Citation
Bulletin des lois et actes

Material Information

Title:
Bulletin des lois et actes reformatted from the original and including, Bulletin des lois ..
Uniform Title:
Laws, etc. (Bulletin des lois et actes)
Portion of title:
Bulletin des lois
Added title page title:
Bulletin des lois et actes du gouvernement
Added title page title:
Bulletin des décrets et actes du Comité executif militaire
Creator:
Haiti
Haiti -- Département de la justice
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
Impr. nationale
Publication Date:
Frequency:
Annual
Language:
French
Edition:
Ed. officielle

Subjects

Subjects / Keywords:
Session laws -- Haiti ( lcsh )
Droit -- Législation -- Haïti ( ram )
Genre:
legislation ( marcgt )
federal government publication ( marcgt )

Notes

Dates or Sequential Designation:
Print began: 1870.
Numbering Peculiarities:
None published 1887-1890; 1892-1915?
Numbering Peculiarities:
Numbering dropped with no. 22. (1891)?
Issuing Body:
1946 issued by the Comité exécutif militaire, which was in power at this time.
General Note:
At head of title, <1916-1957>: République d'Haïti; Département de la justice.
General Note:
Edition statement starts appearing in 1916.
General Note:
Bulletin for 1891, "publié avec la haute approbation de M. le secrétaire d'État de l'intérieur," was published in Paris by Ch. Dunod & P. Vicq.

Record Information

Source Institution:
University of Michigan Law Library
Holding Location:
University of Michigan Law Library
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
643540980 ( OCLC )
Classification:
KGS35 .A23 ( lcc )

Full Text
This volume was donated to LLMC to enrich its on-line offerings and
for purposes of long-term preservation by
University of Michigan Law Library




'Ch
7 A,
---r JF
tt ,PUBLIQUE VILUTI.
BULLETIN DES LOIS..
Wo. I I.--- Arm6c 1880.
NO 4er
IN - ARRETL
SALOMON, President d7fa'ifi,
Vu In, d6cret du Gouvernement provisoire en elate du '22 sepCeinbre 4879 ct l'article 205 2r, alin6a de la Constitution
Attend que to d6cret pr6cit6 est du nombro des actes 6mis par la Nvolution qui ont W provisoirctnent maintenus, et auxeluels it est permits de d6roger l6galernent; que les dispositions dudit d6cret, pour pr6duire tous les effects y attaches, devraient kre sp6cialement, confirni6es et, suivies d'unc rtlsolution r6gull6re de la Chambre des Repr6sentants, 6num&ant les griei reproch6s coux qu'elles concernCDL et qu'en I'absence d'une Celle JorinaliI6 to Pouvoir cx6cutif, solon les n6cessit6s du bion public, est h bon droit autoris6 h consid6rer to susdit d6cret soit h Pgard do tous coux qu*il atteint, soif. seulement A Hgard d'un ou do plusieru-s d'entre eux comnififayant pas pleinement lccaracl6re juridique
A ARHI T ET' ARIlftr:
Art. 4er A partir do cc jour est refiev6 des cffoLs du dc,,cret da 2,2, septernbre.4870, fe citoven'G. Arch r, qui a c.xcrce SoLfs




le Government do Fcx-Pr6sident Boisrond Canal les hates functions do Seer6taire d'Etal.de Justice do HnstrucLion pLiblique et des Cultes.
Art. I Le present ariW sera soun-iis h la sanction des Chmnbves 10-IsIaLiveS it loiir procaine reunion sign6 do tous les Sect-6taires d'Etat pubI16 et ex&W h lour diligence cliacun on cc qui to concerned.
Donn6 au Palais Datiomil du Port- au-Prince, to 22 janvier 48 0, an 77e do I'Ind6pundance.
SALOMON.Par Ic Pr6sident:
Le SecrOtaire d'Etat de VbWrieirr et de I'Agrimllitre, dwrg par itd
rim duporiefettille de la Gverre el de la-Harive,
EVARISTE LAROCHE.
No 2. ARRETE
SALOMON Pr,;sident Xffaiti,
Vu I'article 100 do la Constitution et notre arrWl du 92-22 jaiivior courant
ALtendu qu'il imporLo do compl6tor maintenant le Conseil des Seer6taires d'ELat r6duit a trois metubres
A AR119'1 1 LT ARRRTE:
Art. Jer Le canyon C. Archin-, avocat du barreau du Port- auPrince est noimn6 Seerkiiro d'Etat au d6parLemerA de la Justice do I'InAruction publique-a des Ciflies, en remplacemcia du ciloyen L. T. Latbntant r6voqu6 .
Art. 2. Le pr6sonL art-W s(.ta iinprim6, public et ex&W.
Donn6, an. Palais national du Port -au- Prince, cc jour 23 janvier 1860 an 77e do I'Ind6pendance.
SAL01,10N.
No ARRR Tf,,.
SAL01ION, PtYsident XILili,
Vit I'article T2 do la Constitution,




Attendti clUll y a n(Wssit6 urgent do r6unir le Corps lerylsI ;D
latif avant Hpoclue fix6o par le Pacte fundamental
A ARRI Tt ET ARETE
Art. 4er -Le Gorps Wgislafir cst, convoqu6 A TexLraordinaira ponr [a date du 16 i'kricw prochain.
Art. 122. Le p0s,,!m arrW qm sera signe de tonsles S(,cr6tairos d'Etat sora ituprirn6 pnbll ot uy.6cut(. a la diligODcc. d:i Sce.Otairo d'IAtat do et do ]'Agriculture.
au Palais national (ILI Port-au-Prince, ce jour, .31 janvior '1880 in 77e d. Hndl- pcnlanco. SALOMON.
Par le Pr6sid6nt:
LP-SccrOaire d'131at de Hwerieur eir EVARISTE LAROCHE.
Le Scrretaire d'Etal de la Guerre et de la Mariw, 11. PIQUANT.
Le SecHfaire dElat deq F hmjwes du Coinmrrce
el deg Iielati jis exi4rimrrs C. LAFORE STRIE.
Le SecrOair' d'Etat d, e la Justice de.1'Instruction
publique et des CuRes C. AIRCIIIN.
No 4. ARR21TE.
SALOMON Pr sident d1laili
Vu la decision clu Corps 16--islalit' qni laisse all Gonvornomcut la !aculL6 do r0lbrwer la Gouhnission l6gislaiive d'alnortissollicilt
A Allllftl Er ARRf'rr, ce qui mdt
Art. lef Sont nomin6s monibres do ]a Commission d'amortis-ement les citoyons Emz no Nati flropli' tc sonati2tir,; Th6o-6ne Poulle Joseph fli uvllle Morin Alo' Jw'sse s6iiateur Conswat, Gentil ct Fabius Ducasse, d6put& Art. 2. 11our 1'exercice. do ses fone',lous ladito Goin rill Ssioll aura a si confoitucr aux lois sur lit c;wsso (FamorlissomeM.
Art. 3. 1,(, pr6seia arr 16 scra ox6tcntl L la diligence du Socrfturp, (IT'Lat all d6parLemei'a des Financ.os et du Commerce.
],';lit au Pab;s national dit Pon a' 11rince le .31 janvie, 1880 an 77c do Thid6peadance. SA1,01110N.
Par le P-I"'Sident:
Le Sem8aire d'Out des Fiamices ct du Commierre, C. LAF)REST1GT7,




NO 5. LOL
5ALOMON, P)Ysidew
fir ia proposition du Sccrkaire dDat des Financ-c-s-, ot dc favis du Gonseil des Seer6laires d'Etat, a propose, Et le CORPS UGISLAM a von la loi suivante
Art. 1, r A partir du U) mars prochain il sera percii h l'importation sur. cheque. piastre n1exicaine un droit fixe de dix centfines.
Art. 2. Nonobstant ]Cs antres pftalit6s MiWes par I'admi-' nisLration -6n6rale des donaries, toute introduction en fraud(, de la mormaic mexicaine encourra ]a saisio. de la oimne impoa ,o et sa confiscation air profit do I'Etat, comnio corps du d6lit.
Art. 3. 1,a purdqPafjona!P, a 1'effigie des Pr6sidenLs Ntion (A Boyer, aura cour 'Uglil et sera regue dans routes les &'Iisses publiques comme appoint, pour quarante centimes forts la pike de deux gourdins pour vingt centimes, ct ainsi de suite dans la m6me proportion pour les autre; subdivisions do notre
-ancieDne MOnDaie.
I Art. 4. La pr6sento loi abroge routes lois et dispositions qui
lui sont countries.
Elle sera imprirn6o publi6e et ex6cut6e h la diligence da SeerMaire d'Etat des Finances et da Commerce.
Donn6 h la Chambre des Repr6sentants, le I-yr mars 1880, in 77c do HnGpendance.
Le prisidew de la Chambre T. SUIRE.
Les seciYfaires, Al. GARESCITER PIrRRE VICTOR fik
Donne a ]a 31aison national an Port- au-Princo le 2 m aftan 77c do Hnd6pe n dance.
Le InYsident.du Senat M. MONTASSE.
Les scc;Daires, INNOCENT Coco, FALAISEAU cadct.
AU NOM DE LA RIEPUBLIQUE.
bi FnfsiDT,,NT D'11.81TI ordonne que la loi ei-dessus du Corps Ygislatif 0it reiMue (lit sceau de Ia plibli6c et ex6cut6e.
Donn6 au Pilais national du Port-au-Prince, le 3 mars 4880, an 17 de llnd6pendaiice.
SALOMON.
Par le Pr6sidel"t:
jx* aretcrwc d'Erat des Fbianices el da Conivierce, C. LAFORESTRIE,




No 6. LOJ
LE CORPS U 611SLATHU Aar. la deniande de sanction du Pouvoir cx6.cut4l
Yu I'article '79 de Ia ConsLikitiou
A RINDU Ia loi suivanto
Art I er Uari-W dLI P1 4"Sikhnt dllaiti on date du 22 janvier
anneo qui re*vk le catoyen CA. Arehin des efforts da d6cw,,,t du 22 septeunbre 1879 est et denieure sauctionn6Art. 2. La pr& ento loi sera pubfi6o et ex&We a Ia diligence du &-crhaire d'[.tat d(- I'lWi-jour et do I'Agriculture.
Donn6 a Ia Cha.mbro des Repr6sentants au Port-au- Prince le S' nnars 4880. an 77c d.- FInd6pendance.
Le president de la Chainbre T. SUIRE.,
Les seeMaires, Al. GARESGIIER,'PIERRE VICTOR flIS.
Donn6 A Ia Maison na tionale, au Port-au-Prince, le 4 mars 1880 an 77c do Hnd6pendance;
Le president du Senat, Al. MIONTASSE.
Les sec)Ylaires FALAISLAU cadet, INNOCENT COCO.
AU N011 DE LA RLPUBLIQUE. LE PRtSIDENT DTAITI ordonne que Ia. loi ei-dessus du Corps Mgisfatif ,soit reQtue du scoau de Ia 10publique, linprilyipe, publi6o at exktttLe.
Donii6 au Palais national do Port-au-Prince, Ic 4 inars 1880, an 74e do SALOMON.
Par le Pr6sident:
Le Secfilairc d'Elat de VbWrieur el de I'Agriculture
EvAwsTE LAROCHE.
No 7. ARRETE.
SALOMON, Pr silent d1k*iti,
ConsWrant qu le Gorps 16gislatif, convoqu6 A 1'extraord' naire par noLr-, arr,46 du 31 janvier dernier', il'a pu encore jus"Ja a c- joar, los iinpoaantcs ques(;Ous qu* jui ont W ounlisvs Ct pour !a (12s ,Uelles Ia




heace (lea Sacr6taires d'Etat, soit au Corps ligish tif, sok 'Assinahl6e national., est indispf-mi-tble., oe qui crh, tin obstacle r&el A la preparation par les niwnbr !s dit Fvouvoir exkulif des niat6iiaux n6cessaires N. I'myertum de la sessioti 16gislative ordinaire A Npoque fixh par la Constitution;
Qtt'il y a donc lien do proro-mg ladite session V(Yislafive
Usant des I)ouvoim que nous accord I'artiele 71 do la Constitution lroisi6me alin6a
AVONS ARRM' ET ARRf.TOI;S ce qui suit
Art. 4er La session legislative do cotte ann6c est prorofrk juqu'au 10*njai 1vochain.
Art. 2. Le present arrW- qui scra shm6 do tous los Sir-rdtaires d'Etat, spra public, illlpfiin6 et exkiiO A la diligence du S#.-r6taire d'ftat de I'Int6rieur et de I'A grictil Lure. ,
Donn6 au Palais national du Port-au-Prince, lo ler avriT 1880, au 77e de I'lud6pendance. SALOMON.
Par le Pr6sident
LoSecriltaire d'Rial de Fhattrieur etc. EVARIM LAROCHE.
Le Socritaire d0af de la Giterre ef de la Marine, If. PIQUANT.
Ix Serritaire d'Etat des Finaives et (lit commerce, C. LAFORESTRIE
Le Secretaire d'Efat de la Justice, de l'Instructioa
publique el des Culies., C. ARMIN.
ASSE31BUT NATIONAL
I\TO 8. DC GRET.
SALOMON, 11i'(5--iftelif (171ditip
ue la proposition du Scf,.r.',taire (ins Finanees et d1l Cowynerce et de I'avis dii Consuil du i Seer6taires d'Etat, a. lwopoi
Et I'Assr.11Bft NATIONALE A VOT le dtScret suivant:
Art. Aer lie d6cret (lit I I limilct, '1877 rolatif h I*einprtint J)omingite, vontract6. I'ari., en 1875. est (,I denic"ure abro,,i! savo en co qui concern Iu, nombr;. d-.-s obligations 6mises allant, SU No 4er au No.12929 dt-n! 576 Q111i(:'.Xfi0nS QDt dies. d6ja amorlig




Art. 2. Est moonnue (latto natioriah r6sii1tant d,, Fem;)rurlt ci-&ssus mentionn(, ]a valour do F. 5J.) ropr6sent6o pa cliacune desdites oNigations.
A rt. 3. Lo ch If fro do i'aamiM sorajusqn'on 4881, (le P. 4 20,5k-Y2.
Arl. 4. 11 sera p ,,rcu sur clhajac coupon un drolL fixe po,,,,, cliango do F. 7.50.
Art. 5. Les coupons echus le 30 juin et le 31 d6ccinbro I S-r) scroia irnn6dMtt mum pay6s apr s aemplation par d s pqrLours do tilrl s du pr ont
Art. 6. It st, ra d6livi-6 pour chaclae. obligation centre renjise dos coupons &puis to 30 juln 1876,jusqu'au 31 d6cembro
1878 un bon do coupon do mit francs et it sera affeW an Service (1 ,,s iijl6rks d d, Farnorlissoniont do ces bons iin:, soonwo a.intiolle do 6 francs dont 5 pour les inL6r6ts et I pour I'aniortisseniont.
Le premier mirage do cei bons so rera to 15 dhembre.1 ("SO, et le paloment des inth Ls aurit lWu lo 4ev jarivi; r et lo ler.iiii1let do chaque ann6c on m inc to-nips quo le paienient dos int6r6Ls des obli-mhous.
Art. 7. L'amorlissemenL dos oblliations commencera en
imm6d],atemea alin' s to roinbo(irsemlent do Femprunt do '1825 selon.lo mod, qm scra uh6riourempnt fix6 par un d6cret de FAsscmbl6o national.
Art. 8. Le Gouvernement est autoris6 'I Hunir los porters de titres on assemble ptiblique ot s'lls aecoptent to pr6sont d6crot a proc6der sani d6lal I son execution.
Lo pr6sem Wera scra pub!lo d emlicut6 a la diligence des &,,er6taires d'Elat chacun on cc qui to concerned.
Donn6 an Palai do I'Nssniflblh national, an Port-au-Prince, jo jer avri! 1880 an 77e do Hnde'pon dance.
Le pr silent de'I'AssmWe national M. MONTASSE.
Lc vice-pr silent G. 21UNIGNT.
L-s secr&aires INNOCENT COCO, SAINT-CAP Ls BLOT
1. CLAUDE, F. DucASSE.
AU NOM DE LA RMRIQUE.
Le NtSIDENT OfAiri ordonne pe le d6cret ci-dessus de ['AsscmbWe national so t r,-,-ellu du zccau .1, la 11 publique, hqriw pabU et ex cat6.




_ s _.
Da.ui6.m Palais national, au Porl-au-P.,"tace 10 a a-vrll 1830, au 714.
SALO 110N.
P a r I c Pf 6 s Id c n t
Le &,erelaire d-Tiat des Fimuices el da Camme),cc,
Le Secr8aire d'Elat A UtUrievw, ek, LVARISTP, L A R 0 '11 ff.
Le SecWaire d'l 'Iat dcla Guerre el de la 31wijir, 11. NQU.IUNT.
Le Secrelaire trDaf do la Jusliee) da Hastructim
pa4I'(,,ue el dcj CaRcs, C. ARCHIN.
ASSEMBLED NATIONALE,
: o 9. DLEGRET.
SALMON Pr silent d'ffa7li ,
Sur lt proposition du Sacrkaire dT tat des Finances ot du Cominorce- cL do favis du Conseil des Socc&aivcs d'ELat, a propose ,,
Et l'AsSE.IfBLL:'.U NITIONALE A Yom lo d6crot suivafit
ArL 'Ier Lo Gouvernoment est autoris6 A apr s publicit6 et com',urronco, pour la cr ation d'une Banqut, nalionalf.
un 6tablissomwit do cv6dit do PCOmier ordro, sur Jos bases suivautes
Io La Byan([Lle s(,ta constitu6o on soci&6 anony no
au capital di_! dix millions do 1'ranes. )) C:, cap)[4d I)ourva
au )-;aju[6 si le d6vcloppoihont (Jos op6ratlous d., la Baaque r m tll kIUIrIII',fILJtI0II
20 La la concession scra do chiqwnle ann&,s
CL i) !n lant huti_ cottc +1r c 1, GouveraUnnolut
00 La Umque aura 1- privit6g,-, eXCILISii' d'6aict[ro (Jos billets, 11
rl-mbourz0)I -s i vuo et un Ges billets
& Vroll! lour:0111's di"I" solt par Yeacalssc 111(21INIM10'.
I)z.r d's v,-,Icurs of1rant Louto 6cvirif,6;




4-9 La Danqu3 fora lo sorvico do lit Tv6sove, io. EUo, siga en Compty-colwant. avoo to Gouvcrnuia,_ nt a1m.pit4 elle ouvrira un urldiL permanent d'au moins do 4,500,000 frailes a, 6 O/o par an tans pfudice d7autres credits on advances quo le GouverneinciA pourra obicnir par des conventions sp6eialos d6ment rahfi6es par lo Corps 16-islatir;
i ,, _'Ln dehors an sorvico de [a Tr6sorodo, ]a Banque pourra foivo routes fes operations ordinairos crune Bauquo do circulation do prk ot Wosi' 01111)Le
(ju. 11 sera nomm6 anprIs do Ta. Banque denx commisaires du Gomu -,ieiiienL qui aurunt pour inissiou do contr6ler routes ses, op canonsons.
Aucun IAIMI ne ponrra stre 6.nis, sans avoir 616 vis6 par lo comansmaim r6sidanL A Port-au-Prince.'
'7o La Banque s'engagwa A les Grands Pouvoirs publics ry ,mlonsent, ii faire rapper a 116tel des inonnai sa, P is, n J1101111111io nationato sous los mines comr6los u au tilre quo 14 umnuab hmngMso.
line loi &L,-.rininera los types do cotto monnaic.
8o La Banque, en tant quo personnel CiVilO, j0LIira des droits do citoyon fllalti, et sera souiniso A la jurisdiction des (ribuMin). 11,1'f ierjs; mais les contesLaLions qui pourraIL S'Mower t_ mre to Gouvernoment U FadministraLion do la 11j'anquo sprint invwiableniont t Ii!s arbilres.
190 11 y aura dens (ionseik cralninistWon, dont run h Pads I'autre L- Port-an-Shwo ob sua to Rgo InIm pal do ]a Banque ;
Des succumales pourrow 602 WbHes parLout o6 to basok s'en fera senior.
Ad. 2. La comMon A inurvenk ontre b Gouvernement et la compagigo coumnionnaira sera voua6w A la m6%wHov do lIssmubl6a n0onale et 5 Banqno davra We inwallb duns I lAus brer Wi ImsAWo : on tout cas co d6lai no. pourra. d6passer six Jois ;'I partir de cef[ : i'atilication.
Lo present Mcrot svra pulAij vt ex6cut6 & la di5gonce des Sem5aires d5tat chaeun oil ea qui it Coucomm.
Donn6- an Palms do rms"M Wonale .0 Porwau4hinc lo Ier avril ISSO an 77e d_ rInNpenIance.
Le pr silent de I'Assemblee naiiooale, Al. MONTASSE.
Le vice-jWsident, G. MkNIGAT.
k l e, cr8ajre !_N.-SOCENT COCO, 1). CLAQSI !)Ucg ,




AU NON Dr, L.A, RRPUBLIQUE.
1, E PUSIDENT D'IIAfTf ordonne quo Ic (16cret ei-dessus de I'Assemblh national soit reMn du sceau do la IWpublique, imprhn6, pubF6 etexkut6 '
Donn6 an 11, 1 an 7
-dais national, an Port-au-Prince le 2 avril 1880, do I'Ind6pendance.
SALOMON.
Par le Pr6sident
Le Secr6fmi-e d'Efat des Finances dn
Commerce el d s Relations exUrieures C. LAFORE, STRIE.
Le SecrRaire d'Elat de 1TWrieur et
de IAgricallitre, EVAIIISTE-LAROCIIE.
- 1.2 SecrNaire d'PIqt'de fit Gmerre el de to Marine, 11. PIQUANT.
.Le Seer8aire XEIat de la Jaslice, de Unsirtiction
pztbli ue et des Culles C. ARCHIN.
No 10.- LOI, sur Iesofft,,iers de, I'E"at civil.
SALOMON, Prgsident (I'Ib";Ii,
Considi'want qtjo la Constilulion (Art. 431, 5e Minh) en retir,InL &s attributions des Conseils communaux.la r6daction et la Lenu d,s acles dt"' 1'e'tat civil a vo.ilif quo tees iinportantes consLatallons de 1'exIsLenco des ellovens etles farnilles ftissunt confines h des ronalonnalres specillux Portia 10 noia d'olficilrs de Petat, civil
Qa'il est dono tirgent de fixer le nombre de ces fonchonnaires pour le Plus compla fonctioimement du Pacte londamental
Do I'avis da Conseil des SeerRaires d'-EtaL eL sup la proposition dU Seer6taire d'Etat do la Justice a propose
Et le CORPS UGISLATIF A RENDU la loi suivante
Art. Jer 11 y aura dans chaqiio contmino d ,IaAt' publiql.io un offirier charg6 de la tenue de-, actes do Vkat civil des citoyoms.,
N altuoins la com;num. d.,i Port-au-Prince ( n aura trois' et c h _xean_ d, s a utpos vilics d-t Cap-11 d3s Gayds d,;s Gona'iv..2s dc Ja,.iri-,,l et do Rr6mie en aura deux.
Art. 'I). [,(,s officifts d:3 HtaL cIvI I s'ont no n.n6s par lu Pr6silent d'Halti -sur la proposiLion du Socr6taire d'R tat di,, la Ju"fice.




