, les bil-
lets dont les chances sent postrieures cette dation, n'a fait que se conformer la
volont nettement exprime par ce dbiteur en sa lettre du 8 septembre, que c'est en-
core de ce fait connu et constant savoir la fixation par les deux parties du solde rest
d avec les billets qui en garantissent le paiement, que le premier juge a tir en son
3e considrant sur le fond, la prsomption que les bons reprsentant le montant des
marchandises restitues ont t remis l'acheteur; que de tout ce qui prcde, il
ressort que la dcision attaque, rendue sur une contestation commerciale sur des
preuves rgulires et concluantes, a t dtermine par des motifs exacts, et chappe
ainsi aux reproches des deux moyens du pourvoi;
Par ces motifs, et sur les conclusions conformes du Ministre Public, le Tribu-
nal rejette le pourvoi du sieur Sylvio Conte dit acquise l'Etat l'amende dpose,
condamne le demandeur aux dpens liquids .......... en ce, non compris le cot du
prsent arrt.
Ainsi jug et prononc par Nous, Etzer Vilaire, Vice-prsident, Bignon Pierre-
Louis, Marceau I,ecorps, A. D. Dannel et J. B. Cinas juges, en audience publique du
jeudi vingt deux Octobre mil neuf cent quarante deux, en prsence de Monsieur
Franois Mathon, Commissaire du Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur
Devze Tanis, commis-greffier.
Il est ordonn, etc. ...
En foi de quoi, etc.....
No. 36.
SOMMAIRE

Chose juge.

Un jugement ne peut produire d'effets qu'entre les personnes qui y ont t parties
cl quant ce qui en fait l'objet.
Pour qu'il u ait chose juge, il faut la runion de tous les lments indiqus par
l'art. 1 136 du Code civil.


ARRET DU 28 OCTOBRE 1342

Gt'firges Hreaux contre Victor Cauvin et Vve. E. Mevs.

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant:

Sur le pourvoi du sieur Georges Hreaux, identifi au No. F-615, propritaire,
demeurant et domicile Port-au-Prince ayant pour avocat, avec lection de domicile
en son cabinet Port-au-Prince, Me. Georges Mathon, identifi au No. 1040 et
patent au No. 78174 contre un jugement rendu le 13 Avril 1942 par le Tribunal
Civil de Port-au-Prince au profit de la dame Vve. Emile Mevs, propritaire, demeu-
rant et domicilie Port-au-Prince, identifie au No. E-2707 ayant pour avocat Me.
Narcs Dupont Day, identifi et patent aux Nos. 1-J, et 93421 et 2) le sieur Victor


3ULL;;TIN des ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION ff


Cauvin, avocat, demeurant et domicili Port-au-Prince, identifi et patente aux
Nos. G-4 et 78032, ayant pour avocat \lc. Emile Cauvin, identifi et patent aux
Nos. A-43 et 93549;
Ou', l'audience publique du 12 Octobre 1942, Mes. Georges Mathon et \'ictor
Cauvin. en leurs observations respectives pour le demandeur et les dfendeurs ainsi
que .Monsieur Hubert Alexis, Substitut du Commissaire du Gouvernement, en la
lecture de ses conclusions;
Vu le jugement attaqu, la dclaration de pourvoi, les requtes des parties, les
pices l'appui, les dispositions de loi invoques et le rquisitoire du Ministre Public,
tt. aprs en avoir dlibr, en la chambre du conseil, conformment la loi;
Attendu, en fait, qu'assign devant le Tribunal Civil de Port-au-Prince par le sieur
Victor Cauvin, avocat, en paiement de sa part d'honoraires, s'levant 157 dol. 50
centimes titre de domm.ages intrts, pour services professionnels elle rendus par
le susdit avocat, conjointement avec Me. Maurice Charlmcrs. dans une procdure
par clic dirige, quelques mois auparavant, contre le sieur Georges Hreaux, la dame
Vve. Emile Mevs appela, dans cette instance en intervention force, pour s'entendre
condamner lui restituer toutes les condamnations qui pourraient tre prononces
contre elle du chef de cette demande du sieur Victor Cauvin et pour s'entendre,
aussi, condamner lui payer, personnellement, 100 dollars de dommages-intrts,
le sus-dit sieur Georges Hraux, le rel dbiteur, son avis, des valeurs dont paie-
ment lui tait demand:
Attendu que, la recevabilit de cette action de la dame Vve. Emile Mevs, le sieur
Georges Hreaux opposa l'exception de la chose juge tire d'un jugement du mme
Tribunal, confirm par arrt de Cassation, qui l'avait dj condamn restituer la
dite dame Vve. Emile Mevs et qu'il lui restitua effectivement, tous les honoraires
d'avocat ainsi que tous les dommages-intrts que pour les mmes services profes-
sionnels invoqus par Me. Victor Cauvin, elle avait t condamne payer Me.
Maurice Chalmers. puis, pour le rejet de la dite action souleva la solidarit qui
a exist, entre Me. Maurice Chalmers et Me. Victor Cauvin en ce qui est de cette
crance, ne de services professionnels par eux rendus conjointement la dame Mevs,
ce laquelle solidarit il rsulterait qu'ayant restitu la dite dame les honoraires
d'avocat par clic pays de ce chef Me. Maurice Chalmers, elle avait, du mme coup,
pay Me. Victor Cauvin:
Attendu qu'ainsi saisi de la contestation pendante entre les parties, le Tribunal
Civil de Port-au-Prince, estimant qu'entre elles il n'y avait pas chose juge, ni non
plus que n'avait exist entre Me. Maurice Chalmers et Me. Victor Cauvin, la soli-
darit entre cranciers qui fait que le paiement obtenu par l'un libre le dbiteur de
tout paiement en faveur de l'autre, par son jugement du 13 Avril 194 2 rejette les
deux fins de non-recevoir souleves par le sieur Georges Hreaux contre la demande
en intervention force; admet la dite demande: dit que le sieur Georges Hreaux
est dbiteur des valeurs rclames par Me. Victor Cauvin; le condamne restituer,
sans terme ni dlai la dame Vve. Emile Mevs les valeurs que la dite dame est
condamne payer au sieur Victor Cauvin. savoir la somme de $ 157.50, montant
des honoraires rclams, celle de 25 dollars titre de dommages-intrts, au profit
du sieur Victor Cauvin; le condamne, en outre, en faveur de Madame Vve.
Emile Mevs. 25 dollars titre de dommages-intrts et le condamne enfin, aux
dpens de l'instance en intervention;
.\ttendu que contre ce jugement le sieur Georges Hreaux s'est pourvu en Cassation
tt, l'appui de son pourvoi a propos un moyen pris I ) de violation de fausse
application de l'art. 148 C.P.C, pour contradiction entre les motifs et le dispositif:
2) d'excs de pouvoir et de violation du principe de chose juge, en ce que, d'une
part, le premier juge aprs avoir admis, dans l'un des considrants de sa dcision,
qu'il y avait chose juge: les identits de cause, d'objet et de parties se trouvant
runies dans les deux instances n'a pas moins opin contrairement ce considrant,
en disant au dispositif que l'instance termine au jugement du 16 Juin 1941 n'avait
pas concern Me. Victor Cauvin et en ce que, d'autre part, tant donn que les
honoraires, qu'en excution d'une dcision de justice, il avait restitus, intgralement,
la dfenderesse, ainsi que les dommages-intrts qu'il avait t condamn, accessoire-
ment, lui payer, avaient t fixs un chiffre forfaitaire, estim suffisant par la
dcision de justice su<;-parle, pour rmunrer les services d'avocat rendus en la


78
BULLLTIN DES ,;\RRLTS DU TRIBUNAL DE CASSATION
circonstance, la dame Mevs, le premier juge en refusant de ce chef d'adincttic
encore qu'il y avait chose jugte, a viol le principe mme de la chose juge et excd
ses pouvoirs:
Attendu que l'examen des faits de la cause, la lumire des principes de
droit invoqus, rvle qu'un premier jugement confirm par arrt de Cassation
avait condamn le pourvoyant restituer la dame Mevs les valeurs qu'il condam-
nait celle-ci en mme temps payer Chalmers et avait t rendu entre 1) le sieur
Maurice Chalmers, demandeur au principal, 2) la dame Mevs. dfenderesse au prin-
cipal et demanderesse en intervention et 3) le sieur Georges Hreaux, dfendeur en
intervention, tous les trci.s nommment dsigns qu'il s'en suit que ce jugement avait
dcid, exclusivement sur le paiement des honoraires dus Chalmers pour service
professionnels qu'il avait rendus la dame Vve. Emile Mevs;
Attendu que l'autorit de la chose juge n'a lieu qu' l'gard de ce qui fait l'objet
du jugement; qu'il faut que la chose demande soit fonde sur la mme cause, qu'elle
soit entre les mmes parties et forme par elles et contre elles en la mme qualit
(article 1136 C.C.,) que c'est ainsi qu'un jugement n'a et ne peut produire d'cfets
qu'entre les personnes qui y ont t parties et quant ce qui en a fait l'objet, que
ces personnes et cet objet sont dtermins par les qualits de ce jugement et par son
dispositif clair de ses motifs;
Attendu que dans le jugement du 16 Juin 1941, invoqu pour appuyer l'excep-
tion de la chose juge, le sieur Victor Cauvin n'a pas t partie et ce jugement avait
pour objet les honoraires rclams par Me. Chalmers;
Attendu qu'en examinant cette exception oppose l'action de Victor Cauvin,
le premier juge a raisonn comme suit: Considrant que le sieur Georges Hreaux
a t dj condamn intervenir dans l'instance pendante entre la dame Vve. Emile
Mevs et Me. Maurice Chalmers et qu'il a t condamne restituer la dame Vve.
Emile Mevs, toutes les valeurs auxquelles cette dernire a t condamne en faveur
de Maurice Chalmers;
Considrant que ce procs n'avait pas concern les honoraires dus i\Ie. Victor
Cauvin, qu'il n'y a eu donc chose juge qu'entre Maurice Chalmers, la dame Vve.
Emile Mevs et le sieur Georges Hraux: d'oii le rejet de la fin de non-recevoir pro-
pose par le sieur Georges Hreaux:
Attendu qu'en raisonnant ainsi le premier juge n'a ni admis l'identit des parties,
ni celle de la demande dans les deux instances et ne s'est pas contredit parce qu'il a
reconnu qu'il y avait cho.se juge entre Chalmers, la dame Mevs et le sieur Hreaujr:
Attendu, d'autre part, que pour dcider sur cette exception il avait sous les yeux
et le mandat dlivr par la dame Mevs Mes. Chalmers et Cauvin en date du 28
Septembre 1940 (pice verse au No. 4 du dossier Cauvin) et la quittance dlivre,
pour la dame Mevs par son avocat Me. Narcs Dupont Day Hreaux pour rembour-
sement des frais, honoraires et dommages-intrts, pice verse au No. 6 du dossier
Hreaux:
.attendu que le premier de ces deux documents n'ayant pas t vers au pourvoi
pour tablir la communaut d'intrts il reste comme lments de contrle outre la
quittance sus-parl, le jugement du 16 Juin 1941 dans les qualits duquel Victor
Cauvin ne figure point comme partie dans l'instance poursuivie uniquement par Me.
Maurice Chalmers et dont les motifs, clairant nettement le dispositif, considicnt
non un mandat commun aux deux avocats et les honoraires communs auxquels ils
avaient droit, mais exclusivement les services professionnels rendus par Me. Chal-
mers et les honoraires du dit avocat;
.'kttcndu que Me. Chalmers ne figure pas dans l'instance introduite par Me. Victor
Cauvin;
Attendu enfin que la quittance dlivre le 29 Dcembre 1941 par Me. Narcs Du-
pont Day au pied du commandement du 27 du mme mois signifi Hreaux la
requte de la dame Vve. Emile Mevs ne comporte pas une dcharge pour la totalit
des honoraires mais seulement pour les condamnations prononces au profit de
Me. Maurice Chalmers; qu'il en rsulte que s'il y a eu dans les deux affaires, iden-
tit des parties, dfenderesse au principal et sur intervention ou demanderesse sur
intervention (Madame Emile Mevs et Georges Hreaux) le demandeur au principal
n'tant plus Maurice Chalmers mais Victor Cauvin qui n'avait pas t mis en cause
dans la premire, il n'y avait pas identit de toutes les parties;


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION /
Atti-mdu qu'il n'y avait pas davantage identit d'objet, le paiement des honoraires
> Chalmers ayant seul t envisag par le jugement du 16 Juin 1941. non les
honoraires de Cauvin. objet de la deuxime instance: qu'ainsi la dcision querelle ne
viole pas le principe de la chose juge:
Par ces motifs, le Tribunal rejette le pourvoi du sieur Georges Hreaux contre
le jugement du 12 Avril 1942 du Tribunal Civil de Port-au-Prince, rendu entre
lui. la dame Vve. EmUe Mevs et le sieur Victor Cauvin. ordonne la confiscation de
l'amende consigne et condamne le dit sieur Georges Hreaux aux dpens liquids
la somme de non compris le cot du prsent arrt.
Ainsi jug et prononc par nous. Ernest Douyon. prsident, Daniel Apollon.
Llio Vilgrain. Edgard Thomas et Charles Riboul. juges, l'audience publique du
23 Octobre 1942, en prsence de Monsieur Numa Rigaud. Substitut du Commis-
3jire du Gouvernement 2vec l'assistance de Monsieur Scvola Rameau, commis-
greffier.
Il est ordonn, etc.
En foi de quoi. etc.


No. )7.
SOMMAIRE

Responsahilit Civile..Billet de passage.

Le. parties ne sont tenues que des obligations qui dcoulent de leur contrat et du
prjudice caus par leur fait, leur ngligence ou leur manquement.
La Compagnie de Navigation qui dlivre un billet de passage n'a pas contrler
b nationalit des voyageurs, ce contrle incombe aux autorits qui dlivrent ou visent
le pas.'ieport.
La faute donnant lieu rparation est suffisamment caractrise par la dcision qui
dtermine le fait illicite, le rapport de causalit entre le fait et le prjudice.


ARRET DU 9 NOVEMBRE 1942

Nahoiini Acra contre Panama Railroad Steamship Line


AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, premire section a rendu l'arrt suivant:

Sur le pourvoi de Nahoum Acra. propritaire, demeurant et domicili Port-au
Prince, identifi au No. B-251. ayant pour avocats .Mes. Victor Cauvin et Gracia
I. Talleyrand, respectivement identifis et patents aux Nos. G-4, B.565 et 78032,
94475; contre un jugement rendu le 6 Mars 1942 par !e Tribunal Civil de Port-
au-Prince entre lui et la Panama Railroad Steamship Line socit de navigation
ayant son sige social New-York (Etats-Unis d'Amrique) et reprsente par
Ross Botton. la dite socit anciennement tablie Port-au-Prince ofi elle tait
patente pour l'exercice 194 1-42 au No. 56402, ayant pour avocats, avec lection
de domicile en leur cabinet, rue Frou. Mes. Georges N. Lger, Christian Laporte
et Georges Baussan. identifis et patents aux Nos. 121-J. A-1832. l 22-J. 78173.
78342. 78172:
Ou. aux audiences publiques des 19 et 21 Octobre 1942. Mes. Victor Cauvin et
Georges Baussan en lei^rs observations et Monsieur Numa Rigaud. Substitut du
Commissaire du Gouvernement en la lecture de ses conclusions; et aprs en avoir
dlibr en chambre du conseil, au vu de la loi:
Vu le jugement attaqu, la dclaration de pourvoi, les requtes des parties et
les pices l'appui, les conclusions du Ministre Public, les dispositions de loi invo-
ques:
Sur les 1er. 2e. 3e. 4e 5e. moyens du pourvoi, pris d'excs de pouvoir, violation
et fausse application des articles l I 00 et I I 68 du C.C. violation de l'article 148
C.P.C. en ce que le premier juge a chang la question en dbat et examin comme
faute contractuelle ce qu; tait reproch la dfenderesse comme une faute quasi-


80
BULLLTIN iJLS ARRETS DU TRIBUNAL DE C:ASS.\TI0N
dlictuelle. rejette sans preuve et arbitrairement la ngligence dont il fait grief la
Panama Line, refuse d'admettre la responsabilit de celle-ci. pour rejeter cette res-
ponsabilit suf les autorits ha'tiennes et panamennes et condamner le demandeur
des dommages-intrts pour son action en justice qui ne constituait pas une faute;
Attendu aue Nahoum Acra avait actionn la Panama Railroad Steamship line,
motifs pris de ce qu'au mois de septembre 1940. voyageant destination de la
Rpublique de Panama, il s'tait embarqu sur un bateau de cette compagnie aprs
avoir soumis le passeport lui dlivr par le Dpartement de l'Intrieur comme
citoyen Hatien et dment vis par le consulat de Panama Port-au-Prince: qu'arriv
Colon il y avait pass 14 jours, mais qu'ayant continu par la ville de Panama, il y
avait t arrt; qu'aprs une dtention de 5 Jours, il avait t transfr de la prison
un tablissement de quarantaine au bout de 3 jours rembarqu pour Hati sur le
premier navire en partance et cela parce que sa qualit de Syrien d'origine le mettait
au nombre des personnes dont l'immigration est dfendue par la loi du pays;
Mais attendu que la dcision entreprise a considr que le Panama Line ayant
excut son contrat et pleinement satisfait ses obligations qui consistait dlivrer
un billet de passage au voyageur sut le vu de passeport de celui-ci et garantir son
transport au lieu de destination dans les meilleures conditions de scurit possibles,
n'tait pas tenue de garantir en outre l'attitude que devaient prendre les autorits
panamennes en prsence d'un voyageur muni de pices rgulires:
Attendu qu'en raisonnant ainsi elle n'a aucunement modifi la nature du dbat,
que dans la premire question de droit et dans les derniers motifs elle a. nettement,
considr la faute quasi-dlictuelle qui servait de fondement l'action de Nahoum
Acra:
Attendu, en effet, que la responsabilit quasi-dlictuelle suppose ncessairement un
fait positif ou ngatif qui constitue une faute et qui cause prjudice: qu'en l'espce
la faute de la compagnie serait un manquement aux prcautions qui taient de son
devoir en s'assurant, pour ne point contrevenir aux lois panamennes sur l'immi-
gration, de l'identit, de la race, et de la nationalit d'origine des voyageurs qu'elle
accepte bord de ses navires:
Attendu que le jugement dnonc n'a pas admis la responsabilit que de ce chef
Nahoum Acra mettait la charge de la compagnie, estimant que le contrle de la
nationalit des voyageurs incombe aux autorits qui leur dlivrent passeport comme
nationaux ou comme ressortissants de tel ou tel pays et que d'autre part le visa
accord par le Consul Gnral de Panama, qui ne peut ignorer les lois d'immigration
de son pays, implique pour le bnficiaire le droit de libre entre dans la Rpublique
de Panama, qu'ainsi couverte et l'abri de tout reproche, la compagnie n'avait pas
rpondre des prjudices exposs:
Attendu que le premier juge n'a pas admis sans preuve qu'il n'existe point de
condamnation de la compagnie pour violation des lois d'immigration de la Rpu-
blique de Panama, qu'il a simplement considr que le demandeur ne lui ayant apport
la preuve que la dfenderesse avait, comme il le prtend, subi une condamnation
l'amende, il n'tait pas tabli qu'elle ft tenue de se renseigner sur la nationalit
d'origine des passagers par elle introduite en territoire Panamen:
Attendu que n'ayant relev aucune ngligence, aucun manquement, aucune faute
imputable la compagnie, la dcision entreprise qui carte sa responsabilit n'a pas
viol, mais sainement appliqu les textes invoqus et n'a pas, ce faisant, excd les
pouvoirs que lui donne la loi:
Attendu que se basant sur les faits et circonstances de la cause, par elle analyss
et souverainement apprcis cette dcision a considr la demande de rparation pro-
duite en justice contre la Panama Line. constituait une entreprise tmraire et de
mauvaise foi qui en lui imposant des dbours de procdure et des honoraires d'avocat
lui avait caus un prjudice certain qu'il fallait rparer:
Attendu le fait illicite tant nettement dtermin ainsi sur le rapport de causalit
entre ce fait et le dommage, la faute se trouve ds lors suffisamment caractrise et la
dcision reste l'abri de tout reproche;
Par ces motifs, le Tribunal, sur les conclusions conformes du Ministre Public,
rejette le pourvoi, dit acquise l'Etat l'amende consigne, condamne le demandeur
Dux dpens liquids la somme de quarante trois gourdes et ce, non compris le coit
du prsent arrt.


BULLETIN DES ARRETS DU TRiBUNAL DE CASSATION gj


Ainsi jug et prononc par Nous. Ernest Douyon. prsident, Daniel Apollon.
Llio Vilgrain. Edgard Thomas et Charles Riboul, juges, en audience publique du
<2 Novembre 1942 en pisence de Monsieur Numa Rigaud. Substitut du Commissaire
du Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur Scvola Rameau, commis-greffier.
Il est ordonn, etc. .
En foi de quoi. etc.
No. 38.
SOMKL\lRE

Enqute.Aveu.Traduction de pices.

Ne viole pas la choie juge le Tribunal qui. ayant annul l'enqute ordonne par
son avant-dire-droit, rejette l'action base sur les faits que devait tablir cette enqute.
L'aveu ne peut tre retenu que s'il remplit les conditions du Code civil.
Est irrecevable le grief pris d'une pice qui n'a pas t soumise l'apprciation du
premier Juge et n'est pas non plus soumise au contrle du Tribunal .de Cassation.
Le Juge, dfaut de preuve, n'est pas oblig de recourir aux pr.somptions: c'est
itr^ facult que la loi abandonne son apprciation.


ARRET DU 9 NOVEMBRE 1942

Lonie Jean contre Cie. Chemins de Fer Cul-de-Sac.


AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant:

Sur le pourvoi de !a dame Lonie Jean, propritaire, identifie au No, 3024 de-
meurant et domicilie Port-au-Prince, ayant pour avocats Me. J. B. Cantave et
Dinville Pierre, respectivement patents et identifis aux Nos. 1 et 78380, 501 et
28 L, avec lection de dom'icle Port-au-Prince, au cabinet du dernier. Rue Roux.
contre un jugement du Tribunal Civil de Port-au-Prince rendu entre elle le 20
Dcembre 1940. au profit de la compagnie des Chemins de Fer de la plaine du
Cul de Sac, socit anonyme ayant son si;je social Port-au-Prince o elle est repr-
sente par le prsident de son conseil d'administration, le sieur C. Edgard Elliott,
identifi au No. 160-H et o elle a domicile lu au cabinet de ses avocats Mes. Les-
pinasse et Ethart. respectivement patents et identifis aux Nos. 46676 et 46677,
B-323 et A-735:
Ou l'audience publique du 2 1 Octobre 1942 Me. Antoine Rigal, pour ses
confrres Mes. J. B. Cantave et Dinville, Pierre en la lecture de la requte en Cassa-
tion, et Me. Albert Ethart. en la lecture des conclusions de la dfenderesse, ainsi
que Monsieur Hubert Alexis. Substitut du Commissaire du Gouvernement, en la
lecture de ses conclusions;
Vu le jugement attaqu, l'acte dclaratif du pourvoi, les requtes des parties, les
pices l'appui et les dispositions de loi invoques et aprs en avoir dlibr en la
chambre du conseil au vceu de la loi;
Attendu en fait qu'un arrt de ce Tribunal en date du 20 Mars 1940 ayant rejet
le pourvoi exerc par la compagnie des Chemins de Fer de la Plaine de Cul de Sac
contre un jugement, avant dire droit du Tribunal Civil de Port-au-Prince, rendu
le 18 Aot 1939 qui ordonnait la dame Lonie Jean de prouver par tmoins,
que les blessures et contusions dont elle se plaignait et pour lesquelles elle avait
demand rparation la dite compagnie sur le motif que celle-ci en tait, civilement,
responsable, lui avaient t faites le 5 Novembre 19 37 6 heures 15 de l'aprs-midi,
la cite Vincent, par un hand-car de P.CS. que conduisaient les nomms Tlicy
Barthlmy et Joseph Alerte, au moment o prs d'un dtour la dite dame
traversait la voie ferre: cet arrt signifi le 4 Avril 1940. elle procda le 15 Mai
suivant l'enqute prescrite;
Attendu que, statuant, conformment cet avant dire droit, sur les rsultats de
l'enqute, les parties entendues en la lecture de leurs conclusions et dans leurs obser-
vations orales l'appui de leurs demmics respectives, le Tribunal Civil de Port-au-


82
BULLETIN UEn ARRl'l'S DU TRIBUNAL DE CASSATION
Prince, par son jugement du 20 Dcembre 1940. accueillit la fin de non-recevoir
tendant la nullit de l'enqute, celle-ci ayant t effectue alors qu'tait expir le
dlai lgal imparti pour ce faire et dclara que la nullit souleve par la P.CS. contre
l'enqute du 15 Mai 1940 n'tait pas couverte, annula ladite enqute pour cause cie
tardivit. ainsi que tout ce qui s'en tait suivi, en consquence, dclara qu'il n'tait
pas prouv que les blessures et contusions dont se plaint la dame Lonie Jean lui
avaient t faites par un hand-car de la P.CS., conduit par des agents de cette com-
pagnie et que celle-ci tait responsable des dites blessures et contusions; dbouta la
dite dame de son action comme mal fonde, tout en la condamnant aux dpens;
Attendu que contre ce jugement la dame Lonie Jean s'est pourvue en Cassation
et. l'appui de son pourvoi, elle propose un moyen pris d'excs de pouvoir, de
violation des art. 1139. 1 142 et 1196 C.C. en ce que le premier juge, en pronon-
ant la nullit de l'enqute, aurait d se prononcer au fond, et, s'inspirant de la
dposition du tmoin entendu, juger d'aprs le rapport de la police, d'aprs ses
propres prsomptions et d'aprs l'aveu mme de la dfenderesse et la condamner
comme il avait t demand dans l'acte introductif d'instance du 18 Mars 1938;
Attendu que la demanderesse n'avait pas devant le premier juge, appert le juge-
ment querell, conclu que ce magistrat pouvait, en dehors de l'enqute et l'aide
du rapport de la police, de l'aveu de la dfenderesse et de ses propres prsomptions
retenir la faute reproche la P.CS., parce que la responsabilit de celle-ci dj
tablie par le rapport de police et l'aveu de son avocat et pouvant l'tre, encore par
des prsomptions rsultant des faits de la cause; Au premier juge elle avait demand
seulement de faire droit ses prtentions l'enqute leur ayant t favorable tout en
dclarant couverte, par la prsence de la dfenderesse l'enqute, la nullit souleve
contre cette mesure d'instruction;
Attendu qu'il importe de vrifier si, comme le-soutient la demanderesse, l'enqute
tait surabondante, inutile mme, les faits qu'elle devait prouver, l'ayant t au
pralable et leur tablissement revtu de l'autorit de la chose juge attache au
jugement du 18 Aot 1938 qui l'avait pourtant ordonne:
Attendu que de ce jugement, il rsulte que c'est parce que le premier juge avait
estim que le certificat du Mdecin de Service l'Hpital Gnral et le rapport de
police, malgr la contestation qu'ils en faisaient, n'tablissaient pas que les blessures
et contusions dont se plaignait la demanderesse lui avaient t faites par un hand-car
appartenant la dfenderesse et conduit par des agents attachs ses services, qu'il
avait, par l'enqute, appoint la dite demanderesse faire la preuve, non pas qu'elle
avait t blesse et contusionne, mais qu'elle l'avait t dans les conditions qu'elle
allguait:
Attendu que de ce jugement il rsulte que la dfendresse loin de convenir des faits
articuls mis sa charge par la demanderesse, les avait, expressment contests et
que c'est en raison de cette dngation, les dits faits tant admissibles, qu'ils avaient t
mis en preuve et l'enqute ordonne;
Attendu que ce jugement ayant acquis l'autorit de la chose juge, il restait acquis
qu'en l'absence de toute autre preuve, l'enqute devait permettre, la demanderesse,
d'tablir que blessures et contusions taient imputables en fait, au hand-car dont il
s'agit:
Attendu qu'ainsi pose par l'avant dire droit du 18 Aot 1939. la question
rsoudre n'tait pas une question de droit, elle n'tait qu'une question de fait que
cet avant dire droit n'avait pas rsolue et que l'enqute qu'il ordonnait devait per-
mettre de rsoudre;
Attendu que c'est pour l'avoir ainsi ^compris que le premier juge, aprs avoir
annul l'enqute du 15 Mai 1940, a dit et dclar qu'elle n'avait pas par voie de con-
squence, tabli les faits allgus par la demanderesse, d'o aucune violation de
l'article l l 36 Code Civil:
Attendu que ces faits tels qu'allgus devant le premier juge aprs l'enqute qui
ne les avait pas tablis, il ne reste pas moins qu'il ne pouvait pas les retenir la
charge de la dfenderesse parce qu'elle en aurait encore convenu, devant lui. qu'ils
rsulteraient d'un jugement de simple police et qu'ils pourraient rsulter de pr-
somptions abandonnes ses lumires, sa prudence:
'Attendu, en effet, que la dcision entreprise ne renferme aucune mention d'un
aveu de la dfenderesse, tel que conditionn par l'art. 1142 du C.C. que cet aveu
ne peut tre dduit des conclusions poses pour la dfenderesse par son avocat, con-


BULLETIN DES .'ARRETS DU TRIBUNAL j:)E CASSATION
83
clusions d.^ns lesquelles elle soutenait qu'alors mme que rsulterait de la dposition
du seul tmoin entendu que blessures et contusions auraient t faites la demande-
resse par un hand-car lui appartenant, puisque l'accident dont la demanderesse aurait
t, ainsi victime, lui serait arriv par sa faute, son imprudence ou son ctourdcric
pour avoir travers les rails quand venait ce hand-car, ce qu'elle aurait pu viter;
Attendu que si la demanderesse parle dans son pourvoi d'un jugement de simple
police, sans autrement l'identifier et duquel rsulterait encore et en dehors de l'en-
qute, le bien fond de sa demande, elle n'a pas soumis ce jugement au contrle du
'Tribunal, pas plus qu'elle ne l'avait soumis l'apprciation du premier juge devant
qui la dite pice n'avait pas t discute; que ce grief ne peut tre retenu, pas plus
que ne peut l'tre celui pris de la violation de l'article 1 142 du code civil;
Attendu que de n'avoir pas recouru aux prsomptions prvues l'art. 1 139 C.C,
pour attribuer la dfenderesse la responsabilit civiles des faits mis sa charge, il ne
peut en tre fait un reproche au premier juge, car l'opportunit de recourir aux
dites prsomptions abandonnes ses lumires, sa prudence relevait de sa souveraine
apprciation;
Qu'ayant d'une part, retenu que la demanderesse n'avait pas, par tmoins, fait
la preuve de ses allgations, celles-ci demeuraient non tablies et, d'autre part, n'ayant
pas estim d'office, que cette preuve, en dehors de l'enqute, pouvait rsulter de
prsomptions (la demanderesse ne l'ayant pas sollicit de juger la cause ce point
de vue) il savait que l'article 1139 CC comme l'art. 1136 et 1 142 du mme code
n'ont pas t viols dans la dcision entreprise, et que d'aucune manire, le premier
juge n'a exerc ses pouvoirs;
Par ces motifs, sur les conclusions conformes du .Ministre Public le Tribunal
rejette le pourvoi de la dame Lonie Jean contre le jugement du 20 Dcembre 1940
du Tribunal Civil de Port-au-Prince, ordonne la confiscation de l'amende dpose
et la condamne aux dpens liquids la somme de non compris le
cot du prsent arrt.
Ainsi juge et prononce par Nous, Ernest Douyon, prsident, Daniel Apollon,
Llio Vilgrain, Edgard Thomas et Charles Riboul, juges, l'audience publique du
9 Novembre 1942, en prsence de Monsieur Numa Rigaud, Substitut du Commis-
saire du Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur Scvola Rameau, commis-
greffier.
Il est ordonn, etc. .
En foi de quoi, etc.. .


No. 3 9.
SOMMAIRE

31otifs

Les motifs doivent se rapporter directement la question tranche au jugement.
S'ils lui sont ttcngers, il y a violation de l'art. 148 d' Cocfe de procdure civile.


ARRET DU 9 NOVEMBRE 1942

Franois Louis contre Julien Doret


AU NO.M DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant:
Sur le pourvoi de Franois Louis, propritaire, demeurant et domicili Port-au-
Prince, ayant pour avocats Matres Edmond Pierre-Pierre et Joseph Salomon, avec
lection de domicile au cabinet des dits avocats, Port-au-Prince, contre un juge-
ment du Tribunal Civil de Port-au-Prince rendu, en ses attributions d'appel, le
12 Fvrier 1942 au profit de Julien Doret, propritaire, domicili Port-au-Prince,
ayant pour Avocat Me. Emile Cauvin;
Ou, aux audiences publiques des 14, 19 et 21 Octobre, Matres Pierre-Pierre et
Cauvin en leurs observations pour les parties. Monsieur Franois Mathon, Commis-
saire du Gouvernement en ses conclusions principales et Monsieur le Substitut Numa
Rigaud, en la lecture des conclusions complmentaires de celui-ci;


84
Pi;lL:: LIN DFS ARRETS DU TRIBUNAL DL CASSA'LION
Vu le jugement attaque, la dcclaralion de pourvoi, les requtes des parties, ks
pices l'appui, les dispositions de loi invoques; et aprs en avoir dlibr en la
chambre du conseil, conformment la loi.
Sur le second moyen pris de dfaut de motifs sur le sursis demand;
Attendu, en droit, qu'un jugement est nul pour absence de motifs, lorsque les .
motifs qu'il nonce ne se rapportent pas directement une question du procs
pose dans le jugement lui-mme;
Attendu, en fait, que par suite de l'excution d'une obligation hypothcaire sousr
crite en faveur de Julien Doret par f-ranois Louis, celui-ci, aprs adjudication de
l'immeuble hypothqu, se trouva tre dbiteur d'un solde de crance pour lequel
Doret, ayant pratiqu une saisie sur ses fonds 1 la Banque Nationale de la Rpublique
d'Hati, lui fit citation en validit de la dite saisie-arrt au Tribunal de Paix de la
capitale, section Sud; que Franois Louis, excipant de ce que le commandement
qui avait prcd l'adjudication est querelle de nullit devant le Tribunal Civil de
Port-au-Prince et se prvalant de ce que la nullit, si elle tait prononce, aurait
pour effet d'entraner l'annulation de l'adjudication et de rendre sans objet la
demande en validit de saisie-arrt fonde sur le solde de la crance hypothcaire dont
s'agit, demanda et obtint en justice de Paix sursis au jugement de la demande en
validit de la saisie jusqu' vacuation de l'instance en nullit du commandement;
que sur appel de la sentence du juge de Paix, le Tribunal Civil de Port-au-Prince
pour rejeter le sursis, a dans son jugement en date du 12 Fvrier 1942, objet du
pourvoi, nonc que le crancier hypothcaire est muni de deux actions qui peuvent
s'exercer simultanment, une action hypothcaire qui tend faire vendre le bien
hypothqu et une action personnelle qui tend l'exercice du droit de gage gnral
sur le patrimoine du dbiteur: que l'hypothque n'apporte aucune drogation an
principe que celui qui s'oblige personnellement oblige tous ses biens; que Doret
ayant exerc l'action hypothcaire et n'ayant pas eu pleinement satisfaction, il a
exerc une action personnelle en pratiquant une saisie-arrt, que si sa procdure
pour arriver la vente du bien hypothqu venait tre annule, cela ne peut avoir
aucune consquence sur la saisie-arrt, puisque les deux actions peuvent s'exercer s-
parment:
Attendu que de ces nonciations, il ressort que pour indiquer en quoi la nullit
du commandement si elle tait prononce serait sans influence sur la demande en
validit de saisie-arrt et justifier le rejet de sursis, le jugement attaqu se fonde uni-
quement sur le droit de Doret d'exercer l'action personnelle rsultant de la crance
et celle drivant de l'hypothque:
Attendu que si ce motif est destin justifier la demande en validit de la
saisie-arrt, il est indniable qu'il ne se rapporte pas directement au sursis rclam;
que si dans l'espce le sursis est facultatif, il ne s'induit pas de ce fait que pour le
rejeter, le juge du fond puisse donner des motifs qui lui sont trangers; qu'en pro-
cdant ainsi, il viole l'art. 148 C.P.C
Par ces motifs, le Tribunal, sur les conclusions conformes du Ministre PubHc,
casse et annule le jugement du 12 Fvrier 1942 rendu par le Tribunal Civil de
Port-au-Prince en ses attributions d'appel, en consquence, ordonne la remise de
l'amende dpose; renvoie la cause et les parties devant le Tribunal Civil de Petit-
Gove, en ses attributions d'Appel et condamne le dfendeur aux dpens liquids
la son..ne de .....non compris le cot du prsent arrt; lesquels dpens
sont iStrits au profit de Mes. Pierre-Pierre et Joseph Salomon sous l'affirmation de
droit produite la barre par Me. Salomon;
Ainsi jug et prononc par Nous. Ernest Douyon. prsident, Daniel Apollon,
Llio Vilgrain. Edgard Thomas et Charles Riboul, juges, en audience publique du 9
Novembre 194 2, en prsence de Monsieur Numa Rigaud, Substitut du Commissaire
du Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur Scvola Ram.cau, commis-greffier;
Il est ordonn, etc. .
En foi de quoi, etc.....


No, 40.
SOMMAIRE
Fins de Non Recevoir.Transaction.
Le Juge est tenu d'apprcier les fins de non .recevoir souleves.
Il doit indiquer les faits constitutifs dv& lments d'une transaction sur droits
patrimoniaux dont il admet l'existence.


BUl LETIN DES ARRTS L;U TRlBUNAI^ DE ( ASSATIfN
85
ARRET DU 30 NOVEIMBKE 1942

IVIadame A. N. Rousseau contre Madame Hugues Vilbom.


AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant:

Sur le pourvoi de Julia Vilbon. pouse Adam Napolon Rousseau, assiste et
autorise du dt Rousseau, tous deux propritaires, demeurant et domicilis Logne,
ayant pour avocats constitus Matres Louis Raymond et Castel Demesmin avec
lection de domicile, Port-au-Prince au cabinet du premier, sis rue des Miracles,
No. 121, contre un jugement rendu le 16 Avril 194 2 par le Tribunal Civil de
Petit-Gove en faveur d'Erima Vilbon. propritaire, domicilie Logne, pouse
actorise de Hugues Vilbon. ayant pour avocat Me. Emile Cauvin:
Ou aux audiences publiques des 28 Octobre. 9 et 11 Novembre 1942, Matres
Raymond et Cauvin pour les parties ainsi que Monsieur Franois Mathon, Commis-
saire du Gouvernement, en la lecture des conclusions de son Substitut, Monsieur
Hubert Alexis;
Vu le jugement attaqu, la dclaration de pourvoi, les requtes des parties les
pices l'appui, les dispositions de loi invoques; et aprs en avoir dlibre en la
chambre du conseil, conformment la loi;
SUR LE PREMIER MOYEN, pris de violation, fausse application des fi'cles
305, 572. 1 100 du C.C. violation de l'article 019 C.C. violation de la convention
des parties, excs de pouvoir, violation du principe que l'tat des personnes est en
dehors du commerce et au-dessus des conventions individuelles, nouvel excs de
pouvoir, motifs errons ayant entran le dispositif, dfaut de base lgale, en ce que
le jugement attaqu, pour ordonner entre les parties le partage de la succession de
Charles Vilbon, a exonr la dame Hugues Vilbon de l'obligation d'tablir sa filiation
avec le de cujus encore qu'elle ait pris la qualit de fille naturelle de celui-ci, en ce
qee. pour carter la fin de non-recevoir base sur le dfaut de preuve de la filiation de
!a dame Hugues Vilbon, le jugement a dcid, au mpris des termes de la convention
des parties en date du 9 Aot 1940. que cet acte constate une transaction sur des
droits patrimoniaux, alors que les diffrentes clauses de l'crit en question sont sous
Ij dpendance exclusive de la qualit d'hritire et de fille naturelle de Charles Vilbon,
pnse par chacune des parties et que la convention du 9 Aot ne comporte pas que
Jes parties aient renonc aucun droit moyennant un prix dtermin ou fait, entre
elles, aucune concession:
Attendu, en fait, que d'un acte dat du ') Aot 1940. au rapport de Louis Joseph
Georges Kernisan. notaire Logne. il ressort qu'agissant en leurs qualits respec-
tives de filles naturelles du sieur Charles Vilbon. dcd, la dame Julia Vilbon et
la dame Marie Erima Vilbon. pouse Hugues Vilbon. ont convenu, pour avoir le
temps de fixer la consistance de la succession du dit Vilbon. de jouir provisoirement
des biens mobiliers et immobiliers connus et d'effectuer ultrieurement le partage
l'amiable de la succession: qu'aprs que fut excut ce contrat relativement la
jouissance des biens, la dame Julia Vilbon. avant tout partage dfinitif, instancia la
dame Hugues Vilbon. au Tribunal Civil de Petit-Gove pour s'entendre condamner
tablir la filiation naturelle dont elle se prvaut l'gard de Charles Vilbon par
la production d'un acte de reconnaissance, voir donner acte de ce que cette production
tant faite, elle consent au partage l'amiable des biens de la succession dont s'agit,
entendre dire, dfaut de cette communication, qu'elle est seule hritire de Charles
\'i!bon et condamner la dame Hugues X'ilbon pour indue-jouissance et dommages-
intrts; qu'aprs avoir combattu cette demande, la dame Hugues Vilbon, a recon-
vi'nrionnellement conclu au partage de la succession de Charles Vilbon, sur quoi, la
dame Julia Vilbon a sollicit du Tribunal l'octroi d'un acte tendant dire que son
adversaire n'ayant pas administr sa qualit d'hritire du de cujus doit tre carte
de h succession de ce dernier;
Attendu que si, sur la demande principale. la dame Hugues Vilbon qu n'avait
produit, ni signifi, pour tablir sa qualit d'hritire, un acte de reconnaissance, ne
pouvait tre condamne en faire la communication, il n'est pas moins exact que
ds lors que reconventionnellement elle avait formellement demand le partage de la


gg BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION


succession de Charles Vilbon et que la dame Julia Vilbon lui eut oppos son dfaut de
filiation avec le de cujus. il incombait au Tribunal Civil de Petit-Gove d'examiner
cette fin de non-recevoir:
Attendu que pour ce faire, le jugement attaqu nonce que la dame Hugues Vilbon
tire son droit au partage non de la qualit d'hritire qu'elle n'a pas prise mais dt
l'acte notari par lequel a t convenu le partage l'amiable de la succession de
Charles Vilbon et dans lequel les parties avaient, dclare-t-il, transig sur des droits
patrimoniaux:
Attendu qu'il a 'i dj rappel que dans l'acte du 9 Aot 1940 les parties
avaient, en leur qualit de filles naturelles de Charles Vilbon, convenu de partager
la succession de celui-ci: qu'il est donc vident que le droit de chacune d'elles au
partage de la succession dont s'agit est insparable de sa qualit d'hritire; que bien
plus, par ses conclusions insres dans le jugement attaqu la dame Hugues Vilbon a
articul, en termes exprs, que son adversaire ne saurait, pour dfaut de production
de son acte de reconnaissance, l'carter de la succession de son pre, feu Charles
Vilbon;
Attendu que la fin de non-recevoir tire du dfaut de filiation n'a pu tre propose
que comme une dfense la demande en partage judiciaire de la succession du sieur
Vilbon. que lorsque contrairement aux stipulations de l'crit du 9 Aot 1940 et
aux conclusions de la dame Hugues Vilbon, le jugement a retenu que celle-ci n'a
pas, dans le procs, agi en qualit de fille naturelle de Charles Vilbon. mais unique-
ment en vertu de son droit au partage, le premier juge a indirectement lud d'appr-
cier la fin de non recevoir et commis ainsi un excs de pouvoir par violation du
droit de la dfense;
Attendu, il est vrai, que le jugement a nonc comme motifs, de l'admission de
la demande en partage, que les parties ont. par l'crit du 9 Aot 1940. transig sur
leurs droits patrimoniaux:
Mais attendu, en droit, que toute transaction supposant entre les parties l'intention
de transiger, le fait d'une contestation ne ou natre et des concessions rciproques,
le jugement auquel elle sert de fondement doit relever, en fait, chacun des lments
juridiques ainsi indiqus; qu'en effet, si le juge du fond constate souverainement les
faits d'o peut rsulter l'existence de la transaction, cela n'exclut nullement le con-
trle que le Tribunal de Cassation exerce quant leur interprtation juridique; que
pour s'tre born dclarer que les parties ont transig sur des droits patrimoniaux
sans indiquer les faits constitutifs des lments de cette transaction, le jugement
attaqu manque de base lgale;
Par ces motifs, le Tribunal, sur les conclusions conformes du Ministre Public.
casse et annule le jugement rendu le 16 Avril 1942 par le Tribunal Civil de Petit-
Gove. renvoie la cause et les parties devant le Tribunal Civil de Port-au-Prince, or-
donne la remise de l'amende et condamne la dfenderesse aux dpens liquids la
somme de dont distraction au profit de Matre Louis Raymond sous l'af-
firmation de droit, non compris le cot du prsent arrt;
Ainsi jug et prononc par Nous. Ernest Douyon. prsident. Daniel Apollon.
Llio Vilgrain, Edgard Thomas et Charles Riboul. Juges en audience publique du
"iO Novembre 194 2 en prsence de Monsieur Franois Mathon. Commissaire du
Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur Scvola Rameau, commis-greffier;
Il est ordonn, etc..
En foi de quoi. etc.

No. 41.
SOMMAIRE

Pices niyn dbattues.Prescription de fruits et revenus, Dommages-intrts.

/. Le motif dterminant d'un jugement ne peut tre tir de pices non invoques
par les parties et qui n'ont pas t dbattues entre elles.
II. Les .sommes suiettes rapport et leurs intrts, celles que doivent les co-parta-
geants qui ont joui setf/.s d une hrdit ne sont point soumises (a prescription
quinquennale.
m. Un crancier agissant au nom de son dbiteur peut provoquer le partage ou
y intervenir. Mais il n'est point fait obligation au.x co-partageants d'y appeler le
crancier qui n'a pas fait opposition cet effet.


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL E CiSS.^TiON g 7


/\''. Le pritcription d'une hrdit contre un succcsnihle par ses co-hntiers ne peut
rsulter du rapport que font ceux-ci des fruits et revenus qu'ils ont seuls recueillis.
C'est, eu contraire, la preuve qu'ils n'entendaient pas exercer une jouissance exclusive.


ARRET DU DU 29 JANVIER 1943

L. P. Aggerholm contre Gaston Dambreville.


AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, en audience solennelle, a rendu l'arrt suivant:

Sur le pourvoi, en second recours, du sieur L. Preetzmann Aggerholm, identifi
au No. A. 442, ngociant consignataire, patent au No. 679, tabli Port-au-
Prince, et domicili Saeby (Danemark), ayant pour avocat Me. Hermann Male-
branche, dment identifi et patent, avec lection de domicile au cabinet de cet
avocat, et le pourvoi du sieur Gaston Dambreville, pharmacien, patente au No. l49,
et identifi au No. 16-B, demeurant et domicili Petit-Gove, ayant pour avocat
Me. Rigal, du Barreau de Port-au-Prince, dment identifi et patent, avec lection
de domicile au cabnet de son avocat, contre les chefs Ictfr faisant grief du jugement
rendu entre eux par le Tribunal Civil de Port-au-Prince, le 13 Juin 1941, sur ren-
voi du Tribunal de Cassation,
Ou', la reproduction de l'affaire aux audiences solennelles et publiques des vingt,
vingt sept Novembre et quatre Dcembre mil neuf cent quarante deux. Mes. Male-
branche et Rigal dans le dveloppement de leurs moyens, puis, en dernier lieu. Me.
Malebranche en la lecture de sa dernire requte, et l'audience solennelle et publique
du 1 l Dcembre, Monsieur le Substitut Hubert Alexis en la lecture de ses conclusions,
et aprs en avoir dlibc en la Chambre du Conseil, conformment la loi;
Vu les actes dclaratifs des deux pourvois, le jugement attaqu, les requtes des
parties, l'arrt du Tribunal de Cassation du 20 Dcembre 1939 et les autres pices
dposes; Vu galement les dispositions de loi invoques;
Sur la jonction demande des deux pourvois par L. Preetzmann Aggerholm:
Attendu que les deux pourvois visent la mme dcision en des chefs de dispositif
qui dpendent les uns des autres;
Qu'il serait, pour cette raison, impossible de les disjoindre sans inconvnients
pour les parties: le Tribunal, en consquence, les joint pour y statuer par le mme
arrt;
SUR LA FIN DE NON RECEVOIR DE DEFAUT D'INTERET oppose par
Gaston Dambreville, L. Preetzmann Aggerholm. prise de ce que l'audience du 25
Mai 1939. au Tribunal Civil de l'Anse--Veau originairement saisi de la cause, ce
demandeur avait requis acte de ce qu'il reconnat peur valable le partage du 20
Juillet 1935 dont il avait d'abord demand la nullit par son assignation du 18 Jan-
vier 1939: que par l'effet d'une telle renonciation cette demande, Preetzmann
Aggerholm serait irrecevable en son pourvoi contre le chef du jugement qui con-
sacre ce partage;
Attendu que, par l'assignation prdate, L. Preetzmann Aggerholm entreprit contre
Gaston Dambreville une action en nullit du partage opr l'amiable des immeu-
bles de la succession Doln Dambreville entre celui-ci et ses surs Rgina, pouse
.Mchul Barthlmy, Lonie. veuve Arthur Roc et Porcia Dambreville. celle-ci dcdce
depuis; que ces trois surs s'taient portes cautions envers Preetzmann Aggerholm
et rpondantes solidaires de Mhul Barthlmy, son dbiteur de la somme de deux
mille deux cents dollars en principal, et intervenant dans deux obligations souscrites
par le dbiteur en Mars 1924. elles avaient hypothqu, au profit d'Aggcrholm, en
garantie du paiement de la dette, trois des quatre immeubles partags ensuite entre
elles et leur frre:
Attendu que Preetzmann Aggerholm, de crancier hypothcaire qu'il tait cette
poque, devint ensuite leur crancier chirographaire. les hypothques ayant t annu-
les pour incomptence territoriale des notaires qui avaient reu les actes; mais ces
actes valant comme obligations sous signature prive, le crancier prit inscription sut
les biens et obtint une hypothque judiciaire aprs condamnation des dames Dam-
breville son profit par une dcision de justice passe en force de chose juge, un mois


88
BUL.LETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
avant que G.ision Dambreville, la suite du partage, fit inscrire en temps utile, son
privilge de co-partageant en garantie de soultes obtenues de ses co-hritircs et du
montant de leur rapport pour sa part des fruits et revenus des immeubles dont elles
avaient seules joui; qu'enfin le 9 Fvrier l'^39 Aggerholm opra la saisie des trois
immeubles sur les cautions de son dbiteur, pendant l'instance en nullit du partage
et de l'inscription prise par Gaston Dambreville;
Attendu qu' l'audience du Tribunal Civil de l'Ansc--Vcau o cette affaire fut
porte sur l'opposition de Dambreville un jugement de dfaut qui avait fait droit
au demandeur, celui-ci. par l'organe de son avocat, dclara formellement qu'il renon-
ait au chef de demande contenu dans son assignation du 18 Janvier 1929 tendant
la nullit du partage et de l'inscription, et il requit acte de ce qu'il concluait, an
contraire comme Gaston Dambreville, savoir qu'il fut dcid que ce partage est
immuable et intangible (sic), vu qu'il attribue aux dames Dambreville prcisment les
immeubles saisis sur elles par Aggerholm it dont celui-ci venait d'tre dclar ad-
judicataire;
Attendu qu'en dpit de cette renonciation du demandeur et par ce que l'avocat op-
posant avait combattu la demande d'acte, le Tribunal de l'Anse--Veau, par son
jugement du 20 Juin 1939, rtractant sa prcdente dcision, pronona que les dames
Dambreville, avaient prescrit les immeubles qui ont fait l'objet du partage: en con-
squence il annula ce p.-rtagc et ordonna la radiation des inscriptions prises par Gas-
ton Dambreville:
Attendu que, sur le grief d'excs de pouvoir formul en Cassation par Dambreville,
en ce que le juge de l'Anse--Vcau tait sorti de son mandat et av.iit en outre vici
les rgles de la prescription poses en l'art. 1997 C. C, cette dcision fut casse par
l'arrt de renvoi du 20 Dcembre 1939;
Attendu cependant qu'au Tribunal Civil de Port-au-Prince, Gaston Dambreville
invoque en vain l'accord du demandeur originaire avec lui sur la validit du partage
par suite de la renonciation de ce dernier sa demande de nullit; que loin de renou-
veler sa renonciation, mais au contraire se rtractant une nouvelle fois, Aggerholm
reprit toutes les fins de son assignation en nullit du partage, et le juge du 13 Juin
1941 n'a pas t appel statuer sur l'acte requis par cette partie devant le premier
juge et l'incident auquel il avait donn lieu, il a d donc se prononcer comme si pa-
reil incident ne s'tait pas produit: que par suite, cette renonciation d'Aggcrholm
la nullit du partage ne peut tre de nouveau considre que si les parties se retrou-
vent en tat d'opposition et qu'il s'agisse de statuer comme a eu le faire le Tribunal
de Renvoi, en lieu et place du juge de l'.^nse--Vcau. et suivant les conclusions et la
position prises alors par ces parties; il en rsulte que la fin de non-recevoir de Gaston
Dambreville n'est pas opposable au pourvoi d'.'^ggerholm contre le chef du jugement
qui vise le recours de celui-ci et ne saurait, pour cette cause, en prvenir l'examen;
SUR LE PREMIER MOYEN DE CETTE PARTIE, prise de violation de l'ar-
ticle 148 C. P. C, de la violation de la rgle que les pices du procs doivent tre
produites, discutes publiquement; d'excs de pouvoir par violation du droit de la
dfense, en ce que pour admettre la validit du partage dont la nullit tait demande,
le juge de renvoi s'est fond sur deux pices que ni dans ses moyens d'opposition, nf
dans les conclusions prises devant le Tribunal de Renvoi, Gaston Dambreville n'avait
invoques, que ces pices, qui n'ont pas t produites publiquement, n'ont donc pu
tre demandes en communication ni discutes, d'o l'excs de pouvoir dnonc;
Attendu que pour dcider que les dames Dambreville n'ont jamais prescrit ou en-
tendu prescrire la proprit des immeubles de la succession Doln Dambreville, contre
leur cohritier, Gaston Dambreville, le jugement attaqu sur ce chef s'est tay de
deux pices: un acte authentique de prt pass Petit-Gove le 18 Aot 1921 ou
les co-hriticrs Dambreville, parmi lesquels Gaston Dambreville. consentirent une
hypothque sur un immeuble de cette succession en faveur du sieur Lamartinire Vil-
lefranche et une ordonnance de rfr rendue par le Juge Lon Pierre le 27 No-
vembre 1927, par laquelle les droits de Gaston Dambreville sur les immeubles hy-
pothques en faveur d'Aggcrholm ont t rservs;
Or, attendu que ces pices bien que vises par le Juge, n'ont point t invoques
dans l'instance juge, par le Tribunal de Renvoi, qu'elles n'ont point fait l'objet des
dbats entre les parties, que c'est donc abusivement que le juge en a tir un motif
dterminant de sa dcision d'o rsulte le fondement du grief pris d'excs de pouvoir
par violation du droit de la dfense;


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
89
SUR LE PREMIER MOYEN DU POURVOI DE GASTON DAMBREVILLE,
pris de ce qiK c'est en excdant son pouvoir et par une fausse application de 1 art.
2042 C. C. que le jugement a dclar prescrit au profit des dames Dambreville les
fruits et revenus des immeubles partags entre elles et lui, vu qu'il ne s'agissait en
l'espce ni de pensions alimentaires ni de loyers de maison ni de prix de ferme de
biens ruraux non plus que d'intrts de sommes prtes, ou de ce qui est payable soit
par annes soit des termes priodiques plus longs;
Attendu que le motif qui a inspir l'art. 2042 C. C, c'est la faute prsume du
crancier qui. muni d'un titre, a pu en poursuivre l'excution mais en a laiss s'accu-
n'wlcr les intrts d'une manire ruineuse pour le dbiteur, ce 6f\ic, dans sa sagesse, le
lgislateur a entendu viter. Or, ces prvisions ne se ralisent point lorsqu'il s'agit
d'une crance qui, en quelque sorte, n'existe qu'en principe et qui n'est dtermine,
comme dans l'espce, que par l'vnement du partage; que les sommes sujettes rap-
port et leurs intrts, celles que doivent les co-hritiers qui ont joui seuls d'une hr-
dit ne sont point soumis la prescription quinquennale;
Attendu que c'est seulement dans l'acte de partage amiable du vingt juillet 1935
que Gaston Dambreville a rclam sa part des fruits et revenus des immeubles dont
ses co-hritires avaient seules joui, et que cette part a t value d'un commun accord
vingt gourdes par mois et pour vingt annes coules; que cette dette n'a t de la
sorte fixe mensuellement qu' cette date; il suit de l que le jugement a fait une
fausse application de l'art. 2042 C. C, en dclarant que la quote part qui revenait
Gaston Dambreville des fruits et revenus des immeubles partags entre lui et ses
surs est prescrite j?ar celles-ci;
Attendu que l'admission de l'un et de l'autre pourvoi sur ces deux moyens prin-
cipaux doit entraner une cassation totale; il est donc superflu d'examiner le moyen
des parties relatif au rejet de leur demande respective de dommages-intrts et la
compensation ordonne des dpens, ces chefs n'tant qu'accessoires;
PAR CES MOTIFS, le Tribunal casse et annule le jugement du 13 Juin 194]
rendu entre les parties par le Tribunal Civil de Port-au-Prince statuant sur renvoi,
ordonne en consquence la remise des amendes dposes et compense les dpens;
Et statuant, au fond, en vertu de l'article 44 de la Constitution,
SUR L'OPPOSITION forme par requte de Gaston Dambreville le 31 Mai 1939
au jugement rendu par dfaut contre lui au profit de L. Preetzmann Aggerholm le
25 Avril 1939 par le Tribunal Civil de l'Anse--Veau, jugement qui annule le par-
tage du 20 Juillet 1935 et ordonne au Conservateur des hypothques de la dite juri-
diction de radier les inscriptions prises par le dfendeur dfaillant pour sret de son
privilge de co-partagtant ;
Attendu que l'unique motif qui a dtermin la condamnation de l'opposant et la
nullit du partage amiable opr entre lui et ses co-hritires, c'est que Preetzmann
Aggerholm, en la qualit de crancier chirographaire qu'il avait alors, aurait d tre
appel ce partage et ne l'a pas t;
Attendu que ce motif est erron; que si, agissant au nom de l'hritier, son dbi-
teur, un crancier peut provoquer le partage ou y intervenir, pour viter que ce par-
tage ne s'opre en fraude de ses droits, selon les dispositions des arts. 1972 et 712
C. C, nanmoins, il n'est pas fait aux co-partageants l'obligation de l'y appeler,
moins que ce crancier ne se ft oppos ce qu'il y ft procd sans lui; Or, en l'es-
pce. Aggerholm n'a pas eu la qualit de crancier opposant au partage amiable en-
trepris par les hritiers de Doln Dambreville; que cette erreur de motif dterminant
vicie le jugement frapp d'opposition;
PAR CES MOTIFS, le Tribunal dclare l'opposition de Gaston Dambreville r-
gulire en la forme et juste au fond, la reoit, annule le Jugement qui en est l'objet
et statuant, comme aurait d le faire le Tribunal de renvoi sur la demande de L.
Preetzmann Aggerholm porte en son assignation du 18 Janvier 1939 et les con-
clusions de cette partie par lesquelles, en sa qualit de crancier hypothcaire des
dames Dambreville, il dclare que le partage des immeubles situs Miragone pro-
venant de la succession de Doln Dambreville a t effectu en fraude de ses droits,
que les co-hritires de Gaston Dambreville ont prescrit, ces biens, suivant la dclara-
tion signe en l'acte du 20 Juillet 1935, savoir que les co-partagcants autres que lui
Gaston Dambreville, ont toujours joui seuls pendant plus de 20 ans des fruits et
revenus de ces immeubles, Preetzmann Aggerholm demandant en outre, a nullit et


90 BULLrlTIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION


la radiation des inscriptions prises par le dfendeur pour sret de son privilge de
co-partageant et la condamnation de ce dernier dix mille dollars de dommages-
intrts it aux dpens:
Attendu que dans l'tat o la cassation du Jugement objet des deux pourvois et
l'annulation de celuipar dfaut du 25 Avril 1939 ramnent la cause et les parties,
l'opposant est fond invoquer, comme il l'a fait devant le Juge de renvoi, la re-
nonciation formelle de L. Preetzmann Aggerholm au chef de ses conclusions par le-
quel il demandait la nullit du partage amiable entre le dfendeur et ses co-hritircs;
Attendu qu'il importe peu que le dfendeur ait d'abord combattu la demande
d'acte par laquelle Agg?;rholm requrait le premier Juge de statuer sur cette renon-
ciation: que Gaston Dambreville en a bien excip ensuite: il en a fait un moyen de
son pouvoi contre le jugement du Tribunal Civil de l'Anse--Vcau qui avait cart
cette demande d'acte; et ce moyen a t l'un des deux qui ont dtermin la cassation
de ce Jugement, le second tait la violation de l'art. 1997 C. C, en ce que le premier
juge avait admis la prescription acquisitive en dehors des conditions lgales de la
juste possession;
Attendu que c'est tort et bien en vain que le demandeur attribue une crrccr
matrielle cette dcision du Tribunal de Cassation, car encore que sa demande d'acte
et t combattue par l'avocat de Dambreville, le premier juge n'tait pas moins lie
par la renonciation expresse d'Aggcrholm et le Tribunal Civil de l'Anse--Veau re
pouvait lgalement dcider en faveur du demandeur, le contraire de ce quoi cette
partie avait cru devoir restreindre et ramener sa demande, il n'a pu ainsi faire sans
excder son mandat et son pouvoir;
Attendu que cette impossibilit subsiste encore contre la demande primitive
d'Aggcrholm: que s'il a pu, au dbut, soutenir que le partage du 20 Juillet 1935
a t opr en fraude de ses droits de crancier, il ne lui est plus possible de le pic-
tendrc sensment encore aprs que son propre avocat, non dsavou par lui, a expres-
sment reconnu en justice la validit du mme partage et en a demand le maintien;
une telle allgation n'est plus soutenable, alors mme que ce demandeur serait en
droit de revenir sur son dsistement, ce que l'on ne saurait admettre depuis que son
adversaire en a fait tat en l'arrt du 20 Dcembre 1939; Or le caractre frauduleux
du partage esc tout ce qui permettrait au crancier des dames Dambreville d'en pour-
suivre la nullit;
Attendu d'autre part, que pour essayer d'tablir la prescription qu'il allgue des
trois immeubles chus ses dbitrices, Aggerholm se fonde principalement sur l'avco
qu'il prtend tirer de I acte de partage dans le passage suivant: Monsieur Gaston
Dambreville a rclam sa part de fruits et revenus des immeubles qui font l'objet
du partage dent les autres co-partageants ont toujours joui seuls pendant plus de 20'
ans, ce qui a t reconnu;
i\L'.is attendu que cette dclaration prise comme un aveu ne peut tre isole de ce
qui la complte et la termine, ainsi qu'il suit: En consquence les parties ont t
d'accord pour fixer la part de M. Gaston Dambreville dans le montant des fruits et
revenus des immeubles la somme de vingt gourdes par mois soit deux cent qua-
rante gourdes par an ou quatre mille huit cents gourdes pour vingt ans seulement.
Laquelle somme elles se reconnaissent dbitrices de M. Gaston Dambreville, s'en-
gagent, s'obligent lui payer au vu de la loi;
Attendu que la preuve de la prescription d'une hrdit contre un succcssible par
ses co-hritiers ne peut rsulter du rapport que ceuXK font d'une somme reprsentant
la part des fruits et revenus auxquels il avait droit et dont il avait t priv, les co-
hritires se reconnaissent pour cette cause les dbitrices de leur co-partageant; que
c'est l, au contraire, une preuve que leur jouissance n'tait pas exclusive qu'elle
s'csi faite avec la rserve de la sienne, et qu'ainsi ces co-hritires n'ont point prescrit
l'hrdit;

Attendu, enfin, que l'on ne s'explique pas d'avantage que le partage tant effectue,
Aggerholm en demande la nullit contre Gaston Dambreville seul, comme si la cause
n'intressait pas les autres anciens co-partageants: qu'il suit de tout ce qui prcde
le mal fond des prtentions du demandeur;
STATUANT SUR LES DOMMAGES-INTERETS rclams contre lui par
G,istCT) Dambreville :


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION 9 J


Attendu que le dsir lgitime de recouvrer sa crance dont le paiement est d
depuis si longtemps a suffi pour induire Aggerholm en erreur l'gard du dfendeur.
certaines circonstances du procs: le partage qui a suivi de prs l'hypothque judi-
ciaire d'Aggerholm, la cession de deux cents dollars de la veuve Arthur Roc Gas-
ton Dambreville. laquelle celui-ci a d renoncer, ces circonstances taient de nature
faire craindre que le dfendeur ne ft de connivence avec ses surs dbitrices du
demandeur: dans ces conditions le Tribunal n'estime pas qu'il y ait eu faute de sa
part et consquemment rejette la demande de dommages-intrts produite contre lui:
Attendu que la requte du demandeur en rponse au pourvoi de Dambreville,
contient, avec une imputation atteignant celui-ci, des insinuations regrettables, con-
traires aux convenances et au respect d la Magistrature; Qu'il y a lieu d'appliquer
pour cette irrvrence l'art. 957 C. P. C
PAR CES MOTIFS, le Tribunal sur les conclusions conformes du Ministre Pu-
blic, rejette les fins et moyens du demandeur, dclare la fois irrecevable et mal
fonde sa demande en nullit du partage opr le vingt Juillet 1936 entre Gaston
Dambreville et ses co-hritires Porcia Dambreville, la dame Mhul Barthlmy et
Madame veuve Arthur Roc, valide la transcription de ce partage et l'inscription prise
par le dfendeur pour sret de son privilge de co-partageant; rejette la demande
de dommages-intrts de ce dernier, ordonne que soit supprim dans la requte de
L. Preetzmann Aggerholm en rponse au pourvoi de Gaston Dambreville le paraora-
phe qui. la quatrime page, commence par ces mots;
Il saute aux yeux et se termine par ceux-ci: la haute cour de Justice et con-
da-ine L. Preetzmann Aggerholm aux dpens liquids la somme de gourdes les-
quels dpens sont distraits au profit de Me. Rigal qui en a fait la demande la barre.
scr affirmation de droit, en ce, non compris le cot du prsent arrt.
Ainsi jug et prononc par Nous Etzer Vilaire. vice-prsident, Daniel Appollon,
Marceau Lecorps, A. D. Dannel, Edgard Thomas, J. B. Cinas et Charles Riboul.
Juges, en audience publique et solennelle du vingt neuf Janvier mil neuf cent qua-
rante trois, en prsence de Monsieur Numa Rigaud. Substitut du Commissaire du
Gouvernement, en prsence de Monsieur Henri Doug, Greffier.
[| est ordonn, etc.
E:i toi de quoi. etc. .


No. 4 2.
SOMMAIRE
Saisie-immobilire, Crancier inscrit. Dfaut de sommation.

/. L'art. 601 C. Pr. Civ. fait obligation au saisissant de sommer les cranciers
inscrits de prendre communication du cahier des charges. A dfaut de cette formalit
prescrite pour la conservation des droits des tiers intresss, la saisie-immobilire doit
tre annule.
Les effets de cette nullit remontent jusqu'au cahier des charges, le but de la som-
miUon exige tant de permettre au crancier inscrit d'avoir connaissance des candi-
tiijn.i de la vente poursuivie et Je fournir ses dires et observations sur ce cahier des
ctirges.
II. La dchance prvue l'art. 636 C. Pr. Civ. contre la demande en nullit de la
saisi^ immobilire n'est opposable qu'aux personnes qui ont t rgulirement mises
f," cause et qui. bien que prvenues par la sommation exige, n'ont pas agi ten7ps.
Cer.e dispositicjn ne s'applique pas aux tiers qui ont t laisss dans l'ignorance des
p--:.:'suiles. Le crancier dment inscrit que le saisissant n'a pas somm est habile
iJen-jcJer la nullit de la saisie soit avant soit mme aprs l'adjudication.

ARRET DU 9 AVRIL 194.3

L. Preetzmann-Aggerholm contre Gaston Dambreville.


AU NOM DE LA REPUBLIQUE

L ;j Tribunal de Cassation, en audience solennelle, a rendu l'arrt suivant:

Sur, premirement, le requte du sieur L. Preetzmann Aggerholm, ngociant con-
si;; iitaire. identifi et patent aux Nos. A-161 2 et 563, tabli Port-au-Prince et


92
BULLEITN DES ARRITLS DU TRiBUNAL DE CASSATION
domicili Saeby (Danemark) ayant pour avocat Me. Hermann Malebranche, d-
ntent identifi et patent, avec lection de domicile au Cabinet de cet avocat, et
deuximement la demande produite par le sieur Gaston Dambreville, propritaire,
identifi au No. 16-B, demeurant et domicili Petit-Gove ayant pour avocat Me.
Rigal. dment identifi et patent, le dit sieur Dambreville intervenant, pour la con-
servation de ses droits de crancier inscrit et privilgi, dans les poursuites d'une saisie
immobilire pratique par L. Preetzmann Aggerholm sur les dames Rgina Dam-
breville. pouse Mhul Barthlmy et Lonie Dambreville, Veuve Arthur Roc, cau-
tions et rpondantes solidaires du sieur Mhul Barthlmy, ce dernier, dbiteur de L.
Preetzmann Aggerholm. lui et les deux dames, dfendeurs non produisants:
Ou. aux audiences publiques et solennelles du vingt six Fvrier, des cinq et 12
Mars 194 3 Mes. Malebranche et Rigal en la lecture de leurs requtes respectives, celle
de Me. Malebranche suivie de ses observations, puis Monsieur le Substitut Numa
Rigaud en la lecture des conclusions de son collgue Monsieur Hubert Alexis, et aprs
en avoir dlibr en b Chambre du Conseil, conformment la loi;
Vu la requte de L. Preetzmann Aggerholm. signifie aux poux Barthlmy et
la veuve Arthur Roc par exploit du 26 Dcembre 1942. la requte de Gaston
Dambreville signifie L. Preetzmann Aggerholm par exploit du 30 Janvier 1943,
les conclusions principales et celles additionnelles de Me. H. Malebranche. l'arrt des
Sections Runies de ce Tribunal en date du 31 Janvier 1941 et celui du 29 Janvier
1943. les autres pices produites par les parties;
Vu galement les articles 600. 601. 636 et 637 C. P. C.
Attendu que le Tribunal Civil de l'Anse--Veau. par un Jugement rendu le 25
Mai 1935 avait adjug, faute d'enchrisseur, L. Preetzmann Aggerholm trois
immeubles, fonds et btisses situs Miragone saisis sa requte sur Rgina Dam-
breville. pouse Mhul Barthlmy et la Veuve Arthur Roc. qu'entre celles-ci. leur
sur Portia Dambreville. dcde depuis, et Gaston Dambreville. tous Hritiers de
Doln Dambreville, ces immeubles avaient t partags l'amiable, par acte sous-
seing priv du 20 Juillet 1935. que des soultes avaient t consenties Gaston Dam-
breville. son lot tant infrieur ceux des autres, qu'en temps utile il avait fait
transcrire l'acte de partage et inscrite son privilge pour sret de ces soultes; mais que
le crancier poursuivant la saisie avait demand, par une assignation du 18 Janvier
1939. la nullit du partage et la radiation des inscriptions de Gaston Dambreville:
Attendu que un arrt du 20 Dcembre de la mme anne, accueillant un pourvoi
de Gaston Dambreville. a cass le jugement d'adjudication prdat avec renvoi de la
cause et des parties au Tribunal Civil de Port-au-Prince qui. par une dcision du 26
A\'ril 1940. reut Dambreville intervenant dans les poursuites en saisie immobilire
et annula cette saisie faute par Preetzmann Aggerholm d'avoir somm le crancier
inscrit de prendre communication de cahier des charges;
Attendu que sur un pourvoi d'Aggerholm dirig la fois contre les poux Mhul
Barthlmy, la Veuve Arthur Roc et Gaston Dambreville. l'arrt des sections runies
en date- du 3 1 Dcembre 194 1 a cass ce dernier Jugement, mais a sursis statuer
au 'fond jusqu' la production, par la partie la plus diligente, d'une dcision passe
en force de chose irrvocablement juge sur l'assignation requte de Preetzmann
Aggerholm en date du 18 Janvier 1939 aux fins de la nullit du partage et de ses
suites:
Attendu que cette dcision dfinitive est sortie depuis, et c'est l'arrt des sections
runies du 29 Janvieir 1943 qui, rejetant la demande en nullit du partage opr le
20 Juillet 19 35. a valid sa transcription et l'inscription prise par Gaston Dam-
breville pour sret de son privilge de co-partageant:
Attendu, en consquence, que statuant au fond, en vertu de l'art. 44 de la Consti-
tution, sur le pourvoi de L. Preetzmann Aggerholm. il s'agit de savoir si l'inter-
vention conservatoire de Gaston Dambreville. doit tre accueillie, c'est--dire si la
saisie immobilire sera annule pour dfaut de sommation au crancier inscrit, ou au
contraire, s'il chet de faire droit la requte et aux conclusions du crancier saisis-
sant aux fins de l'adjudication son profit des immeubles saisis, s'il faut rduire
deux cents dollars le montant de l'inscription prise par Gaston Dambreville et or-
donner que le crancier devenu adjudicataire accomplira les formalits de la purge:
enfin ce qu'il chet de dcider sur les dommages-intrts respectivement rclams par
les f^arties et sur les dpens;


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASS.ATION
93
Attendu que l'examen des fins et conclusions du saisissant telles qu'elles viennent
d'tre rsumes est subordonn la dcision du Tribunal sur la demande en nullit
de la saisie pour dfaut de sommation au crancier inscrit sur les immeubles dont
l'expropriation est poursuivie:
Attendu que Preetzmann Aggerholm soutient que cette demande est tardive les
immeubles mis sous la main de justice lui ayant t adjugs dj, la crie publique
l'Anse--Veau, et il oppose Gaston Dambreville la dchance prvue aux arts.
636 et 637 C. P. C, prescrivant que les moyens de nullit tant en la forme qu'au
fond contre la procdure antrieure la publication du cahier des charges seront
signifis trois jours au moins avant l'audience fixe pour cette publication, et les
moyens de nullit postrieurs cette publication, signifis 5 jours au moins avant
l'audience fixe pour l'adjudication;
Attendu que la saisie des immeubles a t opre suivant un procs-verbal en date
du 8 Fvrier 1939 aprs un commandement du 17 Dcembre de l'anne prcdente.
que le saisissant a dpos un premier cahier des charges le 16 Mars 1939 au Greffe
du Tribunal Civil de l'Anse--Veau. et qu'aprs le dsaisissement de cette juridiction,
un second a t dress et dpos le 7 Fvrier 1940 au Greffe du Tribunal Civil de
Port-au-Prince:
Or, attendu que Gaston Dambreville a pris inscription antrieurement, savoir
depuis le 22 Juillet 1935 a.insi qu'il appert d'un bordereau figurant au dossier de
L. Preetzmann Aggerholm. qu'il s'ensuit que le saisissant tait en mesure d'avoir
connaissance de l'inscription aux fins de droit, que cependant il n'a point somm
Gaston Dambreville de prendre communication de l'un ni de l'autre cahier des
charges, ainsi que l'exige l'art. 601 C. P. C que l'art. 625 mme Code dict la
peine de nullit dfaut de l'accomplissement de cette formalit prescrite pour la
conservation des droits des tiers intresss:
Attendu que la dchance prvue l'art. 6 36 C. P. C. n'est opposable qu'aux
personnes qui ont t rgulirement mises en cause et qui, bien que prvenues par la
sommation exige, n'ont pas agi temps: que cette disposition lgale ne s'applique
point aux tiers qui ont t laisss dans l'ignorance des poursuites: le crancier dment
inscrit, que le saisissant n'a pas somm comme il devrait le faire, conformment
l'art. 601. est habile demander la nullit de la saisie soit avant soit mme aprs
l'adjudication:
Attendu, au reste, que le saisissant objecte en vain, pour repousser l'incident de
nullit, l'adjudication qu'il avait obtenue des immeubles saisis: cette adjudication
n'a jamais eu d'effet: l'arrt du 20 Dcembre 1939 a mis au nant le jugement du
Tribunal des cries de l'Anse--Veau qui l'avait prononc:
Attendu enfin, que la loi assigne un ordre rigoureux pour la succession et l'en-
chainement des formalits de la saisie immobilire; c'est afin de ramener cet ordre
les parties intresses que les effets de la nullit prononcer doivent remonter jusqu'au
dpt du cahier des chaiges. puisque la sommation au crancier inscrit, exige cette
phase de la procdure, a pour but de lui permettre d'avoir connaissance des condi-
tions de la vente poursuivie et de fournir ses dires et observations sur ce cahier des
charges, consquemment, il n'chet pas de s'arrter aux fins et conclusions de Preetz-
mann Aggerholm par lesquelles, escomptant une nouvelle adjudication des immeubles
sur lesquels il a inscription d'hypothque judiciaire et anticipant sur la procdure
d'ordre, ce saisissant demande la rduction du montant de l'inscription prise par
Gaston Dambreville et dclare qu'il entend purger les immuebles du privilge de cette
partie:
Attendu que puisque ce crancier inscrit doit tre appel produire ses dires et
obsirvations sur le cahier des charges c'est aussi prmaturment qu'il a formul
contre cet acte les rserves et les critiques contenues au Jugement du 26 Avril 1940
auxquelles il s'est rfr: en outre, seules les parties saisies auraient pu, en temps
utile, s'lever, comme il le fait, sans droit contre le com.mandement fin d'expro-
priation, auquel doit demeurer tranger le crancier inscrit intervenant simplement
pour conservation et sret de son privilge:
Attendu que dans les mmes conclusions auxquelles il renvoie. Gaston Dambreville
demande la condamnation d'Aggerholm 5000 dollars de dommages-intrts, et
dans sa requte aux sections runies, il conclut l'octroi d'une somme gale pour
no'jveaux dommages:


94
t'.ULLi 'LIN DES ARRFTS DU TRIBUNAL i)E CASSATION
Mais attendu que celte dernire demande n'est appuye d'aucun motif: il n'allgue
nul prjudice qui rsulterait pour lui d'une faute d'Aggerholm: que dans ses conclu-
sion initiales, il invoque, l'appui de sa premire demande de dommages-intrts,
le fait qu'il n'a pas t somm de prendre communication du cahier des charges et
qu un Jugement du 2 Fvrier aujourd'hui ananti, ne lui a pas t signifi; que ces
raisons sont futiles: il n'est de ce fait admis se plaindre d'aucun prjudice, puisque
la prsente dcision aura pour effet de garantir pleinement ses droits de crancier ins-
crit, que nanmoins, le saisissant devant succomber, sera condamn aux dpens;
Par ces motifs, et sur les conclusions conformes du Ministre Public, le Tribunal,
faisant droit la demande de Gaston Damibreville intervenant dans la procdure de
saisie immobilire poursuivie contre Rgina Dambreville, pouse Mhul Barthlmy
et la Veuve Arthur Roc, dclare la saisie nulle pour dfaut de sommation au crancier
inscrit sur les immeubles leur appartenant et plus haut dsigns; fait remonter les
effets de cette nullit jusqu'au dernier acte valable, savoir le cahier des charges
dress par le crancier saisissant: ordonne que le dernier cahier des charges sera dpos
au Greffe du Tribunal de Cassation; dit qu'il sera procd aux poursuites et aux
formalits de la saisie devant les Sections runies devenues seules comptentes pour
en connatre, par suite du dessaisissement de la juridiction de l'Anse--Veau ainsi
que du Tribunal Civil de Port-au-Prince; Dclare non recevable l'tat des demandes
de L. Preetzmann Aggerholm contenues en sa requte et dans ses conclusions ad-
ditionnelles; rejette la demande de dommages-intrts du crancier inscrit, rejette ga-
lement sa demande d'acte contre le notaire Edouard Knol qui n'est pas en cause et
condamne Preetzmann A.ggerholm aux dpens liquids la somme de gourdes,
distraits au profit de Me. Rigal qui en a fait la demande sur affirmation de droit, en
ce. non compris le cot du prsent arrt:
Ainsi jug et prononc par Nous. Etzer Vilaire. vice-prsident, Daniel Apollon,
Ls. Marceau Lecorps. A. D. Dannel. Edgard Thomas. J. B. Cinas et Charles Ri-
boul, juges, en audience solennelle et publique du vendredi neuf avril mil neuf cent
quarante trois, en prsence de Monsieur Hubert Alexis, Substitut du Commissaire
du Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur Henri Doug, Greffier;
Il est ordonn, etc.....
En foi de quoi. etc. "^

No. 43. .^
SOMMAIRE
Qualits, Dpens, Moyens nouveaux. Actes de commerce.

