Citation
Bulletin des lois et actes

Material Information

Title:
Bulletin des lois et actes reformatted from the original and including, Bulletin des lois ..
Uniform Title:
Laws, etc. (Bulletin des lois et actes)
Portion of title:
Bulletin des lois
Added title page title:
Bulletin des lois et actes du gouvernement
Added title page title:
Bulletin des décrets et actes du Comité executif militaire
Creator:
Haiti
Haiti -- Département de la justice
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
Impr. nationale
Publication Date:
Frequency:
Annual
Language:
French
Edition:
Ed. officielle

Subjects

Subjects / Keywords:
Session laws -- Haiti ( lcsh )
Droit -- Législation -- Haïti ( ram )
Genre:
legislation ( marcgt )
federal government publication ( marcgt )

Notes

Dates or Sequential Designation:
Print began: 1870.
Numbering Peculiarities:
None published 1887-1890; 1892-1915?
Numbering Peculiarities:
Numbering dropped with no. 22. (1891)?
Issuing Body:
1946 issued by the Comité exécutif militaire, which was in power at this time.
General Note:
At head of title, <1916-1957>: République d'Haïti; Département de la justice.
General Note:
Edition statement starts appearing in 1916.
General Note:
Bulletin for 1891, "publié avec la haute approbation de M. le secrétaire d'État de l'intérieur," was published in Paris by Ch. Dunod & P. Vicq.

Record Information

Source Institution:
University of Michigan Law Library
Holding Location:
University of Michigan Law Library
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
643540980 ( OCLC )
Classification:
KGS35 .A23 ( lcc )

Full Text
This volume was donated to LLMC to enrich its on-line offerings and
for purposes of long-term preservation by
University of Michigan Law Library




Ldberte', Egalite, Frateriait6,
RE PUBLIQUE IDYI-IAITI.
:3 TJ- --Zj -T-j:El rr T J-NIF DES
E T ACTES. No. 10. Annle 1879.
I.. janvier. No. I er. ArreA t 0..
130-19SRO-N'D-CANAL, Pr6sidod d'-rfaili,
'Vu le rapport du Doycii du Tribunal civil ct du Coinpissaire du Gouvcriem- '-It (Ic cc resort, cil date du 30 ID6ceipbra 1878, relatif aux-. 110nim6s Sanolien Jean-Philippe, Avin fils, Ala-deleine Joseph, Dore6lien Pierre, Vertulie FMix, veuve AmIrieux, dite Alcou6ei, Coutilien B61isaire, Civil Isidor, Adh6mar Mysse ct Dor6lus Saintil, et tendant d obtenir leur grake ou la commutation de leur, peine's




-2
Stir la proposition du Secr6tairo d'Etat au D6partement de la Justice, etc. ;
Vu Article 117 do la Constitution et la loi du 96 Septembro 1860 sur 1'exercice du droit de grace, etc.
Avons Arre^t6 et Arreftons
Article ler. Gr,,tce pleine et entire est a6eord6e, a' parfir do cc jour, les droits et int6refts des tiers r6scrv6s si auums sont, -aLix huitindiiidus ei-apr&s d6si-n6s, condamn6s par la jurisdiction criminelle du Port-au-Prince
Io. Sanolien Jean-Philippe, le 3 Octobre 1876, i 5 ann6es do travaux forces ;
2o. A-v in fils, le 9 Octobre 1877, 3 aim6es do r6clusion
Oo. Magdeleine Josepli, le 29 Oetobre 1877, il la peine do 11101-t ;
4o. Dore6lien Pierre, le 10 Mai 1S78, aux travaux forc6s a perp6tuit6 ;
5o. -Vertulic F61ix, le 18 Mai 1878, i 3 ami6es do r6clusion ;
6o. Veuve Andrieux, dite Alcou6ci, le 28 Mai 1878
7o. Coutillen B61isaire, le 8 Novembre 1878, a 3 ann6es de r6clusion ;
8o. Civil Isidor, le 6 Weembre 1878 :11 aim6c Weanprisonnement ;
Art. 2. Est cor-imu6c en 2 ann6os d'emprisomienient
lo.-La peinu Jo a' ann6es do travaux forces proiione6e par ju cementt (lu Tribunal crii-ninel do cc resort, le 27 Sept6inbre 1876, centre le nomui6 Adh6mar Ulysse, pour. mcurtre ;
Et on 3 ami6es do r6elusion
2o, Celle des tra-vaux forces perp6tult6 pronone6c.,
ugement du inhne Tribunal, le ') Weembre 1878, contre le iionun6 Dor6lus Saintil, pour ineurtre.
A -t, 3. Le Scerkai-e d'Etat au D6parteraent do la Jwstice est char-6 de Fe,z6cution du present arr t6,




-3
Donii6 au Palais national du Port-au-Prince, le ler. O'Llivier 18 j 9, an 76e. do FIndependance.
Par le Pr6sident
Le SecrOaire d'Etat A la Justice, des Odles et de. tion 1--mblique,
C. A rcitT-N.
11"o. 2. A-ij ke.
t pub tq
Pr -'7- t A la M -!,' ve dllfuiti.
Vu Article 203 do la Constitutik""I
Considt'rant que des inmife.stations de nature a trouble Fordre public so sont produites ouvertement St.-IIA'are, a
Foccasion des Mections ;
Do Favis du Conseil des Socre'taires d.Etat,
A arrefte' et arrefte
Art. ler. La Coniniune do St.-Alare est d6clar6c en, C'tat d e s I "On' e.
Art. 2. Le present arrefte' sera imprinie', public' et execLtt6
,I chacuu en ee qvi le
la dillip,-ence des Secr tires d'Etat, colleei'lle.
Donii6 an Palais national du Port-au-Prince, le 1-1 JqIIvier 1879Y ail 76c. de Flnd6peiidance.
-BOISROND-CANA-L. Par Ic Pre'sident:
Le Srcr taire d'Etat de 1(/ GvefTe el de la 31(trine,
Le SrcreWtire (19-Elat de I'Inte'ricur cl de I'Agricullarr,
A. Titoity,




16 Secr&airc tctl de la Justice, de I'LlstruCCIO)'t Pqiblipe et des Cultes,
C. APICHIN.
Le isrecr8al;I-e (I'T"lat des Ff blades du Comme)-ce (I dep Relations E A16146--uresi
L. ETHENRT.
16 Janyier. No. 3. ArreA t 0.
BOISROND-CANAL,
Vu I'article, 203 do ]a Consti station
Coiisid6vaiit que des mani rest nations de nature 1 trouble Fordre public sont produltes onvertement a Bainot, i Poecasion des Meetie7i I
Do J avis du Cmiscil des Seer6talres XEI at,
A am-k-,6 ct ari-6te
Article Ion La Commmic do 13airiet est d6clar6c en Qtat do si6ge.
Art. 2. Le present lirrCR6 sera jmprline', publi. et cx6cut6 a la Olifigence des Scci-6taires (VEtat, chaeun en cc qui le Concel-1-10.
DomiA ali Palais National du Port-au-Prince, le 16 Jan,vier 1879, an 76e. do FlInGpendanee.
BOISROND-CANAL. Par le Pr6sident :
Le Secv6taire WEY tat de la Guerre (I de la Xarhw, J.-CmE. FRAN- ,OIS.
L,- SecrNdre d'-y tat cle I'InMrieur et (7e VAY)qculture,
A. T-IOBY.




(17-Elat d.- Ici J,, 3 lice' de rj'lo"Wwlior
drs
'wnees' f1v Comme).06 0
4'elations E.Tterieures,
Fe'vnier. 1,,To. 4. Ordire daijoun
LE CONSEIL DES SECRETARIES PYETAT
Au P-ET:PLE ET A LIAKIKEE4
L'insurreetion Jo ]),loi-Amorency Ben-damin est vainelle.
Le 7 F6vriorl 7 lieures du matin, kontillorency Benjamin, ilt la tcte d'uno colonnoi entrant aux Gonaives et S einparait d2 Pauloccupait
l'atten'(;_o,.i da GIn6raj identor Nicolas, mi Poteau, i line lieiic et eleiiue des G-onpIves,
les tro,,ipes rest6es iux Go-miives, ainsi qLie la po population de cotte ville, mit vaillami,,2nt rc-pous 6 Aloutil-lorelley Benjamin qat a pris 11011te-asel-lent la faito en hlissant sm, le carreau Lin mort et quelques blessf2's. I I n6ml Mentor _Nicohis, de son c6t6, metliall en d6route F lour PqLll, qiii a pu s'6chqppor L 1,i 1Ir eur du timnilte.
Le Pr6s ldemt dHafti arrive aux Gonaiv(!8 le jour m& me, a hinc-6 les troupes i la poursuite des fuyards.
Le G6n6rql S6ido T616niaqtie, commandant do I'arronlissement de la Grande-Rivi&re, est d(ji avee sa division sair le th6fitre des 6v(nements. Les rebelled no pourroill, gu rc 6cliapper i routes les forces du Gouvernement qm vont reprendro possession des trois Communes que la trabison do St.-F' lout- avaient livrdes i Alontmorency Bcn janlin.
Donn6 au Palais National du Port-au-Prince, 8 F6vrivv '1879, an 76e de FID0161)eDdauce.




-6
Le Secr0aire d'l:lal de la Gum-c cl de la Marba--,
J.-C-31E. FRANCOIS.
Le SecrOaire d'Etat des T16,micesl du cwionerce ct deQ
1:Xt6rieures, I
L. E THEARl.
Le Secr8cdre d'lf:tal de, UnMrieur el de I'Agricultv.-c..
A. THOBY.
Le 8ccrJlaire cl'17tat de la Justice, de C-Instntett'On -PI41i (e el des Culles.
C. ARCITILIN
I I F O vricr N o. 5. Ordre du Jour.
LE CONSEIL DES SECRETAIRES D'ETAr,.
il
Au PETCI-Lri, LT A L'Ar_-,u;,Lo moa- -ement i-nsurrec-tiomicl tent6 .1 hscaliobas viout Wavorter daus ces li6ux comme aux Goiiaives. Le boil sons des populations I sull pour faire justice do ces mis6rables tentatiies. Ceux qui s'kaient laiss6 entraMer par ]a propa-aiide hisurrectioniielle, revenus.t eux-ni nlcs se sont rafli6s aux troupes rest6cs liMes au Gotivernement et chercliciA dans Famnistic qLtlils implorent l'oubli ct le pardon do leur orreur.
Le 10 1NN-vici-7 t unc lieure (III 1-natin, les troulpes du
parties pour ld"ISN11,
-clOns so pr6sellt'lient ellcore au A -el,,alais accompagn6es d'-,iii certain nombre d r6belles et sous lo commandment do deux chiefs du inou--cniont ins u rrec. ionnel les iiomm6s Papacito ct flarmalill. Ilais avant le matin ces troupes rentraient dans le devoir et Se I'alliaient aux gardens nationals du 'Alirebalais et dc,,, Giands-Bois rest6es flGles au 6rouvernement. Pe'vant c(,t-




-7
tv attitude, les rebeltes se sont enfuis. La fermet6 des ailtorWs et de ht population avait eu raison de cette folle 6quip6e, sars coup f rir. De son c6t6, le g6ii6ral S. Peal,e, quo le movement de Lascaliobas avait obli-6 Je ""itter cette Ville, S'6flait renctu. Ila d'oft il marchalt avee, les forces quo le g 116ral Br6a, Faetif et 6nergiqtie COMIMIDdaut do cette eommidne, avait pu inettre d sa disposition, pour comprinier le Pumavenient si lieurcusement d6jou6 dai s son
Si Farrondissenient do Lascaliobas a pu Ctje surprise et timber ina ij, stant au pouvoir des insui-,-6s, celai du Mirebalais, coniule oil le Voit, par le eoucours de !a poptilation et des autorit6s, n'a pu. Nre AraiiI6 et a fait avortor bonteusement les tentative 1"mies sur sa fW]46.
Le Government s'empresse de porter ces falts A la connaissance dit people et livre .1 ]a publieit6- les pieces relatives aux 6v6nements qui se sont passes d Lascabobas. 11 envoie le g6n6ral Canal jeune.1 ]a tcte deses troupes, porter les :[ Iicitations dLI Pon-voir aux populations et aux autorit6s qui out bien m6rite du pays ; le g neral Canal aeli&vera a Lascabobas et aillenrs, Fccuvre de pacification d6j.1 commene6e par Ic repentir des coupables.
Domi6 an Palais National du Port-au-Prince, 10 11 Rvrier 1879, an 76e. de FInd6pendance.
Le Sec) Iairc d'-Et(tt de Ict Giterre et de la _z1farine,
J.-Comm FRAiTqOIS.
Le SmVaire (P-Etat des Finances, du Commerce el des Relations E xt&ieures.
L. ETHEART.
Le Secr6taire d'-Etat de el de C-Agriculture,
A. TITOBY.
Le SecrOaire dl-Etcd A, Ict, Justice, de llkst, ?tcj; ?Ibliyve ct (lee GaIte". C. ARMIN,




R",-Vvier. No. 6.
110 PS 1'%. 0 A C i V\TAL, President d7faI'U.
Vit ItAicle 203 de la ConstityLtion,
Atte-ndu que le.4 circumstances graves olii se sont prodnitcs i Saltron inenaeent la tranquilI46 ptilollique dams 1'airon disset-actit do Taenlelp
A arr t6 et arrke cc qui suit
Art. ler. Earror dissement do Jactuel est, d6elar6 en t6taf. de si6ge.
Art. 2. Les -ardos nationals do, cet ar ron f 'Liss eme nt sonl'. I n 4
11-10bill'sees.
Art. 3. Le present arrek-6 sera in:iprhE6, publM et ex6cut6,
-1 la dih-ence dos Scer6taires d'Etat, e'llactia en ce yd R; Concern.
Donn6 ait quarter g6n6ral de -Enche, le 15 F6vrier 1879, an 76 me. do I'lild6pendalice.
BOISRO-ND-CANAl ,Par le PrGAdent
.Le SmVah-e d'E tat cle la Guerre et de la 31arine,
J.-C-im. FRANC 01S. Le Seer6tctire d'Etal de V-1)Wrieur et de I'Ayricuffifre,
A. THOBY.
Ee d'Elat des finances, du Commolce et dc.
Ext&ieures)
L. ETHEART. Le 8ecre ire (VElat de la Justice, de P-bistructiQ liq??e el des
C. ARCHRY.




22 Fevrier. No. 7. Proclamation.
DOISROIND-CANAL. President de la MI)ubligne Xllaihi.
AU RE UPLE ET A VARTITEE.
11 y a d poine quinze jonrs Je quittais on toute ha'te la Capital et Jo me rendais aux Gonaives oft -NI'ap, pelait ]a trahison. dii g6n6ral St.-Fleur Paul, commaiidant do I'arroudissenient do la Alarmclade. Dans ce court space do temps, J'ai di' visitor les communes d'Ennery, do St.-Alieliel, do Hinche, de Laseahobas, do Mirebalais, do Ja CroLx-des-Bouqucts. Ale voici aujourd'hui de return parmi vous, heureux d'avoir constant par les ch.1leurouses evasions qui M'ont accueilii stir tout 'Mon passage, le bon sens do nos population,-,, leur emprossement d d6fendre le Gonvernement et les institutions actuelles.
Si les populations so sont montr6os partout fid6los i l'ordre de chooses 6tabli, les chiefs qui les commaudent Wont pas moins bien in ,rit6 du pays. A ]a nouvelle do la pri ,c d'arines do St.-Fleur Paul, do la tentative. do -Montmorency Benjamin, (16 id si tristernent e6l6bro dans nos annals, tous Jes arrondissements voisins, comman(16s par les g6n6raux Montpoint, Al. Nicolas, 86!de 11616maque, Tir sias Sinion Sam, s'kaient hautenient prononc6s centre l'insurreetion ; do routes parts, on avait courn. aux armes, pour volor d ]a d6fenso da Gouvornemcnt. J'c suis licureux do pouvoir dresser au. nom du Pays les MEcitations les plus m6rit6es d ces braves geDeraux, et aux citoyens qui ont chass:6 -Montmorency Benjal-nin de la ville des Gonaives dont il avait pit s'einparer par surprise, tandis que lo g6u6ral TINTentorNicolas, coniniandant de cot 411*11ondissoment, on march entire les iusurcros, 6tait au I'Qteau avec sa division.
Tandis que s'aceonimplissaient ces 6v6noments, le P"116THI Tire'sias Simon Sam s'eiflmirait de la )fari




Moi apres avoir travesrs6 Ennery, Xefitrals saiii f6rir d St.-Michel do I'Atalaye ; Xy apprise qae Alirebalaip et Laseahobas kalent tombs an pouvoir des ennemis de, Pordre. Jlexp6diai sans retard 'clans ces lociffit6s, la oolonne du g6ii6ral Boisrond, compose'e, des troupes des arrondisseinents do St,-Afarc etde Des aliiieg. J6 netardal pas i apprendre que ces deux premiers arrondissements 816taient ranges do no-aveau so-Lis leg banni6res du Gouvernement, et Je Wempressai de My rendre pour on ter-; rniiier la paeffleation.
L'insurvection do St."Afictiol Yi e'tait pas au moiWeriieht isol ; ourdie au Port-au-Prince, elle devait eftre soutenue par des tentative du meme genre fates sur% d'au" tres points du territoire. -INIais si la trame de cotte vaste conspiration se &roulaih Partoft Partout aicissi les tentawtives avortaient grftee a' fa ra Mit,- do I.,t repi-essioll. Hilaire Rabe!, Catulle Mirvil et Sii-n6oft avaient i peme pe ii6tr6 au Fovd-Parisiet, quo le g6n&al Canal jeune r6 trogradavt de Lageahobas o': il 6tait &JA arriV6 po-ar faire 'Onetiou avee Afoi, atteig)aait les insueg s les cbatiait et leg for ait :1 o-ag-ner la fronti6re do PEA,
Enfin Hilaire Rabel, d6j:1 e6l&bre par le guet-ttpens do Saltrov, apr6s avoir p6nkre' par surprise dans ce bourg fut oblige' do mettre bas leg armes deviant les forces qu'avait envoy6es couture lul le g6-n6ral 0. Barth6lemy qtti, eom me ses coll6gueg dii Cap, des Gonaives, du Umb6 et do la Grande-Rivi6re du Nord, a me'rA6 les f6licitations du Pays .
Les tentative fates par les r6fugi6s do la Jamaique pour coop6ror au movement ont 6galeme-nf avoW. Les r6fug-i6s qni so trouvent dans cette ile depnig la J trabi.-son 4e Louis Tanis, aide's do ce-ux que les d6sordres do D6mingue ont enrichiff, avaient quitt6 Kingston. Le na vire affr&6 par eux, ne pouvant atterir dans un donos. ports, les avalt &Ipos6sr -! Inague. Louis Tanis lui-mi me no tardait.pas 6,les suivre, et nous app-renons- qu'iI est maintenance surAes mers, chmhant wipoint oili1puisse d6baTquer.




