Citation
Bulletin des lois et actes

Material Information

Title:
Bulletin des lois et actes reformatted from the original and including, Bulletin des lois ..
Uniform Title:
Laws, etc. (Bulletin des lois et actes)
Portion of title:
Bulletin des lois
Added title page title:
Bulletin des lois et actes du gouvernement
Added title page title:
Bulletin des décrets et actes du Comité executif militaire
Creator:
Haiti
Haiti -- Département de la justice
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
Impr. nationale
Publication Date:
Frequency:
Annual
Language:
French
Edition:
Ed. officielle

Subjects

Subjects / Keywords:
Session laws -- Haiti ( lcsh )
Droit -- Législation -- Haïti ( ram )
Genre:
legislation ( marcgt )
federal government publication ( marcgt )

Notes

Dates or Sequential Designation:
Print began: 1870.
Numbering Peculiarities:
None published 1887-1890; 1892-1915?
Numbering Peculiarities:
Numbering dropped with no. 22. (1891)?
Issuing Body:
1946 issued by the Comité exécutif militaire, which was in power at this time.
General Note:
At head of title, <1916-1957>: République d'Haïti; Département de la justice.
General Note:
Edition statement starts appearing in 1916.
General Note:
Bulletin for 1891, "publié avec la haute approbation de M. le secrétaire d'État de l'intérieur," was published in Paris by Ch. Dunod & P. Vicq.

Record Information

Source Institution:
Library of Congress Law
Holding Location:
Library of Congress Law
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
643540980 ( OCLC )
Classification:
KGS35 .A23 ( lcc )

Full Text
This copy of a rare volume in its collections,
digitized on-site under the
LLMC Extern-Scanner Program,
is made available courtesy of the
Library of Congress




oo 41,




Digitized by the Internet Archive
in 2010 with funding from
University of Toronto
http://www.archive.org/detaiIs/buIletindesloiseO2hait










DEPARTEMENT DE LA JUSTICE
BULLETIN
DES
LOIS. ET ACTES
15 Septembre 1943-15 Septembre 1944
EDITION OFFICIELLE
IMPRIMERIE DE L'ETAT
PORT-AU-PRINCE
HAITI







DEPARTEMENT DE LA JUSTICE
BULLETIN
DES
LOIS ET ACTES
15 Septembre 1943-15 Septembre 1944
EDITION OFFICIELLE
IMPRIMERIE DE L'ETAT
PORT-AU-PRINCE
HAITI




LAW
ell
THE Of




Son Excellence Monsieur ELIE LESCOT
President de la Rdpublique







BULLETIN DES LOIS ET AGES
15 SEPTEMBER 1943 15 SEPTEMBER 1944
No.302
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
PRII-SIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vu les articles 30 et 35 de ]a Constitut](Al:
Vu les articles 3 et 5 de ]a Loi sur le Bud.-et et la Comptabilit Publique:
Consid rant qu*iI est urgent de I)ourvoir A Yinsuffisance (Ifiment constat6e du crMit de Farticle 514 du Budcet;
Sur le rapport du Secr6taire d'Etat de !a Justice;
Sur Favis 6crit et motive du Seer6taire d'Etat des Finances:
Aj)r s d6lib6ration en Conseil des Secr6taires d'Etat;
Et avec Yapprobation du Comit6 Permanent de ]'Assembl6e Na6onale:
D6crke:
Article ler.-Ull cr dit sul)l)16mentaire de TROIS AIILLE GOURDES (Gdes. 3.000.00) est overt A ]'article i14 du Budget pour D6penses imf)r6vues. fournitures de Bm-eau, frais impression ct transport.
Article 2.-Ie,, voies et moves dc cc crMit sera comet par les disponlbilit s (In Tr6sor Public.
Article 3.-I-e I)r6sent D&ret-Loi sera publi et -ex&ut it la dili(Yence des Secrkaires WEtat des Finances et de la justice. chacun en cc qui le concern.
Dmm an Palais National, a Port-au-Priiice, le 2 Sel)tembre 11i) netif cent (Inaralite trois. An 140 me de 1*hd6pendance.
Par le Pr6--ident: ELIE I-ESCOT
Le Secrkaire d'Etat des Finaiicet,: ABEL LACROIX 1-e Secr6taire d'Etat de ]a Justice: N7 FLY THEBAUD




4 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
Par atitorisation du Comit6 Permanent de I'Assembl6e Nationale, donn6e le 7 Septembre 1943. I-e r6s'idient du &"lit6 Permanent de I'Assembl6e Na'tiona'le: .\7E-'%IOURS
AU NOM DF- LA REPUBLIQUE
Le President de ]a R.6publique ordonne que le D6cret-Loi ci-dessus soit revku du Sceati de ]a k6publique, imprim6, publi6 et ex6cut6.
Donn6 au Palais National, A Port-au-Prince, le 9 Septembre 1943, an 140&me de l'Ind6pendance.
ELIE LESCOT
Par le Pr6sident:
Le Secr6taire d'Etat des Finances, du Commerce ct dc I'Economie Nationale: ABEL LACROIX Le Secr6taire d'Etat de l'Int6rieur, de la justice et de la D6fense Nationale: VELY THEBAUD
Le Secr6taire d'Etat de Hnstruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: 'IMAURICE DARTIGUE
Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext6rieures et des Cults: GERARD LESCOT le Secr6taire d'Etat dca Travaux Publics: Th. J. B. RICHARD
No. 303
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
RESIDENT DE LA REPUBLIQUE
V u les articles 30 et 35 de, ]a Constitution;
Vu les articles 3 et 5 de la Loi stir le 11tidget et ]a Coinptabilit Publique;
Consid6rant (lu*il est urgent de potirvoir A Yinstiffisance d6ment constat6e du credit de Yarticle 61 du Bud6,--t,Stir le rapport du Seer6taire d'Etat des Relations Ext6rieures;
De Favis 6crit et motive dti Secr6taire d'Etat des Finances.
.Apr s d6lib6ration en Conseil des Secr6taires d'Etat,
Et avec Yapprol)ation du Comit6 Permanent de I'Assemblee Nationale,
D&I-ke:
Article ler.-Il est otivert un credit stippl6mentaire de TROIS MILLE GOURDES (3.000.00) A ]'article 61 du Budget de I'Exercice




BULLETIN DLS LoIS FA- A( ITS
('11 COM'S putir <>.
Article 2.-Les voies et mavens de ce credit scront tir6s des qli,,ponii)ait6s (it, 'rr6sor Public. Z//
Article 3.-Le present Wcret-Loi sera pti])H6 et ex6ctit6 A ]a diligellce dez Secl-kaires d'Etat des Relations Ext6rietires et des Fillallce- chacun en ce qui le concerned.
Donn6 an Palais National, A l'ort-aii-Prince, le 9 Septcnibre 1943, an 140 llie. de Flnd6pendance.
ELIE LESCOT
Par le Pi-6.,;ident
Le Secr6taire d'Etat des Finances: ABE]. LACROIX
Le Secrkaire d'Etat des Relations Ext6ricures: GERARD LESCOT
Par atitorisation du Coniit6 Permanent de I'AsSeml)16e Nationale donn6e le 9 Septembre 1943, an 140 me de I'li)(16pendance. Le President du Cotuit6 Permanent de I'Assciiihl6e -Nationale: NEMOURS
AU NO-M DE LA REPUBLIQUELe Pi-6- ident de la Wpublique ordonne que le Wcret-Loi ci-desslis,
revkii du Sceau de ]a Wpublique, imprim6, piihli6 et ex6ctit .
Donn6 ail Palais 'National, A Pi)rt-au-Prince. le 9 Septembre 1943. ai) 14'%' me de Vlnd6pendance.
FLIE LESCOT
Par le Pr6-sident:
Le Secrkaire d'Etat des Relations Ext rieures et des Cults: GERARD LESCOT Le Secr6taire d'Etat des Finances, du Commerce
et de I'Economie 'Kationale: ABEL LACROIX Le Secrkaire d'Etat de l'Int6rieur, de ]a justice et de la D6fense Nationale: VELY THEBAUD
Le Seerkaire d'Etat des Trax-aux Publics: Th. J. B. RICHARD
Le Secrkaire d'Etat de Hnstruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: MAURICE DARTIGUE




6 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
No. 3 15
ARRETE
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
V~u l'arti-cle 35 (I, la Constitution;
Vu les articles 4 et 5 (Ie la Loi stir le Budget et la Coniptabilit6 I kiblique;
Consid~rant qui'il y a lieu deC faire 1'acquisition de iuat~riel de ]alboratoire destiny an Service 'National de la Production Agricole et de l'Enseignenient Rural;
Consid~rant qu'il y a lieu de faire des recherches sur ]a st~rilit6 des vaches
Consid~rant que le Budget lie coinporte pas allocationn cette tinl ut (Itiil est urgent d'y pourvoir;
Sur le rapportclu Secr~taire d'Etat de l'Agriculture et du Travail:
Et de Yavis 6crit et motive du Secr~taire d'Etat des Finances:
F~t apr~s d~lib~ration en Conseil des Secr~taires d'Etat;
Arrkte:
Article ler.-1I est ouvert au D~partement de ]'Agriculture et du Travail tin credit extraordinaire de Douze Mulle Huit Cent Soixante Q uinze Gourdes (Gdes. 12.875.00) p)our achat de rnat~riel de laboratoire et travaux (de recherches.
Article 2.-Les voics et movens de cc credit seront tir~s des disponihilites du( 'iresor Public.
Article 3.-Le present Arrft6 sera puhli6 et ex~cut6 A la diligence (des Secr~taires (lEtat de ]'Agriculture et du Travail et des Finances, chacnin en ce qui le concerne.
Donl:I an Palais National, A Port-au-Prince. le 9 SejAenibre 1943, an 1406rne. de l'Jnd~pendance.
ELIE LESCOT
Par Ile Pr~sident:
Le Secr~taire d'Etat des Finances, du Commerce et de l'Economie Nationale: ABEL LACROIX
Le Secr~taire d'Etat de l'Instriiction Publique. de l'Agriculture
et du Travail: -MAURICE DARTIGUE
Le Secr~tair-e d'Etat des Relations Ext~rieures et des Cultes: GERARD LESCOT Le Secr~taire d'Etat de l'Int~rieur, de la justice et de la D36fense Nationale: VELY THEBAUD
Le Secr~taire d'Etat des Travaux Piiblics: Th. 3. B. RICHARD




BULLETIN Df-' LOIS ET ACTES
N (,. )'16
ARRETE
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vii l'article 35 de la Constitution,
Vu les articles 4 et 'n de la l.oi stir le 1-4idget et la Coniptabilit6 t1tablique.
Consid6rant (lil'il y a lien de faire acquisition du inobilier de YEcole Coii-r6-aniste dirig6e par les Scetirs dti Cotivent Ste. Th6r se de I'Enfant J stis. i Danie--Marie;
Consid6rant qu'il n'y a pas d'allocation pr6vile A cette fin au Budget et (Iti'il est tirgent d'y pourvoir;
Stir le rapport dti Seer6taire d'Etat de I'lilstruction Publique
De I'avis 6-crit et motiv du Seer6taire d'Etat des Finances
Et api-&s d6lib ration en Conseil des Secrkaires d'Etat;
Arrke:
Article ler.-Il est otivert ati D partenieiit de l'Instruction Publique, Lin credit extraordiDaire de TROIS -MILLE GOURDES (G. 3.000.00). en vue de acquisition du mobilier de I'Ecole Congr6ganiste des Soctirs de Ste. Th r se de I'Eiifant J stis. t Dame-Marie.
Article 2.-Les voies et moves de ce credit seront tir s des disponibilit s du Tr6sor Public.
Article 3.-I-e pr sent Arrk sera ptibli6 et ex6ctit6 par les Secr taires (1'-Etat de I'histruction Publique et des Finances, chactin en cc qui le concerned.
Donn6 ati Palais National, 'I Port-au-Prince. le 1) Septembre 1043, a n 14,0 me. de VInde'pendance.
I'VSCOT
Par le Pr6sident:
Le Seer6taire d' 'tat des Finances, du Commerce
et de I'Economie Nationale: ABEL LACROIX
Le Seer6taire d'Etat de Nnstruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: MAURICE DARTIGUE
Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext rieures et des Cutes: GERARD LESCOT Le Secr6taire d'Etat de I'Int6rieur, de la justice et de la 136fense Nationale: VELY THEBAUD
Le Secrkaire d'r-.tat des Travaux Publics: Th. .1. K RICHARD




8 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
No. 317 ARRETE
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
N'ti les articles 35, 36. 45 et. 46 de la Constitution, 2, 6 et I I du D'cret-Loi du 19 Septembre 1937 stir les Communes ;
Consid6rant que par suite du d c s du ler. Assesseur de I'Administration Locale de I'Anse i Foletir, il y a lieu de compl6ter la dite Adn-tinistration;
SStir le rapport dti Secrkaire d'Etat de Vlnt6rietir: Ari-ke:
Article ter.-Ie citoven Estime Calixte N7alcourt est noiume ler. Assesseur de I'Administration Locale de FAnse A Foleur en remplacement de 'Monsieur jean Baptiste jean Guillaume. d6c6d6.
Article 2.-L'Administration Locale de I'Anse A Foletir ainsi coi-nlol t6e est d6sormais constitti6e comme suit: josu6 Fils-Aiin6 Pierre, 1'r6sident. Estime Calixte Valcourt et Alexandre Syndic respectivement ler. et 2 me. Assesseurs.
Article 3.-Le present. Ai-r&t6 sera ptibli6. et ex6ctit6 i ]a diligence du Secrkaire (117tat de Flnt6rieur.
Donn6 ati Palais National, ii Port-au-I)rInce, le 10 Septembre 1943, an 1406me. de l'Ind6pendance.
ELIE LFSCOT
J'ar le Pr6sident:
Le Secr6taire d'Etat de llnt6rieur: VELY THEBAUD
N (.. 3 18 ARRETE
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE Vu les articles 35, 36, 45 et 46 de la Constitution, 2, 6 et I I du D6cret-Loi (in 19 Septeinbre 1937 stir les Communes;
Consid6rant que par stiite de la missionn du 2 nle Assessetir de I'Administration Locale de Cerca-la-Solirce, il N, a lien de compl6ter la dite Administration;
Stir le rapport du Secr6taire WEtat de I'Int6rietir: Arrke:
Article ler.-Le citoyen Christian Nelson est iiomm6 2 nie. AssesseUr de I'Administration Locale de Cerca-la-Source en remplaceinent de -Monsietir Alib6 Louis, d6missionnaire.




BULLETIN DLS LOIS El' WTLS 9
I I I C0111.\i-ticle 2.-1,',\dmii1istratio11 Locale de cerca la Smirce aills,
1)16t6e est 6- ormais constitil6e comme suit : Dallegrawl Appoloji. Pr sidem. Maxim Zamor et Christiaii Nelsoii respectivemeilt ler. et 2eme Assesseurs.
Article 3.-Le present Arrk sera public et ex6ciit 't ]a dlfigeiicc du Secrkaire (YEtat de I'hit6rictir.
Doim6 mi Palais Natimial. t le 10 Septembre 194.3.
aii 14%iie. de 1'1ii(l6j)end,mcc.
1'ar le 1r sident
Le Secr6taire &Etai de I'Iiit6rieur: VELY THEBAUD
SECRETAIRERIE VETAT DE LA JUSTICE
Le Departemeiit de ]a .1tistice avise le piiblic que (Vapr s les pi cts qui lui ont k6 communiques par le sictir Fraiick BORDAY. le dit sieur est ii en Haiti et descend de ]a race africaine.
Eij coii4queiice, il est haitieii, coliform meiit .1 ]a ]-()i.
Port-ati-Priiice, le 11 Septembre 1943.
SOUS-SECRETARIAT D'F--TAT DH 1-.,\ I-IRE.STDE.\TCE COMMUNIQUE
D'ordre de Son Excellence le Pr silent de ]a R publique, les noms suivants:
Lajat, Louis, Port-au-Prince, Lajat et Co., Port-au-Prince, smit ray s de la Liste des Hidividus. socl6t&s, associatioils. companies ou autres rkinions d'individus, groups on corps politiques ii sequestrer. conform6ment au D6cret-Loi du 18 D6cembre 1941.
Port-au-Prince, le 6 Septembre 1943.




BULLETIN DES LOIS ST ACTES
Publication pour cause d'ornission
SOUS-SECRETARIAT D*ETA'I.- DE LA PRESIDENCY
COMMUNIQUE
Liste des individu,. (.)ci6t&.s, associations. companies oil autres r6tinions d'indivichis, groups ou corps politiques A s6qiiestrer. dress6e par -)oii Excellence le Pr6sident de ]a R\61)nblique., coiiforni nlent au Wcret-Loi dti 18 lWeembre 1941.
Nonis Nationalit6 Ville
Andersen, G. E. Allemande Port-au-Prim-c
Andersen., Gunther Allemande Port-ati-Prin.-e
Commerciale et Industrielle
(I'Haiti I faitiemie Port-ati-Priiwe
De Matteis, A. & Co. (Succr. Arthur de -Afatteis) Italienne J)cwt-ati-Prince
Hackenbruch, Hans Allemande Port-au-Prince
I I ambotirg America S. S.
Line Alleiiizmde h)rt-ati-Prinl-e
Hirsch Lemke Alleir-ande Jort-au-Prin.-e
Horn S. S. Line Allemande l'ort-ati-Prince
Luders (Lueders) Ernst Alle!n-,inde 1'ort-au-Prin.-e
Reillbold & Co. Allemande Port-au-Prince et
routes succursales
en Haiti.
R'ode, Georges Allemande St.-Marc
Rosenthal, A. Allemmnde Cap-Haitien
Schmid, jacob Fredrich Allemande
Schutt & Co. Otto Alleimmde Cap-Haitien et routes
sticctirsale z en
Haiti.
Seidel K. & Co. Allelnande Les Cayes
Stomp, Johannes Allemmirle Port-ati-PrmCe
Streltwolf, Gimther Allemande
Teacher, R. Afleinande Cap-Haitieu
Theophile, -Max Heinrich Alleft-jande
Wahl, 11. G. Allemande Port-ati-Prinlce
Haitienne de Banque et de
Placement, (Socik6 Arpad
I)Iesch) Aflemande




BULLETIN DES LOIS ET ACTES 1
Noms Nationalit6 Ville
Haitienuc de iProduits
Phiariaceuitiques, S. A.
Soci&6 (Pharnuacie Buch) Allenzlanc Po rt-au-Prince
Kahils 1-16tel (Kalil \illieliii) Allemiande 1 ort-au- Pr ice
1- iegre1 F'rantz Alleni inde
Somn. Kurt Al leiande
TMarra. Alphonse (A. Marra
& Co. ') Italieime Cap-Haitien
f-'einbold. Georges Allenmande Port-au-Prince
-Roisen. Gustave Allemiande I ort-aui-Princc
Beck., Kuino Allemnde
Beck. Kurt AllernndBeck, Vera Teucier
(Mine. Kuno) Allemiande
Buich. Wilhelm (jr) AlleniandeGrohi. Arthur Karl Alleinmde
Peterson. johannies Allemande
\Veh rle, Lau rent '\llemnunde
Mie. Vve. Ernst Cords Allem inde
Otto, Rlichard Wvilliamn Allemande
Bata Shoe Co.. Inc. Tehecoslovaque Port-an-Prince
Bartsh. Will,% Alleimande Port-au-Prince
Boette,,.er. Rainer Allemiande Port-au-Prince
Bus~h. Beckniver Allemande Port-au-Prince
Cap~rio. Dr. Raphael Italienne Port-au-Prince
CasaleL Sivo .ienne Port-au-Prince
Farano. Fausto Italienixe !C;.q-Haitien
Farano. Nicolas Italienne Cap-Haitien
Farano, Oro] Italieuiie Cap-Haitien
Farano. Vir-ilio Italienne Cap-Haitien
Farber, Alftred Auitrichienne Pktioii-\ille
Freda. M~ap) Itadienne I'ort-au-1'rinie
Freda. Nicoul ine Itali anne Port-au-Prince
(aetjen RaUoul Allem-ande P1ot-anL-Pr-iiI1C
. >ldsiiith. Robert Allemainde Port-au-Prinice
(intt. \Willy \lUleniande Port-au-Prince
1I achrer. 1-einrck Allemiande Port-au-Price
Heiuke. Egoni Allemiande Port-ait-I rince
IMci n. W\alter A\llemiande




12 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
HornS Nationalit6 Ville
Langenschwartz, WValter Von Allemnde Port-an-Pritice
I ~enike, Ernist Allemin.nde [Port-au-Prince
jLemilartt, Mlartin Allemnande
1.l-e, .Siegfried Allemnande Port-au-Prince
I Aeschorn. Carlos Alien( tInde
A.g1 iJoseph Italienile Port-au-Prinice
i\ ainione, Luigi Itnlielile Port-au-Prince
fletoja. 1-erniano [talicunwe Port-au-Prince
Hennia, Attilio Italienlie Port-au-Prince
Rilper, Joachimn A'llemnandc Saint-Xlarc
R'oggenkaiiip, Hans Allemande Saint-i\arc
Salimbnene, Edoardo Italieiine Port-aui- Prince
tjno, -Rekuro Japonaise
Vitale, Mario ItaIlellI)e Pktion-Ville
\\ehder, Georges Allemantide Port-au-Prin1ce
WXerner, Peter Allemlande Mirago~ne
Wiesel, Julius Allen.,inde Po rt-an P)ri nce
Schnmid, Fits Allernande -Port-au-Prince
tVIatteis, Atila Italienne Port-au-Prince
L ajat, Louis Fran~zaise Port-au-Prince
Lajat & Co. Fran .aise Port-au-Prince
Mainione et Fits, Fran~oi- !talienne Port-au-Prince
Salimb~ne Frires ItalieiI Port-au-Prince
Seims Alexandre Alleniandre Saint-M\'arc
Haehiner Georges Allemiande Port-au-Prince
1\fasucci, Hector Italienne Cap-Ha~tien
Casale & Fits, Co. ltalienntc
Port-au-Prince, Ie 16 octobre 1942.
N. 304
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
VUi les articles 130 et 35 de la Constitution;
Nru la Ioi dui 4 Juillet 1933' stir l'Enregistrenient et la Conservation cl& Hypotli~ques;




BULLETIN DES LOIS E-r ACTES 13
Consid6rant (Iti'il y a lieu de compl6ter les dispositions de Farticle premier de la loi dti 4 juillet 1933 et de d6charger le Directeur G6n6ral de I'Enre-istrement et des Hypotli<ies de totites respolisabilit6s envers les particuliers en ce qui concerned les actes accomplish par lui en cette quality deptiis la date de la susdite loi ., ptiisqtie suivant la 16gislatimi en vig-tietir. il ii'est qti'tiii fmictionnaire relevant (Iti D6partemetit des Fiiiances
Stir le rapport du Secr6taire d'Etat des Finances;
Et apr s d6lib6ration du Conseil des Secr6taires d'Etat;
Et avec I'approbation dti Comit6 Permanent de I'Assembl6e 'Nationale;
DECREE:
Article ler.-L'article ler. de la loi dti 4 juillet 193") est ainsi complk6:
<
< Le Directetir G6n6ral de I'Enregistrenieut et des Hypoth ques est << charge de la perception de totis les droits d'enregistrement, de trans<< cription d'hvpoth qties aiiisi que des amends atix(Itielles cet imp6t << potirra donner lieti., stlivant les formes et conditions ci-apr s d6ter<< mines.
< La respoiisabilit6 de ce fonctionnaire n'est engage A Foccasioii << des actes accomplish par Itii sotis 1'empire de la loi dti 4 juillet 1933. << ni nie ant rieurenient ati present d6cret-loi, qti'envers I'Etat, soi<>
Article 2.-Le present D&ret-Loi abroge routes lois, ou dispositions de lois. totis D6crets-lois ou dispositions de D6crets-lois qui lui sont contraire, et -sera ex6cut6 i la dili-ence dti Secr6taire d'Etat des Finances.
Doni-I6 au Palais National, a Port-au-Prince. le 6 Septembre 1943,
-m 140 me. de Vhid6pen dance.
FLIF LFSCOT
Par le Pr6sident:
I-e Secr6taire dT--tat des Finances: ABEL LACROIX
Par atitorisation du Coniit6 Permanent de I'Assenibl& Nationale. donn6e le 10 Septembre 1943.
Le President du Covnit6 Permanent de I'Assernbl6e Nationale: NENTOURS




BULLETIN DES LOIS ET ACTES
AU NOM DE LA REPUBLIQUE
Le President de ]a R61mblique ordonne que le D6cret-Loi ci-dessus olt revkti du Sceati de la R61niblique, imprim6, ptibli6 et ex6cut .
Doim6 aii Palais National, i Mrt-aii-Prince. le 15 Septlembre 1943. an 1406me. de l'Ind6pendance.
E L I E LESCOT
1'ar le Pr6sident:
Le'Secr6taire d'Etat des Finances, du Commerce
et de I'Economie Nationale: ABEL LACROIX Le SecrEtaire d'Etat de Mnt rieur, de la justice et de la D fense Nationale: VELY THEBAUD Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext rieures et des Cults: GERARD LESCOT Le Secr6taire d'Etat de I'Instruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: MAURICE DARTIGUE
Le Secr6taire d'Etat des Travaux Publics: Th. J. B. RICHARD
IN 3 0
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vu les articles 30 et 35 de la Constitution :
N'tt les article-, 3' et 5 de la l.oi stir le Budget et la Comptabilit6 Pliblique;
Consid6rant qti'il est urgent de pourvoir A Finsuffisance (Ifiment constat e du credit de l'article 274 du B tidget de I'Exercice 1942-1943
Sur le rapport du Secr6talre d'Etat de Flnt6rieur:
De Favis 6crit et moti%-6 dit Secr6taire d'Etat des Finances;
Apr s d6li-b6ration en Conseil des Secr6taires d'Etat;
Et avec Vapprobation du Comit6 Permanent de I'Asseiiibl6e Nationale;
D6cr6te:
Article ler.-Un credit suppl6mentaire de TROIS TMILLE GOURDES QUARANTE CE NTIAIES (Gdes. 3.000.40) est otivert A Farticle 274 du Budget potir assurer le pavement des frais occasions par 1'exp6dition des cAbles, t6l6grammes et letters.




