Citation
Les Affiches americaines

Material Information

Title:
Les Affiches americaines
Place of Publication:
Haiti s.n., 1766-1791
Publisher:
[s.n.]
Publication Date:
Language:
|||
Edition:
Microfilm (26 reels). Negative.

Subjects

Genre:
serial ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
001894300 ( ALEPH )
AJW9563 ( NOTIS )

Full Text
This volume was donated to LLMC to enrich its on-line offerings and
for purposes of long-term preservation by
University of Florida Library




ell PI 11 so- Rim, "No awmii
JhL .09 Ak
4x 7wV7 -4 1 70 IGO
4 .IV '' V
10 o er.;.
+
UL4IL
A
F F -A, -"E A -NE S-.0
DIU'-,.. J e u d bavier 7 7
Ix des Koc, 0,Ionic 'du. Port-4U-Prinm itatripi LPXDT..P, 6 d1rant de Mabitation 19 e 7A
Brutus Anglais,- itamp6 -PENIN ati-deflous C. D.SAC' 10 epine au''Cul-de-Sac.
ucre blanc','premitre quatite;,661 7+o I., feconde, 1.9 fe difaw do 1,habitat a L'
trbit6rn e 48 1. bt 3,611ndigo fileu,
@-'a' 12 cut V4, 9. 1, i tot iso C. Caft nouveau, 2v f. JV Z M. j V X
C. 9. vi u,2o-' xt GCot6no -x4o' 2%60* liv. Cuirs, 9. it, Au Port-au.prince je zg'du mois dernier, ift, &0 conrtx des Marchanififto de Fr,4-nce, ali Port-au-Prince.. duit 'a, ]a Geale, -,un triulet four poii brun, *eitamp6 fur un la. coupe hors le montoir
e cuiffi. lifiblement & fur.
in- vieux 311- a' i 0 1' nouveau, 75 82L, Farine GA: le 30, un muletL .US Poil fours itampe' d'Un 0 go i 9- commune, 7 5 i 8o 1. Bmuf fali;, croV6, ayant -une matque blanche' au'tovr du cou,; &
75 e 1, i'ancre.. Betwre, tteUK moles fous, poil.brun-fooris, Iun ktarnp6 ;iu 9 cott
5, f. la liv. Ilutle,,-4o 'a 4 nier. Sayoxi 4.0 illifibkment & lautre fur une cuiffe I Z 9 autant jqu on,& 1.*. la PU L It diffinguer le 3 1, un chevaLfous poilbai, itamr!
ours da, Fret. Sucre- blanc, 9 1 4 0 d.. brut, 9 P6 LA'9%
a -Ir Qfh a,
digo- 20" 2:4 12. C oton; '-2o i. 24 do
9 1 9 &- 1- -, I IR, x S, M A. it r A C L E.'ta Cotn6dlens de cette ville domveroit domain Vea.; tT Vbrt-mi --1P r-inte-, Tje 2J.. 'In'0j' djtt ier eff entr6 dredi 5: Isinvier, au Upeffice du -Sieur Saint-Leger tine Geole%, un.- N ere,, nouveau.,. -;o 'go, ktatnp6 BER- ikepr6tenTatibn d'Orphiv Earidice, Grand Ope'ra en RD, ne :pouvant dire. 'fon, nom- ni- celui de fort- tro il ader, ornk-de tout-fon Sp'e&*acI6 & dUe- decoration
Plimaque N aadingne;, 6tamp6 illifibll-ment 'a Nife dlies, Enfer's. Les priiic-i'paux RO'Its front
difar ni* '. M, I r s Dimoifelles Sainti t Mi ene & 'I"
At appm te r a 'Duclaud, au Boucaffin; remp is pa le ell
ayin I r- un Sieur S4int-Aeger la mufiqjue de. et Opera eft du
;w,,,:_LCr6oIe ktatnp6e GUES-9, collier
emp Chevalier G&J."
d erres le. Franvoiw, Cotfp,.-, ifamp&
A UG f a difant appartenir 1 W, Duhoi t aw Les mimes Comedlins, d6nnerontL Vendredi il iu
e
No'T Congo,, 6tampe 6r' lefein droitFLOCHE'i bineifive dcla Dime Pertlliir, une Reprifentation deir,
Reveries rel- uveNts des G recs, ou la 'parodied'lphigi)"Mm" ST. _k fia r I e gauche ALH, entrelac6s, fe 70
nt,- ap")J! te.L'i Op6ra-Bouffon en trois a&es orn6, dea M. Roc e 'a Saint- Marc & Afi, nie en Tawjide,
tdaoil ROUX, acle ear-s' lequ"el la Demoifille
eII'4-I,.qijA% F.S. ROUX, fe- difint a- tout fon Spek9 ainte.ren, v etarnpe igerie, & Ie Skmr Siin .Leger,
,lit:- 1 P, Zing,' X"I",-fins "Foix-remplita le P Me Ur-4,
- A' 0 vece'fiera pric dk
41f, t apparte r M. Thomas -; PA Iyppe celui de Pil4de. Cette F de On'
Ire A&W
MOM;' Nigre nouveau, Tsiquaua, cc quon peat nonpas cc q u on Veu 0 b




dam jeltwl "de X 14 VVi"mit de-14 U46 4vyv
A so"s*Wdr-io Prover I pa M.-Ror I
rew plira wt cara W#ncW 4eiAjhMxr,0N ow
D, villiea. ii '4 i as di fiti 0 14 -w ort
ale Memand de don 101-do ce5quirlow-IOA 40 en 1"hude
e- : f]. 'Io, d et 'r e: fes fill Ur #a m9e, not'
R61es du Soq ',Au
me P di*,.,AvorAa -en Parlement
hand-6, Pd
Mam,:pour t
'10, 1 P. tit tvrg,, M I)igge". de W ', .'JvcAdWd dt4s Vo
-,o' Siige de SaintrA -e al me
11% bbi Ie Fitcre, le, C almifWre. te plaifir que t Ptocur".-4su,, -metti
9 1 11 i % I
%etir ,a- le bonhaur, de &Ara Aans-,, les 'Pikes de ce MOO* PtP-e$Jg,1pT.eidrc dt;s arrangements 64 eur fatisfaCtl
r-, L D me Bfrthl* ne certitude -quon Les oriiincie; s. U Siepr Eti no Boyi
era POP a r u. font inv
a _Ott
pe fiu* a8wc ale (611 hoix., Ell ux prouver de I de Ia Demoifellee ('#Jther;ne Poflela, f veuvt
7 I I e rae ptut mie I I
1-9 -zele' SLA;fk6iinaiffance-en ce moment, qu en pro- tie repre fenvet leurs titres de crearicet chez W Riv;erf
-purapt au, -b-4c uh * 6w1e analegue 'a Ja tircoaf- D fwqnsy,.Pracvurzur 1, SaintorMgm.,, qui. eft charge ee
fur-.tdat joAi6 des Acl.Ws qui lui fan t p!,mArt cannoiffiknce' & de leur.prPpoier de's Moyer$
-a- d'ac'commodemen I pou
2'k ar' a I Arm rinflant du 'plail r affuter 'Ieur payment 9 artendq
11'es, -C n r-,
En attt!wdant vne premikre Repr6rentation;de Ia Ci;-- que Ia- fuccelTwo dudit fett. $, eur Boye' eft 46r6e & -ju,
rav anne, Gtandi-Opira paroles de M. Afarmotsi,. mu. fa veuve pourr.ait renoncer;'a la,,coxnM4.1naut6 qui eijfijjjr
G>*4ry '?orpt '& &nfa- balitfi cabibas -.r9 a aucvj arrangement.
fi q ttt l e. e el 0 eux, fielle ne P...r ent
k_611A a del- toUt Ae SKqacte doat It. eft' Wceptible-, M. Ga4n, Chef da Bureau 4es Qaffes'. en- cette
off
-ille, difirant faire p ocide a inventaire, dcs Uens &-&%st 'on do'n''nera. par h, ftliie uh Umil. plus' hen.du. v r e r
L A a -u Sieut..Ouropi r. dipeneansd Ia commprawi d*- treAui & feu De
tte- Rece e I u b6neffice *d motOr n e Nat,'reiel. de fa
0 e-i"die -t. de Saint- Marc d' ;t.surL ndi.purvehois f4le RV;m4r- fon ipoufe, & con airr
7 n*vii+ a-4".h4p6c6 do S*eur- RUind une pr mihe communauti : prieles creanciers,,A-quelques, titres quo I ite Danie ue r, pu
*Vfieiht;1i4' a' e M4nt'S 'ra en un a6te ce foit tant avant le deck de ar.-,' le
yrje-, 1 R11FUCOW .44 r wxwfTa ,mesa le. a qui peut
i& que de" M X.41t 4t. w -conipw I
Proverbe des Variitis.Amufantes,-dans sequel leur.etre du' en principal inter ts & -frais, en Utuck
Vt nouve arriviAe France & con- de M' Loreilhe Notai; e en cette ville.
ii A in" a t e' Itement
-ffint-par aernenvageitre pl: de, Spefficle re. w -ixa I' -Les Si.vuf-s: Daboc !&- Dwbil, twmit Its *p trcp&i
d reC deg caffi, au pied de Ia montaine Aes Grands-Bois ont
*11 4e--Guiliawno', Cetti FiZze hra, fuivii a M4 lwla de.&co llwnnew de,'priveitir W' Its H Ait-ins d u d ne nigliger da..Trou-dlau 4c 'de Ia Gafcogne., q 1 c", ter dg
idr--s analogrit6s. Le -'Sieur Rotin a r1ift U
.... neriter les puiffe, premtha de ;e mois,. le brouetake du cafi fq r# a I
4' bontii-46nirk; Pvbfie Thor
_ (I_ Y ri6frir iii gr6 de-'fei difirs.': Daps les entr'ades PNU F I OJO JI es C-0 ton-6 0 -U 14 vo nod'o 4 i1fic U
.on eiOcut&a un Pot-pourri defatovij ,ofition. U'ils 4prouvent par los mauvais U recent
"'Lesii miei i6- Corb,;Mien-s diD 'neront' Lundi z-1 Ae te a prologer lear, route 4ne. lievae 6x It .0 0! Aul
_jnois au. b6nific6', de'la ..N I elle L4fighi.$, uive pre-P donne lieu I cettle petite augmentation, & par les retouri
Witere Xe'p4&itzt.1OAAeh& en t a&es de 60&fant-'qiie 'ces at en rappopaw tout
'I -A i akceffai :e qui Icur fait efpkr, qu'ils'*
Ir.MMvie, 4 MU,111 e Ae-AL, Ditjidee Aaaf. 1equel 'le qu Ivur aft re 4 or
wu tnolita le tte. Pike trouveront.pas ce prix exceffif; u'ills nq pVYent ibf
epri ix -iR-- 8 It d u Co m. t e Ce
-Igmen; faise meilleur ma r fan Icur t 11 u ine
ii6 F9xreitt Jpunmament I fqu Ia' fuixe w- s. counr a
ijt ;& -dei; 4o&po 0 fri qu'ils a nt pefer leur c4 Chet
e_ P A! s Aii-teurs, La. Dem i. ils. les, pr6yiennent au
'an I" tra zien, pour- donner fon Sppc- eo & que.. pour plus gra
41141 L" gLis -tye neg ip a ride ffireti. 'ils tieAdrent aufi
_.pqmpe p6tTible,'afin'de-m6riter les bon- dik fliaux pour leur fo trnir re0, Mchaque,,, fols &A uan C. eront um
trap Up; tit6 du poids des fa s '& quTs'en retir
rture 'r ell lobiiefitfa prkf4tice, femblable dEs-..confi tions de,' Iapr:,dqar4e :9our qu1li
n ayent point 'a fe plaindre des d6ficits defquels 'Ili
demeureront dans tops les ie(ponfables.
.,7: Awi 0 3- U Siev'r Li pevrw, rhaitre Cow-veitier doneurao
jte Avis., pour thilre ns"O'Affi6es Anthritaily. To dd
fur rhabination Ounerate & Re gnefozr paroift CS doi.veiii hre remis 4.? Vrimeriejuf u'a 'Lundi (Oir;
di Cayes.,. privient les perfonnes qu'r pou-mievit avoir Oux qu On appoWd S" cette iP6que '-fer6nu reic'UUt r
v c Ia Dme I. iegio r im 's 4-e 00WO
r C V t, "CUA ;e f 06ires.-i e is f Ini
J, aucun recours-a' Wi 6tant'f4ar6 d'avec tile.
MOA
I. M. Blens ; q taot dans les hauteRr.9 41
Grand-Goave,' wnt le P49c, qv dans un parn 4
L St d'e M'" Ti6y., Sankcque & Co
'eur'--Guimbamt, Dire&ur.AesTe&1s 'a Saint. Nkgres qu'911 a 0 CO 0.
wo Aft i Owitt vendti -fofi foods Je' 'boutangerie-.,au Sieuf pqnie. le. i6 0.4ebre dernier, du navir' I'Archymelde,
indra page.&6*1e-premior 4n- une Nfgre&,, 6tamp6e fealement de 14 m4rque du a,
ain', -pr 'dibiteurt do ret' r:kurs xtre AR:,...entrel cis.' a difparue do thez 'lui
jurks, quo e ge v -bie Aetfiier. 11 pr t C6.b."OV.
i' rfent eztt'&netn6ht. e ceux zi en aurdn
On &Oitie A-vis qft Wo le,,,..C- heyalie'r de, S .le f e..de Ven pr6venir o.u de'la e mettre aGebli
*ivant %bitant dan%*Ie haut des Y" Os, quattier do li, p up pi=6 ne
M libbtiite, *1 &-c6di dapi- le, courant da -pois der,* 2.,M" liq dobiteurs de M7 Nicolas Charet, p#e fi jq$;uj 14. Po Nocutgg
desliens J fpc'ans ". Nanus Cont pri
a venus que M. le' che




11 AT(r.9 _440. c6f* &C, I A A vt X-A-0ch G
qu;rtltert du Geaapia)
..jejrs pa-avoirs- din*vcette Colo-Lt % rpar ,1Pr.otUf4_ P_44, ce
0.endance de Mirgbalals., il f ra le Sarn.eji
% '6 6 0
Isautori e a, repr*A ailWt a
ki.i.e ., inops
Aut toc44 4 Barr udit Si6ge, i'iGe d
.eitirer toutes Ieurs affaireii, tant de la fuc effi n die' ce % fa, n a n d..'-finitive, au p'us offran't
Ic, u r &e q oe: de celle de M. tfrph Wee derwer eachiriffeur, 4u bail 'a ferEne, pour trois' annk!s 4j Fr, fnwre, lequel avai; ftit, ceffion ntra. Mrs d'une habitation fitu6e audit quaitier, Up par, 00 t a endante do
ch &il P Eri tonr q'uente dec'ette teffition &,,,de ladito fucceffie.,, 6tablie en cafi & coton, 8i fur Iaq jelfe
ja procuration 6- ielfus A le 'Chevalier de Liberge, travaillel't evtl Wes. de N gres, ou N'grefTesqui en di qui do: -vznt de.ne payer qu'en' fes m:t;ns & de
Prie ceux Fpendtnt. On po4rra preadre communication des clau.
Ve tr iter qu'aved' lu Four, iviter le, es de la ca te bonnie en cette vill chaz le Steur
yq deux fois. Orillim Huiffier, au bo.6.rg, de Mirebalais qhez- 1i
Vin" de Raim J, Habirante au Pefit-Trou, defi- Sleur Rouleau.
nt co, 1-t3t des dette-s. hypothtc:iires' d son
l1abitation,, invite es creancters 'a presenter dans; D i P w it r,. s P o v a F it j v c x.. le caur-int de Fe'vrier procbain leors titr,!s de creances
chez W Sennehier, Notaire 'a IAnce- -Veau, pour la 3 M. Fr4nfoit-,Xbraham de Lance, ancier Captaine
.1ices &, Habitant, au Fond- 8,es-Blancs, d'pendaning-kre i port6e de Orendr-e des arrangements. convenables, de Mil e
ahn de I f tisfaire. ce du Fond-des-NiWeL, art pour France dais le coa.
M. llvigw on airii, NA cetva. vill t rant de Mart prochai pour caufe de maladies. 11 veriI goctant en e j preview in 1)
e Public q0I a.affocie' f6n freire 'a f._ s affairs, & q-2a' dra des cheya'lQx de chafe & de felle, de I'argenterje, Yavenir routes cells qu'ils front front fom IS 'rai- meubles d!aca.jou,, linge de table &c. -Ig iout 'a j uAe f6a da Hwrao,4 Pres; il prie ceux qui ont confidence prix, tnoyennant: fu comptant.
en Ifli de la cowinuer "a fa nouvelle fo-i&4 ils front 2 "'. Gabriel Gjv'hert, Capitaine de Milices, Habitant leur effor.S pour fati-Aire les perfonnes qui vaadrant au Gra4d-Vand, p-iroiffe dii Port-au-Prince, -part pour ,sadreffer 'a eux. France dans le courant de Jarivier piochain pour &fai2. Le Sieur Hjrnoi5 f4it favor qu'il a fait acquisition res de famille, fur le na-vire Its. Gracieufe du Havre, Capitaire Doucet, & laiffe fond6
irune habitation e'tablid en cafi-, fitue'e dans le bras rde fa procurationis
,droit des trols rivi res, quarter des Coteanic', 2"aft4ea M Afeynardie, Piccard & M roncernant towes.
rge -fe s adairts, d'intir8ts,,. pour Yad ation, -do- fes hab'
nante au Sieur Pivc f; ii prie en consequence les per- I.*
fonnos q.ul ont que1ques drolits 1 riveter centre le v-en- tati,6ns & autres affa:re iieut. ou fur ladite, hAitarion, de tenw tTe ,eurs titres 2. M. Claude Chofard, N-6gociant -en cette ville part dhypotheques entre les inaiat du Sieur Harneis, Nig6., pour France au mois d'Avrii prochaill. ciant en cette -4ille, d'ici au i o Mars ptochain : fa ke i. Le Sieur T m, Charron i I'Anfe-a'-Vm part -pour jur eux de, ( pr6fenter ils, ne, kront requ dams aucune % printemps prochain & prie les per.
Fourfuite centre ledit* Sieur acquiteuir, qin payera. la a qui il peut devoir de fe pr6fenter pour recevoir Jew 141de de ladite habitation 'a cette kpoqije en 1'6tude de pyemem & Gelles qui lui doivent de* ]e folder. La Me 411cufaier, Notaire & SublfUtut de M. le Procureur 'a vendre fept tekes 4e ft res dont, le plus vieux n!&. du Roi aux Coteaux. Le pr6f&wayis fira infirk 4rols quo. 3o ans totis charros on machoquets & ffieurs US a ce 4uon Wen ignore. de long. : il en fe-a bonne covapofition pour du ccmptam
Le 14. de ce moisil, It Capitalne.fa(eph Sanvirge,,, W ean P7goaud, Nigociant.en ce te vil e dicla
Nantes, cointmarfid4ht fe navirt & Saint-Claire aUan pour France dans e courant.de Mai prochai.
S. Marc, a tret*)v6* de.a, N gres- qui itaient fur im Ya a vendre un Nigre patron d'accon.
ocher ap4S 2voir ffit iwiilrrage ,' fuivant la 'con naigance i Le Sieur Poulki, part pour France dato It-couraut d d. -C
U it apitaine : les dewx N6gres fo t 'a fon bo'rd. Ceux de Fivrier prochain, pour caufe de maladie. t ui ie nent pourr' r. les r6clarner, en lui
q ils, appear n on
rembourfant les trals' qiAls ont pu occaftonner. Ri vvzojv dw Dak.Azxx vv 'Ror.
A la requite de W Galiet, Carateur par int6rim aux
focceffions vacates 8aas le effort du Siko Royal de -3 En vertu &0rdonnance it MIX le's' Adminifiraw
Otte ville.. charge en cette quiVtk, par fuite de rexer- teurs, doonke le 8 Novembre 1786, ja Dame de S4intcite d e M" Girault, de celle du Sieur Cavidi' jeunt CUrvn, pourfuit en reunion Jeux terrains di tnille.pas
-is, carries chacun,. fituh dans les hauteurs d la rivii Ap*thicair r* andit lieu, il rera Samedi Tj.de ce mo erer
Frocidt-4 "a la. Riarre duelit S*6;e, iffile de audience, 1 la des Rozeaux, -Oroi& Saint-Louis. de Rrfinie, Cut Lef, Vente & a&udication au plus offrant'& dernier tnch&iffeur 4quels il n!exifle aucun 6tablitTement : leffits terrains ont. de, ix t6tes' de N gres ou'Negreffes de jarffin d6petf- iti caocidi I glin a U'Siet*.4grio1,. & rautre au- Sjieurdans do ladite ru'ceffion. C4yrol, le premier A born6 au nord de Dsiboffq, pt
I A 6 reqAte de M' Gavot, Curateur aux fucceffions, fudde tla Dame Moultur, 'a 1eft du -nomme Gifice
waca,,ites aiis. 1,.,, reff*ort du Wge Royal de cette Alle, 'a rouell dwS71,eur Cayrol; & I'autre, au nord de Duw Charge ceve.qaelith, par 6ite de 1'evercice'de W bofcq, au fud de ]a Dam-4 Moukar,- 'a rdlAu Saw
Gir ult de C'elle du Sieur Dangiron HaWitaitt lieu .4141 & 'romefide X Lanolec




C
A1340.rde anciven- -Cowt&4ur -je, -rQrd1hj re., mois dernieri:M, g. Wq
des 6 4ir s &$Iabitant au Fo' n-' Fluiffier Saint.' *
nd-Perdu, peti;p mo 4i sentencee efl, iij'
lagne, quarter d'e' MirebaWs, Oourfuit en riu- billet 'a lordre de. Xr,*fp; # eur
nion un *qr, confetti par le.Si'
ferrain pour culture de. tnille. as arp fitui au 'lien Rerodin.,* A eclit., Rh6t. ieft doenviroa mille lives
4it la f6urce des Rozeaux dans perd depuis S int-Marc. jurqu'a' 'la Savanne-Br^l'
jes auteurs du Bowan~ U ea Chez
Carr6 torne' A' 1'eft de ladite fou''ce a% loueft au niord le Sieur Perodin. C* eux qui I'auront troupe' font priis
kau fud da terres non con'c6dkes. Ce terrain a elt' d'en donner avis i K Qu imbauk, D4re,41eur de la P04
concede' e -1 76T; i Sain arc
au- Sieur Franfois B rbere4u. mort-, t-M
% a
en r6ite itabli W apres abandonn6 de s plus de "6
ans ., faute d'eau par le no= 6 Fortin, jWe-.9pie., D s At A N V z'
Griff libre.
Ve enhal S( In-. On de'fireralt.trouver-un jeun
En rtu d'Ordonnance de MM. les G e homme honngte..,.
undart, la Demoifelle Gothon Saiqt-Louis pourfuit des e'tudes, 1'orthogiaphe. kune -belle kriture*f Sadreffa
%
en r6union le terrain fitu' dans ]a rue baffe de la Ma- a lIrnprimerie Roya'g. ae.co.tte,,YJllc.
rina, a 3 ereniie, numer6t6i z 5 iyant'So Vieds de facade,
far. go de proforideur, born6 'a 1'eft de la rue Je ]a 'N A Ir I it'sl X.M CRAROSMSMro,
Marine, au. nord du n 14 ap-partenant au Sieur Cadet,
.;tu (11.1 du n' 6, appurtenant au Sieur Blou a -2 La Soph;e, de Bordeaux, Capitaine Pierre B* Mew
foueft poar pr9fondeur des h6rinfers Berquirr--ce terrain eft au trois quarts char-6, & partira du to an -2 Lj
Appartient au Slieur Lacofle, qui n'y a jamals fa,*t -bltir. d W- ce tnoiS navire efl connu pour 6-tre de.. toute foli.,
.-2 En verta Tordoniance dje AIM. Ies G'neral dit'. Ceux qui voudroat y charger 4 fi
In- t e ndant, Ic- Sieurs Delafiaberie Mw.ran tous doux drefler e,,e fuite audit Capii-aine, en fon magafin vi,.
demeura!ns Plymouth 'd'pendar ce. deRr6mie, poi S ilntPhilippe, ou M. Fignaud N'gociant Mhina
&ive.it en reunion un terrain fitue' audit lieu, e la rue; it prendI-A aaffi des paff g ers,
-a e a V L!.41c,;,k, du Havre, du port de -6oo tonneaur
fionteenance de quinz, censpas en carr barn' I'm eft
de.la four.ce vulpirement app .lhlersrand-Trou, chaffant e1l en charge pour ledir,11eu & partira du 15. au 2.o eivtier
4-Yeft pour -bafe., dautre c*O'-.6 chaffant les airs de vent rodha;n. teux qdi voudro*n't y pafrer ou charger 'a Fr, r a in
'conienables audit canton. Ce terrain a efte concede' le at pou ront sadreffer.,_' M. C010MM 4' 1, demeuiant
.711in 177,z an Sieur Cf2millede Pradfine. dans Ies magafins de M. Rjg enmzid, vis-'-vis la plice
'Le Sieur Thurin, demeurant 1 la -montagne Noire, de Valli re ; it pr6viert en m8me temps qu'il:: e afTe
en Fr, fl ance t r edit Navire, & prie fes d6bit
_p0 Pr.uit.en reunion un terrain de i Soo p;ts xarris owla eurvavx
dirtier vulp*rpivent appel-6 le Maw-,- diverifes carga'f valeur, fitue a'a qu-r -a ons qu"il. a g6r'es de I- folder inceiriv'jamb:ttes, paroifTe de la Crioix-des-Bouquets, barnl.. a a p!ufl.-urs Nkares & Ne'greik
roft'du Sieur Bejavais. & des autres c't's terres nor. dont it f-.-,ra bonne compefitilon Pour dtil 'rnpah.%
.conc,. ,&%, a!ors. Ce ter-Min a iti eoncM6 au Sieur Moraud, L2 Prudeoce, Capiraina Auvrais -eft aei, -charg--i j
r mte I- -Jawe, & partira,2 la fin ars PTOQ
Nove.bre 1.76 pour a,
h3in. ",CC DuAlront -y -paffer ou charger pour'La- Sieur Lombdi Desgranzes-i c UX 11.11 V1
is. Tlabinint a 6 emme
-powfuit en r'P terrain tue -la grande-rivi'&e ront s'adrefTer INY" Plim
nion un tie & Lei=pine, Neaccians atidudh Iieu' de la conteriance de cent carreaux born6 dit lieu. On tro0vera dar.s tenr- ..ti.7-gafin tin a6rtiment 1'ouafft' ala nord le m3r(handif-,t.1s s c!is & coroeflIbles au. nord de, la grande-rivie're a I vin en caUTes
Cie. Gla l'oueft de Beaudouin a, en ba,
a a fud de la veuve
Alexandre. k Grand, 'a Pefl & zu rud de Brieux aq Le Afon-tefl.1i CU. Caprumine -CO rbiwe 4e fl. c n ch;raa
fud ;& 'a 1'eft des p-69-nifio s de n ur Bordeaux orendra d. fi t & Jes paffagers; it
16,U11. Ce teriiin, abandonn.' depuis longues anne a d1a MIletife patrie i!e fonc4argament.pr^t, &.par.;Iyant appaftenu primitivement au Sicur Dz)anin, & p-w d-a d-ans Ia couriint de Fev1 105ir p'rocWn, pour jouir
fuite d'acquifition au Sieur Dukamel. Cette reunion efl des pri.mrs Tafruran-%e"s d'e'te'. Ceux. q: voud
I" rdonnance fur requAlre de ININ41. P-.Afficr cu ch-.ro,,,r fr'-t e 0;1
vo rfuivie d'a res o pourr.ont ?i&r Wer audit It.u f
Intendant, du ig Novem. bre dernier. ( oi ere, dans fon mig
jes. G'n'ra afin rue" des Capitaines. W it
2 -,n vertu d'Orlonnance de MM.. Jes G' 'ril Sieur deffirerait beaucoup voir le. Sieur Lercaco ayant
Xptendint. Je Sieur J.,jVf. Bvurdeis, pourfuit en t unioa qtielque cWe uVinte'reffam lui comm.,uniquer de la
un; terrain pqq.r culturne de mille pas care's ou Ja va-' part. de fa farraille.
r reduite fi tuS ou 'Fond- Cochon d6pendance de 1a
!V it S.
paroiffi:Saint-Lotiis de firkmie bor.6 ',w nord de M.
,;#i #ier pour baf"D, chaffijt. pou r hauteur au fud Un *A p, O'el e t t e du port Xcrrviron 3--o tonn-aux de
l'oueff du-Sieur Founv. ,j chaff4nt 'a Peft fur lip Ro- rt)apn eipagroole & tout en bois de ce"dre, avec,
f d 0 d fes ag14s-& at-parzux, & deux fupetbes Neeres, ecellens
e.-res non e 60. Ce terr
.zeaux t con c ain a kt,.A conce A
iep, x7,72 au Sieur Ranty, qui me. Pa jamals 60bli. matelots, -dort un eft pradque.le la coze Ig6s d'envinon, st -z5..nns, ,eforrecorpulcticeiSk bons fujets; on,
-t C "epreuve. S'alreffer M. A J,'Allei
les ve.,)dra Yr.^m,. I -a
M rjti varsle du mand, .,Negq,-.,'ant en -cc
Gjr,,i;er, Pr'-f't- at, a ;pq -Vilb.




164- ki&Air "Wiffier"k-comA. rt' ts h PAIMS done on vou'drd Nen
iihir fi4 Fe I' Tout re qui lui parvietidrd Ans, aii e. 44flw4hrl."bis, uil "' *
vandr h4is eyj'i e. re
L 4 14 *'e
& a
c9aes" 1e,,-,ft 6ckns, en cette -ville. ffranch point ouvert,', ne
ne-f erds aucurt
de 4 erra anonymernent les 'erfonnei qui
3, Une tit4itio 'de -1a -contenance de ,mllle pas qu on lui env
carreS) fitu6e 4 la Riviire-des-mornes ffe de "Tor- ne Voudrontpas gim nomrne'ess penvent computer far la plus, bek quarter du Fond de r1fle-al-Vache ayant apparte- pa rfa i t e 4i crition.. vue a eu. Sieur Af4rtin. Dabigg propre, 4 la culture
-du cafb, par la bont6 de ]a terre & fa pofit ion du ter- N-0 V VE L L E S D I V E R S E Sj
rain ; il, Y alfur ladite'habitation on- e, f perbe farce ainfi, qu'qne trh-belle ban4nerie rapportante, une favan. -Z z Z-Md a N so
ne d'environ dix carreaux., & quelques cafes .en tresinauvais 6-tat; la..voituve peut,ad1v'jufqu'au pied de., '041' alTure. qt un Me"decib de Hongrie a troupe Ulf Mabitation. Sadreffer a* M. li 'Chevalier'Bompar, Ha-' rern'He certain. centre 1a':ma'la"1ie fyphilitique, dins la brant 1 la petite.plaine d'u. Cap-Tiburon, qui 6 fera --firnpl e ilifufion &une Plante connue fous le nom d'Afbonne compbfitilon's trq, 4 Monfipelienp. Des experiencess fates par ce Me2. Un .. fu d Paris, dnt d'* i conflate
-,Oefbe-bateau Bermudiew, du port denvitron ecin & qu'on va riphte'r 'a ej
-tonneaux m Nfficaeite' de ce em* de.
irefque neof .& do arche fupe'rieure.,
pret a, ifiettre 'a .1a-v&1e,; avec ;Qus fes agres & ap- .11 efl itonnant, qu'apAs s'eft beauzouOeccupe' de la Lobilia ddnt'les 1ndiens fe fervent pour fe paraux*n bori itat. S'adreffer W 1. Pqillov, Gom- guerir Promp
!a uIt & COTpagnze aux Cayes, ou a% W A. Alarie tgment 0trement de la rn me maladie, Jes Me'detins
Col"PlIgnie', au. Port-=-Prince qui en ieront 'lonne 'femblent avoir. abandon' Jeurs travaux 'a -cet igard. corripAtiol. Nous croyans dev6ir, a% roccafion de la dicouvette da
Une mantirfaaurre de.charronnerie inachoquetetie Me'decin Alleinand donner un extract de' ce qu-'on con-'
A
avec les Ne'gres ui en' dependent, au nombre de nevf.,$ nait de plus int6refrint fur la. Lobtlia: cet article nous cha rro'A-As-Qumac o(-Iuets,,ainfi que les mat'riauxuften- femalee d'autant plus important 1 publier dins la Cofilet & une belle & vafte mai(on fituee.'a Uogane'*, 'Ionie que nous ne fornmes pas 61oignes decroire qu'on
-M. JacinthV, y troupe la Lob'
dans une tr s-bOle* position. S'adteffer A" Rid.
Goujon, au'iffit lieu' ou a",'MM. Goujon aine" & Com- M. Xalm Al we du ceUbre L;nnce & run de -ceux
pqwe au Cap qui en fzi6nt bonne' composition -, en -anifte, s'itaient
I I q i, encouragesis par cet infa gable Bo.
par l'acquereur donnantilei 'ffiretes iiceffaires & d'ufa- repandusdans leMonde enterr' poure nrickir cette kip-n-W 9* pour les -term. e a'cor ce., onnaltre en Eu"ros' a c 'der. e-11 urk des premiers qui a-it faitt
Bois iquatris du -pays., idem de la Nonvelle-Orle'ans pe la Lobelia : nous pr6dr6m ce qu I on va 'lire 01-anches, C'hevront effentes, riz en barils, morue fran- dans 'un' Mhnoire. qu'il a puViii fur c',ette Plante pre-t "ife, belle, & frailche, arrive deSaint-Pierre & I *,que. leu Ion huii de poiffo temps initn6niorial C-S S de
n.,11 vendre., chez A Cadleu,.N' Dep uis un
qo- uy ges
ciant en cette ville. I"Arne'd r9ahdie'dont it
ique feptentrionale ont viu- la
i Dix-fept nor parmN gres-travi*illans a"Ja terre depuls.qua-- s agit teg e' x. Les uns pr6tendent que lax
tre mOls, 4 N6grillots, tin. egrefTe fon ehiant i la Evrope'ens ]a leur ont apport'e.; d'autres affwtent qu'elle mainell & une N gifte un peu couturi&e, tous de la -y et I mps avant I'arriv6e d,- ces deniers.
C.0.*ei d Or. Ya-reffer 'a MM. Rat Ing-:fizr & COMP4- Un de leurs vieillards m'avoua,, dit N1. Kalm, qu its ont gnie, Negocians 1% Uogane, qui en front bonne com.- eu, cette maladies auparavant, & que
portion pbur du cogyc4nt f, eco ou 41i bones leurs jeuncs gens 1a g:% gallant "a la guerre-cono'it en erp gnaent en
tre les Nations fauvagpi, qui d curentpl. au fud', ok 6tait plus -commun'e ii.,
-'its f 'baraP
it Ceq67ilya deremarquable, c: eft qu e de
fent de ceite contagion avec la m'eme facilil6 q6'ils la Un,% m ai b n 1 e:aae & 'a balc*oh tfh-coir. mode gagnent. Quand mZmi6 le mat ferait enracine' au dernier, faifant Venco'; nure des rues Roy4le & dcs Miracles degr6, celui qui en A infe&S p ut &-re re'tabli en pen
ViS-3%_Vis e, Nf. le Sznechal oc4p*pee par. M", Alartineau de tenips fans eiralinti'-de teO'Ute, 'a mcrins ne s Y ex ofe Les Sauv gespratjqdekcette
Un autre .:rnaiCcn arec une -giande coiat ou fans'elle rnetho'de fans avoir aucu'ne connaiffarce chi mercu'te'; fituce dans ]a rue des frontfotts occupee' ci-deva"t p r it's iegArdini Meme cette malaAie comme une des plules nomrw11s Forta;ne 6- H r'anz. Sa'dre&r a M. Cadie'u f ciles guide 7v. Proprie'r4re doe Aeux. it 1,orfque'j'arrivai av. Canada il n'y ent perfonne
de ceux qui avaient VOY2 e avec les Sativages, qui 11 connut la facility' exAme awc: laquelle ils gue'-w tiZent tette tnaladk, pgr le feul ufage des Phntes
Cefl aux hr.p-iinet;csfeu!es jr:t l'on do't odre tout tous deklaralent en tr me temps quil ktait impoffible. cc jui corxerne les avis. Al. Nkzard Redafleur de ceite de le6r artache'r leur secret qtt"its le cachaient avec: d'au,17euillf -recevra 1014OUrS OW re=rai la perfuafion Sue
Pnce.-, les atticles tirwp'lus &,fobri, qu"N'taient




T a- It' pf"On
ef+ah f2 Ve".1 ,,,7 r "M A
ihwiwa
icHe *oup dc* Fraii-qais ont -ten4 inntNeMent A!Lij- c. affl e lrluo'rum digitotuM Idagitudine plus rninu' Jaf 'a leur dicou- br tarjqlku m 6 cahtro ethimm..
givar "Its Sauvages i force d _- -pre en s as
OUE f. -I fi i ix Vihterd
M'r ce reme'de.111 ont iti obliges de t6courir i leur trat- -a inen ram os mittens; erec.
'tetnent quand les maladies les ont fbTce's -, tits 16-A -ttlih.ws-* tt 6 ab tiiit)r ped-um longitude
com rn tj nitv !A rni4i"AW tmoab qrratudr Ve
it J i arrivant ch z Ig Colonel Willionns J,,,Ir dumloneitudimi
112i 46,6,ea.ucoup de qtiiffions;f-tir.le'C-anadx&fe li-abi- fetes 91aberAirno"S", Jxvis', fubnitidus, palAde viridis.aut
tlhs4 C.et GIfficier derneure parm! les Sauy*ages, & Aft inter&im ru-befcens s ppmcipue- verfus inferiorem- partem
-2ttird j)ar bien dis nio ens, -lear refoeft- & leur amour. foliatus, falIi4 Urque ad fpicam flortim gerens. lis le* rea'ardent commg bw Ore., Souvent ils,.Yienn_ nt Fofij, dup icis -getieris; radia0a kiket primo anno:
des end7roits les, phas iloignis r 'le voir 06iir lui cattlina verb, anno
'ou 0 fecon.dak PA-mum prod,-,-.jntia..
mih-Aer' :'c'e Jont AN -10"nt & dont it I.eur fait fi o ato lanceolate fubacuta crenato-pli.
-kte -beropin 1.0fiaradica
04felnii. It a un amour br6l nt pour tes Sci n-ces & leur elta', tlabeii .mi --4 nn-que 66nitich 'obfcurey'iridia, cum ffira Purpure* etiolos
il a pa ff6 beatrcoup Sxqnienpar- CL11 dertnentia.
es auragts anne qui cnnn. folia per twum caulei fparfa, evato lance.
rhi N'S it- n' ft perlir aifife mieux
Ieur-:m 4riiert de vivre: it rnafflita qtilils 4-vaient lel lata ftibwatninata iAwavaliter dentata patentia', plura
erer de guitar, awc'une facilitate k-ton'nantes' les mataTies glaberrima, (ubnii-daio.petiolos'deftnentia ; ad marines rihiiithae's.,' p-kr It moyen des Pbntla al-bida tantiltum elev quid quod, pti dtnti01'antes; qu'd enavait
v i pl'tifi ufs eye'mp!-es-far des pe, ail'' euli ejii ina&_pu,i1F11 ilbida -elevata gerant; neivi in inOvai-Int Ote' da- s' 6tat- *k ferftafol;if-tioerficie-h) ngitudiii-a'ies ele'vatiq ire q we Tit s t, n.?rs n U-n etbrl,
qbe cepend'afit apris dix jonrs'de traiternent elles, fludinienta Flor4m d alas inferiors.
ftieblt afl'ez bien rhablies pour pouvoir I reprendre leur Flores, fuperiollem partern caulis 0 ccupant p9ndic-uli's
t avail qne peu de teatips apres elles av;iient v're gue- dtiobus vel auobus & dimidiis linearuas longitudlne
ries radicatemeInt ibridecres ; quivis flos fedet ad folioli lanceglazi
94( Je; lui & tnandai ?it -connaifLit les Plantes Adn -1. les acuti, ferrati fetraturis Ubul,46S. 4q A ret fera Ie!%-,*rna ', V
Sauvaps fe. fervaient pour ce traq,2m,?n-, il me r4pon- tatu ituline V*
tque"n6n. Je le- af nce- de ti1ch-:!r de Sbribus. LobOa A6s Car inalis alias-- Vfae, cec!entes.
A* prw en co eque .9
inia 11inea 171e dinque
fe procurer cette connaitTance; il me dit que ia chofe Caiic'is Lac-' '* tes,-acutae,_1bng Nl'eet-,q"
pre qu im o n u fo aritudin' marginibus, ptop
& t fi 0 ible. Mais fur ce queje 1-ni repy fen- a:.d & h 'ear M '0 em
tai, qu
'it itait le feul h-onime qui -put engage ks Sau- bafim wrorrm hexis.
*Ogei' a conununu Uer leur fecier, par Pattachement ex- R fug' Lobehir. Vide tarAerem in linxi
aviti p *ttircrait geh pla aruMW
'Tent 'our lai; que pir-41 il
-ron-feulernexit I& reconnaiffanoe des Savans mait celle te 11 fort de.tontes les parties de 13* plante, une -B-l-,.,en tere -1 me profit de faire Iii 9'umrla-it eti-feen'ltsvonip;ant. Quelques-uiies desv! -ills
rblot4t- de n- e- iiie n- a ge r aucune d6penfe pour par- tigges. on;, tme grande. pelote de ratings, de tnani6re
Vienir 'a cette dkouverte i). !UOles reffesnW.'at'a' un'e tOUTbe de gtatnen
o Je lul d-6n nPii aiors uelques Wftruffions fur li IM-0 4c Les plus, Tandes feuilies cautines font de 1.4 lo*0
14tt.. yrprocider.) 'e"Ja -1 dant de qoeffionn I Opa-. ue.ur de tihq a fix pokes & -de larger crun & de'nit.
Amrrst p'lufieurs femmes, Sauvages qtii paiTaient pour es"feuidlei Wirietues. di la- tip fo fouvent Lanceg
t
mii.t rA s danscet',art; 'de les lengager a lui montrer ovata 106 Tien de cc Le infifieu leg prewteres qui tomfans que.l'une f ^ I'autre, &', de s fiuIltes
1"Ini fe' contender qu,6*1Ui montra.t une feuilte ou 'ne bent des tiges. Quelque ve plufiieurs tig6s &une
i font grades la ti$3- ine di!'Ia matsde'les eng geF,! lut, montrer Aule racine. D4ps lo
d" i e diamitre
toute entire i). ge a foiivent un- ern
40 e ic Vers la fin de Iautomne. les feuilles fe couvrent
11 eft inu'tile dentrer dans'le detail de t6ut s -les -d4
ra e p teaches h.mes.- i).
riet-A, diptti6s, que, cet Orfficie* _M' !oyie* it MR
fenlmleslsauvi I qporti cha- it La t comtnence fieurit vers le 7. 1 de Juil
'rois Aes ui oni Plao'e
e de t6ii cbtks te At 16 w6mes' an I s & I' i ont fait let; (a 2ralne M ritvers4e commencement de Septembreve
far la tviayAri du demuree nourelle. A dans les endroits humides
to Me OlAtie" treatment. 11 en 4'S'a
P,-Rtlg aUffi I un, Sauvage qui paffait pour avoir.fikit dis W aricageu fur le bord des hangs des ruiSeaux
4ret d' re de maladilo" leqiael lut des r-'vi6res. Elie a pour voifine I'Eapatoria de toushdntr4. d6 racines Ae la inAme *Plante, ta 4ifant que tei'. les erpices -,,'I'e -Lycopw le jBidens, le Mimulul le
ktaft-11 It reside dont on fe rervait cotnmu ehneoti; Chkne 'Acadiinfis PHewne "uk, tetragono aculeato
Agis 'ilAota'4611- lui preifirait une aittre Plante dont la'' -WfICJ44 'UrTU &C
0 .1
44'ailit, apprise la vertu, par fon Crand Pbre 4 'te 'g6tii des facines me female fort appr6cher A
ii tenant le vais parler d ouche. j il
et Plaritei dont 4p h 're cell)i- do iibac :'it fefte longtemps dans la
felt's & ; Mme la Langue latino ea ceW &n't. les go. cavfe des. vom*.tTemens o). Istilffis- Aii ent mie f Ceff ce-'e, LA64 Aont le viens de donner la der.01 ux A # ler'* je re o Am
shas ddcri 'tions
P ctiption que Jes Sauvages eaipioyent geniralement U




7.7
pjffta letnent cotitreftes maladies v6driennes & voki imis dont it Itaitt Vork & les Artnateuis des Nauxjeur inaniere de. pyoqe--tr do Mat6chal Ae Saxc,,.qui eil Con
Si I'On pa ypqqh 4-*.mve :414elta -damt 14 Colanie '64-d oeuvre eft un des plus beaux morceaux de Scu*
fioj ,s Pubfierio.ftf 1jMjn;;r,e Xen f irt jifage pture qw, foit en Europe & to- plus con fid 1'rable d4
Un Journal allemand- ;knnence qu'un Chymifte. ae ceux. qui existent. La Statue de Valtjire MTirait pok;r
Vienne t'a trouve' dans la graitft de PAAFlea 1pirata la l'immort'alifer, A on. pouvait 1'expo"Or aux ye-ux"du P.#*.W
fondement d'une teini-ore auffi belle. que celle qu'on ob-- 'blic mais.s'ktam obitin6thent tenu I I We die
-tient de -1 a,, Qchehj1,le.,Qp: fait. houill it cette gtalne avet -ter Voltaire.4bfblument inud. & tel qu"11 6.ait dans le's
dut tartrei'q,.,4- Von ajjm!q de 1'ehiiiti d6compofe a',peu- dernie"res llef!- -dire. fot dich: rni-.
.,pres cocaine pour faire, 1'eicarlate. cette Statafe n'eft quun fqut:lette qui ne convent qU A
I 'h'^ tre dAnatomie, Pigalli kra cepe ndant tou
lun amohi A
t Aa
C jOU r 5 6.t6. 6oinale 0 de s plus Cam-eax Sculptors qui ait
'illuffil -I'Ecole fran5aire,
_*O dri (Pnfe'l "t'21 da Roi partant que lei Etats M. Saecini dotit Ies ciadtooritions favantes (wit Itio
par un-e deflibi4vation, dtt i 4,Tivrier &r- dilices de Lang4cdint de tous cii y. ithent la M-d "fi q u e eft in o rt
r* lull a
vier relative I.a, e -auration des k6nes de la Wie a% PArls le 8 Ozridbre I n'a pas eu la ratisfaftion dc, vb*r
de Nifines,,Puft 4,e plus beaux monuments de la gpo- rep.Weoter Con dUpe J Colon-ne qa'oti vA cl nner intdzur A s' kom.ains' avant arreit6 de fuppliter S. M. de 'cdrirnment 4 ?(Ype'ro, ta ort nie I uj a pA la
YoUlair bien coacowrir It la dip(e -fe offrant d'y con- UVefila,
remos Xachever ]a tnauqja
trib ver itifiqUI la vencarence die ijo eoo 1. 0,1 a don n 6 1 e'pro Miier Se Ot Inb 1, e an t atee italien
I& ille ae4 N--ifines propofaw- de fournir pareille f6in- fte & en par IN
Les Arnis du lour., Coni idie. dn un a pro
we S. INC a ju#'. digne de .11aicuil le plus. fa.y6table- deNeaunoir. A-greable bluette, krite aviec irorit: 11 5,Y rrouune entreprife q,4i dpiit read-re aux A ts & i Yja&Oirao- 'vie desd6tails tr s-gals & des fitua-tions d'un vrai coiniqU4
tion: publiqu t 0 t C
i e ce e, kchapp6 auk ravages
& Ke. Le 12. dat menie fhoif Meareux Naufinqe e-11 Una
des guerres & du- temps mais dont l"aintique magnifi- bagatelle qui. n'apas d6plu; on afur-tout a' laud!. que
g- '' I .. p p
c"Ice ea ejquelq4e fbme de'shanoravte parleiviies conf- ques jOli6 COUPleti.
trudions qu, 'ley6es dans Jes. ti in arbatie ; en
on a e deb Le 3 Ofl(5bre Feodb? & Li flskj ou Novogoi rodfauve'e
,conf -; npi cordon e 64, ..au r6tabfif I
e e. ofe, tir d'une anecdote
6qu A qu A.A a, toc drarne en trois aaes & en pr
(ement .,des Ar8ms A '1!'a- vi ill de, Nifmes Ot 4 fa di- rt)(re, pAr M. Deiforgeit Cet ouvviirre a &C' 1tre5-VLYO;no jttipn des 'pairp;IS .,CO Aruttes jant. Jans Vint&ieff ment applaud,
.!.,qge daft)e. pbuttour.ewrieur ,e; 'Cot i6difice;:-a I'tfit Le 2.6. 6 m8ifte mols, Ce ile de Sjint-,41 e! la Pbca
de quoi Elie piermet aux ttats die ladite Novirce '9 d'ern- n'a p s eu beaucoup.de fuccis.
prPriter ont les intirits-feront rem- i e repritent4flon d"Addi 6 Camrafpe dos5 jooo 1. d LA p er
Ife des Oreks det'Dioce'.
Heve's fur les fonds de ]a ca, n6e au tlieAtre fmn ais le 16 da ine -me mols n.t PA&
.perm.et Pareillernent 'a la. ville de Nif m-es d'i6mploytr to heurculle,
i eette d6peqfe,. la; rvp8me (am rne de i j ioooo'L S. M.
1'autorirant a prendre ladite fomme fur le fonds des.fubventions, out 1 emprunter h difaut dudit fo, ds:, en afTectant ( r lefjites fiAbventions- Tint&eft de Yiemprunt- qui V A R .1, T E 9.
,poarra etre flipU16, rAns rietenue, & It la charge depour1. 61 -.M ANU FACT U RE.*s ..C 0 L 0-bi I A.L16.1':
.;Voir ;u rean oprfetpent : ordon f I' sde'
ne en outre9 ', que ur t:
mets qui dblvent 88 re vi rffi au' trieor -royal par 16 Tikla to ''we w4a R ,Ileur.
former des.. Etatts de .. la Province. il fera ove M Att. Trou li: il, Nbvieinbee t1M.,
de i j opoq,,.j. dqnt,.S. M. fait 49n _poureqe, employee
au reiabfiffementde, cet 6difice'. je vieens dia lirg dns l'IE'n-ekiclopidic M-6th 4" f*'
On a der 1" repie ep,,yi@Ttq d" n la de(&iption &un nouveau ii fii -liaueiir', tporoprikiN i
fL C.41
Arrest du Parlement., P,;fcal f.cure Nigociant, -'Aix uito des fucres comme cet inflrumient n!4 pis rottrmabreur convainc'u d'a 4 p. op.-Aans ce rie & q .'Wl pou r une ju..,
voir(orm61e'comp1Qt-,,dP.C I tte Colo U I rra'& aty&
.Cett -Avec fon.Cariitiu no* '66ilki, dans li i Milfiur4a I je YR11i P
p; 4e tfairc.petir gn vlre'cliar'OP u foin, de i,.OW64 bko ta-ire in s, vos.Feuilles"N'"
de f4offesinvc4andifes j qu"i)
Kre ,affbrer p our. une pintne trks-forte garanit.. par n d
No .4s Caphaliftes de Marfeille par des Etrdhgt s, re .6--joint d
HEM 41e, '106rievir., onner
a W condamne au, fouet', 'a lia mamue & i. 3Q. an$ I I ': tilti blen"
N el",
gal'res ; f alrnI6 tis i Olice'datis- V06 Feuilles at*-., effi6hi wiy t6 elaC on,,(' apitaine a .0cu I' Me poine m; qu
il.ne doit fubi qu I e an.s...dp Id fa'hr i ucre.
;14 vezo. nV-41's fe
riti, exer4e'1btr6s-!,-p.-opos raffure le,6 Places. die 4 la, canhe
A. C)
-fn C I as.djr,64 I* cau ftrakoj ,*e P QuelIesfi At
efde,, ajU;ies d'ung, i4wd4ance,&. f4r-tOUt..qXRPrees
As j ogines ou he -enes!, "do
depoislong-tetAps 'de.s.,piips de toute e pa ii;sj pit hb* nt il.
del 4 pjravon pour obtenir la cryo.Mr
ffiehes de Touloufe). tar ' , **j tML,6
T i" I er M. que fie ai;L
wort. I




trififer ? Y a-t-if qutlque fubjbnce Wleufle lu'Y f4;tk par;, plug; Oft d't nimg trisorenr&ownt Ia. quallt& La prati.; ser a entid'. que ordinaire Wei! qu"6n thonmment expof
lWat de favon pour en dibarraffer 1; fel A 6 1 une ing.,
Le ar; efl-il qae le product di I'altira- nit6 de viciffitudes : I'Arkom'tre ou' Rfe Llueur n'a
N ne r le feu ? Le veTou ainfi quc du aucun de ces'inconv6niens; 'fon application e. fondi
Wort du Acre mg, pl; 0
Jucre redi6ral4s laile toujours a' Ia cryflilfifiition< uneyisr- fur ce qu'll indique toujours d'une traniere ffire le Lie. fieplus ou MOMS con ution quel*
i (zddrable de fii-op-, efpke X 4u-m4re gr6 prices de Ia concentration d'une diffol
qui refl4 Jous fornze flaide : efl-ce un produlr d: 1 flparation tongue ou de (a pefantgur fpicifiq6tie,- a6luelle, & q!ie ,kune tnafie*re e rangelre au.. facre ou hien efl-ce da. fucte ce degr6 conflitue lui-m8me par ddaut ou par excis Ia
a
me ,,ne ahe're & devena incryflWlifable d4hslope'ration bonne ou Ia mauvaife cuite.
On prie les person .es. e'clair6es dant la.fibrique du Pavais Xabord penf6.- qu'il fuffirait- de marquee le. ter'fucre de re"pon'dre ii ces questions" dru-ne mani&eclaire me qui convenait fur un Pere-Liqueur des fels ord" & fatisfaitrante 11 en r_6f6ltera fins doute beaucoup naires., mais je nai pas.tard6 'a vconnaitre que pour d'avaniage p our les thantifaftures 'a fucre, car il eft bien itre emplo comm6 decent & utilement 'a Ia cuite e es fucres cetyift t A S Flinfurprenant que depuis- le commence -ent. de Ia Colenie in rument devai etre confiruit fur de
0 W1 9. 0
)ufqu' nos lours, i ny ait pas encore eu Xicrit in-(- cipes diff6rens; c'eifl-a'-dire, quau lieu d'exprimer lps
truffif fur Ia fabrige dii fucre & que les connai%ances parties de fel diffous, les degr6s doh, ent fe ;apporter aux fur. une* matiere auff'. intkreffante fbient to-ijors tre"s- parties d'eau qui reflaient unies au fel en un mot que obfcures & f6nde'es fur une routine & un tailtonnernent le terme de zero ou de privation 8e toute e u de differ. expof& 'a 'une'inkait6 de, viciffitudes;, it sen faut blen 1-Ution .,, comme extreme de chiffon devait 4tre -place au clue cette pra#,iqu'e foit- au degr6'de. perfe4lion q;ielle bas de. Ia tig & tout prh de., Ia boule. Les raifons. de P cette confiruffion font de'velopp'es dans le rn'moire,
peut attended, puifqu'on ig ore encore Ia mantere in- e e
variable de fixer le point. de' leffive & de cuire du fucre preke'demment.citi, (* elles tiennent 1 Ia proptie'te jaialgr6 los encourageinenst'donn& par le Gouvernement particulie're'du fucre de e diffoudre 'a I'aide de Ia chae dans cette Colo- a ew
diffirens Habitans, & I"tabliffement, leur dans 1'eau feule de Ia cryflallifation & Ia rar'
lonie de plufieur's fociek6s favantes Mais il 6ut efpi- faffion confide'rable de cett.e diffoludon, au. point qu'un rer qu e nos, Colons ne tarderont *as-! f6rtir de cette PeiferLiqueur defline41 marquee le terme de Ia cuite dans P, % 9
16thargie d'ignorance & q.9e le.z le que V0qS t6- M-oignez chaudiire, ne commence a s y foutemr ou 1 'fe mettre
Alonfieur ... dans toutes- vos- Feuilles pour ce qui pourra en, hquilibre avec Ia liqueur que lorfqAlle content deja etre utih 'a laG6I'6nie-, 6ra ittit6 par les perfonnes 6clai- I o d'eau de diffo71 pour zoo de. fucre pour 25,pour to
ices qui'habirent- cette opulent Me'. lotion. 11 pe faut pas chercher d autre caufe de ces phe
A
J'aiThoniaeur d'etre, &c. Signe', Liot de Leftbvrr. nom6nes, quela grande capacity de chaleur (p6cifique
de, ce fel effintiel; on voit danslatable de M.- Crawford,
'D Pe' que Ia chaleur (p4cifique d'une. diffolution JeA
ft-Liqu-pur approprii J li,. cuite des-ficres, cre bru n
efl Ia chaleur fpkiiique d"une diffolution Xicidule tartaA
11 n" p e on fait atteneff -as Befbih de dire que pour tirer d"a feu Ii reux ou creme,.de tartre:: t, o86: 0,761 &k I"
pa'rti le plus avantaoreux dans les cryfla!lifadons, Cans tion qpe celle de-Veau pure eft 1', 000.,. & que fa proportion augmenter inutilement -f-on affion deflruffive les.vaif- de -I eau eft bien plus co'nfide'rable dans. Ia diffolution de fea'-ux qui c'otitiennent les liqueurs doivent etre-de tells 1'4cid'ule tartareux,.,comme eitant bea-ucoup moins foluditnenfioAAs, que, Ia chaleur fe diftribue -par-tout aufffir ble, on ne verra pa fans 6tonnernint- que Nn des- m6igalernent qu'il- elft poffible, & en rrc'me temps tres- langes.. fe tro tive avok U'ne chaleur fpekifique, ine8me aukvaffi po-ar qu'if y ait* une grande surface du- flaide en deffus & celle de I!eau,.. tan dis que Ia chaleur fpkifiq6a contad avec I'air. Voyez 'vaporation, Encyclop'die du fecond'm6lange qui n'eft prefque de Yeau-, eft pour
Snethodique tant fort ati-deffous de oelle de 1'eau.
Ve plas difficile:, & de juger Ia, cuite, c'efl-'a-dire-,
'de fixer precifiment le terme ou' Ion doit ceff-.r I!e'va- La fin dans une des pl s prochaines Feuillesiporation & porter 'a cryflihifer; c' 'eft aulTi le point le-..r.,11 A
plus important, punque ft on s'arreta au-deff6us de ce
te rme ,on, perd'tout ce qui refle dans Ia. liqueiir; fi onPaffa on bi-U^l'e une parties do fucre 'tie. Fon rend Aremozre dis experiences, fates 1 le r ti
incryfialli fable,& qui,, d*el 4"- --it interpofle dans le fur- c0e des acres au raffle ge, imprimi dans' le recueil de IA *adimie de Dijon fecand trimeffire 1783 Par A
& Morve'au..
On peut .1drefer ks riponfes fign' 4
Aies, au R.4daelcur. Cos fan..
4vrc permIgion di MM. ks Intendant,.
21NO01 T ,_ ,wn --t,
A U P 0 R T A U P R I N C E D E E R I E R. 0 Y A L E,4




1A,
v
No 2;
ik .. IF
-"7, f) C-; 7e ;z
41
C Li E S' A E R I C A' I E S
Du. Samedi 6. Junvier 17 8 7sVoids du Pain Xwvefcalin- 2,t onces. Verte au Prince de Kaunitt, & a. re u & l"Emperetile'
ordre de refer a'-Virnne..
P A U S- S. r.
CV, aux Imprimeries feu.les queol"on do;t' adre On Fa'tle- Xuiwi colleffion d'(Euvres rorthlornes du feal
.-qui concerned les, avis. M. M6zatd Re'daaeur de celte Roi,.qui former 2o Yolumes in-8' & qui contiendra-, Ce
Feuille recevra ioujours awc reconnaissance les wticles Fhiftoire de la guerre de 17j 6, plufieurs pi ces de po fie,,
NOUVIELZES & de V.4jiliT'S dont- on voudra. bien & I'hifloire entie're du d e' rigine 'a laquelle FREDERIC LE eur, i parv;endra fans cte GRA.N6 a travaille' 'ufqu'aux deniers inflans de fa vie.
kehir jon outrage T-Out ce qui In e a
2:ffranchi ne fira point, overt 9 ee il re fera aucun ufage On a calculi que de 1763 1785 ce Ptirce avaiv' diftribue en bienfaits cent foixantpe-dix-fept million de ce jv'on lui enverra anonymement:,Ies perfo=6 qui fes Sujets.,
no voudrorvpas itre ncinin I es., -Peuv-ent computer jur la plus tournis a parfait difciition.- P 0 R U 0 4 Z.,
N 0 TJV E L L t'S DIV E R S E & Bxtrait dune.. letter de Lis onne.R r/ S, S -U EV, (t Don Rodrigues, de Mneff s, fils du Gouverneai'
de la Baie de Tous-les-SIints'. a envoy' 'a -1a Reine un par un. tab-leau du Commerce de, oet Ernparalt portations fe font e'le- N.'g.re Xune affez- jolie figure.. 11 a tine tache blarche
P'fe fait en qSj -, que. les ex tria gulaire fur le front, & qui ahoutit en pointe. fur lie
1 1'. t. & les importations 'a 10 03 3,78 5 1- le nlez-; les cheveux aitifi que ]a parties des' fourcils
e
V'Es 13,497-64-5. Ruffe eft -del
alnft la balance en. faveur du,, Commerce qui fe troupe dans cette tache font blanco, mais cre,*
3,463,86o 1. pus, comwe a*' l'ordinaire chez les Neigres. Une fecon-de tache eft- fur le mention ; les, e'paules font parfaite-, L L- Z M: A. G' 0' mient noires, mais la poittine & le venture Gt pref--Pluieurs, G: a-zettes affluent qve I'anecdote h1vante eft qu'entier de couleur blanche, m6ke cependant de qUe!Writable. 0 1 ques teaches noires. Les bras & le refle du cotps 1"ont
Dans Ie* nornbre des fiippreffions m. on-acales que I'E-m-- diapres de blanc & de noir jufque vtrs le genou & aupereur a ordonnees, --les Jefuites de Prague ont 'ti com- deffous des jarrets; la couleur noire eft fans melange pris ;.on a vendu le urs 6flets : un pay fawbohirnien a achete'- jufqu' la pointe des pieds ce qui prifen'te le coupavec d'autres me ubles un S. kan-NipomucMe. D-a return d'cell de brodequins chauff6s Le p"re & la tnere de ce chezluien exafllitiant fon empictte avec-plus attention, il Zebre Ent patfaiternen t noirs & Ja Ligarrure de i'er--apperrut davis la 'Eke elut Sai.nt une vis-qu'il ouvtit &qui fant ne prove rien centre la ficklit6i de la rn re pu.ifcouvrait un tro; qui contenait une obligation de deux mil- que cette fingalarite de la Nature eft la prerni're dont lions.., de flcorins conkfentie par un certain Monarqu'e en*fa, on connaiffe Vexernple 77. i .Ycur de- ;1 1 I:Auteurde cette lettrem'afans -doute paseu-connai(-




I-ance de ce que hie. de Buffon a dit dans ton 8" vol. On Aent de for-mer 'a Pafls une bole de Chant,
.ee ft]pp16ment,.oU' it 6nne la description d'une Ne'- Danfie 6- de DeClamation. Les meilleursMa'ltres dances
.gre& pie, ce qui prove qua 1'exemple rapport ci-deiTus di&rens genres, font charges d'y donner leurs foins, & n eft pas uniqu & la conf quence que Pon en tire doit pa" I'on efp4e que les Th6akr"es' de'"' Paris, qui ont perdq yaltre tr- s-pla-ifante aux Naturaliftes. En 1784, on voyait depuis quelques ann6es tant de Suiets pr6cieux, recueil pit Cap, une petit.p.Nicyreffe & -un jeune Mula'tre piozs- lp'ont b*ent6t les fruits de cette inflitution. 1*40us les avons d6crits dans notre feuide N' X11-- 1784 Lorfqu.e nous avons public des oVervations fur le
cette ecfcription envov-e'e a M. de Buflon, a Paru Speftacle, it en gft rle(ult6 quelquefols beaucoup-de cla.
lui &re agr6able. Les teaches blanches de l'individu dont meurs de la part des Come'diens qui n'e'taient pointfae it eft quef-1Q-i eans la letter ci-d4us fe rapportenttelm tisfaits des Jugemens qve le Pu.iw.ic- prononqait fur leuts lerrient avec cells de la N6gritte que nous avons vue tale.n., & dont.nous I endionscompte ; c'eft cependant,
'il s'agit du me^rne un e pour quiconque exp
que nous fommes difcpof-s 'a croire qu e n6ceffit ;fe 'fes talents en public
fujet car la difference du fexe eft peut-ifire, une dune manie're quelconque, d'effuyer la critique CoLame
inatt.entio.n .40 Trad 'I doit s'attendre ufteur de la letter des 61o es lorfqu'il fait fes efforts
our les m6riter. Nonrfeulement les Auteursdes Papiers
R X X C Z,; Eblics doivent faire impximer les jugemens que 4 2s Spec.
taters portent fur les Come'diens, mais toute perforine On a public' 'a Bordeaux les Lett res -Pa ten.tes con- peu; provoquer les Jo.urnaliftes cette censure, pre que cernant les allusions atterriffemcns & relays forces ifur touj.ours wile, xn rne leur adre.fTer des obfervatwns les bords des rivieres navigable; ces Lettres-Patentes pour 8tre publie'es. Nous accueillerons routes celles- JL11 ke terminent ainfi nous front adlre.ffies guand elles ferontgoncifes & qu elles
cc Ordoppons que 1'entegillrement fa;t de potre -trit.. es
le 30 Mai dernier de nos Let- ne porter ont que furl' talents des A61eurs. Quand ils font express commande"ment, e
hors de la fc'nc le Public if; plus aucuneinfpeffionfur tres-Patentes du 114 Mai dernier concernant ]a recher- eux; leurs mceurs, leurs perfonnes doivent e^tre auffi ref. che & la ve'rific ,tion des Ifles Iflots a terriffexnens
ped6es que celle des autres Citoyens. Dans les lieux oi Eftluvions & relays forms dans Its rivieres de Girq4de les ALqeurs ont aWez de reffou rces Pour supporter une Garonne & Dordogne & fur la c6tte de Wdoc de- ;rioq ue -- J ufte & dicente on ne les voit pas fe mettre
Puts la pointe de la Grange ju(q.u% Soulac, fera ex6cute' felon fa fotmt & teneur ; Ordon.n.ons a coix& pour quelques reproaches, dans des col4es 6pouvantables
-fe liver 'a des menaces plus ridicules encore que les
f4uence au Qrand-M altre des E ux & Fo ^ts de GuienFP raifons qui y donnent lieu.. Nous penfons que la' letter
ne, de proc6der aux process verbaux c atpontage prefr fuivante adrefT6e aux Auteigs du Journal de Paris remcrAs par nofd-ites Lettres'p4tentes, fans .eanmoins que plira uneplace utile dans motre Feuille. Les Comidiens l'on puife en inquire qye les allu:vzons, atterrifenkens &
i verront du on ne menage p;ts xneme Its A61eurs de la
v:ela s former's fir les bords despite rivie'res, ni daucune Capitale,'malgr6 leur f6p6riorit6 quand 'IsI font dal)s OVire riviere nav!,gable, puiffent appariewr 'u'aux Proprie'tair e d'( les au Public, &
Its Pi'c-es des changemens e agre'ab
ds adjacent 'a la rive defdites rivieres,4 Nous
res des fon it lls ne dev.raient jamais s'en permetre &aucune efpice,
.1orfque la: rive fera adjacent i des fonds de' terre faifant Il- eft vrai qu'on laiffe le's A61eurs deA "Bouleyards fort parties de notrA Domaine. Yentendons que fous pr6texte tranjuilles parce que leur genre n'eft qu'ephime're, &
Ae rechercher & de verifier Les terrains d6pFndans de IArt I
qu'il ne tientiv a )rannatiqne, que comme la Bi
inotre Do-maine,. on trouble les Propeietaires dans la blioteque bleue tient A la Littergure ; ainfi, bien loin
po ffe fri o n &Jouiffance Us Fiefi, Terres, Seigneurie-s & que les Adeurs puiffent fe plaindre qu'on s'occupe deux outres Propri6t's qu'ils poffedent d'anciennet6 par eux its doivent au contraue fe trouper flatt6s de recevoir un ou par leurs Auteurs, & -que rien n'annonce faire puefpe'ce d'hommage q4n n'acco* pg-tout ju a ceux q4,x lie de no'tre Vomaine zi. ( Journal de Guienne ritent quelque ;ttentiork.
J
3) Les rofultats du Commerce des Colonies dAme'P)rique ., ont pr'fent' refflon fenfible dans la
une prog .4ux .4ateurs du Journal de Pafis*
1.) culture; its donnent la pre.uve que les entrepbts accorp de's atrx Etxange rs dans lefdites Colonies ne ferment Paris, 9 061obre '106,
pip s comme on le craignait un 6coulement de den
I'Etrang r x inter^ts du CommerP)rees a er, contrail esau e MM. cc Rien ne contribuerait autant ce tne female I
ce National i). rendre votre journal plus int'reffant que dy d6pofer Its
c Les Ivptes on Europe des'annees qui ont prec6di plaints du Public fur de' certain abus, -q.ui-fouvent
1 12
A) la gperre, ne fe, font point 6levhes anne'e -commune., 'nauraient befoin que dune dinonciation pour eftre
;) % If I
a plus do i i.i "a x2.o millions)). reprises 17,
cc L'annee 1784 a monti 'a 13 4 millions celle de a J'afriftai -il y a quelque mois 'a une rFpr6fentatiod
v i- r8 5 a d6paQ i So millions., fur lefquels it paralt que de la Trag6die dadiqe, qui me paralt touj.ours -tine des
des'deux' tiers des ..objets compris dans ces deux plus -belles T 'es M. de Voltaire
r4g6dies que nous ait donne
4te reverf4s 'a IE'tranger)i. Mercury de
;opml UM e s out & e fus frapp,, de voir q',ue IWIeur chatg6 du ro'le
France, n 37- CCt article a 9 op' aux duteurs de de Dimas en
it e.nv -retranchait des vets abfoltimetit effentiels
v Journal AU Net, le penfai d'abord quIls talentt ichapp' I




ter Une r praremewn A4,1ja
te relte aetok lettie"I "quI Eft 4e M AWS'ot, ne Oce & le meme Aaeur fit la- m8me faute it. nous female pas affez applicable 4 ce qui fe paffe ici
Ces vers fupptirnks, Meffieurs, font precifement la pour que nous le tran(crivions,
du So'hinx dont it eft queftion dans plufieurs D&r P.ojt.r-.4v-Pijzrirc-r;
c nes decettTrag'die. lls font arfaitement beaux;
yoici: Nous.ne-.pouvons &ire par, Itre 11pitre Janus, parce
qu!il S, ttouve quelques n6glizences & que inous fom. des rockers 9 au -pled du )dherdn Y,
We, 0 mes d6terminks., comme no" Iavons annonci p!u(ieurs
I oix humai e, aigk, femme &-lion,,
141;rie a v 'fois t a,, ne.rien blier de us
ce Mon pu ce quI nous patient anonyDe la nature entire execrable alemblage, mement. Nous.prions fAuteur de recevoir -nos fince're-S
Unigait centre nous I'artifice 4& la rage. I
.remercimens.pou.r les fouhaits qWit veut bien faire pour
C cc Its.avaient paru fi -effentiels 'a M. de Voltaire, qu'en nous aI occafion du novel an,; nous defirons qu'il cona
a vouant qu'il n"avait pas cru pouyotr faire mieux, il ferve long,-*mps Vaimable gaiet6 qui caraCt'rife fes
S vait pris celui-ci i P. Corneille. produffions,
cc monflre j voix humane aigle fimmc,& liom"
it Et voila" ce qu'on fupprime comme une longueur,, V A R -1 T t S.
oinine un d6tail inutile. La description du Sphinx inu- M .4 !Ar Lr T.A _C TV A ZS C 0 z 0 N -Z A z E S '
ile dans la trag6die d'(Fdipe
S ous allez 8tre plus 'tonn's. On fappilme,'Meffieurs, .,Fin de 14defcription du Pe e-Liqueur approprie,J la
i e e cuite desfiucres.
ans Ja me'me Trage'die ces --beaux vets du r^le de Phiodete Toidi lamahlbreZe conftruire.-le Rfe-Liqueur apprez
que to ut.le monde fait par coeur & qui devaient
'paraitre fi -fur renans A T ge aii M. do -Voltaire 'fit. la -pri6 i la cuite des -fuctes.
p On ptipare uninfirument dans la forme des Pffeiece m.,
Liqueurs ordinaires .9 feulement un peu ples gros afirt Un PrAre iueIqu'iIjoitqueIque Dieu.quil'inypirco
qWon puitTe lite plus commodement lesdivifions lorf. Doit prier pour.fts Rois &non pas les maudire. quT lottee dans la chaudiere o envitonn' de vapeurs
I cc Oa retranche les choeurs qui donneraient tant de ma- je.donne %3, la grefle boule enviren 30 lines de diarrikt6rAtS &
ijeN i la repre mentation, tans nuire a% I'in e ces tre 14 'a Ia petite, 5 g
ligne-61 de diameter i-latige_; i-cette
fu preftions font caufe que quelquefois on entend qua- Ii
p ge -a de -longueur, entre 6 Oouces & demi &-7 pouches
.e -tre vers a -times feminimes de fuite ., ce qui efi.infup- au-deffus de la grande boule & il y a un morceau de portable "a une oreille un -peu accoutumie 'a la office lige pareille Xun pouc:i de',Iongue'ur entre les*deux boulesal
Is Au troifieme a&e par. example, lotfque le Grand e a
P I A -Ce lieife- Liqueur doite^tre de mital pour r'fifter la
.,Pr&re vient Xaccufer,(Ndipe d etre le meurttierde Uuj., chaleur de l'ibullition & affez folide pour -se pas fe Is Jocafle s'icrie avec indignation it .: boffeler trop facilementce qui en.changeralt abfolument
k Non Seigneur non, des Dieux IOracle nous dbufle le rapport.
Trotre vertu diment 14 voix qui VOUS 4CCUfte 'La fige dolt-ttre bien calibie -; -on peut -la rad
e -utie trisbonne pra..;
vetfer la groffe boule, c'eft m^rne
Et Philodete ajoute fur le champ -it A
tique -pour etre ffir qu'elle garde la ligne 'a plomb, cc Nattende qui eft n6ceffaire & que I'on a peine -a obtenir autre,..,
Pas ) Seigneur outrage pour outrage;
Ment des ouvriets.
-cc Ces vets 'a rimes ferninimes, ne fe fuivent ainfi U- ne autre condition tout auffi effentielle, -c'eff'que
n ique parce quon (upptime ce mQuvement A path6tique
'A ce Me-Liqueur ait mn rapport de pi(anteur avec' ton
A Pxprim6 dans deux, vers interm6diaites: V461ume-, fans quoi il ferait impoffible de le grader
0 Ciel,,.dont kyouvoir prifide h notrejort.; fur-tout s'il itait trop lourd parce qu'il fe pr6tipiterait
-Nommet une 4utre tite, ou rendet-nous -1a mort. dans les liqueurs oii it doit fe foutenir. On peut lui don..;
I cc Je m'arrete Meffieurs, 'a ces observations, qui ne ner jufqu'a 8 prices environ, de poids dans les dimen-M
Iont pas les feules que j'aurais i faire fur la meme fions ci-deffus indiqu6es, au moven defquelles il de'place
. % e % ? pouches & demi cubiques
piece. It me' female qu'en g6niral les Com6diens ne un volume delliquide,'gal a -7.
confultent.pas affez les kaitions corrig6es'par les Auteurs ou a peu pt s 5 onces d'eaxi ; to ais A vaut bie.-A mieux: es it faut avoue, i pardon- que le -poids 4e -1a matie're de l'infirumect -foit r6elle.
,.q e cette inattention deviant im]
It nable quand it s agit d'une pike comme ffd pe -& d'on -ment plus fable d'une once & demie parcp que cela re 'Auteur tel que Yoltdiri. Ces Mirleurs d'ailliurs ft per- donne la facilite' de le charge r au point quorf le d'fire
mettent trop fouvent des retrain chimensarbitroiires, fur Jef- avec de la cendte'e de pIc-mb que fon introduit par le d quels, du moins ils devraient pren4re les ayis de quel- deffus de latige, & que ce poids ..zloute' fortune dans
!5 que- de letters)). la boule inf6rieure Ln left neketTaire qui maintient rinf.
c( nation petpendiculaife.
re s Nfnesrais-je ajouter, Meffiseurs, que le Public Fran- trume*nt dans la fit
a Ois -femble devenir un peu -trop stranger aux chefs- L'infirument ainfi pr6par6, oa fait difToudre 'a froid
Is -doeuvre qu'on lui prifente, pu-Ifque ju, MI U C fe 7 5 parties, en -poids de facre taffine' du
Pl*t pas do c4s Abu$ &C. 1. dans 2.5 p1lip d'au de pluie 'a latewpkratur dc ic




Aegris. Cette difTolution. re falt "a frold, parce-que. I'a Cha; par Cendme Nali. q1111 4,11(t. dans unt qtl nzdla q elt6 ft4. leur occafionnerait une 6.vaporation qui chan erait le que-de diffolution; que fi le Pe'fe-Liquear s'arrSte,.- pat rapport & niettrait dans la neceffitz' de recount a l'appa., example, 'a il. debris on doit conclure,- que Nr cent ide lel y en a 81 de facre, & feulemen
r til qu'il rn a falla employer pour I'Etalon-,, &- que j'ai parties dii liq !* 1-5. d'eiau; que- fi. la furface de la liqueur, r4pond aq
nomme chaudierc -balance, aux ta.tonnemens, a.ux- -at,culs, embirr-affans. dont.jar parl6, & que je*n'ai faits chiffre 4, de la division on peut conclude z4fe tn^lrm
A
lnoi-merne. q ie dans la confidence de* les readre par la qu'il y 4 .96 parties de fucre Pour + d'eau & ainfi -des. 'fuite inutiles, Ceitte diffolution fe fait tr s-bien 'a I'aide autres de gris.. 11 iti'a. paru que ]a. cifite de'vait 6rre pouffh, 's 3
te'rnps & d'un peu d'agitation dans unt bouteille Ju(qua' ce que Firiftrurnent s!e'levak 'a la hauteur de bouch6e. On doit 6viter.dw- prendre du- fucre force' a4a, degrks.& derni, c'eftoa'-dire jufqu'a ce qu'il ne ieffit I raiEjjer.ie,. 4 le bas des pains., qui eft: commun?ment plus- qge 3 centi ei'rn s & derni..deau-dans .1a diffolu* kion mais j al
-ferre & P'us dur,,a' fondre. a nnbnc6 qae d-6tait !.Vexpirience, & m6me 1.1'expi.
On pf&nte 17-aiflaii-ent dins cette Uqueur &. s'il s!y- tience- repetee, 'a' indi uer ce terme, en avertiffant quil uia -deffus de'vait ^ -1 cuite. du vezou
en s'e'levant feulemelt de 3 4, ie' au etre un peu different pour I
de la surface; eitant charge de la pieke q doit former & pour la cui:e du fucre raffin' parce que le prernier le bout de ki, dgj it eft.-Aefte' au point convenable : om bouillon doit' contenir plus de parties moins denies que:* foude alors cette pi'cejon replonge le Pef Aiq eur, c le le fucre criftallif6; c'eift un fait- de-- pratique dont, on Point ou' il s'arr6te donneAe ?remiet terme de 1'"Chelle. ac ut f6ment la preuve, en faiffant, diffoudre, dans de divifibn, ou le 2-S ine degre. le egale-quantit6. deau un poids-- 6gal de fucre- brut:
Pour avoir le second terme, on prepare de-la me"qie & de fucre fin;, le Pefe-Liqueur ne donne pas le rr 8mernaniere une'diffolition de 88 parties en poids de degr& dans ces difUutions, &-la' difference A a -peu.. meme Cucre,.dans 1-2 partie's deau de pluie : on y longer pres dans le rapport de x 5 4 17 m6ine en failcant 6tav Pe'fe-Liqueur, & le piDint ou'A's'arr8re donne ce second de, aties h6ter6g nes non-folubksvme -, ou le 12"' deg 'At ne refte donc plus, q:u-a' di- ge que l'on fait de cet inftrurnentAans plufieuts.
-W vec un peu d'habitude, it 'tait,
vifer en i.s parties 6gales I pace, interm'diaire entre, raffineries a prove qu C
Pes deux terms; ces parties donneront la vale.ur- du &gr6 facile de' juger fon elevation, malgi 6 le mouvernent da, 'la tige jZ- ja plus f rte 6b
que 1 6n reporters.. ea defendant le -long da 6 ullition .. qui ne changeak pas- reellement
qu'ak: zero-, & fi-. cette tige eft" par-tout de la m^me fa hauteurecorre(pondante avec la f rface de ]a liqueur,,
-greffeur les, ddgr's f6r nt audz, juffes qu'on peut le & qu'en faififlant Finflant ot le terme de divifio fix6 de'firer. par 1'6bfervation cornmeni ait paraitre on e'tait fur d'ob..
Je fiis ekrire ces degrees 'a c&*,. cle la division, f6u-. tenir' conftamment une cuite au me^Me dezr6 ce qui n e kment de cin*q.encinq dans la parties fuphieure, & pas un mediocre advantage,
6,unite' en unit6 pour les cinq infirieurs jufqu'a' z6rq,. Extrait, de PEncyclopidie Methodique t6e premier; parce que c' fl-U que 1,6n (era plus fouveent dans le cas-,- premise parties de Chymie, article Acide Saccharin, Paac cle les fuivre,' &. de les computer avec exa6litude.. 266, 'par M. de-. Morveau,.
Si on craignait -que'la.' different quality des fucres:,
r2ffin6s po't jetter.- que1que ineertitude--fur la graduation, C 0 M.; M, z 'R C zo
de ces; p6fe-Liqueurs, & q-uon ne f6c pas a portie -de
hes eftalonner fur un qutre,'on pourrait y f pplher faci- 11 rethit-en entrep&1 Pordeaux, le premier SeptetnIement par le Rfe-Liqueur des fels. de' M. Baume'. do.nt bre, paids net 8, 92.8, 88 1 lb de fucre blanc & brut Jes. principes..-de division (ont bien connus-j, & qui 'eft,' 984, 111 lb. de cak; 13 3, 793 1b. d'indigo, ; 18 5, 05 9 1b. aujourdhui entre, les, mains, de tout Its.- monde. Pai ob- de cacao ;:46, 417 .1b. de rocou ; 3, 673 lb. de gingem-,
-ferve' qu'e ce pefe-Liqueur djes fels marquait 3.3 degree's hre. ( Voyet. no1r#-,*Feui1k, A' 4 2, de. Panne't derniire dani la-, liqueur qui donne le 25" -des fucres, & 377, 11 eft entr6 pendant le tneme mois z 1, 9 18, 20$. lb.
dans la liqueur qui reigle le second terme de notre di- de fucre blanc & brut; 1, 762, 264-lb. de cafi;, 34;, z4 lb. dindigo;, 168, 695 lb. de cacao;:rocou point;
Cette observation fournlt ici une nov velle preuve 26 x92 lb. 4:re gingembre; brut;
bien frappante & ce. que j'ai dit de' I'abondance d'eau 11 eft forti io,635,486-lb.,& fucre blanc
iftallifation dans le f6cre de ]a-. n6ceffit' de, 5$46*i 60 1& de cafk; 46,'675. lb- indigo; 74 64
trouper un fyft rne de graduation appropriate "a fa nature;- C .Caca* ;, 8, o2o IhAe rocou ; 19, 187 1b. de gingembre; car it efl, evident qu!&s'en faut pre's de rnoiti6 qu il n'av- Il reftait le premier 01-ftobre io 25,1 6oo lb.
A
vnente la- denfite' de 1'eau, qui le diff'out, dans ;a merne de fucre blanc & brut, 1,284, 678 lb. de taR ; i2-ij 161 Proportion que les autres, Ns. lb. d'indigo;279, i i % lb. de cacao; 38, 437 lb- de rQCOU
On veir qae les debris, de cet inftrument- indiquent- 1-0, -708 .1b., de gingembre,
Avec perm&zon de MM. les Geke ral & 1hiendant.
A U T 0 R T A V. P R. I N C, E. D E, M R,-1-M-E R L E R. 0 Y L F4




ILL
00%
r
+ + +
No
P., 9 N PIN '07%
I JI-1
CA 0 e__ X
+
4f- 4 4 'P 1- -4--+ r,
FT I C.H E. S A AIER I CAI NE S
Du Jeudi i i Janvic
1'7'8 7
f
_71
Prix e Ic andifts de 1 Co!onie, am Port-au-Prince. conduit 'a la Geole un cheval fous poil bai-blanc, ktam pe C : le 4 de ce mois qne bourrique fout poil bai .% itamp'e il'ifilb-lernent ; & un cheval fous .poil/ alezan ,
Sucre -blanC', premiere quality; 66 70J. f.conde, 5 8
Lite igo bleu etampe' iz, ati-ddTous U & plus pas CR : le 1, unchej 5 1. brut 3 a 6 1. lial
'a I. tfOi "'me, 48 3 C.F f.
i 1 1. i 2,-ulvr6, 9 1. 'a 10 1. to nouye'AU 21 a val, fous poil brun, itamp6 MGP; & un cheval fous 22 f. ). iieU,% 20 a 2.1 f. (,C)Ion 24o a 26o iiv. Cuirs, 9 1. poil rouge Lampe' d'e'tampes efpagnoles : le'8, unemu'lle fous poii rong '!ampze O ki ; un vieux cheval fous Prix des iWwchandifes de France, au Port-au-Pr;ncev' poil brun, hampi D. N. un cheval fous poll brui i!arriP6 MP,, ati-deffous d'e'tampes efpagnoles & tin Vin vieux '1 15 o 1. nouveau 'a 8 2 1. Marine cheval fous poil gris-pommele etampe LS: le 9, un chc de Moiffac go 'a 1. commune, 7 j 'a go L Boeuf fale' Nal fous poil gris-de-fer, fans hampe. 66 7 5 :1 le baril. etit-fal6, 2 t 'a :24 L Yancre. Beurre, 20 k 2j f. la liv. Huile, 40 45 1- le panier. Savon, 40
4 4tj 1. la caiffe. S P E C T .4 C L E.
Cours da Fret. Sucre blanc 9 a i o d. brut 9 'a i o
% a Les Com6diens de cette ville'donneront Mardi 16i
d. Indigo, 2o, a 24 d. Ca& 9 'a i z d. COtO111, 20 1 24 d.
au b6nifice de la DAne Eerihicr, une Repr6fentation des N -k C, it M .4 A it 0 N I.; Re'veries' renwouvg7kcs des Grecs, ou 1-0 parodied d7phig'
hic en Tauride, Opera- BoLaTon en trois a6tes orne de AU P-ort-au-Prince, le % de 'ce mois, eft entre' 'a la tout fon Speklacle ; dars sequel la Demoifelle Saintee gen ur-Sj;nt-Leger,
-Geole, un N gre nouveau, Congo, 6,amp' B. BRET, Foix remplira le Rble d7ph; ie,'& le Sic
awant qu',on a pu le difliAguer, au- Tous !ACMEL, ne celul de Pilade. Cette Piece fera pr6ce'de'e de On fait ouvarit dire fon nomni celui de fon maltre: le 4 trois ce qu'on peut non pas ce qu on veut, ou le Dire&uir M C 1_ .' P I dans sequel
greffies nouvelle' pe., etampees DESBROS- de (--'omid;e, Provefbe, par M. Dorv
SES I fe difant apparent, Pesbroje, Habitant au le Sieur Douvilliers remplira huit cargaa res diffirens: Cul-de-Sac : le 7, LFefpaeranc Congo, itarnpi illifible- c eft-a'-dire les R61es du Souffieur du Valet Allemand, 111UTIT fe difant -appartenir a M. Pilon: le 8, un N gre le Beau Leandre, M. Poinia ivre, M Pointu beigue nouveau, nation Inconnue itarnp6 MAUBLANC, au- I'Abbe', le Fiacte, le Commiffaire. Le plaifir que cet
deffous' D. B. I ne potivant dire fon nom ni celui de A6teur a le bonheur de faire dans les Pi ekes de ca
-fon inaltre :11e 9, 4mbroife, Creole, itampe'F. ROUX, genre, fera pour la Dame Berthier une certitude qu'on
-fe difant de Nabitation Noliv'os. lui fauta gri de fon choi.,c. Eile ne peut mieux protiver
fon ze'le & (a reconnaiffance en ce moment, qu en pro.4 V X P A V X S., currant au Public un Speaacle anal u ;1
tance & fur-tout joue par des A urs qui lui fonk Au Port-au-Prince le 3 1 dit mois denier il a h6 agriables; It Carnaval 6tant rinflant da plaifir,