Le partie qui n'a pas. en temps utile fait opposition au.x qualits signifies n'est
Pu.s admise les critiquer en Cassation.
Il n'est pas ncessaire que le jugement dont les motifs noncent au surplus le texte
relatif la condamnation aux dpens en fasse au point de droit une question spciale.
Lu condamnation aux dpens de la partie qui succombe est de droit.
Le juge qui tranche dfinitivement un incident n'est pas tenu de rserver les dpens.
Les trais liquids un jugement de comptence ne peuvent embrasser ceux de la
prosdure postrieure sur le fond.
La. partie qui a accept devant le premier jupe la qualit de commerant est irre-
cevable la contester en Cassaticjn.
Le premier juge se prononce souverainement sur les faits qui lui sont prsents.
Les faits susceptibles d'tablir le caractre civile de tels actes d'un commerant
doivent tre .soumis au juge du fond.


ARRET DU 9 JUIN 1943

Franck Wilson contre Emile A. lakime.


AU NOM DE LA REPUBLIQUE

le Tribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant:
S:ir le pourvoi du sieur Franck Wilson. propritaire, demeurant et domicili
Port-au-Prince, identifi au No. A-4926. ayant pour avocat Me. Pau! L. Louis-
saint, avec lection de domicile Port-au-Prince au cabinet du dit avocat dment


BULLETIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION 95
patent et identifi, contre un jugement du Tribunal Civil de Port-au-Prince rendu
en ses attributions commerciales la date du 11 Novembre 1942 entre lui et le
sieur Emile A. Hakime, commerant, demeurant et domicili Port-au-Prince, iden-
tifi et patent aux Nos. A-978 et 2192, ayant pour avocat Me. Victor Cauvin
identifi et patent aux Nos. xA-362 et 75040;
Ou, l'audience publique du 19 Mai 1943, le demandeur n'tant pas repr-
sent la barre. Me. Victor Cauvin, en ses observations pour le dfendeur et Mon-
sieur Hubert Alexis, Substitut du Commissaire du Gouvernement en la lecture des
conclusions de son collgue Monsieur Numa Rigaud; et aprs en avoir dlibr en
la Chambre du Conseil, conformment la loi;
Vu le jugement attaqu, la dclaration de pourvoi, les requtes des parties avec
les pices l'appui et les dispositions de loi invoques;
Attendu qu' la date du I I Novembre 1942, le Tribunal Civil de Port-au-Prince
a rendu, en ses attributions commerciales, un Jugement o se dclarant comptent
pour connatre de l'action de dommages-intrts pour rupture de contrat intente
par le sieur Emile Hakime contre le sieur Franck W. Wilson, il ordonne aux parties
de plaider au fond et condamne Wilson aux dpens liquids la somme de 71
gourdes 50;
Attendu que contre ce jugement le sieur Wilson s'est pourvu en cassation excipant
de 3 moyens;
SUR LE PREMIER MOYEN: pris de violation, fausse interprtation de l'art.
148 du C. P. C. excs de pouvoir en ce que le premier Juge a attribu W'ilson
une profession qu'il n'a pas, l'indication d'une fausse profession quivalent ici
l'absence de mention de cette profession;
Attendu que dans l'assignation du 27 Aot 1940, dans la sommation du 14
Aot de la mme anne et dans le jugement du 1 I Novembre 1942 qui a t pro-
nonc en audience publique, le sieur Wilson, est identifi comme commerant: qu'il
en est de mme dans les qualits signifies, le 1 2 Novembre par Hakime Wilson
pour servir la rdaction dfinitive du jugement dnonc et aux expditions en
dlivrer; que, ds lors, le sieur Wilson devait, pour obtenir la rectification d: ces
qualits y faire opposition dans les dlais, comme il est prescrit par l'article 148 C,
P, C que pour ne l'avoir pas fait en temps utile, il n'est plus admis se plaindre
d avoir t faussement qualifi de commerant dans le jugement attaqu: pourquoi
le premier moyen du pourvoi sera rejet;
SUR LE DEUXIEME MOYEN, pris de violation, fausse application, f.iussc
interprtation des arts. 137 et 148 du C. P. C excs de pouvoir, en ce que le pre-
mier Juge; 1 ) n'a rien dit des dpens au point de droit de son jugement, 2) a
contrevenu l'article 193 du C. P. C, qui, en matire d'incident ne permet la con-
damnation aux dpens que pour les difficults relatives la communication de
pices. 3) n'a pas prcis s'il s'agissait, en l'espce, des dpens de l'incident ou de
ceux du principal encore en litige, rendant ainsi impossible toute discrimination ul-
trieure des frais du procs; 4) a condamn le demandeur au pourvoi des dpens
exagrs en les liquidant 71 gourdes 50;
Attendu qu'aux termes de l'art. 137 prcir, la condamnation aux dpens est de
droit et la charge de la partie qui a succomb: qu'au surplus le premier Juge a con-
sidr cette condamnation au point de fait de sa dcision, puis l'a motiv par l'non-
ce du texte lgal; qu'il n'tait donc peint ncessaire qu'il en fit l'objet d'une ques-
tion spciale au point de droit;
Attendu que la disposition de l'art 193 C. P. C. ne constitue pas l'exception
une rgle selon laquelle, en cas d'incident, il faudrait toujours rserver les dpens,
mais plutt l'application a un cas dtermin de cette rgle que tout jugement dfi-
nitif sur principal ou sur incident comme en l'espce et parce que dfinitif, emporte
une condamnation aux dpens:
Attendu que la liquidation ne pouvant avoir lieu que pour chose certaine les
dnc:i£ qui ont t liquids 7! gourdes 50 par le jugement de comptence attaqu
n'o-!t pu l'tre que po.ir l'incident jug et non pour le fond non encore vacu, que
.?'il les trouvait exagrs. Wilson pouvait en demander la rduction en faisant op-
position la taxe en vcitu de l'art. 467 C. P. C que le deuxime moyen du pour-
vci n'est pas fond et sera aussi rejet:


96
BULI,.L-TIN DES ARRETS DU TRIBUNAL DE CASSATION
SUR LE TROISIEME MOYEN, pris de violation, de fausse application de
l'art. 620 du Code de Commerce et. par suite, de motifs errons ayant exerc une
influence dcisive sur le dispositif, et d'excs de pouvoir, en ce que d'une part, le
premier juge, Wilson, n'tant pas commerant, a donc, jug d'exception, apprci
.sans pouvoir, le contrat pass entre un commerant et un particulier: qu'il a d'autre
part, galement apprci sans pouvoir, le susdit contrat qui n'a .pas le caractre d'un
acte de commerce, puisqu'ayant pour objet une commande de ciment ncessaire la
construction d'une rsidence prive:
Attendu que l'art. 620 du Code de Commerce, dispose que les Tribunaux de
Commerce connatront: a) de toutes contestations relatives aux engagements entre
commerants; b) entre toutes personnes, des contestations relatives aux actes de
commerce:
Attendu qu'ainsi qu'il rsulte de la discussion du 1er Moyen devant le premier
Juge qui l'a constat dans sa dcision, Wilson n'a jamais protest contre la qualit
de commerant lui aitribue, mme pour dcliner la comptence du Tribunal de
Commerce devant lequel il a excip du caractre civil de toute action en violation de
contrat; qu'il ne peut donc tre admis la contester pour la premire fois devant
le Tribunal de Cassation, que ce moyen tant nouveau, est, partant, irrecevable;
Et attendu que le Juge du l 1 Novembre, en raison de la quantit de ciment com-
mande qui est de 2000 sacs, a considr le contrat du 2 Aot 1940 comme un acte
de commerce: qu'en ce faisant, il a agi en vertu de son pouvoir de souveraine appr-
ciation des faits et justifi par un motif utile sa dcision sur la comptence qui, de
ce chef, ne saurait tre ciitique: que le 3me moyen sera, en consquence rejet, sans
qu'il soit besoin de s'ariler au grief pris de ce que le ciment command devait servir
la construction d'une rsidence prive, question de fait qui chappe au contrle
du Tribunal de Cassation et qu, au surplus, n'avait point t soumise au premier
juge;
Par ces motifs, le Tribunal, sur les conclusions conformes du Ministre Public,
rejette le pourvoi exerc par le sieur I^ranck Wilson, contre le jugement de comp-
tence rendu le 11 Novembre 1942 par le Tribunal Civil de Port-au-Prince en ses
attributions commerciales; dit acquise l'Etat l'amende consigne et condamne
Wilson aux dpens liquids en ce, non compris le cot du prsent arrt.
Ainsi jug par Nous, Ernest Douyon, prsident, Daniel Apollon, Llio Vilgrain,
Edgard Thomas et Charles Riboul. juges, en audience publique du 9 Juin 1943,
en prsence de M. Hubert Alexis. Substitut du Commissaire du Gouvernement et
avec l'assistance de Monsieur Scvola Rameau, commis-greffier.
Il est ordonn, etc. .
En foi de quoi, etc, .


No. 44. SO.MMAIRE
Pices comnniniquces, Chose juge.

Le Tribunal peut baser son Jugement sur une pice communique, vise et discute
par celui qui on l'oppose.
Les questions tranches par un interlocutoire pass en force de chose juge ne
peuvent tre remises en dbat devant le premier Juge.
Les griefs doivent porter contre le dispositif, mais pas contre les motifs d'un ju-
gement. .
Lorsque les faits n'ont pas t dnaturs ils relvent, ainsi que les prsomptions
qui en ont t tires, de la souveraine apprciation du Juge.

ARRET DU 23 JUIN 1943
Pauline Labossire contre Cie. Eclairage Electrique.

AU NOM DE LA REPUBLIQUE

Le Tribunal de Cassation, premire section, a rendu l'arrt suivant:
Sur le pourvoi de Pauline Labossire, dite Madame Antoine Hrard, identifie ats
No, A-3996, propritaire, domicilie aux Cayes et demeurant Port-au-Prince,
ayant pour avocats Mes, Preston Souffrant, J, M. Brdy et Eugne Legros, avec
lection de domicile en leur cabinet Port-au-Prince, Rue du Peuple, No. 128;


BULLLTIN DES ARRETS DU TRIBUNAL OE CASSATION 97


Contre un jugement rendu le 13 Aot 1942 par le Tribunal Civil de Port-au-
Prince entre elle et la Compagnie d'Eclairage Electrique des villes de Port-au-Prince
et du Cap-Hatien, socit anonyme ayant son sige social et son principal tablisse-
ment Port-au-Prince, dispense de la patente par son contrat de concession, repr-
sente par Monsieur G. W. Polley prsident de son conseil d'aministration, identifi
au No. 3897, ayant pour avocats Mes. Georges N. Lger, Christian Laporte et Geor-
ges Baussan fils, avec lection de domicile en leur cabinet, Port-au-Prince, place de
la Paix ;
Ou'. aux audiences publiques des 31 Mai dernier et 2 Juin courant. Me. J. M.
Brdy. peur la demanderesse, la dfenderesse n'tant pas reprsente la barre, M.
Hubert Alexis. Substitut du Commissaire du Gouvernement, en la lecture des con-
clusions de son collgue M. Numa Rigaud;
Vu l'acte dclaratif de pourvoi, le jugement attaque, les requtes des parties et
les pices l'appui; Vu galement les susdites conclusions du Ministre Public et les
dispositions de loi invoques; Et aprs en avoir dlibr en la Chambre du Conseil
conformment la loi:
Attendu que sur une instance ouverte entre les parties le 27 Dcembre 1939 ten-
dant la condamnation de la dfendresse rtablir, sous peine d'une astreinte de $5
par jour de retard, le courant lectrique supprim en la demeure de la demanderesse
le 16 Novembre de la mme anne, pour: 1) fracture et ouverture des scells fer-
mant la bote de protection du compteur. laissant libre accs ce compteur et 2)
bris des scells, laissant libre son mcanisme, d'o facult de changer volont l'en-
registrement de l'nergie lectrique et payer la dite demanderesse .S500 titre de
dommages-intrts et aux dpens, le Tribunal Civil de Port-au-Prince, par un Ju-
gement avant dire droit du 21 Avril 1941, ordonna une descente sur les lieux,
c'est--dire dans la demeure de la demanderesse au.x fins de dterminer la position
exacte du compteur qui desservait cette demeure, Rue Chavannes, en cette ville,
et rserva les dpens.
Attendu que cette mesure d'instruction excutce. les parties plaidrent sur ces
ccnstatations. savoir que la bote du compteur tait, en partant de l'ouest, place
sur la faade intrieure du 4e. poteau de la galerie de la dite demeure, une hauteur
de 2 mtres environ ou plus prcisment hauteur de la main et la dite demeure si-
tue 12 pieds environ du mur mesurant 1 mtre et demi, la sparant de la rue;
Attendu que la cause ainsi entendue, le Tribunal estimant que la demanderesse.
seule, pouvait cire tenue pour responsable des fractures, ouverture et bris de scells
dent s'agit et constats au procs-verbal du 14 Novembre 1939 dress conformment
au contrat de concession intervenu entre la dfenderesse et l'Etat Hatien, qui auto-
rise, en ce cas. la suppression du courant lectrique, dclara mal fonde son action
Cl la condamna deux cents gourdes de dcmmagcs-intrts et aux dpens; s'tant
pourvue contre cette dcision rendue le I 3 Aot 1942. la demanderesse, l'appui de
son recours, excipc de deux moyens :
SUR LE PREMIER MOYEN pris de confusion de donnes entranant la viola-
tion de l'article 148 C. P. C. et par suite, la triple violation de l'article 1 1 00 C. C,
cnc'cndrant un excs de pouvoir et la \'iolation de l'article 1135 mme code en ce
que: ) ie jugement est bas, par erreur, sur un procs-verbal de constat pr-
lendu dress en la demeure de la demanderesse qui avait constat la sincrit de la si-
jinaturc qu'il porte de l'ingnieur du Gouvernement, procs-verbal qui n'avait pas t
discut: 2) qu'il l'a condamne sans preuve, celle retenue ne pouvant rsulter de ce
prcccs-vcrbal et 3) qu'il a admis que le jugement interlocutoire sus-rappel cons-
titue chcse juge sur la force probante de ce procs-\'erb3l ;
LAttendu que le jugement critiqu, autant que l'interlocutoire, pass en force de
chose sDuvcraincmcnt juge constate que deux exemplaires du mme procs-verbal
du 14 Novembre 1939 a\'aent t successivement verss aux dbats, le second, avec
b signature de l'Ingnieur du Gouvernement aprs que la demanderesse eut contest
la force probante du premier parce que portant la seule signature de l'agent de la
dfenderesse; que ce second procs-verbal revtu du visa de Me, J, M, Brdy attes-
tant qu'il iui avait t communiqu et la demanderesse mise en demeure de le dis-
cuter, l'avait t: Me. J. M. Brdy ayant eu contester la sincrit de la signature
crai s'y trouve de l'Ingnieur du Gouvernement et lui reprocher son dfaut d'en-
rcgiitrement ; qu'en retenant donc cet exemplaire comme base de la condamnation


98
BULLf:TIN DES ARRETS DU TRIBUNAL OE cASSATIilN
qu'il prononce, le Jugement critiqu n'a fait aucune confusion de donnes, c'est--
dire de procs-verbaux, ayant jug sur un procs-verbal discut entre les parties;
II cl m,Attendu que le jugement constate, s'agissant de ce procs-verbal, que
l'interlocutoire du 21 Avril 194 1 avait, dfinitivement, dtermin sa force probante;
Attendu que si, en effet, Pauline Labossire avait, d'abord, argu de nullit l'exem-
plaire, non sign de l'Ingnieur du Gouvernement, du procs-verbal du 14 Novembre
1939, puis conteste la sincrit de la signature de cet ingnieur appos au double de
cet exemplaire, en reprochant l'un et l'autre exemplaires son dfaut d'enregistre-
ment et que le Jugement interlocutoire a apprci seulement ce dernier reproche pour
dire que pareil document tait une pice mane d'un fonctionnaire du Gouverne-
ment et qu'il n'tait nullement obligatoire qu'elle soit, au pralable, soumise la
formalit de l'enregistrement et ajouter que l'Ingnieur qui l'avait dress n'tait
pas un officier ministriel cru jusqu' inscription de faux, c'est que comme les
faits l'tablissent, la demanderesse ayant discut cet exemplaire, sign, substitu sa
connaissance, celui non sign, ce reproche ne visait, sans pouvoir l'atteindre, que
ce dit exemplaire dress par un ingnieur-fonctionnaire du Gouvernement; qu'en
retenant, comme lment de preuve, cet exemplaire auquel s'attache exclusivement
la force probante dtermine l'avant dire droit, le jugement dnonc ne l'a con-
fondu avec aucun autre exemplaire:
Attendu au surplus que les critiques de la demandreresse ce sujet sont plutt
diriges contre un motif de la dcision qu'elle querelle; mais tant donn que les
deux Jugements ont eu apprcier le mme exemplaire, c'est droit que le motif in-
crimin considre, s'agissant de cette pice, qu'il y avait chose juge; pourquoi au-
cune des trois branches de ce moyen n'tant fonde, il sera rejet;
SUR LE DEUXIEME MOYEN pris de fausse application de l'art. 1139 du
C. C. entranant un excs de pouvoir par violation de l'art, l l 00 du mme Code,
et par suite de fausse application de l'art, l 2 du contrat de concession de la dfen-
deresse, des arts. 1168 et 1169 du C. C. et 137 du C. P. C, en ce que tort le
Jugement dnonc a. par prsomption, imput la demanderesse la responsabilit des
fractures faites la bote renfermant le compteur et au compteur mme, encore que
ce compteur ne ft pas plac l'intrieur de sa maison:
Attendu que la mesure d'Instruction ordonne et excute aux fins de dterminer,
par la position du compteur, le responsable des dites fractures consignes au procs-
verbal du 14 Novembre 1939. ayant persuad le Juge du 13 Aot 1942 que vu la
position qu'occupait ce compteur et celle de la maison qu'il desservait, celle-ci situe
12 pieds de distance d'un mur d'un mtre et demi d'lvation la clturant sur la
rue et tant donn les consquences propres ces fractures sur l'enregistrement du
courant lectrique, seule la demanderesse pouvait en tre tenue pour responsable, pa-
reille apprciation des faits de la cause ne peut constituer une violation de l'art, 1 139
du C. C et entraner une violation de l'art, l 100 mme Code, quand de l'examen
du jugement il ne rsulte pas que les faits ont t dnaturs;
Attendu que, tirant des dits faits, des prsomptions abandonnes ses lumires et
sa prudence, prsomptions graves, prcises et concordantes, autorises en plus par
la loi. celles-ci chappent la censure de ce Tribunal d'autant plus que les critiques y
relatives de la demanderesse tant de pur fait, n'ayant rien de juridique, ne consti-
tuent point motif Cassation: De tout quoi il rsulte que ce moyen n'tant pas
fond sera rejet;
PAR CES MOTIFS, le Tribunal, sur les conclusions conformes du Ministre Pu-
blic, rejette le pourvoi de Pauline Labossire contre le jugement du 13 Aot 1942
du Tribunal Civil de Port-au-Prince, rendu entre elle et la Cie. d'Eclairage Electrique
des villes de Port-au-Prince et du Cap-Ha'tien. Dit acquise l'Etat l'amende con-
signe et condamne la demanderesse aux dpens liquids la somme de.....en ce,
non compris le cot du prsent arrt: lesquels dpens sont distraits au profit de Me.
Christian Laporte qui affirme les avoir avancs:
Ainsi jug et prononc par Nous. Ernest Douyon, Prsident, Daniel Apollon,
Llio Vilgrain, Charles Riboul et Rodolphe Barau, Juges, l'audience publique du
23 Juin 1943, en prsence de Monsieur Numa Rigaud, Substitut du Commissaire du
Gouvernement, avec l'assistance de Monsieur Scvola Rameau, commis-greffier.
Il est ordonn, etc. .
En foi de quoi, etc.....


Full Text
xml version 1.0 encoding UTF-8
alto xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:noNamespaceSchemaLocation http:schema.ccs-gmbh.commetaealto-1-2.xsd xmlns:xlink http:www.w3.orgTRxlink
Description
MeasurementUnit pixel
sourceImageInformation
fileName W:\Main\OCR\ABBYY and KIRTAS_PROCESSING\Kirtas\AA00000461\00019\\00041.tif
OCRProcessing ID OCRPROCESSING_1
preProcessingStep
processingSoftware
softwareCreator Kirtas Technologies, Inc.
softwareName BookScan Editor
softwareVersion 3.6
ocrProcessingStep
Kirtas Technologies, Inc.
OCR Manager
3.0.0.0
Layout
Page P41 PHYSICAL_IMG_NR 41 HEIGHT 3162 WIDTH 1911
TopMargin P41_TM00001 HPOS 0 VPOS 92
LeftMargin P41_LM00001 42 2926
RightMargin P41_RM00001 1798 113
BottomMargin P41_BM00001 3018 144
PrintSpace P41_PS00001 1756
TextBlock P41_TB00001
TextLine P41_TL00001 387 100 1373
String P41_ST00001 189 25 CONTENT BULLETIN WC 0.48 CC 47026568
SP P41_SP00001 576 138 23
P41_ST00002 599 112 65 24 DES 0.50 077
P41_SP00002 664 136
P41_ST00003 687 111 145 ARRETS 0.36 754578
P41_SP00003 832
P41_ST00004 855 51 DU 0.45 46
P41_SP00004 906 20
P41_ST00005 926 109 200 26 TRIBUNAL 0.27 76787775
P41_SP00005 1126 135 22
P41_ST00006 1148 DE 0.61 07
P41_SP00006 1194 133
P41_ST00007 1214 107 213 CASSATION 0.25 856787787
P41_SP00007 1427 132 278
P41_ST00008 1705 55 39 0.33 76
P41_TL00002 54 216 1708 52
P41_ST00009 228 93 32 vable 0.30 88278
P41_SP00008 147 260
P41_ST00010 171 229 14 30 0.23 7
P41_SP00009 185 259
P41_ST00011 210 226 162 critiquer 0.47 606775085
P41_SP00010 372 268
P41_ST00012 395 227 31 le 0.58 08
P41_SP00011 421 258
P41_ST00013 443 225 178 40 jugement 10375825
P41_SP00012 621 265
P41_ST00014 645 224 45 du 0.80
P41_SP00013 690 256 33
P41_ST00015 723 17 1.00 00
P41_SP00014 764 255
P41_ST00016 790 223 85 Juin 0.93 0020
P41_SP00015 875
P41_ST00017 907 222 97 1942 0.73 0073
P41_SP00016 1004
P41_ST00018 1030 233 57 21 sur 0.43 377
P41_SP00017 1087 254
P41_ST00019 1111 83 cette 66507
P41_SP00018 253
P41_ST00020 1218 220 160 question 0.59 16744520
P41_SP00019 1378
P41_ST00021 1403 219 de 0.51 27
P41_SP00020 1442 251
P41_ST00022 1467 218 qualits 0.55 05802784
P41_SP00021 1612
P41_ST00023 1636 0.31 58
P41_SP00022 1675 249
P41_ST00024 1700 62 son 0.64 316
P41_TL00003 50 272 1714 89
P41_ST00025 204 adversaire: 87180380585
P41_SP00023 305 -147
P41_ST00026 328 SUR 0.56
P41_SP00024 361
P41_ST00027 61 LA 0.41 38
P41_SP00025 285 360
P41_ST00028 309 325 250 34 DERNIERE 0.69 00355432
P41_SP00026 559 359
P41_ST00029 581 323 235 BRANCHE 0.53 7377230
P41_SP00027 816 357
P41_ST00030 840 322 71
P41_SP00028 911 355
P41_ST00031 933 320 274 35 TROISIEME 0.65 531505540
P41_SP00029 1207
P41_ST00032 1230 182 MOYEN 0.57 40365
P41_SP00030 1412 352
P41_ST00033 1437 319 70 pris
P41_SP00031 1507
P41_ST00034 1530 0.32 67
P41_SP00032 1568 350
P41_ST00035 1591 317 173 violation 0.54 703576126
P41_TL00004 363 1559 47
P41_ST00036 373 0.17 78
P41_SP00033 90 405
P41_ST00037 374 28 la
P41_SP00034 141 404
P41_ST00038 166 loi 307
P41_SP00035 212
P41_ST00039 237 371 relative 07070778
P41_SP00036
P41_ST00040 16
P41_SP00037 411 402
P41_ST00041 434
P41_SP00038 461
P41_ST00042 485 380 126 preuve 0.60 007087
P41_SP00039 611 410
P41_ST00043 633 378 et 80
P41_SP00040 401
P41_ST00044 686 369 0.74 05
P41_SP00041 725
P41_ST00045 747 367 172 0.84 511050000
P41_SP00042 919 400
P41_ST00046 943 0.34
P41_SP00043 983 399
P41_ST00047 1005 366 l'article 0.72 004007237
P41_SP00044 1146 29
P41_ST00048 1175 148 0.87 040
P41_SP00045 1245 397
P41_ST00049 1270 364 96 Code 2008
P41_SP00046 1366
P41_ST00050 1390 Proc. 0.66 70044
P41_SP00047 1487 396
P41_ST00051 1515 Civ.; 65440
P41_TL00005 108 407 1658 48
P41_ST00052 416 156 Attendu 6078002
P41_SP00048 264 448
P41_ST00053 291 427 64 que 013
P41_SP00049 455
P41_ST00054 382 415
P41_SP00050 446
P41_ST00055 437 414 177 deuxime 66007707
P41_SP00051 614
P41_ST00056 640 412 branche 0482067
P41_SP00052 787 445
P41_ST00057 813 413 0.81 03
P41_SP00053 859 444
P41_ST00058 887 troisime 040605536
P41_SP00054 1060
P41_ST00059 moyen 20570
P41_SP00055 1213 450
P41_ST00060 1242 409 63 fait 0701
P41_SP00056 1305 441
P41_ST00061 1333 408 grief 04287
P41_SP00057 1418 449
P41_ST00062 1445 419 au
P41_SP00058 440
P41_ST00063 1514 146 premier 0.63 0075570
P41_SP00059 1660
P41_ST00064 1685 81 juge 0217
P41_TL00006 451
P41_ST00065 462 0.16 88
P41_SP00060 493
P41_ST00066 116 n'avoir 0.52 3388045
P41_SP00061
P41_ST00067 469 114 retenu 586830
P41_SP00062 388 492
P41_ST00068 470 007
P41_SP00063 474 499
P41_ST00069 495 460 43 les 181
P41_SP00064 538 490
P41_ST00070 560 458 215 dpositions 0.75 28015206010
P41_SP00065 775 498
P41_ST00071 797 457 cites 250875
P41_SP00066 894 489
P41_ST00072 916 468 par 086
P41_SP00067 977 496
P41_ST00073 999 Pierrilus 727551045
P41_SP00068 1161 488
P41_ST00074 1183 453 243 Pierre-Louis 327307044675
P41_SP00069 1426 486
P41_ST00075 1447 0.67 60
P41_SP00070 1477
P41_ST00076 1501 452 d'avoir 3078050
P41_SP00071 484
P41_ST00077 refus 0.62 652008
P41_TL00007 497 1696
P41_ST00078 506 0.20
P41_SP00072
P41_ST00079 120 505 tenir 0.39 78076
P41_SP00073 205
P41_ST00080 232 512 compte 300007
P41_SP00074 370 543
P41_ST00081 398 504 56 des 0.77 150
P41_SP00075 454 536
P41_ST00082 482 502 234 tmoignages 27706048073
P41_SP00076 716
P41_ST00083 745 apports 80000083
P41_SP00077 541
P41_ST00084 935 070
P41_SP00078 997
P41_ST00085 1026 501
P41_SP00079 1054 532
P41_ST00086 1084 282 contre-enqute 50000607000807
P41_SP00080
P41_ST00087 1395 15 0.22
P41_SP00081 1410 529
P41_ST00088 1441 134 l'appui 0.79 0180005
P41_SP00082 1575
P41_ST00089 1604 0.82 050
P41_SP00083 1659
P41_ST00090 1690 pr 038 SUBS_TYPE HypPart1 SUBS_CONTENT prtentions
P41_TL00008 549
P41_ST00091 151 tentions 67770213 HypPart2
P41_SP00084 206 582
P41_ST00092 550 0.83
P41_SP00085
P41_ST00093 300 556 pourvoyant: 01078058882
P41_TL00009 586 1638
P41_ST00094 594 155 6287600
P41_SP00086 626
P41_ST00095 604 0.76
P41_SP00087 356
P41_ST00096 383
P41_SP00088 624
P41_ST00097 592 153 pouvoir 0058255
P41_SP00089 590 632
P41_ST00098 d'apprciation 00800080786000
P41_SP00090 888
P41_ST00099 0.28
P41_SP00091 961
P41_ST00100 992 589 0.71 0080460
P41_SP00092 1137 629
P41_ST00101 1163 0007
P41_SP00093 1243
P41_ST00102 1268 600 en
P41_SP00094 1307 620
P41_ST00103 1336 595 82 88307
P41_SP00095 619
P41_ST00104 137 matire 0805408
P41_SP00096 1584 618
P41_ST00105 1611 est 642
P41_SP00097 1657
P41_ST00106 596 sou 346 souverain:
P41_TL00010 631 1712
P41_ST00107 638 131 verain: 7878020
P41_SP00098 186 670
P41_ST00108 86 Que. 4182
P41_SP00099 302 679
P41_ST00109 330 646 partant, 08558460
P41_SP00100 480 678
P41_ST00110 509 648 314
P41_SP00101 570 668
P41_ST00111 635 236 apprciation 0.70 800083280022
P41_SP00102 676
P41_ST00112 0.29
P41_SP00103 898 667
P41_ST00113 924 l'enqute 0.68 327000806
P41_SP00104 1095 674
P41_ST00114 1121
P41_SP00105 1151 666
P41_ST00115 1177 634
P41_SP00106 1215
P41_ST00116 1241
P41_SP00107 1271 665
P41_ST00117 1297 35000727000817
P41_SP00108 1579 672
P41_ST00118 1606
P41_SP00109 1661 663
P41_ST00119 1689 19 6 0.96
P41_SP00110
P41_ST00120 1737 639
P41_TL00011 677
P41_ST00121 683 13 0.13
P41_SP00111 715
P41_ST00122 198 Novembre 0.35 80766848
P41_SP00112 324
P41_ST00123 353 1941
P41_SP00113 442 714
P41_ST00124 471 682 149 chappe 0.49 8738007
P41_SP00114 722
P41_ST00125 641 8
P41_SP00115 656 712
P41_ST00126 680 681
P41_SP00116 709 713
P41_ST00127 731 Censure 2743006
P41_SP00117 882
P41_ST00128 904 06
P41_SP00118 949 711
P41_ST00129 973 175 Tribunal 50520053
P41_SP00119
P41_ST00130 1172
P41_SP00120 1210 710
P41_ST00131 1233 Cassation; 2700805035
P41_TL00012 110 730
P41_ST00132 738 PAR 880
P41_SP00121 203 770
P41_ST00133 737 CES 0.91
P41_SP00122
P41_ST00134 199 MOTIFS, 7064342
P41_SP00123 771
P41_ST00135
P41_SP00124 612 769
P41_ST00136 208
P41_SP00125 698
P41_ST00137 066
P41_SP00126 773 767
P41_ST00138 804 735 221 conclusions 80311764004
P41_SP00127 1025
P41_ST00139 1055 734 conformes 704201076
P41_SP00128 1254 766
P41_ST00140 1284 733
P41_SP00129 1330 765
P41_ST00141 1363 732 179 Ministre 303040557
P41_SP00130 1542
P41_ST00142 1574 Public, 7002523
P41_SP00131 1706
P41_ST00143 1741
P41_TL00013 776 1716
P41_ST00144 783 44780172
P41_SP00132 814
P41_ST00145 263 782 rejette 5607007
P41_SP00133 822
P41_ST00146 406 792 comme 20078
P41_SP00134 540
P41_ST00147 571 mal
P41_SP00135
P41_ST00148 671 781 105 fond 40007
P41_SP00136 812
P41_ST00149 805 780
P41_SP00137
P41_ST00150 864 779 152 pourvoi 0060006
P41_SP00138 1016 820
P41_ST00151 1047
P41_SP00139 1085 811
P41_ST00152 1117 778 167 Charlus 40721703
P41_SP00140
P41_ST00153 1314 Jean-Charles 068101370476
P41_SP00141 1565 810
P41_ST00154 1595 784 contre 701007
P41_SP00142 1711 808
P41_ST00155 1742 0.46 36
P41_TL00014 1698
P41_ST00156 826 18085700
P41_SP00143 867
P41_ST00157 827 66
P41_SP00144 299 858
P41_ST00158 326 837 onze 1037
P41_SP00145
P41_ST00159 436 Septembre 070588116
P41_SP00146 636 866
P41_ST00160 825 0078
P41_SP00147 762 857
P41_ST00161 788
P41_SP00148 834
P41_ST00162 824 176 'Tribunal 085400070
P41_SP00149 1035 856
P41_ST00163 1061 823 Civil 0.78 46000
P41_SP00150 1153
P41_ST00164 1180
P41_SP00151 1219
P41_ST00165 1244 217 Saint-Marc 0871036760
P41_SP00152 1461
P41_ST00166 1488 106 rendu 55060
P41_SP00153 1594 854
P41_ST00167 1618
P41_SP00154 853
P41_ST00168 1686 pro 000 profit
P41_TL00015 865 44
P41_ST00169 871 fit
P41_SP00155 903
P41_ST00170 122
P41_SP00156
P41_ST00171 193 163 707545000
P41_SP00157
P41_ST00172 389 870 Pierre-Louis; 6460070400606
P41_SP00158 647
P41_ST00173 685 869 157 ordonne 0.85 0000306
P41_SP00159 842 902
P41_ST00174 874 881
P41_SP00160 913 901
P41_ST00175 946 231 consquence 50238007507
P41_SP00161 909
P41_ST00176 1209
P41_SP00162 1237 900
P41_ST00177 confiscation 327000084311
P41_SP00163 1495 899
P41_ST00178 1529
P41_SP00164 1567
P41_ST00179 1600 168 l'amende 00867088
P41_TL00016 1707
P41_ST00180 914 dpose 0.26 7838788
P41_SP00165 195 956
P41_ST00181 0.21
P41_SP00166 248 948
P41_ST00182 273 condamne 20008007
P41_SP00167 466
P41_ST00183 915 0.40 74807848
P41_SP00168 657
P41_ST00184 0.44 177575675760
P41_SP00169 930 947
P41_ST00185 955 925 69 aux
P41_SP00170 1024 945
P41_ST00186 1048 dpens 080633
P41_SP00171 1174 953
P41_ST00187 1199 912 liquids 01007281
P41_SP00172 1345
P41_ST00188 1370
P41_SP00173 1386 944
P41_ST00189 1411
P41_SP00174 1440
P41_ST00190 1465 922 somme 02005
P41_SP00175 1598
P41_ST00191 1622
P41_SP00176
P41_ST00192 1703 939 3 .
P41_SP00177 942
P41_ST00193 1730
P41_SP00178 1733
P41_ST00194 1758 938 4 ,
P41_TL00017 959
P41_ST00195 971 goures, 8860800
P41_SP00179 187 1000
P41_ST00196 972 72
P41_SP00180
P41_ST00197 ce, 180
P41_SP00181 315 995
P41_ST00198 342 non
P41_SP00182
P41_ST00199 435 960 compris 3000174
P41_SP00183
P41_ST00200 609
P41_SP00184 993
P41_ST00201 658 coiit 60885
P41_SP00185
P41_ST00202 761
P41_SP00186 807 991
P41_ST00203 831 prsent 0080604
P41_SP00187 966
P41_ST00204 989 103 arrt: 740804
P41_TL00018 1011
P41_ST00205 99 Ainsi 56306
P41_SP00188
P41_ST00206 240 jug 3008
P41_SP00189 1056
P41_ST00207 349
P41_SP00190
P41_ST00208 prononc 00006618
P41_SP00191 585
P41_ST00209 616 075
P41_SP00192
P41_ST00210 705 1015 Nous. 10554
P41_SP00193 817
P41_ST00211 850 104 Etzer 44450
P41_SP00194 954
P41_ST00212 984 1014 142 Vilaire. 55070470
P41_SP00195 1046
P41_ST00213 1158 1013 277 vice-prsident, 746700085678300
P41_SP00196 1435
P41_ST00214 1470 1012 140 Bignon 600706
P41_SP00197 1610 1052
P41_ST00215 1640 129 Pierre- 5070651
P41_TL00019 1057
P41_ST00216 Louis. 415730
P41_SP00198 1093
P41_ST00217 Louis 33460
P41_SP00199
P41_ST00218 343 158 Marceau 4603670
P41_SP00200
P41_ST00219 530 Lecorps. 65704757
P41_SP00201 1101
P41_ST00220 719 1059 Jean-Baptiste 6570367000367
P41_SP00202 1100
P41_ST00221 123 Cinas 560771
P41_SP00203 1135 1091
P41_ST00222 1067
P41_SP00204 1090
P41_ST00223 1224 Rodolphe 30700066
P41_SP00205 1098
P41_ST00224 1439 124 Barau. 374807
P41_SP00206 1563
P41_ST00225 1593 juges, 520737
P41_SP00207 1701
P41_ST00226 1732 77
P41_TL00020
P41_ST00227 1105 audience 88168138
P41_SP00208 1138
P41_ST00228 publique 03005047
P41_SP00209 1145
P41_ST00229 432 1106
P41_SP00210 477 1136
P41_ST00230 94 jeudi 17401
P41_SP00211
P41_ST00231 625 75
P41_SP00212
P41_ST00232 697 95 Mars 2840
P41_SP00213
P41_ST00233 1104 1943. 10672
P41_SP00214 934
P41_ST00234 1115
P41_SP00215 1001
P41_ST00235 1027 prsence 04837078
P41_SP00216 1144
P41_ST00236 1204 1103
P41_SP00217
P41_ST00237 1102 Monsieur 10537755
P41_SP00218 1451
P41_ST00238 Hubert 040600
P41_SP00219 1134
P41_ST00239 Alexis, 6076540
P41_TL00021 1715
P41_ST00240 1149 Substitut 070375260
P41_SP00220 1182
P41_ST00241 1150
P41_SP00221 303
P41_ST00242 329 247 Commissaire 60003338725
P41_SP00222
P41_ST00243 0.89 02
P41_SP00223 1181
P41_ST00244 298 Gouvernement, 0138711718357
P41_SP00224 969
P41_ST00245 998 130 assists 87300080
P41_SP00225 1128
P41_ST00246 1152
P41_SP00226 1191
P41_ST00247 1147 M.
P41_SP00227
P41_ST00248 1296 Devze 588688
P41_SP00228 1430 1179
P41_ST00249 1456 Tanis, 680100
P41_SP00229 1578
P41_ST00250 164 commis- 5002647
P41_TL00022 514
P41_ST00251 greffier: 786511703
P41_SP00230 1234 -97
P41_ST00252 1250 Il
P41_SP00231 1281
P41_ST00253 1259
P41_SP00232 1282
P41_ST00254 1251 ordonn, 00300085
P41_SP00233 1283
P41_ST00255 etc 643
P41_SP00234
P41_ST00256 464 1277 5
P41_TL00023 1309
P41_ST00257 En 37
P41_SP00235 159 1341
P41_ST00258 49 foi 772
P41_SP00236 230
P41_ST00259 1310
P41_SP00237 289 1342
P41_ST00260 308 quoi. 00443
P41_SP00238 1350
P41_ST00261 425 1318 etc. 0.38 8861
P41_TL00024 1399 986
P41_ST00262 No.
P41_SP00239 1431
P41_ST00263 1400 n
P41_SP00240 577
P41_ST00264 777 SOMMAIRE 22538045
P41_TL00025 494 1518 836
P41_ST00265 1520 Action 830787
P41_SP00241 1554
P41_ST00266 650 possessoire, 550003088700
P41_SP00242 893 1561 18
P41_ST00267 125 Chose 72800
P41_SP00243 1036
P41_ST00268 juge, 868606
P41_SP00244 1560
P41_ST00269 1196 1519 Titres. 2408070
P41_TL00026 1585
P41_ST00270 1587 L'art. 0.42 458286
P41_SP00245 1619
P41_ST00271 1588 4080
P41_SP00246 351 1620
P41_ST00272 1599 c.
P41_SP00247
P41_ST00273 civ. 7074
P41_SP00248
P41_ST00274 limite 031367
P41_SP00249
P41_ST00275 l'autorit 0346487218
P41_SP00250
P41_ST00276
P41_SP00251
P41_ST00277
P41_SP00252
P41_ST00278 1589 101 chose 62727
P41_SP00253
P41_ST00279 1119 juge 10877
P41_SP00254 1627
P41_ST00280 052
P41_SP00255 1313
P41_ST00281 parties 0416678
P41_SP00256 1625
P41_ST00282 1494 1597
P41_SP00257 1533 1617
P41_ST00283 1596 cause. 235285
P41_SP00258 1667
P41_ST00284 Les 510
P41_TL00027 1629 1717
P41_ST00285 1630 194 jugements 0.37 638827775
P41_SP00259 1671
P41_ST00286 1632 qui 063
P41_SP00260 335
P41_ST00287 1641 196 consacrent 7613066848
P41_SP00261 552 1664
P41_ST00288 580 1645 un
P41_SP00262 1665
P41_ST00289 649 droit 05744
P41_SP00263 742
P41_ST00290 1633 rel 6560
P41_SP00264 828
P41_ST00291 852 n'chappent 50772600350
P41_SP00265 1082 1672
P41_ST00292 1107 1643 59 pas 004
P41_SP00266 1166
P41_ST00293 1189 0.95
P41_SP00267 1206 1663
P41_ST00294 1232
P41_SP00268 1261
P41_ST00295 1286 matrise 36624466
P41_SP00269
P41_ST00296
P41_SP00270 1662
P41_ST00297 1523 ce
P41_SP00271 1556
P41_ST00298 1582 1637 texte. 632151
P41_SP00272 1683
P41_ST00299 Ces 573
P41_TL00028 1673 1719
P41_ST00300 1681 juaement 38887776
P41_SP00273 1722
P41_ST00301 261 1691 ne 68
P41_SP00274 301
P41_ST00302 comportent 1760757877
P41_SP00275 544 1718
P41_ST00303 568
P41_SP00276 628
P41_ST00304 1678 62777
P41_SP00277 750 1710
P41_ST00305 67787
P41_SP00278
P41_ST00306 891
P41_SP00279 1709
P41_ST00307 932 1677 l'gard 0147550
P41_SP00280
P41_ST00308 074
P41_SP00281 1139
P41_ST00309 1165 87 tiers. 455610
P41_SP00282 1252
P41_ST00310 1278 197 Seulement 085064862
P41_SP00283 1475
P41_ST00311 1499 1674 ils
P41_SP00284 1538
P41_ST00312 constituent 27643505774
P41_TL00029 1720 1697
P41_ST00313 1725 476
P41_SP00285 1757
P41_ST00314 139 1724 titres 757883
P41_SP00286
P41_ST00315 1736 068
P41_SP00287 1763
P41_ST00316 leur 2512
P41_SP00288
P41_ST00317 209 bnficiaire 072524846078
P41_SP00289 1755
P41_ST00318 1731 peut 0386
P41_SP00290 1761
P41_ST00319 774 invoquer 33861668
P41_SP00291
P41_ST00320 erga 7024
P41_SP00292 1044
P41_ST00321 1069 omnes 07070
P41_SP00293 1753
P41_ST00322 1211 64645
P41_SP00294 1346 1752
P41_ST00323 1729 127 067270
P41_SP00295 1497 1760
P41_ST00324 1521
P41_SP00296 1751
P41_ST00325 sa
P41_SP00297
P41_ST00326 1642 posses 072676 possession,
P41_TL00030 1764
P41_ST00327 1769 sion, 38776
P41_SP00298 1802
P41_ST00328 1770 79 sauf 6775
P41_SP00299
P41_ST00329 1781 au.x 3418
P41_SP00300 1801
P41_ST00330 368 1768 tiers 60560
P41_SP00301 1800
P41_ST00331 467
P41_SP00302
P41_ST00332 combattre 467013728
P41_SP00303 702 1799
P41_ST00333 724 1778
P41_SP00304 785 1806
P41_ST00334
P41_SP00305
P41_ST00335 1776 057461
P41_SP00306
P41_ST00336 170 contraire 054042335
P41_SP00307 1184
P41_ST00337 1208 1765 l'effet 0050066
P41_SP00308 1312 1797
P41_ST00338 1338 rsultant 784416085
P41_SP00309 1505
P41_ST00339 1531
P41_SP00310 1570 1796
P41_ST00340 ces
P41_SP00311
P41_ST00341 1670 titres. 3217260
P41_TL00031 617 1855 598
P41_ST00342 1857 ARRET 78610
P41_SP00312 1888
P41_ST00343 1856
P41_SP00313
P41_ST00344
P41_SP00314 940
P41_ST00345 MARS 5775
P41_SP00315
P41_ST00346 1132 1943 0476
P41_TL00032 475 1921 885
P41_ST00347 1923 Charles 4236406
P41_SP00316 1957
P41_ST00348 654 1922 Courtois 76483770
P41_SP00317 830 1956
P41_ST00349 849 1926 357480
P41_SP00318 981
P41_ST00350 Rosemond 54600513
P41_SP00319 1955
P41_ST00351 Jeudi. 005370
P41_TL00033 2013 754
P41_ST00352 2014 AU 0.24
P41_SP00320 608 2047
P41_ST00353 NOM
P41_SP00321
P41_ST00354
P41_SP00322 2046
P41_ST00355
P41_SP00323
P41_ST00356 980 REPUBLIQUE 5764717151
P41_TL00034 2079 1351
P41_ST00357 2082 Le
P41_SP00324 2116
P41_ST00358 70017280
P41_SP00325 2114
P41_ST00359 2083
P41_SP00326
P41_ST00360 2081 Cassation, 5848800240
P41_SP00327
P41_ST00361 2e.
P41_SP00328 759
P41_ST00362 794 Section, 08200531
P41_SP00329
P41_ST00363 979 2093 a 0.18
P41_SP00330 2113
P41_ST00364 2080 37063
P41_SP00331
P41_ST00365 1169 l'arrt 0276076
P41_SP00332 2112
P41_ST00366 1315 suivant: 65457655
P41_TL00035 119 2132
P41_ST00367 2137 Sur 564
P41_SP00333 2169
P41_ST00368 2138
P41_SP00334
P41_ST00369 280 0200875
P41_SP00335 431 2178
P41_ST00370
P41_SP00336 2170
P41_ST00371 4084188
P41_SP00337 2171
P41_ST00372 Courtois, 200103080
P41_SP00338 892
P41_ST00373 929 2136 identifi 438050778
P41_SP00339 1080
P41_ST00374 1113 2147
P41_SP00340 1155 2168
P41_ST00375 1190
P41_SP00341 1260
P41_ST00376 1299 2134 115 5957. 0.88 00006
P41_SP00342 1414
P41_ST00377 2133 propritaire, 0570717271166
P41_SP00343 1688 2175
P41_ST00378 demeurant
P41_TL00036 2179 1695
P41_ST00379 2191 meurant 6888818
P41_SP00344 2214
P41_ST00380 2183 0.14
P41_SP00345 2213
P41_ST00381 287 2182 Port-au-Prince, 748478805628870
P41_SP00346 2215
P41_ST00382 615 2190 avant 76884
P41_SP00347
P41_ST00383 2193 91 pour 0788
P41_SP00348 833 2222
P41_ST00384 121 avocat 860630
P41_SP00349 976
P41_ST00385 Me. 584
P41_SP00350
P41_ST00386 2181 Rigal, 468700
P41_SP00351 2221
P41_ST00387 2180 008504008
P41_SP00352 1381 2212
P41_ST00388 1404
P41_SP00353 2211
P41_ST00389
P41_SP00354 1539
P41_ST00390 1572 508
P41_SP00355
P41_ST00391 2186
P41_SP00356 2210
P41_ST00392 2189 pa patent
P41_TL00037 2226
P41_ST00393 2228 tent 38868
P41_SP00357 2258
P41_ST00394 2238
P41_SP00358
P41_ST00395 246
P41_SP00359 2259
P41_ST00396 344 2227 70.381 015878
P41_SP00360 478
P41_ST00397 2239 :
P41_TL00038 2266
P41_ST00398 2270 Contre 646527
P41_SP00361 2303
P41_ST00399 284 2283
P41_SP00362
P41_ST00400 2272 35280788
P41_SP00363 2312
P41_ST00401 569 lendu 06755
P41_SP00364 675 2304
P41_ST00402
P41_SP00365
P41_ST00403 768
P41_SP00366 809 2305
P41_ST00404 841 2271 Juillet 1820088
P41_SP00367 964
P41_ST00405 3060
P41_SP00368 1097
P41_ST00406 1130 2282
P41_SP00369 2311
P41_ST00407
P41_SP00370 1247 2302
P41_ST00408 2269 50000070
P41_SP00371 1453
P41_ST00409 1485 2268 53000
P41_SP00372 1576 2301
P41_ST00410 1607
P41_SP00373 1646 2300
P41_ST00411 Petit- 060333
P41_TL00039
P41_ST00412 2315 Gove. 688883
P41_SP00374 2348
P41_ST00413 2328
P41_SP00375
P41_ST00414 288 2327 ses 072
P41_SP00376 336
P41_ST00415 2317 attributions 804030015740
P41_SP00377 2349
P41_ST00416 613 165 d'Appel, 10700605
P41_SP00378 2357
P41_ST00417 806
P41_SP00379 847
P41_ST00418 2316 013520
P41_SP00380 985
P41_ST00419
P41_SP00381 1050
P41_ST00420 1075 18260000
P41_SP00382
P41_ST00421 1304 2314 Jeudi, 166721
P41_SP00383 1417 2347
P41_ST00422 1446 2313 dit
P41_SP00384 1496 2346
P41_ST00423 1522 Petit-Cousin, 7806241030100
P41_TL00040 1713
P41_ST00424 2359 778782228
P41_SP00385 2392
P41_ST00425 2372
P41_SP00386 2393
P41_ST00426 2361
P41_SP00387 391
P41_ST00427 426 2362 6282. 06072
P41_SP00388
P41_ST00428 574 propritaire 012006847557
P41_SP00389 799 2401
P41_ST00429 rural, 060800
P41_SP00390 2394
P41_ST00430 202 568700765
P41_SP00391 1168
P41_ST00431 1198 2371
P41_SP00392
P41_ST00432 2360
P41_SP00393 2391
P41_ST00433 1329 section 4720053
P41_SP00394
P41_ST00434 1491 2358 rurale 600674
P41_SP00395
P41_ST00435
P41_SP00396 1668 2390
P41_ST00436 Des- 0736
P41_TL00041 2402
P41_ST00437 2415 SDurces. 78882610
P41_SP00397 214 2437
P41_ST00438 245 2404 Commune 3200877
P41_SP00398 2438
P41_ST00439 473 2407
P41_SP00399 511
P41_ST00440 2406 Logne. 78008272
P41_SP00400 2446
P41_ST00441 740 2414 ayant 85820
P41_SP00401 844
P41_ST00442 2417 0.86 3001
P41_SP00402 965
P41_ST00443 2413 avocats 8335700
P41_SP00403
P41_ST00444 1160 2405 Mes. 7770
P41_SP00404 1246 2436
P41_ST00445 1276 J.
P41_SP00405 2435
P41_ST00446 R.
P41_SP00406 1382
P41_ST00447 2403 Crvecur 545766503
P41_SP00407 1614
P41_ST00448 2411
P41_SP00408
P41_ST00449 Jean 2778
P41_TL00042 2449 1167
P41_ST00450 2454 Mhu. 88486
P41_SP00409 191 2487
P41_ST00451 2453 identifis 3074270085
P41_SP00410 2485
P41_ST00452 2462
P41_SP00411 2484
P41_ST00453 patents 18675083
P41_SP00412 2492
P41_ST00454 2463
P41_SP00413 701
P41_ST00455 2451 Nos. 7702
P41_SP00414 2483
P41_ST00456 2450 246, 5700
P41_SP00415
P41_ST00457 1.
P41_SP00416 987 2482
P41_ST00458 98 8865 2015
P41_SP00417 1114
P41_ST00459 1142 2458
P41_SP00418 1173
P41_ST00460 1200 2:
P41_TL00043
P41_ST00461 2499 Ou. 7457
P41_SP00419 2531
P41_ST00462 2509
P41_SP00420 2530
P41_ST00463 321 2498 audiences 736081372
P41_SP00421 2529
P41_ST00464 520 2497 184 publiques 270430066
P41_SP00422 704 2537
P41_ST00465 064
P41_SP00423 2527
P41_ST00466 802
P41_SP00424
P41_ST00467 845 2504
P41_SP00425 876
P41_ST00468 I
P41_SP00426 2528
P41_ST00469 931 2496
P41_SP00427
P41_ST00470 2495
P41_SP00428 1066
P41_ST00471 1096 00787
P41_SP00429 1205
P41_ST00472 1229 2494 Mes
P41_SP00430 2526
P41_ST00473 1325 2493 Rigal 00770
P41_SP00431 1424 2533
P41_ST00474 2501 73
P41_SP00432 2525
P41_ST00475 1498
P41_SP00433 2524
P41_ST00476 1555 B.
P41_SP00434
P41_ST00477 Cantave. 17007854
P41_TL00044
P41_ST00478 2543 celui-ci 78658273
P41_SP00435 207 2575
P41_ST00479 agissant 83030844
P41_SP00436 385 2582
P41_ST00480 2552 0205
P41_SP00437 507
P41_ST00481 537 2541
P41_SP00438 605 2573
P41_ST00482 211 Crvecur. 1758687500
P41_SP00439
P41_ST00483 2551
P41_SP00440 920
P41_ST00484 2540
P41_SP00441 2571
P41_ST00485 lecture 0744005
P41_SP00442
P41_ST00486 2539
P41_SP00443 1222
P41_ST00487 requtes 07008363
P41_SP00444 2578
P41_ST00488 1434 2538
P41_SP00445 2569
P41_ST00489 0620772
P41_SP00446
P41_ST00490 2545
P41_SP00447
P41_ST00491 1734 53
P41_TL00045
P41_ST00492 2588 117 Numa 8568
P41_SP00448 2619
P41_ST00493 2587 Rigaud. 0608002
P41_SP00449 2626
P41_ST00494 2586 000255380
P41_SP00450
P41_ST00495 597
P41_SP00451 2618
P41_ST00496 2584 33550118045
P41_SP00452 917
P41_ST00497 0.92 01
P41_SP00453 990 2616
P41_ST00498 1017 296 0220740706744
P41_SP00454 2617
P41_ST00499 dans 7800
P41_SP00455 1425 2615
P41_ST00500 1452 2583
P41_SP00456 1480
P41_ST00501 1508 rquisitoire 670050200537
P41_SP00457 1723 2622
P41_ST00502 1750
P41_TL00046 2629
P41_ST00503 2631 67600800
P41_SP00458 2664
P41_ST00504 2633
P41_SP00459 306
P41_ST00505 332 54854068607
P41_SP00460 578
P41_ST00506 603 2630 Franois 20844320
P41_SP00461 2670
P41_ST00507 Mathon: 6770720
P41_TL00047 128 2671
P41_ST00508 2680 Vu: 708
P41_SP00462 2712
P41_ST00509 2681
P41_SP00463 2711
P41_ST00510 2677 dclaration 18608344604
P41_SP00464 2710
P41_ST00511 524 de-
P41_SP00465 2708
P41_ST00512 2674 pourvoi: 06658360
P41_SP00466 757 2716
P41_ST00513 789 2675
P41_SP00467 2706
P41_ST00514 06473500
P41_SP00468 1020 2714
P41_ST00515 2673 attaqu: 88380484
P41_SP00469 1201 2713
P41_ST00516
P41_SP00470 2704
P41_ST00517 07007080
P41_SP00471
P41_ST00518 1479 2672
P41_SP00472 1535
P41_ST00519 0730440
P41_SP00473
P41_ST00520 2682 avec 8185
P41_TL00048 74
P41_ST00521 2727 ks
P41_SP00474 118 2758
P41_ST00522 2725 pices 075484
P41_SP00475 2765
P41_ST00523 267
P41_SP00476 283 2755
P41_ST00524 2722 l'appui: 00720105
P41_SP00477 456 2763
P41_ST00525 483 080
P41_SP00478 527 2753
P41_ST00526 548 2720 86302650645
P41_SP00479 2752
P41_ST00527 2719
P41_SP00480 835 2750
P41_ST00528 2718 703166687
P41_SP00481 1038 2751
P41_ST00529 2717 Public 733007
P41_SP00482
P41_ST00530
P41_SP00483 1235 2749
P41_ST00531 1258 174
P41_SP00484 1301
P41_ST00532 1323 articles 70307172
P41_SP00485 1454
P41_ST00533 1478
P41_SP00486 1517
P41_ST00534 1549
P41_SP00487 2748
P41_ST00535 C.
P41_SP00488
P41_ST00536 P.
P41_SP00489 1721
P41_ST00537 1746
P41_TL00049 2766
P41_ST00538
P41_SP00490 2803
P41_ST00539 2770 6580
P41_SP00491 2802
P41_ST00540 2769
P41_SP00492 304 2800
P41_ST00541 331 2767 6328
P41_SP00493 2799
P41_ST00542 Civil: 526307
P41_TL00050 2823
P41_ST00543 2831 Et
P41_SP00494 2863
P41_ST00544 aprs 80074
P41_SP00495 292 2870
P41_ST00545 2841
P41_SP00496
P41_ST00546 379 2828 avoir 78640
P41_SP00497 2860
P41_ST00547 500 143 dlibr 08067708
P41_SP00498 2859
P41_ST00548 2838
P41_SP00499
P41_ST00549 2826 Chambre 3685006
P41_SP00500
P41_ST00550
P41_SP00501 2857
P41_ST00551 1002 2824 Conseil 3735840
P41_SP00502 1141
P41_ST00552 conformment 718032085751
P41_SP00503
P41_ST00553 1473
P41_SP00504 2855
P41_ST00554 1516
P41_SP00505 1543 2856
P41_ST00555 1571 Loi; 5000
P41_TL00051 2877
P41_ST00556 2886 562
P41_SP00506 2918
P41_ST00557 2884 239 L'UNIQUE 31277537
P41_SP00507 2925
P41_ST00558 515 2882 72157
P41_SP00508 2915
P41_ST00559 2881 04
P41_SP00509 2914
P41_ST00560 2880 POURVOI 5520016
P41_SP00510 2913
P41_ST00561 0686
P41_SP00511 2921
P41_ST00562 294 d'incomptence 70745502847386
P41_SP00512 1466
P41_ST00563 1492 2888
P41_SP00513 2911
P41_ST00564 1551 2879
P41_SP00514
P41_ST00565 300078552
P41_TL00052 2922
P41_ST00566 2929
P41_SP00515 2963
P41_ST00567 2930 l'art. 838600
P41_SP00516
P41_ST00568 2070
P41_SP00517 2961
P41_ST00569
P41_SP00518 2960
P41_ST00570 2928
P41_SP00519 481
P41_ST00571 2927
P41_SP00520
P41_ST00572 2939
P41_SP00521 606 2959
P41_ST00573 2938
P41_SP00522 659
P41_ST00574
P41_SP00523 2966
P41_ST00575 l'action 40842062
P41_SP00524 908 2958
P41_ST00576 introduite 5740300007
P41_SP00525 1125 2957
P41_ST00577 2934 333205
P41_SP00526 1263
P41_ST00578 7474073
P41_SP00527
P41_ST00579 1450 2923 169 50020222
P41_SP00528 2956
P41_ST00580
P41_SP00529 1682 2955
P41_ST00581 Tri
P41_TL00053 2968
P41_ST00582 2975 bunal 88585
P41_SP00530
P41_ST00583 2974
P41_SP00531 244 3006
P41_ST00584 269 Paix 6828
P41_SP00532 354
P41_ST00585 381
P41_SP00533 3005
P41_ST00586 2972 262 Grand-Gove 00870306858
P41_SP00534
P41_ST00587 2980
P41_SP00535 3003
P41_ST00588 2982 une 055
P41_SP00536 872
P41_ST00589 2970 action 573812
P41_SP00537 3002
P41_ST00590 1041 ptitoire. 8806014061
P41_SP00538 1212 3010
P41_ST00591 2978
P41_SP00539 1269
P41_ST00592 1298 2981
P41_SP00540
P41_ST00593 1364
P41_SP00541 1396
P41_ST00594 1422
P41_SP00542 1486 3009
P41_ST00595 1512 2969
P41_SP00543 3000
P41_ST00596 611707377