BULLETIN DES LOIS ET A(-TFS 15
Article 2.-Les voies et moves de Ce cl-Mit 4eroiit cotiverts par les disponibilit6s dii Tr6sor Public.
Article 3.-I.e present Weret-Loi sera I)iil)li6 et ex6cut6 it la dili,gence des Secr6taires (IT-Itat des F inaiices et de llnt6ricur, chacun 'n ce qui le concerned.
,.,Donn6 au Palais National, a Port-au-Prince. le 6 Septembre 1943, an 140 iiie. de Il nd6pen (lance.
ELIE LESCOT
Par le Pr sident
Le Secr6taire d'l-,'tat des Finances: ABEL LACROIX Le Secr6taire d'Etat de l'Int6rieur: VELY THEBAUD
Par authorization du Cornit6 Permanent de I'Assenibl6e 'Nationale, donn6e le 10 september 1943, an 140 me. de Flnd6pendance. Le Pr silent du Comit6 Permanent de I'AssemWe Nationale: NEMOURS
A L T
NOM DEE LA REPUBLIQUE.
Le Pr sideiit de la Wpublique ordonne que le D cret-Loi ci-dessui;
-- oit reVku du Sceau de ]a Wpublique, imprim publi6 et exkut6.
Donn an Palais National. it Port-aii-l)rince. le 15 Septenibre 1943,
- -m 140 .me. de l'Ind6pendance.
Par le Pr6sident:
Le Secr6taire d'Etat des Finance-,, du Commerce
et de FEconomie Nationale: ABEL LACROIX Le Secr6taire d'Etat de l'Int6rieur, de la justice et de la D6fense Nationale: VELY THEBAUD Le Secr6taire d'Etat des Relatiotis Ext rieures et des Cults: GERARD LESCOT Le Secr6taire d'Etat de l'Instruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: 'MAURICE DARTIGUE
Le Secr6taire d'Etat des Travaux Publics: Tb. J. B. RICHARD
N o. 3(X)
D E C RE T L VO 1
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE 1.4 REPUBLIQUIF
Vu les articles 30 et 35 de la Constitution;
Vu les articles 3 et 5 de l1a loi stir le Budget et ]a Comptabilit6 Pu-




16 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
Consid6rant qu'il est urgent de pourvoir A Finsuffisance dfiment
I
constat6e des credits des articles 090, 689, 626, 621, 682 et 683 du Budget de 1'exercice en cours
Stir le rapport (III Secr6taire d'Etat de ]'Instruction Publique;
De l'avis 6crit et motiN,6 dil Secr6taire d'Etat des Finances ;
Et avec l'approbation (III Comit6 Permanent de I'Assembke Nationale
Werke
Article ler.-Il est overt A ]'article 690 (111 Budget tin cr&lit suppl& mentaire de DIX SEPT MILLE OUATRE CENT OUARANTE NEUF GOURDES ET QUARA N DEUX CENil-MES (Gdes 17,449.42) <>
Article 2.-Il est overt A I'article 689 du Budget un credit supp16memaire de OUATRE -MILLE DEUX CENT SOIXANTE TROIS GOURDES ET DEUX CENTLMES (Gde.;,. 4.263.02) <>.
Article 3.-Il est overt A Farticle 626 du Budget un credit supp16nientaire de MILLE SIX CENTS GOURDES (Gdes. 1.600.00) <>
Article 4.-Il est overt ]'article 621 du Budget un credit supp16mentaire de -MILLE- Cl.NOUANTE GOURDES (Gdes. 1.050) 0,fobilier Scolaire>>.
Article 5.-Il est overt A I'article 682 du Budget un cr6dit suppl& mentaire de CINQ CENTS GOURDES (Gdes. 500.00) <>.
Article 6.-Il est overt A Farticle 683 du Budget un credit supp16mentaire de TROIS CENT SOIXANTE GOURDES (Gdes. 360.00) <>
Arti-cle 7.-Les xroies et moyens de ces credits seront tir s des disponibilit6s du Tr6sor Public.
Article S.-Le present D6cret-Loi sera ptibli6 et ex cut6 ]a diliI'llgence des Secr6taires d'Etat de FInstruction Publique et des Finances, chacun en ce qui le concerned.
Donn au Palais National, Port-a u- Prince, le 31 Aofit 1943, an 140 me. de l'Ind6pendance.
F-1.1H I.HSCOT
Par le Pr6sident:
Le Secretaire dEtat des Fiiiances: ABEL LACROIX
Le Secr6taire d'Etat de FInstruction Publique: MAURTCE DARTIGUE




BULLETIN DES LOIS E'l ACTES 17
Par autorisation du Comit6 Permanent de I'Assembl e Nationale, donn6e le 10 Septembre 1943. Le Pr silent du Coniit6 Permanent & F.-\s-,embl6e Nationale: NEMOURS
AU NOM DE LA REPUBLIQUE
le President de ]a R61)ublique ordonne que le Dkret-Loi ci-dessus I 1
7'()it revku du Sceall de ]a R6publique, llilprim6, ptil)li6 et execute.
Donli6 all Palais National. A Port-au-Prince. le 1.5 Septembre 11943, an 140 iiie. de I'llid6pendalice.
FUE LESCOT
Par le Pr .sideiit:
Le Secr taire d'Etat des Finanecs, du Commerce et de FEconomie Nationale: ABEL LACROIX
Le Secrkaire d'Etat de I'Instruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: MAURICE DARTIGUE
Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext rieures et des Cults: GERARD LESCOT Le Secrkaire d'Etat de Hnt rieur, de la justice et de la D fense Nationale: \'FLY THEBAUD
Le Secr6taire d'Etat des Travaux Publics: Th. J. B. RICHARD
No. 319
ARRETE
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vu ]'article .3- de ]a Constitution:
Vu les articles 4 et 5 de la tol stir le Budget et ]a Comptabilit6 Publique ;
Consid6ralit qu'll y a lieu d'aider ]a construction (Ftine Chapelle L, Port-de-Paix
Consid6rant qu'll y a lieti d'entreprendre des travau.\ de r6paration a VE,,fise dii Troll
Consid6rant qu'll ii*y a pas d'allocation pr6vtie A cette fin all Budget de 1'exercice en cour-;. et qdil est urgent d'y poiirvoir:
Sm le rapport du Secr6taire d'Etat des Ctiltes;




18 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
De l'avis crit et niotix'6 du Secr6talre d'Etat des FinaiiceEt apr s d6lib ration en Conseil des Secr6taires d'Etat
Arl-ke:
Article ler.-Il est divertrt au D parteiiient des Cultes un cr dit extraordinaire de DIX MILLE (X)URDES (G. 10.0W.00) potir ]a construction (Ftine Chapelle .1 Port-de-Paix.
Article 2.-11 est avertt ati l)6partement des Cultes tin credit extraordlilaire de DOUZE MILLE ()UATRE CENT SOIXANTE TROIS GOURDES (G. 12.463.00) potir entreprendre les travaux de reparation de I*Eglise du Trou.
Article 3.-Les N-(..)ies et nioveils de ces credits seront tir6,;,, des dispunit)iiit6s (it, 'rr6sor Ptimic.
Article 4.-Le pr ,sent sera piibli et ex&ut6 A la diligence
des Secr taires, d'Etat des Finances et des Cultes. chactin en ce qui le concerned.
Donn6 ati Palai,; Natioiial, t Port-au-Prince, le 14 Septembre 1943, an 140 me. de l1nd6pendaiice.
1,ESCOT
Par le Pr sldeiit:
Le Secr6taire d'Etat des Finances, dil Commerce et de I'Economie Natioiiale:.;ABEL LACROIX Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext6rieures et des Cults: GERARD LESCOT Le Secrkaire d'Etat des Travaux Publics: Th. J. B. RICHARD
Le Seer6taire d'Etat de I'histruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: MAURICE DARTIGUE
Le Secr6taire d'Etat de FInt6rieur, de la justice et de la D6fense -Nationale: VELY THEBAUD
' o. 320
ARRETE
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vu Article 35 de la Constitution:
N'ti I'Acte Constittitif et les Statuts de ]a Sncik6 Anonvnie d nonlni e <>.




BULLE'rIN DLS 1_01S ET ACT11"'S 19
Vu les articles 29 a 37, 40 et 45 (lit Code de Commerce,
Sur le rapport (lit Secrkaire d'Etat des Finances, du Commerce et de l'I'ewionde 'Nationale:
A I ,' R F" H
Article ler.-F-t et demure autoris6e ]a Socik6 Anonyme d6nom. m6e <>. Socik6 de Pensylvanie avant son si ,,e social it Philadelpliie. Etat de I)ensylvanie, Etats-'Unis d'Ain rique.
Article 2.-Sont approuv6s, pour sortir leurs effects en tout cc qui n'e s t 1) a s contraire aux lois d'Haiti. les Actes publics de 1'autorit6 de I'Etat de Pensylvanie important constitution de <>.
Article 3.-La pr sente authorization pourra kre r6voqu e en cas de violation des lois oti de non execution des obligations qui de'rivent de sa constitution ou de ses stattits, sans prejudice des dommages-int rks enters les tiers.
Article 4.-Le pr sent Arrk6 sera ex6cut6 A la diligence du Secr6taire d'Etat des Finances., du Commerce et de I'Economie Nationale, apr s publication dans le Monitetir, journal Officiel de la Wpublique d'H ai t i.
Donn au Palais National, a Port-au-Prince, le 24 Aofit 1943, an 140 me. de l'Ind6pendance.
FLIF LESCOT
Par le Pr6sident:
Le Secr6taire d'Etat de:, Finances, du Commerce
et de I'Economie Nationale: ABEL LACROIX
DISCOURSE
PRONOUNCE PAR S. E. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
A OCCASION DE INSTALLATION DE
VINGENIEUR LOUIS DECATREL Directeur G6n6ral du S N. P. A. et E. R.
Mes chers Amis.
En tenant personnellement prockler ii installation du nouveau Directeur G6i ral dti Service National de la Production Agricole et de I'Enseiglienient Rural, j'ai tenu z! marquee 1'int6r t particular que je porte A cette branches de I'Administration Publique.




20 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
Aucune consideration Wordre sentimeiital ii'est -'I la base de ]a d6niarche actuelle du Clief de FEtat qui ii'a pas k6 agi par 1'amiti6 dans le choix qu'il a fait de Monsieur Louis 1)6catrel pour administer ce Service atiquel. pour la p1tipart. vous appartenez deptlis nonibre Waiin6es et auquel vous devez continuer ]a collaboratiOll que vous lui avez totijours accord6e.
Le choix que j',,.i fait de -Monsieur D6catrel coinine Directeur G& n6ral du Service National de la Production A-ricole ne ni'a k6 dict6 que par ]'opinion que je ine suis faite de Itii, sans qti'il s'en soit jamais dout6. en le suivant aux divers posters oii il a eti a employer ses activit6s.
J'al eu Foccasion de me faire de hii Yid6e qti'il est compkent et qu'il a le sens r6el de la collaboration qui doit existed chez notis entre I'lla'itien et I'Am6ricain si notis d6sirons sinc&rement et rapidenlent 6voluer.
Cest tin truisine que de dire que les Etats-]Unis d'Am rique sont le reservoir par excellence de ]a technique et de ]a science. Nul, A mon avis, ne petit mettre en doute que les Etats-Unis constituent 1'endroit id6al, oii les jeunes de chez nous, ceux qui doivent remplir les cadres que notis votilons constittier, petivent acqu6rir les connaissances qu'ils atiront A niettre au service de la collectivist ha*itienne. Atissi, personnel ne doit perdre de vue qu'une collaboration siiic&re. honnke et digne avec I'Am6ricain, notis rend habiles A b6n6ficier des advantages certain, qu'aucun atitre pays ile petit nous offrir.
En appellant 'Monsieur D6catrel a ce nouveau poste. o je trends plaisir A Finstaller. j'ai le sentiment d'y avoir plac6 tin jeline, s6rieux et compkent, dont I'adinin i st ration sera heureuse, d'autant plus que votis Itii atirez accord tine collaboration active et lovale, tout en reconnaissant en Itii le chef responsible de cet important Service de FEtat. je place en 'Monsieur D6catrel, nia plus grande confidence. 11 a I'autorit6 n6cessaire pour r6ajtister, d'accorder avec le Secr6taire d'Etat de I'Agriculture, tout ce qui Itii paraltra ii6cessiter tine r6forine.
L'importance du Service National de ]a Production A-ricole et de ITAiseignenient Rural, potir tout homine honnke est indisputable. Elle votis est 6vidente, je le sais. Aussi bien, j'aimerais A y trouper Lin esprit d'entr'aide et de solidarity. cet esprit d'equipe, grace ati(Itiel on petit accomplir des chooses grades et durables.
Cest dans votre unique int6rk que je tiens ce lanCra-e. car totis ici, tant que votis kes. vous repi-6sentez la garde montatite. celle i ((tii




BULLETIN DES LOIS E-E ACTLS 21
seront confines les destln es de ce 1)avs. destinies que vous vou,- devez de rendre belles et de garden strictenlelit dans la ligne des beatit6s (jul pr6sid retit i iiotre naissance.
C'est ell joi-nant vos efforts. en les reii(latit harinonleux. ell limitallt votre individualism aux besoins imp6rieux de la coniniunaut6 partictilariste a laquelle vous apparteriez. que votre Service illiposera le respect atiquel il a droit et m6ritera toute ]a consid6ratiou et toute 1'estime de ceux qtii ont plac letir confidence ell vous potir le ineilleur devenir de ]a collectivist ha*itienne.
Un travail actif et s rieux dans ]a lovaut6, telle doit kre votre devise.
DISCOURSE
DE S. E. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
A OCCASION DE INSTALLATION DU CAPITAINE ROY,
COMMANDANT DU CORPS AVIATION DE LA GARDE WHAITI
'N f e ssietir--; les Officiers.
C'est en ma quality de Chef de routes les forces haitiennes que j'ai tenti a venir personnellement proc6der A Finstallation du Chef responsable de notre Corps d'Aviation, actuellement en formation.
En pr6sidant la c6r6monie qui se d6roule en ce moment. j'ai voulu, deviant ses collaborators et fr res d'armes, f6liciter, comme il le m6rite, le Lieutenant Edotiard Roy. nouvellement promu au grade de Capitaine, Commandant du Corps WAviation de la Garde d'HaRi. de la performance remarkable qu'il a accomplice et qui. au plus haut point, a plu au Chef de la Nation et qui. de surcroit, fait honneur i la Garde d'Haiti.
1\1a pr6seiice ici a aussi pour but de marquee mon d slr que 1'on reconnaisse chez le Capitaine Edouard Roy le jeune Chef de ]'Aviatioil Haitienne. en qui le President de ]a R publique a pleine et etiti6re confidence.
Ell le plaqant a ce poste. je veux qu'avec lui tout le mouide sache qti'aucun sentiment d'amiti 6 personrielle ne m'a dict6 mon choix. En falsaut b6i ficier le Lieutenant Roy de cette promotion. setil lila fait agir un sotici de jtistice.




22 BULLETIN DES LOIS ET ACTES,
, En cette circonstance, je demanded ati Capitaine Roy de totijours
faire niontre de la plus grande correction, de la plus grande impartia146, de ]a plus grande courtoisie et du plus grand s6rieux tant dans ses rapports avec les inembres de I'Arin6e et de la Marine des Etats Unis actuellement en service en Haiti. avec lesquels doit existed tine cOllaboration parfait, qti'avec les members des diff6rentes Organisations de la Garde d'Haiti.
Ce sont totites qualit6s par quoi se distinguent les vrais chiefs et que notis Wavons jainais inaiiqti de trotiver en Itii.
No. 321
ARRETE
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vu Article 35 de la Constitution:;
Vu les articles 4 et 5 de la Loi stir le Budget et la Coniptabilite Publique;
Consid6rant qu'il y a lieu d'entreprendre des travaux de r paration a I'Ecole des Fr res de la Grande Rivi re du Nord;
Consid6rant qti'il n'y a pas Wallocation prevue a cette fin an Budget de I'Exercice en cours, et qti'il est urgent d'y pourvoir;
Stir le rapport du Secr6taire d'Etat de l'Instruction Publique;
De Yavis 6crit et motive du Secr6taire d'Etat des Finances;
Et apr s d6lib6ration en Conseil des Secr6taires d'Etat;
Arrke:
Article ler.-Il est otivert au D parteiiieiit de ]'Instruction Publique tin credit extraordinaire de Netif Cent Quarante Gotirdes (Gdes, 940.00) qui sera affect i des travaux de reparation A I'Ecole des Fr res de la Grande Rivi6re du -Nord.
Article 2.-Les voies et moyens de ce credit seront tir6s des disponibilit6s dii Tr6sor Public.
Article 3.-Le present Arrk6 sera public' et ex6ctit6 i la dili-eiice des Secr6taires d'Etat de l'Instruction Publique et des Finances, cliactin en ce qtii le concerned.




BULLETIN DES LOIS ET ACTES 23
Oonn au Palais National, it l'ort-an-Prince, le 14 Septembre 1943, an 140 me de l'Ind6pendance.
1, F, _," COT
Par le Pr6sident:
Le Secr6taire d'Etat des Finances, du Commerce et de I'Econoniie Nationale: ABEL LACROIX
Le Secr6tairc d'Etat de Hnstruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: MAURICE DARTIGUE
Le Secr6taire d'Etat de l'Int6rieur, de la justice et de la D6fense Nationale: VELY THEBAUD Le Secrkaire d'Etat des Relations Ext6rieures et des Cults: GERARD LESCOT Le Secrkaire (FEtat des Travaux Publics: Th. J. K RICHARD
No. 322
ARRETE
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vii l*article 35 de ]a Constitution :
N)i les articles 4 et .5 de ],I h)i ,;III- le Budget et ]a Compiabilit6 hiblique -,
Consid6rant qii'il y a lieu de r parer les voitures de la Direction (;, n rale de YEnsei-lienient Urbaln et de fare 1'acquisition de prices;
Consid6rant qu'il n'y a pas (Fallocation pr6vue A cette fill all Btld"et :75
de YExercice en cours, et qti'il est tir-ent Wy pourvoir
Sur le rapport du Secr6taire d'Etat de YInstruction Publique
De Favis 6crit et nioti-,6 du Secr6taire d'Etat des Finances
Et apr s d6lib6ration en Conseil des Secrkaires d'Etat
Arrke:
Article ler.-Il est otivert all D partenient de YInstruction Publique tin cr-6dit extraordinaire de DEUX -MILLE SIX CENTS -ourdes (Gdes. 2.6W) pour achat de pneus et reparations des voittires de ]a Direction G6n6rale de FEliseigilement Urbain.
Article 2.-I-es voies et moyens de ce credit seront til-6,-; des dispon1bilites du Tr6sor Public.
Article 3.-T-e present Arrk6 sera publi et ex6cut6 A la diligence des Secrkaires d'Etat de FInstruction Publique et des Finallce ;, chacun en ce qui le concerned.




24 BULLETIN DES LOIS ET ACTE
Donn6 an Palais -N-ational, A Port-a ti-Prin eel, le 20 Septembre 194'), an 140 .me de Flnd6pendance.
LESCOT
Par le Pr6sident:
Le Secr6taire d'Etat des Finances, du Commerce et de FEconoinie Nationale: ABEL LACROIX
Le Secrkaire d'Etat de I'Instruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: -MAURICE DARTIGUE
Le Secrkaire d'Etat des Travaux Publics: Th. J. B. RICHARD
Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext6rieures et des Cults: GERARD LESCOT Le Secr6taire d'Etat de l'Int6rieur, de la justice et de la D6fense Nationale: VELY THEBAUD
No. 323
ARRETE
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vii I'article 35 de la Constitution
Vu les articles 4 et 5 de ]a loi stir le Budget et la Coniptabilit6 Publique;
Consi6rant qu'il y a lieti de faire Yacquisition de mobilier pour deux 6coles des Fr res du Sacr6-Coeur. aii---; Caves.
ConsWrant qu'il n'y a pas Wallocation pr6vue A cette fin au Budget de 1'exercice en cours, et qu'il y a d'urgence Wy pourvoir,
Sur le rapport du Secr-6taire d'Etat de l'Instruction Publique:
De Favis 6crit et inotiv6 du Secr6taire d'Etat des Finances;
Et apr s d6lib6ration en Conseil des Secr6taires d'Etat;
Arrkc:
Article ler.-11 est overt au 136partement de FInstruction Publique tin crMit extraordinaire de DEUX MILLE CINQ CENTS gourdes (Gdes. 2.500.00) qui sera affect Fachat de mobilier destiny i (leux Ecoles des Fr res du Saci-6-Cocur, aux Cayes.
Article 2.-Les voies et moyens de ce credit seront tir6s des disponibilit6s (]it Tr sor Public.
Article 3.-Le present Arrft6 sera publi6 et ex6cut6 ;! la diligence des Secr6taires d'Etat de ]'Instruction Publique et des Finances, Chactin en ce qui le concerned.




BULLFTIN DES 1,01', ET VTFS 2 5
Donti ati Palais National, it Port-att-f-'rince. le 20 Septellibre 1943, an 140 nie. de I'llid6pendailce.
F"I'lF I.FSCOT
Par le Pr silent:
Le Secr6taire d'Etat des Finances, dit 'Commerce et de I'Econoniie Nationale: ABET, LACROIX
Le Secrkaire d'Etat de l'Instruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: MAURICE DARTIGUE
Le Secr6taire d'Etat des Travaux Publics: Th. J. 111. RICHARD
Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext6rieures et des Cults: GERARD LESCOT Le Secrkaire d'Etat de l'Int6rieur, de la justice et de la D6fense Nationale: NITELY THEBAUD
No. "24
ARRETE
ELIE LESCOT
PRESIDENT Df LA REPUBLIQUE
Vu I'article 35 de la Coiistittition:
Vu I'Acte Constittitif et les Stattits de la Soci6te Anotiytiie denoiniii6e: ((Haytian American Sugar Company S. A.));
Vu les articles 29 a 137. 40 et 41) (hi Code de Commerce:
Stir le rapport (Itt Seci-6taire d'Etat des Finances. du Conitnerce et de I'Econcmie Nationale;
Arrke:
Article ler.-Est autoris6e la S(-)cl6t6 Anonytite fla'itienne d6noinni6e: ((Haytian American Sugar Company, S. A.)) forni6e, it Port-atiPrince. par Acte Public dat6 du Olize .1iiiii iiii] tietif cent quarante trois et enre-istr6 le dotize des iii nies inois et ann6e. ]WILIelle Socik6 prend la suite des affairs de I'Ancienne Soci&6 Ationyttic Etran-&re d6tiotnni6e: ((Haytian American Sugar Company)), conlille il est stiptiI6 au preinier alin6a de I'article 4 de I'Acte Constittitif ci-apr s ptlbH.
Article 2.-Swit approtiv6s, sotts les reserves et dans les 11inites de la Constittitimi et des 1()is de ]a R ptibliqtie. I'Acte Constitutif et les Stattit- de la (lite Socik6. constat6s par Acte Public tit rapport de 'Mes. Etistache E(k)ttard K6nol et son Coll&-tie, 'Notaires -.'( Port-ati-




26 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
Prince, respect i lenient patelit6s et identifies aux Nos. 75092-278 et, 75042-Al4l, pass6 le Onze juin inil netif cent quarante trois et enre,,,-istr6 le Douze des ni&mes inois et anne'e.
Article 3.-La pr6sente atitorisation donne'e potir sortir son plein effet, sotis le5 condition.-, fixes it I'article 2 ci-desstis, potirra kre r6voqu6e pour les causes et inotifs y contents, sans prejudice des doinmages-int6rks enters les tiers.
Article 4.-Le present Arr t6 sera public i la diligence du Secre'taire d'Etat des Finances, du Commerce et de I'Economie Nationale ainsi que I'Acte Constittitif, les Stattits de la (lite Socih6 et la letter en date du 10 Septeinbre 1943 adress6e ati Secr6taire d'Etat des Finances et du Commerce par les fondateurs de ]a (lite Soci6t6.
Donn6, i Port-au-Prince, au Palais National, le 20 Septembre 1943,
-in 140 me de YInd6pendance.
ELIF 1,ESCOT
Par le Pr6sident:
Le Secrkaire d'Etat des Finances, du Commerce et de I'Economie TKationale: ABEL LACROIX
No. 32
ARRETE
ELIE LESCOT
PRESIDENT OF LA REPUBLIQUE
Vu ]'article 35 de la Constitution :
Vti les articles 4 et 5 de la loi stir le Budget et la Coiiiptablllt Publique :
Consid6rant qu'il y a lieti de souvenir aux frais de voyage, de s6jour et Wentretien de boursiers a YEtranger;
Consid6rant qti'il n'y a pas Wallocation pr6vue A cette fin an Btidcet de Yexercice en cours, et qu'il est tirgent d'y pourvoir:
Stir le rapport 6crit et moth-6 du Secr6taire, d'Etat des Finances
Et apr s d6lib6ration en Conseil des Secr6taires WFtat
Ari-ke:
Article ler.-Il est otivert ati D6partement des Finances tin credit extraordinaire de NEUF MILLE DEUX CENT Cl",'\OUANTE




BULLETIN DES LOIS ET ACTES 27
GOURDES (Gdes. 9.250.00) potir frais de voyage de s6jour et d'entretien de boursiers A 1'6tranger.
Article 2.-L.es voies et moyens de ce credit seront tir6s des disponibilit6s du Tr6sor Public.
Article 3.-Le present Arrk6 sera pul)H6 et ex6cut6 la diligence du Secr6taire d'Etat des Finances.
Donn6 au Palais National, Port-au-Prince. le 23 Septembre 1943, an 140 me de ]'Ind6pendance.
F-l-lE. LESCOT
Par le Pre'sident:
Le Secrkaire d'Etat des Finances, du Commerce et de I'Econornie Nationale: ABEL LACROIX
Le Secrkaire d'Etat de l'Instruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: 'MAURICE DARTIGUE
Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext6rieures ct des Cults: GERARD LESCOT Le Secr6taire d'Etat des rravau-x Publics: Th. J. B. RICHARD
Le Secr6taire d'Etat de 1'lnt rieur, de la justice et de la 136fense Nationale: VELY THEBAUD
S0US-SECRET.-\R1Ar UETAT A ]-.,% PRESIDENCY C0'-\E\ft'x10UFA l'occasion de ]a remise au Pr silent Lescot du dipl6ine de Docteur en Droit <> que I'Universit6 Laval de Qii6bec a d6cern6 mi Chef de I'Etat le Gotivernement canadien. par Yentrenlise du Ministry britannique *i Port-au-Prince, a officiellenlent invite le 1'r silent de ]a Wpublique WlTaiti .1 Ottawa, (1'oii il se rendra it Oti6bec.
En raisoii de ce voyage, le Chef de YEtat. A partir Waujourd'htli, a char-6 le Secr6taire d'Etat de Yfnt6rietir. M. \161v Th6balid, de ]a 1)r6sidence du Coiiseil des Secrkaires d'Etat.
Palais ',\Tati(.)iial, 22 Septembre 194.3.