,.Charet pe fitt e
S4 Ire tofirepquince de iette -ce ion &
,. IT di
-Les ra8mes,_ Com"diens donneront Vendredi
du courant, au b6nifica du Sieur Dainville, une pre- la procuration ci-def-us M. le Chevalier de Likerp,
nl;.6re R.-nrefeniation de. GASTON ET BAYARD, Tra- I prie ceux qui doiventde ne payer qu'en fes mains &-de 'ge fufcep- ne traiter qu'avec lai pour 'viter le difagr6ment e
'.lie en s a 'Ies de &L de Belloy. Cette Pie"ce...
tib'e du plus grand appar-eil militaire, toute puif6e dans payer cleux fois. .otra 11ifloire', faite pour entre-tenir fhcro-ifmwe parmi les 3 M"' de Raimond, Habitante au Petit-Trpu, d6fi. Ff an AIS ornee de coups de the'a'tre i cheque a&e (era rant tonnaitre 4'6tat des 'dettes hypoth'caires de foit T.epr'fea6e avec toute la pompe & la ve'rith d'aaiou babitatfion... iny e fes creanciers it .&eifenter dans ird 9exige cette produdion t
le courant de- Fe'vrier prachain leurs itres 4de creances
Le Sieur Di.nville, qui n a pmais ri.4gligi les Pi'c.es L a a pour I&
e chez M' Sennebier, Notair I'Ance-'-Veau,
fon be'ne'fice & qui s'eft toujours piqu de donner mettre ii ortiv deprendre des arrarigemans convenables Ae grand SpetStacles aU PUbli-c a I'lionneur Ae Abu de Its fatisfaire.
luipromattre une entire fatisfaffision, fi execution re" 3 M. Huguon aine, Negogianten-cette ville, pre'vient i qu'll a lieu de 1'efperer' par fes it
pond 'a fon ze'le, ainf le Public qu'il a affocie' f6n frere fes affairs, & q'UA
foins ce.Spe6lacle fera tgrinine' par I'EP.9,EUVF JFZL- Xavenir routes c'lles qu'ils front front fiDus ]a rai. L.4GEOISEOpira. foz de Hqguqn frires;'il prie cgux qui oat confiance
En aanndant une prem" re Repre antation de la Ca n n ke
en lui de la finer 'a fa *ouvelle f ti; ils front
ravange., Grand- OpQra patoles de M. Marmotel, mu- leur efforts pour f tjkfaire Ics pe.66nes qui voudrog
fique de N1. Gritry orne' de" -4danfe, -balepi combat sadre4r a vqx.
e'nfin de tout le Spe6lacle dont elle' e. ft fufceptible 3, Le, Sieur.Harnois fait favoit qull 2 fait aquifitim & dont on donnera par. la fuite un d6ta-11 plus 9104du'.
une habitation 4t.ablie ca caf6 "fituie dans le b as
Cette Pike eft au b6n'_ ce du $ieur Darofzor,
drQit des trois rivieres quarfier 4ej Coteaw'x apparto,
Les Come'diens de S. Mar.c donneront Lundi z,5 de ce nante au Sieur Pivergd; il prie en conf6quence les per.
Is. au be'ne6ce de !a Vemoifelle Lang.o' e.. fon it quelques droits rkpiter centre le ven
vii re R.. eprefexxtation de Julie, -Opera en troio aOes dp dour ou fq r ladite habitation, de 'remettre leurs fures AI. -Alonvel, mufique de M. Ditaides., dans Iequei le d'hyPotUqu#s eptre les mAins du SieurAarnols, N6go-.
Sieur Depoix rempliraLle Ro'le du Comte, Cette, Piece .cia-0t* en -,iette., ville, d7ici au io Mars prochain : faute fera fuivie de I'Erreur d'un moment ou la faite de fu. par- eox 4 fe prifenter Us ne fieront re. us dans aucune
-lie, Opera en un a6le des memes Xuteurs. La Demoi 'pourfuixe contrp ledit $ ur acque',rgur,, qui player la
felle Langlois ne n6gligera riea pour donner i fon Spec. fQlde de ladite habitation a ceste 6poqug. en fe'tude de ucle toute la pozr pe poiWe, 44 de ineriter les bon- M' Meufinier., Notaire & Subititut de' LK le Procureur
te's dont le 'Public a bien youlu I'honoyq -,qop.; heju -- du. Roi'aux Cote4ux. Le preKem avis $4a i046 irois 1904 .6 e4' oWi6nt (a _r6 fois, ce Von Wen ignore.
a A la request deL. -a Gay.ot, Cvrateur a.ux fu;,coffions
vacates dans le rgff6rt du Si6ge Royal de cette vilk.
4es Avis, pour.etrc inse're's daisies Affiches Amiricai- charge en cette qvalite, par fi&e de 1'exer4ce 4 111111r, Girak4e. de celle du Siepr Dowgion, 1i4itant au liela
ries doivent itre remis a' f1mprirneriejufqu'au Lundi foir; %
dit ja Riviere-aux-Roches, quarter du Gentpayer,,diCeux qu oa apportera apr s cette oque, ferant reeks do lai6
ep penance de Vteba 4 fera le Satnedt 2.(
,4,yitaine, 6, on n'( ) de ce
z rcceyr# gkgon j,;;ti i;e Joit -JVn 'di la Barre dudit Si6ge, 'a- l'iffue d Yaw
mpis Proce a
I V 9 R diencel, i Yadjudication dkfinitive, au plus offrant
dernier suche'riffear, du baul 'a ferine, Rour trois annoeso
flene' Morin, Habitant 4ans fes auteurs du d'une habitation fituie audit quarterr, d6pendante de
4Grand-Goave, prevent le Public, tie dans -un parEi de f4i4ite fucceAxon' itablie encaf6 & coton & fur laquelle ,,Nigres qu'il a achet6 de W nhyNanlec.qup & 6m- travaRleat fept. t6tes de N igres ou 'N, 6grege,6,qui en 46"
loagnte, le %6 06tobre dernier, du navire l.4rchymide, pendent. pn pourra p.. -el rommunigation des clauune Nigteffe, eftamp6e fetiletnew de la marque Au na- fes 4e la carte -. anpie en, cetto ville chez le Sietw
wire AK, entrejac6s, a difpartie de chez lui le i" Or4non, llu4er, & Au. de Mirebalais, Aex to
November dernier. 1.1 prie ceux qui en auront connaif- Sieu-r Routeau.
fance de I"en priVelair ou de U faire:mettie a' la Qeole A la rcqtwte de W Gmyot, Curatpur par interim aux
.1a plus prochaine. facc4ons vacates dans le re-fTort du 'S i6ee Royal de
les dibiteurs de W Nicolp Charet pe're & jVs, cette ville ., 12 f de 1'exero.
charg' en -cet teqtialiti, par uite
Nitocians, 'a Nantes font pre'venus que M. It Chevar cice de Nip -Giradit, de-celle du Sleur Cavah' jeunt,
Ji* er' de Liberge, r6fidant I Saint-Marc, eg je feul char., Apothicaire audit li u i fer a di z de ce mois.,
d'e leurs poavoirs dans cette Colonie par procura- proce'dic 'a ht barre dudi'i Sie'ge, Piffue de 1,avdiet;,ce, "a I&
-tion gencrale &i 4piciale, qui fautorife k4' gir &,aOmi- vente &.adjudication au plus offrant & dersierench6rifTeur ,niftrer routes leurs affairs, tant de la fuccelon' de N. de fix t^t& de Negws' ou Nigreffe& de jardin, dpei *, Acharet, letir p re, que de elle de M. Jofieph Charet dans de' laditefuccZon.
Irmoire, lepol avait fait zd on Rar ;qatrat.l W' Le wim T.4fr4ain, CVitaino PArroty., oft w1A eq




venint. de a. C&e dngote avec un-e t4s.; r 16went di Vromwe', 'a faire faifir & a0ter routess les
,brIle cargailon de 38o t8tes de Negres a l'adreffe de Ws Paudres g6n6ralement quelconqAes, fous tells mariquescottineau I. chofard. & Coinpagnie,. Nigocians en cette q Vles puitTent- fe trouper, & notarritnent cells eitiquet-qui. en ouvriropt la, vente domain Vendredi. 1,2;. tees : Colonio Saint-Dowingat ; bon pour dix'prife,.t dede co MOM Ina paudre quatorte 1!vres tournois. Slgni, d"44.4hauds,
I
Vtj rarr.ottc i que M.: Kpaud. fait'-pour partir pour Baron da. Cof!clet ?- 'qui auront ewportte3 *.4rs cette
.Ica le Sit. ur P;erre Aiqrier 7. f'O'n Coramis, depui4 long- Colonie & qui y front vendii-es par d'awres que par, timps, d6firerair (a placer % emis uce maifon de com- leurs Conimis ou le ars, prepofeis. Le pr6fent avis feta
tqef ce de. cette ville ou. a default de place ailleurs.. infir6 trois fois dans I Gazette, afia que ceux quiQux qui Youdront s'informer de fa conduit, pour- petivent. en ayoir en 4e'pQ'v,. n'en pritendeat cauferons- s'adreffer. "a M..Tligaaud, chezlequel- il refter.a. Com-- Xignorarxe'. Mis jilt'qu'a fon- d6part. Le Sieur Blin, Nf?gpoirant en*cette- ville,- ayant 6ti;
Les Sieurs. Gruget frees, c-i-d evan t- Cabo teurs de IAr- infornit que le Sie4r Dauvergn;, r6pandait dans le Com-", t.jr, I
cahaye pr&viennent les Habitans du quarter du merce qu'il. lui etait du" des fornmes confide'rables par'
13bucaffin & tOus Mixqui pourront.-avoirb6oin d'eux, lui Sieur Blin pour raifon de liailOns daffaires, conqu'ils vont. prendre le pa[age dudit lieu;- en conf6qpence fiance d'irgent, letters -de change billets de commerce ils les print de vouloir leur acc'Order leur confidence. marchandifes, ou autrement; comme de pareils propospremier & buffs pour.
Ila fe flattent-. que par I exa-ekitude &, le foin qu'ils pren- deviendraient nuffibles ZAe. dront de ce qpi leur fefa, cvnfie' elle dey-ra leur 86tre. ceux. qui auraient pu le oroire, il a Fhonneur de pr6.. accorde'e. venir qu'il n'a j arnais fait aucunes -affaires d'int&eft avec
11 fera- procidiauipurd'hui hudi, i x de' ce mois-,- au le Sieur Dauvergne non plus qu'avec la Dame fon., a 'poufe, au 'is il ne 8oit ire element ni indire6ternenq.
petit: quarter de IArtillerie en cette ville la vente e xque d
des measles, effects, &'liv.res, dependans de'! la fucceflion & ce conforme'nient 'a- I'attellation que ce demier ende fea M, 1i Aoi.,,,vivant- Capitaine d'Artilleria au. Port. a., donn6 pardevant MNI Aes 'Adminiftratturs le -15 De'.au-Prince. cembre dernier &, enregiftrie au Greffe de la Jurif'dic.Mr, Sleur Godet' tion le 'du meknie moit ; il declare au surplus que le,
les criancie'rs dela-fucceffi n du '27
vivant;- Nigociant ;iu Petit-Goave, font prie's de faire Sieur Daawrgne eillui-m6m e fon d'biteur pour penfio connaltre a M" 2e, Pejas,, Avocat en Parlernent & Pro- alimentaire &.autreschofes de plaifir pour. lui-& fon fils,,-.
cureur audit4ieu du Petit-Goave, ]a nature We montant 11 eft arrive' 'a M11" Faugoin un affortiment, de lives*
de leurs cre'ances, pour qu'il puiffe prendre les me-fures en tout genre qu.'elle donnera au-defrous du prix ordi-le's plus, proptes 'a, leur en procurer le payment 'a iur naire, tels que la Sainte Bible,, par Samuel. Desmare s & mefure qu'U. touchera des fonds de cette fucceffion edition d'El-evire rare,"2 vol.,in-f'. Les ceuvres coin-,
ep vertu. de- la procuration qpi lui, a eAe'. donned 'a- oe. P16tesde M.-Pothier, Confeiller au Preffidial d'Orle'ans,*, 6jerl d -de Paris, 2.4. vOi-- iR-12. Di6lionnaire fi-an ais,,
i j6afermel de la mairon &,boulangerie des miners anglais W efp2gfnol, de S-_'journant & de So-brino in-Leroux, 'a Uogane, ci-devant rigie par W Daulnis 4'. DiLffionf.aire de chymie-, de,,Macquer,,in-4 R floii& Cornpagnie., ayant efte adlugee 'a M. Baudry, ft p- re des voyaget,-komans, He tires. nouveiles jolie 6di--cia I nt de. certe ville; en conf6quence il a Monneur de tion relie%-j en maroquin roluge & vert. Sa demure' prevenir W leS L Habitans & Nigocians quil a tranf- eft! au magafin du Roi chez. M. Olivier en cette'vil.le. fire' fon domicile- audit lieu; ce"changement & local 11, 1.- Le Sieur Corbel de. Kret, Nevociant 'a Rremie,, P',occafLonnera aucun rela5chement aux quality's effentielles c6mme charge' de la liquidation des affairs de M" La-qpi concourent- 'a la fatisfadion des commettans, & combe-- &, Miranda,. ci-devant en fociete audit lieu dedont I'analy-fe eft vraiment inutile lorfqu'it s'agit eremie par pou-,,orr defdits ci-devant
de' R t MT.oci's- en date.
parlor de -foi;-: it fe borne 'a offrir fes services en ce du -29 Oft-Ohre dernier confirmed par fai-..ence arbitrage" giiartier, a x perfonncs qui voudront bien Monoter de du 2u* 134cembre auffi dernier,-previent' les.66iteurs.
IeL .rs orders it fera toujours muni des marchandifes, 'a ladite focike' de payer de fuite ent e fes.- mains .pour de conformation au treatment 16 plus: mode'r6 poffible. evi, ef 'a fraise hAlice,.& les perforines qui ont desi En vertu de deux a.rre^-s,. rendus au-Parlement de competes i r6gler ou qui fe trou-rcrit cre'.-trcieres de ]a.,
Provence le6 3 1, Aollt 178 5 4.- 11 JuIllet 1796 centre dite, focie'te'., de 16 faire co-rinalt're leur d par la te. le Sieur d'Allhi;ud Baron d'Antrechaux, & du Cafte- mife de leurs. competes courans ou bordereaux certifi*6s
I A
kt 9 & d arret de la Cou'r du Confeil Sup'rieur de cette pour qu'il puifre, proce'Aer. "a- la liquidation, des., affaiie&'Ville, du 4 DeRembre derniet qui -. permit de tnettte, 'a d5 cette focik& execution daris 1'6tendue de fon.reffort les arr'ts, G fdatis. i. M' Fournier,, ci-&vam froare'ur- gar-* i'tkrl i en% Les fyrtdics di!e&eurs des creanciers. unis dudic Sieur ce Si6ge, vient d" aux places de Notaire
Baron d'Antrec-haux & du Caflehjn represents par le Slibfhtut au Procureur du Roi J'rkmie oblige de. Sle"r Djubigny, Entrepteneut-G6iie'ral du Remede uni- partir fouv, pet.) de jours pour ledit' lieu pirie les.l
verfel, ou Poudres d'Ailftjud .. demeurant- 'a. Marfeilli, perfennes q6 Favaient honor6 de kur confidence de -fai fuite & diligence des Sieurs Delifle & Liman, N%-, retired de foft e'tude les Pikes & officers. yai -leurappar,cians en cette ville, ont Monneur de prevenir le U_ tiennent & de T'gler avec lui.
Cde s a la Barre dit.
p4r let. f4Qts-arr4s-dU-Par-t j? JI-fera pjo*' Ic 27 dc cc InOi




a du Gallet. qu!ff a Wk I K Ch4mka
Sitge Rbyal de- ceft ville, zji bail k ftrtne, pqw neut Btres. Riauge, e a 4mko
ode fliabitation. Ckiv.znnes, dke Alai-qzfif n, fituie Lalande. I"vendra une jabitatlon audit lieu de Rr' pr s cette ville, aux conditions de la carte-hannie dont inie. On pourra s'adreffer 'a W!-me^me, ou M. Marchand on, pourra prendre connaiffa.nce chez le Si-eur. Solfier2 fils, N6gociant en cette ville, pour en voir 1'e'tat,& le 14uiffier. Us perfonnes qui difireront de, plus arnples conditions. 11 donnera des faCilite's Vacque'reur moyeno eclairciflert)ens pourront s'adreffer 'a Al. Parijon, Habi- nant -une parties du payemint au comptant, tpt au quarter de Uogane. Le Samedi que Yon computer 2.4 Fe'vrier prochain
Le Sieur tie Palier, ci.,.devant &A" Libxaire ati Cap, il fera 'a la requ^,e -46e M' Alaidlan, Curateur aux.fuc. ive Saint-Darningue pre's la Place d'Armes a I'hon, ceftions vacates du effort du Silege Royal des Cayes,
rde pr'venir le Public qu'j, -ilde return de France. en execution de sentence du me^m"e Si6ge, du i. No. Sensible aux bone's des perfonnies qL11 i 111i faifaient I'hon- vembre 1783, & d'apr s le vifa, de M. le Procureur. peur de frequenter fon magafin, it fe ferair flit un vrai (]'F&.6ral, du ig Mart 1784, proc6de 'a la Barre dudit plaifir de confacrer de nouve-.u fes fc ns pour ]a parties Si6ge, 'a la vente & adiiidication au plus offrant & ddr-f litte'raire nials le nornbre de hl" les Md' Libriires nier enche'riffeur; i' de la, moitie' d'une hatte, fituie setarat multiplies en ville, it a pris le parti de fe for- au lieu dit ]a Plain e-ra'-Pltre, indivife entre A.I. & W". r ,-,,er une blbliouh6que &une autre efpice & i la por- de Perigny & la fucceflion de W de. Coudr-qau; la-dite tke d'un plus grand nombre. d'atnateur, C'eft une col- moitie' contenant environ 3,oo carreaux' de terre, fans legion des meilleur& vins de Tri-nce d'Efpagne & n'anmoins garantie cet6gard : cette meiti6 eft.a&uel.
mitres lie' 9 & I-Ment inculte, part V2n-neS Ux dont I-on troupe le catalogue, imprime ie. en fa parties en bols.
CJU'iI vend en gros ainfi que routes fortes de provisions debut fur laquelle it y. a quelques reftes d'anciens, aj IV* de W ies, Rabimns, dans, fon magafin Place etibliffernens le tout fera conflati* lors de la prife de I poffeflion par I'acqu6reur, 2.0 de quatre tttes de vi
Ougny, no 69-3., au coin des rues Saint-Louis & de ieux
vieille-Joaille ie, It a joint cette branches de con Neigres ou Nigrefles qui en d6pendent- 3
imerce un etabliffement 'a pau pre's dans le gen-e des ceau de terre, fitue' au quarter de Jean-Det' born6 f-lubs de Paris, & particulie'rement de celui de &Ir, les eft & fud par M. Dukrufquet, au nord par la Ravine. ktz&icains au Palais Royal. J,'on troupe 'a co4 de fon Se'che & 'a 1,013eft P r Nir". Siron, Enfin d'un autre imagafin un cabinet de le&ure avac: dix-huit Gazpttes morceau de terre (itue au quarter des Trois-Rivi res,
Journaux & bulletins diff6rens une falle de billard, a' fix lieues du bord de mer- born6 'a I"oueft de M. une falle. de. companies & divers cabinets pour des de Saint-1-irfilaire, au fud du Bras-de-f.Maya', au nord &
Veft de 'terres non conce'd'es; la contenancel
jeux de commerce, avec4e nombre de Noirs proportion a e ni 1'e. I
ine aux. diverSi f rylces de la maifon. Le prix de Vabon- xiftance re'elle des deux deniers terrains ne font pas Pement, eft d1une portugaife pour, Yanne'e entire & reconnues, en confidence fans garantie, I cet egard.,
4 Pune gourde par m, ois pour Mr., les Habitans e"rran- Le tout aux. conditions de la carte-brannie dreffie 'a cet effet, 4dron't point sabonner I'Tannoe; m*
gers, qui ne vo ais
piaqtt; ois devra ^tre' pr6fenti la preT. D X P .4, R 7 $ P 0 A R .4 X C X.
. a e
vniert fois par un de MT' let abonn6s 1 nn'e, &
petionne n aura entries fans e^tre munid'un billet d'a-r 3 M. G4briel Guibert, Capitaine de Milices, Habitant
bonnement de l'une ou de Vautre efp ,ce- Comme le au Grand-Fond, paroiffedu'Port-au-Prince, part pour
Sieur de Paffer reqoit plufteurs exemplaire s de ces Pa- France dans le courant de Janvier prochain pour affai-' piers Publics, 1.1 les fournira wifi en ville tnoyen-nant res de famille, fur ler navire la Gracieufe, du Havre, c!eux % portugaifes d'abonnement par anrike., & it pren- Capitaine Doucet, & laiffe fond6 de fa ptocuration dra a cet igard des arrangements avec -,,M" les HabiT W' Meynardie, Piccard & Compagme concernant routes
;zns qoi fouhaiteraient les recevoir fur leurs habitaflons. fes affairs d'intirtts, pour. I administration de fes habiLe Sieur de P47er ofe e(pirer que le Public voudra stations & auttes affairs.
Jbien I-Ui continuer dans ces deux noi3veaux itablifflemens 3 Al. Claude Choffard, N gociant en cette ville, part la m8me prUerence & la m' e5nie faveur dont il rhono- pour France au molis d'Avril prochain. irait ci-devant pour la parties de ]a libraries, & il. fera 3 Le Sieur Tam, Charron 'a I'Anfe-a'- Veau part pour Fonflarnment tous fes efforts pour la rn'riter ]France au printemps prochain', & prie les perfonnes
a La reunion, demanded par M. Mouli', dans'la Ga. 'a qui il p.eut devoir de fe prifenter pour recevoir lear
zette n! 54, ne. peut avoir lieu, attend qu'il eft 'a la payment & cells qui lui doivent de I,.e folder. It a Jean Chrifliane, 'a vendre fept t8tes de N gres dont le plus vieux n*;A ionnaiffance du quarter que le nomme 94,
Mulakre libre, a fait depuis plus de deux mois un abatis que 30 ans tous charros ou I tnachoquets, & kieurs fur le terrain dont s'agit, y a fait planter des vivres de long : it en fera bonne composition pour du comptant, y tient un Neg!e pour les cultivar. 3 M. Jean Vign4ud, N6gociant en cette ville, diclare
M. Hertnite, ancient Capitaine Commandant les Mi- partir pour France dans le courant de. Mal prochain,
)ices 'a Je'rirnie, part pour ledit lieu, & il announce qu'il It a 'a vendre un Nigre patron d'accon. aura dorknavant fa refinance & domicile fixe fur une 2 Le Sieur Pouliot, part pour France dans le co rans
"de fes habitations athAit lieu, & encore qu'il a 6lu do- de Fivrier prochain, pour caufa de maladie. ynicile en 11tude de M' Mi4illeS, Procureur au Port- Le Sieur Boucher, IQWrurgien aux Cayes, ft difpofis
purPlr nge.) pQ4r rikifon foglemt4t do Ja ferm 41 partir pour fran,#




1V F rt de terres no" conc6dies. Ce terrain a hi cotel-de le z?.
w, Lt. rapittalne P rfn fo pofam "a pareir pout ra
"biteurs Ia Septernbre 1771 M. de Berc I a etadais le courant d_ Fevrier, prie les d. i a y qui ne V jmtnais
Cargaifon du navireCe e A4anetat de le folder, faute de bli
fera forc6 de les, y contraindre. i En vertu dotdonnance de MM. les Adminiftrade Verne;;il tenant d'Infanterie Habitant dans tews donnie le 3 o Dkernbre 1786 M. le Abire de..
Lieu
les auteurs de I'Arcahaye montazne des D lices par- rneurant ati Fond des Ve'rettes I poutfuit er, te'UniOR is ou Ia valour fitn' daur
ti ra pour France au printemps prochain pour caul de un terrain de iooo pas carr e
il vendra fon halpitaTion en cafi telle *u'elle les auteurs des V -ettes, paroiffe de Ia Croix-&s-te dont il fera b Bouquets, fur lequ21 il n'exifte aucun 'tabliffement.
fe Pourfuit & compoi onne com- e
P0fiEio11 m6yenant Ia moi-i-' compoant & donnera' 'a Ledit terrain conce'de' deputy environ t 5 ans au Sieur
aes facili.e s pour le refte. Il recevra fes Toderne boin' Yeft du Sieur J. F. Ogier a&uelie.obligations echoes ou 'a choir pour du cornptant. ment appurtenant au Sieur Mathieu', i roueft de Ia S'adr'efferi M. Duchemin N Cgociant en cette ville ou rivi re des Ve'rettes, ou nord de Thomas Pinganeau, aa Proprietaire audit lieu qui donneront des connaif- & au fud de M" de Pontieu. fares relatives 'a cette acquifidon. (4) 1 Les ieurs Gaharoche & Navar e, pourfuivent eft
r4unionul terrain, fitue' 'a Ia cooling des Virettes, pa1)z "W 1 0 N A v D o m j i N z nv Rot. roiffe de Ia Croix des Bouquets au lieu dit les PI'attons-des-Ravines, borne' 'a loueft de Ia Dernoifelle Solheill t au nord, de Ia ravine dite des Plattons, &
3 En vertu dordonnence de MM. les General & ie
icelle, au fud & Peft de terres non onc'd6es.
Intend.lants les Sieurs Delafaberie & Mwfizn, tous- deux long d a c e
demeurans 'a Plymouth, &pqndance de J&6rnie, pour- Ledit terrain conc6de' au nornm& Nicolas U!,ey, M. L.
fuivent en reunion un terrain fitu' audit- lieu, de Ia le 8 Fe'vrier 177j, par MM. de Nolivos & de Bongars., 'I
countenance de quinze cents pas en carre born6 i l'oueft Le Sleui Feury, maltre en Clikurgie, pourfuit en, 4,e Ia force vulgairement apple' le Grand-Trou, chzffa-nt reunion un terrain de mille pas en carre', born6 'a 1'efl' "a' 1'eft pour bafe d'autre c &*te. ch-affant les airs de vent du S;eur Lachaud, 'a l'oueft du Steur Dulary, au nord
e
convenables audit canton. Ce terrain a 't. contide' It du S;eur Cornilion, fitue' au Gran& Cahos, patoi& de Is 15 Juin 17172 att Sieur Camille! de Pradine. Petive- Riviire, deoendance & Saint-Alarc. Ce terrain
3 Le Sieur Thurin, demeurant 'a Ia monragne No ire, appurtenant 'a Al" de Wauf6uin en -vertu Xordonpourfuit en reunion un terrain de i 5oo pa.; carre5 ou Ia nance de MAL les Ge'rie"ral & Intendant, valour, fitu6,au quarter vul appel' le Platon,.
Jambettes, paroiffe de Ia Croix-des-Bouquets, bn-rne r E r F E T 5 P E R D U 9,
Yeft do 'Sieur Beauvais, & des autres co't& terres non conc6d& alors. Ce terrain a 6t6 conce'di.au Sieur Maraud, Un billet'a ordre, de la' former de 3ot6 lives, conle nomm' GaT n Duvivier, N1. L. Marchat-4
le 29 Novembrc 1769. fe n ar e 10
' Desgmnges, Habitant 'a Riremie au iit_ 'G--6a i, d s Ia courant de-MaTs dernier, ',M.' Le Sieur Lombd,- 'Np V an a
pourfuit en re'u-nion- un terrain, fitue' 'a Ia grande-riviere Courville & non point; comme il- -a- eiti inf&6 %dans let de rni res Affiches,. au nornm6 Co We,
dudit lieul de Ia countenance de cent rar.reaux I>orn,& e uni lequel dit Sieur
au nord de Ia grande-tiviere Youeft & au nord Courville, en a fait (a dilclaration au Greffe. Ceux qui
de Glay, 'a I"oueft de Beaudouin au fud de Ia veave Pauront trouvi, font priAs de lui en' donnera*is, A' IAccuk '.41exandre le Grand, 1 Peft & a-u. fud de Brieux, au. du Petit-Goave, qb- il reffide a&uellement. fid & 'a 1'eft des poffeffions de K le Baron dtfire-- a e'te' pe rdu, le 7 de ce mois, deouis Ia barri're do teuil. Ce terrain, abandoned' depuis longues ann es, Madavae veuve Weltire, j6fqu1 celle de MAitatiog,
I U e
ayant appartenu primitivement auSieur Danin,, & par Letor, un porte-feuille dans lequel il y avait rbe
fuke d'acquifition au Sieur Duhamel, Cette reunion eft- okut. en or d6once' au petit hout qtiatte portugaipes Pourfuivie d'apris Iordrdia-r--ce fur requ8te, de Mft dreniie 6galement en or'. & un atdereau dV 3 3 j lives )es Ge'n6ral & Intendant.du r8 Novembre dernieri ou en-viron, d6 au Capitaine Lo er. En donner avi.%
a- Saint-Laurent Habitant I& 'ATvibre-Froide, ou 4
-MM. les Gkn'ral
En vertu cl'ordonnance de e a
Ititendant, le Sieur J. M.. Burdens, pourfuit qn r union I'linprimerie Abyalt de cette vil1c; H y aura ricom.4 tin terrain pour culture de mille pas carr's ou. Ia va- penfe. kur-re'dvite fitue' au Fon&Cochon, d6pendance de Ia. paroiffe Saintr-Louisde Je'r6mie born6- au nord de M. z jw d jw V X;
flvrquier, pour baffe, chaffant pour hauteur -au fud 'a r-ouefi du Sieur, Fougeon, chaffant 'a 1'efk '-fur les Ro- I On d6fireralt'trouver un jeune hornme honu8te, ayant zeaux tetres non conc6dees, Ce terrain a iti conc6& des 6tudes 1 l'orthographe & une belle Ccriture. S'adreffee
cn 1772 au Sieur Ranty Ul ne I'a jamais. ekabli. a rimprimerie Royale de cette ville.
1 1 M. Lahgns, demeutant a j6rkmie pqurfuit en riu.inion un terrain de i 2oo-pas carries ou valour au Fonds- Niviaxs sm eirjitesmsyr;
Cochon, entre le bras fee de Ia rivi re des rofeaux dipendimce de hrernie, born6 au nord de M. Bourdon. 3 La Sophie, de Bordeaux, Capitalne Pierre Boiihaut
thaffant au fud & 'a' reft do M. Fougeron "a 1 oudl eft au twis quarts char Se partira da so #q zV




de ce mol's : ce navire A com paur &re- de toute'foll. Ceitt qui, vowdronty- paTer ou charger a iet. sadkee
d46- Ceux qu-i voudront y charger h fret pourront sa- ront audit Capitaine-, dans les magafins de K Flon
dreffer de t ke audit Capitaine,,' en fon magafin A rue rue Sainte-Claire, 'a coW de A Lartigau. Ledit Capitalnef Suint-Philippe, ow M. Vignaud, Nigodfant meaie pri les d( 'Eteurs 'a fa caigaifon.de vouloir bien f'old r.
A
rue; il. prendra, aulE desvaffa',ers. leur compete aa p'uilol afin de lui e %-cr le Wj-.%rmuAcnt,
L AkEde, du Havre, du port de. 6o.o tonneati-r.., d'uf*er des voics de rigpeur pour ks y contcainclie.. eft en charge pour ledit lieu & partira du t.5-. au2.o Fevrier
hain, Ceux qui voudront y palffer ou charger a. A A X V X Arreotcpourront s!adreffer 'a M. Colombet aini., demeu'rantdans les magafins de. M.. Ragueneaud,. vis-i-vis Ia. place. 3 Uh, lbperbe bateau. Nrmudien-l. du port d'environt
de Valliere ;. jI. pr6yient en m8me temps qu'il. repaffe 75 tonneaux prefque neuf &'de mar'he fupe'rL ure,: en France. ftir' ledit Navire, & prie fes debiteurs. aux pret 'a mettre 'a )a voile,. avec tous fes agres & apdi.erfes cargaifons. qu'il. a gir6es de le folder inceffam- araux en bon e'tar. S'adrelTer 'a AV H., Papilion Gomnient. 11 a plufteurs Nigres & N6greffes k. vendre Eli 6- Compagnit, aux Cayes ou 'AM" R. Marie
dosit il fera. bonne comp fiction pourcdu compt-ant.. Compagnie au Port-au-Nince qpi, en front bonne;
2 La Prudence ,Capitaine Auvrai, eft en. charge i Je compofition.
? rhmte pour le Havre, & partira 'a.. Ia fin de Mars. pro- 2Urre manufa6lure de charronnerie & machoqueteria,
chain.. Ceux C141 Vowiront y paffer ou charger pour- avec les N gres qui en dependent, au nombre de ncuf,., ront sadreffer'l W Pficque 6t Lemoine, N gqcians au- charrons oumachoquets, ainfi.que les rnatiriauxuften..
dit I ieu.. On trouvera, dans' leur magafin. un affortiment files & une belle &. vafle maifon fitu'e Uogane 1. 1
de marchandifes sciches, & comeflibles,_ vin, en. caiffes.. dans une Os-belle position.. S'adreffer M. Ju 'n e.
& en IYarriques. Gourjon,, audit lieu, ou 4. MM.-Gou*0n ami 0
Le Fils-Uniq#eAe Bordeaux Capitaine Labady,.par- pagnie, au -Cap., qui en front bonne compofidon,, en
t;ra le 5 Rvrier prifix. Ceux qPivQuAront. y paffer, ou par I'acque'reur donnant les f'retes neceffaires & d'ufa....
charger s'adrefferont aadit. Capitaine ou 'a M. Vaqhe'..., ge pour les terms i accorded.
dahs les magafins du Sieur Boureax, rue Sainte-Claire.. :z- Bois;iquarris.du -pays, idetnde Ia Nlouvelle-Orleans;,
Le Jeune-Renri, de Bordeaux, Capitaine Malvon & pl!nches chevrons, e&ntes, riz en barils,.morue fran...
'It Saint" M4ra-de-Rille do Havre Capitaine Lemaitre belle & fralche, arrive de Saint-Pierre & Mique.
tous.deux en rade'a'. Saint- Marc partiront pour, Bordeaux Ion huile de poiffon 'a.. vendre chez M. Cadiw, Ne'go,
le premier au commencement de Fe'vrier, & I'autre au' ciant en cette ville..
commencement dAvrit prechain.. Ceux qui,.vondrent y.- x Dix-fept N gres-travaillans-a' 6-terre depuis qua..;,
paffer ou chargeral kt sadrefferonta' M" L4pre'ejr rejs, tre mOis 4.N6grillons, une Negreffe &,fon enfant 'a I;v Vegocians 'a Saint-Marc. mamelle & une Ne g'ritte un peu couturjere tous de Ia,
Le Almond, Capitaine Cinon,,v- partira,-pour Bordeaux c6te -d'Or. S9 ildreffor 4*MNI. R
dU Lev comyd--7
au to Mars prochain. Ceux qui voudront y gnte Negodans, 'a Leogane,, qui en front bonne coMpaffer ou. charger sAdrefferont audit Capitaine,. rue des. position pour. du comptant foit en erpice ou en oanes.
Miracles. denreesi,
1 L& Comu-de-Ro,64abeau., Capitaine Bon, fihN.- vartira, ;o,,' i.,La-totaliie*'del'habitationDommartin',delac'ontenence.
pour Bordeaux. dans le courant de Mars oU.au 1 o Avril de cent carreaux. de terre f6fceptible de, culture, dont prochain pour. le plus. tard.. Ceux qu' voudront. y paffer 15-.., en bois, de bout, fituie 'a deux lieues d'e Mirebalais'
ou charger 'a fret s'adrefferont audit. Capitaine dans fon &..a' douze du Port-au-Prince y ayant les baitimens
znagafin fur Ia place, entre Mr' Deymeac & Compagnie & : mouli n.s mm gafins &. cafes i N6gres n6ceffaires quatreMr., Chanberlatte. &-. Brochier ,. il prevent W les Habi. vingt. fix t6les do Nigresprefque tous -Creoles, nointans de I'Artibonite & ceux de Ia. ville de Saint-Marc,. bee de mutets, chevaux & aches ; ladite habitation.
401 a encore-du--vin vieux & nouveau,.. 'a' vendte, W d6nne treis milliers Xindigo."' & peut rendre le- double
lan part! de bcenf fal' C v u ront lui faire Moni au moyen d'une augmentation peu considerable. L'hasour de venir, dans. fon magafin fant affuris, qu"il le ar citation des. h6ritiers, Lafalle, fitu6e au Grand-Fond
Tendra. au. meilleur compete .. volant. terminer Ia. ;vvnte quatre lieues du Port-au-Prince ,, fur laquelle il y a ide fa cargaifone qprante-cinq a cinquante mille pieds de caf& rapporI- La Minerve Capitaine Faim, pavira pourBor&aux tans., quarante-cinq Nigres dont: vingt-cinq trente
h. 5.%. do. mois prochaia.j pour.praiiter des affurances, d'eth d"I*tes;. des mules & vaches.. Deux emplacements, I'un port de 3 10 ton tro a.
ce, navire eft du neaux., a on ifi lne faifiant face aa fort 5ainte Claire awc. quatre Wtivoyage,. tr6-folidement conilruit & dune march fu. inens f6pares., propres loger quatre tne'nag s ; I'autre
p6rieure prendra foixante barriques de fucre 'a fret v s-a'-vis le m,-jgafin du Roi faifant 1encoignure des Pour pat faire fon chargement du cafi Jndigo.& caton rues Roui[le'- & Sainte-Clair"e Iefdites habiTations & j! preadra auffi des'paffagers. Sadreffer audl*t Capitaine.' emplacements font 'a vendre. Sadreffer, 'a Mr,, Laffiteau rue Royale,. vis-a'-vis NL Borgelhr.. Faure, Odin & Compagnie,* N6grocians en cette ville,,
11 La Pri cere aHinin, Capitaine Danglade, partira- qui donmj ont tous les eklairciffi mens deffirables fur Ia
pour Bordeaux d a 15 aU 2 5 du mois prochain ce quality defdites hAbitations &.. cmp acemens ci-deffu4
pavuc eft, bon wilier 6L commgde pur lo pffagerst mentignaisi




N
I V I if .$ 2 y V ;j jt a 0 N 1V
vae ma'An fituiel Relair., &-rant range des ruei 1 0 1 f Ir
le, Tire maffe & des Favoris, ayant cent vingt pleds de Vincent on le croit lbo etamp,-', BOURDON, pprrti
Ir. facade de long,- fur quarante de large, compofie de marrow depuis le 3 1 du mois eernier. En donner avisve uf diarnbres nerves. S'adrefler au Sieur Robert Michel, I M- Bourdon de Tremont) ou 'a I'Imprimerie Royale de.
Entrepreneur & Propri4taire qui en fera bonne compofition, foit au compritnt,,en letters de changes fur France cette ville.
.ou dente'es du pays: Mikhell Ct6ole, maigre de vifage, ayant quelques
,dents de oins la michoire fup6rieure ; ce N gre eft Vne -habitation fitu6e dans le quarter des Pins, 'a dix felli
.lieues du Petit-Trou prDpre a la culture du caf6 de pourrait fe faire paffer pour libre. 'On eft
I
la countenance de 16o carreaux dont trente font en de l"arrefter & de vouloir bien er donner aVis au Nre % Prifet en cette ville.
plaine & une belle riviere qui paffe au milieu de ladite Rofitte., Congo, 'tatnph DUPUY, au-deffous AU habitation. Ceux qui voudront en faire I'acquifition ea- P P. marro'nne depuis environ deux mois. En donner drefferont.a' M. I e* Comte de Bernis, -ou au Sieur Beu- avis au Sieur Durand, March nd rue de Vaudreuil en
gard, Marchand 'a I'Ance-a-Voau, qui en front bonne a
cette ville ; cette N6greffe apartment a la nowm6e Cathe-1 COMPofition pour du comptant. Dupuy.
Une machine e'leftrique., de 24 pouches de plateau fur r1ng
Alexsndwe, Mandingue, 6tarnp6 fur le fein gauche uble & tabouret, avec lampe air inflarnm i able cet. J J AFRICAIN ayant un collier de fer & un petit na-9.1 ileftrophore 'a plan inclin6, fyffime de Copernic athre iot i une j be, fe poignant par une change qti'il aura Ion avec fa bouteille, maifon "a para- c am
Iledrique, card -glace, excitateur 'a manche de pu limer Jans fon marronnage, & ayant appartenu itonnere en fer, caffe Sanite Uipoteau 6tamp6 Ce fon iiampe. En donner
,,verret deux bouteilles de Leyde, idem d'avanturine,
avis au no=6 Lafricain j N. L. Ferblantier en cette tableau mA. ique idem d'avanturine chauffeurs, balan9 -Ville.
V8 xier, artillerie en verre, ileftrom tre, deuxjarres gara*-. Jacquot, 1ho., itampeF. LAROQUE, Age' de 2f
'nies d'htain, machine pneumato-chymique, qtiatre con- ans, taille de eds 3 pouches, ayant des marques de
du&eurs de 5 pieds 4 pouches de longueur cavaliers,
I (on pays fur le!ilage; & un autra nomm6 Grand-Goiko
94 veffies completes piftolet de volta., t eatre de panting 6tamp,6 1. SOULARD, 'age' de 29 ans,, taille de 5 pieds
fiphon ..en fer-blanc & de v.erre tige pointe A boulle,
plufieurs travers & triangles. A' vendre prix 2ooo 1. pouches parti marrons dans la nuit du 7 au 8 de -ce I'adreffer 'a M"' Bouvier & Saladin A othicaires du Rei inoirs, avec un xanot Xacajou de 2.4 pieds de longfur en cette -ville. P enviton 4 Pieds de large, ayant trois voiles & tous (era
aLgr s & ap.paraux. En donner wis au Sicur Larquej i Une maifon itu6e au Grand-Goave, fervent depuis Ficheur demeurant i Selair en cette ville.
v4-1-ongtemps de tand'auberge & boulangeri6., deux
de' trois c9ambtes chaque, dofitTun fert de N X K .4 If X Z' G A -it z 1;
ffine & I tre a mettre' des provisions, un troiUme
grand magafin ferventt ie boulangerie, un four affez 11 ?eftkhapp6 dela favanne du Sieur Rgent, peh
S. tpacieux & tin puits, 'a vendre tout prifentement. S'a- 4e.cette ville, un cheval Criole fous poil alezan cou rte
Areffer 'a M. R!'Mond far foa habitation au Grand-Gbave. queue,, itamp6 -PP, leis deux premi&-es letters entreUn alambic -avec fon fon chapeau .&A ferpente,., lac6es. En donner.avis au Sieur Robert; il yaura quaw,
.,baffines I marmites, bec de corbin., culler a' fuve, tre.gourdes de r6compenfe.
2.11 s'4 *aPP6 de thez M. Hudicourt Capitaine au Jecumoire, i -veadre. Wadrefl r, I a M. Oec,, Nigociant R6giment de cette ville, le Samedi 9 du.mois dernieri r en cette ville. un cheval fous poil algzan courte queue ckanfrein
P Une cargaifon de bon riz .-de I;t jCaroli.ne, trU-fraise
Ilanc At4.; 6 du c4t6 do monitor ICB tout felle,,Sadreffer A M. Sollars N6goctant en cette ville. ppe
Le brigan iti I'Argo, de 6o pieds de quille & iLS avec un h;Lrnais de vole'e. Xn donner aViis auditt.Sieur;
,,de beaus doub16 en,;.-.uivre,, 'a vendre, M. l y aura r6comp.enfe.
,Fremon, chez.M" Neynardie., P1C'cwd& Compagaie, 0 1 .11 9'eft ichapp6 -en Novembre dernier, des favanne,
ur Fremon i a auffi 4 Solon Beneche, "a Saint-Lotfis,.,v6r6e-Dar NL
I Yon trouvera l'inventaire. Ledit Sie de I'habitation mp" 0 ac
A vendre une jument batarde anglaife, excellentepour mevignac un Inulet fous pail g6s, ita e roir
Ja routej'Antil fera bonne votwipofition. En donner avis "a W' Lefranc Habitant aux Baradaires.
a qui il apartment ou au-Sieur .4. 4omenie, Habitant
.4 L o o x A.* 1; 'y guria deux. ort gaifes de rkompenfe.
f2 Unemalron A Itage & 'a balcony, ttis-!commode
"fai(atit 1'encoignure des rues Ro ;ale & des Miracles
vis- -a vis de Kle Sen6chal, ocupp'epar W AfartinwU N 0 U V E L L E -S D I V E R S E S4.
Blanchaud.
2 Une autre mAron avec une grindecour o U4 -fans elle ;G J? A x z-B it X 7 1 G N E.
ittie dans la rue des Front-forts., occup6e.ci-devajit par
Jes nomm.6's Fontaine & a, On a confirult depuis la Paix I' x 8 vaiffawx do 1h
I .4ram" 5,AOSCOR a K, C101a 0 ,
Propfictaire, Aes djuxi I S oj U IQ do A
pe., z t de w4




so
Us 'PaO.Teit de loinlies rip'j 6rt6M' un falt, qt! "peint. Un. POE de-i' 1 2.6 pleds q 'on slpFiillella
rfaitemmt le fatouche def-potifrne que les Princts de Ce marne a 2. io pieds au.-deffus du niveau ordinki
Rndoflan exercent enters Iturs fujets. V-I Colonel aa ie -des baff s eaux : fon. 616vation-a infpir6 les premiers
servicee -de la Compagnie des Indes fe plaikiwit un jour dotites A-e exicuter -le project.
Sujah-ul-D w1a, 9 -En continuant le nivelkment -vers la gorg
0 de ce qu'e.-ant 'a la cUire dans -un e on
village les hab itans *avaient vaula mettre quelqu'obf- irouv6 des pays -prefquIvipraticables par les falaifes, tacle a fes courses''. Peu'Lle jours apres -, Sujah fit avier- les, ravines & les bois debut. tir cet Officier ccqu'il pourrait chalTer librement "a I'ave- AViis sItte 6lev's de 56 pieds au-detTus du MONO v; nir dans. cet endroit, parce qu'il en. avait f,;it mettre 'a de -11 P(Yrte & avant encore 'beaucoup a s eleve'r'avaint )i mort tous les liabi.ans, au nombre de 2oo i) Cet:e -6'arriver -a' -la fourc"e de la rivi6re de la Brandt les Ar4
-fanalarize execution n'e'tait malheuretifement que trop. ,enteurs ont pof6 en cet -endroit un piquet de retriar. vraie & I'Officier 4 confer'6 toute fa vie, Je chagrin --qwc & ils ont enfuite cher he' 'a s'alffwrer k quelled 614'. 41'avoir C ie la caufe innocent de cette abominablebar- vatio'n 'on pourrait -foute trir ?itau Prefurnant au'd f6ralt bane, i&p,ffihle de s'6leYer ,%1-ffez Pour ]a tend-re meine ai
fon. met du, morne de Iz Potte, en consequence qu"I
D cr P o it r-A it z v c z. ferait inuieI -de nividler -plus Ioin' danS Ce MOMC, jUfqu'a' ce qu'on 'fe ftit procure' d'autres e'clairciffemens.
Le Proc s verbal in(6r6 par extract dins notre N' 5 5 Retourne's au pied du morne de la Por4 A
la Yon avait c mmenc6 -nivellet
de Vanne'e derriere a poir obj -t le nivellern,.nit de point de la rivie'te oil' 0 a
Plane de I'Arzibonitte & C'eft par erreur qu'on a dit Ila hauteur de ce morne bn a nivelfe de ce point 5 en que la PubA e remontant 'icat:on en 't4it Eite poar conflater IirnpoC- -e "it des Trois-Rivibes. Apre's avoir ainft
b- di r.'unir la rivi" re e nivelle' pe-dant envision une lie e n n'a trouvi qu ur,ee
fi *146 e dite les Trois-RV" res Q,,iar
tier du Pilate, 'a celle de has Brande QAartier des Go- pente tre-faible & infLffiCante pour avoir Vz au fur terra saves: nous aliens donner 1'extrait du proce's verbal au pied du.morne ee-la Poi-te, ce qui a demoritr6 rim., qui conflate en effet cette impoffibilite. peffibili-e prife project .
Lare'unionprojete'e devaitavoir lieu, felon les ide'es Les &.4ficulte's font i' fimpoffibi'Iite de trouper une
-deceux'qui croyaient cette reunion poffible en prati- prife Weau affez e'lev6e pour conduire I'edu 'a !a hauteur quant dans le Pilate, une prie d eau "a ia riviere appel'e fuffiCante pour vaincre PoVilacle que prifente non-feuIes Ttais-Rivie'res pour verfer uoe parties de fes eaux cementt le m'orne de Ii Fo,-te, mais encore I'Le'valion de 4ans la. rivie're 1j Brandt fur I'liabitation -en corail la % pafferait le cawl de communication prode la veuve Derouville, par le 'moyen An canal de p f '. '_). n Nppofant me^me la. pfffibilie
communication.,. % cette piife d'eau, il faudrait un canal d'une Iongueur
En cohfiquence, M. Mottin, Ai eriteur-du Roi, a tres- onfidf.rable dont Ies'fouillos fetiles fer'aient beauI'Artibonite affifI6 de M. Andfd auffi Arp.anteur du coup au-d-effus des forces du Quartier des Gonaiv6. Roi, "a ]a Afidince des Gonaives s'eft tranCport6 fur -Ce ca-al ferait coup6,d'un grand nombre de fortes raJes Jieux &'apr s divtrfes operations, nivellemens,,&c. vines fur 6acune defquelles A faudrdt des aqueduct
*& I'ex'a 'men le plus attentif Ils o'nt reconnu que 11a tres-couteux. Le volume deau de la riviert fe trouveTiviere la Brande qui verfe fts caux dans la Maine des rait re'dait en cct endroit 'a bien. peu de chofe attenGo,YiIves, prend naiffince 'a environ '2400 pas mefure's du qu'on I-aiffer-ait ati-d-effous de la prife d'eau plufieurs en ligne droite, de celle dite les Trois-Rivie'res. Que rivi&es qui fe jettent dans Its Trois-Rivi4res & en aug.0 cet erpace eft occupy par une grotTe montagrie f6parke mentent la quantitte' d'eau tellesque la riviere Ij Porte, en deux par une gorge qui communique d une riviere -'edle du Piment &c.
a I$autre.). enforce qu'il e'tait question de favor fi en Ces operations ont 6te' Aites par ordre de'MM.les a Adminiftrateurs -pour, onflater la poffibilit' oil Pirnen pregnant l"eau une ceilhine di4fance dans le Quar- e
tier du Pilme on pourrait la conduire dans cette gor- poffibilite' de la r union de -la tivi&e dite les Trois-Ri 'ge d'ob elle fe vesferait aiQment dans Is Brande, fur vi res 'a celle de la Brande & nous leur donnons pule coral de la veuve Derouville, & s'ecoulerait enruite bliciteAn qu'on ni pr 6f n!e plus de projects it cet igard 9 naturellemept dans la Plaine desGona*ives. dont* Pentrqrife ferait inutilement coutetife. Les AtMais avant de pwvenir dans certe gorge, on ferait penteurs ont op&6 -on'ttutment 'a la-commiffion don"force' de furmonter un morne de roc appeII6 Morne ne'e 'a cet effet 'a M. Mottin, par M. Bertrand deSaintie'la. Porte sequel barre Vintervalle qui f6pare les'deux Ouen Comm"ffaire du Roi pour les artofemens de chains de montage entre lefquelles coulent les eaux I'Artibonite & Quartiers adjacenw, Membre du CAI-*4
des Trois-Rivilre,% en format une digue naturelle d'une cle des Philadelphes. Inontagne i iwtre, dans laquelle le6 eaux ont ou'vert
.4vec perm rzon de MM. les General fe intendant.
kU P 0 R T A U-PR LIN CE D E 1: 1 M P R I M E R I E R 0 Y A- L E




+ + + N 0
41,
=N<
>48 -: 5
v
+ t%
At- -4 -0-40--- -4-4 -4
C HES AMERICAINES
pow. Du Samedi 13 Janvier 1787'Cej! aux Imprimeries feules que l'on doit adrejer tout anneau de fer ou un plateau de bois de ch^ne. Le troll ee qui concerned les avis. M. Mozard R,.datleur de cette fiirne r6fervoir qui fert de cuve pour faire le Yin Feuille, recevra touiours avec reconn4ifance, les articles inte'rieurement 8 pieds de longueur 3 de larger & 6 'de NOUVELLES & de VARIiTIE's dont on voudra bien de profondeur.- d.Gs tampons de bois dur fervent de roenrichir jon outrage. rout ce qui lui parviendra fans e8tre Joinets affranchi ne fira point overt & il ne fer4 4UCUn Ufag! ct Au. bout de 6 remains de confIrudion M. Men. de ce qu-on lui enverra anonymement: les perfpnnes qui gin fit remplir d'eau. ces reservoirs & ayant reconna ne voudront pas itre nommies, event computer fiir la plus un mois apres que Yeau s'y itait maintenue fans'aup I
parfait di/crition. cune diminution bien fenfible il fe determine 'a les
N 0 U V E LLES DIVERSES. faire remplir de vin. La premiere ann e cette liqueur
le decolora par 1'effet de )a chaux qui. corrompt tou-'
F R A N C S. tes les couleurs qui provienent des v6g6taux ce qui
ne fut pas arrive s'il elt fait rotter lei, enduits intiExtrait dune Lettre do M. Fleuret, Profiefieur d.4rchi- rieurs avec du fain-doux, comme faifiazent les Romains .
tenure militaire, 4' P.8cole Royale Militaire. dans leurs citernes & acqueducs ainfi que M. de la Faye
it L'inte'r6t que vous prenez 1 tout ce qui peut con- Texplique dans fes Mimoires )).
ttibuer 'a Ntilit6 publique m'engag,-- 'a vous faire part it Je vais vous enfeigner le proceed' de conilru&ion d'un proce'de' 4e confiruklion que J'ai ve'rifie' pendant tel qu'iI m"a &6 explique' par M. Mengin. 11 a fait mon fijour en Lorraine )Y. Verfer jon fable dan s des h4CqUItS Oil il y avait de 1'eau.'
(c M. Mengin, Archite6te 'a Nancy, ayant lu les M& 11 a jait prendre une mefure de ce fable, dont on a formi
inoires de M. de la: Faye, fur la maniere de ha'tir des prepare an Petit balin comme font nos
Grecs & des Romains, a imagine, en 178o, de faire manceuvres ; enfuite, il a fait longer dans un banquet plein
confIruire par encaiffemetittrois foudres ou reservoirs 'a d"eau, une demi mefure jeulement de pierre de chauxvive, vin, dont la ritiffite a d6termin6 un grand nombre de & quand Its gros bouilkns ont celi a' la surface de 1'eau,
Particuliers 'a en faire faire de pareils tant dans l'inte'- il a fait verfer cette chaux dans le babTin, & I'a faite rieur que dans les dehots de cette ville couvrir parfaitement avec le able qui format ledit balin )7.
it Les murs de ces riferyoirs ) .,qui fe trouvent adoff6s tc Alors la chaux fe dit'lvant exhalait des vapeurs aux gros murs de la maifon n'ont que I pouches depaif- au dehors, en fe faifant jour h travers ]a fable ; mais feur ceux qui font ifol6s ont un pie & le fonds na les manceuvres avec leurs pellets retrouffaient le fa. que 5 pouches fur un maffif de maqon ntrie ordinaire )i ble par-deffus, pour boucher les patTages par lefquels
cc Deux de ces reservoirs define's mettre du vin, cette vapeur s'16chappait; enfuite apreslavoir parfait. ent intirieurement 5 pouches de profondeur 7 de lar- ment me'16 ces mati6res, M. Mengin y faifait ajou.. geur, & 7 & demi fous voute 7), ter une tres-petite portion de chaux fuf6e pour les
cc Vouvetture par laquelle on les remplit a un pied rendre plus liquids )).
,Carri & fe forme am unt dalle de pierre arm c d7un Tel eft Ic mortier dont U a fait ufage pour fes coxf




truiftions & tanais q4'un =Son employ 0 te 11 lui paffla un a
alt- line Anic Ae do donation dont voici
fon rnanoeUvre lui en preparait une autre en observant tradition litte'rale
toujours le m6nie plocede' )i. I cc Je certified qut la- go"lette nom inconnu, a iti
cc Ce martier qui prend corps prefqu'auffil vite que :Pprife par la go0ette 1"Endeavour de S. M., fous Mon
c a
le plate, & qui onferve le falino-terreux de la cliaux )7conirnandemeiit & que je Pai donnie Jofieph Fer.
fe troupe indique dans les Memoires de M, de la Faye nandis. Donne' fous mon feing "a bord du floop de -C
aux articles oh it trite de la preparation de la chaux ;7guerre I'Endeavour, en mer, le premier jour de D'
les conflruffions & de la, nature des fables qui y ii cembre 1782.- John- Porkins
fp0ntrpropres. Ceft avec un partial rnorti r compofipar tiers le 'garda cependant. encore deux jours ; enruite
de plerrts de chaux tremp'es. de poudre de plerre & de it le rela^cha avec une petite goElette & I'a4le de doo fable mikes erfetnble & irtibibies deau nation ,uil -lui avait paffe
que M. de la Faye (I UO
a fait faire, it y a fept ans chez M"- la Comteffe de % ique ce petit batiment- ne fut pas 'a bei
Coaflin Place de Louis xv cinq petites parties de ter- coup pres auffi bon voilier que. celui qui 6tait retenu C
I enit cependant le Mo.
raffe qui ont refifte' 'a routes, les injures de Vair & qui ont par Porkins, Don Fernan4s b' acquis le coup-d'Ceil & 14 confiliaw do Za pierre la plus nient quile lui avait procure. Joyeux. de fa liberty, I
dare ); cet Efpagnol 6ublie fon malheur, & dirige fa route 11
cc La foule difUrence que je temarque, c"eft que M. vers le Port de Monte-Chrift; mais il ne put y arriv'er:
We la Faye n'a point etnploy6 de chaux fu(6e comme a une foule dobfiacles s'Y oppose'rent ; les vents fe trou.
fait M. Mengin ayant 6 verent countries, la mer 'tait des plus groffes. D'un
prove qu en rempliffant de
fable un fceau 'a demi-plein d'eau le I fable verfi fur un autr c6te les vivres lui manquaient. 11 fe de'termina demi-fceau de pierre de chaux trempee contenait exac- donc 1 enter dans, le Port le plus voifin du lieu o"
cement le volume deau, n6ceffaire pour faire un mor- it le trouvait ; c'e'tait celui du Fort Dauphin ; il y
tier aufTi gras qu'adh'rent, lor(qu'on avait attention mouilla jLY. de confel-ver la vapeur humid de la chaux, en rebou- ic Apres quelque. jours de fijour paifible & de la
rhan*t tous les paiffages par lefquels elle pouvait s'exha- plus grande tranquillity' dans, ce beau Port it Vokilut ler & en pre' pordex (ux un plancher noli en fortir pour fe rendre Monte-Chrift ; mais il em
f1pongieux f ut empich6 ; les Ports talentt ferme's par ordre des A6
% Iz,
minifirateurs. 11 eut recourse a eux pour obtenirila per.
Les faits de la caufe quon va lire s; 6tant paffe's dans miffion de partir. Sa demanded lui fut accorde'e. 11 fe !,a Colonie nous avons cru que les details n en pou difpofait i ufer de cette faveur lorfqu'il apprit que
A A
at p ra.itre avec plus d'int'r t que dans, notre Feuille. les Sieurs Dari
fyaie a e e -is & Ferraut s'itaient edipar6s de la go&tExtrait Ju Journal des Cai fes Cile'bres. te & qu'ils s'en difaient Proprie'taires. Alors It s'adreffi
A
au Juge de I'Amiraute' ifi les falre
I pour etre autor
Donation faitepar un Corfaire Anglais d'an petit LAW- affigner, 'a Yeffet de le s contraindre 'a lui remetire fa Inent Francais a' un Efpagnol, fon prifonnier en dedom- goEleue. Sur I'affignation its fe pr'ferftirent; leurdea owgement de pelui qu'il lai avait pris, but fut de demander %a Don Fernande's
tg Cette qpeffion e't ait-tout-a'-fait neuve. 11 eft affez d'Etranger., une caution pour V' f en fa quality' evenernent de la caufe,
rare de voir des conteflations furles dons d'un Orfaire fernand s y fatisfit en d6pofant iooo']. au Grefie. de
fes prifonniers 3Y. I'AmIraute' du Cap. Enfuite ii fallout favor quel e'tait
ic Voici les faits )P.. le vrai maitre de la go@ette. La caufe fut portie de
cc Don Fernandes itait proprietaire d'une goElette nouveau i I'Audience du- 2.3 Dekembre o' it a e'te'
sornm6e le Saint4ofeph '. Voulant venir au Cap, il prit rendu une Sentence quip I'Da declare' nulle la U donation
un cong6, le 29 Novembre 1782., de Don Joachim Ca- faite ar Pork-ins ; 2" ordonne la remife de la go lettq
rera Gouverneur de Monte-Chrift, o" it fait fa reffi- aux ieu, i rs D(zrris Ferraut, la charge de payer le'
dence, & ob ]a goEleue avait mouil'. Le lendemain it tiers de fa valour' 'a Don Fernande's. Cet Efpagnol a
mit 'a la voi-e. A peine e'tait-il fous le vent de ce port appelli de ce jugement: les Sieurs Darris & Ferrauti des Alli's de la France qu'il fut chatTS & pris par la en ont appelI6 auffi ; de forte que ]a pre'tention, des uns Jregate Anglaife I'Endeavour: Porkins ]a commandant. Ce & des autres, portrait fur la totalite-' de la propriere' de
Corfaire fit diff6rentes prices le m6me jour entr'autres la gioe"Iette )). ,celle d 9 une paite goElette conduit par -des Negres, & ti W Langlois des Fo es, qui defendant I'Efpagnol
gui faifait voile pour Maribaroux i). foutenait que Sieurs Darris & Ferraut talent (an'
cc En verdant fa goelette Don Fernandes avait vu fa droit I e
pour reclamer la goElette & que la Sente-nce qui
fortune s'6vanouir ; la plus e'troite mise're ktait la feule leur en adjucyeait les deux tiers e'tait in per(peffive quil e6t, Sa.trifleffe & fa contenaace 'a hord liere )7, a jufte & irregu
4e I'Endeavour, annoaqwent les, fentimens dont fon arne cc Quand il ferait prouv6, difaitwil, que les fieurs
ktAlt alffeNe. Porkins s'en apper ut ; it y fUt fenfible Darris & Ferraut 6taient. les maitres de cette goZIette
A
la vitii en'tta dars le coeur du Corfaire. Udant ge'ne'- au moment meme ou, elle a &6 prife par Porkins ils, 4igufet elzt 1 cette tenure impulfion, Porkins fe determine ont perdu toute efpecq de proprie'ti ; elle -efl paRe en brifer les fers de fon prifonnier Upagnol 1'& 'a le d& la perfonne de ce Corfaire elle lui a e'te' bien acquire;
Aommager -en litelque forte la" '-';c qu'il avai' fai- le droit de la guerre Ia lui' a t'jaf -j*r Ce droit & 6tA,




jg, tout temps.'Sutafifh, ConNuem ie"t Ifetlime eeft AttAbuts Cefi ta beW qui pretid ClAn de I'Wphaw,, We Viriti avouee par les Peuples les plus barbares, & qui nourrit leveramffeau ; c'eft elle qui fait croltre
cornme par les Nations les plus eiclWsrkes. Porkins eft & les cUres du Liban & la mouffe Les roch.*s. Si donc dtvenu rkellement le -a^tre de la go lette. S'il un moment, un feut infant, tu lew btais tes divins en itait I einaitre it a pu en difpofer 'fa volont6 fecours its ne feraient plus 7Y. ,Cjeft une confidence n6ceiraire. Or, C cet Anglais a Mais tout eft vain, fans l'imrnortalite'; & c'eft Yhom.
Pu I& donner 'a Don Fernand s, elle apartment donc tne, ce fanto'me d'un jour que tu en as encore qualia cet E(pag.nol. : nous ne poffidons rien de mieux ac. fie' ; ce riche heritage lui eft encore particular. dans ht quis que ce qui nous eft donne' )7 4, Chaine des 8tres. 11 a des yeux charnels ; mais quand lea
u 11 a plu au premier Jage d'annuller I'aae'de do- faculty's intelle6tuelles le diligent, it reconnalt fa dignity' )? Is
nation qui fait le titre de Don Fernande's; ceil une erreur ti Une envelope mat6rielk! rece'le une flame divine.. de fa part; it n'en a'oit pas plus le droit qu'iI aurait eu elle eft confervie dads' fa pfirete des bras de la mort celai de prononcer la. nullite' d'une vente qui aurait ete' la vertu la reconduit vers fa force & de-Ih fiparee faite a cat E(pagnol ; car pour qu'un Juge declare j uf- de la pouffi6re elle braille dans tout fon 6clat 7). ternent un a6te quelconque nut, il faut qu'il y air une ti Grand Dieu des armies de S'raphins s'inclinent
10i qui prononce cette nullit6, & it n'y en a pas. Nous deviant ton One les Chceurs ce'leftes ferment des conse connaitTons en France de nullit6s que cells qui certs a ta gloire. Cependant tu as permits a Momme
font de' figne' es- par la loi. H n'en exifte pas qui prohibe de te louer de t'adrefrer fes ptieres; & fi elles parting les donations fates 'a des Frangais ou 'a leurs allie's Xun cceur pur, tu daignes les exaucer )).
cc 11 fut un temps o' Mail paifible dans fa Cit'
par Igs ennemis de I'Etat. Or le premier Juge a exce'de' u e
les bones de fon pouvoir, en annullant la donation ltoffrait fes voeux dans ce Temple m fique conftruit
faiEe par Porkins 'a Don Fernande's, it en r6fulte que par le fils de David, ton ferviteur. against ce lieu conI'a6le q1ji la renferme doit avoir fon effet. ML doit e^tre facre' i ton Nom ,. la. pofle'rite' dAaron bi filait un pur ettexecute' les Sleurs Darris & Ferraut n'ont pas" plus de cens fur tes faints autels droit 'a reclamer les deux tiers de la goElette que la cc Maintenant que les iniquity's de not Freres nous eft
totality ; la Senfe'nce doit atre infirmee.. -Malgr6 ces ont e'loignis au lieu d ence'ns,. tu re bis l'offrande,.de raifons, le Confeil-Supre5me du Cap-Fran5ais co'nfir- nos course ; tu es propice 'a nos homages & tu en'.a. ma la, Sentence du premier Juge 31. tends avec: miaricorde les fupplications" de ton Peu-t
ple ii.
A rinattguraeton dune Synagogue qui eeft, faite, it tc 0 mes Freresg. Vous vous eftes acquitt6s d'un doux
Luniville les Juifs ont re'cite' en & pieux devoir. Vous venez d"ri Sanduaire 'a
quelque.mols, a e e iger un
Wbreu !un Cantique dont la. traduaion plaira fans dou- ItAternel; vous avez fixe' le lieu ou' nous demons defor-.
te aux lfra lites qui habitent la Colonie. Ce inorceau mais I'adorer. Ceft aujourdhui que vous vous y profterm
prouvera. d'ailleuts que les Juifs n'ont point perdu le nez pour la premiere fois.- Faites iclater les fentimens gout de leur ipoffiemajeftueufe quon admire avec tant que ce jour heureux vous inspire ; r6pandez vous ett .,de, affon d'as nos Livres Saints. a6lions de gTaces; reinforce ma voi s accords it.
tc Dieu tout-puifTant! un fouffie de ta bouche a tire' CC Jeru-falcm eft detruite & fon Temple eft renverfe.
tout du ne'ant; ta feule volont6 a formi ces Mondes Dieu terrible & jufte! Lorfque tu punis on recent
innombrables qui roulent dans Firnmenfite' ; & ce Fir- encore les effects de ta cle'mence : oui tu nous prot ges marnent. qui brille d'une infinite' de -conflellations n'eft toujours, puifque tu nous fais vivre fous les loix da qu'une-faible image de ta gloire 71. meilleur des princes 7).
Ac Tu as commander' au. foleil de luire & la terre tc Tu as fait part d'un rayon de ta jouver4in e pu ifa n cc
fut couverte de fon eklat majeflueux: la. pourpre pr6- j notre *eune Mon4rque; tu as confii laJoudre d f; main
Ode & fuit fon char -.1 it parcourt fa can iere cQmme un & 1U 4S inis dan s Jon caur le gerwe de routes ks vernis 9Y fuperbeg6aut: fon 'clattriomphant rejouit toute la nature)7. cc Nous 4vons vu cette main viHoricufe ret,blir la paix
cc Mais l#s torrents de lumi re qu'il r6pand fans ceffe au-d 14 des mers, briefer le Joug d'an autre Penpit, dans fur I'Univers feraient terrible 'a fes tendres produc- un autre hcrnifpUre lui rendre fa fiberti
A
tions; fes feux vifs & pene'trans en deff6cheraient les, tc Le Pavilion fran azs vogue en maltre fur lit plaint values campagnes & tatiraient les 'ruiffeaux fi ta bonte liquid ;. Caftries dirige wille voiles fur 1oce'an & leur
j A
n eut en merne temps ordonne' aux nuages de ver. fait pot-ter ks orders de Jon Roi aux r' ions les plus
fer fouvent des pluses abondantes, pour en temperer eloignies 71.
Yardeur, )7. ic La -proteffion de ce g6nereux Prince s'e'tend autri
cc Que. font ces metvei Iles 'pour ta p uiffance Toute fur nous; 'a l'ombre de ces loix fages confie'es 'a 11114ktreation nVI-quit c6mnie un point deviant toi moins tre Compagnie qui diftribue la suffice dans cette Pra;r
encore qu*une vapeur le'g re deviant I'aftre du jour. Les vince nous jouiffons du droit de fes Sjjets. Qu! fon Anges meAme avouent leur infuffifance 'e'l'brer digne- tro'ne, 0' Dieu bernel! te foit present comme to foinent la fublirni4 de tes ceuvres ; Mornn-w, ce n'ant leU ; comble de tes graces toute la Maifon Royale anim6 'C'et ktre fragile, potirra-t-il les publier )i ? puiffent fes jours & ceux de (on illuffie Compagne
A I
cc Qu'elles fbnt pandas I W eiles font ma)eftuetifes! cire marques par une foule de dilices )i.
quoj pipvent-elks erre cc fi C r. n, e, ft 14t Re'p6tcz Yos cantiquei I mu c




-S4
ineur du'Trh-Haut! Revidlli, o'Dleu tes antiques Cbntre le gr6 de parents inhumains
.%
bone's pour Sion Sois fenfible "A nosferventes prierest A fon ipoux Efita s'tit liee; De ces cceurs froids elle 'tait oubliee
tu es not-re Dieu tu donries feul le falut fur la terre )) e
I Elle vivait du travail de fes mains;
Ri-PLEXIV2V D'UN BON ALI L E M,4 N.D. Et vemp'liffant le voeu de la nature,
A fon enfant, dans fes triftes deffins
a Da, tous les befoins, la foif eft fans doute le plus Son chile fein donnait la nourriture.
preffant. L.-s Anciens Forit penf6 ainfi puifque dans un ,fens mehlaphorique, its comparaient le deffir effre'ne' de Vers la faifon oL la Reine des flours
la venvance au befoin de la foif. Or vous autres Fran- En nos climates vient choifir un afile
-5als avez donc tort d'attendre qu'un laquais fatisfaffe Dans le moment que d'un foramell tranquilly
' fon gre' le plus preffant de Vos befoins. Pourquoi Ce fits fi cher iprouvait Ies douceurs
inettez-vous la bonne ch re fur vos tables ? Que n'en- Efita fort, & non loin de la vile,
voyez-vous aufli demander 'a la -culfine (*), ce que Va recueillir, pour un preffant befoin
Yous voulez ? -- Quand on a bu on peut attended quel- Le prix tardif de quelqAtile foin.
que temps le manger. Mais quand on a mange' il faut Par des refus on la constraint d"attendre:
tout de ful?-e hoire. 11 y.a encore un autre ufage.qui Le jour d6j' pence vers fon decline ;
ine deplalt ; c'eft de diner trop tard. Pour moi, qui ai Elle n'aura pas le temps de fe randre.
envie d'habiter votre pay s je rains que dans la fui- Sur le rempart la garde appelle efi vain.
force de retarder le dine', on ne 6iile par d' La pa vre mite hilas! ne peut 1'entendre.'le lendemaia 7). Au crepufcule on Ja renvoie enfin.
Celui*i a communique' cette refflexion y ajoute celle.
ci, qui eft t r s- philofophique : moins on d'end des autres En defendant la colline- procaine plus on e) heureux. Elle apper oit le croiflant argente' ,
Qui fur fes pas refflekhit fa clatter.
B E L L E S-L E T T R E S. Son coeur fe lace ... inquie'te incettaine
A,. 9
Elle fe hate, & quittant. fes fouliers
b7ta ou, la douleur maternelle. Jufques au pont elle account hors d"haleine.. bt
Il n'efl plus temps ... Deja' Iles madriers. di Le Genevols inquiet attentif Soxit Wpendus 'a leur 6norme chalne..
Toujours en garde, au fein de fes derneures,
A I I
eme en ete, volontaire captif, D'effroi faifie 'a ce fpefficle affreux,
Ferme le foir Its portes.a' fept heures; Elle canceled, elle tombe iperdue:
Sa voix plaintive enfin frappe la nue,
Rien ne pe'netre aptisdafls k Cite'; -Rien ne ripond 'a fes cris douloureur.
Grands & petits obfervent la defense: He'las! mon fils ... mon cher fils . difait-el k
L'ordie eft formel. C'eft de la defiance, Et les fanglots itouffent fes accens.. n
Dit-on fouvent que nait la ffireti. Dins les horreurs des plus affi-eux tourmens L
Elle paffa cette nuit fi cruelly.
Jeune Efita, cette loi trop. severe
A tipandu la douleur fur tes jours L'aube paralt. On nouvre point encore.
Que-dis- je h6las leur deplorable cours Bient6t le char du Dieu de la Lum iere
Neft qu'une mort plus lente & plus amere. Vers IOrient va prendre fon eAor
Et commencer fa brilliant carrier;
Depuis fix mois Alexis, ton kpour, L'Ombre senfuit fous fes voiles Wcurso
Comme une fieur qui ne vott qu'uneauroret La garde enfin vient ouvrir Ja barriers
A du tr6pas iprouvI6 le courroux: Le pont s'abaifTe & foudain dans les murs
Unique objet de fes foins les plus doux Elita court, de(poir encore 'snue
Dans fes regrets un fils lui refte encore. Dans fa mai(on elle arrive en tremblant I
Vote 'a fon fils... le malheureux enfant I
Vivait encore. I Mais glac6, languiffant
A rinflant m6ue il expire a% fa vue.
Cent eomparaifon -efl extreAme; pendant k repaf
on ne tient point le vin 4 la "ve. ( Note du Mda&eur Par M. Marandait;
.4vec permifflon de MM*' ks Gineral & Intendant.
P
AU PORT-AU.-PRINCE, DE VIMPRIME RIE ROYALEI




16 IN1161111 11 1 IT
'4
co, N A
L
-Q-4-40- 4--b-4- 0
r
I C 'I C A'I N E Sar
Du Joudi i;S Janvier 17
WIA
4,
A-r-r' jr J X 4 V I A X r. N E' r, s M A- R R 0 IV V.,
du A Sa;nt-Marc, le 16 du r-nois dernier, efl entre' Y
AU' Pott-au.Pfince', le 4. de'c- tho;s,, 1'.4iii-ore 1, la Geole, TeIe'm'aque nation Canny, fans 'tarnpe ap-.' Havre, Capiz. Mapin pard le 7 Novemlwe l',.fi;_ -e b' d*_ I- yan
Pa nt- ,io'ans, taiile de 5 pids 2 pou-es,,
caiq, de Narites-, Capif-.- Perro:-y, parti I.e 24 Novem- "' 5 I
u des marques de fun pays fur le vifage, fe Mant appar.,
bt e, venant'de la c6te d'Angote & d aj),; & he Confl.-t I -A C
? hir a',M. Mwe' t,jfnzrqnne-,, 56n'galais -- e'tarn--' fur l(r du'Havre, Capit. Chapp-y parti, le 0 OCJObre- 0 2n,
fein droit KPLILI ktl N, au--deff us STMARC ato'r
D Ef P .4 K 7" D E- N .4- V 1'* R E S.' ci 2 s ars', t'l le de 5, piccTs 3 10011c'es, fe difant appart ntr 4"Y1. Ge.rai : lies-3,J"fl/i, anlinguef*ns "tam r.5 e ,n P Xenvii(yn zio ans, taule de! 5 pieds pouct ,.-s,!., DU PORT-AU'-PRINCE, 1 0 du mois der_ k .9 ?,
e 3 ne vu- as rlre le nom de n mal-re :- le 2,5
rIerI'AimLbk-koje,.-Capit. Co-Ufoulens-$'Patur Bor,&a.t!x ; t! 111 n t
n2rne, Ccy.,ep, e'tainp' f r le fein gauche illifibleme le Duakerjue, de Bord-aux, Capit. Lavau pour t IF Es, ayant
age, de de 4: OeOs 8 POuc* des'
Marc;.& Ie Pierne, Capit. Cletnent, pour ie Heivre. M, q Lies de fon pays fur la po;t I rine., fe difaht apparnavires'partis pzndant i'*nnee 1786. f fm.' M.- Gagzotls ., aux G-6M.'IV0S : ie Une NeLronne- Capi-..-Mitte'pour la Rochelle I e 8 Ic G, 31
grellf- nouveile, Congo e'taTnpee fur Ite fein droit CONS," &reux,.. de Dieppe .. Capit. Uger p(>ur dozdt--aux TAN ST 'I. -b e de 2'5 -ans, -taffle de 4 piedsrri I'Eina:jziel, Ca Bougour our Nantes le re 1_)OUV_ t
6 pouce, ss an dire f'on nom ni cellui de fon.,
Gco-mes, Ca-,)itaine Va!Ainanges lt 13 Un t d r ell"a 'Ie 1- de c rnois, Gernzain, Aoufij 9 'tamp
VI,;Itre : e a'
Capit. Caillteau-3 t*ous deiax pour Bortic-aux; & le Saint-, fur le fei h d Z 0 i t 1-1 A' Y [I a 6 d e 2 o' a ii s t C-61' I I e d e
Je-m-Baptifle, du (11T yeavi de. reached, etant parrot de- a 0 Sophie
I pieds fe d i fa- r, t a p p; i, t e dir M. Duc, os : le 3, Bah-imore pour Marfeifle, allantauaiL lieu. (6).- 1
Adia ewnnpee fur les Ceux f ins illffiblement, t mg'p_'e de
Prix disWaf ci andile s -d, ., la C OiOn.1e,,4U Port- aa- Prince',' so ans, tafflel de 4-f 9 pcutes, fe difirt appartenic' a M. Lame, au (- aP 4, tint Nereli'e'- nouvelle
Sucre blanc, premi ra qnalit4-, 68 '1 % 1. feconde, Congo etampe'e illifiblement, agCe- de 25 ans taille,
a e S 0- po u c eo s,, ne
'65 I.troiri"ire, 4e,-' qbI.brut-'o,,' 15 1. Indigo -bleu de 4-Pi d pouvant- dire lor. nom ni ce.,
ii 1. i2:c.,aivre, 9 1, iol io(.Ca 'e nouveau -Ar f. 'a lui de fon ni, itre.
12 f. 6*. vieu % 2o 2 1 Coton, 2 To 'a 2 65 Ii v. Cuirs*, 9 -1. A6 x Ca,,rcs Ie 5' de ve moi3) Domiriql Cr'ole Hol
lan(,:ais, mte' fur les &--,ax, feins LOFISIALE au.'* Prix des kiarchandifes de France,. au Port- au- Pria ee- C -e 27 wis t "Ile de
&-ffous PFTIT -GOAVE -1' d al
V in ,f ieux, 711214 18o 1. nouveatt, 72, 49ol. Farind 'Lls '2" a I P-)aces: & JeanPierre,-Cr6ole e"tampe
A I I ,
95 10 e. lefein droi-de lame^rne- c'*anl,) wi ag cgf 1 ans
de Moiffa o 1. commune, 86 'a 8 5 1. Dwir" fal Kre 8
10 'a I! bat il. Peti t-fa!6, a tafflo de I pi-ed f-pouces to, s deux fe: d i, 1
751 24' 27 1- I'ancre-. Beurre
22 a --s f. laliv. Huile, 45 a 5ol. le panier. Savon, 4 le 7' Jean-B.;ptille, Cr'ole Archiis, 'tarnp, ( ir le fei 4
dmit LEGRE, & fur le gaucI d'une 'tampe br^i e
5o 1. la calffe. tI e 11
A
Cows du P et. Sucre b1znc, i o 'a 12 d. brut, 10 'a ri ag6 de z$ 1 -26 ans talilil de j pieds 2. pouceb, fe' a 4fant libre-auf -idI.Jndf90, 2.4 'a 3.o d. CalC' 10-a' IZ t COtO-n,. 24 30 dig




11 F I Im Www w I w
Au Petit-Gofte, le 6 de ce-m'ls., Pierre-Lozdl, Mondongue, 6tamp6 fur le fein droit, IDA & d'autres let- Les Avis, pdur rkre inse're's dans les Affiches Amiritai.
ties illifi4les, fe difaut appartenir au SiOr Fr4nfois, ; q
nes doivent itre remis 47' ?1inpriqeriejqfqu'au Lujidi fo' V CharDent ier au Cul-de-Sat : le 8 un re tjwvex ceux qu'on apportera apri6s- cette epqque fi,-ont reculds do 11
Coniol, itampe fur le fein droit MEAIS, ne pou- builaing on n en recevra aucun qui ne foit figni.
vant'.dire fon dom ni celui de fon maitre.
4 V I S D I- V E R S.
N I M .4 V X P .4 V Jr S.
3 A la requ6te de Me Gayot, Curateur aux fucceffions
A Saint Marc, le 2. de ce mois, it a e'te' conduit 'a vacates dans le effort du Si6ge Royal de cette ville, la tarn- 4q It
Qqole un cheval anglais, fous poil rouge, fans e' Chargf, ea cette yualit!a par fuite exerc.icg, de Me
p apparent : le 3, une, cavale fous poil rouge, itain- Girault, de celle do Sieur Dangiron Hibitant au lieLl C
pee fur la CUitTe do mompir R5, aya ,t les p1'e*ds noirs dit la Rivre-aux-Roches, quarter du Genip5aveF, de. & Unq fnite rneme poil fans C'iarn e le 5 cri-pulet penance ae &4'i reba1'a',s, il fera ie S*Am, di *,2oi de ce ,fous poil'bai tampe u on o de e" f r la cuiffe du rn t'ir & mois, prock la Barre dudit S'ge, i 1'iffue de Tau.
I
d'autres letters illifibles, dance 4 adjudication d6nitive, au plus offr nt
dernier encheriffeur, du bail fartne, pour trois anwies
d"une habitation fitu6e aUdit q' liartier, 4 peodante de
S P E C T .4 C L E. ladite fucceffion, etablie en caf6 & coton & (pr laquelle
travaillent fept t8tei-de Ne'gres"ou Negreffes 4ui "4n, de'Les Come'diens de cette. ville donneront Mardi -2 3 Pend-ent. On pourra prendre 'communication des cla.a.
du courant, au ben6fice du Sieur Dainville, une pre- fes do. la carte bannie en cette viijech. !z lpSiew
rniere-Repri fen tationde GASTON ET BAYARD, Tua- Otillion, Huiffier, & au bourg de. Mirebalais, chez le
gedie en s 41es, de Nt de Belloy. Cette Pieke, fufcep- Sieur Routeau.
tible du plus grand apparel militaire ,toute puif"ee clans 2. M" les cre'anciers de la foccefflon do Sleur Godett rotre Hifloire faite pour enttetenir 1'he'roifime parmi les vivant., N6gociant- au Petit-Goave, font pri6s de kire Frangais orne'e de coups de the'a'tre chalue a&,.e ; fera conna'.re M' de Be s Avocat en Parlement & Pro..
'f 'e avec toute la pompe & la verit6 d'aftion cureur audit lieu du Petit-Goave, la nature & le montant
qq'exige cette produffion. de leurs cre'ances, poor qu'it puilffe prendre lu mefuret
Le Sieur Dainville, qui n a jamais n6gli# les Pikes les plus ptopres 'a leur en procurer le payment a fur
& on
fon be'ne'fice & qui s'eft toujours pique de donner & mefure qu'il touchera des fonds de cet e fucceffion 4e grand Spe6lacles au Public a I'honneur de en vertu de la procuration qui lui a ite' donne'e 'a ce
Wi promettre une entiije fatisfaffion fi execution r6- fujoet.
ifon & boulangerie des miners pone a fon zele, ainfi qu'il a liett de I' fp%,rer par fes % La ferme de la mai foin s: ce Speltacle fera termite' par I'EPREUVE YIL- Leroux, 'a Leogane ci-devant r6gie par W Daul is 4,4GE01SE, Op6ra. & conipagmic, avant e't6 adjug6e i M. Baudry, N6goLes m8mes Come'diens donneront Mardi prpcha',n 30 ciant de 'cette ville; en conf6quence il a I'honneu.r de
'de ce mois, au be'ne'fice du Sieur Durofier, une pre- venir M"' les Habitans & NSgocianst qu'il a tranft
inie're Reprefentation de la Caravanne du Caire, GI-and. e'ri6 fon domicile au.Jit lieu ; ce changement de local Op6ra, en trois aaes, paroles de M. Marmontel, mufique nlooccafionnera' aucun rela'charnent aux qualit6s effentielles
de M. Gritry. Qaoique ce genre de Spe6ffacle fernble qui concurrent 'a la. fatisfaffion des comtn,.ttans,. &
centerr des difficult's. prefquinfurmontables fur les dont I'analyfe eft vraiment inutile oriou fier second' des parlor de foi ; it fe borne I offrir fe
Theatres des Colonies, le Siellr Duro e a services en ce
foins & dju zble de fes Camarades ofe affurer quIe peu de quarter, aut perfonnes qui voudTont bien I'honorer de. Rept6fentations auront e't6 ex6cute'es avec 1'enfemble, la leurs orders : it fera, toujours munii des rnarch-indifes pr6cirion & tout le brilliant qu'exige cette Piece. de conforrimation, au treatment le plus mod6r6 poffible.
Les details de cette Reprefentaion e'tant trop longs 2. En vertu de deux atrets rendus au Parlement de,
pour trouper ici leur place on les verra !a femaipe Provence lei 3 1 Aotit 178 5 & I I Juillet 1786, centre
procaine fur une feuille ditache'e. le Sieur d"Adhaud, Baron d'Antrechaux & du Cafte-A
Les Com6diens de Saint-Marc, donneront Lundi 2.9 let, & d'arre^t de la Cour du Confeil Supe'rieur de cette '
de ce rnois, au be'ne'fice dij Sieur Schoubeit, t4tificien ville, du 4 Decembre dernier qui permit de mettre a une premiere Reprefentation de fifix ou I'Enfant t',ouves execution dans 1'6tendue de fon effort les arrests fufdatk Grand-Op6ra en trois a&es paroles de M. Sedaine, Les fyndics dire6leurs des cre'anciers unis dudit Sieur
tnufique de M. Mo.1jIgny, ornA de routes les deco!-ations Baton d'Antrechaux & du Caftelet, repi-efent6s par le & du coflume analogue : ce Speaacte fera terminal' par Sieur Daubigny, Entrepreneur-G"M rat do RemHe uni]a Se'renade.-Chw Petre ou le. Ropitre Magrque, Pot-Pour: verfel ou Foudres dAilhaud derneurant "a M.
Fi a grand-orchefire arrange par ledit Sieur Scoubert. Si
fuite & diligence des Sieurs Dififle & Liman, Ne'.;,o-o!'
un extreme dhfir de varier les plaifirs du Public peut cians en cette ville, ont I'honneur de pr6venir le utre un titre 1 fes yeux le Sieur Schoukert n"en rccla-r blic, qu'ils fon t aut ori (6s par les Wdits 'arr6's du Par-O
Inc point d'autre pour m6riter fes bont6s. lernent de Provence, 'a faire faifir & arreter toute-s les




ques ire I utique
gWraktneni Oilcouqu s, fb uis telles fiiat Orb hir te publatt 010e vieni dy ouvrif Une bo
0'elles puiffint fe tro'ver, & notamment cells etiqu et- de Modes; vile taille les robes 'a la franqaife & 'a I'anColonic Saiht-Domingue; bon pour dix prices di glai e & prendra des apprentks. Le Sieur Sainton, fon.
padre *atorte lives tournois. Signe, d"Alhj'd,- man Confi eur tient dans le m8me magafin une infi.W fon 6tat; il e;c6cutera av
paron du Ca elit qui auront e't6 export6es dans cette nit6 d'articles analogues a ec
Colonie. & qui y front venues par d'autre que I at exaffitude, & diligence les orders qu'on iroudra bien lui tur s ou leurs pr8of6s. I-,e pr 1 donner. A
J s Coin mi efent Savis Zra
i nf6r6 trois fois dans la zette afin que ceux qui id A la req ete de la norarnh Marguerite, dite LIMpeuvent en avoir en depok nen pritendent caufd luois N. L. demeurante 'a Sa*int-.vIarc il fera le 2.x d6
d'ignorance. ce mois procede ia Barre du Si6ge Royal de ladite
Corbel de Kret, N6g ciant i J64mie ville h Vadjudication do b4il fernie volontaire de tS
comme chargr6 de la liquidation des affairs de W La- enclaves d6nommes en la catte-bahnie dont on pourra
Miranda, ci-deva'nt en foci6te' audit lieu de prendre connaiffanke chez Me Riviires des Rofeaux, Prot Jercinie; par pouvoir defdi-is."ci-devant affocie's, en date cureur audit 11'eu. 'du 2,9 OCtobre denier confirm par sentence atbitrale It fera prociU le A de ce mOis, 1 3 heures apth d'u'' 2,1 Dicembre auffi dernier, privient les dibiteuts tnidi a% la vente de!; meubles lines hardest argen-,
3adite foci6t6 de payer de fuite entre fes mains pour terie voitures & attelages de chevaux & de mules kvjter 'a frais de Juftice, & les perfonnes qui ent des d6pendans de la fucceffion de feu M. de Bercy Procucomptes j rkgl'er ou qui fe trouvent cre'anckres de la- reur du Roi de la Juti(diffion de cette ville, dans tall dite foci6te,de lui faire conna'tre leur dti par la re- maifon ou' it eft dekede vis-a'-vis celle de M. Del,:4 tnife de leuts competes courans oubordereaux cer.-ifids, inardelle, Procureur Gn'ral.
'il poiffe proceii 'dr 4" la-fiquidation des affairs M" D .ubjgn4, Timm & Cotnvagnie, ont Phonneur de cette fociete'. de pr&venir les perforines qui doivent aux cargaifons deS
2 Me Fournier, ci-&vant Procureur par interim en navies le Alarquis-de- Ia- Fayette, la-ville-du-Port-au.0
teSiege, vknt Xe,,re notr=6 aux places. de Notaire Prince le Jeune-Aletandre le Afeilleur-Ami & le Dua& Subftitut du.Procureut du Roi i'l Je'remie, obllig6 de kerque d'avoir Ia bonti de les folder afin de le'ur e'vipartir fous peu de Jonts pour ledit lieu pr!e les ter le de'fagriment de les- y contraindre par les voies de
I -dits Sieurs ont -toujours d'excellens in vieut
perfonnes qu' l'avaient horore de Icur confidence de faire droits ; le', v
refirer de fon itude les pie'ces' & officers qui leur appar- & nouveaux'en barriques & en caiffes du tiz de Ia tiennent & de r6gler 4vec lui. Cafoline nouvellement arriv'.
2. 11fera ptoc6d6 le 27 de ce mois I Ia Barre du i En vertu d'Ordonnance de W les Officiers da Siege
Sie e Royal de cette ville, au bail 'a ferme pour neut "a Ia teiquke de M. Jouette, Captaine des Milices nnees, de I'habi-tation Chavannes, dite Marquifan, fimeie Habitant aux Wes, au nom & comme tuteur principres cette -ville aux conditions de Ia carte-bannie dont Pat des Demoifelles Pauline, Gabrielle & A&aide de '0n pourra prendre connaiffance chez le Sieur Solher, Ponthieu, mineures 'I fera proce'di Lundi prochaln quab Iluiffier, Les perfonnes qui defireront de plus samples lion compteta le 2.2. de ce mois, fur Nabitation Judonnetie kclairciffettens pourront eadreffer 'a M. t-,; ifoin, Habi- au Cul-de-Sac 'a Ia ven'te & adjudication des effe*ts4 motant au quartier- de L6ogane. billers 06riffabies, dipendans de Ia fucceffi)n de Ia feue
3 L a tkunion dernande'e par N4. Moulie', dans Ia Ga- Dame de Ponthim leur mere cotififtans en rneubles meu. zette 5 4, peut avoir lieu, attend qu'il eil 'a Ia blant de toute efpece, atgenterie lin e de table idenx connaifrance Ju quarter que le nomm6 Jean Chrifliane, de lit & autres, porcelain, criftau aillirice verre-P Mulatre libre, a fiait depuis plus de.deux mois un abatis. tie chaifesroulantes, chevaux de c1haife &-de rnonture, 'fur le terrain dont sagit, y a fait planter des vivres cavales, population & pouliches, aches lait.i&es & Ieur3
tient un N gre pour les cultivar. rites, troupeau de moutons & autres ob;ets. Aux char.
2 M. Hermite ancient Capitaine Ccmmandant les Mi- gis, claufes & conditions de Ia catte-bannie, dont on Tces a* J t- ,mie, part pour ledit lieu, &'it announce quil pourra prendre connaitTance dans 1'e'tude de Me Char. aura dore'navant fa r6fidan.ce & domicile fixe fur une pentier, Procuteur e's Jurifdi. 'Iiwi & Amitaute'. de fes h-abitations audit lieu,' & encore qu'il a 6tu do- En vert'u d'Ordonnance du io de ce mois., ren-due micile en l'i wde de W Mijilles, Procureur au Port- fur 1%;s concluftons de M. le Procureur du Roi, duement au-Prince, pour raifon feulement de Ia ferme des Nlu- vifie de M. le Procureur-G.-rill!ral & "a Ia reqiie^te da Ia'tres Bcauge, du Gallet, qu'il a ce'de' 'a M. Chambon Sieur Helm zu nom. & com -ne Wcuteur-teflamentaire Lalande. 1, vendra une habitation audit' lieu de hr& du feu Sieur Francoi5 Matt, it fera proc'U le Samedi mie. On po m a s"a .'reffer 'a lui-m6nie, ou M. Marchand I"on computer 0 2o de ce. mois 'a Ia Barre du Si6ge fils., Negociart en cette ville, pour en voir Veitat & les *Wo!Yal de cette ville iffue audience ordinaire, a*' Ia contlitions. 11 donnera des faciliie'i I'acque'reur moyen- vente & adjudication au plus o9rant & dernier ench& inant tine, 1)ame du payerrient au comptant. siffeur de cinq t6tes de N rcs, d"pendans de ladite fuc.La Oarne Sai -ton, Marchand" de MoJ es & Coutu ri&e cefflon, aux charges, cla2s & condiLions de Ia carte. ei robes artivie depuis peu de Ia Nouvelle-Angleterre bonnie, dont on pourra prendre connaiffance chez to cl-.neurant rue Royafe en cette ville, dans Ia feconde Sieur Gayot, Huiffier. faitifon au-defTus de Ia rue do Bonnefoi a Monaeur de. i W Salvan de Jonquie'res, Procureur en Ia Uni-,