Concitoyens, voil le r6sum6 fid&le des deniers 6v&1icinents qui out ull iiistant. monac6 notre Patric, si SO-Livent boulverse6 paroles dissensions civiles. C'est le moment pour les citoyetis qui no songent qu'au botilieur du Pays, de so recueillir et de s'unir pour combattre A outrance Ick; passions d6sorganisatrices qu'aueun parti ne satirait encouragger, parce qu'elles ne peavelit que compromettre le-ur drapeau.
Que d'enseignenionts no petit-on pas tirer de ces elv6nements Voici, d'un cW, un. people quo des agitations perp6tuelles condamnent A passer tour i tour de Pexc6r du despotism .1 eclui de la, liberty, malgi-6 les institutions avanc6es qu'il poss6de ; le voici qui par un miracle de boii sells, deviant cc qu'on 6tait en droit d'attendre de ses mmurs ct d6feud ses institutions centre toute aggression. parce que son Instinct lit! fait deviner en. elles le salut. et le progr6s. Voici d'autre part le g6n6ral Louis Tanis nagu6re Fun des plus parents d6feiiseurs de la Constitution q7Li'une fatale ambition perd on un j ell Ulle I cure
Concitoyetts, ti'etes vous pas frapp6s comme Mot de ce contrast strange entre le bon sons du people ct Faveuglement de mrtaiDeS passions ? Et Wil y a lielt de redouter potW cette soeiW les 6-arements les intrigues de quelqnes-uns, Finstinct da people ne nous pernict-il pas d'esp6rer que des* checks aussi r6p6t6s et aussi 6clatants fii1iront par d6tourner de voies daugereuses les esprits peu m6sur6s dont Fimpatienec ne saurait attended du temps 'et do la reconnaissance de lent- Pays, la coiis6er4tion 16gale do leurs services ? Unissons-nous done pour coinbattre ces tendances qui no peuvent que nous replonger datis I'anarchie. Travaillons A retablir l'ordre, la tranquillit6, afin do pouvoir nous occuper s6rieusement Wadininistration, de cette administration sans laquelle nous no saurions faire tin pas daus la voie du. progr6s, et qui, si elle n'6tait, bien conduit, annullerait les institutions qi4i vienwnt (I'Rre si vaillamment e6fexiducs




-12
Vive la Conkitution I
Vive la R6publique !
Vive I'Union de le famille haltienne
DoniA au Palais National du Port-au-Prince, le 22 F 6Yrier 1879, an 76e. de FInd6pendance.
BOISROND-CANAL. Par le Pr6sident:
Le Secr6laire d'-E, tat de la Guerre et de la Jlfarine,
JI.-OIE. FRA-N ois. Le Becr6taire WE tat de UnMrieur et de IAgriculture, A. Tnomy.
le Secr6taire d'Etat de la Justice, de Unstruction lquCque et des Cultes, C. ARM IN
-be SecrOaire d'.E tat des Finances, du Commerce et des Relations -Ext6rieuresY
L. ETHEART.
REGLE-MENT D'ADAInTSTRATION.
21 Feyrier. No. 8. Arrefte.
BOISROND-CANAL, A-6sident Xllaiti,
Sur la-proposition du Seer6taire d'Etat de IInt6rieur,
Ut de 1'ayis du Conseil des Seer6taires d'Etat
Vu Part. 112 de ]a Constitution et I'art. 1V de la loi sur la direction, Ic mode, do c*neessiou et d'ex6cution des travaux publics, ainsi conqu :
Ayt. IV. En outre, desjeunes gene ^,14s de 16 ans au moins et de vhogt aiie att plue serout attaeh6s au service des travaux public, a titre




Us seront tir6s, autant que possible, des diff6rentos localit6s do la IZCjiublique par Ja voic du concourse.
Un rZjleii cnt d'ad ministration publique d4terminera, le programme
d'admiseion, la dur6e et 1'6tendue des 6tudes ainsi que tons autres
pOiDtS concernant le travail et la discipline auxquels ils sont counlis AiPRETE
F 10. U n concourse public aura lieu, le 19 Mars prochain, la Capitale, pour I'admission des 61C'WS.
Il consistera, dans un examen qui roulora sur les mati res context
dans le programme Euivant :
10.
Examen crit
lo. I crituro courant, nette et trZs visible
2o. Dict6e et narration ;
3o, Wsolution de doux proWmes d'Aritlime'tique et do G6=Rrie.
Examen oral
lo. Principles do Ia lang e frau aiso
2o. Ariffirn6tique : numeration d6cimale, addition, soustractioa,
multiplication divi,5ion ; preuve8 de ces operations ; nombres Nei.
inaux, fractions.-Extraction. des raciness earr6es et cubiques ; systZme 16 al des poids et mesurc,3. Questions d'int6rks, d'escompte et de so.9 1
Clete.
3o. G6om6tric.-Pr4]iminai -es,-Egalit6. des trian -les, droitex, nerpendiculaires, obliques, parall llcs- ParallMogramnle, poligonee:_Lines proportionDelles, trian-les semblables,-IVIesures des angles,
r3 zD
-Contact ct intersection des coreles -l'agentes et s6cantcs5 du cercle
polygons inscrits ct eirconscrits au cei cle ; -Aire des polygons et du
cerele.
4o. A]gZbre : n-61iniluaires- addition, soustraction, multiplicatieii
et division des moDomes et de6 polynomes.bo. Dessin lill6aire, trac6 des figurc8 g om&riques-6o. G6ograpbie.- G6ogiaphie d'flaiti et notions de G601116trie genE.
ra I c.
Art. 2. Les deinindes admission all contours doivent Ctre adress6e.
au Seer6taire d'Etat do I'Int6rieur, avant le 15 Mars,-Elles scront necompagnees
lo. Do I'acte de naissance du candidate
2o. Mm certificate do bones vie et occurs d6hyr6 par ConV:II'qf!?P
c snrveillance des do lour coraillune




-14
3o, D2 'un certiacat du m6decin attestant qije le candidate West atteint d'aucunc maladies contagicuse ni d'aucune infirinit6 qiii le remde j4habi!-- au Eervicu dci travntux ptiblies ; Art 3. Le Jury pour le contours sera conipos6 d'un Ing6nieur attaclio an bwzau, d'un profesictir do letters et Wim i wofesse-ar do sciencos pris dar,, le Corps wiscimiant do ]a Capit-Ae.
Art. 4. Le (1,3s can'ididats sera appr(' cij ilapr les valeur8
iw, c jncs qui. scront attribu6es a chaeune do leurs reponscs et opreuves &,rites.
Les chiffres qui experiment ces valcurs nuin6riques variant do 0 10 ct auront les s ignifi catiow, ei-apres
0 T cant
I Tr6s-mal
2 'Mal
4 Passableinent
.5. 6 Assez-bion
7. 8 Bien
9 Ms-bien
10 Parfaiteinent,
Une movenne sera 6tablic (Papres ces chiffres pour Fliaque partic dil programme Xadmis sion ct 1,,v soinme de eel 1110yennea exprin-icra le noinbre total des points obtenus par chaque Mve pour 1'ensenible dcI3 preuvc,-.
Un questionnaire sera pr6par6 d'avance par Ph-6nicur on clief.
11 est bien entendu quo dans les 6preuves orales le nolubre des ques,' tions sera 6-al pour cli.aque candidate.
Copendant Ics candidates poss6dant des connaissances plus 6tendues que cells du prograunne auront, droit demander qu'ellcs soient
Constat6es par les examinateurs.
Art. 5. Les candidates qui auront obtenu des moyclines non inf6ricures a 5 beront cow5id6r6s combine ayant le6 capacit6s exi-6es pour lour admission.
Nbmmoins, ;i 1, nonil)rc deg candidates agr66s par le Jury 61)ass calui des 1 '3ves deinand6s par I'Adininistration sup6rieurc, Ica places ceront d6ccrn6es i ceux qui aurout obtenu les plus liauts points.
Art. G. A cet effet, impa6diatenient apr s le contours, le Jury exp6dicra au Scerhaire d'Etat do, I'Lit6ricur le proce's-verbal d6taiII6 da contours contenant les chiffres, les marines et le nombre de points obtenus par chaque candidate pour chaque partic du programme.
Co proeZ s-verbal sera accorrpagn6 des 6preuves 6crites.




- 1 '5
An surplus, il sera inscrit an Moniteur ainsi que la licte des calididats auxquels auront k6 djeern6es les places d'Mv s. w
N6aniuoins I'Administration sup6ricure so reserve le droit do fixer ]a date de leur entire in bureau dea travqux publics.
Art. 7. Pour les contours aunuels ult6rieurs, le nombre des admiseions sera fix6 par le Seerkaire d'Etat de I'llit6rieur d'apr -s )c nombre des vacancies et les besoins du service.
-Etudes c! faiee par les I ves au bureau des -Ingellieurs.
Art. 8. Les 6le'ves attache's an service des travaux publics son+tenus de faire sous la, direction des Ing6nieurs du bureau les etlides contenues dans le programme suivant :
lo. Alg bre.-Equation da ler. degre' 'i une on plusieurs inconZ I I zn
nues. Equation du 2c. degre a une inconnue.
Pro,-ress;ons. Th6orie des lo-arithmes et usage des t-Iles.
2o. G6omftrie. Propositions relatives I ]a ligne droite et an plan.. Plans perpendiculaire8 et parallL les. AngleA &dres et tiMes. T6traZdres. Pyramids. Para]Vpip des. Prinnes. PolyMres 6-aux et semblables. Aire et volume. (In c3ne droit, du oylindrc do la sphZere.
3o. Trigonom6trie rectiligne : Lignes trigonom6triques. Relations entre les lines d'un are. Principales formulas tri-onom6triques. Usa"o de3 tables do Sinus, Relation entre les e3t6s et les angles dty.tri*ngle rectangle on d'un triangle queloonque.
116solution des trian-Jes. Calcul d'un triangle donn6 a Faide des loff a. rithmes.
4o, Statiquo Composition et decomposition des force paralKle,3 con--ourante6 on dirig6es d'une mani re quelconque clans Fespace. D6termination des centres do gravity. Equilibre des machines 8imples et composes : le levier, la police, le plan inelin6, le treuil, les moufles et la vis, en faisant abstraction du frottement, Rapport entre les spaces parcourus par les points application de la puissance et de la resistance lorEque la machine est mise en movement 6galit6 entre le travail mother et le travail resistant.
5o. G omkric descriptive : Questions relatives 1 Ia ligile droite et au plan.
6o. Dessin graphique et lavis.
7o. Lever des plans : Mesure des distances, eba7ne d'arpeuteurs, Stadia, Wduction I'liorizontale des distances mesur6e8 sur les pentee.
.Mesurc des angles : Equerre d'arpenteur, alidade, graphometre, bou solc. Usage et verification des instruments.
Leyes -h Nqu-ure, la planchette, tt la bouaolo et au grapli, -




n'tre., Rapport et design des plans. Indication des 6chelles adopt6e8 dans 16 service des ponts et chauss6es. Copie et reduction des plans. Trac6 d'un are sur le terrain, piquetage, affirnements, courses. Pian parcellaire.
Op rations sur le terrain : lever d'un plan.
So. N[ivellement : Niveau d'ean, niveau a bulle d'aire, niveau d'Egault et do Lenoir; Mire a coulisses ; Mire parlance. UsarQ et v6rification dp instruments. Operation Jit nivolleinent. Carne,' calcul des e8teB do hauteur rapport6es a un plan g6ii6ral do com T)araison. Modes do representation du terrain adopted dans le service des ponW c. chanss6es. Dessin du profile en loD,,, des profils on travers.
Plans c3t6s. Trac6 des profiles sur le terrain. Indication des points de hauteur pour les d6blais et lea reniblais. Niveau do pente do Ch6zy, son employ pour tracer sur le terrain une ligue d'unc pento d6terniin6e. Operation sur le terrain. Nivellement an niveau a balle d'air.
9o. Cubature des terrasses et niouvement des terres. Evaluation du cube des terrassements:
lo. Par la m,"thoJe ditc exact; 2o. par lei m 'thodes exp&ditives.
qage des tabes dre,94,es par ordre do I'Administration. Re"'les g neralcs paur la r6pa-tition des d6blais. Divers modes do traiasport, Formdle3 qui fixent la limited &s diAaueci entre lesquelles il convent do pr6f6rer tel on tol mode do transport.
Wterwination do la distance moyoune des tramports. Tableau du i-n-Davenient et do la r6partition des d6blais et des relliblais.
10o. Pratique des travaux.
Notions stir hus qualit6s et les (16fauts do niat6riaux, stir lour employ dans les ma(,onnerics et charpentes, sur les travaux d'entrotion des routes et sur la pratique des travaux en g6n6ral.
Art. 9. La dar6c des 6tudes sera de deux annexes et les cours scront faits tous les jours le Sarnedi except, do 9 licures du matin a midi.
Art. 10. Les Myc.3 iont tenas, en outre, do so pr6sen' er le resto do la journ6c et le3 Samedis au bur-Au des travaux publics,
pour aider a 1'exp6dition do routes les afflaires relevant dudit bureau.
z,rt. 11. Tons les six ingis les le'vcs subiront un examen sur routes les mat, res qu'ils auront vues et leur degr6 Tavancement sera appr'clo d'apre,q les moyennes obtenues snivuit les regles 6+-tlilies p,)ur lei exatwmi- Xaduii, Sion, Cet cXamen era presi,16 par l'Inchol',




.i rt. 12. 'Les 414es qui ditrant Ic cours des 6tudes auront obteutt Six fois Ics notes exprunces par les nos. 0, 1 2 ou v&tnt, trc 8 mal et mal, scrODt renvoy6s du bureau.
Art. 13. De m iiio tout 614e qui pendant tin senicstre so Sera absent six fois San,, motif valuable Sera aussi renvoy6.
Art. 14. Pour I'application des articles 12 et 13, l'ing6nieur on clief' tiendra un. r6gistre oh 6crout inscrites les notes fournies par les professeurs charges des cours.
Art. 15. L'examen do sortie roulera Sur routes les matie'res da prograinme des 6tudes ct Sur les principles do la league fran aise.11 cornprendra des 6preuves 6crites et des 6preuves orales. 11 sera pr4 ii(16 par le Secrkaire d'Etat do l'Int6ricur.
Art. 16. Les Mves qui a 1'examen de sortie auront obtenu totes Ie8 movennes sup6ricures an no. 4, recevront un dipl6we do con ducteur des ponts-et-chauss6cs, ct auront droit 6tre d6si(rn6s, de pr6 f&cnce -t tous les autres candidates pour les employ., disponibles dans
1 corps des condticteurs des ponts-et-ebauss6es.
Art. 17. Les 61' ves qui no scront pas consid6r6s babies, on aptes a obtenir le (EpKifnc de conducteur des por)ts-et-cbauss:6es, cesseront tle recovoir l';ndcmnit4 fix6e par la loi des finances Qt quitteront imw6diatement le bureau.
N6annioius il est facultatif t I'Administration sup6rieure, Sur des 1no, tifs dtiment jtiAifi6s, do perinettre a quelques 61 vcs do redouble 1.1 deuxi me ann6,c.
Art. 18. Tons lee Mves qui, apr s deux on trois ann6es d'itudes, seront reconnu,,3 incapables 3o recevoir le dipl3nic, recevront. cependaut do I'Adnistration sup6ricure un certificate attestant qa'ils Ont fait deux ou trois ann es Vtudes au bureau des ingenieurs.
Dispositions yjn6vles.
Art. 19. Mn-6nieur en. chof est l'inspecteur n6 Ies -6tudes.
La distribution des cours, des licures et Finstruction Sur ]a tenue Aes cabiers do notes scront fixes par hii, d'accord avee les pUXesseur2 eharg6s des cours.
Donn6 t la Maison Nationale, all Port-au-Prince, le 21 F6vriev 18 7 9, fth 76e, do I'lud6pendance.
B 01 SROND CANAL.
Par le Pr6sident :
.Le &cr ,taire (F-Etal A UnMricur Ct de
A TIIO. BY,




-18
28 F'vrier. No. 9. Arrhe'.
3BOISROND-CAN.,X-L, pr sident de la R P-ublique
Stir le rapport du Seer6taire d'Etat an R"partement de la Justice, et do Favis du Conseil des Scer6taires d'E"at
Vu Particle 117 de la Constitutim),
AjMETE cc qui suit :
Article ler. An-inistie entire et absolute est accoi-(I,-',e :1 tous les individuals compris dans les poursuites coinmonc6es d raison des mouvoinents insurrectionnels qui ont ou lieu.. dans le courant do Fami6e derni6re, dans les communes de Lemonade, do la Gvande-Rivi6re-du--Nord, du Port-Margot et do la Croix-des-Bouquets.
Articte 2. Toutes procedures con-imene6es sont abolies.
Article 3. Tout d6tenu pour des faiL's ei-dessus mentionnes sera inim6diatement mis en liberty.
Article 4. Ne sont pas comprise dans ces dispositions les nomm& GMus Bien-aim(-, Denis Latortue, Catulle Mirville, 'SiM60111 F16cliier Cozile et, tous eeux qui, tin mois apr&s la .publication du present jrreft ne seront pas pv6sent6s aux commandants militaries de leurs localit6s respective.
Article. 5. Les Secrotaires (I'Mat do la Justice ot do Flnt rietir sont spl-'eialement charges de Fex6cution du pr6sellt Arrh6.
DminC, an Palais iiational du Port-au-Prince, le 28 1"jvrier 1879, an 76e. de I'In&peiidancc.
BOISRON D-CANALI
Par le Pr6sident
Le Secivaire (11E, tat A ja Jz .Wce, des Cidles et A Plnslruction pvblique C.
,Te 8ecr6lairc d'Etat de UnMrieur et A V-zfy)-icu 11, o'e, A. TIIQBY.




Le SccrRairc d'Etcd de la Guerre (I de la Marine, J.-C ME- FRANqOIS.
Le Seeretaire d'E lat des Xnances, du Cwnnzerce el des Pelatioi?.s ExMricnres,
L-ETHEART.
14 Alars. No. 10. Arre'te.
BOISROND-GANAL, Pr silent de la R publijue,
Vu la loi sur les Conseils d'arroildissement, articles 13, 75 et 80)
Y u le rapport ci-dessus du Seer6taire d'Etat do PIDt6ricur et do PA-riculture sur le Conseil d'arrondissement du LimEt do Favis du Conseil des Secr6taires d'Etat,
AuRETE
Art. ler. Le citoyen Etienne Audig(, president du Con. seil d'arrondissement du Limb6l, est r6voqu6 de ses fODCtiOIIS. Art. 2. L'ex6cution du present ArreO est laijss6 A la diligence du Seer6taire d'EA tat de l'Int6rieur et de I'Agriculture.
Donn6 au Palais national du Port-au-Prince, le 14 Alar8 LK9 '111 76e. de l'Ind6pendance, BOISROTNI D-CANAL.
Par Ic Pr&ident
Ec Sccr6t(tirc d',Etat A Unt&ieur et de P.Agriculturep
A. THOM




14 Afars. No. 11. Arrete.
BOISRO--ND-CAX,AL, -pl- 3idcnl (7,11aili,
Vu ]a lotte du, president du Conseil d'arrondissement du Cap-HaItici-i aiuion ant que le Conseil est r6duit aux deux tiers do ses members ;
Vii la letter dit president dn Conseil Warrondis ,cment .des Gonaives annoupnt Fincomp6tence du Conscil par d6faut do majority ;
Stir le rapport du Scer6tairc d'Etat do Hnt6rieur et de I'Ag-riculture,
ARRETE
'Art. ler. Les coll ,ges Mectoraux des arrondissen-wi-its du Cap-Haitien et des Gonaives sont convoqu6s i 1'extraordinaire pour lo 31 INIars. I
Ils proc6deront, conform6ment la Constitution et, aux dispositions do la loi 6lectorale, A I'Mection es conseiller -, qui doivent compltter lesdits councils Warrondissement.
Art. 2. Le pr6sci-it arrft6 sera public et ex6cut6 Ila dili,,ei-tco du Seer6taire, d'Etat do l'Int6ri-ur et do I'Agriculture.
Doiu-i6 an, Palais National du Port-au-Prince, le 14 Mars 18795 an 76c. de I'lud6pendance.
BOISROND-CANAL.
Par Ic Pr6sident :
T.e &c)- Iaire X-E tat de VRM-ieur et de l'Agriculture,
A. THOBY.
14 Mars. No. 12. Arr't 6.
BOISRO-N D-CANAL, Pr s idcnt de la -R publiqup,
"IL,ii I'Arr(^,f,6 du Tribmial de cessation,, dii .3 Mars 1870,




1 inaintient Fordonnance (To la Chambre du Con,,eil d4
ribuual civil do St.,Marc, oil date du 27 Septernbre 1878, relative .1 la disparitionde la sonime de P. 4.142 de la Caisse du Conseil Warrondissement do DessOines, valour dont, le president du Conseil et, son caissiersout d6clar6s respousables civilement ;
Vu la, loi sur les Conseils d'arrondissement, !"article 13
AIRRETE
Art. ler. Le citoyen Succ6s Grand Pierre, pr silent; ju Conseil d'arrondissement de Dessalines, est, suspendti do ses functions.
Art. 2. L'ex6cution du present ArrW est, laiss6e i IA ailigence du Seer6taire d'Etat do l'Int6ricur et do l'Agriculture.
Donn6 an Palais National du Port-au-Prince,' le 14 MarF. 1879, an 76o. do Phidl6pend.ance.
BOISROND-CANAL,
Par le President :
-Te A5ecr ,taire (-IIE, tat de UnMrieur et de I'Ayricultmre,
A. THOBY.
19 Mars. No. 13. Arrke
130ISROI-D-C.ANAL, Pr sided dlHaiti,
V, u deniande on graAce quIa Follicit6, en- favetu, du ,,itoyeli St.-Julieii Romain, le d6l6gue du Gouvernement daiis le d6pIrteme tdu Nor l par s,, d6p.Uhe dud, 27 F6wier dernier, No. .341
Stir la proposition du, ,, qr.6.taire,(I'Etaf au -jXparte -nel)t Je la Justiep, t