R; prkent segment devaril. le tribun,"ll civil (]it resort dAm,L'(pei lis sont commissioners, en audience publique. lis no sq)At. point saht,16s, par rf"Iat.
I L irs Imi emons sont incompaLibles avec routes autres fonc.bm. -.1pubilipli"s.
Art. 3. Les oriwlers dc I'k-a ri\iI riqoiv(,nt et onrerrislr rlt
a 1'cNcIwion d.- tons atares f nw.ioriwuros pubfies, stir des. r-ri-stros torms par ciix ..confbi-iij6ajunt A la loi No 3 du Codu Ivi s d6chr i
'I le 6ons de naissani,,o d nuirixe et d.-, (Inces
es I Ies do inariiy,(, do dIvor(T et do rooontmissarice detour C0111.1111111" el ell d6ii%-rt;nt e:\p6ditlotl.
Art. 4. Man:noins, 1,,,s offioi ,r co-n-ffinnfLint, los -sTtons rmr fles Molgp',es du sioge di! [a culliIIIII10 POUIT011L.011-0 fos do Vi"COVOll, los d6olarations do rl,"Ws dans 1'64en Itic d,, iviirs C r"'mism I-Al ow, rosp,_,ctives poiir li!s transinetAre anx offlo.i,,-rs d. P(M. civil (1-s coaminnes dint ils rolkont. twis 11,,s sailledis, STAS pelne &Mro condainnes h vingt piastres d'a;rienj, en cus do Toinissio:i oil do influvais vouloir.
I hils Oe cas les offfloiers do 1"61a.t civil des communes 'uwwront aux orficiers ruraux la moll.16 (hi coilit dos acte- 11,
ri_ us p--tr ccs &rnicrs conrorm6aiunt ati tarif ann ,x6 h la prosentc loi.
Art. 5 La rMac.tion &.s actes scra fiite on pr;, seiw des parks air bureau h cc &stiw" ct l'o,"ficier do NUA civil sera lenu do iour oil d6livrcr expedi m sur-le-chomp.
Art. 6. Nul tic pciiL exerc.r les functions d'oilfici ,,r do, Ntat civil S'11- ii'esL Ago Wair moins dc ving-L-cinq ans accomplish et
0 I I F1
S'il West ("n OuIrc collimissionno sous poille d'("'tre de"61116 Suits pr6kidieo dos pour--uiles pi peuv, nt 6trc dirig6es contro'lui coa broti6monL air Cudo p6mil.
All. 7. lies officers do I'Ma! civil sont, souirlis au-contr6le, fuilio"(11M dit Gon ,oil communal d(. hur r6sidt-nco et -i la sur v,, h -ince dit cowmissaire, dit -GouvernetrieriL 1)6 s Ic tribunal ci vil du resort. A cet, ils scout, terms -d'exp6dior an Conseil communal dc ilm lk r,+' .voill tou's los trois niois, 111rhilt. (WnienL corti:16 -dcs aa.cs. quills auruat dresses pendant ect, illtemille d,, terrips.
Art. 8. Em cas M.ibsonce', d6ih6ance moa on IllWaLion de rofflcier do Ntat c'vil dins les- communes o il Wen existed qp*un ses rogistr s s,,.wont provisoircinent confi6s j-,isqi.t'h la Dojim I io n d V- s o n 1-c i u p a p n t a a i,_-I ra 14, cn...umun6d de 14"




-12
laca]46 ou a c em qui en remplit les fonct.ions, sequel pcrcz 7 vra les 6inolum"'fits rovenant'au titulaire.
Art. 9. Dan's les c,is oh l'officier do Ulat civil dans les. communes o il ifen exist qu'un sera personnellemont inL&
asse les actes do Htat civil seront encorc regus -sur -les registres tr6wes do Fhat civil par le magistrate conimuUal do Ia
Art. M. Les officers do Phat civil seront tenus do soumettrL! tous les trois inois lours registries au Commissaire clu. Government pr6s, le tribunal civil du resort, pour 6tre arr6t6s sotis penio d'61.re dosfiftu6s.
-es de bureau sont a leur charge ainsi quo les
"OUrnitut Z)
fraa-s JL,, location et les anpointernents des commis ou employs.
Ai'l. 4,1. Sera contiid6i,6 coninno concussionnairo et puni conforni6inent h I'article, 486 du (,ode p6nal lout officer do Fhat civil im aura exig6 des r6tributions plus furte quo collies fixes au Larif do Ia. pr6sente loi.
Art. '12. Les officers do Nut civil porteront corning fo'nctionnairos do Fordre judiciaire 10 COStUMe Doir.
Art. 43. Le tarif des frais h porcevoir par les officers do I'kat civil CA fix6 cownie'suiL:
lo pour cliaque acte de marla"e, ...... ........... I ....... P.
21, Pour Facto do declaration et les publications .............. I
30,11our chaque acto do divorce ................ .. .............. 2a
40 Pour un acte (to naissance ..................................... I
50 Pour un acto do d6c6s .... : ..................................... 0,50
Art. 44. Moyennant ce prix l'officier do Ntat civil doit une expedition do chaque acto. Lo. papior tinibr6 sera 1),10 a part.
Art. 45. Les expeditions subs6quenles scront payees comme siiiL h l'officier do fkat civil non comprise lo codt du paper timbr6.
10 Pour'un acte de marjage ................. ....................... P. 1150
2, Pour un acte de divorce ........... ................ .......... 12
ecL pourvu quo ladato
',, Pour un aefe do naissalice ott de
desdi", actes soil cef a;We ................................... 0,50
D alis le cas o i Ia date est incertaine l'officier do NLat civil recoit, oil outre pour droit do recherche de chailue acto une In agire et demie.
Art. 16. Mannioins les officers do I'Mat civil ont tenus sous peino do de-zlitution et d'une amend de Irenti,- pmstres au nnoffi't do Ia onimunc, do pro,61,ir sans aticlaws iraus; h routes




1"s fbrmatt6s du maiiage et du d66s. des pevgonnes notoire, ment indigents lesquelles,, pour le cas du marjage seront rnUDi0S-d'un certificate d6livi,6 a cet effet par le magistrate communal de, leur locality& Uri simple extract dexes acLes sera d6
-livi-6. gratis sur paper libre par l'officior de* Htat civil aux parties im6ross6os mais les expeditions en forme qu'clles vou-dront on avoir devront We pay6es, conform6ment au, tarif ei-dessus.
Art. 17. La pr6sonte loi abroge routes les lois ou. disposition-, do lois qui lui sont contraire,, ot sera publi6e et exkut6e a ]a diligence des Seer6laires d1tat do ha Justice de l'Int6rieur et de I'Agriculture.
Donn6 A la Cliambre des Bepr6sentants, au Port-au-Prince, le 5 avril 4880 an 77c de l'Ind6pendance..
Le president de la Chambre, G. ATANIGAT.
Les secr&aires,'S(-CAP Ls BLOT F. DUCASSE.
Donne' A la Afaison national, an Port- au-Prince le 6 a ,Vil 4880, an 77e do l'Ind6pendance.
Le prMdent dit Stlnal,, M. MONTASS&
Ycs securities, INNOCENT COCO P. CLA UDE.
AU NOM DE LA RPTUBLIQUE. Le PngsinrNT DTAYTT ordonne que ]a loi ci-dessus du Corps lelgislafff soit revue du sceau de la 116publique, publi6e ct ex6cut6j. I Donn6 in Palais national au Port-au-Prince le 6 avril 1880, an 774, ,de l'Ind6pendance.
SALOMON.
Par le Pr6sident:
Le Secretaire dEtat do la Justice do Hnstruction
publique et des Cultes, C. ARCHIN.
Le Secretaille dEtat de Phiterieur, etc. EVARISTi: LAROCHE.
NO ii. 1,01 sur 11"Iat'dc sijge.
SALOMON, President d7la*iti,
be 1'avis dn I Conseil des Secr6taires d'bat,
Ya les articles 70, 4-07 et 198 de ]a Constitution,




Consid6rant qu'il est urgent, do r6gler par un acte orgatIlquo 'Ies efl'etg do 1'6tat do si6(,e reconnu et admis par la Constitution-, afm do permettre an Pouvoir ex6cutir de prot6ger et do sauyegarder au besoin. ia paix publique a propose
Et le Conp'S UGISLATIV A RENDU la loi suivante
Art. 4er Ukat de --46ge no pent We d6clar6 qn'en cas do troubles civils on d'invasion inimifiento de ]a parL (hine force kranfy re ainsi"quo to dispose Farticle 497 do laConstiwlion.
Art, 2, La d6claration. de Plat de sl6ge d6signe, les villas communes, arrondisseinents-ou d6parteinents auxquels. ils'appliquj. Celte declaration ne pourra jafnais Lre fiallf, que par urrW du Pr6sident d'lla iti sous le contre-soing do tous les Secretaires fl;,tat.
, Art. 3. Aussit6t, HLat do si6go d6clare les pouvoi'rs dont I'alitorite civil i?fait investor pour to mainlien do !'oi,.Irl-! et de ]a. police assent tout enter h Vau(orit6 inilitaire excdl)t6 ceux auribu6s ati, Corps 16glslaffet all POUVOil' JLI(liciaire..
'Art. 4.' Pendant Nuat de siA,,e et dans, les'lieux ob-il eFt d6ular6, les Iribunaux militaries seront saisis do' la connaissance des criniLs et, d6litg centre la sCtreL6 (to la 116publiquo qtji' ont inotM la, declaration do cot 61A et do ceux-.umire. la Constitution controlo I'ordre a la paix. publique quelfe que soit ]a qualiLe' de's anteurs PrID6l4anX Ct- des COMPUCS eXCOP16 Ceux d ont la Constitution a consacr6 I'inviolabiliWet qui pourtant no seront pas inoins appr6hand6s en cas do flagrant d(,Iit. QuaDt aux crimes eL. d6lits centre les personnes-ot les proprik6s its pourront aussi We dpfh6s h ces tribIlDaux si ce'la est jug6 n6cessaire, saps distinction ni des auteurs ni des complices qui, s'en seront' rendus coupables.
No. 5. Dans les lieux soutuis h I'kat do si6,,Ye I'autoriO wilitaire, a le droit,
4o Do faire., des porquisitiong dans, to domicile de's cit.oyens
2o D'Moicynor les ropris de justice et IC& iDdividus qui ify ont pas leur donlicile
SO Fordonner la remise des armes et ninnitiong et de pro-c6der h leur recherche et a leur enl6venient;
10 D'interdirc les publiewions a les reunions qu'ello juga do nature h exciter et h entretenir le &-sordo.
Art. 6. Dans Vhat de si6ge la, garde national est de droit Inobill",60 et plac6c sons Fa (orit6 innnOiate du commandant




Art. 7. Los eitoyens continent nono 'Aant I'Mat do wgo a
-Mercer coux des drolts garanlis par la ConStiMion et dont la jouissance n7est pas on opposition avee les articles qUi_ precedent.
Art. 8. Dans le cas 4 la Capitale esL doclarh on 6tat de si6ge le Corps 16gislatif esL do plein droil cotwoqtO a leflu'do so r6unir dans. les dix jours ati -plus tard apr6s fa d6claration du Pouvoir ox6cutif.
A Mle r6union le premier devoir du Potivoir exhutir est del rendro compete des causes de cette insure et s"il y a lieu I o Corps legislative petit expriinar le d6sir do voir lever I'MaL de sloge.
Art.. 9. Le MsidenL flfaffi sLut a lo droit do lover I'61at do Si6ge.
La d6claraliorr pqr laquel.le Fkat do si6ge est leV6 est fait6 daus la m6ine, forine prescrao par farLicle 2 do la pr6sente loi pour la inis- 6n 6tat do si6go.
'Art. 10. Apr s la lev6e do I'Mat de si6ge, les tribunaux militaires continuent do connailre'des cronies et Wits Ont la poursuite lour avait W dWrk.
Art. fl. La prosente loi qni abroge routes les, lois ou les dispositions qui lui som countries sera publiele et ex&Wo h ]a diligenef, des Seerkaires d'Riat, ebactin en ce qiji le'concerne.
Donn6 h la Chambre des Bepr6sentams, an Port -au-Prince le 13 avril 1$80, an 77e de l'Ind6pendance.
Le prMdent de 1(t imbre, G. MANIGAT.
'Les seei*ahes, F. DUGASSE, L. WmTj ine.
Do nn6 A Ia. illaison national au Port-au-Prince le 13 avrit.,1880, an 77e de l'Ind6pendance.
Le pHsident du SMat I TIK MONTASSE.
Les secr&aims INNOCENT COCO P. CfAUDE.
AU 011 DE LA R8PUBLIQUE.
Le PlItSIDENT. D'11;fTI ordonne Ique la Joi ci-desns du Corps 16gishitif soit re0tije du-sceau de la 116publique, publi6e et'ex6cut6e.
I Pabis-national, an Port-au-Prince, le 43 avril 1,880,, an 770 do rInd6pendauce.
SALOMON.
Par le Pr6sident
Le sccraaire d'itat de la Giterre. et de la Harine,, 11. PIQUANT.
Le Seerdaire d'Etat de UnfOrieur, etc. EVARISTE LAROGIIE.
Le SecMaire (Ittat de la Justice, etc., chargepar
inte-ilm des Relclions exle? ieures C. ARCIIITN.




RAPPORT
-A Son -t x. le Prisident de la Ripublilue.
President
En vou- accordant,. pendant une anne'o onli ro to rodoilla'blo privilege do reinanier le"persoriflol actuol du Corps jLI(IiCi- Aire dont I'inalnovibili.t6 do ja plupart des monibre; elait nagu6-o I'apanage le plus sacr(, et le plus inviolable la ConsJiLution presenLeinent on viguour dans ]a 116pnblique a iffl03' h votre Ex., la parties la plus d(.Iicate petit- Mre, do sk ourde et glorieuse tache qui consiMe surtout A rkablir sur des bases slides et durables, l'ordre l6gal si.profondeinent trouble en Haiti.
Pour reconsfiWor notre Magistrature national et I'61ever A ]a hauteur, oil elle doit toujdurs We, afin de comnlander to respect et la consideration du Pays ot du 111onde civilis6, it no Yous suffif. pas eneffet Pr6sident, do trouper all inilieu des, nombreuses ruins morales crUes on notre infortun6o patriot. durant, line. quarantine A'ann6es do r6volutions violentes et p6riodiques d es homes verses. dans 1'etude et I'applicatioii des lois it Vous faut aussi, avoc tin soin minutieux, cliercher,' surprendre, pour ainsi dire et choisir des murs vertuoux des consciences lionn6tes et droites. Car ces deux conditions science et vertu. sont les preniii)res les plus essentielles que, doivent poss6der coux qui sont-charg6s do la noble et saints mission de distribuer la justice dans la socik&
Cost h la recherche laboriouse do celto intolresanto cat6g'o-" riode citoyons quo, depuis nion entire all minist6ro, je me, suis constamment applique pour pouvoir non-sculement Vous aider, Pr6sident', h watbler le vides quo la inort ou les dermiers Wnotnerfls ont op6r6s dans to sein do nos tribunaux mais h tAcher aussi do r6componser ceux d'entre eux qui laissent encore h d6sirer, do telle sorte qu'ils r6pondent inieux quo dans le pass6 lux esp6rances 16-itinies do l'opinion publi-:v que et h l'id6-- Mev6o que.l.'on so forme g6n6ralement et'avo.e raison (to la justice.
Jn no crois done ponvoir mieux reconnailre ct justifier lot hauto'confiance dont Vous avez daign6 in'honorer Pr6sident, qu X. pour rernplir les anawtes fone'on no proposant h votre
tions do jnz)fre quo ceux do nos concitovens qui r6unissent'm




4 7
- eux pilus particulie'rem6in't les deux conditions do morality et 4a
apacit6 conditions que dans les pays eivilis6s it faut absolu ment poss6der 'pour on 6tre invesLi.
Le travail qu'h cette fih faurai I'lionneur di, inettre avant Jongtealps sous les yeux dcV. Ex. ne, sera pas tout d tine pike, parve quilt exige des kiides- pati(mtes qui demandeut du temps et 6--micoup do r6flexi6iis. Mais si, pour les tribtin.ai.jx in,"4riours, nous pouvons encore ajourner, les chm x i rairo ou
-ments a op6rer, it n'on est pas de 'rn6ine du tribunal do Cassation qu'it convienf. h cause do -sa'situation. toute ex.c.epti, Iin6lic de coinpleter sous: to 'plus bref d6lat pour ne point
-arrker le cours de la ju-,tic et dans.le. rangs.duquel, -it fatit
hAter'de faire enter des citoTens qui I au savor ot h Nion n6tet6 Joicyneht les pr6cieux advantages d'avoir GJ4. p6rt6 avec,
i' distinct n la robe do ma-istrat ind6r wasn'tt ot klair6, si nous no voulons point exposer A de graves m6coinptes les int6rtAs'les plus saer6s do h.t.nation. Gest, fose Yous le ,dire Pr6side-nt une nhessiO iinp6rieusc et. Absoluo I Aussi.,,est-ce avec u'nsentimem do vivo et doucesatisticho Ift qu'il rn'est impossible do no point1aisser 6clater en cc monjoilt, quo j'ai :plus d'unc. fois et publiqi;ement entendu votre, Ex. eexprimer dans un lahgi aussi juste, quo forin6 sur les im-7 portantes itinrnunit6s du VOuToir judiciaire et -stir les raros ct .$6rieusos qualit6s qu'il faut rencontrer dails coux qui sont ap,pel6s A on faire'partic.: Je iiens done, Msident proposer 'a votre Ex. _lo.p'Qje", 4'arf'W ci-inclus dans le but de inettre la main it la r6lormd do cc Tribunal suphieur. Si je suis assez heureux pour voir reykir cot acte do Vo(rc haute et.puissante approbationmon cootir sera. all6g : d'un grand sujef do souci et votre E, x. &aura ainsi encourage A poursuivre 1'.(ruvre difficile inaig dime! qu'on y consacre ses veilles ot son patirlotisme, de doller le pays sous Votre GouverffemenL ferine, sage et klair6 Our Corps, f6rte ''ent organism, do Ilagistrats v6riLables, z(,,IAs pour la dMonse de tous les droits, sans parti ot sans passions cornme les lois qu'ils doivent entendre et appliques aver, sinc6rit6 franchise ct loyaut6.
Dans cette attente, je yous prio Pr6sident, (If, vouloir 'Dien agrhr la nouvelle assurance do mon respeettieux et sinc Ta d4vouenient.
C, ARGHM
Port-au-Prince le 27 f6vrier 1890.