xml version 1.0 encoding UTF-8
alto xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:noNamespaceSchemaLocation http:schema.ccs-gmbh.commetaealto-1-2.xsd xmlns:xlink http:www.w3.orgTRxlink
Description
MeasurementUnit pixel
sourceImageInformation
fileName W:\Main\OCR\ABBYY and KIRTAS_PROCESSING\Kirtas\AA00000461\00019\\00283.tif
OCRProcessing ID OCRPROCESSING_1
preProcessingStep
processingSoftware
softwareCreator Kirtas Technologies, Inc.
softwareName BookScan Editor
softwareVersion 3.6
ocrProcessingStep
Kirtas Technologies, Inc.
OCR Manager
3.0.0.0
Layout
Page P283 PHYSICAL_IMG_NR 283 HEIGHT 3162 WIDTH 1911
TopMargin P283_TM00001 HPOS 0 VPOS 146
LeftMargin P283_LM00001 32 2920
RightMargin P283_RM00001 1780 131
BottomMargin P283_BM00001 3066 96
PrintSpace P283_PS00001 1748
TextBlock P283_TB00001 368 148 1056 44
TextLine P283_TL00001 375 157 1040 26
String P283_ST00001 191 CONTENT BULLETIN WC 0.34 CC 76737677
SP P283_SP00001 566 183 22
P283_ST00002 588 158 69 24 DES 0.29 578
P283_SP00002 657 182 18
P283_ST00003 675 25 ARRETS 0.63 724700
P283_SP00003 821
P283_ST00004 843 52 DU 0.40 47
P283_SP00004 895 20
P283_ST00005 915 199 TRIBUNAL 0.38 45467776
P283_SP00005 1114 23
P283_ST00006 1137 46 DE 0.33 76
P283_SP00006 1183
P283_ST00007 1203 212 CASSATION 886276337
P283_TB00002 1660 98 58
P283_TL00002 1667 154 84 41
P283_ST00008 281 0.79 006
P283_TB00003 262 2804
P283_TL00003 270 986 78
P283_ST00009 33 No. 0.73 232
P283_SP00007 110 303 30
P283_ST00010 140 271 6 1.00
P283_SP00008 605
P283_ST00011 763 315 264 SOMMAIRE 0.76 00236340
P283_TL00004 307 390 1174 42
P283_ST00012 391 284 34 Irrecevabilit 0.51 57404030888845
P283_SP00009 591 425 19
P283_ST00013 610 392 66 des 0.87 400
P283_SP00010 676
P283_ST00014 694 195 Pourvois. 535708300
P283_SP00011 889 2
P283_ST00015 891 411 43 0.00 10
P283_SP00012 934 417 3
P283_ST00016 937 229 Exceptions 0.61 0730446354
P283_SP00013 1166 432 16
P283_ST00017 1182 299 Prjudicielles. 0.71 121810147067002
P283_TL00005 97 470 1658
P283_ST00018 45 Le 0.44
P283_SP00014 142 504 27
P283_ST00019 169 481 134 21 recours 0.54 3176363
P283_SP00015 502 28
P283_ST00020 331 482 39 en 0.56 53
P283_SP00016 370
P283_ST00021 398 Cassation 424626358
P283_SP00017 581 503
P283_ST00022 608 478 118 contre 0.31 678586
P283_SP00018 726
P283_ST00023 754 un 0.81 03
P283_SP00019 800
P283_ST00024 827 479 179 jugement 0.49 61544657
P283_SP00020 1006 511 29
P283_ST00025 1035 472 108 rendu 34501
P283_SP00021 1143
P283_ST00026 1169 sur 505
P283_SP00022 1227
P283_ST00027 1255 471 31 la 0.80 40
P283_SP00023 1285
P283_ST00028 1312 218 comptence 0.42 6540766875
P283_SP00024 1530 510
P283_ST00029 1557 est 0.39 575
P283_SP00025 1604
P283_ST00030 1632 123 ouvert 0.45 457734
P283_TL00006 515 544
P283_ST00031 523 103 avant 36034
P283_SP00026 144 547
P283_ST00032 168 516 le 0.65
P283_SP00027 197
P283_ST00033 220 177 0.53 51176465
P283_SP00028 397 555
P283_ST00034 423 162 dfinitif. 0.66 0711835203
P283_TL00007 94 569 1639
P283_ST00035 571 62 Les 0.57 335
P283_SP00029 156 603
P283_ST00036 180 582 moyens 663580
P283_SP00030 324 611
P283_ST00037 347 de 0.75 05
P283_SP00031 386
P283_ST00038 409 150 dfenses 0.47 06267648
P283_SP00032 559
P283_ST00039 583 572 89 dont 0.50 0685
P283_SP00033 672
P283_ST00040 265 l'apprciation 0.78 00100536115031
P283_SP00034 959
P283_ST00041 983 579 0.36 674
P283_SP00035 1029
P283_ST00042 1053 570 intimement 4544464445
P283_SP00036 1273 604
P283_ST00043 1299 59 lie 0.68 5403
P283_SP00037 1358 602
P283_ST00044 1381 5
P283_SP00038 1400
P283_ST00045 1423 celle 0.52 76126
P283_SP00039 1501
P283_ST00046 1525 06
P283_SP00040 1564
P283_ST00047 1588 00
P283_SP00041 1618
P283_ST00048 1642 91 pour 0.67 0606 SUBS_TYPE HypPart1 SUBS_CONTENT poursuite
P283_TL00008 614 1714
P283_ST00049 615 88 suite 0.41 82656 HypPart2
P283_SP00042 129 648
P283_ST00050 151 292 37 correctionnelle, 0.48 6665755476370460
P283_SP00043 443 651
P283_ST00051 469 617 86 0.35 7737
P283_SP00044 647
P283_ST00052 616 170 l'examen 0.58 43620366
P283_SP00045 751
P283_ST00053 776 625 0.59
P283_SP00046 822
P283_ST00054 848 213 insparable 63570383006
P283_SP00047 1061 655
P283_ST00055 1084
P283_SP00048 1124
P283_ST00056 1147 87 celui 75624
P283_SP00049 1234
P283_ST00057 1258 04
P283_SP00050 1298
P283_ST00058 1323 0.72
P283_SP00051 1353
P283_ST00059 1379 623 161 question 03145173
P283_SP00052 1540 654
P283_ST00060 1565 190 principale 0546580005
P283_TL00009 659 1712
P283_ST00061 669 et
P283_SP00053 73 693
P283_ST00062 661 55 0.30 766
P283_SP00054 692
P283_ST00063 174 160 lments 74754367
P283_SP00055 334
P283_ST00064 358 660 217 constitutifs 756671717327
P283_SP00056
P283_ST00065 600 662 du 07
P283_SP00057 646
P283_ST00066 671 dlai 08413
P283_SP00058 758
P283_ST00067 781 ne 0.69
P283_SP00059
P283_ST00068 844 214 constituent 75856364735
P283_SP00060 1058
P283_ST00069 1083 102 point 0.70 05134
P283_SP00061 1185 700
P283_ST00070 1214 64 une 382
P283_SP00062 1278
P283_ST00071 1302 exception 506505658
P283_SP00063 1484
P283_ST00072 1510 244 prjudicielle. 00404020330566
P283_TL00010 562 784 668
P283_ST00073 785 163 ARRET 35600
P283_SP00064 725 816
P283_ST00074 749 70 54
P283_SP00065 819 817
P283_ST00075
P283_SP00066 885 815
P283_ST00076 910 211 FEVRIER 0057526
P283_SP00067 1121
P283_ST00077 1146 1943 0415
P283_TL00011 487 860
P283_ST00078 861 Antoine 8874580
P283_SP00068 894
P283_ST00079 Rigal 14404
P283_SP00069 782 902
P283_ST00080 864 258660
P283_SP00070 931 17
P283_ST00081 948 862 Vve. 0.85 5000
P283_SP00071 1042
P283_ST00082 80 Elie 0.82 0070
P283_SP00072 1141
P283_ST00083 1158 Mnos. 143600
P283_TL00012 520 975 755
P283_ST00084 68 AU 0.32
P283_SP00073 1008
P283_ST00085 620 112 NOM
P283_SP00074 732
P283_ST00086 765
P283_SP00075 829
P283_ST00087 LA 0.46
P283_SP00076 924
P283_ST00088 958 317 REPUBLIQUE 5107747285
P283_TL00013 1051 1372
P283_ST00089 35
P283_SP00077 145 1086
P283_ST00090 167 175 Tribunal 52000372
P283_SP00078 342 1085
P283_ST00091 366 1054 38 0.28
P283_SP00079 404
P283_ST00092 427 193 Cassation, 3856802000
P283_SP00080 1088
P283_ST00093 645 premire 00743734
P283_SP00081 808 1093
P283_ST00094 831 Section, 0.64 75240720
P283_SP00082 981
P283_ST00095 1065 15 a 0.17 8
P283_SP00083 1021
P283_ST00096 1048 105 55060
P283_SP00084 1153
P283_ST00097 1177 113 l'arrt 2588380
P283_SP00085 1290
P283_ST00098 1313 suivant: 10608070
P283_TL00014 93 1118
P283_ST00099 67 Sur 0.88 003
P283_SP00086 1151
P283_ST00100 1120 0.55
P283_SP00087 209 1152
P283_ST00101 233 152 pourvoi 0.84 0030007
P283_SP00088 385 1159
P283_ST00102 1119 194 d'Antoine 006688607
P283_SP00089
P283_ST00103 628 Rigal, 0.60 370741
P283_SP00090 740 1160
P283_ST00104 1128 133 avocat, 7005700
P283_SP00091 898 1155
P283_ST00105 925 201 demeurant 765654806
P283_SP00092 1126
P283_ST00106 1129
P283_SP00093 1180
P283_ST00107 1206 domicili 005650867
P283_SP00094 1380
P283_ST00108 1404 7
P283_SP00095 1420
P283_ST00109 1447 304 36 Port-au-Prince, 302026500355572
P283_TL00015 1164 1716
P283_ST00110 identifi 637410007
P283_SP00096 1197
P283_ST00111 223 1173
P283_SP00097 253 1196
P283_ST00112 1165 patent, 08670171
P283_SP00098 431 1204
P283_ST00113 463 occupant 07531806
P283_SP00099 632
P283_ST00114 1176 par
P283_SP00100 724 1205
P283_ST00115 753 181 lui-mme 40003746
P283_SP00101
P283_ST00116 965 60
P283_SP00102 994
P283_ST00117 1025 61 280
P283_SP00103
P283_ST00118 Mes. 6750
P283_SP00104 1200
P283_ST00119 1231 Dinville 06303326
P283_SP00105 1387 1198
P283_ST00120 1417 111 Pierre 107026
P283_SP00106 1528
P283_ST00121 75
P283_SP00107 1586
P283_ST00122 143 Charles 4450652
P283_TL00016 1209 1715
P283_ST00123 219 Laforestrie, 465007106680
P283_SP00108 1245
P283_ST00124 297 166 identifis 5020060081
P283_SP00109 1242
P283_ST00125 490 1221 aux
P283_SP00110 558 1241
P283_ST00126 585 1210 Nos. 5010
P283_SP00111
P283_ST00127 708 205
P283_SP00112 777
P283_ST00128 806 1218 50
P283_SP00113 836
P283_ST00129 868 691,
P283_SP00114 954
P283_ST00130 patents 07042075
P283_SP00115 1140 1250
P283_ST00131 1168 774
P283_SP00116 1236
P283_ST00132 1264 Nos
P283_SP00117 1339
P283_ST00133 1344 1235 328 0.22
P283_SP00118 1672 12
P283_ST00134 1684 1220 77 avec 7168
P283_TL00017 1254
P283_ST00135 lection 83454500
P283_SP00119 184 1287
P283_ST00136
P283_SP00120 1286
P283_ST00137 263 domicile 88856624
P283_SP00121 424
P283_ST00138 0.24
P283_SP00122 459
P283_ST00139 293 Poit-au-PrInce 00062851148267
P283_SP00123
P283_ST00140 794 1267
P283_SP00124 833
P283_ST00141 855 1256 72 leur 2400
P283_SP00125 927 1288
P283_ST00142 946 cabinet, 0.62 07063660
P283_SP00126 1091
P283_ST00143 1116 57 rue 507
P283_SP00127
P283_ST00144 1193 221 Bonne-Foi, 3000740046
P283_SP00128 1414
P283_ST00145 1436 tage 76807
P283_SP00129 1527 1295
P283_ST00146 1549
P283_SP00130 1593
P283_ST00147 1616 141 March 580816
P283_TL00018
P283_ST00148 138 Cristal, 34650731
P283_SP00131 1334
P283_ST00149 1309 116 700105
P283_SP00132 327 1332
P283_ST00150 354 1311
P283_SP00133 399 1331
P283_ST00151 426 1300 00285825
P283_SP00134 1340
P283_ST00152 631 1301
P283_SP00135
P283_ST00153 704 50407083
P283_SP00136 879
P283_ST00154 908 Correctionnel 4020855107082
P283_SP00137 1170 1333
P283_ST00155 48
P283_SP00138
P283_ST00156 1263 305 0.77 300027000240552
P283_SP00139 1568 1335
P283_ST00157 1598 06677
P283_SP00140 1703
P283_ST00158 1732
P283_TL00019 1694
P283_ST00159 0.83
P283_SP00141 95 1376
P283_ST00160 Novembre 40046007
P283_SP00142 322
P283_ST00161 1942 8033
P283_SP00143 452 1377
P283_ST00162 480 92 entre 40466
P283_SP00144
P283_ST00163 599 1345 lui 0.93 001
P283_SP00145
P283_ST00164
P283_SP00146
P283_ST00165 731
P283_SP00147
P283_ST00166 Ministre 073650876
P283_SP00148 966
P283_ST00167 993 Public, 1602771
P283_SP00149
P283_ST00168 65
P283_SP00150 1184
P283_ST00169 1213 Mme
P283_SP00151
P283_ST00170 1337 Elle 2784
P283_SP00152 1409
P283_ST00171 1435 136 880050
P283_SP00153 1571
P283_ST00172 1602 139 propri 0000267 propritaire,
P283_TL00020 1389
P283_ST00173 taire, 285061
P283_SP00154 135 1424
P283_ST00174 164 1390 200 276705606
P283_SP00155 364 1422
P283_ST00175 1398 56
P283_SP00156 421 1421
P283_ST00176 450 dom.icilie 60877830684
P283_SP00157 641
P283_ST00177 0.19
P283_SP00158 683
P283_ST00178 712 294 Port-au-Prince 0.74 40000702306056
P283_SP00159
P283_ST00179 1033 1399 ayant 71806
P283_SP00160 1135 1430
P283_ST00180 1401 90 0006
P283_SP00161 1429
P283_ST00181 1283 8005800
P283_SP00162
P283_ST00182 1443 8065
P283_SP00163 1520
P283_ST00183 1548 63750600
P283_SP00164 1690
P283_ST00184 1719
P283_TL00021 1433 1064
P283_ST00185 70384427
P283_SP00165 203 1466
P283_ST00186 225 1445
P283_SP00166
P283_ST00187 287 son 0.96 100
P283_SP00167 349
P283_ST00188 373 1434 cabinet 7706070
P283_SP00168 506 1467
P283_ST00189 529 Me. 550
P283_SP00169 598
P283_ST00190 624 Arthur 005243
P283_SP00170 760
P283_ST00191 Dants 080065
P283_SP00171 912
P283_ST00192 935 171 Rameau; 0827804
P283_TL00022 101 1489 1661
P283_ST00193 Ou'i, 06370
P283_SP00172 185
P283_ST00194 210 830
P283_SP00173 278 1522
P283_ST00195 300 1490 audiences 733070640
P283_SP00174 477 1523
P283_ST00196 499 publiques 400040261
P283_SP00175 684 1531
P283_ST00197 705 1491 061
P283_SP00176 761
P283_ST00198
P283_SP00177
P283_ST00199 854 Janvier, 07026700
P283_SP00178 1526
P283_ST00200 1492 1er 250
P283_SP00179 1092
P283_ST00201 1113 1499
P283_SP00180 1524
P283_ST00202 0.16
P283_SP00181 1186
P283_ST00203 1211 Fvrier 0760686
P283_SP00182 1346
P283_ST00204 1375 1942, 81651
P283_SP00183 1486
P283_ST00205 Mes
P283_SP00184
P283_ST00206 1608 99 05082
P283_SP00185 1707
P283_ST00207 1730
P283_TL00023 1534
P283_ST00208 137 746606
P283_SP00186
P283_ST00209 D.
P283_SP00187 245 1567
P283_ST00210 268 1535 165 Rameau, 1828870
P283_SP00188 433 1570
P283_ST00211 455 1547
P283_SP00189 494
P283_ST00212 1536 leurs 27081
P283_SP00190
P283_ST00213 239 observations 000430804001
P283_SP00191
P283_ST00214 1544
P283_SP00192
P283_ST00215 936 Monsieur 70055606
P283_SP00193
P283_ST00216 1142 Franois 32803005
P283_SP00194 1303 1575
P283_ST00217 1324 Mathon, 5701000
P283_SP00195
P283_ST00218 1514 246 Commissaire 40755517566
P283_TL00024 1579
P283_ST00219 1580
P283_SP00196 1611
P283_ST00220 122 285 Gouvernement 017062060570
P283_SP00197 407
P283_ST00221 438 1590
P283_SP00198 476
P283_ST00222 1581
P283_SP00199 539
P283_ST00223 124 lecture 3550566
P283_SP00200 696
P283_ST00224 728 077
P283_SP00201 1612
P283_ST00225 conclusions 33057450036
P283_SP00202
P283_ST00226 1067
P283_SP00203 1105
P283_ST00227 70150500
P283_SP00204 1321
P283_ST00228 0.23
P283_SP00205
P283_ST00229 Substitut 130500006
P283_SP00206 1589
P283_ST00230 1623 Hubert 020601
P283_TL00025 1397
P283_ST00231 Alexis; 7670513
P283_SP00207 1659 -80
P283_ST00232 1679 Aprs 20061
P283_SP00208
P283_ST00233 231 1691
P283_SP00209 269
P283_ST00234 1680 avoir 81056
P283_SP00210
P283_ST00235 414 dlibr 07235827
P283_SP00211
P283_ST00236 580 74
P283_SP00212 619
P283_ST00237 644 Chambre 4086005
P283_SP00213 818
P283_ST00238 841
P283_SP00214 886 1711
P283_ST00239 Conseil, 40356320
P283_SP00215 1713
P283_ST00240 1090 au 83
P283_SP00216 1131
P283_ST00241 1157 vu 652
P283_SP00217
P283_ST00242 1259
P283_SP00218 1297
P283_ST00243
P283_SP00219 1351
P283_ST00244 loi; 1004
P283_TL00026 1734
P283_ST00245 Vu
P283_SP00220 159 1767
P283_ST00246 1736
P283_SP00221 1768
P283_ST00247 236 178 40073400
P283_SP00222 1775
P283_ST00248 dnonc; 07007780
P283_SP00223 1770
P283_ST00249 635
P283_SP00224 664
P283_ST00250 690 1735 206 dclaration 08837780500
P283_SP00225 896
P283_ST00251 923
P283_SP00226 963
P283_ST00252 987 pourvoi; 03064071
P283_SP00227 1156
P283_ST00253 1187 les
P283_SP00228
P283_ST00254 1257 requtes 07057670
P283_SP00229 1407
P283_ST00255 1431 874
P283_SP00230
P283_ST00256 1512 125 parties 0836670
P283_SP00231 1637
P283_ST00257 1744
P283_SP00232
P283_ST00258 0.43 673
P283_TL00027 1779
P283_ST00259 104 pices 056761
P283_SP00233 1819
P283_ST00260
P283_SP00234 1811
P283_ST00261 l'appui, 00700071
P283_SP00235 1820
P283_ST00262 1781 872
P283_SP00236 1812
P283_ST00263 486 usdites 85106673
P283_SP00237 627
P283_ST00264 30058556006
P283_SP00238 876
P283_ST00265
P283_SP00239 953
P283_ST00266 984 850560608
P283_SP00240
P283_ST00267 120 Public 000305
P283_SP00241 1317
P283_ST00268 1350 prs 0355
P283_SP00242
P283_ST00269 1456
P283_SP00243 1483
P283_ST00270 55600072
P283_SP00244 1688
P283_ST00271 1722
P283_TL00028 1824 734
P283_ST00272 4880806001
P283_SP00245 240 1860
P283_ST00273 266 1825 062
P283_SP00246 309 1857
P283_ST00274 1834 106 textes 073061
P283_SP00247 440
P283_ST00275 462
P283_SP00248 501
P283_ST00276 524 loi
P283_SP00249
P283_ST00277 595 invoqus; 600000850
P283_TL00029 1879 1657
P283_ST00278 1881 Attendu 6508460
P283_SP00250 258 1913
P283_ST00279 1891 que 016
P283_SP00251 345 1920
P283_ST00280 367 1882
P283_SP00252 394 1914
P283_ST00281 1
P283_SP00253
P283_ST00282 9 4
P283_SP00254
P283_ST00283 489 Mars 8807
P283_SP00255 586
P283_ST00284 1932 2186
P283_SP00256 711
P283_ST00285 736 1892 080
P283_SP00257 797
P283_ST00286 1889 acte 7668
P283_SP00258 887 1912
P283_ST00287 909 85
P283_SP00259 949
P283_ST00288 976 rapport 1810666
P283_SP00260 1921
P283_ST00289 08
P283_SP00261 1181
P283_ST00290 1880
P283_SP00262 1274
P283_ST00291 Louis 40031
P283_SP00263 1408
P283_ST00292 189 Vilmenay 00356084
P283_SP00264 1619
P283_ST00293 1643 1888
P283_SP00265 1674
P283_ST00294 1697 1890 405
P283_TL00030 1924
P283_ST00295 1925 confrre, 660036360
P283_SP00266 1959
P283_ST00296 1926 149 notaires 00072060
P283_SP00267 393 1958
P283_ST00297
P283_SP00268 439 1957
P283_ST00298
P283_SP00269 500
P283_ST00299 536 rsidence 382557077
P283_SP00270 699
P283_ST00300 0.26
P283_SP00271 770
P283_ST00301 803 862206662267760
P283_SP00272 1107
P283_ST00302 1144 155 3060407
P283_SP00273
P283_ST00303 06087
P283_SP00274 1965
P283_ST00304 1464 souscrivit 1005787170
P283_SP00275 1646
P283_ST00305
P283_SP00276 1695 1956
P283_ST00306 1728 b 0.12
P283_TL00031 1969
P283_ST00307 1970 dame 7716
P283_SP00277 2003
P283_ST00308 71 5305
P283_SP00278 241 2002
P283_ST00309 Mnos 46104
P283_SP00279
P283_ST00310 420 1981 008
P283_SP00280
P283_ST00311 513 obligation 1220085000
P283_SP00281 707 2010
P283_ST00312 735 247 hypothcaire 000004766664
P283_SP00282 982
P283_ST00313 1009
P283_SP00283 1050
P283_ST00314 1080 1978 82 taux 6850
P283_SP00284 1162
P283_ST00315 1191 alors 82005
P283_SP00285 1280
P283_ST00316 1308 licite 346007
P283_SP00286
P283_ST00317 1971 0.27
P283_SP00287 1462
P283_ST00318 1493 IVr 0.21 788
P283_SP00288 1553 2006
P283_ST00319 1584 d'intrts 3113086871
P283_TL00032 2014
P283_ST00320 2016 mensuels; 663137850
P283_SP00289 230 2049
P283_ST00321 257 2025
P283_SP00290 2054
P283_ST00322 254 l'hypothque 200000007004
P283_SP00291 2055
P283_ST00323 2015 n'ayant 0082700
P283_SP00292
P283_ST00324 789 t 858
P283_SP00293 837 2047
P283_ST00325 acquitte 780050688
P283_SP00294 1028
P283_ST00326
P283_SP00295 1066 2046
P283_ST00327 l'chance 5388588064
P283_SP00296 1276
P283_ST00328 convenue 70007287
P283_SP00297 1476
P283_ST00329 1500 2024
P283_SP00298 1529
P283_ST00330
P283_SP00299 1597
P283_ST00331 1622 intrts 60683840
P283_TL00033 2059
P283_ST00332 3080807
P283_SP00300 2100
P283_ST00333 2060 49
P283_SP00301 2092
P283_ST00334 289 verss, 0526810
P283_SP00302 2093
P283_ST00335 434
P283_SP00303 461 2091
P283_ST00336 485 crancire 6768084646
P283_SP00304 667
P283_ST00337 2071
P283_SP00305 729
P283_ST00338 2068 vertu 06600
P283_SP00306 850
P283_ST00339 d'une 04708
P283_SP00307 980
P283_ST00340 dlgation 2738086430
P283_SP00308 2099
P283_ST00341 1223
P283_SP00309 1261
P283_ST00342 2070
P283_SP00310 1347
P283_ST00343 1373 dbiteur 68044706
P283_SP00311
P283_ST00344 1552 2067 117 perut 070350
P283_SP00312 1669
P283_ST00345 1693
P283_SP00313 1710
P283_ST00346
P283_TL00034 2103
P283_ST00347 Banque 670257
P283_SP00314 187 2144
P283_ST00348 2104 186 Nationale 770005735
P283_SP00315 396 2137
P283_ST00349 2105
P283_SP00316 458
P283_ST00350 2106 0.13
P283_SP00317
P283_ST00351 535 Rpublique 0802877055
P283_SP00318
P283_ST00352 778 d'Ha'ti, 051542022
P283_SP00319 926 2139
P283_ST00353 952 d'Aot 707174
P283_SP00320 1089 2136
P283_ST00354 1933 8080
P283_SP00321 1216
P283_ST00355 1244
P283_SP00322
P283_ST00356 1284 6700
P283_SP00323
P283_ST00357 1410 1941, 30770
P283_SP00324 2138
P283_ST00358
P283_SP00325
P283_ST00359 1626 valeurs 0717806
P283_TL00035 2149 1692
P283_ST00360 198 mensuelles 2400072481
P283_SP00326 2182
P283_ST00361 variant 1864825
P283_SP00327
P283_ST00362 429 2158 80035
P283_SP00328 522 2181
P283_ST00363 546 cinq 5700
P283_SP00329 2189
P283_ST00364 649 128 dollars 6070700
P283_SP00330
P283_ST00365 801 2157
P283_SP00331
P283_ST00366 856 quatre 138206
P283_SP00332
P283_ST00367 1002 2150 127 4027805
P283_SP00333
P283_ST00368 1154 soixante 60608305
P283_SP00334
P283_ST00369 172 centimes, 553005710
P283_SP00335 1509 2184
P283_ST00370 1537 119 107024
P283_SP00336 1656
P283_ST00371 1682 dol
P283_TL00036 2193
P283_ST00372 2195 lars 3703
P283_SP00337 2226
P283_ST00373 dix, 4001
P283_SP00338 2229
P283_ST00374 2194 trois 03675
P283_SP00339 320
P283_ST00375 341 2078805
P283_SP00340
P283_ST00376 259 quatre-vingts 0080360450062
P283_SP00341 2234
P283_ST00377 771 2202
P283_SP00342
P283_ST00378 825 73060
P283_SP00343
P283_ST00379 0001855
P283_SP00344 1060 2225
P283_ST00380 1081 202 cinquante; 7060070450
P283_TL00037 2249
P283_ST00381 4505620
P283_SP00345 2281
P283_ST00382 2260 054
P283_SP00346 357 2290
P283_ST00383 2250
P283_SP00347
P283_ST00384 444 6737086600
P283_SP00348 637
P283_ST00385 666 tant 80706
P283_SP00349 759 2282
P283_ST00386 787 72005
P283_SP00350
P283_ST00387 904 132 puise 8026285
P283_SP00351 1036
P283_ST00388 1063 2261 sans 5725
P283_SP00352 1139
P283_ST00389 130 qu'une 005726
P283_SP00353 1296
P283_ST00390 1325 2258 entente 7006006
P283_SP00354 1459
P283_ST00391 1488 63 pt 0.91 020
P283_SP00355 1551 2289
P283_ST00392 intervenir 0047746683
P283_TL00038 2294
P283_ST00393 2302 60067
P283_SP00356 2325
P283_ST00394
P283_SP00357
P283_ST00395 0834785
P283_SP00358 2334
P283_ST00396 2306
P283_SP00359 449 2327
P283_ST00397 2296 0.20
P283_SP00360 2326
P283_ST00398 534 2295 liquidation 86304584207
P283_SP00361 745 2335
P283_ST00399 775
P283_SP00362 813
P283_ST00400 2303 cette 66507
P283_SP00363 2328
P283_ST00401 951 crance, 52883760
P283_SP00364 1095
P283_ST00402
P283_SP00365
P283_ST00403
P283_SP00366 1229
P283_ST00404 1260 Dcembre 57574235
P283_SP00367
P283_ST00405 1480 1941 7062
P283_SP00368
P283_ST00406
P283_SP00369
P283_ST00407 6766
P283_TL00039 2338
P283_ST00408 0867
P283_SP00370 2371
P283_ST00409 2339 126 58512
P283_SP00371 277 2372
P283_ST00410 fit 0.86 004
P283_SP00372 339
P283_ST00411 2340
P283_SP00373 383
P283_ST00412 412 5000605
P283_SP00374 567
P283_ST00413 594 16083
P283_SP00375 2379
P283_ST00414 722 commandement 504470070704
P283_SP00376 1026
P283_ST00415 1055
P283_SP00377
P283_ST00416 1122 030
P283_SP00378
P283_ST00417 1199 2350 payer 08177
P283_SP00379
P283_ST00418 1330
P283_SP00380
P283_ST00419 2348 montant 6076700
P283_SP00381
P283_ST00420
P283_SP00382
P283_ST00421 1648 l'obli 200017 l'obligation
P283_TL00040 2382
P283_ST00422 gation 380300
P283_SP00383 2423
P283_ST00423 2395
P283_SP00384 2415
P283_ST00424 2384 capital 7806087
P283_SP00385 2424
P283_ST00425 416 2393
P283_SP00386 446 2417
P283_ST00426 2385 204 accessoires, 865655720534
P283_SP00387 680 2418
P283_ST00427
P283_SP00388 2416
P283_ST00428 756 quoi
P283_SP00389 2425
P283_ST00429 870 2386
P283_SP00390 897
P283_ST00430 38070800
P283_SP00391
P283_ST00431 1111 rpondit 08140420
P283_SP00392 1271
P283_ST00432
P283_SP00393 1328
P283_ST00433 1359 mme 5746
P283_SP00394
P283_ST00434 1495 jour 0005
P283_SP00395 1577
P283_ST00435 1606 2396 083
P283_SP00396 1666
P283_ST00436
P283_TL00041 2428
P283_ST00437 double 005888
P283_SP00397 2460
P283_ST00438 assignation: 875703807023
P283_SP00398 2468
P283_ST00439 2431
P283_SP00399 2461
P283_ST00440 488 2430 11 )
P283_SP00400 2464
P283_ST00441 527 2441
P283_SP00401
P283_ST00442 2429 40000073
P283_SP00402
P283_ST00443 790 Civil 62068
P283_SP00403 882 2462
P283_ST00444
P283_SP00404 943
P283_ST00445 03205805033773
P283_SP00405
P283_ST00446 0.89 0030
P283_SP00406 1370 2470
P283_ST00447 1391 entendre 60260077
P283_SP00407
P283_ST00448 1573 2440 196 prononcer 000004566
P283_TL00042 2474
P283_ST00449 2476
P283_SP00408 2507
P283_ST00450 nullit, 11527075
P283_SP00409 2510
P283_ST00451 sinon
P283_SP00410 2508
P283_ST00452 2477
P283_SP00411 428
P283_ST00453 457 2475 rduction 277060000
P283_SP00412 634
P283_ST00454
P283_SP00413 706 2506
P283_ST00455 733 702282458616
P283_SP00414
P283_ST00456 2483
P283_SP00415 1094
P283_ST00457 60070407
P283_SP00416
P283_ST00458 donner 500074
P283_SP00417 1440
P283_ST00459 2482 6605
P283_SP00418
P283_ST00460 1561
P283_SP00419 1576 2505
P283_ST00461 05087
P283_SP00420 1702 2513
P283_ST00462 1731
P283_TL00043 2518
P283_ST00463 2530 0.25 786
P283_SP00421 2552
P283_ST00464 2520 offre 00017
P283_SP00422 2553
P283_ST00465 249 2521
P283_SP00423
P283_ST00466 310 2531 08576
P283_SP00424 2560
P283_ST00467 436
P283_SP00425
P283_ST00468 solde 11277
P283_SP00426
P283_ST00469 rel 4752
P283_SP00427 663
P283_ST00470 687
P283_SP00428 2551
P283_ST00471 750 2519 235 l'obligation, 0000370807000
P283_SP00429 985 2559
P283_ST00472 1011 soit 5440
P283_SP00430 1078
P283_ST00473 1101 2528 cent 6770
P283_SP00431 1175
P283_ST00474 six
P283_SP00432 1252
P283_ST00475 1277 dollars: 00038076
P283_SP00433
P283_ST00476 1454 2)
P283_SP00434 1494 2558
P283_ST00477
P283_SP00435 1566
P283_ST00478 1592 33000278
P283_TL00044 2563
P283_ST00479 2564 3426666002571
P283_SP00436 2597
P283_ST00480 2566
P283_SP00437 384
P283_ST00481 415
P283_SP00438
P283_ST00482 474 2565 5867
P283_SP00439
P283_ST00483 juridiction, 025703606072
P283_SP00440 2604
P283_ST00484 2574 1032
P283_SP00441 2603
P283_ST00485 con.dam 7087885
P283_SP00442 1127 2598
P283_ST00486 nation 080100
P283_SP00443 2596
P283_ST00487
P283_SP00444
P283_ST00488 1355
P283_SP00445 1383
P283_ST00489 0805
P283_SP00446 1511
P283_ST00490 6305
P283_SP00447 1614
P283_ST00491 1644 77000
P283_TL00045 2608
P283_ST00492 2621
P283_SP00448 2643
P283_ST00493 2611 peines 056041
P283_SP00449 2651
P283_ST00494 286 2610 prvues 0081063
P283_SP00450 2650
P283_ST00495 451 073
P283_SP00451 512
P283_ST00496
P283_SP00452 565 2641
P283_ST00497 590 2609
P283_SP00453
P283_ST00498
P283_SP00454 2640
P283_ST00499
P283_SP00455 2639
P283_ST00500 6660
P283_SP00456
P283_ST00501 906 1936 3080
P283_SP00457
P283_ST00502 1031 2619
P283_SP00458 2649
P283_ST00503 1145 81 dlit 07866
P283_SP00459 1226
P283_ST00504 d'usure 0005027
P283_SP00460
P283_ST00505 1415 tabli 748577
P283_SP00461 1516
P283_ST00506 1542 selon 77860
P283_SP00462 1635
P283_ST00507 l'assi 208507 l'assignation
P283_TL00046 2653
P283_ST00508 2656 gnation 1286701
P283_SP00463 2695
P283_ST00509 228 2666
P283_SP00464 288
P283_ST00510 313
P283_SP00465 378 2687
P283_ST00511 2655 lettre 054645
P283_SP00466
P283_ST00512
P283_SP00467 2686
P283_ST00513 587
P283_SP00468 2685
P283_ST00514 642 6088086607
P283_SP00469 823
P283_ST00515 2664
P283_SP00470
P283_ST00516 914 2654 date
P283_SP00471 989
P283_ST00517 1015
P283_SP00472 1059
P283_ST00518
P283_SP00473
P283_ST00519 1163 Mai 677
P283_SP00474 1237
P283_ST00520 1270 50062
P283_SP00475 2688
P283_ST00521 2662
P283_SP00476 1437
P283_ST00522 1465
P283_SP00477 1506
P283_ST00523 1533 paiement 17554704
P283_SP00478 1705 2693
P283_ST00524
P283_TL00047 2698
P283_ST00525 2700 mille 15388
P283_SP00479 2733
P283_ST00526 7072857
P283_SP00480 2732
P283_ST00527 323
P283_SP00481 361
P283_ST00528 379 dommages-intrts; 012683700602866651
P283_TL00048 2752
P283_ST00529 2755 3067071
P283_SP00482 2788
P283_ST00530 2766 606
P283_SP00483 362 2794
P283_ST00531 389 ce
P283_SP00484 2787
P283_ST00532 447 2754 dernier 0472650
P283_SP00485
P283_ST00533 50003087
P283_SP00486 2785
P283_ST00534 809 considrant 60057684705
P283_SP00487 1027
P283_ST00535 2753 qu'en 00070
P283_SP00488 2793
P283_ST00536 2762 18760
P283_SP00489
P283_ST00537
P283_SP00490
P283_ST00538 1378 l'article 008635867
P283_SP00491 1519
P283_ST00539 0.15
P283_SP00492
P283_ST00540
P283_SP00493 1636
P283_ST00541 1665
P283_SP00494
P283_ST00542 1721
P283_TL00049 2797
P283_ST00543 2801
P283_SP00495 2832
P283_ST00544 2802 0.37
P283_SP00496 2831
P283_ST00545 2800 5800
P283_SP00497
P283_ST00546 290 7070
P283_SP00498 388
P283_ST00547 2810
P283_SP00499
P283_ST00548
P283_SP00500 517
P283_ST00549 540 2808
P283_SP00501
P283_ST00550 2799
P283_SP00502 2830
P283_ST00551 2798 l'intrt 206067070
P283_SP00503 2829
P283_ST00552 conventionnel, 70045046042442
P283_SP00504
P283_ST00553
P283_SP00505 1228
P283_ST00554 contestations 6020776867061
P283_SP00506
P283_ST00555 153 relatives 287853075
P283_SP00507 1678
P283_ST00556 1700
P283_TL00050 2842
P283_ST00557 2845 215 perceptions 06664007055
P283_SP00508 274 2885
P283_ST00558 2844 excessives 6064556140
P283_SP00509 2876
P283_ST00559 2852
P283_SP00510
P283_ST00560 560 2854
P283_SP00511 2875
P283_ST00561 234 imputations 57000700003
P283_SP00512 2882
P283_ST00562 2843
P283_SP00513 2874
P283_ST00563 18776570
P283_SP00514
P283_ST00564 1178 2851 sont 1001
P283_SP00515
P283_ST00565
P283_SP00516 1329
P283_ST00566 1357 121 ressort 5735001
P283_SP00517 1478
P283_ST00567 1505 exclusif 75521236
P283_SP00518 1650
P283_ST00568 1676
P283_SP00519
P283_ST00569 1740
P283_TL00051 2887
P283_ST00570 2889 juridiction 77122776400
P283_SP00520 260 2929
P283_ST00571 2888 civile 560386
P283_SP00521 2921
P283_ST00572 410 2900 ou
P283_SP00522 454
P283_ST00573 commerciale,' 5062704681702
P283_SP00523 730 2922
P283_ST00574 sursit 554065
P283_SP00524 2919
P283_ST00575 883
P283_SP00525 2918
P283_ST00576 2896 statuer 2570750
P283_SP00526
P283_ST00577 1079 2898 0.95
P283_SP00527 1136
P283_ST00578 l'action 30860500
P283_SP00528
P283_ST00579 correctionnelle 200357000128725
P283_SP00529 1609
P283_ST00580 2895
P283_SP00530
P283_ST00581 ren 068 renvoya
P283_TL00052 2931
P283_ST00582 2944 voya 3348
P283_SP00531 2974
P283_ST00583 2935 851
P283_SP00532 2966
P283_ST00584 248 2934 1820040
P283_SP00533
P283_ST00585 401
P283_SP00534 2965
P283_ST00586 448 2933 faire 58505
P283_SP00535 531
P283_ST00587 juger 31070
P283_SP00536 658 2973
P283_ST00588 2943 087
P283_SP00537 748 2972
P283_ST00589 2932 pralable 007828087
P283_SP00538 945
P283_ST00590 76032
P283_SP00539 2964
P283_ST00591 7005722707005
P283_SP00540 1341
P283_ST00592 1371 prjudicielles 40740766558872
P283_SP00541 1620 2971
P283_ST00593
P283_SP00542
P283_ST00594 1739 0.14
P283_TL00053 2976
P283_ST00595 2978 173 52243667
P283_SP00543 3011
P283_ST00596 256 2979 comptent 606370700
P283_SP00544 453 3018
P283_ST00597 2977 qui 076
P283_SP00545 3017
P283_ST00598 563 2989
P283_SP00546 601 3009
P283_ST00599 tait 84820
P283_SP00547 3008
P283_ST00600 dj 0726
P283_SP00548
P283_ST00601 saisi, 070101
P283_SP00549 920
P283_ST00602 2987 8373
P283_SP00550 1023
P283_ST00603 rserve 0856047
P283_SP00551
P283_ST00604 1201
P283_SP00552 1239
P283_ST00605 1265 46321
P283_SP00553 1352
P283_ST00606 109 droits 501206
P283_SP00554 1487
P283_ST00607 1515 respectifs 4850660603
P283_SP00555 1687 3016
P283_ST00608 g gnralement
P283_TL00054 3023 498
P283_ST00609 3024 nralement 2808850506
P283_SP00556 3055
P283_ST00610 291 quelconques. 0564600005260


xml version 1.0 encoding UTF-8
alto xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:noNamespaceSchemaLocation http:schema.ccs-gmbh.commetaealto-1-2.xsd xmlns:xlink http:www.w3.orgTRxlink
Description
MeasurementUnit pixel
sourceImageInformation
fileName W:\Main\OCR\ABBYY and KIRTAS_PROCESSING\Kirtas\AA00000461\00019\\00250.tif
OCRProcessing ID OCRPROCESSING_1
preProcessingStep
processingSoftware
softwareCreator Kirtas Technologies, Inc.
softwareName BookScan Editor
softwareVersion 3.6
ocrProcessingStep
Kirtas Technologies, Inc.
OCR Manager
3.0.0.0
Layout
Page P250 PHYSICAL_IMG_NR 250 HEIGHT 3167 WIDTH 1967
TopMargin P250_TM00001 HPOS 0 VPOS 156
LeftMargin P250_LM00001 96 2902
RightMargin P250_RM00001 1838 129
BottomMargin P250_BM00001 3058 109
PrintSpace P250_PS00001 1742
TextBlock P250_TB00001 102 1388 58
TextLine P250_TL00001 111 165 1371 40
String P250_ST00001 89 CONTENT 248 WC 0.39 CC 575
SP P250_SP00001 200 205 240
P250_ST00002 440 166 138 24 BULLET 0.29 758388
P250_SP00002 578 190 15
P250_ST00003 593 37 25 IN 0.21 78
P250_SP00003 630 23
P250_ST00004 653 65 DES 0.48 563
P250_SP00004 718 191 21
P250_ST00005 739 147 ARRETS 0.30 865678
P250_SP00005 886 22
P250_ST00006 908 52 DU 0.41 47
P250_SP00006 960 20
P250_ST00007 980 199 26 TRIBUNAL 0.34 66876764
P250_SP00007 1179 192
P250_ST00008 1202 46 DE
P250_SP00008 1248
P250_ST00009 1269 213 CASSATION 0.35 477577477
P250_TB00002 270 2788
P250_TL00002 106 279 1712 41
P250_ST00010 291 59 29 pas 0.57 084
P250_SP00009 320 32
P250_ST00011 197 62 son 0.24 786
P250_SP00010 259 311 35
P250_ST00012 294 280 160 prpos; 0.66 06800380
P250_SP00011 454 38
P250_ST00013 492 290 76 que. 0.50 0487
P250_SP00012 568 319 36
P250_ST00014 604 90 28 peur 0.47 8416
P250_SP00013 694 33
P250_ST00015 727 124 31 l'avoir 0.62 6470060
P250_SP00014 851
P250_ST00016 884 86 ainsi 0.56 80137
P250_SP00015 970 312
P250_ST00017 1005 163 compris, 0.59 81604515
P250_SP00016 1168
P250_ST00018 1204 27 le 0.17 87
P250_SP00017 1231
P250_ST00019 1263 179 jugement 0.65 00086832
P250_SP00018 1442 34
P250_ST00020 1476 77 s'est 40752
P250_SP00019 1553
P250_ST00021 1588 181 conform 0.43 80653588
P250_SP00020 1769
P250_ST00022 1803 30 0.23 7
P250_TL00003 105 324 1695
P250_ST00023 325 l'art. 0.46 638156
P250_SP00021 195 357
P250_ST00024 225 327 1 0.31 6
P250_SP00022 232 19
P250_ST00025 251 326 I 0.14 8
P250_SP00023 258 356 18
P250_ST00026 276 70 0.94 01
P250_SP00024 322
P250_ST00027 345 45 du
P250_SP00025 390
P250_ST00028 412 94 Code 0.51 4078
P250_SP00026 506
P250_ST00029 527 93 Civil 0.63 47500
P250_SP00027 620
P250_ST00030 640 60 39 qui 0.97 010
P250_SP00028 700 364
P250_ST00031 721 135 dispose 0.64 7040058
P250_SP00029 856 365
P250_ST00032 876 336 64 que 127
P250_SP00030 940
P250_ST00033 961 les 374
P250_SP00031 1006
P250_ST00034 1026 332 246 commettants 0.55 70608757025
P250_SP00032 1272
P250_ST00035 1293 333 79 sont 5162
P250_SP00033 1372
P250_ST00036 1395 233 responsables 0.69 153000470581
P250_SP00034 1628
P250_ST00037 1650 0.52 53
P250_SP00035 1696
P250_ST00038 1718 82 dom 0.49 708 SUBS_TYPE HypPart1 SUBS_CONTENT dommage
P250_TL00004 369 1654
P250_ST00039 381 mage 0.33 8728 HypPart2
P250_SP00036 409
P250_ST00040 226 370 95 caus 0.44 88038
P250_SP00037 321 401
P250_ST00041 347 61 par
P250_SP00038 408
P250_ST00042 434 leurs 48434
P250_SP00039 521
P250_ST00043 546 159 prposs 0.72 00800580
P250_SP00040 705
P250_ST00044 730 84 dans 7600
P250_SP00041 814
P250_ST00045 840 44 0.38 873
P250_SP00042 402
P250_ST00046 911 fonctions 0.68 507610204
P250_SP00043 1090
P250_ST00047 1116 auxquelles 7170063781
P250_SP00044 1316
P250_ST00048 1342 ils 083
P250_SP00045 1380 400
P250_ST00049 1407 0.54 453
P250_SP00046 1451
P250_ST00050 1478 377 ont 0.87 003
P250_SP00047 1539
P250_ST00051 1567 193 employs; 773000831
P250_TL00005 161 413 1661
P250_ST00052 415 157 Attendu 0.53 8638060
P250_SP00048 318 446
P250_ST00053 341 425 que, 0.79 0160
P250_SP00049 417
P250_ST00054 441 92 selon 76702
P250_SP00050 533
P250_ST00055 557 414 139 Krram. 0.37 484865
P250_SP00051 696 447
P250_ST00056 la 0.18
P250_SP00052 749
P250_ST00057 772 214 convention 7306830401
P250_SP00053 986
P250_ST00058 1008 1.00 000
P250_SP00054 1067
P250_ST00059 422 63 sert 0.60 0735
P250_SP00055 1153
P250_ST00060 1177 de
P250_SP00056 1214 445
P250_ST00061 1237 75 base 0.70 0704
P250_SP00057 1312
P250_ST00062 1334 0.22
P250_SP00058 1349
P250_ST00063 424 305
P250_SP00059 1435
P250_ST00064 1458 114 action 872705
P250_SP00060 1572
P250_ST00065 1596 112 aurait 854730
P250_SP00061 1708
P250_ST00066 1730 pour 0.75 3411
P250_TL00006 107 457 1715 43
P250_ST00067 459 objet 0.58 51175
P250_SP00062 500
P250_ST00068 227 460 deux 7720
P250_SP00063 316 491
P250_ST00069 mille 62456
P250_SP00064 438
P250_ST00070 464 88 0.40 8734
P250_SP00065 552 490
P250_ST00071 579 467 cents 78770
P250_SP00066 671
P250_ST00072 dollars 5174720
P250_SP00067 823
P250_ST00073 850 458 168 puisqu'il 0.76 010704043
P250_SP00068 1018 498
P250_ST00074 1046 demanda 8667357
P250_SP00069
P250_ST00075 1242 469 au
P250_SP00070 1282 489
P250_ST00076 145 premier 0155550
P250_SP00071 1457
P250_ST00077 1483 Juge 6008
P250_SP00072 1571 497
P250_ST00078 1598 169 d'assurer 538403575
P250_SP00073 1767
P250_ST00079 1794 0.20
P250_TL00007 503 1580
P250_ST00080 505 171 paiement 08786823
P250_SP00074 544
P250_ST00081 299
P250_SP00075 339 536
P250_ST00082 361 513 83 cette 77057
P250_SP00076 444
P250_ST00083 117 valeur 373710
P250_SP00077 586
P250_ST00084 607 515 42
P250_SP00078 649
P250_ST00085 675 516 moyen 74070
P250_SP00079 799
P250_ST00086 824 104 d'une 70105
P250_SP00080 928
P250_ST00087 951 504 condamnation 0.67 700566562000
P250_SP00081 1227 535
P250_ST00088 1252 512 118 contre 705336
P250_SP00082 1370
P250_ST00089 1394
P250_SP00083 1422
P250_ST00090 1449 236 Compagnie; 5350706043
P250_TL00008 162 548 1660
P250_ST00091 549 170 Attendu, 0.45 70687750
P250_SP00084 582
P250_ST00092 560 en
P250_SP00085 403 580
P250_ST00093 103 droit, 560070
P250_SP00086 537 583
P250_ST00094 570 048
P250_SP00087 634 589
P250_ST00095 664 85 celui 87704
P250_SP00088 581
P250_ST00096 779 0.91
P250_SP00089 838
P250_ST00097 869 a
P250_SP00090
P250_ST00098 917 form, 620880
P250_SP00091 1041
P250_ST00099 1076 une 057
P250_SP00092 1139
P250_ST00100 1170 demande 0.36 8577078
P250_SP00093 1335
P250_ST00101 1366 excdant 82088700
P250_SP00094 1529
P250_ST00102 1559 seize 47065
P250_SP00095 1646
P250_ST00103 1677 gourdes 0065782
P250_TL00009 1717
P250_ST00104 606 57 sur 745
P250_SP00096 627
P250_ST00105 186 596
P250_SP00097 626
P250_ST00106 594 204 fondement 100657702
P250_SP00098
P250_ST00107 471 50076
P250_SP00099
P250_ST00108 600 212 0272602505
P250_SP00100 812
P250_ST00109 839 dont 7002
P250_SP00101 926 625
P250_ST00110 952 l'objet 0.77 0301063
P250_SP00102 633
P250_ST00111 1102 110 serait, 0767670
P250_SP00103 1212
P250_ST00112 1241 133 d'aprs 0070364
P250_SP00104 1374
P250_ST00113 1400
P250_SP00105 1462
P250_ST00114 1490 198 allgation, 77380720070
P250_SP00106 1688
P250_ST00115 85187
P250_TL00010 637 1713
P250_ST00116 115 588700
P250_SP00107 222
P250_ST00117 639 194 suprieure 5508506045
P250_SP00108 678
P250_ST00118 476 0.28
P250_SP00109 670
P250_ST00119 522 647 0.27 78758
P250_SP00110
P250_ST00120 635 650 132 somme 41474
P250_SP00111 767
P250_ST00121 798 638 n'est 01735
P250_SP00112 882
P250_ST00122 914 274
P250_SP00113 973
P250_ST00123 1003 admis 85440
P250_SP00114 1113
P250_ST00124 1143 16
P250_SP00115 1159 669
P250_ST00125 1191 0.26
P250_SP00116 1219
P250_ST00126 1251 preuve 066006
P250_SP00117 1378
P250_ST00127 1408 testimoniale 164605004705
P250_SP00118 1640
P250_ST00128 1670 67
P250_SP00119 1709
P250_ST00129 1738 646 77858
P250_TL00011 683 855
P250_ST00130 684 7600773007
P250_SP00120 716
P250_ST00131 (Article 07350836
P250_SP00121 494 723
P250_ST00132 520 685 9
P250_SP00122 529 715
P250_ST00133
P250_SP00123 556
P250_ST00134 572
P250_SP00124 617
P250_ST00135
P250_SP00125
P250_ST00136 706 5075
P250_SP00126 801
P250_ST00137 821 113 Civil) 561530
P250_SP00127 934 722
P250_ST00138 953 695 ; 0.89
P250_TL00012 732
P250_ST00139 734 Que 018
P250_SP00128 775
P250_ST00140 261 735 b 0.12
P250_SP00129 766
P250_ST00141 733 rgle 07085
P250_SP00130 404 773
P250_ST00142 429 126 prvue 248017
P250_SP00131 555 774
P250_ST00143
P250_SP00132 618 765
P250_ST00144 140 l'article 806700005
P250_SP00133
P250_ST00145 123 prcit 0588028
P250_SP00134 935
P250_ST00146 962 744 ne 0.73 05
P250_SP00135 1002
P250_ST00147 1029 reoit 065053
P250_SP00136 1131
P250_ST00148 1158 180 exception 807505600
P250_SP00137 1338
P250_ST00149 1365 743 0.61 037
P250_SP00138 1430
P250_ST00150 lorsqu'il 003402008
P250_SP00139 1616
P250_ST00151 1644 existe 705128
P250_SP00140 1748 764
P250_ST00152 1776 un
P250_TL00013 777
P250_ST00153 787 commencement 815670756706
P250_SP00141 811
P250_ST00154 426
P250_SP00142 465 810
P250_ST00155 789 125 208858
P250_SP00143 615 818
P250_ST00156 642 073
P250_SP00144 702
P250_ST00157 crit 88574
P250_SP00145 805
P250_ST00158 832 ou 0.71
P250_SP00146 875
P250_ST00159 902 0.92 300100002
P250_SP00147 1062
P250_ST00160 1087 4
P250_SP00148 809
P250_ST00161 1130 778 48 t 828
P250_SP00149 1178
P250_ST00162 201 impossible 3500610237
P250_SP00150 1405 817
P250_ST00163
P250_SP00151 1445
P250_ST00164 1473 77234
P250_SP00152 1557
P250_ST00165 1583 007
P250_SP00153
P250_ST00166 1671 151 invoque 4013077
P250_TL00014 822 1714
P250_ST00167 825
P250_SP00154
P250_ST00168 834 238077
P250_SP00155 292 864
P250_ST00169 323 744565022837
P250_SP00156
P250_ST00170 66 soit 4055
P250_SP00157
P250_ST00171 680
P250_SP00158 717
P250_ST00172 746 833 se
P250_SP00159 854
P250_ST00173 807 procurer 01080577
P250_SP00160 968 863
P250_ST00174 1001
P250_SP00161 1065
P250_ST00175 1095 064456
P250_SP00162 1221 862
P250_ST00176 154 littrale, 8021736370
P250_SP00163 1406 857
P250_ST00177 1438 0.83 3003
P250_SP00164 1505
P250_ST00178 1536
P250_SP00165 1574
P250_ST00179 1605 prvenir 01804045
P250_SP00166 1762
P250_ST00180 1792
P250_TL00015 867 663
P250_ST00181 877 91 perte 37158
P250_SP00167 909
P250_ST00182 217 870
P250_SP00168 255 901
P250_ST00183 275 celle 78506
P250_SP00169 352
P250_ST00184 371 868 qu'il 00005
P250_SP00170
P250_ST00185 478 s'tait 3082610
P250_SP00171 588 900
P250_ST00186 609 procur; 05882080
P250_TL00016 164 1662
P250_ST00187 6876060
P250_SP00172 945
P250_ST00188 343 924 008
P250_SP00173
P250_ST00189 431 06
P250_SP00174
P250_ST00190 479 912 177 20085801
P250_SP00175 656
P250_ST00191 679
P250_SP00176 944
P250_ST00192 constat, 006407370
P250_SP00177 946
P250_ST00193 905 923
P250_SP00178
P250_ST00194 920 122 termes 273773
P250_SP00179
P250_ST00195 1111 130 exprs, 6004700
P250_SP00180
P250_ST00196 1264 922 005
P250_SP00181 1329
P250_ST00197 1353 Karam 04385
P250_SP00182 1479
P250_ST00198 1506
P250_SP00183 1545
P250_ST00199 1564 7181830
P250_SP00184
P250_ST00200 1701 trouv 240827
P250_TL00017 956
P250_ST00201 959 7804
P250_SP00185 990
P250_ST00202 219 969 aucun 81800
P250_SP00186 329
P250_ST00203 358
P250_SP00187 396
P250_ST00204 49 ces 853
P250_SP00188 473 989
P250_ST00205 957 148 derniers 76073854
P250_SP00189 648
P250_ST00206 cas: 0637
P250_SP00190 742 991
P250_ST00207 qu'ainsi, 0.74 032705400
P250_SP00191 937 997
P250_ST00208 967
P250_SP00192 1007 988
P250_ST00209 1035 221 appliquant, 62076017000
P250_SP00193 1256 996
P250_ST00210 1286 comme 40658
P250_SP00194 1419
P250_ST00211 il
P250_SP00195 1470
P250_ST00212 1500 l'a
P250_SP00196 1542
P250_ST00213 fait, 57020
P250_SP00197 1649
P250_ST00214 1678
P250_SP00198
P250_ST00215 56086
P250_TL00018 1000
P250_ST00216
P250_SP00199
P250_ST00217 172 droit 64150
P250_SP00200 264
P250_ST00218 173 consacre 810417085
P250_SP00201 1034
P250_ST00219 1013
P250_SP00202 550 1042
P250_ST00220 576 141 308020837
P250_SP00203
P250_ST00221 748 97 1126 7160
P250_SP00204 845
P250_ST00222 874 50
P250_SP00205 919 1033
P250_ST00223 948 5057
P250_SP00206 1044
P250_ST00224 1071 Civil, 432600
P250_SP00207 1176 1037
P250_ST00225 72 loin 3000
P250_SP00208 1276
P250_ST00226 1303 0.32
P250_SP00209 1341
P250_ST00227 1367 108 violer 070476
P250_SP00210 1475
P250_ST00228 1501 1012 ce
P250_SP00211 1534
P250_ST00229 1561 1010 texte, 087565
P250_SP00212 1663 1036
P250_ST00230 1692
P250_SP00213
P250_ST00231 1740 74
P250_SP00214 1780
P250_ST00232 1807
P250_TL00019 1045
P250_ST00233 1048 fait 4740
P250_SP00215 1080
P250_ST00234 1059 0.42 178
P250_SP00216 260
P250_ST00235 281 1047 saine 38807
P250_SP00217 373
P250_ST00236 231 application; 800020746200
P250_SP00218
P250_ST00237 655 1058 078
P250_SP00219 719
P250_ST00238 vainement 675065504
P250_SP00220 1078
P250_ST00239 964 47363
P250_SP00221 1091
P250_ST00240 1115 152 excipera 51000737
P250_SP00222 1267 1086
P250_ST00241
P250_SP00223
P250_ST00242 1363 caractre 073604736
P250_SP00224 1525
P250_ST00243 1548 196 dlictueux 7820624620
P250_SP00225 1744
P250_ST00244 55 des
P250_TL00020
P250_ST00245 1092 faits 67061
P250_SP00226 189 1125
P250_ST00246 218 1093 Invoqus, 821401840
P250_SP00227 398 1132
P250_ST00247 428 146 puisque 2041078
P250_SP00228 574
P250_ST00248 605 234 relativement 282720685552
P250_SP00229 1123
P250_ST00249
P250_SP00230
P250_ST00250 dlit, 772233
P250_SP00231
P250_ST00251 1066
P250_SP00232
P250_ST00252 1118 n'a 0.84 004
P250_SP00233 1122
P250_ST00253 1201 exist 624358
P250_SP00234 1305
P250_ST00254 1333 70800
P250_SP00235
P250_ST00255 1100 143 rapport 1707052
P250_SP00236 1619
P250_ST00256 1647 juridique 063778353
P250_TL00021 1135
P250_ST00257 1146 entre 70467
P250_SP00237 1169
P250_ST00258 224 1137 lui 300
P250_SP00238 271
P250_ST00259 296 1145 et
P250_SP00239
P250_ST00260 349 1138
P250_SP00240 378
P250_ST00261 1136 230 Compagnie, 5210764680
P250_SP00241 632
P250_ST00262 657 384
P250_SP00242 701
P250_ST00263 725 81 57703
P250_SP00243 806
P250_ST00264 constitutifs 007324032640
P250_SP00244
P250_ST00265 1070
P250_SP00245 1109
P250_ST00266 l'infraction 207154872600
P250_SP00246
P250_ST00267 1375 131 n'tant 0082852
P250_SP00247 1167
P250_ST00268 1532 1147
P250_SP00248 1592
P250_ST00269 1615 210 imputables 0703560875
P250_TL00022 1182 304
P250_ST00270 1183
P250_SP00249
P250_ST00271 88128
P250_SP00250 1215
P250_ST00272 245 dernire: 580467363
P250_TL00023
P250_ST00273 1232 60187700
P250_SP00251 335 1266
P250_ST00274 d'autre 7080446
P250_SP00252 496
P250_ST00275 525 1239 part, 37310
P250_SP00253 612 1271
P250_ST00276 641 307
P250_SP00254 1270
P250_ST00277 0.80 3004
P250_SP00255
P250_ST00278 849 167 chapper 86370073
P250_SP00256 1016
P250_ST00279 1043 68 aux 713
P250_SP00257
P250_ST00280 consquences 004470675884
P250_SP00258 1384
P250_ST00281 1411
P250_SP00259 1450
P250_ST00282
P250_SP00260
P250_ST00283 prohibition 05036042438
P250_SP00261 1757
P250_ST00284 1787 07
P250_TL00024 1275
P250_ST00285 1279
P250_SP00262 1309
P250_ST00286 1288 007017
P250_SP00263 293 1317
P250_ST00287 053040007707
P250_SP00264 554
P250_ST00288 1277
P250_SP00265 610 1308
P250_ST00289 demandeur 550776656
P250_SP00266
P250_ST00290 878 articule 70237144
P250_SP00267 1019
P250_ST00291 017
P250_SP00268 1112 1315
P250_ST00292 l'accord 40677046
P250_SP00269
P250_ST00293 1319 136
P250_SP00270 1376
P250_ST00294 lequel 270352
P250_SP00271 1514
P250_ST00295 1546 1284 99 porte 00426
P250_SP00272 1645
P250_ST00296 1674
P250_SP00273 1702
P250_ST00297 1732 litige 845077
P250_TL00025 1322 1023
P250_ST00298 1332 est
P250_SP00274 1354
P250_ST00299 174 commercial 8050748770
P250_SP00275 391
P250_ST00300 411 parce 07377
P250_SP00276 1361
P250_ST00301 526
P250_SP00277 590
P250_ST00302 611 119 conclu 727706
P250_SP00278
P250_ST00303 752 70047
P250_SP00279 844
P250_ST00304 1330 267 commerants; 005553375401
P250_TL00026
P250_ST00305 8558072
P250_SP00280 1399
P250_ST00306 346
P250_SP00281
P250_ST00307 433 l'engagement 007307688705
P250_SP00282
P250_ST00308 707 175 qu'aurait 210863760
P250_SP00283
P250_ST00309 907 pris 0340
P250_SP00284 977
P250_ST00310 1377
P250_SP00285 1398
P250_ST00311 1072 commerant 6017855700
P250_SP00286 1304
P250_ST00312 1328
P250_SP00287
P250_ST00313 1390 244 ddommager 5870077183
P250_SP00288 1634
P250_ST00314
P250_SP00289 1705 1397
P250_ST00315 autre 87447
P250_TL00027 1410 1716
P250_ST00316 1413 54 587
P250_SP00290 1444
P250_ST00317 1421 torts 50653
P250_SP00291 278
P250_ST00318 303 1412 rsultant 480003605
P250_SP00292 468 1443
P250_ST00319 493 d'un
P250_SP00293 577
P250_ST00320 603 101 crime 03758
P250_SP00294 704
P250_ST00321 729 commis 000584
P250_SP00295
P250_ST00322 483
P250_SP00296
P250_ST00323 987 0.81
P250_SP00297
P250_ST00324 tiers 40863
P250_SP00298
P250_ST00325 1162
P250_SP00299
P250_ST00326
P250_SP00300 1257
P250_ST00327 rattache 37617707
P250_SP00301 1432
P250_ST00328 1456
P250_SP00302 1517
P250_ST00329 sa 17
P250_SP00303
P250_ST00330 1602 1420 120 nature 062148
P250_SP00304 1722
P250_ST00331 ni
P250_SP00305 1782
P250_ST00332 1809 0.16
P250_TL00028
P250_ST00333 0.25
P250_SP00306 1488
P250_ST00334 qualit 4783558
P250_SP00307 1496
P250_ST00335
P250_SP00308 1489
P250_ST00336 393 1465 commerant, 80067167673
P250_SP00309 1495
P250_ST00337
P250_SP00310 703
P250_ST00338
P250_SP00311 1487
P250_ST00339 l'exercice 0040760376
P250_SP00312 949
P250_ST00340 979
P250_SP00313
P250_ST00341 430
P250_SP00314 1110
P250_ST00342 1140 1466 188 commerce 70664107
P250_SP00315
P250_ST00343 1357 1464
P250_SP00316 1387
P250_ST00344 1418 est, 6320
P250_SP00317
P250_ST00345 1509 1467
P250_SP00318 1569
P250_ST00346 1599 consquent, 80038028564
P250_TL00029 1499
P250_ST00347 1502 dnu
P250_SP00319 1533
P250_ST00348 239
P250_SP00320
P250_ST00349 tout 6430
P250_SP00321 382
P250_ST00350 407 773870707
P250_SP00322
P250_ST00351 235 commercial; 00558183601
P250_SP00323 1535
P250_ST00352 c'est 70540
P250_SP00324 936
P250_ST00353 donc 5007
P250_SP00325 1051
P250_ST00354 1077
P250_SP00326 1531
P250_ST00355 1119 bon
P250_SP00327 1189
P250_ST00356 1216 74014
P250_SP00328
P250_ST00357 1511 067
P250_SP00329 1540
P250_ST00358 1426
P250_SP00330 1454
P250_ST00359 01067826
P250_SP00331 1658
P250_ST00360 1685 attaqu 7437166
P250_TL00030
P250_ST00361 0603
P250_SP00332 1586
P250_ST00362 223 rejeter 5707270
P250_SP00333
P250_ST00363 1547
P250_SP00334 1578
P250_ST00364 418 1556 347347
P250_SP00335
P250_ST00365 567
P250_SP00336 628
P250_ST00366 654 tmoins 0850004
P250_SP00337 802
P250_ST00367 827
P250_SP00338 865
P250_ST00368 890 308006274602
P250_SP00339 1141 1585
P250_ST00369 1166 0.85 0004
P250_SP00340 1253 1577
P250_ST00370
P250_SP00341
P250_ST00371 144 prvaut 0381742
P250_SP00342 1477
P250_ST00372
P250_SP00343
P250_ST00373 1656
P250_SP00344 1672 1576
P250_ST00374 1699 nonc 700827
P250_TL00031
P250_ST00375 1601
P250_SP00345 1629
P250_ST00376 1590 185 semblable 475138137
P250_SP00346 1622
P250_ST00377 405 7207553007
P250_SP00347 1621
P250_ST00378 645
P250_SP00348
P250_ST00379 1600
P250_SP00349
P250_ST00380 trouve 630017
P250_SP00350 887
P250_ST00381 074
P250_SP00351 972
P250_ST00382 1589 comprise 80203045
P250_SP00352
P250_ST00383 5754
P250_SP00353 1620
P250_ST00384 1301 266 l'numration 1380678076000
P250_SP00354
P250_ST00385 1595 56
P250_SP00355 1651
P250_ST00386 1676 1597 actes 70074
P250_SP00356 1761
P250_ST00387 1786
P250_TL00032 1635 547
P250_ST00388 187 70507457
P250_SP00357 1667
P250_ST00389 314 1636 108257
P250_SP00358 1675
P250_ST00390
P250_SP00359
P250_ST00391 540
P250_SP00360 569 1666
P250_ST00392 loi; 0.86 3100
P250_TL00033 1683
P250_ST00393 1684 5037072
P250_SP00361
P250_ST00394 350 1694 066
P250_SP00362 1723
P250_ST00395 442 l'admission 20765474700
P250_SP00363 659
P250_ST00396 688
P250_SP00364
P250_ST00397 762 62678
P250_SP00365
P250_ST00398 fond 50568
P250_SP00366 1024
P250_ST00399
P250_SP00367 1108
P250_ST00400 1134
P250_SP00368
P250_ST00401 1194 045
P250_SP00369 1259
P250_ST00402 1287
P250_SP00370
P250_ST00403 1344 crance 7587778
P250_SP00371
P250_ST00404
P250_SP00372 1562 1724
P250_ST00405 1591
P250_SP00373
P250_ST00406
P250_SP00374
P250_ST00407 1749 8868
P250_TL00034
P250_ST00408 1729 0.15
P250_SP00375 1760
P250_ST00409
P250_SP00376
P250_ST00410 8757786
P250_SP00377 394
P250_ST00411 80540
P250_SP00378 514
P250_ST00412 551 lgalement 4838376850
P250_SP00379 1768
P250_ST00413 150 prouve 0300487
P250_SP00380 939
P250_ST00414 976 1728 rendait 2805770
P250_SP00381 1107
P250_ST00415 1739 sans 1604
P250_SP00382
P250_ST00416 1255 50085
P250_SP00383
P250_ST00417 1386 l'examen 00847066
P250_SP00384 1554
P250_ST00418 750
P250_SP00385 1648
P250_ST00419 moyens 702825
P250_TL00035 1773
P250_ST00420 fonds 207484
P250_SP00386 1806
P250_ST00421 1785
P250_SP00387 1805
P250_ST00422 353 1775
P250_SP00388
P250_ST00423 1774 solidarit 7006572058
P250_SP00389
P250_ST00424 1783
P250_SP00390
P250_ST00425 682
P250_SP00391 710
P250_ST00426 741 285 cautionnement 8753304486700
P250_SP00392
P250_ST00427 116
P250_SP00393 1813
P250_ST00428 1151 1784
P250_SP00394 1181
P250_ST00429 rattachent 3702700730
P250_SP00395
P250_ST00430 1439 accessoirement 70063403383752
P250_SP00396
P250_ST00431
P250_SP00397 1763 1804
P250_ST00432 1796
P250_TL00036 1818
P250_ST00433 1819 6708088
P250_SP00398 1851
P250_ST00434 298 1830
P250_SP00399 337 1850
P250_ST00435 360 77080701
P250_SP00400 1859
P250_ST00436
P250_SP00401
P250_ST00437 616 1820
P250_SP00402 644
P250_ST00438 668 69 dite 5624
P250_SP00403 737
P250_ST00439 758 149 crance; 54873670
P250_SP00404 1853
P250_ST00440 qu'ainsi 01074646
P250_SP00405 1085 1858
P250_ST00441 1826 7371
P250_SP00406 1187
P250_ST00442 1210 surabontants 401721017734
P250_SP00407
P250_ST00443 1482 080
P250_SP00408 1526
P250_ST00444 1550 motifs 401480
P250_SP00409 1673 1849
P250_ST00445 donns 700085
P250_TL00037 1862
P250_ST00446 1874 086
P250_SP00410 1903
P250_ST00447 1865
P250_SP00411 1896
P250_ST00448 1864 05080630
P250_SP00412
P250_ST00449
P250_SP00413 1895
P250_ST00450 510 1863 l'appui 7087440
P250_SP00414 643 1904
P250_ST00451 673
P250_SP00415
P250_ST00452 80 rejet 47073
P250_SP00416 830
P250_ST00453 859
P250_SP00417 897
P250_ST00454 927
P250_SP00418 955
P250_ST00455 176 4036663047
P250_SP00419
P250_ST00456 1190 1872
P250_SP00420 1220
P250_ST00457 1250
P250_SP00421 1295
P250_ST00458 1326 301 cautionnement; 87016000707055
P250_SP00422 1627
P250_ST00459 ds
P250_SP00423 1894
P250_ST00460 1745 lors, 00355
P250_TL00038 1907
P250_ST00461 1909 064
P250_SP00424 1940
P250_ST00462 vices 81784
P250_SP00425
P250_ST00463 1910 7005
P250_SP00426 372
P250_ST00464 395 1908 pourraient 0003277830
P250_SP00427 1948
P250_ST00465 tre 8247
P250_SP00428
P250_ST00466 entachs 72070084
P250_SP00429 860
P250_ST00467 881 1919
P250_SP00430 929
P250_ST00468 004070
P250_SP00431
P250_ST00469 1096 1916 0005
P250_SP00432 1175 1939
P250_ST00470 1198 4704
P250_SP00433 1274
P250_ST00471 1296 228 consquence 73568057074
P250_SP00434 1524
P250_ST00472 1918 013
P250_SP00435 1603
P250_ST00473 1626
P250_SP00436
P250_ST00474 1679 dcision 86085387
P250_TL00039 1952
P250_ST00475 1963
P250_SP00437 142 1986
P250_ST00476 1965
P250_SP00438
P250_ST00477 1953 saurait 4743802
P250_SP00439 1985
P250_ST00478
P250_SP00440 443
P250_ST00479 1954 entraner 700483675
P250_SP00441
P250_ST00480
P250_SP00442
P250_ST00481 740 cassation; 0740720070
P250_SP00443 925 1987
P250_ST00482 1964
P250_SP00444 1993
P250_ST00483
P250_SP00445 1984
P250_ST00484 1128 1961
P250_SP00446 1207
P250_ST00485 1238
P250_SP00447
P250_ST00486 1300
P250_SP00448
P250_ST00487 dessus, 4544541
P250_SP00449 1521
P250_ST00488 1555
P250_SP00450
P250_ST00489 1612 121 rsulte 5640708
P250_SP00451 1733
P250_ST00490 1764 1962
P250_TL00040 1996
P250_ST00491 2000
P250_SP00452 2030
P250_ST00492 1998 05684836
P250_SP00453 2038
P250_ST00493 507
P250_SP00454
P250_ST00494 461 viol, 740480
P250_SP00455 562 2033
P250_ST00495 207 faussement 4806770526
P250_SP00456 803
P250_ST00496 1997 appliqu, 0.78 800200080
P250_SP00457 2037
P250_ST00497 209 5770376700
P250_SP00458 2029
P250_ST00498 183 interprt 4026403838
P250_SP00459
P250_ST00499 1494 2007 61700
P250_SP00460 1606 2028
P250_ST00500 1637
P250_SP00461 1693
P250_ST00501 2004 textes 560886
P250_TL00041 2041
P250_ST00502 2043 viss 86481
P250_SP00462 2076
P250_ST00503 2054
P250_SP00463 295 2075
P250_ST00504 moyens: 8017043
P250_SP00464 485 2083
P250_ST00505 518 01075
P250_SP00465 2084
P250_ST00506 636 608
P250_SP00466 690
P250_ST00507 720
P250_SP00467 780
P250_ST00508 808 2042 viol 54048
P250_SP00468 898 2074
P250_ST00509
P250_SP00469
P250_ST00510 985 83060
P250_SP00470
P250_ST00511
P250_SP00471 1144
P250_ST00512 1174 2044
P250_SP00472 1203
P250_ST00513 1233 134 dfense 5886045
P250_SP00473
P250_ST00514 2050
P250_SP00474
P250_ST00515
P250_SP00475 2073
P250_ST00516 005575
P250_SP00476
P250_ST00517 2052 87248
P250_TL00042 2089
P250_ST00518 excs 87884
P250_SP00477 2120
P250_ST00519 2090 08
P250_SP00478 2121
P250_ST00520 pouvoir. 00001734
P250_TL00043 2135 1659
P250_ST00521 2138 PAR 561
P250_SP00479 262 2171
P250_ST00522 CES
P250_SP00480 380
P250_ST00523 MOTIFS, 5037720
P250_SP00481 2172
P250_ST00524 2140
P250_SP00482
P250_ST00525 Tribunal, 630103800
P250_SP00483 2173
P250_ST00526 2149
P250_SP00484 983 2170
P250_ST00527 1014 2139
P250_SP00485
P250_ST00528 1089 conclusions 00683047004
P250_SP00486
P250_ST00529 1339 2137 conformes 700503784
P250_SP00487 1537 2169
P250_ST00530
P250_SP00488 1614 2168
P250_ST00531 Ministre 730040888
P250_TL00044 2181
P250_ST00532 2182 Public, 7004680
P250_SP00489 243 2217
P250_ST00533 272 2184 rejette 0768547
P250_SP00490 387 2223
P250_ST00534
P250_SP00491 436 2215
P250_ST00535 2183 pourvoi 0103882
P250_SP00492
P250_ST00536
P250_SP00493
P250_ST00537 699 A.
P250_SP00494
P250_ST00538 J. 0.90 10
P250_SP00495
P250_ST00539 07370
P250_SP00496 950
P250_ST00540 974 2191 207756
P250_SP00497
P250_ST00541
P250_SP00498 2214
P250_ST00542 00087620
P250_SP00499 2222
P250_ST00543 rendu 37075
P250_SP00500
P250_ST00544
P250_SP00501 1528
P250_ST00545 dix
P250_SP00502 1613 2213
P250_ST00546 septembie 270177366
P250_TL00045 2226
P250_ST00547 2228 mil 756
P250_SP00503 2259
P250_ST00548 neuf 4501
P250_SP00504
P250_ST00549 2237 cent 8770
P250_SP00505 2260
P250_ST00550 quarante-trois, 017277280150045
P250_SP00506 2268
P250_ST00551 770 2239 075
P250_SP00507 831 2267
P250_ST00552 2229
P250_SP00508 895
P250_ST00553 933 2227 Tribunal 63600578
P250_SP00509
P250_ST00554 1149 56040
P250_SP00510
P250_ST00555 1281
P250_SP00511 1320
P250_ST00556 Port-au-Prince, 104537730370080
P250_SP00512
P250_ST00557 dclare 7878757
P250_TL00046 2270
P250_ST00558 2273 acquise 6802647
P250_SP00513 2312
P250_ST00559 2274
P250_SP00514 286 2304
P250_ST00560 2272 l'Etat 404377
P250_SP00515 2305
P250_ST00561 l'amende 40848757
P250_SP00516 622
P250_ST00562 consigne 800460088
P250_SP00517 829 2313
P250_ST00563 2281
P250_SP00518
P250_ST00564 916 condamne 80557507
P250_SP00519
P250_ST00565
P250_SP00520 1164
P250_ST00566 1193 577718733
P250_SP00521 1402 2303
P250_ST00567 1431 2282
P250_SP00522
P250_ST00568 2271 dpens 480804
P250_SP00523 2311
P250_ST00569 1682 liquids 20214786
P250_TL00047 2315
P250_ST00570 2318 5
P250_SP00524 128 2348
P250_ST00571
P250_SP00525 2349
P250_ST00572 203 2328 40508
P250_SP00526
P250_ST00573 359 0.19
P250_SP00527 397 14
P250_ST00574 2345
P250_SP00528
P250_ST00575 566 2319 0603484
P250_SP00529 712 2357
P250_ST00576 5000
P250_SP00530
P250_ST00577 846 2317 distraction 53023704600
P250_SP00531 1050
P250_ST00578 1075
P250_SP00532
P250_ST00579 2316 profit 350332
P250_SP00533 1245
P250_ST00580
P250_SP00534
P250_ST00581 1331 Mes. 6740
P250_SP00535 1417
P250_ST00582 Christian 507620660
P250_SP00536
P250_ST00583 Latortue, 070052880
P250_TL00048 2360
P250_ST00584 2361 Lebrun 780022
P250_SP00537 2394
P250_ST00585 2362 Cuvilly 2577130
P250_SP00538 2399
P250_ST00586 449 2371
P250_SP00539
P250_ST00587 155 Fernand 0865877
P250_SP00540 661
P250_ST00588 689 Coupet 0.82 200080
P250_SP00541 2402
P250_ST00589
P250_SP00542 2403
P250_ST00590 941 affirment 640035700
P250_SP00543 1117
P250_ST00591 2373
P250_SP00544 2393
P250_ST00592 avoir 70003
P250_SP00545 1307
P250_ST00593 4600
P250_SP00546
P250_ST00594 1425 l'avance, 338570570
P250_SP00547
P250_ST00595
P250_SP00548 2392
P250_ST00596 ce, 861
P250_SP00549 1727
P250_ST00597 1756 2370 71 non 035
P250_TL00049 2407
P250_ST00598 compris 8600464
P250_SP00550 263 2447
P250_ST00599 283 2408
P250_SP00551 309 2439
P250_ST00600 330 cot 8465
P250_SP00552 410
P250_ST00601
P250_SP00553 475
P250_ST00602 prsent 0488772
P250_SP00554 2448
P250_ST00603 651 98 arrt. 833700
P250_TL00050 2452 1655
P250_ST00604 2455 Ainsi 60660
P250_SP00555 265 2487
P250_ST00605 288 2456 jug 0208
P250_SP00556 2495
P250_ST00606 392 2464
P250_SP00557 421 2488
P250_ST00607 prononc 04038608
P250_SP00558 2496
P250_ST00608 2467
P250_SP00559
P250_ST00609 726 Nous, 00000
P250_SP00560 837 2490
P250_ST00610 Etzer 37063
P250_SP00561 966
P250_ST00611 Vilaire, 04367065
P250_SP00562 2491
P250_ST00612 Vice-Prsident, 078502574606020
P250_SP00563
P250_ST00613 2454 Marceau 5778885
P250_SP00564 1638
P250_ST00614 1664 Lecorps, 08801555
P250_TL00051 2497
P250_ST00615 2500 Ltlio 48780
P250_SP00565 2532
P250_ST00616 Vilgrain, 058028200
P250_SP00566 2540
P250_ST00617 2501
P250_SP00567
P250_ST00618 B.
P250_SP00568
P250_ST00619 Cinas 407874
P250_SP00569 2533
P250_ST00620 2509
P250_SP00570
P250_ST00621 796 Rodolphe 00760007
P250_SP00571
P250_ST00622 1015 Barau. 673717
P250_SP00572 2534
P250_ST00623 1171 Juges, 133740
P250_SP00573 2542
P250_ST00624 2511
P250_SP00574 1358
P250_ST00625 2499 audience 63564008
P250_SP00575 1549
P250_ST00626 1581 publique 02050056
P250_SP00576 1750 2538
P250_ST00627
P250_TL00052 2544 1711
P250_ST00628 2554 trente 808588
P250_SP00577 2577
P250_ST00629 2545 73 Mai 880
P250_SP00578
P250_ST00630
P250_SP00579
P250_ST00631 6816
P250_SP00580 524
P250_ST00632 553 2553 7848
P250_SP00581
P250_ST00633 quarante 07837026
P250_SP00582 2585
P250_ST00634 quatre 017437
P250_SP00583
P250_ST00635 998 2556
P250_SP00584
P250_ST00636 2546 153 prsence 33835557
P250_SP00585
P250_ST00637 1249
P250_SP00586
P250_ST00638 Monsieur 60540703
P250_SP00587 1498
P250_ST00639 Numa 4156
P250_SP00588 2576
P250_ST00640 Rigaud, 0708540
P250_TL00053 2588
P250_ST00641 2589 Substitut 044754600
P250_SP00589 2621
P250_ST00642 2590
P250_SP00590
P250_ST00643 Commissaire 43557348036
P250_SP00591 2622
P250_ST00644 2591
P250_SP00592 714
P250_ST00645 297 Gouvernement, 0001457707020
P250_SP00593 2625
P250_ST00646 2600 avec 5164
P250_SP00594 1148
P250_ST00647 206 l'assistance 308042327087
P250_SP00595
P250_ST00648
P250_SP00596
P250_ST00649 184 30637853
P250_SP00597
P250_ST00650 Devze 071708
P250_TL00054 2633
P250_ST00651 Tanis. 682777
P250_SP00598 2667
P250_ST00652 256 2634 313 commis-greffier. 7050630046411840
P250_TL00055 2678
P250_ST00653 Il
P250_SP00599 2709
P250_ST00654 215 2688 754
P250_SP00600 2710
P250_ST00655 2680 ordonn, 54612087
P250_SP00601 2712
P250_ST00656 2689 etc. 8180
P250_SP00602 530 2711
P250_ST00657 2707 .
P250_TL00056 2723
P250_ST00658 En
P250_SP00603 2755
P250_ST00659 241 foi 755
P250_SP00604 2754
P250_ST00660 2724
P250_SP00605 351
P250_ST00661 quoi, 25500
P250_SP00606 2763
P250_ST00662 487 2733 8200
P250_SP00607 2756
P250_ST00663 2752 3
P250_SP00608
P250_ST00664 592 2 ,
P250_TL00057 2834 982
P250_ST00665 No.
P250_SP00609 2867
P250_ST00666 2836
P250_SP00610
P250_ST00667 835 SOMMAIRE 01516002
P250_TL00058 532 2909 872
P250_ST00668 2911 Oroit 88888
P250_SP00611 2944
P250_ST00669 2912
P250_SP00612
P250_ST00670
P250_SP00613
P250_ST00671 2910 dfense. 14002000
P250_SP00614
P250_ST00672 943 2930 0.00
P250_SP00615 2936
P250_ST00673 Pice 06370
P250_SP00616
P250_ST00674 2921
P250_SP00617
P250_ST00675 1213 dbattue. 602076060
P250_TL00059 2978
P250_ST00676 2979 Une 788
P250_SP00618 247 3011
P250_ST00677 partie 056623
P250_SP00619 379 3017
P250_ST00678 2990
P250_SP00620 3010
P250_ST00679 2987 peut 0785
P250_SP00621 545 3018
P250_ST00680 2980 ite 8778
P250_SP00622
P250_ST00681 658 condamne 888815837
P250_SP00623 3014
P250_ST00682 891 2991 736
P250_SP00624
P250_ST00683 385
P250_SP00625 1039
P250_ST00684 pice 06775
P250_SP00626 1152 3019
P250_ST00685 031
P250_SP00627 1236
P250_ST00686 1258
P250_SP00628
P250_ST00687 042
P250_SP00629
P250_ST00688
P250_SP00630 1471
P250_ST00689 invoque 68630385
P250_SP00631
P250_ST00690 1690 2989
P250_SP00632 1719 3012
P250_ST00691 sou soumise
P250_TL00060 3022
P250_ST00692 mise 5585
P250_SP00633 3055
P250_ST00693 3035 470
P250_SP00634 3054
P250_ST00694 302 3024 dbats. 2805276