-22
Vu I'article 117 do la Coiistitation et la loi dtf 2ill tembre 1860 sur 1'exereice du droit de gl- Ice' Cie.,
Avo-is Ari-ut6 et Arreftons
Art. ler. Gi-,tce pleine et eiiti ro est accenl6c A patirde cc jour Jes droits et infilrets des tiers r6serv6s si aucims sont au citoyen St.-Julien Ronwhi, comniis de n6iz-ocialit condamn6 i trois mois d'emprisoiwenient, le 19 F6vriei* de cette ami6e, par judgment du Tribunal correctionnel du Cap-Haitien.
Art. 2. Le Seer6taire d'Etat do ]a Justice, etc., est c1jarZ'
cY6 do 1'ex6cution du present Ari-W.
Donii6 au Palais national, au Port-au-Prince, Ile 19 Mars 1879, an 76e. do Fhid6pendanee.
1301SRO-ND-CANAL,
Par ic rrusident : I
-Le Sec)-Rare (I'Etat de 1(t Justice, de V-12istruction ImNique et des Cultes.
C. Aizcm--- -.
15 Avril. No. 14. Arrfte.
BOISROND-CA3SUL, Pr&i(Tent (Tela -MIniblique (P-Mmiti,
Vu la demanded en Commutation do pcinc A Notis adress6e, par -Messieurs les Doyeii et Commissaire du Gonvernement du Tribunal civil do cc resort, en date du 27 Mars dernier, en faveur du jiomin6 Doi-Maiis Casimir, condamn6 il la peine de mort par le Tribunal criiiiiiiel du Port-auPrince le 18 Novembre de Paim&e dcrni rc ;
Vu le rapport (To .111onsicur le Seer6taire d'Etat do la Justice, etc. ;
Alu Particle 117 de la Constitution et ]a lo! du 26 ;Septembre 1860, sur 1'exercice du droit de -rt1cc7 ctc.
Avous arrUR6 et arreftons cc qui 6uit




-2
ler. La peine de. mort pronone6e par jtt()-emelif d T"ibUfl,11 Clilllill(21 d( Ce 1'eSSOI-t le 18 -Novembre 1878 cojitre le jioinm6 Dor16ans Casimir, est commune en ceflo de travaux forc6s perpftuit6.
Art. 2. Le Seer6tnire dll!] at au Wpartement de la Justive est charge de 1'execution du present arr t6Dotm6 au Palais Nntimial du Port-au-Prince, 1", 15 1879 an 76e. de FInd6pendance.
BOISROND-CA-NAL. Par le Prc ideiit :
Le Src)- Iairc XEtal de la J tslieey des C altes et (It I'AsC. ARC111Y.
19 Avril. N o. 15. Arr'te.
Vu Particle 20:3 de In Constitution
De Favis du Conseil des Seer6taires d'Efat,
Arr te cc qui suit
Art. ler. Sojit, rapport6s Nos arrch6s du 14 et dit 16 Janvier dernter, da 3 et Ja 115- 1 6vrier dei-nier, et toils nitres d6cl arant la Commune de St.-A1ai,(,, la Commune de.
_Bainetl le,; arrojidissei-nents des Goiiaves, du L1n)b6, (1c Dessalines, de St.-Mare et de Jacinel en 6tat de s!6 ge ct mobilisant les Gardes -Natiomiles de ces Arrondisseinel-,tL., e ;6, pub1i6 ut cx6eut(
.Art. 2. Le present ari".6 sera impriin
la diligence des SCcr tires d'Etat, chactin en ce qui je concerue.
Pom,6 au Palai,, -National (Iii Port-au-Prince, 1c, 19 A-vril IS791, 76o, (I(- ffn&Penclaiwe.
JIOPSVLOMNCANAL




Par to Vr6sident -24f,j SecrOaire XE'tat de (a Guerre cl A la Jlfarine, J.-C-31E. FRA-X OJSLe S ?erOaire dEtat de 1'106rieur et de I'AgricwIlare,
A. Tii&BY.
Le &crOable (1'1 tat A I'Listrvetion Imblique et
C. ARciim
Le SecrO(dre d'Etat cles F finances, (lit Cannnerce 0 d6t,
ExMrieurcs,
L. ETHEART.
20- Mai. No. 16-. De'er't.
Qui convoque p0m, H'Ve leurs -&PICM8 (i Ict Rep? Scntaliot
ncttionale, les AssewbVcs pi-imaires des 18 communes n'agant pit Ic fain dans lcit?-s op ration& leclorales de Janvier dei-wier, et qui a a
ppelle- ii compOer les Cbn, eils c,92nmun
ditits (wx 213 ele Imrs members.
LE CORPS UGISLATIF,
'Consid6rant quo iguy soLxante-quinze Repr&entants da Peuple for--mant la'Chainbre des Communes de ht l6e, Ugislaturc, 18 n'ont Vu Ctre 61us A Npoquc fix& par la Constitution ct dans lo Mai restrict par la, loi 6lectorale, ct qu'ainsi 16 communes do Ia 116Oublique ne BoDt pas, (1-1-recternent repr6sent6es au Corps Ugiglatif ;.
( on.iid6rant quo la, Comi-nune do Uogane, par la mort do son Rcpr serAaut, ct les Communes de, Danic-Alaric ct do Bainet, pay l'invalklation des pouvoira do leurq Repr6sentartts, Be trouvent dans le cas stls-viS6 ;
Consid6rant que I)ILISiours Conscils communaux sont re'duits-mix Jlqux ikn do kara nidnibrce ct quil y a licti do lc, uomjA6tcr




Vu les articles 50 51 et 55 de la Constitution et 19 de !a lui ,,ur les ConsciI6 commulialix,
- )5Sur la proposition du Pr&sident d'lla'iti, apr i ell nvoir reconUU 1,111-clice,
A RENDU LE DICRET SUIVANT
Art. ler. Les Assembl6es primaires dos Communes dont les nomp suivent sont convoqmes pour le 22 Juin IS79 ,L FeffA d'(Ilii-c leurs Vcpr6z entaiits i la Chaixibre des communes do ]a No. Ugi,31,,-,ttire, et s'il y a lion, les conseillers communaux qui doivent c'nonv),ker les Consoils communaux r6fltiits aux deux tiers de leurs men ibres, savor : Bor-ne ; Port-de-Paix, St.-Loiiis-mi-'Nord, Gonti*ives, GrosMorne, St.-Mare, GraTUIC-Sidille, Wtionville, kreallaic, Gra-Ad-C'(,,,t--c, Marirot, Saltrou, Mirebalais, Comil, AcIttin, Chardonn Mo-anc, Millet Ct Danic--Alarie.
Sont 6-alement convoyi6es les A seiiiblc',,cs primaries do t oii L C s les autres Communes non d6nomni6cs qui auralent t compl6ter leurs Conscils communmix.'
Art. 2. Trois jours apr s Ia publication (]it present Wer ct au 2 Jitin an plus tard, les members do cheque Conseil communal o t les elections auront lieu, so formeront on Co-ninission, afin do confectionner la liste -6n6ralc des 6lecteurs.
Dans les communes o i les Conseils cominimaux sont on minority ou r6dtiits aux 223 de leurs menilwes, front parties de la Conntni ioil ;
Io. Un ju(,e du Tribunal eivil d&1,-n6 par le Doven ou t son d6faut, le ju-e do paix ; 2o. I'Administrateur des finances ou :t son d6faut, In pr6pos6 (I'Administration.
Art. 3. Cliaclue Commission ouvriva un registry destiny ,I Fillscription des citoyens r6unissant les qtialit6s requires potir kre 61cetours do ].a commune, et les invitera par truis publications faito3 : la premiere le londeinain do la formation de la Coinniision, Ct lei doux antres do huitaine on huitaine jusqu'au 15 Juin, t wair so faire inserire.
La publicati-on indiquera les ECU, jour, et heure do Finscription.
Art. 4. An 16 Juin, i 5 retires da soir, les lists 61cctoraje doivent trc affieli c6 i ]a porte da Con.seil conmrUnal et au 20 JuiD a 5 heures da k;oir, elles ,eront (11',qnitivement closes.
Art. 5. Scront strietement obs ,:-,'L6 routes les dispositions J., Loi 6luctorale (lit 24 Ao it 1672 et des lois ant6rieUres




Donn6 h la Cliambro des Repr6zelitantug, au Port-au-Prince. le i9 Mai 1879, im 76c. do I'livl6pendance.
p?-,W4e??I de la Uiam6re,
DELOIZAME,
Ies Secr(Wlires,
T. SITIRZE, If. PIQUANT. Donr., t la, Afaison -Nationale, au Port-au-Prince, Ic 20 Mai 1871), an 7( e. Ffi,,dJpondancc.
pr sident du Senat.
1) E IIN' I S.
Les Seci-',aircs9
Ar. ATONTASSE, L. BARAU. NO TU B L fC)UE.
IJ M DE, L A, Rf,
Le President cl'llniti ordonno f-ftie IS D6cr t c-dessm dit Corps 1,(' gislatif* soit rev tu (lit sceati do la W.publique, imprini6, pubH et ex cut6.
DoimJ au Palais national. du, Port-au-Prince, Ic 20 Mai 1879.
-,,n 76c. do I'Ind6pendance.
BOISRO-'ND-C-,V--N,'AL. Par Ic Pr6sident
d'Elul dc et de I'AgrievIture,
A. TIIOBY.
13 Juin. NTo. 17. Arre^te.
Port-au-Princc,, 13 it Juin 1879, an 76e. do Hnd,' pendaucc.
SECTION DE T..', CORREtPONDA ,CE SUPtRIEURr.
.Yric?41ture.
,L,(, Serrrtairc XJVtal dp I'Int rieur ct Cie I'A ws
President,
b (I noiiciation du Commissaire tu G it,;-uite de '0




--27
'vernement pr6s le tribunal civil de Saint-Alare ., sous la dato du 2.3 mai le Alagistrat cominunal de Saijit--Alare iie remplit pas Solon lo V(eu do la loi, art. 45 du Code civil,. res forictimis d'oflicior d'Etat civil.
Dans les registries, do I'Etat civil de Faim6e 1877, il a 6.t6 coiistat qlle sur 731 actes do imissance, 139 maiiqueiit de la signature (Ls parties on des t6mohis et 35 actesi do d6c6s suir TI sont eiita(,h',',s des memes i.m%',gularit,_'s.
Les re-istres do Yamik 1878 doiveitt kre dans un 6tat encore plus h-rt gal; _r, car le Magistrat so refuse .1 les souniettre au Jiiii Ft ,ree public, contrairement aux dispobitious de Fart;,cle 45 du meNne Code.
En consqu ,,iv!o (W fi:'its, qui mit paru assez graves, le Alinistcl c demanded la suspension du -Magistrat
cominunal, (PI'h soit status A soil 6gard cc que -de
droit.
J'ai Flionnf ur, Pr6sident, de vous demander que le Ma-istrat colnumnal do St.-Mare soit suspondu do ses flonctions pour trois mois.
Recevezy Prk2'sidentl Fassurance de mon profound respect,
- A. Tnoin-.
BOISROND-CANAL
1'r' ident (I'llaili
VII ]a X Jionciation du Conimissaire du Gouverileincut
sous la (late du 20 Alai;
Yti le rappoi-t du Sccr taire d'Etat de l'lnt,_',rIeur t
do I'Af-riculture;
Et 11 VCI'tLI de I'art. 10 do la loi sur les Conseils com1111111fiux)
Arr^tc:
%rt. ler. Lo Manistrat communal de Saint-Alare est
suspend do ses fonctimis pour trois mois.
" Art. 2. Le Scerkaire d'Etat do Ffut6rieur est chaqr ;
do Fcx6cution du -o"'rrsellt arre^t6'




-28
Donn6, au. Palais -National da Port-ati-Prince, le 13
J-uin 1879.
BO1SE1'0XD-CAN.-AL.
Par IcPrIS ident:
1,e AS'ecrOaire W-Etal (T, Nride'r4'em-, etc.
t-A. TiioBy."
13 Juin. No. 18. Arr.^-Ite.
BOT 'SROND-CA-N-A-L Pr Sident Xffait' "
Attoudu yCily I licit de prendre en ewmsid6ration fit supplique Notis adress6c par le eitoyen Dorval Reeq Jettue, aneien juge de pa; -.z do, F-Acul-di-i-Nord, appily6e (lit recom's en --i-ace, en f(avem, do cc condaninO, pr,' par Io, (16PI116 Bealibruil Latorfue;
Julgeuient rel"(111, JO 28 "Oven1b]
A-it le _N -0 1878, pni. le
rl,,ibumd Correctionliel da Cap-11alitien, cond.-imant ledit Dorval Roccf jeuno '! 11110 miii6e d"empi-ISomicimilt;
Vii l'article 117 de ],,I Constitution ct la loi (lit 2(;
1
September 1860, ur 1'exurci('e GII do-oit (to g-rilice, etc.
Sur le rapport dti 'Scc r tairc d'Etnt ati d6parteincrit do la, Jllstico
Avoins 'ir-Ch6 ct arrehons cc qui sidt:
_lLi-ticle Jer. Gr"ice pleine et ciitit' ro ust, accord6e, .1 parthr de cc jour, nat cifoven Dorval Roeq joune, polir io temps qui rcsto a couri do ]a peine d'emprisounement pronoiic e cotitre hii par judgment du Tribunal correetieiniel (lit Cap-Haltieii, en date d-u. 28 Novembre dei-1 et cola san ; prejudice des frais judiciaires anxqiiels il a 616 coild'1111116.
Article 2. Le Seer6taire d'Etat an apartmentt, do la Justice est cliarg6 do 1'ex6cution (lit present Arret6.
Poiiii Paliis national dn Port-au-Prince, rJuin 1879, an 76e. do FInd6pendance.
I BOISIOND-CAXAL,




-29--Parle Pr sideiit
Le Secr laire WE-lat de la Justice, des Cedte i 0 dr C-In8truction publique,
25 Juill. No. 19. Proclamation.
BOISROND-CANAL, 11r silent d'Hai'ti,
Au rEurLE ET A L'ARII E.
Haltien",
Lo ('oni-ernement vient do rom orter un nouveail triomplic ur les ennemis de Fordre. 11 v a it peine quelques semaine's ]a follo tentative do St.-Fleur Paul 6cliouait il St.-Micliel, aujourd'hui le Cal) vient (Ntre le tli6kre d'une prise d'armes aussi insens6e, sans coulcur politique avou6c jusqu'ici.
Dans la, nuit du 20 au 21 do cc mois le -Wral Th6oplifle Parisien, profitant do Fabsence (In -&16ral Durnesle Gar on, unariandant de la place, do cello du -6n6ral 1361iird, commandant de-3 volo'ntaires, ayant pour accomplice le g6ri6ral Poden, elief des inouveinents du port, ct Mr. Tassv, le tr6sorier' du Cap instigatcur du motiven-mit, attaquait 113tel do I'arrondissement, dont il croyait surprendre et 6cra er sous le noinbre, la fable garrisonn.
Les insurgus so pr6sentaient on trois colonies, mais 1'6nemque resistance du g6n6ral illonpoint soutenu par les -' ne'raux Andersoii Dlivivier, substitute du commissaire du Gouvernement, du '6n6i-al Ferjus Oscar, clief do la police administrative, avait raion des conspiratcurs. Apr s un combat acbarn6 uti succombaient malheurcusement le jeune Sylvestre SaInave ct le commandant do la police administrative, le g6n6ral Monpoint, rii-11,1-6 Finf riorit6 do ces forces, repoussait les insures : Ccux-ci avaicnt'gr icc a leur su1) riorit6 nuin6rique r6ussi il s'a-vancer jusqu', la piece do canon qui Kfendait l'arroudi,,:erncnt et le g6n ral Monpoint, on ]a prot6-Cant, ctait meme blc s6 en c,-.nibqt singulier, par le -6niral Th6ophile
ari ien, D qu'il YA Fennend vn fuite il lai sait ]a garde do Far-




"0
-a
-ondissement aux soins (In g6nhal A. Duvivier, et L-c portaiii er, personnel sur la place de ]a Cath6drale, Woit A (16lo(,eait lo (-'6116raj Parisien et ses partisans, pendant que lo g6n6ral Dtivivier repoussait par uno vivo fusillade ct des charges do initraille le rotor offensif J'unc second cologne dliisurg6s.
An point dLI jour, les iiisurg6s 6taieut partout en fuite, laissant do nombreux n-iorts et bless6s, ainsi que des prisoners aux inains do I'autorit6 ; parmi leurs bless6s, on compete Mr. Oswald C161-11cilt parmi les prisonniors, Mr. Wriel s Alani-at et lo r6jj6r,,d Charles Boden.
An norn du pays tout entire, Yenvoic les plus vives f6licitations aux o'e'ne'raux, aux sohhts ct aux citoyens dont F6nenic a sauv6 la ville du Cap. Le Gouvernement prend routes les mesures n6cessaires pour punir les auteurs dc parells attentats ; fermoment d6cid6 a respecter les formes l6gales de la justice, 11 appliquera avee rigneur la loi ceux qui on aurout encouru les peinos, sans distinction do parties on de persolines.
Ilaitiens, ayez confidence on Lui, 11 no faillira pas an mandate que vous I'lli 2vez confi6, celui de d6fendre, centre do eriminelles tentative, do quelque part qu'elles vienneut,* la s6curit6 des families t les institutions que le pays s'est domices.
Vivo I'Union !
Vivo la Constitution
Vivo la Paix
Donn6 an Palais National du Port-au-Prince, le 25 Juin 1879, urt 76c. do FInd6pondane I c. BOISROND-CXN-AL,
Par le Pr6sident
Le Secr laire d'Etat de !a Guerre ct A la 3farine,
JN.-Comr- FRA-N !Ols.
L( Secritaire. d'-Etal A LhWricur et A I'Agriculture,
A. TIIOBY.
d'-Elat (le8 Finances, du Coninterce et dcs
L. ETHEART,
-e d'Etat de la Justice, A Unstruction p I'Le... Serr tah z
Tw- culles,
C. ARCIM




_31
28 Juin. No. 20. Arr61te.
BOISROND-C-1N-A-L, Pr silent
Vu la letter du pr6sklent du Conseil d'arrondisseiiient des C,6Lenux en dat-,, du 17 Mai;
Yu le proee s-ve.,'Oal do la Conii-nission Xeuqu tc des
Vkt ic rapport du Seer6tairc dEtat do Pliit _'riour et,
dc F- ( 7 'rieliftli re ,
E- en verbi. de I'article, 10 do la loi IsUr les Conseils coinuitinaux;
AEPETE
rt. ler. Le Magistrat communal des Chardoim;6re, est sni)e.idu do sf-'s functions, pour trois mois.
Art. 2. Le Secr taire d'Etat do I'Llit6rictir c ,t charges de Pex6ciitimn du pn'sent wrr t,
Doirn,6 au Paillis Nalioii-il du Port-an-Priiiec, lu 21 ,faill 1879,, an 76e. (to FInd,,peudance.
1301SRWND-CA_**TAL Par Ic PrLsiflent
ct de I'l ri,
- _. y cleffin el
A. TIIO-T-' Y.
*1ot. o. 21 An't'
III e. e.
BOISPIOND-CANIAL, Pr silent
Vit I'article 117 do LaConstitution,
Do Favis da Conscil des Scer6taires d'Etat,
ARRETE
Art. ler. Amnistic pleine et entire est accordi'_,e tous Ie3 citoven, .*so sorit in Vs aux 6v6nements do la pri o d'artues qui a ell h u Ic 30 dLL mois do Jilin, a Lt condition qu'ils d,-'pv-,,.iit 7mcut jes arnw.5 et rentrent pai--iblement chez euN.