No 12, ARRnTt.
SALOMON, Pr&idevf'd'IIa7Ii,
Vu les articles i I I '142, 4 1-6 et 204. do la Constitution
AlLendu qu'il ost urgent, &, combler les diverse v;iciirwes qui existent dans le sein do tribunal &, Gassation de la 116 mblique ; Sur le rapport ot la proposition du S6cretaire Atat do la Justice
A ARRftt et ARRtTE
Art. Jer Sont. nommi6s: Io le citoyen Bhony Lallemand, vir,_.-pr6siJenL aewel do ce haut tribunal pr6 ifent, en reinlittice.iiura de ;!jonsicur M-sravinos Larond, 16ceW; .o le cit;jyen Dorce'lly Etienne ancient inembro de ce tribunal viceprosilent, on rcinplacement de monsieur B. Lallemand n0jujue president.
Art. 2. Est noinuj6 le citoyen Volinar Laporte ancient pr6SiJenL do ce tribunal, conunissalre du Gouvorn6nent en ce Si64e on rompiacewent, do momsicur V. Laroche appOI6 aux functions do juge au, m6mesiege.
Art. 3. SoUt DO.,41,11eS,111'es an su ,clit. tribunal: 4o lecitoyen Marceflus Fr6mont ancient matristrat de ce soge en reinde, nionsiour 11. Granville r6voqu6 ; 2o le c1toyen
Laroche conunissiire du Gouvernement de ce si4ge en rewplacefflent cle monsieur Henry Durand., r6voque'.
Art. 4. Le present! arret6 s"M iMprmw pubM etex&LA6 h la d1livenoe dut SoerMaire A tal do la Justico. boun6 au Paiais national du Port au-Prince, le 12 avril 4880, an 77c do H sd6pon dance.
SALMON.
Par le Pr6sident
Le SeCrOfaire .-*E, tat de Itt Justice de IInsfruction
publipteel des Cultes, C. ARMIN.
No 103, ARREV.
SALOMON PrMt1c)a d'IIaiti
Vu Article '114 du la Gonsfitutioo et la loi du 26 september i8i j) sur 1'exercico da drolt do gr toc et do counnutation de peine;




Pregnant on consideration le rapport du Secretaire d'Ltat- do, la Justice en date do, ce'jour sous to No 66,
A 'TE cc qui suit:
Art. ter La poino do mort prononch centre Suzette Adolphe, par judgment du tribunal criminal des Gonalves on dat, dU 2 d6ceinbre 1878 et centre Oldinann RW, appert sentence da tribunal crirninel du Port-au- Prince, on (late du 4 mars expire est coininu6c on celle des traviux forces I perp6tuit6.
Art. 2. C61le des travaux f6rc6s h perpftuiO pronone6e confre Paul Germain, lo 42 jUiD dernier, par to tribunal critninel do Rr6rnic est 6galement.conamu6c en deux ann4cs d'6uiprisonnement.
Ie present arr6t6 sera piibli6 et ex'euO A ]a diligence des Seer6taires d'Etat au.d6partement do la Justice etc. et de Flw6ricur, etc.
Donn6 au Palais 'national du Port-au-Prince, to 13 avrit 4880, an 77c de l'Ind6pondance.
Par le'Pr6sident SALOMON.
Le SecHtaire dEtat de la Justice, de I'histruction
publique et des Cittles C. ARCHIN.
Le SecrNaire d'EILql de IInteriew, etc. EVARISTE LAROCHE.
No 14,.- A11118TE.
SALOMON PHsident Xlla7ti,
Vu I'articlcli4 de la CODStitution ct la loi du 26 september .4860 sur 1'exercice du droit do grAce etc. ;, Vu I'expos6 du citoyen Arthur Bourjolly, substitute du coi-nmissaire du Gonvernement pr6s to tribunal do Cassah.on et Celui du citolo n Labidou commissaire du Gouvernoment, pr6s le tribunal cl'vil do Jacinel;
Sur le rapport favorable du Seerkarre d'Riat de la Justice
ARRRTE cc qui suit:
Art. Jer Grace pleino et cnfi rc est accordele partir do ge jour, aux -citoyeus St-FOix Jean-Baptiste et St-lhibort Casitoir; do, ia condemnation A la r6clusion centre oux pronone6e, le ),4 juillet 1879 par jugc.nent du tribunal civil do Jacia-1 on ses attributions correctlowielles.




ZEU 20 -4
Art. 1. L o present arrW sera pul)'H et exhiW h fa dillgeael fir- d'Etat do Ia Justice et celui dc I'Intimcuir.
ot nn -,*r Palais mitional du Tort-au-Prince, le 13 avril 186U, aD ';.Ie de l'Ind6pendance.
-Par le Msident:
he Secrefoire d'Elal de la Jvstico de Hnsiruction
TmWique et des Culles., G. ARCHIN.
lie Seerilaire dbal de Untericur, etc., EVARISTs LANCIM
No i ARRE TL
SALOMON, PtHsid.ent d'fla*ili,
Vu les articles 409 et '146 de 111' Constitution
A. Rendu quo ]a missi(In par nous confi6e all Sev.r6taire d'Etat fitulairv des Finances du Corrimem- et, des RelatioDs exthieur0s actuellement on Europe, Wayaut pu encore prendre fin il imported pour ]a r6gularit6 COD Stitutionnelle des rapports du Ponvoir ex6cutif avoc le Corps 16gislat.ii ou I'A semblk nationalo r6unie en ce mornent on session ordinaire do pourvoir 5 LI %acanc e provisoire de 1'exercice des functions quo remplit le 6toyen Charl-s Laforpstrie
AVONS ARRgTt et ARR2TONS ce *qui suit:
Art. 1 er Ic eitoy, n Eyariste La'roche Seer6taire d'Etat do l'Im6rieur et de I'Agricuiture, esit provisoirei-nent charg,6 da porte-Fellille d,_s FiDances et du Commerce, jusqu'an rLtour da
Art. I Le citoyer, (: A rehin SecrMaire d'Etat d'e la Justice do. Nimmetion pt,,bliquf, et des Gultes continue h derneuren char.6 jusqn'au return' du tiLulairo du porterouille des Rolatioi)s ext6r](Ilfrt S.
i% rt. -. Lo prf-Sellf. irrkA sora imprim6 publi6 vt ex6cut6 h la dill ill-ence di, Si cr(,Iairv (IT-tat, tie Fln t6rivur et de I'Ariculturc.
f'nimi* vm Palais twiit;wd dt, Port-au-Prince, Ic 4er Aoftt. 1'880 an 77c de I'Ind6pcmdance.
SA LOMO.N.




No 1G.-- ARRETt
SALOMON, Prj8ident d7fa-iti,
Vu le message do la Chambre des Representants eh dat- fl:, : 43 Courant.. au'No 66 address au Seerhaire: d'Etat de F.Intitriour, lui donnant avis do I'application qu'elle a faite, dogs sa stance, h la in ine date, do la loi sur I'abstontion des rne jibr,,s du Corps 16gislaLif au d6put6 P.-II. Lh6risson, repr6sontant do la, commune do Bainet.
Vu I'article 7 de la susdite, loi, qui fait obligation A ce grand fonctionnaim do mettre a ox6cutioi i0s pr33t;rjptIons exIg6es en. pareil cas, et vu I'article 51, do la Constitution,
A ARRftt et ARRft.14 CC qui suit:
Art. Jer Vassernbl6e primaire do la commune de BAna est convoqu6c A extraordinaire A 1'efTef de proc6der h I'Mection d'un d6put-6 en remplacoment du citoyon P.41. Lli6risson frapp6 do la loilsur I'abstentibn des members du Corps 161-i'slatif.
Art. "I). Cette convocation aura him dans cetto Commune trois jours apr6s la publication du pr6sont arrW qui sera ex6cut6 it la dili-orim du Secr6taire d'Etat do NnL66our et do I'A-ricalture.
Donn6 an Palais national da Port-au-Prince, le 14 aoat 188Q, en 770 do l'Ind6pendance.
SALOMON.
Par le Pr6sident
Ze &cretaire d'Etat de Naterieur et
de IAyriculture EVARISTE: LAROCHE..
No 47.- ARREA.
SALOMON, Pr, .Sident d'1106J.
T,a Yarticle 7-1, 20 alin6a do la Constitution
Considhant le peu do torups qui reste au Corps 14qislatif pr6sentement assoa)W pour parfaire les travaux obligatoiros 40 cette session sans une prolonpLion do teinps revenue rigoureLlsollient n6cessaire;
AIMTE :
Art.4er La F o ssion 16-isla Live ouverte le 10juiudernierestpro. ong6e d'ua wois.




Art.. e, Le pr4cntarrW seraimprim6, publi6et exelcul(l a dii),-, iwe du'Secretaire, d'vtat & llnti rieur R de I'Agricultnw _,.
Donn6 aii Palais nAiiotial du Port-ati-Prince, le 6septembre 1880 an 77e. do Hu6pendarice.
SALOMON.
Par le Pr6sident:
Le ecrefaire d'Etal, de nriaorieur etc. vhflrg6
j),,r ;..tc riin d: 1 fvtefettille des Fida),wes, e1c., EVARISTv LAROME,
I P So f re d'Pbj,' dO la G 'erre et de la Marine 11, PIQUANT.'
Le Secretaire d'Em,1 le la Jimice, chtwg6
j.,ir i.derim'des Relations exlerieures C. ARCIIIN.
No 48. ARRET ,.
SALOMON PrMdew d1laiti
Vu Farticle 49 1, la loi sur les Conseils coini-riunaux qi1i fait obili.-ation au Gotivernement de i4ire compiler un conseil &s q11,11 So trouve incompMenl
Attei,du qiie to Coi)s ,ml communal dos CWaux se trotiv, dans Fimvo: sibiliO de fionctionner; par le. fialt de la d6inission do tOLIS Se inembres;
Et vu les articles 408 et 132 de, ]a Constitution,
A ARflft Ot ARRL TE ce, qui uit:
Art. Jer Uasseoibl6e primaire & [a coifimune des CM,,aux est vorivoqu6e, ih 1'extraor(liiiairo to 27 seracnibre courant, ih 1'efi'k de proc6der au remplacoinenL des consJILws communaux d6missiormailles.
Art. 2. C(.,tt(. vonvoc.ation sera faite par les auforit6s locates,,suivint los di poslilons (to la loi Mectorale.
Ari. 3. Lo pr6seiit, arrk6. scra (,x(,(-u16 la diligence dil Sed'Evit, cl: a (1( I'A fric.ulttiro et p;ibli6 dans
toui!! do' la owumue &s C6t,, ,,mx.
_i_)mm6 au L.-Ilz,,is iialiowil dii Port-au-Prince, to 40 septemI do nuce.
,bre 188i an 77t l'ind6pe.-cl, SALOMON.
Par lf Pr6silent:
Le Secrelaire d'j;Ja( de Vhitt j ieur etc. E vAzisTr LAROCIIE.




ASS'F)IBIf,'Ilj N.-MONALE.
No 19 D2CRIET.
SALOMON P)Ysidtmt (I'llaiti
Consid6rant, l'impossiblIM mat6rielle d'otablir on ce moment A Port,- au-Prinoc un hoti.4 des monnaws vu los d6penses que, W-_--,sslt(vaiL ca hablissument, ut, quo le pays n'est, pas on inesul't de faire ; I
Coti i&rant qifil est plus avanwgeux pour I'Etat de raire. op .rer a P.tranger la rabricallon Tum! mormalt, nitionale d'or et, d'angent, dont h mise !D circulation doi,, couicider avec 1'6[.ab1lissement, lie la Rmquo iiatlmial,, Tllalti
Vu le 7c alin a I, I 'artici-! 'Ier du (16cra do I'Assembl6o nafionab en dat(. du ler avvil 48,,A) purtant, creation do la stisdito Banqu,- natitmalo ;
Vu lit resolution vot6e le. 9 september do I'ann6e coixanto par to Pouvoir 16;4klmill', stir ]a proposition' dij Potivoir exkuclaram, qu'll y a licu (1,! rWiscr I'articlo '178 do ta ConsMuLion en viru-ur; vu enin I'article 202 de la i "on situation
De I'avls du Consoil dt,-s Set.,Witalres d'Lat, a propose,
Et VASSEMBLLE NATIONALE a rondu Turgence le Gerte suivant:
Art. jer L'article 178 do la Con,titution est, inodiU coulme
slut
((Art. 178. La loi r gle lo titro le poids la valeur., i7empreint,, et la d6timninahou &s- monnalt's.
(( La morinaie d'llaal I)ofter:i d'un c6t6 les annes de la 136pubilque et, do I'autre I'cffigI,, 1, la Gessv de la Libort6i.
7'
Art. 2. Le jw&mt, qui abro,',c tous d6,.-rets et, Loutes,
,dis;)ositioii-- d,,,- lols ou dkri,, qul lui sont oorm-aires .. ser, impru;w, puf)116 et, ex&m6. par les Seurkalres d'Etat, cliacun un ce qui le concern.
boim it la Ilmso'n tiatimiale au Port-au-Prince le 41k soptembr 4880, an 77e du Hnd6p(mdanre.
Le pr6ident de I'Ass t)tblee nalJoitale, INNOUNT COCO.
be vTe-Pre,,ddPw G. MANIGAT.
L,,.q '- D. PINGKOALL JhSINO.R S!-Ls ALEXANDRE,
3.-Pmumw D. Timuwim




AU NOM DE LA 9, PUBLIQUE. LE P.qtSIDENT D'11AfT1 OMoano (Itte to d6cret ci-desos de I'As-semb]'J'e na, 19naw rvv lk- du sceau de la imprim6. pubH6 et oxt' 'cut6,
D jizno au Palais liational, au Port-au-Prince, to 15 september 1880,aa '17o do
SALOMON.
Par to Pr6sideiit
Le SecrNaire XiEMl de PhWrieur, chargO du
poi-iel'eadle des Fi;.,ances, EVARISTu LAROCHE.
Le Secrelaire d'Elat de la Justice, de I'Instruct 1011
publipe et des Galles, C. ARCYU.N.
L'. Seerdlaire d'ftat do la Guerre el do la Marine, 11. PIQUMNT.
No 20.- 1,01.
SALOAMON, Pr6ident Xff(fifi,
Sur ]a prop position du Socr6taire d'Etat des Finances et duEt de I'ayis du Conseil des Secr&aircs d'Etat,
A PROPOSt CL PROPOSE d'urgence la loi Suivante.:
Art. j er Les lois des 24 t. t 30 octobre 1876 sur ]a r6gie dog impositions directed et la fixation des quotlt6s do l'imposition locative et, do Yimp6t, dos pakflteS SOnt prorog6es pour 1'exerCice -1880- 188,1.
Art. 2. La pr6sente loi abroge touvs lois et dispositions de loi qui lui sont, countriess, a sera hnprim6e pubfi6y. et ex6cut('e a la dili ,enco du Secr6taire d'Etat des Finances a de, celui do'1'Int6rieur i-bactin en ca qui to concerned.
Donn6 A la Chainbro des Repre'sentants au Port-au-Prince., le 8 septenibro 1880 an 77t do 1'lnd pendancc.
Le pr silent de ta Chambre, G. MANIGAT.
Les secretaires, PAILLI RE D. TuLODORE.
Donn6 A la Alaison national au Poa-au-Prince, le 46 septem-bro 1880 an 770 dc 1'I n d6pe n dance.
Le pr silent (lit Shat, INNOCENT COCO.
Les secMaires, Ep. Pi_';.4o)mt, Dgsi.Nun St-Ls ALEXAND11U.




ATJ NOI)f DE LA REPUBLIQUE. LE T11fS1DrsT D'IlAiTI ofdonne que la to; 6-dessus du Corp,4 I&YI-Shi6f, ibit m6tue do scean de la Republiiue, imprmee, plibli6e et ex&ut e.
Donn6 an Pala;s national du Porlau-Prince, le 17 september 1880, An 77 de l'Independance.
SALOMON.
Par to Pr6sidetat
Le Secretaire d'Etat de Unterieur et de I'Agrlrullare., charge par interint du lr orlefeuille des Finances et da Compterce EVARISTr, UTIOCILE
Ile Serretaire d*Ef at de la Guerre el de la Marina 11. PIQUANT,
Le Sserelaire dEtat de la Justice etc. cliargd da
portefettille des Ple!alions exUrieures, C. ARMIN,
21.- LOI portent recompe,-se nalionale en faveu?*
da ciloyen. William ClUNLITTE uncien grand fonclionnaire de 1'Elat.
SALOMON President d1b7ti ,
Le Corps 16gislatif, vu I'ariielo. 82 de la Constitution
Consid6rant qu'il y a lieu a canso d'6-ninents services remdus au pays par lu citoyen William Chanlatte, d,- ronsacrar lc patriotisino d'encourager le d6vouement du citoy,,n an bieu are. du pays;
Consid6raril, que cc citoyen grand fonctionDaire de I'Etat 4 rendu des services signals a ]a Nation d,'.IDS minutes eirconstances, et par suite est frapp,6 do e6eit,6 et qu'll a atteml celltciiifirwiO on ,ervant la PatrW
A rENDU la Joi suivante
Art. ler La Nation d6cerne, h titre d.- r6componse national an eitoyonffilliani Clianlatte fa somme do soixonte-dix piastres fortes par mois coinine rento via,,6re.
Art. -2., Le Seer6taire d'Etat des FiDances est charge da 1'ex6cution do la pr6sofito loi qui sera public dans toute ffterldu(t de la Wpublique.
Donn6 h la Jiainbrc des R-,!pr6sentants, au Port- an -Pri.e Ile '15 septewbro ". 818 an 75e de Hndipendance.
L6 presHwat de /a Ckambre, H, PRICE.
L6s sccr laires, P.-E. LATURTUJU, G. 6t-GEwasix.




Donn6 h la Maison nationak!,'au, Port-au-Prince, le 24 Septembre IS80, an 77e do, HnUpendance.
-Le pr sidenf du Sena IINNOGENTCOCO.
Les seerdtaires', M. Jn-SmoN DtSINOR St-LS ALEXANDRE.
AU NO.11 DE LA R2PUBLIQUE.
Le PR9SIDEIXT D'IlAfTI ordoDne que la loi ei-dessus du Corps 16gislatif soi.t rev6lue du sceau de la 116publique, impri'm6e, publi6e et execut6eDomA an Palais national an Port-au Prince le 28 s9tembre 1880, an 77, de Ylnd6pe'jidance.
SALOMON.
Par le Pr6sident
Le'Secr&aire WENV de fffiteWeur etc. 5"
charg da purtefeitille des Ft nuances EVARISTE LAROCHE.
No 22.- RESOLUTION.
Coosid6rant que I'lmrmoiriie Ia, phis pariaite doit r6cyner entre Fesprit et la Icuro do la. Gonstitti [ion;
vu"I'arlicle :20J de ]a Gonstitunon qui aecorde 1, drolt au Fo jvolr 'ex -!utit* cl,, d6clarer 'a iCimporte qnoil- 6poque qi!)I, y a iii u do r6yis,!r Aelles disposiLions constituLimmelles (In'd
Ia Chambre des Commil.nes declare qti'il y.a lieu de r6viser, Fartielo' ')8 "coinine suit : I
Article 58 '20 alln6a : (( Le nombre constitutionnul de s6nateijrs, qui doit, ropr6senter ehqw depai'lemeof de la: 116pu((bllque s,_,ra tir iriclusivemont des !1A,!s.pr6,sent6es par Ics
coW-es 6lectoraux eL le Potivoir exkwifpour cc department j) I)onn6,*h !a Chambre des Bopr6sentants, au Port- au-Hnce, ia '13 september 4880 an 77e dO FhWp6n.I.Inee.
Le p)Ysidewl, le la Chumbre G. I.IANE'UT.
Les secretair0s S. PAILLItnE D. THEODORE.
Donn6 A la TAlaison nakonale aii Port-aii-Prince le 11 vpwwbre 1880 an 77e do. Hnd6pondance.
Le presHiwlt (lit, Shat,, INNOCENT COCO.
Les se&dtaires D.L.5mvit St-Ls ALEXANDRE M. Ju-SDION.