xml version 1.0 encoding UTF-8
alto xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:noNamespaceSchemaLocation http:schema.ccs-gmbh.commetaealto-1-2.xsd xmlns:xlink http:www.w3.orgTRxlink
Description
MeasurementUnit pixel
sourceImageInformation
fileName W:\Main\OCR\ABBYY and KIRTAS_PROCESSING\Kirtas\AA00000461\00019\\00053.tif
OCRProcessing ID OCRPROCESSING_1
preProcessingStep
processingSoftware
softwareCreator Kirtas Technologies, Inc.
softwareName BookScan Editor
softwareVersion 3.6
ocrProcessingStep
Kirtas Technologies, Inc.
OCR Manager
3.0.0.0
Layout
Page P53 PHYSICAL_IMG_NR 53 HEIGHT 3162 WIDTH 1911
TopMargin P53_TM00001 HPOS 0 VPOS 76
LeftMargin P53_LM00001 98 2920
RightMargin P53_RM00001 1840 71
BottomMargin P53_BM00001 2996 166
PrintSpace P53_PS00001 1742
TextBlock P53_TB00001 434 80 1056 46
TextLine P53_TL00001 440 87 1041 26
String P53_ST00001 89 190 24 CONTENT BULLETIN WC 0.25 CC 87866778
SP P53_SP00001 630 113 23
P53_ST00002 653 64 DES 677
P53_SP00002 717 112 22
P53_ST00003 739 88 146 25 ARRETS 0.34 873677
P53_SP00003 885
P53_ST00004 908 52 DU 57
P53_SP00004 960
P53_ST00005 982 196 TRIBUNAL 76686887
P53_SP00005 1178
P53_ST00006 1201 47 DE 0.41
P53_SP00006 1248 20
P53_ST00007 1268 213 CASSATION 788787478
P53_TB00002 1756 66 58
P53_TL00002 1764 85 51 42
P53_ST00008 0.32
P53_TB00003 2806
P53_TL00003 169 199 1654
P53_ST00009 200 100 33 Ainsi 0.30 88647
P53_SP00007 269 233 29
P53_ST00010 298 201 40 jug 0.56 0358
P53_SP00008 378 241
P53_ST00011 407 210 30 et 0.38 65
P53_SP00009 437 234
P53_ST00012 467 202 176 39 prononc 0.49 08267428
P53_SP00010 643
P53_ST00013 673 212 59 par 0.44 088
P53_SP00011 732
P53_ST00014 762 35 Nous, 70176
P53_SP00012 874 236 34
P53_ST00015 102 32 Etzer 65546
P53_SP00013 1010 31
P53_ST00016 142 36 Vilaire, 0.39 07888880
P53_SP00014 1183
P53_ST00017 1217 274 vice-prsident, 0.48 687870084725460
P53_SP00015 1491 240
P53_ST00018 1525 138 Bignon 0.52 670616
P53_SP00016 1663
P53_ST00019 1696 127 Picrte- 0.29 5677885
P53_TL00004 117 245 1689 41
P53_ST00020 5 18 ' 0.31 6
P53_SP00017 122 263
P53_ST00021 147 256 86 '^nis, 5108770
P53_SP00018 279
P53_ST00022 264 160 Marceau 8747670
P53_SP00019 424 277
P53_ST00023 454 246 157 Lecorps, 0.55 86604360
P53_SP00020 611 286
P53_ST00024 J. 0.88 02
P53_SP00021 675
P53_ST00025 706 38 B. 0.58 43
P53_SP00022 744
P53_ST00026 776 123 Cinas 365884
P53_SP00023 899 278 28
P53_ST00027 927 254 0.22 78
P53_SP00024 957
P53_ST00028 986 188 Rodolphe 0.64 10247328
P53_SP00025 1174 285
P53_ST00029 1203 Barau, 0.51 831870
P53_SP00026 1326 280
P53_ST00030 1356 Juges, 0.80 020710
P53_SP00027 1473
P53_ST00031 1502 21 en
P53_SP00028 1541
P53_ST00032 1572 159 audience 0.33 83688387
P53_SP00029 1731
P53_ST00033 1760 pu 0.23 SUBS_TYPE HypPart1 SUBS_CONTENT publique
P53_TL00005 115 289 1712
P53_ST00034 290 blique 000560 HypPart2
P53_SP00030 230 329
P53_ST00035 291 du 63
P53_SP00031 299 321
P53_ST00036 109 mardi 0.27 77687
P53_SP00032 438
P53_ST00037 469 45
P53_SP00033 514 323
P53_ST00038 540 96 Mars 0.47 8705
P53_SP00034 636 322
P53_ST00039 668 110 1943, 0.63 30860
P53_SP00035 778 324
P53_ST00040 806 301 0.36
P53_SP00036 845
P53_ST00041 873 155 prsence 64887748
P53_SP00037 1028 330
P53_ST00042 1053 de
P53_SP00038 1092
P53_ST00043 1118 183 Monsieur 0.42 66256774
P53_SP00039 1301
P53_ST00044 Numa 0577
P53_SP00040 1443
P53_ST00045 1472 149 Rigaud, 0607280
P53_SP00041 1621
P53_ST00046 1651 Substitut 0.57 117758070
P53_TL00006 333 1711
P53_ST00047 335 0.61 70
P53_SP00042 365 37
P53_ST00048 197 Commissaire 34766018628
P53_SP00043 442 366
P53_ST00049 478 336 44 0.65
P53_SP00044 522
P53_ST00050 559 295 Gouvernement, 0740536876060
P53_SP00045 854 369
P53_ST00051 892 346 77 avec 0.28 8784
P53_SP00046 969 367
P53_ST00052 1004 334 206 l'assistance 008876828768
P53_SP00047 1210
P53_ST00053 1245 0.20
P53_SP00048 1283
P53_ST00054 1318 182 80840714
P53_SP00049 1500
P53_ST00055 1535 133 Devze 078678
P53_SP00050 1668
P53_ST00056 1704 Tanis, 788832
P53_TL00007 379 406
P53_ST00057 313 commis-greffier. 5875573008033700
P53_SP00051 428 418 -256
P53_ST00058 172 423 Il 67
P53_SP00052 195
P53_ST00059 217 432 est 446
P53_SP00053 455
P53_ST00060 284 425 167 ordonn, 73705782
P53_SP00054 451 457
P53_ST00061 472 433 49 etc 777
P53_TL00008 171 480
P53_ST00062 50 En
P53_SP00055 221 499
P53_ST00063 244 foi 0.60 136
P53_SP00056 294 500
P53_ST00064 314
P53_SP00057 352 501
P53_ST00065 370 97 quoi, 0.84 20041
P53_SP00058 508
P53_ST00066 489 48 833
P53_SP00059 537
P53_ST00067 543 494 108 7
P53_TL00009 111 580 988
P53_ST00068 69 No. 0.73 141
P53_SP00060 180 612
P53_ST00069
P53_SP00061 578
P53_ST00070 834 625 265 SOMMAIRE 0.45 06358756
P53_TL00010 700 1718
P53_ST00071 701 Cessation 0.35 735468677
P53_SP00062 310 734
P53_ST00072 des 747
P53_SP00063 395
P53_ST00073 416 Fonctions 358378887
P53_SP00064 618
P53_ST00074 638 0.17
P53_SP00065 687
P53_ST00075 708 702 Juge. 16720
P53_SP00066 817 741 2
P53_ST00076 819 721 0.00 10
P53_SP00067 862 726 3
P53_ST00077 865 184 Enqute. 08886800
P53_SP00068 1049 742
P53_ST00078 1051 722
P53_SP00069 1093 727 4
P53_ST00079 1097 304 Procs-Verbal 8888830615727
P53_SP00070 1401 735
P53_ST00080 1423
P53_SP00071
P53_ST00081 1494 703 Juge 6710
P53_SP00072 1592
P53_ST00082 1612
P53_SP00073 1659
P53_ST00083 1680 105 Paix. 88880
P53_SP00074 1785
P53_ST00084 1787
P53_TL00011 156 756 1007
P53_ST00085 758 137 Temps 0.76 20152
P53_SP00075 293 796 27
P53_ST00086 320 d'Epreuve. 0.68 7502807000
P53_SP00076 541
P53_ST00087 544
P53_SP00077 587 782
P53_ST00088 590 757 251 Conclusions 0.40 36863766880
P53_SP00078 841 790
P53_ST00089 868 860
P53_SP00079 934
P53_ST00090 961 Parties. 87787160
P53_SP00080 791
P53_ST00091 1120
P53_TL00012 835 1662
P53_ST00092 Lorsqu'un 687868345
P53_SP00081
P53_ST00093 398 844 191 magistrat, 4860740830
P53_SP00082 589 875
P53_ST00094 617 ayant 0.26 78874
P53_SP00083
P53_ST00095 750 837 t 0.37 827
P53_SP00084 799
P53_ST00096 824 838 119 appel 0.66 800308
P53_SP00085 943 876
P53_ST00097 971
P53_SP00086 989
P53_ST00098 1017 848 un
P53_SP00087 1063
P53_ST00099 1091 sige 66887
P53_SP00088 1176
P53_ST00100 836 suprieur, 8508552642
P53_SP00089 1391
P53_ST00101 1421 55 n'a 0.78 600
P53_SP00090 1476 869
P53_ST00102 1504 60 pas 0.53 067
P53_SP00091 1564
P53_ST00103 847 encore 866740
P53_SP00092
P53_ST00104 1738 93 prt 06837
P53_TL00013 879 1698
P53_ST00105 887 serment 6704553
P53_SP00093 259 911
P53_ST00106 283 890 91 pour 0762
P53_SP00094 374 918
P53_ST00107 396 881 68 tre 8374
P53_SP00095 464 913
P53_ST00108 485 126 investi 0.46 1567646
P53_SP00096 912
P53_ST00109 634 882 0.95 00
P53_SP00097
P53_ST00110 693 ses 037
P53_SP00098
P53_ST00111 765 175 nouvelles 0.43 788870046
P53_SP00099 940
P53_ST00112 965 178 fonctions 266877656
P53_SP00100 1143
P53_ST00113 1167
P53_SP00101 1195 914
P53_ST00114 1221 893 que 0.83 103
P53_SP00102 1286 920
P53_ST00115 1308 son 566
P53_SP00103 1372
P53_ST00116 1395 187 successeur 6168174466
P53_SP00104 1582
P53_ST00117 1607 56
P53_SP00105
P53_ST00118 1687
P53_SP00106 1736
P53_ST00119 1759 ins install
P53_TL00014 116 924 1714
P53_ST00120 tall 0.67 27006
P53_SP00107 194 955
P53_ST00121 220 935 ni 0.72
P53_SP00108 252
P53_ST00122 281 925 mme 6841
P53_SP00109 390 956
P53_ST00123 dsign, 08203484
P53_SP00110 563
P53_ST00124 591 il 1.00
P53_SP00111 614
P53_ST00125 937 a
P53_SP00112 656
P53_ST00126 683 129 qualit 0.62 5500446
P53_SP00113 812
P53_ST00127 92 0763
P53_SP00114 929 966
P53_ST00128 958 928 Vider 71364
P53_SP00115
P53_ST00129 1077 0.77 231
P53_SP00116 1124
P53_ST00130 1152 926 mains 75547
P53_SP00117 1263
P53_ST00131 1289
P53_SP00118 1344
P53_ST00132 1369 134 affaires 70001507
P53_SP00119 1503
P53_ST00133 1528 938 soumises 0.59 25570028
P53_SP00120 1695 959
P53_ST00134 1721 19 1
P53_SP00121 1740
P53_ST00135 1766
P53_TL00015 968 1717
P53_ST00136 dlibr. 050107471
P53_SP00122 268 1000 -101
P53_ST00137 1012 Si 74
P53_SP00123 1044
P53_ST00138 232 1014 les 022
P53_SP00124 276 1045
P53_ST00139 1013 173 plaideurs 0.69 005406623
P53_SP00125 477 1052
P53_ST00140 507 n'ont 62566
P53_SP00126 607 1047
P53_ST00141 637 articul 0.50 55647701
P53_SP00127
P53_ST00142 805 1027 130 aucuns 567445
P53_SP00128 1048
P53_ST00143 1016 faits 06047
P53_SP00129
P53_ST00144 1074 1015 pertinents 0875485622
P53_SP00130 1265 1055
P53_ST00145 1294 1024 62
P53_SP00131 1323
P53_ST00146 1352 admissibles 50300030007
P53_SP00132 1565
P53_ST00147 1593
P53_SP00133 1611
P53_ST00148 1640 mettre 600652
P53_SP00134 1762
P53_ST00149 1790 06
P53_TL00016 107 1058
P53_ST00150 1067 preuve, 0647664
P53_SP00135 1096
P53_ST00151 1059 le 03
P53_SP00136 302 1089
P53_ST00152 327 0240
P53_SP00137 1098
P53_ST00153 443 1069 qui 0.79 060
P53_SP00138
P53_ST00154 531 dadc 08807
P53_SP00139
P53_ST00155 671 qu'il 17600
P53_SP00140 759 1099
P53_ST00156 786 1060 61 n'y
P53_SP00141 1100
P53_ST00157 872 1073
P53_SP00142
P53_ST00158 lieu 0.54 4067
P53_SP00143 985
P53_ST00159 1061
P53_SP00144 1031
P53_ST00160 144 enqute 8578825
P53_SP00145 1202
P53_ST00161 1228 17
P53_SP00146
P53_ST00162 1273 sainement 675656261
P53_SP00147 1461
P53_ST00163 interprt 5720805818
P53_SP00148 1675
P53_ST00164 1702 75
P53_SP00149
P53_ST00165 1072 ap 84 appliqu
P53_TL00017 1101 260
P53_ST00166 pliqu 104616
P53_SP00150 1142
P53_ST00167 257 1104 la
P53_SP00151 287 1134
P53_ST00168 loi. 0430
P53_TL00018 1148 1661
P53_ST00169 Le
P53_SP00152 215 1184
P53_ST00170 procs-Verbal 0478580782550
P53_SP00153 496 1191
P53_ST00171 521
P53_SP00154 560
P53_ST00172 585 1158 constat 6570223
P53_SP00155 719 1182
P53_ST00173 746 1151 dress 215528
P53_SP00156
P53_ST00174 878 1162 076
P53_SP00157 939 1190
P53_ST00175 967 04
P53_SP00158 994
P53_ST00176 1018 82 juge 3646
P53_SP00159
P53_ST00177 1126
P53_SP00160 1164
P53_ST00178 paix
P53_SP00161 1274
P53_ST00179 1298 604
P53_SP00162 1343
P53_ST00180 1371 1161 cru
P53_SP00163 1430
P53_ST00181 1455 1149 jusqu' 2144605
P53_SP00164 1596
P53_ST00182 1623 207 inscription 17772302566
P53_TL00019 1194 1716
P53_ST00183 1197
P53_SP00165 154
P53_ST00184 1196 faux, 13500
P53_SP00166 273 1231
P53_ST00185 s'il 0100
P53_SP00167 350
P53_ST00186 371 106 relve 670573
P53_SP00168
P53_ST00187 013
P53_SP00169 554 1227
P53_ST00188 576 81 04520
P53_SP00170 657
P53_ST00189 679 0.85
P53_SP00171 718
P53_ST00190 1204 121 nature 305561
P53_SP00172
P53_ST00191
P53_SP00173
P53_ST00192 922 145 justifier 866544164
P53_SP00174 1235
P53_ST00193 1206 une
P53_SP00175 1156
P53_ST00194 demande 0733606
P53_SP00176
P53_ST00195 1366 1207 0.82
P53_SP00177 1406
P53_ST00196 1429 150 divorce, 05766530
P53_SP00178 1579
P53_ST00197 1603 0.91 01
P53_SP00179 1631
P53_ST00198 1655 Tribunal 56107576
P53_TL00020 1238 1305
P53_ST00199 1252 ne
P53_SP00180 1272
P53_ST00200 1240 214 contrevient 36862684054
P53_SP00181 389
P53_ST00201 412 1251
P53_SP00182 1279
P53_ST00202 493
P53_SP00183 510 1271
P53_ST00203 534 1242
P53_SP00184
P53_ST00204 586 1241 loi 074
P53_SP00185 632
P53_ST00205
P53_SP00186 696
P53_ST00206 y
P53_SP00187
P53_ST00207 761 1239 140 puisant 0246234
P53_SP00188 901
P53_ST00208 078
P53_SP00189
P53_ST00209 995 motifs 776037
P53_SP00190
P53_ST00210 1141
P53_SP00191 1180
P53_ST00211 sa
P53_SP00192 1234
P53_ST00212 1258 162 dcision. 074076660
P53_TL00021 170 1284
P53_ST00213 1285 L'anne 6186887
P53_SP00193 319 1316
P53_ST00214 342 d'preuve 427044060
P53_SP00194 526 1324
P53_ST00215 547 152 impose 0507080
P53_SP00195 699
P53_ST00216 720 1296 aux
P53_SP00196
P53_ST00217 813 poux 60630
P53_SP00197 932
P53_ST00218 953
P53_SP00198
P53_ST00219 instance 77017675
P53_SP00199 1170 1317
P53_ST00220 1193
P53_SP00200 1232
P53_ST00221 1255 divorce 0066570
P53_SP00201 1392
P53_ST00222 1414 constitue 745740465
P53_SP00202 1587
P53_ST00223 575
P53_SP00203 1677
P53_ST00224 1701 131 mesure 748885
P53_TL00022 1328 1064
P53_ST00225 1331
P53_SP00204 1361
P53_ST00226 1340 pure 4427
P53_SP00205 1368
P53_ST00227 275 1330 facult 5676058
P53_SP00206 402
P53_ST00228 226 abandonne 3053077477
P53_SP00207 649
P53_ST00229 670
P53_SP00208 688 1360
P53_ST00230 713 l'apprciation 04400573446168
P53_SP00209 977
P53_ST00231 1001
P53_SP00210
P53_ST00232 1071 99 05670
P53_TL00023 1373
P53_ST00233 1374 Remplit 0740013
P53_SP00211 316
P53_ST00234 343 1375
P53_SP00212
P53_ST00235 397 1384 vu 766
P53_SP00213 474
P53_ST00236
P53_SP00214 538 1405
P53_ST00237 565 1376 08
P53_SP00215 594
P53_ST00238 620 Loi, 3604
P53_SP00216 698 1408
P53_ST00239 725
P53_SP00217 754
P53_ST00240 Jugement 74874555
P53_SP00218 964
P53_ST00241 993 0.74 043
P53_SP00219 1054 1413
P53_ST00242 1078 contient 77865372
P53_SP00220
P53_ST00243 1261 070
P53_SP00221
P53_ST00244 conclusions 77570807657
P53_SP00222 1550 1407
P53_ST00245 1576 signifies 7246667887
P53_SP00223 1415
P53_ST00246 1769 317
P53_TL00024 1417 1320
P53_ST00247 1418 125 parties 0855682
P53_SP00224 237 1458
P53_ST00248 1427
P53_SP00225 1451
P53_ST00249 315 1419 rsume 077774
P53_SP00226
P53_ST00250
P53_SP00227 513
P53_ST00251 239 observations 604508715857
P53_SP00228
P53_ST00252 802 1420 oralement 837077584
P53_SP00229 992 1452
P53_ST00253 prsentes 0587762827
P53_SP00230 1459
P53_ST00254
P53_SP00231 1246
P53_ST00255 07
P53_SP00232 1303
P53_ST00256 barre. 050500
P53_TL00025 1532
P53_ST00257 1533 163 ARRET 55602
P53_SP00233
P53_ST00258 859
P53_SP00234
P53_ST00259 0.21
P53_SP00235 974
P53_ST00260 999 153 .^VRIL 7104878
P53_SP00236
P53_ST00261 1177 1943 5874
P53_TL00026 332
P53_ST00262 1608 I^Iadame 810868672
P53_SP00237 1641
P53_ST00263 529 179 Franois 57887760
P53_SP00238 1650
P53_ST00264 728 1610 79 Rey 646
P53_SP00239 807 1649
P53_ST00265 825 ne
P53_SP00240 896
P53_ST00266 915 Clante 7086770
P53_SP00241 1075 1642 16
P53_ST00267 Jean 8078
P53_SP00242 1187
P53_ST00268 1208 1613 contre 878780
P53_SP00243 1339
P53_ST00269 1358 1609 Son
P53_SP00244 1434
P53_ST00270 Epoux. 056686
P53_TL00027 1722
P53_ST00271 AU
P53_SP00245 1754
P53_ST00272 690 1723 NO.M 8678
P53_SP00246 801 1755
P53_ST00273
P53_SP00247
P53_ST00274 931 LA
P53_SP00248
P53_ST00275 318 REPUBLIQUE 6857740672
P53_TL00028 168 1800 1377
P53_ST00276
P53_SP00249 1832
P53_ST00277 174 70036880
P53_SP00250 410
P53_ST00278 436 1802
P53_SP00251 1833
P53_ST00279 Cassation, 6826848051
P53_SP00252 1834
P53_ST00280 1801 premire 14733652
P53_SP00253
P53_ST00281 906 section, 77738000
P53_SP00254 1836
P53_ST00282 1814 15 0.16 8
P53_SP00255 1088
P53_ST00283 1115 1803 rendu 0.81 41030
P53_SP00256
P53_ST00284 l'arrt 7084686
P53_SP00257 1359
P53_ST00285 139 suivant 0037755
P53_SP00258 1523 1835
P53_ST00286 1539 :
P53_TL00029 1855
P53_ST00287 Sur
P53_SP00259 1888
P53_ST00288 261 1856 0.19
P53_SP00260
P53_ST00289 1857 pourvoi 0707872
P53_SP00261 1895
P53_ST00290
P53_SP00262 1889
P53_ST00291 2787037
P53_SP00263
P53_ST00292 Jean, 47700
P53_SP00264 832 1892
P53_ST00293 863 1859 dame 8868
P53_SP00265 1890
P53_ST00294 991 1858 22836575
P53_SP00266 1153 1898
P53_ST00295 83 Rey.
P53_SP00267 1266
P53_ST00296 propritaire, 0031408083580
P53_SP00268 1899
P53_ST00297 1568 1860 demeurant 087852854
P53_SP00269 1768 1891
P53_ST00298 1799 1866
P53_TL00030 1900 1715
P53_ST00299 192 domicilie 5470707080
P53_SP00270 1933
P53_ST00300 337 1901
P53_SP00271 1932
P53_ST00301 387 Port-au-Prince, 054558002450700
P53_SP00272 691 1936
P53_ST00302 729 1902 identifie 1285163384
P53_SP00273 895 1935
P53_ST00303 1914 au
P53_SP00274
P53_ST00304 1006 1903 723
P53_SP00275
P53_ST00305 1110 JJ-2959 5457030
P53_SP00276 1282
P53_ST00306 1319 1915 90 0603
P53_SP00277 1409
P53_ST00307 1904
P53_SP00278 1471
P53_ST00308 1505 prsent 2087503
P53_SP00279 1638 1944
P53_ST00309 1673 exercice, 560768783
P53_TL00031 114 1948
P53_ST00310 1949 124 faisant 5746827
P53_SP00280 238 1981
P53_ST00311 lection 80660605
P53_SP00281 409
P53_ST00312 441
P53_SP00282 1980
P53_ST00313 domicile 40776078
P53_SP00283 667
P53_ST00314 697 1959
P53_SP00284 737
P53_ST00315 768 132 cabinet 7870047
P53_SP00285 900 1982
P53_ST00316 930
P53_SP00286
P53_ST00317 Me. 785
P53_SP00287
P53_ST00318 Marcel 274655
P53_SP00288 1226
P53_ST00319 181 Colimon, 40057000
P53_SP00289 1439
P53_ST00320 1957 avocat, 8107741
P53_SP00290
P53_ST00321 1634 118 603306
P53_SP00291 1752
P53_ST00322 1782
P53_TL00032 1992
P53_ST00323 1993 jugement 06376721
P53_SP00292 2033
P53_ST00324 1994
P53_SP00293 353 2025
P53_ST00325 377 1661467
P53_SP00294 2026
P53_ST00326
P53_SP00295 583
P53_ST00327 608 73605081
P53_SP00296 783
P53_ST00328 810 Civil 67337
P53_SP00297
P53_ST00329 0.24
P53_SP00298
P53_ST00330 Port-au-Prince 52431705046166
P53_SP00299
P53_ST00331 1312 104 78076
P53_SP00300 1416
P53_ST00332 1446
P53_SP00301
P53_ST00333
P53_SP00302 1546
P53_ST00334 1575 Juillet 4483080
P53_SP00303
P53_ST00335 1730 1942 0.70 3061
P53_TL00033 2038
P53_ST00336 2046 entre 74546
P53_SP00304 205 2070
P53_ST00337 2039 elle 7028
P53_SP00305
P53_ST00338 325 2047
P53_SP00306 355
P53_ST00339 388 161 76804042
P53_SP00307 549 2077
P53_ST00340
P53_SP00308 664 2078
P53_ST00341 0301448465080
P53_SP00309 936
P53_ST00342 970 676810824
P53_SP00310 1172 2071
P53_ST00343 73
P53_SP00311
P53_ST00344 domicili 108070048
P53_SP00312 1441
P53_ST00345
P53_SP00313 1488 2069
P53_ST00346 1522 305 214457151464670
P53_TL00034 2082 1713
P53_ST00347 148 identifi 567745448
P53_SP00314 262 2114
P53_ST00348 2094
P53_SP00315 2115
P53_ST00349 2083 804
P53_SP00316
P53_ST00350 1484-K, 5736603
P53_SP00317 623 2116
P53_ST00351 651 5777612
P53_SP00318
P53_ST00352 82802020
P53_SP00319 944
P53_ST00353 2084
P53_SP00320 1009
P53_ST00354 1033 70067038
P53_SP00321
P53_ST00355 1219
P53_SP00322 1259
P53_ST00356 0806364
P53_SP00323
P53_ST00357
P53_SP00324 1484
P53_ST00358 1510 2093 400
P53_SP00325
P53_ST00359 1598 2092 5714840
P53_SP00326 2117
P53_ST00360 1758 686
P53_TL00035 2126
P53_ST00361 Georges 0807646
P53_SP00327 2167
P53_ST00362 2127 D.
P53_SP00328 328 2159
P53_ST00363 0008070
P53_SP00329 504
P53_ST00364 368463338
P53_SP00330
P53_ST00365 2139
P53_SP00331
P53_ST00366 767 550
P53_SP00332
P53_ST00367 B-7551 660003
P53_SP00333 2160
P53_ST00368 1042 2137
P53_SP00334
P53_ST00369 2128 patent 3836648
P53_SP00335 2168
P53_ST00370 1257
P53_SP00336
P53_ST00371 453
P53_SP00337
P53_ST00372 33: 763
P53_TL00036 2172
P53_ST00373 2176 Ou, 3720
P53_SP00338 2210
P53_ST00374 2177
P53_SP00339 296 2207
P53_ST00375 2174 l'audience 7080438278
P53_SP00340 2208
P53_ST00376 2173 165 62654058
P53_SP00341 2213
P53_ST00377 730
P53_SP00342 775 2204
P53_ST00378
P53_SP00343 853 2205
P53_ST00379 880 4854
P53_SP00344
P53_ST00380 coul, 8600870
P53_SP00345 1130 2206
P53_ST00381 1160
P53_SP00346
P53_ST00382 demanderesse 485722840048
P53_SP00347 1469
P53_ST00383 1498 n'tant 0080804
P53_SP00348 1629
P53_ST00384 151 reprsen 07008472 reprsente
P53_TL00037 2217
P53_ST00385 2222 te
P53_SP00349 2254
P53_ST00386
P53_SP00350 2253
P53_ST00387 224
P53_SP00351 253
P53_ST00388 2221 072180
P53_SP00352 383 2252
P53_ST00389 2219 780
P53_SP00353 479 2251
P53_ST00390 506 2218 Rigaud 070663
P53_SP00354 2258
P53_ST00391 2229
P53_SP00355 2249
P53_ST00392 731 2228 486
P53_SP00356 779
P53_ST00393 803 064446860604
P53_SP00357
P53_ST00394 1068 0604
P53_SP00358 2256
P53_ST00395 0.71 05
P53_SP00359
P53_ST00396 dfendeur 284702805
P53_SP00360 1422
P53_ST00397 1447 2226
P53_SP00361
P53_ST00398 66066804
P53_SP00362 1685 2250
P53_ST00399 1710 7087
P53_TL00038 2262
P53_ST00400 2266 0707010
P53_SP00363 2305
P53_ST00401 292 2264 100536450
P53_SP00364 468 2297
P53_ST00402
P53_SP00365 2295
P53_ST00403 571 30756208158
P53_SP00366
P53_ST00404 846 2263
P53_SP00367 891 2293
P53_ST00405 297 0107745078050
P53_SP00368
P53_ST00406 1247 2273
P53_SP00369 2294
P53_ST00407
P53_SP00370
P53_ST00408 lecture 0527047
P53_SP00371 1496
P53_ST00409
P53_SP00372 1563
P53_ST00410 405
P53_SP00373 1652
P53_ST00411 rquisi 5802746 rquisitoire;
P53_TL00039 2310 1397 95
P53_ST00412 101 toire; 007673
P53_SP00374 2344 -47
P53_ST00413 2365 Aprs 65665
P53_SP00375 2405
P53_ST00414 2376
P53_SP00376 2396
P53_ST00415 359 2364 avoir 87478
P53_SP00377
P53_ST00416 dlibr, 880008170
P53_SP00378 633 2397
P53_ST00417 658 2374
P53_SP00379 2395
P53_ST00418 2362 Chambre 3766010
P53_SP00380
P53_ST00419 2363
P53_SP00381 2394
P53_ST00420 Conseil, 75547500
P53_SP00382 1139
P53_ST00421 1165 2373
P53_SP00383 2393
P53_ST00422 voeu 4780
P53_SP00384 1306
P53_ST00423
P53_SP00385
P53_ST00424 1393
P53_SP00386
P53_ST00425 loi: 0237
P53_TL00040 2406
P53_ST00426 2409 Vu 0.96
P53_SP00387 2441
P53_ST00427 2410
P53_SP00388 2442
P53_ST00428 177 04078876
P53_SP00389 482 2449
P53_ST00429 509 2408 dnonc, 48301680
P53_SP00390 2440
P53_ST00430
P53_SP00391 2439
P53_ST00431 2407 208 dclaration 08617787605
P53_SP00392 962
P53_ST00432
P53_SP00393 1030
P53_ST00433 pourvoi, 15078360
P53_SP00394 2447
P53_ST00434
P53_SP00395 1292
P53_ST00435 requtes 08008364
P53_SP00396
P53_ST00436 1495
P53_SP00397
P53_ST00437 1577 1604483
P53_SP00398
P53_ST00438 1727 2416
P53_SP00399
P53_ST00439 1784
P53_TL00041 2451
P53_ST00440 2454 pices 067880
P53_SP00400 218 2493
P53_ST00441
P53_SP00401 2485
P53_ST00442 2453 l'appui, 30803070
P53_SP00402 435
P53_ST00443 466 086
P53_SP00403
P53_ST00444 2464 54 sus
P53_SP00404
P53_ST00445 2452 dites 15666
P53_SP00405 705 2484
P53_ST00446 60273224325
P53_SP00406
P53_ST00447
P53_SP00407
P53_ST00448 Ministre 770044805
P53_SP00408 1237
P53_ST00449 Public, 0.86 0200070
P53_SP00409 1398 2487
P53_ST00450 082
P53_SP00410 1474
P53_ST00451 2460 textes 444374
P53_SP00411
P53_ST00452 186 invoqus; 0.75 600010851
P53_TL00042 2506 1656
P53_ST00453 2509 SUR
P53_SP00412 2542
P53_ST00454 288 2508 LE
P53_SP00413 345 2541
P53_ST00455 2507 219 PREMIER 5432482
P53_SP00414 2540
P53_ST00456 MOYEN 21565
P53_SP00415 795
P53_ST00457 820
P53_SP00416 2539
P53_ST00458 917 POURVOI, 70550050
P53_SP00417
P53_ST00459 pris
P53_SP00418 1253 2548
P53_ST00460 1278
P53_SP00419
P53_ST00461 1341 violation 300082603
P53_SP00420 1514
P53_ST00462 087
P53_SP00421
P53_ST00463 1622 articles 75686787
P53_SP00422
P53_ST00464 1776
P53_TL00043 2552
P53_ST00465 2562
P53_SP00423 2585
P53_ST00466 2554
P53_SP00424
P53_ST00467
P53_SP00425
P53_ST00468
P53_SP00426 326
P53_ST00469 351 Constitution, 3404463040040
P53_SP00427 610
P53_ST00470 2553
P53_SP00428 2584
P53_ST00471
P53_SP00429 724
P53_ST00472 749
P53_SP00430
P53_ST00473
P53_SP00431 864 2583
P53_ST00474
P53_SP00432
P53_ST00475 7836
P53_SP00433 1057
P53_ST00476 1086 1928 7043
P53_SP00434
P53_ST00477 1209 2563 sur
P53_SP00435
P53_ST00478 1291 l'organisation 10060700676005
P53_SP00436 1554 2592
P53_ST00479 1581
P53_SP00437 1626
P53_ST00480 67462066
P53_TL00044 2597 1697
P53_ST00481 2599
P53_SP00438 2631
P53_ST00482 2598 193 4845772700
P53_SP00439 368
P53_ST00483
P53_SP00440 2629
P53_ST00484 dcret-loi 4861855706
P53_SP00441 645
P53_ST00485 14
P53_SP00442 714 2628
P53_ST00486 748 13
P53_SP00443 789
P53_ST00487 143 Janvier 0857650
P53_SP00444
P53_ST00488 1942, 80631
P53_SP00445 1102 2632
P53_ST00489 1128 confrant 703384713
P53_SP00446 1310
P53_ST00490 1336 plein 07862
P53_SP00447 1428 2637
P53_ST00491 pouvoirs 00070343
P53_SP00448 1625 2638
P53_ST00492 2609
P53_SP00449 1690
P53_ST00493 Prsi 51857 Prsident
P53_TL00045 2641
P53_ST00494 2644 dent 7774
P53_SP00450 2675
P53_ST00495 227
P53_SP00451
P53_ST00496 300
P53_SP00452 2674
P53_ST00497 364 2642 Rpublique, 08043000780
P53_SP00453 596 2682
P53_ST00498
P53_SP00454 2673
P53_ST00499 dcret 186477
P53_SP00455 822
P53_ST00500 857
P53_SP00456 902
P53_ST00501 942
P53_SP00457 987
P53_ST00502 1026 Fvrier 0761080
P53_SP00458 1159
P53_ST00503 3084
P53_SP00459
P53_ST00504 1334 2643 211 suspendant 6250607703
P53_SP00460 1545
P53_ST00505 385
P53_SP00461
P53_ST00506 garanties 381803686
P53_TL00046 2685
P53_ST00507 2687 constitutionnelles, 7004667050101400760
P53_SP00462 463 2721
P53_ST00508 490
P53_SP00463 2718
P53_ST00509 562 186144
P53_SP00464 669
P53_ST00510 695 2686
P53_SP00465
P53_ST00511 770
P53_SP00466 815
P53_ST00512 6001785
P53_SP00467
P53_ST00513 996 8071
P53_SP00468 2719
P53_ST00514 2705
P53_SP00469 2709
P53_ST00515 1154 excs 85760
P53_SP00470
P53_ST00516
P53_SP00471 1309
P53_ST00517 pouvoir, 00530300
P53_SP00472 1499 2727
P53_ST00518 1529 refus 28300
P53_SP00473 1620
P53_ST00519 1646 2689
P53_SP00474 1683
P53_ST00520 2699 recon 57604 reconnatre
P53_TL00047 2731
P53_ST00521 2733 natre 256767
P53_SP00475 223 2764
P53_ST00522
P53_SP00476 272
P53_ST00523 2732 576463
P53_SP00477 403 2763
P53_ST00524 426 0.93
P53_SP00478 471
P53_ST00525
P53_SP00479
P53_ST00526 567 0432787
P53_SP00480 689
P53_ST00527 1942: 80722
P53_SP00481
P53_ST00528 absence 7047067
P53_SP00482 1002
P53_ST00529
P53_SP00483 1062
P53_ST00530 1085 signature 400083705
P53_SP00484 2771
P53_ST00531
P53_SP00485 1327
P53_ST00532 1351 0008
P53_SP00486 2772
P53_ST00533 1463
P53_SP00487 1508
P53_ST00534 73400177
P53_SP00488 1708
P53_ST00535 66647
P53_TL00048 2775
P53_ST00536 2777
P53_SP00489 2809
P53_ST00537 203758464000680
P53_SP00490 2811
P53_ST00538 502 2787
P53_SP00491 2807
P53_ST00539 ce
P53_SP00492
P53_ST00540 2786 056
P53_SP00493 682 2815
P53_ST00541 n'ayant 3085835
P53_SP00494
P53_ST00542 871 707008
P53_SP00495 990
P53_ST00543 2776 44608
P53_SP00496
P53_ST00544 2785 7777406
P53_SP00497 2808
P53_ST00545 1297 mais 5863
P53_SP00498 1381
P53_ST00546 2778 nomm 00867
P53_SP00499
P53_ST00547 5017
P53_SP00500 2817
P53_ST00548 1678 2789
P53_SP00501 1720
P53_ST00549 1744 Tri'- 76721
P53_TL00049 2820
P53_ST00550 2821 bunal 62177
P53_SP00502 2852
P53_ST00551 242
P53_SP00503 2853
P53_ST00552 Cassation 583580571
P53_SP00504 484
P53_ST00553 2831
P53_SP00505
P53_ST00554 568 2829 vertu 68304
P53_SP00506
P53_ST00555 d'un 8010
P53_SP00507 774 2851
P53_ST00556 797 887385
P53_SP00508 904
P53_ST00557
P53_SP00509 972
P53_ST00558 038247580
P53_SP00510 1171
P53_ST00559
P53_SP00511 1233 2854
P53_ST00560 2822
P53_SP00512
P53_ST00561 Rpublique 0807100005
P53_SP00513 1527 2862
P53_ST00562 1549 2833
P53_SP00514
P53_ST00563 2823 date 7845
P53_SP00515 1686
P53_ST00564
P53_SP00516 1753
P53_ST00565 1781
P53_TL00050 2864
P53_ST00566 4208786
P53_SP00517 229 2897
P53_ST00567 2866 308
P53_SP00518 2898 12
P53_ST00568 2865
P53_SP00519 360 2896
P53_ST00569 57520
P53_SP00520
P53_ST00570 public 700837
P53_SP00521 2904
P53_ST00571 665 2875
P53_SP00522
P53_ST00572 751
P53_SP00523
P53_ST00573 808 presse 045467
P53_SP00524 916
P53_ST00574 2874
P53_SP00525 973
P53_ST00575 2876
P53_SP00526 2905
P53_ST00576 0.15
P53_SP00527 1116
P53_ST00577 1144 radio, 485635
P53_SP00528 2900
P53_ST00578 1280 2867
P53_SP00529
P53_ST00579 1333 citoyen 1460551
P53_SP00530 1470 2907
P53_ST00580 1497 02360004
P53_SP00531 1684
P53_ST00581 Barau 78488
P53_TL00051 2909
P53_ST00582 2910 487
P53_SP00532 2949
P53_ST00583 2921
P53_SP00533 2941
P53_ST00584 249 05733
P53_SP00534 354
P53_ST00585 384
P53_SP00535 413
P53_ST00586 dcision 18746500
P53_SP00536
P53_ST00587 querelle 003650686
P53_SP00537 2948
P53_ST00588 811
P53_SP00538 855
P53_ST00589 889
P53_SP00539
P53_ST00590 6172784
P53_SP00540 1087 2942
P53_ST00591 n'avait 7684877
P53_SP00541
P53_ST00592 1277 2911 point 02653
P53_SP00542 1378 2950
P53_ST00593 2912 0280148
P53_SP00543 1537 2951
P53_ST00594 1566 2922 0710
P53_SP00544 1657
P53_ST00595 2923
P53_SP00545 2944
P53_ST00596 1747 faire 58737
P53_TL00052 2953 1426
P53_ST00597 2954 puisqu'il 358758370
P53_SP00546 2993
P53_ST00598 307 avait 87872
P53_SP00547 2986
P53_ST00599 421 2955 cess 78858
P53_SP00548 503 2985
P53_ST00600 d'appartenir 418438038680
P53_SP00549
P53_ST00601 787 2964 72
P53_SP00550 828
P53_ST00602 852 64087887
P53_SP00551 1029
P53_ST00603 56862
P53_SP00552 1146 2987
P53_ST00604 2956
P53_SP00553
P53_ST00605 Port-au-Prince; 500575751503642


xml version 1.0 encoding UTF-8
alto xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:noNamespaceSchemaLocation http:schema.ccs-gmbh.commetaealto-1-2.xsd xmlns:xlink http:www.w3.orgTRxlink
Description
MeasurementUnit pixel
sourceImageInformation
fileName W:\Main\OCR\ABBYY and KIRTAS_PROCESSING\Kirtas\AA00000461\00019\\00297.tif
OCRProcessing ID OCRPROCESSING_1
preProcessingStep
processingSoftware
softwareCreator Kirtas Technologies, Inc.
softwareName BookScan Editor
softwareVersion 3.6
ocrProcessingStep
Kirtas Technologies, Inc.
OCR Manager
3.0.0.0
Layout
Page P297 PHYSICAL_IMG_NR 297 HEIGHT 3162 WIDTH 1911
TopMargin P297_TM00001 HPOS 0 VPOS 84
LeftMargin P297_LM00001 74 2920
RightMargin P297_RM00001 1816 95
BottomMargin P297_BM00001 3004 158
PrintSpace P297_PS00001 1742
TextBlock P297_TB00001
TextLine P297_TL00001 423 92 1376 40
String P297_ST00001 189 26 CONTENT BULLETIN WC 0.34 CC 57547768
SP P297_SP00001 612 118 23
P297_ST00002 635 65 25 DES 0.47 087
P297_SP00002 700 117 21
P297_ST00003 721 147 ARRETS 0.49 677440
P297_SP00003 868
P297_ST00004 891 93 51 DU 0.41 47
P297_SP00004 942
P297_ST00005 963 198 TRIBUNAL 0.33 54675888
P297_SP00005 1161
P297_ST00006 1184 46 DE 0.51 72
P297_SP00006 1230 20
P297_ST00007 1250 214 CASSATION 0.48 354475707
P297_SP00007 1464 119 249
P297_ST00008 1713 86 295 0.71 008
P297_TL00002 151 204 1649 44
P297_ST00009 207 61 32 Les 455
P297_SP00008 212 239 29
P297_ST00010 241 205 175 34 mentions 0.57 44314627
P297_SP00009 416 31
P297_ST00011 447 206 245 39 authentiques 0.65 254452350312
P297_SP00010 692 33
P297_ST00012 725 du 0.82 03
P297_SP00011 771 238
P297_ST00013 803 180 41 jugement 0.73 44007400
P297_SP00012 983 246
P297_ST00014 1016 216 22 ne
P297_SP00013 1057
P297_ST00015 1088 137 laissent 0.77 00310642
P297_SP00014 1225
P297_ST00016 1257 217 133 aucune 0.64 172433
P297_SP00015 1390
P297_ST00017 1421 89 prise 0.62 01476
P297_SP00016 1510
P297_ST00018 1541 18 0.70 3
P297_SP00017 1559
P297_ST00019 1592 208 30 ta 0.52 45
P297_SP00018 1622
P297_ST00020 1654 146 critique 0.54 76412237
P297_TL00003 94 1705 42
P297_ST00021 252 d'aprs 0.74 5000336
P297_SP00019 227 291
P297_ST00022 256 251 144 laquelle 0.79 02055200
P297_SP00020 400
P297_ST00023 430 28 te 0.58
P297_SP00021 458 283
P297_ST00024 487 250 218 rquisitoire 0.63 530550507146
P297_SP00022 705 290
P297_ST00025 736 114 verbal 643020
P297_SP00023 850
P297_ST00026 880
P297_SP00024 927
P297_ST00027 959 Ministre 334500361
P297_SP00025 1139
P297_ST00028 1171 121 Public 420060
P297_SP00026 1292
P297_ST00029 1322 100 serait 0.69 055060
P297_SP00027 1422 284
P297_ST00030 1453 166 dnatur 07400538
P297_SP00028 1619
P297_ST00031 1648 85 dans 0.83 0060
P297_SP00029 1733 286
P297_ST00032 1765 253 la 07
P297_TL00004 293 43
P297_ST00033 145 relation 52245666
P297_SP00030 237 328 24
P297_ST00034 261 307 que 0.78 051
P297_SP00031 326 335
P297_ST00035 347 296 70
P297_SP00032 375 327
P297_ST00036 396 Juge 1500
P297_SP00033 485 336
P297_ST00037 507 en
P297_SP00034 546
P297_ST00038 570 306 a 1.00
P297_SP00035 588
P297_ST00039 609 294 faite. 004060
P297_SP00036 702 27
P297_ST00040 729 Le
P297_SP00037 774
P297_ST00041 795 181 25305650
P297_SP00038 976
P297_ST00042 997 302 49 est 401
P297_SP00039 1046
P297_ST00043 1068 59 cru 027
P297_SP00040 1127
P297_ST00044 1149 141 jusqu' 0.66 2670700
P297_SP00041 1290
P297_ST00045 1314 inscription 54003400666
P297_SP00042 1521
P297_ST00046 1547 38 de 04
P297_SP00043 1585 329
P297_ST00047 1610 faux 3050
P297_SP00044 1696
P297_ST00048 1720 299 0427
P297_TL00005 340
P297_ST00049 352 48 ses 0.81 050
P297_SP00045 374
P297_ST00050 159 341 240 nonciations 636756156700
P297_SP00046 399
P297_ST00051 424 349 constatant 0.80 0740020130
P297_SP00047 622
P297_ST00052 646 l'accomplissement 0.75 20008880040008002
P297_SP00048 993 382
P297_ST00053 1017 56 des 0.95 010
P297_SP00049 1073 373
P297_ST00054 1097 130 formes 085770
P297_SP00050 1227
P297_ST00055 1252 132 lgales, 07820600
P297_SP00051 1384
P297_ST00056 1409 et
P297_SP00052 1440
P297_ST00057 1466 353 par 0.85 004
P297_SP00053 1527 381
P297_ST00058 1552 343 76 elles 60030
P297_SP00054 1628
P297_ST00059 1653 342 it 0.37 75
P297_SP00055 1676
P297_ST00060 1702 351 porte 17326
P297_TL00006 91 385 789
P297_ST00061 398 82
P297_SP00056 419
P297_ST00062 155 386 lui-mme 0.56 07623751
P297_SP00057
P297_ST00063 361 0.76
P297_SP00058 392 418
P297_ST00064 415 395 127 preuve 0.61 014575
P297_SP00059 542 426
P297_ST00065 566 0.92 01
P297_SP00060 605
P297_ST00066 629 397 35 sa 0.97 00
P297_SP00061 664
P297_ST00067 688 192 rgularit. 35740043370
P297_TL00007 679 498 523
P297_ST00068 499 163 ARRET 0.45 77804
P297_SP00062 842 530
P297_ST00069 860 69 0.36 57
P297_SP00063 929
P297_ST00070 947 8
P297_SP00064 967
P297_ST00071 985 113 JUIN 1757
P297_SP00065 1098
P297_ST00072 1119 83 1943 2377
P297_TL00008 177 572 1528
P297_ST00073 36 Grard 0.35 457686
P297_SP00066 324 608
P297_ST00074 574 170 Bazelais 0.68 50425080
P297_SP00067 512
P297_ST00075 578
P297_SP00068 568
P297_ST00076 586 575 168 Georges 4082752
P297_SP00069 754 615
P297_ST00077 772 188 Dreyfuss 70074000
P297_SP00070 960 19
P297_ST00078 979 131 contre 145060
P297_SP00071 1110
P297_ST00079 1128 Jugement 0.39 64857564
P297_SP00072 1333
P297_ST00080 1352 288 Correctionnel 5665243670254
P297_SP00073 1640
P297_ST00081 1658 576
P297_TL00009 770 630
P297_ST00082 Port-au-Prince. 570600011007600
P297_TL00010 592 743 706
P297_ST00083 AU 0.53 54
P297_SP00074 661 776
P297_ST00084 680 744 112 NOM 600
P297_SP00075 792
P297_ST00085 814 63
P297_SP00076 877
P297_ST00086 898 LA
P297_SP00077 961
P297_ST00087 982 316 REPUBLIQUE 0067433413
P297_TL00011 820 1416
P297_ST00088 822
P297_SP00078 854
P297_ST00089 215 Tribunal 35671081
P297_SP00079 390
P297_ST00090 417
P297_SP00080
P297_ST00091 482 821 195 Cassation, 1822607006
P297_SP00081 677 855
P297_ST00092 707 178 deuxime 63302548
P297_SP00082 885
P297_ST00093 912 142 section, 0.67 16406062
P297_SP00083 1054
P297_ST00094 1083 833 16 0.27 7
P297_SP00084 1099
P297_ST00095 1129 106 rendu 37006
P297_SP00085 1235
P297_ST00096 1262 l'arrt 0.50 0747860
P297_SP00086
P297_ST00097 1403 157 suivant: 14707200
P297_TL00012 143 888 1659
P297_ST00098 889 67 Sur 0.55 057
P297_SP00087 210 922
P297_ST00099 244 le 0.60 08
P297_SP00088 271 921
P297_ST00100 152 pourvoi 0046002
P297_SP00089
P297_ST00101 493
P297_SP00090 549
P297_ST00102 583 105 sieurs 065481
P297_SP00091
P297_ST00103 722 073651
P297_SP00092 852
P297_ST00104 77552451
P297_SP00093 1043
P297_ST00105 1078 896 0.84
P297_SP00094 1108
P297_ST00106 1144 149 0307051
P297_SP00095 1293 928 37
P297_ST00107 1330 Dreyfuss, 255330200
P297_SP00096
P297_ST00108 1549 propritaires, 04008381857763
P297_TL00013 88 933
P297_ST00109 202 demeurant 060727800
P297_SP00097 966
P297_ST00110 312 0.72 50
P297_SP00098
P297_ST00111 364 191 domicilis 0004440650
P297_SP00099 555
P297_ST00112 934 0.26
P297_SP00100 591 965
P297_ST00113 616 304 Port-au-Prince, 607028025370461
P297_SP00101 920 968
P297_ST00114 945 281 respectivement 03203416070301
P297_SP00102 1226 974
P297_ST00115 167 identifis 5050420050
P297_SP00103 1417
P297_ST00116 1438 aux
P297_SP00104 1507
P297_ST00117 1532 Nos. 1060
P297_SP00105 1618
P297_ST00118 1643 BB-616 550120
P297_TL00014 978
P297_ST00119 986
P297_SP00106 1011
P297_ST00120 B-1075, 6630300
P297_SP00107 318 1012
P297_ST00121 354 104 ayant 82704
P297_SP00108 1018
P297_ST00122 491 990 pour 0.86 0005
P297_SP00109 582 1019
P297_ST00123 120 avocat 0.46 870781
P297_SP00110 735
P297_ST00124 769 Me. 030
P297_SP00111 838
P297_ST00125 874 H.
P297_SP00112 918
P297_ST00126 955 199 Benjamin, 652070502
P297_SP00113 1154
P297_ST00127 1192 identifi 205007007
P297_SP00114 1343
P297_ST00128 987
P297_SP00115 1406
P297_ST00129 1441 980 patent 0403007
P297_SP00116 1578
P297_ST00130 1612 68 800
P297_SP00117 1680
P297_ST00131 1715 7035
P297_TL00015 1023 1711
P297_ST00132 102 A-65 8000
P297_SP00118 190 1056 12
P297_ST00133 1024 0.89
P297_SP00119
P297_ST00134 1031
P297_SP00120
P297_ST00135 115 8100, 0.91 00400
P297_SP00121 442 1058
P297_ST00136 467 1035 au 0.59 80
P297_SP00122 508
P297_ST00137 532 134 cabinet 5704037
P297_SP00123 666
P297_ST00138 689 05
P297_SP00124 727
P297_ST00139 751 qui. 0565
P297_SP00125 823 1064
P297_ST00140 849 15 0.29
P297_SP00126 864 1055
P297_ST00141 100037465040432
P297_SP00127 1195
P297_ST00142 1222 ils 500
P297_SP00128
P297_ST00143 1286 79 font 0.98 0000
P297_SP00129 1365
P297_ST00144 lection 72662201
P297_SP00130 1533
P297_ST00145 1558 1025
P297_SP00131 1597
P297_ST00146 domicile; 000642031
P297_TL00016 1079 1661
P297_ST00147 Contre 103033
P297_SP00132 274 1112
P297_ST00148 1091 un
P297_SP00133 348 1111
P297_ST00149 379 10530301
P297_SP00134 557
P297_ST00150 1080 34364
P297_SP00135 693
P297_ST00151 724 60 083
P297_SP00136 784 1120
P297_ST00152
P297_SP00137 840
P297_ST00153 869 58203043
P297_SP00138
P297_ST00154 1077 4040560400530
P297_SP00139 1338
P297_ST00155 1368 06
P297_SP00140
P297_ST00156 1436 305 005007008750334
P297_SP00141 1741 1115
P297_ST00157 1774 1081
P297_TL00017 1123 1690
P297_ST00158 0.94 10
P297_SP00142 135 1157
P297_ST00159 169 1125 Janvier 0823528
P297_SP00143 311
P297_ST00160 346 111 1943, 10882
P297_SP00144 457 1158
P297_ST00161 489 1132 entre 50453
P297_SP00145
P297_ST00162 611 1136 77 eux. 4440
P297_SP00146
P297_ST00163
P297_SP00147 749 1156
P297_ST00164 781 99 dame 0705
P297_SP00148
P297_ST00165 910 1124 187 Laurencia 380350438
P297_SP00149
P297_ST00166 1130 Laurent, 48383002
P297_SP00150 1159
P297_ST00167 1328 107 partie 088087
P297_SP00151 1435 1166
P297_ST00168 1467 109 civile, 2735060
P297_SP00152 1576
P297_ST00169 1608 1134
P297_SP00153 1639
P297_ST00170 1670 55
P297_SP00154 1700
P297_ST00171 1731 53 Mi SUBS_TYPE HypPart1 SUBS_CONTENT
P297_TL00018 1169 1040
P297_ST00172 nistre 6700788 HypPart2
P297_SP00155 1202
P297_ST00173 235 Public, 7260742
P297_SP00156 366 1203
P297_ST00174 1170 148 agissant 80300402
P297_SP00157 540 1210
P297_ST00175 1180 0.90 0004
P297_SP00158 657
P297_ST00176 681 l'application 0070007780302
P297_SP00159
P297_ST00177
P297_SP00160
P297_ST00178 1010
P297_SP00161 1039
P297_ST00179 1065 64 loi: 0056
P297_TL00019 1224
P297_ST00180 Ou', 00380
P297_SP00162 226 1259
P297_ST00181 254 6
P297_SP00163 269
P297_ST00182 l'audience 6180067526
P297_SP00164 484 1258
P297_ST00183 510 publique 00004045
P297_SP00165 1265
P297_ST00184
P297_SP00166
P297_ST00185 778 jeudi 07410
P297_SP00167 872 1266
P297_ST00186 902
P297_SP00168
P297_ST00187 948 Mai 0.42 672
P297_SP00169
P297_ST00188 1051 dernier, 15700784
P297_SP00170 1194
P297_ST00189 1223 les
P297_SP00171 1267
P297_ST00190 1295 123 parties 0880460
P297_SP00172 1418
P297_ST00191 1445 n'tant 6360800
P297_SP00173 1577
P297_ST00192 1605 1237 58 pas 071
P297_SP00174 1663
P297_ST00193 1692 repr 73046 reprsentes
P297_TL00020 1270 1699
P297_ST00194 1271 sentes 4854870
P297_SP00175 211 1303
P297_ST00195 236
P297_SP00176 1302
P297_ST00196 280
P297_SP00177 308
P297_ST00197 337 barre. 046574
P297_SP00178
P297_ST00198 472 183 Monsieur 30026848
P297_SP00179 655
P297_ST00199 683 Hubert 420380
P297_SP00180 818 1304
P297_ST00200 846 Alexis, 2530503
P297_SP00181 1305
P297_ST00201 176 Substitut 000032002
P297_SP00182 1186
P297_ST00202 1215
P297_SP00183 1261
P297_ST00203 247 Commissaire 10002408476
P297_SP00184 1537
P297_ST00204 1564
P297_SP00185 1611
P297_ST00205 Gouver 000268 Gouvernement,
P297_TL00021 1315 1710
P297_ST00206 1324 nement, 4805007
P297_SP00186 234 1349
P297_ST00207 262 1326
P297_SP00187 1348
P297_ST00208 330
P297_SP00188 359
P297_ST00209 124 lecture 7340077
P297_SP00189
P297_ST00210 536 1316 460
P297_SP00190 1347
P297_ST00211 618 220 conclusions 40051026000
P297_SP00191
P297_ST00212 rdiges 76041760
P297_SP00192 1356
P297_ST00213 1041 1327 078
P297_SP00193 1101 1355
P297_ST00214 son 0.93 200
P297_SP00194 1191
P297_ST00215 1220 162 collgue, 405230472
P297_SP00195 1382
P297_ST00216 1412 52 M.
P297_SP00196
P297_ST00217 1492 Numa
P297_SP00197
P297_ST00218 1641 Rigaud; 0708400
P297_TL00022 1360 1550
P297_ST00219 1361 Et
P297_SP00198 1393
P297_ST00220 aprs 80870
P297_SP00199 309 1401
P297_ST00221 332 1372 0.44
P297_SP00200 372
P297_ST00222 98 avoir 85057
P297_SP00201 495
P297_ST00223 519 dlibr 07000576
P297_SP00202
P297_ST00224
P297_SP00203
P297_ST00225 Chambre 2378045
P297_SP00204 1394
P297_ST00226 953
P297_SP00205 1000
P297_ST00227 1027 153 Conseil, 10044502
P297_SP00206 1395
P297_ST00228 1209 conformment 600003060604
P297_SP00207 1489
P297_ST00229 1515 17 0.24
P297_SP00208
P297_ST00230 1362
P297_SP00209 1587
P297_ST00231 1614 Loi; 5060
P297_TL00023 1415 1657
P297_ST00232 Vu: 675
P297_SP00210 1449
P297_ST00233 l'acte 008716
P297_SP00211 344 1450
P297_ST00234 368 dclaratif 4662888755
P297_SP00212 545
P297_ST00235
P297_SP00213
P297_ST00236 642 164 pourvoi, 00060043
P297_SP00214 806 1458
P297_ST00237
P297_SP00215 861
P297_ST00238 40040500
P297_SP00216
P297_ST00239 attaqu, 84070084
P297_SP00217 1242
P297_ST00240 1269
P297_SP00218 1299
P297_ST00241 requte 7504705
P297_SP00219 1459
P297_ST00242 1484 654
P297_SP00220 1540
P297_ST00243 demandeurs, 04580336740
P297_TL00024 1461
P297_ST00244 1462 085
P297_SP00221 1494
P297_ST00245 pices 070750
P297_SP00222 268 1502
P297_ST00246
P297_SP00223 1493
P297_ST00247 l'appui, 05600252
P297_SP00224
P297_ST00248 524
P297_SP00225 569
P297_ST00249 597 40240404001
P297_SP00226 817
P297_ST00250 847
P297_SP00227 893
P297_ST00251 924 520600366
P297_SP00228 1104
P297_ST00252 700054
P297_SP00229
P297_ST00253 1288 1470
P297_SP00230 1318
P297_ST00254 1350
P297_SP00231 1495
P297_ST00255 1426 229 dispositions 044002404000
P297_SP00232 1655 1503
P297_ST00256 1686 1463
P297_SP00233 1725 1496
P297_ST00257 1755 loi
P297_TL00025 90 1506 1694 96
P297_ST00258 invoques; 6470006535
P297_SP00234 -149
P297_ST00259 1563 Attendu 5504222
P297_SP00235 1594
P297_ST00260 1573 025
P297_SP00236 1602
P297_ST00261 1562
P297_SP00237 461 1593
P297_ST00262 486 1561 374370
P297_SP00238
P297_ST00263 077866
P297_SP00239 746
P297_ST00264 154 48060880
P297_SP00240 926
P297_ST00265 950 1571
P297_SP00241
P297_ST00266 1008 0308060
P297_SP00242
P297_ST00267 1185 084270030
P297_SP00243 1366
P297_ST00268 0.19
P297_SP00244 1410
P297_ST00269 1437
P297_SP00245 1595
P297_ST00270 87 suite 00706
P297_SP00246 1581
P297_ST00271 1606 d'un 2500
P297_SP00247
P297_ST00272 1718 66 acci 6657 accident
P297_TL00026 1697
P297_ST00273 1607 81 dent 1800
P297_SP00248
P297_ST00274 266 d'automobile, 0786000008080
P297_SP00249
P297_ST00275 492 furent 325500
P297_SP00250
P297_ST00276 636 cits 46073
P297_SP00251 715
P297_ST00277
P297_SP00252 804 1646
P297_ST00278 831
P297_SP00253 859
P297_ST00279 160500283
P297_SP00254
P297_ST00280 440254
P297_SP00255 1218
P297_ST00281 1246 1617 sous 2022
P297_SP00256
P297_ST00282
P297_SP00257
P297_ST00283 1414 prvention 0874700500
P297_SP00258
P297_ST00284 1647
P297_SP00259 1685
P297_ST00285 bles 0661 blessures
P297_TL00027 1651
P297_ST00286 1662 sures 40770
P297_SP00260 179 1684
P297_ST00287 involontaires 5080300075660
P297_SP00261 1683
P297_ST00288 479 sur 0.87
P297_SP00262 537
P297_ST00289 561
P297_SP00263
P297_ST00290 613 172 personne 80700016
P297_SP00264 785
P297_ST00291 810
P297_SP00265 848
P297_ST00292 875 1652
P297_SP00266 903
P297_ST00293 931 0806
P297_SP00267 1030
P297_ST00294 184 270830257
P297_SP00268 1240
P297_ST00295 Laurent 2820300
P297_SP00269
P297_ST00296 1447 qui 005
P297_SP00270
P297_ST00297 1535 fut
P297_SP00271 1589
P297_ST00298 galement 508050304
P297_TL00028 1716
P297_ST00299 appele 8005076
P297_SP00272 222 1737
P297_ST00300 0.16
P297_SP00273 1727
P297_ST00301 301 prendre 0660257
P297_SP00274 445
P297_ST00302 476 position, 004605087
P297_SP00275
P297_ST00303 665 0854
P297_SP00276 1728
P297_ST00304 044
P297_SP00277 825 1729
P297_ST00305 857 poursuites: 00230042314
P297_SP00278 1071
P297_ST00306 1109 Que, 1032
P297_SP00279 1198
P297_ST00307 1231 1698
P297_SP00280
P297_ST00308 1281 l'audience, 00640460366
P297_SP00281 1479 1732
P297_ST00309 1512
P297_SP00282 1542 1730
P297_ST00310 droit 23044
P297_SP00283 1666
P297_ST00311
P297_SP00284 1739
P297_ST00312 1770 1709 se
P297_TL00029
P297_ST00313 1748 116 porter 408188
P297_SP00285 1781
P297_ST00314 233 108 060006
P297_SP00286
P297_ST00315 370 97 civile 437507
P297_SP00287 1773
P297_ST00316 496 000
P297_SP00288 552
P297_ST00317 581 150 contest 52007407
P297_SP00289 731
P297_ST00318 759 0.28
P297_SP00290
P297_ST00319
P297_SP00291 835
P297_ST00320 867 victime, 33305453
P297_SP00292 1776
P297_ST00321 1050 270
P297_SP00293 1095
P297_ST00322 prvenus 04585002
P297_SP00294 1782
P297_ST00323 1743 197 prtextant 0270600401
P297_SP00295 1519 1784
P297_ST00324 1548 1754 043
P297_SP00296 1783
P297_ST00325 1644 0.22 78
P297_SP00297 1672
P297_ST00326 1703 4605
P297_TL00030 1785 1719
P297_ST00327 186 475070448
P297_SP00298 1818
P297_ST00328 1786 48047050
P297_SP00299 471 1819
P297_ST00329 1797 0008
P297_SP00300 598 1826
P297_ST00330 80035
P297_SP00301 728
P297_ST00331 760 1787 accept 8466007
P297_SP00302 1827
P297_ST00332 925
P297_SP00303
P297_ST00333 998 recevoir 45432066
P297_SP00304 1145
P297_ST00334 1177 185 cinquante 462007006
P297_SP00305
P297_ST00335 1396 1788 gourdes 0007064
P297_SP00306 1828
P297_ST00336 136 offertes 00057054
P297_SP00307 1712 1821
P297_ST00337 1744 1799 082
P297_TL00031 1830
P297_ST00338 1831 129 077855
P297_SP00308 1864
P297_ST00339 47548861
P297_SP00309 403 1863
P297_ST00340 432 046
P297_SP00310 1871
P297_ST00341 conduisait 5000461850
P297_SP00311 718
P297_ST00342 1832
P297_SP00312 779
P297_ST00343 812 voiture, 40500634
P297_SP00313
P297_ST00344 996 avait 85860
P297_SP00314 1086
P297_ST00345 1121 1833 renonc 8500047
P297_SP00315 1263
P297_ST00346 0.32
P297_SP00316 1311
P297_ST00347 1344 1841 toute 00603
P297_SP00317 1865
P297_ST00348 1471 128 action. 7702032
P297_SP00318 1599
P297_ST00349 Ce
P297_SP00319 1866
P297_ST00350 1723 1844 que, 0030
P297_TL00032 1876
P297_ST00351 1877 85332
P297_SP00320 182 1917
P297_ST00352 discussion 0664500500
P297_SP00321 1908
P297_ST00353 267 contradictoire 40000702400685
P297_SP00322 699 1909
P297_ST00354 1887
P297_SP00323 786
P297_ST00355 813 ce
P297_SP00324
P297_ST00356 876 point, 007002
P297_SP00325 991
P297_ST00357
P297_SP00326
P297_ST00358 37202181
P297_SP00327 1256 1910
P297_ST00359 1289 1889
P297_SP00328
P297_ST00360 1357 consacra 50008477
P297_SP00329 1514
P297_ST00361 1546 pas. 0702
P297_SP00330 1616 1919
P297_ST00362 1890
P297_SP00331 1918
P297_ST00363 1738
P297_TL00033 1920
P297_ST00364 1922 74270503
P297_SP00332 264 1962
P297_ST00365 1921 13
P297_SP00333 1953
P297_ST00366 371
P297_SP00334 413
P297_ST00367 1430258
P297_SP00335 584
P297_ST00368 1943. 10074
P297_SP00336 1954
P297_ST00369 757 006
P297_SP00337
P297_ST00370 845 dclara, 07308540
P297_SP00338 1955
P297_ST00371 1015 1933
P297_SP00339
P297_ST00372 contraire, 6000877640
P297_SP00340
P297_ST00373 1297 inexistante 60603118013
P297_SP00341
P297_ST00374 1531 1923
P297_SP00342
P297_ST00375 1591 209 transaction 05800840201
P297_TL00034 1965
P297_ST00376 1966 oppose 3000076
P297_SP00343 2007
P297_ST00377
P297_SP00344 1997
P297_ST00378 l'action 07663201
P297_SP00345 452 1998
P297_ST00379 481
P297_SP00346 520
P297_ST00380 548 b 0.13
P297_SP00347
P297_ST00381 607 plaignante^ 006610800410
P297_SP00348 2006
P297_ST00382 admit 40042
P297_SP00349 1999
P297_ST00383 988 celle-ci 66104048
P297_SP00350 1117
P297_ST00384 1978 comme 30007
P297_SP00351 1279
P297_ST00385 1308 1967 065055
P297_SP00352 2008
P297_ST00386 1444 4005262
P297_SP00353 1553 2001
P297_ST00387 1583 1976
P297_SP00354 2000
P297_ST00388 1969 ordonna 0520008
P297_TL00035 2010
P297_ST00389 2013
P297_SP00355 2044
P297_ST00390 plaidoirie 3375104847
P297_SP00356 325 2051
P297_ST00391 350 2011
P297_SP00357 2043
P297_ST00392 422 fond. 30035
P297_TL00036 140 2066 1660
P297_ST00393 205053
P297_SP00358 272 2099
P297_ST00394 2078
P297_SP00359
P297_ST00395 356 jugement, 440506006
P297_SP00360 547 2107
P297_ST00396 061
P297_SP00361 619 2098
P297_ST00397 645 036052
P297_SP00362
P297_ST00398 777 051761
P297_SP00363 909
P297_ST00399 936 78050770
P297_SP00364
P297_ST00400 2074
P297_SP00365 1147
P297_ST00401 1176 2067 0618141
P297_SP00366 1325 2108
P297_ST00402 171 04534452
P297_SP00367 1523
P297_ST00403 2076 62 ont
P297_SP00368 2101
P297_ST00404 2068 fait 4860
P297_SP00369 1706
P297_ST00405 1736 2080 une
P297_TL00037 2111 981
P297_ST00406 dclaration 28337870700
P297_SP00370 2144
P297_ST00407 320
P297_SP00371
P297_ST00408 384 0005206
P297_SP00372 2152
P297_ST00409 2120
P297_SP00373 2143
P297_ST00410 2112 prsent 07707508
P297_SP00374
P297_ST00411 deux 0845
P297_SP00375
P297_ST00412 2123 moyens. 7038004
P297_TL00038 2166
P297_ST00413 2167 SUR 020
P297_SP00376 2200
P297_ST00414 260 LE
P297_SP00377 2199
P297_ST00415 219 PREMIER 1250400
P297_SP00378 560
P297_ST00416 585 pris 0080
P297_SP00379 2207
P297_ST00417 678
P297_SP00380 716
P297_ST00418 740 173 viobtion 35082300
P297_SP00381 913
P297_ST00419 938 063
P297_SP00382 994
P297_ST00420 2175 arts. 75235
P297_SP00383 1096
P297_ST00421
P297_SP00384 1199
P297_ST00422 2176
P297_SP00385
P297_ST00423 805
P297_SP00386 2201
P297_ST00424 2168 C.
P297_SP00387
P297_ST00425 Ins. 3031
P297_SP00388 1516
P297_ST00426 1543 Crim. 05604
P297_SP00389 2202
P297_ST00427 1688 (Code 20005
P297_TL00039 2212 1717
P297_ST00428 Rigal). 0707207
P297_SP00390 2253
P297_ST00429 2220
P297_SP00391 282 2244
P297_ST00430 d'excs 2061470
P297_SP00392 435
P297_ST00431 456
P297_SP00393
P297_ST00432 518 165 pouvoir, 00080350
P297_SP00394 2252
P297_ST00433 2223
P297_SP00395 747
P297_ST00434 2224
P297_SP00396
P297_ST00435 824 036
P297_SP00397 890
P297_ST00436 l'un 8001
P297_SP00398
P297_ST00437 2214 052
P297_SP00399 1067 2245
P297_ST00438 1090 prvenus, 055331022
P297_SP00400
P297_ST00439
P297_SP00401 1323
P297_ST00440 2213 sieur 15600
P297_SP00402 2246
P297_ST00441 0505061
P297_SP00403 1609 2254
P297_ST00442 1632 06323022
P297_TL00040 2256 1714
P297_ST00443 2257 225 propritaire 020055706047
P297_SP00404 2298
P297_ST00444
P297_SP00405 378 2290
P297_ST00445 2258
P297_SP00406 428 2289
P297_ST00446 30400060
P297_SP00407
P297_ST00447 626 mais 0812
P297_SP00408 710
P297_ST00448
P297_SP00409 791
P297_ST00449 815 2269
P297_SP00410
P297_ST00450
P297_SP00411 904
P297_ST00451 4000160860
P297_SP00412
P297_ST00452 1146 71 pas, 3810
P297_SP00413 1217
P297_ST00453 2270 0.31
P297_SP00414
P297_ST00454 2259 t 837
P297_SP00415
P297_ST00455 cit 3606
P297_SP00416 2291
P297_ST00456 40005
P297_SP00417 1572 2292
P297_ST00457 2260 prvenu 0450500
P297_SP00418 1746 2299
P297_ST00458 1767
P297_TL00041 2301
P297_ST00459 2304 286012670
P297_SP00419 2335
P297_ST00460 276 5080000076530
P297_SP00420 528
P297_ST00461 553 2313
P297_SP00421 2334
P297_ST00462 2302
P297_SP00422
P297_ST00463 05500008
P297_SP00423 862 2343
P297_ST00464 887 2303
P297_SP00424
P297_ST00465 951
P297_SP00425
P297_ST00466 138 victime 7660605
P297_SP00426
P297_ST00467 1175
P297_SP00427 1214
P297_ST00468 l'accident, 80834713000
P297_SP00428 1429 2338
P297_ST00469 2305 alors 88050
P297_SP00429 2337
P297_ST00470 1574 qu'il 00135
P297_SP00430 2345
P297_ST00471 1691 aurait 846830
P297_TL00042 2347
P297_ST00472 2348 d
P297_SP00431 2380
P297_ST00473 l'tre 015072
P297_SP00432
P297_ST00474 278 plutt 024400
P297_SP00433 2388
P297_ST00475 2358 30006
P297_SP00434
P297_ST00476 civilement 4500061500
P297_SP00435
P297_ST00477 responsable, 630000040250
P297_SP00436 2387
P297_ST00478 1063 2359
P297_SP00437
P297_ST00479 1122
P297_SP00438 1182
P297_ST00480 1211 fait, 47500
P297_SP00439 2381
P297_ST00481 1070340
P297_SP00440 2389
P297_ST00482 1475 2349 033
P297_SP00441 1520 2382
P297_ST00483 1545 pourvoyants, 001400680003
P297_TL00043 2391
P297_ST00484 2403
P297_SP00442 2433
P297_ST00485 2392
P297_SP00443 2424
P297_ST00486 citation 73176200
P297_SP00444 383 2425
P297_ST00487 ainsi 84024
P297_SP00445
P297_ST00488 529 donne 000063
P297_SP00446 662
P297_ST00489 691 278750
P297_SP00447 790
P297_ST00490 2393 nulle 00235
P297_SP00448 914
P297_ST00491 944 2404
P297_SP00449 1036
P297_ST00492 1066 dfaut 074401
P297_SP00450
P297_ST00493 d'nonciation 0180003340300
P297_SP00451 2426
P297_ST00494 1508 2394 prcise 0584523
P297_SP00452 1631 2434
P297_ST00495
P297_SP00453 1707 2427
P297_ST00496 2395 0720
P297_TL00044 2436
P297_ST00497 2438
P297_SP00454 2470
P297_ST00498 2437
P297_SP00455 2469
P297_ST00499 prvention, 47735546000
P297_SP00456 429 2477
P297_ST00500 2445
P297_SP00457 488
P297_ST00501 515 2448 0.88 0040
P297_SP00458
P297_ST00502 623 086
P297_SP00459 684
P297_ST00503 711 suite, 074070
P297_SP00460 2471
P297_ST00504
P297_SP00461
P297_ST00505 895 56403180
P297_SP00462 1072
P297_ST00506 170470
P297_SP00463 1200
P297_ST00507 mal 072
P297_SP00464 1296
P297_ST00508 saisi: 086020
P297_SP00465
P297_ST00509 2439 d'o
P297_SP00466
P297_ST00510 1568
P297_SP00467
P297_ST00511 1626 violation 070180600
P297_TL00045 2481 1526
P297_ST00512 2482
P297_SP00468 2514
P297_ST00513 2489 78400
P297_SP00469
P297_ST00514 275
P297_SP00470
P297_ST00515 369 2490
P297_SP00471
P297_ST00516
P297_SP00472 2515
P297_ST00517 522 02
P297_SP00473 563
P297_ST00518 Inst. 00210
P297_SP00474 671
P297_ST00519 697 25605
P297_SP00475 808
P297_ST00520 02036
P297_SP00476 957 2522
P297_ST00521 Rigal), 0408006
P297_SP00477
P297_ST00522
P297_SP00478 1174
P297_ST00523 2494
P297_SP00479 1245
P297_ST00524 2483 excs 50430
P297_SP00480
P297_ST00525 1385
P297_SP00481 1424 2516
P297_ST00526 1446 2484 pouvoir; 00010765
P297_TL00046 2537
P297_ST00527 2538 I)
P297_SP00482 2576
P297_ST00528 193 2550 : 5
P297_SP00483 2571
P297_ST00529 3144007
P297_SP00484 380 2573
P297_ST00530 2549 0880
P297_SP00485 2578
P297_ST00531
P297_SP00486 541 2570
P297_ST00532 prescrit 04607753
P297_SP00487 701 2579
P297_ST00533 720 562
P297_SP00488
P297_ST00534 2546 46021
P297_SP00489
P297_ST00535
P297_SP00490 973
P297_ST00536 995
P297_SP00491
P297_ST00537
P297_SP00492
P297_ST00538 1142
P297_SP00493 1181
P297_ST00539 1205 I.
P297_SP00494 1229
P297_ST00540 1251
P297_SP00495 1291 2572
P297_ST00541 1321 01015
P297_SP00496
P297_ST00542 1455 2539 0508804
P297_SP00497 1596 2580
P297_ST00543 2541
P297_SP00498
P297_ST00544 1667 2540 Tribu 48504
P297_TL00047 2582
P297_ST00545 2585 nal
P297_SP00499 2616
P297_ST00546 2583 1376540700053
P297_SP00500
P297_ST00547 451 2591 peut, 06001
P297_SP00501 2623
P297_ST00548 aussi 60245
P297_SP00502 659 2615
P297_ST00549 682 bien, 07860
P297_SP00503
P297_ST00550 796 2584 tre 6176
P297_SP00504 863
P297_ST00551 saisi 48615
P297_SP00505 962
P297_ST00552 2595 0.43
P297_SP00506 2624
P297_ST00553 1069
P297_SP00507
P297_ST00554 45070200
P297_SP00508
P297_ST00555 122 directe 1233605
P297_SP00509 1413 2617
P297_ST00556
P297_SP00510
P297_ST00557 1517 125 0880550
P297_SP00511 1642 2626
P297_ST00558 1665 2594
P297_SP00512 2619
P297_ST00559 cette 75006
P297_TL00048 2628
P297_ST00560 2629 05070000
P297_SP00513 231 2662
P297_ST00561 doit 5058
P297_SP00514 331 2661
P297_ST00562 noncer 7000337
P297_SP00515 497
P297_ST00563
P297_SP00516 2660
P297_ST00564 587 faits 08600
P297_SP00517 667
P297_ST00565 690
P297_SP00518
P297_ST00566 750
P297_SP00519 780
P297_ST00567 prvention; 04706507005
P297_SP00520 1029 2669
P297_ST00568 00050
P297_SP00521 1143
P297_ST00569 1168 2637 300
P297_SP00522
P297_ST00570 1239
P297_SP00523 1278
P297_ST00571 2630 rgle 73313
P297_SP00524 1387
P297_ST00572 2641 026
P297_SP00525 2670
P297_ST00573 1498 2638 36803
P297_SP00526 2663
P297_ST00574 2631 196 obligation 0015070600
P297_TL00049 2672
P297_ST00575 2674 lgale 270807
P297_SP00527 2714
P297_ST00576 d'noncer 036000536
P297_SP00528 2706
P297_ST00577
P297_SP00529
P297_ST00578 483 44243
P297_SP00530 558
P297_ST00579 589 ncessaire 0845447645
P297_SP00531 767 2705
P297_ST00580 794 2684
P297_SP00532 836
P297_ST00581 2673 10035
P297_SP00533
P297_ST00582
P297_SP00534
P297_ST00583 1052
P297_SP00535
P297_ST00584 dfense, 07032562
P297_SP00536 2710
P297_ST00585 1287 2682 504
P297_SP00537 1334 2707
P297_ST00586 1363 2675 255 suffisamment 002220850300
P297_SP00538 2708
P297_ST00587 2676 remplie, 66005753
P297_TL00050 2717 1481
P297_ST00588 2720 lorsque 7272003
P297_SP00539 224 2759
P297_ST00589 2718
P297_SP00540 2750
P297_ST00590 2729 03800506
P297_SP00541 468 2758
P297_ST00591 cite 66066
P297_SP00542
P297_ST00592
P297_SP00543 632
P297_ST00593 2725 peut 0531
P297_SP00544
P297_ST00594 2728
P297_SP00545
P297_ST00595 mprendre 070550283
P297_SP00546 1013
P297_ST00596 1034
P297_SP00547 1092
P297_ST00597 2719 l'objet 1000050
P297_SP00548 1238
P297_ST00598
P297_SP00549 1300 2751
P297_ST00599
P297_SP00550 1353
P297_ST00600 1377 poursuite. 0005202065
P297_TL00051 2772
P297_ST00601 2774 5083000
P297_SP00551 298 2807
P297_ST00602 2785 0050
P297_SP00552 2815
P297_ST00603
P297_SP00553 2806
P297_ST00604 494 2773 l'espce, 143003653
P297_SP00554 643 2814
P297_ST00605
P297_SP00555 2805
P297_ST00606 4840
P297_SP00556
P297_ST00607
P297_SP00557
P297_ST00608 005100651
P297_SP00558 1044
P297_ST00609 1070 5410600475734
P297_SP00559
P297_ST00610
P297_SP00560 1404 2808
P297_ST00611 1430 2776
P297_SP00561 1460
P297_ST00612 1488 0805
P297_SP00562 2809
P297_ST00613 1613 080667428
P297_TL00052 2817 1695
P297_ST00614 2820 18086000
P297_SP00563 2852
P297_ST00615 2819
P297_SP00564 2859
P297_ST00616 2818 constitue 400434006
P297_SP00565 2851
P297_ST00617 577 6100052
P297_SP00566 2858
P297_ST00618 732
P297_SP00567 2850
P297_ST00619 801
P297_SP00568 832
P297_ST00620 1670320600
P297_SP00569
P297_ST00621 2827
P297_SP00570 1148
P297_ST00622 1179 clairement 2784730600
P297_SP00571 2853
P297_ST00623 prcis, 00645063
P297_SP00572 2861
P297_ST00624 2822 0750
P297_SP00573 2854
P297_ST00625 0.12
P297_SP00574 1721
P297_ST00626 ci citation,
P297_TL00053 2862
P297_ST00627 2863 tation, 0742053
P297_SP00575 2898
P297_ST00628 243 2871 et, 360
P297_SP00576 2897
P297_ST00629 313 2874 0.40
P297_SP00577 355 2896
P297_ST00630 2864 surplus, 05700020
P297_SP00578 2904
P297_ST00631 il
P297_SP00579 2895
P297_ST00632 ressort 7322040
P297_SP00580
P297_ST00633 765
P297_SP00581
P297_ST00634
P297_SP00582
P297_ST00635 3300603
P297_SP00583
P297_ST00636
P297_SP00584
P297_ST00637 2873 pourvoyants 00083068001
P297_SP00585 1380 2905
P297_ST00638 2876
P297_SP00586 2906
P297_ST00639 2866 devant 550705
P297_SP00587 1629 2899
P297_ST00640 2867
P297_SP00588
P297_ST00641 4403
P297_TL00054 2907
P297_ST00642 2909
P297_SP00589 2941
P297_ST00643 2908 Paix, 57713
P297_SP00590 2943
P297_ST00644 279
P297_SP00591 2940
P297_ST00645 2919 y
P297_SP00592 2948
P297_ST00646
P297_SP00593
P297_ST00647 414 eu
P297_SP00594 453
P297_ST00648 avec 8134
P297_SP00595
P297_ST00649 l'inculp 344170808
P297_SP00596
P297_ST00650 002
P297_SP00597 839
P297_ST00651 865 instruction 50104511600
P297_SP00598 1075
P297_ST00652 2910 pralable 076788033
P297_SP00599 2950
P297_ST00653 277 contradictoire, 400068154005055
P297_SP00600 2946
P297_ST00654 1603 2923
P297_SP00601 1635 2944
P297_ST00655 2912 qui, 0422
P297_SP00602 2953
P297_ST00656 1762 2924
P297_TL00055 2952
P297_ST00657 pareil 488760
P297_SP00603 2996
P297_ST00658 2965 cas, 6713
P297_SP00604 2987
P297_ST00659 rend 8800
P297_SP00605 387 2986
P297_ST00660 411 renonciation 881055144613
P297_SP00606
P297_ST00661 685 superflue. 3403400330