Art. 2. SOnt CXCept63 J,, cetto amaisfie le3 cliefs Je cetto
tion, inessieurs B)ycr B'I- 'S,'Ai3 et E baind, Pazil, q!ii 6eroiit !ivr43 a la Justico ou auxquels it scea pil,.n6 dc q?2;ttor to Pay,,3, Wits en t6moicment le d5sir,
Art. 3. L,- S- 3r6taira3 d'E'at s,)-it c4 tr,13, cli-v;lri 'on ce q ti to concerned, d-, 1'ex.6cution da pr,' Oat mroto flat scra vnyiaw et pub.ic.
Doan6 au Pahis Yitio,iai, au to Juillet 1879,
an 76e. do Flnl peudaace.
BOISROND-CANAL.
Par le Pr6sident
Le SccrOaire d'-Et,(t de VbWrieur et de PAyriculture, chary provi8oirement Glu portefeuille de la Guerre et de la Marine,
A. TIIOBY.
Le Sccr taire d'V, tat de la Justice, de I'Listruction publique et des Cultes,
C. ARMIN.
Le Secr taire d'Etat des Finances, dzt Commerce et des Relations Ext6rieures,
L. ETHEART.
5 Juillet. No. 21 (bis.) Proclamation.
BOISROID-CANAL, Pr&i(Tent (PIT66
AU PEOPLE ET A L'APUAIU.
Haltiens,
L% Capital do la 116publique vient d' tre Ic tM- ttre d'unc, insurrection combine dopuis Ion-tein,,.)s et qui n'atteudait qu'une occasion pour faire explosion.
Le 30 Juin, la Cham1we des Comninnes, tandis que les d6put6s s'occupaient paisiblem nt do lours travauK l6gislatifig, un -rand tumulte t3'est product daus I'Assembl6c, par suite do quolques coups d'ar14es parties do I'auditoirc.
C'6tait comme le signal attenlu des con 6
Iinniediateluent, 1, jures.
on court aux armcs eL, pendant quatre gra.11,13




-303
jows' Illon C(eur' con-11110 celui do tout bon citoyen, a salgn6 do v6i le Port-au-Prince livi-6 a routes les horreurs do la guorre civil.
Dans l'oecurence, le Gouver-nement il'a Tait que son devoi): ct il a ]a conscience de I'avoir r-empli jusqu'au bout.
Pour conjuror la lutte ct ses fluiestes cons'Cquences, il a convoqu6 les doux bureaux de la Chanibro et dri Sc'nat, lo Corps diplomatique, to clor'r qui, s in pirant (13 lears haut5 sentiments liumanitaires, so sont e mpress6s d'allor plusiours fois jusqu'au camp des insurg6s lour porter des paroles de paIx,,dunion et do reconciliation, en iu mc temps qu'ils lour remettaicut mon acte d'aninistic du 2 Juillet.
Mcoutant quo la voix do I'int& t personnel, inipaticnts d'arriver avant le temps i ]a bautc direction des affairs du pays, As out tout refus6 et lours pr(Jectiles continuaient a I ortcr la wort dans le group
-des amis du Gouvernenient. Sans auction egard pour les Agents do la. France ct do I'Angleterre, ils ont d6chii-6, oil lour pr 6ence, les exernplaires do nion acte d'ainni6tic Ct ODt d6clai-6 qu'ils no d6poserai ,'nf pas les armes !
Quo ]a responsabilit6 du saD- vers6 retombe ssur la t tc do cez coupables citoyens. 0
JO d6clarais, dans inon arr&6 du 2 Juillet, quo jaccordais JAcine et cnti re aninistio i tous les citoyens mWs a ces cv6i einents, Ut qua les deux chefs do l'insurrection so retircraient inomentan6inent da p ays.
Eli bien pour saver lelirs amis, ecs bon-unes -Wont pas oil locou-rage do faire cc fitiblo sacrifice do leurs personnel. Ils out continue la lutbhatrici4le, -ms lionimes qui proclainent i bautp- voix quo l'on doit se laire TU1134 10 suffrage des Icctcurs t parM et qui tremblent, cepondant d'We"tke, pour niesurer leurs forces oil temps voulu, dans cotte mZine urue Topulairc. Le scrutiny les effraio. Un traitre coup do main lour a pani plus certain.
1"insit mention n'a ccss6 qtt'. t la Incur do l"Incenilic allun!6 par les projectiles lanc6s sur I" niqisong o4 les rebelled skaient retrancl'16s pour diriger le plomb et la initraille, stir les troupes :du Gouvernelliont.
Des citoyens distingu(' s sont morts dans cette lutte.
Dills nos rangs et i e(^)t(' do tons ceux qui d fendaient la cause do, fordre, est tom] Franoo:is, '. ccckairo
_)6 le g6n6ral Ja.-Chryso, t3me
d'Etat do la Guerre dc' la Marine, qui" UeeoutaDt iqa ',Oil I at,'iotisme et son d6vonenient rordre, s'6taik mainte,,;3 fois expot6 daws la, le're. journey de l'insurrection pour tMicr 4e sxn-er sou I ays doe horreurs do ]a guerre civil et de I'atuirchic.
Ilonneur a cc brave et re,,rett6 -6n6ral I




Ilaiticile, inaintemunt que Fjjjsurreet;ojj est valnette et que des mciures Eont priscs pour Io r6tablissement complete do Fordre public, que tOLIS sc rassurent ; et, oubliant nos liainc s et nos di6col des, unissollsiiouts pour eicatriser les p!aics do la patrio L-i rudement 6prouv6c dali, ces quatrejourn,,es.
Le terme constitutiolinel do mon inavdat arrive bienth Je volus disais dails not promi re address do 1870 que j'ainl)itionuais un grand 1;-,re dc gloire, eel ui d'&re U11JOUr approve par mes mandants.
C'est mic gloire dont jo continuerai i poursuivre la conqu( te, malgr6 I zn
Ics entraves (111i ni'eutourent, iiialgr6 les dcgo lts dunt on chcrehe t
ViVO Lt COFStitUtiOll
Vive la Jz','pU)-)liqmDonP6 au Palais -National dLI Port-au-Prince, le 5 Juillet 1879, an 76c. do HnNpendanec.
-BOISROND-CANAL,
Par le 1W, ideiit :
Le XEI(tt A I'101'rieu). et A
Ife! porl"Jeuille fle let U? erm cl A lu APtrine,
A. TIIOBY.
L,; Scenweire (I'Etui (1(:.s Finiences, (lit Coml-weia el des
L. ETHEART.
Le 7,-t Ju8tice, de F-Insh-vction Inibli,i-ee cl des Celtics,
C. ARCHING.
19 Juillet. No. 9002. Adresse.
('11AMBRE DES ItEPRESENTANTS.
citoyms,
Cc sont vos mindataires, cc -ont vos repr6sentanis quil "'adressent vous. Vous avez plae6 votre colifanec en nous : c'est au nom de cette confidence, qv.i nous honors, que notts nous fai!imiS le dowir de voVtS par!or, do vous dire ht v6rit6, au milieu des qui F6v;-I-IQnt
c.i ,e moment mr le pa




Ce-z bouleversoments, (!',ii f(,,iit do nouveau collier le san'r, sor de n6"lvetles ruins, dans cc pays d ja si inallioureux ot si dLoI6, sont Pcelivre do I'ainbition effiA- ,nec Wun parti que vous connaissez ct qui est coll-11110 volts Ic voyez, L recourir t touts scores do moyens pour arrived it SOS fills.
Gest pour coml)attro dans le parliament ct par le r-&onneDICIlt cc parti do I*int6r t personnel et de l'olip-arehic quo vous nous avez choisi-pour vons repr scntcr -it corps 16-islatif. Wunis ici all poste que vous nmus avo.- fait I'liolincur do nous cornier, nous avous vu. do pr s les agisLzen-ionts cyniques do cos emlemis do Fordre public et de ht prospurit(. de notre pays ; nons avon, 6t6 indign6s do Icur audacc, et nous, pollYons rondro t6inoi-nage du soin qu'ils niettent doptiis trois mois a preparer Ics catastbroplie' qui Re
-)c'sent ct ravagent cc pays en cc nioniont. Quoinuc nous connaissions' bien vos sentiments cot 6 Fard, tious
no pouv ns nous dispenser do volts dresser la parole In milieu do Ia tormented ; cetto t01,117111011tC, Dons Faurions con.iiir6o par ]a saes:- (, quo nous. avons inise on oeuvre daDS 1exereice do notre mandatq s'il tait possible do faire entendre raisoa iii, des gens qui vo3-aient dans
-1a, norre ciVile le moven do r6aliser leurs eq),.1rances, ct qui I'ont dill sans h6siter.
Gest notre devoir do volts exhortor t rester calmos on presence dc ; convulsions qui agitent on cc inon-tent mic partic do ]a It6publique : c'est notre devoir do voit,; ad juver do rester ferinenient, in6branlabloment attacli6p, la cau c do 1'()rdre public, qui est ]a premi4o condition et le pron-iier 616nient (in bion public. quo nous volilons fonder ; c'es", notre devoir do volts rappeler quo votro iiiter ,, et Fiiit6r t du pays vous commandent do rester fi(KIcs all Gouvernoinent qne 1 on attaquo P:Iree qu ll ii'a pas voubi, dans son iniparti,046, favoriser line Ii-ic qui voidai, pro-ndre possession (In pouvoir ct op!.)rimer lo resto des citovens.
Cc Gouvorneinent n'a f.,it auction inal ; c'c ,t gr. Icc, an contraire, -t sa bienvoillance extr n-c que ses ennemis ont pit preparer st ouvericeillent Ics 6v ncmcnts que umis d(!plt.-)ron,,; aujourdIiiii. Le Pr6sident, I'A"ASROND-CA-NAL ost pr(' s du terrine do son mandate constitutional ; lore, rn mc que cc Clief d'Etat -6n6rcux ot d6siiit rcss6 aurait fait du mal. lo pays n'aurait oil auction int r t dans tine insurrection I)tiisqii'il doit It'alement ct salis trouble quitter Ic pouvoir dans que1ques mois. Une, insurrection dans do sc-niblabIcs conditions, Jors in iiio qu'clle so:,ait motiv (,, no pourrait avoir pour consequenoo quo d'(,nsnnA:,-n,.(,!inufflenient ce pauvre pays, dont la situation est dcj2i Si triste. G,-,-t dont Ic bui: hii-m ifio qui vou: trace la clinic do conduit quo vou avez 't siiivvc on oo molu ,nt (Ian:, Fint6ret jo




-36'
v OW pouvons reliever si nous avons la paix et si de nouvelles calamitis, &c g6n6ialisant, ne viennent dk.-7-iire le peu qui reste encore chcz nou8 d'esprit d'ordre et Worgani" ation.
Le President d'llafti, on homme d'honneur ct do conviction, fait son, devoir ct f ,ra tout son devoir.
11 remplira jusqu'au bout ht mission qu'il a re nc du pays GC d6fendre nos institutions ot de donner s6eu!-46 a la soci&6 11 no failAira point &m5 1'exercice do SCS IRILIteS f0lictions-. 11 gait qne si rin*i-irrection venait jania;s Yemporter, cc cont les enpidit6,, les plus brutales qui s'empareraient dm pouvoir dans cc pauvre pays et lion point Ic m6rite ct Ics vertus. 11 voit toate 1'&':n lue (In nial qu'un instant do d6faillance permettrait a Fanarehie do d6chail; cr sur les populations. 11 commit son devoir, il Faccomplira dans Yinto'r t do ]a patrie, qu'il: aiine et a qui il a fait le sacrifice de son repos ct do ea personnel,
Cost a vous qn'iI apartmentt. concitovens des. departments, d'arroter pa votre sagesse ct par, votre attitude f rmc ct r soluc une guerre, civil impic, allum6e' pour la satisfaction do finth t priv6 do quelques, personnel..
Vos Repr s'cntants ont &6' att-,iqti(!s 1 1 Diain arni e dans 1enceintc, mente do la Chambre des Communes ; et cot attentat, horrible a &6 I-, si-nal, coDvenu depuis lon-temps, du brigandage qui a &-lat6 a la Capitale oLt il a 6t6 vite 6touG, ct qUi 6'est aU66i nimiif"t6 dans la Ville (Ics Gonaives.
Vos Repr6l:entants ont f4it 16ur d-voir on re:5tant calms deviant Va',gression ct on donnant, letir concolffs, an Gouvernement pour r6tablir Fordre qui est, h, point, de d,'I)art. de tout cc qui pent so faire pour am6liorcr Ntat do misere dont nous geinissons tons..
Cost a vous inainteDant a faire le v(^)tre on d6fondant combine nous cet ordre p ablic, les lois et le government 16-itimo do la: Wpublique.
En 6coutant vos repr66entants, en suivant les conscils-de vos manda. titires, qui vous venez do dinner la mizsion de d 4bndre vos iut& ts an mois do Janvier, vous donnerez s6eurit6 a leurs personnel, vous a-i- rezcnp)ons citovens et vous sanverez notre Haiti.
Fait a laCliambre des ReprLsentant,-, le 9, da mois de juillct 1879, an 76c. do Und6pendance.
Si-n6 : N Uoler, F Ducasso, INI. Aficliel j *no,. T' Adre. Dupiiou, Fran oi3 Manigat, S. Valery fils, All-lueltil, E. Pierre Saint-Cap Ls. Blot,, V. Rather Domondi P:Bastion,, Jh. Dessourcesi, J.'T Audain, Y" Leve uei T, Ja.-Baptiste, C. Joly, S. Lainothei. A. Br6a, C. B"




6
Danus, 1 !ovdu, Pierro Victor fils, J. C. Legros, B. Latortue, 1)8 jorme, 11. Pi(Ina;it, T. SLI-ire, Ju Charlcs -Ae'xandrc, Samadec,-.C., Fouchard B. Franc, S-., Paillie're, Salomon fifs, P. Lubin, A. 1). Lafontafit, VIIi. lyroplike, Mi. 211. Proplike, G. Poison, B. PropUtc,, E. Pinckombo.
JuIllet. No. 23. Adresse.
Pwt-au-Princc, le 8 Juillet I 879, an 760. do I'lud6pendance,
CHAMBItE DES REPRESENTANTS.
Adresse cut PrZsident d'llaiti.
Pr66ident,
La Chambre des Repr6sentants d6plorc, plus vivement qu'elle no, peut le dire, les inallicurs dont elle vient d'&trc t6inoin a la Capitak.
C&to insurrection d'un genre nouveau, ott les insurg6s tuaient du mondo sans so wontrer; cetto insurrection, qui vient do faire tant do rniucs et do r6pandre tant do ran- dans Port-au-Prince, est biert la chose la plus criminelle qui. so pent commettre on cc moment, 04 la paix ct Pordre 6ont le Premier ct le plus cher iiit6r3t do cc pa 7s, d6j. trop a Plailldre.
La Cliambre est navr6c, Pr6sident, et, on vous distant le sentiment, quo lui iliel)ire cette catastrophe horrible, elle so f it un devoir do vous dire aussi la synipathic yfelle sent pour votre personnel en vousvoyant mettre tant do sage6s et do palviotisme dans la politiqtic qIC vous pratiqnez a Poecasion do la r6pic6sioa do I'auenuat qui nou i afni(r(I tous on cc moment.
Nous somines les reprisentants du penplc, hs reprLentants 16(ritimes du pays, au noa duquel nous avons I'honnour do par!cr, en eco graves circumstances, Cost A nous qu'iI apparticnt d'exi,,rimer ]a pens6c du pays 1'6-ard d'une conjura!ion pr6parce (lopuls longtemps pour r6aliser les desseins illib&=x d'unu L;!igarchic dito lib6ralo, pr&te A tout d6truire, comwe elle vient de le bien montrer, pour s'empaxer dLi pouvoL- et en jouir aux d6pens da rc 3tc d -- la nation.
Le paya abliorre cotte faction et scs tendances. Lo pays demanded Adoption d'uno politique large et gt"nereuse, qni no s'irispiro que du hien g6n6ral et n'ait on vue que fanwlioration do ses aflhires et non point I'am6lioratiomdcs affidus do quelqucs-putie'Ldiers au d6trimcatdo Ia chv -C Publique.




Lo pays a des intriffues au moyea duquelles oil entro
tient detmis Ei longtomps la defiance eb La haine dans soil scill ; et In
son inlignatioa sera cxtrZim quand elle apprendra I'iisuc quo vienuent d'avoir ces intri-Lies abominablos a la Capitale.
Tout to aa(r qui a cou'16, tout lo sang qui petit couler encoro, tout Ic mal qui s*est ao_,jmpli, tout le mal qui petit arrive l encore, f-it :in-; autem-.3 do I*attentat da 30 JUill 11110 incalculable responsabilik6.
Cost cetto insumection 6tran go qui expliquo les di ffimilt6s qui nous ont tenus tmit iiii mois la Capibdc dan- l'impossibilit6 do nous cons-tittior. Gest --ctLc insurrection qui a c-,76--' et entrotona to conflict qui
si mallicuicusenlent divii lo S6iiat et la Chambre des Re s nfants sur des questions qui n'en 6taimit point. C'e-t c, tte insurrection qai a cnlp cli6 to Go-uwt-notnent do remottre all Corps Ligislatif, avoc Fexpos6 do la situation, ces bub-ots et cos competes g6n6-atvz qui doivent lo metro mome (to s'occupor des int6r ts du pays et do c4crehev lo ni,)von d'en an-i6liorev la situation. Gest cette in3urrcctioii qui a caus6 le inalaiso, finqui6tude, Fanxik6, Fagitatioll. qui troublent cc pays depuis plusiours inois, et a,-ravent les souir 7n rances des populations. Cost ectte insurrection qui ticnt lo p.iy-. all bord il un abinic salis fond dans un nioulent oii, conflant dans la bonne 'voloiit6 do ses Ropr&entatits et comptant sur Faccord. du Corps L6--islatif ot dti Gouvernoment, it sco disposait t so pour suivre la VOW nolivelle oit it allnit tro pw siblc (to to faire enter.
Cetto insurro ,tion, est lp chose [a plus odiou4e qvic nolls avous oncorc vue dans cc pays si cruel Ionic,.-. t 6prouv6 ; cetto conjllratioi est la plus niauvai8c action qu'iI fut possible de cominettre choz now on ces moments clitlquc z ; cc complot singulior, Oil se "Out trollv6s ell grand llombre des eaiploy6s menic dii Gouvernement, e,-t to crime 10 plus ], Cfw qui Pik trc collinlis ell Haiti, dans les eirconstances o (,tait cc p i Q.
Nous sonimes pr t -, Prisident, -'t volls aider (to touto 1.1 force itiorale quo nous prisons dan6 la co;fflance des populations qui notis ont Oli'3 ; nous vo.,13 cutourcroils pour volis aider t r6t:wlir Yordre, -ifin que For,"Ire, r6tabli et fol-06 (Func niani4o slide, permeate do fairc dut bien.
Le pavs, Pr6sident, n'a pas de reproche L vous fairc ; vous n'avez "',omillis dans I*exoreico do vo tre mandm, ancune violence, aiieunc i]M .ait(l, auction abuS (to pouvoir.
Nous vous oil reildons ici un national.
_Le Pays vous donnena tout Yapput necossaire pour vous pormcftre (k ulaintenir la paix publique, (I'Alermir la s6curit6 ju qii'au dernior moment. UeFtime do ]a Ji6publique n- rcs.-era pas & voiuz aeeoi n 1) l or an polivoir coinino hors dii pouvoir,




Cetto estime, Pr sidcnt, doit vous donum- la. conflance et la cowtwic( qull but pour r'Primer (211er"ville'llent le (jai nous mewlec
en ce moment de la plus barbare des anarchic:
Nous Wavons pas J)csoiii do ww exhorter Ala f0twS ; lums onvous quo Yout f6rez votre devoir d'unc niaiii -rc irr6procbaLle, d611aillance, ju6qu'. i in, derni4e ]!QUrC.
'ions Wavons quTun imt A ajouter a ce que nous vemns Amir 11ionnour cle vous dire : e'est quo le pays, qui a, conf! -nce en attend do voui quo vous reprimiez la r6voltc avee activW, sam jPerdre unc henre, ovec Penergie la plus Afe, afin que 110m, so retablissan, nous pu6sions tons ciasenible, cntropreiidre do reliever la, Chose publique.
Nous s.,)mmes avev vous, Pr,,:Ident ; cela. s igliiflO 110 le 4y,3 vst avee vous.
Fait 4 la, Chninbre des Communes, le onzQ du mois do Juillet 1679, n n 79c. do F.Ind6pend-ance.
Sign(I : -N. Uger, C. 111. Damis, A, WAR, J. C, Lepos, E. Picire, S. Loniothe, V. Lcv ,quc, P. Vlabtim Fraue, B. Proplicte, A. D. Lafontant, E,. Sanindee, C. Duca, se, Framois--Afaiigat, T. Adre. DUpitOD, S. Valcry fils, G. Poi, ,,on, F. Poyau, C. Joly, J11, Propll te, J. J. Audain, Salomon fil,,:, B. Latortue, 411. Phi& lor, V. Rather Domond, Mi. Jn.-Baptiste, 1'. Th6edore, 1'. Lubin, M. Andr6, A. Br6a, DELORME, pr6--ideut, T. Suire, 11. Piquaut,'
----------------17 Juillet. 24. Proelaniation.
-B 01 SR 0-ND CA'iNi'vL, P).6,si(re)d (1 1741(66,
colicitoyells,
Vous ayez asskb aux detilonreti--,c 6v6nements (1-ai wit cwianglant6 le Port-ait-Priiwe.
TOM esprit impartial me rci.dra cette illstice, qu*apr ,,j avoir fait tout ce qui 6tait possiMe p(jur ces
61- Ilemcilts, je ii'ai rien n6gfig6 pu), eii IQ cours,
tard6 "! so pn';'41irc pol --