BULLETIN DES LOIS ET ACTES
28
ARRANGEMENT INTERVENE entre le
GOVERNMENT HAITIEN
et le
GOVERNMENT BRITANNIQUE
Conform6ment aux prescriptions du D6cret-Loi dil 11 Septembre 1942 d6teriiiiiiant les couditiolis dans lesquelles 1'eii-lbauchage de travailleurs haitiens pour 1'6tranger peut kre autorisE, et apr s d6lib6ration du Conseil des Secr6taires d'Etat, les Notes ci-dessous ont k6 6chan-6es entre la Ugation Britannique A Port-au-Prince et la, Chancellerie ITa"itienne pour arrker les conditions de Fembanchage par la West India Chemicals Ltd. d'un interpret et de vin-t ma ons haitiens deviant partir travailler A Inague, Iles Bahamas.
ACCORD
British Le-ation,
Port-au-Prince,
September 16, 1943.
.\11onsicur le Sccrkaire d'Etat.
J'ai 19homieur de me r f6rer A ma pr6c6dente communication du 20 Ao it dernier qui a eu pour objet de solliciter dii Gouvernelilent Haitien I'antorisation pour ]a West India Chemicals Ltd. d'enlbaucher, Tiia,-,ue movennant des conditions d6termin6es vin-t maqons ha'itiens et iin interpret.
Votre Excellence avant bien voulu nie faire connaitre, en r6ponse, dans sa Note dil ler. September en cours, A quells conditions Son Government accepterait d'ailtoriser le depart des travailleurs susnientionn6., il iii'a k6 agr6able. dans ma letter du 10 du in nle mois de Lill faire savor qtle ces conditions 6taient accept6es par le Gouvernement des Bahamas.
J'ai Fhonneilr, en cons-6quence. d'adresser A Votre Excellence la pr6sente. laquelle ainsi que ]a r6ponse favorable de Votre Excellence constitneront iin Echange de Notes destiny A consacrer I'accord iiiterl%7eiiii entre nion Gouvernement et celui de Votre Excellence, aux conditions suivantes:
1) Les vin-t maqons. de ni me que l'interprke, seront ellibaticli6s par la West India Chemicals Ltd. pour mie p6riode de trois mois, en vue d'effectuer des travaiix A Inague:




BULLETIN DES LOIS ET ACTES 29
2) Durant ladite p6riode de trois mois les personnel sus-illentionn6es seront exeniptes des frais de transport aller-retour et de ceu.x relatifs i leur nourrittire et A leur logement;
3) Le salaire de Yinterprke est fix A $2.50 (nionnaie ani ricaine) par mois; celui des ma ons $ 3.00 (monnaie am6ricaine) par jour (hirant la p6rlode de leur embauchage;
4) L'interprke et les ma ons doivent kre bien traits pendant le temps de letir embatichage;
5) Si, en cas de force majeure, il devenait impossible A ]a Coillpatrllie de les rapatrier dans le d6lai pr vu, il sera vers A ces citoyens
1
haitiens, pour le temps de leur s6jour forc6, des indenmit6s repr6sentant ]a molti6 du salaire atiquel ils avaient droit lors de leur en-ihanclia-e;
6) La West India Chemicals Ltd., n'est pas assure centre les accidents dont ses employs pourmit kre victims; cependant dans tine telle 6venttialit6, la Compagnie prendra soin de ses employs
7) 11 est bien entendu que les questions non pr vues dans le present accord seront r (Yies par les dispositions dLi D6cret-loi du 11 Septembre 1942 (Iiii kablissent les conditions auxquelles est sounlis 1'emhauchage de travailleurs haitiens Fkran-er.
je saisis cette occasion pour renotiveler A Votre Excellence, Monsietir le Secrkaire d'Etat. les assurances de ina haute consideration.
S : A. A. L. TUSON
Son Excellence
Aloiisicur G6rard Lescot
Sccrkairc d'Etat des Relations Ext retires.
Port-au-Prince.
Afon:4ietir le Afini ,tre.
J'ai I'lionnetir d'acciiser reception de la 'Note dii 16 Septeilibre par laqnelle en se r6f6rant A Sa pr6c6dente coiiinninication du 20 Aol5t dernier et anx conditions que cette Seci-kairerie d'Etat lui a fait connaitre, en r6ponse, an nom dil Gotivernenient Haitien en vue d'autoriser Yembaiichwze. pour Inacrue, par ]a West Tndia Chemicals Ltd. de vingt ma ons haitiens et (Fun interpret, Votre Excellence a bien voillu me faire savor que les observations dii Gotivernemetit Haitien 6taient agr66es par le Gotiverneineut des Babainas.




30 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
J'ai Flionneur. en cons quence ., d'adresser A Votre Excellence ]a pr6sente qui a pour objet de Lui faire connaitre ]a r6ponse favorable du Gotivernement Haitien et de constitute avec la pr6c dente communication de Votre Excellence, un Echange de Notes destiny A consacrer ]'accord intervene entre mon Gouvernement et celui de Votre Excellence, aux conditions suivantes:
L-Lcs vin-t maqons de m6iie que l'interprke seront embauch6s par la West India Chemicals Ltd. pour une p6riode de, trois mois., en vue d'effectuer des travaux A Inague.
2o.-Durant ladite p6riode de trois mois, les personnel sus-mentionn6es seront exempts des frais de transport aller-retour et de ceux relatifs A leur nourriture et A leur logement;
3o.-Le salaire de l'interprke est fix6 'a $ 250 (monnaie am ricaine) par mois, celui des macons A $ 3.00 (monnaie am ricaine) par jour durant la p6riode de leur embauchage,
-1-o.-L'interprke et les ma ons doh-ent kre bien traits pendant le temps de leur embauchage
.So.-Si. en cas de force majeure, il devenait impossible ]a Compagnie de les rapatricr dans le d lai pr6vu A sera vers6 A ces citoyens haitiens. pour le temps de leur s6jour forc6 des indemnit6s repr6sentant la moiti6 du salaire auquel ils avaient droit lors de leur en-1bauclia,-e ,
6(-).-I.,a West India Chemicals Ltd. n'est pas assure centre les accidents dont ses employs pourront kre victims. cependant, dans une telle veiitualit6, ]a Compacnie prendra soin de ses employs;
7o.-11 vst bieii eutetidu que les questions non pr6vues dans le pr6sent accord seront r6gies par les dispositions du D6cret-Loi du 11 September 1942 qui kablissent Ics conditions auxquelles est soumis I'cinbauchage de travailleurs haitiens 'a 1'e'tranger.
je saisis cette occasion pour renouveler a Votre Excellence. Alonsicur le Afinistre, les assurances de ina hante consideration.
(S) : G6rard Lescot
'-;on ENcellencc
-,I- A. Arthur I-ancelot TUSO'N
Ministre-R6sident de Sa Afajest Britannique.
Port-au-Prince.
Poiir Copie conform:
l-e Chef de Scrvice de ]a Correspondance G6n rale: Louis Aforavia




BULLETIN DFS LOV, i i- c-us 31
No. 307
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vii les articles 30 et 35 de la Constittiti*011:
Vu le (16cret-loi du 10 janvier 1941 ratifiant l'accord sign6 A Washington le 28 Novernbre 1940 et pr6voyant tin syst me de contin,genternent du caf6 export par les pays producers de Fh6inispli re occidental:
Vu Farrk6 du 10 janvier 1941 &ablis-ant tin syst&rne de contr6le des exp&litions de caf6 conting-ent :
Vti le (1&ret-loi dti 7 Juin 1941 nommant ]a Banyie Nationale de la R ptibliqtie d'Flaiti agent du Gotivernernent haitien potir le contr6le et ]a fixation du prix de ventc du caf6 stir les jnarch s niondiaux et le contr6le de sa sortie dti Pays -,
Vu le d6cret-loi du 3' Novernbre 1942 sur Findustrie du caf ;
Con_,id6rant (Iti'd inconibe A I'Ftat Wassurer tine r partition 6qititable des contingents de caf potivant kre plac s stir les inarcli s ext rietirs:
- Consid6rant qu','t d fatit Wenteilte entre les exportateurs, il income
a I'Etat Weinp&her la conclusion de contracts pouvant provoquer tine bais. e iiijtistifi( e des prix dti caf6 haitien:
C*onsid6rant que Ic contr6fe de Findtistrie dit caf6 income aux Services compkents des D6partenients de I'Ag-rictilture et (In Travail, du Commerce et de Mconomie 'Nationale:
Stir le rapport des Secr6taires d'Etat de I'Agrictilture et du Travail, du Commerce et de FEconoinie Nationale:
Ft de 1'avis (fit Conseil des Seci-6taires dEtat
Ax-ce I'approbation du Coinit Permanent de I'Assenibl6e Nationale:
17)6crke :
Article ler.-Les contin-ents ain ricains et atitres dii caf6 scront (16soriiiai- r6partis. cheque ann e. entre les exportateurs (Maiti. par tine Commission d6nonim6e Commission du Contingentement et du Contr6le de I'Exportation du CaU et compose du Sous-Sect-6taire d'Etat au D6partenient du Commerce et de I'Econoniie 'Nationale, du Directetir G6116ral du Service National de ]a Production A,-ricole et




BULLETIN DES, LOIS ET ACTES
de 1'.Enseiniement Rural (lit Clief de ]a Section (ITconomie Rurale, (Ili Contr6leur des Entreprises Industrielles et A-ricoles et dli Clief de ]a Section de Caf6 ail (lit Service.
Article 2.-La r6partition de tout contingent de caf6 sera bas6e sur la production de cheque r6-ion. les facilities de transport de cette r ,ylon aux different ports deportation, l'importance et ]a quality de installations de preparation 6tablies dans cette region oil dans les ports qtii ]a desservent, importance des kablissenients et leurs -aranties finance res. compete tenti de ce qtli est dit atix articles 8/ et 112 du d6cret-loi dti 3 Novembre 1942, et ]a citialit6 (Ili caf6 exp6di6 par cheque exportateur I'aiiii6e pr6c6dente.
Article 3.-Les contin-ents allou6s ne petivent faire l'objet d'aucutie cessioii entre les exportateurs. Dans le cas oil, potir tine raison (tielconque. tin exportatetir lie potirrait pas exporter soil contingent, en totality on en parties. ce contingent ou ]a balance tion exp6di6e fera I'objet (]'tine notivelle r6partition par la Commission pill-, hatit cit6e.
Article 4.-l-orsqu'tin exportatettr atira trausf6r6 soil 6tablisseillent (Ftine place .I title atitre, il perdra le contingent qtii ]Ili avait 6te' allou6 potir la preini re place et 11 lie pourra participer ail contingent de la secoiide (Itie potir atitant qti'il soil possible d'atignienter le colitiii-ent total de cette second place. Toutefois, cette participation lie Iiii collstittlera pas till droit acquis attx r6partitions stibs6quentes, si le conthwent total de sa notivelle place 6tait ramen6 'I soil chiffre alit6rietir oil a un chiffre encore moindre.
11 eii Sera de iii iiie de tout notivel 6tablissenient otivert stir tine t)1ace quelconque, A mohis que ce notivel 6tablissement lie reiliplace un premier (Iiii atira k6 tralisf6l-6 stir une autre place.
Article 5.-I-es dispositions de I'article pr6c6dent lie ',"appliqueront pas aux usines A caf6 qui potirrolit ni iiie b6n6ficier Willie priority dails la r6partition du (Itiota.
Article 6.-Totit exportateur qtii attra accunitiI6. sails une autorlsation pr6alable et 6crite des D6partements d e I'Agrictilture et (lit Travail. (Ili Commerce et de FEconomie Natiotiale ', soit directenient Solt par personnel lilterpos6e tin stock de caf6 exc6dent de plus de 25% le contingent total (quota de base plus ]a difference entre ]a production total et le (Itiota de base) qui Itii atira k6 aIlou6 sera, stir procesverbal (Viiii repr6sentant qtialifi6 du Service National de la Prodtictioti Agricole et de I'En-seignement Rtiral, passible des pines pr6vues "I ]'article 04 du d6cret-loi (lit 3 'Novembre 1942. Le ji-igement de con-




BULLETIN DES 1,011, LT ACTFS 3 3
danination ordonnera, en outre. ]a vente aux enclieres publiques de Fexc6dent. it la diligence du D6parternent dti Commerce et de I'Eco11"Illie '_\atioriale.
Setils le., exportateurs, de caf6 b6i6ficiaires d'un quota potir 1'anno ,e en cotir potirront se presenter aux encho res. Le product de I'adjudication ,ervira, apro s d6falcation des frais, A indemniser le proprikaire. du caf ainsi saisi.
article e 7.-Les prix inaxinia auxquels les vents ext retires petivent se faire seroilt fixo s conjointenient par les Secr6taires d'Etat de 1'.\-rictilttire et du Travail, du Commerce et de I'Econoniie Nationale, .,ur rapport niotiv6 de la Commission du Conti n gen tein ent et du Contrt')'c de I'Exportation du Caf6.
.\ article S.-S'il est kabli (Iti'tin e.xportateur a coiitract6 A tin prix info rietir ati prix niiiiinitini fix-6 conform ment t I'articlc pr6c6dent. cet exportatetir sera prive de son contingent potir Fann6e en cours, ou de ]a balance non encore export e, et sera, en outre, frapp6 d'une aniende de mille gotirdes qui sera verse ati ni ine fonds (Itie les inoiltants de ]a taxe pr'vtie a Farticle 12.
article e 9.-Auctine acceptation d'offre de Fkranger. auction contract de vente ext6rietire de caf6 ne sera valid i moins d'avoir k6 ratifi6 et enre-isti-6 pai- la Commission d6si(yn6e 'I Farticle lei- du present d&ret-loi.
Article 1O.-Atictin caf6 ne pourra kre export sans tine atitorisation de la Commission du Contingentement et du Contr6le de I'Exportation du Cafe. Cette atitorisation sera, ati moment de la declaration en Dotiane. reniise par 1'exportateiii- aux atitorit6s dotiani res du port d'expo edition.
Article I I.-La Commission du Contingentement et du Contr6le de I'Exportation du Caf6 potirra noininer tin D616gti Perniallent i Portau-Prince potir I'ex6ctition des actes de ratification, d9enregistrenient et d'autorisation qui lui inconibent, et designer des De16gti6s sp6ciatix, dans les atitres ports Wexportation, potir Fenrecristrenient des contracts. ,ous reserve de ratification par ]a Commission oti par son Del6gu(, Permanent.
Article 11--l,'autorisation sera do fivr6e centre paienient de ving-tcinq centimes par sac de cafo6 faisant Fobjet d'un contract cnregistro titre de frais Wenregistrenient.
Le niontant de ce., frais sera vers6 'I ]a Banque Nationaie de la R publique (Maiti, au compete dt 1)6partenient de F-\grictilture. potir




34 FMATTIN DES LOIS ET ACTES
CMIVI'ir les appointments du perswinel assuralit le ,;er\-ice d'enre,, istrement et d'autorisation et totites atitr, s d penises vcnttielles potir 1'W1T li()1-at1()1I des conditions de I'Imlti, trie (ILI caf6.
Article 13.-Le D6partement Viscal (le ]a Ban(Itie Nationale de la R publiqtie (I'ffa'iti enverra 't la Commission, ati 30 de chaqtle mois. tin kat des expeditions fates an cotirs du mois, par chaqlie exportateur, ce., par type, par classes et par nominationn de qtlalit6 des lots.
Article 14.-Le present 1)6cret-loi abroge totite loi, tout d&ret-loi, totite disposition de loi ou de d&ret-loi qui lui seraient countries, et ..era publi6 et ex&tit i't la dili-ence des Secr6taires d'Etat de I'Agriculture et (Iti Travail, des Finances, du Commerce et de I'Economie Nationale,, de I'Int6rieur et de la Justice, chactin en ce qui le concerned.
Donn6 aii Palais National, A Port-au-Prince, le 23 Septembre 1943, An 140 me. de 1'-hid penance.
l,'-LIF [J-'SCOT
Par le Pr6sident
Le Secrkaire d'Etat de I'Agriculture et du Travail: MAURICI- DARTIGUE
Le Secritaire d'Etat des Finances, du Commerce et de I'Economie Nationale: ABEL LACROIX
Le Secr6taire d'Etat de I'Int6rieur et de la justice: VELY TJlI-.BA.UD
Par authorization du Comite' Permanent de I'Asseinbl6e Nationale, donn6e le 24 Septembre 1943. Le President du Comit6 Permanent de 1'.-Nssenibl e -Nationale: NEMOURS
I
AU NOAI DE LA R14PUBLIQUE
Le Pr silent de ]a R6publique ordonne que le D&ret-loi ci-desstis s(sit revkti du Sceau de la R6publique, iniprin-I6, ptibH et ex6ctite.
Donn6 au Palais National, A Port-aii-Prince, le 24 Septembre 1943, an 140 me de I'Lid6pendance.
FILIF LFSCOT
Par le Pr6sident:
Le Secr6taire d'Etat de Mnstruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: MAURICE DARTIGUF
Le Secr6taire d'Etat des Finances, du Commerce et de I'Economie -Nationale: ABEL LACROIX Le Secr6taire d'Etat de I'Int6rieur, de la justice et de la D6fense Nationale: VELY THEBAUD Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext6rieures et des Cults: GERARD LESCOT Le Secr6taire d'Etat des Travaux Publics: Th. J. B. RICHARD




BUI-1.1 A IN DFS 1-m S 1,1- v'-I-j'S .35
N o. 308 SECRET
ELIE LESCOT
PRI-SIDI'N'T DE LA REPUBLIQUE
Vu l'article 35 de la'Constitution;
Vii le 1)6cret-Loi du 13 janvier 1942 accordant plains potivoirs au Pr6sideiit de la IN6publique;
Vii Ic Wcret du 23 Mars 1943 r6glementant 1'exportation de cel-tains pi-mlilits alimentaires:
Consid6rant qilc toilt cii pregnant des mestires propres A assurer l*alimentatimi de ]a poptilatioii d'Ita'lti. le Gotivernement de la R61mblique estime qu'i1 a pour devoir d'aider, dans ]a measure des dispoiiibilit s dc ses resources, a I'alimcntation des Nations Unies, partictili recent des possessimis aiii ricaiiics, aii-laises et liollmidaiscs (tails les Antilles ;
Consi6rant qu'eii cons6qtience, it imported Waccorder ]a priority ati\ Nations Unies et, i-iotaimimit aux possessions ci-dessus indiqti es, en cc qui a trait A Ycxportation des vivres alimentaires;
Stir le rapport des Secr6taircs d'Etat de. F.Agricultme, du Commerce et de IT--conomic Nationale ct de ]a D6fense 'Nationale;
Wcrke:
Article ler.-Un contingeiit (]'exportation potir chaque cat gorie de products alimentaires sera fix par le D6parteinctit du Commerce et de FEconomic 'Natioiiale. d'accord avec le D6.partement de ]'A-ricillairc et du Travail.
Article 2.-Les contingents Wcxportation, tine fois 6tablis, ]a prif)rit6 sera accord6e pour I'cxportaiton, stir la denlande de lem- Gouvernenictit, aiix pays faisailt partic des Nations Unies, partictili6-elllellt aux possessimis americames, amdaiScs et hollatidaises daiis les Ailtilles.
.-\it cas (Itie les statistiques (le production protiveraiem que les recoltes de ces products alimentaires lie scraient suffisantes que pour ]a consommation locale, le Gotiverneilient premier les mestires ad<iates pmir comimier quand m6lie son aide. en proportion de ses ressmirces.
Article 3.-Le present D6cret sera I)tll)li6 et ex6cut A la diligence (les Sect-6taires du Commerce et de FEcononlie Nationale. fle
l'A,,rictiltiii-c et du Travail. ct de ia Wfense 1\7ationale. chacull en cc (Iiii le colicerne.