AU NOM DE LA R ,PUBLIQUE.
Lr PRfSlDr.'T D'11ATTI ordonne que la pr6senle resolution du forp 14.gis!aftil'- .,,, re ,eLc du 'ceau do la M publique, imlirinl6e pdbli e ei ex6Dorm6 au Pala;.s national du Port-au-Prince, le 28 september 1880 act 77e do llnd6peilnce.
SALOAMON.
Par le Pr6sident
Le SecrRaire d' ,-,faf th, l'InOrieur etc.
vhary di it porlefen ille des Finwices EVARISTE LAROCHE.
Le SecrNah r la Jtslire,-ete. charge par
itaerim zles Relations ex4e.'rieures C. ARCHIN.
Le SecMair d'Etat de la Guerre et de lallarine,, II. PIQUANT.
No 23.- 1,01.
S.UOMON, President.dWa7li,
Yu I'articlo 79 de la Gonslitution ,
Consid6rant quil imported que les officers do sinO'attscWs anx difirenfs corps de 1'arji6o soient proportioDflellem tit retribm'-s au service qu'ils-sont, appol6s rendruC De l'avis du Consoil des Soer(4aff'os d'VAaL', a prdpos.6 et I Q.
orps 16gislatir, apr6s en avoi,11 rcconnu l'urgo'nee
A VOTt ]a loi suivante
Art. ier Les orficiers do santA attaeWs aux diT6rf.Dts corp3, do Vanii6i, p, ,r (tvront..,nt. nsu( !le(n tnt uno allocation (h. lnfjt, pitr..Ji-es qtwllt .que soit'letir grado ou la classes h, laquelle its appartiewnent.'
ArL. 2. Le Scerkaire d'Etat de ]a Guerre et celui des Finances sont charl,4s chactin en ce qui le concerned do 1'exkution dola presonle 101.
Doimp, 'j la (111inbre dos Mqprf-s ,nluints au Port-au-Prince, le 17 septembre 18,.0 an 77C di HnGpendanop t 4e Cb br- G.. 'k NIG T. Les secr laires S. PAILLIfl-RE D. Tii-TODORE.




Fait a la Afaison national, le 28 september 4880, an 77o Wnd6pendance.
Le president du Vnat, INNOCENT COCO.
Les seer9taires, ED. PINGKOMBE, WsuNo. St-Ls ALEXANDER.
AU-N01f DE LA R PUBLIQUE.
La PUSIDEXT D'IlAfTl ordonne que la loi ci-dessus du Corps 16gislal .5oit rev6tue du sceau de hC 116publique, publi6e et execut6e.
Palais national, au Port-au-Princo, le 23 septembfo 1880, an 770 4e r1jad6pendance.
SALO-MON.
Par le Pr6sident:
Le Seerltaire WE tal de la Guerre et doo la Harin8, H. PIQUANT.
Lo Secrftire XE tat des. Fijuvices par interim 'EVAPJSTE LAROCUB.
94.-- LOL
SALOMON, Pr9sident dl&ili,
Vu Article 79 de la Constitution
Consid6rant. que. [a situadoa politique a Ptablisseruent. du Government actual exigeait des d6penses extraordinairas, pour la warcho r6guRra du service dans la Wpublique;
Consid6rant qu'il y a lieu do pourvoir au paietnent des objets acli,,,46s cette 6poque tant Par le Uparterneut do la guerre! que celui de. la marine
Do l'avis da. Conseil des Seerkaires d'.Etat a propose' Eq t le Corps 16,,islatif, apr s on avoir reconnu l'urgence ,
A VOTt fa loi suivante':
Art. ler 11 est ouverf au Secre'taire d'Etat de ]a Guerra at de la Marine un credit extraordinaire do cent quatre mille troi* aat dix piwves soixante dix- kuit centimes r6parties coinme s uit.
Quarante cing mille soixante-treize piastres quarante et
un centimes pour 7406 carabines . . . . . P, 45073 4j'
Dix. sept wille trento-cinq piastres vingt-huit centimes
pour 2400 quarts do poudre . . . . . . . 17035 28,
D !ux cent deux piastres, ncuf centimes pour 10 caisses
Oe cartouches Remingion . . . . . . . . 202 09
Trente-deux rjaille piastres pour un aviso de guerre. 82000
Dim mille pastries p3ur achat do cannot dans diff6reaW
porls lours rnat6riels, etc .. . . . . . . . 10000




Art. 2. le Sccretairc d'Flat. de la Guerm el Mai des FinaTt cts sont charges, chactin en co qui le' comerne del'ex6mtiola de la pr6si-nti, 10i.
Doi* h In Gfia (Are des Repr6sentants, le.41. mptembra 1,880, an 77e de 111nd6ponlance.
Le prAvident.de la Chambre G. MANIGAT.
Les secretaires, S. PAILt.itiih, D. TntODORE.
Bonn6 't la AbliSOD Dalionale. au Port-au-Priric6 le 28 sepw tbmbra '1880, wa, 77e de llnd6pendance.
Le prisiderd du Senat, INNOUNT COCO'..,
Les secr&airw, E. PENGKOMBE, D9SINOR St Louis ALEXANDER& AU NOM DE LA M ITBLIQUE.
LE PRPsmEw D'HAiTl Drdonne que la loi ci-dessus du Corps Mqislafil voi-', revOue du sceau de I a R61mbliqlle', imprimee, publi6e et e-,6cut4e.
Don!0 aii I'alais national du Port-au-Prince, le 129 september, 1880,
0 77.e de VlndApendan*Ce.
SALOMON.
Par le Pr6sident
Ze SeerOtaire d'Etat de la Guerre el i ga iae, H. PIQUANT.
Le Seemaire d'Elal de I'luter0ir' charge du porlefeuille des Finances el du Commerce EVARISTE LAROCHE.
No 025. LOI portflnt m d.ificafion. a' la loi du 10 Septembre
.1876 sur le5 aides- de-camp du, President de la Ropublique.
Consid6rant qu.! Nxphience a prouv6 (jim les appointment ,aveov;Ms aux aidism-dt,--amp du President d.,! la R6publique par la loi'dti 11) septembrl- 1876 sont absolument insuffisants en pr6s.ence des d6penses exigks par to service; Gonsidtrant (lifil i i!yorte & )nottr,3 ecs offliCiOrS en lmsur3 dP r6pondre A ces d6penses a de server digrinill'ont le CM, auquel its sont attaches.
LA Charnbro des- Communt s, usantr (le l'inifiative que Ini on-corde I'arfiide 79 do la Go n*stijution a propos.6 d'urgence
E 1. le CORPS L CISIATIF a rendu la loi suivante:




Art. ler. Les officers infkrieurs jusqu'au grade de chef de baUillon inclusivement recevront mcip"ellement comme appt' P.', 50
Les officiers.sup6ri-eurs jusqu'au grade d'adjudant-gk6ral inclusivem ent. .- .' .... 60
Les g6n6raux do bri hde . . . . . . 70
Les gahaux de division 80
Le sous-chef de ITItat-major . .
Le chef de I'Etat-major . . . . . . . . . . 100
Art. 2; L a pr6sent6 loi a brb, e- le's lois e t dis o sitions de loig I P
qui lui sont countries et sera ex6ent6c A la difiaence du Secr6talre d'Elat do la GLIerre et do la Ilarine ot, do celui deF Finances chacun on cequi leconcerne..-,
Donn6 A la Maison national, au Port-'au-Prihco, Io 28 Septembre 4880, an 77o de)'Ina6pen'dance.,
,Le pr silent du, &nat, INNOCENT COCO.
Les Secr&aires, ED. PINGKOMBE D9siINoR,,St-Ls ALEXANDRE. Donn6 A ]a, Charnbre de Repr6sentants au Port-au-Prince le 29 september 4 880 an 77c de I'Ind6pendance.
Le prMdent de la Chambre G., MANIGAT.
L s secretaries S. PAILLItRE, D. Tji ,ODOREAU N011 DE LA BEPUBLIQUE.
Le PR9SIDENT DTAITI ordoune 5ue la loi ci-dessu- dn Corps l6gislatif soit revktie du sceau le la 116publique, imprimee, piibli6e et ex6cut6e.
Donn& au Palais national du Port-au-Prince le ler octobre 1880 an 770 de I'ln&-pendance.
SALOMON.
Parie'Pr6siden't:
Le SecrNaire dEtat de la, Guerre et & la Marine, T. PIQUANT.
Le Secretaire dYlat de I'M10rieur, charg 6 par 1 .1 ninan es et dit
terim dit Porlefeuille des F C
Commerce, EVARISTE, LAROCHE.
No 2,6. LOI portent modification an tableau awzex a la loi
dit 19 Septembre 1870.
SALOMON Pr&identjd'I1aW
'Sur le ra port du Scer6taire d'Etat de la Guenro ot do N




VIarine et de l'avis du. Conseil des Seer~taires d'Etat, a propose
Et le CORPS LUGISLATIF a rendu la loi suivante:
Considdrant, quo le traitement allou6 aux commandants ad. joints et secr6taires des arrondissements et communes, aux coinmiandants et secr~taires -des postes militaires, ett reconnet insuffisant
Consid6rant quo Si' l'tat do nos finances ne permet pag d'accorder Ai ces fonctionnaires et ernploy~s 'n traitemnent qui les inette en dessus do lburs besoins, il y a lieu n~annmoins de fixer ce traitement d'une Maniere 6quitable;
Vu l'article 79 de ]a Constitution ,
Art. 'ler Le taleau. annex Ai la Ioi d u 49 septembre 1870
-est niodifi6 come suit:
TAB EAU. A.
.Arrondissemzent du Port-au-Prince.
4 Commandant d'arrondissement,- par mois ........... 12-0
2 Adjoints A 1Earrondissemont, chacun ................. 40
Ai Secr6tare..... ................ -........ 33 33,
-Arrimdissements do2e. classe.
'I Commandant d'arrondissement a..................... 100,
2Adjoints chacun.... .................. I........... .35
-1 Secr6taire.................. ...................... 2&
Arrondissevents do ,3e.lqsse,
.1 Commandant d'arrondisscment .................... .0
2 Adjoints, cljacun ................ ...............,I.... 30
J4 Secrktaire ............................ ..........2 ..... 0
Arrondissements de lie. classe.
4 Commandant d'arrondissement........ ........ 85
.2Adjoints, chacun ....................... ... .......... -25
?i ec~tir~.............. ......... 45TABLEAu 13.
-Eomm tine du Port-au-Prince.
-4 Commandant do place ....... .........I... 100
4 Adjoints chacun ............................* 40
I Secrktaire ......*............................. J
Ai Sous-secrktaire....-. ..................... 20
. Communes dA !e. classe.
I! Comndn dc -place ....... .................. 85
'a Adjoints chiacun.....................................303 33 /
A,-ecrktair ............. .... ..... ...




Gornnunes de S~e. cqst.
SCommandant doplace ................... P. 70
'2 Ad ionas chacun ................ .. ....
a secffiaire ........................ ....
Com munes de 4e. dasse.
4 Cornmaodant de place ................... .......... GO...
h kiolts chacun .................. ........... 20
6ecrctaire ........................................ 5
Commnunes de .5e. dausse.
.1 Commandant de place-~ ...........................
I Adjoiia............................................... 25
I Sterdtaire ............................................ 12,
TABLEAU C.
iPostes mililairos,
23 Comnmandants de postes militaires, clau .215 23 Secretaires chacun..................................0
Art. 2. La Rr~sente loi. abroge toutes dispositions &~ loi qui 1i sont confraii'es. et sera exectt ii ht dilil~vnce du Secl-6!ie d'ltat de- la Guerre etc., et, do ccli des V~inancos, chacun eu cc qui le concerno.
Dionne At hvChanibre dcs Ilvpr~sentanls au Port-au Prince, le 24 septembro 41880 an 77v de I'll idCp ndah ce.
Le? pry~iden tie Ia Cliambre, G. MANIGAT.
Ldes wer1Y~tires S. PAILLICRE D. TimODORE.
Donn6 ai la Maison nationale, aui 'Port-au-.Prince, te 30 seplfenibro 1880, at) 7e do I'inde~pendbe.
Lo prcsdi (In S6?(It, INNOCENT COCO.
Les secre~aires, lM. Jn- SiMO.N. DENOR St-Ls ALEXANDRE.
AU NOM DE LA REPUB3LIQUE. Te PRCSIDENT D'flAiT ordlonne (fUe la loi ci-dessus dui Corps I6gislafif Soit rev~iue (!u ceaiu dc la JEwpublique imnin e public et execuiee.
Donne an 1'alas national du Port-au-Prince le ter oclobre 1880, an 17c de 'indcpendance.
Par le Pr I sident:SLMN
Le Seretaire dI'Eat de la Guerre e: de la Marine, 11. PIQUANT. Te Secreiaire d'Efa! de P'in:rieir etc. churg
;par imt6-int du porteftaitle des Finances., EVAIST LAROCHE'.




JI
No 27.- LOL
SALOMON, Pr&ident Xffditi,
VU Vart. 79 do ]a Constitution
Consid6rant que malgr6 le service que las orficiers de I'61MI4 major-g6n6ral de I'arm6e remplissent A ]a Secr6taireried'Etat do la Guerre il est n6cessaire d'y adJoindre, quelques officien speciaux pour quo, on cas Whentualit6, le service s'ex6cute la plus promptement, possible ;
De I'avis du Conseil des S ecretaires d'Etat, a pr'OPOS6, Et le Corps l6gislaLif, apr6s en avoir reconnu l'urgence ,
A VOTt ja loi suiyante:
Art. Jer 11 est adjoint a ]a SecrMairerie d'Lat de la Guerre iix officers genhaux, savor:
A. Gh6raux de division A P. 28 12 1/2 ....................... P. 112 50
4 U n6raux de brigade 21 25 ................................. 85
2 Adjudants-gh 6rau-. 13 75 ................... i ............. 27 50
P. 235
Art. 2. La pr6sento loi scra publi6e ot cxkuth A ]a diligenceges Secr6taires WELat de la Guerre et des Finances chacun, e;i, ce qui le CODcorne.
Donn6 & ]a Ch.ambro des Ilepresentants, au Port- au-Pri.ncog 16 .4 september 4880 an 77e de I'Ind6pe.ndance.
Le pr4sidelit de la Chambre, G. AIANIGAT.
Los seer&ailres, S. PA.ILLItRE, D. TngODORE.
Dr)nn6 au Palais du $6nat au Port-au-Prince le 30 Septen4re 1880 an 77c do HnUpondance.
Le PHsident du S nat, INNOCENT COCO.
Les seer&aires, M. hAN-SVION D simn St-D AixX, NDRE.
AU NOM DE LA ffl.'PUBLIQUE.
Le PlItSIDENT DITAYTI ordonne quo ]a loi ci-dessus du Corps Je'qislatif soit re0tue du sceau do la 116publique, imprim6e publi6e ot etkutk.
DonO an Palais national au Port-au-Prince le Jer octobre 1880
-an 77e de l'Ind6pendance jF
SALUNION.
Par Jo POsident
be Secretairr dEtat de. la Guerre et Je [a Marine 11. PIQUANT.
Le Secrelaire WE'at de 111werieur etc. awryj
dupon felfille des- 1"inallres-, etc.




No 1-18, LOI.
SALOMON, President d1ldifi
Consid6rant la nkessit6 depuis longtompsreconnu do 1*6tablissemept dans la 116ptjbllqtje d'un c441.Q 016graphique sous
mar'n reliant Ic pays au Alonde cjvili$6
Sur la proposition du Seer6taire d'Etat des Belations ext6ri,
eures et dQ l';ivis du Coweil des Secr.6 41irp fl tat, a propose,
Et le CORPS LkGJSbXTJF a MII We voO Ja Joi suivante:
Art, J.er Est. approLM et sanctionn6 pour sortir son plein
et enter effa avec les inoditications suivante's IC C011trat
Londres le 06 f6yr'er -1879 entre inonsieur Cljarle,
Villevaleix cbarg6 d'affaires 4 11aiLi en rigleterre or) ugissant au nom do J4 10publiquo et monsieur John J)Anian Hooper suiet anglais dem(curant a J ondrcs, a-issant au now do la Companies Hooper's T616graph Work's pour I'61ablissement ct le fouciionnoment d'un 6ble 016graphique-sous-inarin devant relief HaAi et 1'6tranger.
Art. 24, Le confess ionnalre sengage h Mablir aux Pais de la sociU6 looper un cAbIc 016graphique entre Port-au-Prince Ha4i ) el King. ton ( Jamalque.
Art, .3, Varticle Jer dtjc oijtrat denicure supprun6.
Art. 4. La pr6septe lot sera imprimee publi6e et ex6c u t6e A la dili lefl.(-I.c'.des Sect-6taires d'Etat des Relations ext6rieures de I'Int6rieur a do IA Marine chaeun en cc qui le concern.
Donn6 a ]a Maison nat-iohale,. -au Poa-au--Prince ler octobct-. 4880 an 77t- de ffnd6pendance.
Ie pr sidentdg Sjj (It, I.NNOQjl,NT COCO.
Les sacrem h-es 11 D SINOR St-Ls ALEXANDRE DELBEAU P617Q.
Ponn6 a Ja Chat-ribra, des Bepr6sentants, an Port-au-Prince, Je 4 octobre 1880., an 77ede fjnd6pendance.
Le pr sidew de la -Chambre G. MANIGAT.
,Les seerelaires S. PAILLIfIIE D. Tii ODOREA T. NMI DE LA MTUBLIQUE..'
Lr: PJItSIDF.NTD'IIAYTf ordonne que la loi 64essus du Corps 16-islatif
-, o t rev tue du sceau de la R pubhque imprim e, publi&e et ex6cut-6el,




7
Donn4 ,in Palais national (in Port- all7POIACC, 10 11 OCtObfe 18810 77# do I'Ind6PeiidIancc,.
SALOMON.
par Ile Msid.on.t,
Le Secretaire Wl tat de Hn.Mrieiltr etc.
ch;lrg. dit Porl feid 1 0,de Fitiances, EVARISTE LAROCIIE.
Le SecrAtaire (PEtat de Ia Justire, etc. Oifu* par
inll lriw (Les Relajo, ts C. ARCIII.N.
,e SecrOairc d'Etal de la Guerre et de la Marine, 11 PIQUANT.
No 29.-7-,- LOI sar Taugmentation des ap C
poinfemcul.s
Poliev r2t.ra
SALOMON, President HMW, Consid6rant quo .pour to piainti.en do Fordre et la r6,pressiori ,du va-abonda-e dans les can,[agnes en vue du UMoppoll-lent do I'Agriculturo ot doja pr6t 'n'Co (I r' au habif mts
jaborict" it ..y a liou d'itugmenter les appoinLornmt' 0 1," po
lice rui-al6,' afin,q6c I'adinipistratibu su ait to roU do
r6clainer ]a plus grande somme a aetikvit6 do la'ppKt dpcosafTenLs
DoTavis du e6nsicil des S66 rkair cs d'Etat'l a Propose
EL IC CORIIIS UGISL.AYIF.a.rendu la.loi suivantc,:
Art. 1cr Ciotl1w elief de ;;ectiop C r"aunAraitpinent rwsuel do P. W
Chalque m ark hat tie logis .......... ......... ............ .................
Chaque 'garde-7'cIia'inpeArto ... .................................... 3
,kU moyen do ces treatments it -ne Jeur sera accord, )ni
,soldo ni ration.
Art. 2. Le Scer6taire d'Etat do l'Int6ricur et colui delsFina4cos *, efiactin on, cc qui le concern sont charg6,s do cuLion do lit' :pi-CS Iilte 10i.
Tonp6 A. la .Chaitibrc, des Repr6sentants au, -.Port-,au-;P,--inc,'e, 9 septernbro 18'80,an 77edcl'lrW ,-,ndanco.
:Le president.dela Chowbre G. MANIGAT.
Les I seqrZiaires,, S. PAJLIJfftE D. TnLoDORE.
-DoW h la .1faisop national aq. Port7am-Princc, le PO( tq:7 Ire 180' ap'77'P-d "
j.
Le pr shi g da'Se#aIt Jnomm ,OGO!.,s Pecr tirese, Ft)..Pu\(;iiomj3F Wsi-oii 'SO,-,




AU NOM DE LA R9PUBLIQUE.
Le PPgSIDLNT D'IIAY'fl or(lonne que la Joi ci-dessus dii Corps 16gislatif soit rvQLue dn sceau de la W.mblique imprim6c -, publi6e et cx&We.
Dorm6 au I'alais national au Port-au-Prince le 5 octobre 1880, a:n 771, de I'Ind6pendance.
SALOMON.
Par le Pr6sident:
Le Secretaire d'Etal de VhWrienr, etc.
ckarg6 dit porlefeitille des Finances, EVATIUSTE: LAROCITH.
INTO 30.- LOI omanisant Parnl e de terre et Ift Marine de
Gurrm, iiawill le eonti'?gent d'hommes-ty recruter pOlw
Camirc 1881 &abb, sanl le personnel des Arsenmex
dit G nie, des Mpitavx et'les biweaux de Ports,
SALOMON Pr siden ( d'1161i
Vu Article 79 de ]a Constitution ,
Consid6rant que par suite des Mnements survenus dans le Pays ]a d6sorganisation la plus compIke s'est introduite dans, les different corps do troupes' et qu'il imported d'auginenLer le eadre do I'arm6o ;
Consid6rant on outre que cetto augmentation ne petit en aucune, maWro nuire aux int6rks du fise et qu'elle a pou. but d'assooir Mine mani re slide la s6curit6 publique ;
Stir la proposition du Secr6tairo d'Etat do la Guerro et do ]a Marine et do I'avis du Conseil des Scer6taires d'Etat, a propose,
Et le CORPS UGISLATIF a rendu la loi suivante
CHAPITRE 4er.
Dispositions g ;? rales.
Art. Jer L'arm6e au pied de paix est r6dtljito A ]a moiti6 de son effecLif do seize mille lioannes par lo nfloyen du service par s6rie.
Art. 2. La nioili6 do cheque r6,,imeut bataillon Mat-major do routes armes, fait le service pendant un mois.
A la fin du mols la revue do soldo est pass6o on faveur dos bataillons d-seendants et la revue do ration on faveur des bataillons montants.
Art. Les chiefs des administrations publiques sp6ciales, Ics colonels, instructors, quartiers-maitres, officers do sant6