, es par des mobiles divers, les deux 1-.art is eiiti-e lesqiieli jo ni'effor ais vainement d'etre un m6diateur, so sotit, as 1. sure-t-on, coalis6s centre, inoi sur quelques points du pays. Ils semblent voir dans ina retraite la, senle solution pi') sible A une situation dont e suis le pminier A Crelihir.
i 17
Wjti, depuis quel(rue tomps, ]a resolution do quitter le pouvoir 6tait dans mon esprit ; je ii'attendais qu'unc occasion opportune pour Pex6cuter, Les graves perils don le Port-au-Prince a &6 m6nae6, avaient an ftt-, inais non effac6 mon dessciii. Tant quo j ai cru Wavoir aff"airc qu'4 un soul parti, j'ai d(i. combattre pour saver le pays et nos institutions.
En presence d1une coalition Writable, d'un monvernent ,g6n6ral, et par cons6queDt d'unc guerre, civil dont on Tie 6aurait, pr6voir ]a dur6e et les & sastreux r6sultats, je no peux prondre sur moi la rosponsabilit6 d'eii-ager une lutto aussi doulourcuse ; puisqu'une parties, do ines concitoyens voit on moi le soul obstacle A la, prosp6rit6 du pays, je, in'bieline deviant cc verdict, laissaut A I'avenir et d mes actes lo soin do me jtistifier.
concitoyon-,,
Dans votre int!vft, j'ai Ht donner ml admission A I'As,somb16c N, national ; j'ai voulu, in prix d'un sacrifico personnel, 6parp-ner in pays les sanglants efforts qu'hier encore vous faisiez pour sauvegarder le principle, dit pouvoir 16-al.
Xemporte, oil vous quittan', le souvenir le plus reconnaissant du d6vo-Lienient et do Pardent concoars quo j'ai trouv6 en vous pendant ce n6flastes journ6es.
An moment oh jo remets mes ponvoirs A I'Assembl6el, ai dLt me pr6occuper du soin do votre s6em-46.-Lo Cr wal, nonin-i6 commandant do cot arrondis,,, nhaj Diipej
scineiit, est cbarg6 des forces militaries, do la, proteetion des personnel, jusqu a cc quo PA-ssembi6e, Nationale, vous ait donu6 iiii Clief. Vous avez pu, appr6cier son 6nergiol son hi6braulable fid6lit6 aux principles d'ordre. Ayez conflauce, en Iiii, soyez s lrs qu'il sera, digne do la mission quo jo Kguc .1 son patriotisnie,




-41
Colic i toy-en s, en descendant du pouvoir, ofi iu'avait ap106 vos fibres silfFrages, j'emporte la conscience Wavoir rempli nion devoir et ]a consolation Wavoir tout fait poilT 6viter 1'effusion d'un smig precieux.
Puisse mon pays trouper dans una a-clininistratioli nollvelle le calme et la prosp6i-46 dont nion plus clier d6--ir Ofit 6t6 do le doter
Vive la Constittition
Vive I'tTiiioii de ]a famiHo baitienne
Domie nii PaInis iiational Ju Port-ml-frince, 10 17 Jiffllet 18791 au 76e. do Fln(Wpendance.
BOISROND-CXNVAL
03 Judlet. Ito. 0-5. Adreve.
LE COMITE D'ORDRE PUBLIC DE LA CAPITAL.
A la 1),olmlation de Port-au-Prince.
Eli rai,4on do la vaeance du ponvoir, cause par 1,1 retraite du Pr6sident (I'Moti, un comit slost institu6 po-m. maintenir Fordre public, donner s6eiirit6 .1 totis Jes int6r ts et a routes les persomies, diriger le service, 1,ulh!ic et s'eutendre avee la It6volution po-,.r ri ',,org 'iniser los pouvoirs publics et sauvegarder le,'3 principles d"ordro q do li])M6 hidis peu a 1)] cs :1 Fex-,ntencc do la Wfmbliqiw
Le. Coniit6 (Fordre public est compws6 des citoyeus:
De-nis, Delorniel T. Smire, 31. -Montass -, N. L ,,gcr, C. FouProiih(,to it. Bi wt, 14'.11stailu, !) 'ro' 13" N. Casimir, T. Mmum 11 Audain, D. Piellardo, 1'. Glallde G'a-anville, E. Pierre, R.-Wrthi Dupay, TAngue % 13.
Hivibe, T. Bombereau?




--42
IS Juillet. No. 26. De*eret.
Consid6rant 1'6tat actual du pays,
Vu qu"il y a lieu de ponryyir au maintain do Ford,,,O public-,
Article ler. Les gardens nationals do Parrondissement du Port-au-Prince sont mobilis6es.
Article 2. Le pi-6seiit d6creft (2st conU il la diligence( du cominandant de Farrondissument.
Donne an si6ge du comit6 d'ordre pubiie, ce 18 Juillet 1879, an 76e. de I'lild6pendance.
Sign6 ) Deids, Deloilne, C. Fcu(-bard, M. 'MoDUisse, T. Suire, T. Aladio-Li, B. Casimir., Lhistant p re. I). -I'!chardo, Granville, P. Claude, L. Auca'.n, R.B jouSt.-'',Iarthi Pupuy, N. L6ger, Lallemand, Pi-ophkep6re, E, Pierr T. Bouchereau, Lalague fils, B. Rivi6ie, D. L6gitiuv
Juillet. No. 27. DeereR.
LE COMITE CENTRAL
DC la R Volution S Uvt a la Capitale, ap)' 8 avoir a-vec les G6z-6,mix de I'v;-2n e R volwionncdre,
Consid6rant que la sfIrct6 do 1TItat et le fonctiouliement des services publics i,6cessitent la Constitution imm6diate du Pouvoir Ex6cutif ;
Consid6rant que la revolution ayant fait son cjitr6e pacifique, .1 ]a Capitale, ]a inissiou des cewit6s r6volutjognai-res est terinin6e,
DECREE
Art.- ler. Les eitoy( us lt'ristou 11('riss6, Tii-66as Augustin Siwon Saw,. Adelbon Douyon, Joseph Lxw*tJo --Is




T-)io-&ne Serres, smit nomi-ne's members du Gonvornement
Art. 2 Ms la pubReation du present, d6creh, tous les Comit6s g6n6ralcment qucleonqiie, sout et deineurent disArt. 3 Le pr6scut sera pubR6 et ox6ont6 .1 la (Tilidu g6n6ral en Clief do la R6volution.
Falt en FJRwl du Comit6 Central de la :Wvolut lon. le 26 Juillut 1879, all 76e. de Fln(Vpendance.
S. Lauroiit, J. B. Alieliel jenne, T. ILarneau, S. C. Bottex T. A Sin-ion Sam, G. St.-Gemain, E. Supplies, Arbo-tietl J. B. Luvieux, W. D6brOssc, Ambroise, S. T6bl't-naque, It. Dalencour, Al. Alexis, 11. 116riss6, Pomi .
4 Aol'It. No. 28. Proclamation.
LE GOUVERNEIIEN-T PROVISOTRE.
Le inwque est mifin lev,,,. -Nlonslcur -floyer 13.1zebis a (,t6 tnuishor(16 du iiavirc (To giterre anglais oit it s16ID.
tait stir le steamer alleniana Teutonia et, a
Joint M un curtain nombre Windividus arm6s. Es Sont
qux- Gmiaives pour y embaucher la garnison ot provoquer la guerre civil.
A70LIS IA-(,z solls les yelix 1"ItIresse du ghl ral oil ellef (I-- I'arn-Ce de ]a It6volution en date du 2' Juillet, expii-6 la Wvolufion op,,,r lc dans le but do soula,-er le Pa3-,,4 dos tiraillQmeilts qui 1'4reigneiit (lepuis bieut6t dix ajj ,4. s'cst pr6seiit6c avec Fcinbl me do la I'vision et, Folivier cle la pnix .1 la main, ]a retraito cht -(n6ral Boisroild0111,111 rien Wa pit d6sarmer la faction qui, sous do spillOleux J)Mextes, I'lille notre existemto politique.




-44
IhItien-S, routes ces, turplfl-zdes Je Fallibilion ont eiifas,, ,' nines sur ruin-s et oiA pllompl le Pays dans Ja pellilrle dans une si graule wi ro quo nmis neurons peliie A on sortir. 11 est temps Wavoir piti6 de la souffrance (Les Jamilles. 11 est temps d'oblio-er ces fils d- natur6s (To lesser lear wuvro do destruction centre la,
-Patric agoiiisante.
Glitoyens et soldats, sera-t-il (lit quo fils indignes, hous nla-vons pas su conserve- lo 'Legs do nos p res ? ForAnons un setil faiseean afin que le Pays recouvre sa staIDijit6.
_Nous jurors de mointenir et d'observer le programnic do Aa Revolution, do prendre les insures les plus sages Ct ICS PILIS prudentes de mekne que do d6ployer toute Fenergie n6cessaire pour faire respecter la paix publique.
Vivo la Libort6
Vive la Wpublique 1
Vivo la, Fusion !
Doiin6 au Palals national du Port-au-Prince, le 4 Aofit 1879, an 76e. de FInd6penclance.
T. A. SIMON SA M, Jh. LA--,LNIOT1-IE, 11. ITERISSE.
18 AolIt. No. 29. Proclamation.
LE GOUVEP"EMENT PlJOVISOIRE Au People et t I'Arm e.
Colleitoyens,
Lo, department du Nord vient Wftro retirement exonr' i-6 do la factimi qui, sous des pr6textes sp6cieux, avait essay6 do le replonger dans les horreurs de Fanarellie.
A I'appel dLI valeureux g6n6ral Jh. Edinond, commandant I'arrondissenieut du Trou, routes ies poplilations du Nord ,se solit IQV Qs C11 lua;i, Cp 'gont ontrks dailq la yille du Cap-




-45
llaltien et y o,.,.t inipos6 reason aux hisens6s qui croiclit Pouvoir, t letir as, ul atric
Jettir ]a P. lours caprices. Aid6e du coiwours efficacy do.- g6n6raux Codio Blaise, Prophke Viucent et Sahit-Preux Gabeau, la rare 6nergie du g6n6ral Edmond a vite r6tabli la trauqui]146 Imblique un instant troubl6o.
Concitovens, vous no tarderez pas A appreii(Ire que, comme le Nor l, FArtihonite a fait justice des agitate-urs. Cotte persistence do Fanibition ])our subjuguer tout un pouple, fera 6poque dans nos aniiales politiques ; Phistoire (lira quo des citoyens 6claii-Oq, Wenvisa-carif que leurs hit6refts personnels, ont, saus motit; d6cliii-6 et ensauglaut6 le sein de la Patrie ; car, conimentjustifier une prise Warmes centre un Gouvernen-iout transitoire, ii'ayant d'autro niission que de reconstitute lo Pays avee le concourse do ses propres inandataires ? Noni cette guerre fratricide ii'a pas sa raison d'ftre.
llaitiens il en est plus que temps, faisons iiii rotor sur nous-incines, chassons les sentiments do passions qui, on nous a-itaut trop solvent, d6truisent la f6lieit6 do nos familles
Que do maux Que do ruins accumul6es sur nos teftes
Reutrons dans Fordre, formons un seul faisceau et bient6t nous verrous Haiti reprendre sa splendeur passe,
Donn6 an Palais N atioual du Port-au-Prince, le 18 Aofit 1879, an 76c. do FInd6pendance.
T. A. Sritox SA-AT, Jh. LA-MOTHE.
20 Ao^t. No. 30. Or&e du Jour.
LE GOVERNMENT PROVISOIRE,
Citoyens,
L'arm6e sous les orders du Commandant on Clief de la 116volution Ast rendue maitresse de la ville des Gonalves ; le general IL Wris-6 y a fait ; on, entr6e le 17 4 lieuve ,




-46
de Fapr s-midi, apr6s un combat qui avait commoner depuis 6 hears du nritin. L3s rebelles, so sentant hicapables de resister :I Fbnp6tuo, 46 do nos vaillants soldats, ont, avant de fair, in(,ondi6 le phis beau qnarticr do la ville. Ceux d'entre eux qui ii'ont pas 6t6 Vir,-,ILhII1,s de leur t6w6rit6,W sont embarqa6s a Faventure sur le steamer Rouillonne.
OCi vont-ils ?-Dieu seul le sait.
Citoyens, autorif--s civiles et militaires, du Sud, sovez sur vos -ardes afin d'empeOcher quo ces esprits 6-all6s lie VICIInent aussi promener le for et ]a flanii-fie sur vos flowers.
Palais National du Port-au-Prince, le 20 Aoft 1879, a-.1 76c. do I'llid6pendance.
A. DOUYON, T. A. Siiiox SAM, Jh. LAMOTIIE.
ler. Septentbre. No 3 1. Arrke.
LE GOUVER"NEAIENT PROVISOIRE.
C----nsM'Tazit qu'il hnpI-);-tc d'or-aniser le service da GollVelIM111,12at provisoire, pou", Yadinnii Arafion et la promplVe ex-cution des affairs publiques,
Avous an-W et an-ftons ce qui suit
Article ler. Le service du. TY-parternent do la Guerre et do la ALLrine est d' volu au. gem'ral 116riston 116ris,6, nwiubre du (4ouvernement provisoire.
Art 2. Lo Hervice du D6partement de Fhit6ricur et dQ FA-grictitture c,-A (16VOILI all g6n6ral T.-A. Shilon Sam,, menibre du Gouverncrnwit provisoire.
Art. 3. Le service da Wparteinent do la Police CY(!n6rale, des Finances, du Cointnerce et des Relations Ext6rieures est d6volu au. g6n6ral Joseph Lamothe, inem bre dit Gouvernoment provisoire.
Art 4. Le service du Wipartei-nent do la Justice, do Vln, Aruction publique ct des Culte. i est d6volu au g6n6-




ral A. Douyon, m6mbre du Gouvernement provisoire.
Art 5. Le Gouvernemertt provisoire fient Conseil les Lundis, Mercrodis et Y endredis, Ses d6lib6rations sont toi jours i buis clos et assist6es de ses Conseillers,
Art. 6. Smit nomm6s conseillers du Gouvernelimit proviRoire, avee voix d Iib6rafive, les Citoyelis :
lo. Lonis Tairis ain6, 2o. Salon-ion jerine, 3o. Af. Ato rency Benjamin, 4o. Florvil Hyppolite, 5o. Alfred A16nard, 6o. Albert Boucan, 7o. P. A. Florent, So. Darius gur, 9o. D. LabonO, 10o Eug&ne Alargron.
Art. 7. Le g6n ral Joseph Lamothe pr6s;de le Conseil du (4onvernonient provisoire, et le coiivoque d 1'extraordine.-re, qiiant il y a ficii.
Dom-,6 au Palais National du Port-au-Prince, le ler. September 1879, an 76e. do l'Ind6per.d. ii ce.
Jb. LAMOTHE. 11. HERISSE, A DOUYON T. A. SENTON SAM.
10 September. No. 32 AareAc.
LE GOUVERNEME.TT PROVISOIRE.
Attend que deruis ]a prise d'arme,- du 00 Juin dernier, en eett4, Capital, le cours de ]a juAice y a t6. interrupt -viiisi que Cum les autres villas de Ia P61jublique;
Attend que les citoyer occulics it ]a defense ccmii,rme, CDt &t dans FimpossIilit6. d'cxerc(:r leurs droits et actions ck,ms le (Mai! prescrits par la loi;
qu'il y a lieu notamment de prer.dre en consideration la nature des instances qui ont pu s'engqger devaya Ic I'YiLVLal dc C2,16stion ot (;ui peuvent aiDsi int6resser los juctickbles de tow3 les points do la iOpublique, relevant tous du Iribunal r gu!ateur;
Aar&c cc qui suit:
A,--icle ler, Sont reeve's des d6cli anccs, forchisicns ov phrmtic:!.-,-, qu'elles auraient pu encourir, routes pmornc q'UI L'Ont pU extxer du 30 Juin 6couM au 10 'S-eptmitre ccumit ktirs droitff ct actions (levant les tribunaux de lCurs juridicticns.




-48
Art'. 2. 11 c-st accord aux dites persofines un eIit de trente ,jours, 'i partir do la pul.Alication du pi-6,3ent krr&t pour faire 16s actes n6m8sares devan; Ivs tribullaux conupetcuts, Salls (111,il puiFse "'tre poit6 atteinte an b6n6fice des droits acqUiS et des (I Iai8 6chus ant6ricurement au 30 Juin pr6cit .
Art. 3. Le-Membre du 0ouverneinent provisoire cliarn'6 (In D6parteiiient do Ja Justice, pourvoira a Fex6cution (lit prLentArr t6 qui gera inini6diatenient public ct imprinic'.
Donn4 au Palais national cla Port-au-Princo, le 10 Scl)tenll)i-*in 76c. do l'Ind6pendance.
Les -31embres du Gouvcrnemenl provisoire,
A. DOUYON, Mi, LA-MOTITE, T. A. SIMON SAIT, IT, HERISSE.
1-0 Septembre. No. 33. DecreA.
J, E GOVERNMENT PPOVISOIRE.
Consid6rant que toute institution politique a pour but le bien- trc Ju people qui Fadoptc,
Consid6rant que cello des Conscils d'arrondissement, loin do r6pondre Fattento de ceux qui avaient pr6conis6 cc genre d'adyninistration locale, a k6 une source do dilapidations et do d6sordres que Finip3t support6 par lo petiple, pour (Nre unc cliarge on6reiise, n'a pas moins smrrexcit6 Yindimation piblique, par led6laissement ct Fabaildoa total do toLaei les wttr;butions afferentes i la (lite institill i0ii,
Le Government Provi.4oiro, assist do son Conseil, apr s on
Oir d6lib6r6,
DECREE
Art. ler. La loi da 20 Novembre 1876, instituant les Coi)scil ; demenre rapport e.
Art. 2. Les pr6sidt iitts respectif's des 'ditB Conscils front aboutir ,'t Ja cal lsc publique de Icurs jurisdictions respective, leur exi.stailt
ca:, 'I Iq d ,te dit lei'. eMnal't" et oo, ro ponsabi-




Art. 3, Los fonctiorinaire 6 ttC iuStitUtiUll SUODt,
a proposes a ('C
in, et par prXi-ence, 'i
t1jeso 11 p I' W166 (FaUtHS fonctions.
Art. 4. Le pr6 ,ept Weret sera ex6cut6 a ladili-encc du Membre ,du Gouverneipent provi oirc, ebar,--6 du D6partement do I Iat6rieur.
Donn4 au Palais national da Port-au-Prince, lo 10 Septevibm 1879, an 76c, do l'ind6pendanw.
Les Xcml6res (lu Gouvernement provi8rh-e
Jh. LA-MO HE A DOUYON, T. A. SBION, SAm' 1i
1 f E R I S S,
,15 i-S'eptemlbm .N-o. '34. -D e'e'r et..
GOVERNMENT PROIVISOIRE,
Vu la n6ecs ,it6 do r6constituer le Pays afin do donner sf)n atinduis'ration, le plus proiuPtCQ1CDt possible, tine dir cte ton definitive
Attend qu'il y a Heu do reviser la Con8titution, pour la concorder avec les aspirations et les mocurs du people haitien ;
Consid6rant; qu'il est d4montr6-quele renouvelleinent L courts infer.valles des pouvoirs publics, loin do contribtier au progv .Sdu la soci,,t' I I e
,est un ferment do discord ofl rt I'timbition et a ]a cupidity, pourjeter le trouble dans notrcexi, tcncc politique, promener 11icendic etla ruino dans nos cit s
Consid6rant qn'il est sage, dans Factualit6, de no pointer expo er la, tranquillit6 publique dans des luttes .61cctorale,3, rayiver I"acrimorno des uns et la cupidity des aut rcs ;
Attend, on ontre, quo les citoyens i'lus pour former la 16e. L6-is. n
nature ont 6t6 interrompus dans 1'exereice doJour mandate et De sauraient &re indistinctement comprise (la is Ia r ,probation publique qu'o,1t encourue coux doi mciubres qui ont, do propose d6lib6r6, provoqu6 la guerru civil dans le pays. Exceptant ceux-ciet les rcnvqyant leurs juges naturals
Avons, apr s inttrc d6lib6ration, notre Conseil eptendu, 06cr&6 cc qui Suit
Art. ler. Le Corps U-islatif dans ga composition actuelle est maintenu.
Art. 2. 111 so r6unira extraordiDairement A la.Capitale.au 15 Octobre prochain, pour r6visor la Coneti;utiou et norpmer le Cbef de IT'-