xml version 1.0 encoding UTF-8
alto xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:noNamespaceSchemaLocation http:schema.ccs-gmbh.commetaealto-1-2.xsd xmlns:xlink http:www.w3.orgTRxlink
Description
MeasurementUnit pixel
sourceImageInformation
fileName W:\Main\OCR\ABBYY and KIRTAS_PROCESSING\Kirtas\AA00000461\00019\\00308.tif
OCRProcessing ID OCRPROCESSING_1
preProcessingStep
processingSoftware
softwareCreator Kirtas Technologies, Inc.
softwareName BookScan Editor
softwareVersion 3.6
ocrProcessingStep
Kirtas Technologies, Inc.
OCR Manager
3.0.0.0
Layout
Page P308 PHYSICAL_IMG_NR 308 HEIGHT 3167 WIDTH 1967
TopMargin P308_TM00001 HPOS 0 VPOS 122
LeftMargin P308_LM00001 130 2906
RightMargin P308_RM00001 1874 93
BottomMargin P308_BM00001 3028 139
PrintSpace P308_PS00001 1744
TextBlock P308_TB00001 140 124 104 58
TextLine P308_TL00001 148 131 88 42
String P308_ST00001 CONTENT 306 WC 0.30 CC 785
P308_TB00002 474 1058
P308_TL00002 482 1041 27
P308_ST00002 189 26 BULLETIN 0.23 88858678
SP P308_SP00001 671 157 23
P308_ST00003 694 65 25 DES 865
P308_SP00002 759 156 22
P308_ST00004 781 146 ARRETS 876875
P308_SP00003 927
P308_ST00005 949 53 DU 0.66 06
P308_SP00004 1002 21
P308_ST00006 1023 198 TRIBUNAL 0.37 74576872
P308_SP00005 1221
P308_ST00007 1243 46 DE 0.48
P308_SP00006 1289 155
P308_ST00008 1310 213 CASSATION 0.43 560766657
P308_TB00003 234 2794
P308_TL00003 145 242 1716 45
P308_ST00009 248 89 32 sion, 0.51 78080
P308_SP00007 280 31
P308_ST00010 265 258 66 29 que 0.54 057
P308_SP00008 331 287
P308_ST00011 357 257 sur 0.53 706
P308_SP00009 415 278
P308_ST00012 442 254 83 cette 88404
P308_SP00010 525 277 30
P308_ST00013 555 243 218 opposition, 0.57 50073747550
P308_SP00011 773 285
P308_ST00014 805 244 le 0.60 07
P308_SP00012 832 276
P308_ST00015 859 177 Tribunal 0.67 68400080
P308_SP00013 1036 275
P308_ST00016 1066 262 33 Correctionnel 2110560367270
P308_SP00014 1328
P308_ST00017 1359 55 des 0.46 464
P308_SP00015 1414 274
P308_ST00018 1444 119 40 Cayes, 0.61 481710
P308_SP00016 1563 282
P308_ST00019 1595 96 aprs 80636
P308_SP00017 1691 283 28
P308_ST00020 1719 253 142 examen 657080
P308_TL00004
P308_ST00021 300 et 0.29 85
P308_SP00018 175 325 35
P308_ST00022 210 292 80 rejet 0.35 88088
P308_SP00019 290 332
P308_ST00023 323 291 105 d'une 0.78 00055
P308_SP00020 428
P308_ST00024 460 181 exception 0.62 507702540
P308_SP00021 641 330
P308_ST00025 674 289 38 de 0.56 17
P308_SP00022 712 321 34
P308_ST00026 746 123 nullit 0.82 0000128
P308_SP00023 869
P308_ST00027 902
P308_SP00024 940 320
P308_ST00028 973 288 98 l'acte 0.52 208755
P308_SP00025 1071
P308_ST00029 1103 245 41 d'opposition 0.80 240000072600
P308_SP00026 1348 328
P308_ST00030 1383 295 24 0.65 60
P308_SP00027 1413 319
P308_ST00031 1446 39
P308_SP00028 1485
P308_ST00032 1518 271 l'irrecevabilit 0.63 0046167605065405
P308_SP00029 1789
P308_ST00033 1823 0.84 03
P308_TL00005
P308_ST00034 335 235 43 l'opposition 0.81 000000055670
P308_SP00030 381 378
P308_ST00035 410 346 91 pour 0.89 0400
P308_SP00031 501 375
P308_ST00036 529 334 dfaut 0.68 470800
P308_SP00032 648 367
P308_ST00037 677 0.45 37
P308_SP00033 716
P308_ST00038 743 333 comparution 0.76 40208004600
P308_SP00034 991 374
P308_ST00039 1022 214 personnelle 0.83 02000206005
P308_SP00035 1236
P308_ST00040 1264 0.70 50
P308_SP00036 1303 365
P308_ST00041 1332 la 0.40 48
P308_SP00037 1361 364
P308_ST00042 1392 partie, 0.58 0750826
P308_SP00038 1511 372
P308_ST00043 1542 souleve 00202075
P308_SP00039 1699
P308_ST00044 1728 343 61 par 085
P308_SP00040 373
P308_ST00045 1819 les 050
P308_TL00006 376 44
P308_ST00046 382 204 dfendeurs 3736034070
P308_SP00041 349 414
P308_ST00047 380 15 0.26 7
P308_SP00042 395 412
P308_ST00048 379 247 l'opposition, 6000000746003
P308_SP00043 675 420
P308_ST00049 710 167 ordonne, 0.72 27404040
P308_SP00044 877 36
P308_ST00050 913 390 0.47 087
P308_SP00045 974 418
P308_ST00051 1008 389 un 0.96 00
P308_SP00046 1053
P308_ST00052 1087 197 avant-dire 7083534068
P308_SP00047 1284
P308_ST00053 1317 377 92 droit 0.69 30065
P308_SP00048 1409
P308_ST00054 1443 0.19 87
P308_SP00049 1472
P308_ST00055 1504 0.74 30015700703
P308_SP00050 1752
P308_ST00056 1786 388 per SUBS_TYPE HypPart1 SUBS_CONTENT
P308_TL00007 147 422 1717
P308_ST00057 427 153 sonnelle 61023804 HypPart2
P308_SP00051 459
P308_ST00058 324 426 57 0.71 251
P308_SP00052 458
P308_ST00059 405 424 125 parties 0651030
P308_SP00053 530 466
P308_ST00060 554 432 54
P308_SP00054 584 457
P308_ST00061 609 425 77 celle 0.41 72882
P308_SP00055 686
P308_ST00062 56
P308_SP00056 749 456
P308_ST00063 774 leurs 03532
P308_SP00057 862
P308_ST00064 887 423 151 tmoins 0810650
P308_SP00058 1038
P308_ST00065 1063 qu'enfin, 0.85 030600003
P308_SP00059 1230 463
P308_ST00066 1258 434 0.99 000
P308_SP00060 1316 455
P308_ST00067 1341
P308_SP00061 1368 454
P308_ST00068 1396 138 rsultat 85445484
P308_SP00062 1534
P308_ST00069 1561
P308_SP00063 1599
P308_ST00070 1625 430 84 32658
P308_SP00064 1709
P308_ST00071 1736 433 128 mesure 060055
P308_TL00008 467
P308_ST00072 471 261 d'instruction, 03400080564000
P308_SP00065 409 505
P308_ST00073 441 ce
P308_SP00066 473 503
P308_ST00074 470 176 0.73 15520070
P308_SP00067
P308_ST00075 480 pronona 07000028
P308_SP00068 510
P308_ST00076 920 468 l'acquittement 20630454061751
P308_SP00069 1197 508
P308_ST00077 1226 du 0.75
P308_SP00070 1272 499
P308_ST00078 1304 162 prvenu, 65883000
P308_SP00071 1466
P308_ST00079 1499 469 16
P308_SP00072 1515
P308_ST00080 1546 236702
P308_SP00073 1665 500
P308_ST00081 1697
P308_SP00074
P308_ST00082 1768 475 97 toute 10052
P308_TL00009 149 513 895
P308_ST00083 528 preuve 055075
P308_SP00075 559
P308_ST00084 299 516 47 04
P308_SP00076 548
P308_ST00085 82 dlit 06041
P308_SP00077
P308_ST00086 514 d'escroquerie 0350440005045
P308_SP00078 727
P308_ST00087 752 515 0.31 6
P308_SP00079 768 546
P308_ST00088 795 lui 006
P308_SP00080 843
P308_ST00089 871 173 reproch. 260803270
P308_TL00010 203 572 1662
P308_ST00090 576 158 Attendu 4456000
P308_SP00081 361
P308_ST00091 387 586 005
P308_SP00082 453 616
P308_ST00092 477 575 c'est 0.55 75504
P308_SP00083 607
P308_ST00093 579 582 118 contre 101176
P308_SP00084 697
P308_ST00094 721 581 35027
P308_SP00085 606
P308_ST00095 830 573 150 dernire 05806405
P308_SP00086 980
P308_ST00096 1007 dcision 08700500
P308_SP00087 1156 605
P308_ST00097 1182 052
P308_SP00088 1247 613
P308_ST00098 1274 362
P308_SP00089 1319
P308_ST00099 1345 171 Consorts 20000050
P308_SP00090 1516
P308_ST00100 144 Lemain 030840
P308_SP00091 1686
P308_ST00101 1713 95 Boy 7065
P308_SP00092 1808
P308_ST00102 1832 583 se
P308_TL00011 619 556
P308_ST00103 629 81 sont 0006
P308_SP00093 228 654
P308_ST00104 255 631 pourvus 0000204
P308_SP00094 413 661
P308_ST00105 en
P308_SP00095 653
P308_ST00106 195 Cassation. 0700750000
P308_TL00012 1660
P308_ST00107 680 Leur 4610
P308_SP00096
P308_ST00108 313 679 premier 0560010
P308_SP00097 719
P308_ST00109 481 690 moyen 0.91 00220
P308_SP00098
P308_ST00110 630 678 comprend 40008205
P308_SP00099 819 718
P308_ST00111 841 685 120 quatre 007054
P308_SP00100 961
P308_ST00112 985 676 187 Branches: 558065206
P308_SP00101 1172
P308_ST00113 1198 174 violation 000272703
P308_SP00102 1372 709
P308_ST00114 1395 520
P308_SP00103 1449
P308_ST00115 94 Arts. 55804
P308_SP00104 1566
P308_ST00116 70 0.86
P308_SP00105 1669
P308_ST00117 1695 C. 11
P308_SP00106 1734
P308_ST00118 1759 P.
P308_SP00107 1797
P308_ST00119 1822 0.79
P308_TL00013 1712
P308_ST00120 734 0.50
P308_SP00108 760
P308_ST00121 217 726 160 0.98
P308_SP00109
P308_ST00122 322 725 C.I.C. 434011
P308_SP00110
P308_ST00123 485 723 116 (Code 0.77 00065
P308_SP00111 601 765
P308_ST00124 636 185 Hraux); 07873010
P308_SP00112 821 761
P308_ST00125 110 fausse 450106
P308_SP00113 972 756
P308_ST00126 722 interprtation 40223047060600
P308_SP00114 1273 763
P308_ST00127 1309 730 0.59
P308_SP00115 1339 755
P308_ST00128 1376 560374601
P308_SP00116 1547
P308_ST00129 1583
P308_SP00117 1622
P308_ST00130 1658 l'art. 227860
P308_SP00118 1749
P308_ST00131 1792 161 0.97
P308_TL00014 769 326
P308_ST00132 771 115 02002
P308_SP00119 270 812
P308_ST00133 Hraux) 0845000
P308_SP00120 810 19
P308_ST00134 ; 1.00
P308_TL00015 201 1642
P308_ST00135 817 Les 640
P308_SP00121 849
P308_ST00136 815 demandeurs 2328003054
P308_SP00122 848
P308_ST00137 553 814 202 reprochent 0205040300
P308_SP00123 855
P308_ST00138 787 5
P308_SP00124 802 845
P308_ST00139 835 08
P308_SP00125 863 846
P308_ST00140 896 46440000
P308_SP00126 1047
P308_ST00141 1079 184 entreprise 2020200405
P308_SP00127 1263 853
P308_ST00142 1295 d'tre 426086
P308_SP00128 1399
P308_ST00143 1431 820 129 muette 202452
P308_SP00129 1560
P308_ST00144 1592 824 007
P308_SP00130 1650
P308_ST00145 1683 deux 0.94 0200
P308_SP00131 1772
P308_ST00146 1803 ex exceptions
P308_TL00016 857
P308_ST00147 861 ceptions 04064000
P308_SP00132 298 903
P308_ST00148 souleves 000120750
P308_SP00133 498 894
P308_ST00149 526 070
P308_SP00134 587 900
P308_ST00150 615 860
P308_SP00135 658 892
P308_ST00151 141 parties; 07754400
P308_SP00136 827
P308_ST00152 858 ils 660
P308_SP00137 901 890
P308_ST00153 930 prtendent 0084622404
P308_SP00138 1132 899
P308_ST00154 1162 avoir 70060
P308_SP00139 1260
P308_ST00155 1291 oppos 0.90 000005
P308_SP00140 1422 898
P308_ST00156 1452
P308_SP00141 1468
P308_ST00157 1498 Bois 4060
P308_SP00142 1580
P308_ST00158 1609 0.44
P308_SP00143 1638
P308_ST00159 1671 2000767
P308_SP00144 1793
P308_ST00160 1821 76
P308_TL00017 1718
P308_ST00161 918 63 son 0.88 102
P308_SP00145 209
P308_ST00162 240 914 acte 6325
P308_SP00146 310 939
P308_ST00163 341 905 050000074500
P308_SP00147 946
P308_ST00164 618 904 72 qui. 0034
P308_SP00148 945
P308_ST00165 915 90 0008
P308_SP00149
P308_ST00166 68 tre 7445
P308_SP00150 936
P308_ST00167 143 valable, 28080055
P308_SP00151 1088 938
P308_ST00168 1122 aurait 800774
P308_SP00152 1232 935
P308_ST00169 1266 d 01
P308_SP00153 1311
P308_ST00170 67 7002
P308_SP00154 1412
P308_ST00171 signifie 050040046
P308_SP00155 1594 943
P308_ST00172 1627 au
P308_SP00156 1670
P308_ST00173 1703 domicile 20250626
P308_TL00018 947 1714
P308_ST00174 952 59 rel 8353
P308_SP00157 984
P308_ST00175 232
P308_SP00158
P308_ST00176 950 0600220
P308_SP00159 435 992
P308_ST00177 114 civiles 0504060
P308_SP00160 571 983
P308_ST00178 594 957
P308_SP00161 625 982
P308_ST00179 650 20 non 0.95 100
P308_SP00162 720 981
P308_ST00180
P308_SP00163
P308_ST00181 783 leur 0205
P308_SP00164
P308_ST00182 948 40225602
P308_SP00165 1039
P308_ST00183 lu; 3000
P308_SP00166 1133
P308_ST00184 1161 959 032
P308_SP00167 989
P308_ST00185 1250 4020
P308_SP00168 1331
P308_ST00186 1355 02
P308_SP00169 1393
P308_ST00187 1416
P308_SP00170 1479
P308_ST00188 86 ct, 05466
P308_SP00171 1590
P308_ST00189 1617 avait 71745
P308_SP00172
P308_ST00190 1732 132 0.93 000003
P308_TL00019 993 1351
P308_ST00191 997 2
P308_SP00173 1029
P308_ST00192 996 71 5605
P308_SP00174
P308_ST00193 995 action 666400
P308_SP00175 397 1028
P308_ST00194 284 l'incomptence 00003030653032
P308_SP00176 1035
P308_ST00195 732 994
P308_SP00177 777 1026
P308_ST00196 803 0.64 65300074
P308_SP00178 979 1027
P308_ST00197 1009 5050563600050
P308_SP00179 1270
P308_ST00198 1298 241
P308_SP00180 1353
P308_ST00199 1378 Cayes. 250230
P308_TL00020 1054
P308_ST00200 1059 159 6542000
P308_SP00181 360 1091
P308_ST00201 1069 0.92 002
P308_SP00182 1098
P308_ST00202 1068 49 ces
P308_SP00183 1089
P308_ST00203 1056 reproches 020004580
P308_SP00184 736
P308_ST00204 766 1067 ne
P308_SP00185 804
P308_ST00205 0005
P308_SP00186
P308_ST00206 942 pas 060
P308_SP00187 1001 1096
P308_ST00207 1031 1055 fonds: 4014800
P308_SP00188 1171
P308_ST00208 1202
P308_SP00189
P308_ST00209 179 jugement 60051502
P308_SP00190 1437 1095
P308_ST00210 7070122475
P308_SP00191 1664
P308_ST00211 1694 58061
P308_SP00192 1787
P308_ST00212 1817
P308_TL00021 1099
P308_ST00213 1104 63300061
P308_SP00193 1136
P308_ST00214 347 1102 2008431600052
P308_SP00194 608
P308_ST00215 635 221
P308_SP00195 691 1134
P308_ST00216 1101 253400
P308_SP00196 1142
P308_ST00217 rendu 85000
P308_SP00197 970
P308_ST00218
P308_SP00198 1025
P308_ST00219 1052 05
P308_SP00199
P308_ST00220 1126 1100 135 Fvrier 0504025
P308_SP00200 1261
P308_ST00221 1293 1942 5050
P308_SP00201 1391
P308_ST00222 1418 1112 a 0.24
P308_SP00202 1433
P308_ST00223 1459 220 visiblement 03040622204
P308_SP00203 1679
P308_ST00224 1705 examin 5054607
P308_TL00022 1144
P308_ST00225 1148 l'exception 03502404760
P308_SP00204 355 1189
P308_ST00226
P308_SP00205 1180
P308_ST00227 1147 1300327
P308_SP00206
P308_ST00228 dont 7000
P308_SP00207 696 1179
P308_ST00229 1158 0.20 8
P308_SP00208 741
P308_ST00230 t 0.36 657
P308_SP00209
P308_ST00231 850 1146 querell 30558207
P308_SP00210 998 1188
P308_ST00232 1145 065455
P308_SP00211 1125
P308_ST00233 1155 246 010200525400
P308_SP00212 1401 1186
P308_ST00234 1432
P308_SP00213 1478 1178
P308_ST00235 1509 sieur 36506
P308_SP00214 1598
P308_ST00236 1629 Bois; 50503
P308_SP00215 1729
P308_ST00237 1765 Cette 15663
P308_TL00023 1191
P308_ST00238 1193 500805400
P308_SP00216 1234
P308_ST00239 354 1204 0.25
P308_SP00217 370 1225
P308_ST00240 398 806
P308_SP00218 447
P308_ST00241 1192 133 rejete; 02320760
P308_SP00219 1233
P308_ST00242 638
P308_SP00220 666 1224
P308_ST00243 695 question 00202600
P308_SP00221 856
P308_ST00244 884
P308_SP00222 1223
P308_ST00245 donc
P308_SP00223 1018
P308_ST00246 1046 74 reu 0670
P308_SP00224 1120 1231
P308_ST00247 solution; 003524003
P308_SP00225 1321
P308_ST00248
P308_SP00226 1419
P308_ST00249 1445 134 d'autre 2270434
P308_SP00227 1579
P308_ST00250 1606 1199 part, 08043
P308_SP00228 1696
P308_ST00251 il 64
P308_SP00229 1748
P308_ST00252 1778 n'est 06500
P308_TL00024 1235
P308_ST00253 1251 080
P308_SP00230 205 1280
P308_ST00254 231 1246 108 exact, 577145
P308_SP00231 339
P308_ST00255 1249 comme 30052
P308_SP00232 502
P308_ST00256 1238
P308_SP00233
P308_ST00257 223 soutiennent 00007650574
P308_SP00234
P308_ST00258 833 1237
P308_SP00235 1269
P308_ST00259 1244 256 pourvoyants, 000510450406
P308_SP00236 1277
P308_ST00260 1175 003
P308_SP00237 1240 1276
P308_ST00261 1267 l'opposant 3200000800
P308_SP00238
P308_ST00262 ait 740
P308_SP00239 1268
P308_ST00263 1573 jamais 278760
P308_SP00240 1698
P308_ST00264 1724 soulev 3000407
P308_TL00025 1281
P308_ST00265 l'Incomptence 00857020746043
P308_SP00241 1324
P308_ST00266 1283
P308_SP00242 1315
P308_ST00267 531 1282 63600080
P308_SP00243 707
P308_ST00268 738 264 0085535500213
P308_SP00244
P308_ST00269 1030
P308_SP00245 1085 1313
P308_ST00270 1116 Cayes: 282212
P308_SP00246 1241
P308_ST00271 1275 1292 une
P308_SP00247 1340 1314
P308_ST00272 194 exception, 2075017000
P308_SP00248 1562
P308_ST00273
P308_SP00249
P308_ST00274 7256
P308_SP00250 1781
P308_ST00275 1810 ac 51 accueillie,
P308_TL00026 1325
P308_ST00276 cueillie, 005600250
P308_SP00251 286 1362
P308_ST00277 311 doit 0265
P308_SP00252
P308_ST00278 1329 6005
P308_SP00253 1360
P308_ST00279 1327 170 formule 40050066
P308_SP00254 670
P308_ST00280 693 1326 166 expressis 440542104
P308_SP00255 1367
P308_ST00281 882 113 verbis 727023
P308_SP00256
P308_ST00282 1334
P308_SP00257
P308_ST00283 1073 dans 2550
P308_SP00258 1157 1358
P308_ST00284 l'ordre 0400002
P308_SP00259 1307
P308_ST00285 tabli 745004
P308_SP00260 1434
P308_ST00286 1337
P308_SP00261 1520
P308_ST00287 1544
P308_SP00262 1574
P308_ST00288 loi; 3052
P308_SP00263
P308_ST00289 1338
P308_SP00264
P308_ST00290 1783 79 03700
P308_TL00027 1371
P308_ST00291 1374 plutt 000632
P308_SP00265 1415
P308_ST00292 1385 305
P308_SP00266 359 1406
P308_ST00293 1373 fin 001
P308_SP00267 1405
P308_ST00294 461
P308_SP00268
P308_ST00295 non-recevoir 000002450036
P308_SP00269 772
P308_ST00296 800 tire 24582
P308_SP00270 879
P308_ST00297 907
P308_SP00271 953 1404
P308_ST00298 fond 0000
P308_SP00272 1072
P308_ST00299 1380
P308_SP00273 1131
P308_ST00300
P308_SP00274
P308_ST00301 1262 1382 402
P308_SP00275
P308_ST00302 182 500202200
P308_SP00276 1537
P308_ST00303 1567 296 d'incomptence 70750010526032
P308_TL00028 1720
P308_ST00304 1430
P308_SP00277 207 1460
P308_ST00305 237
P308_SP00278 1451
P308_ST00306 152 prvenu 0688600
P308_SP00279 444
P308_ST00307 1429 0.18
P308_SP00280 490 1450
P308_ST00308 522 oppose 0000072
P308_SP00281 1458
P308_ST00309 700 1428 aux
P308_SP00282
P308_ST00310 0872550
P308_SP00283 924
P308_ST00311 Civiles 5206224
P308_SP00284 1083
P308_ST00312 lorsqu'il 005602502
P308_SP00285
P308_ST00313 1417 0243
P308_SP00286 1375
P308_ST00314 rplique 06002002
P308_SP00287 1559 1457
P308_ST00315 1589 1427
P308_SP00288 1655
P308_ST00316 1684 03502
P308_SP00289 1764
P308_ST00317 69
P308_TL00029 1461
P308_ST00318 1463 735700
P308_SP00290 259 1497
P308_ST00319 1475
P308_SP00291 1496
P308_ST00320 1462 reddition 343070800
P308_SP00292
P308_ST00321
P308_SP00293 598 1495
P308_ST00322 626 1470 compte 300002
P308_SP00294 764 1503
P308_ST00323 792 qui
P308_SP00295 852
P308_ST00324 112 705530
P308_SP00296
P308_ST00325
P308_SP00297 1494
P308_ST00326
P308_SP00298
P308_ST00327 1177 7052
P308_SP00299
P308_ST00328 intente 50060076
P308_SP00300 1421
P308_ST00329 0700
P308_SP00301
P308_ST00330 1564
P308_SP00302 1591
P308_ST00331 1621 1473 cas
P308_SP00303 1674
P308_ST00332 o
P308_SP00304 1750
P308_ST00333 1780 6060
P308_TL00030 1506
P308_ST00334 111 605861
P308_SP00305
P308_ST00335 169 dtourn 16800007
P308_SP00306 452 1541
P308_ST00336 1508 020
P308_SP00307 1540
P308_ST00337 552 valeurs 0506080
P308_SP00308
P308_ST00338 715 0.34
P308_SP00309 731 1539
P308_ST00339
P308_SP00310
P308_ST00340 840 1507 confies 30000720
P308_SP00311
P308_ST00341 1011 550
P308_SP00312
P308_ST00342 fins 0020
P308_SP00313 1159
P308_ST00343 199 auxquelles 7000453020
P308_SP00314 1387 1548
P308_ST00344 elles 22120
P308_SP00315 1492
P308_ST00345 1521 127 talent 0.49 8178207
P308_SP00316 1648
P308_ST00346 1678 destines; 0602707603
P308_TL00031 1552
P308_ST00347 1565 que. 0040
P308_SP00317 1593
P308_ST00348 1555 2800
P308_SP00318 1586
P308_ST00349 348
P308_SP00319
P308_ST00350 417 212 conditions, 42006020002
P308_SP00320
P308_ST00351 652
P308_SP00321 702 1585
P308_ST00352 5600
P308_SP00322 1584
P308_ST00353 836 164 premiers 07304782
P308_SP00323 1000
P308_ST00354 griefs 006660
P308_SP00324
P308_ST00355
P308_SP00325
P308_ST00356 1210 0024
P308_SP00326 1290
P308_ST00357
P308_SP00327
P308_ST00358 fonds, 0203700
P308_SP00328 1530
P308_ST00359 62
P308_SP00329
P308_ST00360 1553 consquent, 40008007214
P308_TL00032 345
P308_ST00361 602
P308_SP00330 1630
P308_ST00362 seront 750075
P308_SP00331 1631
P308_ST00363 352 carts; 86730703
P308_TL00033 200 1644
P308_ST00364 1647
P308_SP00332
P308_ST00365 281 1645 4608505000
P308_SP00333 509 18
P308_ST00366 527 00344501504
P308_SP00334 750
P308_ST00367 1656 encore 503065
P308_SP00335
P308_ST00368 910
P308_SP00336 975 1685
P308_ST00369 007540
P308_SP00337 1086 1677
P308_ST00370
P308_SP00338 1185
P308_ST00371 1208
P308_SP00339 1248
P308_ST00372 I.
P308_SP00340 1297 1676
P308_ST00373 1320 10
P308_SP00341
P308_ST00374 00007
P308_SP00342
P308_ST00375 1528 3585000
P308_SP00343 1690
P308_ST00376 n'ayant 0572731
P308_TL00034 1689
P308_ST00377 envisag 60040807
P308_SP00344
P308_ST00378 1702
P308_SP00345
P308_ST00379
P308_SP00346 443 1723
P308_ST00380 30208005400
P308_SP00347 714 1731
P308_ST00381 04000002302
P308_SP00348 954
P308_ST00382
P308_SP00349 1722
P308_ST00383 1051 05506005
P308_SP00350 1215
P308_ST00384 1242 70501
P308_SP00351
P308_ST00385
P308_SP00352 1384
P308_ST00386 1411 172 060653500
P308_SP00353
P308_ST00387 1610
P308_SP00354 1649
P308_ST00388 cet
P308_SP00355
P308_ST00389 article 7025026
P308_TL00035
P308_ST00390
P308_SP00356 208 1777
P308_ST00391 1737
P308_SP00357 1769
P308_ST00392 Juge 5003
P308_SP00358
P308_ST00393 2253531600023
P308_SP00359
P308_ST00394 673 1747
P308_SP00360 688 1767
P308_ST00395 713 1735 ordonn 0000008
P308_SP00361
P308_ST00396 893
P308_SP00362 921
P308_ST00397 249 47005304400
P308_SP00363 1194 1776
P308_ST00398 1218 02600002232
P308_SP00364
P308_ST00399 1455
P308_SP00365
P308_ST00400 1743 toutes 204560
P308_SP00366 1632
P308_ST00401
P308_SP00367 1701
P308_ST00402 136 parties. 07584600
P308_TL00036 1640
P308_ST00403 1788 5554010
P308_SP00368 358
P308_ST00404 384 1799 0124
P308_SP00369 1829
P308_ST00405 488
P308_SP00370 1820
P308_ST00406 matire 0744405
P308_SP00371
P308_ST00407 293 correctionnelle, 1055641500023020
P308_SP00372
P308_ST00408 0.32
P308_SP00373 1061
P308_ST00409 1090 1795 est
P308_SP00374
P308_ST00410 1163 vrai, 07600
P308_SP00375
P308_ST00411 1278
P308_SP00376
P308_ST00412 1336 loi
P308_SP00377
P308_ST00413 n'impose 15540005
P308_SP00378 1828
P308_ST00414 1798
P308_SP00379
P308_ST00415 l'obliga 00000407 l'obligation
P308_TL00037 1715
P308_ST00416 1834 tion 0703
P308_SP00380 216 1866
P308_ST00417 239 0.22
P308_SP00381 1865
P308_ST00418
P308_SP00382
P308_ST00419 1833 107 partie 085466
P308_SP00383 1873
P308_ST00420 Civile 260737
P308_SP00384
P308_ST00421 599
P308_SP00385 639
P308_ST00422 662 comparatre 30005570545
P308_SP00386
P308_ST00423 917 1844
P308_SP00387 956
P308_ST00424 1843 personne, 425000050
P308_SP00388
P308_ST00425 cependant, 3502005033
P308_SP00389 1390
P308_ST00426
P308_SP00390
P308_ST00427 1467 20670060
P308_SP00391
P308_ST00428
P308_SP00392 1687
P308_ST00429
P308_SP00393 1740
P308_ST00430 30064
P308_TL00038 1876
P308_ST00431 1878 215 d'ordonner 1000300045
P308_SP00394 356 1911
P308_ST00432 386 1886 230160
P308_SP00395 1910
P308_ST00433 106 sortes 000120
P308_SP00396 634
P308_ST00434 665 1877
P308_SP00397 703
P308_ST00435 735 1889 mesures 0200020
P308_SP00398 880
P308_ST00436 911 1888 propres 0000860
P308_SP00399 1918
P308_ST00437
P308_SP00400 1909
P308_ST00438
P308_SP00401
P308_ST00439 1195 manifestation 0856030455500
P308_SP00402 1456
P308_ST00440 1489
P308_SP00403
P308_ST00441
P308_SP00404 1588
P308_ST00442 vrit, 1680551
P308_SP00405 1738
P308_ST00443 qu'il 00261
P308_TL00039 1922 1551
P308_ST00444 1924 n'y 542
P308_SP00406 1964
P308_ST00445 1935 13 0.15
P308_SP00407 1955
P308_ST00446 267 0.28
P308_SP00408 1956
P308_ST00447
P308_SP00409 363
P308_ST00448 1923 fait 1754
P308_SP00410 450
P308_ST00449 1934 aucun 70400
P308_SP00411 589
P308_ST00450 614 excs 21350
P308_SP00412
P308_ST00451
P308_SP00413
P308_ST00452 pouvoir. 00000604
P308_SP00414 1963
P308_ST00453 D'o 0203
P308_SP00415
P308_ST00454 1113
P308_SP00416 1141
P308_ST00455 1168 02062
P308_SP00417
P308_ST00456
P308_SP00418
P308_ST00457
P308_SP00419
P308_ST00458 1400 troisime 450236406
P308_SP00420 1572
P308_ST00459 grief. 056730
P308_TL00040 1969 1661
P308_ST00460 1970 Enfin, 520030
P308_SP00421 312 2003
P308_ST00461
P308_SP00422 392
P308_ST00462 1978 pourvoyants 00000128240
P308_SP00423 2010
P308_ST00463 4505070211
P308_SP00424
P308_ST00464 933 1980
P308_SP00425 2002
P308_ST00465 Ministre 402601565
P308_SP00426
P308_ST00466 1220 Public, 2000330
P308_SP00427 1354 2004
P308_ST00467 1388 137 d'avoir 2480060
P308_SP00428 1525
P308_ST00468 1556 pris 0060
P308_SP00429 1626 2011
P308_ST00469 l'initiative 500462675702
P308_TL00041 2014
P308_ST00470 2015
P308_SP00430 2048
P308_ST00471 222 citations 364804000
P308_SP00431 2047
P308_ST00472 2026 0003
P308_SP00432 504 2055
P308_ST00473 534 2016
P308_SP00433 563
P308_ST00474 592 30508002000
P308_SP00434
P308_ST00475 870 227 personnelle, 020000553020
P308_SP00435 1097
P308_ST00476 1129 alors 73000
P308_SP00436 1219
P308_ST00477
P308_SP00437
P308_ST00478 1343
P308_SP00438
P308_ST00479 06340200
P308_SP00439 1554
P308_ST00480 1587 l'avait 0652866
P308_SP00440 1707
P308_ST00481 000444
P308_TL00042 2059
P308_ST00482 2060 mise 0717
P308_SP00441 224 2093
P308_ST00483 2061
P308_SP00442 2092
P308_ST00484
P308_SP00443
P308_ST00485 charge 457504
P308_SP00444 2100
P308_ST00486
P308_SP00445 543
P308_ST00487 l'opposant; 0.87 00000007113
P308_SP00446
P308_ST00488 826 qu'un 00500
P308_SP00447 937
P308_ST00489 967 surplus, 00500002
P308_SP00448 1119
P308_ST00490 1150 l'avocat 30800370
P308_SP00449 1299
P308_ST00491 originaire 0560505232
P308_SP00450 1512
P308_ST00492
P308_SP00451
P308_ST00493 1618 02200
P308_SP00452 1708
P308_ST00494 Tho 1070 Thoguste
P308_TL00043 2104
P308_ST00495 2113 guste 80117
P308_SP00453 2145
P308_ST00496 2105 Bois. 50004
P308_SP00454 2138
P308_ST00497 Me.
P308_SP00455 2137
P308_ST00498 479 Marescot, 564504010
P308_SP00456 663
P308_ST00499 fut 401
P308_SP00457 747
P308_ST00500 cit 7247
P308_SP00458
P308_ST00501 0.42
P308_SP00459
P308_ST00502 154 dposer, 28000250
P308_SP00460 1057
P308_ST00503 ainsi 74005
P308_SP00461
P308_ST00504 2116
P308_SP00462 2146
P308_ST00505 2106
P308_SP00463
P308_ST00506 1347 dame 0518
P308_SP00464
P308_ST00507 1471 Benot 650005
P308_SP00465
P308_ST00508 Alt, 40670
P308_SP00466 2140
P308_ST00509 065352
P308_TL00044 2150 99
P308_ST00510 191 intresse: 41564620763
P308_SP00467 2182 -136
P308_ST00511 2208 4436334
P308_SP00468 2240
P308_ST00512 2219
P308_SP00469 2248
P308_ST00513 126 devant 221804
P308_SP00470 600
P308_ST00514 0.33
P308_SP00471 655 2239
P308_ST00515 683 2207 Juridiction 00660458400
P308_SP00472 897
P308_ST00516 925 Correctionnelle, 2003434505061540
P308_SP00473 2241
P308_ST00517
P308_SP00474
P308_ST00518 440002502
P308_SP00475
P308_ST00519 1523 Public 400264
P308_SP00476
P308_ST00520 2217
P308_SP00477 1721
P308_ST00521 077578
P308_TL00045 2252
P308_ST00522 principale, 58323707050
P308_SP00478 2293
P308_ST00523 03075
P308_SP00479
P308_ST00524 495 2261 peut
P308_SP00480 577
P308_ST00525 2253 prendre 5020486
P308_SP00481 2292
P308_ST00526 400160
P308_SP00482 2285
P308_ST00527 931 350
P308_SP00483
P308_ST00528 188 initiatives 70446727050
P308_SP00484
P308_ST00529 1229 susceptibles 000520161860
P308_SP00485
P308_ST00530 1482 12
P308_SP00486 2286
P308_ST00531 2262 121 mettre 022103
P308_SP00487
P308_ST00532 1710 2254
P308_SP00488
P308_ST00533 1773 2265 pro procdure
P308_TL00046 2297
P308_ST00534 2298 cdure 771005
P308_SP00489 260 2330
P308_ST00535 correctionnelle 308036870002542
P308_SP00490 565
P308_ST00536 2309
P308_SP00491 628
P308_ST00537 tat 7674
P308_SP00492 2332
P308_ST00538 748
P308_SP00493
P308_ST00539 813 faire 38405
P308_SP00494
P308_ST00540 luire 00403
P308_SP00495 2331
P308_ST00541 1033
P308_SP00496 1062
P308_ST00542 vrit; 1656173
P308_SP00497 1211
P308_ST00543
P308_SP00498 1306 2338
P308_ST00544 2299
P308_SP00499
P308_ST00545 3602
P308_SP00500
P308_ST00546 Alt. 58474
P308_SP00501
P308_ST00547 1635 2307 parente 3551552
P308_SP00502 1775 2339
P308_ST00548 1801
P308_TL00047 2342
P308_ST00549 2351 000800270100
P308_SP00503 396 2383
P308_ST00550 tait 54762
P308_SP00504 2375
P308_ST00551 537 2343 180561
P308_SP00505
P308_ST00552 117 porte 000573
P308_SP00506
P308_ST00553 831 2354
P308_SP00507
P308_ST00554 8506
P308_SP00508
P308_ST00555 1004 faveur, 4706075
P308_SP00509 2378
P308_ST00556
P308_SP00510
P308_ST00557
P308_SP00511
P308_ST00558 1323 dposition 0500021200
P308_SP00512 1522 2384
P308_ST00559 2344
P308_SP00513 2377
P308_ST00560
P308_SP00514 1692
P308_ST00561 Mares 42764 Marescot
P308_TL00048 2386
P308_ST00562 2395 cot
P308_SP00515 2420
P308_ST00563 225 n'tait 0774641
P308_SP00516 2419
P308_ST00564 2399
P308_SP00517 2428
P308_ST00565 2387 l'objet 2400040
P308_SP00518
P308_ST00566 617 2388 52
P308_SP00519 656
P308_ST00567 quelque 0025007
P308_SP00520
P308_ST00568 864 reproche, 020003420
P308_SP00521
P308_ST00569
P308_SP00522
P308_ST00570 1167 2396 400460
P308_SP00523
P308_ST00571 1312 2389
P308_SP00524 1356 2421
P308_ST00572 0700030
P308_SP00525 1533
P308_ST00573 2397
P308_SP00526
P308_ST00574 dpositions, 070014040000
P308_TL00049 2432
P308_ST00575 aujourd'hui 70005850004
P308_SP00527 2473
P308_ST00576 critiques 3064607620
P308_SP00528
P308_ST00577 611 loin 5250
P308_SP00529 2464
P308_ST00578 2433
P308_SP00530 754
P308_ST00579 2444 causer 370026
P308_SP00531 2465
P308_ST00580 929 0460006
P308_SP00532 1077
P308_ST00581 1110 prjudice 056004543
P308_SP00533
P308_ST00582 2445
P308_SP00534 2466
P308_ST00583 2434 demandeurs, 62563440535
P308_SP00535 2468
P308_ST00584 73 1800
P308_SP00536 1763 2467
P308_ST00585 2442 ont 025
P308_TL00050 2476
P308_ST00586 2477 profit 0000047
P308_SP00537 2517
P308_ST00587 2488
P308_SP00538 337 2509
P308_ST00588 371 186 contraire: 4001076066
P308_SP00539 557 2511
P308_ST00589 593 qu'ils 050600
P308_SP00540 698 2518
P308_ST00590 n'ont, 032051
P308_SP00541 2512
P308_ST00591 2489
P308_SP00542 941
P308_ST00592 2478 45104006014
P308_SP00543 2519
P308_ST00593 50300
P308_SP00544
P308_ST00594 intrt 4056564
P308_SP00545
P308_ST00595 1529 2479 4
P308_SP00546 1545
P308_ST00596 soulever 00025055
P308_SP00547
P308_ST00597 36350
P308_TL00051 2521
P308_ST00598 critiques 012540060
P308_SP00548 301 2562
P308_ST00599 2522 168 actuelles. 7310730600
P308_TL00052 2580 1657
P308_ST00600 Il
P308_SP00549 2613
P308_ST00601 2592
P308_SP00550
P308_ST00602 315 2581 rsulte 0700022
P308_SP00551 437
P308_ST00603 462 2591
P308_SP00552 2621
P308_ST00604 551
P308_SP00553
P308_ST00605 610 00722
P308_SP00554
P308_ST00606 762 sera 0587
P308_SP00555
P308_ST00607 rejet. 0205554
P308_SP00556 969
P308_ST00608 999 Sur 013
P308_SP00557 1064 2614
P308_ST00609
P308_SP00558 1117
P308_ST00610 1143 178 deuxime 06003602
P308_SP00559
P308_ST00611 2590
P308_SP00560
P308_ST00612 2582 dernier 2550660
P308_SP00561 2615
P308_ST00613 2594 00510
P308_SP00562 2622
P308_ST00614 4660
P308_SP00563 2623
P308_ST00615 1816
P308_TL00053 2624
P308_ST00616 570083530
P308_SP00564 314 2657
P308_ST00617 340 2625
P308_SP00565 2658
P308_ST00618 025040
P308_SP00566 491
P308_ST00619 523 2626 540
P308_SP00567
P308_ST00620
P308_SP00568 659
P308_ST00621
P308_SP00569
P308_ST00622
P308_SP00570 789
P308_ST00623 040281400
P308_SP00571 986
P308_ST00624 2634
P308_SP00572 2659
P308_ST00625 280005
P308_SP00573
P308_ST00626 1201 application 70016384400
P308_SP00574 2667
P308_ST00627 1441 2627
P308_SP00575 1480 2660
P308_ST00628 2628 535300
P308_SP00576
P308_ST00629 1623 75
P308_SP00577 2661
P308_ST00630 1726
P308_SP00578
P308_ST00631 P.;
P308_TL00054 2669
P308_ST00632 2670 66740
P308_SP00579 2702
P308_ST00633
P308_SP00580 303
P308_ST00634 pouvoir 0000070
P308_SP00581 2710
P308_ST00635 521 2681
P308_SP00582 560
P308_ST00636 2682
P308_SP00583
P308_ST00637
P308_SP00584 2711
P308_ST00638 193 l'existence 00506052145
P308_SP00585 2703
P308_ST00639 2671
P308_SP00586
P308_ST00640 06061
P308_SP00587
P308_ST00641 1176 0050750005364
P308_SP00588 2712
P308_ST00642 2672 00201
P308_SP00589 2705
P308_ST00643 1575 2684
P308_SP00590 1634 2713
P308_ST00644 1667 2673 seulement 070025774
P308_TL00055 2714
P308_ST00645 2715 subordonne 20005301075
P308_SP00591 2747
P308_ST00646 411 2726
P308_SP00592
P308_ST00647 simple 062245
P308_SP00593 604 2755
P308_ST00648 633 usage 00807
P308_SP00594
P308_ST00649
P308_SP00595 799
P308_ST00650 829 faux
P308_SP00596
P308_ST00651 nom
P308_SP00597
P308_ST00652 2727 ou
P308_SP00598 2748
P308_ST00653 2716
P308_SP00599
P308_ST00654 380002
P308_SP00600 2749
P308_ST00655 2717 qualit; 00706170
P308_SP00601 2757
P308_ST00656 2728
P308_SP00602
P308_ST00657 1611 d'autres 10605830
P308_SP00603 1761 2750
P308_ST00658 1790 l lments,
P308_TL00056 2759
P308_ST00659 2767 ments, 040602
P308_SP00604 2791
P308_ST00660 2770
P308_SP00605 353 2799
P308_ST00661 207550
P308_SP00606 465 2792
P308_ST00662 2760
P308_SP00607 569
P308_ST00663 596
P308_SP00608 637
P308_ST00664
P308_SP00609 701
P308_ST00665 qualifi 00700008
P308_SP00610
P308_ST00666 888
P308_SP00611 2793
P308_ST00667 2771 manuvres 080630020
P308_SP00612
P308_ST00668 frauduleuses, 7050200230710
P308_SP00613 2796
P308_ST00669 peuvent, 56502040
P308_SP00614 2802
P308_ST00670 tout
P308_SP00615 1739 2795
P308_ST00671 2761 aussi 80358
P308_TL00057 2803
P308_ST00672 bien, 70500
P308_SP00616 229 2837
P308_ST00673 l'tablir; 5465700074
P308_SP00617 2839
P308_ST00674 2812
P308_SP00618
P308_ST00675 511 2804
P308_SP00619
P308_ST00676 2805 3227005000
P308_SP00620 809
P308_ST00677 834 10024200602
P308_SP00621
P308_ST00678 2817
P308_SP00622 1151 2846
P308_ST00679 168000006
P308_SP00623 1381
P308_ST00680 1410 2807 4260
P308_SP00624
P308_ST00681 1519 2820
P308_SP00625
P308_ST00682 2809 0500025
P308_SP00626 2849
P308_ST00683 2810 0.39
P308_SP00627 1756 2843
P308_ST00684
P308_TL00058 2848
P308_ST00685 8585
P308_SP00628 2880
P308_ST00686 233 d'ignorance, 006050081430
P308_SP00629 2888
P308_ST00687 493 2860
P308_SP00630 2881
P308_ST00688 2857 tant
P308_SP00631 2882
P308_ST00689
P308_SP00632 2889
P308_ST00690 paysans, 15307210
P308_SP00633 2890
P308_ST00691 analphabet, 60420070303
P308_SP00634 1154
P308_ST00692 1181 2862
P308_SP00635 2891
P308_ST00693 1296 2851 0501
P308_SP00636 2884
P308_ST00694 2852 soutirer 00620565
P308_SP00637 2886
P308_ST00695 2853
P308_SP00638 1604
P308_ST00696 2854 l'argent, 048525073
P308_SP00639 2895
P308_ST00697 1813 2866
P308_TL00059 2892
P308_ST00698 0.38 8808
P308_SP00640 2925
P308_ST00699 2893 donnant 3401702
P308_SP00641
P308_ST00700 l'esprance 30705708032
P308_SP00642 627 2933
P308_ST00701 d'acqurir 2483006560
P308_SP00643 844 2934
P308_ST00702
P308_SP00644 2927
P308_ST00703 2903 terres, 4435502
P308_SP00645 2930
P308_ST00704 75050
P308_SP00646 2929
P308_ST00705 1212 00554
P308_SP00647 2937
P308_ST00706 2896 savait 180741
P308_SP00648 1436
P308_ST00707 1464 36011
P308_SP00649 2931
P308_ST00708 1576 2899 opration 068666600
P308_SP00650 1757
P308_ST00709 2900 im impossible;
P308_TL00060
P308_ST00710 165 possible; 003070376
P308_SP00651 2977
P308_ST00711 2949
P308_SP00652 399 2978
P308_ST00712 0465
P308_SP00653
P308_ST00713 532 2939 70066
P308_SP00654 2972
P308_ST00714 rejet 355647
P308_SP00655 2980
P308_ST00715 2940 6305
P308_SP00656 847 2973
P308_ST00716 action, 8423010
P308_SP00657 2975
P308_ST00717
P308_SP00658 1050
P308_ST00718 4023
P308_SP00659 2981
P308_ST00719 1183 2952
P308_SP00660
P308_ST00720 2941 viol 34038
P308_SP00661 2974
P308_ST00721 2950
P308_SP00662 1366
P308_ST00722 2942 faussement 2700450302
P308_SP00663
P308_ST00723 2944 appliqu 51005036
P308_SP00664 2986
P308_ST00724 1809 2945 074
P308_TL00061 2982
P308_ST00725 2990 textes 633560
P308_SP00665 3015
P308_ST00726 ci-dessus*et 323050000754
P308_SP00666 484 3016
P308_ST00727 2983 excd 201506
P308_SP00667
P308_ST00728 647 2995 ses 030
P308_SP00668 3017
P308_ST00729 2984 pouvoirs. 100006006


xml version 1.0 encoding UTF-8
alto xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:noNamespaceSchemaLocation http:schema.ccs-gmbh.commetaealto-1-2.xsd xmlns:xlink http:www.w3.orgTRxlink
Description
MeasurementUnit pixel
sourceImageInformation
fileName W:\Main\OCR\ABBYY and KIRTAS_PROCESSING\Kirtas\AA00000461\00019\\00103.tif
OCRProcessing ID OCRPROCESSING_1
preProcessingStep
processingSoftware
softwareCreator Kirtas Technologies, Inc.
softwareName BookScan Editor
softwareVersion 3.6
ocrProcessingStep
Kirtas Technologies, Inc.
OCR Manager
3.0.0.0
Layout
Page P103 PHYSICAL_IMG_NR 103 HEIGHT 3162 WIDTH 1911
TopMargin P103_TM00001 HPOS 0 VPOS 96
LeftMargin P103_LM00001 48 2920
RightMargin P103_RM00001 1784 127
BottomMargin P103_BM00001 3016 146
PrintSpace P103_PS00001 1736
TextBlock P103_TB00001 380 100 1056 44
TextLine P103_TL00001 388 109 1040 26
String P103_ST00001 110 189 25 CONTENT BULLETIN WC 0.34 CC 68467558
SP P103_SP00001 577 135 23
P103_ST00002 600 65 24 DES 0.18 888
P103_SP00002 665 134
P103_ST00003 688 145 ARRETS 0.27 865768
P103_SP00003 833
P103_ST00004 856 50 DU 0.68 06
P103_SP00004 906 22
P103_ST00005 928 198 TRIBUNAL 0.29 56477888
P103_SP00005 1126
P103_ST00006 1148 46 DE 0.20 87
P103_SP00006 1194 21
P103_ST00007 1215 213 CASSATION 0.39 878353745
P103_TB00002 1678 58
P103_TL00002 1686 104 80 42
P103_ST00008 101 0.37 666
P103_TB00003 212 724
P103_TL00003 115 219 1656 43
P103_ST00009 223 155 33 Attendu 8266877
P103_SP00007 270 256 35
P103_ST00010 305 234 28 que 0.35 377
P103_SP00008 370 262 31
P103_ST00011 401 231 82 cette 0.52 74308
P103_SP00009 483 255
P103_ST00012 516 132 39 requte 0.43 6810867
P103_SP00010 648 32
P103_ST00013 680 20 en 0.33 84
P103_SP00011 719 254 34
P103_ST00014 753 222 207 40 opposition 0.63 0060567316
P103_SP00012 960
P103_ST00015 993 55 des 575
P103_SP00013 1048 253
P103_ST00016 1080 221 226 demandeurs 0.56 6716625006
P103_SP00014 1306
P103_ST00017 1337 232 38 0.77
P103_SP00015 1375
P103_ST00018 1410 220 180 Cassation 0.48 580685425
P103_SP00016 1590
P103_ST00019 1625 95 suffit 0.26 878883
P103_SP00017 1720 252
P103_ST00020 1753 18 0.31 6
P103_TL00004 57 265 1692 41
P103_ST00021 268 122 tablir 0.61 8680030
P103_SP00018 179 300
P103_ST00022 203 267 qu'ils 740106
P103_SP00019 306
P103_ST00023 332 276 61 ont 0.47 663
P103_SP00020 393 299
P103_ST00024 418 278 51 eu, 0.82 500
P103_SP00021 469 301 27
P103_ST00025 496 277 comme 0.57 71138
P103_SP00022 630 298
P103_ST00026 655 le 0.59 08
P103_SP00023 681
P103_ST00027 706 266 151 soutient 53056544
P103_SP00024 857
P103_ST00028 884 0.51 54
P103_SP00025 910
P103_ST00029 937 dfendeur, 0.71 0847007002
P103_SP00026 1135
P103_ST00030 1163 14 0.17 8
P103_SP00027 1177 297 29
P103_ST00031 1206 129 former 0.80 300080
P103_SP00028 1335
P103_ST00032 1362 205 0.83 0003021035
P103_SP00029 1567
P103_ST00033 1594 au
P103_SP00030 1635
P103_ST00034 1662 Juge 5805 SUBS_TYPE HypPart1 SUBS_CONTENT Jugement
P103_TL00005 60 310 1260
P103_ST00035 320 93 ment 8810 HypPart2
P103_SP00031 153 344
P103_ST00036 176 312 de
P103_SP00032 214 343
P103_ST00037 237 311 247 cong-dfaut 754280785800
P103_SP00033 484 351
P103_ST00038 507 319 116 contre 0.55 745028
P103_SP00034 623
P103_ST00039 645 108 lequel 482070
P103_SP00035 350
P103_ST00040 778 ils 0.76 204
P103_SP00036 818 342
P103_ST00041 841 62 0.97 000
P103_SP00037 903
P103_ST00042 926 dirig 0.66 271107
P103_SP00038 1034
P103_ST00043 1057 71 leur 0.78 2600
P103_SP00039 1128
P103_ST00044 1151 169 pourvoi; 0.70 35080420
P103_TL00006 354 1474
P103_ST00045 356 156 0.46 7038476
P103_SP00040
P103_ST00046 290 367 64 0.73 008
P103_SP00041 395
P103_ST00047 365 83 78207
P103_SP00042 460 387
P103_ST00048 482 355 constatation 0.58 706528270405
P103_SP00043 714
P103_ST00049 742 79 rend 0765
P103_SP00044 821
P103_ST00050 845 200 irrecevable 47487076008
P103_SP00045 1045
P103_ST00051 1070 70 30 1800
P103_SP00046 1140 386
P103_ST00052 1165 recours 0765074
P103_SP00047 1297
P103_ST00053 1320 0.36
P103_SP00048 1359 385
P103_ST00054 1385 199 Cassation; 0.62 6815820302
P103_TL00007 114 409 1655
P103_ST00055 411 PAR 570
P103_SP00049 209 443
P103_ST00056 241 410 CES 750
P103_SP00050 325
P103_ST00057 357 197 MOTIFS, 6160400
P103_SP00051 554 444
P103_ST00058 587 412
P103_SP00052 613 442
P103_ST00059 644 Tribunal 65100580
P103_SP00053 820
P103_ST00060 853 rejette 0.65 0805028
P103_SP00054 969 450
P103_ST00061 1001
P103_SP00055 1027 441
P103_ST00062 1059 150 pourvoi 0400757
P103_SP00056 1209 449
P103_ST00063 1242 0.30 685
P103_SP00057
P103_ST00064 1328 105 sieurs 0.67 445006
P103_SP00058 1433
P103_ST00065 1465 Llio 0.60 48060
P103_SP00059 1560
P103_ST00066 1591 178 36 Germain, 07368880
P103_TL00008 59 454 1712
P103_ST00067 455 dit 034
P103_SP00060 487
P103_ST00068 137 172 Guilloux 0.79 00600037
P103_SP00061 309
P103_ST00069 337 177 08008620
P103_SP00062 514 488
P103_ST00070 544 121 Ption 580226
P103_SP00063 486
P103_ST00071 694 164 Germain 0.53 2707806
P103_SP00064 858
P103_ST00072 885 464 et 0.38
P103_SP00065 915
P103_ST00073 944 Sauveur 0800656
P103_SP00066 1099
P103_ST00074 165 0806823
P103_SP00067 1291
P103_ST00075 1319 462 802708
P103_SP00068 1435
P103_ST00076 0.75 05
P103_SP00069 1490
P103_ST00077 1518 185 0.69 30085800
P103_SP00070 1703 494
P103_ST00078 1732 0.28 86
P103_TL00009 498 1693
P103_ST00079 246 800684582430
P103_SP00071 539
P103_ST00080 333 45 du
P103_SP00072 378 531
P103_ST00081 406 499 173 80600566
P103_SP00073 579
P103_ST00082 609 90 Civil 65767
P103_SP00074 699 532
P103_ST00083 729 37 07
P103_SP00075 766
P103_ST00084 794 292 Port-au-Prince 55004704575058
P103_SP00076 1086
P103_ST00085 1112
P103_SP00077 1156 530
P103_ST00086 1192 19
P103_SP00078 1234
P103_ST00087 1263 Novembre 03360008
P103_SP00079 1461
P103_ST00088 1496 1942: 80257
P103_SP00080 1610
P103_ST00089 1642 0.88 120
P103_SP00081 1690
P103_ST00090 510 ac 0.40 acquise
P103_TL00010 543 1715
P103_ST00091 94 quise 56557
P103_SP00082 583
P103_ST00092 545 15 0.14
P103_SP00083 194
P103_ST00093 106 l'Etat 036380
P103_SP00084 576
P103_ST00094 167 l'amende 00848602
P103_SP00085 517
P103_ST00095 541 190 consigne, 0.54 7265303870
P103_SP00086 731 584
P103_ST00096 756 192 condamne 81418038
P103_SP00087 948
P103_ST00097 973 les 085
P103_SP00088 1017
P103_ST00098 2678708006
P103_SP00089 1266
P103_ST00099 1290 68 aux 830
P103_SP00090 1358
P103_ST00100 1383 124 dpens 170455
P103_SP00091 1507
P103_ST00101 1532 147 liquids 07301287
P103_SP00092 1679
P103_ST00102 1702 16
P103_SP00093 1718
P103_ST00103 1742 la
P103_TL00011 588 1449
P103_ST00104 599 somme 64038
P103_SP00094 193 620
P103_ST00105 217 589
P103_SP00095 619
P103_ST00106 615 113 5 0.22 7
P103_SP00096
P103_ST00107 gourdes, 30117840
P103_SP00097 628
P103_ST00108 624 0.42 74
P103_SP00098
P103_ST00109 686 ce,
P103_SP00099 621
P103_ST00110 755 non 0.44 717
P103_SP00100 825
P103_ST00111 849 compris 7476273
P103_SP00101 1002
P103_ST00112 1025
P103_SP00102 1051
P103_ST00113 1075 cot 6582
P103_SP00103 1154
P103_ST00114 1179 1.00 00
P103_SP00104 1223
P103_ST00115 1249 133 prsent 0077527
P103_SP00105 1382 627
P103_ST00116 1407 arrt; 800744
P103_TL00012 118 643 1657
P103_ST00117 97 Ainsi 80675
P103_SP00106 215 674
P103_ST00118 243 81 jug 0258
P103_SP00107 324 682
P103_ST00119 352 652
P103_SP00108 381 675
P103_ST00120 prononc 00403467
P103_SP00109 683
P103_ST00121 614 par 080
P103_SP00110 684
P103_ST00122 703 111 Nous, 80036
P103_SP00111 814 678
P103_ST00123 846 102 Etzer 54787
P103_SP00112
P103_ST00124 979 140 Vilaire, 62346180
P103_SP00113 1119 677
P103_ST00125 1153 Vice-Prsident, 043807085577640
P103_SP00114 1445
P103_ST00126 1478 Louis 50074
P103_SP00115 1586
P103_ST00127 1615 160 Marceau 6856888
P103_TL00013 687 1714
P103_ST00128 158 Lecorps, 58700650
P103_SP00116 727
P103_ST00129 A. 73
P103_SP00117 289
P103_ST00130 315 D.
P103_SP00118 359 720
P103_ST00131 148 Dannel. 1840702
P103_SP00119 533 721
P103_ST00132 559 264 Jean-Baptiste 0684578055458
P103_SP00120 823 728
P103_ST00133 848 Cinas 550775
P103_SP00121 972
P103_ST00134 996 697
P103_SP00122 1024
P103_ST00135 188 Rodolphe 03000058
P103_SP00123 1239
P103_ST00136 1264 123 Barau, 680600
P103_SP00124 1387
P103_ST00137 1414 juges, 400604
P103_SP00125 1522
P103_ST00138 1550
P103_SP00126 1588
P103_ST00139 689 161 audience 80587775
P103_TL00014 63
P103_ST00140 166 publique 00002706
P103_SP00127 229 771
P103_ST00141 733 0.93 10
P103_SP00128 764
P103_ST00142 329 734 52 1er 580
P103_SP00129
P103_ST00143 404 732 Juillet 4337066
P103_SP00130 524 765
P103_ST00144 556 1943. 40880
P103_SP00131
P103_ST00145 691 744
P103_SP00132
P103_ST00146 754 prsence 00858367
P103_SP00133 907 772
P103_ST00147 931
P103_SP00134 970
P103_ST00148 995 M.
P103_SP00135
P103_ST00149 1073 Hubert 063626
P103_SP00136 1207
P103_ST00150 1232 131 Alexis, 6081702
P103_SP00137 1363 767
P103_ST00151 1390 Substitut 000706003
P103_SP00138
P103_ST00152 1592
P103_SP00139 1636
P103_ST00153 1665 Com 557 Commissaire
P103_TL00015 775 1709
P103_ST00154 missaire 05278608
P103_SP00140 211 808
P103_ST00155 777
P103_SP00141 284
P103_ST00156 317 295 Gouvernement, 0707700768500
P103_SP00142 612 810
P103_ST00157 789 77 avec 8684
P103_SP00143 809
P103_ST00158 751 206 l'assistance 348213508666
P103_SP00144 957
P103_ST00159 988 779 17
P103_SP00145 1026
P103_ST00160 1055 M 0.12
P103_SP00146 1107
P103_ST00161 Devze 0.49 086870
P103_SP00147 1273
P103_ST00162 1304 Tanis, 684570
P103_SP00148 1427
P103_ST00163 1459 314 commis-greffier. 6452446767855562
P103_TL00016 831
P103_ST00164 Il 0.89 01
P103_SP00149 142 863
P103_ST00165 840 47 est 851
P103_SP00150 208 864
P103_ST00166 834 ordonn, 17765580
P103_SP00151 396
P103_ST00167 419 842 etc
P103_SP00152 466 865
P103_ST00168 473 859 107
P103_TL00017 117 887 478
P103_ST00169 En
P103_SP00153 919
P103_ST00170 foi 745
P103_SP00154 239
P103_ST00171 260 889 0.23 78
P103_SP00155
P103_ST00172 316 quoi, 0.86 10121
P103_SP00156
P103_ST00173 434 897 0.32 847
P103_SP00157 920
P103_ST00174 914
P103_TB00004 1734 1982
P103_TL00018 1043 983
P103_ST00175 No. 854
P103_SP00158
P103_ST00176 162
P103_SP00159 1076
P103_ST00177 1091 263 SOMMAIRE 00788447
P103_TL00019 1613
P103_ST00178 1167 152 Femme 30370
P103_SP00160 1199
P103_ST00179 274 marie. 7687807
P103_SP00161 427 1200
P103_ST00180 446 157 Mandat 885735
P103_SP00162 603
P103_ST00181 622 ad
P103_SP00163 669
P103_ST00182 litem. 788170
P103_SP00164 804
P103_ST00183 824 1166 Rvocation. 75687357761
P103_SP00165 1067 1201
P103_ST00184 1088 Dfaut 366687
P103_SP00166 1228
P103_ST00185 1246 0.50
P103_SP00167
P103_ST00186 1312 144 qualit 7537055
P103_SP00168 1456 1208
P103_ST00187 1475 1173 04
P103_SP00169 1510
P103_ST00188 1530 1168 186 d'intrt. 8788588880
P103_TL00020 1233 1660
P103_ST00189 Est
P103_SP00170 171
P103_ST00190 1236
P103_SP00171
P103_ST00191 261 nul
P103_SP00172 323
P103_ST00192 347 effet 65536
P103_SP00173 421
P103_ST00193 447 1235
P103_SP00174 479
P103_ST00194 504 rvocation 6376630478
P103_SP00175 1267
P103_ST00195 1247 0.45
P103_SP00176 1275
P103_ST00196 817 une 175
P103_SP00177 881
P103_ST00197 128 femme 67875
P103_SP00178
P103_ST00198 1237 marie 786087
P103_SP00179 1181
P103_ST00199 66
P103_SP00180 1252
P103_ST00200 1280 mandat 788202
P103_SP00181 1420
P103_ST00201 1447 75
P103_SP00182 1486
P103_ST00202 1515 litem 0.72 05080
P103_SP00183 1608 1268
P103_ST00203 138 confr 8764866
P103_TL00021 1279 1219
P103_ST00204 076
P103_SP00184 119 1318
P103_ST00205 son
P103_SP00185 1311
P103_ST00206 224 mari 0.41 6574
P103_SP00186
P103_ST00207 91 pour 0626
P103_SP00187 420
P103_ST00208 1281 077
P103_SP00188
P103_ST00209 506 leprsenter 86067867286
P103_SP00189 712
P103_ST00210 170 ensemble 88647006
P103_SP00190 902
P103_ST00211 923 dans 0674
P103_SP00191 1007
P103_ST00212 1030 1292 088
P103_SP00192 1095
P103_ST00213 1117 1289 in.stancc. 3778488680
P103_TL00022 1334 1639
P103_ST00214 Le
P103_SP00193 1365
P103_ST00215 181 1344 159 nouveau 7727584
P103_SP00194 340 1366
P103_ST00216 362 dfendeur 083880557
P103_SP00195 547 1367
P103_ST00217 568 1336 constitu 076040258
P103_SP00196 741 1368
P103_ST00218 761 1347 76 .sans 78587
P103_SP00197 837
P103_ST00219 droit, 056370
P103_SP00198 965 1372
P103_ST00220 987 838473
P103_SP00199 1105
P103_ST00221 1125 1338
P103_SP00200 1155
P103_ST00222 volont 8808743
P103_SP00201
P103_ST00223 1341
P103_SP00202 1386
P103_ST00224 1409 99 mari, 74655
P103_SP00203 1508
P103_ST00225 1531 n'a
P103_SP00204
P103_ST00226 1348 pu
P103_SP00205 1376
P103_ST00227 1680 vala 8525 valablement
P103_TL00023 1380 1711
P103_ST00228 blement 0077882
P103_SP00206 1416
P103_ST00229 1384 reprsenter 77178887573
P103_SP00207 437 1422
P103_ST00230 457 l'incapable, 051768070066
P103_SP00208 1421
P103_ST00231 alors 30677
P103_SP00209 785 1413
P103_ST00232 1389 surtout 7565755
P103_SP00210
P103_ST00233 968 1381 qu'il 08330
P103_SP00211
P103_ST00234 0.25
P103_SP00212 1121 1412
P103_ST00235 1145 l'avocat 05374245
P103_SP00213
P103_ST00236 1315 078
P103_SP00214 1370
P103_ST00237 1391 adversaires 60876704467
P103_SP00215 1596
P103_ST00238 1617
P103_SP00216
P103_ST00239 1676 celle- 780060
P103_TL00024 1425
P103_ST00240 1440 ci
P103_SP00217 1460
P103_ST00241 1441
P103_SP00218 149
P103_ST00242 174 1429 procs 077488
P103_SP00219 1468
P103_ST00243 1428 o
P103_SP00220 358
P103_ST00244
P103_SP00221 426
P103_ST00245 448 1426 125 parties 0861067
P103_SP00222 573 1466
P103_ST00246 595 sont 1674
P103_SP00223 1458
P103_ST00247 divises 00705856
P103_SP00224 839
P103_ST00248 862 d'intrts. 40271668570
P103_TL00025 1481 1659
P103_ST00249 1483 L'pouse 41804468
P103_SP00225 283 1523
P103_ST00250 1491
P103_SP00226 1514
P103_ST00251 374 1494 sans 8748
P103_SP00227
P103_ST00252 1482 7750827
P103_SP00228 602 1521
P103_ST00253 0.64
P103_SP00229 653
P103_ST00254 1493 1646
P103_SP00230 752
P103_ST00255 774 intrt 4858686
P103_SP00231 894
P103_ST00256 918 92 0756
P103_SP00232 1010
P103_ST00257 1032 se
P103_SP00233 1064 1513
P103_ST00258 pourvoir 37577808
P103_SP00234 1258
P103_ST00259 1489 878588
P103_SP00235 1398
P103_ST00260 1419
P103_SP00236 1448
P103_ST00261 1471 jugement 64387575
P103_SP00237
P103_ST00262 1672 qui 062
P103_SP00238 1730
P103_ST00263 1754 a
P103_TL00026 1526
P103_ST00264 1529 tranch 6688768
P103_SP00239
P103_ST00265 1540 0.24
P103_SP00240 259 1559
P103_ST00266 285 1528 faveur 687365
P103_SP00241 405
P103_ST00267 430
P103_SP00242 476
P103_ST00268 501 6564
P103_SP00243 1558
P103_ST00269 1539 un
P103_SP00244 658
P103_ST00270 1538 moyen 0.16 88888
P103_SP00245 812 1565
P103_ST00271 1527 154 prsent 58876858
P103_SP00246 991 1566
P103_ST00272 1016 72
P103_SP00247
P103_ST00273 1113
P103_SP00248 1174
P103_ST00274 elle 8008
P103_SP00249
P103_ST00275 1285 mais 8804
P103_SP00250 1369
P103_ST00276 1395
P103_SP00251
P103_ST00277 1480 ses
P103_SP00252
P103_ST00278 1553 216 adversaires. 7088810578781
P103_TL00027 563 1638 702
P103_ST00279 ARRET 67500
P103_SP00253 725 1670
P103_ST00280
P103_SP00254 819
P103_ST00281 69 1er. 7064
P103_SP00255 917
P103_ST00282 942 JUILLET 2751003
P103_SP00256 1146
P103_ST00283 48780
P103_TL00028 451 1325
P103_ST00284 1717 La
P103_SP00257 503 1748
P103_ST00285 523 dame 6300
P103_SP00258 632
P103_ST00286 08877
P103_SP00259 1747
P103_ST00287 784 191 Villarson 816107088
P103_SP00260 975
P103_ST00288 997 1719 488387
P103_SP00261
P103_ST00289 1727 0.15
P103_SP00262 1212
P103_ST00290 1726 cpoux. 887880
P103_SP00263 1755
P103_ST00291 1773 1731 3 i
P103_TL00029 558 1828 708
P103_ST00292 1829 AU 85
P103_SP00264 1861
P103_ST00293 112 NOM 606
P103_SP00265 760
P103_ST00294 781
P103_SP00266
P103_ST00295 866 LA 88
P103_SP00267 927
P103_ST00296 318 REPUBLIQUE 5766680384
P103_TL00030 1907 1309
P103_ST00297 1908
P103_SP00268 1941
P103_ST00298 60400680
P103_SP00269 1940
P103_ST00299 379
P103_SP00270 417 1939
P103_ST00300 440 Cassation, 7766806020
P103_SP00271 634
P103_ST00301 664 2mc. 77260
P103_SP00272 768
P103_ST00302 139 section, 86732060
P103_SP00273 933
P103_ST00303 1919 4
P103_SP00274
P103_ST00304 1003 1909 rendu 37557
P103_SP00275
P103_ST00305 1134 l'arrt 0680086
P103_SP00276
P103_ST00306 1271 suivant. 76578606
P103_TL00031 1973 1640
P103_ST00307 1974 Sur 067
P103_SP00277 2007
P103_ST00308 1976
P103_SP00278 2006
P103_ST00309 248 1975 0306812
P103_SP00279 399 2014
P103_ST00310
P103_SP00280 459
P103_ST00311 291 VALENTINE 065677786
P103_SP00281
P103_ST00312 798 DAVID 07573
P103_SP00282 962
P103_ST00313 985 293 VILLARSON, 0541760170
P103_SP00283 1278
P103_ST00314 1303 pouse 855086
P103_SP00284
P103_ST00315
P103_SP00285 1487
P103_ST00316 67885
P103_SP00286
P103_ST00317 Villar 787781 Villarson,
P103_TL00032 2019 1695
P103_ST00318 2031 son, 8572
P103_SP00287 2054
P103_ST00319 propritaire, 3410368084083
P103_SP00288 2059
P103_ST00320 431 rgulirement 3800748065860
P103_SP00289
P103_ST00321 718 identifie, 55753822833
P103_SP00290 896
P103_ST00322 2020 demeurant 002400855
P103_SP00291 1127 2051
P103_ST00323 1157 2030 67 807
P103_SP00292 1224
P103_ST00324 1254 Cayes. 681760
P103_SP00293 2062
P103_ST00325 1403 agissant 80057714
P103_SP00294
P103_ST00326 1581 2032
P103_SP00295 1641 2060
P103_ST00327 1668 2029 auto 6835 autorisation
P103_TL00033 2063
P103_ST00328 2064 risation 25886616
P103_SP00296 2096
P103_ST00329 2065
P103_SP00297 272 2095
P103_ST00330 303 Justice 3072570
P103_SP00298
P103_ST00331 2073
P103_SP00299 492
P103_ST00332 525 ayant 83861
P103_SP00300 2103
P103_ST00333 2075 2300
P103_SP00301
P103_ST00334 avocat 866877
P103_SP00302
P103_ST00335 936 Me. 873
P103_SP00303
P103_ST00336 1041 Georgccs 07344878
P103_SP00304 2104
P103_ST00337 1241 Lon, 38050
P103_SP00305 2099
P103_ST00338 dment 540851
P103_SP00306 1525
P103_ST00339 identifi 447607228
P103_SP00307 2097
P103_ST00340 1741
P103_TL00034 2111
P103_ST00341 patent, 38377580
P103_SP00308 2149 -90
P103_ST00342 2163 130 Contre 736007
P103_SP00309 245 2196
P103_ST00343 273 2175
P103_SP00310 2195
P103_ST00344 2164 46684736
P103_SP00311 2204
P103_ST00345 2165 27670
P103_SP00312
P103_ST00346 2176
P103_SP00313 748
P103_ST00347 776 2166
P103_SP00314 803
P103_ST00348 61500783
P103_SP00315 2197
P103_ST00349 1037 64708
P103_SP00316 1129
P103_ST00350 1158
P103_SP00317
P103_ST00351 Cayes, 673750
P103_SP00318
P103_ST00352
P103_SP00319
P103_ST00353
P103_SP00320
P103_ST00354 Avril 77008
P103_SP00321 1624
P103_ST00355 1942, 82874
P103_TL00035 2208 1713
P103_ST00356 2219
P103_SP00322 2239
P103_ST00357 281733
P103_SP00323 2240
P103_ST00358 280 2210
P103_SP00324 2241
P103_ST00359 349 2209 57505
P103_SP00325 456
P103_ST00360 490 187 6407441201
P103_SP00326
P103_ST00361 236 0013048070050
P103_SP00327 2249
P103_ST00362 257 rguliicment 7805004266463
P103_SP00328
P103_ST00363 1276 identifi, 3161043380
P103_SP00329 1436 2242
P103_ST00364 1470 2211 201 146706561
P103_SP00330 1671 2243
P103_ST00365 2222 780
P103_TL00036 2254
P103_ST00366 2258 780250
P103_SP00331 2298
P103_ST00367 2266 78834
P103_SP00332 304 2297
P103_ST00368 326 2267 89 0103
P103_SP00333 415 2296
P103_ST00369 436 2264 874773
P103_SP00334 2287
P103_ST00370 578 2255
P103_SP00335 646 2286
P103_ST00371 670 183 Marescot, 880158340
P103_SP00336 2288
P103_ST00372 878 356835
P103_SP00337 1022 2285
P103_ST00373 1046 835843558
P103_SP00338 1195
P103_ST00374 1216 2263
P103_SP00339
P103_ST00375 1270 2256 patent: 18076082
P103_TL00037 2309
P103_ST00376 2313 Ou,
P103_SP00340 2346
P103_ST00377 225 0.21
P103_SP00341 240 2344
P103_ST00378 2312 l'audience 7080051067
P103_SP00342 453 2343
P103_ST00379 2310 168 00057501
P103_SP00343 647 2351
P103_ST00380 671 2311
P103_SP00344 716 2341
P103_ST00381 746
P103_SP00345
P103_ST00382 791 Juin 3135
P103_SP00346 876
P103_ST00383 909 1943, 40280
P103_SP00347 1020 2342
P103_ST00384
P103_SP00348
P103_ST00385 1116 0820085
P103_SP00349 1240 2349
P103_ST00386 n'tant 0080800
P103_SP00350
P103_ST00387 2321 pas
P103_SP00351
P103_ST00388 reprsentes 070082564867
P103_SP00352 2350
P103_ST00389 1756
P103_TL00038 2353 1710
P103_ST00390 2359
P103_SP00353 2390
P103_ST00391 barre. 583787
P103_SP00354
P103_ST00392 2357 870
P103_SP00355 328 2388
P103_ST00393 363 2356 305844
P103_SP00356 2387
P103_ST00394 529 2355 Alexis. 5068146
P103_SP00357 659
P103_ST00395 695 2354 755775777
P103_SP00358 869 2386
P103_ST00396
P103_SP00359 947 2385
P103_ST00397 61266778225
P103_SP00360 1229
P103_ST00398 1261 13
P103_SP00361
P103_ST00399 1340 296 5106626777662
P103_SP00362
P103_ST00400 2367
P103_SP00363
P103_ST00401 1744
P103_TL00039 2400
P103_ST00402 2404 lecture 7784067
P103_SP00364 182 2435
P103_ST00403 2402
P103_SP00365 2434
P103_ST00404 2413 527
P103_SP00366 322 2433
P103_ST00405 345 rquisitoire; 1843374256753
P103_TL00040 2454
P103_ST00406 2457 Vu; 407
P103_SP00367 2488
P103_ST00407 2458
P103_SP00368 249
P103_ST00408 279 2456 dclaration 57778160022
P103_SP00369 485
P103_ST00409 2455
P103_SP00370 552 2487
P103_ST00410 163 pourvoi, 0.81 00044032
P103_SP00371 743 2494
P103_ST00411 773
P103_SP00372 800 2486
P103_ST00412 826 03066873
P103_SP00373 1005
P103_ST00413 1033 attaqu, 75581080
P103_SP00374 1183
P103_ST00414 1213 877
P103_SP00375 1255 2485
P103_ST00415 requtes 57308258
P103_SP00376
P103_ST00416
P103_SP00377
P103_ST00417 1544 0800387
P103_SP00378 1667 2495
P103_ST00418 2467 8331
P103_TL00041 2498 1317
P103_ST00419 2502
P103_SP00379 2533
P103_ST00420 126 pices 478787
P103_SP00380 2540
P103_ST00421
P103_SP00381 269 2532
P103_ST00422 2500 l'appui, 80801000
P103_SP00382
P103_ST00423 2509
P103_SP00383 495
P103_ST00424 519 2499 141 l'article 035024642
P103_SP00384 660 2531
P103_ST00425 922 066
P103_SP00385 759
P103_ST00426
P103_SP00386 828 2530
P103_ST00427 Code 6427
P103_SP00387 949
P103_ST00428
P103_SP00388 1012
P103_ST00429 Procdure 306787004
P103_SP00389 1225
P103_ST00430 1250 Civile: 5256778
P103_TL00042 2554 1658
P103_ST00431 2556 8558746
P103_SP00390 2589
P103_ST00432 302 2566
P103_SP00391 2596
P103_ST00433 398 2557
P103_SP00392 2587
P103_ST00434 2555 Veuve 07088
P103_SP00393
P103_ST00435 611 David 07771
P103_SP00394
P103_ST00436 758 700852861
P103_SP00395 2586
P103_ST00437 2563
P103_SP00396 998
P103_ST00438
P103_SP00397 1058
P103_ST00439 demoiselle 1654575028
P103_SP00398
P103_ST00440 1316 Livie 40678
P103_SP00399
P103_ST00441 1444 2702804404
P103_SP00400 2590
P103_ST00442 1669 2564 86860
P103_TL00043 2599
P103_ST00443 2601 assign 8642708
P103_SP00401 2640
P103_ST00444 2602
P103_SP00402 2633
P103_ST00445 poux 83305
P103_SP00403
P103_ST00446 424 04445
P103_SP00404
P103_ST00447 000080655
P103_SP00405 736 2631
P103_ST00448 762 2610
P103_SP00406
P103_ST00449 2608 partage 0704608
P103_SP00407 967 2639
P103_ST00450 992 56 874
P103_SP00408 2630
P103_ST00451 1074 meubles, 48002850
P103_SP00409 2632
P103_ST00452 1262 effets 688624
P103_SP00410 1356
P103_ST00453 mobiliers 200702705
P103_SP00411
P103_ST00454 1583 2609
P103_SP00412
P103_ST00455 2603 valeurs 5807205
P103_TL00044 2644
P103_ST00456 2646 dpendant 780656755
P103_SP00413 2685
P103_ST00457 281
P103_SP00414 2677
P103_ST00458
P103_SP00415 372
P103_ST00459 Communaut 6604807418
P103_SP00416 662
P103_ST00460 2653
P103_SP00417 715 2676
P103_ST00461 2645
P103_SP00418
P103_ST00462 806
P103_SP00419 2675
P103_ST00463 861 succession 8567741662
P103_SP00420 1049
P103_ST00464 1077
P103_SP00421 1115
P103_ST00465 1142 feu
P103_SP00422 1196
P103_ST00466 38072
P103_SP00423
P103_ST00467 Villarson. 0640605057
P103_SP00424 1556 2678
P103_ST00468 1585 2647
P103_SP00425 1629
P103_ST00469 dfen 58767 dfendeurs
P103_TL00045 2688
P103_ST00470 2690 deurs 67008
P103_SP00426 2722
P103_ST00471 constiturent 6256060181773
P103_SP00427 439
P103_ST00472 470 2700 0082
P103_SP00428 560 2729
P103_ST00473 591 2698 742760
P103_SP00429 709 2720
P103_ST00474 2689 871
P103_SP00430
P103_ST00475 Marcel 780764
P103_SP00431
P103_ST00476 Marescot: 680768240
P103_SP00432 1191
P103_ST00477 1227
P103_SP00433 2728
P103_ST00478 1322 086
P103_SP00434 2721
P103_ST00479 conclusions 64680163564
P103_SP00435 1626 2723
P103_ST00480 2691 furent 103600
P103_TL00046 2733
P103_ST00481 2735 changes 860816886
P103_SP00436 2774
P103_ST00482 2743 entre 73066
P103_SP00437 2766
P103_ST00483 382 2745 ce
P103_SP00438 414 2765
P103_ST00484 2734 dernier 3705086
P103_SP00439
P103_ST00485 596
P103_SP00440
P103_ST00486 045
P103_SP00441
P103_ST00487 2742 avocats 8518875
P103_SP00442
P103_ST00488 883
P103_SP00443 938
P103_ST00489 964 demanderesses. 07785180474657
P103_SP00444 1244 2768
P103_ST00490 Mes. 7700
P103_SP00445
P103_ST00491 Wiener 405540
P103_SP00446 2767
P103_ST00492 Larrieux 48006807
P103_SP00447
P103_ST00493 2744
P103_TL00047 2780
P103_ST00494 A4arccl 8876687
P103_SP00448 184 2811
P103_ST00495 Lubin: 543655
P103_TL00048 2832
P103_ST00496 2834 Mais, 77670
P103_SP00449 2868
P103_ST00497 242 attendu 8747050
P103_SP00450 384 2866
P103_ST00498 2845
P103_SP00451 475 2873
P103_ST00499 502 plus 0000
P103_SP00452 2874
P103_ST00500 tard, 78000
P103_SP00453 690
P103_ST00501 selon 77667
P103_SP00454 2865
P103_ST00502 838 exploit 7710250
P103_SP00455
P103_ST00503 1000 notifi 3365008
P103_SP00456 2864
P103_ST00504
P103_SP00457 1170
P103_ST00505 1203 2833
P103_SP00458
P103_ST00506 1272 Janvier 0854263
P103_SP00459
P103_ST00507 1446 80744
P103_SP00460 1557 2870
P103_ST00508 2835
P103_SP00461 2867
P103_ST00509 2836 dames 88782
P103_TL00049 2877 1707
P103_ST00510 2878 38366
P103_SP00462 2910
P103_ST00511 2879 250070650
P103_SP00463 375 2911
P103_ST00512 2888
P103_SP00464
P103_ST00513 66177
P103_SP00465 548
P103_ST00514 572 040482617
P103_SP00466 2909
P103_ST00515 rvoqurent 18764050400
P103_SP00467 2917
P103_ST00516
P103_SP00468 1050
P103_ST00517 485084
P103_SP00469
P103_ST00518
P103_SP00470
P103_ST00519 1299 0653
P103_SP00471
P103_ST00520 46308606
P103_SP00472 1575
P103_ST00521 1598 2889
P103_SP00473 1627 2912
P103_ST00522 1651 2880 Lubin 70781
P103_TL00050 2921
P103_ST00523 2934 0726
P103_SP00474 2962
P103_ST00524 2923 substituer 4007521577
P103_SP00475 2955
P103_ST00525
P103_SP00476 416
P103_ST00526 2924 8873
P103_SP00477 512 2954
P103_ST00527 536 2922 lieu 0540
P103_SP00478
P103_ST00528 2931
P103_SP00479 654
P103_ST00529 place 08888
P103_SP00480
P103_ST00530 875
P103_SP00481 2953
P103_ST00531 Georges 0840041
P103_SP00482 1035 2961
P103_ST00532 Lon; 77540
P103_SP00483 1169 2956
P103_ST00533 1197 2933
P103_SP00484
P103_ST00534 1286
P103_SP00485
P103_ST00535 mme 4807
P103_SP00486
P103_ST00536 jour, 0.92 00030
P103_SP00487 2963
P103_ST00537 1584 Valentine 078735775
P103_TL00051 2966
P103_ST00538 2967 420580478
P103_SP00488 2999
P103_ST00539 271 2968 l'pouse 80870074
P103_SP00489 422 3007
P103_ST00540 2969
P103_SP00490 491
P103_ST00541 522 51025
P103_SP00491 629
P103_ST00542 6317806880
P103_SP00492 3000
P103_ST00543 dclara, 78777480
P103_SP00493 3002
P103_ST00544 2978
P103_SP00494 3006
P103_ST00545 1147 2976 acte 8747
P103_SP00495
P103_ST00546 d'huissier, 75308707400
P103_SP00496 1438
P103_ST00547
P103_SP00497
P103_ST00548 1517 2980 0.85
P103_SP00498 1580
P103_ST00549 1611 2970 98 78502
P103_SP00499 3004
P103_ST00550 1740