- 37
das corps, resent, aii service nonosbstant le renouvellemut des series do service apr s chaquo revue do solde.
Art. 4. Uquipage seat des navies do guerre West point z' z' .
sounlis au renouvellement par s6rie et fait un service permanent.
CHAPITRE 11.
De I'Etat-inqjor general de I'armie et des Corps tic troupes.
Art. 5. Utat-major g6n6ral do I'arm6e so compose de trente officiors partir du grade d'adjudant-gk6ral h cefili du gh6ral de division. Its perceyront des appointed I nents
das a tours grades. L'ftat-imkjor du flr6sidem d1laili se compose, do trente officers de tous -rades dont les appointments sont fix6s par une loi sp6ciale.
Art. 6. Les trente-deux regiments d'infanterie do figno seront augments de deux nufn6ros: les 33e ct Mie. Ces deux r6giments r6sideront dans les lieux qui seront de'sign6s pour ours cantonnemenLs respedifs.
Art. 7. Le cadre de chaquo regiment d'infanterip, do Iine est port6 h deux cent cinquaitte hownaes prese.ntant un effectif de liult mille homines.
Art. 8. Les quatre r6aiments d'artilleric do li-ne atiront pour cantonnoinents leurs chers-lieux des departments de Muillst et du Sud, do I'Artibonite et du Nord, ot les compa-nies do ces corps sont r6parties dans les communes pour l'utilite' du service.
Art. 9. Le premier r6giment d'artillerie do ligne est flomn6 do trois bataillons et les trois autres cliacun de deux batallIons, pr6sentant ensemble un. effectif do, duux mille cont soixante dix-sept homines.
Art. 10. La gendarmerie so compose & quarante-trois cornpagnies de. quarante-trols homes cha(mno r6parties entre les communes oO it n'y a pas do r6girn,, nls do li,,n(, a pr6sonlant iin effectit'de mille huit cent quaranto-netif lio:nni -s.
Art. i I. Le cadre do cliacun des six corps do la garde du President, grenadiers h pied chasseurs h pied firaill(mrs artilleurs grenadiers et chassours A clwval ost fix6 a frois mas homes pr6sentant un effectir de dix-liuit cents homes.
CHAPITRE 111.
Des Arsenaux, dit Genie des Mpitanx des bureaux
tie Ports, des Altivires tie guerre.
Art. 12. Le personnel des arsonaux de la 116publique et des




1 6mpagnios d'ouvriers 6tablies att Port-au-Prince- au Cap,
ayes 16r6mie, an Gtmalve St-Mare a Jacinel les
inaorasins Mirtilleno de chefs-fioux, (W mites; arrondisemen'ts
Art: 13. Ld Pqso iiel du 6fiie militaire ei deg tu! 'agnies' OuN1,101's rop 'rWs da les 6igt-troi arrondissenints lc la: R('q4uUl1!jud ,OS'*t fiN4 a iieiif cenis hoMmes. ,
AtL i4 U pe6dndol de lidpit & inilitaifeg ei du krv]c6 ad' sadi6 e9t tlx6' A putti-e- vihqt-seize libinniesArt: 15. Lo 6rsormel des bdreaux do ports 6u eft. do i6l ls r6cjii atli url erti66 P6( alier (le'czmot9 et de e'lianliers In ad Cap ddx Cayes P-st lnatitinje (Aablis.1 1161 i, ;-Pri ce
'i mq &"0 vinyt--11011-T libmMeg.,
Ari. j 0. Lal iharifi6 de g- OF e so com ose'de plusicurs Wivires
. 1 0 P
HonL les 6quipages Ont r6piltis suivant Firnportance des navires.
CIIAPITRE IV.
Du Contingent.
Arl. 17. Le' Seerhaire.' WE tat do ]a Guer're ct do, ]a 1111arine ost' I h n 'd 4,88
auloris6i A faire recruiter pour a e 1, le nombre Djouuno5 h6cessdires pour c6robler les vidbs exithht dan 1'airme'e.
Arl'. 49-, to cbntingAtseri 1burrii par los diffhorites comlnunes_ pour 6tre repartil htre les divers corps do troupe, do la 116oublique.
Art. 49. 11 ser a pr666de h la forma i do 66nfi ge6i par i:m ti qge an s6 i; ic mude, -onsacra pai loi da 28
noveldre 1816 aux articles 8 ih 17 inclusiV61ficnt.
Art. 126. La" r6parntion' des jeuines gens d6si 66s iiar le sort
Mite, cs instruckons da Sdcrkairo &Liad de la,
(luerre a, qui les isles du conihiOrit de chaque c'ommuno
(' tro oxp6d*les:
'Wrieur du SeciAnire d'ttat do ]a nerro r a 1'6poqtie do la cl Joture des operations do iecruteMent et du mirage au sort &t cello, do 1'exp6dition des lists u contingent.
CHAPITRE V.
nisj, ositio ,s g n&aiies.
Art: 22. 12imbillonlent ot Farinernent de Farrn6e de terr;'e et de la marine da g'uerre seront r61-lis uh 66OL111-01POrt par UA
du Pri sldent do la 116pubh4ue.




Art. 2 ta pr6sobte lai abrogo routes lois, routes disposition de loi on ari-W qai lui sorit gonttaires notammont la loi du 0-6 aok 4877 sur la r6organisation do I'arm6e. I i
Elie sorft oxktit& hla Iiligqnce du Seevkalre dz'Ft-,it do ]a Guerfe of, de la Marine de colui, do I'InLkieur ot dc I'Agticulture 6acun en te qui to concerned, Donn6 h 1A 'Chambre dog R epP6sentafils an Port-au-PI'lirice Io IN septembre 4880 in 77e do l'Ind6pendanee.
Le preside ni de la Chambre 6. 181ANIGATi
Les seev taiveg, S; P AILLILU, D. Tn ODORE,
F ait a !a 161son nationaio aLi Port-au-Prince, le 5 octobro 4880 an 776 do l'Ind6pondance.
Le P)YsIdent (It! S5hat i t.NNWtNT COCO.
Le8M6Htatres 8. PITN kOMBE WSINOR St-L, AL I'AAND11t.
AU ', 20.1t DE LA R VUBLIQJTI
Le VIffiMbFNT WfiA'iii Mionn ij e la loi ri-d"stjs du Corps 16-islatif sdit tevktie du sce-mi do la Npublique, impriiii6e; ptjbfi e et ex( cul6e.
Donn6 au PaInk iiAtional dti Port-au-Prince $ le 6 Ottobte 4880, an 776 'dd Nnd6peiidaike,
SALOMON,
Nz ie ii 6sideni;
Le cmab e d'EIO de N ilv6v el tl la Alarlljz6, 11. PiQUANT.
Le S &Naire d'Etat de I 'InNrieitf ; etc. charge
puivierlin da poriefeuille des r finances etc. EVARISTE LAROCHE.
No 0"I.- LOI portent ahrbgah bii de !a. lot du 16j"Itin 1877.
SALOMON., President d'Ila*iti,,
Consid6rani q66 1' arrW lu Conseil eonArnufial ae ja Mel du 10 juin 4877 apprbuVe' par la loi du '16 ao6t de la m6ine ann6e, est une injusticiablo d6rogation h la 16-islaLion g6n6rale,
Consid6ran L que I'arLicle 168 do la Constitution prescrit qu'it fie pout kre eLabli do ptlivil6go on maUro d'ijnp6Ls;
Gonsid6rant que les p6neipes qui ro'gissent to vote de tout jmp6t tels qu'ils sont formulas dans Farticle 67 du Pacte fondamental Wout pas W observe s ;
Considhant que le Legislateur dnns sa sagesse volant on46111-or I'in litufion COTI)IIl'unale do toulfs 1' 5, MO I.Mls PrCIMTS a




4'
&hfantir ses inthks sans blosser Yint6f0t.gone'ral a place sed avles sous le contr6lo du Pouvoir -ex6cutif et a admis dans les principless qui doiveDi former la base des Consoils communaux Finter*ention du Pr6 idont d'HaRi ou da Pouvoir l6gislatif articlos 41 et IVI 3mv alinh de la Constitutiom
La Chaihbre des Communes usant de' Ymitiative quo lui ac torde Farticle 79 do la Constitution yu l'utgin-tice a propose
Et le CoRps LEGISLATIV a rendu la loi suivante
Art. 4ei 8ont Ipport6s VarrM6 dd Consell communal do Jacmel da '110 juin'l 877 et la loi da '16 aoat 1877 qui I'approuve.
En cons6quenco iuctine taxe no pourra 6tre pr6leveo A leue entr6c dans celle 611c su le r1hurn et le talia tenant des auftas conlimunes do Id Republique.
Art. 2, La pr,6sente loi qui Aroge iotites dispositions de loi qui jui sorit con'traire's sera ex6cut6o A la dili-enoe du Secr&taire d'Etat & Hnt(,rieur;
Donn6 it la Chainbre des kepr6sontabts j du Port-au Prince le 3 septernbre 1880 an 17c do 1106pondance.
Le prdsideni (16- 1w Chambre j 6. MAINIGAT.
Les seeritaires PAILLIftl 1). Tji ,oDORrDonn6 A la 1talson nati'Oftale, ad Port-au-Prince, le 5 oct brc 4880, an 7.7e do I'ludepwidance,
Le prdsideni dii S6ial j ENNOCENT COCO.
Les secMaires, E. PvicKo.uBE, NSINOR St-Ls ALEXANDRE.
AU NWN DE LA 11 PUBLIQUE
Le PR9SIDENT D'IIAI'TI bfdoiind qiie Ja loi ci-dessds du Corps 1 031,itif ,ioit revue du sceau de la 116publique inaprhri6e pid)Nv et exkllt6e.
D onn6 au Palais national du Port-au-Prince to 6 octobre 1880 ari
de Nnd6pendancci
SALOMON.
Par le Msident
Le Scw laire d'Elat de la Giterre el de la kilariiie I!. PIQUA N T.
Le Sewiloire dEtal de Vinti3rieur e1r. Charge
Par iiaerlllli da, portejl zzifl. des F hw:ices V'IMSTE LAIMM




No. 32.- LOI.
SALOMON, Pr silent d'Hirili,
Vu I'arLicle 79 de la Constitution ,
Consid6rant, quo I'exp6rienco a prouv6 que le corps. dia g6nio militalre est appeI6 h rendre A I'PIat Vininents serv;cc,s taut pour la construction qw. pour la reparation des &I-Iffices publics
Consid6rant done qu'il imported de fapporter la loi qui avait supprim6 ledit, corps du g6nic militaire ;
Do I'avisdu Conseil des Seer6taires dELat, a proposiS
E L le Conps UGISLATIF a rendit la loi suivante
Art. 4U La loi du 4 november 4876 qui supprinie le corps du g6nio I-nilitaire est rapport6o.
Aft. 2. Lo personnel dil g6rjie des companies (Voiivri ,rs r6parties dans les vingL- Lrois arrondis. clients do la Wpublique esL fiX6 A neitf Cents homm(s.
Art. 3. La pr6sento loi abroge tout( s lois ou dispositi-n.s da lois qui Ini sont countries et le Seer(,taire, d'Etat de la Guerro: et colui des FiDAnCeS S011t cliarg6s chacun on cc qui le con cerne do son ek6cution.
Donn6 h la Chambre des flepr6sentants I le 21 september 1880 an 770 de l'Ind6pondtlace.
Le' pres'Ident de la Ohambre I 0. MANIGAT.
Les secr tires, S. PAILLIf,'RE D Tii ODOIIE.
Donn6 a la Maison national au Port au-Pvince, le 5 octobre 1880', an 77e de I'lud6pendance,
Le pr shlent (lit Senat, INNOCENT COCO.
Les seer&aires ED. PINCHOMME DtSINOR St-Ls ALEXANDRE.
AV A0.11 DE LA RE PUBLIQUE. Le PIdSIDENT 1)'IIAYTI otdoilne que la 10i ci dessus du Corps 16gislatif soit rev6wo du secau de la 11k6publique pubfi6e eL execut6e.
Donfi6 au Pabis natiolial du PurL-au-Prmce, le 5 octobre 1880 an 7"je do Nnd6pendancei SALOMON,
Par le Pr6sident
Le Scerelaire d'Etat de la Giterre et de la Marive, 11. PIQUINT. be Secretaire d'Elat des Financespar i,-Wrha LVA.ms- z LAROCH8.




NO 36.- 1,01.portaiit modification A malle d tt ihoi s d' octoW
1863 sur le Service de satM.
SALOMON j Prggideut (111476,
Vd F article 9 do Id ConstiWtion,
Consid6rant que.16 Conseil de saW et do sumiINtice e; tabi i au liwo 11 d- Lt 10i du m0ls Wootobre 1863, Wa jarnais oxiW, q!w les attributli(ms donn6us h co Conseil sont cellos do Fanclenno Inspection jpn6rak du st!iwice d,,, salito AA h6pitaux wilitaires de ]a Wpubli(Ine (Iiii a 'M6 supprinik ,
Sur la proposition du Secr6taire d'Etat do Id Ottorre, eL de, ]a Marine
Et &3 I'avis du Consbii des SecreLaires AW j a propose ,
EL 16 CoRPS LE"GISLATIF a rendu ]a loi suivanto
Art. lei- U onseil do sanL6 et do w6,eillance 6tabli Ait titre It do, la loi du inois d'oolobro 1803, Wayant jamais oxist6, ni fonctiontle j domeure anhtiI6.
Art. 2. L'Itispect I on g6n6ralo dit ervico do sinte des h6pi,taux militaircs, do Ia, 116publique est r6tablic et if sera iiornnio'
cot cfl L tin Inspecteur g6n6ril poin, oe serVice j leq el percovea, des appointments fix6s I ceni, cinjilunte pirMfrps par mois.
Art. 3. 11 sera, cr 6 Lin Conseil de saDt6 ot do surveillance
I
conipo.0 do irois members nommes par lo Pr6siden( d1lafti et
-dont l'Inspecteur g6i-i6ral inemb.re aussi scra, do &oit le pr6sidefit.,
Art. 4. tfn r6gionich'it sdr le service de saW dog 46I)IM0 Mililaires do ]a Npublique sera pr6sont(, h I'approbation dLI Seer6taire d'Etat de la Guorre par le Conseil de saW et do' surveillance;
Arl. 5. ],a piY sefite loi abMac ioules lois ou dispositions do Joi qui Ini sohL cumraires, Elie 17 serd oxkuf6o it la diligence des Secrkail-es d'ELat do la, Guerre do I'lostruction publique et des Finances Mactiri on 60 (ibi le coficerne.
Dohn6 A la Cliambro, des Repr6sentants au Port-au-Prince le 24 september 1680 an 7c do Hnd6pendance.
Le prisidefit de /a Chambre G. AIANIGAT.
Les seerelaires 8 NJLIAERL D. Tii oijom,,.
Donn6 a la Maison fiationale au Port-au-Prince ie 5 o(;.;, lobro 1880, an 77-- do Hndt penddneo.
Le president dit S nat, PNNOCENT COCO.
Lrs Scer lairc.-, EL). Pi \miomrc DfIsj.Nojt SI-LIS AU X-ANImA.




.U' NOM DE. LA REP'UBLIQUi. PlItS Din WlWil b p6 ta 16i 6-mclosslis ifil Coip i6' slatit
ls-iii m0tue du sce:au le N R6publique, i ipriril6o i publi6E et Pxe 46c.' Donn6 an Palais' fimionai ['t Pbrkau-Pr'itice, 16 6 betobre 1880 j an 77 de l'ind6pendance.
SALOMON.,
Par le Pr6si'dent
Le Serrelair' WTW de ia b&rre of il I I a Maki ne PlQUANf
Le Sci.-Nlah-p d'Mtal vjlwy ioiitr clial-.q (1?1
porteftuilte de3 F inmim el d Conarittre 7, EVAillgTiz LAROCHE.
31.- LOL
SALOMON Presukfif d'Haiti
Consid6raht qu'il i llie td 1'itfll 06hance dos a rdndi5sencnts des C16Leaux' et (In LiinW, d'kablii lan rklirieiit d'lbranlerie do ligiie; dalis cliacun d'eux, atin do sAttvel,;ar'der la socui-iLe p6bliquo ;
C6nsid6j-dtit quo 6ctii,6 hdu oiie 6eatiofi siii nuirg aini tl- Urkg du fisc* no pout (j66 facilliter la inaMi6 do S'orvicd Oublici Do il avi Ad bils(il d6s Setrkaiires dEiA,, a p'rbi)os6 ,
Et le Cb'ps legislaltil', a 16 a oir reconflu I' I urgen66 ,
A RFNDU la 16i stAvan'to
A i. le' Iii se a 6,66 id H inieht d 'infi'n'terie do li- 6 dan cliaefiri ileg ir'cindissernont des Uto.aux 6L du Lilub6 Sons le 11tre distirictii' & Me et do 34e;
Art. Ld Se6i-6'Ldi e d'Etzit de h Guc r'o bt celtil des, Fiiiancos Sol) i 64a g6 -, ef iaciiii oil co 7
qui le Oiicoriic do 1'ex6eution d IA 'Sent-6 loi'.
A rt. 3. a pr 18biiul loi Aibr6ge ibnlws iois 'et disposiii6hs'de
i'li r i r cs,.
lois q lui ont tontiai
Donn6 h ha Ciian.tbro des llepr'6sentanls ia Port- du- Prin m io 22 soptenib6, 1880; d' 77e do L'Irid6pendaii6e.
le priside*iii do la Cliambre G. 12UNIGAT.
D. TijtODQRF-.