36 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
Doiii-I6 au Palais National, A Port-au-Prince, le 25 Septembre 1943, an 140 me de I'Ind6pendance.
ELIE LESCOT
Par le Pr6sident:
Le Sccrkaire d'Etat du Commerce et de. FEconomie Nationale: ABEL LACROIX
1-c Secr6taire d'Etat de I'Agriculture et du Trava;l: N.L 1AURICH DARTIGUE
Le Secrkaire d'Etat de la D6fense Nationale VELY THEBAUD
-No. 309
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
V'u Yarticle 35 de la Constitution;
Vti les articles 4,et 18 de la loi du 26 juillet 1927 r6glementant le Service Domanial; .
Consid6rant qu'en vue de faciliter la vente de l'iiiinieuble situ6 1)6tion-Ville, rue Afo'ise, appurtenant att sieur Wilhelm Kalil, citoyen (]it Reich Alleniand, sequel ininieuble est actuellement sous s6questre, il a k6 d6cid6 d'ali6ner le terrain du Domaine Priv6 de I'Etat liniiiroplie de cette proprik6, et occupy par le dit sietir Kalil. en quality de f ermier;
Stir le rapport du Secr6taire d'Etat des Finances,
Apr s d'lib6ration en Conseil des Secr6taires d'Etat;
Et avec ]'approbation dti Comit6 Permanent de I'Assembl6e Nationale
D&rke:
Article ler.-Le Secr6taire d*Etat des Finances est autoris6 A vendre pour compete de I'Etat Haitien le terrain domanial, situ6 A la rue Moise, c6t6 Sud de ]a Place de Pkion-Ville, occupy par le sieur Wilhelm Kalil, ressortissant du Reich Alleniand. en quality de fermier, sequel terrain measure deux nikres quatre vingt dix de facade au c6t6 Nord et dix mkres soixante quinze au c6te oppose, sur ime profondetir fie quarante et un inkres quarante ati c6t6 Est, et quarante n1kres cinquante au cj-A6 oppose. reli6s par deux perpen(liculaires, une premiere




BULLETIN DLS LOIS F T A( ITS .37
de hiiit inkres ,;()ixaiite ct une second de cinq mctres vingt et cst born6 au Nord par ]a nic .\Io'ise. aii Sud par ]a proprik6 occiip c par \1me. Lafontant .16r6me, a I'Est par ]a proprik6 occul)6 par ,kl. Wilhelin Kalil et A l'Ouest par la prol)rik6 occup6e par ]a Garde d'Haiti de Ntion-Ville. suivant plan et proc s-verbal d'arpentage de Jules T. Lahens en (late du noif november mil neuf cent quarante, enregistre.
Article 2.-l-a. vente se fera moyennant paienient d'une valour qu) ne sera pas inf6rieure A Deux Mille Gourdes (G. 2.000.00).
Article 3.-Le pr sent D6cret-loi abroge totites Lois ou dispositions de lois. tous D6crets-lois ou dispositions de D6crets-Lois qui hli sont countries, et sera ex6ctit6 A ]a diligence du Secr6taire d'Etat cles Finances.
. Donn6 au Palais National A Port-au-Prince, le 29 Septenibre 1943, an 140 iiie de I'In6pendance.
F11.1F, U.-SCOT
Par le Pr6sident
Le Secr taire d'Etat des Finances: ABEL LACROIX
Par authorization (III Comit6 Permanent de I'Asseiilbl6e Nationale, Le President du Comit6 Permanent de I'Assen)We 'Nationale: NENTOURS
At" N0'.\1 DE LA REPUBLIQUE,
Le President de ]a Wpublique ordonne que le D&ret-l-oi ci-dessus soit rev&u du Sceati de ]a Wpublique, iniprim publi6 et ex6ciit6.
Domi6 an Palais National, A Port-au-Prince, le 22 Septembre''1943, an 140 me de l'Ind6pendance.
FLIF 1.1.--SCOT
Par le Pr6sident
Le Secr tairc d'Etat dcs Financts. du Commercc et de I'Economie Nationale: ABEI- LACROIX Le Seerkaire d'Etat de J'Int rieur, de la Justice et de la Wfense Nationale: VELY THEBAUD Le Secr taire d'Etat des Relations Ext6rieures et des Cults: GERARD LESCOT Le Seerkaire d'Htat de FInstruction Publique, de IAgriculture
et (111 Travail: MAURICH- DARTIGUE
Le Seerkaire WHtat des Travatix Public- : Th. J. B. RICHARD




38 BUI-LETIN DES I-OIS ET ACTES
No. 310
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
X 7'ti les articles 11., 30 et 35 de la Constitution
Vii le D6cret-Loi (]it 30 Septembre 1941 r organisant la Direction G6n6rale de I'Enseignement Urbain;
Consid6rant qti'il imported de reformer YEliseigneiiient Commercia) Prive;
Vu le rapport du Secr6taire d'Etat de I'Listruction Publique;
Et de Yavis du Conseil des Secr6taires d'Etat;
'Et apr s approbation du Comit6 Pernianent de ]'AsseniWe Nationale;
1)6crke:
Article ler.-Auctine Ecole Commerciale Priv6e ne petit fonctionneT salis une licence accord6e par le Secr'taire d'Etat de Hnstruction Publiqtie stir le rapport dii Directetir G6n6ral de FEnseignenient Urbain.
Article 2.-L'Enseignement Commercial compared, jtisqti'A notivel ordre, quatre sections
lo.) tine section de Dactylographie et de St6nographic fran aise et anglaise;
2o.) tine section des Cours de Secr6tariat;
3o.) tine section de Tentic des Livres de Comptabilit6:
4o.) u ne sectioii de Langues vivantes.
Article 3.-L'kude de I'Analais est obligatoire dans routes )es sections.
Article 4.-Les demanded, de licences doivent nientionner la oil le s sections que YEcole se propose d'organiser et tre accompagn6es des pieces suivantes:
lo.) Dipl6iiies ou certificates 6tablissant les qualifications du Directeiir ou de ]a Directrice et des Instittiteurs;
2o.) Un certificate attestant que le Directeur ou la Directrice et les histitutetirs ont au moins .5 ans d'expe'rience prof essionnelle;
3o.) Certificats de bonne vie et niceties d6livr6s au Directetir oil la Directrice et aux histitutetirs par I'Administration Locale;
4o.) Certificats de sant6 de'livr6s ati Directeur ou A la Directrice et aux histittitetirs par le Service National d'H-\ro,*'




BULLETIN DFS 1_011 ET A( -1 [' 39
;o.) Uie de ,cription du local et (In nmt riel dont dispose l'_Ec0le p(mr un certain iminbre (1'616-es dans chaque section.
Article 5.-Les hispecteurs de I'Enseignement Professionnel ont le droit de visitor les Fcoles Commerciales prix-6cs. et les Directeurs ou Directrices devront dresser a ]a Direction G6n6rale de I'Enseignemcnt 'Urbain totites le. ; informations et les notes statistiques qui leur '-;eront demand6es relativement au folictionnement de ces 6coles.
Article 6.-Les conditions (Fadmission, les programmes et plans Wkudes des Ecoles Commerciales Priv es doivent kre approttv6s par la Direction G6n6rale de I'Enseignement Urbain en attendant qtI'iII1 programme official soit fix6 par arrk dti f'i-6.sident de la R61)ublique.
Article 7.-f-e present Wcret-Loi abroge routes Lois on dispo sitions de Lois, tous 1)6crets-Lois ou dispositions de D6crets-Lois (Itii lui sont countries et sera ex&ut6 -.i la diligence dii Secr6taire d'Etat de Instruction Publicltie.
Donn.6 an Palais 'National, i 1)ort-au-Prince. le 29 Septenibre 1043.
-in 144D me de Mild6pendance.
E-LIE LESCO1'
Par le Pr6sident
Le Secrkaire d'Elat de I'litstruction Publique: 'MAURICE DAR1'IGU'I.'
Par atitorisation dii Comit Permanent de ]'Assen-ibl6e Nationale. donn6e le 24 Septembre 1943. an 140 rne de Mrid6pendance. Le President du Cotnit Permanent de I'Assernbl6e Nationale: NEMOURS
AU N0-M DE LA REPUBLIQUE
Le Pr silentt de la Wptibliqtie ordonne qtie le D6cret-Loi ci-dessu, : oit rei-kii du Scemi de la Wptiblique. imprim public et execute.
Donn an f"alais 'National. -t Port-au-Prince. le 24 Septembre 1943,
-m 140 me de Nnd6pendance.
ELIE LESCOT
Par le Pr6sident:
Le Secr6taire d'Etat de instruction Publique, de I'Agriculture
et duiravail: TMAURICE DARTIGUE '
Le Secr6taire d'Etat des Finances, du Commerce et de I'Econotnie Nationale: ABET, LACROIX Le Secr6taire d'Etat de 1'lnt rieur, de la justice et de la Wfense Nationale: V'FLY THEBALTI) Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext6ricures et des Cults: GERARD LESCOT
I.e ",eci-6taire d'Ftat des Travaux Publics: Th. J. 1". RICIJ kRD




A ,LTLETIN DES I 01S ET ACITS
I J
N ,. 3 11
DTFAX R E T L 0 1
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vii les articles 30 et 3") de la Constittitioll:
Vu les articles 3 et 5 de ]a loi stir le Bild-et et la Comptabilit6 Publique;
Consid6rant qti'if est urgent de potirvoir i Finstiffisance finient constat6e des articles 92 et 61 du Budget de I'Exercice en cotirs -,
Sur le rapport du Secr6taire d'Etat des Relations Ext6rietires;
De l'avis crit et moti--6 du Secr6taire d'Etat des Finances:
Apr s d6lib6ration en Conseil des Secr6taires d'Etat:
Et a%-ec Vapprobation du Comlt6 Permanent de I'Assembl6e Nationale:
1)6crke:
Article ler.-Un credit suppl iiientaire de Quatre Mille Quatre Cent Soixante Quinze Gourdes (Gdes. 4,475.00) est otivert A Varticle 92 du Budget potir r operations A effeettier ati local de I'Ainbassade d'Haiti A Washington D. C.
Article 2.-Un credit stippl6nientaire de Onze Mille Deux Cent Cinquante Gourdes (Gdes. 11.250.00) est otivert A I'article 61 du Budget potir frais de mission, de voyage, de rapatriement ct de d6placements des Agents A ITtranger et de (1616gations aux Congr s et Conferences.
Article 3.-Les voies et moves de ce credit seront tir6s des disponibilit6s dti Tr6sor Public.
Article 4. Ie present Wcret-Loi sera ptibli et ex6ctit6 A la dili.1ence de.s Secrkaires d'Etat des Relations Ext6rieures et des Finances; chactin en ce qui le concerned.
Donii6 ati Palais National. A Port-au-Prince. le 24 Septembre 1943, an 1406iie de Fbid6pendance.
ELIE LESCOT
Par le Pr6sident:
1,e Secrkaire d'Etat des Relations Ext6rieures: GERARD LESCOT
Le Sect-6taire d'Etat des Finances: ABEL LACROIX
Par atitorisation du Comit6 Permanent de I'Assembl6e Nationale, vlt)1111 e le 24 Septembre 194'.
Le President dti Coniit6 Permanent de I'Assenibl e 'Nationale: NETMOURS




BULLETIN DES LOIS ET ACTES 41
AtT NOM DEE LA REPUBLIQUE
Le President de la lx publique ordonne que le D&ret-Loi ci-dessus lz(,)it revftii du Sceau de la Wpublique. imprim6. publi6 et ex&ut6.
1)oun6 au Palais National, A Port-au-Prince, le 24 Septembre P-4.3,
-in 140 me de Flnd6pen (lance.
F-1,1F'_ 1,HSCOT
Par le Pr6sident:
Le Secrkaire d'Etat des Relations Ext rieurcs ct des Cults: GERARD LESCOT Le Seerkaire d'Etat des Finances, du Commerce et de I'Economie Nationale: ABEL LACROIX Le Secr6tairc d'Etat dc l'Int6ricur, de la justice et de ]a D6fense -Nationale: VELY THEBAUD
Le Secr6taire d'Etat de ]'Instruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: 'MAURICE DARTIGUE
Le Secr6taire d'Etat des Travaux Pubfics: Th. J. B. RICHARD
N o. 3 1
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vu les articles 30 et 35 de la Constitution ;
Vu les articles 3 et 5 de ]a Loi stir le Budget et la Coniptabilii Publique;
Consid6rant (lu'i-I est urgent de pourvoir A l'insuffisance dfinlent constat6e du credit de Farticle 42 (lit Budget de I'Exercice en cours;
Stir I'avis 6crit et motive' du Secr6taire d'Etat des Finances-,
Apr s d6lib6ration en Conseil des Secr6taires d'Etat;
Et avec Yapprobation du Comit Permanent de I'AsseniWe Nationale:
D&rkc:
Article ler.-Un cr dit suppl6mentaire de Dix Mflle Gourdes (Gdes. 10.000) est overt i I'article 42 du Bud.-et de I'Exercice en cours pour 0-mmission de Tr6sorerie.
Article 2.-Les voies et moves de cc ci-Mit scront converts par les dispoiiibilit6, dii Tr6sor Public.




42 BUI-LETIN DES LOIS ET ACTES
Article 3.-Le present D6cret-loi sera publi6 et ex6cut6 a ]a dili"elice dil Secr6taire d*Etat des Finances.
Donn6 au Palms National a Port-au-Prince. le 24 Septembre IN3, an 1406iie de Flnd pendance.
ELIE LESCOT
Par le 111-6sident:
Le Secrkalre d'Etat des Finances: ABEL LACROIX
Par atitorisatioii dii Comit6 Permanent de ]'AssemWe Nationale,, donn6e le 24 Septembre 1943. Le Pr silent du Comit6 Permanent de I'Assembl6e Nationale: -\E'-\IOURS
AL: -NOAM DE LA REPUBLIQUE
1-c Pr sideiit de la Wpublique ordonne que le D6cret-Loi ci-dessus s0it revku du Sceati de ]a Wpublique, imprim6, publi et exkut6.
Donn au Palais -National. A Port-au-Prince. le 24 Septembre 1943, an 140 me de 1'hid6j)cndance.
ELIE LESCOT
Par le Pr silent:
Le Secrkaire d'F-tat des Financcs. du Commerce et de I'Econonlie Kationale: ABEL LACROIX Le Secr6taire d'Etat de l'Int6rieur, de la justice et de la Wfense Nationale: VELV' THEBAUD Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext6rieures et des Cults: GERARD LESCOT Le Secrkaire d'Etat de Hnstruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: 'MAURICE DARTIGUE
Le Secr6taire d']---tat des Travaux Publics: Th. J. B. RICHARD
No. 313
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vu les articles 30 et 3-5 de ]a Coiistitution ;
Consid6rant qu'll y a heii de sanctionner le contract pass6 le 17 Ao it 1943 entre FEtat (I'llaiti et la Compa-nie Rovale des Transports A6ricns des Pavs-Bas A. 1. K. L. -.
Sur le rapport des Sccr taires (FEtat des Tra,,-aux Publics. des Finances. du Commerce et de FF-conoinie -Nationale:




BULLETIN DES LOIS ET ACITS 43,
Apr s d0ib ration en Consell des Secr taires (IT-tat;
Et avec 1'approbation du Coniit Permanent de J'Assenibl e Nationale
D6cr te:
Article ler.-Est et demetire sanctions pour sortir son plein effet, le contract pass6 le 17 Aoi6t 1943 entre I'Etat (I'Ha'iti. repr6sent6 par Monsieur Th ophile J. B. Richard, Secr6taire d'Etat des Travaux Ptiblics. et Monsieur Abel Lacroix, Secr taire d'Etat des Finances, du Commerce et de FEconomie Nationale, d'une part et ]a Compagnie RoNile des Tra ns ports A6riens des Pays-1)as S. A., K. L. Im.. avaut son siecre social Ft Curacao '.\. W. 1. repr6sent6 par le Docteur Dirk Alexander 1jsselstijn.
Le dit contract se rapport A l'6tablissenient et iL exploitation par la (lite Compagme de Services A6riens affects ati transport du cotirrier. de passages. de baggage et de fret entre ]a Wpublique d'Ha*iti et les Antilles N6erlalidaises.
Article 2.-Le present. D&ret-Loi abroge routes lois ou dispositions de lol ou de (16cret-loi qui lui sont contraires et sera ex&ut i ]a diligence des Secr6taires d'Etat des Travaux Publics. des Finances. du Commerce et de I'Economie Nationale. chactin en ce qui le concerned.
Donn au Palais National. i Port-ati-Prince, le 31 Aofit 194.3, an. 140 me de Flnd6pendance.
ELIE I-ESCOT
Par le Pr -,ident:
Ix Secr taire d'Etat des Travaux Publics: Th. J. B. RICHARI)
Le Secrkaire d'Etat des Finances, du Commerce et de I'Econoinie Nationale: A:BEL LACROIX
Par authorization dii Comit6 Permanent de l'Assembl6e Nationale, dtmn e le 10 Septembre 1943.
Le President du Comit6 Permanent de I'Assembl6e Nationale: \TEN f 0 U R'S
\.U NOW DE LA REPUBLIQUE
Le Pr -sident de la R61)tiblique ordonne que le D cret-Lol cl-dessus ,,C)it I -&tu du Sceatt de la R61)tiblique. imprim6. I)ttl)li6 et ex6cut6.




BULLETIN\ DES LOIS ET ACITS
ati Palai,,; National, -I Port-ati-Prince, le 2,; ofit 1943 14(11 nw de Flnd6pendance.
ELIE LESCOT
Par le Pr silent:
Le Secr6taire d'Etat des Travaux Publics: Th. J. B. RICHARD
Le Secr6taire d'Etat des Finances, du Commerce et de I'Economie N-ationale: ABEL LACROIX Le Secr6taire d'Etat de I'Int6rieur, de la justice et de la D6fense Nationale: VELY THEBAUD Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext6rieures et des Cutes: GERARD LESCOT Le Secr6taire d'Etat de Hnstruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: MAURICE DARTIGUE
SECRETARIAT DU CONSEIL DES SECRETARIES D'ETAT
Port-au-Prince. le 25 Mai 1943 AU DEPAIZTEMENT DU CO-M-MERCE
ET DE L'FCONO.\IIE NATIONALE
Conforin6ment a la d vision (Iti Conseil en date dti 25 mai courant., les Secr6taires d'Etat des Travaux Publics, dti Commerce et de I'Economie Nationale, sont atitoris s a signer, pour tine dtir6e de six mois, renotivelable de six en six inois, le contract A intervenor entre le Gotiverlienient Haitien et la Cie. RoN-ale des Transports A riens des PaysBas S. A., K. L. 'M., en Atie de perniettre A cette Cie. d'kablir tin traffic a6rien entre la R6publique d'Haiti et les Antilles N6erlandaises et tel.s atitres pa3-s (Iti'il hii plairait, *t I'avenir, de desservir.
(S) Lallier Pliareati, Secr6taire-A(fjoiiit.
ENTRE
Le Gotivernement de ]a R6ptiblique d'Haiti repr6sent6 par M. Tli opliile J. B. Richard, Secr6taire d'Etat des Travaux Publics, identifi6 au No. W, et -XI. AJ)eI Lacroix, Secr6taire d'Etat des Finances, du Commerce et de I'Econoniie Nationale, identifi6 ati No. A-303, ao-issant tous dettx en vertti d'une d&ision dti Conseil des Secr6taires ,d'Etat en date du 25 Mai 1943, d'tine pal*t,,
et la Compagnie Roy-ale des Transpoi-ts A riens des Pay s-Bas S. A., K. L. -M., organs e sotts le regime des lois du Roi-atinie des Pay-s1-as, avant son si ge social i't Ctiraqao N. W. I., repr6sent6e par Doctetir Dirk Alexander Ilsselstijii agissant en vertti (I'tin mandate en (late dL1 18 ji.idlet 1941 aimex atix pr6sentes. (Fatitre part,




BULLETIN DES LOIS .T ACTES 45
a 6t6 coiiN-eiiu cc qui sti it, sous reserve de ]a sanction 1 gislatk'e
Article ler.-La Compagnie Royale des Transports A riens des Pays-Bas S. A., K. L. -M., ci-apr s d nomtii e La Compagnie, est atitoris e par le Gouvernement de ]a R ptibfique (I'Ha*iti, cl-apr s d6ionim6e Le Gotivernement, A &ablir et A exploiter suivant les clauses du present contract et conform nieiit aux lois et r -leinents de la Wpi.1blique d'Haitl spLialenient en cc qui concerned les Dottanes, I'Hygi ne Publique et ]a Police, des Services A riens affects ati transport du cotirrier, de passagess. de bagages et de fret entre la R publiqtic (MaIti et les Antilles -N erlaiidaises et tels autres pays qti*il Itii plairait de desservir.
La Conipagnie est 6-alement atitoris e A 6tablir dans les limits du tcrritoire de ]a R6publique d'I-Ta*iti, apr s entente avec le Gotivernement. telles lines de transport a6rien qti'elle jugera titles et offrant. des perspectives finarici res raisonnables.
Article 2.-La Compa-me s'en(lyage a assurer a tout moment la s -. ctirit des transports.
A cette fin. elle 6quipera ses avions, ainsi que les installations qu'elle aura ju-6 n&essaire d'6tablir stir le territoire de la R6pubiqtie d'Ha*iti.*de posters de radio et de si-nalement et de totis atitres apparels (Faide 'L la navi-ation a rienne.
Elie maintiendra toujotirs en parfait 6tat ses avions, installations. posters de radio et de signaleinent, et atitres apparels.
Le Gotivernement se r serve le droit de faire inspector A tout nioment par le D parternent des Travaux Publics les avions et in.tallations de la Compagnie.
Article 3.-Aticuiie d6ch6ance ne pourra &re infli-6e A la CompaErnie, si elle manque A son lioraire. si elle est emp cli6e d'ex6ctiter son service oti d'6viter des pertes de n'importe quelled esp ce. par suite de totis cas fortuits ou de force majetire. tels que gr ves, conditions atiiiosph riq Lies anorniales, accidents, ott autres, potirvu toutefois qtl'il ait &E kabli A la satisfaction du Gotivernement que totites les dili(Yences n6cessaires ont &6 fates par ]a Conipagnie. En cas de d saccord, la question sera souniise iA deux arbitres dont I'tin sera lion-im6 par le Gotivernement et I'atitre par ]a Compw nie. S'iI ,, a partage, le doyen du Tribunal Civil de Port-au-Prince nonimera tin tier, arbitre.
11 est entendu que cette clause tie niodifie en atictine fa on les r gles ,,-6n rales avant trait ii la responsibility civil.




40 BI'LLETIN DES LOIS ET ACTES
,ki-ticle 4.-La Compagnie s'engage A transporter. seloil tin tarif h (16terminer eiltre le Gotivernement et elle, la malle postage a destiliation des Antilles N6erlandaises et (I'autres pays non desservis par une atitre voic a6rieune plus directed et moins couteuse.
Les ports rangers et ha*itiens zi desservir par les avions de la Compagnie, ainsi que le noilibre mininitim par semalile de vova-es allerretour et Flioraire de ces voyages, serolit fix6s d'un commiln accord par le Gotivernement et la Coilipagnie.
Le Gotivernement coilvient de lie confer z atictine autre enterprise. Wavlation le cotirrier a6rien destiny aux pays ci-dessus d6sign6s, noll. desservis par tine atitre voie a6rienne plus directed et mollis coutetise, aussi longtenips (Itie le montalit total de la poste a6rienne ci-desslis limit6e ne d6passera pas vingt-cinq pour cent (25%) de la qtiailtit6 totale du courier de premi re classes (I'lla'iti it destination de ces pays.
Le Gotivernement atira le droit de proposer une revision du tarii postal a6rien, lorsque I'aiii6lioration dii service. I'accrolssement du voItime de la poste a6rientie. ou les progr s de ]a technique a6ronatitique, entrainant unt baisse des irais d'op6ration, rendrolit opportune Iiiie tellt! I-6visioll.
article e 5.-Afiii Waider la Compagnie a 6tablir et A iiiaiiltellil- le service le plus efficacy possible le Gott verlienient lui accord 1'exemption de tous droits de dottane g6n6ralement quelconques stir les a6rojolaiie.s. stir les huiles et grasses Itibrifiantes, sur la gasoline ou atitres C0111bustibles, stir tous r servoirs et apparels destin6s a kre eniploy6s exclusivement A Fkablissenient et ati fouctionilenient de ses services.
La Compagnie est 6galeilient exenipt6e de totis droits de donalle stir toti,; les iiiat6riels, fournittires ou apparels quelcoilques (Itli potirrolit Ztre n6cessaires potir Finstallation et 1'eiltretieil des stations de radio 10- 'X-Lies a ]'article 2 du pr sent contract.
Les lists important les designation,,; et (Itiantit6s des articles 1)6n6ficiant de la franchise seront kablies par les parties.
Article 6.-Les agents diplonlatiques et constilaires dti Gotiverilenent, ses a-ents en mission atil-ont droit A une r ductiou de iiioiti t, r I if des passag-ers avec droit de pr6f6rence.
merchandise. articles ou products consigns A Fordre du Gouverneillent auront 6galement droit ('t tine reduction de moiti6 stir le tarif de fret, avec droit de pr f6rence.
Article 7.-Le montant total des appointments et salaries pay6s aux haitiens einpl(-)N s par ]a Compagnie lie poul-ra kre filf6rieLli- i




BULLETIN 13ES LOIS ET ACITES 47
cinquame potir cem SOVc) dii montatit total des appointemem!, t--t salaries pay s aux employs kraii,-1-ers de ]a Compa-piic r sidaiit el) I I a'l-,i.
Apr s le premier reiiouvellement du present contract comme stipl l a I'article 9 ci-dessous. ce pom-cema(,c devra kre de soixalite potir Celit (607o) ati lieti de ciii(juaiite potir cclit (50"t)).
Article 8.-Atissi loii(,,temps (pie ].I Compa,41iie ii'atira pas m. ,taU ime statioii de radio eii Ilaiti. elle pmirra trawsmettre et recevoir les iiiessac-res ii cessaires potir la bomie iliarche de ses op ratioiis par 1'ciitremise de la Radio de ]a PAN AMERICAN AIRWAYS, Itic., Oil de totite atitre statimi de radio atitoris e ;'t faire des affairs ell HaRi.
Article 9.-Le pr6seiit contract est fait potir ime diir e de six mol ', a partir de la (late de ]a promtil,",atioii de sa loi de sanction
11 est reiiouvelable potir six mois 1'expiration de cheque period de six mois. .\it cas que I'mie des parties d6cide de iie pas le renoilveler, elle en (Immera avis ii. l'antre parties deux mois avalit ]a date d'expiratIO11.
-\I-ticle 10.-La Compagnie potirra. avec I'atitorisatioii du (;()itveriiement, c dcr toils les droits r6sLiltant du present cotitrat a totite ,.Liitr,, Socik mt Entreprise, pourvii que le cessio I iaire convienile de preiidre 't a char,-e tomes les O)Ii-atiolis assimi6es par ]a Compa0,11i, (ii x-crtu (M prl scnt cmitrat.
Alais eii aticiiii cas im Gotivernumem kraiigcr oii im a.-ent (Itielconqtie d'im Gouvememeiit kraiig-er iie pom-ra kre cessiomiaire dii presciit contract.
Fait eii double ori(1,,Mal, 'i l'oi-t-ati-Priiice. le 17 A06t 1943.
THEOPHILE J. 11. RICHARD
Secrkmrc (ITtat des Travaux Public., ABEL LACROIX
Seci-6taire d'Etat des Finances. du Commerce et de Mconomie Nationale
DIRK ALEXANDER IJSSEI-STIJN
Directeur de la K. L. M.
Compignie Royale des Transports A6riens des Pays-Bas S. A., Section des Indes Occidentales.
POWER OF ATTORNEY
Nr. 60
This 1 'ridav the eighteeiith dav of Iiilx- of the year mic thoti' ajld niiie hundred alid forty-otie.
Persoiially came before me Nicolaas August Mispelblom Van Altena, accordin,- to a decree of the Diructor of justice. dated the thir-




48 BUILLETI-N DES LOIS ET ACTS
teenth of December one thousand nine hundred and forty number B 3.8.720, acting as a temporay substitute of Adriaan Hendrik Van Ophuijsen, Doctor of Law, Notary Public at Batavia. in the presence of the witnesses to be mentioned hereinafter and known to me:
Alexander Cornelis Sandkuyl, Doctor of Law, acting president of the Board of Directors and William Carel Johan Versteegh, Managing Director of the Koninklijke Nederlandsch Indische Luchtvaart Maatschappij, both of Batavia and personally known to me notary,
Acting in these presents in their above mentioned capacities and as such for and in the name of the aforesaid Limited Company having its registered office at Batavia, which Company is represented as the Managing Director of the Koninklijke Luchtvaart Maatschappij voor Nederland en Kolonian N. V. (Royal Dutch Airlines) a Limited Company situate at Batavia, hereinafter referred to as the Company. The present parties declared by these presents to nominate, constitute and appoint Doctor Dirk Alexander Ijsselstijn to be the true and lawfull attorney of the Company and as such to represent the Company and carry into effect all or any of the acts and things hereinafter expressed.
1. To enter into negotiations, arrangements and transactions with all Governments and all authorities, whether supreme, municipal, local or otherwise and with any corporations, firms or persons, and to obtain from any such Government, or authority corporation, firms or persons any rights, privileges licences or concessions.
2. From time to time to purchase, take on lease or otherwise acquire and hold any houses, offices, buildings, lands or hereditements, machinery, plant, goods chattels and effects.
3. To demand, sue for, enforce payment of and receive and give effectual receipts and discharges for all moneys, securities for money debts, goods chattels and personal estate of which the Company may hereafter become possessed or entitled or which may become due, owing, payable or transferable to the Company from any person or persons or corporation.
4. To commence, prosecute, enforce, defen(l, answer or oppose, all actions and other legal proceedings and demands touching any of the matters aforesaid or any other matters in 'which the Company may hereafter be interested or concerned and also to compromise, refer to arbitration, abandon. submit to judgment, or become non-suited in any such action or proceeding as aforesaid and for such purpose. to appear before any Judges, Magistrates. Consuls or other Offices in any Court or Consulate.