7
...Icliau(Teie de ,Vrehle a I'llonmetir de prevenlir les per;; pe tous In* Omfiles Negres -.&Anlmaoi y attath'si fonnes denies de faculty's pour plaider, -u'il fe chat- le tout ditai]16 & dinomme' dans la carte-bannie., aux gera volontiers de leur de' L--nfe titre gratuity, d6firant clauses & conditions, dont on pourra prendre connaif.
ar cet aOe de biarif4ifanCe & d'humanite', donner au fance chez Me Bourget, Procur,.--ur.
ublic un te"moignage d.- fa reconnaiffance. -Le Sieur de la Fillette Huillier requ par Brevet du
Le Sieur Lavaiiie, n Couturier, prevent X Deflouches, Roi 'a i'Amiraute du Port-au-Prince 'a la refidQnce de cogane a gocians
Eabitant au quarter de Nip.-s & INI. Ducoudral honneur de pr6venir NT les N'
jeune,,
A
e'rociant au Rochellais, meme quarterr, qpc cleil,, A tort qu'li eft Je feut en Wite ville qui puiffe y trava:ller en
u IsL ourfuivent en reunion un terrain qu'ils di1eq! eite qtdit6.
;apparYenir 'a M. le Roi, Habitant au Pins,, ou a' N1. All. Dur&,?d, Negoclant en cette ville, au nom &
a4ao- in More4U, PU*ique cptte opricefflon m comme exckutQur-tefianiontair- du fev Sicur Laurent de
par anciennete de titre, qu'elle ea ar-,)en 6e p 1 a nzz Cie Vi&,,eqUOY, VLvant Habitant au quarter du Boucan-Gr&n,
en vivres & caf6 depuis en.viton dpux ans; j aurais eu lieu prie W les cre'ancit rs de c.ette fucceOllon de -rem,-,tr de croire que ces Ni's ne pourfuivaient pas ma terre en en i'e-Iudle.de. N' BQ.?zwet, Procureur en cc Si ge, tin Ota t reunion, fi jes abornemens qu-Tlas.donnent dans leurs avis de leurs creances ta-at en capital, inte're8ts qje. frais, infe're's dans les Affiches Americ.,airie.s, no 52, & .540 po-,,.,'r avifer aux mciyens. de liquide.r.le plus promp.:ement
netaient les memes. vofl ihie cette fifcceffion.
Gleveray & Femne., ont I'lionneur de prcvenirle Publi-. A-1. Trontgous., Chirurg*en du Roi & de J'Amiraut' preview 1-ic qu il vient de diffoudre
qu'lls auraient obtenu I ttre de refciflon,, c4 ntre le partake bcm-el t Je Pub
!ie s 4iens de feu Emon., fittm- 'a Jc'r6rnie & 'a Mirebalais, la focie't6 qii'il wv,tit avec Je Siew V.1fle Me en Chi"
& -que' le proc s ka-it en inRa.ncejl ne paralt pas que r u rgie. e que cc dernier ell char 6 de toutes-les dettes,
-anau co- he'ritier foit habile 'a falre la moindre dif- a.411 qu.f. des recouvrerritm.s .concernapt laditc focie'te'
position .par vente donation ou aut .ement, &- que 1.o comme a" lui appartenant. Ledlit Sicur prevent aalT 1114.
les pr9teil n e Igs qae fes in i-m.it's le mettent hors
acquisitions ne feraient pasya,141 C d4tat
droit. de monster a (hevat ek qp'ii les prie- inflamment de ne
Le navire 1'4fricain, C;pita;ne Perrq ty, eft arrikye en Plus lui ckrire pour 'all'er volr des maladies ch z eux,
re port, tenant de la co'ie d'Anrrole pvec une tre"s- afin de n'e^,re pas oblige de leur f irc pp- refus cc qui
' 0 Mrs C-1
b lle cargailion de 380 t.8res de Nectres Fadreffe de eft toujours tre ,s-d6JagrCa1011,, mais it exercera la Mede!Cottiaeau Ckqff rd Compagrie, Negocians en cette cine urgie en.yWe tant que fa fante p4rra le
ville qui en Ont ouvert.l velate Venoredi x de.cP lui permeittre.
is. It elt varti Lundi foir il" el e cc mois.,
I I de;la t0e de
L e' nigrier Ia Cygome, _Capitalne Heraul, venAnt de Saip!--r arc., deux cannot ames da quam Mo'gres une
Porte-Nove, cote W avec 4oO beaux NQlrsa l'adreffe Ne'areffe &"un Blivic, n p m q,. Carrie're; fes deux c*anots
p t7 I
Mrs 14
eynardie Pim,.?rd,.& Com, -n;e, qui en ouvri,- font de mapou pig gris, de 1A lonatiew de 29 & 30 pieds
r mt la vente auj ou rd-'hui Jeudi 1.8 de cc mois. Cp r 4 & (IT m i 6 large -dont un eft neuf & ri'ayautjamais
I A A
-W' F. Guilhou & Compag.,2ie N&gocia'ns 'a I'Ar ,ahaye,, ete aivari6 I p avec erand Mat & m" t de
ont I'lionneur de prevenir le Public qu'ilsont ceq leur mifaine, tin c & tappe-cu ij ei ,pharg6 de'pi%;"Ces
xnaiio'n d-,-:, commerce 'a M. Pierre Forcade, & q11'elle te 1"eatii 4'f c marine' d!e Jrnais,, ioo pannicrs dq continue fous la y4fon de Fi. Fprcade. & chataig-mem, P7 -paux dej-,ttanicrs &.autres vivres le
s -e tj t
ompter du pre-mier .-;e ce rwi ell r4te en IL, C Sieur Saulnier,.a aui cas ob et's app.artietmen
e' uidation des pailifs de M Guiihou die's pour fo n h 1-itation del'Efter-au-,ItL
Coinpagme. eu de nouvelle depiis. Ceux qui en a-mont corinAiffance
A la require du -Sicur P;e.Te Duval, TT-ab*.,,tant,;Lu CU,1 4font j)ri.Os a'en donner avis audit Sie r; it y aura re-r
'de-* au Inom & com, me twetir 'elu 51eur 4lexand.,:, comriente. Lef8itjs efclaye5 fontc'tamp6t PSAULNUER Duval Menage, it fera !a Samedi S7 de ce mois,, pro edk au-deffous SAINT-MARC 'a Ja referve du N gre La-'
a la Barte du 516cre de cetre viUe, iff4e.d'audlence, au fi'wune I 'tamp..', AlOW EU, "-deffous MOU!..
bail A ferme pour 5 ann---es,, d'vin dQuzi-eme appar- CHARD.
I rs' s "
dans I'Sabitanon fituee 'a Mireenant audit mineur hiridai Gatechair (ompag.7we Negoc ns 'a
hal' is, 100., d6pendante de'la fucceffign du Uo etablie en ind' gane d..onnent av'is rjuTs vie Tient dektre charges, car
I k ..
mzeco-h6- les fynei s ds cre"in ers de la fpcc -416n Butet, dg! 1'ad' eu Sieur Men, 0 C e
qle-, & indivlfi autres
_At eS'Cl I._ fr I. I : *f1ration de la generality d'es biens qui ell dap'n lent
Xitiers de ce iern'ler, L deljuit e _1, Ves y attaches. Min]
Aux clapfes & _cQnq1tion- d!,, la cart 71)annie, dont gn & not.amment de deux hab-tafiqns fifes' daris la d"penProcureur. dance* des Cayes Saint Louis, & qu, a aj efle'
popria' prendre cqnnaiffia C cez 1"." Eourge,4* 9 e, N1 arant
la equate de la Dam v, f-, u vo d f u $ e u r Acra u! u A .,Cyoq Con Co, nfreil,, par (on, Arrkt du 18 9 4.ob*e
aemeurant au Uquc fTin au noni v romme tuteur (le *ai re' s content j eu fes y relatives 11' e
fon enfant rn.An e a r 9, 411 fe rji le Sarriedi ^7 de ce moi.,s clufio'n de tout*.'%L1*.re. Covr & Ju di&ion, its 'n t
la Barre ju Siege de cette ille, ifl un, d'au:. m tt_5 crarciers qq-1 n'ont' pas pr'fent6 leurs ti res de dience, au bgil ferm e p o u r ann-4es n terrain g'ances de les produire'le p1litok poPlible par-&vant
ti c % 1'embarcadalre du Boucaffin ft4 1eqnel e(t I comt-niffion tablei, 4n de concourir Vnanim.emer.t
pil4ive., tou.s es .6# iffwm ns nck. ,Taires, aim Aux m ycns de liquidation, ils pr -nnnent en lour dito
I A




re r. 4
,Iq6 que.twite Ile 3 Le Ca Italne Prl!h A difporant "a partir pour F ran.
hiatlon de partly ae cestlens alt
nu'le avant A liquidat"On des droits d'un chacun & la ce dans le courant de Fevrier, priA. les dibitturs 'a la qlIaljt6 de -ventieur 169alen,.ent e'tablie. I cargaifon du navire k Manitat -de le foluci.er faute de
Le Sieur Recondo, F.nirepreneur de moulins'a Uogane, ce il fera forc6 de les y vunuain 're.
appns q ie le Siez% il Le Sieur A Ma on, privientae PiNic q
-ir Mjrzeu, ch rcl ait vendre, -naud I .)'i I fe
;I fcu la lni.ilflwn olu il 6.erneure a Yhonneur de difpofe i partir pour France, au mois dAvril pi ocliin; ,donnflt avis au Pub'ic que le Siour A-faffi.-.,u ne peut ni -en consequence ii prie ceux ii qui 11 p.,-ut de,,,oir de fe ne doit ven.re c-tt, maifon, q6 eft liypoth'yo'e la -prefenter pour recevoir )eur payemt- ,nt, & cEux qui lui fociete qui e6ffi!nr e'nit"eux, pour taifon de la diffolu- dovent de le folder inceffaaiment, POUr 101 tion de laq-vdile 11 font en proce's &que lt. s per,"brines d6fawelaient de les Y C0111[7airidrc. 1,,-ht S; ur--a 'a ven,Vul POLWAf .Tlk ell faire I'aciuiffiioa, s e_,P'Ufcraient 'a la d., e un beau billiard bierre en l),3r-,icju-s, en arn s-jt!annes payer deux fols. .& en bouteille ; Negre & N6grefiiz prepare pour le bitA Ja requcAte de W Grenier B-ocev-2ur des -ba?ardi- lard. 11 fera bonne composition du Wilt pour du cernps
fe fer nroc6d a Barre du S"g- P-Loyal de certe tant ou en Yonne'12ttre de ch.-inge fur Franc!-!,
'harpentic
-h dt vau (, -de-Sac
V*Ile, le saaieJi so de ce Innis ]a veme de dix U -i Le Sieur AlicheIR; r au Cul
e Cclavt!s dep ndans de la"fucc-_-fron d"Anne Lavallie, privient le Public, q,-:'Ii fe difpofi, 'a pa tir pouf Franc,.*
,vivant, lia A .ante au q,.orter (1-3 L,',o-yane. au mois d'Avril prochair, ; en conft;q,!cnce 11 prie les
Le rn6crie Receveur, fera proc der lelit jour,,:'a la vente peffonnes 'a qui ii doit de fe prefenter pour iecevoir .de la moi-tie' d'un emplarenimr, -fitue 'a Leogane, rue leuvpayemznt & cells q-ji-lui convent de lie fcl3er pout ,S,.I:,we-ra herin,-.; ledit e;aiplacernc-nt indivis ertre feu 16i deVagrernent de les y contraindre par les Jean-Baptifle.JA grue,N. L. & Ala,,ion Diegue, N. L. 'fa voies de droit. fpe LI r. i A Pierre- Toul.aint Bie-?re, Notaire & Subffitut de
. Le merne Receveur, rera prIocC".1d,!ra la Barre du Siege X le Procureur du Roi 'a Aquin Jarifdiffioia de 'Saiat- :Royal de c\-tte Ville, le Samedi 7 de ce mois la Uuis, part pour France, au mois crAvril prochain, tvante d'un terrala fitui 'a la Marre-Bleue q!ja,-tier de POU4r caufe de maladies.
f I iL M. Jean- 21aptiae Guieu, N6goclant en -cette ville '4
Urebalais, dependent des fucceffions des nommes I-Yenri 0
;C part pour France au printemps prochain.
A la requ.6te du S*eur Belloc, exhuteur teflarnentaIrz i M. Poineyrol, fe difpofe 'a pardr pour France, po'r,
[a feue Dame de Bellejeant, it (era le Samedi 2o de caufe de -m- aladie.
ce MOIS I proce e a i M. Paquier, Negocia t au Petir-Trou de N;pes, pr6'd' la vente au plus offrant & deniers
.en che'riffeur, de'huit f6tes Xefclavesd6pendans de.ladite vient le Public qq'il part pour France dans tout le fuccefflon. courant de mai -procha,n. 11 prie ceux, qu'i lui doivens
Le Sieur Harnois, fair favoir-quela maifon qui de- de Ie folder de luite ceux I qui it peut devoir dc
Vait ^t.re idj u, 'le 13 de ce mois a t rernife au 20 fe pre'fenter pour recevoir leur payernem.
e '. ge e e e It %
Ournois prochdin ; & qii'd eft autoria' vendre de gre a
gr6, celle qu'il occupy. .11 pr6vient qu"il vend Ie tout RE' U X Z 0 AV DomdzNjt nu RoAr;
.a- ec* ai,,anlie.
Le eur Garrigue, MArdhand Chap4ier en cette ville. i. M. Lahens derneurant la J&etnie pou irfuit en re'u-4
.-v6vient, qu'il a deux: e x cell ens Ne'gres' Charpentiers, 'a n'lon un terrain de i soo pas carr6s ou valeur au Fonds.
-vendre, entr'autre tin capable de conduire un chantier Cochon entre le laras fec de la riviere des rofeaux 'de. fucrerie & les moulins de me^me que Jes moxilins a% d6pendance de le'remie, -borne' an nord de M. Bourdon. pton,,. 1,11 en "fera bonne compofition 'a ceux qui You.. chaffant au fud & 'a I'& ae M. Fougeron, & %a I'ooefl, .dront's een arranger .& ne vendra pas I'un fans Fautre; de terres non cance'de'es. Ce terrain a 6te' concede' le zz, a I
"I le. n .,, a I'effai fi on' le de'fire. demure -eft Septembre' 1771 M. de Bercy qui ne I'aja-m ue des 'Frontsforts, maif6n de M. Robin. bli.
11 fera prec-lide" le A de cetnois, i la Barre du Siege .1. En 'vertit dordonnance de MM. les Adrnirliflra.
6 Mcembre 1786 M. le Afair'e, de-ft'
Roy;il *ail hail ^a ferin6 d"ane mairon dependent de la teurstdonne'e'le 30 .1 0 .
fuccefrlion de feu Sieur Perdrifat,, fttuee ati Morn6-a'-Tuf, rneurant au Fond des V'rettes pourfult en reuntoa comp o I f6e d'une cafe prin4ale, fept chambers dans la tin terrain de i ow pas carte's ou ]a valour fitue dans' cour un colom.bier 6r la -barriere, to tout couvert en les auteurs des Ve'rettes, pwoifTe dela Croix-des. eglente4;,; ledit, ernpacement-ell entoll Bouquets, fur sequel it n'exifte aucun 6-ablifTernent.
. I Alf. Ala r1ar pfi e les c4anclers du nomm.4 Cheva- Ledit certain conc6d6'depum environ is ansj RU Sieur
lier M. L. 'cornme fyndic de la ni-affe., de voulloir' bien Toderne borne, 'a 1'eft du Sieur J. F. Og. er acluelle. produire leur titr.e ee cr6ance, aux fins de powroir pro- rne, nt appartenam au. Sieur, Mathieu, 'a loueft de la
tiviere des Ve'rettes, -au nord de Thomas -Pinganeau' C Oer 'a la r" partition des fonds qui forit en caiffe.
& au fud de M" de Pontieu.
D B" P A R r S P 0 U R F R .4 JW C 1. -2 Les SieUrS G4baroche & Navarre, p,-iurruivent eft
reunion un terrain, fitue' 'a ]a choline des Wrettes, pa'
'Le roifTe Ole' la Croix des. Bouquets au lieu dit les Pla
-Sieu-ir PoOot, part pour France dans le courant t-i
1 vri= prochain, pour caufe de aladie. tons-des-Rayines.'borne' 'a roucil de la Demoifelle Sol,-




au nord ife la ravine dke des Ptattdnt & te k fe-mtheo Ceas qu! Nurmit ffouvh' font priiis de la
)on& d7celle, au fa-d & a* 1'ell de tettes -twii cotictd6es. rerheffe la K Coll;#oul, choz 1equel on trouveta dti V L6&i- terrain con-c6dk au n6t=6 Meolas Le by s NI. L. b- au terrain arglais tau tes fortes de falalfons de Ia V, le 8 ivrier 17 p;ar MM. de Nolivos & de Hingats. Nou*elle-Atigleteete. Ledit Sieur a audi 'a vendre un
2 Le '51'eur Feury, rnaltre en Chiru'rgie, pourfuit eii beau brIgAntio d'entitdn vzo tonneaux dont il fera P,
rianion un tertain- de mille pas en carr6, borne- ak l"eft bonne compofition. .11
dii Sieur Lachaud, I loueft chi Sietir Dulary, ati riord .,
o1a Sieu r Cornillon, fitu6 au Gran&-Calids I parolfTe de la D z w a A so'
Petite- Rivie're, d6pendance de Saint-Mart. Cd terrain
appartenarit 'a Mr" de Woofoin en vertu dordon- 3 0ii difirtrah'trouver un jeune homme honnete, avant II
namce de MM. fes Gk6ral & Intdilaant. d6 it-adeg. I'otthoj phe & utie bielltetriture. S"ad fler
r Le Sieur Dodart aini, demettrgrit pr s Saitit- Marc, a rImpritnerie Roya'e de cette ville. rj
p6iiduit en reunion tin terrain fitu& a" Qhos bor*n6 1 Vu ,., nnonce que M. Vignaitd fait pour patter pour ri au nord. du Sieur Britard, ati fud' du Sieur George .a' Pr-anie, le Sieur Aierre Aigier, fon Cornmis depuis long- P I*eft dii Sieur Lafaye & 'a I'oueft du Sieur Atl ry. Ce teqps, deffirerait Cd placer dans une maifon de COMterrain a ite conc6 de' au Sieur Sal ave, il y, a plufieurs rherte de atte ville, ou 'a Aifaut de place, aille I urs. annies & apartment affiellernent aux Sieur & Dame Ceux qui voudront s'inforther de fa conduitet pourdiWoofoin-, qui n'y ont f it aucun itablifTement. ront s' dreffer 'a M. Vignaud, chez sequel il reftera Coin.
i LenommeAugufle Lafoiidcadet, pourfuit en t6union this jUfqu'! fbn d6patt.
ulh-- terrain- fitue' 'a U rivi&e4-maho, quarter de Jere*- Les perforines qui defirent vendre un atelier deNes mie nomme I e. G ros- Mapou de quinze cents pas carr6 gt s faits 'a une fucreri6, du 'a la'culture du caf6 peubo'rne' au- nord & 'a I't ft du ieur Martinie're -, 'a l'oueft, vent s'adreffer 'a M. Cadieu qui leur propofera des letters p;ir le -Si-eur Ahaire & au fud par la rivie're-i-maho die change fur France payables d'anne'e en ann'e par cencW at-, Sieur Dutreville, "ine I'a jamais itabli. o oco lives cheque fur une bonne mai"On de comt En ver#u d'ordonnance de. MX les G'n6ral & In- rherce 1 Nantes. On achettera depuis vingt-cinq jufqull
Bar'on Notaire 'a Lko fane, pourfuit en quarante t8tes de Noirs.
reunion un t: rkain Four cultu- a contenince e On d6firerait avoir des nouvelles de M. Mauquie natif de
cent vitig-ciriq c i r'eaox de I terre, fitue' 'a I;t- montagne- du Montgaillard. Dioce'fe & Skkhauffke de Le&oure Ref. Rochellais, bo, n' I'oft des Siours Baron & Vantelon, rort du Parlement de Toulotife, Geh6ralit6 d'Auch & Pau e 6 Xenviron 5o 'a 6o atiss
au Sieur hve'lle & aux autres ;eits de vent, de n Bearn & Ga(cogne, a^ g
ete 6tabli ff6- % S 'ift-Donii deputy environ 2 j ou 3o ans,
appartiend-ra, Cd terrain n'a jarnais par pa a ai ngue I
A t it Praticien : il a e'te' vu au
Vaul"Chriflhin 0- K. L. a qui il a et6 coacide' au mois On croit beaucoup qu'iI e a 6-FeWitr v-w% Cap On aurait des aiTaires de tr sen 1770 OU 1772 Mrs
i Le Sieur D? uikiet dietneurant en cette ville pourfuit grande importance a Jui communique. On prie
en reunion un terrain pour, hatte & coral de j.5 po pas les Cure's & autres' perfonnes quispourraient en avoir catr4s,'fitue ctans .. le quaittier des- Wr-ettes, d6penda nce eu qu6qu-e conn aiffance, d'en informer AI. aoup.YDii de Ja Croi x, des- Bouquets 0. au lieu dit le Platon-des-Ra- reftecur de la PAe aux Cayes.
*i'nes,. borde' au nor& de M. Soleillet, & d'autres parts
6e terres non d 6fign6es. Ce terrain a 64 concede' le 14 N,4VZA9S sm a jrja m z,)i n,
Avril 1770, 1 D11' Marie Soheillet qui n!y a forme'e' aucun etAllement. 3 La PrudenceCapitainiAtty r eft en charge a
i Les nomm'ks Alexandre de Gaud& Louis, demeurans remie pour le Havre, &- partira "a la fin de Mars prom
0% cette ville-, pouriluivent-en reunion un terrain pour chain. Ceux qui vou8ront y palffer ou 'charger pourm.
-Prince, ront s'adretter 'a, W Plicque & Lemoine, Negocians au'tbpla'cernent, fitiui en la no velle vill' d4 Pbrt-au
no 194-, de. ]a countenance 'de cent vingt pieds carr6s.. dit lieu. On trouvera dans Ileur magafin un afTortiment 156rne 'a I'oueft de la, rue Royale, aud nord de fa rue de marchandifes seiches & corneftibies, vin en caiffes
d'e Penthiivre 'a 1'eft & au fud d'emplacemens non & en barriques.
concedis. Ledit'terrain a eft6 conceW au Situr Chalu- 2 Le Comte-de-Roch4MbedU, Ca taire Bonfin partira le 3 Fivrier 1-75-2- pour Bordeaux dans le courant lei Mars ou au io Avril
prochain pour le plus tard. Ceux qui votidront y paffer.
E I T 5 P E R D U So ou charger 4 fret s'adreireront audit Capitaine dans fon
magafin fur la place, entre M" Deymenc & Compagnie &
it" a eite" per6 le 13 du courant au bord de la mer Ms Chanberlatte & Brochier; il pr6vient Mr, les Habiit tmbarcadaire L=mbe, une monte d'or, attach6e-' tans- de I'Artibonite & c qux de la ville de Saint-Marc, lit cordon de foie 1 glands en or, une clef d'or & un qu'il a encore du vin vieux & nouveau, 'a vendre. cachet rnorit6 fur or. Ceull qut en nuront connaiffance un Patti de boeuf fale. Ceux qui voudront lui fa*,re I'lionr6nt prih d'en donner avis I'A" L."ombe f4res & Com- neur de venir dans fon magafin) font affurks qu'd leur ovagrue 'y aura une portugaife de ricompenfe. vendra au meilleur, compete 9 volant terminer la vente
11 a elte'. perdu une tabati4e dicaille 1 gorge & cer-, i de A cargaifon.
Old' eh'or 16 cerck fervent a encadrer un portrait 2. La Minerve Capitaine, Faux 9 partira pour Eordcauz




du mois prochain 2 p' out profited, des a,'Turances dht A.; 3 Dix-fept Nelgres travaillans I la ierre deputy quiiCe navite eft da pcwt de 3jo tonneaux 'a ion troifie"me tre mois, 4 Nigriilons, une N'greffe & ion enfant i1a voyage I tresv-folide m-ent coaftruit & dune march fu- mamelle & une N6gritte un peu couturibre tous de la IN
p6rieure Prendra foixante barriques de fucre i fret co:e d'Or. S'adrefler 'a MM. Rat Inginac & conlyapour patfaire fan chargew-ent, du cafi, indigo & cotdn, gwe Nigocians i Leogane qui en front bonne comil prendra auth dei paiTagers. S'adreifer audit Capitaine, I tion pour du compaat, foit en efpke ou en bones
rue Royale, vis-4'-vis Me Borgella. denre'es.
2 La Princele d'Hinin CapitaIne Danglade partira 2 La totarite' de I'liabitation Dommartin, de la countenance pour Bordeaux du i au 2 5 du mois prochain ce d-. cent carreaux de terre fukepuble de culture, dok
uavire eil bon vollier commode pour, Ies paiLglers. 15 en bois de bout, fitu6e 'a deux lieues de klivebalals
Ceux qui voudront y paffer ou charger a fret- s'adreffe- & douz du Portratt-Prince s Y ayant les batimens .
ront aud it Capitaine dans le6 magafirts de M. Flon moulins magafins & cafes i N gres nekefraires quatrerue Sainte-Claire 'a co' te' de M Lartigau. Ledit Capitaine vingt fic t'tes de Ni-gres, prefque tous Creoles-, xfompri! Ies d6biteurs 4 fa cargai.fon de vouloir bien fbider bre de mulets chevaux & aches ; ladite habitation leur compete au pluto't, afin de lui eiviter le de'fagreiment donne trois miUiers d'indigo, & peut rendfe le double, 4'ufer des voies de rigueur pour les y contraindre. au moyen d'une augmentation peu confidirable. L'.NaLe Zenit, Capitaine Antoine ][Luzan, partira pour bitatiop des heritiers Lafa&, fizu'e au Grand-Fond ,
Marfeille le 2o, du mots prochain prefix. Ceux qui vou- a quatre lieues du Port-au-Prince fur laquelle il Y a dront y charger 4'adirefferont audit Capitaine en ion quarante-,cinq 'a cinquante mill pieds de caf6 rappor.magafin 1rue Sainte-Claire. tans, quarante-cinq N gres dont vingt-cinq. a, treated
L'.41exandre", Capitaine Moreau, partira pour Nante6 d'elites ; des mules & aches. Deux emplacements, l'un a a fin de, ce mots. Ceut qui voudront y paffer ou faifant face au- fort Sainte Claire avec quatfe bat-i.
caw-ger mens fipate's, propres 1 loger quatre rne'naog s ; I'autre
I 'a fret s'adrefferont audit Capitaine, qui aa' vendre une grande chaloupe. vis-!i-vis le magafin du Roi faifant 1'encoignute des
L4Difigence-de-Cadix, du Havre, Capitaine Delaro- rues Rouille' & Sainte-Claire lefdites habitations &
que partira pour ledit lieu dans le courant du mois emplacements font 1 vendre. S"adreffer 'a M" LajVteau prochain. Ceux qui voudiont y patTer ou charger a Faiure, Odin & comparwe Nkgocians en cett vi Ile a fret s'adrefferont 'a M Lajard Negociant en cette qui donnetont tous les eklairciffernens d6firables-,, fur lit villa. q *aI146. defilites habitations & emplacements ci-deffus
L',41liance, de Bordeaux, Caditaine LaVane, pattira mentionn4. pour ledit lieu dans le courant du mois prochain. Ce 2 Une maifon fitu6e au Grand-Goave, fervent depull
navire eft excellent voi' ier. Ceux qui voudr'nt y paffer tr4-longternps de grand'aubctge & boulangerie, detic -ou charger fret j s"adrefferont 'a A La*ard. magafins de ttois chambers cheque dont Iun fert- dt
i Le Miromenil, du Havre Capitaine Lecerf par- cuisine & l'autre a'. mettre des. provisions, un troifi6me tira pour ledit lieu; du -2o au 25 du tnois prochain. Ceux fr:nd magafin, fetvant de boulange ie,- un four affet P a
voudront y paffer ou charger s'adrefferont 'a A cieux. & un puits, vendre tou( prifentement. S a."
flrx, dans jes magafins du Sieur-Raguenau, Place dreffer 'a Me Rt'inond f4r ion habitation au Grand -Goave..
de Valliere q1V a de tre's-beaux affortimens de porce- 2. Le brigantine IArro de 6o pieds de quille & i I
laine & du bon vin vieux de M6doc en barriques & eu de beau, doubl' i I vendre. S adret er 'a
houte-1les I vendre. Fremon, chez M" Meynardie, Piccard & Compagnit, oh
i Le Fidelle, de Saint-Malo, Capitaine Lebolloche, i'on trouvera l'inventaire. Ledit Sieur Fremon a auffx
-.du port de 2oo tonneaux une jument batarde anglaife excellent Poo
'a ion second voyage ayant a'. vendre
une parties de ion cha!pn ent pr8t, partira pour. Bor- la route .' dont il fera bonne composition.
deaux du 15 au 2o Fevrier prothain. Ceux qui vou- Un fonds de magafin, confiflant en diverfes marchandl'
dront y charger i. fret fucre cafi, coton & indigo difes skhes & autres, des mieux achalande's. de la ville, f!eadrefferont zudit Capitaine chez M. Dudillot ou 'a Me fitu6 rue de Frontforts, maifon de M. Fleuriau n' ut
4
Gabalde en (on magafin rue Royale, 'a Oki de. Me pres la rue des Capitaines ou Saint- Jeav Baptifle a
Qdica, partepant aux Sieuy &Dame Lartirau qui vendront- le
tout de auitt 1'e bail de pris de
ri h gr6, & c6deront
.4 r ir X '0 X X.. deux ans de ladite maifon 'a la- charge par I'acqu6teur
de remettre au Sieur 1artipla I'acquit de fes dett s'
3 Une manufaffire de charrornerie & machoquetetle dont il donnera note d'accord qu-on foit de prix
avec les N gres qui en dependent, au nornbre de neuf, offrant de donner un terme raifonnable "a Pacheteur pour pr ent avis fera infir"
charros ou inachoquets, nw ce qui pourra lui appartenir. Le e P.
-ainfi que les matiriaux ufte 'f
files & une belle & vafte mai(on fitu6e 'a Le'ogane trois fois.
dans une tr's-belle position. S'adreffer 'a' .he le cafe, vendre 1'6preuve. S'a-e;
M. Jacint Moulins a banner
Crourjon, audit lieu, ou 'a MW Gowrjon aini & Com. dreffer au Sieur Guilloteau jeune, detneurant rue Tiren
pagnie, au Ca'p qui en front bonne composition en malTe 'a Belair.
par I'acquereur donnant 1,-.s ruretis nckefTaircs & Xufa- 1 2. Bois iquattis du p.ays idem de la Nouvelle -.Orleans
ge pour lei terms 4 accorded. planches chevrosn, effentes i, riz on barils, morue Iran-,




) 30% .
5gife. bene & fra"' hu arrive'e de Saint-Pier'le & Mique; Anglalli s'ec f6m efif nt "a fa. marftelfe patti'd Maio. )on h ni le de P oifTon 'a vendre chez A Cadieu Nego- ronne depuis le 2.5 D cembre dernierg verdant des ciant en cette ville. Plus mules firant 'a la chafe belles falaifons du c^tede I'habitation firen. En donner avis aw
b6fines ; fils I voile & 'a fuller. S'adreffer .1u. Sieur Sieur Fraii eau H111bitant dans les bas de la Charbo* Brochard, Marchand fur la place. Mete ou aux S eurs Ha,,temwin, en cette ville.
Plufieurs. ft res A'. talents tels. que tonneliers tail.- A Louis, dit Ginga Congo e iarnp6LAMARDELLE/, leurs, cuifiniers, perruquiers & autres ; Negreffvs cui- Ag6 d'environ 2.7. ans talile de 5.,pieds i. 2 poucesf finiere & couturiere., blanchitTeuf6 & autres "a, vendre. ayant de petitcs. marques de fon pays fuc le vifage, joli de figure & d'urw belle. cor' ulence ayant un cc
Sadreffer au Sieur Hinfant Huifier en, cette ville.. I P 4lief
auquel pend tin bout de change d'un pied & demi, un A L o v E R. nabot &. un malingre 'a une jambe, & les oreilles cou.
peesi En donner avis au Sieur Coutjud,. Perruquier e.4
2 Une rnai(on 'a e5tage,& balcony tres-commode cette vilie.
falfant 1encoignure des rues Royale & des Miracles 2.Jacquot, Ibo, C'tanipe' F. LA ag6 de 21.
vis-a-vis de NL.le Seinekh-al, ocupp6e par Martineau ans, taille de 5 pieds 3 pouches, ayant-des matclues de fon pays fur le vifage; & tin aut GrardBlanchaud. te nomme 011t
ec une gran le 2.9 ans pie4
-2Une autre maifon aV de cour ou fans elle, etarnpe J. SOULARD age' dl ., taille 'de 5
'fitue'e dans la rue des Frontforts occup6e 6-devant par 5 pouches parti rnprrons dans la, nuit du..7 au 8 --de oe les norn me's Fontaine & Haram.. S'adreffer a M. Cadieu., mois., avec: un canot dilacajoA I de- '24 pieds de longfur proprieLaire des deux.. environ 4 picds de large, ayant trois vofles & 'tovs fe s
agres & appzraux. En donner av;s au SLur Laroqw.,S C L -4 V IE S X AV M A R R 0' 2V N .4 G E. Wcheur-, derneurant 'a Belair en cette
Michel, Creole maigre.. de vifage, ayant quelques A IV I M A TV X E G A R E Si
idents de moins 'a la, makhoire fu ' ce N are eft I e e e I t Capitaine m.
-ellier & pourrait fe faire lpaflrer pour libre. On eft prie' 3,11 s'eft-'chapp' d' ch-z N1. Hijd.,cour de Parreker & de vouloir bien en donrier avis, au Pe're R giment de cette vi1le, le Sarnedi. 9 du mois dernicr, Fr6fet en cette. ville.. tin ch.,valf fous poil zlczan court queue (kanfre;n'
Simlfie,?i, Creole, a^gp_'. de !zo ans,, appurtenant 'a W blanc 6tampe' du I cbte du monitor ICB tout felP Tourgeois Derjources, Habitant aux Veir,-ttes eft- parti avec un. harnais de vole'e. En donner, avis auditSieur; patronon de habitation depuis environ deux mois. il y aura rekompenfe.En donner avis 'a. M. J-1z.tignac, N-egaciant 1 Sainto 1 11 s'efl echappe en Novembre de'rnier ide f s fa'vannes
Alarc, ou 411.1 Sicur Joulla.,'n, G riint de fadite Iyabi.a.-ion. de Fhabitation So--olon Bencche, a Saint-Louis .geree pal M.
La nominee, Ca!h.rir.e S,,mbj.,, N% L. demeurant 'a mevzg-nac tin mulet fous- pcil gris, '-aLnp' 0 cro" Jeremie, proprie'taire des Neigres nonim6s Afabia Ion- En donner avis 'a, M" Lefranc Habitar t ;MA Barc-Adaires., idongue Fraqois, dit Sans-Soucis Michel, & Mar- a qui il apartment ou au Sieur A Lomenie, Habitalit I
9u c ri t e -, C r 0 1 e s & Ali r i e Fra r, r r !fie M u t r e ff -. fii fi I Ic audit lieu ; il y aura deux portugaifes de r6compede.
es P na nce de 11, S'efl e i du 24 au !25 du inois
rlofines-qav ouriai,-mcnavoir con echappi dans la nui
K en donner avis ayant par-devers. elle un Arre^t du dernier-, de ]a. cour de la mai(on de M.. Thenet, rue- DauCoofeil. Sup6rieur du PQrr-au-Prince en eate du. iS phine, Saint-Marc, mie mule fbi)s- poil bai,-tiantfur
Avril. dernier ,qui I'antorife 'a fare prendre par-toot c" I e 'cr 'tam 'e THENE entrelac'. En donner
pazn,,e,. o M. soulegs
elles pilirtA d6couvrir lefdits efclaves & m^me a em- avis '0 M" Liikn, f4el,& toir ,
e P is-Mitheux.
ployei la MarkhaLiff6e.; G6:-ant i'habita-'on Thepet aux et
e taifle de L s'effl 'ch-pp6 de LLi.,)gane, le 7 de, ce mois tine
Anto;ne, Cr'ole ag6 &cnviro-* 30 ans I'
pleds -2 pouches, fort & bienfait, marqtie' de petite, I mule (ovs pod rooge tarrip6e du cb-*6 du monitor J. P..
a A P"foullur for, le d4is. En donner avis au ieur
Wrole, ]a peau rouge'tre & fe. difant hbre parti marrow av. tit tjna S,
6-.,,vjis 8 de-ce mois de: 1'.habitad O-n du Sietir Duplan.0 (Ic-mon, audit Heil..
-dans les hauteursdelaChatbonnie're. En donner avis 'a Y," Ljco.nzbt freres &, Campagnie, N6.gocians en c.ette yil'le, ou au j ft Sieur Duplan 'a qui, il apartmentt; il y Du POR' r -.4 V P A I N'C IaUT a [eCoMpmf -.
T JCl.irs font de teto
War 0 IF Y I. les Admirri'r ur ic-i depuisle"
,guerite, Co-igo, 6tampee FIRAIGNEAU r t MN
AV-PRINCE., pa,':ie marronne depuis trois ml,,,is, di-r 13 de ce ri-iols I.K, la- ourn e d'infp ffion q ils ont
fant q!a'k;lie a4ait 'a Leogane en pacotille Gr. ce faite dans la parties clu, nord.,
Avec perrn; Tzon de XIM. les, Ge'n'rjl Intendant.'P,
A U, P 0 R T*-A-U. P R I N C E2. D, E VJ M P R I M E R. I E R 0 Y A.L Ej




OR
+ N 0 6,
VX4
C H E S Al E R I C A N E S
Du Saniedi 2,.o, Janvier 17876
moms=
71
Poids. du'* .r m Les Direfteurs du The'altre de' Saint-Etienne
Pain un efCali%' it oncfs.
ont e.parkgr-6 ni pines ni dpenfes pendant ]a oture
_U emens. Ils ont
Pmut pyepaTer au Public de nouveaux amuf engag'.T eurs Aifteurs qui promettent beaucoup ; leur. N 0 U V E L L E S D I V E R S E S. rqertorre ftra fort rempli. Les cofturnes front brillans
il y aura des plaque&, & des 6toiles fur prefque tous, G R 4 w D z-B R I T A C. IV EEO, les habits )711
L" Th'a,tre re fera. en Novembre. Le-,
I:AtniraI Keppcl, eft mon dans le courant d'06ta- overture du
bre, 46 de 61 ans:. I'Angleterre perd en lui Lin. tr' P")loptie, de la composition du Soi.fleur fera p'rononc e" D' nnoncera lespton -Offlicier de mer, par I ireiftleur, &- la Troupe. On y a
eces qui occuperont la fc' e pendant I'hy.prin.-'p-ales pi' en
Extrait dune hure de: la NouPeUe-EcqSe-- .%
' ;1 ver : la premiere eft intitulee iTmpekhe ment, ou. le Nabak, u- IJ fe fait aftuellei nent ici tin commerce tr&-avayl, dans k Margouillis, par M.-Burke, Auteur tre"s-avantatageux, & particul1eirement Hallifax,, a% Port-Rof*ay getifement connu du Public.- Gette pi ce a deja' 6ti r p6-.e' d-e go^t. Le drame n'eft.
'a la rivie're de Saint-Jean;,Ia pekhe de la.baleine t e & le Public a paru y pren U
celle de la morue, qui product environ mille quintaux pras fort teigulier, mai's I'Auteur a compenf6 ce Maur &unit6 par des de-ails tr's-piquans.. On affure que le font floriffinves. La population, aujourd'hui (ept fois A ,
ylu-, confidetable qu'elle ne 1'e'tait avant la guet-re,., ne there ferw innch& au denouement d'une muhitude deMIT& point pour le moment de bled-, ni de fatine.. de refte, mortsi Cette Corne'die-Tragiclue feta fulvie d'une nou-Y-nais avant peu, lers. Habiians front en itat d' n exporter, Ye!le pantomime, intitulee le Diamant ou I'Argumenif Quant au bois., pour les futailles & IA tonnellerie les zfr fzfhble M. Rafling -, terminera le S-petlacle pav, Unt: danfe. de cordt w.. fole's de cette Province, cells du Canada & les Moulins i fcie, qui y font e'tablis, en- grand nombte., la F it 'd, N. C z.
mettront porte'e de fournir, pour cet article i la conforrimation de routes les Iftes Britanniques pendant plus Le, Gnuvernement s'occupe d'un canal'qui doit re'unir la, Loire 'a la Garonne. Les nivc1lemens fe font 'a cer d'un Rcle pew-gtre.. Par la rneiffie ra'6n les. bcis' e coriftruffien n'y feront- pas moins I communes, airlift que eff,,,!t 9 wvec bt-aucoup d'affivite' dans le Limotifin ou" cele goudi on, la poix & la the'rebentine Aans un pays ou canal doit paffer:..on travailie fans.- relarhe 'a celui dela.., L rnoiti6 des arbres eft compofie- de pins, & G"a'uttes BOurcrogne.. a--bres rifineux, Le Rui a e'tabli une Ecole-Militaire, fous le t*tre
DEcole dc,(Ehfans de en faveur decent ns.,
Nous avons, quelquefois. donne' des exempts, des enia
plaifanteties fouvent.t-i's-cauffiques,,. que les. Anglais fe de foldats- invalids. pertnettent dant leurs papie'rs envert tous cetix qui don- L'Acadernie Franqaife -a decern6 Yinnh demiire lenent prife par leur condnife 'a ces f6ties de diattibes-En ?ri! d!encouragement, i M.-Rbucher ;, celui du* tillite'., qui, Voila" une relative au prods que M.- Haflings foutient eait double,. a 6t6 partake. entre W de la Crete-he pour' alt Parlement ,, 'a 1'b"zfion de fon administration dans fon Diftours fur les presage's des pants- infdmantej,, rlndt:.
Lieu oil fe tienrent IeS 4 blies du Parlement Ceci efl relatif h un certain diamant qu"on dit que.. y a fans doute erreur :. mille quintaux ne font M. Haftitigs itait charge de remettre au Roi de la parv
charjemcnt d'u*a navire de, too tanaca4x. (Pote du An Pr;nce Indien & qu'il n'a prifente' S.. M, B,




4
Our res. Syfpolvmet Francais; C,tui e-.re util 'aux perronnes de run & Ae rautre reve, Quoi. i. I'AbW Rombarld F le
,q!li 0ait -deftine i la pius belle action de faitn'die', a e!e que- cette de',couverte nait ni le me'rite ni le bril) ant renis au j!lln J0f:Pb f,*hrWt;erz qui, comme nous l'avons des voitures ae-rienes elle a phis de roM46 & de ref.
rapport6, a fauve trois enfans pr8ts i pe"rir for ]a gla- f6tirces. Je me prooofe d'en Uire gnaver le mod6le & lice I dans la ipi ce d'eau des Suiffes, 'a Verfailles; le priz d' join dre le de't il n" celTaire pour 4'en fervor utilement)).
4ie' vertu a. et6 donne' 'a Mile Harel qui a toutenu,, A Cette gravure & ces dittails front 1"objet d"une
r" ,At reff
pendant 15 ans, fa I Zr, que de-5 malheurs avaient foufcription au nombre de 5o-jo evemplaiies. Le p, x fonge6 dars [a mif6re. fera de 4 1- 4 f. & jindiquerai un NOt2ire 1 Patis,
A le Baron de elugnyj Gouvern,?ur de la Guade- ch-irgi d'en recevoir le prix. Signi, DE LA BRYETTE,
fonlqnrier intendant de la Martinique, Phyficien Tours. 'atifpofant "a retoiirner Jeuis fon tio.ns., on t eu I'hon- T 'i T S U y I S.
11 A & 0 fobre, par
,r.r ir deL e prifente's au Roi, le premier
lkl. le Marechal de Cjflries., Miniftre & Secre'taire d'E-at Al., .4d4ms, Miniftre des ttats-U
%. ms pres de Ja Cour
,a,, Oparrement de la Marive. de Londres, -ayant (lowand6 q-qe le..s Anglais e'vacuaffent
On a mis en vente'a Raris 9 a la fin d06 16bre I'Ex- le I s forts qu'ils occupant en Am6rique a requ pour
rus, oi-i la Retraite des Dix-mide outrage reponf qu'on fatisferait % eflu
11 -tion de -CY 0 a la r' _' ifition, qu3nd les
enophor 9 par M. le Comte de la le cles du dernier. trait'
triduit du grec, de X du Roi, Gou- Am'ricaiRs auraient exkut6 is arti e.
.Litterne, Lieutenant GIne"ral des arm es Les Suiets de la Gran4e-Bretagne, qui ont des biens
ov_-rneur-G aeirat d?s files fous le vent.: troiUme e'di- & des cr'anc-es dans les Etats-U
e nis, font aux: A m6-1;tion revue corrie, e & augTen' 1A.9 2 Vol. in-i2- [ Ex- cains diff4rens reproaches que nous nous abftenons d'111.
or..ht du Me-czire dz, France n 42 krer ici
I I a caufe de leur longueur.
'Le piremie7 VOILIMe du DO-iannai-e univerfie .de P.ofi_ Du Po R-r-.4vPR I X C 1.
,cc contenant 1'origirie & les progre's de cette parties imporJ Rip.onfies aux queflions infiries dans le n* i "" des Affiches
.tante de ?admidiflr tion civil! en. France.) &c. avec un ta- Arnericaines, relativtm:nt ii la f4brique dufu cre. ibleau h florique de la' marii'redont elle fiefait chq les prin,chiales Nations de I'Europe par M. Defiffarts, Avocat., y a paru 'a la fin d'Oc- o Le vefou n'eft-il, au fortir de la canne, que du
hiembre de plufteurs Acad.6mies fucre criftalifable diffous dans 1'eau furabondante )) 0)
tobre. Entr'autres articles f int6reffans, contends danscat Je fuis- pour. I'affirmative de la q tieftion. Pouren eitte u que la 16giflation Hs-ab
iou vrage on a re matq e c regee convaincu, que l'on faffe attention aux progr s fucceffifs
concernant les Com'd* tient plus de wo pages de, l'op6ration des chaudi4es. Lorfque la maiiere eft
in-40 & qu'il n'exifte pas autaw de loix pour gouver- mife- eh adion par le feu peu de temps apr6s- que le Per I'Empire immense dela Chind. On pourrait coire baffia s'eft vimd6. dans lagrande, 1'e'vaporation deviant
d'apris cela, qu'aucune fociete' n'eft plus polace'e, & que (enfible, filechauffage eft bon; & fi l'on a fufpendu tout e palTe partni les Com'diens, dans le meilleur orau-deffus de cette premiere chaudiere une glace, ou ,dre ; que les 19 querelles, la. jaloufte Its cables, les un.e planche de metal unie, on y voit bientok une parm6gligences, impudence ne s"y mantrent jamais, que tie de 1'e'vaporation sy fixer. Soyez affez prompt pour
chacun fait fort devoir fans difficulte. Ce ne (ont point rarnaffer ces exhalaifons, & vous verrez fenfiblement ves oblIervations qui nous engagent i parlor du Dic- il qu'une eau claire dun go t un pe '
voulu anooncer cet ou%ionaire de Police nous avons it eft vrai mais dont l'amerturne a pour caufe un faiYrage cornme un repertoire treis-utile 'a tous les Jurif- ble extract des corps he'te'rog6nes. -Suivez votre experience confultes & que la plupart des Citoyens doivent fe dans la propre, dans kflambe4u, dans le fzrop & dans
procurer. En k infant, ils y trouveront du plaifir.& la batteries, vous verrez, en observant la diminution
.1
cle I'avantage. progreffive que 1 2 evaporation fucceffive occaftonne que
le vefou n'eft re'ellement que le fucre crittallitable diQue1ques Jourhaur ont donni publicity "a la latte vi(i & dlfperf6 dans la furabondance aqueufe; que I'ope'.
fuivante'. .0 ration principle, des, chaudie'res eft divaporer cette eau
ic J'ai I'honneur de vous prier f Xannoncer dans un pour faciliter le rapprochement des corps hornogrines
,de vos premiers Journaux que jai fait la decouverte pour les difpofer 'a 1'eipaiffiflement & biento^t 'a Iva crifdune machint- tres-utile pour les perfonnes-qui font tallifA;ion.
obliges d'entreprendre de longues routes 'a pied. Cette X
Voill ce que j'ai cru voir dans Y que je
triachine, "a qui j'ai donn6 le nom de Graditive, faci- experience I
viens de faire. J,-, puis me tromper affurelment mats meme peu vi- y
Ike tellement la tnarch' 's qu un hornme d erreur en erreur on parvient 'a la v6rite: telle eft la
goureux peut, avec fon fecours parcourir 1'efpace de march lente de 1'efprit human. '6.o toifes en m. oins d'une minute & advantage, fuivant Je roe prepare 'a ripondre aidafia routes les questions,
I'affion quon faurait donner 'a la machine. La conftruc PAr cheque otdinaire. tion en eft tres-fimple & tr644ile ce qui en fait le prin- Au Cap le i i Janvier 1787- Sign!, B 6pal me'rite ; d'ailleurs la modic e de fon prix la met %% Extrait dune lettre au Rida8eur,
a port6e de tout le monde. Il n'eft point de petite bour.ga'de oZi il ne puitTe fe rencontrer des ouvriers atTez cc Il y a en mer, & vous le dire M. 11 eft pas vous
airoits & afrez intelligent pour 1'executer avec juileffe Papprendre une forte de, n ke fit' de rfl'chir & de me' pr6cifion' & folidit'k. Cette machine peut encore-utile- diter pour ekarter I'ennui. TOM le monde en a le droit, wnforlf lrarv-;r '2 4ot norirnnimpe rm; nunnt At Amn;Apt Gnc Pn rpriipillir 1P rnArn,- frti;t Vat Vnilill rnMMP lin




Cependant iie prendra;'petiv-gtre la liberty de vous faire Le plus fort grain a eu lieu le A Aobt: it- a dc-n ie part de quelques-unes fur le lock, les cartes do. variation 2. pouches 7. lines. Le 7.6 Juillet il eft tembe' clatIques
le moyen de calculet facilement en mer la distance,, grains de gr6le. Les fecouffes de tremblement ont 6 fe' d'une terre, quand on enconnait la hauteur ou )a hau- pendant 1"annie rares & peu forget, en comparaillon de
uand on en connalit la diflance. Les locks ordi cells des nannies pric'deiites. liaires ne petivent A-re ljuftes. M. de Gaule, en a invent6 undans lequel on troupe une preuve de plus de Eaux de pluie tombe'es a' Vagane pendant la mcm annee
Ion g6nie; mais, -outte --quon ne peut guere s'en fer- -Pnifuries par M Bauffan.
vir, lorfque la mer eft ce qu'on appelle groSi 'eft
qu'il faut le placer 'a I'un des c6te's du navire, ily Jours. Pouces. Lines.
a neceffairernent une refiftance quelconque qu'on 6viteTait certainernent, en pla ;ant un lock deviant & dans Janvier. 2 8
I travel inerne. Je m, e borinerai 'a vous dire, lorfque le Fivrier. 6 4 6
P urrai m'en wiper, de quelled maniere je le con- Mars. 4 9
ois, & fi mon project Weff pas faux les perfonnes de Avril. 2 7
I'art pourront 1'eve'cuter. Je Wai Xautre pre'tention que M ai. 5 3 8
celle d'^,re utile. Au Cap le i i Janvie' 1786. Si,;ni, C.... Juin.
Extrait de I'Arret du Confed Superieur du Cap en date Juillet. 10 4 1
Out
A ij Dccemb?-e dernier qui prof rit ks demands en A I's 6 4 1-1
validity' de fiaifie-cvecution. Septernbre 8 4 10
06tobre. 7 2 10
LA COUR, faifant droit fur les plus arnples contluftons Novembe. 7 5 8
Ou Procureur-G6n6ral du Roi, ordonne que le titre tren- D6cembre. 4 2 1
te-trois de lordonnance civil de 1667, concernant les
faffies-ex6cutions fera ex6ent6 felon fa forme & teneur
.e.n. conf6quence que la vente des chores fal'fies fera Total. 72 4-2 11
pourf6ivie dans les de'lais & dans la forme portie audit
titre fans quTI puiffe 8tre pris par les faififfans ordonvance des JUP-eS POUT faire d6clarer les faifies-executions Le plus fort orage a eu. lieu pendant le mois de R
0 vvier: il a donne
valuables, a'peine de nullit6 des procedures faitesfurles 36 lines d'eau.
Nous prions les perfonnes qui fe font occupies pen.
dernandes en validity de faifie & de r6pondre des dant I"annee dernlire d'obfervations m6teoroldgi q ties Oommages & int6re'ts pour raifon de retard & des frais de nous les envoyer pour les publier par extract. Cell qu'elles auront occafionnes, & en outre d'interdiEtion particuUrement le rapprochement de ces observations.
meme d'amende centre les Huiffiers & les Procti1. It Tii les rend intireffantes : elles font connaltre quels teurs qui zuraient donne' cette extenfioit aux forma ites font les lieux -qui font les plus chauds les plus froids prefcrites par Yordonnance. les plus fecs, les plus humides. L'Agriculture la PhyOrdonne qu% la diligent e du Procureur-Ge'n6ral du fique, la M6decine & la Politique en tirent des inducRoi ledit arret fera envoy aux'Siiges des Jurifdiffions tions tiles. Que ne donneratent point les Amateurs de des Amiraute's du effort pour y e8tre lu public ces Sciences, pour avoir un, Pricis observations m6" enregifire' fui'i, & ex6cut6 & en outre fignifi6 aux I Procureurs, en la perfonne de leur Doyen, & tranf- teorologiques fates dans lai Colonie, depuis 25 ans? crit fur les regiftres des bourfes communes des Huif- On verrait que la temperature a change d'anne'e en inn6e, par les eitabliffemens. En reconnailIant que les,
fiers ; enjoint aux Subflituts du Procureur-Ge'ne'ral du pluses ont- diminui dans tel quarter on en rechercheRoi e'fdits Sieges d'y tenir la main & den certifier Tait les cafes il ferait facile de les trouper & pent.. la Cour dans quinzaine. A
etre d'apporter reme'de aux changemens pr6judiciables i
M It T 0 R 0 L 0 G I E. la fante' des homes & a'- I'Agriculture.
Eaux de pluie tombies am Port-au-Prince, pendant fannie
1786 mifurees par le Redatleur.
Pouces. Lines. B E L L E S-L E T R E S.
Janvier. 6
Fivrier. De uis le Cap cin Rubriquis, qui fut un des premiers
Mars. E.uropeens qui pen6tre'rent 'a la Chine jufqu'aux der.0
Avril. niers voyageurs qui It ont donne' des descriptions de ce
Mai. 7 9 & demi. vafte Empu-e on s ell beaucoup occupy" des mceurs de
Juin. 1 4 ce Peuple inte'reffant fous que1que point de vue q uoit
juillet. 3 7 & demi. 1'envifage : les notions que nous en avons font cepenA I
Aout. 5 4 & i quart. dant peu r6pandues parce que ceux qui no-us les ont
September 1 2. & demi. fournies fe contredifent pour la plupart & que l'on
06tobre. I n9a fu auquel accorded da la confidence. Une autre raifori
A
November, 2 10 qui empeche que les moe'urs des Chinois ne foient connues
D6cembre. 1 5 & demi. par ceux qui ne fe font pas appliques 'a les approfonA: 4- P'1-4 "21- +^- Ine ~kIvrr-levac rivet' an or-mi#,arte 6% n 0




all de volonti pow Hire.. Depuls lotipt" s on atten,, W employ parce. que foo pbre s'y 4 difiln i H doll dait avec impatience que quelqu'un raffernbli't dans fe montrer en eltat d'y btifier lui- m6me..
un c6tirt e(pace, to-Ut ce qu'H y a de plus curieux a% Ce font les Mandarins de Letties & ceux d'Armes
favor tur ces countries, qui miritent tant d'etre con- I t
qui component ce quon appelle Ia Nobleffe; mais il s'en
sues r"el, ce que M. I'Abb.6 Grozer i Chanoine- de St. fa* ut de beaucoup quun Mandarin de guerre )ouiffe do Louis du Louvre vient d'exicute.r,, en publiant une Ia tneme confide'ration qu'un Mandarin Lettre., La mo.
Defiription rdnerale dc Ia Chbit, ou Tableau de I etat ac- tale &Tinfiruffion itant Ia premiere We de: Ia Poli. Xwel de cet Empire, en un volume gros in- 8' de 798 Paaes., tique chinoif'e,. ce fiflime de Gouvernement a dfi faire Nous gallons' en extraire, d'apres les Journaux qui en accorded Ia pr&renct; aux Lettris qui, devenant plus ont parle tous les endroits qui, nous ont paru fufcep- tiles pour I'ad'ininiffration inte'rieure y. tiennent le pre. tables de donner- tine idie des mceurs., du government mier rang & Jouiffent du plus grand credit. Pour arri. & de Ia politiqiie des Chi.nois. Nous. ne. pourrons.nous. ver a% ce grade ii faut en avoir franchi plufteurs au.
A, I
arreter aux deI'Criptions geographiques, & topographiques, tres tels que ceux de Bachelier de Licerick de Doc. parce qu'elles. don.neraient trop d"e'tendue 'a c'et article teur. Pitifieurs Gouvernemens Y.iennent-i' s 'a vaquero Y& Ze Wailleurs les bons lives, de g ographie peuvent, on en informed I'Empereur .. qui appelle ii fa cour un pateil nombre de Lettre's infctits'G.la.. lifle.. On place
Nul Potentat ne jouit dun pouvoilr plus illi mike' que dans une bolte le nom des Gouvernemens vacant; les rErppereur de' Ia Chine,.'Toute puiffance r6ide en lui Candidiats tirent. chacun 'a Itur tour,,, & chacun eft 'lu
& en lui ( ul.. II eft l.arbitre de Ia. vi e & de Ia mort Gouverneur & Ia ville dGnt le tiorn 11 *eft 'khu. 11 de chactin des individuals. qui component Ia -norribreufe exifte huit ordres de ces Mandarins & '_etk tur eux nation q0I gpuverne & par une'fuite heureufe de ce que roule toute I'adminiftration de Ia Chine. L'hom-0 pouvoir tans bones, nulle f ntence de mort pronounce mage que rend le Nuple 'a tout Mandarin en place
par les tribtin-,aux ne petit 'tre executed fwis fon aveu.. eft prifclu"igal 1 celui qti'on rend i'Empereur
A
Soins prodigiQux dans un Emp',re auffi, eivtudu & dont meme.. Le grand nornbre des Mandarins Lettris ne nuit fuivant que1qtiEs voyageurs Ia population eft auffi con-- pas aux homages, qu'lls exigent. Leur nombre n'eft fid6rable qu.e ceil'e de Europe e-,tiere mais foins n6cef- gm4e. au-deffous de quatorze mille, & Ia v6ne'ratioa. f-aires pour oViget. les, tribunaux I fe furveiller eux- que, le people a pour eux eft toujours Ia rne^me..
A
memes. Iamais les Mandarins d'armesii'ont Ia plus legere part,
^ Les arrhts pu'rement c'fvils font fuj' ts 'a Ia me^me rd*.o au government de 11!at- 11 y'a p!us,. ieurs tvibutiaux. ,vAon.. Aucun d'eux- rii de. force que I'Empereur ne font furveifle's par des, Lett es.. AinCt tout concourt 'a,
fait confirrnk Ceux qu'iI pronounce au contraire-, fbnt rendre le Chin 'is doux ifique. 11 eft, fourbe avet
Axekutis. fans -dkilai. Chaque ordonnance qui 6mane du beaucoup de dociliti- fripo-n avee beaucoup de gratr tie eftpour tout le refte un oracle facr6- Oft- IL's viti & E-4he avec heaucoup d'urbaniti., enregiftreon les public fans retard4fans repteVenta. ed
Le nombre des troupes de-cet Einpite ey c% e 700,00
'tions. I:Empereur difpof feul de routes, les charges de homes, bien vatus hien pay6 bien armks... Mais.
rttat: il: 6tablit les Vice-Rois & les Gouverneurs ces troupes nombreufes ne font que; pour Ia Triontre
les change & los deftitue 'a. fon gr6;.. A a le droit de iV fe choifir un fuccetTeur, ou parmi fes enfans ou dans, & I' flentation.. Eiles ne fervent gukre qu% p-affer des.
revues de parade, ou' I'on vifite letirs armes. Si quel-le tefle de fa famille .& me.rne parmi fes autos fuiets.,. ques-unes fe trouvent en #iauvais 'tat cette negligence,
il, peutenCOTe rorenir c[e. fbn choix,. nommer uwau- I nflant m
I arne punie par 30 Ou 40 coups de Utre fucceffeur, & le premier eft entic'mment oubU..Dans.. ton fi, le coupable eft Chi-noi$ S. ou, par autant decoups. tout celaL, nous voyons bien que Ia loi neft autre chofe.. de. fouet s'il. eft Tartare. que Ia. vollonte du Defpote ;. mAis nous n.y voyoAs pas Chaque parties de. Vadminifiration a, Con tribunal
empire de Ia, loi qu!on, veut appeler defipatifme ligal. cheque tribunal (upr8me A fon. Cenf eur. Cet un offiLa dignity de.. Prince du fang eft gener lciztent ri?,. cier pfirement pallif) clut ne decide rien mais. qui., Wre'e 'a Ia Chine. T. utefois, i1 depend, de I'Empereur observe tout.. 11 affifte 'a toutes- les. agemblhes en revoitd'empecher celui a qA Ia nature, I"a donn' d' n pren. tous les a-aes ne fait aucune obfer-vation. au tribunal;
r A
ilre 10 titre.. Ceux nerrie a qui lon permit. de le con-- fur ce 4u'il peut y avoir d'irr6plier, mais en inf6rrne. fervor n'britni-puiffance ni creditt. iis. nt dv re- element. des,
-jouifr fisr le charnp. I'Empereur... 11 lin'forme eg
venus proportions. "a leur rang Us, ont. un palais ,des f4utes, que. les.Mandarins cornmettent, foit dans Vadofficiers une cour;.. 1 cela pres,, moins d'autorite' qpe rninifiration publique des affairs de Ittat, f0it dans, It dernier. des Mandatiins. 11 ny que.-deox orders 'a, Ieur condijite partictihire., Ces rigides. Cenfeuts ibrit re
Chine: Ia Niobleffe & le.- Petu)le ; mais Ia,. prerni"re e
doutis & refpeffis de. tous le& Ordres de Ittat.. On ne,
eft pas h6r6ditaite c'elft I'Einpereur. qui la, donne, les d'place jam a
e ais. que pour Ies4lever de plus hautsou qui.- Ia. -continue.. Un fils. na pas le droir d'afpirer, 1. grades. Leur. moindre fort eft de refer dans leur emploi.;, & cette ficurit' foutient le courage qu" s d6ployeat
Except parmi 4s, d (c.epdanj de Confucius. (NOW centre. les a-bus.
slu Rkda&%ur La foite j. tvrdin'aire. pwhain..
Avec pamirzon der MM. ks. General &. Atendan4.




37
Ll
4
+
No +
7
X A +
MM
A F F I C H E S A MER ICA INES,
Du Jeudi 2,5 Janvier 1787,
Flom
Prix Mwch4ndif s dSk'Co2onle, au Port-au-Prince. ans, taille de 5 piees, ayint des marques de ron pa si fu r A la poitrine ne pouvant dire fon norn ni celui de fo-i a & Jean-Pierre, C 'ole, 'tampi fur fe fein SauSucre blanc, premise quallt6; 68 7S I- 6conde, 6o maitre; fle e
I 6s 1. troifte'me 45 1 So 1. brut 35 1- ..ndi,.,,o bfeu che d'd, au-deffous j1dal-IOD & fur le droit illifiblex, 1 1. a i % cuivri, 9 1. i q I. i o nou veau -i i f. 'a ment9 age de 2.5" ans taille de j pieds, fe difara appar2 2, f. 6. vieux 2o i 2. 1 f. Coton, %-5 o 'a 2 6 5 iiv. Cuirs, 9 1. ten.r 1 Al. Fievre, 'a I'Arcahaye: le 13 Lubin, Amine,
Prtx des Marchandifes -do Fr nce, au Port-au-Prince. itamp6 fur le fein droit JL3NO2 d 9-d-IV 9 figi de 2-2 ans, taille de 5 pieds. i pouce, fe difant appartenir ad Sieuc Vin vieux, a t8o 1. nouveau, 72 'a go 1. Marine Chapow, au Port-au-Prince: le 14, un Neigre nouveau.,
131
de Moiffac, 9 1 'a i oo 1. commune, 8o 'a 8 5 1. Bceuf fale Congo, 6ta.mp6 D. NIAIS, ^ 6 de 2.4 70 75 1. le baril.'Petit-faI6, 24 1 2-7 1. I'ancre. Beurre, ulc6re au garret droit un coup de manchette fur le gauche & diverfes bleflures fur je corps, ne pouvant
9.-1 a -2 5 f. laliy. Hilile, 45 'a 5 o 1. le panier. Savon 41 dite fon nom ni celui de (on mal-re; & Je 'me, Cr'ole,
1. la castle. ro _e
ktamp6 PINSON au-deffous ASTmARC, agi de iS Couri du Fret. Sucre- blanc i o I t I d. brut i o 'a 12. s, taille de 4- pieds io pouches, fe difant
a 2 a %
d. Indigo, 24 30 d- C-0i 10 i 12. d. Coton, 4' 30 a M. P i nf0fl.
AV X G A X S M 4 A A 0 N ISO La Nigreffe nouvelle, en pAron du'4 Janvier, infere
dans le n* 5 eft 6tampie D. NIAIS.
A Saint-Louls, le 2.6 du mois derniter, A entri h Au Port-au-Prince, le 9 de ce mois, un Mere nottJ ]a Geole un Mgre nouveau Thiambe, itampk fur le neau., Nago, 6tamp6 fur le fein droit CHE'VMY & fur fdtn' droit illifiblement taille de 5 pieds 2, pouches, ayant le gauche mIRBALAI ayant des marques de fon pay& des marques de (on pays 'fur la Agure- & fur le venture, fur,, la figure ne pouvant dire (on norn ni ceiiii de foa ne p-ouvant dire I-on nom ni celui de 'Afon maltre. maitre: le 13, Calor, Congo, itampe' mONTEIL, fe
A Jacm-el be.6 de ce tuois, un N gre nouveau (ans difant -appartentr a m. Brunet en cette ville ; & Zsmor, itampe -app rente ig6 4e 3o ans ne, pouvant dire fort Congo, Cos itampe, fe difant appartenir au mornm6 norn ni celui de fon ma'ltre:le 8, Jacques, Congo9- Pierre, M. L. 'a Uogane : le 15, Jean 6raMP6 fur le 0 ? fein dro*t GIRAUD & fur le gauche EINGUY, fe
etarn e fmr le rein-Aroit BANGE & fur le gauche difant : % It a
I-OWNIE, ap-6 de 36 ans, taille de 5 pieds, borne appartenir a m. nuthil la Croix-des-Bouquetsi
de Pceil droit fe difant appartenir la.M. Fournier, au & Pierr Criole, 6tamp6 F VISSIERE, fe 8ifant ap'9 1 partenir*iu Sieur Pierre, aux Goniives: le 16 Lucas
Port-au-rtince ; & d-eux N gres nouveaux, e'tampes ,A g6S de 2 Criole, impi fur les (eins & fur la joue mONLIARD 'Air 1,! fein droit V.I. au-deffous BAINET a 4 26, ans taille de 5 pieds i pouce, ne pouvant dire fe difant de Aabitation monfiard: Je ig Lafleur-,,, lbtN, e'tamp' ERMOUF, fe difant appartenir I m. Ernouf*, leur; norns ni, celui de le-jr maitre: le 13, un N gre nou- a
Yeau, eitam fur le fe'n droitautai-t qu'on a pu le saboteur: le 2.o. Jacques, Congo, 6tarnp6 ICARD 3, 'diffinguer CAFDEBS, au-ddTous PT. GOAVE & fur le fe difant appartenir 'a m. Icard; & un N6gre nouveau gauche, autAnt qu'on a pu le diftinguer AR entrelack Congo q 6tamO TRUBLET ne pouvant dire fon no-13 A'Saint-Matc, le 8 de ce mois, Denis, Cr6ole, 6tam- ni ceWi de fon maitre; & Roymond & Pierre, congo
furle fein droit R', LETORT, A# de io ans, taille 6tamp6s DESSERT. fe difant appartenir au nomrnk 4 pleds i o pouces fe difant appartenir 1 M. Letort Defert, a Mirebabais le 2 1 Francoij, creole itampfi lux Cahos: le i t un N glre nouveau, Thiamba, 6tamp6 C.'AQUIN & d*autres 6tampes illifibles fe difant appavi




I M IA
difpefer' desllieot'se
-'A Saint-Louis, le de ce tnois il a W conduit 1. Mrs les crianciers deja -fucceffien du -Sieur Godstl
]a Geole.., une, jument fg fmte pouliche,, fous ppil :vivant,., 'Nkgocia4t.au Pefit-,Goave, font priks -de faire
A
xpuge a grake quepe, la jumeAt ktamp6e.au.montoir connaitre A V de Bolas, Avocaten Parlement & Pro
CJU A k
JBS & de t i'aut re cOti .%j, Ii C 6 curour audW-lieu du Petit-Goave,, la nature & lemontalu
du Montoir BJE. de leurs cr6aqccs, pour,qu'il pui(Fe prendre les.mefures
Au Port-au-Prince,, Je j 2. de ce inois, une -j u1noAt Dus Jes plus prvpres leur en procurer le payment "a fur
poil gtis-de-fer,, itamp6e d' 6tampes efpagnples ; un che- rnefure qu'il touchera des fonds de cettefiucce1$pn,en vqrtu de jit po uqaion qui a Cc
,Yol Gus poil.bai-blanc 6tompi PA,: le z,6, une hourr Wi a kti. dotm4e
xique fiQus poil -&-fer itampie autant quton a pu fuj e t.
le diftinguer, Fer""ne idem, mime poil,, ktampke -DS4 La ferme de .1a, mairon &. oulanpzevie des mitteurs
-un cheval fous poil brunt court queue, itam AP Le oux 1 L6ogane, ci,-devant r g- Mrs Damin'
entrela.c's pe ie par At
e .; & une jument fous poil route, 6tamp6e m, m, Compagnie, ayant 6t6 adjugh a M. Aoudry, Nigo.
ou. IN : le 18 pp mi;tet fous Roil ciant de'cette ville; n sequence
iris, it;kmpe' hors en ,co U il a I'honneur
le friontoir lc,: le 2o, un -cheval fous; poil rouge, 6tam- prevenir U's les, Habitans & N6gocians 'il a tranf.
H:),a ; & un mulet fous poil bai-fouris itamp6 FP:: f6re' fon, domicile audit lieu., ce changem.'ent de local
12.1 t un bourriquet fous poil zougeAtre, itamp6 illis- n!occafionneraaucun zelakhement aux qualities effentielle;
ifiblement; & unie mule fous poil brun, ktamp6e Wifi- qui concurrent 'a la fatisfa6lion des commettans,
Jblement, ayant i1pe qpeillefenoue 4-dqA 'marques dAn- Aopt I' analyfe _44A vraiment inutile Jorfqtfil gagit do
siennes bleffures fur Is dos. ; arler de foi; il fe, borne 'a offrir fes services en ce
quarterie, aux perfonnes q i voudront hien Monorer de
.Ieur.s orders t. il fera ton)ours muni des marchandifeslz-,
S P B C T A C L E. de conformation, au tnikement le plus modir6 poffible.
-Les CQme'diens de xette ville.don!keront MarOi prcighaip ;3 En vertu de deux arreks rendus au -Parlement'de rovence les 3.1 Aofit t,78 i.i Juillet 17$6, contri
3.od.exe mois,, au b6n6fi.ce.du Sieurpgro.;er, preune le Sieur d'Alh4ud, Baron d'Antrechaux & du Cafte."
miire Aepr6fentation de la, Carayanne da.Caire., Qran& A
let. -Confeil Supirieur de cette
Opi a., en trois a Oes, parolesde M. *Iarmon4el., mufique A d'arret de Ja Cour du e
ville.,.du 4 Dekembre d de .tnettre
dd M. -Gritry. Quoi4ue ce genre de, Spefficle fe b le gynter qui vek;net A I a
. 11 Ap execution aans 1'6t'endue de fon iAtorl les artets f6fdatis,
r center Aes 4 Acult6s prJqtt inf4rmon'tables; fu r les
Les Eyndics direiffeurs'des cr6anciers unis duoit Slaeur M itres des Colonies, le Sieur Datafie? (ecqnde' des Baron d.Antrechaux &,du Caftelet, rept;ifentis pgr le foins-& du ze'le de fes Camarades, ofe.iffurer que --pe de Sieur D4,4bigny, EntTepreneur ,GkOral.du Remide uniRepr6fentations auront.ite,execut6es avec 1enfemble,,la Yprfel ou Poadres 4#44hayd ,,4etneurant 4 Marfeige4,, !pr6cifion & totit le brilliant qu exigi fuite & dili'ge'nce des
re icette Nice, i Sieurs Defijle & Liman, Nkgo-p
Les CoqnAdicps de 8aint-Marc, donneront Lundi 2 le PuMut. cians en c qte villp, ont I'honneur de pk evenir
de :cemois, au.benefice du Sieur Schoubert, Icien 1, 1 blic ront autwifis par les .fufdi(s ar ^ts du Parr
pne Premi're Repr&;! t'a tion -d'eFelix' 'o'u'FEnf $ A
e ant,-trou e, IY ement de Provence', 'a faire faifir & arrester routes Us
:Grand-Op6ra en trois a6les paroles de M. Sedaine Foudres e6n'ra
inufiqpe de M. Monfign qce'rations I e element qpel.conques, foqs t411es marqvos
y, orn.6 de toutes les d' qu'elles p silent fe trou ver & notaramentcelles itiqvieto
du co'flume in'alogue :,ce Spe&; 0' fera ter 1 6 ar lonie Saint-Domingue ; bon pour dix prices .de
1a Serenade ChaTpitre ou le Papitre Mag 1) ique PQt-P9ur?pa Poudre quatorte lives ourno4r. Sipe', 4'.4j1haud ii-I grand-orcheftre arrange pgr Iledit Sieui Scouber S' B4rOn'Wu Caflelet.s qui .-auront At6 expdrties dans cett ion exrrame defir de *arier les plaifirs'du ?Wic, peut ,Celonie., qui y front venduespard'autres, quepar Atre un titre a% fes y- eux., le Sieur Schoicbert re rka.1gur' Commisou Jeurp prkpofis. teprifent avis fera Ine point d'autre -ppurmiriter As bontis.
'infire' trois -fois dans"14 Gazette, afin que ceux qqi
peuvent en aypir en d6p^t n en reterAent za-ure C111i norance,
Les Avis Four .&re insure's dan.s les Affiches Arn'ricai Le Sieur Corbel de Kret, Negociant 'a J6rim*e'
3
mes, doivent hre remis a' foir,; comme charge' de la liquidation des iffaires dc W L4
.,ceux qdon. apportera4pris cette e'poq4e, fieron, reculis de combe & Afiragda, ci-devant en foc*iite audit lieu.de
h#itaine' & on n',cn recevr4 aucawqyi ne joit fip Jeremie ar pouvoir.de(ditsci-devant affociesl,, en date
du 2.9 U11obre.dernier cortfirme' par sentence arbitrage .4 V I S D I F oE I
du' 2.t Dic'ernbre'auffli aernier,* privient les dkbitqPrs t a -ladite' foci*6 de payer de fui-te entre fes mainst pour
x -Bains Publicsa' Finflar de Paris fitu6s rues 'Roya.e either "a fi-ais de suffice, & le* pgrfonnes quivrit des
de Bonnefoi, niaifon qu,occupait ci-devant la Da M. z competes, h rkgle o .. e
qui fe trouvent ct6anqi'res de -,ae
'Pommier, tenant4a grande aubergeengette ville. L'En- tdite foci6t' U
e,.de lui faire connaltre leur d^ par ]a retrepreneur na rien nelellge pour que -rordre & 'la pro- Mife de leurs corrytes couransou bordereaux Xertifiiso
ret6 regne laas cet 'ta"b'liffernent dont cette.Capitale a, k4 our.q4l puiffe pr' 'der la liquidation des affairs
t rivkeju qa1.ca moment, & qui..eft fi utile 'a la fan4. ,Les de cette focie'te,,
ains ferorit ouverts a toute-heure, pour la commodit,6 3 M'ToxrnIer, ci-devant Procureur par intirim ea
publique. 11 y a des chambers 1 un 2. bains. L'abon- ce Si6k vient d1tre nomm4 aux places de Notaire
J- -ft I- __ I# -A I .1 -,r I.




it Rea feft nie .. d'uh terrain,,
6US peu Joan pour Ae le's dier t POut 7 an
tonork de leur confia. ep fitu6 "a rembarcadaire du Boucaffin, fur sequel eft 6ta-'
petfonnes qu Vavale nc de faire
6irer de fon itude les pieces & officers qui leur appar- b1i u1V guildive, tous les eitabiifferriens neiceffaires, ainfi tiennerit & de rigler ayec lui., que tow les uftenfiles Nigrts & awmaux y attaches,,.
LO le tout de'taifle & d6non=6 dans li.ca'rte-bannie'. But
5, tDam e Sainton j4darchande de Mides- & Coutiurier I
en robes, arrive depuis peu de la Npuveile-Angleterre clauses & conditibris dont on pourra- prendr connaif-- rue. Royale' en, ce-tte viile,. dans. la feconde iance ch-.,z M' Eourget',,. Procure ur.
demetirant d Gs de la ru: de Bonnefoi a i"honneur de z Le Sleur de. 1a-Vi11ott6-Huifher re5d par Brevet & Inaifori'au- e
Drivenir le Publicj,,qu'elle vientd'y ouvrir une boutique Roi 'a I'Ain-iraut ei du Port---au--Tri nce,,, 'a la r6fidence de ae Modes;. vile tailie les ro]S s 'a, Ialran Aife & 'a ran- Uogane a I'honneur de prevenir M" les Nkgocians glaife & prendra des apprentice. LA. Sieur Sainton ton qu'A eft le feul enladite ville qui puffe y travailler en*
1 A
inari Confifeur j,. tient dans. le meme magalfin une infi- ceite qualii ., nit6 d1articies analogues J fon ktat;.ii exekwera avec % Mi, Dur4nd,, N gkiaift et cette Ville, ao nom &
exaffitwde. &. dilig nce les, orders, qu'on. voudra -hien lui con-, ifte'exk u teur-teflamentaire du feu Sieur Laurent de, donner.- Videquoy, vivant Habitant au quarter du Jkucan-Greffin
a, e" e ft rgueriO dite prie W les cre'anciers de cette fueceffion, de remettre'
A 11 mqt, te de. la nortlrne
luois N. L. deineurante "a Saint-s-Marc il a 6te' le 2 1 de enTktu,1de-de.W Bvivgot!, Piocureur-en ce Sikge, un e'tat' ce mois prock'di la Barre du Si 'Royal de ladite de lew s-- cre'ances tant en 6pital interest que frais
Ville 'a I'adjudication du bill 'a fertne volontaird de 18 pour ai, ifer aux moyens dt liquidear; le plus promptement enclaves., d6nornine's en la carte-bannie dotit on pourra poffiWe cette fucct-ffiob., jrendre connaiffance-chez, Me'Rivie'res, des R9fejux ,,.Tro-- z. MFs Shirid-im, Gatechair &;,,(OhiP4g1 ie N4 6gocians 'a' Cureur 4udit lieu. Leogane donnedet Ntavisqu'ilsviennentd'etre charges, p3r-'
Mr-1 Daub-igma-, t, g a n., & Compoo, oh t 1,6ffriOuf tes. des ci le'aackrs de- la fucceffioft Butit, de
de pr6ve-nir les perfprines qui doiveA&t aux a?'ns des minifiration de-sia gl!ncWit des biens qui en 6pendent'
_v I car u ? mment de aeux habitations files- flo-,
31avires k Marquis- d.4a-Fayetie 1 j le-d art-au- & nota dans la d6pe '
Prince,, le hune-Alexandre -, le Meilieur-Afni & le Dan- danc e des Cayes Saint-Louis, & que Sa. Majeth ayant-krquee, d'avoir la- bont6 & les '.older,* afin de leur:e'vi- ivoque.a-fon Copkil, par fon Arre^t da iS O&obe a* ter le d6fogritnen't de les y contraindre par les voies -de, 1783,, routes les affairs contentieufes y relatives.,il 1ex, -' droits ; lefdits SlIeurs ont toujours d'excellens Yin vieux cluflon & toute autret Cour & jurifiliffion print & nouveaux, eti bkf riq ties & en caiffes A. du. riz.- de, la W les crianciers i q6 rfont pas pr6fent6 leurs titre de' creaaces-; de le produire le plutok poffible pat-d-evant,
C atoline. noiwellement active. hanimement
2. W' Sa&,an di-' J niuic'ref Noimwew eri, Ia 566 la,.c-ommifiione'tabiie-,-*afin de- concourir uc6uffiede Je'reimie,-a-Uhonneur de pr6venif les per- aux moyens de liquidation ; ils priviennent en- leur dife
(brities d4nu'es de: ftc-uWs pour plaider qu'il fe chAr- -qualile' que toute-alicnation de Oartie''de' ce's*biens ferait ge!a valontters de-- leur deferife 'a titre gratuity ? dtfirant puli-2 avant la lijuidaAim-des-droit's d'u-n chicun la
cet a6ke de bienfaifance &- humanity'ss denstr, au qua lit de Vendeur le'galement'ktablie,,
public un t6moi na#e de fA.-reconnaiffance. 2..,- M.JWjac ., prie les ct6anciers du rl 6rfilli Va
ss fiir *, Al. L. comrtiit ndiede la'Tffaffe ,de vouloir bieti' 2LeS*teur-Li4vtlLe .,n6Coutaiierpr6,vientM bifl uthi -' fy '. t ilia
Habitant au quarter de Nipes, & M. Ducoudraijeune, Produlre- leurs titres de criantcs*,, iux fins*de poid vot pr
Nigociant au Rochellais, mime qvtittie que c' ft 'a tort eehr 4,1a tkpartitio*wdest foricts qui fon qu"ils pourfi ivent en riunion un terrain qu'lls difent A la requite du Sieur Laniarqz e H -bi itan t a'TAtcaha
NI., h Roi Habitint au Pins., otu 'a M. au- nom & cornme tuteut des rn"ineurs Maurkt, il fe ta Augufli Moreju-', p.uifqae- cette, conctffi -n lui apPartient 3*. 'ttars-- procW41,i ,;pror.C d& au. bail firtiie de
Pat ancienneti de titri qu'dle eft arpentie & planlie, trtize t8tes de Niges d6pendatig de- ladke fucceffiorr, eii vivees- & cafi'depuiv eriviron dexixans ; 11 await eu, lieu aux chiirges claufcs & c6nditioni inonckes dans la 4le ctoire, que ce M ne pburf6iv. aient pas fa- terre en catte-bannie, dwit on pourra-prendre. communication en t6union,,1fi let abbmetnens qu"its do' nnent dans leurslavis f6tude de Alle Leckre Pr6cuteO. ifkr6s',, dinsr- les A15ches Am6ricaiines'; a! Srz' W 54-t Le Sarnedi que 1'onco.mpter a' 'F6vr!4r pfib'chald rvfirl "a la,- r qu&e de M" malddn Curateur aux fuc'
vAtaient Igs m6mes. affions vacates du reffbrt du S'ikgo Ropil: des --Caycsr,
%-A la -requke du 5iut PlifthNvil 14 Vtin f 'au'Cul
cordMe tuteur du Sieur Aiezindie'. en. exicution'de sentence du ni6ne' S 6gi du i % No -,
Du'val Mepiage.-,. -il fera ile Svmedi'x7de ce mois Vi prockd6 vembte i7 8j-!, d'apr s Ile w7a le- F iocbred w la Barre -du Sikge de cette villas ifLe d'aiadience-'.-am, Gn6ral- du ig' Mart 1784-', P.to e-A-la"Barre, dudk tnie appar- adjuditatioh 49' plis -cffrant& der',w
big."' i-I ferme, poati 01- annhes-1. duO d6uzi Siegd,4 a ventd-:& U
tenant -audit mineur:1 -dans 1"habitAtibW ftiu6e. a nier. ench6ri6ur;-t9 Ae la mo i'tie'-* dune 6tfe fftuee
lWais italille en ind &pertdantt de. la fucceffidd N au lieu dit laPlain e- -Pkre, -indi-6f 'efifie'M' & !,ell-e- de P & ]a, -6ccef to'n e,,' W de Coudreau-;-:1ac'.i6e
feu Steut Me are .O& lodivifie entre- les autres onze-co-h' i* rin
tA' 5 d) 'As nieiti6 conterignt envirow po carr'a'x de- ter
writers -de, ce dernier 9 &Ae hait, eze enclaves y attach..
Aux cl'iufes & conditions de la cArte-bannie 9, .dont ou n6aninoins gafawk : c*ette moit6 eft a6, -i
ndre coonai&nte CWZ Me 'Bourget,. Pr6curere-. lenient, inculta-; pirtle eft, fa*ann6s &a' paittile en bois pourra pre. 0 debut fur i ues reffe.i ffiinciefis
2,-A- W requaie de, la Darrit vieuvt d' *11 Sieur Bkrut a de I I;e i I y a: q6elq
derneuranteau Boucaffi ..-awnotn comrPetuttrke& #4a1;ii6mens-.4et6ut rira',cci4ait' IA.r s- d e"i la p ife &
A-... Vw it-pilibroOr no AA mlint,-.a tiN"r*U rip V;PJAO




,ceau de terre fitu6 au quarter de 'Je4n -De bornd' Wraln., fitut 1 Ia Marre.'Bleue 'quortier. de Mirebalai ;eft & fud par M. Dubruf dipendant des fucceffions des nomm'cs Henri & BeA."
_quet au nord par Ia Ravine
Skhe & a roueft par M Siron. Enfin d'un autre jamin,
worceau de' terre, fitu6 au qaartier des Trols-Rivi&es, I
fit lieues du bord de mer, born6 Youell de M. Le m8me Receveur fera provider ledit jour, 'a' Ia
a vente de Ia moitie d'un emplacement, fitue' Lhogane.,
de Saint-Hilaire, au fud du bras-de-.Nlaya, au nord rue Sainte- '"atherine ; ledit emplacement indivis eritte
& 'a 1'eft de terres non conce'dies; Ia conteriance, ni
Vex-iflance re'elle des deux deniers terrains ne font pas feu Jean-Bapti)e Diegue, N. L. & Marion Diegue, N.
reconnues, en confidence fans garantie 'a cet gard. L. fa fbiur.
'Le tout aux conditions de Ia carte.-bannie dreffie "a ,,,-% 1 Le Sieur Roche de monbellair, Nigoc*iant 1. I'Ance-i x et effet.. a-Veau volant (,e retired I'ann6e ptochaine, en France ,
i La Dame veuve Arnoux, Habitante 'a Miragoane, vendra deux habitations, I'une fitu6e au revers de Ia
-,au, nom & comme tutrice de fes enfans miners, & le montage dq Rochellais, d6pendance du Fond-des.
pres Phabitation de M. de Perign Cra.
ur Gruau, mari & maltre des droits d'une Demoifeth.. N gres _y, h Ia
.,*nou x, pr6viennent les creanciers de feu M. Arnoux, bi re,, de Ia countenance de 2.,25 carreaux d.e terre, ique d6lfirant en op6rer le plus promptement poffible Ia propre "a Ia culture du cafS, ayant de Nau par-orout, liquidation, its ont convoques affemblie de parents ille touffes de bananiers, quelques vieux pieds
idevant M, le S 'nechal du Petit-Goave, aux fins da de cafi fuperbes& un boisneuf pour en planter '2 5 0,0 46ib6rer fur les, advantages 'a reifulter, tant pour eux que pieds au printemps prochain. On y ajowera I 0 N gres
_p %
pour leurs creanciers,- de Ia vefite 'a faire d'une -habi- & Yautrie habitation, fitu6e au Boucan-la oin-e ptes .42tion, Vi i Ia grande-rivie're de Nipes, 6tablie en in- Plaifance de Ia eontenance de i 5o carreaux de terre,
-.digo pour le Prix en Ctre riparti audits cr6anciers avec des 6tabliffemens pour loger Blancs & N gres, lqu'il a eki decide' dans cette'afTembl6e qu'il eitait plus beaucoup de bahaniers, fix mille pieds de vieux caA ,.Avantageux, que ravis a 6t6 homologu6, & qu'il a efte' taillis & un bois neuf pour en Planter 3ooomille pieds, .,ordonn6 que Ia carte-bannie en ferait dreGe,, & les que le vendeur s'oblige de planter d'ici en Juin prochain., et -N6gres. S'adreffer 'a Mr,
clausess arr^t'es contradi6koiroment avec: les cr'anciers it y joindra auffi io t8ces de
Ief uels 'a cet effet feraient Or6venus par Ia v@ie des Cottineau Chol4rd & Compagnie'. N6gocians en cette
AZhes Am6ticaines :_ c"eft d'apre's cela,,,,, que Ia. Dame ville, ou audit Sigur Roche de monbellair.
print J Jrs les cre'an.weuve Xrkux & le Sieur Gruau i Les nomm6s 4kxandre 15eg4ud & Louis, pourfui.
' iciers de wouloir fe trouper en Ntude de M' de Cornotte, tvant en rkiinf n un ehiplacement, fitue' en Ia nouvelle frocureur an Petit_Goave, le 8 Fe'vrier prochain foit ville du Port au-Prince ) no x94., de Ia countenance de far, ettx ou par Procureurs pour arr8ter lefdites clauses. -cent vin-t pieds carries botni 'a Youeft de Ia rueRoyale,
Is e(perent, p r les'payemens que certe vente ope'- .0
& aw no"rd de Ia rue de Pinthievre ledit !emplacement
,jr-eri, & par ceux que Ia roulaifon a&uelle les njettra, -a it' --conckd' U S;eur Chalumeau le 3 Fivrie
ir U 1751,
Aans le cas de&iri pouv.9' I- rs prguvcr 1'envie qu'ilis font avertis'par M" le Comte de Trorolf& le Vicomte ,pnt de fe liquider, de Santo-Domingue que ledit ernplaceiwnt leur appar.
x M Lefebure de ]a Gautraye, ayant lu dans 1'e n" tient, & qu'ijls ont un furcis de MINC les Gin,.,-a-1 & ,6o des Affiches Americaines de I'annee dernie*re- que Intendant pour 1''tablir., jufquau 2.9 0 a.obre prochain, M"' Alafaberie &- Marjan pourfuivaignt la reunion d'un D E P .4 A T S AP 0 11 it F it, .4 v c z.
terrain I fitue' i Plimouth, a Manneur de les pr6venir Aue ledit terra' rtient M, le Chevalier de Pra,
,dine fils afai, & que Ia conceffion en a &6 accordie 3 Le Capitaine r; fe difporant "a partir pour FranI
e., par WK de Valliere & Montarcher, le ce dans le courant de evrier
ladite Dam F rie"Ies d6biteurs 4 Ia
f 3 Juin 1.772 qu'elle a fait carpenter ce terrain en 1773,, ca r g a i (o du navire le Afanetat de le f616
.eont etle a les titres, & que M. le Chevalier de Piadine ce il fera forc6 de les y contraindre.
a toujours cm2loyi de's Ne.%ares, pour en empicher Le Sieur'Michel Rivau Charperitkr am. Cul-de-Sac ,
a reunion, privient le Public, qu'il f'e difpofe 4 partir pour France
i Le Sieur Prudon & Laveaublanche, Topiffier & au mois d'Avril prochain; en confidence it prie les
Miroitier de Paris, demeurant ruez Royale & de Bonnev perfonnes 41 qui it doit de fe prifente'r pour recevoir fol k co^ti les Rains publics, a I'honneur de privenir le Ieur payernent & cells qui lui doivent de le folder pour Public' qu'il'tiont magafin de rneubles tous a;,ts comme Jui, kviter le deifagre'ment de Ws y contraindre par les
-lit fauteuil chafe canapo confolle dorke deffus d e VOies de droit.
,snarbre, baguette-dor.Ae de toute lar-geur, fecr'taire & I M. Pierre,-Tou I Notaire & Subffitut de
onfolle Xjac jou de diffi6rentes grandeur; eftampes an. M, le Procureur du Roi al Aquin, Jurifdi&ton de SaintIai.fe colbri4 s glace & verre de diff6renres grand%.urs Louis, part pour France, au mois d Avril prochain
toil I -irentes cou pour caufe de maladies,
pour. meubles, darnas & Nes de difT
'Jeurs,9 paper pour tapiflerie.. Ledit Sleur temet les gla.
0 % euf & les- repaffe au vif argent ; it fait tout ce I M. Jean-3aptifle Guieu, Negoc;ant en cette -ville
,ce! a n part pour France au printemps prochain,
pul concern jes metibIgs dans 11 plus nowieau genre.
I M. Pomeyrol fe di(pofe a% partir pour France, pour
A Ia requke de M, Grenier, Receveur des batardi- caufe de maladies,
.Afes, il fera procid' I Ii BArre du Si'g- Royal de ea e Paquier, Negociantau Petit-Trou de Nipas pr6-




de mai. prochain. 11,prie ceux qui lui doivert few pr1hAe,le foWer de-f im, pont, lui. iviter le Gfame
de le (older de fuite & Ceux i 5tii it peut devoir 4e grimeitt de fes y contraindle.
fe pr4fenter pour recevoir leur paymentt' I i M. Juftph, D41#;ry-. UAiltant 4 I'Artfboni.te part
x Le Sieur bita-Etienne, Feraud 2 Nigociant 'a' Saint- pour France au. mois'd'Avril prochain', il prevent qu'jj
Jjrc $ fe difpofe "a partir pour France avec Ia Da. laifTe.charg6 de fa progurwion le Siour. Dodart aille,, fOA
Ole fon 6p6ufe dans le r premiers jouis de Mars pro- beam-fr4e fifidant' for I'ligbitation 'Venot., p0s, $-aint-chain ; il prie de -techef les perforines qui lul doivent-de 'A arc-,
le payer, & celles,. 'a qui- il peut devoir de fe presenter
chez lui pour recevoir leur payment. tr XJ 0 AV. Av. Do-MArms D&r R 0 Arf
i Monfieur & Madame de Mauger, & M11' Desbarres ,
Ifabitans aux Wrettes 3- M. Lahens demeurant 'a. JO.&nie powfoit en r6u-;
partent pour France en Avril
Ou Mai prochain ils.. print ceux qui auront des affairs nion un terrain. d e i zoo pas caries ou valear 1. au Fonds..
CQchon,, entre le bras fec de Ia, riviire des. ro(ea-m.,
a r6gler avec eux de s'adreffer al M. 'Pere's J, Procureur d6pe.n.dance do. Jere' .ie-, born6 au n o'rd dc M. Bo'urdon.. de I'habitation de M. le Vicomte de b Bourdonna-ye, 1
TArtibonite i chafTant au fud. & 'a 1'eil de M. Fougeron, & 'a f'oueff",
,qui ils laiffent leur procuration, maisqui
do. tetres. non conce'd6es. Cc, terrain a etc' conce'de' le47.
me player aucun compete apr6s leur dipart qui ne- foit jamais ',a.,.
S ptembre 1771 a K do Bercy qui ne
accepted' de M. de M-auger. bli.
i Le Sieur Pernot, Marchand Chapellier en cette ville 3" En vetw Xor*nnanciz. -de MM. les Adminiftrafe difpofe i paitir pour France au mois de Mai, prqchain; teurs donnie le 3o D'e"cembre 1786 W k Malre., del1w en confiquence il prie les perfortnes qQi lui doivew de m e
errant au Fond dels Y'rettes, pourfuit en reunion
le payer, inceffamment, pour qu'il puiffe payer. ce'x a un terfa'in de i o'o.0 pas carr's ou la vale' 1, fitui dans
iui I doit, & lui 6viter le difagriment. de les-Y con les auteurs des W-ettes, p aroiffe de: Ia Croix -des.traindre. 11 a 'a vendre avant fon depart un emplace- Rququets, fur sequel il riexiifte- aur.-un 6rabliffement.
went tr% tue n d6 ef)es-commode, nouvellemen't taki', fi "au Morne- Ledit' terrain conce d ui en i ans., au, Sieur
a'-Tuf vis-a'-vis Ia Place d'Armes dont il trattera avec. aduelleToderne borO I'e du Sieur J. F. Ogier
I'acque'reur -foit pour des donr'es foit pour' une trite ment. apparten4nt, au Sieur Afathieu, I"oueft de Ia
folide fur Frince. tivie're.des Ve'rettes., au nord de Thomas Pingane4u,,
ale
i Le, Sieur T. Deshais, preivienv le Public quu fe 4. au, fud de ki Opontieu.
&pofe 4 partir pour France pour'caufe de- maladii: Les Sieurs Gabiroche & Navarre, nourfuivent en
ton depart ne de'rangera. en Tien les affairs d1efa mai- reunion un, terrain, fitui -a' Ia cohie des, Verettes s pa fon qui. continuera'-' roilTe de Ia Croix d-s Bouquets au lieu dit les PlaiJac 2 d etre r6gic par A., Lalaiie Saiw,- It
ques fon affoci' fous Ia m6me raifon de T. Desh''Jis -tqn-s-des-Ray.ines,1orneal foueft de Ia Deinoifelle 4olLaIji;e Saint-Acques. Ts, ont I'honneur; d'offrir de Aeillet au nord de I Ia. ravine, dite des Plattons & le a e terres non conc ees.
nouveau leurs'fervices "a M" les Habitans,_pour leur's long d celle, au fud & I ell d, 6d
to mmiffl- ns -& toute autre 'chofe dont ils pourraien I t W it terrain co ncede au, nommi Nicolas Leroy-, A Li, avoir befoin. IV. 8 F6vr' de. Nolivos & de., Bongars.
jer 1771,, par
A
3 Le Sieur Fegry, maitre Pn (;hiriirji6,)' pourfuit et
Le Sieur Bal-thele-mi de Fitlette, -Ldg4rofy agh 'de I I I x
r6upon un terrain de mIlle As %,en- catr' botni 'a I'd
4 3 ans demeurafit a% Jacmel, pr'vient le Public qui ., I %
Aw'$iquT Lachjud, a 1,,ou.q du. Sieur Dular au nord
part pour France dans le courant de-Mars procha'indu Sieur a'u Gra'nd-,'"ahos', paroiffe de Ia
i M. Jean-Baptifle meunier Subititut de M. le Pro- -R,- -e*- dependance de Sant-Alaic. Cc terrain
Petite. iviir
cureur du Roi & Notaire en Ia- J(i.rifdi&ion 6s Cayes",,
appurtenant A. I M' de ff oofoi.,i en vertu Tordonpour I artier"det C8:eaux 'Habltanr audit quarter
e- coniz, nance do, Al U., les G6ne'ral & Intendant'
fe propolfe"de' par*tir'pour Fr nce, par 3 I.... I'll I ;
I L Sieur Dod4rt atne' emeurant pres, aint-Marc.;
,,'pour caufe de mala* i e I IS f 0
-tenips'prochain dief# ourfuit en reunion un terrain fituk a-tk.x Cahos', born6
p
i M. Francois' Martineau, Nigociant en cette ville .2
.0 wnord.4u Sieur 'BriTard, au fud. du' Sieur Geo-se a
part pour France au- mois d'Avrff prochAin pour caufe reft, 4u. Sieur Laraye & I'o'efl du S- Dula j% Qe
,e mala4ie, Nniant fon absence fa 'aifon fera r6gie e e r s-C 9 1 Y ;L'Olufieurs
terrain a it', conc'd' au Sieu t SaIna *1
par fon afTocii, fous Ia raifon de Martineau & Blinchauds anneles & a atqtiellement- aux S -ur'& D
i M. Chenais, Capitaine de Milices & HabIt'an't a -de fflo6 oin, qui n'y ont 6it a-ucun itabliffement.
Jactnel part, ppar France Ile printemps prochain ; H i Le nomm6 Augufle Laforid cadet pourfuit en te'uniou
di
declare que tien ne fera pay6 'apr's f6n apart, qu'il un terrain fitue'. 'a la tiviire-a'-rnaho, qdartier de Je're'- foit rev8tu de fa signature ; en co.nf6quence il prie mie romme' IeGros-Mapou., de qui -r.
.me 1. % inze ce4its pas car !,
ceux a qui il peut devair de-fe, prifenter pour 8tre pay.' born6 au nord' & a i A du Sieur Afartinie',e 'a l'oueft
& ceux qui lui doivent de le (older. M. Chenais prevent -par le Sieut Dehaire & au fud par Ia rivi&e-a-7rnahe auffi qu'il a 'a vendre une malfon, fife dans Ia favanne concW au Sieur Dr aireville, qui ne I'a jamais ktabli.
4de Ia ville des Cayes, Watie fur un emplacement de 6o pieds En vertu dordonn .n e de tW. les Gineral & In
clefa ade, fur iio de profondeut cetteinai' n eft neuve te9dant W Baron Notaire Nogane, pourfult en
& compof6e de trots erandes'chambies. Sadreffer fur r6union- un terrain pour' culture de Ia countenance de
Ies lieux 'a M. Bridon NSgociant aux Cayes, char96 de cent-ving-cinq carteaux de terre fi%4 i'l Ia montage du
-w-endte. Rochellai5, born6 'a I'& des Sieurs Baron & Vartelon,
ii Les Sieurs O-Poix Guillebert, parent pour France au fud du Sieur Javelle & aux ;iutres airs de vent, de