Art. 3. Le Gouvernementprovisoire souniettmatidit Corl S
Wif un project do revision conform aux vues et aux aspirations du People.
Art. 4. Les d6put6s et s6nateurs qui ont encourti I'eiiip^ MaenieDt par la part active qu ils ont pri,, c dans I'acte fratricide qui a d6soI6 la rocift6, seront romplac6s et iivr6s a la Justice.
Art. 5, 11 sera overt une ciiqukc centre tous les auteurs ou Complices des ni nics faits, pour kre au6si bien livr6s a la, Loi.
Art. 6. Le present D6,!ret sera, ex6cut6 -t la diligence des Menilbres du Gorivernement provi ;oirc aux D6parteirict-its, do I'Lithicur et do I'Agriculture-et do la, Police ,nhale, cliaoun on cc qui le concemic.
Donn6 au Palais national (In Port-au-Prince, le 15 Septembro 1879, an 76c. do FInd6pendance.
H. HERISSE, T. A. SIMON SAM, J11. LA-MOTHE, A. DOLTYON.
15 September. No. 35. ArreA6.
LE GOUVERSEAIEN-T PROV1SOIRE,
Vu I'absence du Corps U-islatif,
Consid6rant qu'il y a licit, pour la perception des imp3ts' de renouveler la, loi sur Ia r6 'gio des impositions directed,
Apr s on avoir d6lib6r6 arr&c CC (I 11i :111 t :
Art. ler. Les lois des 24 et 30 OLtobre 1876, sur la r gic des in-1positions directed et la fixation des quotit6s de l'inyosition locative et de ]'imp3t des patents sout proror6t S pour 1879-1880.
Art. 2. Le pr6,sent Arr t6 sera ex6cut6 a ]a (111igence des Membres du Gouverneinent provisoire. cliacim en cc qui le e )neernc.
Donn6 au Pqlais national du Port-au-Prince, le 15 Septembre 1879, an 76c. do l'Iu(l6p,,,nda nee.
Mi. LA-MOTHE, 11. IIERISSE, T.-A SUNIONT SANI, A. DOUYOIN.
17 SeptemlOre. No. 36. ArreAe.
LE PROVISOIRE,
Vu notre d6cret on date du 15 couront ;
Gmisid6rant qu'il y a ur (,cnce do le ^.tpossiblc les inpour Ia; noudiation
Wes priniaire8 des Communes ci-aprfs d' 1,




-5 t
iles N put6s restart t 61ire et le romplacement do ceu-z qui ont enCOLIM la reprobation. publiquo, de Favis & notre Coi.-3cil,
Awns arr&6 cc qui suit :
Art. ler. Sont convoyi6es, pour lo 29 du present mok,
Io. L'Assen-iblic primaire do la commune du Port-au-Prince, pour lit nomination dun d6put6 on reniplaceinent de monsieur Bo. er BazeJilis, d6missionnaire ot do deux d6put6s on remplacement do messieurs 11. Price et Edinond Paul ;
2o. L'Assembl6e primaire do la commune des Gonaives, pour lit nomination de deux d6put6 s en remp face ment do 1-nessieurs Berthaud fils et R-E. Latortue
Losdits Edmond Paul, 11. Price, Bertbaud fils et R-E. Latortue, et M- Tardicut ayant encouru la reprobation publique ;
,'io. L'As,-emb16e primaire do la commune do Jacniel, pour lit nomination d'un d put6, en remplacenient du citoyen M. Lys, d6missionnaire ;
4o. L'assoml)Mo primaire. do la cominune do Plaisance, et do lit colnmune du Port-Salut, pour la nomiinitioii par cliamme do leur d6put6 d6c6d6.
5o. L'AssomId6c primaire do la commune de Corail, pour la nomiliation d'u'li d6put6 en remplacen-ient do Mr. -M. Tardieu ;
Go. L'AssembVe primaire des communes du Loy., ; e, d'Aquin, do Danic-"Maric, dc6 Chardounieres. de Saltrou, do Uo-aDe, do GrandGo- ive, do Port-de-l'aix, do Saint-Lotiis du.'Nord et (To I'Arellaie non reprc.- Q.nt o6, pour lit nomination par cliacui-ic do lour Kput6.
Art. 2. Iniiii6diatement apr s la publication du present Arv t6, les Conseils communaux des communes sus-6sigii6cs, s'occuperont do lit confection de la liste 61i rale d(-L 61ceteurs.
Art. 0". Eu eom,4d6ration (Itt d6laiaimoDeiS pour la rhmion des ChamI)res, ces lists Tinseription devront tre ferm6es le 28 Septeinbro a cincl hours (lit roir.
Art. 4. Les operations 6lectorales des dites commurics devront tre tcrmin cs au 8 Octobre procliairt.
Art, 5. Scront strictement ob,-orv6es les dispositions de la lo! 'dil 91 Aoih 1872 et cellos des lois ant&icures qui y sont Inentionn6es.
krf. 6. Le present arr t6 sera publi6 ct cxc'eut6 it ]a diligence (lit .Membre du Gouvernement provisoire charge du D6partement do Flnt ri -,ur, etc.
DoniuS an Palais national (Itt Port-au-Prince, le 17 Septeml)re 1879, an 76c- do FhXpendauec.
-Th. LA-MOTIIE, T.-A. SENION SAM, 11. IIEI%'.ISSE, A.
DOT"YO-N.




1.7 Septembre.. No., 37., Uelcret.LE GOUVEI CEMENTT PROVISOJRE'
Conside'rant' que, Jos emb R me's de fusion et de rrconciliation iDs-, mits sur Jes banni4cs de la 1?6voktion ue gauraient C^tre tin gaged'irnpunit6 en faveur: de ceii-t-la qui. ont; dans Jos deniers 6v6uements que' nouq venons de trai-merjet6 le trouble et ]a d6solationi dans les fainilles, 6bran!6 Jes ba,,es de notre existence politique, pra-, tiqu6 des. meurtres ct proaicn,' Fincendie et le pillngedans 110's cit6s COD,,Wrant que Jes atifeurs, oit complies de tels faits doi ent trc 'fl6noncjs l'animadvcrsion publique ct EvrJs a In loi ; C'est poui-quoij aprcs mftre Glib(ration; nous avons reconnu quIll Y avait lieu de dkoncer combine do fait nons XDon ons pour Zti-c' pour-uivis par ]a Justice le8 individuals dont 1cs noms 6uiveilt : I
I 110Yer Bazelais', 2'rd1nond'Paul,' 3' H.' Pric'e; 4 I!Qrthaud fils, 5 R T. Laroclic, G. J C. Daniel, 7. Th6ophile Pari: icn, 8 Fi6ainie Alexis ( dit Mesmin)'l 9 Louis Albert Flic, 10 Grant ain6, 11' Savin; 12 St.Val Rayl'. 18 J; P. Bazelais' 14 Ch'arles Pil'Iellimat, 1,5 Doctetir Audain, 16 A'u-tisfit i'Aumi;zti ,.17 IlubertChenct, 18 Am6d6AIaudais:e, ID L. Oriol, 20 Rdlint fils,, 21 M., Rainbaxt, 22 S. llris*ardl 23 S. Bigaille, 24 B. Saint-Val, 25 R. Cox,,26 F. SolAgee,, 27 -B. Anniball 28 A -Oriol, 29' Petit Lexisl- 30 Massilj.'4 Sajouste, 31 rierre Joseph Laf6roc; 32 Turemic Loukdor5. 33 Ri-audChatelin4 34 Pukermul-t; 35 11,11iras joulle, 96 Jo-ph fit',-37 Guerrier.-Wsir, 38 Dorcentsp s 'Nlillien* 811 J116rorim, Cl6ment, 40 Alexis Jn.-Bartistel 41; Ut Samon, 42'Pinchiuat fils, 4"1)'UO1.-daS Pomier, 44. Matburiu Legros 45 Jean-lLaptiAc L-gros' 46 Alp.bonse Batljol' 47 Muoir.'Chenct,- 48 Josepb Muller, 4D FhSrian Jonathas, 50'Dulck' Canfly, 51 JOU INI"ller; 52- Lafraize Corvoisi6, 53 Joseph Lerou 541 Titi Laraqnl; 55 simon Delpe, 56; MiLreelfu8 BieDainiu", 57. Paul Devis, 58 Perpignan, 59, Geffrard Michel, 69 Baptiste MichcI7 61 Camille, Bruno, C2 T1i('-nistoc1c' Pornairl, 6.3 Cluitnille, Chenct, 64: Ariste.Martclly, 65 Alexandre David, 6G Rodolphe Glird, re, 67 Marcellus Guillaume, 68 Sa-csse Ytieunel- GD Dioffll ,nc Lras, 71) Jules- Abuthenot,, 71, Brutus- Casimir, 72.' J. 1). N. Desi-oclies, 7;,, X. 31ontrenil, 74 Antenor Firmin, 75 Daritts, Pcnis 76-Camille Nadid, 77 Saint-Martin Dapuy, 78 St,-Le',-cr Pierre
79 C. Hertelou..
C s hidiv'idiis scront poursuivis' la requke du' Minlst 'rc pAlic,',1)ryform mmt laloi.:
Ate pr6nnt d6cret e ,ra puU6 ct ci6cut6 tt la dilio(MCC dc 5_




--53
n s dw G,,-tvcrremcnt provi oirc, chactin on cc qui le conccrrW. Donn6 all Palais-National. du Port au Prince, le 17 Sel)tcnibre,1879, an 76c. de I'-nd6pendance.
A. I)OUYO.-, I-Il. LAMOTIJE, T. A% SIMON S Jvm, IL, TIERISSE.
29' S 0 em. te, No- 3S.. De'eret.LE COUVERNTEMENT PROVISOII E,,
Vu Jos manifested des diKrents contest r evolutlonuaires et no-tuniment du coinit6 cenlrat des Gonaivcs ainsi yie Ics gi-icfs vrti oul6s conCre le Gutiverilement OUC g6n6ral Poi- rond-Canal
Attend yie les fidts et reproclics avanc I s entire I'AdminiE4r.fition d6chue laiesent Ks hidJiccs azsez graves pour inot!V i sa miso' ell jugement
A-vong; apr s i ;,oir d6lib6r6,, d6er&6 cc qui suit;
Art. ler. ex-Pr6sid cut d4laYti; est milt
ell 6tat d'accu8ation' ainbi que Jos ex-Scer6taires d'Etat qui Oilt avec lui la responsibility des- actes de son Gouvernement. '
Art. 2. Les gariefs 'v lour cliario seront-I libell6s par' le Minister(l public et soumis a qui do droit pour tre jug6s:
Art. 3. Le pr6senti P6cret: sera ex6cote' t la diligence dil Alembre" du Gotivernement provi8oire cliar-6 du D6part ment do la Justice.
Donn& aw Palais Nationall du Port-au-Prince, le 22 Septembre' 1879, an 76 nlc.- de Flud6pcijdance:
A.. SIMON, SAM, A., L.VAIOTIIE, IL HERISSE, A. POUYO.Y.
26 Sepfenibre-. So.. 89. Arrete.
L GOUVERNEDIENT PROVISOIRE,
Consid6rant que Pactualit6 est' identique ai-v circonstancc s qui ont, motive I'Arr t6 en date du 20 Mai 1874, du Conscil des Secr&airep ,yEtit char-6 du Pouvoir Ex6cutif,
Avons, apr s d&b ratiwii &rr 4 cc qui- Euit




-54
Art. ler. Les instructions continues dans I'Arr&6 'sus-vis6s soront observes pour leurs travaux pr6paratoires aiDsi que pour la tenue des bureaux des assemblies primaries, en cx6cution do notre Arr&C du 17 do cc mois.
Art. 2. Le present Arr&6 sera ex6cut6 -t la diligence des INTembres du Gomernement provisoirc charges des D6partements do Hnt6ricur et de la Police g6nhalc.
Donn6 au Palais National du Port-au-Prince le 26 Septembre 1879, an 76e. do l'Ind6pendance.
Jh, LA-MOTHE, 11. TIERISSE, T. A.. SIMON SA-M, A. DOUYON.
ler. October. No. 40. ArreAe.
LE GOVERNMENT PROVISOIRE,
Consid6rant quo travaillant actuellement a la reconstitution du pays, 11 finporte que Yordre et ]a paix soient sauvegard6s pour perMandataires de la Nation d'aviser ns le caline aux mettre aux i da
moyens qui doivent assurer son bien-kre et la s6eurit6 des families
Attend que depuig plusieurs jours et surtout pendant la nuit des crig s6ditieux so sont fait entendre dans divers quarters do ]a ville ;
Consid6rant quo ces manifestations sont do nature a iDqui6ter la, soci6t6 et quo Fautorit6 doit employer les inoyens les plus points a leur repression
Apr s on avoir Xlib&6, arrke:
Art. ler. La loi martial est en vigueur dans Farrondissernent du Port-au-Prince, sor'Pterritoire est mis on 6tat do si go jusqu'au parfait r6tablissement do l'ordre et de Ja tranquillit(. publique.
Art. 2. Le present Arr t6 sera ex6cut6 I la diligence des Mombres da Gouvernement provisoire aux d6parteinents do la Guerre ot de Ia Marine ct do la, Police g6n6rale.
Donn6 an Palais National du Port-au-Prince, Ic ler. October 1879,
-in 76e. de l'Ind6pendance.
J11. LAAMOTHE, 11. HERISSE. T. A. SIMON IS AM, A. D OUYON.




A A
3. October. No. 41. A-rete.
LE CWLITTI Rf,'VOLUTIONNAIRE,
ISSU DU VOTE POPULAIRE. Vu la dissolution du Gouvernement provisoire iqsu do ]a R6volution do Juillet dernier ;
Avons Arret6 et Arr tons cc qui suit
Art. I or. Sont nomm6s illembres du nouveau Gouvernement provisoire les g6n6raux Salomon, Richelieu Duperval, T. A. Simon Sam, Florvil Ilyppolitc, S6ide ThWinaque, N. Ri ,aud et Surpris Laurent.
Art. 2. La Constitution do 1867 est maintenuo, sauf modification.
Art. 3. La convocation du Corps Ugislatif, pour le 15 du pr6sent mois d'Oetobre, cat maintenue.
Art. 4. Aussh3t l'ouverture des doux Cliambres, elles so r6unirout on Assenit)Mo Nationale, pour proc6der la nomination du President d'Halti et, ensuitc, a la r6vision do la. Constitution.
Fait au. Port-au-Prince, le 3 Octo'bre 1879.
Evariste Laroche, N. L6ger, Ed. Pinkeombe, X. J. Audain, 0. Piquant, J. A. Dumbar, Al. Adam, Proplt tc pere, D. Mgitizue, F6nclon Faine, Chjry Moriplaisir, Albert Boucan, Fortunat Victor, Tellus Lafuntant.
3 Octobre. No. 42. Arre'te.
LE GOUVERNEMENTPROVISOIRE,
VU L'ACTE DE SA CONNSTITUTION5
A arrW et arr&e cc qui sul:
Art. ler. Le g6n('ral S6idc TH16maque e t char-4 du portefeuillo de la Guerre ct Lie la Marine ;
Le g6n6ral Tir6slas Simon Sam eat char-6 du department do l'Int6rieur et de I'Agriculture
Le gbn6ral N. Ri"- ud ebt char, 4 du de'parternent do la Justice, do Instruction publique et des Cultes.
Le g6n6ral Salomon est charge du department de's Financ's, du Commerce ct des RelatioDs Ext6ricures




Le en&41 Richelieu Duperval est char, 6 da d6par( w6nt de 1q Police I n6rale
I ge
I 4yppol-it est ol.iiqg6. do q Pr'sidente da
Le g6n6ral F orvil C c
Gouvernement pF ovisoire.
Palais National, aY Port-au-Prince, le trois k)c;obFe nyll hvit eeD soixant e dix neuf, an 76e. do I'Ind6pendanc 'e
T. A. SIMON & M, S* THELE.IfAQUE, HYPPOLITE, R,
DUPERVAL, SALO AIONI, RIGAUDI.
14 Odobre.. No. 43. Arr6te'.
LE GOUVER-KINIENT PROVISOIRE,
,Cqnsid6rant qu'au moment ou' le peuple.6tait souverainementap'Pele 'a exercer ses I dr oits aux dc nieres', Mection quvertes- le 294n, I mois dernier, aucune inesure do salut public ne commandant la.remise en virueur do la T oi mar ple
Apres on avoir d6lib6r6, 4rz-ete
Art.. ler. Estrapport4 I'Arr t6 du Gouvernement provisoire. d6)in,- en date du ler. -Octobre courant, qui rcmet la loi martial vjgueur.
Art. 2. Vex6c utjon du present Arr&6, cst confi6e 'a la -diligeit-v ce, des INTembres cliarg s des Mpartengento do ]a Guorre et do la Marine et de la Police g 6n&alc.
Donn6 an Palais national du Port-au-Prince, le 14 Octobre 1879, in 76c. do l"Ind6pendance.
S. THELEMAQUE, R. DUP.ERVAL, SALOMON, N. RfGAUD, D. S. LAURANT, T.-A SIMON SA21f, HYPPOLITE.
-- -4*4
23 October. No. 44. J) deret
Portant nomination c126 Citoyen SALO'MON 4 I'offl C;c'* Pi-4i..;
dent dllaiti.
VASSEMBLEE NATIONALE,
Confori-n6ment A I'ArreO du Gouveriiementprovisoiro ?,a date du 3 Octobre de cette an '




Aftendu que par son vote presque inianime, Elle a appeM le Citoyen LOUIS ETIENN E FELICITY LYSIUS SALO-MON, Gen6ral do division, i -la Pr6sidence do la, R6publique d'Hafti,
- DECREE:
Article ler. Le citoyen LYSIUS SALOMON, G6n6ral de division, est On Pr6sident de ]a 116publique pour le tenips qui sera dlitermin6 par la Constitution de 1867 reyis6e.
Art. 2. Il preftera deviant I'Assembl6e national le serment suivant:
" Je jure de-,Ortnt Dieu et deviant la Nation de remplir fid6lement Fo--ffiee de Pr sideiit d1laiti, de faire respec" ter Fln&-'pendance national et Pintugrit' du territoire, d'observer et d(A faire observer les lois de ]a Wpublique."
A vt. 3. Va I' rgence, le President SALO-MON entrera jinm6diatem( nt en function.
Art. 4. Le pr6,-ent d6cret sera imprim6 et public dans toute P tendue de la R6publique.
Donn6 an Palais de I'Asseinbl6e national, le 23 Octobre 1879, an 76e. do Hud6pendance. Le President de I'AssembMe INIationale,
M. MONTASSE.
Le Vie-pr6sident,
T. SUIRE. Les Secr6taires,
L. T. LAFONTANT, H. PIQUANT, FRANqOIS, P. LUBIN.
26 October. No. 45. Proclamation.
Au PRUME ET A VARMEE.
Concitoyens,
It y a vinat ans que Je quittai Dotre Patrie, exil6 par la baine et 1envic, comme un ennemi public. Xy reviews aujourd'hui, 'a votre voix, remplir la plus haut.q et la plus difficile mission que le patr.io.