BULLETIN DES LOIS ET ACTES 49
5. To adjust, settle, compromise or submit to arbitration any accounts debts, claims, demandss, disputes and matters touching any of the matters aforesaid or any other matters which may hereafter arise between the Company and( any other Company, body or person, or between the said Attorney on behalf of the Company and any other Company, body or person.
6. Te execute, sign, enter into, acknowledge perfect and do all suclih Leedss, agreements, declarations, instruments, acts and things as shall be requisite in relation to all or any of the purposes or matters aforesaid, including all such further acts and things as may be deemed expedient for recording, registering or otherwise completing and giving validity thereto.
7. To concur in doing any of the acts and things hereinbefore mentioned in conjunction with any other person or persons interested in the premises.
8. To acknowledge this Power of Attorney in the name of the Company and as its act and deed and to register and record same in the proper office or offices and to procure to be done any and every act and thing whatsoever which may be in any wise requisite or proper fr authenticating and o-ivino- full effect to this power of Attorney.
Q. Generally to act as the Attorney and Agent of the Company in relation to the premises and to do all such acts and things as the said Attorney shall think necessary or expedient in connection with any matter which he deems necessary or desirable on behalf of the Comp)aniy.
10. From time to time to appoint and remove at pleasure any substitute or substitutes as Attorney or Attorneys under him in respect of all or any of the matters aforesaid.
But it is expressly understood that all and everything transacted or done by the attorney must be done and transacted within the limits of the articles of association of the Company and that by issuing this power of attorney is cancelled and revoked the power of attorney given to L. F. Bouman by a deed passed before Sigismund Karel D)orotheus Maurits van Lier. Doctor of Law and notary public at the Hague on the twenty third day of September (ie thousand nine hundred and thirty seven and the prolongation thereof contained in the deed passed before the notary at he Hague Johannes Adrianns Cornelis Petrus van Beek of the fifteenth day of February one thousand nine hundred and forty as from the d(late of arrival of Doctor ljsselstijn in Curaqao.




50 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
In Witness Whereof this deed has been executed at Batavia, the day and year above mentioned in the presence of Frederick van der Kamp and Heinrich Wilhelm Adrian Versnel, both employee of De Bataafsche Petroleum Maatschapij, both of Batavia, witnesses.
Immediately, after this deed has been read aloud by me, notary, to the present parties and the witnesses, the l)resent parties the witnesses and I the said notary have hereunto set our hand.
Executed with one arasure with substitution only.
(was signed by) A. C. Sandkuyl Versteegh
H. V. A. Versnel F. van der Kamp
N. A. M. van Altena
Seen for legalisation of the signature of N. A. AM. van Altena, Doctor of Law, acting notary public at Batavia.
The secretary to the department of Justice.
(was signed) G. \V. M. Beck
British Consulate-General. Batavia, July 18th, 1941. Seen for the legalisation of the signature of 1. G. W. A. Beck, Secretary to the Department of Jus.tice in the Netherlands East Indies.
(was signed.... (illegible)
H. B. 3M. Consul
No Responsibility is accepted by the British Consulate-General,
Batavia. for the contents of this d(locument.
Gezien your legalisatie der handteekening van den Hleer R. D. de S.
Arends Koloniaal-Ontvanger alhier.
Willemstad. 27 Augustus 1941
Namens den Gouverneur van Curaqao
De Gouvernements-Secretaris
w. g Gronemeijer
Se legaliza la firme que antecede del senor C. F. Gronemeijer. quien es como se titula Secretario de Gobierno de Curagao, y se advierte que la presente legalizacion no prejuzga accerca de ningun otro extremo de fondo ni d(e forma.
Curazao 27 agosto de 1941 El Consul General
(f. f.) A. Araujo
01




BULLBTIN DES LOIS ET ACTES 51
Consulado de la Republica de Colombia. Curazao 27 de agosto 1941 No. 216. Autenticas de la firnia del senor C. E. Gronenmeijer quien ejercio el cargo de Secretario de Gobierno de Curazao en el dia 27 de Agosto de 1941.
(firmnado) C. Posada Gaviria.
Kingdom the Netherlands, the Netherlands indies, province of West Java, City of Batavia, Consulate General of the United
States of America
V. Lansing Collins Jr., Vice Consul of the United States of America at Batavia, Java. duly commissioned and qualified, do hereby certify that the signature of G. AM. Beck, Secretary of the Department of Justice at Batavia, Java. and the seal of the Department of Justice of the Netherlands Indies oni the document hereto attached, are true and( genuine and as such entiled to full faith and credit.
In Witness Hereof I have hereunto set my hand and affixed the seal of the Consulate General at Batavia. Java. this 18 th d(lay of July, 1941.
(was signed)
V. Lansing Collins Jr. Vice Consul of the United States of Amierica at Batavia. Java.
Misc.
Service No. 1348
Fee $2.00 equals f. 4.00
No. 1940 Geregistreerd op Curacao den zes en twintigsten Augustas 1900 een en veertig
De Ontvanger.
(W. g.) Arends.
Gezien voor legalisatic der handteekeuing van den Heer Dr. D. A. IJsselstijn. Hoofdvertegenwoodiger van de Koninklijke Luchtvaart laatschappij. Afd. \V. I.. alhier.
\Villemstad. 12 Augustus 1943.
De Gouvernements-Seci-retari,. Voor eensluidend afschrift,
Dr. D. A. Ijsselstijn
Hoofdvertegenwoordiger der
Koninklijke Luchtvaart Maatschappij, Afd. WV. I.
Vu pour legalisation de la signature de 'M[onsieur C. F. Gronemnever. Secrtaire du GoCuvernemnent de Curacao.
Curacao. Ir 12 .\oftit 1943.




52 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
-No. 326
ARRETE
ELIE LESCOT
PRESIDENT DL LA REPUBLIQU[
Vu l*article 35 de la Constitution:
Vu I'Acte Constitutif et les Statuts de la Socik Anonyme Etranu re d6nomm e: <>, Socik6 authors e par Arr t6 de Son Excellence le Pr silent de la R6publique, en (late du 9 -%Iai 1927, et publi6 dans le ]NIoniteur du 30 des m&mes mois et ailu e:
Vu I'Acte Constitutif et les Statuts de la notivelle Socik6 Anonyme Haitienne d6nomm6e: < Vu les articles 29 i 37, 40 et 4") du Code de Commerce ,
Sur le rapport du Secr6taire d'Etat du Commerce et de FEconornie Nationale;
Arrke:
Art. ler.-Est autoris6e la Soci6t6 Alionyine Ilaitienne d non-im6e: (>, former A Po rt-au -Prince par Acte Public dat6 du Seize juin -Alil Netif Cent Quarante-Trois et enregistr6 le Vingt-Deux des ni mes mois et ann e, laquelle prend la suite des affairs de I'Ancienne Soci6t6 Anonvme Etraiw re d nonliii c: xHaitian Agricultural Corporation)).
Art. 2.-Sont approve s, sous les reserves et dans les lin-lites de ]a COIIStitUtion et des lois de ]a R6publique I'Acte Constitutif et les Statuts de-la dite Socik6, constant s par Acte Public au rapport de Mes. 1_ 'ubtache: Edouard K6nol et son Co*gue, Notaires A Port-au-Prince. respect i cement patent s et identifies aux Nos. 75092 278 et 75042 A 141, pass6 le Seize Juin TAil Netif Cent Quarante-Trois et enregistr le Viu-t-Deux des ui mes mois et ann6e.
-\rt. ".-La pr6sente authorization donn e pour sortir son plein effet. SMI__ les cmiditions fixes A I'Article 2 ci-dessus, pourra kre r6voquee Imur les causes et motifs v contends, sans prejudice des domilla-esles tiers.
enters




BULLETIN DES LOIS ET' ACES 5
Art. 4.-Le Ipresent Arrkt sera ptiblli3 a diligence dlit Secretaire dWEtat dun Commerce et de l'Economie Nationale, ainsi (joe 1' \cte
Donn au Palais National, it Port-au-Prinice, le vingt-Trrois s epternbre 19). An 140%nie. (le lnlependlaiice.
ELIE LESCOT
1Par le residentt:
Le Secrk'aire d'Etat du Commerce et de lEconomie Nationale: ABEL LACROIX
No. 327
ARRETE
ELIE LESGOT
PRESIDENT DE LA~ REPUBLIQUE
Vui [article 35 de ]a Constitution;
Vui I'Acte Constituitif et les Statuts dle lai Socikt Anonvme d~nonimee: ((National Sisal & Fiber Industries S. A.));
Vu les articles 29 i 37, 40 et 45 du Code de Commerce;
Stir le rapport dii Secr~taire d'Etat (lii Commerce et de I'Economie >ationale.
Arrke:
Article ler.-Est autoris~e Ia Socie't -nonvme 6l11oniile: ((National Sisal & Fiber Industries S. A.>), forni~e A Port-au-Prince, par Acte Public en date dti Dix-Neuf Aofit Mil Neuif Cent Qtiarante-Trois. einreori .tre le \ino't (les times mois ef ann6e.
Article 2'-Sont approuv~s, soiis les reserves et darts les limites de la Constitution et des Lois de la RWpublique. l'Acte Constittutif et les Statuts (Ie Ia (lite Socikt3, constat~s par Acte Public paiss6 le Dix-neuif Aouit Mil Netif Cent Quaraiite Trois ati rapport de Mes. Eustaclie Idonmard K ~nol et son ColI&~tie, Notaires a Port-au-Prince. resIpectivememit lpateiites et ideiitifi~s aux 'Nos. 75092 278 et 75042 A141. t le ~r5I \iio~ (les nii~nies mnois et aimee.




54 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
I ch: 3. -a pr6seute autorisation donti6e potii
-tI sortir son plein
effet, les conditions fixes ii, ]'Article 2 ci-dessus. potirra tre r6voqut e. lwur les causes et motifs y contents, sails prejudice des dommacre: -mt I i,(-t,, enters les tiers.
. rtlcle 4.-Le pr6seiit Arrc^t6 sera ptibli6 i ]a diligence du Secr6taire
at (41 Cminnerce et de I'Economie Nationale.
Df)1111 it Port-au-Prince. aii Palai-, National, le 24 Septembre 1943, .\n 140'1iie de FInd6pendance.
FLIH LESCOT
Par le Pr silent:
Le Secr taire d'Etat du Commerce et de I'Economie 'Nationale: ABEL LACROIX
No. 3 38
ARRETE
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vu les articles 35 et 47. de ]a Constitution
Vu ]a loi (111 6 juillet 1935 stir la Retraite et la Pension potir ]a Garde (I'llaiti -,
Vu Article ler. de la loi du 23 Avril 1940 modificative de celle dti
juillet 1935. ci-dessus nientionn e;
Consid6rant (lite I'adjudant Satil Charles Laniotir, G. d'H.. a &6 reCOMM improper ati Service ;Mifitaire et qtle la faiblesse dfirnent constat e par tin Conseil de Revision de la Garde d'Ha iti est stirventie dans son cas sails avoir etl pour cause son inconduite;
-Consid6rant que le (lit Adjudant a fourni i la date de ce jour, it la Garde d'Ha*iti 27 ans. 6 mois. 8 jotirs de service. y comprise le temps pziss6 daus la (lite Or--aiiisatioii comme eiir616:
Stir le rapport du Secre'taire d'Etat de l'Inte'rieur:
Arrhe:
Article ler.-L'Adjudant Safil Charles Lamour., G. d'H.. est mis 'i la retraite. it demi-soldel, a partir dit ler. October 1940, et sa pension est liquid6e A la somme de Cent Cinquante.Gourdes (G. 150.00) par mois.




BULLETIN DES LOIS ET ACA-ES 55
Article 2.-Le montant des valeurs pr6vues par cet Arrk .,cra tir6 de ]a caisse des pensions de la, Garde d'Ha'iti.
Article 3.-fe pr sent arrk6 sera ptibli et exktit6 a la diligence du Secr6taire d'Etat de I'Int6rieiir.
Doiin an Palais National, A Port-a"-Prince, le 22 Septernbre 1943, an 140 nie de Hnd6pendance.
ELIE LESCOT
P'tr le Pr6sident:
Le Secrkaire d'F'-tat de Hm6rieur: VELY THEBAUD
N (). 3 21)
ARRETE
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLiQUE
Vu les articles 35 et 43 de la Constitution *,
Vii la loi (hi 10 'Mars lQ28 stir For-anisation dti Tribunal de Cassation
Vii l'article 98 cle la loi du 23 Nlars 1928 stir Forcyani-,ation *Udiciaire:
Sur le rapport (]it Seci-kaire d'Etat de la Justice:
Arl-kc:
Article ler.-Le citoycii Hubert Alexis est noinni6 jiige au Tribunal de Cassatt(Al ])()III- line p6riode de dix ans.
Article 9.-Une ampliation (Iti present arrk6 Itii sera remise par les ,.oiiis (in Secr6taire d'Etat de ]a Justice.
Article 3.-Le present Arrk6 sera piibli6 et ex6ctit6 A ]a diligence dit :,ecrkaire d'Etat de la Justice.
Donii6 ati Palais National, A Port-au-Prince. le 24 Septembre 1943,
-in 140 tne de FInd6pendance.
ELIE LESCOT
Par le Pr sident:
Le Secrkaire (I'Ftat de la juqt1ce: N'I--'TY THEBAUD




BULLETIN [.)ES LOIS FT ACTES
No. 330
ARRETE
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vu Article 35 de la Constitution:
Vu le D cret (111 28 Wcembre 1942 sur les plants products strat6liques et les zones strat6giques;
Consid6rant que le soja est iitilis6 dans Yeffort de guerre des Nations Unics:
Consi6rant que le soja peut, dans la fabrication de I'liuile cornestible, remplacer les grains de coton dont la production est, depuis quelques ann6es, d6ficitaire en Ha*iti;
Consid6rant qu'il imported, en consequence, de prendre les measures propres A faciliter le d6veloppement rapid de ]a culture du soja en Haiti ;
Sur le rapport des Secrkaires d'Etat de I'Agriculture et de la D6fense Nationale:
Arrke:
Article ler.-Le soja est ajotit6 A la liste des plants A products strat ,,Iqucs d6sign6es I'article ler du D6cret du 28 D6cembre 1942 et
C111ture b n6ficicra de tons les advantages et privil ges Wvus au dit Weret.
articlee 2.-Sont d sormais consid6r6es combine zone strat6gique r6serv6e i la culture (III soja les Habitations Dussoliers, Bertrand, Duchatel, 'Molet, Hitau, Dubisson Fils, Chatelin, Chevreau Descloches, Rocozelle-Dubuisson, sitti6es en la 5 me Section Rurale de la Coinmune de St-.,\Iarc, jusquIA concurrence d'une superficie de sept cents hectares.
Article 3.-Le pr scnt Arrk6 sera publi6 et ex6cut6 A la diligence des Secr6taires d'Etat de YA-riculture et du Travail, de l'Int6rieur, de la justice et de ]a D6fense Nationale, et des Finances, chacun en cc qui le concerned.




BULLETIN DES, 1,01' ET ACTFS 37
Donne' au I)a1ais National. it Port-ati-Prince, k- 25 Septembre 1943, an 140 nie de Vlnd pendaiice.
ELIE LESCOT
Par le Pr6sident:
Le Secrkaire d'Etat de I'Agriculture et (iu rravail: MAURICE DARTIGUE
Le Secr6taire d'Etat de Mnt6rieur, de la justice et de la D6fense Nationale: VELY THEBAUD
Le Seci-kaire d'Etat des Finances: ABEL LACROIX
SECRETAIRERIE DE LA JUSTICE
Le D partenient de ]a justice avise le public (Itie d',tpr s le-s pi&es qui ltii ont k6 coninmniqtt es par le sieur -Michel Archangelo CONTE, le (lit sietir est ne' en Ha*iti et descend de la race africaine.
En cons qtience. il est ha*itien. conforni6ment i ]a Loi.
Port-aii-h-ince, le 18 Septembre 19413.
SECRETAIRERIE DE LA JUSTICE
Le Department de la justice avise le Public que le sietir Georges Van Dember-he fils, n6 en Ha*iti de p re et de in re strangers et deinetirant a Port-au-Prince a fait au Parquet (Itt Tribimal Civil de sa. r6sidenve, ]a declaration Woption pr viie 't ]'article 4 de la Loi (III 22 Aofit V)07 stir la nationalit6.
En c(m.s6quenc e. il est haitien conform6ment A ]a loi.
Port-au-Prince. le 25 Septenibre 10413).
ACCORD
[- Etat haitien. ci-apr d6oonmi6 <<[..t R61mblique d'Ha*iti>>, repl-6sent6 par -M. Maurice Darti-tie. Seci-6taire d'Etat de I'Ag-riculture, identify ati No. A-1430. demeurant et domicifi6 i Port-an-Prince. Ha*iti. agi ,sant en vertti dune decision do Conseil de, Sect-kaires (11---tat. en (late du 16 Avril 1943, stlivant memorandtim du Conseil des Seci-kalres d'Etat. anne-,6 aux 1)r6,;ei)tes. Wtme part: et




BULLETIN DLS LOIS ET ACTES
1,a Commodity Credit Corporatioti, title agency du Gotiverilement. (let, Etat. -Uiiis d'Ain6rique. organisee sous forine de Soci&6. ayant soti principal centre d'affaires i Vashiiigton, D. C., ci-apr s d6non1m6e <> et repr seiit6e par -.M. John Campbell White, Arnbassadeur de, Itats-Unis (I'Aiii6riqtie en Haiti., sttivant proctiration en (late (111 15 [tiillet 1943 ci-aiinex e.
H- A CONVENE E'r AGREE CE OUI SUIT, E, CONSII)ER -k-1'10N DES PRO.-MESSES OUE I.r-,s PARTIES SE SONTT N I U T U 1" 1, L E \ I E NT FA TTE'S :
L-Le present Accord sera effectif A partir de la date de la signature des pr sentcs ci-dessous nientiotmLs jusqti'ati 7.Mai 1946.
2.-La R61)tiblique d'ffa*iti convent d'6tablir et de maintenir, diirant le terme (In present Accord. et cc, d s la signature d'iceltii, title restriction stir 1'exportation des reaches contenant de la Rotenoile dans la proportion de trois pour cent III moins, qu'elles soient enti res oil r6duites en pondre., et d'en limiter 1'exportation A la Commodity ou -t ses repr -sentaiits. 11 est. cependant, entendu que si ]a production haitienne des raciness contenant de ]a Rotenone datis ]a proportion de 31V au mohis, enti res ou r6duites en poudre, et provenant de plants sauvages ou ctiltiv6es, exc de la qtiantit6 que la Commodity convent ci-dessous d'acheter, le surplus sera offers A la Commodity des pri-,qui seront a d6battre. 11 est atissi entendu qu'au cas oh la Commodity ii'achke pas cc surplus, la R6publique d'Haiti pourra en disposer comme elle 1'entend.
3.-Pendant ]a dur e du present Accord la R6publique d'Haiti convient de vendre et de liver FOB, navire de haute mer, aux ports ouverts d'Uaiti, des raciness contenant de la Roterione daiis ]a proportion de 3cir ati monis, enti res ou r6duites en poudre, jtisqti'i concurrence de 21: 0.000 fix-res, desquelles raciness la Commodity convent de se rendre acqu retire et de prendre. lix-raison, jusqti'A concurrence de ]a susdite quantity. atix conditions suivantes:
a) Prix (1).-Pour les livraisons fates avant le 7 -,.\Iai 1944, les prix de base seront de $0.17 cents, la livre de raciness enti res.. et de $0.21' ,,' la lix-re de raciness en potidre:
(2).-Potir les livraisotis fates entre le 7 Mai 1944 et le 7 Mai 1945, les prix de base seront de $0.16 cts. la livre de raciiies, enti res, et ,50.201,' la lix-re de reaches eii poudre;
P). Pwir les livraisons fates entre le 7 Mai 1945 et le 7 Mai 1946, les prix de ba,-e seront de $0.15 cts. la lix-re de raciness enti res et de S0.101", ct- Ia livre de raciness en potidre.




BULLETIN DES LOIS ET ACTES 59
(4).-Les prix de base ci-dessus ;1)6cifi s iie scront accor6s que pour les raciiies covenant de ]a Rotenone. emball6es suivajit les m6thodes commerce ales eli usage. ct (Hivr es FOB, uavire de liatite Iller, MIX ports oilverts (I'llaiti-,
(5).-Les prix de base ci-dessus sp&ifi s s'entendent poids net 6barqu6 au port (Velitr e des Etats-Unis et raciness covenant cinq potir cent de Rotenone brute et dotize pour mit humidity6 it l'arriv6e..
(-6).-'Uii adjustment se fera dans les prix, par additioll aux prix de base, oil par smistraction,, d'une'valeur de $0035) pour cheque dixi me de un pour cent dc RZotenone brute que les reaches cmitiendraient audessus oil ati-dessous de cinq pour cent, pourvu que le contellu ell Roteiione ii'v soit pas inf6rieur A trois pour cent, et que les raciness soient par ailleurs conforms aux sp cificatioiis prescribes aux pr6sentes ;
(7).-Pour les raciiies contenant plus de dotize pour cent d'humidit6 A Yarriv6e, un ajusteumit se fera comme suit A cheque pour cent d'humidit an-dessus de dotize pour mit. le poids net contr616 au d6barquenlent sera r6duit d'un pour cetit:
(8).-Dans le cas oil. les prix d'achat A payer par ]a Commodity pour les raciness contenant de la Rotenone, aux ternles des contracts .Sud-Am6ricains actuellement en vigueur, viendraient i exc der, aux
chLnces pr vues au pr6seiit Accord. les prix ci-dessus fix6s, les pri-N a payer, en vertu du dit present cmitrat, seront.augnient6s d'un ni me montant pour des ravines de in me quality et de ni nlcs specifications,
1)) Taxes.-La R publique d'Haiti prend A sa charge toute taxe y comprise les (Iroits deportation oil tous autres frais, si aticulis sont. dont les raciness covenant de la Rotenone seraient frapp6es pendant
elles som ell Haiti ou au momem (le leur exportatioll.
(,) Paiement (I ).-Paiement de 80(,c du prix d'achat sera fait centre remise des comiaissements, certificates usuels de poids et d'analyse, et tous autres. documentss usuels (Vexp&lition. ce. de ]a mallie're qui sera dkeriniii6e par ]a Commodity.
(2).-Paiemem final sera fait daii ., les trei)te jours qui sinvrolit le (16barquement de ]'article au port (Ventr& aux Htats--U-iiis. sur la base des poids nets certifi6, (16barqu6s et des r6sultats certifi6, (les analyses fates par les Iaboratoires aux(juels a recourse (Vordiliaire le commerce aux Etats-ullis.