'a qui 'il a W concW an motis 9 y a envIron d*x-fiuh I vll gt sns, au Sl'ur Auve i, Cab el n'a jamais iti itabli & eft abandoned..
de F6vrier 1,768, cuil, 1equ I
a Le Sieur Drouilhes- &meuranten cetm v4lle;, podtfuit
en reunion. un terrain pour. hatte &, corall,., de., i-joo pas E-.F F z T* S. 0 Z1. s.-.
ewris, fitue' dans le quarter des Virettes,. d6pendance
4e la C roix-des- Bouquem, au- lieu dit le Platon-des-R-a- IG a vol' famed 2o.-de ce. mois-, dans-le maaa ,
ere;
vines bord6 au nora- de M. Skillet d'autres. parts fin de M. Alarchery N6gociant; en ciette ville,.. derri"' de terres non d4fiapies..Ce terrain a e'te' c e Je 14 la Com6die .) entre i. heures- du matin I cin
Avril 1770 'a Dll Alarie SO'leillit qui dy a fbrmie' au- Montres for, dGnt une unie.i recouvrement,-prefiluecun itabliffement. 4 neuve forte;.. une autre guillochie, fc-mhe d"itolles; une,
2 Us nomme's .41exandre, de Gaud & Louis, demettrans en or de coulcur fond fWe' les dcux'autres. auffi en
en cette viiie pourfuivent en reunion un terrain pour or, de couple non faW qui ne f6nt pas neuves-, dontempla,-cm .,-nt., fi-we en ianouvelle ville du -Port-au-Pcince,. une tr6s-petite g rnie de mauvai(es marcaffites aink,
no 1?4-, de la -contenance de cent vingt pieds carr's'.. q4e l"jigpii1e des minutes,, l'autre en cuivre -dore' ayant, borne 'a l'oueft- de la rue Royale .'au- rrord de. la-jue un cordon rouge auquel eflattacheic une bre loque en or de Pewhie'vre 'a 1'eft, & au fud d' mpfacemens- non. bofLIe'e., fur laq4lelle font de pe:ites dragees de diff e",
- s. Ledit terrain a 't6 concid' au Sieur Ch-alu- renters couleurs eft icrit., dtag es fi une paire ozeaut le 3 F6-,,rier' 1752. de boucles a* femine,.en cailloux, a un rang deux dew.
Le Sieur Jean-Baptifli e. a re votre avec un Dchfirt '- OfAvre 'a Skim- I coud* en y c rcle d6r une taba-,
Marc pourfqit en reunion,, un terrain d'environ mille ti' e de cuirs, as carris-, fituk au quarter de 1"Artibonite, pre's Ia. W les 046vres-,-, B'lj.O'utiers J.6zillieirs & Hotlogins
'rivie're de I'Efter paroiffe I- de- Saiiv.-Nlarc .. att lieu dit de-la Colonie-, aii1ft que. towes autres perfonnes font
A,
LeffabS bcrne*. au nord. de. INV des Dures Lachicotte 6- prie's d' rreter lef1ti effects dans les-maint de ceux qui. Dugas di Rochefiuiile -S au fiid de. Ni"' Guiton & Bru.-oet les- leur pr6fentcroT n n z M., Mar-,
,des Hauts, 'a 1'oueft-du nomini Coquard, M. 1..-& 'a chery.
Vt deNirs Sieurs Bru & Dugas ledit terrain-conc6dk il y a envrron quarante ans au nomme Tolvy, D' z m, A N- mr x s
appartient-a *ourdhui aux nornme'shnninGalfieau
-veqve Rojer es h6ritiers 'du. Sieur Bfirarat--, reprei- I- Vu Pinnotic'e- que M. Figjaud fait pour --partlk pour lentant Mathuria 7oh yt tousHa4bitans dans, Ia hrif- France, le Sieur Pierrei,44er fon Commis-depuis long4
trffion de Saifi t-Marc lefquels ont laiQ ce terrain fans. temps, deffirerait fe placer-dans, une mmifow-de com;.
merce de- cette vilk ou- i d6faut dt place ailleurs,
itabliffemens depuis; environ dix-huit i vingt ansf. I
x, Eh "vertu dordonnahce de MM.- les G'nkral & Ceux qui voudront informer de fa. conduit, pourront
Inteodant i du 4, 06tobre dernier-,.- n* 172-7., le -Sieur sWreff4r 41A. Vgqaud.,.cheL-Ieqqe1 il refteraCommie; pour- juf4a,1i fow depart.
darde'dW Ponteuil,, rifidant Saint-Marc,,
-filit en; r6unioti un'- terrain'.. hon -, culti4t.&- Ia.. conte- x-Les.- perfonnes, qui difirent vendre ua atelier de. Ma
mance 4 v -, miHe pas carries. ou 1i valour -, 1itllh- an liett dit gres, faits 'a une fucre'rie, ou a' Ia olture da ca& peu4. h Fiuteuille, Oaroi& dd.. Ja. Petite,,-Riviere, barn6 'a vent sadreiTer a'..M.-Cadieu ,qui%leur propofera des;lettres,, Youeft & Jean-Liguis ka Pciinte, 'a'. I'eft de.. Bonne Laichi & de cl angw fur France,, payaWes, d'anne'e en annee par totte .. au- WA de M. Batailk de Salanfay, & a* nord cheque i.. fur une bonne m. aifon de com-.
de terres-noR reconnues.. cinq
merce'A. Nintes. Ow-,achetteradeppisvingi juf-
x En vertu- d'drdonnance dd UK Its G! iniiial-' & qu'a. quarante teftes de Noirs.
'Thtendint en-date du 17 Janvie r--di la. -prifente ann6e On' difiverait (avoir des novel dii iurtiu *'A M" Pahmet de Loyde,.. Avocat en -htliment p-purldit vn dap,, de" Cliffon- en ffietagne. Ag6' de 13, 1- 14 an&;
-xkt!nion*',Aun emplacement-, riv i ;en: cette viHe no'6x mouffe- f6r -1i navire- Ia: Berge'ri,,_ 4e Kintes .. qui en a lborni au: f d & Ia rue Saint-Hiinork, aw! nord, Par Lour's' dfferti.! Uogane depuis environ' un an. Qux qui au- Borno i. 8va reft.:Par- Ia rue 46 -Conti vis-i-vis, les jar-- ront'connaifrince f6n exiflincie, u a de. fa mort font
"dins du G6uvernement fir sequel, -.. it rl;6xifte aucuR prie's din donner-avii 1 M. G-Ward:, Iiez., M' Mulaur
-*ahliffiment; ledit, emplacement reltwirawdomaine dit' o e
-Ro* t jeune u 1 M-6 Fruchard-i -N6jocians en c *tte ille, q41.
par jugement-du Tiibunal. Tirrier, en dite-du x8' ont des affikes di famille 'a. lui communique, .wevembre 1781 concede au Stleur Bazduy-, q dii en
4tait Pancien, conceffi'nnaire-i k 7 Jinvier r786,1 E F. Ft E. T,' E It, 1Y V.7iE!n vertu- d)-6rd6nnanCe de -NK les G&6ral & 1ftvendant du f 1. de ce -mois Mw-Pafeaud Nigo-ciant en If a iieperct6, dipuii Ia f6rtii d& cette villi A', 'Ile pas u 1, au pont ere-,, une
eette vill pourfWt-en-riunion us terrain & nu dd Valli 6p6 1 poign6e d'irgent tris4
,varr6s, fitui'danw4es-ddublesmantaiines & Cul--de-Sat, 26rte ayaht- urr f6urreau, en galuchi blanc- garni de coincide' le im Kai n ceinturowde fdi'--cramoifi,
1770 It- Ddm'Welli ion- Bonnev., mame..arec-u e un peu
a&uellement en., F-rance Air sequel, il sl'ixii1i ancun e'ta- li garniture en cuivre. Ceux qui-' I'auront, trouv6e fon-t HiRment, J dii terrain eft'b* rn l'oneft de Remi Ban priks de [a remetre chew M" RoAles,,,. Nig9cians pFit
shaffant -au nord' fud- & eft' des he'fitie- rs: AMqueti 1e Fj6rt.Sa1 t-J ep4,
i Le Sieur A kuin i pourffit en r6uni-on un,, terrain
ii -cent ci'nquante carreaux, fitu6'au Grand-Cahos -, bor- Ntr-z-xzs- sw C.NA--Jtw-jr*m.xjrr;Ue"au.-norc1 &-auf4d'des miners Joree. k' 1'eft di M..],




%atr#,'Ile re *,0 du oidis, tio p4Ar. ne-twa'tfon-fitti6e au.'Grand-Goave, fgrvant
Ceut qW1.-V*.U;, depuis
Oront. 3r charc s!adrefteroat w4dit .Capitaixie p.en fou tt ongte! ps Ae, randauberge A boulangerie, deux snagafin rue ante-Cl;ire. ii" de trots Aambres cheque. Aont l'un -fert de
2 Le Mirome'nil, du Havre., Capitaine1ecerf, par- cuisine A rautze A mettre des, provisions un troiUm-e
tira.pour ledit.lieq..; dU'Ao au 2,1 d4nois prochain. Ceux grand magafin fervaut de boulan four affez
ui voudront ,paffer 0 Ch;rger eadrefferont a' Af. 10,acieux & un putts, 1 vendre tout pt6fentement. Sa.. Egac dans s mq gains du ie.ur.Raffuenau, Place dreffer i M..R'mond, fur (on habitation au Grand-Goave
de Valliere., qui a de''tres-beaux affortitnens de porce- 3 Le.brigantin IArgo de 6o pieds de quille & ii jaine c da bon vin vieux de Midac en barriqu'es 6i bep, double' en cuivre, i -vendre. Sadrefler a W
bouteilles k ven.dre. remon, chez Mrs -Co
F Msynardie, Piccard & mpagnie oit
Le Fidelle, de Saint-MAlo Caphiine .1ebollothe 1 on trouvera l'inventaire. Ledit Sieur -Fremon 2 a auffi du port de .%oo tonneaux i fon'fecond v oy ge t. ayarit "a vendre une ')ument ba^tarde anglaife,, excellent pour,. igne partie.de fen chargetnent.prit, partira pour Bor- JaLroute, dontiliera bonne compofition. deaux du x 5 au %o Fivrier prochain. Ceux, qui vou- 2 Un fonds de ma esmarchan
&opt y charger 'a fret Xqcre caf6 coton 8i indi %afin, confifbi t en divers
go -difes skies &.autres, des inieuxachalandis de Ja ville 4drefTeront 'audit Capitaine chez JW. Dadillot -4 N. fitui rue deTront-forts, --maifon de M. Fleari-am, n* vt
--Gakalde, en fon magafin rue Royale "a c6l t6 de M. Pai's la rue-des:Capitaines-ou Saint-Jean4aptiffe, ap...! Cadieu. aA aux Sieur -&'Dame Larugau,,equi vendront le
La Plaine-du- Fand, Capitaine'Mefibidlle fits W tout de gr6 1 gri, &.,cidetontiauffi lehail de pris de
du port de 400 tonneaux, t folide&..co&nmodA pour deux ans de ladite waifen i la charge par racquiteur
les pafr gars,, yaiitpour logetnent dunette & .-grand- de remettre au,Sieur. L l'acquit de fes, Aettes.
chamber, partira pour BorTeaux au comtnencement.de dont it donnera note .,, d'accord qu!on 1oit de prix.;
Mars Frocham. Qux qui voudront y paffer ou char- ofirant de -donner un -tertne raifonnable 'a I!acheteur pour
' ret
ter a 9adtefTerorit audit Capitaine en cette ville..., ce qui pourra lui appartenir.1e present avis fera inf6ri "qui privientles frkeurs qtie fon navike a kt f' nouvelle- trois fois. ,;nant oreoi.en Efpagnei. 6 uarris du pays, idem de laNouvelle- Orlhans.
Les Trois-Amis -Capitaine Cornen, reconnu pour a xan
Pi nches Cevrons j effentes riz--en barils, niorue
ja march 14 6 ieure & tres-commode pour les palTa- bel e W fraAkhe j arrive de Saint-Pierre & o.
ers partira Per gaife I e Miqu
pour Bordeauxa',la-.fin du.rnois pro'chain Ion huile de poiffon,,, vendre, chez M. Cadieu N6.go.-i
r6fix, it lui manque tres-peu. de chofe p
-our parfaire xiant en..cette ville. Plus mules tirant k la chafee, belLes chargement. jCeux qui voudront y, paffer ou J.char- & -honnes,; fils -' voile & folle. S!adttiffer aa Sieur ger a'..fret 9'adrefferont Mr's Cha ur la place.
a *f4i ng &' Compa Brachard-, Marchand
adit Capi, ine en fon.magafin
?ou -ai W n c. tte ville. -11"?'Une maifon fitu6e 'a Delajr!, faifant I'angle des rueg
tLe Pr'lnce -de-Condi)4e'B'Ordeaux,, Capita Im
ine Pichevin.., Tiremaffe 4 des.Favoris, ayant cent ..ingt pieds de. partira du io au 1.5 fivrierproclain. Ceux qui Vou- I fa ade de longfur quarante de-large., compof6e de 'dront y paffer ou: chaqer a% fret'. du caf6, coton ou indigo,, chambers nerves. Eadreffer. au Sieur ..Roke;t michil... .eadrefferont audit C -pitaine en fon magafin rue S-ainte- t"r'w qtn en -fera*bonne compoEn qpreneur & Propriktaire.,
lClare, Mai on du _$w Ra uenau, fitio ,n. foitau..comptant, en lemes de changes fur France
.011 denr6es du pays.
's x 0 it zi z Plufieurs Ne' tes 'a tsilens,,, .,tels, que -tonn6ers A.-;
leurs, cuifiniers, perruquiers & autres,; Nigreffes citi.
31a totality del'habitation.-DoMMOPtin, de countenance 'fini4e &,couturkre., blanchifTeufe & autres.al vendre.
cpt carreaux de terre fu(ceptible de culture, dont Sadreffer,au Sieur Hinfant., Huiffier., en -cette ville.
en bois de bout, fitu6e al deux themes de 'Mirebalais q
Une .,Habitation Afe au.Fond-des-Nigres appart&4
:& douze du Port-7au-Prince, Y artat les bitiniens,, -mant -ci-Aevant a M. Doidenier,, de la countenance de 'Moulins 2,magarins &.cafes a% Negres n6ceiffaires..., quatre- ient-vingt-carreaux ..de terre, dont trente. on plane, Zingt fix, t6tes de Mwes, pref4ue tous Creoles nom- arrofable.6,, & le la culture
refte en mores, proptes
bre de Omu'lets s ithevaux -.& aches
11 Jadiie habitation Au caf6 indil CO
donne trois millier9 d1ndigo 0 & ton, fur laquelle eft une (aau moyen ptut rendre le double,, vanne entouree de haies.vives une grande cafe en boys
-d"une augmentation peu,.confide'rable. Vha- e'quarris. vouverte en effentes du pays une cuisine en citationn -des h6ritiers Lafalle, fik-ue'e au Grand-F ond,, ma onne, & quelques cafes 1 N grei. Tadrefffer i Me a quatre lieues du Port- au-Pi-ince,, ft)r laquelle it y a Huouet, Nigociant au Petit-Goave. .quarante-cinq -h cinquante mille- pieds de caf6 rappor, ffera,.le fatnedi 3 fhvrier prochain., proce'd6 'a la :tans, quarante-cinq Nigr!es,, dont %
vingt-cinq a trente Barre du Si6ge al la reqoeke du Sieur Lamarque 'Had'aites; des mules & aches. Deuxem'placemens, Nn bitant a% FArcafhaye, tateur des miners Mau ice, 'a Ja
faifant face au 1ort 'SAinte Claire 1 aVec quatre bati- vente de neuf teres d'efclaves, favor: une Nkgreffe & mens f6pares, propres al loger qtjatre manages ; l'autre fes quatre eiffan"s & quatre MU'latres, dependans de laVisa -vis le 'magatin du Roi, faifAnt I'en6ignure des Aite fuccefflon aux charges, clatifes &,conditions 'nanrues RouiII6 & Sainte-Qiire le-Wites habitationm & -c'es en la carte bonnie, dont on pourra rendre comeinplacemens f P
ont 1 vendre. SpadroTer al M" Lafteau., munication en 1'etude de W Leclerc,, Procureur
Faure, Odin & Coinp,;4nie, N*cians en cett'e ville., Chevaux, Jumens & leurs suites: un troupeau de belles qui donneront tous les eclaiKciffemens d6firables fur la
quality' defdites hab'iXaUOUS 001 Brebis & deux Biliess de la plus belle efpeke, 'a vew
Placemew ci-deffus Are fur I'habitation de- 'M. de- Vaucreon au Larrientin




44
Doetif quarter du'5ale-Trou, born6 au fud'du Sleur Selles- Maile Trio'le himph Iff, A& Xewyiron 14 ails
-aux droks Duberge's chaffant au nord, dauie-cents pas de forte corpulerce,-gyant la peau fort noire & lei vers la petite Plaine born6 'a l'oueft de q6i it at) members groi. En donner avis, la veuve Baptifle, oa dra, c!,affant h 1' ft quinzecents -pas dans lei terres-non 'a Cha,!ks en cette viUe. tonce'dees, 'en fuivant la I;fiere du c'-k nord de Vhahi-r a a 5 pou0. Triton -Coirgo, ^g6 de 2.7. ns tail!e 5 pieds
station -'du "Sieur Sellts. -S'adreSer au Sieur Cref ui en e ur
pil q ces ,ayant -des marques d fon pays kam' 6 f le rein
fera bovine compofition pour du comptaw. droit YR,& M-ART1GNAC -& au-deffous TRM, gros
.4 VE N D R A 0 A 4 F F B A M X ',R. nombril & le gros -orteil -f6par6 des autres doi9ts da
pred ; -on. le foq o-nne du c6t6 de Mrimie. Ceux. qui en Une habitation en fucreiie de cent foixante-trois -car- Mrs
reaux., (itue auront connaiffance font prie's Xen dohner avis a
e-au Cul-de. Sac & connue fous 'le nom
Tvendof Raymond & Martignac, Neigocians aux Cayes., ,cle. I'habitation Aklet, collciquka' Ja rivileii-e creae.pocr auxquels it apartment. 6o poUces d'eau-, horriie des habitadons Toi nt_,Jeau. 14 A f
Joli- Creur ,Congo,, atze de -i-8-ans, taiJe de 4 pieds io ,Judonnerie -& Drouillard -aeluellement Afferme'e 'a Madame de Ponthieu .qui-la fait cultivar depuis,huit ans -en pouces,.-Oktamp6 ANNETTE AZOR. Cemx qui en au. camies, qui produifent de tres-bon fucre & 'dont la'fer' 1011A -connaiffince font priks ti'en dojaner .avis au Sicur me expire au mois de Septembre prochain. LaditeDa' lonjutere Charpentier en ville.
-ine remetra cette habitation avec huit pieces de car.44 N I M A JV X X 0 A A E S.
-ties & huit carreaux en vivres. -On vendra 'ad'te hab tar.ion avec fiaculte' -facqu6reur de faire travaillef aua b3^"*- 11 s'efl echapph en Novembre derniz.,r des favannes imens quand bon luifembleta. On- pourtafe procurer le bois
les roaches rur une petite place qui dipen-d de ladite de Ma bitatiori Sclon Benecke, 'a Sain- t-Louis gere.e par M.
P t's 'Mevignac un mulet rous c il'. is etamp6 0 croif&
-habitation ; 'a default Xacqiiereur on 1'affirme!.a faayec 'En donner avis 'a -14" Lefranc ".bitant aux Baradaires
TO', -ion de- faire les 't-abliffe mens. YadrefN condi e 'a qui it apartment ou au Sieur A. Lomenie, Habitant
fer a Jacmel 'a Dougi fils pro ri 'taire "a Croix,des-Bouquets 'a 31atkivu Dougi, -&-au Port-au-Piince audit -lieu.; it y aura deux portugaifes de f6compenfe.
11 s'cft 6chappi du Petit-Goave da*ns la nuit du- 17 S C harit.--ue ainef, Nigociant.
A S C A r I Is -S z N M .4 A 0 N N .4 G E, au 18 eu-mos-dernier, un mulet fous poil brun e'ta'n*e
, LD TR entrelac's. En donner avis 1i M. Dreux- fur 3 Alkh 1, Cr6ole,-maigre de vifoge, ayant que1ques Phabitation P s Uerfier 'a Uogane ; it y aura recome ay
Aents de'rhoins-a' la makhoire fup6rieure ; ce -Nigre eft p e- n fe. fillitr & p6tirralt -fe faire -patTer pour librev On eft, prie' '11-s'cil 6chapp6 le 7 de ce mois, un cheyal rous poil ie Farreher & da vouloir, hien'-en'donner avis au Pere --.,hrun italbpFl G V[det en cette vill-e. ay; nt une marqLje blarche fur la t*8:e.
En donner avis 'a M. D ,yrem Capitaine du navire lei
2 AritoMe, Crio'e, fiak d'envircri gns, ta*!'e de :Ronne-Heriette, 43or-leaux, aux Cayes, '30
ieds 2 POUces I f5rt & bienfifit, maxqu6 de petite- 11 s'tft kchapp6 de )a favanne de !a-veuve Jeanton, Habi..
*Arole, la, peau touge tre & fe. difant'libre -pard marrow ,tante au Canot p; & Saint. Marc,*un cheval fous poil rouge,,
epu is le 8 de ce -mois, de I'habitation du Sieur Duplin j -ktamp6, fur k crvupe'du co^,i du monitor BCIEL. Ceu x qui &ns les hatiteursde la- Chatbonniere. En -donn-er -avis le ffire conduire chez 'M.
a le trouveront (ont *priks de
.-W Lacombe Nres & Coinpagnie, ft oceans en cette de Bourcel, Procureur'du Roi Saint-Marc; it y aura
a
:iille, ou audit' Sieur Dupbn .'a' 'qui it apartment ; il y recompense. aura t ecompenfe.
I Un Negre nouveau nomme' 'Petro, Congo itarnpi
fur le fein droit''en croiffant JEAN BAPTISTE ESPA- 4 V I S PAR TICUL IER.
'GNET, Ige' de 30 ans, ayant wie jambe plus zrofTe
que I'autre parti marrow depuis environ till mois & 1e Sieur Catarette, Chirutgien-Dentifle, appe116 do
'demi. En donner aVis au Sieur Jean-Baptifle Efpagnet a Cap en cette ville, par des perforin s les plus ticomIt Saint-Marc. rnandables,, pour des op6rattons relatives, fon Artq
x Un Nigre, Mondongue, itimpe LUTIN PETIT- a I'honneur de pr6venir le' Public 'qu'il prolongera, fca
"GOAVE, Ag6 de 4o a, 41 ans, parti marrow depu's Ajour au Fort-au-PrinCr, jUfqUaU 2o Fe'vrier prochair
le. premier Dkembre dernier. En donner avis am Sieur ipoque laquelle il fixe fon return au Cap, d'ou' il doit
Gautier, N6goclant au Trou-Bonbon, ou au Sieur Maurel, s 9 e-tnbarquer pour allef fe fixer en France. 11 faifit avec
.Matchand en cette ville. -empreffement, cette occaflon de timoigner & fa reconFrancifto, Portugais, provenant de la fucceffion de tiailUnce & fes regrets aux perforines qui ont hien vou.Jacnej La place, 6tamO far le (ein gauche CHANLAT lu -I'honnoter de leur confidence dans ce Quartier. It fe
_,U, ur les de.ux feins DEVERGt taille de 5 pieds 2 fera un vrai plaifir & m6me un devoir de redouble
I -S
pouches parlant Anglais & E(pagnol avant la peau de Ale pour les perronnes qui lui front I'honneu'r de
A
,unseurotiae, & des habitudes du cote' du Fond-Baptille ticlamer fes talents. Sa detneure ell chez le Sieur Fabt4).
" I Ili A
a Tro -koiban. En donner'avis 'a Deverges. a otel de la Luzerne.
Avec permillon de MM. les Giniral Intendant.




4 ,
111, all I
A.'Y
"A 4
80
A
414- -4(- -4-4 4- A A,A
Nt,
E'S' E I C A I AT E S,
A M L T 9.
w
v i Ice
Samedi, 17 Jan 7
w0m, we"
1 6ids du Pain d un efcalin. 2.x on'ces,- I'Au.iierrce tin apnomtement comorme aUx condurioni'
%--,A
'i'A. da". Son'pl.3re en ap' ella auPlitot au Parlc ment' d Touloufe ob ii eonn ,.tendante a ce que.
par provision 11 fut f ck,i 'a '1'exccutivon de 1'appwinte-0 U V E 1; L' S- D V E R 5 E S. Mel-it du sc,.mekhil 11 dErnanda qu'il lui fut accordc' un de'lai pour rapporteur ja preure fuffifante du ma. N C. E. riage de f6n fils. Celui-ci demand a de fon cot6 1'execution proyi;oire de 1"appointernent cl-deffim Ar: t qri! Les details -de la Caufa q,,i'on va llr quoique pea renvoya les -parties 'a I'Audience. Le -Fete expofa linte'fenffibl "I it d' s oppofe.raumaria qu- vou. It, Cependant reL le qu i ai a 2
Af eptib.-s d'u- attention not,:Sr 0
female' tie nature 'a trouper plac ians notre Fe'uiiie lait contra&er for. fils; qu'il- foutenait Ctre mari6 au-del parde qu'ils event intdii-effer quelques p rfbrjies qui... cs mers ; il infifidit, fur-tout fi..r Aa quun habitent la Colonic.,. crimiC, femblable 'a celid *de la bigamie la condamnation qui p6iii-'rait en e^tre 11a fuite irnpnmeraient fur Extrai-t ifune Gatette des Tribunaux,-- un hrave viellar, iffa d'Ay-eux nobles & fans tache
& qui porte. 'a fi Loutonie.re le t6molqpage dAtiLlif
0
M. de Ca u R6oimcnt de n'ava-t. des bleflures' honorabLs qd"il a re U'es aill service de
m ans, lorfqu'il patTa -en Amerique avec fon Corps fo n Prince de fi Patri Le Fils foutenait que fon ou* *** Rebitante au Polf..fbn p re, Chevalier de Saint-L is retire' du Service p;&,enda marriage avec Nil" J. I .
I I jM" r -, 'dont fon pe're-vou& dont il 6-tait l'uinique enfant 1 16 donna 'a cette 6po- au-Prince n'6talt qu une Ch e e que, une procuration en bLanc,, deviant' deux Notai- lait colorer fon opposition fau-e d'autre moyen ,
res de Verfailles pour 06fentir au marriage qu'il pour- pour la faire 6va*nouir il eiri loyait la procuranon qat rait Aire. M de *** fils revint en France fur la fin de lui avait et'e" doane'e- par fon pCole pour onfentir au I'annie 1774, & fe rendit auprr S 8e fon pere qui avalt marriage q-,j'il ourrait f ire dans l4es Colon;es o il allait fixe' fa reffidence 'a Beziers. C'eft dans cette vilie Ou if.- fe rendre. C-me procuration etait, encore en blanc; cer-,
U
fit connaiffunee avet la-Demoifelle P-*** net deparens tai cement fi-Al. de, Is dt 6pouf6 mll, M a
A I
honnetes mais peu. aifis. Ayant voulu conclude avec eut ete obliO de f ire ufage de la procuration
cette Demoifelleun marriage dont Ics loix de i'lionrieur non-feul ement eu't e'te' rempiie mais efit deme-ure' dans Ln fei prbmeffes riit'ries lui faifaient. un devoir, il erilan- dapot pub.ic. nwmwm Arr't qtii a deboute' M. de da -a' -fon p re fon confentement qui hii fut reful6. It de fun opposition avec amende, de'penscompenf&s, fit alors tro*s rom.mations refpeLqueufes 'a trois jo,.irs diffdrens fdn -p&e', -qui -garda-uri-proforid filtnce. .11 LV V P 0 ..R, T_.4 q-P A I N C Z.
obtint de M. lty6que- de B%.*z;ers la difpenf*2 dedeux bans ; on allait publier le troifieme lorf4ue zle Cure' re- Extra;t d'44ne Lettre de Lz Afartinijue, en dafe da 7 A, cut une oppofition 'a la reqe^te de A de *** v'--de OOJI-e.
.0 e ?
qui pret-ndair que fon fils 'tait de'ja mari' au Port-auM. de fills s'adreffa au (C- It an cz dc*
Pf'nce, Rvec I OUS me (I'm s ndu.,e11A de ]a m'thad-,
1. A
S6nkhat &, lui demand qie allS t, irreter., 'a. Vopoj) )- qi,,e Al"' Eoz.,:herie ont Youlu intrc6uire pour fahre I,!
fiction il ftit parmis aU ("U'_6 de outre .'I 1-a-ce!ie- 6jcre; on ne Fa point idopte! e' Ici I parce qu*A a tro bration dzfcm quel'ordon- peti d'Habitans affLz ricl-,!s ponr faire f les "01 s alifli
*_,A.niPfvni inti3 19::'T fprn r m-i yi 1"Oir:-,ment d-teNute' e. L a* couteux & chari -r l"ancien Uf.AQ_. N.Ir' D*** avaient




...........
ils fe 6nt crtts rous le polis des j4peft'fes (k lqotti ?MW**M'M WK qVe It Wit
manufa&ure na point eu e fucce's. Tout ea dit ur cette tamment au m6me poids, au Cap q 'au Port-au-Prince% matie're i) a i d'oii 1'en peut cenje6turer que les -ir6volntions fur le pik
t n rappartant 1extptit de, cette le;tre... notts ne you. deb inarchandifes font moins Uquentes, au Cap q4cij Ions pas dinner une ide'e do'cnitive de ia nouvelle m6- %
thode de M'-' I # & effe&ivement tout arte a c;.oire Ique les armemens
Doucherie' Notre Feuille eft euverte am en France font plus ryguliers pour la premiere ville qua
pour & au' contre'fur.toutes les mati4es tiles. Notts pour la feconde., ohles navires tle ..-Viennest '(ouvent 4kyons tpcueillir les divers ieatimens C'eft le feul moyea qu'apr avoir toucIv1 au Cap on volt capendant d"'clairer le Nblic & de le mettre en e'tat de pronoun. d'apperqus ..senjug-erpar 4,s fdrine, que les vents font .,Cer. Oa peut coxnpter fur notre 1M?;trda1ite,, & nous plus ayantzgeufas, d'cnviroa un dixiime ici qv!auCaV faurons to )ours heaucoup de gri 'a ceux qtd nous ferout .connaitre les-erreurs que nous foinines tresfauvent dans ep 'tv
Ngpixes Afariages & S t4 res,,..jPd fic font -dits 44S le cas de cotumettre -. tious accueiilerons avec empref- f
'Iz paroSi A lit Azrxelade,' 9fi .1786fem.eat tout ce qui nous ogrira.les moyco.s do lo corriger,
J3 A,
M thippey de Lonswe., commandant le fenault le Conflant du Havre arrive' ici Ic 7 de ce m0is; nous a fait part de I'anecdote fuivante', dont tows les details kyarMk& 110
font conformcs.a' la declaration qail a faite 'a i'AmIrauti Filles. 16
en. tle barquant a dont il nous a remis COPLe. 4., MAL R 1. A GY I S. .2
Pa.L-ti du Uxyre... le marin da iS Qdohre, C'hacua etelt S x-ItUrOK
I
ADCCURe des arrangements ordinaires pendiiat les premiers
-mornens d'u ne travarf6e Hommes.
lorf'que Yers las 3 heiress c
demke de V.apre's midi je Qu*artier-Maltrc en faifant arri mer diverfes caiffes. dAns le carre' de la grande ecoufide, entendit une voix fortir & un tre.s-graind coffee qui dans 4cet adroitt, 4 n4i fret par avait e e' pl ce a M
un des Paffagers pre qu" 1inftaut du d' !4
epart. Le Cavitzine fu t auffit' t averii de la dekouverte tout I* moll4^e defceadit, on fit overture da coffee & l"011 r on&
y trou 1,111es. .60
va.une femme, grande h4en faite d'une figure agr z-n mAr, I A c, r. l'.
ereclarna du Paflavr qdi ava c fAit embar- 3.
S Zell&. CA,
qQer Ja grand coffre.-Celui-ci la reconnut potir fa fe rr. e & preitendit quecet arrancrement s'Ctait fait 'a fon M Kommes. inf u. Pans le coffee 'taiant encore des pievifion d. Fern. me .
bouche & quelques' vafes neke6ires certain befoins. P:q fit
,k)a avait. Pra i 6 petite fen8tre qui s'ouvrait que une T IV- 7- S-;
-fe fermalt par le moyen d'une 'coulWle. Cette paffageire Petan.t.point portage fu- le ro'le d'6quipage, le Capitaine Nroulat la faire mettre 'a terre & il manceuvra pqur p; rler 'a plufteurs 6,ktinuns qui faifaient route pour le Ha- ft Filles. yre,, mais aucun tie Voulut fe charter du depot. Ce tie M It I A G 94
adventuree a 'beaucoup amuf6 pendant la tra.verf6e qu.i a 4te longue & fatiooante. On eft force de Sen tenir a ies conjedures fur ce qui a pu engager ce paffagier "'a t" Hommes ,
faire embarquer ai-dL U femme 'a fret.
Le painz pefe au Port-au-Priace, en 1786, pendant dEjUaves ashes gavvemr.
3 fernaines 2.6 onces, pendant 11 feral ntf s -j 14 02 zes pendant ig fernaines, 21 onces, pendant i fetnaia-!, Negres.
ao onces,.pendant 5 femaines, ig onces & pea-Alant j
I Negrtffes.
femaines 17 lenses : ceft pour le poids moyen 2 1 onces 4 9r0s & pour le prix moyen & la livre de pain i i fous iin den. & aem.i de Colonie,, OU 7 f- 5 d. argent MM. Los Cure's q1* VOU'drent avoir la camplaifaneg 6 'France. de nous enyoy r les relieve's de jeurs regifires pour e-tre
Cette oVeryation, qui A de A. Bau*m, Habinant publics, font prie's de som Its adrefTer fm 1'eavelappe
"a Leiopne, nous a engage a faire -les memes calc ils. -de M. Putendasit. pamr le Cap; il en refute que le pain dun efcalin y a pefi 28 onces pendant, 2.3 fe ,rnaines, 2.4 Oncts, Pen- Un de nots Correrpondias novs a priih de profited 4%
dant 17. femaines & 2. 1 onces pendant 17 femaines Premier vuide dune de nos Gazettes pont y infirer
c qui donne pour le poids moyen 24 onces 6 gros un ayis I -qui peut 'tte util e au Public: nous le priou S46
iiRreace pour le poids am d6favantage du Poirt-au- croire qu'il y a tou'ours place pou es articles de ea
PArtra a marpt doity irrac &r nnstr 14 nrir tip In Nvro- ir




77 "Rol go, IR
ae Pets Wiftow
fftf fieft
de 4 Collonie qui pGrtent It
m4rne nem:,beau-9c8up de Riyiires-Froides, Grande-Plaine, Petite- ]B E L L E S-L E T T R E S.
# Plane Gmndes Rivie'rcs -, Petitos Riviires I Sxite de ilttrakt de I'ciuvrage de M,. 1',*bi Grofier fiP
'"Tapiona &c. &c. On ektit 4es letters fans autre 14 chine.
PtUffignations do lien J)ai M A
eme Vu des a4ftes
itfaits ayec la m6ma negligence. 11 en r6fulta des n!aft pas tout .: ces mhaet Cenreurs, ferment en.
'11 meprifes daus lis Bureaux Gles Poftes : eeft sn aliment p!rticulier, un Trihunal U a in(peffion fur tout I Emvi a chicane, un embarrass pour ceux qui cherchent p!re. Its ant It droit de Uire 'a I'Empereur routes les
ii de *"nae foi un'local, ou un correrpondant. h penfe re mon-trances qu'exigent ou Its ititer6is du Prince ou celui v qu un mayen "acila Solivier 1 ces incenveinieas fe- du Public. Leurk-inips ftion s'etend fur tous les hornmes v rait de joindre toujours le non. principal du quarter &-tc. publics de robe ou d ep!e fur tous les Ordres des G..
U Nous avons auffiz des correrpondantes tit, France ; toyeas ; ils font pour ainfi dire,. place's entre le Prince Y)rl elles lifaient voir.a G:tzette, noil'i Its prions de me & les hiandarins, entreceux-ci & le Peuple., entre les iylus dater, leurs leores de Jeudi mitin, Diouncke am families & les Partictiliers, & ils jolericat ordinairement.
vfoir, ou Ze premier jour du mois &c. 0. a limperiance' de leurs fon6kiofts, tine probity incorrupNous apprenons par plufizurs perfonnes, qui oRt 64 dible -, un courage que rien ne petit abattre. Le Me..
des pre m-'1res 'a femer de la grain de la racine de di--- narque peut, 'a toute rigueur leur 8zer la vie, mais fette q je cette plante reUIEE tr s-bien fur diverfes ha- plukeursent fouffet I& tLrt pltu6t que di trahir lay'
-kirations.; que fes fe I'des fourniffent un rn4ts!pref6ra- Hte ) que.de tolirer un abuL 11 ne fuffit pas alGrs d'ett Ye aux. med eurs 6pinards de France& que les racinesss rapper un, il faut les rapper tous.: le dernier qu'ott objet de I"attention principle font d-611 ,'plus groffes epargmerait n'en fuivrait pas moins ]a trace de tous let jue le voing. Ces fucce's doivent engager les Habitans, autres. Les Annales d!aucwne Nation a'offrent d'exeinqui ant de cette grain 'a donner tous ieurs feins 'a fa ple d'un pareil Tribanal, & it ferait nicleffaire chez toulo Nous riavons pu tatis:faire 'a routes les deman- tes fans exception. -11 ne faut pas capendant, pr6-i des qA nens ont Cite' fates de tOL; les qaartiers de ]a Co- fumer que les privileges d'un Cenfeur lui donnent le. rookie suals nous avons diftrilaue -out ce qui nous en reftait droit de manquer att Souverain, ni dinflraire le Pa.-Mi a ceux qui -nops ent tirnoign6 It de'fir d en avoir & blic des observations qu'il ofe lul faire : il ferait pu,--;
senx auxquels nous n'avo'ns pu en envoyer doivent ni de mort s'il en faiflait part feulemint 'a un de fesk
,&re perfuadas que iwls avoms &e' plus mortifi6s qu'eux Cell6gues .: il ferait puni de mart, s'il lui Cchapait dans: de jae les pouvoir farisfaire. fes reprUentations un feal terme qui S'e a
Nous doniterons 'a l'avenir cheque femaine, dans la .Moderation & du refpeft.
,Feuille du Samedi, le rekit Xun ou de plufieurs e'vese-, Le Tribunal de. I'Hiftoire n'eft, pas moins fingulier. meas kifloriques les plus remarquables, qui- ont confa- ll eft compof6 des phis 'beaux Genies -Je lEmrireq
-ere' la tx_ 'moire des jours pricidens de ia in, eime fernaine. de fes Hommes de Lettres les plus pwfo;ids. 11 iibifNotr.- project eft d'inculluer ., par ce moyen dans Pef- fent., avant que d'v e^tre admis, un exam..,n rigotireuK. prit des jeunes Crioles le souvenir des Principaux faits Ceft 'a. eux q* eft 7confice lWuca-ion de PH"ritier dw de I'Hiidoire, plarticuliirement de celle de France. N-ous Tro'ne & la re'daftion de I'Hifloire ge'nenale de I'Empire. de'taillerons c,,.s faits en peu de mots, 41e: facan qu"ils Cette derriere fon6-lon les fait redouter de I'Empereur teftent fa'as effort (fans la mainoire des enfans'i ce, petit lui-maine, Ils ont prove qU'il pouvait plut6: les oppritravail peut contribuer 'a leur education dans un les 'Lduire- Ce n',,Al pas tout : 1"opreffion ou
o4 l'on troupe difficilement d*6 facilities pour kur les tentative feralent ) rklalgv lui confign6es dans
ea proraw une bien foign' 1"Hiloi
Les Lettres font tell .--nt en honneur "a la Chine
tv' ement H* rique; par 6gard pour L-s avawa-7as quoa a rcconnu qu'elles
I& foci'te Cole to -,t ce CILU y a rapl-ort
TR A X 0 1 S P R E m i iz it, Comte d'Anryoulhne & jo- it de la plus grande coiofi ,uitlon: 1m;.,rini ,urs PaDuc de Va!ois, arriere petit-fils de Louis, D- uc d'Or- petiers faifews '6'encre enfirl t"Us ceux qui.
le'ans &,de Valewine de* Milan n64 Cognac le 12 Sep- exercent I'art X c -re & d'expritner les penf4t!s de i'hotnterri')re 140A, parvint 'a la Couronne a% Yage de 2z me., font tres-diffingue's de ceux qui profAfnt des itam
n 1. j.,
s iVier 15 -15. Le du m ^m nz ois & de mechaniqlac s.
]a meime a-unee it fut 'facre & co!jronn6 Reims 11 Les Loil civiles des Chinrils ne font prefou'autre
I
fucc61a 'a L n u i s X11, Con beati-fre're, cornme fon plu's chlullle que des prec -:-ptes ae morale; la p*ete filiale ett rocke -heritier 11 eft le 57" de nos Rois & le 2,3'* eft la bafe comme eliv eft ce.1c -'ti Gouvernement. Totit
de 1-..t 3 1 race. Ce Psince fut furnornme" -le P're des Mandarin, Gouverneur fol: 11C. Pi ovince, fb4 de Ville Lettres. 11 reca.,.illit les d6ris des Scienc-s, & des Arts eft oblige de les eril'imer dcux fois par mois, au peulx echappes la ruine de' In Grke & de Rome & les fit ple qui f 1.
e rafTemble auteur de lui.
fi urir en Europa, d concert avec le Pape L Ef ON X. Les Loir qui concernen- le marlaer, font tt's-hen-;
C'eft Iji qui ondorma q.i'a' -1avenir tous les aEles publics dues. Un Chinois nt-, peat avoir qu"une" fernine legitimt filffent 6crits en fratiqiis a tparavant on les redigeait en m. ais 'It lui eft perinis d'avc-ir plufteurs concublncs qi
qu plud!urs des parties n'entendaient fouvent pas, -font rques dans la maifon fans difj,cL1tC'. Yy a-t-it
cependant la former, la. vie I'honneur des horames pas au moins de rinconf6quence a perinc-ti e, tin tel abu6
A- _-rr..-. I
C A,..esf. I,% c :*




qui'f6nt ptAr 6V tirpofint lis enfins d'nt Its ront fur.; ta pllpart des *tinpolks fi payment en dienre'e's. te'cuk
charges r' Ces fernmes de la fevonde, clatTe dependent tivateu! des vers 'a foic, paye en folie le laboureur
totilement de la -femme ligitime; elles font- ou doivent en grains le jardinier en fruits, &c. Les denre'es per. ktre toujours 'a fes orders lears enfans font tepu- Ues dans telle ou telle province y font confalminees
te's les fiens. Le divorce eil permits la Chine comme prefque fans d6placement par un grand nombi e de Man. i1i le fut che-z tous les.. Peoples. ancient, mais- avec-inoins daring d'Officiers., de Soldaits &c. auxquels le Souve7de facility' & dans certain cas fetilement, tels que I'adul- rain fournit en nature de quoi fe nourrir & fe Ve'tir. tore, Intipathie la fiefob6iffance la f6rilit' & les: Ce qui en refle eft vendu au profit du reform imperial.. maladies habituelles qui fe.communiquent. Les feuls ttibuts en argent pro vientient' de la vente du
des droirs d'entr'e per us dans.-les v6rts, & des droits
La proc-6dure criminelle des. Chinos eft: peut-e.tre la i. pof6s fur le corner ce.A-cela'preis le Commer ant Pius parfait de routes cells qui exifitnt. Sa ienteurdevient la fawre-garde de-ceux quon accuse injuftement.. ne paye arcane efp ce de retribution. L'artifan ne lui '
Les critniaels n*y- g2gnent rien le tenips d6- paye rien du tout.: c'eft'fur le cultiyateur que tornbe
couvre la.ve'rite' qui ne peut leur eitre favorab e. Tout 16. poids des taxes permanentes & person r, el 'Iles. On a:
accuQ eft foumis a*' Nxamen de cinq ou fix Tribunaux pris le's plus grande's precautions pour qu'il ne foit rd,
chacun Xcux reqoit la procedure & information n'eft furcharge paj la taxe ni trop vexe par le recouvrement,
pas uniquem-ent dirigae cowre I'accuf6-, elle Ieft ailir, Cette reparti.fion eft facile 'a faire.:, le cadrafire Gles terres, centre les accufateurs & ks tcmoiris. r, fouvent & fi inutilement projett6 en France, exifte:
a 'I -odigieufe,
depuis, long-temps la Chii e =IW6 la pi
La moindre d e- routes les punitions- c& la Bafl6nade itendue. de cet Empire. Les revenues de I.Impereut font: le plus ou moins.de gravity' de la faute determine le I
cquivalens a plus d"Un mihiard'de notre monnoie.
mornbre dd coups de baton ; I e__ m. oindre nornbre efftouLes Chinois ont fur le commerce un fyfleinne Lien'.
jours de zo: cette punition n'a rien Xinfamant, fou- %
A I oppof6 a celui de toute I'Europe ; il ne kur y aralt utile
vent trierne I'Empereur la fait donaer 1 qiielqqes-uns quautant qu'il fe, borne 'a Jeur enlever des cl of-es (uper'de fes Courtifans, ce qui'n'empekhu pas qu'il ne les reqoive enfuite .& qu*il ne les trite aufft-bien qu'au-- files, pour leur en procurer de n. celralrcs. De-11' ils regardent comme vulfib-ie ctlui qu'ils font a' Canton,. p arava,Fjlt. Cela* s'appelle une correc'lion paternelle. Ce avec les Eu*rope'.ens. Ils nous enle'vent difent-ils nos b1tom eft. de B'arnbou un peu applati large du bas Voli du haut 1, pour aire mani6 plus aif6ment. Tout oies _notre the' notre porcelaine: ces ob ets augment.
Mandarin peut en ufer a 'Aa: volonte'-, dans certain cas- tent de prix dans routes nos provinces; Us-lots I it lie peut etre avantaaeux a I'Empire L'argent qpe nous ap. f6it lorfqu'on oulbli, dd k faluer, foit lorkpi'il tient fon 0
tribunal. On peut dire. que le baton eft le Lieutenant, potent les Earopiens Iles pr6cieu fles L-aggarellcs qqi Nor. ide- Polict de la Chine ; -mais il prevent beaucoup de compagnent, font de pure furabondance pour un Itar
.. I tel que le n6tre. 11 ne I
dilco.'-dres qui n4eceffiteraient de plus. grand chatimens. lui faut qu'une maille d"argent re-
lative a fes befoins en general & aux befoins rel2fifs. Lhomicide eft puni de. mort. L'homme qui dans une de cheque individual en particular. Keuant- Tji un de.
fimple rixe, aura tue" fon adverfaire eft e'trang16 fans I I n ic 11 n'y, a
I leurt Philofoplies difait, il y a .oo a' s ,
remiffion: mais la potence ell inconnue 'a la Chine. Un. de commerce long-temps avant-geux que celui des,
fupplict qui ne d6shonore point parmi neus. celui d'aA ill changes ne'ceiTaires -ou utiks : le cownierce dei ob* ets
Y oir la tete tranchee eft'. regard patmi les Chinois
0 wde faile de de'licateffe ou de con;,,fiti -foit quill fe.
comme le plus hontau.x des.cUtitnens: on le reserve. "faffe par change ou achat fupporfe Je_ luxe : or ra.
piour 1,,-.s affaffias & ceux qui..ont commis quelqge cri- )?-Iuxe qui eft Tabondance du I'uperflu chez certain I Ciwne de la me^rne e'norrnit,.4. Nut arf& d mort. comme.
toyens, fuppofe le manque du niceffaire che z.. beaucclup, .nous Vavons &J'a dit. n'efl miq 'a. execution., fans avoir 't6
4 "d'autres- Plus les riches mettent de chevaux 'a leurs
rat.,fie' Pat I'Ernpereur. On Jtai prifen'te une copie au
I ch rs plus it y a de gens qui varnt 'a pied : plus.,
met. de toute Ja procedure .On- eTI tire un nomb 're d'au--- )y leurs mafons f Q't Valles & magni-ifiques plus celles, tres copies-, tant en la,"gue cmnoife qL;'dn league tar- ill-des -pauvres -font pqjtes & mifirables : p1tis leur ta. tare & l"Empereur les foumet 'a un pareil.nombre dd )-) ble eft couverLe de mets,111 plus it y a de gens qui funt
Do&eurs Tartares, & Chinois. LEmpereur ne figne ja- %
mais un arrez- de mort avant de. s'y- eftre pr6par6 )Y.riduits uniquement a eur tiz,' Ce que Its homes en
par le jel'Ine. 0a vante bien moins 'a la Chine 'Ia fa- ilyftciiti peuvent faire do inieux, j force d'InL. ufIric & de,
gacite' dun J-Uge S,4i a fqu demeler tin calupable 'a tra- ilj travail., d'e'Conoinie. & de fagele dans un Ro vaume bea 7)peupli, c"efl d'avoir tous le ne'celaire de .1rocurer" k
vers tous les d&ours qu'il cvploie pour ek;aapper au chT. P
commode j q.UeIqU#-,S--U ns 311
timent .qu'on ri'admire celle du hge qui a fq,4 dekouvrir' uri innocent 'a travers towes les rufes que la calo' n ferait tent' de croire dit Mi. J'A bbe' Cyrofz'er qu
empldyaic pour le. perdre .. & I'Empercur place au nom, IAuteur du Contrat Social avait lu Kouant-Tii
bre eles annees qui honore-nt le plas fon reorne, cells ch Id z1aive..de la Juftioe a.eu le. moins occasion de- La f a a' rordi4aire p ochain.rapper.
4v'cc permi&Tio'n dc* MAI. -s G" I & Atenddnt,,
M VIIMW




7.7 FROPIRIPT"
4)
4_* +* +* +* +*
M I IT IN E S
D u M idi. i" F'vrier 1787*
0
.4 A N 'd V Z At 8 S.. &MMP6 fur A le fein gauche awant qu'on a pu le diflinguer;
FRERE a# de% 15 ans, taille de 4 pieds 9 pouce7s, fe A U POrt-3u-Prince le 13 du mois dernier, la Ciqope, difant appattenir a M. Bonne. de la Roclie'lle, Capitaine Grenot parti le 14 Fivrier, A Jacm el le ig du mois dernier raptifle, Creole, eftam-v enant de ]a ce'te d'Or le 14 It Aune-Alex--ndre de Bor- p6 fur les deux feins autant qu'on a pu le diftinguer, IM deaux, Capitaine No l parti le 7 Novernbre : It s5 la a'g6 de 2o ans, taille de 4 pieds i t pouches fe difant apConcorde, du Havre, Capitaine Gardane, patti le 26 Avril, partenir M. de la Bretormlere, Habitant aux Vafes: le 2o, tenant de la co' te d'Or; & la Ville-de-Nantes Capitaine un Negre nouveau etanipi fur le fein droit MB, autant. Magouet parti le 2.% Dekembre 1785 tenant. de la c6te qu 9 on a pu le diffinguer au-cleffous A BAINET, a^g de d'Or & de i'lfle du Prince.-($). 2 5 ans taille de 5 pieds ne pouvant dire fon nom ni celui de fon mailtre ; & Pangous, Quifi ktampi far le fela diroit Og & d'auttes letters illifibles, 'ge de 3o ans taille. 11 P A R r n x. N .4 r r R z s. a
de 5 pieds i pouce ne pouvant dire le norn de fon nialitre Du Port-au-Prnce, le 17 du mois dernier, PAI-niable- le 21 un Nigre nouveau, &6 fur 1'61ornac LA HERRofafir, Capitaine Lebefque pour Nantes: le 14 le Mars VAIS & d'autres letters illifibles', 'age' de 4o ans, taille de. Capica;.6p Lartig'n, pour Bordeaux, 4aifant efcale 'a Saintam 4 pieds ix pouches, avant des m-arques de fon pays fur le vifage & fur 1'e-fftomac, ne pouvant dire fon nom ni cclui, # de (on maIrre.
Prix Ar Marchandifes de. !a Colonic '4U* Port-au-Prince. Au Port-au-Prince, le it de ce, mois Jean-Franfols Creole e'tainpe' C, an-deffous AQUIN plus bas B & d'as.0 Sucre blanc, prern*! ra qnalit6;-68 72 1- feconde, 6o tres letters illifibles fe difant appattenir a M. Borders, Haa e SeIris v Nago, ktaMpd BOWTIIN
1. brut 3o, a 3 5 1. Indigo' bleu, bitant Uogane -. I 24, 6j 1. troifieirne, 45 *k.P
fe difa nir Ni. Saulnier
'a. 12. cu;vr6, 9 1. fo 1. 1 o, f.- Cafti. nouveau 7 1 f 'a ilt 2pparte a an plane : le .2 5 '41%&-.
f. 6 d. vieux !zo i f. Coton 2 o, a 265 1. Cuirs 9 1. N greffe nouvelle nation Inconnna 31 fans itampe ne pou-.
vant direTon nom ni celui de Con .Tialtre le t6, Paul, Congo, Prix dej Marchandifesde France au Port-au-P'lnct. eta-nip :! fut le fein droit L AINIONTTAGINE, fur le gauche,
MOISSET & d'antres eitampes illi ibles, fe difant de IliaVin vieur, 13--1 'a 180 1. nou'veall, 72 a go 1. Faint citation de la Montagne au noucaffin: le -28, Heris, de de Moiffac, 9 5 "a i co 1. commit. e ) So 8 -1. Boeuf fali I'l-labitation Duvivier; & Lafortune, teconnu pour appar70 1 75 1. le bQ61. Petit-falk,_ -24 'a 27 1. i'ancr i. Be.urre, tentr a* M. Lafferre : le 29, Til& aque, Congo, itampel MONJALAR appurtenant m. Jklo War de Saint-Vera !i% 'a 25 r. la liv. Huilc 45 'a jo 1. le panier. Savon, 45 a nj
So 1. la caiffe. Pierre-Louis, Criole itampe' illifiblement, fe difant de
Habitation Marcombe, "a Uogane ; & Alcxis, C onoo etarnp CHARITAS fe difast appartenir i M. ge,
Cours A Fret. Sucre blanc, a. t2A. brut, to 'at% ure
d- Indigo, 24 30 d- W6 io 'a 12 d. Coton 24 3o, d.
IV
E C R R M .4 R R 0 N S. I M A V X F j r X soAu Petit-Goave, le iT dui inois dernier, eft entt6 %a la Au Port-au-Prince, U a e't6 conduit "a la Geole, une mule Gve'ole, Gilli, Batr.ba'ra, e6tampi fur le fein uche GM fous poil brun, e'tarnp'e illifiblernent, ayant des,-.marques fe difarit appartenir h M. Larni, Habitant all 4 7,31 g.ri: le -21 d'ancierines bleffures fur le dos; une 'unienr fous poil gris,, un Nigre nouveau Nago, 6tarnpe" fur le fein drott CMA- etampke mcG ; une jument fous poil gris ; une mule- fws
RITAS 11, ne ouvant dire fon norn ni celui de (on maltre. poil btun ktamp6e fur la coupe D & d'auttes letters
A S3int-Varc, le 15 du mtoi's dernier Mifial, Mulltre illifibles & un bourriquet fQus poil krun, itampe' AA-. etainp6 fur le fein gauche, awant yj'on a pu le diftinguer, PVTTEI 'agi de -2% ans taille de 5 pieds 4 POtIces fe 'difant appartenir "a- M. Dta ,,, ydt : I e Y 8 Jean-Jacques, Creole S P E C T A C L E. itarnpe' fur les deux (eins V.E.GRENADE aige de 21 ans, 01 ant apartcrir zu "o Les Corr6diens de cette ville donneront matdl 6 dii cdas
taille &* 5 pieds 6 pt uces, f 'if r, 1. A, I t. I




I-19preieft station de RICAOD MtrX BE U099 grAnJ. Aut claufe# 8f toAdowt Je It 01*4istf4ies &Mt 00
)P'r& ca -3 a&es gin'raltment ornk de to.ut fon Spec. pourra prendre connalffarice chez W Bourget Procureur.
tacks, 1 3 Le Sieur de la Villotte, Haiffier re5u par Brevet dti
1. Dame Deref*vnd, n arpi-Mntqu'au bonheur de fatis.. Roi I'Amiraut6 du Port au Prince la rifidencle do faire le Public a cru no pouvoir mieux y riuffir qu"en lui Ut ogane a Monreur de ,Frevenir M"' les N6gocians, eErant un S*iacle deffire' de tout le monde. elle ofe ef. qu'll eft le feul en ladite v e qui pulffe y travailler en p6rer Par (on-zele & Tes'foins 'q'ue le Piblic voudra bien cette quality& Monnorer de fa presence. 3 IM. Durand, Negociant en cette ville, au- nom &
CoM, me ex entire du feu Sieur Lan-rent de
ectiteur tefiame
: lXquoy, vivant Habitant au quarter du Boucan-GrEffin
Les Avis, pour kre inse'res dans Irs Affiches Ame'ricai- pr.e N/11b les cr6anciers de cette fucceflion, de remettre res 9 doivent 1tre remis 4 TImpritnerie Jufqzi'au Lundi foir; en I'ktude de Me Bourget, Procureur en ce Si6ge, un itat aeux qu"on appartera ayres cette poyue front rcculij do de leurs U62nces t4nt en. capital int6e^ts que frais; hsdiaine, 6, on n-er. recevra awcun qui ncpIt figni. pour avifer aux moyens de liquider le plus piomptement
poffible cette fucceflion.
S. 3 S hiridan Gatechair & Co dIA N6gocians
Uogane donrient avis qUTIs viennen't etre charge's -par
'2 Bains Publics 'a I'inflar de Par;s fitue's rues Royale k, s fyndics des cre'anciers de la. futeefflon Butet de I'ad..;& de Bonnefai maifon qu'occupait ci-devant la Datne miniftration de la g6niralith des ben.5 qui en dependent
,be.rge, en cette ville. L'En- Ifes dans, la dipenFommier, tenant la grande aL & notamm'enc de deux habitations f
dance des Cayes Saint.-Louis, & que Sa Maj.eft' ayant
trepreneur n'a rien n6aglir' r que l'ordre & la pro
preti rigne dans ce-f itablikement-dont cettt Capitale a e'te' evoquk 'a fon Confeil, par fon Arrct du iS Oftobre priv6e jufqu'a' ce monimr, & qui eft fi. utile 'a la fante', Les 17'd3 routes les affairs cor.teritieufes y relatives, 'a 1'ex,. Bains front ouverts 'a toute heure pour la commodity' Cluilon de toute autre Cour & Jurifdit'llon ils print publique. 11. y a des chainbres 'a un & 2. bains. L'abon- M les crianciers qui n'ont pas prefenti leurs fires de cement de i i bains eft de 3 3 liv. celui de 5 de 16 liv. crearices de les produire le plut't pofflible par-devant To fols & pour un feul 4 1.- ;; f. 6 d, On pourra dif- la commission tablee afin de concourir unanimersent pofer des billets, aux moyens de liquidation ; -ils pr viennent en leur dite
3 M." Dauk4gn4 Trigant Compagnie ont I'honneur quality' que toute alienation de parties de ces, biens ferait de prevenir les perforines qui doivent aux cargaifens des nulle avant ]a liquidation des drolts d'an chacun & la mavires le Marquis -de la Fay4tte la ville du Port au- ciualite' de vendeur, ligalement e'tablie. FrInre le Jeune Alexandre 4 Alcillear Arni & le. Dun- !z A ]a requ8te du Sieur Lamarque, Habitant IArcahaye;
Ierque &avoir la. bont6 de les foUer -fin Ie leur kvi au IrOm & comme tuteur de6 miners Maurice it ter; ter le qdifagreirnent cle les y ontraindre par les voies de le famed 3 Mars prochain proceW au bail 'a ferme do drofts ;'Iefdits' Sieurs ont toujours d'excellens vins vieux treize tetes de Nigres d6pendans de ladite fucceffion, W nouvcaux en barriques & en caifTes & du riz de Ia' 'Ca- aux charges clause s &, conditions 'e'non c6es Aan6lacarte. roline, souvellement arriv6. bonnie, dont on pourra ptendre communication en I'itude
NV Sal an di Jowicres Procurear en la Sink- de Me Leclerc Procureur.
chauff6e de Jer6mie a Monneur de pr6venir les per- 2, Le Samedi que Von computer '24 de. ce mois
'fonnes dinu6es de facult6s poor p6ider qu'il fe char- il kra 'a ]a request de' W MaIdan Curateur aux fucgera volontiers de leur defense a titre gratuity d6firant ceflions vacates da effort du- Si6ge Royal des Cayes, par cet afte de bienfaifance & d'hurnaniti, donner au Pu- de fentence- efrie Siege du x2 NoWe un timoianaize de fa reconnailIance. vernbre 1783 9, & d'apr6 le vifa, de M. le Procureur..
La Damelavallie. nie Cout urter ient M. Dtflouckes, G'niral du i Mars 1784 proce'di k la Barre dudit Habitant au quarter de Nipes, & M. Ducoudrai Jeune Sic'ge, 'a la verim & adjudication au plus offrant & derNe'gociant, au 'Rochellais, m rne quarter que c'eft 'a tort nier enche',ifTeut ; is de la. nioitie' d'une hatte fitw6e qu'ils peurfuivent en reunion 'n terra in qu'ils difent au lieu dit la Plaine 'a Pitre, indivife entre M. & Ma appartenir 'a M. le Roi Habitant au. Pins ou 'a M. de Perigny & la fucceffion de M. de Coudreau ladite ',4uguftin. More4U puifqee cette conceffion lui apartment troiti6 contenant environ 300 carreaux de terre fans par anciennete' de titre qu'elle eft arpentie &. plan.tce ne'aninoins garantie 'a cet 6gard : cette moitie' ell affielen vireo & cafk depuis environ deux ans ; elle aurait eu li.eu element inculte parties en' favannes & parties en bois d &oire que c'es W ne pourfuivaient pas (a wre en d ebout fur laquelle il y a quelques refles d'anciens
reunion, ft' les abornem. ens qi4'ils donnent dans letirs avis 6. b1iiTemens : le tout fera. confiat6 lors de la prife do Infir6s dans, les Affiches Anie'ricaines, no 12 & 54, n 0 6m. polffeffion par I'acquereur. 2.' de quatre t8tes de vieux: 1. N ares ou Negre d'u n m o r-vaient les mimes. n Ges qui en 4pendent. 3
3 A la requite du Sieur P.*erre Duval Habitant au Cul- ceau de terre fitwi au quarter de Jean Deti bern6 'deSac, ap mom & comma tuteur du Sieur Alexandre ell & fud Par M. Puhrufquct au noid par li Ravineq.DUV41.W9n4ge, il. fera le Samedi '27 de ce MOis, proce'de' Siche & "a 1"oueft par M" Siron. Enfin d'un autte morreau de terre f1we' au quarter
'fa Barre du Si6ge de cette ville iffue audience, au r des Trois Riyi&es,
lball 'a fferme pour I atinxes -d'ua doiaz;ime appar- a fix lieues du bord de trier horn6 'a 1"oueft dc M& tenant audit miner dans Uhabitation fitu"e 'a Mire- 4e Soz;nt-Hilaire, au fud du bras-de-Maya au nord'
hiatals- 6tab I ie en indigo dipendante de la fuccefron du 84 'a Veil de terres son concedes; la conteriance I ni
- 6. . I # it __ A - - I I I -2 - -2 -2 - - *f *%* rme




WVt Aut c0n(fitiM la tarte-bannie drefThe 4 ta'jtet & an ols neuf pour en planter 30M mille Pi s
cet efet. que le vendeur s obtige de plan-ter d'ici en Juin prochain
% MT;
% La Dame veuve 4rnohxt Habitante 'a Miragoanes il y join;.Ara auffi io tetes de Neigre5. S'adreffer a
su. notu & comme tutrice de t-es enfahs miners, & le Cortintau hoardd & Compagn;e N6gocians en cette
5jeur Gruau mari & maltre des droits.d'une Demoifelle ville, ou audit Sieur Roche de-wonbellair.
,4rnoux pre'vienaent les cre'ancie s de feu im. Arnoux, Les nomme's tlkxandre Dc,-"ud & Louif, paurfuit4
que d6firant en ope'rer le pius promptement pollible la vant evi reunion un emplacement fitui en la nouvelle.
id e "afteirible'e de parents 9 -Prince I n' 194, de la conteriance dil
liqu, ation ils ont convoqtt' ville du Port au
deviant N1. le Se'riekhal dLL Pet t Goave aux fins de cent vingt pieds carr6s borne' 'a l'oueft de la rue Royale,
delib6i er. fur lcs'avantagcs 'a r6f"uttler tant pour eux qtie & au nord de la rue de Pentil-L.4vre kdit emplacement pour leurs creanciers de ]a vente "a faire d'une habi- a e'tk conce'de' au Sieur Chalwneau, le 3 Feiwier 170,, station fife la _.grande- rivi6ra de Nipes, itahiie en in- font averts par' M"' le Comte de Trogelf & le Vicomte digo pour le pri.x en kre reparti audits crc'ancie s de Santo Domingue, que ledit emplawment leur appar. Still a ei6 d%,cid' dans cette affembl-6.e qii'Ll 6tair plus tient & qu'ils ont un furcis de MM- les Gine'ral avaa, 'ag ux t que favis a e't6 homologu6, & qu'il a ite' Luen-dant pour Ntahl r, jufquau tg M obre prochain. orjonn6 que la carte --banpie en ferait dreffee les IM. Duftur, rralre en Chiturgie, derneurant fur I'haU.;
clalafes arrestees contradiioirement avec les cre'ancters 9 station Santo, au Cul-de-Sae a 1'honreur de pte'venir W leAcquats 'a cet effct fer-aient pr venus par la vwic des Ies Habitans qu'it vient Xitabll r un H6pital, o4 il re5oit
Affichas Arri6ricaines : cieft d'api- es cela que la, Dame les N'gres pianA s & autres rnalVICS.
ean- I erneurant fur
veuve Arnoux & le Sizur Gruau print *.'A" les cr' Le Situr Tainturi e riarchand Luthier, d
clers. de Youloir fc tro.wer en Fe'tude de Me tie Cornoite ]a place de 1'tglife aux Cayes, a Yhonrieur de pre'veoir le
--lic qti'iL end & racorni-node routes fortes dinfirumens
Procureur aa Petit.-Ikyoave le 8 de ce mois f0it Ful. 9
.1i eu.1 OU P.Ar 11tocureurs, pour arrester lef liltas claw-es, comme haffe, violin guitarr, mandoline, hatpe f&4dM fis efperonr par les payeniens que cett-. venze ope- piano fil'i. e & claxinette ; il a auffi ven Ire d'exczUentd
r!tra, & par ceux que la ro.-Ilaifon a luefle les mettra, cor e de N#e4 datu le cas de faire, pouvoir leurs, prouver 1envic quils ont Le Ne'grier la Pille-de-Nartes, Capltalne Macollet de fe liquid, t. tenant de la co',e d'Or avec trois cents beaux Noirso, Ara-. 1 4 I'adreffe de Mr, Corvaifier,
M" Lefebure de la Gautraye-, ayant lu dans le n' das, eft arrive eri.ce port
6o des Affiches Arniricaines de Pann6e derriere que Benoifl & 1!o,-np-7gwe, I '
W Delaf berie & Afar/ n pourfuivaient la reunion d'un Le nornm6 Soleiiket Ps ainel ayant In dans Iesn
terrain fitue' 'a Plimouth, a I'honnelar de 1 !s pr'venir 6 & 7 des Affiches Am- 6ricaincs que le Sieur DrotLilhet que ledit terrain., apartment 'a M. le Chevali ,r de Pra- demeurant en cette v1ile, pourfuivait la tkunicin Gun ter" dine fil-i su"ni & que la conceffion en a e'te' accorded rain de la countenance de 15 oo pas care's pour hatte &"
ladite Dame, par MM. de Valliere & Afontarcher le coral, fitue' dans le quarter es 'Wrcves, d'ependance de
il Juin 1772 qu'elle a fait atpenter ce terrain en 1773 la Croix des-Bo uquets 1 au rieu dir Ie flaten des Ravines."*dont elle a les t1tres, & que M. le Chevalier dt Pradine a I'lionneur de le pre'venir que ce terrain 61 'tabli en coto*
y a touj.aurs employ des Neigres, pour ea empecher la & vivre-, deputs. iannc'e derniere,
rianion. Le Sieur Galit Capiviine Ai&4-lMa'; r 4es Ifilices U
4 Ta 'iffier & Habitant au Petk-Trou da quattier de Nipes, juriffifficti
2 Le S'eur Prudon We Lavejublancl. P Ic -' les crianc"
Miroitier de Paris demeurant rues Royale & de Bonner- du Petit-Goave, pri* M' e lers de' la fucceffion de
feu Si-eur Firi, duquel 11 ef! exleknteur-teflameritake, d oc -ins publics a I'honneur de prevenir le
f6i c t fes B"
Public qu."d tient magrafin de meubles tous faits com-ine vouloir bien prifenter leurs titres de creances A M' do Coe."' lit fauteuil chafe canape confolte dorie 'a deffus de notte, Procureur au A ezit-Goave, pour cpuap-r s lc& detwo marbye-; baguette dotie de toute Jargeur fecret"aire & convues., il pifr, entrar .-n atratgement ave.c: itu.Y.
confolle d'aca;ou de diffirentes andeurs eflampes an- Aff. Gabi-icl Jjflr ani, a Yhenreur de pr&enir le Publi'c que'
glaifes colori6es glace & verre Er dift-6rentes grandees depuis le Y3. du inois dernier, il a diffous fa fociete' con4 toile Pour meiable s., damas & f6ii-s de differences. cou- nue fous la. ra')fon de Marcx jaflia#t, & que ledi't Sietle feurs, paper pour tapiffefie. Ledit Sieur remet ks gla- refte c1har 15 de la, li-quidation de'N afTair.-. ,
'% .e 1;1
ses a neuf & les repaffe an vif argent ; ii fait tout ce S i e v r 4 ra u It 0,, fe v r e 'a J Cr 6 m i'e a 1% n n, P U r de. p r bw
qui concerne Its mcubles dans la- plus no.3-veau genre.. venir le Ptiblic que de tt's-forte.& rai"f0,-f,;s itt"ragrent i oei
Le Sieur Roche de Monbellair, Ne'gocia.t a% I'Ance- Plus payer les d'ette.$ contratlecs par, fa Dame Al'ault fiwt
a&Veau, volant fe retired l'annee. procaine -en Fraince 4poufe de quelclue nature qu4elles f6ent.vendra deux habitations 1%in., fituke au revers de la. A la requEte de N1* Gavot Curatoir par i'n t c' rim am It
montage da Rochellais depeneancc du Fond -des fucceffions, vacantes dans IQ effort du *Si ge Royat d-u Port-4
Neigres pr i. I'lliabitation de A.I. de PC-Ign' 'a la Cra- au-Prince chlirge, en cette qpali e I de cellel & fett W 1)i4e & la contenaricc de -2-15 carre- ux de terre, d',4nticainarctj,*LiabiL,,-intatix Gran&-Bois, il rera Sa-medi pro propre a )a culture d.n. cafe' ayant de 1'eau par-tout,. chain 3- de ce niotks.,. proce'ec 'a la* vente, & adjudication uatre mil.le touffes de bananiers quelque% vieux pieds au plus offrant & dcrnier ench'rifTeur de 6X tetes, &M.caf-6 fui erbes & un bois netif pouir en. planter 25oo gres & Negreffcs faits 'a'* la cu!vure- dui cafi & de 2. chevaux pfeds au printenips procliaint. On y a;outera io Nkgres d6pendans. de ladite fucccffion..
& l"antre habitation fitue'e an Boucan la Point-,.- pr s Frorcroui Notaire 'a facmet, ek6cuteur-teflamentaire Plaifance de la countenance d,-- i5o carreaux de te-rre, Oe fea Sieur A'icolax-, Vivant bwil!increr audit lieu pr&.;
avec- des. itablilfe mens pour loger Blancs. W Ne(,!Ies V ient fes cre'anci,,-rs de cette fuccefTion qu'il fera le %2 da,
I t, --I I I I 1 71 - __ 4 I I t % I .% I I I I I I




"Is fo ht 11, 11. des marqua de roji payt (tit 1;, figure, Ad d t7 sas, toltille Bourg-rols prdedremr I yamet nquel i e
iks de communique leurs titres de c.t6ances d'ici audit de 5 pieds 2. pouches fe difant appartenir au Sieur Blec, jour 22F6vrier faute de ce ils ne pourront 8tre. admis. jtj'a' Caboteur. la deuxl me ripartition. Alexandre, Criole, &e CODER, autant qu'on a
. mr, Plique & -Lemoine Nigocians 'a J6rf mie fond6s de pu le dillinguer a# de. ig ans taille dc 4 pieds i a la procuratidn de A D.Owmel a 'iuellement en France pouches, fe difint appartenir au Sieur -Plantin.. ant I'honneur de prevenir le Public que cefl 'a tort que le' k4rles, lba, 6tamp6 illifiblement, fige' de ig ans, taille Sieur Lombdi Delgranges pourfult Ia' reunion d'une fiabi- de 4 Pieds io pouches fe difant appartenir au Sieur Gila, station appartena nte audit Sieur Duhamel, fife 'a ]a grande Habitant a* I'Artibonite. rivie're de J.4reirnie ainfi qu'ette a &6 announce d aifs les Jofiyh, Rollandais, e'tamp6 fur le fein JrQ*t illiril:-4ement; Afficlies du 3o Dekembre dernier n* 6o & 'dans cells & fur le gauche, atitant qu'on a pu le le diffinguer, GUER.dU 4 de ce mois n' t ; 0 parce qLlil y a des e'tabiiffe- DNO age' de -z 6 ams taille de 'I pieds d'une belle cormens 2 20 parce que cette meme haiiitation eft a6fuelle- opulence, fe difant appartenir am Sieur Guerneau, Habitant ivent cn vente & qwe I'avis en a 64 inf6r6 trois -fois dans aux Gonaives. le. fuppliment des m8mes AfFiches & votamment dans ta Louis, Creole fans 6tampe, age' d'envilroa iS ans taille
)Feuille du z6 Aolit dernier, n' 4. Ufdics Sieurs Plicque de 1 pieds fe difant libre & fils de la Rom, m''e Chrijliae Lemoine annoncent qu'lls font toujours daiis intention Ne'greffe libre, deineurante 'a la Croix-des-Bouquets. de vendre cette e 1 agitation pour du produir payer Franpis, -Conp, etamp6 IN. AU GE's ige les cr'anciers dudit. Sieur Duh,,mel & principalement les twile de 4 pieds iopotices, ayant tme taie far I'ceil -,au.0 bailleurs de fonds, 11s font aulli charges d,-, louer en to- che, fe difant appartenir au-Sieur Aug!, teffidant au t a PO talite ou vendre une maifon fife 'a la haute ville de Jeri- Un N gre nouveau, Nago 6tamp' fur le fein droic mi.e, de 75 pleds de facade fur la rue de ]a Batterie, & CH EV E RY & fu r I c &a u c lie N1 I RE [.,-A LAIS a^ crA. d e 3 0 a ns, &I cent trQn te, cinq pieds de profondeur fur celle de la taille .5 pieds 5 pouches, ayant des. marques de fon pays Yolnte'; elle Confiffe e'n un Vtiment de 6o pieds de loffg fur la figure, ne pouvant dire fon norn ni celul de foa maitre.
A 0
fur 15 16 de largl em tre's-bon 6tat, avec un, autre corps Zaazor, Congo, fans etampe apparent, age de 13 ans ide logis d'ans la cour de ladite maifon ci-devant 1 M. Barbi. taille de 4 pieds 4 pouches fe dif nt appartenir au nomme
M III A
I h fera Pr oi6de' le. i o de ce mois 'a la Barre du Si6ge Picard, atre libre demeutant 'a Uogane.
Royal d. cette ville, 'Ala vente & adjudication d'un Negre Jean', Mondonalle itantpe fur le fein droit GIROUD inomm' I lei e & fur le gauche EINGUY, ayant d'autres "tati-ip6 illie jafmiri,poftillon & 'iier, d'un autre nomm' PhiJ
lippe bon .cuifinier & pltAer, & d'un troi.Gieme nomm.6 files, a^ge de 22 ans, taille de 4 pieds ii pouches, fe di. ProjFer boti 'o' fil' ur d'peadans de la fucceffion de M. fant apparenir au Sieur Dutil 'a la Croix -des-Bouquets.
Un Ni grillion nommi Pi e
zerre, furnomni6 Toujaint, Cr'ole.,
1 11 fera oroc6d' le io de ce mois "a la Barre du Si6ge fam e'tampe, a# de 8 i 9 ans fe difant appartenir au Sieur de cetw ville, aux adjudications des baux 'a ferme de plu- Popin Chirur ien "a I'Artibonite.
A
fieurs fai'vames, blanchiffeufes couturieress d6pendantes de Pierre, Creole kampe' F. VISSIFRE I W de 36 ans; Ja fucceffion de*M. de Bercy. taille de 5 pieds, fe difant appartenir au Sieur Vifflcre 'iL
Le Sieur Douc&-t, a I'honneur de pre'venir le Public qu'il Leogane.
a a vendre une lizbitation fituc'e dans IQs auteurs du Petit- Lafleur, lbo 9 6tampk ARNOUF, age' de 3s ams, taille Goa*e', 61oig-nee d'environ une lieue & demi de la ville, de 4 1);eds i i pouches fe difant apartment au Sie' ur Arnvuf, 4,de la countenance 6 efiviron dix-huit carreaux planted en ca- Caboteur.
A
fe bananiers & adt'res V'ivres-;-rg-r-Taq-uele- e une grande Un Ne'are nouveau Congo, e6jamp6 TRUBLEE o4 de V 1 2!1
cafe compofie de deux charnel res, couverte en paille & 2.3 ans, taile de I pieds i pouce, ne pouvarit dire fen nom palifradh en Ianches de palmifte, & p1tifieurs cafes 'a Ne- ni celui de fon snaltre. gres. Ceux qui voudront en faire Pacquifition s'adrefferont Francois., Creole ayant fur le (ein drolt une 6txmpe do'nt
M1 Renard, Notaire au Petit.-Goave ou audit SieUr Dou- on ne d'iffingue que la letter G au-defrous AQVtN & plub., et., Cut fon habitation dans. les liauteurs dudit quarter. bas B, & fur le gauche i;l;fiblement, age' de 28 ans, tailto
C/14 a;* mieff ng & Compag nt I'lionneur de donna, avis de 5 pieds 2 pbuces f.,- d1fant appAi au Sicur uotw:
A:
12 U Public qu'ils viennent d'affocier 'a leur malfan le Sieur a Uogane. .41 C. J. Nolier & qu'a' computer. du premier de ce triols
la r'aifon do Wur w4ifon fera celle de Chafaing, Molier te D r' P .4 A r s P a c/ it it A m C X.
,Compagnie.
La Conc.or*, du Bawe. Captain Charles Gardane, ve. Le Sieur Michel Rivau, Charpentler au Cul-de-Sac
inant de la c6te d'Or avec 38o Noirs 'a I'adreffe de W prkvient le Public qu'il fa difpofe a patter pour France rierre & Loul's Siguineau, au mois d'Avril prochain ; en conf qumwe -iI prie les
La Ville, de-Bafl 0 d(! la Roclielle, Capitaine Vileneau perronnes 1 qui il doit de fie Zriefenwr pour recevoir, 'ft arrive de Porto-Novo, c6te d'Or, avec tine fu erbe ciir- leur payemznt & cells qui i C i
tAteS Mrs III ivent de 'e folder pour
e de Noirs 'a Vadreffe de
gai-fion de 300 zoltineall lui 'viter le difagrment de les y contraindre par les C
fard & Compag ir qqi en ouvriront la vente Yendre4i voies de droit
4; ;g ooi!? 3 M. Pierre-ToqTaint Bier.re, Noviiire & Subftitut de a
M. le Procureaur du* Roi 'a Aquin Juri(d.idion de Saint.,*. f.f4f! det. Ntlj re C' iver jui delvent Itre wdus a' la Aar. Louis part pour France au mois &Ayril prochain
RoYal 4 Po rt-auw Prince le it 49ril prochain. pour caufe de maladies.
3 M. Jean flaptifle Guieti Negociant ca cette ville