xml version 1.0 encoding UTF-8
alto xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:noNamespaceSchemaLocation http:schema.ccs-gmbh.commetaealto-1-2.xsd xmlns:xlink http:www.w3.orgTRxlink
Description
MeasurementUnit pixel
sourceImageInformation
fileName W:\Main\OCR\ABBYY and KIRTAS_PROCESSING\Kirtas\AA00000461\00019\\00193.tif
OCRProcessing ID OCRPROCESSING_1
preProcessingStep
processingSoftware
softwareCreator Kirtas Technologies, Inc.
softwareName BookScan Editor
softwareVersion 3.6
ocrProcessingStep
Kirtas Technologies, Inc.
OCR Manager
3.0.0.0
Layout
Page P193 PHYSICAL_IMG_NR 193 HEIGHT 3162 WIDTH 1911
TopMargin P193_TM00001 HPOS 0 VPOS 160
LeftMargin P193_LM00001 2936
RightMargin P193_RM00001 1746 165
BottomMargin P193_BM00001 3096 66
PrintSpace P193_PS00001
TextBlock P193_TB00001
TextLine P193_TL00001 341 168 1375 41
String P193_ST00001 174 190 26 CONTENT BULLETIN WC 0.29 CC 48847768
SP P193_SP00001 531 200 23
P193_ST00002 554 65 25 DES 0.19 778
P193_SP00002 619 199 21
P193_ST00003 640 147 ARRETS 0.38 825847
P193_SP00003 787
P193_ST00004 810 49 DU 0.48 28
P193_SP00004 859
P193_ST00005 882 196 24 TRIBUNAL 0.24 76677788
P193_SP00005 1078 198
P193_ST00006 1101 172 47 DE 0.14 88
P193_SP00006 1148 20
P193_ST00007 1168 213 CASSATION 888480888
P193_SP00007 1381 197 256
P193_ST00008 1637 170 11 38 ] 0.17 8
P193_SP00008 1648 208 17
P193_ST00009 1665 169 40 9 0.66 3
P193_SP00009 1688 209 16
P193_ST00010 1704 12 |
P193_TL00002 6 283 1713 43
P193_ST00011 289 146 31 commis 0.43 875534
P193_SP00010 152 320
P193_ST00012 176 299 44 un 0.52 71
P193_SP00011 220 319
P193_ST00013 245 297 92 22 excs 67643
P193_SP00012 337
P193_ST00014 360 287 de 0.65 07
P193_SP00013 398 318
P193_ST00015 421 286 pouvoir 0807062
P193_SP00014 573 326
P193_ST00016 596 298 37 en 84
P193_SP00015 633
P193_ST00017 659 cartant, 0.47 867617107
P193_SP00016 819
P193_ST00018 844 56 sur 0.59 407
P193_SP00017 900 317
P193_ST00019 924 le 0.53
P193_SP00018 952
P193_ST00020 976 285 68 33 seul 0.54 5750
P193_SP00019 1044 27
P193_ST00021 1071 284 121 motif: 813646
P193_SP00020 1192 29
P193_ST00022 1221 123 39 qu'elle 0.60 0074284
P193_SP00021 1344 323
P193_ST00023 1370 118 32 n'tait 6483862
P193_SP00022 1488 315
P193_ST00024 1512 294 59 pas 184
P193_SP00023 1571
P193_ST00025 1597 122 tablie 0.42 8673608
P193_TL00003 328 1708
P193_ST00026 344 par 076
P193_SP00024 67 372
P193_ST00027 91 334 30 la 0.49 18
P193_SP00025 364
P193_ST00028 332 267 reprsentation 0.67 26008254076000
P193_SP00026 414 371
P193_ST00029 440 55 des 081
P193_SP00027 495 363
P193_ST00030 519 331 99 livres 0.73 115070
P193_SP00028 618
P193_ST00031 642 137 susdits, 0.95 00000040
P193_SP00029 779
P193_ST00032 807 0.35 48
P193_SP00030 836 362
P193_ST00033 862 133 crance 0.51 3286067
P193_SP00031 995 361
P193_ST00034 1021 329 136 relative 0.39 76175575
P193_SP00032 1157
P193_ST00035 1182 340 aux 0.68 702
P193_SP00033 1250
P193_ST00036 1279 250 marchandises 647737460660
P193_SP00034 1529
P193_ST00037 1554 102 qu'en 60467
P193_SP00035 1656 368
P193_ST00038 1684 339 sa 0.23 78
P193_TL00004 373 1711 45
P193_ST00039 376 129 42 qualit 0.63 5023608
P193_SP00036 135 418
P193_ST00040 161 377 0.41 74
P193_SP00037 408
P193_ST00041 225 375 231 pacotilleuse. 0851340440667
P193_SP00038 456 415
P193_ST00042 485 385 120 appert 800741
P193_SP00039 605
P193_ST00043 632 0.33 58
P193_SP00040 660
P193_ST00044 689 384 patente 0.55 0856334
P193_SP00041 825
P193_ST00045 851 dpose, 68086870
P193_SP00042 1003
P193_ST00046 1032 0.34
P193_SP00043 1060 405
P193_ST00047 1089 374 251 demanderesse 676727606007
P193_SP00044 1340
P193_ST00048 1368 90 avait 76555
P193_SP00045 1458 404
P193_ST00049 1487 119 fourni 0.58 660047
P193_SP00046 1606
P193_ST00050 1634 83 dans 0846
P193_TL00005 419 1018
P193_ST00051 422 les 0.79 060
P193_SP00047 52 453
P193_ST00052 76 annes 800870
P193_SP00048 452
P193_ST00053 227 110 1934, 70870
P193_SP00049 454 34
P193_ST00054 420 95 1935 8571
P193_SP00050 466
P193_ST00055 15 0.15
P193_SP00051 510
P193_ST00056 536 Madame 867773
P193_SP00052 697 451
P193_ST00057 722 155 Diogne 0038875
P193_SP00053 877 459
P193_ST00058 903 124 Cadet: 0.45 680745
P193_TL00006 461 1657
P193_ST00059 Attendu, 0.56 50077680
P193_SP00054 235 498
P193_ST00060 261 465 132 d'autre 0.40 4484747
P193_SP00055 393 496
P193_ST00061 474 75 part 0840
P193_SP00056 494 504
P193_ST00062 518 475 que 338
P193_SP00057 583 503
P193_ST00063 608 464 140 l'article 107736285
P193_SP00058 748
P193_ST00064 1 1.00
P193_SP00059
P193_ST00065 82 100, 0.97 0010
P193_SP00060 889 497
P193_ST00066 921 463 106 2me. 56850
P193_SP00061 1027
P193_ST00067 1053 alina 516082
P193_SP00062 1159
P193_ST00068 1186 du 0.64
P193_SP00063 1230
P193_ST00069 1258 462 96 Code 0.70 5006
P193_SP00064 1354
P193_ST00070 1379 Civil 25878
P193_SP00065 1471
P193_ST00071 1497 dispose 0.81 5000206
P193_SP00066 1632 502
P193_ST00072 1658 472 206
P193_TL00007 507 1690
P193_ST00073 celui 57027
P193_SP00067 542
P193_ST00074 116 qui 436
P193_SP00068 175 549
P193_ST00075 521 se 0.57
P193_SP00069 228 541
P193_ST00076 prtend 0.36 0687877
P193_SP00070 390
P193_ST00077 509 101 libr 042808
P193_SP00071 516 540
P193_ST00078 538 doit 0.32 8863
P193_SP00072 612
P193_ST00079 635 508 justifier 060505576
P193_SP00073 781
P193_ST00080 803 0.28
P193_SP00074 830
P193_ST00081 854 61 fait 4714
P193_SP00075 915
P193_ST00082 940 60 0.85 103
P193_SP00076 1000 548
P193_ST00083 1025 143 produit 0605340
P193_SP00077
P193_ST00084 l'extinction 707420064002
P193_SP00078 1412 539
P193_ST00085 1437 14
P193_SP00079 1475
P193_ST00086 1499 son 0.72 304
P193_SP00080 1560
P193_ST00087 1586 113 obliga 503684 SUBS_TYPE HypPart1 SUBS_CONTENT obligation;
P193_TL00008 10 555 94
P193_ST00088 35 tion; 06180 HypPart2
P193_SP00081 100 590 -34
P193_ST00089 609 Et 51
P193_SP00082 107 641
P193_ST00090 131 142 attendu 0.61 3208750
P193_SP00083 273
P193_ST00091 81 qu' 0.62 7008
P193_SP00084 378 649
P193_ST00092 401 186 l'audience 1080767686
P193_SP00085 587
P193_ST00093 611 610 0.78 13
P193_SP00086 655
P193_ST00094 680 Tribunal 62000274
P193_SP00087
P193_ST00095 880
P193_SP00088 918
P193_ST00096 942 97 Paix, 12510
P193_SP00089 1039 643
P193_ST00097 1066
P193_SP00090 1095
P193_ST00098 1119 dame 7635
P193_SP00091 1215
P193_ST00099 1239 607 156 3320434
P193_SP00092 1395 646
P193_ST00100 1420 606 Cadet, 477617
P193_SP00093 1538
P193_ST00101 1566 plaidant 33811870
P193_TL00009 652 1709
P193_ST00102 665 0.50 086
P193_SP00094 694
P193_ST00103 202 elle-mme, 7515008660
P193_SP00095 301 688
P193_ST00104 654 dclara 0.37 7862728
P193_SP00096 685
P193_ST00105 490 653 4007147
P193_SP00097 613
P193_ST00106 644 ne
P193_SP00098 681 686
P193_ST00107 711 devait 772711
P193_SP00099 824
P193_ST00108 0.74 070
P193_SP00100 913 693
P193_ST00109 941 5
P193_SP00101 957 684
P193_ST00110 989
P193_SP00102 1017
P193_ST00111 1048 252 0.46 872807767224
P193_SP00103 1300
P193_ST00112 1331 87
P193_SP00104 1359 683
P193_ST00113 1389 663 somme 0.80 00035
P193_SP00105 1522
P193_ST00114 1553 rclame, 086182870
P193_TL00010 696 1706
P193_ST00115 710 car 783
P193_SP00106 730
P193_ST00116 89 708 0.99 000
P193_SP00107 150
P193_ST00117 707 compte 0.76 403006
P193_SP00108 312 738
P193_ST00118 698 77800
P193_SP00109 428
P193_ST00119 699 t 808
P193_SP00110 500
P193_ST00120 525 balanc 0817068
P193_SP00111 662
P193_ST00121 709 066
P193_SP00112 746
P193_ST00122 772 0.82 03
P193_SP00113 816 729
P193_ST00123 843 705 191 versement 766080451
P193_SP00114 1034
P193_ST00124 1058 0.44 46
P193_SP00115 1096 731
P193_ST00125 1124 62
P193_SP00116 1167
P193_ST00126 1197 gourdes 3057270
P193_SP00117 1343 737
P193_ST00127 1369 opr 00828
P193_SP00118 1468 736
P193_ST00128 1494 087
P193_SP00119
P193_ST00129 1579 ses 0.75 240
P193_SP00120 1626 728
P193_ST00130 1652 36 fils; 22800
P193_TL00011 741 1636
P193_ST00131 742 157 Attendu 0.77 4034300
P193_SP00121 223 775
P193_ST00132 754 64
P193_SP00122 314
P193_ST00133 744
P193_SP00123 774
P193_ST00134 395 743 Juge 0857
P193_SP00124 482 782
P193_ST00135 57
P193_SP00125 547
P193_ST00136 574 Paix 1767
P193_SP00126 658
P193_ST00137 687 79 tait 82613
P193_SP00127 766
P193_ST00138 795 751 tenu 3760
P193_SP00128 874
P193_ST00139
P193_SP00129
P193_ST00140 970 vrifier 88774485
P193_SP00130 1099
P193_ST00141 1126 750 cette 57837
P193_SP00131 1209
P193_ST00142 1237 183 allgation 8868370782
P193_SP00132
P193_ST00143 1449 avant 76750
P193_SP00133 1552 773
P193_ST00144 1581
P193_SP00134 1619
P193_ST00145 1647 752 ren renvoyer,
P193_TL00012 786
P193_ST00146 798 114 voyer, 720560
P193_SP00135 128 826
P193_ST00147 153 797 134 comme 60608
P193_SP00136
P193_ST00148 310 788 il
P193_SP00137
P193_ST00149 357 l'a
P193_SP00138 400
P193_ST00150 424 fait, 08004
P193_SP00139 822
P193_ST00151 524 789 0.30
P193_SP00140 552
P193_ST00152 577 7634
P193_SP00141 674
P193_ST00153 154 0003807
P193_SP00142 852 827
P193_ST00154 Cadet 58056
P193_SP00143 984 820
P193_ST00155 1010 hors 7084
P193_SP00144 1091
P193_ST00156 1114
P193_SP00145 1152
P193_ST00157 1176 111 cause: 674864
P193_SP00146 1287
P193_ST00158 1316 68076
P193_SP00147 1419
P193_ST00159 1445
P193_SP00148 1473 817
P193_ST00160 224 dchargeant 68538608580
P193_TL00013 831
P193_ST00161 832
P193_SP00149 864
P193_ST00162
P193_SP00150 863
P193_ST00163 dette, 870452
P193_SP00151 234 866
P193_ST00164 260 sans 0810
P193_SP00152 336
P193_ST00165 1406268
P193_SP00153 484 871
P193_ST00166 833 ait
P193_SP00154 556
P193_ST00167 582 63 0.71 0812
P193_SP00155 645
P193_ST00168 671 au 72
P193_SP00156
P193_ST00169 pralable 067708027
P193_SP00157 906 872
P193_ST00170 932
P193_SP00158 963
P193_ST00171 988 126 preuve 057037
P193_SP00159
P193_ST00172 1141 0.27
P193_SP00160 1178
P193_ST00173 1204 842 08
P193_SP00161 1236
P193_ST00174 1264 194 libration, 20086707040
P193_SP00162 865
P193_ST00175 04
P193_SP00163 1508
P193_ST00176 1536 a 0.18
P193_SP00164 1551
P193_ST00177 1578 0.69 402172
P193_TL00014 875 1577
P193_ST00178 888
P193_SP00165 908
P193_ST00179 nou%'^el 200861050
P193_SP00166
P193_ST00180 40375
P193_SP00167 909
P193_ST00181 346 0.25 77
P193_SP00168 383
P193_ST00182 167 pouvoir; 00052652
P193_SP00169 575 917
P193_ST00183 602
P193_SP00170 667
P193_ST00184 690 878
P193_SP00171 717 910
P193_ST00185 740 second 257020
P193_SP00172
P193_ST00186 887 127 moyen 53052
P193_SP00173 1014
P193_ST00187 1037 80
P193_SP00174 1082
P193_ST00188 1108 876 pourvoi 0.87 3500000
P193_SP00175 916
P193_ST00189 1282 884 est
P193_SP00176 1329
P193_ST00190 1353 donc 7714
P193_SP00177 1441
P193_ST00191 1466 fond; 134680
P193_TL00015 69 931
P193_ST00192 93 PAR 760
P193_SP00178 162 964
P193_ST00193 85 CES
P193_SP00179 281 965
P193_ST00194 MOTIFS, 0.83 3051000
P193_SP00180 513 966
P193_ST00195 934
P193_SP00181
P193_ST00196 42000371
P193_SP00182
P193_ST00197 944 007
P193_SP00183 873
P193_ST00198 933 470
P193_SP00184 950
P193_ST00199 983 conclusions 63066105030
P193_SP00185 1203
P193_ST00200 1234 conformes 702136051
P193_SP00186 1432
P193_ST00201 70
P193_SP00187 1510
P193_ST00202 1545 181 Ministre 724710548
P193_TL00016
P193_ST00203 Public, 2300052
P193_SP00188 1012
P193_ST00204 casse 37015
P193_SP00189 266 1009
P193_ST00205 986 et
P193_SP00190 327
P193_ST00206 978 125 annule 700004
P193_SP00191 487
P193_ST00207 520 06
P193_SP00192 546
P193_ST00208 579 177 jugement 00042443
P193_SP00193 756
P193_ST00209 791 dnonc; 08212577
P193_SP00194 959
P193_ST00210 997 ordonne 0660327
P193_SP00195 1154
P193_ST00211 1187
P193_SP00196 1214 1008
P193_ST00212 1252 977 restitution 74004000300
P193_SP00197 1450
P193_ST00213 1484
P193_SP00198
P193_ST00214 1556 l'amende 20347387
P193_TL00017 1712
P193_ST00215 dpose 7800085
P193_SP00199
P193_ST00216 1029
P193_SP00200 207
P193_ST00217 229 pour 0066
P193_SP00201
P193_ST00218 86 qu'il 30004
P193_SP00202 425 1061
P193_ST00219 449 1022 soit 0253
P193_SP00203 515 1054
P193_ST00220 1023 statu 037408
P193_SP00204 648
P193_ST00221 670 1033 ce
P193_SP00205
P193_ST00222 724 056
P193_SP00206 1062
P193_ST00223 811
P193_SP00207 849
P193_ST00224 105 droit, 562060
P193_SP00208 1055
P193_ST00225 1002 renvoie 2438178
P193_SP00209 1139
P193_ST00226 1162
P193_SP00210 1190
P193_ST00227 cause 67004
P193_SP00211 1309
P193_ST00228 1030
P193_SP00212 1361
P193_ST00229 1386 757
P193_SP00213 1429
P193_ST00230 1452 parties 0720742
P193_SP00214
P193_ST00231 1600 devant 058835
P193_TL00018
P193_ST00232 1067
P193_SP00215 1098
P193_ST00233 77300088
P193_SP00216
P193_ST00234
P193_SP00217
P193_ST00235 2615
P193_SP00218 399
P193_ST00236 1068
P193_SP00219
P193_ST00237 480 l'Anse--Veau; 10600768605501
P193_SP00220 777
P193_ST00238 condamne 60487027
P193_SP00221 996
P193_ST00239
P193_SP00222 1046
P193_ST00240 1069 5727
P193_SP00223 1166
P193_ST00241 1189 0710567
P193_SP00224 1106 19
P193_ST00242 1363 836730
P193_SP00225 1485
P193_ST00243 1509 1077 700
P193_SP00226 1576
P193_ST00244 dpens 780500
P193_TL00019 1109
P193_ST00245 liquids 65355780
P193_SP00227 1150
P193_ST00246 1111
P193_SP00228 1142
P193_ST00247 1112
P193_SP00229 248
P193_ST00248 272 1122 03456
P193_SP00230 1143
P193_ST00249 426 0.22
P193_SP00231
P193_ST00250 479 112 7
P193_SP00232 591 115
P193_ST00251 706 1123
P193_SP00233
P193_ST00252 768 ce,
P193_SP00234 1145
P193_ST00253 838 1121 non 0.91
P193_SP00235 907
P193_ST00254 compris 5050630
P193_SP00236 1084 1151
P193_ST00255 1107
P193_SP00237 1135
P193_ST00256 cot 6020
P193_SP00238 1238
P193_ST00257 1261
P193_SP00239 1305
P193_ST00258 prsent 0680400
P193_SP00240 1464
P193_ST00259 arrt; 663800
P193_TL00020 1165 1639
P193_ST00260 Ainsi 66437
P193_SP00241 1198
P193_ST00261 192 jug 0237
P193_SP00242 1206
P193_ST00262 296 1175
P193_SP00243
P193_ST00263 350 178 prononc 07000047
P193_SP00244 528
P193_ST00264 550 1177 082
P193_SP00245 1207
P193_ST00265 Nous, 00000
P193_SP00246 1201
P193_ST00266 771 Daniel 324164
P193_SP00247 893 1199
P193_ST00267 920 173 Apollon, 0.92 10000012
P193_SP00248 1093
P193_ST00268 1118 Juge, 74042
P193_SP00249 1219
P193_ST00269 1246 faisant 5531833
P193_SP00250 1373
P193_ST00270 1399 fonction 00760702
P193_SP00251 1559
P193_ST00271 1585
P193_SP00252 1623
P193_ST00272 Pr 038 Prsident,
P193_TL00021 1211
P193_ST00273 sident, 0077001
P193_SP00253 138
P193_ST00274 164 Llio 68860
P193_SP00254 1243
P193_ST00275 Vilgrain, 078307701
P193_SP00255 458 1251
P193_ST00276 Edgard 580450
P193_SP00256 621
P193_ST00277 1212 Thomas. 3006301
P193_SP00257 1245
P193_ST00278 847 Charles 5235050
P193_SP00258 1244
P193_ST00279 Riboul 063000
P193_SP00259
P193_ST00280 1172 1220
P193_SP00260 1202
P193_ST00281 1228 Hubert 620432
P193_SP00261 1364
P193_ST00282 1390 130 Alexis, 3451602
P193_SP00262 1520
P193_ST00283 1547 117 Juges, 500522
P193_SP00263 1664
P193_ST00284 1691 1223
P193_TL00022 1256 1694
P193_ST00285 audience 22761468
P193_SP00264 1289
P193_ST00286 publique 40006024
P193_SP00265 1298
P193_ST00287 1257
P193_SP00266
P193_ST00288
P193_SP00267 473
P193_ST00289 Mars 6870
P193_SP00268 593 1290
P193_ST00290 98 1944 0035
P193_SP00269
P193_ST00291 1269
P193_SP00270 780 1291
P193_ST00292 801 prsence 22804106
P193_SP00271 955
P193_ST00293
P193_SP00272 1016
P193_ST00294 185 Monsieur 40757427
P193_SP00273 1222
P193_ST00295 1242 Franois 37643050
P193_SP00274 1406
P193_ST00296 1427 Mathon, 4843800
P193_SP00275 1594 1293
P193_ST00297 1618 Com 0.89 Commissaire
P193_TL00023 1301
P193_ST00298 148 missaire 67008647
P193_SP00276 1335
P193_ST00299 187 1303
P193_SP00277 232 1334
P193_ST00300 1302 Gouvernement 000045350516
P193_SP00278 1336
P193_ST00301 562 1311 50
P193_SP00279 592
P193_ST00302 614 1314 avec 8077
P193_SP00280 692
P193_ST00303 714 l'assistance 227050527003
P193_SP00281 1337
P193_ST00304 1304
P193_SP00282
P193_ST00305 1006 50657756
P193_SP00283 1191
P193_ST00306 1210 Maurice 7816627
P193_SP00284 1366
P193_ST00307 R.
P193_SP00285
P193_ST00308 1456 Rey, 0400
P193_SP00286 1541
P193_ST00309 commis- 7025680
P193_TL00024 1347
P193_ST00310 greffier. 555533453
P193_SP00287 158 1387 -86
P193_ST00311 1393 Il
P193_SP00288 1425
P193_ST00312 1402 800
P193_SP00289 163
P193_ST00313 ordonn, 36600280
P193_SP00290 351
P193_ST00314 1404 etc. 6070
P193_SP00291 432
P193_ST00315 476 1424 .
P193_TL00025
P193_ST00316 En
P193_SP00292 1469
P193_ST00317 144 1438 foi
P193_SP00293 1470
P193_ST00318 214 1439
P193_SP00294
P193_ST00319 271 quoi, 0.84 00330
P193_SP00295 366 1479
P193_ST00320 388 5271
P193_TL00026 1550 985
P193_ST00321 No. 764
P193_SP00296 1583
P193_ST00322
P193_SP00297 1584
P193_ST00323 265 SOMMAIRE 04757855
P193_TL00027 1627 1674
P193_ST00324 1630 Dfaut 363007
P193_SP00298
P193_ST00325 1629 d'intrt. 4566142110
P193_SP00299
P193_ST00326 394 1649 0.00
P193_SP00300 439 1655
P193_ST00327 Jugement 12077060
P193_SP00301 1670
P193_ST00328 00
P193_SP00302 716 1662
P193_ST00329 1628 divorce. 30063400
P193_SP00303 2
P193_ST00330
P193_SP00304 953 1654
P193_ST00331 954 Excution. 0565057533
P193_SP00305
P193_ST00332
P193_SP00306
P193_ST00333 Motifs 140270
P193_SP00307 1356
P193_ST00334 1382 dterminants. 0570126745704
P193_SP00308 1668
P193_ST00335
P193_TL00028 568
P193_ST00336 Communaut 4625020072
P193_SP00309 1720
P193_ST00337
P193_SP00310
P193_ST00338 945 1685 237 Succession. 00650007753
P193_TL00029 1766 1661
P193_ST00339 1769 La
P193_SP00311 1800
P193_ST00340 1768 149 dcision 08727175
P193_SP00312 1799
P193_ST00341 324 1779 040
P193_SP00313 382 1806
P193_ST00342 411 1775 autorise 03850077
P193_SP00314 561
P193_ST00343
P193_SP00315 617 1798
P193_ST00344 divorce 7577470
P193_SP00316
P193_ST00345 195 n'emporte 707507405
P193_SP00317 1005
P193_ST00346 212 dissolution 02775033256
P193_SP00318
P193_ST00347 1273
P193_SP00319 1319
P193_ST00348 1349 mariage 6870278
P193_SP00320 1807
P193_ST00349 1524 1777 078
P193_SP00321 1589
P193_ST00350 1616 1778 si
P193_SP00322 1640
P193_ST00351 1671 elle 6317
P193_TL00030 1811
P193_ST00352 1827 u
P193_SP00323 1845
P193_ST00353 1816
P193_SP00324
P193_ST00354 1813 109 suivie 883708
P193_SP00325 243
P193_ST00355 270 219 d'excution 03528876388
P193_SP00326 489
P193_ST00356 1821 104 07286
P193_SP00327 620 1844
P193_ST00357 647 226 l'expiration 034343746687
P193_SP00328 1851
P193_ST00358 901
P193_SP00329
P193_ST00359 1812 dlais 670008
P193_SP00330 1087 1843
P193_ST00360 prescrits 477875077
P193_SP00331 1271
P193_ST00361 0.94
P193_SP00332 1315
P193_ST00362 peine 77077
P193_SP00333
P193_ST00363
P193_SP00334 1507
P193_ST00364 1533 dchance. 0753807836
P193_TL00031 1856 1660
P193_ST00365 1859
P193_SP00335 1891
P193_ST00366 141 femme 28665
P193_SP00336 269 1890
P193_ST00367 288 1870
P193_SP00337 306
P193_ST00368 1860 0656
P193_SP00338
P193_ST00369 1858 intrt 8648786
P193_SP00339 560 1889
P193_ST00370
P193_SP00340 600
P193_ST00371 622 1869 arguer 176586
P193_SP00341 1898
P193_ST00372
P193_SP00342
P193_ST00373 1857 fausset 04168338
P193_SP00343 973
P193_ST00374 l'acte 300748
P193_SP00344
P193_ST00375 00538751537
P193_SP00345 1333 1888
P193_ST00376 1357 108 dress 067638
P193_SP00346 1465
P193_ST00377 1868 057
P193_SP00347 1548 1896
P193_ST00378 1572 l'officier 0063006745
P193_TL00032 1901 1715
P193_ST00379 1904 d'Etat 813681
P193_SP00348 1938
P193_ST00380 Civil, 248304
P193_SP00349 1937
P193_ST00381 1903 216 l'admissfjn 01744688888
P193_SP00350
P193_ST00382 545
P193_SP00351 584
P193_ST00383 1915
P193_SP00352
P193_ST00384 166 demande 0544745
P193_SP00353 840 1934
P193_ST00385 869 entranant 7645565564
P193_SP00354
P193_ST00386 1902
P193_SP00355 1128 1933
P193_ST00387 221 premption 0855602466
P193_SP00356 1378 1942
P193_ST00388 1408
P193_SP00357
P193_ST00389 1482 179 45664653
P193_SP00358 1943
P193_ST00390 1692 05
P193_TL00033 1948
P193_ST00391 56755360
P193_SP00359 1982 -85
P193_ST00392 2000 Une 264
P193_SP00360 2032
P193_ST00393 1999 simple 317013
P193_SP00361 302 2040
P193_ST00394 1998 dclaration 25315673577
P193_SP00362 2033
P193_ST00395 566
P193_SP00363
P193_ST00396 638 0300
P193_SP00364
P193_ST00397 2010
P193_SP00365 796
P193_ST00398 constitue 036200052
P193_SP00366
P193_ST00399 2008
P193_SP00367 1083 2039
P193_ST00400 1110 an
P193_SP00368 2031
P193_ST00401 1184 1996 motif 72402
P193_SP00369 1295
P193_ST00402 lgal, 020106
P193_SP00370 1418 2038
P193_ST00403 1446 01
P193_SP00371 1472 2030
P193_ST00404 1995 2501
P193_SP00372 1573 2029
P193_ST00405 2006 305
P193_SP00373 2036
P193_ST00406 1689
P193_TL00034 2043 1710
P193_ST00407 2045 faits 18456
P193_SP00374 2078
P193_ST00408 2047 mmes 68606
P193_SP00375 241
P193_ST00409 263 2057 ou 54
P193_SP00376 308
P193_ST00410 205 documents 067538558
P193_SP00377 534
P193_ST00411 2048
P193_SP00378 2077
P193_ST00412 2046
P193_SP00379
P193_ST00413 47678
P193_SP00380 759
P193_ST00414 2044 indiquer 57000256
P193_SP00381 2085
P193_ST00415 962 088
P193_SP00382
P193_ST00416 raisons 7033687
P193_SP00383 2076
P193_ST00417 1180 249 dterminants 085745370708
P193_SP00384
P193_ST00418
P193_SP00385 1489 2075
P193_ST00419 2055
P193_SP00386 1543
P193_ST00420 1565 dcision. 077060667
P193_TL00035 2088
P193_ST00421 2091 0.21
P193_SP00387 2124
P193_ST00422 Succession 0476460667
P193_SP00388 2123
P193_ST00423 356 2100
P193_SP00389
P193_ST00424 2092
P193_SP00390
P193_ST00425 5873873147
P193_SP00391 723
P193_ST00426 2090 constituent 64763522540
P193_SP00392
P193_ST00427 074
P193_SP00393 2122
P193_ST00428 patrimoines 01054264677
P193_SP00394 2129
P193_ST00429 distincts. 0105470683
P193_TL00036 2201 581
P193_ST00430 2203 ARRET 57600
P193_SP00395 2236
P193_ST00431
P193_SP00396
P193_ST00432 0.98
P193_SP00397 2235
P193_ST00433 MARS 6780
P193_SP00398
P193_ST00434 0044
P193_TL00037 2279 886
P193_ST00435 2283 Ermina 467761
P193_SP00399 578 2315
P193_ST00436 598 2282 Michaud 6871085
P193_SP00400
P193_ST00437 799 2285 contre 447886
P193_SP00401 929
P193_ST00438 947 Nlie 75770
P193_SP00402 2314
P193_ST00439 1073 2281 Jean 6015
P193_SP00403 1169 2313
P193_ST00440 -Louis 457061
P193_TL00038 2394
P193_ST00441 2425
P193_SP00404 2433
P193_ST00442 2398 AU
P193_SP00405 2431
P193_ST00443 2397 NOM 802
P193_SP00406 2430
P193_ST00444
P193_SP00407 804 2429
P193_ST00445 837 2396 LA
P193_SP00408 896 2428
P193_ST00446 930 REPUBLIQUE 5766765756
P193_TL00039 2446
P193_ST00447 I 0.16
P193_SP00409 2469
P193_ST00448 2480 Le
P193_SP00410 2512
P193_ST00449 2479 76650272
P193_SP00411
P193_ST00450
P193_SP00412 2511
P193_ST00451 402 2477 Cassation, 4881555433
P193_SP00413 2510
P193_ST00452 628 2478 Ire. 8765
P193_SP00414 691 2508
P193_ST00453 2475 Section, 06655050
P193_SP00415
P193_ST00454 891 2486
P193_SP00416 2506
P193_ST00455 rendu 23780
P193_SP00417 1038 2507
P193_ST00456 1064 2474 l'arrt 0043380
P193_SP00418
P193_ST00457 suivant: 00535510
P193_TL00040 2538
P193_ST00458 2547 Sur
P193_SP00419 2579
P193_ST00459 2548
P193_SP00420
P193_ST00460 2546 0107482
P193_SP00421 2586
P193_ST00461
P193_SP00422 2577
P193_ST00462 468 2545
P193_SP00423 2576
P193_ST00463 0.26 6787
P193_SP00424
P193_ST00464 650 2541 Marie-Madeleine, 7757762656276380
P193_SP00425
P193_ST00465 surnomme 003321287
P193_SP00426 2572
P193_ST00466 1265 2539 360768
P193_SP00427 1409 2571
P193_ST00467 180 Michaud, 55524050
P193_SP00428 1617
P193_ST00468 1650 pro- 0800
P193_TL00041 2583 1733
P193_ST00469 2625 ^
P193_SP00429 2632
P193_ST00470 2592 pritaire, 0408744160
P193_SP00430 2631
P193_ST00471 demeurant 775403724
P193_SP00431 423 2623
P193_ST00472 2598
P193_SP00432 486 2622
P193_ST00473 2588 domicilie 7006618686
P193_SP00433 2621
P193_ST00474 2599
P193_SP00434 2619
P193_ST00475 818 2587 Borgne, 6062070
P193_SP00435 2626
P193_ST00476 1001 agissant 63542500
P193_SP00436 1149
P193_ST00477 1183 2596 70606
P193_SP00437 2618
P193_ST00478 1348 2595 commune 6001005
P193_SP00438 1534 2616
P193_ST00479
P193_SP00439 1604
P193_ST00480 biens 06750
P193_TL00042 4 2627 1727
P193_ST00481 ¦"avec 1078877
P193_SP00440 2669
P193_ST00482 2636 feu
P193_SP00441
P193_ST00483 211 2635 188 Thogne 52713703
P193_SP00442 2675
P193_ST00484 427 2634 Jean-Louis, 57876410400
P193_SP00443 2667
P193_ST00485 2641 ayant 51730
P193_SP00444 790 2673
P193_ST00486 821 2643 0306
P193_SP00445 2672
P193_ST00487 939 2640 avocats 7307842
P193_SP00446 2663
P193_ST00488 1105 2630 Mes. 8526
P193_SP00447 2662
P193_ST00489 1224 2629 Emm. 4004
P193_SP00448 1339
P193_ST00490 1371 Pauld, 536321
P193_SP00449 1492 2664
P193_ST00491 Joseph 600804
P193_SP00450 2668
P193_ST00492 1686 D.
P193_TL00043 1735
P193_ST00493 2680 .Charles, 736831662
P193_SP00451 2716
P193_ST00494 2681 Sully 00702
P193_SP00452 2721
P193_ST00495 Bazile 684026
P193_SP00453 2712
P193_ST00496 2689 ci
P193_SP00454 511 2711
P193_ST00497 2679 Luc
P193_SP00455 2710
P193_ST00498 2677 Stphen 0380532
P193_SP00456 2717
P193_ST00499
P193_SP00457 2708
P193_ST00500 911 2676 Barreau 6677684
P193_SP00458
P193_ST00501 1092
P193_SP00459 1136 2707
P193_ST00502 1171 2674 239 Cap-Ha'tien 470467586573
P193_SP00460 1410 2714
P193_ST00503 1443 2683
P193_SP00461 2705
P193_ST00504 1506 Me. 676
P193_SP00462 1574
P193_ST00505 1608 Victor 067000
P193_TL00044 1732
P193_ST00506 ''Duncan 67044730
P193_SP00463 2758
P193_ST00507 2727
P193_SP00464
P193_ST00508 2725 5776480
P193_SP00465 410
P193_ST00509 437
P193_SP00466 2756
P193_ST00510 2722 303 Pcrt-au-Prince, 034048042474660
P193_SP00467
P193_ST00511 828 2733 6557
P193_SP00468 904 2753
P193_ST00512 2720 lection 80870137
P193_SP00469 1072 2752
P193_ST00513 1097
P193_SP00470
P193_ST00514 1160 domicile 84047544
P193_SP00471 1320 2751
P193_ST00515 2730
P193_SP00472 1385
P193_ST00516 1411 2718 cabinet 5707772
P193_SP00473 1544
P193_ST00517 1568 2719
P193_SP00474 2750
P193_ST00518 celui- 455271
P193_TL00045 2762
P193_ST00519 2771 ci,
P193_SP00475 2806
P193_ST00520 2772
P193_SP00476 2803
P193_ST00521 l'angle 2753208
P193_SP00477 2810
P193_ST00522 755
P193_SP00478 352 2802
P193_ST00523 2781 rues 2050
P193_SP00479 457 2801
P193_ST00524 488 2769 Dants 880081
P193_SP00480
P193_ST00525 2767 Destouches 5770068781
P193_SP00481 2800
P193_ST00526 2774
P193_SP00482 922 2798
P193_ST00527 958 2765 Abraham 7508678
P193_SP00483 1133 2797
P193_ST00528 2764 Lincoln; 54450640
P193_SP00484 2799
P193_ST00529
P193_SP00485 2795
P193_ST00530 1421 Port-au-Prince; 206037044577455
P193_TL00046 2818
P193_ST00531 2836 E 0.12
P193_SP00486 2860
P193_ST00532 2826 Contre 733373
P193_SP00487 210 2858
P193_ST00533 2837
P193_SP00488 279
P193_ST00534 00673675
P193_SP00489 2865
P193_ST00535 2825 46470
P193_SP00490 2856
P193_ST00536 637 2824
P193_SP00491 2855
P193_ST00537
P193_SP00492
P193_ST00538 2822 Avril 86758
P193_SP00493
P193_ST00539 897 2821
P193_SP00494 993 2853
P193_ST00540 2832
P193_SP00495 1081 2861
P193_ST00541
P193_SP00496 2852
P193_ST00542 1156 2820 63651078
P193_SP00497
P193_ST00543 1358 2819 35040
P193_SP00498 1451
P193_ST00544 1477
P193_SP00499 1521 2850
P193_ST00545 1549 Cap-Ha'i- 373456675
P193_TL00047 2863 1705
P193_ST00546 2870 tlen, 78860
P193_SP00500 2904
P193_ST00547 2882
P193_SP00501 171 2903
P193_ST00548 2871 faveur 070405
P193_SP00502
P193_ST00549 345
P193_SP00503 2902
P193_ST00550 409
P193_SP00504 2901
P193_ST00551 2869 demoiselle 4660536087
P193_SP00505
P193_ST00552 2868 88487
P193_SP00506 2899
P193_ST00553 2866 55664830420
P193_SP00507
P193_ST00554 236 propritaire, 0420738056650
P193_SP00508 2906
P193_ST00555 760670823
P193_SP00509 2896
P193_ST00556 1561 2872
P193_SP00510 1591 2895
P193_ST00557 1620 domi- 70301
P193_TL00048 2908
P193_ST00558 2916 cilie 7857088
P193_SP00511 2948
P193_ST00559 2928
P193_SP00512 182
P193_ST00560 2915 Cap-Hatien, 480067326430
P193_SP00513 2955
P193_ST00561 2922 87761
P193_SP00514 2954
P193_ST00562 2924 0156
P193_SP00515 2953
P193_ST00563 2921 3355601
P193_SP00516 2944
P193_ST00564 899 2910 7466
P193_SP00517 2943
P193_ST00565 Henri 55067
P193_SP00518 2942
P193_ST00566 2909 P. 0.96
P193_SP00519
P193_ST00567 Dugu 00058
P193_SP00520 1341 2951
P193_ST00568 2918
P193_SP00521 1397 2941
P193_ST00569 Pierre 445864
P193_SP00522 1535
P193_ST00570 1562 L.
P193_SP00523 1601
P193_ST00571 1631 Liau- 76660
P193_TL00049 1737
P193_ST00572 2956 Itaud, 878070
P193_SP00524 2995
P193_ST00573 145 2962
P193_SP00525 2994
P193_ST00574 2960 premier 0581557
P193_SP00526 3000
P193_ST00575
P193_SP00527 2991
P193_ST00576 434 2959 4828870
P193_SP00528
P193_ST00577 604
P193_SP00529 2989
P193_ST00578 580607375707
P193_SP00530 925 2996
P193_ST00579 951 2964
P193_SP00531 981 2987
P193_ST00580
P193_SP00532
P193_ST00581 deuxime 56507617
P193_SP00533
P193_ST00582 1260
P193_SP00534 2986
P193_ST00583 6386730
P193_SP00535
P193_ST00584 1503
P193_SP00536 2985
P193_ST00585 1567 Port-au- 20600664
P193_TL00050 2992
P193_ST00586 'i^Prince, 78106200670
P193_SP00537 3040
P193_ST00587 3016 6886
P193_SP00538 258 3037
P193_ST00588 3004 84763486
P193_SP00539
P193_ST00589
P193_SP00540 491 3035
P193_ST00590 3003 70667417
P193_SP00541
P193_ST00591 701
P193_SP00542 3033
P193_ST00592 Port-au-Prince, 427268054887740
P193_SP00543 1047 3034
P193_ST00593 1075 3010
P193_SP00544 1116 3031
P193_ST00594 2999 8527640
P193_SP00545 1275
P193_ST00595
P193_SP00546 1346 3030
P193_ST00596 1374 dit 050
P193_SP00547
P193_ST00597 Me, 365
P193_SP00548
P193_ST00598 2998 Liautaud, 288736680
P193_TL00051 53
P193_ST00599
P193_SP00549 3093
P193_ST00600 3051
P193_SP00550 3080
P193_ST00601 3050 15,
P193_SP00551 3085
P193_ST00602 3061 rue
P193_SP00552 3084
P193_ST00603
P193_SP00553 3081
P193_ST00604 3049 Fort 3065
P193_SP00554 3082
P193_ST00605 412 3048 Per;


xml version 1.0 encoding UTF-8
alto xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:noNamespaceSchemaLocation http:schema.ccs-gmbh.commetaealto-1-2.xsd xmlns:xlink http:www.w3.orgTRxlink
Description
MeasurementUnit pixel
sourceImageInformation
fileName W:\Main\OCR\ABBYY and KIRTAS_PROCESSING\Kirtas\AA00000461\00019\\00117.tif
OCRProcessing ID OCRPROCESSING_1
preProcessingStep
processingSoftware
softwareCreator Kirtas Technologies, Inc.
softwareName BookScan Editor
softwareVersion 3.6
ocrProcessingStep
Kirtas Technologies, Inc.
OCR Manager
3.0.0.0
Layout
Page P117 PHYSICAL_IMG_NR 117 HEIGHT 3162 WIDTH 1911
TopMargin P117_TM00001 HPOS 0 VPOS 98
LeftMargin P117_LM00001 16 2928
RightMargin P117_RM00001 1764 147
BottomMargin P117_BM00001 3026 136
PrintSpace P117_PS00001 1748
TextBlock P117_TB00001
TextLine P117_TL00001 357 105 1375 43
String P117_ST00001 116 189 26 CONTENT BULLETIN WC 0.27 CC 86688758
SP P117_SP00001 546 142 23
P117_ST00002 569 115 65 25 DES 0.37 468
P117_SP00002 634 140 22
P117_ST00003 656 146 ARRETS 0.28 867767
P117_SP00003 802
P117_ST00004 824 50 24 DU 0.22 87
P117_SP00004 874 139
P117_ST00005 897 113 196 TRIBUNAL 0.20 77877888
P117_SP00005 1093 137
P117_ST00006 1118 111 44 DE 0.12 88
P117_SP00006 1162
P117_ST00007 1184 212 CASSATiON 888786688
P117_SP00007 1396 135 253
P117_ST00008 1649 108 15 40 J 0.17 8
P117_SP00008 1664 148 18
P117_ST00009 1682 0.56 80
P117_TL00002 233 986 71
P117_ST00010 68 33 No. 0.55 706
P117_SP00009 92 266 37
P117_ST00011 129 5 0.60 4
P117_SP00010 145 12
P117_ST00012 157 234 17 31 2 7
P117_SP00011 174 265 571
P117_ST00013 745 269 35 SOMMAIRE 0.75 00307034
P117_TL00003 467 334 825
P117_ST00014 337 178 Pourvoi, 0.44 77581670
P117_SP00012 645 377 20
P117_ST00015 665 336 255 Dclaration, 053107346554
P117_SP00013 920 376 19
P117_ST00016 939 353 34 Renouvellement. 0.62 724500017381770
P117_TL00004 83 414 1657
P117_ST00017 422 47 32 La 0.33 58
P117_SP00014 130 454
P117_ST00018 156 209 dclaration 0.51 08507506387
P117_SP00015 365 453 27
P117_ST00019 392 421 38 30 de 0.50
P117_SP00016 430 451 29
P117_ST00020 459 428 oourvoi 0.47 8681731
P117_SP00017 607
P117_ST00021 636 418 39 frappe 0.43 7780087
P117_SP00018 776 457
P117_ST00022 0.48
P117_SP00019 841 449
P117_ST00023 868 415 123 nullit 0.58 8602047
P117_SP00020 991 448
P117_ST00024 1017 424 peut 0.53 0873
P117_SP00021 1097 455 28
P117_ST00025 1125 416 67 tre 0.35 8368
P117_SP00022 1192 446
P117_ST00026 1219 201 renouvele 0.42 4851578088
P117_SP00023 1420
P117_ST00027 1446 425 si 0.14
P117_SP00024 1470 445
P117_ST00028 1500 45 les 057
P117_SP00025 1545
P117_ST00029 1571 102 dlais 670838
P117_SP00026 1673
P117_ST00030 1700 417 0.29 76
P117_TL00005 463 847 41
P117_ST00031 90 l'art. 0.66 055440
P117_SP00027 499
P117_ST00032 466 73 922 067
P117_SP00028 219
P117_ST00033 246 465 C. 64
P117_SP00029 286 497
P117_ST00034 312 476 51 pr. 0.57 264
P117_SP00030 363 504
P117_ST00035 390 63 civ. 7073
P117_SP00031 496
P117_ST00036 481 475 ne 0.19
P117_SP00032 520 495
P117_ST00037 543 471 79 sont 7873
P117_SP00033 622 494
P117_ST00038 647 474 61 pas 0.80 005
P117_SP00034 708 502
P117_ST00039 731 143 expirs. 37176870
P117_TL00006 82 503 1659
P117_ST00040 511 A 0.68 3
P117_SP00035 112
P117_ST00041 519 cet 0.40 754
P117_SP00036
P117_ST00042 218 100 gard 75460
P117_SP00037 318 550
P117_ST00043 346 132 aucune 627176
P117_SP00038 478 541
P117_ST00044 505 506 204 distinction 0.52 62551770277
P117_SP00039 709 539
P117_ST00045 739 n'est 62670
P117_SP00040 822 538
P117_ST00046 853 150 possible 57775006
P117_SP00041 1003
P117_ST00047 1032 513 entre 83307
P117_SP00042 1124 536
P117_ST00048 1152 0.84 040
P117_SP00043 1196
P117_ST00049 1224 195 jugements 682872505
P117_SP00044 1419 544
P117_ST00050 1447 208 excutoires 0.49 04766271576
P117_SP00045 1655 534
P117_ST00051 1683 21 sur
P117_TL00007 547 1712
P117_ST00052 555 151 minutes 5177078
P117_SP00046 181 587
P117_ST00053 563 et 84
P117_SP00047 232 586
P117_ST00054 257 565 86 ceux 7760
P117_SP00048 343
P117_ST00055 366 qui 0.74 043
P117_SP00049 592
P117_ST00056 564 0.41
P117_SP00050 491 584
P117_ST00057 516 554 le 08
P117_SP00051
P117_ST00058 568 560 78 5664
P117_SP00052 646 583
P117_ST00059 673 562 pas. 0853
P117_SP00053 744 590
P117_ST00060 771 559 pourvu 045684
P117_SP00054 911
P117_ST00061 938 561 que 0.36 675
P117_SP00055 589
P117_ST00062 1028 551 0.61 07
P117_SP00056 1056 581
P117_ST00063 1081 210 demandeur 077070743
P117_SP00057 1291 580
P117_ST00064 1315 au 0.67 06
P117_SP00058 1358
P117_ST00065 1384 557 pourvoi 0.64 0621545
P117_SP00059 1535
P117_ST00066 1562 soit 6524
P117_SP00060 1629 579
P117_ST00067 85 dans 0.34 2877
P117_TL00008 593 1215 46
P117_ST00068 602 0.77 04
P117_SP00061 57 632
P117_ST00069 77 611 52 cas 725
P117_SP00062
P117_ST00070 599 prvu 06876
P117_SP00063 258 639
P117_ST00071 279 610 60 par 088
P117_SP00064 339 638
P117_ST00072 362 600 077
P117_SP00065 405 630
P117_ST00073 131 articles 57727387
P117_SP00066 556
P117_ST00074 597 9 0.25
P117_SP00067 598 626 10
P117_ST00075 608 0.86
P117_SP00068 652 628
P117_ST00076 676 605 0.46
P117_SP00069 705
P117_ST00077 730
P117_SP00070 11
P117_ST00078 787
P117_SP00071 804
P117_ST00079 829 596 0.38
P117_SP00072 869 627
P117_ST00080 894 606
P117_SP00073 945
P117_ST00081 969 594 6375
P117_SP00074 1033
P117_ST00082 1057 188 combins. 775006871
P117_TL00009 648
P117_ST00083 162 ARRET 77702
P117_SP00075 740
P117_ST00084 746 707 70 74
P117_SP00076 816
P117_ST00085 840 62
P117_SP00077 877
P117_ST00086 899 JUILLET 0.63 5644400
P117_SP00078 1103
P117_ST00087 1126 1943 0.70 0154
P117_TL00010 456 774 854 42
P117_ST00088 Louis 58876
P117_SP00079 809
P117_ST00089 588 777 R.
P117_SP00080 629 808
P117_ST00090 167 Mullery 1207068
P117_SP00081 815
P117_ST00091 835 779 contre 0.21 887688
P117_SP00082 965
P117_ST00092 985 165 Antonia 6704774
P117_SP00083 1150 807
P117_ST00093 1170 Nelson 0.54 703277
P117_TL00011 528 887
P117_ST00094 889 AU
P117_SP00084 595
P117_ST00095 617 NOM
P117_SP00085 921
P117_ST00096 750
P117_SP00086 814
P117_ST00097 LA
P117_SP00087 896
P117_ST00098 917 317 REPUBLIQUE 0776785676
P117_TL00012 964 1391
P117_ST00099 970 Le 0.65
P117_SP00088 1002
P117_ST00100 153 Tribunal 0.45 65247565
P117_SP00089 327 1001
P117_ST00101 352 0.23
P117_SP00090 391 1000
P117_ST00102 967 194 Cassation, 5621841003
P117_SP00091
P117_ST00103 637 177 deuxime 28567876
P117_SP00092 999
P117_ST00104 839 966 section, 38764030
P117_SP00093 979
P117_ST00105 1007 978 a 0.15
P117_SP00094 1022 998
P117_ST00106 1052 103 rendu 77077
P117_SP00095 1155
P117_ST00107 1182 l'arrt 3082385
P117_SP00096 1294 997
P117_ST00108 1320 suivant: 50087842
P117_TL00013 1030
P117_ST00109 1035 66 Sur 240
P117_SP00097 1068
P117_ST00110 1036
P117_SP00098 1067
P117_ST00111 225 152 3201520
P117_SP00099 1075
P117_ST00112 401 dn
P117_SP00100 1066
P117_ST00113 89 sieur 55708
P117_SP00101
P117_ST00114 106 00007
P117_SP00102 692
P117_ST00115 717 1034 1.00 00
P117_SP00103 758 1065
P117_ST00116 785 Mullery, 0.69 80228030
P117_SP00104 950 1072
P117_ST00117 144 dment 772766
P117_SP00105 1122 1064
P117_ST00118 1031 160 identifi, 0780650080
P117_SP00106 1310
P117_ST00119 1338 237 propritaire, 0350167656100
P117_SP00107 1575 1071
P117_ST00120 1602 dcmeu- 777807
P117_TL00014 1547
P117_ST00121 1089 128 ranuet 138870
P117_SP00108 1112
P117_ST00122 186 1079 domicili 404086378
P117_SP00109 360 1111
P117_ST00123 384
P117_SP00110 399 1110
P117_ST00124 426 1077 303 Port-au-Prince, 604205052603774
P117_SP00111 729
P117_ST00125 756 1086 ayant 80356
P117_SP00112 859
P117_ST00126 885 pour 0.79 0008
P117_SP00113 977
P117_ST00127 1085 120 avocat 260870
P117_SP00114 1121 1109
P117_ST00128 1148 1076 40005
P117_SP00115 1256 1108
P117_ST00129 1281 Joseph 0.81 004402
P117_SP00116 1413 1116
P117_ST00130 1439 Fabius; 0.76 3700050
P117_TL00015 1119 1661
P117_ST00131 Contre 202008
P117_SP00117 217 1157
P117_ST00132 1135 un
P117_SP00118 290 1156
P117_ST00133 320 jugement 30085808
P117_SP00119 498 1163
P117_ST00134 526 1123 contradictoire 70600620670706
P117_SP00120 791
P117_ST00135 818 1131
P117_SP00121 849 1154
P117_ST00136 876 193 excutoire 7587040428
P117_SP00122 1069
P117_ST00137 1096 1132 0.91 101
P117_SP00123 1153
P117_ST00138 1181 133 minute 636048
P117_SP00124 1314
P117_ST00139 1345 104 17080
P117_SP00125 1449
P117_ST00140 1478
P117_SP00126 1505
P117_ST00141 1538 1
P117_SP00127
P117_ST00142 1567
P117_SP00128 36
P117_ST00143 1611 Fvrier 0820770
P117_TL00016 1165 1704
P117_ST00144 1169 110 1943, 70880
P117_SP00129 1204
P117_ST00145 172 1180 59
P117_SP00130 231 1209
P117_ST00146 254
P117_SP00131 281 1200
P117_ST00147 1168 175 60300088
P117_SP00132
P117_ST00148 501 1167 Civil 0.72 64002
P117_SP00133
P117_ST00149
P117_SP00134 655 1199
P117_ST00150 677 293 Port-au-Prince 50123264516077
P117_SP00135
P117_ST00151 993 1175 80078
P117_SP00136 1198
P117_ST00152 1107 1166 48 lui 306
P117_SP00137
P117_ST00153 1178 75
P117_SP00138 1207
P117_ST00154 1232 Madame 0.39 755728
P117_SP00139 1394 1197
P117_ST00155 1417 158 2020508
P117_SP00140
P117_ST00156 1599 Nelson, 7135472
P117_TL00017 1713
P117_ST00157 1213 0700718507270
P117_SP00141 270 1254
P117_ST00158 309 011516
P117_SP00142 1245
P117_ST00159 492 1211 identifie, 60856500870
P117_SP00143 670
P117_ST00160 710 200 demeurant 761605400
P117_SP00144 910 1244
P117_ST00161 949 1220
P117_SP00145 980
P117_ST00162 191 domicilie 8050764087
P117_SP00146 1208 1243
P117_ST00163 1246 0.18
P117_SP00147 1261 1242
P117_ST00164 1299 304 400137536202750
P117_SP00148 1603
P117_ST00165 1642 1216 01540
P117_TL00018 1253
P117_ST00166 1269 3051
P117_SP00149 124
P117_ST00167 1267 138 avocats 8826515
P117_SP00150 1290
P117_ST00168 1258 constitus 7054010082
P117_SP00151 1289
P117_ST00169 1257 Mes. 7850
P117_SP00152 620
P117_ST00170 651 205600
P117_SP00153 783 1297
P117_ST00171 813 107 Titus 65002
P117_SP00154 1288
P117_ST00172 948 1265
P117_SP00155
P117_ST00173 1009 J. 0.94
P117_SP00156 1042
P117_ST00174 1255 B. 0.83
P117_SP00157 1113
P117_ST00175 1147 Cantave, 35068770
P117_SP00158 1312
P117_ST00176 1344 523875
P117_SP00159 1491 1287
P117_ST00177 1521 identifis 2577742270
P117_SP00160 1686 1286
P117_ST00178 1716 0.32
P117_TL00019 1422
P117_ST00179 1311 163 patentes, 060870760
P117_SP00161 197 1342
P117_ST00180 221 1313 avec 8778
P117_SP00162 297 1334
P117_ST00181 321 1302 141 lection 87764500
P117_SP00163 462
P117_ST00182 487 1303
P117_SP00164 525 1333
P117_ST00183 domicile 20306587
P117_SP00165
P117_ST00184 en
P117_SP00166 766
P117_ST00185 leur 7800
P117_SP00167 862
P117_ST00186 884 1301 134 cabinet 5833441
P117_SP00168 1018
P117_ST00187 1041 sis 0.73 403
P117_SP00169 1084
P117_ST00188
P117_SP00170 1331
P117_ST00189 1146 310 Port-au-Prince: 307638425060773
P117_TL00020 1347 1658
P117_ST00190 1352 Ou. 0023
P117_SP00171 171 1385
P117_ST00191 206 1353
P117_SP00172 222 1383
P117_ST00192 256 1351 187 l'audience 3070657075
P117_SP00173 443
P117_ST00193 477 168 publique 05020208
P117_SP00174
P117_ST00194 678 du
P117_SP00175 724 1382
P117_ST00195 760 mardi 38471
P117_SP00176 867
P117_ST00196 909 1350 0.59
P117_SP00177
P117_ST00197 Juin 6040
P117_SP00178
P117_ST00198 dernier, 27455702
P117_SP00179 1250
P117_ST00199 la
P117_SP00180 1381
P117_ST00200 1348 partie 087037
P117_SP00181 1458 1388
P117_ST00201 1493 252 demanderesse 584553746734
P117_TL00021 1393
P117_ST00202 1397 n'ayant 4086766
P117_SP00182 1436
P117_ST00203 205 1407 085
P117_SP00183 1435
P117_ST00204 produit 0006046
P117_SP00184 435
P117_ST00205 1404
P117_SP00185 1428
P117_ST00206 524
P117_SP00186 552 1427
P117_ST00207 228 dfenderesse 287768818458
P117_SP00187 811
P117_ST00208 1395 n'tant 0081520
P117_SP00188 972
P117_ST00209 1406 086
P117_SP00189 1060
P117_ST00210 1091 reprsente 78068183486
P117_SP00190 1295 1434
P117_ST00211 1322
P117_SP00191 1337 1424
P117_ST00212 1368
P117_SP00192 1425
P117_ST00213 barre, 071080
P117_SP00193 1534
P117_ST00214 1565 Monsieur 61050566
P117_TL00022 1437 1708
P117_ST00215 1442 55
P117_SP00194 1473
P117_ST00216 1441 245 Commissaire 46372618638
P117_SP00195 330 1474
P117_ST00217
P117_SP00196 398 1472
P117_ST00218 423 1440 296 Gouvernement, 0077807456610
P117_SP00197 719
P117_ST00219 Franois 20638074
P117_SP00198 907 1479
P117_ST00220 930 154 Mathon 753035
P117_SP00199
P117_ST00221 1451
P117_SP00200 1471
P117_ST00222 1172
P117_SP00201
P117_ST00223 1226 lecture 5874007
P117_SP00202 1349
P117_ST00224 1374
P117_SP00203 1412
P117_ST00225 ses
P117_SP00204 1483
P117_ST00226 1506 236 conclusions; 702775550675
P117_TL00023 1482
P117_ST00227 1486 Vu
P117_SP00205 1518
P117_ST00228 173 95 l'acte 706727
P117_SP00206 268 1517
P117_ST00229 294 1485 176 dclaratif 7875468012
P117_SP00207 470
P117_ST00230
P117_SP00208 533
P117_ST00231 558 164 pourvoi, 0.98 00010000
P117_SP00209 722 1525
P117_ST00232
P117_SP00210 1516
P117_ST00233 801 180 33375637
P117_SP00211 981 1524
P117_ST00234 149 attaqu, 76070080
P117_SP00212
P117_ST00235 1185 0.30
P117_SP00213 1212
P117_ST00236 1241 requte 0704867
P117_SP00214
P117_ST00237 1400 05
P117_SP00215 1438 1515
P117_ST00238 1463 1484
P117_SP00216
P117_ST00239 1519 229 580585868876
P117_TL00024 1530 786
P117_ST00240 1531 tendant 8826832
P117_SP00217
P117_ST00241
P117_SP00218 216
P117_ST00242 243
P117_SP00219 271
P117_ST00243 298 182 dchance 787088077
P117_SP00220 480
P117_ST00244
P117_SP00221 548 1561
P117_ST00245 577 pourvoyant: 0.85 00005632000
P117_TL00025 1574 753
P117_ST00246
P117_SP00222 1605
P117_ST00247 875
P117_SP00223
P117_ST00248 dispositions 066025104335
P117_SP00224 473 1613
P117_ST00249 500
P117_SP00225 537 1606
P117_ST00250 loi 742
P117_SP00226
P117_ST00251 203 invoques: 1223008827
P117_TL00026 1616
P117_ST00252 1618 Et
P117_SP00227 1650
P117_ST00253 155 aprs 70387
P117_SP00228 250
P117_ST00254 272 224 dlibration 885208048023
P117_SP00229
P117_ST00255 1630
P117_SP00230
P117_ST00256 Chambre 3036065
P117_SP00231
P117_ST00257 780
P117_SP00232
P117_ST00258 1617 Conseil, 30208550
P117_SP00233
P117_ST00259 1027
P117_SP00234
P117_ST00260 1094 1628 vu 0.31 775
P117_SP00235 1648
P117_ST00261 1194
P117_SP00236
P117_ST00262
P117_SP00237 1285
P117_ST00263 81 Loi: 4033
P117_TL00027
P117_ST00264 1663 003
P117_SP00238 1695
P117_ST00265
P117_SP00239
P117_ST00266 776386174
P117_SP00240
P117_ST00267 439 propose 51000685
P117_SP00241 1703
P117_ST00268 631 1671
P117_SP00242 661
P117_ST00269 688 1662 prise 00447
P117_SP00243
P117_ST00270
P117_SP00244 1694
P117_ST00271 864 1674 ce
P117_SP00245
P117_ST00272
P117_SP00246 987 1702
P117_ST00273 1013
P117_SP00247 1040
P117_ST00274 179 34653766
P117_SP00248
P117_ST00275 attaqu 8067507
P117_SP00249 1409 1701
P117_ST00276 91 tant 82805
P117_SP00250 1526 1693
P117_ST00277 1553 192 4087067886
P117_TL00028 1706
P117_ST00278 1718 56 0.71
P117_SP00251 1739
P117_ST00279 minute, 3566483
P117_SP00252
P117_ST00280 1719 sa
P117_SP00253 329
P117_ST00281 1707 230 signification 6020211778700
P117_SP00254 1747
P117_ST00282 624 80647
P117_SP00255
P117_ST00283 078
P117_SP00256 798
P117_ST00284 ncessaire 0888568077
P117_SP00257 1006
P117_ST00285 1037 0000
P117_SP00258 1127
P117_ST00286 1159 faire 07008
P117_SP00259 1738
P117_ST00287 1270 114 courir 730055
P117_SP00260
P117_ST00288 1416 382
P117_SP00261 1460
P117_ST00289 783801
P117_SP00262 1593
P117_ST00290 1622
P117_SP00263 1737
P117_ST00291 1691 d SUBS_TYPE HypPart1 SUBS_CONTENT
P117_TL00029 1751
P117_ST00292 1752 chance 8686077 HypPart2
P117_SP00264 1784
P117_ST00293 1753
P117_SP00265 239
P117_ST00294 404744
P117_SP00266 354
P117_ST00295 385
P117_SP00267 458 1785
P117_ST00296 486 C.P.C: 535086
P117_TL00030 1800 1656
P117_ST00297 1802 Attendu 7055635
P117_SP00268 248 1834
P117_ST00298 278 qu'aux 100644
P117_SP00269 411 1842
P117_ST00299 1811 termes 183463
P117_SP00270
P117_ST00300 591 1803
P117_SP00271
P117_ST00301 660 805000
P117_SP00272 749
P117_ST00302
P117_SP00273 858
P117_ST00303 891 C.P.C. 258480
P117_SP00274 1835
P117_ST00304 1070 387
P117_SP00275 1114
P117_ST00305 1144 125 parties 0810272
P117_SP00276 1841
P117_ST00306 1810 ont 025
P117_SP00277 1360 1833
P117_ST00307 1809 trente 458356
P117_SP00278
P117_ST00308 jours 28005
P117_SP00279
P117_ST00309 0378
P117_TL00031 1846
P117_ST00310 28627
P117_SP00280 119 1878
P117_ST00311 1848 2701
P117_SP00281 213
P117_ST00312 1847 207 38708152604
P117_SP00282 444 1879
P117_ST00313 469
P117_SP00283 508
P117_ST00314 531 02007053
P117_SP00284 695 1886
P117_ST00315 721
P117_SP00285 736
P117_ST00316 762 partir 071021
P117_SP00286 870 1887
P117_ST00317 893
P117_SP00287 932
P117_ST00318 957
P117_SP00288
P117_ST00319 1011 5065200757502
P117_SP00289
P117_ST00320 1268
P117_SP00290
P117_ST00321 35055727
P117_SP00291
P117_ST00322 1541 14 0.16
P117_SP00292 1555 1876
P117_ST00323 1582 1855 personne 27750868
P117_TL00032 1889 1709
P117_ST00324 1902 ou
P117_SP00293 1923
P117_ST00325 109 1892
P117_SP00294 1922
P117_ST00326 1891 domicile; 236286572
P117_SP00295 328 1925
P117_ST00327 359 304665
P117_SP00296 1932
P117_ST00328 1900 066476
P117_SP00297 640 1924
P117_ST00329 666 1893
P117_SP00298 704
P117_ST00330 505041
P117_SP00299 820
P117_ST00331 851 0.93
P117_SP00300
P117_ST00332 880
P117_SP00301 925
P117_ST00333 954
P117_SP00302
P117_ST00334 mme 2826
P117_SP00303 1137
P117_ST00335 93 code, 70471
P117_SP00304
P117_ST00336 quand 04465
P117_SP00305 1403 1930
P117_ST00337 1431 1899 cette 77658
P117_SP00306 1514
P117_ST00338 48757075858
P117_TL00033 1936 1714
P117_ST00339 1945 est 865
P117_SP00307 1968
P117_ST00340 0280388
P117_SP00308 1976
P117_ST00341
P117_SP00309 307
P117_ST00342 331 nullit, 02254780
P117_SP00310 464 1970
P117_ST00343 490 1937 elle
P117_SP00311 549
P117_ST00344 573 1938 peut-tre 440608517
P117_SP00312
P117_ST00345 770 198 0600076788
P117_SP00313 968 1969
P117_ST00346 992
P117_SP00314
P117_ST00347 1043 0.26
P117_SP00315
P117_ST00348 487867
P117_SP00316 1214
P117_ST00349 1239
P117_SP00317 1277
P117_ST00350 208400
P117_SP00318
P117_ST00351 1421 066
P117_SP00319 1494 1967
P117_ST00352 1946
P117_SP00320
P117_ST00353 1587 1944 6103
P117_SP00321 1966
P117_ST00354
P117_TL00034 1980
P117_ST00355 expirs: 67006867
P117_SP00322 185 2020
P117_ST00356 211 1992 007
P117_SP00323 276
P117_ST00357 1982
P117_SP00324 323 2013
P117_ST00358 288 rapprochement 2100007003300
P117_SP00325 2021
P117_ST00359
P117_SP00326 694
P117_ST00360 716 49 ces 871
P117_SP00327 765
P117_ST00361 deux 3865
P117_SP00328
P117_ST00362 901 1989 textes 567574
P117_SP00329
P117_ST00363 8688
P117_SP00330 1104
P117_ST00364 5703
P117_SP00331
P117_ST00365 161 caractre 831674707
P117_SP00332
P117_ST00366 gnral 2827088
P117_SP00333
P117_ST00367 1560 1991
P117_SP00334 2011
P117_ST00368 1621 1987 permet 070485
P117_TL00035 2024 1711
P117_ST00369 2036 072
P117_SP00335 97 2064
P117_ST00370 2026
P117_SP00336 2057
P117_ST00371 190 crer 70881
P117_SP00337 275
P117_ST00372 2037 une
P117_SP00338 369 2058
P117_ST00373 397 202 34584478102
P117_SP00339
P117_ST00374
P117_SP00340 644
P117_ST00375 674 l'effet 3088866
P117_SP00341 778
P117_ST00376 d'une 60167
P117_SP00342 912
P117_ST00377 940 183 387088566
P117_SP00343
P117_ST00378 2035 quant 20772
P117_SP00344 2065
P117_ST00379
P117_SP00345 1330
P117_ST00380 1361 2025 point 00273
P117_SP00346
P117_ST00381
P117_SP00347 1529
P117_ST00382 1557 118 dpart 580805
P117_SP00348 1675
P117_ST00383 1705
P117_TL00036 2069
P117_ST00384 2070 dlai 46636
P117_SP00349 122 2102
P117_ST00385 imparti 0408077
P117_SP00350 289 2109
P117_ST00386 315 2080 0.78
P117_SP00351 2110
P117_ST00387 2082 se
P117_SP00352 2103
P117_ST00388 484 170 pourvoir 00637200
P117_SP00353 654 2111
P117_ST00389 801507
P117_SP00354 794
P117_ST00390 2072 685
P117_SP00355
P117_ST00391 888 351827065
P117_SP00356
P117_ST00392 2071 0.95 001
P117_SP00357
P117_ST00393 1195 2079 0.99
P117_SP00358 1275
P117_ST00394 87853600145
P117_SP00359 1509
P117_ST00395
P117_SP00360 1590 2101
P117_ST00396 143736
P117_TL00037 2114
P117_ST00397 2124
P117_SP00361 2146
P117_ST00398 2126 7840
P117_SP00362
P117_ST00399 2115
P117_SP00363 267 2155
P117_ST00400 2127
P117_SP00364 2147
P117_ST00401 2116
P117_SP00365
P117_ST00402 420
P117_SP00366
P117_ST00403 pas; 0865
P117_SP00367
P117_ST00404 635 048
P117_SP00368 700
P117_ST00405 727 celui 78701
P117_SP00369 812
P117_ST00406 863
P117_SP00370
P117_ST00407 6
P117_SP00371 946
P117_ST00408 fait 0.82 0502
P117_SP00372
P117_ST00409 008
P117_SP00373 1134
P117_ST00410 1164 28838287406
P117_SP00374 1372
P117_ST00411
P117_SP00375
P117_ST00412 0003604
P117_SP00376 2154
P117_ST00413 1654 reste 586085
P117_TL00038 2159
P117_ST00414 2170 sans 7705
P117_SP00377 2191
P117_ST00415 suite 50258
P117_SP00378 226
P117_ST00416 2169 0770
P117_SP00379 333 2199
P117_ST00417 2160 toujous 00000685
P117_SP00380
P117_ST00418 2161
P117_SP00381 2192
P117_ST00419 2162 renouveler 0882087678
P117_SP00382 2193
P117_ST00420 834 s'il 7433
P117_SP00383 886
P117_ST00421 914 576
P117_SP00384 960
P117_ST00422 988 7173
P117_SP00385
P117_ST00423 1099
P117_SP00386
P117_ST00424 2171 0.24
P117_SP00387
P117_ST00425 00873
P117_SP00388 2200
P117_ST00426 1366 060
P117_SP00389
P117_ST00427 1454
P117_SP00390
P117_ST00428 1510 241 combinaison 70607517216
P117_TL00039 2204
P117_ST00429
P117_SP00391 2235
P117_ST00430 96 2215
P117_SP00392
P117_ST00431 80027577
P117_SP00393 2236
P117_ST00432 314 2205 prcits; 578650800
P117_TL00040 2248
P117_ST00433 Attendu, 40688800
P117_SP00394 2283
P117_ST00434 2260 que, 0170
P117_SP00395 2289
P117_ST00435 2250 5350
P117_SP00396 482 2281
P117_ST00436 510 l'espce, 807208780
P117_SP00397 657
P117_ST00437 2261 557676
P117_SP00398 817 2282
P117_ST00438 845 126 preuve 677378
P117_SP00399 971 2290
P117_ST00439 n'a 006
P117_SP00400
P117_ST00440 1082 t
P117_SP00401 1130
P117_ST00441 1158 2249 fournie 5008648
P117_SP00402 1296
P117_ST00442 1323
P117_SP00403
P117_ST00443 1390
P117_SP00404 1418 2280
P117_ST00444 5667522756707
P117_SP00405 1676 2288
P117_ST00445
P117_TL00041 2294
P117_ST00446 2296 47083753
P117_SP00406 2336
P117_ST00447 2304 600604
P117_SP00407 2328
P117_ST00448 380 lequel 778082
P117_SP00408 488 2334
P117_ST00449 512
P117_SP00409 540 2327
P117_ST00450 2295 45550
P117_SP00410 650
P117_ST00451 672 7520782
P117_SP00411 2335
P117_ST00452 2307
P117_SP00412
P117_ST00453 890 127 dclar 7878808
P117_SP00413
P117_ST00454 2306
P117_SP00414 2326
P117_ST00455 1095 pourvoir: 030074320
P117_SP00415
P117_ST00456 1309
P117_SP00416 2325
P117_ST00457 1363 qu'aprs 00070751
P117_SP00417 1523
P117_ST00458
P117_SP00418 1578
P117_ST00459 dclara 5873808
P117_TL00042 2339
P117_ST00460 2341 72 tion 4806
P117_SP00419 2373
P117_ST00461 Il
P117_SP00420 2372
P117_ST00462 2340 53
P117_SP00421
P117_ST00463 2352 eu
P117_SP00422
P117_ST00464 341
P117_SP00423 356 2371
P117_ST00465 signifier 500460080
P117_SP00424 2380
P117_ST00466 2351 aucun 85722
P117_SP00425 671
P117_ST00467 701 2350 moyen 08656
P117_SP00426 2379
P117_ST00468 2348 appuyant 83005750
P117_SP00427
P117_ST00469 2349 son
P117_SP00428 2370
P117_ST00470 recours: 57704565
P117_SP00429 1306
P117_ST00471 qu'il 00052
P117_SP00430 2378
P117_ST00472 1455 n'encourt 005780004
P117_SP00431 1634
P117_ST00473 donc 6488
P117_TL00043 2382
P117_ST00474 2396 408
P117_SP00432 2425
P117_ST00475 2386
P117_SP00433 159 2417
P117_ST00476 2385 sanction 58074404
P117_SP00434 340
P117_ST00477 368
P117_SP00435 406
P117_ST00478 431 538160
P117_SP00436 521
P117_ST00479 929 070
P117_SP00437 625
P117_ST00480
P117_SP00438 698 2416
P117_ST00481 2384 CP.C. 86243
P117_SP00439 857
P117_ST00482 2395 703
P117_SP00440 941 2415
P117_ST00483
P117_SP00441 996
P117_ST00484 1023 2383 fondement 007686807
P117_SP00442
P117_ST00485
P117_SP00443 2414
P117_ST00486 1326 certificat 7700000750
P117_SP00444
P117_ST00487 1513
P117_SP00445
P117_ST00488 1586 greffe 128888
P117_SP00446 1687 2423
P117_ST00489 2393
P117_TL00044 2430
P117_ST00490 2431 date 3688
P117_SP00447 2462
P117_ST00491
P117_SP00448
P117_ST00492
P117_SP00449 2463
P117_ST00493 Mars 3857
P117_SP00450
P117_ST00494 1943: 76687
P117_TL00045 2478
P117_ST00495 2480 94 PAR 450
P117_SP00451 2513
P117_ST00496 223 CES 242
P117_SP00452
P117_ST00497 MOTIFS, 7062002
P117_SP00453
P117_ST00498 2490
P117_SP00454 2512
P117_ST00499 2492
P117_SP00455 687
P117_ST00500 718 2481
P117_SP00456 761
P117_ST00501 2479 conclusions 73783077666
P117_SP00457 1012
P117_ST00502 conformes 703105663
P117_SP00458 1240 2511
P117_ST00503 1271
P117_SP00459 2510
P117_ST00504 Ministre 855540707
P117_SP00460 1527
P117_ST00505 Public, 4508860
P117_SP00461 1692
P117_ST00506 1725
P117_TL00046 2523
P117_ST00507 2524 61700075
P117_SP00462 215 2557
P117_ST00508 2525 dclare 4877317
P117_SP00463
P117_ST00509 396 2526 nulle 80885
P117_SP00464
P117_ST00510 514 2527
P117_SP00465 542
P117_ST00511 572 68818487605
P117_SP00466
P117_ST00512
P117_SP00467
P117_ST00513 873 0.92 01000004
P117_SP00468 1038 2564
P117_ST00514
P117_SP00469 2555
P117_ST00515 1140 50600
P117_SP00470 1228
P117_ST00516 50048712
P117_SP00471 2563
P117_ST00517 faite 07704
P117_SP00472
P117_ST00518
P117_SP00473
P117_ST00519
P117_SP00474
P117_ST00520
P117_SP00475 2556
P117_ST00521 F
P117_TL00047 2567
P117_ST00522 2568 vrier 23380
P117_SP00476 2602
P117_ST00523 2570
P117_SP00477 2601
P117_ST00524
P117_SP00478
P117_ST00525 2579
P117_SP00479
P117_ST00526 332
P117_SP00480 358
P117_ST00527 condamne 88037105
P117_SP00481
P117_ST00528 2581 aux
P117_SP00482 662
P117_ST00529 686 dpens 680760
P117_SP00483 2610
P117_ST00530 832
P117_SP00484
P117_ST00531 872 2569 distraire 755408478
P117_SP00485
P117_ST00532 1050 2580
P117_SP00486 1090 2600
P117_ST00533 profit 043006
P117_SP00487 2608
P117_ST00534
P117_SP00488 1282
P117_ST00535 1305 4840
P117_SP00489
P117_ST00536 1415 66405
P117_SP00490 1522 2599
P117_ST00537 2578
P117_SP00491
P117_ST00538 1600 Cantave 3176527
P117_TL00048 2613
P117_ST00539 2624
P117_SP00492 2646
P117_ST00540 2615
P117_SP00493
P117_ST00541 2614 affirmation 85441737202
P117_SP00494 2647
P117_ST00542 452 2616
P117_SP00495 489
P117_ST00543 droit; 803864
P117_SP00496 2648
P117_ST00544 lesquels 58502855
P117_SP00497 792 2654
P117_ST00545 486865
P117_SP00498 2653
P117_ST00546 962 2623 7056
P117_SP00499 2645
P117_ST00547 liquids 80005386
P117_SP00500
P117_ST00548 1234
P117_SP00501 1248 2644
P117_ST00549
P117_SP00502
P117_ST00550 1327 somme 50668
P117_SP00503
P117_ST00551
P117_SP00504
P117_ST00552 1536 2640
P117_SP00505 1731
P117_ST00553 1746 2637 ,
P117_TL00049 2659
P117_ST00554 gourdes, 17748867
P117_SP00506 2698
P117_ST00555 2670
P117_SP00507 262 2690
P117_ST00556 287 ce. 784
P117_SP00508 2691
P117_ST00557 2669 69 non 0.90
P117_SP00509
P117_ST00558 compris 7250062
P117_SP00510 2699
P117_ST00559 2660
P117_SP00511 653
P117_ST00560 cot 7806
P117_SP00512 755
P117_ST00561 781
P117_SP00513
P117_ST00562 prsent 0085885
P117_SP00514 984
P117_ST00563 1010 arrt. 802866
P117_TL00050
P117_ST00564 2702 Ainsi 00477
P117_SP00515 2735
P117_ST00565 2704 jug 1008
P117_SP00516 305 2743
P117_ST00566 2712
P117_SP00517
P117_ST00567 2705 prononc 00001878
P117_SP00518 2744
P117_ST00568 2714 530
P117_SP00519
P117_ST00569 684 Nous. 40351
P117_SP00520 795
P117_ST00570 828 2703 Etzer 71747
P117_SP00521 928
P117_ST00571 958 Vilaire, 22707280
P117_SP00522 1100 2736
P117_ST00572 292 Vice-Prsident, 018806284026020
P117_SP00523
P117_ST00573 1457 Bignon 670503
P117_SP00524 1594 2742
P117_ST00574 1626 Pierre- 5358681
P117_TL00051 2746 1690
P117_ST00575 2753 Louis, 626660
P117_SP00525 2785
P117_ST00576 2752 L.
P117_SP00526 2784
P117_ST00577 260 2751 Marceau 6517860
P117_SP00527 2783
P117_ST00578 2750 Lecorps, 48802060
P117_SP00528 2789
P117_ST00579 633 2749 A.
P117_SP00529 2780
P117_ST00580 2748 D.
P117_SP00530
P117_ST00581 2747 Dannel 337067
P117_SP00531 913 2779
P117_ST00582 2757
P117_SP00532
P117_ST00583
P117_SP00533
P117_ST00584
P117_SP00534
P117_ST00585 Cinas, 3708710
P117_SP00535 1260 2781
P117_ST00586 Juges, 407660
P117_SP00536 1405 2786
P117_ST00587 2758
P117_SP00537 2778
P117_ST00588 1501 audience 02287778
P117_SP00538 1660
P117_ST00589 pu
P117_TL00052 2791 1710
P117_ST00590 2797 blique 038048
P117_SP00539 2837
P117_ST00591
P117_SP00540 2828
P117_ST00592 2795
P117_SP00541
P117_ST00593 121 Juillet 3011460
P117_SP00542 2827
P117_ST00594 2794 50486
P117_SP00543 2829
P117_ST00595 641 2804
P117_SP00544 680 2825
P117_ST00596 711 2793 prsence 36856676
P117_SP00545 2832
P117_ST00597
P117_SP00546 2824
P117_ST00598 2792 74057604
P117_SP00547 1145 2823
P117_ST00599 1174 Hubert 040805
P117_SP00548 1308
P117_ST00600 1341 Alexis, 3756010
P117_SP00549
P117_ST00601 1502 Substitut 000547658
P117_SP00550 1680
P117_ST00602
P117_TL00053 2836
P117_ST00603 2841 40267868607
P117_SP00551 291 2873
P117_ST00604
P117_SP00552 2871
P117_ST00605 2839 283 Gouvernement 200876470802
P117_SP00553 667
P117_ST00606 691 2848 6766
P117_SP00554 768 2869
P117_ST00607 l'assistance 708668608385
P117_SP00555
P117_ST00608 1019
P117_SP00556 2868
P117_ST00609 53240800
P117_SP00557 1263
P117_ST00610 Devze 073887
P117_SP00558
P117_ST00611 1444 Tanis, 501050
P117_SP00559 1566
P117_ST00612 1592 commis- 7004873
P117_TL00054 2886
P117_ST00613 greffier. 007322800
P117_SP00560 2927 -87
P117_ST00614 2934
P117_SP00561 2966
P117_ST00615 2943
P117_SP00562
P117_ST00616 ordonn, 25600464
P117_SP00563 2967
P117_ST00617 402 2942 etc. 7170
P117_SP00564 461
P117_ST00618 2961 .
P117_SP00565 2965
P117_ST00619 2960
P117_TL00055 2978
P117_ST00620 2979 En
P117_SP00566 3010
P117_ST00621 foi
P117_SP00567 3011
P117_ST00622 244 2980
P117_SP00568 282
P117_ST00623 301 quoi, 00060
P117_SP00569 3018
P117_ST00624 419 2987 4070
P117_SP00570
P117_ST00625 3005
P117_SP00571 3009
P117_ST00626 523