60 BULLETIN DES LOIS FT ACTES
(3).-Ati cas oil Yarticle ii'atteindrait pas un port d'entr6c aux EtatsUnis dans les 90 jours qui suivront le depart d'Haiti du navire de hatite mer transportant le dit article, un r gleiiient final sera fait i 1'expiration de cette p6riode de 90 jours, sur la iu nic base que le paicinent initial des 801,C, en cc qui a trait ati poids et au contend en Rotelione.
(4).-La Wpublique d1laiti convent de d6ployer tous ses efforts pour faire produirc en Haiti et liver A la Commodity la quantity de ravines contenant de la Rotenone que la Commodity s'engage A acheter par les pr6sentes.
Fait en double et de bonne foi, le 22 Septembre 1943.
Commodity Credit Corporation Par:
(S) John Campbell White, Ambassadeur des Etats-Unis d'An-l6rique en Haiti.
La Wpublique d'Halti
Par:
Maurice Dartigue.
Seci-6taire d'Etat de I'Agriculture et du Travail.
No. 314
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vu les articles 30 et 35 de la Constitution
Vu I'article 930 du Code de Proc6dure Civile;
Coiisid6rant qtic I'article 930 dii Code de Proc6dilre Cixile exige, parmi les pi ccs A produire pour rendre mi pourvoi en Cassation recex.-able, >
Consid6rant que 1'exp6rielice a d6niolitr6 ]a n6cessit6 de fixer la
I
port6e de cette parties du texte pour prevenir Yavenir toute interpr& station oil toute explication abusive qui pourrait ei-I kre faite et dont




BULLETIN DES LOIS ET ACTES 6 1
seuls pctivent profited des plaidetirs int6ress6s it faire ajourner le jugement des causes .. par des sursis injustifi6s et 1-61)6t s, deviant le Tribunal de Cassation ;
Sur le rapport du Seer6taire d'Etat de ]a justice et apr s d6lil)6ration (III Conseil des Secr6taires d'Etat ;
Et avec I'approbation du Comit6 Permanent de I'Assembl e Nationale
D6crke:
Article ler.-L'article 930 du Code de Proc dure civil est iuodifi par I'ADDITION suivante :
<< I-orsqu*tin demandeur en Cassation, pour faire ajourner 1'examen du proc s. excipera d'une informality quelconque dans 1'exp edition du judgment d6livr6e. signifi6e et attaqu6e, if ne sera admis aucun sursis qui paraitra an Tribunal de caract re purement dilatoire en vue de tenir intitilement en stispens le sort du pourvoi ou quand if sera r6v 16 qu'un tel motif de sursis centre dans le cadre des movens donnant normaleilient overture A cessation, par conskluent examinable avec le fond, A moins settlement que la cause du sursis requis et les
iefs formulas centre 1'exp6dition d livr6e n'offrent les characters apparent du faux materiel et ne soient d6jA centre. le greffier Signataire de I'exp6dition, I'objet d'une instruction otiverte deviant la Chanibre d'Instruction criminelle.
Article 2.-Le present D cret-loi abroge routes lois ou dispositions de lols, tous D6crets-lois ou dispositions de D&I-ets-lois qui lui sont contraires ct sera ex6cut6 A la diligence du Secr6taire d'Etat de la justice.
Donn au Palais Natiolial, Port-au-Prince, le 24 Septenibre -Mij iietif cent quarante trois. An 140e. de I'Ind6pendance.
ELIE LESCOT
Par le Pr silent
Le Secr6taire d'Etat de la Justice: VELY THEEAUD
Par antorlsation du Comit Permanent de I'Assembl6e Nationale, donn6e le 24 Septembre 1943.
Le President du Coniit Permanent de I'AssemWe 'Nationale: NEMOURS
.\U NOM DE 1,:\ 1\ FPU IIL] OU", Le IWsident de ]a R6publique ordonne que le Wcret-loi ci-dessus Oit revku (III Sceau de ]a R6ptiblique. iniprim6, publi6 et ex&ut .




i
62 BULLETIN DES L01S ET ACTES
Donn6 all J'alais National, i I)ol-t-aii-Prince. le 24 Septembre 1943, an 1406ilie. de l'Ind6pendance.
ELIE LESCOT
[)ar le Pr6sident:
Le Secr6taire d'Etat de Flnt6rieur, de la justice et de la D6fensc Nationale: VELY THEBAUD Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext6rieures et des Cults: GERARD LESCOT Le Secrkaire d'Etat de Nnstruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: '.MAURICE DARTIGUE
Le Secr6taire d'Etat des Fiuances, du Commerce
et de I'Economie Nationale: ABEL LACROIX
Lc Secr6taire d'Etat des rravaux Publics: Th. J. B. RICHARD
No. 315
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
\"it les articles 30 et 35 de la Constitution;
Consid6rant (Itic pour r6pondre aux buts de I'Assistalice Sociale. if convent d'or-aniser Ics Cit6s ouvri rcs, de les placer sous le contr6le direct de I'Adiiiinistration Coinnitinale
Sur le rapp-ort du Secr6taire d'Ftat de l'Int6rietir;
De Favis du Conseil des Secl-kaires d'Etat;
Avcc Vapprobation du Coniit 1"ernianerit de ]'Assembl6e "Nationale;
D crke:
Article ler.-Les maisons des Cit6s otivri res sont destinies:
I.-Ft log,.er les fainilles prolkariennes qui ne peuvent pas s'assurer
till lo'-enicilt.
2.-A procurer des facilities de lo-cment aux personnel notoirement
mallieurcuses qui habitaient une mason ayant 6t (161ilolie, soit par le Service dUrbanisme des Travaux Publics, soit par le Service du G6nie Municipal. potir cause d'ins6curit6, cl'ani6nageinent (Furbanisme. Wiilsalubrit6, ou n)anque de routes autres conditions
llygi6iiiques.
Article 2.-Pour kre adinis a occupier une iiiaison ou till appartement Willie liaison d'une C46 ouvri re, il fatit offrir des -arantiesde bones vie et niccurs.




BULLETIN DFS LOIS FT ACTFS 63
Eli cons<ience, il e-st forinellenient requis du postulant: lo.-Uli certificate (Iti Iti-e de Paix : 2o.-Un certificate du Chef de ]a Police ,K).-Un certificate de sant6 A (16livrer par le Service National d'Hy-_-i ne Publique.
I.cs dits certificates seront d6livr6s sans frais atix int6ress s.
Article 3.-La jouissance (!'tine mason oil d'tin appartelilent d title mason otivri re est accord6e pour tin temps indkerniin6, jusqu'a ce qu'iI soit kabli par I'Administration Coninitniale que la condition 6conomique de Foccupant a chan.,,6.
Article 4.-Uniquenient, en vue d'assurer le maintain en bon 6tat des Cit s otivri res, Foccupant d'tliie mason versera Cil I'Admillistration Coinnitinale, A titre de contribution, tine valetir mensuelle qui n'exc6dera pas Gdes. 5.00 (Gdes. cinq), s'll est reconnu par I'Administration coninitiliale, apr s contr6le du D6parternent de I'Tilt6rietil- ou dti D04,ti dil Clief du Potivoir E-_\6cutif. que l'occupant est en nie; tire de Paver cette contribution.
S'il ne s'arit que Xtin apartment, le montant de ]a contribution ii'exc6derzt pas deux gotirdes.
Article ;,Les coutriblitions iiienstielles pour entretien front IV)jet d'tin chapitre iiiN pr visions bti(I-6taires, et pour pernlettre a I'Adirlinistration coirin-ainale d'entreprendre d'urgence les reparations reconnue,; ii&essaires le iu ine chiffre pr vu aux Voies et Alovens devra fi-tirer t tin Chapitre de D penises.
Eli auction cas, ce chiffre ne sera affect i Watitres fins. Cependant, fe stirphis ventuel des Voies et -XIovens devra kre einploy6 -'t Fextension des Cit s Otivri res.
Les devi, dress s par le Service (Iti G6nie Municipal et routes pi ces justificatives vieli-dront a I'apptii des d6penses exig es potir r parations et entreaties approtiv s par I'Administration Conintunale, d'accord avec le Service National dTfygi ne Publiqtie et (I'Assistance Sociale.
Article ().-Ie recotivrement des contributions pi-6vues ZI I'art. 4 se fera conforiii6iiient a la 16-islation en viguetir r6gissant la perception des recettes communales. Cependant, 6tant donn6 le, caract re special de ce reventi, il ne sera affect (I'aticiiii pl-61 vernent.
Article 7.-I.,es apartments sont exclusivement destin6s it Fliab1tation et ne dowent en ancun cas 6tre titilis6s a des fills cominerciales (caf ,. restaurants, dancing, boutiques, etc.)
Aticillic exploitation des bitiments ne era toler6e. soit par cession,". oit par location it des tiei-.,.




64 BULLETIN DES LOIS E-F ACTES
'r,)tite derogation atix sus-dites prescriptions entrainera ipso facto 1'eXplll -i(ffl des lieux du b6ii6ficiaire, oil du tiers occupant.
Article K-11 sera atissi proc6d6, sur simple avis., sans Faccomplissement d'atictine atitre formality 16--ale, ail d6guerpissement de tout Z-1$
occupant qui ne se conforniera pas aux prescriptions du present D6cret-Loi. soit :
L--en refusant Facc s de letir appartenient aux fonctionnaires de la
Commune et (]it Service -National (]'Hygi ne, pr6pos6s au contr6le.
9.-en d6gradant le bAtiment
3.-en refusant de verser le niontant de la contribution 111enstielle
loi-sqti'il est kabli (lu'd petit le faire
4.-en ayant tine condtiite immoral -, S.-Pour cause de maladies contagieuse.
Article 9.-11 sera ci-66, dans cheque Commune oil il existed tine C46 otivri re. tin Service d'Inspection charg du contr6le et de 1'entretiell de ]a Cit et des masons otivri res.
L'Inspecteur adressera tin rapport menstiel, en double original, ail
5
Magistrate Communal, qui en fera parvenir tin au Seci-kaire d'Etat de Mnt6rietir.
L'Inspectetir communal de ine^nie que la Police Sanitaire aurout libre a,--c s des masons des Cit s otivri res.
Article 10.-Un r6le sera dress de totites les masons des Cit6s otivri res, par quarters, par bitiment, par apartment.
Cc r6le comportera le nom du b6n6ficiaire, le nombre de pers lines C0111posant sa famille, la decision de ]a Commune lui reconnaissant le b n6fice de ]a jouissance. ]a (late de inise en possession, certificates et atitres observations.
Une copie de ce r6le sera adress6e ail D6partement de l'Inte'rietir par I'Administration communale.
Ce notiveau Service Communal fonctionnera sous la rubrique J.0GEMENTS OUNIRIERS>>.
Article 11.-Le present D6cret-Loi abro-e totites lois oil dispositions de Lois, totis D6crets-Lois qui lui sont countries, et sera ex& ctit .,'I la diligence des Seci-6taires d'Etat de I'Tnt6rieur et des Finances.
Donn ati Palais National, a Port-au-Prince, le 24 Septembre 1943, An 140 nie. de I'Tud6pendance.
ELIE LESCOT
Par le Pr silent
Le Secr6taire d'Etat de Nnt rieur: VELY THEBAUD Le Secr6taire d'Etat des Finances: ABEL LACROIX




BULLETIN DLS I-01S E'r ACTFS 6 15
Par antorl-sation du Comit6 Permanent de I'Assenibl6e Nationale, donn6e le 24 Septembre 1943. Le President du Comit Permanent de I'Assembl6e -Nationale: NE"MOURS
At', NO- Vf DE LA 1111---PUBLfOUE Le President de la N*publique ordonne que le D6cret-l-oi ci-dessus soit revku du Sceau de la R6publique. iniprim6, publi6 et ex6cut6
Donn au Palais National, 'i Port-au-Prince, le 24 Septembre 1943, An 14%me. de Vhd peiidaiice.
ELIE LESCOT
Par le Pr6sident:
Le Secrkaire d'Etat de Nnt6rieur, de la justice et de la D6fense Nationale: VELY THEBAUD Le Secr6taire d'Etat des Finances, du Commerce
et de I'Economie 'Nationale: ABEL LACROIX
Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext6rieures et des Cults: GERARD LESCOT Le Secrkaire d'Etat de l'Instruction Publique, de I'Agriculture
et du Travail: MAURICE DARTIGUE
Le Secr6taire d'Etat des Travaux Publics: Th. J. B. RICHARD
No. 316
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vu le-s articles 30 et 3") de ]a Constitution ;
Vu les articles 3 et 5 de la Loi sur le Budget et la Cornptabilit6 Publique;
ConsWrarit (Itt'il est urgent de pourvoir A l'insuffisance di ment constat6e du credit allou6 i l'article 193 dii Budget de 1'exercice ell cours ;
Stir le rapport du Seci-6taire (IT"tat dL1 Cornmerce et de I'Economie Nationale;
De Favis crit et motix-6 du Secr6taire d'Etat des Finances
Et avec Vapprobation du Comit6 Pernianent de ]Assembl6e Nationale:
D&rke:
Article ler.--11 est otivert 'i I'arti-le 193 (lit Budget Lin credit suppl mcntaire de Cinq 'Xfille Onatre Cents Gourdes (Gdes. 5.400.00) J)Otir illat6riel. fournitures et frais (livers.




66 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
Article 2.-I.es vole ; et moyens de ce credit sel-ont tir6s des dispwiibilit6s (III Ti-6-,()r Public.
Article 3.-Le pr sent Weret-Loi sera ptib1i6 et ex6cut6 la dilio'elice du Secr6taire (IT'-tat des Finances, (III Commerce et de I'EconoMle Nationale.
Doilii6 ati Valais National, i't Port-aii- Pri lice, le 24 Septeilibre 1943, an 140hie de I'Ind6pendauce.
FIAI '. LESCOT
har le Pr6sident
Le Seci-kaire d'Etat des Finances, du Commerce
et de I'Economie Nationale: ABEI.. LACROIX
Par atitorisation du Comit6 Permanent de I'Assenil)16e Nationale, donn6e le 25 Septembre 1943). Le Pr silent du Comii:6 Permanent de I'Assembl6e Nationale: NEMOURS
AU NOM DE LA RHIPUBLIOL"T Ix President de la 111)6publique ordonne que le 1)6cret-Loi ci-des'stis ',(lit revku du Sceati de la R' 6publiq tic, imprim6, ptlb1i6 et ex6ctlt6
Doim6 au Palais 'National, :I Port-au-Prince, le 25 Septelilbre 1943, Ali 140 me. de I'lud6pendance.
ELIE LESCOT
Par le Pr6sident
Le Seci-6taire d'Etat de,, Finances, du Commerce
et de I'Ecotioniie Nationale: ABEL LACROIX
Le Secrkaire d'Etat de Miit6rieur, de. la Justice et de la D6fense 'Nationale: VELY THEBAUD
Le Secrkaire d'Etat des Travaux Publics: Th. J. B. RICHARD
Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext6rieures et des Cults: GERARD LESCOT Le Sect-6taire d'Etat de I'Instruction Publique, de I'Agricillture
et du Trava;f: .\IAURICI,'. DARTIGUE
N o. .3 17
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vu les 'article, 30 et 133 de la cm1,4it"Ition :
Vu les articles 4 et ; de la Im Sur le lilldg-ct et la Gollptabilit6 pliblique :
collsid6rant (Iti'd est III-g-elit do pairvoir A 1*iii,,uffi .ance (Hinlent cmistat6e (111 cl- (Jit (fe I'article 461 du Biidget de -I*e-\ei-(-i(-e ell colir, :




BULLETIN DES LOTS ET ACTES 67
Sur le rapport (III Seci-6taire (YEtat (ICS Tr;1V;L1I.\ PlIblics
De Vavis 6crit et motiv6 (III Seci-6taire d'Etat des Fitiances
Apr s (16111)6rzition en Conseil des Secr6taires (VEtat :
Et avec I'appr(d),mmi (III Coinit6 Permanent de I'AssemlWe M-1tionale,
D6crke
Article ler.-H est otivert A Farticle 461 (111 findget de Vexercice en c0lirs III) Cr6dit suppl6mentaire de Ving-t Mille Netif Cent Soixante ix Gotirdes et Ouatre Vingt Dix-netif Centimes (G(les. 20.966.99) T616graphes. T lephoiie et Radlocommunication (Entretien et fonctionnenient).
Article 2.-Les voies et moves de cc cr6dit scout tir6s des dISP0iiibilit6s (III Tr6sor Public.
Article 3.-Le pi-&,cm 1)6cret-Loi sera ptibli6 et ex6ctit6. A ]a dili-ence des Seci-6taires (I'I'tat des Finaiices et des Travaiix Ptiblics, chactin en cc (Iiii le concerile. -e 1943,
0011116 mi Palais National. a Poi -mi-Prince, le 24 Septembi
-III 140 me. de Yln(16pendance.
ELIE 1,ES(-or
),I r le PI-6"ident
L-e Secr6taire d'Etat des Finances: ABEL LACROIX
Le Seci-kaire (1'1-,tat des Travaux Publics: 'n. j. B. RICHARD
Par autorisation (III Comit6 Permanent de I'Asscmbl6e Nationale. doim6c le 25 Septembre P"143. Le President (hi Comit6 Permanent de I'Assenibl6e Xatimale: NF"MOURS
.\t' NOM DE I-A REPLAILTOUF Le Presided de ]a R61mbli(Ine ordonne que le 1)6cret-Loi cl-dc.;,- iis
revkii du Sceaii de ]a R6ptiblique, imprim6, ptibli6 et ex6cllt6.
Dom16 ati Palais National. 't Port-au-Prince, le 25 Septembre )94.3. An 140 mc. de Vlnd pendaiice.
ELIE LESCOT
Par le Pr ,-,ideilt
he Secr taire d'Etat des Finances, du Commerce et de I'l,"conomie Nationale: ABEL LACROIX Le Sccrka!re d'Etat de Fint6rieur, de ]a justice Ct de ]a Defense Nationale: VELY THEBAUD
Le Secrkaire des Trav;mx Publics: Th. J. B. RICIJARD
Le Seerkaire d'Etat des Relations Ext rieures et des Cults: GERARD LESCOT Le Secrkalre (ITtat de I'Instruction Publique, de I'Agriculture
ct (In Travail: MAURICE DARriGuE




.68 SUDV 'La S101 Slu NLLATIfig
-No. 318
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vu les articles 30 et 35 de la Constitution:
Vu les articles 3 et 5 de la loi stir le Bud-et et la Comptabilite' Ptiblique:
Coiisid6rant qu'il est iirgeiit de pourvoir i Finsuffisance di iiient coiistat e dii cr6dit de Farticle 192 dii Budget de Fexercice en cours; Sur le rapport 6crit et motive du Seci-6taire d'Etat des Finances, dil Commerce et de FEconomie Natioiiale ; Api d6lib6ration eii Conseil des Seci-6taires WHtat
]--.t avec Yapprobatimi du Coinit6 Permanent de I'Assenibl e Natioliale:
Wcrke:
Article ler.-I] est otivert I'article 192 du Bud-,-et de 1'exercice en cours iiii cr6dit siippl iiieiitaire de Quinze Mille Six Cent Soixante Sept Gour(les et Soixante Dix Centimes (Gdes. 15.667.70) potir transit maritime et a rieii.
Article 2.-Les voies et moves de ce cr&lit permit tir6s des disponibilit6s dii Tr6sor Public.
Article 3.-I.e present D6.cret-Loi sera ptibli6 et ex6cut6 la dilifreiice du Secr6taire d'Etat des Fiiiances, du Commerce et de FEconamie 'Nationile.
Donn6 aii Palais National, it Port-ati-Priiice, le 25 Septembre 1943, aii 140 me. (le FInd6peiidance.
ELIE LESCOT
Par le Pr6sident:
Le Secr6taire d'Etat des Finances. du Commerce et de I'Economie 'Nationale: ABEL LACROIX
Par atitorisatfoii du Coimt6 Permaiieiit de FV,;sembl6e -Nationale doiin6e le 27 ,eptembre'1943. Le President du Coinit6 Permanent de I'Assembl6e Nationale: 'NEI'MOURS




BULLETIN DES LOIS FT A( ITS
-)U 1-1
AUNOM DE LA Rl'--PUBll(- -'
Par d6clsioii (III Coii,,eil des Secl-kaire", (FFtat' C11 date (111 29 Septembre 1943, il est ordomi6 que le D&ret-Loi ci-desstis -;()It rcvku (III Sceati de la R61mblique. imprim6. pubfi ct c.x6cut6.
Doim aii Seerkariat du Cooseil des Seci-6taires (I'Etat, le 29 Septembre 194.3, 111 140 me. de ]'I ii d pe ii (lance.
Le 8ecr6taire d'Etat de 1'fnt6rietir, de la justice
et de la Wfei se Natiolmle pr sidant le Conscil des Sect-6taires WEtat VELY THHBAUD
Le Seerkaire d'Ftat des Finatices, du Commerce
et de I'Economie Nationale, de I'A-riculture et du Travail, 1). i.: PIERRE CHAUVET
Le Seci-kaire d'Etat des Relations Ext6rieures et des Cutes: GERARD LESCOT Le Seerkaire d'Etat des Travaux Publics: T11. J. B. RICHARD
Le Sccrkaire d'Et-,it de l'Instrilction Ptiblique, p. i.: THEOPHILE J. B. RICHARD
No. 319
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
PIUSIDEA'T DE LA RLPUBLIQUE
Vu les articles 30 et 35 de la Coiistitutiot)
u les articles 3 et 5 de la Loi stir le Budget et la Comptabilit Pitblique ;
Coiisid6ralit qu'il est tirgeiit de pourvoir A Filistiffisailce 61melit cowstat6e des credits des articles 128 et 126 du Budget de 1'exercice ell cours :
Sur lc rapport 6crit et moti\-6 du Seerkaire (117tat des Fiiiaiices
Apr s d6fib6ratioji ell Couseil des Secr6taires d'Etat ;
Ft avec Vapprobatimi du Comit Permaiient dc ]'Assemhl e Nationale:
1)6crke:
Article ler.-Il est (mvert A ]'article 128 du Budget de 1'exercice en cours un credit siippl6memaire de Deux Cent Soixante Quinze Gourdes (Gdes. 275.00) pour frais de prime et de transfer.
Article 2.-Il est oiivert A I'article 126 du Budget de 1'exel-cice ell CoUl's 1111 Cr6dit siippl6memaire de Deux Mille Gourdes (G. 2.000.00) ])our mat6riel, foumitures et frais dl\ler* .




70 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
Article 3.-I-es voies et moverIs de ces credits serwit tir s des dispoiiibilit6s (III Tr sor Public.
Article 4.-Le pr6seut Wcret-Loi -sera I)iil)li6 et ex6cut6 i ]a dilidu Seci-6talre d'Etat des Finances.
I
Doiin6 ati Palais Natimial, C'i Port-au-Prince. le 25 Septeillbre 1943, Ali 140 me. de I'llid6pendmice.
ELIE LESCOT
Par le Pr6sident
Le Secr6taire d'Etat des Finances: ABEL LACROIX
Par antorisation dii Comit6 Permalient de IAssembl6e Nationale, dmm6e le 27 Septenibre 1943.
Le Pr sideiit dti Comit Permanent de I'AssemWe Nationale: NE'MOURS
- VU NNO"M DE LA REPUBLIC] :E Par (16cision dii Coiiseil des Seer6taires d'Etat, ell date du 29 Septembre 1943, il est ordonn6 que le D6cret-l-oi ci-desstis soit revku du Sceau de ]a R6publique. imprim6 et ex6cut6.
Domi6 ati Secl-kariat: (III Cmiseil des Secrkaires (FEtat, le 29 Septembre 1943, All 14%me. de Flnd6pendance.
Le Secr6taire d'Etat de l'Int6rieur, de ]a justice
et de la Wfense Nationale pr sidant le Conseil des Secrkalres d'F.tat: VELY TTIEBAUD
Le Secrkaire d'Etat des Finances, du Commerce
et de I'Economic Nationale, de I'Agriculture et du Travail, 1). i.: PIERRE CHAUVET
Le Secrkaire d'Etat des Relations Ext6rieures et des Cults: GERARD LESCOT Ix Secrkaire (.1'Etat des Travaux Publics: TH. J. B. RICHARD
Le Scer6talre d'Etat de Nnstruction Publique, p. i.: THF,OPHILE J. B. RICHARD
No. 320
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vu les articles 30 et 35 de ]a Coiistittitioli :
Vu la 1()i du 6 Jum 1924 cr6aiit I'Admirlistratloii (361i6rale des Contriblitlons:




BULLETIN DES LOIS ET ACTES 71
Vu la lol (Iti 4 juillet 11)33 sur YEtiregistrement et la Cmiservatimi des f I %-poth&(lues
\'it le d cret-lol du 13 jailvier 1038 chargeant FAdministratioll G6n rale des Contributions de la perception des drolt, d'EfIregistrellient, de Transcription et (I'l lypoth&jties ;
Consid rant (lu'il v a lieti (Flnterpr ter le (16cret-loi du 13 jaiwier 19.38 cliarg-eant I'Administration G6il rale des Contributions du recouvrement des droits Wenregistrement. de transcription et (I'Hypotll ques
Consid6-ant que l'article 2 du stisdit d6cret-loi en abrogeant les articles 1. 2. 3, 4, 5 et 6 de ],I lol du 4 juillet 19133, a entendu faire du Service de FEliregistrement et de la Conservation des ffypoth6 ques illie d6pendance de I'Administration G n6rale des Contributions:
*Consld6-ant (iii'aux terines de I'article ler. Ile ]a loi du 6 juin 1924. I'Administration G6n6rale des Contribtitions West (lu'un Service Sp6cial plac sons le contr6le (Iti D apartment des Finances, et que, partant. le Directetir G6n ral des Contributions n'exerce ses fonctiolls (ILIC suivant les directives du Secr6taire d'Etat des Finances
Consid6rant (Iti'en consequence le Directetir G ii6ral des Contributions ii'e,,,t responsible qti'envers YEtat i't raison de totis les actes accomplish par Itii dans les limits des attributions qtii lui sont collf6r6e., par les stisdits loi et d cret-loi des 6 jtlin 1924 et 13 janvier 1938:
Stir le rapport du Secr taire d'Etat des Firiances
De 1'avis du Conseil des Secrkaires d'Etat ;
Et avec 1'approbation du Comit6 Permanent de I'Asserilbi6e Nationale:
D6crke:
Article ler.-H est a.jotit6 ;'I Farticle 2 du stisdit d6cret-loi -du 1.3 janvier 1038. I'alillea Min-ant':
<< La responsabilit6 du Directetir G6n6ral de Contribution,,; relative<< ment anx attribution- qui hii sont d6volues par I'article pr6c6dent. << lie Petit etre engage qu'envers FEtat. >>.
Article 2.-<< La (IlSposition de I'article ler. ci-dessu's. qui a till caract re strictement interpr6tatif, s*applique 'I tous les actes accom(< pli par le Directetir G n6ral des Contributions, en ses attribution, << de Directetir G6i6r;il de IT'Inre,-istremelit et des Flypoth&1ties, de<< puls la promulgation du susdit d6cret-loi du 13 janvier 1938. >>