tisme puisse imposer 'a un lioinnie, celle do r6parer les Illaux d1un pasg d6sastreux, de recover un pays do I'abime oit l'ont pr6cipito do L)ngues et san-lantes dissensions. Cc ji'est pas sans trouble et
0
sails hesitation quo Xaccepte ]a lourdo responsabil.46 quo vos suf frames Al'ont ilupog. Si Je in'ineline devout la volout6nationalc,' e'est que Je crois retrouver dans ma conscience I'6cho do la cons, science de tons ; Cost que les sentiments quo Yapporte au pouvoir, Je crois, Xespere, Jo souliaite ardemment Jos retrouver cliez tons les mombres (16 cette soci&6, -h quelque rang qu'ils appartiennent, a quelque parti (julls nioat appartenu. I ],I'll- efFet, des inaux quo J'ai souffbrts, Je n'ai I-ard6 quo cettq experience que donne le mallicur ih tout liolunic qui, sans so lais"r abattre, clierelie a so rondre compete des passions dont il. a &4 victinie, et apprend a les pardonner on les C'tudiant. Notrc soci6tg cA dans un cas analogue ; victinle do passions insells6es, elle doit eufin so replier sur cllc-in uic pour on d6terininer les mobiles, les erreurs, causes do sa, ruine et, dans Foubli do fates communes; Cc grouper, aus arriere-pensee, autonr do celui in qui elle a renii3 ,a p6rilleux lionnour do guerir ses plaics
Concitovens, SoVCZ-cD CODVtlllCus Xapportc dans Iaccomplissement do Ala tklic la plus enti rc boune -volout6, le plu's s6rieux d6sir du bien pour tOLIS Ct par. tons, sails exception dv persounc. To le r6 pke, Xesp re trouper dans cotte soei&6 la, plus coinple'tor6cipmei, t6 Wid,' cs ct do sentiments. La loi et la justice, 6-ales pour tons, m so front sontir, Je me plais -4 lo sensor, que par Icurs bienfaits, t-t lion par les rigueurs quo ne inanqueralt de provoquer line dange) cuso obstiliation. dans des voics scin6es (16j-t do tant do jarpos Ot do sang,
Dlail.curs, I'aspect soul do cc pays ne suffit-il pas pour apaiser toute passion, pour prMher ]a concorde ? Partout des ruins, partout les traces encore sail-lantes de nw3 dissensions. Nous sommes
ians arimSe, sails' finance, sans credit, sails industries ; iiotre aoriculture, preluiere base de la rieliesse liationale, ii'e8t pas encore eori;e do Penfance, que 6J4 elle se mourt. De cc qui w;istait autrefois, tout est h 2-cfaire ; del', esperalices, quo la rieliesse do notre pays, quo Pexemple do nos peres faisaient entrevoir pour. tin avenir procliain, 1-ion Wa &6atteiut. Notre pays a tonjours iiiarcL6 clitre une ruine et une d6ception. Devailt cc pass6 6crot.16 do routes parts (A cet avenir voiI6 do tant do nuages, le bon sons ct le patriotisjue iie lions indiquent-ils pas la, scule vole quo mus ayons a suivre ?
I Y traiq,er, ](', tr,tv tjj l'int6riour, Tie




]a fortune quo dans les efforts do I'activit6 inJiN-idiiello et non dans In poursulte des affitires v6rcuses; dkourner unc jennesce inquiete fautc d'oecupations, do la. reelierche des places publiquesi vers I'a gricufture et I'indu ztric, et pour cola, cr6ec avec l'ordre et la s6curit6, les tyioyens do er6dit et do circulation sans lesquels rien no pet-if kre entrepris ; enfin, aux revolutions politiques, qui ne sont quo' la coalition Wint& ts pour 1'assaut et la. dilapidation des resources ('6n6rales, substitute Line revolution. 6conoinique, par les encouragements et les facilit6s inis :t la, port6c do tons, tel est Alon progran-imci tel est celui quo Je desire voir accepter de tons. Concitoyens, ces id6es no sont pas nouvelles ? plus d'Une fois vous Ic.6 avez entendn. 4mettre, plus d'unc fois elles ont d6jt ser-6 a volts trooper. C'est que ceux qui en avaient fait parade, une fois arrives, en oubliaient la, pratique ; As on trouvaient Vapplication. trop diffi cile et. pr6f6raient so laisser glisser, pea a p6u, daDs les d6fauts qu'ils avaient reproch6s leurs devanciers. Le mal est toujours venu Wen haut; de's lors comment lo corriger dans les degr6s inf6rieurs ? Pour Aloi,\,formement d&W a le r6prin-ler partout oZL Jo le rODcontreraij Xentends donner aux autres 1'exemple do ce que J'exigerai d'eux
et probity dans le maniement do la fortune publique, ap plication dans I'accomplissernent do Ala tacho. J'ai pass6 1'age ou' de4 passions trop ardentes peuvent par fbis entrainer m me I'honukc, hommei Ma. seule ambition aujourd'hui est de justifier, par MCj efforts et par des services r6els 1'estime dont Mes concitoyens Al'ont entour6 depuis si longtemp,4, et dont ils vionnent do Me donnor Nclataut temoignage en Al'glevant a la premi re Magistrature de YEtat.
Vive la, Nation f
Vivo IUnion 1
Palais 14ational, Port-au-Prince, le 96 Oetobre 1879,,att 16e. do IInd6pendance, SALOMON.
3, November. No. 4 Arr fte".
SALOMON, President d'Ilaiti,
VU les articles 113 et 127 de la Constittitloni
. 'A arr6t6 et ar refte ce qui suited
Article, ler,.Monsieur le d6put' H. IlIqUant est 110M--,




-60
m6 Secre'taire d'Etat de la, Guerre et de la Marine.
Art. 2. Monsieur le s6nateur Evariste Laroche est
nomm6 Seci-6taire d'Etat do I'Int6rieur et do I'Agriculture.
Art. 3. Monsieur Charles Laforesterie, ancien Charge' d'affaires, est iiomm6 Seer6taire d'Etat des Finances, du Com1113rce et, des Relations Ext6ricures.
Art. 4. -alonsiour le s6nateur Timog6ne Lafontant est nomnil SecKtaire d'Etat de la Justice, do Hnstruction publique et des Cultes.
Art. 5. Le Seer6taire d'Etat do la Justice est charge' du Portefeuille des Finaiiees, du Conimierce et des Relations Ext-ric tires, jusqu'A Farriv6c du titulaire.
Donn6 ati Palais National, au Port-au-Prince, I e 0 November 1879 an 76&mo. do lInd,', pendaiice.
SALO-1110N.
9 Decembre. N-Io. 47 loi
Port(int mocTification et la loi da -76 Sej)tembre 1870.
SALOAMON, PRtSIDENT D'IIAiTl,
Voulant faire restreindre et r6primer i ]a fbis les iio'bre-Lix et ftinestes abus qui proviontieut de la trop large
-libert6 de vendre dai-Is le pays des marines, poudres, niunitions, projectiles et tous autres eii-ins do destruction';
Consid6rant quo .1a premiere sauve-arde de la paix et do la tranqnillit6 dans un Etat repose stir Pimpossibilit 6 do inettre u de' laisser inettre Wune fa on inconsid6r6e, aux mains des citovens 6-ar6s par de mauvaiarmes 6 Irticrile on
ses passions, des e3 de luxe
Consid6rant qu'un des devoirs les plus imp6rieux d'un Gouv6rnemetit civilis, est do surveiller la quality des armes dont so servant ses nationaux, tant pour empeOcher quo Fusacre Xarnies inf6rieures ne constitution un damyell




- 61
pour la s6curite' publique et individuelle que pour prohiber d'apr6s les principles de la convention do Saint:7 Pkersbourg, Femploi do projectiles einpoisomi6s, explosibles ou incendiaries ;
I Considerant que sous ces divers rapports, 'a loi du 16
September 18-0, en autorisant, l'importation absolute par les partieLfflors des armes dites do luxe, a, c41tre la v6ritable pens c du l6gislateur, laiss6 tine voie ouverte des abus que ladite loi avait; on vue do r6primer et tol&6 un inoyen. de contrevenir ilt ses dispositions probibitives.;
Do Favis du Conseil des Seer6taires d'Etat,
A propose
Et le Corps Legislatif
A rendii la Loi suivaute, apr&s en avoir reconnu Purgence :
artir 1-1 nation de la
krticle ler. A p, -in jo' r do ]a prowl,
presented loi, l'importation dans to-Lite 1'6tondue do la 116J3,ubfi*jue des pondres, projectiles, munitions, capsules et
-tutres on ins queleonques et do routes marines de guerre ou de luxe, est ct denieure forinellement proliib('-,e.
Art. 2. LIEtat reste soul cliarg6 de l'importation do routes varies, poudres, capsules et autres projectiles, et so reserve le droit exelusif de les c6der aux comnler .aiits dfinient patents et muids d'une authorization sp6ciale a cc genre de n6goce, pour et d'apr s les besoins dit public, confbrw -went aux r6glernents il intervenor.
Art. 3. Les individuals qui Youdi-wit importer des armes do luxe pour lour usage personnel devront en f"aire lit 6claration in Gonverneineut et Mi demander une mitorisation pr6alable, sous peine en cas do contravention, do la confiscation des armes et eii-ins imports et W-mic ainendo do cent .1 cinq cents piastresi salls pr6judice, S'il y a licti, des pehies Port "es all Code p6nal Conti 0 les auteurs Oil complices do comp ots ou d'attentats coiare la sfh et6 de PEtat.
Art. 4. Nul Wil n'est pateiA6 et miiiii do Faut6risatiou spkialc exi-6e par Particle pr6e6dent, no pouri-tt vendre, Sur le torritoire de. la R"'publique, aliculic Usl)( ce d'ar-




meq, poindre-et munitions quelconques, solig penic', en cw4 do contravention, des p nalit6s pr6vues au sus-dit article.
Art. 5. A partir do la pablieation do la pr6sento loij tous les conuner ants, alors d6tenteurs de poudres Warmes do guerre ou de tous autres engines n6cessaires, soront tonus Wen faire imm6diateineut et vin-t-quatre hetires an plas tard, la d6claration exact des quantit6s an Secr taire d'Etat do la Guerre pour la Capitale, au aux Commandants do place pour les autres coininunes, lesquels on ordonneront le dep6t, sans d6lai, dans les arsenaux do la R6publique.
La valour des poudres, armes do gtierre ou de luxe, cartouclies, capsules, project iles et tons atitres engines y servant, ainsi d6pos6s, sera rcn-ibours6e par le Tr6sor public, Wapr6s un tarif qui sera dressC, et arreW par des experts, fiomm6s t! cette fin, tant par le Gouverneinent quo, par les d6posants.
Art. 6. Touto enunciation fausso ou menson-6re, totltes r6ticenceg, ruses on manoeuvres quelconques dans ]a d6claration du d6p6t pr6vu ci-dessus, entraincront, coDtro leurs auteurs ou compliess, la peine d'emprisonnement d'un moi4
-1 un an et dela confiscation do tout on parties des objets noii declare's*, saus prejudice, s'il y a lieu, d'autres pines pr6vues. par le Code, p6nal dans le& eas, do complots ou Wattentats, entire ]a sfiret6 do PEtat,
Les memes pines sont applIqu4es ii celui qui ii'aura pas fait do declaration. du tout ; et, dans ce cas, Feniprisonnement sera d'un an idix-huit mois.
Art. 7. Les marines, munitions, poudreg, iAc, qui seront; huport6es ii la Capitale avant le 30 Janvier prochain, scront; dcposdes ptar les soins des agents do ]a douane do ce port, dans Farsenal do cette ville et achet6cs, par ITtat ou rdexp6di6cs.
A 116gard do cellos qui seront rques dans les autres ports-. do la R6publiquo avant la mckno 6poque, elles seront proviaoirenient d6pose'es dalis Parsenal du lieu du d6barquernenf, par les soins r6unis des agents do douane et des comman-




Art. S. A dater du 31 Javivier prochain, routes les armoR. 'etinuilitions generalement quelconques, qui scout impor. t6es dans Wimporte quel lieu do la Wpublique, scront r6pu' 0es eontrebande de guerre et, comme tells, entraineront do drolt la saisic et la confiscation du corps du d6lit, et les coutreven ants seront livr6s aux tribuna-Lix correctionnels ,qui les condamnerout, on outre, selon les circonstalices, 'a itnic amende'de cent Oniquante i qunize cents piastres, sans pr6judice do pines afflictives et infamantes, s-'il y a lieu, dayis les cas de ciimes centre la sflret6 do I*Etat.
Art. 9. La pr6scute loi abrcge routes lois on dispositionF Je loi quil lui swit countries ; elle Fera cx6cut e A la diligeiicQ, des Secr6taires d'Etvt de Ia P6'rublique, cliaclin en cc qui le, concerile,
Donii6 'a la Chainbre des Repr6sentants, le 5 Delcen-ibre 879, an 76e. de I'lud6pendance.
Ie P1.4shkilt (Te la CIMvibre,
T. SUIRE.
bee Sec),Oaires,
C. B. Avmis, M. LliFONTkNT.
'Donii6 d la Alaison N national, ati Port-au-Pi-ince, le 9 D,',cembre 1871), ,in 76e. do FInd",pendance.
Le -Pr6ddent (Tu S&ictt,
Al. MONTASSE".
Les Soxr6taires,
FEkNcois, T. Durxjy.




-64
AU NOAT DE LA REPUBMTQLTE.
Le PRESIDrST VILCTT ordonne que la Loi ci-dessus soit imprina6c, publi6c et exekut6c.
Donnf'_- an Palais. National, an Port-au-Prince, le 10 D6cembre 1879, ali an 76c. de I'Ind6pendance.
SALOMON.
Par le President
Le Secr tairc d'Etat de l'InMrieur, chary pa r interim du
portefeuille de la Guerre. '
EVARISTE LAROCHE,
19 Decembre. No. 48. Loi
Qui adopted le budget de 1'exercice 1878-1879 combine base des allocations accordies pour la p riode administrative du ler. Oatobre 1879 au 30 Septein6rc 1830.
SALO-MON, Pr sideiit cl'lltiti,
Vu I'article 82 de la Constitution,
Consid6rant que le dissentiment entre les Chanibres 16(rislatives et les dissen,,;ions intestines ont wnpech6 les Chatnorc3 de voter r6guUrcnient les voies et moyens do I'ann6e bud-6tairc de 1879-1880;
Consid6rant qu'il iniporte de fixer une base et des limits reason enables pour les d6penses de cette p6riode administrative
Do 1'avis du Conseil des Secr6taires d'Etat,
A propose
Et le Corps Ugislatif, apre's en avoir reconnu l'ur-enee,
A vot6 la loi suivante:
Article ler. Les -allocations Yot6es au bud-et de 1'exercice 78-79 sont maintenues pour la p6riode administrative courant du premier October 1879 an trente Septembre 1880 ; en tenant compete, toutefais, du solde en d6ficit, qui sera contrebalanc6 par le montaut des fonds affects au service des Couseils d'arrondi"enient Fupprimes.
Article 2. La pr6sente loi sera ex6cut6c a la dili-ence des Scr& tires d'Etat, chacun en ce qui e coucerne.




Donn6 a In Charabre d6 Repr6sentants, -in Port-au-Prince, ld
-7 D6cembre 1879, an 76e. do l'Ind6 pen (lance.
Le pr silent de Ict Otambre, T. SUIRE.
Les see)-61a;res
All. T. LAFO-NTA-N T, C. J. B. DA-MIS.
Donn4 a la -Maison Nationale, an Port-au-Prince,, le 19 D'cembre 1879; an 76e. do I'lud6pendance.
Le pr silent du 86zal
Al. AIONTASSE.
Les seere"Iceires,
FRA-N 01S, T. DUPUY.
AU 1\011 DE LA REPUBLIQtt,
Le Tre'sident X14a;iti ordoune qiie la loi ci-dessug da Corps Le-isiatff soit rev6tue du seean do la Wpoblique, publit'o et exeeutee. V Doniie azz Palais national du Port-au-Prince, la 20 Do'cernbrej 187a an 76c. de I'Ind6pendance.
SALOMON.
Par le Pr6sideut:
Le Secr&aire d'Etat des Finances, etc. etc.,
L T. LAFOITA'.N'T. Ic Secr&airc (IEtat de l'Intgrie7w, etc.,
EVARISTE LAROCHE,
20 Deleembre. No. 49. Loi.
SALOATON, Pr&id-ent (I'llaiti,
Consid6rant que dans la division faite du territoire de la, Wpjrblique, donforin6ment la Constitution et a la, loi -da 17 Octobr(y 1821, d'une part, I'arrondissement do ]a Marmelade, ayant pour chef-lieu le bourg de Saint-.'Michel do I'Atalaye, a W primitivement class parmi lc, ; arrondissements qui font patio du department da Nord; et que, Wautre part, 1'arrondissement d'Aquin, qui depend du department du Sud, a 6t6 form dea communca do Cavaillou) do,




St-Louis da Sud et d'Aquin, son chef-lieu; mais que par des iuesures legislative ult6ricures bases sur d'6videntes n6cessit6s, Parrondissement de la Marinelade a 6t6 incorpor6 au department de I'Artibonito quoique contiDuant jusqu'ici rester administrativement et financierement dans le resort du department du Nord ; et Parron.
di3semont d'Aquin a subi, dans 3on 6tendue, une modification qui a ou pour consequence d'amoindrir son territoire, on en d6tachant les sections ruralos de Dory, 2o. Dary ct Boultnior, d6pendant do la commune do Cavaillou, ljour les placer dans le resort do Parrondisscment des Cayes;
Consid4rant que quant a Farrondisseniont de la Afarmelade, cette ano
malie dans sa classification actuelle con statue, au grand prejudice de Yordre, do la r6 gularit6 et do Funit6 dans les diverse branches du service public, tine sorto d'anarchie qu'iI imported de faire lesser au plus t3t, et que, pour ce qui cit do Parrondis, cment d'Aquin et (in d6membrement ci-dessus 6nODC6 par lui subi dans son 6tendue, 1'exp6rieDce a d6monti-6 quo cc cliangement loin d'kre profitable a la bomic march des trois sections rurales qui en ont 6t6 d6tach6e6, y a &6 plut3t pr6judiciable ; I
Consid6rant, en effet, quo ces trois point populcux, Miappant par
kur distance la surveillance ct Notion 16-ale des autorit6s do Parrondissement des Cayes auquA ils sont pr6sentCDICIA SOUC116s, il fs'Cn suit quo leurs habitants (juti, en temps do paix, font le service de la
garde natioijale a Cavailfon et non aux Ca
r-I yes, s'en bstienment comple'tement dans les moments d'agitation et de troubles politiques, lorsquo surtout des circonstances graves paraissent 1'exiger lo plus n6ces,saireinent, et ne s'acquittent dc ce devoir ni a Cavaillon, ni aux Cayes ; qu'alors -ous Pinfluenec des plus manvaises passimis centre lesquelles I action r6presshc est presque. nu'le, ces lieux &Nicrfuent de6 centres de d6sordre, abandonnes a cux-mt mc8 et quo Yautorit des Cayes est lbre6e, le plus som-ent, de les mettre pro ,isoircmeut ct t cause do Fa proximity des lieux sous I'adiuini6tration do cello do Cavaillon ; Consid6rant qu'il import do rcn!6dier le plus t3t possible i un(semblable pert urba t I oir, en rcmpla ant les trois sections dont il est f question dans le rc.ssort do Parrondissement d'Aquin, ainsi Qu'iI CIL 6tait a%'aut 18-19
De FaN-is da Conseil des Seer6taires d'Etat,
A propoS6
-'t Corp L, .-iAatif, ipr's on avoir recomm Pur,,euce'.