xml version 1.0 encoding UTF-8
alto xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:noNamespaceSchemaLocation http:schema.ccs-gmbh.commetaealto-1-2.xsd xmlns:xlink http:www.w3.orgTRxlink
Description
MeasurementUnit pixel
sourceImageInformation
fileName W:\Main\OCR\ABBYY and KIRTAS_PROCESSING\Kirtas\AA00000461\00019\\00226.tif
OCRProcessing ID OCRPROCESSING_1
preProcessingStep
processingSoftware
softwareCreator Kirtas Technologies, Inc.
softwareName BookScan Editor
softwareVersion 3.6
ocrProcessingStep
Kirtas Technologies, Inc.
OCR Manager
3.0.0.0
Layout
Page P226 PHYSICAL_IMG_NR 226 HEIGHT 3167 WIDTH 1967
TopMargin P226_TM00001 HPOS 0 VPOS 144
LeftMargin P226_LM00001 94 2918
RightMargin P226_RM00001 1840 127
BottomMargin P226_BM00001 3062 105
PrintSpace P226_PS00001 1746
TextBlock P226_TB00001
TextLine P226_TL00001 106 152 1374 46
String P226_ST00001 157 90 41 CONTENT 224 WC 0.63 CC 308
SP P226_SP00001 196 198 240
P226_ST00002 436 156 189 26 BULLETIN 0.32 57847668
P226_SP00002 625 182 24
P226_ST00003 649 65 DES 0.38 468
P226_SP00003 714 181 22
P226_ST00004 736 155 146 ARRETS 0.49 840771
P226_SP00004 882
P226_ST00005 904 51 DU 0.47 37
P226_SP00005 955 180
P226_ST00006 977 154 199 25 TRIBUNAL 0.36 63387785
P226_SP00006 1176 179 21
P226_ST00007 1197 48 DE 0.34 66
P226_SP00007 1245
P226_ST00008 1266 214 CASSATION 0.33 776886248
P226_TL00002 159 265 1660 47
P226_ST00009 273 32 Attendu 0.65 4107027
P226_SP00008 316 305
P226_ST00010 340 271 86 qu'il 0.43 60678
P226_SP00009 426 312
P226_ST00011 451 280 81 23 reste 07736
P226_SP00010 532 303
P226_ST00012 554 16 31 0.16 8
P226_SP00011 570 302
P226_ST00013 592 270 115 savoir 0.75 071060
P226_SP00012 707
P226_ST00014 730 52 s'il 0.41 3568
P226_SP00013 782
P226_ST00015 806 269 103 33 existe 0.64 840206
P226_SP00014 909
P226_ST00016 932 39 en 0.84 30
P226_SP00015 971 301
P226_ST00017 996 267 137 42 l'espce 0.54 30820778
P226_SP00016 1133 309
P226_ST00018 1157 279 44 20 un 1.00 00
P226_SP00017 1201 299
P226_ST00019 1226 278 cas 0.45 366
P226_SP00018 1278
P226_ST00020 1301 38 de 0.30 76
P226_SP00019 1339
P226_ST00021 1362 266 91 34 force 0.73 00354
P226_SP00020 1453 300
P226_ST00022 1477 151 40 majeure 8828568
P226_SP00021 1628 306
P226_ST00023 1653 166 rsultant 0.50 286061684
P226_TL00003 310 1716
P226_ST00024 319 45 du 0.77
P226_SP00022 148 350 28
P226_ST00025 176 318 61 fait 0.61 7800
P226_SP00023 237
P226_ST00026 262 0.92 10
P226_SP00024 349 27
P226_ST00027 333 315 principe 00507753
P226_SP00025 487 357
P226_ST00028 512 58
P226_SP00026 550 348
P226_ST00029 575 323 119 nature 080617
P226_SP00027 694 347
P226_ST00030 718 0.56 4
P226_SP00028 734 346
P226_ST00031 758 314 177 empcher 66080175
P226_SP00029 935 354
P226_ST00032 958 les 0.48
P226_SP00030 1004 345
P226_ST00033 1027 sieurs 0.44 278635
P226_SP00031 1132
P226_ST00034 1156 B. 43
P226_SP00032 1195 344
P226_ST00035 1223 311 164 Blanchet 0.40 48767085
P226_SP00033 1387
P226_ST00036 1413 29 et 0.23 87
P226_SP00034 1442 343
P226_ST00037 1469 fils 0.78 0080
P226_SP00035 1520 342
P226_ST00038 1544 77
P226_SP00036 1582
P226_ST00039 1610 140 remplir 0.68 4620350
P226_SP00037 1750
P226_ST00040 1775 845
P226_TL00004 104 355 1717
P226_ST00041 362 212 obligations 72184716002
P226_SP00038 403
P226_ST00042 361 qu'ils 120433
P226_SP00039 401
P226_ST00043 482 369 ont 007
P226_SP00040 543 393
P226_ST00044 576 360 227 valablement 47480655670
P226_SP00041 803 392
P226_ST00045 835 358 208 contractes 0.60 03303750785
P226_SP00042 1043 391
P226_ST00046 1073 368 117 envers 0.55 807604
P226_SP00043 1190 390
P226_ST00047 1220 la 07
P226_SP00044 1249 389
P226_ST00048 1281 356 89 Vve. 0.69 0361
P226_SP00045 1370 388
P226_ST00049 1402 36 F.
P226_SP00046 1438
P226_ST00050 1471 Bermingham, 38440051570
P226_SP00047 1733 395
P226_ST00051 1767 54 car 0.26 777
P226_TL00005 399
P226_ST00052 408 il 0.93
P226_SP00048 125 440 35
P226_ST00053 160 419 ne 0.58 08
P226_SP00049
P226_ST00054 231 407 74 faut 3733
P226_SP00050 439
P226_ST00055 338 417 60 pas 0.81 050
P226_SP00051 398 446
P226_ST00056 427 405 194 confondre 0.71 000500748
P226_SP00052 621 438
P226_ST00057 652 0.17 88
P226_SP00053 681
P226_ST00058 715 404 123 nullit 0.72 0018018
P226_SP00054 838
P226_ST00059 869 85 d'un 3022
P226_SP00055 954 435
P226_ST00060 988 410 135 contrat 0.80 5000080
P226_SP00056 1123 434
P226_ST00061 1155 412 avec 0.59 8340
P226_SP00057 1232
P226_ST00062 1264 400 272 l'impossibilit 0.57 804800556251438
P226_SP00058 1536 441
P226_ST00063 1568 0.62
P226_SP00059 1606 432
P226_ST00064 1638 183 l'excuter 7182871066
P226_TL00006 450 515
P226_ST00065 464 pour 3560
P226_SP00060 193 493 19
P226_ST00066 463 0.51 760
P226_SP00061 264 485 18
P226_ST00067 282 453 04
P226_SP00062 320 484
P226_ST00068 341 20056
P226_SP00063 483
P226_ST00069 majeure; 57153070
P226_TL00007 506 1662
P226_ST00070 513 7034040
P226_SP00064 545
P226_ST00071 523 que, 4070
P226_SP00065 423 552
P226_ST00072 455 511 133 d'aprs 0.53 5361285
P226_SP00066 588 553
P226_ST00073 616 0.79 060
P226_SP00067 661 542
P226_ST00074 689 518 contrats, 532078051
P226_SP00068 853
P226_ST00075 888 509 0.27
P226_SP00069 907 540
P226_ST00076 939 508 129 revient 0506704
P226_SP00070 1068 541
P226_ST00077 1097 519 67 aux 0.52 706
P226_SP00071 1164
P226_ST00078 507 165 43824043
P226_SP00072 1360
P226_ST00079 1391 239 d'embarquer 70560767240
P226_SP00073 1630 547
P226_ST00080 1661 0.29 866
P226_SP00074 1705 538
P226_ST00081 1734 cafs 47270
P226_TL00008 551
P226_ST00082 558 130 vendus 660145
P226_SP00075 236 590
P226_ST00083 566 70
P226_SP00076 292
P226_ST00084 322 95 selon 06300
P226_SP00077 589
P226_ST00085 447 556 l'art. 828504
P226_SP00078 536
P226_ST00086 567 557 0.19
P226_SP00079 587
P226_ST00087 619 0.85 02
P226_SP00080 664
P226_ST00088 693 dcret-loi 0.42 6765845346
P226_SP00081 872 586
P226_ST00089 901
P226_SP00082 946 585
P226_ST00090 980 7
P226_SP00083 998
P226_ST00091 1028 Juin 0.66 4170
P226_SP00084 1114
P226_ST00092 1151 111 1941, 50752
P226_SP00085 1262
P226_ST00093 1293 563 aucune 600305
P226_SP00086 1423 584
P226_ST00094 1452 202 expdition 7208060600
P226_SP00087 1654
P226_ST00095 1684
P226_SP00088 1723 583
P226_ST00096 72 caf 6517
P226_TL00009 596 1697
P226_ST00097 614
P226_SP00089 145 635
P226_ST00098 167 68 sera 0707
P226_SP00090 235
P226_ST00099 260 601 permise 0703708
P226_SP00091 643
P226_ST00100 612 62 par
P226_SP00092 489 641
P226_ST00101 le 06
P226_SP00093 539 633
P226_ST00102 561 600 service 0683678
P226_SP00094 684 632
P226_ST00103 708 599 douanier 70462664
P226_SP00095 875 631
P226_ST00104 899 609 que 004
P226_SP00096 964 639
P226_ST00105 598 si
P226_SP00097 1013 630
P226_ST00106 1037 elle 8827
P226_SP00098
P226_ST00107 1121 606 est 651
P226_SP00099 1167
P226_ST00108 1192 597 168 autorise 505206486
P226_SP00100 629
P226_ST00109 1385 607 253
P226_SP00101 1446 637
P226_ST00110 57
P226_SP00102 1499 628
P226_ST00111 1526 143 Banque 476306
P226_SP00103 1669 636
P226_ST00112 1693 110 Natio 64063 SUBS_TYPE HypPart1 SUBS_CONTENT Nationale
P226_TL00010 645 593
P226_ST00113 nale 0788 HypPart2
P226_SP00104 680
P226_ST00114 197 0.25
P226_SP00105
P226_ST00115 255
P226_SP00106 284
P226_ST00116 304 646 221 Rpublique 0806016055
P226_SP00107 525 686
P226_ST00117 544 d'Hati; 0.74 03080602
P226_TL00011 702 1641
P226_ST00118 709 158 7006001
P226_SP00108 741
P226_ST00119 132 qu'aux 000804
P226_SP00109 474 748
P226_ST00120 500 716 121 termes 050055
P226_SP00110 738
P226_ST00121
P226_SP00111 688 737
P226_ST00122 713 705 dernier 0.46 0856673
P226_SP00112
P226_ST00123 867 704 107 alina 0.35 886086
P226_SP00113 974
P226_ST00124 999
P226_SP00114
P226_ST00125 1060 0.67 807300
P226_SP00115
P226_ST00126 1180 925 000
P226_SP00116 1252
P226_ST00127 1279 0.96
P226_SP00117 1324 735
P226_ST00128 1350 96 Code 3015
P226_SP00118
P226_ST00129 Civil, 202683
P226_SP00119 1575
P226_ST00130 1600 870
P226_SP00120 1647
P226_ST00131 conven 0.76 400152 conventions
P226_TL00012 749 811
P226_ST00132 754 93 tions 70600
P226_SP00121 787
P226_ST00133 217 753 doivent 6501700
P226_SP00122 785
P226_ST00134 380 752 tre 6405
P226_SP00123 784
P226_ST00135 466 751 171 excutes 818063742
P226_SP00124 783
P226_ST00136 656 75
P226_SP00125
P226_ST00137 bonne 00205
P226_SP00126 829
P226_ST00138 850 foi; 4040
P226_TL00013 809 1663
P226_ST00139 815 1377007
P226_SP00127 846
P226_ST00140 824 008
P226_SP00128 409
P226_ST00141 814
P226_SP00129
P226_ST00142 496 63 1er. 8740
P226_SP00130 559
P226_ST00143 812 Septembre 045560077
P226_SP00131
P226_ST00144 820 70770
P226_SP00132 931 847
P226_ST00145 960 0.18
P226_SP00133 990 843
P226_ST00146 1018 810 "V've. 0.39 787840
P226_SP00134 1106
P226_ST00147 1136 249 Bermingham 4844120084
P226_SP00135
P226_ST00148 118 crivit 0.70 8500006
P226_SP00136 1531 842
P226_ST00149 1558 821 53
P226_SP00137 1596
P226_ST00150 1624 50 ces 780
P226_SP00138 1674 841
P226_ST00151 1703 817 120 753550
P226_TL00014 855
P226_ST00152 860 15 0.28
P226_SP00139 891
P226_ST00153
P226_SP00140
P226_ST00154 859 134 maison 274216
P226_SP00141
P226_ST00155 378 858 Blanchet; 527071708
P226_SP00142 560 890
P226_ST00156 594 857 Le
P226_SP00143 660 889
P226_ST00157 691 856 178 6806403800
P226_SP00144
P226_ST00158 900
P226_SP00145
P226_ST00159 979
P226_SP00146 887
P226_ST00160 2160
P226_SP00147
P226_ST00161 1147 82 rgit 55043
P226_SP00148 1229 895
P226_ST00162 1260
P226_SP00149 1305
P226_ST00163 1334 862 153 contrats 0.82 01003702
P226_SP00150 1487
P226_ST00164 1516 signs 260080
P226_SP00151 1627
P226_ST00165 1655 entre 70738
P226_SP00152 1748
P226_ST00166 1778
P226_TL00015 1718
P226_ST00167 expditeurs 84083608130
P226_SP00153 945
P226_ST00168 903 136 d'Hati 3008000
P226_SP00154 479
P226_ST00169 502 911 73
P226_SP00155 531
P226_ST00170
P226_SP00156 934
P226_ST00171 624 902 firmes 114542
P226_SP00157
P226_ST00172 218 amricaines 74703075040
P226_SP00158 976 933
P226_ST00173 0.87
P226_SP00159
P226_ST00174 1052 162 suppose, 00000254
P226_SP00160 1214 941
P226_ST00175 1239 au
P226_SP00161
P226_ST00176 1306 pralable, 0387860071
P226_SP00162 1486 940
P226_ST00177 1512 l'enregistrement 6260031001466570
P226_TL00016 944
P226_ST00178 951 6
P226_SP00163 981
P226_ST00179
P226_SP00164
P226_ST00180 203 948 B.N.R.H. 0.83 60105000
P226_SP00165
P226_ST00181 418 959 1302
P226_SP00166
P226_ST00182
P226_SP00167 987
P226_ST00183 623 172
P226_SP00168 668
P226_ST00184 692 77270
P226_SP00169 978
P226_ST00185 805 139 pussent 0260203
P226_SP00170 986
P226_ST00186 970 141 sortir. 50300006
P226_SP00171 1111
P226_ST00187 1150 Dans 10700
P226_SP00172 1269
P226_ST00188 1294
P226_SP00173 1322
P226_ST00189 1347 956 072
P226_SP00174 1399
P226_ST00190 1424 qui
P226_SP00175 1484 985
P226_ST00191 1511 nous 5055
P226_SP00176
P226_ST00192 1626 138 occupe, 8564054
P226_SP00177 1764 984
P226_ST00193 1791 0.31
P226_TL00017 989
P226_ST00194 993 Maison 385470
P226_SP00178 245 1026
P226_ST00195 275
P226_SP00179
P226_ST00196 41728570
P226_SP00180 1025
P226_ST00197 1001
P226_SP00181 569 1024
P226_ST00198 991 0003
P226_SP00182 650
P226_ST00199 678 1003 a
P226_SP00183 1023
P226_ST00200 724 992 113 vendu 63072
P226_SP00184 837
P226_ST00201
P226_SP00185 1022
P226_ST00202 0.20
P226_SP00186
P226_ST00203 969 142 470500
P226_SP00187
P226_ST00204 1140
P226_SP00188 1177
P226_ST00205 1208 248 5404623653
P226_SP00189 1456 1030
P226_ST00206 59 0.94 100
P226_SP00190 1546
P226_ST00207 1577 se
P226_SP00191 1608 1021
P226_ST00208 1635 charge 607405
P226_SP00192 1756 1029
P226_ST00209 1785
P226_TL00018 1034 1715
P226_ST00210 1038 3070080300066617
P226_SP00193 413 1078
P226_ST00211 437 55 des 852
P226_SP00194 492 1069
P226_ST00212 1044 51010705
P226_SP00195 666
P226_ST00213 687 1045
P226_SP00196 1070
P226_ST00214 740
P226_SP00197 778
P226_ST00215 801 1035 209 l'excution 00508660640
P226_SP00198 1010
P226_ST00216 1036 56 052
P226_SP00199 1090 1067
P226_ST00217 07080
P226_SP00200 1199
P226_ST00218
P226_SP00201 1236 1066
P226_ST00219 1259 207 l'extrieur, 847238056000
P226_SP00202 1466
P226_ST00220 1491 vous 0.91 1020
P226_SP00203 1580
P226_ST00221 1602 84 avez 7434
P226_SP00204 1686
P226_ST00222 1708 114 22665
P226_TL00019 1719
P226_ST00223 1083 FOB,
P226_SP00205 1117
P226_ST00224 1094 0.98 0000
P226_SP00206 1115
P226_ST00225 1093 83 7164
P226_SP00207 421
P226_ST00226 28063
P226_SP00208 555
P226_ST00227 1082
P226_SP00209 591 1113
P226_ST00228 0.15
P226_SP00210 640
P226_ST00229 662 1081 556000
P226_SP00211 802
P226_ST00230 1080
P226_SP00212 1112
P226_ST00231 1079 263 43726006754
P226_SP00213 1145 1119
P226_ST00232 1166 tablie 7350845
P226_SP00214 1287
P226_ST00233 1307 1091
P226_SP00215 1345
P226_ST00234 1367 Hati. 563060
P226_SP00216
P226_ST00235 Or,
P226_SP00217 1572
P226_ST00236
P226_SP00218 1623
P226_ST00237 1644 5750205703
P226_TL00020 1124
P226_ST00238 1130
P226_SP00219 1161
P226_ST00239 1129 17
P226_SP00220 1160
P226_ST00240 222 1128 0.89 0040
P226_SP00221
P226_ST00241 335 1139 05
P226_SP00222 374
P226_ST00242 397 1127 prvoit 0081400
P226_SP00223 533 1168
P226_ST00243 1138 070
P226_SP00224 617
P226_ST00244 ce
P226_SP00225 672 1159
P226_ST00245 696 1137
P226_SP00226 1158
P226_ST00246 771 1125 247
P226_SP00227 831 1165
P226_ST00247 1134
P226_SP00228
P226_ST00248 928 une 002
P226_SP00229
P226_ST00249 99 vente 07005
P226_SP00230
P226_ST00250 1142 intrieure; 66073653363
P226_SP00231
P226_ST00251 1369
P226_SP00232 1398
P226_ST00252 question 0.88 10220110
P226_SP00233 1584
P226_ST00253 1611 intresse 150602502
P226_SP00234 1768
P226_ST00254 1792
P226_TL00021
P226_ST00255 1174 loi 481
P226_SP00235 1205
P226_ST00256 1175
P226_SP00236
P226_ST00257 215 1173 108 partir 273060
P226_SP00237 1213
P226_ST00258
P226_SP00238 1204
P226_ST00259 415 1179 moment 405504
P226_SP00239 571
P226_ST00260 595 1172 o
P226_SP00240 1203
P226_ST00261 1182 670
P226_SP00241 712
P226_ST00262 732 1171 08080
P226_SP00242
P226_ST00263 1170 7060600
P226_SP00243 1202
P226_ST00264 1009 6785
P226_SP00244 1076
P226_ST00265 1169 expdis 22060470
P226_SP00245 1254 1209
P226_ST00266 1276
P226_SP00246 1337 1210
P226_ST00267 0520
P226_SP00247 1448
P226_ST00268 1473
P226_SP00248 1508 1200
P226_ST00269 1534 6206100055
P226_SP00249 1782
P226_ST00270 1807
P226_TL00022
P226_ST00271 1230 ses
P226_SP00250 1250
P226_ST00272 1219 175 acheteurs 750744280
P226_SP00251
P226_ST00273 382 1216 amricains 7470656655
P226_SP00252 581
P226_ST00274 608 1225
P226_SP00253 1248
P226_ST00275 667 alors 71040
P226_SP00254 757
P226_ST00276 1215 78 c'est 71454
P226_SP00255 1247
P226_ST00277 892 64
P226_SP00256
P226_ST00278 983 10650500
P226_SP00257 1255
P226_ST00279 006
P226_SP00258 1234
P226_ST00280 1263 concerne 50205302
P226_SP00259 1425 1246
P226_ST00281 1455 ma 0.24
P226_SP00260
P226_ST00282 1538 188 maison.; 563226053
P226_SP00261 1726
P226_ST00283 1760 1224 057
P226_TL00023 1258
P226_ST00284 loin 3064
P226_SP00262 1296
P226_ST00285
P226_SP00263 250 1295
P226_ST00286 191 s'entendre 0060060237
P226_SP00264 471
P226_ST00287 501 1272 7760
P226_SP00265 578
P226_ST00288 1261 200 l'acheteuse 30755506627
P226_SP00266
P226_ST00289 840 1271
P226_SP00267 930 1300
P226_ST00290 1270 131 assurer 6420040
P226_SP00268 1291
P226_ST00291 20408500400
P226_SP00269 1330
P226_ST00292
P226_SP00270 1417
P226_ST00293 1447 1267 163 560056000
P226_SP00271
P226_ST00294 1646 830
P226_SP00272 1690
P226_ST00295 1720 067304
P226_TL00024 109 1303 1696
P226_ST00296 1308
P226_SP00273 147 1340
P226_ST00297 58704480
P226_SP00274 339
P226_ST00298 365 1315
P226_SP00275
P226_ST00299 fils, 00001
P226_SP00276 1342
P226_ST00300 510 dsirant 08260700
P226_SP00277 657 1338
P226_ST00301 1304 174 bnficier 0868005070
P226_SP00278
P226_ST00302 884
P226_SP00279 922
P226_ST00303
P226_SP00280 1336
P226_ST00304 hausse 674005
P226_SP00281
P226_ST00305 1149 01
P226_SP00282 1194
P226_ST00306 1222 5607
P226_SP00283 1292
P226_ST00307 1318 1314 169 survenue 01315635
P226_SP00284
P226_ST00308 aprs 60045
P226_SP00285 1344
P226_ST00309 1633 0.37
P226_SP00286
P226_ST00310 1692 forma 01307 formation
P226_TL00025
P226_ST00311 1353 tion 5620
P226_SP00287
P226_ST00312 205 772
P226_SP00288
P226_ST00313 00640605
P226_SP00289 1384
P226_ST00314 452 1351 opposrent 5003240740
P226_SP00290
P226_ST00315
P226_SP00291 695 1381
P226_ST00316
P226_SP00292 745 1382
P226_ST00317 767 1349 7560
P226_SP00293
P226_ST00318 879 6605560682
P226_SP00294 1389
P226_ST00319
P226_SP00295
P226_ST00320 1348 caducit, 570152080
P226_SP00296
P226_ST00321
P226_SP00297 1415 1380
P226_ST00322 1437 nullit, 02885181
P226_SP00298 1569 1383
P226_ST00323 1592 234 l'inexistence 0205225046157
P226_TL00026 1392
P226_ST00324
P226_SP00299 1430
P226_ST00325 1408 49 085
P226_SP00300 230
P226_ST00326 1404 60600600
P226_SP00301 1429
P226_ST00327 1406 80
P226_SP00302 1428
P226_ST00328 516 1395 206200066012008
P226_SP00303 791 1436
P226_ST00329 825
P226_SP00304 864 1426
P226_ST00330 898
P226_SP00305 942 1427
P226_ST00331 excuter, 207010506
P226_SP00306
P226_ST00332 1393 4070362
P226_SP00307 1434
P226_ST00333 1394 352
P226_SP00308
P226_ST00334 diffrents 0000836000
P226_SP00309 1604
P226_ST00335 1637 arrts 8508480
P226_SP00310
P226_ST00336 1793 1401
P226_TL00027
P226_ST00337 3873802000
P226_SP00311 287 1474
P226_ST00338 1441 rglementant 671375630703
P226_SP00312 1481
P226_ST00339
P226_SP00313 1472
P226_ST00340 1450 187 commerce 50524756
P226_SP00314
P226_ST00341 849 1440
P226_SP00315
P226_ST00342 920 71 7707
P226_SP00316 1470
P226_ST00343 1016
P226_SP00317
P226_ST00344 1071 229 l'expdition 107207700400
P226_SP00318 1478
P226_ST00345 1326
P226_SP00319 1365
P226_ST00346 1445 cette 05005
P226_SP00320
P226_ST00347 1498 1439 denre 022272
P226_SP00321 1616
P226_ST00348 5
P226_SP00322 1657
P226_ST00349 l'tran 8477441 l'tranger;
P226_TL00028 92
P226_ST00350 ger; 6846
P226_SP00323 1528 -15
P226_ST00351 1553 Attendu, 61183710
P226_SP00324 332 1586
P226_ST00352 364 cependant, 5808006040
P226_SP00325 564 1591
P226_ST00353 1563
P226_SP00326
P226_ST00354 1552
P226_SP00327 1583
P226_ST00355 1550 195 lgislation 07000280600
P226_SP00328 943 1590
P226_ST00356 973 spciale 00705822
P226_SP00329 1589
P226_ST00357 1143 1549 constitue 7005030386
P226_SP00330 1581
P226_ST00358 1560
P226_SP00331
P226_ST00359
P226_SP00332 1501
P226_ST00360 1529 divers 006460
P226_SP00333 1642
P226_ST00361 1671 1557 actes 67062
P226_SP00334 1757
P226_ST00362
P226_TL00029 1593
P226_ST00363 1598
P226_SP00335 1629
P226_ST00364 161 1597 puissance 151226056
P226_SP00336
P226_ST00365 1595 publique 00025006
P226_SP00337
P226_ST00366 1607
P226_SP00338
P226_ST00367 622 1594 crait 507750
P226_SP00339 721
P226_ST00368 aucun 85610
P226_SP00340
P226_ST00369 886 invincible 4014004065
P226_SP00341 1074
P226_ST00370 1100 obstacle 10707748
P226_SP00342
P226_ST00371 1274
P226_SP00343 1290 1625
P226_ST00372 l'embarquement 82540600452600
P226_SP00344 1634
P226_ST00373 055
P226_SP00345 1711
P226_ST00374 1737 07360
P226_TL00030
P226_ST00375 1643 260000
P226_SP00346 1675
P226_ST00376
P226_SP00347 1673
P226_ST00377
P226_SP00348
P226_ST00378 450200
P226_SP00349
P226_ST00379 528 1640
P226_SP00350
P226_ST00380 3356800042
P226_SP00351 1679
P226_ST00381 1650
P226_SP00352
P226_ST00382
P226_SP00353
P226_ST00383 1017 firme 00322
P226_SP00354
P226_ST00384
P226_SP00355 1178 1670
P226_ST00385 38867063
P226_SP00356 1372
P226_ST00386 fils; 00855
P226_SP00357 1468 1672
P226_ST00387 1649 025
P226_SP00358 1565 1678
P226_ST00388
P226_SP00359 1617
P226_ST00389 1639 6685
P226_SP00360 1706
P226_ST00390 avait 61770
P226_TL00031 1682
P226_ST00391 1688 voulu 00002
P226_SP00361
P226_ST00392 242 1687 agir 7020
P226_SP00362 1727
P226_ST00393
P226_SP00363 377
P226_ST00394 00665
P226_SP00364
P226_ST00395 1685 foi, 2061
P226_SP00365 603
P226_ST00396 0.21 8886
P226_SP00366
P226_ST00397 aurait 706500
P226_SP00367 822
P226_ST00398 848 accept 5772006
P226_SP00368 1724
P226_ST00399 1005 0.14
P226_SP00369
P226_ST00400 1059 1683 254 collaboration 5083800083004
P226_SP00370 1313
P226_ST00401 1694
P226_SP00371 1722
P226_ST00402
P226_SP00372 1458
P226_ST00403 0060
P226_SP00373
P226_ST00404 1601 03
P226_SP00374 1636
P226_ST00405 1665 Bermin 620007
P226_TL00032 1728
P226_ST00406 1732 102 gham 0082
P226_SP00375 210 1772
P226_ST00407 lui
P226_SP00376
P226_ST00408 1731 67643
P226_SP00377 406 1763
P226_ST00409 1730 offerte, 00070050
P226_SP00378 565 1765
P226_ST00410 1741 0660
P226_SP00379 1771
P226_ST00411 raliser 08665251
P226_SP00380 1762
P226_ST00412 871 1738 72047
P226_SP00381 1761
P226_ST00413 201 opration; 4083706003
P226_SP00382 1184 1769
P226_ST00414 1729 2283
P226_SP00383 1275
P226_ST00415 733740
P226_SP00384
P226_ST00416 1739 pu
P226_SP00385
P226_ST00417 1517 faire 06715
P226_SP00386
P226_ST00418 dresser 5020530
P226_SP00387 1753
P226_ST00419 1781 562
P226_TL00033
P226_ST00420 documents 770057000
P226_SP00388 1809
P226_ST00421 337 241 d'expdition 304518000418
P226_SP00389 1816
P226_ST00422 1786 0.86 0022
P226_SP00390 1815
P226_ST00423 710 1784
P226_SP00391
P226_ST00424 763
P226_SP00392 1806
P226_ST00425 nom
P226_SP00393
P226_ST00426 1774
P226_SP00394 1808
P226_ST00427 997 1773 211 l'acheteuse, 306506360240
P226_SP00395
P226_ST00428 1233
P226_SP00396 1805
P226_ST00429 1285 l'on 3000
P226_SP00397 1359
P226_ST00430
P226_SP00398 1422
P226_ST00431 voit 0140
P226_SP00399 1519 1804
P226_ST00432 1543 ni
P226_SP00400 1576
P226_ST00433 12
P226_SP00401
P226_ST00434 1652 prjudice 037054070
P226_TL00034 1817
P226_ST00435 1833 465
P226_SP00402 173 1862
P226_ST00436 1822
P226_SP00403 1853
P226_ST00437 1821 vendeurs 06064102
P226_SP00404
P226_ST00438 1820 auraient 81066508
P226_SP00405 620
P226_ST00439 647 subi 2421
P226_SP00406 723 1852
P226_ST00440
P226_SP00407 790 1851
P226_ST00441 816 1830
P226_SP00408
P226_ST00442 876 1819 fait, 04600
P226_SP00409 950
P226_ST00443 1818
P226_SP00410 1850
P226_ST00444
P226_SP00411 1089
P226_ST00445 raisons 6400202
P226_SP00412
P226_ST00446
P226_SP00413 1858
P226_ST00447 76450754
P226_SP00414 1515
P226_ST00448 1828
P226_SP00415
P226_ST00449 1621 dterminer 0805626060
P226_TL00035
P226_ST00450 1868
P226_SP00416 1899
P226_ST00451 1866 580317
P226_SP00417 1906
P226_ST00452
P226_SP00418 1897
P226_ST00453 1865 refuser 0700050
P226_SP00419 490 1898
P226_ST00454
P226_SP00420
P226_ST00455 1864 126 permis 884655
P226_SP00421 1905
P226_ST00456 334 d'embarquement, 006728031626040
P226_SP00422 1904
P226_ST00457 1863 tant 70660
P226_SP00423 1895
P226_ST00458 1183 116 donn 40167
P226_SP00424 1299 1894
P226_ST00459 1320 1874 017
P226_SP00425 1903
P226_ST00460
P226_SP00426
P226_ST00461 1460 0680
P226_SP00427
P226_ST00462 1573 251 3660610040
P226_TL00036
P226_ST00463 1911 s'tait 5280760
P226_SP00428 220 1943
P226_ST00464 mise 5202
P226_SP00429 326
P226_ST00465 1922
P226_SP00430 386
P226_ST00466 411 1910 rgle 67087
P226_SP00431 1950
P226_ST00467 1920 7680
P226_SP00432 1942
P226_ST00468
P226_SP00433 1941
P226_ST00469 669 1909
P226_SP00434
P226_ST00470 739 0013
P226_SP00435 1949
P226_ST00471 851 1916 exporter 72000055
P226_SP00436
P226_ST00472 1919
P226_SP00437 1084 1940
P226_ST00473 1105 1907 cafs; 560701
P226_SP00438
P226_ST00474 1918
P226_SP00439 1948
P226_ST00475 1323
P226_SP00440 1939
P226_ST00476 effet, 500701
P226_SP00441
P226_ST00477 1908 5827
P226_SP00442
P226_ST00478 60870
P226_SP00443
P226_ST00479 obtenu 000507
P226_TL00037 1951
P226_ST00480 1968
P226_SP00444 1988
P226_ST00481 185 nouveau 0010755
P226_SP00445
P226_ST00482 370 1963 quota 04700
P226_SP00446 478 1995
P226_ST00483 1956
P226_SP00447 1987
P226_ST00484 1954 6.000 00030
P226_SP00448 682
P226_ST00485 1965 69 sacs 0865
P226_SP00449 775 1986
P226_ST00486 798 0.22
P226_SP00450 836 1985
P226_ST00487 1953 caf, 57081
P226_SP00451
P226_ST00488 1962
P226_SP00452 1984
P226_ST00489 1952
P226_SP00453 1048
P226_ST00490 demeure 0645108
P226_SP00454
P226_ST00491 acquis 880242
P226_SP00455 1371 1992
P226_ST00492
P226_SP00456 1983
P226_ST00493 1463 dbat 08070
P226_SP00457
P226_ST00494 1588 qu'elle 0507882
P226_SP00458 1713
P226_ST00495 72480
P226_TL00038 1997
P226_ST00496 2000 257 rgulirement 0825866055300
P226_SP00459 2041
P226_ST00497 2001 25001
P226_SP00460 2032
P226_ST00498
P226_SP00461 2031
P226_ST00499 l'tranger 8080482160
P226_SP00462 766 2039
P226_ST00500 793
P226_SP00463
P226_ST00501 865 1999 57065
P226_SP00464 952
P226_ST00502 1998 achets 8512565
P226_SP00465 1110 2030
P226_ST00503
P226_SP00466 1193
P226_ST00504 016760
P226_SP00467 1325
P226_ST00505 1352 617054703
P226_TL00039 2063
P226_ST00506 2068 2406070
P226_SP00468 2099
P226_ST00507 2067 qu'en 02280
P226_SP00469 457 2108
P226_ST00508 228 embarquant 4507000707
P226_SP00470 717 2106
P226_ST00509 750 2066
P226_SP00471 794 2098
P226_ST00510 823 2065 77084
P226_SP00472 2097
P226_ST00511 2076 0164
P226_SP00473 1032 2105
P226_ST00512 1063 2064 Bermingham. 62025007740
P226_SP00474 2104
P226_ST00513
P226_SP00475 1403 2096
P226_ST00514 46177030
P226_SP00476
P226_ST00515 n'auraient 6280077510
P226_TL00040 112
P226_ST00516 2112 point 00110
P226_SP00477 2152
P226_ST00517 2111 enfreint 83302703
P226_SP00478 2144
P226_ST00518 416 2113
P226_SP00479 444 2143
P226_ST00519 472 prohibition 00714070610
P226_SP00480 2151
P226_ST00520 722 2110 122 dicte 8065087
P226_SP00481 844 2142
P226_ST00521 2121 080
P226_SP00482 2150
P226_ST00522 2109 808300
P226_SP00483 1047 2141
P226_ST00523
P226_SP00484 1096
P226_ST00524
P226_SP00485
P226_ST00525 1198 4750800706
P226_SP00486 1377
P226_ST00526 1405
P226_SP00487 2140
P226_ST00527 1482
P226_SP00488 1500
P226_ST00528 1527 0360
P226_SP00489 1612
P226_ST00529 1648 1941; 70053
P226_SP00490
P226_ST00530 1794 2119
P226_TL00041 2153
P226_ST00531 2169 048
P226_SP00491 2198
P226_ST00532 2157 dfend 780606
P226_SP00492 325 2189
P226_ST00533 2168
P226_SP00493 384
P226_ST00534 2164 101 texte, 075383
P226_SP00494 2191
P226_ST00535 2155 65667
P226_SP00495 618 2188
P226_ST00536 642 qu'un 17420
P226_SP00496 2196
P226_ST00537 2163 exportateur, 510050647050
P226_SP00497 2195
P226_ST00538 2166
P226_SP00498 2186
P226_ST00539 1109 2154 transfrant 03700687700
P226_SP00499
P226_ST00540
P226_SP00500
P226_ST00541 1411 gr 038
P226_SP00501 2193
P226_ST00542
P226_SP00502 1506 2185
P226_ST00543 1535
P226_SP00503
P226_ST00544 1614 son
P226_SP00504 1677
P226_ST00545 1704 quota, 100073
P226_TL00042 2197
P226_ST00546 2210 permette 04527137
P226_SP00505 276 2243
P226_ST00547 2213
P226_SP00506 2234
P226_ST00548 372 2200 293 concessionnaire 500032200008776
P226_SP00507 665
P226_ST00549 238 d'augmenter 00740580070
P226_SP00508 2239
P226_ST00550
P226_SP00509 2231
P226_ST00551 1014 sien 0620
P226_SP00510
P226_ST00552 2208
P226_SP00511 1141 2230
P226_ST00553 2199 drange 0808004
P226_SP00512 2238
P226_ST00554 ainsi 86006
P226_SP00513
P226_ST00555
P226_SP00514 1485 2229
P226_ST00556 1514 rpartition 38164040010
P226_SP00515
P226_ST00557 faite 15867
P226_TL00043 2242
P226_ST00558 2259
P226_SP00516 2288
P226_ST00559 2249
P226_SP00517 233 2279
P226_ST00560 2247 380013
P226_SP00518 2287
P226_ST00561 2258
P226_SP00519 2278
P226_ST00562 2246 110805
P226_SP00520
P226_ST00563 683 2254 252 exportateurs, 2100608481021
P226_SP00521 2285
P226_ST00564 2244 mais 7870
P226_SP00522 1056 2276
P226_ST00565 1087 2255 825007
P226_SP00523 1217
P226_ST00566 disposition 80400250600
P226_SP00524 2284
P226_ST00567 1493 lgale 870587
P226_SP00525
P226_ST00568 n'empche 007627706
P226_TL00044
P226_ST00569 2292 46250
P226_SP00526 2332
P226_ST00570 2300 exportateur 85610070810
P226_SP00527 2331
P226_ST00571 2291 achte 758544
P226_SP00528 613 2323
P226_ST00572 2290 7060
P226_SP00529 2322
P226_ST00573 2299 autre 70604
P226_SP00530
P226_ST00574 874
P226_SP00531 929
P226_ST00575 2289 57072
P226_SP00532 2321
P226_ST00576 0005
P226_SP00533 2329
P226_ST00577 1187 885
P226_SP00534 1231
P226_ST00578 1257 2297 74110050
P226_SP00535 1418
P226_ST00579 dans 7805
P226_SP00536 2320
P226_ST00580 1555
P226_SP00537
P226_ST00581 limites 8600060
P226_SP00538 1754 2319
P226_ST00582 1780
P226_TL00045 2335
P226_ST00583 2345 53730
P226_SP00539 2377
P226_ST00584 246 2337 accord 7750668
P226_SP00540 383 2369
P226_ST00585 2336
P226_SP00541 424 2368
P226_ST00586 449 2344 cet
P226_SP00542 497
P226_ST00587 acheteur; 805315670
P226_TL00046 2402 1659
P226_ST00588 2406 6006070
P226_SP00543 2438
P226_ST00589 2417
P226_SP00544 2446
P226_ST00590 445 2405 vainement 075063603
P226_SP00545 2437
P226_ST00591 470
P226_SP00546
P226_ST00592 2404 38707772
P226_SP00547 906
P226_ST00593 79 font 0260
P226_SP00548 2436
P226_ST00594 tat 7072
P226_SP00549
P226_ST00595 2403 d'une 03107
P226_SP00550 1241 2435
P226_ST00596 1268 lettre 870004
P226_SP00551 1364
P226_ST00597
P226_SP00552
P226_ST00598
P226_SP00553
P226_ST00599 480206
P226_SP00554 2442
P226_ST00600 2413
P226_SP00555 2434
P226_ST00601 date 7467
P226_TL00047 1695
P226_ST00602 2452
P226_SP00556 2484
P226_ST00603
P226_SP00557 232
P226_ST00604 2451 Novembre 70045005
P226_SP00558 461 2483
P226_ST00605
P226_SP00559
P226_ST00606 2461
P226_SP00560 2490
P226_ST00607 2460 150 prouver 0011450
P226_SP00561
P226_ST00608 067
P226_SP00562 2489
P226_ST00609 1000 2456
P226_SP00563 2480
P226_ST00610 2448 institution 50205070106
P226_SP00564 1312
P226_ST00611 2449 leur 3610
P226_SP00565 2479
P226_ST00612 2447 70864
P226_SP00566
P226_ST00613 refus 060008
P226_SP00567 1666
P226_ST00614 l'indis 0240040 l'indispensable
P226_TL00048 2491
P226_ST00615 2496 pensable 08137034
P226_SP00568 2536
P226_ST00616 295 2495 128 070763
P226_SP00569
P226_ST00617 d'embarquement; 614607531647132
P226_SP00570 2534
P226_ST00618 2494 362032
P226_SP00571 916
P226_ST00619 2505
P226_SP00572 2525
P226_ST00620 994 2501 sont 0.97 0100
P226_SP00573
P226_ST00621 1098 2493 abstenu 7020262
P226_SP00574
P226_ST00622 2503 8775
P226_SP00575 2524
P226_ST00623 grand 00770
P226_SP00576 2532
P226_ST00624 2492 soin
P226_SP00577 1574 2523
P226_ST00625
P226_SP00578
P226_ST00626 produire 00040703
P226_TL00049 1712
P226_ST00627 2542
P226_SP00579 2573
P226_ST00628 450028
P226_SP00580
P226_ST00629 297 2540 032632
P226_SP00581 2581
P226_ST00630 433 2549
P226_SP00582 494 2572
P226_ST00631 eux-mmes 741247462
P226_SP00583 2571
P226_ST00632 769 2539 crite 766507
P226_SP00584
P226_ST00633
P226_SP00585 2578
P226_ST00634 2537 solliciter 2022676060
P226_SP00586 2570
P226_ST00635 2538
P226_SP00587 2569
P226_ST00636 permis; 0706050
P226_SP00588 2577
P226_ST00637 2544
P226_SP00589
P226_ST00638
P226_SP00590 2568
P226_ST00639 rponse 0700613
P226_SP00591 1700 2576
P226_ST00640
P226_SP00592
P226_ST00641 1797
P226_TL00050 2580
P226_ST00642 2585 566308
P226_SP00593 2625
P226_ST00643 307
P226_SP00594 336
P226_ST00644 2596
P226_SP00595 2617
P226_ST00645 414 2595 08076037
P226_SP00596
P226_ST00646 805665
P226_SP00597 727 2616
P226_ST00647 746 2583 affaire 8008006
P226_SP00598 861
P226_ST00648 881 2594
P226_SP00599 2615
P226_ST00649 2582 particulier, 180065317600
P226_SP00600 2623
P226_ST00650 nonce 800057
P226_SP00601 2613
P226_ST00651 simplement 0520054402
P226_SP00602 1540 2621
P226_ST00652 281
P226_SP00603
P226_ST00653 conditions 4067453006
P226_TL00051
P226_ST00654 2630 exiges 8503884
P226_SP00604 244 2670
P226_ST00655 2641
P226_SP00605
P226_ST00656
P226_SP00606 2669
P226_ST00657 2629 soit 6611
P226_SP00607 2661
P226_ST00658 dlivre 68231086
P226_SP00608
P226_ST00659 2627 261 l'autorisation 40660501074400
P226_SP00609 2660
P226_ST00660 prvue 008004
P226_SP00610 1189 2667
P226_ST00661 1221 2637
P226_SP00611 2666
P226_ST00662 258030
P226_SP00612 2658
P226_ST00663
P226_SP00613 1457 2657
P226_ST00664 1492 2626
P226_SP00614
P226_ST00665 1570 0850700220
P226_SP00615 1749
P226_ST00666
P226_TL00052 2675 268
P226_ST00667 2676
P226_SP00616 2707
P226_ST00668 6570
P226_SP00617
P226_ST00669
P226_TL00053 2738 1709
P226_ST00670 2744 SUR
P226_SP00618 2776
P226_ST00671 LE
P226_SP00619
P226_ST00672 2742 DEUXIEME 05330308
P226_SP00620 2775
P226_ST00673 MOYEN 40038
P226_SP00621 2774
P226_ST00674 2741
P226_SP00622 2773
P226_ST00675 912 2740 POURVOI 0030004
P226_SP00623
P226_ST00676 pris 2770
P226_SP00624 2780
P226_ST00677
P226_SP00625 2772
P226_ST00678 2739 184 viobtion, 550873002
P226_SP00626 1509
P226_ST00679 fausse 781667
P226_SP00627 2771
P226_ST00680 applica- 70061874
P226_TL00054 2783 1707
P226_ST00681 2788 ticn. 50153
P226_SP00628 206 2821
P226_ST00682 2789 382426
P226_SP00629 353 2820
P226_ST00683 2787 interprtation 30084407080040
P226_SP00630 2827
P226_ST00684
P226_SP00631 2818
P226_ST00685 774 2786 articles 84008287
P226_SP00632
P226_ST00686 98 0706
P226_SP00633
P226_ST00687 2793
P226_SP00634 1108 2817
P226_ST00688 1144 2784
P226_SP00635
P226_ST00689 1253 2785
P226_SP00636 1298 2816
P226_ST00690 1333 7017
P226_SP00637
P226_ST00691 1462 601530
P226_SP00638 1566
P226_ST00692
P226_SP00639
P226_ST00693 2792
P226_SP00640
P226_ST00694 1755 298 505
P226_TL00055 2828 1714
P226_ST00695 2834
P226_SP00641 2865
P226_ST00696 2833 3004
P226_SP00642 2866
P226_ST00697
P226_SP00643
P226_ST00698 2832 213 Commerce, 345670430
P226_SP00644
P226_ST00699 2831 d'excs 0134642
P226_SP00645 2863
P226_ST00700
P226_SP00646
P226_ST00701 2830 pouvoir, 06008504
P226_SP00647 2871
P226_ST00702 2841
P226_SP00648 1039 2862
P226_ST00703 2840
P226_SP00649 1095 2861
P226_ST00704 1116
P226_SP00650 1181 2869
P226_ST00705
P226_SP00651
P226_ST00706 Juge 4106
P226_SP00652 2868
P226_ST00707 1363
P226_SP00653 1379 2860
P226_ST00708 2829 cart 758008
P226_SP00654 1507
P226_ST00709 1530 Jrmie 0808777
P226_SP00655 1676
P226_ST00710 2838 comme 62242
P226_TL00056 2872
P226_ST00711 2886 port 5040
P226_SP00656 2917
P226_ST00712 2878 321 d'embarquement 70720700054702
P226_SP00657
P226_ST00713 2876 afin 7000
P226_SP00658 2908
P226_ST00714 2877
P226_SP00659 701
P226_ST00715 728 reconnatre 66520062005
P226_SP00660
P226_ST00716 966 2875
P226_SP00661 2906
P226_ST00717
P226_SP00662 2907
P226_ST00718 1065 2874 0380
P226_SP00663 1154
P226_ST00719
P226_SP00664 1218
P226_ST00720 3534402062
P226_SP00665 2913
P226_ST00721 1523
P226_SP00666 1551 2905
P226_ST00722 2873 facult 2873017
P226_SP00667
P226_ST00723 d'ex 0161 d'exporter
P226_TL00057
P226_ST00724 2931 porter 050070
P226_SP00668 2963
P226_ST00725 2924
P226_SP00669 2955
P226_ST00726 329 2922 77185
P226_SP00670 2954
P226_ST00727 442 2930
P226_SP00671
P226_ST00728 498
P226_SP00672
P226_ST00729
P226_SP00673 2953
P226_ST00730 2921 7716251
P226_SP00674
P226_ST00731
P226_SP00675 839 2952
P226_ST00732 2920 Blanchet, 477183805
P226_SP00676
P226_ST00733 2928
P226_SP00677 1102 2951
P226_ST00734
P226_SP00678
P226_ST00735 1196
P226_SP00679 1227
P226_ST00736
P226_SP00680 2958
P226_ST00737 2919
P226_SP00681 1373 2950
P226_ST00738 4608
P226_SP00682
P226_ST00739 1513 2929
P226_SP00683 2949
P226_ST00740 1556 dcid 085617
P226_SP00684
P226_ST00741 022
P226_SP00685
P226_ST00742
P226_TL00058 2962
P226_ST00743 2968 46767160
P226_SP00686 283
P226_ST00744 2979
P226_SP00687 359 2999
P226_ST00745 2967 pouvaient 304281610
P226_SP00688 3007
P226_ST00746 2973 51007063
P226_SP00689 3005
P226_ST00747 2966
P226_SP00690 2997
P226_ST00748 915 2965 57080
P226_SP00691
P226_ST00749 186 puisqu'ils 0002312185
P226_SP00692 1238
P226_ST00750 1288 ignoraient 6006383207
P226_SP00693 3003
P226_ST00751
P226_SP00694 2995
P226_ST00752 noms 7635
P226_SP00695 2994
P226_ST00753 638
P226_TL00059 3012
P226_ST00754 consignataires; 702010380855220