-44
D=6 a ]a lifaison national an Port-au-Prince to 5 oc(9bre 1880 an 77c de Nn6ponqance, ,
Le president dit. SMat, INNOCENT COCO,
Los secr laires, ED. Pvicwwr, Nsi.OR St-LS AUXANDBE.
AU N011 DE LA R UUBLIQUE. LE NtSIMYT DIJATTf ordonne que la loi ci-dessus du Corps I gislafif soit rev6tae du sceau do la 116publique, imprimee pubfi6e et ex6cut6e.
Dotme au I'alais Dational au Port-au-Prince to 6 octobre 1880, an 77e do I'hiftendance,
SALOMON.
Par le president
Le Sec)Ytaire dE, tat de la Guerre ef de la Aldrine 11. PIQUAINT.
Le Secretaire d'Elat de Unterieitr charged da
porlefeaffle des Finances, EVARISTE LAROME.
No 35.- LOI concernant la erMioa des Timbres-Mobiles.
SALOMON, President d'ffaiti,
Vu la loi du 9 avril 1827 et colle du 31 octobro 1876 ,
Consid6rant qu'il y a lieu pour f4ciliter la perception de Viinpot sur le timbre dans certain cas d61,61-mines par la pr6sente loi do perniatro au publI3 d'acquitter lesdites taxes par Papposition des buibres mobiles;
'doiisid6rata quo; pour subvcnir aux besoins toujours croissants du tr6sor, il y a lieu d'auguienter nos recettes par des taxes dont la fable quotiL6 no ut pas produire do &e dans les transactions; pe
Sur la proposition du Seerhaire A, tat des Finances el, du Cornmerce, et do favis du Conseil des Seer6taires d'Etat, a propose,
Et le CORPS UGISLATIF a vot6 la loi suivante
Art. 4er A partir dii Jer janvier 4831 il sera inis en circulation des timbres inobiles do 15 types ditf6rents.
S'ivolll '.
Timbre blev pour quittances. otirde. .0,02
(( rose connaissement i Vint6rieur.... 0,20 o jawie, commissement A Vexportation. 0,10
( gris clair bfeW pour effects do commerce
Gde. 0,10- 0,20- 0,35- 0,50- 0,70- 1,00- IJ5- 1,50- 2,00--,
9
"'00- 5,(JO- 10,00,




4 0
- 5
Art. 2. Les timbres porteronL routes les armes de la R6pu-' blique avee indication de lour valour et de lour employ. ,
Los trois premiers auront, la forme carr6e et les douze autres la forme oblongue.
Art. 3.. A partir du Jer janvier prochain seront soumis A un droit de timbre de deux centimes, lesquittances ou acquits alonn6s stir les factures ot m6moires, les quittances pures et simples, regus ou dccbar(res do sommes titres valeurs ou objets et g6n6ralement les titres de quelque nature qu'ils soient signs ou non signs qui comporteraient liberation, recu ou d6charge et les cHques.
Ce droit do timbre West applicable qu'aux ades faits sous signature priv6e. Sont excepts de ce droit : les acquits inscrits sur les ch6ques ainsi quo sur les letters de change, billets a ordre et autres effects de' commerce soumis au droit proportionnel les quittances do deux gourdes ot au-dessous quand A me sagit pas.d'un A-conipte ou d'une quittance finale sur'une plus forte somme les quittances d6livr6es pat les comptables des denier's publics"; miles des douanes des contributions in, directed et des posters qui resent soumises A la legislation qui leur est sp6ciale,
Art. 4. Toute contravention h ]a pr6sente disposition est punie d'une amendo de .10 gourdes, par pike non timbre, dont est possible, aussi bien le cr6ancier quo le d6biteur, bien que le droit de timbre spit h la charge de ce dernier.
Art. 5. Les pi ces 6nuiTi6r6es ci-dessus et qui no porteraient
-pas le timbre exig6 par la pr6sento loi no pourront pas faire f6i deviant les t4unaux tant qu'elles n'auront pas 60 frapp6es de Yamende de 40 gourdes, pr6viie par I'article 4,
Art. 6. -Les obligations, billets, effects do commerce deviant, avoir cours dans fia R6publique les connaissements h Yint& rieur et A 1'ex oration resent soumis aux taxes fixes par ]a loi da 31 octoEre '1876 mais ces taxes pourront Atre acquit-! t6es par I'apposition. des timbres mobiles.
.Les autres actes 6-numWs dans ladito loi -devront toujours &re faits sur du paper timbr6 combine par le pass6,
A rt. 7.'A partir du 4er janvier prochain les effets do comYnerce cr66s dans lo territoire de la 136publique sur une place kLrawr6ro ot r6ciproquement ceux cr66s dans une place 6trang6re




46
stir une Ale do la 116publiquo devront acquitter les drotts do, timbre suivants
Les 01 ts jusqu'A 00 0,20
200 o 15 () 0 0;50
500 V000 1,00
1,006 2,000 1,50
2,000 3,000 9,00
3,00() 5,tluo 3 90
(f Q ,000 10'(1,00 5,00
j0,00Q 20,000 16,00,
La quodt,6 des droits fix6e par ]a 10i sera indi.. Iesur jes timbi-Os.
Do sera pas f r66 do tity)bres ilu-dessus dedix goulles rna14 le paieuPPIA dq drPit de. tipjbie poupra &C. etyedp,6 par I'appoition de PIUSieUF3 juPb1JeS1Art,. .8. Le timbre owbile 4oit Ore appos6 avant tout usage,
Pour les effects cr 6s Haiti, it ost p9116 4q recto qe J, i CW de ]a signature dp fireur.
11 est LoN kgalemept an roc q poRrIes 4,qCepta.fiqji1s qu avals des effets CYOS,4
Rour les epdos ou acquits, it est MIA au verso Avant tolute
t1u rp sur I'effet.-7 C,4aque timby'q jnw i P, e
to o st blit.'v6 au
moment do son. en)p!oi.. Savoir
Par Jo tire.ur, pou.r Jes e.ffe.ts crMs A Haiti.
Par to sign-,Uajre do I'accepiation ou do 1'4yal de Iendosfle7'
pt ou de Facri t s'il es c r66 jau dehors.
1j"oblit6ration cons.is.te sous Finscription a. 1encre usuelle cl, .A Ja pjace r6serv6o A cet eflet sur les tit.p.bres mobiles.
4o 1) u jjpu )blithaOon est effectu6e,
2 D e la date.
39 Po la signature.
.En cas do prot6t faute d'acceptation d'un effet tenant do,
le fliubro est col]6 par le po teur et oblitW par to re ce veur, I charg(f,Ae 1'enrq g.i4re, ment 'hu prot,et I
11 appose*'sui',Ie'iimbre, griffe, & op 'bureau el_4 signature.
Le-5 sociWs,".,comp gmes liaisons do banquet, pt do com-' nietce peuvent poyr l'oblit6ration Shire usag wic griffe !Ipposcesur :10 "t1mbre-'4 1'encre grasses at foxont coi naitre IQ
et 1a rai. on social, je 'lieu oijA'QbIiWration est Pper e ,entin ]a dat :i laq Ole 611o ek ffi 'A "e"
L'emprelut.e 'de celt grid doit Atre, '4 pq6e au bureau da,istl ement du lieu.'
All. 9. Toute contravention la pr6snte loi est punio




47
,Amende de -qngt fois lavaleur du timbre et dont est pasisible aussi bien to tircur do 1'effu que celui qui 1'a achet6 et regu sans tifilbro.
Art. '10.' Les tiinbres mobiles pr6vus-par [a present foi seront.fabriqu6s h Utranger de N m6ine man0re et.sous les ulemes c.ontr6les'pe les timbres 44alwues des autres pays
[Is soront adress6s sous se elle', Mr to Tr6sorjer g6p6ral do ,la 116publique, 1.4i en doniourera responsible.
.1 e I S&Otairr d'Etat des Pi nqnce s pourra pitoriser certain. babitants a ve"dre- ces inibres an dMail alfin de, les niettre phis facilement 4 la disposil.jou du public, It seva fait nn espompto do 10 0/0 aux d6bitapts autprises pour une vento do dix gourdes au moms'.
La. vente des ti rfibres mobilps, fern 1',Pbje.t d'tin 0-lement, ,special de .14 couiptabilit6 publiqqp r6dig6e par N. to Ministre ,des Finan ces'.
Art. 11. Les contrefacteursdes timbIres mobiles seront poursuivis onfoyinknc-nt ai-t,ix loils 4tablies.
Art. 12. La pr6sen t e loi sera exkuth h ]a diligence de Mr h secr6taire 4'1 ,tatde flnancos PL du Gpi-ninerce.
DODO h la Chaiijbre des Repr6selnlants, aq Ilort-au-Prince, ,le 6 octob)re 1880, an 77e do Fina6per.k.0ance.
Le P#sideut dela Chanibre G MANIGAT.
Les secritai ,es, S. jPAI LlftE, D.MitOPP 113.
-Donn6kla MaisQp natianaleau 1 3 7 octobre
-1880 an 7 e de I'InGpepdance.
identqu St
-Le pr s mat, INNOCEn IC
Les $ergM7h-e$, F D. PENCK011BE -WSJ) ", ''AU WM DE LA R PUBLIQUE.
L v P Bu s i D E.-i T .1)'11AY171, (Wdpiine que la Joi ci:-dQssusdp Pqrp
Solt revC(ue du sceau de IpL R6ptAbliquc, imprimee,, pp, ieeyl',ex A q .
Donne, an Palai.s national du Port- i-.Prhicc, je 4.1 p ;pkr .an 77 de-111nd6pen.dance.
SALOMON.
'.Parje-Pr6sident:
Secrehtire d'Elat de Uriferieur et de I'Agriruflure, charge por hilerint dit poriefeuille des Finances et du Commerce, EvAmSTELAROC11E,




48
No 36.- LOI concernant la ergation (I es Tinibres-Pow-.,
SALMMON, PrMdent dlldhi,
ConsidArant qu'iI est n4cessaire, tant pour faciliter la perception des recettes do nos posters int6rieures quo pour kre on wesure d'6tablir des relations postales r6guli6res avec le. autr6s pays, de cr6er au plut6t des tinibres-poste ;
Sur ]a proposiLion du Socr6taire d'Etat de
Et do Vavis du Conseil des Seer6laires d'Etat, a propose,
Et le CORPS UGISLATIF a vot6 la loi suivanto.'
Art. 4er A partir du lerjan vier mil-hu i t- cent- qu atre-vingt-v n, il sera cr66 et mis on circulation des timbres-poste de treitp v4leu s diff6rentes.
SAVOR:
I Gourde. 0,03 Centimes,
0,20 ceptimO8, 0,02
0,15 It 0,01
(),08 0,008 Millim-es.
0,07 0,064
(),05 0,002
0,04
Ces timbres porteront tine vignette tr s-soign&' repr6sentaiat Ios varies de Ja Wpublique.
Les tirnbresposte sent diffirenci6s entre eux par leur couleur.
Ils porteront l'ind ication de leur valeur.
Art. 2. Les thfibres-poste -seront fabriqu6s A Ntranger do ]a m6me mani6re et sous los in6mes contr6les quo les timbre's analoguesdes pays o4 ils sont adopt s,
Art. 3. Un r6oement sp cial do compObilW publique, r(dig6 par monsieur le Alinistre des Finances kablira les conditions do ]a vente des timbrasposte,
Art. 4. Quiconquo aura sciemment fait usage d'un timbrep. oste avant d,6jh servi h I'alfranc hissement d'uno letter sera puni d'une aniend-o do "'ing h deux cents gourdm
En cas do r6cidive la peine ser d1un omprisonnement do cinq jours A un mois ot I'amende sera double.
Sera punie des m6mes peiries ]a vento ou tentative do vento d'un tinibre-posto ayant d6jh servi,
Art. 5. Les contrefactours des fimbres-poste seront punis suivapt Jes jois kablie&




Art. 6. ta pr sente loi sera ex6cutela a la diligence.des Se.crkaims d'Etat de VInthieur et des Finances, chaeun en ce q ii le concern. .
Donn6 h la Chambre dQs Repr6sentants an Port-au-Prince$ N 5 octobre 4880, an 77e de h116pendance.,
Le president de la Chambre, G. IMANIGAT.
Les secHfaires, 1). TIlIkODORE. M. LAFQNTANT
Donn6 h la Maison national, au Port-au-Prince, le 7 october, t
-4880, arl 77e de IInd6pendance.
Le prM I dent da S ndt I INNOCENT COGO,
Les seere'taires,. ED. PvmKows, Dgm-NoR St-Louis ALEXAND-11r.
AU INO)l DE LA R PUBLIVE.
LE PntmirNr DIIAITI amlonne qiie la Joi ici-desso da '17,6rps llrg*s!at+ soit revftie du sceau do ]a R(, pubHqae ;. hnpriui ,C pbNe e t e,
Donn6 ati Palais national du Port-aii-Prinee le, 14, cciobrg 181SIO, an 77t & I'lDd6pendance.
SA L 0 MI 0 N
Par le Pr4sident
I-- Se rdtaire d'Elat de I "InWieur etc., charg
da purlefieuilk des Finances ef du Commerec, t VARISTELUIOGIM
No 37.- LOI mir la creation d'wx adminisiratim central des domainss,
SALOMON N silent dllaiti,
Yu lo d'cret 6vointionmiro dij W eptembre iS79 qui rapport ]a loi du 47 novembno, 1876 sur les Conseils Xarrotidissetrients. i
Yu les dispositions de la Constitution qui SInCtiODne ledit dkret, en supprimant, les Consells d'arrondissellients.
Con-Wrant qu'il y a lietj d'organiser le set-vice des dornaines qui 6talt -c6i atv pr -,Hents des Consells d'arrondissements tont en mainten-ant la mise ern vigueur de la to' du ler ao6t 1877 stir la mati re;
Consid6rant qu'il imported de dresser dans le plus brof Mal un cadastre u6n6ral de totis lesllensetdomalnesg 11 gWralement,
'quelconpes appartertant, d la Wpublique et de idlire, llnvontAro




exact des rieliesses dont I'Etat pourraft tirer, un partf irnm6diat ou dans nn temps procham;
Mtendu qu'il est urgent de mettre- en valour les biens susceptibles (to produire par ]a location, des resources h, I'Etat Et attend enfin qu'il est n6cessjire de r6gler les different; voisins, et de wettre un ternic aux, ravendications ill6gales et non fond6es de plusieurs prhendus proprikwes des biens de I'Etat
A PRoposk,
Do Yavis du Conseil des SecrRaires Mat
Et le CORPS Lt GISLATIF a vot& la loi suivante
Art. Jer It sera crM de nouveau un administrateurr gWrat ,des domains nationaux, sequel rel6vera directement du S-xr6taire d'Etal au department do l'Int6ricur et de, I'Agriculture et aura le m&me rang que le president do la Ghambre des camplesArt. 2. I:administrateur g6nhal des-'domaines remplira routes, les functions qui &aient dkol ues aux presidents des ex-Conscil-a d'arrondissement relativement h ce service.
Art. S. La lai du Jer aoih 4877 qui r gle les formality h remplir pour les changess, ta ferine et les concessions tempo raises &s biens appartenant h FEtat, continue h avoir son plein effet, Art. 4. Dans les chefs-lUllux d'arrondissamenit ft sera nomm& ,des agems domaniaux charges sphialement de la perception des ferritages des biens do I'Etat. Its rel6veront de I'adininistrateur g6n6ral des domains et correspondent directement aveo lui pour ce qui touche A ce service, A rt- 5 11 sera accord A ces agents des emoluments monsuels, conrorw6ment aux chiffies ports au budget du department de, FlWrieur eA de I'Agriculture et suivant la classes A, laquelle its appartieDnent.
Art. (). Le Seer6taire Mat do l'Int6rieur, sclon qu'il le jugera !n6ces&-tire Meguera des inspectors daDs les aftondissernents et communes, afm d'active r; le recouvrement des redevances domaniales, de ,contr6ler to service confide aux agents domaniaux
0 do Jui en Nive rapport.
Art. T Le personnel de 1,administration central so compospra de.
Unchef-de bureau tin wmptab le,, mn g6orn6tro (pour le service du-cadastre un employ6,sup&ieur deux employs do. J-' classes deux de 2e, un hoqueton.
Art. 8.1e personnel de la-section des domaines actAcllemcrit




touci6 hi la Secrktairerie d'Etat de rhint6rieur forniera en partie, celui de 'administration centrale.
Art. 9. Les appointements de l'administrateur g~n~ral et ceux do son personnel sont fix~s par mois comnne suit :
L'Administrateur .......... ...I................................ P. 100
Le Chtuf du bureau ......................70
L'Ingtenieur gi~omtre .......... ..............70
Le Comptable ............................................... .... 60
L'Employ4 sup~rieur..............................................5So
Les Emnploy&s de Ire classe, chacun ............................ 40
Les Elnploy~s do 2e classe, chaeun..............................2
L'Hoqueton....................................................10o
Art. 10. La pr~sente loi sera impriai~e ,pubti6e et ex~cut(-e AX la diligence des Secr~taires d'Etat de l'Jt~rieur et des Finances, clhacun en ce qui le concerne.
Donn6 h. la Chambre des Commnunes, au Port-au-Prince, la
6 octobre 1880, au 77e de I'nd~pon dance.
Lc president de la Chambre, G. MANIGAT.
Les secr~taies, S. PAILLIkRE, D. Tiutononz.
lorni* Ai la Maison national, an Port-au-Prince, le 7 o,,lubre 1880, an 77c de 'Ind~pendance.
Lc president du Shnat, INNOCENT COCO.
Les .Secritairms ED. PINCROMBE, DMSINOR StLs ALExxNDTA.
AU NOM DE LA PC, PUBLIQUE.
Le PRESXDENT Vglhyii ornnte lc a loi el-dessnw u Corps 16gislatif S-oit revktue du sema Aie ia n~publi que, imprim~c1 .pibfieeet exkcuthe.
Dofln6 au Palais natiotial, au P1ort-au-Prince, iL It octobre 1980, jn 77e de1'Ind6.pendance. SLMN
Par lec Pr~sident
Le SecreIa ire d'Etat de l'Inrieur e7r. charge
par in~dyir diquprfefeitille des Finances, etc., Eviamsm L0I0GIM;
Na 38. L04 s~ur. les vjnoluments de4 mayistrars
SALOM1ON, Prisidcw d'fl'aW,
f~onsidt~rant que ainx tarmes de farticle 155 kle la Cons..1tution en Yigucur, il est 06cmasirt do fji;r 11ndenriLj kk




5C)
accorded aim- ma!,YistraLs communaux dont lanominatio'n est lals,,6o au Pouvoir Meutif;
Gonsidh-abt en outre que les setr6taires ainsi que les re(., eveurs et Ics autres.eiriploy6s des Conseils communaux seont r6tribu6s par la caisse cotmiumale puisque l'Institution zes"o toujours libre dans son administration, so"s le haut. conr ^ _; k y exercer par 1'autorit6 sup6ricure
Sur ]a proposition du Seer6taire d'Et-at do l'Int6ricur et da
is du Conseil des Seork*es d'Etat, a propose,
Et le CORPS UGISLATIF a vot6 la loi suivante
Art. Jar Les appointments mensueli des magistrats commurjaux sont fix6s suivant importance de ebaque conimuna',. ainsi qu'il suit
Commie do Ure. classes.
Port-au-Prince 150
Communes de 2e. classe.
Cap-Haftien, Cayes, Gonaives Jacmel et Mrhio 100
Communes, de 3e. chisse.
Portde-Paix, Anse-A-Veau, St-Mare, Aquill et Mir3VAne 70 Communes de 4e. class%
Fort-Mbert6, Graiide-Rivi6rc du Nord trmt Ifinche, Dessalines, Mirebahis Uog-Ano fletit-GoAve Pefite-Rivi6re do I'Arlihonite S'- .gicfiel du ANord CAteaux Croix-des-Bouquets Borgo e .. 40
Comnutues de 5e. clasge.
Les 42 autres communes do ]a Wpublique . . . . 30 Art. 2. La pr6sente loi sera 'cx6cut6e h ]a diligence Au Se'crkairc d'f'Lat do I'lnt6rieur et de celui des Finances, chacun on cc qtii le concerned. Elie abroge touts les dispositions do la. loi sur les Conseils communaux qui Ini sont countries.
Donn6 A la i1faison national, au Port-au-Prince, le 5 octobre 4880, an 71c de HnGpendance.
Le pr9sid", i t dit S6i a t 'IN-SOGENT COCO.
LCv SM'JWITS E. PINGKOMUE, Msmion t-Ls ALEXANDRE.




Donn6 A la Charnbre des Repr6sentants,'Ru Port-au-Prince ,
0 9 octobre 1880, an 77c do I'Ind6pendance.
Le pr&idellt dd la Chambre G. MANIGAT.
Les sverelaires S. PAILLIftE, D. TjitODORE.
AU NOM DE LA REEPUBLIQUE.
LQ PAgSIDENT D'IWTI ordonne que la loi ci-dessus da Corps Vgislatif soit rev6tue du sceau do la Wpublique imprim6e publi6e et ex6cat6e.
Donn6 au Palais national du Port-au-Prince le 11 oct-obre 1880 zn 770 do I'Indtpendance. SALO.IIOIN.
Par le Pr silent
Le Seerflaire d'Etat de I'Inlerieur er. charjr6
par inUrim du porlefeuille da- Fimmes EvAmsv2 LAROCHE
No S9.- LOI.
SALOAI ON Pr siden t' dIlditi
Gonsi 6rant que le rAhement du pays exige des d6penses indispensable pour losquelles les scales resources du tr6sor no peuvent suffiro ;' :
Do l'avis du Conseil des Secr6taires d'Etat
A Prtoposi et PRoposE ]a lai suivante
Art. Jer Est W h partir du 15 d6cembre prochain,- une piastre cinquante centimes les mille lives le, droit d'exportation pr6lev6 sur 16 bois de camp&he sans prejudice do la surtaxes.
Art. .. La pr6sente loi sera ex6cut6e a la diligence du Seer6taire d'Etat des Finances et du Commerce.
Donn6 h )a TMaison national au. Port-au-Prince le 7 octobro 4880, an 77e do l'Ind6pendance.
Le prMdent da S nat, INNOCENT COCO.
Les secHtaires, ED. PINCKOMBE, DtSINon St-Ls ALEXANDER. Donn6 4 la, Cliambre des Repr6sentants, le 9 octobre 1880 an 77e do 1"Ind6pendance.
Le.pHsident de la Chambre, G. MANIGAT.
1,,,s secMalres, JPAILLItRI;, 1). TUODUIV.