BULLAITIN DES LOIS ET ACTES
Article present (16cret-loi al)roge routes lois ou dispositions
de 1()i,. tOLIS d6crets-lois ou dispositions de cl crets-lois qui Ini sont countries, notaininent le d6cret-loi (111 6 september 1943, et sera ex6ctit a la diligence des Secr6taires (I'l,"tat des Finances et de la justice, chactin en ce qui le concerned.
Donii6 mi Palais National. it Port-au-Prince. le 25 septenibre 1943, an 140&me. de I'lud6pendance.
ELIE LESCOT
Par le Pr silent:
Le Seci-6taire d'Etat des Finances: ABEL LACROIX Le Secr6taire d'Etat de la Justice: VELY THEBA,,UD
Par authorization du Comit6 l"ermanent de I'Assembl6e Nationale, donn6e le 27 Septembre 194). Le President du Gomit Permanent de I'Assembl6e 'Nationale: NEATOURS
ALT DE [ ,2\ IZEPUBIAQUE
Par d cision (III Consell de Seci-6taires d'Etat en (late du 29 Septembi-c 1943, il est ordoiin que le D6cret-Loi ci-dessus soit rev tu du Sceau de la R6publique, imprim6, pub116 et ex6cut6.
Dotm an Secr6tariat (ILI C011SCil des Secr6taires (F.Ftat, le 29 Septembre 1043. An 140 me- de ]'Ind6pendance.
Par:
Le Secr6taire d'Etat de I'Int rieur, de ]a justice et de la D6fense -'Natlonale,
pr sidant le Conseil des Secrkaires d'Etat: VELY THFBAUf)
Le Secr6taire d'Etat des Finances, du Commerce
ct de I'Economie Nationale, de I'Agriculture et du Travail. 1). i.: PIERRE CHAUVET
Le Seci-6taire d'Etat des Relations Ext6ricures et des Cutes: GERARD LESCOT ix Secrkaire d'Ftat des Travaux Publics: TH. J. B. ]RICHAR0
I.e Seci-kaire d'Etat de I'Instruction Publique, 1). i.: THEOP11ILE J. B. RICHARD
No. )21
DECRET-LOI
ELIE LESCOT
PRL-'SIFF,*%"7' DI' L.A REPUBLIQUE
Vu le, articles 30 et 3") de la Constitution :
Vii Varticle 8 du Protocole (111 3 octobre 1919;
Vu les articles 6 et 9 du Contrat (I'Agence Fiscale de I'Emprunt S66e A du 6 octobre 1'-)22. sanctionn6 par ]a loi du 27 octobre 1922,




BULLETIN DES LOIS ET ACTES 7 3
et les articles 6 et 9 (in Contrat (V.\gence Fis.-ale de FEinprunt S .rie
du 26 mai 1925, sanctionn6 par la loi (In 17 juin 11 7Vu ]'article V1 de l'-\ccord Hx6cutif (In 13 september 1941 de! tin a remplacer I'Accord financier du 7 ao6t P 33
Vu ]'accord additional (In 28 a41t 1943 ;
Consid6rant qu'il y a lieu d'autoriser et (Vinviter 1.1 Banque Nationale de ]a Wpublique (I'Ha*iti a ex6cuter les dispositions du slisdit accord (In 28 ao it 1943 ;
Sur le rapport des Sc-r6taires d'I'tat des Relations Ext6rieures et des Finances ;
:kpr s d6lib6ration en Conseil des Secr6taires d'Etat
Et avec I'approbation du Comit6 Permanent de I'Assembl& Nationale,
D&rke:
Article ler.-La Banque Nationale de la R6publique d'Haiti est authors e et invit e i exercer les dispositions de ]'Accord a6ditionne) du 28 Aofit 1943, en conforniit des pouvoir,; qui lui sont confer s par les accords ]a r6gissalit, en payant, pour le service des emprunts 1922 et 1923, le montant pr vu dans le susdit _-\ccord Additionnel du 28 aofit 1943.
Article 2.-Le present D6cret-Loi abroge routes lois ou dispositions de loi, tous d6crets-lois ou dispositions, de d6cret-loi qui y sont contraires et sera ex6cut6 A la diligence des Secr6taires d'Etat des Relations Ext6rieures et des Finances, chacull en ce qui le concerned.
Donn au Palais National -i Port-au-Prince.. le 25 Septembre 1943, .,\i) 1406)e. de Flnd6pendance.
ELIE LESCOT
Par le Pr6sident
Le Secr taire d'Etat des Relations Ext6rjeures: GERARD I-r-SCOT
Le Seer6taire d'Etat des Finances: ABEL LACROIX
Par autorismion du Comit6 Permanent de IAssembl6e Nationale,, doim& le 27 september 1943.
Le President du Comit6 Permanent de I'Asscmbl e Nationale: 'NEMOURS
U: NOAt DE LA REPUBLIQUE Par decision (In Conseil des Sect-6taires d'Etat en (late du 29 eptembre 1943, it est ordonn que le D6cret-l.oi ci-dessus soit revkLl du Sceau de ]a lx' publiqne. iinprini ptibli et ex6cut6.




74 BULLETIN DES LOIS ET ACTLS
Donn6 ati Secr6tariat du Conseil des Secrkaires dTtat, le 21) septembre 1943, An 140&illc. de I'Ind6pendance. Ix Secl-kaire d'Etat de Ylnt rieur, de la justice et de la D6fense Nationale,
pr6sidant le Conseil des Secrkaires (1'1- _tat: VELY THEBAUD
I.,e Secr6taire d'Etat des Finances, du Commerce
et de I'Fkonomie N-ationale, de I'Agriculture et du Travail, 1). 1.: PIERRE CHAUVET
Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext rieures et des Cults: GERARD LESCOT I-e Secr6taire d'Etat des Travaux Publics: TI1. J. B. RICHARD
Ix Secrkaire d'Etat de l'Instruction Publique, 1). i.: THEOPHILE J. B. RICHARD
No. 331
ARRETE
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vu les articles 3.5, 36, 45 et 46 dc la Constitution, 2. 6 et I I du D& cret-Loi du 19 Septembre 1937 stir les Commmics;
Consid6rant que dans 1'int6rk d'une ineilleure admini 't ration, il colivient de former une notivelle Commissimi Communale pour gerer les ilit rks de la Commune de Saint-Louis du Sud;
Sur le Rapport du Secr6taire (YEtat de I'lilt6rietir,
Arr te:
Article ler.--1,4e citoven A.16r6iard Auguste est nomm6 2 ine. Assessetir (le I'Administration Locale de Saint-Louis du Sud, en remplacement de -M. Armand Louis Jacques.
Article 2.-L'Administration Locale de Saim-Louis du Sud aiiisi complk6e est d6sormais coiistitu e comme stilt : Dieudonn Nazaire, President, Dulliorme Dorante et .\f6r6nard Aii-tiste, respectivement ler. et 2 me. Assessetirs.
Doim6 ati Palals Natioilal. it Port-au-Prince. le 22 Septembre 1943, An 140 me. de Mn d6pen da lice.
ELIE LESCOT
Par le Pr6sideiit:
Le Secrkaire d'Etat de Mnt rieur: VELY TTIEBAUD




BULLETIN DES LOIS ET ACTES 75
SECRETAIRERIE WETAT DE LA JUSTICE
Le D partenieiit de la Iti-stice avise le public (Itie le sietir Hugues Carl LE-MOYNE, n6 en Hain de p re et de ni re rangers, delilettrailt Port-au-Prince. a fait, le 24 Septembre 1943, ati Parquet du TribLinal Civil de sa i-6sidence la declaration Woption pr6vtie A I'article 4 de ]a Loi dit 22 Aoiit 1907 stir la iiationalit6.
E'n cons&itience, il est haitien conform6nient. A ]a Loi.
Port-au-Prince, le 30 Septenibre 1943.
DISCOURSE
prononc6 par M. V61y Th6baud, Secritaire d'Etat de la justice,
1 Occasion de la r6ouverture solennelle des Tribunaux
A-lonsietir Ic Pr6sident du Tribunal de Ca ;satioii.
.Monsieur le 11.itonnier,
A- I a g i s t r a ts.
ess i e Li rs,
Potir donner i la L.oi son caract re de r gle de conduit obligatoire.. it faut (Itl*elle soit non la negation', inais p1tit6t 1'expression de Vetat social de ]a commmiatit6 (Iti'elle est appel6e a r6gir. Car s'11 est X-ral qu'il v a des principles ininiuables qui constituent le foildenient iil llle dti Droit, il est non moins certain que ]a 1,6gislation de cheque petiple dott porter, p1tis oil nioins marqti6e. 1'empreinte du milieu ob elle a ptiis6 sa raison d'6tre: et atictine 16-islation n'a la vertti d'kre permanente. quoi (Iti'en pense tine certain cole traditionalists, qui Ci'()it sage de ne pas toucher atix vieille, couttimes et atix vieilles IoIS.
Sans doute. sous le rapport des id6es. nos vieux Codes sont des chefs-d*('euvre, mais ils n'en contiennent pas moins des viedleries qui ne r6pondent pas ati\ -exigences de la vie contemporaine. Et 'I ce proIm*s. tin avocat 'I ]a Cour (I'appel de Paris 6crit avec limnotir: <



76 BULLL I IN DLS 1,01S ET ACTES
< alor: (Itt'ilne femme fZlit qLiatre cent quaraute kilomki-es A I'lietire << avion. 11 est stipr memeut ridictile (Iti'il y ait encore till Code de pro<< c dtire Cixi1e qui compete tine jotirnee potir tin myriainkre... La vie << atijourd'hui va vite, il fatit que le 16gislatetir s'en rende coillpte.>>
Dans le ni me ordre d'id es, ati htiiti me Coiwr s de I'Union Internationale des avocats, oil s'est mis d'accord stir les r (Yles fondaineiitates Wtm Code de Proc6dure Civile dont Vapplication strait recolnmand e a totis les Etats. Ces r gles sont ainsi formul6es:
a.) les modalit6s et d6lais de procMure doivent kre d6termin6s en tenant compete des facilities et moyens de communication illodernes ;
b) tout en laissant aux parties initiative et la direction de la proc&1ure, le .1tige doit kre pourvu par la Loi des potivoirs n&essaires pour mettre fill A totit proc6d6 dilatoire (Iti'elles pourraient employer. Ft potir arriver i ce r stiltat, il fatit, en principle, obliger les pal-ties en cause, a faire valorr, d s le (16but de instance, et en in me temps, letirs demands oil defenses, moyens et exceptions:
c) totites decisions pal- d6faut doivent kre rendties A ]a suite d'une proc&1tire atissi sommaire et rapid que possible : et opposition sicrilifi6e lie doit kre recevable que si la parties centre laquelle le jugement est intervention, jitstifie d'Llne excuse valuable expliquant et 16gitimant ;a non-comparntion ;
(1) la Loi, en principle, lie doit pas organiser till syst me pr6collstitti6 et 11mitatif des pretives.
La pretive doit potivoir se faire par totis les moyens, satif limitation de la pretive par t nioins oti simples pr6somptions, lors(Iti'il s'agit notaniment de protiver otitre oil centre le content des actes ayant force -obligatoire entre les parties
0 il est desirable que tout litige tie compote que deux instances
-M maximum. Lorsque ime troisi ine instance (1a cassatioll) est. pr& vue par ]a Loi, ]a d vision A laquelle elle abotitit, doit, en cas d'alintilation, terininer d finitivement le litige pal- vocation du fond, satif le cas oil I'affaire lie strait pas en 6tat d'kre ainsi jti-6e ;
f') les diff6rends qtii lie mettent en catise que des int6r&ts priv s, peuvent kre sotimis a Varbitrage. Les arbitres stattient comme anliables compositeurs, et sans recotirs. Totitefois, ils doivent se conformer, dans la procedure et dans leurs sentences, aux Lois presentallt till caract re Wordre public. Eli cas de violation de ces Lois, till recotirs judiciaire est otivert aux parties
la Justice doit kre aussi peti op6retise (Itie possible. Des mesure.s doivent kre prises potir (Itle la fiscalit6 n'abotitisse jamais L d6tourner les justiciables dti recotirs atix jurisdictions L-6-tilie'res.
I.




BULLETIN DES LOIS ET AC.-rEs 77
Dti point de x-tie strictement haitien, le probl tne est bien plus complexe : car deptils phis (I'tin si cle. cc pays est r6gi dans les divers doniaines de la vie jtiridi(lue., par des Codes de Lois Civiles, ComnTerciales et Criiiiinelles, qtii sont des constructions jtiridiqties d'emprunt. Et ce qui est A d6plorer, c est (Itie notre Droit positif n'a pas stii-,,i la course d'6\-o1tit1on des id6es et des moctirs. Des faits notiveaux sont n s, que I'mi ne potivait I)r6--()ir tin si clc atiparavant, pas phis ici qu'ailletirs; ces faits sont vents botileverser les cadres socianx, cr6er des besoins notiveaux, en-endrer des aspirations notivelles', des coillp6titions entre ces deux factetirs important: le capital et le travail.
On voit dans dc tells conjonctures, combine difficile est la tache dti Juge. Parfols. (I'lieureuses indications nous viennent des decisio:i'is de no-,; Tribunaux. La jtirisprudbiice se r6v le e'n qtielque sorte indicatrice de Droit positif stir des points jtl-6- et non express6ment pre'-tis par nos Lois.
C'est, Messieurs, potir apporter tine solution 'a cc proWme, que le Gotiverneilient a entrepris le travail d'am6nagement et de refonte de notre 1-6-islation, en la niettant en harmonic avec les r6aflt6s coiltemporaines et les exigences de la vie nationale.
Voici cc qui a &6 r6alis6 dans cc sens :
a) 61aboration, par x-oie de D6crets-Lois, d'un ensemble de niesures.l4slatives, constittiant, en marge de. nos vieux Codes, des 616mentsl' de Droit positif nouveati-,z, correspondent i des besoins notiveaux:..
,b) kablissement d'un notiveau Tarif judiciaire pour determiner de:facon precise les frais qui l6galement doivent kre per us dans les different Tribunatix, comme frais de Justice. potir remplacer le vielix tarif ci-66 par ]a Loi du 23 Ao it 1877 ;
c) elaboration d'une notivelle 16-islation stir I'arpentawe, appel6e par sa r6glementation (Vordre i la fois juridique et technique.. i as. tirer la r6gtilarit6 et ]a sinc6rit6 des operations dont petivent kre l'objet les biens immobiliers .
d) 61aboration (Ftin Code de I'Etat-Civil facilitate Faccomplissement de certain actes de la vie civil par les paysans. et important tine s6rietise r6glementation du iiiariage religietix en vue (Ven faire d6cotiler des effects civil
e) 61aboration d'tin notiveati Code de Commerce mietix adapt atix besoins du commerce et ati motivenient des affairss, assurant tine protection efficacy ati credit par des mestires de hatite prevoyance. Travail important, r6alis6 en 6troite collaboration avec le D6partement du Commerce. en suivant les suggestions qti'ont bien A-otilti faire ii cet gl'ard la Banque Nationale. la Banque dti Canada. la Cliambre de




78 BULLETIN DEIS LOIS ET ACTES
Cominerce, et certaiiis conmier atits kablis ell Haiti. 11 a k6 allssi temi compete daiis une large insure des coninitinications conceri-lant, les progr s (III Droit Commercial, et qui ont &6 pr6sent6es aux deux Congr s des avocats (I'Haiti, tents it Port-au-Prince ell 1934 et 1940.
Le project de Code de Commerce retirement achev6, est accompa(0-116 d'un exl)os6 de motifs qui en explique 1'6conomie:
f) 61aboration du Code des assurances terrestres, en vtle de con-lbler les lactines se trouvant dans ]a Loi -No. 27 du Code Civil sur les contracts al6atoires, et de r glenientel- la pratiqtie des assurances terrestres en Haiti -,
g) elaboration de Lois modificatives de certaines dispositions (lit Code Civil et du Code de procedure civil.
Tel est, Messieurs, le bilan de nos activists. Et sl uoil-s ii'avons pas pit encore e-<&titer tout le plan qui a &6 conqu dans cet ordre de pr6occupation, (lit moins avows-nous ]a satisfaction d'avoir fait qilelqtle chose d'appr6ciable.
La refonte de notre 1- -islation est tine (etivre de lon(Tue haleine. Nous entendons inuover. Notis entei-ldons atissi conserver ce qui 1116rite de 1'kre. Car nous savons bien, que dans ]a vie des peoples, ,et daiis toits les domains -, tout s'etichaine : le pr sent est H6 ati joass I'avelm- att pr sent. Et aLICLIII pro-r&s durable tie peut kre r6alis6, si 1,0t) S'isole des tombeaux qtii jalonnent le pass et des berceaux qui continent les esp6rances de I'avenir.
Allocution pronounce par Son Excellence le Secr6taire d'Etat de
l'Int6rieur, Monsieur V61y Th6baud, A I'Amphith6kre de la
Facult6 de M6decine, le mardi 5 Octobre 1943, A Voccasion
de Inauguration solennelle du premier Congr s de M6decine Rurale.
Alessieurs,
Par suite de 1'emp&chenient de Son Excelleiice le Pr6sident de Ja V61mblique, il ni'&het I'lioni-letir de proc6der A l'otiverture des travaux (lit premier Congr s de A16decine rural en Ha"Iti.
Je votis f6licite potir cette hetiretise Mitiative qui va A-clus perillettre (Faffir-tiier tine fois de plus votre d6sir de travailler it am6liorer les co--wIltimis physi(Ities et worales de nos populations rurales.




BULLETIN DES LOIS El ACTES 79
Ic vou, f6licite tout partictili reineut d'avoir si blen comprise ]a hatite pens6e du Chef de YEtat, telle qu'll Va forintil6c dans le discourse (Iti'll a prononc6 A ]a Factilt6 de -.Wdecine, it ]a remise des diple)mcs .t la promotion de 1942.
Le pays votis sera reconnaissant pour tout le hieu que vous r alisez. avec Me et (ksint6ressement., en vous efforqant de r6soudre avec Cette parfait reconnaissance du milieu oii voils kes appel s a traveller, totis les proWmes multiples et (1 licats Wordre medical, hvgi ,nique et
Wial, pos6s deviant vous.
Je tiens A souligner le plaisir que Yon prove it coustater que vous fates une part important -A Yceuvre non pas settlement de prophylaxie et de -u6rison, mais aussi A celle de m&lecine Mucationnelle dwit 1'utilit6 ne vous a certes pas &happ6.
Puissent I-es communications qui vont kre fates at] colirs des travatix de ce Congr&s contribute au d6veloppement de votre apostolat, et vous permettre Ae trotiver les solutions, opportune A routes' les questions Whvgi ne et de m6decine rtirales, qui ne cesseront d'occilper votre attention, en vue de ]a r alisation des fins envisages par le Chef de YEtat.
Dans ce vaste domain. il y a beaucmip a faire, mais votre exact CM11pr6hension de vos devoirs enters la classes pa ysanne, votis aidera, j'en suis perst.iad6, A obtenir cheque jour des r6sultats plus appr6ciables dans I'accomplissement de votre noble tache.
An nom du Giouvernement, je &Oare ouVerts les travaux du premier Coilgr&s de M66eciue rural en J,-Ia*iti, tn fornitilant des vwvx pour qu'ils se d6roulent dans une atinosph re de siiic re et intelligence cooperation.
No. 332
ARRETE
LE CONSEIL DES SECRETARIES VETAT
Vu ]'article 40 de la Constitution.
Vu les articles 4 et 5 de la loi sur le Budget vt la Comptablfit Publique;
Consid6rant que Aes travaux sanitaires ex6citt6s en Ffaiti par ha Foundation Rockf eller i ses f rais. doivent kre constaninmit entretenn< ;




so BULLETIN DES LOIS ET ACTES
Consid rant que cette tache inconibe A la Section de Contr6le de ]a Malaria, cr 6e i cet 6-ard au Service National d'Hygi ne et d'Assistance Publique, et (ju'il y a lieu d'assurer le fonctionnement de. cette section
Consid6rant que le Budget de I'Exercice en cours ne compote pas Allocation A cette fin, et qu'il est urgent d'y pourvoir;
Stir le rapport du Secr6taire d'Etat de Fhit rieur;
Et de 1'avis 6crit et motive du Secr6taire d'Etat des Finances a. i.
Arr&e:
'Article ler.-Il est otivcrt au D6partenient de l'Int6rietir w credit extraordinaire de Dix Mille Gourdes (G. 10.000) qui devra server assurer le fonctiotincinent de la Section de Contr6le de la Malaria. cI-6 e au Service National d'llv-i ne et (J'Assistance Publique.
Article 2.-I-es voics ct move ns de ce credit seront tir s des disponibifit6s du Tr6sor Public.
Article 3.-Le present arrk sera publi6 et exc'cut A la diligence des Secr6taires d'Etat des Finances et de l'Int6ricur, chactin en ce qui le concerned.
Donn6 au Palais National, i Port-au-Prince.. le 4 Octobre 1943, Ail 140 nie de Ylnd6pendance.
Le Seerkaire d'Etat de l'Int6ricur, de 12 justice
et de la Wfene Nationale pr6sidant Ie Conseil des Seerkalres d'Etat VELY TIfEBAUD
Le Secr6taire d'Etat des Finances, du Commerce
et de I'Economie Nationale, a. i.: PIERRE CHA-,UVET
Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext ricures et des Cults: GERARD LESCOT Le Secr6taire d'Etat de Hnstruction Publiqtie, a. i.: THEOPHILE J. B. RICHARD T:c Seer6taire d'Etat de I'Agriculture et du Travail, a. i.: PIERRE CHAUVET
Le Secr6ta;re d'Etat des Travaux Publics: Th. J. B. RICHARD
No. 333
ARRETE
LE CONSEIL DES SECRETARIES VETAT
Vii Farticle 40 de ]a Constitution:
Vil les articles 4 et 5 de ]a loi sm- le Bud-et et ]a Comptabilit6 Publique
I Consid6rant qti'il y a lieu d'assurer le fonctionnenient du demi-internat a FEcole des arde--Afalades;




BULLETIN DES LOIS FT ACTFS 81
Consid6rant (Iti'll ii'y a pas (Vall(wation pi-6,iie it cette fin ati Budget Z) potirvoir;
de I'Exercice en cours, et (Iii'il est tirgent d'y
Stir le rapport du Seerkaire WEtat de Flnt rictir;
Et de Yavis 6crit et motiv dii Secr6taire WE-tat des I *nalices. a.i.;
A ri-fte :
Article ler.-fl est i)tivert ati D parteiiient de 1'liit rietir tin cr(,(Iit extraordinaire de Dix Mille Trois Cents Gourdes (Gdes. 10.3w) qui sera affect ati fonctionnetnent dii denii-internat i FEcole des GardeAlalades.
Article 2.-Les voies et moyens de cc credit scront cotiverts par les disponibilit6s du Tr sor Ptiblic.
Article 3.-Le pr sent Arr6t sera ptibH et ex6ctit6 la diligence des Secr6taires TEtat des Finances et de I'Int6rietir. chacun en ce qiii le concenic.
Donn6 au Palais "National, a Port-au-Prince, le 4 Octobre 1943. an 14N nie de Mn6pendance.
Le Scerkaire d'Etat de l'Int6ricur, de la Justice
ut de la Wfer:se Nationale pr sidant le Conseil des Secrkaircs d'Etat: VELY THEBAUD
Le Secr6taire d'Etat des Finances, du Commerce
et de ]*Economie Nationale, a. i.: PIERRE CHAUVET
Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext6ricures et des Cults: GERARD LESCOT Le Secrkairc d'Etat de I'Instruction Publique, a. i.: THEOPHILE J. B. RICHARD Le Secrkaire d'Etat de I'Agriculture et du Travail, a. i.: PIERRE CIIAUVET Le Secrkaire d'Etat des Travaux Publics: THEOP11ILE J. B. RICHARD
No. 322
DECRET-LOI
LE CONSEIL DES SECRETARIES WETAT
%7ti les articles 30 et 40 de la Constitution :
%'it les articles 3 et 5 de ]a Loi stir le Btidget et ]a Coniptahi]46 Pitblique du 16 Avril 1943, relatifs aiix Cr&lits stippl6iiiemaires et 1'article 36 de cette m6nic Loi fixant A G-des.: 27.528.000.00 les Cr6dits Otiverts aiix diff6rents Wpartements Minist6riels potir I'Exercice 1943-1944;
Vii la Loi dti 16 Avril 1943 atit()ri,,aiit ic Potivoir Ex&titif A effectuer i la 1j,)i siir le l3tidget et la Coniptabilit6 Piiblique de I'Exercice




BULLLI IN DES L01S ET ACTES
1943-1944 tons ani6na.gements, modifications ou restrictions Impos6s par les circonstances :
Cmisid rant qu'll imported de pmirvoir a l'insuffisance (Ifinlent collstat6e des ('r6dits des articles 51, 56-A. 56-E. 56-H, 502. 553. 193, 573, 631 et 301 dii Budget de I'l,"xercice en cours ;
Snr les rapports des Secr6taires (FEtat des Relations Ext6rieures, de ]a Justice, de Ylnt6rieur. de ]'Agriculture et du Travail a.i., de FInstruction Publique a. i., du Commerce et de FEmiomie 'Nationale a. i.
De l'ax-Is crit et motk,6 du Secr6taire d'Etat des Finances, a. i.; I 't ax-ec l'approbation du Comit6 Permanent de I'As.,,embl6e \Tationale
D6crke
Article ler.-Il est overt aux articles ci-apre's'dif-Budget de I'Exercice eil cours'le-S -cr6dit., stiivarits:
Gdes.
450.00 A I article 51 qu. Budget du D parternent des R*Iati6ns. Ext6rieures; 10.500.00 A l'article 56-A du Bndg t dil D6partement des Relations Ext
rieures
1.800.00 A I'article 5 6 H du Budget du 1)6parternint des Relations Extit6rieures
1.550.00 A I'article 5 6 -11'. du Budget du Wpartet.'nent des Relations E.xt6t6rieures:
4 'a 0.0 0 A I'article 502 du Budget du D part ment de la histice*;360.00 A I'article 553 du Budget du D6partenient de I'Agriculture et du
Travail
1.5oO.OO A Farticle 193 du Budget du Wparternent du Commerce et de I'Economie Nationale; ..
1.148.33 A I'article 573 du Budget 'du 'D parternent de ]'Agriculture et du Travail:
1.900.00 A Farticle 631 du Budget du D partenient de l'Instruction Publique;
2.300.00 i I'article :101 du Budget du D6partement de llnt6rieur. Article 2.-Les voies et moyens de ces credits seront tir6s des. disporiibilit6s du Tr6sor Public.
Article 3.-Le pr sent D6cret-Loi abroge routes lois ou dispositions de loi, tous d6crets-lois ou dispositions de d6cret-loi qui lui sont contraires et sera ex6l-ut6 it ]a dili-ence des Secr6taires d'Etat des Relatimis Ext6rieures., de ]a justice, de l'Int6rieur, de VAgriculture et (lu'Travail a. L. de FInstruction Publique a. i., des Finauces. du Commerce et de FEconomie 'Nationale a. i.