xml version 1.0 encoding UTF-8
alto xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:noNamespaceSchemaLocation http:schema.ccs-gmbh.commetaealto-1-2.xsd xmlns:xlink http:www.w3.orgTRxlink
Description
MeasurementUnit pixel
sourceImageInformation
fileName W:\Main\OCR\ABBYY and KIRTAS_PROCESSING\Kirtas\AA00000461\00019\\00030.tif
OCRProcessing ID OCRPROCESSING_1
preProcessingStep
processingSoftware
softwareCreator Kirtas Technologies, Inc.
softwareName BookScan Editor
softwareVersion 3.6
ocrProcessingStep
Kirtas Technologies, Inc.
OCR Manager
3.0.0.0
Layout
Page P30 PHYSICAL_IMG_NR 30 HEIGHT 3167 WIDTH 1967
TopMargin P30_TM00001 HPOS 0 VPOS 150
LeftMargin P30_LM00001 182 2924
RightMargin P30_RM00001 1928 39
BottomMargin P30_BM00001 3074 93
PrintSpace P30_PS00001 1746
TextBlock P30_TB00001
TextLine P30_TL00001 194 159 1376 35
String P30_ST00001 166 22 28 CONTENT ¦7 WC 0.07 CC 108
SP P30_SP00001 216 14
P30_ST00002 230 167 19 21 0.13 8
P30_SP00002 249 188 281
P30_ST00003 530 163 189 25 F.ULLETiN 0.16 878888888
P30_SP00003 719 23
P30_ST00004 742 162 65 24 DES 0.15 888
P30_SP00004 807 186
P30_ST00005 830 146 ARRETS 0.25 866868
P30_SP00005 976
P30_ST00006 999 161 50 DU 0.33 66
P30_SP00006 1049
P30_ST00007 1071 160 198 TRIBUNAL 0.31 65887873
P30_SP00007 1269 185
P30_ST00008 1292 46 L')E 0.28 8784
P30_SP00008 1338 184
P30_ST00009 1359 211 CASSATION 0.21 888887768
P30_TL00002 197 180 1713 139
P30_ST00010 53 26 Lu 0.14 88
P30_SP00009 250 206 -52
P30_ST00011 290 58 29 pis 387
P30_SP00010 256 319
P30_ST00012 286 279 49 t
P30_SP00011 335 309 31
P30_ST00013 366 277 38 32 de 0.47 27
P30_SP00012 404 33
P30_ST00014 437 113 bonne 0.35 54777
P30_SP00013 550 308
P30_ST00015 583 275 foi 0.27 876
P30_SP00014 632 307
P30_ST00016 663 287 40 20 au 0.20 87
P30_SP00015 703 36
P30_ST00017 739 282 155 moment 0.44 807845
P30_SP00016 894 306
P30_ST00018 927 273 45 o 0.58 08
P30_SP00017 972 305
P30_ST00019 1008 37 ils 0.53 707
P30_SP00018 1045
P30_ST00020 1077 272 157 faisaient 0.43 787385802
P30_SP00019 1234
P30_ST00021 1267 271 234 41 l'acquisition 4588088177608
P30_SP00020 1501 312
P30_ST00022 1533 0.23 68
P30_SP00021 1571 303
P30_ST00023 1603 la
P30_SP00022 1632 302
P30_ST00024 1667 269 174 proprit 0.49 360074868
P30_SP00023 1841 310
P30_ST00025 1872 280 en 0.42 56
P30_TL00003 192 313 1716
P30_ST00026 321 42 question. 0.26 888768872
P30_SP00024 363
P30_ST00027 401 322 2. 0.50
P30_SP00025 432 353 5
P30_ST00028 340 55 3 0.00 10
P30_SP00026 492 343 1
P30_ST00029 493 320 105 qu'ils 0.87 000700
P30_SP00027 598 360
P30_ST00030 627 233 n'ignoraient 0.57 174420580880
P30_SP00028 860
P30_ST00031 892 318 101 point 0.48 07557
P30_SP00029 993 359
P30_ST00032 1022 329 que 228
P30_SP00030 1087 358
P30_ST00033 1116 317 Georges 0.68 0807051
P30_SP00031 1266 357
P30_ST00034 1296 316 247 Villefranche. 0.63 3201605840546
P30_SP00032 1543 349
P30_ST00035 1576 le 67
P30_SP00033 1602 347
P30_ST00036 1633 314 131 notaire 0.55 2068607
P30_SP00034 1764 346
P30_ST00037 1795 Knol 77600
P30_TL00004 191 47
P30_ST00038 376 et
P30_SP00035 221
P30_ST00039 245 367 Louis 78884
P30_SP00036 399
P30_ST00040 375 365 Godefroy 0.54 48281507
P30_SP00037 557 405
P30_ST00041 579 364 s'taient 0.61 008183750
P30_SP00038 734 396
P30_ST00042 755 153 concert 0.52 30178808
P30_SP00039 908
P30_ST00043 932 frauduleusement 308620082285710
P30_SP00040 1251 394
P30_ST00044 1276 372 89 pour 0.67 0075
P30_SP00041 1365 400
P30_ST00045 1387 361
P30_SP00042 1415 393
P30_ST00046 1439 dpouiller 0.65 4800330176
P30_SP00043
P30_ST00047 1656 0.41
P30_SP00044 1695 391
P30_ST00048 371 48 ses 0.75 070
P30_SP00045
P30_ST00049 1786 121 34 droits, 0.64 0807711
P30_TL00005 196 407 1101 44
P30_ST00050 412 0.34
P30_SP00046 225 444
P30_ST00051 252 421 125 preuve 178757
P30_SP00047 377 451
P30_ST00052 409 169 contraire 701238337
P30_SP00048 570 442
P30_ST00053 596 410 92 tant 0.39 87806
P30_SP00049 688 441
P30_ST00054 718 141 rserve 0.32 78087688
P30_SP00050 859
P30_ST00055 884 419 aux
P30_SP00051 951 440
P30_ST00056 979 124 parties 0.56 0830575
P30_SP00052 1103 447
P30_ST00057 1129 168 adverses; 808760730
P30_TL00006 251 448 1660
P30_ST00058 455 156 Attendu 8858116
P30_SP00053 488
P30_ST00059 438 466 64 0.78 024
P30_SP00054 502 495
P30_ST00060 531 454 78 c'est 60725
P30_SP00055 609 486
P30_ST00061 639 463 117 contre 504776
P30_SP00056 756
P30_ST00062 786 465 ce 77
P30_SP00057 818 485
P30_ST00063 846 453 181 jugement 06770526
P30_SP00058 1027
P30_ST00064 1056 0.72 007
P30_SP00059 1121 491
P30_ST00065 1151 452 les 175
P30_SP00060 1195 483
P30_ST00066 1224 460 158 consorts 27587681
P30_SP00061 1382
P30_ST00067 1413 450 Larrieux 58673877
P30_SP00062 482
P30_ST00068 1608 458 62 ont 0.70 017
P30_SP00063 1670 481
P30_ST00069 1703 107 dirig 0.45 665608
P30_SP00064 1810
P30_ST00070 1839 449 72 leur 2627
P30_TL00007 195 500 1700 83
P30_ST00071 pourvoi; 66132150
P30_SP00065 541 -110
P30_ST00072 254 545 91 Mais 0.46 7805
P30_SP00066 345 577
P30_ST00073 369 143 attendu 8427043
P30_SP00067 512 576
P30_ST00074 538 555 0.83 005
P30_SP00068 603
P30_ST00075 629 543
P30_SP00069 656 575
P30_ST00076 684 542 229 dfenderesse 483807856305
P30_SP00070 913
P30_ST00077 937 553 16 a
P30_SP00071 953 573
P30_ST00078 981 132 oppos 0.80 000308
P30_SP00072 1113 581
P30_ST00079 1138 551 43 0.62 70
P30_SP00073 1181
P30_ST00080 1206 540 51 dit 362
P30_SP00074 1257
P30_ST00081 1284 539 151 pourvoi 0.88 0105000
P30_SP00075 1435 580
P30_ST00082 1462 deux 6716
P30_SP00076 1551 571
P30_ST00083 1579 63 fins 0.89 0040
P30_SP00077 1642
P30_ST00084 1668 07
P30_SP00078 1706
P30_ST00085 1734 548 non-rece 00106637 SUBS_TYPE HypPart1 SUBS_CONTENT non-recevoir
P30_TL00008 586 924
P30_ST00086 590 76 voir 8086 HypPart2
P30_SP00079 622
P30_ST00087 294 600 078
P30_SP00080
P30_ST00088 384
P30_SP00081 621
P30_ST00089 433 588 Tribunal 41363080
P30_SP00082 608 620
P30_ST00090 633 examinera 548662708
P30_SP00083 828
P30_ST00091 852 595 tout 0.66 7051
P30_SP00084 930 619
P30_ST00092 955 165 d'abord; 20833735
P30_TL00009 637 1659
P30_ST00093 645 SUR 075
P30_SP00085 344 678
P30_ST00094 370 60 LA
P30_SP00086 430 677
P30_ST00095 644 PREMIERE 0.37 76708667
P30_SP00087
P30_ST00096 729 643 FIN 578
P30_SP00088 675
P30_ST00097 832 DE
P30_SP00089
P30_ST00098 918 642 106 NON 875
P30_SP00090 1024
P30_ST00099 1048 641 253 RECEVOIR 54000026
P30_SP00091 1301 674
P30_ST00100 1325 18
P30_SP00092 1362 673
P30_ST00101 1386
P30_SP00093 672
P30_ST00102 1440 640 0.40 782740878647
P30_SP00094
P30_ST00103 1694 650
P30_SP00095 1735 670
P30_ST00104 1760 0.76 0006405
P30_TL00010 683 1715
P30_ST00105 689 prise 07778
P30_SP00096 284 730
P30_ST00106 311 690 0.19
P30_SP00097 350 721
P30_ST00107 379 701 0.17
P30_SP00098
P30_ST00108 439 700 que. 1673
P30_SP00099 516 728
P30_ST00109 546 179 s'agissant 0.59 1080064846
P30_SP00100 725
P30_ST00110 754 104 d'une 0.60 20268
P30_SP00101 858 720
P30_ST00111 890 requte 1761888
P30_SP00102
P30_ST00112 1054 686 136 relative 07180288
P30_SP00103 1190
P30_ST00113 1219 687 7
P30_SP00104 1235 717
P30_ST00114 697 un 04
P30_SP00105 1311
P30_ST00115 1342 685 immeuble 07785508
P30_SP00106 1528
P30_ST00116 1558 123 urbain 060844
P30_SP00107 1681 716
P30_ST00117 1711 assujetti 822048075
P30_SP00108 1867 724
P30_ST00118 1896
P30_TL00011 1717
P30_ST00119 735 142 l'impt 0078076
P30_SP00109 338 774
P30_ST00120 130 locatif, 00786670
P30_SP00110 767
P30_ST00121 522
P30_SP00111 766
P30_ST00122 733 177 67480180
P30_SP00112 748 765
P30_ST00123 773 75 doit 0.69 5070
P30_SP00113 848 764
P30_ST00124 872 732 114 exiger 885085
P30_SP00114 986 772
P30_ST00125 1010 des
P30_SP00115 1065
P30_ST00126 1088 731 227 demandeurs 0708216254
P30_SP00116 1315 763
P30_ST00127 1341 05
P30_SP00117 1369 762
P30_ST00128 1396 741 038468
P30_SP00118 1521 770
P30_ST00129 1545 0.92 000400
P30_SP00119 1651
P30_ST00130 1676 737 61 003
P30_SP00120 1737 761
P30_ST00131 149 acquitte 0.51 77006537
P30_TL00012 1334
P30_ST00132 780
P30_SP00121 223 811
P30_ST00133 787 taxe 7888
P30_SP00122 326
P30_ST00134 778 affrante 833868766
P30_SP00123 515 812
P30_ST00135 779 15
P30_SP00124 809
P30_ST00136 582
P30_SP00125 610
P30_ST00137 777 69 dite
P30_SP00126 706 810
P30_ST00138 133 maison 084104
P30_SP00127 865
P30_ST00139 785 avant 0.38 87851
P30_SP00128 997
P30_ST00140 1023 776 213 d'examiner 1066714485
P30_SP00129 1236 808
P30_ST00141 1262 6750
P30_SP00130
P30_ST00142 1361 0.71 06360050
P30_TL00013 819
P30_ST00143 823 8438330
P30_SP00131 855
P30_ST00144 834
P30_SP00132 497 863
P30_ST00145 520 074
P30_SP00133 564
P30_ST00146 822 quittances 3040084671
P30_SP00134 862
P30_ST00147 802
P30_SP00135 840 854
P30_ST00148 864 821 144 0330054
P30_SP00136 861
P30_ST00149 1031 locatif 0.73 2008060
P30_SP00137 1152 853
P30_ST00150 1175 17
P30_SP00138 1214
P30_ST00151 1237 820 170 l'exercice 5074777677
P30_SP00139 1407
P30_ST00152 1437 1941-1942 607401086
P30_SP00140 1665 851
P30_ST00153 1692 829 se
P30_SP00141 1723 850
P30_ST00154 1747 825 trouvent 17081740
P30_TL00014 1718
P30_ST00155 867 dans 6887
P30_SP00142 278 900
P30_ST00156 869
P30_SP00143
P30_ST00157 868 128 dossier 0303770
P30_SP00144
P30_ST00158 519 071
P30_SP00145 574
P30_ST00159 602 71082660
P30_SP00146 758 899
P30_ST00160 788 866 183 Larrieux: 686668674
P30_SP00147 971 898
P30_ST00161 1006 qu'il 00040
P30_SP00148 1093 906
P30_ST00162 s'en 3084
P30_SP00149 1191 897
P30_ST00163 1220 suit 0676
P30_SP00150 1288
P30_ST00164 1316
P30_SP00151 1381 905
P30_ST00165 1409 873 cette 87657
P30_SP00152 1492 896
P30_ST00166 fin 008
P30_SP00153 1565
P30_ST00167 1595
P30_SP00154
P30_ST00168 1664 874 non 301
P30_SP00155 895
P30_ST00169 1766 147 recevoir 76887005
P30_TL00015 200 910 1072
P30_ST00170 923 manque 788158
P30_SP00156
P30_ST00171 373
P30_SP00157 944
P30_ST00172 911 fait 6830
P30_SP00158 499 943
P30_ST00173 525 920 85
P30_SP00159 554
P30_ST00174 ne
P30_SP00160
P30_ST00175 646 seia 8878
P30_SP00161 712
P30_ST00176 740 922 57 pas 081
P30_SP00162 797 950
P30_ST00177 824 86 75077
P30_SP00163
P30_ST00178 934 74
P30_SP00164
P30_ST00179 1000 considration: 70506085867733
P30_TL00016 964
P30_ST00180 968
P30_SP00165 1001
P30_ST00181
P30_SP00166 434
P30_ST00182 967 263 DEUXIEME 04547181
P30_SP00167 726
P30_ST00183 966
P30_SP00168
P30_ST00184
P30_SP00169 925
P30_ST00185 954 508
P30_SP00170 1061
P30_ST00186 35650076
P30_SP00171 1340 998
P30_ST00187 1368 965 15358
P30_SP00172 1455 1005
P30_ST00188 1483 0.22
P30_SP00173
P30_ST00189 1550 171 violation 474080702
P30_SP00174 1721 996
P30_ST00190 1750 470
P30_SP00175 1805 995
P30_ST00191 1832 79 arts. 77560
P30_TL00017
P30_ST00192 1013 92^ 6810
P30_SP00176 1044
P30_ST00193 1021
P30_SP00177 333
P30_ST00194 1012 Q30 885
P30_SP00178
P30_ST00195 467 du
P30_SP00179 511 1043
P30_ST00196 1011 C. 03
P30_SP00180
P30_ST00197 611 P. 0.93
P30_SP00181 648
P30_ST00198 54 C 0.12
P30_SP00182
P30_ST00199
P30_SP00183 801
P30_ST00200 0.18
P30_SP00184
P30_ST00201 057
P30_SP00185 952 1051
P30_ST00202
P30_SP00186 1026
P30_ST00203 1737258030
P30_SP00187 1281
P30_ST00204 1309 auraient 75586706
P30_SP00188 1042
P30_ST00205 1491 encouru 7370530
P30_SP00189 1644 1041
P30_ST00206 1009 06
P30_SP00190 1702 1040
P30_ST00207 1731 dchance 467078578
P30_TL00018 199 1052 1714
P30_ST00208 1068 8424
P30_SP00191 1096
P30_ST00209 1057 n'avoir 5388175
P30_SP00192 1089
P30_ST00210 477 59 480
P30_SP00193 536
P30_ST00211 1836
P30_SP00194 625
P30_ST00212 653 signifi 08811008
P30_SP00195
P30_ST00213
P30_SP00196 839
P30_ST00214 20584840
P30_SP00197
P30_ST00215 1070 dnonc 0600038
P30_SP00198 1221
P30_ST00216 1247 1064 103 0.30 86865
P30_SP00199 1350
P30_ST00217 1379 1066 ou 1.00 00
P30_SP00200 1423
P30_ST00218 1451 1067
P30_SP00201 1489
P30_ST00219 1519 1055 mme 0.29 8748
P30_SP00202 1627 1086
P30_ST00220 1655 1062 111 temps 0.77 16030
P30_SP00203
P30_ST00221 1792 027
P30_SP00204 1857 1094
P30_ST00222 1885
P30_TL00019 1098
P30_ST00223 1102 3876888
P30_SP00205 332 1142
P30_ST00224 1110 187 contenant 750671810
P30_SP00206 1134
P30_ST00225 leurs 17068
P30_SP00207 667 1133
P30_ST00226 moyens 728710
P30_SP00208 1141
P30_ST00227 870
P30_SP00209 1135
P30_ST00228 cassation. 7801852040
P30_SP00210 1118
P30_ST00229 1164 1100 Suivant 1058838
P30_SP00211 1313 1132
P30_ST00230 1345
P30_SP00212 1373 1131
P30_ST00231 1404 1099 demoiselle 0670617407
P30_SP00213 1599
P30_ST00232 1629 110 Marie 68577
P30_SP00214 1739
P30_ST00233 1770 Nelson. 0850002
P30_TL00020 1143
P30_ST00234 1155 78338
P30_SP00215 1179
P30_ST00235 1146 signification 2656300781503
P30_SP00216 1186
P30_ST00236 569 1147
P30_SP00217 614 1178
P30_ST00237 178 88570857
P30_SP00218
P30_ST00238 137 l'aurait 00854867
P30_SP00219 987
P30_ST00239 1015 1145 empche 70587087
P30_SP00220 1192 1185
P30_ST00240
P30_SP00221 1258 1177
P30_ST00241 1286 1144 bnficier 0757007676
P30_SP00222 1460
P30_ST00242 1486
P30_SP00223 1531 1176
P30_ST00243 1561 dlai 47086
P30_SP00224 1648
P30_ST00244 1675
P30_SP00225
P30_ST00245 1744 80
P30_SP00226 1791
P30_ST00246 1818 98 jours 00252
P30_TL00021 1188
P30_ST00247 1200 0.36 558
P30_SP00227 262 1229
P30_ST00248 285
P30_SP00228 1223
P30_ST00249 Loi 705
P30_SP00229
P30_ST00250 423 138 accorde 8770738
P30_SP00230 561
P30_ST00251 585 1201 0048
P30_SP00231 1231
P30_ST00252 prparer 07808378
P30_SP00232
P30_ST00253 1199 0.24
P30_SP00233
P30_ST00254 928 signifier 060650073
P30_SP00234 1079 1230
P30_ST00255
P30_SP00235 1149
P30_ST00256 1172 500701
P30_SP00236
P30_ST00257
P30_SP00237 1377
P30_ST00258 1399 dfenses: 171630705
P30_TL00022 255 1232
P30_ST00259 8008200
P30_SP00238 411 1268
P30_ST00260 0.74
P30_SP00239
P30_ST00261 529 260
P30_SP00240
P30_ST00262 599 1244 20875860
P30_SP00241 757
P30_ST00263 164 68507767
P30_SP00242
P30_ST00264 978 135
P30_SP00243
P30_ST00265 1866
P30_SP00244
P30_ST00266 1162 notifier 04750077
P30_SP00245 1297
P30_ST00267 1324 07200
P30_SP00246 1412
P30_ST00268 1441 1245 005730
P30_SP00247 1584 1274
P30_ST00269 1610
P30_SP00248 1650 1265
P30_ST00270 1677 cassation, 7700857004
P30_SP00249
P30_ST00271 1889
P30_TL00023 1277
P30_ST00272
P30_SP00250
P30_ST00273 Mai
P30_SP00251
P30_ST00274 115 1942: 74833
P30_SP00252 1314
P30_ST00275 1280 000502
P30_SP00253 1320
P30_ST00276 1290
P30_SP00254 710 1312
P30_ST00277 produit, 00010650
P30_SP00255 891
P30_ST00278 917 3835
P30_SP00256 1002
P30_ST00279
P30_SP00257
P30_ST00280 68083
P30_SP00258
P30_ST00281
P30_SP00259 1226
P30_ST00282
P30_SP00260 1279
P30_ST00283 1307 Loi. 5030
P30_SP00261
P30_ST00284 1410 1278 l'expdition 105307657503
P30_SP00262 1638 1319
P30_ST00285
P30_SP00263 1710 1310
P30_ST00286 1736 21066700
P30_TL00024 1322 1722
P30_ST00287
P30_SP00264 239 1357
P30_ST00288 274 1326 0.98
P30_SP00265 1358
P30_ST00289 Dcembre 08877136
P30_SP00266
P30_ST00290
P30_SP00267 1356
P30_ST00291 587 94
P30_SP00268
P30_ST00292 1328 L
P30_SP00269
P30_ST00293 704 060650
P30_SP00270
P30_ST00294 835 035
P30_SP00271
P30_ST00295 3876
P30_SP00272
P30_ST00296 1014 066110060
P30_SP00273 1165 1364
P30_ST00297
P30_SP00274 1218
P30_ST00298
P30_SP00275 1291
P30_ST00299 1321 73
P30_SP00276 1394
P30_ST00300 1421 suivant 1057825
P30_SP00277 1559
P30_ST00301 1586 1323
P30_SP00278 1354
P30_ST00302 1630 67366
P30_SP00279 1740 1355
P30_ST00303 148 Nelson; 1772004
P30_TL00025 1640
P30_ST00304 8258380
P30_SP00280 406
P30_ST00305 1392 ciue. 86472
P30_SP00281 1414
P30_ST00306 534 1393
P30_SP00282 572
P30_ST00307 1389 tant 5883
P30_SP00283
P30_ST00308 1380 00142
P30_SP00284 784
P30_ST00309 99 s'agit 107475
P30_SP00285
P30_ST00310 935 0.84
P30_SP00286 980
P30_ST00311 1605702
P30_SP00287 1159 1420
P30_ST00312 1184
P30_SP00288
P30_ST00313 1249 6800867002
P30_SP00289 1430
P30_ST00314 1459
P30_SP00290 1411
P30_ST00315 1514 1378 0701200567504
P30_SP00291 1419
P30_ST00316 1773
P30_SP00292 1828
P30_ST00317 1852 ju jugements
P30_TL00026 202 1422
P30_ST00318 1434 gements 6808475
P30_SP00293 355 1464
P30_ST00319 1425 n'aurait 30806864
P30_SP00294 528 1458
P30_ST00320 1436 0005
P30_SP00295 1466
P30_ST00321 664 effet 80086
P30_SP00296
P30_ST00322 058
P30_SP00297
P30_ST00323 1426
P30_SP00298
P30_ST00324 915 82 faire 68668
P30_SP00299
P30_ST00325 1019 courir 0.85 510010
P30_SP00300
P30_ST00326 1157
P30_SP00301 1457
P30_ST00327 1207 88782
P30_SP00302
P30_ST00328
P30_SP00303
P30_ST00329 90 l'art. 708007
P30_SP00304 1467 1456
P30_ST00330 1495
P30_SP00305 1569
P30_ST00331 1424
P30_SP00306 1643
P30_ST00332
P30_SP00307 1708
P30_ST00333 1732
P30_SP00308
P30_ST00334 C,
P30_SP00309 1849
P30_ST00335 1875
P30_TL00027 1468
P30_ST00336 1478 pourvoyants 00048088600
P30_SP00310 445 1510
P30_ST00337 468 1479 peuvent 0500646
P30_SP00311
P30_ST00338 1471 devancer 88570770
P30_SP00312 806 1503
P30_ST00339 78807
P30_SP00313
P30_ST00340 1470 0504100080404
P30_SP00314 1168
P30_ST00341 1480 140 pourvu 100560
P30_SP00315 1332
P30_ST00342 1469 0.90 000500
P30_SP00316 1461 1509
P30_ST00343
P30_SP00317
P30_ST00344 1538 224 conforment 0013030734
P30_SP00318 1762
P30_ST00345 6
P30_SP00319 1802 1499
P30_ST00346 1827 007727
P30_TL00028 203 1512
P30_ST00347 1516 9
P30_SP00320 1546 12
P30_ST00348 1515
P30_SP00321 1547
P30_ST00349 300 1527
P30_SP00322 339
P30_ST00350 produisant 0604070803
P30_SP00323 567 1555
P30_ST00351
P30_SP00324 604
P30_ST00352 626 1524
P30_SP00325
P30_ST00353 une
P30_SP00326 1548
P30_ST00354 843 expdition 8208526507
P30_SP00327
P30_ST00355
P30_SP00328
P30_ST00356 00066618
P30_SP00329
P30_ST00357 1335 0800078
P30_SP00330
P30_ST00358 1507 ensemble 76078307
P30_SP00331
P30_ST00359 1698 l'exploit 606601070
P30_SP00332 1859 1554
P30_ST00360 1880 1513
P30_TL00029 1124
P30_ST00361 8483700886315
P30_SP00333
P30_ST00362 0.86
P30_SP00334 505 1591
P30_ST00363 533 327
P30_SP00335 597
P30_ST00364 1560 97 copie 40078
P30_SP00336 1598
P30_ST00365 743 signifie 046270087
P30_SP00337 893
P30_ST00366 919
P30_SP00338 1590
P30_ST00367 0878
P30_SP00339
P30_ST00368 1128 jugement; 650657285
P30_TL00030 259 1600
P30_ST00369 i\ttendu 88138405
P30_SP00340 415 1635
P30_ST00370 1614 116
P30_SP00341 507
P30_ST00371 532 l'infraction 305060867805
P30_SP00342
P30_ST00372 1612
P30_SP00343 1636
P30_ST00373 1605
P30_SP00344
P30_ST00374 889 088688467
P30_SP00345
P30_ST00375 excipes 77850770
P30_SP00346
P30_ST00376 1615
P30_SP00347
P30_ST00377
P30_SP00348 1371
P30_ST00378 1398 1611 04307607
P30_SP00349 1562
P30_ST00379 1589 donc 2056
P30_SP00350 1679 1634
P30_ST00380 1707 102 10530
P30_SP00351 1809
P30_ST00381 1835 1601 84 6530
P30_TL00031 1645
P30_ST00382 1647
P30_SP00352 246 1680
P30_ST00383 dispositions 860746366750
P30_SP00353 501 1688
P30_ST00384 527 119 lgales 6808870
P30_SP00354
P30_ST00385 invoques 748000870
P30_SP00355 1689
P30_ST00386 887 par 085
P30_SP00356 947
P30_ST00387 973 1649
P30_SP00357
P30_ST00388 1029 771770857008
P30_SP00358 1259
P30_ST00389
P30_SP00359
P30_ST00390 pourvoi: 00007040
P30_SP00360 1525
P30_ST00391 1557 77007
P30_SP00361 1639
P30_ST00392 1646 deuxime 06057676
P30_SP00362 1846 1678
P30_ST00393 1873 000
P30_TL00032 1183
P30_ST00394
P30_SP00363 241 1724
P30_ST00395 265 244 750678277060
P30_SP00364 509 1725
P30_ST00396 1704 sans 1811
P30_SP00365
P30_ST00397 1693 204 fondement 000470777
P30_SP00366 837
P30_ST00398 est
P30_SP00367 907 1726
P30_ST00399 077
P30_SP00368 994 1733
P30_ST00400 1017 210 consquent 0061703401
P30_SP00369 1227
P30_ST00401 1253 re
P30_SP00370 1283 4
P30_ST00402 1287 jete: 066780
P30_TL00033 257 1663
P30_ST00403 1748
P30_SP00371 351 1781
P30_ST00404 382 LE
P30_SP00372 436 1780
P30_ST00405 TROISIEME 610205665
P30_SP00373
P30_ST00406 1749 MOYEN 00367
P30_SP00374
P30_ST00407 71
P30_SP00375
P30_ST00408 1082 POURVOI 5345000
P30_SP00376
P30_ST00409 1337 pris 8866
P30_SP00377 1790
P30_ST00410
P30_SP00378 1474
P30_ST00411 172 842185746
P30_SP00379 1779
P30_ST00412
P30_SP00380
P30_ST00413 1789 articles 875210587
P30_TL00034 208 1712
P30_ST00414 087
P30_SP00381 1824
P30_ST00415 1793
P30_SP00382
P30_ST00416 96 Code 3257
P30_SP00383 473 1825
P30_ST00417 1794
P30_SP00384
P30_ST00418 Procdure 564480108
P30_SP00385 750 1826
P30_ST00419 112 Civile 467008
P30_SP00386
P30_ST00420 912
P30_SP00387
P30_ST00421 708
P30_SP00388
P30_ST00422
P30_SP00389
P30_ST00423 01
P30_SP00390
P30_ST00424 95 1007
P30_SP00391
P30_ST00425 1293 Civil 56050
P30_SP00392 1385
P30_ST00426
P30_SP00393
P30_ST00427 1804
P30_SP00394
P30_ST00428 1535 207
P30_SP00395 1833
P30_ST00429 1625 145 certains 37048550
P30_SP00396
P30_ST00430 1798 122 motifs 0.82 004420
P30_TL00035 201 1837 1719
P30_ST00431
P30_SP00397 1868
P30_ST00432 77884816
P30_SP00398 456 1877
P30_ST00433 1838 justifiant 4016700840
P30_SP00399 657
P30_ST00434 l'enqute 037300857
P30_SP00400 857 1878
P30_ST00435 886 sont 8610
P30_SP00401 1870
P30_ST00436 215 incohrents 33850807060
P30_SP00402 1211 1871
P30_ST00437 1241
P30_SP00403 1271
P30_ST00438 1299 283 contradictoires 601808433702577
P30_SP00404 1582
P30_ST00439 1845
P30_SP00405 1869
P30_ST00440 1671 1844 exercent 87757703
P30_SP00406
P30_ST00441 1856 1848
P30_TL00036
P30_ST00442 influence 788088428
P30_SP00407 1914
P30_ST00443 392 1882 dcisive 78650647
P30_SP00408 535 1915
P30_ST00444 1895 sur
P30_SP00409 615 1916
P30_ST00445 638 1884
P30_SP00410 666
P30_ST00446 691 partie 383376
P30_SP00411 799 1923
P30_ST00447
P30_SP00412
P30_ST00448 1883 dispositif 0500516670
P30_SP00413 1074
P30_ST00449 qui 424
P30_SP00414 1156 1922
P30_ST00450
P30_SP00415 1196
P30_ST00451 1222 126 annul 830008
P30_SP00416 1348
P30_ST00452 1372 l'acte 506727
P30_SP00417
P30_ST00453
P30_SP00418 1530
P30_ST00454 vente 46027
P30_SP00419 1653
P30_ST00455 0.94
P30_SP00420 1913
P30_ST00456 1756 1881
P30_SP00421 1796
P30_ST00457 1822 Mars 1657
P30_TL00037 209 1926
P30_ST00458 1*529. 878880
P30_SP00422 1958
P30_ST00459 52 En
P30_SP00423 1959
P30_ST00460 dclarant 077080802
P30_SP00424 607 1961
P30_ST00461 631 d'emble 03630087
P30_SP00425 796 1960
P30_ST00462 1940
P30_SP00426 1968
P30_ST00463 708578
P30_SP00427
P30_ST00464 1929
P30_SP00428
P30_ST00465 1092 1936 87456
P30_SP00429
P30_ST00466 1213 sign 05038
P30_SP00430
P30_ST00467 1331 1935 ^n
P30_SP00431 1370
P30_ST00468 1397 1927 120 faveur 387605
P30_SP00432 1517
P30_ST00469 1541
P30_SP00433 1596
P30_ST00470 1620 poux 71007
P30_SP00434
P30_ST00471 Fernand 0754803
P30_TL00038 1970
P30_ST00472 1976 78777878
P30_SP00435 368 2008
P30_ST00473 402 1986
P30_SP00436 462 2014
P30_ST00474 1974 70040
P30_SP00437 601 2006
P30_ST00475 630 1973 Godefroy. 017700003
P30_SP00438 2013
P30_ST00476 n'est 83825
P30_SP00439 2005
P30_ST00477 1984
P30_SP00440 1034
P30_ST00478 1972 translatif 8684148750
P30_SP00441 1239
P30_ST00479
P30_SP00442 2004
P30_ST00480 060104808
P30_SP00443 2012
P30_ST00481 alors 81052
P30_SP00444 2003
P30_ST00482 1662 1982 038
P30_SP00445 1727 2011
P30_ST00483 1971 seuls 57500
P30_SP00446
P30_ST00484 1874 562
P30_TL00039 2015
P30_ST00485 2020 rsultats 788877866
P30_SP00447 2052
P30_ST00486 386 2019
P30_SP00448 425 2051
P30_ST00487 005100808
P30_SP00449 2059
P30_ST00488 2018 0.79 32030
P30_SP00450
P30_ST00489 2030
P30_SP00451 2050
P30_ST00490 176 ordonne 06203488
P30_SP00452 977
P30_ST00491 1003 2016 80687740
P30_SP00453 1158 2049
P30_ST00492 2028 pu
P30_SP00454 2057
P30_ST00493 2017 lui 617
P30_SP00455
P30_ST00494 2024 permettre 086570307
P30_SP00456
P30_ST00495
P30_SP00457
P30_ST00496 dcider 3777073
P30_SP00458 2048
P30_ST00497 1765 ainsi, 832160
P30_SP00459 1862
P30_ST00498
P30_TL00040 2060
P30_ST00499 2064 premier 1881587
P30_SP00460 2104
P30_ST00500 378 juge 0088
P30_SP00461 2102
P30_ST00501 2063 aurait 820850
P30_SP00462 2095
P30_ST00502 2062 viol 81008
P30_SP00463 709
P30_ST00503 2071
P30_SP00464 2094
P30_ST00504 795 faussement 2801177730
P30_SP00465 1004
P30_ST00505 1033 interprt 6706600808
P30_SP00466 1216
P30_ST00506 1243
P30_SP00467 1272
P30_ST00507 2061 appliqu 70007007
P30_SP00468 2103
P30_ST00508 1493 618021
P30_SP00469 1583 2093
P30_ST00509 1616 100 2033 0388
P30_SP00470
P30_ST00510
P30_SP00471 2092
P30_ST00511 6047
P30_TL00041 2108 1699
P30_ST00512 Civil. 268745
P30_SP00472 2142 -47
P30_ST00513 2165 8665010
P30_SP00473 414 2196
P30_ST00514 2175 047
P30_SP00474 504 2204
P30_ST00515 2164
P30_SP00475 565
P30_ST00516 589 2163 l'examen 04878581
P30_SP00476 2195
P30_ST00517 782
P30_SP00477
P30_ST00518 845
P30_SP00478 2194
P30_ST00519 2162 dcision 28060700
P30_SP00479 1046
P30_ST00520 attaque, 700800783
P30_SP00480 2203
P30_ST00521 il
P30_SP00481
P30_ST00522 2169 ressort 0700067
P30_SP00482
P30_ST00523 2173
P30_SP00483 1522 2202
P30_ST00524
P30_SP00484 1573
P30_ST00525 2161 81 4056
P30_SP00485 2201
P30_ST00526 2160 0.91
P30_SP00486 2192
P30_ST00527 2158
P30_SP00487 1819 2193
P30_ST00528 1847 2159 D
P30_TL00042 2206
P30_ST00529 2208 cembre 881788
P30_SP00488 2241
P30_ST00530 2209 1941, 60870
P30_SP00489 475 2242
P30_ST00531 aprs 86370
P30_SP00490 2249
P30_ST00532 avoir 87066
P30_SP00491 2240
P30_ST00533 745 raisonn 57500118
P30_SP00492 902
P30_ST00534 926 2207 judicieusement 00427570070740
P30_SP00493 1212 2248
P30_ST00535 2218
P30_SP00494 1295 2239
P30_ST00536 061
P30_SP00495
P30_ST00537 1390 faits 37751
P30_SP00496 2238
P30_ST00538 1494
P30_SP00497 1540
P30_ST00539 1566 118 procs 005161
P30_SP00498 1684 2247
P30_ST00540 2214
P30_SP00499
P30_ST00541 1769 2216 reconnu 5600751
P30_TL00043 2250 1697
P30_ST00542 2264 que: 0570
P30_SP00500 2293
P30_ST00543 2253 l'acte 6008738
P30_SP00501 426 2285
P30_ST00544 2252 notari 6028078
P30_SP00502
P30_ST00545
P30_SP00503 2287
P30_ST00546 661 60477
P30_SP00504
P30_ST00547 00682308
P30_SP00505 2292
P30_ST00548 2263
P30_SP00506 2284
P30_ST00549 1084 78604706
P30_SP00507 1250
P30_ST00550 2259
P30_SP00508 1318
P30_ST00551 1339 2251
P30_SP00509 2283
P30_ST00552 1400 nature 387207
P30_SP00510
P30_ST00553
P30_SP00511 2282
P30_ST00554 transfrer 0770027084
P30_SP00512
P30_ST00555 1783
P30_SP00513 1812
P30_ST00556 2261 pro 080
P30_TL00044 2295
P30_ST00557 2297 prit 074808
P30_SP00514 2337
P30_ST00558 2306
P30_SP00515 2330
P30_ST00559 2305 peut 0600
P30_SP00516 2338
P30_ST00560 aussi 80103
P30_SP00517 2329
P30_ST00561 2309
P30_SP00518
P30_ST00562 669 2296 principe 03737207
P30_SP00519
P30_ST00563 2298 tre 8717
P30_SP00520
P30_ST00564 936 considr 517172707
P30_SP00521 1111
P30_ST00565 2308 comme 50537
P30_SP00522 2328
P30_ST00566 1294 2307 0.95
P30_SP00523
P30_ST00567 juste 00408
P30_SP00524 1453 2336
P30_ST00568 titre 06037
P30_SP00525 1556
P30_ST00569 1580
P30_SP00526 2327
P30_ST00570 1623 295 immdiatement 4707238567630
P30_TL00045 2339
P30_ST00571 2343 aprs, 806802
P30_SP00527 2381
P30_ST00572 renvers 67186007
P30_SP00528 2375
P30_ST00573 510 2353
P30_SP00529
P30_ST00574 2341 motif 50355
P30_SP00530 2374
P30_ST00575 2351
P30_SP00531 727
P30_ST00576 751 dtruit 0870270
P30_SP00532 879
P30_ST00577 lui-mme 15620707
P30_SP00533 2373
P30_ST00578 2352
P30_SP00534
P30_ST00579 1169 2340 raisonnement 682104077806
P30_SP00535
P30_ST00580 1448
P30_SP00536 1487 2372
P30_ST00581 disant 670650
P30_SP00537 1626
P30_ST00582 00072
P30_SP00538 2380
P30_ST00583 y
P30_SP00539
P30_ST00584
P30_SP00540 2371
P30_ST00585 1853 lieu 0653
P30_TL00046 2385
P30_ST00586
P30_SP00541 2418
P30_ST00587 266 2387 rserver 58077766
P30_SP00542 2419
P30_ST00588 062
P30_SP00543
P30_ST00589 496 2386 irrgularits 2037005835070
P30_SP00544 2427
P30_ST00590 004
P30_SP00545 805 2426
P30_ST00591 827 entachent 017825600
P30_SP00546
P30_ST00592
P30_SP00547
P30_ST00593 forme 30318
P30_SP00548
P30_ST00594
P30_SP00549
P30_ST00595 1282 134 l'acte; 01630640
P30_TL00047 2429 1661
P30_ST00596 2431 6668420
P30_SP00550 416 2463
P30_ST00597 00355
P30_SP00551 2470
P30_ST00598 2442
P30_SP00552
P30_ST00599 593 60187
P30_SP00553 682
P30_ST00600 72048
P30_SP00554
P30_ST00601 2430 348603
P30_SP00555
P30_ST00602 941 2288
P30_SP00556 2462
P30_ST00603
P30_SP00557
P30_ST00604 1140 0007
P30_SP00558
P30_ST00605 1260 01820
P30_SP00559 1353
P30_ST00606
P30_SP00560 1416
P30_ST00607 1443 dcidant 48262803
P30_SP00561
P30_ST00608 prmaturment 0076833076648
P30_TL00048 2473
P30_ST00609 2486
P30_SP00562 268 2515
P30_ST00610 289 2476
P30_SP00563 2508
P30_ST00611 336 2475 129 sus-dit 6013020
P30_SP00564
P30_ST00612 2484 acte 8636
P30_SP00565
P30_ST00613
P30_SP00566
P30_ST00614 635 67107
P30_SP00567
P30_ST00615 64700
P30_SP00568
P30_ST00616 2487
P30_SP00569 921 2516
P30_ST00617 2474 6686008775
P30_SP00570 1119
P30_ST00618
P30_SP00571 2507
P30_ST00619 proprit, 0700678086
P30_SP00572 1384
P30_ST00620 1408 80060
P30_SP00573 1498
P30_ST00621 qu'une 044205
P30_SP00574 2514
P30_ST00622 telle 67507
P30_SP00575 2506
P30_ST00623 38370705
P30_TL00049 205 2518
P30_ST00624 2519 tait 70871
P30_SP00576 2551
P30_ST00625 entirement 83557571703
P30_SP00577 2552
P30_ST00626 556 2521 243 subordonne 00638001087
P30_SP00578
P30_ST00627 2531
P30_SP00579
P30_ST00628 2520 780017711
P30_SP00580 1076
P30_ST00629
P30_SP00581 1139
P30_ST00630 006315827
P30_SP00582 2560
P30_ST00631 ordonne; 001002860
P30_SP00583 2554
P30_ST00632 Qu'en 05675
P30_SP00584
P30_ST00633 effet, 600705
P30_SP00585
P30_ST00634 2526 06607
P30_TL00050 2564
P30_ST00635 enqute 8300736
P30_SP00586 348 2604
P30_ST00636 avait 87563
P30_SP00587 2596
P30_ST00637 2576 4063
P30_SP00588 2605
P30_ST00638 592 2565 but 408
P30_SP00589 654 2597
P30_ST00639
P30_SP00590 713
P30_ST00640 015
P30_SP00591 783
P30_ST00641 2573 070067566
P30_SP00592 988
P30_ST00642
P30_SP00593 1047
P30_ST00643 2575
P30_SP00594
P30_ST00644 prononcer, 0703016760
P30_SP00595
P30_ST00645 1346
P30_SP00596 1388
P30_ST00646 connaissance 005085108436
P30_SP00597
P30_ST00647 1672
P30_SP00598
P30_ST00648 2574 cause, 480050
P30_SP00599 2595
P30_ST00649 427
P30_TL00051 2608
P30_ST00650
P30_SP00600 2640
P30_ST00651 7826
P30_SP00601 2642
P30_ST00652 2609 lments 73707403
P30_SP00602 2641
P30_ST00653 2610
P30_SP00603
P30_ST00654
P30_SP00604 660
P30_ST00655 prescription 016271500711
P30_SP00605 2651
P30_ST00656 938 acquisitive 80016072687
P30_SP00606 2650
P30_ST00657
P30_SP00607 1202
P30_ST00658 dix 046
P30_SP00608 1285
P30_ST00659 2620 ans 800
P30_SP00609
P30_ST00660 invoque 50000287
P30_SP00610 1563 2648
P30_ST00661 1587 065
P30_SP00611 2649
P30_ST00662 072
P30_SP00612
P30_ST00663 Larrieux, 780446270
P30_TL00052 2654
P30_ST00664 2658
P30_SP00613 2690
P30_ST00665 2656 52768
P30_SP00614 2696
P30_ST00666 66007
P30_SP00615 2688
P30_ST00667 2664
P30_SP00616
P30_ST00668
P30_SP00617 544 2687
P30_ST00669 566 00248
P30_SP00618
P30_ST00670 foi. 7043
P30_TL00053 264 2697
P30_ST00671 2700 7608000
P30_SP00619 420 2733
P30_ST00672 446 2711
P30_SP00620 2740
P30_ST00673
P30_SP00621
P30_ST00674 2699 87073
P30_SP00622 2731
P30_ST00675 2698 05765087
P30_SP00623 2730
P30_ST00676 rejet 661608
P30_SP00624 2738
P30_ST00677
P30_SP00625 1117
P30_ST00678 06266
P30_SP00626
P30_ST00679 474
P30_SP00627
P30_ST00680 67667706
P30_SP00628
P30_ST00681 1518 2705
P30_SP00629
P30_ST00682 mconnu 2750430
P30_SP00630 2729
P30_ST00683 2708 son
P30_SP00631
P30_ST00684 1863 v vritable
P30_TL00054 2741
P30_ST00685 2746 ritable 7488808
P30_SP00632 2778
P30_ST00686 2744 caractre 686873746
P30_SP00633 2777
P30_ST00687 juridique, 1277570085
P30_SP00634 722 2784
P30_ST00688
P30_SP00635 2776
P30_ST00689 2743 02672600
P30_SP00636 2783
P30_ST00690
P30_SP00637 2774
P30_ST00691 1080 2742
P30_SP00638 2775
P30_ST00692 1150 Dcem'bre 087750376
P30_SP00639
P30_ST00693 1366 1941 7024
P30_SP00640
P30_ST00694 2754
P30_SP00641 1504 2773
P30_ST00695 1532 mrit 672778
P30_SP00642
P30_ST00696 1674 060
P30_SP00643
P30_ST00697 1742 reproches 660740460
P30_TL00055 2790
P30_ST00698
P30_SP00644 2822
P30_ST00699 2797 261 pourvoyants; 301380364032
P30_TL00056 2845 1658
P30_ST00700 2849 PAR
P30_SP00645 2882
P30_ST00701 CES
P30_SP00646
P30_ST00702 MOTIFS, 6067720
P30_SP00647 2881
P30_ST00703
P30_SP00648
P30_ST00704 768 2848 Tribunal, 754427850
P30_SP00649 2880
P30_ST00705 982 2858 0872
P30_SP00650 1059
P30_ST00706 1083 2847 00058
P30_SP00651 1170 2888
P30_ST00707 2846 soit 0050
P30_SP00652 1263 2879
P30_ST00708 besoin 570047
P30_SP00653
P30_ST00709 1431 214 4073874476
P30_SP00654 2878
P30_ST00710
P30_SP00655 2877
P30_ST00711 1er
P30_SP00656
P30_ST00712 1821 2853
P30_SP00657
P30_ST00713 2e
P30_TL00057 2889
P30_ST00714 2904 n-ovens 87767810
P30_SP00658 2926
P30_ST00715 2894
P30_SP00659 2925
P30_ST00716 2893 pourvoi, 0.81 05350000
P30_SP00660 2933
P30_ST00717 casse 78077
P30_SP00661
P30_ST00718 738 2901
P30_SP00662 769
P30_ST00719 792 annule 844508
P30_SP00663
P30_ST00720
P30_SP00664 969
P30_ST00721 41280673
P30_SP00665 1171 2932
P30_ST00722 1194 2891 interlocutoire 32785007070568
P30_SP00666
P30_ST00723 2892 rendu 57032
P30_SP00667 2923
P30_ST00724 1609
P30_SP00668
P30_ST00725 2890
P30_SP00669
P30_ST00726 38458087
P30_TL00058 212 2934
P30_ST00727 2940 878
P30_SP00670 2970
P30_ST00728 296
P30_SP00671
P30_ST00729 341 2949
P30_SP00672 2978
P30_ST00730 2938
P30_SP00673 2969
P30_ST00731 2937 60403380
P30_SP00674
P30_ST00732 2936 44730
P30_SP00675
P30_ST00733
P30_SP00676
P30_ST00734 293 Port-au-Prince 62763803437877
P30_SP00677 1166
P30_ST00735 1193 2943 entre 70358
P30_SP00678 2968
P30_ST00736
P30_SP00679
P30_ST00737 2935 0650616006
P30_SP00680 1564 2967
P30_ST00738 67536
P30_SP00681
P30_ST00739 1729 Nelson 164241
P30_SP00682 1860
P30_ST00740 2941
P30_TL00059 2979
P30_ST00741 2982
P30_SP00683 3014
P30_ST00742 \'ve 8658
P30_SP00684 3017
P30_ST00743 2983 5656861
P30_SP00685 523
P30_ST00744 552 48860847
P30_SP00686
P30_ST00745 744 2990
P30_SP00687 3013
P30_ST00746 2989 173 consorts: 614168705
P30_SP00688
P30_ST00747 ordonne 0020008
P30_SP00689 1163
P30_ST00748 2981
P30_SP00690 3012
P30_ST00749 2980 remise 077518
P30_SP00691
P30_ST00750
P30_SP00692 1429
P30_ST00751 l'amende 00807546
P30_SP00693
P30_ST00752 dpose, 37002860
P30_SP00694 1806 3019
P30_ST00753 1834 con condamne
P30_TL00060 3024
P30_ST00754 3028 damne 88888
P30_SP00695 330 3059
P30_ST00755 3026 88288
P30_SP00696
P30_ST00756 161007
P30_SP00697 616 3058
P30_ST00757 3037
P30_SP00698
P30_ST00758 3025 dpens 581872
P30_SP00699 3066
P30_ST00759 881 liquids 08404087
P30_SP00700
P30_ST00760 1050
P30_SP00701 3056
P30_ST00761
P30_SP00702 3057
P30_ST00762 3036 somme 06406
P30_SP00703
P30_ST00763 1300
P30_SP00704
P30_ST00764 3052
P30_SP00705
P30_ST00765 gourdes, 40064712
P30_SP00706 1686 3064
P30_ST00766 3035
P30_SP00707
P30_ST00767 1775 ce,
P30_SP00708
P30_ST00768 3034


xml version 1.0 encoding UTF-8
alto xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:noNamespaceSchemaLocation http:schema.ccs-gmbh.commetaealto-1-2.xsd xmlns:xlink http:www.w3.orgTRxlink
Description
MeasurementUnit pixel
sourceImageInformation
fileName W:\Main\OCR\ABBYY and KIRTAS_PROCESSING\Kirtas\AA00000461\00019\\00315.tif
OCRProcessing ID OCRPROCESSING_1
preProcessingStep
processingSoftware
softwareCreator Kirtas Technologies, Inc.
softwareName BookScan Editor
softwareVersion 3.6
ocrProcessingStep
Kirtas Technologies, Inc.
OCR Manager
3.0.0.0
Layout
Page P315 PHYSICAL_IMG_NR 315 HEIGHT 3162 WIDTH 1911
TopMargin P315_TM00001 HPOS 0 VPOS 168
LeftMargin P315_LM00001 48 2910
RightMargin P315_RM00001 1788 123
BottomMargin P315_BM00001 3078 84
PrintSpace P315_PS00001 1740
TextBlock P315_TB00001 384 1396 58
TextLine P315_TL00001 392 176 1379 41
String P315_ST00001 177 190 25 CONTENT BULLETIN WC 0.23 CC 85888768
SP P315_SP00001 582 202 24
P315_ST00002 606 64 DES 0.28 577
P315_SP00002 670 23
P315_ST00003 693 178 146 ARRETS 0.43 355765
P315_SP00003 839 203 22
P315_ST00004 861 52 DU 0.56 17
P315_SP00004 913 21
P315_ST00005 934 197 TRIBUNAL 0.45 65177824
P315_SP00005 1131
P315_ST00006 1154 179 46 DE 0.32 66
P315_SP00006 1200
P315_ST00007 1221 214 CASSATION 0.26 888766767
P315_SP00007 1435 249
P315_ST00008 1684 40 3 0.18 8
P315_SP00008 1705 217 16
P315_ST00009 1721 13 39 J 0.15
P315_SP00009 1734 216
P315_ST00010 1750 0.21 7
P315_TB00002 282 2796
P315_TL00002 116 290 1658 42
P315_ST00011 98 Qu'il 0.70 00671
P315_SP00010 332 27
P315_ST00012 241 68 33 s'en 0.68 0570
P315_SP00011 309 323 29
P315_ST00013 338 291 32 suit 0.66 2064
P315_SP00012 406
P315_ST00014 433 104 qu'en 0.72 11550
P315_SP00013 537 330 28
P315_ST00015 565 301 31 se 0.41 47
P315_SP00014 596
P315_ST00016 624 170 dclarant 0.55 587081800
P315_SP00015 794 322
P315_ST00017 825 236 incomptent 50800080800
P315_SP00016 1061 331
P315_ST00018 1090 300 30 et 85
P315_SP00017 1120
P315_ST00019 1149 en 60
P315_SP00018 1188
P315_ST00020 1220 152 refusant 0.67 16500804
P315_SP00019 1372
P315_ST00021 1401 38 de 0.59
P315_SP00020 1439
P315_ST00022 1468 299 139 statuer, 0.52 50840757
P315_SP00021 1607 326
P315_ST00023 1637 303 80 sous 3403
P315_SP00022 1717 324
P315_ST00024 1745 292 le 0.57
P315_TL00003 335 1693
P315_ST00025 337 153 prtexte 0.71 05803032
P315_SP00023 213 377
P315_ST00026 346 65 que 0.85 003
P315_SP00024 306 375
P315_ST00027 0.20 87
P315_SP00025 364 368
P315_ST00028 394 57 vol 0.46 708
P315_SP00026 451 367
P315_ST00029 483 347
P315_SP00027 521
P315_ST00030 551 336 173 question, 0.78 007305003
P315_SP00028 724
P315_ST00031 757 96 parce 08773
P315_SP00029 853 376
P315_ST00032 882 0.65 054
P315_SP00030 947
P315_ST00033 978 228 domestique, 0.76 70233000053
P315_SP00031 1206 35
P315_ST00034 1241 134 relevait 0.62 07070770
P315_SP00032 1375
P315_ST00035 1408 45 du
P315_SP00033 1453
P315_ST00036 1484 175 Tribunal 55000080
P315_SP00034 1659 369
P315_ST00037 1694 59 Cri 0.40 656 SUBS_TYPE HypPart1 SUBS_CONTENT Criminel,
P315_TL00004 61 380 1713
P315_ST00038 381 minel, 0.53 860354 HypPart2
P315_SP00035 416
P315_ST00039 204 54
P315_SP00036 231 413
P315_ST00040 254 88 Juge 3503
P315_SP00037 342 420
P315_ST00041 366 70
P315_SP00038 411 412
P315_ST00042 441 43 1.00 00
P315_SP00039 484
P315_ST00043 511 86 Juin 0.81 0051
P315_SP00040 597
P315_ST00044 629 111 34 1942, 70801
P315_SP00041 740 415 26
P315_ST00045 766 391 15 a 0.24
P315_SP00042 781
P315_ST00046 807 commis 0.61 803065
P315_SP00043 953
P315_ST00047 la
P315_SP00044 1006
P315_ST00048 1032 violation 020080500
P315_SP00045 1205
P315_ST00049 1232 0.48 73
P315_SP00046 1270
P315_ST00050 1296 0.58 08
P315_SP00047 1324
P315_ST00051 1351 loi 710
P315_SP00048 1398
P315_ST00052 1425 382 117 pnale 0.54 080747
P315_SP00049 1542 421
P315_ST00053 1566 qui 053
P315_SP00050 1625
P315_ST00054 1652 lui 046
P315_SP00051 1700 414
P315_ST00055 1725 389 49 est 0.38 737
P315_TL00005 426 1712 81
P315_ST00056 reproche. 5703086860
P315_SP00052 466 -134
P315_ST00057 115 470 Par 0.60 281
P315_SP00053 180 502
P315_ST00058 207 481 ces 840
P315_SP00054 256
P315_ST00059 284 133 motifs, 1055000
P315_SP00055 417 505
P315_ST00060 447 471
P315_SP00056 474
P315_ST00061 188 Tribunal, 564000800
P315_SP00057 690 504
P315_ST00062 721 56 sur 0.89
P315_SP00058 777
P315_ST00063 806 les 0.83 050
P315_SP00059 851
P315_ST00064 879 220 conclusions 70661446503
P315_SP00060 1099
P315_ST00065 1127 198 conformes 0.88 010000053
P315_SP00061 1325 503
P315_ST00066 1354 71
P315_SP00062 1399
P315_ST00067 1431 Ministre 520704607
P315_SP00063 1608
P315_ST00068 36 Public, 4027705
P315_TL00006 515
P315_ST00069 527 casse 0.39 77337
P315_SP00064 144 548
P315_ST00070 172 523
P315_SP00065
P315_ST00071 230 516 126 annule 0.63 801406
P315_SP00066 356 547
P315_ST00072 385
P315_SP00067
P315_ST00073 440 jugement 0.75 40044600
P315_SP00068 618 555
P315_ST00074 648 0.73 50
P315_SP00069
P315_ST00075 726
P315_SP00070 769
P315_ST00076 802 5072
P315_SP00071 888
P315_ST00077 920 mil 700
P315_SP00072 981
P315_ST00078 1012 82 neuf 0705
P315_SP00073 1094
P315_ST00079 1123 524 cent 6700
P315_SP00074 1196
P315_ST00080 1226 165 quarante 00818044
P315_SP00075 1391
P315_ST00081 1422 517 89 deux 6703
P315_SP00076 1511
P315_ST00082 1541 528 par 081
P315_SP00077 1602 556
P315_ST00083 1631
P315_SP00078 549
P315_ST00084 1688 Tri
P315_TL00007 560
P315_ST00085 561 106 bunal 04072
P315_SP00079 167 593
P315_ST00086 194 262 Correctionnel 0.84 2002300500032
P315_SP00080 456
P315_ST00087 482 0.64
P315_SP00081 592
P315_ST00088 546 305 Port-au-Prince, 300008000031771
P315_SP00082
P315_ST00089 880 569
P315_SP00083 908
P315_ST00090 936 571 91 pour 0.95 0001
P315_SP00084 1027 600
P315_ST00091 1054 tre 8007
P315_SP00085
P315_ST00092 1146 statu 108007
P315_SP00086 1257
P315_ST00093 1283 572 ce 0.19
P315_SP00087 1315
P315_ST00094 1343 008
P315_SP00088 1407
P315_ST00095
P315_SP00089 1473
P315_ST00096 1501 droit, 650601
P315_SP00090 1605
P315_ST00097 562 136 renvoie 1537048
P315_TL00008 605
P315_ST00098
P315_SP00091 638
P315_ST00099 616 95 cause 78007
P315_SP00092 210 637
P315_ST00100 237 613 0.77
P315_SP00093 267
P315_ST00101 294 44 0.79 140
P315_SP00094
P315_ST00102 125 parties 0830580
P315_SP00095 489 645
P315_ST00103 devant 0.50 767610
P315_SP00096 640
P315_ST00104 668
P315_SP00097 696
P315_ST00105 723 50500075
P315_SP00098 899
P315_ST00106 927 1054770400070
P315_SP00099 1189
P315_ST00107 1219
P315_SP00100
P315_ST00108 1285 244 Petit-Gove. 0.69 370500016570
P315_TL00009 113 649
P315_ST00109 650 100 Ainsi 54226
P315_SP00101 682
P315_ST00110 242 jug 2006
P315_SP00102
P315_ST00111 351 659
P315_SP00103
P315_ST00112 410 651 prononc 00000008
P315_SP00104 588
P315_ST00113 661 080
P315_SP00105 676
P315_ST00114 706 99 nous, 0.87 00023
P315_SP00106 805 685
P315_ST00115 838 102 Etzer 60470
P315_SP00107 940
P315_ST00116 971 142 Vilaire, 02076043
P315_SP00108 1113 686
P315_ST00117 1145 295 Vice-Prsident, 030753363257000
P315_SP00109 1440
P315_ST00118 1471 Bignon 630604
P315_SP00110 1610 691
P315_ST00119 1642 129 Pierre- 0560171
P315_TL00010 695 1715
P315_ST00120 119 Louis, 402601
P315_SP00111 731
P315_ST00121 206 160 Marceau 3807380
P315_SP00112 727
P315_ST00122 393 Lecorps, 24807004
P315_SP00113 553 735
P315_ST00123 581 A.
P315_SP00114
P315_ST00124 D.
P315_SP00115
P315_ST00125 137 Dannel 080171
P315_SP00116 728
P315_ST00126 704
P315_SP00117 919
P315_ST00127 943 266 Jean-Baptiste 2870058056201
P315_SP00118 1209 736
P315_ST00128 1235 Cinas, 2324831
P315_SP00119 1369 730
P315_ST00129 Juges, 080533
P315_SP00120 1514
P315_ST00130 1544 0.37 6
P315_SP00121 1561
P315_ST00131 1586 189 l'audience 1671068006
P315_TL00011
P315_ST00132 publique 10027003
P315_SP00122 227 780
P315_ST00133 252 741
P315_SP00123 297 772
P315_ST00134 dix 0.35 773
P315_SP00124
P315_ST00135 408 83 0540
P315_SP00125 491
P315_ST00136 514 200 Novembre 50070005
P315_SP00126 714
P315_ST00137 739 760
P315_SP00127 800
P315_ST00138 826 5800
P315_SP00128
P315_ST00139 932 749 76 8400
P315_SP00129 1008
P315_ST00140 1033 750 166 04807004
P315_SP00130 1199
P315_ST00141 1224 101 deux, 76040
P315_SP00131 774
P315_ST00142 1353 752
P315_SP00132 1393
P315_ST00143 1421 prsence 07763134
P315_SP00133 1574
P315_ST00144 1600 07
P315_SP00134 1639
P315_ST00145 1664 Mon 405 Monsieur
P315_TL00012 785
P315_ST00146 sieur 28740
P315_SP00135 148 818 20
P315_ST00147 135 Hubert 140600
P315_SP00136 817
P315_ST00148 130 Alexis, 7363603
P315_SP00137 454 819
P315_ST00149 479 Substitut 0.82 004204004
P315_SP00138 654
P315_ST00150 678 786 0.86
P315_SP00139 722
P315_ST00151 746 248 Commissaire 0.49 22874348716
P315_SP00140 994
P315_ST00152 1016 787
P315_SP00141 1062
P315_ST00153 1085 296 Gouvernement, 0.74 0034720721004
P315_SP00142 1381 821
P315_ST00154 797 75 avec 8060
P315_SP00143 1483
P315_ST00155 1507 205 l'assistance 108314348064
P315_SP00144
P315_ST00156 1735 06
P315_TL00013 62 829 854 37
P315_ST00157 830 20234375
P315_SP00145 863
P315_ST00158 Devze 040438
P315_SP00146 401
P315_ST00159 425 124 Tanis, 560530
P315_SP00147 866
P315_ST00160 575 341 Commis-Greffier. 4001630012422560
P315_TL00014 874
P315_ST00161 Il
P315_SP00148 907
P315_ST00162 884
P315_SP00149
P315_ST00163 238 875 ordonn, 00000071
P315_SP00150 910
P315_ST00164 883 etc. 2600
P315_SP00151 493
P315_ST00165 509 903 4 .
P315_SP00152 513
P315_ST00166
P315_TL00015 114 442
P315_ST00167 53 En
P315_SP00153 952
P315_ST00168 192 foi 004
P315_SP00154
P315_ST00169 921 77
P315_SP00155 304
P315_ST00170 327 quoi, 0.94 00002
P315_SP00156 423 960
P315_ST00171 448 929 7020
P315_SP00157 508
P315_ST00172 948
P315_SP00158
P315_ST00173 5
P315_TL00016 988 78
P315_ST00174 No. 0.90
P315_SP00159 131 1066
P315_ST00175 159 1034 51
P315_SP00160 1067
P315_ST00176 1077 264 SOMMAIRE 00425547
P315_TL00017 642 541
P315_ST00177 1156 226 Jugements 004003880
P315_SP00161 868 18
P315_ST00178 886 Prparatoires. 87400007033100
P315_TL00018 1233 1662
P315_ST00179 1234 Le
P315_SP00162 161 1266
P315_ST00180 184 15064664
P315_SP00163 363 1275
P315_ST00181 034
P315_SP00164 450 1273
P315_ST00182 476 1245 ne 0.25
P315_SP00165
P315_ST00183 63 fait 2125
P315_SP00166 604
P315_ST00184 631 qu'ordonner 04161546035
P315_SP00167 869 1274
P315_ST00185 une
P315_SP00168 965
P315_ST00186 991 mesure 460327
P315_SP00169 1122
P315_ST00187 1148 essentiellement 644702360074760
P315_SP00170 1429
P315_ST00188 1457 128 propre 076076
P315_SP00171 1585
P315_ST00189 0.91
P315_SP00172 1628
P315_ST00190 1656 1242 121 mettre 563036
P315_TL00019 1278 1246
P315_ST00191 1280 04
P315_SP00173 1311
P315_ST00192 110 1290 0.80 03140
P315_SP00174 1312
P315_ST00193 229
P315_SP00175 268
P315_ST00194 293 1279 tat 5050
P315_SP00176 359
P315_ST00195 1287
P315_SP00177 430
P315_ST00196 457 un 0.29
P315_SP00178
P315_ST00197 526 54854000
P315_SP00179 1320
P315_ST00198 729 235 prparatoire 035043008725
P315_SP00180 964 1319
P315_ST00199
P315_SP00181 1017
P315_ST00200 1043 261 d'instruction. 00160032402772
P315_TL00020
P315_ST00201 1392 164 ARRET 56600
P315_SP00182 812 1423
P315_ST00202
P315_SP00183 900 1424
P315_ST00203 918
P315_SP00184
P315_ST00204 MAI
P315_SP00185 1073 19
P315_ST00205 1092 1943 0242
P315_TL00021
P315_ST00206 174 Philippe 87655000
P315_SP00186 655 1509
P315_ST00207 675 1469 Savary 300086
P315_SP00187
P315_ST00208 132 contre 534405
P315_SP00188 972 1502
P315_ST00209 990 Franois 05074200
P315_SP00189 1170 1510
P315_ST00210 1470 156 Barosy. 6066062
P315_TL00022 543 1581 744
P315_ST00211 1582 69 AU 0.36
P315_SP00190 612 1613
P315_ST00212 641 NOM 065
P315_SP00191 756 1614
P315_ST00213 783 0.44
P315_SP00192 846
P315_ST00214 878 LA
P315_SP00193 939
P315_ST00215 970 317 REPUBLIQUE 0304665145
P315_TL00023 1377
P315_ST00216 1660 0.51 72
P315_SP00194
P315_ST00217 55503470
P315_SP00195 355
P315_ST00218 379 05
P315_SP00196 1692
P315_ST00219 195 Cassation, 6830800003
P315_SP00197 636
P315_ST00220 163 premire 30604667
P315_SP00198 824 1699
P315_ST00221 847 section, 37405004
P315_SP00199 989
P315_ST00222 1671
P315_SP00200 1031 1691
P315_ST00223 1058 rendu 14060
P315_SP00201 1162
P315_ST00224 l'arrt 1080066
P315_SP00202 1303
P315_ST00225 1328 suivant: 30717250
P315_TL00024 112 1726
P315_ST00226 1728 Sur
P315_SP00203 1760
P315_ST00227 1729
P315_SP00204
P315_ST00228 258 1727 pourvoi 0207826
P315_SP00205 1768
P315_ST00229 437
P315_SP00206 1759
P315_ST00230 14424006
P315_SP00207 667 1767
P315_ST00231 Savary, 0607040
P315_SP00208 835 1766
P315_ST00232 865 propritaire, 0100538487662
P315_SP00209 1103
P315_ST00233 1134 demeurant 760400805
P315_SP00210 1336
P315_ST00234 1363
P315_SP00211
P315_ST00235 domicili 000704376
P315_SP00212 1596
P315_ST00236 1623
P315_SP00213
P315_ST00237 1667 Port- 30764
P315_TL00025 1771 1716
P315_ST00238 1773 196 au-Prince, 7805060654
P315_SP00214 253 1806
P315_ST00239 285 1772 151 identifi 403003337
P315_SP00215 436 1805
P315_ST00240 464 1783 au 74
P315_SP00216 1804
P315_ST00241 536
P315_SP00217
P315_ST00242 A-3940, 5570334
P315_SP00218 808
P315_ST00243 841 1780 105 ayant 0.34 83867
P315_SP00219 946 1812
P315_ST00244 1782 90 5006
P315_SP00220 1068 1811
P315_ST00245 1097 avocat, 7703851
P315_SP00221 1230
P315_ST00246 1263 8037
P315_SP00222 1339
P315_ST00247 1371 141 lection 43420400
P315_SP00223 1512
P315_ST00248
P315_SP00224
P315_ST00249 domicile 0.47 70087837
P315_TL00026 1816 1714
P315_ST00250 1830
P315_SP00225 1851
P315_ST00251 122 1829 son
P315_SP00226
P315_ST00252 208 1818 cabinet 7605043
P315_SP00227 1850
P315_ST00253
P315_SP00228 1849
P315_ST00254 1817 200068462003445
P315_SP00229 712
P315_ST00255 Me. 150
P315_SP00230 809
P315_ST00256 836 154 Maurice 5800646
P315_SP00231
P315_ST00257 1015 R.
P315_SP00232 1057
P315_ST00258 Elie, 50643
P315_SP00233 1168 1852
P315_ST00259 1195 138 patent 0804057
P315_SP00234 1333 1857
P315_ST00260 1358 1825
P315_SP00235 1388
P315_ST00261 1415 149 663036008
P315_SP00236 1564
P315_ST00262 1590 1828 aux 831
P315_SP00237
P315_ST00263 1685 Nos. 3000
P315_TL00027 1861
P315_ST00264 1864 2024^ 823210
P315_SP00238 1904
P315_ST00265 193 1872
P315_SP00239 224 1896
P315_ST00266 4741. 20036
P315_SP00240 370
P315_ST00267 403 1871 centre 065012
P315_SP00241 520 1895
P315_ST00268 552 1874
P315_SP00242 598 1894
P315_ST00269 627 1862 00044606
P315_SP00243 1902
P315_ST00270 1863
P315_SP00244 881
P315_ST00271 18204060
P315_SP00245
P315_ST00272 93 Civil 63751
P315_SP00246 1215
P315_ST00273 1247 0.22
P315_SP00247
P315_ST00274 1316 400408010074733
P315_SP00248 1621 1897
P315_ST00275 1655 1873
P315_SP00249
P315_ST00276 ses 222
P315_TL00028 1906
P315_ST00277 1908 attributions 400055053003
P315_SP00250 286 1941
P315_ST00278 308 correctionnelles, 70003452007728400
P315_SP00251 614
P315_ST00279 07070
P315_SP00252 745 1939
P315_ST00280 768 1918 000
P315_SP00253
P315_ST00281 1907 162 plumitif 08008455
P315_SP00254 1009 1947
P315_ST00282
P315_SP00255 1059
P315_ST00283 1083
P315_SP00256 1100
P315_ST00284 1126 Avril 50120
P315_SP00257
P315_ST00285 1035
P315_SP00258
P315_ST00286 1378 1915 000304
P315_SP00259 1495
P315_ST00287 1518 lui, 0052
P315_SP00260 1578 1942
P315_ST00288
P315_SP00261 1643
P315_ST00289 108 profit 000006
P315_TL00029 1951
P315_ST00290 1954
P315_SP00262 1987
P315_ST00291 1953 35716040
P315_SP00263 1993
P315_ST00292 312 4843000
P315_SP00264
P315_ST00293 1952 0344347080240
P315_SP00265 720
P315_ST00294 751 724724700
P315_SP00266 1984
P315_ST00295 1960
P315_SP00267 1011
P315_ST00296 1040 701434136
P315_SP00268 1214
P315_ST00297
P315_SP00269 1258 1983
P315_ST00298 205408052460052
P315_SP00270 1592
P315_ST00299 773017005
P315_TL00030 1996
P315_ST00300 2010
P315_SP00271 2033
P315_ST00301 1998
P315_SP00272 2031
P315_ST00302 J-J
P315_SP00273 283
P315_ST00303 1504 8112
P315_SP00274
P315_ST00304 439 2007 70865
P315_SP00275 544 2039
P315_ST00305 2008
P315_SP00276 660 2038
P315_ST00306 684 avocat 704075
P315_SP00277 803 2029
P315_ST00307
P315_SP00278
P315_ST00308 928 1997 Max 681
P315_SP00279 1014
P315_ST00309 1039 Duval, 100700
P315_SP00280 1169
P315_ST00310 1197 664045006
P315_SP00281 1347
P315_ST00311 2005
P315_SP00282 1402
P315_ST00312 1427 0817005
P315_SP00283 2037
P315_ST00313 1591 67
P315_SP00284
P315_ST00314 0020
P315_TL00031 2042
P315_ST00315 2044 157 A-6783 650007
P315_SP00285 215 2076
P315_ST00316 2052
P315_SP00286 272
P315_ST00317 302 0077
P315_SP00287 398
P315_ST00318 2054 8270
P315_SP00288 500 2075
P315_ST00319 2043 60370300
P315_SP00289 665
P315_ST00320 689
P315_SP00290
P315_ST00321 70604014
P315_SP00291
P315_ST00322 935 0.30
P315_SP00292 975 2074
P315_ST00323 999 120
P315_SP00293
P315_ST00324 1084 6824064
P315_SP00294 1218
P315_ST00325
P315_SP00295 2073
P315_ST00326 1284 501608004060033
P315_SP00296 1587 2077
P315_ST00327
P315_SP00297 1629
P315_ST00328 1653 l'tage 7066805
P315_TL00032 2088
P315_ST00329 2090
P315_SP00298 2122
P315_ST00330
P315_SP00299 2121
P315_ST00331 maison 286020
P315_SP00300
P315_ST00332 340 Bta; 77084
P315_TL00033 2131
P315_ST00333 2134 Ou', 03584
P315_SP00301 2169
P315_ST00334
P315_SP00302 2165
P315_ST00335 275 2133 187 5073857008
P315_SP00303 462 2166
P315_ST00336 2132 00125004
P315_SP00304 2173
P315_ST00337
P315_SP00305 2164
P315_ST00338 770
P315_SP00306
P315_ST00339 848 Mai 776
P315_SP00307 922
P315_ST00340 2140 158 courant. 70008530
P315_SP00308 1110
P315_ST00341 1144 Mes. 4730
P315_SP00309 1229
P315_ST00342 1264 3880605
P315_SP00310 1416
P315_ST00343 1447 10
P315_SP00311 1489
P315_ST00344 1523 Elie 1166
P315_SP00312 1595
P315_ST00345 1626
P315_SP00313 1657
P315_ST00346 1687
P315_TL00034 2176 1695
P315_ST00347 2179 000802
P315_SP00314 2213
P315_ST00348 218 2190 92 3060
P315_SP00315 310 2219
P315_ST00349 2180 260
P315_SP00316 2211
P315_ST00350 parties, 08052500
P315_SP00317
P315_ST00351 578 2177 ainsi 82037
P315_SP00318 663 2210
P315_ST00352 692 2189 005
P315_SP00319 2218
P315_ST00353 00004400
P315_SP00320
P315_ST00354 1001 2178
P315_SP00321 1028 2209
P315_ST00355 000357000
P315_SP00322
P315_ST00356 118 Numa 0028
P315_SP00323
P315_ST00357 1412 Rigaud 070833
P315_SP00324 1549 2217
P315_ST00358 1579
P315_SP00325 1617
P315_ST00359 1647
P315_SP00326 1680
P315_ST00360 1710 lec 280 lecture
P315_TL00035 2222
P315_ST00361 2234 ture 6356
P315_SP00327 2257
P315_ST00362 2225 55 des 743
P315_SP00328 2256
P315_ST00363 239 2224 80400235000
P315_SP00329 459
P315_ST00364
P315_SP00330 522 2255
P315_ST00365 040
P315_SP00331 609
P315_ST00366 2223 collgue 31024106
P315_SP00332 2263
P315_ST00367 813 183 60005400
P315_SP00333 996
P315_ST00368 1024 060420
P315_SP00334 1159
P315_ST00369 1186 6040630
P315_SP00335
P315_ST00370 1346 2231
P315_SP00336 1374
P315_ST00371 1403 aprs 80773
P315_SP00337 1498
P315_ST00372 1525
P315_SP00338
P315_ST00373 avoir 40068
P315_SP00339
P315_ST00374 d- 584
P315_TL00036 2268 1164
P315_ST00375 2270 libjr 1007687
P315_SP00340 2306
P315_ST00376 186 2281
P315_SP00341 225 2301
P315_ST00377 251 2269 b 0.13
P315_SP00342 279
P315_ST00378 Chambre 6682005
P315_SP00343 480 2302
P315_ST00379 0.33
P315_SP00344 2300
P315_ST00380 Conseil, 21023010
P315_SP00345
P315_ST00381 conformment 002502380400
P315_SP00346 1036
P315_ST00382
P315_SP00347 1078 2299
P315_ST00383 1105
P315_SP00348 1132
P315_ST00384 1160 loi; 0006
P315_TL00037 2311
P315_ST00385 2314 Vu
P315_SP00349 2347
P315_ST00386 2315
P315_SP00350 232
P315_ST00387 259 10055304
P315_SP00351 2354
P315_ST00388 465 attaqu, 88081380
P315_SP00352
P315_ST00389 646
P315_SP00353 2345
P315_ST00390 718 2313 pices 003474
P315_SP00354 2353
P315_ST00391 852 0.31
P315_SP00355 891
P315_ST00392
P315_SP00356 949
P315_ST00393 980 procdure, 0508870150
P315_SP00357 1177
P315_ST00394 l'acte 228806
P315_SP00358 1305
P315_ST00395 1335 2312 dclaratif 7880878002
P315_SP00359 1513
P315_ST00396 1540 0.27
P315_SP00360
P315_ST00397 pourvoi, 60020074
P315_TL00038 2358 924
P315_ST00398 2361 143
P315_SP00361 2392
P315_ST00399 2360 requtes 57045030
P315_SP00362 2400
P315_ST00400 630
P315_SP00363 2391
P315_ST00401 2359 0602552
P315_SP00364 2399
P315_ST00402 533 2367
P315_SP00365 2390
P315_ST00403 590 070
P315_SP00366 634
P315_ST00404 658 050773
P315_SP00367 763
P315_ST00405 789
P315_SP00368 804 2389
P315_ST00406 833 l'appui; 20800041
P315_TL00039 2402
P315_ST00407 2404
P315_SP00369 2436
P315_ST00408 galement 607580500
P315_SP00370 390 2444
P315_ST00409 2405
P315_SP00371
P315_ST00410 145 susdites 03020181
P315_SP00372
P315_ST00411 664 2403 52072505020
P315_SP00373 2435
P315_ST00412 911
P315_SP00374 957
P315_ST00413 730331365
P315_SP00375 1167
P315_ST00414 Public 040067
P315_SP00376 1317 2434
P315_ST00415 2411
P315_SP00377 1376
P315_ST00416 051
P315_SP00378 1451
P315_ST00417 1481 dispositions 730002636060
P315_SP00379 1709 2443
P315_ST00418 1736 0.42
P315_TL00040 2450
P315_ST00419
P315_SP00380 107 2482
P315_ST00420 invoques; 6002007732
P315_TL00041 2492
P315_ST00421 2495 Attendu 5643000
P315_SP00381 274 2527
P315_ST00422 2505
P315_SP00382 2535
P315_ST00423 388 2506
P315_SP00383 2534
P315_ST00424 2494 trois 07101
P315_SP00384 558 2526
P315_ST00425 2493 fins
P315_SP00385 2525
P315_ST00426
P315_SP00386
P315_ST00427 734 2504 non 0.93 002
P315_SP00387
P315_ST00428 recevoir 36520675
P315_SP00388 979
P315_ST00429 1002 qu'il 00060
P315_SP00389 1089 2532
P315_ST00430 1116 chet 87080
P315_SP00390 2524
P315_ST00431 d'examiner 1050877070
P315_SP00391 1446
P315_ST00432
P315_SP00392
P315_ST00433 1539 pralable, 1168281073
P315_SP00393 1719
P315_ST00434 1747
P315_TL00042 2538
P315_ST00435 2540 dfendeur 875326235
P315_SP00394 2572
P315_ST00436 273 2551 0.16
P315_SP00395 288 2571
P315_ST00437 316 conclu 800700
P315_SP00396
P315_ST00438
P315_SP00397 2570
P315_ST00439 2539 271 l'irrecevabilit 1570040708022306
P315_SP00398
P315_ST00440
P315_SP00399
P315_ST00441 171 pourvoi: 04065056
P315_TL00043 2581 1449
P315_ST00442 2585 SUR 023
P315_SP00400 2617
P315_ST00443 234 2584
P315_SP00401
P315_ST00444 320 PREMIERE 03435523
P315_SP00402
P315_ST00445 2583 TIREE 54161
P315_SP00403 2616
P315_ST00446
P315_SP00404 2615
P315_ST00447 l'art. 238700
P315_SP00405
P315_ST00448 314
P315_SP00406
P315_ST00449 1052 2582 C.
P315_SP00407 1091
P315_ST00450 1119 1. 0.92
P315_SP00408 1142 2614
P315_ST00451
P315_SP00409
P315_ST00452 1243 (Code 84535
P315_SP00410 2618
P315_ST00453 1383 Hraux) 1738357
P315_SP00411 1543 2619
P315_ST00454 1562 2594 ; 2
P315_TL00044 2627 1661
P315_ST00455 2630 5332070
P315_SP00412 276 2662
P315_ST00456 2641
P315_SP00413 371 2670
P315_ST00457 400 2638 cet 030
P315_SP00414 449
P315_ST00458 art. 8241
P315_SP00415 2661
P315_ST00459 574 2629 dispose 5500033
P315_SP00416 709 2669
P315_ST00460 2640
P315_SP00417 2668
P315_ST00461
P315_SP00418 864 2660
P315_ST00462 897 recours 1484063
P315_SP00419 1030
P315_ST00463 2639
P315_SP00420
P315_ST00464 1701843002
P315_SP00421 1326
P315_ST00465 1360 2636 500653
P315_SP00422 1476 2659
P315_ST00466 2628 083
P315_SP00423 1552
P315_ST00467 1583 jugements 400422235
P315_TL00045 2672
P315_ST00468 2675 prparatoires 7075808004063
P315_SP00424 2714
P315_ST00469 2683
P315_SP00425 2707
P315_ST00470 396 2674 247 d'instruct^n 3045056045100
P315_SP00426 643 2711
P315_ST00471 673 2685
P315_SP00427 2705
P315_ST00472 2684 sera 4618
P315_SP00428
P315_ST00473 834 2681 ouvert 240425
P315_SP00429
P315_ST00474 984 2673 qu'aprs 00080461
P315_SP00430 1143 2713
P315_ST00475 1171
P315_SP00431
P315_ST00476 40642606
P315_SP00432
P315_ST00477 1432 dfinitif 073300267
P315_SP00433 2704
P315_ST00478 1609 sans 3800
P315_SP00434
P315_ST00479 024
P315_TL00046 2718 1368
P315_ST00480 2728 cette 54004
P315_SP00435 2752
P315_ST00481 169 2720 prescription 003002001200
P315_SP00436 397 2760
P315_ST00482 2719 147 s'tende 30708477
P315_SP00437 570
P315_ST00483 594 2730
P315_SP00438 662
P315_ST00484 688 300343001
P315_SP00439 2759
P315_ST00485 rendus 053414
P315_SP00440 2750
P315_ST00486 2729 001
P315_SP00441
P315_ST00487 1141
P315_SP00442 2749
P315_ST00488 233 comptence; 87207440760
P315_TL00047 2762
P315_ST00489 2765 6337460
P315_SP00443 2797
P315_ST00490 298 2776 032
P315_SP00444 2805
P315_ST00491 386 2764 l'examen 53607060
P315_SP00445
P315_ST00492
P315_SP00446 625 2795
P315_ST00493 04073504
P315_SP00447 828 2803
P315_ST00494 querell 10847027
P315_SP00448 1000 2804
P315_ST00495 1026 2763 rvle 074325
P315_SP00449 1130
P315_ST00496 103 20150
P315_SP00450 2802
P315_ST00497 ordonnant 057000814
P315_SP00451
P315_ST00498 l'audition 5580243600
P315_SP00452 1698
P315_ST00499 2774 re requise
P315_TL00048 2807
P315_ST00500 2810 94 quise 04557
P315_SP00453 2850
P315_ST00501
P315_SP00454 2842
P315_ST00502 2809 tmoins 3620000
P315_SP00455
P315_ST00503 79 cits 72471
P315_SP00456 2841
P315_ST00504 557 2820 084
P315_SP00457 617 2849
P315_ST00505
P315_SP00458 674
P315_ST00506 2808 270408650
P315_SP00459 890 2840
P315_ST00507 81060
P315_SP00460 2848
P315_ST00508 1047 rejet 07140
P315_SP00461
P315_ST00509 1158
P315_SP00462 1213 2839
P315_ST00510 1244 prtentions 07703000000
P315_SP00463 1458
P315_ST00511
P315_SP00464 1534
P315_ST00512 1567 212 demandeur 770807656
P315_TL00049 2852 1711
P315_ST00513 2855 formules 403040640
P315_SP00465 2887
P315_ST00514 dans 6800
P315_SP00466
P315_ST00515 2865
P315_SP00467 2886
P315_ST00516 472 2854 221 74082204000
P315_SP00468
P315_ST00517 725 2853 exceptionnelles 507610635087080
P315_SP00469 1013 2893
P315_ST00518 1045 lues 3050
P315_SP00470 2885
P315_ST00519 1147
P315_SP00471 1163 2884
P315_ST00520 1084026087
P315_SP00472 1384
P315_ST00521 1417 correctionnelle 702048400407104
P315_SP00473 1696
P315_ST00522 1730
P315_TL00050 2897
P315_ST00523 2900
P315_SP00474 2933
P315_ST00524 61522
P315_SP00475 2932
P315_ST00525 246
P315_SP00476
P315_ST00526
P315_SP00477 2931
P315_ST00527 443 2899 35621071
P315_SP00478 620
P315_ST00528 2898 54050
P315_SP00479
P315_ST00529
P315_SP00480 2930
P315_ST00530 Port-au-Prince 34520802357088
P315_SP00481
P315_ST00531 alors 87151
P315_SP00482 2929
P315_ST00532 1268 qu'y 0008
P315_SP00483 2938
P315_ST00533 1382 tait 76830
P315_SP00484 1462
P315_ST00534 1491 poursuivie, 02210150471
P315_SP00485 1703
P315_ST00535 1733
P315_TL00051 2942
P315_ST00536 2944 dlais 677870
P315_SP00486 2977
P315_ST00537 fixs 33563
P315_SP00487 2978
P315_ST00538 2955
P315_SP00488
P315_ST00539 2953 arts. 83100
P315_SP00489
P315_ST00540 485 2945 1
P315_SP00490 495 14
P315_ST00541
P315_SP00491
P315_ST00542 2952
P315_SP00492 608 2976
P315_ST00543 2946 9
P315_SP00493
P315_ST00544 2943
P315_SP00494
P315_ST00545
P315_SP00495
P315_ST00546 795 I.
P315_SP00496 2975
P315_ST00547 844
P315_SP00497
P315_ST00548 917 06073
P315_SP00498 2982
P315_ST00549 Hraux), 48070504
P315_SP00499 2981
P315_ST00550 tant 80740
P315_SP00500 1350 2974
P315_ST00551 1373 expirs, 50060733
P315_SP00501 1515 2983
P315_ST00552 l'instruction 8050125080700
P315_TL00052 2987
P315_ST00553 2990 orale 03884
P315_SP00502 3022
P315_ST00554 2998
P315_SP00503
P315_ST00555 00130007
P315_SP00504 3030
P315_ST00556
P315_SP00505 453 3021
P315_ST00557 475
P315_SP00506
P315_ST00558 525 78407
P315_SP00507
P315_ST00559 2989 pendante 43078104
P315_SP00508 3028
P315_ST00560 2997 entre 30402
P315_SP00509 926 3020
P315_ST00561
P315_SP00510 993
P315_ST00562 2988 08132710
P315_SP00511
P315_ST00563 1175 0.14
P315_SP00512 3019
P315_ST00564 2999
P315_SP00513
P315_ST00565 tranch 0086758
P315_SP00514
P315_ST00566
P315_SP00515 1466
P315_ST00567 1490 incident 70067400
P315_SP00516 1640
P315_ST00568 1665 relatif 0388270
P315_TL00053 3033
P315_ST00569 3035
P315_SP00517 3066
P315_ST00570
P315_SP00518 3067
P315_ST00571 3034 181 rgularit 5800071427
P315_SP00519 329 3075
P315_ST00572 348 conteste 606473088
P315_SP00520
P315_ST00573 534 3045
P315_SP00521 3074
P315_ST00574 615
P315_SP00522
P315_ST00575 dit
P315_SP00523 3065
P315_ST00576 732 816706341
P315_SP00524 942
P315_ST00577 963
P315_SP00525
P315_ST00578 1022 l'enrlement 805025073702
P315_SP00526 1261
P315_ST00579 1282 3044
P315_SP00527 3072
P315_ST00580 1362 dfaut 786805
P315_SP00528 1480
P315_ST00581
P315_SP00529
P315_ST00582 1559 3041 03058
P315_SP00530 1641
P315_ST00583 cause; 384375


xml version 1.0 encoding UTF-8
alto xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:noNamespaceSchemaLocation http:schema.ccs-gmbh.commetaealto-1-2.xsd xmlns:xlink http:www.w3.orgTRxlink
Description
MeasurementUnit pixel
sourceImageInformation
fileName W:\Main\OCR\ABBYY and KIRTAS_PROCESSING\Kirtas\AA00000461\00019\\00071.tif
OCRProcessing ID OCRPROCESSING_1
preProcessingStep
processingSoftware
softwareCreator Kirtas Technologies, Inc.
softwareName BookScan Editor
softwareVersion 3.6
ocrProcessingStep
Kirtas Technologies, Inc.
OCR Manager
3.0.0.0
Layout
Page P71 PHYSICAL_IMG_NR 71 HEIGHT 3162 WIDTH 1911
TopMargin P71_TM00001 HPOS 0 VPOS 78
LeftMargin P71_LM00001 44 2930
RightMargin P71_RM00001 1794 117
BottomMargin P71_BM00001 3008 154
PrintSpace P71_PS00001 1750
TextBlock P71_TB00001
TextLine P71_TL00001 386 85 1373 43
String P71_ST00001 93 187 25 CONTENT BULLETIN WC 0.44 CC 77038377
SP P71_SP00001 573 118 24
P71_ST00002 597 65 23 DES 0.42 853
P71_SP00002 662 116
P71_ST00003 685 92 145 ARRETS 0.37 860858
P71_SP00003 830
P71_ST00004 50 OU 0.14 88
P71_SP00004 903 22
P71_ST00005 925 91 198 TRIBUNAL 0.24 48887887
P71_SP00005 1123
P71_ST00006 1145 90 47 DE 0.38 56
P71_SP00006 1192 114 20
P71_ST00007 1212 89 213 26 CASSATION 0.20 888787787
P71_SP00007 1425 115 280
P71_ST00008 1705 54 59 0.29
P71_TL00002 106 206 865 41
P71_ST00009 208 32 Sur 0.59 083
P71_SP00008 171 240
P71_ST00010 195 209 29 31 la 68
P71_SP00009 224
P71_ST00011 249 182 dchance 0.31 586488856
P71_SP00010 431 239
P71_ST00012 456 148 39 oppose 0.70 0301087
P71_SP00011 604 247
P71_ST00013 629 207 15 30 0.15 8
P71_SP00012 644 237
P71_ST00014 670 38
P71_SP00013 699 238 27
P71_ST00015 726 245 dfenderesse: 0877017484887
P71_TL00003 246 1639 46
P71_ST00016 252 157 Attendu 0.58 8552061
P71_SP00014 263 284
P71_ST00017 290 que 227
P71_SP00015 355 292
P71_ST00018 382 251 28 0.40
P71_SP00016 410 283
P71_ST00019 440 133 40 requte 0.53 6540808
P71_SP00017 291
P71_ST00020 599 259 contenant 0.65 600375800
P71_SP00018 786 282
P71_ST00021 814 250 45 les 0.71 350
P71_SP00019 859
P71_ST00022 886 260 143 moyens 0.64 408602
P71_SP00020 1029 289
P71_ST00023 1057 du 0.96 00
P71_SP00021 1102
P71_ST00024 1131 248 151 pourvoi 0.72 0000855
P71_SP00022 1282 288
P71_ST00025 1311 a 0.19
P71_SP00023 1326 279
P71_ST00026 1354 49 t 0.32 856
P71_SP00024 1403
P71_ST00027 1429 signifie 0.49 167603387
P71_SP00025 1577 287
P71_ST00028 1605 0.26 7
P71_SP00026 1620 277
P71_ST00029 1648 0.25
P71_SP00027 1678 278
P71_ST00030 1706 d SUBS_TYPE HypPart1 SUBS_CONTENT dfenderesse
P71_TL00004 52 1712
P71_ST00031 297 185 fenderesse 4776657736 HypPart2
P71_SP00028 328
P71_ST00032 268 le 0.28 67
P71_SP00029 295 36
P71_ST00033 331 296 42 16 0.80
P71_SP00030 373
P71_ST00034 405 199 Novembre 0.52 55487007
P71_SP00031
P71_ST00035 640 110 33 1942. 40476
P71_SP00032 750
P71_ST00036 782 305 76 21 avec 0.35 7854
P71_SP00033 858 326
P71_ST00037 889 293 212 .-.ssignation 0.54 7707068487001
P71_SP00034 1101 334
P71_ST0