1 -54At IN011 DE LA UPUBLIQUE.
Le PR9sn)rNT OEM ordonne que )a loi ci-dessus du Corps 160-islatif eoit rMitie du sceau de la 116publique publi6e et exhutk.
Dona6 an Pabis national du Port-au-Prince, le I I octobre 1880 an 77 de I'lud6pendance.
. I SALOMON.
Par le Pr6sident
Le Secrilaire d'Elat des Finances par int&ini EVARISTE LAROCHE.
No 40.- LOL
SALOMON, President d'IMiti,
Consid6rant que la naturalisation des bAtiments 6tranclers vova(yeant sous pavilion liaiLlon prke, h des abus pr6judiciables an Ilse;
Conside'rant que ]a faculty conf6rk aux acqu6rours do bAtlnients strangers pat- to d6crot da 40 aodt 1843 ne tend A rien moins qu'A favoriser to commerce interlope;
Consid6rant qu'it iinpoile de sauvegarder les int6r6ts dc I'Rtat dvidemniew exposes par les effas du d6cret ci-dessus;
Sur to rapport du Seer6taire d'Etat des Finances et du Commerce, et do Vavis du Conseil des Seer6taires d'Etat a propose
Et le- CORPS UGISLATIr a rendu la loi suivante
Art. 4er Est et derneure rapport to d6crh du 40 Wit 4843 stir la naturatisation et la navi-ation des bAtiments du cominerce haRien.
Art, 2. A partir do ]a publication do ]a pr6sente loi, les. batirrients, lialtiens constructs liors du pays et destin6s A voyager au tono, cotirs sont assujottis aux droiLs do tonnage. I
Art.''3. La pr6sente loi abrogo routes lois on dispositions de. loi ui lui sont countries.
Elie sera public et ex6cut6o h la diligence du Seer6tairf, d'Etat des Finances'et &I COMMUM
Fait A la Afaison national, au ort-au-Prince, le 7 oetobre 4880, an 77c do Ylnd6pendanw.
4ocrXT COCO.
r silent thi &nat, INN
I-es secritah-es, ED. PJN(:iiwiBr, DL svw, SLL ALEXAiNDRF'_




. -55'Donn6 Ala Chambre des Repr6senLants, an. Port- Uu-?f itict-,
16-9-octobre 1880 an 77t de I'lad6pendance. I
Le pr6ideia de 14 Chanibre, G. MANIGNT.
Les secrdtaires S. PAILLlt RE, D. TiltODORIL AU NOM DE LA R PUBLJQUE.
Le WSIDENT D'I[Aftf ordoniie que la loi ci-dessits du Corps 16gislatif
-soit rev6tue du secau de [a Upublique, imprim6e, publi6e et ex&We. ,
DoniA au Palais national du Port-au-Prince, 11 octobre 1880, ian
77% dellpd6peridanee.
MOMON.
Par le Msidcnt:
1A Secretaire d'Etat de I'Interieur, charge da
portefeuille des Fbiances et dt; Cowmerce, EVAIXISU; LARO'CHB.
No 41.- LOT.
SALOMON Prisident d'Hditi, Consid6rant qu'it est urgent de concourir h I'accroissement
ae nos products agricolos par des moyens propres h reliever,
ZL faire Progrosser IAgriculture;
Consid6rant quo des citoyens rovftas do la confidence do
I'Administration sup6ricure et poss6dant der, conn'aissances sp6ciales peuvent rendre do grand services dans les campagnes, on parcourant solvent les sections rurales, afin d'expliquer les vues du Gouvernenient aux cultivateurs, lour pr6cher le travail et s'assurer de 1'ex6cution des lois ;
Pe I'avis du Conseil des Seer6taires d'Etat a propose ,
Et le CORPS UGISUTir a vot6 la loi suivante Art. 4er 11 sera nommA par le Pr6sident Xllaiti un Inspectcur do culture pour cheque commune do la 116publique.
Art. 0. Cc fonctionnaire qucl que soit son grade militaire.,
est sous les orders du commandant de la commune. ,
41 It est tenu d'inspecter cheque semaine une pailie des sections
rurales de sa commune on commeneant par la premi6ro do
fa on qu'awunc ne soit priv6o do sa visit.
11 est tenti en outre do faire cheque semaine h son cbef imfn6diat- un rapport air Y Lat de cWture, do-, lieux qWil a insp-W .




Ar S. Le comma'ndin't do )a commune transmettra le raj pc:t di. Vinspecteur avec ses'ob3orvaLions h son commandant dfai-rondiszemcut qui A son tour 1'exp6diera sans retard aU.
-cr .tairo d'Etat do NnOrieur et do I'Agriculture.
Paruffle obligation esL thite au magistrA communal do chaquo C001111tille.
Art. 4, Tout orficier de la police rural CSt tODUd'obtiimp6rer A fordre do Huspecteur, Jursqu'if sera l6gale'uienL requis.
Art., 5. Los Inspecteurs do culinre seront do premi re douxi6aje et troi i nie close selon Vkondue do cheque cornimpeet le nombre des sections d'apr6s le tableau annex h la pl-6senbe loi. Ils pereevront inensuellemem:
I-) Ceux do la Ire ClaSSe . . . . P. 40"
2- Ceux de ]a Due classe ii
3a Ceux do ]a 3me classes . . . . . . 25
Art. 6. Le SeTr6tairc d'E tat do l'Int6ricur et 4elAgriculLuro., celul des Finances et du Commerce som charges chaeun on cc qui le concerned do Vex6miua d,,, la pr6sente loi.
Donn6 a la Maison na'6onalf, an Port-au-Prince lo W
septembre 1880 an 77c do l'Ind6pendance.
Le president dit Shwt INNOCENT COCO.
'Les meritaires, IN. JEA-SIXON, DtSI.NOR St-Ls AL,'XA.DRE..
DbDn6 A la Chambre des Repr6sen [ants au Port-au-Prince., le 9 octobro 4880, an 4 7c do find6pendance.
Le pr sidfent de la Chambre, G. MANIGAT.
Les xelcr&aires, S. PAILULRE, D. Tn ar)o-r-"
AU IN0,11 DE LA UPUBLIQUE.
LE PII SMVNT D'ITAITI ordonne qLe )a loi ci-dessus du Corj s Pn-islafif soit rev. me du lseeau do la It6publique, imprim6e, publi6e et ex6clit6o..
D011116, au Palais flationall au porL-au-prince, it., It outobre 1880, an
de I'lud6ve11danw.
Par lo Pr63idett
f-c S.:?Wa -e d',Elat de Phimrimir, cNarge (116 do-s Finances 'EVArUSTE LAROCUE.




No. 42.- 1101.
SALOMON, Pr sidejzt (TI14164,
consi(Uwant que le d6crot du 22 septcinbr 487q du Gour. Y raomorit provisoire qui met ort (,,Lat d'accusation I ox-Pr6sidcnL Buisrond Caual (A ceux qui ont exere65, sous son adininisZ traction las hates frictions do Seerkaires d'Etat, est une do ,ces wesures r6vo lutio n n aires auxquelles malgr6 le maintain qu'en a pi-ovisoiroment fait la Constitution, it pout 6tre 16-atament d6rouoC
Consid6rant que les circonstances exceptionnollemen't graves au milieu desquell( s a (,L6 6mis ce d6crot oat cess avee les, causes qui 1-s avaWnt provotla6les, et qa'il import par eons6queitL d,3 fairo cosser aussi s,)us 1'empire da r gime constitu.tionw,1'actuollement en viguour les efrots de ce d6cret qui a. un caraa( re essenticilement r6volutionnaire et transitoire ;
Sur la proposition du Seerhalro, d'Etat de I'Int6rieUx cf.. de I'AgrlculLure ;
Et dc Favis du Conseil des Secr6taires d'Etat
EL vu I'article 205 do la Constitution a propose
Et le CORPS Uaist-krtr a rwdu la loi suivanto,
Art. Ier Est rapporl.6 to d eret du Gouvernoment prov;soir# en date da 22) "ptembro 4879 pcwlant filisc on accusation do 1'ex-Pr6sident Boisrond Caijai et dos ciLoyens qui, sous son ftdministration, OIIL 0XUrC6 L S lIULILeS frictions de Socr6taires d'Etat.
Art. T No awnoins 5 Hmrd de la Orification et da Vapuremu-nt des'coiaytus dc c-Ato adwhiistratiou tous los droits et actions attrlbu6s par la GonsLitution soit h la Cbarnbre des ftcpr6sou Lauts solt au Go, ps 16-islaLif sont express&IIent et. for"Ilellewcut r6surves.
( jant aLIX pcrsonnos qui so trouvaient sous le coup dadit (I crct et qui sou pi'616oraumicrit hors du torritoiro do la R6publique ICLIV cas cuntimiera it Lro r6gi par les lois ge police cL do s6ret uuxquolles it ii'est riullowent d6ro-6.
Art. 3. La pr6scute loi abroge routes les i0is ou dispo6tions do lois qui lul souL coatraires U sora lulprI11360, publi6c et ex&;uteu d la diligence, dcs Sor&aires d'Etat, chawun on co




Donn(I & la Chambro des Repr6sentants, an Port-au-Prime, lo 9 octobro 1880, an 77e do l'Ind6pendance.
Le pr silent de la Chambre, G. MANIGAT.
Les seer9taires, S. PAILL19RE, D. THtODORE.
DonO an Palais du S6nat, au Port-au-Prince, )e Woetobro 1880, an 77e de l'Ind6pendance.
Le President du &nat., INNOCENT'COCO,
Les se Htaires, ED. PINGKOMBE, D sINOR St-Ls ALEXAN'DRE, AU NOM DE LA R PUBLIQUE.
LC PR9SIDENT D'IIAITI ordonne que la loi ci-dessus du Corps 16gislaff soiL rey6lue du sceau de ]a 116publique, imprim6e, publi6e et ex6cut6e.
Donn6 au Palais national au Port-au-Prince le. 26 octobre 1880, an 77e de l'Ind6pen dance
SAL0310N.
Par le Pr6sident:
Le Secrdlaire d'_ Iat de VhWricar, etc., charge
du porlefeuille des F finances ele. EVARISTE LA.ROCJM.
Le Secr8aire d'Etat de la, Justice de VInstructio)i C. ARCIIIN.
publique el des Cultes,
Le Secretaire d'6at de la Guerre et de la Narine, 11. PIQUANT,
No 43.- L01 portent fixation du budget d% v.-ses
i'excrcice 1880-1881.
SALOMON, Prisident d1lditi,
Sur le rapport du Seerkaire d'Etat des Finances et du Cominerce et do l'avis du Conseil des Secrkaire5 d'Etit, a propose,
Et le CORPS LrGISLATIr a reDdu la loi suivante
Art. ler Des or6dits sont OLIverts jusqu'A.1a concurrence do la somme do-quatre millions ebiquante Irm mille neuf cent soixante Sept piastres et qualre cewimes monnuie-forfe Pour
les Upenses do 1'exercice 1880-1881 confol moment alix &Rts Pei-anncx6s, applicable.




S'kVOIR
Au smv-ico de la Sccr utirerie d'Etat des Finances et du Commerce ............... Pi 338051
(i des Relations Ext6rieures ............ 12A)773 'I 'Y,
(f (K de la Guerre et de'la Marine ....... 4059,185 3',' (f de l'Int6rieur ................................ 1494567 70,
do la Justice ... .............. ............. 2728N 50
de l'Instruction publique .............. 575,187 88
des Cul Les ................................... 69375 50
P. 4053967 04
Art. 2. 11 sera pourvu ,lux d6ponses mentionn6es ell I'article 4er de la pr6sente loi et dans les 6tats ci-annex6s par les voies ct moypm de 1'exorcice 4880-1881.
Art. 3. 11 sera sous la. responsibility p rsonnelle du Seere;taire d'Etat des Finances, iinpuO cheque mois sur le montant de la recotte un douzi6ne du chiffre allou6 atrx divers departments.
Art. 4. Aux terms des lois anthieures, aucune sortie do fonds du tr6sor pour d6penses publiflues no pourra, We effectu6c qu'au pr6alable ait 6te dress6e l'ordonnance de d6pense appiiy6o des pikes jutificativos.
Art. 5. Est accord6o au Pr6sident fllalti on cas do graves atteintes port6es h la sArete publique la faculL6 d'ouvrir par arrWs contresign6s par tous les Seer6tairrs d'Etat des credits extraordiDaires pour souvenir aux d6pehses n6cessaires pour des circonstances impr6wes.
Ces credits seront, avee les pi( ,cesjustifjcatives y affrentes,souinis aux Chambres &s l'ouyorture de la session 16gislative. Art. 6. Le Seer6taire d'Etat des Finances pourra, avee I'avi du Consent des Secr6taires d'Etat, et sous la responsibility collective dudit Conseil et seulement dans le cas d'urgence pr6vu A I'article 5 ei-dessus, contractor des emprunts dits ((sur placeD
6glables ell droits de douane ell traits sur Ntranger et ell tous autres modes h ]a deposition de I'Administration sup6rieure.
Le prix du service rendu ell ce cas, sera stipul6 ell int6rtts ;dans l'op6ration h un taux d6sign6 pour cent.
Les emprtints se front par voie d'adjudication dont les r6 :sultats seront rendus publics.
Art. 7. La pr6senW loi, dans tous sea details ct avec tou le-, tableaux, kats annex4s, pikes justiticatives qui I'accompa ne n vera sans retard publi6e.




4-60,
Elle sera exo'cuth h la diligence, des Scer6taims d'Etat cha ,cun en cc qui le concern.
Donn6 A la Charribre des Repr6sentants, au Port-au-Princq, Ic 10 octobre 4880 an 77e de I'In6pendance.
Le president do la Chambre, G. MANIGAT.
Les seer tires, S. PAILL19RE, D. TntODORE.
Donn6 A la Maison national, au Port-au-Prince, le 10 Getobre 4880, an,77c de l'Ind6pendance.
Le pr silent (lit Senat INNOCENT COCO.
Les secr&aires, ED. PINCK0.11BE, Dtsvoft St-Ls ALEXANDRE; AU NOR DE LA RLTUBLIQUE.
LF PRtSIDENT D'HAYTI ordonne que la loi ei-dessus du Corps, Ngislatif fmit revkue da sceau de la R6publique, imprim6e, publi6e et exhut6e.
Donn6 au Palais national du Port-au-Prince, lo 27 octobre 1880. an 77e de I'InGpendance.
SALOMON.
Par le Msldest:
Le Seerriaire d'Etat de Untirieur et de. I'Agrliridivre, charge par interim du portefewille des Finances et da Commerce, EVARIsTE LAROUM.
Ix SecrOfaire d'Etal de la Guerre el de la Marine, 11. PIQUANL
Le Secr8aire d'Etat de la instice etc. charg,4 da
portefeudic.,des Belalions exterieures, C. ARCHM
No 44.- LOI portent fixation. du budget des recetles do
1'exercice,1880-1881.
SALOMON, Pr sidew d'Ha7ti,
Sur le rapport db Secr6tairo d'Etat des Finances el, du Com-merce et do favis. du Conseil des SecrAtaires d'Ptat, a propose,
Et le CoqPS LL"GISLATIF a rendu la lol suivante;.
-Art. 4el, La perception de l'injp6t pour I'ann6e ISWsera
-faitC COT11*017111611feDt aux dispositions des lois existantes.
-Art. 2. Les voies et moyens ordinaires de 1'exercice 80-81 Put &,Alu6s 4 la somme do cinq millions trois cem t-ois inillo 'o P. 303600.




Art. S. Pour le droits Wexportation le Scer6taire dltfa Idemeure autoris6 A Ivs r gler soit on espkes soit on traites app%6es de connaissements on d6e forme dans Ics inthks da fise eL selon les besoins du tr6sor.
Ces traits seront centralis6es au. tr6sor g6n6ral &A olleg seront exp6di6es pour ftre einploy6es au besoin du service public.
It est express6ment d6foDdu au SecrMaire d'Etat den recevoir directement des'n6gociants et d'on disposer sans_ hnterm6diaire do Ja tr6sorerie g6n6rale.
Art. 4. Toutes contributions'directes ou indicates Putres que colles autorishs par les lois existantes, h quolquo titre ot 6ous quelque d6nofaination qWelles se perqoivent, sont formelleMent interdites h peinf centre los atilor 1L6- qui los onionneraient control tf s employees qui cont'ectionneraient 1(,3 r6les ot Larifs et ceux qui en ferment to recouvreawnt, d'611re pours ivis comme concussionnalres sans pr6judice doTaction on r6pkition des domniages et int6r ts et sans q1io, potir oxercer cette action deviant les tribunaux it soiL bosoin d'au Lori station, pr6a]able.
Art. 5. La pr6sente loi, avm son Rat annex sera publi6e N la dillaence da Seerhaire d'Elat des Finances et du Commerce.
Dorin6 la Chambre des Repr6sentants au Port-au-Prince le 10 octobre 1880 'an 77o de Hod6pendance.
Le president de la Chambre G. MANIGAT.
Les. secrefair s, S. PAILLItRE, D. TngODORE.
Donn6 h ]a Maison Dationale, au Port-au-Prince, le 10 octobra 11880, an 77e de l'Ind6pondance.
Le pr6ident du Senat INNOCENT COCO.
Les seerdtaireS, ED. PINGKO)IRE, DfSINOR SI-Ls AHT .
ALI NOM DE LA UPUBLIQUE.
U, Pn2sinrNT OfAi"ri ordonne que la loi ci-dessus da c I orps
soit rev ,tue du sceau do la Bkr6ptlbliquo, imprim6e puhli6e ot exeeut6a,
ijonnt au Palais national da ro'rt-au-Prince, le 27 octobre 1880 aq 77a do NnUpmdanco.
SALOMON.
Par to P 6sident
T Seer0aire dEtat de rinmrici.w, ot
Mtar(16 (Its 6Y.'I ETARISTE IAR(' GIfF,




W
Port-au-Prince le 27 octobre 1880 an 77e. de I'Ind6pendancG,
SALOMON, PrdsidenvdIkiti,
No 45.- ADRESSE aux opidations de IArtibonae, dit
Nord et dit Alord-Suest.
Concitoyens,
Je vais quitter la Capitaledans quelques jours pour aller vi-O' .-siter le Sud.'Ne croyez pas qu'en comment ant par la Ala tourn6e pr6sidentielle, Je marque un6 pr6f6rence pour l'un des points du Pays. Tous onL un droit 6gal. A Ala solicitude. L'cxit en me d6gageant de pr6jug6s do locality, no Fa permits do voir et d'aimer la P atrie que dans son ensemble. D. ailleurs to choix unanime dont Jai W l'objet, A d6faut des sentiments que le malheur d6veloppe, en les 6purant cliez tout homma vraiment digne de ce norn no Ale permottrait pas do c6der d .d'6troites et jalouses.iDfluences.
Je ne tarderai pas A 6tre do return au Port-au-Prince, ot ,fts quo Je serai repos6, Xirai parmi vous chercher, avec joie, Toccasion 'd'etudier et do satisfaire le3 besoins quo vous avez les int6r6ts qui sont en souffi-ance chez Yous.
Vous le savez, concitovens, -et je Wai cess6 do le dire Alon premier devoir, Ala pre iii&e pensh a W de vous assurer les bienfaits de la.paix ,ans laquelle vous no pouvez travailler s6ricusement h r6parer les ruins accuinul6es par des ambitions .malsaines. Do vains efforts sont f its on ce moment Iou r M'arTker dans Alon wuvre, pour precipiter de nouve, u to Payr, dans les malheurs do' it sort a peine. S'il no s'agnssait quo da grossiAres attaques centre Aloi et Ma famille Je me contente-, rais de leur opposer le d6dain que m6ritent do pareils outrages,, mais it sagit du Pays qu'on veut encore trouble, it s'agit de vous ot de vos families qu'on veut encore compromettre. Ws lors il no m7est. plus permits dWter, Je samurai faire Mon dovoir, quells que soicat les n6cessit6s quo Il'imposeront les circonstances.
Votre attitude arrhera sans nut doute las insens6s qui so percent de funestes illusions. Ala presence parini vous no tardora pas A resserrer les liens d'6troite solidarity entre le Peuple
-et to Clief qu'il West choisi liens qui sont la base et la force do Alon Gouvernement. Beaucoup d'entro vous me connaissent, personnellement, to plus grand nombre implement do r6puta ii9n. J n voyant, dans volre e a celuj qu'on ose accuser dl
_ -"'t -




. -63
krafijuer de notre autonomic, Yous sonrive.z de piti6, et it no nous restera. Je 1'esp6re qu'h rious occupier dans notre mutuelle conflance, des besoins et des tra vaux.les plus propres 4 acc6l6rer vos progr6s et votre prospkiO. h vous faire b6n6ficier des, fruits do cette paix que Je vous ai prornise et que Je sauvegarderai coate quo coote.
Concitoyens de I'Artibonite, du Nord et du Nord-Ouest,, 4 bient6t.
Apr s Ma visited h vos Wres du Sud Je ne tarderai pas k kre parmi vous, h Yous apporter le t6moignage do leurs symFathies, Je suissar d'avance de trouper chez vous 1'6cho do eurs sentiments c'est-5-dire ]a conflance datis le, Chef que. vous vous 6tes donn6, dans FunM indissoluble de la Nation et.
-de la famille Mitienne, dans le d6sir de la paix et du d6voloppoment du pays par l'ordre et le-travail.
Vive l'Union de la famille haitienne
Vivo la Paix 1
SALOMON.
No 46.- ORDRE DU JOUR.
Concitoyens
Le g6n6ral Mentor Nicolas, dont le depart, dans la nuit da 01 au 22 avaiL 6mu la Gapitale, p=o qu'on supposait aveo raison que ce depart si soigneusement dissifnuM cachait un project de r6bellion centre l'ordre de hoses actual vient de
to prix de sa folle tentative! It a W arrW h SLMaro
ier matin, h 9 heures, par le g6n6ral UVIEUX, commandant de cet arrondissenient an moment o i it clierlicait A soulever la population et les troupes en se faisant Heho et 1'interprke des basses calomnies dirig6es centre le Gouvernement et se3 projects financiers.
Ws la nouvelle de. ce depart, I'AutoriO sup66eure avec le concourse des autorit6s militaries et du Conseil laiss6 par Son Ex.e. le Pr6sident d1lafti, avait pris routes les measures n6cessaires ; des Vp6clies avaient W exp6diks partout afin do pr6 venir les different commandants d'arrondiSSOfflents et de .Communes par lospuels to g6n6ral Mentor Nicolas pouvait passer ct leur donner les instructions propres h arr6ter h temps .ce criminal ussai Onsurrection. UaotiviO des pieflibres du