A IZENDU LA Loi SUIVANTE: Art. ler. A partir de la, promulgation de la present loi, I'arron. dissernent do la. Marruclade, qui fait d6ja partic du department do I'Artibonite, en reeve d6sormais entieroment, sous le rapport politique, judicaire, administration et financier.
Art. 2 Les trois sections rurales do Dory, 2o. Dory et Boulni;cr qui, en 1849, ont k6 d6tach6es do I'arrondissement d'Aquin et souch6es 't celui des Cayes, sont r6incorpor6es dans le territoire de Farrrondissement d'Aquin.
Art. 3. Sous aucun pr4texte et quelque titre quo ce soit, incune, branches do service public dans l'6tendue do ces arrondissenieuts et sections rurales no pourra &re service ou class6e hors des departments et arrondis,-einents debq1uel3 elle rpMvera.
Art. 4. La pr6sente loi qui abro'-e routes lois on dispositions do loi qui hii sont countries, sera execut6c a ht diligence des Seer& tires d'Etat, chacun on ce qui le concerned.
Donn6 a la, Chambre des Repr6sentants, le 5 Weembre 1879, an 76e. de Hnd pcndance.
Le pr silent de la Chambre,
T. SUIRE.
Les Secretaires,
C. J.-B. DAMIS, M. LAFONTANT.
Donne' 'a la Maison Nationale, au Port-au-Prince, le 17D4cembre 1879, an 76e. de l'Ind6pendance.
Le pr silent du &nat,
Al. MOITASSE.
Les Secr tires,
FRAN OIS, T. DUPUY.,
AU NO-M DE LA REPUBLIQUE.
Lu PnrSIDE.T DHAITI ordonne quo la loi ei-dessus du Corps M. gislatif soit revenue du secau deja R6publique, publi e et execute,
Donn6 an Palais National du Port-au-Prince, le 20 Weembre 1879, an 76e. do Hnd6pendancc.
Par le president, SALOMON.
Le Secr taire dEtat de Ict Tustice) charge du portefeuillo dea
etC,
L. T. LAVONTA NT




Le $ecritaiee d7T, tat de I'lW2,icur, charg (,'?t (Lpartmeo cj la Guerre.
LVARISTE LtUZOME.
19 Decembre. NTo, 50. Loi,
SALO.MON, 1r silent d7l(ali,
les rapports des Cormnandants des Axrondi,-sernents du CapllaitiOD, de ]a Alarniclade, de la Grqnde-Rivi re du Nord, du LimM, du Port-de-Paix, des Gonalves., de S.Uhit-Mare, do Dessalincs et du T113,19 Saint-Nicolas
Vu la Notf officielle publi6e dans 16 numho du Jllonilonr du 6, Ween-ibre courant ;
Consid6rant qu'iI est des eirconstances oit la bienRdsance INatiouale, doit s'exercer par 1'interin6diaire dq Gouvernement
AtteOu qu'unc measure dllum.anit6 lui e t vi I ement cqzmnand6e enters les populations qui vienment d'etre epr uve'es par les inonqatiqus survenues dans 'les communes (ILI Cap-Haitien, de la Plaine-du-No c Linionade, do la Marniclade, de Hinclie. de ja
Grrando-Rivi re, d1i Limb4, du Port-dc-Paix" de JQan-llabel, des Iona* 'ves, d'Ennery, de Saint-Mare, do Dessalines, de la PetiteRivi re-do-I'Artibonite, de Alilot et dans totites cells dout les rap-7 ports no sont pas encore pary.enus a I*Ex6cutif;
De 1'avis du Conseil des Scer6taires d'Etat A propose.
Et IQ Corps M-islatif apresd6lib6ration, a vot6 la loi suivante
Art. Ion Un er6dit de cinquantQ millo piastres est overt :in Nparten-ient de l'Int4rictir et de ].'AgriculturQ, t 1'effet dc venir aq 6ecours des lu"'Acu, 1oux habitants, dont IQS chairips. Ics nioissons et Ic b'6tail ont :h d6vast6s et d6truits par les inondations ei-dessp inentionn6es.
Art. 2. 11 scora1orjn6, par Commune, "'I la diligence du Secr tairQ dEtat de Flnt6rieur et do I'A-ricultum, des Com rniss ions auxquelles 8era confi6c la r6partition des scours accords.
Cette r6partition aura lieu sur le vu des rapports circonstanci6s qui auront 6t6' fownis aq Gouvernement, par les Magistrat8 COIU-r-1, du Se' t d"
-inaux, et 8ur la dman4 cr6taire d'Eta 'Int6rieur.




Art. 3. Los accours seront proportionii s'.aux Pertes regPoctivement 6prouv6es par losdites localiteq
Art. 4. La pr6sente loi sera ex.6cut,'c A Ia diligence. du, Secr& .Oe cclui de TInt'
caire d'Etat des Finances -ot crieur et dL--. tAariculture.
Donn6 Ia ii-wison Nationale, au 'Port-auzVeince, Ic J8 D6c(,,Yn.bre 1879, an 76e, do l'Ind6penjpmee.
Le prZsident du 84i at M. IMONTASSRVLes Secr0aires, FRANqOIS, T. DUPUY.'
Donnj a ;Ia, Cliambre des Jlepro *eutan.ts, 'le 19 fVeeuibre iFcit, an 76c. do Fln(i6peiidanco.
Le lirZs4lent de la chwnbre, T. SUIRE.
'Les seerztaircs., J. :P j)AAMJ$ 1, )NII. LAFQ'NTA\T.
:NOM -DE LA PIRPUBLIQUE Le PELSIDENT WHATTI. ordonne quo !a loi ei-depsus du Corps L& ,gislatif soit mvkpodu secati do la 1?6publique, publi6e ct ex6eut6e.
.Donu6 an. Palais National (bi Port-au-Prina(.,, le 20 Wcembre IS79, an -76c. (to J1116pendanqc.
S A L W I ON,,.
Par'le Tre'sident, I
Le Secr0aire WEIca InMrimaire des Fbicoices, etc.,
L.-T. LAFONWANT.
Le -S eciDa.irc d"Etat de 1'1?zt&ievr, fte.
EVARISTE LAROCHE
1-9 Weembre. No, 51. Loi.
kc (70 2 1
'7sant do son initiative conf56tutionnelle, vu, les articles 03 IQT ,j4lin6a ;-19, 2.1, 22, 28, 82 da pacte fundamental, Consid(.rant qu'aucunc Rd ne pout avoir do stal)ilit6 i elle West ja fidMc expression do la, justice ot do 1'6quit6 ;
Consid6rant on principle que le s6quostre ne petit (tro que con- -(,ntiomicl on judiciaire, qu'il no -aaraitjauiai,3 tre Ilu Seques




-70
tre sui generic proprement (lit on consfiscation d6guis6e, on dehors du droit common et quo no saurait jamais justifier la pernicieuse et funeste doctrine do la raison d'Etat Consid6rant qu'au m6pris do ces principles et on violation d'autres principles, non moins sacr6s et consacres par les lois civiles, il a 6t6 s6questr6, par d6cret du 20 Juillet 1859, lo. les propres de communaut6 de la citoyenne Ad6lina LevCquo, Vc. Faustin Soulouque ;
2o. les biens propres des citoyennes Olive Faustin, spouse Amiti6 Lubin ot C61ia Faustin, ainsi quo les immeubles, du g6n6ral D. Delva.
A RENDU LA LOI SUIVANTIE
Article ler. Les biens appurtenant on propre aux (Tames Olivo t C61ia Faustin, les immeubles du g6n5ral Delva, ainsi que les propres do communaut6 de la 'veu-ve Soulouque leur seront remis on a leurs ayants droits de m mc que To reliquat des biens formant la part do celle-ci dans la communaut6 avec 1'ex-Empercur qui n'aur-ient pas &6 vendus par I'Etat.
Art. 2. Aucunc action ne pourra &re admire centre I'Etat on dommages-inth&s a l'oecasion do 1'expropriation des biens des personnes ci-dessus mentionn6es ni centre les acqu6reurs des immeubles vendus.
Art. 3. La presented loi abrofre routes dispositions de lois, d6crets et et autres actes qui lui s6nt countries. Elle sera publi6e dans toute 1'6tendue de la 116publique ct ex6cut6e a la diligence des Secr6taires d'Etat, chaeun en cc qui To concern.
Donn6 a la Maison Nationale, an Port-au-Prince, To 17 D6combre 1879, an 76me. de l'Ind6pendance. Le pr silent' du Snat,
M. MONTASSE.
Les Secr0aires,
FRANIQOIS, T. DUPUY.
Donn6 a la Chambre des Repr6sentants, To 19 Membre 1879, an 76me. do lInd6pendance. Le pr&ide)d A la Chainbre, 11
T. SUIRE.
Les Secr&aires,
C. J.-B. DAMIS, M, LAPO'-TTANT.




AU NOA1 DE LA REPUBLIQUE.
Le PRESIDENT DWAITI ordonue que la, Loi ci-dessus da Corps Ugislat.if soit revue du sceau de la Wpubliqae, public et ex6cut6e. 0
Poiiue ait Palais Niatioual, au Port-au-Prince, le 20 Weembre 1879, aTi au 76c. de Flndt-pendanec.
SALO-MON.
Par le President
Le. Secretalre d'Etat de la Jitstice, etc.
L. T. LAFONTTANT.
Le Secr&tire d'Et(d de V1,064evr, de.
EV.,IRISTE'LAROCIIE.
26 Decembre. No. 52. ArreAe".
SALOAJON, Pr6sident d'11-06,
Attend qu'il kait de sage pyhoyance (Vattendre le voto do la Constitution apportant certaines modi6ations t notre U-islation, avant do convoquer les Assenibf6cs Kimaires
Attend qu'en raison directed do cette circonstaneo, Ics fornialit6s de d6laiss pr6vucs aux chapitres 11 et III do la loi 6lecturale Wont Pu 'etre reniplies en temps dkerniin6;
Do Pavis du Conseil dcs Seer6taires d'Etat, AIMETE
citoyens r6unissant les qualit6s requires pour kre 61ectetirs do, loure communes, so faire inserb-c att registry affect(! a cet efl'et 1'1-1(^)tel communal, oit il lour sera d6livr6 leurs carte,, d6lectcurs suivant lo -vceti do ]a loi pr6cit6c.
. Art. 2. Un (161ai (To dix jour,,, a partir (in ler. Jaiivier prochaill,
est accord 'mir Facconiplissement des fornialit6s plus liaut 6iione6es.
Art. 3. Le 11 du ni nie inois, it cijlq licures do Papres-midi, lea lis-Nrticle I or. Les Conseils communaux sont invites i. (,,oii,;oqt-,er lei; tes 6lectorales seront d6fluitivenient closes et I partir do cetto (late elles scront affich6es t 1a, porte du Conseil, par placards, atia do Permettre routes vb6crvation6 n6cecsaireo.




-72
Le 15-, les 41e'cteurs so r6'niront dans Ic local qui sera &4'"n-5 l'ouverture do 1'.Assenibl6opriniaire.
Art. 4. Les Assenible'es, priinaires auront po,,3.r ni-s]011
lo. Do renouveler int&',ratelnelit les Cojl ,-,fls arilvterme de leur exercise, ti-ionlial..
2o. Do nommer les- 61ecteurs de"s coll6ges 6J(,aorat,,- qu; signer les candidates all. S6nat, comforni6inent a la it gueur.
Art. 5. Les communes qui n''nt pu 41ire levirs dipi-a6zi h- ,
dernic'res 4lectioDs ; -celles dont les d6put6s sont d(eQ6; (,',I il d'autres functions, proc6deront ,t leur nomination ou a 1-cur inent.
Art. 6. Le present arrN serapubli6 et afficli6 dans toute Fkendue do la R6p*ublIq*ue et 10 Seer6taire d'Etat de l'Inf&:cur et do 1'AuriculZ:)
turo est char-6 de soil ex4(;Litioji,
Donn6 Port-au-Prince, all Valais National, le 26 Wcombre 1879, an 76e. do l'Ind6pQndance.
SALOA101.
Par le Pr6sid6t:
Lc Secr&aire d'Etat de Uw&ieur et de I'Agriculture,
EVARISTE, LAROCHE.




TABLE
DU
BULLETIN DES LOIS ET ACTES, No. 10. A NNEE 1879.
rani
ler. Janvier. No. ler. Arrkt du President d'Haiti qui ftecorde
grace pleine et enti re a huit condamue's par le tribunal criminel du resort du Port-au-Yrince et eommue la peine do
deux autres condarnncs du nit-me tribunal ................ I
1,1 Janver. No. 2. Aritt6 du Pi6sideut d'llaiti qui met la commune do SaiDt-IVIarc on 6tat de si gc, vu le d6sordre produit
pendant les ulections ................ ...... 3
16 Janvier. No. 3. Ari-W du President d1faiti qui met la commune de Baine, en etat do si ge pour le ni me motif ........ 4
8 F6vrier. No. 4. Ordve du Jour du council des seer6taires d'Etat
sur le Ynouvemeut insurrectionnel des ginhaux Alont-Moreney
Benjamin et Saint Fleur Paul ........................... 5
11 Fe'vrier. No. 5. Ordre du Jour du counsel des secre'taires d'Etat, sur le movement iDsurrectionnel daus les arrondissements do
Laseahobas et du Mirebalais ............................ 6
15 F6vrier. No. 6. Arrk6 du Pr6sident d1lditi qui met Yarrondissement do Jacmel on 6tat de si ge l'oecasion du mouvement iDsurrectionnel product a Saltrou ..................... 8
22 FCvrier. No. 7. Proclamation du President d'116ti ........ 9
21 F6vrier. No. 8. ArrU6 du PrQsident d'Haiti qui announce le concourse pour les Wves devout appartenir 'a la section des
travaux publics ....................................... 12
28 Fevrier. No. 9. Arrk6 du Prezident d'Haiti qui accord am.
nistie enti re aux iDdividus comprise dans les poursuites commenc6es en raisou des movements qui out 6clat6 dans 1.e courant de 1'ann6e derni re, daDs la commune do Limonade, de la
Graude-Rivi re, du Port-Margot et de ]a Croix- des-Bouquets. 18
14 Mars. No. 10. Arrk6 du Pr6sident d'Haiti qui re'voque le
President du Con'seil d'arroudissoment du Limb6 ......... 19 14 Mars. No. 11. Arrke du Pr6sident d'Haiti qui convoque & extraordinaire pour le 31 Mars les colKges 6lectoraux du Cap-Haitien et des Gonaives pour completer les Couseils,
do ces deux arrondissements ........................... 20
14 Mars. No. 12. ArrAt6 du Pr6sident d'Halti qui suspend le
President du Conseil d'arroudissement de Dessalines...... idem
19 Mars. No. 13. Arrk6 du Pr6sident d'Haiti qui accord grAce
pleine et cati re av citoyen St.-Julien Remain ......... 21
15 Avril. No. 14. Arrk6 du Pr6sident d'Halti qui commune on
cello des travaux forces A porp6tuit6, ]a peine de mort prononck centre le nomm6 Dorl4ans Casimir ............. 2412




19 Avril. No. 15. .AxrWt du President d'Haiti qui relkwc l'Utat
de si~g. des communes de St.-Marc et de Bainet et les arrondissements des Gonaivcs, du Limb6, de IDessalines, de.
Saint.-Marc et de Jacmel.............................. 23
20 2Mai. No. 16. DWcrct du Corp Le'gislatif qui convoque les
assemble'es primaires des communes oii ii y a des d~put~s
A 6lire et des conseils communaux A completer ............ 24
13 Juin. No. 17. ArrWt qtil suspend le Magistrat communal
de St.-Marc ......................................... 26
13 Juin. No. 18. ArrWt du Pre'sident d'J-aiti qui occorde grAce
pliiu et enti~rc an citoyea Dorval Rock jeune du Cap-H-Itieu. -28 25 Junu. No. 19. Proclamation dui Pr6sident d'Haiti touchanit le;
niouvement insurrectionnel fait au Cap-Hlaitien sur 1'initiation do g6n~ral Th. Parisien dans la nuit du 20 au 21 courant. 29 28 Juiu. No. 20); ArrWt du Pr6sident d'Haiti qul suspend de
ses Thnctions le Magistrat communal des Chardonniares. 31
2 Juiet.. No.. 21.. Arrft6 du Pr~sident d'1-iadti accordant amanistie aux citoyeus qui out pris part A l'affaire du 30 Juin
sauf aux citoyeus Edmond Paul et Boyer Bazelais ........idemn
5 Juillet. No.. 21 (bis.) Proclamation dulr~sident d'Ilaiti ........32
9 Juillet. No. 22. Adresse de la. Chambro des Repr6sentants au peuple l'issue A l'affaire du 30 Juin ................. 34
S Juillet. No. 23.. Adresse dc la Chambre au President .......37
17 Juillet. TNo. 24. Proclamation du Pr~sident d'Ilaiti remcttaut lei pouvoir ...................................... 39
18 Juiljet. No. 25. Adresse dii Comit6 d'ordre public de la
Capitale. an peuplc ................ ...................41
18 Juillet. No. 26. DWcret dii Comite' d'ordre public de la Uapitale qui mobilise les gardes nationals de I'arrondissement
dii Port-au-Prince ............. ............................ 42
26 Juillet. No. 27. De'cret dui ComiteS central de la r6volution
qui nomme les g~n~raux H1. 1J6ri;!s6', T. A. -Simon Sam, Adelson Donyon, Joseph Lamothe et Diog(Iae Seres mainbres dai Gouvernement provisoire .......................... id=~
4 Aout. No. 28. Proclamation du Gouvernement provisoire touchiant ]a descente de Boyer Bazelais aux Gonaives.. ... 4.3 18 Aoftt. No. 29. Proclamation du Gouvernement provisoire
anuon~ant 4a prise -dui Cap-Haitien .....................44
20 Ao~t. No. 30. Ordre dii Jour annon~aut la prise des Gonaives. 4' lcr. Soptembre. No. 31. Arr~t6 dui Gouvennement provisoire
qui charge ses membres des d~partements minist6riels.... 46 10 Septembre. -No. 32. ArrUt6 dui Gouv'-rnemcnt provisoire qul
rci14e les pcrsounes de ccs d6chlanccs, forclusions on permmtious qu'ellcs auraient Pu eucotirir ii partir du 20 Juun dernier. 47 10 Septewbre. N9, 83. Du'cret qui z-apporte la Loi du 20




Pages
Novembre 1876 sur les Conseils d'arrondissement ..... 48
15 Septembre. No. 34. De'cret du Gonvernement provisoire quiinaintient Ic Corps LUgislatif daiis sa composition actuello
et le convoque pour le 15 Octobre proctiain ............... 49
15 Septembre. No. 35. ArrRt6 du Gouvernement provisoire qui proroge pour Pexercice de 1879-1880, les lois des 24 et
30 Octobre 1876 sur la r~gie des impositions directes.... 50 15 Septembre. No. 36. Arr~te' du Gouvernement qui convoque les assemble'es primairos pour I'Hection des deput~s qui manquent au Corps Le'gislatif .................................. idem.
17 Septembre. No. 37. Ducret du Gouvernement provisoire qui .met 79 citoyens en e'tat d'aecusation ....................... 52
22 Septembre. No. 38. DWcret du Gouvernenteut provisoire qui
met B. Canal et sos Ministres en 6tat d'accusation........ 53 26 September. No. 39. Arrht6 du Gouvernement provisoire qui
annonce quo los instructions contenues dans I'arr&t6 do 20 Mai 1876 seront suivies pour los travaux pr~paratoires et
la tenue des prochaines assemble'es primaires.............. idem
lecr. Octobre. No. 40. Arrkt6 du Gouvernement provisoire qui
met la loi martiale en viguour .............................51
3Octobre. No. 41. ArrUt6 du Conit6 R'volutionnaire qui nominc n Gouvernement provisoire form6 des g~u6raux Snlomon, R. Duperval, T. A. Simon Sam, F. Hyppolite, S. Th6le'maque, N. Rigaud et 8urpris Laurent; qui maintient la Constitution de 1867, sauf modification, et la convocation dui Corps-LUgislatif pour le 15 Octobre courant.. 55
3 Octobre. No. 42. Arr~t6 du Gouvornement provisoire qul charge 5 de sos membres des diff6rents d~partements minist~iriels et lo ginral ilyppolite de la Prulsidence dii
G-ouvernement provisoire................................... idemn
14. Octobre. No. 43. ArrWt6 du Gonvernement provisoire
rapportant ccliii du Gonvernement provisoire deblin qui
met la Loi martiale en vigueur .. ..................... 56
23 Octobre. No. 44. Dulret portant nomination du citoyen
Salomon A. l'office do -Prelsident d'Ilniti ................. idem.
26 Octobre. No. 45. Proclamation do Prulsident d'Haiti t
son av~nernent an ponvoir ............................... 57
3 Novembre. No. 46. Arrtl do Pre'sident d'Hniti qui nomme les Secrutaires d'Etat ........................ I.........569
9 Dklemnbre. No. 47. Loi portant modification h~ cello du 16
Septembre 1870, sur la vente des poudres et des armes
de guerre ....................................................60
19 Delcembre. No. 48. Loi qni adopte le Budget de 1'cxereicc do 1878-1879 comme base des allocations accurdues
-pour la pelriode administrative du lcr. Octobre 1879 V




_Iv
Pa g e
80 Septem bre 1880 ................................................... 6
20 Weembre. No. 49. Loi qui place I'Arrondissementu de la
Afarmelade dans le Wpartemciit da Nord ..................... 615
19 Weembre. No. 50. Loi qui ouvre un credit do 50, 000 piastres, an Seer6taire d'Etat do l'Int4rieur et do I'Agriculture, a Peffet do secourir les malheuroux liabitaDts du Nord
et do I'Artibonit6, victims du dernier ouragant ............ 6 S
19 Dkembre. No. 51. Loi qui remet les bions mcubles ot immoubles apparteDant aux he'ritiers de I'Ex-Empereur Sonlouquo ainsi quo ce.ux du gvn6rail Delva ...................... 69
26 Dekernbro. No. 52. Arrfto' qui invite les councils communaux a convoquer les assemblies pzimaires ................... 7 1
FIN.