Les Sieurs O-Polx & G&RIeliert ur Fran
-'Pomyrol, fe Mpote 41 parfir pour France' poor parent PO ce
de inaladie. le mois prochaitf. 'Ceux qui doivent au Sieur O-Poix
Paquier N6gociantau Petit-Trou de Nipes, prl- font prie's de le folder de (dite pour lui 4viter le d6l'aviest ie Public qu i part pout France da116 tout le grement de les y contraindre.'. Ourant de Mai prochain. 11 prie ceux qui lui do' ent M. Neph DOalry Habitant I'Artib6nlte part',
1v a
ie le folder de luite ceux a. qui il pett devair de fe pour F'ra.-c au mois d'Avr1l prcch-ailin it qu
pr6fenter pour recevoir leur payenient. laiffe cha ra,, *de fa procuraion le Sieur Dod iri f0d
2 Le Sie-ur Jean Etiern'e Ferahd Ncgociant 'a Saint- beau-fr&e r4fidant fur .1'slialb-itation Ven;jt prc'6 Saint- -, Marc fe difpofe 'a paror pOUr France avec la Da- ma rc.
jue fon 6poufe dans les.. pudmiers jours de Mars pro- i Le Sieur Jofieph Droue, ci-clevant tconome donne
chain ;. ii ptie de rechef Ies* perfonnes qui lui doivent de avis cluT part pour Fran-cc aa mcis de Mars prochaia prefenter aufe de uialadlie.. 11 dcla-e ne rien devoir.
le payer, & cells 'a qui it peut devoir de ft: pour c
i LZ Geir4ant zu% Ma.
chez lui pour rccevoir leur Imyetnent. i M. Alathieu Dabourget de-s Guidens,
Nlonfieur & Madame dt Afauger & M11" Desbarres 1,..6nx fe difpof'e_ partir pour France dens le courant de
%
.1ijbitans aux Ve'rettes parent pour France en Avril Mar prochain, pour caufe de maladies. 11' prie -,_-uic a qW
cetix qui atiront d -aires' it dQit de fe pr'fe= ecevoir leur payment euz
ou N*i prochain, its parent es aff c ter pour r I t & cr6g6 avec eux de s'adt effer 'a N1. Prres Procurcur, qui lui doivent cte le folder.
de I'liabitation de N1. le Vi. onite de la Bourdonnaye i Le Sieur de Ponton A Pont fe difpofe 4 partir pour
I'Artibonite 'a' qui ils laiffent leur procuration,. mais qui France au printemps prochain. 11 prie ceux qui Iui doivent. lie player aucun com te apres. leur depart qui ne fbit de IA. folder le plus ent poffiblie,
cc pte. i Le Sieur Fehx Irnbeit, de Marifeil (i ci-devant r'Cidant
a vi d'e M. de iWatiger.
2 Le Sieur Pernot Marchand Chapellier en cette ville, 'a Aquin part p6ur Ffawce. 11 d6clare ne ri,--n devoir.
fe dat'poffe a% partir potir France au mois de Mai prochain; i Le Sletir D iu; Tapifiwr. part pour France : il prie CO collf&juence, il prie les perfonnes qui lui d6ivent de fes -creanciers de fe. pre ewer pour recevoir Ieur payetneat' le payer inceffamment pour qu'll puiffe payer ceux 'a fes dk-biteurs de le folder.
qui 1i doit & lui iviter .1e &Cagrement de les y con- i X1. Claude Danglade, Habitant 'a la Montagnede Jac.;D 1 1
traindre. 11 a 'a vendre avant fon, depart, uri ernplace- trtel part pour France ati commencement dAvril prochaia-, nient ti8 -commode, -nouvellement bati fitue' au Morne- ayant des zffaires de famille tr s-intbrrefl*antes j
-Tuf vis vis la Place dArmes-, dont it traitera avec prie ceux auxqueli it 'peut devoir de s'adreffer api6s Con I'acquereur foit pour des degrees, fbit pour -une trite fo- depart 4 la Datme fba- 6poufe far fon -habitation.. lide fur Fiance.
2. Le Sieur T Deshais prevent le Nh1k, qu"il fe R z" u x r o v ,d v D o m dr Yz v cr' R or.
difpof a partir pour- France pour catife' de maladies
fon depart ne dirangera en ri,.n les affairs de- (a m-ai- Le Sieur- Dodart al"ni, aemeurant prks Saint Marc'
foil qui continued id'&re r6gie par M. Lalai;e Saint- pourfuit en re"utiion un terrain fituk aux- Cahos hOrne'
Jacque.s, fon affocl fous h nip_'me rail'on de T.- Deshais au 'nard'duSi ur -Br4ard au fud du' Sieur George a
Lalai,e Sail't-jacques" Ps o-nt' l"honnew d"Offrit de 1'eft du Sieiir laf ye 9 & a-, I'oueft, du- Sieur' Dulary. Ce nouveau leurs fervices4 'a W les Habit'ns po'ur Ieurs terrain a &6 coded' au Siew Sallcave il y a pluie rs commi ions & toute autre- chofe', dont-rils pourraient annes & apphr-tient a4ff utflement au x Sieur & Dame do avoir b foln. froofoin qui h'y ont fait awcun etabliflement.
2. Le Sieur Barthelemi de Villotte Lagarofy o; de 3 Le n w-nm6 Augerufle Lafond cadet pourfuit en riunion
43 ans de errant 'a Jacmel pr6vient le Public !qu'il mn terrain fitue' 'a la rivi re-4,rqaho quarter 4e Je'r6w
France dans le courant de Mars prochain. mie nomm' le Gros I pou, de.quinze cents pas carries,
2. M. 1 an Baptifle Alea,-iier, Ubffitut de M. le P ro' borne' au nord & h 1'eft du Siew' Martinie're Vouell. cureur du Roi & Notaire' en la Jorifdldion des Cayes i par le Sieur Deba;re & att fud par la riviere -a' mahe
pour le quarter des C.O'!eaux Habitant Audit quarter, concede' au Sieur Butreville, qui ne ?a jamais e'tabli. fe propose de'partir j.N)ur France par conge'. aii print mps 3 'En verm dordonnance de MM. les Ge'ne'ral & Inprochaill pour caufe de nialadic. pendant W B,)ron Notaire L6ogane p-ourfuit en
M. Francois R1 N&Y I terrain Pour culture de la countenance de
Y larlijeju gociant en cettc Ville rkinion tin
part podr France au rn 2 ois d I Avril )rochain ponr caufe cent vin .,tTvinq carreaux de terre., fitu6 la montage dtt de maladies. PeqJant fon abferce inaifon fi.ra rigie Rochellitis -6 1 1'eft des Sieurs Baro.n & V jtefon,
Pir fon affc)66, ous la rai(on, dq Martineau & Bk:nchaud. ma fiid, du Sieur lawlte & aux autres airs da vent 's do
2 M. Chenais Capitaine de Milices & Habitatt R qui it appartiendra. Ce terrain n a jamais hc Labli I-ar
Jactne'l part pour France le printeTrips prochain ; it P,11.,j Cjrjj'jj M, 1 ,.q qui 11 a 4' concH' a;i mcis
declare qui rien -ne fera paye aptU 1,011 d6part qu'il de F4,vrier i-YA ne foit reve'fu de fa figndture ; en conri-w6ce it prie Le Sieur Drouithet deineurant en cette Ville. p.,_iurfilit
% 3
ceux a qui iV Petit dcvoir de fe pr6fenter p;ur chre payes en reunion un terrain POUr Da-e & ccrail', de 7 5 r., o p a,e & ceux qui 16 do ivent de le folder. X4. Chelzils prevent carr6s fitu6 dars le quarter des Wrettes &Pend.--ce auffli qu"il ;4 'a vendre tine mait6n, fife dans ]a- flav4nne de )a Croix-des Bouquets au lieu dit le Plaaror des Ra -a 4e la vilie des Caye. s Kloe fur un.enirilacernent de 6a pieds vines borde au nord de M. SoledIct & d',jultes parta de fiaca-le fur j io di! profoideur cette wai on. &I neiive de terres non d6fi? 'es. Ce terrain a &6 cciickd6 le 14 & c 0", IT I o fe' e de v-ois grand,!s chamb-rcs, Yadreffer fu r Avril 1770 a D11' Alarie Sokillct qui n'y a fotm4 au4
1- 1'. 't X4 D I- __ XT 2 _'_ & r'.. .. n 1, -1 ,,-




ea citte V*ge\; poatfplvent en reuni*en 'un terrain pour arpftser le I.1 M93 775S ce terMoin A aifhetemens bor,.I.
*=placement fita en la nouvelle ville du Port au Prince, ne au fu de la Rivi&a-Silie, 4 1'efl de la facccffion Pty4as 1 4 de la countenance de cent vingt pieds carr's, rotates qu de fes ayans caufos, au nord &,s hiritiers Cloville
1 4 e Ville
loorne 'a Iouefl de la rue Royale au nord de fa rue & Desbarms, & 'a Voueft par des terrains noy6s & non'
vie-4cwhievre 'a Nil & au fud d'emplaceniens non reconnus.
toncc'dis. Ledit terrain a it6 conce'd6 au Sieur Chalumeaw i Le Sieur A int,
11 I fieph Bergette, Marchand, demeurant 4 Sa*n#,,.k 3 Fevrier 1752, Marc, pourfuit en reunion tin terrain de mille pas clarxis,,
e 0
Le Siwr Je4n-Baptifle Dtlaferte,, Orf vre "a Saint- fitue' dans les bas du quarter de I'Artibonite, concid' le 14
-M-arc pourfuit en reunion un terrain d'environ mille Novernbre 1754, au Sieu.r Charics-Gabiiel Bi(oton de 1,4
]pas carries fituk au qoartier de eAnibonire pr6s -1a Mothe borne', fuivant fadite conceft'llon, au nord du Sicur
rivi&e e. I'Efl.r, 'aro ffe de Saint-Nlarc, au lieu dit Guiton, au fud du Skear Bernard, 'a Vell de la fucceffloij
1.&ab6., born6 au nord de W des D-unes Lachicotte & Aodot Wa, I'ouefl Liu Siteur Ducla ; ledit terrain bornk au.
Dugl:s do Rochefewlle au fud de M" Guiton & Brunei jourd'hui au nord du -ieur Lavau, au fud du Sieur Du.
des flanis 'a I'oueft da nomrne Coquard M. L & "a bui a a o
Son I'aft du Sieur Guiton-, & I' *uA de Jean Robi.
Ireft defdi,s Sieurs Brunei & Dugas ; ledit terrain a &e' net appurtenant au. Sieur Bitoton de la UgSke, Habitant' goncide A y a environ quarante ans au nominee Tolvy, au Ct l-.de-Sac, de prifznt en France, qui ne I a point
apartment auj-ourd'hui. aux nominee's Jannin GaIlleau ktabli ni fon auteur.
-veuve Rogv & les hiritiers du Sieur Britard 1-::.pie- 1 En vertu d'ordwriance de MM. les AdminifIrateurs;
knt.ant AIathurin Tolvy taus Habitans dans, a Jarif- en date du 1.4 Dekernbre 1781 .L-2 Sieur Ville-Neuve, de.
Oi&ion dle Sairt-Nlarc lef'quels ont laiIT6 ce terrain f4as rneurant a' la Ctoix-des-llouquns, pourfuit en reunion un vitabliffemeM depuis. environ dix-huit 'a vingt ans. terrain pou: hatte & coral de quinz.- cents pas carries ou
%.neral & 13* valour reduite t ato, bette, pa..
2. En vertu der-Jonnance d NIM. les G' fi'u6 au quarter &I P ii-Jaml'
1wendant du 4 0 .'fobre derniet n' 4
1777 le Sieur ro;ift de la Croix-des-Bouquets, born6 'a 1'eft du Sicur
de Ij Gard., du Ponteuil rifidant 'a Saint-INfarc, pour- Beauras & des autres coi6s da terres non 'conce'd6es, aiarx. fait en reu-nion un terrain non cultiv6 de la conte- qu'il appert de la conceffian qui ea a e'te accordie le 22i MIUIEO de mille pas care's ou la valour, fitui au lieu dit Novembre 1769 au Sieur Aforaud. h Fauteuille patoiffe de la Petite Riviere borne' 'a. j, Le Sietir Cileflin Tarbe', demearant 'a la Voldrogue ,
-Louis la Pointe 'a Nil de Bonne pourfuit en r6union un terrain pour
Iaueft de Jean Lack- quarter de kr6rnie
evtte, ati fud de., W Bawille de Salanfay au nord culture, fttue' dans les auteurs de la. montage de la Volile terres non reconnues. drogue, dependance de Je'Arnie, de' la countenance d'e mille,
En verta. d'ordonnance de M.M. -. les GeWral & s, wnt'd' le -28 Janvier 1772v a la nonim-4
Intendant, en date du 17 Janvier de la pr6fente annee 14fifiabetk Themond & fes en fans Difabeth '& Catherine M.Pafluet de Le de Avocat en, Parlernent, pourfuit, en L. borne' au nord du Sieur Guillan -me Fondelain au fud
riunioR un emplacement fvtu6 en ce tte ville n' 6,t eft & oueft, de terres aoa,. wn.cidgies. Ce terrain n'a' jamaisl borne' au fud. de la rue Saint HonOT6., au nord par Loui's 6-te' ktabli.
%
Borne & a I'el- Par la rue de Conti vis -a' vis. les j ar-- x Louis-Afkhel', M. L. poutruit en thnton un terram iins du Gouvernemesit fur sequel il n'eixifle aucun de mille pas care's, fitui dans les hanteurs de la ri'vitINit.
itabliffeme'rit. ;, ledit emplacement re'uni att domaine du des Rofeaux 4u, lieu dit le Botican-Louis., quard'er de Rago. Roi, par judgment du Tribural Terrier, en date du iS rkmie, bomi, d'un cu're' de fa force dudit Rotican nord
Novembre- 1731' & cance'de' au Sizur Bamduy, qui en itait fud & eft fuivant le certifitat du Sieur Kmfel', conce'de', Ianciert conceffionnaire., le 7 Janvier 1786.. le 7 Mars 1,771 au Seur Squirol'de Iz Nofe,.enr giflf6 la,.
2 En vertu d'ovdonnance de. MM. les Ge'ne'ral & In- 18 dudit mois, lequel ne I'a'' *amais fiit eitablir.tendant, du 13 de! ce moif-,. M_ Pafciiud, Nigotiant el, i Pierre-Nicolas Lanedu pourfuit en. reunion an terrai.a:cette ville,. pourfuit- en, reunion un terrain de mille pas de z-5.oo pas carries fitu6 au- Fond-d'Ica-que ab..;ndonne cares, fitue' dant les doubles montages da.. Cul d, Sac, depuis tr s-tbng-temps, borni au nord de la Qarne Douce" cenced6 le 1-2 Mai- 1770 'a la Dernoifelte Sujon Bonnet, aux droits de la Dernoifelle Dutrenilk & du Sicur Tor;?fficr, ziffuell ment en Fr ance, far sequel il nexifle aucun e'ta-. 'a I'dI du Sieur Bardou, aux drolts da, Siatir Gebjud, au Niffement ; ledit terrain eft borne' i l'oueft de Remi Bonnet, du Sieur Manfel & louefl du Sieur Geflin. Cette cot-.sh'affant, au noxd, fud & eft des h&itiers NAtoluet. cefflon a ite accorde'e au Siatir Chalmette, qui 1 4vait ckd'
-2 I.P. Sieur Ardou' in pourfuit en reunion un terrain au Sieur Geflin & par ce dernier .111 Sieur Miret..
.¢ cinquante carreau% fitue au Grand-Cahos bor- x Charles- Boromd'e Lanevt pourfuit en, te'u-nion un- tcrn.4-. au nord & au fud des miners Jorg-e, 'a 1'eil de K rain de trente carreaux fitue Fond-dIcaque, quarter da
Roiskeye, appurtenant I& Daine veuve Jouve,' concW Jeremie, abandon& depuis tt s-long-tempi, horn,54.au nord
il Y a'environ dix-huit a vingt ans, au Sieur Jouve de & 'a 1'eft de Paul I'ortunat, aux droits de MallLtX 4 141da
Cabsuil lecluel n'a ja-mais ite' ktabli'& eft abandoned', SiZur Regnier, au fud Au Sieur Friguet,, & 'a. I'Oucil dax En vertu Xbrdonnance'de Mrvi. les Ge'n"IMil & Inten. Sieur Montague're. Accorde' autrefois au. Sie ur Burot.
'dant, NI. Bomblee reven, Nigoci ant 'a Saint-Marc, pourfuit Piirre-Vidat Laneau pourf te.n re'unidn un terrain daen rcu6ion tin e-rrain de i 2co pas rarr%'.s fitu6 dans les bas mille pas carr6s fitu6 dais. Ics hautc:urs de la rivi&e des de I'Arribonita, paroifTe de SaInt-Marc, au. lieu aippcle la Rafeaux, lieu dit le Boucan-Louls ,qu art ier de Je'r6mie, sequel favanne ou feline des CO,.,2s,, leqnel terrain a 6te' conic-"(16 pread pour. centre ati. fad la borne angulaire ft p:cnttionale au Sieur Tart,:.- 1C. 'ZO JL-111R't 17i 3 borrm' 'a Veft de Je:--O,me de la tivi',e, chaffant eft, oueift &inilla pas nord & ,,-_rrcS Vertrue au f u I d e la a nor A & ih 1,0 v cil non conc,!1de ,!S fuivant le certificate du Sieur Manfil, dont




Gdaue in fan magarlyl toe Royale** I C&S de IVAIFV.,
y,a vertu dordonnanee de MW les Cvlxdral & Infes 0 .9
glint, en date du 7.7 Janvier derni-!r le Sicur G41letot, Ad- Cadieq.
laant au Regiment, pourfuit en reunion urt emplacement 1 Lcs Treis-,4mis Capitaine Comen tecorne pour
(tue' dans la nouvelle ville da Port-au-Prince n" 65 bor- fa rnuarche fup6rieure & tr s-cominode pour Ics plff V6 a, I lift du n' 64 au nord de la rue St. Honnor6 "a gers partira pour Bordeaux 'a la fin de ce trois pr ix, il lui trianatie ttis-pzu de chofe pour par'* ire
1,oueft du n* 66 au fud parties des nQ' 67 & 68 : ledit e e A L iq
ernp.acement ftit conc6d- au Siour Jean Ra.0,11.nau $ Ic 24 fon chargement. Ceux qui voudront y paffer ou clarD.;cenibre 1757- ger i fret s adre*q&cnt W Cka.ff ing 6,, Coinpagnie
En Y%.tru d'orlonnance de MM. les Ge'rie'ral & Tnten- ou audit Capitaine en fon magafin en cette ville.
dant ell date du 7 Janvi r dernier le Sleur Carpenuer, Adj u- x L'Em'raude Capitane P e t i vzau pairti a pour Bordeaux eiantau R6ginient pourfuit en rkunloii un emplacement fitu' du 25 F6vrier aw 5 Mars prifix. Ceux 21 Veudront.y dan$ ]a nouvelle ville du Port-au-Prince borna 'a 1eff paffer ou charger fret s'adrell'ront audi ine dans de 12 rue d'Orle'ans, au notd du n' 185 'a l'oueft do n' iSS le magafin du Sieur Pexcie, rue Sainte-Claire. 11 a du Yin
% t
& au fud Partie des n" 189 19o : ltdit emplacement vieux & nouveau, de Monferrant, a vendre.
6t concc'&- au Siour Bertonzere, i La Dych ge-de-Lavxl, Ca aine Cibaut de i r
i En vertu dordon nance de MM. les General & Inten- 'tira pour Bordeaux du 5 au vol_, vril prefix : ce navire eft dant, da '27 Janvier dernier le Sicur Jean-Roch Lacroix, tres-commode pour Iles paffagers & a une fuperbe durtette. flabitant 'a Mire alais Pourfuit en teunion un terrain Ceux qui voudront,3r paffer ou charger fret s"adrelTerent fitue 2,A qaartier de Mir alais, li.eu dit le Fond-d'Enfer awdit Capitai" en fon magafin maifon du Sielar Boureaw* la comenance de z2oo pas de lo ig fur 6co de large,
fi fant. rnoi66 d'une conceffion accordke au nomm' Co Z X JD A Sol
ladite moitic' bora e des reprifentans de Alarion Grinout ,
Un fonds de magarin, confillant en diverres marchase
Lies h r;.,i ts de Rene' Lacrcix p&e de la rivi&e dui Fond- I ,
d'Enfer & du vieux Ieannot appattenant au Sieur Fran- se'ches & autres, des rnieux achalai4de'-6 de la villa,
svis Elie pour I'avoir acquis du Sieur. Franfois Trumauxo fittie' rue de Frontforts maifon de M. Flewriju n' z L .Je iS Noveuribre 764- pres la rue des Capitaines ou Saint Jean Baptifte sppartenant aux Sieur & Dame Lartigau qui vendront le
IF Ir E. T V I It D Vo tout de gre' i gri & c6deront muffin le bail de prbs de
deux ans de ladite maifon 'a la charge par I'acquereur
it y a e-aviron un mois qu'un petit Nigre nouveau., ap- de rernettre au Sietir Lcr!igau I'acquit de fes 'dettes partenant a m. Ga&U a troupe' pres les magafins du Roi dont il donnera note d'accord qu'oa foit de prix
boltier d' rge elle fera re ife celui qui
ane monte a a n M a offrant de donner un terme raifonnable I'acheteur
la. d6fignera airlift que le cordon & ce qui y eft attache ce qui pourra lui appartenir. Le preheat avis fera infire' en payant les frais du prifeat avis. trois fois.
3 Bois equarrits du pays idex de la Nouvelle- Orl6ans
z N 'd N -V X S. planches chevrons effentes riz on hails rnorue fran5aife, belle & fralche, arrive'e de Saint-Pierr6 & Mique,
I Les perforines qui d6ftren;,vendre un atelier de N& Ion, huile d%-. poiffon i vendre, cher. M. Cadieu, N6eola. gres faits 1 une fucterie ou i la culture du cafi peu- ciant en cette ville. Plus mules tyrant i la chafe, belles' vent s'adreffer 'a M. Cadleu, qui leur propefera des I letters & boonies ; fils i voile & 'a folle. S'adreffer au Sear de change fur France Fayables d'annee en annee par Brochard, Marchand fur la place.
L Moulins 'a mats t de bonne q ialit' tuoutarde en flacans
3ocoo fires chaqt ur vne bonne mai(on de com- e
merce, a Nantes. On achettera depuis vingt-cinq jufqu'a' moru-l- en boucauts & en detail, tiz de laCaroline, plait.
A
quarante tetes de Noirs. clies de fap eflentes de cypr s 'a vendre chez M" So%
Une perfonve Wun caraffire & Tun a5ge murs, ayant ra in & I Ej e's.
Afiia huit ans de Calonie, foultaiterait trouver dans une Une habitation e6tablie en indigo, fire au Rcc ellais;
mairon de commerce, une place de corrisnis & Interpr8te quarter de Nipes, pr s le bourg' de la Pekite-Rivi6re, de
C
Erpagnol ; il fe chargerait auffi des ecriiures de quelque forte la countenance de 35o carreaux de terre ou environ, en habitation ou de Ve;iucation & inflrucqion general de plu. ayant 6o dans la haureUr propre 'a la culture du cafi, de fieurs enfans, ou m8me de I'un & Vautre eafemble. Sadreffer Yeau en abordance en hamt en bas & pr& des ktabliffe..
l"Itainitnerie Royale de cette ville. inc:
mens, confiftans en une maifon pr' 'pale de 66 pleds de
long fur 44 de latg b1tie en beis dum, 1 17. pieds d'e1,6JV.4rixis xw cmAa6jrjwjr)r.r., ovation fous travers, 'planch 'ie'e & couverte en efTentes da
pays I en r's-bon 'tat & bien diflribu6e- une autre cafe
3 Le Zenit Capitaine Antoine Bauzan part;ra pour format 1'alle de 1'eft, d. ivife'e en deux charnbres ttois caMarfeifle lo 2o de ce tnois pr6fix. Ceux qui vou- binets & une gplerie at:fl7i en bois durs & couverte et
dront Y charger sadrefferont audit Capitaine en fon ma- effentes ; tin rn:glf;n ibrm2nt I'alfle de 1oueft, divifk e qua" Cafin rue Saitate-Gaire. tre chawbres, covert en effentes ; une remife en bois due
I 1 1
3 Le Fidelle, de Saint Alalo Capkaine Lebolloche equarri ; un f6perbe poulailler tin Upital use f6cherie,
dX port de ioo tonneau% 'a fon !'Ccond voyage ayant u n r n a ga f, n 'acgrairs covert en paille, & des commodity
A
une parties de C n chareement pret partira pour Bor- couvertes en entes cluatorze cafes 'a 14gres en bon eitat,
deaur du x 5 au %Q' de ce rnois. Ceux qui vou- un four en ma onnerie, une cloche monte, hult vaifTeaur.
dront y charger fret, fucre cafti coton & indigo en bon ktat: plus un troupeau de beftes I corners & cavali.




1,4
ij v, a atiffi tme bananerie ivnm n( des'Vivres J t Patbte Cup hmp'e 13 DERRIEU A AQMN i
r en quantity beaucoup dg bois durs propres ialaire d environ 5 pieds 4 POUces 2 jolie de figure ayant de bellej
parties abattus dents parties mi rronne de Nabitation Hodk;n, le to Di. les plus beaux roles da mouins 'a eau, en a
j& hois 1 enir)lcyer ; -un 6tangpoitTona,_-4x- Le propri6raire cernbre dernier. En donner avis M. Bdhitt Debrieu Haa
prevent (Tu"it- fe *riferve la r6colte des ind:gos de cette annee. tant "a Aquin ; it y aura tecompenfe.
is _,res, Congos-, I'un nommi Orleans, kamp6 Un I'ttleime de ladite habitation apartment au miner le Tro" N ,cr
Senrclial.de Carcado, que I'acqo6retir pourra liciter' Ceux fur le fein g iuche ELTLIN, 'age' de 2.8 ans, taille de 5 pied
vaudront en faire 'ac 'I s'adr-fferont 3 K ie 7 pouches, ayant des marques de fon pays fur Ieflomac4i
Iarquis -d'Adhexisr Lant,;.qn-jc, far la-ite habitation ou 'a Fautre nornm6. Donnery a# de 22. ans -, tailk de eds V Ts %-card Cotnpagni Ncgociant en cette 2 pouces ayant une cicatrice 'a gauche du front; 1,1
qu qui ition trolfieine Hafard, 6tampe' fur le fein droit m6me 'tarnpe que
k Weynardie, Ti,
Vachas laltickres mules faits au pays, cabrits clhaux le premier, a'c-c de t8 ans, taille de 5 piads i pouce ayant le vive ou eteinte 'a vendre fur i'habitatio-i Chavannes: s adref- 'c'! petits Points fur la.'ficlure: -tous trols parties ai--rrons.. fet 'a NI" Hartmaniz fie'res., au coin du Marcl-O. 8 Jurnois d rnierl En donneravis aii Sietir-Jetilin Tonneolier,
-4 V E N D R Z 0 U A .4 F F X R Af Z R. rue. Rayale.
Anne', Tiarnba,* e'tamp'e VALLIERE ^agee de* 4o ans
.-2 Une habitation en fucrerie d.e cent foi-xawe-trois car- de forte corpulence ayant un golitte & une clialne au realiv fittie"e au Cul de Sac & connue fous nom i
cqu., En donner avis 'a NI" Parot & Coinpagnie, Negocians d--! Vhabi!atlon ALIet colloq'iea 'a la tiviere- crenle pour en I cette ville. 6:) po-t.ces d'eiu borne'e des habitations Toumafeju III
4 1 Jacques Tangoule, Creole, fans ktamp.' a e d'eaviroa
Judonnerie 6, Drouill.vd aCbiellenicTA afftrme'e Nladame 4" PontIlieu., qui la 9 fait cultivar depuis huit ans t el 28 ans, 'parti marrow de I'lliabitation de IN4 Betin 'a Miragoane 4epuis trols ferraine's. En donner avis audit Sieur rvannes,, le[quelles prodduifent de treis-bc)n GiC*re dont. Ia* fei- 13ttin,.1' ui il apartmentt' rne expire au mois de Septernbre prach''in''Lg6ite Da- 1 HOriete, Arada, ayintappartenue aii Sieur Fran ois
cat -hul ces de
me remettra e te habitation avec it pie canv. es & huit cameaux et4 vivr.,s. On vendra ladite' habi- Afal parties marre";,,! le 2.1- du mois dernier. En donner avis 'a M. Perrier, N6oocwnt en ca-,te ville; it y aura rkvation avec faculty 'a I'acque'reur de faire travailler aux b '111_ com,
-a fe T)ro-urer pen Cc,.
wensquand bon lui femblera. On pourr le bols ofiepi 'Canga ktan 'p6 fur I' -fiin. droit A. LESCONLes reaches fur. une petite place qui d6penz! de la itte F L E R au-d-,T us G.A:, lg6 de -i i ans patlant Anglais ,
a on er .. 11 0 C
ha'Sitation diffaut d'acqsireur's i a&rm- a faqs parti Marron depuis- le '2o Dekernbre dernier. En -donner
Mg.TeS avec coadi!ion) de' faire* les e'tabliffern.-ris.; Yadref- avis aux Sleurs Fra.-icois I'Efc6ufleur & Dutue'. tenant bou., lei- 'a Ja:cmel I 'Douge" fi4 prolirlitai'm; a% la Ci-oix.- langerie 'a J6remie ; il y aura r6compear
_B6uquits M thirui Doh(cr q & au Port-au-Prike
6s e. a e Jean-Pierre, Congo, etampe' ADSTG. les deur premieres
Chanlatte 4ini Nitzo;iant- letters entrelace'es age' de 2o ans, taille de pieds -,. pouches
A, 4 F z. it m E R. avant la peau noire hien f 't Y 2rterant 'a M. Jane, parn
Une kbitatibn de'30 carreau x fituee au. pl us bel endroit marrow le 14 du mois derwer. a donner avis aux Sieuts ik quarter, r % de la Par-,,-,on, aux Cayes.
e3evenue bois &-. bout, & a joo pas
a e abi-adon de Tik-naqw, Congo, etair PELLI SIER taille 2e,
3ivkredel'Artibqnite:, bornia Tun c't' de Vh I anger,
e me iniip- plads .5 potIces, ficrt, t: id e gros nez & Boul
ftu''Madasne Ras ulin & de INI. Cavayi, tr's-bo, ira P11.13
ferie & coterie, fur laquelle it y a deux indiaoteries. gla- de fon moitter 'patti s-natron le 8 du inois dern*er. En don. dr'eXer "a M. Ferna-rd Houlin, Habiraut 'a I'Artibonite, re'- ner avLs au.SlIeur Dalefl, Boulanger -en cette.ville: fHant 'a Saint-N-larc 'I qui en fera bonne compofvion, & !?.I- ne I'aq -rme -Xici 3 mOis il y fera beauc.wp de
1 .4 w z m i v x E" 0 A R E so
Viaux,, ianneie pr,)cliaine po-w prwiter fie tons I-V3 bols Jk la mettra enfiite en 'Yaleur dans -t6ute ra tota',4 N"
S C .9 A V Z.S ff X M A' R R- 0 K N d C F. 11 s'eft hhapp6 le 2?. Novew.bre denier, entre le Ca p
Dame-Marie & les Irois un cheval efpacynol fous poil ron-, Ua bk ryre nouve col-r-, ge, fans 6tanipe, vif, ayant.des marques de fon -pays, le
au nomm4 'Petro- itampi
fur le fein droit tn croiffant JEAN BAPTISTE ESPA.- dos enfonc6 court queu-, gallant I'allure, -& portant bien
_Mr,
G%4ET a^ge' de 3o ans ayant une atn'De p!us groffe fa te't.e. En donner avis a Tapiau & Del-wille N6&ocue I'autre parti marrow depuis environ un mois & clars aux Cayes.
4lerpi. En donner avis au Sieur Jean-Baptifle Efpainitt 'a 1 11 s'eft ichapp le i o du mois dernier cle la Savane5aint-Mlarc. Ronde, q'artier'des Gonalives, Mine mule faus 'poll rouge -j
I Un N4re, Mondongue ktarnpi LUTIN PETIT- fellee & bridge, itampe'a du c't6 du monitor LV ayan I t
GOAVE-9 gi de -4o "a 45 ans parti marrow aepu*s une ta'che bla'nche au flanc-- prove nant'd'Une bleffure. En don
W preinier DeCembre dernier. En &nner avis aiA Sietir ner avis 'a M. kri.l... 1, la Petite-Riviere de I'Artibonite ,
Gjut;cr,)* Nigocia.W au Trou Bonbon oa au Sieur Ajurel, ou au Sieur'Barba, ro.ux Negociant 'a Sraint-Marc iI y aura Maichand eil I
-fiette ville, une portugaife de recompense.
riniT n de )WM. les Ge'ne'ral Inundir.t.
Avcc pe, Yo
00011MI rig-, I I a INKP 11 ":A97WINOW91
J




+* JO, 4+ +* +
- Fz
A-FT I C H E S' A M E"R ICA INES
evrier
Du Samedi F' 1787
ME
Pol 9 Extralt des LoiX. com ruer ;,jles de I 7tat de Afa
un efcalin. 2, 1 onces, 0 C Fachvfcftf.Droits dc confirmation. On player pout vin de Madereg 8 denier autre vin 6 d. geni vre & rum des Irides
occidwales 6 d. tum de la No-uvelle-Argleterte Sc ,8 T A r s U jv r s. 4 lie
autie3 liqueurs 3 d. par gallon de cba-,ue article cpf6 %!-/. cacao i d. fucte en paills 4 d.
Extralt dune G.qttte de Boj7o,_'_1', en d te da i Decembre. alltres acres un eetni ienier par livre d e. claque article citrolis par ca ff,!s d 400, 3 fc1l'ityl.gs en ptoUne letter Xtin Habitant & Porftmoluth, date'e du A portion prur une, quaint", 1.10ind're ou pl u)s gran& Nousne
November porv! ce qui fuit : 66'56.s p;s inen-ion des articles qui ne font pas fufc _ptlibles
tc Le courier tle Portland n-i'a inform' qu'unb'timcnt d'j-it-r-qar la Colonie.
arrivevi Vendredi dernldr de Saintc-C olx a repnndu !a L'Offincier naval, ou le Coll -,Sfeu r eft en cas de ru(i) nouvelle que le Capitaine d'un na'ViT-e venu dLi Pnrir-au- picion da maniflolle, author" a% fe transporter 'a bord de tout )7 PrinCea' Siainte-Crok en 5 y)uts a ;11 qi"un tr' nnl-jcnif at ba^tirneiit y computer tous les pacq.ue s, balls caiffes, 'a Vda terre avait renverfii. la ville do Port -au--Piinca que tnefure qij'lls feroint. recharge's. Si aucun des paquets, V) 11,100 Pzr(cnaes 6tailent series. On a o l "t j-(. 't A 'C q11 balls & caiffes A erlev6 hors du ba^tirnent apres que le I C, a e
r a rapport cet evelleMetir Tion ne poio,-'air We, en 5 Cvpitaine ou Propri"aire auta 6t' informal que le rnani)7 iours 'Ia traverfie du Port-au-Piince 'a Sain-,:-Croix .13TS fef1te eft fufp-2 16 apr's le coulcher ou avant le lever du fo. Nil a repondu que le navire. avait ",e favorite par iin fort 161 on 'a toute autre hcure., fans av;s pre'a!able aux emT)COVY de vent &oueil. Accident a eu lieu vets le io ploys le fait fera confi&-6 comme une preuve fuffifante
d
T 01 iolre )) ...e la fraud du manifefte.
I es Ffabkans de Saint-Domingue, connalf"tent toute la fauffete du contend en cette letter: eHe prove com'Di.n on 6clit f,, defer de beaucoup de nouvtliles partIL-olie'res. On fe Le dollar, gour-de, ou p;aflre, vaut, dans Irs Ltals
fait -,.elquefois un jeu d'en ri_',Pan.!re d'eff.-ayantes, mais on de Penril-vinie Ae,-;-Jer ftv!) Deleware 6, Mamlland 7 fchelf2ralt p!u ci,-confpf:,Ct fi. Von confide'rait que ces inconfi- lings 6 de.,?iers ; dans ies "L-tilts de A%7tw-JVrk' & de ha Carayi-2m,"es percent poi t-.!r 1'allal me dans, le coeur de ceux qui line A nord, 8jehel..ngs ; dans I.
1i -s Etats de ViroWe' CollnecI f
(-,!It aes pans & des inzeAts d commerce dans les lieux /.1
ticut R'ode-LIand, A1.jS4ck;1j1ttts & New-Harnlishire, 6
ci ic 1"on dit avoir C'te' le thliaLre des e'venemens les plus fthelliazs; darls les Eta-ts de Lz Caroline du fiud & de la Georgie 4 fek. 8 d. Si le dollar efl ivalui icy fils tournois 11 imported 'a cev-c qui font le commerce. des ttats Unis & divifl en 6 fikellings le f.:A. varit 17 f. 6 d. tour. & It 6en conrlz?'Itre- les loix nzlvale.s .& conimetclates c'efl Ce qui vz," dit fch. ou le de.-ziel-, t aut il 4410 6o demi tour. On compete rous a "a ICI U.1 (Atr3it du Code des Rev. p.ar denie-s, f T_;urds ccu:rne par deniers fols &
1 ';,-j L'e s d:-- MaTa.huferts & Ne -York. I.
fires le fthelliog-s. ej? la :-,o"" parfie du pounds la vs-in y v,-r--a jlw iJ de f6v'rit' les Am'ricains 'on du do'lar en Ichehings: le
(1, j t p oin 1. e e e leur da pound dipen d,: Li
p-.rt Nxecution des teglemens & dollar e '-il a' 6 oU R filiellinp le round v4ut 3 dollars 6* I-s Vitkatn''Wo5 qu'ils Wit prices centre la fraud & un tiers ou d ;li'ars & Jeni; ) dig, .rence f w en 16val.Wnt f0fit le dollar i o product celle de 17 1. 10 f- 61' 13 1. 2 d.
rela ions q,.iT-; wit awc les ports dentrep^t de cette #our. L'icu de 6 1. ej? orecu Four 6 Ich. 8 d. & toute dia)
no ,,s foar e!te publication Y ferabien vulun 'jcu enporoportii;n. Ze louis Xorfi7nple, pe., rt y de.
r", X r; 3 d 5 1 w V 0 1 3; J ,foiri de fiiro remarquer 'a nos wers 6 gra:'ns VilUt 27 fch ra
i t leur presenter tout ce qui le louis vjt t 9 den. de phis que 4 us de 6 1, Toi,;!,-s cj, "ces r')us oat*al; prqr a s inwn.- ,er & 'a rendre cette Feuille d'orfont r:cues dans le niyemei7t des dettes pour une j mmc e prorortlornede al pounds 6 fh, 6 den. rar once & dans It
N )u's avws f';ii, o.xtrait fur une tradu&ion piiblie'e en /frilent des taxes 2 au tilix Ju urif, fuffent-thes au defl'Qus
% pal
dafll ; 'I P 1111TIP 1111'e, a laquelle nous ti'avons du' poiss.
C_




QU'Xonques donnera va faux manifelle, falUre Qerl' 6C3t rl
u4tance ou cannaiffem' -in de frauder, en. A" a a t1so
ou d' ucon des Etats-Vilis & fur pre ve f t i I 1 ovurera- une amended de Too pounds & h confifcattion de fa faalon du on ae payera.pour lei. wa.rchan jf%
valour des marchandilles; m6nwe armaride & confi(cation con- irnporr'es fur Lin tel Mtitnew ni plus forts ni antres % tte It falfificateur. q. u'd Weft pyi par lei G*-&'oyeas do m Etat ott Wauc4
Outre les droits cl-deffus, H y' en a un additional Car des Etats-'Unis.
tcutcs les rnarcSaridife6 manuft&ur6es liors des Etats-Unis. Toutes marchandifes intporteft daus cat Etat- par u4
La M-11affe itnporte '&,fur des baitimens appartenans4ax ktra4ger & non CO11f1g1'4-'.1S "a Lin citoyen de cei Etat feronj
01!oyens d8s Ftats-Unis, ne Pavera aucuss droitts; celle fojcttes au droit dan & d-tni pour ioo, phis que lss =*
i'11'1017t e fur ci'a',Litres batimens player 5 ponar wo pour ms ar)C113 Int *ort6t par W6 Gttayvas de cet Lit OU dAa.
0;*de lot-ane au lieu de cellui 6tabll ci-devant. cun des EiatsX
On appo;mterj dans chalue Iieti principal des ;):rftnnes con.
dont Ig de- ,o#r. fera de d non:zr Ies contraventiois Extrait des LO.X de rzt4t 4, Nev-HaiopsUre.
anx droits d'entfce & de confoniniation iarqj? d
Le Czpiminva de tout bl!imeat downerss dals 48 kTUTU Aucunes dem-ecs, produfticvns ou marchanclifes da cr de fon arrive une de'claraiion exa,6le & il- dct t de la car.
prodult, ou na anufaiaufre de cer Etat, ou d'autres des Etat&- gaifoza vvec les nomr, des proprie'r;tires. ou coafigriatair46,
Unis ne Paurront 6tre exporte'es d..,. cet Etat far aucLzn expozerz, imvae iiatement, Ct on le requiert, les ntarchan.
r, irc ou autre b1^Vimf!nt 1)
av* apparrenant en to-Saliti ou en difes 'a I'41upation ce qin vie fora Ppa* re' dkha-ge;
partic a' aucar desfiLjets du Rol de la Gra,,?dor- greta -ne. Utte mais les marchan-fifes roReront faus la garde'iu CO eUeuf
deVenfe ceffera lorfque lei prohibitions centre les batimens juf'quau paye.191 ao%' d."S' droits.
Am'r'jrains, dans plufieurs peffdTi*ns d-- VA, )crlleterre, au- flout (..'02pitaina qai d6zha,
'A --g-ra fans'lepermis du Naval.
tolit 'te' revoque'es, & n1atitra effi t au Fa lo.ig-tcixips que la- 0;. cer, qui ne le dtlivre, t; f r Ie certi
liberate' d'y commerce leur fera acoordee. 'es dro'-s Ont Ow P'4y e S ou cau'lonat"S fera
Tout navire ou autre lba'tinient de'ficyne ci,,jeffus cliarq. coitd inna 2' unq amlence d! 2a poun*di, 4 les rnarcitan."
geam ou ayant chargi dans cet e'tat, en COM.Favention au difes atinfi d6cliirge'cs front C OnH f'I a 6 e4.
1jr 10 6 avec la orgaif*r)n.'7'outCitoyen G., t E -,
4'.ntbill fem contafqu' OU it 11'y a auctins-droits, fiq les -yeatos.' 1*en.,
des Etats-Unis poarra faifir: apre's la ded tAlon des frais cli i: -e a Ics m6tries laix fur le pilotage, la police ies ftia.
une moitic' da product fera dorin6e au pourfuivant ou fzi telots & I'iuffie'. fion dei menieG articles dexpertation que
Mfant, & Fautre moit.ii fera payc'e ait trcfor de cette FEtat do lMaffachufetts.
6j)ublique. Van#* New-Hani?,,hlre le poung vaut 3 dol!a -s.
f
Le hois, la grain de lin la pot-ash & Pe,.zrl-as' le bmu
le porc le poilTon, le tabac le beurre, les olgions & la D&, Poitr-All-PRI YCI.
Olaux, &iverit 8tre infp.O.'S avant detre exparte's, pour en 'afNrer la quality' borne & marchande .1cs poids & m. e- Le 3* du mois dernier 6 1'~ 7 M du foir, on a refr.,enj
fures, & en conferver -tinji la rip station cVt PE tranger.
iri une forte fecouf1'e de t emiSlem ent de ter oui a dur'
Tout fucre en pain, de manufa&ure &rang re, import' 2LI UnOins deux fecondes ; la direL 10 a e
Ji n nous fern l' de I'E.
par terre ou par eau & dicharg. fera conffl*qu,'., s'its ri'aft 1'0. By avait degros nuages neirs qt accupajent toute iapar-q pas rouve par le p!opriitaire que le fucre a 'te' raffine dains tie de louell, s"tendant'LiFilu'au S. 0. La lune 'tait fort cet Eat ou autre dei Etats-Unis -, moiti' 4e la confifcation bdle. Nous n'avoaspu faire fur Iachampd'aucres' obferwtions. gn faifilTan't & J'autre moiti6 'a 1Sat- Les Commis des bu- Uncuartd"heuroapreslettiermoi:ii :veaumerctire rnarqUait
reaux de navigation & de diouane f'ont.auterifis 'a aller i 2.q' degr6s, le barom'tre %S pouches 5 lines, & il mom-bord do tout batiment qvec affiftance fi elle eil n6ceffaire tait. Lrepuis plus d e huit la brife d'eft r gne prefique
prendre des informations for la cargraifon e, deff-lination fans interruption le thermom' e ordioaitainemc
quelque chof leur parfait no tisfafiznt, ils Pourront 9-4 OU 25" 'a i heureapris miJi.
commettre une ou plufteurs perfonnes, pour deniatirer 'a bard Venreuiftrement reguli-r e la cargaifon oa jufq' Enhuter un arand Opera fur un Th'Itre de Colon!&
qa," a u au -epri" n n,
r ft une evi fe qui parfait d'abord
e. em6raire, eflic a cepc
dant reti(fii "t. Ila Com' 'ie de cette v111'-. Mvdi dernier on y ;k Extr4it des Loix rommerc j pcs 'de 1F.tal d & Ne-w-l'ork. don:-v6 la Caravanc du Ctire, & le Public, qui j '
Ordi.a.irernm au-dela' 4u poffible, eft en aelleral for.1 fatis.
AtjMent
'I e e a
Cap!raine dun a arriv 'a un port. Creek on fa i t. C'e A parziculdrement Fenfenible qui a g..4 dims.
Ujivre I de cet Etat, au fud ou 'a 1'eft d2 i ,zw-York, fcra routes les parties de la picice que les A _teurs doivent ce ta, de'elaraition dans 7,-, hal iri-s s'il aft 'a New-York ou fucces. Si ious les outrages qu'ils repie'I'emcm.,etaient rrLis )e il prk(en- aveC de fQ1n 'Iils talent re' autant
Sa,7ohart)otjr I p-, t es a V e C
(tails 2.4 lle,'NS, 96 hears a! r, S d'atI a dans tou,$era fon manif ."R" Preeda & firm.cra le fer-nent "effirina.. ten:iop,, les Com "djens jt1ftJ'1 "rjiWt lt Ze'le d9nt tion q-e m.riiftile par lui rem's e4.1 erail & que ni tes leurs -annonces, ils i"edit-rit anlm s. U dire, ce Wc it
V1,us ni wires mirchalllifes qt6l ti'eft porti au manifelle, pas Ic prouver. Dans le nornbre d CeLIX a'jXqUe1$ jil ileta;ent h hord du batim mt quaiid 11 a quWe' le port de ravine a valu des applau-41(1-nnens, on doitt (111 '.inguer ]z
t I Dewoif'ell S !:n te-Fo 1.11 Ni* a Wile, le rol- do Z I;tne avac
& n y Glt &2 en'auc*n tern'ps da-)iiis, q, e la b1timent 44
f 11fibiliti fa ff l'aniour qu- le Pacha com oit
eft r)ard en ernler lieu du port C
Pr- 'OV.S. C. -. ..t Ptnt nnfif toll" T_ T*%_.__'r_11_




tes wte Wen's "'OCoTaires p(mit Atoo Aczi epriw,,.i
A pfe, fwal a-fee dm vmwom Int, la W.Vre
e ane lirris r'elle Wargezt, au li-eu ive maintenance e'le nVA
orke r6pandalemt 114 cas qnalit's, il eft peu de fe4 cams- e_1 V I
Vaics ici qai poartwent 1'.6clipf0 ; rnais it faut qa'elle tra- U'Ide'ale. i o fo I s d u t ev p s de 6ta Ir le in a g n e fe Ir &I e n t 6 6 L qu'ellle cltrche k acyietir dt s graces, de 1'ai- d., la taonwiie a&ljelle, On doit 'a ce Prince lei j re. faced a maintienh a] le yeutfaire. &!s proi-nes daRs la carri*6re m4res Lvix formWiaire4, qui rl!gl rcnj le prix de& 6tclit!5
4 1
pas a(y lca I Lvi-mte^me dorin? 1eparcourt. Le r6le d',41inri1e n'eiq ble & 1:1 depsfofe do c .aaad particulpf"r
cepeadant la Damoifelle Minette y a nz u des applaudiU.- Xemple de la 011& ande firnplicit dins fes baiiit-6 & d-e la
wans aaxquds elle doit 8tre accoutum6e e 11 f-V C, -- ata-, .r a fait pluftevirs Hale.,
r nous l'invitons vie frugal C i' aitt Ug fl
morre an pea plus Ac challeur & de procirion qn.and mtns qui foat connus f us le naTn de Cqtwai,-es. Rw-ne IX
642 s'akrie -. Je trionipbe exga, apres I'annonce de I'enleve- plac6 au nombre des Saints ; ii le mel-vair par de-6 qua..
MOW do IZA iAe; mais la mani re doat elle sac uItte lit4s' hrdlantes mais jil i andit enucoup &e fang, it d6.
fw em dequalqu;as r6les, eft plutok fiatre ovir 6tre 74eatie poui!la fits' nevenx il fut (oupconne' dincefle &_ inalgre'-le, Ew par Its connalfieurs que par la unultitwae re Sicur Dure- rang qu'il occupy & as le cJ-x&10f on fait to'iai le6 ans- uvi
f r, au Jib !efice dttq -lal irtait cette rept6fentationie I jOU6 service 'a Metz powr le rep;as de fon am. e.
Ax ar & Fler flan le Public a et6 auffii content d- lai
Id I Jim WWWWWA -10 Is 11 1 14-11
qu'd a d"^ Ve'tre de la receive Ceft fitris el'outt par un exces c. e complitifaiice que Ie Sieur Dau'ilfiers s et charg,4 dit
r4le 4e Saini-Piar car la premi re obfleation Xan A,qeiir B E L L E S- L E T T R R S.
d'Opira A do ne point chanter faux, & cela eft iiiipoffibit au Sieur Doizv;lherj. On a fait recorilmencer all Sieur Suiu de r-Extrait de 1'euvragt de M. rAkU @raer ftw
Ve"111%V.41 I& charmante ariette ; Petincinent Almaide encore. la Chiae.
;)us edens prNs a terminer cet article, lorl'aue nous
avons rc u une letter qui fupplie.ra k que1ques a tres ela- 7jt-La piete' finale eft un des pltis gnnds reKorts du Gou.
LIrvariGns que nous nous propofions de faire. vernern-Int clunoi!z, Ce Weft pas cornme ailleurs, utte fimple
u J'aurais kien voulu Yous voir hier au Spe6lacle, mes r gle de bienf atace tin devoir purement nawrel c'eft ull
yeux sic fervaient mal, je Wali PU 'Yous d6couvrir -. voici, point de religion krupuleut'ement obfetve'. L'objet de ]a c4pruind Nluficien, ce q,,.,e i 'ai Werve ; 0 mauvaife dif1ri- -Fie'te filiale ef 't de ne laJor voir au Souverain, diins fes Larlon de r6les. It me fellible'que celui du jeune Officier ujets fesv'fizables enfans,& aux fuiets, dans Ivur
frar ais, q,)i eff loncr & qui exige heaucoup de chant de que le Pe're common d? ta Naticn. Les Ancie ns
vAit'6!re donne' au icur Saint-Liger, & le fien celui da Yappelaiunt me'me, le Pc're & la A14're de ITiyire. Le Gcda.
Xamariq, au Sicur Dosevilliers plafieurs c o_-ars ont 6te de la pi6re filiale a acquis force de loi, Selon ce qu'il pre
t, ults 'a des dizo, dont m8aie la. plupart e'taient chants 'a crit, Un flits, ne PoGde rien ea pro,,)re du vivant 4e f,14.
Yiinlbn ; '* le costume de qwelques voyagreuf qs ta'a fem- p're it ne 'doit s'afrleoir nulle part fur I a mkle- naite
ble' us pe-,,i lefte pour la fcene-, notamment celui de la Pe- qu-! lui ; il ne fort jarvais fans le prkvenir & Re rent-M avifelle Tkibtult, au premiet'ade. Fal it' d'aillicurs gene'- janals fans venir le faluer. Va ills qui march avec fort ralement fatisfait -. le Sieur Duro ier rri'a fait plaifir, & Kre, ne.fAit que le fuivre & fe tient en arriere 'a Id diftalce x jours de Con pere ou de fa
po )r la voix J*aielte ravi de celle du,-Sieur Deflinv,21; Pautrais d'un pas. S; un fils attente au j
da'fire ceppandant que dans le -petit air du troiftu'me a6le, rn f C tout officer tout domAlique de la malfo.n eft auit euk txnoins f lt fonncr & nariller les mots : partake inon tori f k tuer ce fils parricide ; ia m i'on eil ablaawe, rafAe
ardeal- ; daris la totality' il a fait beaucoup de proer s & le terreirt qu'el!e. occupant charge en egour. Cette 10i
A I IP
1'aplomb. Enfin, le tout' a furpaQ mon atte-nate ,"k 11 parfait avoir et adopted dans tout I E rnpire ; mai.s il eil care
I
Wait -fouluiter clue nous fuflions toujours auffi bien traits" 0 qU'OR fOit Te'duit 11 la faire exekuter. Le 'Prince qui la pro.
mulga simpofa 'a lui-meme ime fmte de cha^titnnent pour
tve'nevzent H; riee. n9avoir paE prevu wri crime de ce te nature ou plut6t
pour exrzer !a honte qui en rejA111i1alt fur fo n re' g e : i j fe
condamna 4 s"abRenir de vin p mdant tine une ent, 're. On
Le -S Janvier 814, mort de Charletnqne, ' J I e
apte Ge 71 ans ;
i-I fa entire' 2' Aix-la-Chapelle. Cc Prince fut en tn4rne- dein2ndait Confucius ccrnr-nimt un fils 6evait fe cmznroorttmps Rzi de France, & prernicr Empereur d'Oacidew. 11 ter covers Venne-mi de fwi p're- "' FlOof pli-e r'pondi
Coml"*a*tic les Saxons pendant 30 ans pour lour faire adeptor 11 duit fie co-clier en h bits de d r,',tvcir qut fis artj,,,,s pour clevet. 0' f-cione le re' filiA' dans tol-l-es lei,
1160an Chre'tienne : ap c s pluiteurs v1610it", K for a r, ell tl IP I I
Jeur Ro i Vitikind. 'a fe faire baptifet- & 'a sayouer fon tribu- Pcoles piiNi ucs de I'Em.pire -1 C"Al no' 'rjae ce qu'oll y eataire. Quoiquephifieurs Hifloriens repr6fentent C41a!-1,.-,7:;igw feene d'abord avec le p!us gr-od fon. L'Ewycreur luiQommva un Prince eloux & bienfaifant fon z -le avenge pour meme y efft auffi fourTI-!4 ci.-,,e le dern;,,. de lei C'eti llrt Rqliaion Wavatt cepeadant pas a&11'Ai dans fon cocur tine ef',ke LIC Uste (IL!"I Ml 11M' C ft Clle
% e daris le momie eftNlimeor fahvinaire quidominait las Princes dans les tenips a 1"Urvecti 'a fon epoux. Am:une me, I
de cn ,,Jn fetill jour cet Empor, u -171o,: fit dikapi- tier, nc jouit Wun hon-miRge aufli rnarqt. a-;I 'clatant,
ter do fazig froid Saxons ; exekutioa etpou van table, Ruffi plIblic. Ceft ft!r-tout to premier ^cur de 6awuC ande la niaini'ic N pluG ii-imof we.
akq-ion d'un briganci, qui '6-loi-giia pendatit fes n6a clit'il fe rencnv,-elll C L
[ eur)lcs de la fon-niffion. Ses for Sa'rraCin"s ces Nous n'avQns point de f t e 01 U I tT'a cette aj-ufte c6r'
Jull"; I Ics Arabes f s triorntplies cn Italic, &c. hii rnt',rit' 11110nie. EnCin u;a ti :nt pour wa,:hne a la 0"i)-c: -C Que Uznt autant le ftirno.-n V, -.and, qu.eja prote..'tiTI la 06w' filiale du Prince double tc-,6-,vs lub wrtus d i fles
r fit




bi'mer ron p're c' A re Utrir qtva to-at ce qui don )tpa% tort J"thrm A d1ffiei1e$tPourqtioi Yous ralre battle rot"
VIII 21[telilte Aa V.*et' fi'li-ile all u n. e calainit' publique & 71 effe Vous en coukerait-11 advantage accorderer les chores
-*7 qiie tout Ce qui Va r, entc elt tin grza:l co%3p A (at )). I ..g Il )i de bonne grace ? Cependant cc qui eft fait .eft fait
L'A rricu'-fure cil hvvnct.- c a Chine.0n
forigeons Plus : on vous te-orera, pouryu que Yous, ne'
fait que 2 1*011 Vert 1) re eW Frintems donne 4 VOL'S fouveniez plus du pa& )v.
a tous fes fujims I '..Nemple de fon tefpe e I e.
lj, -! pour la charrue, Les Pr^u-cs du Dieu Fo font I* Yr's faviditk 12 luxu.
t.q t-,.! ant lui-rAc"Me T-1 1. fii1ons. re 'a I'hypocrifie i Ja gourniandA & favent tirer le
QtleAue 4,*Q*;- le pouNowic des Gouvevneurs de Province, plus grand parti le la faILke des &voM
ils en dolvent ui^er a fec beaucoup de circoni'Pection car e I
L s Chino*s font peu jal()ux dorrier
ils font'furvei'l 's ccff,.- par d-s e le Sou- t'-icur de leurs i-naifons -. on
_Nlfiteuts qu n y vw m mmroirs...) ri taverain envoie tl;ms Iles p.o ,i.-eccs FEmp.-reur replace PiffeTieS, -ni C'olures. D'ailletirs ils n',e' reqoivent-..Je vifitds
SL1_Aq.'1ef6,S 1111-meIAle C0 Vdicezirs. que dans une falle particul'i're d4inie cet vfap e. Elle
La doL wc fur "exii z i les attrit
we 6uts Tun Souverain U fans que ceix
I eft place en avanE de tOL'tES les a 'tres
t,,,re, 111-1- 1 & les hounmages qui lul font dus, a fub- clu'on y admet pulffent co' WIM11U'er avec les i-ppaitem.,ns
'A Chln fiii & f;Anc m.41angge, pendant inte'rieia s. Le ch meniall
ic.urs Nifi:cs & e leurs irv;une. 1C0g1),%_, ilc ;i Clcs. 'Lc's fe&es & les i*upzrft't* stations eft d une ci-vilit,6 g"nante & pu'rile. Vne invitaforit venue 3 p:-r des temps; elles partagent tion a un te-pas tl'eit fuppoi;ee re'elle q-u'apreis avoir C'r.a
1'ef rh (3u 'Pe-.iplle rnais ii que 1. s Gram'is & les renouVeilee trois fo;s. La mArde'",! de fatou(-r entre C I
t'. -71011 IIATUtelle. 6o- --a -e V, I I
Len'tre's fot;t araJ-i's g'i ha G ul _. reli' Particuliers 6'un 6, t m6dlocre, ell bien mo;ns p'diT 1 'Pan. s avant norre Ere naquir Lao- Tfe 1'4nicure de la I i I
% 0 que la n6tre. Le fallout ordinalre confifte o ndre tik:,s m ias
Chine ;- (a phill-.fophie n'titait auire cholle que 1'azim -ifme voille devatit la pcitrine les temper dune niarii re
raffini. Ses ellfcipIcs ilevercrit lo voile & affichIlrent la plus' recourber tant folt peu ]a i ke en fe dif
groffiere impic'te'.. Leurs erreurs donnerentlizu 'a um- foule quement fin-tfin, mot de C01111diff"Al- Qk1i fit'ni
C'extraw(yances & Parti-:1-11i'rement cclles de lat Macyie. qu'un vcut comme les A u f) Y p I iis i a r) o I i t e f Ie e ft
Mais citte folie eft pafi e aux Chinois, comme ell eft r'Pandue la ne dans fes villa(7
e a I es comme dans les
a6tuellement rni-priae patmi .1-s F rancais qui en ont villes me^mes & cot-iirn?,! on I'a en loi elle -1.'eft
Dfi&lis jufqu-au com41encement du fickle de Louis xiv. gu re plus finc're i.'ans les
e I tins que dans les all:, CS&I
teslum* e.Iles qui 'ont braille pe.-ndant cz beau regne, ont Aulli la Chine eft-efle le pays du monde o' la &&:-ce di-ffip6 ces tenebres. Nmis rous fornmes &faits atiffi des eft le plus n6cfFaire ; e le eft
11 111 eME avitorif6e par I'U" Tr
chime-res de IWIrolope jjj_,-ljr;,* les Chinos y croyent par la loi. Ctlui qui acliel!e e..oli porter avec lu* fa baencore & le mc)1n,4re CelCfEe met tout's les lance, autrement il tifque fort 6''tre trompe fur le poids
vites d Pekin en mouveinent Atl,.-o es? qui joueat IjktYP
nom tie ce qu'on ui ven car le poi41s fcvl cn,.rk4., ,tu r.
aUffli le r6le TAflrol, Ng, es font conffuli6 Pur favor fi une rincip!
ta maxima du marchand-eft, que I'acheteur a pour
iclirfe n'efl pas di6pendante des jGurs, & &s actions non- e bonnet to,"Jours le moins peat & 'par cme raifon,
A
fenlement de I'Ennpei-tur, mais meme de chacun des in- il fe Croit folidt a' firer de lui., le plus quil hii eflrt triblr.
alividus qui ont le moven de payer la coinfulta-zion. Une Cc i.%:j7.p.;s le waichand qui irompe,, c' fl I'ache
Comete trouble tous les"efprits gard Dns-nous d'en tire unam Icul- qui je tr,.-.mpe lui. nzCAMU.
mous ne fornmes pas encore bien guerks de la frayeur que Us forces de.611urope les plus Nquent'es ne font qu"un-,
ces corps US 111.pin,.,. fable image de cette fo le incroyable
61,.ftes no U rue vendeurs & d'aDeux f7 1.s tres-fuPperfliticufes fow maintenance: e'tabli2s par- clii teurs qui-s'agittrit faris cSie damis les grandes villas da
nil les gens da Petiple: cells des Tzo-ffie & VaYurdu re- la Chine. 'Oil pe it dire qu,_- ia rntoiti' 6"t occup,%!e a troniligi .m du LX, u Fo. La fuperflition chinoif e a prodigies e- per Nutre. CE111. fur-tout centre )P.s 6ringers qvc les marxnc nt m u tipli' les idols; mais le Peuple tr4-f* C hands cliinois cerc.,:rt Luf j.nfat; te.
I Le "mi.iur ave -able rauaci
.'efles les tralte-quelquefois fort mal. cL Comment c'i1c:a Les "n:iccurs des Conque'rans di' la Chime, dlf16d'E Cp r i t d i fe n i I s n o u s t e I o e. o n s d an,, ,n i i t., -A) lp I e c-.:-. -in rent .ir cie fort..s mi;i;--cs dEs wwns le la Na lcn corirnode tu es bien nourri, bi.,,n dore' bien enceml-6 & quife ; ils 'n'on't mis qui des ufa,
77apres tous les foins que. nous rous dionso-Fis tu es cadff, 'z letir Tartl-r-,? c z obligart, Ii-neral, e'ne
in I n mi de
grat pour nousr 7)
cfj','er ce q-.a no, is ejLl n6c.,-11." tou e pit's OCCUPA JoUir
a ee fa fortutle
Enf6te on Ilie le Dieu ave.- &s codes on Ie ri aia,_. dans q,.i';'a Pavgnienter. 1i ar,-Iorte d 5 les travaux rp, Ame du ca
le ni", 'j, I binct tine oui en abrege pour lui les (I;fflMe ou OR Nbreuve- de b-mie & ices Ir. ) I Y* ive qui
T)o Ir 1 i* faire payer touv!s 1, s pail'lles dont oi I'a piifu- cult's & da? s I c s 11 U cet-e aaivite e xp -It
me I tCUN l,_s c ,.erges qu % on a brult 's en. f0ri holneur. S"ll en eff P; i n n '11W: M. ent prorzipt
arrive que Pendant lex. cw:on, les d6-,,ots par que la proConde. & tardive wneo
ka"Aird, Ce q i'ils a-vaient fo,,,balte', alMis i's re Y1 till MIOZ c'01 Feu .1
.) t a ditation. du (A,*;-",:.. E d'a-Voir I a(cenFaveir laic' d. A 4 A.
cer0monie le. S.:iirit dans fa nk I j i-mt des armes e -tare peut encore latter avec lai (us
k1eu Lffo-we' ils fe pro-Jb rnent CT&.4i'te fcs i)!:-!s tout le refte.
font dlvo _,*tes excuses ;Is lui di ent d( A la vvfvrit'
- 9
waous foinracs trop preffe's mals au find f"'a vl%_ Vo us L.; fin a' rordinairc p'rochain.
.4vec perv.46ion de Af Xf. les general l 1rtteil dant. El




"111 loll III wmr*mwm 111 "Wipwalb
No Ll
H E S A MER ICA INES
Du Jcu.di 8 Nvrier 1787
nil "W A lol l 1 :11-1111 Ill'd A it 141-1-11 z X N 'A r I 1 5. volle Monloncrue 'tzrnr 'e fur le :An eroit NLEBO'U
e, Autres letters id", fiblles 'age' e d i e 16 ans taille de 4piedsr ne pouvant dire fon norn ni ceftii de. fon fnai t re
AuPort-au-Prstnce le i".Ae ce, mois, 1-j Ville-de-Bale A Sairt-Marc le 3- i 6o rnoi-s dernier Fra.n ols Coro- ,
de It. Rochelle, Capic. Villeneau, Parti le- 4 Avril 1726 coli Cta-rnp' fur le fein cw2uckZ, awant QUIon a pu le dilftin%renant de la -c6re d'Oc : le 2 le Fabius 9 d,-- Wrient ,, Cap. guer, GO & far le droltillIfib-zment "age' de 2.% ans taillt Bridard de la Noue i parri le 17 Decernbre, tenant de -ee 5 p;cds i pouce oyant h! b-ras & la unain droiveenfl'
& dU C3P IC Alarquis-de-la-Fjyette, Je fe diffa'rit appartCniT 'a M. Letort, a% Ll; 107
Ylfl- de France ane.
Bordeaux y Capit. Geliberr, parti le 2 1 Dekci-nbre ; le Bon- Le Neigre Aca!!-Jacqucs, Creole, in 6re' dans le dernier Pere, de Bordeaux Capit. BOLlyer, par-i le zi Dekeinbre r?. eft e'tampe' V.E.LA au-deffbus GRENADE.
gon du m^me port, Capit. CafTaigne parti le 2 1 Au Po t-au-Prince, 'e -o d, mois denier, Anne, UatnDl %em')re le 5:-, le Bilifalre, de Nantes, Capit. D6mo;- bara, &arnpee DIEVALIERE, au-dcffous GENERAL, f;. Wrere parti' le 25 Novembre, tenant de 1'01rient k difant appartenir 'a Kltfiette Daguin en. cette ville : It ill
I DAGASSAN, fe *di
Comte-de-Puyfdgur, de Rochefort, Capit Qu6uet parti Ie de cc mois I Tcny, Congo S et, e .%8 Mai, tenant, de la c6to d'Or. ( 15 (ant appartenir 'a M. Ragrj^a,,z 2 a la Croix-ides-Bouquets
le 2 Jian-Louis S6nigalals e'tampe fur le fein droit, au.4 A r v' z N i v z it z s,. tant qu'on a pu le diflinpuer, LCF & fur le gawche iffifiblernent, fe difant de I'habitati-on Leioi, I eR plane : le 6
Du Port..iau-Prince, le 3o du mois dernier, lefwn-Phi- Laflite, Mandingue, 6tan?6 DLD, entrelace's, aii-deffaus lippes, Capitaine Querbes pour Nantes; & ItLion, Capit. P.- PRINCE, f errant de Phabitation Bianchard de Lavariew' Lucas, pour te. me^me lieu : le 3 de ce mois le Jtune-Fri- 0. 1
deric Capitaine Queval ?our It: Havre. ( i 1 4 N I N A V I X P A. e I S'Sr
.N
Z G A A S A J? R 0 AV' So' A tiogane, le 14 du mois- d'ernier, il a e't6 conduit AAk
Geole deux bourriues fous pcil blanc, l'une e'rarnp6e ffli,-iA lacmet le 2 3 du mols dernler eft entte' 'a la Geole fiblement, Yautre fans 6!arn p e apparent : le 2.6 un Clia., Pe'lagie, Mou fondis, ^%gh de 30 ans fans ktampe apparent val- fous poil rouge, kdrrip:2 'fur la culffe du rrfootoir LM Iyant des -marques de fon pays fur le vifage fur 1'efto- le 2.7, une pouliche fous poil rouge,. fans 6tampe appa-- mac & f r les bras, borg.ne de l'oeil pache, 'fe difant a-p- rente. #*
partanir 'a M. Jofeph, Habitant au Grand-Goave le :ij Au Port-au-Prince I le 3 de ce mois,; une Nmeat,- itam4,
deu X N gres nouveaux ktarnpe's fur le fein droit awzrant pie W
qu'ona pu.Ie diftinguer,. SHT, tallies -de4 pied&S 'a 9,-Poui de leur maitreCes.9 ne pouvant dire leur.s norns, ni celu I dr
le -_8 4.12toine Congo-, itam p6 fulr le fein droit LEV & S P E C T A C L E.
]HUMITE, autant _-qu on a PU le diffinguer, & fur le
_94uche E I T avee d'autres letters letters brulies, Les Com6diens de tiogan-e d6nneront tundi ig
A
LEOGANE, aLr6 de qo ans, taille de 4 1;ieds io puces, courant,, au bknen',ce de la jwrte Life, une prerni re repr'
fe difant appartenir a K Darbonne Habit2nt 'a U ogane. fentation de I'Eprcuve Vllageoit Op6ra'Bourfin en de UZ..
Au Po fit-Goave le 24 du- mois dernler Alarie-Jcanne, aaes & en v&s de M. Desfiorges, rnufique de 1M. Gretry.. Manding-u;, e'tarnpie far le fein droit fflifiblernent,. au-deffous Cette Pl ce fera ptt.,ced6e d'unz pr2-mi' re tepr'fentation de, CAEMITE, gc. de 2o ans, taille de 4 pieds 9 pouches, Y,4vocat Chanpnwer ou qui con2ptefins fon h4te, compete deux'
fe difant appartentr' 4 Al. Gros-han Habitant au Trou- fivis, Com'die en un a6te & en prlofe, du Th ailtre desPalmifte :- le 2.5 Piew-Louis, Congo 6tarnpt.- fur le fein Variehe's, Arnufantes.
-droit LR au-deffous UL & d'auttes- letters illifibles f6r 1, Le fi;cc6 vi- eral do. cei deux Pice6 fueteut les- Thf -igauctre RDTR, au-deffous P..AU P. aAge' de 24 ans, taill.- tres,, ef". tin pre'.fap bien fAr de Fuccueil qu'elles recevrone de 5 pieds, ayant un collier avec tin bout. di! chilne fe for cel.ui c ,e. Uogane, la j, urie Life ofe, en'faveur de cc, difant appartenir au Sieur Pierre, Ferblantier au Fond : le spe&acle, teklainer de la j)art du PuLic, ]a continuation, 26, Louis, Poulard, fans ktarnpe apparent, 'g6 de :% 5 ani des bontis dont il I'a honMe'e jufqu%1 ce j,?tjr, ell.- regane t;;;11A r1a e n;CIA. A nnne-pt- fp difant am)artenir au Sieur deni ce bient'Ait rnoiris coinme, un Drix du' 'a fes talm5,co




ZA-Veau, vonlant fe retire I' nnle p,rachalwa en Tranet;
S d, a d -.i x habitwions l'u.,.e fitn'e au revers de, 14
Les Avis, pour It-P inside, ans les Aff16es America!- V,-In, r, Ik C
I cj1da-co du Fond-des.
nes, dolvent eitre renms J f1inrilrerie Luhdi foir; mewagne &i Roclieflais d
ceux qzz 'On -,;PPOTte:,-: apres co e cpoque fi-ront reculis de N24,,rz pres Tlii4bitaiicn de VT de I r'-.1g.ny I a la Cta. hvizaia:, on aucua ql;i ne J .;t Agni. bieic 9 de la contenanc(! de 225- carreaux de 'terre,
propre 'a la culture da caf- a- ant de 1'eau par tout,
Y
A V I S D I VE R S. qaatre mille toufrcs de banamers 9 qwlques- vieux pieds
de c:J%-' 'fup, :b2s & un bois neuf pour en planter 25oo
prochain. On y ajoutera- io Negresla actu6te du Sieur Lamarque, Hab*tant 'a I'Arcahaye, pilcds au p1l,-,ter-LIPS % #
au norn & conn-me tuteur des miners Maurice it tera. Pautre Iiiiibi ation fiw6e au Boucan la Pointe P;-4
i5o carreaux, -e terre, le famed rviars prochain, proc'd' au ball 'a ferme de Pia-ifance de la countenance d4 Miz,! te"'es de N crres d6pendans de 14te fucceffion avec des Ctabliffem ns pour loger Blt-rics, & Negres
aux charges clau es & conditions 6noric"es, dans la carte- beaucoup d-2 banami.-rs fix mille pieds ae' vieux ca[6 baimia, dont on pourra prendie communication en I'C't d tallies & Un bois neuf pour en -planter pob mille pie-is
1(! M' Leclcrc Procai-eur. que le vendeur S'oblige de planter d1ci enJui-n procIlain,
La Dame veuv,. Arnoux Habitante 'a Miragoanel il- Y j;- 'indra auffi io t&es de N gres. S'Adreffer 4 Nin
au nom & comme tutrice de fes enfans mineurs, & ie Cottineau. Gipff.'ird & Compagpie Ncgocians en cette
-Sieur Gruau mari & mailtre des droits d'une Dcrnoifelle vill-, ou audit Sleur Rocht de monbellair. Arnoux pre'viennent las creanciers de fieu M. Arnoux 3 Les nonimlis ALkandre Oepwd Lou;s, pOUrfUi4que defiant en cope'rer le plus prorriptement poffible la vant en reunion un emplacem-mit fitug' en la nouve4le liquidation ils ont convoque** afTembic'e de parents villc Liu Port-au-Prince, n' 194, de la contevance de deviant M. le Se,nechal du Petit Goave aux fins de cent ving, pieds care's, born6 'a l'oueft de la me Royale,
ilelib'rer fur les advantages 'a refulter, tant pour eux que & au nord de la rue de Penthi yre ledit emplicannent pour leurs creanciers de la vente 'a faire d'une habi- a ete concede' au SiCur Chalumeau, le 3 Fevrier 1752,
ution, fi(.e 'a la granda-rivil!re ee Nipes, etablie en in- font averts par W' le Comte de Troao.Y & le Vicomte digo pour le prix en e*re reparti audits c r,-'a 1cie N, de Santo Doniinpie, que ledit emplacement leur appar. clu'il a e*,6 dekia6_ dans cette affembke qu'd 6tait -plus tienr, & qu'ils ont un furcis de X04. les G&e'ral vivantageux que I'avis a &%.6, h.Dmolog-oe, & cp'il a ete' Intendant pour re'tablir, jufqu'au ig O&obre prochain. ordonn6 que la carte bonnie en ferait dr&6 i & les 2. M. Gabriel Jaflram, a l"honneur de pr6venir le Public que
c. I atifes Prre^tees contradi6lai recent -avec les cr,.!-ancicrs depuis le 33 du mois &rnier, il, a diffousfa (66e'te' coillef tiels 'a cet effet feraient prt"venus par la v(qie des nue fous la raifon de Alarex & Jaflram & que ladit Sicur W hes Arnericaines : c'eft d'apre"s cela que la Dame refte charge de la liquidation des arFaires. I
yetive Arnoux & Ie Sieur Grqalz ptlient NV ies cre'an- 2. Me Frong-ous Netaire k Jactnel exeeuteur-teflamentalpre
tiert; de vouloir fe tronver en il'e ude de de Cornotte de feu S',eur Nicolas vivant boulanger audit lieu pr' Procureur -au Petit-Goave le 8 de ce mois foit vient les creanciers de cette fucceffion-qu'il fera le. 2.21 de
iere repartition en N tudw de
par eux -ou par Procureurs, p6ur arr^ter lefdites clauses. ce mois, procW 'a la prem" I e
IJs efp r,!nt par hes paveniens que cette vctite ope- M' Bourgtois .1 Procureur 'a Jactnel auquel ils font invi.
sera & par ccux que la roulail.on aCtuelle les mantra tes de communique Ieurs titres de cre'ances I -d'ici audit
-Oians le cas de faife, pouvoir I.-urg prouver 1'envic quTs ont jour 2.2 Fe'vrier faute de ce,'ils ne pourront itre admis.qu'al clee liquider- la deuxie'me repartition.
Mme Le ebure de Is Gautraye ayant lu dans le n* I'licque & Lemoine Negocians.'a J& mie, fond's de
i6o 'des Afliches Americaines de '-Vannie derriere que la procuration de M. DuLimel a&uellement en France 9 K' Del-, -Iterie & Ma-fan pourfuivaient la reunion d'un ont I'lionneur de prevenir le Public que c eft i tort que le
terrain fiiu6 i Plimouth, a 'honneur de I lees prevenir Sicur Lombde Dejlg-ranges pourfu la reitinion d'une habiique ledit -terrain, apartment 'a NI. le Chevalier de Pni- station zppartenante audit Sieut Vukamel, fife 'a N-grande 4ne A az'i que a conceffion en a it6 accord6e tiviere de J'r6mie aini qu'elle a '" announce dans les
is ladite Dame par MM. de Valliere & Alowarcher le Affichles du 3o Dekembre dernier n' 6o & dans cells
93 Juin-1772 qu'ellio a fait arpewer re terrain e;i 1773, 6 4 de ce niols n' i ; x' p rce qu'il y a des k-abliffe. Zont elle a les titras & que M. le Chevalier de Pradire mens 20 parce que cette mcma habitation eft affiielle-if6ri trois fois dans y ;t toujpurs cmploy6 dcs Nigres pour en em cher la rvent en vente que I'avis en a ktk ii
i4a;aion. le fuppl&r ent des memes Affiches & nozarnment dans la
U Sieur Prudon de laveauhhmcAe Tapiffier Feuille du 2.6 Aou't dernier n' 3 4- Lefdits Sieurs Plicque
Wliroitier d Paris derneurant rues Royal-- & de Bonne- & Lemoine annonccent quIls font toujours dans I'i tewiOR p le A
f0i a as Rains publics a I'honneur de re'venir de vendre cette Meme habitation pour, du product, payer
c6t4 d, les cre'anciers dudit Sieur Dahamel & principalement les
Public 'qu'll tienti m;g-ifin de mcubles tous fa:ts comme
t fauteuil, chalfe canaP6 P confelle doree 'a deffus de bailleurs de fonds. Ils font: auffi charges de louer en tojrnarbre, baguette doree a toute lArgeur fecr6taire tal*t6 ou vendre une maifon fife i la haute ville de J'r'
ponfolle Xaca)ou de di'Grentes grandeur; eftampes an- mie, de 75 pieds de facade fur la rue de la Battetie, &
jlaif s' colori6es glace & verte de diff6rentes grandeur & cent trente-cinq pieds de profondeur fur celle de la toile' pour. ineubles 9 darnas 8z foies de diGrentes cou- Pointe, elle cbnfifte en un bakiment de 6o pieds de long
Jeurs, paper pour tapiffeiie. Ledit Sieur tenet lei gla- fur 15 4 v 6 de large, en trh -bon 6tat, avec un autre corps
oies a' neuf & les repaPI-e au v-f argent; il fait tout ca- de 10 s dans la cour de ladite maifon ci-devant 'a M. Barbe.
- i lr___ ___ -L-11 I- J- !L 1'. J.. C!,t--




63
Le S.'lert ihatg6 ees dTalres du SIevr HC1?O;,j
Jfililn, pofliton & fellier TLYn aut e n6fnme' N.*.1.1on C."Jifirder & pltiiTier, U d'un ,,joc.1 ji dW.j,.cC!, Avocat en Pariernent, prie 11-s p-_-,if6nf,es rjui
le,"it SiEur A-1,mccl. ron fv ?* iA
ii0frMee, bon confireur d6pendans de la fiicceffi ,n de pourrait i r 6tres
dc i;ercyo ifr-,fl n, de fe pikfen.er 'a 'Con o. ail,'11,2 aux Cayes pc
fera proc'd' le i o de c y recevoir 1,ur pqvni it; il pi:e 'ga. emzs-.t ceux q-,
c e e rnois, 'a la 31tre q-0 1 .4
. d cet -5ca naux ferme e.,.; plu- -liv-nt de le fatisfaire.
e tie vilie, al!x a4ud .1-ns des 11 a
fieurs fervant(m Uanchiiffeurfes &coum Rres dpendantcs e Le /C du Havre, C-; .,taine Lcgu:ilor.
ruc*Vffion de 'M. de Berq. eft arrive aux Cayes avec une car, e, I- i fw i Ce 4c.3 N gres
Mrs I /1 Y.41,- 6, Compag,:ie ont Nonneur de donner avis venans de la co'-.e d!Or, 'a I'a4-3efft: de NP Tap;ag & L) au Public qu'ils vi,.,nneat &-affocier 4 leur tn"'lfca le Sie**i-,r L;ville) qui en otiv;iront la vCnte le i% de cc mois.
A c..e preicnte au Siaur Fitgourd, des, obligations
J. C. J. MiLer & qu'! computer dU p,-etn*-r de ce tn.ol 'Yant
la raif,)n de lew maifon fera celle de Chaffl-'ag, A"Icher Elf.ees Figourd fils, & des comptes dxbizis I'Ous cc nio
&Inp.izrae. nae ncin, it a Chunneur de preve-nir qu'il n'a que deux
i Ls Cr6anciers de la focceffion de f -.ti Sicur Sirrat 'gar ors; Nn Lg6i do it ans, w.RuellErnent en France, &
Pa,,,diiviazc, vivant Caboteur a u-boti-gde la p1-. tire -rlviere I'autre de 9, qui ne faiT pas kcrire. 11 fait infer. -.r cet aNis
--licillais, quarf.er de Nips, (cnt prie's de la part de pour en pr."venir les fu*tt_,s.
G .-rru N gociant audit lieti fon e..6cuteur-tcilamen- i Le S-eur Matchar-d T-piffler en cette ville
talra, d'adretTer 'a M' d'Hoic Notaii-e audit qi.ai-- nonce que p-ir ,ffi du 1 t Dekenilbre 1-85, il a accuis dcs
tiar un 'tat de ce qui peut leur C'tre dt'i par cette fucce",- Siews Jean-,ffaptile rhY.--ke.,t & Alich,,l tie la Jonchere Une fion tant en principal int6r ts que Irais afin de 'prendire rnai on & ernrltac ment fitws en cette ville fur le ptix le parti le plus conv-enable p3ur )a libo'..,cr. de laquelle acquifi-ion il redoit gooo lives e'tant fur Tie
Lc Me.!w, de Siint-Malo j Capit. Dhi,:r, tenant de la point de verfler cene folde tant entre les wains, des vci,.0c k -e dAnc. Ole avec tine tres-belle carqai oii de 5co Noing deurs, qti'en celle ee quclquns cr"anciers faiffiffan, il prie 'a Vadrelffi. de M" She'!-id.n, Gatecialr & (omp.!g-i.ie, N16 ceux qui ont des hypotheques fiar lefdites maifoiN tm-, gaci-ans 'a Uogane, qui en ont ouve.t la vente Samedi placernent, de vo,. Iclr bien fe faire ieconnaitre d"iciau 1z
dernier 3 de ce m.-jis. Allars p-ochair.
i M. Marclie, ch-2z M. Boilron, donne avi s, qu"i'l a 'a ven On a r, nvoyc' 'a 'lamed! prochair io de. ce rrxis, I& dre des carte& de Brurcell2s, blanches & tarote'es de toute vente de cinq des N g:es de la. fucceffion du Sieur d'.4,, Couleur, Premicke quality' ; dentefles & toilets de Bruxelles tjC.:rjarc',ta, & d'Ang,,eterre de toute efpece toi!e blanche de toute 11 fera proce116 S..rnedi proclain -io de ce niois, 'a 11%
cfp'c,:-, ete B, -uxeles, d'Hollau(ile & de Fle.dres ; glance Barre du Si'ge Royal de cette ville la vetite & -dju& trumea.vw. avec leurs pii:ds dote's & tabh.-s de mathre, dictation to XuneNe'gretse 6ervante &Ua11chif1reufe, avec' toliett'.s PIrtortles; & deux cabrouets 'a rn.Aets, prefqtle trois enfans; so d'un 'eure NZ re valet, excellent fujet; ri, ufs ii' ionrnira aulffi du papier.fur Bordeaux, 'a fix tin reu ccutu-i re,.
3(' .'une jeune N greffc. f rvante
mois, pour 2.5 30 mille livreitdursois, d'une des meiilleures Pendans ele ]a fuccefflon de feu M.... Chotrd de L 'ince in..'Afon ('e la CAOU;-* WvocatauConfeil &.Suhffitut de M le Procurur du Roi-.
Le S;eur Pizrre-A!exandre Chatet, t6fidant au quarter ae 11 fera procecie L-Lindi 12 du present rr.o;s netif heures
I'Aicahzyc, a I'honneur ele pze'ventr 106 dibiteurs de la da ma-.in, en ]a rnal"On de N31" Grnwer, R -ceveur des conVC!,,,ve 1.;Cqucs Marwnbe, Habitante dans les, haute-urs du fi6catto."s en ce!lre Ville,, fife rue des A4iracles 'a la. vented Boucaffin ou'll t,-;ft foude' de fa procuration en date du 30 jueiici; Ire d'urn par i de rradriers Tacajou & d'vne lorgurJanvi !.?r dtr'nier au rvipvt de PvP Charles Avocat en vue, p:owenns de la confiscation du bat(au la Charr.,antcParlement, Sli'tAimt de 1. le Procureur du Roi & No- Nancy, de S-.int-Thomas'; le lertakmain il fetta proce'd6 a%
e L P '.
taire 'a I'Arvahaye, en revocation dz tous pouvoirs par icelle CO
la. vente Judit a-,-;u 'a la Barre du Si'ae d I'Arniraute, C9 I I 'honr
pre oderriment &-mr, C's au Sicur Fregrate, Nigociant en cette LeSieur Dupa n T!U15 a f eut d"a rion cer aux amaville ; pn consequence le Sleur ChatLt ptie fes Oe'biteurs de teurs q!L 'jj a 'a vendre un parti de clh.a virr, antes gra.vures I P dans tcus les genes. Plus, environ
ne pa-ver a-L-1'a' lui, "on fonde' ee procurm-tion aiIluel. Son wula*%fes colori_'es domicl/le A en I'Ctu- e de Me Epolgny Afocat en Parle- quptre-virgt boutedles de bon tabac de Faris, que1ques
L res en 2rgent; fix
went & Doyen des Proctieurs en ce Siege. biioux deux ni'ces de morf.kEne 1,rod'
i It fera prock& le '27 de ce mols, 'a la Barre du SI'l-ge Piects de toile de Jouy, do7azaines Lie pa-ires
de I'Arrii-apt6 de cette vill! 'a la vinte & adiucl';-aion do nAs virrrt-.deu3,p' a,1catix anglats.,
d*wae c11ia*.,Oz1pe canot & diveifes autres ein])2rca- de- toLites grandQurs : it fdoinnera tous ccs cljets 'a hon com.
tions, depenaantes de la fucceffions du feu Sicur keiS),ie Vtf-,. Sa den-.eure A en cette ville, rue des Miracles, mal.dont le 5tieur Desk.yes eft l QxCcuteur-ttftam-.nt.3ire, -rux fon Cu Sicur Tkuct. cha-,ges, L, condi-,ions dont on pourra prendre
cornzi ance en I'6turle de W Char.pe,-fier,
fr I Procurcur en D A' P .4 R r s P 0 v it F it ,t m c z.
.Y, Huiffier I'A
ce S11CgPO & ch..!z le Sieur Manfi a .41
11 fera prockI6 Samedi 3 INL:rs proch-Ain 'a la B r r e 3 Le 'ejl,.- Jean Tvenne Ferarid N4,cciznt 'a lnt.
a nte 8z i! t i i i k /I )
ill L rc 11, dl!-Ole z F111*1111 Pl"-U.
9",- Rowl dc k.etce vNe, la. v. Ytance avec la Dade pluftetirs 1-narins, d6p, ndans de ]a fvvcci6-, ,,n da me 1; Q. ft dom les J)Tenliers )cuts de Mars Fro.
feu Sieur' Pcigriii, don r f 1 ? X f", C .0 r Chal it P;io. dle rf: h!4 les qui 111i doivent dre
teltarnetitaire, -ux charges., cl7ilfes & condit'o -F, dont le pay-r. & cells qui it petit devoir de re prefonter pourra piendre conriaifl -;lceen Awd, de V;,,' f',"wi -r;tcri Chez III! Polir rccovoit leur f, in C




94
041 Mail PrOA3 it, 11S priest ceur'!jtei auront des a ffili res il Ut de re pri' Venter --paor recevtlr ICUr payment & ve4 a rkgler avec eux, de s'adieffer a A Pere's j Procureur qui lui Joivent de le folder.
.de 1'habit, L a ur pout
a i on de M. 'a Wtojlte de .14 Fourdwmaye 'a 2. Le Sleur de l'onton A Pont, fe dirpofe par
I'Artibottite a qui ils Itaiffent, letir procuration, ruais qui France au printemps prochain. 11 prie ceux qui lui doivent old le f Ie plus p mpt m t p b e.
oe payera aucun compete apr's leur -d'p,;rt ui nie foit e re e en vffi 1
ACCep-6 de TV1. dC VA.-U2'er. Le Sieur Fe!ix Imbert, de Marfeillie ci-devant r6ridant
Le Sieur Pero- ct., friarchand Chapeltier en cette mUie a. quin part pour Frace. 11 declare ne tien deyo'ir.
fe difpoCe 'a partir pour France au rilois de Mai prochain; 2 Le Sieur Dhnii, T4p.iffier part pour France.: ij prit
'6111 confi juence, il prie les perfonnes qL11 ILli doi.vent de fes creanciers de fe prifenter pourxecevoir leur payemeat le payer Inci-ffa.m-ment pour qju'il puilffe payer ceux 'a & fes debiteurs de le folder. qui il doit & lui either :e d6l"agrement de les y con- 2 Al. Clad,;-e D.molade, Habitant 'a ]a Monta ne de lac.
trainee. 11 a '4 wndre a'Yant forri e.c'part tin emplace- mel part pour France au commencement d'AvrTprochain,
A
=ent ties-ccilimode, nouvellerrient bat',, fitue au Morne- jxyant des affairs. de fizinille tt6s-intereflantes a rcgler. U
Tuf is 'a vis 'a P4zgt! d'Armes dont il tra-ritera avec prie ceu,, auxq ic-ls il peut devoir de s'adre r -a s f
*acqu6reur foit pci r dm deanrcks, f9it p.gur u:ietr;ite fo- 'de'part 0' IaDame fort 6poufe fur fo-n habitation.
Ade fur France. 1 Le Siclar Rre,71.;ut Orfi vre fe difpofant 1 partir pour
Le Sieur T. Desha;s pr&vlent le Publ' q u'i I fe France au Mols & Nlars prochain pour affairs de famille,
difpofe 'a partir pour Fiance pour cautife de maladies d6clare ne til-M d..,voi,-,e 'ia mai- partant pour
ton dpart ne dcrang ,ra en rien les aff4ires de x Le Sicur AWjton Horloger France,,
A 0
a f 1 e de farnille & retablir fa fam', prie Its per.
On, qui continue detre tepte par M. L, Li-e Sa;nt e
D _pour aff ii
Jacques, (on affoci.", fous la =^me raiCon de T. Deshiz;s .1onries qji lui dcwiveiat de le fuller, & celtes qui il peul
A Lalaiic Sain!,-JaCq-,Vcs. 11s ont Monneur d'offrir de devoir de fe 1)rcf -we.r pour recevoir leur payment. lnouvcau leurs fei'vicles 'a NY' les 11n)itans pour leurs I M. Dukertrard, deineurant 'a J&6rnie., partant pout
commifflons & toute autre chofe doiit ij- Fourraient France au prmtemps,_prochain, pour catife de waladie
befoin. ->i t d e f pr-6 'enter
-p ie ceux a qui 11 4, e. 1. pour, rece!.
3 Le Sicur BartR'.-n;! dr Villotte L-zg,rqSy-, ^tcre de vQir letir p2yemeOt, & ceux qui lqi doivent de le foldpr previm incel"amment pour -lui 'viter I- 8'fagr'ment de les y.
,43 ans denaeunant 'a Jamel z le Public qu'i1 e e e
part pour France daAns le cour?.nt dc, Mkv-s prochain. con:raindre par tcs voles de rigiieuri
Uit de W 1- Pro i Le Sleur .1. PeI4 iJ x Nla:chand & Co
M. Jean aptifle Aleunier SubIt ffionnai'e
icureur du Rol & Notaire en la Jurifdiaion des Cayes, acmel depuis'cin'q 'a fix' ans pgrt pour France au mois
pour le quarter 4aes %,orezux I IlZbitant audit quarter, d Avril proehain, & prie ceux qui il peux devoir de fe
h propose de parkir pour France,, par conge',, au pilrit.-trips pre-ifenter 'a ]a Dame (on, Opoufe qui refte f nde de fa
"o
Ax chain, pour cauffle de imladie. procuration, pour recevoir letir payment, & ceux qui lui
3 'NI- Er.Aeo.S Mari-ineazz 'Necrociant en cette ville doiNre4w de le f4l er, pour lui e'viter le difagr6ment des part pour France au mois d'Avril proc4ain pour caufe pow suites.
,de maladies. Pe' dan on aWeP.c.-. fa inaifon fera arpent:er de moulIn-a caf
11 t' regi e i Le Sieur F' Pomjn, Ch
par fon aff6cie, fous la mfon ele Nlairv.-.eau Hibiranz 'a Jacmel, part, pour France au mois, d'Avril pro.#
M. Clienai; Czpitailie de Y; L cs & Ra.,Utant 'a in; il dklat !I prie ceux qui lui do.i
acmel para pour Trance le p., i n t en,PS pTocha-in ; il Vent de le fb!der -inc.zfffamment.
cc e qulil i Le S;,--ljr Jean-Frizg ois Du.dois, part pour France dans
Z' late que rien ne fera. pay. c zpr's k-n J'part
ne fo i r r c w t u do fa fi g n a -, u re ; en corl(equ mce il pri e le courant de ce mols, pour-cauf'e de maladies. Le Sieur
ceura qui il reut devor de f presenter pot-,- etre pzy6s Lavorie, fon afffocik, reffie cliArCr6 de routes fes affiires.
ceux qui lui eoivertt da le foldel-. N1. 04-12.!'s p"evielit i X.J. Devifle Dorgemont fe difpoffa a partir pour .suffi qn'il a. vervalre u,-.c maiCon, 1 e darts
]a favanne France pour cauf,! de maladies.
x4lavilled sCa7esHtie fi;r u' emjala cement de 6o p;eds i La. Sieur I'lebert Devilabe, temnt It grande-auberge. 1
4e facade, fur iio de prorondiur cett-, m..!Cjn eft neilve Jer6n.lie, pal 1 rarce dz.s tout lemois proch
& compofie :!s chan-ibros. 'adrcffer fi,
truis grand r aveC towe fa famille, vendra foo fonds, confiftant en lits
,es fie'ux 'a 9--. Bridon, 1, 'Loci;mt oux Clayes, char&.' ,de gar-its, z.rv1rmrOs,, tables, places, tables de mature billiard, linve 4e mb1c, draps & farvi tie de C11ifine,
Zttes batte
izurs 6- p-rtcnt pour France argmterie & g ,.Arahment tout ce ou'il fail-, pour une au3 Les S I.A. I- ?. e 11
It mDts rnochain. Ceux qui doivent au Siatir O-Poix be,g-- bien monte; il vendra auffi un M-Yf-e bon culfi9
font pri6s de le folder de fu it e p eo u r I i; I y I t e r le d Ua nier une mula'treffe bland.ilff..,nCe & honne colltuti re : il percent dl kS Y contr'sindre.. fcra'du taut -borme compo-fvion moyennant du comptant.
DaJvy I-1a N,, a at "Attilionite c qui lul doivent d- Ic Colder nceFiamrzent pour
3 : S 11 : 4a
c) 1L, r F a n ce au mo. 6,A.vril prccha;n il prevent qu'll lui "I Lt, r I.P. de','a-7rtwra-ew 6'ufc, del Vol 6
Liffe cila,-U2! de fa P-V k_" 44" fo Ict'.14rioi le 5:-1jr Dodart /11C 4 Le Jean-rFrarcois Aeulefit, r1e .1. Thouazrs ai-zivc
eau-f.-'.Ire r 'f;.da-nt 4"Ur Yhabitat;on T'e'-wit S.,
prcs .-un- au Port-1-Piment, fur Yh4bitation de W' flrcbanf res,
Nar r. cepuls !-nois d'Aok dernier, part pour France; it n'a
,2 Le Sieur Jofiph A-omt cl-, ev nt tcoq=k e I (j 0 n. n, e i-,ciiit d"e'rat dans Ia Colonie, & a fait fa r6fidence for 2VIS TI'll pavt tpaur France ZU r*11015 dc Mars procill-tain 11-ijbitation de M. 17 wgeoisLaraquc, Ha t I'ArdboJpo. Ir.cau c ('11.? mzlbadie. 11 dcflal-c nf tien cle -olr. ri i t q!,;,q; di er des' Yer,,% g5 le totit fuivant ]a deklAraion 2 N1. M-ith :u Daboy1rg''s, &it-S Geir",,nt aux Mia- par Im 'f.6' CA au Greh de Saint-Ma-c le 4 JaBviex