-G-ouvernement, semnd6o par la fidelite' et le d6voue-ment akm lieutenants du Pr6sident, a W couronn6e d'vii plein succ ,s; le g6nhal Mentor Nicolas a &P subi Jes cons6yiences do la tri ste situation oii ils'est plac6; if vient d'&tre conduit an Porfau-Prince o i il a 'W incarc6H: Puisse vot example server h ceux qu'une ambition inscris6e cuipfthe d'appr6cier.les bienfaits (in Gouvern ement da G6n6ral SALOMON et posse h troubler la paix si n6cess ire, A notre iriallicureuse Patrie.
Vive'la Pai\ Vive l'Union
Vive le Msideint flUiti
Port-au-Pr ince 23 novombre 1880.
Le Secretaire d'Etat de I'Luterieur, charge de tomg log d apartments ministh-iels, etc. etc.,
EVARISTE LAROCHE
No 47,- PROCLA-AIATION,
AU P&LE ETA UARIM E
SALOAION, PM4ilent d'11diti,
11'altions,
Pendant que Va6complis dans le department du Sud la iournh quo. J'ai enterprise et quo Je recticille partout sur Mom passage les t6moignages les plus Matants et les plus sinc6res du vif d6sir des populations do voir s'0ablir dans notre pays des institutions de credit, qui avee le maintim de la paix f dont jouit notre Patrio, doivent assurer ]a prosphit6 do 110S fiDaDCCS, un fait Oino iDqualifiablo audace ot d'une miserable t6inhit6 se produisait dans le d6partement de I'Artibonite. Les bruits do troubles qui &vaielil later h la Capitato on ailleurs et qu'A dessein on avait repandus pour 111'emp6cher do partir ont enfin about, mais pour mieux montrer aux iner6dules et aux in( orriglhlos la force du Gouvernelment. Dans la nuit du 21 au '-A du courant, le g6n6ral Mentor Nicolas, depuis longtemps d6sigme par la I)oli(,(, coinino hostile A l'ordro des hoses actnellement C'tabli croyant trouper dans les palsibles et fidMes habitai;t,5 dc partic do ta W--pi-iblique Hcho des




ccntinierts qui I'arnmeut, slenfuvait Ju 'rendait furtivernent dans la ville ae Saint-IIam o t it essayait da' trouble la tranquillitA dans I'arrondisserrient de cc norn en tentant d'embau6her I'lionwable, g6nkhl qui y commando dinsi quo los braves militaries plac6s sons ses orders ; pregnant pour PI-6texte de sa conduit e6minelle Ntablisseinent prochain de]a Banque national qu'il a voulu reprAsenter comme une '016nation du pays 4 1'6tranger.. Dans safolle enterprise qiii n'a pour mobile evident que I'ambition effrk6e du pouvoir it avait oubli6 quo le iamps des mensonges et destrahisons est pass6, et que non-sculement le peoplee voit et compared mieux quo ces pr6tendus directors co qu'iI lui AM poua, soulagar s(--, ouflrances, mais encore que tons ceiix h qui J'ai remis le soin do sauvegarder la skuriO ublique,'sont des soldats loyaux, fidMes A leurs, devoirs et incapable do manquer h leu r bonneur P-t A leur sernient. Aussi pour touto r6ponse 4 sa tentative d'embauchage, ce g6n6ral traltre enters le Gouvernerrient Lstabli et
la oi n-filitaire dont it n'iffnore ni les rigueurs ni les oblig, tion's saerks, a-t-il W imm6diatetiient arrW au. bureau m6ma do I'arrondissernent do Sairit-Marc ct expAdi6 A la Capitale o krotO Oepuis to 123 do ce mois, it aura bient6t a rendra compete A ]a justice du fait grave dont it West rendu coupable. flo nneur au brave g6n6rat Luvieux comma0ant I'arroRdisse. Ment do St-Nare an' g6n6ral Prudo commandant do cette. place, et iuN gWraux, officers et soldats sous leurs orders, Ja leur fais au nom de la Patric fes f6 limitations qu'ils m6ritent enraison do leur noble ot patriotique conduit. llaltionsf Ja vous I'ai d6jh dii et ja crois devoir vous JeLr6pker dans la circonstance nouvelle o4 la tentative d'embauchago da g6n6rat Mentor Nicolas place'le pays :.Ie maintain de la paix dans notro patrie est dune n6cessiO absolute et il ny a pas do sacrifices sj 0011teux qu'ils soient, quo Jo no fasse avec to coneows de tOIJS IC3 bons citoyens pbur ]a raffermir et ]a consolider de plus on plus.
A tous ceux qui Vont d6j4 t6moign6 leurs craintes ghdreu.ses et eiviqiie do voir attaquer Mon Gouverne' ment, Je redis que J4 Wappr6hendo rien qui soit capable d'Abranler notre 6tabilisse" juent politiqu a actuel et J'ajoute que, si par amateur it y avais des ambiti'eux asiez fous ou' assez avougles pour tenter quoi quo ce soit de semblable (" qu'iI West pas en Mon pouvoit, d'emp6cher), its waient vito rMuits A I'impuissanca de nuiro p ar I'active fi(NN d- Meo 1-* nten,,Ots et 13 bon ferrs ad tirablq




.Qu o tous au-z (rontro vous HaYtions qui ailment, Tour pays .(A qui ne veulent. plus y voir reparaltre ]a guerre civil ct, sc-' horreurs, so rangent ot so railient, avec conflaiice auteur do Moi le repr6sentant, do l'ordre 16gal pour caip6cher la Wpublique do, disparaitre dans la singlante et inallicureuse.anarchico i votidraient absolument, 1'entrainer ces ennem I s iinplacables deTavenir de lour Patric qiii sont.,&vores des p!us njauvaises passions fates pour arriter et pervertir le coeur des homines. Ce West pas A vous., concilovens qu.'on arrivera jamais b persuader quo cclui qui a tant souffert datis 1'e.xil pour le bien et Famous do sa torre natate et de ses coinp.ttriotes, et quo vousWines aVz tir6 du fond do sa rfitraite pour le placer A votre the ot, on faire le d6positaire augusLe du beau patrinioine quo tious ont, 16gu6 lies rondatetirs do notre glorlietise ct immortello independence non cc n'e,,t pas h vous qu'on pourra Jaaiais
-persuader que Moi le g6a6ral SALOMON Pr6sident d'Hafti Jo voux al'6nor aux 6tranaers la liberty do Ma Patric. Vous. forez justice ot justice. 6clatante de clLtc noire et atroce, caloinnie de ines ennetnis qui sont, auszi ceux dii bien public en, IlaYLi en vous niontran't loujours fifiles au GotivernoinenL que
-voLis avez vous-Wines fond6 a qui no vout agir on tout cc qui co-neerric les inttWts naLionaux qu'avec le concourse do votro patrioLisme, et do vos d6sirs libroment manUost6s par vos inan dataires.
Laissons done h four triste sort 6 Mes concitoyons les onfants d6natur6s fllaiti qui no vetilent pas respecter la volont6 national. dont, Je suis la plus haute expression ct qui, on cherchanta a(riter sans motif la Patric sops le Gouvernoment h la t6te dtiquel vous 11'.avez plac6, voudraient appeler sur la, 116publique des inal.heurs incalculables. Poin-suivons courageusement, notre tactic d'enfant, cli6ri et do bon c1toyen et. dans une continue, pens6c patriotiqiie travaillons r6solOment A reliever notre. Pays do ses inimenses ruins ot A passer les nombreuses plains que. lui ont faiLes si profond6mont, pr s do qi1avante ann6es de guorres civiles Wriles et cruelles ., on poussant on,semble d'une voix. unanime. ves cris qui sont ceux quo na-ut rc faisaient. entendre nos valeuroux. p6res dans leurs Jours, solennels
Viye la Wpublique Vive la Constitution
Vive ]a Paix ubliqile
do ha fanufle baYtienne




Donno au. Palaisnational do. Tiburon, le 25-novembre '1880, 'all 77c de HnUpondanco.
S A L 0 M ONN.
Par be Pr6sideiltLe SecrOaired'Elat do la Gilerre el de 14-31ar-me, 11. 1QUA:vr.
Le'Socrelaire dEtat ,- la Juslice, e1c. vharq Par
ial rim des Rciatious cx1&iem-iz, C. ARCHIN.
No 48.- ORDRE DU JOUR.
SALOMON Pr sideul (111diii Habitants du Npartoment da Sud!
Les nouvelles que J'ai rc ,uos do Lous les points do la hepa WRIt:e .11'a nuoneca que la tranquillIL6 ]a plus parraiLe r grio dans le. Pays. Cepetidant des questions administrative dom la S01111ion pressante hilen-sso all plus haut degi-6 I'avenir do ]a Nation, Ile for(,A at h imerrompi'e, momentan6ment la tourii6o que Xal entr, pris3 daus' votro Doparteirient pour Ile rendre h la Capital o,"I Je. no s6iourneral que quolques jours apr s lesquels Jo rovien4rai do notiveau paran vous. Jo laisse iCi Ilia gard,-, qui coin nc title partic do Varai6e est la sauvt ardc do a s6cm,46 Pabil(pic a d-s liboi'L6s qac, nous doanca Ies lois pour prouver 't tous clu'if n'y a ric'n a craindre an suict do la pai!cdont joult III 116publique.'
JL You3 rcinorcie des t6moignages do sympathie quo VOUS Al'avez donn6s et da' cou-co.iis patriotique que vous Wavez pr6te dcl)LliS inon av6ii- .nu!lit au Pouvoir pour Ic maintlen do fordi-e et & la tranqO11H16 Puplique.
Cltqeiis L13 I'arrondis oinenc a cit, la villo des Gayes, Jo suis licureux de coustaLer quo 'out torro nalalo n'a i'len 6pal'gl16 pour Ito prouvev la constance d(, son affection ot Ile consolor do Loat ce qu,. j'ai souffiert loin d'ollo Sur la t, &c krang rc. JO ILII ell exprime lici toutc nia r,t.ouniiissauce.
Goncitoyt-,n d;i SiO votis (plo J'ai d6ji v1sit6s et qui 111'avez Si G I I 'A I C LI rf US(! ment acclaju6 encore uno Cois merct do votre confidence et d,, votro amour. EL vous qu'll in,- re-sto a voir ot :I entrolumir no soya pas impationts attmi1, z awsi ina venue tve s procaine ait milieu do Yous et soyez convainCLIS (1110 111011 '11TOC ton s'kend aussi bien
Sur VOUS (JUC SUI' Cell. do VOS C011-7 (';f.')VcnS que, J' cl .ih cu le oiqhwu- L 6sitcr.




VV
Je le dis 4 votre gloire, habitants du Nparienaect dLr Sud, depuis les grand malheurs dont le Days a souffort pendani, Valfreuse guerre qui I'a boulevers6 do 1868 A 4870, voug avez. comprise que la paix etl paix seule, peut Ic saver on cicatrisaut ses places. Quo-k-maintien, do la paix soit done toujouri votre devise et ce sera la preuV6 la plus belle ef; la plus patriotique que vous puissiez donner A, la Patric ct i Voi-m6me do, Vos noble sentiments enters la Wpublique et son Gouvernoment que J4 Z8011flifie,
JDonn6 I u alais itational des Cayes le 80 november 4880 &n 77u de Hnd6pendauee. SALOMON.
Par le Prdsident,
1.9 Seerftire dEtat de la Uverre el do la Ifarine, It. PIQUANT.
Le Secretaire dZ tat de la Justice etc. charged
par hilerim des Relations aaUrieures,
49, ARRtTA
SALOMON, PrMdent t'I'llaI6,
I ; 7 a- Particle 24 da la Constitution
A ARRn14 Ct APIRME cc qui suit
Art. Jer Le g6n6ral de, division F. D. Ugitirno est nornrzi6 plzn ;ViSOiNrDent, Seer6taire d'Etat do I'Agriculture ;, et il est charg6 par interim du d6partement des Pinances et du Commerce Iusq"'au return du titalaire
MoDsiour Charles Larores'trie en nussiOn 'a Paris.
Art. L.). Le present arrM6 sera hnprim6, pubI16 et e%&W6 la dili(,ence da Seer6taire d'Etat de l'Int6riOUr.
Dowj6 au Palais national da Port-au-Vi lnco, lo V Eecmbr, '1380, an 77e do flnd6pendane6. SALOMQ i,
Nr le Prdsident:
d'jilat de Vinkrecur ac. Bv.&nimi L-MlOaME
fi--rr;x 3, a I:i C4yes,
IN,




TAI Lr,, bUtULLETIN7 DES LOBDE,140.
No. I- A"W du Pr6sident dllaiti qui rApporte le d6cret du Gouvernement provisoire du 22 september 1879 de la mise en kat daccusation port6e control le citoyea G. Archin alors
Sucrkaire d'ftat do la Justice . . . . . . . At
No. 2. ArrW dit Pr6sident il'flaiti qui nornme lo citoien C. Archin SecrAtaire d'91at de la Justice en remplaceniont du
citoyen L. T. Lafontaut r6voqu6 . . . . . . . 2
No. 3. ArrW qui convoque le Corps l6gislatif on session extraordinaire pour le W f6vrier . . . . . . . . . 1
No. 4. ArrW qui nomme los members de la Commission d'arnortissem ent .
]So. 5. Loi qui pr6l;,vo im droit de 40 centimes forts sur cheque
piastre mexicaine i l'importation . . . . . . .
No. 0. Loi V sanctioned FarrtMo du 22 janvier touchant le citoyen Archin 4 .
No. 7. ArrW qui proroge ]a session 16tislative au 10 do mai. 5 Pia. 8. Weret do I'As3embl6o national qui abroge celui du I I juillet 1877 relatif 1 Fornprunt -x Do-wNGu, >) contraW A Paris oil 18"15 .
0. Werot do I'Asseinblt'e natiouale touchant la creation d'uno
Banque avec un kablissernont do Cr6diL . . ... . .
No. 10. Loi sur les officers do 1'6tat civil .. . . . . . 10
No. 11. Loi sur 1'6tat de si6ygo .. 1:.;
No. 12. ArrW qui complete lo tribunal do Casgation No. 13. ArrW qui coninnie la peine do mort pronoji6e centre Suzette Adolphodes Gonaives et Olmann Wind du Port-auPrince . .. .
Dio. U. ArrW qui accord grace pleine ot enti( re an citoyen St-F6jix.Jo-Baptiste eL SI-flubert Casimir do Jacinel . . .. : .
M. 15. ArrAt6 qui charge le citoyon Evariste Laroche Seerkaire
W tat do Mut&-ieur, du portefeuille des Financos et du Commerce et lo citoyeii C. Archin Secrkairo, Atat de la
Ju-stice de celui dos Relations ex0rioures . . . . 2,0
M Arr te' qui convoque A 1'exraordinaire 1'assenibl6e p'riniaire
do la commune do Bainet 'A 1'effet de proc def A 1'61ection d'un d6put(I en rempiacenient du citoyea J. 11. Lh6risson
VarP6, d [a Igi gu . . . . . . .




No. 4-7. Arr t6 qui prolulipe la ,c.,sjojj pou 11 No. 18. ArrW qui convoque A 1'extraordiwaire Fassoinl).,u' e
des CoAcaux i 1'effet de proceder au remplacemoot &3 cizseillers communaux d6inissionnaires.
No. 19. Neret de I'Assembl6e national qui modiho I'article
(10 1,1 COLIStitUtiOll A l'o-ecasion de 14 nouvello mommio
doit kro inise ca circulation .
No. 20. Loi qui proro-e collies des 21 ot 30 octobro 1876 sur la r69;o des iinposicions directed .
No. 21. Loi porlant rkompenso national en favour du citoven William Chaulatto ancien grand fonctionnaire . .. . .. No. 22. Solution (fit Corps 16-islatit d6clararit (la'it y a lica do
r6viscr Farticle' 58 de la Constitufion. . .. . Q
I\o. 23. Loi qui accord aux officers do santo aaach6s aax diff,irents
corps cl'arm6es une allocation mensuelle de vi;];,t piasti7es. IN o. 2 i Loi (ILLi ouvre au Sucr6faire d'Etat de ]a Guerre et de 'a
Marine un cr6dit extraordinaire de quarante cinq millo iroi.,,
cent (fix piastres soixante dix buit contimes . .. . 2'
No. 25. Loi porlant modification A relic du 10 soptembre 1876 sm,
lus a'des-du-camp da Pr6sident do la 116publique. . . -2 No. 26. Loi portent inodification ILI L'I'DIC'm anneke A cello-du P)
septelabro 1870 sur le traitemient des conuaa.idank ji'arrondissement ct de commune. . . . . 30
No. 27. Loi qid arcordo dix officers g6n6rawx A la SIcrMaiI-Or;O
d'Eat (to ]a Guerro ei (to la .1lariae pour to service extri6rdinaire do cc depawtaaicii, J
No. 28. Loi qui approuvo ot sAnctionno to contract aPma trait i Ntablissement f:"11)10 t6lI';,I,;Ipfiipuo sous-inarim deviant rolior
Afiffli et I'61ranger.
o. 29. Loi sur I'awnnent,&on des appointments de la olice V P
. 35
No. 00. Lot or mnisant Farm"o (to terre et la m, rine ( gu r
I I to or
fixatit to contingent d'hommes A recruiter pour I*ann6o 1881. 3) No, ')'I. Loi port-ant abrogatioa (to cello du 10juin -1877 sur les impositions dir !ctvs .. ... 9
No. 32. Loi rapportant cello du 4 novembro 1876 (Iiii Supprime to
corps du g6nie wililaire. 41
No. Loi portent, nioJificatiou A cello du mois d'oe,,obre 4863
Sur to service (-IL san,6. 12
No. 31.. Loi qui m',e un r6giinent tl'infantel'iC LIO ligno dans cliaculi
dos arrundissonicals dos CO'wauN-ct dii Liirlb6. 43
No. 35. Loi coitcernaid. la cr ation des Timbres mobiles. No. 36. Loi conewiant la cr atioa des Tinibres-posres. -118
IN o. Loi sut la creation d'uiio administration des doinaillo. 49 Nv- Lui uw




No. 30. Loi qui fixe A une piish-o elticInaMe centimes par miller
le droit deportation pr6lev6 stir le bois de camphhe. 3 No. 40. Loi qui rapport le d6cret (In M aoilt 18-13 -up ]a naturalisation et la navigation des bitiments du commerce liailien. 5,t o. 41. Lo; qui nomme des inspecteurs do culture dans chaquo comintme do ]a 116publique. 55
No. 42. Loi qui rapport le d6eret (In Gotiverneinent provisairc on.
dale, du 22 september 1879 rel ,vant les effets do la mise en.
kat Waccusatiou port6e control le g6n6ral Boisrond Canal, exPr6sident (to la Be'publique et ses Atinistres. . . . 57 No. 43. Loi portent fixation du Budget des d6penses do Foxercice
de 1880- 8f . .. . . 58,
No. 41. Loi portent fixation du, Budget des recettes do I*excrcice
do 1880- 81 ... . 60
Yo. 45. Adresse 'du Pr6sident (I'llafli aux populations de I'ArtiboniLe (in Nord ot du Nord-d'Ciiie,4. : . 1 .1 . 62 No, 46. Ordre (]it Jour du Seerkaire d'ftat do 1104rieur elmr,6
do tons les autres departments minist6ricls relatifd I'afflaire
Mentor Nicolas .. .. f)3
No. 4.7. Proclamation (in PHisident d'llafti an pouple et A Parm6e
relative A la m6ine affi-tire . . . . . . . . 611
INo. 48. Ordre du Jour du lWsident d'llaW an-, liahitants du Sud. 6T No, 4S). ArrM6 qui noinme le g6n6ral F. D. U-itime Socr6taire
W!"tat provisoire de, I'Agriculture et cliarg6 par interim du 46parLeirtent des Finan"s ct du Commerce. . . . .