BLT1-Lf 'I IN Drs L 01', ET ACA FS 8 11)
Donn6 ati Palais National, A Port-au-Prince, Ic 4 Octobrc 1(4.3, an 140 nie de I'Ind6pendatice.
Le Secr6taire d*Etat de 1'lnt rieur, de la justice et de la D fense Nationalt
pr sidzmt le Couseil des Secr tires d'Etat: NIEI.Y TllFBAUD
Le Secrkaire d'Etat des Finances, du Commerce
et de l'E.cottoniie 'Nationale, a. i.: PIERRE CHAUVET
Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext rieures et des Cults: GERARD LESCOT l.e Secr6taire d'Etat de Mnstruction Publique. a. i.: THEOPHILE J. B. RICHARD Le Secr6taire d'Etat de I'Agriculture et du Travail, a. i.: PIERRE CIIAUVET
Le Secrkaire d'Etat des Travaux Publics Th. J. B. RICHARD
Par autorlsation du Coinit6 Permanent de ]'Assembl6e 'Nationale, donn6e le 8 Octobre 1043.
Le Pr silent du Comit6 Permanent de I'AsscmWe Nationale: NENIOURS
AU NO'M DE LA REPUf 1,1OUF Par d vision du Conseil des Secrkaires d'Etat en (late du 8 Octobre 1943, il est ordotin6 que le D&ret-Loi ci-dessus soit revku dti Sceati de la R6publique. iiiiprim6. pi,- et ex&tjt .
Donn6 ati Secr6tariat (Itt Conseil des Secr6taires (1*17.tat, le 8 Octobre 1943, an 140 me de Mnd6pendance. Le Secr6taire d'Etat de l'Int6ricur, de la justice et de la D6fense Nationale,
pr sidant le Conseil des Secr6taires d'Etat: VELY THEBAUD
Le -;ecr6taire d'F.tat des Finances, du Commerce
et de I'Econoniie Nationale, a. i.: PIERRE CHA.TJVET
Cc Secr taire d'Etat de I'Agriculture et. du Travail, a. i. : PIERRE CIIAUVFT
Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext rieures et des Cutes: GERARD LESCOT Le Secr talre &Etat des Travaux Publics: THEOPHILE -1. B. RICHARI)
Le Secrkaire d'Etat de I'Instruction Publique. a. i.
THEOPHILE J. B. RICHARD
Service du Protocole
Le Alercredi 13 Octobre 1943, i I 1 11. a. III. Son Excellence Moni C U r N 7'61V T1161MLId, Pr sideiit du Conseil des Secrkaire d*Etat, a requ ati Palais National, en audience solennelle, avec le ceremonial d'usa-e. Son Excellence Nfonsietir Iftirban, qui Lui a reims les 1,ettres de cr6ance L'accr6ditant en qUaht6 d'En%-oy6 Estraordillaire et Alinistre P16nipotentiaire de ]a Tch6coslovaquie atipr s du Gotivernetilent de la R6ptiblique.




84 BULLETIN DES 1,01S ET ACTES,
A Farriv6e et ati depart de Son Excellence Wladimir Hurban les honnetirs Lui furent rendus par tin Bataillon de la Garde d'Haiti.
Son 1,"xcellence le Pr6sident du Conseil 6talt assist des Secr6taires d'Etat et Sous-Secr6taires d'Etat, des Pr6sidents du S6nat et de la Chambre des D6ptit6s, du Pr6sident du Tribunal de Cassation et du Commissaire du Gotivernement pr s ce Tribunal, du Chef d'EtatNlajor de la Garde (I'Ha*iti.
Voici les discourse qui ont k6 prononc6s A cette occasion:
Discourse de Son Excellence Monsieur Wladimir Hurban:
Alonsieur le Pr6sident du Conseil.
J'ai I'lionnetir de presenter A V'otre Excellence les Lettres par lesquelles le Pr6sident de la R6publique Tch6coslovaque a bien voulti m'accr&liter aupr s de Son Excellence le Pr6sident de la R6publique d'Haifi et de son Gotivernement. en quality d'Envoy Extraordinaire et 'Nfinistre Pl6nipotentiaire.
Le Pr silent de la R ptiblique Tcli coslovaque ni'a cliarg6 en in me temps d'exprimer, A cette occasion. t Son Excellence le Pr6sident de ]a R publique (I'Haiti ses sentiments personnels le's plus sinc res ainsi que ses meilleurs vceux pour la prosp6rit6 de son pays dont I'histoire a tant de traits coninitins avec I'Histoire de notre pays. En effet, nos deux pays sont tinis par la similitude de leur Ititte pour leur ind6peildance et les id6aux communes par lesquels 6taient inspires letirs fondateurs.
Cest 6galement pour cette raison que notre R61)liblique. son Histoire et ses efforts ont &6 toujours si bien conntis dans votre pays et (Itle le Penple Ilaitien. constamment inform par ]a Presse haitienne, montrait 6s le d6but tant (Fint rk potir la Tch6coslovaquie.
Cest 6galement une des raisons principles potir lesquelles nos deux .Etats ont consld r title et n6cessaire de resserrer par I'6change de repr sentants diplomatiques les liens communes (16ji existent entre 110s deux pays. Cette decision va, j'en suis sfir, contribute A prornotivoir les relations commercials entre nos deux pays, qui se d6veloppaient (16ji si favorablement pendant les derni res deux decades.
Je consid re comme un honnetir partictilier pour ma personnel d' tre le Im-enner repr6sentant diplomatique charge' des int6rks de la R6Z73
I)LINI(Itic Tch6coslovaque aupr s du Gotivernernent de la R6pliblique (I'Ifa'lti et de son distingu- Chei dont j, n'ignorf pas les activity s in-




BULLLTIN DES LOIS FT ACJI-S 85
iatig-ables dans 1'int r t de s0ii pays et que j'ai eti I'liomietir et le grand plaisir de connaitre peii(lant son s6jour a Washington.
En cmiclusimi. j'ai I'lionneur de Votis prier de transiliettre. A Sou Excelleiice le Pr6sidetit de ]a R6publique (I'Ha*iti les v(-cti\ per.somiels du Pr silent Edouard 116ii s pour soi) botilieur persolluel et celui de votre pays.
R6ponse de Son Excellence
le President du Conseil des Secr6taires d'Etat
Mollsieur le Ministre.
1,'abseiice (III Pavs de Sou Excellcuce le Pr6sident, de ]a R.6publique, nic procure le plaisir de recevoir des mairis de Votre Excelleiice les l.ettres par lesquelles le Pr6sideut de la Wpublique Tch6coslovaque 1'accr dite aupr s du Gotivemement Ha:itieu, en quality (IT,-tivoy6 Extraordiiiaire et -Ministre P16nipotentiaire.
Au leudenlaiii de la guerre de 1914-1918, ou eut ]a g6vi6retise peiis e d'tiiie or-auisation de la paix sur des bases stables; mais ce r ve 6tait irr6alisable daiis une Europe boulevers6e, et qtil, bietit6t, fut livr e A des coups de force. \1"otre Pays coimut l'iuvasiou allemande. Et ce fut ]a s6rie des atteritats cotitre ]a foi des traits et la liberty des petits. petiples. 'Mais les conqukes de la Force soiit 6ph6m res. 11 %, a la revauche du Droit. La -tierre est veime. Et totites les 'Natimis, petites et grades. 6prises de libert6, ont fait cause commune pour la sativegarde de totites ces pr6cietises acquisitions de ]a Civilisation, q1ii << qtiilibreut et fortifieut la cmidition liumaine, en m&nie temps qti'elles en constittieut Forgtteil le plus ptir>>.
Les Natious Unies tendeut leurs 6uergies, les lient eu uti faisceau, potir aboutir i ]a victoire finale. Et le temps est proclie oil la Tch coslovaquie dout les vaillants soldats se couvrirent de gloire stir la Manic et stir ]a Loire, et A la, (16feiise de Tobruk, potirra recouvrer sa sotiveraiiiet et r6aliser son destiii de station libre et ind6petidaute.
N7ous avons foi daiis les qualit6s traditionuelles (]it 1)etiple Tcli6coslovaque, pour assurer par ltti-m6ne son saltit daus le travail et la paix social.
je reniercie Votre Excelleiice des N-ceux (Iti'l,'lle fornie pour Ic bollhetir persotinel de Son Excelleiice le 1)r6sideiit de ]a R6publique. et ]a prosp6i-46 de ]a Natioii Haittenne.
Je peux assurer Votre Excelleme que le Gotivernemeut I laitieu iie maii(Inera pas de Lui accorded totite ]'aide propre A faciliter la Inis.,]()]I (jui Lui a k coiifi .e. et i ]a rendre heiii-euse et fructueuse.




86 BULLETIN DES L01S ET ACTES
En votis ,,otiliaitant la bienventie en fJa*iti. je saisis Foccasion potir votis prier de transinettre A Son Excellence le Pr6sident de ]a R& ptibliquc Tcli6coslovaqt1e, les sotiliaits tr s sinc res que notis fornions potir LLli personnellenient ainsi que potir ]a grandetir de ]a 'Nation Tcli6coslovaqtie.
No. 334
.ARRETE
LE CONSEIL DES SECRETARIES VETAT
Vti Farticle 35 de la Constitution ,
VL1 Farticle 3 de la loi (Ill 13 juillet 1926,stir les jotirs f6ri6s, niodifi6e par celle du 17 jtilllet 1931 ;
Consld rant (In'tine pietise tradition prescrit le ch6illage des Services Publics et des Fcoles i l'occasion de ]a F&e des Morts:
Arrke:
Article ler.-Les Services Publics et les Ecoles ch6iiieroilt le mardi
Noveilibre 1943.
Article 2.-Le pr sent .-\rr&t6 sera ptibli et exektit6 i la diligence dii Secrkaire d'Etat de Ffnt6rietir.
Donn6 ati Palais 'National, Port-au-Prince, le 25 Octobre 1943, All 140 ilie de I'[ n d6pen (lance.
Le Secrkaire d't ',tat de Mnt6rieur, de la justice et de la D6fense Nationale,
pr sidant le Conseil des Secr6taires d'Etat: VELY THEBAUD
Ix Secrkalre d'f, ,tat de I'lustruction Publique, p. I.: TH. J. B. RICHARD
Ix Secr6taire (IT"tat des Finances, du Commerce
et de I'E.conornie Nationale, a. i.: PIERRE CHAUVET
Le S,, cr tairc d'Etat de I'Agriculture et du Travail, a. i.: PIERRE CHAUVET
Le Secr6taire d'Etat des Relations Ext6rieures et des Cults: GERARD LESCOT Ix Secr taire (FF.tat des Tra%-aux Publics: TfIE.OPHILE J. B. RICIIARD
SECRETAIRERIE VETAT DE LA JUSTICE
Le D partenlent de ]a justice avise le public (Itie d'apr s les pi ces qui 111i Olit k6 coill ill till iq ti es par la demoiselle Clara Sansaricq, la dite denioiselle est n6e en Ha*iti et descend de ]a race africanie.
Fn consequence, elle est liaitienne, conforni6ilient A ]a Loi.
Port-au-Prince, le 22 Octobre 104").




BULLETIN Di,-,S LOIS LT A( I FS 87
SECRETAIRERIE VETAT DE LA JUSTICE
Le D apartment de ]a justice avise le public que (Vapr s le pieces qtll lui ont k6 communique es par ]a demoisellc jeanna Nassa, ladite demoiselle est n6e en lla"iti et descend de ]a race africaine.
En consequence, elle est haitienne. conform6ment A ]a loi.
Port-au-Prince. le 28 Octobre 1943.
No. 323
SECRET
ELIE LESCOT
PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
Vu ]'article 35 de la Constittition;
Vu le Wcret-loi.dti 13 janvier 1942.qui donne au Pr silent de la lz ptibliqtie le pouvoir de pi-cndre par (1 crets contresign6s des Secr6taires d'Etat compkems. pendant la dur e de la guerre actuelle, routes measures qui poiirront kre impos6es par les circonstancts;
Vu le d6cret du 25 Novembre 1942 organisant le cozitr6le desstocks (le -piarchandises;
Consi6rant (lu'll N, a I icti de complker le stisdit secret de fa on a mettre le D6parteliient du Commerce et de YEconomie -Nationale ei) measure de prot6ger phis efficacement les consommateurs haitiens en pr6venant Ykablissement de tout marcli clandestine ainsi que toute sp6culation illic-ite",
Sur le rapport des Secrkaires d'E.tat des Finances, du Commerce ct de Mumomie Nationale, de I'Int6rieur et de ]a justice
1)6crke:
Article I cr.-L*article 3 du d6cret (In 25 NON-embre 1942 est jnodifi6 C"11111le stlit :
<
Ils dresseront proc s-verbal de contravention centre tout cornmerant qui aura vendu ou mis en vente tine merchandise de preii4re n6ce.-;,,-it6 it un prix plus lex-6 que celui fix6 ou authors ou qui ama refu-;6 de vendre aux prix fix6s ou autorisL.




88 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
Le maintain ati m6ne prix de merchandise dont le poids. la dimension ou la, coutenance des recipients -i 6t diminu6e, est aussi consWr comme une hausse illicit de prix.
L'amunde a appliquer aux contrevenants sera de Vingt gourdes a Dix Mille gourdes, selon appreciation du D apartment du Commerce et de FEconomie Nationale, et sera payable sur bordereau de (1 p6t
inis par J'Administration G6i6rale des Contributions. L'amende sera recover e par I'Administration G6n rale des Contributions, suivant ]a proc6durc pr6vue par la loi du 6 juin 1924 et les d6crets-lois des 11 janvier 1936 et 31 Ao6t 1942 sur les constraints. Le montant sera encaiss et (161)ens en conformity du 3 me alin a de. Article 16 Cie la 1(-)i sur le Budget et ]a Comptabilit6 Publique. Si le commerqant contrevenant n'acquitte pas le bordereau Waniende dans les dix jours de 1'6mission de ce bordercau. sa patented et sa licence pourront, suivant le cas, hii kre retirees.
En cas de r cidive, Famende sera clotibl e et la patmite et la licence du commercant suivant le cas, pourrout lui kre retir es.
Article 2. Le present d6cret sera publi6 et ex6ctA6 A ]a diligence des Seci-6taires d'Etat des Finances, du Commerce et de FEconomie Nationale. de Mnt6rieur et de la Justice, chactin en ce qui le concerned.
Dmm6 au Palais National, A Port-au-Prince, le 4 Novembre 1943J, An 140 me. de. I'Ind6pendance.
ELIE LESCOT
Par le Pr6sident:
Le Secrkaire d'Etat des Finances, du Commerce et de I'Econornie Nationale: ABEL LACROIX
Le Seerkalre d'l--tat de J'Jnt ricur et de la Justice: VELY THEBAUD
No. 324
SECRET
ELIE LESCOT
PRESIDEVT DE LA RFPUBLIQUE
Vil I'article 35 de ]a Constitiltion :
Vii le D&ret-loi du 13 janvier 1942 dominant plains pouvoirs au Pr silentt de ]a Wpublique;
Vii le Dkret du 23 -Mars 1943 r6glementant 1'"portation de certains products alimentaires:




BULLETIN DES LOIS ET ACTFS 89
Vu le D6cret du 25 Septenibre 1943 accordant la priority potir 1'exportation, sir ]a deniande de letir Gotivernement. aux Pays faisailt parties des Nations Unies -,
Consi6rant (Itie les perspectives Wexportation ont provoqi.16 la constitution de stocks de certain prodt6ts alimentaires 1),ar des sp6culatetirs. faisant ainsi montcr les prix des dits products;
Consid6rant (Iti'il iniporte Wenip&lier la hatisse des prix (16coulailt de la speculation, afin (1'6viter Fati-men tat i (,)it des charges du consonlmatetir
Stir le rapport des Secr6taires d'Etat de I'A-rictilture et du Travail. du Commerce et de FEconomie Nationale.
D&r te:
Article I er.-Uexportati oil des products alimentaires d6sign6s 1 I'article 2 ci-dessotts. sollicit6e coil f orm 6ment atix dispositions de l'article 2 du D&ret du 25 Septembre 1940, se fera exclusivement par le Gott ve ril emen t, par Finterm6diaire dti D6partement de I'Agrictilture, ,et (lit Travail, apr s 1' tablisseinent des coutin-ents deportation, compete teiiii des besoins de la consonimation locale.
Article 2.-Les products alimentaires vises par Farticle ler. cl-desstis sont les suivants : Riz, .\Ia*is, totites les vari6t6s, de pois comestibles. noix de coco, ainsi que le b6tail.
Article 3.-L'ac(ltiisition des products n6cessaires 't l'alimentatioll des oux-riers agricoles de la Soci6t6 11a*itiano-An-i6ricaine de Wveloppenient Agricole pourra tre effecttt6e. ati besoin, par le Gotivernenient.
Article 4.-Les prix i payer taut aux productetirs qu'atix niarchands pour les products alinientaires. potirront etre fix6s par Comnitiniqtl des D parteiiients de J'Ag-rictilture et (Iti, Travail. et du Commerce et de I'Econontie 'Nationale.
Article i.-11 est formellenient interdict de stocker les products alimentaires, d6sign6s 'I I'article 2 ci-dessus dans tin but de sp6cillation, susceptible Wen faire hatisser les prix.
Tout contrevenant aiix dispositions du pr sent article sera. sur proc s-verbal (Ftin agent qtialifi6 dti Service 'National de la Production A-ricole et de I'Enseignement Rural oti du D6partement dti Commerce et de FEconomie Nationale. ptini d'tine amended de Cjdcs. 1.000 a Gdes.
5.000 a prononcer par le Tribunal compkent.
Les (16tentetirs de stocks des dits prodtiits alimentaire,, dex-ront. dans tin (161ai de huit joiirs i partir de ]a publication du present Weret.




90 BULLETIN DES LOIS ET ACTES
eii fairt- la d6claratloii 6crite att Service National de ]a Prodlictit)n Agricole et de I'Enseigneinei-It Rural.
Article 6.-Le present 1--)6cret sera publi6 et ex&tit6 .L la diligeiice des Seci-6taires d'Etat de I'Ag-rictilture et (Itt Travall, des Finatices, du Commerce et de IT"cou0mie Nationale, de I'li-It6rietir et de la justice. chaCI.Iii en cc qtil le c0iicerne.
Doim att Palais 'National, it Port-au-Prince, le 6 Noveinbre 1943, Aii 140 -me. de Vfiid6pendance.
ELIE LESCOT
[)-it- le Pr sideiit
Ix Secr6taire d'Ptat de l*A-riculture et du Travail: -NIAURICF DARTIGUE
Le Secr6taire d'Etat des Finances, du Commerce et de I'Economie, Nationale: ABEL LACROIX
Le Secr6taire (1'1-.tat de l'Int6rieur et de la Justice: VELY TIIFPAUI)
NO. 335
ARRETE
LE CONSEIL DES SECRETARIES VETAT
N'tt I'article 40 de la Colmittition :
Vu articles 4 et 5 do. la loi stir le Budget et ]a Coinptabilit6 Pit.
blique,
Coiisi6ratit (Iti'il est ii6cessaire Wassurer le fonctionileineilt de I'Ecole Natiowde WA-rictilture, conforin6inent aux dispositions dti (16cret-loi du 30 juillet 1943:
Coiisid raiit qu'il ii'y a. pas de fowls pr6vtis a cette fiil ati Bud--et de I*Exercice en cours, et (Itt'it est urg-ent Wy potirvoir:
Stir le rapport du Secrkaire d'Etat de I'Agriculture a. i.
FA de 6crit (,t motiv6 (ILI Secr6taire d'Etat des Fimoices a. I..
Art-ke:
Article lei-.-Il est otivert ati I)6parteineiit de I'Agrictilture et dit Travail Lm credit extraordiiiaire de Vingt Deux Mille Quatre Cent Quatre-Vingt Cinq Gourdes Gdes. 22.485.00) (Iiii servira A cotwrir les frals de forictionneniciit de I'Ecole Nationale (I'Agrictilture.
Article 2.-Les voies et moyeiis de cc credit seront tir6s des dispoiiii)iiit6 (ILI -rr6sor Public.
Article 13.-Le present Ai-r&t6 sera ex6ctit6 i la dili-ence des Secr& tires (IT-tat des FiT1,11"ICes et de I'A,-rictilttire et du Travail.




BULLETIN DES LOIS ET ACTES 91
Donn6 an Palais National,. i'i F)ort-au-Prince. le 28 Uctobre 1943, An 140 me. de I'llid6pendance. Le Secrkaire d'Etat de Hnt6rieur, de la justice et de la D6fense Nationale,
pr sidant le Conseil des Secrkaires d'l---tat: VELY THEBAUD
Le Secr6taire d'Etat des Finances, du Commerce
et de I'Economie Nationale, a. i. : PIERRE CHAUVET
Le Secr6taire d'Etat des Relations E.xt6rieures et des Cults: GERARD LESCOT Le Secr taire d'Etat de I'Agriculture et du Travail, a. i.: PIERRE 01AUVE1
Le Secr taire d'Etat de I'Instruction Publique, a. i.
THEOPHILE J. B. RICHARD
1-c Secr6taire (I'ltat des Travaux Publics: THEOPHILE J. I). RICHARI)
SECRETAIRERIE WETAT DE LA JUSTICE
Le D6partement de ]a justice avise le public que d'apr .-; les pi ces qui In] ont k6 communiqu6cs par le sietir G6rard ELIE., le dit sietir est n6 ell Haiti et descend de la race africaine.
En cons&jnence. il est haitien, conforni6ment 't la Lol.
1-)ort-ati-Prince, le 4 'Novembre 1943MESSAGE
ADRESSE AU PEUPLE*HAITIEN
PAR SON EXCELLENCE LE PRESIDENT D'HAITI LE 7 NOVEMBER 1943
1)ctiple I laitien.
Le 28 september dernier. ainsi que vous le savez, je parties pour le.;; F-Itats-Unis et le Canada. Invite par le Gotivernement F&16ral Canadien *t visitor officiellement Ottawa. la Capitale f&16rale ct la ville de Qu6bec. o6 sollicit6 par le I-,ecteur de I*Universit Laval je devais recevoir. ell ,:6ance solennelle, le Dij)16nic de Docteur ell drmt Ilonorls causa. J'ar cette hatite marque de distinction. ]Vniversit Laval volllait t6moi-ner ses sentiments d'amlti6 envers notre I)a\--; eii ]a persomie de Soil Chef. je me suls donc rendu an Canada le 6 ()ctohrc dernier. A ]a frmlti re am6ricano-canadlenne. le 1)r silent (I'll;66 fut ()ificiellement accueilli par un repr6sentam du Wpartemetit des Affaire's Etrmig res du Gouvernt-metit F&Ieral qu'accompag-nait Ic Vicc-Cmisul
Alontr6al.