61.
fenfant W ha Tolvy taus HablitAs dans In Jurif#our Fratice AY, printeMps prechaln, & declare ifte elon rzn
;eyoir 1 perfonne. diffion de Saint-Marc, lefquels ont lai(A ce terrain fans
J. Samoilq Chirurgien de I'Arniraut6 de la ville de itabliffemens de'puis environ dix-huit 'a vingt ans.
I r France 3 En vertU d'ord6nnance de MM. les G'n"ral
Saint-Marc, parent pou au printernps prochain e e
V Int 6tobre dernier no
prie les perforines qui lui doivent de lit folder, & cells pendant du 4 0 1727 le Sieur
a qui it peut devoir de fe prifenter pour recevoir leur de la Garde du Ponteuil re'fidant i Saint Marc, pour-.
payment. fuit en reunion un terrain non cultive de la conte1 Le Sieur Pierre Itty, de Grenoble, fe dtfpofe 'a par- nance de mille pas carr6s ou la valour, fitue au lieu dit tir pour France., la Fauieville paroiffe de la Petite Rivi "ere borne' 'a
i A A Betot, part pour France dans le courant dA- l'oueft de Jean Louis Lz Pointe 'a 1'eft de Bonn* Lachlwril prochain, COW au fud de M. Bataiile de Salanfay & au nord
M. Mickel, Negociant & Treforier particular des Inva- de terres non reconnues.
a Jacmel, partira pour France en Avril prodhain 3, En vertu d'ordonnance de NIM. les Ge'ne'ral & In..
La maif*on o4 il- fair fa iri& lance a une tr6s-belle vue tendon' du 13 de ce mOi* M1. Pafc4ud, Negociant eak
eft une des plus commodev. de rendroit pour une maifon cette ville pourfuit en reunion un terrain de mille pas
I .
de commerce tn gros, efft a veldre ou "a louer, pour en carries fitue' dans les doubles mentagnes du Cut de Sac
e:ndre poffeffioia d'um- tyiani6re ou de -l'autre au premier conc. W le i,2Mai 1770 la Deinoifelle Silfon Bonnet, tai prechitin. S'a-lreffet audit Sieur -Michtl. a4ftuellement en France fur sequel it nexifle aucun etgi.
A
MA re
.t Le S'eur Riviere, Tonnelier en cette ville a bliffement; ledit terrain eft borne' ail l'oueft de Remi Bonnet,
'rhonneur de prive.nir q _t'il fz difpofe a partir pour France I chafffant au nord, fud & eft des he'ritiers Moluet. au mois de Mars pr'oi hain. (,-.eux qui lai doivent font 2. En vertu d'ordonnance de MM. les Gin'ral & Inten-.
rtes de le payer, c.-ux qui 'a qui it doit peuvent fe pri- dant M. Bouhe'e nevea, Negociant 'a Saint-Marc, pourfuit centerr pour 6tre payes.. en reun ion un terrain de izoo pas care's, fitue' dans les bas'
z Le Sieur Guimbaud, Diresqeur de Poftes "a Saint-Marc, de I'Artibonite paroiffe de Saint-Marc au lieu appe i, la ;obl 6 de partir pour FranCe'.alti. printcmps prochain avec favanne ou feline des c5tes, sequel terrain a e'te concede' ja C e fon 6poule, pour affairs de famille prie de au -Sieur Tarlie le :zo Juillet 17' ) 3 born6 'a Yeft de JeroMe
mouveau W fes Alibi-,eurs de terininer avec lui fans en vergu.., au fud de la Riviere-Salee am nord & 'a 1'oueft
Mir aux voles de rigueur qui ne font pas dans fon d- terres non conc d' s & it a 't' c d au Sleur Defrocker 0
xara&re. NnetrA de la plus vive reconnaiffance enters par le sonceiffionnaire, le 8 Janvier 1755, le-quel Va fait
ce terrain efl aduellemens bor-4
tous CCUX qui. Pont honor6 de leur confidence, it les prie carpenter le 2.z Mars 1758 ; Ae continuer les me^rnes bonte"s aux Sieurs Saini-Martin, ne' au fud de -la Rivi&e-Salc'e 'a 1'eft de la fuccefflon PeyDali 6, Compagnie, qui le remplacent & qui redouble- rotates Ou de fes ayan'6 catifes; au nord des h'ritiers Clovilk
ront de zNe pour lei me'riter. & Desh.irres, & 'a l'oueft par des terrains noyis & nott
t M. Salaignac, Avocat au Conreil Sup6ricur de cette reconnus.
ville, eft forc6 par le de'labrement de fa fante" 'a partir pour s Le Sieur Jofleph Bergette, Marchand demeurantla Salnt France ; it eft dans intention de s'embarqu e-r dans' le Marc, pourfui't en reunion un terrain de mille pas carries ,courartt d'Avril. It d6firerait pouvoir fatisfalre tous fes fitue dans les bas du quarter de I Artilboniti, conceW le E4 treanciers & y parviendra, aif6ment s'il eft paye' par Nove-Anbre 17549 au Sieur Charles- Gabriel Bitoton de Ls fes d6biteurs; il L s prie donc de vouloir s'acquitter avant Mothe borne, fuivant 1,-.dite concefflon, au nord du Sidur fon depart : ce ne. ferait qu'--Qvec le phis grand regret qu'il Ouiton, au fud du Sietir Bernard, Vell de la fucreffiott te verrait re'duit 'a faire qiielqu es pourfuites, il ef'pere quon Rodot, & 'a 1,oudl du Sieur Ducla; le lit terrain box-ne' aulul en epargrrera 1e defagiirnent. It invite -ccux qui jo.urd'hui au nord du ieur Lavau, au fud du Sleur Duauront fait quelciu-es fournitures pour la cont1rudion des buifflon, 'a reft du Sieur Guiton, & 'a l'ouell de Jean Robisnag,.fins de M" Dupoi';il, sT y en a encore quelques.-uns 'net, apparteriant au Sieur Bitoton de la Mothe, Habitant qui ne foientpas ?ayes, deliti-pieIenterleurs titres. au Cul-de-Sac, de parent en France, qui ne I'a point
t A Barr!', Clih-utgi-n & Flabitant au.% Cayes, fond etabli ni fon auteur.
.de llfle- V-Vache, fe dif ,-_iofant 'a partir pour France au prin- 2 En vertu d"ordonnance de NIM. les AdminifIrateurs temp 5 P7061'ain prie pa.rfonne; qJi lui do'vent de le en date du '24 Dekernbre 178 5 Le Sicur Ville-Neuve, de. folder, & ce11cs '74 qui 11 petit devoir de fe pre'fenter pour mourant 'a la Croix-des-Bouquets, pourfuit en re'vinion 'llt
--tecevoir leur payeinent. (44)- terrain pour hatte & coral de quitize cents pas carries oit
la valet re'duite, fitue' au quarter r du Plato n Ja better DaRip viviom dv Do m -t i x x Dti Roi. roiffe de ]a Crok-des-Bouquets, borne' 'a 1'eft du Si(sur
Beauras &des an. res cb,6s de terres non conce'dees ainit
Le 1,51*nr Jean Bapt.fle Delzfertl Orfc6vre 'a Saint- qti'il appert de ]a COnCCffIO71 qtii en a 't6 accord'e la %2,, Marc pourfult en reunion un terrain d'environ mille Novernbre 1769 an Sletir Mor,,u.4,
vs carries fitti6 au q ia-rtier dc l"Arribonite pre's la 2 Le Sieur Cilcqitz Tuth', demeurant la Voldrogue I
rivierti de ITAI r parolffe de Saint- Marc, au lieu dit quartkier de JLCmie, pourtuit en reunion un terrain pour
L-qa'ki', h-" a ) 11301'd de W des Dunes Li, ch;corte 6, culture, fitue dars les auteurs de la montage d-. la Volcle M"' GuAton ev Brunct dromue. d6pendarce de R, ie d la con:enarce de rn'lle
1)ug.js de. Rorliefieuille au fid r) If
des Ha-weS I du norritne' Coquard, M. L & pas carries, conce-_e le -.8 Jinvier 17721, a*' la nornme'a
YeA d -"Jltf. Si nirs flrunet & i9tigiras lcdt terrain a e'te' ] Iifabeth Thrinond & fes enfans Elifabeth 6, Cilt."Ierline M.' ii V a envi-,ion a .1 1 L. borne' au nord du Sleur GuIlautne Fondelain, au rud,
C On C e 1e uarawte ans au nomm Tolvy,,
.. __ T - 01% 1), n




'I Imp 1111111, mg
2. L. pourrult en rhn'-on un terrain do Tenth#tevre: ce terrald a ek? conc
I e W, le to No*embri
de twille pa carries fini6 dans les hameurs de la rivi4e 1767- au Slaur Chavra6es Ro' 'caux au Ii,a dit la Boucaa-Lat-is, q-,iartler de J i Le Sleur Parige i pourfuit en r'unloo tir terrain de
reiaie, borne' d'ua c^-C d, Ila force dudir Boucan novd i loo pas ou ]a valour ieduite au lieu vu'aa-rement appeal iud & tAt fuivant le cerri'll.cat du S' --ir J'Vvi .1 9 conceda' le Platon-Jamb-me, quarter du Fond-Parlv n, d6pen.
I-7t au .5:eur Squirol d: la .1 N enregillie' le dance de la Croix-des-q quets, borne' 'a l'ou.-f-I du Sleur JLS Ldit 34 7 1z-qn,.I tic i'a jainals LI: f,-Rir. Aforall, & des. autres c3t % de trerres non con.,2'd ies ; ledit
7. P .'e rne -A"i c u j s L a r, e. uz p o u r f u it, c n r* un i o n un terrain terrain a 6te' conce'da' pour hatte & coral au Sie,ir Po vais ie- Y ioo -pas ca:-., es fiwe' au Fon, I-Tlcacjw abandoned Mi !e, lain.. 41
I'an fept cent foixaute-neuf, 1equ-I n'y a a i s fa'
depuis t;is-long-tenps, borne au nc:a dela Diune Doucet, aucun erabATEnnent,
au4% droiLs de Ala Dutren.:Ila */. (lu Sicur Tonn.-Zier, i Le Sieur Ardouln pourfuit en reunion un terralit
k I'c Ik d u S ie. u r Ba rdo a a u x & o L,,% (11 u S i e i i r G e'.i ud a u cent carreaux fitu' au Grand Cah-os borne' au rot. .1 fid do Sieur I u Si zur Gegin. Cztte con- d u Sieur Maa In= & des minears"Jorge', 4u fud dulit
ceflion a Cte .-ccorde. e au Si.ur L ha.'nictte qui Fava.,. ceda'a M.gnan a I oaeft du Sieur Amalie & 'a I'efl de la Lan-,e au Sleur Geflitz, & p- !r ce &Ynl :r au Sileur Maret. veuve Bidonne; concede' K y a environ dix-lvii-t .-A Virl9t
2. Charles-Boroyn,'e Lane.2u pou.11tit en reLviiun un te,,.! ant, au Sieur Ja -ques Jouve equal ne Fa jam-a s ra.a- d- trente car.-. u- fim' Fand eff a'
41caque, quarter d- -an'onr'
Rr'rni-, aba-!Aonnc d :,p:iis t r
e c I ICS-,O!ig--e-mPs, bara, au nond i E n verru d'ordonnance MM. les Giniral & Inteidan'.
a, i'efl de Paul ", L 1 9 -!,, o!,
I ortanat aux 'ro:ts re Afalle" 'a 1'....f1du en date du 17 Janvier 1787, leSieur VWjrs deCka.,% S4-ur Regnier, au fud du 5'.ur Friguet, & 'a loucil du pourfuit en reuniorx. 0 un terrain de la contenar c e de 43
Sieur Afoatague'!e. Accoid ', aurreo,'L is au, Sieur &.-Ct. carreaux de terre, fitue' ali lieu elit fes platoons, d:-.-endanc!
2 Pier:c V;adLa!zeau Fou"Tjit ea. reunion un t vei-raln de du Fond, parolfte de Torbeck, borne' & pregnant piee, .1 Mille pas carries fiv-6 dans ics lizuteurs de la riviere des I'ouell du sieur C Ollet, chaffant 'a 1'eft 400 paspourllargeuof, Rofeaux,'Ieu dit le 2oucaa-Louis, quarter de LI i. J r'niie 1equ-I & 12'oo par, nord & fud pour haute,.--r ; Ce terr ",,in a 6-6 prend pour cesit.1A-e au Cud la borne angulaire f_ prcintrion.ale accoree 'a AIjrie-Ehj4;kth, M. L. le 26 Juin 1770, laquelle de la riviere, chafflant eft,.ouAt & mille plas nord de' terres C raurte fans jamais y avoir fair aticun 6tabliffernent.' zon coincides, fuivant le certificate du Sicur Manje nt un terrain de i 2o carreaux de terre, fitue' au rneine ;ieu
la 'oiceffion- a e t6 accorake au Sicur Pierre Manfel, le 29 prerant pi,-d & borne' outil &s 11fieres., eft de Marie-EI.N*M embre 1770 & enreg&6 le 9 Janvier fuiva.t. fabefh, PA. I. pet;dant do,,.)ze cents. pws de haw.eur notd &
2 En vertu d'ordoonance de MM. les G,'n'ral Inten- fud chairant 'a 1'eft raille pas, pour laraeur eft & oueft;
'dant en date du 2.7 lanvier dernier, le Sieur GaIIeVt,,Ad- la,4ite con Cte e ie Claude Hardi, pow
C-'ffion a ' accot d'e au S ur c'
j udant au WgIment, pourfuit en reunion un empl"acernent hate & coral, le, io Juin 1770- -1*, ua terrain de 6.)
At-c dans la nouvelle 'iile-du Port-au-Prince n' 65 bor- carrLaux fitue' -au m6me lieu des Platons, born6 & pre.
" i "eft du n' 64 an r.ord de la rue St. Honnore 'a nant Pied, oueft de lifi're,
ne e eft du S eur Claude H4rdy,
ronell clu no 66, & au fud parties des n" 67 & 68 : le-iit pendant i2oo pas, cUant 'a i'efl 5oo pas terres non teeltrplacernent fut conceW6 au Sieur Jean' Raguenau le 14 comues, chffiant.nord &. fud pour hauteur, eft & oueft
'D.cembre 1757- pour larger ; accord au Sieur Claude-Jea-w-Afarit Hardy,
2 Ea vetru d'ordonnarce de MM. les Gkn&al & Inten- fils dudit Sieur Ujude Hardy, le(quels ftnt morts, fans
cant aNIOir fai. aucun &abliffern..--at fur ledit. terrain.
ant ati R --girnent pourfuit en reunion ii n e,n fi'lue, i En vertu Xordonnance de MXL les G'n' Cjr
dans Ia. nauvc Ue ville-du Port-x.-PrIncIII117 '" 1,,7,'Oorr6 dam., en ate d" 3 FeMier vi,87, M- It Chevalier d
reft de la rue d'Or'c'. ws, d du n -- i*-'e 1"oueftcu n' Capitaine-Cornmandant au Wgiment du Poi -au--Prince., 388, 6L au. fud parti-_- des n" 09 & Ag::, hvdlt ernplace- pomfait en reunion un emplactment, n9 -R.. ) felon Vanment fu It 8 .1
corc e I r lars E cien P'an de la ville, & e 69o, fuivant le nouveau,, fittti
n vertu To d.),nna- ce & M.M. les GJnZLVII JX Int a- dans la acvuvelle ville du Port-au-Piince ; ledit n* 69c) com.
It, lu 2.7 Janv*er de&--,:ier to Si,-.Ur Jean-Roch Lacrol_, cade' le prem ier Novembre 176.t I& norn mhe Mirle Hoq
b-itant 'a Nlire'- aL is Pcu, iit e I & apartment ai-i reunion un terrain Iluellament 1 la aoma6e Xexvzdre N. L.
:6 ula am quarter de ebzlais, Ueu dit le Fond-d'Enfer en cette ville; cc n' 69o confroftle 'a FiAl de la rue Con&,
ide la com.enance de i co pas de loig fur 6oo de large, au Nord de la rua de Bretagne au fud eu n" 694 aFP'"faifaw moi66 d'u-Ne cc ceffiun acco-d,_-e ali roi ,,.n',,6 (:o ry, te-nant 'a )a tne^me N6grege & 'a l'o-iieft dua* &)2 app ,Ila-lite moiri bornL des r prefcquns d.- Ma,-Ln Greno;kt a e -e .4hX411dr,.
tenant auffi la m'me di.
#Ihs ri i ts de Re.%;i I acro4ix, Pere 0 de la riviere d u Ford x En vertu Tordonnance de MM. les Gen'ral & Intend'En',.r & du vieux Jean.wl 1) apparte:2ant au Sieur Fran- dant, en da-e du 3 de ce mois le Sieur Fr.;7,-cQis Prevot,
'DC 11 r I i9avcir ;.cI,.Jt, du Siew Francoi's Trainaux,.4 Quartier-MAtre Tr'forier du Regi inent d Por
le is Novemixe 17 4. paurfuit eu reunion un emplacement, tie ,jS5 fuivant ratsx hi. leBaill;j'de Chevalier de Sa;nt-Louis, c en plan da la villa, & 694, fuivant Ie nouveau fitu' dajis
A'do- Mii*cr de 11a c. , par lrfi.' Xgr- I rince cc dit n' 694 cO,-,I a nouvelle rille du Port-au-P
donnancz de XfXf. Ales Un4- at & Iwend.,n- en d-ite du c6d' le t 2 Novembre 176 1 'a Jean Pierte Herber! & apJanvier de, ni-.r pourfiAt en runi dc.
r, ux terrains pour patient affitellement 'a. la nomjii6e AlexanAe, N. L. ex eLplac-mis.it en Sigte %*.Ile., 6* 73 & 74 fuiva.it Fancicn cette ville; sequel, n' 694 eft borrw 'a i'eft de la tue de plall,&,Luivartt llenouvtau 575 & 57", I-,orne's 'a I eil par Conde' au nor'd en parties par les n" 69o & 691 zppa;la rue de-Conai au nord liar iei n" tenant "a ]a rre Nigreff
7L & 77- Lle 1'3rciell AMe e au fud par It n' 09, 5 apParto,,Inm A? rIn "ntivants r-YI & e-Y,4 1',,iia-il rnr it" -1) A




LS fes 8u i" a,,i %rs pr"x !I let manque pour comm4ti-ee
F,11 vftta d9or46tinance de AIN4. les Gl'_r"tal h Int it eti I
du 24 du mo-'.s .&?nier le Slw .,r Charles Caflagnet, fon chargement, cinquante bart'ques do fucre qU'jj prmJemeurailt en ceite vil., pourfuit en r'-jnio, dra 4 fret airift que du ca" & cozon S'adreffer audit Capi
pour hatte & coral de 15 oo pas carrij,-s fitu6 dans les hau- taine en fon magafin Ventr6e des rues des (;61W* _ik
taurs le la grande-riviere de Uogane) -depenA Royallas il preadra auffi des paNagrers.
auPrii.* ce vulgivirement appe16 le grand pa, s du Bmicanu CrAte dU
Citron & Bo caa-Coil born6 au nord par la e X v it to
wucan-Citron au fad do pied do ]a felle 'a a
ic la ha-te dU Sieur Lei.-he & 'a l'oueft de terres non con- 4 Bois cmiarrIs da pays idertz de la Nouvelle-Or"ea"I
. e planch-s c1lievrons efrmtes riz on hails morue fram,
e W'es aliri q,..i'il appert de la Onceffion qui ea a ite accor&e le 2.8 F vrier 1772., au Sieur Jacques Berri. aife, belle & fralche, artivie de Saint-Pierre & Mique.
Ion, huile de poiffon, "a vendre, chez M. Ca,-Iiea, Ne'go.
E FIE E T s T P, o uv E'L ciant en cette ville. Plus mules tyrant i la chafe belles,
& bones ; fi's 'a voile & 'a folle. S*adre[Ter au Sieur
Une montTe en or avec (on cordon, trouvee par us Ne. Brochard, Marchand fur la p!ace.
gre, il y a Criviron trois f-miaines, dans la plaine de Uogane,, Une habitation de la cont-mAnce da i Soo pis carr6s itah fur Ic che; % nin du Port-pu -Prince. S'adraker 'a M. Jacinth.c au Baucan-la-Pluie, pa-oiffe de la Croift-des-Bouquets k Gvt jon a Uogana, q .ii la remettra tia la defignant & 3 lieues de-la Plaine, 'a la lifi% .re dt M. Lor4uet, ayant ya -ant les frais du present avis. trenta-mflle pieds de caf6 en rapport, & un bois neuf de11 a ite" troupe' fur I'li-bi-4ation de M, Foucamd. au Bou.. un ou deux ans ou' Von peut en planter environ cinquante
C-affion un mulet dompte 'a la charge. ce-ax a qui il ap- mille pieds. Sur ladite hi itation ea- une cafe 'a moulin 'a F-ardent paenvk2nt Ic r6clamer en le, defignant & payant Ics pider le caf.--' de trente-trois pie.-"' cares conflWite en charklais du prAnt avis. peate fur feuil, ayant un galetas, & couverte en effent_-s
e une grande
un moulin a piler, un autm 'a vaner I caf6 ,
F 1Z T P I R D Us" Av cafe ea cha-pente, cornpo 6e d-. treis chaml, res une gatzne, deux cabinets couverte en eff-cmes affez 1pien, meu
11 a ete perdu, depnis la maiden de M. de Krencof pe're, We'.! I Un magafin, une cuifine,.un poulailler un four cou jufqu'au fc rt Saint-Jofeph, un collier d'or. Ceux jui Iau- verts en efrentlcs ainfi qu'um fort beaj colomkier en charP& nt troupe' font prie's de le Lire remettre i M. Apfizj, ,une- pente blen peupli & covert en effentes, glacis cafes q."i il apparent, 1 N4-rcs, & ja.-dins pour iceax bien pourvu-s de vivres
& bien entretanus. Ceux qui youdront en faire racquiiD m A jr v z s. tion s'alrefferont 'a M. Couple Habitant au Galet, paroiffe
I de la Croix-des-Bouquets, qui en fera bonne compofitio-a On defireralt acheter, un boa & jeune Negre Boulan. pour mokic ou un quart comptant & qui... pour le rede, ger on le player fa val, ur 'a condition qdon le donne- prendra des terms 'a la fatisfca; Stion de I'acquireur. it 15 jours 'a 1'effai pour connaltre fes talents. S'adreffer Une autle habira ion. de la countenance de cent foixante hi" Martineau & Blanchaud, Negocians en cette ville a quinze carreaux, ficuke 'a la Coupe-'a-Mardi-Gras, quarter ?V Lapret f eres, 'a Saiat-Marc & 'a A Larae, au Mont. de Mirebalais, doat foixante-quinze carfeaux en plainearroRows. fables par une fou.--ce qui ne tarit jamais qui fournit 'a
I On difirevalt trouper quinze k vingt mille. lives, on doux indigoteries & 'a un moulin ladite habitation fereonnera. toute 0irete' au repondant 'a celui ou ceux qui pe ntie par la riyi re des Citroniers propre 'a eitre itade zuaient cette fo-mme 1 placer. Sadreffer i l'Imprimi!rie blie en indigo, ayant d.s ca(es en bois rond &we tr'sRoyale de. cette ville ou "a M. Thomin vis-l-vis la Pofte. belle bannanerL, ; cent carreaux en m"ornes fai(ant face aa uord bien boifes & fuceptible d'un tres-bel ktabliffement
NAVIANS SAV CAFAXOXXXX To en cafe.. Ceux qui voudiront en faiie I'a -qAlfition s"adref- '
$ front audit Sieur Couppi qui en fera bonne composition.
3 Les Trols -.4mis Capitaine Comen reconnu pour i Un habitation de la countenance de ttois cints carreaux:
march fup6rieure & tres commode pour les paffa- dont cent en plane arrofables, & ieux cents en mores gers partma pour Botdeaux 'a la fin de ce mois 'propres 'a -la culture du caf6 fituic au Qaartier du Fondprifix, il lui manque tr s-peu de chofe pour parfaire des-1ancs parolffe de Saint-Michel du Fond-des-Nigres
fon chargemant. ACeux qui voudront y paffer ou char- a trois litues de 1ernbarcadire de Miragoane & dans, le
ger 4 fret sadrefferont "a &V qA faing & Compagnie, fite le plus agtiabh:. Sa pla.1-ne prefcju'ei tRrcment ahattue.,, ott audit Capitaine en fon magafin en cette ville. a ete recemment cultivie en indigo', & elle conserve en2. LT me'raude Capitaine Petiteau partira pour Bordeaux core quatre vaiffeaux battens 'a cau. Mais fa vraie de.fli.. du 25 Fivrier au 5 Mars prp'ifix. Ceux qui voudront Y nation eft de produire des cases, 'a fucre qui re'uffiffent
patTer ou charger 'a fret s'adrefTerlont audit Capitaine, dans a merveille dans les habitatioas hablies en fucrerie qui le magafin du Sieur Pexote, rue Sainte-Claire. 11 a du via Vavolfinent & dont le fol eft nianmoins inf iieur au fien, vieux & nouveau, de Monferrant, "a vendre. Elle eft dans, toute fon undue, botake par une belle ri..*
2.Le Prince-de-Cxnd de Bordeaux, Capitaine Pichev;n vi re qui avec peu de trayail, la rendrait par-tout arropartira le 2o de ce mois prifix. Ceux qui voudronty paffer fable. Ses mores font couverts de bois p ou charger 'a fret, cW, coton ou indigo s'adreffferont audit mouYtI itabliffement, & tec6lent des carriers de pierre de Capita!Ae en (on magafin rue Sainte-Claire snaifon du taille. Enfin, tovs les tnoyens d'y bitir 'a peu de frais s y




G'* Zw4rd 61 Compt Negodans en. cette ville. raltante pleds de facade, 'a b" dr. Tadreffer 'a K SZign4c,
Une habitation de la.contenance d'environ cent foixante dans ladite rnaifoii ; it prendra pcur coi-nptant les titres ds carreaux fituke au Quartier de Iacmel prGpre 1 la cul. creance quon lui pr6f ntera acquitit40 ture du' cafi & fur laquelle font plant's trentie 'a trentecinq mille pieds, de ca& le replant en bois debut & bien. 4 A F F A R M z JF
boife' fukeptible de r6colter vingt milliers de caf6: fur v Une habitation, fitu6e pr s de cette ville, de la con-4 laquelle eft une grande cafe couverte en paille & d'au- W
tres cafes en bon e'tat pour loger 3.o N gres; arrof6e de tenancy de cent quzrante-trois carreaux de terre ou environ plufieurs forces borne dans toute fa larger, par la gran- dont foixante feize colloques 'a la d grande-fivi6re du Cul. de rivie're & ayant un chemin de cha*afe j ufqu'a la bar- de-Sac le refte 6n hornet au bor de rner, &c..,fut ]ariire S'adreffer M'" Be a pieces de
a fiard de Lagroix Pacaud & Com- quelled il y a huit cafes i Neigres nerves quatr
jvagnie N6gocians 'a Leogane ou 1 A4. Piron fur ladive ha. cannes de diff6reni ages, quatre pikes, de jardins i. Jbitation & proprie'taire en parties. Negres &c. on y joindra krixante-cinq N gres, faits itir ladite
i 'Une boulangerie, fituee fur la place de I'Intendance, habitation & treize mules. S'adreffer M. Chav-,,cerel, Habi.. 1 laquelle font attache's trois N gres Boulangers & une N'- lant 'a Lenane ou 'a M. Auger, Ge'rant de ladire habItation" greffe, avec routes les tiftenfiles nec'effaires. Sadreffer 'a M.
Jean Bunel, N6gociant en cette ville, qui donnera- des faci- I s c z .4 r z s z Ar jw .4 it R o N N .4 0, Z.lite's 1 Vacque'reur. ve
e 'tamp agk d'en iron,
Une maifon fitu'e dans ]a no'llvelle ville du Port-au- 2. Jacques Tangen1j, Cr'ole, fans e
Prince appele'e le Petit-Choifi, fur un terrain de 36o pieds 28 ans, parti marrow de Fhabitation de' M. Betir. 'a Mira-' en carr6, fur 4 faces ; la maifon principle. eft compofie goane % depuis trois fernaines.' En donncr avis audit Sieur 4e cinc! pi6ces; de plein pied, fous trois combles, couverte J3ejin, a q ui il apartment. ue au Sieur Fi en atdvLfe & effentes avec un person & galerie tournans; a Henrietc Arada ayant appatten wncols
quatre pavilions couverts en effentes, curie &, remife Math parties marranne le 2!z du mois dernier.. En doi)ntr
slonnant fur ]a rue Royale, puits & autres airances; ledit avis 0' M. Perrier, Ne'gociant en cette ville; il y aura re--! terrain entourri de hayes vives, avec trois barriers a deux compenfe. 0 0
battens. S'adrefrer 'a Mr8 Daukagna, Trigant & Compagnie, M d v X Z G A R E S.
Fegocians en cette ville, qui ant Monneur de priveair qu'lls
fourniffent da p&pier fur France. 111 seft k happi. le io du mols dernier de la Savanne-iPlomb larnini en planclies elffentes de cypr's & du nord Ronde', quattier dii Gondives une mule fous poil rouge lee bride' 6tarripie du CAtI dU Montoir LV ayanir
planches de toute quality, vin rouge de Wdoc, de 1781, fel e 0 e
de quality fupe'rieure, en caiffes vin blanc de Sauterne de une ta-. e blanche au flanc provenant d'une b)effure. En dona ic a -P I'Attibonize,,
-j779, i vendre, chez M. Jacinche Goarjon, Neigociant 'a tier av 5 M. Via' ne la kti,,e ivi4e de I Uogane. ou au Sieur Barbaroux, Negociant 'a Saint-Marc ; it y aurw
Un phaEton anglais, a quatre roues, & 'a foufflet en tr4- une igaife de ticompenf-C.
A Prt'. dans la, nuit do Dimanche 2.8 Janvier
bon 6tat avec un atelage de deux jeunes chevaur, anglais S ei, ichappe .
fous, poil -gris tres-bien dreffis & tous les harnais de cuir un mulet fous poil brun, tarnpi Nr ]a chance NI la criI
anglais, ne ufs. Sadreffer 'a M. Ri oux Pteivbt de Mare'ehauffic ni ere couple, dontil en refte un petit bouquet pour monster a.
eu vieux. Ea.
on. cette ville. ayant une ancienne bleffure fur le cot6, un P %
Un N&gre excellent cu-Ifinier & pa5tiffirer "a v*endre. SWref. donner avis 1 M. Mathim au Grand-Goa ve ) a qui, il apfer 'a M. Duchfmilz, N'gociant en cette ville. patient il y aura. rekompenfe-,'
i Une habitation de cent carreaux., fituee 'a ]a Manta. -CULI I E R,
fne du Rochellais, 'a deux lieues de la mer fur I&quelle il .4.V I S P A R T I
Y a environ -cinquante mille pieds de cafiers vingt-cinq
irnille de plant'swdepLii.s. plufteurs annexes & qui avaient,6te i Le Siexir Catarette Chirurglen-Dentifle-, appeN di. abodonds pendant long-temps, its font aujourdhui en tr s- Cap en cette ville par dei perfonnes les plus ticom
On e'tat s & le furplus'a eite plante' i"anne.- derni4e ; ce mandibles pour des operations relatives 'a fon Art v terrain eft pre(que Plat, Vexploitation pourrait sen faire facile- a Monneur da prevenir le Public qu'il ptolongera fon Sn*ent avec le cabrouet ; on la vendra arec dir N gres, ou Na- (6jour a.u Port-au-Prince, lufqu'au 25 Nvrier prochaint Jbitation feul-ement. Sadreffer fur les lieux 'a Mr, Tautin Rey ipoque 'a laquelle il fixe fon return au Cap d'ou" il doit vu de Renoncourt-, Habitans voifins, ou 'a M. SalaignW Avo- s'embarquer pour aller fe fixer en France 11 falfit avec cat au Confell Supe'vieur du Port-au-Prince, 'a qui elle ap. empreffement cette occasion de te'moigner & fa reconIpartient. naitTance & fes regrets aux petfonne* qui ont Lien vouit Une belle malfon firu'e dans la grande rue de cette lu I'honnorer de reur confidence eans ce Quartier. 11 fe ville, pr s [a pofte batie fur tin emplacement de cent vingt fera un vtai plaifir & meme un devoir de redouble Pieds de fj ade fur cent quatre-vingt de profondeur -, avec de ze'le pour les perfonnes qui lui front fhor-neur ev trois, corps de logis dans la cour cuisine four, rernife, &c. re'clarner fes talents. Sa. demure eft chez le Sic ur Fakrco lukeptible d'augmentation considerable, puifquil refteencore 'a Mkel de )a Luzerne.
Avec perm&ion de M M. les Gc'n&,jI & httrdant.'
CIN 101 N parmop




7-1
+
+* NO'- ** -Z::3
* MW
C H E S 1 C I N E S
Du Samedi x o Uvrier
1797
Fo'lds du 'n d.'ul e(C 2. 1 onces. ci-devant, eft port' 762', & ernPlOie 4,000
retnifes en el '.ces faitcs.du mgme' pays depuis la paix de 1783 Ju u au c0lilmencement de Juiii t 1786 content
% A
N 0 U V E L L E S D I V E R S E'St a i-i 26o, coo 1. ft. it 61 meme encore arrivi depuis. peu vis
P it er S S Z. navire de Boflon dont la valour n-eft pas au-de6us de
20tooo 1. ft. timoignage frappant., qui montee que oes On lit dans plurieurs Paplers Publics le fait fuivant, qua memes Bolaoniens V fi aigris centre nous clierchent -teron aitribue au feu RoL nouveller leurs anciennes hafons de commerce.
it Un Licutenant Colonel Pruffien, r'forme' 4 la fia de Nwre Compagnie des Indes eft plus brilliant que jamais; ]a guetre de 1756 ne ceffait de folliciter le Roi Four foa elle occupy maintenance 7,000 matelots. ;0
replacement; it deviant fi importun que ie Monatqvie de'- La peche du hareng a occupy rann6e derriere ioooo
findir qu'da le laiffAt approcher de fa perfonne. 1i parut M atelots '. & it a 6te ex porte chez l"Ittratig,,-ir i 5o, ooo tonun libelle centre le Roi quelqu'indulgent que fit le Grand n.---aux de cette marchatidife en nature. On a 6quipc' zoo naj FRE'DE'RIC a cet. 4gard :Taudace de i1crivam ri.rvita an vires poisr la derriere pe^che de la baleine. point qu'il profit So fr6dirics d'or 'a celui qiA le denon- it .4 Ar C X.
cerait. Le Lieutenant Colow!l fe fair announcer au Rol 9 Nous avons annonci it y a quefque-temps, que VA&
comme ayant tin rapport ini.6teffant 'a 16 faire. It eft ad- Y
a '6 ablir un thribre pour la Muls
inis. it Sire vous avez promise So freder-ics d'or miniffiation avait le proi-et d t
3)celui qui-diclarerait I'Auteur dusa tel libelle; c'eil nioi, finPe- Un Arreft da Confeit, cotrpofi de ij pages d'i-M-00 preflion, a confirmed' cette nouvelle. 11 eft an date da 11P 0'apporte ma t8te 'a vos pieds,. miis tenez votre parole Septembre dernier & porte en fubfiance i) royale & pendant que vous pe nirex le coupable envoyez
1 ma -pauvre femme & 'a mwtnalheureux enfans la re'com.- Qula I'avenir toute la intifique fera timbre. La nou.;
Perife proinife a.u dinonciateur Le Roi Mnn2iffait d6ja' "relle payer& x fous pour livre de fi valour de' marchand ce brave homme.;_ il fut frappi de 1extrhnite 'a liquelle le a marchand, & Vancienne x fou- pour livre. Toute cell*
I qai- viendra de litranger payera 2. fous pour fivre & le
befoiR -pertait un Officier estimable. a Rendez-vous fur le ;)champ i Spandau, lui dit YREDE'Ric, & atiendez dans dixiime en fus. Le product du timbre ainfi que celui 4es.
wcette fortereffe Yeffet du jufie courroux de votte Souve_ amendes & confiscations, fera employ 1 rentretien de x rain. - Yobefis Sire, mais les So fre'd'rics d'er ? a a Mole Royale. de Mclarnation & de Charit itablie 'a Parisal
Dans deui hevres votre femme les recevra. Prenez cette Extrait d'une letter de- Paris,, ex d4tt du .2f Novextbre..
letter remettez-la au Commandant de Spandau qui ne it Le bruit court que le Confeil d,*Etat doit ptendre i-M.-I
))doit 1'6uvrir quwapTes le dlner) ,. Le Lieutenant Colonel ceff, nment des inefures pour donner un ita; civil auz
A
arrive au terrible Chateau qui lui ltait affigni pour deraeure Protellans, que M. de 'Boulainvillurs Intendant Aa
s y d6clare &irennier. ApAs diner le Commandant ouvre L
a letter ; elle contenait ces mots : iL je donne le comm. an .geedoc, a des infiruAffions pour 1"exc'eution de ce grand. m4ement de Spandau au porter de cet ordre. 11 verra Went& ptojet. On pretend rneime que le Miniftre de la Maifon dtat
a iiyer fa Einme & (es enfans avec tes So fr6dirics d'or. Roi a ret-nis un Mimoire dans 1equel. on cite quantk' d*
rt 104 fAitss par Lovis XIV, gid., en proferivant la pubii
s) Le C9mmar&nt a6luel de Spatidau ira "a B en la Me8me cit6 du culic des Proteftans., confitme cependaut leur 4.tat iyqualit'. le lui accord cet avanceinent en ricompeafe de clij 71. a fes Cervices 7). FPL IDiRIC. La me me letter, dont nous se- garant3ans pas lesn**
G _n A N jD z B it z r i c Y x velles. ajxwe
-On marde de Breft que Tes dl vifions deffin4es pour
!Extrait d"un Popitr Public de Londres.
la Martinique & Saint-Domingue, ont vais 'a la voile 8r., Notre commerce s"accrolit tous les jours & fe maintlienitra qi.-e Von y attend &.11. de 14we qui doit, fe rendre 'a la c6tto probablement dans le degre de fupiriorl'!6 qu Vil s'eft acquis.. dAfuoije (Lit ki Junor, & prendre It commander, ( eux qui ont cru que la, revolution des E vs-Uiiis ',,povio- ment Je ha flat';on; de 'ces patages. la Marive compete fur tait un coup fvneile k notre pro!'14ri4, fe forr bitfn grof. tine prome.iorr pochaire.. 1t,., gx basics qui ent ite a% Rign fierement trompii; la preuve en -fl videntc- ZZ 1"t"gard dcswa^ti:rt!s& autresp I ovi be,
COMMerce. Denuis iomy-temns. A 'tivait oas ete" mftll iEff f c-m It ;':11 P, i ft ir i r, i i i* P -7 L4 P r.- -n- n; c. vv.




70
vlzmt Tdtr( cancla enird-I'Angleterre Ia France ks deut qtw qtuind Ia reqAhe 'de Ia partly qui demandera des letters
Cours en.oat ravu quelques articles, qui ont &6 inter- de feprifkilles fera connue du Kiniftre qUl* 2gira pour Is
preit's & iclaircis de Ia mani&e Ia plus atnicale, Cette Puiffince centre les fwjets de laquelle ces 1ettres, waront
attention r6voyante n e peut 8tre trop lou.". ayant pour but Cte donn6es; afin que dans 1'epace de juatte mois, ou plu. d'eviter'toure difcuffiog uIt6rieure, A Ia tentr4e du Parle- t5t s1l fe pcur, on puifte prouver quil n'y a pas eu wl
-ent d'Angleteri tel refus ou d6ai, ou procurer Ia fat -e, ce Trait6 -a du' e^tre le premier ob*et tiA Rion qui fera due,
foumis 'a fon exam---n. 0..1 dit, dans une latte e'crite de Lua- Les f6jets des deux re(aumes auron't Ycntl re libert6, dres par un member de Cappoation, c'etl-a'-dire par un f.ins aucune eff.'ce de paf C-port d'entrer & de fortir ians
de ceux qui s"oppofent 'a rout ce pe les Minii1res Analais tous les paNs quelconques des deux Souverains
font en bian ou ea mat, qtje le 'I rai:6- avec Ia France de- Oil lion t filu6s ,-n Europe & d'y acketer tout ce qui pourra vait afer Ia ruine des trois royaunies. A enteadne Ij6 IeUr C^.re n ccffaire pour leur 'o'm" odith ou leur fubfif.
-,:s vince, pourvu qu'ils fe ccriforinent a x Loix itablies dam
Vt. de ce parti-la' les movies & Iles vins de France vont I tretiennent par leur intelligence
to4rncr Mute$ -s t4us britanniques. On verra s"ereindre les deux paws a qu1s em
le c:ara ft'ere national avec Ia 4a:w- du people centre les Yunion reciproque. Yran ais. Ces raifoiis paraiffent bizarnes an France; ceperidant fuJ-ts & navirles de I'Lin ou de I'autre pays, avec
on doit s'attendre qu'elles auront e'ti, difcate'es dans ),a cham- quelque6 parties de feurs marc1andifes & cargailons non lbre des Communes'& peut-etre meitne dans celle dasPAif S 7 prohibees que ce foit, auront ]a permitTion de s'appcochtr
t4 K. le Marechal de- Biron a 6prouve' une crife faiu- & d'entrer dans les ports, rivie'res, villas, &c. de future, talire., & apres- une malacile de 22. mois, ceSeigneur jouit fitue's en Europe & iA'v refer, fans etre g5ne's pour le temps aftueflement d'une rneilleure faute' )i, de leur f6jour. Its pourront auill-i mutuellernent y r4fider,
ppint encore noinnn' les perro' ach%Ner tuu-.(-,s les marchand fes qu'*Is voudront foit d,_ ,s
t( Le fRoi n'.a %, e nnes qui
Jbivent'f r M!r, f6us Tautorlt6 de M. Ia Duc d'Hi.rcourt, fabricalls, k..it &. sMLirchan(_'h. Its pourrontauffigarderdans
Ve'duc.ation de Monfeigneur le Dauphin. Sa Nfla;efi.6, diri- laurs mapat w, ies mat h,-Zniiif-:s apportW'.s Xaitres endroits, gee par upe tppdr,616' eklairea our I'h'ritier de fon-tr6tie, faris @'tie obl* s de ies expof nte dans les fires
veut que le Gotwerneur choifile lui-.tnc^m,. fes coope rate u rs. ou march,_-'s public. 11s ne I*Cront aff6jettis 'a aucuns droits, ,-S epte a ceux qui
Cote precieufe education ,-er;l -enderement Iouvrage de A le ea consideration do. ces privilege 9 exce .? % Duc d'11arcourt, qui merited Ia conflance du Roi & de Ia front fp,:cifi's dans ce pr6eni Traite', ou cc-ux aux els
Nation par une. rare probiz.6 de wwars & des talents con- les f6jeti des deux Puiflranc -s ferent eux-n-,^rnes affujettis.
CU; -de 101ure )a France 31. Us auront refpe&ivei-nent pleine & entire hbarte. de fe
r's-probable que Ia fuppreMon des douaftes r- tirer, eux, leurs famides & leurs eftets aipres avoir paye
interieures aura lieu; on vient de nommer une. commiffion las droits accoutumes., par-tout oli its jugeiont 'a propose.
ompof4c de .4eux Confeillers d'Etat, di deux MaltrLs des 11 y aura fiber' entie're, quant a' Ia religion & ils Ia. pour.
A
equeres, da M. Cotonia charg' du departarnenE de Ia ront exqrcer dans leurs mailons felon leurs ufages. 11 fera.
ferme g6n&ale, & d'un premier cornmis des aflaires e'tran- accord' 'cles lieux convenaloles de G!paltures pour les fujets
F.4es effect d"zablir les douanes fur les firootietes feu- d'un royaume, cui mourron't fur Jes territories de I'autre, lament, 4 former qa tarkif dos droits d'entre'e & de fans qu"om puiffe trouble le'urs fune'raiiies ni leurs tornbeaux.
fpoie dv Avaurnp Las loix des deux royaumes refpealfs refterent en force,
& front mifes en execution relativement au commerce
fxtrait 4 Traite' de navlgat;on & de corwntrce en tre Ia 1 Ia navigation 'a 1exception.des cas de r6ferves dans
friwc & la I Gr.;, ridet. Bretiene. ou a
le present Traite'.
Y aura une rek;procite enti.Are & parfait de cot-a- Les divers articles mentionnals. ci-apr s_, powront Ctre
nerce & de navigation entre I-Is fuj, ui des &ux Poteiwars, imported's zu taut luivanti
46ans jf 6trs europeens, aux conditions doat on convien- Les vins de France, n'e payeront plus par tonineau
pour tous droits que ceux auxqueli font affujetris -a6tuelleFour mieux rafermir cette bonne intelligence H a ment les vins de Portugal.
kte' convene quten cas qu'il furvienne 'a Favenir une Les rnemes vinsimportis enTrIande, ne payeront pas Plus de
rupture q11i ne fera ,confi, e'ree cotume telle qu'apres qae dr,,,, ue eux qu'ils payment a6luelkwent. Les Vintzigatds, 1tt
5 S 1 e 67 1. 5 fch,-l 12 vinaiie'ines il.. n,, o veront
feroi-,t rafip, Ies ou reavoyes lieu
Jes Ambaffideurs refpe0if 3
Jes fujets'de cheque toyaot-w- jouiron- du privil ge &! relter plus que 3 -1' IS (C'1- IOf. & L6 ving i6mcs 11. pai- toninea n les
de commereer darns les ita't& d,, Fautte; & it Ieur fera eaux- de-vie payeront I'avenir -, fchelli.ngs (L par gal on OU 4 lsccordl re1*P-_,.qivemznt un an povir f-e re-Her avex leurs quarters, mefure d'Angkterre. Uhuihe 46'A'olive, pivera tes 01fets, en ca qte leur fortia foit s- qr: e n6ceTA nie^tnes droits que.les nations 'es plus f4vor*,G :ts. La bi'.r;
Lm S. M. R. &-ceux de S, IM, T. C. n'a(yl- Payera Mutuellernent 3o pour cent de Ta, val JT.
ro poin' dire- I tnent n! indirect -rnni: Xulle Maili re h.,jf- Les di-oits fur Ia quincaillerie, Ia coutelhrie, I-s ouvrqes tfle les WS contre- k1i autres; ils ne ra- ayront: polat lion a" Nnifle & de tourneur & fur tois Vs onyr;ag-s gros 011 Plus 'de coturrymons daucun., eV ce 1m. ia part dos Voiffan- Vgers, de fer,, d'achr, de cuivn-,-, d'airain front clal&s
A
Cos qui -,paurriAent erre eanelvaizi 41 I'un! w.1 de la,)%re. le P!US fort r.'exc6dera Pas (lix P04.1r cent de Ia valour.
, s f e Les itofs de coten & de bine fiibi iquLas en Europe, y For parvenir 'a r-_ but, il, fera pub*ie' des d'f !w r's
e pieffes 4 ce fuat dans tous les pays de 61,iqi"! PLI'S.M- comprise Ia bonnctcrie, payeront ouze pour cent tA
1'e--eption des '-o6es ch *1 entre de ta foic
conM.21 quement
portent les puni-jons lei Plus f V de'lin**2A 1 We inA- unitess 4 accorded cowr. las parties qui -font prolrub.'--s d,-- part & d'aurre.




7t,
ge franc tproqueralSM au M&ne drwlt Ougmentalit les drolts dImportatton fur les marchandifes
que paye aftuellement cells de Hollande & de Fiandres du 4 des rnlanufa&ur's de I'antre ces prohibitions
I 1, 0 U e
les. toilets de states forte&- en Idande & en France, s'irn- cette augmentation feraient gene'rales kne faratew point
porteront reJpv.3qiiP.rnenr i des droits qui ne pair-arent pas borne'eis aux fu*ets de VtAne des parties contraftantesq mat's
j I .
ceux que pay-1;nit A'Aueileraent fes toilets de Hollande & de elles auraient un cffet e'gal fur les, it-ijets di.Ts Nations EuroFrance en Iftande. peennes les pl& favorifees, & dans le cas o'U Von re'vo*Les articks de fellerie ne payeront x6ciproquement que querait ces prohibitions & oil l'on dirainwerait ces droits en
j5 pour cprt & leur valeur. fav-ur de quel'que Nation Eu.o, in n foivrait le m^me
Les gx,;-,s payeront raciproyiem-ent 10 pour dans 1e5 cas refervis en 14article 7
cent fyflerrie g6n6ral.,, excepte
leur vat..;ar. ju pre'fent Trait&
Les xodes fotrAke5 de tnouffelin'e, batifte', gaze & autres
articles adanis en vertu d Li pr6i'ent tarif, payeront re"cipro- L4 fUite a' f.0rdinaire prochain.
qti,%trient i.), pour cunc. L ,.s autl.1.!:s n,.)n 6nonc's dans le D.v Po.Rr-.4v-PAixcx.
tarif paveroit comme la nation, la pius favotif6e.
I Le Sieur Durpier, jalwx de donner une nouvelle prenvef
La parcelain-el la fai-It"Ce & la potirle p..ayeront rccnpro- de S pportes po e I
querrient 12 pour cent de le Vait Ur. s Coin qu'il a a ur faire ex'cuter "Op6ra de 14
be'ne'fice nous a kcrit pour nous etizaaer
Les places & la verrene pay erent 'i % pour ioo do leur C4ravane, a f6n "J "
dire que s'il ta'a pas diftribu' au Sieur Saint-Leger I r Al
valour. a e e 01
de Saint-Phar c'efl que dans celui, de Zamorin il y a
Sil'un des deux Sjuverains accord ds&prirn--S, I'autre
Fourra hauffer en proportion Les droits d'i.aportatlon fur une ariette tres-difficile que le Sieur Saint-Leger 'tait plus!
le wines marchandifes. en etat de chanter- qu'aucuh de ceuf auxquels on aurait pk
Us deat Souverains font convenes de re8tifier 1'a- donner ce rble, & qu'un enrouement qUi 11.1i eil Curve-nit
iniable Iles erreurs qui pourraient s'c'tre g)itr es dans le r', le ftibiteme 't Ya forc' de paffer cett- ariette. Nous publions vem des dro'lts. avec d 0 autavit plus de plaffir ce peu d-- mots pour prouver
Ls fe forit. reserve's, auffi la faculty' Xajou.er lei droitsin- la bonne volont6 du Sieur Durofier que nous ferns tou"* te'l ieurs Zi ceu x du nouveau tarif F gard de que.ques efp' jours difpof6s 'a fai e connaitre Les raifons. courts & valaces de mar6andifes favor : le, Roi de France 1"gard des bles qui pourront juilifier Les A611-urs des petits repreche*
% que nous prenons quelquefois la 11berte' de leur faire Xapre6
cotons I des f rs & de la bie're & L! Roi d'Angleterre I a
I egard &s toilets pelrites & teintes de la hi'ra & du fer.- la Yoix publique.
Dans le ca que les &_-ux Souverains accorderaient de
I P twhemens Rijloriques.
nouveaux avaniges i que1qu au.re Nation, ils y front
participer mutuell.ement Les Suiets de 1"autre, fans prejudice Le 6 Fe'vrier 1778 M. Gerard, charge' des pouvoirs dw' cperidant des advantages qua la France.a faiis a Roi, & MM. Be 'anzin Franck'n Si1js f-leane & Arthar Lie,
par le paae de famiioe, i'Angleterre au Portugal par la agiffant au nom du Congr s, fignerent un, trait' d'arnit&6
-convention de 1703. & de commerce entre laTtance & les Etats-Unis de I'ArneAfitk que. toute. perf'onne puiffe tonnaltre avec certitude rique: ce trite -'ranima le courage des Ame'ricains qui Corales droits ge douan..,. d'l rn. rotationn & deportation ci-deffus bavaient centre I'Angleterve'pour leur liberate. Li Franoe iwantionn6s & pour prevtnir toules fortes de difficult's & 5 engRgza pour les foicstenir dans la guerre qui a eti ditermi-de dispute "a ce'fujer, 1,--s details en front affichi s publi- nee en 17' 3 par le trite' de paix les trars-UnIs fureent qu-ment dans routes les vides ciomrner .anies des Etats ref- reconnus pour Pulffance 11bre & ind, pendant : cette reVO-d! pe tffs, & tous les, Gfficiers quelconques qul dernanieront lotion eft un -_ &,s Plus iniportawes de f Hlft..)ire modern e. (Du recevront au-geU de ce-;4uief1 fix6 par ladite conve'n- PIERRE PRYNii.R, Em.- percur de routes les Ruffies, mouft
tion reflit uetont-le surplus "a la. patties qui Vaura Anni, rut, 'a Sal a I
Ot- Peiei s ourg le 8 F#; vrier'j 715. En travaillant
front punis felon les loix des deu'x RoyawrAes. Juh.i-merrie darts les ateliers &s articles & des ouvriers de J
Les tnarchandi*"es ne front point corififquees, fous pre'- Hollande & d'kigleterre, en at:irant chez lui des Savans texte dc, frau-Je, Maut, ou imperf:&ion de 1'ouvrage, &c. de tous les gf-nrcs en r6pandant Les luniieris qu'il avait
mais Vaclieteur & le vendzur y fixeront.le prix qu'lisjuge, acqu&s pt i,.Jclnr f* s VOV.,,g,_5 c Prince &irina 'a fa Na iost ront a propos. une impulfion que les plus grand politiques n'aurair-xit A
Us marclian1lifes impotte'es d'Angleterre en France, dans pr'diit -o ans, auparavaw; car loif'que PIERRE LE GRAND
fes chai r, ttes coffres, &c. ne payeront qWun droir GAon le parvint au nio"ne, les RuGes &;,ient a peine connus : ils puids rel-I de ces marcha- idifes en MuVant le poiJs de n 11 avaient ni loix ni t-noeurs ni crif.-,ip!ine. La Ruffie doit lleml-alla I a ureux cfl li ]a fojit a&jellement
f _, ? ai, fi que cela a 6'te' pranque U f qa" pr6f.,nt en encore les changemens he
biffler aux regnes de cibnq feinmes q ,i ont fucce'-3ia' PIERRE.
sije Inal"re d'an navire, o i (on agent cwnmettait une M: GRAt-;D. Cette. f"!icceii-ion de cinq feinin.cs flins interru
P
erreiwen decha geant G carga, I Ike tr'ne eft ure coffee unique dans li
ifoa e navire ni la carg-tifoa. tion fur le mtA 0 -Mlolre.
ve eront pai'pour c.!Ia '3 e^,,re confifq-) s; & 1,:-s pr 0.- Akfi par le ,F_nie Xuri feul homme Ulle grande Nation"
-iwraiiei dans ]a dakii-al.-ioll au- eft forte du cahos o' PH e le v'g6tait : les Peuples font ce qqa
t A,.
root d1roit de L:s r d e,;. pmvant feuk-Mant le" d; oi ;o les Rois & leurs .10 iritlres les fon e.re a dit VOLTAIRE.
accoAttlineso pourvil (1.1'il ri'y ;Jt wIcune raifon dvfoup .in. 11 y a al)jourd'hui 3% ans clue mourut 'a PAris 1111uflce ner de la fratude.. f,-, rnarc'ililu 31 le inaltre du ie MONTESQ1TIEU Priffl-'ClIt 4 Mortier, au. Paritment de Bor.
frost ful;vs pour ceft.? orniflil) i f", jes d"al"T & I'tin de phis Grands Hommes que la France ait




7e
alit
at c4exeit Jet Romstnr. T6vs ces outrages lmt aitels prou-; titer Pouv'rage intdreffant -de M. IAbbi Croloer vent que VIONTESQUEEV etait auffi profound Ginie qbEcri- beaucoup penfer 'en amufant & en infiruifant.,
vain iloquent. 11 donna A tout ce qui fdrtit 4e fa plume tin
f
cara&kre original. V-Cprit'des Loix fert de guide aux U- v.4 r)to ivs fait-i par VOMrAIRE & dijTni$ a
f riflateurs & aux Politiques, de towes les nations ; les Lettres. Jeunefe : on ne lis xrouve pas dan.% fis (Euvred..
erfanes font un chef-d'auvre de go c, de(prit & de phi.1ofophie; le Temple de Gnide eft un tableau voluptueux, Tout- announce d'un Dieu 11ternelle existence
f- ignore
ob I'Auteur a teprefent6 tout cc que I'amour a de plus de On ne peut le comprendre, on me peut I licat. MONTESQUIEU fUt tormented' par des d6vots : les tra- La voix de.l'univers announce fa, puiffance., cafferies, qu"il en iprouva abrkg rent fes jours. 11 mourut en Et1a voix de no$ coeurs dit qu'il fitut I"adorer. komme, qui itait en m^me temps Chr6tien & Philofophe. Motels, tout ell pour I votte u-fage
Dans Is figne q du dernigr Awkement Hiflarique SU lieu Diett vous comble de fes pr6fens.
Ali 1 fi Yous 6tes fon image.
ces. Soyez cornwe lui bienfaifans.
-Peres de vos enfans guide le predict age,
A J
Ne force point leur geut., mais dirigez leurs pa's L' L E S L E T t I I d
T E S. Cultivez leuts a ens leur e(prit, leue courage;
Yin de Uxtrait dc Irouvrage de M. fAbbi erofier fiv r On. conduit ]a nature, on me la change pas.'
9 A f
14 Enfant, rains d etre ingrat, fois fournis, fois findreal
Ote'is, fi tu veux qu'on 'tobehffe un. iour.
Tout Ouvragie li obfce'ne ell prol -e'
cencieux & -iib par ks Vois ton Dieu dars ton PEre, ofre lui ton arriour..
loix. Tout Auteur qui C'Crit coritte le Gouyernement e ft, Que celui qui t'inftruit te. foit un nouveau p4g. Puni -de mort aitift que ceux qui ont concouru 'a l'impref- 'I've trop, s"avilit,
Qui s't
fion ou 'a la difiribution de fe s Ouvrages. La Come'die eft e
plutet -tolere'e que petmife 'a la Chine & les Com'diens De ]a vanity' nalt ]a hon'te
I y jouiffent d'aucun.e confirmation : les Comediennes y Ctil par Votgueil qu'on eft petit
On ell grand quand on la furmontei.
f6nt trainees cornme les courtifannes,.en Europe. Les anIa polkeffe eft 'a refprl*t
ciens Sagej de la. Nation ontconflarnmentd6crie'la Come'die; ils lont trait6e common un Art corrupteur. Toutes. les Ce'que la grace eft au vifag%
De la bor te du coeur elle eft 12 device irnage
Sales, de Sne&acle mifes fur fe me^me rang que les mai- I Ions de prostitution font rele've'es dans Ics faubourgs Et c"eft la, -bont6 qu'on chirit.
de la Ville. Soyez' vrairnais Cliefcret foyez ouvett., mais fagv
Nos 'ardins anglais me font qu*unt faiNe. itnit2tiOn des Et fans la prodiguer aimez. la v'riti
I "ine eu certain Empercul-'s %J
jardins do plai(ance de la Ch Cachez-la fans dupliciti
ent fouvent deiployi un') luxe pu6ril de con,11ruffions biOfez, la dire avec courage. 0rres. Yang-fi le Sardanapale de la Giine les avait tel- Le premier des plaifirs, & ]a plus belle g1*0're kment mukiphis, qu'ils donne'rent lieu aux repre',fentations. Cleft do ripandre des bienfaits.
id'un Cenfeur de I"Etnpire. i
Si Yous en receive publ' z le
Plus I tiles &e vos jardins., difait ce. cou it a., janiaises ponts in Si VQ" -n
to ra & f table Offidler, s"embelli&nt & fe mul- en repandez perae en la r CM01M.
t, geux re pes
client, plus le
ponts nec,,ff., e &e'riorent Wdirni. Riprimez tout emportement'
ires f a
J" nuent an$ touted les provinces. Les nornbreux effaims On & nuit alors, qu'on offense,.
.]Et- l'on hate fc chltirnent
1) dArdfle-s 'i ccourent dans votre Capitale, de routes. les
'e' trimite's de I'Empire, no front pas des foldats ccoMfitre En' croyant hiter fa vengeance.
ly-les'Tartares qui nous menacent; & apris avoir bati' un, De relmulation d'iflinguez bien 1'envie, i % la gloire, & I'autre
1).plus gra d- nombte & ponts quaucun de vos Mid& L'une mene. a* a A shonneur
-re que vous n*en trouviez
!"Ceffeurs, il, eft bien- a craind L'une eft I'al-itnent du geirne
as, -pour fair le vainqueur. Votre humble Suiet en (eche Et Yautre eft I le peifi6n. du eccur.
v) 'ifliilffion, & me dit fes juiles plaints 'a Y( I La dispute eft fouvent fun'elle autant qu-e- Y=6
"que parce, quenivre"e des menfonges de fes Flateurs, elle I
A ces combats dWprit craignez de Yous. hy rer. %)me voit que Its flours de la coupe e-mpo!fonrc'e qo'ils lui Que le flambeau. divin qui doit vous iclaiter, v pr6fentent. Songez, Seif.yrreur, qu"un, vi, il Offic'er qui vous
0 Ne feit point en ves tnains'le flambeau de la haint
dit Ia- vkrit6 au piri-I de fa te'.e. craint plus la mort Toutes les paffions eiteignent vec r'geOpour votre Majefte que ponr bd ir. a a
Nous terminerons cet extract par cette re-rontrance Ro- L'Amovvpropre me -treart jamais.
quente & firme. Nous croyons en avoi.r afTez pre'fente' 1 Ce flatter eft tyran redoutez fes, atttaitts
zos Ledeun pour leur infer le difir de connaltre en ea- I Et vivez avec lui, fans' ^tre en efc1ayaje-'
,dvec permqion de MM. Its G 61 0'ra I' rn t e n dwa.




.14- + +* + + +* +* +*
N 0 Z11
F, 'N
J4 CHES A M'ERICAI ES4
Du Jeudi i Rvner 17 87
A V S N '.4 V. I X X S. tibonite? le Rikine ol;ulard, itattoke Rli.fiblerrient Igh
d e 45 a.'S taill d-! 4 pieds 8 pou0s fe difant apparteoir !A R! r i'- m *1 e le V" de ce mols P.4ming, da Bordeaux, a M. San, n, Habitam A Jean-RabiA; Francois Congo,
It Bon-Henri, etampe' fur le fein droit SA 6 de 22. 4ns, taille
Cap;taine Laurent, panki Ic 4 Dkembre : le 3 PIN. 4
%
du m ch-ne port, UpItaine Lemaitre, parti le 3o Njvenabre. de qtiatre pieds onze pouches fe Q'ifant appartenir a P,,ix J.'f March,.nliles dt Its Celoni' Roisdolair, Au Cap; & Cinga, Congo i.ampi fu.r .1a poi.% trine & plus bas LATOURADAISY, ag6 de 2o ans
Sii.-re wanc premiere, qaa it-; 6 a
4 8 72 1- fecande, 6o taille de 5 pieds un pouce a3,ant des marques de Con pays,
65 ).tra'fil' 45 j o 1. brut 3 0 3 5 1. Indigo bleu,
fur 11a poitrine ne pouvant. dire fon nom ni celui de folt. it 1. 'a 12 CUIVI-6,91. 1 iol. i.o f. Caf6 notivmi, zi f.. 'a
mavre.
f. 6 d. VieU-( 20 'a 7.1 f. COtOn, 7.JO 'a 1.65 1. Cuirs 9 1. A &-Ont-Louis le 5 de ce rros, Julicn, Mondbague
Prix des Ma-cbandfies de Fr4nce au Port-au-Prince. ktarnp6 fur le fein doroit GUILLOU, a^ge' de 2o ans, taille.
Vin vieu.,(, 140 'a ijo 1. nouveau, 72 190 1- Farine de j 'piels & qmellques pouches ayant des marques de fon.
80 moalt-o-, 95 'a ioo 1. comt-nuine 8j 1 go I. Uccuf fa!e' y!ays fur le vifage un malingre a jarret gauche & tris. 66 a 72. L le ba:il. Petit-fate', I'Ancre. Beurre peu de barbe blen fair, f difant appartenir au Sieur'
7.% a,25 f. la liV. Huile 45 i jo 1. le panier. Say0n, 40 Guillou, ri pouvant dire fa derneure: le 6 Mentor Congo, i 10 1. la caiffe. & "-np6 rur le- rein droir i'lifibl&ment, age' de 2.8 'a 3-0 ans
Couns du Fret. Sucre blanc, io 'ai2 d. brut, io 'all- tail).-, de 5 pieds 3 POuces ayant des marques de. fon pays
d. Indigo, 24 3 O d. Caf6 io 'a 12 d. Coton '24 30 d-for le venture une vieAkIle cican ice 'a la culffe dt oite & 'oli IV E G R E S A 1 A R R 0 Ar J d 6yore fe di.'ant appartenir 'a Fien-Aime'. ne pouvant
A'Jacm-fli, le 31 du mois d.--,rnier, eft entri "a la Geolc dit.14 ft d. m-ure; & un jeune Negre nomnic' Jean-Charlesi,
A F
tin N g i1on nornme AZille, Sof"O e'tampe' fur le fe'm drolt C: 6,)1-1 fans e',ampa appareme ag", iS ans taille de ROGE I Ies prt- nileres L-ttrcs illifibles i'# de 14 211s, ta'fle, 5. pieds, joli de figure ayant une petite Ck2trice c6t, ee 4 piefis 2 pouches, ayart- des cicatrices far les fe*,ns de i'bell gii.,che f:;,, 6fant apparterir 'a ]a nomm!e Thirefe.,, une change aucou fe difant appartenir a NNI. Rone, Ha- M. L. &meurante fur Mabita-ion Eone' Miragoane : Leant aa Gran '-Goave : le % dt ce mols, un Negre no 'i- Neigre Franc04 Com-0 I E'n P: ifon du P) 8 Novembre dervEau fur le fein droit au.ant qu I on a pu le diffin- nier, inQre" Jans !e 11" eft -dit depuis appartenir aw
er LE[ B,& fut.le gauche A R eimelac's 'g' de zi ins, Sieur Cidire, b a u C
1,1111c de 4 pieds 7 pouches, -avant la peau rou& ,, & des A U*obaane le 7 de ce mcis, un vircux Mgre nomm&
m a-ques & fo'n pays fur Tefto'ma & fur le ven, re : le .3 1 k*[ -;pe, Alow:'ongue 'tampe fur le fein droit illifiblement un Negre nouveau, Congo ktanipe' far lie fein droit HF, tAle (Je Linq pie s i pouce fe f_if,,jnt de Mabitation Sercey
de 26 ans, ayant des m4rq,,Ies ee IQ 3, je'4n CO,1,?!i e fur le iQ.n droit illlifiblement,, aii-eleifous AQUIN, igL- e'amp,
[on pays fur 1'eftomlc & une cicatrice ati front, n-e pou- t a 111 e dv 5 pi US a .,an,, un m3lirgre la jambegauche, fe: vant dire fun no-en ni celui de fort mailtre : le 4 im Negre d i "a- t 4 IM. Raignet au Port-au- Prince. touveau 6,-amp6 I RER3 autant q-Yon a pu le dii1inguer A. r le 6 & ce mois Jean-Pierre, lbo,-,
fur le .-gauche Aft entrelace's 5ge de 3o ans, taille de 4 eramvie LAV- OUSSAY, f, di'!;nt apparterir M. Jqfeph 1, pieds 10 pouces a-rant -des M3rques de fon pays for le e1i cene vi--Ti7 1vtode,"e lb-,, e'ramp -e P PIERRET, fe
1,ifage & glos de figure, ne pouvant dire fon noni ni celui d*,"Int, Rn1*,.a,-e,:ir 211 Si-_,ur ea. cette- ville : le 8, ee fon m itre. Coryo, ii!Uiblemnit, fe difant appartenic,
A Saint-Marc, le x" de ce mn1s* Jean-Ratijle, Corgo a 11M. F 'a FAAi cah,; ve : le 9 tine N- greffe nouvelle
tatnipe fur le (ein droit, autant qii'on a pu le diifli-ngut. r miti n luck.-rr-T, fan-s 6talTlpe aiTaim.e., avant un trom.
6'aut-es Aet'res illifibles a'ae' de 2o ars, ta:lle de 1.1 Ic.-re fq,- Ieuue, ine 1101"Wlw elue fon nom ni celui. pieds 5 pouches fe difant r M. Sicar, ai Don- 0. On mji,re : le iow fle A;-ada e' e' L
appartem a rzimp G plufieurs.
don; Jofeph Mondo..-igue, 'tamp' fur le fen gauche 11fift- f .*-, & re autre 6 ,mr- ikfible fe dilant appartenir M..
-?, 14 _t!ant en ',aire le i i (; ,-cs Mina
'bLmzn,1-, AgA -de 3o ans, taillede4piedsloa.?Oilci s, ayaolt Louiis Creffi p
'G]' EVX, fe di(%mr de Aiiation Bonre os
ees ma, qUes de fon pays for )es Ir difant apart n'r a n-, P' L 1. 4 r
Sar,,Pn 14ibitan Jean-Ribel Ch, v It:,r I C o ng A- a C' a n C HA IN CL' E L fe difant de 11;-.
itamp6 fur les feim BER-DV P.TON tz-'a 'Il t;.]k (hx:c rel.




74
GZ0,C, Un ch.Zval 41101als fous P0,11 bruit AtAMIA for It Le Spe&aclt (era termini par le Mentiet St b Frkaj.&; guilTe 4u mmimir -LC, ti-defous r r ayant un pied d C4
an us ear )es Siemrs Saint-Leger & Teffer., on penadig
do ierri re blanc & une parties da la face. blanche., le 3, -un en temmet
sheval fous poil gris, itamp' 'llifiblement I ayant Une plaie fur la coupe. .4 V I S D 1 r E R so
A Saint-Louis, le 4 de ce mois, site boarrique fous poil
Bains PuNlcs Finflar de Paris -1 fituis 'rues Royalt
Sris, &.am.plce fmr le coUet, dia- c6tt du moatoir U, ayant & de Bonns ,i tnaifon qu'oecupait ci -devant ]a Damt
ane I uite. Pommiir, tenant la grande aubtrge, en catte ville. L'En.
Au Port-au-Priace le 7 dt cc Mis Vitt P"ite gazelle treprenear n'a -rien n6glig6 pour que l"ordre & la pro..
fous poil noar, fans etampe: 1* 8 an 6eyal (bus p6il bran, prleA r ,,vne darts cet itablikement dQnt cette Capkale a 44
itarnpi BDO, au-deff6us CNIV; une bourrique fous poil pri.vee jufqui ce motnent.) & qui eft fi stile 'a Ja finte'. Us
une idev; four, poil'br4i kampies illi blernent; un &in6 front ouvarts 'a toute heure ,,-,Pour la eomme iti !1revtal fous poil rouge etaMP6 LF & us cheval fous publique, 11 y a a
des chambers us & 2. bains. Vakit.
J04, aw-deftout-Ilifiblement: le url
ril brun eta Mpe 4 0 nemecat de it bains, eft'de 3 3 liv. celui de 5,,ie 0 liv,
01aval fous poil rou'01e, 'Utard an lais, fans itampe I ?e 10 1 10 fols', & pour un feul 4 1- 2. f., 6 d. On pearra Af. Une mule 'fous poil ai rt2arnpia ?Ur la coupe dune eitampe
0 0 pofer ides billets.
dont on ne diffingue que la letter C: It 13 un mulet fous poil M, Gabriel Jaflr4m, a I'honricur de pr6yenir le Public clot
ev rougeatre, 6tampk', avtant qu"on a pu loidiffinatter rnitr, if diffous fa focikti coft.
4' &0 t depuis le 13 du mois deg
M wane bou'rrique fous poil. gris, 4tamp'e LD. nue fous la raifon de Marex & Jaflram & qm*e ledit Sicur
refte charP6 de la liquidation des affairs.
S P 4E C T .4 'C L E. 3 W Frongoui Notaire 'a Jacmet exicuteur-teflatnentaire
Les Come.dieps de Liogane donnerotit Lundi ig du ie few Sieu'r Nicolas vivant boulanger audit lieu,. pri.
courant, au Une de la jeune Life, une re,,n1e re rep+ vient les cr6anciers.de cette focceffion qu'il fera le 22 de
fentation de I'Eyr uve Villageoife, Op't -B en deux Ce Inols, proc6& ee e -z out *I la premi re re'partitiop en Fitude de
t0es & en Y%Irs de M. Desfqrges mufique Ae M. Gr try. W Bourgeois, Procureux a lacmel auquel ils forit invi.
1,11 is' .%
Cette Pi&e fera pricedee d i;qe prenije.re reprif ntaiion de t6s de corn.munigeir leurs titres de criances d'ici audit
I Avocit Ch inf ntfi.er, Qu qui camptefan fon li$ze, compete deux iour 2-2 F'vrier au e de ce, il* ne pourront dtre a0misqu'i
figis, Co!p6die en U*1% a te & Ca profe dw Th('a0tre des I& deuxipme repartition.
3 M Chafaing 6 Compaffnile ont 1'honneur de donner avis Vari't6s Amuf*antes, rs
Le forces 4e ces darx Pikes for taus les Tf*A. Stu Public ju'ils vi,!nnent J a'Rcier 1I leur miifan le Sieur
tres eff un pre.age b.ian Our dc Faccucil, qu'elles receyront J. C. .). Molier, & qu% computer dp premier de ce rnois,
ei 11, J, I zt jeune Life afe, en favaur Ae ce la raifon de let4r maifon fora celle de* Ch.-faing, Holier
6 r celui d '61Ao ia
$Fe lacle, rkhmer de la part dit Public, la continutibn_ Compagrue.
en- --u Sieur$drrv
2. Les Cr';nc;ers de Ix fucceffion de fL
eles bopti's dont il I'a honor'-'- jufcIu'a' ce elle rept- C
&ra, ce bienfait rains comme unprix d4 'A' fi talents Dar.digftac, vivantCaboteur au bouig de la yettte-rivkre
ue comme un. encouragement i les faire itlore,, du Rocliellais, quarter de Nipes font pri e la prt ie
11 e -teitarnenLes Corne'dier, do ccttQ ville 'donneront inceffamment K Garru N6gociant audit lieu fon ex'cuzeur
OU b n4ce da Sieur DOUT-11heri, use- premi re Repr6fen- taire, d'adreffir 'a W d'Roee'd,411erie Notairc audit quar.
d A
station de Uncendic du fhvr Pj! Ce dont Toici I'lilft6rique. -tier tin e'tat de ce qui peut Jeur ^tre ii par cette fuccefa ppie dtl 4 Au j 7,3nvier i-r$.6 le feu rit au Havre fion taut en priticipal intirits que frais, zfia de prendre ge'Gr2Ce, un vent imp 4ucux lan .iit Its flames fur les It p rr e
v aiffcaux & fur ui 4 i I plus conYenable potir ]a lib6rer.
-le % Le Meny, de Saint:-Maio Capit. Dhier,
gqndp. parties de 14 -Yill La fortune tenant de ]a
les pQffel$on des Aiibitain 4,;ient n-tenac6es d'une rume Cote d'Angole, avec une tris7belle cargairon de loo Noirs,
tale faTi I'adraFe de Mr,
)e'i6n4reux proaipt f6cours 'ils rnuren, a Shifidan, Gatechair & Compagnic, Nk
des Soldits 4cs Reaimens d Lcs gachns i Lkogane, .1 ; edi
jui ex ont overt la'yente Sam
, 4-4iest, les hacb.-s 'a 14 main, le.5 debris les toits dornier 3 de ce mois.
ambraWs d!autrcr, a dgs ic'helles 'a des cor, -icz M. Bq fon, dolne avis qu'il a ven;
rii*_ Aus i. M. Marche, cl
Oes, Tau'aient les weubl-s des in.cendics; en tin mat to-as dre des cartes de Bruxelles, blanches & taroties de toute
es m'.1i, doe. P ant dans cct'e o caGaa la P11 us couleur, pr, mie're quality' ; dentelles & treilles de Bruxellps
,Ott preuve d4 z'le & du co,,irpge intripide 3ui cara&'- & d'Angleterre, 4e tOUte efDI Ce toile blanche de toute 'tent le Soldat Frar L_ e's'Kibicans, Onaltres de reco n ef*e de Bruxelles, d'H lar. S; glacef
F , c,4iF' ol, de & de Flandre
Fi ifTan e ei4, p' fornrnq d'argeit, 143111i n'ac- & trumeaux ayec 1.: urs pieds dore's & tables d-e matbxer,
rripiiren r quc a $6 :1 A I .- t %. A -ef
polur )a p rter l'it-ftant rname a un xom- toilet -s afforties; & deux cabrot;ets a mulets, pi jue i&-ment ru; ufs il fau-aira 'auffli. du wpler far Bordeaux, 'a fix
goqlange'r "Ic fe u avait ent ine. ne
i S I X on :90
I z 1.11 e fal, t C UL, t d o n nk lieu 'a la' Pike 5ue. le _S i L, u r M oi S., po u r ek -,) 'a 5 o tr, i I le I i vre s to u r noi s, d9u ne 4 es meille urgs q11 F111 1;c. 11 Crolt n Oevoir ricin ajou- maifon de la Collonge. ter Cet exp, n P C' r f6 a.- e' que tout bon Franqais verra 2 11 ftra proc'd' e
e e Ll 27 de ce mols,
ve. t;if61e raneltro, Cii a 61 i on un trait 4-. deffint6reffe, & adtid;caticst
v T deTAtniraut6 de c tte ville, 'a ta vente
v Fpnt ive pric-ine n'-aal'ra p 14 line fans eirnotion. 11 fjoa- 'd'une 61aloupe canot & divei-fes autres ',embar aCoup 01- tiol -antes de la fucc-ffions du feu Sieur Peignie'
Trf tovs r ?- foins pour que Ies dAU.-ens s de ill' 'ns I 86penu
or# gat Corn-;>0,r61r Cette Tliere eoieiit 4'us ayac Y'rit dont le SPur Dcsba s efl Nx' uteur-tcf ,irnenta char e ,.cl4iafes & c nfitions n pourra prendre




ul.f4 routrult en t mrjwn ut, Oonplacement
la 11arre 75
ju Si, ge Royal ic cetie Ville. i 14 verae fur 1equel il y a une cafe ca unaiA' n ce 1'.1le W n
.ge 1,1'eurs 'N.ryrcs inarims, dippn Ans de la Nc-elijo du outre it y a plus ae q atre mois que 6 x 'Yei, df-, N' jeu Sieur dont I S ell" De,; ,;yts eft exkuteur- travaillent au remblale dudit ernpiactmcvt c qui fera
le a prouver en tean Ues V Itefta inert, taire aux c ,arges clauf'e!; CoAditions., dont oil faci' i s & lieu par )'z;tui1a,icn I j
ourra Preadre co-1.1r-iiffance er, N'Itud! de 1W Ciarpeatier, fins linlitlophes & par le proce's v.-rbal de N1. DutrivA, 41-- S'eur 31arify, Huiffla,.r Arpenteur q i 'd' la ani't en poil,:A! on qua
ir9carcur ec. c i, w a proce e a 1.
c I,ft depuis Npoque do cc proc's verbal c os nuis plus e. pr tr n Le an S i cur 77;reurd des obligations de qLl&ire Inols que ces dix t',es d ies tiivaillet,: i fils & & s c L m t s cc's fous ce rne^- rfimblager 10 fUrplus dudit erriplacernerit. d a vineur d La v-nir q,1"U n'a que deux rere, Couturiere en lobes, urtlv f ee France
'll!", d e i i a a s ac" depuis pcu demeutante rue de. 10 011
--,elle-ment en Frauce,
q, ne fait pas Ji falt cet avis Sieur,86.-ge,1a, Boullarger au coin d*u march' a Fhonricur
pour n prz- les fu" d- Priven*r le Pub c qu'clle tailie, les robes
I: It a travi a
-u., 4 01-X Nlarzila1A T-- 1;iJI-ler tr cette ville an- & Van vlalf. le'vitts turqucs s 9 fournvafax I-rol le 5 cherni' i pliffees uf. nees & enf ns, & i
par chl 1,2D'ca ,I I pour fern
I;a* -7on-here une raleknent tcut ce qui concerned Phabillement d' 1)a rn e.4. maifon c-Mp tte Vill- fu,- le Prix Efle prendra des apprentice, en faivcur dcfquelles elle vle
de laquell a.. (. ;A I,:'*,,-, 1--i d rediz-1- 9cio *0 lh- &-es ; itant fur I-- negilif;nra rien pour leur cian-Ainumquer fon talent,
'Gell par erreur que le nornrnS Xiigufte Lafiuitid cidet" poin: d cant ei-.re. les mains des ven- 9
delits, qu"en de yl ",:,-jurzs creanciers 1',*,O,!fr,r,,,, it prie, pourfuit en reunion un terrainfitue' 'a ia rivie're 'a Nlaho,
s ma, f & e fil- qu'd d4 avoir 'z' co' c6di au Sieur Dutrvvitle ;'Iedit Sieur CeUt qUl ont dies c-pie3 fur leidite i an e e n I
D* is eu de conc .,ffion dans cette parties ni ailleuts.
acemem.) de vouloir I len f flare ieconnal.re '(11 i c I a u 12, a a jama I
ars, prochain. i Le Si'eur Teflier,(; Niarchand Orfivre kaillier, BiJoUtler, en ct
A, r aux a rn. e, rue
-1ir Triel, a "honneur d'a.rnonce tte vi' .5, malfqn cle IN41.
2. Le'Sieur DIT des Frontsfor,
teurs, q U'il a 'a venuire un part.! de chmnanv:,s gravures Fleuriax, fait, vend troque & ache"ke tout ce qui concerarcalahes color es dans tous- Its genres. Plus, environ ne l'orf6werie lJouterle; il rz.monte Ics diamans a
TT.Itre-ving., bout.eilles de br)n tabac de Paris, quelques la nouvelle mo6e. 11 vient de rEcivoir un joli airor6mtnt bijoax deux pi ces de mouffellne brod6es en argent; fix de k1jouterie -ekans le diernier gou't, des couverts Xaraev
pickes de toil, e de Jouy peintes; dix-hui t dowaines de padres au poin on de Paris, unis & 'a filcts; C611tttS 'a Cafi, 'a
A
degands deferrimeglac's;plus virigt-deuxplateaux ang',ais, ragout, 'a foupe;-boucles d'oreilles-& colliers la Cagliofde. routes arandeurs : A donnera tous ces objets 'a bon coin- tro & auttes de,.modes plus neuvolles; bagues, lia"ges pte. Sa derneure eft en cette ville, rue des Miracles, inai- montres d'or unies, gravies, fimples & a, r6pclon;
%
foa du Sieur Thuet. loques de routes efpeces. Cannes de jonc, de bam'
i Le Sieur Fion, Entrepreneur en cette ville, ayant en- de bois des Indes, unies & 'a Romme d'or. L fe charge
de tout cequiconcerne i'horlogerie Lk la fourb'd-rie ayar ,t core pour tetmLner fes affairs dix-huit r.nois ou d2ux ans a y refer, eire fes fervirries pour les outrages de chez lui des ouvriers 'a cet effer. 11 tient en tout terl) PS wn ful -)Pr.
'conkquence que W' les Habitans pouriont avoir faire be affortiment de hijoux. 11vient Xacheter 1.j cle fowbit:en plane & m'ma de fournir tous Its mate'riaux sekeffaires. ferie de M. -le Afari' 2ncien C2pltaine d,! ravire qt-ii-le Les Sieur Dame L,4rfigau demeurans rue des Fronts- tenant du -Sieur Chevalicr, pr r.enterznunt cri 'faace. On
forts, Vont changer de demure pout ft bxer dans le ma- trouvera chez lui tout ce qui Eft du effort de la Coutz11z1 A4. 1"Ievrisu rue det Ca'itaines ou Saint-- rie; rafoiris ang)ais d'acler fo.ndlu, couteaux "'a clCtatix de
Ulin n I a .9 P a 'i
ean-Bzptifle. Its ofirerit er confiqaencL leurs services au routes ef "ces, infIrumens de chiru;git & de clentif"te ii Public tant pour fe cha'"crer de co M-Miff-sons de com- repaffe les couc(- aux cifeaux rafoirs & lancettes. L
mef'cle que de la vern, quiIii fe p-9pofent d'y faire en ne6 qui pourtaient avoir hypoth. fur c 0 ds de. cowil-
marchandifes s6ches & comejR'Nes 4rie fo a lui faire favor 6ou, s an rno*
I lis c'deront leur bail Ht pri4es de
de deux ans de la maifon qu'als occuppent n' i i ) 'a pren7 i M" R. Marie & Cimpagr;ie, p,-'vicnnew le PL-!. -C, 01.11*ik
dre dans le cours de ce niois. Ont quite les affairs le ic du co if nt qu ts ont c' A
i Le nonirri6 Jean-Chr: flianne, intlruit qme M* Baron-, No- I -%# u r i n a i fo n d e c ,, m, T11'e i c e i'a P,, e 1"14 If" C 0 15 u i taire 'a Uc(rane demanded en r'union mn terrain fitUe 'a ]a refle charge de la hquid;vionk d'icelle cc.ntinwef a Its U16tiwntagne dL,. Rocha'Alais, apartment 'a Paul Chriflieznne, r .es affairs fous la ralfon do'. Franqc.t a I'lionneur cc pri!venir ledit W Baron que ledit Paid M. Domini*ue Francois a l'horncu,:, sio prevenir le pla.
C&iflianze fon fr te ne pofs,'z8e. aucun terrain wai-5 blen .ic que &V R. Marie & Conipagnie, 14.ii ont ce'do' Itur C 41 A riiiifon de con-anerce, & quil
Jean Clzr. PiAflne., qui a, -d fait un 'itabliffement dcffus 1-s themes afl."ai.
-depuis phis de fit rnols, 'a la connaiffance des voifins; res, 'a compv.r du io du. coutailt fws ia r;ii bn de Fianqu'ilyammephifieurs N ares deffus poury culdver les plan- 4 v 1* e da &
e e terrvr? ava e CU- qL11 :6
stations que ce ni'm nt 'ti demRnr16 en t' (3 a t, o n d 1, I a i' c 1 6 t R. M r ir ee C, i
nion par M. Afou,14, IVN'! ecgn iedit Jean C1:--.;,1ia7me a mis la Concorde du Havre, 1. t 0 ni:,r es Gat6nrae fous les yeux (!c N1,Y1. les A&niryiftrateurs les railOns qut tenant de )a c3te e'Or, avec 3,-o T o:lrs. 11, Tadctffe de l'ont enipeche' d1tablir plut5t, & qu'il attain leur ordon- W J'ierie Loill's Se-tv*ni.,4vfe1is, Kfe cette
nalice a cat 6gard. I A, 1A cle PA" G'ayvt cur'At"t.Ur par lroc:rin-i aux
Autufle Aj,,_,jtr, au loom comme charge' du flic(.6,11ors va .,alltes dans le rtf,01! 6u 'iZIA l
de CaLte
de la nommee Urfule Mulltreffe libre, ville, chaygi en ccte clualitk de, oellit d" 01




.. .......
jBarre dudit %,' ge PiNTUO de Vaudl'OnCe 4- 1.2 Vente & M. r1eville Dorgemont re dirpofe I partir pout
acqwimcation, w.t plu! offrant &deraier enchiriffeur, d'uae France pow ca.,X,. de i al at 0 ans, avec fes. trois ent'ans 2, Le Sieni liebcl Deviiabe. tenant la evande-auberge I
Niel^ rcif d'enivIrOrl 32.
-eioa5 ;:k Qiarzeronne, ageis de iz ans, io ans & R -,, partant poir F, ooe d ns tout 1etnois prochain
Y111 g t 11, C, I S. avec toute. fa farmile vendra fon fends, confiflant eo. lit,
I M. Collin, 1-labitant au quarter de Leogane, exectiteur- garnis, armoires t,-hles, places, tables de inarbre biUacd$ teflai-nertaire de feu N1, Chotard de Lance, Avocat au linge de tab[. draps & fcrvietti s batteries de cuisine,
Co i, cil & Subilitut de IN1. le Proczireur du Roi du & realement tout ce qu"il 'faut po:jr une wa.
S*._'-.ge du Port-au-Pilidce, pAe les cre'anciers du &fant de berge bita rn oate'e; il ve.nd,a wit'fi un Ne&-V bon cu'.,,-,.
centerr avec leurs thres en 1'6tude de NV Bjudwzaa, une mulAUeffe blanchfft ufe & bonne couture, re
Procureur en-ve Siege, pour recevoir leur payerncnt, & fera du tout Lomne compofv.ion mcyenna.t du comptant.
les debiteurs de vouloir bieit payer. U prie aluffi les ,cr- 11 prie ceux ouli lui doivent de le 'Ollder incl-Iffammellit pour fonnes qui ont des pi ces & affiires dans le calidinet (Judit lui e'viter le dUaure'ment dWer des voics de rigueur. jdef'unt, de les faire retired de Igude diidit W 13audaman, :2 Le Sicur Jidn-Fran-ois Dieulej*, n' 4 Thouars, a3 dy' Otant chargS de ics rewettre, 'au lort-a-Piment, fur. Vhabitaion d-- M" Rr(bzrzfr, ies%
D 4 P .4 R T S P o v x F it .4 w c z. depuis le mois d'Ao^t denier J. part pour France ; it n'A
3 USieur Jofcoh Dr,)uet ci-devant tconome donne point cNtat dans la Colonie, & a falt fa r6ridence fur
,avis qu'il part pour France au mois de I Nlars prochain l"habitation de K Bourgeois Laraque, Habitant i'Artibo.
p our caufe de maladies. L declare ne rien devoir. nite. quarter des Ve'rettcs : le tout fuivarit la dekliavariom
3 K'Mathleu Duboarget des Guilflens, Ge.-ant aux Ma- par lui falie au Greffe de Saint Marc le 4 Janvier
theux fe difpof6 partir povir France dans le courant de dearie. Mars prochain, -pour cauff*6 de maladies. It' prie ceux 'a qui 2 M. Dupin de la Grave, Ilabitant'a Saint-Marc, art 1) doit de fe presenter pQur recevoir.leur payernont & ceux pour EInce au printemps prochain, & declare ne riea
qui lui doivent de le folder., devoir 'a perforine.
3 Le Sieur de Ponton du Pont fe difpofe 'a partir pour z, N1. Samo l, Chirurgien de I"AmirautA ee la ville de
France au printemps p1rochain. 11 pie ceux qui lui-dolvent Saint-Marc, partant pour Frarice au printemps p.--ochain ge le folder le plius promptement.poffiNle. prie les perfonnes qui lui doivent de le foldCr, & cells
3 Le Sieur Felix linbert, de Marfeille', cl-devant refida nt 'a qui il peut devoir de fe pre'fenter pour recevoir leur
4 AcTuin part pour Fraxce. It declare ne rien devoir. payernerkt.
3 "Le Sieur Deknij, Tapifflier, part. pour France: il prie 2 Le Sieur Pierre-Rey, de Grenoble, fe difpofe i par.!
s creanciers de fe presenter pour recevoir leur payment tir pour France.
J& fes dUbiteUrs*de le fold r. 2 M. J. Betot, part pour' France dans le courant &A
M, Claude DangLlzde HAitant 'a la Montagne, de Jac- vril prochain,
#ne! p4rt pour Fraace au cornincricement d"Avril pr9chain, 2. N-1. Afichel, Negociant & Tz. 6forier particular des In va
Pyant des afWres de famille tt s-Jnte'reffantes 3' r4ler. It lides 'a Jacmel partira pour France en Avril prochain:
S rie cpux auiquells il Peut devoir de s'adrcffer apres fon La inaifon o% il fait It"a re'fidance a une tres-belle vue epart 'a IaDame fon epoufe fur on habitation. eft une des plus commodes de 1'endroit pour une mail'011
2 Le Sieur BI-effant, Orr6vre fe difpofant h partir pour die commerce en gros, eft 'a vendre ou louer, pour en France au pois de Mars prochain pour affairs de fiamille prendre poffeffion d'une maniere ou de Yautre au premier I I
Oeclare ne rie n devoirt Mai prochain. S'adreffer audit Sieur Alichcl.
2. Le Sieur Nel.jton 11orlog-er partant pour France, 2 Le Sieur Riviere, ma-itre Tonn'elier en cette ville, a
affaire de famille' rerablir fa fant6, prie has per- I'honneur de pr6vtnir quil fe difpofe a paTtir pour France foonnes qui lui doivent de le fuller, & cells 'a qui it peut au mois de Mars prochain. Ceux qui hi dol-vent font .idevoir de fe pre(ciiCer pour rece-voir leur payemelit, prie's de la payer, ceux qui 'a qui ii doit peuvent fe prc"
A P
2 INC Dube rtrj,,, d denieurant 'a Je,'rcmie partant pour center pour etre payes.
France au printemps-prochain pour catife de maladies 2. Le Si eu; Guimbaud, Dire&eur de Niles 'a Saint A-larr,
prie ceux a qui it dcit de f presenter pour rece- oblige' de partir pour France au printtrn, p),ochain avec
voir leL;r pqyeinent, & coux qui lui doivent de le folder la Dame fon ipoute, pour affairs' de fam. ilA"le prie de
inceffainment, pour 10 'viter le de,"agre'ment de les y nouveau Mr, fes dibiteurs de terminer avec lui fians en
vontraindre par les volts de t1gueur. ventr aux voies de rigueur qui ne font pAs clans fon
z Le Sieur J. Pelletier, N14rchind & Commifflonnaire .1 cara(aere. Pehietre' de la plus vive reconna'fTawe enters lactnel depuis cinq 'a fix ans p;trt pour France au mois tous ceux qui l'ont honored' de leur conflance, il les P le
'Avril pi-ochaln, & prie ceu 'it qui it peut devoir de fe de continuer les, m'xnes bont's aux Sieurs, Saint-Alartin
centerr h la Dame fon epoufe qui refle fandi de (a M.0
pre Daf & Compagnie qui le remplacent & qui redqubl# 4
pour re.ceveir leur payerrient, & ceux qui lui
proguration ront de zele POUr les meriter.
Ooivent de le f9lder, pour lui e'viter le difagr6ment des M. Salaignac, Avocat au Confeil rieur de cette.
a 'upe
poulfuitee, ville, efl force' par le d'labrementdefa f=6 A partir pour
-2 Le Sieur F Roman, Charpentler de moulin 'a caA & France ; il eft dans intention de s'embamuer dans le
]Habitant Jacniel, part pour France ap mols d courant d'Avril. 11 d6firerait pouvoir fatisfaire tous fes
fhaiin ; il declare ne rien dev oir, & prieceux quilui doi- creanciers & y parviendra aifitnent s'il eft pay' par
er inceffamme-rit. C ar avant
,Vent de le fold fes dhiteurs; il Ics prie donc de vQuloir s'acquitt,
Le Sieur Jean-Franfo;s Dudoii, part pour France dans fon depart : ce ne ferait qu'avec le plus gravd regret quA
le courant de ce mols., pour caufe de maladies. Le Sieur fe verrait r6duit 'a faire quelques pourfv! tes, it eipere qu on




77
avront falit que1ques fournhures pour la confIrAl.on des Le vz M embre, tin Mgre vouyesu'; Nago. itimps
inagarins de M" Dz uy, s il que1ques-uns fur la poltrine -DABZAC, ne pauvant dire fon nern ni
t pas pay pre mter leurs titres.
qui ne foien Ifso, d e lu i 'fe celui de fon maltre.
M. Barre, Chirurg*ien & Habitant aux Cayes, fond Un N gxe nouveau, Congo, &arnp6 fur le f-in droit
de fe. difpofint 1 partir pour. France au prin DIG & d'autrp6 letters illifibles ayant des mai-ques dee
tealps prochata) prie les pe'rfonnes qui lui doivent de le fon pays fur la poltrine, ne pouvant dire fon nom ni
foljer, & cells 'a qui it peut devoir de fe presenter pour velui de fon rnaltre,
M jecavoir baur piyement. -Un ft re nouveau, Bibi, ktarnpe illifiblement, ne. pou-t
I i Le Sieur Vivaneau, Wgociant 'a I'llat-k-Pierre-Jofeph, vant dire fon rrm ni ceki de fon maitre.
-je difpofe parLir pour Erance au printemps prochain. 11 Et Jean- Francois, Cr'ole 'tampa fur le fein uche Prie les rrronnes qui lui -4civent de vouloir bien le payer, DUCIV, fe difant appartenir au S',-.ur Bernard, Cleteut
pour lui C'vit..-r le defogr6in.znt de les y contraindrO. au Port-au-Prince.
i Le Sieur Duclos, lm uralt aux Cayes, pr6vient le R -r' v Y r o v jv, Dom-4r 9,9 L) rf
Public qu'ii eft fur fon depart pour France; il declare ne 3 En vertu d'ordonnance de MIM. les G6n'ral & Inten.
rien devoir. dant,, ML Boubee nevea, N6gociant 'a Saiat-Marc, pourfuit
1 Le 131cur Deftyard, d - meurant 'a Jame], part pour en reunion un terrain de t2oo pas carr's, fitu' dans-les bat
Fi-ance au piintenips p.-orhalll. de I'ArtiboniZe, paroffe. de Saint-Vilaic, au lieu apple' la
i Nd. F. Pavret, N62oc*an- en cette ville, part pour France ravanne oa faline des ckes, 1eqijel terrain a k6 conc'd6
au prnt,.Irrps prochain. au Sieur Tartie le to Juillet 1753 born.6 "a i'eft de Jet6mo
i Le Sieur D,, :vaw, r6f?dant fur I'habitation des Mritiers, Vergme,_au U de la Rivi&e-Salc'e s aA nord l'oueft
Sirnon, au Fond dle I'llic-a'-Vach.- fe & pofant a partir de terres non conce'd'es & il a iti c6de' au Sieur Defrochet
pour FranCe au nw:s j_'S'Avril proOlain, pria los pei- par le conceffionnaire, 1- 8 Janvier t75,5, sequel I'a fait foiuv. --s 'a qui it peut devoir de fe pr'fenter pour recevoir carpenter le 2. % Mars 17 5 8 ; ce terrain 0 a6luellemens boc leur payem en,?--, ainfi que cells qui lui doi-vent de le payer n6 au fad de la Riviere-Salie, 'a Pell de la fucceilion Pey-aviilit fon depart. rotates, ou de fes a ans cafes, au nord des hiritiers Clovil.'e
T Le Sieur GuiliA'Jurne E qertier, Gerant de I'lPabitation & Desharrcs,, & a 1'oueft par des t.-trains naye') & noa
R.jtzud,, aux Grands-Loi:., d"'clart ki ,a 1 1. ., .u I panira pour Fran- reconnus.
,ce fur le navire I-- Z:',,Jt de Marft-ille, Cpitaine Bauzan. 3 Le Sieur Jofeph Bergette, Marchand derneurant 'a Sainv
M' Frigola No alrcs aux Gonaives e'tant fur fon c!e- Marc, pourfuit- en reunion un terrain de mille pa3 carries
pirt -pour Francc, prie ks perfonnes qui ont des papicis fil-ue datas les bas du quarter de I'Artibonite, concede' le, 14 .chez Jui de I 'es retlirer, & ceiles qui lui daivent de le payer. November 1754, au Sleur Charits-Gabriel Bi'O'On de 14
I Le Sieur Ducowdit I derneurant au Cul-dp.-Salc p part Mothe borne', fuiv -ant ladite coaceffion; au nord du sieur
pour France inceffammant, % Is
% Gu*ton 1, au fud du Sieur Bernard, a eft de la facceffioit
i M. Charles Chvicerel, Habliant la Uopranc, fe difpoC-- Rodot, & 'a i'oueft du Sieur Ducla; ledit terrain bornb au%
2 partir pour France au printemps. 11 a 'a vetadre des che- jourd'hui au norl du Sieur Zavau, au fud du Sieur Davaux de ch-iife des varlics lai-licres & des meubles. ( 5 3 baifon "a 1'ell du Sieur Guiton & a PoutA de Jean Robi.0 net appurtenant au Sieur Bi ctvn de 1.z Mothe Habitant
Itat des Ne',Yres paves qui doivent etre venchis la, Bar- au Ctil-de-Sac, de prifent en France, qui ne Ta poiat
du Siege Rvyal du Petit- Goave, en Avril pochain. ktabli ni fon auteur.
3 En vertu d'ordonnar.ce de MNI. les Adminiftrateurs
Le 2o O Iobre, Jean, Creole, rans itampe arsparente, en date du 24 Dicemke 1785 Le, Sieur Vile-Neuve, deayant dcs matques de coups de fouet fur lcs* feffes ne maurant 'a la Croix-des-Bouquets, pourfuit en- reunion un Voul.ant pas Aire le norn de fori maltre. terrain p ur hatte & coral de q'uinze cents-, pas carr6s oui
Le 3 Novernbte, un NxIgre nouveau Congo, eitarnpe' la valeur reduite, fitu6 au quarter du Platon-Jambette, pa.
fur le foln droit, anta-it qu'on a pu le diflinguer, IF3, roi(Te de la Croix-des- Bouquets, boriii 1 1eft du Sidur atf-deffous PTGOAVE, & for le gauche d"une &e Beauvais & des autres co^r6s de terres non conce'de'es, ainit
brtUe, au-delffous NAE., autant qu'an a pu. le diflintguer, qu'd app,-.rt de la conceffion qui en a iti accordie le
ne poavant dire ron norn ni celui de fon maitre. I Novernbre 1769 au Sleur Xforan4
Et un N6gre nouveau nation laconrue, etampe (Ur e a
3 Le Sieur Cileflin Turb', detneur;tnt ]a Voldrogue
le fein droit 3SSrIOD) ne pouvant dire Con nom ni celui quarter de Je'reinie peurfuit en reunion un terrain pour, de fbn mairre. culture, fvu6 dans les hatiteurs de 'a montage de la Vol-Le 8, Ginga, Congo, 'tarnp6 illifiYernew, fe dirant drogue, dependarce de Jevirnie,, da la countenance de mille
appartenir auSieur Pato, Habitant 'a ]a Croix-des-B-Duquets. pas carris-, concide' la 28 Janvier 1772, 'a la nomm'a
Leg, un ltvleigre nouveau, Mondongue, 'tawp APB-W ]Efif2beth Theniond & res enfans Pi/abeth & Catherine, M
ne Pouvant dire Con norn, ni celui tie fon m-4 Fre, L. borne' au nord du Sieur GuWamme Fondilain au fud
Le 14, un Negro nouveau, Congo, fans c".ampe appa. eft & oueft, de terres non coac6dit.,s. Ce terrain na jamais
rente, ayant des'marques de fon pays fiir tous Ale corps, ete etabli.
ne pouvant dire ron nom ni celui de fon inaltre, 3 Louis-Michel, M. L. pourrult en reunion un terrain
Le' 21 un N 6gre nouveau, Congi, fans C'tampe appa- de njille pas cares, fitue' dans les auteurs de la tiviere
rente, ayant des marques de fon pays for la puitrine des Rofeaux au lieu dit le Boucan-Lowis, quarter de J&
le ventte I ne pouvant dire fon nom ni celui dl-, fon rnaltr,?. r rnie born6 d"tin co-e de la force dudit Boucan nord 9
Le 3o, Zemir, Corgo, 6tanap6 fur le fein gauche CHA_ fi;d & eft fuivant le certificate du Sleur Manfel, cvnce'd6
POTO, & fur le, droit d'une e'tampe brt!! e, fe. difaat le 7 Mars 1771 au S-eur Squirol de la JV ft, evregU16 Is
I X4 D-!A "1 -0 1-.J!. -.-*- __ I)- 1_ :_ r-1. A-1-1:.




Xepre-Nicolo Lase-a pourfult en Aunloa vit teffaill te"aln 144 collemi pour hatte 8i coralf I AV Neur 01raw4u 4 foizante-ned, sequel ny a jarna fait
de iloo pas carries, fitu6 au Fonl-d1caqae, abandonne' I'an mille fept cent is
gepuis tris-long-temps, born6 au nord del'a Dame Daucet, aucun 'tabliffernent.' aux droits de la Demoifelle Datrenille & da Sicur Tonnelier, 2 Le Sieur .4rdouin powfuit e4a reunion 'un tetrailk 'a 'eft du Sieur Bardou, aux droits cLa Sieur Gebjud, au de cent carreaux fitu' au Grand Cahos born6 au nord
-te con- du Sleur Magnan & des miners Jorge, au fud dudit Sicur Nd du Sieur Manfel & i l'oveft du Sieur Geflin. Cek ieur Jumelle & 1'eft de la Mint
seffien A 64 accordie au Sieur Chahnette,. qui I'avait cidie Magnats "a f'oueft du S1, a
au Situr Gejia, & par ce dernier au Sieur Maret. veuve Bidonne; conc'f,46 K y a enviTon dix-1111it
Charles. Boromiee L=am pourfuit en reunion un ter- ans, aw Sieur hcqw Jouve, sequel in I'a jamais eitabi
ra ln de trente carreaux, fitu6 Fond-d'Icaque, quarter de & eft abandonn6. JereMie9 abandorink depuis tris-long-temps bornkau nord 2 En verta doi-Jonzance NIM. les Gin'ral & Intendant & 'a 1'eft de PaulFortunat, aux droits de Maliet, 'a 1'eftda en d-La du 17 Janvier 1787, le Sieur Villars de Chalignol, Sieur Regnier, au fud du Sicur Friguet, & 'a I'oueft du pourfuit en r6a-mon- 0 upi terrain de la conteriance de 49 Sieur Mentague're. Accord.6 autrefois au Sicur Burot. carreaux d -tu' au -u dit fes platoons, dipendance
.0
3 Pierre- Vidal Lareau pourfuit en reunion un terrain de du Fond paroifie de Tolb-ck, born.' & ., pregnant pie 'a nii1le pas carries, fitu' dans les auteurs de la rivie're des fopeft du Sieur Co!kei c]"Affia"t 'a 1eft 400 pas pour larger, Rofeaux lieu dit le Boucan-Louis, quarter de Jerc'mie', sequel & i2oo pas zorc'; 6c fud tpct"r hauteur; ce terrain a e're' prend pour centre ad fud la borne angulaire feptentrionale accord a M.jrie.-AJE!i, :bethl, M. L. le s6 Juin 177o, laquelles de la riviire, chaffant efft, oueft & mille pas nord de terr- s eft morte 'fans jama*,s y ay, it aucun, etabliffement. 2!
idies, fuivant le certificate du Sieur Manfel, dont un certain de i o carreaux de ce-re, fitue' au rn^me liziti
la conceffion a &e' accord6e au Sieur Pierre Manfel, le 29 pregnant pied & born oueft 6es hfieres eft de Marie-E& Dicembre 1770 & enregiftrk le 9 Janvier fuivint f4heth, Mi.. L. pendant douze cents pss de hauteur nord Sc
En vertu d'ordonnance de MM. les G'n'ral & Inten- fud chaffant 'a 1"eft m:.Ile pas, i.-ioi r eft & o
clant en date du 27 Janvier dernier, le Sieur Gallqot, Ad- ladite conceffion a kie' acc,), le. W Sieur ClaudeHardi, pour judant au R6giment, pourfuit en reunion un emplacement hatte & coral, le 10 Jain un terrain de 6-a
fitue' dans la nouvelle ville du Port-au-Prinue n' 65', bor- carreaux fitue' au PnL me 11cu d,, s Vatons borne' & prene a Nil du n' 64 -au nord de la rue St. Hunnor.' naw pied, oueft de la ljricr eft do Sieur ClazldC Hardy,
l'ouetl du n" 66, & au fud parties des n" 67 & 68: ledit pendant i 2oo pas, c1laffant 'a feift pas ter.*es non re. emplacement fut conce'de' au Sieur Jean Rapienau ch ,ffant nord & fud pour hatiteur, eft &i oueft
D. cembre 1757- pour larger accord' au Sieur Claude-Jean-Marle Hardy,
3 En vetru d'ordonnance de MM. les Ge'ne'ral Inten- fils dudit Sieur Claude 11.jr-dy, lefquels font morts, faiu dant en data du 27 Janvierdernier le Sieur Carpentier, Ad] U. avoir fait aucun etablifTement fur ledit terrain. dant au Rigiment ourfuit en reunion un emplacement fitu' 2 En vertu Tordonnance de MNI. Les Gen6ral & Intentians la nouvelle ville de Port-au-Prince, num'rot6 187, born6 dant du 24 du mois dernier, le Sicur Uarles Caflagnet, 'a Veft de la rue d'Orleansq au nord du n* 185, 'a l'oueft du n' demeurant en *ette ville, pourfuit en r6aiiion un terrain 188 & au fud partic des n" 189 & I go : ledit empl3ce- pour hatte & coral de i 5oo pas carries fituS dans les hauwent fut concede au Sieur Bertoniere, le.8 Mars 7759, teurs de la grande-rivi lre de Uogane d6pendance du Port3 En vertu dordonnance de MM. les G616ral & Inten- au-Prince, vulgairement app,66 le grand paysdu Boucianihint du 2,7 Janvier de mier le Sicur Jean-Rech Lacroix', Citron & Boucan-Coiffy bornk au nord par la creke da 14abitani 'a Mirebalats, pourfuit en. r6union un terrain Boucan-Citron, au- fud du pied de ]a felle cheval, 'a Nil fitue 2a quarter de'Mirebalais$ lieu dit le Fond-d'Enfer de la hatte du Sicur Leriche &,a' 1'oueft tie terres non con6e la countenance de x2oo pas de long fur 6oo de large, cedees ainfi qu'il aopert de la conceffion qui en a ete' accorfatfant raoirier d'une conceffion accorde'e au nornine' Cefy d6e le z8 FkYrier 1772.. auSieur Ja,-,jues Barre'. Wite maitlie' borne'e des reprif4ritans da Marion Grenow i En vertu dordonnance ele s AdwinifIrateurs
ties MTi:iets de Rene' Lacroix, p&e do la rivilffe du Fond- en date du 7-3 J"in 1786), ?4- de a C_,d'Eafzr & du vieux Jernnot,, appurtenant au Sieur Fran- mie, powirfult. e,% r6uzion ua terrain de tnille pas care's cvij Eiie pour INVoir acquis du Sieur Fran'cais Trumaux, fitub au bras gauche de 1-a gtande-rivilre do la Grandeile 1j N7c)-vernhore 1-,64. Anfe, borni au fadd-.1a ravlaa 1 Souris-Chanve au oorA
% 1) i
2 M. le 13a.;iiif de Afinager, Chevalier da Saint 1,ouis & 2' loueft le lone du btas ;aucf-le, &a I Jt de divers ; c'? Aide N14a' or de la Race par inti'rimt ertu d"or- terrain 'a kii acco Nfichei Pargadc It 6 1771 donnance de MAU. les Ge'ne'ral & Intendant, en date du lequel ne Ya jarnais Ult 6'tablir 29 ja 1% i .e-nier pourfuit en reunion deux terrains pour I Le SieQF Lafont r'fi 'ant au quarter de J'r6mic, pouremoiacernent en cette ville, n' 73 & 74 fuivant I'ancien fuit en ruaiom im terrain de 15 cents pas carr's, fitui
L-l' vant le mouYeau S 75 & 576 bornis k 1'eft par dan-s le quarter dle la R;vie'rP.-.i-&4iz1hot, nommi It Gro&sfia rue- Idle Con-i au nord par ICs n" 71 72 d- I'ancien Mapou d6pen"dance de wlerf'!aiie, ,vrne' au nord par ja veuve a ou2il par le n Salir 1'eft & au i par !a Riy1irt-% 41al ot, -Sc 1"outft
pian do nouyeali & 5-4 75 a a
thr ancien 7 d a nouveau au fud par la rue par terra*riconc!, s'4ansleternps Nf. Dude Penthlevre: ce T-.rr4la a eitc' conciic' It io Novembre t1reville, qui jUfqU% present Y& Iaiil'tl W-05 culture. 7767, au S* ,"It "hJ" ,1Y- z Les Sicurs Bar ,"r & Potler, 14abitans I la
5* Z-ur Parjgt, pou, en reunion un terrain de GuinaudaLf,quartirde J6r'mie,- u n terra; n puur
i 5-o 'pas wo ;;i va.eir re,11-1ka au lie)l vu4airernent appe]6 culture de huit ceitt-i par cat re e. proche la giande.
c:;&artier du Pond-Nrifianl d6pen- rivi re du rn rne quartier & d pendance, d.puls lJ14euis




ORAL
14 IreltuU, to W de M. clah p4eflo a I CA de Is wArraff tip Vw4jt8fMXXf.'
,rotive Legramd, & i I ouofk de la0grandg-Ayi4re. Ce ttfrain LEme'raude Capitaine Petiteaa artira pur Bordeaux A abandoan,6 depuis pluiturs nannies. du 11 Fivrier au 5 Mars prefix. 'Eux qui voodront yl,
i En verm d"ardonnance de MM. les Admittillratears psiffer ou charger k fret s'adrelleront audit Capitaine, dapA
it Slew Bel' de mambrus & rifidant au PetitGoave. pourfait I e magafis du Sieur Pexote, rue Sainte-Claire. 11 a da vitt
en rkuaion un ter-min de i soo pas carries borni a rta de vieux & nouveau, de Monferrant, hvendre.
force a Pineau, 'a 1oueft de tetres non cencAme'es, au 2 Le A Capitaine Tartouh, partira pour Nan.
vord de ladite force 'a -Piaeav &, de r4tang de Miragoane ; tes dul" au 5 Mats prifix it lui manque pour complater 1,2qual' terrain ayai t k6 concidA le 9 Jauv ier 17 3 3 au Sie u r fon chargement, cinquante birrtques de figure, qu'il prestin .0slage de Is AfFIAS, qui 4 almudeani depuis lonwues dra 'a fret ainfi que da caf6 & coton S'adreffer audit Capi.
taine, en ren' magafin, 'a 1'entree des rues dts Cefars
iLa Demairelle Mal uerite-Gemcrikve Faugas. Datze Far.. Royalss; it, prendra audi des paLrag'-ers.
milh, pourfuit en reunion un terrain de mille P" carries i La Ducheffe-,de-L4vdl, Capitaine Cibaut de Nique, par..
Andi aux Abricots, dipetdance de Jireimie, borne' au nord tira pour Bordeaux du 5 au io Avril pre'fut : ce navire A an Situr Burot an fud de terres non cancedees "a 1'ell de tres-corritnode pour lei pagagers & a une fupethe dunette.
Ig tivi&e des Baliziers; cc terrain a it' coincide' au Sieur Ceux qui.voudront y paffer ou charter 'a fret s'adre&ront rotmourtt, It i Deketrihre i-y$6 A na jarhais it6 eitabli. audit Capitaipe, en fon magafin maifon du Sieur Boweav.
1 En Yertu d'ordofinance de MNI. lei Gin6ral & Inten- VArtihonite, de Nantes, Capitaine Saxtbron 9 Fartira
itnt, du i i Feyrier 1787, Is Sieur Ducartry, Officier au pour Iodit Ileu, 'a la fin de ce tneis, & fera efcale do Regiment du Port-iu-Prince, pourfuit en reunion deux hUit JOWS 'a Saint-Marc,'d'oh il fulivra fa route en droiem.platemens, fitue's dans la novelist Ville du Pott-au-Prin", ture pour Nantes '. Ceux qui voudront y charger du fwcre MArquis fur I'ancien plan n* 387 & 388 It premier born6 'a fret ou y prendre paffne s'adrefferont audit Capitalme
1 I'A par la rwe de Condi, au nord par le n* 385, au fud *a fon wagafin grande. rue pr6s la place de Valliere, ett pa*r le n* 389 & i l'oueft par le 'a* 388; le dQuxiime, cette Ville. borni i I'A par ie sk* 337, au nerd per le n' 336 aq fud z La Jruxs-Xsr.sjj fe, Cap, Michateau, partira pour Nantes par le n 396 & 'a I'oueft par la rue d Orleans; ces deux le25du courant prifix. Ceuxqui voudront y paGir ou charger cmplacemen6 ent eite' concede's au Sieur franroii Farxier, le '.fret iuelques futailles Xindigo pourront fadreiTer 'a M. T prit,,a 0619bre 1767, & ont appartenu enfuite i la veuve Cau. tier, ou audit Capit. isns fon magafin en cette villeo mont, morte depuis 5 ans, & appartiennest a6kaellement "A Lo FU44, Capitaine Tranchevent, eft en charge pevw N, Ca.radeu 14 Caii1e. Nantes, il no lut sunque que cinguante barriques ide fucre
I En -yertu d'ordannance do MNI. i les Go'ne'ral & Inten- qu'll prendra 1 bas prix, volant s'expidier promptement., 4ant, le Sieur Bennet pourfuit en reunion deux emplace- Fadriffer audit Capiraine dans fen magafin sa-alfon 4a inens, ficu6s dans la nouyelle ville do Port-au-Pcince, di-. M. SJes, on cette ville. fine's par les n* 409 & 410,' & conc6dis en 17ig ast I Lt S4iflt-Charler, do Nantes, Capitaine Hardorilni
Siturs de Labichelteric, & Petit ChzraR*tAir; le premier a partira pour ledit lieu, du io au i I Mars prochain. Ceux botni ats nord par les n* 4o6 & patties de 407, au fud par qui *oudront y pafTer ou charger 'a fret9 fucre, coron, le n* 411 "a Feft par ]a rue, d'Orlg'ans & Fou& par Is ou 'Indigo. s'adrefferont audit Capitaine, demwrint en cettle 410; le second, 6orni au nord, par Its n** 408 & par- villegrande rue.
tie dc 407, Au fud par Ic K* 4122 par It A" 409 1 C Fabiw Capitaine Hidard, nouvellem. ent aTrIvi dit
ikik l'oueft par la rue Dauphine, Cap de BorineEf e'rance en ce port, part I tra pour Nante4
D z jw 4 X z Jr. dans le courant Tu mois prochain,: ce navire eft tr s-rom .
a On difirerait acheter un bon & jeune N gre Boulan- triode pour les patTa ers. Ceux qui voudroat y 'pafTer oig ger on le player fa valeur 'a condition qu'on le donne- charger 'a fret s'adre&eront au dit Capiiaine, dans le 'Maga. ra 15 lout's i I'effai pour connattre fes talents, Sadrefferl fin de M. Trotter, Figociant en catteville, e'h I'on troix. M's Martineau & Blinch4ud, N6gncians en cette ville 'a Vera de fuper4e riz de' la Caroline, &. un affortitrient dip
V' Lapre"i Pres k Saint-Marc & "a M, Larue, au Mont- tnarch2ndifes en'tout genre,
Ro6s. Le Concorde:*du Ha v4e Capi alne Gardatift4, partira pour
i On &fireralt trouper qu;nze I vingt tri'llie lives, on led-it lieu du 2,o au 1.5 Avrit prochain '. Cewx qui You. donnera toate -0iret6 ats r6pondant, 1 celui ou ceux qui dront y p3ger ou charger 'a fret s'adrefferont audit Ca autaient cette former 1 placer. S'adreffer 'a I'Impriiscrie taine ou 'a W Squineau frees, Nigocians en catte ville. R6 ale de cette Ville. La ViRoire, du Havre, Car-itaine Alerandre Ferey, par..
Vh jewme homme connu, de. bonne vie k mcpars, tira pour* Wit lieu du io au ij Mars prechain. Ceux
Pcignant & tangeant blen connaifTant parfaiteinent bien la qui voudront y paffet ou charger 41 fret, s"adrefTerdrit Aupattie double & fiwiple des lives, de'llrervit trouper H' fe dit Capitairic; dans fonrzagafin rue Saint -P Philippe I tot placer ch,z qu-.-1qwt N, .gociznt pu autres A donnera routes cette Ville. C S, 1) 0 t-1 0 Lis n C ff ff-a it e s d e fa c nduite. Sadreffer 'a I'Impti- D it z.
nitric Royale de cctte ville. i Une chaired raulanti!, neuve, faite au pays, I p1jemo 8j
Is infi It' dans le n* z i des dearie, avec fas harnais pour trois chevaux
On difircrait favoir- fi I av, e u Yin vieux
A ffiches Am6ricalnes eff relatif au Sicur Irfaurel ci-devart touge de Bordeaux, en barriquei & du vin lane 4a tZraw Its bkns des h6ritiers Barbe"wx, & ayant laiZA. fa p-o- Lpaigon, en cafes, Oi.-vieux. 5'adteffor W Dafylva Vibration an Sietir Gertillon lors de flon 86part de la Colo- D c
al;epvre, N6goctans en et44,,e ville.
vie; or ptkfuMe que c'efl par a treur qnt le row de Mancei Pots & formes I fucre, f4briqu de Matibaroz, j vcx-&
1.1 .-A 0. 1 A- XAYS r I




ilk,
re; 04ole, &=Ae RENOUM
10is die MOU!Ins grinds roles & pelts, cafes k 11T." i Fr4nf oi* P AU like dt
Pi ewc a 5 pieds, tris-'noire, ayant- un col.ier
gaules d c-itourage, bois de campMie, a'- bduer. 45 5o at-is, taille de
SadreiTer 'a M. Fraigneau az'li, Habitant dans les bas de a f*cr avac une change marronne depuis trois meis & demi. la Charbonni.'.re. 1, it (IC-r!lCr avis 'a-We d'Abois Ballet, en cette ville, i qui
Une Habitation fife aux Abricivs, q-aartier ee 'itr6uni cile ap ---Iatiene.
peu -i'loigneie de la mer, conatenant 16. ca:-reaux de terre I U1 jeuille Kegre nomm6 MJ7, C 'ngo, ktarnTA au-1 Ovec 3 T i 0 milie pieds de caf ou cacioyers lie plawe's dfrus 0a fein 4rolt ROY.LtRtTt., au-deflous NIPE do eont la plus grande parties eiq en rap--)ort & le refle, 1)"'t za;lle, parti macronit y a env*iron trols Mois. En
1% a P
a rappor-ker, b aucoup de vivres, a3 P,,C'gres & deux mu- don,,,er avis 'a M. Roy de la Reintrie, Hal-kant 'a Nipm. It.-s on fera bonne. composition da toijt rnoyennant du I U I, )-, une Negre nomm6 Narcife, Nago 61.ampel rur
command!; on re contentera rneinp de la moiii6 & le refte 1 1's &-ux leins Mt RTHE P. PRINCE, ayant ees tnarquQs a tetm.-. Yadreffer Al. F. Gullhou, N goci-ant "a fArcallaye. Con pjys for le corps & une dent d-. devaat de la ma'"
-iie ft. :_ i:-trre caff6e, patL1 marrow it y a fit femain..'-s;
Une grand! & bella maifon avec etaY2 & ga' erw c 1v P
cour, jard.n', culfin cafes fimie rue duTont c?,i croit a des habitudes au Nlorne-a'-Tuf. tn donnpr
aux Cayes, bi ,n appartenante 'a N1. Desvroaas. S%- a,.-*As 'a M. Lejfi vre, N6gociant en cette ville,'ou 'a la norn,dteffer au Sl%-ur dQm, urant ch.eZ M e Licate Pro- A,'_rthe LYS 9, M. L. a% qiii it apartment.
cureur audit 10-ti, qui faCillitera Vacqu&.eur, en affurant ks Laiojl"e, Congo, etAnipe' DASILVA, pre qne illifible, payments en Francle. I'll- d, .1.,2 ans & begae, marrow d-puis plufieurs molts,
Fatine de mais en barils nz nouveau & la Caroline Eli 6inner avis 'a ?4. Gautier, en cette ville, ou 'a
inorue hare*rgs & autres falaifons; terrain 'a focre, pla;i- a qui il apartment.
c'ies de fape, de pitching & de cypr s, bois iquaris ev. Le %% We' Batn'-iza 6 tarnpbSTA ",161 A d e 6 o 'a 6 6 on s
efritntes de routes e o-c-,s a venire ch, ;z INT" Francois & a v:i n t I aux j.,tnb s 5 pa-*i marrow le's de ce mois de fp .0
Companies, NegoCians en cette ville. 1'hal)ication da 134cornais. En donor avis "a M. Leriche)r
0 x D'rectzur
.4' V E X D R E 0 Er .4 4 T F E R M Z R. ci-devant Proctireur d- ladite hal.ivation, oil at 1
3 Une habitation en fucrerie de c--,nt foi .Xante-trois car- de )a Poqe "a 1'An.f'-_--a'-Veau quariier de Nipes.
reaux fivu.'e au Cut de Sac & connue fous la noin
1 4 v r Af 4 v x C. f R E0 S.
de I'llabization Al.,-kt colloq-Ae 'a ]a 6viere creu ,e pour It SEf., idlam-e it V a 15 jours d-! 1'habiwion Dam;en 6o pouches deau borne'e des habita-zions Tourn.jfeau Izi 1. -ar
Judonnerle & DrouilLrd a( Iuellement afferm6e rvla' Pe;v, aii Botic ffin, tine mule fOLIS poll Touge, 6. mp&au
dame de Po!aUea qui la fait cultiver ekpuis hik ans ea Mol-Q!,0i % ayart iine marque blache fur ie ca'te., Eli cannes lefque'iles produifent de tr s-bon fucr.-- & dont la fer- d o w, ne r avis a I I N'g,-.ciant 'a iW'cah,,ye.
1 11 s'eft ekl-app' 6epois q ielques jo.irs un M111let poil
ine expire au mois de Septembre prochain. Lailte Da- I %
me reniettra cette habitation avec huit pieces de can- 0 1 r M"' Gilbet Mirebalals,
ves & huit carreaui en vivres. On vendfa laJite'l-tabi- a, MI. At--fi, -.0t Llf ,,Tzjx, fur I'habitation Cafle-w, oil 'a 10.
Runel N &gocianE ca cette ville rue de Bei.air ; il y aura tw-ion avec fae-ulte 'a 1'acqu&eur de faire traveller aux ba^,.imznsquandb-:)n1ui fem*! Iera. On pogra reprocorer lebok rCCOL11ponfe.
& les roaches fur une petite place qui dej:wn,1 de ladite A V I S PAR TICUL IER.
Habitation ; I d'(6-aut d'acqj(!reur o.i 1%!ff, rmera fans i Les Sieurs Bouv;er & Saladin, ApothiCalres breve-h Negres avec condi ioc de faire les c'tabliffem,,ns. S'adref- dut Rol en oette'ville, pour faciliter la difti-ibution de leur fer 'a Jacmel 'a DI)ug filr pr,_-1p-ri'-zllre ; 'a la Croix- firop dle fral(epareille compolle, oij tob an!-i-6;ph'ii6qne, dont d 'a MjMicu Daugi, & au Port-au-Prince a les bons effects font contains & gen('%- 'emeilt reconnus, ont
Cijrdattr aine' Negociant. kt blis de notiveaux bureaux chez I..' Jeam Girird ConzA
Lr R .4f L R. ires Jicrnd ch;,z M. Lape'--we rnait- e
jr.tgwe Apo-hica
2 Une habitation fitue'e pre's de cette ville, de la con- en Chirurgie- au Petit-Goave on trowwra tot-low-s. c, retenance de cent nuararite-trois c-arrewix de terre ou environ We chez M. Loir, Apothicaire au Cap, M. B:--bo1a,2, &nt foixante-fesi! colloque's 'a la g-ande-riviere du Cul- Saint-Marc, M. Dam,;re # 'a Uloaanc, M. 'a J., r
6-.-Sac, le refte en inorners' au burd la mer', &c. fur la- v-;e M. Offivier, Zi T6uron tous Apoflii :aires X q:ielle il y a hult caf-.--s '4- Negres neuv _s quatre pi ces de Lfhault, maifon de M. Lacate Ptocurears alix Caves.
a,)rps quarre 0-1 ces de pa-We jardins 'a
c1nnes de diff6rens ', I Le prix eft de 24 1- 15 f. la bow(-,i le en cere
Mgres &c. on )r joind a foixante-cinq Neigres, faits fur d,-', -i o m
6 de trois crourdes & demi dans ie bureaux ci -dz:fMjs
laditeha 'Iita.ion & treiz! mWets. Sadreffer 'a M. Chance- ;n
m6s ; le paquet de fix me'decines ft vcnl 8 1. 5 Chaque rel, F[Abi!ant "a Leogane, ou i M. 4t ger, Gera-It de ladite bouteille porter une itiqUette figne'e Xt:ux. habit,,tior.
..A S C 1. 4 V Jr S r AV M4, PRO MAr4c-E.
3 Jacques TangouM, Criole, fins e'tampe, a3ge' d'en4viron S P E C T 4 C L' E.
ans arti matron de Vhabi ation de M. Betin Mira- Les Corn6diens du Port- ati-Prin ca. donner,3,,t Dimanche
P1.1 'is fe-naines. En donner avis audit Sieur procliain It Caratwnne Lundi 19, Ricch-sid 4aur de livil i
[jin, a qi il apart' Marii 2o, la Dot.
-Avec vermilion de MM. ks Gbler4l Intendant.
11111UNWIN1.1,




a 0 T r:m DrJ3T J! ItTOP 1 IT-TjrT T11 1711!133 1.11 Irl a1mv) ml,
U e3 ?j !11b D-) P-11 S Ajl IdiJI, I- S '41 1-a S'11 un tv.o.%u.) wwrw., s a t., uut
LO !-CCI 11!1-,)Imrrr rj r 11.1-F
S I I A I P,) F,11"ANO Woj j Sp LIQU; .7 D SVJJ a' j')S,)'Ljjje U SOU tl,,- nL) S IJ LU $, aly.1,3 e 'k 'I -aj
ISU3-115 :LTWPAOA sli,-b ?Au I cl SUP) S34.14;; -Iv J U dd alib 1;l.gy.7flof/ Jq
0 1.1 DO d s ut :)%.A ? K So 'C'
-IJ.) no S.)Jup _N400P SL.Uj )!,a LIVItp.-CY""m 1! .1-flop ppc
p -b r y s i I
.1.1 At J ol r s md L:O P1 !Mb xnk.-,3 r
J) UJ 0 P EF! V, p s I (I I v La 'k 11 u llpu pp v"j p 141 L 1-J:) SUIT j JjC4:t q tm .& 1)3 14al-laj
. 'j, Z)U5 Ytla p 'i4
'19110,d silul e jlj.)L- xj4U -1d s 1 3 J,
LIO -inud s-'rd aida-W uo j ;,p icii j!Suii un 11JOA-1p 1. L'. c ap vuaA 3N uon
''alit LIXed LUO) e 1C.102(flo's allpj z,11afibef, led I ml so4110 Jj S ,LIIPD SZO) D'Ae a-LU eX()Nd al ep 5-aDUalIZ-318
1011P aaugu o'.
j! U01MV3.1 n iii3iinrixv -aucij ap !qj e I au u Qp .,q so p iu _4 U, zj jud aaiumou
jobi a p.z z- d v ap jaSaixa r-unod iv ,i PIUA;B; LU03 j ULI r Z*JZ;A1iO,).,p a,; aa atlq! "Ir vc)-.2eiv al a 'b Djolp qiij r 1, 5a)uvjpnd vwip sop a,.,In,j ap aiZnj p
:ni taa anb ijod, an1)j,,,nb s J-p 9 z ivdmba.upj V -ai;AXU Z' 1. Lrr to b ; pvrjg ; r. d -;wul i-Mroa-8 's-utit)
31 DOUR 11111 y!p ZJI j,) 11) IMLM n I- iv pj
AUJP. OUIPIOV Inj U's .-U-1 S iolj 5, i I w x) S04, luo, xv.p1j.-J'O
95 Aea 111;?l Pp a :mid SLIA ZI il--d ne ij .;nod s-I nu -q suld iuz,%,b1",;O:) .1jUd do ij up CP-,p wam
ua japi ;)j jyab suoU! Ac;d -ap stlid s:e.d i-joii lltY aj;)ilua, jp I v, Xotu ;.) j0 6 wb I av u4 al jpnoq.4m' z. ,tn u
'U.Wj luo--a od m Xu I sawlm, C)u F" vo
-V a 1 3,41 ;)I;Lj v !nb qyt.kc3 aun
11 u 0.1 Tj 11013
111.1p Sap Uil 21P 513od :aj surp xnr jj!rA S111,?j 31110d I I i- I a v rj Ap u,.): r -. i j 4j i i,) v, I ztib 4r -jpr vo,-.Ib
.2uoj;).afje u C I W p 6 IUCAOP
JiMel .4p no aur"'I -4p sw uua iL:o.,aj pb no qu,, un a-eld uo spi-I p umovq:) ap a-13U33 a 1!
'91SU014-ru xnp j u n :) n 6; f nj j.u o,: j au-mbszvrjto. -saq -Y:) alb sua -:i j d u ny j i A ja j *j r
a,q-lquj olime no
,49u!-,,aq3j bu-p ;op iiojpn ,st.b I tin-ell JC( 52 1:..v- Sli Su e S33 &WIN-a I
j re.-I j w al -.,vun ;.o.ua)q ej j !A .3u;w1)1Nc d i,40,aj f iLac.-j s -,jpuu s-1 -' V -1
11CUM all <; Onj Si"UU12 StIld -S;1j Ila 19 Ulb 0- af; BW ail-4Anou ;ux
I rs % I
.-ne un--in-u fu 93,a-ij ap uo.ap.t.- sn-I iuo.*Ai d ;u 1sjz)tL;r-11? j D nj tip -aLirj r ( 93Lz ) zoauut awa e u ) n
-54106 ap no apu?1q,?, 3,!Pj ) rl pp 119)
aij ap FaAojsa su,.p4uu.vl.1r E 'S ap saluru S Fw rj V1 ,,v 2.41?1 lunv 11"JI'XI
-e awatu ap U.Laj
A %, A al SrOJ STT s'P P"A1 T-1oJO'c1u,O> '.91
a 11 '23"Well ua cA,31zl4vAr s,z;u, La --S p wo-unof -cr 'Ip! 'S
Z ap 31 I gi -Op uojozu- I/IXOy zi 11 ap volly
.Op slafij scpl, aLI51.4' 1jG-apuuq el S.' p salted zj,i luol
v
"CS aP I'dOdnV z8-4,B (41b s':OLM) z aP -'il
*I 'w 'S PP j t IJ 4,4 IaJ As 110P H- t 2nl MwEf 'El DP UOT
9,, a f nj xnt iamor-s in)%., saity'.Tpaza XTCFI Sol aub io.T-i.V I pp UD wrpumtuo.j -Ul Ili Ou ?1? v j2;uulx aulr ldv:)
'sXud xn,?P" s ,-j Suep'sijoqt! ;uwa"," 1, -:)ur 01 pUCWZp 1,1keXT Aj ppjVo ajOpftUtU(>:) a-1
, v 19 ,
lu'ased S."l-MuV S'11 2-nb IPY.7 np WI/V altadde itojp
&EUIDLU al V zilmj u., uD iu)Xed sir:)LIe.I SVI ;aub '.7 Ar 0 r I r 'a v a Ar, -P w
XMo u-pr;Hp tuou P, snoj nuuo:) uop-e4ldza-ap -Zad 'S 3 S 11 3 A I G S 3 1 1 3 A ri 0 N
UVII 19 2 1 "'"J 17
.01 srd jzxirnoa, m
snld rj mj vdmioi wL,
!nb. .1-mi vo ;p
DJArfj rir.nb i-raT,,uoTj wri ujjjrq ;p voip 0
? ;Jrjn vitm. v./;-f av ;v c.,4 rxf ;tj j, Lti ij-r
Inp azdwaxa 13 e a.,-1;,UU L 2no.; s1l ap juap aun 3aAr. I
I a SUL, b ;.i 'c .4 1-0 j J-i, ,.4117
ab I al'. j y- I ;xV.
'=dnod ap UOII!Ard u, ajivj !nj ap a, juie I zog
-)T jawwou ap- uojjj!'Lujzd el V io.p zi-"q v-4P7#0,,', u-0 VXP S'Y.y zmf-,l --7P 1 SY7TT4A(. W T
C, .V;pyV sq J."77,12-fallsqri aqjadiq aun -;,V. -S -,p n53i ie 6 ZJAP, ne JD^-iJuOH
%. H .wo ;IV Iwivi'll, y S71 ZA,i,%7ZZO.7 iub v
.2p !0.11 01 ID.,Ao.d -e mb zu.%ru vp inairtuiV U111f-Mg *Ili
"Sapul 5.1 p s;,,u4i e d! LUO:) -P S-i ;i 0; Izffpjpv v()p U0.7 9..4,b s0i wj ao
-oyry! sal surp suawaSump sanbia.b j, jtiv:) umod 3UaU1;)UZA3 -. . . . . . . ........
au*;Lj:) rl ap ana.L.Aw- j.,j ap ;10ow sl siAddr. a u
r Ir p !Od
A p
'0
11111. ra%%% Ora A7MINAPKIN 'I




%
*.o potts (?c jkaijtre & ne yotilant r.as &charger _Re front pas
lives ne pourtont Itre d1res des nar
que dat)s le cas fie banqueroutc. L-i Ar.glias ne 6ront pis ter-us de declarer- la nature de leur chargernent, 'a inoins Wiges de fle f-,fvir de pepier tirc.&-6, pour les alfl*ailcs il'ils ne fbient fufe-eae's d'avoir 'a bord des inar(havidif"16
front av-.c Ies fujvs de la FNmcie; contrtbande, pour Ics porteraux erinemis de Fune de-s
f) eurs jouir-au LU 1.
cront cotes & pataph6s grwis poar IC JUge, C0114601'-M6111 ljt dC11X Nifl JVCVS. .aux Joix itab)! S en Francequi afllu ffent tous',ks'lliar- Les guerre des deux Pulffir.ces qA
civand's U' C'ette fo-n-ial.k.4
trtront en iner d,.,s b^vimens --warchonds 1 tren appio.
Taus les N6gocians, Capi,%Alnes de navircs & autres fuicts ch-ront pa,, am-ce" ee 'a pe, t6e tlu cation., Mais ils pot- .ie It Grande-Paretagne lui fe trouveront dans'les Erats ront erVOYE 1* IfNIS chaloup s ,,,-fn61es de deux, ou trois hom. Euwphns de S. N1. T. C. p vrront Eire leors ofl.aircs r,r mas 2 boi-ds des navirci t-narchands pcuar Y rifi%,r l, let.,
A -I % 'forcle
ernes cu par tells par bnnes quilspip., ront a pfc- tres f;Cr1 i4fls i-O11,1111.2tts"e DUCU11 6C
C A
pos, tans 6tre obligis ee. Cc fervor 41'un lutt!r-p.,ete OU Les maichan6t*s de ccivri eh, Linde trow.'es borl doS
'Courtier. Les makes des navies fbit 'a Dordcaux fbit Btimcns, ne fei-,,;.nt confifvees qu'ar)-'el s q(.e la fante;ve e %. n le p o-prie:a
dans tout autre poit pourtont discharge leurs navies en aora p!c-nanc' la confif atio & ire de res
foit par eux-mglmes foit par les petfonner. qu'd leur plaira marchanc*iCes de connehande pourri co.-jii mr fon voyC ho:fir farlS, Cre oblige's de fe fervor de ceux qui font ge en abandennant kfdites ti-aarchaa-3ifes falls ViLle POUr
*;tol-ite pub.ique. 11's ne feront pas tenus de rai on de cette contrelvande trouV'e bo d, on le pu'iffe dech-vaer leurs marchandifes dans les naviresd'autrui, ni relenir ledit al-andon.
4'en prendre dans Ics, leurs ni d'attendre pour Ieur char.. 11 fera fait d fences Jllutwlles au-,.- Cipitalnes des vaif-. genient plus long-teraips qu'ils no jugeront a propose; les feaux de guerre ou zutr ,s b'tim.-a- atin's d'it-fulter 'en
xtimer.s quYs rencLnwrOnt
1,11jets du Roi Tr6s-Chr4tien jouiront des mernes avanta- aucune fa cnles vaifFE.,aux & b^; t
Zes dans les Etats Etirope'ens de S. M.B. fo.s peine Ot r6parer tous 1; s excninages Qu'ils ci_'UEront.
Let navies de Nne des deux Puiffances qui, ktant char- de que1que n2ture qu'ils fbient. A Cet efffit Jes p4rtiZU4
g;!5, front f6rc4 par le gros temps eVentrer dans les ports hers, qui armeront des b^tinens en guerre, front tenus de I'autre ou de prendre terre, ne front point oblig 's 'a de donver caution, de 36, oco 1. town, ov ('10 150C 1. a&' de'darger, h moins que ce ne (bit volontairernent, ni 'a chaoue navire ainfi arm's qui n'aura pas bord plus
'payer aucun droit; ils pourt-brit, apris, en avoir prialable. de i5o matelots, & pour les b.'thnens qui perteront tin a e a I -de 72, coo 1, tourno
snent obtsmu la permillion de I'Olfficierpripori cet effet, plus fort' 'quipa.ge,' I caution fera v V1,3re telle battle de lour clia!-gemeent qui pourra leur Stre ou 3coo 1. fl. Ceux qui cautionneroat front. folidaires 4 viceffaire pour payer les frais d'approvirt-onnement ou de nauront aucun inte'rek 8ans Vatmement; ils r6pondront -des
tad6ub, & ne payer les droits que pour ce qui fera vendu. dornmages qui pourraient e8tre fatts 1 I'atitre Puiffance
!I It 1%
11 fera mutuellement permits aux Ravires dont le Souve- par lefd1ts Wtimens armes, Iufqua la conrurrenca des
in ferait en guerre avec Vene des deu x PuilTances d'entrer fo m t-,ies m* nnies,
dans les ports de Fautre & d'en fortir ran etre inquie- Les bakimens ..& Nne des deux Puffances reprise par
tes en au une maniere, & fans qu'on fafTe auc'ne teacher les amateurs de I'autre, fer6iip-rendus au premier prochle pour fa-#oir quels font les propri'taires des marchan- priiuire, s1l ri'y a pas plus -de 2,1 hours que la priflo aires quils. Porteront 1, foos qu'on s'embarraffe fi ces navi- ait 6te faite a la charge' de payer le tiers de Ja valour res front define's our les potts de 1'ennemi oa s'ils en des b1timens, & de la cargaifon. Si la reprise efl faite par des ilentnent, & ft lefdks navies front cha 5 dans un port vaifTeaux de guerre, le bitiment fera reftitue' au premier p. roOe I-ennanii pour aller dans un autre, ous les articles pri6taire, en payant le -trenti nie fi la prife a 'te' faitQ
trouv-6s 1 bord des navies qui appartvndront atix fuiets dans les ivinfr-quatre heure s, & le dixic'me fi c'eft apreS
-des Puiffances refpeEtives, ft:ront tegatae's comme lihres, cet e(pace. e temps..
uant infine tQ-jt le chargement ou une p3rtie apparden- Les navies de Vune des deux Puiffances qi%! ferant naufra.%
4rair aux annernis des parties contrat.1antes, 'a exception ge fur les c6tes de I'autre front rendtis de bonaefoi zux des articles de c -.-ebande & quant m6me le charge- preprietaires aillfs que tout ce qui en fera fauv4 en
rnew ferait deflini i fecourir les ennernii de la PuitTance pavant feulernent les frzis de rauve.tage. Fhcz laquelle le navire fe trouvera. Lei perfonnes 'a bord *'Les deux Puiffances, s 'engavnt mutul.Ilement a
Oes navies libres, quoiqu"ennernis d2 l'une d, es deux Puif- pirates & forbans qui e rfugieront dans t2i ports apparfances, jouiront de Idur liberty -a moins qlj'elles ne rbient terns a l"une d'elles & a es faire punir refti-tter attal gens de gnerre alors au fervIce de li parties ennernie & proprih 'res les W -.irnens, effects & marchandifes dont ces
define's 'a 6tre Cipploy6es comm e telles eans les loves ou pirates ou forbans fe firaient ern-pares. dans les armics : routes Jes marchandifes qui ne front Les deux padres coat rattan t es s'engzagew 1 ernpkher qua
pas de contrebande joutront de 1i m4rae liberty de. com- des navies, ou marchandifes appartenans aux ruiets do
inerce &, de na gation, l'une d'elles ne fbient pris par les ennemis & Vautre 'a la
Tous Its Uffenfiles de guerre, de queliquVoce qu'ils port6e du canon, dans les ports & rivi4es fous lipur dofbient, reront regatdi's cornme de cont;eba de. nomination, & ft walgri les fecouts qtii front envoy s les
Si 1,11ne des deux PuilTances entre en verre, les vniffeaux ennernis cauraient du dommage il fera ripati par les Jk batimens de I'autre front munis deletttes de mer, fecours qui front fournis.
leront renouvelikes cheque ann6e &fin que Yon puif- S*il eft prouv6 que celui quit aura fait tine prife ait ern.
_pjs aux enn ployS quelque genre de torture centre le C4 taine!, Vicui.
connaltre s"Is ne potent emisdes marchan0Oifes r4pu4es dg ;ontrebande par le preRent Traiii 1, & les page ov autres per onncs qui fe front troupes dans quel-. V;pitaincs front obliges 4'exhiber ces letters d;ns le port que vailTeau appartenant aux fb ets de I'autre PuifTance,
- 4 6 a 1-0




A ri ront convilinctis Tun cr-ir tiqdilllte' que Its gtas -1 courtejoernt ceux ,qw -e ne r, norme- de 1e't t a' leut tra Vue
ieufs cornpl ices feroat -punts d.-,s Plus grades peln,-s S ils le pouvaient.
leurs fates; ce que les deux Souverains,
ro -)rtionnees a ORDOAWANO.Eov Ror, concernantl'es riers de Port tirx
obli-ent reciproqa, tnent ; i faire obi-erver, fans aucun C'gard Zs
les Colon'ef Orientale; & Occ
pour qaexque petionne que ct fbit.
11 fera re(p,-,,.hYt;mnt libre aux 4,11ift Puifrances d'e'ta. D r. P A R L E D I.
Fir des Confills dall's les 'iati de Tautre, & Von convien- SA MAJESTI': -ayant, par ron Ordonnance de re j-ur d:-a &s lieux o its reront 6-2biis. regla' la cornjxfition & les tangs des Olfficieis d,-. Poet clans
A I'6vird &, la charge &-de la dekharge des blAt-imens les Pbrts & 1. tfo,,naux du Royaume., &., volant y afEriller
91'
d%- ia ffire,6 d"lls 1archandifes, 1,.-,s f6jets des dcux Somerains aurant qu'il 16'.'r-A poff"ble, les 0 officers de Port dais fes C3.
uiront r6cloroquiment dies C % Jonies urient:.I -s & occidentales, ELa a ordonn' & o.-dloapeivil'ges & droks accord's
!a 11atioli la pius favorifee. ne ce qui f jr
S. M. T. C., & S. MA. fe font -referv&s la fqcult6 de .44t t. i Les Ports des Colonies orient-ales & occldeniales
revoir ce Traiti danu, ewaze ann'es 'a computer du jour front divi':I's entrois Claffes.
allra et6 pa% en Anglt,-tcrre & en Irlande, des loix
0 1 t La preimi're fera compw6e du Port-Louis 111- de
Pour foa ex caution & dy p: opolier & faire tel, changernent Francc ch Fort-Rc),al "fa Martenique. & du.. C p i Saintti! 1 s circo'xilaic"s e.1(19LNo., Li revision devra fe falre Dornrgre. 11 fera eLabli dans c4acun un Capistaine & ust
ais le term,! de douzz, mois, ap.6 le Trai...' f*eia UC-utenant de Port.
1w,l, fa as que la boane harawaie aucuria ahcra- La seconde Cl,:ffe fera compofie des Potts de PoAn c h ry
tian enk-r- les deux Sauverains. dans Ande du. Fort-Saint- Fierre 'a la Mai iin: ,,ue de I-%
(;e Traiti fuma' a Paris It 2.6 Septernbre deter, Pat Baffeterse Oe ]a Vinte 'a Pitre 'a la Gtia1doupe, da Por:-* M. Gerard de Reyncv.41,, pour le Roi de Frace, & pai au-Prince, des Cayes Saint-Lotiis & du Wle Saint-Nicolas
M. W. Eden, pour le Roi dAng,6,,,erra, a eti ratifie a% "a Saint-Domingue; & il y fera Ciabrt des Capitaines de Fontainebleau le io Novaimbre', par S:M. To C. Port feulement.
L,! pr6anibule du Tratte indique les principles qui lui La iro;fieme C I a Te contlendra 1es Ports de Calties 'a
ont fervi de bafe, ailnfi que lei vues dans lef whes il a* Sainte Lucile de Scarborough 'a Tabago de Cay.0nne &6 r6dig Vintention des deux Souverains aft de rappro- dans la Guyatine, du Fort-Louis aLl SAn gal, & de Ma...
Cher Xavaritage d.eux Natioas clai fe haiffent depuis des Sa nt.Pierre de Terreneuve ; il Wy fera C'tabli que des Lig Ufikles, & de contolider I& paix ewr'elles, en coilfondant terians, de Port titulaires. leurs 4w4reks; d'un aorrecoki, oa a cru devoir mettre 2. It ne -pourra eitre novarni aux places & Ca'talnes de
un irein la coatrehAnde, qui tous les jouris Idevenait plus Port de la -prernAire Claffe qua des flats qui atent ax jescaffive, & contrr -iAqve111,e on ria pu 'ufjti% pr6fent trou. moins & depuis.trois ans le grade de Sous LiewenAnt ver dans aucon pays des rem'Hes qui puffent 6-ire adop:6i dans la Marine de Sa Majefle'. Ls pourront errui;e obtenir p .i r u, ie administration mode'rke. 11 parfait que te fbn les facceffivement dans rexercice de leurs fon&ions"tes brevet's frais de 14 contrebande qui on't donne' la mefure des droits, de Lieutenant de' Port & do Sous-Dire&eur de Port. de cette m! an4re les nianufa4lures nationals n! P Les places de Capitaines de Port de la feconde Clafre
ront aucun changement 'a le.ur d6favantaTe, & les deux ne feroat accordkes qu' ,des f4jets qui- par 14 nature de leum
I
Etats atwont un accroiffement de,'revenu. 11 ell etonnant fervIces front Wce 'i"es.du broyct de Sous-Lieutenant que cc principle, dont an a prachi depuis fi long-temps de Port en France, leque I tnp
P leur fera expHii on -m6mete
l'utilitso aait pas it ,adot6 plut6t par routes les nations que c,,,Iui de 1-ur place titulaire de Capitaiae-de P(wt. -its commerqantgs. p I Ourront enfui-e obtenir, par anclennet.4, la commilTion
Li nouvelle de la signature de ce trait' a 44 re ue de Lieutenant d
e Port en Fiance.
avec N. Plus grande joie enAngletcrre par Ics manufactures 4. 11 ne fera e ledi' qua des brevets de Lieutenant dc.
des ttois Royaomes. M. Pitt le Jeur a fait announcer offi- Port titulaire aux I cle
. "KiJers employs en chef dan les Ports
cieflernent, & &9 ce moment I'affivir6 a re4oubl' dans de )a troifi rAe Claffe, & en second dan5 ceux de la pre..
tous les ateliers, afin que les objets d"kivinge fe tro-uvaffent tni6re. 11 leur fera enfuite accord de"s commiffions'de Sausprks au moment de 1'ex6cution du Traite. M. Pitt a dU Lieutenant de Port en Fninci lorfqu'il en front jtVt-di-o
r nter en m'fc eine temps a la rentrke du Parlemeat. gries & Cut Ies propositions des Adminiarateurs, ; Mals ils no
trois Itr3ite's de co m., merce ; l'un avec la France. I'autre avec pourront dans cc* places, obtenir tin grade fupe'rtaur. )a Ruffle & le troifie' I m.-,,, avec le- Portugal. 11 a dO me-tre Les Officiers de Ports, quiTeront ju nckcMdres dans fur le tap*is )a convention qui a iti conclue avec I'Efpav les lieux non compris dans les trois Ols de Var.ile prea gne relativement 'a la cke des Mofquites. Nous avons don- mier, no front nornmks qtje par les Mminiftirt-cars U. ini un extract de cette convention, Malgr6 tous les avanta- ne pourront &re pourvusdaucun brevetni coi-am;ffiion de SA. Xes que les Anglais doivent retired de ces, travaux miniU- 6, Los Officlets de Port dans les Colonies porteront
riels, on attend cependant 'a voir le partj de 1'oppofi- Yuniforine des grades qn'ils auront obtenus dans le CoT-ps des
tion clever des ctis centre des arran eimms auffla tiles. Officials de Port da France, mais ils ne jowiron: qU- delt tant les perfonnes I la tOte do Gouvernement font expo- appolintemens rCglk31 pour lears p1&c..,s par les tais de di.
fins i voir leurs plus fages, operations cenfurks. par ceux 6 6 r S& -Alajefte ; Jes autres portc,,!
0 penfes qui front arrLes pa
qui n1coutent que leurs proprep intitits qui-t ne jugent ront feulement l'uniforme dll ve de Port. que d'aptis leur xnxn*%&a do voir, qui ne favent pas MANDX & ordorne Sa Kajate' ;'A Monr, le Duc de Pen.
faifir 1* :nfemble de la grande machine politique au mou- rhi vre, Arnir11 de France, ant Vice-Amiratir, L-eutenans Vement utile Oe liquel)e wis les intkrets fubalternes doivent g6nkraux & Chefs d'Efcadre 4es Armies navales, aux G011.
a.- t 2 P P # # A a 0 1 .




84
mit'r ta matn chulm en &ro*t Ail "a rexhtit'cm. & !i p!c"- Ves 4 Vexlflerce cTe Dieu & ne'Anmolin's "Hat 2Ccu1'd'aJjj,,rI fente Ordo-macce. FAIT' 'a Verfailles le preni.er J14-Mer Me par qn ,jques Tarteffes jaloux de fa gloire. III vic t de'
m, ept cent, ,jatre-vl gt-fix. peu ee (h,-.)Ie & A (.ftifa totijours Jes bienfaits des Grands. Lq
Signi LUUIS. Etphis bas LE-AlMri-ILCHAL DE C .sTRIFS., invit'!4ons de Lwis XUR & da Miriftre-Roi qui goillrer,
L E D V, G. D E. P E, N, T 14 1 L V R E mit ia F-ance a-ors ne parent Factirer a* la Cour
Admiral de Parice. acceva- o pend;;wt le brevet d'une pension nmais. il ne s'ej
it jaln,*s Payer.' CriRISTINE Princefaa ThRof4he, o cc.
Vil 1'0 donnance ci-deff0s, & des, autres. partm, 1 nous pait 1,! T: 0'.-e'de S-,11de:.. Deftintes fe ren.dit au dt fir witIne.
a2reiite : Man8ons au.% Vice-Am irjux U.-wenans g, ,n-- qu Alo I u i t m,,- %ma de Vavo'-r atipf es della; Mais A filt con.
raux Ch, fi d1fcadr- des Arm6es navales,. & krver 'a' Ea C-aur la liber,6. qMi faifait fe3 dii1*CC5. Tous-lcs,
dans dt la Marme dans les Ports; -2ux ktt endans ou Oilor- joill 1 5 li,-- tires du ma6n la Reim,& le Philofopht
a., t i ei,,l ra nt. it fans doiste ces'converf tions q111 erga.
natc-urs de la Nlarm-,? cous a itres qu!il ap CU i, Ole
1".,xlecuter & falre. ex cu-tker felon fa forme toncur ef. en q1!(j.111e temps apre5- Chr;jwne 1- Abdiper le ir^,!(3
TI'Ai-r "a Ch" neLlf-CM-Loire', le 3 J-anyier 1736. Stz-l b"./ci-c"'es mnutut. 1 Stockolib. Son MuOre kole
J. IN-1. DE BOURBON. Ftplaf bas. Par Son Aite%O Fe fa"re inlotmer- aupres des Rdis, mais' la.Franca reckma
&re'niffim-. Sig,-:r' PFluERO les tr"fl-.ry. tefles de ce evr md homi-ne' qui furcift tranfpo
a % I MS..
Cettew 01donfiIIICe nous, eaw parvenue que. d-e*uis pm c beaucatip de porripe (hms.
2 Pa. i's %*_-'N, eotm,65 en t(1.67, a vz
d., jours., Sai-r Gencvi yc-du-Mon..- Cent dix ans apr s..
D r/ Ro Rr i u P a tv c z. 10-, is XVI hii a fait eingrir Line fiatue demathre, qui atitt.
Lx gabarre le, AL.,let, command 'e par IN!, le cOMMAan- e.rccutee .,).jr N1. P"JOI!.
deur de Bq1C..7, parties d-\-. Brefl. le To Dl'ceaLre A arr: 17 evri ,r 1673 ft m n j ot 1 t ;k a m a i s m6hr. o r a b I ix
* rt- le-plus. gr.aad 06ie comique
au. Cal) I-- :z 4 Lini, i r dern, a r a vec e. es ecf'ies & ec s -par )a riori ee %..
u e v,
vivr,: s : on y atten I., Oatb-eau-, te tiie autre ilk exilf*- A.!-cun FhAc, an he re connutrmleux q
res., tir humn-air." !Ijafifl2it ay-ec Lpfl-Ole Les- vices & I-% n.
pb qui ,,t auffi aporzer &.-s r.ecrues & dom v.-iv' I I
0. JIL jw, A R C A. dicules d-e la focitZ6.,, paur Jes traniporter, au. Tha'aire kk
ks montrer dans tout lcu'r "our :- on applaudiffait, 6, 1*--It rcilalt en entire& 1 Bordeaut Le i" 0,qObre poids corrigeant. 1-1 plaill'antiit 1'hmm.aniti avec fineffe,. avec kro
"t I 10 1..5 a, 6;oo 1b, de fucre blarx & brut,, 1,. 2- 3 4, 67a-- 1b., Ce,,,.,jn2i.S fans Wareiir &, fans, emporttmenti,. Dims t6us fa.
decafi, i2rj63 lb. dl-ndigo, 27910 1 (V-.'* le. n" 201 ouvriris on mecornalii yNe fle'alU JI-a ri i-ule, Ile p-2,intre le.
3 ginaembre
437 lb ,de roc.ou 10, 7o.8.lb d Is namne.- Ses chfi-d'ce''vres, font A Tait4o, r, vane,
II eft entre pendant le meme MOis 9, 9 .Fj 14,z A1ifartro''ej lei Femr7.?es f-war:tes on peut r-4:-ne ajoll!cr
Vanc & brut, -,6 1-3 3 1b.,de caf6, 14,73 t. lb..Xindigo cmcote PEcole des mallis & cell"? des. fiemrws." LOrAS-'j7x1V'
xo6i :.86, 1b. de cacao 6*4,4, In., de rocou. henorait Mokere ee- fon *mni-i jSc ]e 'fowint centre la,
1-1 eil ('Or'! 4, 77 1, 611 ib. dee fimle blanc & brut j 8 1-.7. cable des devots, qui i%(-,ralt -povec""te fans, cette-K!l1phe. ogz- Ii. de ca& 9. 6,4o lb. d'in digo 2-, 45 2 I",%. da cacao A fa mc, rt, le Th""t 'e -fut-fermh. penda'
3,47 4- de rocou t 2.5.13-9 -1b. de ginge.more. burst '&. teus Ics Ecrivains qvi exillaient alors yer.&enr
it' Nbverr re, 13, lb' e des! larmes firc',es fur ficen. tomh-.ou. Afoliere eft un da
fi c,-.e blaric & brut; i, o, -7j Sig 1b. d- caf,!-*i-o6, 5.54 if Aln- ceux qui- a.. le. mivn-x xkv.ti que ch--iq.)e g, nre A'.ron TW r
a C", -1-7 lb6.de rocou
digO, 3:1, 9.461b.,de c 0;, 37, 6 -.8, 369:1 .-, & que qu.linj. 611. Ve11t. PIZ;re P,61141 al--_-mt nt i f.--.-.t prJ,- jrq4 int r ter toctes les claiD-s dela fbriete' Ics di.Arert Otjets q::1.
lui convierwnt. ;,a-.-ffi a-t-il -foir jcs fires potir le Pety],7
La ii Fevikr 16io, mort dle R' *e Defca*rtert, lim. des ces production qui fleii-Nent ind.res. de, loi & qw tovVus b2aux Ge'-,its & &s plus gmnds PhiWophes quit: aient tese cependant portent quelques trai de 0 ie fa i fa *if r,
cc.airS Mnivers: ]a T61.-mne s'honore da )'a,,oir produi. 1-1 imuter As mciflours ouvrag, s, qtii j autre ieriti-n'gur i-!, cr6a une ph.-, fl-que roavellee & s"111 n la. don-na P nt par-. iie' ciormus qoe &utz ptut nombre de (peffiteurs- 6claaks, C9
caitle 'eft qo un feul hcrnrme, ne petit. mimiira tout ce ti 11 f4vt tm 2rt in-fini pour amener le5 home's a'. i'admir.tA C tion du Yrar"beau : ce x"11- fewipmt q,2' qn.
exifte dans Ix nature. 1.1 ne dut fr s dekouv --rt--s qu'a 1111-male a l'ai"'o tie I& rica ceux qi Vaviiiient PTec,_',de' :-moins heureux que. ide'es tririacs qu'bm &it eritmdre,, les gtandes v6ri,'
W-,wton qui- etit povir gui-_!e les vkrites &-. m^me !es erreurs. de la P111,61ophie. A p'r s avo*-r epure, amuie. fon ie D.---ftattes. 1i renit practicable le lal-,yrintlie do- IaThilo- wO1.,*e,e. r;',qca de ri' -roir j as un doin de terte pour-, ft', Pn$'fophie dolit Ies4;,,tou.,s. avant lut e4mient- i nextti cables. 11. ture, Lj r."opulace YotjIait!aj)* .er on cahvre ;-,.on r i 'd
d6tru'fit les, prejug6s J-Ue 11cr.orance des de bar-" er Im jetant cle PaTent 11 fa'luc dss oldies
karie avalt confacr6s, Vanplicatic n de 1'alnebre "a la rzkom'- X11V Pour obii*pr r I Archev" re 6 Pat-is permettre trie ftiffireit pour readre fon nom immorte, -. e -,tte det! I'bn enterrk, un a4fi Grand Honnme auffi P., vetwe s'cUrne a fidt trouper I'a clcf dl- tout ,s les fences math-'rnz.- c-riait-elle :-on r(fiife mn tombeau j. celui auqz,14 la Glice fqtin. It invent un fyfteirnpe du monde,. qui fut p! e fq L, aur, ;t- ilme -&-les autels.
eneral-mont filivi pendant plus Oe i oo ans &. que ccloi-de M.. Davncouit.,. Prifi ,!ept da. la Coup des. Moraaaies, rart
swtin a fait abaaaow.er.. 11. rafromEa une fbmle d-- preu- pour France.
jwc permilzon A MM. les,, Ge'lllirat. & rntendants.
a ll 10111.




4
..........
+ -)'. +* Ov* + + +
OR I C A I
Jeud"' z2. F'vrier 1
I e
1 W. 787
OUR ==Mn- ------ kv
a X r i q N r r it x s. collet rotizes, boutons blancs u-ftis, fe difant apparten;r 'au
51cur Jojeph Fondeur 'a L oaane; & Rcfzgro1,, 1ho, fins etta:npt: apparent a, ns' taille de 5 pieds 6 pouches
A U Prort-au-Prince, le 6 de ce rools Le' V;comte-de- I g e de 9 1
Brous, de Bor6eaux Capitaine Collineau parti le 2. 1 fe di4fa t appartenir au Sicur Antoine, Charpentier 4 L'ogane.
cembre; & le Baran- de-Clugr y de Niinttis, Capitaine Leroy i A Saint-Louis, le 8 de ce rnois, Francois Congo, e.amA
ki p6 'Cur le fein droit illifiblement, a de 18 2o 'h
Parti -ie 2o Septembre tenant de B. ordeaux : le 14, ge ans taille
de 4 pieds i i pouches ayant une petite cicatrice. 'a une maDeux-Jewirs-Fre';,es, de Nawes Capitaine Raffi:i parti le A
Janvier & la Dordognc, de Bordeaux. Capit. SArier choice, peu de barbe I en faits, fe diParti le 21 D6,cei ,,T re, tenant de Saint -Marc: le 16 1-1 fant appartenir au Sieur Cadet, Habitant aux Fonds. iovidw.rce de Nlarft ii'e, Capi,.. Pow, parti 1- 2.9 D6cem- A Lekgane le., 13 8e ce tnois un j -_=e N&gre nommi i
I. r & le de Rochefo-,t, Capit. Mi- Dyar" 0, Congo e,_.%np6 fur le fein gauche C & L, au-&Cc1w,4n patti It i:z Avril P -uces fe difant appartenhir
1786, tenant 4e la co'.e d'An- foos PP, taille de 4 pieds 6 pc
au Si,-ur Del.fle aii Port-au-Prince.
10 D E N .4 V I R E S. Au Poit-a Piince, le 4 de ce w.o s u,,ne u n e Nigreffie
Du Poi-t- t des trarques de
au-Prince, le i o de ce mois, L,, Soph,,e de Bordeaux, Taquoua, fans &.arnpe appatente ayan 11
C-apit. 'Uoiifeau & le Conue-de-Neny de Durik -.,rqoe Capit. fon payt fur la figure, paraifrant irrb'c:l!e ne pouvant di
A
fon norn ni ce ui de fon maitre -. le 6, Jean-Charles
OEcl : 'e 14, la Tocriere,"le, de Names, Capir, VaIllant I t Con1 j6, h Nanett--, de Touloll,' CaPit'. Ma 6ALI-- ( 14 90 &aMP6 GOUREAU, fe difant de Ihab'tafion Gourean
' L ogane: le ii ; J an Congo, fans eitarnpe.apparente,Pr;x des Atarch4rdifcs de la Colonit au Pvrt-au-Princg a e
Sucre blanc, prewlere 4ualit'; 68 % 7-2 1. feconde. 6o ayant une tna-,- e b ef re fur un fein f" diflant
'a 6 5 1. tro*.fk" 'Ile 4 5 'a 5 o 1. bruz 3 o a 1. Indigo Ietr,_ appartenir 'a A.L Soutier, au Boucaffin ; & un Neigre noaI 11. 'a 12. cuivrz 1. i 10.1. 10 f. Ca noliveau 1, 21 f. a iveau., Taquoi;a, eLainp-e' Hi.-M OHE ou ERIOGE ne polt
Atf
22. f. 6 d. vieux -io a z i f. Coton 2 2.6 j 1. Cuirs 9 1 vant dire fon norn ni celui de fon maitre arre e a
Prtx des Marchand!fies de France a# Pori-au-Pr;ncc. pagnol : le 14, Lubin, Ccngo 'tarnpe' illifiblement fe diYin Yieux, a 1 $0 1. nouveau fant cappartenir m. mirt;n, HabiEant 'a wtirebalais &avoir
140 7-1 go 1. Marine
de Mwiffac, 95 'a ioo 1. commune 81 a got. Bceuf (ale' appartenu 'a m de L Z*ctie.re: le 15, Scipioi7, maHingue, itampt 6.6 N' 7 PASCAUD au-defrous G-G fe d1fant appartenir au Sieur*
a 2 1. le baril. Pclit-fal', 2-4 27- 1- 1'ancre. Beurr
,2 7. a 2 5 f. la liv. fluile 41 a So 1. le panier. Sayon, 40 Lambert au P'etit-Goave;- LJite Conao fans e'tampe apparente ayant des marques de Con pay's fur les temples, fe. i a 5ol I a c a;. Ge. ll' I
Cours du Fret. SoCre blanc, io 'a 12 d. brut, i o 'a 12. difant appartenir "a m. Bqi, 'a la montacine des Grands-Bois;. d. 111d: o d. Cafi i o 'a 12 d COM 24 3o d. & Ver.us-, lbo, faris charnpe apparente,. rouge de peau
0 1 % N ayant un en' nt environ
N E G R z 5 M A R R 0 ia 18 aw fe difant appartenir al,
A Saint-Matc, le io de ce mois eft erave' 'a la Geole., Marie Laietiere, M. L. 'a Belair : le 16 .41,exandre Aouftla
I
lean-.Louis, Creole, e',.AMP6 fur la poi-rine LADORSAN etampe' ARNOUS fe difant apartment 'a i\i. Arrious au
au Foff.6; & une N6greffe nouvelle, nation Inconnu, etampee
-deffous 3 FROQILTAU & plus bas TAILLEFER NEVEV
ag6 de 30 ans, tal L LUSSON au-defi ous F BELL ayant des inat. ques de fon
'Ile de 5 pieds j ponce;i. fe ifarw appartenit a% N1. Sores, Procureur au Cap: le I I C41*2r, A.-ada pays fur la poittine -. le 17, Jear.-JAcques-, ktanlpi MDV;, avant line ore
4-; mpe apparent, ge' de it ans taille de 5 eds 4 p6e, fe difantde Fhabitation Vaudretz'
pouces,.ayant des marques de. fon pays fur le vi e fe Zelnire, Cramenty,, fe difant appartenir 'a Germvieve Caries difant apparte-nir 'a M." Dul)lejj;s : le 12. 4ug:ulin Urigo, M. L. Vii;cc,% t Cteola, e'tampe' fur les feins DUVAL, fe, fans. 6tampe apparent a^ge 6-_i, 2 2 ans t4ille 'de j pieds dil'ant de 11,abiration Duval, en plane ; 7erfy, Arada ayant une cicatrice fur la poittine, une autre fur le fein etafni)6 1. A, fe dil'&ilt appattenit 'a la nommee marie.Loziife t1roit & une bleffure au fiont, fe 61'ant appartepir 'a M. 1-4. L. Lcui* Bal"ba, &atm.pe' fur le, fein droit., autant quon D t 4et, Habizant; & Ci rn; 'e fur le a Pu I- d'flieguer, LR, & fur le gwuhe ILDIcs deux.
far, Mofarr1ique 6t.,
fein droit DVBOIS, all-deffotls ST MARC,. W- e-e 3o ans, derniL-c lett-rcs entrelaccCs ne pouvant Jite le nom de (on, taiKe (Alt -,Aue; & Un Ncgre nouveau naucti 1-gy irarnpe' FERX,
5 Pleus 2 povces, avant d..s marques de fon pays 11
fur le vifage, fe. 61,a*nt 2ppartI3111ir a Tyl Dzbo;s,_H..J)itant. [OUN'at'Ll dire fon rtotn.ni celoi de fon traitre : le iS.
Au Petv ,-Goave, .1e ce mois, Jvf :ph Manlivigue G ('07-es e mr.6 LEONNET, at)-deficus PFC, fe di,-C C.nt 21 u..-.mnir iu Bonrct. en cc-e vifle.' Sansnctn,&
_q_11%11*110" flla .10r, A" ),t anc t:,*Ao d1o C a 6L




16
A* en plaitw & Printf I eomre Jeux f4s, ComAdle ed an ade
bw I i d01190 Appanen2nt M. le.4"s An bile
flWergot : m;fire,, CrSole, 6as etainpe, rouga de peau, I*e ca profe, du Th atre des Varihis Amarintesd
difant appartenir 'a 1. Lottin, "a & Jean-Louis, Con- Le fiucrz's 'n6ral de ces deux Pikes' for tous les ThM
910, .&a' fur les desi feins LDVG, au-deffous STAI, tres, eft un pi-6fage bien f6r de Paccucil qu'elles recevront
fe difaot appaitenir 'a m. Dufournesu, Saint-marc. fur ceiui de Leogane, la jeune Life ofe, en faveur de ce
A V I M .4, U x i P .4 V N S. SpZuiacle, rklam, r de la part du Public, la continuatioil
Slint-Ylarc s, le i i & ce mois, il a it' condnit 'a la dews bont6s d imt il Va honore'e jurqu'A' ce elle regar. 'G--ol-.,,, une jument fous. poil roup p'c fur la cuifffi dira ce bieafait moi,,is, comme un prix d4 k fis talem,
-1du mowolr ASL I ayant les pieds noi,.-s, que comme uAn encoura-=-.- nt 1 le5 faire klore.
A Uogane, le 6 d! ce mois, un cheyal rous poil rouge,
'itamp' fy.rla cuiffe du monitor V(;: le 7, une mul. fous A V I S D' A D IM I N I S T R A T 1 0 N.
poil brun, &ee fur les guifTes !IL entrelac-C's, buvant i ()a fait favor q,,,e lundl -26 de re zois, il fera pro
'darts fon blanc: le it u..n cheyAl foil's poil rouge, eirarnt)6 cUL 'a dix heutes du nation, en I'Hkel 6 l'Intendance 6r la coiffe du monitor VM & fur la group, 1()-g ayant "a I'ailud!'cation au rabbis d'a' remblai 'a faira en roaches une petite. marque blanche au front, on nabot & court po,..r ]a fblWit6 d-i quai falt en aNant des. magafins de Sj
queue heval fous ppil rouge, 6tamp' fur la Ma'ellt'. Ce remblai fera fait on rochesde mer, il aura
u* ne 'toile blanche au front 4 pieds de largetir & i 3o tolfes de long, ear; la hauseur
C Me du mon:oir (III ayant
Au Tort,-au-Prince, le 4 de ce inois il a it conduit fera toif2e a mefare que les travaux avancerost.
2" la Geole une mule fo, 's po*1 a-i brun 6tamp6e Cur la L'adjudicataire receyra un tiers 'a compete wi zart de
Crotille VI ; une idim poil b-ai-fouris, irampe' d'e'- 11ouvraae I un tiers 'a la moiti'. & le reliant au itk que
tarnpes erpagnoles & poe idem fous poR bai le travail (era flij.
k arnpe' illifiblement ayant une ercille clab-aude; un cheyal fous I It eft ar.,ee que la carcaffe du nav' iti COU16 court 4 pour fervor 4'eilacade au qtlai de cette ville fera entii-P
oil rouge quette I 6tamp' VC; & unp, mule. fous
oil brun 6tamp DP. axi-deffous L11T. reqian d6pecok I & que lesro0i .s qui sy trouYent.; front
enleve'es.
S P E C T- .4 C L E Ce travailfera fait aux fra*s du Aci: ceux qui defir
L-es Comediens de rette ville. donneront e 27 de ce ront s'en cliarger, pourrontfaire 'Icurs proportions RIM. ic C,,ontrNsur de la Colonie, d'ici
gnpis I au benefice du S' Douvilliers, une premiere Repr6fen- 0 au .5 mars pro6ain. Una
station de Uncendie A Havre,, Piece dont yoici 1Wf1:-.)riq9je. des clauses du march fera qpe les da'bris & les roaches gppar,.
La nuit du 4 a 1 ; a!%vier 1786 le feu prit au Havre t;.endront 'a 1'entreprejaeur qui, ue pourra en rien laiffer ni imp6tueux lan ait les flamnies fur les Jetter 'a la m. er. 4-,, Grace, un vent fortune i On fait favor que le landi 79 mgrs pro haia il rem
yaiffeaux & fur ujae grande parties de 14 yNe. La f
les p4effions des Rabiws etaient menaceics crune ruine proc6di en la villa du W e S4int-Nicolas I maifon Ae M.
Vaffal Commiffaire de la Nla[ine, iTadjudication au pl lotale, fans le 2:'nereux & prompt fecours qu'ils recurrent Us
es Solaats des Kegimenp de Poitou & de Picardie. Les offrant & dernier enche,rifeur', du bail i ferme de 1'habilv
aches k station du Roi, fitpoe 11& plane d'Oranare I paroffe de Bome
. iuns arrachajent, les, h la nain, les debris d-s -toits dei 'chelles 4C i'd barde I de 1A conren4nce de 2.oo carreaux dont en
jemhrUis, RautTTS.S (Opendus a e es corp.
tau.yaievt les ui- les dq incen6is; en n mot u s 6o en btti!;age, 5o en favann, s I It! refte en hois debouts
-Bra' es m"' doaniremt dans cette occaron la PIPS avec les blatimens qui font deffus. Ceux qui, voudront la
du ze'le & du CWragei qui charade. conraitre plus particuli recent I en voir le plan & s'in
ftaute preuve. ntrkpid6
abita 'nktr6s de recon es de Vadj ti,:,ication I pourront s'adreffer au
rifent le $91d4t Fran, ais. Les 0 p former des charg,
A
'Maiffaw leur offri.rent un-e foinme #argent, U'lls nac- Port,.au-Prince I au Controle de la Marine,. & au Mole
pt&ent que'po'r la ant in A rp e a*un 130112- che,! W, Bondfon, Notaite de l'Inteadance,
'Ce U porter 'a i till
simon" Boulanger') le feu vait enti'remant ruin6.
qt4e, !a 4- V I S D, I VE R S.
Tel. eft fajit q4..i a doiaae la Piice que le 5.eur
pouviv4q oat au PXIC. 11 croit ni d ey Q it tien alou- 3 11" Plieque & Temaine N(,.g,-%c1ans 'a Nrehnie fondes do
1. .! !' que tout bon Franjai I de M. Duhxncl I a -tuejlement en France
er Cft CKPO-f6, bien pertuadi is verra a procuration
.#vervgnt oufilftnc mettre en adion un trait de deifintkefTe- ont. Phonneur de pr6venir le Public qqe c'eft 1 tort que Is
I .6motion. 11 don- Sieut: Lombdi Def Q I "!P I
pent que jp4fonne Ralx.ra pu lire fans I granges pourfuit la reunion 'une habi.
,qui fes foins pour que les difi rens coups t hea station appartenzine attelit Sicur Duhamel, fife 4 1,a grande
pfen reni r1rit, rivicih, de Je'rkiie I ainfi ou'elle a ,6 announce dans, le
,$re. qui coT gettq ce foie'U*t us a4vec
Affiches du 3o D6cemb*-e dernie.r n.' 16 o dans cells Le SpetJaclecornmescera parl"Epreuve Kllageo;j', 0. p -6 ali' 4 de ce mo*s n,' i ; 1 0 parcc qu il y a des irabiiffer
TLntre les AeUx lpi&, es le Sicur Te9ier danfera 1', 4 n g la ife. mens p.3rce quc cette nAme *4abitafion A a&uelle.,.
ffie tPent en vente I &,que- l'avis en a *te in(U trois fQ.
Ike Speftacle fera termi.0 par le Menuet & la Frica ;s daIrs
en t des m -mes Affiches k notanimeat dans ]a
nj(4 paF je ie lrs Saint-Leaer & T0"r 0 grerraekir le fuppletnen,
fet"e TeuRl..& da 26 AoU^t dernier I n- 34. L.efdits Sicurs Pficque
Co Leirwime annorwcent qulils rort t6ujours dans 1111tention
#o it, wa "b' kfice de' la jeunt L-* e, ung premi re e r6- de vendre cette meme habitation pour I du product I payer ,k4iti6n 4 1'E-reJV%oPe Village ife, p6ra-Bi .uffon en eux les cre'anciers duffit Sie U*r Puklmel principalement Jes M. 't bailleurs de i*chargh de louer e'
24e$ on wrs de M, PCs rzq O.re ry foq A lis font aefi,
4 n* to
Jr n9ivellemeut arrive u taflt ou vendre e traifon'fi
A-ant jequei le Neur Mourax A4e d un fe a haute ville de J&4-r




Re en un batiment & 6o pleds de long ae V.nJs de fernme S133c6s; plus viogt-dokll Vfam@z1V!*% -ang'als,4
Pointe elle cor.f ge eii I etjt av.a.c un autre corps dortnera tous ces objets boil comfur j 5 a 0 de lar tris-bon ',., I d..;.- routes grandcurs : il te ville, tue des Miracles, rnaid Iop dans la cour de ladite in&V n 6-devant 'a M. Barhe'. ptp. Sa demure eft en cet,
eariciers de la fuccefflon de feu Sieur Sarrut
Les r' fo n du Sieur Thuet.
plardignac vivant Cahozeur au bonig ele la petite-rivl4e 2 Le Sieur F1.)n, Entrepreneur en cette ville ayant en--;
ju Rochellais, quarter de Nipts, (ont prie's de la part de core pour terminer fes affairs, diz-huit mois ou deux M. Garru Negociant au i h-u fon e- 'cute u r- teft a mea- ans 'a' y teAer, ogre fts fervioes pour les outrages de taire, d'adreffer 4 W d'hoh d,411e,-ie Notaire audit anar- confidence que W les Habitans pourron t avoi! i faire tier un itat d eut leu-t- Lre di). par cette fit' e C ceffaires.
e ce qoi p e ccef- en plane & tn'me de foutilir taus les mat" riaux ne
fion tant en prin6pal in-16rLs que frais afin de preiidre i Le nanim' Jean- Ckrifli.4nne, inflruit que W.Baron Nole parti le plus convenable pour la libe,er, taire Uoaane, demanded en reunion un terrain fitu' Ja
3 Le Afeq, de Saint. Nlalo Capit. D, i'er, tenant de ]a montage du RocheHais, 2ppartenairit Pavl Chrijianne, tote. dAngole avec une tr s-bclle cargaV,- -a de 5co Noirs a Mov aeur de pr'venit ledit M' Baron, que Wit Paul I'adfeffe de W" Sh!,Iidan, Galechair 6e C.01117-1,041C 2 N6- Chriflianne, 1on ft "ere, ne fs de aucun terrain-, mais, Ven gocians qti en oat ouvert la vente Samedi lui Jean Chripianne, qui apd6j fait un itablifTement deffus
de rvier 3 do, c-, rn-is. depuis plus de fix mois, 'a la connaiffance des voifins?
M. Marclie --hez YL JR &,,,nne a*exs U'il a Wily arrigmeplufteurs Nkgres delTus pour y caltiver les plan.;
Ore des cartes de Bruxc1110s, bia cilfs & taroz cs de touter stations; que ce nwme terrain ayant 6:6 dernandi en. re'ucov.-leur, pt :rnie'ze quallith"', ; dentelle's & trei'lles k' e Bruxelles nion pafs M. Moulii, Wdecin leffit Jean Chripli4nnC Z M $ & CIA;"'. teterre ile !ojt,, Jp'ce tol!e blanche de tonte fo us les yeux de MM. les Adminifirateurs les raifons qui efpece, de S:-uxelles, d'Holls.,de & Jt Flanclies 911ac es l'ont erripkh6 d'e'tablit plutot, & quT attend leur ordontrumeAux favec Icurs picds doris & v1l-ls de mature, nance a cet ogArd,
toilr!tes affortiest & deuz cabtouets 'a mules, prefqua Vre loall1kr
2 Le Sieur Ti ffie r 4 MatchiarA Orre Bi
ineufi :' i fournira "Z da p.piar -i I ir Bordeaux, fix,. joutier, en cette ville, rue des FfontsfoTts, maiden de M. ois.POUL 4o a 5 z ralde olives tournois, dune des meilleures, Flemrian, fait, vend troque & aclAte tout ce qui concertneifon de la Golonits. ne ?otf6vretie & la blj'outerie; it remente les diamans 'a
3 ) L fera proc'd' le ce rnois a ge '17 de 0 la Barre du SIA ]a nouvelle mode. 11 vient de recevoir un joli a 6rtiment
ac I Amirauti de cette ville, 'a la vente & a6jl)dicatlon de kijouterie dans le denier gout, dies cotiverts d'argent cl'une chaloupe canot & diverfes atitres embarca- on de Paris, unis & filets; cuiHers 1 cafi, k
it"i6ris, dipe-ndantes de la fucceffions, do feu Sieur Peignii, rago , i foupe ; houcles dorellies & coffers 'a la Cagliofdont le Sieur Deshayes eft 1exckuteu&-teftamentaire, aux tro & autres de modes plus nouvelles; b3gues, --hallnes rharges, clauses & conditions gont on poutra pt montres d'or unies, grav6cs fimples & 'a r6p6tion ; breconnaiffAnce eta Vitude ae W Cha!peatler, Procurenr en loques de routes efpices. Cannes de jonc, de bamboo &
ce Siige, & chez le Sieur Al-vify, H'uiffier 'a I'Areahavre de bois des Indes, unies & 'a pomme dor. 11 fe charge
11 fle S-Im-di 3 Mars prochai-i 'a la Barre de tout ce qui concerned I'hotlogerie & la foutbitTerie ayant
S" Royal de cette vilje, 'a la vente & adjlifi chlez lui des ouviieri 'a cet effet. 11 tient en tout temps u.
de eurs Nigres marine, &p, lans de la fuccel-Tion du be affottiment de bijoux. 1i vient d'acheter le fond de fourbiffeu'Sieur PeignW, don.t k SiLur Deshayes, e!ft ex6cutcut- ferie de M. k Marie ancient Capitaine de r.aVire, qui le teflawentaire, aux charges clauses & condltio ns, dorr on tcnait du Sieur Chevalicr, prifinternent en France. 0
f ourra prendre connalflance en Ntude de M' Charpe!aier, ttouvera chez Ivi tout ce gut eft du retort de la cct'l 1.
rocureur en ce Sie'ge, ou chez le Sieur Marify, Huiffier ri- e ; rafitiirs ai-glais Wacier fondug CIDUtPSUX& cifeaux de a I'Arcahaye. touto-s e peces, infirumens-de chirutgle & de dentifte it
3 Ayant kt.6 prkfenti an Sieur Bigo rd, des obligations tepaffe k-s cowcaux, cireaux rafoirs & lancettes. Le person fign6es BiLourd fils, & des competes debi.4s fous ce w.8- inc% qui povtrai -nt avoir hypothique fur ce fonds de coutelow
it a Monneur de pr6yenir qu'il n'a que dent lilrl C,
me norn 'e 1*11t PTj'eS de le lui faire favor fous un rnois.
a de ii ans a-fluellernent enTrance,
garsors; I'tin ^ge 2. NT P. Ahre 6, Conipagnte, pr6viennent le'PtiNic, qti'il
1*re de 9,, qui na fait pas ictire. L fait infirer cet avis ont quite' 1, s af-taires h; io da courant 8L qu"lis ont c'da'
ir les suites. 1- ur ttiz'fon de tornmetce M. *Dow.lnique Fralwols T11
Le Sieur Roux, Marchand TipltTner en I
coette ville an- efle chi-(76 de Va Uquidadon d'relle; it continued Its rr.Ap Ponce cine par a&e da Y s Decembre 1785, il a acquis dc* mes affalr.,s fous la raifon de Francois & Cornvagnie.
Sieurs Jean-Baptifle Philebert & Michcl de la Jonchere, une, s M. Doffin;que Fr4nro,-, a Monneur de pr6yenir le Pu. malfon & emplace-ment fitu6s, en cette ville, fur le prix Hic q ,e NV R. Afaric & Ccinpagnie, lui ont ea-16 lelar de laqiielle acquisition it redoit- gooo lives ; 'tant ftir le 1--ii0if*011 de ccorlmerce, & qu'il continued les tnelines affaiPoint de v trer ceste folde tant entre les mains (1-s ven- rc.s, dit io du 'outant fous la ra ,fon de Fr4ndeurs', u en celle da que'sques cte'anciets falilifrans, il p. rie cois & qu*ihi reflem (cuts chat 'a de ja li.q Se
ce-4x qui ont des hypothiques fur lefdites maifon & Un_ qtiida,ion de, 1-. foc' .t' R. Alarit & Cmrj i
t I 1 0% 1 e iagrwe.
lacerrient de vouloir bien fe faire reconnaltre Xici au 12 T; A la t .ot ete de M' Ciyratevr per int&r1m auv
Mrs prochain. fi1CC.1-'fT1--rjS va'c'antes d4ns te "relftort da Slege Roval d.e cettz
Le Sicur Durs n Ttiel, a l"honneur d'annoncet aux ama- vi'le, cliatg.! c, revie I ete ct-11,e du Sietar dw A!?ricateurs, qu'll a "a Vendre tin patti dc ch:irrnant,!s gravurel 11 fera le Sainidi 2.4 de ce inois, proce,4e Ls
anglalfas coloriLs d2ns tous les gears. Phis, ecviron 13jarre dritli-it S16ge 'Q llffti,! do. l'audienece 'a la vente U 611atre-vingt. bouteillis de bon tali)lac de Pari-A, qu -Iqucs a(1-u-' iciticn -au
J7. -1 1; L., t. i i c f i'r a t 1 t & if -, r i i i e r e n c e' r i ffc t i r L I t I e




2 M. CoPlIn 14Attant au qwartlierda Uoginax ex6vweur- rous Imp- f0c,144, qu% part'ir du Premier 13nVier d4N .teftarnentaife de feu W Ootjlrd de Lvi,;:q Avoc-ir au nier routes -1jes aftAres qu'ils f,:rant ferom 'a lcur propri
Confeil & Subititat de M. le Procureur du 11oi dLi & priv6, nom. Le Sieur De.-non refle feul charge de I
&ege du Port-au-Noce, Prie les cre'am:iers du &funt da liquidation de leur ancienne fo i t'
fe preiflenter ayeC leurs titres en 1'icud.- de NP B-itidvisan, Le brigantine le Caflor, de igo tonneaux, rera vendix Procureur en ce, Si;'4re, poitir racevoir fear pi-irement-, & le io du mols proqhain 'a la Barr-. du Si6p Royal de les brewss de Youloir bien payer, 111 prie auri les per- faint-Slarc. fonncs qui eat des pi%.cas & affairs dvis le ca: ,inet du 'it Les d'bizeurs de W' Nicolas Charet r.Ire &fils,, defurit do- 1 :s filre retired de i' tude &Lt LM' Baud.;1nin, cians k Na-lites font pre'vC.Mus que A J. Gui et, rcfidant etant chara%'. dz 1,,,-s rerzettre. a Saint-Marc, eff 'e feul charge' de leurs pouvoirs dans
i A Vandervecke, Nzgociant 'a Saint-Marc, volant fe cette Colonie par procuration gen erale & fpkiale, qui 016faiie le fon fon'ds de mAgAw confiftanc ca marc andi- le (Affirve dans tous ceux donn s ci-d.-vant 'a M. le Che. fes fines, mercerics fiance & verrerie &c. &c. prevent valier de Liberge ou autres, & qui i'autoii(e r6gir & ad.. qu'il le donnera- a bon compete en favaur du compxit, il minillrer tow-es leurs affairs, tant de la fucc4ion de A
ie vend1ra auffi 'a terme pourvu qu'on idt ;Ourni.Te bonne JVic-olas Charet, leur pere, que de cells de. A Jofeph
valuable caution. Charrct de la 1'remoire, lequ-1 a fait ceffion par cow.-at i
% r
M. JeWl-JOfi-ph flertrarPd de Sjint- 0.,,&en Ecayer S,-- igneur a N1 'Nicolas Chizretp_,,re & jUs en can1 6qu,-nce,.k ce:te cefflon de Saint-Ouen 01katres, Limzray & autres Leo x Corn- de la procuration ci-de fus ledir Si, ur J.' Gultet Prie clux
miquaire da Ro-i pour la difIribution des eaux & i'Artibo- qui doivent de ne pay%,r qu'en fes nivains & da ne trailer cite & dipendaaces eft mart le 8 de ce 'ois fur fon qu'avec lui pour 'viter le de .'agr6men t de payer deux fois.
habitation. 11 a nomwe' NV Lubin, Fi-el & Cov pjgnie, DE, PARTS POuit F R % N c E.
Negocians 'a Saint-Marc, fes exicuteurs-teilameataires. 3 Le Sieur Guhnh.4ud, D.-re-.1eur de Pofles-a' Saint-Marc.$
It fera vendu 'a la Barre d.u Sieiga de Jac.anel le 12 oblige de partir pour France au printempb rprochain avec Mats proch;ain la requ8:e de M e Belliot Rece vaur des la Dame fon kpoufe, pour alffaires de fit-nille. prie de. tonfifcatioas audit Siege, 'a la vente de quaran-6-e-fept. nouveau Mrs fes d6bi, eurs de terminer avec lui f3ps en egrittkes. -nir aux voies da rig.i e s dans fon
gres, Niarillons & N' v2 eur qui n' font a
de la plus vive re onnat ance enters'
11 a e.-I Vole' furl'habitation de M. Tatichr.,noulin Ha., cAra&Cre. Nnetre c E
164ant 'a I Artiboriite,. un Negr-- de nation Qaiainba, fans tous ceux qui l'ont honor"-' de leur clonfiaace, il les prie .4tampe taille 5 pieds 5 pouches aff z jolic ia fi.;ure- & de coxiiauer jes mehnes bont6s aux SI-e-Urs
ayant aucune marque de fon & un patit cheval Aini & Co.pagnze qi-a le rernplacent & qui redoublehai-k-onde, fous poil rouge, etcanipe P du co'.6 du monr rpnt de ze'le pour les meriter. If prevent en outre q Zll
toir. Ceux qui Auront connaiffance d1c ces deux OWM* a vendrc iS "a ;to carreaux dle terre en b-is debut,
I ;%
.14 a licue & dearie de Saint-illarc fur le chemin Royai
font pri6s d en donner avis 'a INI. de Noa.2.1c-i far )a m^-,- une I me habitation I'Arii lonirej paroiffede laPetite-R iere. praptes 'a fiire des vivres & du bois.
kle G,.Iyot,
A la requeke, de Qurateur par. in.erirn auX Le Sic= Pierre R.cy, de Greiripble, fe difpofe 'a parfucceffions- vacates dans le refTort du Si6ge KQval do ceve ur pour France. rille, charge' en c-.tte qaalite de celle. du Sieur Mzynial, 3 N1. J, Bet-pt, part pour Frarxe dans le courant dAMarchand Liquorii1e audit iie'., il fera Sarned.i proCnain 24 Yril procliain, 13
&-ce mois, prac6d6 'a la. Harre dLdit Siege, :i,TL;e d'au g M, Pierre-Lomis Mare." Datincpurt Pre'-fident, en ]a Audience. I'adjudication au plus ofTrant a dernier ench.-i- Cour de's monnoies du royaume, & X4. Louis -Marie- ta-feur, du bail 'a -ferms de l'appartement que Id d6funt oc. niflas Afsrz' Djtincourt, Capitairile au Regi,%ent Royal ca..' .4up;ait dipendam d',wne mai(on appartenante 'a m. de Sainti.. valerie, parent inceffarnment pour Frai ce ; ks peifonnes Atomes, fife flur ]a place de L Intendance. On pourra prendre con- qui pourraient avoir affair* eux font pri6s de s'a -Ir.efrzr 'a hai & Cornpagni.e., N6goci-ns 1 Uo.
r.4iffance des clauf es. de la carte-hannie che7. le S:eur IT' Shgridin, Gatec' ir 11
,Orilkon, Huiffier. g3ne, leurs fondt'* de pouvoirs ep cette A .
i M. JoNb Revaird, Habitant I'Aw'boni re & Gande.,
,i N 8,eraui, HaUltant demeurant (ur fon habitation pa- 4
roiffe'de Torbeck, &Cornmiffiire nomme pour les repar du-Cotps de M.owfeigneur CoLpte d"Artois, fe propofre de
adite paroiffe, qu'au en France au prin mps prochain; i' pt-'vienr c-ux
rations 'a' faire tant 1 I'Egiife de I palTer te I e
Piesbytire, & confiraffion dun clocher, &c. Les entre, qgi ont des affalres aveclu.i de sadreffer a% NV Alaprencuo qui de'fireront en faire l'ientreprife pourront s'adreffer cary, Rearcaftip & 4oycr fr res, N4gogjans 'a Saint-Marc grdit Commiffaire. Cette entreprife k-r2 poblieie au rabzis fes fond6s de pouvoirs verdant trois Dimanchesconf6cutJs, 'a l'iffue de la Meffe i Le S'eur Sjdou, 'a la fuite des tecouvremens dti na."
-paroidiale, qui front Ics 4 IJ & x8 Mars prochain, vire la fificite', de Alarfoille fe difpofant a p;ko1r pour,
cet effet les perfonnes qui defircront faire cette en:. Wfit licu prie les deb 'teurs a, 14 carrLron du.,.it navire lrkpri(e pourront prendre conna-iffar.;e du devis defdites de le payer fans de'lai, faute de quoi 'I tie potirra fe dif" irfp3tations L plan fi Cure' penfrer de les y contraindre par les voies de droit.
guratif, chez le R. P Joull.&;x
i Le Sie6 Audier, Arp jiteur du 4oi & Voyer de'
de lacUte paroiffe. r
le ba-vire le Privofl-de-Langilflin, de I& Rochelle, Car la parade des Gonaives; part pour France par tout Mars pitaine Nlicheau;, venant de Pvlallitube, c-ote d'Anaaie. av .,c p rochain; il -prie lei perfoodes qui out des, titres relatils
% voir de f4,
ur.A (uperl'e cargaifon de 25o No;rs, 'a I'A'Jzeffe d%*jMr; Xf ey- fon. &At de les 'reti.Qr.; ceux a (Jul st de flVd;t, Piccard & Cotnpagiie Negocians en cette ville, pr6feanter ppur reicevoir le ir payment, .8 ceux qui lul qui en onr overt la venre It.- 7.o de ce mois, d6vert de vouloir bien Ic folder. 11 ve'dira cinquante carp'
- T J- n- 2 1C. n-:- An torris r% Nc La Rr rac m..tllov 9?* -_,4T,rvnPrxa




Le Sleur Cado 9 ChAr entieren cette ville donne &VIS gntiers-s un cuifinler pkIII(fier des domefriques tin
r ATes fervantes,
paritra Pour Ftance a la fin d"Awil prochain, 11 a r,lula,tre poffilion & Vertuquier, des Ng f,
11;4 t, *ers 0 deu x ou trais jreunes 14gres farts taleris, des chavaux, une
fix bealx N'gres & un Mulicre sharpen'
it a I EI
kieurs de. long & couvreats tous bons fujis c;haif'e 'a place & dernit 8t divers rneubles.
bofl, ouvt iers qu"d donnera i 'Npre;we. 11 vendra i A Cha;dcu, Nwaite 6t Habitant AllFond, quattier de
jgaldMent fa maifon fituSe place du Gouvernerrlns 19ACcul,,donne avis qu'il Oil Flour France & qu'.
& fe deNr'a du tout ensemble ou f6pariment pour du cornp- M. C441110U. Pro.coteur aux Cayes, charge' de fes affairs tants Ou moitic comptant & le refte en letters de change & de fa procaratiop, pzvts qui dolvent Fre vtndus 4 la Barre
fur France. ii,;t des Nezrcs i et
i L6 Slear Plerre Ferrier Marchand Graiffier en settle du Si g eRoyal A S-aint-Aforc, le 7 Avril prochain. T
Ville, fe difpofe "a partir pour France. Du 16 06 tobre Ncil-Deni-t G riff, 'tarnpi fur le feitt
i Le Sieur Fernard lmb rt Cuifinier demeatant en cette dioit, autant qu'on a pu le diffinguer*) G.BRUN & TauVille, fe di(po(e partir poiirFrance. iron Ile de 5 pi(As
a tres letters illifiblqs, gpi d'env 2 o a n s +.,,a
x Le S,-.ur T. d"Spier.,c, Marchand Bijout'ltr 'a Baincfl, 6 pouches, marque de pectte-v .rola, fe difant appartenir ,,j
part pour France dans tout le courant de Mars prochain, 4 la nomm'e Douct, N6greffe libre, fa m're, au Cap.
pxa ,. les perf'onnes 'a qui il peut devoir de fe presenter Dicembre, Lafortune,'AradA, fans eirampe appaA I
rour recevoir leux payernent, & cells qui lui doiv.ent riente Xenviron 8o ans, viille de 4 Pi' ds 10
%0 -er le deVagriment de les y con- ne pouvant dire (on rom ni celui de fon malitte,
d le fowler, pour lui ivit
train3re par les voies de rigneur. Du 16, Tikma u.: Nat*.i-in Conni 1'4ns ftampe appa.
i Wafiarne Vax-Ecckhouil, demeurante en cette ville, pairt rente figi d'environ 2o, taille de 5 pieds -% pouches, ayant pour rrance le j 5 du mois rorliain, pour caufe de rnaladie. des marques de fon pays fur la poitrine, (e d-ifant appar-A A. Joub4tt, Medechn c!uRoi en cette -ville, pattira tenir 'a Ad. Mare',
inceffArnment pour France avec fa famille, ft fa fante' 'lie Du 13, Jefiph, mondongue. fans- rampe age' de 2* fe fe"tablit pas. ans, taiklle de 5 pieds z pouces ne pouvant dire le
i Le R. Pere Boucon, Religicux Dominkain du Cou. no'm de fon maltre.
vent de Grenoble Mifflonnaire Apollollique & Cure' de Du -2 5 Pyraine Co.%go, itatripe' fur e fein gauche illiriJ& Fatoiffe des Gondives. partira i'ticcliamment pour France. element, Ige' de iS ans, taille de 4 P- 8 pouches avant des J
Le Sieur Pierre Garnier, ci-devant Ge'rarit au Cul-de- s de fon pays fur la p6it'Ine, fe difant apparte-SAc, dc* eur2nt aftuellement en cette.yille, part pour Fran- nir 'a Af.'Gamotis., aux Gonaives. ;c.e pour catife de maladie. R i U N 1 0 N jk u D o U A I N E D U Pk
i Le Sieur Jewz-Francois Aidie 9 Habitant au Fond, lieu i En vettu dordonnance4e MM. Iles Gk6ral & Intenvulgairement,'appe!6 les auteurs de la Ravine du nord, dant M. Neaudet pourfuit en reunion un terrain de qua-W
dePendance des Cayes Saint-Louis, fe propose de parti'r torze cents pas nord & fud, fur inille pas eft & oueft,
pour Fr,-P;,ce par les premiers navies. fitue 'a la feline de la grande-riviere des Bara,14aires. quari Le Sieur Pere4fe dirpofant 'a partir pour France au mois tier de Ni es ayant pour, borRes au nord & 'a Nil, le d Avril prochain, ptie ceux a qui i.1 peut devoir de fi niorne de tellevue & le Sieur Ftienne Laurent, 'a rem .pr6enter pour receiver Jeur pavernent ceux qui lui barcadaire Caiman; au fud, la grande-rivi&e des Baradai-w'
duivent de le folder inceiTarnment. res, a, Voueft, le's Sieurs Choifiril 6- Ckarmilly, aux drQits
.i Le Sieur Deymene ayant vendu ron fonds aux Sieuis de la -Yeuve Chevalier : ledit terrain conciU depuis plus
Challa & Gachat, d4lare qu'il part pour France au mois de quarante ans au Sieur Alariot, repre'fente' par la fairalle
d'.Avril. 11 pCie* fes cre'anciers, s'il en a, de fe prefenter Rayinond. pourrecevoir leur m enient. i En vertn dor4onvnce de MM. les Gine"ral & In..;
r M. Lainki #4godant au Petlit-Goave, part pour tenant, M. Jein Guiot, pourfuit en riuniwri un terrain de
Finance avzc f4n i&.ure dans le courant de Mai tnlll +as borne au nord des auteurs du mor..
proc-hain. ne de Bell-!Vue, au fud de.la grande-rivie're., a 1"eft de
i "Madame vemve Ferrand, ayant .-Ifferme' fa tboIA Th
t; e a la mer, 'a I'oueft d'une conceffion du Sieur Mariot : cc
titatio'n, fi(e au Cui-de-Sac, quarter dies R.Jits-Bois, 'a te'rraili eft firue 'a la feline de la gr'ande-rivlire des Bara-e D-1. Cancer, proptiitaire de 11'autre moitie, a I'honneur de d4i es, & 'n'a jamais k-.e' tabli par le Sieur Etienne Laupt6venir le Public, qti'elie part pour Ftance daiis le cou- rAt, h qui il a 6-4 conceJ6. rant de 'M4i prochzein., & 6'4 ne era rien pay6 que fur i En vertu crordonnance de &N. les Ge'n6ral & Inten
fa fign.ature. Elle a 'a vendre phifi.-urs N gres domeftiques, dant, du io F6viler preVente annee, le Sieur Arrrt-14farr
'hornrnze & pour fernme, poftillon valet, &a
perruqwer Ppurl G- udaire, derneurant en cette v*11e, pourfuit en reunion uta
thaffeur, cuiPinie-r, N'417 1,fres blarichiffeufes & autres. aillfi terrain pour ern. placement, fitue' en cette ville, nume'roti que different m.ItibIzs wewblans, de tout quo! eVe fira. fur I'ancien plan 430, borne' au nord de la rue de Breta'bon ne corripofition Mnyenbanr du comoEant Q;i'en letters ane, 'a I'cft de la rue Dauphine, l'oucfl du Sieur PiAs-l de_ ch, Ange cautionnees d-i. b6n%* N40cians. voine., au fud eu n' 433 ; ledit terrain a2partieut h la norno
0 lit
I I 'e Sie%.It Rene" Bvuiildi., ci-d-.vant Gt:rant all Mireba!als mee Afxiinne V-21dek NI ul'aire& Dre.
Habitant audit liew, pa t pour Fiance en Avril pro- i En vertu CI'ordonna.;ca de MINI, les G'r'ral & lnchAlw & .6(3,"-re ne tien df.voir. tenant, du io F vtier pve"iente annee, la Derrinif.-Ile RenNf-. Thue-t Entreprenetir en cette ville pattant pour 'cite i',Wr;t*cr L eu
n I I I demeurante en ccrte ville, pourruit en t'
Trance au mol's d'Avril proclizit plie ceux vui il doit rion un terrain fitue' en cette ville, nurn6roie' fur Yancien ele fe prifor.tv pour recevoir Icur pay-.mem, & ceux qui plan 431 b-iryvi Pu noTO tie la rue de Bro.tagne a, 1"OtIA
1-.! I ,_ t I 111- f I I, __ -1 I I - I % P r t 11 P.- 1% 11 f I Ift % is A I A




I F 11 I '',
go er unt tanner pAs
i En vertu Xordonnanee de MM. les dinirall & fates Un per ticulier Nfi rerait affirm de cette
dant, M. A Revol, Capitaine de navire demeurant i Saint- Ville.' Sadreffef au Sieur Merceron atnel, qui en eft chatg
Marc, pourfuit en rhonion un terrain fitu6 I'la rivie're- & en fera bonne co ipofition,
fal!6 quaitier de rArtibcinite COMPA de deux petites N'drials Xw C,WAAGxMxx T.
concefflons l'une de cinquante carreaux & l'autre 3 Le Bienfaifant, CaVitaine Tartou' pour, Nan..
de cinquasite-cinq environ ; la premAre a eiti conci-Me tes du 0" au' 1 Mars prefix if lui manque po-ur completed Qu Sieur'Aubrys le 8 Janyler 1729, borne d'un bout de 4on charg :Inent, cinquante bjqiques de fucre qu'il pren,
Vincent Fouchi, d'un t6re.-Ae la haitte du Sieur Lafont, dra 'a fre: ainfi que du caf6 & coton 5adreffer audit Capi.
d'autre bout & d'autres, cke's de'terres non.concidees : ce taine en foin magafin, 'a Pentzie des rues des Wars &
terrain a iti vendu par le conceffionniaire as Sieur Jac- Royales- ; il pi endra uIr P
juts Perife, & le Sieur Ptri au Sieur Reni Piouteau, 2 La Jeune-Nant..-,iii Ca ichatpaxt., pattira pour Nantes
, ) P M.
4
ce dernier au Si.eur Chenie', & enfin appurtenant aujourd"hui le 2 5 du cour' ntprdlx. Ceux q,Yi vou4ront y paffir ou charger fi 'g,., pourront s'adreffer M. Trot.
au Sieur Pahert, Ha*!)fitant aux Gonaives, qui ny a fait a vtquel esf6taillcsd inJ,
aucun etabliffernmt. Uatstre con'Ceflion accordese au Sieur tier, ou aliln capit. dai's fo'n' magafin en cette vif'16.
Fouche I enfivite i la Darn-- Ea 'aguf, 'a la Demoifelle Froa 2 Le Fabius Gpitaine Bidard, nouvellement arrive' do feau. ou Ch e ,74-4, enfl-a a- parten"iltit aujourd'hui au Sieur Ro- Cap de Bonnp.-Up rance en ce port, paEtira pour Nantees hert, ellli n'y a foraw at;Ccun 6cabliffemenk : cette wncef dans le courarit du mois prochain: ce tiivire eft tres-comAon born e au*ojr_"hui 'a VAft de 14 fucc-Alion. Demier.), snode pour les paiTapers. Ceux qw voudront y paffer ott
au fud & 'a 1"oueft du Sieur T,.cn*t, & au nord du Sieur charger fri-t s'adrdtront audit CziFitaine, dans le rnaga-wiil egoc 'i Pon trou.
Rertrand; elle eft e pas ,A & oueft, fur cinq cents fin da, A Tivitier, N hnt en ct tte Y Ile, t-a
cinquante horl & fud. vera de fapeibe Yiz die 1, Cai(Ailke, & un aflorti 'eat de
En vertu d'o,,-donnance de MINI. les G.'n'ral 1.1- 111archatt.di-es en v)ut Ome."wo;
tenda-it dti 14 1 el,'rlef le Sicur D;eadonne-Edinond Bourlon Le PAor, du 1111avre, Capitair. A11-1yandre Ferey, par's
4 it en reunion un terdcmeura t au Pot pou, 121 tira poi&r le-.44 lieu du i o au 15 Mars prochain, Ceux
tot 'ur I'Anckn p.1-oi de la ville, 43 3 born
rain numit. e a qui voudront y paffer cu chal-ger 'a fret, s'adrefferont atlYeil par la t uz DIUPnlae, au fv k da n, 43 5 a l'otieft d u 6t Capiraine i da.is fon wagatin rue Saint -Philippe en
A
-Aord da n* rain parfait ap- c,.,t-e ville. 'efl p;r errear que dans le Nunze'.110 dernier cc
534, 5 30 : IC(I-Jel ter
'a la nowimee ni vire a ite' annege
partemr Abriannne, dke VAirck, A L. Ce lous le noin de ia 'Viftoire
It evis de Nantes, du port de 800 ton
Le no'mm6 kan-Jjcques Simin M. L. pourfait en rehi- i Le-MareCh4l-dt-L'
ton un terrain pour culture de i-ooa pas carries ou la neaux atlucilement en rade L,6ogaiie, partira pour ledit la coine des Virettes, parelffe
valear r6dulte, fitui a lieu dans le courant d'Avril prech-in: il ptendra 'a fret 2oo
Ca endince de la Croix-des-Bouguets, au heu dit le Bou- ..barriques de fitcre pour toinpl6ter lon enter chargetnent. ce
r Ro er oc e a -Royer, au nord .1 une rnarche fup6rieure, les meille' es
b n'A l'oueft dudit Boucan flavire joint ures quality'
,de a Ravine ditedes Platons, & le long d'icell au fud fon logement eft fuperbe & difiribui de la manibre la plus
A 1efE de terres non conce'&ies : leiit'terrain. concede commode & la plus agria'ble les Paffagers & fur-tout les.
iu nomm6 Lou'sLeroy, M. L. le 8 Fev-rier 1775- Dames. y trouveront tous les agr6. ens que I"on puiffe d&
z Le SiearDu euil-Jouon, pourfuit en Ouniowdeuxtev- firer. Sadreffor au Sieur &rri, Capitaine, maifon de M4
tains concid6s aux Sieurs Soilon & Pederon, les iS Jan- Tiby Sanleclue & CaTpagnie, Nigocians, 'a Ltiocratie.
te de Nantes, Capitaine Moreau, a fans
*ier 177-5 & 2.2,Seiptetnbre 1753 : le premier pour hat L,41exandre pardr
& coral de 300 pas de large nord & fud, fur 2.5oo pas faute, 1 la fin du count pour ledit lieui Ledit Capita.i.
de haut, bornh I l'ouetl de la Ravine 'a Poux-d- bois & ne prie res-inflarnment les fr6reurs, de pay r leurs droits
de la force de la %hautiere & des autres 6,ts de tertes & les dibitew a la cargaifon de (on navire de folder
non conce-fles. Le second auffi pour hatte & al*I de leurs competes.
00 pas Cie large fur !*Ooo de long, fitu6 'a I Ravine 'a 1 li-Bon-Henri, d-- Borde;iux',, Capitaine Lepwitre ayant.
oux-de-bdis borne' 1 1'eft du Sieur Atailles, 4 loueft la majeure tic de fon chargement arret4a., partira pardu Sieur Gaudry, au nord & au tud de terres non con- tout Mars. 2elux qui vondront- y charger ou ioaffer
W-1 i
s.2drederont audit Capitaine en fon- magafin chez M" A
E F IF 1E T TR 0 U V Lk. 9- E. Thouron Nigodans en ville.
11 a U troupe' i Saint-Marc, une tabatie"re dor; telui La-Doubte-Sirene, de Na ites, Capit Lebefque, n leuve, trlsd&
qui ent peut la r'clamerchez le Greffier com mode pour les Paffigers, ayant grande chamber & dunette.,
d ite ville, en la difignant & payant les, fiais du pr' partira fans faute ppur ledit lieu, dU 2o au 25 Alarsprochair,
fent avis-, SAdreffer audit CapItaine dans les magafins de N, SaUs6l
E F FF. T P E R D U. Place de Wiere.
IlaktAper8uvendredifoir, 16du courant, depuisla barri& La tidifiti, de Nantes, Cap" a!-ne T nch:vent, tre'sre de Marquilan, itiflau au Marne-a'-Tuf une canne 'a pom- commode pour Ids-Paffagers, partira iticeffamment pour
tor guilloche'S -& un bout d'argent de 4 pouches, ledit lieu. Ceux qin vot larger s'adrcfferont au,,
ayant tin cordon de cuir uf6- Sadreffer 'a l'Imprimerie de cette dit Capitabie j dans les magrafins de Al. Sabis.
ville; il y aura r1compenfe. )v D I? A.
D .4 Ar n z s. a Une habitadon de la countenance ele Y 5 6o pas c2rres fituh
3 On defirerait acheter, un bon & jeune Nigre Boulan- au Boucan-la-Plnie, paroiffe de ]a Croix-&-sBouquets, a,
ger on le player fa valetir, 'a condition a le donne- 3 lieues de la Plaine, 'a Ia, hDre da M. Lorquet, ayant, ra i i iours a Yeffai pour connal:re fes ta)inso- S"adrefter 'a trente-mille pleds da cafe' en rapporr, & un ois netif-de
U rt C, a9% eot*a w.11a "; 211" ^12 Acinr n"w 1* %m rt2qv*,me%




abandonnh'pei dant lobg-temps, 115 font au,votwdhul
p-j.Ier.je caf4, de trente-tr6ls pleds CWT69 confirulite en char en trespente fur feuil, ;kyant un galetas, & *couverte en effentes bon itat & le surplus a et6 plant 1'annia derni re ; ce un mouton 'a piler, un autre 'a varier le cafA. ; une grande terrain eft pre(qtre plat, exploitation pourrait s'en fdre facilesafe en carpenter 1 compofie de trois charnbres, une gale- tnent avec le cabrouet; an la vendra avec, di.% N gres, ou fliarie,. deux cabinets couverte en effentes aiTez blen meu- 1witation feulernent. S"adreffer fur les lieu% i AV T4utin Rey blee, u rnagalin, une cuifineunpoulaillerun four cou- ou de Renoncourt 'Habitans voifins ou it M. Salaign4c A voverts en effe!ites ainfi qu'un fort beau colombier en char- cat au Confeil Superieur du Port-au-Prince, 'a qui efle appente,,bien peupl6 & covert en effentes, glacis, cares patient. a N gres, & j4rdins pour rceux bien pourvus de --vivres 2. Une belle mal(on fitu6e dans la grande rue de cette
& bien entretenus. Ceux qui voudront en faire I'acquifi- vIlle, pris la pofle Wade fur un emplacement de cent vitip tion s'adrefferont M. Quppi, Habitan't au Galet, paroiffe pieds -de facade fur cent quatre-vincrt de profondeAr avec, de la Croix-d-es-Bouquets', qui en fera bonne composition troii corps de logis dans, la c-our cuisine four, remife &c.
jo.
pour moit e ou un -quart comptant & qu i., pour le refte, fudceptible d'augmentation confid6rable, pwi(qu'il refteencore prendra des tertnes a la fatisfa6tion de I'acquereur. foixante pieds de facade 'a ba^tir. S'.tdrefffer "a tv]. Salaignac
2 Une autre habitation. de la countenance decent foixante. dans ladite maifon; il prendra pour compound les titres de quirize car fituie i la Coupe-1-Mardi-Gras, quarter criance qu'on lui prifentera acqwittk de Mirebalais, dont foixanle-quirize carreaux en plainearro- 2.- Urw chafe roulante, neuve faite tu pays, 'a piace fabks par une force qui ne tant. jamais, qui. fournit 'a demie, avee fes harnais pour trois chevaux ; du Yin vieux deux indigoteties & un vaoulin ladite habitation fer- rouge de Bordeaux, en barriques & da vin blanc de
I % A 0
pent-e par la rivie're des (;itronigrs -, propre a etre ita- Larigon, en caiffes, tris-vieux. Sadreffer 'a Nr Daffiva blie en indigo, ayant d.s cafes. en bois rond & une tres- Duhepvre, N6gocians en cette vilte. belle bannanerie ; cent cairreaux en marines faifant face au 2. Une grande & belle maifon avec 6tage & galerie; nord bien boif6s & fuceptible Xua tres-bet itabliffiernent cour, jatdin, cuisine, cafes i Nigres, fitu6e rue du Pont eux qui. v aux Cayes, bien loue'e, apparteriante 'a' M. Desgrouas. S aen cafe. C oudront en faire l'acquifition. ?adrefferont audit Sietir Couppi qui en fera bonne composition. dreffer au Sieur Efhault derneurant chet W Lacare Pro2. Un habitation de la. countenance de, trois cents carreaux cureur audit lieu, qui facilitera I'acque'reur, en affurant I&* Jont cent en plane arrofables, & den% cents-,en mores payments en Ftance,
la culture du cafi fituie au Quartier du Fondpropres a e 2 Farine de ma"s en harils, riz nouveau de la Caroline.
Aes-Blancs paroiffe de Saint-Michel du Fond-des-N gres morue harengs & autres falaifens; terrain h fucre plan.
trois lieugs de 1'embarcade're de Miragoane, & dans le ches de fape, de pitching & d % I bois iquaris
fite le plus agr6able. Sa plane pre(qu'enti4ement abattue, effentes de routes efpkes, vendre chez M" a ete r6cemment cultivie en indigo & elle conserve en- Compagnie Nigocians en cette ville. core quatte vaitTeaux battens 'a eau. Mais fa vraie defti- i Une habitation de la countenance do cent carreaux de ter. nation ell de produtre 'des cannes 'a f cre qui t'uffiffent. re rivetaine dc' [a riviire ck rAftlbopite, fitu' dans let.
-a merveille dams les haNtations hablies en fucrerie. qui bas dudit quarter Wceptible d'Acre arrof6e par 1'eau dn ravoifinent & dont le fol elift ne'anmoins iqferieur au fien. canal de M. Bertrand de Saint- Ouin fur laquelle it y a tine Elle eft dans toute fon itendue, borne par tine belle ri- grande cafe cA chwpente, de 6o piedG de iong, deuK petits
.% p -tot magafins c;nq cafes N4res en bois tond le tout couviere qui avec peu de travail, la readrait par it arro 0 a
table. Ses mores fdnt couverts- de bois pricie-ux pour un verts en paii1e; plus, trente t8res de Nairs autaiit 1 iv. b^tes novel itabli0ernent, & rec'lent Ies carriess de pierre de i corners & &:s cheva-1-.x de chafe, 1-. tout 'a vendre. S'iiuille.' Enfin, tous Its moyens d'y batir pela de frais sy dreffer h rd" Labin & Fitelle, N gocians'a Saint.,Marc, oa .trotivent pour ai1A dire, reunis fous la inain. Yadre&r 'a W Gervais, Habizant 'a I'Af tibonite. &- M. le Ch walker de Leaumont, au Fond-des-Neigres ou Vne habitation de cent carreaut de terre,,propre 'a la
a X Ge'r ;n & Evtard-& Comp', Nivcians en cette ville, culture du of6, Cut laquelle it y a qttelques i ablifferriens
i Une'bbula erie, fitu6a fur la place de l"Intendance, en vivres & 5 te.es de ft res fitu6e dans I& hauteur dea z a attaches trois'Nigres Boulangers & une N'queflo'Cont e Orangers quart-ier de Bayneft quatre lieues & demle da
greffe, avec routes, les uftenfiles n'eccffai1res, S'.4iireffer 'a M. Petit- Goave, Sadreffer 'a M. Cors, Habitant a% Bayneft U It Jean Aunel, Ne'gaciant e n cette vifle, quiAonnara do$,faci, K Leroi chez M, Lepont du Fortin 0 i Jacmei ; on doa n era ht es i 1'acqu reur. tops les moyens de trailer.
Une m ifon fituie dans la nouvelle ville du Portaur Vn.briq arec feo ag apparaux, du.port de goton.Prince, appele't le Petit-Choifi, fur un terrain de 3 6o pieds neaux ou enviren, conflWaion de PhiladelpNie reconna en Carr I e-ft cornppfie
C, fut. 4 fac s Ia. m. ifon privi ip4le par fa march (upirieure & en bon itat. S'adieffer M"
4e cinq pieces de plain pled, fous trolS collbl !s, couverte Gautier G,;rrjitr en cette ville ou 'a M. G:bouin gn ardo.ife & effentes ave-c un perroll & gill..--rie tournans; Pogane, uatr pavilions converts en effentes, ekuti-. & remife, 1 Une habitation de Ia,- maintenance de cent (6;%&nte-d1z*
419tinant fur 1.4 rue Royale., pu;ts autres ledit huit carreaux ou eriviron fitu'e';Ux Al.,rico-ts artier de
Orrain entourr6 de 1jayes vives, avec tmis barderes 'a deux Je'r6mie, It deux cliques du bourg &.emb-.4i-cadaire, chornia batmn.s. Va&Aer' h NV' Daubagna Tigant & CO";p4gWO de cabrouets, fur laquelle it y a enviton 30000 piedi de
Necrocians en cette ville, orit 1'iionpeur de pre'vcair qu'ijs c afiers en bon rapport & blen entretentis 6ooo autres pieds butniffent du paper fur France, ayant 4 ans, 8 1 oo plants en Juin & Juillet 17S4, & 5 5 00
Vne habitation de cent carreawt; fituie Ia Morita- en willet 1786; lad!.-e -habitation peut avoir 6o carreaux ,ap du Rochellais, 'a detjx lieues de Ia mer fur laquelle it decouverts tant en favannes., places h N gres & vivres v a erv;rnn r;nr1112ntP fn;IIP Di g d,-- c;Lfiers. viiicrt-c!,na nuten plantations. le refle en hois le bout: il Y a touls les




Isdite habit ation TadrelTer "a M. Chant
fin tout ned de 63 p;eds de long fur 3o de large, y com- trelze mules.
0 -Ge'rant de la ,ite
its )a galeiie fous le m6me comb!e, poteaux ert: terre de rcl, Habitant Uogane, ou al IA. to'ns bols durs C'quatris, Oifi'e & boAlle' 'a chaux & 'a fabl%-, ,abkitaticn.
oi- Ti ois ma afins compof6s de trois chambers dc faq-nde
ledit tnag.7fin a routes les commodities cionvenables I'axpl i 1 9 1 A 0
ta-io-i du cafe' ayant un planclner bas dans toute fa ion- deux halls y attenante dans les cotcs nord fud, Pttu6s gueur, ainfi qu'un second dle've' fous le comb'e ferin' com- en cette ville, derriere ]a Corn6ie ore de M", Douver rne un ccT e & bien fatiten-u de poteau x on y monte faci- & Saladin, Apothicalres, "a afferm-er pour le 6 du mois element p-r un efcallier commode; aux deux bouts.de la, dervier. S'adi-efiQr 'a M. IiArdollin, chez la norvirrille SUJ 11,
galetie dLdit triag2fin il y a tin cabinet de hult pieds carr6s; Idi, N. L. rtie d'Auzis, ou a* NV Gautier 6- Gamier 1 Mgq. a gafin bAti
un at ve ma a 'a n c u F so de k_6 piees cians, rue Sainte-Claire.
fe long fur 14 de large propre 'a ferrer du coton, ayant i Une boulargerie, fituce dans Ie bourg des Coteaux,
confiflant En 3 chanibres fur 1- deva de la granie rue, tine bon %Ianch2r&u-d-.ffus ee terre de 5 pieds en boont-s Pt
P e liffac e e derriere ol'I fe trouva le fwit
la-nche kiage, poteaux quark, pal i' en pairnifles; cuisine d'eavirola 2.o pieds fur i
une cafe'de oinaltie, de So pieds de long fur 334 de lat- a pouvolf conflerit U11 baril & demi d.- marine, un boon Mare houlannee, & toils le s uftenfiles n4ceffaires, 'a aErmer po
ge divif6e c-n une grande falle deux chambers 'a coucler n quatre cabinets, tin'office & deux galleries I-- tout en bons trois ans. S'adreiTer aux Demoif lles Anne 6, Rdci -c' orc6lle poteaux de bois d1uts & carrele ; 4' tine autre caCe de 37 audit bourg 'a qul ladite boula.ngerie apartment. pieds de lose fur i i de large,,, f paree en trois chamber's, A -S 0 F IF E R M 2: R.
cfont une fert de cuffine 6galement en bois durs; 5' un au- i Une grande & belle mairon pou'r le commerce. en iout
tre de 7.x pieds de long fur 12 de large, divif&e en deux ou en parties fim e au con.de nies Saint-Y)h;I;PPe & de c ambres &I cliffie ; fix. cafes 'a N gres ee diff6rentes orran- occupee pa Ja n 6, Huard, N'gocians I aux-&-air r W fta e
tieuis depuis 30 pieds de icirag juiqu% 6o, en bons bons quels on s'adreflera. .4durs & touEes en bon e'tat; un colombier de ax pieds de I long fur 15 de large, paliffade' en planche d- palwiffi-s ; tine S C 1 .4 v A S B v M 4 n A 1 0 N N A G E.. P.-tite cafe pour les piannifics e'loig' n6e de totites les autres, Deux N .gres nouveaux 1'.. Nr.g. I'awitre Corgo ayant 2.1 pieds de long fur io de large, en bons poteaux pe t inatrons le i4'(Ie ce
6tam. 's CUVRY /WIRL'(ALAII pity is
A r
en terre & c1iffl.e ; tous les ba-,imens & cafes fol'It couverts njois. En donner Avis a Al Dapivq 6, Liberal, en ectie
-en.efferstes; i8o pieds de glacis fur 75 dq large, la pro" vilile ou.,h M. Cyr Frevofl, fur Mabitation Chivtyv 'a' xi=6 du magafin caf de la grande calie ; gn moulin Alireballais.
a Piler & autres 6bjets propres a la inanufa&ure une gilan- Ator, Congo, fans ktampe fige denviron 2o 'a 2.S ans de. favanne bien entretenue, environ 5 carteaux, ou' font parti marrow le 3 de ce mois Qe !'habitation % du. riomrrl6 les ktabliffemens des arbres fruitiers & deux forces abon- Gabiiel Ch,;nzyion, M. L. aux Wrettes. C;,-,ux qui en audantesentourees de haies vives en rangers & citronniers; ront.connz)iffance fom n donneravis audit Ch,--Mr-*,1)7. une autre petite favanne denyiron un citreatl C& de. 0 ans. La
Q etampe age de
ToutMoribiCn Congo i's
2ufF entouf e'e de 1haies vives ayaw une mart e de -foo pieds donner av s 'a Pierre- flofe Bourdault L. en cette ville. de diame'Tre. On vendia avec ladite liabita ion io 'a it
JbAteS 1, Quatre Mgres nouveaux, itamp's fut le fe in droit LR i,
e a cof nesj 5 rriqlets 4 71 te^tes de Noirs dans I.e notn- tallies de 5 pieds 6 'a 7 pouches le nowitne' Figaro, aya;ir bre defquels il y qn a p!ufieuts h tales. Ceut qui. vou- des marques de fon pays fur le !.vifage, le vtoinrne Larote-ront faire Facquifition dw tout, on fans les Mgvies, s'adref- chelle ayant un i-nailrgre 1 la cuifTe Bapifle ayant front 'a M. Cremon, aux Abricots, G'rant Wite liabitation ; 4
gure rougeatre les yeux enforicks & la poitrine
"a M" Baudamant, Procureur au Port- au- Prince ou 'a M. En donner aws a m. Guieu, Notaire en cetle Ville; il Y Parijon, fur I'liabitation de M" Dufort, 'a Leogane.) qui aura . r C'c o in p e n fe, tn front bonnecompofition pour un certain comptatit paya- Jean-baykfifte,, Congo ktamp6 fur le rein droit E. PATOT
ble en Frarce,.& P00r le reete on prendra dias terms 'a la & Compagnie, ^gi d'environ 30 ans, taille de I pi-eas 3 fitisfa&ion deI'acqt4reur,, moyennant qu'onea faile la rente Pouces marque' die ve're-tres. En donner avis a% Afs P910t ave-c f'U're4 convenable. & Compagnie, Nigocians en cette vill-?.
a *U, ne N6greffe, bonne blanchiffeufe & un peu cuirini.-re, Hyder-,41y, Mofambique, &2mp6 D & 'L
A
a vendre. S'adreffer au Sieur Dominique Gabriel Delafierti., ppt ga' de 18 avs, taille de 4 pieds 5 pouches, En donner, 1% .Ie I
A ltil PVLMCr le Royale de ce;te ville qui en f, ra bonne comV, avis a U" Delifle & Liman; il y auta bonne recompense.
1pofi:ion pour du com ptant. I M TJ L 1E. E' G A It E' F.
A A F F E R m E R.
Une habitation, fi,.uc'e preis de cette ville, de la can- 3 11 s'eft kcbaPP6 le to du mwis.dernier de la Savanlle Ronde, qtwattier des Gonaives une'rrtule feus
tenancy, de cent quarante-trois carreaux d.! terre Qenviron rouge
e a felle'e & bridge, e'tamp6e du coke' dit montairN I ay.
4iont foixan-te-faize colloquks 1 la grande-rivi6fe du Cul- L ant
4le-SaC, le refte -en hornets au bord de la mer, &c. fur la- une tache blanche au flanc provena-nt e,'une bleffiir En donquelle il y a huit cafes "a Negres nerves., quatre pieces de ner avis 'a A Vialene, 'a la Petite- Riv ie're de I'Artibonite, cannes de Ii5ercns 'ag-s quatre pikes de palate, jardins a on au Sieur Barbaroux, N gociant 'a Saint-Marc Y auto N' -,es &c. on Y joindra fQ'Ixantt-cinq Nig es, faits fur une portugalfe de t6compenfe.
,permgZon de M A les G' t& Iaundaa.
,4vec enera
11 1 1 MON. III I Vill W 11 M_ M IR




1111 !!milk
POMP"%
+* + + NO 60 + +* + + + 4-*
Oman~
NE-S
A F T- -C Hr- 'S A -A! E R I C A,
D4 Samed' C
2-4 F'v.rier 1.7
0 Norm
Polds du Pi e(c 7.1 OnCES. qu'jIs opt cqlk fur jes flatues & les peintures quinous reAent.
C 5 '- Il C;,e V, 5 Peuplcs. LEs Dzwes de Faris & -de la Cour de VcrfaiPes, font z&u!41,Lment h a bil I C' e s avcc des tobes Do A D M I N I T R A T 1 0 N. de mouff,,J'ine & a CS
ci u i r .G mblent des rob
2. On fait favor que lundi -26 de ce mois. il feta prG- e e chambre. Ccs -Itetm ns defccriderit dquis les eFaulcs
We' "a dix heures du martin en fflotel de iintencia-ce it; fqu'aux talons & dans routes les occafions on n'en porter
I'adjudication au rabals, Jii rernblai a faire en roaches point 6'autres..Le fexe, en France, n'a plusde fauiTes han
Vur la folidite du quai fait en avant des magal",ias de Sa ches de faux croupions, &c. ni tout cet amas 8'orneCe rem)Aai fera fait en de ni,;r, 11 aura rnens alift.rdes que Von -voicercore aux Dames Anglaifes,
4 pieds da larger & 130 tO*fes- de longueur la hauteur & IrIA,ndalfes & qui. rcndait autiefois fi ridicule ia -V4*
fera toifh 'a mefure que les travaux avanceront. rure' des Fra. aifes.
Vad*ud-Acataire recevra ua tiers 'a com 4d* aj uart de
fxtrai't Ane Lettre A Cq-Frarfaz's '
1"ouvrage un tiers 'a la moitle le rlant aultot que a -went de Bordeaux, arxiv' ki
le travail fera fimi. tc Un Wt, e i ces jours
"ches pour le G'nra! a rapportir
2 11 eft ariete que la carcaffe. du navire qui a 6t, Cou16 gy'niers,- avec d"cs dtTe C E
pour fervor d'eflacade au, quai de cette ville fera e w ic- qu'une frigate frar. aife en avalt. pris une aqlaife dans la cement depecee & que les roch s qui. s'y trouN ent f eroat ;).klanche en confiqiience, on a retcnu une gr-zndre uans;.
i irk de matelots nour renforcer les Ccjt1ipq.es des vaif eau)C Ce travail fera ( :it aux frals du Roi ceux qtit Iffire- 3)de guerre cv.;LCont dans Potre po-rt, NV s a cldens cha roat S'Cl) clvirger, pourront faire leurs propositions 'a M. le Clio 1rffant' iooco hornmes de troupes- pour qrotCgcr4 Co6tro'lvekir de )a Co1cq-iie d-Ici au mars piochain. Une )I ii.
des clauses du march ft!,ra que les debris, & ks roches appar- Le R da&ea-r de ta, Feuilll Arreri'caine qui nous fournit tiendront Ventreprcaeur qin ne pourra en,'rwa laifff v ni en arg]; is ce fragment de lctzfe I ajowequ'oji n'a accord
u' i ce, t- nouve'le dans les, A-a s-Unjis, u'o n 14 la az f., f a
2 On fait favoi; qiie le lundi, ig mars 'prochain il (era comme une pente mai.ce,,v% die I'pekulateur.
cn I.a ville du Mo'le Saint-Nicolas maifun de M, PliAR-uirs d ,s G z-:tt,,s aue r,,ous analyf,"Clns tont mencllifra I Commiflaire de la Marine, a. Vad abdicationn au plu3 tion e dlye S COOPS de vcnt qui oni e ri C' Rerd'art les moll vEan, & dtrn*pr ench'I'fft!"Lr, dii ba-il h ferme de I'habi- d e S tE t n)) i 0 IC> 1) r e 4!' d e t 0 ATI ont caufa
W
tmio n d u Roi, fituf"Ie 'a ]a plane &Or.T- ge paroiffe de Bom- beaucoL,,p -- 1' Vzlles il la J'. Cli la Grenade & da
0 'kS 01141'ag .I)" du mois d'0C.bard-! Cle Ja conteriance de zoo, carreaux. dont environ fk Plupal-t-ces diu lr I
6o en bi l'ilage jo en fayann.s le refte en Lois dehout t ont co-nICid rc-i -'nlrfieu s ravires4,
avec les 110im-ens qui font deffus. Ceux qiii voud'Vo-, la 'K- "n'A1011 yal' Les reiAtliO, 0 S C nous avons- ave4
Connaltre plus Parliculierement en voir le plan & b'in- les Coloiiies III. tares q'-'II nt nous Cil p6re:
formerdes chai:,Ses de. i'adjudication pnurront 5"adreffet Pio1611P46e-ale-ar inftruis d <'. C -. qui'. S'Y Paffe.,
Purt-au-Prince au Conti'le de la & au M61e
On, NriFnt- de pATtn In v;bl, 0. e Ta 'opulntiion. dr thez M' Bezafon, Notalre de llntendance P
N Y, k C-(:qlies difFLE-rites 02. y -,V,*)It q tie it
e n, Ie, dps blanco 6-talt-de.
77 8 3,1 3 3
N E L L E S D I I E, R .5 FL LI 1771, "24
.1 T S U 'V r, 'S. Ainil ii paral"t cftie rnal'ar' fa gp
z e e ,re a
Exmi t des Gayettes de -Ntw York, -de cNr -i I PCC7-LIIa V..'I -30 ;xs. en raifon, de 'a 2. Una.
M,.r,'iAisctts depui4 la Sa de Nvvt7nbre a i i -, de ce'-- n -4 1 dtlt! 11, I'C I P,;'.) tIOV nI 'I's
J4112vi*er la plus lo r,-, i ti, 21-1 x n,.'! I,; -i c s.. r i i
granc C A t' I Gle!?e f Oil
.1 eSh' II0MIn'V.'5
Lonlre qe M'llrltenallt
1-1 (41 x-raoidlnalire, Jit un Papiter d X. I le 6o, asix
les. Friwqais qw autr fois IT"r, !" v -, r 5 tu;, 4 731
ies extrava. .,-ata(es de lows mnid..,s, ait-rt to C" tF, 16. a ri S. d. t-. P,():!-7ab-indon 6- aux Ang-l-Ris-& au,-( Ir-' m ai', k, n',; de 8e. 5 + S'07ter habillerrieps fais dutie *.on
1 4 e I A I C, I




V 4
emmes zudefflus de t6 a-as .1 la -inguie Lettre 4que les drdias do rArnlraA, payables pzt
.Au-deffous 11,766. les navies des Etats-Unis 'a leur arrive dans un Port de
France fetaic-nt diminu6s & reduits a un feul r6gle fur le
'Total des fernmes blanches 107-5 1, ncmbre des ma'ts & non fur YJiniztion incertaine de L&
grandeur. Cet -e redu&ion exige, 11,171C Parfaite connaigance
Total des blanco des deux (exes LS les d oits qui font pa)166 dans nos Port conritne
les ord A
eft pea de pays o' lie nounbre des-femmes approach il y en a de divet-fes. efp ces res que jai donvi-As
Ous, de celqi Ocs Wwaies 9iie daas IEtiu dt NP-W L'ofk. pour Ctre inflruks de tous u'ont pas encore pu ctre e.f.j.0.
tie'revaent ex6cutes 17.
En 17 5 7 1 J 41. cc Vous favez Nionfieur que le Rc i a forme' un Co.
1771 1 rniti dbnt le.; f6n 6110;15 confilILMt principalement 'a exami.
'18,889. E -ris de commerce mutu-el, & que le M.irqLii$
1786 ner nos
Dans ce n6mbre foa i hammers. de 1a Fiqcle a rreferi.6 un prophet conform aux prin-cipps
Et 9 )68 f votre Lettte au Conite d Vergenmes; ma'
-mmes. contends dans is
Cette path' entre les homes les feaim, s doit b.au- vous trouveriez imptudent de comp-ometre fans une coup contribute 'a I-A population, & un d.s principawx obf- r-16ceffi-6 urgznre, en c"ngeant le fyfteme "tael, un te. tackles 'a la inultiplicke' des naiffances dazis les Colonies Fran.- venu de 7.8 millions products par un feul article. Apris de ,Saifes, vient de ce ue le nombre des homages enclaves eit longues dircuffions fur les moyeas d'encourager rimpotta-a I e e. que celui dles f_-rnmes. 'ricain il a 't6 r'folu de n
k.eiucoup I id'rabl tion du tabar- ame e C e pas rompre
y a daws Mtixt de New-Yo!Jz i a Indiens payant Jes taxes. letraic' concl t! avec M. Morris mais qu"A expiration de ce ogica *at on n'en ferait plus de fernblables, & que les Fer
pivi1xion, conti
Vlancs 2. i.c),996. nvets -Gel ime raux 6'oblig-eraient d'acheter annuellement, en..
ic e6cain qui
V-11" laves 9- vlron 15,c.oo barriques de tabac am' i
ri iens 12. Porte' d,,s Etats-Unis, dans des b1timens franqais on ameTotal de ia pqpulvlon de I'E!at Je Ncw-Yor% ricains 2u meine prix & aux sArnes conditions qui font
AU '23 DAcernbre 1786 pultes dans le march' paffe avec. M. hforris,)).
2-38,89/0 Ai L:
It faut que dans le nombre des Etats-Unis, il y en ait 0 Vous vous rappellerez Monfieur qu'avant la p-ubli.
4e beaucoup PILUS Peuples q,,,e celui de New-York pui(.- c1te &nn&e 1 I'arfangernent fait en favetar de l'impottation
-,Z.ue Pon compete au moins trois millions 4'ames dans Igs de I'huile de baleine, le Marquis de la Fayctte en avait fait
Ftats de rUnion. un particular avec M. Saugrain our la vente de cet arWe ticle, Juflqua la concurrence de 8ooooo 1. & que je hai
A p aS' p v 7dant la dern'e're Sejwn do la LAg1j1atur.e de
.Virgini e pquhr ernpecher Piryortation ullirloro des Eftla- donna un paffe-port afin que cette importation at ivat ves dans cet Etat, exempte dt: tous droirs. Le n-ie^,-ne M. Saugraln a fait enfu*te
I A un accord iavec des Ma.chands de Bo flon pour les triettre
it 11 a 06' ar-.64 par MTemblee g6nerale qta' computer
en ktat, de nous -fournir annuellement & pendant les fix te d 'ent afte, il ne fera import aucun enclave
Ae la 8a u prei I dernie'res anne'es pour 400,000 1. de cotte marchandife, 'a
Aans ci!t Etat, par terre ni par eau & quIl Wen ferA nhete' 1. e e e dont jouiffent
laquelle Sa a accord' res rn'mes faveurs
Ai vendu poar qui que ce fbit ) i, I les villas anfiatiyies ( Hanfie-tiwns ) n.
cc Quiconqul-. impottera i"Tavoir des -efclaves dans u Cet objer ayant 40 depuis peu examimi avec p!US
,Fet Etat, player one amended de iooo pounds; elle- fera
Oe 5oo pounds centre ceux qui en ach throat ou qui en attention I'Airniniftration qui eut connaifflance du difir
venlront ; 1-. tout par cheque tkre d'efclaves ii. que vous aviez de voir abolir tous les traits fur 1'huile
a decidi Velle n'y ppouvait confentir mainsenant, 'a caufe
cc Tout eCclave impgrti en contravention au prifent
des engagement pris avec dautres Puiffances & que tout
pEte feta libre i). -ait &ac-order pendant is ans,
ce qu'elle pouvait fai4e, 6,
Pure df M de Ca.onne Coritro"Ieur Ge'ne'ral det Finances our I'huile de baleine de fperrnaciti, .&c. imported des de France a' M. JeErfoa Iinij7re Phinipotentiaire des Ktats-Unis, dans des batimens franqais ou am6ricains la
A
Itals-Unis dt merne faveur la mgme diipinution des iroits dont jouifFoatainebleau 1 le%7 0,qobre 17S6. lent lerv, vill,,s anf antiques )i. et M"fieur Vintention du Roi 6tant de favorifer atitaut t( Sa. Mait-fli cfp4e que les liaisons de commerce entre
f!j il fera poffible le commerce des Etats-Unis de I'Ame'- les Etats-Unis & fon Royatime, deviendront affez cor.fiFique Yai I'honneur de vot's faire part des mefiares qui durables our 1engager continuer 1'effet de cette r6foa lotion au-91cla' du terme fixe ; & comme il a 6-ze oliferve"
Pnt C-e prices ce f6et 11 zArefTee 'a M. le par le Comite' qu'un fort droit de fabrication a eu lieu itifPar ina Lettre du 9 Janv,Pr 1784 'I pr6fent, fur I'hui',,e de bal i
a.*,- qu eine imported par les NaVarquis de la F etre. rai informi, qpi'au lieu de Luz
forts libres qui avaient etc promise par le Triite' conclu avec tions les plus fe-. orif6es & merne f6r celle qui provient les Etats-Unis le Roi Ctait diterm in6 leur en accorded de I! peche national Sa Majefli content 'a abolir ce droit
A
plialre lui 441's efrpirer en meme traps, qze je dirigerais de fahtique 'a l'igard, de I'hwile de baleine & ge fperrnapon attention fur les Douanes & les diffirens droits qui ce'ti qui fera dire&ement importe'e de's Etats-Uais gans
-font pre'judic-lables au commerce, en observant nearmoins des navies atne'ricains ou fran ais; & ces marchandifes no
91 ue cgt objet demandait de graiAes rc-ch !rches qtil nr_- font piyeront pendant io ans, aucuns dro' 'I
Jpas encore termine,!s. Par una autre L- ttre, le lui donnai io f. ;ivec les i of. pour livre & ce detriar diait ceffera avis aue S. M, avait fuppri m-4 les droits fur Vexportation en 1790 )7.




r"Ce du r' Ont 44 1' tkfultat. M. Re!" 9
-z de la Caroline., on ?6ccuper "It ies moyens & Imes mafa4l
.&cncourager Limporra-,ioji de cet article ii. fon excellent Wmoire far la m6t6orolo& applique' '
on a bit des reprifenrations pour les droits -confidim m6decine & a Pagriculture., coarann6 Pac IAcadk6inie. de
4 x la Bot-afh & la Pearl af
,rabies qui eLiffent fu _h, 1.3s.peaux Bruxeilles en 1778, dit: )) Pendant la s6chereffe, I'air qui
& jes Poils de caftor & les cults cruds .; Sa M;4jefte' a fqp- Y)ne tend qu1a slaflimiler des parficules aquetifes, ab'orbe I ) i droits Cut ces ma'chandifes, :pourvu qu'ettes )?"Celles m,2^tnes d-?s corps vivans; il ea re'Xulte .1'appauvriffaprime tOu I
joielit impartees d%-. I'Amerique dans des batimens wwwri- ))rn nt des facs & le deffichement des fibres; del22 us Pof6 1, )),fro-mment vif & acce'1&6 entre les organs Its liqueurs A
cains OU fran-Pis I le Roi eft dif, !,.re tout ce qui
en(_o1jr,1ZP.r le cornmerce des fouTruresamiricaines )t. "I exahation de celles-ci & bi-n6t %
Sa Majee a de plus contend a abolir tous droits fur "Coriation des vaiffcaax dont le's tuniques font I!s plus
A U-t'
vel*gues, cow-bes de' valffeau, fur le c dre rouge minces, tels -qua, lei inteftins. Les dilinteries L)nt I-s f I es
ch .ne Vard & le mert-ain de toute efpke, qui fer'rli "de cette roaftiltution. L -w regne a lieu pour l'orLfirtaire
LkrjC&jfjS )7... #
Ies Wrimens fran am' pznn an Vvk' & certain print-mps Otis fecs que les au,import's fur t at ais ou
cc Le Comiti ayant repr6ferite' q4on paya,,t en Fran- ji tres.. La firie des obfirvations moderns que I at ranve tin drdit cle 5 pour i oo fur tous les bAtimens coriffruits J)ey es fous PinIquence Ae la Qch,-rdle 8L qui A fort tonA
.4,hez 11LtV2ne.0y. que ce droit itait pri-judiciable i la .17 gut -,conmn nce par une fi vre dyffenteriqae qui a rayag' vowe tits bathileas ani'&Icaias Sa Majefte exempted de la v'lle ie Lille & fas environs, en 1750- HiPO rJt8
10,16 droits la vente des B^ imens -canftruiu dams les Etats- Sydenham ont auffi remarqu' que cette tualadie 'tait la Unis wfijite da la fickereffe 7).
11 Y avait .64.-Vant de -forts droits f ar -es atbres ar- u Auffi perfonne n"ignore la quaneke' de dyffenterles, accom.1riSeaux & grains imported's en France .: Sa Majeft6 a pa-rn'as fouvent de fiivres, qui ont r6gne dans toure I&
..'aboli ces draits fur 'les articl%es de cette nature qui front dePendance du 'Gip dans les irois de Mai Juin & Juillet Intreduits en France fur des W ,,Lmcns fran ais au ame'ri- derziers & qui ont 'fait tant de ravage. Les Wdectns
,cai ns i) Chirurgiens qui n'ont point confi&rt ViEat de Vatm
Le Roi ayant ith inforrni qu'en avait -com manU en phkre -& qui ont employ,6, de's le commencement Ale la
Franc- des marines pour la raiiice de I'Etat de Virainie Sa e
MAIa4ie-l les resides gain6raux & fur-tout les 'mitiques
Miajefte' a vrdonne' que les defenses qui avaient lieu autre- les evactians ent donni la mort "a leurs maladies ou let. :fuis pour em her I exportation des armes & de la pou- ont jett6 dans des c i ont product le,
e1c -ialadies chroniques qui
dye 'a feu fuffen" abo*ies, ainft quie les droits fur ces ar- marafnie & la mort, apre's plufieurs mois de fouifrances. slices lor s avec pe cours quifqU'ils front export' rmifron quand les. Les fe ont Ie rn. ieux r6affi font les faigne'es, In
Etati-Unis -f ront exporter de France des armes, des ca__ derni bains les &ila yans, les, ternporatrs les. mucilagi-Mons ) e poudre' feu Us ne trouverout auction ernpi- neux pendant plufi_urs yours avant lVage de rip6cacuanha-,
11 ifications .,coiavenakAes aux
cementn, pourvu que ces gbj,!t.s foient exports dans des en faifant les, excep-ions & madi
marines fraqa's ou am'ricains on C"tablira feule wrent un temOramens & 'a ricre des maladies iris-petit droit pour &,611ter les calculus d'eLportation Peu apr s 1'arnivie des pluses Vetat -ae rat, o(phire a
'Sa Ma)eih a rqu avec U m, ^me favetir, I'a propo!fition faite I par le Comite' da fupprimer les drolts que cliangd, & le temps etantdevena variable, orageux accom_17on paye a4tueUeraent p-our Its lives, & Les papers de pagne' de ph-ifieurs trerrHen ens de -t--rre on -a vu r6gner
une autre efpe'ce de rnaladie C'eil-a'-dire, dts Eeivres bi1toute efphe lizufes ardentes acconipagn&s de vornifftmens & de quel"it Le Roi abolit ces dreits, 'a condition que les expor- ques fympt'o,-n;-,s.irllatnr'natoires chez les uns avec ten.dance
nations fe faffant for des navies Franr3ls ou am. iricains )).
la nia"agmte hez les au-tres, que les purgatifs n'ont pasAc Ceil avec un grand plaifir Monfieur que Je Yous manque de d'eider, en diaaturaw in rne quelquefois la
infortue des difpofi-tlotis de Sa Mf.jelh, elles font une maladies ; aufft la m'detine agitTante a-t-elle moifforini cles
Mouvelle pretive du d6fir extreme que le Roi a d",& ablir Vi4illnes & il e iI i telnArquer clat prefque tous les malaIes tiaifons de commerce les plus intimes entre les deux des qui ont &6 purg2s pendam les -cinq premiers )ours de
Natloas,. & de I'attention favorable que Sa Majtft' don- la unaladie en font m. ort5 ou ont ct' f6rt malades & ont
meta toujours aux Proportions qui lui ferout fiii:es par les eit des convale(cences pe'nibles & longues. Les fecours qui Etats-Unis de I'Arnerique ont eu des fuccis & qui onat paru Its mi.-ur indiqnks
r
t< hi I'lionneur desire &C. Signe'DE CALONNE 'P) conUltnt dans la Tnedecirle ex p- tante ou celle k. pocwt,
Nous traduifons cote letter rar I.: verfron angla re 6- nous & it eft bien 6tonnant que beaucoup de hi'decins qui re. 47e pt)uvoas garantir que 1j notre foi-t cxat7exent conforme i connaiffernt la fup6riorit6 de cette ine'decine & qui favent clue le climate fous leqktcl exer ait 4ypocrate etait fernbla. D v P o. it r -A v P R z tv c z. ble 'a celui de Saint-Dxtingoa par une contra-1iiaon e'tonOtfervilvions fur Its maladitj qui *at ni dans la de vz riante ufent d'urle pratique towe Oppoll'e-_ 'a, Celle lu pert
rr & la midecine. Ce0. ifouvent ceue b:za-rcr:e qu"l faat
dance du Car. drpuii Je moi.( de Alai juji!1'au Ino" do attribute le peu de fuccc's de pilufli--,urs N16elccins 84i)s ceffte
lWovembre derniier
colovie. On a temar"1111c, Me cz-Ite ef.)(X & fievfe qui cc Tout le monde a'- C"ti thnoin des ravages afreux du a paru un peu n1ir16ni", (t lie tant 1'.ir le A s B'2"Cs que fur h!s
I
temps fee que nous avons eprouv6 dans pt-efque toute'A"eten- NeLgres ne s, idl dam- chaque quarter ea la
,&e de la ('olonie dep,iis I% till Ak
j7S5 eajice till C p uiie 0' inc ure q1,_- L_,s
Mois de Yjin de hillet v/86; les c qk-d ani- pluks. s'yf*O lt c5er, les quartitrs de Nfo ri-




7.1
de Par'
ft- Pc it en except les qiartiers ptus vo;rins des montage es !i trnt de la Soc;ete ROY4e de medecthe I r.
peine dix perfonnes. dans chaque quarter ont 6te' exempt's Rifuchat dcs obfervati6ns metioroloziques fates j M 7anct I
de catte maladies tout le monde fait la quan.tite' pi o,-Ii- tnt786,p.irN11,.Dumefhil,, Apentear& Vvy i I
t. eutle de maladcs qui en font morts da S 1A Vil'e dU_ C, .? plus g-ande challevr 18 1A., moindre
au FoF.-k-Da-uphin dans les. diff-6irens bourgs de la depen- pluie, 3, 10"s, i pouce. t-z ligne d'eau pLs fort grain I I
da-ace. Les fecours corning ig viens, de le dire tirii do Kwicr, plus grande chalear 19' moin'..'Are 15 1-4; pluie,.
Jar. m4decine expe&ante ont eu ie plus gram2's. fucc s, tells 4 P. 1- 1. 1-2 d"Llau h.'s fort &!,aln ij '1. 3-4,.
0
que les bains, les faigne'es, reite'ries chez, ies j euwes gens M1jws,. plus grande chalcur ig' mdirdre 13,, 3-4;,
les p.-rfonties farigAnes, i'iafage fur-tout dts boiffons acwu- pl de liane.
lees & tzrn.perawes, .-v,c. le Pitre.. le caniphre & ]a cre'llne 4vril.. -plus grande chaleur 1 .210 3.-4,, moind-re x6; pluie,-.
de tartre ; les purg.itifs dans IA c'affe des Li- inoratifs n'ont. S j. i p. 2. 1. plus fort grai-n -5 1.
Fafa u iles que veis 'a. fin de ]a maladle q-ioiq;Andiqu s, Mat, pl us &rande Sale'ur !z3o L-2--, rx olnd-rd 1 7" 1 4;,
Uelquefois d8 le commencement, par i'dtat Ie la Langu-. P]Uie,, IL 1-. 4 P- 8 1- Plus foit gralan I..
mais cortre-i-n-ique's par 11rritabilite & FagAa 101 des 12'a- In p1w grids chaleur, niowdre. IS pLie
aides; 'auffi., les ilimulants le quinquina tnt';n & les pu..-- -i 2,o 7 P- 1 L P11's fOlt graia ii.
patifs, &s. le ccmm, n, ernent de la nialat-.ile Vont towouz-s Jul,:Lt, plus, gtaride cliateur ',1.2', inoin -re 18, 2-3 PluieD'
de'naiure & fait dc'orlchie',rer en fievre ntal:gne ou les ve(l' _7 J. 5 p. 7 1. 1--- d caii; plus i-lott ?Valn 1 1% 4
cwoir s. ont falt fort peu d ffet., dAmt I& Inort a 6 t ei Aou't p,,4is. gi alide hdit7ut s3' nio ndrt.-18' 2-1,; Pluie,,
preftlue toujours, le refultat 7). p6 i 1. plus fort graul 1 11 1.
Ic Cc$ ficvres ont difpaxu l'approchii des vents. & do Septemk,,e, plus gpnde cl ieur, 22' 2-3 moindre 17*
uks du nord & fi Yon compare c I qui vient de^:re dit 1-2'. pturie, io J.- 6 p. -) L in L P- 4 1. t
awc lesohfi!wij'onsfiurAs maladies ipidemfquesde M. Jvacl Ozciokre plus grande chal .-ur 2s' L-,2 n-i i) i .1dre IS' 1-2
Sims, on trouvera ce.tte observation cor forma aux pinci- p! u i _N ,, i j, -I- I p.- 9 1. x z d'f-, a Aui fo rt g.rAil t p. 6 1.
tnaz Novembre plui gran r, 12 1 14
P.5 & 'a. 1expe'riencia ee ce.t Auteur qui a r e' qiic c U e., d e ch. j 1, 1, Moinlre 178;,
Las maladies 4i.-Jimiques, produites par les ful.-e, fachcufes V 1)
ptu i e 6 j,- 7 Ir:L ; pj' u s fo r,- g r H i, 3 1 1 2de la chaleur & d-. la fechereffe n'bnt communenient hefoiq.- De'cetnbre, plus grande chalenr 14 moindre 1.4' 1-2.--V,
d'autres fecours qua d:.- 1'expedation de la variation. ea Ia.. p] u i t, 7 6 P- 7 1' )-A plus krt grain 3 P- 2-ternperatNre,, & quon a ineme. des raifons pomr croire qpe TOtdI,, 114 yaws -de FlUic, 43., pouves 7, lig"s 31!.4, C&
plufieurs reniMes. par l6quels on &'einpreffe de couaha!tre Vi eft. ien C'io'jgn6 de i4r pouces,-.L-7. q t product I'Angle.
Oes M-laeks, ne font qu'ernpirer Ntat. des niallades, & terre annce moyenne., V. Journal.de Geneve, n' 1 5 9 1785
fouvent crillever 1'efpeii ance de Lew gu6m4n 3), -euv' qu'il
I Cette. Wervation eft juile, inais il eft-_ jpi e
ARi.rultat, div obfeivations m W'Oroloaiqves fates, aw qjjjrt er tombe beaucoup plus Teaix dans, les, pays chauds que darip 7' du Trou dipendance du C p p.-ndant les inaladies. qui y I-es pays froii.!s: airk Saint-Domingue n'offre ri-.n d'extraont rigne depais le -irwis de, Mlai *ufqu'4z1 celui de ANovem- -ardiaaire ak cet 6gard ; plus Ia foleil e'vapore d'eau plus it
hie 1746. ratomber. On pem retn.arquer que Leiogane Plai
A
fance & Ife Trou ont re i a p"u- pres I& meine quaritite de Ba.,-017ketre, plus grant e"livatlon.., 18' P- 4 1. MOindre
127 6' 1. -pluie pendant le cours de 1'aWnee derriere :,on en. a Mefu;
e-nvirot4 un quart. de moins au. Port-au-Prince. Nous dc'fi-' Thermomet-e Je Rjaumu- plus grande ch4leur 3
snoindre, i-9 (fians doutr qu'il n'efl juejiion que des ob terions beaucoup que quelqu'un s'occupit de ces obfervations
: I au., Cal) &. aux Caves. Note du. Ridatleurl.
fizites de midi a 3 hcU.res- Tremblemens de terre Plaifince. Novemb avant
Udoine'tre. M..i 9 9 jours de pluie 3 P., r Juin 1 -e 30,
4. P. t Minuit, fecouffe vive & nionientanne'e. D ,cc:nbrc 17
4 P- 5. 1. J*L'ii1'zt 17 i- !.Q P- I I I Ao't 7 I'll
t. & dernie. Sep-er-b -e, IS 1- 14 p..- 6 1. & dearie. b'&o- petit )our fecouffe kg re--;- le- 2 1 vers 8 rh. du fbir feconfTw
vers. i i h. du foir fecoulle fable
bre, I i j. 6 p. z 1. Novern...re, i. 1 1. TotJ I, 6g o;te-& courte- le, '14.,
inais dleaviron 4 fecondes. Toutes vwant du N, 0.
iburs de pliie qui ont donn6 4-3 PO'-Ices 4. I;g4.cs d'cw% Plus I
. i Lcs wnts: on
folt ain Joil"et ;, inoinlre, demie ligne les. t ci variables l'anrice derniLn-e,_ niiis on a.
16 Egnes 1; 4 Aus iprouvi ceux depuis1e fud j4qu" Uouelft qua tes au30 & ?I N12i. r e a
Anbnornbe.. Vents doml ians, E. S. E. 0. S. G.. tres.
Dexicoup d"opthalmies,. 1 'Plaifance, par les vents de Yen:s lies plus rares N. N. 0.
Temp.'ri ure. D i bord se'che, eifuitevarlable & oragellrt!.. S, 0. quantity' de ficivres pap les...pluiescowitauelles de J uin .I fur-tout dans las qu&rtiers argjIleux.
Au Trou, le -9 JA(lv"- 1787-,- Par-un corref
pon. -es ne nous perm wra pas de rapportO
L abundance des matib
Nous p-ions les Aff tiorclognes de voi.luir bien tou'curs awcun ivirzttnent hilloriqw, 1'00-dinaire. p ai,!.. i-niquer d,.!,s iews cbjrervw:ors fi Ics thetrnorldtr-s 6- 3 M. Pierre-Louis Ma,,"e' Pre'fide
rit-de-vin Ia d: i7ble
iner-mre ou Plrellce itant conr Courdes nioa-olei du royaotiio, & A Louis-Mvic--Sta-forivent Y 9
,d'e Y & 4' Pe"dant le fiott de, 1,a chaleur-, 'uo.iqut n flas Mare' Dat'ncoavt Cjpi-aii-e a-i Reg!'MCM Royal.cz-: .fitioa foil Ia in' 7,
A.Vio parent incefl nanwnt. uur Frai-,E'
Ave; perm! n dr, NJ A les. G' iral & Atendant..
T_=




' 7
+40 +* -1-* No 170
AFFICHES AM'ERICAINES,
Du Jeudi i" Mars 1787,
I -no
wom
I N d r 1 a A S, 15, Ch4r1es Mondon e, itampal SD & N, ne pouvant dire
u- le nom de fon m-'I-,re; Antoine, Congo, 6tarnpe' plufieurs
A U Port-a' ince le 17 du mols denier la Ducheffe- fois CARRADEUX, fe difant appartenira Al"' Boibniere de-47, de Bordeaux, Capit. Decoud, parti le 5 Janvier des Mornais ; & Vincent Creole, C'tarnp6 MASSE, fe difant
nir i m. Debergues: le 2.6 Franciflue, Cr' le Porle, 1.9, lef Bons-Enfans, de Nantes, Capit. Guiche parti apparte eo
le n Janvier; le Hon-flenri, de Bordeaux, Capit. Lemai- tilgais fans ktampe appiiirente, fe difint appartenira madame tte Parti le 2 s Mkembre; k Comfe-de-Mantincrin, de Nan- Meynial, Habizante 'a la. Riviere-Froide ; Lubin, Congo tesi Capit. Mailiart, parti le 4 Dkembre; & la Litette, de zamp6 CHAPOTOT, fe difant appartenir au Sieur ChaBordeaux Capit. Gourege parti le 4 Septernbre venant potot; Pierre, Criole kampe' i'lifiblernent, fe dirant de I'hadela co'te d'Or: le ig, I'Aimahlr-Arnihe, du Hayre, capit. citation D4M1fnf & un Mare nouveau,. Ibo ktarnpi BARGUES ne pouvant dire fon noin ni celui de fon Lenud, parti le 7 Janvier dernier. ( 2,7)- njA 4
D EO P A R T IV, E JV .4 V .1 R E S. i tre. 4 y M U X
Da Port-au-Prince, le -i. du mois denier, k Neptune, Au Pezit-Goave, le zj dil mois denier, il a ith conCapit. Chainbrelan, pour DijnkarquQ le 24, Mfpoir, Cap. duit "a la Geole, un mulet fous poll brun, e'tam pe' 'a la Lotifier; pour Bordeaux; & la Bonne-Mere. Capir.-Plaffan, cuiffe du monitor DR, ktant coup6 & ayant la queue longue., pour Bordeaux. ( 17 Au Port-au-Prince, un bourriquet fous poil brun, ktanip6)
Prix des March4ndifes de la Colonic au Port-au-Prince. amant qu'on a pu le diffinguer, R.
Sucre blang, premiere quality'; 6o 'a 66 1. feconde, 5o
%
1. tro Qine 40 1 46 1. brut 30 3 1. Indigo bleu, S P E C T .4 C L E S.
I I. 'a 12. cuivr6, 9' 1. a% 10 1. 10 f. Caf6 nouveau 7.1 f. a% Les Come'diens de cette ville donneront Mardi 4 de :1-2 f. 6 d. vieux 2o a% 2 1 f. Cozon 2. 5 o 'a 2. 5 11. Cuirs 9 1. ce mois, au benl.fice tie la D11' Minette une prerniere
Prix des Marchand;Jes de Fr4ace au Port-au-Prince. Repr4entation de KIAIA ou la FoIle par Amour, Opkra
Vin vieut, 120 'a 1 So 1. nouveau, 75 i 8-2 1. Marine erk un..,wRe & en profe mtifique de N1. d',4kyrac. Cette de Moiffac 80 4 85 1. commune 75 78 1. Boeuf fale. Picke fera fuivie -de S IL VA 1-N, Op6ra-Bouffon en un aEte en profe tnufique de M. Gtetry ; dans sequel la Du*
6.6 1 75 1. le baril. Petit-fale', 24 27 1- I'ancre. Beurre,
22a25(. laliv.ffuile, 45 'a Sol. le pander. Savon, 36 Sainte-Foi remplim le Ro'le d'IM'c:ne,
%
40 1. ]a caitTe. Le fucc's de cette derni&e P" ce fur tons les Th"tres de
Cours du Fret. Sucre blanc, io 'a 12 d. brut, lo 'a t2 ]a Capitale & de la Province, & la reputation de I'Autevir d' Indigo, 2-1 1 24 d. Cafi 0. io *a' 12 d. Go 21 a -14 d. de la mufique ton ont trop bien tabless, pour qu'il foit n6ceffaire d'entrer dans ancun dkail.
N E% G R z S Al I it it a x 1. La D11' Allnette fe flatten que l'int6reffante Alina ne fera
At, Petit-Goavt, le 14 du MOis dernier, elft ent.te' 'a la pas moins propre 'a piquer la curiofit6 dvs Amateurs de Geole, Bapifle, Congo, etampe' fur le fein drolt illifible- Spefficle. Nina a;niait Gertneuil; rnt-Ais fon pere qui lui def. mnt, Agi de 30 ans, taille de 5 pieds 6 pouches ne pou. tinait tin ;iatre kpoux a refuf6 de 1'cnir 'a fon amant. Ger.. vant dire fon mom ni celui de fon rnaitrt.% tneuil sefl battu centre fon rival. Oo a 61-1 courier le bruit
le 17 du mois-detnier, un N gre nouveau, 6tam- de fa mort & A"na efi dev,,,nue fo'l,?. Sa folke eR d'atterpi fur le fein droit D- DOREGE, ^a# de 26 ans., taille dre fans cefTe le re;our de fon bicn aime 'a 1"endroit oi elle de 5 pieds 3 pouches ne pouvant dire fam nom ni celui a re u 1A fauffe nw;velle de (on ircpa.i. Eille m6connalt tout
A A
da fon tre : le iS, deux Neigres nouveaux, e ur (e Ma I qui l'approche -, fon pere rneine n'efl plus 'a fes yeux
lei deux feins LAVRANT, ag6s de 18 4 22 ans, taille dfl stranger dow #*lie ne craint pas de &chirer I'asne en
de 4 Piedsg "a 11 pouches, nia!qn6s de peOte-verole, & ayant i lentreteriant de fa douleur. Enfin re-palrait fans itte heaucouDs de morfures de chiefs, ne pouvant dire It urs ni recoanu par fa nialtreffe ; mais fts dAourb fes careffes & celui de' leur tPal-re. hir-,otit un bail'er rew.lent N;na 'a fa railOn & la joie
Au Port-au-Prince le -zo du moi6 dernier, Jea--L)ws, r(.111tre (.),ans -ous les occurs.
I ) I e
Creole 9 6ranipk LDVG, au-deff Us ST Al. fe dif
ai.t av- La 't'', Ahnette ne 1* diffininle pas combine il o -ft (11friPRrtenit 'a ?A. Dafivurneau 'a Siint-marc: le 2 1 Jean -Baptifle C di.,. rendi-e ura to' e qui exig, toLit L la fois tin debit tanA
n g u e ', etarnp6 AfESPLti & d'autres C'tarripes '11li- t iinacctntae t-nzot paffinnre' & eoulourcux ;. un ceil fe difant appartenir 'a rvi. 'a IArcaha ll va, we, un tor,- 'a totir Cn-rg-que & in&vr-




cxur toujours Iloquens pour 19ame mtme quand Us font louder; en eette ville, rue* des Frollt6fOrtt,'malfen de it
rilliets pour Vorcili-1. Elle a donc moins contulte' fes forces Fleuriau, fait, vend, troque &achke tout ce qui concern, que vos plaifirs & fur-tout votre indtilgence. C'ell dans ne rorf6vrerie & ]a bijouterie; il remonie les diamans ce. tte Pitke principale-ment qu'elle aura befoin de fe rappeler, la nouvelle rn- ode. 11 vient de recevoir un joli afTortimenI que ne'e au milieu de vous, -foimc'e par vous dans cette de bijoutetie dans le dernier ok,, des converts d'argent c3rriene diflicile & e'phietife fes talents 'tont 'a vous & fas au poin on de Paris, unis & a filets; cuillers cafi, d6faws tous "a elle. ragou't, a* foupe; boucles -d'oreilles & colliers i la cagli0f.
Cabinet curieux fernblable 'a celui du Sieur CuThis, de tro & autres de modes plus nouvelles; bagues. chaln-s& Paris. Le Sieur Lalay ant entrepris de raffernbler dans montres d'or unies, raves, fimples & a're &ion; bre. cwe Colonie plufmi's res de va-adeur naturelle, tres- loques de routes efpe'ces. Cannes de jonc, de bainbou
ay
figu
refTemblantes il fait voir la Farnille Royale en habit de de bois des Indes, unles & 'a ponime dor. Ii fe cliatge cour le Roi tenant fon lit de juilice accompagne de fes de tout ce qui concerned I'horlogeriv & la fourbifferie, ayal.it Gardens en uniform. Ce Spefficle eft.digne des connaiffe-ors chez lui des ouvriers 'a cet effer. 11 tient en tout temps un ( upereft des plus curieux pour ceux qai'_'n'on1- jarnais vu Sa be afTortiment de ijoux, 1i vient d'achetet le fon(I de fourbif. majefle. 11 ofe efpr-6rer que ceux 9.ui Nonoreront de leur ferie de M. le Marii an'cien Capitaine de pavire qui le pwefence front fatisfaits. It prendra une gourde par per- tenant du Sieur Cluvalier, pr6fenternent en France. ()n jonne & deu x gourdins pour les Gens de Couleur. Le Cabinet trouvera chczlui tout ce qui eft du effort de ]a couteile. f ra ouvert depuis le matinjpfqu' dix heures du foir m4ifon rie; rafoits angl; .is d'acier fondu, couteaux & cifeaux dq
M. la Soujhcre Riviere rue Royale en cette ville. routes efpices, infirumens de chirurgie & de dentifle it "Iy
repaffe les couteaux cifeaux rafoirs & lauwtes. Les perfdh
nes qui poutraient avoir hypotheque 'IfUr ce fonds de coutel
A V I S D A D M I N I S T R A T 10 N.
lerie font prie'es de le lui faire favor fous un mois. U
3 11 eft arr6:6 que la carcaffe du navire qui a &C' cou16 3 M. Coffin Habitant au quarter de Leogane executeur.;
x
pour fervor d'eflacade au quai de cette ville fera entire
teftamentaire de feu. M' Chotard de Lance Avocat au
rernont depece'e que le: roaches qui s'y trouvent feont Confeil & Subflitut de K le Procul-eur du Roi dit
en.evees. Si6ge du Port-au-Prince' les cr'anciers du d6funt de
Ce travail fera fait aux frais du Roi. Ceux qui difireront e
-fp pr6fenter ayec leurs titr*s en Ye'tude dc AT Baudamax
s en charger, pourr'ont faire.le'urs propofitions 'a A Ie Cont'r6Procureur en ce Siege, pour recevoir leur payment feur de Ila Colonie, d'ici au 5 de ce rno'is. Une'des clatifes 4s d6biteqrs de Yguloir bien payer. 11 prie auffi les per. du matches' fera que les d6bris les roches appartiendront 'a dit
fonnes qui ont des i ces & affaites dans le cabinet du
I entrepreneur n rien laiffer ni j etter la mer.
qui pe pourra e a deffunt, deles faire retire de Ye'tude dudit W Baudaman
3 On fait favor que le lundi 19 de ce mois il fera 6tant charge' de les remettre,
proce'de e'n la ville du Wle Saint-Nico!as mai(on de M. M. Vandervecke, N6gociant h Saint-Marc, volant re
Vaffal, Comrniffaire de la Marine, I'adjudication au plus de'faire de fon* fonds de magafin confiftant en marchandioffrant & dernier enche'rifTeuri du bail 'a ferme de I'habi- fes fines, mercenaries, fa:iance & verrerie &c. 4c. prevent station du Roi, fitu6e 4 la plane d'Oranae paroifTe de Bom!. OUT le donnera 'a bon compete en faveur du com tant, il JDarde de la. countenance de -2oo carreaux dont environ le vendra WE 'a tetme pourvu qu'on lui fournit e bonne 6o en bru'llage, 5o en favannes I; refl-e en beis debut, & valuable caution. avec les b1timens vi font deffus.'Ceux qui voudront la 2. 11 a ete voli fur I'habitation de M. Touchemotifin Ha
ionnaltre ptus partictiUrement e-&A voir fe plan & s'inr bitant 'a Ykrtibonite, tin-Negre de nation Quiamba, fans
rrner des charges de l'ad'u%4ication pourront s'idreffer au
fo I ita'mpe, taller 5 pleds 5 pouches affez jolie de figure &
Port-au-Prince, au Contro'le de la Marine; & au MQle n 9 ayant aucune marque de fon pays; & un petit cheval
Ichez M' Oon fcn2 Notalre de l'Intendance. bai I 4-onde, fous poill rouge, 6tarnp6 P du co^te' du montoir. eux qui auront connaiffance de ces deux objetss
font prie's d'en donner avis 'a M. 4e Noailles, fur la mc' Le Sieur Flon Entrepreneur en cette ville ayant en. mc h4itation 'a I'Artibo iffe do la. Petite-Rivi're.
1core 9 po.ur tertxiinei fes affairs, dix-huit mois ou deux 2. M. Beraue, Ha itant demeurant'fur fon habitation, Pa.
jans er offre fes' farv Miffaire nommo po r les r6paft
4 y reft im'pour les ptivragges de roiffe de Torbeck, & Com
ionfij ,en ce qije NV les HAitans pourront avolrI-faire stations* a"faire tant i I'Eelife de ladite paroitrie, qu'aa
n p1iine, m6m* de f6urnir* tous les miteriaux nekeffaires. Presbyte're, & cofiftruaion*' ,d"un clocher, &c. Les entreLe nomm Jean-ChrzWianne, inftruit jt e W.Baron No- preniurs qu'i d6fireront e 1 entriprife p6urropt s'adreffer taire 4 Uoorane, de *a:nde en, fetinion 'on terrain fitue "a la audit Cottfrn4a;r'e. Cette entreprife (era pubUe au rabbis
du Rochlelliis 50 2pp.a tenant k PIQ41 Chriflianne pendant trois Dimanches conf6cutifs, 'a liffue de 'la Mefle A 1'hon4eui de-prevenir'ledit M' Baron e ledit P4U1 paroiffiale qui front les 4 I A
qu i &A de ce Inoiss
;Ui lean ere, ne pofse'de auxun terrain, mais blen & "a Cet t les perfonnes qui difireront faire vette en
iChriffianne, :fon fr' f ke
Chrifliarine, qui a'd6jA fah un habliffement d 4us tt.eprife pourrpnt prendre connaiffance du ae'is defdites epuls Plus de fix'Inols la connaiffance des volfins; er patations & plan figuratif, chez le R. P Joullain, CA
efes, y'61tiver les plan, d6 ladite paroiffe.
flu 3 Y a: m8me plufiell $ N 80fus pour
A
I-uions; que. ce Merne terrain ayant e'-e derhande en r6u- 2 Les Sieurs de Rute & Denion, Negocians au Pott-14
Pir M. IWQUI;e, meclat i'n ','' ledit Jexi Chr, ianne a mis Pirnent quarter des G teaux, donn,nt': vis qu'ils ont difti$ les' yel.1v d MAC les Adminiftrateurs les rai(ons qui fous leur focie't6, & qu- i partir dti premier Janvier der) oit err4cU -dlka lir plut't,',$c qu'il i'ttepd-leur ordon, nier routes les afFaires qu'ils front fetwit 'a jeur propre




Le belgartlin, le cap-or de i9o terneaux, fera venda dinnge ; ils ort at:fi requs un aflornment 8p co,-Altur ,s
le io de ce nio-'s 'a la Barre du Sit&e. Royal de Siiilt- Slew Eby, de Nanz ;s -. iis forit tolljours adol'os pour es
articles de kur itat & foilt adi lu filop de Vana'.are Marc., % 0
1 M. viguier Habitant & Propriet.1J.re de Vhalbitatton en a I a f r a r.I b 0
fucrerie dite Larchevique fitue'e au Eoucaffin j 'tant fur le i L-- S' Duvet Marchand Orf 'Yre Jcaillier point de vendre ladite habitaien ve-ut en liquider routes place de Vintendance au coi- le ta rue de
--i'it vient de recevoic les dettes en fe deiTai "ITant do cat ef et -.- la perforine qui Yhonneur de pi'venir le Public q, I U a e
' fire en fzire Yacquifiticri *Youlant 4-ilernent en connaitre de Pdris tin affortiment 6 it n'y a rkni d'fir-r erant ; en conf quence tant en arg-nter'e qia'en b" outeric ti. Is que pots routes les chances pour foicler it 2cqt, I J A
Sr
MM, les creanciers de la fufdite habitation ou du feu I'l;au avec leurs ctivettes, porte-hui'liers, fuctiers, mortar.
diers febres moritures d'argent pour M U. les Officie
larchet4'elue, font ri6s de retnettre un etat de -leurs creances a rs
certifi6 dl'eux CI au 11 en V6,ude de M' de Alilices de Mar'chauff6e ; tabati" res d' r pour hom mes
e %.I
Le Ger Frocureur cle la perfenne qui fe propose d'acqueirir & pour feinmes 'tuis d'or ideni bou les de fouli-rs idem
cette Ubitation. eperons i 'ar,,Yent ; le tout dans le dernier gout enfill
L -rticles dont le detail fera't trop long : it
Le Sieur Viaud ci-devant Qi itaine de navire & r ft- Ean d'autres C&
dant 'a Saint-Marc coin me charge des procurations de la prendra ca payernent des degrees de la Cololde VU qu'iI wairon Guillon & miners T'ivlens de Bordeaux depuis eft oblig' d'accompagt er la Dtme fon Epotile qui fe diffort 4' rt de Fra qui font dans le cas poffle 'a partir pour France fur la fin d'Avril prochain pour
epa nce prie tous ceux
de devoir 'a ces maifons ou bien 'a lui de voulcir bien te pour caufe de nialadie. Cette dernie're circonflance forcepayer a% Saint -Marc oti a MM. Martineau & Blanchaud, ledit Sieur Duvet d'engager les perf6rines qui lui dsivent
-ant el- ce mois pour qu"I puiffe
Igocians en cette ville, comme charges de fes pouvoirs de le folder dans le-cou,
gagemens. I ui eparton intention 6tant de partir pour France foudain que fes faire honneur 'a fes en, 11, e'D re qu'on
affairs feroat termines. gnera le d6fag 6ment d' ir Ioyer les vc s de la j-,ifl ce pQur
La ft6gate particuliere la Aladaine de Nantes Capittaine la r-ntr'e de
Berthomme e-ft arrive avec Line cargaiion de 365 Noirs D IE P A R T S P 0 U R F R A N C.1,
tenant du Mozambique adreffe de NIM. Laconibe frees 4 L- Sieur Guinihavd, Directeur de Peftesa' Sai"It-Marc
hui Jeudi ObI e )rintemps proch''
Companies qui en ouvriront la vente aujourd'i de partir pour France au I i 4un avec
la I ires de famille rie e
premier de ce. mois. I aine f n epoute, pour 0a. p
rs
MM. Ginzfranq Thqan & Conip'gme ent I'honneur & nouveau IM fcs &-hiteurs de tez ner avec lui fans en
prevenir qu'ils oat ouverts Samedi F'Yrier la Vellte de Yenir aux voies de rigueur q6 ne font pas dars fon
raifon du, navire N6grier Iz Lifitte de BordeaLIX cara&ere. Pen6re' de la plus vive reconnaiff'
Capitaine Gourrege' tenant de JuJa Co'te-d Or mouille tous ceux q6 I'ont honor de leur confriance, il les prie fur cette rade le ig avec une f6perbe cargaifon dc 450 de continucr 1--,s me^mes bont's aux Sieurs Saint-Martifl
A npa
tetes de Negres. Pani & Cui, gnie qui le remplacent & qui redoubleI M. Gallis .., Capitaine Aide -Major des Milices & ront de ze'le pour les m6riter. It pre'viell't en outre qu'il
Pabitant au Petit-Troa, executeur-teflamentaire de feu 1 1. a Yendre ig 'a 2o carreaux de terre en bois debut
Biri vivant Habita n*t & N orociant audit fieu d6pendance, a Line lieue & damle de saint-mai-c' fur le chewiin Royal ers cludit, f* Ll ropess a faire dcs vivres & du boi
Jurifdidion du Penit-Goave, prie les creanci IS.
-e S 4 M. Pierre-Louis Mar' Dat;ncourt, PrMdc'nt en.1a
Sieur Bh d'envoyer le decom-te de 1 eurs criar-ces
de Cornotte Procureur au Petit Goave afin quapr s les Cour des monvoies du royaurne, & M. Louis-Alarie-Sta.
dettes enticement connues il poiffe pcur-,,oir auX moyens qIIL niflas Mari Datincourt, Capitaine au R' imenc Royal ca. pourront opirer la plus promp-e liquidation de cette fucceffion. valerie, parent incef r
Tarnment pou France; les perflornes
I M. C0111141's I Habitanc au Petit-Trou, executeur-tefta. qu I pourraient avoir affaire "a eux font pri_-'s de s'adrefrar mentaire de feu M. Thlbaud, vivant Habitant audit 'Lieu Pil Slie'ridan Gatechair & Comp-qnie, Ntociins 'a Leo-.
ptie les cr6anciers de certe Ifucceirion 6'envoyer le d6corripte gane, leurs fondks de pouvoirs en cette Colonic.
de leurs creances 'a M' de Cornotte Procureur au Petit- 2 hi. Jofeplz Rqnard, Habitant 'a VArnbonite & Garde-.
a du-Corps de Monfeigneur Comte d'Artois, fe
Crave, 1'eftet d'avifer aux moyens d'une prompted liqui- propose de
nation de cette fucceffion. p2ffer en France au printemps prochiin ; il pr'vient ceux
1 11 fera le Lundi que Von computer dix neuf Mars qui ont des affattes avec lui de s'a&effer M" Saint-Ma.
proc6f- c a ete ca,
'6 i la Ba,-te du Si6ge Royal de J'r'm*,e la requ' -y, Be,.ncamp & Boyer fr'res, N'gocians Saint-IN-farc,
d a Ske u i Duf6ur al7' tuteur de la Dei-noifelle Elifabetk fes fondue's de pouvcers
Vaudry, au bail 'a ferme pour neuf ann'es entieres & con- -2 Le Sieur Sadou 'a la fulte des recouvremens du na.. ficutives, a Line habitation fituc'e au lieu dit la Seringue vire la Fificiti, de Marfeille, fe difpofant 'a partir pour
paroiffe du Cap Dame-Marie pendante de la fucciAfion ledit lieu prie les 016biteurs 'a la cargaifon dudit navire
du feu Si6ur V'au.drv (ur laquelle font une ca(e princi- de le payer fans d6lai, faute de quoi il ne Pourra fe difPadle, plufteurs Mag*a(ins une caloge ; le tout en maqorine penfer de les y corittaindrepar les Yoies de drolf, dix glacis & un rnoulin cent cinquante mille pieds de 2. Le Sieur Aud;er, Arpenteur du Roi & Vo er de
I Y
C ,6 tart Jeunes que vieux tous en rapports ; favannes la paroiffe. des Gonaives, part pour France par tout Mars entot"rces ; quatre-vuigt-un Neigres qui en a6pandent. On courant; ii prie les perfonnes qui ont des titres relatifs
Vourra 'adreffer pour prendre connoiffance des clatifes de a fon etat de les refirer ; ceux 'a qui peut devoir de fe
carte-barmle, en 1' tude de W Salvan de Jonquieres pre'fenter pour recevoir leur payment, & ceux qui lui
Procure"r 'a Jerernie. doivent d- vouloir bien le folder. 11 vendra cinquante car.
Los S" Mijoi (-e'res, Confifeurs en cette ville I Niennent teaux de terre p4s I-,bour? & fes mcubles.